Citation
Nouvelliste

Material Information

Title:
Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date:
Copyright Date:
1903

Subjects

Genre:
newspaper ( sobekcm )

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
LTUF ( ACN6482 )
OCLC ( 0012544054 )
AlephBibNum ( 000471641 )

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text


e dudésir , le Jury, jugeant légulement, a preciamé .
maintenir | le classement suivant: fer Fry-Sister

ses ; (Chenet), Je Gaillé-Peloton (Riviére),
Be Télégraph (Commandant Leraque).:

| Temps: Jertonr, 1: 75 Qe tourd’ 10°;









‘aura pas lieu A caus





FS-CABLES TELEGRAPHIQUES = jlapaix,

- MONOPOLEdu NOUVELLISTE | adc Anhalt est mort.

ss pepropucTION INTERDITE.) — |, LeNNE oe yn dit. que les wbes et | 3 BE pyre .

a ae : | les Monténégrins résidant 4 l’étran~ pe (He, nee, ment. Dans la course

Lonpres.— On ditici que la paix , Ser, conspirent pour renverser le | de bicyclettes, Ghenet ainé est. battu-par~

_ est assurée entre la Russie et le Ja- ‘roi Pierre de Serbie. eee | Elie jeune. Au dernier virage, Elie qui-
: oe ea ee ae __Yoxonama.— Liinterpréte japonais. tenaitla corde, suivi da peloton, sem-








On mande t Norvége que le ville de la lége tion russe 4 Tokio, accusé | baile. Chenet serré, est forcé, en sedé- ~
_ @Aalesund a été complétement dé- d’espionnage, a été arrété et conduit | gageant, de prendre le tournant trop
Cap Join, ce qui permet aElie d’arriver ler
a | J sao longnent 26 Gua eae
“terielles sont évaluées 44 millions] | New-York.—Le président de la} |" course @dnes: ter Lalane, (le ga-
ae ones Ae ¢ eo gs ae tg. , 2 e
dedi, { féération aunéricaine da travail, ar~ | §oen- {a pouave et Grison.
_._ Wasuineton.— | | rivera sous pen & Porto Rico. pour) (était la journée historique:
- Prix de Vertiéres: ler L’Eciain ( La-
ns), 2e-GatLé Petoron (Riviére),de
naRQUE (Général Faine), 1 45".
oe oe ee a er Mi- :
RAILLEUSE(T amas). O Créte-a-Pierrot,
fF laaimeras done toujours ts poutrer an

*

_iruite parun incendie: 9.000 persen- | Ici pour étre jugé par un conseil de_
- mes sont sans abri. re.
















Les pertes ma-| guerre.



















aS aénateur


























imeras done toujourstspoudre? En-
ree oe + | tourée-de ta luxuriante.végétation, que
ue New: oRK.— La presse dérnvcra- L _ Lravant-derniére journée de cette sé- | tu serais bien situ Alais un magnifique
—-tique-américaine commence —une+2i2- a été riche en événements sportifs, | arsenal, depot diarmes sacrees Me
campagne vigoureuse ec ary | Piston qu’on disait malade,se présen- | SeFvees a Cours qui croiraient pouvoir
pagne vigoureuse contre la can ey : iol ‘1% Te C
didature prési : %, | tant aa peteau: pour le Grand Prix | nous. violenter | ze ELEGRAPH (Com-
_ didature présidentielle de M. Bryan. eye ; oY . , . sep (R
|} Un-violent 3 ‘die. Vi Be BEES") Alexandre Pétion, colle ferme Cardi- mandant Laraque); 3e Rozert (Molhen-
de dét roren _TaCen ate AGA fnCOore | nal gui legagne tout juste!—Ce mateh thiel). Tour: 2° 20”.
a4 le ruire, a Chicago, un édifice de lentre ces deux «fine cracks» de la sai- | ., Pria de la Gitadelle: 4 er Max (Cal-
clages occupé pour la plupart par} gq, a intéressé tout le public. Desap- | lixte), 2e MovsseLine IV. Benjamin),
un temple maconnique. Les 2.000 | plaudissements de, ahardi-!a-Piston !>, 3e Denzix (G.Barthe); 1 0".
--personnes-qui-s'ytrouvaient-ont- pu | «Cardinal,comme tuveux, Cardinals...) Par pes Dames. (Gentlemen Riders)
sé sauver; quelques-unes se sont Ié- | Et tovjours Cardinal tient la corde,pas- | 1er Monarque (Général Faine): ila four-
_gérement blessées.__ se le poteau, suivi de Piston 45 lon- {7 une belle épreuve; 2e Loupeanou (Jo-
_" Lonpaes,— Lexpédition anglaise guewrs; 3 ‘Télégraph; temps: 2° 23°. | Bool) Po A Fou C8 (Fernand Elie);
an Thibet dont Vavant-garde ast 4 | Ce soir nous les reverrons~ dans lay m a a : on
Tanon. se trouve dan o ne réeion | Grande Poule des vaingueurs. Rappe- Chenet a gagné le Match, battant
intal ari a ae ea ee Bion | Jefe-aue Cardinal est-le vaingqueur de magistralement Elie. C’est indubitable- _
cut aioe. x et en | tous les Grands Prix-de_la saison;Pis- | Ment ¢
es : : 2 ae HH Be = s See S 3 fete roe “it ponh a etn me
oe ton, t rc de pee





















































































Vexpédition ; se ey lege Pecole-angiais
le ille; Telé- | daire. Goureur, if ne s cecupe que Se"
sa course, Il pédale ferme dés le départ.
"| emballoge d’hier a été remarquable.
‘Alutter| _ Voici les résultats des deux courses
nant du | de mulets: Petite taille, ter Jampeé-MAL-
-eux | Hed (Jolibois), 2e Principal Il (Carrié);
temps 1° 7". ni
aitia. | Grande taille : Ler Jack le fameux,
Car on | (N. Sambour), 2e Pilé passé (J.B. La-
Jaisser | bens), de Tamas; temps 2° 50”.
1 Ainsique vous pourrez Je remarquer,
"évidence , les temps sont incroyables et des re-
aise tactique et de celle | cords ont été établis sur presque tcn-
deGaillé Peloton, tes Jes distances. © :



zs





















u jockey
re intéressé
manége d
si ‘potean.
x, sed lex. Malgré












































Mangan marine ame ee

Tovjours. beaucoup de spectateurs :
Secrétaire Thézan, dans sa loge en- {|
touré de toute tne cour, ( qui pores Ee
aurait tenté le roi vert-galant! } Au) o, Aituucat... 188 fo A demain, le compte-re

Consolidés 12 °/o escpt. er 40 °/e | critique de notre reporter « Sou







































pesage, secrétaire d’Etat Bijou. Géné-
raux Carrié, Brice, Régnier, N.. Sam-.



bour, Monsieur Vilhardouin Leconte. | Consolidés 6 °/.— ‘ 68 °/. + Speen es du oe

Dans la loge officielle. Monsieur et | 7, . a e rés animées et trés intéress

Madame Dabelmar Jean-Joseph fils: —-4 Titres Beeasix creeeee 33 i | courses d’ hier. Lire plus haut se
REPORTER. @ Roses « BAO Rte G&G 25 24 ties -relatées 1 par notre / ak



| —Le «Moniteurs de samedi accuse Vine le oe et dernié
| cription de. 47, Députés; dimanche soir, | son, qui a lieu ce
j il cst araye an Noid 5 Bee et] brillante.< il ¢









Z doite en amener "6 autres, ce qui fera un} vaux déja “gegaan
A Me Marie A. RICCO. | total de 68 Députés, c’est- -4-dire au-dela | des amateurs qui nos pr
| da quorum constitatiounel ui est de64.] pléiade de jeunes gens « de Gail

Dans ces conditions, hambre des | res ad-hoc. —Du reste, voici i



Vous que ie sais compatissante
Pour tous les malheurs dici-bas,



Donnez un plevr au doux trépas Représentants pourra se aati cette | me exact :

De Verveine, la tendre amanre! | semaine. | 1 Championnat des ‘nes 4 tour
Verveine est une ravissante Statue de Dessalines’ = | 2 Course de mulets de petite tai

Jeune fille de dix-huit ans. La solennité d'inavguration de la sta-~§ 1 tour ae
En ce monde vint linnocente tue de Dessalines, dimanche prochain,se- f 3 Championnat de trés petite tai
a ¥P soir de jo printemps.. ra imposante. ~ Ce jour a6 hres du ma- | 4 tour

tin, ouverture de la fee sgra annoncée | 4 Prix des Communes
ir une salve de 21 coups de canon, __|__ (petite taille) 1 tou:
Les membres de l’Association nationale | 3 Prix des Arrondissem
du Centenaire se réuniront au Petit-Thé-} (moyenne taille) 1 tour 2.
Atre, pour se rendre, en grand cortége, {6 Prix Henry Christophe — __
banniéres déployées et musique en téte, | (grande talk) 2 tours” —
sur le Champ-de-Mars of, 4 8 hres, elle | 7 Championnat dé bieyclettes
recevra devant l’arc-de- iriomphe S. E. le (lére force) 1 tour
Président de la Républiqze, dont Varri- |8 Course a pied faijultee) 1/21 to
vée sera saluée par 21 coups de canon. [| 9 Prix «Pocahontas» (Poul tehies),
Discours de MM. Septimus Mariuset} ~dteur 4/2
Justin Dévot, présidents de PAssociatioa. | 40. Course a pied: (enfants) jt
La marche militaire ¢ 1804 » annoncera | 41 Course de eee (moyen
at ne fores) 4
12 Course é a pied @ itemer 1
172 tour ~ Y
13 Course de bieyelettes (Se fore
1 tour
14 Championnat des mulets 2 t.
15 Grande Poule des Vainqueurs
3 tours

ea

Ell le coer bon, charitab| e,






Elle est umante, douce, aimable,
Et fait-croive-aux anges des cieux ,
Voici done la chaste Verveine

A lage on le dieu Cupidon

Tire de son carquols, sans géne,
Une fléche dont il fait don

A fille accorte ou joyeux drille,
Pour que la pigdre d'amour,
Arden'e comme feu qui brille,

En tue un des deu€ sans retour!
Verveine avait: dans son village
Un sien cousin, fol : amourenx;~
Qui lui promit le mariage,
Voulant, disaitil, érre beurenx,

flas, ce fat parole vaine!
Om jour une pucuse survint, | Discours du Général Emmanuel Thé-
Qui mit dans le ‘coeur de Verveine }zan, Ministre de l'Intérieur.
L'affre, le doure et le chagrin. | Allocution de Me J. B. N. Valembrun
: ° pour la remise du monument au Conseil
Communal; réponse de M. Adolphe Sim-
bour, maire de Porteau-Prince.
Musique, défilé de ’ Armée et du Pen-
















nie » d'inauguration : discours de M. Jé-|
rémie, hymnes « La Dessalinienne » et |
«18049.




.ors la tendre mignonne
L ier, matin et soir,

La Vierge qu'elle sait tant bonne,
De faire rensitre Vespoir



Mat de Cocapne---Course AUX.





Dans «1 pauvre Ame endolorie: ple devant la st tue du Fondateut deTIn- | --—tsnignol-»- Réjoutssances diverse

amen aaae sei | dépendance, silve dartille ‘Travesti

Que pls Verveine pleat er prie | AprésFapetagose de - Dessalines, rey Zalairices de

Plu us} le in delle Pamant fuirait! | sances pe publi gues Bur le Ch amp- de. Mare Vincent de Paul 2 déciaé, dans $4.

Le temp: a fai — To ste une sange | c ort i dee feuxd’artifice, con- | nion du 31 Janvier dernier, d’or

Slect keon he on les d douleurs.. 1 sent § r ia Test core § constitnés ye | POUT le mardi gras 16 Fevrier un
o—~-bea- bee Yerveine est fanée, i Guat P . ves, lout ie, vestt- & Enfants— e



public, étrangers et huitiens, sont con-
El ses beaux veux n'ont pusde pleurs |

vies A cette patridtique solennité. Pebée ‘de. divertistenieotiy appre

cece OR ces £4 Bp ee + os : ; :

~D: coe re awe aan aversaiTe, , —Des_pisces si sour réservées a diffe en-} nouvelte-avec_enthe ousiasme, se
Pan So avieatil, ma hi were? > tes corpor rations et aux personna 308. | nant-de-L ——

~Demande-t-elle avec émoi.... _-—-}-__-Féte des Giboziens mee.
i Elle geu len ce matin, sur la Place da |

“+ Panthéon,od s étaient donné rendez-vous |

_toule de SPEEIALEBIS 0 Nous

lompléte réussite. ‘Applandissements Le pays ¥

enthousiastes et justifiés. Le cri général | sance avec une






one



BIS, SAns.att eodve de réponse,
Elle reprend bien dovcement j

Ss Li-tas soa ie :
OU. repose magrand’ maman,
Demain vous y mettrez ‘Verveine






Qui ne fut heyrease qu’un jour, “a €té: @ Pourquoi na-ton _pas commen- | d’Halti de Tuomas \

Ex qui-voit-s'efvoler sa peine té il ya quelques ‘vingt ats A mettre en | tend de 18434

Dans un dernier soupir d'amour !> “galeur bes heureuses dispositions mili besoin. oe 2

Au cimetiare de villa taires de Phiten ? “Quels magnifiques ble de cette publi
Bes _ptogrés séraient déja réalisés)oa [pas a Histoire-é

‘On voit chaque printemps fleurir’ ~~

‘ | ; Compliments done au ‘capitaine-lis- en sait, on le tient de |

Des," nee 3 b lane corsage’ tructuur Gibozeta ses dignes officiers; au | avons done” besoin de

“Les jeures filles du villace Be général Darius Hyppolite dont le con- : ments de notre histoir }
ABO or ~ Sours a C16 si efficace > au général. Cy-: : racontés, dans leur ordre ch

Nilaup. —riaque Célestin qui o’a rien ménagé pour avec les appréciations qui e en résal










nd

























On pent souscrire
Bois Chéne; enfin on feracitculer une liste.
de souscription en ville.

Plantez du Coton!




mettent de : se maintenir!

Distribution @’Eau

Les quartiers alimentés par la Source
Plaisance seront privés d’eau mereredi 3
(Fevrier courant, pour continuation des
LA Direction.








‘pour VEurope.





Nous croyons rendre service 4 tous, en |
annoncant que le coton est coté a wee drs.







: Janvier, a quatre Paice: de I ‘apres-midi,

—Cest une heiireuse- ‘occasion, car ‘cé| Pardevant nous, J. M. Brédy, licencié en |
“Grefteren-chef du—Pribonat-

our . rix extraordinaire de 200

jusqu’en seiobre |



tons ¢e
ne sa fenile :





fin den relist are



904




483, rue du Centre, 483.



ees Eoauré ee
REPUBLIQUE. D HA ITL



Extrait des: minutes dy Greffe |







magnifique yacht ‘de plaisatice--- qu'on a
eu lavantage Qtadmirer” ici ily a trois



_ans,---offre tous les agréments possibles

aux voyageurs: chambres luxveuses a un
lit, avec salon et salle de bain; librairie,
ymoase, chambre pour développer. les}
é2reuves pees epee, corps de. musi- :

gue, etc. Et maigré tous ces grands avan- |

ey le prix du passage sera trés modérél |



ae

tent de faire Te voyage d Europe’ cette
| “annte,--a Port-au-Prince comme en Pro-
. oma leur snes de fagon |












‘Ul est certain que tous ceux qui projet-




ochain, de cette | ~
{qu Hl accepte par forme de

~ torisalion du Cleur,signé :

“Droit, avocat,

civil de Port-au-Prince, seussigné,
Eten noire Grefle,

reau de cette juridiction, demeurant et do-
; micilié a Port-au-Prince, lequel, en vertu :

j te dun mandala lui donné par les époux |

Charles Léon, Maiquis de Crény, sa femme |
née Jeanne Ch ire Faubert, daté ‘de Paris le |
dix-sept juillet mil neuf cent trois, 2° dune





cing décembre dernier ; enregistrés a Porte




“Nous a requis - ale préser
faite, fe et au nom de
6, la au esi ae

Cneesdice & ex ‘L:
bre mil neuf-cew!









ge

Francois Mathon,. ohhh






a

expédition col i. callaliouns

chef, signe:

Pour on eonforme,.
((Signé) A. BONAMY

Bi



| Cy revavk, yl
compris un jeu de harnais, le tout.en bon |

bénéfice, en ber de . La mai ison la: mieux: assortie de tovte:

lee Vabicant de Chaussures.

nits dt oie dAout de l'année der- |
niér re, dament ordonuancée par FAd- |
ministration de Miragodne, gs élevant,

ttoutes retenues faites, 4 cant trente.
sept gourdes. quatre- -vingt-douze, est
adbirée entre les mains du Ministre des

| Finanees. 7 / |
‘Il la déclare nulle et non avenue,

| population.

G We POLL ALOT TLD

Rouge

Jelire
Marguis te Greny, de Paris, en date du vingt-P





fe centim: s. Pour .
de ’Enregistrement,. par autorisation,
Vu: Par. ate



S Brédy, avocal, - 4

Ne rehand-Tail leur

101, rue du Centre.
Coupe Moderne et Elégantée

Spécialité de coupons pour pantalons:

__ et gilets de premier choix,



ila eo:

La Manufacture a toujours en.
dépot un grand stock, — pour la

vente—en--gros.et.. ‘detail, — de.

chaussures en tous genres pour
Hommes,Femmes, ENFANTS. |
Les commandes des commer-

cants de lintérieur pourront ore
rexécutées dans uae semaine”
=» | peu prés.

123, rue des. Fronts-Forts,_ 23.

PORT#AU-PRINCE (aarn ).

Consultations: 2a 4 heures. du soir. i



Travail tie hace choix!



Coupe élégante et Prix moderes..
/4142, Rue du Magasis n de

A comparu Me A. Bonamy, avocat du bar- |

PEtat.



5 pour Fiangal!!es oat Marl iages
Cixvéations Ilouwelles
| Corbeilles de Fleurs—

Jarlinitres pour diners, _
-Coneounes. de toutes beantis.
s einem a | Mme CHEER UR
__ Bois-Verna, rne Maurepas N° 3.






















~ paludéenne.

ES SANOFELINE :

pour les enfants.
‘En vente ala Pharmacie NOTRE-DAME

| Rue des Fronts-Forts ef du Centre.







Docteur Bou jolly
75, Rue Eugene Seer? 75.



mn SSE CENTRALE

de Prévoyance et de clientéle qu'elle. vient de recevoi

. i ipa le vapear « Lucia un assorti-

oe Sicp erat a Ghee blanches el couleurs;fausx

cols, faux poignets. Calecons toile.

32, Rue Richelieu, Paris. eee Se anes ont: laine

Vente a crédit des meilleures yaleursa | ef flanelle. Drill de toute qualité
Lots franeaises, telles que: Obli- | blane et fantaisie. Cheon le
gationsde la villede Paris Leioad Chapeau es otles, (




Ges valeurs dont le rem hoursement a the he Mie ee

est garanti parE Etat, présentent botiines. Rideau blanes et couleur

Pavantaye de rappors fer intérét et Fal- préls d poser et par aunes; soieries, |

trail ded iD ames de d 000, foulards et taffetas.

D000 WOO 30. O00, 256 ) Parfumertes des meilleures mar: io

800 et 5 ques. Chapeaux paille. Ombrelles et

en deus en-cas de dernier cri. Gants mitai-|

nes sote, Ghupeaux feutre, laine, pour =

honinies et enfants. Canotiers feutre |

pour dames, derniére création. — |

Le meilleur choi ¢ en cravules de|

ules formes. L.

Grand assorlimen ten Corset de

toules formes et priv : Corsels garan- |

is prate baleine, en_soie-brochée, de}

15 4 5O0-gourdes, —
Bonbons et chocolat en boites: fan-|

taisie pour cadeau de faupatees ety

mariages.
















rsements- men-
suels dé 2, 3. t 5, 6 dollars et plus
au cholx dit souseripleur, et contre
recus présentés a domicile eb signés
par ‘la Direction.

Des le der versement, le souscrip~-
feur adroit aux intércts sur la téla-
lité de son_titre et bénéficie seul du
lol que son -numéro-pourra yaqner.

NE IS CON OTATE GCE (ES Toten tes”
oelargent est perdu apres le. tirage|
si volre numero ne sort pas. Tel le cas.

est tout autre; on a une nouvelle
chance lous les-denx mois, et on est |

Tan litre -qu ‘on | eas

‘ir .en especes, dtout &













tree it le plas arebae qu’on ait fait
F'n vente 500 portraits en métal |
ide SS. Die X. oe Ro
| Chaises de Marseille. Danie jeanne ]

M. JBM: ASSIME, Port-au-Prince. wiles dad ao 3 gallons. g i Gee
——Aaeewnes a ~| Seul dépdot du vrai Maraschino de | Zau de Seltz
“Zara; de tv maison Gr Luxardo, | ee
| -- Avant de faire vos achats, visi- | | -
| fez ie magasin deT !

A. RICCO

Pour trarter at renseignements, |
vadresser-ou écrire par la poste, en |
. donnant son adresse, &













‘Distilieri ie Nationale.
Fondée'en 1899.
ido, rue de la Révolution, 115.
BLAS VIERAS

‘Propriéiaireet Distillaterr, Liquoriste: —

Un-aecordeur et ré=}

- EXh | :
Bitter Eiygienique, | parateut de Pianos |
Stomachique, digestif el anti- iiasmalique. | (Hr anc pals) de passa

Liqueurs et Sireps : ssortis Nv 2.
: YIN DE BORDEAUX ET DE MARSALA . “olfre ses services.

J eee

ine et clarifide, Cerand pris de Genéve.) | ) oe
Ci igares cubes gros et détail. ft. L a fus USS, a









Grand Magasin de Meubles} sce" ptm cut
de Médecine de Port-au-P nee, ancien

Henry$ Stark & Ce, | Ue assisiante a la Maternité, offre ses,

evicosau publi¢.
_ Maison fondée en a ea Ces a inde



































Full Text




e dudésir , le Jury, jugeant légulement, a preciamé .
maintenir | le classement suivant: fer Fry-Sister

ses ; (Chenet), Je Gaillé-Peloton (Riviére),
Be Télégraph (Commandant Leraque).:

| Temps: Jertonr, 1: 75 Qe tourd’ 10°;









‘aura pas lieu A caus





FS-CABLES TELEGRAPHIQUES = jlapaix,

- MONOPOLEdu NOUVELLISTE | adc Anhalt est mort.

ss pepropucTION INTERDITE.) — |, LeNNE oe yn dit. que les wbes et | 3 BE pyre .

a ae : | les Monténégrins résidant 4 l’étran~ pe (He, nee, ment. Dans la course

Lonpres.— On ditici que la paix , Ser, conspirent pour renverser le | de bicyclettes, Ghenet ainé est. battu-par~

_ est assurée entre la Russie et le Ja- ‘roi Pierre de Serbie. eee | Elie jeune. Au dernier virage, Elie qui-
: oe ea ee ae __Yoxonama.— Liinterpréte japonais. tenaitla corde, suivi da peloton, sem-








On mande t Norvége que le ville de la lége tion russe 4 Tokio, accusé | baile. Chenet serré, est forcé, en sedé- ~
_ @Aalesund a été complétement dé- d’espionnage, a été arrété et conduit | gageant, de prendre le tournant trop
Cap Join, ce qui permet aElie d’arriver ler
a | J sao longnent 26 Gua eae
“terielles sont évaluées 44 millions] | New-York.—Le président de la} |" course @dnes: ter Lalane, (le ga-
ae ones Ae ¢ eo gs ae tg. , 2 e
dedi, { féération aunéricaine da travail, ar~ | §oen- {a pouave et Grison.
_._ Wasuineton.— | | rivera sous pen & Porto Rico. pour) (était la journée historique:
- Prix de Vertiéres: ler L’Eciain ( La-
ns), 2e-GatLé Petoron (Riviére),de
naRQUE (Général Faine), 1 45".
oe oe ee a er Mi- :
RAILLEUSE(T amas). O Créte-a-Pierrot,
fF laaimeras done toujours ts poutrer an

*

_iruite parun incendie: 9.000 persen- | Ici pour étre jugé par un conseil de_
- mes sont sans abri. re.
















Les pertes ma-| guerre.



















aS aénateur


























imeras done toujourstspoudre? En-
ree oe + | tourée-de ta luxuriante.végétation, que
ue New: oRK.— La presse dérnvcra- L _ Lravant-derniére journée de cette sé- | tu serais bien situ Alais un magnifique
—-tique-américaine commence —une+2i2- a été riche en événements sportifs, | arsenal, depot diarmes sacrees Me
campagne vigoureuse ec ary | Piston qu’on disait malade,se présen- | SeFvees a Cours qui croiraient pouvoir
pagne vigoureuse contre la can ey : iol ‘1% Te C
didature prési : %, | tant aa peteau: pour le Grand Prix | nous. violenter | ze ELEGRAPH (Com-
_ didature présidentielle de M. Bryan. eye ; oY . , . sep (R
|} Un-violent 3 ‘die. Vi Be BEES") Alexandre Pétion, colle ferme Cardi- mandant Laraque); 3e Rozert (Molhen-
de dét roren _TaCen ate AGA fnCOore | nal gui legagne tout juste!—Ce mateh thiel). Tour: 2° 20”.
a4 le ruire, a Chicago, un édifice de lentre ces deux «fine cracks» de la sai- | ., Pria de la Gitadelle: 4 er Max (Cal-
clages occupé pour la plupart par} gq, a intéressé tout le public. Desap- | lixte), 2e MovsseLine IV. Benjamin),
un temple maconnique. Les 2.000 | plaudissements de, ahardi-!a-Piston !>, 3e Denzix (G.Barthe); 1 0".
--personnes-qui-s'ytrouvaient-ont- pu | «Cardinal,comme tuveux, Cardinals...) Par pes Dames. (Gentlemen Riders)
sé sauver; quelques-unes se sont Ié- | Et tovjours Cardinal tient la corde,pas- | 1er Monarque (Général Faine): ila four-
_gérement blessées.__ se le poteau, suivi de Piston 45 lon- {7 une belle épreuve; 2e Loupeanou (Jo-
_" Lonpaes,— Lexpédition anglaise guewrs; 3 ‘Télégraph; temps: 2° 23°. | Bool) Po A Fou C8 (Fernand Elie);
an Thibet dont Vavant-garde ast 4 | Ce soir nous les reverrons~ dans lay m a a : on
Tanon. se trouve dan o ne réeion | Grande Poule des vaingueurs. Rappe- Chenet a gagné le Match, battant
intal ari a ae ea ee Bion | Jefe-aue Cardinal est-le vaingqueur de magistralement Elie. C’est indubitable- _
cut aioe. x et en | tous les Grands Prix-de_la saison;Pis- | Ment ¢
es : : 2 ae HH Be = s See S 3 fete roe “it ponh a etn me
oe ton, t rc de pee





















































































Vexpédition ; se ey lege Pecole-angiais
le ille; Telé- | daire. Goureur, if ne s cecupe que Se"
sa course, Il pédale ferme dés le départ.
"| emballoge d’hier a été remarquable.
‘Alutter| _ Voici les résultats des deux courses
nant du | de mulets: Petite taille, ter Jampeé-MAL-
-eux | Hed (Jolibois), 2e Principal Il (Carrié);
temps 1° 7". ni
aitia. | Grande taille : Ler Jack le fameux,
Car on | (N. Sambour), 2e Pilé passé (J.B. La-
Jaisser | bens), de Tamas; temps 2° 50”.
1 Ainsique vous pourrez Je remarquer,
"évidence , les temps sont incroyables et des re-
aise tactique et de celle | cords ont été établis sur presque tcn-
deGaillé Peloton, tes Jes distances. © :



zs





















u jockey
re intéressé
manége d
si ‘potean.
x, sed lex. Malgré









































Mangan marine ame ee

Tovjours. beaucoup de spectateurs :
Secrétaire Thézan, dans sa loge en- {|
touré de toute tne cour, ( qui pores Ee
aurait tenté le roi vert-galant! } Au) o, Aituucat... 188 fo A demain, le compte-re

Consolidés 12 °/o escpt. er 40 °/e | critique de notre reporter « Sou







































pesage, secrétaire d’Etat Bijou. Géné-
raux Carrié, Brice, Régnier, N.. Sam-.



bour, Monsieur Vilhardouin Leconte. | Consolidés 6 °/.— ‘ 68 °/. + Speen es du oe

Dans la loge officielle. Monsieur et | 7, . a e rés animées et trés intéress

Madame Dabelmar Jean-Joseph fils: —-4 Titres Beeasix creeeee 33 i | courses d’ hier. Lire plus haut se
REPORTER. @ Roses « BAO Rte G&G 25 24 ties -relatées 1 par notre / ak



| —Le «Moniteurs de samedi accuse Vine le oe et dernié
| cription de. 47, Députés; dimanche soir, | son, qui a lieu ce
j il cst araye an Noid 5 Bee et] brillante.< il ¢









Z doite en amener "6 autres, ce qui fera un} vaux déja “gegaan
A Me Marie A. RICCO. | total de 68 Députés, c’est- -4-dire au-dela | des amateurs qui nos pr
| da quorum constitatiounel ui est de64.] pléiade de jeunes gens « de Gail

Dans ces conditions, hambre des | res ad-hoc. —Du reste, voici i



Vous que ie sais compatissante
Pour tous les malheurs dici-bas,



Donnez un plevr au doux trépas Représentants pourra se aati cette | me exact :

De Verveine, la tendre amanre! | semaine. | 1 Championnat des ‘nes 4 tour
Verveine est une ravissante Statue de Dessalines’ = | 2 Course de mulets de petite tai

Jeune fille de dix-huit ans. La solennité d'inavguration de la sta-~§ 1 tour ae
En ce monde vint linnocente tue de Dessalines, dimanche prochain,se- f 3 Championnat de trés petite tai
a ¥P soir de jo printemps.. ra imposante. ~ Ce jour a6 hres du ma- | 4 tour

tin, ouverture de la fee sgra annoncée | 4 Prix des Communes
ir une salve de 21 coups de canon, __|__ (petite taille) 1 tou:
Les membres de l’Association nationale | 3 Prix des Arrondissem
du Centenaire se réuniront au Petit-Thé-} (moyenne taille) 1 tour 2.
Atre, pour se rendre, en grand cortége, {6 Prix Henry Christophe — __
banniéres déployées et musique en téte, | (grande talk) 2 tours” —
sur le Champ-de-Mars of, 4 8 hres, elle | 7 Championnat dé bieyclettes
recevra devant l’arc-de- iriomphe S. E. le (lére force) 1 tour
Président de la Républiqze, dont Varri- |8 Course a pied faijultee) 1/21 to
vée sera saluée par 21 coups de canon. [| 9 Prix «Pocahontas» (Poul tehies),
Discours de MM. Septimus Mariuset} ~dteur 4/2
Justin Dévot, présidents de PAssociatioa. | 40. Course a pied: (enfants) jt
La marche militaire ¢ 1804 » annoncera | 41 Course de eee (moyen
at ne fores) 4
12 Course é a pied @ itemer 1
172 tour ~ Y
13 Course de bieyelettes (Se fore
1 tour
14 Championnat des mulets 2 t.
15 Grande Poule des Vainqueurs
3 tours

ea

Ell le coer bon, charitab| e,






Elle est umante, douce, aimable,
Et fait-croive-aux anges des cieux ,
Voici done la chaste Verveine

A lage on le dieu Cupidon

Tire de son carquols, sans géne,
Une fléche dont il fait don

A fille accorte ou joyeux drille,
Pour que la pigdre d'amour,
Arden'e comme feu qui brille,

En tue un des deu€ sans retour!
Verveine avait: dans son village
Un sien cousin, fol : amourenx;~
Qui lui promit le mariage,
Voulant, disaitil, érre beurenx,

flas, ce fat parole vaine!
Om jour une pucuse survint, | Discours du Général Emmanuel Thé-
Qui mit dans le ‘coeur de Verveine }zan, Ministre de l'Intérieur.
L'affre, le doure et le chagrin. | Allocution de Me J. B. N. Valembrun
: ° pour la remise du monument au Conseil
Communal; réponse de M. Adolphe Sim-
bour, maire de Porteau-Prince.
Musique, défilé de ’ Armée et du Pen-
















nie » d'inauguration : discours de M. Jé-|
rémie, hymnes « La Dessalinienne » et |
«18049.




.ors la tendre mignonne
L ier, matin et soir,

La Vierge qu'elle sait tant bonne,
De faire rensitre Vespoir



Mat de Cocapne---Course AUX.





Dans «1 pauvre Ame endolorie: ple devant la st tue du Fondateut deTIn- | --—tsnignol-»- Réjoutssances diverse

amen aaae sei | dépendance, silve dartille ‘Travesti

Que pls Verveine pleat er prie | AprésFapetagose de - Dessalines, rey Zalairices de

Plu us} le in delle Pamant fuirait! | sances pe publi gues Bur le Ch amp- de. Mare Vincent de Paul 2 déciaé, dans $4.

Le temp: a fai — To ste une sange | c ort i dee feuxd’artifice, con- | nion du 31 Janvier dernier, d’or

Slect keon he on les d douleurs.. 1 sent § r ia Test core § constitnés ye | POUT le mardi gras 16 Fevrier un
o—~-bea- bee Yerveine est fanée, i Guat P . ves, lout ie, vestt- & Enfants— e



public, étrangers et huitiens, sont con-
El ses beaux veux n'ont pusde pleurs |

vies A cette patridtique solennité. Pebée ‘de. divertistenieotiy appre

cece OR ces £4 Bp ee + os : ; :

~D: coe re awe aan aversaiTe, , —Des_pisces si sour réservées a diffe en-} nouvelte-avec_enthe ousiasme, se
Pan So avieatil, ma hi were? > tes corpor rations et aux personna 308. | nant-de-L ——

~Demande-t-elle avec émoi.... _-—-}-__-Féte des Giboziens mee.
i Elle geu len ce matin, sur la Place da |

“+ Panthéon,od s étaient donné rendez-vous |

_toule de SPEEIALEBIS 0 Nous

lompléte réussite. ‘Applandissements Le pays ¥

enthousiastes et justifiés. Le cri général | sance avec une






one



BIS, SAns.att eodve de réponse,
Elle reprend bien dovcement j

Ss Li-tas soa ie :
OU. repose magrand’ maman,
Demain vous y mettrez ‘Verveine






Qui ne fut heyrease qu’un jour, “a €té: @ Pourquoi na-ton _pas commen- | d’Halti de Tuomas \

Ex qui-voit-s'efvoler sa peine té il ya quelques ‘vingt ats A mettre en | tend de 18434

Dans un dernier soupir d'amour !> “galeur bes heureuses dispositions mili besoin. oe 2

Au cimetiare de villa taires de Phiten ? “Quels magnifiques ble de cette publi
Bes _ptogrés séraient déja réalisés)oa [pas a Histoire-é

‘On voit chaque printemps fleurir’ ~~

‘ | ; Compliments done au ‘capitaine-lis- en sait, on le tient de |

Des," nee 3 b lane corsage’ tructuur Gibozeta ses dignes officiers; au | avons done” besoin de

“Les jeures filles du villace Be général Darius Hyppolite dont le con- : ments de notre histoir }
ABO or ~ Sours a C16 si efficace > au général. Cy-: : racontés, dans leur ordre ch

Nilaup. —riaque Célestin qui o’a rien ménagé pour avec les appréciations qui e en résal







nd

























On pent souscrire
Bois Chéne; enfin on feracitculer une liste.
de souscription en ville.

Plantez du Coton!




mettent de : se maintenir!

Distribution @’Eau

Les quartiers alimentés par la Source
Plaisance seront privés d’eau mereredi 3
(Fevrier courant, pour continuation des
LA Direction.








‘pour VEurope.





Nous croyons rendre service 4 tous, en |
annoncant que le coton est coté a wee drs.







: Janvier, a quatre Paice: de I ‘apres-midi,

—Cest une heiireuse- ‘occasion, car ‘cé| Pardevant nous, J. M. Brédy, licencié en |
“Grefteren-chef du—Pribonat-

our . rix extraordinaire de 200

jusqu’en seiobre |



tons ¢e
ne sa fenile :





fin den relist are



904




483, rue du Centre, 483.



ees Eoauré ee
REPUBLIQUE. D HA ITL



Extrait des: minutes dy Greffe |







magnifique yacht ‘de plaisatice--- qu'on a
eu lavantage Qtadmirer” ici ily a trois



_ans,---offre tous les agréments possibles

aux voyageurs: chambres luxveuses a un
lit, avec salon et salle de bain; librairie,
ymoase, chambre pour développer. les}
é2reuves pees epee, corps de. musi- :

gue, etc. Et maigré tous ces grands avan- |

ey le prix du passage sera trés modérél |



ae

tent de faire Te voyage d Europe’ cette
| “annte,--a Port-au-Prince comme en Pro-
. oma leur snes de fagon |












‘Ul est certain que tous ceux qui projet-




ochain, de cette | ~
{qu Hl accepte par forme de

~ torisalion du Cleur,signé :

“Droit, avocat,

civil de Port-au-Prince, seussigné,
Eten noire Grefle,

reau de cette juridiction, demeurant et do-
; micilié a Port-au-Prince, lequel, en vertu :

j te dun mandala lui donné par les époux |

Charles Léon, Maiquis de Crény, sa femme |
née Jeanne Ch ire Faubert, daté ‘de Paris le |
dix-sept juillet mil neuf cent trois, 2° dune





cing décembre dernier ; enregistrés a Porte




“Nous a requis - ale préser
faite, fe et au nom de
6, la au esi ae

Cneesdice & ex ‘L:
bre mil neuf-cew!









ge

Francois Mathon,. ohhh






a

expédition col i. callaliouns

chef, signe:

Pour on eonforme,.
((Signé) A. BONAMY

Bi



| Cy revavk, yl
compris un jeu de harnais, le tout.en bon |

bénéfice, en ber de . La mai ison la: mieux: assortie de tovte:

lee Vabicant de Chaussures.

nits dt oie dAout de l'année der- |
niér re, dament ordonuancée par FAd- |
ministration de Miragodne, gs élevant,

ttoutes retenues faites, 4 cant trente.
sept gourdes. quatre- -vingt-douze, est
adbirée entre les mains du Ministre des

| Finanees. 7 / |
‘Il la déclare nulle et non avenue,

| population.

G We POLL ALOT TLD

Rouge

Jelire
Marguis te Greny, de Paris, en date du vingt-P





fe centim: s. Pour .
de ’Enregistrement,. par autorisation,
Vu: Par. ate



S Brédy, avocal, - 4

Ne rehand-Tail leur

101, rue du Centre.
Coupe Moderne et Elégantée

Spécialité de coupons pour pantalons:

__ et gilets de premier choix,



ila eo:

La Manufacture a toujours en.
dépot un grand stock, — pour la

vente—en--gros.et.. ‘detail, — de.

chaussures en tous genres pour
Hommes,Femmes, ENFANTS. |
Les commandes des commer-

cants de lintérieur pourront ore
rexécutées dans uae semaine”
=» | peu prés.

123, rue des. Fronts-Forts,_ 23.

PORT#AU-PRINCE (aarn ).

Consultations: 2a 4 heures. du soir. i



Travail tie hace choix!



Coupe élégante et Prix moderes..
/4142, Rue du Magasis n de

A comparu Me A. Bonamy, avocat du bar- |

PEtat.



5 pour Fiangal!!es oat Marl iages
Cixvéations Ilouwelles
| Corbeilles de Fleurs—

Jarlinitres pour diners, _
-Coneounes. de toutes beantis.
s einem a | Mme CHEER UR
__ Bois-Verna, rne Maurepas N° 3.






















~ paludéenne.

ES SANOFELINE :

pour les enfants.
‘En vente ala Pharmacie NOTRE-DAME

| Rue des Fronts-Forts ef du Centre.







Docteur Bou jolly
75, Rue Eugene Seer? 75.
mn SSE CENTRALE

de Prévoyance et de clientéle qu'elle. vient de recevoi

. i ipa le vapear « Lucia un assorti-

oe Sicp erat a Ghee blanches el couleurs;fausx

cols, faux poignets. Calecons toile.

32, Rue Richelieu, Paris. eee Se anes ont: laine

Vente a crédit des meilleures yaleursa | ef flanelle. Drill de toute qualité
Lots franeaises, telles que: Obli- | blane et fantaisie. Cheon le
gationsde la villede Paris Leioad Chapeau es otles, (




Ges valeurs dont le rem hoursement a the he Mie ee

est garanti parE Etat, présentent botiines. Rideau blanes et couleur

Pavantaye de rappors fer intérét et Fal- préls d poser et par aunes; soieries, |

trail ded iD ames de d 000, foulards et taffetas.

D000 WOO 30. O00, 256 ) Parfumertes des meilleures mar: io

800 et 5 ques. Chapeaux paille. Ombrelles et

en deus en-cas de dernier cri. Gants mitai-|

nes sote, Ghupeaux feutre, laine, pour =

honinies et enfants. Canotiers feutre |

pour dames, derniére création. — |

Le meilleur choi ¢ en cravules de|

ules formes. L.

Grand assorlimen ten Corset de

toules formes et priv : Corsels garan- |

is prate baleine, en_soie-brochée, de}

15 4 5O0-gourdes, —
Bonbons et chocolat en boites: fan-|

taisie pour cadeau de faupatees ety

mariages.
















rsements- men-
suels dé 2, 3. t 5, 6 dollars et plus
au cholx dit souseripleur, et contre
recus présentés a domicile eb signés
par ‘la Direction.

Des le der versement, le souscrip~-
feur adroit aux intércts sur la téla-
lité de son_titre et bénéficie seul du
lol que son -numéro-pourra yaqner.

NE IS CON OTATE GCE (ES Toten tes”
oelargent est perdu apres le. tirage|
si volre numero ne sort pas. Tel le cas.

est tout autre; on a une nouvelle
chance lous les-denx mois, et on est |

Tan litre -qu ‘on | eas

‘ir .en especes, dtout &













tree it le plas arebae qu’on ait fait
F'n vente 500 portraits en métal |
ide SS. Die X. oe Ro
| Chaises de Marseille. Danie jeanne ]

M. JBM: ASSIME, Port-au-Prince. wiles dad ao 3 gallons. g i Gee
——Aaeewnes a ~| Seul dépdot du vrai Maraschino de | Zau de Seltz
“Zara; de tv maison Gr Luxardo, | ee
| -- Avant de faire vos achats, visi- | | -
| fez ie magasin deT !

A. RICCO

Pour trarter at renseignements, |
vadresser-ou écrire par la poste, en |
. donnant son adresse, &













‘Distilieri ie Nationale.
Fondée'en 1899.
ido, rue de la Révolution, 115.
BLAS VIERAS

‘Propriéiaireet Distillaterr, Liquoriste: —

Un-aecordeur et ré=}

- EXh | :
Bitter Eiygienique, | parateut de Pianos |
Stomachique, digestif el anti- iiasmalique. | (Hr anc pals) de passa

Liqueurs et Sireps : ssortis Nv 2.
: YIN DE BORDEAUX ET DE MARSALA . “olfre ses services.

J eee

ine et clarifide, Cerand pris de Genéve.) | ) oe
Ci igares cubes gros et détail. ft. L a fus USS, a









Grand Magasin de Meubles} sce" ptm cut
de Médecine de Port-au-P nee, ancien

Henry$ Stark & Ce, | Ue assisiante a la Maternité, offre ses,

evicosau publi¢.
_ Maison fondée en a ea Ces a inde