Citation
Nouvelliste

Material Information

Title:
Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date:
Copyright Date:
1903

Subjects

Genre:
newspaper ( sobekcm )

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
LTUF ( ACN6482 )
OCLC ( 0012544054 )
AlephBibNum ( 000471641 )

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text


ort-au-Prince (Haitl) _ Mercredi, 23 Décembre 1903










OLE! SOMO OTIC OPOEEES EC USRETRONE SSO SOE |
. oi sor RMS LILA TITRE LALIT EOE, LOE gi OEE

oe

uotidien, Cormamercial et ad’Anmnonces

CHERAQUIT,---DIRECTEUR-PROPRIETAIR

























































PAR MOIS



ons aux bureaux du journal, angle des rues Bourjolly & Fort-Per °















































































gait encore une réserve puissante Ge
généreuses qualités.— Les. bonnes ac-
| tions s’accomplissent par des facteurs
-de valeur. En dépit méme de_lindiffé-
rence minint les esprits, du doute en-
valissant les coeurs, Exposition. fut
amenée a point. Naturellement,il s’en-
~suivit-toutun-concert d’éloves; ce qui

., Angleterre et Italie appuierontéga-
| lement-la Macédoine. | ; |
La semaine derniére, a eu lieu la

mise en scéne du nouveau drame

4 de Victorien Sardou, «la Sorciéres;.

Se “tMme Sarah Bernhardt ya. joué le

mbre des dépu- role pring pal ~roeenneeneeent
inistre des affaires; LONDREs.— On parle de vendre | hier était une témérité se chang 2a im-

‘. eon. | aux enchéres publiques le manuscrit | médiatemeat en une vérité dont Iélo-
original, r qrence-parlait-hant-a-ceux—quine. se
du». On ditgu’an américain. 3- | refusent pas aw-ratsonnement, a
posé doi 250.000 dors. get We I ngenain sa
ys # SPREE eek ese 7h SG ia | 4 me f x &

_ Beatin.— Le bre varis.— La presse parisienne ’ purd avait soif d’étrefixée surle dévelop-
Yempereur Oui | sure que des. troupes francaises se pement de lelfort national. L’ Exposition
iéme opération - | concentrent prés de da irontiere du | Ge4901 nousen donna un apercu; elle fut
| Siam: avec (intention d'envahir Ce | significative, suggestive. Etl'opinion|’ac-__
royaume,— Le Gouvernement Fran- | cueillitsympathiqivement, la soutint par
feais dément cette natty —_-|-de continuelles mirques d’encourage-




































; ré _ devait enhar-.
m- | plus en plus critique...On crain Fe hen ac aes
1 des atlentats ne solent COINMIS CON | 4. poco mmencer ces réconfortantes ma-
j tre les clrangers. CES | nifestations, un contra{ était tacitement
~ Onditque M Combes déposera | conclu, C’est bien l1 louable pensée
les bee sous peu sur le bureau de la Gham- } de lesécuter qui nous vaudra cette fois
e dela province de Burgos. | bre an p ét detoi interdisant toute | Putile Exposition de1904.—— 2.
_cixile ada se servir de ses | classe @enseignement par Tes asso-| __ Noslecteurs se r.appeilent les adresses
jeu rs én youliers ont. eed sialions religieuses. ee -_ | diverses-duG omite.-Le Ire-dela. Hou-..
oe | Maprip? — Des tempétes sévissent | Nelle Exposition est baile idee est:
- On mande de Paris} sur les cOtes d’Espagne; un bateau e eaya oD eaten cou © sont
| Dumont se | rendra a fait naufrage du cole de: Malaga: | la République. Disons-le tout de suite :
t-Louis pour prendre) 5 hommes de léquipage ont pert. | deg adhésions sont venues au Comité
s de ballons dirigea-| Lonpars. --- M. Chamberlain 8) et constituent deja un apport excel-




































ee —- | prononeé 4 Lees ses. deux _derniers | lent de consolation. nn
3s télégrammes regus | discours en faveur de Punion doua-|- Deux vocab'es au début avaiest-euffi—



oncent que ta} jiare—M-Chamberlain-a été-teés_ap= pelea Véclatant succésde 1901:
a sar plu land . | Fravail et Charité. Mais en Janvier 1904, —
amd la vilalité nationale s2 déployant doit.
| traduire seusiblement le geste dont elle
| estlaprovenince [écone. A peineavons- —
don ain d'ajouter quala pro-
il sera consacré aux
m a gran-
large place dans
Me
nt pour lacireonstan-.
nes d’unmot non moingen- -
6nergiqueencore : PATRIF.
y done: Travail, Charité et
riple el verlueuse expression.
invitant @ concourir au triomphe
cposilion dont ln morale, certes,
, considérable et salutaire,

-- CELSE







Ton sympathi ue oéte,
_ Muse, ti’est pas du tout surpt is,

Car il sait estimer le prix
De ton souvenir pour sa fete. _

Comment donc te remercier, .
Muse aimable autant que migne
Le cadeau qu ‘offre ta personne,
Va, je sais bien l'apprécier!

‘Ll marrive plein de ta grac
De ‘tout ton char. et,













































| ment d
1 Port-au~





Aocun autre ne Ve

Ta souhdites au vieux fimeut,”

‘De doubler son nombre d’ iene
Gerbes de fleurs sont idt fanées
Entre les mains d'un vieux semeur!

Beadant les trais jo
| rétés par le Clergé avant
prédication se fera A la
pasteur Riese ee







Malgré ga, si ton voeu s'exauce- - -— ] temps del a sympathie générale. oe

—Non pas au gré de ton désir, ‘La Dessalimienne | au publ

fer 3 rait long hj aah plaisir - L’Association Nationdle du Centenaire | § é ;
aller jusqu au jour de ta noce, aexpédié un grand nombre dexemplaires | 4 a

Pour Vapporter un-begu bouquet {de cet hymne patriotiqee eo ‘differentes i

Des voeux, dans une poésie jvilles de la province. ey

A la muse que j’ai choisie | Elle s'en remet surtout a ses” ‘Délégués L

Parmi les roses d'un, bosquet!. - ~~ F du soin de le propager et dele.

~~~" solennellement dans les. manifestations
| patriotiques.

| On troavera ce Aas en Jade buseox
M’est précieux!...— Vieille cigale, | 29% prix de 0.50 centimes Vexemplaire.
Jarréte ici mon dur crincrin. (Goh ease Encouragement oe
Pour que ma délicate Muse 2 “Nasi aveke dk parlé.de la magnifique |
‘Ne dise pas que je m’amuse —-—~—«éSt@TW OT pied, grandeur

A Vendormir par mon refrain: v: 4 Dessalines modelée. par no
ve | Vartiste Normil Char

—Jaurattr joie” e nullé“égale,
De vider ma coupe en l’honneur
De ma Muse, dont le bonheur









Pour elle, toute la tendresse

t aujourd”
De el paternel sentiment, as achevée. etest superbe dalla e
uquel je joins joyeusement) | statuaire qui-y a- ‘consacré des

Une paternelle caresse !..



~[ travail, nuits et jours, en y donnan
oa ‘Nilaup _ 4 son coeur, verra-t-il ce noble fruit de son | g
a2 Décembre 1903. _ 4dabeur sans emploi? : Po
memes | = Normil Charles est malheareus, a ce
=| titre et-comme- encouragement, 4ux tra-.
vailleurs, | e Gouvernement devrait faire
Y ‘acquisition de.ce monument qui a le pré-
cieux mérite détre une ceuvre essentiel= |
Llement haitienne.


























fete

versaire de Mind



Ue AMERIGAINsscoccsass G@ 447 *Jo

Consolidés 2 °/o escpt. or «50 fe En Dominicanie

Consolidds 6 °/o < 60*%/e| Une dépéche en date du 20 courant an- | 4 Deapenun en soi

Titres Bleussecseccesrsee 30 °/o| nonce que-les_villes de Santiago de Ca~ _ tionales avec li
& ROSS ccaaeseeseees ve 92 ly balleros, de Porto-Plara, toute ta ligne} a

du N- O, de Est et du Sud de la Domi- |:
x pied |Dicanie, ont proclamé M- Jiménés, prési- |,

Hier apiés-midia-ététransportée a
dceuvre,-au-Champ de Mars, la statue de | dent de la Républigt ae chambres |
ont bientorseréunir pour rat

Desealines: arrivée, dernier "
York par le steamer «Athoss. ts population, = Un al bint
destal étant presqu’achevé, l'Association. |S Pet os es
duCentenaite procédera done prochaine- 2
mentalérection delastatue. 1

Rappelons ce que nous disions,
le «Salem Daity News»: -
en bronze lamé et sera pl “EE § ot
destal qui portera des i inscriptions ret
autres la Déclaration de l'Indépendance
d’Haiti. Elle représente J J. Dessalines | - ea que, voy reste, je
en costume militaire, avec une épée bran- | me vous---c’est lorsqu il d a!
die dans sa main droite et foulantaux pieds | turel que Mr Deetjen d&pose sa rosett
les anneaux d’une chaine brisée,symboli- | Député pour aller « gerer cetle Ugat
sant le renversement del’érat d’esclavage. | nt la maladie du disting: —

Elle a neuf pieds de haut sans ee Mr Louis Borno. » J
le chapeau, qui fair en. tout 10 aoe La | propre bon. ee
figure du heros est magnifique; la phy- “ep

‘La Statue de Dessalines









































“ot SANS FATIGUE
u laver le links, Yes! falinuees: Hanelles. ae
3 ¢, et pour: fpat usage ene ioe Se _ Gann Prix |

ole Paris 1900
see par Mr Coles _ Porton au-Prince.
























: “Emprants( Consalilés







‘feel savers



i fewdue Nationale d fae al’ Wot | ° z
. )neur dinformer les intéressés quills | “Marchand. ‘Tailleur
| peuvent, a partir de ce jour, toucher’ : 101, rue du Centre.

s-ses guichets sur les em runts sul-
Wante = - p Coupe Moderne ct Elégante

mmission. Upitulice. de: ‘con: ! Consolidés 12 of, 1900, on pour Spécialité de coupons pow r pantalons

Bhonear sat gee Billets de- ‘cent intérats du ferau 31 Aout 1903.| —et_gilets de premier choix...

, | Gonsolidés 6 */o 1900, demi_pour | La maison la, mieux assortie de toute.
oe “| ta Banque Nao ae ee a _-Haiti—en--dtoffes _fantaisie, cas~—-
a Banque Nationale rappelle aux Gt pt

intéressés qie la loi du 13 Aotit doit quettes et képis militaire

ire strictement ebservée et Guaucun

Saheee paiement ne sera ell ee sur a bons |

/ . oe | ne a pas les timbres prévus.

3 ot ‘ane der jerede la -méine dae, suePrince, 29 Décombre 1908. seus 4 eC Pink Os

au numero: 793, a .

toul troi s portal ta sa eonnaissan

cules trots portant "| Francais), de passage
_ offre. ses services. .

pu avo jeu ¢ en.
. dresse et References
Elle: de ea sur oe annnede du Se- venant da Sud. est. suenda: ici T bee:
‘erétaire d’ Etat des Finances, et enverti eat mercredi matin: le é: 93 cou rant, i a I ) Fey fi USS,















- to fa vertu eee la aptenea a Seeré-
taire @Btat des Finances en date du.
1 fepragee ay 4903, Naméro 761,

du 24 du méme mois, sans





































—recteut. ~ Le steamer Pui HO

des” articles 2-et t33 da’ qa~tor du 4t ~Rue Bonne Foi, 106, —

_ Aodt 1903, de donner lat isidmne si ‘Ll repartira 1 le méme jour, A qua-
ot ae ee - Finances | (°& heures de-Vapresemrdt, directe- a : "

et a membres ‘de Ti Chacabre des | ment pov New York, prenant)



_ Comptes suivant la Hebe ciedessous ar- | Ja malle, frét et passagers. |
| rétée di ce dece jour: :
es eae eh Portau-Prince,2l Debre 1903. | Mousieur Lantz: BA RDANCOURT,,

| distilateur, liquoriste. 43 années dé
pratique, eneien associé el Directeur
gérant des. Usines de: Huibitation al’E-
=} toile» (A Lavand), dans |i Plaine du
Cul-de-Sac pour la-fa fabrication du Rhum
et du Tafia, quia obtene deg médailles
a toutes. les. Expositions tant a Vétran-
; ay - soot He ha Toujours:

A Léon Louhis ~ AA) Léon Louhis| oe BOEBE R& Ce, A gents,

B M.N. Benoit BB. M. N. Benoit cn neniinentnnt isin is

G oN. fe GN. Cayemitte| ccnp

=D L.Andrefils DD L. André fils

ee Dasseck ce ER J. pe :
ae :















oe ee Andvé tis Le Saunier € AL ENE >, We ‘ nt A fhonneuk Vaviser le public et sa
a) [ae Kingston. est allendu 1 ici jeudi | clientéle, que d’un commun accord,

a rant, pour prendre: association gute existait, entre lui et Mr
_la malie et suivre| son frére, est dis

ie te Mars 1902 et.
je depuis a fabriquer ce
al MEME. RHUM, aplapprécié des amateurs.
S00 oe oe sous la

Av FP Martinean-














So Rhum, - Dan | Alenol, ~ "Tafa
at, Avenue John-Brown
S é ‘ et of, Tue Lamarre







































fl

Entrepr'

Me (hau Ma braze ss de! Maison fondée en 41878 _
Port-au-Prince 64, Rue du Magasin de Etat, 64
24, Rue des Miracles, 21. Importation de Meubles

te face J. Déjardin Th. Luders & Gie, = en tous genres. |
~ FOURNISSEUR: ——_| Fabrication de Cereueils sim

du Grand Cercle de Port-au-Prince o
do testaurant de I Paix

vu Cc
de YHotel Bellevue
de P Hotel de Fyance

6 Patrie — J
du Grand Café : | Sreese ou non, avec ou §
du Bar Fin de Siécle Réparation. des glaces tachées _
du Bar du Commerce a Drs réduits. es
« des Amateurs. . PI —
« -Nonveau-Siécle | Verres a vitres coupés sur mesures |
« dela Bourse | _Moulures pour encadrements -

« dela Chambre} --——
_« de la Poste ——<

« du Port. i= eu > |
« du Palais , | ries siaiples et emaillées.

« de {Union | La Nuit et les Jours de Féte,)
-dePEpicerie Centrale ~~ ~~~} s’adresser pour le ‘commandes é
du Lunch Room | Cercueils chez: :

Depot a T urg eau | M-ALF. Stark, Avenue Gregoire,
BABIOLE | Maison Demeuran, en face. jal.
Kola Cl ‘ b it 45 cont Pharmacie St-Louis -- ou chez | ,
iy
ola Champagne bouteille 45 cen S Vir. Fuécurer. Husson, Rue des











Limonades gazeuses 10 « | Césars No 125, prés dela Rue
Eau de Seltz 5 RB ayser ;
Syphons - 40° OMe |











Pour les siphons une yavantio de}
g 1.00 par bouteille est exigée.

Pour les bouteilles de toutes les
autres boissons, la garantie est de 10)
centimes par bouteille.

Les boufeilles servent de regu pour |

: Ponce » DESUS

Fabrinans os on sures

garantie déposée. x Ty
Le garantie est rendue ila vemise vente en uros ‘et “dita le
des bouteilles vides chaussures en tes genres. peor | Oe

Hommes, FEmMMEs, Ewranrs: |
| Les commanies ‘des commer-
| cants de lintérieur pourront au
[exécutées dans une se













Prd éparés avec de

Eau Stérilisée —
et de I’ Acide Carbonique Ligquetié





Garantis pur: sucre raffiné

Sirop UOrgeat, de "aac | " ai mt ila Seiet a Vapeur |
a ea

ie Gingembre, de Grenadine, rey DEPORT. AU. PR
Groseiiles.

En gros eten détail



Full Text


ort-au-Prince (Haitl) _ Mercredi, 23 Décembre 1903










OLE! SOMO OTIC OPOEEES EC USRETRONE SSO SOE |
. oi sor RMS LILA TITRE LALIT EOE, LOE gi OEE

oe

uotidien, Cormamercial et ad’Anmnonces

CHERAQUIT,---DIRECTEUR-PROPRIETAIR

























































PAR MOIS



ons aux bureaux du journal, angle des rues Bourjolly & Fort-Per °















































































gait encore une réserve puissante Ge
généreuses qualités.— Les. bonnes ac-
| tions s’accomplissent par des facteurs
-de valeur. En dépit méme de_lindiffé-
rence minint les esprits, du doute en-
valissant les coeurs, Exposition. fut
amenée a point. Naturellement,il s’en-
~suivit-toutun-concert d’éloves; ce qui

., Angleterre et Italie appuierontéga-
| lement-la Macédoine. | ; |
La semaine derniére, a eu lieu la

mise en scéne du nouveau drame

4 de Victorien Sardou, «la Sorciéres;.

Se “tMme Sarah Bernhardt ya. joué le

mbre des dépu- role pring pal ~roeenneeneeent
inistre des affaires; LONDREs.— On parle de vendre | hier était une témérité se chang 2a im-

‘. eon. | aux enchéres publiques le manuscrit | médiatemeat en une vérité dont Iélo-
original, r qrence-parlait-hant-a-ceux—quine. se
du». On ditgu’an américain. 3- | refusent pas aw-ratsonnement, a
posé doi 250.000 dors. get We I ngenain sa
ys # SPREE eek ese 7h SG ia | 4 me f x &

_ Beatin.— Le bre varis.— La presse parisienne ’ purd avait soif d’étrefixée surle dévelop-
Yempereur Oui | sure que des. troupes francaises se pement de lelfort national. L’ Exposition
iéme opération - | concentrent prés de da irontiere du | Ge4901 nousen donna un apercu; elle fut
| Siam: avec (intention d'envahir Ce | significative, suggestive. Etl'opinion|’ac-__
royaume,— Le Gouvernement Fran- | cueillitsympathiqivement, la soutint par
feais dément cette natty —_-|-de continuelles mirques d’encourage-




































; ré _ devait enhar-.
m- | plus en plus critique...On crain Fe hen ac aes
1 des atlentats ne solent COINMIS CON | 4. poco mmencer ces réconfortantes ma-
j tre les clrangers. CES | nifestations, un contra{ était tacitement
~ Onditque M Combes déposera | conclu, C’est bien l1 louable pensée
les bee sous peu sur le bureau de la Gham- } de lesécuter qui nous vaudra cette fois
e dela province de Burgos. | bre an p ét detoi interdisant toute | Putile Exposition de1904.—— 2.
_cixile ada se servir de ses | classe @enseignement par Tes asso-| __ Noslecteurs se r.appeilent les adresses
jeu rs én youliers ont. eed sialions religieuses. ee -_ | diverses-duG omite.-Le Ire-dela. Hou-..
oe | Maprip? — Des tempétes sévissent | Nelle Exposition est baile idee est:
- On mande de Paris} sur les cOtes d’Espagne; un bateau e eaya oD eaten cou © sont
| Dumont se | rendra a fait naufrage du cole de: Malaga: | la République. Disons-le tout de suite :
t-Louis pour prendre) 5 hommes de léquipage ont pert. | deg adhésions sont venues au Comité
s de ballons dirigea-| Lonpars. --- M. Chamberlain 8) et constituent deja un apport excel-




































ee —- | prononeé 4 Lees ses. deux _derniers | lent de consolation. nn
3s télégrammes regus | discours en faveur de Punion doua-|- Deux vocab'es au début avaiest-euffi—



oncent que ta} jiare—M-Chamberlain-a été-teés_ap= pelea Véclatant succésde 1901:
a sar plu land . | Fravail et Charité. Mais en Janvier 1904, —
amd la vilalité nationale s2 déployant doit.
| traduire seusiblement le geste dont elle
| estlaprovenince [écone. A peineavons- —
don ain d'ajouter quala pro-
il sera consacré aux
m a gran-
large place dans
Me
nt pour lacireonstan-.
nes d’unmot non moingen- -
6nergiqueencore : PATRIF.
y done: Travail, Charité et
riple el verlueuse expression.
invitant @ concourir au triomphe
cposilion dont ln morale, certes,
, considérable et salutaire,

-- CELSE




Ton sympathi ue oéte,
_ Muse, ti’est pas du tout surpt is,

Car il sait estimer le prix
De ton souvenir pour sa fete. _

Comment donc te remercier, .
Muse aimable autant que migne
Le cadeau qu ‘offre ta personne,
Va, je sais bien l'apprécier!

‘Ll marrive plein de ta grac
De ‘tout ton char. et,













































| ment d
1 Port-au~





Aocun autre ne Ve

Ta souhdites au vieux fimeut,”

‘De doubler son nombre d’ iene
Gerbes de fleurs sont idt fanées
Entre les mains d'un vieux semeur!

Beadant les trais jo
| rétés par le Clergé avant
prédication se fera A la
pasteur Riese ee







Malgré ga, si ton voeu s'exauce- - -— ] temps del a sympathie générale. oe

—Non pas au gré de ton désir, ‘La Dessalimienne | au publ

fer 3 rait long hj aah plaisir - L’Association Nationdle du Centenaire | § é ;
aller jusqu au jour de ta noce, aexpédié un grand nombre dexemplaires | 4 a

Pour Vapporter un-begu bouquet {de cet hymne patriotiqee eo ‘differentes i

Des voeux, dans une poésie jvilles de la province. ey

A la muse que j’ai choisie | Elle s'en remet surtout a ses” ‘Délégués L

Parmi les roses d'un, bosquet!. - ~~ F du soin de le propager et dele.

~~~" solennellement dans les. manifestations
| patriotiques.

| On troavera ce Aas en Jade buseox
M’est précieux!...— Vieille cigale, | 29% prix de 0.50 centimes Vexemplaire.
Jarréte ici mon dur crincrin. (Goh ease Encouragement oe
Pour que ma délicate Muse 2 “Nasi aveke dk parlé.de la magnifique |
‘Ne dise pas que je m’amuse —-—~—«éSt@TW OT pied, grandeur

A Vendormir par mon refrain: v: 4 Dessalines modelée. par no
ve | Vartiste Normil Char

—Jaurattr joie” e nullé“égale,
De vider ma coupe en l’honneur
De ma Muse, dont le bonheur









Pour elle, toute la tendresse

t aujourd”
De el paternel sentiment, as achevée. etest superbe dalla e
uquel je joins joyeusement) | statuaire qui-y a- ‘consacré des

Une paternelle caresse !..



~[ travail, nuits et jours, en y donnan
oa ‘Nilaup _ 4 son coeur, verra-t-il ce noble fruit de son | g
a2 Décembre 1903. _ 4dabeur sans emploi? : Po
memes | = Normil Charles est malheareus, a ce
=| titre et-comme- encouragement, 4ux tra-.
vailleurs, | e Gouvernement devrait faire
Y ‘acquisition de.ce monument qui a le pré-
cieux mérite détre une ceuvre essentiel= |
Llement haitienne.


























fete

versaire de Mind



Ue AMERIGAINsscoccsass G@ 447 *Jo

Consolidés 2 °/o escpt. or «50 fe En Dominicanie

Consolidds 6 °/o < 60*%/e| Une dépéche en date du 20 courant an- | 4 Deapenun en soi

Titres Bleussecseccesrsee 30 °/o| nonce que-les_villes de Santiago de Ca~ _ tionales avec li
& ROSS ccaaeseeseees ve 92 ly balleros, de Porto-Plara, toute ta ligne} a

du N- O, de Est et du Sud de la Domi- |:
x pied |Dicanie, ont proclamé M- Jiménés, prési- |,

Hier apiés-midia-ététransportée a
dceuvre,-au-Champ de Mars, la statue de | dent de la Républigt ae chambres |
ont bientorseréunir pour rat

Desealines: arrivée, dernier "
York par le steamer «Athoss. ts population, = Un al bint
destal étant presqu’achevé, l'Association. |S Pet os es
duCentenaite procédera done prochaine- 2
mentalérection delastatue. 1

Rappelons ce que nous disions,
le «Salem Daity News»: -
en bronze lamé et sera pl “EE § ot
destal qui portera des i inscriptions ret
autres la Déclaration de l'Indépendance
d’Haiti. Elle représente J J. Dessalines | - ea que, voy reste, je
en costume militaire, avec une épée bran- | me vous---c’est lorsqu il d a!
die dans sa main droite et foulantaux pieds | turel que Mr Deetjen d&pose sa rosett
les anneaux d’une chaine brisée,symboli- | Député pour aller « gerer cetle Ugat
sant le renversement del’érat d’esclavage. | nt la maladie du disting: —

Elle a neuf pieds de haut sans ee Mr Louis Borno. » J
le chapeau, qui fair en. tout 10 aoe La | propre bon. ee
figure du heros est magnifique; la phy- “ep

‘La Statue de Dessalines






































“ot SANS FATIGUE
u laver le links, Yes! falinuees: Hanelles. ae
3 ¢, et pour: fpat usage ene ioe Se _ Gann Prix |

ole Paris 1900
see par Mr Coles _ Porton au-Prince.
























: “Emprants( Consalilés







‘feel savers



i fewdue Nationale d fae al’ Wot | ° z
. )neur dinformer les intéressés quills | “Marchand. ‘Tailleur
| peuvent, a partir de ce jour, toucher’ : 101, rue du Centre.

s-ses guichets sur les em runts sul-
Wante = - p Coupe Moderne ct Elégante

mmission. Upitulice. de: ‘con: ! Consolidés 12 of, 1900, on pour Spécialité de coupons pow r pantalons

Bhonear sat gee Billets de- ‘cent intérats du ferau 31 Aout 1903.| —et_gilets de premier choix...

, | Gonsolidés 6 */o 1900, demi_pour | La maison la, mieux assortie de toute.
oe “| ta Banque Nao ae ee a _-Haiti—en--dtoffes _fantaisie, cas~—-
a Banque Nationale rappelle aux Gt pt

intéressés qie la loi du 13 Aotit doit quettes et képis militaire

ire strictement ebservée et Guaucun

Saheee paiement ne sera ell ee sur a bons |

/ . oe | ne a pas les timbres prévus.

3 ot ‘ane der jerede la -méine dae, suePrince, 29 Décombre 1908. seus 4 eC Pink Os

au numero: 793, a .

toul troi s portal ta sa eonnaissan

cules trots portant "| Francais), de passage
_ offre. ses services. .

pu avo jeu ¢ en.
. dresse et References
Elle: de ea sur oe annnede du Se- venant da Sud. est. suenda: ici T bee:
‘erétaire d’ Etat des Finances, et enverti eat mercredi matin: le é: 93 cou rant, i a I ) Fey fi USS,















- to fa vertu eee la aptenea a Seeré-
taire @Btat des Finances en date du.
1 fepragee ay 4903, Naméro 761,

du 24 du méme mois, sans





































—recteut. ~ Le steamer Pui HO

des” articles 2-et t33 da’ qa~tor du 4t ~Rue Bonne Foi, 106, —

_ Aodt 1903, de donner lat isidmne si ‘Ll repartira 1 le méme jour, A qua-
ot ae ee - Finances | (°& heures de-Vapresemrdt, directe- a : "

et a membres ‘de Ti Chacabre des | ment pov New York, prenant)



_ Comptes suivant la Hebe ciedessous ar- | Ja malle, frét et passagers. |
| rétée di ce dece jour: :
es eae eh Portau-Prince,2l Debre 1903. | Mousieur Lantz: BA RDANCOURT,,

| distilateur, liquoriste. 43 années dé
pratique, eneien associé el Directeur
gérant des. Usines de: Huibitation al’E-
=} toile» (A Lavand), dans |i Plaine du
Cul-de-Sac pour la-fa fabrication du Rhum
et du Tafia, quia obtene deg médailles
a toutes. les. Expositions tant a Vétran-
; ay - soot He ha Toujours:

A Léon Louhis ~ AA) Léon Louhis| oe BOEBE R& Ce, A gents,

B M.N. Benoit BB. M. N. Benoit cn neniinentnnt isin is

G oN. fe GN. Cayemitte| ccnp

=D L.Andrefils DD L. André fils

ee Dasseck ce ER J. pe :
ae :















oe ee Andvé tis Le Saunier € AL ENE >, We ‘ nt A fhonneuk Vaviser le public et sa
a) [ae Kingston. est allendu 1 ici jeudi | clientéle, que d’un commun accord,

a rant, pour prendre: association gute existait, entre lui et Mr
_la malie et suivre| son frére, est dis

ie te Mars 1902 et.
je depuis a fabriquer ce
al MEME. RHUM, aplapprécié des amateurs.
S00 oe oe sous la

Av FP Martinean-














So Rhum, - Dan | Alenol, ~ "Tafa
at, Avenue John-Brown
S é ‘ et of, Tue Lamarre




































fl

Entrepr'

Me (hau Ma braze ss de! Maison fondée en 41878 _
Port-au-Prince 64, Rue du Magasin de Etat, 64
24, Rue des Miracles, 21. Importation de Meubles

te face J. Déjardin Th. Luders & Gie, = en tous genres. |
~ FOURNISSEUR: ——_| Fabrication de Cereueils sim

du Grand Cercle de Port-au-Prince o
do testaurant de I Paix

vu Cc
de YHotel Bellevue
de P Hotel de Fyance

6 Patrie — J
du Grand Café : | Sreese ou non, avec ou §
du Bar Fin de Siécle Réparation. des glaces tachées _
du Bar du Commerce a Drs réduits. es
« des Amateurs. . PI —
« -Nonveau-Siécle | Verres a vitres coupés sur mesures |
« dela Bourse | _Moulures pour encadrements -

« dela Chambre} --——
_« de la Poste ——<

« du Port. i= eu > |
« du Palais , | ries siaiples et emaillées.

« de {Union | La Nuit et les Jours de Féte,)
-dePEpicerie Centrale ~~ ~~~} s’adresser pour le ‘commandes é
du Lunch Room | Cercueils chez: :

Depot a T urg eau | M-ALF. Stark, Avenue Gregoire,
BABIOLE | Maison Demeuran, en face. jal.
Kola Cl ‘ b it 45 cont Pharmacie St-Louis -- ou chez | ,
iy
ola Champagne bouteille 45 cen S Vir. Fuécurer. Husson, Rue des











Limonades gazeuses 10 « | Césars No 125, prés dela Rue
Eau de Seltz 5 RB ayser ;
Syphons - 40° OMe |











Pour les siphons une yavantio de}
g 1.00 par bouteille est exigée.

Pour les bouteilles de toutes les
autres boissons, la garantie est de 10)
centimes par bouteille.

Les boufeilles servent de regu pour |

: Ponce » DESUS

Fabrinans os on sures

garantie déposée. x Ty
Le garantie est rendue ila vemise vente en uros ‘et “dita le
des bouteilles vides chaussures en tes genres. peor | Oe

Hommes, FEmMMEs, Ewranrs: |
| Les commanies ‘des commer-
| cants de lintérieur pourront au
[exécutées dans une se













Prd éparés avec de

Eau Stérilisée —
et de I’ Acide Carbonique Ligquetié





Garantis pur: sucre raffiné

Sirop UOrgeat, de "aac | " ai mt ila Seiet a Vapeur |
a ea

ie Gingembre, de Grenadine, rey DEPORT. AU. PR
Groseiiles.

En gros eten détail