Citation
Nouvelliste

Material Information

Title:
Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date:
Copyright Date:
1903

Subjects

Genre:
newspaper ( sobekcm )

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
LTUF ( ACN6482 )
OCLC ( 0012544054 )
AlephBibNum ( 000471641 )

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text
@

pe!

di, 16 Octobre

___ GHERAQUIT,--- DIRECTEUR-PROPRIETAIRE



ONOPOLE du NOUVELLISTE
AEPRODUCTION INTERDITE, )

14.— A Armenticres

C oy ie mAs : :
apes oni ‘Glabli Forde -hhiew-sor ;
arrestations ont eu lieu.
, arriveront & Paris

ifalie

,
syd

Jue
le annommrnt que le Japon a dé-
ué des troupes en Corde. On
iribue ceife nouvelle a une spécu-
de bourse. — 41 torpilleurs
gavec 1500 marins sont partis
le la Ballique ep route pour Port
_ Arthur. |
On eroit fe ‘mement ici et a Ber-
ique la question de la Corée sera
lée d'une faccn pacifique entre
Russie ct le Japon.
_Quoic volution en M
gine diminue notablement, on croit
qelle ne sera pas de si tot termincée.
Mr Chamberlain, ex-minis're des
: colonies, cst ittaqué de la goutte.
Oneroit qu'il lui sera impossible de

inver-pour de moment Sa cam-

le de propagande en faveurdeyaee

saoeneserierteteonete

ord Roseberry, libéral, ancien
dent -die-eenseti—dans un dis-

‘onoucé hier soir 4 Sheffield, |

qué vivement le plan douanier
Méet défendu par Mr Joseph
eaing :
Londonderry, ministre de
clion publique, a été nommeé
nt du cabinet anglais. |
ap 14.— Un tribunal de cette
ndu sa sentences, hier, dans.
contre le député catholi-
Jrquijo, quia protesté en
Mjurieux contre les autorilés:
40.4 cause des désordres qui
eu entre calholiques et li-
Posculs,

me Des diseassigns séri

pour Département....4.20
ASD

_«. Etranger.

New-York 15.— Les cultivaleurs
de café de Puerto-Rico ont demandeé
au président Roosevelt de négocier
des traités de réciprocité avec” la
France, VAllemagne, Italie, PAu-

| triche et ’Espagne, pour oavrir’ de

WOUVeaATTS HAALC
€
tva

le srodulls.

5. %
ede lA

e que publiques

agun-et-de-Gaatemala se di
a déclarer le g
du Honduras,

uerre a la Républ



BIG!
— Denviéme Congrés Pédagogique
4 Enseignement Secondairey

he be

Port-au-Prince, le 12 Octobre 1903.

CIRCULAIRE aux Membresdu Corps
Enseignant dela République.

Misuse. et cher collégue,
Eo Aout 1896 s’ouvrait a la Capitale le
premier-Congrés de l’Enseignement orga:
nisé en Hiatt Lo ig san
Linitiative en était due & lAssociation.
membres du Corps Enseignant de
Port-au Prince,quieut la joie de voir ‘ac-
courir A. son’appel, de divers points du
pays, un grand nombre de maitres dési- |
reux d'apporter 4]’Assembiéele concours
de leurs lumiéres et de leur ex

es et. profondes

F-Sey 4

réellement profitable.

nement un fécond programme d action
pour le ministre de VTostruction publi-
que qui voudra sen inspirer dans Linté-_

-yéede lacollecuvité. ©

Le succés de cette premiére tentative
avait été trop complet pour que idee ne
nous vint pas de larenouveler.Nous con-
cumes, en effet, peu apres, le dessein de
faire un nouvel appel a mos collézves
pour soumetire a

veloppement de Uenseignement! secondaire.
Des circonstances diverses nous empé-



‘| ééssion

périence. |

Les voeux exprimés constituent |

leur examen, piusicurs ;
“questions interessant la marche et le dc- |

chérent de réaliser ce projet. Mais voici
V venir le moment de le reprendre. -

PAR MOIS | i

Per 4

L’approche du Centenaire a paru au
C nseil d’ Administration de Association
Voccasion la plus favorable a un pareil
travail. Au début du nouveau siécle qui
va commencer pour H iti, il est bon que
nous afirmions d'une maniére solennelle
notre croyance irréductible que de l’ins-
troch masses populaires et de Tac-
d’un nomibre de plus
en plus considérable d’intelligences, peut
seulement nous venir le salut.
- Nukd'entre nous ignore que l'ambi- -
tion, les préjugés, l'esprit de dénigrement,
tout-notre état-socialenfin’ sont le pro-
; binéde.
ise fois Clest-done contre ces funestes”
éléments gu’il faut engager la lutte 4 ou-
trance. -
—» Or, quelle fagon. plus efficace dassurer
le-triomphe des forces conscientes et de
progrés sur les forces rétrogrades que cel-
le qvi cénsiste dans l’étude consciencieu- _
-se-et-raisonnée-des moyens les:plus pr
pres A faire pénétrer la vérité dans les es-
pritset A prémunir nos jeunes concitoyens
contre des sollicitations malsaines? --
La question del’enseignement secondai-
re est intimement lié_ au _progrés social. —
C'est ud probléme qui mérite de retenir. —
-notre-plus-vive-attention, Car de sa so--
lution dépendent, dansane large mesure,
la direction morale de la jeunesse et V’a-
venir de la société hitienne. -
Les membres du Corps Enseignant n’-
out pas le droitde s'en désintéresser puis-
eux sont ceux qui ont-pu,par.
crus ience faite sur eux-mé-_.
mes, _se-convaincre des_imperfections- de~~
aotre enseignement secondaire, des maux
dont il fiut le rendre responsable par-soi

elte de sa défectueuse organisation

doivent-ils pas comprendre, ceux-la, im
périeuse nécessité d’ adapter cet enseigne-
ment a nos véritables bescins sociaux et
de faire cesser cette profonde « disconve-
nance dz l'éducation et-deda yie-» dont
témoigne, en général. notre systéme d’Ins-
truction Publique? |” -
Cest pourquoi nous voulons bien es-
pérer que vous ne minguerez pas de fai-
re profiter |Assemblée, par yotre pré-_.

men appiofoad

a

ks qvestions sulvantes
| 1 Direction technique de

/inent.
riel — B blio-

i
sence 4 ses Séances, du résultat de l’exa-
|

i auquel vous aurez soumls
| Enseigne-

2. Maison d'école et Maré

j



' théques scolaires.

¢





I ee Se LOOPNET ORE SIE:
ee

3. Recrutementrd éléves. Bourses. Nom-
bre maximum d’éléves pour une classe.
4. Jeux physiques et travaux manuels.

§. Initiative et personnalité de Véléve. /

_ 6. Préparation des maitres.
9. Traitement des fonctionnaires
_Venseignement~secondaire. =
8. Méthode générale d’enseignement---
_g. De l’autonomie des établissements
d’enseignement secondaire et de la di-
versité des méthodes. a8

to. Méthode et organisation de len-
seignement del Histoire et de la Géogra-

hie. _

11 Méthode et organisation de, len-
stignement-des-langues vivantes.

12. Organisation des études scientifi-
ques dans l’enseignement secondaire.

13. Encouragement a l’enseiynement
secondaire. Récompenses aux maitres, aux
auteurs d’ouvrages adaptés aux program-
mes. —

14. A quels besoins sociaux doivent
_répondre-enseignement secondaire des
garcons et celui des jeunes filles? Com-
ment peuvent-ils s'y adapter?

15. Compléments pratiques de lensei-
_gnement.moderne. des, jeunes-filles
“y6. Réle des professeurs hom
des professeurs femmes dans l’enseigne-
ment des garcons et dans celui des jeunes

filles.

17. De Vextension universitaire. 0.
Mrle ministre de l'Instraction” Publi

de





que; par-sa-dépéche-du-9 Octobre;-a-bien'}

voulu donner sa haute approbation.2-no-
tre idée. D’ores et..déja, il -nous--assure-
de son concours le plus empressé en vue
de donner 4 cette manifestation toute

-Pampleur qu’elle mérite.

———~Ee€onprés inaugurera ses travaux le
mardi matin, 12 Janvier 1904, 2 10 heu-
res, sous la direction d’un bureau provi-
soire. Dés lors.le scrutin sera ouvert pour
la nomination du: bureau définitif, qui
sera composé d'un président, d’un rap-
porteur et d’un-secrétaire. |

~~ Pour faciliter les discussions de l'As-

semblée; tne commission provisoire a été

~institaée qui présentera un rapport sur]

chacune des questions poses.

La derniére réunion du Congrés sera
~“présidée par M. le ministre de lTnstruc-
tion Publique et se terminera par un
banquet.

L’ Association. adresse. .un_chaleureux
__appel_ aux membres dé
. SeignementeL.a lous ceux-qu i,-blen-qu-ils
ne fassent pas partie du Corps Enseignant,



se sont constamment occupes des ‘choses’

de I'Instruction Publique et sont a méme
par conséquent déclairer les délib¢rations.
du Congrés de leur science et de leurs
lumiéres.

Veuillez recev ir, M.........et chet Col-
lézue, l'expression cordiale de nos meil-
leurs sentiments.

Le Président del Association,
L. C. LHERISSON.
Direct. du Golleze-Louverture, Off. d@ Acad.
La Kae Pride, _
Mle L. PROPHETE,

Professeur au Pensiounal National,

N. B.— Priére d accuser réception.































-avonsie programm

-pave;-A» Innocent, ete.<--




OR AMERICAIN. tees ee G@ 160 *Jo

Consolidés 12 °/o escpt. or 46 */eo|
Consolidés 6 °/« 4 60 */e
Emprunts «Provisoires» — « 49

| Tire Blas. ccs 32 Jo

- Gonvocation au Palais
Les chefs des principales maisons d’al-
faires de cette place ont été convoqués
pour cet aprés-midi, au Palais National,
par S. E. ‘le Président de la République.
Honneur a Dessalines
Demain 17 Octobre, grande manifes-
tation patriotique en mémoire de Dessa-
Lines, le glorieux fondateur de notre na-
tionalité. --- Messe solennelle de requiem,
demain matin, a laquelle assisteront

tous les corps*constitués, les éléves de)
nison a]

nos écoles et les troupes en gar
la Cupitale. ache :
: a= L’aprésemidi, 4 4 heures, l’Associa-
tion nationale. du Centenaire.donne une
fete au Petit Théatre, qui promet d'etre
des plus britlantes.--- Sous les yeux nous.

ons qui-est tre

“‘D’abord ‘le discours do
président en exercice, le Général S. Ma-
rius;_ une allocution du président Justin
Dévot, et quelques poésies de nos poétes
nationaux qui seront dites par MM. F. Sal-







les Rosemond_fera-sa conférence -sur-Des-.

salines; mais le clou dé “la fete, sera Ta”
représentation du beau drame de V. E.

Ducasse « Toussaint au fort de Joux. »

La Musique du Palais et celle de la]

Marine feront entendre les morceaux les
plus-vibrants de leur répertoire.

Si nous ajoutons que le prix d’entrée

est fixé-a-50 centimes, tout~le monde
comprendra qu’il y aura foule demain au
Petit-Théatre. . ~ .
~-Aecourez done; a 4 heures, pour a
une bonne place!

Un excellent projet

— Noas lisons dans « |’Echo de la Répa-
bliquesde-ce-jours.. atlas
«On nous apprend qu'il existe un pro-

voir.
me

ee

de-Mars 4 Vinstar de la place de la Con-
corde de Paris, quia été soumis au Gou-
vernement par un de nos jeunes et intel-
ligents~compatriotes, “et présentant Pé=
norm: avantage de ne nécessiter que l’em-
plot Vune*somme-assez minim

‘yernement accepter ce projet et de le met-
tre Aexécution avantle-1 Janvier 1904».
Petite Tribune Publique
Le Service Hydraulique devant la Justice.

Par ordonnance du Juge A. Poujol en
‘date d’hier, .M. F. Doret, a qui
Aboilard avait fait supprimer son service
d'eau, a été autorisé 4 verser son abon-
nement Ala. Commission Communale,
nommée sequesre dans la cause.

Li Commission Communale est auto-
risée parla méme ordonnance a rétablir
le service d'eau de Mr Doret. Les domma-

, Les abonnés sont avisés qu'un recour



naan ictneoneeectt enero aingtotiecc gina teemcrerd

uverture du

Ensuite; M*-Ju- >

jet detransformation dela place du Champ--

«Novus serions heureux de voir le Gou-

ges-intérets que Mr Doret a réclamés de |
Mr Aboilard, seront appréciés par le juge
{du principal,







| est désormals sans droit pour supprimer

est donc ouvert contre Mr Aboilard, qui



j le service d'eau des abonnés.~D. B.
Cinématographe |

Dimanclie prochain a 5 hres t/a, tou.
jours au Cercle, dernidre représentation
Cinématographique. |
, A cette occasion, le Directeur promer
de donnet ses plus belles scéaes animées,
en couleurs; ce sera donc un spectacle
des plus alléchants, auquel, vu l'heure
appropriée, les parents pourront conduire
leurs enfants.

di-

manche aprés-midi; car cest une repré-
sentation extraordinaire, dont le program:
me comporte 25 tableaux choisis pagmi
| les plus sensationnels! — Nous publert
ce programme dans notre N° de demain.

Société Artiste
Souscripteurs qui oot verséen faveur
de 'CEuvre du 3 au 15 Octobre. (Priére
de relever les erreurs ou omissions ).
Liste N* 3

Mr le Président Nord Alexis















jo
le Ministre M. Férére _ Ay
== Michel Sylvain
le Dr Léon Audain 5
Ch. Thomasser 5
G. Tippenthaner 5
_ A. Thibault- 5
Rioul Kavanagh 5
“Adolphe Simbour CO
—P. Kieflere = oe “3
Camille Bruno “oh
. Labbé Barbancourt: =a
| Cap. Giboz ( par mois ) i
‘ | 122
Total déja public 250

Les dépenses faites par la Société jus-
qu’a ce jour s'élévent a G, 528.50.
Et elle est loin d’en_ avoir fini; car, 4
part Ventretien de | Ecole, la question
d’ameub'ement, celle des loyers et celle
dachat instruments la préoccupent hau:
tement, ©
-Priére aux souscfipteurs en retard et
aux amis de |CEuvre. de_nous venir &n
aide par leurs versements et leur conconrs
en tous sens.

Aux souscripteurs qu _ve
nous idceeene eh Eo aom dela Société,
nos plus profonds remerciements. ee _

"pas pour ries qu'Hs-not sontaidés 110"
vre marche 4 pas fermes, comme is
vent bien le constater par une Vise
heures of fonctionne I'Bcole : de 11 bres
41 heure et de 5 47 du sol.
Le Trésorier de la Sociéte, ~ J08
Tribunal Civil a

Ason audience d’avant-hier,le —
civil arendulesjugements fe
lui par défaut entre la demoiselle Sai
Francisetle deur Noé Beno; 2 eo
la dame Michniewiez-Tuvee et 1a Ver

Handel Vilain; et 3° celui cont a
entre la dame Christina Duterre, One [
"Thomas A. Philipps, et les sievfs # 7
Cavé et 2° Mathias Bosselmann. be

Puis, sur l’observation de ! . ae

| tand, il a levélesiége al occasion oe

i ont déja- verse,







Jxo Disce :







































test ee Me Luc Dominique j par a
t de son enfant.

ARCOU



















Baume oie Hatt

“Goélette«Eternely _{ _
goélette « ETeRveL », capitaine Dé- | / - Marchand- Tailleur -
,Jaissera samedi soir pour Jérémie. | La Banque ee @ HaitiaPhon-| 104, rue du Centre.’

Ba ecko te Dézile fera réguliérement, rneur d’ informer les intéressés, qu ils Coupe Moderne et Elégante

peuvent. a partir de ce jour, toucher
a ses guichets tes répurtitions sui- Specials de coupons pour pantalons
yantes: et gilets de premier choix. -

Emprunis Consolidés 1900, ~ 12 o/s, | La maison la inieux assortie de toute
rae set a a °/e, pour inléréts du} Haiti ‘en étoffes fantaisie, cas-
a aids, quetles et hépis militaires,
Emp: unis Consolidés 1900.— 6 °Jo, | — . seeceeeneeaiian
32¢ répartition, 1/2¢/,, pour intéréts |
du Let au as Mai 1903. :

4 récolte, te Je voyage entretesdeux
OFS.
2 Feuilles annulées
soussigné avise qui de droit, parti-
sulidremient ile conimerce,que les 17 feuil-
les ci apre> désignées, confiées 4 Mr The
phéte, 0 ls pas eu lemploi con-
nu, sont déclarées nulles et non ave-
wes, duplicata devant étre dressé.--- Ces
fevilles sont toutes du mois de Janvier
1903.
) Police Adatnieeadve de
Bainet —6S 56














Grand Hagasin de Meubles:
- Henry Stark & Co.

Maison fondée en 1878

la banque riopella 4 anx intéressés
que la loi da 11 Aout 1903, doit élre |
strictement observée, et quaucun pale: |

_(1) Police rurale de la 4° section : .
‘de Bainet 32 mentne pourra élre elfectué sur les] 44 [tue du Magasin de | [tat, 64
_(@)Persoonel de la Place. de ?" | titres ne portant pasles timbres prévus. cared de Meubles
Bainet 115 eerie 15 Oetobre 1903. mportafion de Meubles
@) Police rurale de la 3* section saat mama incense | en tous genres.
de Bainet 32 | Fabrication de Ceveneils simples et

de luxes,décorés a Pextérieur

et capitonneésa- Fintérieur =

| 4 partir de $ 30. |

Grande Spécialité en Miroiterve.

| Glaces de toutes dimensions enca-—

. drées ounon, avec ousans HinEAX
Yéparation des glaces tachées sta

(7) Pali ice rurale des 1%, 28, 5°,
_ 6, 78, 5° et g® sect. de Bainet 224
2) Location du bure de :
ace de-Bainet
(). Administrateur. des finances
de Nipp VEE : 96
_ (t) Personnel du tabunal de
paix de d’Enner
_ (DLocation du hahah: de Paik
(dEnnery o
oa Concierge de la piison =e
dEnnery 8
- (1) Personnel del école primaire
de garcons dEnnety 32.

y7 fevill les, _montant 4 $ 70205 =
ona Prince, 15 Octobre 1003.
: ‘Lkon GOURAIGE: ~ 7

Avis .

Le public et le commerce sont - scvinds

_ que MM. Salomon fréres, a partir de cette
dite, ont transtéré leurs droits et préten-
_ tons a Mons. Kalile Silaume sur leur

_ haison deCommerce établie sur cette pla- |






Président Nord Alexis
fulsanine de service

















| Verres a vitres coupes sur mesures -

| Moulures pour encadrements

| Variété en gobelets, verres 4 Bor-

deaux eb Aliqueurs, : ferblante-
rias simples et émaillées.



Dr Annoual
Assistants



_Eléves suges-femmes

Convocation |

Les Médecins associés sont priés de |
se rénnir_demain 16-du-courant, pour |”, La-Nuit-etles-dours de Fete,”

communications, rue du Peuple, 82. s'adresser pour les commandes de

Le Conseil d' Adininistration: Cercueils chez:” a,
Président, Dr RIBOUL. | M. Avr. Starx, Avenue Grégoire,

Trésorier, Dt LB. JEANTY,« Maison Demeuran, en face la

en D Wraps Sad stad wa
Secrétaire, Dr Sr-Licer Lea ; Pu t gee Sithcuis ~~ cu chez.
mreunies swittctas | YEP erter TH rSSTN, eg des

tk Rabriat ue etRau ‘le Sell yn er
H. Borday

41, Rue des Fronts- Ports, 41,













Poteau: P rince, le 16 Oxtobré 1903.
SALOMON Freres.

/ Langue Anglaise
_ Delaveu général, cette langue est
; aujourd’ hui “indispens.«ble aux voya-
_ fers, aux commercants, aux lettres, |

Ax a lomates, etg, ete. el ofc
ae om Prof neaeau tree tc



Secur Bour} ally
75, Rue Eugene Bourjolly 75.








= du Teint —



Eau de Touette des Sultanes
( Antiseplique selon la formule orientale )

Parfum exquis et pén¢trant

— Quelques ¢ coultes de celte eau en
| lotions dans une cuvette d’eau,suffisent
pour ramener le teint a sa traicheur
naturelle aprés un usage de quelques
















w ten instituer deux cours
ear se feront an local de ee ee
Rue du Peuple, dont Pun : matin, 4 : S

Oh, 307k ate te oie Ze S Frau ancaises
= . jours et les conditions, voir | Mine DERKIX
rofesseur, Rue Lamarre, 36 bis Robes a la derniére Mode parisienne.

d continue: a donner des Jegons a
e Nouveau choix de Chapeaus
jours.

omicile.

de la saison a ee 5

: _ dag e fait disparailre rapic ement les
14, Ae Geffrard. - Pont-ae Prince taches les plus refractairves.



a A Veudre
Au Bois-Verna:— un terrain de 95

eds de facade sur 56 de profon leur.

ridresser au bureau co Ae | a Pee ee eee
ah a ‘AVendre |. ee eee A Boe pour Poil-uu-l vice :

an an Bois St-\

On. ] adresser aM W, Sah, MUSIQUE : a / ( Pharmac'e Nouvelle } A ROBERTS & {





—Manneville-lées- Bains.
———~Consommat

_ toutes Bo ‘tes de Bois



- Feux. Artifice
ie Phe Ie °ePAR ISOT

© annonce au public ef a ses
em nombreux chien i quelle
vient de recevoir un bel as-
soriiment de faux _il'artifiee
les plus nouveauy, |



aa

Bon marché exceptionnel,

IM i ;

Rouguels nour Fa »Flancal illes ot Mari iages

Corbeilles de Fleurs
Courvonnes-detoules beauleés.
S'adresser & Mme CHR PFDRUL
_Boig:Nerna, rue e Manrepas. Ne3.

» Feux d Artif c
| | Sona Sno

Porta “au Pe 2, Ie 5 Oct ’























tr Ktang-Saumatre




jong ascorties de {ere Mange

Maitre-Tailieur,

_ Annonce ‘A ses nombreux clients
que sa maison est nouvellement
assortie dune grande quantité de

Diagonales, Flanelles, Gheviottes et Casemirs
d'une réelle supériorite:— :
_Bans—ser-. ctablissement, on
‘frouvera, comme toujours, les
~derniéres Todds Tranicaises CT an;
clases.

=e &SUIRAD. VILLARD,
Notaire,

aE went Bare: thr

Eat luce la maison Keitel & ce





Scieri lea Vapeur
de PEtang Saumatre

Nous portons a la connaissance du
public et de Mess leurs les Ebénistes
aay particulier -{u ‘a partir de cetle date,

“nous pecevrans des commandes pour 1
qd’ febenisterie, ¢

8 de pouces d’é-
bir

eR z
2.

Planches cepuis
“paigseur.
. Pour les commandes.s adresser a

KE. HU. CETERS & ©,

”

at reprise e Can Gareses. de}

du Grand Getcle de Port-au-Prince

ah Depot. ae Turgeau

sol
Limonade aux framboises 410

Pour les siphons une garantie de
$1.00. par bouteille est exigée.

Pour les bouteilles de toutes les
sutres boissons, la garantie est de 10
“| centimes par boutente” ~ -

Les bouteilles servent de recu pour

garantie déposée.

La garantie est rendue a la remise-
-des bouteilles vides.

{Ko \

et de Acide Carbonique Liquetié

Uirop COrgeat, de Framboises, |





«Phonographes Edison»
En vente: chez L.Mevs Gor
Hlusion complete de la voix
humame!
Sucees ee -

ae Gem ; 20 DOLLARS
Accompagne de;

4 Diapl Migmecreproductenp —

AVIS.

Da cere






Port-au-Prince -

Rue des Miracles, 24.

face J, Déjardin Th. Luders & Ge.
FOURNISSEDR:



du Restaurant de la Paix « 12 Cylindres envegisirés
€ du Commerce «4 Cometrencuivre 1k
de | Hotel de France 4 PTPinceauen potlde chimeau

6 Patrie
du Grand Café
du Bar du Commerce

Type STANDARD
Accompagneé de : :
1 Di ‘phe egme reproducteur

2 bOLLane

a des Amateurs, “ 1 Diupheraume envesistreur

« Nouveau-Siécle « 4 Machine A lanutie

a dela Bourse «42 Cylindres ene sstres 60

« dela Ghambre vierges
» fa Dae e ; 4

« de la Poste ‘ 4 Cornet en enivce 14

« di Port,

- ' ~4 Pineeauen poil de chameau
de ’Epicerie Centrale

~du Lunch Room

: -tittbiea da maaan parce qld est

complet sur tous les reapporis: iene
“(BABIOLE)- registre et reproduit ‘la voix hamaine -
a Champagne bouteille 15 cents, | ainsi que tous les autres sons articulés,

q | tond et prépare des cylindres ayant dé-

Limonade-verte 40——-« ja 6lé -enregistrésel-qui-apres—celle —
@aude Seltz ge operation peuvert resservir a dé notle
oe — aa. | Wéanx €nregistrements.
Syphons 10° « ©

Le Phenegraphe
est Supérieur au. Gramophone—parce——
qi’'ii fonctionne avec simplicite et per-
fection. TH} chante, il joue, il répere
“AVE? | HAH “et ~préeision Ti musique,”
la voix humaine et méme celle des
| personnes deéefantes; il nous conserve
done le sousenir de.ceuy qui sans lui
nous auraient quillés pour toujours.

I. Mevs & Ce
198, Place de la Paix, Ne 728.

nen Ht Bh. SEITE





. Champagne
_ GINGERALE_

ea

__UMOMDES GAZEUSES:

Sl nth 9 Hie WA ROO ROIS MME ie tage la ae aces 8: coe

ANOFELE »_

Remede efficace contre la-fevre
paludéenne.

. ( ) EF E LE N BE

pour les enfants. —
Ten vente fa : P tai TRE Da







: ——podparés avee de
Viauw Stérilisée





“EME ac

‘Sirops Assortis

Garantis pur sucre raffiné

@

1s

-L. Peloux &
Nous annoncons d@ nolre nombree-
se elientéle que nous venons de rece
voir une cargaison de pich-pin dun
assortiment complet. Nows pone
fournir des cartelages ¢ plane 2 :
picch-pin de toutes les cam mB
tle-omenie que plunches Sap, preps
rées: et brutes, tie! PP

i
4
i
{

|

Gangembre, de Grenadine, de
80] is, |
En gros et en détail





Full Text


@

pe!

di, 16 Octobre

___ GHERAQUIT,--- DIRECTEUR-PROPRIETAIRE



ONOPOLE du NOUVELLISTE
AEPRODUCTION INTERDITE, )

14.— A Armenticres

C oy ie mAs : :
apes oni ‘Glabli Forde -hhiew-sor ;
arrestations ont eu lieu.
, arriveront & Paris

ifalie

,
syd

Jue
le annommrnt que le Japon a dé-
ué des troupes en Corde. On
iribue ceife nouvelle a une spécu-
de bourse. — 41 torpilleurs
gavec 1500 marins sont partis
le la Ballique ep route pour Port
_ Arthur. |
On eroit fe ‘mement ici et a Ber-
ique la question de la Corée sera
lée d'une faccn pacifique entre
Russie ct le Japon.
_Quoic volution en M
gine diminue notablement, on croit
qelle ne sera pas de si tot termincée.
Mr Chamberlain, ex-minis're des
: colonies, cst ittaqué de la goutte.
Oneroit qu'il lui sera impossible de

inver-pour de moment Sa cam-

le de propagande en faveurdeyaee

saoeneserierteteonete

ord Roseberry, libéral, ancien
dent -die-eenseti—dans un dis-

‘onoucé hier soir 4 Sheffield, |

qué vivement le plan douanier
Méet défendu par Mr Joseph
eaing :
Londonderry, ministre de
clion publique, a été nommeé
nt du cabinet anglais. |
ap 14.— Un tribunal de cette
ndu sa sentences, hier, dans.
contre le député catholi-
Jrquijo, quia protesté en
Mjurieux contre les autorilés:
40.4 cause des désordres qui
eu entre calholiques et li-
Posculs,

me Des diseassigns séri

pour Département....4.20
ASD

_«. Etranger.

New-York 15.— Les cultivaleurs
de café de Puerto-Rico ont demandeé
au président Roosevelt de négocier
des traités de réciprocité avec” la
France, VAllemagne, Italie, PAu-

| triche et ’Espagne, pour oavrir’ de

WOUVeaATTS HAALC
€
tva

le srodulls.

5. %
ede lA

e que publiques

agun-et-de-Gaatemala se di
a déclarer le g
du Honduras,

uerre a la Républ



BIG!
— Denviéme Congrés Pédagogique
4 Enseignement Secondairey

he be

Port-au-Prince, le 12 Octobre 1903.

CIRCULAIRE aux Membresdu Corps
Enseignant dela République.

Misuse. et cher collégue,
Eo Aout 1896 s’ouvrait a la Capitale le
premier-Congrés de l’Enseignement orga:
nisé en Hiatt Lo ig san
Linitiative en était due & lAssociation.
membres du Corps Enseignant de
Port-au Prince,quieut la joie de voir ‘ac-
courir A. son’appel, de divers points du
pays, un grand nombre de maitres dési- |
reux d'apporter 4]’Assembiéele concours
de leurs lumiéres et de leur ex

es et. profondes

F-Sey 4

réellement profitable.

nement un fécond programme d action
pour le ministre de VTostruction publi-
que qui voudra sen inspirer dans Linté-_

-yéede lacollecuvité. ©

Le succés de cette premiére tentative
avait été trop complet pour que idee ne
nous vint pas de larenouveler.Nous con-
cumes, en effet, peu apres, le dessein de
faire un nouvel appel a mos collézves
pour soumetire a

veloppement de Uenseignement! secondaire.
Des circonstances diverses nous empé-



‘| ééssion

périence. |

Les voeux exprimés constituent |

leur examen, piusicurs ;
“questions interessant la marche et le dc- |

chérent de réaliser ce projet. Mais voici
V venir le moment de le reprendre. -

PAR MOIS | i

Per 4

L’approche du Centenaire a paru au
C nseil d’ Administration de Association
Voccasion la plus favorable a un pareil
travail. Au début du nouveau siécle qui
va commencer pour H iti, il est bon que
nous afirmions d'une maniére solennelle
notre croyance irréductible que de l’ins-
troch masses populaires et de Tac-
d’un nomibre de plus
en plus considérable d’intelligences, peut
seulement nous venir le salut.
- Nukd'entre nous ignore que l'ambi- -
tion, les préjugés, l'esprit de dénigrement,
tout-notre état-socialenfin’ sont le pro-
; binéde.
ise fois Clest-done contre ces funestes”
éléments gu’il faut engager la lutte 4 ou-
trance. -
—» Or, quelle fagon. plus efficace dassurer
le-triomphe des forces conscientes et de
progrés sur les forces rétrogrades que cel-
le qvi cénsiste dans l’étude consciencieu- _
-se-et-raisonnée-des moyens les:plus pr
pres A faire pénétrer la vérité dans les es-
pritset A prémunir nos jeunes concitoyens
contre des sollicitations malsaines? --
La question del’enseignement secondai-
re est intimement lié_ au _progrés social. —
C'est ud probléme qui mérite de retenir. —
-notre-plus-vive-attention, Car de sa so--
lution dépendent, dansane large mesure,
la direction morale de la jeunesse et V’a-
venir de la société hitienne. -
Les membres du Corps Enseignant n’-
out pas le droitde s'en désintéresser puis-
eux sont ceux qui ont-pu,par.
crus ience faite sur eux-mé-_.
mes, _se-convaincre des_imperfections- de~~
aotre enseignement secondaire, des maux
dont il fiut le rendre responsable par-soi

elte de sa défectueuse organisation

doivent-ils pas comprendre, ceux-la, im
périeuse nécessité d’ adapter cet enseigne-
ment a nos véritables bescins sociaux et
de faire cesser cette profonde « disconve-
nance dz l'éducation et-deda yie-» dont
témoigne, en général. notre systéme d’Ins-
truction Publique? |” -
Cest pourquoi nous voulons bien es-
pérer que vous ne minguerez pas de fai-
re profiter |Assemblée, par yotre pré-_.

men appiofoad

a

ks qvestions sulvantes
| 1 Direction technique de

/inent.
riel — B blio-

i
sence 4 ses Séances, du résultat de l’exa-
|

i auquel vous aurez soumls
| Enseigne-

2. Maison d'école et Maré

j



' théques scolaires.

¢


I ee Se LOOPNET ORE SIE:
ee

3. Recrutementrd éléves. Bourses. Nom-
bre maximum d’éléves pour une classe.
4. Jeux physiques et travaux manuels.

§. Initiative et personnalité de Véléve. /

_ 6. Préparation des maitres.
9. Traitement des fonctionnaires
_Venseignement~secondaire. =
8. Méthode générale d’enseignement---
_g. De l’autonomie des établissements
d’enseignement secondaire et de la di-
versité des méthodes. a8

to. Méthode et organisation de len-
seignement del Histoire et de la Géogra-

hie. _

11 Méthode et organisation de, len-
stignement-des-langues vivantes.

12. Organisation des études scientifi-
ques dans l’enseignement secondaire.

13. Encouragement a l’enseiynement
secondaire. Récompenses aux maitres, aux
auteurs d’ouvrages adaptés aux program-
mes. —

14. A quels besoins sociaux doivent
_répondre-enseignement secondaire des
garcons et celui des jeunes filles? Com-
ment peuvent-ils s'y adapter?

15. Compléments pratiques de lensei-
_gnement.moderne. des, jeunes-filles
“y6. Réle des professeurs hom
des professeurs femmes dans l’enseigne-
ment des garcons et dans celui des jeunes

filles.

17. De Vextension universitaire. 0.
Mrle ministre de l'Instraction” Publi

de





que; par-sa-dépéche-du-9 Octobre;-a-bien'}

voulu donner sa haute approbation.2-no-
tre idée. D’ores et..déja, il -nous--assure-
de son concours le plus empressé en vue
de donner 4 cette manifestation toute

-Pampleur qu’elle mérite.

———~Ee€onprés inaugurera ses travaux le
mardi matin, 12 Janvier 1904, 2 10 heu-
res, sous la direction d’un bureau provi-
soire. Dés lors.le scrutin sera ouvert pour
la nomination du: bureau définitif, qui
sera composé d'un président, d’un rap-
porteur et d’un-secrétaire. |

~~ Pour faciliter les discussions de l'As-

semblée; tne commission provisoire a été

~institaée qui présentera un rapport sur]

chacune des questions poses.

La derniére réunion du Congrés sera
~“présidée par M. le ministre de lTnstruc-
tion Publique et se terminera par un
banquet.

L’ Association. adresse. .un_chaleureux
__appel_ aux membres dé
. SeignementeL.a lous ceux-qu i,-blen-qu-ils
ne fassent pas partie du Corps Enseignant,



se sont constamment occupes des ‘choses’

de I'Instruction Publique et sont a méme
par conséquent déclairer les délib¢rations.
du Congrés de leur science et de leurs
lumiéres.

Veuillez recev ir, M.........et chet Col-
lézue, l'expression cordiale de nos meil-
leurs sentiments.

Le Président del Association,
L. C. LHERISSON.
Direct. du Golleze-Louverture, Off. d@ Acad.
La Kae Pride, _
Mle L. PROPHETE,

Professeur au Pensiounal National,

N. B.— Priére d accuser réception.































-avonsie programm

-pave;-A» Innocent, ete.<--




OR AMERICAIN. tees ee G@ 160 *Jo

Consolidés 12 °/o escpt. or 46 */eo|
Consolidés 6 °/« 4 60 */e
Emprunts «Provisoires» — « 49

| Tire Blas. ccs 32 Jo

- Gonvocation au Palais
Les chefs des principales maisons d’al-
faires de cette place ont été convoqués
pour cet aprés-midi, au Palais National,
par S. E. ‘le Président de la République.
Honneur a Dessalines
Demain 17 Octobre, grande manifes-
tation patriotique en mémoire de Dessa-
Lines, le glorieux fondateur de notre na-
tionalité. --- Messe solennelle de requiem,
demain matin, a laquelle assisteront

tous les corps*constitués, les éléves de)
nison a]

nos écoles et les troupes en gar
la Cupitale. ache :
: a= L’aprésemidi, 4 4 heures, l’Associa-
tion nationale. du Centenaire.donne une
fete au Petit Théatre, qui promet d'etre
des plus britlantes.--- Sous les yeux nous.

ons qui-est tre

“‘D’abord ‘le discours do
président en exercice, le Général S. Ma-
rius;_ une allocution du président Justin
Dévot, et quelques poésies de nos poétes
nationaux qui seront dites par MM. F. Sal-







les Rosemond_fera-sa conférence -sur-Des-.

salines; mais le clou dé “la fete, sera Ta”
représentation du beau drame de V. E.

Ducasse « Toussaint au fort de Joux. »

La Musique du Palais et celle de la]

Marine feront entendre les morceaux les
plus-vibrants de leur répertoire.

Si nous ajoutons que le prix d’entrée

est fixé-a-50 centimes, tout~le monde
comprendra qu’il y aura foule demain au
Petit-Théatre. . ~ .
~-Aecourez done; a 4 heures, pour a
une bonne place!

Un excellent projet

— Noas lisons dans « |’Echo de la Répa-
bliquesde-ce-jours.. atlas
«On nous apprend qu'il existe un pro-

voir.
me

ee

de-Mars 4 Vinstar de la place de la Con-
corde de Paris, quia été soumis au Gou-
vernement par un de nos jeunes et intel-
ligents~compatriotes, “et présentant Pé=
norm: avantage de ne nécessiter que l’em-
plot Vune*somme-assez minim

‘yernement accepter ce projet et de le met-
tre Aexécution avantle-1 Janvier 1904».
Petite Tribune Publique
Le Service Hydraulique devant la Justice.

Par ordonnance du Juge A. Poujol en
‘date d’hier, .M. F. Doret, a qui
Aboilard avait fait supprimer son service
d'eau, a été autorisé 4 verser son abon-
nement Ala. Commission Communale,
nommée sequesre dans la cause.

Li Commission Communale est auto-
risée parla méme ordonnance a rétablir
le service d'eau de Mr Doret. Les domma-

, Les abonnés sont avisés qu'un recour



naan ictneoneeectt enero aingtotiecc gina teemcrerd

uverture du

Ensuite; M*-Ju- >

jet detransformation dela place du Champ--

«Novus serions heureux de voir le Gou-

ges-intérets que Mr Doret a réclamés de |
Mr Aboilard, seront appréciés par le juge
{du principal,







| est désormals sans droit pour supprimer

est donc ouvert contre Mr Aboilard, qui



j le service d'eau des abonnés.~D. B.
Cinématographe |

Dimanclie prochain a 5 hres t/a, tou.
jours au Cercle, dernidre représentation
Cinématographique. |
, A cette occasion, le Directeur promer
de donnet ses plus belles scéaes animées,
en couleurs; ce sera donc un spectacle
des plus alléchants, auquel, vu l'heure
appropriée, les parents pourront conduire
leurs enfants.

di-

manche aprés-midi; car cest une repré-
sentation extraordinaire, dont le program:
me comporte 25 tableaux choisis pagmi
| les plus sensationnels! — Nous publert
ce programme dans notre N° de demain.

Société Artiste
Souscripteurs qui oot verséen faveur
de 'CEuvre du 3 au 15 Octobre. (Priére
de relever les erreurs ou omissions ).
Liste N* 3

Mr le Président Nord Alexis















jo
le Ministre M. Férére _ Ay
== Michel Sylvain
le Dr Léon Audain 5
Ch. Thomasser 5
G. Tippenthaner 5
_ A. Thibault- 5
Rioul Kavanagh 5
“Adolphe Simbour CO
—P. Kieflere = oe “3
Camille Bruno “oh
. Labbé Barbancourt: =a
| Cap. Giboz ( par mois ) i
‘ | 122
Total déja public 250

Les dépenses faites par la Société jus-
qu’a ce jour s'élévent a G, 528.50.
Et elle est loin d’en_ avoir fini; car, 4
part Ventretien de | Ecole, la question
d’ameub'ement, celle des loyers et celle
dachat instruments la préoccupent hau:
tement, ©
-Priére aux souscfipteurs en retard et
aux amis de |CEuvre. de_nous venir &n
aide par leurs versements et leur conconrs
en tous sens.

Aux souscripteurs qu _ve
nous idceeene eh Eo aom dela Société,
nos plus profonds remerciements. ee _

"pas pour ries qu'Hs-not sontaidés 110"
vre marche 4 pas fermes, comme is
vent bien le constater par une Vise
heures of fonctionne I'Bcole : de 11 bres
41 heure et de 5 47 du sol.
Le Trésorier de la Sociéte, ~ J08
Tribunal Civil a

Ason audience d’avant-hier,le —
civil arendulesjugements fe
lui par défaut entre la demoiselle Sai
Francisetle deur Noé Beno; 2 eo
la dame Michniewiez-Tuvee et 1a Ver

Handel Vilain; et 3° celui cont a
entre la dame Christina Duterre, One [
"Thomas A. Philipps, et les sievfs # 7
Cavé et 2° Mathias Bosselmann. be

Puis, sur l’observation de ! . ae

| tand, il a levélesiége al occasion oe

i ont déja- verse,







Jxo Disce :




































test ee Me Luc Dominique j par a
t de son enfant.

ARCOU



















Baume oie Hatt

“Goélette«Eternely _{ _
goélette « ETeRveL », capitaine Dé- | / - Marchand- Tailleur -
,Jaissera samedi soir pour Jérémie. | La Banque ee @ HaitiaPhon-| 104, rue du Centre.’

Ba ecko te Dézile fera réguliérement, rneur d’ informer les intéressés, qu ils Coupe Moderne et Elégante

peuvent. a partir de ce jour, toucher
a ses guichets tes répurtitions sui- Specials de coupons pour pantalons
yantes: et gilets de premier choix. -

Emprunis Consolidés 1900, ~ 12 o/s, | La maison la inieux assortie de toute
rae set a a °/e, pour inléréts du} Haiti ‘en étoffes fantaisie, cas-
a aids, quetles et hépis militaires,
Emp: unis Consolidés 1900.— 6 °Jo, | — . seeceeeneeaiian
32¢ répartition, 1/2¢/,, pour intéréts |
du Let au as Mai 1903. :

4 récolte, te Je voyage entretesdeux
OFS.
2 Feuilles annulées
soussigné avise qui de droit, parti-
sulidremient ile conimerce,que les 17 feuil-
les ci apre> désignées, confiées 4 Mr The
phéte, 0 ls pas eu lemploi con-
nu, sont déclarées nulles et non ave-
wes, duplicata devant étre dressé.--- Ces
fevilles sont toutes du mois de Janvier
1903.
) Police Adatnieeadve de
Bainet —6S 56














Grand Hagasin de Meubles:
- Henry Stark & Co.

Maison fondée en 1878

la banque riopella 4 anx intéressés
que la loi da 11 Aout 1903, doit élre |
strictement observée, et quaucun pale: |

_(1) Police rurale de la 4° section : .
‘de Bainet 32 mentne pourra élre elfectué sur les] 44 [tue du Magasin de | [tat, 64
_(@)Persoonel de la Place. de ?" | titres ne portant pasles timbres prévus. cared de Meubles
Bainet 115 eerie 15 Oetobre 1903. mportafion de Meubles
@) Police rurale de la 3* section saat mama incense | en tous genres.
de Bainet 32 | Fabrication de Ceveneils simples et

de luxes,décorés a Pextérieur

et capitonneésa- Fintérieur =

| 4 partir de $ 30. |

Grande Spécialité en Miroiterve.

| Glaces de toutes dimensions enca-—

. drées ounon, avec ousans HinEAX
Yéparation des glaces tachées sta

(7) Pali ice rurale des 1%, 28, 5°,
_ 6, 78, 5° et g® sect. de Bainet 224
2) Location du bure de :
ace de-Bainet
(). Administrateur. des finances
de Nipp VEE : 96
_ (t) Personnel du tabunal de
paix de d’Enner
_ (DLocation du hahah: de Paik
(dEnnery o
oa Concierge de la piison =e
dEnnery 8
- (1) Personnel del école primaire
de garcons dEnnety 32.

y7 fevill les, _montant 4 $ 70205 =
ona Prince, 15 Octobre 1003.
: ‘Lkon GOURAIGE: ~ 7

Avis .

Le public et le commerce sont - scvinds

_ que MM. Salomon fréres, a partir de cette
dite, ont transtéré leurs droits et préten-
_ tons a Mons. Kalile Silaume sur leur

_ haison deCommerce établie sur cette pla- |






Président Nord Alexis
fulsanine de service

















| Verres a vitres coupes sur mesures -

| Moulures pour encadrements

| Variété en gobelets, verres 4 Bor-

deaux eb Aliqueurs, : ferblante-
rias simples et émaillées.



Dr Annoual
Assistants



_Eléves suges-femmes

Convocation |

Les Médecins associés sont priés de |
se rénnir_demain 16-du-courant, pour |”, La-Nuit-etles-dours de Fete,”

communications, rue du Peuple, 82. s'adresser pour les commandes de

Le Conseil d' Adininistration: Cercueils chez:” a,
Président, Dr RIBOUL. | M. Avr. Starx, Avenue Grégoire,

Trésorier, Dt LB. JEANTY,« Maison Demeuran, en face la

en D Wraps Sad stad wa
Secrétaire, Dr Sr-Licer Lea ; Pu t gee Sithcuis ~~ cu chez.
mreunies swittctas | YEP erter TH rSSTN, eg des

tk Rabriat ue etRau ‘le Sell yn er
H. Borday

41, Rue des Fronts- Ports, 41,













Poteau: P rince, le 16 Oxtobré 1903.
SALOMON Freres.

/ Langue Anglaise
_ Delaveu général, cette langue est
; aujourd’ hui “indispens.«ble aux voya-
_ fers, aux commercants, aux lettres, |

Ax a lomates, etg, ete. el ofc
ae om Prof neaeau tree tc



Secur Bour} ally
75, Rue Eugene Bourjolly 75.








= du Teint —



Eau de Touette des Sultanes
( Antiseplique selon la formule orientale )

Parfum exquis et pén¢trant

— Quelques ¢ coultes de celte eau en
| lotions dans une cuvette d’eau,suffisent
pour ramener le teint a sa traicheur
naturelle aprés un usage de quelques
















w ten instituer deux cours
ear se feront an local de ee ee
Rue du Peuple, dont Pun : matin, 4 : S

Oh, 307k ate te oie Ze S Frau ancaises
= . jours et les conditions, voir | Mine DERKIX
rofesseur, Rue Lamarre, 36 bis Robes a la derniére Mode parisienne.

d continue: a donner des Jegons a
e Nouveau choix de Chapeaus
jours.

omicile.

de la saison a ee 5

: _ dag e fait disparailre rapic ement les
14, Ae Geffrard. - Pont-ae Prince taches les plus refractairves.



a A Veudre
Au Bois-Verna:— un terrain de 95

eds de facade sur 56 de profon leur.

ridresser au bureau co Ae | a Pee ee eee
ah a ‘AVendre |. ee eee A Boe pour Poil-uu-l vice :

an an Bois St-\

On. ] adresser aM W, Sah, MUSIQUE : a / ( Pharmac'e Nouvelle } A ROBERTS & {


—Manneville-lées- Bains.
———~Consommat

_ toutes Bo ‘tes de Bois



- Feux. Artifice
ie Phe Ie °ePAR ISOT

© annonce au public ef a ses
em nombreux chien i quelle
vient de recevoir un bel as-
soriiment de faux _il'artifiee
les plus nouveauy, |



aa

Bon marché exceptionnel,

IM i ;

Rouguels nour Fa »Flancal illes ot Mari iages

Corbeilles de Fleurs
Courvonnes-detoules beauleés.
S'adresser & Mme CHR PFDRUL
_Boig:Nerna, rue e Manrepas. Ne3.

» Feux d Artif c
| | Sona Sno

Porta “au Pe 2, Ie 5 Oct ’























tr Ktang-Saumatre




jong ascorties de {ere Mange

Maitre-Tailieur,

_ Annonce ‘A ses nombreux clients
que sa maison est nouvellement
assortie dune grande quantité de

Diagonales, Flanelles, Gheviottes et Casemirs
d'une réelle supériorite:— :
_Bans—ser-. ctablissement, on
‘frouvera, comme toujours, les
~derniéres Todds Tranicaises CT an;
clases.

=e &SUIRAD. VILLARD,
Notaire,

aE went Bare: thr

Eat luce la maison Keitel & ce





Scieri lea Vapeur
de PEtang Saumatre

Nous portons a la connaissance du
public et de Mess leurs les Ebénistes
aay particulier -{u ‘a partir de cetle date,

“nous pecevrans des commandes pour 1
qd’ febenisterie, ¢

8 de pouces d’é-
bir

eR z
2.

Planches cepuis
“paigseur.
. Pour les commandes.s adresser a

KE. HU. CETERS & ©,

”

at reprise e Can Gareses. de}

du Grand Getcle de Port-au-Prince

ah Depot. ae Turgeau

sol
Limonade aux framboises 410

Pour les siphons une garantie de
$1.00. par bouteille est exigée.

Pour les bouteilles de toutes les
sutres boissons, la garantie est de 10
“| centimes par boutente” ~ -

Les bouteilles servent de recu pour

garantie déposée.

La garantie est rendue a la remise-
-des bouteilles vides.

{Ko \

et de Acide Carbonique Liquetié

Uirop COrgeat, de Framboises, |





«Phonographes Edison»
En vente: chez L.Mevs Gor
Hlusion complete de la voix
humame!
Sucees ee -

ae Gem ; 20 DOLLARS
Accompagne de;

4 Diapl Migmecreproductenp —

AVIS.

Da cere






Port-au-Prince -

Rue des Miracles, 24.

face J, Déjardin Th. Luders & Ge.
FOURNISSEDR:



du Restaurant de la Paix « 12 Cylindres envegisirés
€ du Commerce «4 Cometrencuivre 1k
de | Hotel de France 4 PTPinceauen potlde chimeau

6 Patrie
du Grand Café
du Bar du Commerce

Type STANDARD
Accompagneé de : :
1 Di ‘phe egme reproducteur

2 bOLLane

a des Amateurs, “ 1 Diupheraume envesistreur

« Nouveau-Siécle « 4 Machine A lanutie

a dela Bourse «42 Cylindres ene sstres 60

« dela Ghambre vierges
» fa Dae e ; 4

« de la Poste ‘ 4 Cornet en enivce 14

« di Port,

- ' ~4 Pineeauen poil de chameau
de ’Epicerie Centrale

~du Lunch Room

: -tittbiea da maaan parce qld est

complet sur tous les reapporis: iene
“(BABIOLE)- registre et reproduit ‘la voix hamaine -
a Champagne bouteille 15 cents, | ainsi que tous les autres sons articulés,

q | tond et prépare des cylindres ayant dé-

Limonade-verte 40——-« ja 6lé -enregistrésel-qui-apres—celle —
@aude Seltz ge operation peuvert resservir a dé notle
oe — aa. | Wéanx €nregistrements.
Syphons 10° « ©

Le Phenegraphe
est Supérieur au. Gramophone—parce——
qi’'ii fonctionne avec simplicite et per-
fection. TH} chante, il joue, il répere
“AVE? | HAH “et ~préeision Ti musique,”
la voix humaine et méme celle des
| personnes deéefantes; il nous conserve
done le sousenir de.ceuy qui sans lui
nous auraient quillés pour toujours.

I. Mevs & Ce
198, Place de la Paix, Ne 728.

nen Ht Bh. SEITE





. Champagne
_ GINGERALE_

ea

__UMOMDES GAZEUSES:

Sl nth 9 Hie WA ROO ROIS MME ie tage la ae aces 8: coe

ANOFELE »_

Remede efficace contre la-fevre
paludéenne.

. ( ) EF E LE N BE

pour les enfants. —
Ten vente fa : P tai TRE Da







: ——podparés avee de
Viauw Stérilisée





“EME ac

‘Sirops Assortis

Garantis pur sucre raffiné

@

1s

-L. Peloux &
Nous annoncons d@ nolre nombree-
se elientéle que nous venons de rece
voir une cargaison de pich-pin dun
assortiment complet. Nows pone
fournir des cartelages ¢ plane 2 :
picch-pin de toutes les cam mB
tle-omenie que plunches Sap, preps
rées: et brutes, tie! PP

i
4
i
{

|

Gangembre, de Grenadine, de
80] is, |
En gros et en détail