Citation
Nouvelliste

Material Information

Title:
Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date:
Copyright Date:
1903

Subjects

Genre:
newspaper ( sobekcm )

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
LTUF ( ACN6482 )
OCLC ( 0012544054 )
AlephBibNum ( 000471641 )

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text














HoxeKone 23, 1 estaitra américai- . Pen importe que de notre vivant nos
ne commandee: par Famiral Evans, est | efforts soient couronnés de succes. So-
‘Parrivée.a Ki ang-Si, port. allemand | en | yons utile en accomplissant le devoir,

: = Chtiae. Lo ; 41 Uhomme.a des obligations envers la so-

Mapnip 23. Les néyoci: liens enta- ciéré dont H frit partic, des devoirs en-

| mées par le. Gouvernement Espagnol } vers Vhumaniré oute entiére. Lorsgu il.
fen vue d'un emprunt: qui_seragaranti

des a remplis,il's’est effectué. Tout ne dé-
"partes: aires d'Almaden, sont. en bon- pend’ pas de nous. Nous ne sommes pas ex-
ne vole.

. cusables: lorsque nous avens négligé de
Lonpres 2 23-8 ‘Quatea tourisies qui

mettre en ceuvre nos facultés personnelles,
tichaient d’atteindre te. sommet Sealell.



















a
rei, les otters francais qui
struire Varmée

























‘les ressources que nous avons su trouver _
‘en Camber! and (ay leterre), ont et reconnaitre. Mais ce qui ne peut nous
ssie-ce tre accordé que par les autres,nedépend



neue plat onnen
sa ceux. qui. servent des passions.





ine | estera dans les eaux: tore |

ler | a qiestion. maicsdon nie, Be
va ee que le sultan donne meq
tisk lion: AUK > Fectianalions, i ‘New-York 24.--- Un grave conilit

s’est produit entr. les Républiques dui
Nicaragna et du | Hondiras pour la dé
Le- %



fe pl us iS olends ‘sont ceux qui "prow
gent par tons les moyens les avantages et
s privileges. du petit groupe: gut s intl.
tule classe dirigeante.. Plus_les.roturiers-
} @... basse, plas—
Tk nd de calle, plus leurs
| oppresseurs sort glorifiés. Leurs défen-
seurs,leur éclaireuts sont des monstres g.u’-
if fiat livrer a Vexécration universelle.
au coatraire lamultitude s'est












un syndicit “ile P ittshare une par-
tie de ce territoirg - - On craint une |
rupture des relations entre ces deux]





main expire bb ‘isla, donne pour
licati n du te ule du canal de Pa-










0. —agrieultens

‘Américains réunis a Neea . résentants..jugés—les—p'

prédit “ine les Ktats-Unis: fisir av | ceax qui fout de ta tertear une

-prodaire fe sucre neécessi aes

opsommation-de- 10 ‘

-—-Pants 2

Merb iand, dglégué par ia Ghimbre des | Vexcés sous ’ prétexte que la cipieie rai-
er un roe! mee }son des chi ses le prescrit. Dans 1

2 E 5 3 i d’



s-den) andé de, sLorodation=—
RADE 23, Tar suile du. (riom-
AUX pent
1S» parlementaires, ip mi-






$, par -Fespect meus pour 1: culte.

| quilsvovent4 la pensée, de descendre

lien tei une | == = <= | dans la monstrueuse aréne ou les pieds

edieall | th : Ee | glissent dans le sing. C'est peut-étre un

assideat ds Turquie 2-On . | honneur pour enx, cest déya une recon-
inérulemeut que la guorre est : ti ait: lp went haissance de la supériorité de | a pensée.
re la Turquie et la Bulgarie. | -L’esprit d’opposition enipéche les con-
B23—~ On dit quien avembre | temporains d’avoir une idée exacte de la
ii sera nommd le seerdlaire des | valeur des hommes. Ici on exalte un pers
songs rien que pour abaisser tel autre;

exterienres da Vatican. .
-— On annonce La mort ae pane livver dl impression sous le litre | 1a on dénigre telle chuvre parce qu'on la
croit opposée a telle autre dent la conser-

eletuiay, le Eameux acteur de le | dz l'Elfort, nous extrayons les suyges-
He Froucaice, : oS ‘ d live pages qui seeivent vation | serait nécessaire. Tout cela dé








Pun ouvrage magistral sine nolre
distingusé compatriole Alv Jérémie, va


























“miontre qu’an point de Vue social nos cf- |
forts sont plus au moins récompensts |
suivant les passions des temps. Celu :
envisage pat-dessus tout cette recompense ;
que nul ne peut acquérir ason gré,appel- | la
-Je-i-son-chevet le plus amer désenchante- : tenaire de soa Indép
“ment. Il a cessé d’étre homme, c’est-a- | attend avec anxiété, le -
dire de travailler 4 sa perfection; il at- qui doivent combler le:
tend tout de la société, il finira par mau: | publique dans Vaflaire de sConsolidé:
dire cette ingrate qui ne reconnait pas 2 le peuple a compris da
les meilleurs et qui accorde ses préféren- 4 one
L cesaux moins dignes.
Mais honnéte homme méprise tou:
ces biens que l'onobtient par faveur, tou
tes ces apparencesquicacher sideu
_ morales. Il n'aime que ce quil a pu ob-] *harcall
tenir par ses efforts personnels. Il cher+. tis—et d’autresencore a ra |
che & s'instruire, parce qu'il sait que le; un véritable Etat dans l’Etat,unesor
cerveau enrichi-par Fétude, est un bien -narchie politique qui mettaitle pays
_ qui ne laisse aucun remords, parce qu'il

ce que le
-veilleus





















































til Cariln’ya qu'un chef als tated Gou- |
“sait que la science et la sagesse sont des vernement; etil nest pas tolérable qu une | oj, -
ornements dont il ne sera point dépouillé. | nation sortie d'une violente commotion | fase
Celui qui pratique le désintéressement | politique, hier ; plongée dans la plus pro-

et qui Penseigne, sera toujours grand a: fonde misére; ayant a faire face ata liqui-

5€S propres yeux malgré les déceptions dation des fautes désastreuses _ du ‘passe 5
semées sur sa route. La sati jou tates t COMB Ce de Songer ménrorer-a Fan-,
me est déja une récompense. Elle. est. niversaire de son indépendance, soit en- 4.
‘plus encourageante que toute faveur qu'il | core tiraillée par des intsrtis opposes, Ae Ae
. de toar. [hm

_peut plaire-aux-contemporains de _donner-{-cidé ase faire-jour-en dépit de tomt.—__4 ee ence oe
bn de refuser. N’est-il pas beau, en effet, | _ «D'aillears/’ére des revendications n est | applaudissements |
“ : Ls ee ic

Me ee
de résister aux séductions auxquelles no- |- plus. Le peuple veut que. le Justicier qui | QD8Ms gui_actestent 1e_p ner
tre instinct perverti semble obéir? Le mval ; est résolu dreleverlaconscience nationale, | =” ee ery Q
est-plus facile que le bien, car- il ‘n'est | fasse son devoir dans la plus profonde BONE ee dE) aa '
qu'un entrainement. Un_corps- pesant | Paix.et le peuple veut ce que : mee
escend avec rapidité, il ne fait qu’obeir ~- «Voila pourquor les espri S
@Fsot propre poid: vodération de p
Yenvie est un effort, puisqu'elle —
nous éloigser da mal. Celuigqui 1
sur les imperfec € Sa na
point test se demande st
contrariétés qu'il éprouve dans l'exécution |
de ses projets, ne lui seraient pas plurot
imputables. Alorsil continuel’ceavre qu'il
_a commencée dans sa personne, il travaille
4 devenir meilleur. Croiré impossible chez
Vhomme de bien cette jouissance qui est
le frdit du désintéssement, c'est nier la













|

nt un devoir. d’aller y assister.
























Orphelinat de la Madeleine, par Mr Ca
mille Borno alt profit de cet établissemea







n plein succé:.-- Be






































































ail

remercié des employés . impo
gon Etablissement principal 4 Port-a
Prince.— Enméme temps il-sechuchot
aussi que quelques-uns de ces messieur

auraienl cendu,.-a-g ge. droit...










vement une g

eS

asicale et théatrale au” Muste







a

“titees | On y jouera une belle comedic: &
frauduleusement émis dont ils ont joui au chidac Casimir » et Fo treme oo
‘détriment des intéréts de la nation.» denesse Ducasse s @ rer e Joux. o
ee . | > © Steamer Hollandais

Service Hydraulique | . “ame” a
: iS Y Etat. a aux} Ce matin ‘est entré le steamer GF






























Willem: V.» dela. ligne hollindaise, ¥

7,









ap se eapipnntrriconintinnin nine lics. “oe lipase incinerate i 7
5) Le Département des Travaux publics, | nant de New~xork avec MM." itd

vu la décision ds la Chambre des Repré~ fe es Philipps lont, Me
sentants en date du 11 Aott-tg03, reje~ | SO clin, Deadsi¢y- De
tant le contrat de Mr Aboilard: 2 forme Les dépéches pour Suint-Mare,
| une Commission pour gérer le service de Goave, Cayes, Aquin, Jacme eas

Ja distribution d'eau de Port-au-Prince et] S¢font *© een 45 heures
‘composée de MM. Jacq






Sa






doit rien attendre de la vertu.

~~ JEREMIE.






















Urn AMERICAIN soso ve @ 145; es 1 re]

‘ment, et de Mr Justin Bowzon, arpenteu

Conselidés 12 °/o escpt. or 46 Se oe ;
| Les abonnés soni avists

Consolidés 6°/o é
_Emprunts «Provisoiress «
ee Titres Bleus. 0. a eee 32 %le . ies eres 7 : tS
TS se ee ee ee 32" [pv -- Les pgardiets des sources :






el





gq Roses « Co ee ee ee ee ee ae - : 25 */9 ne relévent plus dorénavant que de cette : :
Nouveau Journal | gatges groupes

Commission. e
Le dont nous avions annoncé la publication a

Mr Tertulien Duchatelier a été com-_ ‘ala rue Bourjolly. a arti
prochaine, a paru ce matin ayant pour | missionné Délégué du département des] Geux qui désirent faire. re
éditeur Mr G. Fouchéet s'imprimant chez | Finances A la douane des Cayes. — Il doit Pun ou Vautre de ces pe
Mr M. Crépin. | partir dans le plus bref délai, pour aller qu’a me voir pour conaaltre i

Nous répondons cordialement 4 son sa~ | contréler certaines opérations de cee} OMB. = ce
lut, en lui souhaitant succés et longue vie. | douane. oo Fo. Jos. Ino. D ae















voie Je Jar





pelle aux persor
ri de licence.

hargé VP A\ffuires de la République | :
een Haiti prieles:j jeunes fran-|
iblis dans Ja cir- |

168 fon 1883. et. élabli

se présenter a la]
i Légation, afin-de-se}—

| complet sur tous les rupports ;
oe : registre et reprodtiit la voix humaine
“présente a MM...
r ithe quit m’a été |
ne monte. en argent bruni, sim-

-au-Prince, 22 Sepiembe. 1903.
Aug. AHRENDTS.

¢ cesse de recevoir-des compliments
nt de tous les points de la Républi- |

Plus d'un -millier-de personnes,par |

aa ce. savon incomparable, se |.

-| cellents NEE

tassées de mauvais bout

I En vertl, mia Mevs& Ce}

4 personnes: detantes 5 il yous les

| nous auraient quitlés pour toujours. .

Tham anbourgeoise Amine
f St rvice New: “York - ~ Haiti. )

een complete de la voix Be

humane! 4 ‘Suivant “table rec cu “ae New

indis | York lesteamer «Tanks 9 p

le 26 courant de New-York, en-
ent du Str «Bolivia» >

Diaphesgme repro ueteu a

f Diapbragme enrsgistreur— « ae

4 Machine a ‘tondre ce
4? . Q

Uylindre: enregistrés eu Reméde effieace- contre la fevre
= paludeenne.

*-yierges
~4 Cornet en cuivre AL :
1 Pinceauen poil de chameau

Le Phonographe.











amophone parce qu'il est |
il en-

ainsi que. tops lés autres sons articulés, a
tond et prépare des cylindres. ayant dé- 1.
ele OF enregistres: et qui

et Santa-Marta.

done le-souvenir de ceux: qui sans fui :
4 4, -Portrau- Prince, 2 D4 sent 1903.

L. Mevs & (>
128 Place. dela. Paix, Ne 128.

Le steamer (Croatia », venant,
de Kingston et. de Jérémie, est |
attend a mace le 27 cou-

H. Borday

41, Rue d des Fronts-F os 8 4,

ee trés-réduit.

| qué sa maison est nouvelle

€ cargaison os pich-pin d'un)

ent complet. Nous pourrons

des eartelages et planches |

de toutes leg dimensions,
que planches sap, ee
Pules, aissantes p-p. —

24 ae 1903.

| derniéres modes frangaises et an: |
| glaises..

portions a lac connaissance ‘du
public et de Messieurs les Ebénistes —
{en particulier, qu ‘a partir de cette date,
| nous ‘recevrons des commandes pour
toutes sortes de Bois d’Ebénisterie.
Planches depuis: 3/8 de pouces d’é-
oe
Pour les commandes, s adresser a
_E. H. PETERS & ©. -

assortie d’une grande quantité de
Diagonales, Fla nls, Cheviottes et Casemirs .
d une réelle supériorité. a
Dans son établissement, on
trouvera, comme toujours, les















“Bouguets pour Fiangalles et Mariage
Corbeille 5, s de Fleurs




S‘adresser @ hes CHE “EDR Un
__Bois-Vernn, rue Maurepas N° Bi.

Avenue Crago oy vermin des Dalles)
chez Mr Juces Lavintu, les-clientssont-{—

avisés qu’ils trouveront toujours du
= Chocolat aux ati suivants, gui’ man

été élablis pour faci liter les consom- {-
mateurs ° P | , so du Bar du Commerce
_« des Amateurs.
Magi asin de la-Meétroy vole : @ _ Nouvean-Siecle.
OL, Rue du Magasin de VEtat. “rewale Ty Bourse -—— ie
Mr Michel Velten ; ae a dela Chambre
Place de la Paix. a « de. la Poste
Mr _ 3




Jules Laville





















Bee du Centenaire:
ATR Cadet Lundi),prés la Cathe



Jérémie : “paaitens J Laville “et

Mr L. A. Roumer ~

Caves... Mme Strobin bo

Jacmel : : “Mme Volel et Mr N. ‘Gousse L Les bouteilles s serv
in Oclobre prochain la. fabrication | garantie déposée

sera per fectionnée encore el une con~ La garantie. est andued la remise MLA
Afiserie jointe @ a@UEtablissement. | tas bouteilles vides. —







Diptomé és” sciences de: la Facullé
de Paris " GINGERA LE. ion
Ancien mombre. de I “ ‘Commission de pees aS
of dlimita Se ALON ADES GAZEUSES fe KS eo
- ~gbhepprenctes : :
A Vhovnenr Wannorcer au public a Ba
coe quilreprénd Vexercice de-sa-professioa |
ARPENTAGE — Levis pe PLans~
Drrecrion pe CHANTIERS
S/adresser 49, rue du Centre, ou a]
Pétion- Ville, rue Louverlure, — -



Mme DEREIX

Robes a la derniere Mode parisienne. “Garantis pur: sucre raffing

Nouveau choix de Chapeaux Eo | Sirop (Orgeat, de Framboises, | rue

dela saison

he Oe ae de Gingembre, de Grenadine, ie} tices Tes pli

Téléphone 1738.
Pour réparation de pianos,

méme adresse, Grell, Ge “Depot p .
MUSIQUE | En gros et en detail io | lama da Nw A 20

oe



Full Text














HoxeKone 23, 1 estaitra américai- . Pen importe que de notre vivant nos
ne commandee: par Famiral Evans, est | efforts soient couronnés de succes. So-
‘Parrivée.a Ki ang-Si, port. allemand | en | yons utile en accomplissant le devoir,

: = Chtiae. Lo ; 41 Uhomme.a des obligations envers la so-

Mapnip 23. Les néyoci: liens enta- ciéré dont H frit partic, des devoirs en-

| mées par le. Gouvernement Espagnol } vers Vhumaniré oute entiére. Lorsgu il.
fen vue d'un emprunt: qui_seragaranti

des a remplis,il's’est effectué. Tout ne dé-
"partes: aires d'Almaden, sont. en bon- pend’ pas de nous. Nous ne sommes pas ex-
ne vole.

. cusables: lorsque nous avens négligé de
Lonpres 2 23-8 ‘Quatea tourisies qui

mettre en ceuvre nos facultés personnelles,
tichaient d’atteindre te. sommet Sealell.



















a
rei, les otters francais qui
struire Varmée

























‘les ressources que nous avons su trouver _
‘en Camber! and (ay leterre), ont et reconnaitre. Mais ce qui ne peut nous
ssie-ce tre accordé que par les autres,nedépend



neue plat onnen
sa ceux. qui. servent des passions.





ine | estera dans les eaux: tore |

ler | a qiestion. maicsdon nie, Be
va ee que le sultan donne meq
tisk lion: AUK > Fectianalions, i ‘New-York 24.--- Un grave conilit

s’est produit entr. les Républiques dui
Nicaragna et du | Hondiras pour la dé
Le- %



fe pl us iS olends ‘sont ceux qui "prow
gent par tons les moyens les avantages et
s privileges. du petit groupe: gut s intl.
tule classe dirigeante.. Plus_les.roturiers-
} @... basse, plas—
Tk nd de calle, plus leurs
| oppresseurs sort glorifiés. Leurs défen-
seurs,leur éclaireuts sont des monstres g.u’-
if fiat livrer a Vexécration universelle.
au coatraire lamultitude s'est












un syndicit “ile P ittshare une par-
tie de ce territoirg - - On craint une |
rupture des relations entre ces deux]





main expire bb ‘isla, donne pour
licati n du te ule du canal de Pa-










0. —agrieultens

‘Américains réunis a Neea . résentants..jugés—les—p'

prédit “ine les Ktats-Unis: fisir av | ceax qui fout de ta tertear une

-prodaire fe sucre neécessi aes

opsommation-de- 10 ‘

-—-Pants 2

Merb iand, dglégué par ia Ghimbre des | Vexcés sous ’ prétexte que la cipieie rai-
er un roe! mee }son des chi ses le prescrit. Dans 1

2 E 5 3 i d’



s-den) andé de, sLorodation=—
RADE 23, Tar suile du. (riom-
AUX pent
1S» parlementaires, ip mi-






$, par -Fespect meus pour 1: culte.

| quilsvovent4 la pensée, de descendre

lien tei une | == = <= | dans la monstrueuse aréne ou les pieds

edieall | th : Ee | glissent dans le sing. C'est peut-étre un

assideat ds Turquie 2-On . | honneur pour enx, cest déya une recon-
inérulemeut que la guorre est : ti ait: lp went haissance de la supériorité de | a pensée.
re la Turquie et la Bulgarie. | -L’esprit d’opposition enipéche les con-
B23—~ On dit quien avembre | temporains d’avoir une idée exacte de la
ii sera nommd le seerdlaire des | valeur des hommes. Ici on exalte un pers
songs rien que pour abaisser tel autre;

exterienres da Vatican. .
-— On annonce La mort ae pane livver dl impression sous le litre | 1a on dénigre telle chuvre parce qu'on la
croit opposée a telle autre dent la conser-

eletuiay, le Eameux acteur de le | dz l'Elfort, nous extrayons les suyges-
He Froucaice, : oS ‘ d live pages qui seeivent vation | serait nécessaire. Tout cela dé








Pun ouvrage magistral sine nolre
distingusé compatriole Alv Jérémie, va























“miontre qu’an point de Vue social nos cf- |
forts sont plus au moins récompensts |
suivant les passions des temps. Celu :
envisage pat-dessus tout cette recompense ;
que nul ne peut acquérir ason gré,appel- | la
-Je-i-son-chevet le plus amer désenchante- : tenaire de soa Indép
“ment. Il a cessé d’étre homme, c’est-a- | attend avec anxiété, le -
dire de travailler 4 sa perfection; il at- qui doivent combler le:
tend tout de la société, il finira par mau: | publique dans Vaflaire de sConsolidé:
dire cette ingrate qui ne reconnait pas 2 le peuple a compris da
les meilleurs et qui accorde ses préféren- 4 one
L cesaux moins dignes.
Mais honnéte homme méprise tou:
ces biens que l'onobtient par faveur, tou
tes ces apparencesquicacher sideu
_ morales. Il n'aime que ce quil a pu ob-] *harcall
tenir par ses efforts personnels. Il cher+. tis—et d’autresencore a ra |
che & s'instruire, parce qu'il sait que le; un véritable Etat dans l’Etat,unesor
cerveau enrichi-par Fétude, est un bien -narchie politique qui mettaitle pays
_ qui ne laisse aucun remords, parce qu'il

ce que le
-veilleus





















































til Cariln’ya qu'un chef als tated Gou- |
“sait que la science et la sagesse sont des vernement; etil nest pas tolérable qu une | oj, -
ornements dont il ne sera point dépouillé. | nation sortie d'une violente commotion | fase
Celui qui pratique le désintéressement | politique, hier ; plongée dans la plus pro-

et qui Penseigne, sera toujours grand a: fonde misére; ayant a faire face ata liqui-

5€S propres yeux malgré les déceptions dation des fautes désastreuses _ du ‘passe 5
semées sur sa route. La sati jou tates t COMB Ce de Songer ménrorer-a Fan-,
me est déja une récompense. Elle. est. niversaire de son indépendance, soit en- 4.
‘plus encourageante que toute faveur qu'il | core tiraillée par des intsrtis opposes, Ae Ae
. de toar. [hm

_peut plaire-aux-contemporains de _donner-{-cidé ase faire-jour-en dépit de tomt.—__4 ee ence oe
bn de refuser. N’est-il pas beau, en effet, | _ «D'aillears/’ére des revendications n est | applaudissements |
“ : Ls ee ic

Me ee
de résister aux séductions auxquelles no- |- plus. Le peuple veut que. le Justicier qui | QD8Ms gui_actestent 1e_p ner
tre instinct perverti semble obéir? Le mval ; est résolu dreleverlaconscience nationale, | =” ee ery Q
est-plus facile que le bien, car- il ‘n'est | fasse son devoir dans la plus profonde BONE ee dE) aa '
qu'un entrainement. Un_corps- pesant | Paix.et le peuple veut ce que : mee
escend avec rapidité, il ne fait qu’obeir ~- «Voila pourquor les espri S
@Fsot propre poid: vodération de p
Yenvie est un effort, puisqu'elle —
nous éloigser da mal. Celuigqui 1
sur les imperfec € Sa na
point test se demande st
contrariétés qu'il éprouve dans l'exécution |
de ses projets, ne lui seraient pas plurot
imputables. Alorsil continuel’ceavre qu'il
_a commencée dans sa personne, il travaille
4 devenir meilleur. Croiré impossible chez
Vhomme de bien cette jouissance qui est
le frdit du désintéssement, c'est nier la













|

nt un devoir. d’aller y assister.
























Orphelinat de la Madeleine, par Mr Ca
mille Borno alt profit de cet établissemea







n plein succé:.-- Be






































































ail

remercié des employés . impo
gon Etablissement principal 4 Port-a
Prince.— Enméme temps il-sechuchot
aussi que quelques-uns de ces messieur

auraienl cendu,.-a-g ge. droit...










vement une g

eS

asicale et théatrale au” Muste







a

“titees | On y jouera une belle comedic: &
frauduleusement émis dont ils ont joui au chidac Casimir » et Fo treme oo
‘détriment des intéréts de la nation.» denesse Ducasse s @ rer e Joux. o
ee . | > © Steamer Hollandais

Service Hydraulique | . “ame” a
: iS Y Etat. a aux} Ce matin ‘est entré le steamer GF






























Willem: V.» dela. ligne hollindaise, ¥

7,









ap se eapipnntrriconintinnin nine lics. “oe lipase incinerate i 7
5) Le Département des Travaux publics, | nant de New~xork avec MM." itd

vu la décision ds la Chambre des Repré~ fe es Philipps lont, Me
sentants en date du 11 Aott-tg03, reje~ | SO clin, Deadsi¢y- De
tant le contrat de Mr Aboilard: 2 forme Les dépéches pour Suint-Mare,
| une Commission pour gérer le service de Goave, Cayes, Aquin, Jacme eas

Ja distribution d'eau de Port-au-Prince et] S¢font *© een 45 heures
‘composée de MM. Jacq






Sa






doit rien attendre de la vertu.

~~ JEREMIE.






















Urn AMERICAIN soso ve @ 145; es 1 re]

‘ment, et de Mr Justin Bowzon, arpenteu

Conselidés 12 °/o escpt. or 46 Se oe ;
| Les abonnés soni avists

Consolidés 6°/o é
_Emprunts «Provisoiress «
ee Titres Bleus. 0. a eee 32 %le . ies eres 7 : tS
TS se ee ee ee 32" [pv -- Les pgardiets des sources :






el





gq Roses « Co ee ee ee ee ee ae - : 25 */9 ne relévent plus dorénavant que de cette : :
Nouveau Journal | gatges groupes

Commission. e
Le dont nous avions annoncé la publication a

Mr Tertulien Duchatelier a été com-_ ‘ala rue Bourjolly. a arti
prochaine, a paru ce matin ayant pour | missionné Délégué du département des] Geux qui désirent faire. re
éditeur Mr G. Fouchéet s'imprimant chez | Finances A la douane des Cayes. — Il doit Pun ou Vautre de ces pe
Mr M. Crépin. | partir dans le plus bref délai, pour aller qu’a me voir pour conaaltre i

Nous répondons cordialement 4 son sa~ | contréler certaines opérations de cee} OMB. = ce
lut, en lui souhaitant succés et longue vie. | douane. oo Fo. Jos. Ino. D ae















voie Je Jar


pelle aux persor
ri de licence.

hargé VP A\ffuires de la République | :
een Haiti prieles:j jeunes fran-|
iblis dans Ja cir- |

168 fon 1883. et. élabli

se présenter a la]
i Légation, afin-de-se}—

| complet sur tous les rupports ;
oe : registre et reprodtiit la voix humaine
“présente a MM...
r ithe quit m’a été |
ne monte. en argent bruni, sim-

-au-Prince, 22 Sepiembe. 1903.
Aug. AHRENDTS.

¢ cesse de recevoir-des compliments
nt de tous les points de la Républi- |

Plus d'un -millier-de personnes,par |

aa ce. savon incomparable, se |.

-| cellents NEE

tassées de mauvais bout

I En vertl, mia Mevs& Ce}

4 personnes: detantes 5 il yous les

| nous auraient quitlés pour toujours. .

Tham anbourgeoise Amine
f St rvice New: “York - ~ Haiti. )

een complete de la voix Be

humane! 4 ‘Suivant “table rec cu “ae New

indis | York lesteamer «Tanks 9 p

le 26 courant de New-York, en-
ent du Str «Bolivia» >

Diaphesgme repro ueteu a

f Diapbragme enrsgistreur— « ae

4 Machine a ‘tondre ce
4? . Q

Uylindre: enregistrés eu Reméde effieace- contre la fevre
= paludeenne.

*-yierges
~4 Cornet en cuivre AL :
1 Pinceauen poil de chameau

Le Phonographe.











amophone parce qu'il est |
il en-

ainsi que. tops lés autres sons articulés, a
tond et prépare des cylindres. ayant dé- 1.
ele OF enregistres: et qui

et Santa-Marta.

done le-souvenir de ceux: qui sans fui :
4 4, -Portrau- Prince, 2 D4 sent 1903.

L. Mevs & (>
128 Place. dela. Paix, Ne 128.

Le steamer (Croatia », venant,
de Kingston et. de Jérémie, est |
attend a mace le 27 cou-

H. Borday

41, Rue d des Fronts-F os 8 4,

ee trés-réduit.

| qué sa maison est nouvelle

€ cargaison os pich-pin d'un)

ent complet. Nous pourrons

des eartelages et planches |

de toutes leg dimensions,
que planches sap, ee
Pules, aissantes p-p. —

24 ae 1903.

| derniéres modes frangaises et an: |
| glaises..

portions a lac connaissance ‘du
public et de Messieurs les Ebénistes —
{en particulier, qu ‘a partir de cette date,
| nous ‘recevrons des commandes pour
toutes sortes de Bois d’Ebénisterie.
Planches depuis: 3/8 de pouces d’é-
oe
Pour les commandes, s adresser a
_E. H. PETERS & ©. -

assortie d’une grande quantité de
Diagonales, Fla nls, Cheviottes et Casemirs .
d une réelle supériorité. a
Dans son établissement, on
trouvera, comme toujours, les












“Bouguets pour Fiangalles et Mariage
Corbeille 5, s de Fleurs




S‘adresser @ hes CHE “EDR Un
__Bois-Vernn, rue Maurepas N° Bi.

Avenue Crago oy vermin des Dalles)
chez Mr Juces Lavintu, les-clientssont-{—

avisés qu’ils trouveront toujours du
= Chocolat aux ati suivants, gui’ man

été élablis pour faci liter les consom- {-
mateurs ° P | , so du Bar du Commerce
_« des Amateurs.
Magi asin de la-Meétroy vole : @ _ Nouvean-Siecle.
OL, Rue du Magasin de VEtat. “rewale Ty Bourse -—— ie
Mr Michel Velten ; ae a dela Chambre
Place de la Paix. a « de. la Poste
Mr _ 3




Jules Laville





















Bee du Centenaire:
ATR Cadet Lundi),prés la Cathe



Jérémie : “paaitens J Laville “et

Mr L. A. Roumer ~

Caves... Mme Strobin bo

Jacmel : : “Mme Volel et Mr N. ‘Gousse L Les bouteilles s serv
in Oclobre prochain la. fabrication | garantie déposée

sera per fectionnée encore el une con~ La garantie. est andued la remise MLA
Afiserie jointe @ a@UEtablissement. | tas bouteilles vides. —







Diptomé és” sciences de: la Facullé
de Paris " GINGERA LE. ion
Ancien mombre. de I “ ‘Commission de pees aS
of dlimita Se ALON ADES GAZEUSES fe KS eo
- ~gbhepprenctes : :
A Vhovnenr Wannorcer au public a Ba
coe quilreprénd Vexercice de-sa-professioa |
ARPENTAGE — Levis pe PLans~
Drrecrion pe CHANTIERS
S/adresser 49, rue du Centre, ou a]
Pétion- Ville, rue Louverlure, — -



Mme DEREIX

Robes a la derniere Mode parisienne. “Garantis pur: sucre raffing

Nouveau choix de Chapeaux Eo | Sirop (Orgeat, de Framboises, | rue

dela saison

he Oe ae de Gingembre, de Grenadine, ie} tices Tes pli

Téléphone 1738.
Pour réparation de pianos,

méme adresse, Grell, Ge “Depot p .
MUSIQUE | En gros et en detail io | lama da Nw A 20

oe