Citation
Nouvelliste

Material Information

Title:
Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date:
Copyright Date:
1903

Subjects

Genre:
newspaper ( sobekcm )

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
LTUF ( ACN6482 )
OCLC ( 0012544054 )
AlephBibNum ( 000471641 )

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text












Année.—N° 1523 Port-au-Prince (Haiti) Lundi, 24 Septembre 1902













ST fournal Quotidien, Commercial et a'Annonces

CHERAQUIT, ---DIRECTEUR-PROPRIETAIRE —

AGNI E FRANCAISE On annonce que le sénat: colom- Comma idemen fs di hon

bien a approuvé en premiére lecture
le dictamen sur le houveau traité re- —
latifau canal de Panama, Soon Pour le Mari.
On mande de Manille que plus de I

100 cas de peste bubonique ont 667 Das que ton coeur fera tic-tac,

Le cholé Sans trop regarder au gros sac,
' Jeune homme, prends femme ric-rac,
Fut-elle méme d’ Aurillac.

il
Aime la... maritalement, _
Aol de deviner- ‘comment ty
_ Mais a tprademment







~ Maprip 19. — Dans un combat
vendredi dernier, entre ie troupes
du Sultan du Maroc et celles du pré-
es_prer $vere-600-F-












: -ont-notifié
Bulgare que, en cas. de: e uloir jouer au Caton,
Hla Tur t la Bulegarie. e toujours leton; —

Brensh OURG 48-— Un. fort
616 ressenti dans la-mer Bal-

: quel) ics navires ont fait nau-



que.
Russie ‘et PAutriche ont consulté. les
autres puissanees relativement a
occupation de la Macédoine par Jes} Un logement trés grand, trés clair...
troupes russes et. “antrichiennes. Et tout cela pour trés peu cher.

‘L’Allemagne a répondu qu'elle ap- V
prouvera la proposition si fa Tur-
quie y consent. On dit queta Tur-
>} quie a refusé, allégnant que Pinsur-}
“Ppeetion est ter minge

Des nouvelles des Brlkans disent
que les troupes turques ont détruit
la ville de Zastoria, tuant tous tes
ie bitarts

-Lonpres 19. — Le correspondant

du «Daily Mail» a été expulsé du
| te ritoire turc_par ordre du Gonuver-
{nement Ottoman. _
-19.—Demain arrive-







Servi par ort merveilleax-flaire-————
_ Occupé, en un quariier pleia dair, —












ETERSOURG 18,—. Par. suite
Gohfiscation des-biens de |’Egli-
én Arménie, ordonnée par le
Yernemer i Russe, des désord res




















Bien que ce soit un pev « bourgeois»,
Sois pere un grand nombre. de fois.



A dovze.. de faire une croix.
VI
Pour ta femme sois indulgent ;
Pour tes enfints sois exigeant ;
Pour tes amis sois obligeant...
(En paroles pl us-qu en argent y
VIE

‘De ton mieux fais la charité;
Ménage 4 propos tasinté,—~
Et prends avec sérénité
Les choses par leur bon cédré.
VHT
Ne demeure janiais oisif;
_Ne sois pas. jaloux- vane node
Dans ton contrat...limitatif;







sis. oc L Angleterre G50 pre O-
de fayoris















Us colonel anglais,
Maceloite pa Parnbassa-



CoprE

raici la reine Marguerite, mére du
yi d’Italie.
Rome 19. -L'ltalie apps uve Poe- |

Apes, hiennes. On croit |. Ne donne aucun coup de canif.















1X

Tache, quand tu deviendras vieux,
De conserver l’esprit joyeux,

De nétre pas trop ennvyeux...

Et l’on ten regrettera mieux.

x

Voila fini-mon entretien.

Tous ces conseils sont pour ton bien,
+ Monaml; mais va! je sais bien

Que tu ne les suivras en rien!

Paris dans laquell e ilaf-| que la France. he s’y opposera- pas

_la France a décidé d’éta- | et on assure que y Angleterre accep- |
protectorat au Maroc, — Le | tera cele proposition, sous condition
» de Londres dément cette | que la Turquie et la Bulgarie lap-
(et dit qu'il s’agit derectifier | orouvent.
iéres, daceord avec VEspa- Vienne 19. — L’empereur Fran-
Angleterre, . cois-Joseph a défendu ‘qu ’on fasse
York 19.— Le dernier cy- | usage de la langue hongroise dans
Pausé Vimportants dégats & Parmée. ~~ On. sattend a de graves |
phia et 4 a Allanta-Cily. complications en Hongrie. '



































COE RAIL ES LO ALLE WRT RRE ESE SBOE AEE EER it ee ea

Pour la Eemome.

4, ea ie Ponca Bente, ef en

. remplacement de Mgr Jules Tonti
aE is. renow elons A 5
Conan nos: ‘respectueuses et cordiales fe- ¢ iques, ae et ule ues
jicitations. - = Jane “vérité crucifante,— Nos ain
ments 4 l’auteur qui s'est montré GL
- tear distingué autant qu’observateur r


















Jeune: fille, tendre dgneler,
Sans réver un bonheur complet,
Prends un mari ni beau ni laid,
“Mais dout tu peux dire: «ll me 1 plait! 6 | cS ‘Commission da’ Enquéte





|
of









If Les Moniteur » d'avant-hier comporte- Aléchi-et bon patriote.
A cet heureux et fier vaingueur, aussi quatre nouveaux proces verbaux de ~~ =On 1 trouve la brochure en ne
Ne tiens pas trop longtemps rigueur, ; la Commission d'Enquéte. — Les: de _ ee ee
_ Et, sans nul sentiment moqueur, premiers concernent Mr “Ed. Laroche a
Donne joyeusement ton cceur. __| propos de deux Bons de $ 5.000 chacun;
Wl | iL ressort que ces eréances, ont a la char-



Adroite ev-fine jysqu au 1 bout, | Be. de .MM- Keitel
Eo lamusant deton-bagoft, | stexpliquer. par deva
Semble toujours suivre son godt... Ta Commission.’
Ec c'est toi qui méneras tout. ~ .
IV .
Sans cesse dans le mouvement,
Sois éléginte.. .élégammenit,
Et sois coquette...éperdument, —
Mais pour ton mari seulement!
Vv
De tes enfants, ces chers petits,
Vifs comme un lot de ouistitis,
‘Surveille, avec des soins gentils,
Et les jeux et-les.appétits.. -
eee +2 Oa
“Ne cherche pas de vains succés;
Fuis les cancans et les proces;
Et quand on « potine» a lexcés,
Ne dis rien de ce que tu Sais.

‘gut de aan





{| Les, deux: autres proces: verbaux sont | ear cest une récréatic
autrement importants, par les faits qui y, ' développement ace. dela a jeu
sont dénoncés, — C'est d'abord l'inter- | ‘ Demain, nous en donnerons la relation

= Fogatoire _de M.-Hermann.Pape, en sa | serail ée avec les noms des. vainqueuts,
qualité de mandataire de la maison Rode- | . Triste Découverte.
| waldt et C°.; c'est toat un roman. .d’a- } “Hier matin vers les 1o heures, sur le.

ventures, ou des chiffres fantastiquesrivage, derritie- PArsenal, ajété trouvé le
| dansent la sarabande, comme. les intéres- + -eadavre—-d’un- bébé -d’une~-huitaine«
isés, pour se dérober aux investigations de= jours. — Les autorités compétentes se sont.
la Commission : la maison Rodewaldt | rendues immédiatement sur les liewx pour

-|-posséde 3. 33- 333533>-qui- se-muent bien! frire jJes-constatations—légales:—-——
Ptdten $ 256.545,93, puis iL est q stioa On pense que le pauvre petit ange.a

de-go0-000-dollars!. = da Stre jetéa lamer, et resoussé sur

Nous ne pouvons que referer nos lec- | rivage — Quel crime abominable!

iteurs 4 cet interrogatoire vraiment ‘ren- : Echodes Gonaives

| versant, — aiusi que celui de Mr Fran- “La société Gonaivienne est en deuil | par.
| coils Pasguet, coniptable- ~payeur an Dée- suite de la mort du regreité Céitten Gas

sant PATLEMERL des ‘Travaux Publics: oie -ton-ALBERT-ETIENNE,- sdécédé- let 6 Sep
tT porant =| tembre co! a de










































































: ense.. pour NOK
le “détant Sait cniversellemén
: Nous. fiisons nos
















‘On'te volera tout autant 13
Mais ton Epous sera content, — [Jean |) = que lés valeurs, gal ont néces
“MHL. se - | sité le crédit supplémentaire de 1896 on
&é pour [4 plupart inventées au moyen 1

Lorsque ta jeunesse : aura at des | CeS0lee :
Tithe denen point mente: ennui ; "| de recus en régalarisation: de. > frandes ae oe

Vieillis gaiment prés de celui | stupéfantes.

Qui fat ta joie et ton appui. | — Pauvre Hai! Que serait-il_advenu.
1X ide -toisi la méme orgie avait été renon-
&

y }
: . ot Evelée seulement un nouveau septennat
Aime-le jusqu’au dernier jour, ‘ Aes cif, vers es Best Fe

. ‘ IL, oe
Et quand arriverd ton tour, encore. Ons’ occupe activement de le renflouels
Va le rejoiddre au clair séjour, Commission Communale afin qu’il puisse, dans le plus bref délai,

Trés ; jeune de ton vieil amour. tl, Le Conseil communal de ¢ sioner -continuer.sa Toute. pour New-York...

4 as is - nm a
a OR | sori ; suite wie . vs é paioe ee Steamer Plandria.
Vola. fini MON entrelien... HOB Anemibres, a ele suspeney. Ee Steamer «’Flandrla » est entre hie

Tous-cés-cous | Com: mission.compd-. F :
Dorsc. <3 des citoyens Frincois Rigaud, Emma: soir “avec 1 passagers pris? .
~ New-York, —MM. Gaston Kevest,

~ -Peute; mat € sais bien : . : ,
Que ti ne lés suivras en ren! | nuel Henriquez et Josué Verpil. von Langendonck, John Wilhim ;
Jacaues NORMAND . Unebonne brochure __ .. ee OE Loseat Oad
Oe Nous’avons regu du Cap une brochure Pon de Paix, -MM.-Br “jgseus Brissettey
Gy La
-ntitulées..
-bdue-ala plame-sivanteé er élégante de Mt
Sceur Eliana. i
Gonaives, ~ MM. C. Gardére, B. Bas

| Louis-Edouard Poujet. Le-livre-est-d’une |
belle écriture: ¢’ a
est sartout une bonne tien, C. Desplames.. Marcel Filsaimé Gr
Barbot, Mo

| ceuvre, une -ceuvre patriotique. ; =
Cc By, Mile Emilia Po



Be




























































eo







‘|








































TMF Poujet rehire avec. éloquence Tes |
théories pour le moins pessimistes de son
contradicteur qui, évoquant notre état | oS
moral, social et politigue, demandait q qu’-|

Consolidés 12 2*/o
Consolidés 6 °/o & —60°%Fo|












Emprunts «Provisoires» € 49 Vay lien de fater le. Centenaire, on éten-} y 7
Titres Bleus pce c ee nrees 32 o/o dit plutét un voile noir sur- foute dae Re des.
sient fee | des de ee
€ ROSS ove acca asees 25 Io publique, ce jour-la. co

Mr Poujet reproche au Dr Bobo des ne | plus” propre a oF c
voir nos héros de 1804 qu’en leurs tris-| allonger la durée de | : vie he
tes descendants et lai répiique que s'il y Le sel a, paraiteil, fait up aes
avait un «centenaire de bassesses, de vi- |’ hépital de Brooklyn. ‘Une o ett
ices, de honte, de wépris, de la raine du | venait d’ opérer ne donnait plus sgt sl
pays» a céiéb: oh cest bien de ces hom- “| vie. L'opérateur prepara a

mes d'hier quil fandrait partir et non de | tion saline qa il introduisit
Dessalines, de Pétion, de Sets de | mac et dins ang veine du
Beyer. Et il oppose aux turpitudes, aux | pratiqua les tractions sees a
' tapines de ces derniéres années les beaux poe. a ae






Archevégue de Port-au-Prince
Le «Moniteurs d'avant-hier publie l’ar-
rété suivant de S. E. le Président deé.la
République « m
, - «Vu Part. 4 da Concordat entre le
Saint-Siége et Hain;
«Are L- Mor Jutiun Conan, Camé-
rier secret de Si Sainteté, Administrateur
de cet Archidioctse, est nommé Arche-








ie



ing min n
ngait a battre € poumons a fone |
yner. Adj jourd hui, la petite cree se |
I 2

Succés Indiscutable
e me sens trés. orgueilleux (contanti-
de constater que mon Savon Ninfa |
un bien immense a ceux: “la qui

ougeurs, t
mployez done que
AGOJANNIS;Seul agent Bone Haiti.

_ fouvements du Port

New-York avec 42 sacs Bien que ce |[ e
in dimanche, jour de repos;le~bu~'
de Port-au-Prince, moins |

| Ancien professeur de piano ai UIns- ;
| Mr Jules Laville

familles

A Vendre
Au Bois - Verna; wan terrain de 99]

208me Répartition

_ Les Sartiotnanls a PEmprant duSBlL

Décembes 1901 sont avisés. queils-peu-

Vent a partir de.ce jour toucher a HOS]

ine vinglieme et dernicre ré-
plour cent (6 °%/o) sur
Ae :

e recus et sur préxentat on des

1. — La Butque Nations! ed’Haiti rappel”
le aux intéressés que la loi du 41 Aout
11903, doit étre strictement~ observée

et qu’aucun ‘paiement ne pourra étre

elfectné sur les titres “ne portant pas j a) oul tt 5
} Chocolat-aux-dépots suivants, qui ont

“| été établis. pour faciliter les: consom-
‘mateurs * oo

les” timbres” prévus.
“Port-au-Prince, 17 Septembre 1903.

titution Mont- Carmel,

Olfre ses services at



7 ee > Répar tition

8 parlicipanis ans Emprunts dud

. erhement Pegs cont avisés |
is peuvent, A pard
‘tourant, tone jera vos guichets une |
-sepliéme re “pa ition de demi pour cent

Fal ie Toile tt ies Sultans

( Antiseptique selon la formule orientale yy
de samedi 19) - :

arian exquis et pénétrant

Elle fait.

| laches | es 's phi is réfracti

res lenient observée et [
iment ne pourra étre ef- | (

es litres ne portant. pas: des

Ci
40 Sud, pet eed ici le
courant et repartira di-
pour New-York

Ademain matin, prenant la
frét et pa issagers.. |

, rCau- Prince, 18 Sept. | 1903,
Otro BIEBER & Co, Agents.

le]
Jour, dans Paprés-midi ou j

OF P
( Pharmacie Hteuvelle )

américaines
Enventechez.
CO LES f ils
A chaque: acheteur, il sera don-
né un souvenir des cette grande.

Brasserie. -

ue

elients vins de Penner a

Rue du Quai Cen face la Douane)

La a brigue d Bau de Selty,
- HL. _Borday —

—-Offre a s Ss ahren clients, Aes
prix

“CHOCOLATERIE BANTIENNE

La fabrication ayant été transférée
Avenue Grégoire ce chemin -des Dalles )

| chez Mr Jutes Laviiye, les clientssont

avisés qu’ils trouveront toujours du

sin de U Eta

Mr-Michel Velten :

Place de la Paiz.

POs
Rodol phe Sel int
et Mr alas Getfrard-—
Mme A. Eneran
Pharmacie J. Laville et
Mr L. A. Roumer
CGayes T Mme Stro

Gonaiv es: pice ri

“St-Mare :
Jérémie:

sera perfeclionnee & encore el whe COR-~

disparaitre rapidement les fiserie jomle ad Ulvtablissement.’
£ t & “ i

“ie Mr Dg suinan VILLARD,
——"NOCAIFE,
— and Rue,

4 6 0 eee coma taes
n Keitel & Ce

He

:Maitre-T ailleur,
Grand- Rue, 187,

Aarne a ses hombrean clients
que sa maison est nouvellement
assortie dune grande quantité de
~ Diagonales, Flanelles, Ghevictles et Gasemirs
d'une réelle supériorite,

Dans son établissement, .on
frouvera, comme toujours, les
derniéres modes francaises et an-
glaises. |

cela mai











if





_ Entreprise Pans Gan Ise (
Port-au-Prince ~

~24, Rue des Miracles, 24,
Ra face J. ‘Dejardin a bees a

du Grand Cercle de Port-au-Psines fy
du Restaurant-de ta Paix = aS
« du Commerce.
de [Hotel de France . oe
6 Patrie ;

du Grand Café ~
du Bar du Commerce ‘Dolice ‘dotale. pour fe Abas i

« des Amateurs.
Sueceés ininterrompus depuis sa fondation,

« ‘Nouveau-Siécle
‘ “ e Bourse re} Le revenu annuel dépasse . . Fes. -83.500:000
de la Poste Les fonds p'acés dépassent — 975 £00.000.
Assurances en. existence au 45. Nbre. i902 .675.500.000

pe ee is ~~ 478.000.000











ae

«

« du Port.
de l’Epicerie Centrale”
du Lunch

Dépot a Turgeau
(BABIOLE)










NOTA.— La prochaine. réparation quinquennale des bonus au
lieu en 1903. Les assurances contractées avant le mois d’Oct
loe-olney paces

Siphon
Pour les;

... autres boissons, la garantie est de 10
centimes par bouteille. -

Les bouteilles servent de recu ‘pour

garantie déposée.

La garantie est rendue é ala remise
des bouteilles vides. 1























oS eat — naan

Rus Hépublicaine, n° 121, PORT AU PRINCE, Ue aE, F RE













oe Siphon: AS

Prepares aver te— Tae
TP Eau Stériliste ‘

et de PAcide Carbonique Liquelié 1

-~_Sirops Assortis |

Garantis pur sucre: malin













Tones Hi. CHAUVET &
: 4, Rue du: Ff ort-Per, 4 fe

En gros et en détail



Full Text












Année.—N° 1523 Port-au-Prince (Haiti) Lundi, 24 Septembre 1902













ST fournal Quotidien, Commercial et a'Annonces

CHERAQUIT, ---DIRECTEUR-PROPRIETAIRE —

AGNI E FRANCAISE On annonce que le sénat: colom- Comma idemen fs di hon

bien a approuvé en premiére lecture
le dictamen sur le houveau traité re- —
latifau canal de Panama, Soon Pour le Mari.
On mande de Manille que plus de I

100 cas de peste bubonique ont 667 Das que ton coeur fera tic-tac,

Le cholé Sans trop regarder au gros sac,
' Jeune homme, prends femme ric-rac,
Fut-elle méme d’ Aurillac.

il
Aime la... maritalement, _
Aol de deviner- ‘comment ty
_ Mais a tprademment







~ Maprip 19. — Dans un combat
vendredi dernier, entre ie troupes
du Sultan du Maroc et celles du pré-
es_prer $vere-600-F-












: -ont-notifié
Bulgare que, en cas. de: e uloir jouer au Caton,
Hla Tur t la Bulegarie. e toujours leton; —

Brensh OURG 48-— Un. fort
616 ressenti dans la-mer Bal-

: quel) ics navires ont fait nau-



que.
Russie ‘et PAutriche ont consulté. les
autres puissanees relativement a
occupation de la Macédoine par Jes} Un logement trés grand, trés clair...
troupes russes et. “antrichiennes. Et tout cela pour trés peu cher.

‘L’Allemagne a répondu qu'elle ap- V
prouvera la proposition si fa Tur-
quie y consent. On dit queta Tur-
>} quie a refusé, allégnant que Pinsur-}
“Ppeetion est ter minge

Des nouvelles des Brlkans disent
que les troupes turques ont détruit
la ville de Zastoria, tuant tous tes
ie bitarts

-Lonpres 19. — Le correspondant

du «Daily Mail» a été expulsé du
| te ritoire turc_par ordre du Gonuver-
{nement Ottoman. _
-19.—Demain arrive-







Servi par ort merveilleax-flaire-————
_ Occupé, en un quariier pleia dair, —












ETERSOURG 18,—. Par. suite
Gohfiscation des-biens de |’Egli-
én Arménie, ordonnée par le
Yernemer i Russe, des désord res




















Bien que ce soit un pev « bourgeois»,
Sois pere un grand nombre. de fois.



A dovze.. de faire une croix.
VI
Pour ta femme sois indulgent ;
Pour tes enfints sois exigeant ;
Pour tes amis sois obligeant...
(En paroles pl us-qu en argent y
VIE

‘De ton mieux fais la charité;
Ménage 4 propos tasinté,—~
Et prends avec sérénité
Les choses par leur bon cédré.
VHT
Ne demeure janiais oisif;
_Ne sois pas. jaloux- vane node
Dans ton contrat...limitatif;







sis. oc L Angleterre G50 pre O-
de fayoris















Us colonel anglais,
Maceloite pa Parnbassa-



CoprE

raici la reine Marguerite, mére du
yi d’Italie.
Rome 19. -L'ltalie apps uve Poe- |

Apes, hiennes. On croit |. Ne donne aucun coup de canif.















1X

Tache, quand tu deviendras vieux,
De conserver l’esprit joyeux,

De nétre pas trop ennvyeux...

Et l’on ten regrettera mieux.

x

Voila fini-mon entretien.

Tous ces conseils sont pour ton bien,
+ Monaml; mais va! je sais bien

Que tu ne les suivras en rien!

Paris dans laquell e ilaf-| que la France. he s’y opposera- pas

_la France a décidé d’éta- | et on assure que y Angleterre accep- |
protectorat au Maroc, — Le | tera cele proposition, sous condition
» de Londres dément cette | que la Turquie et la Bulgarie lap-
(et dit qu'il s’agit derectifier | orouvent.
iéres, daceord avec VEspa- Vienne 19. — L’empereur Fran-
Angleterre, . cois-Joseph a défendu ‘qu ’on fasse
York 19.— Le dernier cy- | usage de la langue hongroise dans
Pausé Vimportants dégats & Parmée. ~~ On. sattend a de graves |
phia et 4 a Allanta-Cily. complications en Hongrie. '
































COE RAIL ES LO ALLE WRT RRE ESE SBOE AEE EER it ee ea

Pour la Eemome.

4, ea ie Ponca Bente, ef en

. remplacement de Mgr Jules Tonti
aE is. renow elons A 5
Conan nos: ‘respectueuses et cordiales fe- ¢ iques, ae et ule ues
jicitations. - = Jane “vérité crucifante,— Nos ain
ments 4 l’auteur qui s'est montré GL
- tear distingué autant qu’observateur r


















Jeune: fille, tendre dgneler,
Sans réver un bonheur complet,
Prends un mari ni beau ni laid,
“Mais dout tu peux dire: «ll me 1 plait! 6 | cS ‘Commission da’ Enquéte





|
of









If Les Moniteur » d'avant-hier comporte- Aléchi-et bon patriote.
A cet heureux et fier vaingueur, aussi quatre nouveaux proces verbaux de ~~ =On 1 trouve la brochure en ne
Ne tiens pas trop longtemps rigueur, ; la Commission d'Enquéte. — Les: de _ ee ee
_ Et, sans nul sentiment moqueur, premiers concernent Mr “Ed. Laroche a
Donne joyeusement ton cceur. __| propos de deux Bons de $ 5.000 chacun;
Wl | iL ressort que ces eréances, ont a la char-



Adroite ev-fine jysqu au 1 bout, | Be. de .MM- Keitel
Eo lamusant deton-bagoft, | stexpliquer. par deva
Semble toujours suivre son godt... Ta Commission.’
Ec c'est toi qui méneras tout. ~ .
IV .
Sans cesse dans le mouvement,
Sois éléginte.. .élégammenit,
Et sois coquette...éperdument, —
Mais pour ton mari seulement!
Vv
De tes enfants, ces chers petits,
Vifs comme un lot de ouistitis,
‘Surveille, avec des soins gentils,
Et les jeux et-les.appétits.. -
eee +2 Oa
“Ne cherche pas de vains succés;
Fuis les cancans et les proces;
Et quand on « potine» a lexcés,
Ne dis rien de ce que tu Sais.

‘gut de aan





{| Les, deux: autres proces: verbaux sont | ear cest une récréatic
autrement importants, par les faits qui y, ' développement ace. dela a jeu
sont dénoncés, — C'est d'abord l'inter- | ‘ Demain, nous en donnerons la relation

= Fogatoire _de M.-Hermann.Pape, en sa | serail ée avec les noms des. vainqueuts,
qualité de mandataire de la maison Rode- | . Triste Découverte.
| waldt et C°.; c'est toat un roman. .d’a- } “Hier matin vers les 1o heures, sur le.

ventures, ou des chiffres fantastiquesrivage, derritie- PArsenal, ajété trouvé le
| dansent la sarabande, comme. les intéres- + -eadavre—-d’un- bébé -d’une~-huitaine«
isés, pour se dérober aux investigations de= jours. — Les autorités compétentes se sont.
la Commission : la maison Rodewaldt | rendues immédiatement sur les liewx pour

-|-posséde 3. 33- 333533>-qui- se-muent bien! frire jJes-constatations—légales:—-——
Ptdten $ 256.545,93, puis iL est q stioa On pense que le pauvre petit ange.a

de-go0-000-dollars!. = da Stre jetéa lamer, et resoussé sur

Nous ne pouvons que referer nos lec- | rivage — Quel crime abominable!

iteurs 4 cet interrogatoire vraiment ‘ren- : Echodes Gonaives

| versant, — aiusi que celui de Mr Fran- “La société Gonaivienne est en deuil | par.
| coils Pasguet, coniptable- ~payeur an Dée- suite de la mort du regreité Céitten Gas

sant PATLEMERL des ‘Travaux Publics: oie -ton-ALBERT-ETIENNE,- sdécédé- let 6 Sep
tT porant =| tembre co! a de










































































: ense.. pour NOK
le “détant Sait cniversellemén
: Nous. fiisons nos
















‘On'te volera tout autant 13
Mais ton Epous sera content, — [Jean |) = que lés valeurs, gal ont néces
“MHL. se - | sité le crédit supplémentaire de 1896 on
&é pour [4 plupart inventées au moyen 1

Lorsque ta jeunesse : aura at des | CeS0lee :
Tithe denen point mente: ennui ; "| de recus en régalarisation: de. > frandes ae oe

Vieillis gaiment prés de celui | stupéfantes.

Qui fat ta joie et ton appui. | — Pauvre Hai! Que serait-il_advenu.
1X ide -toisi la méme orgie avait été renon-
&

y }
: . ot Evelée seulement un nouveau septennat
Aime-le jusqu’au dernier jour, ‘ Aes cif, vers es Best Fe

. ‘ IL, oe
Et quand arriverd ton tour, encore. Ons’ occupe activement de le renflouels
Va le rejoiddre au clair séjour, Commission Communale afin qu’il puisse, dans le plus bref délai,

Trés ; jeune de ton vieil amour. tl, Le Conseil communal de ¢ sioner -continuer.sa Toute. pour New-York...

4 as is - nm a
a OR | sori ; suite wie . vs é paioe ee Steamer Plandria.
Vola. fini MON entrelien... HOB Anemibres, a ele suspeney. Ee Steamer «’Flandrla » est entre hie

Tous-cés-cous | Com: mission.compd-. F :
Dorsc. <3 des citoyens Frincois Rigaud, Emma: soir “avec 1 passagers pris? .
~ New-York, —MM. Gaston Kevest,

~ -Peute; mat € sais bien : . : ,
Que ti ne lés suivras en ren! | nuel Henriquez et Josué Verpil. von Langendonck, John Wilhim ;
Jacaues NORMAND . Unebonne brochure __ .. ee OE Loseat Oad
Oe Nous’avons regu du Cap une brochure Pon de Paix, -MM.-Br “jgseus Brissettey
Gy La
-ntitulées..
-bdue-ala plame-sivanteé er élégante de Mt
Sceur Eliana. i
Gonaives, ~ MM. C. Gardére, B. Bas

| Louis-Edouard Poujet. Le-livre-est-d’une |
belle écriture: ¢’ a
est sartout une bonne tien, C. Desplames.. Marcel Filsaimé Gr
Barbot, Mo

| ceuvre, une -ceuvre patriotique. ; =
Cc By, Mile Emilia Po



Be




























































eo







‘|








































TMF Poujet rehire avec. éloquence Tes |
théories pour le moins pessimistes de son
contradicteur qui, évoquant notre état | oS
moral, social et politigue, demandait q qu’-|

Consolidés 12 2*/o
Consolidés 6 °/o & —60°%Fo|












Emprunts «Provisoires» € 49 Vay lien de fater le. Centenaire, on éten-} y 7
Titres Bleus pce c ee nrees 32 o/o dit plutét un voile noir sur- foute dae Re des.
sient fee | des de ee
€ ROSS ove acca asees 25 Io publique, ce jour-la. co

Mr Poujet reproche au Dr Bobo des ne | plus” propre a oF c
voir nos héros de 1804 qu’en leurs tris-| allonger la durée de | : vie he
tes descendants et lai répiique que s'il y Le sel a, paraiteil, fait up aes
avait un «centenaire de bassesses, de vi- |’ hépital de Brooklyn. ‘Une o ett
ices, de honte, de wépris, de la raine du | venait d’ opérer ne donnait plus sgt sl
pays» a céiéb: oh cest bien de ces hom- “| vie. L'opérateur prepara a

mes d'hier quil fandrait partir et non de | tion saline qa il introduisit
Dessalines, de Pétion, de Sets de | mac et dins ang veine du
Beyer. Et il oppose aux turpitudes, aux | pratiqua les tractions sees a
' tapines de ces derniéres années les beaux poe. a ae






Archevégue de Port-au-Prince
Le «Moniteurs d'avant-hier publie l’ar-
rété suivant de S. E. le Président deé.la
République « m
, - «Vu Part. 4 da Concordat entre le
Saint-Siége et Hain;
«Are L- Mor Jutiun Conan, Camé-
rier secret de Si Sainteté, Administrateur
de cet Archidioctse, est nommé Arche-








ie
ing min n
ngait a battre € poumons a fone |
yner. Adj jourd hui, la petite cree se |
I 2

Succés Indiscutable
e me sens trés. orgueilleux (contanti-
de constater que mon Savon Ninfa |
un bien immense a ceux: “la qui

ougeurs, t
mployez done que
AGOJANNIS;Seul agent Bone Haiti.

_ fouvements du Port

New-York avec 42 sacs Bien que ce |[ e
in dimanche, jour de repos;le~bu~'
de Port-au-Prince, moins |

| Ancien professeur de piano ai UIns- ;
| Mr Jules Laville

familles

A Vendre
Au Bois - Verna; wan terrain de 99]

208me Répartition

_ Les Sartiotnanls a PEmprant duSBlL

Décembes 1901 sont avisés. queils-peu-

Vent a partir de.ce jour toucher a HOS]

ine vinglieme et dernicre ré-
plour cent (6 °%/o) sur
Ae :

e recus et sur préxentat on des

1. — La Butque Nations! ed’Haiti rappel”
le aux intéressés que la loi du 41 Aout
11903, doit étre strictement~ observée

et qu’aucun ‘paiement ne pourra étre

elfectné sur les titres “ne portant pas j a) oul tt 5
} Chocolat-aux-dépots suivants, qui ont

“| été établis. pour faciliter les: consom-
‘mateurs * oo

les” timbres” prévus.
“Port-au-Prince, 17 Septembre 1903.

titution Mont- Carmel,

Olfre ses services at



7 ee > Répar tition

8 parlicipanis ans Emprunts dud

. erhement Pegs cont avisés |
is peuvent, A pard
‘tourant, tone jera vos guichets une |
-sepliéme re “pa ition de demi pour cent

Fal ie Toile tt ies Sultans

( Antiseptique selon la formule orientale yy
de samedi 19) - :

arian exquis et pénétrant

Elle fait.

| laches | es 's phi is réfracti

res lenient observée et [
iment ne pourra étre ef- | (

es litres ne portant. pas: des

Ci
40 Sud, pet eed ici le
courant et repartira di-
pour New-York

Ademain matin, prenant la
frét et pa issagers.. |

, rCau- Prince, 18 Sept. | 1903,
Otro BIEBER & Co, Agents.

le]
Jour, dans Paprés-midi ou j

OF P
( Pharmacie Hteuvelle )

américaines
Enventechez.
CO LES f ils
A chaque: acheteur, il sera don-
né un souvenir des cette grande.

Brasserie. -

ue

elients vins de Penner a

Rue du Quai Cen face la Douane)

La a brigue d Bau de Selty,
- HL. _Borday —

—-Offre a s Ss ahren clients, Aes
prix

“CHOCOLATERIE BANTIENNE

La fabrication ayant été transférée
Avenue Grégoire ce chemin -des Dalles )

| chez Mr Jutes Laviiye, les clientssont

avisés qu’ils trouveront toujours du

sin de U Eta

Mr-Michel Velten :

Place de la Paiz.

POs
Rodol phe Sel int
et Mr alas Getfrard-—
Mme A. Eneran
Pharmacie J. Laville et
Mr L. A. Roumer
CGayes T Mme Stro

Gonaiv es: pice ri

“St-Mare :
Jérémie:

sera perfeclionnee & encore el whe COR-~

disparaitre rapidement les fiserie jomle ad Ulvtablissement.’
£ t & “ i

“ie Mr Dg suinan VILLARD,
——"NOCAIFE,
— and Rue,

4 6 0 eee coma taes
n Keitel & Ce

He

:Maitre-T ailleur,
Grand- Rue, 187,

Aarne a ses hombrean clients
que sa maison est nouvellement
assortie dune grande quantité de
~ Diagonales, Flanelles, Ghevictles et Gasemirs
d'une réelle supériorite,

Dans son établissement, .on
frouvera, comme toujours, les
derniéres modes francaises et an-
glaises. |

cela mai











if


_ Entreprise Pans Gan Ise (
Port-au-Prince ~

~24, Rue des Miracles, 24,
Ra face J. ‘Dejardin a bees a

du Grand Cercle de Port-au-Psines fy
du Restaurant-de ta Paix = aS
« du Commerce.
de [Hotel de France . oe
6 Patrie ;

du Grand Café ~
du Bar du Commerce ‘Dolice ‘dotale. pour fe Abas i

« des Amateurs.
Sueceés ininterrompus depuis sa fondation,

« ‘Nouveau-Siécle
‘ “ e Bourse re} Le revenu annuel dépasse . . Fes. -83.500:000
de la Poste Les fonds p'acés dépassent — 975 £00.000.
Assurances en. existence au 45. Nbre. i902 .675.500.000

pe ee is ~~ 478.000.000











ae

«

« du Port.
de l’Epicerie Centrale”
du Lunch

Dépot a Turgeau
(BABIOLE)










NOTA.— La prochaine. réparation quinquennale des bonus au
lieu en 1903. Les assurances contractées avant le mois d’Oct
loe-olney paces

Siphon
Pour les;

... autres boissons, la garantie est de 10
centimes par bouteille. -

Les bouteilles servent de recu ‘pour

garantie déposée.

La garantie est rendue é ala remise
des bouteilles vides. 1























oS eat — naan

Rus Hépublicaine, n° 121, PORT AU PRINCE, Ue aE, F RE













oe Siphon: AS

Prepares aver te— Tae
TP Eau Stériliste ‘

et de PAcide Carbonique Liquelié 1

-~_Sirops Assortis |

Garantis pur sucre: malin













Tones Hi. CHAUVET &
: 4, Rue du: Ff ort-Per, 4 fe

En gros et en détail