Citation
Nouvelliste

Material Information

Title:
Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date:
Copyright Date:
1903

Subjects

Genre:
newspaper ( sobekcm )

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
LTUF ( ACN6482 )
OCLC ( 0012544054 )
AlephBibNum ( 000471641 )

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text
(pues TELEGR PHIQUES
OLE du NOUVE! LISTE.

Bal ‘ine a “Ae ajon nal a
Le roi des Belg

«EF

: ns id ira

aeovatlene.
2 les ee

as ue tem
| de ck

t claré la guerre.

_ Port-au-Prince (Haitl).



glais nie. Pexistenc Vu ;
Fn assure qu’un train qui trans |
| portait des troupes, a sauté-prés-de-

juseeb Véloz, Cceasionnant la mort I .
| la-nature humaine-ne le dirigera jamais”

. Quant aux meraces; a

de lusieurs ‘soldats
0 n assure qu an corps d’armée
sé la frontiére. et a envahi

— En ce qui ‘eoncerne
2 rébellion en Macédoine, l’Allema-

gne opine. que les puissances. d

s’abstenir de toute interven:

‘me pratique, qui n’a pas d'idées

Mardi, 8 Septembre 1903

























, toi une réole de ne rien apprendre de tes

employés les uns sur les autres. Un hom
me qui sait commander n’a pas. besoin
d’espions. Celui qui-ne sait-pas lire dans ~

agir; & cé moment-la, la menace sera
devenue ‘inctile: a
Jai-constaté avec plaisir que-cet lom-
es, mais qui se dérermive. d’aprés <1’
tlence toute pure, est décidément hos: .
wbureau _parles femmes:
“@)’ beantoup, },2 voir une fem-
e dans la maison: elle me ot dans
été fail-

-bour, al n rest plus question de leur séxe,

elles sont plus Apres que Vhomme. Et
pois slorsqu’ un employé commet unefaute,

je ne veux pas avoir’a mrexcuser d’attirer

A: son Fils a
ins ~ Voir Ne an 4 Stpiembre.) .

oures A
point. Il a. mérité de devenir patron, | Ml

‘| Pest. Comment ‘gouvernera-til ce temple.

dds affaires quis “appelle an brea?
«Il y.a beaucoup de jeunes gens qui

envient leur patron. I ‘imaginent quil

quik.

omme eX gu be fanfaisie est in-

patron, seu berpent parce

pn attention sur ceite faute-la Cela me dé-

gisse et qu: ul fobde en lar-
hoirg Jaime

femme travaillent pour ‘moi. I . L n'y a pas
comme une femme & la maison pour que —
Phomme ait du coeur au boreau.»

Le marchand st_persuadé que cet n=.

Tesse . conjagale:

wepre ri compte.
e-gve son fils se. amarieta. Line vou-
‘it pas ce fat par pur intérér:

5 marie pour de Vargent ou sans.

ce conseil excellent

isa un ho 4
il ne te croira pase Mets-

_‘« Pendant que tu y es, tu n’as rien de

iT micus 2 faire que’ W’épouser une. jolie
femme, parce quil y : dans la vie con-

jugale des minutes of la_ plus jolie fem-
nonde, ne
la met un peu de variéié dans leschoses, |

mais dans.ces occasions:]a, un. hide-

ss | Fon pas Bey En tout cas, roppelle-jor














TALTIENNE

|
| La fabricatien ayant .¢té transféree
L
|

— Barak i




Lariche, amenerent ma-révocation.
¢ public impartial appréciera comment |








" : ee, een - i _ , - | _ |

1e recompense les bons serviteurs de T — ndeSiécle > CHOCOLATERTE
A partir de ce soir os

Créme a la glace—

tat. Lui absent, j’aurais di laisser souf- __
rlesintéréls du fisc ; ces intéréts que jai
a défendre en faisant des démarches pres

yp yAdministrateur out .aussi valu ma

= ~~~ Epwoxp ANTOINE.
_ Steamer Hollandais
Hier matin est entré le steamer «Prins- ~ Vient d’arriver :

Nem V vavec les Paes suivants, 1 The Pabst Brewing Coy
vs, Hall, | (Ua plus grande brasserie du Monde) Milwankee,

Parela > yy Of rarer ee .
‘onge, | Délicieuse 4 boire, trés légére;



Avenue Grégowre (Chemin des Dalles )
-ehee Mir Jcues Lavince, les clients sont









Q :avisés qu’ils trouveront toujours du
i Chocolat aux dépots suivants, qui out

été établis pour faciliter les consom-
| mateurs *
ee d
" we pt + nyt . . 7 .
COLES fils | Epicerie du Centenaire :
‘Rue du Quai (en face le Douane ) (Mv Cadet Lundi),prés la Cathédrate._
A chag ue acheteur,itsera done} MPP Narcisses ae
' . 7, Rue des Mivactes.
é un souvenir de cette grande | Fx PROVINCE:
Brasserie. Toe are
erie. Cap Haitien : Mr J. Paravicini
Port de-Paix : Mr F. Castera
Gonaives: Epicerie Rodolphe Schutt
. et Mr Nicolas Geffrard.
St-Mare : Mme A. Emeran
Jérémie : Pharmacie J. Laville et
Mr CL. A. Roumer
Cayes 7 Mme Strohm
Jacmel ; Mme Volel et Mr_N. Guusse
~En Octobre prochain la fabrication
sera perfectionnée encore et une con-
fiserie jointe dT Elablissement—





we.

















é la Métropole bo
O1, Rue du Magasin de Etat.

Mr Michel Velten :

Mr Jules Laville ;

Place dela Paix.



}la meilleure de toutes les bitres

‘Miles Premeats, D. Saint
1 Pierre, Scears Coastant, Frangoi- eH
Ménodore. - |américaines- ~~~

Ein vente chez :

Avenue Grégoire.

Mme Rodolphe Gardére :
Rue des Miracles.



emel.-John Hunter. © L
Guayra.- MM. G. Colleda, Char
; Muller. —_ .
Bp transit pour New-York
de Jacme!. - Mr E. Brettschneider.
e La Guayra.—MM. F. Blekeslee, C
MMeNelson
Ce steamer est parti dans la soirée di
“tectement. pour New-York, avec MM.L
Daguella, Sy\vio Geffrard, Marceau Gei-
matd, V. Nash, HF. t, Léon Li--







®
*









































Plus rien a désirer!—On trou-
vera.au..No44, Avenue de Tur-
yeau,...propriétée-cecupéée par Mr
-Ernest Castera, le délicieux
| Rhum Cristal a tous prix de 4, 2,
.|3 et 5 gourdes le gallon. | a he
a station dein faite of t anase 3 aforest,
4_D. Ca = rear Diplomé és sciences de la Faculté —

Soe , 5 A = / - . . de Paris, _
poe ee ee, Aincien mumbra de fo Commission ae
alim, Miles Sylvain, Mercie Im- Arpenteur-Géomeétre,

A Vhonveur d’annoncer au public
qu’il reprend l’exercicede-sa profession
ARPENTAGE — Levis pe PLans
" ~ . a oo D (RECTION DE~GHANTIERS oe
-Sadresser 49, rue du Centre, ou a
Pétiog- Ville, rue Louverture.

_ Hier soir est parti le. paquebot-frangais
aFerdinand de Lesseps»avec les passagers
ivagts, pour:

Ssint- Marc. MM. Box, Goldmann; R.”



aeaailer



































- Livres pour distri-
oo @ ?
vend Cc. butions de prix. -—
Li lassi Cart fal d
ivres classiques.—- Cartes murales de
Recus Adhirés _ | Lecons de Choses, ete.
Le soussigné déclare au Commerce et a
Banque Nationale d'Haiti, avoir perdu
ASD. recus ‘de ses appointements, en sa
qualité de professeur de sciences naturel-
bysiques,d-histoiregénéraleauLycte









nel pourles moisde Février et Mars,
de cette année. —Ces regus sont visés par
lepayeur au Départemenit. de I 'Instruc-
Yon publique et sechiffrent-a—ta somime
© ten! soixante-qualorze gourdes, vingt-











~$4- Rue des Fronis-Forts, 44,

Offre & ses nombreux clients, d’ex- aa 5 ee
s ving de Bordeanx,-a— prix | Avocat, ancien bdtonnier de POrdre,



iearnninacanare tt

484, rne-du-Réservoin-134-——



bp A heme ia Oe

une magnifique petite Victo- |
harnais, double fléche et bran- |




orlogerie Suisse —
phe ge ot Monsieur Evovanp Le Béaus, hor-
*n prenant un coktail-du- «Cen | 1ger ‘diplémé, annonce au public,
PEO bre >, on peut ire tous les | qu'il vient de sinstaller, Grand’Rue,
bo , : uy feue | maison L. Massa, No 157, Port-au-
|journaux du pays, voire MeMe} prince, Sn

| des journaux parisiens. Po rpsice ere | | |
paces J P . | ‘Fravail garantl.

quelle vient de transférer so ;
& Mode, de Confections de Cha. On y trouve aussi du Bon Vin Prix réduits!
Layettes, Bonnets, Pélerines, | de Bordeaux a - , -:



























ue deuil, Couronnes, etc, ete, | P. 1.40 le gallon, . ;
fe la Légation Américaine, an- | 0.70 le 4/2 gallon octeur ourjolly



pot Char IQ -
ge anes Commeta, 272. -t0e | | 75, Rue Eugéne Bourjolly 75.

‘oi.

0.35 le 4/4 gallon



EE Te eT eI I NE nas GAR a pact tat Rp GALT ALAR
SAL A DE RIE TE a TRS OEE in ghee Rogie: negra ee

Ln CE Cnn eee Can rence:

pe STANDARL so
_ COMPAGME: b ASSURANCES SUR Las VIE |

- OFFICE.PRINCIPAL? Epnesonne (Bross)

Ave: branche esa ‘Londres, ati i Canada et dans les differ rents cen

du ‘monde entier. -

-Suceursale pour Jes Antilles — ‘lptada

Agence-géné ale: pour. §

2 7 -unive

~ Assurez: yous sur la vie au Standa d.

Pensez # a ta famille . “Yiyca- _ différentes maniéres _ de> stassurer..
Po lice dotale pour les: entants. °- oC


































du Bar du Commerce





1 -« des Amateurs. _
- Sucees Ininterrompns: sens Sa fondation. | a -@ Nowveau-Sidcle
Le revenu annuel dépasse . . . Fes. -83.500.000 — A ae la Chaunh
. 3 _@ de la Chambre
Les fonds p'acés dépassent _.. 975 500.000 - i eo de la Poste
oe oe

Assurances en existence au 15 Nbre. Oe. — 675:500.000 .

Bonus déclarés. 2 ee eS












t “Lar prochaine rep ira eno
lieu en 1905.— Les assnTantes: contrac ées avant
proch ain y partici per oRrpour tes cing SnnieR



ae a i





a onditions. “ibirales. “Lian ane- des ‘dee plos ve 2

la vie.
COMPAGNIERIC ICHE NT.
Bureaux ‘rue ‘du Contre, 12 c
Patenté













B= CONSERVATIO!
email 'GHilee— HHT
WTR ne ~ AFFECTIONS BES FOUMONS. -

ue Republicaines x n° 123, PORT AU’ PRINCE, wat eler DES PROVES











| theca Posec Un ve

““ieo PHARMACIE § SOURNE



FOR

5 ¥







“Imprimerie TcincveT |

Ay Rue du Fori-Per he Cee





Full Text
(pues TELEGR PHIQUES
OLE du NOUVE! LISTE.

Bal ‘ine a “Ae ajon nal a
Le roi des Belg

«EF

: ns id ira

aeovatlene.
2 les ee

as ue tem
| de ck

t claré la guerre.

_ Port-au-Prince (Haitl).



glais nie. Pexistenc Vu ;
Fn assure qu’un train qui trans |
| portait des troupes, a sauté-prés-de-

juseeb Véloz, Cceasionnant la mort I .
| la-nature humaine-ne le dirigera jamais”

. Quant aux meraces; a

de lusieurs ‘soldats
0 n assure qu an corps d’armée
sé la frontiére. et a envahi

— En ce qui ‘eoncerne
2 rébellion en Macédoine, l’Allema-

gne opine. que les puissances. d

s’abstenir de toute interven:

‘me pratique, qui n’a pas d'idées

Mardi, 8 Septembre 1903

























, toi une réole de ne rien apprendre de tes

employés les uns sur les autres. Un hom
me qui sait commander n’a pas. besoin
d’espions. Celui qui-ne sait-pas lire dans ~

agir; & cé moment-la, la menace sera
devenue ‘inctile: a
Jai-constaté avec plaisir que-cet lom-
es, mais qui se dérermive. d’aprés <1’
tlence toute pure, est décidément hos: .
wbureau _parles femmes:
“@)’ beantoup, },2 voir une fem-
e dans la maison: elle me ot dans
été fail-

-bour, al n rest plus question de leur séxe,

elles sont plus Apres que Vhomme. Et
pois slorsqu’ un employé commet unefaute,

je ne veux pas avoir’a mrexcuser d’attirer

A: son Fils a
ins ~ Voir Ne an 4 Stpiembre.) .

oures A
point. Il a. mérité de devenir patron, | Ml

‘| Pest. Comment ‘gouvernera-til ce temple.

dds affaires quis “appelle an brea?
«Il y.a beaucoup de jeunes gens qui

envient leur patron. I ‘imaginent quil

quik.

omme eX gu be fanfaisie est in-

patron, seu berpent parce

pn attention sur ceite faute-la Cela me dé-

gisse et qu: ul fobde en lar-
hoirg Jaime

femme travaillent pour ‘moi. I . L n'y a pas
comme une femme & la maison pour que —
Phomme ait du coeur au boreau.»

Le marchand st_persuadé que cet n=.

Tesse . conjagale:

wepre ri compte.
e-gve son fils se. amarieta. Line vou-
‘it pas ce fat par pur intérér:

5 marie pour de Vargent ou sans.

ce conseil excellent

isa un ho 4
il ne te croira pase Mets-

_‘« Pendant que tu y es, tu n’as rien de

iT micus 2 faire que’ W’épouser une. jolie
femme, parce quil y : dans la vie con-

jugale des minutes of la_ plus jolie fem-
nonde, ne
la met un peu de variéié dans leschoses, |

mais dans.ces occasions:]a, un. hide-

ss | Fon pas Bey En tout cas, roppelle-jor








TALTIENNE

|
| La fabricatien ayant .¢té transféree
L
|

— Barak i




Lariche, amenerent ma-révocation.
¢ public impartial appréciera comment |








" : ee, een - i _ , - | _ |

1e recompense les bons serviteurs de T — ndeSiécle > CHOCOLATERTE
A partir de ce soir os

Créme a la glace—

tat. Lui absent, j’aurais di laisser souf- __
rlesintéréls du fisc ; ces intéréts que jai
a défendre en faisant des démarches pres

yp yAdministrateur out .aussi valu ma

= ~~~ Epwoxp ANTOINE.
_ Steamer Hollandais
Hier matin est entré le steamer «Prins- ~ Vient d’arriver :

Nem V vavec les Paes suivants, 1 The Pabst Brewing Coy
vs, Hall, | (Ua plus grande brasserie du Monde) Milwankee,

Parela > yy Of rarer ee .
‘onge, | Délicieuse 4 boire, trés légére;



Avenue Grégowre (Chemin des Dalles )
-ehee Mir Jcues Lavince, les clients sont









Q :avisés qu’ils trouveront toujours du
i Chocolat aux dépots suivants, qui out

été établis pour faciliter les consom-
| mateurs *
ee d
" we pt + nyt . . 7 .
COLES fils | Epicerie du Centenaire :
‘Rue du Quai (en face le Douane ) (Mv Cadet Lundi),prés la Cathédrate._
A chag ue acheteur,itsera done} MPP Narcisses ae
' . 7, Rue des Mivactes.
é un souvenir de cette grande | Fx PROVINCE:
Brasserie. Toe are
erie. Cap Haitien : Mr J. Paravicini
Port de-Paix : Mr F. Castera
Gonaives: Epicerie Rodolphe Schutt
. et Mr Nicolas Geffrard.
St-Mare : Mme A. Emeran
Jérémie : Pharmacie J. Laville et
Mr CL. A. Roumer
Cayes 7 Mme Strohm
Jacmel ; Mme Volel et Mr_N. Guusse
~En Octobre prochain la fabrication
sera perfectionnée encore et une con-
fiserie jointe dT Elablissement—





we.

















é la Métropole bo
O1, Rue du Magasin de Etat.

Mr Michel Velten :

Mr Jules Laville ;

Place dela Paix.



}la meilleure de toutes les bitres

‘Miles Premeats, D. Saint
1 Pierre, Scears Coastant, Frangoi- eH
Ménodore. - |américaines- ~~~

Ein vente chez :

Avenue Grégoire.

Mme Rodolphe Gardére :
Rue des Miracles.



emel.-John Hunter. © L
Guayra.- MM. G. Colleda, Char
; Muller. —_ .
Bp transit pour New-York
de Jacme!. - Mr E. Brettschneider.
e La Guayra.—MM. F. Blekeslee, C
MMeNelson
Ce steamer est parti dans la soirée di
“tectement. pour New-York, avec MM.L
Daguella, Sy\vio Geffrard, Marceau Gei-
matd, V. Nash, HF. t, Léon Li--







®
*









































Plus rien a désirer!—On trou-
vera.au..No44, Avenue de Tur-
yeau,...propriétée-cecupéée par Mr
-Ernest Castera, le délicieux
| Rhum Cristal a tous prix de 4, 2,
.|3 et 5 gourdes le gallon. | a he
a station dein faite of t anase 3 aforest,
4_D. Ca = rear Diplomé és sciences de la Faculté —

Soe , 5 A = / - . . de Paris, _
poe ee ee, Aincien mumbra de fo Commission ae
alim, Miles Sylvain, Mercie Im- Arpenteur-Géomeétre,

A Vhonveur d’annoncer au public
qu’il reprend l’exercicede-sa profession
ARPENTAGE — Levis pe PLans
" ~ . a oo D (RECTION DE~GHANTIERS oe
-Sadresser 49, rue du Centre, ou a
Pétiog- Ville, rue Louverture.

_ Hier soir est parti le. paquebot-frangais
aFerdinand de Lesseps»avec les passagers
ivagts, pour:

Ssint- Marc. MM. Box, Goldmann; R.”



aeaailer



































- Livres pour distri-
oo @ ?
vend Cc. butions de prix. -—
Li lassi Cart fal d
ivres classiques.—- Cartes murales de
Recus Adhirés _ | Lecons de Choses, ete.
Le soussigné déclare au Commerce et a
Banque Nationale d'Haiti, avoir perdu
ASD. recus ‘de ses appointements, en sa
qualité de professeur de sciences naturel-
bysiques,d-histoiregénéraleauLycte









nel pourles moisde Février et Mars,
de cette année. —Ces regus sont visés par
lepayeur au Départemenit. de I 'Instruc-
Yon publique et sechiffrent-a—ta somime
© ten! soixante-qualorze gourdes, vingt-











~$4- Rue des Fronis-Forts, 44,

Offre & ses nombreux clients, d’ex- aa 5 ee
s ving de Bordeanx,-a— prix | Avocat, ancien bdtonnier de POrdre,



iearnninacanare tt

484, rne-du-Réservoin-134-——



bp A heme ia Oe

une magnifique petite Victo- |
harnais, double fléche et bran- |




orlogerie Suisse —
phe ge ot Monsieur Evovanp Le Béaus, hor-
*n prenant un coktail-du- «Cen | 1ger ‘diplémé, annonce au public,
PEO bre >, on peut ire tous les | qu'il vient de sinstaller, Grand’Rue,
bo , : uy feue | maison L. Massa, No 157, Port-au-
|journaux du pays, voire MeMe} prince, Sn

| des journaux parisiens. Po rpsice ere | | |
paces J P . | ‘Fravail garantl.

quelle vient de transférer so ;
& Mode, de Confections de Cha. On y trouve aussi du Bon Vin Prix réduits!
Layettes, Bonnets, Pélerines, | de Bordeaux a - , -:



























ue deuil, Couronnes, etc, ete, | P. 1.40 le gallon, . ;
fe la Légation Américaine, an- | 0.70 le 4/2 gallon octeur ourjolly



pot Char IQ -
ge anes Commeta, 272. -t0e | | 75, Rue Eugéne Bourjolly 75.

‘oi.

0.35 le 4/4 gallon
EE Te eT eI I NE nas GAR a pact tat Rp GALT ALAR
SAL A DE RIE TE a TRS OEE in ghee Rogie: negra ee

Ln CE Cnn eee Can rence:

pe STANDARL so
_ COMPAGME: b ASSURANCES SUR Las VIE |

- OFFICE.PRINCIPAL? Epnesonne (Bross)

Ave: branche esa ‘Londres, ati i Canada et dans les differ rents cen

du ‘monde entier. -

-Suceursale pour Jes Antilles — ‘lptada

Agence-géné ale: pour. §

2 7 -unive

~ Assurez: yous sur la vie au Standa d.

Pensez # a ta famille . “Yiyca- _ différentes maniéres _ de> stassurer..
Po lice dotale pour les: entants. °- oC


































du Bar du Commerce





1 -« des Amateurs. _
- Sucees Ininterrompns: sens Sa fondation. | a -@ Nowveau-Sidcle
Le revenu annuel dépasse . . . Fes. -83.500.000 — A ae la Chaunh
. 3 _@ de la Chambre
Les fonds p'acés dépassent _.. 975 500.000 - i eo de la Poste
oe oe

Assurances en existence au 15 Nbre. Oe. — 675:500.000 .

Bonus déclarés. 2 ee eS












t “Lar prochaine rep ira eno
lieu en 1905.— Les assnTantes: contrac ées avant
proch ain y partici per oRrpour tes cing SnnieR



ae a i





a onditions. “ibirales. “Lian ane- des ‘dee plos ve 2

la vie.
COMPAGNIERIC ICHE NT.
Bureaux ‘rue ‘du Contre, 12 c
Patenté













B= CONSERVATIO!
email 'GHilee— HHT
WTR ne ~ AFFECTIONS BES FOUMONS. -

ue Republicaines x n° 123, PORT AU’ PRINCE, wat eler DES PROVES











| theca Posec Un ve

““ieo PHARMACIE § SOURNE



FOR

5 ¥







“Imprimerie TcincveT |

Ay Rue du Fori-Per he Cee