Citation
Nouvelliste

Material Information

Title:
Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date:
Copyright Date:
1903

Subjects

Genre:
newspaper ( sobekcm )

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
LTUF ( ACN6482 )
OCLC ( 0012544054 )
AlephBibNum ( 000471641 )

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text
Quotidien, Goi



VL R 1) ’ BOU >« Ec | Root, secrétaire de In genre si Pem-
ret DE: BOURSE prunt était incompatible avec Vamen=
bien egies oF 162 “j dement Platt. M. Root aurait_répon-

du que les Etat-Unis-n’ ‘pegeront do}

- mn ivisionnaire ~~ 3 | Cuba que de démontrer que le trésor

solids 12 °/o escpt. or ° 51 %Jol de la République. élait en condition de
idés 6 °/5 62 %fo: peeteey | lemprant.— D’ane autre ma-

Bs niére les Etats-Unis ne se proposent

mis eProvisoires» St _.. }pas (Vintervenir dans. cette alfaire.

0 Janvier 30. | La Havane 28.— La Suéde et la Nor-

lebscee eee sO eee BT °*/o

BOS eevee e a eee oe ; as */o




















‘bl ique’ Cubaine manifestant que le trai-
té de réciprocité commerciale avec les
Etats Unis nuit.al'exportation- de ta
| morue et qu’elles ont décidé d'appli
= pqueraux-produits Cubiins te max

-du-tarif norvégien, si le
Cubain ne modifie pas les clauses aux-












‘Toement” Gubain a répondu gue. Cuba.
avintroduit’ ancune modification dans
aiid, 163 ‘Etits- Onis. étant ‘son b
hé naturel. oC

















rre sont partis. e Dublin pone E
es différentes: villes irlandaises,
est impressiouné de laréception
lle elenthousiuste queles habitants
bli la) ont fidte et a ordonué au
Jeur exprimer-sa-satisfiction.

18 4 au inaire ae hivigs ster rg.





ion a celébré une _messe de’ requiem
pour le Pape Léon XTI.-- ‘L’évéque
Usgarte attaqua le Gouvernement ita-
Hien de s'8tre emparé deRonre; T=
nistre Hahe ¢ e qul. él fait. Te a “cette












*
e
Oe
| sg
Be
on
pa
ne
“~~
-
en,
ae
“3
one
on
=
“s
me
oe








cue pres Serle € ; dos ; diff. Gab “New Wwe "YORK 28, ne On télésnaphie de
: He nature infern ationale. pirce *ypama que le géseral, Lolos.a desti-
ie . en ot by “i tue el fut prisonniers blusieuts 000:

t wires cnils






3




Ss est: “hare du commundement iili~
1 taire-des- Philippines,

Rome 98.~— On dit dans lés cer sie
politiques: de celle ville que les candi-
dataves. des cording ny. Huafipolly et Va-

a Brora



ely Pape Le Ganvenieniest aolien at
} refuse (autoriser les paris sur Veélec~
tion future du Pape.
-| Lonpres 28. — On communique de
| Bucharest qne le «Journal Universel » |

a révélé un complot quis’était organisé
-le| pour renverser le roi Ferdinand de
pas | Io et danir la Bulgarie a hs Ser-












ee 28, Le «Standart» assure
Tague des trains avec des troupes Pusses




f

“vege opt envoyé une note a la Répu- |



Roo






quelies elles se référent. Le Gouver- |.








New-York 28.---A Santiago de one |





























pourvues d’artillerie de siége et de

eumpagne, passent par - Nin- Chang 8
dirigeant sur. Port-Arthur. --- On dit
le Pékin que les Russes. construisent
des fortifications sur—la-frontiére de la
Corée.

DeRLin 28. — Un journal de Berlin
annonce qu'une crise industrielle éela-
tera aux Etats-Unis par suite d’abon-
dance de production.

_Lospres: 28.-~Hier est-arrivea Goer~
naer (Hongrie) le roi Ferdinand de
Bulgarie.--- Le «St-Janres Gazeltes an-.
nonee-la- visite probable du président
sevell, aro: Angleterre. 0.
inde PRESSE- berlineiser
‘Ta rapide promotion du géné-










ral Wocd dans l'armée américaine.

_Loxpres 28:---Onea découvert* sur ~~
Je Vésuve deux cratéres, lun au sad,
Pautre au sud-ouest; jears explosions
sont [réquentes. —

~~ On persiste dans la 4 croyance a Pe

kin- que bienisl éclatera une querre
entre la Russie et le Japon.

Maprip 28.— Le procureur du tri-

bunal..supréme de. cette ville a envoyé.
ne requéle.aun Conerés de Ponrenigte




lepulé républicuin Se











Ss PorisdaP tince, 48 jae 1903,
Monsieur le Secrétaire d’ Evat,
Vendredi,- 24 da courant, 4 quatre

heures de |aprés midi, Monsieur le juge-
euppiiane i ‘Larague, monp_ficre, fut. ap
: dés ¢

ormmissaires de police







rent, d ‘abord aa ‘Boner

Manigat, et easuile a la prison.
. Malgré Vétonnement. sgve nous avong
éprouvé par saite de cetiearrestation dont -
‘ai eu Voceasion de vous entretenir, le
Jendemain 25 ; ma'gré les procédés vexa-
toires employes: contre mon frére en vio-

de la Constitution et des j immuni-

tes dont il est. couvert, vous constatez gue
cette détention se maintieat, en dépic
des. légitimes représentations | que sans.
doute vous avez frites 4 qui de droit. —Je

y










vous annonce mém

est encore dans les cachots. .
Jai tenu, je a Pai ee re is al c
garder la plus grande modération evant | Chance
tte violation de_la Constitution et de g
cette“ iolaion 4 La baisse de la prime devient une e ves

la loi, et A laisser A ceux qui l’ont com- |]

mise le temps de rentrer dans la bonne ale ee oe 62 fay aE

voie et de réparer leur faute grave.— Mea Aenean tabaa 162 °/o,~-san J

usqu’ict changé leurs .

depositions pas _jusqu’ici : On négocie plutér a terme; ona traité - '

ourquoi ce Magistrat a-t-il été arrété 4 160 °/o, payable-livrable a coon} ° On annonce qu'avant-hier

~ sans une autorisation préalable de pour- prochaine. Sénat | duit “a Por ce gun te ct 4
suites etsans un mandatde justice ?Il n'est 2 | Eu de Secu sc
Le Cabinet s'est peéseaté hier 4 la séan- | vais Eienne, de Saint-Marc;

soaps Taynete proche qwon veil ce du Sénat.— Le ministre de Matériear | posé en prison.

ie adressen. a lu le Message Présidentie! exposant les | . Conférence Histori
Ne dit-on pas, € effet,” aus son em- | motifs de la mise en état de siége de Var-} La pluie a malheureusement
~ prisonnement-a-p sé de prétendus | rondissement de Port-au-Prince. ‘Thier, beaucoup de personnes:
griefs remontant 4. son administration | , ~~ Puis M. le sénateur F. L. Cauv jee | a Petit-Théatre, la conférence de
comme payeur au ministére del'Intérieur? déposé un projet de loi réglementant les | Charles Moravia. — C'est regrettal
Mais il y a des mois qu’il n’occupe plus conditions de l'état de siege, FG confor- le conférencier a présenté un travail ad:
ces fonctions; et les dét its ‘wiéme vrais ne | Mité des prescriptions Cor . "A =| rable €t justement applandi.
restent pas flagrants aprés des mois. On} Enfin M. le sénateur Nemours U- | Nos meilleures félicitations 4 Mr
ne p uvait donc pas se passer a l’égard guste a demandé 4 poser a M, le ministre ravia,— 2 qui nous conseillons de mettre
du juge F. Larague, de antorisation préa- des Relations Extérieures la question a) J) brochure sa conférence afin que
lable exigée par la loi. | savoir : s'il est vrai que, sous le Gouver- la qui n’ont pa Ventendre hier, pu
Cependant, Mr le Secrétaire d’ Etat, si, | hement précédent, le traité de. 1838 on jouir de son ceavre non seulement ior
“comme bien je veux le penser; vous avez: clu avec la France a été dénoncé ? --- I rereante, mais-d'ane-sérieuse—
_vainementessayé quelques démarches pour | &st décidé qu’il sera écrit a M. Férére pour hist ori que.
‘obtenir Vélargissement de mon frére, — | 4" ‘il-vienne.répondre...d-cette..question | Pour demain
il faut que le Grand-Jage de la Républi- importante, % la séance. de wendredi. Liabondance de matiéres nous
gue soit bien pea écouté pour qu’une ine | Chambre | de renvoyer 4 demain le compte-r
fluence. qui-hearte.sa_.savante..opinion, |. La Chambre.n’a pas tenu de stance pu-| general ~Session~-Criminelle, qut
dans une question» “de droit, — puisse blique hier:--- MM. les dép edi derr
= ae : ——tout-travai éen comités. —_
éme, malgre tre” ney “Say at
volonté, ne pouvez-vous pas jusqu’d pré-





re aa
Hier a nid MM. es Pradel ¢
n Liautaud, avocats, ont été é


























































. les Gtudiants Albert” Hode!
di “Tl hous est revenu que le Comité des | sade et Arthur Vieux, vienneat de subi
Sent ee KE ie ee ae de qui le Magis- Pe nances du Sénat doit s‘occuper aujour- | avec succés leur 3° examen de Doc
a : jucals Fe -E0G0Te 90 ie pe d’hui de la question de la Substitution | en Médecine. _
erient = oe Prison ore Tene ui de ae ——— la S 5 oo os meilleures félicitati
ette nouvelle tera plaisir, cat la oubs- | deman 4
pin eit gi allenenons 1 Ua ma: duuion ext de nfceté urgent impé-| ye Catena Com
que toi offrent la Constitution et les lois, rieuse, vu le mauvais ¢tat effroyable du Exécutif pres | e "Triban |
est impitoyablement arrété et nulle voix papier-monnaie en circulation.— D’au- Département de l'Ouest, nous prie 6¢:
- autorisée ne s’éléve pour protester contre tre part, le pays compte sur les grands |: clarer que, contrairement 4 notre emt
ett akuet: | Pouvoirs de PErat pour que._cette opé-} file a-conclaau rejet du pourvol
|) ravon. importante $0it-entourée- de tou- "accusateur militaire contae: le je

-En présence de aveils tray epronve >
_ tes les garanties d un Se a .























» querye"ne’c a sen | jugement.a é

. de reserves, 4. ane ‘tet respect de la loi} -Fattes une bonne ceuvre, Messieurs les visio
~constitutionnelle et de toutes les libertés | Députés !— Philippe Curiel pour lequel | Dont. acte.

quelle garantit, =~ “| nous réclamons avec persistance le sidge | Steamer hollandais.
Test bien temps qu'ils y pensent en- | laissé vacant au Sénat par In mort do te
“fin, ata veitle du Centenaire~ de~notre} -hom
Indépendance Nationale. Car il ne
~fandra-—pas- que, . le 4. Janvie
~-au-—-moment..ol. de--presque ous les} Beh

coeurs sortironr des cris de joie et d’ allé= aie entra en “1857.80 ‘VEmpire, comme Pacork, Henk. Joseph F
~gresse pour bénir~ nos sions; -ces~héros | simple employé au département de |’Inté- Constantine Benjamin.

immortels, de nous avoir donné. une Pa- | rieur. En 1860, il est nommé archiviste au Cay. MM. eee Lontels
trie, — d'autres coeurs haitiens aient a | mame ministére; en 1870, chef de bu- | Be ed Valmé Landi, Em
pousser des sanglots et des gémissements | reau,et de 1880 jusqu’a, cé jour, il — Pp : fa a lle Lon: yetosse
et 4 maudire ces. saieab ee de leur | le poste de chef de division. — e ‘oner Carl












ar ip suffrages dela Chambre, mais
-Je-vous prie d’ Jee Mr le Sectdtaire ven vain. Curiel tcortatt de de ces. Juttes san

dEtat, les assurances de ma considération tancune, sans jamais pronoucer une pa- |
distinguée. ° - [role amére contre personne. -

Pavt LARAQUE, ‘Sans doute il n’a jamais su, maler Steam ers all
eAncien Juge dinstruction prés le tribunal ses 62 ans, ni faire la en aux homes, Est aussi pe hier le
civil de Port-au-Prince, Conseiller d la | ni flatter leurs petites vanités.Ils’est tou- | dria» de la ligne hambo
cour de Cassation de la ‘Republique, Mem- | jours adressé 4 la loyauté et a Péquité de | passagers suivauts, ne ut
bre fondateur de P Association Nisbak | tous ceux a qui il Seapesth un oe Gonaives. —MM. R

du Centenaire de U Indépendance. Un vote. - ” 1 C. Gardere, Peres Leborgre









d : 2 n piano,
asion ;—~ $ adresser = bureaux du





De; jour €n jour fog constate, tant en.
e | Haiti qu’en. Europe et en Senge les:
Os



i enc te ee baal ‘pe ticuli lier,
de in sate oe avec les | Commerce -





A réquents oe oecasionnés par.







moins irritants. —~ Ainsi_ nor bre de per
sonnes sont atteintes de ma aladies corita~





} Cest p ter onvénients.

: sser leurs comman- qui sont ae vraies oe que pous
: SSIEUrS Bresu Cousins, recommandons chaleureusement Ve

96, Bloom Street, ploi du « Savon Ninja», ay et

15, Mrs \ntoine, . doux pour la peau, et recommandé par
Léon -Fouchard, ~ Manchester (Angleterre) ‘nos célébrités médicales, ainsi que les.

sFou- | En outre; la Maison recoit tou- jolis «rasoirs mignons 4 d'acier pur.








: ae et leur: ae ~Mr et tes sortes de commandes en Mar-| _— On trouvera en vente ces deux ar-
homas Sansaricq et leurs enfants, | chandises séches, tissus, coton- | titles si recherchés, chez ae seul.
agent pour Haiti. LL.

a Gees a nades anglaises de toutes sortes

or Rid ie | ete, etc, et offre des avantages‘ex |
‘ie ay, AP ene -ceptionnels. ee L ee ede L
me BE. Lavand fils} Priere de sadresser pour con} «Passions » et «Impresions »_
iJ ditions, notre. Maison-de Port-|~ “de Massizton COICOU
‘| au-Prince avec portrait de Vault

ae aw —— 20- Juillet 4903:











Lananine Gaauite

_ Au prix de $3 les deux volumes

8 2 «IMPRESSIONS a — $ 1 « PASSIONS ».
On y trouve aussi du méme ee =

& L’Oracle: » 80.50.









eee
| ce et du public que depuis le 15

| Juillet courant, nous avons, par | —
suite de la retraite deMme Vvel









| sous la teu oe ae ce Cartes murales ue
: A & E = BOUTIN Tee de Choses, ete.

30, Rue Paut Roman









réée, dont le p
éde celui du | Passage en premiére.
le tarif déraillé, oe dans les |

la



AGOJANNIS® aViSe™ sa aambiecse |
= que oe : ee
feet : a ‘steamer « a ADRIA ) parti-| Anpanes a ses soereae clients:
mePe Vra mardi-soir, 28-courant pour} quesa maison est | nouvellement —

_}Gonaives at_Jérémie, sera de re- oe a ande a

i -4 Port-au-Prince _ve odredi. =
{ pSorant ee re artir aussitot } fae ta
endra- Saas et fer- trouvera, comme. — fea

lk es di 30.
| mera sa malle 4 la poste jeudi ena .
icourant a ‘5 heures du 5 solr , moron Foteaines. et an--





























| ova

‘et ‘ents ee il se remet a)

quil promet, comme |
meilleur soin. 2 dela













= : rise thaay f ao ks eee os ‘ - = M arch and: oo it eur- 2 j
dintreprise d'Baux Gagenses de| 104, rue du Centre. | nog pomons aig
p Coupe Moderne et Elégante | public 7 te com les "Then

Port-an-Prinee- - . Spéoialité S de coupons pour puntalons | en particulier,qu’a partir de cette
24 Rue des aii Aol . oA et gilets de premier choix, ‘| 90us recevrons des comrar
ah, UE GES MERACTES, 8+) La maison'la mieux assortie de toute a shia os sige d peta

‘ta face J, Déjardin Th. Luders & Ge. Heit en éoffes fantaisie, cas’
FOURNISSEUR: | it ké ilitaire

du Grand Cercle de Port-au-Prince
du. Heer da la Paix









du Commerce “4 :
“ae FH dermee Insecticide Ca .
«Patric | Contre les vermines
du - Bar du fi ant : Prix du flacon : — 50 centimes. ,
_. @ des Amateurs. : “e's Pharyicte LC. Garmille
« Nouveau-Siécle Dép ots ° “Augustin et fréres. On



« de la Bourse:
« dela Ghambre
« dela Poste
«du Port.
de PEpicerie Contests
du Lunch Room

“et nee Sainte- Aube. No 90):



















Kola Champagne bouteille 15 ¢
Limonade.- aux. tramboises-40-
Limonade verte
aude Seltz
Svphons
Pour les siphons nue
_¢ 1-00 par bouteille est ex
“Pour les bouteitie:
autres boissons, la_garaitie
“entimes par bouteille.
_ Les bouteilles servent de reeu. pour
garantie déposee. |
La garantie est rendued la remise |

Ld





















Port-au-Prince et “aux Ca 8



__ bre pa arés avec de

Slérilisée
ie arbonique ‘iqueli¢e



eal, de: Ir amboises,
@

€ a é aal Toit originales 4
re, ( Grenadi ie, de : dea prineipes Mis don fence Elst, pe - fr exp joa, Was
Ashi Gui ext jnstement considére par les médoeius anglils & Oereah a ;
oon ‘Dose: Un serene Peo ~~ ews, & chsque lag

th

En gros et en détail



Full Text


Quotidien, Goi



VL R 1) ’ BOU >« Ec | Root, secrétaire de In genre si Pem-
ret DE: BOURSE prunt était incompatible avec Vamen=
bien egies oF 162 “j dement Platt. M. Root aurait_répon-

du que les Etat-Unis-n’ ‘pegeront do}

- mn ivisionnaire ~~ 3 | Cuba que de démontrer que le trésor

solids 12 °/o escpt. or ° 51 %Jol de la République. élait en condition de
idés 6 °/5 62 %fo: peeteey | lemprant.— D’ane autre ma-

Bs niére les Etats-Unis ne se proposent

mis eProvisoires» St _.. }pas (Vintervenir dans. cette alfaire.

0 Janvier 30. | La Havane 28.— La Suéde et la Nor-

lebscee eee sO eee BT °*/o

BOS eevee e a eee oe ; as */o




















‘bl ique’ Cubaine manifestant que le trai-
té de réciprocité commerciale avec les
Etats Unis nuit.al'exportation- de ta
| morue et qu’elles ont décidé d'appli
= pqueraux-produits Cubiins te max

-du-tarif norvégien, si le
Cubain ne modifie pas les clauses aux-












‘Toement” Gubain a répondu gue. Cuba.
avintroduit’ ancune modification dans
aiid, 163 ‘Etits- Onis. étant ‘son b
hé naturel. oC

















rre sont partis. e Dublin pone E
es différentes: villes irlandaises,
est impressiouné de laréception
lle elenthousiuste queles habitants
bli la) ont fidte et a ordonué au
Jeur exprimer-sa-satisfiction.

18 4 au inaire ae hivigs ster rg.





ion a celébré une _messe de’ requiem
pour le Pape Léon XTI.-- ‘L’évéque
Usgarte attaqua le Gouvernement ita-
Hien de s'8tre emparé deRonre; T=
nistre Hahe ¢ e qul. él fait. Te a “cette












*
e
Oe
| sg
Be
on
pa
ne
“~~
-
en,
ae
“3
one
on
=
“s
me
oe








cue pres Serle € ; dos ; diff. Gab “New Wwe "YORK 28, ne On télésnaphie de
: He nature infern ationale. pirce *ypama que le géseral, Lolos.a desti-
ie . en ot by “i tue el fut prisonniers blusieuts 000:

t wires cnils






3




Ss est: “hare du commundement iili~
1 taire-des- Philippines,

Rome 98.~— On dit dans lés cer sie
politiques: de celle ville que les candi-
dataves. des cording ny. Huafipolly et Va-

a Brora



ely Pape Le Ganvenieniest aolien at
} refuse (autoriser les paris sur Veélec~
tion future du Pape.
-| Lonpres 28. — On communique de
| Bucharest qne le «Journal Universel » |

a révélé un complot quis’était organisé
-le| pour renverser le roi Ferdinand de
pas | Io et danir la Bulgarie a hs Ser-












ee 28, Le «Standart» assure
Tague des trains avec des troupes Pusses




f

“vege opt envoyé une note a la Répu- |



Roo






quelies elles se référent. Le Gouver- |.








New-York 28.---A Santiago de one |





























pourvues d’artillerie de siége et de

eumpagne, passent par - Nin- Chang 8
dirigeant sur. Port-Arthur. --- On dit
le Pékin que les Russes. construisent
des fortifications sur—la-frontiére de la
Corée.

DeRLin 28. — Un journal de Berlin
annonce qu'une crise industrielle éela-
tera aux Etats-Unis par suite d’abon-
dance de production.

_Lospres: 28.-~Hier est-arrivea Goer~
naer (Hongrie) le roi Ferdinand de
Bulgarie.--- Le «St-Janres Gazeltes an-.
nonee-la- visite probable du président
sevell, aro: Angleterre. 0.
inde PRESSE- berlineiser
‘Ta rapide promotion du géné-










ral Wocd dans l'armée américaine.

_Loxpres 28:---Onea découvert* sur ~~
Je Vésuve deux cratéres, lun au sad,
Pautre au sud-ouest; jears explosions
sont [réquentes. —

~~ On persiste dans la 4 croyance a Pe

kin- que bienisl éclatera une querre
entre la Russie et le Japon.

Maprip 28.— Le procureur du tri-

bunal..supréme de. cette ville a envoyé.
ne requéle.aun Conerés de Ponrenigte




lepulé républicuin Se











Ss PorisdaP tince, 48 jae 1903,
Monsieur le Secrétaire d’ Evat,
Vendredi,- 24 da courant, 4 quatre

heures de |aprés midi, Monsieur le juge-
euppiiane i ‘Larague, monp_ficre, fut. ap
: dés ¢

ormmissaires de police







rent, d ‘abord aa ‘Boner

Manigat, et easuile a la prison.
. Malgré Vétonnement. sgve nous avong
éprouvé par saite de cetiearrestation dont -
‘ai eu Voceasion de vous entretenir, le
Jendemain 25 ; ma'gré les procédés vexa-
toires employes: contre mon frére en vio-

de la Constitution et des j immuni-

tes dont il est. couvert, vous constatez gue
cette détention se maintieat, en dépic
des. légitimes représentations | que sans.
doute vous avez frites 4 qui de droit. —Je

y







vous annonce mém

est encore dans les cachots. .
Jai tenu, je a Pai ee re is al c
garder la plus grande modération evant | Chance
tte violation de_la Constitution et de g
cette“ iolaion 4 La baisse de la prime devient une e ves

la loi, et A laisser A ceux qui l’ont com- |]

mise le temps de rentrer dans la bonne ale ee oe 62 fay aE

voie et de réparer leur faute grave.— Mea Aenean tabaa 162 °/o,~-san J

usqu’ict changé leurs .

depositions pas _jusqu’ici : On négocie plutér a terme; ona traité - '

ourquoi ce Magistrat a-t-il été arrété 4 160 °/o, payable-livrable a coon} ° On annonce qu'avant-hier

~ sans une autorisation préalable de pour- prochaine. Sénat | duit “a Por ce gun te ct 4
suites etsans un mandatde justice ?Il n'est 2 | Eu de Secu sc
Le Cabinet s'est peéseaté hier 4 la séan- | vais Eienne, de Saint-Marc;

soaps Taynete proche qwon veil ce du Sénat.— Le ministre de Matériear | posé en prison.

ie adressen. a lu le Message Présidentie! exposant les | . Conférence Histori
Ne dit-on pas, € effet,” aus son em- | motifs de la mise en état de siége de Var-} La pluie a malheureusement
~ prisonnement-a-p sé de prétendus | rondissement de Port-au-Prince. ‘Thier, beaucoup de personnes:
griefs remontant 4. son administration | , ~~ Puis M. le sénateur F. L. Cauv jee | a Petit-Théatre, la conférence de
comme payeur au ministére del'Intérieur? déposé un projet de loi réglementant les | Charles Moravia. — C'est regrettal
Mais il y a des mois qu’il n’occupe plus conditions de l'état de siege, FG confor- le conférencier a présenté un travail ad:
ces fonctions; et les dét its ‘wiéme vrais ne | Mité des prescriptions Cor . "A =| rable €t justement applandi.
restent pas flagrants aprés des mois. On} Enfin M. le sénateur Nemours U- | Nos meilleures félicitations 4 Mr
ne p uvait donc pas se passer a l’égard guste a demandé 4 poser a M, le ministre ravia,— 2 qui nous conseillons de mettre
du juge F. Larague, de antorisation préa- des Relations Extérieures la question a) J) brochure sa conférence afin que
lable exigée par la loi. | savoir : s'il est vrai que, sous le Gouver- la qui n’ont pa Ventendre hier, pu
Cependant, Mr le Secrétaire d’ Etat, si, | hement précédent, le traité de. 1838 on jouir de son ceavre non seulement ior
“comme bien je veux le penser; vous avez: clu avec la France a été dénoncé ? --- I rereante, mais-d'ane-sérieuse—
_vainementessayé quelques démarches pour | &st décidé qu’il sera écrit a M. Férére pour hist ori que.
‘obtenir Vélargissement de mon frére, — | 4" ‘il-vienne.répondre...d-cette..question | Pour demain
il faut que le Grand-Jage de la Républi- importante, % la séance. de wendredi. Liabondance de matiéres nous
gue soit bien pea écouté pour qu’une ine | Chambre | de renvoyer 4 demain le compte-r
fluence. qui-hearte.sa_.savante..opinion, |. La Chambre.n’a pas tenu de stance pu-| general ~Session~-Criminelle, qut
dans une question» “de droit, — puisse blique hier:--- MM. les dép edi derr
= ae : ——tout-travai éen comités. —_
éme, malgre tre” ney “Say at
volonté, ne pouvez-vous pas jusqu’d pré-





re aa
Hier a nid MM. es Pradel ¢
n Liautaud, avocats, ont été é


























































. les Gtudiants Albert” Hode!
di “Tl hous est revenu que le Comité des | sade et Arthur Vieux, vienneat de subi
Sent ee KE ie ee ae de qui le Magis- Pe nances du Sénat doit s‘occuper aujour- | avec succés leur 3° examen de Doc
a : jucals Fe -E0G0Te 90 ie pe d’hui de la question de la Substitution | en Médecine. _
erient = oe Prison ore Tene ui de ae ——— la S 5 oo os meilleures félicitati
ette nouvelle tera plaisir, cat la oubs- | deman 4
pin eit gi allenenons 1 Ua ma: duuion ext de nfceté urgent impé-| ye Catena Com
que toi offrent la Constitution et les lois, rieuse, vu le mauvais ¢tat effroyable du Exécutif pres | e "Triban |
est impitoyablement arrété et nulle voix papier-monnaie en circulation.— D’au- Département de l'Ouest, nous prie 6¢:
- autorisée ne s’éléve pour protester contre tre part, le pays compte sur les grands |: clarer que, contrairement 4 notre emt
ett akuet: | Pouvoirs de PErat pour que._cette opé-} file a-conclaau rejet du pourvol
|) ravon. importante $0it-entourée- de tou- "accusateur militaire contae: le je

-En présence de aveils tray epronve >
_ tes les garanties d un Se a .























» querye"ne’c a sen | jugement.a é

. de reserves, 4. ane ‘tet respect de la loi} -Fattes une bonne ceuvre, Messieurs les visio
~constitutionnelle et de toutes les libertés | Députés !— Philippe Curiel pour lequel | Dont. acte.

quelle garantit, =~ “| nous réclamons avec persistance le sidge | Steamer hollandais.
Test bien temps qu'ils y pensent en- | laissé vacant au Sénat par In mort do te
“fin, ata veitle du Centenaire~ de~notre} -hom
Indépendance Nationale. Car il ne
~fandra-—pas- que, . le 4. Janvie
~-au-—-moment..ol. de--presque ous les} Beh

coeurs sortironr des cris de joie et d’ allé= aie entra en “1857.80 ‘VEmpire, comme Pacork, Henk. Joseph F
~gresse pour bénir~ nos sions; -ces~héros | simple employé au département de |’Inté- Constantine Benjamin.

immortels, de nous avoir donné. une Pa- | rieur. En 1860, il est nommé archiviste au Cay. MM. eee Lontels
trie, — d'autres coeurs haitiens aient a | mame ministére; en 1870, chef de bu- | Be ed Valmé Landi, Em
pousser des sanglots et des gémissements | reau,et de 1880 jusqu’a, cé jour, il — Pp : fa a lle Lon: yetosse
et 4 maudire ces. saieab ee de leur | le poste de chef de division. — e ‘oner Carl












ar ip suffrages dela Chambre, mais
-Je-vous prie d’ Jee Mr le Sectdtaire ven vain. Curiel tcortatt de de ces. Juttes san

dEtat, les assurances de ma considération tancune, sans jamais pronoucer une pa- |
distinguée. ° - [role amére contre personne. -

Pavt LARAQUE, ‘Sans doute il n’a jamais su, maler Steam ers all
eAncien Juge dinstruction prés le tribunal ses 62 ans, ni faire la en aux homes, Est aussi pe hier le
civil de Port-au-Prince, Conseiller d la | ni flatter leurs petites vanités.Ils’est tou- | dria» de la ligne hambo
cour de Cassation de la ‘Republique, Mem- | jours adressé 4 la loyauté et a Péquité de | passagers suivauts, ne ut
bre fondateur de P Association Nisbak | tous ceux a qui il Seapesth un oe Gonaives. —MM. R

du Centenaire de U Indépendance. Un vote. - ” 1 C. Gardere, Peres Leborgre






d : 2 n piano,
asion ;—~ $ adresser = bureaux du





De; jour €n jour fog constate, tant en.
e | Haiti qu’en. Europe et en Senge les:
Os



i enc te ee baal ‘pe ticuli lier,
de in sate oe avec les | Commerce -





A réquents oe oecasionnés par.







moins irritants. —~ Ainsi_ nor bre de per
sonnes sont atteintes de ma aladies corita~





} Cest p ter onvénients.

: sser leurs comman- qui sont ae vraies oe que pous
: SSIEUrS Bresu Cousins, recommandons chaleureusement Ve

96, Bloom Street, ploi du « Savon Ninja», ay et

15, Mrs \ntoine, . doux pour la peau, et recommandé par
Léon -Fouchard, ~ Manchester (Angleterre) ‘nos célébrités médicales, ainsi que les.

sFou- | En outre; la Maison recoit tou- jolis «rasoirs mignons 4 d'acier pur.








: ae et leur: ae ~Mr et tes sortes de commandes en Mar-| _— On trouvera en vente ces deux ar-
homas Sansaricq et leurs enfants, | chandises séches, tissus, coton- | titles si recherchés, chez ae seul.
agent pour Haiti. LL.

a Gees a nades anglaises de toutes sortes

or Rid ie | ete, etc, et offre des avantages‘ex |
‘ie ay, AP ene -ceptionnels. ee L ee ede L
me BE. Lavand fils} Priere de sadresser pour con} «Passions » et «Impresions »_
iJ ditions, notre. Maison-de Port-|~ “de Massizton COICOU
‘| au-Prince avec portrait de Vault

ae aw —— 20- Juillet 4903:











Lananine Gaauite

_ Au prix de $3 les deux volumes

8 2 «IMPRESSIONS a — $ 1 « PASSIONS ».
On y trouve aussi du méme ee =

& L’Oracle: » 80.50.









eee
| ce et du public que depuis le 15

| Juillet courant, nous avons, par | —
suite de la retraite deMme Vvel









| sous la teu oe ae ce Cartes murales ue
: A & E = BOUTIN Tee de Choses, ete.

30, Rue Paut Roman









réée, dont le p
éde celui du | Passage en premiére.
le tarif déraillé, oe dans les |

la



AGOJANNIS® aViSe™ sa aambiecse |
= que oe : ee
feet : a ‘steamer « a ADRIA ) parti-| Anpanes a ses soereae clients:
mePe Vra mardi-soir, 28-courant pour} quesa maison est | nouvellement —

_}Gonaives at_Jérémie, sera de re- oe a ande a

i -4 Port-au-Prince _ve odredi. =
{ pSorant ee re artir aussitot } fae ta
endra- Saas et fer- trouvera, comme. — fea

lk es di 30.
| mera sa malle 4 la poste jeudi ena .
icourant a ‘5 heures du 5 solr , moron Foteaines. et an--





























| ova

‘et ‘ents ee il se remet a)

quil promet, comme |
meilleur soin. 2 dela










= : rise thaay f ao ks eee os ‘ - = M arch and: oo it eur- 2 j
dintreprise d'Baux Gagenses de| 104, rue du Centre. | nog pomons aig
p Coupe Moderne et Elégante | public 7 te com les "Then

Port-an-Prinee- - . Spéoialité S de coupons pour puntalons | en particulier,qu’a partir de cette
24 Rue des aii Aol . oA et gilets de premier choix, ‘| 90us recevrons des comrar
ah, UE GES MERACTES, 8+) La maison'la mieux assortie de toute a shia os sige d peta

‘ta face J, Déjardin Th. Luders & Ge. Heit en éoffes fantaisie, cas’
FOURNISSEUR: | it ké ilitaire

du Grand Cercle de Port-au-Prince
du. Heer da la Paix









du Commerce “4 :
“ae FH dermee Insecticide Ca .
«Patric | Contre les vermines
du - Bar du fi ant : Prix du flacon : — 50 centimes. ,
_. @ des Amateurs. : “e's Pharyicte LC. Garmille
« Nouveau-Siécle Dép ots ° “Augustin et fréres. On



« de la Bourse:
« dela Ghambre
« dela Poste
«du Port.
de PEpicerie Contests
du Lunch Room

“et nee Sainte- Aube. No 90):



















Kola Champagne bouteille 15 ¢
Limonade.- aux. tramboises-40-
Limonade verte
aude Seltz
Svphons
Pour les siphons nue
_¢ 1-00 par bouteille est ex
“Pour les bouteitie:
autres boissons, la_garaitie
“entimes par bouteille.
_ Les bouteilles servent de reeu. pour
garantie déposee. |
La garantie est rendued la remise |

Ld





















Port-au-Prince et “aux Ca 8



__ bre pa arés avec de

Slérilisée
ie arbonique ‘iqueli¢e



eal, de: Ir amboises,
@

€ a é aal Toit originales 4
re, ( Grenadi ie, de : dea prineipes Mis don fence Elst, pe - fr exp joa, Was
Ashi Gui ext jnstement considére par les médoeius anglils & Oereah a ;
oon ‘Dose: Un serene Peo ~~ ews, & chsque lag

th

En gros et en détail