Citation
Nouvelliste

Material Information

Title:
Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date:
Copyright Date:
1903

Subjects

Genre:
newspaper ( sobekcm )

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
LTUF ( ACN6482 )
OCLC ( 0012544054 )
AlephBibNum ( 000471641 )

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text


















































Meas ccoovas
















la rubrique'e Tribune Pu-

nt publiés Paprés un. tarif

jece ple par les intéressés

s n'emane as |

on du Journal et ne sau-.

Fr conseqnent, engager. en
halite.





































f














lice gene.
HE en b Fapport. avec cés:auto-























seen dau ce NY: ition al e tandse, solennel-
en 1802, na jum: ais renoncé a
















3 a ‘Indépen

: | Et si.nous ne° craignions pas d’étre taxé | |’ importa: ute mission qu "elle s’impose.
norable M. Renaud Hyppolite, Secrétaire | moment, c’est la paix, une paix r‘elle,
limites compatibl es- avec la paix publi- | bration du Centenaire de notre Indé-
que, de réorganiser le corps de | a Police | triotiques qui servent de youverne au
a'senti d’entamer ce travail coute que probation de tousles esprils conciliants
ques, at-il dit, de se rompre ‘les reins. | la paix et de lunion!

Assecialion du Centenai re
du..sympathique directeur de.la Police
tendant la réalisation des loua: Port-au-Prince, le 16 Avril 1903
a b oune réussite. . Me es ,
; aaaces: } Donne chioce, b s séance d’hier, »unanimement fait choix
Portat -Prince, le 23 Avril 1903. avez élé l'objet de notre pirt,vous vient”
Nous vors- avons vu a Voouvre et
= sonseil Administratil
i Timuge personnifié Le Conseil Admi l
gente collaboration. Clest pourquoi, au
aL y S
a” ne peents etre stoi |} Aue Populations de ‘la République. | .
i + : du Certenaire de notre Indépendance,.
na +- appel votre. patrioligne.concours pour
delte de reconnaissance nationale.
de notre profonde considération.
fe le der Jan- |
ae Seerétaire- général,
Paecomp! lissement de celle oeuvre su~ |. Ancien instifuleur, Avocal, Ancien
nant par te ciloyea Septimus M irius, | Grouvernement, ancien dépuléan Corps

4 a Ces circulaires font-honneuraleurauteur. ront, assurément, la réalisation de
id indiscrétion, nous. aurions pu. sjouter| La grande et principal e chose dont le
qu’il est aussi dins lintention de Vho- | peuple haitien a le plus besoin, en ce

| d’Etat de I'Tatérieur, en vue toujours de | durable et féconde, qui assure d'avance
: erétablir le respect. des. citoyens dans les | l'antier suecés de la prochaine. eélé-
P: ¥ |
que, et doffrir une garantie @ tous ceux | pendance. [l est bon que-le pubiic con-
qui habitent le territoire dela Repupit: naisse les déclarations de principes pa-
ministrative. Out, il aurait méme ex--|-Genseil d’'admission de I’ Association da
primé, ce haut dionitaire, le besoin qu'il | Centenaire. Puissent-elles mériter l’ap-
cofte; travail qu’il tieat 4 honneur ‘de |-et répercuter, dans toules les couches
parfaire, une fois commencé, aux ris- sociales, ’écho sonore 2es bienfuils de
aitiens et_Etravger PS,-~-Fassurez-voust-
| ayez-confiance en Vactivicé et le sérieux
le dont! | d ‘ ( FONDEE EN 1892 )
fa i g Ye :
oe Beet : _ Program: € Gu tra ail _, .PATR npipenpance
a _ bles i intentions de Vhonorable Sscrétaire |: Cher et estimable concitoven
4d Etatde VTotérieur, nous lai souhaitons ., . vee ae
E eri _ L’Association du Centenagire, en sa
norable | Fort-au-Prince, *4 Avril #993. 7 P-D- | de-vous pour étre son Président. Cette
a a >} haute marque de confiance-dont-veus
. ; . surtoutde votre conduite toujours cor-
| REPUBLIC UE n'IFAITI mele. ;
Parris INDEPENDANCE
j-Hous savons pouvoir complersur votre
; * . Weds énergie aulunt que sur votre intelli-
Secretive WEeat lear a és "Association du Gentensira d2 Pindépeniarce.
ndes termes. énergiques, ; Nationale moment de nous mettre consciencieuse
Hi ment a la tach: pour la ecélébration
_ Honorables. concitoyens et conci:... “Hous avons perse"A vous “et avons fait
_ toyennes,
arriver @ payer dignementaux Vaillants
a qui nous devons @ étre, la grande
| Nous saisissons l'occasion peur vous
‘assurer, cher et estimable conciloyen,
Le Vice Président, ~-
De Vicron LAMOUR,
ES ; oe, 1 7
Gomiives . ie courdilt consciencieu - A. DUVAL.
sement, gins ostentation ui défaillance, | Monsicur Seprimus MARIUS,
blime. L’Association a réformé sou| Substitut dx Commissaire du Gou-
-Coaseil-d'administralion, présidé main- | vernement, ancien Commissaire du
nt Paclivilé et Pénergie, secondées | Législatif, ancien commandant des ars
rie. de tou ates les bonnes. volontéa, feilite- L rondissements de Nippes et dAquin,



*,

ancien Secrétaire @Elat de la Guerre fraterniser, pour que, le. Ler. Janvier « ¢ la § pies: di ga versala €
et de la Marine; ancien Secrétaired' E- | 4904, ib n'y ait: plus parmi eux-ni- + « trade p é--dichiara ib
tat intérimaire de UIntériew: et delta | queurs ni vaincus. La tradition | histo- | é nfes

lice générale, juge en Cassation, | rig ig ue” nq
Commandant de 1? Ordre de Bolivar; exorables seront les vaincus de. de-
Président de UV Association du Cenle- | main. Mais l’expérience démontre que
naire de la~fondation de-~l’-Indépen- | leseoneessions~ -mutuelles-désarment +. pbk te diet yy aiaame
dance Nationale. _ | les passions, raffermissent la paix in-: «ln consequenza di quanto
| térieure et consolident l’ordre public. | « cettante puo da oggi goder
Port-au-Prince, le 18 Avril 1903. Veuillez agréer, mes chers: concito- | « che il presente atto di cession

| yens, avee mes remerciments les meil- | ferisee,. Es Noi ric hiesto:

A l'Association du Gentenaire de I'indépentance | ieurs, l’expression de mes sentiments |
Nationale. > trés patriotiques.
~“SIEGEANT A LA CAPITAL E. - vee S MARIUS.

-Mes-chers- corncitoyens, Steen
. “It mest bien agréable de vous accu- -[ y IRE ;
ser réception de votre lettre du 16cou- | * 4*4 Gt UDMINUN Tote Souler ‘la loro volonk




































rant, pac laquelle vous me notiliez qu Questo atto censt-del fog
unanimement, PaAssociation du Cen ‘Lettre Ouverte due facciate circa, scritti da Ne
tenaire de I'Indépendances a fait choix | N° 3 Port-au-Prince, 23 Avril 1903 | Console Generale







Fatte e ‘redatto i in Porto Prine ie
V'anno mille novecentotre addi b de
di Febraj 0.
"Firmato Hl Regio Consol

CL.S. ) Lure: Coretto Fu.

“Copia conforme all’ originale

Monsieur le Consul,
Vous lirez--avec une extréme émotion | Registro -Apagina 9 € 10, di queste
gio Consolato Generale di Se M.

eut-étre,la note officielle que vous m "avez |
it signer le six Février dernier. Vous | d Italia.
irez également sa traduction frangaise. | Port-au-Prince (Haiti) 9 M
‘De cette facon, 1a Colonie Italienne en | Il Regio Console General le di S$
Haiti et le public en général seront a.mé- italia in. Haiti.
_ Firmato : Loic: CoreLio £0

me de vous juger ; et pour que leur | ju-

de moi pour étre son président. La | Monsieur Louis Coretto Feu Gpre
vie tres retirée et presque toule médi-|— = Chevalier de la Couronne a’ltalie, |
tative que je méne, ne me permettait Commandeur de ! Ordre de Bolivar,

pas de croire que vous eussiez pensé ay Consul-Général de S$. Mole Roi ad’ lialie |
moi pour me confier la tache de diri-| “En son_hétel

servos travaux: Gen'est pas une mission a
dénuée d’ importance que celle de prépa-
rer, dans l’espace de sept mois, la célé
bration du Centenaire de la fovdation
de l'Indépendance nationale; ~sartow
en ce moment ot le-pays se ‘débat en
core dans les alfres d'une épouvantabl
Situation économique. Il est vrai que
























































































ce désastreux élat de choses, dont les} cement soit marqne au sceau de la plus Esatto

funestes conséquences sont suscepti- | stricte équité, je rappelle ici dite derniére | Copia. 4.50

bles d@entrainer lanéantissement de la | po. que vous avez touché mes cing cents | Sevitturagione = 3.00
Patrie, Mest que loeuvre anti patrioti- | aoijars le tente et an Janvier. de cette | Registragione 10.00 Lite:

que de quelques-uns ; mais, tous nous | année et que lacte de cession a été signé | Par devant nous Royal Coos

n’en portons pas moins la lourde res- | a
i sixjours plus tard da s le iudons que | . :
ponsabilité, puisque hous N’avons pas | jours plus tard dans les condi N° Vde Se M.'le Roi d'Ttalie ea
Ont compara. Mr Oreste Bi

rout le monde sait déja
su-empécher. Sil fallait done envisa- |
p I i visa- | Dans une prochaine ‘lettre: “ypéni Ercule Agé de 33 ans, néa Tera
Vcilié a “Maratea, et Mr Charles






































Pea es nom aura th diffienttés a des observations sur le prétenda acte de.
° ‘ ‘ Mr, tan | cession. J" étudierai sa valeur, tant en [1]

" ; aha eS ° i 8 ans, néet-
uu point de vue pécuniaire qa’au point | poe gu’au fond. C'est, parait- -il, vous | Rossi, agé de O35 5 e).
de vue moral — car il faut bien teni Rome ( quartier Trastever

| mettre un peu trop la puce a Lorelle. céde. a Mr Oreste Balloni: ici pr
| Mais-que-voulez-voust ‘Monsieur le Con- qi: declare. accepter, 10us les dr

\ ts]

sul, je tens a ce que” les imoindres faits partie qui sera assignée a Mr Ross

de la cause n’échappent a personne. G

| ;
vous avez bien voulu faire a mon pa Agréez, Mc le Consul mes salutations réclatnation envers le ove
, la République. d'Hatu, ¢ F

triolisme. dj n
: | distinguées.

Mais le sentiment de In “solidarité 6 | date de l'année 1899. is

| _| cent-quatre-vingt-dix- wu

" : : CHARLES ROSSI. italien.
nationale et cet autre sentiment sacré ;
de la rezonnaissance envers tous Jes} Voici in extenso copie de la nole off-| (A) Tous les droits et
nant & Mr Rossi sur [in

Vaillants qui ont créé de ‘tolile piéce | cielle avec sa traduction frangiise :
sera assignee, comme il
etrausaction stipulé ate










Pame haitienne =. M0n premier. mou:
vement serait de décliner lappel que
























cette Palric, que teurs..descendants | Innanzi di noi Regio Conso’e--di.S..M.

veulent conserver inlacte, ne'me per-} —__S. Re, Tali ia, —in-Haiti____ 1
mettent pas_de me dérober, quand: il] & Sano comparsi i signori Oreste Bel- |

ato-a-Lra
























pe €. et Kap

glorieuse des “¢ 7 “pourquol; |
mes chers concitoyens, j "accepte vol on: | « Antonio Rossi tu. Luigi di anni: 53 nato | -
tiers d’occuper In place que vous in’a- | « e domiciliato a Roms. CRione - Te rast’
vez désignée. Bien que je waime pasa f« vere) / oe
me mettie en évidence et quej’aie tou- |
jours eu le godt de combattre ‘le bon,
combat dans les rangs, ote eee :
voir; aidé de votre: pr
travailler. efficacemer tp
du Centensire de notre Indépendance..

Pour y parvevir, il-ne faudrapasseu- | Ce
lement déployer une énergique ACLiVi- | che gli ver:
té, mais il-convierdra par-dessus tout, }« paaic come e dail sho di. transazione sti-
de propager-les idées d’entente et de | « pulato col Governo della Republica:
concorde dont le salutaire risultatac- | « d’Haiti w giorno 28 Gengajo NE 5. D
célérera le grand avénementdel’Union | « nulla cséluso o riservato. oe “né lecture a thaure
des forces vives de la Nation. Dés a} (B) La presente cessione & rispettiva-: jvenious en présence |
présent, les Haitiens doivent loyalement | « mene consemiita ed accettata mediante. Het ‘notre regulate,

ee,
%






af

par le contact, sur la politique- A mon avis, le « Ninfa.» triomph

¢ : phera
nt conforme 4 as ae i tant i Tieure qu’ext Fieure de. € pauvre ” toujours des.eff orescences-de- ta-peau; er
te est écrit sur la feu 9 A-105-+- pays; il n'est” pas neécessaire d’user de: aucun adjuvant ne sera plus utile dans le

réles_ environ, par nous $ Royal. | Poids, et de mesures vis-4-vis d’un hom: ! traitement des grandes dermatoses.

j

eel isi e yp me digne en tout genre, |. Agréez,nion cher Monsieur, I’ “aSSUTATICE:
rédigé 4 Por vate 1D Aauth | « Le_ général. -Timoléon-Laroche~ que de touté mi considération et de mes meil-

ix neuf cent trcts le 6 ‘on reconnait A ce caractére ineffacable, © leurs sentiments.

n'est pas de ceux-l3 qui ne comprennent ; ; Dr DEST OUCHES,



€ signer, que. Tacte mame est truire
























5) Pour Original : signe, pas l'ordre hiérarchique. Il poor mate! ancien professeur & I’ Ecole nationale de
al Consul Général, =~ Cher dans les bonnes traces de cet homme Médecine.
Louis Copetto ru Gyppe, _ + de principe, le général Jn-Gilles; pour




Avis Important
Le Concessionnaire de Abattoir de
sie ville donne avis aux abatteurs
ge es pores, cabrils ef moulons que le
: _ Afrestations — nommé Saint-Vil n’est plus chargé a
: . ~ MM, Charles Rossi et Angelir lino Marti- | le ce jour.d .
: “Tl no, suiets ital bté arreté dé partic de ce jour,du recouvrement des
Consul Géwérat SM jets ituliens, ont été arrétés et dé- | droits d’ abbatage™ des sus-dits animaux
tale. | posés en prison, sur la réquisition.dit on,

, Ou tout autre valeur pour compte de
| de M. Luigi Copello, consul-général de: PApvitoi ~M. E. Moringlane est seul
S. M. le Roi d'Italie.

| chargé de ce service.
_ Association du Gentenaire |
i

opie conforme: ar ‘original, Vo-| Protéger ce qui est et aider le gouverne-
Registre A, pages-9 et 10 de ce | Menta maintenir sur des bases solides et.
ulat Généra uf S i POM abl pase qu'il i impose. » »






j
i
4












Port-au-Prince, 22 Avril 1903.
| Les membres de l’Association du Cen-;
| tenaire de I’ Indépenlance Nationale (fon-
dée—en-£$92)-sont convogués en assem-

pp du Convessionnaire de
PAbatloir, Mf. Arehibal Lilavois.


























blée générale, a la Station ompiers, bo Hw, BALLEMAND.
~Ghange | dimanche 26 Avril, pour la pi présentation ; ~_ Bonne affaire!
aelques affaires ont éré ‘traltées ce | dU nouveau Conseil et diverses questions ; On cherche 4 échanger un étalon beau
ee 45 "> et ce taux parait pluto | : A débattre. cheval de selle de grande taill e Cesiimé a
t) Tait pl Steamer Hollandais 200 gourdes) contre une belle jument ou
Sénat_ ofiigematin, 4 1o-hresest pariile steamer ; Cheval hongre pouvant étre ate

ier encore pas de séance, “ante ‘de |
ajorité : Hamangué an seul membre }
doner le quorum. :

ime depuis hier il-nous est revenu
es stnateurs, il est probable que la |



hollandais « Prins “Willem II[ », avec les | Svadresser au bareau du journal.

| Passages suivants, peur’ New.-York: Titres a ihirés

)> Mr et Mme Lélio Borno et enfants, Mr fl est donné avis au public et au com-

ét Mme Lelaidier, MM. Pierre, »_dle- Félix, i merce em particulier, que Monsieur Ed-

Max Guuthier, Clément Toussaint, D. mond Lyon, avant perdu les titres de la

vjourd’hui pourra avoir lieu. , Toussaint, A. Becker, R. B..de Mesquita, ; Caisse d’amortissement (titres roses) Ni

n Dominicanie LP. Perna, C. Abégg , Jacob Mansour, qth 22.854 4 22.868 inclusivement, une oF

nirére « Le Soirs “publié hier | | Habib, Chrem Chaoul. 1, Jos. Abdallah | position a ve faire 3 la Banque Nationale
i


















S dq Haiu, sur les dite’ tits es, en attendant
He —suiva
suivant, communiqué pat ye ‘Punérailles que soit intentée une action en revendi-

3 Dominicaine, ~~ ielte Hier soir est décédé, 4.7. heures 1/2, 2 cation contre les‘possesseurs actuels, en-
iago de los Caballeros: | [PA Age de 62 ans. M. Auaust# Fitix Beag- core inconnas’ du Poss riétaire ,
resident Vasquez ici 3 Souvernement | FRAND.--~ Ses funérailles- auront lieu cet or P 4 val
Esato. Cibao ferme, brépare of aprés-midi ; le convoi partira ‘du Ne 382 Port-au-Prince, 22 Avril 1903.

Diligue, CACERES 3B; | Grand’Rue, pour se rendre. Ste-Anne. MAHON, avocat.
Naufrage — OAs “Nos condolé éances 4 sa weuve eta Mr j «
le bruit ae a-couru | & Mme Paul Sinai.

ansatlantique frangiis ¢SaintSi- Gonvocation |
lily a une dizaine. de jours| -Le grether do Tribunal de fommerce. |
i























Atlas Line Service

meee TRE seat

& nombreux passagers, avait | du ressort des Cayes, al’ sean de cone
Reo=Vorrtes renseignements | voquer les creanciers de la, faillite WAL- a re
onne, 4 cet égard, iy Compa- Lon: fréeres & C°, au local des audiences Veseamer « ADIRON DAGK >, Ve
gaise des Cables ; du Tribunal de Commerce, sis en cette. nant de Sain t Mare, sera. Ci de-
Paguebot « Saint: Garmiin de la ville, ree des Américiins, le mardi 19: main mal On ct _partira é > midi pour
. ie pénéral le ‘Transatlantique: mai pro: hein, a3 heures de Vapres midi, Kingston.
ou le 1g. courant, dans les. munis de leurs titres de. créance pout | . >. or ge
de-Grenade. a av ‘ils soient soumis a Port-au-Prince, ti Avril 1903,




















| TE grefher,— L. St- REMY.
od. Petite Boite aux Lettres

Port-au-Prince, 23 Avril 1503. ue llambourgeoise Améticai
onsieur A. LAGOjANNIS. (Service New-1 York — Haiti :













ebien haut que | | . d .
OLIVIA», de re
z vulga- { ‘Le steamer Be

simple produit com- tour de Kingston, est attendu ici
4 la] mer t gman ue pl _lundi prochain, 27 du courant, et
aROCHE | un médicament des plus sérienx, | | suivra le méme jour directement

‘ai mis a eos ean ou pour New- York, prenant fret ot
us m'avez envoyés. Parfait succés dans pour - les
eux eczémas. done Yun déja chronique, ' , passagers et la malle ou ‘

sensible amélidration dans un cas d’€- - Etats-Unis et Europe.

_, tytheme: noucux cuentas! ene wade | ~. Port-au-Prince, 23 Avril 1903.
ron: 7 | sif du savon, bien que la mala ic sot, i F. Honnuanw & C®, Agents.

A eink aVilee leterne














Au -Bureaude Tabac | ene
“ela Manufacture SEL | “TES “| sere rir

Ne 138, Place Gelfrard.
_ Dépot a "Punge

« de tele Bourse
























- Les amateurs trouveront :
De bons Américains & 1 centime et | | aE (waBIOLE)”
0.80 le cent; [ie a Chena bouteille 15
Des « Vevey a 44/2 centime et | | Limonade aux ramboises. 10
" 4.30 le cent. Drips aver fe inact Limonade | :

Les sonveltes créations suivantes :

« Londrecilos» a4 cents; 4 Favoritos» |
a% centimes,---en dehors des. autres |.
__...... Marques conpues:

‘Da Seafertali 4 20 centimes la poche
et $3 le kilo. --- Des Cigarettes a 10]

le paquet en gros et 19 cents en détail.
“ OO LE ip 2A, Rue es Miracles, 4,
ngostura Bitters : Wait lke” I | ta garantie déposée,
5 Ra face J. Déjardin_ Th. Landers & Cie La jaranlie est rendue a la ret

de renommée universelle, prépare par —— bouteitles vides:

les seuls fabricants Drs. FOU RNISSEUR : | Vula; én ‘ede | la pel
“Sieger &-Frnse-—~--———— du Grand: Gerele-de Port-au-Prince —-|- nous: pele ° ia Oe ite monn

A obtenu Ja plus haute distinction aux | du Restaurant de la Paix oud pendriiis Sper le welsh

- Les Foiteillee ove ntde recu






































































expositions de Londres 1862, Paris | « du Commerce
4867, Vienne 1893, Sydney 4879, Mel- de ’Hotel de France sons commandées seront livrées
bourne 4881, Nouvelle- Zélande 1882, 6 Patrie porteurs,

Pour des commandes impor

du Grand Café.
du Bar du Conmerce.
« Nouveau-Siécle :

New- York 1882, Amsterdam 1883, Cal-
cutta 1884, Nouvelle-Orléans 41886, |
Londres 1886, St-John (Canada ) 1890,
Jamaique 1891, Kimberley (Afrique du
Sud ) 1892, Chicago 4893, Bordeaux) oom
1895, Bruxelles 1807 et derniérement |
la Médaille_d’or_aux_ Expositions de}
Paris 1900 et Bulfalo 1904.

Ce Bitter peut étre pris pur ou mé- 4
lafigé soit avec un spivitueux ou de leav |.
sucrée, dela limonade ou lesoda squash;+
il est indispe: asable pour faire un bor
cocktail, un sorbet on tm punch.

J. N. HARRIMAN & Ce,

Agents-Généraus pour les Indes Occidentales, |’

OTTO BIEBER &C° Agents pour Haiti

| pours. des fates, priére de~
| 24 heures 4 Pavance.






















® R C OL ii

Marchand-Tailleur

annonce 2 Ses nombreux clients tant 8
Port-au-Prince qu’a Jérémie, quwila
transféré complétement sa maison de
la “Rue Traversiere: au-No401 de la Rue
du Centre; qu’un.coupeur qu ‘ila fait
-_spécialement. veair a’ Europe garantit é
~ «ous les clients méme les plus difficites
une coupe moderne et tréstélégante. |
De plus il a le plaisir aussi de leur an}
noncer qu’il vient d’oUVRIR UNE SUC
“CURSALE A JEREMIE, SUR LA PLach
p’ ARMES.

Complet veeton ‘sans gilet $ 28
avec gilet oe








Pourlesco lets jaquette, redi
nabit ou autre sarnamdes | il les: de
bien youloir s’adresser ou & lui jel ov
a son représentant.a J érémie, les assu _
rant d’avance. quills seront satisfaits -
Grand assoftiment d’étoffes. nouvel. | ~ eet fait Voriet tit do ont Bids, ek co ant
les principes. & Ales Véeorca dé
lement arrivées.— Grande. fabrique de} [) qrmcrm avi cst inst £8 Fee ay lea melentan ing
casquettes et de képis en. lous genres. : Un verve & Hyceur pur on 0
‘Grand stock de costumes tous con |
tectionnes : vestons et parialons & DOD |

marahé! i



Full Text


















































Meas ccoovas
















la rubrique'e Tribune Pu-

nt publiés Paprés un. tarif

jece ple par les intéressés

s n'emane as |

on du Journal et ne sau-.

Fr conseqnent, engager. en
halite.





































f














lice gene.
HE en b Fapport. avec cés:auto-























seen dau ce NY: ition al e tandse, solennel-
en 1802, na jum: ais renoncé a
















3 a ‘Indépen

: | Et si.nous ne° craignions pas d’étre taxé | |’ importa: ute mission qu "elle s’impose.
norable M. Renaud Hyppolite, Secrétaire | moment, c’est la paix, une paix r‘elle,
limites compatibl es- avec la paix publi- | bration du Centenaire de notre Indé-
que, de réorganiser le corps de | a Police | triotiques qui servent de youverne au
a'senti d’entamer ce travail coute que probation de tousles esprils conciliants
ques, at-il dit, de se rompre ‘les reins. | la paix et de lunion!

Assecialion du Centenai re
du..sympathique directeur de.la Police
tendant la réalisation des loua: Port-au-Prince, le 16 Avril 1903
a b oune réussite. . Me es ,
; aaaces: } Donne chioce, b s séance d’hier, »unanimement fait choix
Portat -Prince, le 23 Avril 1903. avez élé l'objet de notre pirt,vous vient”
Nous vors- avons vu a Voouvre et
= sonseil Administratil
i Timuge personnifié Le Conseil Admi l
gente collaboration. Clest pourquoi, au
aL y S
a” ne peents etre stoi |} Aue Populations de ‘la République. | .
i + : du Certenaire de notre Indépendance,.
na +- appel votre. patrioligne.concours pour
delte de reconnaissance nationale.
de notre profonde considération.
fe le der Jan- |
ae Seerétaire- général,
Paecomp! lissement de celle oeuvre su~ |. Ancien instifuleur, Avocal, Ancien
nant par te ciloyea Septimus M irius, | Grouvernement, ancien dépuléan Corps

4 a Ces circulaires font-honneuraleurauteur. ront, assurément, la réalisation de
id indiscrétion, nous. aurions pu. sjouter| La grande et principal e chose dont le
qu’il est aussi dins lintention de Vho- | peuple haitien a le plus besoin, en ce

| d’Etat de I'Tatérieur, en vue toujours de | durable et féconde, qui assure d'avance
: erétablir le respect. des. citoyens dans les | l'antier suecés de la prochaine. eélé-
P: ¥ |
que, et doffrir une garantie @ tous ceux | pendance. [l est bon que-le pubiic con-
qui habitent le territoire dela Repupit: naisse les déclarations de principes pa-
ministrative. Out, il aurait méme ex--|-Genseil d’'admission de I’ Association da
primé, ce haut dionitaire, le besoin qu'il | Centenaire. Puissent-elles mériter l’ap-
cofte; travail qu’il tieat 4 honneur ‘de |-et répercuter, dans toules les couches
parfaire, une fois commencé, aux ris- sociales, ’écho sonore 2es bienfuils de
aitiens et_Etravger PS,-~-Fassurez-voust-
| ayez-confiance en Vactivicé et le sérieux
le dont! | d ‘ ( FONDEE EN 1892 )
fa i g Ye :
oe Beet : _ Program: € Gu tra ail _, .PATR npipenpance
a _ bles i intentions de Vhonorable Sscrétaire |: Cher et estimable concitoven
4d Etatde VTotérieur, nous lai souhaitons ., . vee ae
E eri _ L’Association du Centenagire, en sa
norable | Fort-au-Prince, *4 Avril #993. 7 P-D- | de-vous pour étre son Président. Cette
a a >} haute marque de confiance-dont-veus
. ; . surtoutde votre conduite toujours cor-
| REPUBLIC UE n'IFAITI mele. ;
Parris INDEPENDANCE
j-Hous savons pouvoir complersur votre
; * . Weds énergie aulunt que sur votre intelli-
Secretive WEeat lear a és "Association du Gentensira d2 Pindépeniarce.
ndes termes. énergiques, ; Nationale moment de nous mettre consciencieuse
Hi ment a la tach: pour la ecélébration
_ Honorables. concitoyens et conci:... “Hous avons perse"A vous “et avons fait
_ toyennes,
arriver @ payer dignementaux Vaillants
a qui nous devons @ étre, la grande
| Nous saisissons l'occasion peur vous
‘assurer, cher et estimable conciloyen,
Le Vice Président, ~-
De Vicron LAMOUR,
ES ; oe, 1 7
Gomiives . ie courdilt consciencieu - A. DUVAL.
sement, gins ostentation ui défaillance, | Monsicur Seprimus MARIUS,
blime. L’Association a réformé sou| Substitut dx Commissaire du Gou-
-Coaseil-d'administralion, présidé main- | vernement, ancien Commissaire du
nt Paclivilé et Pénergie, secondées | Législatif, ancien commandant des ars
rie. de tou ates les bonnes. volontéa, feilite- L rondissements de Nippes et dAquin,
*,

ancien Secrétaire @Elat de la Guerre fraterniser, pour que, le. Ler. Janvier « ¢ la § pies: di ga versala €
et de la Marine; ancien Secrétaired' E- | 4904, ib n'y ait: plus parmi eux-ni- + « trade p é--dichiara ib
tat intérimaire de UIntériew: et delta | queurs ni vaincus. La tradition | histo- | é nfes

lice générale, juge en Cassation, | rig ig ue” nq
Commandant de 1? Ordre de Bolivar; exorables seront les vaincus de. de-
Président de UV Association du Cenle- | main. Mais l’expérience démontre que
naire de la~fondation de-~l’-Indépen- | leseoneessions~ -mutuelles-désarment +. pbk te diet yy aiaame
dance Nationale. _ | les passions, raffermissent la paix in-: «ln consequenza di quanto
| térieure et consolident l’ordre public. | « cettante puo da oggi goder
Port-au-Prince, le 18 Avril 1903. Veuillez agréer, mes chers: concito- | « che il presente atto di cession

| yens, avee mes remerciments les meil- | ferisee,. Es Noi ric hiesto:

A l'Association du Gentenaire de I'indépentance | ieurs, l’expression de mes sentiments |
Nationale. > trés patriotiques.
~“SIEGEANT A LA CAPITAL E. - vee S MARIUS.

-Mes-chers- corncitoyens, Steen
. “It mest bien agréable de vous accu- -[ y IRE ;
ser réception de votre lettre du 16cou- | * 4*4 Gt UDMINUN Tote Souler ‘la loro volonk




































rant, pac laquelle vous me notiliez qu Questo atto censt-del fog
unanimement, PaAssociation du Cen ‘Lettre Ouverte due facciate circa, scritti da Ne
tenaire de I'Indépendances a fait choix | N° 3 Port-au-Prince, 23 Avril 1903 | Console Generale







Fatte e ‘redatto i in Porto Prine ie
V'anno mille novecentotre addi b de
di Febraj 0.
"Firmato Hl Regio Consol

CL.S. ) Lure: Coretto Fu.

“Copia conforme all’ originale

Monsieur le Consul,
Vous lirez--avec une extréme émotion | Registro -Apagina 9 € 10, di queste
gio Consolato Generale di Se M.

eut-étre,la note officielle que vous m "avez |
it signer le six Février dernier. Vous | d Italia.
irez également sa traduction frangaise. | Port-au-Prince (Haiti) 9 M
‘De cette facon, 1a Colonie Italienne en | Il Regio Console General le di S$
Haiti et le public en général seront a.mé- italia in. Haiti.
_ Firmato : Loic: CoreLio £0

me de vous juger ; et pour que leur | ju-

de moi pour étre son président. La | Monsieur Louis Coretto Feu Gpre
vie tres retirée et presque toule médi-|— = Chevalier de la Couronne a’ltalie, |
tative que je méne, ne me permettait Commandeur de ! Ordre de Bolivar,

pas de croire que vous eussiez pensé ay Consul-Général de S$. Mole Roi ad’ lialie |
moi pour me confier la tache de diri-| “En son_hétel

servos travaux: Gen'est pas une mission a
dénuée d’ importance que celle de prépa-
rer, dans l’espace de sept mois, la célé
bration du Centenaire de la fovdation
de l'Indépendance nationale; ~sartow
en ce moment ot le-pays se ‘débat en
core dans les alfres d'une épouvantabl
Situation économique. Il est vrai que
























































































ce désastreux élat de choses, dont les} cement soit marqne au sceau de la plus Esatto

funestes conséquences sont suscepti- | stricte équité, je rappelle ici dite derniére | Copia. 4.50

bles d@entrainer lanéantissement de la | po. que vous avez touché mes cing cents | Sevitturagione = 3.00
Patrie, Mest que loeuvre anti patrioti- | aoijars le tente et an Janvier. de cette | Registragione 10.00 Lite:

que de quelques-uns ; mais, tous nous | année et que lacte de cession a été signé | Par devant nous Royal Coos

n’en portons pas moins la lourde res- | a
i sixjours plus tard da s le iudons que | . :
ponsabilité, puisque hous N’avons pas | jours plus tard dans les condi N° Vde Se M.'le Roi d'Ttalie ea
Ont compara. Mr Oreste Bi

rout le monde sait déja
su-empécher. Sil fallait done envisa- |
p I i visa- | Dans une prochaine ‘lettre: “ypéni Ercule Agé de 33 ans, néa Tera
Vcilié a “Maratea, et Mr Charles






































Pea es nom aura th diffienttés a des observations sur le prétenda acte de.
° ‘ ‘ Mr, tan | cession. J" étudierai sa valeur, tant en [1]

" ; aha eS ° i 8 ans, néet-
uu point de vue pécuniaire qa’au point | poe gu’au fond. C'est, parait- -il, vous | Rossi, agé de O35 5 e).
de vue moral — car il faut bien teni Rome ( quartier Trastever

| mettre un peu trop la puce a Lorelle. céde. a Mr Oreste Balloni: ici pr
| Mais-que-voulez-voust ‘Monsieur le Con- qi: declare. accepter, 10us les dr

\ ts]

sul, je tens a ce que” les imoindres faits partie qui sera assignée a Mr Ross

de la cause n’échappent a personne. G

| ;
vous avez bien voulu faire a mon pa Agréez, Mc le Consul mes salutations réclatnation envers le ove
, la République. d'Hatu, ¢ F

triolisme. dj n
: | distinguées.

Mais le sentiment de In “solidarité 6 | date de l'année 1899. is

| _| cent-quatre-vingt-dix- wu

" : : CHARLES ROSSI. italien.
nationale et cet autre sentiment sacré ;
de la rezonnaissance envers tous Jes} Voici in extenso copie de la nole off-| (A) Tous les droits et
nant & Mr Rossi sur [in

Vaillants qui ont créé de ‘tolile piéce | cielle avec sa traduction frangiise :
sera assignee, comme il
etrausaction stipulé ate










Pame haitienne =. M0n premier. mou:
vement serait de décliner lappel que
























cette Palric, que teurs..descendants | Innanzi di noi Regio Conso’e--di.S..M.

veulent conserver inlacte, ne'me per-} —__S. Re, Tali ia, —in-Haiti____ 1
mettent pas_de me dérober, quand: il] & Sano comparsi i signori Oreste Bel- |

ato-a-Lra
























pe €. et Kap

glorieuse des “¢ 7 “pourquol; |
mes chers concitoyens, j "accepte vol on: | « Antonio Rossi tu. Luigi di anni: 53 nato | -
tiers d’occuper In place que vous in’a- | « e domiciliato a Roms. CRione - Te rast’
vez désignée. Bien que je waime pasa f« vere) / oe
me mettie en évidence et quej’aie tou- |
jours eu le godt de combattre ‘le bon,
combat dans les rangs, ote eee :
voir; aidé de votre: pr
travailler. efficacemer tp
du Centensire de notre Indépendance..

Pour y parvevir, il-ne faudrapasseu- | Ce
lement déployer une énergique ACLiVi- | che gli ver:
té, mais il-convierdra par-dessus tout, }« paaic come e dail sho di. transazione sti-
de propager-les idées d’entente et de | « pulato col Governo della Republica:
concorde dont le salutaire risultatac- | « d’Haiti w giorno 28 Gengajo NE 5. D
célérera le grand avénementdel’Union | « nulla cséluso o riservato. oe “né lecture a thaure
des forces vives de la Nation. Dés a} (B) La presente cessione & rispettiva-: jvenious en présence |
présent, les Haitiens doivent loyalement | « mene consemiita ed accettata mediante. Het ‘notre regulate,

ee,
%



af

par le contact, sur la politique- A mon avis, le « Ninfa.» triomph

¢ : phera
nt conforme 4 as ae i tant i Tieure qu’ext Fieure de. € pauvre ” toujours des.eff orescences-de- ta-peau; er
te est écrit sur la feu 9 A-105-+- pays; il n'est” pas neécessaire d’user de: aucun adjuvant ne sera plus utile dans le

réles_ environ, par nous $ Royal. | Poids, et de mesures vis-4-vis d’un hom: ! traitement des grandes dermatoses.

j

eel isi e yp me digne en tout genre, |. Agréez,nion cher Monsieur, I’ “aSSUTATICE:
rédigé 4 Por vate 1D Aauth | « Le_ général. -Timoléon-Laroche~ que de touté mi considération et de mes meil-

ix neuf cent trcts le 6 ‘on reconnait A ce caractére ineffacable, © leurs sentiments.

n'est pas de ceux-l3 qui ne comprennent ; ; Dr DEST OUCHES,



€ signer, que. Tacte mame est truire
























5) Pour Original : signe, pas l'ordre hiérarchique. Il poor mate! ancien professeur & I’ Ecole nationale de
al Consul Général, =~ Cher dans les bonnes traces de cet homme Médecine.
Louis Copetto ru Gyppe, _ + de principe, le général Jn-Gilles; pour




Avis Important
Le Concessionnaire de Abattoir de
sie ville donne avis aux abatteurs
ge es pores, cabrils ef moulons que le
: _ Afrestations — nommé Saint-Vil n’est plus chargé a
: . ~ MM, Charles Rossi et Angelir lino Marti- | le ce jour.d .
: “Tl no, suiets ital bté arreté dé partic de ce jour,du recouvrement des
Consul Géwérat SM jets ituliens, ont été arrétés et dé- | droits d’ abbatage™ des sus-dits animaux
tale. | posés en prison, sur la réquisition.dit on,

, Ou tout autre valeur pour compte de
| de M. Luigi Copello, consul-général de: PApvitoi ~M. E. Moringlane est seul
S. M. le Roi d'Italie.

| chargé de ce service.
_ Association du Gentenaire |
i

opie conforme: ar ‘original, Vo-| Protéger ce qui est et aider le gouverne-
Registre A, pages-9 et 10 de ce | Menta maintenir sur des bases solides et.
ulat Généra uf S i POM abl pase qu'il i impose. » »






j
i
4












Port-au-Prince, 22 Avril 1903.
| Les membres de l’Association du Cen-;
| tenaire de I’ Indépenlance Nationale (fon-
dée—en-£$92)-sont convogués en assem-

pp du Convessionnaire de
PAbatloir, Mf. Arehibal Lilavois.


























blée générale, a la Station ompiers, bo Hw, BALLEMAND.
~Ghange | dimanche 26 Avril, pour la pi présentation ; ~_ Bonne affaire!
aelques affaires ont éré ‘traltées ce | dU nouveau Conseil et diverses questions ; On cherche 4 échanger un étalon beau
ee 45 "> et ce taux parait pluto | : A débattre. cheval de selle de grande taill e Cesiimé a
t) Tait pl Steamer Hollandais 200 gourdes) contre une belle jument ou
Sénat_ ofiigematin, 4 1o-hresest pariile steamer ; Cheval hongre pouvant étre ate

ier encore pas de séance, “ante ‘de |
ajorité : Hamangué an seul membre }
doner le quorum. :

ime depuis hier il-nous est revenu
es stnateurs, il est probable que la |



hollandais « Prins “Willem II[ », avec les | Svadresser au bareau du journal.

| Passages suivants, peur’ New.-York: Titres a ihirés

)> Mr et Mme Lélio Borno et enfants, Mr fl est donné avis au public et au com-

ét Mme Lelaidier, MM. Pierre, »_dle- Félix, i merce em particulier, que Monsieur Ed-

Max Guuthier, Clément Toussaint, D. mond Lyon, avant perdu les titres de la

vjourd’hui pourra avoir lieu. , Toussaint, A. Becker, R. B..de Mesquita, ; Caisse d’amortissement (titres roses) Ni

n Dominicanie LP. Perna, C. Abégg , Jacob Mansour, qth 22.854 4 22.868 inclusivement, une oF

nirére « Le Soirs “publié hier | | Habib, Chrem Chaoul. 1, Jos. Abdallah | position a ve faire 3 la Banque Nationale
i


















S dq Haiu, sur les dite’ tits es, en attendant
He —suiva
suivant, communiqué pat ye ‘Punérailles que soit intentée une action en revendi-

3 Dominicaine, ~~ ielte Hier soir est décédé, 4.7. heures 1/2, 2 cation contre les‘possesseurs actuels, en-
iago de los Caballeros: | [PA Age de 62 ans. M. Auaust# Fitix Beag- core inconnas’ du Poss riétaire ,
resident Vasquez ici 3 Souvernement | FRAND.--~ Ses funérailles- auront lieu cet or P 4 val
Esato. Cibao ferme, brépare of aprés-midi ; le convoi partira ‘du Ne 382 Port-au-Prince, 22 Avril 1903.

Diligue, CACERES 3B; | Grand’Rue, pour se rendre. Ste-Anne. MAHON, avocat.
Naufrage — OAs “Nos condolé éances 4 sa weuve eta Mr j «
le bruit ae a-couru | & Mme Paul Sinai.

ansatlantique frangiis ¢SaintSi- Gonvocation |
lily a une dizaine. de jours| -Le grether do Tribunal de fommerce. |
i























Atlas Line Service

meee TRE seat

& nombreux passagers, avait | du ressort des Cayes, al’ sean de cone
Reo=Vorrtes renseignements | voquer les creanciers de la, faillite WAL- a re
onne, 4 cet égard, iy Compa- Lon: fréeres & C°, au local des audiences Veseamer « ADIRON DAGK >, Ve
gaise des Cables ; du Tribunal de Commerce, sis en cette. nant de Sain t Mare, sera. Ci de-
Paguebot « Saint: Garmiin de la ville, ree des Américiins, le mardi 19: main mal On ct _partira é > midi pour
. ie pénéral le ‘Transatlantique: mai pro: hein, a3 heures de Vapres midi, Kingston.
ou le 1g. courant, dans les. munis de leurs titres de. créance pout | . >. or ge
de-Grenade. a av ‘ils soient soumis a Port-au-Prince, ti Avril 1903,




















| TE grefher,— L. St- REMY.
od. Petite Boite aux Lettres

Port-au-Prince, 23 Avril 1503. ue llambourgeoise Améticai
onsieur A. LAGOjANNIS. (Service New-1 York — Haiti :













ebien haut que | | . d .
OLIVIA», de re
z vulga- { ‘Le steamer Be

simple produit com- tour de Kingston, est attendu ici
4 la] mer t gman ue pl _lundi prochain, 27 du courant, et
aROCHE | un médicament des plus sérienx, | | suivra le méme jour directement

‘ai mis a eos ean ou pour New- York, prenant fret ot
us m'avez envoyés. Parfait succés dans pour - les
eux eczémas. done Yun déja chronique, ' , passagers et la malle ou ‘

sensible amélidration dans un cas d’€- - Etats-Unis et Europe.

_, tytheme: noucux cuentas! ene wade | ~. Port-au-Prince, 23 Avril 1903.
ron: 7 | sif du savon, bien que la mala ic sot, i F. Honnuanw & C®, Agents.

A eink aVilee leterne











Au -Bureaude Tabac | ene
“ela Manufacture SEL | “TES “| sere rir

Ne 138, Place Gelfrard.
_ Dépot a "Punge

« de tele Bourse
























- Les amateurs trouveront :
De bons Américains & 1 centime et | | aE (waBIOLE)”
0.80 le cent; [ie a Chena bouteille 15
Des « Vevey a 44/2 centime et | | Limonade aux ramboises. 10
" 4.30 le cent. Drips aver fe inact Limonade | :

Les sonveltes créations suivantes :

« Londrecilos» a4 cents; 4 Favoritos» |
a% centimes,---en dehors des. autres |.
__...... Marques conpues:

‘Da Seafertali 4 20 centimes la poche
et $3 le kilo. --- Des Cigarettes a 10]

le paquet en gros et 19 cents en détail.
“ OO LE ip 2A, Rue es Miracles, 4,
ngostura Bitters : Wait lke” I | ta garantie déposée,
5 Ra face J. Déjardin_ Th. Landers & Cie La jaranlie est rendue a la ret

de renommée universelle, prépare par —— bouteitles vides:

les seuls fabricants Drs. FOU RNISSEUR : | Vula; én ‘ede | la pel
“Sieger &-Frnse-—~--———— du Grand: Gerele-de Port-au-Prince —-|- nous: pele ° ia Oe ite monn

A obtenu Ja plus haute distinction aux | du Restaurant de la Paix oud pendriiis Sper le welsh

- Les Foiteillee ove ntde recu






































































expositions de Londres 1862, Paris | « du Commerce
4867, Vienne 1893, Sydney 4879, Mel- de ’Hotel de France sons commandées seront livrées
bourne 4881, Nouvelle- Zélande 1882, 6 Patrie porteurs,

Pour des commandes impor

du Grand Café.
du Bar du Conmerce.
« Nouveau-Siécle :

New- York 1882, Amsterdam 1883, Cal-
cutta 1884, Nouvelle-Orléans 41886, |
Londres 1886, St-John (Canada ) 1890,
Jamaique 1891, Kimberley (Afrique du
Sud ) 1892, Chicago 4893, Bordeaux) oom
1895, Bruxelles 1807 et derniérement |
la Médaille_d’or_aux_ Expositions de}
Paris 1900 et Bulfalo 1904.

Ce Bitter peut étre pris pur ou mé- 4
lafigé soit avec un spivitueux ou de leav |.
sucrée, dela limonade ou lesoda squash;+
il est indispe: asable pour faire un bor
cocktail, un sorbet on tm punch.

J. N. HARRIMAN & Ce,

Agents-Généraus pour les Indes Occidentales, |’

OTTO BIEBER &C° Agents pour Haiti

| pours. des fates, priére de~
| 24 heures 4 Pavance.






















® R C OL ii

Marchand-Tailleur

annonce 2 Ses nombreux clients tant 8
Port-au-Prince qu’a Jérémie, quwila
transféré complétement sa maison de
la “Rue Traversiere: au-No401 de la Rue
du Centre; qu’un.coupeur qu ‘ila fait
-_spécialement. veair a’ Europe garantit é
~ «ous les clients méme les plus difficites
une coupe moderne et tréstélégante. |
De plus il a le plaisir aussi de leur an}
noncer qu’il vient d’oUVRIR UNE SUC
“CURSALE A JEREMIE, SUR LA PLach
p’ ARMES.

Complet veeton ‘sans gilet $ 28
avec gilet oe








Pourlesco lets jaquette, redi
nabit ou autre sarnamdes | il les: de
bien youloir s’adresser ou & lui jel ov
a son représentant.a J érémie, les assu _
rant d’avance. quills seront satisfaits -
Grand assoftiment d’étoffes. nouvel. | ~ eet fait Voriet tit do ont Bids, ek co ant
les principes. & Ales Véeorca dé
lement arrivées.— Grande. fabrique de} [) qrmcrm avi cst inst £8 Fee ay lea melentan ing
casquettes et de képis en. lous genres. : Un verve & Hyceur pur on 0
‘Grand stock de costumes tous con |
tectionnes : vestons et parialons & DOD |

marahé! i