Citation
Nouvelliste

Material Information

Title:
Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date:
Copyright Date:
1903

Subjects

Genre:
newspaper ( sobekcm )

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
LTUF ( ACN6482 )
OCLC ( 0012544054 )
AlephBibNum ( 000471641 )

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text
ée.—N° 1392 ~— Port-au-Prince (Haiti)




















































ay -Abonnement ‘pour Département....4.20

«







2



















RS DE BOURSE

DAIN. aoeoene 12s @ 142 fo

de tous et le fidéle serviteur de la Pa- |
trie», — voila ayjourd’ hui ce gui nous
réconforte du passe.


















§12°/o escpt. oF 47 °fo| Si tout cela-n’est pas une comédie,
( avec intéréts dug ) | Si Cest la vérilé vraie, si lés faits doi-

G8fg orion oe ggeof ent COncorder aux paroles, ce sera, 3

6 — 39 %fs défaut de toule autre chose, le monu-

( avec intéréts dus.),| ment moral qui nous consolera de ne

pouvoir mieux solenniser le Centenaire.

Que cette ~heureuse harmonie qui
unit les divers Pouvoirs de l’Etat reste
{telle quelle apparait aujourd’ hui, in--
dissoluble durant une . période. suffi-
sante,— el l’on verra lessor bienlaisant
que peut prendre la volonté d’un om-
nipolent quand il dirige et protége les
efforts intelligents et honuétes.:

we

35 °fo
27 °/o

UALITE |

lolre «¢ Situation »- da 6 Dé-
e l'année derviére, nous écri-
-« Ilya nulheureasemert
us peu d’Lommes capables de
rect dexéculer un plan de
generale. Au bout de notre:
ennent bien quelyues noms;.
parilrait que |heure. pour
aS encore sonne, _ |
le toutes fagons — quel que
ou le Proclans? — i importe
luut de Phomme, son pro-
Mme palriolique revienne en hon-
L BL soit. mis en pralique. ~ L’a-

du pays dépend d'une telle Ré-

US 6a arcners seve}

ECS oo oo ere ere a &



a %

Aussi faut-il-regretter que les décla-
rulions importantes queslevait hier faire,
au Sénut le-Cabinet, n’aient pu éire en--
tendues faute de majorité du Grand
Corps. a

Laderniére Résolution du Sénat, qui
visait principalement les. actes pussés
du Ministere des finances, tout en pre-
voyant lus projets & venir de ce Dépar-
lement, a éré accueillie respectueuse-
ment par le Ministre des finances ac-
‘tuel et par-tout le Cabinet, qui a mani-
festé le désir de se conformeraux pres-
criplions de la Loi: ~— de ne_rien en
treprendre qu’au gré de la Nation.

Souhaitons done que les Chambres
donnent occasion prochainéaux Minis-
tres de fuire-connultre leurs vues sur
cette Réforme générale depuis si long=
temps espérée. =e















deli, point de salut pour
ulrement, nous marchons vite

tine, ~— fatalement. »
aS rappelons aujourd hii ces |
€3 il ya quatre mois, c’est
fors il nous—a semblé que
jours dans Valtentée d’un
Promit que cette période
Ments enfuntée par le 12
eclivement fin et
li sans li-





~ On lira avec intéré:

RAPPORT AU SENAT

pris,









Hi est de tradition que, 4 Vouvertvre
sis | de chaque session annvelle, le Comité
«| permanent, au moment de résigner ses
‘é- | fonctions eutre les mains du Sévat, fasse |
31a celui-ci un rapport sur les actes qu’il 2
x | accomplis en son nom pendant lajourne-
un Cabi-| ment. Mais, cene fois-ci, les fonctions
7 tres triés sur le | du Comité ont été de si courte durée ( 4
des. lois et des pouvoirs | jours ), qu'il n’a eu le temps de faire au-
fils, compétents, dési- | cun acte qui. soit. digne d'etre signalé a.
aler dans te Bien; — et | l’attention du Grand Corps.
'_présidense d’un Chef] Cependanr,il y a un fait qui s'est passé |








ons aux bureaux du journal, angle des

‘qui veut étre « respectueux des droits ,




Pque et tracé les grande:

Mercredi, 15 Avril 1903





































Journal Quotidien, Commercial et d’Annonces

_ CHERAQUIT,--- DIRECTEUR-PROPRIETAI







ie She

rues Bourjolly & Fort-Per.



le 4, dans Vaprés-midi, et qui, sans inté-
resser positivement le Comité, peut étre
bien porté a la connaissance du Sénat,
puisque le“Président du Comité y a ase
st té,

Ce jour, Monsieur le Président de la
République envoya sa_ carte au Président
du Comité permanent, le priant de se
présenter au Pailais-National pour rece-
voir use communication. Prévena qu'il
s'agissait de la formation d’un novveau
Cabinet, le Président du Comié crut de-
voir déférer-a Vinvitatiom et ne tarda pas
A.se..trouver-en présence de-~-Messieurs-
Edmond Lespinasse, Auguste Bonamy,
Cyriaque Célestin, Frévilon Magny et
Renaud Hyppolie ( ce dernier 1°" Secré-
taire du Comité permanent), appelés par
le Chef de PEtat-pour compeser ce Cabi-
net. Monsieur Lespinas*é, s’adressant au
Président du Comité permanent. lui a
dit qué, appelé ainsi que ses collégues,
par le Président de Ja République pour
ormer un nouveau cabinet, il a prié Son
Hence, comme une preuve de déféren-
ce envers le Sénat, d'inviter a la réunion
le Président du Comité permanent du
Grand Corps, non point pour prendre
aucun engagement, ce qu’il savait impos-
sibte, mais simplement pour étre présent
et entendre sous quelles conditions le
Cabinet se propose d’accepter le pouvoir
ec de l’exercer,

Cette explication donnée, Monsieur
Lespinasse a exposé ses vues et celles-de
ses col’égues au Président de la Républi-
rones du pro-



sramine du Cabinet. ~

Il adit, en autres choses dignes d’étre
notées, que, vivant sous un régime dé-
mocratique; il ne comprennait pasie Gou-
vernementsans le contdle Lé zislauf; que
son intention bien arrétée cst de s¢ son-
‘metire epuérement A ce contid'e indis-
pensable ; qvesi jamais le moindre dissen-

| Aiment se produisait entre Pune des bran-

ches du Corps Législatif et tui, il remet-_
trait, la seconde d’aprés, sa démission au
Chef-de ’Btat. — Ila ensuite parlé de la
nécessité de réduire les dépenses publiques
au chiffre des recettes disponibles; d’o-
pérer une réforme sérieuse dans toute

Vadministration; de retirer les projets fi-

nanciers. du Cabinet précédent, sauf ce-

‘lui de la substitutiom guise fera sur de

nouvelles bases,aprés entente avec le Corps
‘Législatif, de se conformer a la décision .
du Sénat-relativement 4 la poursuice des



yee

: S " ‘, 2 oe Q a : a i 4
Nous souhaitons que l'exemple de patavant ala sanction Législativ

sit suiviet qued'autres | vention - Budgétaire récemm
nis du 1 par les-Créanciers -del'Erat.

| | = Quelgues |
oe {tendre, pour avoir satisfaction ¢
- Nous profitons de cette occasion pour | ininterrompue,
attirer l’attention sur !CEuyre que agdy ' SO 'Sénat
poursuivons en vue de l’amélioration mo- | Comme nous Vavions ann
‘rale d’ Haiti. en ___| Cabinet s'est-presente hier au

[année derniere a été bien malheu- | 14 République pour exposer son
se pour nous, car les facheux €venemients me,---Malheureusement, il n'y
qui se sont‘déroulés dans le Pays wont | Seance, faute de majorite; ois,
ence sur | Manquaient.”

auteurs de l'attentat du 30 Mars, etc,etc. , , sou

_.Monsieur le Président du Comité, apres _ Monsieur Hér

avoir écouté” ces déclarations, sur les: nous envoient |
uellesil se gardabien d’esprimerle moin~ | genre. —

dre sentiment, prit congé du Président

de la République et des membres pré-

sents du nouveau Cabinet.

Telle est, Messieurs les Sénateurs, la
relation que, selon le désir de son Pré-
sident, le-Comité tenait 4 vous faire.
Ine lui reste vlus qu’a vous remer-
cier, encore une fois, de l’avoir honoré
de votre confiance et a résigner entre vos
mainsle mandat que vouslutaviez donné.
Fait @ la maison Nationale, le 6 Avril
1903, an root™ de |’Thlépendance.

Les membres du Comité, ie

T. A. Durron, F. L. Cauvin, J. Dus=
sEK, C. FRANGois.

Le président, — Stewart,

"Le Secrétaire,— BourjOoLry.

~ Ballade des Législateurs.
Et vos travaux vont commencer.
Sous votre compétence experte,

4




















OK,

pas manquéd’exercer le
les affaires de la Société. Cert
litique nous a ecréé une situation. ar
male qui, du méme coup, nous a arrétés |
dans nos travaux de réparation et d’emr |
H-beltissementet .a grevé notre bilan d'un 4
déficit qu’il s’agit de combler. Crest ainsi
que, malgré. toutes nos combinaisons |
i tendant a gérer économiquement les in-.
| térats de la Société, nous avons une dette
lintérieure assez importante et une dette
extérieure’ se chiffrant a quelques centai~
lines de francs. C’était inévitable, attendu
[que nos ressources ont étédiminuées d une |
| maniére sensible: les ventes au comptant
ont 6té3-peuprés-nulles; les versements des.)
| débiteurs, insignifiants; les (souscriptions,
| dons et contributions mensuelless qui,
“viendront passer.~ ~~~ d’ordinaire, ~s'élévent selement, a
om CAUSEZ-FOUS-SANS-OULTEPASSEL | six-cents gourdes (600.00) environ, se sont |. te generar
Les régles dela bienséance, | abaissés, l’exercice-périmé,-a-trois-cent_cuy isieurs de ses compagnons
Pour qu’on vienne, sans se lasser, | guante huit gourdes dix centimes ($358.10); | Nons ‘leur -souhaitons “la bt
Applaudir a votre... éloquence! i mais, heureusement, nous avons pu re- | dans leu s foyers. ” ee
i cueillir deux cent buit gourdes (8 208.00) A la Gommune |
Tout ce qui peut intéresser | pour: le pre : MEFETE 551g yatons-au- Service Cor
“es-fits-de-Pile aimée et verte | courant, ce qui nous console et nous fait la présence d’une vache morte
Que Dieu dans nos mains vint placer! | CODStATEE quela nouvelle année s annonce’ fars,- pres de I'Hérel Belle
“Aptes alors pour exercer —--—f2usde meilleurs auspices, Dans la pre” | Ros aboninés de la. région,
ata’ : nuitaine du mois de “Mai, nous
Le mandas d'un Peuple en soni | donnerons, Dieu voulant, le detail des
D’applaudir a votre... ¢loquence! souscriptions, dons et contributions men-
. sueries recueillis du 1° Janvier au 30
vril. re

*
% %

| ~Ajoutons, pour finir, que le Comité
| réserve le meilleur accueil aux visiteurs
et.atix Amis de | CEuvre. Ils peuvent s’a-
| dresser, pour tout ce qui se rapporte a
_LInstitution, au Président. et au Seécré-
-Ptaire quiils trouveront au local de la So-
I ciété le mardi et le jeudi, de 5 46 heu-




















qu’on prétende que MM. les Dé
pas lé~ quorum constitutionnel
pitale. a
_ Candidats au Sénat
_. Nous-avons-mis_par_erreur le D
Fortunat comme candidat pour l¢_
ritfaytire-pour-tedépartrment.dety
“‘Ajoutons aussi le nom da G





















































“hier, le général Mér



















Débattez, d’esprit bien alerte,~


















généralés des 3
vent tre représentées 2 |
Avril; les-patrons et dames patron
sont conviés pour |
fet qu'on en ‘attend.
Annoncons que la Music
préte son concours, gracieuseme
née par Mme Nord Alexis. Tout.
de connait le talent hors pair do










Ne croyez pas qu en pure perte
Vous chercheriez a finasser...-

Que nenni! Point n’est si puberte
La foule qu’on prétend dresser!
Adonc le mieux est d’exaucer_.
De vos mandants la... clairvoyance
Pour qu’ils puissent sans vous. ..blesser,
Applaudir a votre... éloquence !

Envol :
“yes ducsoire

gislateurs ‘abaisser, |
_ ODD ec sans montrer d’arrogance 3 — ~Port-a u-Prince, Te I 3 AV rit ¥903 *
N’agissez jamais sans penser Le Président du Comité Central
i A. JACKSON.

Qu’on peut...siffler votre Eloquence !..
Nilaup. | Le Trésorier,--- Fritz JAEGER 5 Hee e «k
Le Secrétaire.--- Lkoxce BELFONG, | 3) 77 BB CORN
Serriiaire~ Tdowce BELEOIS: | sera ctiaant par wa eesti
~~ Pa qui ne manqueront certee
| bravos bien mérités des am!
































“puis. . .TiAd rion la-valitec«
- Bntr’autres Ne de la parte:
--- on connait déja le













TRIBUNE PUBLIQUE

Sac iit fe Kas eli

Nous avons le plaisir d'annoncer au

public ave nous venons de recevoir, de
Â¥

Imprimerie Aug. A. Héraux qui a bien
voulu ensfaire don a la Société, une pe-
tite brochure religieuse relatant la con-

version ducélébre prédicateur haitien que
fut Clairville Heureaux, mort en 1851.
LesContribuables et Amis de I’GEuvre qui
veulent posséder cette petite brochure;

n’ont qu’a passer, pour l’avoir, au local
de la Société, rue St-Honoré, N° 23.

dati |

NOUVELLES DIVER

Ghange |

Novs avons 2

*

Paiement.

Et le paiement que vous aviez annon-
‘cé? +-- nous demande-t-on. ae

Nos derniéres informations assurent

qu'il se fera prochainement ct n/a été
retardé que par l’obligation ol se trouve:
le Ministre Jes finances de soumettre au-



ae S L

1S 2 & enregistrer aujourd’ bui
une’ baisse du taux de l’or, carce midi] —
des affaires ont été traitéesjusgu’a 142°/o. | 1.

un choix judicieux

samedi son plein suce

Pee.
vjourd’ hui que
as modeste : $2
_+a+ A ce propos, &
es danres patronesses sont
dans la livraison des ¢4f
entr
demandeurs afin assur
samedi s és de
pagnic. .
a








f

onsignoms que Te costume de Me doussigné annonce au public et au ARTAT A LT aa

est. Tigoureuseyuent exigé. ! ‘ Jp Commerce qu’a partir de «pub date, il: _CONVOCATIONS _

: oq ire Pest plus” p sable” des actes de a a Te — :
outes les. précautions sont “femme née Chériméne Saintl Chery,

pour obrenir -un- succes 3 complet, | - procés en divorce. lui étant intenté
Miragoane, 11 Avril.1903,-
_Simton EUZEBE.



3.
HE
e
Le










un Société Francaise de. Secours Mutuels et. de
Bienfaisance

En vertu des articles 63.et 64 des Sta-
tuts, Messieurs les Médecins, MM. les
Membres hienfaiteurs, honoraires, actifs
Le soussigné avise le publi ic et le! et adhérents, sont convoqués en Assem-
commerce n’étre plus responsable des | blée Générale annuelle Je Dimanche 19.

actes de Madame Camille Augustin,née } Avril a 9.h.a. m. au local de l’Asile
Geneviéve Muscalia. Pierre Morné. Lu: | Ordre du jour “7
bin, de. Port-au-Prin ¢ ur avoir pe

Naissance

me Hannibal Price ést heureuse-
ccouchée, hier aprés- -midi, d’ une
petite-fille.qui-a. secu Te. prénom
rmaine.
compliments 4 Monsieur, Madame

tetas an snenee: atnemenenertten beeen een





aie tne fmt Soin Na Gg








Départs — u ae | [ova
rsasique fangais «Saint #BADGONNE Ne tHe marta 9 Ava | 1 pes Go. Kepporeannse
ont partis avant-hier i S falenie atbendant que divoree ai soit | 2° --+ Lecture, du Rapport détaillé du
FEurope, — Mgr Morice, Mr et) ~Camute AUGUSTIN | Trésorier,





aul Desprez, Mr et Mme. -Eug.
ns, Mr et Mme Ch. Reiher, Mr et
itor Gentil, Mme Vve C: Voigt,
D.Metzeer, Mme. Vve Ferrer,
évy, MM. Gaston Revest, Albert
narquets, “Alig. Gaétjens, . Georges
Id, abbé Texier, Bichara; ete. ~
~Dépotts Fr. ‘B. Laroche,
















Avis commercials

Le soussigné a Vhonneur d’aviser le |

Commerce ‘et le public que, pendant

son séjour en Europe, Monsieur Simon
Vieux est chargé de sa procuration.

Odre du jour: ~-*

Port-au Prince, 10 Avril 1903,
~~-~ALB.DES, MARCUE TS————-_| ae +: Discussion du. Rapportannueldu —
- Of, Rue Roux, Président.
2° --~ Délibération sur les propositions
qui pourraient tre soumises au
Conseil d’ Administration,
39 --- Elections : d’un Président, d'un,
“vice-Président, dé quatre Con- -
_ Sellers.

En vertu des articles 63 et 65 des Sta-
tuts, MM. les Membres actifs et adhérents.
Psont convoqués en Assemblée Générale
| annuelle le Dimanche 26 Avrila 8 h.a
Im. au local de l'Asile






















Zénon, Mmes F. Caoken
old, Parisien, E. Baron, Tunis Jérémie,
hastasie: ‘Mars, A. Lucas, etc.








Pharmarie Notre-Dame























: F bour a o ~ ve : at Sot senle
-Américaine, avec ‘les passagers sui- | Sa ngs ues offi einales gibleset ont droit e prea part aux de-

likeralions, les inembres actifs qui font par-
tie de la Société depuis six mois au moins et
| qui nesont pas en relard de plus d’un mois
| pour le paiement de leurs cotisations.

| Arr, 82, -- Aucune proposition ne pourra
_| Btre,pisentée si elle nest signée par celui ou
| ceux qui la présentent et si olle nla été adres-
| sée au Conseil (Administration au moins
| huil jours avant Vassemblée générale.

Port-au-Prince, le 27 Mars 1902,
‘Pour le Président empécheé ;

CH. THOMASSET,

V, ice- Président. .

Vants venant de Kingston :
Auguste Jaubles, Domingo Péralta,
‘oh Massias, Ulysse. Dupiton, D.
, Mérisier Jeannis, F.-G.-Kerni-]
GR. Durand, N.- Dessier,. ‘Arthur a
dy, Lascase Laforest, Lamond, C. |
y, Bo Devieux, Emmanvel Blot,
is Martin,N. Titus, Lyon Hall,Char-
StMacary, Mr et Mme Chandler.











Charles M. Dupuy

Gomplable- Expert,
-Eléve de V Ecole Inter nationale. de
Scranton ( Pensylvanie).
. Offre ses services au‘public-et au
Commerce
pour ouverlure, mise a jour et cldlure

de Livres.--- Bilans. ~
: courant, 4 midi, directement pour |

de Cub. Consultations et Expertises,
e “At et pasa ' is el
Udi, prenant frét et pas- | My ps publics ow privés et Lecons par-

ficuliéres de Comptabillé admi-

nistrative, commerciale, agri-
cole et industrielle.

En FRANCAIS OU EN ANGLAIS.

s’ adresser au Bois-Verna (Impasse




























lette «Jdamante» partira samedi.































Cie Hambourgeoise Américaine:.

(Service New-York — [laili)

emai shonin,

“Con tre Avis ~~

otestiers » annoncent au publi
rvice de chants floral » qui de- | _Le sleame r (PLANDRIA® pate.
: courant: a-midi.
directement pour New: York, pres
/nant-fret L-el_passagers et fermant —
sa malle & la Poste 4 14 heures
idu matin.

Port-au-Prince, 14 Aveil 1903

Br. Terr aMANN & Co, Agents.

ons. Americ | HAMBURG AMERICAN LINE
Des « Veveys_ a ; 1/2 centime et

nae Ho fe PaO le cont, Le stzamer ce GaLacta >, venant
$ dautant plus e mesure | Les nouvelles créations. suivantes : -|du Sud, est alfendu ici. vendredi

fait
que le PrOpaacaite we ‘eLondrecitos» a 4 cents; « Favoritos» | le 47 courant, prenant frét et pas-

nt que nous cornaissoné bien :
ami, est un homme de goat, a 5 centimes,-- en dehors des autres sagers pour. Gonaives, Cap: :-Hai~

"x;un homme chez quill) ~—_ marques con nye |tien, Saint-Thomas et l'Europe.

tte: de garantie. Done avis |. Du Scaferlati 4 20 centimes la poche ~ Port-au-Prince, 14 Avril 1903...
ie a voud t@3 le'kilo. --- Des Cigarettes 410 | ~ . .
ard ity Conae. i poguet ¢ ep gros et 15 cents en détail. | _ G. KEITEL & Co, A Agents.







‘Tuodi prochain 20 du courant,
€8 précises du soir, dans’ le local de

sleyenne,rue de. la Revolution, om] : Al Bureal le Tabac

alt la Manutacte \. I L




















%






Nous portons a“la connaissance—duy._

public et de Messieurs les Ebénistes
en particulier,qu’a partir de cette date,
‘nous recevrons des commandes pour
toutes sortes de Buis d’Ebénisterie.
Planches depuis 3/8 de pouces dé-
paisseur.
Pour les commandes,s'adresser a
EK. A



neeeciee senmanh atin cence atin

D’ J. G. B. Siscenr & Furs, précé.

demment établis 4 Angostura (Véneé- |

zuéla) et depuis 1875 a Port-of Spain

(Trinidad), sont les seuls fabricants |

du vériteble eb universellement connu
«AncostuRA Bitrers» découvert par

ie défunt Dr Siegert a Angostura ep |
4294. et -dont-la-premiére--exportation-.
a été faite en 1830. — C'est donc réel-_|.
lement a partir de cette terniére date |
ywa commencé la fabrication de ce
produit devenu célébre comme « An- |
_gostura’ Birrers » sous le nom de son |

lieu d’origine. Le nom de la ville An-
gostura a été changé en 1846 en celui

a Vienne.

J. N-HEARRIMAN & Ce,

9
Marchand-Tailleur

annonce a ses nombreux clients tant @ [-
Port-au-Prince qu’a Jérémie, qu'il a|
transféré complérement-sa._maison.deé |.
ia Rue Traversiére au No 101 de la Rue {

























shées, _.

| Cercueils

Ayant toujours un assortiment
varié de décorations, Rous sQm-
mes a méme de fournir des cer- | -
cueils en acajou, Décorés aTexté-
de « Cuidad-Bolivar» qui lui est resté. : er Oe Minterieur i
Chaque bouteille est enveloppée dans |" paruir Ge @ so.
une feuille sur laquelle est imprimée |
en quatre langues la manieére de s’en |
servir et portant un fac-simile'de Ja si- |”
gnature de Vinventeur entre les deux |
edtés de la Médaille de mérite obtenue |



du Centre; — qu’un coupeur-qu'iba-fait} —
5 4

spécialement venir d’ Europe gara

it a |
tous les clients méme les plus difficiles |

ane coupe moderne et trés-élégante, |

De plus il a le plaisir aussi-de teur an- |
noneer qu’il vient d’OUVRIR UNE SUC- |
CURSALE A JEREMIE, SUR LA PLact }-
’ op ARMES. |

Complet veston sans gilet $ 28

« « avecgilet 33 |

Pantalon

Pour les complets jaquette, redingote,.

‘habit ou autre commande, il les prie de
bien vouloir s’adresser ou a lui ici ov
4.son représentant 4 Jérémie, les assu

casquettes et de képis en tous genres.

Grand stock de costumes tous cobe
fectionnes : vestons et pacialons a bon
marché!

















Y.o ____Ala | ‘me Bout

NV 445 bis, Grand’ Rue

















64, Rue du Magasin de PEtat, 64. os | = |
| La Nuit etles Jours de Féte, | ~- go M
| adresser pour lescommandes de |

Se varder des imitations et contrefagons. | y :
| Gercueils chez:

| Vi. Aur. Starx, Rue du Port, 5A.

Agents-Généraux pour les Indes Occidentales
Orro BIEBER & (2. Agenls pour Haiti.| Mir. FLecurer Husson, Rue des
iésars No 425, prés dela Rue du

, Réservoir,

——- WFLUERZA — AFFECTION



On trouvera les m
‘leurs VINS au me






























































































































Docteur Bourjo
75, Rue Kugéne Bourjoll



Les soussignés annoncent a
leurs clients quils entreprennent | #/ : 2
x , ae lag % a 7 é iA [ ‘, :
la réparation des-Glaces Ta-| DelaFacnlté de Médecine de!



see | De retour dla Capilule,aUhon

“PP Orir 88 Services: tr ses Cnet

| ents eLau public.

_ Consultations : tous les jours

4 1/2 heures.
ations gratuites :

es, lundi et sainedi.

S'adresser Rue des Miractes

cierine maison Edmond Roum

S ¢

| face la Banque Nationale.

lailre-Taillew







lenry Stark & Ce,




~ 46, Rue Bonne=Fot,

" Revenu de gon voyage, an

\ses nombrenx clients quill se
‘leur disposition et qu’il promet,¢

par le passé, le meilleur solu
promptitude dans Pexécution a

-yaux qui lui seront confies.





rename prntnsntn patch RSET ABARAT TEN

AUP Ame el

7 Bi GOUT AGRE \BLE — CONSERVATION ‘PARFAIVE |
Si:] TOUX — RHYMES — BRONCHITES — E MROUEMENTS |
ES POUMCHS

LTT, ET LES PROVINCES










Rue Républicaine, n° 121, PORT AU PRINC

















Fy Varicos, Hémorrhoides, Varicacsle,
rant davance quils seront satisfaits oR chromigquas, Recidenis dy.

Crand assortiment d’étoffes nouvel. |
lement arrivées.—~ Grande fabrique de |











scforité clest qu'il contient A I 7



A) Ce ai fait Variutialilé de tet Clixie, et oe qui expliqne sa sup
les principrs artifs des fen‘Men et de Térares a henanes yponira, pris a cous G1 OR!
A anduiin, qnlest instemont eonxidére: par. les qnédeciuasnulaie eb dmericning comme 16 pe
4 Antihémiorrho'daires.-~ Dosn:Un verre.\ liquenr pur ou coups dena, & chaque Teps®
LE FLACON : i :

re ee ee ene FORT LUTE!
_ PB. 150 -HARMACIE : E£EIOULRE wari t lea PO”
o "We romero : a







i Basen ge ee



Full Text
ée.—N° 1392 ~— Port-au-Prince (Haiti)




















































ay -Abonnement ‘pour Département....4.20

«







2



















RS DE BOURSE

DAIN. aoeoene 12s @ 142 fo

de tous et le fidéle serviteur de la Pa- |
trie», — voila ayjourd’ hui ce gui nous
réconforte du passe.


















§12°/o escpt. oF 47 °fo| Si tout cela-n’est pas une comédie,
( avec intéréts dug ) | Si Cest la vérilé vraie, si lés faits doi-

G8fg orion oe ggeof ent COncorder aux paroles, ce sera, 3

6 — 39 %fs défaut de toule autre chose, le monu-

( avec intéréts dus.),| ment moral qui nous consolera de ne

pouvoir mieux solenniser le Centenaire.

Que cette ~heureuse harmonie qui
unit les divers Pouvoirs de l’Etat reste
{telle quelle apparait aujourd’ hui, in--
dissoluble durant une . période. suffi-
sante,— el l’on verra lessor bienlaisant
que peut prendre la volonté d’un om-
nipolent quand il dirige et protége les
efforts intelligents et honuétes.:

we

35 °fo
27 °/o

UALITE |

lolre «¢ Situation »- da 6 Dé-
e l'année derviére, nous écri-
-« Ilya nulheureasemert
us peu d’Lommes capables de
rect dexéculer un plan de
generale. Au bout de notre:
ennent bien quelyues noms;.
parilrait que |heure. pour
aS encore sonne, _ |
le toutes fagons — quel que
ou le Proclans? — i importe
luut de Phomme, son pro-
Mme palriolique revienne en hon-
L BL soit. mis en pralique. ~ L’a-

du pays dépend d'une telle Ré-

US 6a arcners seve}

ECS oo oo ere ere a &



a %

Aussi faut-il-regretter que les décla-
rulions importantes queslevait hier faire,
au Sénut le-Cabinet, n’aient pu éire en--
tendues faute de majorité du Grand
Corps. a

Laderniére Résolution du Sénat, qui
visait principalement les. actes pussés
du Ministere des finances, tout en pre-
voyant lus projets & venir de ce Dépar-
lement, a éré accueillie respectueuse-
ment par le Ministre des finances ac-
‘tuel et par-tout le Cabinet, qui a mani-
festé le désir de se conformeraux pres-
criplions de la Loi: ~— de ne_rien en
treprendre qu’au gré de la Nation.

Souhaitons done que les Chambres
donnent occasion prochainéaux Minis-
tres de fuire-connultre leurs vues sur
cette Réforme générale depuis si long=
temps espérée. =e















deli, point de salut pour
ulrement, nous marchons vite

tine, ~— fatalement. »
aS rappelons aujourd hii ces |
€3 il ya quatre mois, c’est
fors il nous—a semblé que
jours dans Valtentée d’un
Promit que cette période
Ments enfuntée par le 12
eclivement fin et
li sans li-





~ On lira avec intéré:

RAPPORT AU SENAT

pris,









Hi est de tradition que, 4 Vouvertvre
sis | de chaque session annvelle, le Comité
«| permanent, au moment de résigner ses
‘é- | fonctions eutre les mains du Sévat, fasse |
31a celui-ci un rapport sur les actes qu’il 2
x | accomplis en son nom pendant lajourne-
un Cabi-| ment. Mais, cene fois-ci, les fonctions
7 tres triés sur le | du Comité ont été de si courte durée ( 4
des. lois et des pouvoirs | jours ), qu'il n’a eu le temps de faire au-
fils, compétents, dési- | cun acte qui. soit. digne d'etre signalé a.
aler dans te Bien; — et | l’attention du Grand Corps.
'_présidense d’un Chef] Cependanr,il y a un fait qui s'est passé |








ons aux bureaux du journal, angle des

‘qui veut étre « respectueux des droits ,




Pque et tracé les grande:

Mercredi, 15 Avril 1903





































Journal Quotidien, Commercial et d’Annonces

_ CHERAQUIT,--- DIRECTEUR-PROPRIETAI







ie She

rues Bourjolly & Fort-Per.



le 4, dans Vaprés-midi, et qui, sans inté-
resser positivement le Comité, peut étre
bien porté a la connaissance du Sénat,
puisque le“Président du Comité y a ase
st té,

Ce jour, Monsieur le Président de la
République envoya sa_ carte au Président
du Comité permanent, le priant de se
présenter au Pailais-National pour rece-
voir use communication. Prévena qu'il
s'agissait de la formation d’un novveau
Cabinet, le Président du Comié crut de-
voir déférer-a Vinvitatiom et ne tarda pas
A.se..trouver-en présence de-~-Messieurs-
Edmond Lespinasse, Auguste Bonamy,
Cyriaque Célestin, Frévilon Magny et
Renaud Hyppolie ( ce dernier 1°" Secré-
taire du Comité permanent), appelés par
le Chef de PEtat-pour compeser ce Cabi-
net. Monsieur Lespinas*é, s’adressant au
Président du Comité permanent. lui a
dit qué, appelé ainsi que ses collégues,
par le Président de Ja République pour
ormer un nouveau cabinet, il a prié Son
Hence, comme une preuve de déféren-
ce envers le Sénat, d'inviter a la réunion
le Président du Comité permanent du
Grand Corps, non point pour prendre
aucun engagement, ce qu’il savait impos-
sibte, mais simplement pour étre présent
et entendre sous quelles conditions le
Cabinet se propose d’accepter le pouvoir
ec de l’exercer,

Cette explication donnée, Monsieur
Lespinasse a exposé ses vues et celles-de
ses col’égues au Président de la Républi-
rones du pro-



sramine du Cabinet. ~

Il adit, en autres choses dignes d’étre
notées, que, vivant sous un régime dé-
mocratique; il ne comprennait pasie Gou-
vernementsans le contdle Lé zislauf; que
son intention bien arrétée cst de s¢ son-
‘metire epuérement A ce contid'e indis-
pensable ; qvesi jamais le moindre dissen-

| Aiment se produisait entre Pune des bran-

ches du Corps Législatif et tui, il remet-_
trait, la seconde d’aprés, sa démission au
Chef-de ’Btat. — Ila ensuite parlé de la
nécessité de réduire les dépenses publiques
au chiffre des recettes disponibles; d’o-
pérer une réforme sérieuse dans toute

Vadministration; de retirer les projets fi-

nanciers. du Cabinet précédent, sauf ce-

‘lui de la substitutiom guise fera sur de

nouvelles bases,aprés entente avec le Corps
‘Législatif, de se conformer a la décision .
du Sénat-relativement 4 la poursuice des
yee

: S " ‘, 2 oe Q a : a i 4
Nous souhaitons que l'exemple de patavant ala sanction Législativ

sit suiviet qued'autres | vention - Budgétaire récemm
nis du 1 par les-Créanciers -del'Erat.

| | = Quelgues |
oe {tendre, pour avoir satisfaction ¢
- Nous profitons de cette occasion pour | ininterrompue,
attirer l’attention sur !CEuyre que agdy ' SO 'Sénat
poursuivons en vue de l’amélioration mo- | Comme nous Vavions ann
‘rale d’ Haiti. en ___| Cabinet s'est-presente hier au

[année derniere a été bien malheu- | 14 République pour exposer son
se pour nous, car les facheux €venemients me,---Malheureusement, il n'y
qui se sont‘déroulés dans le Pays wont | Seance, faute de majorite; ois,
ence sur | Manquaient.”

auteurs de l'attentat du 30 Mars, etc,etc. , , sou

_.Monsieur le Président du Comité, apres _ Monsieur Hér

avoir écouté” ces déclarations, sur les: nous envoient |
uellesil se gardabien d’esprimerle moin~ | genre. —

dre sentiment, prit congé du Président

de la République et des membres pré-

sents du nouveau Cabinet.

Telle est, Messieurs les Sénateurs, la
relation que, selon le désir de son Pré-
sident, le-Comité tenait 4 vous faire.
Ine lui reste vlus qu’a vous remer-
cier, encore une fois, de l’avoir honoré
de votre confiance et a résigner entre vos
mainsle mandat que vouslutaviez donné.
Fait @ la maison Nationale, le 6 Avril
1903, an root™ de |’Thlépendance.

Les membres du Comité, ie

T. A. Durron, F. L. Cauvin, J. Dus=
sEK, C. FRANGois.

Le président, — Stewart,

"Le Secrétaire,— BourjOoLry.

~ Ballade des Législateurs.
Et vos travaux vont commencer.
Sous votre compétence experte,

4




















OK,

pas manquéd’exercer le
les affaires de la Société. Cert
litique nous a ecréé une situation. ar
male qui, du méme coup, nous a arrétés |
dans nos travaux de réparation et d’emr |
H-beltissementet .a grevé notre bilan d'un 4
déficit qu’il s’agit de combler. Crest ainsi
que, malgré. toutes nos combinaisons |
i tendant a gérer économiquement les in-.
| térats de la Société, nous avons une dette
lintérieure assez importante et une dette
extérieure’ se chiffrant a quelques centai~
lines de francs. C’était inévitable, attendu
[que nos ressources ont étédiminuées d une |
| maniére sensible: les ventes au comptant
ont 6té3-peuprés-nulles; les versements des.)
| débiteurs, insignifiants; les (souscriptions,
| dons et contributions mensuelless qui,
“viendront passer.~ ~~~ d’ordinaire, ~s'élévent selement, a
om CAUSEZ-FOUS-SANS-OULTEPASSEL | six-cents gourdes (600.00) environ, se sont |. te generar
Les régles dela bienséance, | abaissés, l’exercice-périmé,-a-trois-cent_cuy isieurs de ses compagnons
Pour qu’on vienne, sans se lasser, | guante huit gourdes dix centimes ($358.10); | Nons ‘leur -souhaitons “la bt
Applaudir a votre... éloquence! i mais, heureusement, nous avons pu re- | dans leu s foyers. ” ee
i cueillir deux cent buit gourdes (8 208.00) A la Gommune |
Tout ce qui peut intéresser | pour: le pre : MEFETE 551g yatons-au- Service Cor
“es-fits-de-Pile aimée et verte | courant, ce qui nous console et nous fait la présence d’une vache morte
Que Dieu dans nos mains vint placer! | CODStATEE quela nouvelle année s annonce’ fars,- pres de I'Hérel Belle
“Aptes alors pour exercer —--—f2usde meilleurs auspices, Dans la pre” | Ros aboninés de la. région,
ata’ : nuitaine du mois de “Mai, nous
Le mandas d'un Peuple en soni | donnerons, Dieu voulant, le detail des
D’applaudir a votre... ¢loquence! souscriptions, dons et contributions men-
. sueries recueillis du 1° Janvier au 30
vril. re

*
% %

| ~Ajoutons, pour finir, que le Comité
| réserve le meilleur accueil aux visiteurs
et.atix Amis de | CEuvre. Ils peuvent s’a-
| dresser, pour tout ce qui se rapporte a
_LInstitution, au Président. et au Seécré-
-Ptaire quiils trouveront au local de la So-
I ciété le mardi et le jeudi, de 5 46 heu-




















qu’on prétende que MM. les Dé
pas lé~ quorum constitutionnel
pitale. a
_ Candidats au Sénat
_. Nous-avons-mis_par_erreur le D
Fortunat comme candidat pour l¢_
ritfaytire-pour-tedépartrment.dety
“‘Ajoutons aussi le nom da G





















































“hier, le général Mér



















Débattez, d’esprit bien alerte,~


















généralés des 3
vent tre représentées 2 |
Avril; les-patrons et dames patron
sont conviés pour |
fet qu'on en ‘attend.
Annoncons que la Music
préte son concours, gracieuseme
née par Mme Nord Alexis. Tout.
de connait le talent hors pair do










Ne croyez pas qu en pure perte
Vous chercheriez a finasser...-

Que nenni! Point n’est si puberte
La foule qu’on prétend dresser!
Adonc le mieux est d’exaucer_.
De vos mandants la... clairvoyance
Pour qu’ils puissent sans vous. ..blesser,
Applaudir a votre... éloquence !

Envol :
“yes ducsoire

gislateurs ‘abaisser, |
_ ODD ec sans montrer d’arrogance 3 — ~Port-a u-Prince, Te I 3 AV rit ¥903 *
N’agissez jamais sans penser Le Président du Comité Central
i A. JACKSON.

Qu’on peut...siffler votre Eloquence !..
Nilaup. | Le Trésorier,--- Fritz JAEGER 5 Hee e «k
Le Secrétaire.--- Lkoxce BELFONG, | 3) 77 BB CORN
Serriiaire~ Tdowce BELEOIS: | sera ctiaant par wa eesti
~~ Pa qui ne manqueront certee
| bravos bien mérités des am!
































“puis. . .TiAd rion la-valitec«
- Bntr’autres Ne de la parte:
--- on connait déja le













TRIBUNE PUBLIQUE

Sac iit fe Kas eli

Nous avons le plaisir d'annoncer au

public ave nous venons de recevoir, de
Â¥

Imprimerie Aug. A. Héraux qui a bien
voulu ensfaire don a la Société, une pe-
tite brochure religieuse relatant la con-

version ducélébre prédicateur haitien que
fut Clairville Heureaux, mort en 1851.
LesContribuables et Amis de I’GEuvre qui
veulent posséder cette petite brochure;

n’ont qu’a passer, pour l’avoir, au local
de la Société, rue St-Honoré, N° 23.

dati |

NOUVELLES DIVER

Ghange |

Novs avons 2

*

Paiement.

Et le paiement que vous aviez annon-
‘cé? +-- nous demande-t-on. ae

Nos derniéres informations assurent

qu'il se fera prochainement ct n/a été
retardé que par l’obligation ol se trouve:
le Ministre Jes finances de soumettre au-



ae S L

1S 2 & enregistrer aujourd’ bui
une’ baisse du taux de l’or, carce midi] —
des affaires ont été traitéesjusgu’a 142°/o. | 1.

un choix judicieux

samedi son plein suce

Pee.
vjourd’ hui que
as modeste : $2
_+a+ A ce propos, &
es danres patronesses sont
dans la livraison des ¢4f
entr
demandeurs afin assur
samedi s és de
pagnic. .
a





f

onsignoms que Te costume de Me doussigné annonce au public et au ARTAT A LT aa

est. Tigoureuseyuent exigé. ! ‘ Jp Commerce qu’a partir de «pub date, il: _CONVOCATIONS _

: oq ire Pest plus” p sable” des actes de a a Te — :
outes les. précautions sont “femme née Chériméne Saintl Chery,

pour obrenir -un- succes 3 complet, | - procés en divorce. lui étant intenté
Miragoane, 11 Avril.1903,-
_Simton EUZEBE.



3.
HE
e
Le










un Société Francaise de. Secours Mutuels et. de
Bienfaisance

En vertu des articles 63.et 64 des Sta-
tuts, Messieurs les Médecins, MM. les
Membres hienfaiteurs, honoraires, actifs
Le soussigné avise le publi ic et le! et adhérents, sont convoqués en Assem-
commerce n’étre plus responsable des | blée Générale annuelle Je Dimanche 19.

actes de Madame Camille Augustin,née } Avril a 9.h.a. m. au local de l’Asile
Geneviéve Muscalia. Pierre Morné. Lu: | Ordre du jour “7
bin, de. Port-au-Prin ¢ ur avoir pe

Naissance

me Hannibal Price ést heureuse-
ccouchée, hier aprés- -midi, d’ une
petite-fille.qui-a. secu Te. prénom
rmaine.
compliments 4 Monsieur, Madame

tetas an snenee: atnemenenertten beeen een





aie tne fmt Soin Na Gg








Départs — u ae | [ova
rsasique fangais «Saint #BADGONNE Ne tHe marta 9 Ava | 1 pes Go. Kepporeannse
ont partis avant-hier i S falenie atbendant que divoree ai soit | 2° --+ Lecture, du Rapport détaillé du
FEurope, — Mgr Morice, Mr et) ~Camute AUGUSTIN | Trésorier,





aul Desprez, Mr et Mme. -Eug.
ns, Mr et Mme Ch. Reiher, Mr et
itor Gentil, Mme Vve C: Voigt,
D.Metzeer, Mme. Vve Ferrer,
évy, MM. Gaston Revest, Albert
narquets, “Alig. Gaétjens, . Georges
Id, abbé Texier, Bichara; ete. ~
~Dépotts Fr. ‘B. Laroche,
















Avis commercials

Le soussigné a Vhonneur d’aviser le |

Commerce ‘et le public que, pendant

son séjour en Europe, Monsieur Simon
Vieux est chargé de sa procuration.

Odre du jour: ~-*

Port-au Prince, 10 Avril 1903,
~~-~ALB.DES, MARCUE TS————-_| ae +: Discussion du. Rapportannueldu —
- Of, Rue Roux, Président.
2° --~ Délibération sur les propositions
qui pourraient tre soumises au
Conseil d’ Administration,
39 --- Elections : d’un Président, d'un,
“vice-Président, dé quatre Con- -
_ Sellers.

En vertu des articles 63 et 65 des Sta-
tuts, MM. les Membres actifs et adhérents.
Psont convoqués en Assemblée Générale
| annuelle le Dimanche 26 Avrila 8 h.a
Im. au local de l'Asile






















Zénon, Mmes F. Caoken
old, Parisien, E. Baron, Tunis Jérémie,
hastasie: ‘Mars, A. Lucas, etc.








Pharmarie Notre-Dame























: F bour a o ~ ve : at Sot senle
-Américaine, avec ‘les passagers sui- | Sa ngs ues offi einales gibleset ont droit e prea part aux de-

likeralions, les inembres actifs qui font par-
tie de la Société depuis six mois au moins et
| qui nesont pas en relard de plus d’un mois
| pour le paiement de leurs cotisations.

| Arr, 82, -- Aucune proposition ne pourra
_| Btre,pisentée si elle nest signée par celui ou
| ceux qui la présentent et si olle nla été adres-
| sée au Conseil (Administration au moins
| huil jours avant Vassemblée générale.

Port-au-Prince, le 27 Mars 1902,
‘Pour le Président empécheé ;

CH. THOMASSET,

V, ice- Président. .

Vants venant de Kingston :
Auguste Jaubles, Domingo Péralta,
‘oh Massias, Ulysse. Dupiton, D.
, Mérisier Jeannis, F.-G.-Kerni-]
GR. Durand, N.- Dessier,. ‘Arthur a
dy, Lascase Laforest, Lamond, C. |
y, Bo Devieux, Emmanvel Blot,
is Martin,N. Titus, Lyon Hall,Char-
StMacary, Mr et Mme Chandler.











Charles M. Dupuy

Gomplable- Expert,
-Eléve de V Ecole Inter nationale. de
Scranton ( Pensylvanie).
. Offre ses services au‘public-et au
Commerce
pour ouverlure, mise a jour et cldlure

de Livres.--- Bilans. ~
: courant, 4 midi, directement pour |

de Cub. Consultations et Expertises,
e “At et pasa ' is el
Udi, prenant frét et pas- | My ps publics ow privés et Lecons par-

ficuliéres de Comptabillé admi-

nistrative, commerciale, agri-
cole et industrielle.

En FRANCAIS OU EN ANGLAIS.

s’ adresser au Bois-Verna (Impasse




























lette «Jdamante» partira samedi.































Cie Hambourgeoise Américaine:.

(Service New-York — [laili)

emai shonin,

“Con tre Avis ~~

otestiers » annoncent au publi
rvice de chants floral » qui de- | _Le sleame r (PLANDRIA® pate.
: courant: a-midi.
directement pour New: York, pres
/nant-fret L-el_passagers et fermant —
sa malle & la Poste 4 14 heures
idu matin.

Port-au-Prince, 14 Aveil 1903

Br. Terr aMANN & Co, Agents.

ons. Americ | HAMBURG AMERICAN LINE
Des « Veveys_ a ; 1/2 centime et

nae Ho fe PaO le cont, Le stzamer ce GaLacta >, venant
$ dautant plus e mesure | Les nouvelles créations. suivantes : -|du Sud, est alfendu ici. vendredi

fait
que le PrOpaacaite we ‘eLondrecitos» a 4 cents; « Favoritos» | le 47 courant, prenant frét et pas-

nt que nous cornaissoné bien :
ami, est un homme de goat, a 5 centimes,-- en dehors des autres sagers pour. Gonaives, Cap: :-Hai~

"x;un homme chez quill) ~—_ marques con nye |tien, Saint-Thomas et l'Europe.

tte: de garantie. Done avis |. Du Scaferlati 4 20 centimes la poche ~ Port-au-Prince, 14 Avril 1903...
ie a voud t@3 le'kilo. --- Des Cigarettes 410 | ~ . .
ard ity Conae. i poguet ¢ ep gros et 15 cents en détail. | _ G. KEITEL & Co, A Agents.







‘Tuodi prochain 20 du courant,
€8 précises du soir, dans’ le local de

sleyenne,rue de. la Revolution, om] : Al Bureal le Tabac

alt la Manutacte \. I L

















%






Nous portons a“la connaissance—duy._

public et de Messieurs les Ebénistes
en particulier,qu’a partir de cette date,
‘nous recevrons des commandes pour
toutes sortes de Buis d’Ebénisterie.
Planches depuis 3/8 de pouces dé-
paisseur.
Pour les commandes,s'adresser a
EK. A



neeeciee senmanh atin cence atin

D’ J. G. B. Siscenr & Furs, précé.

demment établis 4 Angostura (Véneé- |

zuéla) et depuis 1875 a Port-of Spain

(Trinidad), sont les seuls fabricants |

du vériteble eb universellement connu
«AncostuRA Bitrers» découvert par

ie défunt Dr Siegert a Angostura ep |
4294. et -dont-la-premiére--exportation-.
a été faite en 1830. — C'est donc réel-_|.
lement a partir de cette terniére date |
ywa commencé la fabrication de ce
produit devenu célébre comme « An- |
_gostura’ Birrers » sous le nom de son |

lieu d’origine. Le nom de la ville An-
gostura a été changé en 1846 en celui

a Vienne.

J. N-HEARRIMAN & Ce,

9
Marchand-Tailleur

annonce a ses nombreux clients tant @ [-
Port-au-Prince qu’a Jérémie, qu'il a|
transféré complérement-sa._maison.deé |.
ia Rue Traversiére au No 101 de la Rue {

























shées, _.

| Cercueils

Ayant toujours un assortiment
varié de décorations, Rous sQm-
mes a méme de fournir des cer- | -
cueils en acajou, Décorés aTexté-
de « Cuidad-Bolivar» qui lui est resté. : er Oe Minterieur i
Chaque bouteille est enveloppée dans |" paruir Ge @ so.
une feuille sur laquelle est imprimée |
en quatre langues la manieére de s’en |
servir et portant un fac-simile'de Ja si- |”
gnature de Vinventeur entre les deux |
edtés de la Médaille de mérite obtenue |



du Centre; — qu’un coupeur-qu'iba-fait} —
5 4

spécialement venir d’ Europe gara

it a |
tous les clients méme les plus difficiles |

ane coupe moderne et trés-élégante, |

De plus il a le plaisir aussi-de teur an- |
noneer qu’il vient d’OUVRIR UNE SUC- |
CURSALE A JEREMIE, SUR LA PLact }-
’ op ARMES. |

Complet veston sans gilet $ 28

« « avecgilet 33 |

Pantalon

Pour les complets jaquette, redingote,.

‘habit ou autre commande, il les prie de
bien vouloir s’adresser ou a lui ici ov
4.son représentant 4 Jérémie, les assu

casquettes et de képis en tous genres.

Grand stock de costumes tous cobe
fectionnes : vestons et pacialons a bon
marché!

















Y.o ____Ala | ‘me Bout

NV 445 bis, Grand’ Rue

















64, Rue du Magasin de PEtat, 64. os | = |
| La Nuit etles Jours de Féte, | ~- go M
| adresser pour lescommandes de |

Se varder des imitations et contrefagons. | y :
| Gercueils chez:

| Vi. Aur. Starx, Rue du Port, 5A.

Agents-Généraux pour les Indes Occidentales
Orro BIEBER & (2. Agenls pour Haiti.| Mir. FLecurer Husson, Rue des
iésars No 425, prés dela Rue du

, Réservoir,

——- WFLUERZA — AFFECTION



On trouvera les m
‘leurs VINS au me






























































































































Docteur Bourjo
75, Rue Kugéne Bourjoll



Les soussignés annoncent a
leurs clients quils entreprennent | #/ : 2
x , ae lag % a 7 é iA [ ‘, :
la réparation des-Glaces Ta-| DelaFacnlté de Médecine de!



see | De retour dla Capilule,aUhon

“PP Orir 88 Services: tr ses Cnet

| ents eLau public.

_ Consultations : tous les jours

4 1/2 heures.
ations gratuites :

es, lundi et sainedi.

S'adresser Rue des Miractes

cierine maison Edmond Roum

S ¢

| face la Banque Nationale.

lailre-Taillew







lenry Stark & Ce,




~ 46, Rue Bonne=Fot,

" Revenu de gon voyage, an

\ses nombrenx clients quill se
‘leur disposition et qu’il promet,¢

par le passé, le meilleur solu
promptitude dans Pexécution a

-yaux qui lui seront confies.





rename prntnsntn patch RSET ABARAT TEN

AUP Ame el

7 Bi GOUT AGRE \BLE — CONSERVATION ‘PARFAIVE |
Si:] TOUX — RHYMES — BRONCHITES — E MROUEMENTS |
ES POUMCHS

LTT, ET LES PROVINCES










Rue Républicaine, n° 121, PORT AU PRINC

















Fy Varicos, Hémorrhoides, Varicacsle,
rant davance quils seront satisfaits oR chromigquas, Recidenis dy.

Crand assortiment d’étoffes nouvel. |
lement arrivées.—~ Grande fabrique de |











scforité clest qu'il contient A I 7



A) Ce ai fait Variutialilé de tet Clixie, et oe qui expliqne sa sup
les principrs artifs des fen‘Men et de Térares a henanes yponira, pris a cous G1 OR!
A anduiin, qnlest instemont eonxidére: par. les qnédeciuasnulaie eb dmericning comme 16 pe
4 Antihémiorrho'daires.-~ Dosn:Un verre.\ liquenr pur ou coups dena, & chaque Teps®
LE FLACON : i :

re ee ee ene FORT LUTE!
_ PB. 150 -HARMACIE : E£EIOULRE wari t lea PO”
o "We romero : a







i Basen ge ee