Citation
Nouvelliste

Material Information

Title:
Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date:
Copyright Date:
1903

Subjects

Genre:
newspaper ( sobekcm )

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
LTUF ( ACN6482 )
OCLC ( 0012544054 )
AlephBibNum ( 000471641 )

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text


Port-au-Prince (Haiti) Mercredi, 25 Mars 1902-








































































































J ournal Quotidien, Commercial et .@ Annonces

_CHERAQUIT DIRECTEUR: PROPRIETAIRE

bonnement pour Département....1. 20

a a 4. 50 GOURDE

ae

PAR MOIS















AMERICAIN. ..0.sa0008 co 178 °fo ; plom: atiqne. --- La Bulgarie essaye d’a-

E FRA NCAISE
nS Cal CABLES THLEGRAPHIQUES

1
cheter des munitions el de remplir_ses-y.

arsenaux epuisés, mais le Gouverne- } ; _—
ment Autrichien ne veut pas permettre La Commission PE nue Administra-
wu matériel de guerre. de treverser le} -—five-devar tle Pays,

Aer an. nee ce—le--Pré
dent d’Haitia recuau.Palais National les—
Membres de la Commission d’enquéte
Administrative. A cette occasion, notre
symparigue concitoyen, Uhouorable Mr
Cami le Bruno pronongt_ un_ magnifique
speach 1 dans lequel it félicita vivement le
Chef de VEtatde [Ia bonne inspiration —
qu'il a.eue,et il finit en réclamant au Pré-
sident d Haiti son appui le plus ferme et
le plus sincére. --- Le Général Nord
Alexis répondit en promettant tout son
concours ; il est d’avis que la lumiére
soit faire publiquement sur toutes les opé-
rations ténébreuses de ces derniers temps,
| opérations qui ont.cofté tant de larmes,
tant de.sang et tant de deuils a la pau-
vre République h haitienne.
La réception que le Président a faite a
la Commission, a été-des~ plus cordiales.
les amen Aussi; _les-Membres~se-sont-ils-retirés-en—~
emportapt une bonne et agréable 1 impres-
| sion, henreux de lace: nell bienveillant du.
premier Magistrat de la République.
Aa, nous devons a la vere dadresser
de _publiques et t so'ennelles félicitations a
Son Excellence le Président d' Haiti; ---car
depuis I'Indépendance Nitionale a nos
| jours, .cest. pour.la premiére fois.qu'on a
Pou un Chef d Etat prendre personnelle-
-ment-linitiative-d'une-engqucte-adminis-
trative, Cela prouve-que le Général Nord
: . | Alexis tient a .marguer..son..Gouverne~
eee @unechute depous-|! avy ment par dks actes pitriotiques. Ercomme
vraag if velles. reciies aeons tiniconfirment | la fore jadicieusement bion-dit le Jour-
23. — L’activité de la Souf- | une révolution a éclaté au Nicaragna, nal «Le Soire dans soa. numéro dhier,
fé moins fuemidab! le da anit Maninue 24. — La ville de Suap'g G0, si la Commission d’ fenquéte vient a rem
He-datis la iiuit de samedi; | 2u nord est de Vile de Mindonio, tom plir son 10!e jucqu ‘au bout, ce sera Pé~
Glew est de. nouveau mainte- bée au ponvoir des Ladrones dimanche vénement le plus iurporiar nt qui aara été
‘hui Pav accompli pendant.ce sitcle et le ji esident
4 Nord: aura la giotre immorteHe d'etre |
dé] Je premier Cl hef Te | Etat qui aura refré-
e : trem blement de. terre out éte. presser ne de? ire facon series we et exetplatre
$ses se sont subitement ré- | ties 4 1 heure 30 de Vuprés-midi dans | tous les crimes, tous les abus et tous les
celle ile hier de 9 heures | différentes parties du Derbyshire. ¢ | vices, )
es 15, accompagnées. dane} Porr-or-Spain (Leinid: wl) 24 — Hier} A cette beureuse occasicn, il pour a
poussiére . -on a da allumer la popula B devenue furieuse par suite | avoir [a satisfaction Iégitime, Je jour de
dans. les ‘Eglises et aubres da ée Cadministration d'annuler | Vanniversaire de notre Tidependaiice, @in-
pon arrété que lui déplaisuil, a mis le} viter tous les Patriotes sur Pautel de da
tes Convernemants Au- | fea aux. batiments a Gouvernement. | Patrie— pour confond:e leur t patriots: ne
lusse. obligent, les. ministres |. La police tira sur la populace; il y aj dans, la meme espérance--~ ‘lin d'inaogu-
maintenip la paix, par la | eu 14 lués et 40 blessés.— Les murins | rer franchement, une & ére nouvelle, Pere Pde
vien que Ber influence di- ‘ont été débarqués du croiscur «Pal las». | la Vertu et de la Probié administratives.



















: pi aqueé,¢
commandiit Vexpédition quia réjoint:
le lieulenant-colonel Marchand, il ya
quelqtes années a F schol est mort
des-suites des blessures qu'il avail re-
cues dans--un-enzagermrent—avec les
| Touaregs, prés de Kinek, dans le Sou-
| dan Oriental.

Buenos-Ayres (Argentine) 23. ---La
révolution dans PUrugnay est termi
née ; le président de la République Fa
annonce officiellement.

SHANGHAI 23.--- On déclare mainte-
nant que le Gouvernement du Kouang-
Sia demandé Paide des troupes. fran-
caises pour éeraser la rébellion dans
{cette province.
od -HAVANE- 235-+- Le président Pal-
maa envoyé au sénat un message lin-
formant qu’a_moins is de.
ments approuy és par le es.
‘Unis ne soient adoptés s avant le 3h mai,
il sera impossible de conclure le traité
de réciprocité.

PANAMA 24.— Des avis recus ici au
jourd’bai confirment ht 1

ait révoluli lionnarre vient de




























) de. ia Martinigne. et on
que Ja-montagne Pelée-est-de
eatven violente ér ruption,

Rosgau (le Dominique) 23. — De
équentes détonalions sourdes ont été
entendues pendant Paprés-midi de sa
diet d imanche matin dans da direc:
on dela. Mart inique et les nuages em-
Portes vers Pouest étaient chargés de
asiére. fe


































est V incent) 2 29 soir.—
ption le | Iv Soullviere continue;
Nolean-a- fit ~entendre toute eta jour
infernale eto la

de matiére ejelées est appa--
yrande qne dans aucune
erupticns précédentes: mais le vent
uffle en tempéte empor te les nua-
ns la direction du--Nord. Une
lente chute de pierres elede sable
est produite dans la rés\oa du
Pa el a fait~ quelques vielime ;
Hants s’enfuient vers le sud.
Mus gritide confusion. p ont en. r6
annonce de la Barbade_ _quoles. ement les. télégramme
pres se sont répandnes sur -celle- -ment, sont autorisés: a

Heures du mutin;. lobscuri




















































évolution..
s du Gouverne-

Sdremeeniabit

irculer.suc.les.



















































%

3 : ; ¥








Mais avant de fermer cet article, ons en aucune facgon atteindre |’Administra-

hommage alindépendance rare, au patrio-
tisme éclairé et courageux de notre dis-
tingué concitoyen, Monsieur Alexandre
Lilavois.

Car, on doit-bien--se-le-rappelery. c'est |

lui qui depuis le 12 Mai de l’année der-

niére, entreprit la publication d’une série |
d’articles--- avec une compétence que per- |
sonne ne peut révoquer en doute.--- Ces | Murat Claude se déclare satisfait.
articles qui ont eu pour objet ces opéra- |
| d’une Commission Parlementaire qui au-

tions scandaleuses, honteuses et avilis- | on
‘rait pour. devoir d’enquéter de concert

santes, ont fait sensation dans toute la]

République.--- Monsieur Lilavois dénon-
ca a la Nation entiére
mes et toutes lés immoralités financié-

res qui ont été commises sous le triste |
Régime précédent.--- Et il conclut en de- |
mandant aux Chambres Législatives de |

pareil cas.
Le Président de la République a par-
lé!.. La Commission est constituée et fe-

Fa 50D Ta pport aee entree niente
~~ Chambres Lésislatives, vous-aurez en
suite la parole! La Nation vous observe!
Louis MALVAL.







Ghange
Ce matin, divers taux ont été succes-
sivement pratiqués:--- 173-174 et ce mi-
di 75 Of.
ouvelles dela Dominicanie



prit que Santo-Domingo était au pouvoir
trouvait

leros ou il se

avec 400 hommes, pour se diriger vers

Santo-Domingo, projetant d’opérer un)

débarquement dans les environs et de |

y * Sone * * ¥ f .
|tantiel, noufri d’arguments sérieux, ob | po oe oA cette occasion, M,

€ es : as | 44 ae
Me Jeannot s'est montré bean, non Pas Lene du Collége a adressé
|comme orateur, mais comme_tribun in- ,

affluence “hier, ~carte--brait | dépendant et homme du devoir quand

~grait Coury quer ou te Xe projet de loi de | méme, le vaillantdéputédes Coteaux con- |
SEER UOR ef a eMsst0n, 184 t-clat au rejet de la Substitution, comme |
allait dtre_soulevée A propos du récent |

tenter la reprise de la Capitale.

—-Ghambre des Députés
Grande

«scandale financier ».--- Le Cabinet mé- | ble et comme étant

me était présent, au grand complet.
De fait, a Vouverture des travaux, le
député Murat Claude demande et obtient

Lintervertissement pour inviter le minis |

tre des finances 4 fournir des explications

3 ce sujet.--- Mr Délinois s’exéeute im-

amédiatement + il déclare que le Goover

nemerit s’est empressé. de nommer une |

Commission denquéte »Administrative
pour faire la pleine lumiére sur cette

- question importante, et que le choix des |

Commissaires que l'on connait, est la

preuve-convaincante~ qu’avec tout. le.
monde le Pouvoir Exécatif entend que

cette affaire soit nettement imise au clair.
«En attendant le résultat de Penquére, il
est en droit d’affirmer que si des respon-

sabilités sont engagées, elles ne peuvent |

tous les. cri«)
| tue, mais. finalement rejetée.

Ch SC

Cet incident clos, on passe a-Vordre-da--
| jour, parla mise en discussion du pro- |
fyet de Substitution et d’Emission.----Me-
le député L. Midouin propose de scinder |




-permettra de rendre-un éclatant | tion actuelle,et il se fait le devoir de dé-—
clarer hautement que son: chef. de.divi-)
sion, Mr Charles. Desravines, dont le.

noma été cité dans le public, est au des-

4 sus de la moindre suspicion.

_--+ Le ministre des finances appuie sa
double affirmation par la lecture d’une-
correspondance échangée avec le Com-
missariat prés la Banque.---Mr le dépaté

Néanmoins, il propose: la formation:
avec la Commission Administrative.---
Cette proposition est longuement débat-

Le député F: Martineau pose ensuite la

question X savoir si un député peut faire |

partie de la Commission Administrative. | ,

faire leur devoir en appliquant la loi en | Le député R. Lafontant opine pour l’af-
| firmative ; son collégue Suirad Villars est |

Wavis-que~cela~-dott-étre,-en temps que |

mesure temporaire, sentend. --- Bref, la
se prononce dans ce sens.



les conclusions du Rapport et de discuter
d’abord le principe de la Substitution.
La Chambre acquiesce,

Le député David Jeannot monte & la]
tribune et pose quelques questions prea- |
lables au Ministre des finances, indisper=.|
A | Seerétaire d’Etat de lIntérieur, rela
| ment 4 la place publique qu'elle aen
| pour Pérection da monument.

sables aux débats qui vont suivre :--- A

| combien monteront les frais de la Substi
| tution > S’ils doivent étre trop élevés, il

Y * . 6 ¥ | * 7 4
~ be ‘ tte |
Les derniéres nouvelles recues par la} serait inutile d aupmenter ainsi la Dett
Eeheatice-Dereiatantene zm: “neja pau pays et préferable de s'arréter; au |
Légation Dominicaine, annoncent-que—le} moyen-des 16 °/, deja vores er'évalués-2|
Général Horatio Vasquez, président du | 3 500 vourdes ee at vetrait sim: |
Gouvernement provisoire, dés qu'il ap- | 22° Bo par an, é

ple, en commencant par les papiers les |
“ a : variés. «-- at autre, |
des Révolutionnaires ainsi que deux ca- | plus avariés fl dem ude, en OUlre, |
eae : : Icomment les billets en ‘circulation, du
nonnitres, quitta Sintiago de los Cabal- | . ;
et se rendit en | Gouvernement Salomon et de la Républi-

: . af . :
toute hate 4 Puerto-Plata, ot il s’embar- | 4° Septentrionnale, lesquels ont deja éré
-Payic , node. | couverts par Ja Substitution de 1895,peu- |

gua sur laviso de guerre « El Présidente » | , ;
vent étre mis en ligne de compte dans la | histor Looraphiaue
valeur 4 substituer 4 nouveau, etc, etc. | Distorique et Brograp 1
En conclusion. aprés un discours subs- | Louverture, a Voccasion we
pee ston. apres um es - ide la retraite hérolque



inutile avec le vote

| des 10 °%/o affectés au retrait, ete.---Cette

proposition est combattue par les députés
Deetjea et Larencal, appuyée par R. Ca-
fontant, fnalement rejetée parla Cham-
bre.

voix,=-- est voté; puis la Chambre ren-

voie la discussion du principe de lEmis-

sion 4 la séance de ce mercredi,
M. Charles Desravines

Nous avions cité intentionnellement:
| le nom.de.M.-CharlesDesravines 4 pro-.

pros du scandale financier, et, dans no-
tre appréciation du rdéle que le chef de

divisionan département des finances pou-

vail avoir eu. dans cette affaire, nous

avions laissé 4 entendre que nous comp-





L tails de cetle manifestation vont ttre fi



let membre de |i










‘Le principe de la Substitution mis aux.

tions sur une enquéte sérieuse, p

blir sonirresponsabilité en l'occuren,

Nousconnaissons de longuedateM
Desravines; nous sa¥ions que dep
de 25 ans qu'il travaille dans PA
tration financiére, il a toujours gar
tacte son honorabilité. Homme»
et d’ordre, il a toujours fait son:
sans bruit, avec conscience et dign



_ Nous sommes donc heureux. qu

le Gouvernement, hier a la Cham

‘Porgane du ministre Délinois,

clamé la correctitude invariable
Charles Desravines.---Nous somm
vaincu que la Commission d' Eng

‘Vaceasion de renouveler et de co

ce juste hommage.

uvre nouvelle du Cent
Parmi-les décisions prises par le
mité central, dans sa séance du 23.
signalons celle ayaot trait 4 une mat
tation d’ordre intellectuel, qui doit.
lieu le 7 Avril, date du Centenaire de
mort.de Toussaint-Louverture. Les,

parle Commission -des~-Ceuvees-inted
tuelles et morales,dont le président est
géntrat-Légitime.

A cette méme stance, ila été prése
par. MM. Bourjolly et Nicolas, preside
Commission des.
vaux et Monuments, des échaotill
pierres-pouvant servir 4 la consteu
de la colonne commémorative. La €
mission n’attend plus que la répon

“Les dix-sept assistants a cette rel:
de lund? one@a la bonne fortune dt
Hiren wiains des pidces historiques
leur, telles que le parchemin &
ret Consul Bonaparte nommam
gaint-Louverture Capitaine-genét



| Domingue, des autographes de.D
nes, d@’Ogé, de Rochambeau.

Au Collage: Louvertur
Hier aprés-midi, il y a eu Uns
a0
anniv
de la Cret
fle

oy
S

une allo

' ‘: e
ux éléves. pour lear rapper e

ait d’armes. -
« La « Eréte-a-Pierrot »,4 dit.
risson, lieu a jamais memora fe
“peres ont-den yé-cles. pre uves éclalt
leur valéur-guerriere ¢t dere
ment sublime, est aujourd hui en
ceeee2-e@ Pas une pierre pe Sapy
sant les grands faits d'armes dom!
et les environs ont éé (moll
1902 !., L’heure réparatrice









accumiulées et des oublis-B
-elle enfin arrivée Poa DP



~ Debout, les éléves ont salut

| morts pour la fondation deta

tienne.--- Puis ils furent quest

Texpédition Leclerc et les ©

& St-Domingue en 1802.-°"

satisfaction a leurs maitres: —
Assistaient a cette ineresaT
MM, les professeurs, qvela!
éléves et amis du College: *
pliments a Mr L. C. Lhénss





s Ses ciéarciers te Hacieue FL E

C? en ligtidation sont priés de cod
er leurs titres di

Pp u bordereawy
Achille Bartha, pour toucher




































































~ 819 fy en titres roses el 38, Place Gelfrard
ide Ss lee. ee a) vee or Les amateurs trouveront :
“que: nous ne somm § pas com- » Sur le montant original de “De b
de nombre de la plus grande leurs « créances, tel qu 4 Avail été < accep- : ens Snppauie 81 centime ’ et
_colonie Italienne qui se réjouit ld a la liquidation “el contre Lege peur) D Vy ; eps
elle preuve de ae eet d conm 5 solde. de tout compte. _ es 4 D130 ce a pone et
fo Port au: Prince, le 2 Mars 1903. cen Coe
Les nouvelles eréations suivantes :
_ | «Londresitos » a 4 cents: « Favoritos»
1a 5 centimes,-- en dehors des autres
: seriptian des Guile | PAMAUES connuies.
Sort au-Prinee - Vaillant, j'annonce au- public | escue lalia oo cenlimes la poche
aur yA) Mieto 1905 ‘ L$ le kilo. --- Des Cigarettes a 10
. eo qu’a partir ‘de celte date je signe! e os a
P. Arruro Catacpr. — ae au lieu de C. D. G. Ve aillant. | le paquet en gros et 15 cents en détail.
: clapper u ie OY Mars {903. ae VAILLAN 'E, AOD A OEMS SEAS SEES Ni Bh OE SEN ats Nl ae OE i a lt SUOMI PLT
. n udi- ie 4 THA ivi Tey
&é commissionné” Substitar a Le ye eohene Occasion AVIS IMPORTANT! .
pmissaire du Gouvernement prés le a goéiette « Nellie», capitaine Geor- iu °9@
i) de Cossation; en remplacemenit ges ‘Lebrun, ete mereredi prochain,
Thalés Luly "[.25 60 Fant prenant rét et passa ur}. mates? oo
LCS ALL! = “Gonaives, Por Paiecet ~ erp S--SOUSSIG HES: APO CAH
Aim sBracure Nolen place S'adresser au capitaine ou a Me Cons- | leurs clients quils entreprennent
lus Ave austin. : Place Vrantin Vieux, foe du Magasin de l’Etat. a. réparation-des Glaces Ta-
os meilleurs compliments. OE Avis Important es. \
: ee & ecommerce, les notaires, les arpen- >M1AIICG
bn series PEgli lise Saint- | *4FS & le public en général sont avi- | Cercueils oe
fi bénddiction napaale de Mite ‘sés. que M. “Ariste Martelly qui se dit-ne- Ayant toujours un assortiment
NCE Larorrsr avec Mr Grorces ot a net de ba deme Helléna. ve a. Fare ~e- ‘décorations, nous som-
- Les mariés ont été conduits a on Pf i cele ae foit nu ual ue ha{! ares a niéme de. fournir des. cer-
at Mie Vre A. Th hoby et M.. le ven re eS meu €$ ct dmmeo les € 4a i Dé 5 i
Bourjolly. p cesion et d’agir seulet a sa guise cuel 5 en acajou, e€0? “ a exté=
Een Ne. ~Lesnoieetige ony | Comme ilVa fait, attendu que- les de- rieur et ‘apitonnés a lVintérieur
Eetement moniés a Pétion: moisell les Angele et Ovi ie des x ter rtir de $ 25.
mineur Grether Morisset ont. des droits
ous : 4
‘de. leur — nos-meil- Ancontestables a la dite, succession, en leur | - Henry Sta rk. & Co.
me Jee qualité de niéces et petit-neveu d’ ‘Hel léna} Se
: Départ ae Martelly,décédée sans postérité. {| 64, Rue da Magasin de PEtat, 64.
alin, est parti le steamer hol-. Ces héritiers font toutes leurs réserves |
Prins Willem II >, avec Tes pas- | contre les actes faits par M. Ariste Mar-} | La Nuit et les Jours de Fete,
Bar ‘telly en sa piétendue qualité et vont Vacs is ‘adresser pourles commandes de
arc: Mr Salim Jean et M™ | tionner en pétition Phérédité. ells chez=
7 : yor, r0, Michel ne au-Prince, | 2 3 “Mars 1903. Al _ ALF. STARK, Rue du Port, OA.
oseph Chemily, “Ant. Joseph. Pa Constant BENOIT c-avoca}. | Mr. Futcuien Husson, Rue des
Visaquidedroit — "| Césars No 125, prés de la Bue du
lamant des dispositions de la Reservoir.

er aul sssarent Cie ‘Hambo yeoise Amé ricaine | -

Ussignés décl arent faire leurs ré “ (Servic toe TS






" Maitre-Tailleur
6, Rue: Bonne-Foi,-46-

7 TAR rane = pone lrant et quittéra eéetament evenu de son voyage, annonce #
toute la rigueur des | pour New- York ee courant. ses nombrenx clients qu'il se remet @
EVS & Ce q | leur disposition et.qu’il promet, comme.

: | par le passé, le meilleur soin et de la,
| promptitude dans l’exécution des tra-
| vaux qui ile eront configs. ae








AVIS

‘Villa dlouer ad Turgeau :
_ Svadresser A Mr Alex. Bobo’ ou au
Ip see tou- | sae de Mr Seat Pirrre.

os avis) ae

| soprano ‘si ae |. Siadresser au
bureau du Journal. :











sh GOON AMES,

_N.MARCOU |

Marchand-Tailleur

annonce a ses nombreux clients tant 3
Port-au-Prince qu’a Jérémie, quwil a.
iranslér’ complésement sa. maison -de
9x12, modéle perfectionné, objectif Pla Rue Traversiere aur No 101 de la Rue |
Jeiss.--- Sadresser au bureat du jour- | du Gentre; — qu’un.coupeur qu'il a fait
nal. spécialement venir d’ Europe garantit 2
ae sta = | tous les clients méme les plus. difficiles
une coupe moderne et trés-élégante.
De plus ila le plaisir aussi de leur an-
gooncer qu ‘I vient d'OUVRIR UNE SUC
GURSALE..A. JEREMIE, SUR LA Pra

D’ARMES.

‘Complet- veston sans: vilet ¢ 98
« «avec gilet 33
Pantalon= 9

| Pour les complets jaquette, redingote,
| habit ou autre-commande, il-les.prie de ;
| bien vouloir s’adresser ou a lui ici ou
| a son représentant a Jérémie, les assu
lrant d’avance quiils seront satisfaits
“Grand assortiment-d’éteffes- nouvel ee
$1 | lement arrivées.— Grande fabrique de | Consultations gratiite
any - Ga ZPUSES de | casquettes et de képis en tous genres. | heures, lundi-et-samedi

| | Grand stock de costumes tous con- | © Sedresser Rue des Miracles
rn ) ae ' enne maison Hdinond Rouma

P opi-ale Prince fectionnés_: vestons et pantalons a bon | cienne maison Kdinond Roumat
Directeur: Dov. HEYDEBRAND

marché! Tyace te Banque Nationale:
241, Rue des Miracles, 21.

Ea face J, Déjardin_Th. Luders & Ce,
~ FOURBRNISSEUR:

du Grand Gercle de Port-au-Prince

‘Docteur Boury jolly 4

75, Rue Bugene Bort 75.





Docteut A. Bourg

Chirurgien- Dentiste

De retour a la Capitale, recoit
jours:

Matin, de 8 heures #1
Aprés-midi, de 2 a 4 he

93, Place de la Paix, 93,







| sn
A VENDRE = A. 2"

ne jumelle photozraphigue






























—LIMONADES 6 Ml BUSES




” Bela Faculté le Hed decine de
| De retour alat apitale, ath
: Pofpfrir ses services ci ses ancient
jents ef au public.

Consultations :
A AID



























Préparés avec de}

PMau Siérilisce
al de PAcide Carbonique Liquelié”

: tous les jour


























PUPAE in het Wiebe

Scierie a Vapeur _ | Tie Dr Brun RICO

de 'Etang-Saumatre [Ancien assistant en Médacine et en

de la Polyclinique Pean, -

Nons-portons &la-connaissance—-du | Mevecin adjoint et Sas) iaive au Prok
p oe ves de la Pulyclinigne, ©

du Restaurant de la Paix | public et de Messienrs les Ebénistes | Chargé da service médi co-chivurgiel
a iu Commerce | en particulier,qu’a partir de cette date, | Polyelinifffe a Saiut-lra: ‘quis de Sa
“de rote te Fi wICe ous recevrons des commaniles - pour Offre ses services au publie
4 Patrie i toutes sortes de Bois @’Ebenisterie. Consultations : tous les jour
arant ‘ale Planches depuis 3/8 de pouces d’é | eee te as
du Grand Cate ‘ pouces We |, hres Cjeudis et dimanches em

du Bae du Conmerce _| paisseur. :
« Nouveau-Siecle | Pour les commandos sadvesser a 82, Avenue John-browk
« de la Bourse E. H. PETERS & C> TE EPHONE
« dela Chambre! se ——
« «de la Poste
PEpicerie Centrale tters
du Lunch Room , eg ee
VanAt: > ‘ be De J. G. B. Sincere & FILS, précé. | tral (le liqt iu ation lion ¢
Depot al “ul Se au | demment établis” a ‘Angostura Wine.
(BABIOLE ) YL | zuéla) el depuis 1875 a Port-of Spain | —
Kola Champagne bouteille 15) cents, Fe orn les seuls Labricants
Limonade. aux hainhorses : GLO Ole ee universellement conn | yitte an:
Emo nade verte ; :OSTURA SITTERS » TecorTVeRt par ' ‘Is t orleurs Van gra
es -te-défant—Dr- -Siegert_a_Angostura. en wils son P

Hau de Seltz— | ov « 1824, et dont la premiére exportation ee ti pow hon
Syphons 10 « a été faite en 1830. — C’est donc réel- | 2éres nouveautles on
Pour les siphons une garantie de lement a partir de cette derniére date les plus renomuees fabr
$1.00 par boufeille est exigée qu’a commencé la fabrication de ce | rope. ,
Pour les bouteilles de toutes les | produit Berra célébre comme « An- |- ‘Spbcait afl “Arti icles @ al
. g ns GOSTURA Birters » sou
autres boissons, la yarantie est de 10 8 le hom de son Autant pour fa ia modicilé

sentimes par bouteille: ~~ <9 ~~} Hew. @ origin |
Les scuteilles serventde recu-pour: gostura. a été changé en. 1846 en. cokes | | 1 ral

la garantie déposée. de «Cwidad-Bolivar » qui Ini est r

i. ti t dues la at | Phisie besterite: es: envelopes ah
aa garantie est reine vila remise fune feuille sur laquelle est. imprimée
des houteilles vides.

jen quatre langues la maniére de s’en |.
Vu la pénurie ded o petite monnate, -sePrvir an por fant aH fac-simile de lasix
nous vendrons anosclients des bons

gnature, de-linventeur entre - les deux vant
ou médailles contre lesquels sles boise | edtés de la Médaille de mérile obtenue deapis. du- Hureay
sons commandées seront livrées aux .

a Vienne. ‘ Terrestre
porteurs. . Se varder des imitations et contr efacons.,

Pour des commandes importantes, J, N. HARRIMAN & C9,

our des ffAtes, prie rele nrés venir | Agents Généranx pour les Indes Occidentales -
Dh heures Favanc Orro BIEBER & Ce, Agents pour Haiti.












































































Pour pea, de jours seule
~Ees-sonssty Js, cle _passiuge ¢
oncent au distingl













































Pour les venles.
grand raba



Full Text


Port-au-Prince (Haiti) Mercredi, 25 Mars 1902-








































































































J ournal Quotidien, Commercial et .@ Annonces

_CHERAQUIT DIRECTEUR: PROPRIETAIRE

bonnement pour Département....1. 20

a a 4. 50 GOURDE

ae

PAR MOIS















AMERICAIN. ..0.sa0008 co 178 °fo ; plom: atiqne. --- La Bulgarie essaye d’a-

E FRA NCAISE
nS Cal CABLES THLEGRAPHIQUES

1
cheter des munitions el de remplir_ses-y.

arsenaux epuisés, mais le Gouverne- } ; _—
ment Autrichien ne veut pas permettre La Commission PE nue Administra-
wu matériel de guerre. de treverser le} -—five-devar tle Pays,

Aer an. nee ce—le--Pré
dent d’Haitia recuau.Palais National les—
Membres de la Commission d’enquéte
Administrative. A cette occasion, notre
symparigue concitoyen, Uhouorable Mr
Cami le Bruno pronongt_ un_ magnifique
speach 1 dans lequel it félicita vivement le
Chef de VEtatde [Ia bonne inspiration —
qu'il a.eue,et il finit en réclamant au Pré-
sident d Haiti son appui le plus ferme et
le plus sincére. --- Le Général Nord
Alexis répondit en promettant tout son
concours ; il est d’avis que la lumiére
soit faire publiquement sur toutes les opé-
rations ténébreuses de ces derniers temps,
| opérations qui ont.cofté tant de larmes,
tant de.sang et tant de deuils a la pau-
vre République h haitienne.
La réception que le Président a faite a
la Commission, a été-des~ plus cordiales.
les amen Aussi; _les-Membres~se-sont-ils-retirés-en—~
emportapt une bonne et agréable 1 impres-
| sion, henreux de lace: nell bienveillant du.
premier Magistrat de la République.
Aa, nous devons a la vere dadresser
de _publiques et t so'ennelles félicitations a
Son Excellence le Président d' Haiti; ---car
depuis I'Indépendance Nitionale a nos
| jours, .cest. pour.la premiére fois.qu'on a
Pou un Chef d Etat prendre personnelle-
-ment-linitiative-d'une-engqucte-adminis-
trative, Cela prouve-que le Général Nord
: . | Alexis tient a .marguer..son..Gouverne~
eee @unechute depous-|! avy ment par dks actes pitriotiques. Ercomme
vraag if velles. reciies aeons tiniconfirment | la fore jadicieusement bion-dit le Jour-
23. — L’activité de la Souf- | une révolution a éclaté au Nicaragna, nal «Le Soire dans soa. numéro dhier,
fé moins fuemidab! le da anit Maninue 24. — La ville de Suap'g G0, si la Commission d’ fenquéte vient a rem
He-datis la iiuit de samedi; | 2u nord est de Vile de Mindonio, tom plir son 10!e jucqu ‘au bout, ce sera Pé~
Glew est de. nouveau mainte- bée au ponvoir des Ladrones dimanche vénement le plus iurporiar nt qui aara été
‘hui Pav accompli pendant.ce sitcle et le ji esident
4 Nord: aura la giotre immorteHe d'etre |
dé] Je premier Cl hef Te | Etat qui aura refré-
e : trem blement de. terre out éte. presser ne de? ire facon series we et exetplatre
$ses se sont subitement ré- | ties 4 1 heure 30 de Vuprés-midi dans | tous les crimes, tous les abus et tous les
celle ile hier de 9 heures | différentes parties du Derbyshire. ¢ | vices, )
es 15, accompagnées. dane} Porr-or-Spain (Leinid: wl) 24 — Hier} A cette beureuse occasicn, il pour a
poussiére . -on a da allumer la popula B devenue furieuse par suite | avoir [a satisfaction Iégitime, Je jour de
dans. les ‘Eglises et aubres da ée Cadministration d'annuler | Vanniversaire de notre Tidependaiice, @in-
pon arrété que lui déplaisuil, a mis le} viter tous les Patriotes sur Pautel de da
tes Convernemants Au- | fea aux. batiments a Gouvernement. | Patrie— pour confond:e leur t patriots: ne
lusse. obligent, les. ministres |. La police tira sur la populace; il y aj dans, la meme espérance--~ ‘lin d'inaogu-
maintenip la paix, par la | eu 14 lués et 40 blessés.— Les murins | rer franchement, une & ére nouvelle, Pere Pde
vien que Ber influence di- ‘ont été débarqués du croiscur «Pal las». | la Vertu et de la Probié administratives.



















: pi aqueé,¢
commandiit Vexpédition quia réjoint:
le lieulenant-colonel Marchand, il ya
quelqtes années a F schol est mort
des-suites des blessures qu'il avail re-
cues dans--un-enzagermrent—avec les
| Touaregs, prés de Kinek, dans le Sou-
| dan Oriental.

Buenos-Ayres (Argentine) 23. ---La
révolution dans PUrugnay est termi
née ; le président de la République Fa
annonce officiellement.

SHANGHAI 23.--- On déclare mainte-
nant que le Gouvernement du Kouang-
Sia demandé Paide des troupes. fran-
caises pour éeraser la rébellion dans
{cette province.
od -HAVANE- 235-+- Le président Pal-
maa envoyé au sénat un message lin-
formant qu’a_moins is de.
ments approuy és par le es.
‘Unis ne soient adoptés s avant le 3h mai,
il sera impossible de conclure le traité
de réciprocité.

PANAMA 24.— Des avis recus ici au
jourd’bai confirment ht 1

ait révoluli lionnarre vient de




























) de. ia Martinigne. et on
que Ja-montagne Pelée-est-de
eatven violente ér ruption,

Rosgau (le Dominique) 23. — De
équentes détonalions sourdes ont été
entendues pendant Paprés-midi de sa
diet d imanche matin dans da direc:
on dela. Mart inique et les nuages em-
Portes vers Pouest étaient chargés de
asiére. fe


































est V incent) 2 29 soir.—
ption le | Iv Soullviere continue;
Nolean-a- fit ~entendre toute eta jour
infernale eto la

de matiére ejelées est appa--
yrande qne dans aucune
erupticns précédentes: mais le vent
uffle en tempéte empor te les nua-
ns la direction du--Nord. Une
lente chute de pierres elede sable
est produite dans la rés\oa du
Pa el a fait~ quelques vielime ;
Hants s’enfuient vers le sud.
Mus gritide confusion. p ont en. r6
annonce de la Barbade_ _quoles. ement les. télégramme
pres se sont répandnes sur -celle- -ment, sont autorisés: a

Heures du mutin;. lobscuri




















































évolution..
s du Gouverne-

Sdremeeniabit

irculer.suc.les.



















































%

3 : ; ¥





Mais avant de fermer cet article, ons en aucune facgon atteindre |’Administra-

hommage alindépendance rare, au patrio-
tisme éclairé et courageux de notre dis-
tingué concitoyen, Monsieur Alexandre
Lilavois.

Car, on doit-bien--se-le-rappelery. c'est |

lui qui depuis le 12 Mai de l’année der-

niére, entreprit la publication d’une série |
d’articles--- avec une compétence que per- |
sonne ne peut révoquer en doute.--- Ces | Murat Claude se déclare satisfait.
articles qui ont eu pour objet ces opéra- |
| d’une Commission Parlementaire qui au-

tions scandaleuses, honteuses et avilis- | on
‘rait pour. devoir d’enquéter de concert

santes, ont fait sensation dans toute la]

République.--- Monsieur Lilavois dénon-
ca a la Nation entiére
mes et toutes lés immoralités financié-

res qui ont été commises sous le triste |
Régime précédent.--- Et il conclut en de- |
mandant aux Chambres Législatives de |

pareil cas.
Le Président de la République a par-
lé!.. La Commission est constituée et fe-

Fa 50D Ta pport aee entree niente
~~ Chambres Lésislatives, vous-aurez en
suite la parole! La Nation vous observe!
Louis MALVAL.







Ghange
Ce matin, divers taux ont été succes-
sivement pratiqués:--- 173-174 et ce mi-
di 75 Of.
ouvelles dela Dominicanie



prit que Santo-Domingo était au pouvoir
trouvait

leros ou il se

avec 400 hommes, pour se diriger vers

Santo-Domingo, projetant d’opérer un)

débarquement dans les environs et de |

y * Sone * * ¥ f .
|tantiel, noufri d’arguments sérieux, ob | po oe oA cette occasion, M,

€ es : as | 44 ae
Me Jeannot s'est montré bean, non Pas Lene du Collége a adressé
|comme orateur, mais comme_tribun in- ,

affluence “hier, ~carte--brait | dépendant et homme du devoir quand

~grait Coury quer ou te Xe projet de loi de | méme, le vaillantdéputédes Coteaux con- |
SEER UOR ef a eMsst0n, 184 t-clat au rejet de la Substitution, comme |
allait dtre_soulevée A propos du récent |

tenter la reprise de la Capitale.

—-Ghambre des Députés
Grande

«scandale financier ».--- Le Cabinet mé- | ble et comme étant

me était présent, au grand complet.
De fait, a Vouverture des travaux, le
député Murat Claude demande et obtient

Lintervertissement pour inviter le minis |

tre des finances 4 fournir des explications

3 ce sujet.--- Mr Délinois s’exéeute im-

amédiatement + il déclare que le Goover

nemerit s’est empressé. de nommer une |

Commission denquéte »Administrative
pour faire la pleine lumiére sur cette

- question importante, et que le choix des |

Commissaires que l'on connait, est la

preuve-convaincante~ qu’avec tout. le.
monde le Pouvoir Exécatif entend que

cette affaire soit nettement imise au clair.
«En attendant le résultat de Penquére, il
est en droit d’affirmer que si des respon-

sabilités sont engagées, elles ne peuvent |

tous les. cri«)
| tue, mais. finalement rejetée.

Ch SC

Cet incident clos, on passe a-Vordre-da--
| jour, parla mise en discussion du pro- |
fyet de Substitution et d’Emission.----Me-
le député L. Midouin propose de scinder |




-permettra de rendre-un éclatant | tion actuelle,et il se fait le devoir de dé-—
clarer hautement que son: chef. de.divi-)
sion, Mr Charles. Desravines, dont le.

noma été cité dans le public, est au des-

4 sus de la moindre suspicion.

_--+ Le ministre des finances appuie sa
double affirmation par la lecture d’une-
correspondance échangée avec le Com-
missariat prés la Banque.---Mr le dépaté

Néanmoins, il propose: la formation:
avec la Commission Administrative.---
Cette proposition est longuement débat-

Le député F: Martineau pose ensuite la

question X savoir si un député peut faire |

partie de la Commission Administrative. | ,

faire leur devoir en appliquant la loi en | Le député R. Lafontant opine pour l’af-
| firmative ; son collégue Suirad Villars est |

Wavis-que~cela~-dott-étre,-en temps que |

mesure temporaire, sentend. --- Bref, la
se prononce dans ce sens.



les conclusions du Rapport et de discuter
d’abord le principe de la Substitution.
La Chambre acquiesce,

Le député David Jeannot monte & la]
tribune et pose quelques questions prea- |
lables au Ministre des finances, indisper=.|
A | Seerétaire d’Etat de lIntérieur, rela
| ment 4 la place publique qu'elle aen
| pour Pérection da monument.

sables aux débats qui vont suivre :--- A

| combien monteront les frais de la Substi
| tution > S’ils doivent étre trop élevés, il

Y * . 6 ¥ | * 7 4
~ be ‘ tte |
Les derniéres nouvelles recues par la} serait inutile d aupmenter ainsi la Dett
Eeheatice-Dereiatantene zm: “neja pau pays et préferable de s'arréter; au |
Légation Dominicaine, annoncent-que—le} moyen-des 16 °/, deja vores er'évalués-2|
Général Horatio Vasquez, président du | 3 500 vourdes ee at vetrait sim: |
Gouvernement provisoire, dés qu'il ap- | 22° Bo par an, é

ple, en commencant par les papiers les |
“ a : variés. «-- at autre, |
des Révolutionnaires ainsi que deux ca- | plus avariés fl dem ude, en OUlre, |
eae : : Icomment les billets en ‘circulation, du
nonnitres, quitta Sintiago de los Cabal- | . ;
et se rendit en | Gouvernement Salomon et de la Républi-

: . af . :
toute hate 4 Puerto-Plata, ot il s’embar- | 4° Septentrionnale, lesquels ont deja éré
-Payic , node. | couverts par Ja Substitution de 1895,peu- |

gua sur laviso de guerre « El Présidente » | , ;
vent étre mis en ligne de compte dans la | histor Looraphiaue
valeur 4 substituer 4 nouveau, etc, etc. | Distorique et Brograp 1
En conclusion. aprés un discours subs- | Louverture, a Voccasion we
pee ston. apres um es - ide la retraite hérolque



inutile avec le vote

| des 10 °%/o affectés au retrait, ete.---Cette

proposition est combattue par les députés
Deetjea et Larencal, appuyée par R. Ca-
fontant, fnalement rejetée parla Cham-
bre.

voix,=-- est voté; puis la Chambre ren-

voie la discussion du principe de lEmis-

sion 4 la séance de ce mercredi,
M. Charles Desravines

Nous avions cité intentionnellement:
| le nom.de.M.-CharlesDesravines 4 pro-.

pros du scandale financier, et, dans no-
tre appréciation du rdéle que le chef de

divisionan département des finances pou-

vail avoir eu. dans cette affaire, nous

avions laissé 4 entendre que nous comp-





L tails de cetle manifestation vont ttre fi



let membre de |i










‘Le principe de la Substitution mis aux.

tions sur une enquéte sérieuse, p

blir sonirresponsabilité en l'occuren,

Nousconnaissons de longuedateM
Desravines; nous sa¥ions que dep
de 25 ans qu'il travaille dans PA
tration financiére, il a toujours gar
tacte son honorabilité. Homme»
et d’ordre, il a toujours fait son:
sans bruit, avec conscience et dign



_ Nous sommes donc heureux. qu

le Gouvernement, hier a la Cham

‘Porgane du ministre Délinois,

clamé la correctitude invariable
Charles Desravines.---Nous somm
vaincu que la Commission d' Eng

‘Vaceasion de renouveler et de co

ce juste hommage.

uvre nouvelle du Cent
Parmi-les décisions prises par le
mité central, dans sa séance du 23.
signalons celle ayaot trait 4 une mat
tation d’ordre intellectuel, qui doit.
lieu le 7 Avril, date du Centenaire de
mort.de Toussaint-Louverture. Les,

parle Commission -des~-Ceuvees-inted
tuelles et morales,dont le président est
géntrat-Légitime.

A cette méme stance, ila été prése
par. MM. Bourjolly et Nicolas, preside
Commission des.
vaux et Monuments, des échaotill
pierres-pouvant servir 4 la consteu
de la colonne commémorative. La €
mission n’attend plus que la répon

“Les dix-sept assistants a cette rel:
de lund? one@a la bonne fortune dt
Hiren wiains des pidces historiques
leur, telles que le parchemin &
ret Consul Bonaparte nommam
gaint-Louverture Capitaine-genét



| Domingue, des autographes de.D
nes, d@’Ogé, de Rochambeau.

Au Collage: Louvertur
Hier aprés-midi, il y a eu Uns
a0
anniv
de la Cret
fle

oy
S

une allo

' ‘: e
ux éléves. pour lear rapper e

ait d’armes. -
« La « Eréte-a-Pierrot »,4 dit.
risson, lieu a jamais memora fe
“peres ont-den yé-cles. pre uves éclalt
leur valéur-guerriere ¢t dere
ment sublime, est aujourd hui en
ceeee2-e@ Pas une pierre pe Sapy
sant les grands faits d'armes dom!
et les environs ont éé (moll
1902 !., L’heure réparatrice









accumiulées et des oublis-B
-elle enfin arrivée Poa DP



~ Debout, les éléves ont salut

| morts pour la fondation deta

tienne.--- Puis ils furent quest

Texpédition Leclerc et les ©

& St-Domingue en 1802.-°"

satisfaction a leurs maitres: —
Assistaient a cette ineresaT
MM, les professeurs, qvela!
éléves et amis du College: *
pliments a Mr L. C. Lhénss


s Ses ciéarciers te Hacieue FL E

C? en ligtidation sont priés de cod
er leurs titres di

Pp u bordereawy
Achille Bartha, pour toucher




































































~ 819 fy en titres roses el 38, Place Gelfrard
ide Ss lee. ee a) vee or Les amateurs trouveront :
“que: nous ne somm § pas com- » Sur le montant original de “De b
de nombre de la plus grande leurs « créances, tel qu 4 Avail été < accep- : ens Snppauie 81 centime ’ et
_colonie Italienne qui se réjouit ld a la liquidation “el contre Lege peur) D Vy ; eps
elle preuve de ae eet d conm 5 solde. de tout compte. _ es 4 D130 ce a pone et
fo Port au: Prince, le 2 Mars 1903. cen Coe
Les nouvelles eréations suivantes :
_ | «Londresitos » a 4 cents: « Favoritos»
1a 5 centimes,-- en dehors des autres
: seriptian des Guile | PAMAUES connuies.
Sort au-Prinee - Vaillant, j'annonce au- public | escue lalia oo cenlimes la poche
aur yA) Mieto 1905 ‘ L$ le kilo. --- Des Cigarettes a 10
. eo qu’a partir ‘de celte date je signe! e os a
P. Arruro Catacpr. — ae au lieu de C. D. G. Ve aillant. | le paquet en gros et 15 cents en détail.
: clapper u ie OY Mars {903. ae VAILLAN 'E, AOD A OEMS SEAS SEES Ni Bh OE SEN ats Nl ae OE i a lt SUOMI PLT
. n udi- ie 4 THA ivi Tey
&é commissionné” Substitar a Le ye eohene Occasion AVIS IMPORTANT! .
pmissaire du Gouvernement prés le a goéiette « Nellie», capitaine Geor- iu °9@
i) de Cossation; en remplacemenit ges ‘Lebrun, ete mereredi prochain,
Thalés Luly "[.25 60 Fant prenant rét et passa ur}. mates? oo
LCS ALL! = “Gonaives, Por Paiecet ~ erp S--SOUSSIG HES: APO CAH
Aim sBracure Nolen place S'adresser au capitaine ou a Me Cons- | leurs clients quils entreprennent
lus Ave austin. : Place Vrantin Vieux, foe du Magasin de l’Etat. a. réparation-des Glaces Ta-
os meilleurs compliments. OE Avis Important es. \
: ee & ecommerce, les notaires, les arpen- >M1AIICG
bn series PEgli lise Saint- | *4FS & le public en général sont avi- | Cercueils oe
fi bénddiction napaale de Mite ‘sés. que M. “Ariste Martelly qui se dit-ne- Ayant toujours un assortiment
NCE Larorrsr avec Mr Grorces ot a net de ba deme Helléna. ve a. Fare ~e- ‘décorations, nous som-
- Les mariés ont été conduits a on Pf i cele ae foit nu ual ue ha{! ares a niéme de. fournir des. cer-
at Mie Vre A. Th hoby et M.. le ven re eS meu €$ ct dmmeo les € 4a i Dé 5 i
Bourjolly. p cesion et d’agir seulet a sa guise cuel 5 en acajou, e€0? “ a exté=
Een Ne. ~Lesnoieetige ony | Comme ilVa fait, attendu que- les de- rieur et ‘apitonnés a lVintérieur
Eetement moniés a Pétion: moisell les Angele et Ovi ie des x ter rtir de $ 25.
mineur Grether Morisset ont. des droits
ous : 4
‘de. leur — nos-meil- Ancontestables a la dite, succession, en leur | - Henry Sta rk. & Co.
me Jee qualité de niéces et petit-neveu d’ ‘Hel léna} Se
: Départ ae Martelly,décédée sans postérité. {| 64, Rue da Magasin de PEtat, 64.
alin, est parti le steamer hol-. Ces héritiers font toutes leurs réserves |
Prins Willem II >, avec Tes pas- | contre les actes faits par M. Ariste Mar-} | La Nuit et les Jours de Fete,
Bar ‘telly en sa piétendue qualité et vont Vacs is ‘adresser pourles commandes de
arc: Mr Salim Jean et M™ | tionner en pétition Phérédité. ells chez=
7 : yor, r0, Michel ne au-Prince, | 2 3 “Mars 1903. Al _ ALF. STARK, Rue du Port, OA.
oseph Chemily, “Ant. Joseph. Pa Constant BENOIT c-avoca}. | Mr. Futcuien Husson, Rue des
Visaquidedroit — "| Césars No 125, prés de la Bue du
lamant des dispositions de la Reservoir.

er aul sssarent Cie ‘Hambo yeoise Amé ricaine | -

Ussignés décl arent faire leurs ré “ (Servic toe TS






" Maitre-Tailleur
6, Rue: Bonne-Foi,-46-

7 TAR rane = pone lrant et quittéra eéetament evenu de son voyage, annonce #
toute la rigueur des | pour New- York ee courant. ses nombrenx clients qu'il se remet @
EVS & Ce q | leur disposition et.qu’il promet, comme.

: | par le passé, le meilleur soin et de la,
| promptitude dans l’exécution des tra-
| vaux qui ile eront configs. ae








AVIS

‘Villa dlouer ad Turgeau :
_ Svadresser A Mr Alex. Bobo’ ou au
Ip see tou- | sae de Mr Seat Pirrre.

os avis) ae

| soprano ‘si ae |. Siadresser au
bureau du Journal. :








sh GOON AMES,

_N.MARCOU |

Marchand-Tailleur

annonce a ses nombreux clients tant 3
Port-au-Prince qu’a Jérémie, quwil a.
iranslér’ complésement sa. maison -de
9x12, modéle perfectionné, objectif Pla Rue Traversiere aur No 101 de la Rue |
Jeiss.--- Sadresser au bureat du jour- | du Gentre; — qu’un.coupeur qu'il a fait
nal. spécialement venir d’ Europe garantit 2
ae sta = | tous les clients méme les plus. difficiles
une coupe moderne et trés-élégante.
De plus ila le plaisir aussi de leur an-
gooncer qu ‘I vient d'OUVRIR UNE SUC
GURSALE..A. JEREMIE, SUR LA Pra

D’ARMES.

‘Complet- veston sans: vilet ¢ 98
« «avec gilet 33
Pantalon= 9

| Pour les complets jaquette, redingote,
| habit ou autre-commande, il-les.prie de ;
| bien vouloir s’adresser ou a lui ici ou
| a son représentant a Jérémie, les assu
lrant d’avance quiils seront satisfaits
“Grand assortiment-d’éteffes- nouvel ee
$1 | lement arrivées.— Grande fabrique de | Consultations gratiite
any - Ga ZPUSES de | casquettes et de képis en tous genres. | heures, lundi-et-samedi

| | Grand stock de costumes tous con- | © Sedresser Rue des Miracles
rn ) ae ' enne maison Hdinond Rouma

P opi-ale Prince fectionnés_: vestons et pantalons a bon | cienne maison Kdinond Roumat
Directeur: Dov. HEYDEBRAND

marché! Tyace te Banque Nationale:
241, Rue des Miracles, 21.

Ea face J, Déjardin_Th. Luders & Ce,
~ FOURBRNISSEUR:

du Grand Gercle de Port-au-Prince

‘Docteur Boury jolly 4

75, Rue Bugene Bort 75.





Docteut A. Bourg

Chirurgien- Dentiste

De retour a la Capitale, recoit
jours:

Matin, de 8 heures #1
Aprés-midi, de 2 a 4 he

93, Place de la Paix, 93,







| sn
A VENDRE = A. 2"

ne jumelle photozraphigue






























—LIMONADES 6 Ml BUSES




” Bela Faculté le Hed decine de
| De retour alat apitale, ath
: Pofpfrir ses services ci ses ancient
jents ef au public.

Consultations :
A AID



























Préparés avec de}

PMau Siérilisce
al de PAcide Carbonique Liquelié”

: tous les jour


























PUPAE in het Wiebe

Scierie a Vapeur _ | Tie Dr Brun RICO

de 'Etang-Saumatre [Ancien assistant en Médacine et en

de la Polyclinique Pean, -

Nons-portons &la-connaissance—-du | Mevecin adjoint et Sas) iaive au Prok
p oe ves de la Pulyclinigne, ©

du Restaurant de la Paix | public et de Messienrs les Ebénistes | Chargé da service médi co-chivurgiel
a iu Commerce | en particulier,qu’a partir de cette date, | Polyelinifffe a Saiut-lra: ‘quis de Sa
“de rote te Fi wICe ous recevrons des commaniles - pour Offre ses services au publie
4 Patrie i toutes sortes de Bois @’Ebenisterie. Consultations : tous les jour
arant ‘ale Planches depuis 3/8 de pouces d’é | eee te as
du Grand Cate ‘ pouces We |, hres Cjeudis et dimanches em

du Bae du Conmerce _| paisseur. :
« Nouveau-Siecle | Pour les commandos sadvesser a 82, Avenue John-browk
« de la Bourse E. H. PETERS & C> TE EPHONE
« dela Chambre! se ——
« «de la Poste
PEpicerie Centrale tters
du Lunch Room , eg ee
VanAt: > ‘ be De J. G. B. Sincere & FILS, précé. | tral (le liqt iu ation lion ¢
Depot al “ul Se au | demment établis” a ‘Angostura Wine.
(BABIOLE ) YL | zuéla) el depuis 1875 a Port-of Spain | —
Kola Champagne bouteille 15) cents, Fe orn les seuls Labricants
Limonade. aux hainhorses : GLO Ole ee universellement conn | yitte an:
Emo nade verte ; :OSTURA SITTERS » TecorTVeRt par ' ‘Is t orleurs Van gra
es -te-défant—Dr- -Siegert_a_Angostura. en wils son P

Hau de Seltz— | ov « 1824, et dont la premiére exportation ee ti pow hon
Syphons 10 « a été faite en 1830. — C’est donc réel- | 2éres nouveautles on
Pour les siphons une garantie de lement a partir de cette derniére date les plus renomuees fabr
$1.00 par boufeille est exigée qu’a commencé la fabrication de ce | rope. ,
Pour les bouteilles de toutes les | produit Berra célébre comme « An- |- ‘Spbcait afl “Arti icles @ al
. g ns GOSTURA Birters » sou
autres boissons, la yarantie est de 10 8 le hom de son Autant pour fa ia modicilé

sentimes par bouteille: ~~ <9 ~~} Hew. @ origin |
Les scuteilles serventde recu-pour: gostura. a été changé en. 1846 en. cokes | | 1 ral

la garantie déposée. de «Cwidad-Bolivar » qui Ini est r

i. ti t dues la at | Phisie besterite: es: envelopes ah
aa garantie est reine vila remise fune feuille sur laquelle est. imprimée
des houteilles vides.

jen quatre langues la maniére de s’en |.
Vu la pénurie ded o petite monnate, -sePrvir an por fant aH fac-simile de lasix
nous vendrons anosclients des bons

gnature, de-linventeur entre - les deux vant
ou médailles contre lesquels sles boise | edtés de la Médaille de mérile obtenue deapis. du- Hureay
sons commandées seront livrées aux .

a Vienne. ‘ Terrestre
porteurs. . Se varder des imitations et contr efacons.,

Pour des commandes importantes, J, N. HARRIMAN & C9,

our des ffAtes, prie rele nrés venir | Agents Généranx pour les Indes Occidentales -
Dh heures Favanc Orro BIEBER & Ce, Agents pour Haiti.












































































Pour pea, de jours seule
~Ees-sonssty Js, cle _passiuge ¢
oncent au distingl













































Pour les venles.
grand raba