Citation
Nouvelliste

Material Information

Title:
Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date:
Copyright Date:
1903

Subjects

Genre:
newspaper ( sobekcm )

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
LTUF ( ACN6482 )
OCLC ( 0012544054 )
AlephBibNum ( 000471641 )

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text






















G@ 176



AMERICAIN. 0... ce eee fo



ecNouvelliste» na pas
ra avant-hiersamedi, a
se des ubséques de Mme
quit, la femme de
Directeur. ;



























née °

éevendredi 13 Mars courant, &

aw sols. we

meérailles
rs- midi, aw milier du

ours Tamis.

gduetinir PTTe Pe

ELLISTE » renouvellent ici, a








de leurs plas Vives condo-

sent les iiumbreux lémoigna-
jnputhie qui lui ant été pro-
ncelle douloureusé circons-
re de quelque soulagement a
nde affliction ot vient de le

y



ite Directeur prie les




%

liculiéremen









. CHERAQUIT,--- DIRECTEUR-PROPRIETAIR |

- Abonnement pour Pépartement....4.20.














hier siimedi,-notre -Direc-
ala douleur. de perdre. Sit.

~ CLERMIL-GEERMOR’ po

ont eu lieuste len
| ligieuse-dans-tout-son-empire, autono=

rsonnel du.

fortuné Directeur, Tex pression

ta perte dune épouse dé~

iS qui Pont assisté aux ob- | Hiversaire dela nuisance du_tsar_ Alex: |
u épouse regrettée, dé
8és remerciements émus et
sur sa plus vive grali-




ee co | ont soin- d’sjouler que celle, croisiére |
Le «Soir» publie une | n’d aucune siguificalion poliuque.
eville Congo Fraigais), | ;
fe une troupe d’Arabes ; vert uve | 2 ayant po
qué le fort «Pradies, * fuire sauter un train portant



Port-au-Prince (Haiti) -

ee

Lundi, 16 Mars 190 3



























































. Journal Quotidien, Comamercial et d’Annomnces



PAR MOIS - _GOURDE-



4 we Btranger 1.50

sr les communications aux bureaux du journal, angle des rues Bourjolly & Fort-Per.



rican! mimi



Rib ee eet ise OTE,

vres turques, de Constantinople a Sa-
lonique ; un employé de chemin de fer
a trouvé une caisse contenant 28 livres
de dynamile enfoute sous la vole pres
de Therhesskinds On ve sait pas si cet
attentat provicnt des troubles macedo-
niens,

~ Wasinnaron 14.--- Le dépurtement
d’Etat a regu bier, du vicetconsul des
Etats-Unis & Ceiba (londuras), Pinfor-
mation que Ceibravall été caplurée par
les forces révolutionnaires, Le vice-
consul suggére qu'un navire de guerre

dans.la_ région du lac Tchad. La gar-
nisou a fait une sortie.et a repoussé
Vennemi; les pertes du coté des fran.
cais ant éle de 2 officiers blessés et 7
hommes tués. Le -résident frangais a
organisé une troupe de titailleurs in-
“digetresye

Lonpres 13.--- Dans une course de
motocyclettes quia eu lieu hier apres-

midi, a Cannington-Town, pour un prix
de $ 5.000, Fournier, Vautomobiliste |
frangais; a battu. Charles Barden, an-
giais, en trois manches d'un mille, en_
ligne droite chicune,

Rome 13. -- Des négociations ont élé
ntameées avec te Vatican, en vue Wob:
tenir, pour les exposer 4 Saint-Louis,
‘les présents que le Pape a regus a l’oc-
Peusion de son jubilé. ,
~ St Perenssourc. 13.--- Le tsar a si-
gué un décrét ¢.ablissant la liberte re-
























soit envoye daus les eaux da Honduras.
président Roosevelt a Tintention d’ap-
peler le Congrés en exira-session pour
presser -la liquidation des diverses et
importantes questions retardées-par la
Chambré ét lesSénat. Ce dernier siége
el extra session depuis le & Mars
Panis 14.-~ Commentant Tul
{sar pfomettaiit la liberté religieuse et
autres réformes,le «Pigaro» e: le «Gau-
lois» cxpriment lopinion que la liber-
té-accordée aux paysans de quitter leurs
villages est un corollaire du projet ré-
digé par M. de Pleliwe, ministre de
“‘Tintérieur russe.

La Have 14.--- Une agitation popu-
laire considérable.a été causée en Hol-
lande par he loi déclarant les gréves il-
lévales. Quoique jugée impartialement,



mie locale jusyu’a un certuin point, et
faisant d'autres concessions aux com-
missions municipales.- Dans cet ukase
quia été rendu public hier, apres avoir
passé en revue les elforts fails par ses
-prédécesseurs et surtout par sou per
pour augmenter lebien-étre “du f
ple russe, le Tsar annonce quiil wu de-
‘eidé d'accorder lu liberté religieuse a |
tous Geux de ses sujets qui ne profes-
seit pas les croyances orthodoxes et
d'ameliorer les conditions de la vie
-dans tes -vithiges-et celles dela noblesse
—es—paysitrs.--b'ukase-qui
[a été signé en commémoralion de Tans}





&

de
ws






nelle. oe

WasuincTon: bees Mo husserand,
ambassadeur de France, est parti de
Wahinglouavec.jmeJusseran pour
aller & Chicuvo oft Vambassadeur re-
eevra de Funiversité le grade de doc-
teur_és lettre de Chicago. L’ambassa-
deur se-réndra & New-York pour as-
sister 2 une. réunion de alliance fran-









‘andre Ill; est consideré comme Pacte
d’Etat le plus siguiticatil depuis é-
muncipation des serfs.

({talie) 13.--- L’éruption du |
sontinue ; le volcan a été tres
dant toute la auil derniére,
est un peu upaisé hier matin. | cuise; 4S


































imuls

‘discours.
| Prerermanrrasunc (Natal) 14.— Le
gouvernelir a proclame la grace accor-







N
: quune division pavale autri-
liienne comprenaut 3 croisours cule
asses et un torpilleur, se rendra a la
‘tin de Mars duus la Méditerranée Ort--
entule el visitera les-ports. de l’Archi-
pel et de l'Asiv Mineure. Les autorités

uée par le rota toutes les personnes



crime dé biute trabison ou pour d’au-
tres olfenses commises pendant ‘hiré-
cente guerre. Se

~Wasuixgron 14. gant fonctions de secrétuire de lacwmu-
bing, veuvoye hier aprés-midi une dd-






~ Consrantixorié 13-= On a décou-
fentative ayant pour but- de
95.000 li- ;







gnant de se rendre au Honduras avec

ao

da mesure ne renferme rien de nature |

[a porter attteinte a ln dtberté—person=—

1. Jusseran| y prononcera un.

qui doivent passer en” jugement pour,

pécte A Pamiral Coplilan, lui enjoi-

WasitnGton 14-2 On croit que te.

ukase du —

&









ce, par le bel acte d’amnistie générale doar: Z : ‘Sixain du J our
Jouissent plusieurs de nos. concitoyens Notre Direeteur a “cercueil —
‘qui avaient pris une patt aclive. ve ats I ~-Hélas1 amis saachére enon
derniers malheureux événements dont le ¢ |. " Nous tour qui partageons ‘son.
paysa été le théatre ? Pourquoi y-aurait- Vouons a la «Parque » jalouse,
il exception a Pégardd’un malheureux qui Qui tui prend ainsi son bonh
n’avait aucun commandement. supérieur, ‘Le sentiment de notre horreg

aucune responsabilité immédiate ? — Il Ghambre des Députég
La séance de vendredi dernier a

taut lui supposer quelque bon sens : —
sil avait eu connivenct avec la révolu- | prise, tout entiere par la suite de la
tion, s'il avait vendu lé bateau “ou ecu | cussion des projets financiers, — L

ordre. dete ‘couler, il Pent fait, je sup- | bars, dés le débor,. -ont €1€ tres
pose, pour ne valeur assez ronde qu i etait” ‘toujours Je principe du pro

‘lui permettrait-d’aller “vivre aT’ ‘gtranger | Ioi de doublement des droits 4 fi
et non pas venir naivement selivrer al’au- | tation, qui étair en, discussion.

torité; et se voir enfermé, depuis plus de} M. |e député Suirad Villard on
trois mois entre quatre murs, souffrant, | fu par un lotug réquisitoire dont,

Dieu seul le’sait, toutes sortes de priva- | notre confrére Le Moment, nous ree

tions |., i mandons la lecture a 1’ Officiel. — Out

Pourquoi lui refuse-t-on Penquéte des | tinué 4 combatire le projet: MM. les
| hommes de Part, comme j'ai eu Vhon-

aujourd'hui par le Gouvernement,mon- | hommes de Vart, comr | putés Catulle Thébaud, Metellus Beno

tre nn déficit de 71/2 millions de dol- | neur de | 2 demander > Les responsabili- | Murat Claude, Horelic Momplaisir et
lars. — Mr Chamberlain avec sa‘suite |

| és seraient fixées! Linnocence n’a Ja- | vid Jeannot.
est rentré uujourd hui de son voyage au |
Transvaal.

mais craint la face du soleil. — Voici ma | Avec un.coumge admirable, M. ede
___| supplique, restée sans réponse jusqu’a ce | 0

Bertin 14. —Le Reichstag a com-
mencé agjourdhui la discussion sir |

ce | 18E. Martineau, presque seul i défend.
jour, au Ministre de ‘PIotérieur Te at fe]

une loterie nationale proposée par Mr

de Rheinbaden, ministre des finances,

a | rapport contre ces rudes assiuts répéte
vrier v j
Mexico 14. — La commission amé-

Enfin, les conclusions du rappor
Au Secrétaire d Elal de T'Intérieur | votées; le principe da projet de lot
wow. Eo son Hétel. | doublement dé droits 4 | ‘importath
ricaine nommeée pour étudiertaques- Mr le , Secrétaire d’Etat,
tion monétaire de ce pays, a élé recue
aujourd'hui par le président Diaz. La |

donc admis.
~ | --On-passe-a-la discussion. ila
~ Connaissant votre esprit de j justice et cle ‘du projet. wom MM. les députés
| vous tenant toujours, dans cet esprit, a i ‘Roland et f. B. Dartigues propose
commission est composée du profes- | l’admiration de tout le monde, je viens por-| amendements. pour Pexonération d
seur Tenks, de Vuniversité de Cornell, | ter A votre connaissance un fait que certes | tains objets de re nécessiré pout
Mr Charles Conant, trésorier du « Mor--vous-redresserez, car vous vous ates tou- | ple, tels que tissus commans, inst
ton Trust Ce », et M. Eduward Brush, [| jours tenu en harmonie ‘avec nos lois | aratoires, salaisons, furine,. ete,
financier américain bien connu, On est | dont vous étes un des représentants les | Une longueet belle discussion s:
davis ict que Fétalen-d’or—sera_pro—- plus-autorisés..- —Voici-de quoi_il s'agit | oui fini par, _tejet,au. votes
chainement établi dans ce pays.

| Mon mari avait le éommandement du |
OtyaprA (Etat de. Washington )14.—

son escadre pour y protéger les igité-
réts-américai ns. ee

Honcuone 14. — 5000. fusils qui
étaient préts a étre oxpédiés dans Pin-
térieur, ont été saisis hier.

oo Wasuincron..14, — Les ‘sénateurs
républicains ont décidé de voter en
masse contre tous les amendements au
traité avec la Colombie, relatif au ca-
nal de Panama, qui seront.. présentés:
dans la séance de luni prochain. La
majorite votera pour la ratification pure)
et simple du traité, tel quila été né-
gocié avec la Colombie, “de crainte
qu'une modification quelconque n’en-
traine ie nouveaux retards: et n’em-
péche la ratification du traité par le
Congrés” Colémbien, qui va-se ‘réunir
prochainement a Bogota.
~Eonpres-l4.-—- Le rapport publié










































































feces propositions, aprés deux
| bateau de guerre le «“Toussaint- Louver- |

| annulées. ee
De violentes secousses de tremble- | ture » et se tronvait par conséquent sous | Ont voté pour: —- MM. Arch
ment de terre ont été ressenties au-

| les ordres immédiats de son. supérieur, douin,-Villard, Manuel















et none
























Loul ris, Kernizan, Wa

laume, ‘Agnant, R. Roche, ie

cois, Dalencour, D. Robert, |

‘Sidrac Lucas, Barthélemy, Th

N. Pierre- Louis, Chs. Roland :
“— Svest abstenu : M. A. At

Le siege est ensuite levé.

: 5 Ly oe Avjourd ‘ho.

aol Ce matin op continue, |

A. ussion des projets finat

~ ROUVELLES DIVERSES ae ‘débats pour le vote du -
) | dela: ‘loi portant doublemen

oS Vimportation. a

oo Avis Doman
Change 2 oe Département de lIoté
‘Le Change qui: étair a 179- 178. ‘lst

Convaincue que | vous ; prendrez ma
supplique en considération, agréez, Mr le
Ministre, mes respectueuses salutations. |.

“Dre ° Osréma VITALMA.


















Fe












jourd hui en cette ville, a Seattle et a | Vamiral Killick. ILeat ordre de conduire |'T, Auguste, R. Lafontant, Cc. 4
Facama. June délégation sortant du Cap pour se LRichard, §. Jean Frangois, C. tT
cers = rendre au~Fort-Liberté ; arrivé devant | Féquiéte, Jeannot, Mondésit, Murat
Caracol, le bateau échoua. . | de, Dubé Monplaisir, Malebranch
’ LIQUE Monsieur le Ministre, vous avez voya- | tigue, Pinéde, Lamarque, Teélesfor
| gé a bord de steamers, vous connaissez | Joyche et Séneque St-Martin. -
JUSTICE! la place qwoccupe un commandant; | Ont veld contre >— G. Destosiets,
avant lui n’est ce pas le timonier qui} Louis, Lapommeray, S. M. Canal,
Je viens exporer au public impartial, | avertit des périls, des mauvaises passes ? | Domingue. P. Bernard, Dupiton
dans toute sa nudité, un fait dont est Je ne veux pas abuser de votre temps, | Augustin, E. Métayer, L. Darbo
victime un malhenreux qu’on veut rendre qni vous est précievx, en étant plas lon- | Jes laébrosse, G, Bouché, Figaro,
_seul. --Lespo ble de tous les péchés d+} -gue-:je-demande simplement_que _vois | colin Malar larsin Sa
_sraél, apres. _avoir--essayé-de-toutes les: defissier- intertoger—par: - a-Conmmission: :
voies; tenté mille démarches,qui sont res- -d'Enquéte siégeant a la prison “de cette
res vaines, prés des autorités qui dé | ville et que vous nommiez une commis- |
_tiennent actuellement le pouvoir. —~ J'ai} ion composée d hommes du métier qui
méme demandé que mon mari fit enten- aprés enquéte, pourra f fixer les responsa-
_du_parta derniére Commission d’Enguéte | pies.
instituée par le Gouvernement, dont les eaten,
travaux sont. clos depuis des semaines.
Hélas ! apres avoir été renvoyée de ture
4 maure, aprés avoir sacrifié jusqu’d mes |
bijoux pour entretenir mon pauvre mari] »
dans les cachots de cette ville hors la
“vue des siens, — j’emploie cette voie, es-
pérant que cette fois ma supplique adres:
sée au Conseil des Secrétaires’ d’Btat ar=
rivera jusqu’au Général Nord Alexig,pére
de nous tous, qui a connu en deux-fois |
les affres de la: prison preventive et dont.
les sentiments d’humanité sont connus tous les occupants des _ bie
de tous. samedi, est descendu ce matin 4177 °/o. | avec on sans titre--- a
N’en a-t-il pas donné des: preuves mide | Quelques affaires ont été négociées a ce ‘section | des. Domaines, pou
nifestes des : son avénement ala Présiden-' taux. Ce midi Tor, fait. : 76 "fox Vleur: situation. oo.








| D'Léon Séjourné
Dela Faculié de Médecine de Paris
De retour ala Capitale, al’ honneur

Woffrir ses services dses anciens cli-_
ents et au public,

Consultations :tous les jours, 2 a.

«Charles Roland
: - ar Soitard Villard.
rant int d’Haiti 4896: Généfal Vilbran Guillaume |
-titre,nous lisons dans le «Jour- Benito Sylvain, secrétaire-gé-
Débats » (Paris), Ne du-12 fé- néral du Comité de Direction






























er, ee suivant : oo. [erie ‘Broo, mémbre du it h 12 heures.
er Secek meted cteds lite |e supe pies 24447
: Radin membre dy Coke He. : s syd eaeber Rue des Miracles ( An-
[au sein du- personnel ensei- cienne maison Edmond Roumain) en-
aie jeeect, et des étudiants des - | face la Bangue Nationate— nes
établissements. dont il est ‘le i "415.000 directeur: , ee
posses dv coupon, dia 30 Leste jor HHambox irgeise Américain
eessile I wed
. is Anse ieee He Dorsainvil, professeur 1 _ (Service New-York — Haiti)
nae lanier gui depuis prés de | AE eo | be steamer «P
est payé 4 Port-au- Prince ne Kernizin ‘ oxo a0 steamel «rE ANDRIA » ? Ve
‘chez nous. Lon. se demande St Bron Ricot, doz teur ) nant. de b "Or Limon, Sera re-
donnaires et employes de laCa- 7 Camille. rdostenr tour le 20 couranl et partir: ra 1 le
ent, comme sous Tirésias, jouir |p Wadestrand, étud. méme jour directement pour N-

| York; prenant malle et -passagers,
Lua malle fermera A la Poste e jeudi
19 courant a6 hecres du soir,
| Port-au-Prince; 16 Mars: 1903: :
I. He RMANN & CO, agents.

fe Dr yr Bet un ‘RICOT

“FV Ancien assistant-en Meédscine et en Chirurgie
‘de la Polyelinique Péan,
| Medecin adjoint et Staniaire au Professorat

priviléges que ceux des. pro- |

, pour la plupart, ne, peuvent
P peupart, ne Pp nt | Camilie Longuefosse, étud,

3

2

I

. Bergeaud I

i I
ee leurs enfants.a 'école, Francois Ducasse, étudiant I
©

I

I

r

I

I









ane ~Le mois de Janvier M, Desrac, étediant
oit-il subir e méme sort que C&UX | eG roe Ulti

dd Aott 1897, de Janvier POrBES enh.
1902, qui ont été payés a une* :
nlement 4 a otoyes > ee £ Georges Duval, Gtudiint
sheresseet-le-vent-de-Caréme ba Dia d D pas, érudisa
june affreuse misére s’annonce | Angi oan’ Mus
tte année. Qué deviendrons-nous ? Cosa, 6 mos

icun.---Oa public de nombreux | Amb

be
.













1Ch. “Colin: ont
















vu, 6 udiant — - “Y
roice, étudiant













pra .
o oie Cen ete | Hermann Dapitow = aS ic : de sg Polyclinique, =.

Ps quan De Pe : | Charge du. service médico-chirurgical: de, Ja.
ieee ie grace des fon * | Vve leans es OF od - Polyclinique a Saint. Bra de Sales,
Abate. Sudt Esper’ meee OE et gaat ge 5} Offre ses services au public.

Po pe | tations : tons les jours de 2’
$ possédons une wie Ogee _- Consul
t Trou et l’Anse- hs sik Gone 2 . ; A hres (jeudis et dimanches exceptes. }
= omens | ~ 89 Avenue John-Brown, 82.




85; ne présente plus qu'une
“de monstre.--= Elle-a va
mble devoir vivre encore
ier se nomme Mme Josse-
dernier nous. avons en 2 |








VENTE DE BIEN DL MINEURE - TELED PHON E






En vertu. dun a jngement du tribunal civilJ

ag 2 2 il neu

@ ceateauir ide ce ressort, én date du. neuf Juin, wm

res ‘dont lan ane Vannée PAS” | cent deux, enregistré, pomolozugnt la déibé

dure un avait cent vingt yation du conseil, de famille de la mineure
a a neuf.--= Je n’ai- PAS Alice Daval, tenue sous la présidence du juge Lost st oel k de Bht rum de Faneien~
om * mémoire. “7 E. Le Nooo] deta section Nord de-cette all fe Ki liek err vente ‘a

i _gatlom;--- ainsi que.














morales a Etienne. Ed Lnond—-Orie}; of ea Pere VTS aus gimalecurs
chez le général | prince, 65, rue Rous, ci- cdevant- rue Bonwe- '
ent tout désigné. | foi, le mereredi dis-huit Mars, courant, @.onze
antes résolutions ont étéadop-: heures du satiny a la vente au plus ‘offvant

M. Georges. Sylvainea | etdarnier encheérieour, Wane proprigt,fonds Manufacture dle Tabacs \ Th

préparer un rat bati sé en cette ville, rue Republi- = names . .
coatérences po ie ou Jos appartenant a Ba dite Pee! Por (-all- P i ince
aug |e li ten de treize. Le —e
: - Cigares de tere Marque
«DiQUIND

_ Richesse, arome délicieuxt




: ‘Cigarettes Haitiennes,

‘ edocs se ce _ Papier blane | et pectoral
r ples retiseignemen(s dee ee
é Edmond hes eee du ane oes bac a 2A tamer
3 Marque: «Anacohibay-

rue LS “ de TB,












Docteur A. Bourgeois) __ Docteur Bourj jolly
Chirurgien-Dentiste 75, ‘Rue Eugéne Bour)
De retour a la Capitale, recoit tous les | ne

jours: , | A VENDRE : _ A tres bow.

Matin, de 8 heures a milli marehé,une

5 re 7 | magnifique jumelle photographique
Apres. midi, de 2 & 4 heures. 9x12, modéle..perfectionné, objectif
93. Place de la Paix, 93. | Zeiss. ~~~ Sudresser au bureau du jours,

Stee? a Vap
de Fk Etang- Saumat














--Nous portons a la connaisgang
public et de Messieurs las
‘eu particulier,qu’a partir dé cep
nous recevrons des commande
toutes sortes de Buis d’Ebéni
Planches: depnis 3/8 dep
paisseur., ~~
Pour les commandes

“ ; gat L oe AL PETE,

on faonne ~ LIMONADES GAZBUSES
Fane Lilt @ UdSiM Sy : ) le » Seltz

Pour peu de jours seulentent

Les soussiqnés, de passage en cette |
ville, annoncent au distingué public, |
quwils sont porteurs d'un grand assor-
timent d'étoffes pour hommes, —der- |
nieres nouveaulis —achetées dans |
les plus renommeées fabriques aku
rope.

Rpicialite en Articles noir et blen

Autant pour la modicilé des prix qu
pour la bonne qualité ef Te hon choix
HOUS He CPayvous auCUAe concurrence f,
__ Nous sonimes certains @étre ho
norés de la visite du nonibyeaa pu-
blié a notre Maison, sise Rue Férot
( Ci- -devant des Miracles) | No 29, vis- |

d-vis du Bureau du Télégraphe |
Terrestre. - eee










Prix modérés




























~ Angostur: i Bitte

} Bed. G. Be Siecenr & Fug
demment: élablis a Angosti
| zuéla) et depuis 1875 a Port
(Trinidad), sont les seuls. fab
du vérilable ef universellemel
ANGOSTURA. Birrenss dée
le défunt Dr ‘Sievert a Angost
1824, et dont la premiére: ex
a été faite en 1830. - Crest d
lemept a partir-de celle. dern
. va commencé ba habrive

a “AeA roduit devenu céiébre eco

. ~ Ol [-aul-| Pee EOSTURA Birrers » sous le- ne
Directeur: Dov: HEYDEBRAND oon Sats Le now dee

/ . nes WB Bas opa | gostura a été change en

24, Rue dles Mik acles, 1. de « Cuidad-Bolivar » qui-loi est
| Ea face J. Déjardin Th, Luders & Ciesy-—Chaquebouteille est envelof

FOURNISSEUR:. june feuille sur laquelle est

| en quatre langues la maniere

vy} ¥ j
Nave rte P a Ps i ane | servir et portant un fac-simi
snes ek aut de tg Fate -. Penatere de linventeur entr

de Yr Hotel de F rance eotés de la MR
G. Patrie

Vienne. —
du Grand Café : Segarder desimitali ions et cont |
du Bar du C6 nméeree co

_ JN. HARBIMAN
« Nouveau-Siécle
-« dela Bourse

Agente-Genéraux pour les Indes.O
a. de la Chambre . | COLE IOL B P Y y ty aee ee ereh A






































parés avec de]
— URau Stérilsée
et de PAcide Carbonique Liquefié.

Entreprise d Bans Gasenses de






































































-our les ventes en gros|--
grand rabais.





|-Orro BIEBER &-6e vst pl
« dela Poste

de PEpicerie Centrale
du Lunch Room





womens eons















— Les soussignés annoncent a | epot a Tu rSeau -

a eparationtiles Glaces Pa (BABIOLE) ——~ poreanePrince. qua. loréinie

chéeas ‘ " | Kola Champagne bouteille 45 cents, | transféré complétemen. 70! d
; S. | Limonade aux framboises 10 « |! Rue Traversiére au pened

| Limonade verte 10 --@—4 ir Puro}

: Rau de Seltg cer map
Syphoné-















| annonce a ses nombreux client




Cercueils

Ayant toujours un assorlimen
varie de décorations, nous som- |
ines a méme de fourntr dos cel: al. 00 | par bouteille est exizée, nbheer quil vient d’ OUVRIR
cueils en acajou, Décorés i Vexté | Pour les bouteilles de toutes les| cursatn A Jenin, SUR
rieur et Capitonnés a Vintérieur | autres boissons, la garantie est de 10
a partir de $ 25. | he pce

| centimes par bouteil lens.
Henry: Stark:
64, Rue du Magasin de PEtat, 4. |- des bouter es eides.-

La Nuit et les. Jours de Féte, | Vu la pénurie dé la: polite mony

S adresser pourlescommandes de | nous vendrons Anosclients des bon.

Cercueils chez: i ou médailles contre lesquelsles be
: ng, ey | sons commandees seront livrées at }

M. AL . STARK, Rue du Fort, D4 porteurs. eT oaeeualiey et de képis

Mr Fiecurer Husson, Rue des} Pour des commandes importantes,

Grand stock de cos
Césars No 125, prés de la Rue du | pour des fates, pridre de prévenir fectionnés : -vestons et
Réservoir.

| 24 heures a Pavance. . | marché!












aie” ‘eolpe” ote donne et tré

3 ine garantie de | De plus il a le plaisir aus


















Full Text






















G@ 176



AMERICAIN. 0... ce eee fo



ecNouvelliste» na pas
ra avant-hiersamedi, a
se des ubséques de Mme
quit, la femme de
Directeur. ;



























née °

éevendredi 13 Mars courant, &

aw sols. we

meérailles
rs- midi, aw milier du

ours Tamis.

gduetinir PTTe Pe

ELLISTE » renouvellent ici, a








de leurs plas Vives condo-

sent les iiumbreux lémoigna-
jnputhie qui lui ant été pro-
ncelle douloureusé circons-
re de quelque soulagement a
nde affliction ot vient de le

y



ite Directeur prie les




%

liculiéremen









. CHERAQUIT,--- DIRECTEUR-PROPRIETAIR |

- Abonnement pour Pépartement....4.20.














hier siimedi,-notre -Direc-
ala douleur. de perdre. Sit.

~ CLERMIL-GEERMOR’ po

ont eu lieuste len
| ligieuse-dans-tout-son-empire, autono=

rsonnel du.

fortuné Directeur, Tex pression

ta perte dune épouse dé~

iS qui Pont assisté aux ob- | Hiversaire dela nuisance du_tsar_ Alex: |
u épouse regrettée, dé
8és remerciements émus et
sur sa plus vive grali-




ee co | ont soin- d’sjouler que celle, croisiére |
Le «Soir» publie une | n’d aucune siguificalion poliuque.
eville Congo Fraigais), | ;
fe une troupe d’Arabes ; vert uve | 2 ayant po
qué le fort «Pradies, * fuire sauter un train portant



Port-au-Prince (Haiti) -

ee

Lundi, 16 Mars 190 3



























































. Journal Quotidien, Comamercial et d’Annomnces



PAR MOIS - _GOURDE-



4 we Btranger 1.50

sr les communications aux bureaux du journal, angle des rues Bourjolly & Fort-Per.



rican! mimi



Rib ee eet ise OTE,

vres turques, de Constantinople a Sa-
lonique ; un employé de chemin de fer
a trouvé une caisse contenant 28 livres
de dynamile enfoute sous la vole pres
de Therhesskinds On ve sait pas si cet
attentat provicnt des troubles macedo-
niens,

~ Wasinnaron 14.--- Le dépurtement
d’Etat a regu bier, du vicetconsul des
Etats-Unis & Ceiba (londuras), Pinfor-
mation que Ceibravall été caplurée par
les forces révolutionnaires, Le vice-
consul suggére qu'un navire de guerre

dans.la_ région du lac Tchad. La gar-
nisou a fait une sortie.et a repoussé
Vennemi; les pertes du coté des fran.
cais ant éle de 2 officiers blessés et 7
hommes tués. Le -résident frangais a
organisé une troupe de titailleurs in-
“digetresye

Lonpres 13.--- Dans une course de
motocyclettes quia eu lieu hier apres-

midi, a Cannington-Town, pour un prix
de $ 5.000, Fournier, Vautomobiliste |
frangais; a battu. Charles Barden, an-
giais, en trois manches d'un mille, en_
ligne droite chicune,

Rome 13. -- Des négociations ont élé
ntameées avec te Vatican, en vue Wob:
tenir, pour les exposer 4 Saint-Louis,
‘les présents que le Pape a regus a l’oc-
Peusion de son jubilé. ,
~ St Perenssourc. 13.--- Le tsar a si-
gué un décrét ¢.ablissant la liberte re-
























soit envoye daus les eaux da Honduras.
président Roosevelt a Tintention d’ap-
peler le Congrés en exira-session pour
presser -la liquidation des diverses et
importantes questions retardées-par la
Chambré ét lesSénat. Ce dernier siége
el extra session depuis le & Mars
Panis 14.-~ Commentant Tul
{sar pfomettaiit la liberté religieuse et
autres réformes,le «Pigaro» e: le «Gau-
lois» cxpriment lopinion que la liber-
té-accordée aux paysans de quitter leurs
villages est un corollaire du projet ré-
digé par M. de Pleliwe, ministre de
“‘Tintérieur russe.

La Have 14.--- Une agitation popu-
laire considérable.a été causée en Hol-
lande par he loi déclarant les gréves il-
lévales. Quoique jugée impartialement,



mie locale jusyu’a un certuin point, et
faisant d'autres concessions aux com-
missions municipales.- Dans cet ukase
quia été rendu public hier, apres avoir
passé en revue les elforts fails par ses
-prédécesseurs et surtout par sou per
pour augmenter lebien-étre “du f
ple russe, le Tsar annonce quiil wu de-
‘eidé d'accorder lu liberté religieuse a |
tous Geux de ses sujets qui ne profes-
seit pas les croyances orthodoxes et
d'ameliorer les conditions de la vie
-dans tes -vithiges-et celles dela noblesse
—es—paysitrs.--b'ukase-qui
[a été signé en commémoralion de Tans}





&

de
ws






nelle. oe

WasuincTon: bees Mo husserand,
ambassadeur de France, est parti de
Wahinglouavec.jmeJusseran pour
aller & Chicuvo oft Vambassadeur re-
eevra de Funiversité le grade de doc-
teur_és lettre de Chicago. L’ambassa-
deur se-réndra & New-York pour as-
sister 2 une. réunion de alliance fran-









‘andre Ill; est consideré comme Pacte
d’Etat le plus siguiticatil depuis é-
muncipation des serfs.

({talie) 13.--- L’éruption du |
sontinue ; le volcan a été tres
dant toute la auil derniére,
est un peu upaisé hier matin. | cuise; 4S


































imuls

‘discours.
| Prerermanrrasunc (Natal) 14.— Le
gouvernelir a proclame la grace accor-







N
: quune division pavale autri-
liienne comprenaut 3 croisours cule
asses et un torpilleur, se rendra a la
‘tin de Mars duus la Méditerranée Ort--
entule el visitera les-ports. de l’Archi-
pel et de l'Asiv Mineure. Les autorités

uée par le rota toutes les personnes



crime dé biute trabison ou pour d’au-
tres olfenses commises pendant ‘hiré-
cente guerre. Se

~Wasuixgron 14. gant fonctions de secrétuire de lacwmu-
bing, veuvoye hier aprés-midi une dd-






~ Consrantixorié 13-= On a décou-
fentative ayant pour but- de
95.000 li- ;







gnant de se rendre au Honduras avec

ao

da mesure ne renferme rien de nature |

[a porter attteinte a ln dtberté—person=—

1. Jusseran| y prononcera un.

qui doivent passer en” jugement pour,

pécte A Pamiral Coplilan, lui enjoi-

WasitnGton 14-2 On croit que te.

ukase du —

&






ce, par le bel acte d’amnistie générale doar: Z : ‘Sixain du J our
Jouissent plusieurs de nos. concitoyens Notre Direeteur a “cercueil —
‘qui avaient pris une patt aclive. ve ats I ~-Hélas1 amis saachére enon
derniers malheureux événements dont le ¢ |. " Nous tour qui partageons ‘son.
paysa été le théatre ? Pourquoi y-aurait- Vouons a la «Parque » jalouse,
il exception a Pégardd’un malheureux qui Qui tui prend ainsi son bonh
n’avait aucun commandement. supérieur, ‘Le sentiment de notre horreg

aucune responsabilité immédiate ? — Il Ghambre des Députég
La séance de vendredi dernier a

taut lui supposer quelque bon sens : —
sil avait eu connivenct avec la révolu- | prise, tout entiere par la suite de la
tion, s'il avait vendu lé bateau “ou ecu | cussion des projets financiers, — L

ordre. dete ‘couler, il Pent fait, je sup- | bars, dés le débor,. -ont €1€ tres
pose, pour ne valeur assez ronde qu i etait” ‘toujours Je principe du pro

‘lui permettrait-d’aller “vivre aT’ ‘gtranger | Ioi de doublement des droits 4 fi
et non pas venir naivement selivrer al’au- | tation, qui étair en, discussion.

torité; et se voir enfermé, depuis plus de} M. |e député Suirad Villard on
trois mois entre quatre murs, souffrant, | fu par un lotug réquisitoire dont,

Dieu seul le’sait, toutes sortes de priva- | notre confrére Le Moment, nous ree

tions |., i mandons la lecture a 1’ Officiel. — Out

Pourquoi lui refuse-t-on Penquéte des | tinué 4 combatire le projet: MM. les
| hommes de Part, comme j'ai eu Vhon-

aujourd'hui par le Gouvernement,mon- | hommes de Vart, comr | putés Catulle Thébaud, Metellus Beno

tre nn déficit de 71/2 millions de dol- | neur de | 2 demander > Les responsabili- | Murat Claude, Horelic Momplaisir et
lars. — Mr Chamberlain avec sa‘suite |

| és seraient fixées! Linnocence n’a Ja- | vid Jeannot.
est rentré uujourd hui de son voyage au |
Transvaal.

mais craint la face du soleil. — Voici ma | Avec un.coumge admirable, M. ede
___| supplique, restée sans réponse jusqu’a ce | 0

Bertin 14. —Le Reichstag a com-
mencé agjourdhui la discussion sir |

ce | 18E. Martineau, presque seul i défend.
jour, au Ministre de ‘PIotérieur Te at fe]

une loterie nationale proposée par Mr

de Rheinbaden, ministre des finances,

a | rapport contre ces rudes assiuts répéte
vrier v j
Mexico 14. — La commission amé-

Enfin, les conclusions du rappor
Au Secrétaire d Elal de T'Intérieur | votées; le principe da projet de lot
wow. Eo son Hétel. | doublement dé droits 4 | ‘importath
ricaine nommeée pour étudiertaques- Mr le , Secrétaire d’Etat,
tion monétaire de ce pays, a élé recue
aujourd'hui par le président Diaz. La |

donc admis.
~ | --On-passe-a-la discussion. ila
~ Connaissant votre esprit de j justice et cle ‘du projet. wom MM. les députés
| vous tenant toujours, dans cet esprit, a i ‘Roland et f. B. Dartigues propose
commission est composée du profes- | l’admiration de tout le monde, je viens por-| amendements. pour Pexonération d
seur Tenks, de Vuniversité de Cornell, | ter A votre connaissance un fait que certes | tains objets de re nécessiré pout
Mr Charles Conant, trésorier du « Mor--vous-redresserez, car vous vous ates tou- | ple, tels que tissus commans, inst
ton Trust Ce », et M. Eduward Brush, [| jours tenu en harmonie ‘avec nos lois | aratoires, salaisons, furine,. ete,
financier américain bien connu, On est | dont vous étes un des représentants les | Une longueet belle discussion s:
davis ict que Fétalen-d’or—sera_pro—- plus-autorisés..- —Voici-de quoi_il s'agit | oui fini par, _tejet,au. votes
chainement établi dans ce pays.

| Mon mari avait le éommandement du |
OtyaprA (Etat de. Washington )14.—

son escadre pour y protéger les igité-
réts-américai ns. ee

Honcuone 14. — 5000. fusils qui
étaient préts a étre oxpédiés dans Pin-
térieur, ont été saisis hier.

oo Wasuincron..14, — Les ‘sénateurs
républicains ont décidé de voter en
masse contre tous les amendements au
traité avec la Colombie, relatif au ca-
nal de Panama, qui seront.. présentés:
dans la séance de luni prochain. La
majorite votera pour la ratification pure)
et simple du traité, tel quila été né-
gocié avec la Colombie, “de crainte
qu'une modification quelconque n’en-
traine ie nouveaux retards: et n’em-
péche la ratification du traité par le
Congrés” Colémbien, qui va-se ‘réunir
prochainement a Bogota.
~Eonpres-l4.-—- Le rapport publié










































































feces propositions, aprés deux
| bateau de guerre le «“Toussaint- Louver- |

| annulées. ee
De violentes secousses de tremble- | ture » et se tronvait par conséquent sous | Ont voté pour: —- MM. Arch
ment de terre ont été ressenties au-

| les ordres immédiats de son. supérieur, douin,-Villard, Manuel















et none
























Loul ris, Kernizan, Wa

laume, ‘Agnant, R. Roche, ie

cois, Dalencour, D. Robert, |

‘Sidrac Lucas, Barthélemy, Th

N. Pierre- Louis, Chs. Roland :
“— Svest abstenu : M. A. At

Le siege est ensuite levé.

: 5 Ly oe Avjourd ‘ho.

aol Ce matin op continue, |

A. ussion des projets finat

~ ROUVELLES DIVERSES ae ‘débats pour le vote du -
) | dela: ‘loi portant doublemen

oS Vimportation. a

oo Avis Doman
Change 2 oe Département de lIoté
‘Le Change qui: étair a 179- 178. ‘lst

Convaincue que | vous ; prendrez ma
supplique en considération, agréez, Mr le
Ministre, mes respectueuses salutations. |.

“Dre ° Osréma VITALMA.


















Fe












jourd hui en cette ville, a Seattle et a | Vamiral Killick. ILeat ordre de conduire |'T, Auguste, R. Lafontant, Cc. 4
Facama. June délégation sortant du Cap pour se LRichard, §. Jean Frangois, C. tT
cers = rendre au~Fort-Liberté ; arrivé devant | Féquiéte, Jeannot, Mondésit, Murat
Caracol, le bateau échoua. . | de, Dubé Monplaisir, Malebranch
’ LIQUE Monsieur le Ministre, vous avez voya- | tigue, Pinéde, Lamarque, Teélesfor
| gé a bord de steamers, vous connaissez | Joyche et Séneque St-Martin. -
JUSTICE! la place qwoccupe un commandant; | Ont veld contre >— G. Destosiets,
avant lui n’est ce pas le timonier qui} Louis, Lapommeray, S. M. Canal,
Je viens exporer au public impartial, | avertit des périls, des mauvaises passes ? | Domingue. P. Bernard, Dupiton
dans toute sa nudité, un fait dont est Je ne veux pas abuser de votre temps, | Augustin, E. Métayer, L. Darbo
victime un malhenreux qu’on veut rendre qni vous est précievx, en étant plas lon- | Jes laébrosse, G, Bouché, Figaro,
_seul. --Lespo ble de tous les péchés d+} -gue-:je-demande simplement_que _vois | colin Malar larsin Sa
_sraél, apres. _avoir--essayé-de-toutes les: defissier- intertoger—par: - a-Conmmission: :
voies; tenté mille démarches,qui sont res- -d'Enquéte siégeant a la prison “de cette
res vaines, prés des autorités qui dé | ville et que vous nommiez une commis- |
_tiennent actuellement le pouvoir. —~ J'ai} ion composée d hommes du métier qui
méme demandé que mon mari fit enten- aprés enquéte, pourra f fixer les responsa-
_du_parta derniére Commission d’Enguéte | pies.
instituée par le Gouvernement, dont les eaten,
travaux sont. clos depuis des semaines.
Hélas ! apres avoir été renvoyée de ture
4 maure, aprés avoir sacrifié jusqu’d mes |
bijoux pour entretenir mon pauvre mari] »
dans les cachots de cette ville hors la
“vue des siens, — j’emploie cette voie, es-
pérant que cette fois ma supplique adres:
sée au Conseil des Secrétaires’ d’Btat ar=
rivera jusqu’au Général Nord Alexig,pére
de nous tous, qui a connu en deux-fois |
les affres de la: prison preventive et dont.
les sentiments d’humanité sont connus tous les occupants des _ bie
de tous. samedi, est descendu ce matin 4177 °/o. | avec on sans titre--- a
N’en a-t-il pas donné des: preuves mide | Quelques affaires ont été négociées a ce ‘section | des. Domaines, pou
nifestes des : son avénement ala Présiden-' taux. Ce midi Tor, fait. : 76 "fox Vleur: situation. oo.





| D'Léon Séjourné
Dela Faculié de Médecine de Paris
De retour ala Capitale, al’ honneur

Woffrir ses services dses anciens cli-_
ents et au public,

Consultations :tous les jours, 2 a.

«Charles Roland
: - ar Soitard Villard.
rant int d’Haiti 4896: Généfal Vilbran Guillaume |
-titre,nous lisons dans le «Jour- Benito Sylvain, secrétaire-gé-
Débats » (Paris), Ne du-12 fé- néral du Comité de Direction






























er, ee suivant : oo. [erie ‘Broo, mémbre du it h 12 heures.
er Secek meted cteds lite |e supe pies 24447
: Radin membre dy Coke He. : s syd eaeber Rue des Miracles ( An-
[au sein du- personnel ensei- cienne maison Edmond Roumain) en-
aie jeeect, et des étudiants des - | face la Bangue Nationate— nes
établissements. dont il est ‘le i "415.000 directeur: , ee
posses dv coupon, dia 30 Leste jor HHambox irgeise Américain
eessile I wed
. is Anse ieee He Dorsainvil, professeur 1 _ (Service New-York — Haiti)
nae lanier gui depuis prés de | AE eo | be steamer «P
est payé 4 Port-au- Prince ne Kernizin ‘ oxo a0 steamel «rE ANDRIA » ? Ve
‘chez nous. Lon. se demande St Bron Ricot, doz teur ) nant. de b "Or Limon, Sera re-
donnaires et employes de laCa- 7 Camille. rdostenr tour le 20 couranl et partir: ra 1 le
ent, comme sous Tirésias, jouir |p Wadestrand, étud. méme jour directement pour N-

| York; prenant malle et -passagers,
Lua malle fermera A la Poste e jeudi
19 courant a6 hecres du soir,
| Port-au-Prince; 16 Mars: 1903: :
I. He RMANN & CO, agents.

fe Dr yr Bet un ‘RICOT

“FV Ancien assistant-en Meédscine et en Chirurgie
‘de la Polyelinique Péan,
| Medecin adjoint et Staniaire au Professorat

priviléges que ceux des. pro- |

, pour la plupart, ne, peuvent
P peupart, ne Pp nt | Camilie Longuefosse, étud,

3

2

I

. Bergeaud I

i I
ee leurs enfants.a 'école, Francois Ducasse, étudiant I
©

I

I

r

I

I









ane ~Le mois de Janvier M, Desrac, étediant
oit-il subir e méme sort que C&UX | eG roe Ulti

dd Aott 1897, de Janvier POrBES enh.
1902, qui ont été payés a une* :
nlement 4 a otoyes > ee £ Georges Duval, Gtudiint
sheresseet-le-vent-de-Caréme ba Dia d D pas, érudisa
june affreuse misére s’annonce | Angi oan’ Mus
tte année. Qué deviendrons-nous ? Cosa, 6 mos

icun.---Oa public de nombreux | Amb

be
.













1Ch. “Colin: ont
















vu, 6 udiant — - “Y
roice, étudiant













pra .
o oie Cen ete | Hermann Dapitow = aS ic : de sg Polyclinique, =.

Ps quan De Pe : | Charge du. service médico-chirurgical: de, Ja.
ieee ie grace des fon * | Vve leans es OF od - Polyclinique a Saint. Bra de Sales,
Abate. Sudt Esper’ meee OE et gaat ge 5} Offre ses services au public.

Po pe | tations : tons les jours de 2’
$ possédons une wie Ogee _- Consul
t Trou et l’Anse- hs sik Gone 2 . ; A hres (jeudis et dimanches exceptes. }
= omens | ~ 89 Avenue John-Brown, 82.




85; ne présente plus qu'une
“de monstre.--= Elle-a va
mble devoir vivre encore
ier se nomme Mme Josse-
dernier nous. avons en 2 |








VENTE DE BIEN DL MINEURE - TELED PHON E






En vertu. dun a jngement du tribunal civilJ

ag 2 2 il neu

@ ceateauir ide ce ressort, én date du. neuf Juin, wm

res ‘dont lan ane Vannée PAS” | cent deux, enregistré, pomolozugnt la déibé

dure un avait cent vingt yation du conseil, de famille de la mineure
a a neuf.--= Je n’ai- PAS Alice Daval, tenue sous la présidence du juge Lost st oel k de Bht rum de Faneien~
om * mémoire. “7 E. Le Nooo] deta section Nord de-cette all fe Ki liek err vente ‘a

i _gatlom;--- ainsi que.














morales a Etienne. Ed Lnond—-Orie}; of ea Pere VTS aus gimalecurs
chez le général | prince, 65, rue Rous, ci- cdevant- rue Bonwe- '
ent tout désigné. | foi, le mereredi dis-huit Mars, courant, @.onze
antes résolutions ont étéadop-: heures du satiny a la vente au plus ‘offvant

M. Georges. Sylvainea | etdarnier encheérieour, Wane proprigt,fonds Manufacture dle Tabacs \ Th

préparer un rat bati sé en cette ville, rue Republi- = names . .
coatérences po ie ou Jos appartenant a Ba dite Pee! Por (-all- P i ince
aug |e li ten de treize. Le —e
: - Cigares de tere Marque
«DiQUIND

_ Richesse, arome délicieuxt




: ‘Cigarettes Haitiennes,

‘ edocs se ce _ Papier blane | et pectoral
r ples retiseignemen(s dee ee
é Edmond hes eee du ane oes bac a 2A tamer
3 Marque: «Anacohibay-

rue LS “ de TB,









Docteur A. Bourgeois) __ Docteur Bourj jolly
Chirurgien-Dentiste 75, ‘Rue Eugéne Bour)
De retour a la Capitale, recoit tous les | ne

jours: , | A VENDRE : _ A tres bow.

Matin, de 8 heures a milli marehé,une

5 re 7 | magnifique jumelle photographique
Apres. midi, de 2 & 4 heures. 9x12, modéle..perfectionné, objectif
93. Place de la Paix, 93. | Zeiss. ~~~ Sudresser au bureau du jours,

Stee? a Vap
de Fk Etang- Saumat














--Nous portons a la connaisgang
public et de Messieurs las
‘eu particulier,qu’a partir dé cep
nous recevrons des commande
toutes sortes de Buis d’Ebéni
Planches: depnis 3/8 dep
paisseur., ~~
Pour les commandes

“ ; gat L oe AL PETE,

on faonne ~ LIMONADES GAZBUSES
Fane Lilt @ UdSiM Sy : ) le » Seltz

Pour peu de jours seulentent

Les soussiqnés, de passage en cette |
ville, annoncent au distingué public, |
quwils sont porteurs d'un grand assor-
timent d'étoffes pour hommes, —der- |
nieres nouveaulis —achetées dans |
les plus renommeées fabriques aku
rope.

Rpicialite en Articles noir et blen

Autant pour la modicilé des prix qu
pour la bonne qualité ef Te hon choix
HOUS He CPayvous auCUAe concurrence f,
__ Nous sonimes certains @étre ho
norés de la visite du nonibyeaa pu-
blié a notre Maison, sise Rue Férot
( Ci- -devant des Miracles) | No 29, vis- |

d-vis du Bureau du Télégraphe |
Terrestre. - eee










Prix modérés




























~ Angostur: i Bitte

} Bed. G. Be Siecenr & Fug
demment: élablis a Angosti
| zuéla) et depuis 1875 a Port
(Trinidad), sont les seuls. fab
du vérilable ef universellemel
ANGOSTURA. Birrenss dée
le défunt Dr ‘Sievert a Angost
1824, et dont la premiére: ex
a été faite en 1830. - Crest d
lemept a partir-de celle. dern
. va commencé ba habrive

a “AeA roduit devenu céiébre eco

. ~ Ol [-aul-| Pee EOSTURA Birrers » sous le- ne
Directeur: Dov: HEYDEBRAND oon Sats Le now dee

/ . nes WB Bas opa | gostura a été change en

24, Rue dles Mik acles, 1. de « Cuidad-Bolivar » qui-loi est
| Ea face J. Déjardin Th, Luders & Ciesy-—Chaquebouteille est envelof

FOURNISSEUR:. june feuille sur laquelle est

| en quatre langues la maniere

vy} ¥ j
Nave rte P a Ps i ane | servir et portant un fac-simi
snes ek aut de tg Fate -. Penatere de linventeur entr

de Yr Hotel de F rance eotés de la MR
G. Patrie

Vienne. —
du Grand Café : Segarder desimitali ions et cont |
du Bar du C6 nméeree co

_ JN. HARBIMAN
« Nouveau-Siécle
-« dela Bourse

Agente-Genéraux pour les Indes.O
a. de la Chambre . | COLE IOL B P Y y ty aee ee ereh A






































parés avec de]
— URau Stérilsée
et de PAcide Carbonique Liquefié.

Entreprise d Bans Gasenses de






































































-our les ventes en gros|--
grand rabais.





|-Orro BIEBER &-6e vst pl
« dela Poste

de PEpicerie Centrale
du Lunch Room





womens eons















— Les soussignés annoncent a | epot a Tu rSeau -

a eparationtiles Glaces Pa (BABIOLE) ——~ poreanePrince. qua. loréinie

chéeas ‘ " | Kola Champagne bouteille 45 cents, | transféré complétemen. 70! d
; S. | Limonade aux framboises 10 « |! Rue Traversiére au pened

| Limonade verte 10 --@—4 ir Puro}

: Rau de Seltg cer map
Syphoné-















| annonce a ses nombreux client




Cercueils

Ayant toujours un assorlimen
varie de décorations, nous som- |
ines a méme de fourntr dos cel: al. 00 | par bouteille est exizée, nbheer quil vient d’ OUVRIR
cueils en acajou, Décorés i Vexté | Pour les bouteilles de toutes les| cursatn A Jenin, SUR
rieur et Capitonnés a Vintérieur | autres boissons, la garantie est de 10
a partir de $ 25. | he pce

| centimes par bouteil lens.
Henry: Stark:
64, Rue du Magasin de PEtat, 4. |- des bouter es eides.-

La Nuit et les. Jours de Féte, | Vu la pénurie dé la: polite mony

S adresser pourlescommandes de | nous vendrons Anosclients des bon.

Cercueils chez: i ou médailles contre lesquelsles be
: ng, ey | sons commandees seront livrées at }

M. AL . STARK, Rue du Fort, D4 porteurs. eT oaeeualiey et de képis

Mr Fiecurer Husson, Rue des} Pour des commandes importantes,

Grand stock de cos
Césars No 125, prés de la Rue du | pour des fates, pridre de prévenir fectionnés : -vestons et
Réservoir.

| 24 heures a Pavance. . | marché!












aie” ‘eolpe” ote donne et tré

3 ine garantie de | De plus il a le plaisir aus