Citation
Nouvelliste

Material Information

Title:
Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date:
Copyright Date:
1903

Subjects

Genre:
newspaper ( sobekcm )

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
LTUF ( ACN6482 )
OCLC ( 0012544054 )
AlephBibNum ( 000471641 )

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text
ynée.—-N° 4 360 Port-au-Prince (Haitt)



ae









Jeudi, 5 Mars 1903



























































































Journal Quotidien,



_SHERAQUIT y-77 DIRECTEUR- “PROP













Commercial et cd’.











: Unis, sont absolument sans fondement.
~ Mazattan 3. — 50 personnes sont.
mortes de In peste. bubonique pendant
{le mois de (vrier; et du premier jan-
vier an premier m: irs, 291 mnisons ap-
partenimnt a des personnes ou des cas

: BOURSE



Se einen ant inert



me Fl ‘ANGAISE








de peste s’élaient déclarés, ont été
CABLES TELEGRAPHIQUES. * | bralées.
, Coprsnague 3. ~ I] est maintenant

NOPOLE du NOUVELLISTE
PRODUCTION INTERDITE.)

| décidé que Vemperenr allemand ren-
dra visite au roi Christian ici. On pen-
se-qu’ilarriveraavant-le 8 avril, date

— «€ La-deetrine® Monroe:
tention vide der idre)} laquel le du 85¢ diniversaire du roi Christin in;
‘volonté fitersigue, “ni_puis— mais il se peut gue la visite soit remi-

se au mols de septenibre, époyte a la’
quelle le tsar et leroi Edouarav'l i sont
attendus ala cour danoise.

Vienne 3. — On déelare que les
cours de Saxe et de Toscane sont ar-
Fivées A ime enlente- pee JaqueHe Vun-
‘cienne princesse royale de Saxe pourra
serendre en Autriche en mai
-Mettlre son enfant nouveau né a la cour
saxonne. On Jui per mettra alors de voir
ses autres enfants chaque été et on tui

eHeclive ». —-

e vest par ces pa-
ue le professe

‘Adolf Wagner,
Hebre éco. homiste politique | de
it de Bertin, commence $a
adeux questions qui lufonty
eS par un correspondant qui

SOP si fn point ¢ de-yue- mo-:

doctrine Monreé acta meme
Bune. loi internationale. °

RES 3. — Dans un article de fond
HSCUSsion de |, question vend: |































tne. a la-Ch; umbire des | lords hier, consentira: une pension satisfuisante.
h edit qne lord L vusdowne CONSTANTINOPLE 3. --- D'aprés des
eureusemen! morte informations recues de Macédoine, les

& quid "AD-_
8s les objections soulevéesen
par la cooperation avee PAL
! les a tritées de facon per-
me Pen Tautre que “les insultes

d Jemagne contrel'An- |



agents révolu lionn: iires entrent la nuit
dang les miisons des villages mucédo-
niens et, tenant dune main une croix
et de Pautre un revolver, obligent les

paysans a choisir entre It mort et un
serment de fidélité a Li cause bulgare,












dant lavuer re de TAfeique WASHINGTON 5 Ue U7e Gongrés a
= ears [eto ‘$e8- sessions aujourd hid amidi..

OUR 3 Sil faut SAN Jose € Gosta Rica ) 5. --- Des fre=

evcan-Tempsrt ar nblements “de terre ont ete





_comme_1y “yar -céctare
i Yel Cautres hommes d’E E-
7, Posséde sone pins de ter-

-Fressentisici- tteptt ris quetyre temps > te
volcan Poas. est en éraption.

_ Minan 4. --~ Le prince royal Frédéric
d’Allem ne et lo
frédevic sont passé ict aujour-
















®

he yen-rout epour : “Be ae Hs--fe=}
ie : Hafastine

wyptle,en-
f Gons antinople
pe a » de Sultan. Ils
a} présent ront ledvs: boitiue eS au Poi de
es | Gréce a Athénes:. AES
-} Gonsrastinopie D. -- De nonibren-
ses bandes de Dingares révolttionnal=.
res opérent: en: -Macédoine: contre. les
forees turques ; elles: sont. soulenues
partes ha itants. Les pertes des deux
| eétés sont fortes. - “
‘Prague d.---Le baron Rieger, howmad.




fires a gee 8;
ne. annongay
















mancipation tebéque, est morte | iy

el rend.

législateurs,

Tes recettes et les dé
ey Pays dans le cours de Texercice 1897-

prince [|

on] PEtat bohémien et chei.du mouvement; -





Port-au-Prince, 4 Mars rgo3.
Au Direciour dua Nouvelliste x.”
Monsieur le Directeur,

Dans les questions « A gui de Droit »
posées par Mr A. Lilavois et parues dans le
” de votre journal du 2 Mars dernier,

Lest fait mention des conclusions du rap-
nore de la Chambre des Comptes sur les
comptes généraux du pays pour lexercice
1897- 1898, au bas desquelles ma signa-
ture ne figure pis comme membre de la
Chambre des Comptes alors, 2 viens
par la présente vous prier de vouloir bien
donner dans le plus prochain Ne de votre
Quotidien, publicité au document inclus
guirenferme les premitres conclusions
du rapport de cet cxercice. 1897- 1898,
votées par la Chambre des Comptes dans
sa séance du 17 Aotit 1899.C’est quarante
lrnit heures plus tard que celles publiées par
Mr Lilavois ont été votées; je m’étais abs-
tenu ce jour de prendre part 4 la deu-
xiéme convocation de la Chambre des
Comptes, guoique j’eusse signé la cir-
culaire de convocation 13 a cette réunidn
on vota les derniéres conclusions adressées
an Corps Législatif. --- Voici les premié-
res conclusions:

CHAMBRES DES Compres
Exercice 1897-1898

« Vous venez de voir, Messieurs les
par les chiffres que nous
avons HNS Sous vos Yeux, | quelles ont été |

es dépenses 2 générales du

18¢8 ; quels sont les excédents budgé-
taires et quelles sont les valeurs a recou-
vrersur les recettes etcelles quissont res-
tées dues sur les dépenses ; qu’en outre,
ona te niaintes fois: oblige: “de-recourir

a des eniprunts. sur places
A ces données, la Chambre des Comp-

“tes croil devoirajouter que le départe-

ment des finances, pour ne s’étre nulle-
ment conformé aux prescriptions du 2¢
alinév de Particle 4 de la loi du budget
des. dépenses, 2 commis, par cela seul, un
délit, administratit mortel au crédit na-
tional des sorties de fonds ont eu lieu |
irréguligrement sous Vinvitation de « va-
‘leur -arégulariser» et, comme constquen-

Lee, _dgs-emprunts successifs: cont été opérés.

. Dés:lors les préteurs en. augurant le
désordre, s'en sont montrés exigeantry”










comme pour y mettre un frein. Le taux yp y Ae que ces _contraventions se sont
de Pintérét'a atveint le-maximum de Vu- | at Vdlidadblld ann ¥ ane eet o npé libr e carri¢re—impu
sure, et celui ‘du change est arrivé Bun} o> Be ee nalgré ces mémes avis aussi pér
degre que jauaais n'a cong notre mar- | ae 4 que platoniques?... Ae
ché. financier, inéme dans les moments | : : ee eS tl Goncert au Pale
sanglants et sombres qu’a eu 4 traverser. La prime. est toujours HE oeaee d a | La Musique spéciale des ce
notre malheureuse patric. e 162% 9. — Quelques petites’ valeurs @ OF | Garde, sous fe haut patronage du
On semble faire retomber tous ces | 0Mt ete négociées, ce matin, Ace (UK. ” | 1)” FV apolite et sous la direction
cruels embarras sur la dépréciation do ~-Marché tout a fait nol. > | néraux Benoit et Menés, offrira
papier monnaie et sur la baisse du prix Audience Présidentielle _ tau Palais National un concert a
dé notre café sur les marchés~étrangers.. j ~~ La Secrétairerie d’Etat de I'Intérieut | Président dela République et 4 sa
Non! Messieurs les Législateurs, nous | nous communique ‘ spot _. Voici le programme :
Les fonctionnaires du Gouvernement ye Partie
et lesemployés publics de toutes les-bran-| — y* (J. Farigoul) léna, p
}













































Chambre des Comptes,. d’étre en. faveur
‘due papier" monmaie; mais nous -savons
que tous nos gouvernements qui dans les
moments de crise financiére, en ont fait
usage..convenablement, n’ont cu qua
s’en féliciter ; et le pays nes’en fut guére

mal trouvé. hamb ;

a . e des Dé é

Ainsi en 1889 au triomphe dela révo-} op. Ghamors a 2 Pe a ih

lution d’alors,il y eut prés de dix millions |. ten de saan’ a lela ance td *
de--papiermonnatie.. en_circnlation et le | asimplementdepour oe de Réd ance,
change variait pendanr toute cette année -oOnt fa See On se eaarde

de 4 tad 13 of. cr mgr ae ONCE Csu e ) pour e
_Quanta_la baisse du prix de notre ca- par mots ); vi ‘eill nmanvons |
fé, cela ne pése que sur le producteur | eatif ala bienveillance du Lorps Men |
seplement,!’Etat-lui,ayant toujours eu a Bis ee dre. du jour “arrét ven- |
prélever réguliérement les $ 3.86. | —Lordre du jour arrete pour veie |
Dansl’état déplorable ‘of nous sommes, | dredi comporte la discussion des conclu-

abi # # ‘ : Sy be ie eae ate ae wo a
ifimporteé,tout en trissant tomber la res- | IPOS, duo rapport ayant: trait aux actes
| judiciaires frappés de péremption pary

“ponsabilité sur tous les membres du Ca-] 7 ivi
binet et sartout sur le ministre des fi- | suite des derniers troubles civils, —— et |

n
. . * “4 * + :
nances quia la wanutention des deniers | atin-a-pris. mouillage le 3

sommes loin et bien loin, nous dela
ches de l'administration ala Capitale,sont | 20 — (S. Benoit) La St-Benoit,
prévenus que Son Excellence le Président |. 30 — (H. Klosé) Le Bouillant
WHaiti recevra en audience publique au | . | Saran
Palais de la Présidence,; le dimanche 8 dy 40 CE. Menés) La jolie Lé
_valse dediée aux époux







courant, 4.9 heures. du matin.

















2e Partie x
Routier ) Philippe de Dr
sol) Fidélia, fas
~Menés’y) ~bianes ety
~polka-mazutka dedi¢e. au
mandant en chef de la Garde
e+ -4E-Menes.)-Les.Marrons

~horaco, méringue. ~ Home
de l'autenrau distingué O. Je
een maitre dharmonie etde
position. é
Arrivage





















































































































| réponse de MM. les secrétaires-d-Ttat des}.
publics,que nous réagissions contre toute | Relaions exter e eee j allemand-« Constantia», v4
défaillance, que nous ayons une fois iné- | Cl, dee velatiy ee et ely EPS 5 dom | mie, avec MM. Muller, Rouzier, .
branlable dans un avenir meilleur, er que, en wn ig 5a FAHANO“GO8 Petite Tribune Publiqu
les mandataires de la nation prennent de | nicain de 1674. “Une Fete a « piendosné»
viriles résolutions pour conjurer le péril yo. es. projets financier 5 __ | Le sympathique Général Thowias
qui nous menace, réparer les_ désastres| Ll est bruit que c'est a la s€ance de lundi } quffouit de Vaflection de la_pop
| Bel-Air, a Voccasion du hapréme











qui nous environnent, soulager la misere | qu’aura lieu la discussion des coriclusions | ,
qui nous étreint, . ldo Rapport de la Commission chargée |-son. Avenue «Diewdonne >. 2 S
“pauite des aniis a ~partager Pagread

Telles sont, Messieurs les Législateuts, | d’examiner les projets financiers de M. le j invite des amor oe
| ministre D. Delinois. qu il éprouvaitde couronnel le st
aeobable i labeur.

les appréciations jastes et saines de la | ——
Chambre des Comptes sur “les~Gomptes | ~~ Frés- robablement,.a lis ela sé- | :
| yous, une fowe anile,

Généraux qui vous-ont été présentés.Elle | ance de demain, ce point séra porté a
espére qu’elles seront également les v6- : Yordre du jour de lundi. | personsiages de marque de fa po ti
tres et Elle saisit cette occasion pour vous | Quatrain du Jour iuelle, sfest vendue A I iavitatio
renouveler les assurances de ses respec- | Pentends dire que le temps passe... | Amusce comme & une fete de gala, oo
tueuses et patriotiques salutations » (*) Hélas! c'est bien nous qui passons ral Thomas Cadet, en homme &
,e ~ . oe doe J : oy 4 ' ae “ai Os yoses en wre

Le président de la Chambre des Comptes | Rapidement,s--et Ainiront / prévenents at til les eh ne oils. Les
P: dissoudre dans Vespace!.. > | nant satistachon a lone” coty Ol
ar. nous ats re Gans... espace - bet les bonbons y étaient

(signé)-T. A. Dupiton. .
Les membres: Publication ‘Lae deuycheures de Paprés-midi &
nee des principe












gan

i *%

COM posee














































EBazecais, CArerrtber,E. Soray. midi, le général Justin Care | ytectat dec
= Lane arrondisse neh} eClak BY
i arrondissement,a, toinaires ren” prchenncowpi

Q
__woyées ala signature des membres’ pour SU TES

atre expédiées au Corps Législatit, n ont “chareé de la reception tt













en que les signatures ci-dessus. peu dangereux vy -dont nous réclamions + peiiparras avec grice-eb nek
En présence de cette question posée Ila répression hier, et qui consisté: a dé- t . ynvives sont sorls ¢ nh
par M-A- Lilavois: «pourquoi ce rapport, | poser sur les rails des balles de carabines | yeux davoir passé queliuses NOT

| : ee oe iniliea d’une gon!)



qui éclatent au passage des trains, au ris~ [
-que-de-blesser-mortellement les passants.
— Celui qui sera surpris en flagrant délt




Yun.des moins timides. que la Chambre
des Comptes ait produits depuis’ ces dix:
derniéres années, n’est-il pas signé des slit
neut membres qui la composent?s j'ai da | devel. mela:
pour renseigner M. Lilavois, ain que le] —Espérons quem

public, donner publicité 4 cet important: vont jouir de leut comple é
document dont Voriginal ést € s ees ‘Girculaire ee
session. Be Ee La Chambre des Comptes.

-.En vous. prianty M: le Directeur, d a- | dans le «Moniteurs d’hier, aux -Ad
eréer ines meilleurs remerciements, rece-. nistrateurs des finances certains articles d

faisait oublier dU
ares eb le




cog

oe et mes salut ons dis- | Réglemene de la ‘Frésorerie, — et les pé
tinguées. oe ee | nalités prévues 4'V'art. 150 du Code pénal |
| EB. BAZELAIS., | auxquelles exposent les cas de contra- |
So L’original de ce document a ete | vention. =
communiqué a la.Direction du « Nouvel- | C'est fort bien; mais ne pourrait-on | gretter d’avoir passe ©
‘Yistey ~ | rappeler aussi 4 li Chambre des Comptes _ propriété, 4 St-Maruin-

! é heure
sistance entiere B









te memes amis se retrouvaient oe

Pattie .
‘(uvre dela Me ternite ile Port-an-Pee

| Sous la naule “protection. de S. Ee le-
Président d Haiti.
Statistique de Janvier et Février.
Salle Fournier. Pescay.-
Ca iccouchements )
15 Février- Une ferme. haitienne
( Miragoane) enfant vivant (fille).
~ Salle Duchalelier
(Gyuécologie operations ).







The éatre-Guignol
us CeuX qu

pe Ket ue 8
bonheur et quien profitent ‘Dimanche prochain, 8 Mars; 4 4 hres |
passagére ! Souhaitons: que feut le : de Laprés-midi. |

| ang .
ePeuveux e et aque les” - aisir | 2me Gr ande: Représentation
Programme enticrement nowveau
. PRIX pes PLACES

les membfes de la Speed Bnfants . 95. center
de Secours Mutuels et dey Grandes ‘personnes 50 ‘| 9% Juiivier— Une femné haitienne

He propriétaire del’ Hores, Bent LEVUE | (Gap= Haiti eu) ponetion pour kyste de:
.Phonnéur d’annoncer a ses patrons | Povuire.

at au pub lic que toutes les dispositions | Salle Paret (Isolement)

ont été prises pour donner tout léclat | .
désirable & celle seconde représenta- |
tion et pour contribuer au bien-étre
de tous.





























d inistration a “décid que les |.

) gros ceuvre de la- salle Mar-
int pu etre achevés pour le rer
asembiée générale a été remise a
iltérieure quisera incessamment
t-au-Prince, 1" Mars 1903.

ice- président, ~ Cu. ‘THOMASSET.











‘Servies de la Consultation
23 consultations ef pansements

| Quinzaine de Service du <*' au 15 Mars
Meédecin fondateur ;
Docteur Destouches

~Meédecin adherent + .
Docteur Pierre Pierre,

Assisltibern

courant, 2 -§ heures de Me Auguste Rigaud
-idi pour prendre des mesuresen|] | = Le Conseil C Administration:
promouvoir PORN LE pee ne re : : oe ay:

yo : | Py ésident, Dy RIBOUL,
FicemPrésid b chare Q AEA te PE .
resident, chargé ele direction IM. les souscripteurs 4 PE ‘mp ant Trésorier, Dt I. E. JEAN TY

Association. du 10 Janvier 1903, sont invités A-dé->
Dr Victor LAMOUR. | poser a nos: guictiels, une ‘liste. des | Seerétaire, Dr Sr-Licen PERRIER
coupons nécessaires pone le montant :

de> leur participation ; lw Batfque Na-
M. le Rei ditalie se trouve trans- 4 Honale @ Haiti se réservant au besoin,
ve Républicaine Ne 241— Proprié- | le droit Wen réduire le nombre par |
dgéne Boucl hereau. : i suile du peu de for mules restantes,

- - ~ me : y ge a
. ee | 1 our peu de jours ‘seulement
* “ r » a senses trainees
Le D ‘Bi HD n RICOT Les souss igneés, de passage en cette
Ancien “Se la Polyeliniqne Poa, Chirurgie | yidle, annoucent au distingné public,
q C é ea i La / , 4 _
| Médecin njoint et Stagiaire au Professorat Pye ‘ils sont porteurs Mun grand assor
J ...de-la-Polyclinique,— tment détoffes pour hommes,—der-
Charge du service médieo-chirurgical “de la} niéres nouveautés — achetées dans
Polyelinig: ye a Saint-l rangois de Sal es, es plus PEN ONIN EES fabriques a feu~
Ollre ses services au-public. ~ | rope. |
, nes Ch tations tous les | jours (te 28 Spicialtt falité en Articles noir et bleu
4 hres (jeudis et dimanches exceptés. ) |
FD: Aveta Tohn-Brown, oo | Autant pour la modicité des prix que
€ é 4
’ TELEPHONE ; pour la bonne qualité et le bon choix,

a

OUS HE. CEALONS ANCHNC CONCUPFEHCE TL

Nous sOnLmnes er lains etre ho~
be BU tt “ontbrent
wolre \Valson,












































“iancellerie du Consulat Général |

A





tiie
rande liquidation de Casimi mrs


























ette « Patronilla » » partira-ven

a courant pour Méle Sr- Nicolas
el et Port- fe. Paix,

o.9

prenant frét |




adresse au capitaine.
Port: “au-Prince, 4 Mars 1903.
ete a’ “ssainissement ,
esse ses travoux, la Sociétéd’ As- |

RE informe ses abonnés qu’ils |
(€N se présentant munis de leur.
etre ren. boursés” proportion=}-
aux jours d’ abonnement restant |




S








































tM





a- vis du Bureau
+ Terrestre.

Tél iqraphe he e

. | Alterio SK Go
|} Pour les ventes en’ gros: :

en Kab grand rabais. :
reds 45 Avril :

ma See social sis Se Nestor Feliu
i S Maitre-Tailleur

4G, Rue Bonne-Foi, 46

- Revenu de son- voyage, annonce &
ses nombrenx clients quil se remet &
leur disposition et quiil promet, comme
[parle passé, le meilleur soin et dela
/promptitude dans Il’exécution des tra~
_ Yaux x qui lui seront confiés.

oth







ha ae de Tas L

Port- at Prince







‘incre womeciul

- Cigares de 4¢ } Marque
«DIQuINI)
Richesse, arome délicieux!

Cigarettes tis jiliennes
Papier blanc « et pectoral



T abae 3 a 1 fumer. .
Marque: «Anacohiba»

Magasin de Ventes rue du Magasin de Bat :

~ Angostura Bitters

DJ. G. B. Sreceat & Fixs, préceé.
demment établis 4 Angostura (Véneé
zuéla) et depuis 1875.4 Port-of Spain
(Trinidad ), sont les seuls fabricants |
du veritable et triversellement conn)
«AxGostt RA DY TTERS » ‘découvert par | ¢
le défunt Dr si evert a Angosiura en
4824, et dont la pr romiiea exportation
a été faile en 4830. -— est done réel- |
lement & partir-de cette cerniere date
qua commencé Ja - fabri ion de. ce4
produit devenu céléhre comme @ AN“ p
OsTURA Birrers» sous ts pom de son |
tien d'origine. Le nom ae by “ville An |

“Bonpeaux (bl ane) Bon ordinaire,

« - Graves doux

« Be Sauternes down

- Malaga, le e-gallen <:

._. Madére -«-
. Madére



































Chir urgien-Denlisle”

_De retour a ln-€ ipitale, regoit tous. les |"

eT yee
Matin, de 8 heures a midi

Aprés-midi, de 2a 4. heures. ..

| pres, de VAsile Francais.
Sadresseré-MrS. Gox







































gostura a tis chang od 62) 1840 en.celui | yy . “
de «Cuidad- Bg: Rivary qui lal ost resté. | 93, Pl ace de. ta Paix, 93. os f.
Chaque bouteille est envelo ‘ppée dans | | Prix qwoderes i









une feuille sur laquelle est imprimée |

en quatre iangues ja maniére de. sen
~servir eb por vafxezsimtle de da-sie
gnature de Vinventeur exvtre--jeg deus





A Eno. M NERALE ALCALINE, | FER
sig Bets SLITU ANTE DE




57, rue Courbe, en face la maison |









edtés de la Médall ce obtepue:
a Vienne. | ,
cap njivtions et car Mtrove. PrerRe ee

Se: garder des! imifationset cant bretagons. a est souveraine a sans viv
ee N. H ARRIS TAN N& Vend en gros et deét ail le - Traitement des affections
. Agents- cénsiens pour los Tadas Svelaentstes pet digestives, au Foi

Orro BIEBER & Ce, Agent yur Hail. | Tabac, Cigares, Caporal, ‘Voies urinaires, ta Gontte, le Diah

a = > | Allumettes el Comestible. | -Qiatre siécles des

Prix modérés ss Vente en grosches H. PAP
Mur chund-Tai viddewr-

ahnonee a sus pormbreux clients tant é

Port-au-Prince qua Jévémie, qu’ila

wransféré ene sa_mé ison de}
re au Ne 101 de la Rue















cure E-veair v Europe ¢
cous les clients méme les plus. difficiles |
une coupe moderne et trés-élégante.
‘De plus il 2 le plaisir aussi de leur an}.
aoneer quill vient € ‘OUVRIR UNE-SUC? |
_ 7 SuRsALe. ATE SOR LA. PEsG :
o/ARMES.. - ge ee
_Complet. veston’ sans eat

Le

_ vouloir s’adresse
a son représentant a

rant d’avance qu ‘ils seront sat
Grand assortiment ‘Wétoffes nouvel.
lement arrivées.—= ’ Grande: fabriaue de
_easquettes et de képis en tous genres. |
Grand stock de costume ‘tous con:
tectionnes : ‘vestons et ft pas ili as a bon ;
maKene! pe ed

w



Full Text


ynée.—-N° 4 360 Port-au-Prince (Haitt)



ae









Jeudi, 5 Mars 1903



























































































Journal Quotidien,



_SHERAQUIT y-77 DIRECTEUR- “PROP













Commercial et cd’.











: Unis, sont absolument sans fondement.
~ Mazattan 3. — 50 personnes sont.
mortes de In peste. bubonique pendant
{le mois de (vrier; et du premier jan-
vier an premier m: irs, 291 mnisons ap-
partenimnt a des personnes ou des cas

: BOURSE



Se einen ant inert



me Fl ‘ANGAISE








de peste s’élaient déclarés, ont été
CABLES TELEGRAPHIQUES. * | bralées.
, Coprsnague 3. ~ I] est maintenant

NOPOLE du NOUVELLISTE
PRODUCTION INTERDITE.)

| décidé que Vemperenr allemand ren-
dra visite au roi Christian ici. On pen-
se-qu’ilarriveraavant-le 8 avril, date

— «€ La-deetrine® Monroe:
tention vide der idre)} laquel le du 85¢ diniversaire du roi Christin in;
‘volonté fitersigue, “ni_puis— mais il se peut gue la visite soit remi-

se au mols de septenibre, époyte a la’
quelle le tsar et leroi Edouarav'l i sont
attendus ala cour danoise.

Vienne 3. — On déelare que les
cours de Saxe et de Toscane sont ar-
Fivées A ime enlente- pee JaqueHe Vun-
‘cienne princesse royale de Saxe pourra
serendre en Autriche en mai
-Mettlre son enfant nouveau né a la cour
saxonne. On Jui per mettra alors de voir
ses autres enfants chaque été et on tui

eHeclive ». —-

e vest par ces pa-
ue le professe

‘Adolf Wagner,
Hebre éco. homiste politique | de
it de Bertin, commence $a
adeux questions qui lufonty
eS par un correspondant qui

SOP si fn point ¢ de-yue- mo-:

doctrine Monreé acta meme
Bune. loi internationale. °

RES 3. — Dans un article de fond
HSCUSsion de |, question vend: |































tne. a la-Ch; umbire des | lords hier, consentira: une pension satisfuisante.
h edit qne lord L vusdowne CONSTANTINOPLE 3. --- D'aprés des
eureusemen! morte informations recues de Macédoine, les

& quid "AD-_
8s les objections soulevéesen
par la cooperation avee PAL
! les a tritées de facon per-
me Pen Tautre que “les insultes

d Jemagne contrel'An- |



agents révolu lionn: iires entrent la nuit
dang les miisons des villages mucédo-
niens et, tenant dune main une croix
et de Pautre un revolver, obligent les

paysans a choisir entre It mort et un
serment de fidélité a Li cause bulgare,












dant lavuer re de TAfeique WASHINGTON 5 Ue U7e Gongrés a
= ears [eto ‘$e8- sessions aujourd hid amidi..

OUR 3 Sil faut SAN Jose € Gosta Rica ) 5. --- Des fre=

evcan-Tempsrt ar nblements “de terre ont ete





_comme_1y “yar -céctare
i Yel Cautres hommes d’E E-
7, Posséde sone pins de ter-

-Fressentisici- tteptt ris quetyre temps > te
volcan Poas. est en éraption.

_ Minan 4. --~ Le prince royal Frédéric
d’Allem ne et lo
frédevic sont passé ict aujour-
















®

he yen-rout epour : “Be ae Hs--fe=}
ie : Hafastine

wyptle,en-
f Gons antinople
pe a » de Sultan. Ils
a} présent ront ledvs: boitiue eS au Poi de
es | Gréce a Athénes:. AES
-} Gonsrastinopie D. -- De nonibren-
ses bandes de Dingares révolttionnal=.
res opérent: en: -Macédoine: contre. les
forees turques ; elles: sont. soulenues
partes ha itants. Les pertes des deux
| eétés sont fortes. - “
‘Prague d.---Le baron Rieger, howmad.




fires a gee 8;
ne. annongay
















mancipation tebéque, est morte | iy

el rend.

législateurs,

Tes recettes et les dé
ey Pays dans le cours de Texercice 1897-

prince [|

on] PEtat bohémien et chei.du mouvement; -





Port-au-Prince, 4 Mars rgo3.
Au Direciour dua Nouvelliste x.”
Monsieur le Directeur,

Dans les questions « A gui de Droit »
posées par Mr A. Lilavois et parues dans le
” de votre journal du 2 Mars dernier,

Lest fait mention des conclusions du rap-
nore de la Chambre des Comptes sur les
comptes généraux du pays pour lexercice
1897- 1898, au bas desquelles ma signa-
ture ne figure pis comme membre de la
Chambre des Comptes alors, 2 viens
par la présente vous prier de vouloir bien
donner dans le plus prochain Ne de votre
Quotidien, publicité au document inclus
guirenferme les premitres conclusions
du rapport de cet cxercice. 1897- 1898,
votées par la Chambre des Comptes dans
sa séance du 17 Aotit 1899.C’est quarante
lrnit heures plus tard que celles publiées par
Mr Lilavois ont été votées; je m’étais abs-
tenu ce jour de prendre part 4 la deu-
xiéme convocation de la Chambre des
Comptes, guoique j’eusse signé la cir-
culaire de convocation 13 a cette réunidn
on vota les derniéres conclusions adressées
an Corps Législatif. --- Voici les premié-
res conclusions:

CHAMBRES DES Compres
Exercice 1897-1898

« Vous venez de voir, Messieurs les
par les chiffres que nous
avons HNS Sous vos Yeux, | quelles ont été |

es dépenses 2 générales du

18¢8 ; quels sont les excédents budgé-
taires et quelles sont les valeurs a recou-
vrersur les recettes etcelles quissont res-
tées dues sur les dépenses ; qu’en outre,
ona te niaintes fois: oblige: “de-recourir

a des eniprunts. sur places
A ces données, la Chambre des Comp-

“tes croil devoirajouter que le départe-

ment des finances, pour ne s’étre nulle-
ment conformé aux prescriptions du 2¢
alinév de Particle 4 de la loi du budget
des. dépenses, 2 commis, par cela seul, un
délit, administratit mortel au crédit na-
tional des sorties de fonds ont eu lieu |
irréguligrement sous Vinvitation de « va-
‘leur -arégulariser» et, comme constquen-

Lee, _dgs-emprunts successifs: cont été opérés.

. Dés:lors les préteurs en. augurant le
désordre, s'en sont montrés exigeantry”







comme pour y mettre un frein. Le taux yp y Ae que ces _contraventions se sont
de Pintérét'a atveint le-maximum de Vu- | at Vdlidadblld ann ¥ ane eet o npé libr e carri¢re—impu
sure, et celui ‘du change est arrivé Bun} o> Be ee nalgré ces mémes avis aussi pér
degre que jauaais n'a cong notre mar- | ae 4 que platoniques?... Ae
ché. financier, inéme dans les moments | : : ee eS tl Goncert au Pale
sanglants et sombres qu’a eu 4 traverser. La prime. est toujours HE oeaee d a | La Musique spéciale des ce
notre malheureuse patric. e 162% 9. — Quelques petites’ valeurs @ OF | Garde, sous fe haut patronage du
On semble faire retomber tous ces | 0Mt ete négociées, ce matin, Ace (UK. ” | 1)” FV apolite et sous la direction
cruels embarras sur la dépréciation do ~-Marché tout a fait nol. > | néraux Benoit et Menés, offrira
papier monnaie et sur la baisse du prix Audience Présidentielle _ tau Palais National un concert a
dé notre café sur les marchés~étrangers.. j ~~ La Secrétairerie d’Etat de I'Intérieut | Président dela République et 4 sa
Non! Messieurs les Législateurs, nous | nous communique ‘ spot _. Voici le programme :
Les fonctionnaires du Gouvernement ye Partie
et lesemployés publics de toutes les-bran-| — y* (J. Farigoul) léna, p
}













































Chambre des Comptes,. d’étre en. faveur
‘due papier" monmaie; mais nous -savons
que tous nos gouvernements qui dans les
moments de crise financiére, en ont fait
usage..convenablement, n’ont cu qua
s’en féliciter ; et le pays nes’en fut guére

mal trouvé. hamb ;

a . e des Dé é

Ainsi en 1889 au triomphe dela révo-} op. Ghamors a 2 Pe a ih

lution d’alors,il y eut prés de dix millions |. ten de saan’ a lela ance td *
de--papiermonnatie.. en_circnlation et le | asimplementdepour oe de Réd ance,
change variait pendanr toute cette année -oOnt fa See On se eaarde

de 4 tad 13 of. cr mgr ae ONCE Csu e ) pour e
_Quanta_la baisse du prix de notre ca- par mots ); vi ‘eill nmanvons |
fé, cela ne pése que sur le producteur | eatif ala bienveillance du Lorps Men |
seplement,!’Etat-lui,ayant toujours eu a Bis ee dre. du jour “arrét ven- |
prélever réguliérement les $ 3.86. | —Lordre du jour arrete pour veie |
Dansl’état déplorable ‘of nous sommes, | dredi comporte la discussion des conclu-

abi # # ‘ : Sy be ie eae ate ae wo a
ifimporteé,tout en trissant tomber la res- | IPOS, duo rapport ayant: trait aux actes
| judiciaires frappés de péremption pary

“ponsabilité sur tous les membres du Ca-] 7 ivi
binet et sartout sur le ministre des fi- | suite des derniers troubles civils, —— et |

n
. . * “4 * + :
nances quia la wanutention des deniers | atin-a-pris. mouillage le 3

sommes loin et bien loin, nous dela
ches de l'administration ala Capitale,sont | 20 — (S. Benoit) La St-Benoit,
prévenus que Son Excellence le Président |. 30 — (H. Klosé) Le Bouillant
WHaiti recevra en audience publique au | . | Saran
Palais de la Présidence,; le dimanche 8 dy 40 CE. Menés) La jolie Lé
_valse dediée aux époux







courant, 4.9 heures. du matin.

















2e Partie x
Routier ) Philippe de Dr
sol) Fidélia, fas
~Menés’y) ~bianes ety
~polka-mazutka dedi¢e. au
mandant en chef de la Garde
e+ -4E-Menes.)-Les.Marrons

~horaco, méringue. ~ Home
de l'autenrau distingué O. Je
een maitre dharmonie etde
position. é
Arrivage





















































































































| réponse de MM. les secrétaires-d-Ttat des}.
publics,que nous réagissions contre toute | Relaions exter e eee j allemand-« Constantia», v4
défaillance, que nous ayons une fois iné- | Cl, dee velatiy ee et ely EPS 5 dom | mie, avec MM. Muller, Rouzier, .
branlable dans un avenir meilleur, er que, en wn ig 5a FAHANO“GO8 Petite Tribune Publiqu
les mandataires de la nation prennent de | nicain de 1674. “Une Fete a « piendosné»
viriles résolutions pour conjurer le péril yo. es. projets financier 5 __ | Le sympathique Général Thowias
qui nous menace, réparer les_ désastres| Ll est bruit que c'est a la s€ance de lundi } quffouit de Vaflection de la_pop
| Bel-Air, a Voccasion du hapréme











qui nous environnent, soulager la misere | qu’aura lieu la discussion des coriclusions | ,
qui nous étreint, . ldo Rapport de la Commission chargée |-son. Avenue «Diewdonne >. 2 S
“pauite des aniis a ~partager Pagread

Telles sont, Messieurs les Législateuts, | d’examiner les projets financiers de M. le j invite des amor oe
| ministre D. Delinois. qu il éprouvaitde couronnel le st
aeobable i labeur.

les appréciations jastes et saines de la | ——
Chambre des Comptes sur “les~Gomptes | ~~ Frés- robablement,.a lis ela sé- | :
| yous, une fowe anile,

Généraux qui vous-ont été présentés.Elle | ance de demain, ce point séra porté a
espére qu’elles seront également les v6- : Yordre du jour de lundi. | personsiages de marque de fa po ti
tres et Elle saisit cette occasion pour vous | Quatrain du Jour iuelle, sfest vendue A I iavitatio
renouveler les assurances de ses respec- | Pentends dire que le temps passe... | Amusce comme & une fete de gala, oo
tueuses et patriotiques salutations » (*) Hélas! c'est bien nous qui passons ral Thomas Cadet, en homme &
,e ~ . oe doe J : oy 4 ' ae “ai Os yoses en wre

Le président de la Chambre des Comptes | Rapidement,s--et Ainiront / prévenents at til les eh ne oils. Les
P: dissoudre dans Vespace!.. > | nant satistachon a lone” coty Ol
ar. nous ats re Gans... espace - bet les bonbons y étaient

(signé)-T. A. Dupiton. .
Les membres: Publication ‘Lae deuycheures de Paprés-midi &
nee des principe












gan

i *%

COM posee














































EBazecais, CArerrtber,E. Soray. midi, le général Justin Care | ytectat dec
= Lane arrondisse neh} eClak BY
i arrondissement,a, toinaires ren” prchenncowpi

Q
__woyées ala signature des membres’ pour SU TES

atre expédiées au Corps Législatit, n ont “chareé de la reception tt













en que les signatures ci-dessus. peu dangereux vy -dont nous réclamions + peiiparras avec grice-eb nek
En présence de cette question posée Ila répression hier, et qui consisté: a dé- t . ynvives sont sorls ¢ nh
par M-A- Lilavois: «pourquoi ce rapport, | poser sur les rails des balles de carabines | yeux davoir passé queliuses NOT

| : ee oe iniliea d’une gon!)



qui éclatent au passage des trains, au ris~ [
-que-de-blesser-mortellement les passants.
— Celui qui sera surpris en flagrant délt




Yun.des moins timides. que la Chambre
des Comptes ait produits depuis’ ces dix:
derniéres années, n’est-il pas signé des slit
neut membres qui la composent?s j'ai da | devel. mela:
pour renseigner M. Lilavois, ain que le] —Espérons quem

public, donner publicité 4 cet important: vont jouir de leut comple é
document dont Voriginal ést € s ees ‘Girculaire ee
session. Be Ee La Chambre des Comptes.

-.En vous. prianty M: le Directeur, d a- | dans le «Moniteurs d’hier, aux -Ad
eréer ines meilleurs remerciements, rece-. nistrateurs des finances certains articles d

faisait oublier dU
ares eb le




cog

oe et mes salut ons dis- | Réglemene de la ‘Frésorerie, — et les pé
tinguées. oe ee | nalités prévues 4'V'art. 150 du Code pénal |
| EB. BAZELAIS., | auxquelles exposent les cas de contra- |
So L’original de ce document a ete | vention. =
communiqué a la.Direction du « Nouvel- | C'est fort bien; mais ne pourrait-on | gretter d’avoir passe ©
‘Yistey ~ | rappeler aussi 4 li Chambre des Comptes _ propriété, 4 St-Maruin-

! é heure
sistance entiere B






te memes amis se retrouvaient oe

Pattie .
‘(uvre dela Me ternite ile Port-an-Pee

| Sous la naule “protection. de S. Ee le-
Président d Haiti.
Statistique de Janvier et Février.
Salle Fournier. Pescay.-
Ca iccouchements )
15 Février- Une ferme. haitienne
( Miragoane) enfant vivant (fille).
~ Salle Duchalelier
(Gyuécologie operations ).







The éatre-Guignol
us CeuX qu

pe Ket ue 8
bonheur et quien profitent ‘Dimanche prochain, 8 Mars; 4 4 hres |
passagére ! Souhaitons: que feut le : de Laprés-midi. |

| ang .
ePeuveux e et aque les” - aisir | 2me Gr ande: Représentation
Programme enticrement nowveau
. PRIX pes PLACES

les membfes de la Speed Bnfants . 95. center
de Secours Mutuels et dey Grandes ‘personnes 50 ‘| 9% Juiivier— Une femné haitienne

He propriétaire del’ Hores, Bent LEVUE | (Gap= Haiti eu) ponetion pour kyste de:
.Phonnéur d’annoncer a ses patrons | Povuire.

at au pub lic que toutes les dispositions | Salle Paret (Isolement)

ont été prises pour donner tout léclat | .
désirable & celle seconde représenta- |
tion et pour contribuer au bien-étre
de tous.





























d inistration a “décid que les |.

) gros ceuvre de la- salle Mar-
int pu etre achevés pour le rer
asembiée générale a été remise a
iltérieure quisera incessamment
t-au-Prince, 1" Mars 1903.

ice- président, ~ Cu. ‘THOMASSET.











‘Servies de la Consultation
23 consultations ef pansements

| Quinzaine de Service du <*' au 15 Mars
Meédecin fondateur ;
Docteur Destouches

~Meédecin adherent + .
Docteur Pierre Pierre,

Assisltibern

courant, 2 -§ heures de Me Auguste Rigaud
-idi pour prendre des mesuresen|] | = Le Conseil C Administration:
promouvoir PORN LE pee ne re : : oe ay:

yo : | Py ésident, Dy RIBOUL,
FicemPrésid b chare Q AEA te PE .
resident, chargé ele direction IM. les souscripteurs 4 PE ‘mp ant Trésorier, Dt I. E. JEAN TY

Association. du 10 Janvier 1903, sont invités A-dé->
Dr Victor LAMOUR. | poser a nos: guictiels, une ‘liste. des | Seerétaire, Dr Sr-Licen PERRIER
coupons nécessaires pone le montant :

de> leur participation ; lw Batfque Na-
M. le Rei ditalie se trouve trans- 4 Honale @ Haiti se réservant au besoin,
ve Républicaine Ne 241— Proprié- | le droit Wen réduire le nombre par |
dgéne Boucl hereau. : i suile du peu de for mules restantes,

- - ~ me : y ge a
. ee | 1 our peu de jours ‘seulement
* “ r » a senses trainees
Le D ‘Bi HD n RICOT Les souss igneés, de passage en cette
Ancien “Se la Polyeliniqne Poa, Chirurgie | yidle, annoucent au distingné public,
q C é ea i La / , 4 _
| Médecin njoint et Stagiaire au Professorat Pye ‘ils sont porteurs Mun grand assor
J ...de-la-Polyclinique,— tment détoffes pour hommes,—der-
Charge du service médieo-chirurgical “de la} niéres nouveautés — achetées dans
Polyelinig: ye a Saint-l rangois de Sal es, es plus PEN ONIN EES fabriques a feu~
Ollre ses services au-public. ~ | rope. |
, nes Ch tations tous les | jours (te 28 Spicialtt falité en Articles noir et bleu
4 hres (jeudis et dimanches exceptés. ) |
FD: Aveta Tohn-Brown, oo | Autant pour la modicité des prix que
€ é 4
’ TELEPHONE ; pour la bonne qualité et le bon choix,

a

OUS HE. CEALONS ANCHNC CONCUPFEHCE TL

Nous sOnLmnes er lains etre ho~
be BU tt “ontbrent
wolre \Valson,












































“iancellerie du Consulat Général |

A





tiie
rande liquidation de Casimi mrs


























ette « Patronilla » » partira-ven

a courant pour Méle Sr- Nicolas
el et Port- fe. Paix,

o.9

prenant frét |




adresse au capitaine.
Port: “au-Prince, 4 Mars 1903.
ete a’ “ssainissement ,
esse ses travoux, la Sociétéd’ As- |

RE informe ses abonnés qu’ils |
(€N se présentant munis de leur.
etre ren. boursés” proportion=}-
aux jours d’ abonnement restant |




S








































tM





a- vis du Bureau
+ Terrestre.

Tél iqraphe he e

. | Alterio SK Go
|} Pour les ventes en’ gros: :

en Kab grand rabais. :
reds 45 Avril :

ma See social sis Se Nestor Feliu
i S Maitre-Tailleur

4G, Rue Bonne-Foi, 46

- Revenu de son- voyage, annonce &
ses nombrenx clients quil se remet &
leur disposition et quiil promet, comme
[parle passé, le meilleur soin et dela
/promptitude dans Il’exécution des tra~
_ Yaux x qui lui seront confiés.

oth




ha ae de Tas L

Port- at Prince







‘incre womeciul

- Cigares de 4¢ } Marque
«DIQuINI)
Richesse, arome délicieux!

Cigarettes tis jiliennes
Papier blanc « et pectoral



T abae 3 a 1 fumer. .
Marque: «Anacohiba»

Magasin de Ventes rue du Magasin de Bat :

~ Angostura Bitters

DJ. G. B. Sreceat & Fixs, préceé.
demment établis 4 Angostura (Véneé
zuéla) et depuis 1875.4 Port-of Spain
(Trinidad ), sont les seuls fabricants |
du veritable et triversellement conn)
«AxGostt RA DY TTERS » ‘découvert par | ¢
le défunt Dr si evert a Angosiura en
4824, et dont la pr romiiea exportation
a été faile en 4830. -— est done réel- |
lement & partir-de cette cerniere date
qua commencé Ja - fabri ion de. ce4
produit devenu céléhre comme @ AN“ p
OsTURA Birrers» sous ts pom de son |
tien d'origine. Le nom ae by “ville An |

“Bonpeaux (bl ane) Bon ordinaire,

« - Graves doux

« Be Sauternes down

- Malaga, le e-gallen <:

._. Madére -«-
. Madére



































Chir urgien-Denlisle”

_De retour a ln-€ ipitale, regoit tous. les |"

eT yee
Matin, de 8 heures a midi

Aprés-midi, de 2a 4. heures. ..

| pres, de VAsile Francais.
Sadresseré-MrS. Gox







































gostura a tis chang od 62) 1840 en.celui | yy . “
de «Cuidad- Bg: Rivary qui lal ost resté. | 93, Pl ace de. ta Paix, 93. os f.
Chaque bouteille est envelo ‘ppée dans | | Prix qwoderes i









une feuille sur laquelle est imprimée |

en quatre iangues ja maniére de. sen
~servir eb por vafxezsimtle de da-sie
gnature de Vinventeur exvtre--jeg deus





A Eno. M NERALE ALCALINE, | FER
sig Bets SLITU ANTE DE




57, rue Courbe, en face la maison |









edtés de la Médall ce obtepue:
a Vienne. | ,
cap njivtions et car Mtrove. PrerRe ee

Se: garder des! imifationset cant bretagons. a est souveraine a sans viv
ee N. H ARRIS TAN N& Vend en gros et deét ail le - Traitement des affections
. Agents- cénsiens pour los Tadas Svelaentstes pet digestives, au Foi

Orro BIEBER & Ce, Agent yur Hail. | Tabac, Cigares, Caporal, ‘Voies urinaires, ta Gontte, le Diah

a = > | Allumettes el Comestible. | -Qiatre siécles des

Prix modérés ss Vente en grosches H. PAP
Mur chund-Tai viddewr-

ahnonee a sus pormbreux clients tant é

Port-au-Prince qua Jévémie, qu’ila

wransféré ene sa_mé ison de}
re au Ne 101 de la Rue















cure E-veair v Europe ¢
cous les clients méme les plus. difficiles |
une coupe moderne et trés-élégante.
‘De plus il 2 le plaisir aussi de leur an}.
aoneer quill vient € ‘OUVRIR UNE-SUC? |
_ 7 SuRsALe. ATE SOR LA. PEsG :
o/ARMES.. - ge ee
_Complet. veston’ sans eat

Le

_ vouloir s’adresse
a son représentant a

rant d’avance qu ‘ils seront sat
Grand assortiment ‘Wétoffes nouvel.
lement arrivées.—= ’ Grande: fabriaue de
_easquettes et de képis en tous genres. |
Grand stock de costume ‘tous con:
tectionnes : ‘vestons et ft pas ili as a bon ;
maKene! pe ed

w