Citation
Nouvelliste

Material Information

Title:
Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date:
Copyright Date:
1903

Subjects

Genre:
newspaper ( sobekcm )

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
LTUF ( ACN6482 )
OCLC ( 0012544054 )
AlephBibNum ( 000471641 )

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text
_Port-au-Prince (Haiti)





Samedi, 24 Janvier 1903.





























oJ diurnal Quotidien, Gommercial et @Annonces



Abonnement pour Département....1.20
4.50

CENGMERO CENTIMES 4 _« — Etranger

PAR MOIS





i dres et ailleurs: des couronnes ont été
déposées sur les statues de la défunte
reine et des services religieux ont été
célébrés.
Maprip 22.---
ancien ministre
est si gravement malade que lon
croit pas qu’il se rétablisse.
Sr-Prrenspounc 22.--- Lesderniéres
nouvelles regues d@’Andijan cur kestan
russe) annoncent que fa ville qui au
mois de Décembre de année derniere
av été en partie détruite pay un trem-
wier ministre de C ul yen Espagne, est | blement de terre. continue a étre éva-
atrivé & Madrid anjo | dil. que.| cuée... Tous..ceuxquirvestent-sont-les
ub allen iremmen ritha=eonel= ‘onctioniinires: da-Gowverirementet tes:
“son duty traité “de commerce avec | autorités municipales.
Espagne. WASHINGTON Ma Le traité entre
Venc rer 2h=2 Lie fiévre jaune a }-les Etats-Unis et la Colombie pour la
. fait son Apparition ranpounelle ich On ante
“Wonee cing. décés ; au nombre des
Agorls se. trouvent deux allemands. Un.
‘grand ee decas sont en traite-

_ COURS DE BOURSE
Opaweucais., se. 145-°/.

COMPAGNIE FRANCAISE
“Ms CABLES TRLEGRAPHIQUES

- MONOPOLE du NOUVELLISTE
{REPRODUCTION INTERDITE.)









Le due de Tetuan,
2 des affhires étrangeéres,
ne

hour 2k—= _ “Marchan, Te pre-








les Americains, a été signé cet apres-
midi & Washington, dans la maison du
secrétaire Hay: M. Hay représentait
tent. oe ‘les Etats-Unis et M. Herran, chargé
gem OT Le bruit court i eh i que dalfuires de Colombie, avail. regu
fe Sultan du Maroe tout en m: Hintenant | pleins pouvoirs de sou Gouvernement,
%8 opérations militsires, cherche a | spécialement pour _néyocier ce truilé.
. ~tielire fra: Hinsurrectio on Sa iv des né- | signéan nom de lx Colombie.--- Le traité
: $etiations, dans lesquelles Pargent se- devra étre ratifie par le Sénat et on
fait le princigal Clément. — Le bruit | eroit qu'il sera présenté demain a celle
court aussi que la révolte s'est propa- | assembleée.
$€¢ jusqu’a | a ville de Maroc, Wasnincron 23. — Le président et
ok — Lex-umbussadeur d'Al- | le cabinet ont 2onné.anjourd’hui une
leit aux [ats Unis, Mr de Hol- | sérieuse considération aux ictes dae
en, est arrivé ici co soir, venant| gression de l’Allem: whe contre le Vé-
Cherboong uvec les pi assagers du | nézuéla, On croit qu aw fort sentiment
| a la ligne | hambourgeoise contre Paction de Allemagne s'est
Pans: 5 Graf (Wa udersee » développé an cours de dt discussion.
‘ Auoneent _Pourlemoment cependants | es Elats-
litre Te qu. ane esc re italioune & sal- “Unis ne- seraient pas justifiés en s’in-
' Reise ars -la—République:
Asie” Psd sc son voyage ent To-.
















ee



tant entre le Vénézuéla etl’ Allemagne;



rants de bombarder des forts ou “de
prendre d'aulres mesures aggressives
pour amener lennemi a necepler les

Eh marine fa =EOCH nistre de_
tol, dec Cadi mandé aux autorités du

tn ~ et ix et de Carthagéne, de

fat plus vite possible si_la | conditions imposées.

pea préle a étre mobilis éQ.~ = Le président prefére ne pas prendre

i iii cette-demande a été | ericore de mesures et —atlendque—le-

Hine & ehisituation au Maroc: | sentiment public américain Vassiste,

“Tages bait ~~ Le eroiseur fran- | quand le moment en sera venu,

Riva altant pavillon de Yami- | Loxpres 23. — L’évidence «que l'At-

; *, Commandant en chef- Je la
A lrangaise de Atlantique, est
it Santiago de Guba,

ES im Le second anhiver-

pase: tareine: Victoria al.

ier a Windsor, a Lon-

















*







Angleterre, mais aus
Bertin 23.— Le « Okalanzeiger » dit



-attaqué dine

construction. di-eanal-de-Panama-par-

erposantritans Pétatde guerre exis-|)

at état donne le droit aux belligé-_[.

-lemagne ne désire pas une solution pa
cil ique de la question vénézuclienme
“lV eause de Pansiété non- -seulement en’
sien Allemagne. |.
-daas son élan.



qu'il a regu information que “c'est le |

fort de San Carlos gui tira le premier
sur la « Panther», lorsyuecelle-cicher-
chait a entrer dans le port intérieur,

Le ministére des affaires ctrangéres
nia regu aucune représentation du se-

erétaire-Hay relativernentav bombirde-

ment de San Carlos.
Beruts 23. — Le commandant Selre-

ma Ds
der, chefde lescadre allemande dans

port officiel suivant, a la date du QI
janvier, du bombardement du fort San
Carlos le 17 courant:

-—-« Au moment ott le « « CP anther »
passaitda-barre~ d té

x







par le fort Sun Car los, quii.a_ouvert-an—
feu violent contre lui; le « Panther» i_
répondu et ne canonnade a éte échin-
gée pendant-mne demi heure. Par suite
des difficultés de la navigation, le « Pan-
ther » s'est alors retire, afin de don-
ner un chaliment immédiat de cette
attaque, daittant plus quede Gouverne-
ment Vénézudlien avait proclamé que
e’était une victoire. oa bombardé le
fort. avec le. « Vineta » le 20'coyrant,
et Vai détruit ».

Wasuincron 23.— A la demande du
département de la guerre, le départe-
ment d'Etat va, selon toutes probabi--
lités, informer le Gouvernement Alle-
mand, sil ne la déja fait, de youloir
bien remetire .a une date arltérieure”
Fenvoide kistatue de Fredericle Grand,
qui, comme on sail, devait élre plicée
dans le cour du War College.



Port-au-Prince, 24 Janvier 1903.
-Le manque de-base- quis et fait sentir
depuis quelques jours dans les athaires,

s'est accentue 2 nouveau cette semaine.
Le. commerce.indécis sethble remettre
toutes les affuires sérieuses, a1 époque ou

le_projet_ministériel sera _communigue.
~aax- Che artes ‘et-commre-chacuny esta

meme de le constater, cette date est pro-
chaine.

Ilya donc | licu @espérer qu ‘un grand
mouvenient Jafliires succédera bientot a
la période dar:ét que nous traversons en

ce moment; et que li marche assension-

_peu..cou pec.

pelle du. change sOTa.9OUs

La prime de Por que sous signalionis

i








Sr eee :

dans notre « Petite Mercuriale» de \a se-
maine derniére 4 137 °/o, n'a fait que se
raflermir cette semaine.
~~ D’autre part, les titres del'Erat: ont
nouveau gagné en fermeté sur les cours
établis la huitaine passée. Ue ne
~~ Les Consolidés 12 &/, qui avaient obtenu
54 °/o de leur valeur, sont. assez fermes.a
taux.— Les consolidés 6 °/ restent 4-38 °/o
subissant une petite dépréciation-en-rat-
son de la-tendance des acheteurs 4 porter
de préférence leurs fonds sur l’acquisition
des consolidés: 12-°/o et-des-emprunts. ga-
rantis par 80 9/, des droits sur cacao, cam-
péche et racines de campéche.— Ces der-
niers valent de 52 a 532/o d’escompte,.
gagnant ainsi plusieurs points sur leur
taux avant la répartition. “
Malgré le paiement du coupon d’inté-

rét échu au re Janvier 1903, les titres



-de-la-caisse d’amortissement sont remon~_
tés 4 leur valeur, antériedre, et novus cé=

tons avjourd’hui les titres rose 4-27 °/o
et les titres bleu 4 33 °/o .

Or Ameéricain:~Voicrtes-tate-sucees—

sifs auxquels les achats d’or américain ont
été traités cette semaine,pour une valeur
denviron § 30-000 « === 137 1/2, 138,
E395" ¥40, r4t et Iq re suse
ont été négociés a 46 °/. d’escompte.

Consolides 6 °foe — Nominal a 62 -°/o-
escompte.

‘





Titres rose. — $ YoO.000 ont été négo-
ciés cash 4 27 °/o, et méme valeur sur le
terme 4.26 et -26-1/2,

Traites sur France contre
verture du marché, les francs contre or
ont obtenu 2 °/. de prime. puis 2 1/2 %/o.
Quelques coupons cnt été vendus égale-
ment 4 1/2 et 1 °/o. a

Traites sur France-contre gourdes.— Peu
-d'affaiyes A enregistrer, les venders ti €-
tant guére disposés a traiter dans ce sens.

Chéques sur New-York contre Or.—Né-
gociations presque nulles.Nominal 1/2 »/.

~Sscon pre-er pair: enttinin tine senna _
York contre gourdes.-~

Cheques sur “Noew-
Les valeurs vendues cette semaine pour
le bollandais ont obtenu 137-138 /o.

Cafés. ~-- Arrivages faibles ; 314 sacs,
provenances variées, ont obtenu de 6 4 7
centimes; 920 sacs d’usine sont rentrés
en consignation..

Les livraisons dés soutes ont donné en-.

—viren-4oo-sacs, vendus de 9 a9 1/4.



Se SS



a ~Port-au-Prince;- tel. guel-
SANLOS -F-

.. Dernitre Heore.---On demande 145 °%/o

pour Tor, vendeurs et acheteurs s'observant.

Vieror GENTIL, Agent de change.



oo

- Ghange
Marché absolument nul ce matin. —Le
taux de lor est montéa 145 °/s, mais

nominalement, car ni vendeurs ni ache- |
| Byou, doyen- titulaire, le juge Lh. Pari-

“qeurs ne veulent contracter affaires.
Par contre, les titres sur l’Etat sont en





























Consolidés 12° 0/5. — “Environ $ 30 000 7”

itres-bleu.—%-5-.000-ont-obtena-3.L-2/.. Ls
“de teur-vateur;plus-de-vendeurs-a-ce-taux=

Or.— A¥ou-

~Une-dépéche-regue~d- Europe-neus-an— cots

‘[-=== Général Mentor Médor a été-nomi: ~~
‘mé commandant de la commune des Mi- | -
. . I e ba l a is F eet se cect terinedpcnreptindintntn pte esther poorer nee co Me eerie






age
é

assez bonne posture. LesConsolidés 12°/o,
notamment, et les Emprunts du Gouver- |
nement provisoire, sont trés demandés.

Sar les 74 Députés inscrits, 66 étaient

_| présents.a la réunion d’hier. — La séance

s’ouvre donc sous la présidence du doyen”
d’4ge, Mr Dupiton.
Vu la présence des deux nouveaux
élus, MM. Métellus Noé Benoit et Sidrac
Lucas, ~députés~-de Grand -Godve et de
‘Jean-Rabel, une commission est nommée
pour examen de leurs pouvoirs,— dont
rapport sera rendu.a la séance de lundi.
On passe immédiatement a. l’élection
du bureau. —Un premier vote est déclaré
nul.~— Au second tour de scrutin, les
voix sont ainsiréparties : Stephen Archer,
! 29;— Fouchard Martineau, 22 ; ~Raoal
Deetjen, r2.
_-Aucun candidat n’ayant réuni la majo-
rité, on procéde’ 4 un nouveau scrutin.
M. Raoul Decijen prend la parole. pour
retirer sa candidature et recommander.
“celle-dé son collégue Fouchard Martineau.
Le dépovillement de l’urne accuse:
~—Député Stéphen Archer, 37 voix ~

PHEN ARCHER est proclamé président.

~“Aa vote pour le rer secrétaire,on cons:
tate que la majorité de lassemblée a été
infirmée;~la~stance-est-donc-levée=-2
Pextraordinai ° Hii aim isisintassatic setae
“Nominations
‘sionné Administrateur des finances de la.)









circonscription des Gonaives. -
mé Administrateur des finances de l’ar-_
rondissement de Port-de-Paix, en. rem-

placement de.Mr Rodolphe Gardére.



--- Mr Maximilien Barthole a été pla-

*





ces de St-Marc, 4 ta pl

ace de Mr Alex
‘Chrispin-<<=

recteur de la douane de St-Marc.
a» Me Th. Laleau a é:é nommé. chef
de division au département-de-la—fustice—
~-- Me Saint-Germain a été commis-
sionné Conrniissaire du Gouvernement
d’Aquin. eqn

_commandement de la commune des Abri-_



Elections Consulaires
Hier soir ont eu lieu, au Tribunal de
Commercé; les nouveltes élections pour”
le remplacement des. jages consulaires
tle-mandat-¢tait-expiré-







A Vextraordinaire, un bon nom
commercants sétaient intéressés par Jeur
présence aces élections importantes.——La
réunion était présidée par Me Odilon Sé-
journé, substitut du Commissaire du
Gouvernement. a

Sur la recommandation de Mr Cajuste

sot a été ¢lu Doyen.

Les jnges réélus sont : Thimoclés Lae

| cordiale réception présidentielle,

Fouchard Martineau, 25 @_
oe Votes planes oa ad
_ —En conséquenc éputé STE- |

trois: jours-ont faity-dit-oa, un djob de

--- Mr Barnave Maximilien a été nom- | mul npecl
ice n’est pas agir de mia
|. «Heureusement que
dere qu’on avait refuse
quet a été appelé a la]
direction de la douané~ de Port-de-Paix. |

cé 4 la téte de Vadministration des finan- |

--- Mr Thomas Paret a été nommé Di-

see Général’ Christophe a été placé-au-y-

bie de o




fontant et Luders Chapoteau 3---les nog
veaux élus : Rémy Bastien, Durcé Del.
nois, Jh. Gara-et Henry Brisson.

Au Palais National

Hier matin S. E. le Président d’Haitig
recu le comité d’'administration et le per
sonnel de la Compagnie des chemins de
fer PC. S.

Mr Anton Jaegerhuber, président dy
comité, a d’abord complimenté Son Ex.
cellence au nom de la Société; puis Mr
G. Tippenhauer, ingénieur, a proclamé _
l’activité et intelligence de son_ perse
nel absolument baitien. — « L’haitien, a
il dit, est rempli d’énergie; le probléme,
Président, est de diriger cette énergie
dans le bon chemin, celui du développe--
ment du travail et de Vindustrie.* _

S. E. le Président a affirmé yuil sine
téressait fortement a l'avenir des chemins
de-fer-en Haiti, persuadé que le pays sera
sauvé dés que nos centres si riches de
Vintérieur pourront étre reliés aux ports
de mer. - Use
~ On -s’est-ensuite retiré, aprés avoir vide
une coupe de champagne, enchanté dela











‘Echo de Port-de-Paix.
STOW bows eee
« Hélas ! les affaires, comme partou



C

| ailleurs, me marchent point ici, --- except

celles de quelques-uns, pourtant, qui €f





plisdéezo-000 dollars hh
“@ Pensez-done : sur-detx steamers str
ement, «Calabrias et « Clesco >, comtter
bandes de 2.500 sacs de café, 170 sacs de
cacao, 23 sacs de cire, ~ et plus “de, 2
millions de campéche ! Il faut avouer que
in: morte...
Mr Rodolphe Gat-
d’accepter, Went
-d’étre, par décision supérieure, mainteny
a PAdministration des finances. ql est
cependant reparti pour Port-an-Faiiy
ol il se propose assurément douvrit
‘eux des membres du Gouvernement saf
a mvd-détriment di






















fisc. >
__No
Hier matin Mr Abel Th
as son dernier examen de.Ph

uveau Pharmacien
éart a subi avec
armacie,
ila obtenu la note assez bien. = NO
compliments,

Sixain du Jour
aterpe et Terpsichore.
















yo

Vont entrainer les cocuts
eg bales grows fore
---=~ Br des brillants valseuts

Ce soir, dans la snper ie

Â¥

pitale!...
Cercle de Port au-Prin¢

- Messieurs les membres du Coes
convogués en Assemblée Générale
lundi prochain, 26 courant, 44
-de-Faprés-midi 7

Du Cercle de la Ca

o



~~~ Ordre du Jour?
Révision des Statuts, sil y 4 hea
Election du comité de directiO
FF 0 . 2 2 2
Fannte 193: unerailles
Ce matin ont eu liew 4 1a Catt
Jes funérailles de Louise — :
Preston, décédée hier matin ¢ a
--- Nos condoléances A !a 1am







=





verte a MF J. B- Merlet, |





Lettre Ou ‘Merlet. =, WyNicolas 4
_Pon-au-Prince, le 23. Janvier 1903 |e. Fs Momillitre . I
___Mon-cher Merlet, este REET 2
~~ fai lu avec infiniment de bonheur vo- | Th. Trovillor oe
we leitre publiée dans le « Nouvelliste»..| Ch. Thomasset
“Je vous félicite et. vous et.vos collégues.| Ch. Duplessy ~ “3
Bilmir et Dégratf, de votre conduite si | Mme Marceline Solage 2
correcte durant les quelques mois qu'il] \qQ. St-Fort Colin 2
vous a até donné de gérer l’Administra- Julio Duvivier 5
tion financiére de Jérémie. = 7 Aug. Cadet '
Qu'importe, mon cher Merlet,quen cel}. Léon Saint-Lazar 2
moment aboient certains intvansigeants | Hubert Alexi 5
qui, naguére, aboyaient de toute autre fa-| Co-Fouchard ;
gon; continuez Auser a leur égard de la | Mme J. Bruno ;
meme magnanimité d’antan. Qu'importe J. Delatour Io
“quills veuillent faire croire 4 la Républi- | 7, Duchatelier “45
que qu’en dehors de Mr Charles Pressoir | Buouard Supplice 10
qui avait su si adroitement abandonner Frangois, de l’Hotel Patrie 2
son poste au bon moment, il n’existe pas (A continuer )
an seul honnéte homme dans toute la Fo a Po)
Grande-Anse.— Qu’importe qu’une soi- | — _. Mp’ hele ou... |
Mp bélé ou, out, dit-elle en langue |

disant jeunesse désintéressée, composée
des sicaires de qui vous savez, cherche a
se fatre recommander aujourd hui pour
des fonctions lucfatives aun Président.
que hier ils vilipendaient.
— Sachez-seulement-que-vous-et-vos ans
avez 61 admirables d’abnégation, et lais-
sez passer... Pinjustice de deux ou trois
de vos concitoyens qui n’osent pas meme
signer leurs écrits.
Hélas! ceux qui se réclament le plus des
Principes, ne sont peut etre pas ceux qui

ont plus le droit de le faire

,et vous

“Je vous salue, mon cher Merlet

“Fenouvelle l'assurance de toute mion es- f

Aime.
Foucuarp MARTINEAU, député.
Succésinfaillible!
: _ ‘Petite tribune publique
~~ Lartussite de lceuvre du |

jour en ques- |
_{O8, Entreprise par M. LaGojANNIs, s¢ |
“taddit comme suit:

JL reconnaissance de la nationentiére |
dun point. 4-Vaatre-envers SrEv ie Pré- |
sident Nord ALEXIS, (son sauveur), qut
arétabli la paix tant désirée par tous}
LS ra aite—bien -comnai tre -et-apprécier
ae ie travail-haitién et lencourager
ee fate. Progrés pour la prospérité et le
has Pays avec des sentiments no=
‘ ace ceux qui aiment le beau ;
tt hee ef autant que possible ‘et secou-_
thes pauwies de Hospice de Sainte |
a de Paul et de 'Orphelinat.de la
teat conn que leurs. priéres:mon-.
3 tT8ag ea ne--cosée—bienfaisante au
O “poste es Che ti seul,-conserve-leur
Ore els des. nations...
a Sein a donc le su ecés--infaillibl
se fi meme terps exemple
Ha es étrangers) en prouy
Foye, DES Compose que d' le ci:
} tli ansceur dels bats de Seaeel, d
THGI at rempli de'sernimenss nebles
fs empl de sentiments nobles.
_ Un Americain.





























e qui |
7 2%

ant qu

P liste de souscriptions |
dans jot feuvre dont il-est question
MS) Urnaux quotidiens : oe
ats Secretaires d’Etat $ 150
yeosit, Adm. des finances 0

- 45
—
10.






































‘Ftia Pressac, pour cause d'adultére, — di-
| vorce devant lui étre intenté.’





1 PEtat,-effectud. avec sa-famille-huit-ve

hollandaise.

glace, consommé, sandwirch, cigares et
cigarettes ( premiéres marques ).
— Petits chevaux eEgyptiens »!1.....

z



Le soussigné fait savoir-av public et au
commerce qu’a partir de.cette date, il
| n’est plus responsable. des actions de son
| épouse, Madame Horas Cog, née Adé-

Aguin, le 8 Décembre 1902.





Avis aux clients

sonnel et pour Udjouer leurs combinaisons.
depuis 22-années de sa profession . davecat
pour énutretenir 19 enfants vivants,
-Paris;-en-dehors des faveurs etdes Gcoles Te




pte

en Europe jusqu’ata destruction dela vill

sionne une perte éviderite “de

yue.a Port-auw Prince, il wa jamais regi de
ge “ge 7 ef ?

Phumanité qu’il.a constamment proléyée,Uof-

fie dune chaise A som service et qu'il n’altend

“fon plus rien. d’aucun Poovoir de T'Etat.— Te

n’en parle, ne devant 4 d’ancuns mortels si-
non pour des titres détruits chez lui,que pour
donner une justé idée de sa philosophie et
du devoir de-Phoniune malgré tout envers la
fragile humanité. Et pour laisser. un exem-
ple encore bien plus frappant, il déclare dons
ner quittance pleine et entiére 4 Monsieur
Salomon Lamothe, mo:

‘pier, laissant une veuve et onze enfants dao

la plus affreuse des miséres,



“suisdénommes,



dont 4 a |
centendant Te sor
ree Prevers, Ly

e | Nord-su

de Petit-Godve en Aodl 1902 qui lui a.occa- | d’Etat mém

“450 mille et |
quelques gourdes, fe produit de seize années |
Wépargnes ! + le soussigné declare que relé- | sme
besoin de Le conhaitre de crainte que le





mort le.26 Décembre der.

- i =

sans un abri, ! politique. Il tiendra






armaeticeaee ‘mom a:

sang un morcean de pain, de la sommede :
1° trois mille huitcent gourdes _papier-mon-
lui ai prétée de Mai a Septembre 1898 ; les:
reconnaissances que j'ai entre mes maine, dé-
clarées acquillées, sont a la disposition. des

| naie, 20.de-devx—mille france, valeur-que-je-

Owl veprend, résolucans-distinction ni de

rang ni de dignité-et contre tous, la voie pro-

fessionnelle et indépendante oti il savait éco-

| gomiser dix milles gourdes par année, bonne
fon manvaise, elou ila acquis tant de haine,

| lantde confiance, en faisant la remerque que
| que pour soustraire sa vie. aprés avoir échap-

pé miraculeusement a neuf vils assassins, le
Pays étant-enticrement livré 4 Vanarchie dés

jle 14 Mai 1902, 1 fut ebligé, en présence des

trois partis politiques, de s’adjoindre, @aprés

| son opinion, a celui quit acru le plus modé-'
i réetle plusdiyne, @ cause de son chef le Gé-
Pnéral S. M. Pierre, bien convaincu qual ne
| pourrait rien faire personnellement pour le
| soussigné. I] pensail que cet Industriel, par
| son exemple, ferail comprendre a lous que le
| travail est la source lucrative d’on le pére de
| famille peut compter sur une honnéle aisance,
_ Vovlez-vous prendre quelque chose |
de suave 4 la méthode Egyptienne ?.-Al--}
lez, ce.soir, comme si de rien n’était, | re ebla p:
au Bar de la-Tombola, rae-du- Magasi-r-de- |" H “pourratbains ~assurer contre ‘Tes événe-
VEtat, 174; vous gotterez les péches de | wens period ques. des. Revolutions former:
Furcy arrosées de Pambroisie Villejoint !.. | a ee ce ene nellement Hans Jes
On trouvera également: — Créme ala| atone: resumes pour ee parti it a

| dépensé sa sneur; ila maintes fois expose sa
| vie, requis par Tantorité compélente; il a
| paralysé bien des tentatives de prises Warmes,
Fila rendu des inissions .importautes.-eomme
Oofficier mililaire.eLloujours-sans-esporr de re:

sur une vérilable indépendance, et qu’alors.

é‘re général et la prospérité de la République,

compense.
Lingralitude est la monnaie courante pour
les mérifanis. [a exposé sa fortune pour Va-
enemeul di Séuatenr- Motaplaisir-Prerre:
ada Présidence d Haiti, te seul avec gui te
soussiyné a cauré et offert son service. Tl dé-
clare en outre navoir jamais reen nmi de Lur
ni d’aucune personne un sou pour étre de leur
parti ourmener cette candidature, pour ta-
quelle le soussiyné a, de ses prepres deniers,
envoyé des Représentants 4 la Chambre des
Députés et dont les pouvoirs ont élé tronyes
justes, conformes et bien validés.; — Quail na
jamais contracié aucune obbyation ni pro-
messe envers personne et ma jamais offert
sa service Ni Civil ni uilitaire a nuls autres

Qui a jamais douté de la pensée crimi- | candidats qui, de leur coté, ne le Ini ont: ja-
nelle des hommes, lors de la répartition des pets demande en respecant sorte per
charges et cmplois publics, contre ceux qui | dance et son decoucnrent,

. . :
ent concours avee eux au triomphe d’unest-} Ovid { iu J vy
tuation, en lés représentant sous des nuances | mis au Général Nord “d’étre Chef Etat. =
politiques varices, au gre de Vintérét per- Le SOuUSSHine Nad JAuIals Vib pusgn at moment.
> Factuel, ce Soldat el personne ne lufen a par-
‘ : ar on 5 r AT sy ” vener hey

Le soussighé declare, de méme qu'il a vecu | le, exceple Madame Nord qivil a vencontree,..
idizaine d’années et plis, en deux circonstan-

La Providence qni donne le. Pouvoira per~

ces, & bord ‘duo steamer francais, laquelle,
one faire te vécit. de.ses
-¢ Pour-ce que le Général
sil fant qwilsoit Chef
heures. » ee
‘Le soussigné ne connait point le Général
Nord, méme en portrait, et ne comple sur
personne pour de mener a Lui, mayant pas



libs








soussigné we soit toujours viclime de son dé-

*

‘yodiment par ceux qui, pourtant, devraient_

‘compler avee-lni,-eb yini-sans-etre plus de:
youés saventsi bien a l'occasion servir plu-
sieurs Maitres, en placant le meérite. et les
capacilés constamment a l'écart du Chef, sur
une vaste échelle de conspiralion, tandis que
Je.Pays est dans les serres du change et le peu-
ple sous.le joug dimpdts accablants et rui-
neux, et cela au lien d’aider le Pouvoir & Pew |

wortir.

lare se retirer de la scéte |
som cabinet d’avocat a-







eC



Le. soussigné

Â¥ ve



Anse-a-Veau, au ‘centre de: rrondissements: -. Monsieur M D IONISIO. FERRARA, ASSCe Angostura Bitt :

judiciaires du Sud, ] résenter sans | cié et Directeur de la Cordonneric | -

p
exiger de frais de déplacement, tant devant : . fe renomnée wniverselle, prép
: é They :
jes trtbunans -eivils-et-ae-commerce- duSud,- : spunay, I ey Cab: ‘ le fabricants Dr J par
e devant la Cour de Cas ans les €38 Bee aera an bk SieGeER & Fits

“sa. prése
Y s aste pet Meri grours , a ‘@ Lage aps reiniend 2
Pe ttenceur. a Tak du a au © contre nab é a quisition det Se. {| exposilions de. Londre es.
Voppression du Riche, — Ll entreprendra les ( | | | Pt f _ 1807, Vienne 1893, Sidney 1879
rocés a forfait; el en cas urgents, pour servir e méme et qui. eur promet, com | bourne 1881, “Nouve lle-Zélan
me “pe ar le pe asse, soliditée; finesse et New-York 1889 2 Amsterdam
élégance.—- On y trouver des con- | culla 41884, Nouvelle-Orléangs




















































:







J. A.de BORDES, avocal.



“BAR NOBYEAU SIEOLE

Lous les jours





Phumanité, il pourra faire des avances garan-:
ties par les procés confiés a ses soins.
Consultations: fe 90 he dens 2 hoe heu- fections de. tous genres” pour hom- Londres 1886, St-John (Canad
ves - Geena \ ar Bort DES, vat, | ES; femmes et enfants, — des lacets (| Jamoique 4891, Kimberl ley (Af
¢ GENERAL} Ay Ge Deis, Geer) de toutes nuances a des prix trés | Sud) 1892, Chicago 4803, B
“Anse-a- Veau ( Haiti). modéré és. | 1895, Bruxelles 1807 et derni
N. B. — Considérant que la ville de Petit- versa tamauseumut - Médaille dor aux lex posilic
Goive, prise d’assaut, ne. pouvait échapper a ' Paris 1900 et Bulfalo 1901.
= fafureur soldatesque et-au. pillage, en conse- CHEMIN DE FER DU NORD Ce Bitlet peut étre pris Pur 6
quence tous cenx qui peuvent délenir des ti- k ingé soit avec un spirituenx OW
repair dweradpartenant om auiont | | gute dela Timon ou es
les Ini rendre a raison de deux 4 cing piastres NUNIT, 1€ clionnatres C remin ji oh iL im sorbé Die pout Be
par dossier ou titre. de fer-du Nord sont convoqués ‘en | cocktail, un sorbet ou un pune
yo Assemblée Générale, le 31 Janvier J. N. HARRIMAN.
cours antau Siege Social, a 3 hres p.M. | Agents-Généranx pour les Indes Qogi@
OrnpRe bu JouR: -OrroF R
fo Présentation des ‘comples,
sa |. 20 Renouvellement du Louseil
pig 4 Administration oe
Crime a la glace_el N01 rhets Les Acliounaires qui ne pourront |
a mmunae | pas ctre présents, voudront bien se f
a faire représenter, selon los Statuts,
_ ATLAS: LINE SERVICE par an autre actionnaire.
~ ope ap Hattie; tet5 Janvier t908—-
Le Conseil d' Administration. j









— Le steamer « Bouavi AD, venant
de New-York estattendu icrmar-
dite 27 courant, prenantfrét et
~ passagers pour PetittGoave ek
remie. ~ — oe
G. KEITEL.& Co, A gerts.
Pt au- -Prince,22 Janvi er ri WB,



Manufacture de Taacs 8. 7.1. a i





Port-au- Prince _ | soires pout

Cigares de 1 ere Marque
CTHOQUINI D
Richesse, arome délicieux!



Vin rouge, p premiere re war ge

en n barr iques eten. dames]
Prix Modeéreés.











Cigarettes Haitiennes
ce ——— Py ser hy ancet” re: spp A
R, fl, PBTERS &C>. pier blane et pectoral
Nous portons a la connaissance du ; Tabac a fumer

ic et de Messieurs les Ebénistes} | Marcaue: particolier,qu’é partir de cette date, _ Marque: «Anacohiba>
inde Vente: rue du Mages tle




















Port-au-Prince qu’
transféré fines anenes sam
la Rue Traversiére au N°’ 101 de
entre; - “Trrcoupent,
HASSOUP. aaa 3m p ee SEEDY Ly FS 1 | spécialement year Ve urops gal
paisseur- = VS Ee Pie oe + tous-lescli enteméme les plus d
Pour Jes commandes,s adres a

—~MM.-LESPINASSE_&.-Cz...

ee





I Bhat

les ¢ andes pour
















: ~ aux prix suivants : 7 EDTARMES.
LE VICO~ Gallon — 8 1.40 Complet veston 8 sans gilet
Q « «avec gilet

1/2 « 0.70 .
Lieau minérale naturelle ferro-arsé 4A, an A Fa ee : oe oobiplt jaqne
cale adonné des résultats-surprenants: | “© ae Vhabit ou autre coil

dans toutes les maladies qui se basent | En prenant.i 5 gallons, on Pauraa bien vouloir s’adresser. ou |
up une matvaise composition dusang: | ¢4, 30 le > gal on. a Asan représentant a Jér

‘Anémie, Chlorose, Scrofules, Faiblesse rant d’avance quils ales






générale 210 ;--- dans toutes les maladies “ . Seamus Grand assortiment @éto
dela peau, dans lescas de heures intere. = Sn lement arrivées.—

giiltentes, malaria; dans les maladies | 4 | casquettes et de képis en }
* xophone _ Grand stock de ‘costume

_dusexe féminin, dans tous les cas.de
indigeslions chroviques, ele, pr SI ol Sadresser au | f¢
DEPOT : PouLMaNN & Ce: bureau du journal. ; =——sF marché!



Full Text
_Port-au-Prince (Haiti)





Samedi, 24 Janvier 1903.





























oJ diurnal Quotidien, Gommercial et @Annonces



Abonnement pour Département....1.20
4.50

CENGMERO CENTIMES 4 _« — Etranger

PAR MOIS





i dres et ailleurs: des couronnes ont été
déposées sur les statues de la défunte
reine et des services religieux ont été
célébrés.
Maprip 22.---
ancien ministre
est si gravement malade que lon
croit pas qu’il se rétablisse.
Sr-Prrenspounc 22.--- Lesderniéres
nouvelles regues d@’Andijan cur kestan
russe) annoncent que fa ville qui au
mois de Décembre de année derniere
av été en partie détruite pay un trem-
wier ministre de C ul yen Espagne, est | blement de terre. continue a étre éva-
atrivé & Madrid anjo | dil. que.| cuée... Tous..ceuxquirvestent-sont-les
ub allen iremmen ritha=eonel= ‘onctioniinires: da-Gowverirementet tes:
“son duty traité “de commerce avec | autorités municipales.
Espagne. WASHINGTON Ma Le traité entre
Venc rer 2h=2 Lie fiévre jaune a }-les Etats-Unis et la Colombie pour la
. fait son Apparition ranpounelle ich On ante
“Wonee cing. décés ; au nombre des
Agorls se. trouvent deux allemands. Un.
‘grand ee decas sont en traite-

_ COURS DE BOURSE
Opaweucais., se. 145-°/.

COMPAGNIE FRANCAISE
“Ms CABLES TRLEGRAPHIQUES

- MONOPOLE du NOUVELLISTE
{REPRODUCTION INTERDITE.)









Le due de Tetuan,
2 des affhires étrangeéres,
ne

hour 2k—= _ “Marchan, Te pre-








les Americains, a été signé cet apres-
midi & Washington, dans la maison du
secrétaire Hay: M. Hay représentait
tent. oe ‘les Etats-Unis et M. Herran, chargé
gem OT Le bruit court i eh i que dalfuires de Colombie, avail. regu
fe Sultan du Maroe tout en m: Hintenant | pleins pouvoirs de sou Gouvernement,
%8 opérations militsires, cherche a | spécialement pour _néyocier ce truilé.
. ~tielire fra: Hinsurrectio on Sa iv des né- | signéan nom de lx Colombie.--- Le traité
: $etiations, dans lesquelles Pargent se- devra étre ratifie par le Sénat et on
fait le princigal Clément. — Le bruit | eroit qu'il sera présenté demain a celle
court aussi que la révolte s'est propa- | assembleée.
$€¢ jusqu’a | a ville de Maroc, Wasnincron 23. — Le président et
ok — Lex-umbussadeur d'Al- | le cabinet ont 2onné.anjourd’hui une
leit aux [ats Unis, Mr de Hol- | sérieuse considération aux ictes dae
en, est arrivé ici co soir, venant| gression de l’Allem: whe contre le Vé-
Cherboong uvec les pi assagers du | nézuéla, On croit qu aw fort sentiment
| a la ligne | hambourgeoise contre Paction de Allemagne s'est
Pans: 5 Graf (Wa udersee » développé an cours de dt discussion.
‘ Auoneent _Pourlemoment cependants | es Elats-
litre Te qu. ane esc re italioune & sal- “Unis ne- seraient pas justifiés en s’in-
' Reise ars -la—République:
Asie” Psd sc son voyage ent To-.
















ee



tant entre le Vénézuéla etl’ Allemagne;



rants de bombarder des forts ou “de
prendre d'aulres mesures aggressives
pour amener lennemi a necepler les

Eh marine fa =EOCH nistre de_
tol, dec Cadi mandé aux autorités du

tn ~ et ix et de Carthagéne, de

fat plus vite possible si_la | conditions imposées.

pea préle a étre mobilis éQ.~ = Le président prefére ne pas prendre

i iii cette-demande a été | ericore de mesures et —atlendque—le-

Hine & ehisituation au Maroc: | sentiment public américain Vassiste,

“Tages bait ~~ Le eroiseur fran- | quand le moment en sera venu,

Riva altant pavillon de Yami- | Loxpres 23. — L’évidence «que l'At-

; *, Commandant en chef- Je la
A lrangaise de Atlantique, est
it Santiago de Guba,

ES im Le second anhiver-

pase: tareine: Victoria al.

ier a Windsor, a Lon-

















*







Angleterre, mais aus
Bertin 23.— Le « Okalanzeiger » dit



-attaqué dine

construction. di-eanal-de-Panama-par-

erposantritans Pétatde guerre exis-|)

at état donne le droit aux belligé-_[.

-lemagne ne désire pas une solution pa
cil ique de la question vénézuclienme
“lV eause de Pansiété non- -seulement en’
sien Allemagne. |.
-daas son élan.



qu'il a regu information que “c'est le |

fort de San Carlos gui tira le premier
sur la « Panther», lorsyuecelle-cicher-
chait a entrer dans le port intérieur,

Le ministére des affaires ctrangéres
nia regu aucune représentation du se-

erétaire-Hay relativernentav bombirde-

ment de San Carlos.
Beruts 23. — Le commandant Selre-

ma Ds
der, chefde lescadre allemande dans

port officiel suivant, a la date du QI
janvier, du bombardement du fort San
Carlos le 17 courant:

-—-« Au moment ott le « « CP anther »
passaitda-barre~ d té

x







par le fort Sun Car los, quii.a_ouvert-an—
feu violent contre lui; le « Panther» i_
répondu et ne canonnade a éte échin-
gée pendant-mne demi heure. Par suite
des difficultés de la navigation, le « Pan-
ther » s'est alors retire, afin de don-
ner un chaliment immédiat de cette
attaque, daittant plus quede Gouverne-
ment Vénézudlien avait proclamé que
e’était une victoire. oa bombardé le
fort. avec le. « Vineta » le 20'coyrant,
et Vai détruit ».

Wasuincron 23.— A la demande du
département de la guerre, le départe-
ment d'Etat va, selon toutes probabi--
lités, informer le Gouvernement Alle-
mand, sil ne la déja fait, de youloir
bien remetire .a une date arltérieure”
Fenvoide kistatue de Fredericle Grand,
qui, comme on sail, devait élre plicée
dans le cour du War College.



Port-au-Prince, 24 Janvier 1903.
-Le manque de-base- quis et fait sentir
depuis quelques jours dans les athaires,

s'est accentue 2 nouveau cette semaine.
Le. commerce.indécis sethble remettre
toutes les affuires sérieuses, a1 époque ou

le_projet_ministériel sera _communigue.
~aax- Che artes ‘et-commre-chacuny esta

meme de le constater, cette date est pro-
chaine.

Ilya donc | licu @espérer qu ‘un grand
mouvenient Jafliires succédera bientot a
la période dar:ét que nous traversons en

ce moment; et que li marche assension-

_peu..cou pec.

pelle du. change sOTa.9OUs

La prime de Por que sous signalionis

i





Sr eee :

dans notre « Petite Mercuriale» de \a se-
maine derniére 4 137 °/o, n'a fait que se
raflermir cette semaine.
~~ D’autre part, les titres del'Erat: ont
nouveau gagné en fermeté sur les cours
établis la huitaine passée. Ue ne
~~ Les Consolidés 12 &/, qui avaient obtenu
54 °/o de leur valeur, sont. assez fermes.a
taux.— Les consolidés 6 °/ restent 4-38 °/o
subissant une petite dépréciation-en-rat-
son de la-tendance des acheteurs 4 porter
de préférence leurs fonds sur l’acquisition
des consolidés: 12-°/o et-des-emprunts. ga-
rantis par 80 9/, des droits sur cacao, cam-
péche et racines de campéche.— Ces der-
niers valent de 52 a 532/o d’escompte,.
gagnant ainsi plusieurs points sur leur
taux avant la répartition. “
Malgré le paiement du coupon d’inté-

rét échu au re Janvier 1903, les titres



-de-la-caisse d’amortissement sont remon~_
tés 4 leur valeur, antériedre, et novus cé=

tons avjourd’hui les titres rose 4-27 °/o
et les titres bleu 4 33 °/o .

Or Ameéricain:~Voicrtes-tate-sucees—

sifs auxquels les achats d’or américain ont
été traités cette semaine,pour une valeur
denviron § 30-000 « === 137 1/2, 138,
E395" ¥40, r4t et Iq re suse
ont été négociés a 46 °/. d’escompte.

Consolides 6 °foe — Nominal a 62 -°/o-
escompte.

‘





Titres rose. — $ YoO.000 ont été négo-
ciés cash 4 27 °/o, et méme valeur sur le
terme 4.26 et -26-1/2,

Traites sur France contre
verture du marché, les francs contre or
ont obtenu 2 °/. de prime. puis 2 1/2 %/o.
Quelques coupons cnt été vendus égale-
ment 4 1/2 et 1 °/o. a

Traites sur France-contre gourdes.— Peu
-d'affaiyes A enregistrer, les venders ti €-
tant guére disposés a traiter dans ce sens.

Chéques sur New-York contre Or.—Né-
gociations presque nulles.Nominal 1/2 »/.

~Sscon pre-er pair: enttinin tine senna _
York contre gourdes.-~

Cheques sur “Noew-
Les valeurs vendues cette semaine pour
le bollandais ont obtenu 137-138 /o.

Cafés. ~-- Arrivages faibles ; 314 sacs,
provenances variées, ont obtenu de 6 4 7
centimes; 920 sacs d’usine sont rentrés
en consignation..

Les livraisons dés soutes ont donné en-.

—viren-4oo-sacs, vendus de 9 a9 1/4.



Se SS



a ~Port-au-Prince;- tel. guel-
SANLOS -F-

.. Dernitre Heore.---On demande 145 °%/o

pour Tor, vendeurs et acheteurs s'observant.

Vieror GENTIL, Agent de change.



oo

- Ghange
Marché absolument nul ce matin. —Le
taux de lor est montéa 145 °/s, mais

nominalement, car ni vendeurs ni ache- |
| Byou, doyen- titulaire, le juge Lh. Pari-

“qeurs ne veulent contracter affaires.
Par contre, les titres sur l’Etat sont en





























Consolidés 12° 0/5. — “Environ $ 30 000 7”

itres-bleu.—%-5-.000-ont-obtena-3.L-2/.. Ls
“de teur-vateur;plus-de-vendeurs-a-ce-taux=

Or.— A¥ou-

~Une-dépéche-regue~d- Europe-neus-an— cots

‘[-=== Général Mentor Médor a été-nomi: ~~
‘mé commandant de la commune des Mi- | -
. . I e ba l a is F eet se cect terinedpcnreptindintntn pte esther poorer nee co Me eerie






age
é

assez bonne posture. LesConsolidés 12°/o,
notamment, et les Emprunts du Gouver- |
nement provisoire, sont trés demandés.

Sar les 74 Députés inscrits, 66 étaient

_| présents.a la réunion d’hier. — La séance

s’ouvre donc sous la présidence du doyen”
d’4ge, Mr Dupiton.
Vu la présence des deux nouveaux
élus, MM. Métellus Noé Benoit et Sidrac
Lucas, ~députés~-de Grand -Godve et de
‘Jean-Rabel, une commission est nommée
pour examen de leurs pouvoirs,— dont
rapport sera rendu.a la séance de lundi.
On passe immédiatement a. l’élection
du bureau. —Un premier vote est déclaré
nul.~— Au second tour de scrutin, les
voix sont ainsiréparties : Stephen Archer,
! 29;— Fouchard Martineau, 22 ; ~Raoal
Deetjen, r2.
_-Aucun candidat n’ayant réuni la majo-
rité, on procéde’ 4 un nouveau scrutin.
M. Raoul Decijen prend la parole. pour
retirer sa candidature et recommander.
“celle-dé son collégue Fouchard Martineau.
Le dépovillement de l’urne accuse:
~—Député Stéphen Archer, 37 voix ~

PHEN ARCHER est proclamé président.

~“Aa vote pour le rer secrétaire,on cons:
tate que la majorité de lassemblée a été
infirmée;~la~stance-est-donc-levée=-2
Pextraordinai ° Hii aim isisintassatic setae
“Nominations
‘sionné Administrateur des finances de la.)









circonscription des Gonaives. -
mé Administrateur des finances de l’ar-_
rondissement de Port-de-Paix, en. rem-

placement de.Mr Rodolphe Gardére.



--- Mr Maximilien Barthole a été pla-

*





ces de St-Marc, 4 ta pl

ace de Mr Alex
‘Chrispin-<<=

recteur de la douane de St-Marc.
a» Me Th. Laleau a é:é nommé. chef
de division au département-de-la—fustice—
~-- Me Saint-Germain a été commis-
sionné Conrniissaire du Gouvernement
d’Aquin. eqn

_commandement de la commune des Abri-_



Elections Consulaires
Hier soir ont eu lieu, au Tribunal de
Commercé; les nouveltes élections pour”
le remplacement des. jages consulaires
tle-mandat-¢tait-expiré-







A Vextraordinaire, un bon nom
commercants sétaient intéressés par Jeur
présence aces élections importantes.——La
réunion était présidée par Me Odilon Sé-
journé, substitut du Commissaire du
Gouvernement. a

Sur la recommandation de Mr Cajuste

sot a été ¢lu Doyen.

Les jnges réélus sont : Thimoclés Lae

| cordiale réception présidentielle,

Fouchard Martineau, 25 @_
oe Votes planes oa ad
_ —En conséquenc éputé STE- |

trois: jours-ont faity-dit-oa, un djob de

--- Mr Barnave Maximilien a été nom- | mul npecl
ice n’est pas agir de mia
|. «Heureusement que
dere qu’on avait refuse
quet a été appelé a la]
direction de la douané~ de Port-de-Paix. |

cé 4 la téte de Vadministration des finan- |

--- Mr Thomas Paret a été nommé Di-

see Général’ Christophe a été placé-au-y-

bie de o




fontant et Luders Chapoteau 3---les nog
veaux élus : Rémy Bastien, Durcé Del.
nois, Jh. Gara-et Henry Brisson.

Au Palais National

Hier matin S. E. le Président d’Haitig
recu le comité d’'administration et le per
sonnel de la Compagnie des chemins de
fer PC. S.

Mr Anton Jaegerhuber, président dy
comité, a d’abord complimenté Son Ex.
cellence au nom de la Société; puis Mr
G. Tippenhauer, ingénieur, a proclamé _
l’activité et intelligence de son_ perse
nel absolument baitien. — « L’haitien, a
il dit, est rempli d’énergie; le probléme,
Président, est de diriger cette énergie
dans le bon chemin, celui du développe--
ment du travail et de Vindustrie.* _

S. E. le Président a affirmé yuil sine
téressait fortement a l'avenir des chemins
de-fer-en Haiti, persuadé que le pays sera
sauvé dés que nos centres si riches de
Vintérieur pourront étre reliés aux ports
de mer. - Use
~ On -s’est-ensuite retiré, aprés avoir vide
une coupe de champagne, enchanté dela











‘Echo de Port-de-Paix.
STOW bows eee
« Hélas ! les affaires, comme partou



C

| ailleurs, me marchent point ici, --- except

celles de quelques-uns, pourtant, qui €f





plisdéezo-000 dollars hh
“@ Pensez-done : sur-detx steamers str
ement, «Calabrias et « Clesco >, comtter
bandes de 2.500 sacs de café, 170 sacs de
cacao, 23 sacs de cire, ~ et plus “de, 2
millions de campéche ! Il faut avouer que
in: morte...
Mr Rodolphe Gat-
d’accepter, Went
-d’étre, par décision supérieure, mainteny
a PAdministration des finances. ql est
cependant reparti pour Port-an-Faiiy
ol il se propose assurément douvrit
‘eux des membres du Gouvernement saf
a mvd-détriment di






















fisc. >
__No
Hier matin Mr Abel Th
as son dernier examen de.Ph

uveau Pharmacien
éart a subi avec
armacie,
ila obtenu la note assez bien. = NO
compliments,

Sixain du Jour
aterpe et Terpsichore.
















yo

Vont entrainer les cocuts
eg bales grows fore
---=~ Br des brillants valseuts

Ce soir, dans la snper ie

Â¥

pitale!...
Cercle de Port au-Prin¢

- Messieurs les membres du Coes
convogués en Assemblée Générale
lundi prochain, 26 courant, 44
-de-Faprés-midi 7

Du Cercle de la Ca

o



~~~ Ordre du Jour?
Révision des Statuts, sil y 4 hea
Election du comité de directiO
FF 0 . 2 2 2
Fannte 193: unerailles
Ce matin ont eu liew 4 1a Catt
Jes funérailles de Louise — :
Preston, décédée hier matin ¢ a
--- Nos condoléances A !a 1am







=


verte a MF J. B- Merlet, |





Lettre Ou ‘Merlet. =, WyNicolas 4
_Pon-au-Prince, le 23. Janvier 1903 |e. Fs Momillitre . I
___Mon-cher Merlet, este REET 2
~~ fai lu avec infiniment de bonheur vo- | Th. Trovillor oe
we leitre publiée dans le « Nouvelliste»..| Ch. Thomasset
“Je vous félicite et. vous et.vos collégues.| Ch. Duplessy ~ “3
Bilmir et Dégratf, de votre conduite si | Mme Marceline Solage 2
correcte durant les quelques mois qu'il] \qQ. St-Fort Colin 2
vous a até donné de gérer l’Administra- Julio Duvivier 5
tion financiére de Jérémie. = 7 Aug. Cadet '
Qu'importe, mon cher Merlet,quen cel}. Léon Saint-Lazar 2
moment aboient certains intvansigeants | Hubert Alexi 5
qui, naguére, aboyaient de toute autre fa-| Co-Fouchard ;
gon; continuez Auser a leur égard de la | Mme J. Bruno ;
meme magnanimité d’antan. Qu'importe J. Delatour Io
“quills veuillent faire croire 4 la Républi- | 7, Duchatelier “45
que qu’en dehors de Mr Charles Pressoir | Buouard Supplice 10
qui avait su si adroitement abandonner Frangois, de l’Hotel Patrie 2
son poste au bon moment, il n’existe pas (A continuer )
an seul honnéte homme dans toute la Fo a Po)
Grande-Anse.— Qu’importe qu’une soi- | — _. Mp’ hele ou... |
Mp bélé ou, out, dit-elle en langue |

disant jeunesse désintéressée, composée
des sicaires de qui vous savez, cherche a
se fatre recommander aujourd hui pour
des fonctions lucfatives aun Président.
que hier ils vilipendaient.
— Sachez-seulement-que-vous-et-vos ans
avez 61 admirables d’abnégation, et lais-
sez passer... Pinjustice de deux ou trois
de vos concitoyens qui n’osent pas meme
signer leurs écrits.
Hélas! ceux qui se réclament le plus des
Principes, ne sont peut etre pas ceux qui

ont plus le droit de le faire

,et vous

“Je vous salue, mon cher Merlet

“Fenouvelle l'assurance de toute mion es- f

Aime.
Foucuarp MARTINEAU, député.
Succésinfaillible!
: _ ‘Petite tribune publique
~~ Lartussite de lceuvre du |

jour en ques- |
_{O8, Entreprise par M. LaGojANNIs, s¢ |
“taddit comme suit:

JL reconnaissance de la nationentiére |
dun point. 4-Vaatre-envers SrEv ie Pré- |
sident Nord ALEXIS, (son sauveur), qut
arétabli la paix tant désirée par tous}
LS ra aite—bien -comnai tre -et-apprécier
ae ie travail-haitién et lencourager
ee fate. Progrés pour la prospérité et le
has Pays avec des sentiments no=
‘ ace ceux qui aiment le beau ;
tt hee ef autant que possible ‘et secou-_
thes pauwies de Hospice de Sainte |
a de Paul et de 'Orphelinat.de la
teat conn que leurs. priéres:mon-.
3 tT8ag ea ne--cosée—bienfaisante au
O “poste es Che ti seul,-conserve-leur
Ore els des. nations...
a Sein a donc le su ecés--infaillibl
se fi meme terps exemple
Ha es étrangers) en prouy
Foye, DES Compose que d' le ci:
} tli ansceur dels bats de Seaeel, d
THGI at rempli de'sernimenss nebles
fs empl de sentiments nobles.
_ Un Americain.





























e qui |
7 2%

ant qu

P liste de souscriptions |
dans jot feuvre dont il-est question
MS) Urnaux quotidiens : oe
ats Secretaires d’Etat $ 150
yeosit, Adm. des finances 0

- 45
—
10.






































‘Ftia Pressac, pour cause d'adultére, — di-
| vorce devant lui étre intenté.’





1 PEtat,-effectud. avec sa-famille-huit-ve

hollandaise.

glace, consommé, sandwirch, cigares et
cigarettes ( premiéres marques ).
— Petits chevaux eEgyptiens »!1.....

z



Le soussigné fait savoir-av public et au
commerce qu’a partir de.cette date, il
| n’est plus responsable. des actions de son
| épouse, Madame Horas Cog, née Adé-

Aguin, le 8 Décembre 1902.





Avis aux clients

sonnel et pour Udjouer leurs combinaisons.
depuis 22-années de sa profession . davecat
pour énutretenir 19 enfants vivants,
-Paris;-en-dehors des faveurs etdes Gcoles Te




pte

en Europe jusqu’ata destruction dela vill

sionne une perte éviderite “de

yue.a Port-auw Prince, il wa jamais regi de
ge “ge 7 ef ?

Phumanité qu’il.a constamment proléyée,Uof-

fie dune chaise A som service et qu'il n’altend

“fon plus rien. d’aucun Poovoir de T'Etat.— Te

n’en parle, ne devant 4 d’ancuns mortels si-
non pour des titres détruits chez lui,que pour
donner une justé idée de sa philosophie et
du devoir de-Phoniune malgré tout envers la
fragile humanité. Et pour laisser. un exem-
ple encore bien plus frappant, il déclare dons
ner quittance pleine et entiére 4 Monsieur
Salomon Lamothe, mo:

‘pier, laissant une veuve et onze enfants dao

la plus affreuse des miséres,



“suisdénommes,



dont 4 a |
centendant Te sor
ree Prevers, Ly

e | Nord-su

de Petit-Godve en Aodl 1902 qui lui a.occa- | d’Etat mém

“450 mille et |
quelques gourdes, fe produit de seize années |
Wépargnes ! + le soussigné declare que relé- | sme
besoin de Le conhaitre de crainte que le





mort le.26 Décembre der.

- i =

sans un abri, ! politique. Il tiendra






armaeticeaee ‘mom a:

sang un morcean de pain, de la sommede :
1° trois mille huitcent gourdes _papier-mon-
lui ai prétée de Mai a Septembre 1898 ; les:
reconnaissances que j'ai entre mes maine, dé-
clarées acquillées, sont a la disposition. des

| naie, 20.de-devx—mille france, valeur-que-je-

Owl veprend, résolucans-distinction ni de

rang ni de dignité-et contre tous, la voie pro-

fessionnelle et indépendante oti il savait éco-

| gomiser dix milles gourdes par année, bonne
fon manvaise, elou ila acquis tant de haine,

| lantde confiance, en faisant la remerque que
| que pour soustraire sa vie. aprés avoir échap-

pé miraculeusement a neuf vils assassins, le
Pays étant-enticrement livré 4 Vanarchie dés

jle 14 Mai 1902, 1 fut ebligé, en présence des

trois partis politiques, de s’adjoindre, @aprés

| son opinion, a celui quit acru le plus modé-'
i réetle plusdiyne, @ cause de son chef le Gé-
Pnéral S. M. Pierre, bien convaincu qual ne
| pourrait rien faire personnellement pour le
| soussigné. I] pensail que cet Industriel, par
| son exemple, ferail comprendre a lous que le
| travail est la source lucrative d’on le pére de
| famille peut compter sur une honnéle aisance,
_ Vovlez-vous prendre quelque chose |
de suave 4 la méthode Egyptienne ?.-Al--}
lez, ce.soir, comme si de rien n’était, | re ebla p:
au Bar de la-Tombola, rae-du- Magasi-r-de- |" H “pourratbains ~assurer contre ‘Tes événe-
VEtat, 174; vous gotterez les péches de | wens period ques. des. Revolutions former:
Furcy arrosées de Pambroisie Villejoint !.. | a ee ce ene nellement Hans Jes
On trouvera également: — Créme ala| atone: resumes pour ee parti it a

| dépensé sa sneur; ila maintes fois expose sa
| vie, requis par Tantorité compélente; il a
| paralysé bien des tentatives de prises Warmes,
Fila rendu des inissions .importautes.-eomme
Oofficier mililaire.eLloujours-sans-esporr de re:

sur une vérilable indépendance, et qu’alors.

é‘re général et la prospérité de la République,

compense.
Lingralitude est la monnaie courante pour
les mérifanis. [a exposé sa fortune pour Va-
enemeul di Séuatenr- Motaplaisir-Prerre:
ada Présidence d Haiti, te seul avec gui te
soussiyné a cauré et offert son service. Tl dé-
clare en outre navoir jamais reen nmi de Lur
ni d’aucune personne un sou pour étre de leur
parti ourmener cette candidature, pour ta-
quelle le soussiyné a, de ses prepres deniers,
envoyé des Représentants 4 la Chambre des
Députés et dont les pouvoirs ont élé tronyes
justes, conformes et bien validés.; — Quail na
jamais contracié aucune obbyation ni pro-
messe envers personne et ma jamais offert
sa service Ni Civil ni uilitaire a nuls autres

Qui a jamais douté de la pensée crimi- | candidats qui, de leur coté, ne le Ini ont: ja-
nelle des hommes, lors de la répartition des pets demande en respecant sorte per
charges et cmplois publics, contre ceux qui | dance et son decoucnrent,

. . :
ent concours avee eux au triomphe d’unest-} Ovid { iu J vy
tuation, en lés représentant sous des nuances | mis au Général Nord “d’étre Chef Etat. =
politiques varices, au gre de Vintérét per- Le SOuUSSHine Nad JAuIals Vib pusgn at moment.
> Factuel, ce Soldat el personne ne lufen a par-
‘ : ar on 5 r AT sy ” vener hey

Le soussighé declare, de méme qu'il a vecu | le, exceple Madame Nord qivil a vencontree,..
idizaine d’années et plis, en deux circonstan-

La Providence qni donne le. Pouvoira per~

ces, & bord ‘duo steamer francais, laquelle,
one faire te vécit. de.ses
-¢ Pour-ce que le Général
sil fant qwilsoit Chef
heures. » ee
‘Le soussigné ne connait point le Général
Nord, méme en portrait, et ne comple sur
personne pour de mener a Lui, mayant pas



libs








soussigné we soit toujours viclime de son dé-

*

‘yodiment par ceux qui, pourtant, devraient_

‘compler avee-lni,-eb yini-sans-etre plus de:
youés saventsi bien a l'occasion servir plu-
sieurs Maitres, en placant le meérite. et les
capacilés constamment a l'écart du Chef, sur
une vaste échelle de conspiralion, tandis que
Je.Pays est dans les serres du change et le peu-
ple sous.le joug dimpdts accablants et rui-
neux, et cela au lien d’aider le Pouvoir & Pew |

wortir.

lare se retirer de la scéte |
som cabinet d’avocat a-







eC



Le. soussigné

Â¥ ve
Anse-a-Veau, au ‘centre de: rrondissements: -. Monsieur M D IONISIO. FERRARA, ASSCe Angostura Bitt :

judiciaires du Sud, ] résenter sans | cié et Directeur de la Cordonneric | -

p
exiger de frais de déplacement, tant devant : . fe renomnée wniverselle, prép
: é They :
jes trtbunans -eivils-et-ae-commerce- duSud,- : spunay, I ey Cab: ‘ le fabricants Dr J par
e devant la Cour de Cas ans les €38 Bee aera an bk SieGeER & Fits

“sa. prése
Y s aste pet Meri grours , a ‘@ Lage aps reiniend 2
Pe ttenceur. a Tak du a au © contre nab é a quisition det Se. {| exposilions de. Londre es.
Voppression du Riche, — Ll entreprendra les ( | | | Pt f _ 1807, Vienne 1893, Sidney 1879
rocés a forfait; el en cas urgents, pour servir e méme et qui. eur promet, com | bourne 1881, “Nouve lle-Zélan
me “pe ar le pe asse, soliditée; finesse et New-York 1889 2 Amsterdam
élégance.—- On y trouver des con- | culla 41884, Nouvelle-Orléangs




















































:







J. A.de BORDES, avocal.



“BAR NOBYEAU SIEOLE

Lous les jours





Phumanité, il pourra faire des avances garan-:
ties par les procés confiés a ses soins.
Consultations: fe 90 he dens 2 hoe heu- fections de. tous genres” pour hom- Londres 1886, St-John (Canad
ves - Geena \ ar Bort DES, vat, | ES; femmes et enfants, — des lacets (| Jamoique 4891, Kimberl ley (Af
¢ GENERAL} Ay Ge Deis, Geer) de toutes nuances a des prix trés | Sud) 1892, Chicago 4803, B
“Anse-a- Veau ( Haiti). modéré és. | 1895, Bruxelles 1807 et derni
N. B. — Considérant que la ville de Petit- versa tamauseumut - Médaille dor aux lex posilic
Goive, prise d’assaut, ne. pouvait échapper a ' Paris 1900 et Bulfalo 1901.
= fafureur soldatesque et-au. pillage, en conse- CHEMIN DE FER DU NORD Ce Bitlet peut étre pris Pur 6
quence tous cenx qui peuvent délenir des ti- k ingé soit avec un spirituenx OW
repair dweradpartenant om auiont | | gute dela Timon ou es
les Ini rendre a raison de deux 4 cing piastres NUNIT, 1€ clionnatres C remin ji oh iL im sorbé Die pout Be
par dossier ou titre. de fer-du Nord sont convoqués ‘en | cocktail, un sorbet ou un pune
yo Assemblée Générale, le 31 Janvier J. N. HARRIMAN.
cours antau Siege Social, a 3 hres p.M. | Agents-Généranx pour les Indes Qogi@
OrnpRe bu JouR: -OrroF R
fo Présentation des ‘comples,
sa |. 20 Renouvellement du Louseil
pig 4 Administration oe
Crime a la glace_el N01 rhets Les Acliounaires qui ne pourront |
a mmunae | pas ctre présents, voudront bien se f
a faire représenter, selon los Statuts,
_ ATLAS: LINE SERVICE par an autre actionnaire.
~ ope ap Hattie; tet5 Janvier t908—-
Le Conseil d' Administration. j









— Le steamer « Bouavi AD, venant
de New-York estattendu icrmar-
dite 27 courant, prenantfrét et
~ passagers pour PetittGoave ek
remie. ~ — oe
G. KEITEL.& Co, A gerts.
Pt au- -Prince,22 Janvi er ri WB,



Manufacture de Taacs 8. 7.1. a i





Port-au- Prince _ | soires pout

Cigares de 1 ere Marque
CTHOQUINI D
Richesse, arome délicieux!



Vin rouge, p premiere re war ge

en n barr iques eten. dames]
Prix Modeéreés.











Cigarettes Haitiennes
ce ——— Py ser hy ancet” re: spp A
R, fl, PBTERS &C>. pier blane et pectoral
Nous portons a la connaissance du ; Tabac a fumer

ic et de Messieurs les Ebénistes} | Marcaue: particolier,qu’é partir de cette date, _ Marque: «Anacohiba>
inde Vente: rue du Mages tle




















Port-au-Prince qu’
transféré fines anenes sam
la Rue Traversiére au N°’ 101 de
entre; - “Trrcoupent,
HASSOUP. aaa 3m p ee SEEDY Ly FS 1 | spécialement year Ve urops gal
paisseur- = VS Ee Pie oe + tous-lescli enteméme les plus d
Pour Jes commandes,s adres a

—~MM.-LESPINASSE_&.-Cz...

ee





I Bhat

les ¢ andes pour
















: ~ aux prix suivants : 7 EDTARMES.
LE VICO~ Gallon — 8 1.40 Complet veston 8 sans gilet
Q « «avec gilet

1/2 « 0.70 .
Lieau minérale naturelle ferro-arsé 4A, an A Fa ee : oe oobiplt jaqne
cale adonné des résultats-surprenants: | “© ae Vhabit ou autre coil

dans toutes les maladies qui se basent | En prenant.i 5 gallons, on Pauraa bien vouloir s’adresser. ou |
up une matvaise composition dusang: | ¢4, 30 le > gal on. a Asan représentant a Jér

‘Anémie, Chlorose, Scrofules, Faiblesse rant d’avance quils ales






générale 210 ;--- dans toutes les maladies “ . Seamus Grand assortiment @éto
dela peau, dans lescas de heures intere. = Sn lement arrivées.—

giiltentes, malaria; dans les maladies | 4 | casquettes et de képis en }
* xophone _ Grand stock de ‘costume

_dusexe féminin, dans tous les cas.de
indigeslions chroviques, ele, pr SI ol Sadresser au | f¢
DEPOT : PouLMaNN & Ce: bureau du journal. ; =——sF marché!