Citation
Nouvelliste

Material Information

Title:
Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date:
Copyright Date:
1946

Subjects

Genre:
newspaper ( sobekcm )

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
LTUF ( ACN6482 )
OCLC ( 0012544054 )
AlephBibNum ( 000471641 )

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text








Lsposang a
@ @4y Vos

+ ds gr
2 at
lens ee . .
er Ie & 5 ang on six jours,
Bn Pops, sa cadens & une vrale cour



TK, OY ay
Se Yepyg



eederauons de quere





















gues pueoame et oe japon,
nue te “Gaye Lalino-Ameéricams
iat. ° on g@umplement | con-
cations de wempee les Relations
aanes on ques avec les pays
vendre 4 fae.

wut “se i | Oy emaruend que cette dé
> du bari gn co le past de cep pays
a do 18 Seong parnediatement apres

ips Grondoa Nations = en
4 couke VAxe avaient lait
fonts oie vane, leo pays qui
“duet ea quero avec le Jar
Gtrangie jg URlemagne preadront
2 qui, sae) at ig Conleronce de la Pals.
ERAIENT day 4 oy gue
anne. eg le Peraguay, TE
goes fUragquey, le Chili et
Ventendle déclarer la quer
a yilemagne ef au Japon.
Aiguolloment ceux la sem

gout ca secours de la

e

nese

«

























-opres teres g VERe®. Cependant, il faut que |
commun gn wachs que beaucoup de |
a ga pegs women, depuis des |
ard Prat _d8ih, déciorer la yuer
que les [Allemagne et au Japon; |
nis troy giles ne Tout pas fait, ce |
vw Oui tgp Etats-Unis qui les en
5 produits 47 ot dasuades.

ou de keg fine, du debut de 1944, le \
eurs I : dg la Colombie avait |
rene uh une Déclaration da |
contre-cany gpramune de tous les
si SIMPLE 7:
| HOWNER 7 Jee une elle mesure aussi

du Chef
sts heditieng

ala Wieit de nature G em

kes Etats-Unis

da Continent Américain. |
:

qui |

|

t

+





ction 77 widen lors pour la proses: |
sordonnem 7 ian de.ce Continent a pour:
yorad ravitcillement en mai ¢
go te quene et autres de;
~~ oa cee perys dont la sécur :
ZOLARE Y @ @ wouvercit en danger par
LAND G0: 9 Mlamagne agissante.C’est |
anaieie @H door a couse de tout cela que |
Grond Gout V gerciien Nations Latino-Ameri |
Jes ROWE gists, opiés entente, vec :
we école BT ig Eile Unie, ont ex simple
a ‘wee & yompre avec les pays |
Endroit iy YAgj -cojourd’bui quill u’y ,
ravous HR] gucun danger d'attaque con :
( duecioa "7 te ces Nations Américaines.
iéric Wea peuvent déclarer la guer |
aime pith J ve.
peuplte aH Mame Argentine eat aur k
ou les Wek de déclorer lo querre & ¢
mme 03:7 Pilemame, Elle a un prétex |



@ oul wouvé dans le fcit que |
te Mlorités nazies ont gardé,
6 We-de prisonniers de guer
% quake diplomates argen
tea.



_Edagentine, ou fond, ne de
wands pus mieux que de wou
W@ me occasion pour rejoin
tie le Pon Américonisme qu’s!
abondonnés, et toutes les
ne
a Vect es Gonandent pas mieux que de
intéresot Héeindre leur grande Soour,
2 He “ ine, sous le signe de
to Palit Ay Démocratie ot de Yont'side

AMLLES
rees jou 7 Bhobliques Amdricaines





nent ‘Ravésiccine.
Paillare,
rene; ever
Lg sme
wey >.
n, nous | TOUTE LETTRE MERITE

REPONSE
TOUT EYVOL UN MOT

| Hobe compaticte, Madame
ES lomatie, qui a publié der
Absent un ouvroge en ban
: eo. espagnol & Cubs, en
Srey envoyé wn exemplaire @
Uedome Roozevelt, & Washing

ee.

: 16 Matson Bioache, par Vin
Werhdigne du Secréiaire de
Veione Franklin D. Roosevelt
_ B Yemercié dong une tes ai
pfs lettre Madame Emmoli
_ Me Caries Lemaire pour ses
: ions on ivi = envoyant

:
































i ie, comme une sorie

i jo ville, une quan

| wation proposés & la sury

i petits boutiquiers,

. ge conlormer



Luttons
CONPRE LE MARCHE NOM
a nt} s a
Nous avons

entepris uno

cognpagne contre les tuliqdunts |

du meorché noir des produ
de ptumiére nécessitée




CAiao ARE

geul but d’étre ullles G ja coi

lectivité.
. Nous savons combion
difficile, chez-nous, de

i oust

uier



teurs, mais, nous persisions a
crave quiavec de ia bonne vo
fonié, une surveilia :
des mesures admin.
peuvent sinon tmeitre fn
eqlement aa marche i
toutes maliéres, pou
dans la vente de It
gine gui sera bientOl rbparhe
pea le Comptoir de Vente.



Cer

n





Noue avona, @ cele cocn
pion, ddja lait plugicins sug

gestions, cuxquclles
gattacher queiques dif
quent a application



Ciest pourquol o la vedi
ia Hvraison de ce produit 2

jout en Yamplifant, &
nos précddentes 8
tendant @ éicblir d
cipaux quarters de
dea kiosques, pour la vent
Yhuile au détail, et en
ce, un organisme de
tion composé de noid!
Curé de ia Parcisse, etc.

A déicut
te batiment, affeclé 4

a ann






sa



de klosque, o1

lee

du comptolr de vente: 1 -- on {

cha |

a



enverreil chaque jourdans

cun des md

dons dhul






ties marchandes, qui
placées dans un € i
ming, afin de facili
tréle des Agents



del

ce de leurs operctions.

2 -—- On fers
équitable répc























et autres détaillan



tes ef de Virsportance
établiasemenis.

g -- Ob
rait faite a ces deo

ation form:



syictemmnt
a

Oke

peine de suppress



Yhuue par ule,

de
1/4 de ite et
dite «Gloss,» dent:
capacile sews sere
me mesure.

Cee mesures plus





ilised 4
GinIses o



eve

nisees, devrasent



Contribuilons.

ze normalement, 7 Eich
malgré tous les efioris ne pout
arriver a paralyser :
sionnels du arche











du commerce, ne perm
plus que le Complou ce Vv
te leur aloue des 10, des 20
dea 30, des SO bidons dhaile,
ai les molheureux consemm
teurs, sont certains de ouver
dons jes marchéa publics et des
boutiques de hulle & acheter
et que les gens plus ou moin
gisés s'alimentent soit en acne
tent directement du mptoir
de Vente -— et noturelement
par bidon, soit en achetart par
tves des grandes Epiceries.

Dans cea conditions, on he
congoit pas que dep nage
recol

ciants, des Grossistes.
yent, pour leur” prétendue
entele on grande quantie un
matibre quills t
quand et comme ile veulent
Et c'est pour toutes ces Tc
gongs que nous auggérons de

ch
2

ne leur donner guiune min

me portion de la production
dhuile, dont le steckage pe 5°
ra pas possible, wadis que la

tiie marchande s’empresactd
de yendre-le plus vite possible
oe qui lui aura 66 aloud.
pour. glimenter som petit com
merce de détail.

HUES,

Pour que tout ceid se rékk









Hives |
POR |

en









| saient ica




' de terre soni couvertss de co

temps ok ces Compagnie

| que en Amérique
: Tout cela, grace & Diew..a che

Opinion

SUR LA STANDARD FRUIT

EN HAIN

wont HOA Kae
roe . 1
Nous avons publié Samedi
dernier: lewirait dun grand dis

cpu

1:

if



i en 1 Stenio Vi 4
tandis quill etait President de
Ja Hépublique, et fois ans a

- Be : pres uwil mit fy gi x
Yaction malfaisant> des expici : 7. Yuu GyaH, eu a signer 16

ay

Sontral

dis Monopsie de
Ste Fruit,
Auparuvant,



BOUs

a pai, longiemps
quene aciacle, alors
sodait lou
kamenie pow meontret



a étonent

fou,

v7

Les ch






vralmen

autor:

nment peuten,
25 CBS VOIX

YOuL



possible de x
yeler ce maudii Monopole?

Lexperience a démontre





& quel point on s‘etait 6

qua





$ pauvresl I est perl







pluie ef le
. .
t de vue pous



jemps, au Pp



a

difficultes



40S

que

Oswald Brandi,

gu concours des Ameri |

“oda fore






roll, selon nos Tense:
que de vasids len



te culture.
Le hc
chines. Vollé gquieles sont



at ements

:
:
i
i
:
i
{
i
|
!
j
i
}
i
1
‘

ne débiient que |



pour le Pite & Montrouis. Les
travaux sont en train, et das
techniciens haitiens ont 66 en
voyés aur les eux pour cider

3

i





vées,

Cast tant mieux:

ii ne reste plus qua soubal
wet que jes paysans donne!
nn bon coup de collier pour,
sens discontinuer, couper el
pporter les tiges de pite 4
Usine.

La pite appartient aux Pay
suns, et dons ces conditions,
ds la cowpent quand ils vou
lent, suivant leur bescin d'or
gent, Or, TUsine, sous pres
sion voudrait maarcher nuit ¢!
jour, 0 a’agit maintenant de
searyou si les culllvuleurs appar
teront la pite mult et jour.

eae

Por ailleurs, Shada monte ac
taeliement son Usine, toujours

& installer lea machines. De
puis des mois Yingéniou An
toine P. Roy y tavaille.

Tout cela consitue du ya
yall. Tost maul ~



Centrale. |

pour av wart

était d'avoly des ma |

aurait ordonn
:
























|
I
|
5
|
4
|
i
t









evens tersmerca irmenitvan Sosa Tiasent i

wa Cap fb’

+

2 Ministres,
4 Ambassadeur.



ET LE DIRECTEUR
DE LA BANQUE EN VOY
A JACMEL

mesg 5

Pak 7

enn ATER Hone



ow de Cayes-Jacmel.

SQYONS PAs, OU y






les mavEnx, ;
qe sagsunt :
concernant 4

Peert
crt

ce gont les Agr
gen occupent

Te

oO

pare
Beily, le
Suk Mmouvent







LE TRUST DES Boru.
35 OU LES VOLEURS

nae G6 Lasca- |






erune Using i oe













ceux gui
Ou
ce des voleurs qui
is cet ace de barba |

ous Je sourong bientOt, con |
Sclice est tes active. Une |
te eat ouverte. I y a mé |
e eu des arresiations..

renseignerons bient6t.







L'ORCHESTRE CUBAIN
COMPOSE UNE MERINGUE
POUR LE PRESIDENT LESCOT

Le Jazz cubain a compose
une wés jolie moringue dédiéa
au Président Lescol. Les musi
iene ont oflert do jouer au |

c

Manoir én Yhonneur du Che!
evant leur départ.



|

NAISSANCE 3
Mr. Luc Calypso et Mime, ,
née Désinor ont cu le bonheur :
de voir leur famille scugmenter |

dun gros bébé prénomme



EDNER
La mére et enfant se por
jent bien. .
Compliments.





eerste

"APRES LES SPECTACLES
LE RENDEZ-VOUS EST. AU















Mr. Asthon
REVILNT AVEC DE BEAUX
PHOIETS CULTURELS

oe Be ULIP A Oe

mm dont nous avons
PSlOUT, GpYes whe

uf

Son retour,



Mg

le

hailianeA
Cu ne sail pas
y @ un cerlain






poids morh «





mY A EU SARCLAGE
MAIS FAS DENLEVEMENT
Nous cvons eu & trier et
causal, or



istoke pour av

vens que
herbes ¢t les

we clés seient



ba



AHSENAL-RACING

Le racich





Le BB 89
multr our opposer
front inexpugneble au +

Lions du Porc-Leconte.

La partie arbi





ne Coicou s'est terminée
Yovemage du Racing quo a
vojncu son parlenahe avev
je score 1-0.

Le quiortette offensif du

Racing a offert un jeu magn
fique de passes courts, sa

i vantes, débordant uéralement
L|o défense de lArsenal,

“ha
meftent sur es dents.

Sonson Alerle, ariére de
YArenal, a brillé, cornme jou-
jours, par sts brutalites préms
ditées, Nest temps que le Di
raction Gle. des Sports prévoie
deg sanctions contre les récidi

vietos de ces brutalités.Nous ne |
sommes pos contre le jew dur, |

ferme; tocis nous sommes con
te le jeu violent, méchant.
Quoi quwil en soit, le Racing
Yo eraporté sur Vadversaira. Et
iL est.en. tate de liste avec 8
polne our &

tng gia gg eee



j
i
}
i
}
:

Assengl-Racing |

étre unm morceau |
e6 , hearts.





| PORT-AU-PRINCE —

No, 21.864 — LUNDI 15 FEVRIER 1




































2 de coquet et d’a |
&








be por Anil -
& i

i

}

i seres discrétes, sans bruit,



®@

uf

a en



HAITI





room

Propagandes

|
DE LA STAMDAHD FRUIT
i
Pout \

dee Ktate-Unls

Pp |

ee hae

la
ile du jour de ia hn da con

Nous sommes preaqua

tuumilcird bras.



THOR Gel COUVUELNCU Cpu

Pinaident

Cola.



eg
suluu, pimebe den besuwins Ju

peuple, Be ponche








AMHIL 8 lua piuertias



Bin EL, Culkin ae fe

pat

PRanicurs of









165, de chuposer

cu fruit de iour sueur.

SAOB ike VOU

ee

er6sses, CVUx

$45 _



Me

vi
librernvat :

Uny a donc pus leu de war |
ia veque de propaga |

depit du ben -
qui, pendunt |
comune un |

OUvE

te



P.O. BOX A. 133
PHONES: 2232, 2433

Le Vénézuéla

EN ETAT DE BELLIGERANCE
AVEC WALLEMAGNE
ET LE JAPOM.
Communique du ia Logatiun

du Veneauwia.

COMBO .
dig
:







ne AARRIE Oo
bt Nimustors dea Heiahovas
Extereunn du Vonuzuels
up AG 1a iee
4p UURMbunague olbuel

via Kew



shaven ct



ale SPOVRUOMeE pur

agres National esi







Browson et j



ce qui s
e-nouvelle violation

ux multples cutres














&

méme pas devolr nov
y arréter.

Lhistoire du renouvelle
du Monopole de la Compag:

Electique ne 5? renouvellera



me





| pus.

Mme. ETIENNE MATHON
ALITEE
Mine. Veuve Eienne Mathon.
nimatrice de tant d’suvres
socigles de Pau-P. oti ela op
ore le dévouement, Vener
vug de soulager tant de



@ "3

2

tepages, est aiitee depuls plu
sieurs jours.

Nous Ini souhgitons = un
prompt ¢t purfcit retebis
gement.
fee ee a os





HUMOUR FEVAIER 45
Une dome nous éerit sur bt
pénurie de gazoline et {eit cet
te horrible faute d'orthograpac:
«mon mori est en «panne dos
songs. Elle voulat dire en
spanne d’essence>.



Ice enon aac inn mcmmeete tt

SI LES EFFORTS
DU NOUVELUSTE VOUS
PLAMENT ENCOURAGES

WOUG EN VOUS ¥ ARONWANT



































anent $e,



wun acis dd)














HEDUGue, Cu

Patiaque de Pearl i











ues i ster
*
es Muusues,

a
&








@ tenue G@ Ric













. de renouveler le Conirat de wa Vénézuéls proposa,
turd Fruit, ayont G sa ba | wiointement avec ia Co:

neux dus Meonopu | set le Mexique, que toules lea

LaMetions américaines devolent

d

«rompre les relations
ehquea avec les pays cd



via Chartre de | Atlantique. aux
«quels le Vénéruéla adhéra en

' «suite formellement.

| ale Gouvernement Véndzué

shen na pas te de preter





'aqux Nations Uni dans les
, xtne@suresn possibles, aa colla
_sboration poliique, éconarml
«que ef militaire. A cetle fin
, sil @ convenu avec jus Prats

i aUmia et la Hollande les condi
tations de delense commune de
| «la Mor des Corcibes et des An



ne



i

| «tiles Hollandaises; a fortiza
Leplusiours poimis de ia dt
/ «pour coopérer dans Jaction

_adea bases allides: a concerté
, «avec Je Gouvernement Briton
| «nique fes moyens de delen
’ «aa du Golfe de Poria: a tox

*tHé i'lle de Patos at combind

agon action avec celle da la

«base américaine de Trinidad:
' eat ouvert acs ports et adrodra
«mes gus bateaux et aviond
«des pays belligérants amis: «
«blorué les neowires internés on
«Vénésuéla et appartencnt aux
«Pulssances Totcliicires; a pria



(Voir multe on dome. Page) ..









Se

AGG

iLa Terre et

son “@homage”|
Ge qu’ont fait les Etats-Unis

Gulte vole le No. ‘d’ervent-hter)



_ MIGRATION
Cette situction a’ accompa
gne d'ailleurs du phénomene
de la migration si éiroiteme
apparente au chomage. D
puis 1930, piusicurs centoines
Ge millers de lamilles agrico
Jes ont ele déracindes, Leur
nombre exact nia jamais é
éiabli et il vasle dune cannes
a fouge: id ne serait pas
feriewr G@ 200000 et po
atteindre Ou dépasser







Parmi ces migrants il y a dea
te

tavailieurs ct fouya




éie dea aa
part onl ae
ou c



Pproprecnreas

luvateura & be



Vipnnent



Sud et d
moyen
veri ic
cit le s
ie, 109 Te



1838S

fence,











































' ze on pleine lumiare









taais da pla)

; towles

| mographique,

duits agncoles on







par ia
dépression commencée on 19

23, lo aituction qui vient dé
te rapidement décrite n'eli est
pas issue; probleme soudain et passager, |
elle Gent G des causes
pour la plupart, sont plus join
joines et plus durables, les
unes propres aux conditions
mémes de Vinduatrie agrical-,



jes autres plus générales. Cer |

a4

a doe cea



cowsts, epocli
ques on génénaies, ont agi su

t
ia situation de tous les agricul |

urs. méme lea plus lavoraes,
ant agi aur le sart den

iours Jes plus



begy

loment compte daa maux dort
aputhent ces derniera.

Pormi les causes que Vou
peul considére: comme large
ment exterieues a Porganist:
Hon de économie agricole «
méme, les principales vion



nent 5a

mormique et du domaine d

CAUSES ECONOMIQUES

Hones; pas necessaire ‘in
sister sur les causes econom
elles interessent, dail
un progra
vaste gue celui dont i
ken, Depuis une disc
années ies prix des pro
1 o1é a la fois

vente -- ce Héau agri
parable au chémage

~pulations
est Guée en
2 COATS ces an

s'accentuani

nées récenics
raison du rétécissement
moarchés strangers, Ce
ment est beaucoup
ave pour Tagriculrure
Vindustrie.

aticires des
nis, cest lo moitié de le

volume d



38° pour
raising, 45 |

dhiver,
Ox, par x

le volume cannuel mo

qui, |

pauvron |
/#) certaines rendent phin direc: |






wna doute du domaine |

crmme d'action ;

riews QUxX pux |

ireg marchandisga. |

industrielles |

Gar si]
erce d'exporiation ue |
ene que 10 pour cent |

zi est norma |

Py



[4 SUR 5 PEUVENT LAVOIA

'

j

| die, en employant Fort
5 Masses vos gencive
f yee vos dents 2 isis par

a
G

nan’s, §





CZ.







reg










é

AWD BE SURE IT GOES
ELE EXPRESS

CLIPPER. EXPRESS — FAST
AIR EXPRESS BY PAN AMERICAN CLIPPER

THROUGHOUT THE AMERICAS, VITAL WARTIME SHIPMENTS

Clipper Express lends wings to speed urgent cargo wh
needed. Let the Flying Clippers serve you when yo
@ Jast, modern transportation. Your !
Agent will be gied ic que

how Chopper Express saves you time and money.

AN AMERICAN WORLD AIRWAYS
The SY stem of the Pying Ci ppers a

PORT-AU PRINCE, MAITL TEL 3451. $200 ‘
PEPLOOOLOE ILL DL OPED OON OD















FROM
" » MEDICAL SUPPLIES TO AIRPLANE ENGINES...G0BYPAN AMERICAN |
















ocal Pan A
rates and schedules to suiw



la you





Pred bo OOGaer



Rex

& § hres.

(af s

| Lundi a § hres,






ds exporiations américen + ‘
nes de céreales et produits ce |









Je ne pleure pas pour may



reailers pendant ia


















| rez jamais de vol... Magni |
* que Production de la «Univer , . Cugat, Ben
+ > pay Cociman, Guy Lombards,
sal Pirates 3 4. et 5 Gdes, | Fredy Mortin, Kay Kyser.
p SRROe SS Be fe te ees | Eaée Gle Gd. 0.60
: 14 8 heures 15
5 moyennes de tous i “| Grand Concert de TArtiste | Mordi & 6 hres.
fulis agricoles pendant | | Alexandre Lamothe avec le | LE GOLEM
1288 1807 TOR! PBS sacra a Shree | Concours de LA TROUPE BON | avce Horry Baurr PGES CIGARETTES
du volume | En tere. partie: i NY, Salle en Location.) » Une ceuvre qui évolue dana
‘ qwelles avaient pendant ia pé | 7" = 7 Enuées: Gdes 1:10, 2:20 , ung aimosphére d’angoisse et j : :
fe , Ode 1925-1929». On a est! ee . | yue domine Yinterprétation na | & P i EN DID
lovines G Fexténeur _me que le retrecissement des | hae “Panis et Suzanna Fos : gistrale de Harry Baury. :
ETAT SANITAIBE marchés éangers correspond | ; | Mardi & 6 hres. | Entrée Générale Gd. 0.36
Ces populations ont un dial ¢ Ja production de plus de 12) BE Ea lore partie | & & hres 15 /
sanitaire pal répond | inéviia | milllona dhecteres. | Les Cartes Postales a THE FOREMAN WENT | FONT UBS DELICES
blement 4 leurs conditens de CAUSES DEMOGRAPHIQUES | |* En Zeme partie i TO FR DES FUMEURS POUR .
vies elles puient un wibut dle | Liaceroissement naturel de | | Charles Boyer et Danielle oe ANCE » | ro
ve & ia pollagre. ia medlaria, | Ia population agricole esi re | ° | Derieux dans bo oon epagnel | LEUR AROME ET LEUR SUAVE
Vankylostomiase, Ja fiévre ty lotivement considerable, becu ' MAYERLING Renee M metance Semin
phoide, gic, sans disposer par coup plus rapide que "pour les i | Entrées: 50, 1, 1.50 gdea | ‘or momoney, sommy iin | 2
tout dea moyens de LOD autres groupes de population , , , .
ae de fa sovsibiie ae | De 1929 & 1835 date du der | | queiguitois & un mouvement | 6 eves IS ‘o ; 1940: Crest la debacle : 5
xacevoly jes soins médicaux ? ner recensement agricole), cet migiatoire en sens inverse, On | A ta hse On ines ‘at | on Fronee, A cette houre cru |
convenables. accroissement sest produit & | peut donc dire que, de 1930 & | chases E yimpiqucs @t cigle un Contemaine d'une u E ES
; mauvaise | yolson d’environ 400,000 per 1940, quelque 6 millions d'agri Black Out JO sine angicise se rend sur le TITES ILUL
: du Sud en i sonnes ¢n moyenne par an, | culteurs qui, dens les circons on ome Parte: Loretta Youn continent pour essayer de ren
ce qui concerne quasi bien la i et ll se poursult cujourd’hul | niérieur’s, curcient dans Sg | ker en possession de trois im CA RTE R §
: la terre, y sont demeu 5 | porlantes machines servant & :



morbidiie ef ke mort
le pénurie dea soins me Hoanx. |



Por exemple,
Etats, examen de 12
sonnes en 1929 a révelé 94.194
cus (28 pour cent) dankylosto
Dans les 9 Etats du



rhiaea, ° e /
coton, ii y avait, en 1904, un gui, pendant plus d’un sidglo, atteint médecin pour 1.085 habitants o 6t6 une forme de subvention | do main d’couvre & employer. SERVICE - enveloppes pF .

et un lit d’hOpital pour 210 ha , & Vagriculture, next plus possi | Le fait que le surpeuplement TRREPROCHABLE wily An prix de Gde 0,25 le
bitenta clora que la moyouue | bie Le développement de | agricole se produit surtout et Aaacctinent incomparable. sade,

pour Tensemble deg Eats-Uaus Vindustde a, de 1920 & 1923,) bw plus rapidement duns lee |? Provisions Alimentaires « «lnsecticide EXTRAORDINA! Bulges ce nouvel exiballage de



cospion & de nouvelles terres |





5 ut tom i lere porte ; ; Pp
1935-1987 était tom mee | ce ; € @
~ coat ds _ eee ce | b= Une Idee De Genie OFS nents Trois a romenRa e 4
at elébres arlistes ch : :
: | phis récemment ci A Sélect | En 2ame partie —

relations agrico



que | : sensiblement au mbme rythme. |

| Ta cessé de trouver un débou

dane 13 de coe ché soli vers les terres Hbrea
1.388 per |

tres indusiriels.
, de terres libres et la libre ae!

de Ouest, soit vere les cen
Da’y a plus |

période 3










& & hres.















De cet ensemble de cau
te que ia = pepula
tion agricole compte cujour
| dhul-pres de 7 millions de te
miles. Cest le chiffre le
pus élevé qui alt jamais éé





|

j

était de 785 habitents par mé | appelé une migration natte de | 400 comiés of le nivean de

decin et de 120 hobltante par
Wat d'bopltal,
LES CAUSES

6 millions d'agriculteura vers
les cités, muis, & partir de 1930
Vexode rural @ 616 complite

Si ello a 616 aggravée ot mi] ment axxbié pour fale place

vie ont le plus bas canorbrit
encore le tdbledu,

Seemecaemmmerareinmemensietnsstctmnsinuaninth puaaaityggeggnitnnsi ntti sinarenneunnnapertonr nnn nine

STAGE DOOR CANTEEN

ht





Nelson Eddy, Susanna Fos
: Claude Rains dans

| LE FANTOME DE L'OPERA
Le film que vous ne cesse

i fer et














LA ROSE BLANCHE
A Columbia Pictures
Une féerie musicale et artis
tiqnue..
Entrées: 1, 1.50, 2. 2.50 gdes |

[la febricetion des avions. ff
sera aidé dans sa mission par
une adorable jeune fille fran
gcise ct devra déjouer tous les
plans des agents de la cinqué
me colonne.



oa ARs tue instantenément Panai
PAN AMERICAN BAZAR | ses, Raves, Lorves de Mout
Kagle: dea Russ Pavée qquea, ole, ole,
At du Contre En dépéi.cu RHUM CHAM
oo Phone 3556 PION G,.1.50 la Boulede,

Pempengco

i:












POUR LE FOIE

Universeliemens connues et qui ant
a8]h sab) lecsloer du Temps, car oa
veilie depuis 1990











vonte phadsaciin

. sans




















CHRISTHOPHE CCLOMB, PORT-AU-PRINCE

i ” 7 quake vitemines A, Bl, BY, D be reais!
oN ce TELEPHONE: Sal: et o bose dextralt concentrd ppl yicks
i dorge moltes, d"Hallo de Fois |- UN is via Re eee

ake tcblo, maereee ee jeees 300 ysds (noir et blancl.

Généecl da ia Général Accident Fire et Lie



ga Pyrex.

se nara tne ayant

“Pienteurs de Noix de Goco

| Silver et Stark

WY" /), VS

HOTEL SPLENDID TEL 5561.
Désirable qua
mais pas qauo

encgnians





VE NY,

































idonlaregarde’
d on Vembrasse ?

FINES, LES ENNUIS
DE LA GEIPPE
Grace au Morotol ot




BH fortiie donc
jes bronches, gaxantit de Ice
gugpe eh. coupe court a loute
, conve °

Solgne: sa. tous
Endstosis He



Pasties Valda, a base de men
thol. Eucalyptus, sont d’une va

pieds chaud, puis
frottes-lea aveo de
. Ja Geléo de Pétrole







Heelons dek voles res

s.

En vente & ke Pharmacie




BOP, Distrieeivnr







i
:
i

Mi



osqui « Terror’















a
ce

LE RENDEZ-YOUS EST AU |
KARLMAR’S CAFE 1

2s, Endomis. Servieties
jeg ce bain, Sorviet
, Gants tissn dpon
bien ef couleurs,
Beache blanc, 0
sie, Drills angluk

pour costumes,

|










germ

hs.

ard. ree Férou, Portau |








iy, cou:




ee

aan’
Rilbicn riwah

Monsizur le. Président.
Veuillez nous excuser si le

cellence ea! anive jusqu’a
nous, poysans des habitations

jourd’hui pour Vous témoigner
note plus profonde gratitude

minne lemps a votre houte et
digne attention les abus rol
iieras dont nous sommes wich |
mea de ia part de certains ci
‘ toedins, revétus de Vauterie fu
/ Gicigire, Templissant criminells



cent lears fonctions pour les | preuve du coplaire @ la baz
i



ment au pouvolr que vos :éG
Hscafions humainks patient J’:
lesmémes et nous avons con
sfance de recourly a Voue Ex
‘cellence pow quEle daigne
sportager Je melheureux sort
i qui nous est resevé malgre no 4



" Lettre Quverte

République



:
i

cho des bienfaits dé vous Ex.) ete employe pow empeécher :

a is maertent d'ére de | ve du vibunal qui est sa choge.

dsistand! a éle cle G compu .

rare, jes mémes procédés. on: |

40 SOBURUHGR GU perunede. *

Gest a co momeui la que}

pou ddéiendre nos inledis ie
sa par ce Magisuat. Lavocat



habitations. i

En elfet, U s'était présente au
jour et heures fixes, icisant
comprendre de vive-voix wil
ma pak anlicipe aur noe jubi
totiens ef Ul est cra jusqu’a ba |

lere section Ginsi que celle da
lo Zéme. lequel jugement da
prés ses dispositils, les pirties
en cause devaient choisw 3
crpenteurs et designés par el
lea.

1 —. Mx, Vertho Nicolas











° apna



REMERCIEMENTS
' M. Denis Joan ef ses enfants
Mz et Mime Louis Raymond et

shoe: MADEDE, PORTO MOBCATEL, VERMOUTE 2 Quand vod pieds 8 aux Pasties Yealda c'est Rossignol et Douin, nous per nouse avons ae obliges de-| lows enfants, M. Edner. lean,
yon ‘i gn -‘cogeilles, yous. tanceito, | sen débarasser le plus vite ; mcttent de profiter de Yoppo | coustituer un avocat de Portau | Mr. st Mme Rodrigue Jean
goles ve prenes un bats de lel aux meindres fois, Les tunité qui nous est offerte ou | Prince, Me Georges Duplessy, | e1 leurs enfanis, Mme Eugine

Grandoit et ses. enfants M. Jo
seph Méronué, - Mme. Anna

ow. Vaseline’, leur ale inconstestable pour les couvres de bienfaisan | tut “a le sommer a se pre | Franch Jean et leurs enfants,

oowwere pour sthative efficocement ce, dictews par le noblease de | sentex au wibusal pour siabli: | Mr. et Mme Fovrier Valéa a}
pyre rey est > «ag foe Peet. : ~

Tenrovement. le mol de gorg:, vowe cour a@ nowe endroit Laide de ses pieces jusun | leurs enfonts Mme Vve Terti

le da Polttitie et ioutes | pour qae nous signelions en | calives son droit sur nos jus Nicolx. Mme Lamercie

Nicolas et ses enfants Mr et
Mone Augustin of leurs anlanta
lea demoisolles -Lespinasse, Mr
Gérard et Nicolas, Mma Ma
rele Beoubooul, Mme. Vve.
André Louls et sen onfants 26
merciont les aris qui leur ont
donné dea preuves de sympa

_yeupmant TOUTES QUANTITES DE NOIX DE GOGO | CONTR us eC ACuSTQUES Le Maison | quelles rsbun é
| qu peuven? ETRE UVEEES A PORT-AU-PRINCE. ; £ NBANEY i PAUL £ AUMILA nonces a@ vobe’ Gouvernenx at | En Yannée 1943 pour apla | thie a loccasion de ls mort de
| : kh i a . i Rue Traversiire progrés el de sauvegurde | nit toutes les dilficultés qui | leur tagretiés
: ‘ADRESSE 14, Rue du Magasin de VEtl | vier de redevoir: sionale. | ponvaient advenir contre le ju MADAME DENIS JEAN.
me 8 S k : Tel: 2163, 2g Monte Nowvews ' Les rédlités tangibles sau {ge Waderstandt ot les hed | et lea prient de croire & ieurs
: Silver et. tar . En déiail & partir d'une gour | 14, sais, pour Dames, jemi aux yeux de tous, cur vo Vers Repsignd-Douin (hab:ta ( sentiments de gratitude,
: : de igde 1.00), Chaussures tout ‘culy ei toutes | We boule agissante en qualité uons}, le Wibunal de S$ Marc | Portaw-Prince, 16 Féevrier 1245
CTAGE MAGASEN BATA ~ nour homme Chaus | de Chet supréme de lo Naticn, «avait rendu un jugement or : “*
ou APRES LES SPECTACLES de Sport pour Dames? i dénote depuis. votre avéas | donmant 16 delimiation de ta] “Lee ‘ariiles Lissude, Val

cain #t Ponce vivement émuca
dea marques de sympathie ma
nilestées & la mort de leur we
gretiée. :
Mme. THEAGENE LIGSADE
née LUCIE MERION
ramorcient sincérement Ic

Pa

Pp

oy = La manyaise . haleine Goi » crag FOBatiste of Li: | we pleinvdrdil, nos elforis con | fendant ies prétendus drotis | pulation de Léogéme lep St«
goe-t ale de vous celti que Slene. Ombrolles en i jugeés pour les dépenses de du Jags Waderstiand! Yons de Radio, ainsi que tous
: conten, Paraphales. provédure, 2 uu. Mr, Rollin Esme cus | les amis qui de loin leur ont

vous almen?




























Be pent Hire la cause de

















de

eee

de palle b

Feutre pour hommcs






| Avant de rentrer dons les
déails que nous évitona d’éire





droits des héritiers
Douin et entin

Roasignol




cannes paoentntngtetensietiiinanescntennnethnd otto aedininiefntituonmaiibndieaisesttniin
nnentecanny Boneggtenensiecnecenntrnteteineeirettitiemnnneonn eu att oman

donné dea preuves de sympe
this,







ches co
¥. Bermingha nt Pent: Vali au Président dela cet
‘i . / Aan 4 # ome, £1 ettet, Me “ : : : de VapoRub Vicks a6 couches beite
résisie, ay Moorciol, produit a Brevaue : fodoure ane

mist # “ot . ; .
ments jouer Se ee tobe 7 war : cor pour ho: $, NOUS Nous permetions 5 ~~ Docteur Pause, arbitra e* Lgogdne le 14 Pewricr 194
WOYS 1D personnes ont une maural- tewe on cro | ge relater que le fen Délégué | luge des deux parties, a ae +
e ¥@ se haleine et re eon doutent Sgas; eh CI A. Derphin était cu courant | En vertu fe ce jagemen! Echangez :
pas. ghoisir dans 15 de nos doléances et qu’aujour | toutes as pes UNEIBSS 28S 506 TIMBRES-POSTES D’HAIT!
Seyen prudenta. Servez- | dul encore Vhonorable et in ba el ar tes En bon état et casortis con
_ vous de la Pate dentifrice Col lfatignable Délegué Docteur te iidiont las bora aes tt) we une Plame & Réservolr ou
gate, Sa mounme penétraate i Justin Laiottue, Chef du row 1 BBS Gat les pores ce ont | contra Cash on dollar.
T einfilire entre jes Interstiees _woir exécutif dont Véloge nest | cation ente Desdumos, Res |. Sadtessér & W. Salsmann,
} jen dents ef ompulee les ger. plus & fore ic, a entendu pa j Signo! Pouln. _ Encore Une der | cg, Avenue Criatophe, en fa
‘ particuies de nour- libmment nos désideraia do | ™T? 8 Popération neut P38 | ce de Lafleur Ducheine.
sn lea cyuses de HOT expert on oes | poysens, & cause des proh lieu. malgré ie presence . cet ennenen tte nicentegaegenn tia
-¢ haleine, dents bran. National | ques ignominieypes qui. nous ee cule et Monsi: ur A VENDBE
wanes et carrides et mol se remet & ha | aceublent & n'en plus fints. : ‘ollin Une, Orpenteur Ges Piano droit en tree bon stat.
lesement des geneives, Col pour [005 Le but primordial de note | nervers, Cor ‘ orpenteur du if Tal, 3143.
gate read ka dents réckoment Apres eine de piainie @ Vous adres |e Wercertranct, Monsieur Cn erent ti
vt oentiérement propres, lex et Sy 2 deux O08 séa, consiste & Vous prier d'ar a woos _— eee A VENDRE
pee bexecuton Gu peraue 1 Automobile marque Buick.





















Egiara ah date

btendre la voix des faibles (pay

i
i
h
i
|

ciaire de St-Marc nentead
pas accorder justice G qui de_
| droit selon les veoux de ic loi
‘parce que le Juge Waders
lteandt, occupant cette fonction




Vorpeateur Vartho s‘tiait p
senté pour guclqnes mi
puis a’étalt retire | clandestine
ment



Pour en init, le Juge We.

iv i Yiiwleine re 8
pencives eines of eco Lye, ordonnée p ‘buns
mune | cons) en vue d'une soludon | er orconnee por le iribunal ymoedale 1997 avec ou acina
. io. sayy |e Sh Mare.
équituble car Yappereil judi oe hac pus. :
Sadrasser au Bureau

ada

Journal





indianent & la von
appaendnt- u

procéder
te des terres

x 6 dans ra localité et entouré de | derstrand: n'est pus note vol
ed wae : #62, quNo ; parents et d'amis, ne scurail ) 2m. cest sana doute VEtat koi | Kum des héritiers ci ‘ “ y ys ¢ toe . . x a.
i Photos Stam»). Spar Yellet du cousinage se; Hen qui nest pas renseigné vt | signé avec nous Monsieur
= trouver sous-le-caup de Ia loi. | qui est mole vertable voisin. | Louip Blaise, celuici pour
(Nous prions bien respactuen 4 avolr mis opposition a ate ar









santes





6 et Douces















Avhetes

yous Of servir aajoud ani
poeme, Sea baipers ertenta
vous digont alors que ‘yos



Joues sont
Irrésistiblement Attrayantes



*

6 qui Vatiiae.

sayon PALMOLIVE, Baignes-vous gussi avee PALMOLIVE:

*

# commences 3 -

up pain de savon PALMOLIVE

Nous avons én & faire
je périmétre de nos Aabita
tions dang toules ses = inites _
respeciives qux points qui lea
déterminent ot les delimiter.
Mais depuis nombre d’an
nées, nous subissona a
Juge Waderstrandt, sa scour
Mine Vve. Gesner, Theophile
Flienne,. tous demeurant et do
migilida « St Mare qui ont spo

|
|
|
i

+

Bien que nous ne conndls

tophe nous Yavons tonjour cl
% & se présenter dans sa prdé
jendue limite avec saa titres








entage, ce quill n'a jamais fait
Pour ae moquer de nous il sy
est toujours opposé par Mnler
médidire de sés: géranis com
plices. on. zaison.de nos terres
gail a yendues en plusieurs

sement Vote Excellence - de
bien voulolr toucher du defyt
ee qui-est cidessous relate
din que yore Gouvernement
déquite pulsse ouvry les yous

Giese le PRE 1a" Maavdiss conde “au

Jaga Léonwe Wadertrand! de
sonc#? avec Lorpenteur Ver
tho. Nicolas et consoria,

Ha profitent dun plan colo

tens appartenant au Domaine

: 4 Pour arviger a ce résultat. le matin, je tid; & avant de sions fe Jugs Wauderstrandt en ie YEtat et aux propriétes. pri ne
oe . yéire doacerant ages dw qudité d’héritier ni voisn limi | vees. : Ong.
: vous retire av 1M; laren tare Sencemes* Nona sarions wes heurews, si Signés:

Youre Gouvernement pouvall





ordonner une enqnéte sur ia }i

plans et procés verbeaux dor | mite de nos habitatiogs Rosai




gnol-Douin entre la lore” sec
tion rurale et colle de la 2eme.
section de ian Gronde-Saline
pour qué le Juge Waderatrandt
exhibe ses piétea, plans,'~pro
caaverbaux d'arpentage a Io
Commission d'encquéte lesquels

4

766 et conduit au dépét, fixant
par sa ciiction & des. domma-.
ges intéréia de 608 gourded ot
4 moia de prison. ar citation
est en la possession de” Me
“Georqes~Duplessy~
menddidive. —~

En agissant dans le wns qui
wou sera dicté por votre g¢
nétosité of votre grandvur da

ses Iayres disegt tout bas qu7l] vans trouve irrégistible.. sot :
. eee * beet ow! Wé nos habitalions Rossignol | ial genéral. Agurant toutes | the envera nous, ce scr justi
hy adorable... belle, Et il pest topjours yous srouver apt & et Bouin situdes on Ja lére | les. habitations dépendant des 1 0.
: oe i “ * Zs x S93.
; : vous gardez votre teint ‘éclatent, carattérisé par ca FEU section rurale de la Grande Sa jie et Ja 2ome — sections En attendant, Veuillez rece
Hine. é | pour envahir plusieurs hebita voir Excellence, Yexproszion

pntich
pés ot nos respectueuses salu

d6 nos remerciements

Héritiers de Thabiistion Ros
signol:

Yaldus Dugazon, Alfred Da
Gazon, Archicotie Dugazon, Sy!
vein Dugezon. Valen: Duge-
ton, © André Dimanche, . De
qazine . Dugezon,
Dugazon, ~~ Athalie Dugazon.



Anna Léondis, Démétrius Mel

‘yoiain,

Moaniestine


























fois avec. lea mémes. person
nes et les mémes terres, ag's
sont toujours. ainsi et chaque
: année: & tour de rile pour bien *

faire leur lot En outs, en 1941, Theure 4
En dernier xeagort Je 5 Mara ; laquelle Mme. Gesner aa scour
Vonnée: 142 le. Juge Wa) det venue sur Vhobliation pour




. doyeos joues
ravissantes * ; 9 de Yhobliation Davin:

Louis Simon, Suzetie §!
yoon, °° ¥Véaus Simon, Sumo
lnette Simon, Marie Simon,
‘Gouls Bisiec, Madéua Luba,

_ Placius Gabriel.




Heri




fui donnent droit ‘et qualité
sur les habitations quill a ant

fenmplissent de “del.
cipées.

; ue = Ee

yeaa ania,

KEEP THAT LOVELY SCHOOL









are ete e oe



Special. Le “Nouivelliste” crit ont

AUK ECOUTES DES CENTAINGS DR PORTED DE RADIOS
DES NATIONS NG

EXTERIEURES
ONES, PRQFAGEANT jas NOUVELLES

PANS TOUTES L28 LANGUES.

eemanserigri hs



. (Dapuis Yétublisement. d'un
régime de iait on Octobre der
din avec 400 grosses pices dar tier aa Salvador par le Coie

Dern Meure:
. “ lére eur i uuctie DO Idle, Les quiemunds “nel Osmin Aguirre, des échan

Gua ig Fev—- Lie man | Guséaun ues remtora en bom) geg de vues «i d mlormahons
nea uiue©vains ont deébarque | Mies a petun
Guns ane japohdisa ce lwo jij WwasrunGiON 19 Fev.—Les
Mid d 6/0 ssilea de ic tere fer | Litnuamiens s@ sont adresses
Tae joponaise. Gulia Ue est tel | uux biaurums conte le regime
lemeui procae ae la capitale | iGluuiaue uve Nussva dans ies
Gu jupen quigiie depeadait de | pays baltes.
ia Frewcture de Toso. WigAILO 19 Fev.-- Le yend
WADIUNGION 19 Fev. LA | ral Wioxnmlio Avia Camano,
gence japonaise Doniel a radio | Mamste des Communcoususr
tuluse que je debarquement | et here du Président ache au |
S'Gst Opere ce matin (eure de | emque est mort dune cus? |
Yokuo) a 8 heures ot que des | comaiuyue tance quill aes
combate violonis ¢laient on! @ un banquet
uouln. Une cenluine de barges MUAMI iY Foéve- Uo oat de
saunne au buveus de
au jait de boise du calé



Ment de ia Repubuque d'haik
$b les gouvernement des Hapu
bliques umericuines conlorme
ment G la Hosonen No AAU

EE

\
id

du Cotste de Vigilance pour io
Detense Yolique du Continent
de



en, tae Tetunnaissance
de ce ne LY cas consulta
Hons i resulie que le régu
Oemin Aguure ne gubR point
diniuence exieuewe cu extra
conlinentiie scuplible
potter cilewle a id secure col

lective de

ae





i

abe



|
“|
fol |

'
i
'
E
ont cide kee omericuins 4 dé}
barquer,

phe coment



nt

TAGE








eee com, gud s'est revelé capable |
SAN FRANCISCO iS) Pav. aba deconommer le lait fas, | de moinienir fords interwur
Avant d’a. ‘ > debarque | evapare cu condense POU S| of gu’) est décida G respecier
eR Ie enlunus, Joa obigulioug internauhonaies





i
b
|
i
y
i



















mat ae ase Ake tens BONDKES 19 Pove- Le Gou | gu Salvador, Ea consdquence |
, Vernement augidie 6e propose | is Gouvernement Holties, en
ricains pour debe quer, eo nia | de reclarner bes seriousormont plein accord aveg ia majors
pus tusme . . jes bateaux marchands inter des Repubig ques Américaines.
WASHINGTON 19 Féy..1/A | nes en bepagnae, ig naive lachiel
mira? Nimuz a annence que dv | MIAMI i9 Fév. Summer | wermement de la Hépudli
Gros croiseurs coins oni | Welles, jeudi parlera au Honey | que du Salvador.
goutenu ie dab des | Pieza a Miami. Ui discutera son | —
Morines, est lq ; Opposition a la pohtque du Dé | CHAMBRE DES DEPUTES
lus grande ei Veleo arlement dEiat vis @ vis de Séunce du Lundi 19 Février

| P
VArgeniine,

no et possede de vasies adro Le quorum etamt constate ia
dromes. NEW-YORK 19 Fov.— Les | ségance est déclarée ouvarte.
! Radios de Londres et de Paris | seion Yordre du jour le proves

, auponcent sans conlirmation | verbal du ig demmiére saunce

que de Gaulle a refusé de 16a
eo centre: Roosevelt a4 Algezmais
| serait heureux de lui soubai
na | tur ia bienvenue a& Paris,
RIO DE JANEIRO 19 Fév.—

est ratilie. Pas de cortespondan
ce

Flus rien n‘étant ai Vordre du
jour, ia séunce est levee,

|



: NOMINATIONS
apres dimportanies conversa-

ons avec le Président du Bré
est parti pour Mexico.

de ia République a bien voulu
{ nommer:

Mr. Max luleau, Commis-

4
Sas
si

. Derniére Minute
ig FEVRIEH A 3? HEURES P.M.

NDRES. Ofticielement
fu ete anpnoncéd cujourd nu

PetitGoave;
Ma. Emmanuel Thomas, Ar
pentews a CarapPerrin,

t



L
de

Cyn
AAd









é
i
i





que je premugr Churchill est | questions des journalisies, i a
a renue on Angletems. Aprés la | révéle quil a éie reppele a
comennce de Crimée, le pre | Washington par lamural ding. |
iuer Muuisue s'est arrélé d Athd WASHINGION— Le Secro-
i nes et au Calze, ire dbtat adjoint Grew a dé

Waw-YOHRK.-- Selon les der
tes depeches mgues des coz
espondanis amérncding duns
lue diwo Jima, iss forces | a |
néricaines ont avancée de P
sigue cenkunes de yards
: Texwenuie Sud de Ple.
LONDHES.— Préa de
bombardiers ameéricaing ont at
iaque dujourd hui d’imporian!
sentes lerovicires et indus
dans [Ouust de lAlema
mm. Pussews coups au but |
i @16 operés sur les grandes meéric
nes d Osnabruck, i aujourd
” WASH UNGTON—- A la con; kel, chei deat major de la
jerence de presse, le Secrétai jeunesse hilerienne a 616 iué
re dEtat par intérim, Grew a P qu cours dun accident sur le
revelé Gujourd’hul aux journe | font de Ouest,
listes que des relations diplo PAHIS.-- Selon une informa






Yormisti
Uc

termes de
nincluent

i
x uae de Vexportation et!
du puval en
G@ cause de ses sia

hornmes

PARL al



| que hh
i" de consacrer ses finances a ia
de la guerre.

DRES. Radio Berlin qui
a #ta capiée par la commi
i federaie des communic










Senateur Srid
om i



os





dines a rapporle
que Konrad Mec-





lew pays » Le Senatear
Bridges di.que des jourscqax







dans les pays neutres ont pu factiques ont ate reprises ad bon de dernigre heure, des
Hé ces termes ot quill désize 1 tte les Etats-Unis et le Salvador, éloments Cinkanterie et de
savolr s‘ls sont vrais ou faux, + Les commentateur 8 pO litques ; tanks americains ont deja ie |
MEXICO 19 Fév.. Les mu | 7) OS! Sxprnme. Fopinion ne contzéle des deux ters de;
mours qui disent que PArcen cette mesure a ete prise cau | Goch apres une ahaque sur:
no déclarera la guerre &P Atle | °° de la prochaine conférence | prise qui ¢ surpris le comman | &
de Mexico, dant allemand et les membres |

magne ont fait Vobiet de toutes |
lgs convarsations hier Diman
che parmi les Délégués & la
Conference — Inter-Amérieaine,
Des Diplomates Latino-Améri
cains pensent que ce serait w
ne occasion pour l'Argentin
délucider sa situation avant
que les autres Républiques s’en
octupent, Dea Diplomates
sent que Mercredi, f Argentine
déclarera la guerre & PAL
magne; d'autres n'y croient pas
du tout
LONDRES 19 Fév.--

Jant el jeune Général russe ivan |

D, Chorniakhnoveky, dgé de 97

ans qui fut expert dana les ba |




Le bril |

NEW-YORK.— Des dépéches
de la Suisse ont annoncd ou
| jourd‘hui selon des sources ai
| lemondes: qgwHitler aurait or
| donné au maréchal Kesseiring
d'évacuer définitivement le
i Nord de Vliclie, Ces sources
} ont ajouté que plusieurs divi-
sions blindées allemandes ont
déja traversé lo passe du Bren
ner.

LONDRES.-- Selon une infor
mation de agence transocéan!
que les forces russes ont cap
turé Ja ville de Cuben, impor
fant conte de communication |
sur la rividre de Neisse. Cepen »





{



de son état major dang leur
iit.

LONDRES.—- Des sources au
| torisées allemandes ont révélé
; aujourd’hui que des
! russes portant Yuniforme alle-
| mand ont 6t@ découverts der
‘“yibre Jes ignes allemand
| at que cejiains de ces soldais
| portent patiois Y'uniforme de
i généraux allemands et publient
de isux ordres.

NEW-YORK—- Dea sources
autorisées ont révélé que des
navies de guerre de la 7éme
Botte ont ‘pénétré cujourd*hui
' dans le port de Monille sans

“ queun oute incideni.
LONDEHES,-— Des
’ de la Birmanie ont
que des élémenta de la dame
armée gngleise ont traveradé au
jourd’hui lo riviére d‘brawady
& quelque 50 miles au dessous
de Mondalay. Par - sillews,
d'autres forces ont 416 encore
débarqudes sur la cGte Quest
de la Birmanie.
Lneteemiaitisisasjintiitnntntbamsmaprange,

tellles de tank et a é16 le pre; dant le correspondant de cet
mier a envahir VAllemagne est 1 te agence n'a pare indiqué si:
mort dea suite de blessures en ‘cette ville a été occupée par
pleine bataille. ‘ los forces de la lére armée de
LONDRES 19 Fév.-- La Ra | P Ukraine du maréchal Koniav.
dio allemande dit que Tatts WASHINGTON. L'Amiral
que contre Berlin ast imminen ,; Willam Halsey est arrivé au-
te; que Yertillerio russe a ou! jourd’bui & Washington’ An
vort le feu sur un front da 30 | cours d'une conférence de pres
wiles entre Kuestrin et Fucrs | 98, Ha prédit que le flotte japo
tenberg. La Radia de Moscou.| nalse ne prendre pos part aux
dit que Tortilierie russe a ow | Opérations qui se livrent mainte
vert 10 Joy. aur la ronte do Bey nord dans jo Pacifique, * Aus j

dépéches |



|

|
i

ont ou liea entre le Gouverne ;

!

4





sa

pi eae

Son Excellence le President

Greffier au Tobunal Civil de i

la conférence de pres ,

Ralie. D a ajouté |



tuis de eo-beligeranie a le droit!

{
scandaleux. Done, Mr. le Direc
| teu, le Carnaval




enh

i
}
}
j
5
i
i

|

|
im
i
lk
!

annonce 1 Te? Sette production aif anus | des meilleures, aura; nous an

es

t
:
:



REQUETE
AU SERVICE HYDRAULIQUE..

Manoeuvres
DANS LE CAMP MOusnt..

|





- Le blor de Ja Rue dea Caner Le constructour Mouzin dont
nes tonspris entre la clinique | nous avons parlé dams now
du Dy. Valmé et Yencienne moi | pyrcigcns de la semaine der
econ Ducia Viord soufire de lo aere exécute de grandes mors 7

manque d'eau. Les W.C. fone | nooiys ig stratégiques pour pa
tionnant 4 pression hydraull| 1) 4 /évenmalité d’un retrait |

ave sont presqu‘’abandonnés. de ia dcence ou ductions judi
i



n'y a pas suftisamment eau ices qui pourcient éte di
pour qu'on a’en serve aoné“in nigees conve hui,
quistude et sons ennui Hy @ C25: cinsi quen retour d'une
pourtant dans le quartier des 4 lowe adresséo par un Inge
privilégiés,, zone du Palais des , i nleur (qui, jusqu’a ces dernions |
Minisléres, qui regoivent ecu | temps siguait pour hui lea pro
toute lo journée alors qua deux | iets ot dovis) & l'Admintatra-
pas. Von doit se contenter de ') 1 Communale pour déclines
Feau ca compte gonttes du | io, responsubilite dans = ie i
rant une heure 1/2, rarenvent | cas of a Gcxoulexaiont les cons



Lrende compte au Service Hy- |
dronlique quill n'y a pus dhy |
giene possible acs Yeeul La {
nouvelle administration aulono



toule reaponsabllilé en can d'ac
cidint..
Nous donnone acte & Inge
i eide de sa déclaration.
reo ae doit de renoncer & le Men Sexe aitirons Tattoution
routine deg administrations pré | des intérosade aur un fait im
Mabon u Service | Lage,
Hannes we penny oS blicier du | PONE Se_ porter fort signifi |
“a " i quwen cag daccident, de con-
hangement et non les heurcux | Guen cas @accident, .
wn toe et eg bottes | etaton ou dinexécution des
UiteR de CHOUSBST Hes
@ CeUX qui ont 616 mis 4



|



contrals, Mingeniedr Seide 1é
Pend pécuniairement des sui
us. D2 peut y avolr des recla |
motions pouvant se ramener G
échelle de 30.000 jusqu’a 50.
dollars? .

Un quire renseignement novs

d
pled

On, noug parle d’un projet mi
rifque de captage d'autres sour
ces, d'autres débils. Liheure de
a réaisation a sonné depuis

|Â¥
[
i
j



at









l eh oT ss nS i
jongtemps et nous manque’ est porvenu.Mr.’ Mousin seruit
dean... | @ Ig téte d'une societé de cons
~ ‘truction Hnancée par les réfi
} Z oan
: | giés. Le péril augmente de ce
UNE OPINION vee Gta. C ‘les lagénieurs
| Portau-Prince le 15 Fév. igas [ *0% Vomment le oF
ues . : powrontils tenir '6
| Monsieur le Directeur poe ,
| du En Ville. " | disposant de forts capitaux? Va

ton se croiser les bras et per
mettre & l'éranger de bouscu
ler I’haitien de tous les secteurs
de Vindustrie de rapport,
commerce des professions libée
tales? Se dessinent les gran
| des lignes d'un alfreux probié
me social: Vhaitien rédult au
i péonage et Vétranger monope
lisant la puissance de largent
dans un pays pauvre?

Monsieur le Directeur,

Je viens vous féliciter chau
dement de larticulet du «Nou
yellistes des 12, 19 ef 14 Fe ‘
vier en cours, intitulé «Les Fé |
fes du Camaval 45). Vous o
vez, avec ari, préné le succés
dee bals travestis, qui ont tous |
réussi. Et cussi, vous Raver
pus manque, en passani,
critiquer ceux qui trouveront

i
4
|
i

%






a

i

Fake OIA sronsstcnecsnessessesrnnstencrosossnsieiannentsnsee ate i

i brilé deux carreaux de terre

i
2 heures... ‘ yuctions en chantier, Mr. Moa
: St eet ton
Aun instant ob Peat tint | oo tegt gerive-par VIngéniour
_ ae 3 pera fo “er yk
qucsion dhygient, quion se ' Seide pour dire qu’ll endoasail
i

du}














































De Partout -e Venézuéla

ainenitonining —°

A, Yendroit dénommé Algos,
te (Forét des Pins), commune
de Ganthier, un imeondie a & | «des dispositions pour
jyatd cocidente dement, et a | «ler ot retiéner jeg acti A
xétangérs ou nationguy
« «aa sureio de xn saportg
_ *pays américauin:

plantés en pins,

we
& Contig 5
«mouvement des fonds gua,
rignant OUx Sujeis de VA; 4
«iguidé ou exproprié leg
streprises commercighes,
p ttclics et de ‘ransport, in
« xexecuté strictornent tonite wa
A Merger, 2eme Section ru.j «megures dérivan! deg
yale des Varreux. Communes | «tions inter-crnericainag
de Croix des Bouquets, des ea carbilles provenaat de la love «volontée daiclor Pat tow ig
motive av No, 5 de la Compa | «moyens cn son pouvey %
guie Nationale des Chemins de, triomphe des Nations
Fer d'Heiti, ont mis le feu | «De son O16 lo Gown BF Bae
11/4 de carreau de terre plonté | ment allemand a communis dy me
en canne & sucre, ot appara | «actos d'agrossion quay :
nant & Mr. Monestime André, scontre ja Hopubticua, tols gq EE pete
Portes évaluees & cont cinqvan «ie coulage de nuvirey pot ;
Hla, are pay : eae
! 206 vies ve OpnneH, Hy

te qourdes. i epavillon
i2bme section | sriva recomuaent dans ea ig
Pelle barbare sfueawt baal
tun Uluste prelat de noe $4
4 Gus.
En vertu de tols faite, ¢ g
*qa ‘ds cer rracterisent a fog 2 a

«le voilier
t pour capitaine le nomme

Senesca Lété, venu,de Grande

Saline avec 60 paris de sei, a

fait nautrage dens ia rade de

Deunassin. La cargaison = 8st
perdue. “Pas de vicime.

wos

|
I
i

i

EE

nae




|
|
i

A Savane,
“rurcde de Jacmel, Mr. Eugenio
4 Laroche détwnteur dune arne a |
© tou, ayant surpris le nomme ‘
| Loranu Dieujuste en Began ntl
| deut de vol dans son jardin,
btait feu sur ce dernier & Val nie
ide dun de chasse, call
| bre 1S, marque St. Etienne. Le
projectile a atteint le voleur cu
iventre, LD est mort sur le

champ.

sil
«connaii I
sbelligc
«da dune p
ept le Japon :

Le Presi de la Repl
pols.

«que a conféré en conséqueng : ‘tele
deg pleins- pouvelrs & PA

«sadeur a Washington, ¢
«signer le Document da’
«sion du Venezuela ala geelhe
«claration des Nations Ung fon
edu premier janvier 104%, ge

wer



A ja 6ame section rurale de
YAcul du Nord, le nomme Cé
lantier Séide a blessé grieve
ment le nommeé Cédieu Séide,
& Yaide dun poignad, dans
un bal champétre. La victlmie
a été transporiée @ YHépital
Justinien, et Vagresseur arrété.

pe perme A ene sei









LOUIS BONTOUZ
SA MORT

La trisie nouvele est or
du décés, en ica ville de
Goave, de Mi

Cast un enlant de la
France qui dispans, g
s€tre bien prodigué chez
Aux Cayes, debuia le

rhabitation Mapou, Jere :
rurale de Mapou, com j

i

Sur
seu
munt de Hinche, un incencie
a éclaté et s'est élendu’ cux
Sections Rang et Cerca Cava-
jal, Environ 10 carrecux de
| terme, plantés en pins, ont bra
i



'



que la réussite de ces tes a

&6 Umitée, n’ayant pas eu le iwoeNpir A PETIONVILLE
plaisir @’observer les «bandes», Ce matin ie feu ¢ brile au
parcowant cutefois nos mes. | bas de Petion-Ville, piés du
or opinien: wacle ¢ Cimetiere huit @ dix chaumie-
i ependant, 1 Spectacie S@S | res gui, pour leurs propristai
i bale ne rééditetil pas dang :

: tes valent des villas.
I ol 44 ht
, tes SO ae plat roe aa Pétion Ville qui est une des
| Populo qui x don | vities les pl
ses lascives? On voit certes poye a plus pompiens “
des couples, déguisés, se per | 5.1. aucune candlisation hy-
dant dans des déhanchemants graulique conte Jes incendies,
Nous avens plus d’une fois je |

ioire |
" in : popula i é le cri d’alarme.
a’asi pas si blamable, car, tan |

dis que la Masse est privde !
de son plaisir, ce que vous ap
pelez humbles, trouvent locea
sion de s‘amuser., avec tant
dindécence,

Ti foudrait alors abolir je Car

naval. Quien pensez-vous?
Respectueusement vétre,
Mare LEVEL |



A FAUCHE

Sous le haut patronage du
Magisrat Communal de Gd’
Goave, Monsieur Cieédron Ché
ry. uno belle journée récréati
ve fut orgunisée dimanche der
réer 4 tévrier par le personnel.
tle la Ferme Ecole pour féter la
coGpérdtive agricole de la x6
gion & l'occasion de son 2éme



i
|
|
i
|

AU PARAMOUNT
Le wire crépitait au Paramount + | Gnniverscize,

|



















Bontoux, U y a plus d &
quante ans, a lepoque wey
grande et belle prospésié

DIVORCES...
Les diverces, & Porl-au-Prin
ce, sont de plus en plus nom

a

iia capitale du Sud. I i
breux. Avanthier, jeudi, le Tri | etiet, tomptable-ccissiar &
bunal civil, présidé par le do : maison Basiard, qui devinz

en Bordes, a entendu les af- “tard, ja firme Basted Pile

Y
faires sulvantes: M. Pierre An /
i gelme contre son Spouse; Mme:
Roger Heurtelon, née Vieux
contre son époux; M, Aled Mal | pratait le secours de gol
val contre son épo * la | aux oeuvres de charité
méme audience, le doyen Bor | tard, on sc souvient qi @
(des a rendu un jugement ad ms, en notre Capitdle, ia ‘ibusds
| meta je divorce entre les | gnuait & se dévouer am it
epoux Gaston Duverglas, Mx

établie G Paris,
Le regrette céfunt, jou @B pa
core, doué d'une superbe

Use,



| meme etb bienicisant a
dame née Léa GrévyJean. Le | op donnant

Ministére public était représen ity orgonisé:s pour les
t6 par M. Grévy Jean, Commis / siteux.

saire du Gouvernement prés
du Tribunal Civil de Port ona.
Prince.

Ace tive ef comme wf:
dant fils d'un pays aims, #
revient de saluer de mg
grets émus cet





PROPOS PARFUMES
Tanta Marie prépare sq ni
ce aux obligations de muity
se de maison! Ceci est



oe

f
| Notre ami Louis Joage §
Madame, née Alieté

dimenche soir & 8 heures 15, |

Trois morina, avec leurs face-
es, leurs turlupinades, entrai

ndjent le public dans une a |

venture homérique et don-
nalent libre cours & leur verve
et & leur fantaisie:

PANAMA HATTIE fsous t-
tres frangais) est incontestable |
ment le film le plus désopi-

ea! lant passé au cours de ceite

saison sur nog écrans. 1 per-
et de rife aux formes, sans

; Contrainte.

Si l'on se rappelle que PANA
MA HATTIE interprété par Ii

payable Hed Skelton, la jolie

Ann Sothern, Virginia O'Brien,
nous fait éntendre la musiquve

la plus endiablée, assister ‘aux | prétée par Loretta Young et

|

| 30 et de 8 hrs. 30, un nouveau

i

i

i
|
i
i
|

; succes avec léblouissants et

Des saynéles, poésies, diclo |
| gues & coraciétre éducatif et
j lecal furent exécutés avec suc

d

: ces par les éleves de catte éco

portant, ayez toujours une bou
teille de Bay-Rhum Vabre Se.
journé. La barbe, la cour
bature, un rhume,vite la Hotion

au Bay-Rum Séjourné.. Cela Nous nous associoné
ma donné de bon résultats du | heur des époux Louis laa
| nous adressons nos

rant mes 15 ans de vie com | e
mune, De vie commune heu , soubaits de bienvents @

Gelfard itent la venue
de de leur premier nh |
Hille quia requ le mee
FRIDA.











a |
|
|

Nos compliments au person |
nel de Ecole, au Président et
aux quires membres de le coo
pérative ainsi qu’é l'Agent A-
gricole,





SUCCES AU REX
Le Rex a enregistré, hier soir,
aux représentations de § hrs,

remargrable production de la
Columbia Pictures: LA ROSE
BLANCHE si brillamment inter



exhibitions axemtiques des 3 | Conrad Veidt. Cette réclisation
fYéres Bery, Yon comprendra | ‘de Gr régory Ratoff qui est une







peine remporié dimanche
suctea dourdissent, | dongue carridre,

PANAMA HATTIE reviendra Et nous ajouterons ouasi que
@ Yaifiche vandredi & 6 heures ‘1a matinge dounée ay protit
et & 8 heures 15..Ne ratez | des Nodlistes fut ausal un suc
pos ce régal. ; Sasa se lolre une idée du nom
omen : bre wes de: specter

La tue ost le scion du pen | grands ef poli na comple
plo, ne la sclissez par aucune | acient le: salle et ul ont: tolt

une belle-et ovation
BN: aH) i chibd'eauery. de koe

un ; sommes persuadés, une irs |


















Full Text








Lsposang a
@ @4y Vos

+ ds gr
2 at
lens ee . .
er Ie & 5 ang on six jours,
Bn Pops, sa cadens & une vrale cour



TK, OY ay
Se Yepyg



eederauons de quere





















gues pueoame et oe japon,
nue te “Gaye Lalino-Ameéricams
iat. ° on g@umplement | con-
cations de wempee les Relations
aanes on ques avec les pays
vendre 4 fae.

wut “se i | Oy emaruend que cette dé
> du bari gn co le past de cep pays
a do 18 Seong parnediatement apres

ips Grondoa Nations = en
4 couke VAxe avaient lait
fonts oie vane, leo pays qui
“duet ea quero avec le Jar
Gtrangie jg URlemagne preadront
2 qui, sae) at ig Conleronce de la Pals.
ERAIENT day 4 oy gue
anne. eg le Peraguay, TE
goes fUragquey, le Chili et
Ventendle déclarer la quer
a yilemagne ef au Japon.
Aiguolloment ceux la sem

gout ca secours de la

e

nese

«

























-opres teres g VERe®. Cependant, il faut que |
commun gn wachs que beaucoup de |
a ga pegs women, depuis des |
ard Prat _d8ih, déciorer la yuer
que les [Allemagne et au Japon; |
nis troy giles ne Tout pas fait, ce |
vw Oui tgp Etats-Unis qui les en
5 produits 47 ot dasuades.

ou de keg fine, du debut de 1944, le \
eurs I : dg la Colombie avait |
rene uh une Déclaration da |
contre-cany gpramune de tous les
si SIMPLE 7:
| HOWNER 7 Jee une elle mesure aussi

du Chef
sts heditieng

ala Wieit de nature G em

kes Etats-Unis

da Continent Américain. |
:

qui |

|

t

+





ction 77 widen lors pour la proses: |
sordonnem 7 ian de.ce Continent a pour:
yorad ravitcillement en mai ¢
go te quene et autres de;
~~ oa cee perys dont la sécur :
ZOLARE Y @ @ wouvercit en danger par
LAND G0: 9 Mlamagne agissante.C’est |
anaieie @H door a couse de tout cela que |
Grond Gout V gerciien Nations Latino-Ameri |
Jes ROWE gists, opiés entente, vec :
we école BT ig Eile Unie, ont ex simple
a ‘wee & yompre avec les pays |
Endroit iy YAgj -cojourd’bui quill u’y ,
ravous HR] gucun danger d'attaque con :
( duecioa "7 te ces Nations Américaines.
iéric Wea peuvent déclarer la guer |
aime pith J ve.
peuplte aH Mame Argentine eat aur k
ou les Wek de déclorer lo querre & ¢
mme 03:7 Pilemame, Elle a un prétex |



@ oul wouvé dans le fcit que |
te Mlorités nazies ont gardé,
6 We-de prisonniers de guer
% quake diplomates argen
tea.



_Edagentine, ou fond, ne de
wands pus mieux que de wou
W@ me occasion pour rejoin
tie le Pon Américonisme qu’s!
abondonnés, et toutes les
ne
a Vect es Gonandent pas mieux que de
intéresot Héeindre leur grande Soour,
2 He “ ine, sous le signe de
to Palit Ay Démocratie ot de Yont'side

AMLLES
rees jou 7 Bhobliques Amdricaines





nent ‘Ravésiccine.
Paillare,
rene; ever
Lg sme
wey >.
n, nous | TOUTE LETTRE MERITE

REPONSE
TOUT EYVOL UN MOT

| Hobe compaticte, Madame
ES lomatie, qui a publié der
Absent un ouvroge en ban
: eo. espagnol & Cubs, en
Srey envoyé wn exemplaire @
Uedome Roozevelt, & Washing

ee.

: 16 Matson Bioache, par Vin
Werhdigne du Secréiaire de
Veione Franklin D. Roosevelt
_ B Yemercié dong une tes ai
pfs lettre Madame Emmoli
_ Me Caries Lemaire pour ses
: ions on ivi = envoyant

:
































i ie, comme une sorie

i jo ville, une quan

| wation proposés & la sury

i petits boutiquiers,

. ge conlormer



Luttons
CONPRE LE MARCHE NOM
a nt} s a
Nous avons

entepris uno

cognpagne contre les tuliqdunts |

du meorché noir des produ
de ptumiére nécessitée




CAiao ARE

geul but d’étre ullles G ja coi

lectivité.
. Nous savons combion
difficile, chez-nous, de

i oust

uier



teurs, mais, nous persisions a
crave quiavec de ia bonne vo
fonié, une surveilia :
des mesures admin.
peuvent sinon tmeitre fn
eqlement aa marche i
toutes maliéres, pou
dans la vente de It
gine gui sera bientOl rbparhe
pea le Comptoir de Vente.



Cer

n





Noue avona, @ cele cocn
pion, ddja lait plugicins sug

gestions, cuxquclles
gattacher queiques dif
quent a application



Ciest pourquol o la vedi
ia Hvraison de ce produit 2

jout en Yamplifant, &
nos précddentes 8
tendant @ éicblir d
cipaux quarters de
dea kiosques, pour la vent
Yhuile au détail, et en
ce, un organisme de
tion composé de noid!
Curé de ia Parcisse, etc.

A déicut
te batiment, affeclé 4

a ann






sa



de klosque, o1

lee

du comptolr de vente: 1 -- on {

cha |

a



enverreil chaque jourdans

cun des md

dons dhul






ties marchandes, qui
placées dans un € i
ming, afin de facili
tréle des Agents



del

ce de leurs operctions.

2 -—- On fers
équitable répc























et autres détaillan



tes ef de Virsportance
établiasemenis.

g -- Ob
rait faite a ces deo

ation form:



syictemmnt
a

Oke

peine de suppress



Yhuue par ule,

de
1/4 de ite et
dite «Gloss,» dent:
capacile sews sere
me mesure.

Cee mesures plus





ilised 4
GinIses o



eve

nisees, devrasent



Contribuilons.

ze normalement, 7 Eich
malgré tous les efioris ne pout
arriver a paralyser :
sionnels du arche











du commerce, ne perm
plus que le Complou ce Vv
te leur aloue des 10, des 20
dea 30, des SO bidons dhaile,
ai les molheureux consemm
teurs, sont certains de ouver
dons jes marchéa publics et des
boutiques de hulle & acheter
et que les gens plus ou moin
gisés s'alimentent soit en acne
tent directement du mptoir
de Vente -— et noturelement
par bidon, soit en achetart par
tves des grandes Epiceries.

Dans cea conditions, on he
congoit pas que dep nage
recol

ciants, des Grossistes.
yent, pour leur” prétendue
entele on grande quantie un
matibre quills t
quand et comme ile veulent
Et c'est pour toutes ces Tc
gongs que nous auggérons de

ch
2

ne leur donner guiune min

me portion de la production
dhuile, dont le steckage pe 5°
ra pas possible, wadis que la

tiie marchande s’empresactd
de yendre-le plus vite possible
oe qui lui aura 66 aloud.
pour. glimenter som petit com
merce de détail.

HUES,

Pour que tout ceid se rékk









Hives |
POR |

en









| saient ica




' de terre soni couvertss de co

temps ok ces Compagnie

| que en Amérique
: Tout cela, grace & Diew..a che

Opinion

SUR LA STANDARD FRUIT

EN HAIN

wont HOA Kae
roe . 1
Nous avons publié Samedi
dernier: lewirait dun grand dis

cpu

1:

if



i en 1 Stenio Vi 4
tandis quill etait President de
Ja Hépublique, et fois ans a

- Be : pres uwil mit fy gi x
Yaction malfaisant> des expici : 7. Yuu GyaH, eu a signer 16

ay

Sontral

dis Monopsie de
Ste Fruit,
Auparuvant,



BOUs

a pai, longiemps
quene aciacle, alors
sodait lou
kamenie pow meontret



a étonent

fou,

v7

Les ch






vralmen

autor:

nment peuten,
25 CBS VOIX

YOuL



possible de x
yeler ce maudii Monopole?

Lexperience a démontre





& quel point on s‘etait 6

qua





$ pauvresl I est perl







pluie ef le
. .
t de vue pous



jemps, au Pp



a

difficultes



40S

que

Oswald Brandi,

gu concours des Ameri |

“oda fore






roll, selon nos Tense:
que de vasids len



te culture.
Le hc
chines. Vollé gquieles sont



at ements

:
:
i
i
:
i
{
i
|
!
j
i
}
i
1
‘

ne débiient que |



pour le Pite & Montrouis. Les
travaux sont en train, et das
techniciens haitiens ont 66 en
voyés aur les eux pour cider

3

i





vées,

Cast tant mieux:

ii ne reste plus qua soubal
wet que jes paysans donne!
nn bon coup de collier pour,
sens discontinuer, couper el
pporter les tiges de pite 4
Usine.

La pite appartient aux Pay
suns, et dons ces conditions,
ds la cowpent quand ils vou
lent, suivant leur bescin d'or
gent, Or, TUsine, sous pres
sion voudrait maarcher nuit ¢!
jour, 0 a’agit maintenant de
searyou si les culllvuleurs appar
teront la pite mult et jour.

eae

Por ailleurs, Shada monte ac
taeliement son Usine, toujours

& installer lea machines. De
puis des mois Yingéniou An
toine P. Roy y tavaille.

Tout cela consitue du ya
yall. Tost maul ~



Centrale. |

pour av wart

était d'avoly des ma |

aurait ordonn
:
























|
I
|
5
|
4
|
i
t









evens tersmerca irmenitvan Sosa Tiasent i

wa Cap fb’

+

2 Ministres,
4 Ambassadeur.



ET LE DIRECTEUR
DE LA BANQUE EN VOY
A JACMEL

mesg 5

Pak 7

enn ATER Hone



ow de Cayes-Jacmel.

SQYONS PAs, OU y






les mavEnx, ;
qe sagsunt :
concernant 4

Peert
crt

ce gont les Agr
gen occupent

Te

oO

pare
Beily, le
Suk Mmouvent







LE TRUST DES Boru.
35 OU LES VOLEURS

nae G6 Lasca- |






erune Using i oe













ceux gui
Ou
ce des voleurs qui
is cet ace de barba |

ous Je sourong bientOt, con |
Sclice est tes active. Une |
te eat ouverte. I y a mé |
e eu des arresiations..

renseignerons bient6t.







L'ORCHESTRE CUBAIN
COMPOSE UNE MERINGUE
POUR LE PRESIDENT LESCOT

Le Jazz cubain a compose
une wés jolie moringue dédiéa
au Président Lescol. Les musi
iene ont oflert do jouer au |

c

Manoir én Yhonneur du Che!
evant leur départ.



|

NAISSANCE 3
Mr. Luc Calypso et Mime, ,
née Désinor ont cu le bonheur :
de voir leur famille scugmenter |

dun gros bébé prénomme



EDNER
La mére et enfant se por
jent bien. .
Compliments.





eerste

"APRES LES SPECTACLES
LE RENDEZ-VOUS EST. AU















Mr. Asthon
REVILNT AVEC DE BEAUX
PHOIETS CULTURELS

oe Be ULIP A Oe

mm dont nous avons
PSlOUT, GpYes whe

uf

Son retour,



Mg

le

hailianeA
Cu ne sail pas
y @ un cerlain






poids morh «





mY A EU SARCLAGE
MAIS FAS DENLEVEMENT
Nous cvons eu & trier et
causal, or



istoke pour av

vens que
herbes ¢t les

we clés seient



ba



AHSENAL-RACING

Le racich





Le BB 89
multr our opposer
front inexpugneble au +

Lions du Porc-Leconte.

La partie arbi





ne Coicou s'est terminée
Yovemage du Racing quo a
vojncu son parlenahe avev
je score 1-0.

Le quiortette offensif du

Racing a offert un jeu magn
fique de passes courts, sa

i vantes, débordant uéralement
L|o défense de lArsenal,

“ha
meftent sur es dents.

Sonson Alerle, ariére de
YArenal, a brillé, cornme jou-
jours, par sts brutalites préms
ditées, Nest temps que le Di
raction Gle. des Sports prévoie
deg sanctions contre les récidi

vietos de ces brutalités.Nous ne |
sommes pos contre le jew dur, |

ferme; tocis nous sommes con
te le jeu violent, méchant.
Quoi quwil en soit, le Racing
Yo eraporté sur Vadversaira. Et
iL est.en. tate de liste avec 8
polne our &

tng gia gg eee



j
i
}
i
}
:

Assengl-Racing |

étre unm morceau |
e6 , hearts.





| PORT-AU-PRINCE —

No, 21.864 — LUNDI 15 FEVRIER 1




































2 de coquet et d’a |
&








be por Anil -
& i

i

}

i seres discrétes, sans bruit,



®@

uf

a en



HAITI





room

Propagandes

|
DE LA STAMDAHD FRUIT
i
Pout \

dee Ktate-Unls

Pp |

ee hae

la
ile du jour de ia hn da con

Nous sommes preaqua

tuumilcird bras.



THOR Gel COUVUELNCU Cpu

Pinaident

Cola.



eg
suluu, pimebe den besuwins Ju

peuple, Be ponche








AMHIL 8 lua piuertias



Bin EL, Culkin ae fe

pat

PRanicurs of









165, de chuposer

cu fruit de iour sueur.

SAOB ike VOU

ee

er6sses, CVUx

$45 _



Me

vi
librernvat :

Uny a donc pus leu de war |
ia veque de propaga |

depit du ben -
qui, pendunt |
comune un |

OUvE

te



P.O. BOX A. 133
PHONES: 2232, 2433

Le Vénézuéla

EN ETAT DE BELLIGERANCE
AVEC WALLEMAGNE
ET LE JAPOM.
Communique du ia Logatiun

du Veneauwia.

COMBO .
dig
:







ne AARRIE Oo
bt Nimustors dea Heiahovas
Extereunn du Vonuzuels
up AG 1a iee
4p UURMbunague olbuel

via Kew



shaven ct



ale SPOVRUOMeE pur

agres National esi







Browson et j



ce qui s
e-nouvelle violation

ux multples cutres














&

méme pas devolr nov
y arréter.

Lhistoire du renouvelle
du Monopole de la Compag:

Electique ne 5? renouvellera



me





| pus.

Mme. ETIENNE MATHON
ALITEE
Mine. Veuve Eienne Mathon.
nimatrice de tant d’suvres
socigles de Pau-P. oti ela op
ore le dévouement, Vener
vug de soulager tant de



@ "3

2

tepages, est aiitee depuls plu
sieurs jours.

Nous Ini souhgitons = un
prompt ¢t purfcit retebis
gement.
fee ee a os





HUMOUR FEVAIER 45
Une dome nous éerit sur bt
pénurie de gazoline et {eit cet
te horrible faute d'orthograpac:
«mon mori est en «panne dos
songs. Elle voulat dire en
spanne d’essence>.



Ice enon aac inn mcmmeete tt

SI LES EFFORTS
DU NOUVELUSTE VOUS
PLAMENT ENCOURAGES

WOUG EN VOUS ¥ ARONWANT



































anent $e,



wun acis dd)














HEDUGue, Cu

Patiaque de Pearl i











ues i ster
*
es Muusues,

a
&








@ tenue G@ Ric













. de renouveler le Conirat de wa Vénézuéls proposa,
turd Fruit, ayont G sa ba | wiointement avec ia Co:

neux dus Meonopu | set le Mexique, que toules lea

LaMetions américaines devolent

d

«rompre les relations
ehquea avec les pays cd



via Chartre de | Atlantique. aux
«quels le Vénéruéla adhéra en

' «suite formellement.

| ale Gouvernement Véndzué

shen na pas te de preter





'aqux Nations Uni dans les
, xtne@suresn possibles, aa colla
_sboration poliique, éconarml
«que ef militaire. A cetle fin
, sil @ convenu avec jus Prats

i aUmia et la Hollande les condi
tations de delense commune de
| «la Mor des Corcibes et des An



ne



i

| «tiles Hollandaises; a fortiza
Leplusiours poimis de ia dt
/ «pour coopérer dans Jaction

_adea bases allides: a concerté
, «avec Je Gouvernement Briton
| «nique fes moyens de delen
’ «aa du Golfe de Poria: a tox

*tHé i'lle de Patos at combind

agon action avec celle da la

«base américaine de Trinidad:
' eat ouvert acs ports et adrodra
«mes gus bateaux et aviond
«des pays belligérants amis: «
«blorué les neowires internés on
«Vénésuéla et appartencnt aux
«Pulssances Totcliicires; a pria



(Voir multe on dome. Page) ..






Se

AGG

iLa Terre et

son “@homage”|
Ge qu’ont fait les Etats-Unis

Gulte vole le No. ‘d’ervent-hter)



_ MIGRATION
Cette situction a’ accompa
gne d'ailleurs du phénomene
de la migration si éiroiteme
apparente au chomage. D
puis 1930, piusicurs centoines
Ge millers de lamilles agrico
Jes ont ele déracindes, Leur
nombre exact nia jamais é
éiabli et il vasle dune cannes
a fouge: id ne serait pas
feriewr G@ 200000 et po
atteindre Ou dépasser







Parmi ces migrants il y a dea
te

tavailieurs ct fouya




éie dea aa
part onl ae
ou c



Pproprecnreas

luvateura & be



Vipnnent



Sud et d
moyen
veri ic
cit le s
ie, 109 Te



1838S

fence,











































' ze on pleine lumiare









taais da pla)

; towles

| mographique,

duits agncoles on







par ia
dépression commencée on 19

23, lo aituction qui vient dé
te rapidement décrite n'eli est
pas issue; probleme soudain et passager, |
elle Gent G des causes
pour la plupart, sont plus join
joines et plus durables, les
unes propres aux conditions
mémes de Vinduatrie agrical-,



jes autres plus générales. Cer |

a4

a doe cea



cowsts, epocli
ques on génénaies, ont agi su

t
ia situation de tous les agricul |

urs. méme lea plus lavoraes,
ant agi aur le sart den

iours Jes plus



begy

loment compte daa maux dort
aputhent ces derniera.

Pormi les causes que Vou
peul considére: comme large
ment exterieues a Porganist:
Hon de économie agricole «
méme, les principales vion



nent 5a

mormique et du domaine d

CAUSES ECONOMIQUES

Hones; pas necessaire ‘in
sister sur les causes econom
elles interessent, dail
un progra
vaste gue celui dont i
ken, Depuis une disc
années ies prix des pro
1 o1é a la fois

vente -- ce Héau agri
parable au chémage

~pulations
est Guée en
2 COATS ces an

s'accentuani

nées récenics
raison du rétécissement
moarchés strangers, Ce
ment est beaucoup
ave pour Tagriculrure
Vindustrie.

aticires des
nis, cest lo moitié de le

volume d



38° pour
raising, 45 |

dhiver,
Ox, par x

le volume cannuel mo

qui, |

pauvron |
/#) certaines rendent phin direc: |






wna doute du domaine |

crmme d'action ;

riews QUxX pux |

ireg marchandisga. |

industrielles |

Gar si]
erce d'exporiation ue |
ene que 10 pour cent |

zi est norma |

Py



[4 SUR 5 PEUVENT LAVOIA

'

j

| die, en employant Fort
5 Masses vos gencive
f yee vos dents 2 isis par

a
G

nan’s, §





CZ.







reg










é

AWD BE SURE IT GOES
ELE EXPRESS

CLIPPER. EXPRESS — FAST
AIR EXPRESS BY PAN AMERICAN CLIPPER

THROUGHOUT THE AMERICAS, VITAL WARTIME SHIPMENTS

Clipper Express lends wings to speed urgent cargo wh
needed. Let the Flying Clippers serve you when yo
@ Jast, modern transportation. Your !
Agent will be gied ic que

how Chopper Express saves you time and money.

AN AMERICAN WORLD AIRWAYS
The SY stem of the Pying Ci ppers a

PORT-AU PRINCE, MAITL TEL 3451. $200 ‘
PEPLOOOLOE ILL DL OPED OON OD















FROM
" » MEDICAL SUPPLIES TO AIRPLANE ENGINES...G0BYPAN AMERICAN |
















ocal Pan A
rates and schedules to suiw



la you





Pred bo OOGaer



Rex

& § hres.

(af s

| Lundi a § hres,






ds exporiations américen + ‘
nes de céreales et produits ce |









Je ne pleure pas pour may



reailers pendant ia


















| rez jamais de vol... Magni |
* que Production de la «Univer , . Cugat, Ben
+ > pay Cociman, Guy Lombards,
sal Pirates 3 4. et 5 Gdes, | Fredy Mortin, Kay Kyser.
p SRROe SS Be fe te ees | Eaée Gle Gd. 0.60
: 14 8 heures 15
5 moyennes de tous i “| Grand Concert de TArtiste | Mordi & 6 hres.
fulis agricoles pendant | | Alexandre Lamothe avec le | LE GOLEM
1288 1807 TOR! PBS sacra a Shree | Concours de LA TROUPE BON | avce Horry Baurr PGES CIGARETTES
du volume | En tere. partie: i NY, Salle en Location.) » Une ceuvre qui évolue dana
‘ qwelles avaient pendant ia pé | 7" = 7 Enuées: Gdes 1:10, 2:20 , ung aimosphére d’angoisse et j : :
fe , Ode 1925-1929». On a est! ee . | yue domine Yinterprétation na | & P i EN DID
lovines G Fexténeur _me que le retrecissement des | hae “Panis et Suzanna Fos : gistrale de Harry Baury. :
ETAT SANITAIBE marchés éangers correspond | ; | Mardi & 6 hres. | Entrée Générale Gd. 0.36
Ces populations ont un dial ¢ Ja production de plus de 12) BE Ea lore partie | & & hres 15 /
sanitaire pal répond | inéviia | milllona dhecteres. | Les Cartes Postales a THE FOREMAN WENT | FONT UBS DELICES
blement 4 leurs conditens de CAUSES DEMOGRAPHIQUES | |* En Zeme partie i TO FR DES FUMEURS POUR .
vies elles puient un wibut dle | Liaceroissement naturel de | | Charles Boyer et Danielle oe ANCE » | ro
ve & ia pollagre. ia medlaria, | Ia population agricole esi re | ° | Derieux dans bo oon epagnel | LEUR AROME ET LEUR SUAVE
Vankylostomiase, Ja fiévre ty lotivement considerable, becu ' MAYERLING Renee M metance Semin
phoide, gic, sans disposer par coup plus rapide que "pour les i | Entrées: 50, 1, 1.50 gdea | ‘or momoney, sommy iin | 2
tout dea moyens de LOD autres groupes de population , , , .
ae de fa sovsibiie ae | De 1929 & 1835 date du der | | queiguitois & un mouvement | 6 eves IS ‘o ; 1940: Crest la debacle : 5
xacevoly jes soins médicaux ? ner recensement agricole), cet migiatoire en sens inverse, On | A ta hse On ines ‘at | on Fronee, A cette houre cru |
convenables. accroissement sest produit & | peut donc dire que, de 1930 & | chases E yimpiqucs @t cigle un Contemaine d'une u E ES
; mauvaise | yolson d’environ 400,000 per 1940, quelque 6 millions d'agri Black Out JO sine angicise se rend sur le TITES ILUL
: du Sud en i sonnes ¢n moyenne par an, | culteurs qui, dens les circons on ome Parte: Loretta Youn continent pour essayer de ren
ce qui concerne quasi bien la i et ll se poursult cujourd’hul | niérieur’s, curcient dans Sg | ker en possession de trois im CA RTE R §
: la terre, y sont demeu 5 | porlantes machines servant & :



morbidiie ef ke mort
le pénurie dea soins me Hoanx. |



Por exemple,
Etats, examen de 12
sonnes en 1929 a révelé 94.194
cus (28 pour cent) dankylosto
Dans les 9 Etats du



rhiaea, ° e /
coton, ii y avait, en 1904, un gui, pendant plus d’un sidglo, atteint médecin pour 1.085 habitants o 6t6 une forme de subvention | do main d’couvre & employer. SERVICE - enveloppes pF .

et un lit d’hOpital pour 210 ha , & Vagriculture, next plus possi | Le fait que le surpeuplement TRREPROCHABLE wily An prix de Gde 0,25 le
bitenta clora que la moyouue | bie Le développement de | agricole se produit surtout et Aaacctinent incomparable. sade,

pour Tensemble deg Eats-Uaus Vindustde a, de 1920 & 1923,) bw plus rapidement duns lee |? Provisions Alimentaires « «lnsecticide EXTRAORDINA! Bulges ce nouvel exiballage de



cospion & de nouvelles terres |





5 ut tom i lere porte ; ; Pp
1935-1987 était tom mee | ce ; € @
~ coat ds _ eee ce | b= Une Idee De Genie OFS nents Trois a romenRa e 4
at elébres arlistes ch : :
: | phis récemment ci A Sélect | En 2ame partie —

relations agrico



que | : sensiblement au mbme rythme. |

| Ta cessé de trouver un débou

dane 13 de coe ché soli vers les terres Hbrea
1.388 per |

tres indusiriels.
, de terres libres et la libre ae!

de Ouest, soit vere les cen
Da’y a plus |

période 3










& & hres.















De cet ensemble de cau
te que ia = pepula
tion agricole compte cujour
| dhul-pres de 7 millions de te
miles. Cest le chiffre le
pus élevé qui alt jamais éé





|

j

était de 785 habitents par mé | appelé une migration natte de | 400 comiés of le nivean de

decin et de 120 hobltante par
Wat d'bopltal,
LES CAUSES

6 millions d'agriculteura vers
les cités, muis, & partir de 1930
Vexode rural @ 616 complite

Si ello a 616 aggravée ot mi] ment axxbié pour fale place

vie ont le plus bas canorbrit
encore le tdbledu,

Seemecaemmmerareinmemensietnsstctmnsinuaninth puaaaityggeggnitnnsi ntti sinarenneunnnapertonr nnn nine

STAGE DOOR CANTEEN

ht





Nelson Eddy, Susanna Fos
: Claude Rains dans

| LE FANTOME DE L'OPERA
Le film que vous ne cesse

i fer et














LA ROSE BLANCHE
A Columbia Pictures
Une féerie musicale et artis
tiqnue..
Entrées: 1, 1.50, 2. 2.50 gdes |

[la febricetion des avions. ff
sera aidé dans sa mission par
une adorable jeune fille fran
gcise ct devra déjouer tous les
plans des agents de la cinqué
me colonne.



oa ARs tue instantenément Panai
PAN AMERICAN BAZAR | ses, Raves, Lorves de Mout
Kagle: dea Russ Pavée qquea, ole, ole,
At du Contre En dépéi.cu RHUM CHAM
oo Phone 3556 PION G,.1.50 la Boulede,

Pempengco

i:












POUR LE FOIE

Universeliemens connues et qui ant
a8]h sab) lecsloer du Temps, car oa
veilie depuis 1990











vonte phadsaciin

. sans

















CHRISTHOPHE CCLOMB, PORT-AU-PRINCE

i ” 7 quake vitemines A, Bl, BY, D be reais!
oN ce TELEPHONE: Sal: et o bose dextralt concentrd ppl yicks
i dorge moltes, d"Hallo de Fois |- UN is via Re eee

ake tcblo, maereee ee jeees 300 ysds (noir et blancl.

Généecl da ia Général Accident Fire et Lie



ga Pyrex.

se nara tne ayant

“Pienteurs de Noix de Goco

| Silver et Stark

WY" /), VS

HOTEL SPLENDID TEL 5561.
Désirable qua
mais pas qauo

encgnians





VE NY,

































idonlaregarde’
d on Vembrasse ?

FINES, LES ENNUIS
DE LA GEIPPE
Grace au Morotol ot




BH fortiie donc
jes bronches, gaxantit de Ice
gugpe eh. coupe court a loute
, conve °

Solgne: sa. tous
Endstosis He



Pasties Valda, a base de men
thol. Eucalyptus, sont d’une va

pieds chaud, puis
frottes-lea aveo de
. Ja Geléo de Pétrole







Heelons dek voles res

s.

En vente & ke Pharmacie




BOP, Distrieeivnr







i
:
i

Mi



osqui « Terror’















a
ce

LE RENDEZ-YOUS EST AU |
KARLMAR’S CAFE 1

2s, Endomis. Servieties
jeg ce bain, Sorviet
, Gants tissn dpon
bien ef couleurs,
Beache blanc, 0
sie, Drills angluk

pour costumes,

|










germ

hs.

ard. ree Férou, Portau |








iy, cou:




ee

aan’
Rilbicn riwah

Monsizur le. Président.
Veuillez nous excuser si le

cellence ea! anive jusqu’a
nous, poysans des habitations

jourd’hui pour Vous témoigner
note plus profonde gratitude

minne lemps a votre houte et
digne attention les abus rol
iieras dont nous sommes wich |
mea de ia part de certains ci
‘ toedins, revétus de Vauterie fu
/ Gicigire, Templissant criminells



cent lears fonctions pour les | preuve du coplaire @ la baz
i



ment au pouvolr que vos :éG
Hscafions humainks patient J’:
lesmémes et nous avons con
sfance de recourly a Voue Ex
‘cellence pow quEle daigne
sportager Je melheureux sort
i qui nous est resevé malgre no 4



" Lettre Quverte

République



:
i

cho des bienfaits dé vous Ex.) ete employe pow empeécher :

a is maertent d'ére de | ve du vibunal qui est sa choge.

dsistand! a éle cle G compu .

rare, jes mémes procédés. on: |

40 SOBURUHGR GU perunede. *

Gest a co momeui la que}

pou ddéiendre nos inledis ie
sa par ce Magisuat. Lavocat



habitations. i

En elfet, U s'était présente au
jour et heures fixes, icisant
comprendre de vive-voix wil
ma pak anlicipe aur noe jubi
totiens ef Ul est cra jusqu’a ba |

lere section Ginsi que celle da
lo Zéme. lequel jugement da
prés ses dispositils, les pirties
en cause devaient choisw 3
crpenteurs et designés par el
lea.

1 —. Mx, Vertho Nicolas











° apna



REMERCIEMENTS
' M. Denis Joan ef ses enfants
Mz et Mime Louis Raymond et

shoe: MADEDE, PORTO MOBCATEL, VERMOUTE 2 Quand vod pieds 8 aux Pasties Yealda c'est Rossignol et Douin, nous per nouse avons ae obliges de-| lows enfants, M. Edner. lean,
yon ‘i gn -‘cogeilles, yous. tanceito, | sen débarasser le plus vite ; mcttent de profiter de Yoppo | coustituer un avocat de Portau | Mr. st Mme Rodrigue Jean
goles ve prenes un bats de lel aux meindres fois, Les tunité qui nous est offerte ou | Prince, Me Georges Duplessy, | e1 leurs enfanis, Mme Eugine

Grandoit et ses. enfants M. Jo
seph Méronué, - Mme. Anna

ow. Vaseline’, leur ale inconstestable pour les couvres de bienfaisan | tut “a le sommer a se pre | Franch Jean et leurs enfants,

oowwere pour sthative efficocement ce, dictews par le noblease de | sentex au wibusal pour siabli: | Mr. et Mme Fovrier Valéa a}
pyre rey est > «ag foe Peet. : ~

Tenrovement. le mol de gorg:, vowe cour a@ nowe endroit Laide de ses pieces jusun | leurs enfonts Mme Vve Terti

le da Polttitie et ioutes | pour qae nous signelions en | calives son droit sur nos jus Nicolx. Mme Lamercie

Nicolas et ses enfants Mr et
Mone Augustin of leurs anlanta
lea demoisolles -Lespinasse, Mr
Gérard et Nicolas, Mma Ma
rele Beoubooul, Mme. Vve.
André Louls et sen onfants 26
merciont les aris qui leur ont
donné dea preuves de sympa

_yeupmant TOUTES QUANTITES DE NOIX DE GOGO | CONTR us eC ACuSTQUES Le Maison | quelles rsbun é
| qu peuven? ETRE UVEEES A PORT-AU-PRINCE. ; £ NBANEY i PAUL £ AUMILA nonces a@ vobe’ Gouvernenx at | En Yannée 1943 pour apla | thie a loccasion de ls mort de
| : kh i a . i Rue Traversiire progrés el de sauvegurde | nit toutes les dilficultés qui | leur tagretiés
: ‘ADRESSE 14, Rue du Magasin de VEtl | vier de redevoir: sionale. | ponvaient advenir contre le ju MADAME DENIS JEAN.
me 8 S k : Tel: 2163, 2g Monte Nowvews ' Les rédlités tangibles sau {ge Waderstandt ot les hed | et lea prient de croire & ieurs
: Silver et. tar . En déiail & partir d'une gour | 14, sais, pour Dames, jemi aux yeux de tous, cur vo Vers Repsignd-Douin (hab:ta ( sentiments de gratitude,
: : de igde 1.00), Chaussures tout ‘culy ei toutes | We boule agissante en qualité uons}, le Wibunal de S$ Marc | Portaw-Prince, 16 Féevrier 1245
CTAGE MAGASEN BATA ~ nour homme Chaus | de Chet supréme de lo Naticn, «avait rendu un jugement or : “*
ou APRES LES SPECTACLES de Sport pour Dames? i dénote depuis. votre avéas | donmant 16 delimiation de ta] “Lee ‘ariiles Lissude, Val

cain #t Ponce vivement émuca
dea marques de sympathie ma
nilestées & la mort de leur we
gretiée. :
Mme. THEAGENE LIGSADE
née LUCIE MERION
ramorcient sincérement Ic

Pa

Pp

oy = La manyaise . haleine Goi » crag FOBatiste of Li: | we pleinvdrdil, nos elforis con | fendant ies prétendus drotis | pulation de Léogéme lep St«
goe-t ale de vous celti que Slene. Ombrolles en i jugeés pour les dépenses de du Jags Waderstiand! Yons de Radio, ainsi que tous
: conten, Paraphales. provédure, 2 uu. Mr, Rollin Esme cus | les amis qui de loin leur ont

vous almen?




























Be pent Hire la cause de

















de

eee

de palle b

Feutre pour hommcs






| Avant de rentrer dons les
déails que nous évitona d’éire





droits des héritiers
Douin et entin

Roasignol




cannes paoentntngtetensietiiinanescntennnethnd otto aedininiefntituonmaiibndieaisesttniin
nnentecanny Boneggtenensiecnecenntrnteteineeirettitiemnnneonn eu att oman

donné dea preuves de sympe
this,







ches co
¥. Bermingha nt Pent: Vali au Président dela cet
‘i . / Aan 4 # ome, £1 ettet, Me “ : : : de VapoRub Vicks a6 couches beite
résisie, ay Moorciol, produit a Brevaue : fodoure ane

mist # “ot . ; .
ments jouer Se ee tobe 7 war : cor pour ho: $, NOUS Nous permetions 5 ~~ Docteur Pause, arbitra e* Lgogdne le 14 Pewricr 194
WOYS 1D personnes ont une maural- tewe on cro | ge relater que le fen Délégué | luge des deux parties, a ae +
e ¥@ se haleine et re eon doutent Sgas; eh CI A. Derphin était cu courant | En vertu fe ce jagemen! Echangez :
pas. ghoisir dans 15 de nos doléances et qu’aujour | toutes as pes UNEIBSS 28S 506 TIMBRES-POSTES D’HAIT!
Seyen prudenta. Servez- | dul encore Vhonorable et in ba el ar tes En bon état et casortis con
_ vous de la Pate dentifrice Col lfatignable Délegué Docteur te iidiont las bora aes tt) we une Plame & Réservolr ou
gate, Sa mounme penétraate i Justin Laiottue, Chef du row 1 BBS Gat les pores ce ont | contra Cash on dollar.
T einfilire entre jes Interstiees _woir exécutif dont Véloge nest | cation ente Desdumos, Res |. Sadtessér & W. Salsmann,
} jen dents ef ompulee les ger. plus & fore ic, a entendu pa j Signo! Pouln. _ Encore Une der | cg, Avenue Criatophe, en fa
‘ particuies de nour- libmment nos désideraia do | ™T? 8 Popération neut P38 | ce de Lafleur Ducheine.
sn lea cyuses de HOT expert on oes | poysens, & cause des proh lieu. malgré ie presence . cet ennenen tte nicentegaegenn tia
-¢ haleine, dents bran. National | ques ignominieypes qui. nous ee cule et Monsi: ur A VENDBE
wanes et carrides et mol se remet & ha | aceublent & n'en plus fints. : ‘ollin Une, Orpenteur Ges Piano droit en tree bon stat.
lesement des geneives, Col pour [005 Le but primordial de note | nervers, Cor ‘ orpenteur du if Tal, 3143.
gate read ka dents réckoment Apres eine de piainie @ Vous adres |e Wercertranct, Monsieur Cn erent ti
vt oentiérement propres, lex et Sy 2 deux O08 séa, consiste & Vous prier d'ar a woos _— eee A VENDRE
pee bexecuton Gu peraue 1 Automobile marque Buick.





















Egiara ah date

btendre la voix des faibles (pay

i
i
h
i
|

ciaire de St-Marc nentead
pas accorder justice G qui de_
| droit selon les veoux de ic loi
‘parce que le Juge Waders
lteandt, occupant cette fonction




Vorpeateur Vartho s‘tiait p
senté pour guclqnes mi
puis a’étalt retire | clandestine
ment



Pour en init, le Juge We.

iv i Yiiwleine re 8
pencives eines of eco Lye, ordonnée p ‘buns
mune | cons) en vue d'une soludon | er orconnee por le iribunal ymoedale 1997 avec ou acina
. io. sayy |e Sh Mare.
équituble car Yappereil judi oe hac pus. :
Sadrasser au Bureau

ada

Journal





indianent & la von
appaendnt- u

procéder
te des terres

x 6 dans ra localité et entouré de | derstrand: n'est pus note vol
ed wae : #62, quNo ; parents et d'amis, ne scurail ) 2m. cest sana doute VEtat koi | Kum des héritiers ci ‘ “ y ys ¢ toe . . x a.
i Photos Stam»). Spar Yellet du cousinage se; Hen qui nest pas renseigné vt | signé avec nous Monsieur
= trouver sous-le-caup de Ia loi. | qui est mole vertable voisin. | Louip Blaise, celuici pour
(Nous prions bien respactuen 4 avolr mis opposition a ate ar









santes





6 et Douces















Avhetes

yous Of servir aajoud ani
poeme, Sea baipers ertenta
vous digont alors que ‘yos



Joues sont
Irrésistiblement Attrayantes



*

6 qui Vatiiae.

sayon PALMOLIVE, Baignes-vous gussi avee PALMOLIVE:

*

# commences 3 -

up pain de savon PALMOLIVE

Nous avons én & faire
je périmétre de nos Aabita
tions dang toules ses = inites _
respeciives qux points qui lea
déterminent ot les delimiter.
Mais depuis nombre d’an
nées, nous subissona a
Juge Waderstrandt, sa scour
Mine Vve. Gesner, Theophile
Flienne,. tous demeurant et do
migilida « St Mare qui ont spo

|
|
|
i

+

Bien que nous ne conndls

tophe nous Yavons tonjour cl
% & se présenter dans sa prdé
jendue limite avec saa titres








entage, ce quill n'a jamais fait
Pour ae moquer de nous il sy
est toujours opposé par Mnler
médidire de sés: géranis com
plices. on. zaison.de nos terres
gail a yendues en plusieurs

sement Vote Excellence - de
bien voulolr toucher du defyt
ee qui-est cidessous relate
din que yore Gouvernement
déquite pulsse ouvry les yous

Giese le PRE 1a" Maavdiss conde “au

Jaga Léonwe Wadertrand! de
sonc#? avec Lorpenteur Ver
tho. Nicolas et consoria,

Ha profitent dun plan colo

tens appartenant au Domaine

: 4 Pour arviger a ce résultat. le matin, je tid; & avant de sions fe Jugs Wauderstrandt en ie YEtat et aux propriétes. pri ne
oe . yéire doacerant ages dw qudité d’héritier ni voisn limi | vees. : Ong.
: vous retire av 1M; laren tare Sencemes* Nona sarions wes heurews, si Signés:

Youre Gouvernement pouvall





ordonner une enqnéte sur ia }i

plans et procés verbeaux dor | mite de nos habitatiogs Rosai




gnol-Douin entre la lore” sec
tion rurale et colle de la 2eme.
section de ian Gronde-Saline
pour qué le Juge Waderatrandt
exhibe ses piétea, plans,'~pro
caaverbaux d'arpentage a Io
Commission d'encquéte lesquels

4

766 et conduit au dépét, fixant
par sa ciiction & des. domma-.
ges intéréia de 608 gourded ot
4 moia de prison. ar citation
est en la possession de” Me
“Georqes~Duplessy~
menddidive. —~

En agissant dans le wns qui
wou sera dicté por votre g¢
nétosité of votre grandvur da

ses Iayres disegt tout bas qu7l] vans trouve irrégistible.. sot :
. eee * beet ow! Wé nos habitalions Rossignol | ial genéral. Agurant toutes | the envera nous, ce scr justi
hy adorable... belle, Et il pest topjours yous srouver apt & et Bouin situdes on Ja lére | les. habitations dépendant des 1 0.
: oe i “ * Zs x S93.
; : vous gardez votre teint ‘éclatent, carattérisé par ca FEU section rurale de la Grande Sa jie et Ja 2ome — sections En attendant, Veuillez rece
Hine. é | pour envahir plusieurs hebita voir Excellence, Yexproszion

pntich
pés ot nos respectueuses salu

d6 nos remerciements

Héritiers de Thabiistion Ros
signol:

Yaldus Dugazon, Alfred Da
Gazon, Archicotie Dugazon, Sy!
vein Dugezon. Valen: Duge-
ton, © André Dimanche, . De
qazine . Dugezon,
Dugazon, ~~ Athalie Dugazon.



Anna Léondis, Démétrius Mel

‘yoiain,

Moaniestine


























fois avec. lea mémes. person
nes et les mémes terres, ag's
sont toujours. ainsi et chaque
: année: & tour de rile pour bien *

faire leur lot En outs, en 1941, Theure 4
En dernier xeagort Je 5 Mara ; laquelle Mme. Gesner aa scour
Vonnée: 142 le. Juge Wa) det venue sur Vhobliation pour




. doyeos joues
ravissantes * ; 9 de Yhobliation Davin:

Louis Simon, Suzetie §!
yoon, °° ¥Véaus Simon, Sumo
lnette Simon, Marie Simon,
‘Gouls Bisiec, Madéua Luba,

_ Placius Gabriel.




Heri




fui donnent droit ‘et qualité
sur les habitations quill a ant

fenmplissent de “del.
cipées.

; ue = Ee

yeaa ania,

KEEP THAT LOVELY SCHOOL






are ete e oe



Special. Le “Nouivelliste” crit ont

AUK ECOUTES DES CENTAINGS DR PORTED DE RADIOS
DES NATIONS NG

EXTERIEURES
ONES, PRQFAGEANT jas NOUVELLES

PANS TOUTES L28 LANGUES.

eemanserigri hs



. (Dapuis Yétublisement. d'un
régime de iait on Octobre der
din avec 400 grosses pices dar tier aa Salvador par le Coie

Dern Meure:
. “ lére eur i uuctie DO Idle, Les quiemunds “nel Osmin Aguirre, des échan

Gua ig Fev—- Lie man | Guséaun ues remtora en bom) geg de vues «i d mlormahons
nea uiue©vains ont deébarque | Mies a petun
Guns ane japohdisa ce lwo jij WwasrunGiON 19 Fev.—Les
Mid d 6/0 ssilea de ic tere fer | Litnuamiens s@ sont adresses
Tae joponaise. Gulia Ue est tel | uux biaurums conte le regime
lemeui procae ae la capitale | iGluuiaue uve Nussva dans ies
Gu jupen quigiie depeadait de | pays baltes.
ia Frewcture de Toso. WigAILO 19 Fev.-- Le yend
WADIUNGION 19 Fev. LA | ral Wioxnmlio Avia Camano,
gence japonaise Doniel a radio | Mamste des Communcoususr
tuluse que je debarquement | et here du Président ache au |
S'Gst Opere ce matin (eure de | emque est mort dune cus? |
Yokuo) a 8 heures ot que des | comaiuyue tance quill aes
combate violonis ¢laient on! @ un banquet
uouln. Une cenluine de barges MUAMI iY Foéve- Uo oat de
saunne au buveus de
au jait de boise du calé



Ment de ia Repubuque d'haik
$b les gouvernement des Hapu
bliques umericuines conlorme
ment G la Hosonen No AAU

EE

\
id

du Cotste de Vigilance pour io
Detense Yolique du Continent
de



en, tae Tetunnaissance
de ce ne LY cas consulta
Hons i resulie que le régu
Oemin Aguure ne gubR point
diniuence exieuewe cu extra
conlinentiie scuplible
potter cilewle a id secure col

lective de

ae





i

abe



|
“|
fol |

'
i
'
E
ont cide kee omericuins 4 dé}
barquer,

phe coment



nt

TAGE








eee com, gud s'est revelé capable |
SAN FRANCISCO iS) Pav. aba deconommer le lait fas, | de moinienir fords interwur
Avant d’a. ‘ > debarque | evapare cu condense POU S| of gu’) est décida G respecier
eR Ie enlunus, Joa obigulioug internauhonaies





i
b
|
i
y
i



















mat ae ase Ake tens BONDKES 19 Pove- Le Gou | gu Salvador, Ea consdquence |
, Vernement augidie 6e propose | is Gouvernement Holties, en
ricains pour debe quer, eo nia | de reclarner bes seriousormont plein accord aveg ia majors
pus tusme . . jes bateaux marchands inter des Repubig ques Américaines.
WASHINGTON 19 Féy..1/A | nes en bepagnae, ig naive lachiel
mira? Nimuz a annence que dv | MIAMI i9 Fév. Summer | wermement de la Hépudli
Gros croiseurs coins oni | Welles, jeudi parlera au Honey | que du Salvador.
goutenu ie dab des | Pieza a Miami. Ui discutera son | —
Morines, est lq ; Opposition a la pohtque du Dé | CHAMBRE DES DEPUTES
lus grande ei Veleo arlement dEiat vis @ vis de Séunce du Lundi 19 Février

| P
VArgeniine,

no et possede de vasies adro Le quorum etamt constate ia
dromes. NEW-YORK 19 Fov.— Les | ségance est déclarée ouvarte.
! Radios de Londres et de Paris | seion Yordre du jour le proves

, auponcent sans conlirmation | verbal du ig demmiére saunce

que de Gaulle a refusé de 16a
eo centre: Roosevelt a4 Algezmais
| serait heureux de lui soubai
na | tur ia bienvenue a& Paris,
RIO DE JANEIRO 19 Fév.—

est ratilie. Pas de cortespondan
ce

Flus rien n‘étant ai Vordre du
jour, ia séunce est levee,

|



: NOMINATIONS
apres dimportanies conversa-

ons avec le Président du Bré
est parti pour Mexico.

de ia République a bien voulu
{ nommer:

Mr. Max luleau, Commis-

4
Sas
si

. Derniére Minute
ig FEVRIEH A 3? HEURES P.M.

NDRES. Ofticielement
fu ete anpnoncéd cujourd nu

PetitGoave;
Ma. Emmanuel Thomas, Ar
pentews a CarapPerrin,

t



L
de

Cyn
AAd









é
i
i





que je premugr Churchill est | questions des journalisies, i a
a renue on Angletems. Aprés la | révéle quil a éie reppele a
comennce de Crimée, le pre | Washington par lamural ding. |
iuer Muuisue s'est arrélé d Athd WASHINGION— Le Secro-
i nes et au Calze, ire dbtat adjoint Grew a dé

Waw-YOHRK.-- Selon les der
tes depeches mgues des coz
espondanis amérncding duns
lue diwo Jima, iss forces | a |
néricaines ont avancée de P
sigue cenkunes de yards
: Texwenuie Sud de Ple.
LONDHES.— Préa de
bombardiers ameéricaing ont at
iaque dujourd hui d’imporian!
sentes lerovicires et indus
dans [Ouust de lAlema
mm. Pussews coups au but |
i @16 operés sur les grandes meéric
nes d Osnabruck, i aujourd
” WASH UNGTON—- A la con; kel, chei deat major de la
jerence de presse, le Secrétai jeunesse hilerienne a 616 iué
re dEtat par intérim, Grew a P qu cours dun accident sur le
revelé Gujourd’hul aux journe | font de Ouest,
listes que des relations diplo PAHIS.-- Selon une informa






Yormisti
Uc

termes de
nincluent

i
x uae de Vexportation et!
du puval en
G@ cause de ses sia

hornmes

PARL al



| que hh
i" de consacrer ses finances a ia
de la guerre.

DRES. Radio Berlin qui
a #ta capiée par la commi
i federaie des communic










Senateur Srid
om i



os





dines a rapporle
que Konrad Mec-





lew pays » Le Senatear
Bridges di.que des jourscqax







dans les pays neutres ont pu factiques ont ate reprises ad bon de dernigre heure, des
Hé ces termes ot quill désize 1 tte les Etats-Unis et le Salvador, éloments Cinkanterie et de
savolr s‘ls sont vrais ou faux, + Les commentateur 8 pO litques ; tanks americains ont deja ie |
MEXICO 19 Fév.. Les mu | 7) OS! Sxprnme. Fopinion ne contzéle des deux ters de;
mours qui disent que PArcen cette mesure a ete prise cau | Goch apres une ahaque sur:
no déclarera la guerre &P Atle | °° de la prochaine conférence | prise qui ¢ surpris le comman | &
de Mexico, dant allemand et les membres |

magne ont fait Vobiet de toutes |
lgs convarsations hier Diman
che parmi les Délégués & la
Conference — Inter-Amérieaine,
Des Diplomates Latino-Améri
cains pensent que ce serait w
ne occasion pour l'Argentin
délucider sa situation avant
que les autres Républiques s’en
octupent, Dea Diplomates
sent que Mercredi, f Argentine
déclarera la guerre & PAL
magne; d'autres n'y croient pas
du tout
LONDRES 19 Fév.--

Jant el jeune Général russe ivan |

D, Chorniakhnoveky, dgé de 97

ans qui fut expert dana les ba |




Le bril |

NEW-YORK.— Des dépéches
de la Suisse ont annoncd ou
| jourd‘hui selon des sources ai
| lemondes: qgwHitler aurait or
| donné au maréchal Kesseiring
d'évacuer définitivement le
i Nord de Vliclie, Ces sources
} ont ajouté que plusieurs divi-
sions blindées allemandes ont
déja traversé lo passe du Bren
ner.

LONDRES.-- Selon une infor
mation de agence transocéan!
que les forces russes ont cap
turé Ja ville de Cuben, impor
fant conte de communication |
sur la rividre de Neisse. Cepen »





{



de son état major dang leur
iit.

LONDRES.—- Des sources au
| torisées allemandes ont révélé
; aujourd’hui que des
! russes portant Yuniforme alle-
| mand ont 6t@ découverts der
‘“yibre Jes ignes allemand
| at que cejiains de ces soldais
| portent patiois Y'uniforme de
i généraux allemands et publient
de isux ordres.

NEW-YORK—- Dea sources
autorisées ont révélé que des
navies de guerre de la 7éme
Botte ont ‘pénétré cujourd*hui
' dans le port de Monille sans

“ queun oute incideni.
LONDEHES,-— Des
’ de la Birmanie ont
que des élémenta de la dame
armée gngleise ont traveradé au
jourd’hui lo riviére d‘brawady
& quelque 50 miles au dessous
de Mondalay. Par - sillews,
d'autres forces ont 416 encore
débarqudes sur la cGte Quest
de la Birmanie.
Lneteemiaitisisasjintiitnntntbamsmaprange,

tellles de tank et a é16 le pre; dant le correspondant de cet
mier a envahir VAllemagne est 1 te agence n'a pare indiqué si:
mort dea suite de blessures en ‘cette ville a été occupée par
pleine bataille. ‘ los forces de la lére armée de
LONDRES 19 Fév.-- La Ra | P Ukraine du maréchal Koniav.
dio allemande dit que Tatts WASHINGTON. L'Amiral
que contre Berlin ast imminen ,; Willam Halsey est arrivé au-
te; que Yertillerio russe a ou! jourd’bui & Washington’ An
vort le feu sur un front da 30 | cours d'une conférence de pres
wiles entre Kuestrin et Fucrs | 98, Ha prédit que le flotte japo
tenberg. La Radia de Moscou.| nalse ne prendre pos part aux
dit que Tortilierie russe a ow | Opérations qui se livrent mainte
vert 10 Joy. aur la ronte do Bey nord dans jo Pacifique, * Aus j

dépéches |



|

|
i

ont ou liea entre le Gouverne ;

!

4





sa

pi eae

Son Excellence le President

Greffier au Tobunal Civil de i

la conférence de pres ,

Ralie. D a ajouté |



tuis de eo-beligeranie a le droit!

{
scandaleux. Done, Mr. le Direc
| teu, le Carnaval




enh

i
}
}
j
5
i
i

|

|
im
i
lk
!

annonce 1 Te? Sette production aif anus | des meilleures, aura; nous an

es

t
:
:



REQUETE
AU SERVICE HYDRAULIQUE..

Manoeuvres
DANS LE CAMP MOusnt..

|





- Le blor de Ja Rue dea Caner Le constructour Mouzin dont
nes tonspris entre la clinique | nous avons parlé dams now
du Dy. Valmé et Yencienne moi | pyrcigcns de la semaine der
econ Ducia Viord soufire de lo aere exécute de grandes mors 7

manque d'eau. Les W.C. fone | nooiys ig stratégiques pour pa
tionnant 4 pression hydraull| 1) 4 /évenmalité d’un retrait |

ave sont presqu‘’abandonnés. de ia dcence ou ductions judi
i



n'y a pas suftisamment eau ices qui pourcient éte di
pour qu'on a’en serve aoné“in nigees conve hui,
quistude et sons ennui Hy @ C25: cinsi quen retour d'une
pourtant dans le quartier des 4 lowe adresséo par un Inge
privilégiés,, zone du Palais des , i nleur (qui, jusqu’a ces dernions |
Minisléres, qui regoivent ecu | temps siguait pour hui lea pro
toute lo journée alors qua deux | iets ot dovis) & l'Admintatra-
pas. Von doit se contenter de ') 1 Communale pour déclines
Feau ca compte gonttes du | io, responsubilite dans = ie i
rant une heure 1/2, rarenvent | cas of a Gcxoulexaiont les cons



Lrende compte au Service Hy- |
dronlique quill n'y a pus dhy |
giene possible acs Yeeul La {
nouvelle administration aulono



toule reaponsabllilé en can d'ac
cidint..
Nous donnone acte & Inge
i eide de sa déclaration.
reo ae doit de renoncer & le Men Sexe aitirons Tattoution
routine deg administrations pré | des intérosade aur un fait im
Mabon u Service | Lage,
Hannes we penny oS blicier du | PONE Se_ porter fort signifi |
“a " i quwen cag daccident, de con-
hangement et non les heurcux | Guen cas @accident, .
wn toe et eg bottes | etaton ou dinexécution des
UiteR de CHOUSBST Hes
@ CeUX qui ont 616 mis 4



|



contrals, Mingeniedr Seide 1é
Pend pécuniairement des sui
us. D2 peut y avolr des recla |
motions pouvant se ramener G
échelle de 30.000 jusqu’a 50.
dollars? .

Un quire renseignement novs

d
pled

On, noug parle d’un projet mi
rifque de captage d'autres sour
ces, d'autres débils. Liheure de
a réaisation a sonné depuis

|Â¥
[
i
j



at









l eh oT ss nS i
jongtemps et nous manque’ est porvenu.Mr.’ Mousin seruit
dean... | @ Ig téte d'une societé de cons
~ ‘truction Hnancée par les réfi
} Z oan
: | giés. Le péril augmente de ce
UNE OPINION vee Gta. C ‘les lagénieurs
| Portau-Prince le 15 Fév. igas [ *0% Vomment le oF
ues . : powrontils tenir '6
| Monsieur le Directeur poe ,
| du En Ville. " | disposant de forts capitaux? Va

ton se croiser les bras et per
mettre & l'éranger de bouscu
ler I’haitien de tous les secteurs
de Vindustrie de rapport,
commerce des professions libée
tales? Se dessinent les gran
| des lignes d'un alfreux probié
me social: Vhaitien rédult au
i péonage et Vétranger monope
lisant la puissance de largent
dans un pays pauvre?

Monsieur le Directeur,

Je viens vous féliciter chau
dement de larticulet du «Nou
yellistes des 12, 19 ef 14 Fe ‘
vier en cours, intitulé «Les Fé |
fes du Camaval 45). Vous o
vez, avec ari, préné le succés
dee bals travestis, qui ont tous |
réussi. Et cussi, vous Raver
pus manque, en passani,
critiquer ceux qui trouveront

i
4
|
i

%






a

i

Fake OIA sronsstcnecsnessessesrnnstencrosossnsieiannentsnsee ate i

i brilé deux carreaux de terre

i
2 heures... ‘ yuctions en chantier, Mr. Moa
: St eet ton
Aun instant ob Peat tint | oo tegt gerive-par VIngéniour
_ ae 3 pera fo “er yk
qucsion dhygient, quion se ' Seide pour dire qu’ll endoasail
i

du}














































De Partout -e Venézuéla

ainenitonining —°

A, Yendroit dénommé Algos,
te (Forét des Pins), commune
de Ganthier, un imeondie a & | «des dispositions pour
jyatd cocidente dement, et a | «ler ot retiéner jeg acti A
xétangérs ou nationguy
« «aa sureio de xn saportg
_ *pays américauin:

plantés en pins,

we
& Contig 5
«mouvement des fonds gua,
rignant OUx Sujeis de VA; 4
«iguidé ou exproprié leg
streprises commercighes,
p ttclics et de ‘ransport, in
« xexecuté strictornent tonite wa
A Merger, 2eme Section ru.j «megures dérivan! deg
yale des Varreux. Communes | «tions inter-crnericainag
de Croix des Bouquets, des ea carbilles provenaat de la love «volontée daiclor Pat tow ig
motive av No, 5 de la Compa | «moyens cn son pouvey %
guie Nationale des Chemins de, triomphe des Nations
Fer d'Heiti, ont mis le feu | «De son O16 lo Gown BF Bae
11/4 de carreau de terre plonté | ment allemand a communis dy me
en canne & sucre, ot appara | «actos d'agrossion quay :
nant & Mr. Monestime André, scontre ja Hopubticua, tols gq EE pete
Portes évaluees & cont cinqvan «ie coulage de nuvirey pot ;
Hla, are pay : eae
! 206 vies ve OpnneH, Hy

te qourdes. i epavillon
i2bme section | sriva recomuaent dans ea ig
Pelle barbare sfueawt baal
tun Uluste prelat de noe $4
4 Gus.
En vertu de tols faite, ¢ g
*qa ‘ds cer rracterisent a fog 2 a

«le voilier
t pour capitaine le nomme

Senesca Lété, venu,de Grande

Saline avec 60 paris de sei, a

fait nautrage dens ia rade de

Deunassin. La cargaison = 8st
perdue. “Pas de vicime.

wos

|
I
i

i

EE

nae




|
|
i

A Savane,
“rurcde de Jacmel, Mr. Eugenio
4 Laroche détwnteur dune arne a |
© tou, ayant surpris le nomme ‘
| Loranu Dieujuste en Began ntl
| deut de vol dans son jardin,
btait feu sur ce dernier & Val nie
ide dun de chasse, call
| bre 1S, marque St. Etienne. Le
projectile a atteint le voleur cu
iventre, LD est mort sur le

champ.

sil
«connaii I
sbelligc
«da dune p
ept le Japon :

Le Presi de la Repl
pols.

«que a conféré en conséqueng : ‘tele
deg pleins- pouvelrs & PA

«sadeur a Washington, ¢
«signer le Document da’
«sion du Venezuela ala geelhe
«claration des Nations Ung fon
edu premier janvier 104%, ge

wer



A ja 6ame section rurale de
YAcul du Nord, le nomme Cé
lantier Séide a blessé grieve
ment le nommeé Cédieu Séide,
& Yaide dun poignad, dans
un bal champétre. La victlmie
a été transporiée @ YHépital
Justinien, et Vagresseur arrété.

pe perme A ene sei









LOUIS BONTOUZ
SA MORT

La trisie nouvele est or
du décés, en ica ville de
Goave, de Mi

Cast un enlant de la
France qui dispans, g
s€tre bien prodigué chez
Aux Cayes, debuia le

rhabitation Mapou, Jere :
rurale de Mapou, com j

i

Sur
seu
munt de Hinche, un incencie
a éclaté et s'est élendu’ cux
Sections Rang et Cerca Cava-
jal, Environ 10 carrecux de
| terme, plantés en pins, ont bra
i



'



que la réussite de ces tes a

&6 Umitée, n’ayant pas eu le iwoeNpir A PETIONVILLE
plaisir @’observer les «bandes», Ce matin ie feu ¢ brile au
parcowant cutefois nos mes. | bas de Petion-Ville, piés du
or opinien: wacle ¢ Cimetiere huit @ dix chaumie-
i ependant, 1 Spectacie S@S | res gui, pour leurs propristai
i bale ne rééditetil pas dang :

: tes valent des villas.
I ol 44 ht
, tes SO ae plat roe aa Pétion Ville qui est une des
| Populo qui x don | vities les pl
ses lascives? On voit certes poye a plus pompiens “
des couples, déguisés, se per | 5.1. aucune candlisation hy-
dant dans des déhanchemants graulique conte Jes incendies,
Nous avens plus d’une fois je |

ioire |
" in : popula i é le cri d’alarme.
a’asi pas si blamable, car, tan |

dis que la Masse est privde !
de son plaisir, ce que vous ap
pelez humbles, trouvent locea
sion de s‘amuser., avec tant
dindécence,

Ti foudrait alors abolir je Car

naval. Quien pensez-vous?
Respectueusement vétre,
Mare LEVEL |



A FAUCHE

Sous le haut patronage du
Magisrat Communal de Gd’
Goave, Monsieur Cieédron Ché
ry. uno belle journée récréati
ve fut orgunisée dimanche der
réer 4 tévrier par le personnel.
tle la Ferme Ecole pour féter la
coGpérdtive agricole de la x6
gion & l'occasion de son 2éme



i
|
|
i
|

AU PARAMOUNT
Le wire crépitait au Paramount + | Gnniverscize,

|



















Bontoux, U y a plus d &
quante ans, a lepoque wey
grande et belle prospésié

DIVORCES...
Les diverces, & Porl-au-Prin
ce, sont de plus en plus nom

a

iia capitale du Sud. I i
breux. Avanthier, jeudi, le Tri | etiet, tomptable-ccissiar &
bunal civil, présidé par le do : maison Basiard, qui devinz

en Bordes, a entendu les af- “tard, ja firme Basted Pile

Y
faires sulvantes: M. Pierre An /
i gelme contre son Spouse; Mme:
Roger Heurtelon, née Vieux
contre son époux; M, Aled Mal | pratait le secours de gol
val contre son épo * la | aux oeuvres de charité
méme audience, le doyen Bor | tard, on sc souvient qi @
(des a rendu un jugement ad ms, en notre Capitdle, ia ‘ibusds
| meta je divorce entre les | gnuait & se dévouer am it
epoux Gaston Duverglas, Mx

établie G Paris,
Le regrette céfunt, jou @B pa
core, doué d'une superbe

Use,



| meme etb bienicisant a
dame née Léa GrévyJean. Le | op donnant

Ministére public était représen ity orgonisé:s pour les
t6 par M. Grévy Jean, Commis / siteux.

saire du Gouvernement prés
du Tribunal Civil de Port ona.
Prince.

Ace tive ef comme wf:
dant fils d'un pays aims, #
revient de saluer de mg
grets émus cet





PROPOS PARFUMES
Tanta Marie prépare sq ni
ce aux obligations de muity
se de maison! Ceci est



oe

f
| Notre ami Louis Joage §
Madame, née Alieté

dimenche soir & 8 heures 15, |

Trois morina, avec leurs face-
es, leurs turlupinades, entrai

ndjent le public dans une a |

venture homérique et don-
nalent libre cours & leur verve
et & leur fantaisie:

PANAMA HATTIE fsous t-
tres frangais) est incontestable |
ment le film le plus désopi-

ea! lant passé au cours de ceite

saison sur nog écrans. 1 per-
et de rife aux formes, sans

; Contrainte.

Si l'on se rappelle que PANA
MA HATTIE interprété par Ii

payable Hed Skelton, la jolie

Ann Sothern, Virginia O'Brien,
nous fait éntendre la musiquve

la plus endiablée, assister ‘aux | prétée par Loretta Young et

|

| 30 et de 8 hrs. 30, un nouveau

i

i

i
|
i
i
|

; succes avec léblouissants et

Des saynéles, poésies, diclo |
| gues & coraciétre éducatif et
j lecal furent exécutés avec suc

d

: ces par les éleves de catte éco

portant, ayez toujours une bou
teille de Bay-Rhum Vabre Se.
journé. La barbe, la cour
bature, un rhume,vite la Hotion

au Bay-Rum Séjourné.. Cela Nous nous associoné
ma donné de bon résultats du | heur des époux Louis laa
| nous adressons nos

rant mes 15 ans de vie com | e
mune, De vie commune heu , soubaits de bienvents @

Gelfard itent la venue
de de leur premier nh |
Hille quia requ le mee
FRIDA.











a |
|
|

Nos compliments au person |
nel de Ecole, au Président et
aux quires membres de le coo
pérative ainsi qu’é l'Agent A-
gricole,





SUCCES AU REX
Le Rex a enregistré, hier soir,
aux représentations de § hrs,

remargrable production de la
Columbia Pictures: LA ROSE
BLANCHE si brillamment inter



exhibitions axemtiques des 3 | Conrad Veidt. Cette réclisation
fYéres Bery, Yon comprendra | ‘de Gr régory Ratoff qui est une







peine remporié dimanche
suctea dourdissent, | dongue carridre,

PANAMA HATTIE reviendra Et nous ajouterons ouasi que
@ Yaifiche vandredi & 6 heures ‘1a matinge dounée ay protit
et & 8 heures 15..Ne ratez | des Nodlistes fut ausal un suc
pos ce régal. ; Sasa se lolre une idée du nom
omen : bre wes de: specter

La tue ost le scion du pen | grands ef poli na comple
plo, ne la sclissez par aucune | acient le: salle et ul ont: tolt

une belle-et ovation
BN: aH) i chibd'eauery. de koe

un ; sommes persuadés, une irs |