Citation
Nouvelliste

Material Information

Title:
Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date:
Copyright Date:
1946

Subjects

Genre:
newspaper ( sobekcm )

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
LTUF ( ACN6482 )
OCLC ( 0012544054 )
AlephBibNum ( 000471641 )

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text
4

“encore les polonais par dieci-

_ ne émouvante: manesiation

colniwines
sur ila |
_ Situation |
internationale.
KR propos do la Libération

ge Vorove eblenwe hier, je!

|

fons vn regard en ordew, vers |
de ler Bepiembre 1938, quand -
Filer longa ‘see hordes: aur ia.
“Pologne.

Varsovie @ 616 la: premiére |
Capltole de [Europe @ subir te)

jde de la machine do quone
hileréone, et principalement |
de la lattwatte. i

Doran 27 jours. d'une réala
fance hérolque, Yorméie ot Ja
population civile de Varsovie. ”
gous le commandoment du bre
¥o gondsol Blacsynakd, ont. de «
donna leur Capito rae aprés
yuo, ranleon cptba racdson,
dealer une eupérloritlé. borax
sone do Yormnie mourlade al |
jemande. #t dea bombarde
wonls corans. ©

Ce mame lor Septembre 10. —

99, Hiller déclarait devant fe
Reichstag aqui ne talsait.
| pas la-guerre conte lon for |
nes ct-les enidnts» Cepen |
dant, son aviation et. son arti |
“fer. tucient 80.000 jemmes ot
Upndants durant le aiage de |

Varsovie!

“Le 14 Septembre 1998, Var
clée, et lortillerie allemande
commenga lc destruction de la
wills: Ni les Folises, ni les hé
phcux, ni les monuments. histo
foriques ne furent: éparqnés. !
Gluand Je 27 Septembre 1939 ‘
jes Alle ds entrérent: dans
ja Capitele “polonaise, la der
niére phrasa que radiodiffusait
eo station Sait collect: «Var ,
est rasée, mois nous y ,
vivonsl+

govie était compldiement encer
Depuis. cette date, Varsovie. |

‘eet mous, la--botte . allemande,

@t so population subissait len _
‘Jer. :
Les Juils,. surtout, . subirent
des choses inénorrables, & la
gute -de leur prise d‘armes ‘du
19: avril 1943... C’est par cen
tones de mille. que les alle ,
goods les. massactérent. |
En Aci de année demiare, |
2008 le Commandement du Gé
néral Bor Ja population ‘sa sou :
leva. tme nouvelle fois, dans
Véspol que les russes ..arrive —
folent 4 son secouts. Mais les
Tisses furent orrétée 4 Prage.
Les Allernands maszacréront —

ne’ de mille,

C'est 5 dns; 3 mois. et
jours aprés sa’ priee par
Nexis, que. Varsovie: est
re!

20
"Jes |
1bé |

Cest la 16ame Capitale zu |
Hpdenre que leg alliéa libs |
b&% ccicuia lo prise de Re

me. en reste aept autres

& lbérer: BudaPost, ig Haye,

Oslo, Copenhague, Prague,

Vienne, ot... Berlin!

AES FUNERADLES DU De :
PERICLES VEBRET
ies tgnércilles du reqretté
Dr. Péricés Verret, qui ont eu
teu. jeudiaprdsmidi, onl ote
de i
Van de ees donféores en
tetmes touchanis. q retracd Ig

| ortidies de notre petite. indus--

Nous tencuvelons noe ‘con-
Apleances & ste yorailla, parti
culltrement Gaon pore, MLL.
T, Vert,

unt luge au Trhuadl de Pols
Bacon Pat de la Capitole, a
foncton de Juge Wuleke du
Tiana de Paix de Billadice ;

' dien tronaformé

| gchéte du suere brat, du cals, +

sj
}
Li
|
|
}

Ries ne. peut pelvden ~ un
melleur tableau dew. cloticca
Jexdaient ebtie- le Canada at
* Hedtique Vexposs guccin-t ae “a
tai cot -apréemidl le Pro ci aal
de ie Chambres de Comzaco
dHaitl, Ms. Joseph Nadal.
Aa nous donnona je
grandes lanes de catte alloca |
ton, que. voir:

Mote! Arm

co Co. lag Manutacturor. Life,
|<< Crown Life, la Imperial dite,
| déllennest wh monopole ~- de
bs fedt,
Trut co mouvement de. sar
. ices et de marchandises se
poure grandement lacilité par
la prétence. on Haiti. de
Banque. Royale du Canada in
termédinve diligent ent les

| entropriees canadiennes et hal

La Chanibre de Commerce
OHaiti ne. vous
pis Vhonneur ot la fieré quel
lo épronve a socovoir la visite
da Vou Excelloncus.

Vous élex, nous le savons,
jes Preatigioux Ambassadeur
de vette Politique de Rappro
chomert Heiiane Concdionne |
& laquelle, Vowe

i

fieulidrement la Province de
Québsc, ont exprimd lowe.com |
plet attachement par Ydclat ot
Je ‘caraclye de cordialité |
qu’ont revéti les réceptiona tai j
tos & Note Président at © aux |
Mombres das son Gouverne |
ment lom de leur vise au Ca |
| ment

A cette occasion, le Canada
Frongais a bien voulu mar
quer sans équivoque, ViniérSt |
qu'il portait ay développe :
ment da nos relations amice |
les, étdnt donné nos liens com
muna de‘culture, de langue’ et |
de zeligion, |

Vous avez compris que de
fels Nena soni des traits d’u
nion propices & Vextension. da |
nos échanges aussi’ bien cul |
turela que matériels. C’nst
pourquoi depuis quelque temps
vous prenez & cootir de faciliver
le séjour “au. Canada. des étu |
' dianis et. dee professionnels 1
haitiens.

Nombreux sont ceux qui bé
quentent vos Universités, ajou |
tent si de douvecux chai |
nons & cetie Politique de Rap
prochement et de compréhem
gion,

Dans Yerdres ~~ commnatviel,!
‘nows avens depuis leagtemps
des attaches solides. Haiti, ’
proportionnellement ai chilfre
de.ses imporiations totules

, comipte le Canada’ parmi tes

fournisseurs les plus impor
tants.

En éHet, la majeure partie |
de lq fotine que nous consom
mons vient de chez vous on 89.!
trouve fabriqué Je blé cant.
& Bullalo N.
Â¥.

Presque la’ toiglité de: notre
Spproviionnement en . pois
sons galés, fumés ef en sau

i mures vient de Haliiex, de St

John; de Giend Manan et de
Lunenberg. A ces commodi
iés s‘ajoutent les articles di
vets tels que savon-de lessive
papler demballage et papier
G@ journal, le lard, -les spin
tueux principalerient le Whis
“ky et le Gin, les produits phar
macenutiques ef chimiques ef,
depuis lo guerre, les. “ivres ct
journcux frangois impumes. au
En retour, le Canada. nous
la cire. dabeille, des tourtequx
de soton,. des» pelures” d'oran
Gea; les huiles essentiziles, Jus

trie; principalement les objeis
en ataiou ,
En 1998-39, nous avons ex *
porié vers. Je Canada 54315 ,
gourdes, soll 018% denote i
exportation totale. Note der
pidre année fisccie 1945-44 a
vio chitre porte & O.045.085 | ‘
goutden, aot 185%.
Pendant la reime periods,
hos lnportations ont cuginente
pee seneiblement ot aoa. pas”:
whos de Gove: 906,003 4 Gour ;
dea 133358.
| A cea échangee qu feieat
puroment de wocucondinags. 1
convient Cajouer fe _mouye-



; Goaverne 7
‘ ment, Vows Pouple ot tout par ,

| at les avanteges spécioux ac-

i nement d‘établir sur des

fenvis. Ldloge de cette im

dissimulora , portante inatitution de crédit

nowt plus & “tole, = Depula
bientéi 30 one, elle rend don
sorviets: appréciubles dune
bien a note Cenunerme quit
note Eoonamle .

Aine donc, Messiours Joa Ho
nerables Minis de la pro
vince ‘de Qudbec, grace & Vel
jort effeciud de part at d'cutre
noe ispprocherment
de gicv an plum une réolite a
) gismont. ot Dlenialsante.

Cayeadant, quand op cot
nolt lea richessea ot le poten-
tiel Industriel et agricole du
Canela, qui ast le «trojeléme
lus grand Pays de la terres,
et qu'on tient comple de note
promixité’ géographique, ‘l'on
ne peul, an cea qui nous con: |
Lceme, que déplorer le fait que i
nous gyons ei peu vexplonté u- |
ne clientéle qui se trouve pres
qué poriee de la main.

A cela, ji y @ eu des homdi-
caps et des. borrigres que nous
devons maintenant nous elfor.:
cer, sinon de faire disparaitre |
du mains den atténuer Jes et
; fete dans “la mesure du possi |
ble. Ces difficultés sont d'une
part, le memque de communica
tion rharlime directe qui rend
obligatoire et onéreux Ie tran-
sit por les Etats-Unis et d'autre
part les beriéres douaniéres

|

cerdés par la Conférence VOr |
tawa aux produits similaires .
aux néfes en provenance du;
Commonwealth Britannique.

Pour ma part, Messieurs les
Honorables’ Ministres, Jat Ja
ferme conviction que votre pré
sence parmi nous, @ un = mo-
ment ol vos services sont tel
lement nécesscires a. volre |
pays; est-un sir garant de la
détermination de votre Gouver
ba |
ses nouvelles et. solides le sia —
tut de nos relations ‘commer-
cicles dans la période qui sui
vro la fin de la guerre.

Je nourris done Vespoir q
yous exercerez votre influence
ey vie de rétablir les services
tacriimesinaugurés dens le
passé entre Haiti et le Canada
por Ja. Canqdidn’: National
Steamship Compony da. Pick. |
ford et Block, la Cancdien Pa |
cific. Company, dés.que les cir
constances Je. permettront«qu’sn ,
cube yous intercéderez | pour
qu'un raitement.p'ue favorabie
soit fait & neg produits neous
permettant dans -une . ceriaine
mesure la concurrence des uc,
fies similaires aux nétes. |

Ainsi, cette Politique de Rap
prochement Haiticne-Canadien +
dont vous vous éles fait. tes;
chempions, produira les résu!
iets que nous sommes..en-drolt
den atendre:

que

UN PENDU A POSSY

Nous informions | au couaat
de cette semaine, qué Possy,
gation rurale de Portaw-Prin
ve aux confine de la Riviere
Froide, un vayscn avait incen
dié le 14 janvier la chaumiére
de sa mbve, at dave tenté.oor
tole foie avant le 14 kmvier de
tuer gon tere, aang moll aa
ewe. Dimanche la. petite sec:
Hon rarale deyall connale une
non mola dovlowreuse: émo-
gan. Aa yak jour, on soured
belancé pet le vent ot déch
queth par les «
| an cadavie ee balangual 6 une

cords. La penddiscn emt piulit
réproueos das ye milious poy
sone ql ¢ Veen! ba prices
de words wes, Golda

écaille, paille, teese, hulles 96 | que YAmenal
o sontiel’es ont beaucoup tntéres | :

la i

devient |

‘DirectourProp. Emost @. CHAUVET
ADRESSE: RUE HAMMERTON KILLICK

SEWIEME ANNIVERSAIRE
DHAITLIOURNAL

woh WB OES

Nowe excellent af cldemant
Contére, Joan Fouchards.avoc
lx plis légitime flerté. det on
deolt de dire que catie date sua-
nivemalre de «Hedi Journals
lui consacre une. place d'hcn
neu, en raison de ellis) dane
fa late, colte Inte par Ja pen
sie, powrsnivie, depuld aa lott
dition por Vox-Prégi cleat Stenio
Vincent *

Seize années duns iasitros

| domaine, casi peu. Mais, dans

ja corriére du journolisme,
cheenous, c'est énormie, sur
tout quand, au cours de cet
je période, on a marché dons
la voie du bien, on a Igit, tant
guion Ta pu, son Devoilr.

Tl est donc jus: que. nots

| nous réjouissions dea sadcés de
at:

notre ami, Jean Foughard,
que nous le fé‘icitons des amé

» Herations. de toutes sortes qu'il ’

a Gpportées qu journal qui

' dirige avec tant de-courtdisie,de

compétence et
pour le py

Wintelligence, |
et le. bon re-
nom da jownlisme. Haitien.
Dene lo masne sentiment de

> confraterndé nous

» confercene toute la byillante 4
Equipe d’HeitiJournal.

Ad Multos Annos.

_ HOPRESTETER. SERAVICL
CE SOR
Nous avons aanoncé le pas-
sage ici, Lundi dernier’de Mr
Holisteter, Chel dela. Secticn .

' des Antilles de le Foreign Eco”

nomic. Administration 4. Was-

i hington. Et nous disiong ~~ qu'll

seroit & PortauwPrince aujour-
dhul samedi, Mr. Dowling de
vait aller le renconter & Fort

Liberté.

Tous nos pronoatics éipiént
justas: Mx Dowding est. ‘pact
jeud? malin,..et on..attend, ce
soir, Mr. Hottsteter.

AUTOUR DU TARIF
DOUANTER

Nous cvons commencé. tore
ce¥oir des cormmergaunis,. une
séyie dé remarques “et” indica. |

! fons devant faciliter lavtacha |

de cenx gui comptent reviser
le tarif-douanier.

_ Nous commencerons “a. pu-
bher Vessence de ses remar-
ques. et indications. Notiz: he:
citerons oucun. nom. car: les ¢
personnés ne “nows~intéressent

Lpas-— nous). ne. considérons

que: l'intérét: de: le collectivité.
Cependant, autant que possi.
ble, nous serions heureux de
comndifre: ceux. quis: veulent
bien nous cider, pourde cas
ob des dclaircissaments: plemenidiress. nous.” fercient
besoin.
EN VHONNEUR DES

MUINISTRES .CANADIENS

La Chombre de. Commerce
aA Haiti a. regu. leg deux: Minis
trea de la Province de Quebec,
eh cprberalll,

Avant do ronter t VGlege

inten

ene vigile a 616 fa:

te & Vollice de déguatation du

Caté hedilen,

Puls, ane exposition: de qual

|
P

A la sulle de notre note d'sier,
dumeandant:
le. Aux deux cchelouws de
ligques bumines, qui exportert,
en dohors do la Siandard Prait,
de ne pas fae Vhistole de
bouquix a} de contéler lures
expeditions;
do) an Gouvernement de 1
clomer des Exportatoure, en
dehors dela Standard Pruit
une cide agricole aux paysdns
producteurs,
nous avons regu du groupe
dea achéteurs intéresuds,
renseignements suivanisa:
Pour éviter les ennuis que
Mr. Browaeon cherche & créss,
on va suspendre, durant les
quatre derniéres semaines, pré
védont le date de la fin du con
) wee toutes expéditions des li-
ques bortiques afin de ne don
, ner queun prétexie & = Mr
i Browson dlalléguer quill y a
des «gros michele dans les lots
| & exporter.
i Tl parait d'autre part que ~ le

les

» Directeur de la Standard Fruit, '
rerolt qu'une “photo, “peut see |
i tedire l'attestction de nos |
| Agents Agronomes.

I; est _absolument facile d’a-
voix la photo. que l'on veut, et |
Le alimporte quoi. __
i Von -n’a-qu'tr présenter une

mise’en scéne; ef en faire Ie
, photo que Yon veut. Or, le coup

des photos de Mr. Browson ost
enfantin.
{ Nécnmmoins, nous approuvons
"Iq décision:des Exportateurs de
cesser toules opérations et dat
tendre Ja fin. des 4. semaines
qui restent avant .d’emborquer
, oucun . régime de figue.. Cela

causera évidemment un immen .
se tort aux malheureux pey-
scns producteurs, Mixa. cela
permet. qussi 4 la. Standard
Frult-de reposer sea: meninges. §

f
{
t

oe

Matntenant. les: deux. grou!
pes qui achdtent en dehors de
la Standard nows disent qu‘ily

; sont préte & souserire -&.Yidée
du +Nouvelliste», consistant &

~réclamer “que -stient .aidés &
nancléfement les. paysans pro
ducteurs de. iques. -bananes

+ que leurs acheteurs se ~ déci-
dent & planter; euxmémes, des.
, figues: bancaes.

A ce propos «Le Nouvallis‘s+
ge dail dajouler. cech

Done faut pos que note gug
gestion soit exploités. pour. par

omettie G ceux qui dennent 4 Ja
Siandard Truit--- car en
existe, et qui'sont bien placda~-°
despérer. un moyen détourné
- pour. éliminer dea conturrents |
de la Stenderd Fruit.

Usbligation quisera. faite

ox aulres ocheleurs d'oider-a

*

|
i
' iy @ etiasion dana Asse:


L’ Abces creve .
dans ja Figue-Banane

PORT-AU-PRINCE — BAT
No, 21942 ~~ BAMEDE 8 JANVIER’ is

la CULTURE des fiques banat
nes ne dolt den avelr d'exces-
wil, D faut que tout eait FAL
BONNADLE. Creat la eeulo fa-
gon dagiy pow que tout mar
she bien.

ane

Ralls, un point imyporteni coit |

firs 2 envisage:
Bn vaste mouvement d'alfai |

ios sera déclenché, déa quan
. gaurd que le Monopole de 1c ,

taiderd Fruit a pria fin: Ce
vusic mouvement d'affaires, i
igat le préparer, Or. jusqu‘ich
tout le monde eat dans le dow
ie. Les iniévessés demandant a
étre officiellament

an mois a lavenes. Et ce mois ;

gagné en préparatifa représen
jera un effort magnifique.

Su fout attendre Yextréme
limite. qu’estle 25 Février, pour |
savoir si, OUI on NON, le Mo. |

napole a pris fin, rien de con-

cret n& peut étre ni envisage, «

ni entreprs, avant celle data, *

dans le sens d'une sérieuse pré |
paration pour Hnancer les pro.)

ducteurs, transporter et expor-
ter nos fiques bananes.

Sile Gouvérnement pouveit,
ces jouraci, créver Iaboés et
pidenrtr ame décleratipn

les
en

NOPOLE immédiatement,
deux groupes se mettront

plein travail d’organisation pour -

preparer les contrais Vavance
de fonds, les contrats da lo.
cation de terres, les camions,
lea bateaux pour lea transports
et pour les expéditions, enfin |
tout le matériel d‘outlls nécos
aclre & kr. culture des fques-
bancnes. ,

Mais rien dana ce sens na
pent étre fait, sans celte infor
Mavion’ ollicielle. |

On dit.que le Manopole ne -

' gera-pas renouvelé, «Le Nou-

vellistes le. croit és —.sinrére-
‘ment Mais nous n’ayons cucu
ne, preuve permatiant de laf;
firmer,

Avec lo décision prise por des
acheteurs,.de se croiser les |
bros, pour ne donner aucaa i
prétoxte 4 Mr. Browson, cex
4 semaines d’attente -pourraient
étrea: consacrées & d’ullles..me-

| sures, G rendre das ...services
-appréciables aux Planteurs,-si

bien ‘entendu, les intéressds sa

valent déhinitivemen! &. quoi
£

ven lenis,
Maja comme cé@ n'en eat pos
le. cas, Us ne peuvent pas se
Hequer & tole venir des ou-
tls, a siqner. des: contrais “dae
vernce ‘de fonds ‘ou de loca-
gon de ‘torres. *

Done c'est le pointmort, pan,

dont 4 semeines: d'attents...

ELD SOAEELISDDDEVD DIDO TVESCTODDHREENSEAOHONEED.
Championnat est menacé

qui ne waplonissest por. la
_ Benne fol. le bon voulel. Mala

diéa pear le Comité = Matto } ilo. porait que le ee

Boussan, Noug ne wavois le.

Nites a He invansigeant. 1

ques articles d'exportation, aug | fond de Vatiaise. Mais ic we! 6 voulu dicter oa volonté jou!
capiibies dintteses le Cana | auc nou entice extéma, simplement
da a G6 orgdineée dane le lo Quand on pense que ia Dec = Sequignel, Alene, Lollew,

eal de in Chemie de Com
perce.
: m chores ob we leer
aricios on ceajou, pile cum, | ate.

2

| don Giedecia den Spore dea
[no tote st mesure pou
| née. - imaginar
: pon oe ce
P a oe :

ly

Bnitus otc, co aont de mellos
wales spotives, quill ne

renseignés, |

Bur i
vee ite nomtenonvellentent” th MOC

P.O. BOX. A iM
PHONES: 2299, 2437,
_ Mme 7 ANNEE

| Humour

Janvier 45
INTERVIEW-EXPRESS
DU SAMEDI
HEPORGESR SLOGAN

AEA Wo

hoc ah EY TON, rhees

wan a son polo fie. Nowe
i RAIS On BoMmmes rendius COME Y
iin encore tea jours 1 en pe
/ gent 4 quelques persone
ja question aulvania : Guel
werd le son du monde aps
la guerre? Toules nous sal
répondu ot voile ce qu alles
nous ont dii au sujet des pro
bidmesa de demain. Au font
elles n’ont pensd quid laacs
problemies personnels. C'sst
blen 14 Vhumanité.

|
i

Mathous
a

i Le Commissaire
' Quand on a ving ans, on
| des réveils riomphanias.
Le Sénateur Price Mors: Iy
auis, j'y reste. ,
Le Député Charlier:
passé mon temps a icire
bien sur ba terre... .d'Aquin.
Les Commissions Communa
les: Ab quil est-doux da ne
rien faire.
Rousson..Camile: Tout ast
pour le. mieux dans le meil-
four des monde.

Faust
du

Notre conirére de Catalogue:
Parle moi encore, redites moi
des choses tendres; tous. vos
Bedux discourse, Mon Sieur n'est
pas les de les entendre.

Le Ministre Rousier: Vellore
au salut de YEmipire.

Le Général Nesiours: Peunle
& genoux, voici ten Rédemp-
teur,

Le Sénateur Pinching xt Je ne
scis pas ce que j'ai, toutes lax
femmes me gobent, je ne sais
‘peta pourquoi elles en, pinceat
pour mol.

Le. Ministre. .Mathon: Plus

‘ prés de toi Oh mon Dieu.

M. lL. C. Lhérisson: Dieu ae
clémence, oh Diew vairquour,
Scuver la France, au nom du
Sacré Cour.

MM. Merceau Désinort- bes
premiers seront Jes. demiers a!
les derniers seront jes premiers.

M, Raoul Rouzier: Anne. ma
seaur Anne, ne voletu rien ve-
nr? ©

M. Waddy Bowes: Leunitié
dua. grand homme est un bien,
fait des. Dieux.

Mo Browson, de. lo. Standard:
Yes; we have. no bananas.

M.S: Lo Défly: Lo poltique,
c'est comme Ja. musique: Une
dhonche vant deux nolres.

Le Depuie Estimé: Je n'ai pos
iis mon beutre cu jus de leur
giliede.

Pletrot Mayerd: Et: Combron
ne répondit mere.

\ Le comlidat Minare: Bam
pom, Désire; bon pom. mrcin,

Le cundidat Deputa: Toi tant
plu pour WL. song Fotten
erty...

le candidot fenctionnaire:
Ay, Menmon, coe pa mrcin.

Le divorcee: Pars, sana te re
fourier...

Magiatrat Mongenes: Fe
toot noc —
pocont felt woo de bien pour an
due du mal. o.. bop de mel
pou en dre du bien











weet

Lee Etades de la

Période Maitienne
RAPPORT SUR LA CANALISA TION EY LENDIGUEMENT
| DE LA RAVINE DU SUD

*

‘Pox Lepelieties JEANNOT

Suite of Fin oir le No. du Mercred+ 17 Janvier ,

sn tet THIEN

La Mission Scientdique Amé -
niewne pri a charge ie draina |
ge ce wo Becton du lauovurg

oo, Gubiens diienont & Is |
. Chaussee dAutin. be to
you tout en assechant ke ore

gion en t ae normal lalape La
tach Je promenie de ia Ravine
dont le lond conlinud O ao BY
cones Bt kes
aL




relever Chayue
berges securier de pits
pus, moncgunt ki ville spu’on

uvuay




coyaal Cru Bpcuyer.
ce GO tanger
Vingemear Paws Pui, Dura



cuneme an |
feur Ue ia Pivinion Myre gra
PRU cle
COvuH Uh

ok at ka

We i alee LA

Rivsere Raynaud ¢











VG



Call. T LeVe

Thre

Gee crues qui
iG cone






cher,
a Duro
eoavendn

pane



wr des

ne
toul bas < du projet de son pe 3
et suggere de preleience

ques mouiicubons a Plan



de lui

enial



cpa) |



fola depuis sa construction, Le

Canal d’Avesuc existe plus |
‘comme canal de force motrice

que comme sysiéme diniga |
| ho.

" Entin an projet qui
jour @ peine compli prendra |
; i Havine aue Poste avaneé ot

lo diriger vere «Baul Madea |
por, de la sividre de
, ton mieux encainsée ot tontor |
: (Gnetallotion dune using

‘ drodlwenique, Cotte dédva
i flen se fendi a 10 km onvion
du point de dédvation de J.
Durocher, servircit comme con
tole on tte ot arrdteralt Van
tainement on arasse du gre
vier de vembla.

APPENDICE
La technique moderne met
, désormais cu service de lings
, nour des machines pulssanies



| et dopération facie, qui per
| meiteni de récliser aujourd ‘hui

' mexché les travaux qu’on desi
ro entreprendre sur la Ravine

i du Sud,

La Pelle & vapeur et ia Pelle @

pees reRtEE
dei cawnnteth «tibwbbivirn bd: pont lan! Sead

|

af
by |

i (Mysister Solicen)

aL NOUVELLISTEA
Paramount
Samedi & Shree 50* ~*~

NOUVEAU BROADWAY ME

hex. |

Samedi & 4 heures:
LE MONSTHE QUL TUE

lie at [Ze épinades ot LODIES
DANGER ON WHEELLS _ avec Eléanor Powell ot Pred
2 grands films d'aventurce | Astor

de ia Univeral
Emudds: 25, 90, ¢f 1.00

& 6 heures

LE MONSTRE QUI TUR I

Une production de la Um ! de musique, de danse ot de
" , chansons.

* Le et 1 épisodes et | Enirée Générale: Gde. 0.30

»» jout le funte dea grands
nusichelly new-yorkiia, ta
beauté ensorcelante dee girls

Victor Francen et Edwiqe | & 6 hre 15
Fouiilére dans CROSSROADS
FEU (sous titres fangeia}
Entrées: 25, 50, et 1.00 avec Hedy Lamar, Wiliam

Powsil, Basil Rathbone

heures 16 ’
ooh BS . deux artistes inégalables

Ea promiéra purtia:



Loa promiiers Gpiuodes dun me le plus paihalique dea
creas |
Comal | | Nouveau Gdrial: Lo .
in Joma partie: | Entrbe Glo. Ga. 0.85
LAIGLE INVINCIBLE bo
Jean Gobin, Line Noro, M Dimwnche & 3 brea 30
° * ‘ . ag ett 4%
Balin dave TYPHOON
PEPE LE MOKO over Dorothy Lamour, Hebert ’

baky

Preston, Lane Overman
, une ceuVre yroniogs,, une
récdiiszation prodigieusel

« foule une Je en fommos.
les hooumnes ot loa bates ousict
yout vainément d'échuppr cu
i fleau.. un typhon extraordinal ,
tre baleyant toute une région.
Entrées Géndrale Gd. 0,90

Entrées: 0.50, 1.00 o 1.50
Disanche & 4 hres.

En premiéce pemtio:
Divertssements do L'bau
Roaclind Russel ot Briand Aher
me dana
MA SOEUR EST CAPHICIEUSE



| Un film de la «Columbia Pic | & 5 hres 30

'en peu de temps ef G meilleur |
BY

Gaz que posséde le Gouverne |

avec Borbora Stearwick ot
Joel Me Crea
BANIO ON MY KNEE
. une brulante hisloire d’a
j mour. deux étres qui s’ado-
| xent éperduement se séparent
{ parce quills soultrent de

furegs
Entrée: Enfomts 0,25
Entrées: 50, 1.00, 1.50



& & hres et a 8 hrea 30
En lere partis:

Les Actuciités Olympiques le

:

de Broddway... une débaiche |

|

*

i



t

i









a erates i ;
Te COTTE Lae: ,

Freigavifiqaue Sisi{e.
a. Lt Plata.

Las selage das
bates



violence de lew sentiment ot |



| quills se tompent aur le sens |



en Velut jusqu’a ce, jour.



: de leur destin
igo Générale Gd. 0.60

peer | mext Haltien constituent déja vee Dessin cnaime en cou
des du K | une partie de loutillage néces.: fn 2eme attie:

Récux ei la rado de sale aux chantlers qu'on 26 i : Wes h * Ronie Du |
; , decide pour le Projet Dehoux | Pierre Banchar, ° {
Cup. | ou le Projet Durocher. | eaux, Blaunchette Brunoy dana

En tout cas, nen n'a été fal ;
sutth |

et les crues cinnuelles

sent & compromettre dev






En ce qui m’est personnel,
ma préférence incline vers le
dernier qui réclamera toujous

_ moins d'entretien et qui ne mo










difiera quéré les habitudes jo
s par les obstacles que
presenteront les digquea et les
| troanchées.

Quon ne
> penser que la Plaine de
beck soutitira d'un danger now



, Of

oe i veou. La Riviére de Torbeck









.m& voyage aux

impor
puyer qe
ext
changea le ¢< F
cours d’eau de VAmoat, d
yer & Yembouchure aa ve
ge eile iong du Whrart
ie reporter a waver

que ¥







dans rade de Chautaudin.

Une petite dique en terre ga
pe g g

zounpe a mdinienu les choses |

Nous avons évité qu cours |
de ces communications de pur |
ler’ des ouvrages d'art, Mo |
recu de St. Méry mentionne |

des ouvrages 4 @blir? La
Selonie wavait Inissé quun
pont en pierre & Pélérien. La.

Ravine a éf@ raversée por un

pont en fer métallique qui 7ol |

acit communiquer le Faubourg
Raynaud avec ia roule lttora
le dew Cayes & Torberk.

La Ligne de chemin de fer
projetée pour ia Compagnia
dea Lignites de Camp-Perrin de

weit weverser la Ravine entre |

Agar ot Fontdde.

Labsence de pont lnisae & |

comprendre combien on a he
alié & @ubl des vavaox Wart :
Bar ie torrent

Un borrage tal ne fut cons
ult qu’en 1212 pent
carlo barrage partiel emporté 3



SERVICE
TAREPROCHABLE

Awakened, tascam,
Provisions Alimentaire

we a
PAN AIMEHICAN GAZAK ~
Aahin tam Cam Gere
wa Ge Conee
Pasa 09%















ty

i profil réqularisé et bien
| velllé assureront une évacuation
| rapide des crueg et que expo
| sition des cétés achdvera do |

’ et de se lancer dans laction 15 |
j
;
i
i



rempla |

SPM AMLPPRALOPES ALLE APY

_. et le
_ nent qucun Heu @ des craintes
Pare
crues de



la Ravine pourra faci

ions actuelles encore



blee aux points nécesscires |




sy



profondissement requis, par
tout ou se presontent des dé
pots de graviers, Le Mate

visi du Gouvernement suffit a |
cetie tache. |
A ceux qui prophétisent
yuand méme la destruction de :
de Torbeck, nous ap ;
prendrons gquéune vitesse dee |
3 faible en raison de |
eéclivité réduites, des Hits ma :
i

<2

2



Be

eG
S

CEUX



i jeurs bien encealssés avec Un

eur j

i faciliter beaucoup plus qu’cux |
| Cayes. |

L'eggentiel demaure de clore }
Vare des tergiversation stériles

: conde avec un tiple but pro
: téger lo ville des Cayes d’une
digparition imminente, éviter |
une destruction non moins dé
plorable de la plaine et raffer
mir toutes les initiatives qu’as
‘ gureront les possibilitéa d'une
région belle et riche que lea
| aetmele détenteurs seraient cou
s'otfondrer
| por inertio ou. par pure pusib |
i lanimité.

| Octobre 18 44

| :

| Lepelletier JEANNOT
Ancien Ingénieur on Chal de
lo DGTP Ingéniewr Civil.

I
t
i

| pables de lalaser



slnsecticide EXTRAORDINAL



Guen, Ci, Ce.
En digit aa HHUM CHAM
+ PION G LE ks Bouwille,

scitiste pas a |

Riviore Moreau ne don |
Le top plein des |
ement s‘écouler par leurs sec |
mieux | Samedi G 4 heures:

. i
si on crrive & les doubler. Des |
ques appropriées seront bia |

'
f

|
|
{
|

}

de ia riviere de Torbeck qu'un :
rage léger pourvoira de lap }

ive Aumont dang

drame ot le cus de conscience
du pére et de Venfant..

| avait sédult lo Banede de son

| Entiées 1 et 2 Gdow

i
frangaise
j
i
|

a 8 hres 15
LIPE BEGINS
FOR ANDY HARDY
{sous tires francais}
avec Mickey Rooney, Judy
| Garland, Lewis Stone
Allo! Allol Voici ey
Hardy arrivé & New-York!
yoicl aprés ayolr rompu ges

i

LA CHAIR ET LESPRIT |
Magistrale superproduction i
congue d'aprds
«L’Empreinte des dieux», Vim |
morte! chef-d‘ceuvre de Maxen
ce Van Der Meersch, célébre
romancier et philosophe hol
londais... :
Ventant nature! aux prises |



Lavec les préjugés sociaux 1'é | fangailles avec Ann Tutherford
‘ternelle lute entre la chair et | ébauchant une idylle avec

Tudy Garland!) 2 prétend.
s'‘éte mud en homme d’affai
res et pourtant il se = laisse
prendre au charme do lingué
tante Patricia Dane!

Andy aux prises avec la vie.
cherchant & se créer une situa
tion indépendante... poursiivi

Jeaprit..
Un vrai cheld’ceuvre.,
Enrées Gdoe: 1, 1.50, 2, 2.50





Ciné-Sélect
LE MONSTRE QUI TUE
DE LA MORT

Deux gronda lilms Universal
Entéve: 0.25 0.50, 1.06

& & Se épsodes et por la jolouse affection da Ju
LE CAVALIER DE LA VALLEE | 4¥~ siolé par Ia beauté de
Patricia... Une volée de riresl!

Mickey Rooney, Judy Gar-

tond, Patricia Dane: trois noms

qui garcntissent le succés!

a 8 hres Entrée Gdes: 1,85, 3.90
LE MONSTRE QUI TUE -





We et 8 épisodes}
et Huguetle Duflos, Jean Pier

PO 3899. Ad 1-LP-F

MAMAN COLIBRI HP ues 8

Une meére surprise dans las
bras d'un omi de son fa.. Le



Entrées: 50 ef 1 gda.



| Dimanche & 4 hres,

En lore portie:
LE MONSTRE QUI TUE
Te ot 8e dpisades)
et DANGER ON WHELLS
2 grands films d'aventures
Entrées: 0.25 0.56, 1.00

& 8 heures
Eu lee partie:
Actualités Universal e&-Am I
Having Pun
En 2ome paride:
Victor francen dane
LAPPEL DE LA VIE
Le drame d'un médecin qui

one
MADAME et MADEMOISELLE!





Va produliade banuté de réputaiton mondiale
élove,.

Entuéas: 1 at 2 Gdes

& & heures 15
En premiére partio:
Actuudlités Universal et Am I
Meaving Pus
En 2ime partie:
Paul Muni dans
LES COMMANDOS ATTA
QUENT A L’AUBE :
Magistale auperproduction.
de la Univerenl Petre on ver
gion onglaise sous titres, tan



Rouge A Rwres ... Fards ...
Poudses’, .. Lotion “Angé-
lus®. .. Créme pour ‘peaux

tant aubebanced rapekites an Halt par

F. @. NAUDE

PORT-AU + PRENSE

tne..

Dépopée des Norvégiens lui
tent contre Tocwupmt. Des
manos de botdlles qb font

ao



‘ bi
iy nt Nee, :
‘gectto Or opr hE oe , MOO HE te ciaindy a
4 * ¥
Spécialités de Viande « Extralt de Viande > Prodults de
| Chareuteric » Fruits » Coniitures » Soupes + Huiies
: Végétales » Graisses « Légumes en Conserves « Beurre
Fromage * Poulets » Dindes > Engrais - Savons ”
COMPARIA SWIFT DE LA PLATA
= me
LP. AGGERHOLM, Agent Ex: lisil pour Halt. 2b}

Paige



riétés ce cannes d’un vaste territoire
réunissant les meilleurs terroirs,
QUI FAIT SON AROME
GOUTEZ ET COMPAREZ

est la quintessence des meilleures va-

Y

C’EST



* sonennennynenmnnnenneetiananenistiiemeneh tnt niet

j DUITS LES METLLEURS

Yous trouverez en effet & la |

Pharmacie §. Getfrard, rue Fé
rou, Portau-Prince, des Extraits
de qualité supérieure, angic!

| et Fremeais, pour Slop de Pé | }
| che, Grenadine, Orgeal, Cerise, |

Croseiile, Liqueurs, Anisatte,Csd
me de Cacao,
Chartreuse. ete.

En Vente en gros et ddic’l.

epeecotots,

evmemereem tee af Neen mi

| Maw devient
| ff Seuvter in mare

dew sonreuse de
ba Re Pbteoty



sie A cee

core he ——



MADAME POUR LA PREPA » ¢
i RATION DE VOS LIQUEURS | 3
| EY SIROP ACHETEZ LES PRO |

Chery-Brandy, |

yt Ae tg ete

ATTENTION

Pianteurs de Noix de Geco

Silver et Stark

ACHETENT TOUTES QUANTITES DE NOM DE Goue
QUI PRUVENT ETRE UVREES A PORT-AUPRINGZ.
S'ADBRESSER A

Silver et Stark

STAGE MAGARIN BATA
ou
HOTEL SPLENDID THL.’ 5591,



oh Ai bach
Hee EN CEE SEDO NR REE HEISE ei Ohta es empcapieansanee titi

Cay Market

Lélio Bailly

PHONE tce9
borgines Advmnenicives cexcrtias *
Vin de Californie blanc et rouge an caisse 12 boutellles
“Vinaigre Fleischmann) on bairigue de 50 gallons
Poudre dlévalion ROYAL’
Poudre Alivation FLSCUMANN ..
Mot fyi inotloyeurde carbone outers oe

nomlseur de strelion w Wve.







A

a sasPAGE 4

LAffatre
Saint-A mand Montes

nS PRECISIONS

Ae 8





AVIS BE DIVORCE.
_ Tis sont plus emeine sc oon as ‘Koa :

Ne tas CHEZ PAUL EB, AUXILA 4a bienvelliante eliontéle qu'al

& » | daussurea tous modéles 611, gst on qacsura de common |

yu. a ite Hés” Servicios de toilette.) a5, des ‘Mo.eurs. marin «OUT

ni spour. bain; Mouchoiss, Sact HOARDs, marque INVINHUDE

~ f) Svemain, Créties Ponda, Par | gay pour le Service du Gow.

‘ums et Lotions, Reaw de Co |. veroniont que pour tous vsa-
‘lugne, Dentitrices des” mail- gea commerciaux, -
; loures. marques, Bus de. aie one :

jet de i, ‘coulews mode et} , VENDRE: Un four Stoct |

que «KELVINATOR: or. 160.60,

:
sooth elite












Lnpoaiid du jugement renda i
levis wocembre: 1944 par le in
Kina Civil de PorsuuPrince
ouug a domme. “Canatiane Au |
quel, épouse Robert Nadal at
le sieur Robert Nodal.

Por con mole, donne délaut
conte le défendeur ét, pour le

- ete i et







ZY














A la suite duns note que « Havane My Antoine Bervia ga
nous avions piblice sous ia\! dale du 14 Novemlire 1944,
, forme dubliative — concarnant | adress & Son Excel.ance Mz,
Mr St Amand Movtés 15 Gérord LESCOT. Secrétuize aE















ie ee































































_ dose Su

a

0 ELST AEE SITLL ET IEA LD
PRES EERORTS DU aNOUN BLES Tes
LENT CNCOGURSMEZ-NODS EN VOUS Y 4RONNAND

apni:













berter,

: Andie has been Goodyear ¢ experi-
ence that the source of betterment i is

Pavriginal guichedemivnntible
we Drstloped the tie edaildieg mates oe
petliey mau production ponible « 908 One
Bee aaah apie Fe = Vas — Brought
Out mealliple-cord tintin praauly Oncrediing mileage
aad deposdabitity. « SIP. Develaped ware vigid ait
dips fot U. 8: Mawy.s VOU Piontered pirunratic
Hatt tires tla foundation of midirn trackand bas
“ aigaspettation. » AGE — Invented ballet punctaré-
Saline Fol cnks fox tieplane > Wat Devikiped
Caper far cating cabber- oa wafer adewite
fn tie quale» 19E-—— bncdied Ajrwtel lew
pretiire dieplana tires. > VIP AG — Syaibetic rubles
ies Untied Sates and Great Bedale, IIb
Pimeoed pasunatie fratiat lit © WA
Decelaped Pliohln molitsniprocf parkaning. VTS
vlad wah Lifiguaehe tok dager Bet tf
Hawes Soar hat Aporie ‘4 fk all gn.
ottig. tabtaar tire, VAAN od,













ET PLUS EN SANTE AVEC DU KUM

tes enfants na sont jamaia ds mauvaise hurneur ou irrita-
jles lérsqu'lls sont en bomne santé. Tenez leg heuretx et
. pants avec du KLIM & Vordme appélissant,... riche;
et naturellement frais. Da bolront davaniage de
vous leur donnéz Qu KLIM —~ et za hetute valeur mutritive les
rendra forts. ef realstents, Remplissez leurg verres de KLIM a

PME LEE OL EL OLLI TELE OLE EELID LY POLL ODIL EER AIF

T has always been a Goodyear
working principle that nothing is
good ‘enough which can be made







Ce



CEE

Losria de Vat

en
crémeux
lorsque

“Yussek.

dedt

cast. le plus
+ pn batteries.



jes: temetiva &

Zéphirin.

VOUB "PAL



















fess often the materials. used than

what is done with them.

~

On this premise G oodyear since its’
earliest days has pursued research to
advance theaisefulness and value of
its products.

It wag this anrestiig quest for int-
provement which fathered the frst
straight-side tire, the first pneumatic
¢ord tire for lorries and farm trac-
tors; the first low-pressure tire for
airplanes, the first American all-

“synthetic tire, plus a host of other

Goodyen » advances.

ee
>. SC

Goodyeut
Canada,

United States. Branches, distributors

} ~yatt deull, Grond assortment (

* de teraase biouterls,

+ an ePgent du Pérau, Telle a
“drap fl et aussi on coton, Tix

‘ gus de sacle pour robes, Culot

© Cate on dar of Soeomtors,

Pr Rodolphe



OREILDES, NEZ, GORGE.
SULTATION:
aeaviz: 7 4 10 hewures

i hpelepyvous que. pour ga
oe SO000 qowdes de tat
Haitien, i
_ dtut dabrrd preadke son billet.
Mela & qui s‘adresser, ol co
west G. Paul Emile M. Deady: |
sen? Oui, demandes votre bil
jet & Paul Emile M. Desdunes

+ 154, Rue du Cente, Maison

‘ATTENTION! ATTENTION!
Démétrius Price eat sana parol
fomeux

Autemobilisioa, pour
Sparations. de’ batteries, voyez |
le aympathique Démé qui vous

APRES LES SPECTACLES
LF RENDEZ-VOUS EST AU
KARLMAH'S CAFE ‘

Bragelets | “A VENDRE: Les Produits «C

Ns on qups ot on ‘détall empleo



vodoriaant

Pour tous autres renselgne-
monts, wadressr &. la Maison,
phone: 2234 et 2318,



Gagneron ome ane
27 Champs de Mora Echanr ez
. MALADIES DES YEUX 500 TIMBRES POSTES IYHAL.(-

tre une Mug & Reservoir
contre Cosh on dollar.

oe



aprésmide 3 & & heures, Sadreesey GW. Galemann,
oe covmmmninmnneaunnin | 89, Avene Crataphe, en in
AVS Important ce do Lafleur Dechuine.

Mosqui- Terror
CONTRE LES MOUSTIQUIS
En Vente Chez
EM. BAILEY
184, Bue du Mogaain de PEtai
Fok: 2189.

En détall & partir Pune gour
de igde 1.00), :

ann SNL A mORTEY cn

Soya Cola

Tu fortifies... en désaltérant
experts Ohl nectar de Baltimore
j E: ion gollt est si prenani

toutes | Qu'aprda on dit: Encore.

PIERBE P. BOUCHEREAU

| Représentemt Excluaif: dela

«SOYA. COLA COMPANY:



Adresse: Grand‘Rua, No. 344, | de Baltimore U.S.



EUGENE LE BOSSE
Trem ieee Import Export .
| ©. Eos 1582, New. Orleans
La US. AL



PS PERL EA LLL OD RAL OLED ERA OL ALLA EDL EDD PEAL OLD AOD

Goodyear
Research Labaratory—-
utifie be fancies for
Get elaprita ls thet give

bright. promise jer the

foaure.
J

bride mew








During this past. year .Goodyear
dedicated anew homie for its scien-
tific resources—what is: believed to
bein personnel, facilities and equip-
ment the finest laboratory for its
purpose in the world.

And, already, such near-fature possi-
pilities as these are foreseeable: plas:

sie glass, feather-light insulating ma-

terials, hundred-mile conveyor bele
systems, plastic water pipes burst-
pfoof against freezing, metal-wood
laminations for plane and car bodies,
mildewproof. tents and. awnings,
static-free. radio, .crashproof fuel
tanks, and many. like wonders on
which we now dre at work,

£4

Firm in its purpose to stand forth
always as “science headquarters” of

the rubber industry, Goodyear aims. ~ |
to make it trae of ita products, as of |
life itself, that “the best is + yet 0 i
come.” 4

soducts ora manufactured in. Argentina, Australia, Breall
vo, England, india, Mexico, Peru, South Africa, Sweden, The

und dealers throughout the world,



ys comme, désinfeciant ¢1 dé |

En bon dtc et ecsorila con *








-wre dzoSan Michele, Les Syne.
. fot de

: prolit, admist le divorce da ia
dame Chiistiane Augiste da
| vec le-siewr Robert Nadal, oa
forise ja. demanderesso a ‘sz
ye bsentey purdevant |'Otlicier
de (Ema Civil de la Comouno
_ de PortawPrince, section Us,
pour le faire prononcer et cou
damsia le sigur Hobart Nadal
aux dopens
ser M. Boaubrun pour la ss
gnilication.. “Donne de neue,
Edouard Bordis, doyen, on pro
, genus de Mousiwur Grovy Joon

i
Cominisscire dfMouvernement

de co. sensor, avec Vos

“glstones de Monsiedry Léon FP.
ay, GU
ia
neal

‘ Sintth camunia gretiier,
dience qublique de ca
qudlame décembre mil
_ SAE Gecirates .

_ ordenne @ toug he
feqia de matie lo proéscu: ju
gement @ exéculion, aux oti
ciers du ministers pubde poss
ise ‘yibuncux Civils d’y t
jg main, G lous command














} n .
' ot autres officters de la face

publique d'y préter main torte
iorsqi‘ila en seront légalemunt
requis.
an ici de quol la minute de
présent jugement est = signe
du Doyen et du commis grof
fier, signé: Ed. Bordes, L. +
Smith, Pour expédition con
_ forms. Coliationns, signé: L.
’F. Smith, Enregisté & Port
i ou-Prince, je ete..
: Pour copie conforme
i Me Georges Baussan fis
Acte de..diverce de Madame
| Robett Nadal, née Christiane
| Angusie et Se. Robert Nadal
i pranoncé le 19 janvier 1945 a
. 10 bres, du matin,
: Sur quoi, Nous Edouard
| Baussan, Officier de iBtat C
vil de PortowPrince, «section
Est, soussigné: . vu .l'expédi
Hen d‘icelal ela sommation uu
sieur Robert Nadal, procéedaui
ls Vexécution du dil jagement
| en vertu de Farticle deux cent
| quarante six du code Haitien.
‘ Avons prononcé que le mata
ge subsistant entre la ‘dame
Christiane Augusie et le sieuy

le divorce,
passé en notre bureau, rue da
Dr. Aubry, en. présence des ci
foyens Arntz Thibault, avocat
ét Charles Bagile, proprétcice |

& Port-au-Prince, témoins choi :
ma et requis ‘por la comparan

aigné le présent acte avec I'é
pouse divorcee, ‘les temoins,

san’ fils, avocat,. récér

§ 39.818, signé: Christiane |,
Auguste, Arntz. Thibault, av.
Charles Bazile et Ed. Baussan
Collationné, signé: Ed, Baus.:

‘Pour copie conforme,
Me Georges Baussan fils

eesti inmate Ba oo

| LIBRAIRIE A LA CARAVELLE

"36, Rue Bonne Foi Tél. 3495
Livres: Les Trois” Mousque.

téives; Dieu ne dot pas, Le i :

nymes. La Pensée de StPaul.

Du cété de chez Swann, L’hom

me cet inconny,. Mysique d'un
Monde nouveou, Formation re
: Higieuse et méthods actives,}'o-
, Beque et Education, Co “que
peut amour, Cémment.. se
igire des amis, Comment vivra i
ga vie, La vie @ deux, La quar.

re. cette révolution, Pages de ;
Joumal de Gide, Quand on se”
menie, anglais ulsa rapide,
Manuel de Yatiquetie, La auisl

pe pratkqas, 295 recetios pour

dinera ot soupers, Le Pomeux

Gomrmgt Unuis |

Robert Nottial ¢st dissous par /
Dont acte fait et ;

tous deux’ majeurs, demeurani ;

assistés de Me Georges Baus | Vo,
wiesé Ho j date du 24° Novembre de la

i sieur St: Amand: Montés

, Otobre demier, Ma Herman
| Barjenin nous demande de pu
blier los précisions suivantes:

Ce 17 Jenvier 1945.

Au Directour du Journal

vLe Nouvelliste»
“En Ville. ‘

Monsitur le Directeur,

Pour divsiper «toute auspi
Pelion et pour la complite intor
‘ration de vos lecteur, mon
_ dant me deminde de vous tai
“ye Vexposd dow tolls ailanias
Mme Vve P. Deloeuia, Mra.
‘Lows Béjoie of Gilbert Doris
mond, The «Anti and Curious
Shops ot Ia Haytian Manalae
huers “Importixport, élablia a

Postent Prince, lub ont ramia di:

vera



te de morchondines poar



bord do la Goélotie G moteur

EBBA+, le 12 Septembre 1944,

Cea marchandises ont dio déyo-|

sees & Ja Doudne de Portou-

Prince ~~ ainsi qu’en fait doi le
pormis' d'embarquament du‘ 1!
Seplembre 1944, et devaient

éue chargees vers le 5 Ont |

| bre de la méme- année, an ie
tour de cite govlette @ Port
ou-Prince,

Mais, par suite d'une circons
tance fortuite, indépendanie et
de la volonté de Agent et de
célle de ian Compagnie de na
vigation,’ feEbba» fut surpris
@ la Havane par ie cyclone «!
a souffert de si graves domma
yes quil ne put entreprendre

ide voyage en Haiti. Mr. St A-
i mond Montés qui se trouvait,
| Jar Gigs, @ la Havane, avec sa
famille, « celle époque, ne
'regagna Santiage que vers le
1 23. Octobre 1944.
| Pour calmer les pustes apprd
bhensions de cea expéditeurs
| aus Stns doute, devaient ate
mécontents de ce ticheux con
| tre-temps, YAgent Mon‘és
adressa de Santiago de Cuba
un | «C&ble a Port-au-Prince,
pour cviser que le retard du
batean étcit exclusivement di
on fait de ce cyclone,
1 A quelques jours “de Ia la
Gie. «Golotera Carlbe Au an
voys le balean «Santa Marias
& Port-cu-Prince, pour chargar
les marchandises qui se trou
valent en dépét & la Doudine
da Port-au-Prince, mais malgré
| les lettres. recommandées avec
Avis..de reception qui ont été;

i
i
'
‘
i
'
i








< j é adresaéas & tous les 7 expédi
te. . Aprés lecture faitre, avons * pias et en dépit de Avis oa

ru dangle Journal «Le Soir>
et de ia somznation: d’huisser








iméme onndé, ceux-ci,

| @ucune form

SOS












des
dépdis de lq doudne leurs: racr
; chandises, et-c'est-ainsi que la

| «Santo: Moria n'a pas pu pren

dre le #8t- pour dequal:. elle

+ avait yotagé tout exprds, Voi.

dé: done. ces. faite dang~ leur
«plus géche vérté.

Hl résulle donc de ce simple
exposé. quill ast faux que Mon
ate:
chenthé & temper slg. bonne
ces expéditeurs; qu'il
eat éydlement faux qu'il ait
66: emprisonné & Santiago de
Cuba et que: des: plaintes “de

quilque’ neture ‘que ce ~ so.t
dient 616 adressées contre Jui
por quiconque: «

Teyoa, Wonleurs, pour attes
ter Ja vérackié dea folte- quill
invoque ici le Cable du 91.)
Octobre 1944 de la ACA, In |
lette en date du @ Novembro |

"1944 da Consul Général a'Hoi

d & Santage de Cuba Mr. Vic

| lor Cosangnol st le Reppott Of
| fetel duAMinisne d'Hait & i No. 24.

s oxpédiens G MIAMI, 4,

4

i gers munis tous de b

6. préalable, .
\ s‘ampressérent. de retirer

p>

tat au Département des Resa
ona Extérioures.

R serait donc .agrdabls, a
mon cliont, Monsiour le Dire
tour, de vous voir donner pu
blicité G la prégenie lettre aix
“a quiaux docutnenta qui lnc
sompagnent,

Veuillez aytéer mex meilleu
rée salutations. oo

H. BENJAMIN av.
hes
RGA
RADIOGHAMME,

Regu & PotlaiPrince,
al i944, Se

Heures loval

Hi-94 Santiago de Cuba 22
SL 1194 4 am, /

Nit Edouard Mosids, Fo:
Prince. - :
Avises Expéd itera
pounced: 6 geralemt avec
| pour charger mcrcl
Doutine.
clone. .

Salutations.

MONTES.
aes
REPUBLIQUE CHAT!
LA HAVANE

La Havana, le 14. Novembre
1944. we
Monsieur le Secrdteire dar

‘Falsant suite & 9 mon
gramme du id Novembre
cours, concernant le cit
haitien Saint Amand Mo
‘pour lequel Votre Exce
m’'a demandé des renseigno
ments les plus compiets, je
m'empresse de lui {alre ea
voir ce qui suit:

Mi St "Amand Monte:
curivé a. Santiago de
13 Sepiombre d
Port-au-Prince sur le |
moteur «EBBA» qu'il av:
freté et a bord duqite?
valenl une uentaine ds

fet

bree

ne idk

ba




aon
Retard du par Gy



ony





4
ALE TOS









ler et retour, dlant donne
la sus dite barcation d
fourner eg, Haith vers
tohre” approximetivement
te temps, +«VEBBA.
pour la Hevene teneii
pussagers prire:
de fer pour la moma d
lion y compris Mr Moniés sa
femme ¢1 leurs six oniants. Co
boieau fut vainement tienda
& Santiago au débur dt
bre, ef ceux des pussagers qui
se touvaient dans.cetle vills,














' fatignés d’attendre «YEBBAs ag

| décidérent -& prendre V Alba
wos pour -regagher Portcau
Pritice,, Mr. Montés et se: feonil
leguptis ‘par le cyclone & le
Havane, ne regagnerent San
tlago .gque vers le. 23 Octobre.
On apprit ente-temps qua
«VEBBA+ avait souflert de 4
neuses ovaries durant le-omau
vals temps ot qu'une goslette
sCaribs abgit venir pour. oran
dre les derniers -passagers rea
tés.G Santiago.

Tela sent dans ensemble
leg vensdignemenis que ja
peux fournir &. Votre Excellion
ce au sujet.de Mr Monies lout
en vous priant diagqrée:, Mon
sigur le Secréicire — d’ Etat, ta
nouvelle assurance de ma
plus haute considération,

S: Antoine BERVIN.
Son Excellence,
Monsieur Gérard ‘Leacot
+ Beerdteive d'Btat des Ralations
Extarieures.
Porbauw-Prince.
Pour cople conlorme
Ho OBENIAMAIN ay.

te coentreeticemernen nk ten anaecnareemaunainbibien

A VERDE
Pompe hydiculique 4 bras





1 1/4 aoc wrycumris.

Adresse: Rue des Casemnes









;
2




























pone,

or pore eo

gece

4 trae neo memn shaninacitenvie

Special. Le. “Notivelliste

AUX EGOUTES DES CENTAINES DE POSTED DB AADIOS
pis NATIONS ONIES, PROPAGEANT L£UK8 NOUVELLES

DANS TOUTES

ove:

Derniare Heure’

LONDRES 20 hati. Liermés |
russe a déclenchd deux nouvel
les offensives mussives, aitel |
gnent la Silesie ellemende at
motiant Jes soviets & 225 miles
de Berlin.

MIOSCOU 20 Janay
onnoncé que lea ruses ont pris
contact avec la frontlare véri-

table du contro de Anema |
gne.
LONDRES 20 Janve-' Dos

nouvelles non confirméon dik
sont que loa russes ant aware
a la tentiive allemande pro
puoment ‘dite.

LONTHES 20 Janw,
cepture de la villo Proveke eur
la froutiare de la Silesio alle-
mande, lew russes dont 3 gran
dea armées domant 3.000.000
dhommen, nont en face das 1
yions industrielles allemandes
de VEst.

LONDRES 20 |
sive russe a déi
Jemancy 2.750 viles et
gea. .

LONDRES 20
bembardists russes atta:
Bresian ansi que |
vrant la ville de feu.

MIOSCOU 20 Janv.
foquant la frontiere de &
lig russes coupent la
Nord Sud qui re
Gydinia sur la Belug

LONDRES 26 Jany.-- Le com
meniaieur de la Racio de Ber
situation esi sé

fanve- Lietien
pris aux ¢
villa



Les
ont

Janv,





Tig Bk
bn dat

riguse.
YARIS 20

que la

3k









Avac la !

Yortillerie, oa i







te LANGER



dea ot russes dans cotte 1d
1 ghon,

miieux cutorisés d'ici lew suc ,
, vas dea forces russes gur “le
| font de YEst et Yavance des |
| roupes angloamdricaines aur
le front de ’Quest pourront oe
bier bientit Hitler & retraiter |
aes artoées dans les pays oc-
cupéa ei & les regrouper dana |
une dernigre tentative de dd
‘dendie YAllemagne elleméme,

LONDRES.-- Un
lew militaire russe a rappore
aujourd’hul que lea forcen sa
vidliques avoncent mobsbencnl
yapidement a Vintérieur de la
Silene allomande ut opérent t
i prouimité de la ville frontier
| polonuise do Kepno.
i



eerintsenmenensetreieenaemr teen ah



WASHINGTON. Au cours
dea cérémonies dinauquration,
le Président Roosevelt « pronon
cé le plus beau discours dans
toute Thiatolre de ce genre aux
Etats-Unis. Le Président a dé
claré nolamment que les Etats
Unis doivent travailler pour u-
ne paix durable et juste st
| pour la victoire totale dans cet
te guerre. Le Président a affir-
mé que les Elate Unis arrivs-
| vont & établir une pareille paix.
‘Uo admis qu'au cours de ces
' opérations des — erreurs

nt étre commises. I a rave
lé ensulle que loa Etats-Ynis
: sauromt profiter des legons ap.
prises au cours des précéden
tes années de guerre, Les Etats
Unis ont appris qu’'ll n’est plus
possible de vivre seule et que
je bien Ste du pays dépend

indubitabiement du bien étre
de toutes les autres nations.

LONDRES,-.- La commission

fédéxale des communications
“américaines a capté aujour-
Gnu








adw* nongant que lormistice a été









| signé entre ln Russie, /Angle-

terre et les Etats Unis d’une pari
_et la Hongrie dautre port La |

| radio a promis que des détails
sur les conditions de cet armiz |
ce pourront étre publiés plus
st tord.

&6 annonce que les cutoriiis

© de la Teme armée americaine

ee a often “te

merce « Hon

1@ Chel des Agenis
de Préts du Gouvernement des
Etets- Unis,

LONDRES 20 Janv.-. Le Gou

vernement Tchécoslovaque en |

exil @ Londres, prend
pogitions nour
pays, d'ici tr

maines. ,
WASHINGTON 20

ses dis

pre



dent Roosevelt inauqure
quotiéie terme, ef qu'll préte

serment en conséquence. Can |
cel:

talrement & la tradition,
te cérémonie sera tras simple |

__ Sette année.

Derniara Minute

~ 80 JANY. A 3 HEURES P.M.

LONDRES.-- De puissentes |
formations de gros = bombar-
diers orriériccins ont repris meh
jourd’hui leurs opérations * of
jensives contre des objectifs

en Alemaygne aptés avoir été |

obligées hier de rester dans
les hangars & cause des mou

valaes conditions atmosphérl |

ques, Un simple communiqué
& tapporté gujourd’hul aans
wucun détail quo des bomber
fiers ont survelé P Allemagne.

LONDRES.-~
none cuyvurd'’hul que les for
cag Tisnds ont occupd la ville
de Wielun sur ia frontiere de
la Slledle allemeande. L'Ageace
a ajould que plusiowm engugy .
eins se lrrent mainiencmt en
te len forces blindéss alloman







Jeny.~ |
Crest aujourd’hui que le Prési
gon |

La DNB a an!

ont découvert,& lentrée de En
tranze Natzweiler une
| bre & gaz qui avait servi a le-
i zécution de plas de 6000 Alsa
ens. Cette information a 413
reproduite par le journal Bas-
ler Arbiter Zeintung qui a rap
porte que les cadavres de 4000
hommes et de 2009




'
{

le professeur allemand Hity

i de Vinstitut d’onatomie alleman
ide d'Histh Celuici a pu ae

: chapper mais plusieurs de ses

aides ont ét6 arrétés.

LONDRES.- Dans un ordre |
du jour, le maréchal Staline a |
+ annoncé ce soir que les forces
lege |
| front s‘étendant de Norwy bh:

i
L russes opérant sur un

| pac & Fossa ont occupé quatre

| importants centres de commu

/ nication y compris Kosice dont

| Yoceupation dvait 616 annon-

| cée précédemment par les sour

| cos olficielles allemandes,
SAN FRANCISCO.- La com

, cations cmériccines @ capté
' emjourd’hui lg radio de Tokio

dans une dépéche de l'Aqun- |
i ee Doméi unnongant que plu |
sloura formations d’avions de |

616 signalées dane la région du
Bad de Lugon, cherchunt proba
' blement des positions ob les
| américains pourront débarquer
bientit de grandes forces dia







commentky |

peu:

la radio de Moscou on- |

BEANE. Olficiellement ub a |

cham: |

me _fommes | sg ig Grande-Saline & Lamiel
: ont 46 trouves dans une gran !

de chambre dns laquelle set
' fouvait du gaz fourni par I'hd
pital de Strasbourg ob dea ex |

périences étaient dirigees Par’ a 4 ue yoraté du 25 aott 1944:

a —- Les cocotiers manifeste



mission iédérale des communi |

revonanissance américaina ont |



wiht CA wihepace

EY CELLE DE LA BAGASSE



Nous recevons, depuis pla

glowre jours, dew “omilles qui sont aux abols a
vor le haut prix du charbon,
* Ce produit, qui pout dips

WASHINGTON... Salon lea | qualitié de
tés, ont débiié 4 un 1 prix ing t
' bordab!e. é

Qu'en niobjecte- pas que
cest par le fait de-lemploi du
bois & briler par la Haace,
| var cette Usine, selon ce que
nots savons, emploie, én gran
de pootie, la bugasse pour sea |
fournaux,

En réclins, cost une sepdce
de marché nolr, imaging -par
Geo morchandes de charbon,
pour, eux ausel, profiter de ln
rpseere,

i
:
i
i

ten eat de mime pour bean |

coup dente, produila, dont le
prix prond des proportions alar
| feonten.

1 £t 6 pur une errenr payche |

, logique, les venceuses de choy
bon, de volaillea et autres pro
‘wihhionh cadient pouvoir proti.
ter sur les consomerteurs, c'est

po plutét, & leur dem, une fagon

| dobliger Vautorité compétente |
| @ prendre des mesures néces |
| suites pour les obliger & von

tion ducuel on tiendra la main
fermement.

VEtat de veiller & ce qu’ll n'y
ait pas de «profiteurs de quer

du charbon et
ge,

Par gilleurs, si, comme Ja ra
meur publique le dit, la Has-
co exporie sa bagasse sous for
me de ballot, pour aller servis
é cation du Sirlotex, il

autres s'impo



& la ts
sagirait douviir les yeux.
Lemploi de la bagasse, ici,
spoulage lax crise du déboiss.
ment, et celle du charbon.

.~-



POUR PRESERVER
NOS COCOTIERS MISE

EN QUARANTAINE
DE CERTAINES REGIONS
| Considérant que Ia pourriiu-
re da bourgeon terminal du co}
| cotier, dite «Bud-Rots, se déve
loppe de fugen continue dang
jes disiricis agricoles des Go:
naives, du Nord et du Nord |
Ouest et quelle menace
rieusement de ruiner non seu
lement les cocoleraies de ces
yégions mais toules les plan
tations de la Republique.

i -- Est déclaré en quaran
taine, en vertu de article 7
de Yarrétée du 25 Aodt 1944, le |
territeive de ia République si
tué au Nord do la ligne allent

nennytmtttnmenntnnenn cen stenitnmenientntraneteenirgmneneneirtier sys sneer nt

je por Dessalines, St-Michel ce

| FAttaiaye, Mombin Crochu et

Gerce-Carvajal.
2— En vertu des articles |

ment aifeints de la maladie
| susdésignés, aussi bien que,
j les cocotiers suspectés de 18
I tre, seront, sans délei, abattus,
hdchés. et brilés aur place
aux frais dea propriétaires. Los
} outils, machettes, héches ef au
tres qui curont servi & la des |
truction dea plantes malades
| peront siérillaés & la Homme,
& — Aucun ploot, nl oncun
| fruit vert ou sec, ni aucune an.

te partie de la plone (leuille, ;
lige. coprah, etc...) ne pourront |

étre tronaporiés du territoire
| mis en quaraniaine vers dau



~ Le trangport dea coco

| ore, des fruits ou de foule cu
ire partie de ia plante. méme
& Vintérleur du tertitoire mis an
queraniaine, eat équlemeant io
tard, exception faite de la
commune de JeunRabel d'ot
\lea nolz pourront éte hanspor
then vor d'autres régivna du
| distict agrivole du NordQnest
"| exclusivement.

dre selon un lorll, & Yapplica j

Crest d'ailleurs le devoir da:

re» citading ou perysans. Pour.’
Vempécher, la fixation des prix ,

36!

trea 8 regions de le Républitaue, |

Lea ogronomes dea diaticis |

$9 [LA QuEsTION pU Guddsci Le championnat

"

eens cacao

jouilease sur lw land du Pare
Leconte.
Nous ronseignerons...
-Bagiaitii de partayor a
| sormime remboursée & Ia Bb. G.
' pb. B. par les déliaquants .¢
: dernigrament, ont fabriqué dss
‘ Hckots denirée au Pare-Lecon ,
*
; Dafres Vestimation,
Club a droit & enquante dol
lows; neraice & propos de
| extio. valeur inoapérée que les
i Aréenclistes ae chamaillent, se
‘| weindem.. Non, cext impowib
bie,
i La radiation a’en est malée, |
at on difinitive, coat le aport
_ qui en pat,



eterna eee CI COE AA RO EE ATE
i
i

i BALANCES NON TAHEES...

Dane la pisina de Léogana,
jon planiours contractours avec



i

i

i
5

lmain sur ka fomoune
la Hasce ae plaignont que la tt | qui narqucit le Polo.

i tous

LA POUNCE EN PLEINE
ACTION!

UNE FAMEUSE SANDE
DE VOLEUAS AHHETEE



“i

To #6 emregiand dand ios
deriva jours de Tannée. at
| derniére et dane tous jes pro

tah, “inlers jours de janvier uno xe

crudescenca de vole dans tm
tos les directions de notre Ce
pitale. comme sl une véritable

chaque | ogonlsation de délinguanis

nargualt la Police. Le buroau
deg «Recherches Criminellos»

| dtalt débordée de-plaintes dana

jon necteum, xonem du
conmumerce de dbtaila, qurriiors
populous, zones nisidentisled.
| Le Heutencnt Eleone aa pordit
“pas won sang feold, rolut pa
temmnant son. séportalre, COR
pulua jes views dower, puis
langa aur lax plate dea repr
do justice, aa brigade de dé
fectives. 8
Creat ainal



qu'on mil la
banda
Alber

aH dea balances do la Compt | 10 Joseph, Luxembourg Milord, |

quia n'est pas réquliére.

Vun de nos Rédactours

| possage & Léogane. a vu Mr.

Francois Coles, in grand plan

teur de cannes & sucre qui
lal a confirmé le fodt.

Mr, Frangois Coles tui a fait
volr 2 cartes de livraison de
cannes & sucre, datées du md
mae jour, c'est a dire du 10 jan
vier en cours.

lo premiére des
mentionnait comme
kilos,
i La 2ame carte 1030 kilos.
| Mr. Coles affirme que le cc
i brouet qui a livré les 2 char-
| gements de cannes & la Has
| eo dtcit le méme, et monté a-
i vec tes mémes beouts.
| Le différence de 32
i
~ |
i
\
i
|

|
|

curtes
tore 9228

kilos

qe’aceusait la tare est die a |
balance n'est |
|-ritueux, Chesterfield et Lucky

ce fait que la
pas réguliére, ou bien que.le
pestur a commis une"erreur.
Notre Rédacteur, une houre
eprés, a aussi causd avec Mr
Miontaigu & qui i fit part des
doléences de ‘Mr, Coles. Mr
Moxtaigu, comme on. le..scit,
gupervise depuis pres de 28
Léogane,

Sigueneau,

ans les régions de

Brahe, Lantimo,

jet & la satisfaction de la Com
| pagnie. Il a permis de faire une |

enquéte et de nous communi
quer les résuliais de lenquéte. |
i Ge les qWanteurs-contrac-
teurs ne s'émeuvent point. Du
_ reste, la récolte de cannes
, Ment de commencer, et tout
petit s'orranger au fur et =<
mesure que les doléances par
; viennent & Mr Montaiqu, su
perviseur de la région.





PLANTEURS DE JACMEL, DU

CAP, DES CAYES, DE L’ARTI |
BO! ET DE JEREMIE
Pois Muri, Chili peppers,

| Greaines d‘herde de Guinée s‘a

chétent en toute quemtité, cash

ettoute année aux Etcbliese

ments Louis Déjoie, Ing. Ag.
Pour fous zenseignoments,

s‘adresser aux Agronomes de.

Digtict et 4:

Mr. Victor Boucard, Portou-Prin
Mr. Max Boké, Jocmel -
Ma. René Condé, Aux Cayes

: . Fred Sajous, Gonaives.

| Mz. Suchet Duval, Miragod

i

|

ne, on ou Burec Central des
Etublissemenis La. Déjoie, Di
vision Agricole, Avenue FL Ro
osévelt, Port-cu-Prince.

eee etn:
PPRES LES SPECTACLES

LE RENDRZ-VOUS EBT AU .
’ KARLMAR’S GAPE







| décleréa on quarantaine, ainsi
que les agents placés ~— sous
leura ordres, -veilleront avec. le
concours de ls Garde d'Hoin,
é-Vexdention stricte ducprégant
Communiqué. qui annule celal
da 22 Septembre 1944.
PortawPrince, le 20 Janvier
1945.





|
i





}

| Edmond Antoinag Cudlion Sain | :
ae i tima, Lhésiason furont arrdion
por mesure préventive.

|



| 8t qui permet de






; vars typed.

4



Ue
furent touvés on possession
de tous les instruments ndcon
scires lq caumbricla: . cro
chet, brisecadenas, vilebre
quin, cadenas en nombre —
suppoter
que la bende avait son sor
rurier spécialisé, préposs
‘examen des cadena deg di
On, paseq imédia
tement anx investigations do
imicilicires, Les objets
cueiligs forment un jiocd |
de commerce imposant. Nous
ne résistona pas au désir ‘de
Vénumération:

Des boissons de toute quali

cs

t6, de fabrication locale et-im —

portées voiées cu sieur Joseph
D. Telhomme, détailiant de sxi

pouvant alimenier le marché
neir des cigarettes, stock de
savons de toileties, cigarattes
locales, des flacons de vaseli
ne, des boites de lait
sé et évaporé, tubes dontite
cas, 2 pares de ciseaux, pan
talons pour garconnets, & hom
me en kaki joune, costume de
bain, issue & homme par cou

pon, & femme, 1 costume de |
; casimir flambant neul, un iy



: Plat volé & Georges Stephen

i"
‘
|

Es
|
|

ae
|
|

On.

Le champ d’opération de la
bande était !Avenue Magloire
Ambroise, lavenue des Dual
les, la station du Champ de
Mars et le magasin du sieur
Orlando.

Latfaire sera déiérée on
carquet qui renverra ces Maes
sieurs de la Cambricle dans
la. corré du Fuge d'Instruction.

a es





«LE SOLDAT NORA DIXIANA |
LE DIMANCHE 21 JANVIER
Cédant aux demandes rdité..

,Notes sur Haiti




conden |








PAR UNE ETRANGERE
' voor leet
Yon

LA SiESTE oO 8
Ca n'est plus wie aonsation’

i

de bien-dte, inl, que la sleste..

eat une voluptél
Aux heures lea plus chau
des, ( 24 4 heures) cleat une
joie, un besoin, qyb d'allex 86
tendo dans la chambre hai-
cho, blen protégés dos sayous
du soleil por les stores, “o
ventikeeur sonflant & plein rn
denment! :
| On ne dort pas, on somuneil
le, on se leinse aller Guim
‘ douce ravers... Nal bruit dans
ter malar... al le. patron < fait

la aieste, vous imagines bien
que lea domeatiquea on font
cutcentt Tout oat calme... Le

nature, ole, eat en ploina dbul-
ition... é
| lea insectes, vibrent sous
Chole du clei. lon sous
ge fement, bx terre ae désndche
| at exatgae,

(80 TUIN 1944

| Ce acir, wa montaqnes sont
pourpres 4a met ont violat

le



to, de catte couleur d'encre d'é |

cole, on dircil un imrnenss on
terior qui a’esl ronverad.
| De légem nuages rosen
rouges s'elilochem dans

eh
he

clel, Hl fait calme, si came, que |
pos une feuille de palme ne !

sagite. On crobradt que la vie



tout ce qui bouge, Une angois

| sais pourquoi —~ sang raison lo

: | nature est trop belle, id,
| riche: on reste confondu
vant tant de beauiés pariaites.
RAINY...

i La pluie, dans les Tropiques,

de funtustique.

Devont moi, sur la mer, le
scicll doré m’aveugle da ses
rayons;- ama gauche, sur
raontagne, la pluie arrive, 3’é&
fend comme un grand = man-
feau.. Les palmiers reverdis-
sent sous cele
: pluie et agitent doucement
j leurs polmes comme pour la
_remercier d’éte venuel...
| Le paysage est incroyabie:
: doré et noir en méme temps-—-
une zone de clair soleil,
one de noir de fin du moad#! |
“ mer, devant moi, est toute
bleue, mais les montagnes, der
| dére, sont devenues méchan- |
| tes et sombres!

; Dons le ciel, au-dessus de fa:

| mer les nuages sont d'or at |

f

|





Wargent — tout enluminds deo
pourpre. Sur les montagnes les
| nuages sont devenus comme
une vapeur impalpable, grisd-
te ef cofonneuse comme une
: immense fumée,



Le soleil me darde de chauda |
| Tayons, mois la pluie, douce
et- bieniaisante, calme ses az-

L deurs et rafraichit mon front...
' © phe tropicals, comme |

tées de nombreux habitents de vous moe semblez belle, riche,

Pétion Ville, le Comité de Rap
prochement Haitiano- Américain
otfrira te Dimenche 21 Janvier
4.10 he. a m. te film «Le Sol. |
dat Noirs,

Les caries d'entrée peuvent |

| @%e comme & Vordinaire obie |

nues chez Mr. Jean Meare &
Didane.








lusurianie, & été de la mono
tone et triste pluie du Nord 4

| equelie je suis habituéel Com
me jaime votre force, votre
splenceurl, O quel spectacle on
monde pourra jomais me faire
oublier ces beantés, ces wéaurs
dont ma vie se. repalt..,
i 4 ie muvee)

‘ de Rapprochement

touies los mouchesjous

s'est crréiée at a'est ontule de |
80 m/étreint la gorge ~~ jo ne |

trop ;
dee;

: t quelque chose de fabuleux ot |

Ta!

dienfaisante |

une |



een thie |

A la
Manilére de,,,

A git ei

[Ale memnlote de... Monitley

#] Knows é quel polat lag 4
dens me tlennen: compte dy
oliora dépennés ot des résuligy
heureux, obienus dans Yangry
Heiter,
Asnésicain wmoin’ mim good
tiskay>. .
Aussi. 6] Wants consose:
ma vie & ressarre: de plug é
plus ce rapprochement, y
une propagande dee Pla, we
ea tale ques Reg
fons publiques of dang
clubs, dea filma de io Geew
por due dintlivuians de Tee
montis olficioly, dow clir
por mien voyagie & pave
_ petys on, & didant de di_gy

wom colluboeoteur jean By,
guile «que boul huiienn’ mm
nis bien.

1 COWTIAUED de



que wes gmis d Holt,
Remlenins Pear PDs
das pared.a aprochess,
CANIS lax Perr
proche... «co oa Lai
goin fodty.

i
OU ACHETER VO CART
| POUR LA KERMESSE.,
1 Le comite Corgeniant
| fetes des 3 ot 4 Fé
, Chaglier avise les
' demoisellos qui d
ter cra grand bal d’
samedi 3 Pévrier qu'ciles
vent wadresuer pour les
& Mesdames: Lionel
'gham, Armand Ma!
| Edouard Gentil, Joseph ¥
itor, Thenck Leveud, Gout
Rougier, Paul Rey, Reys
, Gousse, René Duroche:

, Gloeklé, a, Mesdemoisel-ex
Jette Deschamps, Clara
iems, Edith Duval,
Ethéart, Simone Hyppolitz,
ce Berger, Denise et Fre
Charlier, Lucienne et
; Miot, Eveline Tovar, Br
Oligaric, Raymonde Kébe
_ Evy Blaise, & lo Présidente
' SonvenirClub, au Dr. Can
Lhérisson, & Mime Taldy 9

MICKEY ROONEY ET fi
| GARLAND AU PARA
C'est dimanche solr & &
jres 15 que Paramount
; @ le ravissante production
ja MetoGoldwn Miryer
BEGINS FOR ANDY
| (sous tires frangais). Micky,
joyeuxs Mickey Reoney, le
jen tain de son college ve
| tr pour New-York of #
j tend gagner désormais #4
| La jolouse affection de
| Grove Judy Garland pa
dratolle a le protéger
le charme troublant de ?
Dame?
> LIFE BEGINS FOR
HARDY? Une déliciouse
dig sentimenicde ob 16
touve toule la gaiete da
key Rooney, toute la gee
Judy Garland... une we
, Hane, pleine de vary
_ de mélices... une cascedt
"ines! :



i
5
‘

}
i
i
i
;

OBE # ‘ ve oY ee
Ensouble loa Améciquae Iylent pete x Victoire,
BRASSERT, DE LA COURONN E ptsramurece






























































Full Text
4

“encore les polonais par dieci-

_ ne émouvante: manesiation

colniwines
sur ila |
_ Situation |
internationale.
KR propos do la Libération

ge Vorove eblenwe hier, je!

|

fons vn regard en ordew, vers |
de ler Bepiembre 1938, quand -
Filer longa ‘see hordes: aur ia.
“Pologne.

Varsovie @ 616 la: premiére |
Capltole de [Europe @ subir te)

jde de la machine do quone
hileréone, et principalement |
de la lattwatte. i

Doran 27 jours. d'une réala
fance hérolque, Yorméie ot Ja
population civile de Varsovie. ”
gous le commandoment du bre
¥o gondsol Blacsynakd, ont. de «
donna leur Capito rae aprés
yuo, ranleon cptba racdson,
dealer une eupérloritlé. borax
sone do Yormnie mourlade al |
jemande. #t dea bombarde
wonls corans. ©

Ce mame lor Septembre 10. —

99, Hiller déclarait devant fe
Reichstag aqui ne talsait.
| pas la-guerre conte lon for |
nes ct-les enidnts» Cepen |
dant, son aviation et. son arti |
“fer. tucient 80.000 jemmes ot
Upndants durant le aiage de |

Varsovie!

“Le 14 Septembre 1998, Var
clée, et lortillerie allemande
commenga lc destruction de la
wills: Ni les Folises, ni les hé
phcux, ni les monuments. histo
foriques ne furent: éparqnés. !
Gluand Je 27 Septembre 1939 ‘
jes Alle ds entrérent: dans
ja Capitele “polonaise, la der
niére phrasa que radiodiffusait
eo station Sait collect: «Var ,
est rasée, mois nous y ,
vivonsl+

govie était compldiement encer
Depuis. cette date, Varsovie. |

‘eet mous, la--botte . allemande,

@t so population subissait len _
‘Jer. :
Les Juils,. surtout, . subirent
des choses inénorrables, & la
gute -de leur prise d‘armes ‘du
19: avril 1943... C’est par cen
tones de mille. que les alle ,
goods les. massactérent. |
En Aci de année demiare, |
2008 le Commandement du Gé
néral Bor Ja population ‘sa sou :
leva. tme nouvelle fois, dans
Véspol que les russes ..arrive —
folent 4 son secouts. Mais les
Tisses furent orrétée 4 Prage.
Les Allernands maszacréront —

ne’ de mille,

C'est 5 dns; 3 mois. et
jours aprés sa’ priee par
Nexis, que. Varsovie: est
re!

20
"Jes |
1bé |

Cest la 16ame Capitale zu |
Hpdenre que leg alliéa libs |
b&% ccicuia lo prise de Re

me. en reste aept autres

& lbérer: BudaPost, ig Haye,

Oslo, Copenhague, Prague,

Vienne, ot... Berlin!

AES FUNERADLES DU De :
PERICLES VEBRET
ies tgnércilles du reqretté
Dr. Péricés Verret, qui ont eu
teu. jeudiaprdsmidi, onl ote
de i
Van de ees donféores en
tetmes touchanis. q retracd Ig

| ortidies de notre petite. indus--

Nous tencuvelons noe ‘con-
Apleances & ste yorailla, parti
culltrement Gaon pore, MLL.
T, Vert,

unt luge au Trhuadl de Pols
Bacon Pat de la Capitole, a
foncton de Juge Wuleke du
Tiana de Paix de Billadice ;

' dien tronaformé

| gchéte du suere brat, du cals, +

sj
}
Li
|
|
}

Ries ne. peut pelvden ~ un
melleur tableau dew. cloticca
Jexdaient ebtie- le Canada at
* Hedtique Vexposs guccin-t ae “a
tai cot -apréemidl le Pro ci aal
de ie Chambres de Comzaco
dHaitl, Ms. Joseph Nadal.
Aa nous donnona je
grandes lanes de catte alloca |
ton, que. voir:

Mote! Arm

co Co. lag Manutacturor. Life,
|<< Crown Life, la Imperial dite,
| déllennest wh monopole ~- de
bs fedt,
Trut co mouvement de. sar
. ices et de marchandises se
poure grandement lacilité par
la prétence. on Haiti. de
Banque. Royale du Canada in
termédinve diligent ent les

| entropriees canadiennes et hal

La Chanibre de Commerce
OHaiti ne. vous
pis Vhonneur ot la fieré quel
lo épronve a socovoir la visite
da Vou Excelloncus.

Vous élex, nous le savons,
jes Preatigioux Ambassadeur
de vette Politique de Rappro
chomert Heiiane Concdionne |
& laquelle, Vowe

i

fieulidrement la Province de
Québsc, ont exprimd lowe.com |
plet attachement par Ydclat ot
Je ‘caraclye de cordialité |
qu’ont revéti les réceptiona tai j
tos & Note Président at © aux |
Mombres das son Gouverne |
ment lom de leur vise au Ca |
| ment

A cette occasion, le Canada
Frongais a bien voulu mar
quer sans équivoque, ViniérSt |
qu'il portait ay développe :
ment da nos relations amice |
les, étdnt donné nos liens com
muna de‘culture, de langue’ et |
de zeligion, |

Vous avez compris que de
fels Nena soni des traits d’u
nion propices & Vextension. da |
nos échanges aussi’ bien cul |
turela que matériels. C’nst
pourquoi depuis quelque temps
vous prenez & cootir de faciliver
le séjour “au. Canada. des étu |
' dianis et. dee professionnels 1
haitiens.

Nombreux sont ceux qui bé
quentent vos Universités, ajou |
tent si de douvecux chai |
nons & cetie Politique de Rap
prochement et de compréhem
gion,

Dans Yerdres ~~ commnatviel,!
‘nows avens depuis leagtemps
des attaches solides. Haiti, ’
proportionnellement ai chilfre
de.ses imporiations totules

, comipte le Canada’ parmi tes

fournisseurs les plus impor
tants.

En éHet, la majeure partie |
de lq fotine que nous consom
mons vient de chez vous on 89.!
trouve fabriqué Je blé cant.
& Bullalo N.
Â¥.

Presque la’ toiglité de: notre
Spproviionnement en . pois
sons galés, fumés ef en sau

i mures vient de Haliiex, de St

John; de Giend Manan et de
Lunenberg. A ces commodi
iés s‘ajoutent les articles di
vets tels que savon-de lessive
papler demballage et papier
G@ journal, le lard, -les spin
tueux principalerient le Whis
“ky et le Gin, les produits phar
macenutiques ef chimiques ef,
depuis lo guerre, les. “ivres ct
journcux frangois impumes. au
En retour, le Canada. nous
la cire. dabeille, des tourtequx
de soton,. des» pelures” d'oran
Gea; les huiles essentiziles, Jus

trie; principalement les objeis
en ataiou ,
En 1998-39, nous avons ex *
porié vers. Je Canada 54315 ,
gourdes, soll 018% denote i
exportation totale. Note der
pidre année fisccie 1945-44 a
vio chitre porte & O.045.085 | ‘
goutden, aot 185%.
Pendant la reime periods,
hos lnportations ont cuginente
pee seneiblement ot aoa. pas”:
whos de Gove: 906,003 4 Gour ;
dea 133358.
| A cea échangee qu feieat
puroment de wocucondinags. 1
convient Cajouer fe _mouye-



; Goaverne 7
‘ ment, Vows Pouple ot tout par ,

| at les avanteges spécioux ac-

i nement d‘établir sur des

fenvis. Ldloge de cette im

dissimulora , portante inatitution de crédit

nowt plus & “tole, = Depula
bientéi 30 one, elle rend don
sorviets: appréciubles dune
bien a note Cenunerme quit
note Eoonamle .

Aine donc, Messiours Joa Ho
nerables Minis de la pro
vince ‘de Qudbec, grace & Vel
jort effeciud de part at d'cutre
noe ispprocherment
de gicv an plum une réolite a
) gismont. ot Dlenialsante.

Cayeadant, quand op cot
nolt lea richessea ot le poten-
tiel Industriel et agricole du
Canela, qui ast le «trojeléme
lus grand Pays de la terres,
et qu'on tient comple de note
promixité’ géographique, ‘l'on
ne peul, an cea qui nous con: |
Lceme, que déplorer le fait que i
nous gyons ei peu vexplonté u- |
ne clientéle qui se trouve pres
qué poriee de la main.

A cela, ji y @ eu des homdi-
caps et des. borrigres que nous
devons maintenant nous elfor.:
cer, sinon de faire disparaitre |
du mains den atténuer Jes et
; fete dans “la mesure du possi |
ble. Ces difficultés sont d'une
part, le memque de communica
tion rharlime directe qui rend
obligatoire et onéreux Ie tran-
sit por les Etats-Unis et d'autre
part les beriéres douaniéres

|

cerdés par la Conférence VOr |
tawa aux produits similaires .
aux néfes en provenance du;
Commonwealth Britannique.

Pour ma part, Messieurs les
Honorables’ Ministres, Jat Ja
ferme conviction que votre pré
sence parmi nous, @ un = mo-
ment ol vos services sont tel
lement nécesscires a. volre |
pays; est-un sir garant de la
détermination de votre Gouver
ba |
ses nouvelles et. solides le sia —
tut de nos relations ‘commer-
cicles dans la période qui sui
vro la fin de la guerre.

Je nourris done Vespoir q
yous exercerez votre influence
ey vie de rétablir les services
tacriimesinaugurés dens le
passé entre Haiti et le Canada
por Ja. Canqdidn’: National
Steamship Compony da. Pick. |
ford et Block, la Cancdien Pa |
cific. Company, dés.que les cir
constances Je. permettront«qu’sn ,
cube yous intercéderez | pour
qu'un raitement.p'ue favorabie
soit fait & neg produits neous
permettant dans -une . ceriaine
mesure la concurrence des uc,
fies similaires aux nétes. |

Ainsi, cette Politique de Rap
prochement Haiticne-Canadien +
dont vous vous éles fait. tes;
chempions, produira les résu!
iets que nous sommes..en-drolt
den atendre:

que

UN PENDU A POSSY

Nous informions | au couaat
de cette semaine, qué Possy,
gation rurale de Portaw-Prin
ve aux confine de la Riviere
Froide, un vayscn avait incen
dié le 14 janvier la chaumiére
de sa mbve, at dave tenté.oor
tole foie avant le 14 kmvier de
tuer gon tere, aang moll aa
ewe. Dimanche la. petite sec:
Hon rarale deyall connale une
non mola dovlowreuse: émo-
gan. Aa yak jour, on soured
belancé pet le vent ot déch
queth par les «
| an cadavie ee balangual 6 une

cords. La penddiscn emt piulit
réproueos das ye milious poy
sone ql ¢ Veen! ba prices
de words wes, Golda

écaille, paille, teese, hulles 96 | que YAmenal
o sontiel’es ont beaucoup tntéres | :

la i

devient |

‘DirectourProp. Emost @. CHAUVET
ADRESSE: RUE HAMMERTON KILLICK

SEWIEME ANNIVERSAIRE
DHAITLIOURNAL

woh WB OES

Nowe excellent af cldemant
Contére, Joan Fouchards.avoc
lx plis légitime flerté. det on
deolt de dire que catie date sua-
nivemalre de «Hedi Journals
lui consacre une. place d'hcn
neu, en raison de ellis) dane
fa late, colte Inte par Ja pen
sie, powrsnivie, depuld aa lott
dition por Vox-Prégi cleat Stenio
Vincent *

Seize années duns iasitros

| domaine, casi peu. Mais, dans

ja corriére du journolisme,
cheenous, c'est énormie, sur
tout quand, au cours de cet
je période, on a marché dons
la voie du bien, on a Igit, tant
guion Ta pu, son Devoilr.

Tl est donc jus: que. nots

| nous réjouissions dea sadcés de
at:

notre ami, Jean Foughard,
que nous le fé‘icitons des amé

» Herations. de toutes sortes qu'il ’

a Gpportées qu journal qui

' dirige avec tant de-courtdisie,de

compétence et
pour le py

Wintelligence, |
et le. bon re-
nom da jownlisme. Haitien.
Dene lo masne sentiment de

> confraterndé nous

» confercene toute la byillante 4
Equipe d’HeitiJournal.

Ad Multos Annos.

_ HOPRESTETER. SERAVICL
CE SOR
Nous avons aanoncé le pas-
sage ici, Lundi dernier’de Mr
Holisteter, Chel dela. Secticn .

' des Antilles de le Foreign Eco”

nomic. Administration 4. Was-

i hington. Et nous disiong ~~ qu'll

seroit & PortauwPrince aujour-
dhul samedi, Mr. Dowling de
vait aller le renconter & Fort

Liberté.

Tous nos pronoatics éipiént
justas: Mx Dowding est. ‘pact
jeud? malin,..et on..attend, ce
soir, Mr. Hottsteter.

AUTOUR DU TARIF
DOUANTER

Nous cvons commencé. tore
ce¥oir des cormmergaunis,. une
séyie dé remarques “et” indica. |

! fons devant faciliter lavtacha |

de cenx gui comptent reviser
le tarif-douanier.

_ Nous commencerons “a. pu-
bher Vessence de ses remar-
ques. et indications. Notiz: he:
citerons oucun. nom. car: les ¢
personnés ne “nows~intéressent

Lpas-— nous). ne. considérons

que: l'intérét: de: le collectivité.
Cependant, autant que possi.
ble, nous serions heureux de
comndifre: ceux. quis: veulent
bien nous cider, pourde cas
ob des dclaircissaments: plemenidiress. nous.” fercient
besoin.
EN VHONNEUR DES

MUINISTRES .CANADIENS

La Chombre de. Commerce
aA Haiti a. regu. leg deux: Minis
trea de la Province de Quebec,
eh cprberalll,

Avant do ronter t VGlege

inten

ene vigile a 616 fa:

te & Vollice de déguatation du

Caté hedilen,

Puls, ane exposition: de qual

|
P

A la sulle de notre note d'sier,
dumeandant:
le. Aux deux cchelouws de
ligques bumines, qui exportert,
en dohors do la Siandard Prait,
de ne pas fae Vhistole de
bouquix a} de contéler lures
expeditions;
do) an Gouvernement de 1
clomer des Exportatoure, en
dehors dela Standard Pruit
une cide agricole aux paysdns
producteurs,
nous avons regu du groupe
dea achéteurs intéresuds,
renseignements suivanisa:
Pour éviter les ennuis que
Mr. Browaeon cherche & créss,
on va suspendre, durant les
quatre derniéres semaines, pré
védont le date de la fin du con
) wee toutes expéditions des li-
ques bortiques afin de ne don
, ner queun prétexie & = Mr
i Browson dlalléguer quill y a
des «gros michele dans les lots
| & exporter.
i Tl parait d'autre part que ~ le

les

» Directeur de la Standard Fruit, '
rerolt qu'une “photo, “peut see |
i tedire l'attestction de nos |
| Agents Agronomes.

I; est _absolument facile d’a-
voix la photo. que l'on veut, et |
Le alimporte quoi. __
i Von -n’a-qu'tr présenter une

mise’en scéne; ef en faire Ie
, photo que Yon veut. Or, le coup

des photos de Mr. Browson ost
enfantin.
{ Nécnmmoins, nous approuvons
"Iq décision:des Exportateurs de
cesser toules opérations et dat
tendre Ja fin. des 4. semaines
qui restent avant .d’emborquer
, oucun . régime de figue.. Cela

causera évidemment un immen .
se tort aux malheureux pey-
scns producteurs, Mixa. cela
permet. qussi 4 la. Standard
Frult-de reposer sea: meninges. §

f
{
t

oe

Matntenant. les: deux. grou!
pes qui achdtent en dehors de
la Standard nows disent qu‘ily

; sont préte & souserire -&.Yidée
du +Nouvelliste», consistant &

~réclamer “que -stient .aidés &
nancléfement les. paysans pro
ducteurs de. iques. -bananes

+ que leurs acheteurs se ~ déci-
dent & planter; euxmémes, des.
, figues: bancaes.

A ce propos «Le Nouvallis‘s+
ge dail dajouler. cech

Done faut pos que note gug
gestion soit exploités. pour. par

omettie G ceux qui dennent 4 Ja
Siandard Truit--- car en
existe, et qui'sont bien placda~-°
despérer. un moyen détourné
- pour. éliminer dea conturrents |
de la Stenderd Fruit.

Usbligation quisera. faite

ox aulres ocheleurs d'oider-a

*

|
i
' iy @ etiasion dana Asse:


L’ Abces creve .
dans ja Figue-Banane

PORT-AU-PRINCE — BAT
No, 21942 ~~ BAMEDE 8 JANVIER’ is

la CULTURE des fiques banat
nes ne dolt den avelr d'exces-
wil, D faut que tout eait FAL
BONNADLE. Creat la eeulo fa-
gon dagiy pow que tout mar
she bien.

ane

Ralls, un point imyporteni coit |

firs 2 envisage:
Bn vaste mouvement d'alfai |

ios sera déclenché, déa quan
. gaurd que le Monopole de 1c ,

taiderd Fruit a pria fin: Ce
vusic mouvement d'affaires, i
igat le préparer, Or. jusqu‘ich
tout le monde eat dans le dow
ie. Les iniévessés demandant a
étre officiellament

an mois a lavenes. Et ce mois ;

gagné en préparatifa représen
jera un effort magnifique.

Su fout attendre Yextréme
limite. qu’estle 25 Février, pour |
savoir si, OUI on NON, le Mo. |

napole a pris fin, rien de con-

cret n& peut étre ni envisage, «

ni entreprs, avant celle data, *

dans le sens d'une sérieuse pré |
paration pour Hnancer les pro.)

ducteurs, transporter et expor-
ter nos fiques bananes.

Sile Gouvérnement pouveit,
ces jouraci, créver Iaboés et
pidenrtr ame décleratipn

les
en

NOPOLE immédiatement,
deux groupes se mettront

plein travail d’organisation pour -

preparer les contrais Vavance
de fonds, les contrats da lo.
cation de terres, les camions,
lea bateaux pour lea transports
et pour les expéditions, enfin |
tout le matériel d‘outlls nécos
aclre & kr. culture des fques-
bancnes. ,

Mais rien dana ce sens na
pent étre fait, sans celte infor
Mavion’ ollicielle. |

On dit.que le Manopole ne -

' gera-pas renouvelé, «Le Nou-

vellistes le. croit és —.sinrére-
‘ment Mais nous n’ayons cucu
ne, preuve permatiant de laf;
firmer,

Avec lo décision prise por des
acheteurs,.de se croiser les |
bros, pour ne donner aucaa i
prétoxte 4 Mr. Browson, cex
4 semaines d’attente -pourraient
étrea: consacrées & d’ullles..me-

| sures, G rendre das ...services
-appréciables aux Planteurs,-si

bien ‘entendu, les intéressds sa

valent déhinitivemen! &. quoi
£

ven lenis,
Maja comme cé@ n'en eat pos
le. cas, Us ne peuvent pas se
Hequer & tole venir des ou-
tls, a siqner. des: contrais “dae
vernce ‘de fonds ‘ou de loca-
gon de ‘torres. *

Done c'est le pointmort, pan,

dont 4 semeines: d'attents...

ELD SOAEELISDDDEVD DIDO TVESCTODDHREENSEAOHONEED.
Championnat est menacé

qui ne waplonissest por. la
_ Benne fol. le bon voulel. Mala

diéa pear le Comité = Matto } ilo. porait que le ee

Boussan, Noug ne wavois le.

Nites a He invansigeant. 1

ques articles d'exportation, aug | fond de Vatiaise. Mais ic we! 6 voulu dicter oa volonté jou!
capiibies dintteses le Cana | auc nou entice extéma, simplement
da a G6 orgdineée dane le lo Quand on pense que ia Dec = Sequignel, Alene, Lollew,

eal de in Chemie de Com
perce.
: m chores ob we leer
aricios on ceajou, pile cum, | ate.

2

| don Giedecia den Spore dea
[no tote st mesure pou
| née. - imaginar
: pon oe ce
P a oe :

ly

Bnitus otc, co aont de mellos
wales spotives, quill ne

renseignés, |

Bur i
vee ite nomtenonvellentent” th MOC

P.O. BOX. A iM
PHONES: 2299, 2437,
_ Mme 7 ANNEE

| Humour

Janvier 45
INTERVIEW-EXPRESS
DU SAMEDI
HEPORGESR SLOGAN

AEA Wo

hoc ah EY TON, rhees

wan a son polo fie. Nowe
i RAIS On BoMmmes rendius COME Y
iin encore tea jours 1 en pe
/ gent 4 quelques persone
ja question aulvania : Guel
werd le son du monde aps
la guerre? Toules nous sal
répondu ot voile ce qu alles
nous ont dii au sujet des pro
bidmesa de demain. Au font
elles n’ont pensd quid laacs
problemies personnels. C'sst
blen 14 Vhumanité.

|
i

Mathous
a

i Le Commissaire
' Quand on a ving ans, on
| des réveils riomphanias.
Le Sénateur Price Mors: Iy
auis, j'y reste. ,
Le Député Charlier:
passé mon temps a icire
bien sur ba terre... .d'Aquin.
Les Commissions Communa
les: Ab quil est-doux da ne
rien faire.
Rousson..Camile: Tout ast
pour le. mieux dans le meil-
four des monde.

Faust
du

Notre conirére de Catalogue:
Parle moi encore, redites moi
des choses tendres; tous. vos
Bedux discourse, Mon Sieur n'est
pas les de les entendre.

Le Ministre Rousier: Vellore
au salut de YEmipire.

Le Général Nesiours: Peunle
& genoux, voici ten Rédemp-
teur,

Le Sénateur Pinching xt Je ne
scis pas ce que j'ai, toutes lax
femmes me gobent, je ne sais
‘peta pourquoi elles en, pinceat
pour mol.

Le. Ministre. .Mathon: Plus

‘ prés de toi Oh mon Dieu.

M. lL. C. Lhérisson: Dieu ae
clémence, oh Diew vairquour,
Scuver la France, au nom du
Sacré Cour.

MM. Merceau Désinort- bes
premiers seront Jes. demiers a!
les derniers seront jes premiers.

M, Raoul Rouzier: Anne. ma
seaur Anne, ne voletu rien ve-
nr? ©

M. Waddy Bowes: Leunitié
dua. grand homme est un bien,
fait des. Dieux.

Mo Browson, de. lo. Standard:
Yes; we have. no bananas.

M.S: Lo Défly: Lo poltique,
c'est comme Ja. musique: Une
dhonche vant deux nolres.

Le Depuie Estimé: Je n'ai pos
iis mon beutre cu jus de leur
giliede.

Pletrot Mayerd: Et: Combron
ne répondit mere.

\ Le comlidat Minare: Bam
pom, Désire; bon pom. mrcin,

Le cundidat Deputa: Toi tant
plu pour WL. song Fotten
erty...

le candidot fenctionnaire:
Ay, Menmon, coe pa mrcin.

Le divorcee: Pars, sana te re
fourier...

Magiatrat Mongenes: Fe
toot noc —
pocont felt woo de bien pour an
due du mal. o.. bop de mel
pou en dre du bien








weet

Lee Etades de la

Période Maitienne
RAPPORT SUR LA CANALISA TION EY LENDIGUEMENT
| DE LA RAVINE DU SUD

*

‘Pox Lepelieties JEANNOT

Suite of Fin oir le No. du Mercred+ 17 Janvier ,

sn tet THIEN

La Mission Scientdique Amé -
niewne pri a charge ie draina |
ge ce wo Becton du lauovurg

oo, Gubiens diienont & Is |
. Chaussee dAutin. be to
you tout en assechant ke ore

gion en t ae normal lalape La
tach Je promenie de ia Ravine
dont le lond conlinud O ao BY
cones Bt kes
aL




relever Chayue
berges securier de pits
pus, moncgunt ki ville spu’on

uvuay




coyaal Cru Bpcuyer.
ce GO tanger
Vingemear Paws Pui, Dura



cuneme an |
feur Ue ia Pivinion Myre gra
PRU cle
COvuH Uh

ok at ka

We i alee LA

Rivsere Raynaud ¢











VG



Call. T LeVe

Thre

Gee crues qui
iG cone






cher,
a Duro
eoavendn

pane



wr des

ne
toul bas < du projet de son pe 3
et suggere de preleience

ques mouiicubons a Plan



de lui

enial



cpa) |



fola depuis sa construction, Le

Canal d’Avesuc existe plus |
‘comme canal de force motrice

que comme sysiéme diniga |
| ho.

" Entin an projet qui
jour @ peine compli prendra |
; i Havine aue Poste avaneé ot

lo diriger vere «Baul Madea |
por, de la sividre de
, ton mieux encainsée ot tontor |
: (Gnetallotion dune using

‘ drodlwenique, Cotte dédva
i flen se fendi a 10 km onvion
du point de dédvation de J.
Durocher, servircit comme con
tole on tte ot arrdteralt Van
tainement on arasse du gre
vier de vembla.

APPENDICE
La technique moderne met
, désormais cu service de lings
, nour des machines pulssanies



| et dopération facie, qui per
| meiteni de récliser aujourd ‘hui

' mexché les travaux qu’on desi
ro entreprendre sur la Ravine

i du Sud,

La Pelle & vapeur et ia Pelle @

pees reRtEE
dei cawnnteth «tibwbbivirn bd: pont lan! Sead

|

af
by |

i (Mysister Solicen)

aL NOUVELLISTEA
Paramount
Samedi & Shree 50* ~*~

NOUVEAU BROADWAY ME

hex. |

Samedi & 4 heures:
LE MONSTHE QUL TUE

lie at [Ze épinades ot LODIES
DANGER ON WHEELLS _ avec Eléanor Powell ot Pred
2 grands films d'aventurce | Astor

de ia Univeral
Emudds: 25, 90, ¢f 1.00

& 6 heures

LE MONSTRE QUI TUR I

Une production de la Um ! de musique, de danse ot de
" , chansons.

* Le et 1 épisodes et | Enirée Générale: Gde. 0.30

»» jout le funte dea grands
nusichelly new-yorkiia, ta
beauté ensorcelante dee girls

Victor Francen et Edwiqe | & 6 hre 15
Fouiilére dans CROSSROADS
FEU (sous titres fangeia}
Entrées: 25, 50, et 1.00 avec Hedy Lamar, Wiliam

Powsil, Basil Rathbone

heures 16 ’
ooh BS . deux artistes inégalables

Ea promiéra purtia:



Loa promiiers Gpiuodes dun me le plus paihalique dea
creas |
Comal | | Nouveau Gdrial: Lo .
in Joma partie: | Entrbe Glo. Ga. 0.85
LAIGLE INVINCIBLE bo
Jean Gobin, Line Noro, M Dimwnche & 3 brea 30
° * ‘ . ag ett 4%
Balin dave TYPHOON
PEPE LE MOKO over Dorothy Lamour, Hebert ’

baky

Preston, Lane Overman
, une ceuVre yroniogs,, une
récdiiszation prodigieusel

« foule une Je en fommos.
les hooumnes ot loa bates ousict
yout vainément d'échuppr cu
i fleau.. un typhon extraordinal ,
tre baleyant toute une région.
Entrées Géndrale Gd. 0,90

Entrées: 0.50, 1.00 o 1.50
Disanche & 4 hres.

En premiéce pemtio:
Divertssements do L'bau
Roaclind Russel ot Briand Aher
me dana
MA SOEUR EST CAPHICIEUSE



| Un film de la «Columbia Pic | & 5 hres 30

'en peu de temps ef G meilleur |
BY

Gaz que posséde le Gouverne |

avec Borbora Stearwick ot
Joel Me Crea
BANIO ON MY KNEE
. une brulante hisloire d’a
j mour. deux étres qui s’ado-
| xent éperduement se séparent
{ parce quills soultrent de

furegs
Entrée: Enfomts 0,25
Entrées: 50, 1.00, 1.50



& & hres et a 8 hrea 30
En lere partis:

Les Actuciités Olympiques le

:

de Broddway... une débaiche |

|

*

i



t

i









a erates i ;
Te COTTE Lae: ,

Freigavifiqaue Sisi{e.
a. Lt Plata.

Las selage das
bates



violence de lew sentiment ot |



| quills se tompent aur le sens |



en Velut jusqu’a ce, jour.



: de leur destin
igo Générale Gd. 0.60

peer | mext Haltien constituent déja vee Dessin cnaime en cou
des du K | une partie de loutillage néces.: fn 2eme attie:

Récux ei la rado de sale aux chantlers qu'on 26 i : Wes h * Ronie Du |
; , decide pour le Projet Dehoux | Pierre Banchar, ° {
Cup. | ou le Projet Durocher. | eaux, Blaunchette Brunoy dana

En tout cas, nen n'a été fal ;
sutth |

et les crues cinnuelles

sent & compromettre dev






En ce qui m’est personnel,
ma préférence incline vers le
dernier qui réclamera toujous

_ moins d'entretien et qui ne mo










difiera quéré les habitudes jo
s par les obstacles que
presenteront les digquea et les
| troanchées.

Quon ne
> penser que la Plaine de
beck soutitira d'un danger now



, Of

oe i veou. La Riviére de Torbeck









.m& voyage aux

impor
puyer qe
ext
changea le ¢< F
cours d’eau de VAmoat, d
yer & Yembouchure aa ve
ge eile iong du Whrart
ie reporter a waver

que ¥







dans rade de Chautaudin.

Une petite dique en terre ga
pe g g

zounpe a mdinienu les choses |

Nous avons évité qu cours |
de ces communications de pur |
ler’ des ouvrages d'art, Mo |
recu de St. Méry mentionne |

des ouvrages 4 @blir? La
Selonie wavait Inissé quun
pont en pierre & Pélérien. La.

Ravine a éf@ raversée por un

pont en fer métallique qui 7ol |

acit communiquer le Faubourg
Raynaud avec ia roule lttora
le dew Cayes & Torberk.

La Ligne de chemin de fer
projetée pour ia Compagnia
dea Lignites de Camp-Perrin de

weit weverser la Ravine entre |

Agar ot Fontdde.

Labsence de pont lnisae & |

comprendre combien on a he
alié & @ubl des vavaox Wart :
Bar ie torrent

Un borrage tal ne fut cons
ult qu’en 1212 pent
carlo barrage partiel emporté 3



SERVICE
TAREPROCHABLE

Awakened, tascam,
Provisions Alimentaire

we a
PAN AIMEHICAN GAZAK ~
Aahin tam Cam Gere
wa Ge Conee
Pasa 09%















ty

i profil réqularisé et bien
| velllé assureront une évacuation
| rapide des crueg et que expo
| sition des cétés achdvera do |

’ et de se lancer dans laction 15 |
j
;
i
i



rempla |

SPM AMLPPRALOPES ALLE APY

_. et le
_ nent qucun Heu @ des craintes
Pare
crues de



la Ravine pourra faci

ions actuelles encore



blee aux points nécesscires |




sy



profondissement requis, par
tout ou se presontent des dé
pots de graviers, Le Mate

visi du Gouvernement suffit a |
cetie tache. |
A ceux qui prophétisent
yuand méme la destruction de :
de Torbeck, nous ap ;
prendrons gquéune vitesse dee |
3 faible en raison de |
eéclivité réduites, des Hits ma :
i

<2

2



Be

eG
S

CEUX



i jeurs bien encealssés avec Un

eur j

i faciliter beaucoup plus qu’cux |
| Cayes. |

L'eggentiel demaure de clore }
Vare des tergiversation stériles

: conde avec un tiple but pro
: téger lo ville des Cayes d’une
digparition imminente, éviter |
une destruction non moins dé
plorable de la plaine et raffer
mir toutes les initiatives qu’as
‘ gureront les possibilitéa d'une
région belle et riche que lea
| aetmele détenteurs seraient cou
s'otfondrer
| por inertio ou. par pure pusib |
i lanimité.

| Octobre 18 44

| :

| Lepelletier JEANNOT
Ancien Ingénieur on Chal de
lo DGTP Ingéniewr Civil.

I
t
i

| pables de lalaser



slnsecticide EXTRAORDINAL



Guen, Ci, Ce.
En digit aa HHUM CHAM
+ PION G LE ks Bouwille,

scitiste pas a |

Riviore Moreau ne don |
Le top plein des |
ement s‘écouler par leurs sec |
mieux | Samedi G 4 heures:

. i
si on crrive & les doubler. Des |
ques appropriées seront bia |

'
f

|
|
{
|

}

de ia riviere de Torbeck qu'un :
rage léger pourvoira de lap }

ive Aumont dang

drame ot le cus de conscience
du pére et de Venfant..

| avait sédult lo Banede de son

| Entiées 1 et 2 Gdow

i
frangaise
j
i
|

a 8 hres 15
LIPE BEGINS
FOR ANDY HARDY
{sous tires francais}
avec Mickey Rooney, Judy
| Garland, Lewis Stone
Allo! Allol Voici ey
Hardy arrivé & New-York!
yoicl aprés ayolr rompu ges

i

LA CHAIR ET LESPRIT |
Magistrale superproduction i
congue d'aprds
«L’Empreinte des dieux», Vim |
morte! chef-d‘ceuvre de Maxen
ce Van Der Meersch, célébre
romancier et philosophe hol
londais... :
Ventant nature! aux prises |



Lavec les préjugés sociaux 1'é | fangailles avec Ann Tutherford
‘ternelle lute entre la chair et | ébauchant une idylle avec

Tudy Garland!) 2 prétend.
s'‘éte mud en homme d’affai
res et pourtant il se = laisse
prendre au charme do lingué
tante Patricia Dane!

Andy aux prises avec la vie.
cherchant & se créer une situa
tion indépendante... poursiivi

Jeaprit..
Un vrai cheld’ceuvre.,
Enrées Gdoe: 1, 1.50, 2, 2.50





Ciné-Sélect
LE MONSTRE QUI TUE
DE LA MORT

Deux gronda lilms Universal
Entéve: 0.25 0.50, 1.06

& & Se épsodes et por la jolouse affection da Ju
LE CAVALIER DE LA VALLEE | 4¥~ siolé par Ia beauté de
Patricia... Une volée de riresl!

Mickey Rooney, Judy Gar-

tond, Patricia Dane: trois noms

qui garcntissent le succés!

a 8 hres Entrée Gdes: 1,85, 3.90
LE MONSTRE QUI TUE -





We et 8 épisodes}
et Huguetle Duflos, Jean Pier

PO 3899. Ad 1-LP-F

MAMAN COLIBRI HP ues 8

Une meére surprise dans las
bras d'un omi de son fa.. Le



Entrées: 50 ef 1 gda.



| Dimanche & 4 hres,

En lore portie:
LE MONSTRE QUI TUE
Te ot 8e dpisades)
et DANGER ON WHELLS
2 grands films d'aventures
Entrées: 0.25 0.56, 1.00

& 8 heures
Eu lee partie:
Actualités Universal e&-Am I
Having Pun
En 2ome paride:
Victor francen dane
LAPPEL DE LA VIE
Le drame d'un médecin qui

one
MADAME et MADEMOISELLE!





Va produliade banuté de réputaiton mondiale
élove,.

Entuéas: 1 at 2 Gdes

& & heures 15
En premiére partio:
Actuudlités Universal et Am I
Meaving Pus
En 2ime partie:
Paul Muni dans
LES COMMANDOS ATTA
QUENT A L’AUBE :
Magistale auperproduction.
de la Univerenl Petre on ver
gion onglaise sous titres, tan



Rouge A Rwres ... Fards ...
Poudses’, .. Lotion “Angé-
lus®. .. Créme pour ‘peaux

tant aubebanced rapekites an Halt par

F. @. NAUDE

PORT-AU + PRENSE

tne..

Dépopée des Norvégiens lui
tent contre Tocwupmt. Des
manos de botdlles qb font

ao



‘ bi
iy nt Nee, :
‘gectto Or opr hE oe , MOO HE te ciaindy a
4 * ¥
Spécialités de Viande « Extralt de Viande > Prodults de
| Chareuteric » Fruits » Coniitures » Soupes + Huiies
: Végétales » Graisses « Légumes en Conserves « Beurre
Fromage * Poulets » Dindes > Engrais - Savons ”
COMPARIA SWIFT DE LA PLATA
= me
LP. AGGERHOLM, Agent Ex: lisil pour Halt. 2b}

Paige



riétés ce cannes d’un vaste territoire
réunissant les meilleurs terroirs,
QUI FAIT SON AROME
GOUTEZ ET COMPAREZ

est la quintessence des meilleures va-

Y

C’EST



* sonennennynenmnnnenneetiananenistiiemeneh tnt niet

j DUITS LES METLLEURS

Yous trouverez en effet & la |

Pharmacie §. Getfrard, rue Fé
rou, Portau-Prince, des Extraits
de qualité supérieure, angic!

| et Fremeais, pour Slop de Pé | }
| che, Grenadine, Orgeal, Cerise, |

Croseiile, Liqueurs, Anisatte,Csd
me de Cacao,
Chartreuse. ete.

En Vente en gros et ddic’l.

epeecotots,

evmemereem tee af Neen mi

| Maw devient
| ff Seuvter in mare

dew sonreuse de
ba Re Pbteoty



sie A cee

core he ——



MADAME POUR LA PREPA » ¢
i RATION DE VOS LIQUEURS | 3
| EY SIROP ACHETEZ LES PRO |

Chery-Brandy, |

yt Ae tg ete

ATTENTION

Pianteurs de Noix de Geco

Silver et Stark

ACHETENT TOUTES QUANTITES DE NOM DE Goue
QUI PRUVENT ETRE UVREES A PORT-AUPRINGZ.
S'ADBRESSER A

Silver et Stark

STAGE MAGARIN BATA
ou
HOTEL SPLENDID THL.’ 5591,



oh Ai bach
Hee EN CEE SEDO NR REE HEISE ei Ohta es empcapieansanee titi

Cay Market

Lélio Bailly

PHONE tce9
borgines Advmnenicives cexcrtias *
Vin de Californie blanc et rouge an caisse 12 boutellles
“Vinaigre Fleischmann) on bairigue de 50 gallons
Poudre dlévalion ROYAL’
Poudre Alivation FLSCUMANN ..
Mot fyi inotloyeurde carbone outers oe

nomlseur de strelion w Wve.




A

a sasPAGE 4

LAffatre
Saint-A mand Montes

nS PRECISIONS

Ae 8





AVIS BE DIVORCE.
_ Tis sont plus emeine sc oon as ‘Koa :

Ne tas CHEZ PAUL EB, AUXILA 4a bienvelliante eliontéle qu'al

& » | daussurea tous modéles 611, gst on qacsura de common |

yu. a ite Hés” Servicios de toilette.) a5, des ‘Mo.eurs. marin «OUT

ni spour. bain; Mouchoiss, Sact HOARDs, marque INVINHUDE

~ f) Svemain, Créties Ponda, Par | gay pour le Service du Gow.

‘ums et Lotions, Reaw de Co |. veroniont que pour tous vsa-
‘lugne, Dentitrices des” mail- gea commerciaux, -
; loures. marques, Bus de. aie one :

jet de i, ‘coulews mode et} , VENDRE: Un four Stoct |

que «KELVINATOR: or. 160.60,

:
sooth elite












Lnpoaiid du jugement renda i
levis wocembre: 1944 par le in
Kina Civil de PorsuuPrince
ouug a domme. “Canatiane Au |
quel, épouse Robert Nadal at
le sieur Robert Nodal.

Por con mole, donne délaut
conte le défendeur ét, pour le

- ete i et







ZY














A la suite duns note que « Havane My Antoine Bervia ga
nous avions piblice sous ia\! dale du 14 Novemlire 1944,
, forme dubliative — concarnant | adress & Son Excel.ance Mz,
Mr St Amand Movtés 15 Gérord LESCOT. Secrétuize aE















ie ee































































_ dose Su

a

0 ELST AEE SITLL ET IEA LD
PRES EERORTS DU aNOUN BLES Tes
LENT CNCOGURSMEZ-NODS EN VOUS Y 4RONNAND

apni:













berter,

: Andie has been Goodyear ¢ experi-
ence that the source of betterment i is

Pavriginal guichedemivnntible
we Drstloped the tie edaildieg mates oe
petliey mau production ponible « 908 One
Bee aaah apie Fe = Vas — Brought
Out mealliple-cord tintin praauly Oncrediing mileage
aad deposdabitity. « SIP. Develaped ware vigid ait
dips fot U. 8: Mawy.s VOU Piontered pirunratic
Hatt tires tla foundation of midirn trackand bas
“ aigaspettation. » AGE — Invented ballet punctaré-
Saline Fol cnks fox tieplane > Wat Devikiped
Caper far cating cabber- oa wafer adewite
fn tie quale» 19E-—— bncdied Ajrwtel lew
pretiire dieplana tires. > VIP AG — Syaibetic rubles
ies Untied Sates and Great Bedale, IIb
Pimeoed pasunatie fratiat lit © WA
Decelaped Pliohln molitsniprocf parkaning. VTS
vlad wah Lifiguaehe tok dager Bet tf
Hawes Soar hat Aporie ‘4 fk all gn.
ottig. tabtaar tire, VAAN od,













ET PLUS EN SANTE AVEC DU KUM

tes enfants na sont jamaia ds mauvaise hurneur ou irrita-
jles lérsqu'lls sont en bomne santé. Tenez leg heuretx et
. pants avec du KLIM & Vordme appélissant,... riche;
et naturellement frais. Da bolront davaniage de
vous leur donnéz Qu KLIM —~ et za hetute valeur mutritive les
rendra forts. ef realstents, Remplissez leurg verres de KLIM a

PME LEE OL EL OLLI TELE OLE EELID LY POLL ODIL EER AIF

T has always been a Goodyear
working principle that nothing is
good ‘enough which can be made







Ce



CEE

Losria de Vat

en
crémeux
lorsque

“Yussek.

dedt

cast. le plus
+ pn batteries.



jes: temetiva &

Zéphirin.

VOUB "PAL



















fess often the materials. used than

what is done with them.

~

On this premise G oodyear since its’
earliest days has pursued research to
advance theaisefulness and value of
its products.

It wag this anrestiig quest for int-
provement which fathered the frst
straight-side tire, the first pneumatic
¢ord tire for lorries and farm trac-
tors; the first low-pressure tire for
airplanes, the first American all-

“synthetic tire, plus a host of other

Goodyen » advances.

ee
>. SC

Goodyeut
Canada,

United States. Branches, distributors

} ~yatt deull, Grond assortment (

* de teraase biouterls,

+ an ePgent du Pérau, Telle a
“drap fl et aussi on coton, Tix

‘ gus de sacle pour robes, Culot

© Cate on dar of Soeomtors,

Pr Rodolphe



OREILDES, NEZ, GORGE.
SULTATION:
aeaviz: 7 4 10 hewures

i hpelepyvous que. pour ga
oe SO000 qowdes de tat
Haitien, i
_ dtut dabrrd preadke son billet.
Mela & qui s‘adresser, ol co
west G. Paul Emile M. Deady: |
sen? Oui, demandes votre bil
jet & Paul Emile M. Desdunes

+ 154, Rue du Cente, Maison

‘ATTENTION! ATTENTION!
Démétrius Price eat sana parol
fomeux

Autemobilisioa, pour
Sparations. de’ batteries, voyez |
le aympathique Démé qui vous

APRES LES SPECTACLES
LF RENDEZ-VOUS EST AU
KARLMAH'S CAFE ‘

Bragelets | “A VENDRE: Les Produits «C

Ns on qups ot on ‘détall empleo



vodoriaant

Pour tous autres renselgne-
monts, wadressr &. la Maison,
phone: 2234 et 2318,



Gagneron ome ane
27 Champs de Mora Echanr ez
. MALADIES DES YEUX 500 TIMBRES POSTES IYHAL.(-

tre une Mug & Reservoir
contre Cosh on dollar.

oe



aprésmide 3 & & heures, Sadreesey GW. Galemann,
oe covmmmninmnneaunnin | 89, Avene Crataphe, en in
AVS Important ce do Lafleur Dechuine.

Mosqui- Terror
CONTRE LES MOUSTIQUIS
En Vente Chez
EM. BAILEY
184, Bue du Mogaain de PEtai
Fok: 2189.

En détall & partir Pune gour
de igde 1.00), :

ann SNL A mORTEY cn

Soya Cola

Tu fortifies... en désaltérant
experts Ohl nectar de Baltimore
j E: ion gollt est si prenani

toutes | Qu'aprda on dit: Encore.

PIERBE P. BOUCHEREAU

| Représentemt Excluaif: dela

«SOYA. COLA COMPANY:



Adresse: Grand‘Rua, No. 344, | de Baltimore U.S.



EUGENE LE BOSSE
Trem ieee Import Export .
| ©. Eos 1582, New. Orleans
La US. AL



PS PERL EA LLL OD RAL OLED ERA OL ALLA EDL EDD PEAL OLD AOD

Goodyear
Research Labaratory—-
utifie be fancies for
Get elaprita ls thet give

bright. promise jer the

foaure.
J

bride mew








During this past. year .Goodyear
dedicated anew homie for its scien-
tific resources—what is: believed to
bein personnel, facilities and equip-
ment the finest laboratory for its
purpose in the world.

And, already, such near-fature possi-
pilities as these are foreseeable: plas:

sie glass, feather-light insulating ma-

terials, hundred-mile conveyor bele
systems, plastic water pipes burst-
pfoof against freezing, metal-wood
laminations for plane and car bodies,
mildewproof. tents and. awnings,
static-free. radio, .crashproof fuel
tanks, and many. like wonders on
which we now dre at work,

£4

Firm in its purpose to stand forth
always as “science headquarters” of

the rubber industry, Goodyear aims. ~ |
to make it trae of ita products, as of |
life itself, that “the best is + yet 0 i
come.” 4

soducts ora manufactured in. Argentina, Australia, Breall
vo, England, india, Mexico, Peru, South Africa, Sweden, The

und dealers throughout the world,



ys comme, désinfeciant ¢1 dé |

En bon dtc et ecsorila con *








-wre dzoSan Michele, Les Syne.
. fot de

: prolit, admist le divorce da ia
dame Chiistiane Augiste da
| vec le-siewr Robert Nadal, oa
forise ja. demanderesso a ‘sz
ye bsentey purdevant |'Otlicier
de (Ema Civil de la Comouno
_ de PortawPrince, section Us,
pour le faire prononcer et cou
damsia le sigur Hobart Nadal
aux dopens
ser M. Boaubrun pour la ss
gnilication.. “Donne de neue,
Edouard Bordis, doyen, on pro
, genus de Mousiwur Grovy Joon

i
Cominisscire dfMouvernement

de co. sensor, avec Vos

“glstones de Monsiedry Léon FP.
ay, GU
ia
neal

‘ Sintth camunia gretiier,
dience qublique de ca
qudlame décembre mil
_ SAE Gecirates .

_ ordenne @ toug he
feqia de matie lo proéscu: ju
gement @ exéculion, aux oti
ciers du ministers pubde poss
ise ‘yibuncux Civils d’y t
jg main, G lous command














} n .
' ot autres officters de la face

publique d'y préter main torte
iorsqi‘ila en seront légalemunt
requis.
an ici de quol la minute de
présent jugement est = signe
du Doyen et du commis grof
fier, signé: Ed. Bordes, L. +
Smith, Pour expédition con
_ forms. Coliationns, signé: L.
’F. Smith, Enregisté & Port
i ou-Prince, je ete..
: Pour copie conforme
i Me Georges Baussan fis
Acte de..diverce de Madame
| Robett Nadal, née Christiane
| Angusie et Se. Robert Nadal
i pranoncé le 19 janvier 1945 a
. 10 bres, du matin,
: Sur quoi, Nous Edouard
| Baussan, Officier de iBtat C
vil de PortowPrince, «section
Est, soussigné: . vu .l'expédi
Hen d‘icelal ela sommation uu
sieur Robert Nadal, procéedaui
ls Vexécution du dil jagement
| en vertu de Farticle deux cent
| quarante six du code Haitien.
‘ Avons prononcé que le mata
ge subsistant entre la ‘dame
Christiane Augusie et le sieuy

le divorce,
passé en notre bureau, rue da
Dr. Aubry, en. présence des ci
foyens Arntz Thibault, avocat
ét Charles Bagile, proprétcice |

& Port-au-Prince, témoins choi :
ma et requis ‘por la comparan

aigné le présent acte avec I'é
pouse divorcee, ‘les temoins,

san’ fils, avocat,. récér

§ 39.818, signé: Christiane |,
Auguste, Arntz. Thibault, av.
Charles Bazile et Ed. Baussan
Collationné, signé: Ed, Baus.:

‘Pour copie conforme,
Me Georges Baussan fils

eesti inmate Ba oo

| LIBRAIRIE A LA CARAVELLE

"36, Rue Bonne Foi Tél. 3495
Livres: Les Trois” Mousque.

téives; Dieu ne dot pas, Le i :

nymes. La Pensée de StPaul.

Du cété de chez Swann, L’hom

me cet inconny,. Mysique d'un
Monde nouveou, Formation re
: Higieuse et méthods actives,}'o-
, Beque et Education, Co “que
peut amour, Cémment.. se
igire des amis, Comment vivra i
ga vie, La vie @ deux, La quar.

re. cette révolution, Pages de ;
Joumal de Gide, Quand on se”
menie, anglais ulsa rapide,
Manuel de Yatiquetie, La auisl

pe pratkqas, 295 recetios pour

dinera ot soupers, Le Pomeux

Gomrmgt Unuis |

Robert Nottial ¢st dissous par /
Dont acte fait et ;

tous deux’ majeurs, demeurani ;

assistés de Me Georges Baus | Vo,
wiesé Ho j date du 24° Novembre de la

i sieur St: Amand: Montés

, Otobre demier, Ma Herman
| Barjenin nous demande de pu
blier los précisions suivantes:

Ce 17 Jenvier 1945.

Au Directour du Journal

vLe Nouvelliste»
“En Ville. ‘

Monsitur le Directeur,

Pour divsiper «toute auspi
Pelion et pour la complite intor
‘ration de vos lecteur, mon
_ dant me deminde de vous tai
“ye Vexposd dow tolls ailanias
Mme Vve P. Deloeuia, Mra.
‘Lows Béjoie of Gilbert Doris
mond, The «Anti and Curious
Shops ot Ia Haytian Manalae
huers “Importixport, élablia a

Postent Prince, lub ont ramia di:

vera



te de morchondines poar



bord do la Goélotie G moteur

EBBA+, le 12 Septembre 1944,

Cea marchandises ont dio déyo-|

sees & Ja Doudne de Portou-

Prince ~~ ainsi qu’en fait doi le
pormis' d'embarquament du‘ 1!
Seplembre 1944, et devaient

éue chargees vers le 5 Ont |

| bre de la méme- année, an ie
tour de cite govlette @ Port
ou-Prince,

Mais, par suite d'une circons
tance fortuite, indépendanie et
de la volonté de Agent et de
célle de ian Compagnie de na
vigation,’ feEbba» fut surpris
@ la Havane par ie cyclone «!
a souffert de si graves domma
yes quil ne put entreprendre

ide voyage en Haiti. Mr. St A-
i mond Montés qui se trouvait,
| Jar Gigs, @ la Havane, avec sa
famille, « celle époque, ne
'regagna Santiage que vers le
1 23. Octobre 1944.
| Pour calmer les pustes apprd
bhensions de cea expéditeurs
| aus Stns doute, devaient ate
mécontents de ce ticheux con
| tre-temps, YAgent Mon‘és
adressa de Santiago de Cuba
un | «C&ble a Port-au-Prince,
pour cviser que le retard du
batean étcit exclusivement di
on fait de ce cyclone,
1 A quelques jours “de Ia la
Gie. «Golotera Carlbe Au an
voys le balean «Santa Marias
& Port-cu-Prince, pour chargar
les marchandises qui se trou
valent en dépét & la Doudine
da Port-au-Prince, mais malgré
| les lettres. recommandées avec
Avis..de reception qui ont été;

i
i
'
‘
i
'
i








< j é adresaéas & tous les 7 expédi
te. . Aprés lecture faitre, avons * pias et en dépit de Avis oa

ru dangle Journal «Le Soir>
et de ia somznation: d’huisser








iméme onndé, ceux-ci,

| @ucune form

SOS












des
dépdis de lq doudne leurs: racr
; chandises, et-c'est-ainsi que la

| «Santo: Moria n'a pas pu pren

dre le #8t- pour dequal:. elle

+ avait yotagé tout exprds, Voi.

dé: done. ces. faite dang~ leur
«plus géche vérté.

Hl résulle donc de ce simple
exposé. quill ast faux que Mon
ate:
chenthé & temper slg. bonne
ces expéditeurs; qu'il
eat éydlement faux qu'il ait
66: emprisonné & Santiago de
Cuba et que: des: plaintes “de

quilque’ neture ‘que ce ~ so.t
dient 616 adressées contre Jui
por quiconque: «

Teyoa, Wonleurs, pour attes
ter Ja vérackié dea folte- quill
invoque ici le Cable du 91.)
Octobre 1944 de la ACA, In |
lette en date du @ Novembro |

"1944 da Consul Général a'Hoi

d & Santage de Cuba Mr. Vic

| lor Cosangnol st le Reppott Of
| fetel duAMinisne d'Hait & i No. 24.

s oxpédiens G MIAMI, 4,

4

i gers munis tous de b

6. préalable, .
\ s‘ampressérent. de retirer

p>

tat au Département des Resa
ona Extérioures.

R serait donc .agrdabls, a
mon cliont, Monsiour le Dire
tour, de vous voir donner pu
blicité G la prégenie lettre aix
“a quiaux docutnenta qui lnc
sompagnent,

Veuillez aytéer mex meilleu
rée salutations. oo

H. BENJAMIN av.
hes
RGA
RADIOGHAMME,

Regu & PotlaiPrince,
al i944, Se

Heures loval

Hi-94 Santiago de Cuba 22
SL 1194 4 am, /

Nit Edouard Mosids, Fo:
Prince. - :
Avises Expéd itera
pounced: 6 geralemt avec
| pour charger mcrcl
Doutine.
clone. .

Salutations.

MONTES.
aes
REPUBLIQUE CHAT!
LA HAVANE

La Havana, le 14. Novembre
1944. we
Monsieur le Secrdteire dar

‘Falsant suite & 9 mon
gramme du id Novembre
cours, concernant le cit
haitien Saint Amand Mo
‘pour lequel Votre Exce
m’'a demandé des renseigno
ments les plus compiets, je
m'empresse de lui {alre ea
voir ce qui suit:

Mi St "Amand Monte:
curivé a. Santiago de
13 Sepiombre d
Port-au-Prince sur le |
moteur «EBBA» qu'il av:
freté et a bord duqite?
valenl une uentaine ds

fet

bree

ne idk

ba




aon
Retard du par Gy



ony





4
ALE TOS









ler et retour, dlant donne
la sus dite barcation d
fourner eg, Haith vers
tohre” approximetivement
te temps, +«VEBBA.
pour la Hevene teneii
pussagers prire:
de fer pour la moma d
lion y compris Mr Moniés sa
femme ¢1 leurs six oniants. Co
boieau fut vainement tienda
& Santiago au débur dt
bre, ef ceux des pussagers qui
se touvaient dans.cetle vills,














' fatignés d’attendre «YEBBAs ag

| décidérent -& prendre V Alba
wos pour -regagher Portcau
Pritice,, Mr. Montés et se: feonil
leguptis ‘par le cyclone & le
Havane, ne regagnerent San
tlago .gque vers le. 23 Octobre.
On apprit ente-temps qua
«VEBBA+ avait souflert de 4
neuses ovaries durant le-omau
vals temps ot qu'une goslette
sCaribs abgit venir pour. oran
dre les derniers -passagers rea
tés.G Santiago.

Tela sent dans ensemble
leg vensdignemenis que ja
peux fournir &. Votre Excellion
ce au sujet.de Mr Monies lout
en vous priant diagqrée:, Mon
sigur le Secréicire — d’ Etat, ta
nouvelle assurance de ma
plus haute considération,

S: Antoine BERVIN.
Son Excellence,
Monsieur Gérard ‘Leacot
+ Beerdteive d'Btat des Ralations
Extarieures.
Porbauw-Prince.
Pour cople conlorme
Ho OBENIAMAIN ay.

te coentreeticemernen nk ten anaecnareemaunainbibien

A VERDE
Pompe hydiculique 4 bras





1 1/4 aoc wrycumris.

Adresse: Rue des Casemnes






;
2




























pone,

or pore eo

gece

4 trae neo memn shaninacitenvie

Special. Le. “Notivelliste

AUX EGOUTES DES CENTAINES DE POSTED DB AADIOS
pis NATIONS ONIES, PROPAGEANT L£UK8 NOUVELLES

DANS TOUTES

ove:

Derniare Heure’

LONDRES 20 hati. Liermés |
russe a déclenchd deux nouvel
les offensives mussives, aitel |
gnent la Silesie ellemende at
motiant Jes soviets & 225 miles
de Berlin.

MIOSCOU 20 Janay
onnoncé que lea ruses ont pris
contact avec la frontlare véri-

table du contro de Anema |
gne.
LONDRES 20 Janve-' Dos

nouvelles non confirméon dik
sont que loa russes ant aware
a la tentiive allemande pro
puoment ‘dite.

LONTHES 20 Janw,
cepture de la villo Proveke eur
la froutiare de la Silesio alle-
mande, lew russes dont 3 gran
dea armées domant 3.000.000
dhommen, nont en face das 1
yions industrielles allemandes
de VEst.

LONDRES 20 |
sive russe a déi
Jemancy 2.750 viles et
gea. .

LONDRES 20
bembardists russes atta:
Bresian ansi que |
vrant la ville de feu.

MIOSCOU 20 Janv.
foquant la frontiere de &
lig russes coupent la
Nord Sud qui re
Gydinia sur la Belug

LONDRES 26 Jany.-- Le com
meniaieur de la Racio de Ber
situation esi sé

fanve- Lietien
pris aux ¢
villa



Les
ont

Janv,





Tig Bk
bn dat

riguse.
YARIS 20

que la

3k









Avac la !

Yortillerie, oa i







te LANGER



dea ot russes dans cotte 1d
1 ghon,

miieux cutorisés d'ici lew suc ,
, vas dea forces russes gur “le
| font de YEst et Yavance des |
| roupes angloamdricaines aur
le front de ’Quest pourront oe
bier bientit Hitler & retraiter |
aes artoées dans les pays oc-
cupéa ei & les regrouper dana |
une dernigre tentative de dd
‘dendie YAllemagne elleméme,

LONDRES.-- Un
lew militaire russe a rappore
aujourd’hul que lea forcen sa
vidliques avoncent mobsbencnl
yapidement a Vintérieur de la
Silene allomande ut opérent t
i prouimité de la ville frontier
| polonuise do Kepno.
i



eerintsenmenensetreieenaemr teen ah



WASHINGTON. Au cours
dea cérémonies dinauquration,
le Président Roosevelt « pronon
cé le plus beau discours dans
toute Thiatolre de ce genre aux
Etats-Unis. Le Président a dé
claré nolamment que les Etats
Unis doivent travailler pour u-
ne paix durable et juste st
| pour la victoire totale dans cet
te guerre. Le Président a affir-
mé que les Elate Unis arrivs-
| vont & établir une pareille paix.
‘Uo admis qu'au cours de ces
' opérations des — erreurs

nt étre commises. I a rave
lé ensulle que loa Etats-Ynis
: sauromt profiter des legons ap.
prises au cours des précéden
tes années de guerre, Les Etats
Unis ont appris qu’'ll n’est plus
possible de vivre seule et que
je bien Ste du pays dépend

indubitabiement du bien étre
de toutes les autres nations.

LONDRES,-.- La commission

fédéxale des communications
“américaines a capté aujour-
Gnu








adw* nongant que lormistice a été









| signé entre ln Russie, /Angle-

terre et les Etats Unis d’une pari
_et la Hongrie dautre port La |

| radio a promis que des détails
sur les conditions de cet armiz |
ce pourront étre publiés plus
st tord.

&6 annonce que les cutoriiis

© de la Teme armée americaine

ee a often “te

merce « Hon

1@ Chel des Agenis
de Préts du Gouvernement des
Etets- Unis,

LONDRES 20 Janv.-. Le Gou

vernement Tchécoslovaque en |

exil @ Londres, prend
pogitions nour
pays, d'ici tr

maines. ,
WASHINGTON 20

ses dis

pre



dent Roosevelt inauqure
quotiéie terme, ef qu'll préte

serment en conséquence. Can |
cel:

talrement & la tradition,
te cérémonie sera tras simple |

__ Sette année.

Derniara Minute

~ 80 JANY. A 3 HEURES P.M.

LONDRES.-- De puissentes |
formations de gros = bombar-
diers orriériccins ont repris meh
jourd’hui leurs opérations * of
jensives contre des objectifs

en Alemaygne aptés avoir été |

obligées hier de rester dans
les hangars & cause des mou

valaes conditions atmosphérl |

ques, Un simple communiqué
& tapporté gujourd’hul aans
wucun détail quo des bomber
fiers ont survelé P Allemagne.

LONDRES.-~
none cuyvurd'’hul que les for
cag Tisnds ont occupd la ville
de Wielun sur ia frontiere de
la Slledle allemeande. L'Ageace
a ajould que plusiowm engugy .
eins se lrrent mainiencmt en
te len forces blindéss alloman







Jeny.~ |
Crest aujourd’hui que le Prési
gon |

La DNB a an!

ont découvert,& lentrée de En
tranze Natzweiler une
| bre & gaz qui avait servi a le-
i zécution de plas de 6000 Alsa
ens. Cette information a 413
reproduite par le journal Bas-
ler Arbiter Zeintung qui a rap
porte que les cadavres de 4000
hommes et de 2009




'
{

le professeur allemand Hity

i de Vinstitut d’onatomie alleman
ide d'Histh Celuici a pu ae

: chapper mais plusieurs de ses

aides ont ét6 arrétés.

LONDRES.- Dans un ordre |
du jour, le maréchal Staline a |
+ annoncé ce soir que les forces
lege |
| front s‘étendant de Norwy bh:

i
L russes opérant sur un

| pac & Fossa ont occupé quatre

| importants centres de commu

/ nication y compris Kosice dont

| Yoceupation dvait 616 annon-

| cée précédemment par les sour

| cos olficielles allemandes,
SAN FRANCISCO.- La com

, cations cmériccines @ capté
' emjourd’hui lg radio de Tokio

dans une dépéche de l'Aqun- |
i ee Doméi unnongant que plu |
sloura formations d’avions de |

616 signalées dane la région du
Bad de Lugon, cherchunt proba
' blement des positions ob les
| américains pourront débarquer
bientit de grandes forces dia







commentky |

peu:

la radio de Moscou on- |

BEANE. Olficiellement ub a |

cham: |

me _fommes | sg ig Grande-Saline & Lamiel
: ont 46 trouves dans une gran !

de chambre dns laquelle set
' fouvait du gaz fourni par I'hd
pital de Strasbourg ob dea ex |

périences étaient dirigees Par’ a 4 ue yoraté du 25 aott 1944:

a —- Les cocotiers manifeste



mission iédérale des communi |

revonanissance américaina ont |



wiht CA wihepace

EY CELLE DE LA BAGASSE



Nous recevons, depuis pla

glowre jours, dew “omilles qui sont aux abols a
vor le haut prix du charbon,
* Ce produit, qui pout dips

WASHINGTON... Salon lea | qualitié de
tés, ont débiié 4 un 1 prix ing t
' bordab!e. é

Qu'en niobjecte- pas que
cest par le fait de-lemploi du
bois & briler par la Haace,
| var cette Usine, selon ce que
nots savons, emploie, én gran
de pootie, la bugasse pour sea |
fournaux,

En réclins, cost une sepdce
de marché nolr, imaging -par
Geo morchandes de charbon,
pour, eux ausel, profiter de ln
rpseere,

i
:
i
i

ten eat de mime pour bean |

coup dente, produila, dont le
prix prond des proportions alar
| feonten.

1 £t 6 pur une errenr payche |

, logique, les venceuses de choy
bon, de volaillea et autres pro
‘wihhionh cadient pouvoir proti.
ter sur les consomerteurs, c'est

po plutét, & leur dem, une fagon

| dobliger Vautorité compétente |
| @ prendre des mesures néces |
| suites pour les obliger & von

tion ducuel on tiendra la main
fermement.

VEtat de veiller & ce qu’ll n'y
ait pas de «profiteurs de quer

du charbon et
ge,

Par gilleurs, si, comme Ja ra
meur publique le dit, la Has-
co exporie sa bagasse sous for
me de ballot, pour aller servis
é cation du Sirlotex, il

autres s'impo



& la ts
sagirait douviir les yeux.
Lemploi de la bagasse, ici,
spoulage lax crise du déboiss.
ment, et celle du charbon.

.~-



POUR PRESERVER
NOS COCOTIERS MISE

EN QUARANTAINE
DE CERTAINES REGIONS
| Considérant que Ia pourriiu-
re da bourgeon terminal du co}
| cotier, dite «Bud-Rots, se déve
loppe de fugen continue dang
jes disiricis agricoles des Go:
naives, du Nord et du Nord |
Ouest et quelle menace
rieusement de ruiner non seu
lement les cocoleraies de ces
yégions mais toules les plan
tations de la Republique.

i -- Est déclaré en quaran
taine, en vertu de article 7
de Yarrétée du 25 Aodt 1944, le |
territeive de ia République si
tué au Nord do la ligne allent

nennytmtttnmenntnnenn cen stenitnmenientntraneteenirgmneneneirtier sys sneer nt

je por Dessalines, St-Michel ce

| FAttaiaye, Mombin Crochu et

Gerce-Carvajal.
2— En vertu des articles |

ment aifeints de la maladie
| susdésignés, aussi bien que,
j les cocotiers suspectés de 18
I tre, seront, sans délei, abattus,
hdchés. et brilés aur place
aux frais dea propriétaires. Los
} outils, machettes, héches ef au
tres qui curont servi & la des |
truction dea plantes malades
| peront siérillaés & la Homme,
& — Aucun ploot, nl oncun
| fruit vert ou sec, ni aucune an.

te partie de la plone (leuille, ;
lige. coprah, etc...) ne pourront |

étre tronaporiés du territoire
| mis en quaraniaine vers dau



~ Le trangport dea coco

| ore, des fruits ou de foule cu
ire partie de ia plante. méme
& Vintérleur du tertitoire mis an
queraniaine, eat équlemeant io
tard, exception faite de la
commune de JeunRabel d'ot
\lea nolz pourront éte hanspor
then vor d'autres régivna du
| distict agrivole du NordQnest
"| exclusivement.

dre selon un lorll, & Yapplica j

Crest d'ailleurs le devoir da:

re» citading ou perysans. Pour.’
Vempécher, la fixation des prix ,

36!

trea 8 regions de le Républitaue, |

Lea ogronomes dea diaticis |

$9 [LA QuEsTION pU Guddsci Le championnat

"

eens cacao

jouilease sur lw land du Pare
Leconte.
Nous ronseignerons...
-Bagiaitii de partayor a
| sormime remboursée & Ia Bb. G.
' pb. B. par les déliaquants .¢
: dernigrament, ont fabriqué dss
‘ Hckots denirée au Pare-Lecon ,
*
; Dafres Vestimation,
Club a droit & enquante dol
lows; neraice & propos de
| extio. valeur inoapérée que les
i Aréenclistes ae chamaillent, se
‘| weindem.. Non, cext impowib
bie,
i La radiation a’en est malée, |
at on difinitive, coat le aport
_ qui en pat,



eterna eee CI COE AA RO EE ATE
i
i

i BALANCES NON TAHEES...

Dane la pisina de Léogana,
jon planiours contractours avec



i

i

i
5

lmain sur ka fomoune
la Hasce ae plaignont que la tt | qui narqucit le Polo.

i tous

LA POUNCE EN PLEINE
ACTION!

UNE FAMEUSE SANDE
DE VOLEUAS AHHETEE



“i

To #6 emregiand dand ios
deriva jours de Tannée. at
| derniére et dane tous jes pro

tah, “inlers jours de janvier uno xe

crudescenca de vole dans tm
tos les directions de notre Ce
pitale. comme sl une véritable

chaque | ogonlsation de délinguanis

nargualt la Police. Le buroau
deg «Recherches Criminellos»

| dtalt débordée de-plaintes dana

jon necteum, xonem du
conmumerce de dbtaila, qurriiors
populous, zones nisidentisled.
| Le Heutencnt Eleone aa pordit
“pas won sang feold, rolut pa
temmnant son. séportalre, COR
pulua jes views dower, puis
langa aur lax plate dea repr
do justice, aa brigade de dé
fectives. 8
Creat ainal



qu'on mil la
banda
Alber

aH dea balances do la Compt | 10 Joseph, Luxembourg Milord, |

quia n'est pas réquliére.

Vun de nos Rédactours

| possage & Léogane. a vu Mr.

Francois Coles, in grand plan

teur de cannes & sucre qui
lal a confirmé le fodt.

Mr, Frangois Coles tui a fait
volr 2 cartes de livraison de
cannes & sucre, datées du md
mae jour, c'est a dire du 10 jan
vier en cours.

lo premiére des
mentionnait comme
kilos,
i La 2ame carte 1030 kilos.
| Mr. Coles affirme que le cc
i brouet qui a livré les 2 char-
| gements de cannes & la Has
| eo dtcit le méme, et monté a-
i vec tes mémes beouts.
| Le différence de 32
i
~ |
i
\
i
|

|
|

curtes
tore 9228

kilos

qe’aceusait la tare est die a |
balance n'est |
|-ritueux, Chesterfield et Lucky

ce fait que la
pas réguliére, ou bien que.le
pestur a commis une"erreur.
Notre Rédacteur, une houre
eprés, a aussi causd avec Mr
Miontaigu & qui i fit part des
doléences de ‘Mr, Coles. Mr
Moxtaigu, comme on. le..scit,
gupervise depuis pres de 28
Léogane,

Sigueneau,

ans les régions de

Brahe, Lantimo,

jet & la satisfaction de la Com
| pagnie. Il a permis de faire une |

enquéte et de nous communi
quer les résuliais de lenquéte. |
i Ge les qWanteurs-contrac-
teurs ne s'émeuvent point. Du
_ reste, la récolte de cannes
, Ment de commencer, et tout
petit s'orranger au fur et =<
mesure que les doléances par
; viennent & Mr Montaiqu, su
perviseur de la région.





PLANTEURS DE JACMEL, DU

CAP, DES CAYES, DE L’ARTI |
BO! ET DE JEREMIE
Pois Muri, Chili peppers,

| Greaines d‘herde de Guinée s‘a

chétent en toute quemtité, cash

ettoute année aux Etcbliese

ments Louis Déjoie, Ing. Ag.
Pour fous zenseignoments,

s‘adresser aux Agronomes de.

Digtict et 4:

Mr. Victor Boucard, Portou-Prin
Mr. Max Boké, Jocmel -
Ma. René Condé, Aux Cayes

: . Fred Sajous, Gonaives.

| Mz. Suchet Duval, Miragod

i

|

ne, on ou Burec Central des
Etublissemenis La. Déjoie, Di
vision Agricole, Avenue FL Ro
osévelt, Port-cu-Prince.

eee etn:
PPRES LES SPECTACLES

LE RENDRZ-VOUS EBT AU .
’ KARLMAR’S GAPE







| décleréa on quarantaine, ainsi
que les agents placés ~— sous
leura ordres, -veilleront avec. le
concours de ls Garde d'Hoin,
é-Vexdention stricte ducprégant
Communiqué. qui annule celal
da 22 Septembre 1944.
PortawPrince, le 20 Janvier
1945.





|
i





}

| Edmond Antoinag Cudlion Sain | :
ae i tima, Lhésiason furont arrdion
por mesure préventive.

|



| 8t qui permet de






; vars typed.

4



Ue
furent touvés on possession
de tous les instruments ndcon
scires lq caumbricla: . cro
chet, brisecadenas, vilebre
quin, cadenas en nombre —
suppoter
que la bende avait son sor
rurier spécialisé, préposs
‘examen des cadena deg di
On, paseq imédia
tement anx investigations do
imicilicires, Les objets
cueiligs forment un jiocd |
de commerce imposant. Nous
ne résistona pas au désir ‘de
Vénumération:

Des boissons de toute quali

cs

t6, de fabrication locale et-im —

portées voiées cu sieur Joseph
D. Telhomme, détailiant de sxi

pouvant alimenier le marché
neir des cigarettes, stock de
savons de toileties, cigarattes
locales, des flacons de vaseli
ne, des boites de lait
sé et évaporé, tubes dontite
cas, 2 pares de ciseaux, pan
talons pour garconnets, & hom
me en kaki joune, costume de
bain, issue & homme par cou

pon, & femme, 1 costume de |
; casimir flambant neul, un iy



: Plat volé & Georges Stephen

i"
‘
|

Es
|
|

ae
|
|

On.

Le champ d’opération de la
bande était !Avenue Magloire
Ambroise, lavenue des Dual
les, la station du Champ de
Mars et le magasin du sieur
Orlando.

Latfaire sera déiérée on
carquet qui renverra ces Maes
sieurs de la Cambricle dans
la. corré du Fuge d'Instruction.

a es





«LE SOLDAT NORA DIXIANA |
LE DIMANCHE 21 JANVIER
Cédant aux demandes rdité..

,Notes sur Haiti




conden |








PAR UNE ETRANGERE
' voor leet
Yon

LA SiESTE oO 8
Ca n'est plus wie aonsation’

i

de bien-dte, inl, que la sleste..

eat une voluptél
Aux heures lea plus chau
des, ( 24 4 heures) cleat une
joie, un besoin, qyb d'allex 86
tendo dans la chambre hai-
cho, blen protégés dos sayous
du soleil por les stores, “o
ventikeeur sonflant & plein rn
denment! :
| On ne dort pas, on somuneil
le, on se leinse aller Guim
‘ douce ravers... Nal bruit dans
ter malar... al le. patron < fait

la aieste, vous imagines bien
que lea domeatiquea on font
cutcentt Tout oat calme... Le

nature, ole, eat en ploina dbul-
ition... é
| lea insectes, vibrent sous
Chole du clei. lon sous
ge fement, bx terre ae désndche
| at exatgae,

(80 TUIN 1944

| Ce acir, wa montaqnes sont
pourpres 4a met ont violat

le



to, de catte couleur d'encre d'é |

cole, on dircil un imrnenss on
terior qui a’esl ronverad.
| De légem nuages rosen
rouges s'elilochem dans

eh
he

clel, Hl fait calme, si came, que |
pos une feuille de palme ne !

sagite. On crobradt que la vie



tout ce qui bouge, Une angois

| sais pourquoi —~ sang raison lo

: | nature est trop belle, id,
| riche: on reste confondu
vant tant de beauiés pariaites.
RAINY...

i La pluie, dans les Tropiques,

de funtustique.

Devont moi, sur la mer, le
scicll doré m’aveugle da ses
rayons;- ama gauche, sur
raontagne, la pluie arrive, 3’é&
fend comme un grand = man-
feau.. Les palmiers reverdis-
sent sous cele
: pluie et agitent doucement
j leurs polmes comme pour la
_remercier d’éte venuel...
| Le paysage est incroyabie:
: doré et noir en méme temps-—-
une zone de clair soleil,
one de noir de fin du moad#! |
“ mer, devant moi, est toute
bleue, mais les montagnes, der
| dére, sont devenues méchan- |
| tes et sombres!

; Dons le ciel, au-dessus de fa:

| mer les nuages sont d'or at |

f

|





Wargent — tout enluminds deo
pourpre. Sur les montagnes les
| nuages sont devenus comme
une vapeur impalpable, grisd-
te ef cofonneuse comme une
: immense fumée,



Le soleil me darde de chauda |
| Tayons, mois la pluie, douce
et- bieniaisante, calme ses az-

L deurs et rafraichit mon front...
' © phe tropicals, comme |

tées de nombreux habitents de vous moe semblez belle, riche,

Pétion Ville, le Comité de Rap
prochement Haitiano- Américain
otfrira te Dimenche 21 Janvier
4.10 he. a m. te film «Le Sol. |
dat Noirs,

Les caries d'entrée peuvent |

| @%e comme & Vordinaire obie |

nues chez Mr. Jean Meare &
Didane.








lusurianie, & été de la mono
tone et triste pluie du Nord 4

| equelie je suis habituéel Com
me jaime votre force, votre
splenceurl, O quel spectacle on
monde pourra jomais me faire
oublier ces beantés, ces wéaurs
dont ma vie se. repalt..,
i 4 ie muvee)

‘ de Rapprochement

touies los mouchesjous

s'est crréiée at a'est ontule de |
80 m/étreint la gorge ~~ jo ne |

trop ;
dee;

: t quelque chose de fabuleux ot |

Ta!

dienfaisante |

une |



een thie |

A la
Manilére de,,,

A git ei

[Ale memnlote de... Monitley

#] Knows é quel polat lag 4
dens me tlennen: compte dy
oliora dépennés ot des résuligy
heureux, obienus dans Yangry
Heiter,
Asnésicain wmoin’ mim good
tiskay>. .
Aussi. 6] Wants consose:
ma vie & ressarre: de plug é
plus ce rapprochement, y
une propagande dee Pla, we
ea tale ques Reg
fons publiques of dang
clubs, dea filma de io Geew
por due dintlivuians de Tee
montis olficioly, dow clir
por mien voyagie & pave
_ petys on, & didant de di_gy

wom colluboeoteur jean By,
guile «que boul huiienn’ mm
nis bien.

1 COWTIAUED de



que wes gmis d Holt,
Remlenins Pear PDs
das pared.a aprochess,
CANIS lax Perr
proche... «co oa Lai
goin fodty.

i
OU ACHETER VO CART
| POUR LA KERMESSE.,
1 Le comite Corgeniant
| fetes des 3 ot 4 Fé
, Chaglier avise les
' demoisellos qui d
ter cra grand bal d’
samedi 3 Pévrier qu'ciles
vent wadresuer pour les
& Mesdames: Lionel
'gham, Armand Ma!
| Edouard Gentil, Joseph ¥
itor, Thenck Leveud, Gout
Rougier, Paul Rey, Reys
, Gousse, René Duroche:

, Gloeklé, a, Mesdemoisel-ex
Jette Deschamps, Clara
iems, Edith Duval,
Ethéart, Simone Hyppolitz,
ce Berger, Denise et Fre
Charlier, Lucienne et
; Miot, Eveline Tovar, Br
Oligaric, Raymonde Kébe
_ Evy Blaise, & lo Présidente
' SonvenirClub, au Dr. Can
Lhérisson, & Mime Taldy 9

MICKEY ROONEY ET fi
| GARLAND AU PARA
C'est dimanche solr & &
jres 15 que Paramount
; @ le ravissante production
ja MetoGoldwn Miryer
BEGINS FOR ANDY
| (sous tires frangais). Micky,
joyeuxs Mickey Reoney, le
jen tain de son college ve
| tr pour New-York of #
j tend gagner désormais #4
| La jolouse affection de
| Grove Judy Garland pa
dratolle a le protéger
le charme troublant de ?
Dame?
> LIFE BEGINS FOR
HARDY? Une déliciouse
dig sentimenicde ob 16
touve toule la gaiete da
key Rooney, toute la gee
Judy Garland... une we
, Hane, pleine de vary
_ de mélices... une cascedt
"ines! :



i
5
‘

}
i
i
i
;

OBE # ‘ ve oY ee
Ensouble loa Améciquae Iylent pete x Victoire,
BRASSERT, DE LA COURONN E ptsramurece