Citation
Nouvelliste

Material Information

Title:
Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date:
Copyright Date:
1958

Subjects

Genre:
newspaper ( sobekcm )

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
LTUF ( ACN6482 )
OCLC ( 0012544054 )
AlephBibNum ( 000471641 )

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text




























































































le Progrés

Homme | et

Par René CARRE



Vanimal est incapable dai
mas plogres’ i atteint du pre;
de periection propre

coup
aspice; 2 ignore “ees
spies salutaites. catte on

de lesprit qui noys ts
jnvinciblement vers da
gouvelles recherches ei de now
yolles découverles. La towr-

gvoyanie ef sock lable en-

fase dant ses greniers lea pro

geen qui tui permettront ae
vier lop famine, la famine qui
iprd les entrailles ef fait exorbt
‘er leg yeux) mais ia fourmi
aio jemals semé et elle se Con
ala des provisions que kee rues
pore mel spontanement a see
gidres, La couse en est que
instinct qui dbige Jes ani
aux se presente pluie! com
pe un instrament de stabilise-
fies, tandis que ja reson hu-
maine exige fe progres, est -
4 dire cette marche en avort,
. ¢g kage mouvement qui porte
Yindivide ef Thumanite vers
des formes de vie toujours plus

parfaites.

Uidos va Brows #5 cst Une Do
“fon moderne. est en ger |
ne dans Descartes, gui a pre.

amé la souvercineté de le ;

Ele





|

d

|



| Commencement

regression, de retour & la bor

i
i

yason et diminué par ainsi le

pouvoir de la tradition. Pas-
wi a #6 plus calegorigue; U

pardon! le cours de tant de)
sikcles, doit e considerée
comma un imé homme qui
ghsisie toujours et qui ap
pad .continuellement», Et
depuis, la question du progrés
doting tous les débats sclen:

tieues.






Thumenite

Selon Pusc








pout die compares 4 un md
m homme gui teruit de.
pas Je co. ncement des
temps an dév ant toujours
5 connalssar: Cette com

panison est trés ingénieuse, ef
dans une large mesure, rend

temple de la reallté des cho-
B88.



la vie de
fet ressemble 4 le vie de Fhom
me pris isolement L’individu,
te la-naissance & Ja mort, tra
Â¥etse des phases successives:
Fentonce, Padolescence, la ma
hatte, lo vieillesse. L’enfance





leourt & Ja cuisson.



bien pour Phumanité, sian
| Louis Pasteur pouvait vivre
deus cente ans ott plus ef pour
suivre. le cours da ses expé-
siences } Mais:le tombe vient
toujours rappeler &./homme
act fregilité, son néant, comme
ett dit Bossuet.. La umort- des.
grands savanis; alors que leur
carveau, dortilié par un treeveril
ochermé, préparcit Jo sério des
découvertes saluicires, catte
yaort me semble toujours une
cause constunte de retard pour
te developpement de I'humani-
16,

Malgré tout, si l'on considdé.
re le genre humain, depuis Je
jusqgua nos
jours, on sera émervelllé dex

progrés réglisés; mais on cons |

tatera de méme qu‘ll y.a des ;
temps darrét, des époques de

barie. Quoi qu'il en soit, une
foree invincible dit au monde:
«En avant! Toujours en avant!
Cest ld ta destinée>,

Ex effet, [homme est aiguil-
| lonné parle besoin et le curio
i site. Le besoin s‘attaque
note chalr ef Ie curlosiié nous .
torture Yesprit. Hf faut man-

i ger, bole, se vétir, sabritar, |
' Au début, on mangeait la chair |

a éyit «La suite des hommes, ; CHE

Un peu plus tard, apres
la découverte du feu, on re
Aujour-

:@hui, ona Fart culingire, un

i

lar! tés aélicet.

Les progrés

i pour le logement ont suivi le

:

j

méme courbe. D'abord, on se

| contente des excavations des
| rockers? on se bitit ensuite des

l huttes, et aujourd'hui la scien

#

te
i spéctalité.
riosité neus tourmenie f'egprit.

dy logement conslilue une
De gon coté, la cu

Lvhormme yeul sovelr: il veut
‘ connaltre ce. gui se passe en
Juj - méme, chez les autres,

dans Fantverg.
i ficulté ne Larréte.

Aucune dif
Bien sou

ivent, if expose so vie pour rd-
: .
Ll pondre & cet appel.

:
Thumanité, en ef -
‘mement de
| Cente ‘question est délicate; al- |
ile exige de subliles distinc

Hons.
un ferme synthétique.
gra: général. suppose um en- ;
semble

‘

i

ext ignoranie; elle constitue la .
‘progrés dgns Jes Sciences pu

Be de contact avec la vie.
Veutent voit, touche, se rensel
gee de mille ma
Rénolre ammagasine. Le mé
moire; focuité essential le, per.
Ret de retentr les idées, de les
tombiner en vue de Pélabora |
fen futaze, La mémoire crée
Timpérionce. En nous roppe- |
faut le passé, elle nous per. |
Bel.de vivre le présent ef de
Pero Pavenir Sans la m&
Nhe, 18 maturité serait impos
"he: thomme gaspillerait sa
a une élemelle enfan-

%@, tor Ul serait redult & vivre
Hulement de !émotion presen
A ce point de vue, Yévo

*. de Phumanite est pareil .
8 tele individu. . Les |
tS ges sont bien Ten {

é du monde. Et Phumani
Houde guess de mémolke,
Piste cur descendants leg ats
; qelle o faites & un
Noten! donné. Cette mémoi
Ba eats est ronstiivés
lion et Vécriture, Le
tonsmet Je connais-

ds bouche en bouche:
astra des chants dont.
6 por sa mare. Pour
Stl, elle Teprézente un
Hlenialt: elle permet ,




: 8

Bee de
Bibs 9

i
j

Mais peut - on parler légiti- |

LOGTES

Le mot «progrés» est
Le-pre

de progrés partiels:

tres, dans les Selences appli- ;

| guées, dans les Lettres, dans
\ les Arts, dans la Moralité. Mai

| hedreugement,

on ‘n'a joraeis

| pe constater cet. harmonieux
| développement, ze développe-
j ment simullamé de toutes les

i forces de étre humeain.

Bien

| souvent, lintelligence se déve-
, loppe aux dépens de limagina

* moralité,

|
|

scene iit sateen

er et de répendra te :

Aree plus de Hdélté,

a entre le vie de indi.
Ne de Yhumenité ne

ran poussée pusqu'a |
compléte, Lars:
Savant meurt, seg
remplacent, mats
wnibre importaite, “As.

| Sm ie wont pas lo 96
: Be: nate: tte went pan on



i

|

7 PRC, son babileié. Quel

tion, de Ja sensibiliié ou de la

Pour les Sciences de raison-

nement, lex Sciences d’obser-

vation et les Sciences “Appli-

quées;- on peut sons frop de
j ore

3 derreur admetire la
possibilité du-progrés indatini,

i Ep affet, la raizon humaine se
perfectionne par Pasage: nos:
instruments de jour.< en jour de

viennent plus précis: et Jo na
ture recéle en son sein de quoi
noua torturer’ Tesprit jusqu'c

lo Bin des siécles. Meds pour
ca. qui est de Timagination .et
de lx sonsibilité, U n'est. pds
possible, & Jeur sujet, de pen-

ser au progiés indéfinl. . Mima yrtste) Splendid.

Yindtion etla- gensibilite ont
toute Jeur froicheur & lentance
de Vhomnie et de Thumani-
16. Les conditions: favorables
& Ja poésie so rencontrent pli
161. & Yorigine des, civilisations.

cette onalogie ; Quant ote morglité, son déve

loppement hélas! n'est pas tou
jours en rapport avec le diffu.
sion deg connaissances. Nous
(assisions ces joure « cf & un
phétiomeéne pour le moins dion
nant notre civillection sf reffl:

ee rencontre ie barbares. th

(vale site en Gome poge)



ile Projet de Loi

SUR LINSTIZUT
D' ASSURANCES SOCIALES”



tudier et de xeviser, en tenant
compte des suggestions {aites
por les parties. intéressées, le
projet de lol créant un Institut
| dU Assurances. Socicles on Hai
i @ terming ses travauz. D'im
portantes modifications -y ont
éié apporiées. portant notam-
ment sur le champ d’applice
tion, lea cotisations dont le
montint a 16 fixé ef sur les
placemenia.
La section des siatistiques |

j du Bureau du Travail est on
tain de corupiler pour étre-non

se

Â¥,





Y-ATHL DESACCORD ~
ENTRE £28 DEUX?

Notre coukere «Le Matins
genonce dene son numéro du
jour que le Drequeer add <-
nopinéments @ilerer “sori dé
pert, Cetie decision, noe rim
seigne noize conlrére, serait

mises au Législateur des don. due G cenaines difticultés exis
inées sur le nombre. de ga Mani entre Fingénieur A. Gchmt |
loriés qui tombent sous Je coup dlegen et Je sous-comtracteur,
| de loseurance obligateire, Fingénieur Moly.
le moniant de Jews salgires, | Yra-t- vraiment
je-nombre approximatif de dé déeaccard entre les doux?
‘pendants la fréquence des ac i (Qe yori dexact dans tout ca
| cidents de travail et des mala ,

}
a ‘La commission ‘chargée d’é-



Dieceur ~ Prop. Bate G. GHAUVET PORT AU PRINCE — om BAITI
Nécoove: tue BAMMERTON IMLLICE,





. Les Redressements
| Nécessaires

‘Une Lettre

DE DIEUDONNE POMERO

|
i
i



sevtlemeaeten mst ettont



Port-au-Prince le 29 Septonr
bre 1948.

; Directeur du Nouvelliste
| En sex Bureaux.

Monsieur le Directour,

li m’a 616 trée pénible de li
{re dans lo No d’hier, de valre
| intéressant journal, sous ia |
j rubriqne: *Prochain — récitai

; Chopiae, Fonnence d'un con-

Notro Contrére «La Rapuisli-
ques, en son Edition d’hier, «
publid une inidreagante nole
| sur les realisations du Gouver
nement aux Verrsttes, ville no
tale du Prosident
blique. *

En elfel, actusllement, pila
: que, en méine lermpa que tou





No. 22820 ~- VENDREDI Be SEPTE MBRE 1948

de la Repu |

i

dies professionnelles,

Nous tacherons d’avoly des

indéfint? ,

i Nous croyons savoir que le : renselynemenia précig ace au

ait projet de loi sera soumig & | Jet
stviripmrronnre,
| Vappréciation du Corps Légis- | AHRETE BEXPULSION

fot pendant Ie session extra- ) CONTRE LE NOMME

ordinaire en cours. PAUL GIACOMETT!

La commission était com- Le Moniieur du 15 Septem-
| posée de MM. Frangols Duve- i bre publie un arété expulsant
| Her, Sous - Secrétnive . d'Etat | Ye nommé Ped Glacomedti.

i du Travail, le Dr, Marcel Hé- | +Considfecmt, ait Yarrdie,
tard, Directeur Général de ia | | que le nemms Poul Giacomatti
Santé Publique, Léon Décatrel, | a4 natinnalité francaise est in
| Représentant de la Bonque Ne acc hte Lo

tionale, Jecn Magloire, du Bu- | Reticle ler—Le dit Poul Gia

vreau des Contributions, , Joce- ‘comet de natiendlité frongai-

lyn Frangola, du Département (25 ast exoulsé du tertitoire

des Finances, Clément Jumelle | anigid

Pet Prangois Latortue du Bureau | Articte % — TE sera ember.

da Travail, la ps
i

xemiere occasion
HINER moni: mina

ce pour létanger.
LE PERSONNEL - TEMOIN
’ DE L'EXPERIENCE DE
| MARBIAL SE COMPLETE

a

|e Bor





| ? FRANCAIS
' Le Dy. Pernand Acascas lou
|

jue Facul 6 de Médecine nous

Hier, 22 Septembre, & bh. ag | icdsse a @ in de ce male porr
Paris, 08 Ul va se parlectionner

ip. m. est urrivé par un avion

de la Pan Americon Airways | das le Neusolegie. ‘
| venant de Fravics, via les Blais |. Bian conma polar sar pernevd-
Unis, le docietix Grenoilleay an
voyé par POrganisation Men-
diale de la Santé pour le Pro-
jet d Education de Base de 1'U
'nesco dans la vallée de Ic





Acuscos dtalt trés
tal Général. Dans

cette

| rdnee ef son assidulté dans 1'é-
j fade. ie f






dans

'Gosssline (Marbial),

Le Docteur Grenoillecm col-
laborera avec les wutres mem
bres du Personnel du Projet de. ,
Morbiel dans le développe- | Pagnent.

iment méthodique de VExpérien | Ce re

& sa Patria et & notre Univers)
té.
Noa meilleurs veaux laccom-

VICTIMES DE CYCLONE
ce . renoin “ Mavbial. Nous * 4 PECHEURS NOYES
fui souhalions la bienvenue en | Selon les reviseignements

Haiti, et du succés dans aa mis

. ii nous soni porvenus, quatre
i sion. -

beadavres ont dé touves, nus
amare oeumenameemenen [comme vers, Hottant sur la
mer. Les vagues ont conduit
ceo cadavres jusqu’en rade de
Port-cu-Prince. o% Us ont 66 re

MISSION EXTRAORDINAIRE
ITALIENNE EN AMERIQUE
LATINE . cusillia.

Etant donné que le sénateur Ces quatre péchaurs ont até
Salvatore Aldisio est tombé | probublement victimes du fort
maladg,@n cours de route, Ia | vent qui soulfle depuis hier.
Mission Extraordinaire. Italien-
ne en Amérique Lotine esi ar
xivéw & Port-cu-Prince - compo-
sée de S. E. le Sous - Secrétui
re dEtat des Alfaires Exangé
res-Giuseppe Brusasca, et dp’
Dr. Federico Sensi, Chef'du Bu
‘yean deg, Affaires Américaines —
ou dit Département, qui rem-
plit les fonctions de Secrétaire
de la Mission. ~

La Mission est venue accom
pagnée de &, E, le Ministre .d‘l
tolie-d la Havane ef on Haiti
Comte. Carlo Fecia Di Cossato,

DOERELE LI OD DLA PODDDOE IEF

Je remercie «Le Nouvellisie»
pour la publicité donnée a
non nom. & Voecasion des dé-
verdiions muxies que jexeca
@ ottuellament pour compte.
dy Gouvernement 4 YExpoal-
tion du Bi - Centenaize de Port

~ Prince.

et da Séorétdira de la Légation _ J tegratioe sependant Foubli
pide & Ja Hevane, marquis de mentionner celui de la ta:
Antonio Sonfelice. _ dentueuse Mic Steiner. ao

& exéenté. en collaboration avec
moi, les murcles de la salle
Est da Pavillon du Tourieme;

anman, qui actuellement est en dreds

de dédover la aalle d'entrée

DISTRIBUTION DE SECOURS Ouest, capréa que les officials

AUX SINISTRES DU BEL-AIR” da VExpositian aurent protes-

Nous croyons savoir quihier 14 de lq présence incongrue. et

' La Mission eat. descendue



aprég - midi a on Hew Ia distri ridicule des tiles'd'artistes pel.

| bution de secours oux chubl | mitie du Centre d'Art.

tents du Bel « Ar victimes du i C'est an privilége enviable
dernier coup de vent, qui soul de vor aon nom parcitve en 16
fia sur Io caplicls... Cetie-opé te des’ eclonnes du Dayen en
pation 46 alfoctués devant cette oécogion, d'une ingon on,
la chapelle du Perptiuel Se dine cute. Voilk ma fagon,
cows en présence des mon de. comprendze une

res du Comité gu’avail for iniclligenie, nécensctte & tte
‘| mé & cetie Ba lo Président de rer Vatiention du public sur a6
- ea République. : tre art ot eur les eflorta dime

i réat de la promotion 47 de no

cert qu'olfrira G Rex, le mercre

|

FE t6 Nationale d’Art Dramaiique. |

pa. § Octobre prochaln,.. un
grand pianista Tchécoslovaque

K ce récital, i sera imterpreté,

dit - on, les couvres du Grand

-iobre prochain,
considéré, & jusie tie, comme -

t
a
I

ionce de acience et de su , 4 hell & .
jecin £ : eu places d’au-
_volr, ce médecin fera honneur , Wandes et belles pieces dau

}

3

f

1
4



PENION SAVAIN REPOND..’

-wrnceeausaronettsselp i

i
Â¥

i

Chopin:

Ii me semble que cette So
ciété dite Nationale va toujours
&lenconire de toute milla:
tive vroiment Natienale.

nale ne peuvent pas prétoxter ,
gu‘lls ignoralent que le 7 Oc-
ceiul cui

ls Chopin Haitien, devait offrir .
& REX un recital Chopin pour |
cormmémorer précisémen! ie
10Déme anniversaire da
mort du grand compositeur.

Pourquel cea messieura, loin
rer, noni ~ ile pas pensé a é-
pauler, encourager ia belle b
nitlative de Monsieur Ludovic
Lamothe? ~Pourquol ont its,
cholsi cette date du § Octobre
quand Lamothe doit jouer le 77
lis ne se contente pas d’avoir
servi ensuite «ANDHOMA-
QUE: quand nous avens de
leurs naitiens, le veulent au-
jourd‘hui beycotter un artiste
NATIONAL et de lenvergure
de Lamothe. -

Cortes, VART n'a pas de na-
{tionaliié, mais «Charité bien |

ordonnée commence par soi «|

méme «autunt dive ga‘d une

autre époque nous serons he |

yeux d'entendre Monsieur Eric 4

Je souhaite sincére- No onous suffira de signaler .

Landerer.
zaent que les prochaines dé- |
taarches da la Société NATIO- .
NALE d‘Art Dramatique soient
@aubord et surtout NATIONA-
LES.
Cordiclement:
Dieudonné POMERO.

LDS OOD DDD HD OO Om O



cratiques du Président Estimé
et de ses dévougs collabora-
‘tours.

Rappelons. cependant qu'il
ioporte, avant de. se protion-
cer sur un écrit, qu’un journd
liste ou uni officier-de Armée,

#@ base sur dea informations m%

wires, lise bien le fexte & criii-
qiier, ou tout au moins aif une
connaissonce élémentaire de
la langues dans laquelle i &
elt -
Vollé le texte original publié

| Hadloment Hans le Nouvellis

fer

soua ley auspices de la Socié-

Goa ,
messieurs da la Societ@ Natio

est }

ja j

s‘ontendre —- ces joura- ch |
~# avec Monsieur Eric Lande- /

tes les localités de la Raépubii.
Que, Varrettes connalit ane ore
dévolytion que jamais elle
“ne pourrall espérer, sane lar
| rivae au Pouvoir de Yun de
ses fils. Par exemple, que ce
soll [Ecole des Fréres de i'Ins
truction Chrotienne, que ce soit
VHotel da Ville, que ce soit la
magnifique Eglisw dont‘la fe-
che dominera cette nouvelle
clita, que ce soit enfin Timmen
se citerne de $0.000 gallons é
lévée sur le puite ariésien ap
pelé & alimenter le syateme hy
araulique, pour les commodi-
és de la region, toutes ces uti-
les inifiatives concourent 4
- prouver le haut sentiment d’a-
mour qui anime le Chef de /E
, tut Dour ses corpatriotes natu
i rellement d'une maniere édi-
* diante pour ces co-citadins.

Mais, tant d'efforts pour le
i bien de la collectivite ne de-
vralt pas éire exploité comme
ble révele auteur de la note
de la République, consacrant
des eloges & Vhennéte com:
mercant de la région, Robert
Meza. et flageliant ja gon
duite d'autres.




Nous sommes bien loin de |

eroire que le Curé des Verret

tes y soit pour quelque chose, |

firmer, sur jes informations de

arsonnes diqnes de foi, c'est .

;
}
it
:
| mais ce que nous pouvens al.
i
\
j
!

que, difectivement, i se passe, ;

dans les Chantlers de YEglise,
fun qaspillage elfrené de mate
| riaux, et des faits tras repre
} , hensibles dans ia fagon, de 1ré-
| partir les salaires des pavriers,
j menuisiers, magons et autres.

que, maigré le grand souci do
YIngénieur Vilaire, d’économi-
ser, i existe de simples con-
tracteuta & toucher entre 250
] et 900 dollars, par quinzcine;
que les télea de lancienna E-
glisa de la Paroisse qui pour-
; rojent étre ulllement emplo-

chocuna, sont venduas~ dans
dautres localités, ot & des con
ditions tras iénébreuses.

Une simple anquéte, sur les
| Heux permetira de prouver ky
| vérasité des fale dénoncés, ot
ice ne sera que pour le plus
grand bien de toute la popula-
| tion dea Verrettes, si fiére de
! Son Excellence; le Président
| Estimé.





A ASESERE OVALE OEE

DANS LE MONDE SPORTIF
Ce matin nous avons yericon ,
iré notre ami Labner St Louis, |
Président du philie amatetire,
tL nows a dit comblen i) ost

' yées @ remplacer Jes tolis aur ,




PHONES: 2253 . 2439
P. 0, BOX.A — 135.
__ Stine ANNEE.

”

” Lettre de
New-York an
«Nouvelliste»

Saremm do tAgeres PrancePrea
(Anolon Daven) aa «Mouwaltteces
PAR AVION



rer
DECLARATION

os

PU NOUVEAU.
‘,

'



niére du Parlement Fé@éral rau
ni pour é@rouer la déclara-
tion gouvernemeniale, M. A.
denauer « déclaré qu'il vare-
rat, sue les houte-commiagal-
rea ailiée ne prendrajent plus
qaucuns mesure de politique ox
térleure pour fAllemagno. sans
avoir consulté, au préalable, fe ~
gouvernement fédéral aie.
mand, fe annoneéd ensu o ix
erection d'un Secrétariat aux
Relations Exiérioures rat aché &
la chancelleri, du
ment allemand.

M. Adenauer a annon-4, par
cBleurs, le néceasité d> fudeao
talon du coure du Deutsche
mark eux nouvelles condi
fons eréées par la dévaluaion
da la livre sterling.

En ce qui concerns les dé
moniiges, M, Adenauer a dé
claré qu'll espérail qu’uns <6
vialon dbienvellkuta intervien
deal! & la Conférence dos Mi

I nistres des Affaires Etrangdéres

gqouve.n3-

ide Woshingion. § a exprims.
en owre, Yespolr de vol: une
considerable dea

; reduction
| frais doccupaiion.
i Pour ce qui est de aa poll-
' tique économique. M. Ade-
' newer a daclaré ques gon gou-
i vernemen! s elforcerait d. libd-
re, défniiveront économie
‘ glemands deg Hens du dirigis
oe dans lequel elle étall tonue
prisonniére depuis quinze ans.
M. Adenauer « réclaumeé onsul
. te le déblocage dea avoirs 4
trangere en Allemagn, pour
‘ ragagner la conflance du ca-
pital ét-oanger.

Acclamé per le Parlement
Fédéral Allemand, M. Ade-
nauer @ poursulvi sa déclara-
Yon gouvernemeniala: dfous
ne serona Jamale daccerd avec
le décision unllatérale de la
Russle'e’ de la Pologne, au gu-
jal dea fontleres orlen‘ales de
YAllemagne>, M. Adenauer a
annoncé que son gouvorne-
ment rédicera un miémo:an-
dun sur les questions des fron
tidres orientales pour les gou-
vernemen’s alliéz, Noo. dou
te per, demondé que les pri
sonniecs ollemands, retnus
tome crkminela de gquorrs
dans les pays de TEurope Oc-
, Cadena gotent rapidement

at igper lolement fuges. a
| saclomsé le tepatriement — dea
preounters cllemands aico-e
en Russie et a oxprimé ia re-
connalasence du poupla alle-
mond & ta Crolx « Rouge Inter.
uionale.

bo ML Adenowsr ao égclemen'

{

“4 heurens de Vintéét qu'a op aifemé rue ron qouvernomont,

«Le peinture primitive no ..porlé sole joutiesse ‘wportive emploleralt tous les moves 36

placer Yori classique moderne,
de snéme queles coustrucioure

) peut avoir la prétention de rem | au concours 08 sera dézigndé lo,

plug bel athlate.
Enepite, i nons-c déclard,



de nog -pelites- et misérables 2'étve entouré d'un jury campé |
motlsons d‘habitations n'ont pu. tent, appelé 4 décider en toute
templauceriles orchitectes - impartiallté.
doude ot compétents.qnl; sous i le public sous peu, cura Tos
je direction de Mr. “Auguste ,casion de volr exposer lee pho
Schmiedigen, ant concrotiss la | tos de tous lon athidles & «La
leonception merveillegee du, i Belle Crécle».
ole. du frongala siaple,
‘Wie nite on Gy pee),

i Nowe wcubelions aux organi
' satours de cette. bella inldath
[ ve tout le muccds possible,

*

goux pour tenis en échec lee
mouvementa oxirimiaes de
oe de drote. Tc sow
Yond que Yexpulsion de mdl-
Mons d'allzmands des wel)
you de PEs’, cous adminis clos.
govigiin at polona’se alt
conttulre aux acemds de Pos
dam,
be nouvern chancellors alle-
mond o décleré gu'l -sonkos.

{rotr walle wn be pope) >



|





yee io haversé, ou «Channel

L Gy 23 heures environ.

tou pese 102 kgs ct ssl-lort
| pien. alimen é dana Teca.

Le nageur cubain José: Cor
Haag a déjc essays 2 fois, mais

SPORTS

Le Ciltéttam ‘des Ass -—

‘ Catia course e100 dea von’.
‘£6 toujours en tn do saison, le
grande fouly cutour de Loug-
chomp’ “du Bois de Boulegna.

Lo yecet'e aiisignit 412? 600

commencer, len cobie 40.000
franca pour se fire accompa.’

nig plus asses d'argent pour fe.)

So 5 8:15 P.M:
LA LOVDE VOR :
avee Richard Aden, ioe oe

En'vés Gde 126

Réservéo Gdew 2,30

Samet; 24 Septembre;
hog 85 BoM:

On ET CHANSONS

avec: Boy Rogers The Gul
zar.

Enties Gl, Gde 0.65
“Réservéa Gdes-120

*

as

porte bonheu: 6:
‘jou ef padume du wee

gs) Fendaleur dé le ele
_logiqte eb gen Gacntale

“36g Pare’ e. Mazes,






70 ans aw service du ménug?


























































CHANGEMENT D‘ADRESSE So Kutour du Live te











}




























fences, \aissunt us bénélice P quer par wie seule barque. —
net da @ millions dy franca, dui Comme pris, eat acld i Montparnasse De. Andsé BOY, civinex et leure influences
servivont~ & @Pwecionde le tid plembso 1949 Dentiste / dee ela don'é on géndie!
maison de vetraite du cycluume. Hecettes du Championnat de. | . ‘ Cliniguy Rigaud :
Pour cune fella le gion | France de Football i PRENG if Ef QUARANTE Champ de Murs i
joninslmes Tauso Gap : ek: Ao’ Présaraion an'que er Escope des 8 a
achampionissimes Faure Cope |): Co, h ae Chores Cuetary, eEMMENTAL» Tel $121 ae 4 cf Europ 2 de 12 uliias
“pi @ connu la défaite, em sa | ba prouve de Vinterét crols Patcéo a 53 i LO Gde FROMAGE SUISSE | bia Toliemens, Jomde les Matitvas, Tantas 9! Ve
wxté cor Ie i Pside: 050 ct LE 8 . , anaues wag 1 Ce :
idisant bile, de peu pur ie | sant porté par le. public au 1. Bn vente: TORO EAR ARO st a Gert en diltusion mondiale.
Fronges Louison Bobct | Championnat de France de 4 9 :ouros 1: me \
Depuis sa victwire ts Football ext la connaissance (pe cAROTHERS ET LA : Borat Nutlons Torse avce 186 kee pour Cocuiien ation Ulustdg,
Tour Ke Frence, Coppl ae cm ides recaliva dey 2 matches a TANIERE DU LION i Handal Bauer 7 SAVKARA, 24. fue Serpenie, Paris Go), —
ao de 1 waplr den ange oats j yant ¢ eu Heu mcours de dt page: 650 a 100 Gce i Churles oe de Mars . a ssi sancti
un pen potest on Bu: vr, | journée dominicale. | nnanain ns nce once simania 4 Bazar du Champ de a dh 1 peinsntsetosoiativch i tic
aendant a 5} Los plus grog chiffros furent sg yig ' Bichora lameory








repad.

du Mond

conrul de ne’ on

Hollands of « .
On du on sdey le

dbpart da Cx des As,

car, Coppi a ian

orivall da voy & Viwsian

meme! }




Th new
gi bien -réyles
ae iétrocga
trop cxiyer





La. Boxe a Par

Beene
Ce moins

lo saison de?

i

des Sports
key Laurent

i

EL

boxe

ris

ge de





be TOE
Clest un be

# NCO



En Famille







Jaccues

record de France o



coudes
ae
tAimoun. 1

Lon der

Aue E





qualité: Raymond Dewaqui @

) oblenus re
“B.BALIFS 3.
iatours.

i

: rement commondé, jo Dirac. i *

(2782578 fs et “gon ve la Réglg avice les-im | ta province.

eure a 4 poraicurs in éressés_qu’é par ' WILLIAM NARR,

A wane cee; Rennes - Marseil te du Jer Octobe proche’n, : Agent exclustl pour Holt.

828.000 avec 8.508 spectt- devron! délivrer & chaque Rue du Qual
* wee > Nice: 668.000 feur un mg rédigdé : —
3.779 speciateurs seule. ' PROADEMIE CO: CIALE








Lencore pour un simple match
ide série.
j

i
< Heceord Dilticile & Battre

” rider oh 4 s dou
i: leo en pdrcourdnt BF jements ot cutres motifs graves satée se a Sous ve b se ene 38
<4 ken; 918, : 1 ! uvleniée. gents ak : rr
: en aliendant quiun aoe : Percés -dacidieé ique gui. pro
José Maiilret, de son métior, St Mare, le 21 Septembre 1948 me

Au Bon Marché

Georges Coles

et dans tou’ss lea bonnes
Epleer'es de la place et de









































































Pour prévenir ioul mulen‘en

du pouvem! résulicr do la ex



preker eran hair tonies

pic de labac en feuilles regulie



Vient on:















formes quelle « sp
éporers doce: effet
5 recuse redigés
formes Berot:

délivrés cux petits



ne
pt



‘entre dans sa troisiéme année
” et voici le BILAN des résul ais
: qvelc og déid obtemus:

}i— Dabs aq premlaz, annde



Les neuf matches ont attire
aa total 94.295 spackuie et
recdisé une racetie de 14.095.




ES








440, Tronca. 1
N as te: ons & deire remer. Ss POY les commercan's 85 Pexist ces! Tan de ses v exces d acidita
INAS TOME Y $4 a ~ 2 ott rer
i tis g rovisionsmEm:. faves. Laur “ ‘ a a
quer a nos lecteurs que cette ee HS Sapp oe Brot aS, Lauréat des exomens Conising Viratol, tO give natueal
4 tee doth . Les DUPLICATA, 4; cfiiciels ee om mp abil, cul é "este Mac lustre to your. hair:
que n'a éi8 publige par jewron. be, &1 PRIX DU CORPS . s
a fauencl Cus CO vIG; : ALERT «PR Po vous rend tals py Triple Langlin, teal :
wire journal. ar O MOMENT . ENSEIGNAN ye sre mal al e vine te eve lose dada




AVE dry: SESS,

fa seulagement rapide
dabsire



Obtenes

Ps @

4 z x.
MPUES CUR




Le Recard res

Cives your Ralr thar a
“ pust-coribed’” fook

ali day tong +

fe aux Anglois



Yalealinisour dant vous
BIEL Berwin



A Lovdres, un j ctyleenaphi 2 Alove8



























‘pedsenies, 7 admis, |. , it

sortie des cin : pourceniey, fous deux dans ALKA-SELTZER
7) eget Uge tT note ri i + 6ee .

roux aval Hea le ce VE oem Py 4 Sténe An : 2 éléves Combien de fois avervous ex uny
: } : rt : - ‘ ae!
raa'ch Areenal- Cheisea, comp ° gucemsales du la BN. A. AL ‘ wrhsan és, 2 élavee admis pal de ee f hoe ae meme
“apy SE . i Wein = 1 Che AE ee * * temps Wous Aiiet gusst Pestomad
lant pour je’ Championnat An | Port au Prince. be 19 Se pourcen age 100% de Les deux vont souvent
L i bre l i . ensemble. Saverz-vous que Atkar

tears farent en ,~ Comptia’ Seltzer les soulage tous deus”
: a MEGS EMERY On L ésenies, 14 éves admis pout Laissez tomber une oo deux pastilfes
registries cux guichels. AVIS i ; ea ane. dW Alka-Seltzer % wr verre dene,
f ‘ & i jonée 7 ae] , SPUNGE Po.ues Regardes-ies b nae pt péijiier,
Nous nen sommes pas las Je soussignée Mme Raphael garde s paler,

2, ef Vous verrez combien prompe
saacnt vole mulalse gira goalegd,









Grond Plere, née An
‘ casse, donne “avis au
en général et av Comm
| par User que je ub
lresponsable des acies ¢t
TROT TAGE

AMIS MATRIMONIAL
‘Le seussigne porte Gla com
ica du public ef dy cam
2H neat plug respon |
acles et actions de
egmase, née Evéna Déracle



DON _N. MOHR,. Distibu'aur

SEALERS RARELY LIN ANTENA YES E US A EPS PET AEE HRN ETS

Double Seulagemes a

fabricants
é ies op
lea gene ont
ant des anndvs — a2 voila les
i: prem ent, Aka-Séltcer
peat donner. un soulagement rapide





die
He









Un coureur.cycliste peu con
pu josé Moifet «@ baw lp re
cord de .theure sur route der-

tons 8 ce



hee ‘de caractére, mouvals tr

* gation en divorce lui







voque tant de malaises.
Propex done ce remade moderne gut
vous. apporiera un soulagement ra.
pide, Udisey UAlka- So cer; voyer~
te quill peut folre pow vous, Ce
nest pas un jaxatil.

En. vente chez tou

ase nee piper ein emma ae meen cen rrminreery scorers tes pharmaciens

POU VENDRE .
POUR ACHETER

divorce hui sol i
Petite Rividre de-
19 Seplembre 1249

Mme Raphuel GRAND PIEF

Suplice EDOUARSIE
a cop Ori

est merchand de fleurs & Nice
? Directeur du Journal ‘des
eurisies de la Cate d’Azur
“Aussi tui a-ton remis un bou
quet pour féter son. succes,
Hotonus - nous d'ajouter que
la plus grange difficulté, pour
‘bedtre ce tecord est do réussir



S'étend sux quaire
points. cardinavx

arr

WE SE



P aLE NOUVELLISTEs {

;
|




















_ne tele entreprice Lecessite w PO Box GL — Téléshones: “Le Secret de Beauté

R104 -— 23: B4



G eviter les gendarmes et a. | POUR VOUS DOCUMENTER, L

meay du nouve geats de police, car les tenta- CONSULTEZ LE: . est apert

Enauite les deux es 4210 | tives de ce genre sur des rou. haturel idéal

exit rerOn tes non gardées, sont absolu- ss y

ae jue } mont interdites! Bottin Mondial Hovcmmerterte on | " a
means, tele Oh / ; weap ene leaded, nae ot aan om Agent Général pour Flaitt: Arthur da Mattels
miner por ae Travarsee Onédscuse , edhe Poris, on bungals | {Plas Catbard, Post-an-Prinoe -

fy Pour tous senselgnements con cern . shy:
eos . | Plusiebes negeurs ont tentée | dex Volumes, avresservous & DON N. MOR, Distr sicur
Toujours les 2 : teense
2 le troversée de la Munche & ta’ PRESALE LATA LT ENT oR TOR
Grondes Familles a
~~. Prage cet die Deux seulement Robert Fatt on

Le. Stade Frangais a s@R88) | Vont réussie. | GENT EXCLUSIY POURS HAM &
» encuyer deix biovballers de arc) 5 aw ;
& engayer detx boot | On ng se douterait pas qu'a | USeel, Chambre de Commerce d‘Haiti: Rue dy Qual

\

Raymond Carré, tons deux ac



















tuellemen: miiaires. :
Le premier ést Ye His d'un i
joueur ini ermadonal bien. con i
me je second, frére dun des
metioura fdo'bullers de Wer.







Ginelle ony. «cour du grand
champion de acaion Alex-Ta
ny, vient de. batue be s0ecerd

- -dp France féminin des 405 me
wes, nade Uhre. on amines
£9 secondes 6/10

peille.
Le record précédeny aval. ee

abl, par Colet'e. Themes, 4s
jours plug 1G, 4 Menton.






bynes, o Now



Tiaversée dy la Manche

Un second aageu. le Belge
Poumovlin, 2 seuBsl, COA8 OE
née, apie plusenrs Jonleth

i





“ne mise defords de pres ce













SERRA RDS AINSI NEL ETE PEA ETS AEE TARE .
200.000 francs, dune Star
lfout d’aberd compter 1s. vo,
ye ae at les frais de sejour % pour vous ! *
hotel (100.000 environ) -Salai- Z



To &



dé openses dun entraineur
: anscble - (50.000 (mini-
mur Jocaién~ d'un ~ be.
tequ pour ‘Vertraingament.(30.-
G20 ixs} Location. de deux ba-
teaux pour la tenteive (60,000).
En tenant compte de l'impré-
Mion arrive Jacilement aux
300.000 irs: indiqués,

Une firme de New York a
vail promis J omillion « une na-
geuse cmidzicaine..en-cas de
réeusele. G condition qu’clle por
jo pemlantla waversée. une

MACARONI




nclied “te Savon. de Tolliue Lax bags
ncligy oo














Cette cise de beanté: en deux
acs lex stare, wots Sppartins,

fratcheur. La 308
chagde aver ke Suvent de Povietig
3 . Wein dee Hv



Ph tesy
A rae
siciploment av



Fabrique. par ba
NATIONAL FOOD
PRODUCTS

NEW ORLEANS, LA.
U.S.A.





bP Peed
Ae 4S PCC






EN VENTE
PARTOUT

AGENTS

IMPORT & EXPORT
Rue Des Miracles





{vols gullo on Se. pase) -, {





a besoin de Soins

Journaliers —

*tesdanies, votre chevelure ext pour
rou la, plus Uelle “suiraction. Prenexen
soin dés maintenant et vous la rendres
belle pour toulours.

Lavex vos chevex eégiliérement; mas
sez cheque jour votre cuir chevelu et BEE
: f pliauez jodrnellduiemt. le TRICOPH Et
: ee ; BUUS DE BARRY, cp ledrotient sur de

Ce? Navembre 1943 vec moi lors de ma davalire
Cavalleio en présence de | visite & Berlin. Les allemands
plusieurs pereannes m'a paslé Tont emprisonné dona les Sea
“da complot de Cians. fle Ma j lal (prison antique de Veroane) :
rechal Cavallaro. dial le com. lavec de Bono, Coltordi, Cianet-
yhondont en chet de lores Lt, Pareschi, Maringlli. (mom-
ialienne jusqu’au jour de Tar- 'brea du grand consell qui a

_ tasiation: de Mussolini par. ie | vatent vole Vordra du. jour.
rol). * Grandi contre Mussolini. fs
Mca cftestation par ordre * serant soumis au jugement du

irene of allide qui lew oat :
pmeigne de la sympabie, 6
Voceusion de la mor, ae ae
regretté: :
c. Thomas SMITH, :
époux, pare, becwpare ‘at
qrind’plre, conlevé a leur ol.
fection le 9 Septembre 1949.

MURRA f @ Lana's
CETTE LOTION ‘UNIQUE A PLUS DE








USAGES
POUR LE-BAIN
APRESS LA DOUCHE
CONDE ASTRINGENT
LOTION POUR LA PEAU-
DOMME DESODORISANT PERSONNEL
COMME PARFUM.
“OUR LINTIMITE DU BOURDOIR
wh SASS LAR EDR Lilie Ciaaalit ie

sug cheveld avec Textremité des’ duigts
afin de_permetire aux tracings das cheveux
we tirer le maxon te bobelive de cette
qiervelllvuse wobGn capuiare Via, bros
sez vos cheveux et. vous etree enchan
10s de Vapparence et di charme de votre
chevulure.

Déscrmaus, vous tavez rien 4 envier aux
éigiles de Uéeena, pour qui la chevelure
eat un lacteur vital ob important.

Suives lear exémple et celui de tout
eeUK Qui depuis des géeneralions treuvent
qué le THICOPFEROUS. DE LARRY
est incomparable pour le sein. des cheveux.s *

Augmente: la beauté et le charme de
votre chevelure en emaployant le:

TRICOPHEROUS DE BARRY
WN. MYER. Distributeur








aS oe

Gollage SIMON” BOLIVAR,
fondé en 1933,- Lolue, en face
des Sovurai ,
Toutes lea Classes,
lQame & la Philosophie.

Vécole on: dirigés por M.
Mousice CLERMONT: o: leg 'é
tudes cén réldea par M. René
Chalmers.

Parents, envoyas. vos on
fan's au Collége Simon Bolivar,
Yeablissement de. conliened.












de ia






























our les maux de ites, mugraines of dlourdis-
UCT POLE lee & Jee U uugectes, pour les
tate nerveux, point les rhiunes de cervean et
pour les pieds talgues ot echaullds.

a” a @
CELEBRE DEPUIS 1808

ESSAYEZ UNE BOUTEILLE
ET SOYEZ CONVAINCU

EN VENTE PARTOUT
DON}

















AVIS

On demande uh bon «Clos
sour Métalliqueés, 2e main.
Stadresser & la «Caravelley, -







DON





scien a
* g0uT MOREA BLE. CONSERVATION PARP ATE

tOUx, RHUMES, *SRONCHITES, ENROUEMENTS
INFLUENZA, AFFECTIGWS 9&8 POUMONS ||

PORTA PRINCE. HAITI. 27 Les rRovinces

. MORH, Distributeur
AP po acim ACO Aee tt





TT,









































nO A STEAMSHIP G0., INC.
ANTON KNEER, Agent
TEL: 2768
USTE” DES DEPARTS DE MO SILE ET DE NEW ORLEANS, LA.
* POUR PORTAU-PRRICE, HAITE
bs véoan de Aarivés & Autres Ports Goacele DES VOLS A PRIS REDUIT Bud DaiecureievE
pe separ aad ; °
diigo Mobile New © rléans Port au Prince PENDANT WHIVER, ;
ue EE +948 ef mei 1950, des tarifs spé-
RIT md nay EB . 4 Sent. Ciudad Trujillo, R. D. ux (:Excuvsion tarees}, béndficiant d'une réduc-
i 5/5 BURA 2? Aon, 428 Sep. ¥ Poin‘e a Pitre, Guadeloupe , 4 25% sef‘les allers ot retows normaux,
Bridgetown, Barbades veo ubpliqueés parla KS L, M.. sur les
George.own, G, A. lone ;
ant, cette hojese de torils, adop'ée daernidre-
15 Sevt 22 Sept, Puerto Plata, RB. D. ment pa. le Gondkence de TL A. T. A, & Nice, iven
UN NAVIRE 10 Sep. +? op : Ciudad Trajillo, R. D. werd £2 ‘usu o'upeés Spprobation des differenis
“ Bassetsrre, Si Kitts
Bridgeiown, Batbades aux dispositions de Yonnée dernidre,
Port of Spain, Trin'dad ig usont valables pendant 60-2oure,
. ou 4 Het de. 36 joure
‘ RD, ,
2G Ox, Paere Plata,
HE AVIRE 20, 1% OF ° Ciudad Trujillo, R. D.







Chorlote Amalie, St-Thonias
Fredexickated, St. Croix
Bosseterre, S. Kitts
. Eridgetown,. Barbades
Fort of Spain, Tin‘ded
















Cindad Trufillo, BR. D.

Bridgetown, Barbades __
Port of Spain, Trinidad
George own, G A.
2768, :

cl 2? Caek

By

DENAVIRE




















Pops, oles Biotienations, vagea: K. &G. MARTI J, a, Bem
E552. Apri § iia :













POUR fOUS RENSEIGNE MENTS.
EDL 2



Yip Ste ‘
foe os
Fs rovonis ce ON
eee

eH SOR SHETE QUE
34 CEtaRES Sheciausees
ORE pROuMe Que
CRUE CURE DONIIE UN F105 -
SEAL TENT RO -PEM NES
<. SOURS, ER 1g douRst





















Blvous vouler un teint aoe toutes les foro mies
“ccapopedentt, que toes les homvaed ud mizent, come
sauincee ee sole mémae le cura Palmolive.

: Woubliec pas, Woe: Ia rare Palmolive ae
eesayhe gut 1285 femmes de soos Apes, de
154 sh gos aves cous fat genres de peut



de Badogiio ful une surprine,
Je m’éials entendu avec Pari.



nocel Albon) ef Chiericl pour.

foie aréler Mussolini, & ta
Yilla Tortolia (la résidence pri-
vée du Duce & Rome) et le
teansporter pendant la nuit im-
médiatoment par avion & ile
de Ponsa.

Gette décision avalt été pri-
ae & ja gulte de l'événement
sulvont: Un jéur, alors que de
puin une demi heure je par.
lais avec Mussolini, quand
brusquement sonna la clo.
chetiy, Hse mit & hurler & ia
face du portier, faites entrer
(Bruno, filx cadet du Duce, fat
taé pendant un combat aérion).
Mussolini écrivit un livre. «Je
parle avec Bruno» ll y a deux
heures quill attend. Moi je ne
veux pas que mes file fassent
de Yantichambre, spécialement
celuila. C'est un hére un avia-
teur qui a gagné .ses galons
pur aon courage et aa capaci
16.

Vhuissier était abasourdi. I
ne s@ rendait pas compte de
lag tragédia dont il était le
moin. Je vous perle, hurlait
Musaolini,
Branco tout de sulte ou je vous
chasse & coup de pied dans
e... Mussolini s’offondra sur
une chaise. Je voulus Taider.
Home regerda hagard: que me
vonlec-vous, qui éles-vous?...
je sorts en demandant & Na.
varra de garder le secret de




_ celle scone. Je me rendis chez

,Ciano. Nous uapprochons du

{ moment etitique me ditil, Puis

~ |

celui-ci ne répondit

une demi heures.
Quetre jours plus tard, Cia-

j nO me demanda de tout ra-
conter & Farinaecl qui sécria:
Cast un fou, fi lout le faire

isolgner dana une clinique.

, Diaceord, dui Clano, mais com-

iment faire?... Informer le rol,

i les allemands #| lea chals fas-

, Cistea et, de nuit transportons-

“le dane une Ne. Difficile répon-
dit Cieno, Mussolini est popu-

aire, at nous pas. Si nows_ mé-

_jons & pela les allemands, ils

‘gent capobles de tout boulever

j ser. Le giand conseil nous. est

) contraire, I vout mieux prépa-

| rer les esprits. Travaillons cha-

‘oun de notre o&té, éiant enten-

du que Ja proposition Ferinac-

jel eat lo seule solution.

i Voi wavaillé. dana larmée.
_ Pes financiers mirent plusieurs
_containes de milliong & notre

| disposition, Cian dut .démin-

“ gtonaet, Nous efimes une. sé.

conde révnion ef un nouvedu
plan; des médecina connug pu-
bileraien! des bulletins de le
| Solas de Mussolini pendant
que le Grond conseil. namme-
ro ub succenselr,

i Vingl trois Novembre 1943

Mussolini manonce..farres Péres,

lation de Clana, :
Je lubavals pordonné, i iat




Tribunal © provincial, Toutes

jles réunions des fascistes de-

momndent ii -condamnation 4
mort dea 19 stquatcires de lor
dre da jour Grandi, A Bologns,
le 28 Octobre, una assembles
de dix mille fasclstas a. exigé
la peine de mort pour le rat
1 Badeglia lee généraux Ame
brosio at Rostiu, ot tous lew
membres du Grand consul foa
cute. A Home, une autre fou
le a demands ayriout, ls con
damnation & teart de Galewe,
Gano. Cent la radma chose
partout on Italie.
Mol, je ne peux rid
me wll agit de. mon
Mais vous autos,
Rahn (ambussadeur allemedgd)
chez les chels luscistes. Ma’
mol je ne poux rien faire..}
ne dois pas étre mdlé 4 cela.







fave, mé

-Je ne peux pas arréter cette

j Bich empoisonne esprit

Tous sang me faire deraser
par les engrenages. Radio Mu
de

j mon aniouraye, et je ne peux
pplus dire ce que je pense, Au
‘mur, au mur, crie Radio - Mu-

comprenes-vous?... |

{

‘la culture populaire,
H téléphona & Mussolini mois») Pe4* pourtant pus m’opposer

quaprés ;

nich qui, la premiere annonga
Vorrestation de Clano,

Ce sont jes allemands qui
, Porlent. Je ne peux pas leur
| ordonner de se taire. }’ai lutté
avec les allemanda déa le pre
miler jour de la soi - discnt 4
hération. Tal intté aussi, 4
poings tendus pour la sauve-
garde de mon gouvernement.
Hier voulalt Farinacci Mins.
tee de VIntérieur ot Preziozo
théoricien de lontisdéraitisme &
Je ne

du matin au soir a leura déci-
sions, Ils ont une dréle de
mentalité. Pour Hitler, défen-
dre un ticitre par pitlé c'pat
cussi étre un traltre ou un com
plice, ce qui revient au méma.
Roy a quelques jours, Hitler,
suy un vague soupgon voulad
faire tusiller Goering.

*Si jo renongaie & ma pesi-
ton les allemands, détruiraient
Vitalie. Ne parlona pas de 146
sistance. Utopie, méme si nous
passions au camp adverse,
nous resterons pour le peuple,
les hommes gui ont supprimé
lo liberté et déclaré la querre.
Nous serions ucusés de tous ast
rendus responsables de tout,
Le destin de l'telie de demain
eat tragique.

ioe il fanvier 1944,
+ «Ciono et les autres ont été
fusillés. Juequ'au dernier mo-
ment on pur avait promis une
grdce- alin de les empécher de
«iaive des révélaiions. “Miusso-

Hni n'a voulu voir personne.

Depuis trois jours i] reste en
fermé dans sa chambre,

Le nouveau fascieme a dé-
trult le fascisme. Lo légende
mythologique. de Satume se
réphle, - Mala-ajourd’hul: ce
aont lee file qui ont dévoré leg

OCCASION EXCEPTIONNELLE. INSTITUTION STE THERESE

A wand, & Vangie dee Bucs

Pore of moron de families, ing

oa Cosemes ot du Coane, & eriver vos: flea. Tinea
voximié d'Bile Dubois ot de don 8 o-Thérdse, ditigée por

at Louis de Gongague::

OM, Prancias ©. Mere, ol uni

La Maison Ducig VIAKD, Ja | personnel compélent gt déevoud
solide construction a briques. Jour Goranfine des résultats,
cairemen: sestaurée par ine | gidee & une pe jenoe of wn tact

cel propridiaie.
Eage: 7 p bccn

Res de | ‘
Office: & ploces |
a 8 acresser & la mdme mai. Buelle Comecn, No. 6).

Rahs
le matin de 7 hres & 10
je solr da 2 rea a 7

wana pore, .

+ Pour tout

4 ploces ¢ dvemien vous & Mie Francine

C, PIERRE, Por cu Prince.
NB. — Ele accep'a cusal.
pousionaaizes.



Avee Anne Baxter et ( Thonias Mitchotl_
‘Tyrone Power et Dorothy Lambur
: Dawes Andrews ot Gene Tierney
LE MUR UNVISIELE, » Gregory Peck et John Garlield
CARREFOUR BE LA MORT. Wictor Mature et Brian Donlevy
APPELEZ NORD 777 Richard Conte et James Stewart...
PORES OF VARROW y . Rex Harrison et Manreen O'Hara
(SENTIMENTAL JOURNEY... ¥ John Payrie et Maureen O'Hara
BOOMERANG. coc cccccccns cece ester tenlenb en dgesedrcnnees Dana Andrews et Jane Wyatt
DAISY BANS ; . bee Dana Andrews et Joan Crawford
MASSACHE AU FUR BCH. ” . Yictore Mature ct Glenn Langlen
_SEETING PRETTY... v * Clifton Webs
REBECCA sc cakec cee ee cerca erence segnteiensse * Laurence Olivier et Joan Fontaine
DUEL AU SOLED. * Jennifer Jones et Gregory Peck












DEPUIG TON DEPART... cc ssecssieestiees ” Jon, Jones, Claudette Colbert et Joseph Coten










PORTRAIT DE JENNI, .. % Semifer Jones et Joseph Cotten
MAISON DU DR. EDWARD . .. *% Ingrid Bergman of Gregory Peck
*LE PROCES PARADIZE woe . ” Gregory Peck ot Ann Todd











JE VE BEVERBAL coe beerveeeesecivens * Ginger Rogers et Joseph Cotien
LAMES DE FUIVSES. ec vevbestunees » Robert Taylor ot Katharine Hephurn

LE MUR DES TESEDERES
LE RETOUR... .
LE. MALTERE DE dah rn: AT

, Robert Taylor et Audrey Totter
* “(lark Gable et Lana Turner
* Spencer Tracy et Katharine Hepburn

LA PEMME DE SOAUTREL oe noe * Greor Garson et Robert Mitchoum
Me COY AUK POINOS WOR OM) Miekey Rooney ef Brian Doslevy

BET oo .. . 4% Chaatette Colbert et Waller Phigeon
SUD SOS HE TOU JOU BS 2 2g “POTS, * Joh Gartield et Lana Turner

ARE DE THRIOMPHE » Charles Boyer et Ingrid Bergman
BODDY AND SOUL. * John Garfield et Lily Palmer
BLOSSOM IN PRE DUSP ee * Greer Garson ot Waller Pidgeon











BEARCH.. ves * ML Clift et A. MacMahon

COMM: AND DE a ISION. 4 Clark Goble et Waller Pidgeon

ACT GF VIOLENCE... 8) Yan ellin et donet Leigh

EDWARD MY BOR cess bocevennee _ * Spencer Tracy et Debarah Kerr
i CASS TIMBERLANE. 0 eee "% Spencer Tracy et Lana Turner
: LES ENCHAINES ¢



* Yroeid Bergman et Gary Grant

seve wet eraye an ° Wieter Me Laglen ef Gary Grant
LES (LOCH DE ATE MARIE * ingrid Bergman et Bing Crosby
PAVILLON NOLR biccttetitiese * Maureen O'Hara et Paul Henreid
SOUPCONS.0.. : devittv ie. & Gary Grant et doan Fontaine
LES PLUS BELLS ER TYE NOTRE VIE. "Myrna Loy ef Frederick March

TOUS CES FILMS SONT PARLANT FRANCAIS!

toterine}




GUNGADINE










“pbc et tte A eb ABE SC A OY A ate ANE OO SES NN A A NI SO LE AE RE A RR A

FILMS EN VERSION ANGLAISE

ET EN TECHNICOLOR

FOREVER AMBER be epee tee seb cee vers eeevee Aver Cornell Wilde of Linda Darnell
‘ CAPTAIN FRO CASTILLE... bcs . Tyrone Pawer et Jane Peters
HIE Mion K. “Gene Kelly ef Lans Parner

ON AN PSLANTD WIVDD YOU Esther Williams et Peter Lawford












HOLLADAY US iF : : . Jase Hurbi et Nona Masses
EASTER PARADE wl. " Foand Astaire et Judy Garland
WL THE CLAY Fs ROLE DY. vo ee ~ Rebert Walker et danly Garland






EOE SEG

naa, tORnLSLen Tue roer seen erntea me Best
' TOUTE FEMME
DOIT SAVOIE...

Oui, toute femme dou se
' | voir comblen il est facile oe? p:
' | cotteux de se déburasser,
Sar jOujcnar
hee, qui enlaidiasent le vieo-
Lemplol, par intermitten-
ce, de. VCrujuent SKIN - BOC
CESS, guicst @ base d' Oxide
Rouge de Mcreure, vous az
swe une peou lisse et tal
On pout lemployer le solr,
Heculéranent, cavent de
char, U est recommandé de sé
fever, au lever,. avec le Sa
von «SKIN - SUCCESS», pour
i: & Heeold N Gt. | aveir de meiiicurs résnliacs.
» Andain. L'Onguent eSEIN-SUCCES+
est ctusel une préparation sou
veraine. contre les axzémas e!
pieds d’Athleie.

En venice dang ‘toutes. lea
C LASS: Pharmacies et Magoasina.







Se

WELLE PEO DP EEG SS EEE











Un Fléau qul Gi spara rait “A VENDRE

“(Un nouveau weliement d



Yaleoliamx








“vec igus ifs



2 uyoux de at

6° « 20

double on

ead







5 4

SOTnTACHOM Ge







En flacon de 50 ic
BS.

AYERST. MC

HARRISON, LF








a at Mares de famille, | ="

J erence een ct «eam mrt










PAUL COURAUD, pour la rentrée des classes, {gym -
Agont Exclusil. bvong touverez ches Hermann | ANTONIO & DUMAY
. Gouthier, 4 la Grand’Rue, des Dactylo. Comptuble
ements =“ | chaussures serangéres, des ,diplomé de YAcadéemie Com-
A VENDAE i 3 d'écollers, etc, etc, & tres j merciale .

ae
Dea Moleurs Dlectriques pour | bon marché. | Correspondance: Frengois, An
machine G coudre G pédale ov § Faites un petit tour ches Her j gists. Espagnol ollre ses servi-
é bras. monn Gauthier et vous en sor 1 Adresse: 44 Rue Macajoux, 44

34, Rue Capois. Tel: 2960 llrez satisfaits, ! cen, A gl 8








YOUR OHN GLAHAUR

with this lamcus
moke-up.of Hollywood's eas
Cslenbin

DA loveliest sereen stars. oe

Mar ‘actor
HOLLYWOOD

Gives you a theilling new glamsur complexion.

PACE POWER
“ Jengaits a warm, vivid madience to your sin

one 20U08
Crnates the Shsten ata Sovelter facia} contour,



ee DPS.
Ties vention ow cide for ory UP

de: boutons, 14>









ns etnn HR piraes ancaMNN NN SMRNARRANS?



La plus Grande Fabrique d’Equipement Indusiriel Rue Pétion

Equipement complet de station de pompes

Le Meilleur Speetacle. de Port-au-Prince
Le. Meilleur_ Parlant
Une Projection Parfaite Une Sonorité ‘Inégatable
Champ-de-Mars— Phone’ 2106.

connets et homians



















Aprés avoir opéré une sélection sévére parini les meilleurs films exhibes aux Ciuva‘es: &
Etats-Unis et en Europe, PARAMOUNT vous présente dujourd’hui une liste & ogona dine,
jmpressionnante de Chefs d’Oeuvre. .
I! ouvrira done avec éclat Ja saison 1949-1950 le 2 Octobre prochain en vous "Gilt ¢ e 4 bia pour
offrant ung production monumentale. Retenes bien cette date: Le 2. Octabre! conne’s ue

Calicot
~ DEM bang | coloa
Drill blane colon
marque «Odoma>,
4 Flenelleg blanche aupe
LE RETOUR DE MONTE CHRISTO || [fpure laine), marque «©
' Goburdina seign, cou)
(Pariant francais) waldo: maron
lanon pur 61 30 pouce
‘ , 5. vrunae Nansouk: blaac at coulau
LOUIS HAYWARD -- BARBARA BRITTON Pyieniag

En attendant, pour cléturer britlanament la saison d’été, PARAMOUNT. pré-
sentera le Dimanche 25 Septembre & 6 heures et 8 heures 30 P.M. un Chef -
d'Qeuvre de la COLUMBIA PICTURES.













Avec



























































oo, , Palm. Bageh grid
Un descendant de Villustre Edward Dantes, spolié de tous ses biens, brilé Pereale Sasa
par Ba soll de da Wongeaneey satlaquant & des ennemis puisgants et taisant Serviel as de tollare couleur
opepner ia Bee Gf 2 an ALi
$OEP AURCE & armour oo . Toile & ents caulours

* Une auvre épique! Une transposition passionnante du célébre roman de .
Dumas! .
Diagonale
Toile a drap:
cettion fangeise —- lergens |
comimebties,
| Le Maison DENIS. & co.
contene ce peu de profits, par
consequent, 68s prix soul y
avdniageux, -Elle vous: roy
| meande tout spécalement:
Percale blanch ‘pour’ chez!
| S28, pan.alons, jupons 4
bes;
Gobardins, ide solide, pos
sclissanie, peur pua cond
compleis d'écolians 0 Avg
ges: moing da lessive, plus
longue: durée, 3 :
‘ } * =
@i LES EFFORTS DU «NOUVELLISTE. VOUS PLAISENT DENS & CO, age: fete
EMCOURAGEZNOUS EN VOUS Y ABONMANT Bourjolly et Fort 2a) én
cede la Chambre. de Commer
ce. Expédition rapide garan!

Fs ALLIS-CHALMERS MEG. CO. | Reinceuns pessarmes | “Anivecons bien cher DE-

«Un Alm gui est appelé & avoir plus de suceds que «Sen of Monté Cristo».

DIMANCHE 25 SEPTEMBRE 1949 A 6 HEURES ET 8 HEURES 30 P.M.

8 es A A ABIDE A MB A EB RI ABE MOA AE RSPR OO AO EO AE AB OS EOE A OE




a est le Samedi 8 Octobre prochain que PARAMOUNT commencera lexhi-
4 du farmeux film & épisodes: L'HOMME DE FER. Un des plus grands

ais présentés en Haitil

L’HOMME DE FER

| Retenez-dgalement cettc date: 8 OCTOBRE!



ASR? FPL ate Sh IESE 2 TETRA PATIOS SAINT LEIS,

ie ' la internat - Demiinternat.- Ex | NIS & CO.
ue MILWAUKEE, WISCONSIN / ternal. Drill Union blanc, dioriging
Tet Dp la 12e, @ la Bhétorique hlandaise, :
yy] Se a, i MAISON DEDUCATION | Toily & drap pur a fecbricce
: Dueceur Morcel DAUPHIN | tion frongaise, ‘blanche et cow
t
i













kours: > rosé, bleu: lergauc
; Port au Prince, Halth 210 at 240 concn se,

du Monde oe ,
Equipement complet d’Usine .

Hydro-Electrique -~ Usine a Ciment

Salsepareille
Génératrices et Moteurs Electr iquies , de Bristol

de toutes capacités a

. Reéconnue comme un grand purifice-
ry ey teur du sang.
wo Préparation: viginale et veritable | du
pour Irrigation. : . # Dr. Bristol et sért pour:
. iq i AFFECTIONS ET MALADIES



ELECTRA, AGENT DISTRIBUTEUR gs ax dois ales wee ee
Rue du Fort-Per . B\ USAGE EXAGEREDU MERCURE.
me DU FER, DE LA QUININE ETC
P.O. Box 4-32 os Aussi gour leg:



o Te 17: #e Ss | AFFECTIONS REOUMATISMALES.
MALADIES DE LA PEA
Affections Névralgiques, Déebillé
Jveuse et Générale du Sysiéime,
aot) dappétit, Langueurs, Exourdissemen’
Affections da Foie qui mene mux:
FIEVBES BILIBUSES
BA JAUNISSE
Les malades peuvent.
qu il n’entre pas dang ee me

‘ i work and swing {nto your cookin’ witha j ;
oe on fa different kind of mize to do things cc ; oa stadia
easier, toetter, cleaner and quicker than you ever dreamed: - : maladies

POWER PLUS FOR ANY MIXING 08

Sher mixer can compare for paving time in countless
zen tees Power Phos and suck ample reactive
power that the selected seed always cemaine conglant at
Peary sering, Nomaties ow Bow or Yight the mix, the

we so





=

RON









En vert dium jugeny 3
ee! Civil-de Hinch?, don),
Jp disposill es! cineh bone:

Por co modls, “donne .de)

faut contre Eloi Casini, qui

Ba jamais compas a toures
“Jeg phoses: du procés, "pec
gonne pour Ip e-pourle béo,
pace Ma dit délent, adne: lol









~ for Comin: antorise Ja dame |
Bol Cogimniz & se presenters,

de Code Civil au ‘plus “ard; Vou
ge partie dtiment appelés, da
yout POU cier de VEiat Civil de
*peindére alin de prononcia-
fon du dt Kivocee; - donne
= galagation au Jage de Paix de
Belladére pour ia commise ain
buigsior de son Tribunal pour
In signifeation du présen> ju
gemene di, au voou de la lot
que la dame Elol Casimir sera
ienus da faire publer dan;
1Un des QuoliKiens de Park ca
Prnee je disposiit duv pr:
jegemen’. afin que nul
+. ignore. Condomne Eloi Cas’:

mir oux dépens. -—~ Donné de
yous Emmanuel Gautier, Do
yen du Tribunal Civil de Hin-
the, en audience publiga, du
mercredi quatre mai mii neal
ent quarante neuf, en pres:
eod: Me. Léon Vieux, Co:
misscdte du Gouvernemen’
yee Tass‘stance de


























Léonce Desravines, G
de siege. —~ 2 est ordonmm





— Ep folt de quo, etc — Se











gné:. Gauthier.







| ais, ~~ Pour expé:











divorce Vente les époux- E*

dens le délat de Yartel? “252 '

A ved He Cle
4 aneees (Classes Pimotes” at
: Seco etre),

choz Mime Fron
_ gele ALEXIS, No, -

du Contec.

Je “eRe oe a

forme Edner A. isn: Ce
Gretfier

) Tha 66,46 merece ving
: oun sepembré eh cous,

) opge heures du matin, prorédé:

casi qu'il sul:

Sur quoi; Nous; Michal fie.
fowan) Augus'in Casim’s its,
Olfisiee de VEot Civil: de Bal
indére,. -sdussigné. Vu Vex
' opédition dit jugément, le signi
ficetion. d'icelul et. la: sorime-
jon. &: Monsieur Blot: Casimir:
Procédatt: on exécut'on du sus
iit jugement et-en vertu de }or

hele deux cen quoranig six du’

Code Civil, “avons “-proanoncé
que le. mardage subsis‘ant en-

j tte Eligeheth We Bazin «. Eloi
Casimir est dssoug par de di
vores,

i Dent ete iciit,, en nove by
tedu, en présence du ci oyen
Léon Siméon
ei du diteyen Supréme Eis,
iden'ifié au Mo. touy jes
deux proprigicires,”” majeur
demouram, et domiciliés en ‘cet
te ville, témoing choisis. ct. a-
menés par la comparan'a,

Et la comparante a signé a-
veo les dis témoins, son ava
cat Me. Raphael M. Vincent e+
nous oprés lecture “ par nour
faite. — Signé: M. L, Augus’n
Casimiz fils, Tia Bazin, RB. M.
Vincent, Léon Siméon, Supré
me Elies ‘

Pour cople conforme:

Raphael M. VINCENT." oy.












© UME, PAXE DENTIFRICE LISTERINE
RAFRAICHIT LHALEINE PENDANT DES HEURES

identiia on No.-



























































Au coats des cssals scientifiques. eflectuts,
plus de 8022 des ca de manvaise haleine ont
fra dite arrétés—non pas pendant deg minutes
mals pour des heures entitres~par un simple
brossage avec de la PATE DENTIFRICE ©
LISTERINE!
RAPGAYIY REELLEMENT VHALEINE
~ GLANCHIT LES DENTS!

Acheter zujourd hui mame la nouvelle pare DENT.
ee Profiter de sa FRAICHEUR agedabde’

conserver. votre halving Hralche pendant plas
lougtessbs price 3 Faction Détergense exclusive!

















ours PE AL
ONT :

LES J
BEBE S
S JOURS

.

























VAv uu. 4 GRAINS. COMPLETS _
EST UN. ALIMENT IDEAL DE LA
NATURE POUR BEBE:

Pavoine & grains completa —~ 1'A-
Velie Quaker —- est le meilieure sour-
de sdrécles nutureliey contenant
di fer protéine, énergie vitale et Vita~
Wines Bi, Sémenta ‘ql “donnent tox
S a! vigueur & lo croissemed, cident 4
Bheerer le santé de bébé. Donnep
iurnelloment & votre bébé cotta
eilcke quest Vaveine. Quaker. /

‘YRILLEUE DE.LA
NATURE,



OAT 8

Bete pour la veritable Avoive GUARES
TeerTONs Ane s S
Sor toute eat cha

VALIMENT MER- :

105. en ia”
ay co du Jound. ag ‘Soir, Rue.

VOUS AVEZ

PLUS DE PUISSANCE J
















, voux agrcdlés .d¢ exécu er en
' vilessé... vous. diminues le
‘colt ke votre enrepties.. en
employont Is Baterias EXIDE
sur vos naceuls ét.. autres
machines, EXIDE donne plus
de puissance... uns. rendement
six, ‘uniforms. et économique,
durant deg annéss ¢. des an-
anges |: :

| LA BATTERIE
i DE
LONGUE DUBEE
BATTERIES INEGALBES
DEPUIS 61 ANS }

Distibutear nour Hats |
FRANCK W. WILSON



i DYNAFLOWISS
| En atendant que le mo. soit
j consteré ” par Académie...

Nous vous offons quelques de-_
“! Hon de marchondises dionge *

fini ions proviso‘res:. -
DYNAPLOW: La démarche
gouple d'une belle fille.
DYNAFLOW: Us rythme rou
coulant de. Ti» Ro.o, .” .
DYNAFLOW: La plus doc?
et la plus flexible’ des rans-
missions: cellg de-lavenit.t.

wane? <
DYNAFLOWIIE.

“ywonenmtaeente—* rcs



Padraveir in santé rayon
nente, te Sourire eb la wie
radi qui yendent une pe-
tite fille piapen Phas a
* gals, c'est wre 4 mer-
eeilouse que ds. bole
deux verres do chycclat
HEMO. chague jour. Elle
gontient “des -tléments./
j giands < Valeur nie
withe 1 Bile. -canllent..
den. vitemine A pour al
: dee a combattie. ics rh
ngs. eb BR mainteni:







grande répigtanee unyst
ques de Te vilamine Bit ;
si: nécossaize pour. donner
de Peppitlt 4 Sages Nar ie
"digestions. Ningis, pour lado
peaute du teints. ob de 1 ;
Vitamine. Do post develop
‘per eg 08. et rendre
corps. Vigguiels Bh 8B
enn. De peas vods Rea
nea len wdnérmag. néceenai
! o ‘kia vichedse da song.
Que dites yous dan, verre
aha, ~ Asjeurd tel:

ae



* Vous-aved:..da.. grands rat




” gous ig Raison Sociale:

In errogez. celui qui conduit .
@ ;

ot 4

aes Govatag Ameds ae G
| Soca en nom ‘Collect:

i

| do. Le eur Antoine M. Ta.
"Jamas, ident ie au No. 506 5
_demeurant a dongle a Por.
oe Prince,

do. Le” sear Mousa’ Talo:
mos, iden 6 qu Nee 2414- BB
| Semeuant & Por ou Prince, do,
miko & New York Etats ‘Ow eS
dc Amériqua,

$0. Le sieur withidm Tale
MGs, iden ad No 0di2 FE

jermeucent & Port wa Prinze do
mill é & Hew York, Bais Unis
| WAmédgue.

“ONT DECIDE DE pissow:
DAE LA SOCIETE EN NOM
COLLECTIF, ANTOINE M. TA.

LAMAS & FILS, DONT LE
SIEGE SOCIAL BST A TORT





“LAG PRINCE.

au No. 2414 88, demeuront &
Port au Primes, domicilié u New
York, Eula Unis d’Amérique.

20, Le sigur: William. Tala
mes, jdentifié aa. No, 3442 5.
iermeurant & Post au Prone, do

, Bais Usis





miclié & Naw York,
ad Amérique;

$o.. Le sizer René Talamas,
Hen ifié au No.. 3443 BE, demeu
yant @ Por: aw Prince, dommiciic
& Mew York, Brats Un’ g VAmé
tique,

Tl qaié comvenu ch aree o2
gai sult: : :

Les par ive aus désigné.¢ on’

fonds & Port qa. Prince, Haiti

une saciéé en Nom Collectil,

mos Brothers, ayn! son Sis-
ge Social & Pott au Prince, of
dont le bal ext de ire vie com
merce de tissus, bonneverles,
' mereirieas ede s‘occuper plus
particullézemen de. isaporsst. .

ree pour leur revente en Hal’.
) Eile potsbs da suite dés atid -
tes de le Sociéié Commerciale
Anone M. Télames ¢. Fis, dis
AU. 4 oy

le: Copia) Social es de
CENT CINQUANTE MILLE LOL

LARS $150.000.

| | éonatué por les apporis sul-

ven’?

\ Moussa Talames: Ciaquan-

| te Mille dollars 950.000.
Wiliam Tolemes: .Cinquan-

ie mille dollars $50,000,

| Rend Telamas: “Cinquante
thille dollars $50,000.

La Société sera administrée”

concurrement par ies sieurs
Moussa Tolemas ef. William
Tolemas qui ont Tun, Fautre la
signature Séciale qui sera sul-
vie de lear propre signature.
les profits netg geront répar

Jeunes Filles! Femmes! qui
x Souffrez les ennuis de .

TROUBLES
PERIODIOUES
| ber ioe










Nouvelle Société Commervcia e
| Exteli du Contest do Société:

Ente les suivants:
[Moussa Pelamas iden ‘fd

‘Tala- Hl :

EN CONSEQUENCE, 5A DL
TE SOCIRTE BST. ET pEMED.
AE DISSOUTE DES LE THEN.
TR SEPTEMBRE i940. VACTIF
ET LE PASSIF PASSENT A LA
“NOUVELLE SOGIETE A TON
DER PAR MOUSSA, WILLIAM
ET RENE TALAMAS.

Fait &
jourd’hii “ douza Septerbze-
1948," en cing exenplakes,

* Signe: An‘oine M. TALA:
MAS Mousen TALAMAS —
Williaa TALAMAS,. . enregia-
6 & Part’ auPrace, le deuse
Boprembre 1949, au foto 231/ ,
932 Guay No. 11078 du regia x
D No. 9 dea se'ee clvile. Por
gu dot fiz, deux gourdes.





Doposs & la Secré airerie DE
dot da Cormeree Je ving! o un
Bepembre 1043.




i
4

TALAMAS BROTHERS

eter . : }

Moussa Talamas 40%

/ Wiliam Talamas 40%

René Telamas 20%

Les commandes déj& pic
cées et G placer pendant le Ub -
mestre qui sult le prdsent con-
trot seron:-reguce par la Soc 2
1% Tolamos Brothers qui s‘en«
gage & en payay le aiontant of
tous les frois et droite y affé-

_ Tents,

Le prégent-contrat aura une ;
durée de treis années eniidres. |
ei consdcutives commencgant a
paris du premier Octobr: 1948. -

|- Upeurre die renouvelé pour |
une nouvelle période par sim- |
“ple lettre signée des parties sui
vie d'un avis G@ publier dans_
Yun des Journaux quotidiens
_ de la Capitale, /
A moins d'un accord entre
les trols associds, la - dissolu:..
tion de la Société ne peut avoir”
Hew avant la date de Lexpica- |
i Hon de. sa durée.

En cas de retrait d'un asso-
elé avant lépoque lixée, ne
pourra exiger le rambourse-
ment de gon apport ni de bee
profits portés & son cédit si Ips
deties de ja Société ne sont ‘en’
lHéremen payécs ou si ler ds
ponibilités ne potmettent un tel.
réglement. _

En cas‘de dissdiution, il sera -
procédé & la LIQUIDATION da |
Taetif et du Passif par les asso-
ciés administrateure qui ont le
signature. sociale, pour le pro:
duit net de-cette Hquidation 4






fe pariagé sutyont les modes >’
- tre magneto,

convenus. :
Le présent contrat eat lait &
Pott au Prince. én. cing . origi-











nou; anrégisirés Je dix neuf

Septembre 1949, dont deux ont
#16 déposés et. enrégisirés au
Département du Commerce,
cohtormément & la loi Je-2)
Septembre: 1949, {

Signés: Moussa. TALAMAS,-
Wiliam -TALAMAS, — Rend |
TALAMAS.












i






- CLINIQUE DU

De. LOUIS HYPPOLITE

Les cliewsds la Clinique du
Doe'our Louls Hyppolite sont |
informéa que, on. Vabsence de
ealul-ci, pari pour. meeps,

eat le Deceur Hugues TUR- +

NIER quien. a io direcion.

“Tis peuvent Gre ossurés quiile
ly wouveront le méme cordial (
ecouail. et fous les soing, qui
jour secon! jugés nécesscires.

Porton Prince, le 12 Sep: om

oe

= et ~ Ss e

|.
Pori-au Prince - ae 1
4

j tals non dipiémeé ‘vienne:dis-
Uerétement

taonirea ~ bracelet. et perme

Helas; elie n'a pas connu:
es 4

Yheure du auccos!

Partage des Béndtices

Les particl anita au Chom:
plonnat de France cyclisia sur
‘route a Montiiéry devalont é&
tre payés'au pourcantage et 96
portager 50% .du bénélica na.

Us ont regu-on tout 1,595.16)
tra, Le. voinqueur Rey a tou
ehé 309.600 irs, le second Dan
guillaume 189.850, le troleieane
Redolli 129.975, ete. °

Les moins. levorleda ont on-
tulind 22.000 france chaoun,














UN PEU bE TOUT

‘ Pollesne muiuelle

Us nouvecu club vient date
fondé, le César (Club d'Entr'al
de ot de Courtoisie dew Usa.
gore de la Route)

Peuvent on lolre porte, tous
ceux qui ulilaent les routes,

idlons, cyclistes, cavallersa, co
chers, choutfours, ete . En som
me towt lo monds!

‘Les membres doivent s‘enga
ger @ se rendre service muiue}
lemant en cas de beaoin at é se
comporter toujours, entre eux,
avec ln plus grande courtolsie.

Ng potieront un insigne dis-
finctif et se parleront sur le ton

‘de lo plus exiréme politesse.

Les injures et grossidreiés se
ront réservées pour tous ceux.

_ qui n‘arboreront’ cet insigne!

a

Diplémes obligatoires

exarmens du baccaleas
chaque année
un nombre de plus en plus é
Yevé de candidats: Dans un on’
ou deux, nous arriverons @ 100...
000 cu minimum. *) -
D'ailleurs des diplémes sont

Les
reat coraptent

' exigés fort justement pour, l’ex-

ercice de nombreuses profes-
sions. Sans parler de VUniver
silé, jl en faut pour. devenir A-
vocat, Médecin, Dantisie, lngé,
‘Hieur, Architecie, Notaire, etc.

On en a_créé ces dernidres
années pour les masseurs et
pédicures. En voici un nou
vouu depuis quelques jours:
celui @Elsctricien automobilis-
tel

Leura Htulaires ‘auront souls,
le droit d’éffectuer les répara-
tons dea parties électriques
dune voiture,

Juaqu’d présent, lorsque vo-

scent en panne sur la rou'e
-vous pouviez aller chercher un
réporaieur ay. village le plus
proche.

Maintenunt, c'est fini, SD
ay a pas de apécialiste dipls-
mé dons lea environs, vous #6
rez condamné & attendre plu-
sieurs. jours “jusqu’d (ce que
vous on ayes trouvé on... A
moins qu’tn. simple mécani-
cleh ou garagiste . compétant.

& woke secours,
mats. il risquera d’étre: poursul-
vi pour. exdrcicg “illegal .de ia
réparation|

Blason. Extensihie

Le blazon’ de la Ville de Pa-
ig vient d dire modilie une fois
de plus; a seule fin d'y ejouier
la Croix de la Liberition & co
16. de la Légion d'Honneur 1e-
(gue en 1900-01 de la Crokx de
Guerre, pendant les
hostiliiés de 1914 4 1918.

i Cele weet pos sullisant, Pa:
ris Weetll pas la capliale des
Ans, aa Travail. du Tourleme
et de becucaup Gautres cho-
908:

Alors powrquol ne pos lil dé

corner les Polmea Academ!-
queala Médaill: des Vieux Tra
vollleure et celle ute récente
da Touleme, En . cherchant

Portent lea Agents <

vos. accutnula -
., @urs, Ou vos. bougies vous leis




























le Bachar

ei ie sulle. ‘des incendioa qui
ont davasié, les fora do. pins:
des Landes, ot cousé tant de
victimes, le Gouvernement a
décidé de renlorcer la répree-
gion contre les incendiaires.
+ Déje ceux ci étaient posal: -
bles de lo geine de mort
. On se damande quelle sane
tion ‘plus grave powra leur 6
tre appliqués? ;
VIE INTELLECTUELLE

la montagne qui descend



En foit de. montagne, ne
wagil que d'une butte, la Baits
Montmariw.

Ses lidelon constatent qu’el-
1s ost. délaissée au béndlice de
la ploine... colie de Saint Ger
ragin ~~ dew Préa, Lew touria-
tee visitont plia volontiers lo
quottier doa\, existentiaustes

i que celul des Chgnsonniers.
| Aussi‘lea clioyd



3
8
& =

pos une décigion
Pulsque te monde ne monte
plus a Montinartre, c'est Mon.
marie qui descendra vera. ‘te
mondg, :
Une roulette automobile va
porcourlr Purig et la Prance. EL
le coniiondra dex disques d’'an
clens charfsonsiere “célébras:
Vincent Hypsa, Xavier Privas,
Marcel Legay, dea dessins.st
peiniurea de. Willotte,. Utrillo,
_ forain, Viuminck, Dercin, des
; manuscrits de Maurice Don-
nay, Francis Carco, Roland |
Dorgeias, etc. .
| Toute’ la gloire de Monimar-
4 tre en raccourcil

le Doyen des acteurs disparcait
Un viell et sympathique ar- :
| uste yiont de disparaitre: Si
noal, qui eut sa grande voque
GTépoque du calé - concert.
Sans avoir jamais tenuda gran
de. vedette .comme Mayol,
Fragson + Polin ow Dranem, i
out ac part de- suceds, surtout
‘Ala Seale.

IL y récitait des monologues
je fagon ivépidante. Ce gen-
te est cornplétement disparu
de nos jours.

Sinoel comprit gu’ll fallait 4
voluer e! se consacra ctu cing
ma. On |g recherchait pour

[les rélea de vieux bonhomme
sympathique ou chur. Hoa
tourné dons plus de 250 filma.
De temps en temps, il iaisait
ane apparition sur les plan.
ches. On le vit pour la dernié-
ve fois on. public au Thédire
, 16 VEtoile, en 1947, dans «Mort
"ow Vits une piéce de Max Ré-
' gnier.
Toujours trds clerta et tréa
gol, i déclarait en piaisantont
qui vivrait Centenaire. Tl est
mort-¢ 80 ang.
Cleat un des demiers repré-
senfanta du «bon vieux tempus .
qui gen ve:
Rappelone que Montel, un
wutre grand comiqua de In mé
me époque, le eréateur de lo
chaneon — scie set, Malntenant octogénaire
vit, retiré dans la benliaue po
rigienna,









Fernand BERTAL.

" CONVOCATION

| --les Membres du Camila. Di *
_ festeur dele .«SOCIETE DES
| AMIS DELA NATION ARGEN.









TINE GANA) «san convoqués
VEetroordinaire. legen 14
qui erg 24 Sxp'embre 1045-4
5 ewes do Vaprésmid',. pour
communiontion lmporian’s.

Por: au Prine, le 22 Septem
bre 1949.



Pour la Comité:
Reng JACQUES.
Becre aire
NOB = How de la annie s

‘Us Prand «Marque Améei-

Rouge que caine, & [état nowt

ots de Ra






‘Ta Fameuse ~
iere Américaine

LE pARLntent PETION SAVAIN..

ET L'QUVERAGE DE
























































































COURTILIEN CHARLES






clair et Ola poriée de tous:



| view! & Vingénieur pauyo, le



de Courtilien Char



fa meilltur accueil cu public intelligence des lectours
hattien, Sa valeur éducative Nowve 1H
1a parlewléremen: retenu To | je

ce des couvres de brillanis ax-
ic. on prétendant one | chitectes
2 Vincompétents les | Mangories,

Louwage coux qui _comprennent celte | brain - trust de M. Schmniedi-

i leg initulé: «Critique Consiruc | langue, Cela n'a pas empé- | gen, le représentant du Prési-

_ WASHINGTON, -~ Des ob juve de la Vie Rurales a on | che je rédacteur d‘ingulter a Qent Estind, qui a été & le sour
geryaeuts ont fall remerquar, |
} i

Gup la nuk der
yernement at

Baussan,
Dalencour,

tele les
Leon

































man G btenion. Ce quia valu a ou | heat Auguste Magloire, Ewald, Vor

- voore ¢ | ouviage Q | pire, cost que le petit |be, Weadeestrandt, Villejoint,
comune i par le Senal dg la Republique, | leutenant Max Pinchinat a [Jeanten, Villard, Seide, Elie,

i pour étre adop.é dans tomer ‘ denne dens law pamneny. Ce | Célestin, St Piorre, Axor ele.











les étoles primoires. détounant puisqu il | yen posse et des meilleurs a




























Noug reprodulsona aves plea dane Tobe i qui, jal en mainies fois, ou
ley quelques « unes des cons: ealita. | per @erlt cu verbalement té-
déra ions de la Résolhuti s exifcmis, as molgnd mon admiration,

la réactution olle-mére etralisong G haw | Aucun deux iterait a
ie par le Sénat de ja B Rie qual vous G@ va | noua ceniie: jes murs des bull
que: tnuuvaises notes de j dings qu constulia. Gar
BOUES «Cons'déran: quill in Lo peliars primit- (Bs ont fous et sechuits, jou!
quer ote [de répandre le plas pe ve _ | comme le: et les étran-
put une ¥. : gue dit le | gere de passage, par les mura
é | les de Pétion et Mia avec las.

: je sistance de Ti- Yel Lafond.
picdin Vande de ia feune Sachez cussi que le Prési-
genianis des 6 ne. parce que j dent de ia F @ nous a
reins an Co rurale. sous - soldu | fait Vingigne honneur d’une vi-




S sont explo! |



site spéciaie, la semaine der
erg, et nous a iémoigne sa
_swisiaction. ce gui est venu
_couronner nos elforls et notre





168 yon: et simple;




e tou; avumnlage
fectionner,













té-en foveur
10 democrat





flerté dave éussi & ceuvrer
| pour lo duo plus
thumble 2 jusqu‘au
‘ plus émine yen de la na



tion.
Nous n
i metre que r



rbaines gue

S classes








rose

Meus!

peru ¢



caisse de savon
meeting de masse.
e que dit Jean Char-
“lustre maitre & PArt
League of New -
building public nest
io; ici, le spectateur
ablic qui satiend &
peinture raconte u-
L'artisie mural est
@ raconier Uhistoire
gressante que le pu
droit d’attendre>.

CONTES HAITIENS
GASTON THEARD






















+ ce» Prince,
egale en

u





aul ceuvreni

rer leurs murs.
SCHMIEDIGEN-



jatle répréseniative at
axt de anecdotes
ag. Avril, 4, 19) «Vous
ia plus haute note de
2 trangaise eat le ca
cade, Trés prise du
éduqué.. Mais si vous
2 cox Gravailleurs, Uo le




OU

i seuiement |
toyer le Wart. au - Herbes |}






jet le Fort St. Clair, mais enco- | Teletteront, & moins quills ne
' ‘ecuter avec brio un pro- | vous le Jancent & la figure.
qae congu per un | Maintenant, Ja euisine. de la
i stat progressista -pour | howe bourgesisie est fete de
He bon renom de la Nation Hai | ia vomissure du prolétaire; et

Henne,

PRESIDENT ESTIME: Voir

jes peintures deda haute bour-

gecisie le font -vernir crussi;
quciquu n’ait.cien zontre le

Lenard ou Tere moderne.

Moi. - méme, j'ai toujours
voulu péindra. pour deg: mil-
ions, cuseije tiene: ferme 4.
mon idée dup art cleir, ferme
et précis, que togboun chacun
peut compreadre et aimers. }

Si le gogo ou le snob qui ho
Horent ces élucubrations abs.
traltes ou surséaliates d'un se
cond regard, passait quelques
minutes 4 & Fétage du Palais du
Tourisme o& elles ont dé told
guess, i sa repdrait compte de
la vérecité de: cette histoire de
canerd foleandé: ‘at pourgaai
i TiJoseph sait gr6.& M. Schunie
digen ef 4 Monsieur Jean

fplutét mes on tes chroni-
| ques: IC! ET AILREURS (Le |
(| République). Tai peur de voir
_ Hitzer un article: Pétien Savain
jinsulte 4 la personne du Prési
j dent Estimdé, tout comme cela
i été mal heureusement éexit |
,@ propos des architectes hai-
_ tens,

| Le tait consolant est que
ceux - cl comprennent le fren
| sais. Ce ne sont pus des pri-
maires, Leur art n'est ni pri
| snitif, ni surréaliste, ni abstrait, <
Ug ne sont pas des artistes at
dea techniclons capdbles-d'ag |
isembler des matériauy indéfi- |
E au petit bonheur
|









ae .
YOTRE PREMIER PAG DE
REND VOTRE PEAY PLUS DOLCE
ave AUIRE GAVOH BONNE TES RESULIATS AUSSI RAPIDE





Lo mousse da CAMAY nettoie ta
peau song Hirriter, la rend plus
fraiche, plus j jeune. ~

sens dessus ~ dessous, comine



Camey eta délleatament porkoms

et un seven si durable ef exono- dens les .peiniures (7) du ja. ;Foachard . de ne pos lea ae
eaigue. loux et imascible petit liente. | cepter pour représenter la na.
Acheter auiourd’ hel nent ‘Hon huiliehne dona cette gran

Votre erreur @ été ‘de crotre
que c'éiaient des blanca qui ce
valent réalisé celle cauvre &
ia. glolre du pays. Tout d’'a
orl, suches + le, Io palme re |

de démonstration dé pragrés ot
de civilisation, on face du mon s



. ere un.poin da CAMAY

Lamay le savon des jolies femmes .

n
\
:

4
5
[
i



_ truction systémeatique
ites les forces imoralés qui ser-

i
i
i

i saniOn.

| plus

‘saison d’éte Paramount

_P.

, Haywerd
1 Ce héros





‘L’Homme...
inulte)



faisoient du souvercin le mai-
tre absolu des vies et des
jens, et qui permetitient le

massacre de. peuples tout en-
tiers. Ler pitié a disparu chez
beaucoup et nous rencontrons.
Ja méme cruduté que [on trau
ve chez les sauvages, et qui
faisait dire G Hobbes: +L hom
me est un loup pour Vhonune.

Nous récolions. maintenant
lo fruit amer d'une fauto d'o-
rientation. Vhomme, aprox
la découverte da la maching
moderne na pense qa’d la me
Uére: et I s'est lives & la des-
da tou.

i veient dassises & notre civill- |

i nous faut un «sup
siament d'dmes, comme le de
monde Bergson. Que les scien
ces de Fesprit se développent
au rythme des sciences de la
matigre! Nous auronse alors

dhumanle parmi les hom
mes, plus d'amour dans
coeurs. Nous asplrons a Ja
paix comme le voyageur du
désert soupire apres loasis,
comme Ventant fend ses mains
supplianies vers Iéteile d‘a-
sur. Et il n'y a pas de paix;
car il n'y a pas yolonté mutuel-
le de pai.

Rene CARRE

ms



les

AU PARAMOUNT

Pour cléiurer brillamment la
pré-
:Bhet@h 30
m. un chef d’ceuvre de la
Columbia Pictures: LE RE.
TOUR DE MONTE CRISTO
iperlont rencais) avec Louis
et Barbara Britton,
légendaire va vivre
devant vous lune de ses plus

SEs te dimanche a

idramatiques cventures, Spolié

de tous see biens, brulé par la
soif de la vengeance if devia

'Sataquer a des ennemis puis









sanis et foriunds,

MONTE CRISTO, lhomme
aux mille déquisemegts, détrui
sant ses ennemis fun aprés
Voutre, gagnant par bra- |
voure et son cudace larncur
_de la plus belle femme do
| Vempire francais !



8a

, Un film qui es tappelé & a.
vor plus de succés que «Son
Of Monte Cristo».

«LE RETOUR DE MONTE cris
TO» est parlant trangais |

N. B. — Les guiche’s seront
ouver’s dés dimanche, 4
ur de 10 Heures.

por.

por

~

OUR LA TABLE...




15,000 UNITES
DE VITAMINES A
PAR JOUR








POUR LA CUISINE...

MENACES DE GREVES .
AUX EATS UNIS.



NEW YORK 22 — AFP --

Une vagua de gréved oxtré-
| moment imporianies menace
ide délerlor sur les Etats « U-
[nis, Deputs Iundi, 400.000 mi-
{neurs de houille graase sont
“en gréve ainsi que 86,000 mi-
i nours d’anthracite.



Dana la matinée de mardi,
lie médiateur Federal Cyrus
Ching a été on conférence pan
dant trois heures avec les re-
i prosontanis du syndicat des ou
| velers imdiallurgistos et doer
| grandes adetion, t Washing-
{
|



fen, sons quiaucun progrés
salt. dtd enregiaté, les deux
potion resiant sur leurs posi-
ions: le Syndicat demande
que jes négociutions repren
nent sur la“base dex recam-
mendations de ia commission
Wenquéte présidentielle, c'est -
& - dire aur la création d’un
fonds de pension par les acie
ities dont le colt serait de 10
j cents de Yheure par ouvrier.
Les acieries estiment que les
jouvriers doivent participer ow
‘financement du fonds. Si un
accord nintervient pas, un mil
lion d’ouvriers de Vacier seront
en gréve samedi prochain.

A Washington, M. Charles
| Ross, Secrétaire Présidentiel, a
déclaré qe le président Tru
man n’avait pas Tintention,
pour le moment, d’intervenir,
duns les conflits du charbon et
de l'Acier, -




eesti enceomenenense ternal











A Détroit, les négociations

La grév, des mineurs a m's
| aur pled 27.000 employés des
: sins de fer occupées au
du charbon,
|
i

entre les ouvriers du syndicat ,
de Voniomebile et la compa
gnie Ford continuent. Le syn
cat revendique une pension
mensuellé de or 100 pour les
ouviiers. Ford aura olfert
or 50. La gréve des 115.000
cuvriers de Pord est prévue
pour le 23 septembre, si les né
gociations échouent.

i

| A Chicago, 2.200 ouvriers de |:
iia fobrique de tracteurs de le
| «International Harvester Com-
pany>, cnt volé en faveur de
la gréve pour protester contre
_ le renvoi de 25 ouvriers délé
i gues syndicanx.

A New - York, on ne poss&
(de aucun déteil sur les négo-
cictions entre le syndicat re-
présentant 65.000 débardeure
ef Jes compagnies de na
vigation de la cé‘e - est
Siun ac



des Eats - Unis.
cord nlintervient pas, au sujet
des saldives, une grave cure

Heu, cro - on, vers la fin de
septembre,

POUR LA PATISSEPIE..

{ARMOUR}

OLEOMARGARINE « MA YPLOWER: ARMOUR
EST DELICIEUX ET REMPLACE LE BEURRE FRAIS
RECLAMEZ, ae CARTON JAUNE SATE

“CEST UN PRODUIT pe QUALITE, PUISQUE,

Cest un Produit: a

#

DEMANDEZ L’ OLEOMARGARINE

MAYFLOWER

STU

térely naflonenux e
ABB,

ACES:

panini

UNE FLATTRUBE
APPRECIATION :
Cres: avec “une: sates
compréhenaible qua nous
produlnond C6 lg nol,”
erée & Yun. deg nd'res,,

de pariaire ses
-jout dans le ddimaine des:
" oca sociales, & Unive:sié

Tl eut de brillanis suctés &
fin de son année d'études,
enichi son expérience ©
vés vaste sur une fowlo da
8 du Cand-a, Tl a'sa
mer et admirer son “cher
@Haii. To multiplié. lee
casions pour le. ia're
‘ connaltre et apprécier dave
\yage dona. touiés Jeg
\ dg la Société canadienne

gaise, |
_nombreut contacis que: aa ‘ai ue

| avec M. Désinor, | Jai-pu oda
“yer son esprit dé fol; 20
triotisme éclaié, aa pie & ie
mour de son pays. 8@
rhing ion de ag. déwouer po.
tui. Sa venue ou Conada,
ces quelqucs mois d'étude ¢
demandé chez liddes sdeiie
ces presqu'hérokques ©: 86
mille. a généreysemen? sub)
part de sacrifice pour 12 bet
commun. Nous hil-scahailne
un heureuxs telour.dens $5.)
‘tle et le plus enter su
' gervier dg Sq chere nevion.
| Bien ‘& vous;
7 Septembre .1949

Joseph ©, BONHOMME,

- Evéque. itulaire de Ti



ri Belfort, de Tdogéne. 5:
| morend.g: dg Mme Brisie.

pre, Désilic Déiosier. 63

- Morleine Cojnele, 4 a8, Mae




WASE
pion Pas
respect
Yocconip
qos on
we, lat
sidique ¢
gore ¢
toate in
pobllite
peineipe
port do
stoves
da Tory
mbrioais
Alu:
di 14 Se
pomeéric
blicn les
gostent
mission
saibes~
de ati
dagitati
ie one.
romposé
de PAre
de Cube
présidée
da Me’

cours ci
tes la gi
étudiée,
de prép
fon fe te
ation 3
snormes

-ementar

Solidar
ebtomt
ment, |
«Commi
de renc
ssifactic
erat
ame de
eons d

Lectus
dusions
tmeribre
honga q
Wildrer
verneme
Points é
. Van
Coromis
TArgent
Ge la
de 30a.
tipe de
tappela
son hiss
fours di
wUvarc
fade qu
THadle |
atau g
tee at



Full Text