Citation
Nouvelliste

Material Information

Title:
Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date:
Copyright Date:
1958

Subjects

Genre:
newspaper ( sobekcm )

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
LTUF ( ACN6482 )
OCLC ( 0012544054 )
AlephBibNum ( 000471641 )

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text








Internationale = _
‘pour la Reconstruction et le Développement
: (guile, voir le No. de Vondrod.. 8 Septembre ies:

emer

ae





Des -pourparlers sont actuelle-
menlen Cours. :
Faiseni suite. & des! études
: faites sur place par des repre
jen prote eecdidés pox it”| sentants de lo Bana le gou-
pe donnent quune i j varnement. de Costa Rica a
ie portlle de see activités | prié la Banque. de Yossister
durant Yannéo passéd, Com (dans le choix d'un consultant
vag indique dane le rapport, ia j économique et Mhancier dont
pone ranies projets 41 [in-tiche sercit de suggérer u
ade concernant une vingtalse ine ligne d'action of de coor
sea Exats - Membres; de | donner lea kaveux d'experts.
ae des pourparlera sont on | Au mois de juin, ia Banque a
vats avec plisiours aulres , 616 informée d’un changement
dtermi L igurvena dime le programme
g pou déterminer de qa
eager la Banque pout le | du présent gouvernement ot
mieux leur porter aasiskince..| du tutur président at que squs
fp ontre, pour répondre = & | pew wh nouvedu projet mie
de, ja Banque a & je serait solmis & lo Banque
ae ie onsidérablomont je | gui, & Pheu: aciuellé,-cttend
" champ de ses activités en ma- [Torrivée de cette proposition.
wire dussisionce technique. Une eilesion de la Banque a
Nous donnons ci - dessous un j wiskte la République de Salva-
compte rendu de ses opéra- | dor pour y iaire une étude gé-
tons classées par zones géo- | nerale de ld’ situation econo
giephiques. jmique et en particulier d'un
Amérique Latine: iprojet de mise en valeur hy-
Plusisurs misions de la Bon ,dro.- électrique du Rio Lem
que ont visté 1a Colombie. Ex | pa. On préveit que des né-
pls da prét mentionné plus | gociations de prét seront eaia-
beat, étude d'autres projets | mées d'ici pau de temps.
se trouve dans un stage avan- | Les anires pays de l'Améd-
cd. . i que Latine et des Antilles qui
Une mission spéciale de - Ia jont été visités par des fonction
2st jombi & | néires. de la. Banque sont les
tee some sour fave [suirents la Bolivie, Cuba, la
wae étude d’ensemble des res | République Dominicaine, le
, sources at des besoing écone | Guatémala, le Honduras, le
migéea du poys. La mission ; Nicaraqua, le Ponama, le Fa
ast ditigge par le Dr, Lauchlin | raguay, le Pérou et le Vene-
Came, éconcmista ameéricain suela.
bum connu, accompagné fe j
fonctiontuires de la Banque, | DEVELOPPEMENT
dun fonctionnaire du Fonds | FCONOMIQUE

COCIATIONS DE PRETS
MP ASSISTANCE RENDUE
RUE ETATS - MEMBRES







getts désignés par F Organise. Un trait saillant de l'année











i
_ Monétaire International, d’ex- |
|

pour | précédente, Usons - nous dans
YNimeniction ei fAguculexe, | rar edo ae oe
FAO), 2 par POrganisation | tome tn développement 40
Menfiale ce i Somté (WHO) | pomique non seulement por la
Benque, mois aussi par d’cu
les dépensés de cette mission ues ee internationales

ren Ses par I ouvernements aationaux, e@
heat la Banque. a banque I pa les milieux commercicux
aspire que sur la base des ré- jet financiers. Le progres cons
sulixts de la mission elle pour htont de la reconstruction en
1a folve deS recommendations | Europe a permis & Vopinion pu
oe gouvernement colombien , Pugue de se tourer vers les
de nature & ¢# bly . i problames économiques des ré&

see ee ann PROTA igi oins développaes.

%_ de mise en valeur & lon- an ms cblemne te Jers
Ne echdanc x 7
devon oe i meee | moins développés ne Consisie
teamires & son exécution. La | pas seulement & augmenter 1c
Iimque espire aussi que les i production et éleyér le niveau
Hues de lc mission lui indi
Tuerant les domaines finan.
tits ou autres dans lesquels z

ts pourra le mieux contri } °
duer cru Progrés futur de la Co i UNE VINGTAINE DE
lombie, | DEMANDES POUR

ted ROIS MAISONS.
Ala suite Se deux missions , LFROIS M.

¢ Hquateur, Ia Banque a ir Seffectuent actuellement
me le gouvernement de’ ce | dans un quartier.de.@& capita
Mya quelle serait préte & lui j le les travaux de coystructions
Dunit une aide iinaneiére, d’'a | de trois matgone de résidence.
Sur une échelle modaste, | Leur propridtaire a déjerequ
fou guymenter Ia production | ane vingtaine de demandes et
Spiele. Deux projets sem- | ic plupart dea locataires éven
Bent Particulisrement adapiés | iuels sont disposés a payer
“ek objectiis dela Banque & | jusqu’é trois mois d'avance
‘ale que leur examen dé- | pour le louage. Ces faits sont
“? solt satisicisant. Le pre | dloquenta par eux - mémes et
Zot Sncerme un service d’ou | indiquent combien est crucial
tee agricole pour réduire.; le probleme du logement a la
low de revient de la produc capital. ;
© Sacond concerne I’du- | Hf faut cependant reteniz que
9° nécessaito & des tre | chaque igison sera loude en

tion des Nations Unies

at d'autres experts spéciale-
meni aiiachés G im mission.



(voir suite oh dame pagel





ae Tirigation. La Banque /| moyenne & cinquante dollars
fear aement envoys en Equa | par mois...

shor un expert pow étudier la
wa de Vindustrie
Tel, La mesure dans la-
wele les effets du récent at

els hemblemernt de ter
Pourtont modifier Vattitude
"id Banque reste
Seer & dSerminer,

«LES E. U. DIMINUENT LES
; TAXES SUR 400 PRODUITS
Dune aouvelle tansmise
por la United Press, nous, Gp
capendant _ prenons que le Président Tor
LU, / ) men. signera da semaine” pro-
it eo Y ¢ faif qussi obs -gheine une“loi balesant lea ‘ta
ee Une mission “de la Bam yife’de dougne sur plus de 400
“ Set prononcée en ia produits. :

a a2 Brét pour le déve- | . Cette information, nous Je
@Sccticig la prodycded”” dopnons on vue d’attirer Vatien
the Mt Pexpansion du tion des autorités compétentes.

mistoniaue: Une se, Cleat le moment ion, ecomipagnde | dre lee démarches: nécesscires
on en matibre aélectrie | que les articles de notre
de ‘elephone’ a “ Studié ita industele, exportés wax £
Piet 29 c6tés financiers | tats “Bais, solent compris dans
de cep plans, | Io liste de ces 400 produits
NN

%



Cet oprés midi.por JYovion
de Th. 40 dela Pan American
Airways.ent artivée la Miapion
Extroordinaire Halienne, com-
porte. duo. vice. président
du Sénat dTialie, Maonorable.
Salvatore Aldisio et... du
Sous ~ Secrétaire -d'Etat oii.Mi
nistéré dea Alicires Etranye-
res, M, Guleseppe. Brusasce.

Cotte mission visita lea dillé
ronts pays de MAmérique. Lok
ne. Sen but eat de conlinmer

1% touses pays latine ~ amérl-
cans les sentiments de sali
darité qui animent & leur on.



Gouvernement ltalles, en en
voyant cotte mission de bonne
volonié, est désireux aussi d'in
tensifier les capporte culturela,
y commercioux et finemelers a
veo les perys latino - améri-
caing. -

De. grandes cérésonies maz
queront le passage en Haiti
de lo Haute Mission Ttallenne,

Ate ig teense unetumttaenst,

ee mens

“p.m. aura Heu le cérémonie
de pose do la premlare pierre
du Puvillon alien dans laire_
,d¢ VExposition. Ainsi donc,
(se concrétive le désix du peu-
iple itallen d’opérer un rap-
prochement de plus en plus é6-
trot avec le peuple haitien.
Toujoursdang la ligne de l'e-
mitié haitiane ~ Iolienne, lea
honorables membres de Iq mis
sion déposeront une gerbe de
fleurs au Mausolée Deasalines
Pétion,”

Vhonneur des honorables mem
bres du Parlement Italien une
réception aux Cosaques ven-
dredi de 1] heures ‘& 1 heure
p.m.

‘Dans la soirée & 8 hres, le
| Secrétaire dEiat des Relations
Extérleures offre un grand di,
nex an Splendid Hotel.

Nous exprimons nos rieil-
Jeurs voeux de bienvenua aux
honorablea membreg.de Io Mis
sion Halienne, leg Honorables |
MM. Salvatore Aldisio et Gul |
sippe Brusessd.

{



CONSEQUENCES DE LA”
BEVALUATION DE

24 LIVRE STERLING ;

350 irs. pour 1 dollar.

' Le Canada et la France ont |
_ Suivi 17 autres nations qui ont
idévalué Ia nuit derniére leur |
‘monnale. Ces perys sont lea
suivants: Australie, lAngleter- |
jre, Burma, Canada, Ceylan,
Danemark, Egypte, Finlande,
| lead, Inde, Israel, Irelande.
i Maleya, la Hollands, Noavel-
Ne Zélande, Norvéega, l'Afrique
| du Sud et lo Buiase,
| D'autres pays suivront cerz-
tainement le mouvemerit, dont
‘YAllemagne de YOuest,Je Pa
lkistan et quelques uns des
i pays de YAmérique du Sud
qui ont des relations sur gran
de échelle avec la Grande -
Bretagne.
peuvent oussi agir en ce sens.
Le dollar canadien a été.dé
walué de 10%," “En ce qui con

droit la République d'ltalie, Le |

Cel aprés - midi & 5 hres 30 |

Le Corps Législatif offre en |



LE CONTRAT DE
TELEPHONES ae
UNE PARTIE DU.
MATERIEL ATTENDUE



sposcoe, apne

Nous ovens posé hier la
, Mestion aulvente: Guid dy
jconteat de Téléphones? * Dans
‘le but de rensvigner nas lec
leurs, nous avons pris. de. sour
cea avioriedes, des renselgne-
ments an sujet da comtrat si-
:qmé entre le Gouvernement
Lhatitien et la «Automatic Elec.

ltric Company,» publié gu Mo-
i niteur, le 15 juin dernier, crux
i fins Vaméliorstion ef d’exten.
sion de notre réseau de tele
phones automatiques.

lusqu’é présan!, lex parties
contactontos rempligsent pond |
juellorment
Cependant, dant donnéd que ia

No, 22.818

Les faite du jour & [Lacager.

PORT AU PRINCE, — BAIT



ee

NOTES D'ECOUTE



Dégringolade de monncies
Europdennes.-

Au moment o4 l'on sly alten
doit je moinn et of on Ia ora
yo déliniivwement sauvée, voi
ci que Yon apprend, hier soir,
| ate radie de Paria, que la Lik
| yre sterling est dévaluds. Ce
bla @ 616 décidé aux dorniars
i moments do la Coniérence Mo

nétaire tonue & Washington en
, tte les Représentants du Cana
da, de la Grande - Bretagne ot
des Biats Unis d'Amoriqua.
| Cette nouvelle

i





en France quien Grande - Bre
tagne, dans dex Messages.

leurs obligations. | Yun de M. Mauricé Petache at :
Youre, de Str Stratlord. Cripps.

plupart dea appareils doivent | Ce demier a dela .axplique

étre apécialement

fabriqués’; que, panri iant d'autres ri

i
pour Haitl. Yarticle 8 du con- i sons qui ont porté la coniéren
i

frat accarde un ddlal de ‘cing

jmois 4 la Automatic Electric

Co, pour leur fabrication al

Cependant, selon les tensei-

ce, ef sur sa demande méma,
a@ adopter cette solution radica

4@,...e'a8t que la réserve d'or ,
leur expécition. | que posséde son Pays s'é §
4

puisait & une allure trop rapi-

BOI GNNOTr ~
| cée olficialemant ce solr, fant

dnements que nous avays pu | de et que l’aide Etoleunisienne
obtenir, un accard spéciél est | ne sulfirait pas 4 y . parer. Lo
interven entre le Gouverne- | vre sterling, done, depuis di.
mentet la Automatic Electric manche soir, ne vant plus qua
Co, en vertu duquel, en prévi- | tre dollars quatre, mais bien

ERTL TAREE TE Ss G

Lltalie et la Gréce 7 View - Président de Agence

Sion de Exposition du Bicente | Deux dollars quatre - vingts.

naire, oul le matériel nécessai |
re pour Faméloration de notre ,
réseau téléphenique cinsi qua -

Yéteblissement d’un syaténe””

de communication dans Iire
de VExposition sera expédié in
cessamment. t

Nous croyons savolr que ce |
muatérie] ¢2 trouve & bord du
ofan qui laissera New -
York le 22 sepiembre prochain.

Des techniciens de ic Inter-
national Auiornatic Electric Co
sont également atiendus, He
travailleront en collaboration i
avec les Ingénieurs Haitiens.

SEES ARLE CA SLEN Oe, OB ETE

LE MINISTRE POURCAND
EST ATTENDU.

Selon lea informations qui |
nous sont parvenues, Je Mini {|
tre des Finances et de i'Econo
mie Nationale, Mr. Noé Four
sand est attendu & le caplale
nyjourd’ hui ou demain.

On aait que M. Fourcemd ac
complit depuis la semaine der
nidre une mission aux. tate. -
Unis er qne Yont rejoin) MM.
Gaston Margron et Alexandre
Jominigae, respectivemen! Pre
sident du Conseil d’Adminisira
tion de la Bangue Nationale et



Fisdole de la Banque.
_ Un contrere avait annonces
que ja misson de M. Four



cerne le sterling, la propor
tion est de or 3.07 1/4 pour }
livre Sterling (taux d’achat) et
ou taux de vente or 3.08 3/4
pour 1 livre.
| Le franc est maintenant a
(380 pour 1 dollar,

Reynaud o déclaré. que: la dé
yaluction britannique est un ‘ae
te inamical et que la décision
a été prise sans consulter ses
partenaires du Conseil de TEu
ropa. . 3

‘areca ie REEL RS

DEPART DE MELLE.
}GINETTE TURNIER

| Hier apras - midi, est partie

Lex - premier frongais Paul | JACOUE

& dentindtion de France. notre
[compatriote et amie Ginette
tonier tntirmibre 4 ia glidique
Basod- Roy. Bile va ponsiul
ES 268 dudes dans'un contre



cand-a bait au projet-d'asphal
tage de nos roules nationales |
cuquel cas il foudrait lui sou- |
hoiter le plus’ grand. succes



DESINOE
NOUS. REVIENT

Cast cet aprés - midi que
nous arrive note collabora-
four et ami Jacques Desinor,
yetonr du Canada, o& depuis
“prog d’'ung-emnde i s'est spécia

dans catte Miazion. ©
:

La monnaie Neerlandaise a
614, ello cussi, immédiatement
atteinte. Ei le Gouvernament
‘deg Paya - Baa x ennoncd quel
le. sera officiellement ddéva-
lade, cetie semaine méme, et
dons la.méme proportion que
la monncie britannique.

Le Franc ne tardera certaine
ment pas & suivre, On s’en

| est rendu tout de suite compte

aux mesures immédiates et ra
dicales prises par le Gouverne
ment Frangais dea qu'il a su
que ia livre. était déevaluée et
dans la forte proportion que
nous avons. noté, Das diman
che solr. a été olficiellement
omnoncé que-Ja Bourse de Pa-
ris dtait fermée-pour quelques
jours. Quant dux opérations
aéchangs. et de tanalert, on
a décidd ga’ellae-séraient aus

si interdites, jusqu’d nouvel o:

dre, (1),

Cette position inattendue des

monndles européennes.en face

dala monnaie américaine va, |

naturellement, faize baisser la
gronde confiance que l'on a
vail dane le pian d'aide wax
Pays de YEurope Oecidentale
et il ne gerait pas dtonnant de
volr les partis d’extréme - gau
che faire remarquer que calie
aide ost assez élronge qui com
mence ¢ allaiblir une monnaie
avant de la consolidez. C’est
un échec gyssi pour le Parti aw



:

les électours aan souviendront
| aux prochaine élections, ‘
La Santé d'un Rol vieure-
Lo Roi Gustave da Suade,
i conn & la Riviera Prongeise
i ou Lo passall sus vacances at
| jougit au tennis, sous le nom
faniliier da Tatave, “eat eérion
_gorment soutirant. Son cas,
, dans la nuit d’avanthier, s'est
gubltement aggravé quand sos
aédecine ont reconnu quill fai
sci aussi wae bronchite.
} On tent que le Rei de Suéde
souffre du coeur el quil a un
pou plus de quatre - vingt dix
. ans.
Le Prince Hévitier est déjd
(un vielllurd, et presque sepia
guéncizé.

Deux nouveaux paquebots —
Prangais.—

deux now
de la Ligne
seront lancés

Ces jours - ci.
veaux paquebots
Transatlantiqua

seile. Ile seront. tous deux,

affectés aux services des Anth |

_ les. L'un s’appellera: La Ville
‘de Marseille et Vautre: La Vil
le de Tunis.

Petites inventions du
concours Lépine.-~

pe

Comme chague année, et
{depuis quavante ons, \Exposi-
| tion d’automne, connue sous le
| nom de Concours Lépine, a eu
[le succes le plus grond, —~ et
| de curiosité suriout.
{ Parmi les petiies inventions
Lqui ont élé le plus admirees, il
: faut noler.

ble dans un colfre méme de la
; Volture qu'il abritera.

2-— Un briquet, sans essen
ce ni méche, et qui marche.

3.— Une méthode: pour tra-
| duire dang sa longue matemel
le, une langue qua l'on ne con
nalt pas,

4 Un apparell qui suppri-
| me totalement lusage, dans le
netioyage, de la pallle de fer.

| i. -- Un garage transpofta.
{
i

que, ot qui lait feu sur le com:
| beloleur qui tente, por effrac-
tion, de pénétrer dons un ap-
_ Parlement...

4

| enema

i @ Les Pays suivants ont an
| noncé quills allaient, dévaluar
| leurs Inenndies respectives:
LFEgypte, la Finlande, la Norvé
ge, la Suéda, Malie, IIndoné-
sie, VArgentine, la Suisse, la
Belgique, le Canada, les In-
des, YAustralie, Ia Nouvelle
Zélanda, atu, ete, ~

MERCREDI 21 SEPTEMBRE 1949

Sant

" Pouvoly ot il eat certain que |

dans le port, croif - on, de Mar i

5. —- Un revolver autometi. |



PHONES: 3797 — 2439
BO. BOL A — 138,
ame ANNE.

ray
ariel

Lettre de
(New-York au
| «Nouvelliste»





Servic de f Agave Penn P evn
Chiwten Havens wa sttonsoatitenns

PAR AVION

sterner

LE «TIMES»
DE LONDRES ET
LA DEVALUATION



LONDAES, 20 Sept (AFP)
Commenian la dévaluation de
le livre atorling. le «Timea» 6-
| erit notamment «Ilinca:
qul x troublé le monde af a paz
| ‘@ grand préjudice au commer
i eo briannique, au cous des
| nombreuses semainte opal vien

nent de wécouler. « 66 diss!

pée par Sir Stefford Crinns, ¢!

manche soir... Maja al Sir Stat.

ford Cripps avait ¢6 on mesn-

re de donner, aver ‘ou’e son

awerté, Yoassurance qu'au-
: tan chongement dons la pa-i'é
| de la livre n’éialt envisagd. nat
{ suilg de Ia coniérence de Wau-
! shington, cecl cussi sural! dis
aipe Yincectl ude».

|

}

i Aptos avoir signale les rci-
sons pour lesquelles la valeur
da la livre sicrling exprin de
en dollex aval: di subir un
chengqemen'; on tHalstent “ul
puteuldrement sar lea opdét
fons pralguéce © Vétranger et

| qui consis ont ¢ cevendre dons

( le vone des devises fortes, dis
Genrées ache'ée3 avec dos i

vres sterling ohenues & bas

, prix, Je «Times» poursull: «si

| le daque devall ére pris, 1 ¢-

quil. le fat im.

| médiaioment aprés la con-

| férencg de. Washington. Los

accodds qg“ul oy on. 6&

conclus et le ton. amical

e@ optimist: aul avalt présidé

& cea en'retiona conaiitusn! 1s

me leur fond de tableau pour u

He mesure qui dolt dire accom

pagnée de lg conflance et de

lo bonne volon’és,

Coat pour In méme raison
que is «Times» écarte le den-
ger inhérent & toute dévalua-
tion, ul est la méliance de
le devise dévalude.

*ait just?

{

| «Les dangers plis profonds

, dace changement doivent étra
rénlieess, pouraull le «Timess,

qui exprime Ja -crainte «que
Yaugmoentation du cot’ das vim
portations du falt de la déva-
luction “n’alt pour consdquenc?
wn, heusse du prix de ia wie
et améne des demandes d’aug
mentation dea salaives,

| «Dems aucun domaine de aa

SPELL APLEROPLELIDEDYDEDILOPIILOSERDDLEDEOLOES WHINE REET dépendemt le gouvernemen’

Ly curait beaucoup odie
pour permettra au public de
comprendre la sortie intempoes
tive de Pétion Savaia contre
jes peinires. et lea architectes
haitiens .-Parler, por exen-

Hieé dans Vétade dea Sciences | Pi ec formule pharmaceutl

Boviales at Polltiquas.

‘Bw eoure de aod eajour. he
beg, dl a. propencé plusiqurs
goatérences sur Haitl et o fait
une -yigoweuse compeqne de
prOpogande en favenr de no
tre Exposition of du Gonverne
ent du Poisident Eatimé qui
on a oa Theuteuss inliative.

Nous lu’ sscketions 16 bism-

médical be réputé de-Porls. [venue

Br gh



que ‘de Savain peinire. Révé-
lor quelques unes de #63
meuquineriea «propos do gros
sous, Mala nous préférons
inieser Saved, qui par: briguos
ot intelques. esl en train de ge-
gnex quelques willie de dol-
‘Sore & VExposition, continaer 4
épater les gobe - mouches de
“Art de la. fresque ot.des au-
tres techniques» appria (ait «10
nt

PETION SAVAIN EXAGERE. =

Por Max Léo, PINCHINAT _





& New - York. Ti aled platdt
Ughorder la question gous un
ongie plus général et moins
uiilliiaire.
Que le peintre - Savain qui
’ pretique PAW pout «Lard» — of
dont la. margarine colorée et
morchande a séduit quelqu’ ar
| eten hoitien, aw Paleia du Tou
“ Yieme 08-4. pévity quale pein
tre: Savain, dis - je, olf cra de
hon ton de coaser un eneen
; solr nous te nex de larchitecty
| Kaquate Bchmiedigen,. cela na
Vobligentt pas d'ingulter, de
surcrolt, lea pelutres ef les ny.
(vale guile ea thaw page)

e

n’qura awent de difficul’és &
aurmonter que dang ia stabilise
tion des saloires. Qua les sa-
jaires en gdnécal doivent ate
aiabllicés, ‘eat clair e imp

Fe

Le «Timos* cancluh «de quel
gpie omonibre que cette wae}
pulsss $4, 06g
"ade la dévaluation cat en par
(fe da amoina, wat reconnale-
bonee pratique: du fot que le
population de ce pays salen
” deds ot oblenait plus do corte’na

de ake Schemes in ernationcux
quielle.n'en mériiel', Ce! ac

prem, nent senaooncensionten
~~







2
:













Poul H voi pour Gran
di, qui Yawou depend, Pyle
que mon gendre” -votdit eign
you, Gudad’ ls eureat quel
ques goupons, ropidensieot ik
oescrgoront de’ne justitier, Cio
nett, je lendemals m‘Gerivit
‘ene letixe pour renier son yor
te (Claneti Guilt le Président
da is confédération de Vindus .
tie) Forinacci, an contralre,
qui a toujours peur de tember ,
dans un pibge, car il lea tend
joujoura cux onives, apres a
wor drewgné, aca ten dive,
eat wie idde billanie. 1 pri.
senta un ordre du jaw & bul,
pour ¢viter de ptendie posp
tien. Grand je hii on denn
dé, «Toi woasi, ba veux que
je Hol ae mete a la fete de
Varade.
Che, fo Har est un
je ther Ge ac cx

aligia 4

pos cpae te











Home pepondih
ae Te font





jetor



BUr Be OL Ylie & SEROMS.
ereee pis HOU.

porvons pas denné de rahition,



el qui penis

HT



est unm ace





chet

eur polhgue,
gue, tepliqua FPorinac
les réauliaia quelle paureuil ef
non i iacen de les atielndre:.
| 4En cele, da forme et le
fond .seront toujours contre

nous, Si neous gagnons, le




meériie on ira au Bai.
perdons,



tomite sera Ta nc





weell, ja question: shel «ce
que je Hoi va ucceptere?” je
1 c8 que pan

iL je per



yoyois Wen |
gar Limmarnuie
faire deja
BaVGIS Ce agua £
casserole
rai de Porch
Apres inon expose, Je
familerement 3G
Phot epoule a me ¢
temps difiiciles so venus
pour vous, Vous calles faire
connainsance avec Vingratitu-
de hamedine. 1 vous restora un
seul ami cot cml sera mol» Et
vest le petit roi gui ma donné |
Je premier coup de polignard



@ tachque. Je
foul duns lex




m



veGs PUG tb

» du jour Grand)



Gl b

ve

»Les



meliodeas
mendes. «Grandi a mis Mus
salini Lop
les jJourne
derdere le d
gait le cor
pret @ eccoter
fitent de son ceuvre.

co qua dit Bohn
dew U'Allomagqne)

Lou aver










de Grandi so.
t du Palcia,

aH ON pro.








a Forimecei, qui voulall aller

ae changer de puniwion avant
de prendre Yavian pour Mu
nich, uprbe VArmistica? nest pus de pantalon dont
vous avez besoin, main d'hon |
HEU,

‘@ & Juillet 1944,

e pour tahir, Ui faut
de Yintelligance. Personne
parm coux gui ont tohi n’é
chappera au chatiment. Le
tol sa cendra bientét compte
da ce que veut dire avoir alt
ce quil-@ init. . La couronne










“Gan Bavola ext-née do la, lite
hison de née alliés, war |e
chesmip de bataille at pérla
de ia méme «fecon, ae 16)
ae chassdé pdr it fureurcdu
oouple, fon al la certitude.
“Yabla certitude quil sera chee
“ed et receavert de boue por
jos mémes gens qui aujour
a’hai sont ses complicas, malx
j qui. plus tard viendront pres
oe ln délense de ma mémol-
“ye,





CHAPITRE IV
Dienc.. Mussalind Pout

ic 20 Péviior 144d
i

Moz pa ast un fonchonnal
fe, oral wax sapporia offs

nite theroyable potr un



te ih prdtend vingi fous
Paes ini Ore un révolutonnii
sult de placer une
lmibres oof un fompon












su iebld, pour qu dl act
tun bie en presence ce

‘pet ainai que But
doming complitement





PAB NCe give de

jatre



ah republiccts,
7 AVOeR RD UNG Tce

Quand



1 Museo
jlink regoit un écrivain, an pré-
‘tet ou un ambassedeur, Bulla
yini se fait apporter Hvrew ef
fclas Goults per ie

a methade.






mentor Sur ACL pro

jvin rca 6 BUY Bon pays fi en



“lui - ci en parlant avec ie vie
tour i968 a constammen? de-
\ Aina. ih put cher
poémes dcr
porivein Finlanda
des articles d'un directeur de
giiersand, dea détails
e agricole en Cota
, ignores méme par Fan
i basaadeur G'Espagne. Ce pe-
put jou procure & Mussolini ea
| Tépuiation, Ho veut étonner,
surpeesor ef méme éblouilr,
veut dtre supérieur & tous. Ti
veut convanicre de sa connals
sance de taut, de sa préserice
‘ partout.

[But



Ss













a d'ailleure d’on
G son are, Apres
6, Musso!





pour un cericin
voulait 3% revoir
hog donnd

a précis. Bul-
Ho gne cette dbcisi
devour,

uv du Duce.






brig
i Et quand le
coeur Gun homme de solran-
te ane cst brisé, Uo est prét a
; sidérer comme un crm ce-
ae wh tavorise | BO eee

prise pcr
y







cuibour ¢
we... Vouta 6 ‘orreie devant Ue
ne villa. une fleur, im nom,
jun cri.. une femme s’élonce...
| Buffarini, je vous chasse.. Mais
jes deux amons s’embrassent
et quand Mussolini qulite Pe-
toed, Butieginl est lo grand fa
vor. ,

Conzéquence inaltendue: ce
matin, deux olliciers dea 5. 3.
sont venus chercher la Petnc
ch ot ont condulie G Meramo.
Par ordi de qui?.. Mystdre?





t& suivre)



o LES FAITS SUR UHALEINE PLUS FRAICHE ®
ot fa AEE are pentirnice ce LISTERINE

Au cours
pu bere”

pax wa seu



Athan wayen
PRICE LAPT EIE

sewpe gehie

waisites, drake petilant

dea esanis wlentifiques effectuts,

phos de 8006 des cas de miageaise haleine Gat

Write non pas tose qpacdques
heates entieres ««

i bromage avec de la PATE DITTI-

PRICK LISTRRINE!
ACTION BiiRONNtE toute ot
HOUVELLE DAYEUR DE WERTH

rd hal odme be hoteret Le parE peers

RE, Poodives de sa laliheer ayeiabia “..

cotmrven vGite halving fraiche pendent pins dag

k Vession dhuxgente weclusise}
































































ee ee

Melia Pens 1 leone! o Blass,
le of tiles do M. Dinvillw Pier.

wm, deinewant @ domlollids as.
jeekinie aye: appils 66 leur

aoa.
Pas jugement du Tdbungd Gi
ie la petites 6 Port au. Ponte, on dale
MARLENE SAINTE, juin 1048, yendu one
filw dew “epitne Jocques Bay le dame. lwnadlite Viney et pire Dinvllla Plone a tot don
6, Wag née Viet te | don Apa, Ie sleuwr Augualin. de ous noe blots, on angle
tod. La jole qoutouns, ql: Lolassus ~~ dost le diapoulill , bane
woul, Ge jel. ig Sacroment i Glnel compu: Por cos cate) le) La port der Ja promiare
da Baplons, tor cheadement Bon Gh pools, le Tribunal ein oni résalten’ dé von
ede. Des bullets bien'gainia | Henk le déldut pricédomment premier mariage, non encore
dis boldsons de toutes sores denié contra le déleadwur — par agés
| vAwin brent cox caasoule répdideo | pour Je prot, admet la divaxr 20) La quetid diaponib‘e;
i des nombreux inviés qui, dune pce de la doiie Iwmadlitie Vie | Eo consiquence, ila tant dé.
lime aunesphéxe pleine . de | batt aver le sieuc Augustin Lol - fenge & tona lop no'alres, por
| cordiedté ot do fenche que 8 | Beas bon époux; on consé ticuParerewn! 4 coux de Por. au
coulesent dea heures ica plus , Tastee, Fenvelu les partivs par prunes 6: A coux de Jérémie;
\ devant VOtliewr de PEt Ch ae pulse aeeun dele concer.

ot ania te promedianl anew

































































Hous ddrewons wos vila Wi de 16 Gebtion Sud de Port pen jos biens du ah Dinvile
gu Prince. ce pour le pranen Plere, ot, c@, pour lea raleons
Cot compenw lee dépens, :
Me, om Mo POtweler de iat
; « Gheil de Por au Prince, Section
Sudo pranencé le divorce de

aramount: lo dame Jnmadiite Vino ot |

edi, 21 Sep imbre, 4G Bevan dee wteur Augustin Laie mnnnommmmen wnmmmannnn nun ie
St BA BOM, § 8ON dpaux cpert acta
PASHION IMMORTELLE , et dena dy feud iff Septembre

compimina Gun @pons Jac
whe ens lon
» Werle,



susroppelers,
8) Denia PIORAE,
Heide PIERAL,
fener ta PICHAE.

nugs cin eo



ce Wig t be





AVIS BACTUMOM IAL

Lo soussignd porte & la con











ceer Kethedew Hepharn, — “HME an No, 4, dot ih eat ox. ; ;
uy Hobert Walker Walt cy qui awh Hous Pare | Maice du public et dit com
; fisbed a “4 ie as % Kier
de 1.20 i Auguatla Hend Lotwsaa, Ott. | EE ACH Wot plus reapou
! ey wo | sable dba aclox ef actionn de

. Odes 140. “toler de FEset Civil de Port au

reaconsitasenn,

Sopreombre, & 6 h

aon dpousy, née Evin Déracle

; POUT conse grave en attendant

gqa‘une action en divaree lui
BOL intentés.

St Mare, le 21 Septembre 1949

Suplice EDOUARSIE DON NM. MOR, Dleidin’we

SLSR ARS REPLACE TI ILTOIAU AS LEAT IT OO

DANS LES CUISINES LES PLUS MODERNES, LOM SE SERT DE VESSOGAS bE LA

, Punee, Bectlon Gad, soussignd
; wu Vexpédition du oeament, la
j algal fieatlon diclai ef le som
i

mation au slew: Augustin Lai



EU MoORT

Bergmemn, Geos



Laoan, procodant 4 Yexécntion

|
i
du dit jugesient, on verta de |
Fort. 246 du Code Civil d’Hei- IS
|
4



de Cide 0.85

6 ie i, avona pranoncé que le ma

‘lage exietunt entre la dame
lemadéiite Viber. et le sicur Au
guatin Loisean est dissous par

AVIS *

le x ignée Mme Raphael
née Amalia Du-
avis an public
su Comumnerce @n
jo ne puis plus
acies 6b Gece
mon mart Raphas}
@ pour incompatibs
.meouvals gab
8 motifs graves







: Pere, le divorce, eic., atc., ete. Signé

Ie SALGADO.
| Pour extrait «



CHALEUR INSTANTANEE POUR FAIRE CUIRE, DE VEAU CHAUDE AUTANT Que On




Pour Ismaélie VIBENT,

E.IBAN - LOUIS,

Avocat,
Aine

LA RUPTURE EN DESIRE, ET UNE REFRIGERATION CONTINUE -. VOUS OBTENEZ Tour cHA
DES FIANCAILLES *
Au grand étores
fens, elie
‘ston Ca congédier
& cause de son










AVEC NOS APPAREILS. VENEZ POUR UNE DEMONCTR." TION.

& dire que *
co malheurens aural pu se I'd
porgner s'il s'étal. mis ¢ use
ge des? DRAGEES D’'ENTERO-
BOLDINE, — En ¢ifet, si vous
Stes gujet cux reigrcines, verti
ges, neusdes, al vous avez Ja
bouche cmdre avec dey alter
nances de diarhée ei de
tipa lon, les taches au v
Jes démangeaisons,si vour aver
wleing cesi ie lole
Dans ces cas



CHANGEMENT TY ADRESSE
te. André BOY,
Dentiste
Cliniqug Rigaud
Chamo de Murg

| CHAMBRES A LOUER

Lo sbros & lower, pour





i
|

























idividus sevis ou en fanillle
a @l grande cour,
. Ave. John Brown.

2580,











a cs C. merveilleux picdult oo |
“4 en vens & la Phermacie 8.
Galtard et dans toutes ws bon-
nes pharmacies,





LA A. E. A. EM ACTIVITE
La 4éme Séance Educa ive
des Masses, organisée par VA. Ne
B.A. & Fort S-Clair, aut un
plein succes,
La Séme séance aura lieu &
Morliseont, le jedi 22 Septem
bre prochain, & § hres p.m










* Classic ”

ne POUT








woe vollure

oetf* wetee Joli wint ne trahlas. pda voter
vote taint doit Stee


















‘eotlave da votre teas

Le savon PARAMI
pas en plus wn t aint eet: a asl de

8a me devotee donne
fetar one tenichat et. a0 ‘ealoute aniae
ment 2 rhands, ase PARAMEL te parties oe
Ba‘gnex vous Jowrnellenint.«

PAR4SML, oul donner & ee
she we pees ha ah :
ur de le reeds at te dailelots coe












hase
ut der
ders purlectonnem: ns

Lo Phen Podeval

: aicn... puseade le

















oh

PARAML AVEC EE PARFUM
DE LA Jeunrsse:

Gest le pnew qe’ vous

2 a
|) FEDERAL

BUY BARRETRE
Ree Donde Degtansea,
Pot an Pines



























: oie “Dayle
» ey a eheote ie mardi | diplomé de "Readésie om
ain 28.1% du rerciala
Pome poss 2.8 W de ep oe
eens gat de Ouanominthe, des
pour'le repos de Ién fare Be Map ves, de Hinche, lo LABORA-
es pou) Laat. . /TOIRE CLINIQUE DU Dociem
* Je V8 Septembre 99 Joseph RENELIQUE vous offre
: ea Bes services:
Cute lag épreuris copra.
ses sur lo sang, les selles, les
Urines, le liquide céphalo-ra
chidien, LABORATOIRE EST
équipé pour les epreuves sul
, *ones gui, onto acit, consti-
7 tent un gros eppoint dans Vé-
EN FACE DU | igboration du Gagnosic:
PAMEUX A) — Determination des
> CENTRAL Pang | to taux do chimie sanguine,
B). ~~ Liéprenve de la Gly.
cémie provequée. Urée utile





Oe














o

‘is CENTRE ‘DINTERET DE NEW - YORK






















be

i concen apne

Pronoste et le rakemen! de
diabéte).

©. — Léproave de le per
méabiliié icu rein por la phénol
plralsina.

Di — Le dosage de facide






‘ RES
mibres spacienses et CHAM
a devordes, oe A PARTIN DE

sent eae











Sens le diagnostic précoce, la ~

da romme ion * Mak Ee.
. meget A: Burket “née Modlin
‘| Maud Karam” Piocdédant & Ye.
xécution da dit Jugoméin., . en
| very de VArfcle Deut Cen:
j
5



* Quaranta Bix du Cod» Civz
Ne soyes plus soucteuses d¢ | ayie:4. Avons prononed que
la sunté de vos enleniy SUV8% f. moivicg, exis'ant ente Mor
sleur Exnest A. Burke.t et Ma.
dame Madina Maud Karam as















en oe ie ‘digsous par le Divorea.

DE TALC + Don! ecte fait et paged on no
COLGATE we Bureau, sis Rue Dr, Au.
our bry, en présence de Monsieur

Sern Brown ef de Monsiaur Ro-
ber. Goles, propriduaiwa, on
deux mejeure kemeurant 4
Port au Prince, Identifids aux
Nos. 7508 B ot 7571 FP. Apres
marcacmmmnacnn: comgdear ‘\echty lale par Nous du p:é-
Gobina de Me. H. BENTAMEN, cent ace, lavens signé avec










AVIS DE DIVORCE , présonce de Me. Georges Bans-



son, Hs,

_ CHRONIQUE HEBBOMADAIRE
_ ECONOMIQUE ET I ET HINANCIERE

DE AGENCE peaeee Sones (HAVAR) -
sBaCLUSIV ITE BOUVELLISTEs




New York, 16 Seplemb:e 19.9. bounages du sud sont ‘de npe-
veou intertompues. Certaing
“te Stuation Ouvriére, erolent que Lewis pourrait or-
j Dey a quelques joure & pei donner une gréve d'avertisse-
ne, « ki suie de la publica. ment dons toutes les mines,
don du reppert d’enquét, pd LE STOCK EXCHANGE
siden jelly sur lp différend en- Maigré Vincertititude qui re-
tre le gyndicat lea ouvriers mé gue aur Yaveni: des relations
tallwgisies, qui groupe 1.000, tre le patronat et le salariat
000 de membres. a: les acie mdticains, la semaine 99 termi
vies, U1 @tait perraia de croix. 88 aur une note soutenue. la
que les recommendations fal- fait que des bruite non confir
tes par celle commission servi mee ont coura vers le milleu de
ralen. de baee de néqocia’ on Yapréa midi de vendredi au an
entre lon deux partis en Rige | jet d'une nouvelle intervention
En résumé, les ouvelers dd: | Gouvernemeniale dang le con-
mandolent une hanase de eq. | Hit entre les acieriea ot lo syn
lese. des fonds de pension dicat des ouvalers rodtallurgis-
tag n’ast pout étra pas dtranger








3 chmnbres. pou
vn gant fom bes Bue
oe WF.
ds la th Ras, Naw-York, }
és ne, ta de ia 360 Hue aut & cQié du
me garage




PF). — La déterm/nation du
emps .2 prothromb’ne.










te




A VENDRE
Uns pompe «Deminga», pour
imigation de 1.000 G. M. ~~
hauteur de pompage (Coal
head) $8 — Aspiration 8° —
refoulemen’ 6° — avec moteur
eCon'inental> semi Desel ce
/ 8 cylind:es — 45 HP — Je cout
len état de fonctionnemen sx
i re livré avec tous les acreseci-
wes; 2 uyaux de 8% 2 10%) 1
tuysn do 6" x BY crap
ine: courrole double en culz
_ de 8" ate,










4 — -

R008 ja serves Aes epee 3

ZEW TORK, 08 sont . wique dans le sang. . eo
Ne frangeises ot espagnoles.. Vous gaTe® Te Bi Vs " ve le 26d} La pubic ext iermé que,
, ere prope [an . ~~ Vépreuve de le aéd- }_ a oe rc
wf dane Vo! par déciaion du Tribunal Cr

mentation dea giebules rouges. | +

Réecepieed dy, VAdminiaica
vil de Por. ae Prince, en dale fon Gly des Con ribu ions; Mo.
fu fAokt YAR le divorce 95.751.

dent, les epoun Fecnand Mc Bignd:

Ed. BAUSSAN.

| Awoes . YEpouy divared, la ‘dmo'ns, en
i PORLLLE, EVLEIT AD GEO DOG ALD

gigire BONEOMME, le fom
me nee Cormeen Eunomine

MONFORT, « ée cdmis cu Jeunes Filles! Femmes! ui
biond, @. qu’en oanadgnenc’ « Seuttrez les ennuls de |

'yOReter de YE Civd da i
Seer - Es: de in Capiale I’ TROU BLES
ERIODIQUES





pron & Septembre 1949
en P: emeing Pou

ia C. JEAN e: Ferre A. DAN.
TUS/ produf's par lo demande-











Por, au Prunes, le 15 Sepien- t
bre 18. Bf vous south ez de cramps mensuetlen oaee

tolgenine, ined ted, ut sensation de nerveadib,
a agitat hoot, A ritalilté--caueéa par tos

rides twensuches—emnayen le Compoud
vagtial de Lydia E. Pinkham pour swalager



ASALNL LOONIE

eo: d‘oanurances dont le 'o a) .&

gaiak ung dugmetitat on

80 canis ce leur salaize hora
re, Lu cammiggion préaidan
delle a'ey' déclarée conte 1.
relevemen!: des salaies, mais
n pdconisé la constilnjon
_-fe-tonis dossurances coun? ,
cvisze de reuae, finaeneds par ,

les aricles, qui équivaut

une augmenction de dix cents

de Yheure.

Jeudi aprés midi, on remar-
quait suriont des échanges de
iélegrammes, tous plus acer
bes les uns que lea quires, en-
tre M. Philip Murray, président
du syndicat et M. Benjamin
Fairless, président de United
States Steel Corporation, qui

& co meilleur sentiment do la
port des opérateura, En outro,
a@ Wall Street, 1 faut toujours
tenis compte des activites de
aécouvert, Les conversations
) Mpartites anglo-canade ameri
caines qui se sont termindes
“Landi dermiesr semblent cussi
avolr exercé une certaine in-
' Quence sur je marché pendant
ila semaine, en raison dea tac-
| tours, considérés favorablea &
| Pécon@hie américaine, conte-
nus dans Yaccord en onze
points cnnoncés & Viesua de la
derniére réunion.

Les actions de mines d'or
jont connu une certaine. voque
| pendant la semaing ¢ ic aul:





Eerie @ Harold Naje, 24, OCCASION EXCEPTIONNELLE



de tds ) etaptinwes,





























Ruele Audain.

ws ee
i
j
i

14, ot Mme George Hércrux an

| noncen’ & lows amis e. cliente
qa'lis son dans Yobligelion de
_fermer le «KALMARS CAPE
pour deux semaines dans le
at Wesdéewer “des travaux
ambelliszemen'.
Tip aeront heureux ds lee re
voir au «DINE AND DANCE.
qui cura lieu G la réouveriue
, de Vétedblesernen:.

Part au Prings, le 15 Sep-em
bre 1948.

Ce que chacun devrait
savoir au sujet des

LAXATIFS

Hx Lax est réellement efficace—
mais eficace sous véulencs. Uo ab
fgibliz pas, p’occasivnoe aucud
dérangement interae ou fer
déeagréable,

oll n'aat pas ep fart!



















EME MERC ULEC CYELE
& MOTOR COMPANY 17D,
PRET NGO M ANGLETERRE

Vous poover prendre Ex-Lax on
toute confance, Blea et ‘ib ait la
gaveur d'un bon choc!

sit invariablement l’edler désird.

alt wast pas bee doux}

EzLax est wh lazatif qui évite tes
rrbmes, Li agit gape secunk
jolence, mais avec eficaché, En

an mot, Exes, vous offre ;
sinks ott calla’

be lawl checaieid.

BXRK=LAX srcioment te. 00 8



hn eters, MERLULES bd vivewiom,
febniagee enti tatiann yoy pretistes
dare tae febriqogs | rengminbem
de Wyck TEES nen
fire wpereten, Turn tar talk
thestitve ta turk wn pace viparta,












. ERCLUEGIS
JOHN HK. WOOLLEY

RAND RUE, 1813, FORT-AU-PRINCE jourDH C. VALME
eA



































1Y, £7 oa #7 ans vous

wa joka
Pans of la
dite poOUre a

Bay veiruts,



































feria.

























































eharten.
Chava Age & oor poaves toajon a .

baPoonaseiee ta suavith, ot ah. parle
ts oubant wht on catia. poudre. reapirs ie jaw

eae pondre Pacumnl cet felte spéeialamest.









Aes Pues Le Compost de Pinkham Farr pis gue
talages les douleura menunelien: i} aide &
dicninwar Ja fatigue. te aervonité, Periabsit,
ai accompagnent ves dauleura. Le Compend
de Pinkwam eat I'un dea rercddes les aileng
cemaun et les plu efficacea on con genre,
Dea rilliere et des mailivers de femanes an
el béndhici4. Moxa vous engagoans & cma
eemnuaracat ve camide effeace.

Wight LYDIA 8. PINKHAW'S
DON N MOHR, Distibutowr









le ae ae 2 hes 7
2, vo MM. Ghampe-

lone, dene Vupras midi. Rue

' dee Coaetnes, Mo. 3B.

COR aE ee ts ta ER LED ADD EEE

_ PAITES- YOUS

_ UBE CARRIERE

| La FAVEUR cat copric

vis COMPETENCE s'unps





a VEoodemia
; Commerciale et daver

be 2 wa ery
feos one wow Beer Vexcés-d” acidilé
Leg inaciplons son Tegues de lestomac

l& VYAcodémie Commecdals,
lea jours ouvrablas, dg 3 VOUS rend mal b Vaise

i

| heures du mole & & heute ds Obleney Ors: spulegavued cagide
|

{



2Mee 18 pxo





ere eames Plies Gay ateotistaner dank vues
ven busin }

AVE - , i
Om demonde un bou Cle 405 deus dons ALKA-SELIZER i

: Méclique., Je main.
ry adveceer to Goravelle>. Comblen de lols avervou ni ua



z
wat de Wie et conga in mime i
keonga que vous weler avant Veqtomac
dérangt } Lax deux vont souvent
ensemble. Saver-vous que Alka
Belizer lex soulage tous deux *

Laleser tenber une ov deur pastillza
WAlka-Seltzer dans wa verre d'eau
Regardes-les bouillonner ¢: pétiller.
Buves, ef vous verrez combien gromp.
tement voure walase mara wulagt



Que ross ape Double Soulagemert
Lea fubricanta.. d'Alka-Selteer ont)
corabing tes meditamienta essrntiels
que jae gens ont pris tépardment
«| pendant dea années —« gt woils hea
Fesaltats premitrement, Adea-Schzer
peut donner ue tovlagement’ rapide
de tw doulew. Dewsiémement, 92a

peudre petits

; tes quests (opleaus, elie adhere & ¥o- ageots alealinisanta feuveat corriget

Ee ay penne ee Sane oes fee aes gue oF
ei

pend “on os reepuvraat Wun vole de cat . O°. Dedpey done ce remade modense qu

Bawen vou Oe suronrd ee de FR te - Mega Bppertere “un geulagement ta

‘a pode al sentient To porfam, exubiaee : gide:. Ulises YAlbaS. ors. voves

te gil peut folre pour, vows Ce

gent-gas; unt laxatif,

ste ches sous



est le géant de Vindustrie sidé-
turgique américaine. M. Mur
ray aifirma que US Steel vou
lat provoquer la gréve puis-
quill refusalt d’accepier lea re- ‘
commendations de ia commis | Touwtefois, M. John Snyder,
sion, tandia que M, Pairless ro Secrétaire du trésor, a de now
pliqualt qui consentait @ ie vey déclaré catégoriquement
prendre lea negociations, mais , Vendredi oprés midi qu'il «n'y
non sur la base de ce qu'il a | aure pas de changement dans
appelé ultimatum dictato (Ja valeur de Yor par rapport
rialy du chef du ayndicat des i au dollars, Snyder a fait cat
ouvriers madtallurgistes. te décloration cux journclisies
| Des rameurs de gréve dans | Spree que les gouverneure du
cette industrie de base sont | Fonds Mondétaire ousseni void
tea courantes mals 2 eat pro- (4 funanimité d‘étudier lo pro-
bable qu'on ne sera pas délini | position Havenga de reviser le
tivement fixe sur ce sujet avant | pris de vente de Por. Snyder
ye début de la semaine prochai lealengule revenu sur un sujet
ne. Le «Conseil de Suctegies | qui a été longuemeni discuté
dy syndicat doit, en effet, se (el prone pendant ia semaine:
teunir fandi prochain, trois {le Secréiaire du tréser, réilé
jours avant la date d’expira- | ront ce que dirent déia M. Eu-
tion de la treéve. | gone Bleck, directeur de la Ban
; Quant @ la situation de lin que Mondiale de Reconstruc-
dustrie des charbonnages, elle tion, auasi bien que le rapport
eat loin date rassurante. Les annuel de cette institution et
minewra vovaillent trois jours celui du Fonds Monétaire, ¢ dit
por semaine sur ordre de leur en résumé: que lea diftleuliés
tout pulssent chel, John L, Le qu’éprouvent les européena au
wis. Les contrats avec lea sujet du dolar pourraient évre a

ide Vannonce latte car M. Ha

| venga que l Afrique du Sud de

' manderait au Fonds Monétaire
de modiifer ses restrictions sur
la vente de l'or frais.

' charbonnages ont expird le 30 mondries por la dévealuation

Juin dernier. Das négociations des monnales, mais lee Etaie
sont en cours entre le syndicat Unis a ajouté M. Snyder, n’ex.
_ ot leg mines das étata du aud, ercent pas de pression sur cu
, celles du nord et de Pouest. cun pays pour qu’ll dévalue.

| Cos deux derniéres qal produl = Les ind ‘veg’ exminent tous an
sent environ 300.000.000 de ton houses per rapport & le semal-
nes de charbon, Ces charbon ne darnigre: industrielles: 192,

wages cont’nucnt, malgré Vab-
sence da contrat, la radevance

32 conte 100,24,-chemine de
fer: 47,00 sonre 45,59 et sorvi-

021 Baptemnbre prochain, oa
jounl ordinals...

‘convenue de 30.20 par tonne cee publica: 37,80 contre 37,54,
‘de charbon extraite au fonds Le volume des transactions 96
de seccurs dea mineurz, mais lave & 6.819.570 titres contre
jes mines du sud, appliquant 3.201.150 le semaine dernibre.
slles-mémes le vieux slogan de [ importe de noter que le vo
John Lewie: «Pas de contrat, lume de le période terminée le
poe de travails, la tépondent: | 16 Septembre fut gonfls por
«Pas de contrat, pos de redé& les ronsactions portent sur de
vonne pour le f(a des mi foria paquetea de services pu-
neurse, Léa négociations qul blics se traltent 4 des prix tras
ervelent wens avec lee char bag,



CONVOCATION AVIS
Tous lea membrog du Sade Callage SIMON BOLIVAR,
: Hoblen son convequés on sé fondé ey 1993, Lalus, en face
“ante extaordinaie, lp metre des Sounm
Tower len. Classes, de la
i2ame & la Philosophie.
Lécole aa. dirigds par M.
Meurlos CLERMONT cr Jee ¢-
fodes con'réldes. pa: M. Send

Des communications impor
lonben get! lel ea,

LE COMITE.



] Parnw, pavoyes ROB ene
- keea'a con College Simon Bolivar.
‘Conte Clnasiques ¢:. Cours Yéablignemen de cuiliance.







ao



a




BRUMELLES, — Aprés uno
geagion du cabing:,
14 7 heures,
Fane belge o a ee

la devaluation du
annoned, te
heure, De- i
voudr: $0
Préecedernmen'. | cons.
Le Min's.

bones beigns,
Ui valodt 43.82 banes.






yvalucrion 6et
12.34 poar ce:

ject 176.5 frone

piqué a annonce


















rappere yy



















z
‘

“Bt hur ¥ stud.
Mane. Laneire

35 ane environ,

tne 10 mols.

DOODLE LLL DL AMG EEELOL ALLER ELAS EOLA AIRBAG ADDO DED L DRE AE ALA D DO:

UG i RON



ee
VOTRE PREMIER PAIN DE
REND VOTRE PEAU PLUS DOUCE

aucun AUTRE TAVOR GORME 34Gb RESULEATS AUSH RAMOS



DEPART DU
SENATEUR FOMBRUN





768 hier matin & Lake

{
| durée de

idee Forubrun

Nous semmos
que ia déléqetion

présules



t
| voyage.
i

| ben



‘ fera

DES ADI
BES HOP?.



Desmungies.
rateur de

feanty,

i Toul en soulignant

dems
BOus leur demande

nications

LES CONTES HAITIENS
DE GASTON THEARD






ommend « & Vouteur,

| sea0, .

be mousse de CAMAY nettele la
pocu sung Pireiver,-ia rend plus
traiche, plus jeune.

Camay ents délicatemant porfumé
“~ @¢ yn savon o-durable et ecanc-
, glque,

Achetez sujourd'hul
meme un auin de CAMAY

3 Dimanche matin-wat parti
destination des Etats - Unis le
Sénateur Charles Fombrun. Ce
i

parlernentaira fait comme T'q-
walt onnoncé un communiqué
du SIPP partie de la deléga-
qui « du- ton haitienne Gla 46 Session
j Ordinaire de VAssembiée Gé :
_nércle des Nations - Unies.

Les tavauk ont #6 incuge bya dy fuire

pulnve en bdliment, Car je
peas jameis entendu dire qua’un
| peintre, qu'un vial arliste pein
rira Hu obliad de recommencer
on oeuvre aprés quill Yeut con
yw at exécutée de mains de
ive. Foareillo mésaventure
qecus peln

Pour cause



LVerdra du jour compar
to plus de 80 questions et une
diz semaines esi pré
[vue pour son. épuisement, Ma-
a également






convaincus

haitienn
par lhonarabie
Joseph D, Charles
ben travail a VO?
| Cnn ELeta mere me mee notre





_ AUTOUR PES Coveers

la Mater i

que présenigien, leurs commu

TP,
| DE OR Oa ee

by
i
!
|
}
}

ca No.
33 de VAvenue NL Telép








_gences, surtoul pour Pédon Sx
a qui le



| vein



cs
vodvint jamais






ome @ experimen


















sic réputation est
jongle s'est trouvé <
igation de Iaire
leg couleurs de ses
tie’





décor.









LOD
qu EXPERIMENTER,
t daileurs, plug
que leur Ubhustre
compéliieur, les peintres du
Centre VAM, tenant

COR De

de co que les matériaux em.
iployés deus la

construction
des mure novaient pas é12

préparés en conséquence et |
| auasi-de ce que les murs eux -
i mémes “n'étaient pay assez
i secs (les manuels les plus éié-
fmentaires recommenda
‘tendre au moins.§ mois) les
tpeintres du Centre, disons -
,ncus, ont

dat



eu soin d'exéculer
leur commeande sur iolle ence
dréa. La feute n'est pas a
eux, si ayant demandé or 75
por méire carré, Us n'ont ex
que des quarts de pannsau, de |
telle sorle que leurs travaux
noni pu couvrir qu'une cerul- ,
no pure des murs, Tandis
que Bavain a peint directe- |
ment sour les murs & lencontre
des prescriptions les plus élé- |
montaires en la-matiéve. No. |
ue génial. compditieur pour-
rad-d] nous dire sien la cir
constunce, Ua invogid Michel
Ange ou Léonard de Vinci -et
ai les. ont accepté de Jal contier leur
secret? Heiti - Journal a cle
mé «u'll ne follait. pas ioire
intorvent: lp favoritiames, mais

commendiaire ©
le sort dun

ation mur sale,

est fengeres







iona exiérieures exécuiéea en
relief gur ciment, et cela an
plusieurs fois. te es coulpurs,






|Rapport des.



[PE T ION SAVAIN... |
. ule} i
iwaltal a
. ; Nene et aemananncentee, |
‘eeepc tancaanicennctitti.
_ . ’ o ie. 5 uk wil : + . ten Ht
ichitectes haidens, Mois le . Monsieur Savain atil dit & ce ee en $i be chomage. fone } Dimanche matin, oat pris Tae... Comme oi
_métier de briier Vencens, pour | quotidien qgyclors que quatre ‘oe po ye plus développés et | vion pour regagner les Etats - | compte par ces
lobtenir des feveurs, a aes @xi-

Unis, les Agents de voyage,
journdlistes et représentanta de
compagnies de. navigation
| maritime et gérienne, qui a-
valent 6té invités par le Dépar
tment du. Tourisme pour: un
i bref séjour en Haitl
|
|

\tails, le. séjour
i voyage,
| serials.

pelnires du Centre n’ont regu
_chacun qu’ube commande de
or 900, lal - méme a été favo-
tisé d'un millier de dollara et
ne fut que commencer & bar-
‘bolilier los murs du Palais du
Tourieme, ralgré son manque
| évident de sens arlistique.
Moi cela ne nous intéresse
pos cule - mesure. Ce qui
est important cest de rappeler

\
He

que leurs ressources dolent &
ltitiséas d'une maniére elfica-
‘ce, fi fowt que les échanges
| mondiaux se développen! da-
fvantage: ef un des moyens
pour attemndre ce bui est d'aug
j
|
i











menter lo production dana lus
régions moins développess du
monde,

Comme on le seit déja tout
un programme de fétes, de
menades avait dé orgeniaé 6 en

lleur honneur de fagon & leur
donner une idée nettle et om



dé at qui, copbid
on tele da lime de.
theuse réallsaiions,

i «Lo Point [V« ot FAssisience



du tourisme.

& VHhetre barboullleur, chargé | Pechnique.
Wans ef de metier ving! an vantageuse de note Pays qui devolr vraiment que
408 de routine sinon de peln- Bien que Tenverqure at ,entend sengager dans la vole ser nos plus chaleur



citations au

e



rel.d qae ce nest pas le mé ‘les méthodes dexdcution De
gee qui ich un peintre, mais , Solent pas encore précisées, ls Toute la matings du samedi
son iglent. Ce tclant qui im- | programme d'aide aux régions io ets consacrée & des visitas
pose unm peinire de «20 ans de moins développées du monde, i dans difiérents hdtels: Hotel Ci
i
i

propres paroles da nea
teurs américoing,
méters cu monde des ama | GARORCE por ia Président des / tadéile, Caraibes, Sans - Sou
: t non 4 celui des mar | Etats Unis — commu sous le | ci, La Belle Créole of Von prit
i
'
i



"nom Point IV — est d’un inté- [ie cockail du pays, composé a-
;rét vital pour la Banques. at, | vec notre iameux Barbancourt
dang la mesure ot cd “program qui fit les délices de nos hétes. °
jime réussira & augmenter les Au Ravioll, vers 1 heure de
ressources techniques et finan- | j'apres - midi, un déjeunor
eres des pays moins déve- | crécie avait 66 organisé. Ce
loppés, il aidera la Banque et ‘fut une charmante surprise
renforcera son action dans le | que la découverte de notra cui
domaine du développement é- / sine, of les épices. dominent.
conomique. Les objectifs fon | Quand on se leva de table
damentaux de la Banque dans / pour prendre le café et les He
celte vole sont essentielle- | queurs. M. Jean Brierre, Sous -

i
1


















Monsieur Savain sait - il que
tits itcdiens ont lais-
décoraiions murales qui

4 sont encore fort








|




Nous adiessons
nos sincéres féliciteth
Agena Tourlsliques guj
i bien voulu. apporterdeut
/beration ou Dépariement-
, Tourisme, au cours des 1





ul- ib ignerer que
haitien caraciéerl-
actuelle une ‘tres
de la nation hai
Savain pen
est inté-



\
|
|



i

des invités du gouvernement,





e? Croir ment les mémes que ceux du , Secréaire d'Etar cu Tow A en juger por les réllexiong
aupériorité dune race?.. | Point IV. visme, oadressa quelques de ces distingués oméringing,
parle avec | {& suivre} mo's en anglais, pour ‘on peut espdrer, que ces bom
rt classique iC SS a ED lon une idég de ie ; mes dont la fonction est de.
:

terie haltienne,
sé gloriewx et des efforis que

{

de notre pas: |

;

noas faisons chaque jour pour F

der, de conseiller ceux qui yo
yagent, enverront & notre Bays,

u 2:
HO penser MPLE ERREUR.
a derniere pu

i

Dans nee édition d‘hier,



Goat 188 | Ses: gliseée une erreur que le s : je plus grand nombre..dé:
lectout riginement onir ~~ comme il convient, no



tre réle dans le concert des Na
fons civillsées,

C’est vraiment une fierté |
pour fous les haitiens que cet
éionnemient a¢dmiraif par le-

ave! ces Américains nouvelle. :

nt arrivés chez nous; ac-

fiee: au Heu du deuxiéma di
monche de janvier 1950, i a
816 imprimé Fevrier 1959, com-
me date fixee pour les Elec
_hons des futurs Députés et des
imembres des Conseils Commu
_ aux,





































































| RETOUR DU CANADA
DE LAMOUSSEY. ANDRE.



nme esi déja oo

i
i
i
}
}
|
rect. (:
|
l
cloasique? Evidem- i

| mousssy André, originaire a

mal digere Si nous nous donnons la pei jue rent les paroles du Mi- Chardonnidres, .qui_vi
modernes, le | 1. 3 lee! ; ' nistre Brierre, cuxquels dew passer cing es: a
; (he de signaler ceite erreur, da.
esi ban w | nee, feet | . a
® ° ", (© @st tout simplement pour ae | d'entre eux répondirent avec 1 Pendant son. séjour, ML
node dont i pas permetire cux esprits sim | bonheur, | es eo
Pp i i dré a. étudié.



VAgronomie
i Yuniversité Laval, et i cet
quest spécialisé dans Viedue
tie Initiére 4:81. Byacin
Nous espérons que cet
xessant jeune hoitien no
ia pus & melire ses: connaie
sances au service de 0:
qui saura les apprécier
i convient.

Dens le cours de laprés -
imidi, on dut répondre & une
pelle invitation de M. et Ma ;
idame Albert Silvera, pour
_«bolre un coup: ef visiter en
;méme temps, les chantiers de
Vhétel en construction,

Dans la soirée, on se rendit
chez M. et Madame Jean Fou.

, Plistes d’en prendre occasion

; pour une propagande stupide.
DURACELL Ea a ope

du beurre dans ses

Mais lors, une | POUR LANCIENNE

ute condull - elle & | CATHEDRALE

Depuis lundi

‘ouvricrs eat

ney
a
“4
a”
ras
&,
t
ge a
Qe
oy
o

et de metre abon-





une équipe
: aielée & la dé-
leate tache de reconstruire la
partie endommagée du icit de | chard dans les hauteurs de Pé
Vancienne cathédrale, Ces tra | Gon - Ville. Assisteient & cet
vaux s‘elfecment aux frais de | te réception M,. Timoléon C.
| TEtat Haitien. Brutus, Ministre des Relations
ncadémiciens, réclis- “Eout cela est fort bien, mais | Extévieures et d’autres person-
i, cor ily a des | Pon se demande avec raison | nclités de le capitale.
es abstraits, Monsieur Sq | SH ne vaut pas mieux en‘re- Quant & la nuit, elle s’écou-
mais abstrait comme on | Prende une fois pour toutes | la & Cabane Choucoune, of Ie
we aprés avoir ét6 un | 68 Uaovaux indispensables de Troupe Macaya, Ti Roro et le
un instinetif et quion restauration de ce monument (Jazz Soieh firent admire
moins compris le historique. ‘ton de nos visiteurs, ‘
« deraiére révolution
Quelques polnirgs
ne demandaient qu’é
preuve, a lExposi-
> Internationale. Et ils
gulent qu'ilseussent é14 com
vous, Monsieur Savain, o-
os de recommencer. leurs
ceuvies, car.ile. sont sincéres
eux, sincéres et consclencieux.
‘Pour Enis permeties « mol Mon
‘sieur le Pelnte de vous ap-
prendre qu'une. exposition in-
. farnctionale ‘a toujours pour
but de menirer les ccractéristi
ques d'un pays. et que l’Ari pri
[mitii ou avened est. encore ce

ue moderne. Notre
eat rue et iHome
« de bi reprocher
ni de confondre Af
Peinture...

malgré tout de vrais
» Haiti: des peintres










EERE ES EERE ©

LA CLINIQUE DU
DR. HIPPOLYTE

&



pour Paris, c‘est.Je jeune
Hughes Turnier qui-le mm;

te se clinioue, aise
min des Dalles,








|



POUR LA TABLE..,

sererenttn y waren

POUR LA CUISINE...

POUR LA PATISSERIE...



DEMANDEZ L' OLEOMARGARINE

MAYFLOWER

{ARMOUR}

|









qui defini: le mieux vane Na. 15.006 ES

pion, DE VITAMINES A
& } de Raoul

», Quick & le lute @ Raoul Jac PAR JOUR

dace maetionseriienieseeeeest eee gat

‘ ques et consorts, elle-nous rap
pallo que Pétion et Raoul ont
ipratqué autrefols ame. philoso-
iphie urtistique ‘ulilitdire an
«New ~ York’. Stadio: ‘
ine no s‘dionneray dés

Liles voir oi ree

OLEOMARGARINE « MA vFLOWER, ARMOUR
EST DELICIEUX ET REMPLACE 1 BEURRE PRAIS.

de in Hagomerie. oe
seulement de les t6li duns.

Se





Full Text