Citation
Nouvelliste

Material Information

Title:
Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date:
Copyright Date:
1958

Subjects

Genre:
newspaper ( sobekcm )

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
LTUF ( ACN6482 )
OCLC ( 0012544054 )
AlephBibNum ( 000471641 )

Full Text













































| le Contrat Peter Hilton
doital étre ‘renouvel 16?



Sous ce tire, nius dénon |
cons dans noe numéro de
jevdi, le contrai lent le Gou
vernement hoitien & la grandé
firme Peter Hilton Inc, chargée
de toute la publicité du Gou-
sernement Haitien aux Etats -
Unis. Les résultats qu'on en é&
soit an droit dattendre a’ ayant
pas 416 positifs, nous avons dé



wu courant, hoteliers,
tires agence de
etc, de donner leurs points 4
vue G ce sulet.
Pierre Bouchereau qul
ides Etats - Unis et qui
é une agence de voya-
iow 40 Haltis nous
sang amboges que
+ Peter Hilton o
EB} poe

propria







a



étre renouvelle.

pagende
Internation:









































dee rape
Département
je sale cere
Consulet-Général dH!
- York on a fai
o'ah pos
parler ai
st avers que }

ae











a
&



mon avis, U
conlier cette ¢

2 section
sulat "Heat
jest a



gues. Elles cane
arguments perl
non - renouve:
Conuat de publicite
souvernement heltien |
e Peter Hilton, com
, actuelement, est arr
fTINe,,

a

Ccebi 2085 came RRE MARR D RMI

RETOUR DUM DE
HOS 5 BOURSIERS



semaine, BM. Aled }
gui vient de ~passer
snees & I'étranger, com
ursier du Bureau des Con

pecialied dons “wa |

g
«Fin

Nui Voute que ses nouvelles
issances seront dui pré-
Geex apport au Bureau des
Knmecthe

WON TLOU? ong.

ee





DLE URI AE TEE
MATCH DE BASE - BAL

Demain gura Heu, devant
les Tribunes du Champ de
Mars, & 9 heures p. m., un itr
téreszant match de Bose-Ball.
Gu metre en présence deux
équipes nouvellement formées:

Sans ffl Club» et Chibs.

Por cillours, nous notone tt
Yee plaisir que § Clube 'de Ba-
Se - Ball sont déj& formes, pai
Geenrent wn ceritin avenlr &

8° geare de sport, ches nous.

cloré que le contrat ne pou |
voit étre renouvellé. Motre
conirare «Le Metine, da son
colé, & exprimée son plein ac
cord avec «Le Nouvelliste. sur
cotte question, Et nous de-
mundions @ tous ceux qui sont

voyages |









: BART
(que wonch
, Cesi sans doute ce qui a

(des partes; en présence, est
comine aul crete: |









siour, depuis le déln’ |

nonciéres ef comp: i




[Dons Nadie -
= Transport

BNE SOLUTION proviso
[A ETE ADOPTEE. >



Depuis deux ou trois. jours, le
difiérend opposunt la corpo-
raion des choaulleurs aux pro
prigiuizes des voitures publi-
gies passionne opinion pu-

| Blique. Et la Presse aussi. 2
inien aquralt $ve auirement, va
| ‘importance du réle joué dans
lig vie nationale par lindusizie
| du vansport.
; mn salt qu'une réunion des
i perties intéressées fixée a jeu
| di dernier n’a pu avoir leu an
ilocal de V'Ecole de la Républi
gue du Vendzuéla, 4 couse de
‘Ja phaie. Labsonce calculée
(ou iavoloniaire... des proprié-
| talres de voitures a cette séan
ce a #é sanctionnée le lende-
vin motin par le reius de la
jarite dee chaulleurs de tra
juequ’a ung houre as
éo0 de la matings.
Cate altuation atteignent di
_rectement la vie & la capitale,
tes wuleriiés compétentes sont
intervenuez.
_ Elles ott provogué hier soir
heures 3D une reunion te
local de lo Prétecture
égence de Mr. le Ministre
érieur et du Préfet. Lea
res dea voltures Je
nombre impesant a-
répondu & linvitation of
des dépariements Je
wr et du Travail. Ausai
breux dicient
7 dont on connalt suffisam
ni les doleaneces.
cours dex
ent de 7 a 10



“ences, @ le lumlére dag in-
cxticuliere, Sane vou



chocune des
héses avait leur poids, &
valable et bien londes
des arguments dune logl
1G.







ment fevorisé la solution
wincire du coniiiten ques
de la moniéze suivante.
ission composée de
ropridtaires de voliures,
chautleurs et as
duo Deoarie
rovail est st chargée
atuer sur l'es He











di prochain 4 7 heu-
. t. Gu local de la Pré-
Juaqu’d ce que cet
sion se prononce, le ;
location dea voltures
gnes, avec lassentiment

Vottures neuves: Quatre (4)

por jours
La recherche de ce moyen
rme est conforme & Vintérét

idu comsommateur qui ne doit
| pes étre

acculé ni acacrifié
, dons Vexomen du rconflit.
UTD SORA RAS men

DIMPORTATIONS MONDIALES
DE CAFE.

Duron les 4 premiere mols
' de 1949 donvier - Avril) les im-
portations mondiales de calé
Lond ofte’nt 10.806.725 sace con
Ltre 10,202.54 sace en Janvier
Avril 1948 6% de plus) Si le
Liqax courant des importetions
| est main‘enu pendant le reste
i de Yannée, jes imporiations

Re

g |

2.500.000 sacs comparées &
1.574.087 sece estimés pour
248." :

ww



FOUIOURS
TRAOLEON GUILME...

Sane doute, pour le récom-
penser dex multiples et u‘iles
services quill rend & le claasd
ponvre. de la copitale ot de ses
environs, Timoléon Gullmé a,
&é Yobjet d'une attention du

les chouf- |

discussions .
0 heures |
chaque partie eut |
berte d'exposer ses |

s Vobjectivité, nous |

. t
HON o@ metic. ou tre




| transposer dans le domaine de }
| Mart, {
lum choix, interprété, créé mé- |

? dollars par jour: Voltaras weer:
ees: Deux & trois (2 & D dal |

1949 ateindront environ |



ein del'Art
-[Foldrique Hoitien

miss JANE RAMON ET
1} L, DESTINE INDIQUENT
la VOIE A SUIVRE

—

«De larbre, je peux isoler.

vette bronche qui se balance:
de Yhomme jomeis wi bras
qui se lave, un polng qui se

ferme. homme léve le bros

yh Ye poing, thom | MANGLETERRE DIMENUE DE

me est Vunité indissolubles.
Mais, adisiy cet absolu, le dé

& 0 MILLIONS B28 ACHATS

conter tout G joit pour le +é | DANS LA ZONE DOLLAR

‘order an lui conservant aa wo
lew d’absolu, s‘omparer de

cette nuance fugitive, éphémd- ;
délinition, on exhale |

ite pax
json essence pour en rendre
toute la valeur d'elernité, quel
réve longiempa careesé jamais
| realise, immeuse dést: jamais
}assouvi planté au com du
|} podte. du sculpleur, et qui le
liortare ef Técartelle. Com-
| ment concilier cette divisibilie

|de ia matiére ou de Vespace |

| et cette «unite indissoluble-
qui est Thomme! Keika, an-
giews, insatisiait; Giacometti |

| at son fol orgueil de «se situer
lau commencement
| a
I

i





Le compromis pourtent, est
ie, depuis les origines du mon
de. Et c'est la danse: elle res-
titve homme dans sa plénity-

| ae. Elle ne le mutile pas.
Par elle, labsolu est retrouvs,

‘en méme temps que sauve

i gordé ce qui explique et fait

i Vhomme ¢ un certain moment

de la durée..Le danseur a cet

jimmense privilege, tout en
slugs —

'q@u sens complet du mot





‘ étant priondément

ide tejoindre dans la temporg- ;
ita, dang le hugitil, lea valeura |
ide beauté et d'diernite. Et |
est ce qui explique gon em-
i prise sur les foules, son réle
ide premier plan dans Vhistolre
| des socieiés ot dee religions, |





Nos lecteurs nous pardonne-
ront, ceries, ces considérations,
lulls ont cssisté, hier solr, au
| Thédwe - Rex, & la repréven- i
ligtion offerte par Jean Léon
; Destine, « ;Jart baitiens aux Etcis - Unis

let por Miss Jane Ramon, sa

i congenére et partencire.
Jean Léon“Destiné, a atylies | :
(la motiére folklorique haltien |
ne, ll a utilisé ce qui stalt & |
)Yetat brut — objet d'investiga-
tions scientifiques — pour fe |
Et pour cela, a opéré
me iout en respectont ce qui
felt Voriginalité, la valeur spa |
eHique de notre folklore. C'est
la, croyons - nous, la legon im
| portante qu'll convient de dé
gager de ila représentation
| Thier solr et gu'll importa, &
| tous les divectours et membres
de troupes folkloriques haitien
nes, de-retenir, Tout le pro-
blame eat id: sagh - il de je
ter nu sur la scéne ce qu'on ¢
obseryé & la campagne, sous
les tonnelles ou bien de décan
tet cette matiéré, de le travail-
ler, en un mot de la styliser.
Une autre leon & dégager
de cette soirée c'est que ia
danse, sll est origincirement
un don, ef en demier ressort
un ort est causal une technique. '
Qui s’apprend donc! qui est
perfectioanée chaque jour. Le ;
danzeur s‘exerce tout le temps |
cherche & dépouiller sex ges
tea, & lee eimplifier au possi-
ble, 4 leur donner une aignill-
cotion. Et cette deuxldme le-
gon qui est aussi importanie,
vitale pour Favenir de Yart na
fional, c'est Mies Jane Ramon
qui noua Va donnée. Techni
que, souplesse, virtuositd,
mais cussi mysiicime, profon-
deur, poésie, telles sont lea ca
ractéristiques. essenticlles de
Yert de Jane Remon. L'intert
prétation qu'elle a donnée d'w



duo mom |
| suivants:



| velle de ig













: beer

qui lui eit porvenir quelques ne danse airicaine en est lo
mote de Ulicitations & dent) prowea manifesta, Tl lui ree-
poeus pour Jo «Bon Samari--! te seulement, pour alteindre
au sommet de Vart, le tiche dif

oy wiltla a pega

teins. : ,
Lkeureus. bénéficinize n’en-

i

'

:

| Président de la République.
1eid-pas cather ag jolee



Un
me d'écommie o Ge jeu
di dernier, Gepese ai, peuple
anglais pex M. States! Cripps,

| Chaneslier de PEchiquier, Ce-
flul «ci a annonce que VAngle

i

terre réduira de 400.000.000 da
dollars 22 ats ded Etatelh |
i nis et du Conmnde durdiat la pred
senie année fscale. ¢

Les importations dave la zo-
ne dollar sont conséguiemment
| rédulties de 23 pour cen ceve
| réduction portera effet gur les
motieres premieres at articles
Tabac, cotony papier, |
acier, méioax ferrews, matibres
premieres, produtis manuiach
es et SUCRE. .

UAnglemre cchetagi jut le
guste de sucre dHeig ullecté
Yexportiiion, c'eat whe nou-
plas beng impor.
pour notre pays.
Meus reviendrens 4s pro-
OL sar oe

oe









2 posts

73 notre Gontroze

Yeapérbns re-

des pouvelrs



T AVQIR
SUR EU, ~






m siavon de-
Cindi Ou
dex cates,

mul ne sont



ca voisinage

Outre les en-

one











Peeps



cive par la dispa
compote de rues,
TOS OPO FT Yoouuslon de Cons

leurs actes de

deloncent méme lwa col








Zs
iets rs des voiture ou
cent lienble bo serrure
en ¥ introduizant de iousses
clets. Foute de clels, cas pe-

miullaiteure emplotent des

armes wonchanies pou

cet lee coltrets ce

en enlever leur contenu.
Do neue sutiit

ide porter cas igltes






dont Yun

i des nétres viert Dave victime |

pour que la Police conjure dés
[Sa Rolssiice te nouveau gen
re d'indusizie...



M. JESSIE MC BIE,
CONSUL D'HAITI
A DETROIT.

Au congulct ¢Hali nouvel
loment ins‘alle ao Déeroit, c'es.
le Viee - Président de la New-
York Central Railway, M. Jee
sie Mc Bia. quicn &6 nomed

por le Gouvemement da ia Re |

i publique.

Lingtaliction de M. Jeas's Mc :

Kie aur, leu, croyone - nous
saved, wa wourent de ux s@-
meine prochaine, par le Con-
sul de Chicago, M, David Chea
107.



LE PROGRAMME |
DOMINICAL DE LINSTITUT
HAITIANO . AMERICAIN

Nous tenons & précigar pour
nos lecieurs que le program
mé dominical de VInstitut Hei-
Hane - Américain dont il a 616
question dons notre édition
hier, owe Hea & le Station 4
‘VR W, précédamment HH $

W do Siares & 4 bros 18 P.M

nerrese pisgrant

Seauertion |

n+ ovall ewuleves et |

protégéss |

cuusés oc |

filoua exercent |

No, 24.772 mx

aan tonnes

SAMEDI 18. UILLET 1048



Y-a-t-il une Crise Economique Mondiale ?-

(INTERVIEW DE M. ANTOINE GOLDET. *

PAR GEORGES DAY)

“ejpipiositaan.



on dire que nous soyons G ia
veille dune crige?

R. -— Dons son Rapport éco-
nomique mondial pour 1948 |
pari hier, le Departement dea |
| Affaires Economiques des Na
ons Unies ne prélend pas pré
dire cet avenir, Toutefois, les
éléments qui, @ son sens, ca-
tactérisent la. situation présen-
fe, ne manqueront pas de pe
ger sur Vaveniz.

La principale conclusion es!

steiner tsar ematcemennn wantin



1948 ef le début de 1948) pa.
rdissent marquer un tournant
‘de Vhistolre économique d'a-
/prés guerre. Pour la premid-
re lois depuis Ia fin de la quer
ire, s'est manifesté dans un ser
jidin nombre de pays, un ren
‘ versement de la tendance des
i prix vers la hausse, an talen-
(ussement de la production et
une augmentation du chéme-
, ge:

Aussi le Département
| Affaires Economiques ovtir
_Paviention sur certuins signe
Laverlisseurs des évonements
économiques a venir, U
_ chute lourde das niveaux ¢
diaux de ia production,

das

ae
‘emploi et des échunges pour-

broit s’ensulvre.
Ceci ne veut dire en cu
lmeniére que lo crise soil
vitable. Liéventuclita
icrige dépend entiérement
; mesures nationales ou interna
tionalea prisea pour faire lace
cux évenements,

Tous lea gouvernements qui
‘on adhére a&@ la Charlie d
{ Nations Unies se sont enga:

§





me
2@
&



1@ promouvoir, par des mesu-
,1@3 a@pporiées: «un niveau de
lvle plus élevé, le plein em-

| ploi et des conditions de p7o-
grés économique ei social:

La Département des Aliaires
| Economiques, sur lea instruc
{tone du Conseil économique
fet social, a envoyé derniére-
ment Gx gouvernements morn
| bres;-un questionnaire destind
| é& établir ai ces gouvernainonis

grammes spdacigux préw & fal |
re face 4 une dépreasion.

Lea réponses indiquent clot
retaent quiun certain nombre
de gouvernements ont de ils

Las Hvrea

La littérature nationale vient
de senrichir d'un nouveou lb |
vre, original, exquis, plein de
couleur locale.

Liexquis conteur Gaston
Théard avec cette lantalsie 16
gére, aimable, et sourlante
qu'on Jui connalt vient de s'a-
dresser d VYimagination candi
de de.nos jeunes enfants dans

j
!

niment plein de richesses.
Gaston Théard n’eat pas lea pre
mier venu dons notre litéracty
. Avec le dacet de Mada-
fae ‘Cieéron» et «Grimace» pa
(és dans les années précé-
4dentes, 1 avali déjz accoum-
mé ses lecleura d sa prose in-
cisive, autirique, et pleing de

varite dense. ;
Cette fois, le charmant écri-
vain seat aucpaesd? Ta dé
eunté- ses réciia: il les « épe-
768,108 9 ontichis, les « idéc
ligée pour lea mettre & la por



‘que: le second semestre de,

















iavalent dee plang et des pro. |
crayons » nous |



un style simple, facile ef infi-

©. — Dans quel sens pout - ; plans et il semblerall que le

| moment volt venu Vappliquer

con plans. Si dea mesures ef
Hficares sont priaes a temipa; if
ja y o pee de neon pour que
| les progiés aconomijpuns ne
; soiant pos repria dana la péric |
ide qui s‘ouvre.
Q.-- ¥ otil des pays qui évite

‘ront d'étre entrainés dons unc |

| crise éventuelle?

| OR — Crest aujourd’hul
| Hen comamun de dire que ia
i prospdrité est indiviscble, 2
+eatimpossible @ des pays é&
_toitement Hés les uns aux au-
ifras d’éviter les consequences
‘d'évenements économiques 16
i cheux survenue dans un ou
plusieurs des pays du groupe.
: Pox exemple, une chute des
importations des Etats - Unis
combinée au ralentiesement do








Vactivité économique de ce
perys pourrait s opposer au
_ programme de plein emploi en

Grande . Bretagne et probabile-
ment dans d'wutres pays de
YEurope Occideniale.

Seuls seront sons doule rela
tivement epargndés par une
se les pays qui, par le netur

[mame de leure économies,

‘sont aseez indépendants das é

ichanges internationaux.

1 OL . Quelle sant fe salu-
lions internationales pouvant
faire face G une dépression?

BR. -- Sur le plan tmerncatio-
nel, les progrés vers la real

‘sation d'une entunte pour em-
pécher un déclin économique
ont été, helas, beaucoup m

igensibles. Ul y a bien des ra

| BONS En partic









a cela. lier,
des divergences d'intérals eco
‘nomiques et de points de vue




i polidques au. sein des argania .

‘mes des Nations Unies.

| Le Rapport économique mon
dial pour 1948, souligne
des efforts nouvecux doivent
‘@étre faite pour realiser un ac
‘cord eur des mesures interna
_tioncles pour dlever la nivenu
de lactivité économique. Les
Nationg Unies fournissent
|eadre approprié & la recher-
che des solutions necessalme
‘et ine dépend que dea gou-
vernemenia membres qu'une
aetion internationale adceasa
re soll entreprise en temps uti
le. ‘

que

PEP LOOODRELLGEDELESDIOR ALLS IPPEROELOLIPLLELDDDIDDRDLODDOCLDY DDS

Contes Hoitiens de Gaston Théard



) i6e des petites intelligences en
| S@rmation sur les bance de nos
écoles.

| Dune facon générale,
[notre Uttérature manque de

| jounesse et de fraicheur, Trop |

‘longtemps unos écrivding se
} sent attardéa dana l’expression
d'un romantigme visijlet, genre
2200. Gaston Théard, pour
‘aze dloigné de ces chemins
attus, a fait couvre de jounes-
, 30 et Moriginalité.
| Le Déportement de l'Educa-
tion N@ifdnele, d’ailleurs,. n’o
YL pas autorisé dans nos clas-
sea primuires ef dlémeniaires
lusage du recuell dea Contes
de Gaston Théard. fe
Parse que lea réejta conie-
nus dana ce’ volume de..Con-



tee gont emvickissanta et enno

pigeon; porce quililz évo-
qucal dap:bekaen'et deb puyea

| vole sue on de page) .

un |



le:
i







Lettre de
New-York au
«Nouvelliste»

Rervion te thgeten: Priva Brands
. DAR ATO
tAretion Buea) ma sthurrdliiaton



; SITUATION EN
| EXTREME - ORIENT

|



Pos Gustave AUCOUTORIER

| PARIS, 15 JullloL (AFP) — A
| la gulte d'une visl'e impromp-
ttm duo Meréchal Tchang Zed
| Chek & M. Quirino, Préaidcat
| das Philippines, jes deux hom
' mas d’'Etat ont publié un com:
muniqué preconisont notem:-
men’ ig formation dure «Ligue
des Poys d’Extéme Orients dé
» tides
rer ln menate communiste.
_ Drores eo: ddia la Corée du
' Sud, cn la poreonns du Prasi-
dent Syngman Hhas, se pré-
pea.eraii & adherer & cette ini
dative,

* con onir et conireces-

On noat point surpris.
inopines quell, soil de linia
tive do Tobund Kai Chek. qui.
do daprss
sion * le suite dee foudreyan

pour

copra, un mom on

tea vicloires ces communiahs
en Chine, paralt réazolu & pro
: longerz, bat-ca contra joule es-
peoronce visible, un? résision
ice & outromce contre Mao Tae
Toung ¢! 8s atinées. Tl cone
dius, dang Ne de Formos:
ume gore de reduit inataqua
ble pour le moment par les com
raunizies qui n'ont pratique
ment ni marine ni xvia‘ion, et
leg glomens intransigeania du
Euomintang, dant ll reste l'a-
nhyateur, profiten! du meme
avantage pour proclamer. si-
non organiser oflectivernent, le
blocus des porta chinols, sans
craindre méme de provoquer,
avzc les puissances occiden‘a-
lea des incidents comme celul
dont « 6'6 récemment victime
le bétiment britannique «Am
| ghigea»,
Pour ineperuntes et purermeni
| apectaculaires qu’elles aolen),
cea iniiatives tomoignent d'w
/ ue voloné de revanche qui volt
peut ay op loin, mala qui
rene intbraniable. A sasayer
| dy ageocler d’auves Etats d'Ex
| téene - Orient le Maréchel chi
nolsa, all peut ne thin gagner,
ne reque en tout cas de den
| perdre,
| Lé situation est assez analo-
gue pour Syngman Rhee of
| 20m gouvernsmen: de la Carés
du Sud. Depule que, aur déci
| ss ston dea Nations Unies. ina
| forces américaints ont di ova
cuer aon terltoire, La Corde
' du Sud est rédulte-c.aen pro-
| prea forces pour résiste: & la
pression de la Corde du Nord.



payée, morulement + idéslog)
| quemen'! ou moina, gus lo dow
ble ments de Union Sevidd-
ae et de la Chine nouvelle.
Nen contente de recevols les
crédits d'aide meérlell2 que

i
J
y
i
|
| buse, la Corea du Bud a déid
oxpreguement sollické, par oa
measage da Syngran Rhee &
M, Bean Acheson, Faide mil
talre canériceine on cus d’o-
gtession contr, elle. Tl eat na
| turel qu'elle sel tavoriede & w

wa










eon géanie p



_ Merveilleuse




Par. Nana CHASSAGNE -

Journal ela Gogdex des Cayon.

4 oo



fa cercle § -Prinidiiics nows
“evona 66 enchanté de volr u |
ne courie -vroimeni orlistique,
due wu iden de M. André V.
Dimenche. Els a tat Yadmira
tion de tout un public. qui a’c
pus cosed de st grouper cutour
dig ce wavall exéculé a la main, |
avec un ‘outillage de forrune, }
chéti, incomplet, me rapon- |
dant pos & cette création sculp
turdle. Mais Vhabilete de Yar |
tise a suppldd & cet: insulll |
BOnCe. .

Sur un gone ecbre venver-
pur hosard,



86, wouveé por



Vorlse represents woo

en habit d'Eve,

a
























plus joyeux.

des plus reussi
kien :
rondis,
gis hard
fohemen'
profi] char
pibres ¢ claw





nan ¢
ce,
Sun bes
exdant



pelnire, poe.

© donner un

formmmets, fh
thé sous ses
Car aa risque
peri, Ui de
profiqnes pt
Heu, sont
gent pas lou
corrément hy

COMMUNIQUE i
La SOCIETE DES ABUS DE |
. LA NATION ARGENTINE (SA |

NA), fondde le 27 Decembre |
1947, reconnue gey leg Dépar
rementa de lIntérigur et des Re
lotions Exiérieures a rencwvelé

son burecu compose comme |
euih
Président: Moliere Th Compas

Vice-Président: Clovis H. BON.
HOMME, Searétaire: René JAC |
QUES, Secrétaire- Adi: Franck |
PIERRE-PIERRE. Tréeorier, Hu
bermonn Normil CHARLES, Té
worler - Adj. Lanie VITAL, Ar-.
chivisia.- Bibliothécaire: Dor.
léms THOMAS, Congeillers:
Nes'or AMISIAL, Andrea MA-
GNAN, Millen JOSYE, Roge:

“TBERNADOTTE, Reson CHERU

BIN, Octavie STEPHEN. Jéxome”
GRATIA..
Por au Prince, le 14 juillet 1949



MESSE DE REQUIEM

dasodi, Juillet. & 6 heures
peéciees du matin, sera chor
io, en YEgPee Scinte Anne,
une Meuse de Requiem, 4 la
wdmolrg du regretié Christian
Coleon.

Sa veuve prio lee parents ot

@ | son nouveau.

ij) ges Clerie. pare a:

i clens et
i

n° sculpteur Anse Dimenche.

ditions extérieures, produit soul
france, .tévolte on amodindriase

‘ment Notre grand podie Et
ger Viloirs a connu ces aspects *

de lo vie, on na qua rele
ses Podmes de la Mor,

Oh! si ja tension deaprit de |

nos ortisits était uniquement

concentrée sur ce qui fait Yeb- |
| jet de leurs études, que n’au- —

rdjient - ils pas produit? Si au

i mo'ng une carrére leur dail

ouverts? Mois, heélas! Yar
chez nous est loin d‘étre un ca-
pial, 2 est improductl, i fau
Yassocie: G la malérialié pour
qué Von puisse satistuize les
bego'ns immédiais.
fécond, mélange impur.. Alors
que Varlisie sur le clavier, exe-
cure une partition de Bethoven





. ors que 1) pod-
s dans une

Sh tet ap
pele pour ca des sacs
Hasco ou pour

es de figues -

pas que
oeuvre sculpiu
our gotiter une
cal an Olr

£ nous so
de i ‘srtis.
@ sans un eliort
Mr ar







ger de s
Lae ple, Ur



el
&# Dimenche vient
De-

nombre.
















degré culmi-
nos amis Eteor Vie
lmond Latorest, ensul
te est venu fean Brerre qui ap

porta dans son thédire «un frie

ur EPL

Alain et Geor-








Signe) Numa CHASSAGNE
3 PSA SESAS

A VENDRE
La plug gentille MAISON de

: «Le. Boulos;

«LA MUSARDIERE.
8 piéces, meublées -~ Con-
fort.

Téléphone: 25-11,





PRENEZ ET DONNEZ
TOUIOURS DU, CALCIUM.
VITAMINE «HORMONA A
VOS ENFANTS

En effet, toutes les fois que |

vous devez prendre vous - mé
mes ou faire prendre & vos ch
fants du Calcium, powr com-
batire lk Rachitisme, fortifier
leur denture, leurs os ef lors
broncheg et dans toutes les in-
dicationg du Calcium, prenez
toujours le CALCIUM . VITA-
MINE «Hormone», Un récal-
ciflant puissant de lorganis
me, le CALCIUM.VITAMINE,

egniraement oux quifes cal

3 de marques couranies,
fent la Vilomine BD, cod.
te noing et est iIndolore.
Egalement efficace dans Ia
grossesse ef la lactation, le
CALCIUM - VITAMINE — est
présénté cnesi sous forme de
tablettes chocalatdes,
En vente dans toutes les bon
nes Pharmacies,

ALLO] ALLO!
Amaiourn de-bon-tabag noir,
REGISELEND,
la Cigarete dea Bidganta.





Hiege in:

@ ef de ree






mush,



‘Ciné-Union: | é


















i: P: | Mme Vee Francois Basile, Me le
) Samedi, & 6h et 815 P.M: | Somes a6 het 8 hI ‘Dr. Franck P. Basile, Mme-née
| BRENDA, STARR, REPORTER on LAVENTURE Amelie Milord” ef bt are ene”
| To ot Be épisodes: | avec Clock Gable et Greer | fava; Mlle Latazs Basile, M.
Bn 25 partie: “ “| Gerson. et Mme Louis M lord, lea fomil
Un.film de Cow Boys. | Us sensatiozinel chet. dcou-| tes Basile, Dumond, Milecd,’ Ue
Entrée Glo Gde 1.00"). ‘ere parlant franga’s, joud par | lyse, merdien: bien vive
- Réservée Gdex 2,00 {deux diolles de premiere’ gron.| ment: Son Excellence le Minis
oe 7 | deur. te “de la Sen% Publique, | .
Dimonche, 17 .Juile. 4 399 4 perge Glo Gdes: ‘os0 ot 1.00 | Son. Excelleno> le _Minisire jf - . o
| BRENDA STARR, REPORTER | cee “| me @Haiti a Caracas, Mle | SOO
| “Se et 60 épisodas | Dinemché, 17 Juillet a4 hres | Sous - Seeréteire <‘Eiat du Tra | - ae
| En 2e partie: fa Matinée: vail, M. le Directeur Gal et M. ar
| Un film d> Cow Boys CHISOLM TRAM |} Drectour - Acjoint dela San é ‘% : :
* Bniré: Gle Gde 6,85 Un Him Cow Boys. {16 Publque,.M. le Doyen du [. Ss. ee oy
Réservée. Gdes 1,20 Eanée Gde 0,50 et 1,00 Tribunal Civil de Port au Prin :
A Sh et 8:30 P.M: | A @ hres et 8 hres 15: ce, MM. les juges de ce ti

Uno pracuction formidable - La MORT PASSE i bunal, M. le Batonnier de 1'Or
de la Fox, qui vous révelera } EN VEDETIE | drt des Avoca’s, MM. les A-
les exploits de la F. BLL dwan’ : gyee Erich Von Stroheim, Ma | VOCats, “M, le Doygn-de la Fa-
la guerre !! “ry Both Hughes. , eul'é de Drott’M. le Doyen do
LA MAISON DE LA Si: RUE Un homme adi le droit de | io Faculié de Médecine, M. le

avec William Eythe, Lioy Mo fuer par amow? Un homme qui, Vice . Doyen, M, le Directeur
lan, 2 #6 uchi peutil écouter le | de VEcole d’An Dentaire, M. le

. Ea 1940, les espiors al! in de la vengeance? Directeur de YEnevigneman! Ur
i mands s‘etlercent d‘avoix Tro'a grands Krames d/o. , 2. Mile lo Directrice do YE.

renseignements précis sur es dane un eral fim. | cole des Gard:s-Malades, M.
recherches effectuées aux Frais 1,20 et 2,30 | VAdminieraieur de l'Hépital,
Unis sur la bombe a M. VAuménier, le Clergé de Se
leur organisation est pu Anne, do la Cathddrale, de
. elle a des ramifcati St - Gérard, le Conseil de Fa-
tout le pays. at elle es: d brique de Ste - Anne, lea mé-
qé: par un personnage decing de THédpiral Gal, le pir
fieux, dont nul ne con ; sornel de ic Matermi‘é, jos In-
dentix atte, 4 firmiéres et éléves gatde - ma

0,50 e 1.00 Gdes (| fades, hs Péres Salésions, ies

; Congregations relig'euses, le

Directeur da Lellege ‘Le Port
cu Prince, le parsonn:|, les 6
léves du College -teejournaux
er, Le Nouveilliste:, «La Phal&n.
0,50 et 1.00 Gdes ge, «Le Mouvemints, ¢L’Ac.
i : wes | tion Sociale», les Stations de








Gde

Montparnasse

& Juillet, G 5 bh 45:











L
:



Dis DES VOLEURS






, 16 Juillet & Bh 1S:
Sar NE RECOIT PLUS

jes Berry et Jacquel |

ia cpal veille...
tent en action.









ctroce S comba:










dons Vombre !1) Fe ee 1) TasMer ae? ne
Bins éinouvan ; Dimanche, i7 Jule. ¢ 10-4 | jadiodittusion, jes nombreux
3 amis ds Port au Prince, Pet.
mitique que 13, RUE 2 ror 7 : cae
NE RE TEXAS BUDDIES | Goave, GaGodu: e autres vil

LA MAISON DE LA SZ Cow Boy i les de ia République de touts






b Paivdes 140 ot 95 : : :
vo foire senecrion : Entrées: G40 ot 0,75 Gdes ; ‘4 sympathie qu’ils leur ont 16
Enirée Gle Gde / AS 45 et 8b lb: moignés & Toccusion de lc
sryae Cdes 2 : mort dé lear reqretté:
Rretivee Gdes ;
i
:

en | | FRANCOIS BASILE
enievé bruequemen’ 4 kur af.
jection, le deux juillet en cours.
a Hs leg prient dz croire 4 leur
profonde gratitude.
Port au Prince, le 16
1949,

avisg sa bienveil |

‘sie que son 2
‘Narn

1

i



Lundi,, 18 }
PASSION DdMOF
' aver Katharine
Henre‘d, Robert °.
Entrée Gie Gde
Héeet:véa Gdes 2.25







. Fryithat
We
lace Getrard, Past



JOSEPH LYS
Licencié an Droit
Expert - Compiable
Olte ses Services

Phones: 2312 — 2123
Box 242 B

a roidement,

Tape

. dune place, vé-
A LOUER

Par cangé-
nis _voudraien! Appariementz a Louer pow
Burecnx,

PRELARTS ¢ louer et ¢ ven.
dre,







kes cli

Exposition Building,
286; Rue du Magasin de VBtet



















_ Bie















Les Réfigérateurs dlectriques:
COOLERATOR AVEC COMP ARTIMENT FREEZER
Les Fredzers @OOLERATOR au Freon 22 aveemoteur 1/4 HP
Les Fours électriques: COOLERATOR:

HERARD-C. L. ROY.

DISTRIBUTEUR EXCLUSIF POUR HAITL

la BIERRE ALLEMANDE~ 4
Et la Mzilleure des Biéres Allemandes est la



‘SUVOTRE BERE SIRRITE J]
oo EY PLEURE,, DONNEZ Lt a
OF Z,
get Sh, 7p.
(Sey




KLiIM.

QUI Le FERA

et .
SE TATRE



dit WLBTE,
ta vuche BORDEN,




























Repante? comraont i est content quand i voit
KLIM dans son biberon, Nea vous inquiste: pas
pour son estonac délicat, il n’aura pas din diges-
ton,

Pa: un procédé spécial, la graisse ‘contenae dans
je lait frais de vache a été rendug plus facile 3 & digé.
rey par les Bébbés dans KLIM.

Le contenu de chaque fe. blane est pur et sain
rar par les bébés dans KLIM.
~ tect 2 fait suce comme nourriture pour enfant.

Copter sur KLIM comme noirrite.e par exeel-
lenes préférde par lps docteurs —~ et le favori par-
tou. des méres et des bébés,

Kili M Sain MILK:

PREFERE DANS Li MONDE ENTIER

















he? de Peau pu

1B, ajouien.

y du KLAN,

















ere BECK |

M arque ' "CLEF ” .



MATERIEL:
MATERIEL: SANITAIRE:. & os GOUTS LES PLUS DIFFICILES: ’
MATEREL: ELECTRIQUE oppeesps
La ‘plus grande voriété ot cu meilleur pat | RAKES, HOTS er cuss VENTE DANS TOUS LES BONSEPICERIES,
TUYAUTERIE ET ACCESSOIRES © TELS BS DU PAYS.

APPAREILS SANITARRES
ARTICLES POUR CABINET DE TOMEITE
APPAREILS ET ARTICLES ELECTHIQUES:

Avant “dachotet ailleurs, passes ches:
BERARD 4. 4. BOY
oe tléphoss ou Ho: AB

j




DISTHIBUTEURS. POUR HAITI



_Nobba et Bondel .

|
PORB@ a7
{





WANTED
YOURG eRe
Stenogre. *

reo olte experienc’



TLR LA As RA MIOI RAI eR et EEE ch
BP 620 hy
te : 5
co
°
0 9
° %

g.



e

IT’S YOURS FOR |















ENJOY

ENT é

i's Sparkling Couronne Water! See how thia
refreshing new miter increases your drinking
. pleasure with every sip. It's the waeld’s finest
quality... for purity ... for sparkling
carbonation that bubbles down to the last drop,
The next time you drink ask for Sparkling —
_ Souronne Water. You'll Wke Wi}

i
i
j
|
}





























































































Spatblling
~ CQOURONNE
WATER

ROT-LER. WY BRASSERIE DE LA COURSNNT 4, a,
PORT AU PRINCE, HAITI















































“Cracker Jack |

Vient do lancer 20s Produite en Balt,
2O. HENRY: Chocolate. Bar
CRAKER JACK
oA
PET PET Ig
Dans choqu poet By @ une mupite pow
: lea onketé =
Bn plus de so suvgur.c’esi trés bon pour ke santé
En vente dans tou'es les bonne Eplcories,
Bo PAGUET & 018


























To work in lenge business
once.
Waite in English to P.O. Box
A~ 104. : i
giving full pariicv’ur & re

ferences,

senter lea places. suivenien,

Jo, — Tour atte de naissan



oe

20, Un Corer do bonne

en Ue 6

AO. me toe ‘Cartificet de fin
' #6 cudesa serondgires, clasy!-
ques oy ume Otestition vala-
bie

3a, ~—- Une -ovoriention sl
Qiég de le personne. yale
moent responsable du cundidat,
a est mineur.

On peut, aug heares de Br
recu, scOnealier oa Seerdtariat
, te YEoolg Polyachnique d'Hai
_ 4, 8 programme da Concours
. CEaeee an Cours Préparate'-

"Fé

Lobia: da Cours Préparctel
te ost de corduira cux exe-
mens donnant drolt au Certii-
wt de WM. BO. at de donuer
un anvainiment walisant dang
ia pratigne du Dessin.

BE} Les examene de rappel

won’ Beds au 19 Cictébre 1929. |

_Uno maison en maconner ® age, 4 la vente ou. plus olfran’

comprencnt, fu sous sol

‘ole te, Meublée on ROM
auc #88,

Lonny



Mattresses -

jes atientions do ia
Matson DENIS & Co.

- qui wevaille aciivemont
Yes rasiers ont besoin de.
deux choses indispensablea ¢
lowr entretien e( au plein dpa-
nonissemen. de leurs fleure: la
CHALEUR et TEAU. Le aoleil
tropiec] leur dispense sa cha-
leur abondamment. Les excel











_lonis. TUYAUX D'ARROSAGE

'
1

t

Port ou Prince, le 122 Juillet |

1949,



DENIS. & CO. leur. varseront
Yeeu, tant quills voudrant
Votre arrosaga quotidien 26 _ cent quarante, enrégis’é.

rage, 9 plédces of de vases dé |
pote, cu tae dé chanscde; § see: sino & Port
efdndes places ot 2 cabinets da © Sud-de Yavenus Joho Brown

de Maiscns, °
Vous Stea.Poblet de iswieg prolondeur aux céiés Est et

gi 0} Cemler enchériszeur, dea im

moubles suivants:
40). ame propriété at bé

Prince, au

on Lene de. la contenance de
j quaran‘e tieds de kigade on
quedoree: motos rene ca Cole
(Nord sar Taverns ata 086

' Sud de trente pieds ou neuf mé
tree doinan’e quince sur une

Cheat de cont rents cing pleda
trols pourés’ ou quarante ols
motes quatre vingt quinge: el
le est bornde qu Nord, par Va
venue John Brown, au Sud et &
TBs par la propridié de mon-
geur Léon Allred ot & POuset
pee Léon Aled en partie, ma
dame veuve Henrl Auquatin
Auguatin Baron, Miers Mom
plaisir ec Marcel Bernier, sul-
vant plan et procésverbal de
Yerpentour Fremgols Avin on
doe Ju sept octobre mil noul

“

ta un plaisir, al yous vous si “YohUne propr'été fonds er ba

yeu des tubes DENIS & CD, <1
des accessoires de le marque
SHERMAN, pour tayaux: Jar
rosage.en caoutchouc. Demon
dez lea:
Fléches en cuivre SHERMAN,
Raccorda SHERMAN,
Toumnique’s hydrauliques

DENIS & CO,
Port ay Prince.
Distibutours Exclusifs

pour Batti

Hissses sise & Port au Prince,
me du Magasin de lEiat, me-
surant ving! et un pieds de te
gade au été Est sur ia rue du
Magasin de i'Rat ou six métres
quatre ving! deux et au été op
poss Ouest onze pieds trois
pouces ou fois mé*res solxanie
en sur-une profondeur au co-
4@ Bud en ligne droite de tren-
te et un pleds trois pouces ou
i dix maces quinge, et le cole
Nous en Hgne brisée, compo

nin eam anomie s6e de plusieurs lignes perpen



o LES FAITS SUR VHALEINE PLUS



FRAICHE *

et a AQUI ware venierice ce LISTERINE

‘Au cours des essais stientifiques eflnctuds,












plus de 809% des cas de mauvaise haleine oot
| pa Gere arrétds—non pas pour quelques
tedtrates, mais pendant des heures entiéres ~
| paz un seul brossage avec de ia PATE DENTI.
ye PRICE LISTERINE!
ARTIGM DETERGENTS EXCLUSIVE £7
MOUNIALE SATUR DE MEDTHE

Ashacen sajourd bal meme la NOUVELLE PATE DENT
weace LostaRing, Profirex

campexvne vette halelae fraiche pendant plat foun.
demaps price & Tecdon afrengente < exclusive!

$% irsicheur agréable . .



USE RO A LIEGE



La marque RALEIGH est une



outilite
Uagmalce gb beat du travail, insistes

garantie ‘de Qual ite
be v4 Force

& la $e is clette 2
‘est. la marque bicy: bicyclette supreme





a

se 4s Raleigh ls icy tout athet.

























diculaes une gur Yautre, sc
yolr, en portant de [Es a la
‘rue du Magas'n de YE:at une
premiére de vingt deux pieds
huit pouces reliée par una droit
te du Nord au Sud de six pisde
eoune troie@me de qua‘re
pleda eux pouces, bornée av
_ Nord pax la proprié'é de mon
‘ s'eur Pauw Auxila, au Sud par
Baboun fréres, & /Ouestsar lo
cour commune ef & l'Est par la
que du Magasin de \Eteal. sui-
vant plan et procés - verbal
darpen’age de Francois Avin

en date du tele octobre mill |

neul. cent eale quatre, ¢nré-
gistrd,

30} une propriété fonds et b&
| fisees, rue de la Riviére, 4 YAn-
‘ geeVeu, aituée & VEst d'u-
[ne meison & deux étages o-
! yon! apparienu au s'eur Ahias
Bury, kr cons’ruction consia-
; font en une maleon basse,

1 do) Une propridté aue & YEst
de la gua dive maison, rue de
ja Rivibre, & fAnse-t-Vean,

| $0) Une propridté fords wt ba

t
4
:







“$1








aussi pour

Denizé, propré'aire, domicilise
& Port mt Prince, identifies. ou
No. : ayant pour avo
‘eat Ma. Emile Caavin, identi.
£6 au No, 30 et patents cu No.
46.881. ~

Contre lea sleurg of demiolzel-
le Robert Israel, Marie Israsi
et Weaner Shmit,. tuieur de
Léon larael, tous propridcaires,
Jomiciliéa & Port au Prince, o-
"yont_pour avecats Mes, Léon-
ao Dupiton ét Georges Menhoa.

Ew présence du sieur Mon
se Maignan, aubrogétutear du
Winew sus- micilié & l'Anse-d-Veau.

En vertu des grossea eurégia
itées de vols jugementa du tre
buna) civil de Port au Prince
des. promior juillet mil nent
cent quarante zx, six aot et
premier décembre mil neuf
cent quorante sept, ordonnant
le pariage des communautd et
succession Ahias Bury et ho-
mologuant les rappor's d’ex-
peris, avec aulorisation de ven
dre certains biens au deasougs
de la mise & prix. ~

Le premier immeuble * sera
vendu sur la mise & prix de
cing mille dollars fixée par les
expert commis § 5,000,060
le deuxleme sur la mise @
prix de sept mille dollara fixée
por lea experig commis

$:7.000,08
jes autres au dessous dea pre
miéres mises & prix qu’ étaient
da, pour lo troisiéme cing mil











le gourdes. G: 3.000,00
pour la quatrame cing cen's
goardas. G. 800,00

pour le cinguiame deux mille
gourdes. G. 2.000

Pour plus.amplesa iniorma-
tons s'adresser au noraira Ke
mol dépositaire,du cohier 2s
‘charges ou aux avocats zousai
gnés. fof
Port au Prince le 2 juille: 1949.
Georges MATHON — Em le
CAUVIN |

4
:
i
i





| DIRECT BY AIRMAIL

i TIME - SQUARE

i PORT - AU - PRINCE

| Beginning luly 4 th 1949, the
- NEW - YORK TIMES
INTERNATIONAL EDITION

| will be on sale at Port-au-Prin
cel

Daily Issue 8 Ou0
Sunday Edition -$ 0.28

Kindly give your subcrit-
tena ip. -
L'ABBILLE, §. A.,
Place Gettrard .
Phone: 3974,

ait cesiacammecaatistrsery

N’oubliez pas—faites

vos lavages
délicats avec
SAYON
SUNLIGHT?!

agréable





» “Assures.- vous que vox vetements déllcats ot de gqran-
¢6 yoleur sont lovés over” du SUNLIGHT. ~ Ainei vous
pourres avoir la vertiude qulls ne sont exposés & gucun
dommages La mousse du savon SUNLIGHT, tout on &



wnt-douce Mionchiit marvel lousement,

ve





*

ee © Etrangtres|



WASHINGTON, — Des sec
jours iimporten's de Vindustie ]
de Yacier se préparaient & de-
clencher une gréve, hier sol,
& minut. Me ie gouvarns-
ment n'a pos chortonné les-
polr dg prévenir ce mouve-
ment, - 2 4 ade

Trais compagquies, U.S, Teel,
Bethleem ef Republic, ont en
voyé leurs réponses & Yappel
urgent du Président Troman.
Le Président des Eiais Unis leur
avait demondé de reconside
yer leurs positions ef d’évier
den venir & la grave. Au cours
Sune conlérence de presse. ie
Président a opt
tout gon possll
nie gréve.

LONDRES, — La grave des
dockets Ke Londres # le gou

1& :

a &

declare feat

perar devlier



vernement
des soldats
Wurgence pour ©
déchargement des batecu

Les nombre soicd des in



recy



a





‘yeure taieasron A
Cent quaranie be:





COIs ONTOS,
chargement de le

i
dises. “ i das Eta Unis.

On considére cu
plus grand
koma a mobUiede
Vil -orer,

Le mouvement de greve, Be
fon | ke gouvere i
1é
dockeurs,

&







reer dh, nn
doulobus



Be

4,



PAOD

deaservant 3
cheque jour,
grave si
Ques Te s i

Edmond !
gident, }



t
i
i

t- Aude



En vente c !
de l'on,

i la Volume

Pereemei waren nen ert mmerea eam,





frre
GIRO G















“ee

|
,
er

orér atures.



) gobs Vidoe de
| semble an@ore chercher @ jeur
Vhorcer la main por un biais, en




















: Yaider ia Chine

brircins duo parti

On




' toullérement
ide Mac Tse Toung, atfitmani

1 Devése Jonsse

RBH, a. na pont Solnt “dizocte:
mont aun prises aver ln poue
‘g60 communist, sfassoclont &,
tote enirepriso!”

TL parait-que le président Qui
dno; dont les sentiments cant
~communistes sont datleurs
connus, ne la congolt que com:
ae . détensive, at qae sil con:

. pour la nouvelle forme-
ee préconisé®, un role posi if
“4 ani, c'est seulement dans
ie domaine de la coopé:aiion
}eonomique, :

Meds la seule présence d-
‘chang Kai Chek suffit o don
ier & Paffalre, qu'on le veuile
u non un caraciéte moins ple
exique, Cest pourquol Yon

est tenté, dans lee milieux in-
ternationcux, de lal attribuer le
plus groase part de la paterni
ie de notte idér. qui reprend.
en somme, celle d'un Pacts
du Pacilique. symerique du

| Pame de Atlantique. dont M.

Acheson déclarait récemmen:
qu‘ lo tenait pour au meins
Liinfatigable Ma
aécha) chinclz, qui na pas
reuesi naguére & gagner le gou
yernement ameéricain e1 ie Con
je gacouri:.

Sant sa cause a celle des Phi
ippinos, prolegées naturelles





Pautére kdtil entver aussi en
tgne, de comple, pour up:
pwyer les espoire quill s‘obs!
ae & nourrl, une ceridaine évo-
julien sensible, ces dermiets
arnps. de Vopinion amédricc-

one,

On c¢ ou constater que 1idéo
nationalists
fait des progres qu moins pur
hommes politiques ame
republice)
comm





a relevé aussi,
ouvent ave sympléme«tique c
etégard, le fait que le Depar
temen. d'Etatta pris recemment!
position, dons les alfaires dln
dechine, en faveur des ar
orcs enre la France ei Bao
Dey, en tent que celui



+ ch re

i présente un netlonalisme oppo
j 56 4 [influence communiste, FE










les récentes déclerations, par-
jintransigzuntes,
sa fidélité inconditionnelle a
Moscou peuvent encourager.
Amérique, une évoiu ion
qul apporterait de
moulin de Tchang Kai Che’.

Yeau wu

TPES EERE TA TAR NE a Ae
DECES DU JOUR

Motné de W



doon, Theadonné Jean, 23 ans.

. 86 ans.















ve
YOTRE PREMIER PAIN DE
BEND VOTRE PEAL PLUS DOLCE

avian, PIG BOYCE CUR CRIMI ANS AUSSL RAPIDES

le rmaausse de CAMAY nettoie la
peow sane Pirriter, ja rand plu
fraiche, plus jeune. ~

Sarnay est al déliatement parfemdé

at un savon si durable et econo-

felegee.

Achetez aujourd'hui ‘
mome un pain de CAMAY



2

Lamay le savon des jolies femmes








'ficlle de. faire dublier’ rout & |
iait ses moyéne techniques, }

Et nous ne voyons pos de i
iplus bel hommage 4 rendre & |
Jane Ramon et Jean Léon Des- |
ting que de dire qu’ila ont, en i
| cole rendu un service immen /
pee ala couse de lart holier. j
Us ont réal’sé plus. Us nous on! i
j fait sentir G quel point Ul faut i

bouleverser la philosophic

actuelle de b éducertion





folklore haitien et & lo demse:

{pour pouvoir donner, dons

tho éeoles ot dane lg | CONES Haitiens...
j vie des jeunes de nove Bulte)

| pays, lo place qui convient au

}





élincelanis de
varve, narrés avec talent, spon
jtanéite et pleins de récilisme.
Ligez ce passage de «Major-

| @f vous verrez se dérouler sous

= | vos yeux une tranche de la

sont
sont

Un évéenemen

“Yune des premiéres. C’eat

{ dailleurs Yune des conditions | ge de notre vie nationale, a-
guns lesquollea il eat vain de ‘vec ferveur, avec sympathie,
vtenter de récrdéer «Yame hat Lavec amour, Gaston Théard
| Hemne>. ‘vest révelé un pédagoguo a-
{ Lucien MONTAS , ver conncissant la psycholo-
| : i | gle enfantine.

| LES PEINTRES HAITIENS bes recite du eee ae
| A VEXPOSITION i = . We,
| INTERNATIONALE : tinge! Badio- le Cas de Te
' ; 'Deum-, «Majors, «Malice et
i



eu Heu hier aprés
Centre dArt lincuguratt
i d'une Exposition oeuvres

j





destinses & decorer quela
sales du Pavillon du Touris
mo. Lévenement est ai
coll, et d'importance. On com
mence & recliser cette vdrHe rs
connue ef simple que
un réle de premier pian
la société, qu’ll est app
ombellir ia vie

































carspagnards ache-





indighnes aux vives
et d&s mouchoirs Ma.
les {eles champétres
du Carnaval: le
ou noir pour jes

Vert

|
:
i
i
i
i
|
t

de }



| quand Honest pas funebreg: Ie siam
iment de combat et 4 ‘espe 1 Denim pour le tra
_ Une des drmes lea p : le bleu Mor
sontes de luire éclate arait de rouge
qnité de Vhumain, stumes muitalres;
_cnture. noire & grains,
«EL c’est le repr on porta
menial que nous # parenta morls



tte ou totle #de
voeux ef les pé-

pelnires qui sent Mins
‘chinat, Antonio loseph
y et Luckner Lazare,
‘pas tonsposer
avec ioul son conten:
tant, cette vérite dan 2g}
; Comme ces peintres
“gui, sur tous les mur:



sont
igs UNS et
leur netleto, par
es! contenue par
ition ténue et solide
les évenements.





1c, parlent le langage
; folre. assées, concises,
ce teproche nest pas pour , oa Von volt passer
5 pette humanile hak
SOR pillcresque,

gingliiss, et surtout sa

Car, n’oublions pas
le fond du lUvre est setizi
ue la morale de lau
t la morale du Bon-




inat ont
ontesiable,
es couleurs,

une
Dorcely
les teintes diffe

ne, mols déja vigoureuse












lirise, © Pinchinat, trop it, U nous plait de met

i né sur lul- méme, ceries, en, e i sur une nouveaute
tqlué dons je comtemy du sub idu sete

/conscient, qui doit dire utiied, | Contes Hoitiens: est venu
mais en méme temps dépas- | & un Som moment, Le vol. ig



igquement adilé aux
pagnie Lithogra- |
ae ‘Hen, va servir & en
rayons du “Pavillon
Haitien & la grande
an Internationale du Bi!
re de lo Fondation de
-au- Prince.

Les tourlsies & I'Exposition,
isileurs curienx de
eculée et, Roriginalités, |
ie sanqueront series pas de
ploge naturelle et pleine |
couleur locale de note Plus
cimable ef apirituel conteur.
facet da Madame Cicéron,
| Grimaces, Contes Haitiens,
[ists - Unis a onnoncé & un | uois volumes de Gaston
| groape de planteurs et d'ex- | Théard qui honorent Jes Let.
portateurs du Salvador que lea (tres Hoitiennes,
|
i
iy
"

4 @ inégré, mais tra
; Jexiaposition des o
| tradictoires
/ 80m étre deg effe
| podtiques,
Us ont été bien
| ceux cpal ge sont assurés Pow
VExposition Jaternationals j
| services de ces jeunes
tres.

WIGIIB CON











pel





la
UN CAFE SYNTHETIQUE
Récemment, un représentant
de lune des pilus importantes
i Maisons de Jprrélaction des E-

@





KO



prochains dix ans arméneront
le développement d'un caié
Si ERA TATA CIES



i sy synthétique sur une hase pta- '
tique et commerciale, !

LISEZ «LE NOUVELLISTE>

La Biere Allemande

olsten
(PILSENER )s ~





















BOUTEILLES DE DOUZE ag ONCES:

S'ADRESSER A

NOBBE & BONDEL

PORT AU PRINCE, TEL: .2776.

Si beu wucoup de tis: |



idable connu sous





) AVENUE DU CHILI



i
{ Nous nous devens d‘attirer
| Yettention de ia Direction ‘Gé-
| nérule dea Travaux Publics sur
ile caraciére incomplet du tra-
vail .de réfection et d’usphalia-
I ge elfectua depuia quelque
temps @ Avenue du Chit.
Le trevail en question na
i vet pas ste poussé plus loin
i que VHétel de !Ambussade du
, Chili, G Voccasion de la visite
| a Pert - au - Prince, du Préa
, dent Antonio Rios.

Le trongon laissé crevasse
au haut de lAvenue est enco-
re dang le méme état ef méri-
feral! d'éue mie qu méme ni-
veau que les autres portions
ide cette Avenue pour permet-
tre qux voitures de déboucher
& ja ree Toussaint x t= Brave.

Nous espérons quill “suffi
_d'attirer Yatiention 1a - deasus
de VIngénieur en Chef du Dé-
_partement des Traverux Publics
| pour quiil lasse comprendre
ile trongon inachevé de l’Ave-
nue du Chill parmi les travaux
j‘urbanisme gull peut étre con
venu de fixer vars la tin de
‘Exercice budgdiaize. :

Des instructions aurcient dd
étre passées par lui & ses col

















[sUN PEULDE :
| MATHEMATIQUES»,
| UNE BROCHURE DU

PROFESSEUA FIGNOLE ’

Meppecininnsigplintonngnret

i
Sous le titre de «Un peu de
Mathematiques: le Profeaseur
| Daniel Fignolé vient da faire
| paraitre une brochuretia con
ptencnt quelques constructions
| lteressantes.
Le but du Prolesseur Figno-
, nous renseigne M, Rodri-
gue Casimir, chargé du fone
ionnement de Vingtitut Mopi-
que, est«de mettre les potaches
de VEnseignement Secondaire
1 ses collégues au courant de
' eertainee constructions .dlemen
talres intéressantes quill a ré-
alsées au cours de ses loisirs
de professeur obsadé par ges |
questicns d’éducation et d’en
eignements, .

A ce titre, nous croyons que
iia brochure de M. Daniel Fi-
gnolé est d'une utile coniri-
bution & la sclence pédagogi-
‘que hoitianne.
Nous remercions
| cleux en vol.



i
{





du gra.

| CARNET MONDAIN
e soir a 6 hres 30, la béné
diction nuptiale sera donnée &


















HS POULETS SANS. AILE

.

‘NEW YORK (AFP) —~ Dix
de | quitté Paérodrome dale
‘die pour Londres, d’ok ils
j font acheminés vores «Harpe
Adama Agricultural Collage,
& Newport, dans le Sh
re, pour incubation.
Les «pouleta--sang
sont le résultat de 12 ane %
| forte ot de or 15.000 de dé
|ses, par un fermier de Y
| qui a réussi & produire ung
ice de poulets plus riche
viande, du fait de labsence
j la structure ossouse des of
| Ces oeuls — les pramiars
ce genre & traverszer I
tique — ont été achetés par
| journal de Londres, le «D
, Express», comme contributigg
'& Ja future solution de la :









IMPORTANTE
RECTIFICATION
: Port au Prince, le 16 Juillet 1
| Au Directeur du Journal
«Le Nouvellistes
“En Ville.
Mon cher Directeur,











iy 4 z i

jlaborateurs et subordonnés | reat: 5. Coeur ¢ : : vs :
| ner pray’ - i FEghse de Sacré ar 8 | Dens un article, publid dang
pour guducun avail eniamé » Turgeau qu charmant ei dis. votre intéressent Journal, a
dons un Quartier quelconque | tingué couple Robert Dex : :

de cette ville ne reste désor-
mais ingchevé. Il y va de la
_ bonne tenue d’ensemble de la
(Capitale et de la cehérence
des décisions de l Administra.
tien Publique.

DNESESA ASAE SL EA TAA TIA TA SALES TELE TENE IS TONS

AU PARAMOUNT

LA MAISON DE LA §2e RUE
'que Paramount présente en
_grand gala dimanche 17 juil-
let a 6 hres ef 8 hres 30 a ré
_vélé pour la pramiére fois cu
monde des secrets que le Gou
| Vernement américain avait dé
| Jalousement ‘gorder pendant
jtoute la durée de la guerre.
(Cest un film palpitant basé
|) sur des felts quthentiques
Pqui a été réclisé sur les Heux







Bt

[mémes ou se sont déroulés jes
| episodes du drame réel qu'on
reconstitue pour le public.

; "que que 19 Rus Madeleine,
La Maison de la 92e Rue va
Vous dévoiler-les méthedes de
kavall de cet organisme form]
le nom de
| Federal Board of Investigation
Le BH







Plug facile &

transporter

Plus émouvant, plus drama. |





7
i
|
j
:

fee

| UNION NATIONALE

champs — Josette Burini.

La cérémonie du mariage ci
vil précédera dans jes saluns
des parents de Vheureuse élue
— M. Vincent Buciai et Mada-
ime wne céceplo1 obieic3
| oux invités a 5 heures p.

Nous formulons nos neil
leurs vosux de bonheur et de
| prospérité aux futurs époux et
| nous y jeignons nos compli-
ments aux families Henry Des-
champs et Vincent Burini.



| DES ECRIVAINS ARTISTES





ET INTELLECTUELS HAITIENS

Le Comite de Direction de
YUnion Netional: dea Feri
yoins, Arisies et Infellectuels
haitiens a Vavon‘age <‘Inviter
= membres et ura fumilles









& une réception qui owe Hen
is Samedi 16 juillet en cours, &
& byes p.m, in Yhonneur de
note congénere américaine
Mme Mary Mc. Leer Bethune,
& In Maison des Ecrivains (Che
“n des Dallze).

Le Comité conipie sur lo pré
sence de tous.

m



EVITEZ DE VOUS SALIR.. “ oO
ACHETEZ LA MANTEQUE EN CARTON
, DE UNE LIVRE
Emballée dans du pepier célophane... ~ ,
Con'rélée avemt Y empequetage.., a
weit *



ja signature de David Vida
Pai relevé & Végard du lieu ge







naissance de’ mon feu par}
ne erreur que je m‘empresy
de rectifier:


















i
t
:

point né a
time Yami David Vilain,











a-Ouanaminthe, dans ig









portement du Nord.
Bien votre
Normil D. THEODORE














CABANE CHOQUCOUNE
Samedi soir, ne manqu@
pas d’aller admirer Léon Dei.
né et sa partenaire dan Je
| plus belles exhibitions folk
ques, qui ont connu fant
succés Gux E. U, et au Mi
_ que. °
| Nroubliez pas que Je
Saieh si apprécié du public

mera ia féte, » avec le

i
| bre Ti - Roro. ;
! Le direction ‘avise son ait
ble clientéle qu'elle ne >
| pos de table ef prie le puble
de venir trés 181.
Entrée or. 1,50.









Plus
hygiéniquge












Cherchez le carton Vert foncé et Vert pale -

®

sur les étagéres de voke fournisaeur .

C’est un Produit ARMO





Full Text