Citation
Nouvelliste

Material Information

Title:
Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date:
Copyright Date:
1958

Subjects

Genre:
newspaper ( sobekcm )

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
LTUF ( ACN6482 )
OCLC ( 0012544054 )
AlephBibNum ( 000471641 )

Full Text


















ne dy
relative
euE Of
reg, de
neo
a dea
servent
1 & cee
setbital

’ ssances sacigles, a acterdd-a-

Molieze, législateur des Bien. r
ailleurs, Moliire est’ ue .
te. comiquer i doit fgire. rive.
Pour cela, UW lui font te sidicuc’
des if met on évidence les me:

Pour trouver un corectif’ &
bette sltugiion vraiment déplo-
table le Département du Tra-

ne attention speciale wun proble
me de l'éducation de Ja fem-
me. Leuteur.a coneacré qua

tre de ses comédies @ calte. im
portanie. question. Dans les
Précieuses vidieules, 2 convia
les femmes & éviter Pexchs de
yaffinement dans le sentiment
Lbeole.. des

et le lengage.
Moris réclame pour la. joune
fille une éducation Hbérale. VE
cole des Pemmes monte que
Jignorance ne constiue pes
pour lo femme Jo vrole sauve
garde de sa vertu. Enfin la
comédie des Femmes Savan-
tes, 1672, reprend le méme pro
biéne do Véducation da le
ferome, mais avec beaucoup
plus d’ampleur.

Moliére présente une grande
famille bourgevise, divisée en
deux camps sur la question
des occupations da la femme.
Dans le premier camp, on trou
ve Philaminte, lo mére, femme
auforitaire, qui maltraite son
rut pres quelle se cro su
pesieure par Pesprit: elle s‘ac-
cupe de physique et d‘astrone
mie. A cote de Phileminte. sa
belle - sceur Bélise, une vieil
Je fille, une folle qui se czoit
aimée de tous les hommes. Bé
lise s‘occupe de graramaire,
alle ne jure que por Vaugelas,
Je grand grammairien. Philo
minte aussi est suivie par se
lile ainée Armande, qui a re
poussé un jeune homme char-
mani, Citancre, pour épouser
la philosaphie: elle cite cons-
famment Descories. Entin,
pour compléter ce premier pur
H, Trissotin, poole précieuz, Va
dius. savant lourd et pédant.



Le port! opposed comprend
qussi plusieurs membres, D’a-
bord le marl, Chrpsale, hemme
jaible, qui tremble devant leg
coleres de sa lemme, ef qui pre
fesse gu’on vit de benne sou-
pe ci non d’astromomie. Aris.
te, kere de Chrysale, eniend
que [homme dirige souverti-
nemen! la maison. Henriette,
file cadette de Philaminte, ne
veul sulvre mivsa mére, ni sa
sour. Elle n’entend pas ge
nourir exclusivement de scien
ce, ef elle croit que la vrale vo
tation de Ja jeune fille est le
maioge, Clitandre permet &
la femme d‘étre insiruite, mais
Jui détend d’étre pédante, En
tin Martine, la cuisiniére spé
Clalste dons art culinaire,
mais ignorante en grammeire.
Pour cette raison, elle sera
thassée avee fracas par Phila



tinte.

les deux camps en présen-
ce vont entrer en lutte & Yoo-
casion du mariage d’Henriotie.
Phileminte choisit Trissatia, Ie.
bel esprit. Chrysale veut Cli-
tandre. Philaminte alleit bm-
Poser son candidet, song un
stretugeme d’Ariste. Commé
fissotin ne voulait epouger
Henriette que pour la dot, Aris
Je apporte un papier qui pré-
fend que lo famille eet reinée.
Prissotin se retire, Clitendre
Soltre pour aider fa feunille.
Devant tant de noblesse d’é-
me, Philaminte s‘inclive et a-
grée cussi Clitandre,

Telle ost le gronde comédie
des Femmes Saventes, cette
Ploce qui considére avec tant
Vampleur le probleme de Vé-
dueation de lo femme. Mo-
Here naturellement ne waite
Pas lo question d'une. maniare
Sbstraite, & Ia iegan des philo:
sophes: cYest-un homme da

Vas oo semaimbaMooe OD Ot

nigs des homies at le. patit co
té des choses. Asai, ce qui,
est blamable cher -Philaminte,

je déair de savok, mais plutét
certeines déformations qui se.
gont produites chez alles a loc
caution de leuy science. Asau-
rément, elles ont tort de crotre
, que Tamour de la science doit
Jes détourner des soins domes-
tiques. Elleg méprisent trop
Je corps, quelles appellent «u-
ne vieilla quenilles.







Néaumoins, malgré leurs ex
agérations, Philerninte, Bélice
et Armande me parcissent tras
intéressanies. Elles sont «fé-
talnistess avant le mot. Elles
réclament 'émancipation de ta
fernme.
femme aussi puisse s’occuper
de physique, d’astronomie. de
grammaire,. de philosophie.
‘Dune fagon générale, elles
veulent gue la femme puisse
is‘élever, elle aussi, aux hau.
. tes sphéres de ia pensée. Ces
préjentions déionnaient pour
l'époque, le XVUe siécle. Aus
si ces femmes paasalent pour
étre des «femmes savantes»,
West - & - dire ridicules ef un
peu folles,



snengnmeenancninientintint, — semncrah = sania nnn

En effet, si nous exceptons
tes grandes dames comme
Mme de Sévigné, Mme de La
Fayette, nous pouvons dire que
| Finstruction n'éiait pas pous-

sée bien Ipin, au XVIle siécle,

chez les femmes. D’autre part,

Ja jeune fille, pour son maria

ge. ne pouvait pas disposer
delle -méme. Bien souvent,
; elle doll donnés-d un homme
‘beaucoup plus agé qu'elle, &
un komme que la plupart du
temps elle ne connaissait mé-
me pas. La femme avait donc
Je droit de protester pour. le
| respect de sa dignité, Je res-
i pect de son intelligence et de



eon coon, &

| Moliére, dens ce grave pro-
blame, semble avoir pris la po
sition de Clitandre. U admet-
trait qu'une femme ait «des
| clariés de toute, mais i ré-
i prouve le pédantieme. A ce
point de vue, le jeune fille que

(le poste ulfectionne est Hen- |

| rietie, «la charmante Hentriet-
| fer. . Instruction, simplicité,

tédtre, 2 Iai faut Faction, :
Sélise, Armande, co n’ekt pas |

Elles veulent que Ia -

vall-a conllé 4 une commiis-
sion le 'soin d’étudler les ques
j Hone: relatives & Yapprentiesd-
ge et & Ie formation profession
nellé on général.

Cette commission a déjd te-
nu dee réunions és laborieu-
néy, Elie eat formée do M. M.
René Dirocher, Fri. Moxiot

Hen représentent [Economie
Nationale, Clovis Chatlot, Bu.
gene Georges de lEnseiqne-
selqnement professionnel at de
Clément jumalle, Max Fou-
chard, Gérard Philippeaux, du
Déperiement du Travail.

il est probable que ta Sol du
ler Septembre 1947 sur lap.









prenticsage subisse cortcines |
modifications randues nécessal ;
zea par lo pratique et tendant
vers une meilloure organiec-
tion de Yapprenilasage.



eMON AUTONOMES» .. -
LA HAVANE. (AFP) — La

| Commission Pléniére inter - a
! mérica’ne «pour ie teritoires’
non + dutonomes s@ réuniza &
Ta Havanese, fe 11 fiillet pro-
, Chain. Catte décision a cté pri

ae por le Comité de Travail de _

la Coramission.
. Aw cows dela méme séu-
,nion, Je domité a regu un me-
‘moramdum mexicain, se rélée-
rant & une note remise récem-
ment, par le Guatemala, 4t
dans laquelle. ce pays s oppe-
sait cuz revendications formu-
\éee par le Mexique sur un?
partie des Belizes, pour le cas
once terra chemgereit pro
chainement de statut. ©

Le Mexique estime que le mo
ment n'est pas encore venu de
diseutzr Vopposition guctémal-
taque G ses | revendicattons
mais le délegué mexicain, M.
- Ben':o coquet a déeclaré: «aln

' que no‘re silence nm: sox pas
i interorété comme une accepta-

tion de la thése du Guatémala,
je voret un memorandum de
protestation au doszier:.~
AE RE REII Ph CEREAL es
EE DEPUTE DEIESMIN
EST RENTRE DES E. U.

Hier jeudi, par un avion de
la Pan American Airways est

entre des Etats - Unie. le Dé-

| bon gens, vertu, Henrietta a pulé Castel Démesmin.
toutes fea qualités qui font ia | Le. Dépuié Démeamin a fait

femme idéale.

gui se posail trés discrétement
& latin du Z£Vile siécle, a trou
vé aujourdhul sow 4clataaie
' solution. La femme participe
& toutes lez activités de lo vie
nationale ef internationale. On
la trouve du Lycée et & la Fa-
culté; on la trouve dans’ les
‘ postes de Gouvernement; on
fa trouve a Yusine et ad lar
mée. Elle est partout.ot il y
aun bien ¢ faire, une blessure
4a soulager. La femme n'est
pas seulement la reine du io
yer, elle est aussi la reine de

es



le cid. Céw & oble -avac
Yhomme, elle tavaille &@ la
création c’un mon¢e meilleur.
un monde délivré de la haine.
et de la peur, un monde -ot,
dans la paiz téconde des ws-
prits, sépanouira antin ca
grand réve de bonheur quia:
toujours here$ lhurapité.



RENE CARRE



Les Terrains de l' Exposition

Govidannet

RETOUR DE NOTRE
ADMINISTRATEGA
MAX. CHAUVE?





%

Houa avona 616 beureux de
revolr, on bonne faitae, noe
adminisketour Mow Chauvet
poi vient de purser un mole

ean Evie - Unie, por raison

de santé.
Creat par Favion de 2 heures

18 de la Pan American Aix.

ways que nous est mevenu no-

te dynamique Adminiatra-
teur qui reprend iighdi pro-
chain le collier, “Madame

Mox Chauvet égolement

de retour.

Nous souhaltons la bienve-

eat

& Madame Max Cheavivel.



FAUTE DE QUORUM

Le Min‘stre dea Relations Ex-
térieures, interpelé de mutin,
west préventé tres t6r 6 la
Chambre. Leas Députés, mé-
ime Vinterpellateur ont fat dé
tent, .

Malgré cela, lo Ministre, cer
tainement en mesure <'aflron
ter Vinterpellation, comm? il
convient, leissa passer les
krures réglementaires de sé-
ance, avant de se reticer.

Lemploi du temps n’est pas
le méme a cetly ocegeien..chee
-lep-cawes. Er tortie déplo-

PaE,



_LHEURE DY «NOUVELLISTE®
“ALA STATION AV RW.
ij Les auditeurs de I'Heure du
Nouvelliste» courant occasion
dentendre, ce soir, & la Sta
tion 4 V RW oun intéressant
programme qui comporte les
différenis points suivants: une
intéressante déclaration de no-
we Directeur Ernest G. Chau-
vet, la critique des livres par
un chroniqueur de la Voix de
YAmézique et en derniére par
tis, les derniéres nouvelles re
gues de VAgence Prance -
Preas.
Tous eax écoutes, ce soir, de
‘la 4VRw.

pourtis de la Délégation Hai- ;
tonne & la derniére Assemblée
> Le probléme du féminisme, | Générale de Yorganisation des
j Egets - Unis.
Nos meilleurs vooux.



, LES CHEMISIERS ETUDIENT
UN NOUVEAU BAREME
Le Comité directaur du Syn-
| dicat des chemisidres étudie ac
tuellerdient un nouveau baréme
de pclaire, Tl considére égale
ment les possibilités d‘intro-
duire dans les nouveaux con-
trais collectiia on individuels
de travail avec les entreprises

intézessés, le principe de ga-
i

wh AD



| ema de Yemploi.
ta -
i

{LA QUESTION DE

| LIMPORTATION DU

‘ CAPE PARAIT REGLEE.
Apis ane lonque entrevue
avec le Dr. Pro, Président de
Cuba, MM. Perez Lopez et A-
larick, respectivement Minis
tre de YAgriculure et Directeur
ée.VInatitet Cubcin de Steabilt-
gtiiod du Calé, ont quitié le
Poluis ts it co matin. ~

svepsereete,_spontininn

souretira ve rapport au Pré-
' eident equi cousidére corm-
me un pied. coquia Vinparte

Le Minleee « décked quill -



LE VENEZUELA FETE

LE JOUR DES FORCES
ARMEES AU VENEZUELA.
Anjourd’hu! 24 juin est l'an-
|e ae Can de la grande victol
|

|

re de Cartbobo et le jour des ©

Forces Armées Venesuélien-
nee.

A Yoccasion de ce double
anniversaire. que le Gouverne
ment, le Peuple et Armée du
Venezuela regoivent noe vooux

de prospérité.

NOTRE CONPRERE
L. ROSEMOND POURSUIT
_BON CONCOURS DE BEAUTE
Notre estimable Confrére et
emi, Ludovic Resemond, Direc
tour-de «Le Flambeau Daémo-
cratique, nous a fait le plaisir
de nous envoyer lo lee des
Candidates sorties victorieuses
eo éprouves populaires, du
Cencoura quill a ergeniaé pour
Yélection de Mies Port « au «
: Prine.
las Louréates xe présente
‘ont prochainement devant le

‘Jury qui doit décider. du Choiz |

de le Premidre «Reine do Beau

io Commissariat Général de des constructions permianentés, | on du calé, edut & déterminer ; 6 de note Capitale,

TEkposition informe
que ied
Breeine dele Cid Duiiarecia

“ SIME feront Yebjet de baux

neul cng en miine pour lea
Poticuliogs déskeux didziger

| Le tit de lnoution aera de

8.08 te pied garré soit 200 dol

lore par an pour un texcoin da
wele din a ta gh Teeeduit da jouratl «ht Monde) * ments.

ie volume de. Viemportation: de
maplbre queda prodactioa-et
lg pi nen olen! pos ater

#

Nous tacherons . de. gublier
bientét la Hate dee Laurdéates,
len pendant nous leur présen-

ons tos melllewe complix

ie we

nue & notre Adminisirateur et -








Le Président Hatae) Truijillo
a fait une tourndés tiomphale
do 136 miles, morcredi a tra-

vers Ig partie septentrionale de |

le Hépublique Dominiccuine.
Le Président qui est le com-
mandant supréme deg forces
armbos, a déclaré qua pendant
quill voyageuit. Tarmée était
en train de tuer ou de captu-
rer les rebelles qui avaient dé
barqué d'un teisiame avion.
Le groupe a pris reluge dens
les montagnes dongs la zone
de Lupaeron, selon une informer
lion de la radio dominicaine.
Cette source a ajouté que §
ou 7 prisonniers ont été falts:
Je reste a 86 té durant le
combat.
| Selon d’cutres sources, i! de
vient évident gue les derniers
eseditieux» ont eu je méme
sort que «lhomme forts de cet

| toujours réservé & ses ennemis
dang le passé.

Les radios clandestines qui
avalent été entendues de la Do
minicainie sont entrées dans le
silence, mercradi.

Le Gouvernement cubair a
termé Jes bureaux de «l‘Action

| Caraibéenne Démocratique>,
| orgonisction qui s‘occupall de
recruter une armée d'invagion,
Le Département des Relations
Extériauras de le République
Dominicaine a protesté contre
cet enrélement. :

re Les sythpathisants cubains |
pavec les exilés dominicains i

, ont entendu cerfaines nouvel-

‘Jes selon lesqueiles Eugemio |

| Fernandez Ortega, un leader
cubdin de Vigyasion a été ou
fait prisonnier ow tué,

A Jacksonville, i a été rap-
porté qu'un des prétendus
leaders de Tinvasion était
déja sous le coup de ia Jus
fice Pedérale accusé de délit
d'ezporiation d'armes en vue

de renverser le régime de Tru |

jlo, Uy a de cela deux ons.

U n’y @ pes d'information al
ficielle au sujet des bases de
départ des «révolutionnaires».
Quelques sources dominical-

PETITES NOUVELLES
SUR LE MONDE

| DU TRAVARL

Le Comié d’recieur du Syn-
_ dicat des Travailleure de Fi
gue-Banane de Borel a 616 re
constitue, selon avis donnée au
‘ Bureau du Travail de St Mare.
Len est de méme du Syndicat
| des Journalisrs dea Services Pu
i blics et de celui des Marins ai

s | Journaliera de Jérémie,

ane



i trepris & Dérac la construction

de molzonntiies contoriables.
1 pour loger les travaillewra.

Au Cap - Haition, le Syndi-
cat des Ouvriere Boulengers a
repels wen activités, soup la di.
section diun nouveau comlid,
Lea membros gulvent les cours
du sol, & MEeole de lAsa cla

tion, .dénommée: «La, Front du.

Trevaile,
UEoole du oir. des Syndi-
i cite dee Débardews of Trrvail
jours de da Boxane de Port au
Praca - fonetionnera bientét,
an lagews Tougenint Louver
1a; wy & ka disposition dea

, “LInvasion”
de la Dominicanie

te République des Caraibes a }

La Pleutation Dauphin a en |












66 ont fait alluewm & Cuba at
ou Guatémeala,

Un oppel aex wovaillean do
rainicaing pour renwerser le
régime de Trujilla a 64 re
diodiliusé muncredi dea ata-
tions de radiodittagion de San
tego de Cubs, de Guontanc-
mo par le Sénatenr Eusobio
Moyal, le Seerétaire Gié-
néral de la Contéddération des
Travailleurs Cubains.

La Fédération cubaino des
tvravalllowra amédicauxs a an
noncé quelle avait organise
un groupe de nurses prét & re
jJeindre les torces révolutionnal
123,



(Extrait du Miami Herald du
jeudi 23 juin 1949.)

ae @

Uns moilon dea
Etudian'a deminicuing
da Bogota

BOGOTA (AFP) — Les étu
diants Dominicains de P'Unive:
aité de Bogota ont organisé u-
ne réunion au cours de laque.
Je a 8té adepiée une motion
qui condamne le «régime dic-
tatoria! de Saint - Demingue-,
et invite la jounesse colombien
neat celle ee autres pays
de Amérique Latine @ «con
tribuer de la maniére la plu:
efficace @ la liberation de lil
martyrisée>.



«Voz Dominicana»
| patle de Omea

| Ciudad Trujillo, — Hier sou
Voz Dominicana, identifier
comme station du gouverne
ment dominicain a reproduit.
en plusieurs foils une déclare-
tion de julio Ornes, qu'elle a
identifiée comme chef des opé
rations aériennes de linvasion
de la Dominicania.

'
f
Omes accuse Cuba,

| Guatemala ot Coste-Rica.
|

i

Ciudad Trujillo, —- Horacia
fullo Ornes a ouverlement ac
, cusé les gouvernements de Cu
ba, Guatemala et Costarica d’a
, voir aidé les forces révolution
! naires dominicaines en four
nissant des armes, des muni.
lions, des avions et des bases
| aux revolutionngires. | Ormes
ia revélé aussi que les révolu-
| tonnaires avaient a leur dis-
| position deux avions C-48 et
un Catalina au cours de Fin.
vasion et qu’ils avaient 4 ap-
pareils C - 46 capacité de 10
008 livres, un C-47 dont la be-
se d‘opérations se trouvait 3
San Jose Guatémeala.

+ Les Révolutionnairgs
| gurelensile 6 table?

Ciudad Trujillo. —- Julio Or
nee a aceusé Jue Rodrigue:
qui est présenté par les into
, mations de la Havane et d'ic
comme général Rodrigues com
mandeant des forces d’invasion
de lo Dominicania «Savoir tro
ht los révolutionnairess parce
qu'll n'a pas réaligt les plans
qa avait proposds. |

fale rogne. galont
éperioment d'Etat,

WASHINGTON, (AFP) -— Le
gouvemiment.de la république
Deminicaine emt maitre de kx
siuation ot i calme régne
dase le pays, wien un cep
port parvenn: an Département
Pat, dhclare wa porte < pare
le official.






















New-York aw
«Nouvelliste»

FAM AVIOM
(Avedin Usewed wo a teereilihiow,

obsess



3UR LA CONFERENCE
38S QUATHE

PARIS. 23 (AFP) —~ Ces & ia
fis do la Contéecnce dos Qua
tre qva lu proses purlsienne
vonenere aay Wires, Lea abeor
voteurs wont ununimes duns
jours common aires: les réaul-
tata sont plus posits at plas
bramédiata pow lAutriche. us
le son moins pour Y Allman -
gae. Méunmoins, impression
prévaut que ca sont la des ae
corde d'ambition fort modes
vada tout un chacun a2 iblich
9 dca résultas dapalinem int
pportes par la Conférence.

«Lo résultat de is Conléren
co», écrit nokunmoent Jean Dem
nemuller dans «l'Aubo>, «c'est
ue les reloiong sont re
noudte enite Est ot YOusst
oe quate minisircs, cerca, 20
ont clowns sine die, Copen
joni, au contraitg de re qui
‘Gia. felt & Maoecou, is ont .
evn gala gure aux on

ura représenianis, pandant
‘Assembles Génerale des Na
tona Unies & Mew York. das &
changes de vuea sur la de
any autre reunion, al lous

ul atribuer un succés, cost

hud + ld.

“Qui pourrait parker dus
sccée» demand, tout de md
1a. Roger Masa.p, dans «Le Fi
ato, qul poursul: «Les pro
lémes londamen aux eon co
cu.nés, et la division de TAL
iemagne recolt une consdcre-
‘on écigtante dang le modus
vivendi laborieusoment formu
& Des deux od.62, on a suz-
out voulu acruver ia face... 6
ragner du lamps.

aAinal», constate de aon ob
& Albert Mouseet dane «LT.
ques, «ll coportiendra. une

‘vig de plus, aux experts de
lormuler lea aolutions dont les
,emmes Ex n'on' atrétés que
loa principes, Er cea exper'e
curont pour migaion d‘éiabliz
dea Haisons en're les deux Bu
sppes, qui n’ont aucun syste
me de référence coniervan. En
dgle générale, on pout dire
qu'une négociation * est dda
om: plus rédasle qu'elle lolsse
moine de marge coax initiatives
de technicions, Ca n'est pas
le cas de calle - cle,

En réalité. juge Rebrs!

jee, dang «Le Pourluian Li-
aso, kes résultats concermant
Albawmegae apparuiseent eux
a nogatila, clore que, pour
Auuiche. on eat entré beau
cup play avant dans ly sujet.

alerted, dour alo Yon
-orpsldére cver le secul maces

waite le communigua du 26
iim 0% Be peut cache ua
sectein désappointement, Pour.
pr me taieon pay alae eo

de

quel YURBS ne wou - elle oon
avencer la aglution du orobid-
we puaeebll comme sl Moacou
veulalt yooner du temps. Une
hypothdse vient aussi: & fou

choses en longuesr au Krone
itn, pour’ wirtllde di les adel.
qees wenes de mukdse one

(vale multe wa Ge poe)

+



: 1rOp.
_ hee nities ce nentimentaliems



- pogne blenfaisant:,
dent, powrait on dire avec ja

_consegquent le p .
ne production nboadente e cap -



#Lpar conséquent, & lo passion,
nous ne pourrions manguer dé

_sensidérer, en toute objectiviid

lo Jonctionnement d’un orgenia |
me dénommé «SCIPAs e! qui
s'pccupe | essonticllement de _
promouvoir lo richess? haitien-.’
no por des wavaux.agricoles.
Cet ordanisme comprend wi:
burenu cenircl ayant a ga
#6 den nocimes \c’atlaires ameé-
ricains bien entrainds dang les
pratiques de Yagronomie, as
sivias dugronomes et de apé-
cidlisiex haitiens. Soucieux de
leurs reaponbabil'tés,. les dirk.

geants de cet important servh |

‘cw ont entreptis Vexécution
d'un vasie programme agrico-
fe dons toute Tex République
dHaiti.
activités se font heureusement
sents & Dubedou. St Raphael
Jacmel. Les Cayes, Gondives,
St Mare, Port du Prince, €tc,
ate. ‘

Wernit le Service Coopératt

ftfin de Pr



fe $ OTSA ke
loin d’fire résoibe@ en parle
we ferai: senth davaniaye. La
tre ngime iu Scipa en effet n'est
pos un burécucraie. On t
trouv, toulouts atielé a sa bé
so confon



terre, pour jusiifier la confor
ce places en hab ef rec Zo
program





@ ue

hie do aulflre a Jo consort
tion inteme et derepondre, au
beesin, & toute demande des
morchés exidrieurs, Resi & la
foia un conseiier e: un frére
pour sos Aumbles paysans

yop longiemps ebandonnés a
eux » mémes: comme eux,”

pratique lo vie des champs |
dow i salt apprécier eo le char
me ot in-valeur. D'oh une col-
jaboration acdve et confionte

entre les d'rigeants et les cul
ee a

yCleurs.
Une chaine d’union relie en-

tre eux les difiéren’s employés |



C'est ainsi que leur”




: vue et
Pendant toute - une semcine, on
y « wavaillé darrache- pi red e,

' & lw autte de discussions 1é¥é-

tent & tax foig.un intérét scienti
' Hique at littéraige tbat Sia Blake v
16s ‘Jilérents projets qui ne
monquerom pas. dame’ eral
‘nove joune ‘commurtiauté.”

Bientét, par lea soins des a
gronames régiongux du Scipa
de nouvelles semences -zoront
disiribudes aux paysans qui se
“sont assisiés de apéciclimen

chugés de leur apporer une
cide technique: Ges mémis a
| gqronomes. soccuperont aussi
ide trouver deg débouchéd aux

produis sécoliés. Toutes cho-

ses qui-se feront aw profit du i

f
|e a du cultivateur, désoz-
mais Intégré comme un reel é-
Jémen! de valeur dans la vie
netionale.
Cest bien le Seipa qui encou
rage por.son eximple et par.
ac fagon te faire le retour Gla
ferre toujours préché mais ja-
mais sérieusernent envisaga.

1
t

La, cas de dépenses somptuci |
| res 1out ast entreprig en vue ,

de la richesse de notre aygio-
raccction gui entend assurer
pérennité et réaliser son des







as les activués du Scipa
réent pas 4 developper |
roverax agrcoles et a réva
os tetres, bienté: li en-
wendra une véritable croi-
éducative. Des jeunes |
‘Blles, aprés un entrainemént
dé six moig au bureau central
nous la supervision d'un spécia
liste recevront un certificat st so
: ron! ¢mployes par ordre de mé
rite comme éducatrices visiien
ses tant des couches rurales
que es quartiers suburbatns.
Aussi, sommes nous en droit
Wougurer que lintervertion du
“Scipa» dans le systeme agri-
cole haitien apportera une 56-
lution rationnelle aa probleme

nes








elimi nialres.

NLT LS

Florida Caribbean Line

Service de Fret et
Jacksonville, USA, ~ Nassou,

Bépert de- jacksonville:

30 Mai zg aa
13 Juin "args.
Départ de Port au Prince
5 Juin 4
20 ulm” Sat
Départ de Kingston

?

?

Pour tous renseignements, 8

de Passage: 3. pour * 3
Bahamas - Kingston, Jamaicu.

Arrivée & Port aw Prince

3 Juin 4
18 Juin

_ Anivée & Kingston

?

, y
Arrivés & Jacksonville,
10 Juin
25 Tube
‘adresser & la Bociéié Hal

donne de Réiigération el de Commerce. Angle dea Russ du

Quai ot Trevereliére.

oa

Téléphone: $208.

. SOCIETE HAINENNE

é

â„¢

DE REFRIGERATION ET

DE COMMERCE, S. A.

Special pour Cash
20 ofo d’Escompte

Sur les RasoirsElectriques ©

SHICK

| CENTE OFFRE st VALABLE JUSQU'AU 30 JUIN: 1948,
PROFITEZ DE SEITE AUBAINE,, LE. STOCK EST, RES

TRENT.

Compagnie. CEcairage Elecgu

crucial de Id rareté des vivres |



‘} Sdcicles
4 aah vet demeure diszoute.

les opérations on son nom per

4 en prenant-&. se. charge VAciit

Samed’, “S85 Juin; & Gh’ et a5
BRENDA STARR, REPORTER

ler_@t 2emg Spiaores
Loles exploke d'une jeune
fille: joumaliste,: qui. s'est don:
née pour téche de faire to lu
miéfe suf Wi meurtre’ alfroux,
de revouver une volour consi-
dérable qui a #6 volée et d'ai
dorla polices & apprévender u
ne bonds de criminels...
| « Acton mouvementés!.Sco
nes palpitantes!
| En ge partie:
; Un film de Cow Boy,

Enirée Gla Gde.1.00

Réservée Gdes 2.00

Montparnasse

Téléphone: 2091
Somedi, 25 Juin 1948,'4.5 h.
43:
“LA CAGE AUX ROSSIGNOLS
avec:
NOEL NOEL
8,50 et 100 Gde





Entrée:

A 8 heures 15:

TRIGGER FINGERS
Un Cowboy terrilique inéd’t
Entrées : 0,40 e: 0,75 Gds



tere Siéno - Dactylo Angicis-
Fume¢o's, um concours. aura
eu au Bowen Field, en Yo!
ce du Chet de la Mission M
tolre Aérienne des, Etats Unis |
dAmérique, le Tanki 27 juin
en cours, & 10 heures préc’ses
a. m.
, Leg intéressées se présente-
‘rent le méme jour, & 9:38 Beu-
yes a. m., au dit office pour
les iormalités. nécessaires,
Elles doivent pouvoir s‘expri
mer poricitement en anglais,
: én francais et étre en mesure
| de traditire, sans laide du dc
: tionnaire, le texte qui. sera
i donné comme épreuvg écille.
: Pour tous quires rengeigne-
ments, téléphoner au No. 2613.
}
t

| En vue de choisir. une Secié
i
i
i
i
|

Bowen Field, Port au Prince,
; b@ 22 Juin 1949, 7
Robert N. SMITH,
Lt - Col. USAF,
AVIS COMMERCIAL
Le Public et le Comrmecce
son’ avisés qué, por suite dun
commun accord entre les



Sieuwrs ALBERT H SILVERA & .

CHALOM ‘BIGIO, Ia Maison
de Commerce, éreblie sur la
place de Port au Prince, soug le
Raison Sociale:

SILVERA & BIGIO
est dissoute. :

Le Sieur CHALOM BIGIO-
continue sepl les opérations' en
son nom personn:], en prenant
G. sa charge PActit et le Passif
ce la Maison dissoute.

Port cra Prince, le 22 Juin 1949,
ALBERT H. SILVERA
CHALOM. BIGIO

ea =

AVIS COMMERCIAL —*
Le Boussigndé;-avise le Pu.
vlic et ia Commerce -que par:
suite d'un accord interven an
tre lulet le siew ALBERT HB.
SILVERA, ‘la Société Commer:

Port aii Prince, sous fa Raison |
SILVERA & BIGIO
En. conséquenea, i contin,

sonnel, B0uy le Raison Bocidle:
CH. BIGIO

etl. Passif. de Vancienne Rai-
son Sociale,
Les Clients trouveropt... com.







diale établie’ sur la Place de- .

: AUX IMPORTATEURS
[abies offrens,, “pour oxpitt



“dénidtjuence, fe, sourst.)
gné, déc} xe prendsa.é oa chér bo
ge tou
' Bpicertes et Bonlangérie, ces of
detes éigat éggles 4 levoleur::
retduvés en marchandises at £















peared Sines adrex
tar cn dats Asean lex ;





























autres. % : ge hyp. or Groin |... SDE
Port ow, Prince, le 22 juin 1949. pean sh ee Bee OE Fee
Joan JANINE.» | PES ‘ oo Shen’ eb:
i. Fer & bélen. . ge os giget bea
Polen galvaniadia Nex ots Ge 9,000.00
AVIS 9 9 Re : ‘



‘Clouse, peinture ‘et anires
Gongerven et provisions ‘ali
| moniedras

_Comumes pour hommes én. |
capmair, Gabnrdine, Palm
Beouch.et quires sous volemonta |
pour horames of femmes.
Adresse: vos. correspondan-

Monsieur Edouard GG. -CA-
NEGITTA avise, pen la-présen
te, que sa rofle, basbe aur le’
prochain rage de 1é - Loterie
de PE:at Halden, est défnitive
ment nnvoyde: ét profits ‘de
Voccasion pour dimandar aiix
amia qui ont déjé poyé fours
billets, de réclamer le montant
cupras des vendeur’
Edouard G.. CANEGITTA.

Rue de la Révelution, No, 210.




gn tome POLES
<2 dea
2 Same

98 Conte - ,














Cae eo,

. AMNASE. CORPORATION
. 80 WALL ‘STREET

- NEW - YORK, N,.Y.

sas

_ AUTREFOIS TANT APPRECIE DES “CONNAISSEURS:

































AVIS...
DU-CERCLE :
DE. PETIONVILLE aan
_ Le Comité de direct'on du |
céicle porte & la connaissan.
ce kes membres gt des cnvités
1 hubituels, wu ‘on grand. bai ge..
va orgenisé daris. ses salons Ir
pour célébrer la St-Pierre, le
| Samedi 2 Juillet 1949, 4.8 Hew. 1.
res.1/2.du soir, Le Jazz SATEH. \

pencieneanttntnetanrentittiternt Stieatintinaentanenteitirinicenattntantt nme At



at le fameux saxophonisie : té-
nor, Bud JOHNSON, aseureront
le succés dala soizée, .
4 Cat avis tent eu. invite. 7 <
tlom . | JON: EN. HAITI |
Tenue de ville, a :
Henry L. BERMINGHAM,
Président...

3 ‘ADRESSER, Ay



i
i
t
| VENDRE:
| pour cause de départ
|. Salle @ Manger. “
| 1 Table en Acajou — 9 Chai
ses en Acajou — 1 Pannetiére
Pen Acajou.
Chambre & Coucher

4 Lits (simple) en Taverna —

2 Coilfeuses en Taverno — |
Armoire en Taverno «

a E: diautres articles de pre.
i miére nécessiié,
I

RUE ROUX & COURBE



PORT AU PRINCE

“Worker vos garder votre. Homme:

ae

STOKE SHELL CO,
Phone: 3472 —
RR
FOR SALE
1 Mahogany Dining Table
}— 8 Mahogany chairs — } Ma’
hogany Sideboard — 2 Maho:
gany. Armchairs. — 4 Tavems
Single Beds — 2 Tavertia Diés_
sing Tables —.1 Tavemo War
drobe —- 1 Tavemo Night Toy
ble : -
APPLY STOKES — SHELL CO.
Phones 3472 0°”
cri isimauntii satin pieemeweanmvnssition
, AVIS PROFESSIONNEL
“Le Doc'eur Maurice BRUTUS,..
récemment renté dy Libéria,
annonce au public gu'll se-met
& 8a disposition, ‘dans le: clk:
_nique Su Dr. Lucien: Pierre-
Noel, sise & l'entrée.de.Ave-
nue Magloie Ambroise; au‘No.
8, maison nouvellement cons
truite, onclenne résidence de-
Constant Polynice. ~~ |
Médecine Générale, *
Consultttions de 9 hres p.m.
& 6 hres 90° les dimeniches:
excep'és,

“TOUTE FEMME
“por SAVORR...
“toute femme doit;

foce;Powdar ” Upuick

Cracker Jack -

Popcorn co fection


















































le

ENERAL
REFRIGERATEUR PREFERE '

DED MAITRESSES DE MAISON ”

1a ete fabsriquée
ne Plume aussi







nes, effertuds,
pcs geab sos dp aca bar ot
‘we iz
avciutes, anes peademt Ges benres a eagerness ~
pat an seul bromage avec dela PATE DENTI-
ain Listenin!
















































. ORIEL
Le Modéle 8. C. ch vpuad hal abane

_ & ad ag a BoUvELLE vate’ Nt
— 42 pieds cube — e cometven vowe maine ixbche pendent

re. ttups qeien | Tamim Wargame excite!

*











ELECTRIC










GRBARTE ey
_ SKTISFACTION
FAITE GME VERTE

- Bexsaag Thoagia et de vitallté sont
wiemeuniven poss Stee aoe tedette dane les
compétitions athiitniques. C'sst pour

gach tant de jeupes gesinnt deux bond ver‘

rg da iicjess, REMO, & saveur de choco
jak, te einen, almentalce da chacae jour.

Pare goa HEMG contient des aliments et

des wupyléments exestivie’”’ une énergie ot

% Gee vitelité sepplémentaires, & des 08





























‘Nia,
amen 2 wh weuacles forts, 2 on nang riche, HEMO
to, un moyen simple de prendre des vita.
tints 2% des mindracx. I y a 5 vitami-
. weg indisgensazies et 5 minéraox dans HE-
UG, wus sicomaima & Valimentation
Te Coe te, 2 sands. Premes dis & préeent Vhabh de!
ee™ de BEMO, HEMO est bon et boa pour’
« youn. Prenmon 2 varus chaqee jout.
* BS" tens ~
ton dit m
2 Elsi te




























atistaisante

‘ Paciité de veg eange,
* Kontréle facie da sivean
MBE. :

i

Un eystierm de prévention
contre Facoelemant “de Ven-
wrt, i

Pee ne neinte en piatine effiles
Lieners dare plus longlem@s

ww et 8 antras grands peefec-
tomnements.

‘Une. tale ftaellité d’éetite,.um te, tionne-
mans nia jamais existe euparevact dane aucune pia
ins, Cleat mairtenant sevlement que ges aux
ouvennx matériaux disponibles et aux _procédés
nouvranx ‘que cele et possi.
tt perfectionnemonts de prévision. ont readu ls
able campletement uonvelle, & Adios, Gevire c'est plis-
sets Je-vemplasage eat wn plaisir. - SI
wot Wo vite. Désormais; vous seven que ja ‘la
aac ismplie page a yous pons ails le oni
yean Venere ale commie Gh NOUNeRE. aye
thwe de protection conte Vecoulement-— mbie #9
plus kactes altitudes en ation, ~








i
| se set oo pp gi =

Z

( Woueont. dlieinks ie plus sou~-

vent, exceplicnnellement Jes ci
teding et dela dans la propor

“, don de $8 hommes pour 38

‘poaqu’ce bout des doigts...
avec le poll & ongles

:
CUTEX. a Irs meflleures cou

‘ inurs.. Vou ongles puraitront

et Ia NOWUEUIE rntenISTERINE {

magniiiguéa on quelques mi-
nutes. Il dure des jours, alta-
yont et brillan’, quelles que
so°ent les coulews. Ne se cas
se pas, Pas é'onnan! que CU-

4 TEX soit al populaize dans le



JOHNSON
Sea Hovis

PAOVULSEURS AMOVIBLES

Gl oxisie des «Sea Horse=
johnson pour les goats ef jes
moyens de presque ious Isa
amateurs. La gamme comple-
te de cing propulesue amovi-
bles perfecionnés présente un
cho'x varié et de qaalité cons-
tanto, depuis HD léger de 25
cy jusquiaw puissant PO de 22
ev, tous des Johnson & 2 cy-

| lindres jumélés, Vous trouve
rez certes ui moddle du gen-
| re dont vous avez toujours révd
pour Je sport ou le transport.
| Rien & caindre on eau sa
162 avec une «Gea Horses,
Soumia & un procédé amélioré.

3

femmes...ceptésentés en meo-
jorité. par dea adultes de plus
de“vingt ou trénte ans, méme
\ queiguetols de cinquente, en-
din une dizaine dadolescents.
«Le plug souvent ce sont des
‘plales ingiqnifiantes qui ont
servi de porte ‘Wentrée au ba
¢ille’ de Nicolaer, scout dans
trols cos. La micladie so ren-
contre tout Je long de l'unnée,
mais avec le muaximun de fré-
quence dans les périodes de
récolte ou de culture ou le pay
san est plug exposé a se bles
ser, on juillet ef en colt plus
partioulidrement!, et leg mols
plovieux.










«Nos terraing télanlgénes
sont lea localités of existent
de grands morchés ruraux de
gies bélall (Croix - dea - Bou-
quets, Gressier, Carrefour).

ales modalltés cliniques sont
dans la moitia des cas la for
me algue généralisée, dans wu
ne discine la forme surcigue:
pour le reste le tétanos subci-
gu chronique, 4 fois le tétanos
droit de Lorrey, 3 fois la for
me thoraco - abdominale de |
PL, Marie, 2 fola ix forme
splanchnique (modalité inter.
me ou puerpuérale).

a
eLa mortalité eat de 97. 63%
(22 tammes pour 23 hommes).
Elle a €t6 couséa assez s0u-
vent par la coexistence du té
tamos chez les molades dgés
avec de Ia polyciérose post -
cinquentenaire, de la néphrite
“hypertensive azotémique a la
‘quelle la sérothéraple a 616
néfaste, sans compter qu'elle o
_contribué dans un cas a@ don
(mer un coup de fouet @ une
, vieile tuberculosetorpide oe Ned

La évolué alors rapidement
) sous. Ja torme dune pneuino-
nig caséeuse mortelle.
j 20s réveil diniection . loten-
> te por la sdrothérapie antitéta
nique, nous avons encore ob-
servé chez un auire -malade
porteur d'une ancienne endo-
cardite ftype Osler} coincidant
{avec un f@tanos bénin. Mal
; gré ce contretemps, la médica
tion fut couronnée ds succés.
«Pour ces dag, il serait prété
‘rable d'employer le serum an
li - tétaniquea desalbuminé.
| xNous avons obsarvé des da
tormations vertabrales at ster-
neles (ype cypose cervico -
dorsale}, notamment chez un
malade quia fait un tétanos
dont la guérigon a éte aponia
née.
| «Le vattement de nos 09 16-
“teniques a consisté dons la #4
rothéraple intraveineuse {pro-
eédé de Lehman} et intra - mua,
culaivye associée au chloral par!
os @ dose moyenne et & la 30
‘Intion de sulfate de magnésie
& 10% en injectiqn hypodermi
que & laquelle il faut ajouter
des soins locoux a Talcool
phénique.
«Nous avons oblenu par ce
t traitement 62, 37% de quérl-
isons. Le serum utilisé a aie
| serum aniliétanique czmnerl
iodin Lederle ov Behring. Le
i | dose injectée n'a jamais dépas
96 210 cc. Les accidenta sérb
"gues ont été exceptionnela. Ils
36 sont monilestés une fois
par une arthrite du genou, 9
fois par des éruptions cuta
nées qui dang un cas ont revé-
iu Vaspect de ia varicella et
dang les deux auires la forme
pustuleuse», *

(2) Dr. Morice Hall. — Une
étude sur le tétcmos en Halt
in Bulletin du Service d'Hygia
ne et dAssisiance publique,
No. 21, juin 1939, pages $28.







STANDARD ) FRUIT &
STEAMSHIP Co.

11 BROADWA

Expédie ou faites expedia.
' aerag, qui vous offent-un sc
NEW YORE — HAY

HAITI . CUBA —~ IK
Les bateaux ci - dessus quit

Y NEW YORK

vos murcrondises sur nos ba
vice régquller ct direct eniré:
a NEW YORE

é@
TAALQUE —~ HAITI
vront New York pour vanir di-

pea orgemes sont invulnérables | recrement on Haiti: et, sont aiiendus comme:

& eau de mer.

| Sans exegération, doz cen-
taines de milliera de propul-
seurs amovibles Johnson gon}
qujourd‘ hui util'sés aux quatre

+ ooitie du monde et icus casu- |
yont, d'année en année, & au |

sant de propridiaizes satisicits ©
ur servitg cuquel cea derniers
penvent se fier.

Société Haitlonne d'Automobl-
leg 8 AL



AVIS
ANTONIO H. DUMAY
Legong particuliéres

courd primcizes et secondaires.
Adresez: 44 Rue Macajouz 44.

de cette Star



Lac tevimame Meds Oberon
teabemein de beanie: Lame

Le Secret de Beauté

t
pour vous:



Départ de Arrivée & Départ de Amivae &

. New-York P-au-Pea SiMarc New- York
GRANADA 20 Mai 26 Mai 5 hin 12 fue
| GATUN 3 fun 8 Juin 20 Juin 26 Jule
GHANADA 1? Juin 22 Juin 4 Full 10 Tull.
© GATUM 1 Juill, 8 full. 18 Jail. 24 Jail.
| GRANADA 1S Tull. 23 Tull 1 Aoht 7 Rot
GATUN 28 Jail. 2 Aodt 15 Aout 21 Agtat

| Aprés avoir débarqué Ie frei deating @ Port au Prince, ove

betecux se rendront &
que, puis retourneront

a go de Cube. et Kingston, Jama)
aid, pour prendra du &é pour

La position avanlageues dc nog docks, 4 New York, Gum
ne ious fale supplémentalres de transport et Poceonnge.

STANDARD FRUIT & STEAMSHIP COMPANY OF HAYTI

| New York.
|

AGENT. PORT

AU PRINCE. BAIT

Téléphone: 9271
Sea RAGA a LE LEAL LAE RE

diet Sle
donee ine






wanmbsren Arete whey an ohare

Main cool ne repringte, 2
neque | Vous mat, vous pouren

yee. quuelgons une dea

avenLagee que vous fares Se ae votre ‘Nouvelle peel.

Eenaven cette nowy: plume, voud.- mame, Faites < : & des plas
8 dans

usaue do. Fenere Superchrome Parker Quiok SS beamed askrveel

a & Pow chaade aece le Savon de Tolle



gates plume «Bl».

oP ; 8 Ao Lige, pula rlocen 4 Pees feoide--ceetee sienple
" tore doce cn dei minutes A vores teint

Prise Pavker ably siti a ‘We woe LBB pitese: Parker 905 930 at 12h ane bowed nomedlic et capsivarue.

Disteibubegt at Service ‘péparntion! POON, HOHR &, Bee Roux, Port a0 Prince:

oe









~““¥séme G une voix prés a adop

: poms ethetats an nat: fe "ocsgurln Gcamall de Shc
a cee, agtomigue. ef poly rik aura & ae prononcer.
“Asal Ja chose en) 4 sowligner, e Au cours dos derniéres vingt
elle ne ae produit pos si sou quatre houres,..de tous. jes
vent, deux décisions ont 616 polnta du globe, des cables
hier por um groupe de sont parvenus & Lake Success.
‘wavall de la Commission de | De, Corde tout d'cbord. oh
Fénergie atomique dex Notiona une Commission des’. Nations
‘Unies. , Unies ravaille, en essuyant de
Ea premier Hien , la majori-. | temps G autre des coups de
#6 de ce groupe, majorité que | feu ca a été le cas hier, on a
Yon retrouvera forcément dana appris que le retrait dea for
lq Commission ella - méme et | cos américaines d'occupation
wu Conseil de Sécurité, puis de ia partio sud du pays a
que tes trois organes sont com commencé. On penne que Ve
posds sirictement de la mama vacuation compléte ser ter
maniére, le nom seul chen- | minée le 15 juillet prochain.
goont, lo majoriié donc a ext On sallpor ailleurs que les
mé quil étoit désormais inuli troupes sovidtiques qui depuis
le da poursuivee des discus: ja ccpiielation du Japon occu
sions, dont le manque absok polent le nord de lo preaqu'ile
de xésultat ast la coractérisii, ont deja terming leur pyvacuc-
que dominenta depuja, bois lon.
toon. { DAthénes, on a ot6 infarmd
Donec. plus de sdoncen de gue la Commission des Ne
commission de l'énergie atom) | Hone Unies pour lee Balkans o
que juaqu’é nouvel ordre, Co | olfert & nouveau a lu Grace, &
pendant, six experts icprésen la Bulgarie, & PAlbonia et a
tant lea $ grands et le Cana- La Yougodlavie, wa médintion,
da, se réunirvont de temps’ & j alin Wobtenlr de ces quatre
autre aver Voapoir WVerciver @ ‘pays. gute rétabliasent en
wn résultat, la ot onze mem. ire eux des relations diplomat
bres ont echoué jusqu ‘ici. ques norales,
Por ailleurs, lo majoritd, ia ; A Lake Success méme, le
‘ Conseil de Tutelle, depuis Kier,
; conscacre toule sen atlention
_aux problémes ai dittérenta
que ponent lea tenilolras ne
setdministrant pas eux -
mes.
Le Conséil de sécurité se re
“unre tout & l'heure atin d'exa
miner les demandes d’admis-
‘sion aux Nations Unies de
{ Onzo nouveaux pays, deman-
Le texte a été voté, la mato. “dee qui pour certains remon-
Uté reste donc avec la formule | tent & plusieurs années.
& laquelle olle est fortement at |
tachée: contréle d’abord, inter
diction et destruction ensuite. |
Malheureusement pour elle,
gon voou demeure platoniqua
en rojson du droit de veto qui
empéchero sons-doute celul -
ci de devenir jamais une réali





|
|
i
i

té un tewle chinois qui suqqd-
tait que l'on cessy de se préoc
cuper plus longtemps d'un
plgn sovidtique precovisant la
mise sur pied, simultanée, de
deux conventions internationa-
lea, Tune pour la mise hors -
Ja loi des armes atomiques,
Yoautre pour le contréle inter-
national de lénergia.

mé-

sont:

Le Portugal, la Transjorda-
nie, llelie, le Finlande, I'fr
lande, \'Auatriche, ia Roume-

‘nie, YAlbanie, lo République
populcire de Mongolie, la Hon
grie et la Bulgarie.










“han compels do VTTAMINGS A j

at D, mérque ONB-ADAY, pov- VITAMIN
vent Giro écruats of mélongés
aves tan aliments do Fentant.















toates bea sharalnes A ot o



om ie ons in een enna esst B ax whe obtlenens ty hale de fale de aH reg

nt nicesleen ceaates db eoalouace ot @ ia formation coprensbie oe: oa de ¢ j

bides © xadane, wax maladies oxdloaires do ia mide jae Syl

wucoup duniants st "fevoce pons wobcanseas oss set de Att ea
canes Semana Aa Ciao a peneet teva

+ Sy conveges a
ss amie rns
Vy nave
Qeloabepalea pute Yellen Latvavatelin, Teariates





erque ONE-A-DAY}



COMPARING DE VITAMINED A ot D

DON N. MOH, Distdtuteur,



Vos Cheveux —
ont besoin de Soins
Journaliers

} Moesdames, votre cheveluse est pour
yous la, plus belle attraction. Prenez-en
soin dés maintenant et vous la rendrez

pelle pour toujours.

Lavez vos cheveux régeliérement; mas-
sez chaque jour votre culr chevelu et ap-
pliques journellement le TRICOPHE-
ROUS DE BARBY, en le frottant sur le
suir chevelu aver Pextréniité des deigts
afin dé permettre aux racines des choveux
de tirer le maximum de bénélice de cette
serveillouse lotion capillaire. Puis, bros-
son vos cheveuk et vous gerex enchan-
tées de Vapparence et du charme de votre

shevelure,
D4sormais, vous nm ‘aveds yien & envier aux

doles de Vécran, pour qui la chevelure
extun facteur vital et importont. :

Suivex leur exemple ot celui de tout
ceux qui depuis des ginéralions Lrouvent
que le THICOPFEROUS DE BABRY
ast incomparable pour le goin des chovenk,

Augitentez la beauté et Je clare de
«votre chevelure orl emplayant lei

+TRICOPHEROUS DE GARRY
DON N. MTAR. Diselbuteur

ig ogee @ ne



























low NAVIRE 4 Juin 9 Juin

Les pnze pays en question |

| UN NAVIRE

i

7

| aera nossa wenernuen

: ANTON jRNEER, Agent

Batocn

ARISTOCAATIS 21 Mai 26 Mat

1 Lanier cerry SUES Conti ore weer aera Ot rT















POUR LE BAIN
APRES LA DOUCHE
COMME ASTRINGENT
LOTION POUR LA PEAY
COMME DESODORISANT PERSO
COMME PARFUM

POUR LANTIMIGE DU BOURDOM
WP POUR RAPHAICIN LIS CHAMBRES

wax factor
* HOLLYWOOD ©

PAN CARE MAKEUP
Giver you « thillling naw glamour domylertons

FACE POWGER







































Tnparte 6 orc, vivid radiance to gous skin. . . Ce ae Ey oa
CHERK GOUGH Sai... A
Crontes the Oluslon of « lovelien factal contour, Pour lon mau de Utes, migralaes at Hedin



sement., pour les moraures d'insected, pour lea
dia necveux, pour Jes rhumed de Garvedil:
pour fex pleds latiguds et dchaulléa. 4

wR ws

CELEBRE DEPUIS 1808
ESSAYEZ UNE BOUTEILLE
ET SOYEZ CONVAINCU
EN VENTE PARTOUT

DON N. MORH, Dintributeur
nt A AOE AME AAA AA Nip ey

Haw UPSTIOR
‘Flues sensational new chaded for every ype
































“ALCOA STEAMSHIP GO., ING.

LISTE” DES DEPARTS DE MOBILE ET DE NEW ORLEANS, LAL.
POUR PORT-AU-PRINCE. HAITI

Déport de Départ de Dépan de Arrivés &
Moblie New © iéana Tampa Port au Prince

Autres Porta Ponce



28 Mai Port au Prince, Hattl
Puerto Plata, R. DB,

Ciuded Trujillo, D. RB.

Fort de France, Maxtinique
Bridgetown, Barbados,

Port of Spain, Trinidad,

& juin

Port au Prince, Haiti

’ Chadad Trutillo, D. BL
Bridgetown, Barbados
Port of Spain, Trinidad f :
Georgetown, G. A. if re 4 Pe 7 :

18 Juin.

Fa

18 Juin 20 Juin Port au Prince, Haid
Puerto Plata, R. D.
Ciudad Trujillo, R. D,
Bridgetown, Barbados

+. : Port of Spain, Trinidad
POUR TOUS RENSEIGNE MENTS, TELEPHONEZ AU 9219.

30 Juin

9 ret Tae S Saas Celta ie tt)
TS




Agent Général pour Haiti: Arthur de Mattes :
Place Getirard, Port-au-Prince © :

Suen
de Bristol

Reconnue comme: on grand purifiee
teur.du sang.
Préparation originale et véritable *
Dr, Bristol et sert pour:
AFFECTIONS ET MALADES ©
DU SANG
et pour celles provoqudes par
LUSAGE EXAGERE DU MERCURE |
PU FER, DELA QUININE ETC:
Aussi! pour lear
AFFECTIONS RHUMATISMALES,
| MALADIES DE LA PEAU
Affections Névraleiques, Bébilité Nery
aut Veuse et Géndrsle du ie E |
ett Wappétit, Langueurs, Etourdissem
| Alfections du Foie dul mine :
FIEVRES BILIEUSES ET AUTRES |





DIESEL
ENGINES

aii





Les malades « peuvent btre sesut *
j qu’ll nentre pas dana ce médicament :
moindre particule de substance
eurielle ou aucune substance vende




ALL STATIONARY
& MARINE DUTIES





Engines bearing xhese.- later.
nationally farmour names ‘are
doing splendid service through”
out the world on land and sea.
Thera is a shee and tye tor
every duty. They are supplied
Ina convenient range of powers




Pour les maladies de
du fole ot des Intestins
Bi vous souflrec de 6

tisme, de Goutie, de Calique
de Maladies au Fee eeonyee

from ly to 1,440 o-HLP,





tpt Fempo # Le Ee
délai wes court Travail solg eae ae tee Trikes a coed a on ela
qualite, O'" Charles Bt Cloud at sa fille, |
Me ot Maio Teles Beryars” et
ns Nene aie vewolals
ye” pe
6 bss Me Male” ss bs i

EE

Vous ¥ towreres io cares if mavens
on x ® ik _dimenzions i




BARy

\""'ta’ Beclion de V'Enssigne.
ioua' pues cries oa in
Ibioenha quo len oxtiindtin “tte
: Fin d'Bauies Commercidlad dit’
“, ad a , FOBL eu ane pouts 4 ie tt rs i
PROMAGE SUISSE” vane. We ina a
«> SEMMENTAL+ : Dactylographie: Von 22)
En ventet cin ~Fuiller 1949"
‘Betate "Nitlonalcs cect 7 ‘Biéndgraphle: Samedi 29 ‘Yai





te
v3 fove






onnent Scout Necional ot ig So ‘ ler sig”
be neeehy of Coinptabitite: 4 “partly du
. oo,Sociale-<’Heil ies. Jounawx:. , Lakid: 28 Juillet 1949, & 8 bp.
. de ter Cuptate: cle Soir, «Ha nae
~ _ REDYC: THON IMPORTANTE BETA w 1.M. i «La ..Pholemspaei- _ I ‘fas examens ae ‘Comptabilt-
-pontion" 6 ! You au local de IF

de Matias; «Le Nouvelligtes et




vos vovaara - AYERCURBION POUR ‘MIAMI,
tulien Guilboud, Rue
















M. et Mme Fleurville Lalo. |
“h-resr et Foerk onion e,. MM. -AL-
bert @. Alphonse Raceter, les
: ‘Yaruitles * Raceier, Latoreat, Bys”
“Pheiios! 2412 —.' 2198 «3 38 , Boual, Maignan, *

_ Box 242. B. ay. -Menuel, Do-
“Touy

{yoseen LYS
“"Lieoneté en Droit”
ees





serene
wee











































@ yGhES” aenen — “Jenoncoutl, Blanchet et
i VV eottss ‘uPERLANDAISES : AER _ deg, Gules parents a: alliés re-
. ‘ TIC ‘ant bien. ainceretidht Ws
a Ui uf we | Sede de la. capitale et de ja
: bed « rooms 2 bathaoome j-province.qui leur ont témoignd |

de da.sympathie, a \occaaion



ap 7 o



_ refrigerator, AL Contor:

Call 5685, du décés de leur regretée:

eum} Maae Vee HENRI BACSTER
“ . née Lélic Noel, .

‘enlevée: a leur aifection. e 9.
fuin-dn cours’ et lea.prient do
“rouveriel Vexpression. de deur
4 profond® gratitude,













“ig pe -dinctemritoni: vee
Felt 2352.8 patois oar:



cel GISBLEND,








































- Orpanisé Par. “ “eLAgence des Merveilles ”
“fer BRK get 8. _edjsses “h bite sR & Be. : AGENTS: S.A.
(PRIN gg “50 ot, . "8 calsnes, da bidpe.. «B&H, wes
‘go PRIX $728 et . B caisses de. bitje aR & He ORT & EXPORT
,aue. Des Miracles



5 ot’ chaque et 1 calsse dite.

BASES DU C a
135 PAB ROSTE A:

REPONDEZ AUX QUESTIONS SUIVANTES! ET ENVOYEZ
_ ACCOMPAGNE. D'UNE.

2g PQEBOX: 297, PORT AV PRINGE
OS" A ce a on, BE CAIREES | DB -STERE:

CING | PRIX de §
. _afel, 23-52















oR aus ” a _ as
De Dio. proven le loro verb eine a ete or “2 ee

uh St i wes ,
-entetio la seule prépesso eibtoenedt pour Wa! Pays tropk
8 foie wi forehico et 2 al posit oe dicompontn. PIB ea






4-- Potisguot a hibie R&D :
caus, .testoh des n'attaque poe
Yocten dele chaleur 204














Beatin

5 One wo touve- aiiube Li AGENCE
de la bléce me & He en Haiti 277



SeSe BLE pled tees sire wee

FERMETURE DY Por, Le


















tenant, lowe la tamaille oa dé























orraasée dee rhumatamen: avs

«Mon mart et moi cevons pris
Kenachen pended quolgues
Jide meapamen\, pou wong:

ides. glaacemdan.a Senne pee

joa. shasstenéa. Mata nyOR
pet aes cy pendant, quel
4 ques années ot ng pourTall plus
baton passér, Avant Ge ae sat:
| gner avec Aen Sela Kruse ny
eB Sta, alwoliument este pla pe
“lee thumeatiames ot t
' ; mol, Wavalt ospayé “tout
| qu'on tal avait recomamtt a
ae one dun _reaultan, je
“peas daslter que ‘jon seis Kruse
then @0 oni fait un cule hom



bo cee A PARTIN DU18 MAL 1948. vig Mouvesionts, len Stations ‘me, 1
: . . :
Tiekot valable » pour 8d Jouve, Atty ot Rotous $ 93.60 “ae Redon HS, HOW, Mos v4 Sem For Place de ia. TS Pree ee
. ane nin conipits) 3: ile Lie Dh
A BY axe p way ses f undiismes: gont gent
a ms pouvez ‘profiter. de cotte i ae Prince,..le Od Juin ti alénions ec pe ae ones
: aan __ ‘geide, dans Yorganiam>.
we En .
\ REMERCIEMENTS. >, | Deux dee sels minerauy ¢r:



we

Sols Kruecnan on! ie pouvely
de diasoudre lacide
jondis que lea cutes aident ic

| Neture & je chasser par leg cx,



poaux naturels, Alors vos dev
|Jouts digparaisson! et vous ro
Â¥ wouves une gensation da ve
gueur. senouvelde at Ce jeunes
B®

i

i LAIAT & CIE.

: Déposttatres ©

' 97, Ree du Contre

h. : Port au: Prince /
peeing

[Avs

P “LA REGIE DU TABAC crvise

te publié on génital et te Com.

‘meres: on periiculier, que les
tigers, cigarette ot wibde imr

eeronl gaisls & leur
crtivés ex Douane.
“Port au Prince, le 6 Juin 1948.



seen ee

cai oe [annie ‘ie
wien 6 vd ‘

Kabpigea 4, :
ee
& 4a

Contes fast
ue he hee

ee

toe




c of





" teemat dons la composition das,

wigue. ,

por'éd, Sans Je permis “jrdvu ~
4 par Ja tol,











Tous, ¢ cARX, qui ont assiste 4
ie. Premitng Représentarion de

9p ONS, speagaiiqua place théd-

yiler .6n,,ent Sprouvé une a
agthobin, gurpim, qua Vunerd
mlté..aanh demands @ You
| are dew, Thariaiannes don don
bet laddiaiement ba reprlee.
En elie), ane mcnilestation
eulhouaiaita.g acevailll cos faa
inte Piley lgu sombre Sune
_Mipgtgine paviren) qui sa sont
sevaldag., de Veaies
. Bape VY Hp AAN oe dificila de
. qaalgues,. bent’
_ agblRY pat Jo benite 5
BRP ys pst
TEMOIGHAGE
_ JV UM, BPECTATEUR:



Acids

Gifs th Gh
“pyitg OU

ton atte sdeende recldme. je
Your .Sonapie dalle, wr
_ SMAATYRE, DE PAQUES. Ht

allt, Dig yous ayes dane fe
ng.) mepigdte germe da fot
chyétienne of vous senures com
me mag yy e choses da
grad ingennn, un soullle
Auinetuyel,,eblousr vos sans
dons un xoyissement infin...
Et ai vous ge cureux, vous
verre, A “oR colds des
hommes, graves #? humecter. .
Pe, vindges, ie Dames 7
Wada... JT a)
PUB BORE pO Two:
fandre voua vous
WR mem, sentime
taines dimes
. Gkins la micas’ ¢
coe heyres de



Pause









, Mou vous sores ¢

yeux... somali:
Moryre de Pacues
des Decora... Footie des Cow
tymes [eahaes, selon les gra
_yures. da lépaque) -—~ Interpre-
_ teaten Brillante.
: Revenez vite vowe cara on
VOT.
a La Maison du
tie Nowveile; au
Hex 1 party do 8 hrea du rad
ti)



au prix Ve 1 Gde: 0 Gdes: ot

= Gdes.

wanna eng wees E

« pass qe od ava es laboratolres, Pw 4 Canbeilge,
Aughenerrey 8 ip pie. reegarquakien veyregan de te tadia Urtmaanyon

“as ‘wnpors ? hsnsios HF wonton

DELK 894 18 fonctionant Vly, th Beant P ainibonsouttcn eaties
th, Sakeardnionssa resniDioniae
Petes pave. plekonp few

_prcteue 99 é

: 2 Pye manager peronaceane tm

Oe
> Sybiiilita Dedebaiatia es wget
eng aa

thts, Roaiimnvanh tapiostot





sone.

MERIDA, Mexiqua — Officiells
ment, 2g 64 ennoncd que les
‘deux wpporelis qui avalent 6té
sevais & Yadcoport de Yucatan,
ou début de cette semaing, et
qui, selon toutes probabilités,
curcient des rapporia avec;
Yinvesion ‘le la Dominicenie,
ont été amends & Marida, ce
matin, pr des pilotes de Va-
vidtion. militaire mexicaine.
Lun de ots appareils « un
hergement d’crmes et de pru-
nitions.

MERIDA, Moxique ~~ Les

pussagera dea deux apprarzils .*

‘conduits & Marila ont été 16
petis on plusiours
Quelquss una sont descendux
dans dee hétels et des pen
sions: d’outrea ont St logés
dans la prison, Ceperttiant, les
olliciela da péntencier on: in
digué qu'il s’agit — «d’tmmi-
grants et de travailleurs. qui
n'ont pas eacor? leurs papiers.

MERIDA, --- On croit savoir,

_ Belon cerla’nes sources culorl-

sées, que deux généraux, un
colonel, un major et deux ca
pitaines #¢ trouvaient ad bord
des deux appareile qui ont at
terri cu Yucatan. Ces sources
ont simplement indiqué que
cas olficiers appariinnent &
Yarmeée d'un pays de f Améri-
que Centrale,

"} Budget militaire.
: grand
La discussion sur lew etbdlite es Bhan




MONZA, liclie — La grande |

course d'auio de Monza sera
ouvtrte ce matin: pour le pre
mier esse) officiel. Apparem
ment, qaucun des concurents
je Grand Prix de Rome ae par
icipera pas 4 cattn compéti-







fon. La plapart des chron’
queurs sportile ont prédit que
lo lutte sere tés serrég entre?
les Argentins Bened’cig Cam-
pos 2? Jucn Ma Fengio, du
ne pert, «tle Brésilien Chico
Landi.

NEW YORK, ~—- Parlant du

programme dicide dui Prési
dent Truman aux poys aré
rés, le Seerdtaire d’Etat adjoint
George Allen a déclaré. que
ce programme est égoisie pr
ce que les Etais Unis tireront
un profit économiquy en déve
loppant son commer? et ib a
ajoute, quill est aussi altruid
te parce que les Eiots Unis ne
recherchent aucune faveur po
lidque,



UNE RUELLE NOUVELLE
QUI DISPARAIT

Lon we rappelle que iout
recermment, nous signalions l'é
tat deplorable de lc nouvolle
rue, au Sud de l’Eglise St. Gé-
rard, of dea maisons de réal
dence de grande importance
viennent d’étre construites.

Les efforts de leurs proprié

‘des cutorités anglaises,

| Ssatisiaisante soit apportée

faires en vue d‘aider au déve.,

loppement de la ville ne sem-
blent point avoir été appréciés,
puleque les Traveux Publics
ont tenu cucun compte des

doléahces qui leur ont 616 a!

dreasées, pour que soient re.
mis dans la position qu’'tls oc
supalent, des drains “ achetés
et placéa par des particuliers,
lesquels furent, en partie, dé-
traits au course des dégatz
cousés pur les pluies du dé
but de lannée,

Cependant oy a
Veo daspérer qu'on met
te de Yempressemant & faire

cos aveux, en vue d'empé-
cher guo ne garéte Vévolu-

tion Pun 3 nOUTEdE Guariler.



A VATTERTION DES
TAAYVAUL PUBLICS

Dew, wibliers géanth, & la
ree Villate, & Pétionvilie, mdi
jent dite abettun, De grossta
buchts sbcha, g'on d&achont,
Fe temps on temps,c'est par mi

ticle quien n'a pos encore en-

regent duccidenta — graves,
de oe igi. Lo Départemen: des
Travan Publica pent s’enten-

dre orren la Cia Blectrique ot le |-

Maginicat Toureau pour début
ross la vole poblique.

ls paaccle wa & Magéniew
joaton:

mijicires qui.ovalt provoqué
la. question de confiance “po
sée. por ie Président . Henri
Queuille, continue, et dans u-

' plus surchauffée. Communis-
tos, socidlistes, .radicaux, M.
R. P. of B.S. BL tous font on-

ne atmosphdéze de plus on |









tendre leur voix par Vintermd |

disire de leurs raprésentants
dans I'illustre. Assemblée.

Le Budget militaire qui pro-
yoque ces chaudes et nombrou
gen interventions est d’impor-
jance. Tl alteint le chitfra ae-

Jiarda,

groupes. |

Prsonniers Alemands
en Russie.



fronomique de Quatre cont mil ”

Depule déja quelque temps ,

lew autorités allemcndes multi
pliont leurs démarches auprés
du Gouvernement Sovidtiquo
alin que, conformément aux ac
cords intervenus & ca sujet,
jen nombreux prisonniera Alle-
mands encore en Russie
sdient retournés dans leurs fa
milles reapectives,
Toutes ces démarches

i ’
t

gont .

resiées vaines, ces prisonniers |
éiant astreints 4 dee travaux |

impertanis qui contribuent non
seulement a maintenir l'écono

surer sa position militaire,

Les haute fonctionnaires al-
lemands se sont vu dans le
nécessité de protester auprds
fran.
| cGises ef américaines, et
fleur demender
leurs bons offices auprés du
Gouvernement Soviétique pour
qu'une solution immeédiate et
a
cele irrilante question qui sem
ble bien capable d’assombrir
une situation qui déja n’est pas
tellement claire.

Le Vietnom et 'O. N. U.

Le nouveau royaume du
Viet - Nam sera -t- 2 admis
@ participer aux travanx” de
YOrganisation des Nations U-
nies?. On ne sait pes anco-
re,
semen! question.

On salt que,
cord du
nu entre M. Vincent Auriol ot
VEmpereur Bao - Dai, le Viet -
Nam .cura bienté! des Ambas-
sadeurs en Grande - Bretagne,
& Washington, au Siam, aux
Indes, pour commencer...

dapres VAc-

Bhum reprend Iq bataille.

de!
dinterposer ,

Mais Hen est déja sérieu |

‘méme heure, M. Vincent

+
|
;
4

ee ansee longue, maladie,
leader. aocialiste,
@ publié, hier, dans
Le Populaire, un sengationnel
article ob, une fola encore, 1
atlicme gue levenir n'est pus
ala dictators de gauche, gen
re Staline ou démocratla po
puldire.

Mais ou socialise, .

Le méme journal, sous ta
plume d'un autre de ses émi
nents collaborateure, entretiant
son lectours de ce qu'll appel-
jo Ja crise du Communisme, oxi
#6, avancetdl, qui sévit, pré-
sontoment, en Rourmanie, ‘on
Tchécomovaquie, on Hongria
et méme on Russie Sovistique
et veal susceptible d'bire ju
quide que par ke terveur,

Et c'eat, conclut le rédactour

du Populaire, ca que la Kamin |

form envisage cox fours - ol,

Manifestations officielles
Froneaises.

Le 22 du présent mois de
juin, M. Coste - Fleuret, Minis-
tre de la France d’Qutte - Mer
a posé lo premibre pierre, dans
la Cité Universitaire, de la
Maison dee Etudianis de
France d'Qutre - Mer,

Le méme jour, et prosqu’d la
Au-

ylol, Président de la. Régubli-
mie Ruses, maia encore & as. '

que et de l'Union Frangaise, a

‘ inauguré VExposition de la Ré

‘Mars dernier interve :

i
|

i cent un jeune auteur et

sistance et de la Libération, au
grand amphithédtre de la Sor
bonne.

fules Supervieille, leuréat.

Quelqu’un faisait remarquer,
une fois, et avec"beaucoup d’a
propos e! d’esprit que s'il est
des prix qui font connaitre de
jeunes écrivains il est aussi
des lauréats qui font connai-
tre certains prix. Et ii fadserit
cette judicieuse observation &
propos méme du Prix de la Cri
que qui vient d‘étre attribué
a M. Jules Supervielle, auteur
célébre, tant comme dramatur
ge que comme poste.

Ce prix avalt éé attribud,

Yanndée derniére, & Albert Ca. ;
mus, pour son roman La Peste, |
; et c'est & son sujet que Vhu- .

moriste a laquelle il est fait i-
ci allusion avait sorti la bou.
tade que nous venons de rap-
peley.

Le Prix de la Critique récidi-
ve... Supervielle a dépassé \a
ge de ces récompenses qui lan
font

sourlre lorsqu‘elles vont & un

homme qui a déjd doublé le
cap de lg soixaniaine,

Sortant, nullement allaibli Uf doit dtre trés embétd,
Deets Le Le stserL se tecLaniisctsheis ie tativetosetetetceet econ ex@perss ents ttt
MORT DE LA SITUATION A
DUCIS DELIENNE

Nous avong regu, de New. PETIT - GOAVE

York, unes douloureuse nou.
velle: O:He de la mort de Du
cis Délienne, Chef du Dépa:-
jement d: Portefeuille a la Ban
que Nationale de la Répubii-
que d'Haiti.

Ni est parti dernigrement pour
les Etats Unis,
faire soigner,

Ducie Délienne fui un hon-
néie homme, dang toute luc
ception du terme. Sa mori
lojastra un vise immense par-
mi ses nombreux amis et, aur
tout pormi ses collaborateurs
de la Banque qui lappré-
Caient pour ses grandes quali
168,

A Yoccasion de co dew -

cruel,
céres condolécmees aux faril-
les éprouvées, porticuliers-
ren & oa ferme - £13 sO en
bana.

| Parias. |
} j
|

Magloire - raetat «

Un “ivra eseentiellemem
haition,

En vente @ Vimprimorie
do YPiat. ~~

Le Volume: CINQ Gdes

testi

Aude





went

en vui de se -

nous présentona nos sin |

Ces jours - ci on travaille ra
ipidement dans les rues pour
‘Vinsigllation électrique. Quel-
ques inslallations sont déjd fai
tes dane des maisons.
' KK
Le Bureau d'Ingpection du
, Commerce de Petit - Godve sa
ra ferrnd au 30 juin.
ZX

Pour améliorer IEtat des
rues de Petit - Godve le Capi-
taine Forbin met & la disposi-

3

flon de Yingénieur dea Tra- |
voux Publics quelques prison.

rdera.
xEX

Potit - Godve vient de perdre
an de sea fils le slew André
ferrus, Ancien Magistrat Com
munal, grand spéculateur en
denréen.

ZE*

Mulgré les efforts du Gou-
vornement pour le relévement
dos provinces, Potit-Godve as.
siate chaque jour ay démar-
vaqe ver lg capicle. Nous
pouvons compter cos jours - ci
21 mdieons & la Grand Rue
qui est le centre du Commer.
ce qui sent lermés. Anjnur-
| Phul encore c'est. le Syston
bien consyu qui habite la ville
dapuia pie te 2 ana qui vient
de lalsser.

|

;



{

lat













LE MEXIQUE ET
NOTRE EXPOSITION



Done les premiers jours du
mols de juillet prochain arrive
vo & PorhunPrince une ddle-

, gation moxicaines on misalon
_culturelle ot sociale préaidén
por Mademoiselle Plena Road
Ceabiedes, chal du bureau de
Presse o lo Seerdtuireria d’Mtat
des Biens Natlonaux, Made-
yovisalle Hosa Elena Cabisdes
& qui d'ores et déj& nous sou-
hodlons ainsi qu’é la déldéga-
Hon mexicaine notre plus cor-
diale bienvenue est spéciale-
ment chargée d‘organiser les
derniers détails de la participa
ton officielle du Mexique a
YExposition Internationale du
| Bi. centenaire de Port ~ au -
Prince.



également propridiaire de la
compagnie cinématographique
«El Aguila Aztecas,

yage & bord d'un avion mili |

, faire mexicain avec ses repor
ters, ses opérateurs et tout le
matériel! nécessaire pour réali-
ser un film documeniaire sur
Haiti. Notre pays va ainsi bé
| néficier d'une propagande tou
ristique des plus intéressantes.
Comment ne pas se réjoulr de
cefte nouvelle et éloguente dé
monstration de la viellle amitié
qui unit le Mexique et Haiti
dons le plus noble idéal de
Paix, de Progrés et de Fraterni-
té.
Port-cu-Prince, le 23 juin 1943,



:
|
|
|
|
!

GRAND SUCCES
| DUN COMPATRIOTE

Nous apprenons avec infini

te Leslie Frangois Manigat (le

plus jeune, mais non le moing |

, brillant des boursiers haitiens
actuellement en Sorbonne) aux
Excmens du Certificat d'Etudes
Supérieures en vue de la Licen
ce és - Lettres.

{ Nous sommes tres heureux

| de présenter nos plus sincéres

compliments & Madame Vve

Frangois, Manigat, sa mére et

aux Fréres da Saint Louis de

Gonzaque, 68 anciena profes-

seurs.

OIE OT coer een

CARNE? SOCIAL

Nous avons appris avec plai
sir la nouvelle du mariage de
Gérard Esiéve avec la char-
mante Mademoiselle Anne -
Marie Julien, fille de notre a
mi Aristide Julien.

La bénédiction nuptiale leur
a &é donnée en l'Eglise Parois
siale de St - Gérard. le mer.
. credi 21 juin & 10 heures du
' matin.

Le jeune et charmant cou
ple a ét§'condult 4 loutel por
Mme Edéuard Stern et Mr. Ro-
dolphe Lingé,

Nous sincéres voeus da bon’

heur cu distingud couple.

A VENDAE
Méthodes Schmoll, Kohler,
Hanon, Gronde Vélocire tudes journalidves de Cua-ny,
Album, de Chopin, Idan, Bach.
Mondelatohm, Clément. Musi
que Russe pour Millions, Clave

cin bien -tompéré do | Back,
Cla'r de Long de Debussy, Nar
scious, Colendrlere dow actisies,
HE, BE
Sadresmer & Mz, Autoind
Joan + Pere, aa 08 Rue des Ca
warns, Post au Prince.

a watntvamapsntetnnnnantitteneemnmtmainitr



Conespondant, - USEZ «hb NOUVELLISTE> i

Mademoiselle Cabiedes est .

Elle vo- .

ment de plaisir le succes re- |
“marquable de notre compatrio .



t * “
Les Terrains...
fansite}

\. dimension por example da

2500 pled cords.
' Le méme tadl sera appliqué
| pour jos emplacements & utili.
| ser poor dea constructions pro
waoires, Le tarrin on co cap
sora loud pour la durée d'une
année.

De potita terraina do 26 * 25
soit 625 plads carrén seront |





louds & 50 dollars par can ot ge |

root utiliada uniquement pour |

|

|
|

de petite kionquas of pavillons | :
et autres constructions légéres |

& coxdctére provisoire. Les
plane, croquis et devise de ces
constructions devrant étre sou-
mia préalablement et étre on
harmonie avec le plan général
de VExposition.

Len intéresaés pourront trou
ver un plan des emplace-
ments réservés & ces potites
| constructions légares qui occu
‘peront une place spéciale &
YExposition ainsi que plusieurs
modéles du style accepté pour
_ces petits pavillons et kilos
: ques.

Le Commissariat Général de
|e e Vion dent les bureaux

i












UNE IMPOSANTE CEREMONIE °
RELIGIEUSE A KENSCOFF,






Le Joudi 16 juin courant, is

Féte - Dieu fut.cdlébrée & Kons |

col avec un éclut indecoutye
rod, Low cérdimonlan su dérou
lovent sous Je haut patronage
de Son Excallence Monae
gaeur Allmd Pacinl, Nona A
posiolique.

Lat - ce una fagon da ial
quer 4 la pedsible population
de Kenscoft at tl avalt aa rdw
dence d'éé, eon atlachement,
wu moment o4 Ul suppréie &
loisser Haitl pour ga rendre &
Montévidéo propager lea bien |
falta de la religion? Toujours |
est - i que Monseigneur Paci-
ni, accompugne de Mansel-
gneur Ponzolo, Secréuire de
ja Nonciature, a tenu & prédi-
der avec un entrain sane égal,
toutes les cérdémonies. de ta

‘ commémoration de la Féte’ «|
| Diew dans la Paroisse de Kens |
| colt,

t

sis & Hotel de Ville sont ou |

; verig tous les jours & lexcep-
tion du dimanche (Phone 2608)
sera heureux de fournir aux in
téreasés tous renseignements
qui peuvent leur faire besoin
au sujet de ces locations d’em-
placement en vue de participa

ition & l'Exposition.

RORERET CR ONIN ae RE AN
NAISSANCE
i

Le 17 juin en cours, notre o-
mi Maurice Bernier et son E-
pouse, née Callard, fétaient a
|New - York, la naissance de

t

leur fle prénommée Barbara,
Tous nos vooux aux époux
i Bernier.



SUPER GALA

AU PARAMOUNT

Une nouvelle fois, Paramount
va gratifier lp public d'un ga
la exceptionnel, en présentant,
dimanche, & 5:30 et 8:30, Ia
formidable superpraduction de
la Metro - Goldwyn - Mayer:
LE PAYS DU DAUPHIN VERT

Boa fallu deux an’ pour réa-
Heer cetie deuvre colossale,
| qu’anime un véritable souttie
épique et qui se déroule, & de
certaing moments, dans Is
plus scrivage des décors, Vous
verrez Lana Turner, hardie, im

r
}



Reed, s2 disputer le coour du
jeune premier Richard Hart:
) vous yerez Von Helin dans le
xéle d'un aventurier dtrange,

pétieuse, et Ia douce Donna

, orgunisés en la circonstemce:









plain de cynisme, que ky des, .
tn oblige & a‘éloiqner de la

femme quill aime. Vous assis
jerez & dts épisodes dantes-

(ques: un offroyable raz de
morée @tuntremblement de
secre plug tercible que celui de
SAN FRANCISCO!

Porernounl vous avelt anno
cé une zo'rde inoubliable avec
PASSION IMMORTELLE: Parca
mouse opal tent tovjours sea

protmeses, alfa aujourd'hui 7

que:

_ sete, 08 Hoek, Yon des plus
edotants quecks cCadmetagec:
paigias.

ATTENTION! & cause de la
leagquew da fle, les séances
curont Hew. dimanche, & 5430
{au Hou do 8 heures) ot 9:50 2,

eye einglingphs

LE PAYS DU DAUPHIN VERT |

|

Elles débutérent par ia béné
diction solennelie de !’Harmo- ;
nium de lEglise St. - Nicolas,
La Grand’ Messe fut dite par le
Vicaire, au milieu d'une foule |
imposante et recueillie. Im-
médiatement aprés commenca
le détilé de la procession pour
se rendre aux deux reposoirs ¢-

Yun ou dispensaire, Vautre &
Douret, en plein az. Monsei-
gneur sous le duis, suiyi de
ja fotlle se rendit aax repo ,






quatze mérque le dé dee
have dow ix gece: Leg

, tonte den tier une promap

Yegon,

«BL dil, lon notions Bees
ne relachent of lours efers
, ls portale cobéalon aiveln
i viennent Uopposer + Mowg,

| alors, catls laborteues cone
} rence aur 46-15 commtces
!

eS wanes



soirs. Des chaiits kengoureux . 9% toute dee 23 séancos dy Te

accompagnaient la marche. Et
dane la fraicheur de Kenscoff,
ou millen d'une verdure luxu-
tiante, des centaines de fida-

Tals Rose..

cin dawire empa, dit os
octidentmsx. auralznt ene
dimposer lour point do vue: au

les s‘agenouillaient pour ado. teque de provoquer une pts ~

rer Dieu et recevoir la bénddic
tion de PEglisa.

Au retour, un Te Deum s0-
lennel, suivi de la béndédiction
du Saint - Sacrement par le
Nonce, fut chanté,

A Vigsue de lo cérémonie,
Monseigneur Pacini fit ses a



FB

Maia Texpértenc de cs

”| deniers mots semble lea avai

table. L'action des masses 99
pulaires en iaveur de lo pole _
lew victotres dos mmméen come _
erasiques en Ching ot 1a ml

gna sq ‘voiture au milieu des | qnee event - coursum aot

applaudissements de la foule,

siicorte oman arco

DECES DU JOUR

Justin Sambour, 59 ang, Me
a - Josée Pierre, 13 mois, Foe
tus, inconnu de troia mois an
viron, inconnyu @2 40 ans envi
ron, Kerzulie César, 24 ana, Ma
mie - Carme Martin, 16. mols, BE
mile Hypolite, 35 ans environ.





i

|

crise tris grove ont cotiaias
toant contribad & choses TE

morquent une délenter.

ALLEZ EN ERTS

United States. Lines.

8 bateaux gar amie

Six boteaux par mol, plus-die boleaux ;
(Troopships) we M Mai & Septembie. Les Troopsbipa @ -
soug mentonnés lnisseront New York pour Le Have. :

Départ de New York: Nom du bateau: Artvée ox Havel

12 Mai Marine Tiger a Mel
26 Mai Marine Shak Sie
@ Juillet Morinw Piesher Vie |
19 Intlet Morne Shove Bhs
26 Julller Maxine Tiger bee
2 Avis Marion Flasher 1 Aow
12 Aots Mone Shock ee how
19 Aott :
% hots

*

8 Septembre Marine Shark
De NEW YORE ea HAVRE

Prix a pertir ce $175.00 -
Pour plus Ptaformations: woven ¥

E. & G. MARTIJN, 8. 4:

Tob 295% Aprie les heures de bereaa, Teh Sh



Saciee



































Full Text