Citation
Nouvelliste

Material Information

Title:
Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date:
Copyright Date:
1958

Subjects

Genre:
newspaper ( sobekcm )

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
LTUF ( ACN6482 )
OCLC ( 0012544054 )
AlephBibNum ( 000471641 )

Full Text












































e

































' thode Corissienne:

| pas pour

wt
ae J
8.7
ae
be J
Bg

a peepee wat la
ghate de nog promince peerenta. |

Pour gotier cette ceuvre, Je lec
four doit dtre eroyant.. Le Pa-
radis Perdu ne discute pas, if
accople of s6 conlente d'enve-
jopper Ia matiare, fournie por*
la Bible de. la poésie la plus

grave ot la plus mojestueuse,

Yonisme.
philosophe; if emploia la me.
il part de
Jévidence. Hl est évident que
homme est un «rosea pen
sonts, un mélange de falbles-
se et de grandeur. Comment!
expliquer celle contradiction?
Pascal trouve explication
dans le dogme du péthé origi
nel. Lhomme a été & Lorigi
ne un magnilique palais. Dé-
tull par un séisme, ce palais
a éié reconstruit dans la suite,
mais avec les mémes matd-
rienx, Cast pourquoi cet édi-
fice présente & Ia fois dea mar
ques de splendeur et de déeré
pitude.

Pour Milton, il est podte ef
non philosophe; i ne reisonne
pos, i chante. Le Paradis Per.
du comprend XH livres. Le
poéme s‘ouvre aux Enters.

‘

Satan, aprés sa révolie con-
ire Dieu, a 614 précipité aux En
fers. Pourlant il ne se tent

ses crmées ef veut recommen-
cer la guerre, la guerre en ba
taille rangee. Béelzébuth est
plus fin: il veut qu'on emploie
la ruse. Il rappelle que Ie
Ciel vient de créer un autre
monde, séjour heuroux d’un
nouvel é6te qu'on uppelle
?Homme. La plus deuce ven
geunce ne serait elle pas dat
jaquer Dieu dans rHomme, de
foreer Dieu & détruire d'une
main repentanie gon propre ow:
wage? Ce projet est accepté
avec ferveur at Satan part 4 Ia
recherche de I'Hamme,

Nous sommes maintenant au
livre IV. Satan, & la vue de
TEden, éprouve un immense
chagrin, en se rappelont sa
grandeur passée. I s'adresse
au soleil:



+O toi qui, couronné dune t~

gloire incomparable, regardes
du haut de ton empire solitai-
ye comme Je dieu de ce monde
houvecu! tol, & la vue duquel
toutes les éioiles cachent leurs
iétes cmoindries;je crie vers toi
mais non avec une voix amie;
je ne prononce ton nom, 6 so
lsil, que pour dire combien je
hais tes rayons! Us me rap.
pellent I'état d‘ou je suis tom-
b8; ils me rappellent combien
cuuelois je m’élevais glorieux
Gt -‘dessus de ta sphére.





«L’orgueil ef Yambition m'ont
Précipite: fai fait la querre
dons le Ciel au Roi du Ciel,
qui na point d'égal... Adieu,
odieux espérance, et avec Fes-
Perance adieu crainte, adieu
temords. Tout bien est per-
du pour moi. Mal, soig mon-
Dien: par tol au moins je ten-
drai lempire divisé entre moi
et le Roi du Ciel par toi je ré
gnerai peut - Stre sur plus d'u-
ne moitié de Panivers, ainsi
{ue lhomme et ce monde nou

veou lapprendront en peu de
tempss,

Satan escalade jeg hautes
murailles de lEden. «Comme
un loup rédant, contraint por
la faim de chercher les nouvel

faces d'une proje, quetié
leu oft les. pasteurs cnt
enierms lourg troupequx. dang

8 pores, en sureté, - le. soir;
7 milien des champs: i] sau:

. 8 lacilement. pordeneus “Jed

tliies, dons ig bergerie; ou
comme un vyoleur dpre &
csser de son tésor un:

tithe citedin dont les portes é
_ beariea at verroull









Pascal dans Les. Penzées
yout prouver lo vérité du Chris
Pour cela, agit en

battu: 2 rasgemble

Eden était. tin. enchante-
ment! ‘pene dun aspect varié,.. box
quets don! les arbres riches. |
pleurent des lormes de baume.

@t-de gommes portumées; bo-

ble et d'un godt délicieus. En-
ffe ces bosquets sont interpo-
séea des clairidres, dea pelou-
sea toses, des tronpenux pale
sont Vherbe tendre: ou bien
des monileules ploniés de pal-
miers s'élévent; le sein Heuri
de quelque vallon arrosé dé-
ploie ses trésors; Heurs de tou-
te couleur di la rase sans épi-
ner.

«Deux créahures d'une for-
mo noble, d'une stature droite
et élevée, droite comme cella!
des ceux, vétuex de leur digni
t@ native dans ure majesté
nue, poraissaient jes gel
gneurs de tout. et sembliaient -
lignes deo étre.. Ces deux
eréatures ne sonl pas égales,
de méme que leurs sexes ne
sont pas semblables: Lui for-

‘Satan mtcteeenectnemsieny emenntteretatintnttet triteeetannmaeettien

courage: Elle, pour la malles '

pour Dieu seulement: Elle pour
Dieu en lui... Adam, le mall
Jour des hommes gui furent
ses fils; Eve, la plua belle des
femmes qui naguirent ges til.
legs, ,



Dieu, des profondeurs du
ciel, voit le danger. i] envoie
FAnge Haphael vers Adam et
‘Eve pour les exhorter d robéis
sonce, pour leur © rappeler'
leur état libre et les meitre en
| garde contre leur - ennemi.
| de



di dnge Raphuel protite de I'oc-
casion pour decrire la révolte
, 08 Satan ef la création du mon

Aprés avoir renouvelé ,
ges s exhorfations, il repart pour
Je ciel,

C'est le mgtin. Eve, @ face
i de priéres, oblient de son ma-
ini la permission d’aller seule
cultiver une cerfaine portion
de Eden. C'est l'occasion
que guetiait je serpent. HI s‘ap
proche d‘Eve sans défense et
Inui ent ce discours flatteur:

-«Le beauté a plus de prix,
(1a of élle esf universellement
| admirée, mois ici, dans cet en
| clog sauvage, parmi ces bétes,
i un homme excepté, qui te
| voit? Et quest - ce qu'un seul
étre & fe voir, toi gui deyrais 4-
_ te vue déease parmi les dieux,
ladorée ef servie des anges
sons nombre, io cour journalié
rere

Ces paroles Hrent leur che
min dans le coeur d’Eve: - la
jemme résiste ditlicilement 4.
Yéloge qu'on fait de sa beau-
16. Satan continue: «Pourquoi
vous est - il détendu de man-
ger du fruit de Yarbre de scien
ce? Pour vous empéche: ‘ie
connaiire Je bien et je mal.
Mais au contraire vous serez
Ides dieux, des dieux. Divinité
, humaine, cueille et golite libre
ment



Eva mange. La tesre sent
a blessure; le. nature soupire.
En effet, la mort vient d'entrer: |
dans le monde, La. _acience |
donne la mort: la sclence im:
prudente apporte la mort. Que
va taire Adam? Désavouer. sa
farame? Maia il lui est impossi

ible. de vivre sans Eve, Ay

dam dita Ever je mourrai o-
veo fol, ef Hl mange avesl.du
droit ae 1g. seience.

cages dont le fruit, d'une écor-
te dor peli,.se suspend aima

mé pour la contemplation et le ¢

se et la grdéce séduisanie; Lui '

lot, aver raizon, le prix exagé

“416 que réclament nos mcities -
‘illeura pour la conlection des

gonharmes. ~










iGt trouvé. dans
Wougmentor le prix d'une con
fection, .

i Mais aujourd‘hul, tout 4
changé, et les haula pdx ont
disparu. | La tele de qualité,
pour hommes, par exemple,
que l'on achetait & 20 dollars,
ne se pale que 8 of 9 dollare.

Pouttant, nos tallleurs conser
vont les prix de guerre. I) ar
tive méme que la confection
dum costume.se trouve causal
plua dlevée que le prix du ti
au, quand co nest pas plus
; cher...

Nous voudrions vraiment ea

voir ce qu’en pense la Carpo-
ration des Tallleurs.-
Nous souhaitons que ces mes
sieurs qui ont su si bien s’en-
tendre pour hansser lea prix,
il y a de cela quelques on
nées, se réunissent une nou-
, velle fois en vue de discuter
sur lo nécessité de balaver le
tarif aciuel gui. est pour le
moins exagérd.

Nous ottendons le zon de
_cloche de mesaiourg les tail.

leurs.
' LE PRESIDENT DE

VINSTITUT HAITIANO.
CUBAIN, ANNONCE LE
_ VOYAGE DE LECRIVAIN
“ MAHQUINA
Nous avons 16 informé de Tar
irivée prochaine & Port-cu-Prin-
ce da lécrivaisl cubcin Rafael
Cat intellectuel. compte pu-
bier cetis année un livre sur
nove pays et, il vient complé-
ter sur place sa documenta-
Hon.

Nous espérons que le Dépar-
tement de Education Nationa
le quia été touché de cette
demorche par Pintermédicire
de la Légation d‘Heiti & la Ha
vene prendra toutes les dispo-
sitions nécessaires en vue de
faciliter la téche a l’écrivain
Marguing dont Voeuvre servi-
ra certainement au reaserre-
ment des Hens culturels entre
notre pays et Cuba.

Notre Directeur a. i. M. Mar-
cequ Désinor, en sa qualité de
j Président de la Société des A-
‘mis de Cuba et de Membre
| Correspondant de l'Institut Cul
turel de la Havane a‘iniéresse-
ra dans la mesure du possible |
@u visitewr cubain.

ILRSEES GO CLIT LE aap OOO

REFORME ADMINISTRATIVE
AU DEPT, DU COMMERCE
ET A DAMIEN
Selon les: renseignements
qui nous ont été fournis, plu-
sieurs employés,dont plusieurg
membres da. personnel techni-
| que at adminisiratii, ont été
_ Suspendus & la Direction Géne
‘yale du Département de. l'Agri-
culture, «
| On annonce rent que
le personnel des -Inspectours
du Département du Commerce
geredt bleriét récduit.
| Nous tacherons. de donner
nertcines présisions “ou . sujet”
| de cote rélorme cdministrative
qui s‘op@re danales cadres
du Départament dy Commerce
‘et de celui de lAgriculture.





Bese steer mte csvee een “Sabena





VA LATTENTION DES
_ TRAV AUX. PUBLICS
Hous atiirons lattention du

Bervice compétent du Départe-

Cela ve ‘congolt, peut.~ étre, -
qe. pendant la. guerre, an fol
ton dela -cherté. des tesua, of
des orticies tole que iil, doublu
tee, boulons eto, un taileur se
Yabligation

“a

| Dizeclous > Prop. Skee G. CHAUVET PORT AU PRINCE — Kam




LE Ve CONGRES.
INTERAMERICAIN DE
PRESSE DE QUITO

Nos distingués contedeen Al
herta Golinds a Gulllerme
Martines, reapectivement
Prédident ot Beevétain -
général de ia Socidté Internd
Heaine de Prosea qui a iin wid
qe a Ja Havene viennedl de
nous Gdresser une lettre’ conlir
shant Vinvitation apociale qui
hous a 6 adrossée pur la

Potjenisation du
Ve Congrés lntorconérlogin de
Prease.

Dg nous ont falt porvenirc 6
golement de
| ce Congrés aux ansises duquel
Ja Presse Heiltienne 90 seit a6
tre représentée,

Nous publierons demain le
copleux «ordre du. jour on
queation. D'importanta pro-

blémes inidressant tout spécia
loment le devanir de la Démo-
sratie dans nos Amdriques se-
ront débattua & Quito, le 11
juillet prochain.

DETROIT, ~~ Marce Cerdan
a perdu, hier soir, son titre de |
champion du monde,poids mo-

yen, dans son match contre :

Joke Lamdita. Les miliews ou
torisés d'ici ont laissé en'endre
gue la date du mech de. re-
vanche ne peut étre encore f.
| xée, & couse des blessures que
Jes deux boxeurs ont regues au
cours de leur rencontre hier
soir, au Bridggs Stadium. Cer-
dan aeu une déchirure de
rouscles a lépaule et Lamotte
“ane bleasure & la main .



| INCIDENT. DEPLORABLE
SUR LES CHANTIERS
) DE L'EXPOSITION

On nous signale un incident
survenu hier & midi, sur les
chantiers de TExposition au
coura duquel un olficier de po-
Yee, habillé comme tout, le
jmonde, prit occasion pour: gif-

| fler un ouvder magon qi tra
vaillait & seizg pleds du sel,
sur un échefoud,

Les raisons de ce comporte-
ment nous échappent.

Vouvrier a adrvessé. uw

ne lettre pliainte au Grand
Quartier Général de Armée
Haiti et on Coramissaire du
Gouvernement

Dans tous les cas, nous. ne
pouvons que désupprouver la
conduits de cat Olficier da Po-

, lice qui se devait de respecter
‘an Ouvrier, méme. en. larrd-
tant.

MLLE THALMA MIELKE
DE VONU, NOUS VISITE
Nous tvons &6 tds flottés
“c eee ce matin, Io visite
jn distinguéde Mademoiselle
‘Thala Miike, . xeprésentant
le Parti Nationaliste de Porto «
} Bilos, pets da grande Aasern-
Unde de YONU.” /
Ele Halt accombagnés. de
note excellent.controre Pierre
Moravia Morpeau dont.on con

lmmédigtament lea passions | ent dei Taroux Publica sux nalt généralement. la grande
se. déchainont chee eux: [har "Yet! lamentable de TAvenue _sytpathie. pour Porto. « Rico.

gionie ext rompue, cele herme

nie qui subordonncit Je senti |

Pouchard.
Crevusste en de nembreitx--

i Mile Mivike, arrives Jel, Uy
3 jours, ‘s'en -retoume de-

ment & ta volonté, of la volon endrolia: colle avenue oat main pour poursulvre con. con
6 & Ia soleah.. Fout davient “impraticable. ‘Le nécessaire “vre éminemment patlotique.

(rl te vo 8 pane

}

j doit ire fait le plus Wt pow
able, oe

,, Nows iui souhaltona un bon
verge at da suocbe












En PHonneur du



i\Grand Congénére
Walter White

Seurdtaire d'Fiat des Helations
Extériouren 3. E. Mr. Timnaléon
Brutus offrait dane le cadre on
chantour de la Cabane Chou.
come of Madame Marini, on-
core ube foils, exeellalt dans
Vert de recevolr, un grand |
banquet on Vhonneur de notra
Ruste congénére Walter Whi |

Mercredi salt, Vhonorsble
:
i

Autour d'une magnifiqua ta- |

ble dresséde en are de sorcle |
et qui brillait des mille feax
de 'élégance dea convives, a
vaient pris place avec l'amphi-



M. ET MME }, NEVINS,
DECORES DE NOTRE
ORDRE NATIONAL

} Ce matin, i s'est découlé au

Département de Education Na
tionale une dmouvante et bel-
je cérémonie.

Vara les 10 heures, en elfet
je Secréteire d’Etet Antonio
Vieux a contérd Ordre Natio-
nal Honneur et Mérite, ou Gra

, de de Chevallier, & Mr et Mme . veur

John Nevins qui en leur quali-
té de Directeur de lInstitut Hai



i







i

sre scsi



tyon ot M. White, Secrdtai-
ron ot Sous Secrdtaives d’'Eutt,
Directours des Cuotidionn da
la Capitale e1 dee personncit
téa de natte politique et de no-
tro Edilité.

Le Cinéaute et Mme Poppy
Cannon chargée de la prope
_ ganda pour PExpasition étaient
crusal présente,

La gaité pétillait permi les
convivea de cette soirée inou-



plicité d’émotion, de pensée
généreuse et humaine.

Le menu était de choix. Vins
fins, champagne, cigares de |

qualité rien ne manque & la

dilection des compagnona de
ce bunquet de la sympathie et

' de la cordialité haitiennes & YE

\

minent Congénére Nord - Amé
ricain,

Ce fut alors le Ministre Brie
tus qui, le coeur débordani d’é-
motion, et dang un discourse 4
iégant, rappela Paction bientai
sante du grand leader White
en faveur de la cause dea No
gres aux Etats - Unis et en ia-
dHoitt depuis 19151

Vorateur rappela également
le souvenir du Sénateur King,

tidne - Américain ae sont dé , cet autre Américain ou grand

pensés sans comipter pour Ia | coolir qui ne cease. aa vie dit

cause de la solidarité entre les
deux pays,

!

Assistaiont & cette momifes-

tation, M. Lucien Hibbert, rec-
teur de l'Université, le Sous-Se
crétaire d‘Etat at Madame J. F.
Brierre, PAttaché Culturel 4
| YAmbassade Américaine M.
John Campbell et d'autres par-
' sonnalités, dont M. Nefi, Je nou

-fveou Directeur de l'Institut.

/M. et Mme John Nevins par-

, tent lundi prochain @ destina-

tion de Washington.



LE GRAND HOTEL
MODERNE DE M. MOODY
LE CONTRAT EST
SANCTIONNE

Ce matin, 4 la Chambre dea
_Dépuiés a 416 semetionnéd le
“contre intervenu entre le Gou
i vernement Haitien of lEntrepre
neur Moody pour la Construc-
tion d'un grand hétel moderne
sur les terrains de l'Exposition.

Lilngénieur Moody avait felt
préalablement lacquisition du
terrain nécessaire & cette gran
de Construction.

Cet Hétel aura tous leg con-
forts devant répondre ‘aux
veaux des touristes; Casino,
Solarium, bains chauda et
froids, terrain de jeux, quai
dapproche etc. C'est pour
nous l'occasion de {@llclter uw
ne nouvelle fois MIngénieur




UHEURE DU «NOUVELLISTE
A LA STATION 4VERW

Co siir, & la Station 4VRW,
vous cunez Yoccaslen d'anten-
dre vollister,

En premitie partie, i sera
donndé les demiéres nouvelles |
reguea de YAgeace Fronce
Press. Puls, vous --dconteres
an

a

*

quae. :

nical de la «Voix do VAmért |
‘ i Ce Communigud Oifcat ap | tnces. Studion lo —_

imyetcbennahierneteHinsnshttanimrenrnte

gals; mais

rant, d'élever sa voix ardente
en faveur de notre pays. Th
mit quasi laccent sur la géné-
reuse croisude de Walter Whi-
te en faveur des initiatives heu




__NO22. 789. . Jeudi. 18, Ver Vend. a7 [GIN 1949,

| Lettre de



!

+ sonar mionataneneneccepmenn ant aesetntehntGiintRiRAGeneMNMGh Ate Hae

reuses du Gouvernement de ia |

République et aa sympathie
toujours agissanie pour ses
fréres, les haitiens.

Walter White se leva alors
ému au possible, sur le ton le
plus spirituel, 2 s'excusa de
ne pouvoly s’exprimer en fan-
Yassisiance corm-
prit plutot qu'il ne le voulut
pas, et le lui fit
par des apploudissementa.

Et ce fut alors le comble de
Véloquence.
Von seniait que c'est le coour
qui parlait, tant le verbe était |
clair, limpide, coulait de sour
ce, ef les mots pleing de ten-
drease et d'aitection.

Walter White o parlé non en |

| congéndére, mais on FRERE dea |

Haitiens et au fur et & mesure
{voir suite 8e, page}

TELIA SAY ELEN CASI SREATITA TELE) ER

| LA CHANCELLERIE DE
| CARACAS ET NOTRE
EXPOSITION

|

{



i
4

NTERNATIONALE

Le bulletin de la Chancelle-
ne de. Caracas du 29 Avril &
coulé @ publié un Communt-
qué Officlel concernant notre
Exposition Internationale du
. tencire,

Le uniqué précise:

"Au moment oppertun le
sChoncellerle Véndeuélenne
efera connaitre aw public le
«plan concret dlaboré par ke
«Gouvernement pour qua le
«Venezuela sot représenté &
+ cette. grande tite intematio-
snale;. at ainsi la Chancelerie |

comprendre |

Chez cet homme, |

“ai

PHONES: 3231 ~~ 26%
BO. BOK A 1.
Stlege ANNEZ.




New-York au
«Nouvelliste»

torn te TAguus trem treme
FAR AVION
( hotten Hee wa) os sthomedhiae

CONFERENCE.

PAWS 15 Jun. (AFP) ~~ Cora
mencd: nocmalement en o6-
wnce plbabbce, la Oem rea
nlon du Conaxvl dea Minlsuca
dna Aifaires Eengerea g'rst

iés par la méme 1 lermings dang lo gecro En of

igt, en fn do edance. lea qua
te ministres avulen! convems
do revenl: aur le premier point
de lew ordre du jouw. la ques
' Gon de Yunlté allemande.

Capendan', aur proposition
de M. Robcx? Schaman. le Con
aell @est poursulvi en sbance
dite «reutreinios. afin procied
mont do Bex Yordre de 22a
wavaux ulkérleurs,

Des lo début de la seunc2,
prosidés par M. Bovin, M. Vy-
chingki répomdit aux objections
que lee tela Minigres Orcci-
den'aux avalent élevé, vend. 2-
di en réponse & 923 proposal
Hons relalives au walls de
paix avec fAllemagna. ruls th
propesa de créer tnméddiate-
ment une commission qui étu-
ecald, dana lee plus brels do
late. la proméidure & emplozer
pou poéparer le ralté de pel:
~——- #01 lo wolaléme polni des
propositions qu'll avait présen
tees vend-edi.

M. Acheson ré‘orua. ume
fois de plus. quill fellal! eco
ger & Yunite do fAlenuone,
avant d'envisager de conclure
un tallé de paix. Il taxa les
propositions soviétiques da «pu
te propagamles. M. Schuman
rapéta également qu'avant do
retirer les troupes d'occupe-
Hon. J folic sxvolr 4 quelle
Allemagne on entendai! kiewer
une wiminiaireton.

M. Bevin ee déchoa pratt &
’ @oudier

M. Achewss quai prt ke pa
role aprta ML. Vychingki. para:,
wus Gen dea wbsereateuts, eo
xitepleh Mo Vychineki propo-
te Phioorss un prviet do wei
te. Mola at nes olds crises.
tent des obbections, on ei os cin

scontilbuerd & jeire soleux * constances Changent. 1 kode
sconnaitre le progrés aciuel du Wek seceummences,. Lan gk ica

7, speys: font -an -reéedlirement Jes

de WA. Vechinakl ont clan: cn

' dleng de‘ sincdre cmitié et de PO modifier tout. co qu'on
saolidorité qui uniesent le Ve. , ‘ut of lew circonamnces chow’

mu | sneziela 4 ta République sour

at Haitis,

Tous aux écoutes,. co soit, posse de commentaires .. taut

de ig Station SEW.

i

ee vermes 0p sont claizs.

|

Ei qoced sows come
Voyous d'chord cos. clecone-

{voir gute w fe page)



_ ele ombhe ou fut joiée & Yeau,

Avotore de découvrourn de té-sore

_ Sites dMommes FEtet.

on parle beaupoup dela”
Sxonde Quingaine de Ia: Sat
son de Paria, mais per
ne walt exaciament quand elle
commence, cor les galas de
jour e: de nuit, Jes banquets,
les cérémonies so succédant,




amelgamées avec lex commé |

moraions les plus diverses,

Un steticien a caloulé que
225 laos sont prévecs.
votiterah “une
prendre port & toutes, le, pris,
dea repas y variant ent 10,
900 ef 15,000 france.

Un diner de cérémonie a 61d
donné chez Maxim's, en Vhom
neu du cinquanendire de cet
@abissement, cred iby a.
ainsi

Quelques vedettes fessuscl
torent les habimées« 1900. du
-oélébre restauran: de Ja me
Royale: ja belle Otdro, Eve La
valligre, Liane de Lancy: Blan
che d'Antigng, Yahno d’Ar-
gent, Lantelme ot Cido de Mé
rode,

Soules vivent encore, la bel
je Ogre, ocwgénale, retires
sur la Céte d'Azur et Clao de
Marode. Celle - ci qui fut; dit-
on, amie de Léopold [l, vient
d’éerire une lettre de protesta
tion, pour déclarer qu'elle na
jeanaia mis le pied chez Ma.

. hn’.

La jolie Lantelme eut une fin
wagique , Porticipant & one
croisiare en yacht sur le Hin,

8 COTES,





Lo veriié ne fut i
Ewe Lovallle
Ver'etés, vi)



placabe, teu seg jon en
province, dung une pelle mut
som proche dun couvent ou eb





le pouvall aller prier fréquem-
ment,

Moxba's oni su grande
lo querre de End
célébrités:

Ve



gua, avant
Towes les
rains, grends ducs, minisirgs,
hommes pol tiques, ecrivaing,
(atistes vy insyventaient. On
peut penser qu'une policg oien
inte devail y wouver une mi

Bouse



tels.

A ce propos, nous voulons
rappeler un point de la -petite
histoire qua toute la presse a
passé sous silence. Tl a bien
été dit que le resiquremt, Ma-
xim’s fut acquis par Comyehes :
Jequel devint par Ja suite le
eros de Deauville, mais on n'a
jamais expligué comment il se
procurg les fonds nécessdires.

Goruché. était le maitre d'hé
tel au restaurant Dusand, place
de la Madeleine «ot se trouve
_meajourd’hul agence Cook) cn
moment d'un banquet on de-
vai se décider le sori de la
_conspiration du général Bowlan
geren 1889. Certains “histo-
tions de Yépoque prélendent
que Cormuché renseignait je
Minis're de VIntérieur Cong-
tana surtout ce qui s’y ciscait,

- Aominuit, le général plut& que

de marcher en tip de se tou

| pee ot de la fonle vera Elysée,

préléra rejoindre sc maitresse.
La Ministre, qussitet _ préve-

Départ de Jacksonville:
30 Mai
Wyuna.
Dopo de Port au Pdace
& Juin

26 Juin. “
Dépont de Kingston

alee

eee
? er)

Quick of Teaverdixe.

- telephone: 9208:
SOGIETE HAITIENNE DE REFHIGERATION Et

Ren’
fortune pour |

60,

. | lébie cabaret

2
seem arsenite ee

|
|
|
f
ne de renseignemen!s contiden |

Florida Caribbean Line |

Service de Fret et de Passagers pour
Jockeonvite, USA. ~ Naazav, Bahamas ~ Kingston, Jamaica.

Aerivée & Port ay Prince
je §% 3tum
* ge 18 Sain
Anivée ¢ & Kingston

Activés & Jacksonville,
2 10 Juin .
25 Tun

four tous renseignements, s‘adesser 4 Ia Société. Hat.
ténne doe Rébigheation @ de Conunmrce, Anglo des Bucs du



na pil ae vaser davoir piom
i phé, alors que, seule, la délail.
lance dy Boulanger avait vali
la défdite & ses partisans. “En
vemercement, Constons, curetl
i remis & Cornuché ‘une somme
: importents. . :
On salt comment il Pemplo

t
+ ya

“@@ @

Alors que ton iBie le cent
| cinquantendre de lau‘eur de
7 la Comdédio Humaine. on pout
Y dire qua Cornuché fut «in por-
sonnage de Balzac.

Lo méme éphthéere wail aussi
lien a Léon Volterra qui vient
' de mourir celle semcine.

, Ayant débuté & Paris, com
| me vendeur de programmes a
i YOtympia vera 1910, quelques
Cannées aprés, il était directour
de cat important music - hal,
“puis i devint un des “nails
| de lu capttale, dicigeant 3

fois le Casino de Paris, le Tha
ire de Paris, le Thedre Man-
gny. PApollo et Eno Park.

Plus tard, il transforma le ¢é-
du Lido, aux
Champs Elysées, qui lui doit
gc vogue actuelle,

Peu a peu, i abandonna ic
direction effeciive de tous ces
éablissements en y conser
vant cependant des intéré's,
préférent se consccrer & son 6
mire de courses.. En associa
dion avec l'Aqa Khan, il rem-
porta Yan dernier le Derby
d Epsom.

Mais, pendant ia guerre, les
Aflemands lVinteméren: ou
camp de Drancy. Tl comracta
la maladie ce coeur our ge devalt
Vemporier 6 61

Ces destin chors -« série»,
ces réussiies fabuleuses la‘s-
sent ioujours réveur le com
mun des mortels.







ea @

mye eye

Les Gronds Prix littéraires
sort aussi nombreux que les
galas de bienfaisance. Le pilus
important du moing fat celui
des Ambassadeurs. Un pré-
jury composé de lutéra’eurs dé
signe un Sercin nombre de li.

| mutes doivent faire leur choix.

La Belgique, le Brésil, le Chi

li, Je Portugal et la Turquie é-
Iter cient la, ainsi que le France
| qui avall délégué plusieurs
: présentants de la “Conv Sve
| da ons Wh res.qurant
' Chomps Elysdes.
un séxcgénaire Henri Bosco,
obtint pour son roman «Mall
eraix. 8 voix contre 3 & Julos
Supervielle pour son «Choix
de Podmess. Raymond Anron
fet Michel de Saint Pierre eu

rent chacun une voix.

Henri Bosco, prévenu par té
lephone accourul cussiéi ac.
compagné de sc femme, ma's
i s'&uit trop pressé. Les om
bossadeurs lui ren! dire quills
ne je receviaient qu’au des-
gert.

Quelques jours plus 1ét, ve
Grand Prix de Litérature Poll. -
ci@re était allé & Mademoise)

ceg
Le leuréat,

tvolz sulle en 5e page)

zt, tee

ae

By

7
?

8. A

- a
_ demolselles Heng et Nola Jou
soph, Messioura Goaner, Ewer,

Roger ¢l Hens Joseph, Mon

sour. of Mime Fainelan Jo

aeph ot leurs enfants, Met Ma:

Samedi, 16 jain, & 6 heures déme Dana Jowmph ~ et leurs

: enionta, leas tarmVes Joseph,

, Kjualo,. et quires: perents’ et al-
j diés regnercient:

Son. Excellence, le Président |
de lo République Messieurs les
Sacré'cires ‘d’Era,. Messieurs
tag Sous « Secrétaires d’‘Erct, le
Préeiden! de la Chamba des
Députds, YEtct Major de PAr-
wmés dHaii, le Personnel du
Département ce Vinterleur, le
Deecewur do VAda i rana'ion
Géuérclo des Postes ot son per
Peennel, Le Connell de la Padé
| reion de Foo. - Ball amateur.
Lea Come « directeura of les
{
i

LE SIGNE DE ZORO
avec Tyrone Power ot Linda
Darnell.
En 169 Générale: Gde 100
Rése:vée: Gde, 2.00
























Membres ves Clubs affilids do
Por. au Frince ot de Jéréntic.
Lee Scouts Charlomaane Pare

@,. de Supérieur du Pots Sémt
naire Colloge Saint Martial, le
Collaye de Port au Prince, IE
cole Guillaume Memigat, la
Preges, of lea Stations de ra
dion, oi tous coux de la Ga-
| pitale et de ja Provinces qui
, leur ont manifesté si chulew-
reusement ce la sympathise, &
Yoecusion du décas de:

FRITZ JOSEPH
{Phito}

anievé prématurément c leur
aflecion.

lis gardent leur reconnais-
pence aux médecins, aux inf
miéres et aux scours de l'Asile
Francais, de Yassisiomce tou-
jours ompressée durant sa ma
ladie.

Les parents du regrété PHI-
TO. on 6'é également touchés
des témoignayges qui leur sont
venus de VEvanger, de VEqui
fe PUENTES GRANDES de Cu-
ba, dp ian Station ©. M, ©. at
Vautre: siavons ézangéres qui
ont eu une minute de recueille
ment a ia mémoire du disparu.
, leur vive reconnais-



Toute une Vie
DEPEND DU LAIT QUE

VOUS PRENEZ





La fabrication du lait
Condensé Nestlé getran-
tt Yobtention d'un lait §
y pur al crémeoux, avec tou- &
(08 les propriéiés vitcdes 8
du mailleur lait frais. ‘

NESTLE |





= yountcrnaanemantaeinenntanmmvteannunits salutes _samenNieneestantnnantannaaeeimtinh:

$,





Bonce.

=f iterates a emt REA OTT CRORE

|

| enema
AVIS



AVIS

M. EM. MIOT.
ancien Agent de
La Miene hollandaise

LA REGIE DU TABAC avise
le public en général et le Com.
meree en particulier, que les

Royal Mail, cigares, cigareies et tabac im-
La Compagnie Générale porés, sans le permis préva
Transatlantique. seront saisis a leur

vres parmi lesquels les -dipio- |

cativée en Douane.

offre ses services aux Cori-
! Port ou Prince, le 6 Iuin 1949.

_ pagn'es de navigation.
Reférences de premier ordre:
St Mare, 8 juin 1949.
A LOUER .-
Cliniquy Médicale,
Place Louverture.
| ‘adreaser & Nicolas VITIEL
' 16, Grand’Rue, No. 124.
Birpaiinie ula eecererore riers

evecare





| JOSEPH LYS,

: Licanclé en Drolt,
: Comptable

« Université d’Haiti
La Splle. Higher Accouniancy
PHONES: . 2312 ~~ 2128
ENE HIRE TA LERR YA E OF SC



}
par le lei,





Fabrique par La
NATIONAL FOOD PRODUCTS 2 e
NEW ORLEANS, LA.

USA.

Lo
AGENTS: & ALE. G. MARTIN
IMPORT & EXPORT
Rue Des Miracles
‘Tel. 23-52

Fabrique de Mosaiques
' Emile Gardére

Mexaleurs les. Architectes, Ingéateurg, Constructeure, Pro
pridiclres, pour vos travaux de cauelage, adresses vous
4 la Fobrique de Mosalques Emile GARDERE, Impasse Fou
0, Avene Jobin Browa, Lite, t

La Fobrique vient de recevcr an noavecu mavériet iui
pemmettant de Uvrer a'imporie quelle commande, ddas an
délai trie. court, Trewail soignd, aclidité, matériaus da lve
Vous y trowveres lea care: ux de dimensions sutvantee:
ort, BG KO
ert, 25 25
ee OK ‘
Plinthes 10 0
armas ule o & deseus de isles Me cote
Ses os atten & ens he ious woe

%,

wlyomnyoae,

Coles

rerient bien aia Aou8
loa amis de la Capitale of la provinces, le Directeur Gé-
néral du Service de ia Sand
Publique.
, PHépial Général” la” Direc
| tice de, YEcola des Nurses Hat
fiernss, les Religicusas de
VHép'tal Général, le -person-
nel de. \Hapital: Général, colui
de Chancerelles, du’. Sanuto-
rium, « lAssociarion : dea) Tafir.
iniéres,. YEcole ‘dex Infirmié-
tee ot en paniculier lex * Drs,
Louis Hyppolite, Hugues Tur-
ner et Goorgus Hudicoert, qui
leur ont appoite jes prowve? de
dévousment ot de sympiihie 4
| Yoveasion de le maladie ot de
la mort de leur won regreiide
iille, seeur, niéce, cousine:
Moxie Thérise DENIZE,
enlovés & low alfection, 6 jou
di 8 juin on cours,

| AYER UN TEIN PLUS CLAIN...
En employont la Cidme
*SKIN-SUCCESS: chaque satr,

Pvois éten alive d’avolr et de
| Conserver une peau plus tral
che. Cot la Créme «SKIN-SUC
CESS.» n'a que ce seul em
ploi: éclaircir ot, par consé
quent, embellir la pecw.

i usage depuis plug d’un sidcle,
catle créme n’a réallement pas
Wégale. Four avoir de meil-
jours résultats aver la créme
«SKIN - SUCCESS», nous re-
commandona égalemeut Fem.

{ploi du Savon +SKIN-SUC.

Pe
Les Produits de Beauté SKIN.
SUCCESS se présentent sous
tois formes: Jo créme, Von

' quent et le savon,

Demandez toujours «SEIN.
SUCCESS»,

En vente dons toutes =k
Pharmacies et Magasing.







Jeunes Filles! Femmes! gui
oSouffrez les ennuis de»

- TROUBLES
PERIODIQUES
FEMININS.

Si vous souftres de crampes menmuclice avee
ine, inal te dos, at sensation de mervenité,
WPagitalion. dirritabilith—-causha par lee
periodes mensuciles—essayer je Comped
Vagéial de Lydia KE. Pinkham sour soulager
de tole svonptts
Le Compost de Pinkham part pious que
ermlages bea douleum mensueflos, Hi akde &
diminuer la fatigue, ia cervosité, Pirriiahilité,
gui accompagnent c+ douleurs. Le Compost
de Pinkham est un -des cermides les miewt
connie et lea plas eficaces en son genre.
Des niifliers et des mifliers cle fenenes en
got hénéthiciS, Now: vous engagcows & eacayer
peaiesceseraenld, we tents

Seiset LYDIA E. PINKHAM'S

Weer
DON N. MOHR, Distibuteur,

VAdminisiraeur da”








ee z

4




















%

Lexcés d’acidite |
de l'estomac pepe rene eo

vous rend mal 8 Valse

Obteney O aoe vanite
Plas GP scat ont |

. fous deux dans ALKA SELTZER

Cambien de fala avers ga a6)!
inal de tite et ceasianle on. inte
enige que vous avigx aur Testomae
dérange 7 Leg dein vont maven
ensemble, Saveg-veus que Alkax
Seltsee Jes savage wus deuce *




heraiones Hotmona, un
went © COL,

an Vitaraines, dou wid ae
wvulo: > Extredt de Mak, de ba

dépleurd, de hues, ia



Lainex tomber une on deux pasties











vure lralchs, davaing dy
sale velouwot das qe
quels 2a)

importantes (ols la formule
taille our ftecon)
Vitenines Bh,

HAlka-Seltzer dane ut verve d'eau.
Regardez-len bouillonner et pétiller,
fuves, ot vous verres tambien prormp«
tememt vole malaise sera soulagt,

Double Soulagement

, i. | oat By Yacides

Les Esbrieants fAlka Selzer ont glucose, :

wcombiné tex midicaments rasenticlt 2 ¥

que Jes gens ont’ pris séparément Aux sujets débiles, ange,

‘pendant des annter —~ et volld les opera, :

résultats; presiérement, Alka-Seltzer }). CEREVITAN,

peut donner ua squlagement raphe :

de ta douleur. Deuximement, sce bulge eat th

‘egents algalinisants peuvent corriger B enigt ice Convenahis, — :

sVexces dacidité gastrique qui pro | vite Yapperition des

vogue tant de malnises. de cotence of corigs me de
feats £ communes do boa

Prenez done cz remede | moderne qui

jous Bpportera wh agement rae, :
‘pide. Utilisez YAlka-Seltzer ; voyex’ coup de régimes | ddacaie

‘ce quill peat faire pour vous. tion,
‘gest pas un faxatif.
En vente chez tous

sles Pharmaciens.

“ios Labaratarias. Giebart, S68, U5 shod peat
(otek, Lk enim ter oes oe oe :
froid ou Bede (eau,
infusions).
| - Jossoh C. VALME of -


















A LOVER
Appartements & Lower “pour
Bureaux,
PRELARTS & louer et ¢ ven-
dre,






4 toutes los bones

AVeNDER
Handén, Gronde Vélodié 4 &







Exposition Building,
298. fue du Magasin de Etat
Tel 2193
own cin bien aang ie
i FOR RENT Glo'r de Lung de Debussy,
Furnished house Located 5 vee -
Desprez BO, Ce



3 bed ~reoms, 2 bath. 200m.
refrigerator. All Confort.
Call 5685,

Sadresser & Mr:
- Jecm + Pierre; aa 85 Rue.
sernes, Port au Prince. -




Cracker Jack

popcorn confection

“THe More You
a Wa

Vee)







jeg enlants.

Bn plus de oa soveur.‘on rb Bon pont
En yonte done toulss les boone Ope
le PAQUET $010

Agent Excluall pour Hote

F. CG. SMITH







Ear
















































So cae

Aa UN RAN

ae

eee

mt






















































COMMENCEZ
LA JOURNEE
AVEC L’AIDE DE
QUAKER

ACTIVITE ET ENERGIE
SONT, NECESSAIRES
AU SUCCES























van pour cugmenter Péuergie
quien prenani un dejeuner de
cet ciiment de le nature.
LAvone QUAKER, Ses grains
i completes abemdent en proiéi-
ne naturelle, carbo « hydrates
et Vitemines Bl, gi mécesadi-
res & la force at & Yénergie.
Commences la journée avec
un délicieux ddjeuner de ia
& crinauss of axrroureuse Avol-

f
‘ln’y @ pas de meilleur mo- é.





Un démarrage prompi, jack
loot pulssomt est d'une impor.
jance indiacurable dens lez
wervices de transpotis commer
cloux,

Qn * Les batteries EXIDE, solides.



~ @ oa nées de services avec le mint
UALIMENT MERVEILLEUX DZ mum de fale d‘entretion.

QUAND CEST UNE
EXIDE

.. VOUS PARTEZ

MEL ULER EEN care pe ecee eee ye es at

.



Bt eseurewvous que leporirait dan Que-
ex we trouve met chaque belte.









3 tnnister pour la vésilable Avoine QOUAEER fe L. tel

ponte: JOSEP HADAL
Rue cs Fort Ber. Port ou
















POUQUOL vous DEVEZ romouns EXIGER
NU-MAID
leo Margarine

SPEPARE SPECIALEMENT POUR LA TABLE.







NU-MAID: Es: & bose d’huile végétale absolument pul®, 2
content ni graiss, de pore ms poindoux , ma.
rea digertbles seulement apres cuisson. a
NU-MAID: Malgré son prix és ban, comient enue quires
“mante & base de vitamines Bot D, ontrant en
fore proporion dans sd composition, de ee
me de lest en poudse, gui lui donne ce gout a
age bie @ les qualities patsibyes du ‘beurre
table. + aed
“RUMAIDS iropiimé su ges ferblence lo Bete dex tgré
. ROMANE A ont entrant dans sa. composition, elle contien!
seulement 0,1 26 de benzoate de seu-a,comme A
seulement 0.1% de benzocte de souds, comme /¢
bon beurre, o@ gui empéche Ja femnen-al on,
Pus de produits chimiques. . .
NUMAID: La soci Tnorgurine vendue en Haiti portant, owes
Vautorisation du Dép'. de, YAgrisulture ip :
tole - Un's, ef optés un minwtieus examen co © :
bora‘owe, ia mention: . «TABLE GRADE: cest
dite «QUALITE POUR LA TABLE. dea |
Est idéate pour la cuisine des enfanta et des © |
convelescentz =~ recammaridés par les eons
de lq médecine américaing aux meilledra pope
tows. et aux molades dont'la digtsion est
Prévient Vi rion da petits boutons ou vieage, ° j-
cee routs “Loutons, yosulict dune mouvalee di | :
gegion, dont on ne e Palost pe ote pe | |
[
|

































|






















alire cont de‘viseges qui duraient pu 6n6- pa
joi sy meilleur beurre de table qui se ¥é
“ius fee phic cher. © °

Synea'me de bonheur, économie, santé.

NU da monde 4t,pétienli> |.
LMAID: Conn sate coins du. monde 41 Cuno |
renent caibe Gar lon orientous, aul & mangent -
pas la qralese animale, deccord avec leur ri
in produi: exporté gous le haul couudle dw Dépt |
deTAgeeuine dea Bots-Unik |!
ta produit quia conguie tous les mulfroges, to com |.
Banca des lomilles aisees pelle de :
smilies 6 peti budget. Forme per mae j
walivie cere, oe




eee eee
‘MEILLEUR MARCHE PAR MILLE 2
“Seiberling = | ities

Heat Vented
Pneu pour
Camion

Nous extrayons pour ceux , béai pour tui - mbme oi sd xa:
; qui ne font pax 2a, un bril | co

“lent artigle para le 27 Mal deou °° D’un autre cété Belladére -

pout an simple ile ¢ la signature de-Pievie _n’eat seulement un joyaa

Sossane avec de la PATE DENTIFRICE . - prea la partie finale posé Riveuuoat ea bord de no

RATORICHIY RURLLEMENT WHALEY “gui -est-wa atte de fol patiie!i fontiéres.:. Avec sag rues nou

“ que: . Wea, 900 ocloixage électrique,

‘ ses. maisons. coqueties, 1'élé-

A cous ~ 14-0 eutlit dezepon gance de son Porc, son Club -

dre avec un de. nos derniers Hotel, son Eglise oi le Cra

Préaidents. do la. République: | cifié jend lea bros & la dow

Considérez d'oh nous sommes leur, spn bépital qui combat

is; nous avons morché lo soiiffrance, cette ville 16q6-

dons ia douleur, mais avons a- | nérée, cetta petite’ cite haitien-
vanes quand méme. ne gat un symbole.

| Les réalisalions étonnantes, |, Pane ac parure nouve, alle

. . ‘ déjend la cause de ses com

merveilles sorties pénible-
we des doigis de nos ari. POTRES d’hier, grandes ou Pe
“4 tities, quelles solent du Nord

S sce, do nos artisies, plaident °
LEs CIGARETTES éloquemment en faveur de nos ou du Sud, de POuest ou de

‘ 1 VArntibonite.
E I Fe a eye cone Elle personnifie leurs asphes
oe von dee youn cre ag. (ons vers ja baauté, le moder
_ " pe niame; elle eaten méme temps

FO S DELICES rolrer lea produily de son car- ,

DES FUMELRS POUR fret sm mutans ei tn ar le
LEUR AROME ET LEUR SUAVITE Tppwee Be ta0e ie goss aes la prouve intéluable que
Be an la B tri - if tay 2) Homme d'Eiat Haities, aujour
a onsen pour prouver qu'une Whut comme hier,, peut carpe
atmosphére bienveillanie, un voir, créer, organiser, quand it
‘pau ra sympathle internationa dispose d'argent pour vivitier
BATRAU SPECIAL PoUR 16 eft favorisé sur notre sol te on se siestio, mate prenente
VOS COMMANDES pe Whe incomparable éclosion. UR 4 taveur de Vhygidne,

‘ ide @ i a : :
-POISSONS DU CANADA splenaice ae oo etinn “ de Purbemieme dans toutes nos
abeurs Ge ow . ‘villes ef pour que Etat Hai-

LE VAPEUR Départ de MONTREAL du Bi - centencire VOUCEG COM dont son passé et son présent
LTEREE RIVERS SY _ me le témeignage d'un immen json: digne

HALIF. resp. Juin 17, Juin Ny ‘ * .

1 et Juin 21 Be offort coecti e signe on . Symbole de Belladéra, aym-

, vmoutrera Voouvre me nest pas bole de l'Exposition du Bicente

Stipulez sur voa commarmies: :

mes expédien Via sone grandeur des mains ha!- nalre, ce sont jes expressions
uidé 1 , de Varne haitienne d'aujour-

SAGUENAY TERMINALS pennes 3 Dee ke event ahuly olles traduisent soa &
ty + LIMITED ces réalisations snibles de jane dynamiques vere un bril-
ra Vhabilers lant devenir; elles projettent

nos vir ments 6 ReeHS 5, evant la Nation, devant te
ek avin Gun peupa stonde Civilisé les droits de
ature, CITeTe? VHomme Haitien, Elles temot

' ae ie eer a. “ qnent que nous ne somes pag
preference Ia necessite de 12 44. fig dimintés qui n’ont

i 4 i
ane a vee ae faichinss. pour tout mérife que l'éclat de
@ plus Ge lechmique, GUA OU yours ilustres origines! qu’au

: } 3
megs adequat? ‘ere JE contraire, nous souvenant quo
ague de cette maniere ubX a poirie est une Création con

position incarne le Symbole de tinue, nous voulons augmenter
ce que veut YAgriculieur [Ou- la gloie du passé pour que



























x aujourvhel méme la nowvelle vate newti-
pee &, Prokuer de a. TRLEHEUR agrtabis
4 9 Conse veE wore aleing froiche pendant’ $i
fougieap: gelce 3 T Acdon Detergents exchanive!

; veier, lArtisan on un mot io ie présent soit ia justiliention
; N A Producteur Haitien. , des sacrifices d'hier, pour que
, Celul - ci aprés avok iait demain soit plus beau qu’au
coresiaeressiy brilamment la demonstration jourd’hui) pour que nous aus-

de ce qu’ll peut, demande sci si nouns méritione d’étre hono-
lement quion arme ses brea 143 comme les continuateurs
des outils qui lui permettron! d'une couvre immortelle.
de icire de son pays un s6jo: Pierre D, CHARLE.














































REDUCTION IMPORTANTE DE LAK, L. M. SUB
VOS VOYAGES DEXCURSION POUR MIAML
». A PARTIR DUIS MAI 1949.
valuable pour 80 Jours, Aller ot Retour $ 93.90
A ig sae %on compris)
portis vouR peeves profiter de cotta
~ Secanlon. Nonnalemont le Prix Aller et Retour pour

$4
KE pa

a) . HIENNES.

\\, ut fensanaises










la place Vendéme, of 1 mou-.

” que les oniGeurs pulssent en-

province et de Vétranger.



Pow un grand Musicten |

En souvenir de Chopin.quel |
ques privilégiés avaient 66
téunis dons Veppartement
rut en 1849.

On avait récrdé Yombiance,
le piano était éclairé avec des
flambeaux de § bougies. Le
yirtuose Victor Gille joud des
gira du compasiteur.

Des heute - posleurs avelent
&é instaliéa sur le place alin

yendre le concert.

Happelons que pour célébror
le cenenaire de Chopin, le Par
jement o vole un crédit de 16
millions, ; bo

L'Abrique’ Nove 4 Royaumont.

‘Abbaye de Royaumont, dans
le grande banliewe de Paris a
ae trmaiormés en un centre
intellec‘nel. Ceux-ci “viennont

Ala fin des feuilles de décla
i

Hauirsusement, les douaniers
n'éiaient pas présents en Nor-
mondie le 8 juin 1944.

Trop de taux Sermentis

ration d‘impéts, figurait la for
raule: Sur Ia foi du serment>
qui précédait Vendroit réser-
vé & la signature.

Les Contrdleurg des Con‘ribu
fons ge sont apercus que cela
nunpressionnalt plus le con-
ibuable. Aussi ic forniule a
telle du) supprimée.

Ly a eu tant de serments de-
puis la guerre qui n'ont pas ¢-
té tenus!

u a Fou Sensé

Lingénieur Archer, invon-
eur du canon de tranches qui
lit merveille en 1918 passe
pour un demi - fou alors que
sog idées n'ont peut - étre que
Yunique tort d’étre en avance

y discuter pendant plusieurs | °
“ - tos ied Sur notre epoque,
jours sur un sujet Exe. 2 ye ts
. - 4 Ue oprétend fournir lélectrici-
La semaine derniére, x débu |”, : 5
b ume décade consacrée & te 10 fois moins cher que le
‘ une sen if dee civities- i tarli actuel. A titre d’exemple,
slapport post: @ —. | ita fait un essai dens le Niver-



tions tadilionnelles afric
& lo culture moderne»

Musique, Aria Plas iques,
Poésie, Phylosophie de 1 Afri-
gquesferont Vobjet d'exposés de
divers orafeurs parmi lesquels
André Siegiied, Griaule, Ao
b4é Breull, M.e1 Madame J. PP.
-Leboul,

Sur les Planches .



Sans parler des spec:uci:s
dea thédies subventionnes, u
Â¥ @ quatre grands succhsa ac-
tuellement @ Paris, faisan’ ph



aS
ce 200.000 Lancs par représen-
tations: Le Bouillant Achille, a-
vec Bourvil aux Varieies; Tod,
de Sacha Guivy au Gymnase:
La Soil, de Bernsiein, aux Am-
bassadews avec Jean Gabi
at Dandine, de Jean Giau-
doux, «a [Athénée avec Louis
Jouvet,

Les Mains Sales et ia Petite
Hue réalisent encore une mo-
yenne honorable ainsi que Le
Voyage & Trois au Palais Ra-
yol et les Maites Nageurs, a
Jo Pouniére.

Les autres tennent.luthche
dans T'atiente des visileurs de

Parmi les music - hedis les Fo
lies Bergéres encaissent i mi
lion chaque soir et le Casino
de Paris 600.000 francs,



Ohe la Douane?!

Pour Vonniverscire du débar
quement, un groupe de marins
@t soldats onglais devait abor
der les cétes normandes au mé
me endroit quien 1944, avec
des peniches de deébarque-
yaent.

Cette reconstitution fat inter-
dite par ordre de Ja Douane
qaicraignait de voir nos al
Kea profter de Voocasion pour
introduire en France des mar-

chandises de coutrebande, par |

ficullérement des. cigareties an
gicises ou américaines,

MATCH DUR?

-$ que

(nais et o fort bien réussi. C’est

donc un fou dange-eic!
Hoaureit invents un radar

nous metiant @ Tabi de la

| Batecu

bombe atomique, Hl veut modi -

fier lo structure des routes et
supprimer les carrefours, qui
sont, dit-al, une source d‘acci-
denis et de contraventions !

Ii a créé une nouvelle mon-
net ‘Europe» gdrantia por
des journees de travail, du bié {
et des kiowaits. Enfin, i vevt
maisons soient cou-
‘yeries avec des ardoises et non
avec des feuilles d’impols !

ii exposait ses projets a la
presse devant la porte du Tri
‘bunel de Simple Police. . N’a-
yont pas entendu lappel de
son nom, il a été condamne
par defaut a 800 francs d'a-
mende pour exces de vitesse,

M. Archer demande & les
payer en «Europass.







épense Biltigétaire
Justifiee

‘

On o trouvé la phrase sui-



tant de 1944 et toujours en vi.
gueur:



Ho est alloud une prime wux

| garde - barriéres pour l'entre-

tien de leurs chats lorsqu’il est
diment éicbli que ces der-
niers apporteni une cide effec
five G lo circulation an ména
geant les neris des garde-bar
riéres alfeciés par le bruit et
les dépradations gue comet
tent les souris et les rater.

La phrase esi un peu longue
et préte & sourire, mais il y a
| beaucoup da depenses plus i-
nutiles.



MABAT CHENET
en face de la Clinique Holly.
Pont St - Géraud. No. 81
Cours aux élaves en retard:
i 8 heureg & 11 heures of 2 hen
_ ten & 4)
Cours d’anglefa au LINGUA.
PHONE, & partir de 4 heures
1/2,

Yous devtiez bole





nécessnlres

campétitions

Beaucoup Wénagle ot de vitalité sont



pour Stre une vedelte dans les
athlethiques: erst pour

quoi tant, de jeunes gottent deux bons ver! .

rerdu délici

ex HEMLO, & saveur ila: choco

dat, la doison. alimentaire. de chaque jous.
Pace quecHEMO. contiont des aliments .ct

dex supplements easraticls: &
& line. vitelité supplémentaires, &

une énergie et
dea 0%

ait sagecles forty, a an sang. siche, HEMO

2st un moyen @
mins et doa imingrans,

hes. indispansables of 6 mingraux
MO, tons sideessairea & Valimentation at 2

1a wands,
de HEMO.

wos, Prenez-en 2 verras

apie de-pranire des vita,
diy 6 -& vitaral-,
dans HE!

Peover dis & présent Vhabl

HRMS sat oni at, bos pot |
chaque jour

Forde: emo.



vante dans une circulaire da- |

|
|

_UN NAVIRE



YOUR OWN GLAMSUR




iii vines nari mera

ALCOA STEAMSHIP GO

USTE” DES DEPARTS DE MOBILE ET DE NEW ORLEANS, LA, t

swith this famous
moke-up of Hollywood's
4 loveliest screen stars.

gaored

PANCAKE MAKE-UP
FACE POWDER
CHEK 8OUGT

HEW UPSTICK



ax
HOLL

= ite

ar
wood







Gives you » thrilling sew glamour complexion.
Imparts a warm, vivid radiance to your skin,
Creates the Ulusloa of « Jovelier facial coatour.

‘Three soraational now shades for wery type

ANTON KNEER, Agent

POUR PORT-AU-PRINCE, HAITI

Départ de Ddépor:
Mebile New 0

AHISTOCRATIS 21 Mai 26 Mai

4Juin 9 Juin

UN NAVIRE 18 Juin 23 Juin

da Deépari de Arrivés &
teans Tampa Port au Prince

28 Mai 8 Juin

ey

18 Juin

30 Juin

POUR tous. RENSEIGNE MENTS, TELEPHONEZ AU 9219.

Engines. bearing these Inter
nationally famous names are
doing splendid service through.
out. the world on: land and sea,
There ly a size and type for
every duty. They are supplied
Ins convenient range of powers
from 1) to. 1,440. BHP,



Autres Ports @escale

Pon au Prince, Hoitl
Puerto Plata, H. D.

Ciudad Trujillo, D. Re

Fort de France, Martinique
Bridgetown, Barbados,

Port of Spain, Trinidad.

Port au Prince, Haiti
Ciudad Traiillo, D. R.
Bridgetown, Barbados
Port of Spain, Trinidad
Georgetown, G. A.

Port au Prince, Haiti
Puerto Plata, R. D.
Ciudad Trujillo, B,D.
Bridgeiown, Barbados
Port of Spain, Trinidad

ALL STATIONARY
& MARINE DUTIES




”



COMME DESODORISANT PERSONNEL,

POUR LINTIMITE DU BOURDOM
WE POUR RAPHAICIBR LES CHAMBRES

Pour les maux de tates, migenines et dtaurdig.
sements, pour les moraures d’insectes, pour Jes
étata nerveux, pour les rhoumes.de corveay wt
pour les pieds (atiguds et échaulids,










POUR LE-BAIN

APRES LA DOUCHE
COMME ASTRINGENT
LOTION POUR LA PEAY






COMME PARFUM




#











te * coy eons â„¢
























ad
, at

CELESRE DEPUIS 1908

ESSAYEZ UNE BOUTEILLE
_ ET SOYEZ CONVAINGCU

EN VENTE PARTOUT
DON N.MORH, Distributeor |

? CONNU DANS LE MONDE £
Tt at ae ad VERMOUTH 5719)
AM catalan

Agent Général pour Haiti: Arthur de Matis
Place Golfrard, FoshapeRinnt




" Salsepareille
de Bristol

Reconnue comme un grand 2
teur du sang.

Préparation itiginale a ‘
Dr. Bristol et ser pour:

et pour celles provaquees oat
LUSAGE EXAGEREDE
DU FER, DE LA QUID
Ajigsi pour les: :
AFFECTIONS &
MALADIES “ LA
Alfectiens Névralgiquis, DF
veuse et Géndrate du
Wappétit, Langueurs, &
‘ Affestions du Fote qui pe





AR. ‘Mai
2 Mai
B Juillet
19 Juillet
86 Jule:
2 Rott:
12 Acti

"Marine Tiger
‘Mories Shark
Mozine Elasher
Maine Short
Marine ‘Tiger
Marine Flasher
Marine Sherk







19 Aokt Morine. Tiyer 29 Aotr
28 Aott. Mor'ne Flasher § Sapwmbre
& Septembre Morin: Shark 16 Septembio.

De NEW YORK cu HAVRE

Prix a partir de $ 175.00
Pour plus d'inlovmations, voyer +

E. & G. MARTIN, &. A.

Yok: 2932. Aprds leu heures de bureau, Tel: 3639.









: JO3E°H LYS
J . . Ligenclé an Droit : |
: Avocet
Diplamé Comp‘eble de Université d’Haitl
Dipléme Experi.- Comptia ble de La Salle Univeralté

a dy Chicage f d
PHOME, $012 — 2125 P.O. Box 242 B .

«MON DIPLOME D'EXPERT - COMPTABLE, MON CADEAU t * Gants
DE FETE A LA VILLE DE POR? AU PRINCEs. @ dod
Signé: Joseph LYS. / -

Apréa plus de deux gnnése Wéudes, M. Joseph Lys vient
de compléer son cours “HIGHER ACCOUNTANCY at d’oh. i
tenir le Diplémé d'Expert - Co male de LA SALLE EXTEN.
SION UNIVERSITY DE CHICAGO,: -

Nous apprécions tout particu iéremen: son bee geste et ini
ad:essong nos sincéres compli ments.

Loterie de ’Etat Haitien

La Direction, a'Ineplrant des proleis que les Clien‘s, iaat de
la Copitale que de la Province iui ont almablement soumly,
soit pur des lathes privées, goit par des notes insérées
dans les journaux, et voulant satisiaire le plug possible Je
Public. s'est crréiée & cette nouvelle ‘able de lols pout
f année 1949; : Fens













+ Sawant












piece que créé dans les laboratoes Pye & Cambridge,






















. ~ “TABLE DE LOTS Angleterce, ob les. pina remmaxquattes cerveaux de la vadio Britanniqne.
et Gros lot oo... eee cose neve Qt ere eretave G Ooo amt sole an point lea ches canactenisniaues
7.00.06 préclses, aux confins da progris, 1. nes, 8 bandes d’ondes
15,060.00 MODELE 3961 foncticansnt x oe Bandes d'ondes courtes dtaldes
§.080.00 conrant sReraatif, Ww Cudrantaminens et multicolor
x * Pris pick-up et haut.
te eoo oe MODELE 996+ foectoonant ver roteal eeptmereine
20 009.60 news 6 watts, W Pye tonemaater permatiant la
i 4400.00 Fobrigus & variation de le tosalitd
8 ona. Con aetaee: * Splendide Sbénisteria an noyer
2 App. ler Grog lot . . 4,303,009 | —~ Gentca der %& Entitremantd rropicalied ©
(3 Some “lot... 280.00 500.00 weiersifigees, % Prix Packet modique
2” Séme "Whose 150,00 306.00
2 Ter lot G, 3000.00 20.08 160.00
2” ame “ 9,000.00 80.00 160.00 HERARD ©. L. ROY
2 Séme —-3.000.00° 80.00 ~ $60.00 Asznt exclusif pour Hatt,
2 Gime anon) 8000 162.00 ~Angle lines Rows et Coube Tol: 9048
" a" k ; } z
359 Term, Grog lot ..... » $0,060 197,950.00
88 Cont, 7 * iieeee 50,00 4,950.60
Dernidre boule ....ccseecrereerentarseees 750.08 & '
*ouomd A} Vos Cheveux

| NOTA BENE, 97.000 BILLETS DE 10 COUPONS A}
GOURDE LE COUPON.

ont besoin de Soins







i prés 9’ére



—erionmeasainnietinaiile > apanigenetneneaattmrmen te sugannianementn tnt Set oe

deck hams tcepenaahies oo
leur entretien 2: au plen dpe.
~nouleemen' de leurs fleure: la
CHALEUR af VRAU. Le acleil
wopicul leur dispense. sa. cha-
leur cbondomment Les excel

DENIS £-CO. leur -verseront.
Yeou tant qu'llg voudrant.

Votre carosage quotidien, se-
tg wa pleisir, al vous vous ser
vea dos hibes DENIS & CO, ot
des accessoires de la marque
SHERMAN, pour tuyaux. d’ar
rasage on cuquichouc, Domea
doz les;

ey] len'a TUYAUX D'ARROSAGE
{

Plaches ¢n culvre SHERMAN, ° tempa de Mussolini
, .

Raccorda BHERMAN,
Tourhiqueia _ bydrauliquea

SHERM.
Ome & ‘CO.
Port au Prince,
Distibuteure Exchuaite
pour. Haid

a ateeeieahiemeteremertrcete nae

EAU DE LAVANDE!
EAU DE LAVANDE!

Bonne qualité —- Convient a-
rasé, aprés le
bain — Donne une sensation
de kaicheur ot de propraié. Le
LAVANDE est reconnu depuis
quelques années, comme un
cnilsepique puissant. Le prix
én est modique: Gdes: 6.00, le
facon, est en ven‘e 4 la Phar
macie Somhéne Gelffrard,



Handal Bazar

Charles Picoulet

Bazor du Champ de More
Bichare Izmery

Au Bon Marché

Georges Coles

et dans tou‘es lea bonnes
Epiceries de la place et de
la

province,

‘WILLIAM HARB,
Agent oxcluall pour Halil.
Rue du Qual



. AVIS
Mr, Andé 1. Edouard a le



hk ‘Sorensen’ pour det parole
os Gd au mottr.:

dane un callege do jeunes files
a@ du golter 4 16 cockialls. of.
feria par les 18. membres du ju
TY.

Ne pouvant cher ius les
Grands Prix, disons que le Prix
deg «Mpdiqueny. de 50 franca
devas résompenser sl'oauvre
Wun poste de talein: n'ayont
pas begoin dargenyY pour vi
Â¥iBs,

Le bénéticiaie, on fut Curzio
Molapar.e pour son potmo
sBaliade des Francais ef Ds-
mea dg France» dans lequel
inaulkt nos compatioes du






La riposte ost déganie!
ete

En 1939, nonf ouvriers char:
géa de démolic un viell bameu
ble rue Moulfocard, & Paria, mi-
rent & jour un trésor composé
de 3.350 pieces d'or data: de
Louis XI. Leur prolesseur avait
signé «Louis Nivelle, écuyer cu
Royse.

lig pensdrent d'abord se les
parlager, mais iis prétérdren:
lea porter au Commissaire do
Police. La lol kangaise prévai.

’ que si les obje s pordus ne sont

pis réclamés aprés un an e'Ain
jour, Us appartiennent &@ celui
qui les a trouvés.

Hélas, pendant ce temps, dee
généalogistes découvriren: 84
descendan’s de ia Nivelle.Ben
; qeayant oublid leur ancétra,

"Ys réclamérent tous lour part
Vhéritage.
10 ang aprés. le jugemen:

vien; détre rendu, 1 accorde
2812 pidces aux heriiers, 276
4 la Wile de Paris, propridaire
du sous- sol el 270 aux ou
vriera, ce qui leur en fera 30 &
shacun!

Un cutre procés du méme
genre est en cours. I) concer-
ne un brave ouvrier ces che-
mins de fer, simple manozuvre
chargé de nettoyer les wagons,
Ui touva sous une bonquetie
3068 piéces d'or de 20 francs, ce
qui représen’s environ I mil-
dion at demi,

Honnéte homme, i] porta se
souveaille au Chef de Gare,
C’eat alors que seg malheurs
commencbrent!

La Société Nat‘onale des

Chemins de Fer, Sant plopdé-
talc du. wagon, .-pritendit tout
gender pour elie. Louvrier att
a@ défendre on: Justice. comis

Bae parona, Le) Tribunal bi
ascorda ler moldé des piores,
sot 198 «Napoléona».

fh wapprétalt & on proncre
possens'on, quand la Douane
intervint. Prétexten' que lo dé
couverie avait $é faite dana
un dain vengni de létrangerel
fe soulint que ces pidces, into
dultes on iraude, devaient étre
fuivies of lui revenir, Le Tr.
bunal débouta Iq Douans,
muta collect fait appel «1 con
intention om daller jusqu‘en
Cour de Cussation.

Pour Vinstaw, Vhonnéte ou
vilor a perdu tou es économias
avec les froia de justice. $11
novall rien dit, il serait ache
aujourdhul Le Silence ast
dort

Cela prouve également que
Vhonnéte'é n'est pas toujours
récempensie!

rae





La politique n'est paa de no-
tre Jomaina, motia nous ne pou
vous réauier au plcsir de ever
cerains «mate assez, drileg
piononeés récemment par nos
grands hormmes d’Etat.

De monsieur Queuille, Préal-
dent du Conseil,

~~ Nous noua fatiquoas 4
mon-er lattelage en haut d’une
céte, @ 14, nous nous aperra-
vons souvent qu'il n'y a plus
de route...

de M. Robert Schuman, Mi
nivre des Affaires Exangarez

~~ A la féquenation des ec.
clésias'iqués, j'a! appris co que
Jesiime ére la vertu cardinale
des dipomates. Ce n'est pag
ia Emesce, mais la patience!

Enfin deux deciarm‘ons ve
M. Georges Bidault, ancien
Chef du Gouvernement

~~ Ma formule? Gouvener
au centre, aver des moyens de
droite pour ateindre ces burs
de gauche!

~- Depu’s le temps qn'on
nous enterre, les fossoyauis at
tendent et font des heuray a
plamento‘res. C'est nous gui en
terrerons nos fosscyeurs!

Le moins qu’on en puisse di
re oat gue cetio demidre opdr1-
Hon est assez dilicile a réal’.
ser.



Femand BERT AL



Special pour Cash
20 ofo d’Escompte

Sur les RasoirsElectriques

SHICK

CETTE OFFRE EST VALABLE JUSQU’AU 30 JUIN 1949,






Journaliers

Mesdames, votre chevelure ext pour
vous la, plus belle attraction. “Prenez-en

PROFITEZ DE CRITE AUBAI NE, LE STOCK EST RES-

FROMAGE SUISSE
. «EMMENTAL>
TREINT.




plaisir de yous inviter 2 une
toumde tonziatique qu'll organ‘
get Belladares le d'manche 19






LTD. won tematcinent et vou sede] | in Stout domes 5 | Compagnie d'Ecloirege Elecrique




















Lavez vos cheveux régulidrement; mas
seg chaque jour votre cuir chevely et ap- 9
‘gliquez journellement le TRICOPHE.
ROUS DE BARRY, en le frottant sur. le.
‘suir cheveluavee lextrémité des’ doigts
B afin de permettre aux racines des cheveux
de tirer-le‘ maximum de bénélice de cette



Ei. le 26 Juin voyage pow
Monifloulg & occasion de ic
fate de Saini Jean. :
Départ 4 heures du matin.

Les tickets sont on vente &
THorloger Clavier et tu Salona

ETABLIS DEPUIS: 1805
HEYBHIDGE. MALDON, ENGLAND

Fubricants de machinerie Pour la préparation-du calé
vert et pour exploitation agri
Dépulpeura é calé, séchoits, oo rgcortiqueurs - polieseure,





























- Saladors, classificateurs, ots. merveilleuse lotion capillaire. Puis, bros | | de colffure Nerva Calixie

Pour priz et information sez vos cheveux et vous serez enchan | | — Prix de kx tournée 1.00 dollar.
‘ gadcenwe “téea de Yapparence et du charme de votre | Rendez - F vee Pharmacie Cos

chevelure. ) Hei

‘Cameo Corporation, S. A. Désormais, vous n'aver rien & envier aux |
Tot: 9219 Siciles de Yéera pour qui la chevelure| | AVIS A NOS LECT

‘ est un facteur. vital et Pnportant. } Monaieur ROBERT LOMART.
Suives leur. exemple et celui de tout! . Membre Socidiaire de ‘Asso:
ceux qui depuis des ggnérations irouven: | eizion des Bcxtvane Belges et |




LECONS PARTICULIERES AVIS _PROFESSIONNEL
» Sows primaires et secondai- Le Doctsur H. DOMOND, de”
pa;



que ‘le TRICOPFEROUS DE BARRi[-. des: jownalistes’” Périodiquas.

retour d'un “v déudes est incomparable pour le soin ded chevetix’ * Correspondent en Belgique du

Legons de langues franggise au Condda, Gein tn ve Augmentex la beauté et le charmed | * espagnole: remetive cu servic? de sez. ab . * votre chevelure en employant le: pos'tion de nos leclews,. pow:
. IEAN A, DAUPHIN

mobiles clients, oe _ TRICOPHEROUS. DE BARRY [tear fournis informations et con
'. _Nomnalien Institufeur- fi teavaille tous Ibs jours, de agile, lea alder dane leure of
ee neSSE: No, 88, Tétede- DON Ny, MTHR, Distibutenr -







Tham ath: deih oo.
(pm. & 5h 90° et our renden |





Bs

aoe

PARIS, — Il a dé annoncé,
“de source qutdrisde, “quo. jes
woinigtres des uffe‘res étrangé-
yea des quare grandes, puis
dances ort etoep'é de prolon
ger leur ‘congeil, qui devait
prondra fin hier solr. Les
Min‘stes ont pris cote
décision dans Tespolr dar
river &@ un accord = sur
Je tral’é autrichien ~~ tralte qui
donnera & lAutriche son indé
pendance —- et sur le pucte

commercial allernand.
LONDRES, — Selon dex in-
formations officielles recuos de
Praque, larchevéque Joseph
Beran, chof de MEgise cathol-
que rourmdine tchégque et ce |
plue de 9 millions de cathali-
ques aurait dié place en dat .
doresiation. Dea forcea ar |
4



Voici une scéne bmouveniie

méas auraient 616 placées tout
sutour du palcia ef personne |
nest quioried & y pénetror | |
gens so faire identifier par ia
police.

PRAGUE, -- Io a &é ropper

/En PHonneur...

6 que deux prétres du palais (suite)
da Yorchevégque Josef Beran

ont dle cxréiés par la police.

tandia qua deg hommes ar- { . oo. _ .
més, du gouvernement commu | TY il débitait le distingue Co-
niste, ont effectué un raid au , tonel Antoine Levelt traduisait
palais archiépiscopal, dans le = le discours. L’émotion de

but de wemparer des docu | Vassistance grandit cuss, au
* 3
"ments j fur at & mesure, lunt les paro-

sed es étaient touchantes, persua-
Des sources auitorisées ont sou 1) “°” eal per
sives ef se revélojent SINCTETES.

ligné, par. ailleurs, que la be 7” Je suis pour la paix! s’est
taille du, gouvernement comme écrié M.> White, toul vibrant de
niste cen we iEgiise catholique ferveur — je suis pour la paix
en Tehécosiovaquie a alteint, et pour Yentr'aide, parmi tous
maintenant ‘son paroxysme. les horames de la terre. Et si

_. WASHINGTON -—~ Les BESS The ne veux pas gue mes con
fours ont admis que adminis |

nan genéres scient refoulés par les
taleur Ce ia cocperahon eco J iinnes, fe nentends pas moins

nomique, Paul Hilran, a ga- [gue ces derniers stient traliés |

gné sa baile contre dé gan | oy ennemis por
dee réducions dans le plan
Marshall. Holfmun « amene
‘ses adversaires du sénal « re-
ven sor leurs décisions,

. quand il prouve que la reduc
tion d'un mild de dollars
propesée par quelques séna-
teure, dans le programe dal
de @ YEurope, serait un rade
coup pour les fermiers et ies
hommes qai ont besoin du marché éuan
ger, au moment ou ia prospé
rié est en déclin.

Aprés cette: session, un 7éna
tew a déclaré & ia presse «Le
mouvement pour la grande 1ré
duction es! complé:ement él'mi

Holtman a présente, bier,

mes congéné-
hrese,

Et morquant de plus en plus
ile envers notre Pays,



Bit E

Que discuurs par ces mots:
L«Toant gue je vivral, je com-
_bettrai en foveur d'Haitl car
“Haiti représenta Yidéal hu
: main pour lequel je cambais ef
“ai toujours combattu |



| article de Walter White publié

ifitulé: «POURQUOI! JE RESTE
-LUN NEGRE:. .
Hey eut ensuite une brillante

y

“manifestation folklorique, alter

ne. toy : ;
au comité des allocations du jnant avec Vexécution de tés
; j 5 allocations a .
i" beaux morceaux per le jazz
sgéenal, un iapporl moniani > “
‘ PP Saieh.

gue ia réduction d'un milierd
dans les fonds de YECA
droit impessibe les acha’s sul
vents des produits americains
(ces valeurs sont en millions) { oe
Bié 30; mais 75; Tabac 50; co » Chary Dolrin, dit Charitable
ton 100; combuatibes 100; mé- ; Sclve, 38 ans, Céimane Pers,
taux ef minerals 85; Machine- 40 ans. Mme jeonne Kietor, 44
rie 125. Par ailleurs, on fait re | ans, mortnée £ M. et Mme A-
merquer que la Chambre dea | drien Roy, lramene Jean-Louis,
Représentants a déj approu- | 15 mols, morne g. de Mme
vé une valeur de 9.568.000.000 | Leonie Ambroise. Eddy An
Horiogéne Horas

de dollars, pour ja nouvelle an , Me 1 an, :
née Hecale. 5G ans env.. Mme Andrée Wor

d sainvil, née Simone Méleski
40 emg env., Valing Alphons:,
23 mo’a, Ureule Lochard, 2 ans
§ mois, Fresner Dalix, 7 mois.

yan- |
| tera RE

DECES DU IOUR






Si LES EFFORTS
DU «NOUVELLISTEs VOUS
PLAISENT, ENCOURAGEZ
NOUS EN VOUS Y
ABONNANT

de Maitre, 14 moie, Icarice Le-
rebours, 62 ons, Gladys
seph, 22 mois, Pierre Dorauin’.
1g ona.

io



Central Market



TELLE», quo Poramount prose nlera, on Super Gale, Biman-
che, & & heures ot 8 heures Si,

YOrateur acheva son magnifi- j

Ace moment nous vint & la |
mémoire le bel et retentissant |

:
Le llSctobre 194% dans «Satur ¢
iday Reviews of Litteraiure, in- .

Jacques Stéphen, 1 mois, Ma-
rie - Rose Porrier, 56 ans, Clou |

GROCERIE HORI 8 OOM EA ERD

WINES : CONVOCATION
LIQUORS. "Les Membres ce Associa
“ flan des Ingénieurs et Archies
Hardware tee Haitiens sont convoquos
Dairy Products en assembiée générale, lo mar

shat lle mt. th tin 6 ths 6+ Sate

» American Rout
Colles

ROP Terry eter erences

Chars und Sanborn’:
Tastant Colles

RRR E AER OR ERD SORT HE

Sandwiches
Cold Drinks

Snnattmettaqaticriottien lgribiarwananennnnuns Pariser



BORBD'S GROCERY
Phone: 31%

_eesogoeoreesaseae Wi ieeeege



di 2l et le mercredi 22 jun
courant, & 5 heures de Tapras
midi. au locedl de TEcole Po-
lyechnique d‘Haiti.

Ordre du four:

lo) Appréciation du projet
de lo du Dépertement du Tre
vail, eréant un Institut d‘Assa
vances Boclales
. #0) Renouvellement du Comi
6

Go) Questions dintéré: géné |

ral,
LE COMITE,,

da “PASSION IMMOR-



LE MINISTRE DES RELATIONS
EXTERIEURES DE
UARGENTINE. EST DECORE



i
j
i
| Selon un Protocole établi par
_les deux chancelleries d'Haiti
-et d'Argentine, G id méme da-
(te oh le Ministre Brutus éteit
_décoré de KOrdre de San Mar-
; tin, Son Excellence ie Minnistre
ides Relations Exiérieurs de

i VArgantine recevait des mains |

,de YAmbassadeur Jacques Lé-
i ger, les dipl6mes et insignes
ide notre Ordre National Hon-
jneur et Mérite.

Une. nouvelle manifestation
ide Yamitlé haitiano - Argent.

ine!

; PRO RUY GPCR RUMEN OL

}
CERDAN A DROIT
| A UNE REVANCHE

Le contrat eigné entre Cer-
idant et Lamotta prévoyait que,
i dans le cas de la délaite de
, Cerdan, Lamotta devrait accor
‘der une revanche dans un dé
lai de 90 jours. Pour une re-
ivanche qui n’aurait pas force

bment leu a Detroit, Cerdan et
: Lamotte aurcient chacun 30
pour cent des receties. Pour
le championnat de hier, Mar-
icel Cerdan touchera 40 pour
cent de la recette et Jake Le-
pmotte 15 pour cent, A jl fin
‘de cette semaine, Cerddn per.
cevra egalement la bourse de
son combat contre Tony Zale
,qui avait été reienue par le
i président de ia «National
i Boxing Association» comme ga
fiantie pour le retour de Cer.
, dan.

Hier, i y avait sur Je ring du

. Briggs Stadium deux Cerdan |

_etdeux Lemota. Marcel Cer
dan a eu on effet dans son
i coin son frere Armand, ainsi
ique son manager Jo longman
fet le représentant américcin
_Lew Burston, alors que Joe La

t

t “ tae s Zt +,
+ i motia, qui a été assisié par al

Solvani, a soigné son frére
| Jake.
|

Fi













Lie ATRY LAG uTs
pE LUXS

pret yaodarne wo
i i sn Te
Ao
yolperes, race oF
bres pofomies at solides,
dure plus longiemps-



a





|! FISK

i
I

ES tous deux et laplo

1h FABRIQUE PAS
vamegup FOUJOURS LE

Speed wes GRAS DR

FRANCK JO MARTIN &. C8: :
Place Gellrard, Port au Prince

L’Aventure...
(suite)

; passion en eux: ils ne recher-
ghent plus que le plaisir.

Mais plis tard, devant lé-
tendue de leur faulo, Ue a'o

rent le pardon. Le Ciel a pl-
tig deux. Dieu le Fila se pré-
gente pour réparer le laute dA.
dam. Aceum et Eve, chassés
du Paradis. ne connaitront pas
le désespoir, Une vision
pide offre d leurs yeux tous
leurs descendants, -et parmi
eux, !Homme - Dieu, suspen-
du sur la Croix entre ciel et
terre, dans un geste de ferven
je imploration. La mori est
vaincue; le nouvel Adam a ré
poré la foule du premier; une
| Rouvelle vie est créée, la vie
(de la grace, la vie des enfants
de Dieu. .

Ich

Tel est Le Paradis Perdu,
teuvre dun grand croyont, car
Milton eiait puritain. Le poé-
| me, encore une fois, n’est pas
original par ie fond: toute la
imotiére est lournie par les Li-
jvres Saints. Mais le style est
, une merveille. Le Paradis Per
idu ne se contente pas de ra-
'conter le colére d’Achille, com
jme T'iade, ou les travaux dE
j née, co YEneide. lia oun
champ d action infiniment plus
vaste; YAventure
; Humaine,











il présente

RENE CARRE



DEERE LER OE RCO Te ar tes reg rea

LES INITIATIVES HEUREUSES
DU DIRECTEUR CU

+MONITEURs
Notre Confrére et ami, Mare
|Séide, Directeur du «Moni

| ture, ne néglige rien pour mar

quer son passage a cette fone
“Non-quf%comparte de lourdes
j seeponsabilités, _ Von com-
'prend alors pourquoi, depuis
iprés d'un mois i a adopté un
'élégant uniforme pour les ho-

quetons de son Bureau, ce qui
‘dailleuys est hautement désira

ble dans leg quires services de
| ¥Etat.

Méme ses abonnés sont l'ob
‘jet dune attention particuliére,
i uisguil se donne la peine,
| par Wetter, ces jours - ci, de
leur expliquer les causes de
iretord dans. Vexpédition _ des

_Nos Extraordinaires du Moni-
| teur, si préjudiciable & la cons:
Ntution: d'une. collection.

Nous en iéliciions notre con
frére Séide pour ces houreuses

inliatives,

i







“‘PRANSPORTS

pen dul conv inet
h vats canon Un ron
lemant plus doux derant
zee longs tansports,

Tie












Bux
PAS MIELLEUR |






iat
i a changers ghatsistee

Tires



Les Manifestations -




De la Solidarité Haitiono-Américaine

seiner

Nous pronona plaial: & pu
bier Jos discours prononcdés
reapectivement par le Secrétai
ro d'Etat de la Délense Natio-
| nale, Me Louis Raymond at le
(Lt. Colonel Robart Smith, chet
de ia Mission Aérienne des E-
tate ~ Unis on Haiti, & la cord:
imonie d‘installation. des mom-
_ bres de la mission militaire aé

tionne des Biats - Unis du Nord
an Hedti, mercredi & Chancerel-
les:





_ Excellence,

| Messieurs les Secrétaires
i dEtat

Mon Général
Mesdames, Messieurs,

Je suis profondément hono-
pre des paroles prononcées par
i Monsieur le Secrétaire d‘Etat
| de la Défense Nationale et sai
| sis avec plaisir cette opportuni
[46 pour répondre au nom de Ia
; Mission Aétienne Americcine
_en Halli.
| Tout Wabo.d te werdilis re

mercier chacun ich en Hoth et
particulir-ement le Cons d‘A-
_Viation po « la eplendiia récop
, tion et l’uss sunce qui m’a é
' prétée ainsi qu‘aux mernbres
,_ de la Mission, :
Je suis certain que cela est

une indication de Yesprit de
coopération qui existe en-
te nos organisations et
une garantie de succés dang

toutes nog relations futures.
J'ai trouvé que le Corps d'A-
viation de Y Armée d’Haiti, pla-
cé sous Vhabile commande.
du Capitaine Edouard
Roy, eat lune des organisa-
tions les plus eifficienies de tou
te YAmérique Latine. Jour a-
prés jour, son dossier excel-
lent en ce qui a trait au vol et
& Yentretien des appareils ne
le cade en rien & aucune autre
organisation. L’affectif en hom

|
|
|
|

mes ot Vassistonce moatérielle |

nécessdires étant donnés, ses
‘ possibilités futures sont ilimi-
‘ tées.

| En Haiti, — qujourd'gui —
:TAviation occupe. une place
ifondamentale dens toutes les
| phases de Factivité quotidien-
He.

Comme moyen de transport
moderne, il apporte le progras
et le. confort jusque dans les
confins du pays, Comme ‘ins-
trument de la Défense Natio
nde, le Corps. d‘Aviation con-
tibue a maintenir la paix et
Yordre ai nécessaire ou bien -
, 6tre et & Vexiatence du peuple
d Haiti,

Comme Chef de ia Mission
Aérienne Américaine, je garan
tis mes services ot ceux de mes
hommes pour gider au dé
veloppement futur de PAvia-
_fon en Haiti, -Je suis certain
, Fae nous irons de Vavant, en-

. Semble, dans = l'acedmplisse-

ment de cetta Mission, solon

los bonnes traditions. dea For-
j ces Aériennes des Etats « Unis
[et du Corps d’Aviation de Ar
j mée d'Haiti,

Mesdemes. Messiours,

Th mest porticuligvement. o-
gréable de mea faire ‘uiterpré-
te-de Son Excellence le Prési-

| dent dela République at d’ex.
Primer jiont en: 2On nom person

nel quigw nem de Son Gouver
nemont, I satisiaction Mgith.

i

enter de voir sénitivement



me quiéprouve te Poya tout





DISCOURS PRONONCES A LA CEREMONIE *

DINSTALLATION DE LA MISSION AEHIENNE AMERICAINE

AMAT i

ae concréler, une nouvelle lols,
pac Venved an Haitl d'une Mis
alon d'Aviation, la Politique de
bon volsinage et de roupdra-
fion iniomationale de la Gem-
de Démocratio Arméricaine.
Cetle munilestution de soll-
darité entre los deux promiors
Peuples qui conquirent leur In-
dépendance dang le Nouveau
iMonde, marquera une date
{dans lévolution du concept
nouveau d'une Amérique unie
dans la Paix comme dans Ia
Guerre, pour la préservaiion
d'un commun idéal de Liberté
et da Justice.

QL est consolant de constater
que chaque jour, par des ac
jes tongibles dont lo significa.
fon est un forme) démenti
aux prophétes d’un chambards
ment universel, qui emporte-

iroit tout, Jes Pays de ce conti.
nent! continuent d’affirmer leur
volonté de collaboration st



dons le respect de l'Indépen-
dance et des traditiona nationa
les de chacun, & l'insteuration
dun Ordre Nouveau de Paix,
| & Vombre duquel pourront s'é

sation, faite de tolérance et
de respect des droits humains,
}que nous ont ldguée des Sid.
cles d’elforts et de luttes,

Je ne puis m‘empécher, en
jlo circonstance, de souligner
| qe la générowité de la Grande
Nation Américaine, en: se ma
nifestant d'une si éclaiante fa.
gon en faveur de mon Pays, «
permis & Son Excellence Mon-
sieur le Président de la Répu-
bligue d’entreprendre la réali-
sation de Son patriotique rave
de doter nos Forces Armées
[d'un Corps @’Aviation bien en-
| faine, bien outillé, capable,

non seulement de garantir. la
{ sécurité de nos Villes et de nos
Foyers, mais de coopérer effi.
| cacement, au besoin, a la dé-
fense de cot ensemble didées
| et de principes adoptés par tou
tes les Nations de ce Continent
et qui lendent progressivement
& constituer la Charte inviola-
ble des Amériques,

Permetiex - moi, Messiaure,
Je dégager de cette nouvelle
réclisation le sensde continui-
16, sur lo plan international,
dune Politique de grandeur st
de Herté of éclate lo tenace va
lonté du Chef de l'Btot d'inté
grerde plus en plus uotre
Pays dans YOrdre “Araéricain
st de hi assurer, par le‘aésieu
_ 88 organisation de ses Forces
Armées, une place de choix
dang le concert des Peuples de
cet Hémisphére,

La cérémonie de ce jour de-
vient ainsi symbolique de ~ jd
grande pensée continentgle





dharmonie, @union at de col |

leboration fructeuse.” Elle re
présente un effort vers Ja ma.

dernisation des cadres de no



leur ferme désir de coopérer, -

pemnouir les iruits de cette Civi- |



























sant Spulsh, ck moing de reve:
nir ane tole de plus mu fom
los problémes déje ahorlés au

ver quill gerait inutile dagy’
ainsi. al persone s'aval de

méricaine: : :
C'est pourquol, Messiauts lee
Membres . de ja Mission, [6
prouve un plaisir ick
yous: souhalter la plus corde
le bienvenue paral New et a |
vous assurer du plus enler
, concours de tous lea Services _
du Gouvernement, pour Yaar
reux accomplissement de vous
Mission..< Vous allex dre, Met

sieurs, assoclés & une ide

















ce nationale.
Les rares qualites. qui
distinguent et qui yous vals
|Yhonneur d'avoir 616. ch
par le Gouvernement de
Pays, nous sont un sir
que les espoirs que vous
suscités ne seront poe ¥
que vous vous op a
votre mieux & continuer
Ja Paix, avec la meme
| Timpératif de vas
_ belle Mizsion. conlige
intelligence, &. vor
& votre sens de la




de la République.
reux de remercier le















tea Armée at un wiomphe de Pi!

déal. Rooseveltion. de coopdéra
tion technique, en méme tempa
Guan appel et iin homage &
la science. condoning,

La valeur de VAscard ql
nous woul Toccasion de cot &
change de vue dépasse le pid
seat et 49 prolate danse lave.
nit, Car, demain: quend ow
Font $6 atteints leg véealiats
escompiés, les deux
Font, avec une doale flaré le
ver It main vers le Cie} a
montrer lAvigtion Haltlenne








Pays pour |

on plein oseor, comme une nou |

velle prouve de Velticience de




pos av
Jitigae
fat, xen
violent
eaprity
LRHES 3
charte
gant oe
qui ae
les gra
, Drait pr
é

. Sans
Constite
sible po
ne Dém
ligue; iL
logrer d
quéles
Janvier,
Civiques
ment de
Mais, av
fourment
verser ut
Uo ne leu
dans ler
sions, d’c
les incide
de certair
matiére p

Larticl

Stipule gt

mission,

Hon judic

de nouve.

tible avec

@3t poury

de celui -

Hon élect

Jul reste 6

tion spéck

de l' Assam
role feite

Ja Republi

mime de }

te, dans FP,
ves Incony
sage d’évi
tonsacre ¢
Sénateurs |

AP.
Proj

Les Journ
t@ une bona
jet de oi su
tances sociz

OR feat gan

de oe qui ae
sive varg |
tonditions
828 loboriey
min de |
Poort.

“VGll ignorer

eet &
Res trovalllg
PWlement tay
Gerontios — 9
Vaccident, to
es du chal .

doumérar,
de Misere
epte, SU











Full Text