Citation
Nouvelliste

Material Information

Title:
Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date:
Copyright Date:
1958

Subjects

Genre:
newspaper ( sobekcm )

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
LTUF ( ACN6482 )
OCLC ( 0012544054 )
AlephBibNum ( 000471641 )

Full Text




Hy a de cela quelquen “se-
maines une note parug. | dtas
nog divers quotidiens informant
que VInstitut de didtetique de
la République Argentine Of
fynit dee bourses a des étudian
tes et a des medecins baitiens
yermmplissant jes conditions re
quises et désireux de se ape
cidliser dans cette branche.
Peu de iours aprés, salon
Rapport du, Comité de Sélec-
tion des boursiers, un comme
nique donneit les noms de trois
yunes Biles et dun médecin
comme bénéliciaives dea bour
sen, La morclite et le sériowx
dea mem du comite de
RaIOCHaN, reconnie

deg béneticiuizres






ioe vedeur
des bourses

prepares alin
service GU pays






ep retour
peu de jours a
Lavis de presse
‘ouverture de nou



{ pouvor

mon

peint




Uent compte du
weve de la vie dang cet

sceur, avec jlo.








EE



TOnGeieihs







de leurs
ans. pour leurs
+ Notre contri

ration de ces

i 1OGF

& lbranger,








depenses faites ¢







je vais essa- |
de:













quatre mille >




& Rous & |








tous les boursiers envoyés par
le qouvernement haltien & It
uenger cotent beaucoup
plus cher & la République....,
| Alors pourquoi cette hésite-
tion, et méme ce manque d'in
| érét_ systématique?
i Certains semblent sousesti:
i mer Vutilité de Spécialistes on
| didtetique pour Haiti, c‘est u
ine erreur trés grave qu'on a
i peine G excuser ches dea gens
i qui se disont insinalts.
' On sait & Vheure actuelle
i que le choix des aliments u'est
(pas cu ne doit pom étra seule
[mont une question de prdié
ryance on de godt,
On seit que pour Ie fonction
, pemnent normal de la machi-
pe huncine, Hoy a une pro
portion dans laquelle les ali
étre combinds,
hon en roison de leur excuisi-
its, mois en fonction de jeur
i feneur en principes actits.
On suit que dans la plupert
ides moladias les médicaments
|e peuvent rien, a'ils ne sont
i convenablement secondés par
‘un régime alimentaire, une
ietes qui cide & rétablir 6
bre rompu et clest cet ré-
déaquilibre qui
siitge la semnte.
us que toBt autre pays Hai
avec sa grande majorité
hommes, de femmes et d’en
sous-climentés et mal
z © un besoin urgent d’or
aniser un Service de Digtét-



















TiS




POUr
ig les plus couronts de
nous, ceux qui per lear
; volume et leur prix sent 4 Ia
portee des bourses moyennes;
quand nous curons établi des
pas - types pour la closse
écessiteuse, lul permettant a-
vec ses ressources limitees de
jmcintenir et d’améliorer l'équi
( Ubre de Vorganisme: quand
‘nous aurons. par des «diétess
speciales bien choisies agi sur
nos pauvres femmes enceinies
sur leurs nouveaux nés:
gurons par des
ropriges amélio-
je sante et scuvé le vie de
inos écoliers petits et grands,
nous curons commence & tro
‘sériensement et honn
une Haiti capa-
vivre” scinement, de
normalement, et de su-
concurrence des autre
bien organisés,
serait vraiment mathen-
(reux que l'occasion exception.
nelle que nus offre la Républi
e Argéntine de former un E-
tat - Major technique pour Ia
‘etotique ne soit pas saisié
(aux cheveux por les gouver-
: Ce serait
ent de dire que
“ys n'a pas de chance,



e
8



i
1

julien LAUTURE





2 en Cochinchine.









decidé la création
iée Nationale en
2, On ne sait pas
nm des résultats des”
16 intervenuess en-
mpereur Bao - Dai et
ement Frangals, né
i sont entrées, pa
leurs phases dé-

Halt gall a été déci
Yex - Empereur remon
‘erent sur le tréne du Viet -
Nam o que dautrea térritol-
ts, entre autres le Tonkin, se
iient adicints & son empire.
©n ne sait encore tien de la
Faction dex partis de gon
the Vienamiens,

Le toxte du Pacte,

_ Fest cxjourd' buh que wore

trendu public, & ‘Washington.
[lo texte définiit du Pacte de
/VAdantique. Il reste toujours
leniendu que linstrument sera
signé solennellemen? en ia oa
pitale dea Etate- Unis d’Améri-
que, le 4 ou le §& Avril pro-







De heutes personnalités d'Eu
ope se déplaceront pour par
ticiper & cetle importante | ot
Limposante céxémonia, unique,
dons Jes onnales diplomati-
| ques du Monde.





Recensement aux Etpts- Unis.

La population des Etats - U-

menté. Elle est encore 4 cant
guarante ~ huit millions. Cost
du moins, le régultat du recent
‘| semont fait pour Yennéa 1948.

| ¢rotr atts on de page)

g i

i
:

|

i
i
i

i
i



ini

i

i

i
i

|
}

; présenter

i James P. Johnston, G peine ar-
x

0. S. aux Autorités

M JOHNSTON TERRORISE LA
FORET DES PINS.





Notre journal a annoncé dons
son édition de mardi la nomi
notion définitive de M. James
P. Johnston en qualité de divi-
gion - manager de la Forét
des Pins. ale béndliciaire ve-
nait d'assumer pendant quel
ques mols Vintérimat de cotte
fonction. Dans notre articn-
let conaacré & cette nouvelle,
nous avions comme gull pré-
gonté le nouveau division -
manager: «un défenseur intral

ciété agricole et un ami pen
commode du mouvement gyn |
diced >

Les dernidres nouvelles qui i
nous sont pervenues du Mor. |
ne des Commissiares ne nous |
donnent pad seuloment raison, i
mais elles saccordent & nous |
le sisur Johnsion |
sous un jour tou! nouveau de |
tyran. Hl n'est pas nécesaire-
re de dira que parell comporie
ment n’est pas admissible sur |
cette terre por excellence de
la Nberté juste & un moment
ou se matéridiise dens ioute
sa beauté une politique soci
le tendant a fortifier chez lou
vrier haitien une notion de la
diqnité, avilie, diminuée aprés
gquinze années de turpitudes,
de miséres e¢1 de soumissions
courageusement endurées.

Les doiéances qui nous sont
parvenues sont nombreuses et
graves. En raison de leur gra-
vité et de leur nombre, nous
pensons quelles appellent .
durgence la sollicitude des |
autorites compétentes.

Et, pour donner une idée
plus précise de la situation
gui est actuellement faite aux
employés et travailleurs de
la forét des pins par le sieur
Johnston, nous nous contente-
rons de signaler, ci - contre, les
igite les plus Insignilianty re.
jevés contre hup.

f



i

1. -- Le premier geate de M.

ié & la Ford: dee Pins, fut
Wessayer son revolver sur
deux peysens au début de Yan §
née derniére.

2, —- Nomme division - ma
nager por intérim, 1

u





aux représentants

du département du travail Fac
ces dz la foréi des pins pour u
ne engquéte officielle.
/ g-— Nommé ensuite divi
, aion - manager définitif, le





i
i
i
i
\
i
}

|
|

|

i
i

j

inis dAmérique n'a pas ogy

, Sieur Johnston

ivailleurs en vue
leur situction pénible en face

a

pria la deci-
sion de contrecarrer tout mou
vement syndical et toute dé.
marche des employés at tra-

daméliorer



i

de celle des étrangers de la

Shada,

4.-- La Shada vient de cons-
truive un nouveau bétiment
pour installation de sa ccnti
ne. Le sieur Johnsion donne
Vordre aux heitlens charges
de la cantine d'inventorier le
stock et de le transférer au !
nouveau batiment. Cet ordre |
exécuté a ka lettre, 2 le don-
ne en sens inverse deux fois
de suite. Les employés hai-
tens ¢n question refusent @
ce moment la. Crest la fem ,
me de Johnston qui n'est pas
ane employée de ia Shade
qui se trouve alors chargée de
ce travedl, avec Je concours
dan autre étranger.

5. — Mr. Johnston prend a |
lore une mesure d’interdiction
de vente des articles de le
cantine & tous lea employdés ef
traveilleurs dela Shada. Ce,
depuis une semaine et par con
séquent, le personnel qui n'n
pos d'cutres sources d'appre-
visionnement epullre ainsi que
leurs farnilles.

&.-- En deux occasions dit
igrentes, le sieur Johnsidn ren-
verse d'un coup de pled fa
mcrmite en culsson contenant
le nourriture des. cavoillews.

7. Hi n'a, lub ot soe compe

{volt stlte ¢2 dime page)

iable des intéréts de cette sa

déplacer,

iMon cu Departe’

| distingué

Lundi dermiar, en VEglise Pa
rolssinle des Verrelida, a 616
célébrée wne Mesne ‘de Re-
quien, on mammaire du. reqreiié
Onely du Président Retin, Veo
cen Sénateur Eatilua Batin4.

De nombreux camila dea viller
environnanisa et de kr Capite.
fe, avulent lonu & apporter un
nouveau tamoignage de sym-
pathle 4 la famille de cette ho
norabili des Verretieg, notam

[ment @ Calui qu'il a almé pas-

sionnément, son nevoy, le Pré
sident Dumarscis Estimé, &
qui nous renouvelons hos res-
peciuoux sontiments.

.

»

UN INSPECTEUR DES
CONTRIBUTIONS
RECALCITRANT

Dapres des renseiqaements
de source cutorisée, M. Paul
Sannon, Inspecteur deg Contri
butions aux Verrettes a été
désigné au méme Poste, & Hin
che, mais aurait relusé de se
event deux mois,
sour l'on ne salt quel, prétex-
te.

L’Administration supdriew

ire, croyongnous savoir, ne io-



lérera pas pareile insubordina

ition, d’qutent plus que de I'c-

vis général, cet Empleyé n‘a
rien fait pour mériter tent de
solicitude,

Roy «, actuellement.en cette
localité d'autres cltoyens bien
prépards et disposés & servir
honnétement et loyalemeni le
pays, :

7 2

LINGENIEUR VILAIRE EN
PLEINE ACTIVIT.
Les travaux de Construc-
ions entrepris pear le Gouver-

e

“nement aux Verrettes se pour

suivent c
de



ivernent, sous ic di
genieur Vilaire
qui met toute son energie, tou-
te son intelligence pour arri-
ver a donner € satisfac
mt dea Tra.





TeChoOr




e
veux Publics.

Nous lul adressens nos plus
incéres compliments.

CERES REET FARE EO MELA LE LOLA IIL LPN

“DN IMPORTANT RAPPORT
DE LA COMMISSION
DMMATRICULATION

On se rappelle gqu’en ver
ta d'une décision du Conseil
des Secrétaires @Etot, une
Commission avait até instituée
au Département de ia Justice,
en vue de la préparation d’un

apport préliminaire 4 l'élabo

ration du projet de lei relatif
aux Tribunauy Terriens. Notre
Collaborateur et a-
mi, Me Fernand Leroy, qui en
fut le Président, nous a fait le
plaisir de noua remetire pour
étre publié le Ropport dont s’a
git, adressé par la dite Com«
mission & Son Excellence Mon-
sieur le Président de la Répu-
bligue.

Cest un document d’une
réalle importence auquel nous

ne momeuerons pag,de donner

bientét publicité.



Mo ALEXANDRE DOMINIQUE
IRAIT A GENEVE

Me Alexandre Dominique,
Vice - Président de la Banque
Nationale et Chargé du Dépar
tement Fisenl, “ auedt dé dé
signéd pour représen'er lo gou-
vernerment hailen, le 11 Avril
procha'n, & lo session de Ac
cord général aur les tuxify dows
here at le commerce qui s‘ov-

wees & Gegaee,





Directour ~ Prop. Emest G, CHAUVET PORT aU PRINCE, — HA
Adresse: Rue BANMERTON KILUCE.

| Oscar Benavides

Samedi prochain, prendra
Yavion « destination du Maxi-
i que, le Gatingud et affable di-
plomate quieat Monsieur On-
car Bauavides, Envoyé Exteaor
dingite of Ministre Plénipoten
Halve du Pérou en Haiti.

Q ova représenter aa méme
tive eon Gouvernement & Mexi
oa.
| Avant - hier solr, le Ministre

du Mexique en Haiti avait or-
ganisé une brillante réception
en son honneur.

Le Ministre Oscar Benavides
fest un des diplomates aceré-
{ dités en Haiti loa plus courtois
at jes plus distingués, Cor.
| dicd, son sourire toujours large

ment ouvert, il a beaucoup fait

pour rendre de plus en plus
| étroits les Hens qui unissent
‘Haiti @ la République du Pé-
fou. Tl ne nous a pos ap-
porté simplement le salut du
euple péruvien. 2 s’est fait
i beaucoup apprécier on Hath.
LEt ce qui compte davantage
lencore, 2 quitte lo terre Hai-
jtienne on leissant deriére Ini
ide belles et solides amities





i que la distance ne fern enco-
pre que fortifier.

|
|

j

particulierement
maison des rapporte extréme-
ment cordiqux.

Notre souhait seralt
voir un jour en Haiti le Minis-
tre Oscar Benavides pour qui

nous lormulons des voeux sin
| céres de suceés continu dans
“ia carriére diplomatique.

i La Chancellerie Haitionne of
: fre ce soir, une réception en
_Vhonneur du distingué dipto-





NOTRE DIRECTEUR A. 1.

Aprés s‘étre reposé durant seu |

ement quatre joura, netre Di
lecteur a. i. M. Marceau Dési-
| nor. est retourné parmi nous,
ce matin, encore un peu soul
i fromt, mais foujours de bonne
humeur.



lier.

SER ERA LA LILLE TS SLOT YA ILENE BOE

i

|

| Me CLEMENT BENOIT ET

| SA TROUPE FOLKLORIQUE

On nous apprend que Me ‘

; Clement Benoit a donné sa dé-
mission comme Directeur de
lia troupe folklorique Pierre
Dombalhg.:
Cette décision de notra ami

; Ben ne manquera pas d'aties
} fer ceux qui appréciaient ses |

Lelforts pour une plus grande
| Yulgarisation de nos chansons

vaudouesques,
ER CAAA LAER ERTA TET TATTLE

A ST. JOSEPH
Hier solr & 6 heures, a 616
installé le nouveau Curé de
1 St Joseph. je Pare Lucas, on-
clen vicaire de Ste Anne at
ensuite Curé de Léogane, sym
pothiquement connu.
Relevons, contralrement & ca
quia 616 annoncé que c'est
plutét samedi 19 mara ~~ jour
de Vincidence.-~ que sera ob
lébrée la iéte patronale du
plus glorieux des Artleuns.

ipncis



No. 22.679 — JEUDI 17 MARS 1



Toa eu tout |
avec notre |

de re |

Demain, ii reprendra le col: ;











P.O. BOX Aw 138.
ftime ANNEE.

sete



949,









Nouvelles des Vérrettes ! Départ du Ministre 500 Socs de Pott Mil} Lettre de

RECUS A DAMIEN POUR
ETRE DISTRIBUES

New-York au
i «Nouvelliste»

|

Le Département da \ Agricul-
lure vient de recevol: cing
tant waca de petit mil de la

Service de TAgeaca Prarie Pram

(Anton Havens aa a Nowuveltistas



voridié adlectionnéa qui sera FAR AVION
‘ distribuée tré9 bieatht dans
tout le paya. | von

Ce potlt- mil a été apecia- :
lement commandé on vue d’6- ; GUERRE BACTERIOLOGIQUE

j fe distibué aux paysans, Et wasuington, 18 Mars, (A

nous croyons scvolr que c'est FPL ... Un progr > actll de
'une inidative personnelie du recherches sur la quarre bac

| Préaident de la République. tviologique, y compis tes

i variéle it om :

i Cotto été de pet méthodes pour la prévendon ot

i vient toa vite et, disent tes 1 wali ad ccleretl

‘apécialivtes, on peut récolier '* “akement aes malacioa

dans trois mois. Ces semen. Ti Pousraient 6.0 provoquess

ces, diskibudes a travers ‘ou- vevigsay elle arme. si dans

i itt A 4

ty Ja République, ne feront pas” iniérét de la défens> naviony

le. déclare M. lames Forres

quamdliorer seulement la qua ‘ ; ;
hté de notre petit mil, mais ‘sl Secrétale * la Détense,
dana une mise au poln! deai

elle contribuera 4 augmenter ‘ H

de fugon Bubstantielle la pro. Ree. diHL & corrkger des ma
, duction du potit- mil en Haiti, deniandus et jes notions erro

Cotte variéié ast de qualité nées répandus sur les possibi
| No. 1, Dite ch&tives, elle peut Hida do la guerre baciériolog!
. produire en 11 semaines. Les © que.
| gemences seront distribuées, | M. Fonesial précise que des
| Wordre du Président de la Ré |

publique, par le service d’Ex-
tension Agricole du Départe-
iment de l'Agriculture.
La récolte de cette denrée,
: cette année, est trés bonne. On
‘ peut donc augurer que cela
i ne fera que continer.

Nous en félicitons tout parti-
guligrement Son Excellence Je
Président de la République qui
ne cesse de se pencher sur les
problémes de ce pays, spécia-
.dement sur les problémes de

notre Agriculture, en vue

dougmenter de plus en plus

le volume de la production. A
_ c6te des solutions d’envergu.
ire ou d'ensemble dont i pose
i; méthodiquement et rationnelle
| ment les bases —- plan diirri-
gation, industries egricoles etc,
etc, -~ i intervient toujours 4 .
coup efr pour répondre
néceasités immédiates,

{ Nodes eextravaganies, impré-
| clepa ef indument spectaculal

5
i
j
q
i
i
i
i
i
q
:

ixese, @ la lumidre des con-
| Nalesanses acienifique, ac.
i fuelles, citculent dans le’ pu
ible aur la possibiliie do
genre de querre,

Per exemple, itil un aricle
de revue a préendu que ja
/ guerre bac driologique pour
i rait tuer tous les habitan‘e d’un
continent entler ou bles qu'l
sevali ‘rés simple de répandre
: it peste aux Etats Unis ou bien

encore qu suffrair de quel

gues capsules, lancées dan a

viom, pour con aminer des mil

fons de personnes. «De ‘elles
‘ cflirmations son’ fentersilcues
et n'ons gucune base de ial:».
déciare M Forrestal.



Ce







powenult on p.dc'sont quo sur
log rapports des services de

|
aux

i i Tenseiqnementa. établissant Ia
| cUaD regen mn |

'

' mature des acliviiés ennemise
| dans co domathe. durant le
derniére querre, lea Eleta-U-
nis. la Grande Bretagne c} le
Canada ont acivement colla
bord 1. pour assure: la pro
tection dee Alllés, en cag do
guerte bac érlelogique, 2. pour
perlectonner leure connaissan
coe dane ce domeine.

Nos études ont indiqué, alou
te M. Forrestal que des ger
Weg ou loure sous - produlia
foxlquez pousvalent étre utilt-
660 efficacement, comma arme
de guerre ot nous oni montré
ae le travail de recherches,
dons ce domaine. ne devalt
pas ére négligé en tempa de
paix, ot qu’ll devrait as pour
, sulvre 4 ue échelle aultizonte,
pour mete 4 note disposbion
, deg défenses adéquaies. on md
| te temps qua pour nous per
i motte d’ullliser cette ame &
i Pavenk, sl cola devenalt né-
consctre, .

Nog racharches noua on} per
, tiie de découvre un geand

nombre do faites dune grande

wilié pour lo bénéiice de Phu
menité, dons les domaines de
: lo médecine ot de Vagriculture.

Alors ep’) serait Insensé de

sone - estimer lee posglhill ds

CEST PEUT - ETRE
EXCESSIF.

Cleat ja penséa qui nous
| eet venue naturellement, aprés
/ lecture d‘un Avis de la Direc.
| ton du Bervice des Télégra-
: phea, Téléphones.

' Get avis, en offet, fait eavoir
aux bénédficiaires de licences
provisoires de station d’ama-
teurs que leurs licences sont
i supprimdées, et qu‘le auront a
86 présenter 4 la HHH pour su-
bir un examen,
ll est & noter que coux - Jé
_ que la mesure trappe, ont dé
ja payé une patente 4 VEtat,
' pour toute une année, et que
cee messieura, cu moyen de
leure stationa, font une active
‘ propagande en faveur de no-
tre grande Expouition.

Pour toutes ces raisons, ne

, seralt- 2 poe mieuz que ia Di
section du Service dea Télégra
phes et Téléphones invite sim-
plement ces nombreux ama.
fours & veniy subir un exc
| teen, sane qu’ll salt question
da suppression de leura Ucen-
cee déjd en régle avec le Pisce.
Drautre part nous croyons ac
volr que des radiophiles ama
tours étrangers avaient envoyé

i
|

Le Secrétaive a4 la Deéionse-~,

do le guerre bac'ériglegique
iln'y @ pas de base dona lea
isita permetiont actuellement
Wavancer des théoriea extra:
vagenties aur Vexisence d'une

da Vargent & leura amis d'ici
pour quills uchdtent des tickets
Vavions pour leur voyage (&
couse do la taxe qui. & Port -
cuPrince est moindre), L’ar-
gent leur « 4 retownd, .do-

MARIAGE
Cost avec infiniment de plai
al que nous avons apptis be
prochain merlage de la char-
monte Melle Léa DUPRE. avec

news omi Andray LECORPS. ; pulse le communiqué suapen- | déclare M. Foerestal, ql pre.
Nex comin o vox de | ant nace on pve
omy .

bonheur au distlngué couple. ‘

Aen me





jaadi, 17 Mars, & Bmli
Ralmu, dons





TRAVAUXK DIRRIGATION














. ‘ . det pomelbiliié d'ufliser les exux
| de TEtang de Miragoihe “pour
Yirrigation dela Plaine de ce

nom ot de la Deuxiéme Piaine

de Pott Godve oult envisagér

parle Département. ‘des Tro

- -waux Publica. Capendant lam

plour des travaux & entrepren

wevoir un projet de moindre im
portance consistent dans le
drainage dea eaux de IBtang
wors lo mer et dung Vagrandis
gemeni pe leur déverseir natu
40 Le encore deg diflicultes
ont surgi, ja dynamite stant
sevélée Inelficace pour ata
quer je roc d'une fugon appré-
chabie,

Le but du projet actuel vst de
pomper lex owus doni ie nivecu
possera de in cote 12 a ia cb
te 10.5, ce qui permetta de met
te on cule B00 hectares on

ont

witdu qui ge: aitectéx prir



os

“



palement a ia pla
riz. Cra eerou, reloulees a ia cé
te 25, atreseront les teres de
ie plaine de Miragodne e! cel
jes que le drainage permelira
Qs recupérer et gui sont actuel



a la cote 45, leg ecux serunt o-
mendes jusqu'd ia Deouxlémo
Ploine de Pett Godve pour a-
riguer kes terres qui n‘aurent



OLE Ie
45.
LE MATERIEL~ Des commen
deg ont 606 pcse °
itchard Co pour Z pom
Us Chalmers d'un
4 de 20 milles gallo
ix céte 24 at de 1
jons -riinu'e G
Elles seront



ala J.




























tion pax
at groupe



GRBUIETG

de Mire

tithe du S
devenu
pompes
lectrici

alors trans





servir corm

Pritchard & Co,
wee
LE PROIET DR ¢
Le relevé de ig
Chantal, situes
Cayes, a ace
cle de 1000 «
de propres a kr grande culture,
comprencn les habliiions: | A
beuie, Maison Neuve, Duperon
@t Loplace,







LA TROUPE



S . PIERRE DAMBALLAH

: * Hier soir les mem

7 - ‘Troupe folklorique Pere DAM
: BALLAH s@ sont réunis 4 la
e ‘Ruelle Jardines aux fing de
ee prendre certaings décisions,



Aux quemions dimdréis gé&
néral, Monsieur Clement BE.
ROMY vemit sa démission com
pit wee Directeur de la woupe. Lea
woembres unis 6° si
bligés de procéder & Vélection
d'un comilé définitif dans



rit



fe le roune d'accord aved lex
prescriptions du Département
chy touriame,

Le Conseil est ainsi forme:







Monsieur Loule GUILLOT Di
rectour
Waonsvexsr Alexandre ABRA-
HAM Manager

Monsieur Mure LOISEAU As
sistant Manager

5 Monsieur Annulle MERIZIER
Secriiclre Géndrll
Monsieur Frits DUMORNAY
Tebeorier
Vewteccinelne Paolita DO
RESKA ot Fume Mosie DELVA

_ peapactivement aide ‘ésoritry



PROJET DE UETANG DE MIRA
GOANE. Depuig longtemps.

dro & cette fin Ya porte & con *

lemon! submergées. Refoulees |

cesservies pur la cale |

i
;
| Les waveux ont

eux de terre |

VUS O- i

ie |

ae . but dassurer lo bonne marche |

Seg

Lee wayoux qui ont 6:6 oxe
tutés englobent lendiguomé:
dela riviére, Ia téparation de
la soute de Chan‘al ef Yatimen
ition du village on eau. pola-
ble.

Le canal d‘amende de l'Acul
comprond une wection en md-

Jong et une
terre susceptible de livrer &G
ses secondaies 800 lines pour
len terres siludes d VEst de li
1 pleine.

| Ce Conal, celui de la Bells
Source @ leg secondatres ont
du étre magonnds aur 9.200 i.

de Yordre de 13,500 md et lex
divers auvraqes de prise de dia



tubulion ont nécessila ly mise
en place de 256 m3.
En amont de YAcul pou:
oa été |



ten

constr de Conc de la Balle
domes, avec un debit de 200



Hires, Ce résedu a &é néce
acire pro suppléer on loll

B a



debit de FAcal pendent la gal

a son restau



j son seche et permelire Uiciga-
Hon de ic zone Quest qui con.
vient le culture du ds et dont



; par le drainage des deux
tongs Godard et Nan Dopin.
Plus de deux mille métres de

i
f
|



ide ces gtongs

| Coquine, contribuant ainsi





a

| Tamelierction de I’Etet Sanital -
‘ i re Ke le région,
j
i
i

Dung le méme but, et, aussi,
pour parer aux dangers d'inon
a du bourg, of des ierres
oncntes par ies crues de



je de Lib m.
dations md. Une
uite gur 160
maconnene,
ete complé
répariion de la Rou
te de Chantel avec la mise en
place de quotrs nouveaux pon
COUN, construction
“pont et le reprise de le chaus
, See sur 4 km,
iB, wiliscnt les dif
rences de niveau importan

des te



peen de

terre fait

gut en

tee



ict

. le Service a posé u-
* de tuyauterie pour ali
lx populcation de Chan
len eau potable.



cuification de Miraged-
&
nl pas monqué de

Doves entrepris



NOUVEAU BUREAU DU
CLUS «TLTA-TO.

Avant hie, & 7 heures
jes membres du
goupe -TITATOs se sont ren
semblee Gle pour for

infiviment lo

SON,




comite

i le composition:

Lucien Noel, Vice.
: Bontes Moise, Se.
ac Hun




K
» Octave Gé-
Tiesoritr; Dantes Mo’.
Délagués: Nemours
fe ~— chef d'Orches-
~- DB. Jean Chadavaine,
Willy Frédéric, Comité de vé
rifeation; Mare Moise, Hy.
bert Alexandre, Jean Alexan
die. Membres du conseil: An
tonto Doreé, D. Guervil, Jac
qate Durosean,
Pour le Comité:

Huneck BONNY,
ERENT Ga im einen unt neer prone
el crchiviste biblothdcaire,

Deaton membres de ic rou
pe ont 66 cholis tte de con
sellers,





Pour Ww Comité:
Alexandre ABRAHAM
Mensger

Bonny, Se |







gonnerio de 4.000 métres de i t
autre de 500 m.en | Sequences
' Vune caserne et d'un pension

| nee
}

. : t
Loe waverux d'endiquament et
| de érivation de ’Acul ont en :
brind dea mouvementa de terre |






a superiicie a éte aqugmentéa |
a |

ccmdux ont été fouilles alin de |
| conduire leg eaux staqnantes |
vers lo Riviere |

ete consira't une di |

228 md, repo i

Cun |

le Cancel damence et |

, cede créme n'a réellement gus

i

‘ commeandons egalomcn?

é





i
}
| avec Nelapn Eddy.
'





|
|

HOMME AU
CHAPEAU HOND
Gde 050 6 100 «
Vendredi, 18 Mara, & Gh1i:
Gala folklorique et. prézen-
jathon du tlm:

LA MARGOTON DU
BATAILLON .
ave Anntad Bernard,

Etude passionnanie deg con
de la promiscuité








en tout bien tout honneur,
notnreillément,
G. 180 at G. 2,50

Paramount

Jeudi 17 Move, a & h.
Au profit de Vs Association
ten Infinnieres diplémeées:,

BALALAIKA







Enpoe Gle Gde 0,60
A #15 POM:

LHEUBE DU CRIME
tae Evelyn

ayer k Powell,
| Keyos.

Enide Gle Gde 0,65
Résirvén Gdeg 1,20



18 Mars, 4 8 h

Vendrecit



avec Ninon Sevilla, David
Silva, Augustin Lara.
Entrée Gle Goe L35

i
i
i Reserves Gdes 2.80
i
i
:
:




es





A LOUER
Un appiremant, a léiuge de
ia Phoumacie Joseph C. Vaime,



pour clinique, burean d’af.
fnhea SEULEMENT.

Hl 2890,

j eae

‘ FOR RENT

; An aparmen: on tha se
| cond floor of Pharmacy Jo-
i segh C. Valmé, for doctor's
tolfce or business bureau ON-
LY.

i Tek 2898,





PRENEZ ET DONNEZ
TOUJOURS DU CALCIIM.
VITAMINE «HORMONA» A
VOS ENFANTS

En elfet, toutes ks foils que
vous devez prendre vous - md
| mes ou faire prendre & ves on
fums du Cc pour com.
i botte ko Ba sme, fortifier
leu denture, leurs og @ leurs
bronches i s du Calcium, prenez

i CALCIUM . VIk4.


















tou}

WS






MINE Un ra
| ciflant i





Phormacies,





AYEZ ON TEIN PLUS CLAIB..

En employant ja
*SKIN- SUCCESS. chaque soir,
de

Créme

yous sles sure davair et
Act oune peo plus frai-

4
che. Car la Créme «SKIN.SUC
CESS» n'a que ce seul er-
plol. éclaircir et. par consd

qucnt, embellir la peau. En
B
sage depuis plus d'un aiéch.,

ss

dégale. Four avolr de mei.
joury résultats avec la crémye
«SKIN - SUCCESS., nous te.
lem
ploi da Savon SKIN-SUC
CESS.,

Leg Produiie de Beauté SKIN
SUCCESS se préscnient sous
ivoia formes: la créme, Jon
guent cle saven,

Demundrs toujours
SUCCESS»,

Ex vente dans toutes

Phormacies et Magasine.

«SKIN

jee

















Un Park ge la fami, se ahi
ie’ depuis phy de (ene
ana, Dann ~~ ctlicace — (Seg O4 |
giieat a ot og
on pour antes
gt aaultes, ne :
a Ss
15¢ 4 334
4
£ £











En vento dong touten Jes
Pharmacies + Pour toutes com-
wouniles, eléphonws 2890,

Montparnacse _

3 ,
seetnnateatteny rete then antares

Beane: SORES PLE G0 002202 ERE Oy Ke OY










|
i
|

e
5
g
>
z
&
x
ps3
5
2
&
KE

4



Vale} pour
Saclliter yoire

respiration en un clin d'oeill

Juste une Bouflée dq
rec Inhalateue Vicka,
comundde~voue ned,
obstrué par le rhumg |
ge dégage en un ine)
siaat! Rempli de mie
dicarments elfscac
Facile 3 porer dans ly
poche ou dans le samy
RAPLOVAL AS

56% aus wieRneRay



beh Bis, LBOS-3



ALLOL ALLOI
Axactenrs de bon tabac noir,
fumes Ja:
REGISHLEN G,
‘a Cigarette dex Eléganta.

Serre wiesys
a TERA OLD ken ANA ERR ERROR A ERATE TRA RS SSA TA SS TER ELIAS SASS STII LA ASAE ILEUS OB SOSA VE SA TILIA VETS A SARS OVENS Le

YAEL EE PRICE REO EN ROE EI TORY 7 RN CO So Os LE EO FL LE GO.



















“Dix Dollars Ge récompense-c
“gud xoménera deen proprié’al:
re hesitant cc Deeps, pros de
ke maegn JOE. Sendral, on
chien male, cocker spaniel, pe
| sant 25 livres onyiron, borgne

de Yoo! gouche, perdu dans la
soirée du 13 Mera 1949.



BONNE RECOMPENSE
Dans ja nul fe Samedi & Di
manche, ila 66 pordu un
‘ chat Angora, avec longs poils
| jounes. Bonne récomponse est

‘ promise & celui qui ir rappor-

tera au Bureau du Journal.
Aucune question ne sera po-
abe.
No. @ Haut de Turgecn

cates



B LOUER

Chambre garie. Dans lea

huulews. Avec ou sana te-
pus, Téliphones 2242.
a4
TO LET
Furnishad Hoam to let. Up
town. With or without meatla.

Pus

Call phone 2232. Good condi |
"| tions,

il y a une nouvelle FORD dans votre Avenir!

























©

«LA VOITURE DE L’ANNEE!»

L



J. E. SENDRAL
Ford’:

Port-au-Prince

| Port ou Prince,

*





















figs:
CAVES
1. est demands cox dé |
jlenteurs donmey & tou &- qa
, tes Hoences avaient 4ié déli-
vides au Quartier - Général du
District de Port au: Prince (Fort
Dimanche) de venir remetire:
leurs armos & cot Office, dana
um délal de Six (6) jours, & par
tir de la date du présent av's.
2. Passé ce délai, les contre
venunts seront poursulvis pour
Kélention ilégale d’armes et







































bring your |
EXPOSED FILM to oy '
for prompt, expert
P PHOTO FINISHING

é
=














ces derniéres scront confi.
qudcs.
B. AUGUSTIN, p

Cupitaine, Année d'Haiti, Pour’ le “dévelappsmeny
Com. du Dist, de PrauPea, | Vos films, adressen « vous
_. _ | Pietre Camille GARDERE

A LOUER Av. JOSE MARTI

Huelle Chérles, Maison meu. | C4}

blige, 9 chornbrea. ee et

DEMANDE VeNpeugE —
Porlant Anglais «Adee,
MEVS and HARDWARE ay”
qe Hus de Qual dat Prow,

| Fort,

S‘adroaser au Mo. 5678, &
ports de 2 hraw,
Ou Wléphoacr 4 Mme Gaetjont
au No. 3740, de & heures a.
wm. a i heure,





N+
1

FORD 1949! |

Dealer ~







Chaoue Bze a son charme.
agne Ba . vets

bs ee ST ans. vous pouvea toujours ere

pond-e Paruns idee préfécte

de toutes tt jeunes filles Pe os

Veleuté, ea suavilé, et son
gh, valet , partir
froub ant, tout on cette poudie reapize ds Yous

Sor
La poudre Pacami “ast fei
te
sehibee noe

Sour les elimats tropieg hs

fre pean pendant dps herae i

30x vhoindres pees Hees, oe Ne ven °

penn. en les recouvrant d'un voila de beaut,
vous dés aujourd’hul de PARAML

ia poate i fi
Jeunesse, ull contiont le parfum exhtique da:




























PARAM, AVEC Lp PARFY,
, i :
JBUNESSE} fee







Tayaux qalvoniess soma <
youterie quivanises oa coemse ;
Appareils: saniaitec: modéles;* an BLANC st en’
COULEUR, -acceassiies ot ict de rechange, ue Puvée, @ _ Pa, dela”

; <écrile Gop hécivement, ost une
Fuyauterie de fonte at accessoir 5 fo, fs ‘Tok 9215 —

couvre backs por ia faute co
Yau'eur 21. des Interpréiwax, je
vols. que. vous navez aucune
idée dee choats du thédue .
pour une .ceuvre, on considd
we Teuteur, et pour Vinterprd
lo'lon de cette’ oouvre, le mot
leur on acéne.

Tl liane Hue" (d’a'tleure, on
dit: sin Umine lites) oat une
expression de jurlapradeacs:
on Htéroture on dit plait «ln
lindine-. Pour vous, le uole 6
me acle at «un great avent, un
slau. Une acéwe de vodour,
(ie) Un acie qui ext una sed

‘nai

duyou Tarosage et accessoires. Tubes en caout
chune,
Ryticles xivera da ‘cobinet de toilette, —
douche, BT.
Scie & métaux, coupe «tagaux, etea.

POUR VOS INSTALLATIONS ELECTRIQUES:

> Fils tous types of toutes dimensions. ~°

Cables. souc plomb toutes dimens'onw. Cables 3X we

tes dimensions.
. Magnet wire toute dimensions, .

Condulla électriques. sectionala wt outlet. hoses; bu

ching et jock ante,

Tous, accosen'res dinatdllation électrique pour lamid
ye incandescente on Ducwecania Ballast, alates, tabar
BE...)



‘ney abausiiés et. sural soul

j waer tu public Vacion ouda-

clewe. de cas pitila «Joan du

ee hea ie Un inspecipur du service de | Panerrex qui ont-parlois de vé
aie we Sylva penne devia Gi: au'orlsd © nrobieg démangeaisona d'écri-
oat ee m a eontibler lea décluetions fai. ps,
parole eat < Sylvan gag gus xapport favorable de Mon palit Joun, votre chron’

et ous inierprétes de Po PIE Wy giction di Logemen’, le que, dont je titre ve cones
beret it cours tout Pout 64 Goounissariat Général délivre- pond point avec le développ:
ra wn cant Heat autorieant Vine meni of dane keyuelle vous (si

round & héberger un ouces vi tex grand Maloge do votre.
‘ateure aux tonite “de condi: imparials, en sore, n'ont

. Rideakx pow ete cLaiten Poudre. Ni












On demande




vous foyer, car 2 vous



permet de disposer & teat










ins'ent, pour vousdéme












ot pour vos, enfants, d'un LEGATION DE PRANCE

, AVIS- DE RECENSEMENT DE



fanchés ou er 8, lions upéciales qui seront ulté-

» Tous types dampoules électriques,
couleur,
Decoration pour Atbre de Noel,







chouds, venild’eurs.

Outils élecuiques ere & aouder, Bt.) 3
Flashlights o piles

Fours électriques.

Hoi?
iampea, Lustrea, Suspensions,
muraleg,

Ustensiice de cuisine on chumintum,
Pemtue @ lhude et a leon,

RAEEES:



B temmendecnenires Z

. de Trait



HOMME D'AFFAIRES?







Yous dewies poire

HEMO

ux HEMO au goat de chardiat:

se bolsaon qui rovigira qa

nt votre vitelité, Buves HE

“ i p it ides _wiamines et des

Ws mingraux + cles: le cal-

pour des os forts ef unsang

x & tout momect, HEMU
¢ hebitude, BayezHEMO ot tie













Confiez-nous vos recouvrements, Grice &
notre vaste réseau, de. succursales dang
les trois Amétiques et A nos étroites rela--
tions bancaires dans tous les autres pays,
@ 20us sommes en mesure d’alfectuer vos
'-< tecouvrements de fagon rapide, elficace
i et 4 un faux trés raisonnable. Renselgnez-
vous aur ce service des recouvrements, on
Amérique du Sud at outre-Atlantique.

Pins de 680 mnccursalen
se Canada, A TerieHeuve, -&
Cube, PortoHico, Chidad Truiilia
wt Heit, aux Antilles anglais, on
Sagesting ot xa Bele, dane ta
Beyene anginice of aa Hondwess
e heitennigna, “wa i,» et,
f Pers, dona Y Uruguay et ae
i Vaarmunis,
y Boranux 4 Paris, Lumlion of
i Tose.

. ! Corrospowiauin denn tous leo pare
da monde.



Retrigérateurs et beecers derniez modale, de la fameu
sa marque: COOLERATOR (istribution exclusive pour

Appliques,

AVANT D’ACHETER AILLEURS, PASSEZ CHEZ:
HERARD ROY

en vente chez
DENIS FENELON



"a RECO ene

AU CANADA ET A L’ETRANGER

lu BANOUE ‘ROYALE DU CANADA

Appareila élecvique (ers & repaaser, rasoita, wl











|



Avoine pour Chevaux





A 7Oa,




4. un ou plusicurs articles gout in

lait per, crémonux ef utr}

|

‘

ab

Lait on Poudre «Nidos, eat |
un produit Nestlé,
2 ee 3
i.
7





LASSOCIATION STE
ROSE DE LIMA. AVISE
| --VAssociction des Ancien- |
“nos Elaves-de-Ste Rose de Li ;
ma. avise les aneiennes et les i
nombreuses. amies de lowuvre, \e
que la Retraiie annuelle est
fixée cu Zi mars prochain, en
la Chapélle de Ste Rose de Li-
| Les exercices de cette Re
i ircite se dérouleront dans l'or
dre suivant;

Ouverture — Lundi 21 Mars
& 6 heures da. soir. Instruction
suivie de la Bénédiction _ du
Saint. Sacrement. Mardi, _Mer-
credi et jeudi Messe & 8 -heures
du metin “ suivie de Vinatruc-
tion ét le soir a § hres, Ins
truction. suivie de la Bénédic-
tion du Saint Sacremeni.. Ven
dredi matin, Messe de Clétu-
re & 7 heures,

Les emciennés ef Ileus a
miles sont prides d‘assister en
i grand nombre & ces pleuses
réunions,

La setrétaire,
Mme, EMILE BRISSON

swinpecpeearenc





AVS.

Le Département du ‘Travail
av'se les interessés qu’ll erga
nise, & Foccasion dela com:
mémoration, le ler mai, de la
Féte du’ Travail, une grande
exposition industrielle et artisa.
nole, Le but de. cette exzposi-
tion est de faire connaifre lee
progrés réalisés dans lindas
tre et dans lartisonat haltiens,
~-de-souligner Telfort hellien et
dencourager la production aa-
tonale.

Ti est felt oppel & lous, indus
tiels, ouvriers et artisans pour
apporter leur collaboration... 4
cetle manifesiation patrotique
on Yhonneur de Yeliort hart'en.
Tous couz qui désirent exposer





















vitég & a‘lnecrire le plus tdt po:
sible ou Burequ. du Travail,

sig Rue Pétion, ‘No. 13. Le lis
[te diinecript'on_eat- ouverte tous
‘leg jows. aux heures de bur

requ. et sera Wréevoeablement

pdermée Je ler aril. prochein.

Port cu. Prince; Ww 10 Mare

Violate et Sutra Rouges, Soniea
tion #10 etc).

Clinique: Hue du Centre, i”
Matin: 27 hewes & Midi
‘Aprée midi: sw rendez vous.

Telephones: g053 ef 2205.
ee









LA CLASSE 1049
Les jesnee genus francais, nds
on 1929. ainsi que Jes omia
den closers précédentes sont in
vités a6 présenter qussit&t
que poss ble & la Chancellerie
Be la Légaion de France, ove

nla de leurs poplers d'identité. °
Les bureaus de la Chancel -

lene sont ouverta tous lee

jours, de 9a 13. heures, a lex ¢

ception dea dimonches et dea
jours lerlés,

Port au Prince, le 12 Mars,
1848.



RETABLISSEZ VOTRE

PUISSANCE NERVEUSE
Fatigue au moindre effort —
ségoki de ‘eit — manque de
volonté — Idéis noirea — An
soisnes — Insomaies ~~ Mauxz

etc... Les woubles ci - dessus
sont quelquesuns de ceux qui

surviennen’ lorsque le sysie- -

me nerveux est itigué. Le bon
moyen d'y remédizx, c'est de
sulvre le nouveau walterment
bormonique, ay moyen des
DRAGEES ORMOPHYSES H,
pou hommes, — DRAGEES
ORMOPHYSE F, pour femmes.
Gréos aux DRAGEES ORMO-
PHYSE, le -sysiéme nerveux
asi nourrl, équilibré, «rechar
78. Le sommeil redevient pai
able, la résistence & la fati-
je augments: on se seni de
our en jour plus vigoureux,
ins maitre de ses neris, La
‘mssines physique et frellec
nelle, la tapacité dt travail
‘acernissent.

En yeute & la Pheie. 8. Get.
werd #1 dane roures lex bonnes
shermecies,



RECOMPENSE
Boane récompinse est offerte
& celui qui raménera un chien
nor scottie. répendant au
nom de «Bobby» — Téléphone
5468... No. 8, haut de Turgeau,







REMERCIEMENTS

M. Mourice §. Buenne, Je
arog Lieutenant Frig Evlenns,
Mle Jone Etienne, M. ot Mme
‘uguste Pierre-Pierre, Mon:
aiour Arstide et Mile Margue-
ive In-Frongois, Moet Madame



tean Jaoques, Mathieu et. tous
wa mares parents et alliés re-
nexcien! le. Chet d’Etat. Major
jg YArmés d’'Helt, lee Officiers
dee -Cazernes Dassalines et-du
Grond Quartier Géngral, le 8
Directeur de ic BNR. Mr Ob.
Aime, le Directour ot Je peracn
nel.des Mogosine del Bat, les
Cheta ce Services ot le Person
nel du Département dale Jus
toe, le Dx. Edouard Pétrus, les
Membres. de. ia Congrégation
de lo Scinte formille, le Nouvel
Este a son directeur a. 1, len
quires journaus cinal: que. les
nonibreux omia.de la Capitals,
dala Province ot de TRuonger
qui Jew. ont idmoigné de la

sympathie « Yoccasion do la
perte crasile qu'lls ont éprow
vée dans la personne de lowe

reqeaiie:
Moe Maurice 8 ETIENNE -

nea tagénie Jo. Frongols
enlevee & lou atlection lo 2

Mars 1949— Tle ics prient de

——
Boon ir 1 Ma 10




3.. Gédéon, Jes familles Day, '

| diourement rendusa publiques.

‘+ Par ailoura, i est domandé .

& tous lee propridiaines de wil-
log sludes tant & Port au Pon.
qt Pétion Ville. & Kena
colt et dans len environs de
| 205 trols communes, désireux
de leg mettre en location due
rent VExpostion, d’en donner
avis aun Commiseariat Général
pour une inspection itamédia-
te.
| Les intévtasds peuvent s'a-
, dieaser aux Bureaux du Com-
missor'at Général ‘ong — les
jours ouvrables fe neuf hrures
a. m. ad une heure p. m. (étage
de l'Hots] de Ville. Phone 2608)
Port au Prince, le 15 Mars 1949



REMERCIEMENTS
i Mademe Amilear Duval, et
, son tila, Meile Lise Duval, Mme
Vve Emminuel Thézon, M. et
Mme Julien Craan, Melle Deni

Heéraux, Duval, Crean, Bodet,
Alexis St Victor, Labens, emer
cient bien sincérement 8. B. Je
Présiient de la République, 5.
E. Monsicur’ Joazph . Déjean, |
¥Ordre. des Avocats, de prés™ {
dent da Tribunal.de Cassation,
Mr Auguste Douyon représen-
tont du Borreau de Port au Prin
oa, Mr Charles de Catalogue,
de la Société d’Art Drama’.
que, le Pasteur H. 0, Mc Con-
nel, ir Pasteur Eineat Veuthey,
les membres de la Mission Ad
yentis'e, Jes Eglises. advantis-
tee de Port au Prince et de Jac.
mel, Monsieur Dantes Bellegar
de, Monsieur Louis Détery, Mon
sieur Félx Magloke, Mr Pier
re Conié et tous les amis de
. Port au Prince et Be lo Provin-

ce qui leur ont témoigné de ia
i sympathie @ Yoccasion de la
{ mart de leur trés negretté
@t leg prient de trouver ici ;

Arsiicar DUVAL

' Yexpression de leur vive grat!-
, tude,

Port au: Prince,
1948.

sean amacrine



je 14 Mars

*



REMERCIEMENTS.
Mr ot Mme Léon Renaud ot
* jours enfania, Melle Alicea Hy-

polite, les familles Bincud, Car |
liz'e, Hypolite et Antoine tous |

leg autres parenta of ollids re
merciem bien sincérement La
Banque Noat'onale de la. Répu-
blique d’Haid le Chefet sous-
chel de ic Comptabilité. le per







qua, la» Directive le pox
sonnel @t les élaves de YEcol:
Dagussseau’ Lespincsss, line
prozice Géndrale des écoles
primaire, de le Republique
Vinspectrice de lo Direction Gé
nétale de Tenstignemen’ Ur
‘bain, la Drrectrice: de Beate
Normale d'insiitutrices, tous es
sina de la Caplole- et. deja
Provitice qui leur-on’ témoigna
leur sympathle 4 l'occasion de
la porte cruclle qu'la ant éprou
vee on la peronne de

Mr An'oine Joseph CALINTE

leur regeité pére, grand’pe-
x20, hea pare, bonein anlavé &
deer affection e 24 lovrir 1848,
wo.

SS

A VENDAE
Gunicasite 10 bok 4
Teh 7140, wires

ae Serre Duval, les fomilles §





sonnel et Yavore! de la Bon- ;






qu'un ‘insu (‘oretura of de con

fradiniions.

Vous avez mal intro
mon sujet: le Hile et la flio
du pare de famille n'ont janl’«
gu de «pro'eatations indiqadess,
vie & via de low pete, Vous
faves pensé de cette lagen:
mais qu’aves-voug fait des 1a-
gies d2 la décence, du sens di
respect de l'autorité patemnsl.
le Vous n'y aves pas @miaché
grande importance,

, Aun de mes personngges

, Céline? voug avez donné bine
scour, D'oh vientille? Quei
eat son nom, son réle dans la
pibca? Oh aiolle évolud?..
Sang doute, dans voire imag:
nat'on ferile tn bizarreries.

; _ Petit Jean, vous aves 6'6 pa
tleuligrement en coniradic‘ion
avec vous-méme, quand, o:
reprochant d’avoir violé «dél,
bérément des régies élémen!i

lres do aynaxe», vous jeter

& le téte dea gens des phrases

incohdrentes; js clte deg vo

tes, bien que- vous .naye:

‘pas ciié des miennes:

sAu momen’ of éciaie le con

flit qui divise la famille, au j

momen! ot Albert declare aa
résolution de donner Céline 4
Luxomar, et choses? son fils.
tion ne falt sentir le tragique
de le situation, Albezt jous
hanchement la plus bouffonne
comedie. Ho aime son réle
dailleus. Tellement qu'il n’ou
bliz pas aseez qu es un ac
teur devant le public. Ii ime:
prote et ne vit pas son réle,
C’est qua labord _linvrsisem
hlance es’ dang les mo'g qu'on |
dui met & la bouche» (sic)

C'est tout ce qu’un mouvais
Glove di sepliéme pourrait ay
flaver d‘avoir écrit.. Alora pe
i Jeom, lorsque voug derive:
| de telles phrases, vous oVviz

| le loupst de relever des fawes
j de ayn axe dang une ceuyre
: poasé2 sur lea scane,

i












nol. Vore expression piply sat tout simplement vul-
gaire,

Avec cog stupidités, vous
voules faire Vhotame d’espri';
mais sachex que lesprit n‘est
au marché; H faut en ovoir
pour an faire,

En délinitive, si jo devaia ro
la'er toutes vos enews et
vos contradict’ons, je n'aurais
quit recopier votre articia, Ce
pendant jo ne l'auais jamais
fall por crain’e d’altérer la qua

Jai appria & Pécole.

Oui, vous avez meépriag mon
osuyre comme ie ferait un pour
ceau & qui on jetiera’: des
perles, Et c'est pow cela que
Weayan' regu qu'une formation
supérficielle, esprit raté, vous
paves pas voulu saisir la por
iée de Houngan: c'est pour ce
la que vous avez pris le contre
piel des gens senséa qui ont
vu que la pléce a été Vurte des
meileures roprdsen‘dea au
cours de la derniére acigon,

; En literature, de tout temps.
on scit lolre ouvertiment de la
critique, pour 56 mettre an ve
deur, se faire apprécier du pu-
blic ef ae poser en maitre: et on
censeur, La vétre est nicise,
insensée et sotte. Vous vous
cuchez derriére un pseudony-
me, n’élant pas conséquent a

iver vous méme, ayant peur de

| voue acie, et de ses conséquen

} ces...

| Vous save les qualifcetifs
que lon ottvibue & ceux qui
font comme vous.

ilcis enfin, qu'imporie. puis
que le rid‘cule dont vous aves
youlu couvrir «Houngan» r&

| jailli sur vous. «Houngans res

‘ara & latfich®, ocx le public a
i donné son verdict ia pléce est
i vérllement bonne.

Frédéric AGENOR.

POPOL PD DPEL LPL PRIDE LLANE DAPI PET

SERVICE

i

PICKFORD et BLACK, Ltd.

DE PREY

| HALIFAX ~ PORT AU. PRINCE

| DEPART, DE HALIPAX

28S «DUFFERIN BELL» Fav. 14
| 8S «DUFFERIN BELL» Mora 31
|

i

i

i

©

§



A-LOUES .

PRELARIS & lover OL Oven
dre.

Exposition Bullding,
286, Rue ducMagosin de TRiat
‘Tel: 2389

cours SECONDAIRES
We dla Pullonophie

Appartements a Louer pour |
Burecux, j



ABRIVEE-A PORT AU PRINCT
Février 24
Avril 10

JOSEPH NADAL & CO.
Agents Généraux

DEPARTEMENT
DU TRAVAIL
AVIS

Pour permettre & un plus
qronk nombre. d’artisies de. par
teiper ou concours .(pardies)
quill organiae en vue du choix
d'un. HYMNE DU TRAVAZ, le
Pépariement da. Travail, (SEC-

| TION DEDUCATION) .a-déci

dé de -prolonger jusqu'ou
wood 19 mare, ly date limite

& Jaquolla les textes propasds

SECTION DEDUCATION
DEPARTEMENT DU TRAVAIL.

Port au Prince, le 1) Mors 1949, -

pos une denrée qui se vend ~

li du peu de fangais que





WASHINGTON, — le dépar
tement d'etat, dans un com-
munigué olficiel, a nuance
cujoud' hal, que los 8 notions
qui ent ravaillé & la redaction
du waite d’alliance de FAtanti
que curcient, olf'diellrmont
javité ITialie, je Portgal, le Da
nemerk ot Wielonde 4 se join
- dee & lo signature de ce pac
te,

WASHINGTON, —+ Lea mi
lieux officials ici ont annor
cé que le texie du trafté d'Al
Hence de LAtloutique Nord
pourra éve rendu public de-
man, Ces mémes sources ont
fait remarquer que ce hatid
doit étre approuvd par le se
net, waves d’étre ctl pur
je qouvernement. .

BUENOS AIRES, ~~ Les car-
sepondantsa de prasse ont esti
mé & plusiours contcines de
snillieys, le nombre ce-phison j
nes qui ancient bier eur ia
ploce du Congres, temndis que
le Président Peron prétait ser.
ment de Tdelue a ta HOUVE
constinition,

ROME, -— Hoa &é annonce
que les députéer communisies
ont adopté une nouvelle tocti
que, dans le bul de bloquer
la motion du gouvtrnement ita
lien, pour Vadhdésian du pays
au pace Wallance de VAtlan
fique Nord? Chaque dépid
communiste a réclamé cing
Tunes pour eupulpuer son atl
tudes, ceovant te voter. 1
pee sion @ duré toute la nuit o
oo motin, & 5 heures,
que, sources culoriseos
co 150 députés commu
sociolisies navalen! pos anc
xe pris lo parole.

BANTIAGO, ~~ Dove
de 30.000 apecicteurs. 1
gil a remporié le chompionnat











Be t







Loe







“



rr



Bré







classement su ete ol

nut Bréai 5:
guay 3

REILLY CLG IOS TED OLOL O
DECES DU TOUR

Sérat Joon, 40 a

Raymende Dérilus,

Ke







y
4























fred César. 42 ans, Cinelus
- Atangnec Princes, 28 cs envy |
ron, Bénaise Pete . Fr i
“ ons, Ab Jaweph, 39 cns, :
. morinde Mme Alexinc |
Poul, |
: re ee |
, PORT - “MARGOT,
FUTUR CENTRE
4 TOURISTIQUE bs
~ Hierle Bepute Dumas Me }
chet et le Miniahe da T |
ee me, notre om jean F. Brierre }
“es om survolé les seg ons Je Ba
= * youn (Port - Mergoth qutle
a ensuite visiiaes en voiture.
ee Le Departement du Tourie |
: me curait Vintention de (ii |
= mviloir les admirabics plages
Be de Bayeux et les splendi
fe miisong construites on

par lq BHADA, ¢
Mornes qui

téressanies régions. : 1

sonin

Bu rplomb

Bur ait



VERMOUTH (

Sa tarmule - jamais éga

Froid ou
naturel










| fectueux au Président Eatir



i
'
:





mondial de football de I
fique. du Sud, en vainquani le |
*-Chili par wois buwe aun Le





lp
bia

CINZANO Vapéritil. fevari des
personnes de bon out. eo
est 1 ‘aperitif
ZANO

ie 7

‘Ie SIPP nous a onvoys oO
pie dada letwa adressée por
Ap peronnel du tement
‘dee Pinances ad Thilaire de
co Département, olfrant 10%
de leurs appointements; en te
veur de VEmprant Intériour.

tierae qui, nows en ~ sommes
convaincus, constituera un ati:
wmalant pour tous les cutres
Fonctionnaires at Employds pu
blics, non seulament de ia Ca
pltaie, mais de tous les points
de la République d‘Hailti, qui,
sujourd’hul, plus que jamais
a besoin de paraille preuve
, de patriotisme ot d'abnégation.
Nous ¥ reviendrons.

i
|



NOUVEAU PHEPET A AQUIN

Le Président Eatimé a nom
mé Me. Marthyl Saint Julien
prélet de l Arrondissement dA
quin, Ancien Substint, an
felon membre de Administra
iin commungle, anclen com-
jp mnlescire du Gouvernement, Me
| Saidt Julien oat apprécié dons
i los mifieux du Déparmment du

Sud pour son
j tact, son amabilitd.

Nous ne dowlons un instant
qwil teprésentera dignemen!
le Pouvoir Exéeutif au sein
celle communauté du Sud qui
a déja donné beaucoup de
preuves de son attachement af





a

de

Creat une excellonte nomina
Non,

LEGER Ee a ee tere

DECES
Nous avons appris avec in-
fubnent de peine la mort eur
enue avant hier apres - midi
2 Bolosse de Mme, Lhérisson
Sistenis. Ses funéraiiles ont







‘yg | Cv Heu hler aprés - midi a 4

i hres & PEglise Baptiste.

Aux familles éprouvees par
ce deuil nous envoyons nos
sincér
sania

ndoleances.
RIDA TA AAO? OU Or oer ee




ECOUTEZ JEAN MAGLOIRE

Cx 1 8 H, no'ra con
bere Joan MAGLOIME, Chrficu
Service de Propagande de VEx
posi - sera cu micro de Ia
HES W

Nous notons, avec plaisiy, ie
succes croissant de ses caus?
res radiophoniques, di 4 sa



ton
Wh,

vox phonogénique, au service |

Wune logique implacable

. SR Gn ree

CARNET MONDAIN. —
Her matin, a eu heu le maria
ge du ler Secrétaie de la Laga

ton @Heiti a io Havans, notre -/

jeune ari Charles Noisy et
ds la distingude Mile Giséle Bi
Le benediction j
2 2&6
de Pétion- Ville.
a oe COCDOTT tgs
iy Yauel par ML Love Lé
het da
pr












ah

vebinet Puricu

le Présides:
eax bras
Silvers Fare.




5

pus, de



HUressons nos meil
eurs vooux de benheur au
charman? couple.

S'ctend aux quatre
‘points cardinaux,

lee «a fait du

id eal



Ageat Général pous Haiti: Arthur de Mattels
Place Gothard,

Port-au-Prince



Crest um bel acte de patric”

hounéiaté, son |



shee te







i
/
i
:
i







; 1949 Mr.

ice





|
i
i
j
i
‘
:
i
boy
ii
i



founci HAITI — CUBA, lo pre. |
miére séanc® aura Hee & 6 h.
. 2 au Heu de 6 houres.

© Artisans et Ouvriers haitiens,
f apportez votre plus large con-

tibutien intellectuelle, techni
| que et morale au Premier Con
grés Nationa!

ANDRE Louis

Le Provident Iie YAdminis'ra
‘Hon Communale. de. Port au.
Prince, MM. André Louis, vient
doaveir un. de cee gastos: aut
‘portent.

Lp personnel de YAdminiaxa
fon Communale s‘itant réuni
hicr Gomidi a décidé de sous.
ofre & TEmpnint de. lo Délen
se Notionale, sur la base de
la premidre Lol rapportés.

Le Magistrat André Louis,
gusstcG, a pris sur lui de pe-
yer, le premier mois, le mon






tan des souscriptions de tous

jes employés ce la Commune,
indistinctement, :

Si Yon penee quill y ya dow
salalres qui aivignernt 150 dal
hora ee quil ya. & peu pres,
yes G VAdministyation
Communaie, on ne peut que
Idliciter le Maa'’strat Andra
Louis pour son. tras beau ges
qui a une voleur d‘exwm-

40 em



bey

ple.
tea rrne mec eerees

MH. HUBERT CARRE A
LINSTITOT HAITIAN -
AMERICAIN

Vendredi prochain 18 Mara
Carré prononcera la
seconde partie de sa conléren
oLa Pensée Libérale cux
Etats - Unis».

Loy a de cela prés de quin-
@ jours, M. Carré, dans la pre |
riére partie de sa conférence, |
avail porlé avec succes de Jef |
ferson, de William Lloyd Gar. |
rison et de Wendell Phillips,
De ce demier fl avait lu la
belle page extraite de le con-
ference sur Toussaint Louver-
ture,

Liassisiance fut heureuse et
sortit enchantde,

Mz, Carré continuera sa con
iérence Vendredi prochain &
@ hres & l'Institut Haitano A-



Linstitut rencuvelle par cet |
le note toutes les invitations
lancées pour la premiére con
férence. Le public est cordiale-
mont invite,

LE GALA DOMINICAL
DE PARAMOUNT

Une fois de plus, un passion
nant roman d'aventures a don
ne naissance G un film inouw-
bliable!

LE CHEVALIER
DE LA VENGEANCE,
que Paramount orésente, en



a

i



Trois Mousquetaizes, Dang o@

chet d'couvre de le Fox, Tyrone

8? couvre de nouveaux

5 de TS ie #

ros Gui lutle pour son honneur

et pour son nom, Jand’s g

Gene Th blouissan,
une exo

Power







2

que et capuver

ers cu
LE CHEVALIER

DE LA VENGEANCE!

Un film palpitant, rebusia, ro ,



des



manique, qui restera & jamais
gravé dans votre mémo're,
‘comme une des plus grandes
productions de léeran!!!

ATTENTION. — A cause du |

PATRONAT ET SALARIAT
Industriels, Entrepreneurs,

du Travail, &
‘Exposition Industrielle et Arti-

eeacle qui s'organigent & la
Capitale sous les auspices du
Département du Trewail.
Congréas durera du 28 au 30
Avril et (Exposition du ler au
3 Moi prochain.

Le

Feeney ce: mena





j

; TAR «Och
: désert «La Nations.

| losophiques et les plus

./ tuer,

i Vaction

Pour Toi «Nation»

Par Ernest BENNETT



Ti est vraiment consolant de
simaginer — ot de réaliner| —~
que lexistonce de la Iouille
ala Nation. s'est qucune ihe
wion,

Toi publié deans le No du
12-32-49 du «Nouvelligins une
série de boutades sur }iusion
intitulés «Miragen>, ala Na-
Hon», oll, crt avoir du «Mira
clos,

Tusion)

Mes boutacdes sur VUlusion
nont paa eu Vheur de plaie
& eLa Nation>. ‘

Ah i l'éternel amour du moi |

Le feulle «La Nation» ne
souralt étre quire chore qu’u-
ne ilusion car, on aurait it

) talt de la confondre avec la
| valllante Nation Haitienne qui
i demeure, elie, — cujourd’hui

' plua que jamais ~~ une grande
réclité.

La Nation: 8 lettres
i Charlier: @ lettres |
LMusion: 8 lettres.

ala Nations ne saurait ai.
mer un article du genre de
«Mirages» car «Mirages« @vo-
oasis «désert> et

318>,

«La Nation» est peut - étre
VYune des feuilles leg plus phi-
mal
comprises, C'est que les lec
feurs se font illusion sur la
philogophie de Yullusion qui
est & la base de cette feuille.

«On nalt spisituel, s’y éver-
c‘est aventurer sa peiney |
{Léon Laleau}.

C’est & toi, «Nations,
discours s‘adresse !

que ce

De la fagon dont «La Nations
s‘indigne de «Mirages», on
econnall que son personnel
st du sexe fatble,







Ce qu'il y a de vraiment co-
mique uvec ces petits mes-
sieurs de «La Nations cest
gus se crolent ious «illus
ire parce qu'illusionnistes.
Ces deux mots assonnent



Be

; mais ne riment pas!

fo n’etait pas de mon inten-
ton de répondre ux sornet-
nevtes de «La Nations, Je nai
pas pour coutume de donner
lo-réplique & I’iusion, & Yabs
action, Mais un loustic qui

; he Mmunque pas d’esprit, edit a

te souffler:

— Voyons, l'Wlusion t'a four-
ni Foecasion d’écrire
Hexions. C'éteit ld loccision.
Maintenant, va pour le résur-
rection, Une petite potion
de 12 autres réflesions rendra |
G@ VUlusion. Allons:
une réaction! Pas de passion
quand la soumission est une
obligation.

Pour Gnir, je suis disposé &
entendre les injures de «La Na
tions, Incapable d‘esprit, elle
ne pout qu'insulter comme ces
viellea cormméres du marché
Salomon,

Roussen Camille avait bien
decouvert cette faiblesse de
«La Nations VDlusion ne
fent pas] -~ qui avait com.
pore cette feuille & une folle
dont Yunique plaisir consisiatt
& déblaterer sur le compte
Vautrui,

Ermast BENNET?:



’

100 re. |

| Notes d’Ecoute

& “te)

Le pourcentage négre n‘a pas

laugmenté non plus, Toujours |

i

|
i

Ultalie et le Pacte
de lAtlantique.

Le Premier Nalien, de Gas
pata solermellement annancd
gus Chemnbron tiliennes, que
Vitalie a acceplé de faire par
te du Pacte de l Atlantique. Le
| Comte Storsa ne déplacera pro
| chainemont et tra le signer cu
inom de don Gouvernement ot
ies son Pays, a Washington,
j le 4 ou le $ Avril prochain.

!
Deéclrration du Premier
, Pehécoslovaque.~

| Le Président du Conseil de
‘la Tehécoslovaquie a déclaré
que Valliance de son Pays a
, eC la Russie des Soviats don
“ne aux tchécoslovaques la ga-
pYantie certaine que jamais
{plus les Allemands ne pénéa- |
j treront dans leur Patrie, ni en
yoinqueurs militaires, ni, non
| pias, sous la forme camouflée
de populations déplacées. Cet
te déclaration a, parait - i, &
té aceueillie avec confiance
| et sérénité,



Réduction du train de vie
de fEtat—~

M. René Pléven, au ~ cours
dun discours électoral, « dé
claré que puisque Etat de
mande des sccrifices & sea ad
| ministrés, il doit, tout le pre
| mier, donner l'exemple, et ré
| duire son train de vie, +



| Une exposition originale.

Ceat une exposition de pein
ture. Elle a ét6 organisée par
;les employés des métros ~ de
Pecis qui sont, comme on le
salt, rente - deux mille. Catie
exposition a élé faite dans u
ne station désaflectée et a eu
un succés de curiosité. Des
milliers et des millers de per-
sonnes la visitont tout le Jong
i du jour et jusques aux heures
du soir.

Plus-de cent employés ont
exposé des tablequx. Et iq
crifique allirme que beeu-
; coup d’entre eux oni du iglent
bet quelques - uns ne sont dé
pourvus ni de métier, ni dg
puissance, ni doriginalité,

f





Film Roosevelt,
On vient de metize Ja der-
j niére main 4 un remarquable

‘documentuire sur Franklin Ro |
;osevell. On dit beaucoup de
bien de cette bande qui a éié
éalisée avec le concours mé&
ime de la famille Roosevelt,

Ce film débute avec la sor
tie de Roosevelt de }'Universi-
ié, passe por ges fancailles,
le suit dans sa vie publique et
privée ef a pour dénouement
le dénouement méme de sa
vie.

Parions qu'il ne sera pas
question, dans ce film, dea son
voyage ou Cap - Haitien, on
1934, qui constitue, cependant,
un événement important de sa
vie. car ce fut Ja premidre
concrétion de ce que, deouis,

on a appelé aa politique de
bon voisinage.

LISEZ «LB WOUVELLISTE

| v6
|
|




oux anvirons de dix pour cent. |

S








§. 0. S. aux...
tonite}
i





trivtes, de In fort, quobacénlé

lide sur len lavres pour s'adrox

set tant aux employés quicux
travailleurs,

@— U ddclore auveriermertt
4 qui veut Yentendos que, par
na volonté, tout Je personnel
huitien doit Give révedqne ot fai
ro place & dew lodividus venus
comme fui de Hadem; et ree
nace constamment de révoca
fon low intérevads qui sont es
pida méme dans leur vie 6o-
viale,

§, —- Un dtranger répondant
cu nom de Lucas remontera
| blentét & Ia forét des ping com
“rae superviaeur de la cantine
jet du magasin & raison d'in+ |
idemnités mensuelles raizonna-

' bles pour remplacer ou se mel
ite & la tte de Vhaitien jus-
que la chargé de ce réle, pour
| emquaraty doligrs.

10, ‘~ ‘avis dui sieur



























| Johnston, la foréi de pins ne -
i marchera bien qu’avec un per
| sonnel étranger dans toutes
jes branches de confiance oc-
le cupées actuellement por de
| Jeunes haitiens. .

|’ Nous arrétons ici cette énu-
mération.

Un vent de juste révolte pla
ne dans ces hauteurs de frai-
cheur constante.
En derniére heure, nous ¢-

vons appris que lea employés

-et travailleurs de la forét des

| pins, ~— pariotes avant tout,—
"ont emrepris des démarches -

‘ prerhantes quprés de qui de

droit pour obteniy le déplace-

j ment immnédiat du despote Ja
jmes P, Johnston, Sinon, en
| raison des mesures exception. , Alejandro Garcia LOPEZ -
nelles prises récomment par le , 21 ans — demi gauche :
gouvernement, ils se trouve--! Joueur en qui son Club fonds
rajent dans la pénible obliga. | beaucoup despair. Nest me
tien de donner leur démission | fessionnel que depuis lannds



jeunesse a folt partis de
sélection «Nationale conus
Maxique et les Etats - Uni

REX

























collective. . dernidre.
Les 17 athlétes dont
awenuiu suns amma | vous avons donnd le palmate
axtiveront & Portoni-Price
AU CENTRE * | medi 19 Mars 1949 par Power
D’ APPRENTISSAGE de lh. 15 pm de is Pan
meric Airways. Us sete
DE ST. MARTIN. accompagnés du ‘Proleseut

Manuel Naredo Vidal et
Carlos Balester. Garcit, espe
tivement Président
tratear du Deportivo Pusatey
Grendes. Voici le Pregame
me des matches:

Dimanche 20 Maré: Puesiet
2 Ré | Grandes — AN Haiti.
vérend Pare Cassagnol, Aumé } Mardi 22 Mara: Puanies
nier de VEcole et les chants de | des —— Racing Club Haities,
circonstence seront exécutés Jeudi 24 Mare: Puantes Gon
des — All Haiti,

Lundi prochain, 28 Mara, &
§ haures 30, sera célébré & cet
Etablisesment. un office funé
bre, 4 la Mémo're de Eotilus
Esimé, bientaiteur du Centre
d'Apprentissage.

La messe sera dite par k

por les In’ernes,

AU PARC LECONTE
Tournoi de Football

Cuba - Haiti

PREMIER MATCH: DIMANCHE 20 MARS 194%,

Cornet de
2 metichos.










ENTREE: 2 Gdea wm 5 Gdea
TRIBUNES: 2 Gdea —. § Gdes
PELOUSE: 3 Gdesg .. 7 Gdea 50
VOITURES. 2 Gdea

MURET: @ Gde 50
ENFANTS: 1 Gda — 2 Gales 30

Lea cartes geront en vente’ & parity de Jeudl 67
oux exdrolts suivante: Eplectie Max Me GUFPE
Four) —. Epicerle BARTHE fine Pavée. en taco de
qo KNEER) — Av Pare Leconte.

nonmeeetnheannnaeencnteanneneerte





Full Text