Citation
Nouvelliste

Material Information

Title:
Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date:
Copyright Date:
1958

Subjects

Genre:
newspaper ( sobekcm )

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
LTUF ( ACN6482 )
OCLC ( 0012544054 )
AlephBibNum ( 000471641 )

Full Text
Sous le fire: Veen eee
mén od Congres inieregioad! |

‘ dee grofessours de langues ve
vortess, nove conliarg «Le Be
tine db 14 jomvier en cours
donne.des informations extre-
moment intérexeuntes. ”

fh eal suggere: «Le Gur pro.
jeseour de wagued vivente
doit disposer, & cote dane or
mation stcenifique large et
projonde, d’informations fo
jessiannelles ef posmeder ler 4
jements sssentiela d'une méthe
de qui lui serve de point d’ap-
pul. La)\Fédération ides Pro
jesseurs) insiste pour quéune
préparation sériouse sol orge-
nisée dans chaque pays Gnigtel
re de la pédagegie, pédege |
gie expérimentale, Méthodele-
gie génercle et spéciale, ghe-
netique et orthophonia etc: sic





d instruction)
motion sclentiicud. Eni
ge semineré sous ie
1 dun Conseiller pode.
: je prépore & la thle.
ans som poste.
facon génerale
iorncds oncordé















dans nowe






dinigeants hailens est
5 Ont preaque fous con
re que la lonque fravigsiee |

la langue diplom EUR,






clement
mute Lastrult
icune cure.
Le prestige #t lo betta de
anque hancuise sunt ie
comestables, Crest avec ane-
e erté qu'on li dene
complenrendun Gee conle-
internationnive les tro.
adresses &, certains repr
sentants avedh, comme MM
legarde 21 BL Let Male
comblen de Bellegarde et ce |
St. - Lot avons nous? .
Nous ne devons pas perdre
de wae GUO DCs BOE 2
rourés de volsing perlent eape-
gnol et angleie avec ke
quels Vhoitien moyen, en rob
son meme des conditions de
lo vie moderne, est en rapport
constant. Pour nous plus que ;
pour toute quire républigue du
nouveou monde
ment des langues vivunies
une imporience cuplicle. Gn |
sen rend vite compte dés
quion voyage en boleay ou en
aview: les pagsagers parlent
anglais ou espagnol, celui gai

den poseider
a





Ce















LORS







ne s'exprime quien frangels eat

totalement isolé.
D ne s'agit cetainement pes |
de porter de nombrenz Cours

anglais et d'espagnel cus

Programmes officiels, sous Ya
vons toujours fait sume récul |

F
|:
:
|

tats. Tl wowit encore molue
Henseigner les langues viven-
tes por de lagtidieuses roduc
tions, procédé contraire cox
données de la paychologie et
de la logique, *



sérieus dana un Geidbllese |
cypress em






* | despmure

|



> qu'on porle & Paris, U est |
Inufle pour um |







lenselgne- |

reuse de |e queation deol
guement de Yangidis ¢ wu teu
aoe le gouremement ae: Me.
Lescol. Grace & Yoide amari-

nding et sous las supervision
de-Me Mercer Cook of ensuite
‘goue celle du De. Mex Bond,
wn plan de tavell méthodiqua
¢ 66 Snbors ot suivic des
peoleszeurs américaina ont on-
seine, Vengleis. dans~nes ly-
ches, dee profeazeurs haltiens
bien douds pour les langues
sans distinction de classe, de
clan ou de couleur) ont suivi
dex cours spécioux, certains
oat 266 enveyéu aux Eis - U-
(als pour silivre dea cours de ;
perlectionnement en vue de
ifermelgnement de Yenglais
j dune nos lyodes et d'autres de
_veleent partir dons Ia suite.

Serre AOS

Ee oserait intéressant de sa-
volr ce que sont devenus cea
Professeurd de langues 4 pré
puration apéciale, de connai-
fue leurs appdintements, le
inembre Wheares de travail
| ga'lls fournissent par semaine




protegés par les poli
wens, Ge vol dane quelle
mesure ces professeurs d’an-
; gala onl eu un cvencement an
[tapport avec leur préparation
) apérinle, leur efficience et leur
| experience. :





fe pole olfirmer copendant
ny © pte role mola un
a Rare pai te Cont
nm en angleis ‘a 66 chargé.
grate stapsiaction, Pas
LE os egura dans un Lycee
eo Porbcrn- dunce et Gow ce pra
+ he EEE conecient Seat trreire-
mest cloint d'avolr dtée déaigné
euseigner une mothe
igner, ce qub wri) dit
gear lee ithe den direc
Let portenclt attelote & son pres
toe
ie puis owesl alfirmer qué in
bene bpocae on a fll nom
mex gimme prolesseur d'on-
4G dons un Lycée de provin
ice un homme qui bien doug
| pacar lew langques est arivé a
iporler asses bien longlais,
mais dont la culture générale
est ineullisante Gon'a pos tals
,ee8 @tudee secondaires} pour






| hel permetire d’enseigner dans
lus Lycée. Et jen pases...

Praprés la Fédération inter-
(netencle, un professeur de ;
[Sengue vivante «doll metiriser

ie langue et la Civilisation du
ise sple ob elle est parkdes at
eile imeiste sur pimopériwsse d'un séjour d’un
bon en Talnizure done ce peyes.

as

Yous siqnalé ici, un des pro
tomes de notre enselgnement,
al pourra éte résolu quemd
08 dirigeants fniront por ad-
metre qu'en matiéxe d'éduca-

fon he aclence ot la lechilique

ont toujours le dernier mot.

ae

is

Sey

Jolien LAUTURE



| VERWISSAGE AU CENTRE
‘ DART

C'est demain, 20 janvier,
que le jee peinira’ Max Léo
Pinchinat, expose see cmuvres
au Centre d‘Art. s

Dons. une petite . feuille
bleue, en moniére de catalo-
gue & catte axpasition, M. Max
Leo Pinchinat a tenté. d’expli-
quer le caractare de sc peinta
42, 80 source d'inspiration.

Nous convions le public &
prendre port & ce vornigerue
~~ Blome exposition du Centre
a Art.



LE JEUDI DE LA BOCIETE

DART DRAMATIOUE

Demain abrbs + midi aa local
habitual dele Boclalé dit
Drematiqus, Fecivein eee
we Casaéua poatiyes Je locks
we deo mm :
intitale: «Manbes.

«Ua Tegel em |

_ NouvE(LE ADMINISTRATION
| COMMUNALE A VARCAHAIE

' Dens eon numéro de 3 iam
“wer on court, «Hall - Jow-
nole @ reproché au Cansei) §
Communal de VArcahaie de
navel organisé cucune recep
tus & Voocasion de la te de
Findésendabeo, le ler Janvier,
Conzairsment. & la trsdison,
ce jour. 16, apréa la menae,
les portes de la Commune fe
rent ferméas,. D'aprés noue in
jommation:: vous ereyoos § ea-
vole qua le. Conseil Commund)
vient. d'etre dissous. ..
Dephig jeudi dernier, on. a
procédé & Vinstalation du now





youu Conseil, préaide par M..
Voley Beraadotte, ayant gouc

membros: les cloyens julve
Charles @ Normand Marcel:
dae.

"fn oiendant que te 8 LP. P.



Bi convien ri i de sigedier der oe:

oun, de jeer leure wome dens
ee tee Somes. Be font
sine stndustriey de leur piume
,et-de leur longue... de «wer
pente duns les fours.
Comme ils nosent pos
venir de front, nous dédai-
gnons de répondre & ce
quills éructent & note a
drease. Us ne 2a dwatent mé-
me pas combien est géadrele. |
la réprobation que suécitent
leur pitrerie, leur coumilise ot

| cos do joe lous nome Save

leur flagorperion de tglas lea

temps,

plus de 25 ans jue sour mil |

tone dans le jowrneliame, une
position qui ne resemble quake
te & celle des anires.

MD.



DU MATERIEL POUR
LEXPOSITION an
Dunonche, est entrd en rod
de BortowPrince, be G. Gament» qui poste & son
bord un fort let de matériel
destina & VExposition..

Durent le journée dhier. on
a procédé ou deburquemect .
de & bitonniaca, d'dlevuteurs -

Gul evoaticient Ye charge |

iment primipel du = Willen Go
Cramante.





LA CHAMBHE DES COMPTES
“La Chormbre des Compiee
a inewgeré ce motin, eee mo
your, on fonclion de In préson |
te “sension Extraordinaire dea
Chambres Ligislatives.
Mous espérone que la Chant
bre des Comptes apportera &
| rErade des importanis Con

sine

trots qui woot lui de svamis,
conformément o kx Constite-
tion, le méme esprit de mizio-
fique dent 0 a fall prewre de
Puls sai reconstitution.



UNE UTILE TMITIATIVE
DU DEPARTEMERT .
DU TRAVAIL

Le Département de Trovail
incugure ta bienti, dons
plusieurs villea da la Républi
que, dea écoleg du wir, deat
néos & Véducution dea adulles
ettrés et west particulidre-
ment de membres de Syadi-
outs wavrleca,

Lo Sous - Secréicie Eat
du Trovall le Dr. Fe Dee
velliex cononcdlt derniexement
que le Burean du Trxvail sa
devall de considéxer wixieuse-
mont Veepect éducatii de pro
blame du Tervall en Bait.





DE Pantone La Commission





= est formée
RERCORCO TC e
:

A Hey Went Giemil se ten!
dra le 25 janvier prochain uno | La Diecdon Génarale du Bu

son de qaelques ore (-reou du Trevail.a conilé & M

l wren des peintess prenitile tal i ML Lalo Cajou, Jules Bian.
j tens. Celle exposition qui) cher ot Félix Garescher la mis
i ducera wole quere ent due & , sien <'éidier kes sépercus

Yinitiedive. de Yedseur de -Re- | Mong d'une augmentation de

noieemeoe im Heiti-. Selden galaives sur les alicires des

| Rodmax, ef ¢ ioul Yappal de Compagnies de Navigation &

paowe Departement du Tous 1 teblies dana note pays. Ceus

| me. : Hgne de zoluiion a #é adog-
ah, “Wa Sapna

Nye @ igo & Vellet de trancher is
ton . de oe gente ovelt ex Lex :

; sonkit exisiont ento lAssacks
d\New - York. pais & Washing 5 on deg Agances de nuviga-
| wn. Porkest, moe peintres | pri

Z

i son ot le Syndicat day Agen-
snithis comment um succka & i ces,
$
'

sesso oe



. & Poecausion de lexpire.
| ° ton, le 30 d bre dernier,
| cies se ~Meces pe x n, 30 décembbre dernier

ca contrat de woavail inarve-
nu ente eux. Nous reppeloas
. gas le Syndicat avait pra oc
, eazion pour réclamer entre au
i wes choses une cugmentaion
| de aalaires de Yordie da 27 a
: 50% et que l'Agsocieadon Jaa
' Ayencea Maritimes propese la
| reconducion du précéden: coa
wert ajou'on: gu‘ane
meration de salaires entcins

iMew - York \oure lee une 2 Ex:
; postion des peuvees de Philo
ine nearer ay ae wee meilleurs



LE QOMITE DU FILM ~
| “BUG - JABGAL’

La Sheed te Thoméa Aer!
these Benmore, Coren - Croix
Ge la Legion Pf Eenneur, eee
| dent du Comite du Him «





| de fet et par vole de consd-
“| quence une cugmendion da

Han G2 | eat: de la vie.
MEET OEY



Jareals olire & lg Laguton .
Frames, le vemcdredi 20



° PTS ley commiasion est apple var
ceommen de son

~ ‘ ° Uculigrement 4 sa prontrosy,
neta SIRES, *





| womeie intellectoel, «4 pelitiona
da Porton Prince. i

Nous avons eu demiérament
a otirer Yattention du Mintara
des Travaux Publice sur lo né
cogeté d’asphalter la route

z
t [ou moyen diiaves-qarions
Aan t
7 Une belle Hee de vAn a de | sctentifiques.
| YomdGe beomes - boltenne eat
| 8a perspective, Des cavite 4 ,
toms ont ot nneien & cote on |
cunion cus tepeceeniants dui NOUVEAUX CHANTIERS
}



gai conduit aa Sanaterium,
Waulant plus qu'il eat question
de consiruixe dans con parc
ges un hopitel moderne pour
lee aliénés du Dr. Mara.

Au cours de cetto semaine,
nous avons eu la sctistection
de constater que notre sugges-
fiom & été prise on bon comp.
we, c'est & dire qu'on ast on
twain d'asphalter cetie route
appelée & rendre de grande
services. Cast tant mieuz }

A LECOLE DES CICERONES

|
:
!
|

+ SHEEN ea

| Hier sour, 2 & heures, & Tico
te des Choeremes, le Beerdicire

| Gémercl de TExposition, M. An

dre Chevelle: « donne un test
tux memkeeus <¢tudiunts de

YEouls afin de deerminer lee

| Plas upies et qusel de dimi-

i taer ly sombre des iectite qui

gilevert 2 1M Oe ven a

beonin que B: BW vendeuses

bet SG clearence.

i, ML Rawle Frederic, Inapec-
tour de TEneelgnement. repad
seria le Departement de YE.
dusciion Vestionola.

Lea etadienta & PEoole dea
Cicerones sulvent avec int
WA lee coure qi sont donnés ? D. (Asucciation des Etudiants
pot MOA, Pelz Ielenis, Bond ~ on Droit).
Banjecnin, Pronk Morten et! Ont dd Rue:
Fougize Morpecn,



ALA FACULTE DE DROIT

Les Eradiante an Droit ant
tencuveldé. avant - hier le Co
mite ~ Directour de TA. D. €.

Andté Beau.

plon, Président, Plerre Alesan,
dre, Secrétaira: André Méhu,
Tréserer. «,



A ATTENTION DU





| ARRIVE DE P. HUDICOURT

cage ts se :
“\rament d'étre publiges e} c'est
rait unm cecrolsse@mont du aux 14°" ;
‘eolaboraieur Gérard de Cate .
(logne que nous les faisons con |

i Crest sur ce probléme pus |





La Département da Trewail
jeurait déj& obtenu Faide em
presede de la Division de I'En
selgnement Rural et du Dépar-
tement de la Santé Publique.

Noun Wignorong, pos que je
Département des Troevoux Pu
bice, en, execution du. Pro
game PUrben ees da Gow

ase

“TEAVIUZ PUBLICS *

Hier par un avion de la
Pan Americon Alrwerya eat
rented notte conitre Pierre
Hudicourt qui depula quelques
annees oceupalt le paste de
Chord d’Ailaires & VArbas-

@ OUR exparons que





CONIONCTION
UiTnstitut Frangels tous a od
i moblement fot porveniz le dex
niet numéro de la Revue + jonctions.

An sommeire -~ tte iche
de institu «muteur du Cente
noire de 49>, des potenes de
Donisigue Hippolyte et 4’U-
jysse Pierre - Louis; un’
de Moriesay ~ Leroy par Si
won Landa, ft lea.
hobituellea de la Rerus: «Le
Courrier de Frances, slag Let
tes, Belences of Arie on Hal
ie. lee Livres ot Bowen.

sonora nemo ASR Genet




vornemin, sellerca de récli-
wee ee mormen jee plas we Medame Pierre. Hudicourt
gens. Cependant, il serait | est également rentrée, Nous
wile qd'em. pene & asphal | souhaltons le bienvenue &
let carcines imea acheeRement nos amis Pierre et Madame Hu
a tekt memewnia Gat, lle la | dicourt. .
Ye TA, por eanmple, por ob

pemeent ee Eleven ae fEdcle| aman
des Seaure
Si on, Kilese ardiver te whe.
dy apporter OCCIDENTALES EN HAITI
Hier matin est arrive. par e

ade de Santiago de Chil.

ee HSN



veo. ekatdicuotcaia, subianecties
ete vce gm paouee nape
bie. | eo



que We <7. Ps | comp | mingo.
te de colle note, inepirée par Ba sib cowoell &.0q detcen
| 2 seal disc dite nile & ln |e davon. pon Me, Le Gove

pata ee



le Grand. Succes \

DU GUIDE TOURISTIOUE



Nows avons appria avec
grande satisiaction que la pre
wilére édition du «Guide Tou
vistiqnes publié par le Hal-
fion Inlormation Centers 4
New ~ York, ot dent le trage é-
wit de 10.000 exemplaires a
at complitement épuisde on
moing de dix semaines. C'est
un magnifique auceés pour hor
génieation de le propaga.
de haifienne 4 l'ékenger ef
veal ce que leva de son séjour

& Portcia-Prince ne cauchait |

pos M. Roger Dorsinville, notre
ect? Consul Ganéral dana
va métopale des Eists - Unis
i@l qui fait toujours de son
j mieux pour encourager les vd
riables initiatives nationales,
Le «Haitian Information Cen
i ers, dont les activites voni se
développer durant Yannée
1949 a regu plus de 500 let
, Fes venues de tons lea colina
* dog Etats. Unis: parm ces der
‘nlérea deux méritent porticulie

‘grace & Vobligeance de notre



naive oubvard’hul G& nog lec
| leurs,





' Pan American Union

! Washington. D.C.

: Gher M. de Cotclogna,

, Aujourd‘hul nous avons 416
In heureux de voir un exempliai-
is tle votre nouvelle publica
|

i

i

Hon intltulée: «Trove! Guide 6°

Halu 6dué por le «Haitian In
formation Centers.

Puis-jo profitar da cette occa |

sion pour vous adresser mes
‘ gincéres iélicitations pour cel
| t@ eplendide publication qui ap
| portera une aide importante 4
i Mndustrie tourlstique haltien-
| ne. Dapuis longtemps, on a
ivaltun grand besoin de ce
gente de brochure qui attire
Yattention dea voyageurs sur
| les mogaifiqnes richweses et
lea atvactions tariatiques of
| teres par ia Republique d’Hal
pu
| Si caci vous ext possible
nous Gimerions recevolr cant
exemplaires, de votre Guide
que nous disiibuerons par Vin
termediaixe de notre division
dea voyages. Views pouves
étre cagure que ja distribution
| sore: faite dona lea meillauras
|



En vous renouvelant lease.
tance .de noire eniler con-
cours, ie vous prie d'agréer
mas bien ainctrea sclutations.

a) Prepeieno Jj. HERNANDEZ

Chiel, Travel Division.
2 @@4@

Voici maintenant lea lignes

que le grand dctivain francais
, Mure Chodourse, auteur te.
iiebre, de «Vasco, de -Ce
| cile de la Foliar, de «a Clet
Perdué» at de tant de Uvred et
de tant d’onvrages fameux, a
ccvcesdeg & Cdrard de Catalg
gne, de Université do Salt
Lake City, a0 i eet profasseur.

Cher Monsieur,

Merci de votre|guide de
Halt qui évoque tant de
tonclsion les beautés, les char
reg of low de loa Re.
i ; Cotte «Sula
ge des Conclbeas comme la
détink piltoresquement votre
préloce.:.. Cette invitation au
voyage niétalt, on ce ah toe
CRCRTOS: TG. néceasdire,. car
















“pour moi du
signe de la tentation sur Ja
demi des mem qu'il me

reste & découvrir. Mais com

(voir suite en 4me page) —

Lettre de

«Nouvelliste»

j Service de
(Aonion Havaas au «Nourellistas

PAR AVION



ESPAGNE...
/ Par Geo.ge WOLFF

WASHINGTON. 18 Jan. (AF
Pi. Les mieux officials ame
| ricaing estiment que le récent
{ wegain de rumours, en ce qui
concer lTeveniualle «econal
décation» par lea Etats - Unie
de leurs relations avec YEapa
gne peut dre considé:é com
mo heriement spéculaill, si-
non tendancieux.

Certains orgemes de lo pres
ao oméricuina se son! creas en
mesure de pouvoir prévolr’ un
prochain echands d’ Arsboasac-
deurs ent-e Washing’on o Ma
thd.

Ho on’en o3t tion, a déclard
& YAgenco France - Praass w
@ havle porsonnall'é officiel.
ds, quia dementl par ail
eu a ca egertewemen’ Ina in
lQama@ions qu'il a qualfiees dz
endoncieusss, selon leauei-
log les Evns-Unia songe alien’ &
ie, dena Ja péninsule
2, oon certain nombres
2a abriennes. :

Cependani, lea milieux of
cela américatns — soullgnent
que, le temps passant Poti
i tude deg Era’a Unis comme col
te des au'res nations déweora
deues & légqard de VEspagne.
sourrait suivre lévolution qua
commeanderait les circonstan-
eee et suriout Yatlitude qua
| doperait le gouve-nemen’ as-
pagnel,
| Lea spécialistes du Dérarte-
i
|











|
;
j
i
;
}
i
:

ment WEiat. avant de se pro.
noncer sur les tondances d’y-
ne telie évolution, acdmeitent
quill convient d’exominer cupu
f ravent quelles saront lea vuex
du futur Seceétaire d'Etn Doan
Acheson & Végard de {'Eaps-
= et surieut quelle sent ia
politique que M. Truman anv}
aagera & Végard du gowverne.
waent de Madzid. apréa sa pd
a le 6
|



Janvier prochain,

Daunte port, lea milleux di
plomutigues de Washlagion
niatiachent pos une ulgntlien
ion importante & la dépache
de Pronctor, conongent qu'un
goupe d'gvicieurs espagnols,
promi lesquels le yénérel Apo
Unor Saenz de Buruage, Sous
Secrétcke & VAviation, visi
te le quariier général de is
force de Ale américaine Ee
rope, & Weisbaden. .

Cote visiis alt suite i ovlle
que le Général Wilton ‘fun.
ner, Commandant de Avice.
tion ameévicaine, gal aesucse
le reviaillement do Berlin, «

| faite récomment & Madrid,

Toutefols, lea miliows off.
Gels américains contirment
acme dquivoque qu'un dchan-
ge VAmbassadeurn enters We
shington et Madid ne scurait
e& Gucun cos. one. envisagd
; avons que TOND nan décias
de maitre tn m moditier os

ment Frenco,. +



New-York au

bAgence PraneP rena













". Berlin, Warhington,

- Le question est de savoir ai
to population de P'Quss de.

= Berlin peut ienir contre les Rus
wes indétiniment. La-pression
sovigtique et. dpouvantable.

Pour voug donner une idée-

Ge ce quest la vie & Berlin cet
hiver:

GW FAIT FROID. Le plus
que peuvent espérer les Berli-
nois des secieurs de YOQuest

. @@ Berlin est juste assez de
bois et de charbon pour chaul
fer une chambre seulement du
tant une partie de la journée.
Olfices, magasins, écoles, thée-
&tres, cinémas ne sont ” pas
dans de mellleuwres conditions.
Quelques uns de ces édifices
peuvent méme avoir & lermer.
Les vétements chauds ne vont
pas en quantité. La tempéra
ture demeure au dessous du
point de congelction pendant
le majeure partie de Thiver,
purfois atteint zéra.

IL FAIT NOIR: Les rues de
ia cone Ques: de Berlin sont
sema lumiére. Vous. circulez &
ja torche eleciique.
part dex mais:
ché seulement onze Z et
heures p.m. et 2 ei 4 he




oe

a ple

ont Pélectt
4



pulsque
op nord
sole a
couche 167
xiaide pate

Par ce

dc Berlina.

majorile,
est le mieux
tant que d
bque.

VOYAGER de
Ouest de Be:
mélé “Le con
des Usines gé
@tle manque de charbon, tout
cela limite les icing «dlevéss,
Je métro, les lignes en surface,
& seulement quelques heures









ecwcccmcemnrme, —_pocbemcttet:



vos lavages

délicats avec
SAVON

SUNLIGHT!

aussl

a Si vous voulez quz vox
birmen:





_aecenvateenesessttegmeen opeeeneentniginnn





















* | placer leur

rPOuest, tandis qu’‘ils

sp eeceeeeg



N’oubliez pas—faites

«$1 ogréable

les mains!”

pis Gia less.ve,

Nanking

tures sont rares, ast plus fa
ale Caller a pied, ou bien de



rasier & la maison.

Lovie dang le secteur sovid-
tique de Berlin & pramiére vue
semble plus attrayante,

LE FROID est vaincu par u-
ne ration plulst générouse de
charbon ‘brun venant de l'Est
de Allemagne.

Lobscurité n'est pas un pro-
blame. Les Russes contrdient
assez’ d'ugines géndératrices
pour mainionir les rues éclet-
res, pourvolr d’élecuicilé lex
maisons, les offices, lws écoles,
jes théditres.

VOYAGER avec les Soviets
controlant le plus de faciliiés
de transport — ast plus aisd.

LES VIVRES défient ies quan
lites disponibles aux résidents
deg secteurs de Quest,

DES MATERLAUX introuve-
Lbles dans YQuest de Berlin
sont afichés pour la vente,

dans VEst,

Naturellemen! tour ceci n'est
quiune olfra






i
‘
sovictique aux
Berlinois de [Quest d'abandon |
ner leurs alliés de YOQues:, de
espoir en Moascou,
ei de joindre le pani commu.
niste.
Une étrange chose, cete di-
vision de Berlin!
separation entre VEst et
YOuvst quia fait Yobjet de
grandes manchetes pendant
| des mois, ne se montre pas du
| foul comme vous ¢
{ supposer,

Cetie grunde

curiez pu
Ui n’existe pas de
cones physiques, pus‘de ri
deayx de fer séparant ja zone
ietique de Berlin des autres
La régle ust de ,
1 ves pen de sénrinel
Un étranger peut
de la tone sovié
2 de Berlin sane réaliser









que ce soit d’anormal, Le
si que cetle grande sé-
entre Es: et ’OQuest
in revé: de diferentes
s formes.



début Uc celle séparca-



oin de Berlin,
LA SEPARATION EFFECTUEE
3 les idées s‘alirme davan
» les olficiels sovié
nt des mosures én
> Yentrée de la
lique a la presse de
intansi-
, figat leur propre propagande.

LA SEPARATION DE GOU-

‘vor gulte en Same pore)









pour

vétemanis delicata ne a’a-

assures + vous qu’ils

sont loves avec .e savon SUNLIGHT. ~~ Sa belle
: foourse,
‘ germent.

tout on dient douce, blanchit merveilleu-

SUNGLIGHT signifie SURETE oe

SAVON

SUNLIGHT



en Juin dernier, e’applique ;

”
=
|
|
i
le
|

» trick,



i

|

idan homme qui se vou tou.

i Etetig - Unis... j
i



installation,






Paramount

Mercredi, & 6 heures:
HANTIBE

avec Charles Boyer, ingrid
Bergman. _

» Hantisel- c'est un secre:
monsirueux qui, peu o peu, se
révéle,.. c'est un roman d’e
mour qui sombre dang ia fo
lie et lo déseapoir...

Entrée Glo Gde 0,85

Réservee Gdes 1,20

Mercredi, & 8:15 P.M.

MAN OF CONQUEST
avec Richard Dix, Gail Pa

« Voici le récit de ia ve
enter & la couse de la Lherté.
. Voici aussi une des plus

belles pages de Yhisioire des 4




. Sam Huston, @ la gube
i d'un echec sentimenial, se
ala tée des Indiens po
detundre conve la rapach:
certains spéculareurs.
tard, il décide
Texas libre ot
Yincorporation
dun immense verrioire..

. Un flim érnouvant..
combals spectuculaires...
couvre épique!

En:tée Gle Gde 1,45

Reservée Gdeg 3,40

rk
TO

!
i




ow

ed
2

ph

&



de re &

%

2

prépara
aux Exes Unia

Cott

Wednesdery January 13 ay
Lat éus P.M.

MAN OF CONQUEST

Richard

bs wring: Din Gau



. This is the story
Huston ~~ The
man’s fight for f

. Histon gave
years of thie carly m
o
Fe









f the defense a peree
nOrily ~~ the Americ:

. Then, when

Reserved s 8,68

Comal,
Jeudi a 6 heures BP. Mr
PRISONNIERS DU Pi
avec Greer Garson,
olman.
Entrée Gale: Gde 0,65

A 815 POM.
LAVENTURE
avec Clark Gable ot Greer
; Garson.
Entrée Gle Gde 0.65
Héservee Gde 1,26




R



MAGNIFIQUE OCCASION

A couse de son prochain dé
part pour I'érranger, Mme Mer
cedes Chinppink Volllancout
vend son Shop, situé @ la rue
des Frnis - Forls, avec taule
Stock, Clientéle
et Connection & l'étranger. |

Pour tout renseignement, té-
Wphonez au No. 2613 - e: ou
$756.





AVIS

Mr André Louig Edouard o
Je plaisir de vous inviter a une
tournée touristique quill ogc
nise & Anse-c-Veau, St Yves,
et St Frongois le samedi 5 Fé
rier — au prix de 2 dollars 20
_ Départ & 1 hres du soir.

Les ticketa sont en vena &
Vhorlogerie Clavier Rus Paves
an face de la gazoline Texaca.

EMPLOYEZ LES PRODUITS

WOODBURY - JERGENS

Savon, Poudre, Lotion, Cré.
ne, Parfum, Rouge & Lavres,
produits lea plie réputés. des E
tote « Unis.
En vente partoul, entre autres:
Moxeos TALAMAS, Poul AU-
XILA,: Henri DESCHAMPS, au
BON MARCHE.

PCO, Agent distibuteur

Place Golkard, Toh 9218









!

=

a ee ee

=

ks %
saesneoinpptaenapncneennnennmenenniniinnieg Sbisaoinndthtienssianit titties wnt tenner nnn ateannnrannnncntdeetavnndénkcnae

-Reconaue en marge up/grand purifica-
teur du sang,

Préparation originale et véritable du
DE Bristol et seri pours.
AFFECTIONS ET MALADIES

+» DU SANG
et pour celles provoquées par:
VUSAGE EXAGERE DU MERCURE
PU FER, DE LA QUININE ETC...
Aussi pour les:

AFFECTIONS RKHUMATISMALES,
MALADIES DE LA PEAU
Affectigns Névralgiques, Débilité Ner
veuse et Générele da Systéme,
d@appétit, Langueurs, Etourdissement et

Affections du Foie qui mine aux:
FIEVRES BILIEUSES ET AUTRES
LA JAUNISSE ETC...

Les malades peuvent étre assurds
qu'il n'entre pas dans ce médicament Is
moindre particule de substance mer
curielle ou aucune substance vénéneu
ae. Lest parfuiement inollenslf et peut
étre adrainistré aux personnes qui ont
besoin d'un bon reméde purificatetur
at fortifiant, sans fuire Je moindre mal

PILULES ‘ VEGETALES DE
«BRISTOL»

TEstomacdu



saF

Pour les maladies de
du foie et des Intestins.
Si vous souffrez de Dyspepsie, @In-
digestion, de Consti 1, de KRhuma-
tisme, de Goutte, de Colique Bilieuse
de Maladies du Foie, essayez les fa-
meuses:
Pilules Vegetales eBRISTOL» -
Le reméde populuire depuis plus de 5¢

e



Fabriqué par Laurin et Kernp
En vente dans toutes jes Pharmacies
BON N. MOH, Distributeur.



THE

PIERRE
COLES

AAPCHAND - TAILLEUR
* Rue du Centre
Telephone: 2286
Vous trouverez des Cos
vames tout ioits a ven-

dre. Palm - Beach, Tail-

lezr pour Dames, etc.etc.








SERVICE QUOTIDIEN

&@ Destination:

Des Etats Un's
De Amérique Latine
Du Canada
Des Antilles
De VEurope
Du Proche Orient

POGR VOG VOMAGES POUR TOUTES LES DESTINATIONS
COMSULTEZ VOTRE AGENT DE VOYAGES OF

EIN AMERICAN Worto AIRHAY:
ae Service des ChppesVolors ag

Rue Doniés Dastouches
Teoh 3451 —~ 2837



Avoine pour Chevaux
de Trait °

en vente chez

DENIS FENELON





Perted

Se a DRIER NER CORE UN EIEN ALES ON AIRES MADE SOLS BNED EIDE ARENA ABR RINE CIN ON IE SR







BR ARANG UOCIERERRRLNG RA ERA TARE EB PR EUS TIS OSHA ET TT RS ER I A TA ax

*



Comparer cet exisemble point par point avec n‘importe
quelle autre marque... Vous s@ rez sir de cholslr le jou VA:
LIANT!

Crayons SHEAFFER'S que nous avons pour vous... Venez les
voirl

*



Pour tout ee installation pee

NITAIRE A BERG et 2 io maiscn |
ROY. pie Oe

ie yoriéié darticles ot au meilleur prix :

Tayoux galvanisés, 1908 hes snabia at pices
auerie galvaninés ou. ¢

Apporelis scuilaires tous modiles, eon BLANC
COULEUR, accesssires et pléces de rechange.
Tuyauteria de fonte et accessoires, :

Tuyaux d'mrosage et acca -“Tabes en. cont
chou. S
Articles divers de cabinet de felleto, om Rideensx: et
‘douche, ete... :
Scie f metaux, coupe - tuyduxz, et..

POUR Vos INS ALLATIONS Et ELECTRIQUES:

Fils toug types ef toutes @

Cables sue plormb toutes dimens'ous. Cables BY tow

tes dimensions.

Magaot w'te toutes, dimensions.

Conduite électriques, séctionals ot ou‘let boxes, ‘bu-

thing ot lock nuta.

fous accossolses d'inatallation électrique pour lumié
ro incandescen’e ou fiuerescente @allast, stators, ny
@i6.)

Toua typox d’ampoules électriques, blanches ou en

epuleut.

Décoration pour Arbre de Noel.

Apparsils électriqus (erm & repasver, rasoire, 1

cheuds, veniiueurs.

Outils dlecuridues (ere & soudoer, etc.!

Flashlighta & plles

Fours electriques..

Rétrigérateurs ot freezers dernier modéle, de la fameu
ge marque: COOLERATOR (distribution exclusive pour

Haiti.)
Lustres, Suspensiona, Appliques, Lantenies











Lampes.
murales.
Usitensiles de cuisine en aluminium.
Peinture & Vhoile ot Gd Yean.
AVANT D’'ACHETER AILLEURS, PASSEZ CHEZ:
HERARD ROY

YEKSTEKA LEA PANELTLPE YS

Crest un d'une grande voriété de Plumes ¢

G, GILG
Place Geld

JAMAIS EN QUALITE!

dit Elsie, la vache de Borden

Elsie: Cest Kim! Le dait complet en poudre qui ext pur, Seulement.
Te lait frais de vaches saines est peeparé dans fe Klims Ex il eat Ponservé

frais er par par un procédé spécial d’embaltage. La qualité de Klim ne
varie jamais.

la Mere: Ratbre-qind vous recoummendes
le Kit pour nice patents? :
Ytle Certainemenit Vous. ne poured

pas avoir on lait plas: nator ples ok

formes en qualité ee
Weet eramind matnies foals ad
toire pour sn pureté xt aa qualité, Ue

ay a pas de meilleur lait que. gee luo.
Peet pourquei parton tes cies
le receaunendent. Easayen are | :
de Kim sujoord hal wee: Cert 00
lait pure sain dene me lorena te
commioda,

LE PREMIER DE PREFERENCE























































REMERCIEMENTS

M. Léeonce D. Augustin
ges enfants Aniohe, Gérard,
More, Carmen, Antonine: Ma
dame Volincourt Agnant, nee
Narcisse, M. et Mme Georges’
Duboulay, M. ot Mme Joseph
Eveiliard, M. et Mme Alfred
Woll, Mile Ciélie Augustin.
Mime Vve Albert Légiime, 6M.
et Mme Félix Leconte, Mme |
Catherine Augustin. M. Louis :
Augustin. Mme Vve René Av |
gusiin, et jeurs enfants, Raoul
M. ef Mma Louis De
M. ot Mme Léon Dupi |

i

i

|





Aguant,
bourg,
ton, André T. Augustin, lea la
miles Augustin. Narcisse, ras
se, Peauid, Agnant, Thales.
Paul Coupaud et ious les au-
nes parents et alles remer
ce profondement Le Joumc!
LAcion, M. Férol Oriol a ia
mile, jes Drs Ducarme! An
glade si Maresi Taylor, M. G.
Reinbold, G. Streitwolf, MM.
Ducasse Jumelle, Clémer: Tu
mele, Franck Fouché, M. Al
pert Lefavre, Rodolphe Riga
tous les ig de Saint-Marc
Charles », Mercie Gres
Sydney. Je Curé
Mme Vve Té i
les, Mme Nuca- i
i

i













































: Therese, v.
René Duc, Mes Ra
Emmanuel Sager.
jee Juges F
De Vastey, 6
Dy, Clémen: Lo-
Mme Clement Col
Yve Elias Naho
Grand - Pierre, MM.
Luc St Rar
Clovis Te
) Edner Cher








z 1 Euge- |
we Assed Anie ain
es cmie tant de ia Ca
rovinee qul
des preuves de
‘oecasion de la

}
|
}
i
i
Riviere de |
i
{



ouvée an
regretie |



“ds. Neveu, ©
D. AUGUSTIN,
mararément
le Mercredi 23
948, & onze heu
& YGge de 19 ans
« croire & leurs



gratinde.





POUR VOUS,
MESDEMOI!SELLES,

g
2
ret
©
3
See
g
3
4.
a ¥
. ns

LES ELEGANTES.
Plus de ler pour repasser |
vos cheveux. Servez - vous .
de la VASELINE VALMOR, qui |
lisse, embelli: les cheveux aus
si bien que le fer & repasser.
Ce merveilleux produit est
en vente & la Pharmacie S. Get
ford, Rue Férou, Port’ou Prine /
a,






os.



Pius douce, plus fraiche .
Plus jeune oo eeenene

digins huileuse . 1 o



Ale





































thon accueil




| vue entleremen}





jez families de la province sul







Le REGIE DU TABAC fon. |

cera. bientét-sur le marché - en
premiere thors deycigarettes

sénommés «REGIS BLEND:.



REGIS BLEND cigarette po
puldire, est un produit de qua-
iité. Préparée par les specia

jistes en tabacs de la REGIE,



He paut éte fumée sans dan
ger par les lemines, lea mala.
des et les jeungs fumeurs, par
ce guielle ne contient aucun
produit toxique.

“@ Décembre 1948,



MEDICATION
POLYGLANDULAIRE
ET POLY-HORMONALE
COMPLETE PAR LE:
sPOLYGLANDIN HORMONA»

Le POLYGLANDIN HOHMO-
HA Mesculin comprend toutes
les glandes #! hermones qui
on une influence sur la vie se
guelle de "Homme.

Son elfiercité dana Vinsuff-
sance polyglandulaire & mani-
vesiation sexuelle, newro-vege-
tadive et nutritive, nervosi's, as
théenic. figidie, lui a valu un
de ia part du
Corps Medical.

Pp ic Femme, spécifiez le

POLYGLANDIN HORMONA,
POLYGLANDIN > HORMONA
FEMININ.
produit essentiellement prépa-
ré avec les glandes d’animaun









_feichement abatrug et dépour

de produits



irnlques.
Ce produl: mervelleux es!
en vene dans toules les bon-

} nes pharmacies.

Dépot General: Pharmacie

LLC. Vaimeé

Tel, 2890.







COURS SECONDAIRES
Ue a la Philosophio
Primaire ef Secondaire

Hutiéme (Be} & Philosophie

WAX PENETTE
GEORGES BAYARDELLE
INGENIEURS
Censeur: Raoul PENETTE
Diplamé de Ecole Normale
Inscriptions ouvertes

Fonctionnement Janvier 1949

Avenues Bdisrond - Tonnetre

Phona: 7216



PENSION DE FAMILLE .
time Vve Louis Poux anne
ce a’ ses nombbreux amis &t



désirent envoyer leurs enfauta

poursuivre leurs études G Jo |

capitale, qu’elle vient d’ouvir

une pension de famille.

Elle garantit les intéresses :

de son dévouement le plus e

xact et cussi une surveillance |
lo plus sévére pour ce qui a ,

wait a éducation dea enfonte.

Mve Louis POUX :

193 Rue Dr Aubry
Port au Prince

oven



serrnatecagaesttrt

SEZ LE POUVELLIBTE:

2 Femmes sur 3 Peuvent S’assurer
Un Plus Beau Teint en 14 Jours!

a,



; Que vor



accordez & ¥
beaut Palmolive,

ar enceceen

priétaires,

j
|
5

Tel:










100 livres.

KEM
Ve GNES AERIENNES










ul ,
povaLes NeeRt



Pour plus d‘info~mations, vo yer

Fabrique

EXPEDIEZ VOS
| COLIS PAR LA KLM

Depuis la fondation de la KLM en 1919,
ses trente anndes WVespérience agrienne se
réfitent ujourd’hui dans Pestra de re
” et de sileaté de son service agri
porte des oofis: d'une aunce 4 dus
livres pariout dans les Antilles . .
tion des cing continents.
Tarif réduit pour jes articles pesant plus de



ANDAISES |

en. AL

5M Boe














b









AMMIOTRIAIRE

LA PREAUERE UGHE
AERSENME A ACHEVER

gE. éG MARTIN, 8. A.

235%. Aprés les heures de bureau, Tel: 5333,

Emile Gardere

Meseleure lea Architecies, Ingénieurs, Cons’ructeurs, Pio
FOU

| permetiant de livrer n‘importe quelle

pour, vos favuus 7e conéiuge,

& la Fabrique de Mosmques Emile GARDERE, Impasse Fuca
; re, Avenue John Brown, Lwwue.
La Fabrique vient de receves un nouvecu

edreases

coramnds,

WeLera

dans

an

| aélai was cour. Travail soigné. solidié, maiéricux de re

Cours Primaires ot Sacondalres Riviere. .
S’adresser au burequ du S‘adresser & Pierre Herissé.
‘Journal, Tel: 2232, Phone: 2553 - 3185.

i djza dans un soupir: “Je veux auprés de moi, et P
I vorre adotall¢ et doux visage,
suin dg voure épiderme,

de 60 secondes, pnis rincez. Répéex
médecins ont prouvé que des soins, Palm!
nent 4 2 ferames sur $ un teint plus doux, p
adorable, en 14 jours seulement.

|
|
|









qualité.

Vous y wouveren lea carrea Ux de dimensions sulverniea::

ert. 20 « 20
on. 25K 2
on. 10x 2
pinthes 10 x 20

carréuuz unis @ & dese ne

de loures les couleurs,

visiie, nos meliers ou iéléph onez au No. 5120 pow tous 128

saigqnement.

LT

E. H. Bentall et C



ETABLIS DEPUIS 1805



LECONS PARTICULIERES .
PIERRE CARRIE

Tour ce qu'il faur faire: Lavez-vous Ja figure av savon Palmolive
avec $4 yousse riche et crémeuse, faites-lui subir un massage
matin, midi cx soir, Les
olive qussi simples don-
lus veloute et plus

re bain quotidien soit aussi un bain de beauté Palmolive
ao. pat garde cout voure épiderme propre ot frais. Des anjourd hui,
otre visage et A toute votre personne les soins de

Tel: 3219



» 3) vous confiez 2 Palinolive le

om iecaevsonancget a pete aOR eae Rtg

HEYBRIDGE, MALDON. ENGLAND

Fubricants de macbinerie pour ia prepara’:
een

yer! et pour expioiiciion agricole,

Dapulpeure < cule, sechoirs, decoriqueurs - f

va@ladors, classificateurs, etc.
Pour prix et informations
s‘adreaser &
Camco Corporation, 5. A.



MAISON A LOUER








vig,

“TI “ae

oo evereaasiignaoenee 8











Gontert Moderne, —- Huelle i



”
Le eiQGal bos








Catherine M‘Leod

*

*

*

*

*

*

*

% tamaure bioile de REPUBLE PICTURES
* avi jute dons fo Bie

* SMPVE ALWAYS LOVED YOu"

; ;

» La pite Kolvnos nettole
; rapidemont ot parfalte-
x ment leg dents. Voyez
; comme 8a mousse abon-
» dante, agréable et ado-
* rante yous rafraichit la
* x
» bouche et Vhaleine! Et i
# nen guffit qu'un centi-
* mbétre sur la brossel La
*# pate Kolynog...

*

@

*

te

*

x

od

*

*

*

*

*

2

2

*

*

*

sore ticneeanuvninneamrntnnessianmtswacrstenetenrmnmauneataainiireweicepteeinew ANINE SaURIiaNteioettaeihnamnteesteneyeNtisinnininineennninmnnuanaterinrnenicnn set

ameileur goit, nettoie
misux...dure davantage

a

4 gourd colatent

‘ gett ig mordlt pate



at eat
gets
a

ft

Ht ge
Employer tous iet cae ft
[anita Kefynag coe

ee ee eee ee ee ee ee ee ee

ek eH





we

nt

s

Sapigyez Belgas... i
ot ¥ouy warren i+ Hitldrance’





3 OUVERTURE

| Melle Reymonde DENIZE, re

| venant de New York ott elle a
éiudié les derniéres techni-

iques du Netloyage & Sec,

‘ vien] @inaugurer, au No 32 de

“tq Rue Lemare, au coin de
VAvenue John Brown iLaluel,

une installiclion modeme, aqui
pée d'une machinerla pertec-
vionnde,

NATIONALE DRY CLEANING,

, tel est le nom de celie nouvel:
: Je installation du Netioyage 4
| Sec ob Melle Raymonde Deni-
Lad réserve & seg clients pleine
Lsqislaction. Vote Unge est
| vite nettoyé @ sec, désodorisé
| et soiqneusement repased & la
LETRA







vapeur pour voua étre
en 24 heures.
Si vous étes élégants, con:
| fez votre hnge au NATIONAL
DRY CLEANING et vous de-
viendrez encore plug élégant.

*

emer Pe

Graphique

Sule de
*




Mondial...

la Page: 2!

inane Shiite

ezisle mainiengnt deux gouvor
ieinenm de laveilte, deux équi
pos a'olficiels de la ville, Vuhe
pour Yea, Vautre pour fOueat,
ai chacune d'elles prétendant
tu coniéle, Ceci fut aang
por les Communisies pendant
ane dession du consell de ia
vile.— inierdita qux non com
munisios. Pos cele manoen-
wre, précédunt tout jusie les é
sciions rgulibres, les Commu
‘nistes peuvent désavouer le
gouvernement élu, dire ceux
Yerlinolg de [Ouest de Vigno-
ver, mare de lui désobdir.

LA SEPARATION PHYSIQUE,
plagant la zone sovidtique dar.
riére un mur, peur bien stivre
la séperation dui gouverne-
meni Le montre assez \erdre
requerrant dea Berlincis de
YEst do spéciaies passes d’i-
dentiié approuvées par lea So-
views,

Ainsi dont les choses sont
mires assez pour permeiire
cux Sovieta de faire eucore
plug preasion sur le peuple de
VQusat de Berlin. Ni les Berl.
nos ni gles pulssoncea de
Youest Jes supportant ne peu-
vent répondre 4 un vel é:at de
choses d'une maniére irés ef.
festive,

acctocher en espérant des
iemps meilleurs. C’est une po
siien inconforicble aussi bien
que hasardeuse,

Pression est faite sur jes E-
te’g Unis par la Chins, comme
cussi pur des groupemonis so
wouvant cux Etats Unis — de
igizve quelque chose, de sauver
Chang Kai Chek,de sauver son
Gouvernemem, de sauver ses
armées, dcrréter les Comimu-
nistes,

Cest la répétiiion des pres
sions de la deuxiéme guerre
mondiale, loreqie les olficiels

‘des Erais Unis devaient mettre

dans un plateau de ia balan-
ce les besoins de ia Chine et
dans Yaulre platequ ceux de
YEuropa, et de décider lesquels
a satistaire debord. E, par
coincidence, Général Marshail,
ane foig encere occupa la posi
tion clef.

LES CHANCES sont que,
comme en temps de guerre, ia
décision. des Etats Unis occor-
dera droit de priorite a l'Euro-

pe. 1

Une difficulte, une chose qui
fait de lottiude des Etats Unis
une énigme, ces! que les offi-
ciels des Etats Unis ne peuvent
pee ouveriement dire co qu'ils
pensent.

Leg faite cu sujet de Vattitu |

de dag Etars Unis tout & fait dig
Uncla dea conversalions dip.o-
metiques & double - geng sont
COUN + chs



AVIS
Las clients de la Maison Wil-
Hom Selanenn «WILBA» aeent
avisés que sea Comptdiza sent |

renalérés provieoirement au

Numéro 36 de la Rue Bonne |

Foi, aprés la Pharmacie Moe-
es; «comme tOujours le mail
leur accueil leur est rézervé.
Elle profite pour annoncer a
cette clientéle qu'elle vient de
recevolr un lot de magniliques
Dentelles guisee et de cha-
peaux garnia pour dames, leu
tre et pailles, de ioules cou
jours. .
. Willian SALZMANN,



: AVIS
Nayont pas reirouvé. dane
ste notes le nom de Yami . &
qui Uo prété-un manuel de
physique. dupule: plus. de.davs
ang. leoDh Cote PRESSOI,

VERNEMENT est cainpléie, 1»

Tout ce que lea Ber. |
unols peuvent faire est de s'y |

Les deux







SAUVER LA CHINE dans i'o
i pinion des olficivls respossn-
& bles ts Unis dottane ou
‘wre qué les Bais Unis ne pou
| went pus enteprendre par aux
Moines Le gros du travail doit

Gite init par lex Chinois, sous
, ane direction aifective.

{ Chiang Kai Souk, d'aprés le
point de vue officiel dea Tita
! Unie ne peut plus longtenips
| conduire lea Chinois,

i ’ LES ARMEES DE CHIANG
_@ont en train de perdrs dea ba
| teilles, pas &@ cause do lew
, Taunque darmes, mais pure>
qu’ellea ont perdu le vouloir de
#9 bette, purca que lea gee
dots ne sayent pas pourquoi
ils se batter’, et ne sont pas di
vigés comme tle leucral, De
go fail on ne peut pas espare:
changer les choses par plus
d'armea des Etate Unis.

LE GOUVERNEMENT DF
| CHIANG, d'uprés le-point de
vue officiel mais prive deg E-
jails Unis es: en. banquerouie.
‘plus papable d'inapirer cor
fiifice au peuple, sans pou-
vou d'arréter ies Communistes

Voiei leg quelques felts que
les officiele des E.ctg Unies di
rient publiquement, si seule
men! ils le pouvaient.

Paralligle a cotta atiitude les
Olficiels des Erata Unis onten-
i dent ces développements ci:

Le damission de Chiang Kai
Shes comme président de la
o



ne, ia fin de son régime, ie
deplacement doz parens at
conseillers inlivenis de Chiang
Kal — de toutes les fonctions
clels,

LA MONTEE AU POUVOIR
DYUN NOUVEAU COMMANDE
MENT pour gouverner ja Chi-
ne natonalis'e. reorganiser le
Gouvernement et larmeése, com
| mercer les réformes si long-

fempe promises, gagner le sup
port du public, gagner quel.
ques batailes. Ou bien, «i le
Gouvernemenr Conical ne peut

par éire réorganisé immécdiqie
ment le support des Etais Unis
peut aller temporciremeni aux
leaders individuels\de la Chi.
ne qui ont fait preuve de capa
ohte.

Lenmui es!



que, naturetiz
mem les gros bonners ameri-
cains ¢ Washingion et & Nan-
king ne peuvent rien’ dire do
lout ceci a haute voix, O18.
cicllement, les E:cis Unis sup
i

'



porlent toujours Chiang Kai
Shek. ne peuvent pas dire
Chiang de démissionner, ae
peuvent méme pas avoir Pair
de dire ou de faire quoi que ce
soit qui envenimercit les cho-
#868 en Chine,

ia visite de Mme. Chiang
; Rat Shek n’a fait qusjouter a
_ Vembarras dea Erats Unis.
‘ Exirait de «US Newa and
World Reports,

ARES TARA ER Rema renin

OCCASION UNIQUE

i camion MACK 15 tonnes,
leamion Chevrole: 2 ronnea 4.
Mmions #On! en perr-
ight diet,

Dea its en ler d'une place,
deg balonces neuves & boascu-
Je «Fairbank», Radio Packard
Bell,

Prix exceptionnel —

TCO
Phone 3216, Place Geftrard,



es saktateeianaenetigeneee EEE

AVIS MEDICAL
Dr TIMOTHEE PARET
Diplomsé do YEcole de Pudricul
ture de le Facullé de Médeci.
je de Ports, — ” :
MALADIES DES ENFANTS:
» Consultations: 3a heures
P. 0t.,.0t eur cendeevous,

gerd heureux de recite -en | © faoe de le Phonnacie. Valk

posnequign de Youvrage..

‘
cn rine supencncmnien gee + yh



3
3
3
3



ee a vols contre
&.

NANEING.— a ie annon
26 que le Youn — grande or-
gonisation contrSkmt Je pot
“gaa da gouvernement central
chinola ~~ .cautell opprouvé Ja
motion d’ordonner la. cesee-

ion des hostilitéd on Chine et |

a
négoclet ig. pais avec'lea com
qnunistes chinols. ”

PARIS -- Agence de pres-

‘g6 Hrongalse a@ Gnnoncé de Da -

kor que Yevion «L’ Ange des
enfantss partira d'ich & 3 hres
80 & destination de Naial Bré-
sil. Les deux pilotes iteliens
Je comte Bonzin et M, Iualdi

ont-at anendre cing jours. a- |

vant doblenir des officiels

franceis la permission de con,

‘tauer laur vol perce que. leur

epporell de 120 Horse Powers
n'est pas équipé de radio inans
motieur. Cea pilotes ont “aé
élaré quills ont Viniention de
traverser l'Atlentique en moins
de 18 heures.

LONDRES — Les milleux oa

torisés d'ici oni annencé que |
. la Grande Breteigne pourra re |

comnaitrs bleniéi Vdiat d’Ts-
roel. ‘Ces mémes sources ont
indiqué que le. gouvernement
anglais est en lovear de. le
demande de Yelat d'israel d'un
_empruat de 100 millions de dol
Jars aux Etats - Unis,
CARACAS, — Leg activités
sedeviennent dons

diobs depuis

grandes cot

ont 1epris leurs
situation reste encore trés cri
fique dans les champs dhuile
de Cabions,
cont des travailleurs
gont pas encore préseniés
Lagenitius, 8 posr ce

travailleurs = sont
dans Vimportanta mine de Me
no Grandes. Le méme pour-
centage a “dé observe G-Ma-
ra. Le flotie des bateanr:
terne de la compagnie opere

comme 35 ¢

fe St"

PEROULIES

che

normalemeni et tous jes wa.

voilleurs sont & leurs djobs
dems lex installations de Mara
caibo ei de Las Piedras.

NEW YORK, — Hoo é an
nonce que le briseur de gle
cos'de la Garde - Céles des
Eiats Unis «East Wind: et le
tanker «Gulf Sirecim- sont en
és en collision aujourd‘hu,
tras t61, au loxge de la cdle
de New Jersey. Le querier gé
néral a simplement anooncé

qu'un incendie a éclaié & hoard

de l'un de ceg navires, Lo Golf
Stream, de 10.000 tonnes, ap-
-pentient an Gulf OU Corpore-
“Yon, La Geode « Céten. ix en
yvoyé immédiciement ser do
athne de la collision Be Temor
queur Geotian, opdrant de. sa
buse. de Cape May, New Jer
eey.
LE OIG
INTERRUPTION ©
DU. COUBANT ELECTRIQUE
{Pétion - Ville}

Dens le ‘but d'elfectuer cer
joins travaux sur le résecm de
Pétion + Ville; la Compagnie
@Edlairage Electrique informe
gen cimables. abonnés de. Pé-
tion = Ville que le courant &

sera interrompu le
vendredi 21 janvier 1949: des 6
heures du matin.
( courant @lechiqne sera
réabll, soul imprevn, & 11 heu
SRO GID:

Port-au-Prince, le is enviar
1948.

LA DIRECTION

‘envoyer ane délagaiion pour ®

Vers Washington.—

Tant dens Tes milleuk. de

Londres que dans ceux dea E-
tots ~"Unis d’Amérique, i est
‘fortoment bruit: qua M. Braest
Bavin, Ministre ‘dea Affaires E-
frongbres: Britanhigues,se ron
drait soua peu dana lo capita
tle ameficaine,. pour conlérer
‘aves le viouveau. Becrétatre
aEtat.

“ %
Silence impénétrabla.—

leore n'a pu dire ce gui avait
‘motivé le voyage dll y a dé-
ja deux sernaines du Sous - Se
eréteie DEtat Barclay, on Eu
jrope. On sait seulement quill
passa prés d'une journée @
Berlin.

Vers le choix définitif.—

Les élections cantonnales au
i tour de la date desquelles on
fit tant de bral, 7 ya 4a
lpeine six mois, ont été défini
| fivement fixdes aux 20 et 27
gMars de cette année, Elles
P cont, comme on le acit, le pre



| mier stade du renouvellement
ide Assemblée Nationale.
Ces élections ont*cetie fois,
‘une importance cruciale. La
{France va dofinitivement choi
i six,
lretelle vers de Gaulle?
| Ou, au conirdire, se dirige-
jra-tella vers Thorez ef Duclos?
| Ou bien, mesurée et sage,
comme a Varcoutumoe, assis-

iteratoun & la formation d'une |

i .
; nouvelle troisiame force qu'el-
le constituera en vue de per-
mettre que toutes les idées

iaient coura chez elle et de-ma |
a : ‘
: | Gifester gon horreur de toute |

dictature, -- celle de Vépée

| aussi bien que celle du pro |

léleriot?

Tout le monde est dans Vat :
jente. de cette grande consulia ;
tion ef Yon prévoit que l'on ne |

vera, cette foils, quéra d'abe-
tention.

Toujours la Auhr--

Dans une déclaration faite
au Comité des Alaires Exan-
qeres de la Chambré Belge, M.
Poul Hear Spacka, Ministre
des Allaires Evang@res et Pré-

}sident du Conseil, a nettement
| offirme que le Traité réglant
définitivement la situation de
lag Rubr est prét et qu'il sera
@gné et rendu public ces jours
ch.

Draprés ce qui se dit au au

jet de ce document sensation.

nel; la diplomatie Frangalee au
rait remporté un vii succée,
fous ses points de wue ayant
triemphé, avec, bien entendu,
le concours conjugé de la
Grande - Bretagne et des E-
| tate Unis a Amérique aa ont

Jusqu‘'é.ce jour, personne en’

France. Elle ne manque jo:
Yatis de manilester ea’ grolita
da & coux quicontiibuent a &
tendre sa glolva ou & de-
fendre lea idées qui sont Tar

| mahite dela Civilisation Ooch

dantole dont elle sat ls premik
te. représenianta,

Elle-vient de donner Ja Le. |
gion dhouneurd Madame Blé. -
et yveuve. da grand a
vidieur qui, le premier, raver
sa la Manche.

Comme tout cela parait loin.

“Mais In France n'a pas ou
blié le précurseur. Et pulse |
qu'il est mort, elle «a reperie 7
sur sa veuve la distinction qui

i lui était due.

4, noler que Madame Blériot
a 6{6 décorée ou Ure de lo.
viation civile,

Acuilé de cet hiver,—

* Lhiver, cette annde, est d’u-
ne aculié et d'une dureté ineb
tendues et inaccoulumdes. 1
{ne se passe pas de semaine
| quill ne géle et neige & New
York, ce qui bloque lea chee
lotion et ralentit la vie de ia
Cité cosmopolite. ~
A Londres, le browillard fait
des siennes. & cane purée

de pois que Yon s'atlend tow)

jours @ yenconirer un pen a
vant le crépuscule, c'est - a.
dire, en hiver, dés ceils heu-
res de Vaprés - mi BOs
uppurition dés mi ‘Les qu.
, tobus alors cessent de circuler,

fers
BS

‘les reverbéres s‘allament com-
(ine g'lls se trompclent dheu

, et de temps en tamns, dee
»rénes ululent...

La France dont } Je climat ast
de aesure
‘comme sa littérature et son €2

oun exemple

igance, lag France elle - méma,
| n’echappe pas & Se deaordre
, du froid.
Lo Loire est, gelée. On ¥
i paline déja at Yea ¥ pourrait
méme skier,
| Et, comme courounement de
i celle triste histoire, enmayeus
pet foide, une Spidémie d‘in.
‘Huenza s'est abattue sur le
| Peuple frangais. Elle. eat pré
;Rentement dans.le Nord. Un
_cordon sanitaize tenie d‘en pro
iiéger les uutres parties du
| Poys....

Mais il semblerait. que, com
| en larmée rouge en Chine,
|

cette épidémie ajouie, chaque |

malin, une nouvelle ville & lo
Este de ses victoires sans in-
termédes...

DECES DU JOUER
Maria Gay, 40 ans, Pouléus
Pierre, 49 ans env., Mme Lucie
Jean ot son anfomt mortnée, 28
1 ans, Mme Escort Volcimus,
| ndo Estellanie Lominy, 7

Biveshs
IRENE DUNNE
REX HARRISON.
UNDA. DARNELL

Voiet lo Fam que Ton paves. cétie semaine & PARAMOUNT,

@) gal @ recu an Prix Spécial

one Ata oad Retinceas,

de Vadeademy of Motion Pic

core un grand nombre de pai
‘A fronchh: evant que les done
crailes occidentiles ne pulé-
nah Fadmotrs comme Vane
aes leura>.
© Per aillewss, Ia mame por
| sonnulié a admis que Espa
gna devea promise. un grand
fembre de mosures avans do
) powvols juutifier de la part deg
fies Unis une aide économi-
que “| Bnancléres.
Pour Yavenir-plus éloigné.
Yeo milieux olficiele de Wea-

i ghingion reconmulasent qu’uno |
attecine wendance sa maniles
$e dons la direction d'un ce
souplissement de Yaititude des

| démouuties du monde & Te

| aie.

i

i

gerd dau gouvernement Fran-

BR eet égard. les milieux oifi
gels oméricains declacent
qa‘lls verralent avec satisiac-
Hon VEspagne pouvoir deveniy
gluse concionte de ses obliga-
| Hons internationales, en é'ant

admise & participer —~ ou en
| exprimant le désir de partici
1 nee — & un cetiain nombre
| Porganisations internationgles
| dépendant ou non deg Navions
Unies,

En chendant. toutefois, alfir-
! zooms catageriquement les mi-
Bey officiels de Washington.
Jes Etets - Unis 6 conforme-

_ vont jusqn’d nouvel ordrs aux
| Magnes tycées par les Nations
: Unies & Yégard du gouverne-
| ment de Madrid,
:

SINCERES CONDOLEANCES
Crest avec inliniment de pei
te que nous avons appris, Ja
[mort survenue, lundi, de, Mai-
te Grévy Chrispind; une’ “forte
| pergonnalitée du Bel - Air
Nous prions les familles at
teintes par ce deuil, d’agréer
inos sincdres condoléances.

CONCOURS DE PIANO
Notre contrére «Haiti - Jour-
nal», qui a toujours de ses ini
fotives heureuses, organise en
rigrs prochain un concours de
, pheno.
Les

| Course

réglements de ce con-
qui, nous sommes cer-
jicina, est un pressant stimu.
ont pour tous nos jeunes musi
'clens, sont . publiés chaque
jour dope « : grand Prix est de cent
3 Hers,

MARIAGE

' Nous annongons avec infini-
i

mend < plaisir le mariage du
“1 poci r

Dane TN-JACQUES,
sree
_ \Adedie DOUGE,
célébré & VEglise du Sacré-
Coeur de Turgeau.
Nous présentons nos vceux

Direction Générale. des
Services HYDRAULIQUES

A eouse. de certains travaux
qui seront exécutés: sur la 1h
gne portant. du téservoir de
Bourdon Galue), le vendrédi
21 jenvier 1949, sefont privés

dea de 8 hres a.m. &2. bh.

p.me les quattiers sulvanis:

| Hautide Lahie. Ruelle. Chre-

pden. Avenue Pouplard, Ave-
ane Nord Alexis, Les Ruelles
Riviére, Rualle Nazon, Cana.
pe Vert.

Le Service sera réiebll 42
hres Bm. saul impreva.

‘ Ia PURCHON

“Cest ainsi que 1a 300 dive

gion américoine. & Ia sulle du.

ne iagique méprise, subit des
pertos considérables | costes
‘por un bombardement ellec-
tua par. 109 propies avions.
Cetaccident se renowvela plus
fjord, Et juaqu'é in fin dela
‘guerre, le commandant de cot-
te division meisia pour qu'aur |
tuk bomberdier Jourd et leger
no particlpat glug 4 aucune
aitaque mendes. par sez see
“Des accidents; dans lau
‘gens, se produlsirent” qusst
Pluz d'un de nos pilotes,. ten-
joni de coopérer aved les trou
pes terrestres, ful gotuellll par
le feu des armies légéres, at
beaucoup a’enretournérent &
[leur base on se plaigqnant and

t

semblait ne pas vouloir d’a- —
vions autour d’elle.. Aux pre
miera jours de la campagne
dAbique ces incidents étaient
presque quotidiens. A Yepo-
que ol-nious avons gagné la
bedaille de la «Téte de pont,
is avaient pratiquement cessé.

Lime des méthodes que

NOUS employions pour éviter

ces méprises consistalt a déta
cher un homme de liaison dans
jun tank apparienant & Junie

fassaillante, Chacun dé ces
hommes recevait un poste de
radio gréce auquel 1 pouvait
communiquer avec les avions

jen vol et diiger leur tir sur
des objectifs précis.

j} Le 2 juillet 1944, nous avions
déja déborquée en Normandie
environ un million d’honimes
(reize divisions américaines,
onze divisions britanniques et
une divisin conacienng).
Dans la méme période, nous ~
viens débarqué 566.648 ton-
nes d'appyovisionnement et
171.332 véhicules. Ce fut la u-
ne tache extrémement fatigon
te. mois nous times paydés lar

gement de nos péines loreque.

findlement, nous nous senti-
mes préts @ fencer de toute no-
tre puissarice: conire lennemi.

| Pendant ces trois premiéres se

| maines nous fimes 41.000 pri- +
_sonniers. Nos peries s'éleve-
rent & 60.771. hommes dont &-
875 tués.

5

Le seconde ottaque:

ire. armée amdricainé attel-

rement de ce que Yinfanterie ©

oes loon ae ae
ie comme danciens ‘sombat

fants.

Finalement, le 25 juillet, sept
someines apréa le jour J. Vat
jaque fut loncée sux lo Ugne
de Caen 4 Saint - 16, par Cau

pres whe ser, dovances en.

* division bliin fia politique J’

dés aehncoine sous les oF
dres du général Oliver, un ve
| téran dela campagne atrical-
‘ne, Be trouyalt dane Jee fau-
bourgs ad Argentan. La Ze. di
vision bliddéa. frengalse, sous
las ordres, du général Leclerc,
se trouvalt dana les environs:
ja 790 at 1a 900 divisions améri
caines arrivalent. en soutlen,
tout prés. Les Allemands
lcombatialant encore désespé-
rément juste au sud de Cnen,
ou, d cette épeque, ils avaient
; @tabli les plus fortes délensas
rencontrées durant la campa-
gne entiére. Les Canadiens
luncérent une attaque soile-
nue ef te, mais ce ne
fut que le 26 Aoit que Falaise
hat Hnalement pris.

L'objectif: encercler.
Yennemi: wea

LVennemi avait omens des
venforts qui traversérent Jo
Seine aussi rapidement qu'ils
le pureni.Cing divisions arrivé
rent ainsi dans Ie région de
ia bataille pendant ja semal-
ne du 5 au 12 Aodt, mais elles
furent incapables d’en —chan-
ger Yissue.

Le 13 aout, jenvoyai un mes
sage personnel aux comman-

'dants olliés. J’en cite certai-
| nes phrases:

“Je demande a chaque avia
teur de faire en sorte que lon
nemi soit -bombardé sans ces-
oe, jour-et mail, ot quill ne spit
en sécurité, ni dans le combat,
ni dang le fuite. .

«Ja demande a chaque ma-
vin de s‘assurer qu’aucune par

; fie des forces ennemies ne puis
'se, ni s‘échapper, ni recevoir
. des tenforts par. mer.

} Je demande & chaque sol-
| dat davancer vers _ Vobjectif

faa Ini est assigné, décidé 4

| ce que Tennemi ne pulsse aur-
| vivre qu'en se rendami, a n'a-
ibandonner aucun pouce de

ser un seul Allemand s‘échap-

Juste aprés le-mi - juillet, [oor sonquis, & ne pas lois:

Lgnit, sur sa portion de front,
ja ligne de Saint - L6 & la od
te ouest d’ot elle pouvajt fan
sex une aliaque pulssante. A
ce moment, le mouyais temps
devint pire encote et, pendant
la semaine suivanie, nous. pas
sérmes por une période de ten
sion pénible:

Quelque temps plus 6%, un
esrét aurait.: eu Velfet le
plus grave sur le moral des
troupes; ‘mais a cétie époque;

j'es soldats oméricains. dicient

| per en waversant une ligne u-
jne fois qu'elle sera établié..
Lea masse de toutes les. for-
ces alliées atiaqualt, & pertir
dun périmétre en demi - cer
cle, vers wn cenire commun,
Un probleme compliqné. était
de déterminer les points exacts
ou chaque élément devrait s‘ar
réter, atin de ne pas. se trou.
ver sondain.. angagé contre
des -unités mies ‘versal le x
direction ®

Beauconp d'érergie’ et de vitalité sont
Tecessules: pour Ge ghe vedette dang les /

competitions

athléthiques. Cast

pour

quoi tant. de. jevses goutent deux ho

tes du Wdlicieux EMO, & cavene de chooe,
at, Is bolvon alimentaire ‘de. chaque Jour.

Paice que HEMO: content des aliments et!

des supplentionts, 6
ee BPO itahité 4

nbele A une énergie eh)
piomentalies Ro Gas 6s
a aang ihe. BED

Hy as viten

o : eg, irdispensation a} mabsoreux dana HE-
4 ——— BUG, ais nécessaiies AValimentation of 4.
la sate. Pronee doa hk presech Phableude

de Heo:

TEMG eet bon ot bon pour”
+

vous. Presce-on 9 verres chagua J our.

Borde: HEMO



couvih en cea tampa fb
une Démecratia causal
nie, . Pour ma pari fon.

la date avec leapoi. de

matte le.Cap eur Po:

ma Chronique du Mos

voyages le ‘hie 4

Avec tous. mes comp
et remoerciements, :
Mare CHADO!

De telles opinions se pa
de commentaires ef iont ¢
prendre le travail en py
deur rédlisé por le Guide
i Cleat pourquol
Contra ‘d'lnformation ne
voit en -reater ld, et a di
d’entreprendre “des poy
démarches pour le publi
je plus {ot possible d'une
conde édilion du. «Travel
de to Haitis dont il vo
fixer le tirage cette fois -
15.000 exemplaires.
nos tenseignements, le
lement du tourisme que
avec. iont de prestige et
sens pratique M Jean
envisage BQ rastt da ph

ont Terdement distibude é
agences de. voyages aux
Unis et-au Canada ot dens |
cunbassades, Légations ‘a ¢

Voilét des ipeispactiees
fortantes gui font bien

rer dé ‘la notivelle “inp 4
donnée par le gou

ab ‘commerce. tonretique
pour laquelle nous ad
nos. compliments” aux in
sés et cux dirigednts resp



Full Text