Citation
Nouvelliste

Material Information

Title:
Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date:
Copyright Date:
1958

Subjects

Genre:
newspaper ( sobekcm )

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
LTUF ( ACN6482 )
OCLC ( 0012544054 )
AlephBibNum ( 000471641 )

Full Text











gice



‘te

2



net eUn beau voyages,

de Poutomne.
maneces sons Paroless:

mn sur de la mousser.
mes do «Sagesses.



Qui «chante sa ‘plaintes.

toa temporal.
eur? Dans les révolutions, dans les arayes?
0 le vie wat le calme, Jo tremquillité. Le podte ante ~~
WH considers to nature qui Yentowre, spres avoir considéré le

Yat a



GAARA aN NPR

Leé sanglois longs
Deg violons

De feutomne
Hlessent mon coeur
Dune langueur
Menotone.

Tout suffecant

Et bléme, quand
Sonne [heure,

Je me souviens
Des jours anclans
Et je pleure.



Et je men vais

Au vent meuveis

Qui m'emporte

De ga, dala

Porell a la :
Feuille morte.

H pleure dans mon coaur
Comme i pleut sur ja ville.
Queile esi cette langueur
Qui péenélre mon coeur?

© bruit doux de la pluie
Par terre et sur les toiis |
Pour un cosur gui sennule,
OQ fe chant de ic pluie!

Ht pleure sans raison
Dans ce coeur qui s‘ecceure.
Quoil mulle trahison? ;

Ce deull est sans raison.

Cest bien la pire peine
De ne savoir pourquoi,
Sans amour ef sans haine,
Mion coeur o fant de peine.

Eecoutez la chanson bien douce

Qui ne pleure que pour vous plaire.

Elle est discréte, elle est légere:
Un tisson c’eau sur de ia:

La voix vous fut connue fet chere?/

Mais a présent elle ast voilée
Comme une veuve desolée,

Pourtant comme elle est encore Hére,

Et dans les longs plis de son vole
brises dautomne,

Qui palpite aux

mousse !

de Verlaine

Par René CARRE

Cette poésie, tirée de son recueil «Paysage Triste», caracté-
tiga irs bien l'art de Verlaine.
esasparé, cest Ia «feuille morte» que doit emportr le souifle
Le méme poste a écrit dans son recueil «Ho

Vericine est une sensibinte

lg vox de Verlaine est une «chanson bien douce gui
pleure que pour plaires, une chanson discréte, legére, «un tris.
Hie dit dens un des plus beaux poe-

Cache ef monire au coeur qui s’éfonne

Lo vérile comme une éloile.

Elle dit, ie voix reconnue.

Que ia bonté, c'est notre vie,
Que de la haine et de lenvie
Rien ne reste, la mort venue.

Accueilez la voix qui persiste
Dons son neil epithalame.
Allez !

Et je men vais
Au veni mauvais
Qui m’emporte
Deca, deld....

Mois il regrette vivement ses fautes’

Tout sutfocant®
Et biéme, quand
Sonne Uheure,

Je me souviens
Des jours anciens
Et je pleure.

Verlaine rélléchit sur le vie.

%

(Vals evita, on @ I

tien nest meilleur a lame
Que de ioire une Gime moines triste
{Sagesse}

Tout est calme.
Bsus Je teit, if volt un peu de ciel, 7 voit un arbre qui «ber-
% #2 pales; 2 ontend Ja cloche qui tinte, i entead un oi-
Alors le poéte réfléchit sur le
me de lo vie, car ce calme de la nature, ce calme des
invite & s'élever, invite & motte un pea de spirifuel
Od trouver
Non, lt

Cest la méme wistesse dans la poésie intltulée «Le ciel est
he - deseuy te tolt., c'est le mame retour douloureux sur ses

i Vest la méme nostalgie de sa jeunesse innocente.
Je poste ost on prison en Belgique, pour avoir tiré sar Ar
tw Rimbaud, dang une triste affaire.















| Le Nouveau
Cabinet



ABKETE
Vu Varticws 64 Ge la Consti-

Assez souvent les idéez moltresses d'un auteur, ses santl | iution;.
ig inflmes et son or! se réstment en un livre, ou méme en
We A ea vy Joachim di Beliay, dons son célébre son
exprime toute son dme ‘nostalgique. Os-
wold Durand restera le podte dé Le lyrisme de Verlaine peut aussi_se résumer en un podme,
poome, @ mon point de vue, ext: «Chanson d'automnes. |

Censidérant que par sulle
de la démission de messveura
ies Beoré dives et Sous - Becré
tcives d'Eiat, il convient de
pourvoly Gla nominaden de
jours remplogan'a;

ARRETE:
iticle lor Le choyen Louis
Raymond es: nommé Secrétai-
re dErat de lIntérleur, de la
Défense Nationale et de la jus
rica,

Le cioyen Timoléon C. Bra
tua es! nommé Secréteire dE

ic Ges Relations Exiérieurea,
i du Tourleme et dea Cultea:

Le ciloyan Noé Fourcand Fils
ost nommé Secritaive d'Endt
des Finances et de Economics
Nationale;

Le cHoyen Louls Bazin eat
nommé Secrétaire dEiat de
VAgriculture o: du Travail;

Le cioyen Poul Péreira est
nommé Secréiaire d’Eict des
‘“scrvaux Publics;

} Le citoyen Edouard Caase-
| gnol est nommé Secreraue dL
tat du Commerce;

i Le cioyen Antonio Vieux es!
| nommé Secrétaire d'Eiat de
i
i





{ VEducaiion Nationale et de la
Santé Publique:

| Article 2. — Le cHoyen Tho-

| mas Désulmé es? nommé Sous-

Secréraire d’Etot de Vind

rieur et de la Défense Natlo-

ale;

WW

i
i



ire @Eat du Travail
Le choyen André Théard
est noramé Sous - Secréreire
' @Eat des Finances et de Eco
nomie Naionale:

commeé Sous - Secréiaire aE
at du Tourisme.

Acticle 3 — Le prégant Ar.
@@ sera imprimé, publié at








National, &

26}

| COREE OSG ar cr 27 ORE EE REED

. NOMINATION AU DPT.
| DES TRAVAUK PUBLICS
| Les nombreuses
Hons faites, cette semdine, au
| Déparement deg Travaux Pu
i bics, on! bien Yair d'une ré
form? adrminisirative leniement
| pranquee, Parmi leg nouveoux
_benéliciaies, au nombre d'u-
ingidine, nous relevons
fe nombreux ingé-

jerniére promo-
VEcole Poly echnique.
taines mulations ont été 6
uo pretiquéss — témnoi
_gnom cinsi le souci du chef
| de cet important dépar'ement
r les servicee de caux
| gal ae sont signalés d’une ma
| niére ou d'une cuue.

noming-





ies nome









BA EBL RL TRE SA I 0S A LE an RTI LTE BAS

TRAVAZLLONS
DANS LE CALME...
Depuis co main, les Com



‘du leurs activités hier, oni
leurs maisons. Avec ie
qui est revenn dang le
commercial, finissen
aussi ious les bobards.
Et pour que {ous puissent
ig apprevisionner & Voccasion
| des féres de tin d'année, sow



| mique générale du pays a’a-
méliore de plus en plus,

{
t
Comment a ane
i

DEPART DE M. ERIC TIMMER
| Note sympothique aml, Erie

Timmer, nommé fer Secréteire

de YAmbassade d’Hatti on Ar-

genting, gagne son pose, di-

manche prochain, par la vole
| dérienne. Nave lui sdukaiions

dprea et déjd une heureuse
ltraversde ot phe ruciuense
: palgalon,

Le cioyen Francois Duval. —
Her eat nemmé Sous - Secrétal :





Le ctoyen Jean Brierre est |








'
meiganig qui avaien? suspen. ¢

| holions que ia situc’ion écono- |





[Nees Sag Ber

gg

Directour ~ Prop. Ernest G. CHAUVET PORT AU PRINCE — HAITI

Adresse: Rue HAMMERTON EILLICE,

2

Ne. 22,594 —

VENDREDI 26 NOVEMBRE 48





REMIBE DE
DECORATIONS

tomennpgeoringi tnt

M. Caourd, Hepréséatail du
| Conseil Municipal de la Ville
. de Paris, a remis. co mou, au

cours d'une céramonie ¢ dé-
, Toulde ga «Manor dez Lou
| eres, ec ae nom du Conseil
| Municipal de Paris, des déco-
frations aux pereonnalitég au
| von le:
Le Genéral Francs Lavaud.
| Antoine Levelt, MM. Edimée
| Maniget, André Louis. ,dan
Fouchard e: André Chevaller

La mérme décoration a ath
i galement atribuée au Major
| Mareaisse Prosper, Chet de ia
: Police, malheureusement ab.
sent pendan: cette cé:ncnia
| gélecia.

Cette distinction, don:
| Pobjer
compatrgles, es! une nouvel
le memifegiation de i’ami ir
culaire franco - haitienns.

SORT

LE DIRECTEUR DU BUREAG
DU TRAVALL
DEMISSIONNAIRE

Peu oprés Vinstallatien dr
Dr Duvellier, en i
: Sous - Secre:cire
ravenl Monsieur Franck Le
_gencre, Directeur Génercal
ce Dapcriement. s'est décoa:
déemissionnaize. Catia ai iude
a bemucoup surprig le person





8





rec.



LENE IE CPA LECT EE Sh PETE

REUNION A LA PACULTE
DE MEDECINE

Hier, depuis 3 heures, U s'est
“tenu &@ lemph
Faculté de Médecins,
nion de tous ies etudiants de
a Faculte.

ls ont décidé de reprendre
leura cours ce mati C'est
.fani mieux. Car le Gouverne
ment @ toujours montrd et
inuers @ le montrer, une
clude aylesante < legard
i gent universi'cire,
SADR RRL ER OO OF CAPE

UNE MANIFESTATION DU

| SYNDICAT DES CHAUFFEURS
| Hier soir, vers les 9 hres 30,
les membres du Syndicat des
chauffeurs et ceux ces Coopeé-
_ratives de transport ont organi-
1sé une gromde manifestation,
jen vue d'exprimer leur solida
| rité et leur attachement au Pré
“sident Estimé.

Ds ont fait une grande tour-
inée en ville, aux cris de «vive
Estimés,
| Soamaeavesscene
}











DU MATERIEL QUI ARRIVE
LEcole d'Art Dertaire -~ et
i jes étudiants on! 41é beureux
| de Yapprendre — a recu hier
{



Fane commands ageoz impo.ton
1 nde matéiel.

Cette commande ne suffit
(pas & satistaire les besoins de
' ifcole. Maia ells vest gu yun
j commencement et témoigne
| que la Gouvernement ast dé-
| cidé & équiper au fur ot 4 moau

te la Faculté de Médecine.

Notons qu'au début de la se
maine, les étudianta d’Art Deu
talre avaient en personne as
| aaé au dédouunement de
| deux paitlies calsses, conte sant
| cortalns inetruments indis cen.
eablea qua travaux de ¢ink

pe

i cme,

i les Colonels Paul Magloire et |

quelques uns de nos i



SARALAIERAIA RAS ole CF SAPP LEIA SAD EOE





Installation
DU NOUVEAU CABINET



A coe,

| Co matin, & 9 heures, i a
| ae procédé & Vinsiallation des
: nouvedux Seerdiaives d'Eia’ et
| Sous - Secrétaireas d’Etat, for-
j mant lo Nouveau Cabine: Mb
| nistérbel,
| Nes amis, Paul Péreira, Mi
niste des Travaux publica :
Thomas Déeulmé, Sous - Se.
céoare dEtet & VIntérieur,
' sou: les seule maintenus de
| ous les Membres du denier
, Ministere.
' Dans nore prochain Numéro,
nous re TRA GUR TONS pas de
| pealer des nouveaux Minisires,
qui, nous voulons bien le croi
se, sellorceront de ne pas de.
, cevoir ie Chef de VEiat.
: placé sa contiance en eux, et







se pays don: les espoirs repo-

“sent sur leur efficience et leur

| dévouement 4 la Chose publi-
que.



& nous, nous nous
e les suivre dans
vexercice de ijeurs délicates



cin que, ails le mé-
aidions avec in
ce ef loyau e.



| Ceaooonenemen emer |

| A LEDUCATION PHYSIQUE




La rétorme de la 0. G. E. NL
tune bonne place, ¢

















Oux pas, et
vres pour ies parades

OEE PERO or ie wr rena
DANS LE MONDE
ERSITAIRE

matin, lee Eu.
2 Faculie de Méde-
. Deniaire gont re-
dascont-
Vétat de
nS cétia Pa

Urs

de



rte angie, armen Hane

greve deciaes
cube, avant hle



Le gouvernemen'’, en Voecur-



ne nouvelle



preuve quill t
continuer G montrer sa aol.

liciude la jeunesse,
qui doit tout enendrse
de sa bone. A elle main.

‘tenant revient (obligation de
| comprendre que leurs études,
pour @tre fructususes, deman-
den’ un Climat de paix, d'or
dre et de discipline, dans la
poursulie du plus haut idéal.

IRRLe a ont eterno mane me ares merece

i

|

FEDERATION DES ETUDIANTS
DE L'UNIVERSITE DHAITI

Communiqué:



Relativement au Conununi-
qué de le FL E. MHL, an dete
du 25 Novembre 1948, leg
Evadianis dea Faculiéa atfilldes
Gla FB MH. sont invida &
reprondre leurs traverus.

Frédévic TELEMAQHUE,
Préaiden:.

Pert au Prince, 26 Novembre

: 49468,














Procédés

Vexatoires



Notre journal, depula ia no-
imipction du Pore Kéebracu, com
me Curé de ia Parolsae de
Sainte Anne, recol: continuella
Pment des plaintes verbsles et
f@crites conte Ja lacgon par
firep brutale qu'empine ce Pas
: teur des ames dans lesercice
idece,
| Le moment seat pag encore
;
i





de son refus
jes malades

on mariés ef de Vinterdicdon

Lvenu de parler
formel d‘assister
des sacrements de VEglise «
tow: individu qui neat pasa lé
gitime par le mariage.
Neanmoins, nous nous de-
vons de protester contre pare
ile humiliation infligée ¢ des
‘Ca holiques ferve: qu te
, Bont cerlainement, bien long.
, temps avant ia naissence du
| Pere Keprecu, et cuxquels d’au
| ree Prétres, honnétes, sans os
lentation, sevéres, suns extra.
“vagance, accordaient avec em



de wt 3







essemient leg graces ¢



, tuell
vEt s'il n'y avait o reprocher cu
| Pare Kebreau que so maniére
© trailer ses oug) on:
egitimes«, [on pourrait se
ontenter de fui apprendre
lqul nobeit ni au droit cano-
nique, al aux principes du
| droit tout court. puisque nétre
icode civil ne fait pas cuss!
ourancléram














76 de Ste -
| Porcisaiens ne se confer.
pment pas @ sa mode des «man
' ches nguess, cutent dire
que les coudes -visibles des da
mes et demoiselles, et méme
dea fillettes de 8 ou 0 ans, Dour
relent jamais étre consideres
comme un outrage 4 la pudeur
+. Mua religieux.

Nous sommes absolument
davis que l'on ne se orésente
| pas a la Sainte Table. & VEgii
| 88, soll en robe décolletée, sot

avec des commencements de
-monches.. @ Vépaule, Ma's
nd cependan: une ne









| Mune damoilselle n‘arrive pas
ainsi véwe a Ste. Anne, i nest

pas a Pera Kebreau

de lui en interdire lentrée, com
ie cas s'est prasenté }
cux funéraliles de le racrettés
rére de uote. sympathique a.











mi, le juge Ludevic Vendul.
dont la selannite fut troubic.



' Vow mite. an 4¢ Pee)

| SOE ero pore cee

MR. RAPHAEL BROUARD
PRESIDENT INTERIMAIRE

A Vissue de importante réu
nion..jenue.cvent hier solr ¢
la Chambre de Commerce, les
membres présenis ont décrété
la permanence et continud la
séonce. Au cours des dé-
bats cuxquels notre reporter
| a’avalt paa ~ matheureusement
|assiste, M. Raphael Bouard a
| 616 por acclamation élu praci-
dent intérimaire et Mr. Marco!
Pombrun, seerétalre général.

N oat probable que lea mem-
bres de cette aasoclation solent
prochainement cenvoqués en
, We a'éllre Je congell definit,



tc reereni ie eet eee taencnrene





ue derniere, qu ministre
, aiiaizes étrangeres

: publique,
, occidenicux





PHONES: 2232 — 2492
P.O. BOX Am» 195,
$3éme ANNEE.

eae

Lettre de
New-York aw
«Nouvelliste»

torvica Ga Pagenos Prensa - Prewey
dation Hace) on Pom view





HEPONSE
Par J-un LAGRANGE,
PALAIS Dr CHAILLOT, 25

| se de TURSS au queationnare
; technique ous lunifieation mo
| nataire de Berlin. r2emise aux
i quate Grands par M. Bramu-
| qlia, Président du Conall de
Sécuriié, ne contient aucun
nouvel élémont ef neat qu'u-
“ne rélerence presque toiale &
ia directive commune, adres
see Je 30 Aout dernier aux
quote gouvemeure militatas,
aprés les entretions de Ber
lim, affirme uns source infor
mée. Cetie réponse, icuteldis,

| he ferme pas la porte & un ac

cord, ajoule cet informateur.

La réponse de YURSS, com-
muniguee, 4 Iq fin de ia semui
dea
d Argenit
ne, NO pas encore éi6 rondne
La réponse des trois
: ery paul - are
' Yonsmise 4M Bramuglia, a
: PTOS une nouvelle réunion deg
experis fnoncviers occidentaux
et des chels de leurs délega-
tons au Conseil de Sacuri.é,
MM. Parod!, lesaup et Sir A-
lexands: Cadocan,

Selon une seurce digne do
0, les Soviets auraien’ répon
dude maniere conciso of con.
crete

aux cing questions po

sées par M, Pramuglia. [le dé
clazvercien! notamment, selon

la mémo source, que le con
(dle monétaire secat asauré
par la Commission Financiéro
dea represenions des quatre
commandants en cho comme
sindiqual: la directive du 90
Aout. Les ionctions do cette
Commiasion, sur lesquelles por
lait la asconde question de ML
Bramuglia oni 66 definkos, ge
. on les Soviets, dems la direc.
dve du 30 Aoit: contréle de
la mise en vigueur pratique
des arrangements
resulian, do lin







financlora,

Vireduction et
de la miso on circulation per-
moneme d'une monnais
Jue a Be

Quant aux instructions qa
davront

unl




Eh,

Sire donnéts & cate
on, cffirmerait i no
que — toujours selon
sourc: iInlommeée — al
| des sont con’enues dons iq di
reclive du 30 Aod:;
lL Pas do disctimination ou
Vaction & Ven-entre dea do.
:enteurs de oma kg ocelden-
, faux. & Yercas'on da Véchan
| ge de cos macks émis a Ber
i iba

2. Lea marks occllenioux ge
(ron! éch-ngés »




pols avec
. lee marks sovidtiques:

3% Esalué de idiement, en
: @ qui concerns le monnale et
le plain acnds sux facilites
banceiros ot de crédiy dens
; fous les sectours de Berin;
4 Les mesures de acuve-
| Garde prinog por des quatro
Souverneurs, afin d’évier quo
, Fatllisation & Berlin du mek
| sovidtique entraing une ddsax
, Hmisation de ig threulatiog
» Mondételra ou uns tuplure 23.
quillbrs de ie monnqia dane
ig zone saviétiqua. Les soy'é

(Var auw on a9 page,



4

2





"CUTE DE LEXPOSITION

Les Commisecires attachés &
la Section dea provinces: ef &
ja propagande de Exposition
MM Maurice Cassdus ef Calix
te Delaioar ae rendront samedi
& Jérémie en vue dexhiber
dans celte prévince la maguet
te de VExpdsition of dy'semer
Jes bases d'une propagande
active en foveur de cote Ene

ae Section de Spert et Loge-
ment do VExposition. que dixi-
ge nowe.cmi Bylvio Cator, pro
fite detuelloment de la présen-
ce on Haiti des Membres de la
Mission qui onvisagent les pos
gibilités de réciisation du Blo
Bug Jagal, pour amenager une
yoncontre entre le Racing Club
de France et Haiti au cours de
YExposition.
. «

«apport des Nations Unies,
Yattrai! du décor de \Te Bleus,
de son orlisand!, de son fol
klore, de son Tourisme, de son
originalité, et de Tesprit hai-
Hen, voila le charmani spect
cle que va offir TExposivien
du Becentencire de Port au
Princes, proclamail, une étran-
géere, s'extasiant devant ia
Beauté incomparable de ia

ce et des





z

Baie de Port au Pr
yues pilloresques git venca-
drent,

BREEN RDRRE ERO LOD LE PASE TOT OTE

LES JOURNALISTES
‘ACCREDITES A L’ONU
ET LE RAVITAILLEMENT

DE BERLIN

PARIS —~ Lea comesp
de presse & de radio «
v3 représeniés aux >



psy
U i
une journée dinspecho

a Penis, appre
nenagaient de de
idennlié et tout



v
toul avien non



avien volant hors des cor COs
ge Berlin cele nouvel
apparut com.
mn facie du s






uCces

dong Viiles-.





Le groupe de
4 control







Grande Breiagne ¢
nis, Ayant 6té rec
qmoing deg efforts de s



bres neutres
curlé pour resoudre le proble-
locus de Berlin et &

me di
yan' elé aussi femoins du vete



e@, ces journcalistes con



Soviet
eidarent la menace de YAdmi-
nistration Militaire Sovieuque

fon Russe,
A leur retour & Paris, ces re

on decia



présentants de lepi
yérent quills n’avalent rencon-
re qmucun avion sans une mcr
que distinciive ef que les pi
jo'es engagés dans de revitail
jJement font tous leurs efforis
pour voler dans les limites des
20 milles de corrider qui mé-
nent & Berlin. Ds reconnais-
sent en mame temps les diff
culiés que presents la saviga-
tion dang ces coridors durant
le brouilerd ef por mauvais
remps. Ces difficultés, croient
jis, viennent de ce que les Rus
nes retusent de permettre \'¢-
rection de péles lunineux ou
d'autres facili’és du méme gen
ze dans Ja zone Sovid ique.
En dépit de tele obstacles,
les erviateurs Anglal. et Amér
cans ont mend & bien les opé
rations de ravitaillement de-
“puis le mois de Juin, Durant
Jes 4 premiera mois de Vopéra
fon, 433.910 tomnes de ravitail
lemen’ ont 6t6 déborqués &
Berlin & lo guile de 67.162 vols.
Lex olficiers engagés cans
ces opérations pensent que jes
mouvolzes conditions oimorphé
rique et non les menaces So.
wiétiques, ralentivont burs get
viiés durant de braver pério-
des. Mais fle garden’ “espolr

que le mauveis temps rorive

yo jonale & arréter le “sameport

- Iniormations

“ etomnamecoiateies F



















ane ad-

des produits dsseniiels durant
unjemps aseez prolongé..

Se basant sur les données -at
mosphériques de 50 dernibres
années, les services:du ravi-
feillement de Berlin estiment
que méme avec des conditions
aimosphériques deux fois plus
mauvaises que celles enrégis-
iréog durant cette période, ils
pourront délivrer cet hiver un
jninimum de vivres pour lez 2.
500.000 habitants de la Zone
Occidentale de Berlin. Cette o
pinion est basée sur le fod! que
le tonnage transporté durant
les bons jours a été augmen-
t6 pour parer aux ditficulos
du mouvais temps. Elle se ba
so dusai sur le fait que les A-
meécicains ernployent mainte-
nani des appareils G-54 Sky-
mage & quatre moleura en
teu at place des C-47 a deux
mowurs, Se basant eur les es
sais fois récemment, les offi
cela Americaina alfirment que
178 Skymasiers réclisent le
waydll de 900 C-47 employér
depuis le début des opérations
en Tyin dernier.

at

IORI FE EI I





CORRESPONDANCE

Morceau Désinor,
da journal «Le Nou



Lau Prince, i
cher Désinor.

ea: glissé une petite er
reur dans la note perue sur le
No. du 17 ert,




| Sous la rubrique -REDRES §

ENT DANS LA FIGUE-BA J uon et aucune transaction gé

votre Journal a écr

t le mois d Octo-



pende
tous i€g ports ont ©





ment involoniaire
du journal, car pour is
sus - dit, le port de Jac

mei a fait les expéditions sui-





vonles:
régimes:
Octobre 1473

”

2

" LES

4552

$
?
2

nous esperons des
cembre - janvier arriver G des

mr.

expeditions Gussi importantes



| que par le passé, sil faut ieniz
compie du large programme
| d'exiension agricole entrepris
| por le Gouvernement
toute la région de Jacmel
En effet, de grands travaux
etfectuds.

Cons







i durrigation ont été
des distributions de plants on’
éé fates, et la brigude agri
cole se mon’re és efficients,
en déployant toutes sortes d’af
forts pour la mise en état des
plentations.

Je vous prie donc, men cher
Désinor, de bien vouloir
blier ia présente 4 titre de rec
Hfication.

Je voue demande de crojre
Len mes sentiments bien dé
, voués.

i Léon BAPTISTE,
Agent de la Nabasco @ Jeerne}
SLO A ATARI NA TEBE SY ALR

MARIAGE

Nous prenons plaisir ¢ an-
noncor Je prochain mariage de
Mr Georges Destin avec Melle
Claive Cérisier.

La Bénédiction Nupticie leur
sera donnée a VEglise de Sain
e Anne le Samedi 18 Decem
bre a 4b 30 du matin.

Compliments aux future con
joints.

pe

SANA YA MAEVE IPO TALE LIL SEDATE LUA TIRING SEE

AVIS

LA SOCIETE DE REFRIGERA-
TION ET DE COMMERCE S. A..
AGENT DE FLORIDA CARIB.
BEAN LINE, ANNONCE QU'A
PARTIR DU 29 NOVEMBBE

' 1948, SES BURBAUX SEHONT

INSTALLES ANGLE RUES DU

QUAL ET TRAVERSIERE.
FACE A LA DOUANE

de in ligue - banana, 0 §

1999 4

De.

Yendredi: &.8.h. 9 115:

LA FILLE DU LOUP GAROU





































Crane.
’ Eatrde Gale: Gde. 1,35

LES DERNIERS EXPLOITS DE

na Loy. Des acénas palpi an
ion, une action qui ge termine
por le plus imprevu des coupe

4 son dormdine, qu'il avait We
A yuérir des sieurs feu Charles

avec ‘Nina Fock, Stéphen

Héservée Gdea 2,60.

t waentiaeei. ,

Samedi, & 6 he ot Bh. 1:
LAIGLE DU DESERT

Ex 20 partie:

Un fin de Cow Boy.

Entrée Gale Gde: 0,65

Réservée: Gdea 1,20

2 * @
Ciné-Union
Vendredi, & 6 h et 8 h:

DRAGON NOIR

13e et Ie épisodes
Un film de Cow - Boys.
En Ze partie:
Enwéo: G. 0.35 et 0,55.

enna

Samedi, a 4 hres:



NICK
avec Willam Powell et Myr

do theatre,
Enirée: G. 0,05 ef 0,55.

AGhat sh:
CASSECOU DE L'OQUEST
etun Fila de Cow Boys.
Entrée G: 0,85 et 1,20.

esenecn erin ~



AVIS IMPORTANT
Le soussigné, Charles Cour
‘ois, proprietaira por tires
suthentiques ef adjudicazions
sronoacées en sa faveur, de
vasies propriétés & Saint Mar

an, Se Section rurale de Port |
au Prince, fait défense formel- +
Pile oux Arpenteurs, & lEtut,

a

fious Notaires généralement
quelconques, de mesures, de

mucune Gong:

vendre, de inke

wae

pre

ralemen! quelconque cu
des tiers et des hé





dites terres
Saint - Mar

le Lahens, sur ses

dus, om mis en venié

Bscos droit, sans qualité, trois
Qooortions de terre releva



nt de
pus
nisé e& Pétion Fauvert.

ratifies pax Mme Vve
er Leepes, nee Clara





es

vert) bornés au Nord per

estes de terres des Laher

w

de feu Antoine Audain.

Jes Courtois, 4 VEst et &
por ce dernier, aux
a

dAlexandre Pierre et












: AVIS IMPORTANT

Le Meillour Patti
RADIO










ADMMINISTRATION .
GENERALE DES Shovt ot Long Wave
CONTRIBUTIONS Consirult & ce jour

Clontormémen! aux inetruc-
ons du Deéparteraent des Ti
nances, i est porté a la con
nuisscnce du public que le dé
Ini pour le paiement des droits
dimuncaisiculcion des véhicu
jes (y compris la taxe apécla-
le} et du droit do permis de
condulre est prolonged jusqu'cu
15 décembre 1948, pour Voxer
cice en cours.

at wigné
‘General Electric’

5 = Tubos — 2% Watta
Pulssonce
Dos Palements por Termes

vous seront accordés









A Gaby Shop-angle rue des
Fronts Fora @! grand'rue vous
uouverez, mesdames et mesde
rmoiselies, pour vos toileties de’

‘fin d'année ainsi que pour vos
enfants, dea crépes unis et im

Ul est rappelé aux membres
(et équipiers de 1 « que séunce sera tenue, au lo

tub, Collége de Port
au Prince, le Samedi vingt
sept du courant, 3 cing heures

i. Voyes:
ON DEMANDE :
| On demande & acheter le [; Valerio Canez
4e volume de (Histoire d'Hal- Grand‘Rue
tl par Madiou. S‘adresser au
journal Tel: 3185
ny
_ CONVOCATION SENSATIONNEL!









st demia prmeés de ‘oue faicheur et
Port qu Pri “4 Novem | d'une sélection giendue et vo-
re 1948. riée en une sevle longueur a
Jaies |. ARBUTHNOTT. dee prix déhiant toute concur:

Se re Général yence. Vous iocuverez cussi



toile & drap semi -fil 9/4 et
siam & drap 12/4 ainsi qu'un
fort siock de dentelies coton,
fl et rayon.

Une vishe simpose.
|, seemtannenesery esiinaninnnssanmtapinteateenme tt

AVIS
Monsieur Yvan JOLIBOIS,





RADIO bATTERIE

nis de ig Pravince, voici
vous attendie:
3 bandes.

wave, fonctlon-

la Radio

















die pour les



e A

Quaniité im) | Comptable — exp “6, die
renseignements, | plomé d’ Ecoie Commer-
ticle de New York, offre seas

services Gux Commercanis et
indas tlels pour lous Pavaux
de comp abilié ef de bureau-

we
RE

.ocis, anglais— (ull or part

:
a

@.



-

Adrasse: 80 Rue des Caser-
nen

eure nevis & Kéro
& pieds cubes), wind
‘3, Genérateurs électri-
ozoline ou & kerogine.
Singer rébuilt favec
ronde ou beb'ne lon-
; ious autres aricles |



AVIS IMPORTANT
Je soussigné, par la présen-
te, avise le public Port au Prin-
cien et plus particullorement









Luc. Le sieur Charles pouvez avoir be-

toils proteste aussi contre tou Sy a _ les perconncs avec lesqueles
te donation. ‘oute vente que PO. Box 2 | fentreiona’s des relations 8
YEtct voudrait felre 9 ou New York 26, N.Y. | rappor ant aux activicés de la
profit de Grandes Com- USA, , eComragn'2 Haitienne dAssu-
pognies industrielles sur _.. tance Populaire», que je ne
seg poriong de terres, 51 HALLE A LOUER: fais plus partie de cette dite

‘uées en face de la au mépris de ia lol, ainsi que

sur ses lerres situées sur ia |

route Si - Martin — Delmas,
notamment contre la créc‘ion

de routes publiques sur ces di

tes ierrés, co qui lui a valu uw
ne perte de plusiours maison-
net'es of Yenlévemen: de leurs
clétures. —— Faute por ew: G.
"és plus haut de passer cutre,
ta dit avis, M. Charlee Cour
vis prendra con re eux, les a
camiagen de la Lol, étant don
né que tes affaires sont en Jus
tice gc conséquent Brigieuses.
Por: gu Prince, le 24 Novem
S48,

Signé: Charles COURTOIS,



ver





AVIS
Le Comité de Direction du
Cercle Port au Princien porte
a le conneiesence des Mom:
bres actils, adhérents e’ vis-
teurs quiun cocktail - dansant
vera offert dans les salous du
Gercle, le Samedi 27 du con.
rant, de 7 & 10 heures du saci.
Le Comité comple sur la pré
sence de tous pour le complet
succes de lo eoirde.
Port au Prince, le 19 Novem
bre 1045.
Le Seeréiclre Général:
Raoul ALEXIS.
N, B. = Tonne de ville.

compagnie, pour des raisons
qui me sont personnelles.
: Port au Prince, ce 23 Novem-
. bre 1938,

154. Rue du Magasiz, da lEtet.
RIESE ATES TITLE EN EI INARA IRIEL,

t
i

: Roger MYRTIL.
: | Ex - Inspecteur de la Cie Hai
fienne d’Assurance Populaire.

i
a
I
i






*e une délice
‘a. pour vous
e

vider fe Kelloggs

avn fe paquets.
Com Flakes dans uf plat ou tasse... «30 ajouter de
lacreme ou du lait 2} froid.du sucre o-“au goilt..,

et.si vous le désirez,des bananas S»,0u d'autres
fruits coupés. Crest tout! Vous allez le trouver
délicieux et quel bien ga vous fora,€"en plus il
Yous revient tres bon marehd. Achetez aujourd hui
méme les Kellogg's Corn Flakes. Mais sivous.c Corn Flakes exigez la marque KELLOGG’S, ineistez
qu’on vous remette la boite, blanche,rouge et verie.

_Riinetenwnerestine toameaatgganatanttentittstssenteisneibaeietinnaneindrnttantnnsnainuSionNnIAin leicsesintsbiosenientsitte
ents

7
















































Marque déposte on tous pays Uirangers.

Pour tre & la mode et bien a Vaise mettez un complet
frais de Palm Beach. Vi est de 22% plus frais que la
moyenne parce que le tissu Palm Beach 4 base de poil
Angora Mohair 4 a 260"fenétres ouvertes” par
centimétre carré. Ces minugenles ouvertures
sont faites pour permettre a Ja chaleur da





corps de s’échapper et 4 l'sir frais de pénétrer.
Lea vétements de Palm Beach sont ausai plas
légers, plus souples, plus doux au toucher. En
couleurs claires ou foncées — ils représentent

tout ce que vous avez toujours souhaité comme confort
et durabilité. Que voulez-vous de plus?





AREPERIT I ts AG LEAT ELOLEII AA PENIS ERE PALES FSR LE

MAISON
Hiérard C. L. Roy

Pour ‘out inavériel d’matallation HYDRAULIQUE, SA-
NITAIRE eat ELECTRIOUE, voyez la maison 6
L. BOY (Angle Rue Roux et Rue Courbe) ia plus gram
de varieté darticies ef au meilleur prix.

POUR VOS .NSTALLATIONS HYDRAULIQUES ET

. SANITAIRES,

Suyaux golvenisés, tous accessoires ot pidces de tu
yauterie gulvanisés ov chromés.

Appareils sauiazes tous modéles, en BLANC #1 en
COULEUR, c«ccesszires et pidces de rechange.
Tuyaulerie de ionie et accessoires.

Tuyaux d'crosage et accessoires, Tubes én cau:
q cnouc.

Aricles divers de cabinet de toilette, — Rideaux pour
douche, ett... >

Scie & mdicux, coupe - tuycux, ec.

_ POUR YOS INSTALLATIONS ELEGTRIQUES:
Fils tous types of joutes dimensions.
Cables sous plomb toutes dimens ous. Cables BX tow
tes dimens‘ons.
Magne! wire toutes dimensions.
Conduits électriques, sectionals et outlet boxes, be
ching et lock nuts. ‘
Tous accessoires dinstollation éleckique pour fomic
re incandescen e ou fluovescente Ballast, starters, tube:
ete...)
Tous types d’umpoules électriques,
5 ae ake
Décosation pour Arbre de Noel,
Appareiis électriqus (ers @ repasser, rasolrs, 6
cheuds, verila eurs.
Ouils dlecuques Uere a souder, ste...)
Flashlights et piles .
Fours électrques. * . ’
_Heb geraicurs et freezers demier modéla, de la lame
ge marques COOLEPATOR (distribu ion exclusive pour
east.)
Lampea, Lustres, § a
eee uspensions, Appliues,
Ustensilea de cuisine in’
: en alumin‘um.
Peinture & Vhuile et.a eau.

AVANT D'ACHETER AILLEURS, PASSEZ CHEZ:
HERARD ROY

lonchés o% sa




Laniernas

[ORR cen er orem er atid RT
PICKFORD et BLACK, Lid. _
se onment Jour service de 61, susronda dupuis le guar
avec } MS DUPPIROY Atala AU FRINGE
2 * BELL» yt, de
HALIFAX vere ls 14 Novembre 1949.

Impertetoura, réclemes Yexpé dition, da vos morchend 298
aur leg batequx de PICKFORD & BLACK LTD,
Joseph NADAL & CO.
Agents Génécoun,





-ESSAYEZ CECI
pour un repas délicieux

Le versatile
SPAM

aux nombreuses préparations.

reprcente um nouvelle fe
ve oa ute pasiet
“t Vienny




























& CLgROws
SLAM par
ce on dar
u de sel, & volon

températodw do 475 degrés.



z an four & la



caney, ie lunch ou ie
browses cuntbinalvons,



la wiande de pore,
4AM est bout & f 3
E sua tout,

Et. pur dese
S Conserver Son GouUl Tae

Â¥

PAPEL ELD LA OLED ALE ED LLL LADDER EDEL OER SID




oo SULES EPORTE. ~
DU «NOUVELLISTEs VOUS







CENTRAL MARKET

Grocerios.
Wines . quers
Bardwere
ELECTRICAL FIXTURES
DAIRY PRODUCTS
OUR SPECIALITY
American Rotat
Colles
Froah Dally

Phone 9126






VAV GWE A GRAINS COMPLETS
EST UN ALIMENT IDEAL DE LA
NATURE POUR BEBE.
Lewoing a grains compie:s
veins Quaker ~~ oat la meilleurs sour-
ce de céréales naturelles conionan
du fer protéine, énergie viralo et Vira
mines Bl, éléments qui



WALIMENT MER.

denmnc nt for VEILLEUX DE LA | te mo hode neuve de lecole a |



préserver la sanié de bebé.
journellement a votre bébé ceve aide

alimentaire qu‘est lavoine Quacker.








|

“e
% .

i
_ Vaguarelle, par déiaition, J
* yvoque Yidée de fraicheur; ai
: te pinceau de VPariiste irchit
cots annonce le réaultal -n’eat
que lourdeur ou platitude. EL
' Je ne soutfre ni velouches, ni ra
: tures dans son exposé. La tech
nique ne peut que guide:
le choix des tons al des
hlignes 0! la ldgéreté de
Yaccord. Liart seul décide
ide la forces et de Vhar-

\

i Quand elle est ré de, Vaquarel
' le offe un désasiya sans ro
| chat.

Tallos sont lag ponséon que
peut avoir un public convid o
ung exposi ion de ce ganre.

Misa Corolyn Bradley expo-
oe 26 aquarelles dilldrantes, ai
non de tong et de Hgnes du
ofoins de sujets et dingplra-
fion, neuf d'entre elles ayan’ é
i exdcuoes ici Do toutes cos

onuvies ia premidre lnpras-
I



alon qui ae degage eat colle de |
ben paqe.

la sure & des imoyens doxpres
sion.

On pout se douter que Uartis
to na




pos joulours employe cat

quarelliste ameicaine dent le
hef vivant est ohn Marin ot
aWit Ferors, excellent repré
man que nous conngissons:

NATURE





6 ions foris directement po-
#8 leg ions clove réservés
lx fin de Voeuvre, ainsi

exiga la maitrise pléniére des

Miss Carolyn Bradley

{ monte de chaque oeuvre. :

i unique reflet d’un ‘alent, doit

PAGE 3°

no servalent comment traduire
Vintését quills découvraiont
dane le-chorme de cea nuon-
cas o8 domindien les bleus. Ie
se igiacden: un jou de touver
le point contral que Vadresse
de Varlisie avait su placer
pour mieux caper leur aitn
tion. Etude No. ] abstraction
pleine d'un sen.iment podique
@ plague.
n

Voriginaiié do Vartiste si el
le dolt encore évoluer ot a'allir
mer pour garder ce caracthre,

lalaser libre cholx cornme alle
le tolt déi & aa conception
tlassique de Vaquarelie,

En dinant classique on aur
compris qu'l’s'agit de construc
ties: ot de dessin coy, fen ne
rappelle Yécole equarealliate an

Gicise Honugten cu Tamer par

, axermple sinon lo composition
Latle désic de pureté qui dvite

owe mucharnge dans ta mise

Los legons qua cotle expasi-
tion apporte c notre ant sont di
verseg on le voi, mais celle
qui trappe le plus ost sce manid
re personnelle de résoudre le
probleme de la persévérance
artistique, ia science de léqul
Hbra deg volumeg ef dea mas-
sea puisces chez Cézanne et
la peinture frangaise conrem-



:
; : , pordine.
se présente cete mehods qui |

Le trop bref passage d’une
aruste de la classe de Miss

i facultés créarices do lartiste,
; towl qulent que so pévision de
| Voeuvre terminée.

La mievrerie e las détails
sont bennis. La force, j'ajoute
| tai méme la virile et la grace



Bradley ne peut que nous por
“ soliciver un plus long é
jour au milieu de nous. [1 est
ceriain gue Ving itut Hatitiano-
Américain et Ambassade amé

‘gilient d . ricaine ne peuvent le retuser a
, sallien ng ces magnolas se
, oe ans ces gRONGE Art Hallion.

dont la blancheur se gonfle et
| sé satine en relief autour des iss Bradley par ses cours.

. limes orangess el flammées démonsirations a anime at sti
q . 4 : :
Â¥ { | du fond. mule en un temps si court tout








PRODUITS ALDAENTAIRES
DE QUALITE

f ‘i
- een
Ingistez ponr la véritable Avoin JAKE SS
Et agsures-vous que le portra’li Pun Qua-
ker se trouve guy chaque beite
LT To lL RE AOI,





LES CIGARETTES



















al dee soins ahleugues Quel contrasle avec la bru. notre jeune monde artis ique.
as sage, eic. on , Saeco, : FONT LES DELICES me, les gris bleus des formes Je me icis linterprate de nos
& comicile, e: sur rendez - vo Ce a ge ake DES FUMEURS POUR voilées qui entrent cu peli artistes pour dememder le re
Adresse: 82, Chem'n des Da les, ee a ae LEUR AROME ET LEUR SUAVITE jour dans une dglise. tour de Miss Bradley,
Téléphone: 5392. Létude No | attirdit les jeu-
i . __... | DON N. MOR Distribuieur, nes arises du Centre d'Art, Ls FRAENIEL





por LCL PREMERA CEOS FRE 8 PSA PT RE EE BEER RI REI EPEC ETI EC KE ERE RE EEE PEER EE REE

| LES PLUS PUISSANT; CAMIONS

MOUS LES
YENDONS

PLUS DE KILOMETRES, perce que...












turjon antl- choc qui pro’ége le pneu con











route.

tants qui s'usent moins vite.





plus résis:
corps du pntu est en Nayone de so
lui doune une plus grande farce et resisie a lac



‘ Reco de nombreuses réparatons, rendue: poss
bles crace @ ia puissante corcasse du pneu.

U.S. ROVAL FLEETWAY



Veit i Cama ef
Poids Approzimand






Nouveau Modele!

Construits également

avec BONUS’

Nous désirons vous montrer les nouvelles FORD...
construltes pour durer 729 fois pilus longtemps!






leles. Ni es avOng vu passer.
ehux camions FORD 1948 cong~
? Les moteurs sant incomparables.
» En c'est ee cui rend inestimable la
ates we ; constrnits pour tes TRAVAUX
Yoltuzes tue i, & § . ay sbraus peur es ok VA
. ES UBBER EXPORT Co : lid. LOURDS... Plus de 139 nouveaux modéies! Cette nouveauté surpasse, tout
“e > ey ‘ :
‘ United STAT R ce qui s'admet en matiére de constuction de camions lourds, grdce surtout baacule! Pist
bar Co. Lids : a fons & 4 icqacats! Fackitg dantres
U.S.A. * te Canada: Dominion Rubber au modéle BONUS*, Cela sipnifie une plus grande force dang chacune des Ban recoonual Bas én oe Santee

ke Wablona twats eed totter Contor, Mow York 20, reent! “ ruqial Maile: rands.
: A Fe ee eee partles vitales. Les camions FORD sont construits plus puissamment afin de Dee ples grins

souplogag!
gel durer plus longtemps... pour augmenter sa durabilté de & années encore, soit

jee J KNEER'S GARAGE, Port-au-Prince 19.6% de plus. a °



SAGs Obey





troits avec DONT
Ue nouveaux moteors sont unc chose
5. Caoutchour nonveauté de nos nouveaux ca

aE Crvontals de

58 WP, WOOP,




14S MP,



Voici te promiar moda'g ¢

@0e moteers is
nomplétempst noueany cepyls, des oesder
moteur Je plue mode-ne dans ta fabrication das
summlons! Houte gression! Howrean syste







*eONUR. 0Ce gees regeit ea aeta fie egy om eemmalemens GO ae qeemthe SLARBVEID
@

sete
















Bay

GARACAS, — La Junte mili

steire a..conencé -aujourd’huly

quelle. orgenisera, slo. plus 16t
possibles, des élections géné
roles, pour permetire au pays
de se donner.le gouvernement
qui lui.convient. Par ailleurs,
ila été annoncé que Tex - pre
zident Gallegos eat encore pri
gonnier et que plusieurs mem-
‘pbren de. son gouvernement
sont maintenant on état d’ar-
restation. ;

PARIS, — DL a até rapporie
que ies Etcla Unis sont forme!
lement opposés dans 'ONU &
la proposition gnglaise, qui
pourra enlever le désert de

Negev, dens le sud de la Pa |

jeatine, & VEtot d'lerael Lo de
légué des Eta's Unis. Philip
C. Jonsup, a soumis au comite
politique plusieurs oranda.
monts a& cele proposition cm
gioise.

BEYROUT, —— --- Ua ote rap
por'é que les ministre des of
faires dtrangéres, Jaime Tor
res, du Mexique, qui a insh-
ié un vasie programme d’en
seignement pour les lettres
de son pays, a até nommeé di
recieur général de l'Unesco.

PARIS, —- Il a até rapporté
que les nations neutres. mem
bres du conseil de securite,
ont travailé toute la null, fue
qu’é une heure assez avances
ce metin, sur les rtéponses
deg grandes puissonces, au





questionnaire sur ia crise de
Berlin, Le ministre des offai-
yes étrangéres, Jaan Brarnu-
glic, qui a presidé cetie ses-
sion, a refueé de donner au



oun détcil sur co Bes
ATHENES, ~~
pore e
Themis ocles
sé une nicl



hier solr,
ont décl
rc 26
your d
'ye $a

BRU
worle Gu
Gaelon

lormer le

«
de du prince



Sntransigeance duo pard i
que gouvernemental «Accion
Democraticay qui a retuse de
concilier ses intéréis avec

ceux de vastes secieurs indé- |

pendants du. pays, avec ceux
des forces economiques ef 50-
ticles, en vue d'une indispen-
sable politique de concode ne
tonale:
devant
s'est trouve le Préside




b






ou
Bomu

possi

io Gallegos d'arrivar 4 une so
lution consiitutionnelle du pro

blome Vénézuélies:

en face de Vappe) du Parti
«Accion Democratica»s, par Vin
termédiaire de sea orguniso-
tions ayndicales, G une gréve
générale menagant ia stabil
1 économique et wociale du
perys: .

lea Forces Armées Véneézu
Yennes se sont vues matérielle
merit 433 dassumer le
contréle tota” du pays, en éta-
blisscnt une Tunte Militaire
Frovisoire de Gouvernement:

Président de la Junte: Lieute-
not ~- Colone! Carlos Deigade
Chalbaud.

Mermbros: Liculenanta - Co-
lonele Marcos Peres Jiménes ot
dais Llovera Paez.

Cabinet: Interieur: ~ Lieute-
nant - Colonel Luis Lloverd
Poor; Relations Extérieures:
Docteur Luis Emilio Gomez
Fis; Finances; Docteur Aura
lio Arreaza; Défense Nationale;
Lieutenant - Colonel Marcos
Pérez Jiménez; Indusirie, Com.
merce ot Mines: Docteur Pedro
Ignacio Agquenrr yore; Travers
Publica; Ingénicur Gerardo
Sanson; Education Natlonale:
Prolesseur. Auecuste Mijares;

Goats ot Aadatonce Ooetales























fur méme.







probleme dternel de la vie, en vient a jeter un coup d'osil sur
Pris'de dégoit, U se rejette en atriére, il se md- 4.
‘prise pour Ja maniére indigne dont (dye mir.a-dementt ches
lui leg promesses des premiers ang.

Le ciel est, pardessus le toit,
Si blew, si calme:

Un arbre, par- dessus le toit,

|

Berce sa palme.

La cleche dans Je ciel qu'on voit
Doucement tinte;

. Us olseau sur arbre qu'on voit

{ “ Chemie sa plainte.

Mon Dieu, mon Dieu, la vie est 16
Simple et tranquille.

Cette paisible rameur - 1a
Vient de la ville!

Qu'as - tu fait, 6 tol que voila

Dis, qu’as-tu fait, tol que voila,
Be ta jeunesse?

Mais Diew a entendu la détresse du poéte, qui monte du

fond de labime.



| Pleurcnt sone cosse,
i
i

serere>, ne méprise pus un cebur vontril ef repentant.
au poéte, et alors commence ce dialogue boulaversant que Ver
Julne a enregistré dans «Sagessex.

Dieu, comme dit le Psalmiste dans le «Mi

fl vient

Mon Dieu m’a dit: «Mon fils, th faut m’aimer. Tu vois

Mon flanc percé, mon cogur qui 1

ayonne el qui saigne,



Ei mes pieds offeases que Madeleine baigne
De larmes. et mes bras douloureux sous le poids

Tu vais les cious, le fel,

Et ta vois la croix,
léponge, ef toul renseigne

A naimer, en ce monde arner ot la chair régne
Que ma Chair ef non Sang, ma parole ef ma voix.

Ne ai - je pas aimé fusgu’a la mort, moi - méme,

© mon frére en mon Pére, 4 men fils en TEsoril,

‘ai- je pas souller!, comme c'élait écrit?



je pas sanglote ton angoisse supréme,

Et n'ai - je pas sué la sueur de tes nulls,
Lamentable ami qui me cherches ot je suis?»







i Le Poéte répond:



Moi, ceci




OY OTELE

Og

Tendez -

tT paTmaS (2

Est-ce possible?
Dans votre sein, 3

La place ov rept







Mais ce poeme rep

{
|
|
| De tes pechés, et mies moins!
|
{
;
:
i
i
$
!

Mon ame en moi tres
je vols. je sens gud kaul vous aimer.
i me feral - je,

dd.

a8 Jes plas








aS

& Vous Dieu. votre
es bons redoute?






JSS@ lever
cet esprit malade!

+

celeste accolade.








res bien
sa sincerité.

gone

s que Verlaine, il représe.



«Car nous voulons Ia nuance encore,
Pas le couleur, rien que la nuance !

Le réve au réve et le fdte an care.
U faut aussi éviter les torts de le Rime.
«De la musique encore et toujours».

Cest exatement le contre pied de Ia doctrine pornassienne,

Le symbolisme a horreur de Vimpussibilité parnassienne,; le
symbolisme réprouve le vers marmoréen d'un Leconte de Lisle

dun Herédia.

{
| Oh! la nuance seule Hance
l
}

Le symbolisme descend jusqu‘aux profondeurs de 'éme pour

| essayer dexprimer ce qu'elle a c'inexprimable.
ilgine a la gloire d‘avoix élargi le domaine de la

Et Paul Ver
poésie. Ver-

, Saine dépasse les trontiéres d’un poys pour s‘élendre d tous

| les pays.



if appartient & la Poésie.

a a a ee aE
; Docteur Antonio M. Araujo: A-
; griculture; docteur Amenoloro
‘Rangel Loamus: Travail:
iteur Ruben Corredor: Commu.
| Rications: Colonel Jerge Marca
| nerGouverneur de Caracas:G!
néral Juan de D. Celis Paredes,
[Leg membres du Cann
sont fous des personnalités in-
| dépendantes, en dehore de
tout Parti politique, capables
dassurer au pays ta paiz, lor
dre et la justice sociale, = La
Junte Miltaiea - remis en vie
gueur Ja Cons bution de 1276



jteviede en 1945, st mouniient |

| toutes len conguétes seciaien of

| démocratiques de is. Constitu-

j tion de 1947,
PorthowPrince,

} bow 1948,

9 Noven-



‘Dow |





Ul dépuasse les trontiéres d'un siécle pour s‘élendre ¢
lous les siécles. Verleine appartient a l’humanité tout entiére, cor

FENE CARRE



| NOUVELLE DISPOSITION
_4 LUNION PANAMERICAINE
' Union Panaméricaine viens
(de Hvrer au public le bulletin
officiel du mois d’octobre, Hi
j ost Clairemont indiqué dens
celte édition gna désormais le
bulletin cane asia” ménsiel
pour parditre chaque quatre
mois. Le premier numéro da
‘ia nouvelle série paraitra en
janvier prochcin. Un nou.
veau magazine ilustréd rem.
, placera le bulletin menguel.

' Dang ce magazine, les c
bonnés et lecteurs seront ren
seigneés sur les principaux faits,

_Pactuallié internationale, les
_octvités de l'Union Panaméri-
(caine et les questions d'intérét
| général,



Sur un autre poini, cepan-
dant, HU demourait compléte-
ment dems Vexrreur, bien que
ce né £4 pas per sc faute: il a
vail été convaincu par lea gé
néraux' irangais (Masi et Bé-
touerd notamment ef d'autres

qui riequaient leur vie pour

sous alder} que ai le général |

Giraud pouvait étre amend en
Afrique du Nord pour cider &
un soulévament contre le gou
vernement de Vichy. la répon
: 8@ serait iameédials, enthousias
ite: toute VAfrique du Nard
s'onllammeralt, se révelterait,
unifide gous lee ordres d'un
chel qui nous était représenté
| cotame étant intonsémeni popu
j faire date toute la région. Plu
| shoure semaines plus tard, nous
deviens apprendre que cet es-
polr atalt fictif

M, Murphy était certain qu’u
ne coopération beaucoup plan
i elicace avea nos amis d’Afri-
| qae du Nord serait obtenue si
jun officier de haut cang de
pmon état - major pouvcit se
lrendre en Alrique pour une
| conférence secréte. S'll était
i découvert, mon émissaire se-
lrait cericinement interné, tan-
i dis que lollicier frencais com
| promis serait probablement ju
| g@ comme traite par Vichy. Il
, ful Immeédiatement décidé que
le xiaque valait la peine d’en-
| Voyer un petit groupe contérer
Lavec le général Mast, ichei
i d'état - major de la Se armée
fen Algérie) et quelques autres
jolficiers. Puisque je ne pou
ivals pas y oller moi - méme,
chef parmi de
fqoniaires mon ad
“ark.

En sous - marin pour
une coniérence secréte.




















nm et S@ pas-

ju rendez
zue du Nord... Les
puateurs fongals lurent o-
de s’entulr en toute hé
ndis que le général Clar!:
devaient se ca
@ ce quills pussent
barquer sur leur sots



PECL

| eprom

‘eR OC eR EReT Hr CRE baie <3
| AARIVEE DE A. RERVIN

‘avion de la Pan Ameri
ways du mercradi 24
Te, nous est revenu c-
“prés un long séjour aux Etats.
| Unis, notre excellent omi An-
| tone Bervin, qui, en qualité da
Chef de la section Francaiss
Union Panaméricaine, s‘est
particuliérement pay
Hure ef sea fories qual!







ad
A

PUnion





wow

Ce
wee US

Ou souhalions la bleave

} :
a notre ami Bervin.

oy
oC
o

i
| 7 CURR eet erp pape eer pees

ARCHICONFRERIE DE
N. D. MONTLIGEON
Les membres de lArchican-
f:éne de Notre Darre de ont.
\ Lgeon sont avisés que la mes-
| se gnnuelle aura lew lundi
1-28 Novembre 1948, & SIX heu-
|

joseph.

Es sont donc priéa de icire
parventy leur quote - pert &
| Mine Georges Munier, 159 ree
tu Centre, au, plus 16.

: Port au Prince, ce 23 Octobre
1 1848,
j



REAL RELI 1C et ens ea ea tere eee

aPRES LES SPECTACLES
LE RENDEZ-VOUS EST AU
KALMAWS CAPE







1 @ th sonia sees wav lage &
i i En paqust wage.

| 'e a aan 0 an 6 wm

|

i ee,







we VE we OY

Ho Heu par a |



es du matin &.I'Bglise de St. }

|. Ce que Eisenhower
| ait dans ses Mémoires

rerin. Le mauvais tempe ran-
‘dit ce réembarquement diffici-
‘le: le général on fut quitte pour
tun bain forcé et la perte d’u
.ne petite somme d'argent,
{mais cette oxpédition nous rap
t porta dea ddlails précieux.

| Au cours de notre conféren-
{ca M. Murphy nous souligna
jout particulidrement le {ait
gu’en Afrique du Nord le gou
| vernsmeont américain et nolre
pouple étaient tenus en haute
estimp par les Frangais. alors
que Pantagonisme était réel
via - a - via des Britanniques.

M. Churchill «encaissa» cea
point dg vue at vellla person.
nellament & donner au débar-
quement nord « airicay, une
apparence presque edchuaive-
ment américalne, TL anvisa-
gea méme sérleusemernt &
certain moment, kx poasibllité
de demende: 4 toutes
| unités britanniques qui de

valent puriiciper au pre-
mier débarquement de porter
Vuniforme de Varmée améri-
caine...

Peu aprés cette conférence,
Vomiral Ramsay fut relevé de
son commendement par l'état.
major britannique et la direc-
tion navale de Vexpddition 4
chut @ Yamiral sic Andrew Cun
ninghem. C'était un amizal
du type Nelson. Pour iui, leg
bateaux prenaient la mer afin
, de trouver et de détruire l’en-
nem, IL pensalt towiours &
Vattaque, jamais 4 la défense.
i ait voloniaire, dur. intel.
ent et droit, En deri de
a dureté, les marins britunni
ues de tous rengs lui por.











iaient une grands
C’étalt un veritable

isup da
ar, $a réponse, lors c je
demandai pius tard de fai
lre transporler par la tloue de

brit fue uat div





(de Torente, connu pour ive
| ruse de mines et de piéges,
| restera joujours vivante en
i moi:
| -. Monsievs, dit - iL la “lotte
fu Majascus ast ici pour al
cu vous voudres Tecvayer

& sulvre),

UNION NATIONALE
DES ECRIVAINS

Les membres sont convoqués

en Assemblée Générale au lo

cal de la Faculté de Droit, le

samedi 27 novembre & 3h.

p.m, en vue du vote des Sta
tuts. -

GSAS SATE SL YS AP 00 ss IRE OT
DEMAIN SOIR
STADIUM SYLVIO CATOh
Demain soir, ou Stadium Syi
vio Cator aura Heu le march
Agremonie — Hyguamo.

|
|
|

|
t
'

Les fervents de ia boxe cu
ront Yoccasion d’assiser a u
ne rmagnifique partie entre
deux, de la soif d'une victoire
vellenie forme, animés, tous

| deux boxeurs de classe, en ex
i difficile,

| SMA RAYE SA RATATAT ALLO AE EY
}

}

|

{

!

ft

AU PARAMOUNT

Paramount présente diman-
che soir 4 6 hres et 8 h 30 u-
ne ravissants comédie de Ia
ML. G. Mc «LA PRINCESSE FY
“LE GROOM> aver Edy Lamar-
ire, Robert Walker et June Ally.

son.
«La Princesse et le Groom:
est une histoire qui a le frai-
cheur d'un conte-de tes...
| Vous reverres Edy Lamarre
| avee son regard fascinant, son
charme indéfinissable qui s‘est
| évadée de son pays pour ra

nouer un amour impossible ei
/echapper aux contraintes que
i lul impose sa condition... Vous
| vous lolassrez gagner par la
bonne humeur de Robert Wal-
i ker qu’adore la douce June Al
, lyson et qui hésite & céder aux
séductions de le Fortune et &
yenier un bonheur passé.

La Princes-> et le Groom:
' des ecdnes picines de guietée..
; des dplsodes romanesques...
trols dtolles de premidre gran-

dew dang une onuvre dtines.
_ boate !

“$e











}
}

|

‘



aliection, |



seen



|

a + artbennqrenprviisonan

Procédés...
, ute)

per le scandale que souleve le
Pore Kébreau,

Nous avons,
pour la premiére foig, 616 obli
gé de nous atdquer aux pro-
cédés condemnables d’un de
nos ccnpatrijoles appurtenant
au Clergs Catholique.



Nous le faisona avec d'au-
tant plug de ragrat que, trés
récomment, c'est tou: le Dépar
tement de l’Artibonite gui cen
damnalt les agissementa dont
a pati un Prétre Haition, le Cu-
Curé de ta Petite Riviére da
VAnibonite, parti depuis pour
VEranger, purce que lui, i se
falscit aimer et reepecter des
Fiddles.

Oone faut pas que ceux qui
vom accomplic des acies da
pidié, de fol chrdtionne solent
Vobiet de lVhumeur mussacran
te de Pritves qui en ont le gar
de, ot se conduisent comma

' de grosslers godligrs.
los:

Nous on appelona @ son Ex-
cellence Mar. Lo Gourde et aa
Sectétaive d’Etat dea Cultas,
ce, pour éviier deq choca re-
gqrattiables.

IANS LE RPA TATA NA SATA YA NENS CH PE SALA ED,

DECES DU 1UUR

kicius Douze, 40 ans envi-
zon, Jeannine Civil, 2 ans, Saw
vew Pierre, 16 uns, Ipéna
Frangois, 64 ans environ, In.
connu homme adulte, de 40
aus environ, Chérimise Mi-
fort, 24 ans environ, André Dé
siz, 23 ans, Lamercie Jean, 25
ans, Eceline Lanoix, 20 ans,
Delienne Mertilus, 22 ang, Ju



88 ans environ,
Claudette Thomas St - Surin, 7
ans,

Ons,

Lambert, 45

Viergéle

aujourd'hui,











| que le contréie ne dew pes
i # Htondie.au « daly. de la Wig:
de Berlin. ne

commerce, le note

dons. entre Berlin af ‘Gus o
log Hexcoy puisscinces, Loy Bo
vinis docloverai cnt
in esuls los predutta de iq
vitelllement pour le-Sopuluiiag
betlinolse ne satont pay do
mis. un contrdle,

On attend. duns len mite,
diplomatiqgues, lr réponny %
YGuest. Elle « 66 natadis
par Yonlvée dillirts Wenyery
cnérlecing, qui ont’. auld
cettalas polnis da dita on
wv fala réqler aulourd hal, Hig
que M. Branuglin foun @,
cue, Slo communlquera aug
anoutoa« at log 2 a
cleta de cos pays ontemuca
& lear tour un exomen np
fondi des positions dens ixg
deux camps, af, de a remdiy
compte al une base daccnd
eal possible.

Du cdi du Secréionat ging
ral de TONU, on etend dgaiy
ment une évolution de le age
fiom, avemt de ae prononesr
ou denvisager le prochain
pas a faire. On n‘atachs ee
cuns importance partloulides &
Yentretien de quelques mol
tes qui a ou Hew entre M. Eva,
President de lAssembiée, of
M .Vichinsky mote i n’sst pe
impossible que le délégué um
vidtique aii remis au minigte
australien une cople de sq 16
, Ronse @ M. Bramuglia,




resent deta “ae a rrennaeinetenentenarnimg hii cageninatmmennannneytes




















































ac OEE
eee Geb















Full Text