Citation
Nouvelliste

Material Information

Title:
Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date:
Copyright Date:
1958

Subjects

Genre:
newspaper ( sobekcm )

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
LTUF ( ACN6482 )
OCLC ( 0012544054 )
AlephBibNum ( 000471641 )

Full Text



ités on plus ¢ we

serciont du: pa
tténuant jes ge
» Pourguol dee
mencer . tant dy
war permation de
at dtre bids very
on?”
pos réparer ley
Grand Hue te
a la Bus des

méme on ples

de vrola gazes
jer public.

a face le Be
se, pent ~ fl an
le “dans 66 bls

mot & S08 pip!

iit & tout motire
x ordre. Tray

les étronger
aire viser lou

utres plies dé
belle Capiicisl
ligue poi har

it lee sregpen .

© toutes: cen pe
8 vileniag gl
de tort que new
i noug font td
varcissent” pow
re vue.

thé de ka Crook
la mor. goule,

iour Fengloulia
nt son souvenir

mon cher Hew,
otre huts coure
ihellisgemen! de
tle aucebs de
faites de ce pe

ordialement vo
i. ¢
XX
never apa n eG Ole
SPECTACLES
ous EST AY
"S CAFE

i

&

ns

re esb pour |
: Ta pegeres

rerment; mas,
revelu et ae

















* Beal,



: “ou de Bloc ~ Note.

Cadre:

{



Latéral

Pat Léon LALEAt



Au cours d'une des séotices

’ gthier dun des Comités de FU-

NESCO. le hasard a voult que
me trouve tout prés de’ Ma-
demoiselle de C... qui aevompa |

© gne: -loujours Ia Délegation ,
_ Frangaise.

Elle prend des notes conti.
nuellement, avec un souci sang
détente, ni cesse, gui fait cillor
gan regard et se contratler seg
dbvres.

Yingt - cing ans, peut - 4tre.

Chdatain.

Un peu pale.

Regards madris, on duit, par
‘YEtude ou la Vie périlleuse de
Ig Résistance.

Banté, porait- iL nidoyée.
foul comme fa mienne, par la
criaute sang merci du dlimat,—
@ moing que ce ne soit par le
souvenirs de {Occupation alle-
mande et de la délaite.

Comme un propos, d'ailleurs,
de légére importance, Ini avait
échappé, tandis qu'elle s'était
évertude & noler le préeédent,
elle me demanda si, moi, je

« Favais entendu.

Nous nous mimes ensuite &
causer, @ heure inévitable du
thé. C'est alors gu‘olle m’ap
prit qu'elle était deuxiéme Se-
trétaire & FP Ambassade de Fran
ce, ,

Comme je Ja ftélictiais d’é-
tre, avec Madame Georges Bi-
doult, les premieres femmes &



avoir alir:

donne accés aux Alfaires E-
frangéres, elle se récria, en |
rignt:

— Mais pas du toul, pas du -
tout...

Et le plus modestemenit du
monde:

-— Je ne suis, cher Monsieur,
que du cadre latéral,

Je tis: Ab! ef pris subitement
fair de mintéresser d ce‘ que |
disait, entre deux bouchées de /
cuke, un de mes collégues. i

Cétait le Délégue Gree uj,
aerveusemen!, continualt & pre
tester contre ia maniére cava-
hére que le Dr. Huxley avait &
conduive ies seances de l’Orga-
nization.

— H] nous prend pour des fau |
ves, 1épondis - je, rien que pour
dire quelque chose.

~~ fla! vous savez, fit - H?

Mes yeux s‘élargirent:

— Quoi?

—~ Ah! vous ne savez pas?
Cesi bizarre. tout de méme.

£0il m'apprend:

— ila éle Duecteur du Zoq
de bondres avent q’Bire élu ij.

Crest ainsi que, sans le sg:
vel, on plonte des traits ay
fone dea autres,

Bret, fignorais tout & falt ce
qu’éiait ce fameux Cadre Late
tal ef ne voulais pas en con-
Sentir Taveu. Mais jen étais
devenu subjtement curieux.





" ENCO
LE MOUVEMENT
HUMANITAIRE DE LAIDE

SOCIALE

Entreprise par Mme. Lucienne
Hourtelou Eatimé.

ane nalt venfant dans. u-

& fomille cisée, le cercle de
i fornilie se fait autour du ber
eau emmitouflé de mouasell-
be. de denteliss et de rires,
Tout azt joie at Coregses: sour}
388, cadegux et veeuy sam
pleat,

A Venvers de co désar, dang

monsatde du Pauvee, depuls
a groseesse, c'est | ‘inquidtude,
Tobsession du lendemain sans
Pain pour ce petit étre congu...
Cest Pharrible et eifroyable vi-
*9 de la misdre... Bt Yontgnt
Te eat uae shatga dq
Phi.” Méme Ia goutte de lait
mrties de la mére eat aby

« aa ¥ pensera’?

w Kori des Orphelina» érigé
bet Madome Dumarscis Estimé
YOUl Spporter un pou de jole 4
a ke théorie de cas petite

iis, Aidex ~ ler ax, of
ae ae ghole & Ig poge
Ooi im
we ve @ pierre de cette

Cotte céémonis aura ley

és a dornlorg jours du mola

HG ON core,





nié et gravi Vescar- '
pé ef rocailleux concours qui }

| a 816 héroique durant Moccups.
i tion.

! prendre comment, payan! pour

Quelgues jours ‘plus tard, je
rencontrat & Pleadilly Hétel
ot, de passage & Londres, i

SERAIENT SUR LE POINT
DE DEMISSIONNER-

Hreeenetts,

Depuis quelques jours, Hse
répéie que. plusiours médecins

logeait, un dé mas nouvenux | *Peialistes cttachés aux’ diffs

gmls et qui était Agent Consu-
jaire & Glazgow, Je m'en on
quis cuprés de dub

HU sourlt, Puis:

- ~~ Je m'en vais vous ransei-
guer avet d’autant plus de plai
sir que fen suis, mok gusgi,
ine confia-t3)

Et il moxplique:
~~ C'est une tagon blégante

rente services: de I'Hépital Gé-
néral, se sont entendus en vue
de remettre leur démission. La
plupart d'entre eux se rendront
& létanger, ot les autres reste-
raient eh Haiti pour organiser
une clinique privée, Nous don
nons celle nouvelle sous toute
ronerve, Et ai elle se contix-
malt cette attitude de nos com

de détouner Ie Lof et de r- | Pultlotes qui décldaralent ain-

componser coux qui, pendant
Yereupation Allemande, ayant
616 de le Résistance, ont randy
des services” aux maquiserds
ou & ceux de lextérienr,

ai de priver la collectivité et
porticulidrement les classes né
coasiteuses du concourg de leur

atlonce, ce serdit Jovir &

a yE oat a
On VEtat le béndétice dds sacriti

Jes odmet donc, & Hue extep- vont aaa ure tapes,
tionnel, dons diverses branches | ' setonnemen

de l Administration, et plus. par
Heulidrement, dans la Diploma
fle et le Service Congulaire.
~ Cest ainsi, ajonty mon in-

terlocutent, non sans guelgue
fierté, quo l'un des fréres du
Général ¢ pu étre nominé Con-
sul en Suisgo...,

Le Général, c'est, blen enten
du, de Gaulje...,

Fallais lei demander ner
quoi s'éteit signalée Mademoi-
selle de C.. quond, courant
sans le savoir, au devant de
mon désir, i me dit:

—~ Mais vous avez 4 Londres
méme un représentant chan
snont du Cadre Latéral. C'est
Mademoiselle de C... qui est 9
| FAmbassade de France. Elie

Ele a sauvé Ia vie a |
, nombre de parachuiés, tacilite ;
'Vévasion vers Londres de Plu
sieurs résistanis et hébergé, ay
peril de sa vie, des dizaines dg
viateurs britanniques..,

Et il ajouta:

-~ Dailleurs, alle parle admi
| rablement I Anglais.

Et conclut:

-— Peut - ke méme mieux
que yous ef moi.

Pour ce qui-es{ de mai, elle
n'avait vraiment pas beaucoup
& ftolre,.,

Puls. devisant d‘autre chase,
nous allg@mes prenee le thé,
comme tout le monde, ou faire
semblant, comme quelques -

8... tandis gue, oubliont I'he
roine diplomate, nous nous a-
musions & admirer le gérani de
V'Hétel qui signifiait paisible- |
ment son exéat, paisiblement,
mais irrévocablement, & un
cHent qui n’arrivait Pgs g com

tant gies et & présentation, Fai
ne pouyail pas garder plus de
hull joura aa chambre, dans
un des grands Hétels de Lon-
ares...

Londres 46.



Léon et i
EASA cee ae eae ane tee ae eee

LE MINISTRE CARLET
AUGUSTE ET LA PRESSE








normal de notre Fadulté de Mé
decine qui a diepensé I'Enacl-
Qaement aux médecing on ques
tion.

Et méme, sf pormi eux i on
eat qui ont étudié aux frais de
jeurs parents o VEtranger, ils
ne sont pas moins abligés de
se dévouer, pour soulager, si}
non gudrir les malades, qui
ont recourg & leurs apécialités,

En attendant que nous ayons
de plus amples renseignements
contirmant ou infirmant ces ry-
meurga de démigsion collective
des spécialistes de l' Hopital Gé
néral, nous crayons opportun
de condamner, devance, pa-
eile veli6ité d'eEVASION» et
nOUS Ne pouvons nous empé-
cher de tgire un supréme Ap-
pel cux sentiments

tds G metre au service de no-
ire communquié leg conngig-
sances quillg ont acquises pour
ia rendre plus forte....,

Les rumeufs que nous sou-
heltons n'étre pas fondées. sont
on le congoit sans peine, de
nature & créer un vrai malaise
dons le public, notamment
dans les milieux sfficiels qui,
depuis quelque jemps. trovgil-
ent @ une plus grande unité
rg action entre les membres dy
Personne! de VHépital Goinée
yal, objet de toute la sellicitu.
de du Chef de VRitat. .

En tout cas, nous espérens
gue le service National d'Hygié
ne Hous aidera q renseigner le

patriot |
: ques de cea concitoyens, appe-




















LE MINISTRE THEZAN
EN VOYAGE

On nous informe cue le Mi-
nistre des Finonces. M. Ermma-
nuel Thézan ls, est partl hier
pour le Sud, ou, plus précise,
ment, Jérémie.

Nous croyons suvolr que Me
Angrand, comptable, (accom:
pagne,

Lon ae rappelle que cast 4
la suite d'une visite da Mints
tre Thézan, dann la méme vile
quill mit lin au Service du Di.
ractour de la Douane. blen con

bu cependant pour se probite /

odministrative,
Seralt U, encore cette foia,
guestion de fiques - bananes?



LE CABINET FAIT PEAU
NEUVE
Noue signaliens, la semaine
dermiére, que le Département
deg Relations Extérieures aval
fait Yacquisition d'une luxueu-

ne Gedillac,
bres du Cabinet, ne voulant, ;
sens doute pas, faire figure de |
parents pauvres, ont sulvi le
mouvement C'est qins! que,
depuis le début de la semaine,
on peut yolr le Secrétalre dE.
de Education Nationale, le Se
crétaire d’Etat du Commerce,
le Secrétaire d’Etat des Finan-
ces at de !Economie Nationale,

demes voitures.

Cest tant mieux! et le Gou-
vernement ne peut que gq-
gner en prestige, aves dea «di-
Quitaires» gussi.. représentatits,

Cependant, nous youdrions
savoir si Messieurg leg Secré-
taires d’Eiat se sont oem-
pressés de faire cea acquisi-
tions, peur ne pas étre cstreinis
& payer la taxa sur les automo
bileg? :

Ou bien, sent - ce des acqui-
sitiona strictament personnel.



public,

EILEEN LED ELLIS

LUTTE ANTLTULLRCULEUSE
Un timbre spécial sera mis
en venle

La compague anti - {ybercu-
leuse méthodiquement entrepri
se dgns notre pays depuis la
reorganisation du Sanatorium
va entrer bientét dens sa pha-
se décisive. Seules les nations
fortunées qui sont d’ailleurs se-
condées par des centres & ea
ractére philantrophique sont
parvenues, @ l‘heyre actuelle. &
faire fouctionner deg organisa
) Hons parfaltes et bien équipees
| pour combattre, avec le maxi-



Sur linvitetion de notre ami mum de succes, lq tyberculese,

le Ministre du Gammerce, no-
tre ami Carlet Auguste, ont ¢
té réunig ca midi dans son oer
ré, leg Représontanis des dilié
rents orgones de la Presse. Ti
leur a fait part du plan que se
propose d'appliquer sen Depar

ce fiéau qui ravage Vhymanité,
Partout, dens le monde, Ia
lutie anti ~ nuberguleuse revét
un caractére spécial.
Tl en est de méme dans no-
tre pays. Le gouvernement ac
tuel officacement aidé par je

tement, en vue de la Renaissan | Service de la Santé Publique

| ce tant souhaitée dy Commerce

fans les villas de province.
Wexposé de Vhonorable Secré-
folre d'Eiat émaillé de judicies
ses considératiogs n'a pag man
squé de retentr Vattention de
‘Sug.
Nous en reparlerons prochal-

nement,
"ARE NECETE ANATOLE NOTE ERLE
NOS COMPATHIOTES

AY CANADA

Noua avons reyu avec infint
ment de plaisir Madame Vvo
L, Namphy qui revient du Ca
nada ot elle avait accompagns
gon aimable fille Edith qui y
vet pouraulvre sea Etades.

Madame Namphy a avanta
geusement parlé de nos com,
petriotes qui étudient qu Cana
da,
dp. Nows ul adressons nos
melilours § compliant.



qui ga depense sang régerve |

pour mejtre 4 peint une ergani
sation de premier ordre, digne
de notre pays, éntend étre 4 le
hauteur de aa Miasion.

Nous venons d'apprendre, &
ce sujel qu'inceseamment se-
ra mis en circulation un Umbra.
special dont le profit de la ven
fe constituera un fonda de ré-
serve desting & Vachat du ma-
térlel nécessalre au sancto-
rum,

La viqnetie de ca timbre a
#46 dessinée par un de nos ar
tistas et Vimpression en a éé
conliée @ une compagnie amé
vicaine qui a fait savoir qug la
commande gerg gaug pay juras
ay goyvernement Haitien. Nul
doule que le public compren-
dra la névessité de contribuer
an succts de cette campagne

| déclenchée contro lq turberou.

loge, on utilisant le plus possi.
ble ce timbre epécial,

les?

dant ainsi le Chef
dans cette voile...
DR een ele. ay

LA COMMUNE AVISE
LA POPULATION
Ce matin, trés tdi, Adminis.
tration Communale posalt un
peu partout G travers Ia ville,
des atliches ainsi libelldes:
#L'Administration Communale
est houreuge dannencer 4 Ig
popula , Vouverture prochai
Re des travaux de PExposition
Internationale, en vue de la
commémoration du Bi - Cenfe-
naire de Port-ou-Princes,
Ensuite, tout en portant Vac.
cent sur la portés patriotique
de lepavre,

de VBtot



cun, & l’échelle de [énergie et

du prestige national qui l’ani | Généraux

> . ' Centrale ef correspondant spe- |
de seg possibilités matérielies | “ re Pe

me, cOniribue, dans la mesure

et morales, au syccés de cette
couvre éminomment patriotique
et quj marque, dang le courant
de lx clvilisation moderne, ja
volonté de progrés de la com-
munauté haitienne>.

Nous complimentons vive.
ment leg membres de I'édilité
davolr mis ainsi ay courant le
population entiére de Portcu
Prings, Gette initiative cura
la vertu de créer cette atmos-
phére d’enthousiasme, si néces
saire loraqu’ll s'agit d'dditier
une couvra de cetle enverqure.
“ieee

LA SOCIETE DES AMIS
DE CUA
Nous rappelons dux mem-
brea fondeateura da Ia Société
des amis de Cuba que ln réu-



a cutras Mem- +
Le _ conte, Pascal Casséus et M. Ma |

dans leurs magnifiques et mo {

~ bre 1948 de vatre journal, sous

:
:
|
|

On nous demande de publier.

‘

No, 22.340 — SAMEDI 318






de la Badeco

» te
a coat

Portau-Prince. lo 14 Septembre
1946.
Mr. Franck Magloire
Directeur du Journal Lo Matin
En Ville.

Monsieur je Directeur,

Nous venons de lire dang te
numéro du Samedi 11 Septam-

le Ute TRE DE LA BADECOs, que cet.
fe Cie, qui a été inattendument
saigie par le Ministra Bm. Thé |
zan, 4 un ponsif de 72.000 dol
lara. La altuation étalt pire |
cux mole de Marg et Avril 1948

quand le premier Conseil d'Ad |
ministration de in BADECO di-
rigé par Messieure Auréle Le



| guet avait remis la direction de |
la Compagnie & Mr. Eric Tip.
: penhauer. Maurice Maignan,
Shiller Nicolas et Philippe Char
fer pour sssayer de la acuver
dune situation difficile, exiré
mement difficile. Le passif 6
tait de 120,000 dollars enviro
| Sete grosse somme était die |
ka douane de iérémie, qux
Contibutions, & Mr. David Sho |
re ef @ d/quires petits organ.
clers. Mr. Shiller Nicolas re-
préesentant du Gouvernement
Haltien a administré pendant
ie mois d'qvrll son avoir pu
Poyer un centhne de ia dette.
Ensuite Eric Tippenhauer, Mou
nce Maignan ef Philippe Char-
Her ont repris Ie direction. Pan-
dant notre administration de






i
{



, cing mois nous avons pa Hopui-

‘der les 20.000 dollars diis @ Ja

vast saasteetatrieetecieattcinecetsnetnttirtenhihennynennar aseptic

«Nouvelle Renaissance»,



nion, au cours de laquelle ge. |

yout diacutde lag ctatula te Io

Bocidit. aura Neu mardi yp.

chete & 4h. p,m, au Nowve se
1 {9



1 @ ont bein

: . i G@auves créances paruculiéres
Dans Yun ou lautre cas, | Sduire les 12 a

4 ° 7, vt rédulre les
is ont fait «peau neuves, précd |



douane de Jérémie, beaucoup ,
0.000 dollars &
80.008. C'est alors que Man.
sieur David Shore, qul avait
pa gaGt aux Gespiliages d'a-
vant, s'est mis & soulever des
diifcultés. 0 na méme plus
voulu payer ia banane holtie,
ne au tcux du marché de Mia-
mi comme prévu dans son con-
tral, Nous avons dé, pour seu
vegarder nos iniéréis, jul inten

ter un proces d’uceord avec le .

Gouvernement Haltien. Nous a

| la BADECO & 76.000 environ:

: Tippenhauer et Philippe Char-
| Her venaient de préter a le BA

_ ble,

“sion, de facon a nous perme

_ profits de nos opératiana,
: devait CUBR? NOUS Ovancer sans }
:



Autour

Stes inattotaithasgci,

oe

vone gegnd on Honi Melia, ¢
Miami, ia mu assez bien com-
biner sa aauce blanche pour
se lure donner le droit de nai.
aly toutes les bananes que nous
avons eauays d'exporter aux E-
tata. Unis Ce qui nous a mis
dems des difficulties qui nous
ont empéché d’achetor et de
vendre normalement les fruits
haitiens, bien que nous n‘ayons
jamais cessé nos opérations.
Cet état de choses était provi-
soire ef ne pouvalt pas durer. |
Une solution était sur le point
a'étre trouvée, qui consistait a -
verser G ia Haiti Importing re.
présentée par Mr. David Shore
45.000 dollars pour avoir quit- |
tance pleine et ontiera de sa |
créance, liberté d'action et an. |
nulation de son contrat. Et ce-
ci qurait entrautre avantage ce
lui de réduire la dette totale de



76.008 dollars Lquia la longue
“ Cie. qurait pu payer en sim

pesant les sacrifices nécessai- i >

res. Dons ce but, Mrs. Eric

DECO 25.000 dollars et le sol-
de soit 20.000 allalt éve avancé
por le représentant d'une
compagnie américaine aussi
forte et quasi sérieuse que lx
Standard ou ia United Fruit.Ce:
te sociéié devait en retour dtre,
pendant une année rencuvela
seule @ vendre nos bana
nes pour compte de lu BADE.
CO sur ung base de commis-





tre de tlrer le maximum che }

i
[
Elle |
i

intéréts les fonds névesaires j
aux achats. C’ételt un sauve- |
tage complet. Aussi quelle
nia pas éte iq surprise de no-
ire tésorivr Mr. Philippe Char
Wapprendre cu hasard
dune rencontre et au momeni
de iaire viser son passepor!
pear Miami ot il allait régler
définitivement la question que

Her.

Vair mite on da Pade?

FIRS RETR TEFL ERE 88 RA EE IT RY
M. M. EISENSTADT

Le nouvel Etat Juif
inca OIE

Nous avons relaté, dans no

Padmini 4 i tre numéro d‘hier, aimeble vi

E e .
Co 1 the ministration i site que nous o fatte M.D. Ei:
TARNDGNS SSOsNCHE GUS Cha | son staett, délégué de la Confé-

dération mondicie des Sionistes :
pour lAmérique
ciel de deux joumnaux israélites |
de France: «la Voix Sionistes et

La Confédération mondiale
des Sionistes, nous apprend M.
Eisenstadt, a son siége central |
&@ Tel Aviv, capitale du nouvel |
Etats Jui, Le aldge central
pour l'Etranger est & New-York. |

Nous avons prolité de Yextré
me bienveillance qu’a montrée .
M, Eisenstadt pour avoir cer
tains renseignements sur E-
tat dleroel qui détend si épre-
ment ef ai courageusemen! jes
moindres poucea de son sol.
Gar, apréa 10,000 ana de «dias
poras, supporiés en dépit de
conditions horribles, les juifa en
tendent conserver dona fou:
te ‘son intégrité cate indépen-
dance si chérement accmiso et |
cui a été proclamde tout der —

ridvement, lo 18 mai 1948. A
noler que lindépendance de
Vftot fulf a 16 proclamde

_ 2 tna nevlament aprés Iq eréa



_ 15 Etats,

Hen du mouvement sioniete per
un journaliste viermois, Herzl.
Le nouvel Etat d'israal, nous
dit M. Eisenstadt, a devant fui
uhe tdche immense, mais i] a

ida prétention de la mener &

bonne fin. Actuellement, U
s‘occupe de l’organisation géné

‘role du nouvel Etat sur des be.

ses démocratiques. Une cons
tution provisoire a 614 élabo
rée. Et dés Octobre prochain,
une aesemblés sera élue en
vue de donner une Charie déti
nitive qu nouvel Etat,

Israel est déjé. reconnu par
Petit par le territoire,
le nouvel Etat Juif aimerait a
voir li sympathie da toutes les
petites Nations du monde. Car,
iis ont, ces Etetts, presque tous
un destin commun qui exige
que se développent ontre eux
dos Hons étrolts de solidarité.Hé
jus! de éléments d‘ oppréciation
noua font .délout. Nous ne poil
vons qs? formiiler deg, veoux
aincéres & Vandroit de ce pou

| ple julf si gprouvé dons sa |,

’ chair, © Nous souhacitons que
ne réclisent seg esplrations
vers Tunité at que grandiase, |
dons le pole et la pramp 4rd,
lo nouvel Ehu lull,

CEPT EMBRE 1948,

: raents,









PHONES; 2299 . 2432
P.& BOX A 1s |

ere ener

Lettre de
New-York au
'«Nouvelliste»

Yarviee Se vageae Penese ~ Frome
(Anclea Bavas) an «Merde

Par SVIO#
LONDHES, 17 Sept. (AFR)





Le débat ds poliiqua étrangé-
‘a gest ouvert aux Conunu
unas. Le premier orateur a 616
M. Anthony Eden. qui a sou
ugné d'abord combien la aituc
tion internationale s‘étan! ac.
gravee depuis juillet: ola gra

i vite de le sRuation intecnatio

nalo eat confirmés. did por

‘ja doclaration que M, Herbert

Morison a tale ou parle-
Lopposition, dit M, Es

, den. est on faveur d'un débat,

la semaine prochaine, suv les
maesures annoncées par M,
Morrigon, touchant ia défense
netonale,

M. Eden aborde ensuite jes
voblémes des «points név-al-
‘ques, les Indes e YExtréme
Ouicnt=, «Il est indiscutable,
HL que le Dominion de VIn
“@ @ commis une violation fla
uramia etinexcusable de son
accord avec \Etat de Haidera
bad, en envuhizgsant co der-
vier, Cette invasion constitue
on fait un acte d'agression, Je
considére que is gonverne-
ment britann'que doit faire
out son possible pour obieniz
‘ose’stance des Nations Uniea
juns cette question délcate,
vest @oleuvs ca quia deman
.@ M, Churchill ib y a six ee
TROINE Se,









Examinont alors lea événe-
menis d'Extréme Orient, M. E-
den atime que la jeniative
de coun de force communiste
en Maluisie @ ait syach oni.
360 avec lex activités commu
vistes dans le Siam, et dl a
oute: «silo pati communiste
n'est pas completemeni contre
sarré le plus tét possible, la sé
curlté de vastea territoles d’Ex-
iwéme - Orient serait un dan
ger. Le parti conservatour don
42 gon goutien entler au gou-
vetnement, pour toutes logs mae
sures nécessaires & le repree
sion on Malaisies,

Au sujet da to situation on
Europe, M, Eden fait état du
desir de voir union ewopéen
ne se lormer et se dovelopper.
Quelles sont les intentions du
gouvernement & ce gujst de
mande-il, en soulignan! qu'il
n'y a nas. & aq connaissance,
de complot capitalic'a ou 20-
clalists pour la créctiond’une
Europe Occidentale, M. Eden
s6léva contre le principa ad.
ns, que le monde est partagé
n doux forces principales, YU
2S et les Etels Unis. 0 faut
qua le voix de la Grands Bre
‘agne, avec celles du Common
wealth et des autres nations
Europe Occidentale, pasa }
galement dans la balance, dis.
a

Quant + Ja situation écono-
roique de le Grande Bretarne
M, Eden déclere quo «aide
Mosshali ne sera Pts suffisen
lo pour combler le défich de
ig balance des palementss,

En conclusion, M. Edan atia
qe violemment le profet pra.
6.0% gouvernement de exstlon
waliser Pindustle de ‘acler, at
soullgne que ce projet age fect
Vobjet de la préeenty session
extreo-dingire, ast dea plus fy

(Volr auie on 46 page)
#

4





Une trés Grande Figure

ANTENOR FIBMIN



















Por baciea: TOUSSAINT






Aniéeor Firmin étaliun self fions gont “forternent







made mup, un. qutodidacte, *
c'est @ dice His de sex oouvres,
gon propre maitre. Comme
Gumbetia, 1 avait toutes. les
audaces. Son labeur é:ait & ia
fein passionné ot. méthodique.
Littérature, philosophie, droit,
amhropologie, sociologie,, scien
ces neturelles, ac’ences écono-
miques et polfiquessien ne lui
était dranger. Tl porta gon ai
tention sux tou'es les variétés
des connuissances humoines,
il révela partout des qualities
hors ligne. TL avait une md
moire prodigieuse, une taclite
pulssante d‘assimilation. une
inelligence vaste et claire. Hi
avait le don des lonques.

Jamo's haiden oa en Véten
due de ses facullés: jamais cer
veou hoitien na réuni cutant
da dons, wa 66 quasi bien
meublé. Jamaia aus.
rencontra un négre doué dau
tant de vertug que de cournye,



3 BO









doutamt dac‘ivités que de for ;

cas. La vérité eat ile du

temps. Aucun de ses adver |
say §

ter son

advo’ e. Chex lai p



torique boursoull















:
|
|

conairal-
jes, scientiliquement éeri‘es.
joignez. 4 tout cela une bonne
tenue phys'que. Voici une pa
ge de sou excellent ouvrage.

«Mr FP. D. ROOSEVELT, pré-
sident des EU. et la Républi-
que dHait.

Tel peuple, tel Gouverne-
ment, dit un vieux pfoverhe,
Nos Gouvernements ont éié
les créations alternatives ou
succexsives des courcants oppo
sée, de Torces antagonis' es, fou
fe de cohdéalon dan; notre or-
ganisme nationals.





Les jounes cu pouvoir huent
impoliliques ou impuissants,dit
Edmond Paul «Qui peut le
aio? Ne travaillan: point a
Yooeuvre d'unfication saciclogi
que, qui est la iache essentiel
le du pouvoir dirigecn’. a Tau-
de towes les nenionclités,
maant plulkt a operer une
on arificielle et unilatée-
rale, ils n’ont pu mener avec
-aa leur oeuvre ant patriot

que qu’en abnitisscant, soit par

une licence immorale, solt par
un appauvrissement sys émati
. ia grande majoriré du peu
jours conlinée dans les
fosses de Vignorance:,

aLes nolrs, au pouvoir furent









franchemen? réauciionna‘res ou



incapables» dit encore Vémt
nent patrio'e Peuton, non










comme na:
incapaci ité,
strogreda.









& hissés au pou
ré jusqu’ici que
{voir sulle an Jame pagai











- | Un fim poignant



jungle on tau...
fuses.
Entrée: 6,250.50, 1,00
AB heures: :
LIMAGE DE LA VIE |
avec Claadatte Colbert.
* Un film Universal,
frangais...
En‘rée: 6,25, 0,50, 1,00
A 8 heures 30:
SERGENT YORK
avéc Gary Cooper.
Une ballo réal’sation de la
Warner Bros, parlant francais.
En'rée: 0,50, 1,00, 1,50
manent . {
Dimanche, 4 3 heures W:
LES CAVALIERS DE LA
VALLEE DE LA MORT
Se et 1de dpisoden et
CHEF DE FAMILLE
Un film Universal... avec Bo
naid O'Connor, Peggy Ry.
Entrée: 0,25, 0,86, 1,00

Dimanche, & 6 bros ot $ hres
ARSENIC ET
VIELLLE DENTELLE
Une production ‘noubliahle
| de la Warmer Bros.
avec Gary Grant
Lane, Peter Lorre,
Massey.
; Un Blm équivoque, inquié
, lant, plein de dynamisme” at
t de fantaisie... Un chet d‘oouvre
dhumour, un mélange de cru-
euté, d‘horreur ot le burles-
que est roi Un film d’une in-
tanse originalicd,

Enrée: 1, 150, 2, 250

Priacilla
Reymond



Lundi, & 6 heures:
MARTHE RICHARD
avec Edwige Feuillere, Mar-
1 André, Eric Yon Stroheim..
grand drame d’espionnage.



Entrée: ©,25, 6.50, 1,00

& 8 heures 15:
i DESIRE
| avec Jacquel'ne Delubac, Sa

, cha Guilty. Pauline Carton.
| Une comédie piquante, plei

ne d'esprit..
tion...

une belle réclisa

| Enirée: 0.56, 1, 1,50



TE EXACTE A VOTRE

FAGON D’ECRIRE

staal














© ore

pointes



Curnden“New - Jersey

LA PREMIERE PLUME FABRIQUEE AUX
EATS - UNIS -

sores do

: ?

Quaid wous isses votre choix des 33 piumes nu.

merotées

cul est vétre,

WESTERBROOK, vous cbienez une plume

une ecrilure douce, une plume plus

confortuble avec la poime répondant a votre tacon

d’écr're et pour la wavail que vous faites.








































































avec Doorthy. Lameur..... La
Un fim d'r-ven

parlant

_tieteen an ++ sere aoneneilbeemnaatettent: He essence cemtnneanenetennei St memnehivtenmrnat suing pial Stent









HIT PARADE
sous Htres trengais

Hergward.

mentale.
Entrée: 0,25 et 0,50 Gd

A § heures ot & houres Vs
Se et be episodes de
DRAGON NOR

Ennée Gale: 0,30 at 0,60
fr “o # + RaeeagNgEe .

Dirianche, & 4 heures:

Un grond film Cow Boy

SOUTH OF ARIZONA

Enwrée Gale: Gde 0.25 et 0,50

A 8 heures ot 8 hres 15:

En lére partie:

Yo at Be épisodes du Serial
jo plus extraord’naire qui ait
46 prisente mar un ocran en
Haiti.

LE DRAGON NOIR

En %e partio:

CATMAN OF PARIS

Un film qui vons donnera le
triagon.

Entrée Gale: Gde 0,60 et 1,10

on

od



DESSALINES
Mercredi demier, a eu heu,
& Dessal'nes, Yingugura‘ion de
YEcols Primaire, JACQUES fer.




Leg Ministres Loraque, de
YEducation Nationale. et Paul
Péreira, des Trevaux Publics,
représeniaient le gouverne-

ment, & cella émouvante cére-
monis.

Le héiment a &é érigé par
jes soins de Yingén'eur D.
¢ qujourd’hui en



core,



. que cet



\ i fonctionne = aur
jourd’hul avec un elfectif de

630 éléves, dent 455 gorcens,





avec John Coxoll et Susan |

|

Dee chansons... de Id dense.
» 09 Io musique'et en bus, Ue
ne éourdiseante histoire sentl

}

session, a Téussi.
, Et maintenant, avec celts Service de Fret et de Passagers pour
nouvelle amelioration, 2out | jacksonville, USA. - Nassau, Bahamas ~ Kingston, Jomeiog.

Hore Now. the one
NEW car in its field

“You get the new ‘Mid Ship’
Rida, Six travel comfortably in
the level center section. Lots of
hip ond shoulder room for alll

“Paramount
wobamedi; a § heures et 3 hew
rea lite
LE DRAGON NOI

le dpisode
En 2a partie:

BATHING BEAUTY é
Entrée Gale: G, 110 oe
Réservée: G. 2,20

‘le meifeut lait

pour r bébé est KLIM,

vache de Borden




dit Elsie; fa

Dimanche, & 9 heurea 30:
LE DRAGON NOIR
194 et ldo épieodes
En 26 partie:
Un {dm de Cow Boy,
Enuée Gale: G. 8,60
Réscrvés Gda: 1,10
Dimanche, & 9 heures 30:
AG ot & hres 30;
LE DIABLE AU CORPS |
avec Micheline Progle, Gé
red Philpoe,
eux Sirona qui wciment a+
vec fureur mols cunei sans 68
por... Une passion qui les dé
vo.» of qui ne pant lew condul
re guidla catastropac... des
polis damour e* de hevre.. un
drame hamuin, amouvant, b
noubliabie!!/
Ennée Gale G. 080
Reserveo: G. 1,10



_ late: Vowe argent ne pent pas achetor an meWeur init pone
Klin. (rat Je fan de sache Je plus fin on powdre et gud ne et I

en qualité, Ya 6 sxmnind maiates fobs pour an prarend at 8

o devenu facilement & digtret par le procédé de KI.




\ on maa
Lund, & § heures:

MARIE ANTOINETTE
avec Tyrone Power, Norma
Shearer.

Entrée Gale: G. 0,60
Réservée: G. 1,10

“ba Mere: Male estrous tos :
revorumendent le Klim kn bt
fisie: Certainement! Parfout tea midds.
: ins savent fine Bll vous epporten
le goGt naturel et la qualité’

du boo lait de vacheo i soarieraate
Commandes une bette de Kit joy
jourd hal,








6175 Elles. a ét8 ouverte par LE PREMIER DE PREFERENCE
Factuel Directeur, avec un el , DANS LE MONDE ENTIER
feckf de 16 élaves. Lanne? | ay on ues cop intatortotn @

derniére, jes 6& éiéves présen
tés aux examens du Certifica:
@Etdes Primaires, avaent
tous brillamment reuzsi
te année encore, en dépit
la séveriié du fury, un, sur les

3 candidets presenies G io lere

Ad No, 27-F

Florida Caribbean Line |

ETAGE PHARMACIE TELEMA QUE
Téléphone 2625









esperons que M.D. In-Charles,

gy ag déiG falt preuve de ca- PROCHAINS DEPARTS

pacité, contribuera a dévelop Bat Peper 3° Pewee Prt Jack 3
per davaniage lessor: donné eon Jacksonville Port cu ne ‘

& Yenseignement primaire, | George Gamblin § Seot,” 10 Sepiembre 18 Septeming
dans ce’ iniéressant centre. Six Shillings 17 Sept. 21 Sept 29 Begt,

‘Charles GEORGES. PQUR TOUS RENSEIGNEMEN TS, SONNEZ AU 2628








Kz









“Check this “Fight Panel’ dash.
Instrumen’s are grouped in one
Jorge cluster, and illuminated

by soft, non-glore ‘black light!

“Beauty, and safety, too, wih
Ford’s naw 59% stronger ‘Lifer
guord’ Body ond frame situ:
ture.tt'sa road-huggingheoutyy”

“t's the most beautiful car on
the roud! 1 say it's ‘The Cor of
the Year’! Look of the year, with
thot ‘dreom-car’ silhovettel”



z
The Car of He Veal ©

loside and outside, the entire car is naw—~naw all the “el
through: os from the frame out; from rool te reid. Lower S00
oF gravity with ample read clearance tind plenty of head reer!



“Hydra-Call” Front Springs, and “Paro-Flax” Rear Spcaeir
with. double-action alrcraft type hydraulic shock absorvert
cushion road shock. # rides like a dream on cay reed!

Larger “Magle Acion'! King-Slza Brokes that are 35% act

Opply, by saat test! Just w fip-toa touch pute cer
to work for extra stopping power! You owe Hie youl in mt

NOW rein inca
YOUR FORD DEALE?®

Mh SENDRAL ror Deal P ort ou Prince, Hitt, Phone 1H


























Le Gros
we af
fepnes

Radio »
bic, pou

Cro.

RO
38, LE
GNEU
CUCC













Une tés grande.
Butte de

TON QUE Tris EveRsiTiave

gd.

apporte bonheur et énergie
a toute
i que & réaliaer: ils 39 sont con-

ig
: 2: . la famille! | ; i. i toniéa d'éue la et de. régner.
LGAMEDI: iMatings 4 Hres Sokes @ heures 30 y , i Lots méme que Tun deux) a
DIMANCHE: (Matinee 4 Fires (Go'rés Pinole 8 Bees 90 “gholsi le: question de couleur
PROGRAMME SENSATIONNEL , Comme Inairumention regn's 6°

ee

CIRCO AMERICANO}
— Sa cpréeceupation de s’y main
otenir, & Ving ar du préadiens Bo
yer, mais cane un but qualcon:

4 DERNIERS 1OURS







nia pas 68 dbire chose... que
pour se faire. auivre pat les
ann at redoter por les: oytres;
donnon' loa qoloda aux “noles
at-de argent aux jaunes, orev
sant do plus on plus le fousé
social qui empéche les 614
monts démographiques: de Ja
nation haldéane. de ‘s'adapter
donw one péndtration résipre-
que, ind’spensahle & leur de.
veloppamient harmonique.
«Nous an sommas encore la
1 de ties effor'a atériles, En atien
dent le paya base et déche.t
Giescnt dons une om'ére qui
‘ conduit & Yanéantissament #-
oo, Pour en sortir, i suffic que
ceux’ qui délendent le drapequ
des lberiés poliliques ne
crolent pas que leur intécét go‘
de refouler en bas la majorité
do leurs concltoyens,~ pas plus
sous le rapport social que ceux “
qui cepent & Vdagalité delle
@t non oriliicielle et mystqua,
j ne cherchent pas dans la sulfo
* cation des Hber'és publiques,
ie moyen emplrique et odieux
Wabaisser toutes les tates ay





AUIZUX A HAITI



te Grand Ckque Amécicain jait sea adleux. & Port au Pan
co a Hort & exprimer dea ie me: clemonts aux mutoriién Hei
denned pour leur chaxman'® courtoisie, ala Presse eta le
Radic pour leur sympalhiqua colleboration ot & tout le Pu.
bic. pour Fexpreasion de sym piuhle témoignés,

“NOUS $4 AVIOHS ae pins mnaus epee... Mon foarl tant
qtrts actly i fiswtnnte Slat Ore Lae, tort ume menagtre: “Me wonbig

ee: enfants eb mol pun dios loser

fee 86. ae ale me congcilla d'eanyer

nu! iti et prude lems, on pouvast

Sralment remrquer ste gendiioration! Je tera &

‘yous dire que Ceol an x pannel”

ie UNE AMELIORATION VRAIMENT MIRVELA
BN pent ae peeeluiee slays bi degent daa Cove, vee
an tighten, gkumeninice ne ie:
a ee cet) ah ee AUD sarureiee
co st lea ae oike Commenter dhe aur
pas oe y dren “eetle “etenliedte
Hein Soott .

‘Constates comme ce

RES UMERGETIONS. wide 2 Te-
ower sige tésinbanice ot ealeain;
"et Comme vous sates plis beurens, parce,
we mines pe ‘portant. Nioublice pe
weighs au. onomnsg tie $0)
grcammendid Atkslizdn wijoutd led
gens Joutel

essaye? L‘EMULSION erie

Pts IIe edited iu Meee mM La




ou Ta eles Seat i
ban Fiche ps ve cone A
pene ee five Bt spel:

yee sable ey HOU HE bees
bs Thaanize fi

aed thedene ae Hubei
Bilston proche exclar(fs

LA DIRECTION.

4 Alte lea
Bie ribugten,
Carte Ba

ora ef

eotonis & Btre &
A avin fo;
VON basal ure

fio fsa le bole

PEPOPPRIEP SLIDE PIII ALE ALLE LEIS PPLE:

r
Huilerie Assad
Croix des Bossaies Phone ; 2218
NOUS. ACHEIONS TOUS. LOTS DE” PISTACHES.A.G.
30, LES. 40 MARMITES OU’ 100 LBS) COPRAK, SO:
GNEUSEMENT . PREPARE,.Cg, 60, LA LIVRE. “NOG& DE
COCO, G. &, L&. DOUZAINE,



oN



Spectfiegen
| CLIPPER CARGO

r eh Po UGE (ae
peuk om. fire. Netes
en Ammuit.. de onnk

Bventinre



SERVICE RAPIDE








































epuis.

attics inn i nti it ga

jn Poge 2"

cod

méms niveau. Une -dSnioc-a-
“Oe gone. Hband ast teu’ cuss:
absurde qu'une démecratie
aan: égalité. Nous eavons, par
Yhittoie. quiaucun pays” n'a
pu arriver a concilier “harmo-
newssment les: deux tenden-
wea ibésalsa © et autoriiaires,

sans Gorouvar de cos craze de
etalsiarnsas, qul mennlent ou.’
vont la view La tairon, que Re
ger Caliait mateit @la place
de Yuniversalité deo oyens,
conme source de la sowyidl
noid Naconale, ext aaule cape
blo Vopérer catla conciliation,
mais eile ent pour les peuplon
comme pour les hommes, je
Suit tadit dims expérienc:
rouver doulourcuss. Fa ation
dan. quelle miuriess dang les
prit des ha'tiens au point de
leur imposer sa direction sou
voraine,. West pag possible
da trouver le paint dans le tro:
sidma terme de notre devise
Nationals.

A lo liberté, & Végal'té qu’or
allie ‘onjours lo traternité, en é
cartant les suggestions malea

nea de toutes les hoineg com:

me de tous les préjugés, at Ha
ti marchera. il en est plus qu
vamps. Le monde gui march.
: & vdié de nous, va si vite qu
| Yon est-auteried @ nous. cro‘

stotionnaire, quand on nea adu:
déclare pas rérograde. Le tot
que fait une telle appréciatic::

* ble en cast,

sons trayerser mille péripétes, 1




ey

ne rejaillit pas seulement su-
le petit peuple de 3.500.000 -
mes que nous sommes, mcs
sur owe uti2 race.C'est note
gloire een méme temps, notr?
martyre, que l'on étublira jc-
mais tm jugement favorab!:
ov détavorable sur lea apt't:-








Toutes Destinations
Tords Rédulte

Yoyou

18

eh

Jo sousdigns, M. Sdérapkin
loavicr, oficiar yeba te de
‘ YaArmés Vall, avis le com:
copidree en particdlier ot la pu
que jo ne

guia’ plus reaponiable dia ae
'fen-et actions de mon’ éaouse,

madame Sérapbin Janvier nés

Loules Augqualin, pour incom

pa bile de. caractére,. en at-
‘tendant qu'une action en divor

co lui soit intiniée.
Port au Prince, le 11 Saptem-
bre 1946.
© Bdeephin JANVIER.
Olticior He raids do YA. dH.

i
1
{
5



qui monten! sana ceasy, "chan
goats) lo mal an bien «1 le bien
on. mieux, omporlés por ie
cher fulgurant de progris, ga
rant drécuscble de leur period
fiblité inddlinie. Telle est no-
tre resporschilld nenionale.
Ces, au nom de. cette mie
sion décrasanie. digna date
tien, pastoul ou se Youve oun
ctrveny pensant, que noug a
vons le droit de nous redresser
e. da dire qua nous ne devons
point disparaitre de la. carte
des peuples, indépendants.
Car, # est vrai que doutres
oni-de plus vastes ‘ntéré« ma
tériela & ragler et ordonner
pour le plus grand bien du
monde, nul n'a av dessus de
nous, un intarét moral supé -
view & vouloir vivre grandir ot
prospérer, autonome e@! enno
bl par leffort, qui transtorme
et pertectionns tous ceux qui
ont énergie sulfisante pour se
couer leur torpeur et entrepren
dre la marche en avant, se di
sant bien que plis iis sont en
retard et que lq route eat diffict
je.plus d leur sera glorieux d’at
teindre le but qui se nomme cl
vilisation et qui brille comme
un phare lointain, mais sur le-
quel resie toujours fixé leur re.
















PAN AUERICAN
Horio Arewars

Rue Doniés Destouches
Tel: 9451 —~ 282%

Yous trouverez” 4 achere:

das Costumes Palm PBeack cauiroaNta

tout Jedta, ainsi. que ‘dau Wines

MEO BF.

Baud Suaciss Cov

kt ant

tres tsaus. chez ont

PIERRE
COLES

MARCHAND - TAILLEUR

Depuie. 1875. iss Farmeus VINS
de Galllomie; ° produit des ‘ca
vee de la:

TTALIAN SWISS COLONY.
on: acquis une réputction mon:

dala.
du Centra co

| Angle dee Rugs cu " | Déguater-les, exiger-les
+ gt Benne Fou Por oa Prine | A y vos Fournisseurs,:

Agent pour. Haiti:

" ¢@, Téléphone 2288 ROBERT J. FATTON

de

PATIMA
Disenbe 42

bonne.

Comment atee bell. al
‘nanitce des Vdeites [

La charmante Joan Fontaine sait parfaitemient
bien que :Taction si. Monse.8R. Savanicde.
Toilets Lux Paide a garder un teint déicieus
et, ainsi que la plopart des.vedettes de l’eeran,
elle le choisit comme savon de beanté.

Adaptes voue- mame o traitement de beautd
qui ce -pread que deux minuted-—ain simple
lavage 3: Peau chaude avec: le

Savon. de Pollen “Lax,
pais a cingage AC Vex”

froides Vous | vertex

cotame Wome | peau,

aera douce ot fodche,

LA PRESCRIPTION

POUR VOS DENTS)

: on? Soria

Savon de
LE SAVON DR BEAUTE DES Pec DE L'RCRAN
GL OER : Ue eee ee é oy reget LEVER

2 pag pete,



& s'dlever dans. les haute
aphére de lo civil sation
suivant Vévolution satistal,
de la nation haitienns ou
arrét do développement, qui «
roteen foi, une régréssic.



PNEUS «ATI

LEUR: -DUREF,

EMPLOYES SU2

-O CLES BATTERIES

des du nolrd se gouverner ct |
t





dans le concert..des peuples °
SURRY, ROOT UO a OER

AS«

gard convaincus.
Pourquoi Edmond Paul et An
; jgnor Plimin si merveilleuse-
ment douds ef s) dévonés & le
chose publique ne son-ils pas
urrivés « la prégidence de la
République dUaiti?

Lucien TOUSSAINT

VOUS ENGAGENT. A ESSAYEA. LES

RECOMMANDES. POUR




MEME QUAND ILS SONT



LES ROUTES. ROCAILLEUSES,

ATUR ST CONSTRUCTION

ROAUSTE -~ DEMARRAGE RAPIDE BT sid...
VOLTAGE CONSTANT.

c

&.

€SSO STANDARD OIL

u

-



“paps Ded gourcen pro-
ches an quentier général de

SONU ont annoncé, gang. an

cun déteil, que lee dépouil-
‘Yes morielles du‘comte Berna
dotte et de son a'de, le colo-
nel Serret seront treneporiées
aujourd’hui & Haifa, pour é're
embaumées. Ces sources ont
ajoulé qu'on ne salt pas enco
xe la date exacte & laquelle
veg cadavres seront selournes
en Europe.

NEw DELHI — Il a été an
noncé que le majahorah Ra
jendrassinhji, te commandant
on chef des forces hindoues,
vat parti co matin de Poona,
pour inspecter lea positions a
vouctes de ses troupes dans
lo secleus d'Hyderabad.

NEW DELHI. Des observe

anaonce,



wure milteres ont
aujourd'hui, que la campagne
des forces hindoves contre Ie.
to AHyderabad est sntrée.
maintenant, dens sa phase 0
nale, Daprds quelques sour
ces, ce nest plus quune ques
tion dheure, comme les uni
és avancéas hindoues onl pé
née dang Vimportant centre
miliaira de ecunderabad,
45 minutes aprés fa reddition
Cet imperant



de cote vil
cemire miliaiet est situe 4 6
les seule
derabad,

NEW DELHI

unupie de la ra



mt eu nord ue






comm
Indic, Je commandant en che!
des forces armées de
dvyd rdonngn'





erat

bad, lew




de déposer immediatement les
P

Grmes,

HAA -—~ Le médiateur de

YONLU en Palestine a i M

Raich Bunch




colonel frangais André Serrot

deux of

nés por des j

la neve core



ea heu de

trouve sous








le conuale de ses
forces armées.
Ree

BYERS oY

les



conle
ces olliciels
seplombre der

entre 2}
4

dvelt eu Hew le i




yee russe aura 4 répondre
‘une importante question,
RRO SETI RES TLIO ELE IOI

ARSENIC ET VIEILLE
DENTELLE

Un extraordinaire film
Warner Bros.

Un chet d
Hon. doriginal_é et dhumour
et dborreur..

La folie semble 14
te famille. ou
vielles lerames <
pn monde meil
mea trigies al
de singulle
(Ber. pheines
foresque ot de i
tim eat une éx
aulies... une oO
ntdre, la plus dréle qu'on ait
jamais congue. Un drame ot
froyable ou dene la crainte de
Vhérédité un jeune homme a-
bondonne sa icrame on la-
toour... Vhorrer ~. la déseansir,,

de la



uvre d imaging









cons de pen
nour, lepit
yuo. Ce
19 entire cent
we dnagi-














i

i
i
i
4
i

© 925.00.







i
i
|
}
i
j

i de Service des Aficires





Por Arrbié de B. B, lo Pras
dent de la République, eat ap-
prouvée le liquidation des pen
sions claprés déxigndes:

Dr, Louis Baron, ancien Minis
tre Résident d’Haiti & Londres
Gdee 500.00.

Mr. Ernest Douyon, ancien
Président du Tribunal de Cassa
tion Gdes $00.00.

M, Général Nemours, ancien
Secrétaire d’Etat de |'Intérieur
Gdes 500.00. ,

M. Félix Maseac, ‘ancien
Substitut du Commissaire du
Gouvernement prés le Tdbunal
de Cassotion. Gdes 416.66.

M. Sertorius Artecad, cancion
Doyen du Tribunal du Cap-Hai
tien Gden 400.00.

M. Félix Courtois, ancien Subs
fiat du Commisscire du Gou-
vernement prés le Tribunal de
Cossation Gdes 41568.

M. fustin Anglade, ancien
Diputé du Pouple pendent
deux Idégidlatures Geles 400,00.

M. Loule Ramecu, cocien lu

‘ge au Tribunal Civil de Port |

nistration au Service de la San
te Publique. Gdes. 300.00
M, Stéphen Jean - Jacques,
ancien Receveur - Génor
Postes Gdea. 300 00,

M. Sténon Rey, ancien Of-



al des

&





het d
n Génerale des Posies G
287 SO,

M, Feérol Oriol, anci

vale des



vice des pies.

Telegra





AU PARAMOUNT

Ge PLresenierts







qui.
sason, a connu le plus
2008:
avec



heling Presie «1 Gerard Phill

pe. Deux eres qui s’aiment a |
vec fureur mais aussi sans es

poir.. une passion qui les devo
re et qui ne peul les conduire



qu’ ia corastrophe... des nuits

i
i
i
i
|
2 ‘ Le
DIABLE AU CORPS, Mi.
i
|
f
|
i

| d'omour et de Hevre.. un dra

me humain, emouvant, inou-
viable! UN FILM STRICTE
MENT FOUR ADULTES.
Entree Gale Gde: 0,60
Réserve: Gde 1,10
re
ATTENTION: Paramount est
ctu regret daviser quill est obli
gé de limiter de fegon strc.
le le nombre des entrées U-
bres, En conséquence, lea ‘n-
téressés pont pries de voiy la
Duection & ce sujet,

*

AVIS
DE LV ADMINISTRATION
COMMUNALE
DE PORT-AU-PRINCE
Los proprietaizes dans les g-
nes d‘Expropriction de PExpo-





ier DHyglene Publique Gdes |
i

i réves solifaires...
Lith, en
| celels, est lastidieuse force
' d'étre présente, ef les souillons




























} aillon son! invitas a se présen-
iter au bureau de f Administra
| Hon Communale le lugdi matin



gt aussi la fants’ se joignent
pour vous offrir unrlilm éequivo-

que, inquiciant | plein de dy-
nomlems... pour toucher leg valeur qui
Bateéo 1, 1.50, 2, 2.50 | lour sont dues. a

et Reflets
Pat Magloire-Satat-A ude

ne emcee eine

e Uf est bonal de constater que
le nombre de-divarcos qugmen
te,

Corruption de moeurs? Civili.
sation?

Beaucoup d'‘hommes mariés
considérent Jeurs femmes tom
me des esciaves. Plus jaloux
gu’Othello, ils sont préts. si ma
dame bavarde avec le voisin,
& recourir & des extrémités cri-
minelles.’ Pour d'wutres, au
conuaie, Tépouse est un an
ge, at les follies de la bien + ai-
mée sont bien vite oublides. En
_yevanche, certcines femmes.

parce que tap luxuousement
dotéees, metlent leur marl en ta-
tele.

Mille rions, s‘ils ne le tuent

1 pos, atlaiblissent amour. Voi-

ici que Elec. pour dormir, met

Maurice se fache, Maud, ca

i earPrince Gdes 400.00, i spectacle, parle & volt top
yard Latontint, ancl } I i hG

c M. ae Lolontant, ancien | houte,et applaudit bétement.Ou

ef de ka Divisoin de Adit | pian Olga parle le bouche plei

ne...

Des époux, gue Fon croit
heureux, ne le sont, parfols,
quien apparence. Quoique au
i, monsieur ef madame peu-
vent étre disiants un de lau
ire, ef poursuivre, comme Dio-
dans son tonneau, leurs

Cest qu'E-
catogan, bra-





ne

{Ene



re.

dépeignées rencuvellent le
_ drisson.

Vous souvenez - vous, amie,
i i du rendez’ -
3? 6 Vos
eins d'eau, com-
Nos silences pa
la folie, bel

a



Gers

*. a
vous, des dents lacée,

i

. étaient p



Ses TenGus
he aux levres sucrees

Sous ma

Obs-



dernie

mere



r



ech



les membres
feut ane
a ces représen-

ont

ECOLF

NLE. D AGRICULTURE
AVIS

Les 20 bourses d‘internat
Ecole Nationale d’ Agriculture,
airictement reservees aux can
idatg dont jes parents résident
n Province, seront réparties en
ve les postulants lea plus mé-
titonts de la maniére suivar

>

o



te:



Bourses
Département du Nord: 5
erie’ Nord-Ouest: 2

. “de VArtibonite: &
de Ouest lendehors de
Port-cru-Prince et de Pétionville:

3

du Sud: 5 |

Les 36 cutres candidate ad.
mis séront externes. Ils cu-
ront droit a un lunch le midi.

| Les frais de transport
supportes pur l’Ecole.
18 Septernbre 1948,

SLE ORLEANS CA CSE LR

seront



0 on emo s

s GESSEZ! .
Ceasen da droguer vara
antares avec dik a

@ ai due 8 ba 3

PRENEZ OES PILLELES g

ARTER!

et wnus seret sculagé, @

fr panpaet ron Gr. j

Gis Wa Vik 6 lle D

%. GEG. Beene

6G
Le

}
{
i
3

secouent |

egiogue |

5

. Maitre Em. Thézin dit Mono
‘verait de décider la saisie de

nenlie, sane désemparer, scans

) sursia, an vitesse, appliquer sa

4 souveraine mesure.

tl agis-

| got ainsi sous la fol de dépé

, dire au Conseil

ches reques de Jérémie, de ti
poteiges intéressés et sans rien
de ia BADECO.
Nous n’avons pu qu’en donner
acie & M. je Ministre qui s’éiait
fait fortement accgynpagner en
ja circonsiance, faize nos réser-
vea ot attendre avec patience
jes fruits de sos travaux, tra-
voux qua de tout cosur nous
souhaitons fortiles. en résultats
heuroux, Mr. Em. Thézon o
66 du reste caunex sage pour
suiveo en partie les plans qua
nous ovens dressés, payor 4
David Shore les 45.000 dollers

pour se libérer ot rentrer on |

pourparlers avec une COT pd

une chemise vop ample, et | guia adricuge de New - York.

Nous gouhaltong encord Une

fois bonne chance, & Me Em.
Thésens, dit Mano. Qu’'ll réussis
se totolement et toujours en fu
mont sc viellle pipe.

La vérité est donc, que si la

| BADECO & son debul a empran

% tant d'argent cest en
raison de ses obligations ¢n-
vers VEtot, a qui elle a paye
50.000 dollars pour le pont de
la GRANDE ANSE plus 5.000

dollars de licence, ef cussi en

‘ yaison de ses grands frais de

| ministr

i










; fements.

premier éiablissement
tres & |'époque of Yon croyai
quelle représeniait une i
d'or, Ajoutlez
Cie ne fait plus les gros béné-









, pour legu

ie BADECO ot allait séance te |

i

|

i

;



at au:

i mique,

nostes dems la situation actuel
le

“Pronant la parole ap:es M. E
don. Ws Ministre des aficiras o
wo ngores Emeat Bevin, dés le
début de son intervention, pon?
que Yembr-ae de in Gromde

Brotagae devant les bvone-
monte de Haiderchad. «La
combien

chambre cppréciera
A m’est difficile d’ontres dans
jes déiaile de cotte atialre, o-
lovs que ls aélégué beitanal-
que era demain président du
consell de sécurité. Jo ne puis
pas dire oi Vétat do Haidéra-
bed a lo droit d'éive onipodu
ou consell, car je na VOuX pus
préjuges do ce qui se passera
demain. Quelle que wolt le
dacision prise, jo sule davis
de porter ao cas devant le con
geil de adcurild. je n’en diral
pas plas long. nou que je te
grails le développement de
Yesprit quorrier dana le nou
vee dominion de VIndew.

M, Bevin fait onsulis dlusion
wax bovonoments d'Extrémo-O-
vient et déclare que le nouveau
gouvernoment Birman fait re
marquablment face & la altuc-
ion. Quant & la Malaisie. le
miniatre des affaires dbange-
res reconnait que le roiablisse

difficile».

Répondant au pessimisme
de M, Eden en matiére econo
M. Bevin déclare: «Je

ne crois pas que du point de

sque YE. .
éalité elle |

travaille. percoit depuis les der —
nieres lois 26 cis or par paya- |





gres gagnant
sou, Sans Se

ea mai. Quant

nous avons a
vaillé comme des bétes sans a
voir méme touche nos aproin-
Nous avons de plus
dans la compagnie
coup de nos fonds person-
ue jusqu’qu demier mo-
IOUS Mavens PUS pu re
Et toute cette degrin
© est urrivée jusie & Vheu
écise off nous appliquions
nieres mesures qui
t remettre la Compagnie
ane vole entiérement com
ale, qui-est celle de ia
net de la prospérité.
tien & nous
procher, sauf d'avoir été peut
trop confiants et trop
ax de réuesir pour sauve-
gardar le renom haitien.

En vous demandant de pu
bier cette lettre dans votre
prochain numéro, recevez,
Monsieur le Directeur, l'expres-
sien de nes sentiments distin-
ques,

Eric TIPPENHAUER
Président de
ic BADECO
Philippe CHARLIER
Trésorier de
la BADECO

Q





A LA LOGE «LA VERITE>
Dimanche, 19 Septembre pro-
chain, & 9 heureg du matin, au

, Tont Hew, a& la Respectable Lo-

_ ge “La Veérités,

i
i
'
i




| :
| LA VOIK DE L’'ESPERANCE

leg élections
du Venérable et des Off cers
devan’ gérer Jes intéréis de ia
dite Loge. Le frére Samuel
Péreira a la sympathie uncni
me. *

Noug lui souhgitons bonne
chance,

eer at NCH CCH tinntttC ete

VOUS PARLE
Soyer & Vécoute, chaque
mordi solr, G7 heures 30 p. m.,
cu poste de Radio Port au Prin
ce, H. H. 8 8, Longyeur d’on-
_ doa 28 ef 49 matres. Nouveau

Programme de la VOIK DE

_ VESPERANCE,



LE RENDEZ-VOUS EST AY

;

|

| APRES LES SPECTACLES
|” KALMAR'S CAFE

derniers ad- j

vue économique, la Grande
Bretagne puisse Ste indépen-
dante des autres grandes puis
sances. Je pense. toutelois.
que si nous réeussissons & cons
iraive une Europe se suifiscmi
& elle - méme et @ réeparer ies

| yavages causés par la guerre,

de!
i

seen nnnenircttnmen nner daenhteramerennt es

i



\

| gl sera possible de rétablir 16

quilibre économique du mon-
de. Le gouvernement britan-
nique espéralt que les quatre
grandes puissances collabore-
raient & catle ceuvrse. La gran
de Bretagne n'est pas reaponsa
ble que cela n'a pas élé pos
sible, Elle a paricipé & la re
construction de YEurope, dés
lo tin’de Ia guerre».

Au sujet de YEurope Occi-

d.ntale, M. Bevin annonces que
je Comite Mildaice perma-

nom des Cing pulssances si-

gnataires du Pacte do Bruxel-
Jeg sera prochainement saisi
d'un plan d’harmonisa‘ion des
icbrications d’ormement et de
malériel de guerre. Poigant al
lnsion aux discussione milital-
tes désoulomt du Tralia de

Bruxelles, le Ministre des Af
tei.es Excngéres dévlere re
g.ciier que «en raison de ia

niture mouvementée des alfai
yes politiques en Frances les
Comités Militaires ne s¢ soient
pos réunis plus souvent. «J'au
ya's voulu, ditil que beau
coup plus de preqrés fussent
réalisés dans le dgmaine de
‘a défense occidentale, comme
on lespérait, au début de
vsa@union des Experts Milial-
res»,

M. Bevin examine enfin le
probléme de l'Union Politique
Occidentale et déclore:.«a'll &
tal: possible de mettre sur pied
uno Association de Nations,
gemprenant les Brats de TEu
rope Occidentale, la Grande
Bretagne et les pays du Com
monuwealh, Association qui
s‘étend-ait © travers le monde
entier et disposerait d’immen
ses richesses, cela représon-
fooait um puissant facteur d‘é
quilibro et de paix pour les gé
gandrations & venin»

Creat devant une” chambis
comble que M, Bevin «a fait
son exposé, alore que Palten
ton dee députés aamblait 86
chiz, au mien de aon inter
vention, le passage final, sur
Yopinion ouropéenno ot lAssa
siatign dea Pulseances Ocet-
dentrles ot dos yodions : du
Commonwectibh, a séulevé ten



| dépuiés, qui ont aeclamé Yai.
locution du Ministre deg Aticd
, ae Brangerea,

a arentenoneemeo . meteor

tan’ sous ia rubrique
ment de Yordre sera slong et |

i
| re indignés, ne sont rien moins
; que diffamatoires pour son pe-








i
i



lo

ne Junis, 38 ans,

thousluame do la plroat dea |

eee



i hier matin. en la rédaciion do

Naason, 32 ans,
te, 20 mots,
ans,
Curmen Duval, 22 ans, Marcel

le Jo Plerra, 20.ans, Inconnus, Angle Av.
femme, d'environ 80 ons, Dan- Ruelle Dutot
tes Latontant, 20 ans, Méricd. | on trowverd:

ee

Artistes

‘Cubaj

















présontation i



— prochaln ou Theda
laabelita de PAEZ

ALTE ALES AAD RIES OAT ATE

CORTESPONDANCE

adquonce, il waa 1 day
natiomen’ coractér abn.
Par cilleurs, Perlingnd

nal ot Homére Hi 4

Port au Prince. le 17 Goptem-
bre 194B.
Monceur Marceau DESINOR



Directeur a. i du Journal

«Le Nouvelliste> pas 66 ménagéa. days

En Ville fumeuse letxe du 28 Aol, ge
Monsieur je Directour, *| fai remporté le ler pris dg

lia Sté publié dans «Le Now
vellistes du 3 Septembre cou-
«Inger-
don demandée- et sous ia al
gnaiare de Normenn André une
letire deze Chardonnieres, da-
tée du 29 Aotit dermier, dont les
termes, ‘out en voulant paral

tation: 9 fols nommd Oey
Yavenir notre male. chy,
teur ait le courage de a mim
trer au grand jour # pore d
_ rectement ses altequés cone
tel ou tel sans dewey pay
por la fomille André = we
Yvés D. Jeanne: qua pouldse
i s‘était prématurément deg
davoir éclaboussés. Gul ie
che que son petit jou a6 G
masqué avant méme qua de
volr obtenu Tellet gecumpg
Un homme qui ss suche por
ataquer les autres est in 6
che. Quand il m’arrive de &
vrer botaille, je le ints } vise
re levée, loyclement, roe
geusement, e? encore dans im
but élevd.
Avec mes hommages
YÂ¥VES_D. JEANROL
N.D. LOR, — Avec ia bie
de M. Yvés D. Jeannot, ieee
aux déclarations catggorqua
do Mm» Morys joounel, fs
de M. Lumann André: noe
croyons que le jour |e phe
complet est actuellament kt
mutour do la question.

re, M. Lumann André, sa fa-
mille et votre servileur.

Or cette lettre, on ce qui nous
concerne, les André et moi,
nies. aulre que Yoeuvre d’un
maitre-chanteur. Aussi ia pré-
senie en jentelle Leu de dé
ment. le plus formel. Comme
vous a certifié Mme Morys
D. Jeanno: que j'accompagnai

votre intérestant guolidien, son
pére, M. Lumann André, n'a
gucun fils répondant au nom
de Normann que pourtant
a fay passer pour tel, ni aucun

re
vm



tls Yoyont redigé ou simple
ment apposé su signarure cu
bas d’un tel pap
thle davolr une co!

ingualifable. En



fils c



ERLE ERATE OY EE PE

A VENDBE: NOUVELLE ENTREPRIBE
Au Bois Verna, DE POMPES FUNEBRES
(Qe Buelle Jérémie): Hier aprés - midy M. Fea



], -- Une maison 6 piéces, ; Défole avait organisé dams
Contos. Graves Cour, 4.209 | parages de Bt Gérard wae pel
dolicrs. Loude 35 dollars par | t@ réception. & occasion de lt

nauguration du nouweny patie
Funébre, établi dans 09 sacle
intéressant, et qui are bien

mois,





autre, 5 pieces.

Une

Ca. > 3.200 dollars. Louée 25 | °°" Paroi
dollars par mois, Sige en aroisse. ua
Les deux Maisons sont con assistaient le Doy

mio, lex Prétres da St.
et quelques journalisies. —
Crest 1& une initiative eth

Ugues lune de Vautre.
Glephoner: 25-11,

ROTA ER | lente ef aus soubaltons le Pe
DECKS OU 1UUR grand succks 4 M. Pélis Dap



James Stocker, de nationall”
té cméricaine, 70 ans, Heres, |
Ermilia St Jus
Alberio Peal, 80

resie Thermilus, 42 ans,

& qui nons! présentond one
vils. complimenta.

AVIS
Ale

Des millions do
gens en prennent poor
tider 4 sovlageti~Imdi
gestion due & PAcidicd,
Maus de The, Algrotrsy
Dosleurs Abuscylairey ~

Rhymes We, die
goudre op gu deux
gomprimds depos wp
verre deg ssa hott)
quand le pétlement

fesse, Action tupidel

DON N, MOHR, Davibulew,
#

3




























































































fagpnte
eA &
ep6dit be
"po & The
ogpefa le
RRO
Maia 9
pel wa
grande
niall pom
incidence
es socte
nolo; qu
gore bit
poruvriase
ne totale
ee ilys
% ds por
lnctable <
loot dur
des dirige
berate mis
national.
vest @
wile le M
Comment
se? —~ pr
neUx axPO
tuires sou
fea comses
toura ne 6
échapper |
jement du
ja fait pret
ne probite

EA

2n ation
mentions d
intéedts gé
Fexportatic
publions ¢
ment regu
Exporiatew

LAssock
feurs du Cc
constiluée
comme Pre
Lioutend: 7
Antoine Du
sorier; My.
sellers: Me
& et Georg
gues Régio
gai pour Ie
LP. Agge
Pais, Mr,
pou Gonai
fe pour S
tie Desvieu
Mr. Léon 8:
Mr, Louis 5
Coyes et M
léxémie, RO
data da 19 |
Sle « au 4
fake d' Etat

® Stive

Moasiour
- Faisant 5
ta 8 dy om
ae note de
ke Excellion
uation a ax
1 kaunce, |
Segentemen
etlon,

Fatont s
de 8 couray
ote devo}

t

fon a. oxen
















Full Text