Citation
Nouvelliste

Material Information

Title:
Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date:
Copyright Date:
1958

Subjects

Genre:
newspaper ( sobekcm )

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
LTUF ( ACN6482 )
OCLC ( 0012544054 )
AlephBibNum ( 000471641 )

Full Text






§ La Nation
- Américaine






araneneiongppemmrr epee

Lo 4 juillet zemdne, cho-
gpae conde; in dote fulggureme
crak marge” vin dapat dane ka
wo nouvelle dee welze colo
nies, la malesance, mir be
contnent oméricain d'une ne
Lon bre. d'une action inda-
pendeates bre ot Indépon-
dante pour avolr CONSOMME
la rupture, la séporatiion avec
la métropole: libro ef indo-
pendante pour ovolx protestd
por joa armes contre Vinjustl-
ce Hiecale: libre ot indépendan
te pour vole conquis par lea
cmos le deoltt & Yeuistence. co
dolt qui «est supérieur & tou-
tes jos crates lol». Gi le sost :
des omnes tut favorable vux

New - York, $ juillet 1948.

Meréchal Tito
Le. Maréchal Tito est la per-





jours - ci dans le prologue -de
Ja piéce qui sera jouée et qui
peut bien 6tra une Tragédie.

Qui est dene Tito?

De méme que ie vrai nom
du Maréchal Stoline est Joseph
Visserionovitch Djugashivill, Je
vrai nom du Lieréchail Tito ext
Josip Broz. H eat né en 1890
dans an village. prés de £o-
bred qui s‘appelle Zagorye of





tie de 'Empire Autriche - Hon
i guia, fi descend d'une tornll-

sonnalité qui tient laltiche tes |

i qai, @ ce moment Id, faiscit por -

chofs qui condulsalent la quer | Je trés humble et trés pouvre.

ve, cest parce guielle p était |
pas une simple révolteune sia
ple volonté antonomlute: c'est
parce quello dteit la volouté |
dhommes courbés par Vimpé- :
rinlieme mola décidés & so
libére:, ¢ s'alfronchir du jouy |
du gouvernement britannique
comme plus tard devait le wn
terete réusele le ndgre do i





| Plusieurs de ses cousins vivent
| encore dans ce village. 1 com

mencait & apprendre le metier |

ide forgeron quand la guerre
de 1914 éelaia. 1) fut mobilisé
dons les armées de Empire

Austra - hongrols. En 1815, i
ful blessé et fait prisonmier par
les forces du Tear de Russie.
Comme les slaves étaient con

Soin - Domingwe, wanaliqu ( te les Hasbourg, Broz fut enve
1 por les prlncipes de le ré- | yé dons le Sud de Jo Russie,
volution fremgaineg de 1789 er | oH lea unités slaves s'organi
acqule & un idéal d’éqalle ot | sient. La révolution belshé-
as tratemité humaines. , vique ayant wiomphd, Brox de
Que Je révolution américed. | Vint ua leader de hi gauche at
cE ee ete te |
aeeinees ue ioe oem ne fas | Yarmée bolchevique qui venalt
cent pas tous d’aceord pour ' de former le Parti Communiste.
° < a épousa une jeune lille rus-

cole entrep: rise ot quill y en | se, et eut uf fils appelé Zhar-
ett méme, un sombre, assez | ko, né en Russie. Aprds Ia
imposant, qui resta fiddle a guerre de 1914, il rentra dans
la courgnne britannique, cela (sa ville notale ef reprit son
ne © hance Hen & Venportan: | | métier de forgeron. Mails a-
ce Oe Fevénement, & la signi | pont appris en Aussie le syst |
feotion d'un telt dent la por | me des orgonisations ouvrid-









wee aiicit wélarglr et prendre | res i) commenge sea cotivités
une extension CONSIDERA | communistes et organisa & Za’
BLE. A perlis de la Déclara: | greb le syndicat des chem!
ton de VEndépendance Améri | nots. La Police le mit sous Jo

caine, Yumité de la polltirjue
colonigle ge trouve BRIGEE, et
bes pulesonces. colonlelen, UE 11) commenced & jouer we réle”
gieverre, tx Francs, VEspa- | important pendant la guerre ci
gne et le Portuanl, SENTENT j vile en Espagne. i organisa
VEMIR ET MONTER le mene. | des sections clandestines qui
ce des pouples. des explel | recritajent des combettants
igs contre lg ROYAUTE, con | pow ‘armée républicaine de
te le qouvernsment monorchl (Madrid. Se grande vie paliti-
que qui LEGIFERE sana tents | qe débuta apréx que leg for
compte des uspleutions et dey | ce8 neeles eureni enyahi lo You
besoin des colonies ot rédun | Goslavie, en avril 1941. Com
sa politique & le seule senig. | @2 tous lea communisies euro
faction des besotas de le md péens, ll se mit en action seu
nopole. A un domi - siéele de Jemeni quand Jes ollemands at
distance. peut de mame fequerent [Union Sevietique.

moins, co n'est pas Yunlé de H se fit passer pour un Bam |
la politique colonicle qui ext TOE out #e~gux passeports,
prémataatblement ; went shabillait luzueusement et

. pmerchall avec une servietie |
‘e politique colonicle alle - Me | vhommes d‘atlaires et portait
me gui eat

“est ¥ * emappee & mor: | wes luneites en or.

cest Pexpulsion des pulssan- Quand Io résistance clandes-
ces europdennes des tertlicis | une prit de Fimportance, Tito
couverls’ WVbemensen tiches-

haute surveillance. TI fut pha
sieurs fois arréié et condamnd.



Sassocia avec son pire adver
aes awelles possédalent deme | scire Je famenx Mibailoyitch,
YAmérique du Nord; VAméri | pour combattre les glemands
que Centrale 2} {Amérique du | qui ocoupaient le sol natal. Geg
Sud. Bt quand le @ gayembre, | deux chets de-Jq résigtance ty |
lo waitd de Parle fut giqué om | rent des hérgs. Maia, Mihai
te lea Bets - Waly indépes | lovitch wevaillgit pour la “ye
donts ef que le % apremhee, igur de son Roi, et Tite dtelt on
bes novires @ . eg | i - monorchisie. A Je libéra
dersiéres toupee bpriternnl. | Hen dele Yougoslavie, ces
ques, le destin dun continent / deuz thets ne purent pas s‘en
vou dopérer un chamyemen! ‘ tendre. Comme la “Qactique
brueque. Depuls, le dévelop- | de Tito avait été d'attagtier les
pament des Rats - Unis n'a , Allemands, et celle de Mihailo
init que s’aceentuer. Ds ont | Vitch de maintenir Jo résistance
connu doz périodas critiques,-p'? fagon a ne pas provo-
wussl crit que celles qui y Ter jes représaillez sangul-
sulvirent Ja Déclarstion de Yin | clves dex nazis, les alliés en
dépendunee, mois ig wa on | OFeremt & Tito des missions
teatoura 6 téesr He ont to | ecréles, ormes, munitions, cr:
fous eu “on hee, parce y yent. . Mihailovitch fut mis oR
que de mémne cue sexist ecand ple, Jes elliés eqope:

Ye woepybrent des
thels avieds ot néndteda de la
genie de leur rble,.de mé
mo, & chogee cee, la notion

















née de Tito devint- “mandiale:
‘hurchill ini-enveya sa phota
ilicache, et Staline an unitor
me de. Moréchal, En 1944,
guant Tito visita Moscou, il tat
regu en Hérox. Depais, de Ma
échal Tite. est le maitre de ia
Yougoslavie yui constitue le

Bek sulte, on ie Pagel





ROE? enone eee oee lug pulssutt Flot des Balkans
REMISE DE DIPLOMES ~—- #t le_plus solide até “de. FY.
La cétémouie da. zemise de nlon Sovietique. Ui vit ingp
diplémes aux dtudiggie on % eusement.dans les Palais et
Chatewux qui uppartegaient

ronemie aurg Hey, apprenons
ngns, le samedi 17 juillet pro: |
chain, 49 bres @. ma. gous Ie
haut Pouongye du Mintaro de
Fagan Mod # Dovid

cuz Rois Yougaglaves. U orga
nite des {les sampiueuses, ot

988 olliciers ponent des vallos
mag aglalanig couvarta de te

“

: Lettre de notre Directeur aux |
Abonnés-du «Nouvelliste»

seceepcnarpeyfenttoatann

corations. 1 imite Staline on
faisant déifier son-nom et en
propageant sa photo, partoul.

| Son bonheur est de s‘enten-

i dre acclamer. Tito, Tito, ex

actemen! comme Mussolini ado

rait qu'on crie son nom: Duce,
uce.

Tito est trés cultivé; H ap-
prend constamment, et Ht
beaucoup, quiil soit en pri-
son, dans ler jungle, ou dans un
| Palais. HU a de tréz belles ma-
nidres, ot le sena de ‘humour.

Tout cet ensemble, conséquem ,

ment, devalt lamener a com-

une morlonnetio de Moscou.
Staline pour lui nest pas le
goul prophéte de Marx. On
devine que le Kremlin n’aiae
pas ce genre dindépendance
j de Tito qui défend le nationa-
lisme Yougoslave, et non point
| linternationalisme de Moscou.
Sous le régime sovietique,
c'est la seule volonté d'un Hom
me qui prime. Pas de dis-
cussions, pus de collaboration
sur un plan d’égalité. Quand
Staline décide, les millions de
russes, de bulgares, de rou-
gnains de polonais, d’olbundis,
de yougoslaves doivent «pieu
sements se courber et abdir. Ti
ig semble ne pes trop vouloir
aecepter ce principe, selon tou
1a



tes les apparences, ces jours -
Lavenir se chargera de
confirmer ce point.

Si le fameux «Hideau de Fer
devient un Ridequ de «Calli
cote, noug pourrons connaltre
la réponse aux trois quest dons
suivantes:

\ lo Quelle est lg vraie rai

| son gui pousse Jea Soviets a
' bétir cette structure dans IEst |



tion de Moscou devant la ré
bellion de Tito.
oe Quelle est la situation ex-
acte des Satellites, lun vis &
vip de Toute et-en. face du
Kremlin?
eee
La Gonveniion
des Démocraiies

Lundi 12 juillet, le conven

tion du Part! Démocrate se ré& |

| unit & Philadelphie. Ce parti
est ey pleine «bullitions poll-
| tigque. Depuls deux jours, un
| mouvement formidable est dé.
| clenché en foveur du Général
i Eisenhower. Ce dernier a dé
lie décloré, depuis des semai-
i
|

de l Europe
9 Quelle va bire la réac-
|
|
|
}
i

nes, quill déclinait lhonneur

déire Candidat a lo Présiden-

ce. A cela, ses admirateurs
i ont répliqué qu'étent soldat,
ne peut pas donner exemple
de Ja désertion, s'il était «mo-
bilisé» pour étre Candidat. Au
sujet de cette opinion, Eisenho-
wer, comme jadig Dertiguend-
ve en Halil, garde de Gonrard,
Je silence prydeni.

Cerigins legders Démacrates
veulent dune réunion prépara
toire de le Convention, deuz
jours avant lo réunlon ordinal-
ye, afin de volr ai on peut de-
yonder ou Président Truman
de renoncer & sa candidature.

Selon ceritcines rameurs, les
possibilités suivantes sont en-
vinagdes:

8] Eisenhower accepte la
amobilisalion>, Truman s’efia-
ce. Si Truman mainient sa
, candidature, if passe.

+ Tout ce qui se fait au nom
ide Eisenhower eet une tacti-
que pour déreuter Trumen,
pour linalemegt présenter la
candidature dy Juge Dauglas.

Ge yen... paul. vamerquer,
eet que Bisephower garde |
whe position trég habile: Uf u’en

veut pas, on le contraing o'é-
| tant pas dans Ja lune. if n'est

pas attagué: nayant igit av

cane déeclarotion eur la politt-
que qu’ll suivra, tots les as.
poirs sont permis & tous les &
lecteurs, et Eisenhower, sj} 1¢-
ussll, peut agi comme fl ig

vondin, Wayant-tex promis
dana qucun seme ni weg uae,
nl aux avian.

fai toujours Simpression que
al Etsentower gst du Condi-

| Yok sal 0a Mime poe

prendre qu'il ne dolt pas 6tre |




Bree ost WT sill.
















UNE CIRCULAIRE DU
MINISTRE HONORAT AUX
COMMISSAIRES, DU
GOUVERNEMENT



Monsieur le Commisnairo,

a &é dgnalé & mon ve
putamen ceria nee Undgulari
tés relevdes a la charge dor
Membres de vore ‘Pribuncl.
Carcins Wenie aux be pres:
nent pas siége & Vhegre régle
meniaize et d'autres. mation.
un temps relotivemest long
pour se prononces aux Yes alfgi
ton swurises G leur dglibsrd.

De pereilg faite, oils sont
winis sont de aatue 4 mecon
tenter Jeg jurt‘ciables o: les
avocaig quj miltent pres is
Tribunal Civil de votre juridic
Hon.

le vous 10D
tions de la Loi du 23 Mars
1928 sur
ciaire, Svorticle 18 de ccite



mettre «chaque aemting. mu
Département’de la Jusiice un
rapport détailld. :

Je vous demande, eu cons
quence, de vous metye rac j
cord avec le Doyen, fur les
digpositiona a prendre en vue
de la sireie observancé cic le
Loi.

Recevez, Monsieur le Com:
missaire, Yossurance .de ma
parialte considdération.

Ce 8 Inillet 1948, ..—

Geerges HONORAT,
Becrétaire dEial.

se Cerrina

| DAPRES CE QU!
| Ti se dit que notre ami; Mau-
‘rice Laracrue, Ministre de lEdu-
cation Nationale, aurait Vinten
tion doffrir, wi ne Va déja
fait, sa demission.

SE DIT.





UNERAILLES DE JEAN REMY
Hier aprés - midi, cu mi-
Heu dun imposant convoi,
ont eu leu les tunérailles de
notre regretié Confrére et ami,
Joan Remy. Son Excellence,
le Président de la République
avait tenu g gpporier yn Rou
yeau témieignage de reqraia et
de sympgthie & la famille du
Défunt qui, comme on le sail,
joulescit de toute son affection.
Nous renquvelons cux famil-

parition du dynamique Direc.
tour dela. République, nos
és sincéres condoléances.



_ RETOUR DE
M. EMMANUEL LAMOTHE
Nous avons revu avec plai-

six notre ami et collague Em:
manuel Lamothe, membre de
to Chambre des Compies.
| H est rentré hier dea Ha-

| yone. gh H e'dtgit rendu pour
| yaigon de santé. 1 nous se-
, Vient en eee belle ferme que

jamais, le visage épanoul et
heureux. Ia passé quelques
j ieistents @i ndg bureaux. ih
reprondra trés bientét, avec le
| née @llant, la besogne & ja
' Chambre des Comptes.

wane

DOCTEUR CARL HUGO
MEVS
Nous qyang revu avec plat
sit note ami Garl H. Meve ven
ixé hier, des Bigts - Unia oh tl



travelljait “dgh— un Hépital ||

Deniaixe. [1 nous a donnd
deg nouvelles de notre. Direc.
tour Exnest G. Chanvet.

Geri Movs passera unt quin

aaine de jours. ponent nous, 8

« Honase

YOrganisation Jedi |

Directeur - ‘Piog, Eres @ CHAUVET PORDAU-IGING! — BAIT!
ADRESSE: RUE RAMRATON muicE

AMELIORATION DU 8Y8
TEME HYDRAULIQUE DU
BEL AIR «. En corrdla-
tion avec les projets et tra
vous diaddustion d'eau pata-

'ble que le Gouvernement 1éa1i

20 au Cap - Haltien, aux Cerypes,
aux Verrettes, & Pétion - Vil
le et & Kenacoft, le Président
Eatimé vient de faire apporier
pendant le mois de juin de
grandes armdéliorations
seau hydraulique du Bel - Air
avoisinanta.



jet d’établissemonta
| sompris antre iq rue des Pu-

3 lee disposi,

et dea quartiers
Trente - Cing blocs de maisons
industriels |

celles, le quoter de St. - Mar-
tin, le rue Hammerton Killick
devant rue du Centre), la

fei +

(rue Férou ou des Miracles bé

i Lol yous fait obhiganou: de sou.

néficient oujourd’hui d'une dis
tribution d’equ proportionnée
davantege a leurs bezcins. Les

| Gvantages multiples découlant
| de ces travaux s‘expliquent par

| des faits bien marcueés,
5. fles principaux sont la délec-

dont

| uosité du réseau hydraulique

| da Bel -

'

, Hére d’un volume Ulimité d'eau |
| potable.





| Air; d'autres n’en
‘pas une goutte.

i chez des voisins



idheure par jour

Air sur tout son petr-
| cours, lusure et l'obstruction
| des tuyaux d'alimentation, et

i en premier lieu ia forla densité |

, de la population qui a besoin
| pour sa consommation journa- ;

La défectucsité de
1 ce réseau cccasionnall, avant

' sa réfection, nombre d‘inconvé- ,
i ments.

La distribution d'eau
nétait faite en effet quun quart
dans cer-
icing secteurs populeux du Bel

receyaient
Une bonne
partie de le population etait
par consequent obligée de s’ap
provisionner en eau potable
deja assez

imal pourvus, ou d’alier en re-
| cueillir dans des tontaines pu- |

bliques, icintaines et peu nom
breuses. Et dans ce dernier
cas, l'approvisionnercent en
equ restalt encore assez prablé
matique. Aussi eat il facile |
de s‘expliquer pourquoi sub-
siste dans les contine extremes
du Bel - Aly le petit commerce
qasea florizsent cuquel se ii
vrent de braves femmes, que
Yon appelle communément les

amerchandes d’eau» et qui ren

les trappées par le tragique dis _

dent, par leur tiche courageu-
sement accomplie, Wutiles sor-

vices & la communauté. Et
colles - la ne sont point igno-

. qui leur manquait.

na.

rées, Liamelioration du ré-
seau hydraulique du Bel - Air
permet actuellement 4 ces po ,
pulations au bien deacuelles
pense consigmment le Chel de
la Natien de recevoir mainte-
nant trois heures par jour l'eau
Et elle cou
le & forte pression dans les
tuyaux et les robinets désoba-
trués,

Le Gouvernement! tent a ce
que tous les secteure da la Ca
pitale solent dotés d'un systé-

meo-hydraulique perlalt. afin:

que, selon les possibilités fi.
noncléres, is parviennent &
recevolr Yeau 24 hourea sur
24, particuligrement pendant
wp

au al

No, 22.288 —~ JEUD] @ JUILLET 1942



Le Gouvernement
au Travail



la saison dea grandes cho
leurs. Crest a quoi visent les
projets étudids of on vole d’ex
écution.
UEFFORT TECHNIQUE
Congu et exdcute par la Sec
tion Technique du Service Hy-
| dreulique, le projet réalisé au
| Bel - Air a été des plus dif-
| ficiles. On a penaé & alimen-
' tor le «Réservoire,

Nord Alexis con utilisant lea
(eaux du «Réservolr da Bour-
! don», on s'est servi dea ecnix
de la «Source Leclerce pour as
| surer pendant trois heures pur
i jour une alimentation régullé-
lye aux maisony comprises an-
lire la rue des Pucelles. Le
i quartier de St --Martin, la rue
| du Centre et la Rue Pérou.
: Commencds le 25 juin, les tra-
: vaux ont été conduits avec cé-
| Yorité. de telle fagon quwils tus
gent achevés le plus tat. Ei
} leur achévement coincide avec
(la période dea grandes cha-
| leurs, qui sont marquées ces

jours - cl @ la capitale par de |
| brusques changementa de tem |
| pérature varioent entre 24, 6 et |

| 35. 4 degréa au-dessus de 2
ro, eta de cericines heures de |
ila journée le barométre conti-
‘nue de montar.

Pour mener & bonnes fing
i ces traveuz, les Ingénloure-1.
‘jh, Lovelace et Pierre M. Pas-

cal, du Service Hydraulique.
Pont du répérer les tuyaux dots
| riorés, dont certains ne fiqu
'raient sur aucune carte hydra
' lique précise, remplacer par
bun matériel naul les conduile:
(d'eau vétusies et obstruées
| Clest si que de nouvequs
tuyaux et des vannes nouvelle:
ont 8ié installes & la rue du Dr
Aubry, &@ la rue des Front:
Farts,.a la rue Macajoux et «
lle ruedes Césars, etc.
On proceade ces jours -
la désobstruction des tuyaux
| méres, qui n'ont pas été renou
i velés et qui sont encore en’ é
tat de service. En conséquen.
lce de ces travaux, je débi-
d'eau a considérablement auc
menté & le rue Marion ou des
; Césars, 4 le rue Thomas Ma
'diou ou des Fronts - Porta,
_ ie rue du Mexique ou Traver.-
alate,

Lamélioratios du systéme de
distribution d’ecu se fera sen
tir au fur et G mesure dans
tous les gecieurs de Porte
Pringe, cor il a été dressed, eu
moia de juin, une carte hydreau
, igque de la Capitule, of son:
indiquées la position de toutes
les vonnes ef celles de toutes
{les bouches d’incendie, On é&
tudie actuellement un neonvel
horaire qui dait permettre
une répartition d'eau plus.équi
table et plus rationnelle & toue
| les habliants de Porbau-Prince. |

Les trorverux 80 poursuivent ei
jes réguliais attendus sont bien
détermings: c'est qu'on arrive
&-doter ler Capitals et toutes les
grandes villee de la Répu
blique d'un systéme hydranli-
que parlolt, essential au déve-

loppement du pays. (S.LPP).
POR GRAODPD ALATA DANNY





cle



SUPPLEMENT AU COMMUNIQUE RELATIF
“ AUX AMELIORATIONS D'IMMEUBLES
DANS LA ZONE COMMERCIALE

- Tt ast fait obligation orux pro.

pridmires
datia la Zone Commerciale de

prover Vinatalintion d’au
inoing une: vittine: Vexposition
| xe aur une toecde de cleus
eneublas, Toque; ¢ ce Mage

We a mT

Cee vitrineg devront. meau-
ror 1D de lergour minkaun,
@xe visibles. de tagon: perihe.
nonid ot . comperter’ un. dispe
aut déclabrege, -

Elles powront dtre provégées: °
por des grilles * hor fore,

Bh ROR



| Lettre de
New-York au
«Nouvelliste»

| Garvien Oo Vaginee Peamte - Promag
(Anten Due 0% Wheadiaten
POR ATIOU



LAIDE AMERICAINE AUX
PAYS D'EUROPE

WASHINGTON, 7 Juillet, (AP
Pp} .. Los premidres conversa
tons, sur le plan diplematl-
que, au sujet de ia mise en
vigueur de la résolution Var
denberg, olfrant Vaide dea E-
tata . Unie aux groupes réqio-
noux gui a‘opposent au com-
yvnunieme, ont au Hen te ma
tin, ax Département d‘Etat.
‘ovaque les ambassadeura de

canes, de Grande Brotagne,
lu Comada et des pays du
Jenelux se sont rounis. pen
dant 80 minutes, dana leg bu
recux du sous secrétaire dE.
tot Robert Lovett.

Un communique olficiel que
le Département dEtat « publie
| quelques minutes apréa entre
j aus @t sur le texte duquel les
| embassadeurs ayant particips
& la Conlérenca du Sous Secré
taire d’Biet Lovett ont donné
Jeur arcesd,.déclare notam-
ment: «Lo réunion de ce jour
@ en pour objet un échemge
| de vues officieux et préparatol
i rea sur des problémes d'inté-
rét commun relatifs a la réso-
lution, vole par le Séna. le
Ti juin 1948, (résolution Van-
denborg), Cog conversations
doivent durer quelques temps
at élont donné qu'ellea sont pu
préparatoires, aucue



es
ne information sur leur tenour
hoe sera publide iusqua = ¢o

qu'intervierme une déciaion ¢
te sujete.

Le Laxembourg n'étail vas
représenié dome jes entretiens
de ce matin, étant donné que
le Minlatre reprosentant = ca
pays, M. Hugues Le Gallas,
eat actuelloment en Eurone,

La présence de Yambazsa-
dew du Canada, M. Huhme
Wrong ot du Sous Secrbtalre
FEtat aux Affaires Etrangéres
conedien, M. Michael Pear.
1m, @ susciié beaucoup de
gurprise of d‘intérét.

Le Département d'Etat « re-
taaé do donner des renselyeos
mrventa a la presso aur la pré
venee des représentants cana
diens aux converections relaii
vos & la résolution Vanden-

Wee outta a 6, page:

LEADER IEDR RODRIPRPDPMPOAR PI

LES FUNERAILLES
DE GERARD VIAU
Ce matin, en VEglisa du Sa:

er - Coaur de Turgeau, furent .

célébrées les fundiailles du
jeune Gérard View. mort, mar
di vere les 71 hres 30, dans
los graves circonsiences. qu'on
n’eura jamais lint de dépiorer,
L'bnposant convol qui ocean

Henriquez ‘se -fivent: entendre; ©
Yun ov nom da Barreau de Pont

oa < Prince; Yoate commen a
mi dela. lemile. Aes

Toutes” er condaldences
j som fasion Vian Canty ate



ete



















\



Le Tou de France cauve Ie)

Pelnture ot viclon dIngres
De ln cummeen prone & Io

Les événements sportis do-
mineiy Vactualite: Ground Pris
de Pare hippique 4 Long-
chomp, Championnat de Fran
ce cycksie uur routes & Mon
thidry, Tour de France.

On soit que le Grand Prix
6 66 gugné par My Love, ap
parienant en commun & Aga
Khon et a Léon Voherra, Co
dernier ancien directeur du Ca
sino de Paris, actuellement
propriataire du Théitre do Pa
fis, « débuté dans la vie cor
me moschond de programme

dens un des music - hulle qué
devet diriger par la suite.
Le mouvean champion
Fronce cycliste est un Polonwds
natwiclisé depuiz am mois seu
jement. Lion dernier, la mame
prouve aval été gagnee par
Son tie lui bar re
are jours «apres
quand on @apergat quid we
ait pas Frangeis.
Quant au Tour de
gui passe par Vale, le Soe
‘ge, le Luxembourg e: ia Belgi-
que, c’es, lul qui « acuve le
Gouvernement. En effet, le Mi
nistére Sei
pén’blement 8 voix de majori-
tS ef se mointencit vec diffi-
ealtés. Maintenant le politique
prEHe a Varridre plan et toute
Yoatenton cinsl que lee gros
figes en premiére page dans
jes journcuus sont consacres &
la grande course cyclise.
Cette année, elle ae court o
fenvers, ves! & dire quiau Yeu
de partir vers le Nord a de
fourner dans ie sens des aiguil
jew dune mone, les coureura
gon vont vers
Leg deux qu 2
un *VEgquipes et le Libésé>, organiscieure de |'é-

de

un halen,

} .
queues

France





g






preuve avcient décidé que les
déports seraient donnés de tel
le fagon que ws coivées ne
puissant se lobe avert @ hew
yea du sow, Ajnsi les journcws
de Vapras midi n’ouraient pa
en publler les cesuliats le jour
sobme.

Devant cette menace, les
feuilles viedes ont réagl «1 me
nace de s'associer pour ieire
parcie un grand jowsal du
main consacre ce *

France. Finciement les organt





poleurs ont cade.

Le «Toure gst daillews une
oficize encore plus qu’une com
péelion sporive.

Une caravane publiciteire
composée de camions peocede
jes cowreum. Le droit d'y par
de'per cobte 300.000 ancs, les
journaux doivent payer 150.001
ioncg pour sulvre le courke @n
voiture. Une forte somme eal
également demandés aux velo
dromes et runicipaliés dee
les ot we font les arrives,

Le Por des Princes. vergal-

vent & Jacques Goddet. direte

sour de YEquipe «et fig Wun |

dew fondavours de Teeter your
we, eben
poowhre de Varuste”
mo Meg Lemonnies.

Porm) ba comavane publicked j

wouve jes cumions ds
principales marques dupes
eouquelies il ost interdn de tal
ze de la publicté dons la prea-
ae. Un édiieur de musique 6
a felt &quiper un avec bp OF
cheawe complei pour lance:
gon chanmns, aire quires Ce

ge, O%

° be du Tour de France.
tes ighricenta do -bicyclo'ies. |

ee oe granild-

¢@ Iola depuis, longempe, aia)
1a ie je publicté ot & bwctive ;
jour nom sur lee culoues des
pee fe
Tout Je gellerenk Ohh |
fumi por les ocgenlecioute ay

” Yon xeee vonlouds devant cer

nqucenta,

getny chitlzes: G0RD00 «repas,

{E000 kere de ienda, 206 kee
“iy tromage, LENG vape 0 wie.

080 lege de pamecns, 18.000
eepennet: DIE houtellen di
CORRES, Oss. Boos



s Paseine, VO wae

dene dp Gelegne. 1,700. bot

ae me .
é de Paris

| cor Vembrocations dent leurs










de Yaurouve |
de cist |

“: :









gouvernement
mugigue sacs.

des de pensement, 60 litres
Whuile do massage. A ce pro

i
| Pos nombre d'hételiere refs.

| gaient de recevoir les coureurs,

corps em enduit abime la lte-

nie, Cott: 24 tables pliantes
i pour le massage et des alazes
| pour chaque concurrent.

Au toial, les débours de \'E-
quips et du Parisien atieignent
| 45 milvons de ance. is pré-
ftendent ne pas les récupérer
| entidrement. C'est fort possi
| ble, néanmeing Vavantuge pur

blichaira qui en rémilte pour
| eux, mérite certainement calte
|
\



dépense, car los compoliious
pour Yorganieat‘on du «Toure
sont fort nombreux.

Ajowons que Je dépari a 6
16 donnéd par le comique Bour-
vil et que la course gera auivie
por des vedettes du thédtre et
du cinéma, cheargés du comp
te rendu. Annabella, Fernon-
del, Jeon Marais, Claude Dau
phin, Suzy Deloir, etc.

Quelle est leur cormapdence
en rantibre eportive?

En suivant cet exemple, on
pourra charger les boxeurs
et los coureura de la crilque
thédtrale,



oa @

En méme temps que les spec
tacles sportils et les galas de
bientcisonce dont le dernier et
le plus importan: o a6 donné
& io Tow Eiffel nous avons
un nombre incalculable d’ex-
positions de peinture.

Non sculemen, on nous mon
we les couvres des pelnires
oncens ct des modernes plus
ou moins connus, ce qui 238)
normal, més encore celles de
nombreux amateurs, Le pom
' ture est devenue le violon d’in



/ los milieux. Derniéremont c é-
: tak Wingon Churchill qui ex
‘ posott ses toiles. En come
| ment Seesue Hayakawa, er
| fete joponais qui ft la gran-
| de vedetio du flan «Porkutn
yar nous monte des paysages
de ayle nippon, le phipart
peints sur sole.

Puis, clest Madame Robin
son, femme d'Ed. Robinson ie
héros de tous les Himes de gong

sters WHoliywood.

| Parmi les peintres célebres,
| Touchagues, (luatratew de Uf
| yvres ronommé a 416 1816 a son

| nissage por les caricature
[aoe Dubeut at Peynet qui a
yaient confectionné chacun ve

ne gquépidre offerte par Hele
na Pordridréa.

A YOrangerie (aux Tullesies)
rétrospective de David, le pein

Son chef doeuvre ast le Sacre
sée du Louvre.

i David en exil vient d’étre mise

10 ane Cintervalle.

75600 fone soit environ

tualle.
Cast & peu prods le prix

1.100.000 tre) ot de Benolr Jou
a Bile eon» (9.050.000 fra),
n Delocroiz a 66 vende 3 mil
ons of une nature mote de Pis
cre 2.800.000. .

Au cours d'une vente récen-
9 de livres teres on olfrait un
Verlaine apon relié en peau de femme.
4 texte dun caractére un pew
wzop apécial ne. pouva’t. étre
mis entre toutes Jes mains.
| Ausel pouvelton palper la re-
line mole U delt interdit d’ou
vrig.de yolumel Un cemetour
Yo. aceate pour 12100 francs,
ce autour représenté. 109
bance da tompa du potte, A-

Pour la phatnacie BOD com | veg cate gomme, ll curcit pi

wee ole mm 3



ae préféré de Nopoléon ler. |

de Mapoléon prété par le Mu- |
Or une rope |
nus da grand circull, apport | que de ce tableou peinis par |
en ploce & Versailles. 1 sera |
' donc possible de comparer le |
| mime sujet wolté deux fols Oo |
; ho oavai 4
172 ons, quand il vendit soa ee 4
cond tableau & Bruxelles pour |
10 |
millons de notre monnaie ac J

gue :
viennent d‘eteindre 2 tableaux §
‘e Degas «La Femme on grie+ 7



— Rex

Jouds, & 6, heures;

UNE FEMME DANS LA\NUIT:) xes:

|

avec Viviane Romance, Clan
de Dauphin, Georges Flamont,
Jocqueline Herve...
Un ‘drame. pussionnel,
“Entrée: 0,25, 0,50, L0G Gdes

A & heures 15:
CASABLANCA _

avec Ingrid Bergman, Poul
Henried, Humphrey Bogart,
Claude Rains, Sudney Greens
treet, D. et M, Lebeau.

-. Le danger lea poursuit...
Yamour jes étreint, et dang
leurs yeux magnifiques, la
passion ot lépouvante se tra

duizent por des regarda ex. '

presails,..
Entrée: 1,00, 1,50, 2,00, 2,50
Gdex, ‘



Vendredi, & 6 heures:

Dea cHonts roclument:

avec John Boles et Luge Ve-
hex,

RESURRECTION

Un grand drame dapris je
roman de Tolatoi..,

Babee: 0,25, 0.50, 1,00 Gde

4 & houres 30:
Soirée offerte par:
Orchestre GAIEH
Entrée Gale: 1,50 Gde
Baleon: 1,80 Gde, Lega de
Parierre, 2.00 Gdos, Réservees
240 Gdos.



ASSOCIATION DES DAMES
HAITIENNES POUR LES
COLONIES DE VACANCES
Avia

Dea 66 demandé 50 écoliers
(25 Giles ot 25 gargons), de
& lé ans, & quelques maltres
et maitresses d’école a Por: au
Princo, pour étre les pupilles
de Association, durant un
mois, du Jer Aodt au ler Sep-

| jombre.
Il y a encore 20 places 4.
bres pour Elles et gargone.



: ood instituirices que
gres des porsonnalités de ious | we .
18 peuvent s‘adresser iou! de

Tar | pneus,

Les parents, les insiituleura 41
colg intéres-

suite au 25 Avenue de
geau, de 6 heures & 8 heures
a. m., et de 4 heures & § heu
rep p.m. fusqu’au 15 fuillei
courant,

Le Corlté d'Orgenisation.





LES ANCIENMES ELEVES DE
ELIE DUBOIS
La retraite pour les Ancien-
nes éleves dEke Tnibois cura
Hou du 18 au 22 juillet
Le réunion annuelle des
Membres de lAssociction se
lendra & Elie Dubois, ie di
manche 18 juillet, & partir de
ll heures,





AU CANADA ET A WWETRANGER

Contlex-nous voa recouvrements. Gries &

notre vaste réseau de succurmeles dang

Joa troia Amériques et & nos étroites rela-

tions bencaires dans tous les autres. pays,

noes sommes en meaure d’elfectuer v68
recouvrements de fagon rapide, efficacam

at A un taux trés raleonnable. Re i ‘
yous sux ce service des recouvrements, on
Amérique du Sud et cutre-Atlantigue.

Fiun do B20 ancowmalen

ae Cenule, & Torvetianve, &
Cubu, Pork Pima, Oraded traits
et Bit, wan Aniilies anylaioes, 05
Lgantile A 0m Sxbiti, ans ba.
Buyers wegleies ot aa Feouharen
Indtenmiyes, om Colombia, a
Riven, dawn YOeugeap. vt oe
Veusswela.

Bureune & Rasim, Londrne ot
Bowtark.
Coxrenposdauks dane tra bea payee
de granche.

LA BANQUE ROYALE DU CANADA

Sede Anonywe x

“aepbed ver





|

;
j

. vee aeeesscizes pour brode-

|





















~ Paramount | Ciné-Union—
Jouds, & 6 hewes ot @ heuw =. Joudi, 8 Juillet’ & 5 heures 30.
| 7 heures et @ heures 30:

«SUWANNEE FRUIT

Au profit de TAssociation “ joe LOUIS ~‘Joo WALCOTT :
des Dames de St Frongoia de | L'événement Je plus . sensa- -_ SRRVICE DE FRET . i
Bales: : tlonnel de Yannée, au Ciné co DIRECT 4. &®

FOR 4 Union. DE: MOBILE et NOUVELLE ORLEANS a
iscus titres frangais) Entrée Gale: Gde 1,10. 7 e

Entrée Générale Gde 060 Réservée: Cide 2,20 A: PORT AU PRINCE ect :

A ® bourses 1: ‘Moblie Nouvelle. Port wu Prince
LES REVOLTES DU BOUNTY }- . Orléans

avee Clark Gable, Franchot | Vendredi, & 6 henres el 2 | MV PATUCA Juin 29 Juillet 1 Juillet 7
Tone, Charles Loughton. heures 15: MV BORITO Juillet 19 Juillet 16 Juillet 22

Entrée Générale Gde 0,60 En lére’ partie: MV PATUCA Rott 2 Aoft 5 Aoti )

Réservée: Gde 1,10 Se ot Se ép'sodes de: .

smnanconte JUNGLE INFERNALE. Pour tous renseignements, padrosmer t:

Vendsadi, 4 6 heures: en 2¢ partie: : ‘

iB: Un grand film de Cow Boy. JOSEPH NADAL & C0. Agents

EMBRASSONS LA MARIER
avec Joan Crawlord, Melvyn
Douglas.

Enwrée, Gale: Gde 0,60

Rénorvée: Gde 110

A & heures US:

TRAQUEE
igariant franqa’s)

quee Glenn Ford, Janis Car
tor. a

En'rée Galo Gde: 1,25

Réwervia Gdos 2.50

Entrda Gale: Gde 0,25 et 0,50 Cuan ODDO DOLD EL CACO D LL ACCA L ALT









"Pourquoi vos dents
sont-elles tellement plus
lanches aujourd ‘hui ?



essen ier AA MALAI OA
VIENNENT D’ARRIVER
Yonnent d'arrver, dos ma-

chines “& coudre & pédale,
marque «SINGER, Rebuilt, a

EOE



ries.

Pour ions renseignements
sadresser & la Maison «Wile
SA>, Rue Traversiere.
ene tna,

ATTENTION! ATTENTION!

La Molson Franck W. WIL
SON vient de recevoir des |
WARMONIUMS de tous types
at de toutes dimensions. é
ncn semantics

AVIS |

On demande & acheter «Les |
Hirondelies», brilante valso |
de fou T. Lechaud, grand pic |
niste hait'en. }

S’adressar. cu «Nouvellisies.

"Pare que j'ai adopts
-PEPSODENT a IIrium !"

PEPSODERT VOUS DOMNERA LES DENTS LES PLUS BLANCHES

Pourquoi? Parce que seul Pepsodent coatient Picium,
te merveilleus ingrédient exchusif gai vous doane
Vaction nettoyante la plas efficace jamais offerte.
Voild pourquoi is Noaveaw Pepsodent 3 Uirium rend
vos dents fe3 plus propres~~et quand
elies sont les plus propres elles soni les
plus blanches! Demandez donc,
ta Crome Dearlfrice Pepsodent
2 aujourd’hui mame!

~
a














ous sineren /e hax
godt oe meothe de Peesedent




Crest TRIUAA

TURE VEND!
vo a RE gl faitla difference

Conse do Depart (

Ford Sedan, Moeur 1948, ra J

dio, 2 roues de rechange avec |

excollient dat Prin: 4
ESO doers.

Tel: 7iGl.

PDC-367F



AVIS
OM DEMANDE
Spécialiste en archives, a-
yont de plus Texpérience des
wavous de secrétariat isténo |
dactylegraphie «anglaise at |
bangajse} et une certaine con
neisseince de Vespagnol.
Se présenter pour examen, |
cvec foutes places juatiicatl
ves, &u Département Fiscal,
BNRH, Waleia des Finances), |
je samnedi 10 juillet 1948, |





















‘a






























Deux vols par semaine par Curacao et Amsterdam pout
toutes les villes européennes et de fExtréme Orient.

En trois jours vous acriveres & wotre destination, godt
Paris, Broxelles, Genbve, Londses on n'importe quelle
ville de Europe.

OM WA PAS REEOI O'UN VGA POUR Les nats Uae
Ee ontre, vols véguliers” per la KLM
de New York a ?Esrape.



Paur plus Pintormations voyer:
€. & G. MARTUN, Tel. 2352, $633, $539

anaes maceenestncntenntcteatennsuamtstnietpulaanittnts



Ad No. 42: Earope iFrench}
Haiti — 3 Eleciros



N’oubliez pas—faites








vos lavages








AVOh

la saledd samt abkener ~

RE US0YG13





























Fakinssial LEvER

STANDARD. FRUIT &
STEAMSHIP: Co,

u BRODWAY, NEW.-YORE

Expédies ou foltes éxpédier vos merchandags gps be
teaux qui vous. offrent un got vice réguiler
HET YORE — AMT ~ NEW ¥

& ae ‘
FALE nen CURA — JAMAIQUE — HAITI

Las becocuy stdlesasua quitterént New York pour vent dk
rectement on Helly of Bont te sndus commie sult:














Rpite avoir débarqué le kt denting & PorePrinee, cox
» betemx wm vendeont & Baatiage de “Cabaret Kingston.
Pee eng speerneenet OPE 2 ea ht





pepan do ive ¢!

an e New Yok “Parke Princ |
COASTAL MESSENGER 2 quiet LS . @ failler’
COASTAL VBING 16 Juillet 22 Juillet.
TRISH SPLICE. » 30 Jeillet 5 Ate
~ COASTAL: zE = Oar AS: Aoat:
COASTAL JIAING aT Rott 2. Seplembre
TBH BPLICg 10 Saplembre. 18 Sspiembre
COASTAL MESSENGER 24 Soplembre 30 Saprembre:

& Paton Ville.
48 Rue Faubert

Vous avouveree: ee
chaussures de sport pour Da-
mes, chaussures pour Holmes
ét enfants et divers aulrés ar-
ticles, ‘

Téléphone: 7182.

ieeeteresipnsinncentn





“UN DESODORISANT
& DOUBLE ACTION

CaripaRelA
Wines

Paul Seven tov”

wats coment

ARRID vous garde elficace
ment contre Ie risque de de-
plaire et aupprime immédiate
ment Hodeur de transpircion,
sons danger, sirement, pt vous
protége par son ‘action an-
Â¥eeptique. Produit non gras.
ine tiche pas. —

ARRID

ie dissdecisaat te plea vende

Depitis 1875, les Fameux YINS
ae Calliornie, produit dee ca-
ves de la:

TTALIAN SWISS COLONY
ant acquis une réputation mon-
Fale.

Dégustez-lea, exigez-les
76a Fournisseurs.

de

Agent pour Haiti:
ROBERT }. FATTON

délicats avec Port, cu Prince G. GILG, Agent
SAVON
SUNLIGHT! = ee = =
# §) agréable ™ mee ” WORRAY & LABMARS
aussi pour
P CETTE LOTION UNIQUE A PLU DE
oS . USAGES .
Assurez - vous que vos véiements délicats ot de gram, d
de valeur sont.lavés avee du“ SUNLIGHT... Ainsi - vous a POUR LE BAIN
pourre: avoir la certitude qu’'lls ne sontexposés ¢ aucun . i
dommage. La mousse du saven SUNLIGHT, tout en é& : APRES LA DOUCHE
tont douce blanchit merveil feusement. .. COMME ASTRINGENT
* 7 LOTION POUR LA PEAU
% | COMME DESODORISANT PERSONNEL

COMME PARFUM
-POUR LIINTIMITE DO BUURDOU
ET POUR RAFRAICHIR LES CHAMBRES

Pour eculager les maux de tétes, migraines et
eourdigzements pour ies morsurea d'insectes,
pour ie) late oerveux, pour les rbumes de cere

wau ef pour les pieds tatigués ot échaufite,

“ =

CELEBRE DEPUIS 1808
ESSAYEZ UNE BOUTEILLE
SOYEZ CONVAINCU
EN VENTE PARTOUT
DON N MOAR, Distributetiz

inmate tet rete

ep nti tbe PI IONE NE TAT A ef eR AR: AM ATT

|Attention!

‘La Maison du Port

Propriétaire : ty

A

res sis. hee qv opr eos
es e da 08 comaimindes §






See Comme Youur, no







Bee ion, Créme Diadermine,









_ ches foibles; pour lea

‘| Hottien, Plaine du Nord, Limo:

ROGER, MARTIN las,

AVIS DE DIVORCE

En exécution du Jugement
du Tribunal Cvil de Port au
Princes, rendu entre les par
tec, le 4 Mors 1948, Me E
doucid Baussan, Olficier de TE
tet Civil de Ja Section Ea de
Port au Prince, a, le 3 Ju‘llet
1948, «prononeé que le mons
ge exis ant enire Madame Vic
tore Féquidre et Monsiour Mé-
ance Jacques, eat dissdua par
le divorces,

Le présent avia eat publié o
tolle fin que de droit et pour
quae nul n'en ignore.
ansaetnanneneen ts pete ACLS SEI IIPOOO
DES PRODUITS FRANCAIS

QUI NE SONT PLUS
INTROUV ABLES!

La Pharmacie §. Galfrard a
je plaisir d‘informer sa nom
breuse clentéle qu'elle vient
de recevoly les produits froan-
gttis suivants:

Aniodol Interne, Anaskimine,
Angioxyl, Codotorme Botta, Col
9 « lede Dubois, Crome Toko-
Eau
de Melisse des Carmos, Elixir
Dupeyroux, Eau de Vichy, Fe-
mosyl, Fraises Nevraathenie
ampoule, Fructines Vichy,
Hactine A et B, Limonade Vi-
chy Dol, Liposplenine, Dormos
plenine, Opocalcium, Pepto -
Fer du Dr, Jaillet, Pommade Ca
dur, Pulmoserum - Bailly, Qui
nimax, Quintonine, Quinby, 5)
_rop Teyssedre, Silvikrine, Bele

Lithines Vaillant, Tricalcins,

Thé Fronklin, Vin Nourry, Gy-

raidese, Urodonal, Fandorine,



— Pagéol, Globéol, Boldaflarine.



DES TISSUS DE FLANELLE.
CHEZ DACCARETT

yecevelr de l'Angleterre, des

tissus de fonelle —- pure le’ 5

ne ~- de la meilleure qualiré.

On niignore pas que cas ts
sug sont absolument utiles
pour toug ceux qui ont lea bron
conva
lesconis; pour les. malades,
) les rhumatiganis, etc, etc.



Goullver-vens, vous aussi, *
> GHAQUE MOIS «

' de CRAMPES
| MAL de DOS
| MIGRAINE

Aveo Fatigue, Nervesitt,
brritabilite?

& atténuer in faiblesse, ta nervouité et Pirrita-
baits ai fréquenites alors. C'est un der remaden
jee mieux connuset les plus ofiicaces qui wient
pour alder 2 adoucir de tele enna.
‘Des mulliern de jeunes files t de femmes ce
ont bénéficth; now vous engage atesl &
senayes stritussment ie Compost de Pinkham.

spares’ LYDIA E. PINKHAM’S
ee o~
DON N. MOHR, Distributeur,



AVIS
La Direction du Servi-
ce deg promeneurs tou-

ristiques, assurée por André
iL, Edouard av‘se le public en
général qu'elle orgemise un a-
gréable voyage qui asauré-
men’ fera lea délices des ama

- fours:

Le 16 Juillet départ pour Vil
je Bonheur & trois heures pré-
| cies du matin.
Prix de la Tournée deux dol-
lara.
o@ @

Le 23 Juillet départ pour Cap

nade vt Ciradelle en passant
por St Mare et en retourment
por Hinche, & 4 heures préci-
aa du matin

Prix de la tournde cing dol

‘Lea cartes sont an vente ches
Mousice Augnstin. Gd'Rue No.
216 Tal: 3241-61 G THeslogerte
Clovis Rue. Dantes : Destow
owe No. 149, ¢



La Maison Daccarett vien! Ge ;

DU DEPARTEMENT

{Suite voir le No. d'Hier)

DES TRAVAUX PUBLICS.

are ern

Article 16 — Pose et Espace-
men! des Potexux..

Le plan indiquant Yemplace-
tent des potecux le long des {
voles publiques devra étré ap
prouvé par le Dépariement des
Travauz Publics avant que cos
poteaux pulasent Stre installée.
Quand les potequx doivent 6
tre placés lo long des ries ot
volow publiquea non déja pour
vues de candiisations électri-
ques, lo Département dea Tra-
vaux Publics devra déterminor
la position & adopter, alin d’é-
viter la pose de ceux - ci sur
dea propridiés privées.

Les poteaux doivent étre tas
tallas & une telle profondeur
et la terre dott étre damée si
soignausoment que, théorique-
mont, iia doivent ae rompre a-
vant de se déchasser de leur
prise au aol.

Lea profondeurs
dées sont:

Longueur, des Poteaux: 20, 25
30, 35 et 40 pieds.

Sol Sablonneux: 3, 5, $5, et
& pleds.

Soi Recailleuz: 3, 3.3, 35 4,
et 4 pleda.

Tous les poleaux doivent &
tre éxigés verticalemeni et doi
vent suivre Yalignement et le
profil en long des routes. L’é
cortement entre les potecnx
supperiant des conducteura No
8 mi - dur isolé résistant aux
, intempéries, sera de 110 pieda.

Cependant, une tolérance de
5 & 10% de cet espacemeni
pow du fil de cuivre nu No 6
peut étre accordée, & condition
que le coefficient de sécurité
soit toujours respecté, ce qui,
dang tous les cas, sera laisse
& Nappréciation du Représen-
tent de Département des Tra-
veux Publics.

Dens les Hgnea dtablies
en dehors des villes des Go-
naives Vécarlement entre les
poleaux peut étre augmenté en

recor man



contormité. de l'espacement re
commeandé par MElgctrical Sa-.
fety Code», pourvu que lee
{ pace libre réglementaire ou -
dessus des routes soit mainte
nu. Cet espacement dépendia
de la hauteur des poteaux et
du type de conductours qu’ils
ddivent supporter.

Asticle 17, — Traverses et ap
pulse des canducteurs.

Toutes les traverses quelle
ue ao leur dimension, quand
elles sont lixéen aur des po-
teaux en bois devront étre mu
nies d’éiain métalliques on on
bols epécidiement appropriéa.

Article 18 — Les traverses
peuvent Stre en bois de pin ou
do supin créosoté ot tralte avec
eu meine douze livres de cré-
osote de promiare qualité par
pled cuba.

La coupe tranaversale de ces
traverses davia memurer 344 x
4% pouces. Des traverses en

crler galvanisé ou peintes, de
enlidié équivalente, peuvent
étre employées. Les traverses
pour le systéme de distribu-
tion dons les villes doivent étre
comme auit:
c@ 3, 48 tigers d'isolateur. 32",
U7", 8" long.

Elles. seront peredes de fagon
irae d’axe en axe les tiges d’ise
‘ateurs noient pas moine de

4 pouces et demi entre eux,
excepié pour les traverses de
5 igolateurs et plus dont les
‘rous peuvent avoir un dearte-
vaent maximum de 12 pouces
Waxe en axe. La distance en
tra axe des tiges placées de
chaque cété du potecm ne ser
va pas moins de W0 pouces, oz
cepté les traverses installées
ati sommet du poteau; pour cea
derniéres, lea trous pour les ti
| ges d‘isolateurs peuvent éte
| percés de facon a maintenk les

conducteura a égale distance
} les uns des autres.
| fer gutvre)

cmeanentncomonteetvininanisenmntctnniende sanminttinatioenestteneenenanttttetanentsmntictenitnetnrmenttntiinteteiinintette St HELHSN nti! Oe



Lettre de Paris

Bulte de

}e Page @



| ge payer une centaine d'absin
» thes.

Dest décédé pour on avoir
‘rop ba. Meaintenant labsin-
the est interdite. Verluine,de nos
jours, ourait di ae conten‘er
dWaeracizs plus ou moins fala
tés. Ton serait mort plug 14:
probablement.

{ we & bw
‘ Les conversions, discrétes
sont assez féquentes.. surtout
depuis la querre. ‘Quand i s'a
git de pecgonnalités, la chroni
que s'en empare,

Tel fot le cas de Jeem Jac-
' gues Bernard, Vauteur. de «Mar
tings un dea auccés de la Co
médie Francaise et fils de Trin ;
tan Bernard... Interné pendant

jf perdi: un dé ses fils, & lage
de l2-ona. Les Allomands al

’ Yerent le chercher & gon 4éole

et Tasecssindrent, .
Ryo quelgves mois, i abja

les hosiilités dons un comp de:
concentration qui lui ingpirer
«Les:comps de ta mort lentes, —

ta la religion juive pour ee con

: vertir ca catholicisme.
Reécomment, Paul M’eraki, le
célébre compositeur de . «Tout
va “yea bien Madame la Mar
quise« fit de méme. Ancien
musicien du jazz Rey Ventura,

connul la grande vogue a
' yee de nombrenses chansons:

_ b8 bateau de péche, Sur wois
‘ noles, Comme tout le monde
.Deae mon-coour, Une chara
de, Invensiblement, etc.

Actuzllement on en’end por
tout Maria, de Bahia, dont I’é
ulteur vend 30.000 sxempla'-
9a par mois,

Pord en Amérique en. 1940,
hh vient de faire perdi un 1
vre indiquant les moiiis ‘de ga
conversation. TL les a com
mon'éa au cours d'iine confé-
fence ki.sema'ne deriére.

Touthé per lor orace, i veut
ae tongacrer Gla musique reli

see enn



- Florida Cari >bean L Line

ALLEN & BAUSSAN

‘Tek:

2120

_ SERVICE DE-PRET ET DE PASSAGER.

B + f xsoev!

M/V GEORGE GAMBLIN 3 Yall
UN-NAVIRE ‘1? juillet
UN NAVIRE 1 Pallet

PROCHAINE DEPARTS -

2s Poet au Prince
iT Jalllet
25 joiliet

8 Ack



















y

A

ANA









S SINGAPOUR — Ihe été anon

















ch que jes forces ‘anglaizes
charchant & écraser la révolte

‘ semmuniste curcaient tué deux

waders cormmunisies au cours
de violenis combats Gvec les

gillos dans Vétat central de
Jobore. Un offiicier anglais
a été blessé. Par oileure 1
nouguration d’une campagne
militaire onglaise contre les ter
soriates dans la iédération de
la Malgisie a 616 confirmés
hier solr & la radio par le com
missaire général pour le sud
ent de Asie. 1
que jos activilés terroristes «le
reient partie d'un plan monté
par les communistes de la Ma
laisie pour créer une revolution
et coplurer le gouvernement
par ia force.

TELAVIV — la dé camoned
que pour ia premiore fois de-
puis lo téve de ia Palostine
jon wirones ont donné ce midi
{alerts & Telaviv. Cependant
cxcun apporsil ennomi n'a &4
gignalé au dessus de la ville.

LIMA, — Le Gouvernement a
oomoncé bier solr, qu'il a com-
plétement écrasd la révolte de
ja gornison de Yarméee dans
le sud est du Pérou ot cul a
erdonné que les leaders solent
punis suivent Ig lol militaire.
Le communiqué de la nuit der-
niore a annonce que la réval
te de la garnison de Juliaca
gui avedl commence dimanche
& pris lin loreque le peraonnel
de la garnison «eut refusé de
yeconnaiire Voulorité du lea
der révolutionnaire: dont les
buts ne sont pos bien détinis. |
Ge matin un cuire communi-
qué « ajoule que le bol milital
re sgxa apliquee contré le Hew
jencut colonel Alfonso Lasa et
eee cubes coliaboraleurs im-
medciats,

LAKE SUCCESS. — 0 a éte
annoncé que les Julls ont 1
ponds bier & lappel du com-
te Bernudatte mediateur de
YOMU pour une prolongation
de la téve en Palestine. Lee
julle muraient accepté le prin
clipe de cet oppel, mois les
wrabes n'ont pos encore répon
duet aslon dex informations

oe8 ils releteront la pro






Des sour
rappor 8
caus ou la
a iréve en Pa

pores pour le retralt immeédiat
du personnel de le wéve,

BERLIN, — Selon les roy
ports de guelfiies avicieurs
mériceing, Jes Russes ou.
rdient etabli une intertérence
électrique dans les communi
gués radiophoniques des forma
fons aérlennes caméricaines
iranaporiant dea vieres climen
taires. Les Russee cherche
seient ainsi & obliger lex appa
roils & changer leur route at
oinsi is pourrout blamer ies
Aumricains Varo's vinld les rh
gements adress en vigueur
done le corridor de Berlin.

ROME, — Ho @ &é annoned
gue prba do 70,008 vavalloun
dons Vipdustrie metahingique.
ilignne ont obondouné. co
yoidi, leur poste, appuyant
ine’, lex derondes des autres
wdveilleure aliens pour we
cugmen'‘ation de salaires,

NEW YORK, -— Liuniversite
de Columbia donnera, demetin,
le te honorilique de doctenr
en Grok au Prée'deat Rome
lo Gilllegos du Vénézuéla,

BERLIN, -—- I a &é rapper
16, gpa'e corse.
ee, les aulorités alliéea,.4 Ber |
kin, ont GG encore forcées ds
pronte certgines mesures de |
rgigancment cone Vasuqe |
dn gm oe de Vélecwiew. A |
a GS wonel conlinaé quill y «
muintencal pros de, dowx mil-
Fons de. chomeurs dans les
acteurs wenécciina, cngioia
we tengeta de Berlin,





“St 128 EPronTs
Wt: ROOETUIRT ES VOIR

| @AAIECRT, INOOCARGEL
OH VOUS 7



a annencé |

QUE PAIT LE DEPT.
DES TRAVAUX PUBLICS? <
‘tenths.

Nous attlrons whe derniére
| fols Vattention du. Déparlemont
dex Travaux Publica sur l'état
lamentable de la route de Car
refour - Peuilles, située derrid-
ve Bt. - Gérard et qui mone ox-
actement & la maisen du Minis
tre dea Travaux Publics lui -
méme. Malgré nos démar-
chea réitérées, tant verbales
que par Yorgane du journal,
| nous avons signalé maintea et
mutinies fois Vimpraticabilité
Lcompiéte de cette voie,
Les habltanta du quartier ont
| protesté. protesient encore.
| Mais le Service de Routes du
Dépariemont des Trevaux Pu-
blics reste sourd & toutes ces
' daléances at n'a encore
(fait. Bien, absolument rion.
| Mats. ce Service prévoit - il lox
conséquences de gon inartle
c de sa mauvalse fol Les
j propridiaires qui ont invest}
; leurs capitcux dane dea mei

aons qui, dans co avcteur, se
lovent jusgu’d 46 at 50 dollars,
| commence! & deserter le quar
i
:
}
t
i
i



ter car, disent ~ ils, la vie da-
vient impossible ¢tant douné”
que le ystéme de communica
tions est des plus défectueux.
Cost une conséquence déplo-
rable d'autant plus que la crise
des loyers bai son plein,

Deoutre par, de nombreux
crédits ont été vetés pour I’a-
méiioration des systames de
communication. On sexpli-

que mal que le Service deg
Houtos nlalfecte pas une tran
che de cos crédits & lamélio-
ration du systme routier de
; Port-au-Prince, d’emtent plus
que cela serait une imporicn-
| te contribution & lurbanisme.
En fin de compte, nous ne
croyens por nécessaire de le

signaler au Département
Troveux Publics,

drait d’encourager ce mouve-
| ment d’extension de Port
Prince, dang le secteur sud de
la Vile. Cela contribuerait
davantage & cugmenter la
beauté et le pittoresque de
Port-au-Prince,

Ces nombrouses raisons a
vaneées plus haut auront ~ el-
les la vertu de secouer Yapa-
thie du service compétent? |
Nous Vespérons quend méme.

des
ib convien-





DE L'ENSEIGNEMENT
SECONDAIRE ET LA PRESSE |
M. Emmanuel Ambroise,
| Chet de la Section de l'Ensei-
: | gnement Secondaire & la Direc
flon Génerale de VEducation
i Nationale, nous a téléphoné
hier, Hi nous a dit dtre entié
igen & la digposition du Nou
volliste pour toutes informa |
Hone nécesauires, au sujet des
examens du Bacealeuréat qui
commenceront lundi prochain.
Qo nous a méme demandé de |
déléguer un membre de notre
journal,
Nous remercions M, Ambro}-

4
| LE CHEF DE LA SECTION
|
4

etetnnnesnee



se de son amabiliié et nous ne |

manquerons pas de profiter de
ses bonnes dispositions. Sou-
hattons seulement que son ex
emple soll sulvi par cea chefs
d'Administration gut, perait-il,
| ne réalisent pas encore neite-
ment lg réle de la presse dang
| Un DYE.



A PROPOS DE L'EXPOSITION
Lee treavoux . qu'exécutait le
Département des Traveux Pu-
i buc viennent d‘étre suspendus
& Yemplacement cholsi on vue
| de ja construction. des bati.
j mente de PExposition. Nous
avons essayd d'avolr de plus
| amples retdeigqnements wur les |
perme ir Cat HEL BGT nous
ot 66 donné de savoir quavec
) te retour des Ingéniours améri-
| colts auxquele te gouverne-
| mont avait felt appel, ceuy - cl
| vont avoir leg mains lbres
i pour exdeuter lee plany arrétén.
Par cilleurs, fl ge répéte,
same aucune confirmation, que
Vinauguration® scleunelle dea
boveun warn Hes: dimanche
prochain. :



COLLOODL

MB 2908 ERT Av







oe
tien ©

TETRA Awe |

Lettro de notre Directeur...
Suite)

AE

dat, le porti Républicain devra
mener un jou serré, car Walla.
ce.qui veut surtout faire échee
& Traman, est capable de s‘el-
facer, car il suit, dit - on, qu'il
ne sera pas élu aax Elections
du 2 Novembre.

eae

Russez, Alliée, Berlin

La situation demeure grave.

le Maximum que les Russes
veulent avoir, cest la partici.
pation a la direction du Bassin
ideia Ruhr et le minimam
| gu'la acceplerent, test léva-
| cuation de Berlin par lee trou
‘ pes alldes.
Et le pare qui peut
est la guerre.
Toutes lea histolres de répa-
ration des Chemins de For, de
route, d'émission par les Al-
hiés de papier monnaie alle
mand a Berlin, concusrem-
rnent avec le papier - monneaia
| amis par les russes; toutes lex
| bistolves de formation d'un
| Gouvernement Allemand &
FOQueat, otc, toul cela constitue
dos «a cotés» de ly question.

Los Russes voulent partici
per @ lg direction de la Ruhr,
lou volr les Allés quitter Ber-
lin, atin que le Rideau de Fer
qui s‘etendra sur tout rEst de
3 YAlemagne, n'ait cucun i
( moin oculaire et oriculare &
i
i
:

arriver,



Berlin,

ve
Trois Joura do chomays

Depuis vendredi aprés midi,
i cest chGmage a New - York.
| Ler e€lébration du 4 juillet a eu
| Heu Lundi et comme Je Same
di tout est virtuellement fermé,
Ha 613 convenu gull y aurait
| ois jours complets de vacan-
ces. Des millions de New-
Yorkais sont partis en week-

ts





end, ef les provincioux en pro |

filent pour visiter New - York.

filet és beau, trés chaud. De |

/

| icin Mardi, la vie laborieuse
| reprend,

4

|

| iaecenmecce, ocneatrses cea a mea
i

|

|

!

|

UN AVION DOMINICAIN

1 Ce matin, un chassour domint-
| cotinwun P 38 qui, apparemment,
avail perdu sa route, & atterri
i oau Bowen Field. Levion, pa-
| rait - iL n'est pas immatriculé.
| Le pllote a été interragé per |
| Hee qutoriiés compétentes,







SENAT

1

|

Un credit extrcordinaizve de

| Gdes 200.000 a été accorde au

| Département des T. P. en vue

| de poursuivre les travaux de

ble Construction du Centre
| RéSducation de Carrefour,

de



' LE -BON SAMARITAIN:

| Hier, le «Bon Samariteins,
camion de notre arm! Timoldon
| Guilmé, bien connu dans les
| classes nécessliguses éicl en
i réparaiion depuis le matin de
vant le Poste de Cazecu,
1 quand des cris d’alarme s’éle-
vérent cux environs,

Le Cadavre d’une lemme ve-
nait d'@ire découvert un peu
en avant du poste de Comeau,

Le «Bon Sormarltains izmé-
digtement @ wansporié & YHS
pial Gédedral, le cadgvre qui
déja tombalt on putréfaction.





PRUE, ~aervasesneaxnrastenstvevuates

MARIAGE

La Bénédiction nupiaie 52
aa dennde -lg samedi 24 full
| let, @ 3 heures 00 du sol, en
Jd. Basiigne Nowe~ Demet
| Madcne Ania Jean at & Mon-
| sleur Désilien Joseph.

Tous nea compliments 1
nom me leure vooux aux lature
: conjobity.

j
i
3
:
'
j
i
f
t



BUS LA TOMMELLE
Dneawt tout YETE, Yen dan-
wea & Loboule, GOUS LA

TONNELLE, le SAMED! SOI, | chainde.. Barbera est 1d... elle
dee 8 heurse 32. Le bar SOUS | vellle.. ot au loin, Ja pale at
LA TONNELLE est ouvert-tons | le bonheur s’annoncént... PACT
las jows ot Ton y ast servi & | PIC EXPRESS... une production

nimpere quelle hewe de is
WE,

* Sm geste’

LEXTENSION AGRICOLE £T
LENSEIGHEMENT RURAL









la Direction da. YEnseigne-
ment Hural organ'se, pendant
les viola d’'Aoit ot de Septem
bre, “un «Cours de perfection
nement> pour la préparation
dun nombre restraint d’inatiu-
teurs qui vont, en Octobre pro
chain, conduire, dans certai

nee communaniés, vn waveil

Wéducation générale.

Le programme de ce «Cours»
somprend — pour les ins! tu-
tours — outre la Section agri-
cole, une Secion médicale ou
de premiers soins, une Sac-
Hon pédagogique (Education
de Base at Enseiqnement par
je eréole; VEncuéte aathrope
logique (théorie ot pratique 4
Marbial) ot lo «Travail Sociale.

Lo Minintre de Agriculture,
nove aml Jeon David, qui en
courage toutes les init’ atives
favexablen ou développement
egicole du pays, vient, pur 3
ne circulaire, de demander
wux spécialises les plus quo-
lids du «Service de VExion
sion» =Massurer Tenseigne-
mont des matiéres principales
dz la Section Agricole.

C'est aingl que Félix Corneil
le ot René Ambroise ensei-
gneront rebolsement, protec-
tion des sources et des cours
| @eau, lutte contre lérosion:
Georges Cadet, Adrien Has-
pi: lebourage, conservat'on
de Yhumidité et Indusiries o-
gricoles; L Cantave, éleva-
gs; L. Bonnell, lutte contre
jes maladies et lee insectes,
conservation des grains; Lar-
ge et Peck, sélection des se-
mences; André Dumesie, or-
ganisation des fermes et coo-
| pératiyes agricoles; Dorsain-
vil, taoitement des animaux

domestiques,





|
t
: DISETTE DU RIZ PREVUE
| POUR SIX MOIS ENCORE
| WASHINGTON — Les pays
l consommateurs de rig 6} tribu-
| toires de lourdes importations
| on vat & ialrve face & aix' mois de
1 dal,
| Le Conseil international de
ia crige olimentalre a fait aa.
i volr qua Ia dizette du riz, ali-
iment essentiel de la plupart
des poys d’Asie, continuerg
, pendant des mois.
| En Gtablissant les tables de
i répartition du riz pour la pre-
| miere maitié de 1948, le Con-
| geil, on figurent les représen-
| tomts de 28 nations, a remer-
| gus que les uapprovisionne-
ments disponibles sant & peine
supérieure @ ceux de la pério-
| de correspondamte de 1947. La
| production de l'Asie reprend si
lentement que les quantitées ex
portubles sont iniérieures la
mgitié des expéditions d’avant
querre el au Hers deg quantités
de seg expéditions ‘avant -
guerre, Le Silom, autre gros
producieur, n'exporiera. que le
tiers dea quaniliéa d’avant-
guerre, @ YInde - Chine fran-
gcise seulement le solxantid-



SOE A LUGE. Cy

DIMANCHE AU REX
& @ hres et d & hres 30
Un grand Him Paramount
PACIFIC EXPRESS



|

i





|
|



i



od Bnteée G. 1) 180, 2 859

Barbera Stanwyck, joe! Mec

Creq, Robert Pregion, Akim To |

mirolf,

La jolie Barbara Stagwych a
su douner tout ce qui gvait de
courage at d'amaur en. elie,
pour mener une vie pleine d'a-
VORONOB ns

Ens défend selul qu'elle al:

| me e} protege celul gr'alle n'a

me pass Pour mauver lhoay
me da gaa réves, slle épouse
quelgy'un quelle a’ pas.

Eile va de chagrin en chagrin...
at sa peine augmente car il Tul |
faut vivre loin da son omour..

Des intrigues sans nombre
donnent de la-wie & ce film
| prenaat, et pormi lee assasei.
Blam les OR, lop 6
mouteg... toute lq viglence que
Pout provoquer une passion dé |



Posrameurton















pyont de lg asison,

La Nation...
‘

trouve lo leader. le eréatour
qu’'ll fallalt pour muitieer
cise de consclence. De War
ghington & Roosevelt, ef
vant, #1 Yon #¢ aouvient de
la convention de Harllord, el- |
le a comma des bouleverse-
men’s, des conilits qui le divi
parent on dressant Yun contre
Youre dee hommes qui a
valent lea mémen waditions
et poursuivalent la réclisation |
de ia méme formule da bow
| hour.

Ul iaudralt vole cortainement |
dana Yévolution prodigious
dep Elotn - Unie lx puissance
dos virtualitte de ka damocra-
de of le principe iécond du
prograa qui luppale et Ya pous
90 on avant, Evolution pro
digiense qui s'est faite saue
le signe du caplialieme indus
riel, cvec lea excds ot lea
abus de co wyatime, mols
évoluilon qui reprécente dans
note civillection oceldentule
une dtape délinitive. La démo
cratie améuicaine n'a sane dou
te pas encore aiteint G ca de-
gré déquilibre Intime qui ae
le corollaire dune politique lo
gique scientiique, mele. lea
offorts qu’ello apporte chaque
jour a la revonstruction du
destin do Uhumanlté expr
rent an tamolgnage et qui son
gerait & soullgmer co mcm

la monarchie n‘a pas pu lob-
terdy aprés dea sldcles ot des



caine sontient, sama donie,
des contradictions, mais ces
contradictions as sont elles
pas inkérentes & tout régime
oprah avence vers une transioz-
mation qualitative?

Les batailles livrées pour Tin
dépendance furent duros; elles
avaient pour objectif de bri

et financléres, d/instaurer un
nouveau siatul pour des hom
mes qui croyalent & la Uberié.
De ces batallles, sortit lo aa
tion américaine. Bile débuta
modesioment avec les treize
colonics. male dés sa nais-
senes, elie impréogne ea vie
du plus magnifique ideal. Et
cast cet idéal qu‘elle poursitl.
& travers lee titonnemoenis et
les vicigsitudes, comme un ra-
re exemple d'énergie, de vo-
lonté. La déclaration de YIn-
i dépendence du 4 juillet alla
changer le destin de tout
continent.

1nanunntnnnnrheamyetcenntnnnniem shi a matiir eanentahmnnveiiatennauernnen sane

Tulos BLANCHET.



Lucienne Blmc, 11 mo’s,
Wilder Alcindor, 25 ams, Lor-

nulys Plog, 25 ang, Franco
se Alexandre, 9) ans, Andrée
Exil, 23 ans, Durodind Leu
don, 70.ans, Renoud Duples
sig, 3 mois, Chorité Bertrand,

t
i
| DECES DU JOUR
|
| 49 ons,



AU PARAMOUNT
Paramount présente, dimcdn
che 1) Juillet, & 6 heures atB

heures § 30:,
produc Jon:
LAMOUR VINT EN DANSANT
| & fous tires fomca's), avec BR}
ta Hayworth ot Fred Astaire.
Ces beautés qui denneront’
le délirel Un rythme qui vous
i mettea les fourmies dans les.
Jamberi Un ddluge de chon
sons 8; de pas npuvernx! Le

le merveilleuss

production sutiedia Jo -plue-4_ 1.

tncelnie de la gcdaon}!

La divine beauté de Bile
Heyworth: lo cadence end’ia
bilge de Fred Aastéirel. “Linbai
j table humeur de Rober: Ben.
' chley! Un tlm 2eneationngl,
apeciaculgirel . Le roi du ry"
ma. ke rine de Ja danse
dona deo nouvelles at origina.
lag corapogitions: rambas ,.
aw'O9E... Boogie - Woogie... Un
files qui vous “eapllyere ° en
obssgont ved idées goles. “Io
souvenir de vas djagrina” ex
de vee mizores,,

i le spestogle le plus citys |



















gldcleg. La démocratio oenéxt 2713

ser leg institutions politiques | Machine: 8741

meester



“I

ENCORE UN ACCIDENT AU Lettre dew.

: «CARREFOUR DE LA MORT+





Hier matin, & 9 hres, & Vaxigle
des Rues Capois ot Marie-Clai
te - Heurouse ou Charles, Car
meen, surnomeié, non sche rai
son, 18, «Carrefour de la Mart»
a couse des nombreux acch
| dents dont il est jounellement
‘jo thédive, i s’en eat produit
un nouveau, par, le fait d'un
choc terrible entre la voiture
Studebaker No. 721 que con-

i

duisait M. J, Moen de nationc-
Hté américcine et celle imme-
| teulée cu No. 1328, pilotée
| par le Dr. Lelort.
|” Les 2 volturen ont 66 grave-
| 7 ment endommagées; mais heu
rousement if n'y out pas dac-
| cident de parsons.
Quand donc se décidera+on
& élergix ia voio? «Notre ami
iM. Charléun Charles, ast tou:
bai & ay préter dans Vin
t6x6t général en madifiant sc
clone § en connéquence :

+



LYndigestion thaite
MAST
de la comatipadon

| PRENEZ DES PILLULES

et vous wares wnlagh
Ein poner rouge,







que d’équilibre interne quand | LOTERTIE DE L'ETAT HAITIEN

ime Tirage

23972 G. 55.008
19.009

25232 7.008
1080 3.008
2838 3.000
753} 3.060
23172 3.000
26599 3.009

Tare Boule tirée de la Macht

me; 4055 G. 759
Derniére Boule “rée de la
G. 730

LA DIRECTION.

¢



4

Fgh OO 28 BFHGD

IP BME @ SGM voy



3S,

e.20eoat Ser

85 6% 50 Go %50s

FSO S Mee

emsetezel

eaten sae





G2 ef Go “07 0000"






berg. mois Us ont ‘rappols log
informations porusa dans Igy
presse cmdéricaing, welon leg
qpelliss jes haute fonctlonnal.
yea du gouvernomont cana
dion avelant oxprimé’ lo désir

Métro informés eur lea ‘projeta |
dunion occidentale, sans que
toutelols. cot in’érét exprimd |
par le Canada doive dire inter _
pré:@ comme un engagement
quelconque do la part de co
pays.

A lissue de zon entretion a
vor M. Lovett, Vombassadeur
de Gronde Brotagns, Sir Ol
vor Froncks, a déclars & ta
presse qu'll étall «trés hou.
roux de ses converactions -
yoo M. Lavette ot qu'il n’avalt

dou & alouter au communiqué
qual avalt 6b econcu ¢ rédi-
yo on plein accord avec is
fous Seerétnire dEtat Amdt
cain ot les ambaseudours pid-
sonts ( Vontrotions.

Be von cold. Yarmbassadeur
de Fronce, M. Henri Bonnet, a
fait & lo preses une déochuec.
tlon analogue & cella de fam
bomeadeur de Grande Sreta-
qae.

Graeicua le Département n'a
Joute aucun tcoramentolra wax
déclarations officielles, on croit
savolr, de bonne source,
que dea conversations caront
leu. & portir de ca jour. entre
lo Département d’Etet et les
ombuasadeure dea pays signa
ialres du pacte de Bruxelles,
On crolt savotr que lee repré-
sentants diplomeatiques et ex:
peris de ces porys se divise-
romt en comités et sous - comi
téa, comme cela fut le cas lora
des discussions relatives au
Plen Marshall,

Ces conversalions es réallee
ront & huis clos et une source
olicialle a indiqué que «plu
sieurs mois» seront epout diras
nécessuires avant qu'une déci
sion pulsse Stre connue officiel
lomont.

“90% ©? 9° Sova

895 2°@°O © 90029099 SQ00e9

QEcO09.280'






















R2n8

e

MO HOM La HS G9.G5,00 8

Oo 809



Full Text