Citation
Nouvelliste

Material Information

Title:
Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date:
Copyright Date:
1958

Subjects

Genre:
newspaper ( sobekcm )

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
LTUF ( ACN6482 )
OCLC ( 0012544054 )
AlephBibNum ( 000471641 )

Full Text




ciplinai.
lements,
a8, Bou
du dos
9.6619

Consigctohe

Sur le Prochain Budget National
1948 .. 1949 .

Par Clément CELESTIN

Semanctstinece tenes.

les journaux de Ja Capitale. 1-96 880 e000, 00; pour Fexercice
ont onnoncé que le Ministre | 1947-48, nous le trouvons. &
des Finances, conformément | Gdes 51.749.608,27;. ot mainte:
aux dispositions de. l'Article -ngat les prévisions budgétaires
130 de la Constitution. a dé- nous font entrevair un budget
posé devant les Chembres Lé- | pour lexercice 1948-49 & Odes

igkatives —~ Je Budget Général ; 65.008.000.
de 1948 - 1949, se chittront & . Nous ne sommes pas Join
Giles 85,000.000 ou or 13.000.- en conséquence, d'atteindre a
005. prés cela Ie double de nos an
Pour ce budget, on s'est ins. | Ciens budgats.
pié, sans cueun”~ doute, des | De ce total impressionnant

monies rogles observées cux

du budget 1848-1949, compare:
budgets antérieurs, Coat - 4 - di

vement aux montonis des cis-

Injustice
a réparer



Depuis labolition des listes
noires, les différents pays en
guerre contre axe ont romis &
leurs propridigires les biers pri
vés et fonds séquesirés -peit-
dant la guerre, Seulement low
actions, tives et autres des
grandes entreprises comme
Bayer, A. E.G. Union des Usi-
nes dacier, LC. Farben ete.
continuent & étre administiées
per le séquesire des biens on
nemis.~ Les Anglais mémesx,
dans leurs colonies, ont tout re
Mis Guy propridiaives ennemis
ptives; it y a pormi nous, Mon. |
eur St. de nutionalité alle.
monde, aved famille. dont les |

_No. BALL mm LUNDI ?

JUIN 1948.





es falis du Jour & I'Btrangar.

Entre deux Feux

Le Bref Séjour
DU GOUVERNIUA
DU CANADA EN HAITI





leudi de cena semaine, 1 ¥



‘wee ces dillérentes







re, Ja mejoration continue dex
Yoirs ef Moyens et des Depen-
fe budget da

ges pour élablir
1948 - 1949.

Aus receties, lixport va cer
comme
précédemment, pour au “moins

teinemrent conftribuer



BE

tres budgets ontévienrs, i} ser
blerait logique de déduire que
cette avalanche de receties,
est Iindice d'une — certainu
prosparité aconomique probo-

bie,

En reproduisant ict, fe te-

si ce nest plus, —- les | hleau comparatit des années

Taxes Iniernes vont & leur tour ; 1942 & 1947, de Fimport et de

fouwniy un apport minimum de
qui reste
toujours la source principale. |
ne représentera |
pas moins 60% du montant du

20%, ~~ et Pimport

des recelles,
dutur budget.
Le majoration continue
notre budget ressort claire-
meni de l'étude des chilfres pu
bliés depuis 1944.
Pour Vexercice 1945-46, nous

de

i
i

FEsport. on sera tappé de
consiater un accroissement
i massif de recettes: de Gdes
7.448.82045 & export pour
1 Fexsrcice 1948-1946, on esi ar-
rivé a Gdes 13.310, 998.54 pour
Yexercice 1946-1947, dod Je
double des receties ; et de
| Gdes 25.070.225.86 4 limport
pour le méme exercice, on a

atieint le chilfre de Gdes 38.

rouvons le budget & Gdes. | $64.194.84.

Voici le Tableau:

Exercice Import Export
@ 1942-1943 Gdes 16.127.961,62 Gdes 6.137.083.89
1943-1844 24.$84.201.39 6.423.125.24
HH41945 22.558.899,51 7 855,865.15
1965-1946 25.879.225.38 7448. 820,45
1946-1947 38,564.194.84 13.310.978.54

Maintenant recherchons. les
causes de cette montée brus-
gue de recettes d'une année &
yne quire; s@ source, sa natu
re, Cest - & - dire, si elle est
permanente ou passagére, ou
sielle provient dun dévelop-
pement économique rationne!
ef scientitique?

Divers éléments ont contr
bué & lougmentation des recet
tes; Cest d'abord, ef particulie-
rement augmentation des
droits de douane a import
sur les articles de premiére
consommation, lel que la fa-
rine: cet article importé el de
premigre consommation
yall une taxe de
kilo, plus





de 0.30 le kilo: &
taxes at
surtazesJe sac de farine de lbs
209 pais des droits sélevant
@ Or 7.00, les taxes ont ddu-
blé en quelques -années.

Passous & lexport —~-
fé -- (Edmond Poul dens ses
feuvres posthumes publiées en
1896, purmi tant d'autres sug
gestions, recommandait @ cet-
te dpogue d'abolir les droits’
Fexportatian) Le cafe, di
sons - nous, payait dabord
10 dalla: de droits de sor-
te pour Ibs 100, —~ plus tard.
ces droks ont été augmentés
de or 86. sait or 2.18 les 100
Ibs. Le création de Lolfice
de Café « donné Hen 4 une
Rouvelle surtase proportionne!
le au prix du Caté, qui peut at
ttindre en moyenne or 3.50 par
109 Ibs. ce qui nous donne un
total epproximativement de or
588 par 100 Ibs.

le soc de Caté pour Yex- |
Portalion etant de 80> kilas,
Je calcul nous’ raméne & la
somme de 8 & 9 dollars envi.
"On por soc de café tié ex-
pédie, La técolte de calé va-
tant de 300 % 350.000 sacs de
80: kilos, Jes recettes. pour I'E-
tat se chiffrent & environ Gdes
12.009.000 ow or 2.400.000.

Ceite loi qui a créé Volfice:
de Calé est entrée en viqueur
MW milieu de lExercice 1946:
41. -A-cetie date plus de 200.-

sate de Calé dteient déjé
AGIs par Vexportation, ef aus
#l lee contrats déjer signés ont





16 respectés, L'exercice 1948- /

° 1 Ués peu béndticié de-cat
aegmentat ton. de nouvelles

a BiG, Joa ging pramiera

iia dle Vassrelee gn courd mar

Le Coral

4

|

|



(
i
pa-
O17 Je
tard, on a élevé ka
@.@ 0.25 le kile, pour art

i

| trep bas, I'habitant

guent des avances formida-
bles. Le bulletin du Départe-
ment Fiscal, nous annonce gue
les recettes douaniéres ont aug
menté de Gdes. 5.853.000 par

| rapport au montant enregistré

durant les cing premiers mois
de TYannée fiscale précédente,
et les droits a l'exporiation de
Gdes 845.000.

Voila ja source et la nature
de cette pléthore de recettes.

Le cadre étroit, du journal,
nous empéche d'énumérer ious
les articles; tant a lIimport qua
YExport, qui ont supporté des
faxes exagéréss.

Ces receties — prélevées sur
la production diminuent néces-
sairement le pouvoir d‘achat !
de fhobiient, Je prix élant
ne peut



! pag consomumer en marchandi-
“ges étrangeres, ce gu‘ auralt

j

i
i
i
5
f

ij
j
i





|

j





\ de Faccroissemen?

pr consommeravec un prix
plus élevé, et de ce fait, Méco
nomie du, pays s‘en ressent na-
turellenmrent.

Cette prospérié économique

| gui semblttit ressortir a priori

des recet-
tes, présente un tout quire ca
raciére, quand-on en analyse
les causes.

Ces augmeniations de taxes
douaniéres ont provogué une
inflotion de prix des articles
impartés, dot le renchérisse-
ment du cotit de la vig of de
Ja production, ef ceci cnéne
forcément une surélévaiion des
salaires en proportion de- la
hausse des prix des articles de |
premiere: nécessité.

Ce n'est point donc, comme

_ hous le croyons, leffet de lac

Hyite économique gui a provo
| qué catté ascension de recet-
tes, mais pluiét, des préleve-
menis sur lo production.
LEconomie du pays n’élani
pas une écofomie mixte, c'est
& « dire, agricola et industriel.
le, seule la production agrico-
le subit les conségquences de
ces droits élevés pour obtenir
un équilibre budgétaire.
ee @ <
Pour réformer le budget.
Dimsinuear sensiblement les
taxes ¢ YExportation, il faut
des jarita “‘spéciaux: pour I'ex-
portation’ -—~ employer une mé
thede rationnelle,..dans. les
toxations en général. — faire
una répariilion équitcble . des
sharces Uscolos:—~ augmen-

Vals adie on Gime page!



«is par Je Gouvernement | An-
yin G Lagos, Nigeria, et a
qui tout a G6 remia depuis
pras de deux ans. Qu'vat-co-
que ie sequestre attend pour
vider sea mcing?

En parlant de biens nationa-
lisés allemands, on doit se po-
ser la question: Qui soni ces
ennemis de nationclité alle.
monde dont le Dépariement
des Finances continue d'admi-
nistrer les biens, et quels sont
ces biens? Quelques recher-
ches, a ce sujet, donnent le ré
suliat suivent “Les cing ou
six allemands en question sont
sons excepllion, de descen-
dants haitiens, et ont pu opter |
comme tels, ou sont .marids
sous le régime de la commu.
nouté avec des haitiennes, UY

ides Finances,
jusqu’'ad ce jour, at dans les pi-
res conditionsles abus institués
parle Gouvernement déchu,
le séquestre ode . ce Dé
partement agit d'une telle
| lagon avec ces biens, quiaucun
bénéfice n‘en @ résulté pour ie |
trésor Haitien,
On maintient T'expro-
priction, pour ainsi dire,
des queiques biens haitiens
ailemands qui restent. Et |
quels sont ces biens que ian-
cienne adminisiration n’a pas
wu le temps deicire. acheter
par ses favorisés, parents on
omis? Ce sont quelques mai-
lsons d'habitation, quelques |
holles de commerce et quel-
ques propriéiés situées la plu-
part en province, en cetle pro |
vince quin’a jamais cessé de
ise plaindre du départ de ces
allemands aux quels ee doit
une bonne partie de sa pios,.e

i



i rité d'autrefois. Nous pou-
| vone citer comme prenve Jt
Marc, Gonaives, Cap-Heoten
qui ont périclité sans arzet,
depuis — lers. Ces -villes
de Gonaives, de St. - Mare,

des Cayes en soulfrent énor-
mément. Le Gouvernement
Estimé doit faciliter @ ces hal-
fiens - alliemands leur = re.
tour & leur champ d’activite
d’autretois et par ainsi du tra-
vail sera douné aux popula
tions qui les atfendent, les bras
ouveris.

Le Département des Pincn-
ces se doit de considérer Tur. |
gence de remetire les biens
haitiens - allemands qu'on n’a
i pas eu le temps de gaspiller.



i
| loyers suns gu’aucun compte |

i men soit jamais rendu public.
Les anciens propri iétaires de |
ces biens sont par consequent
empéchés de se livrer &
leurs activités d’cautretois, acti

| vités qui Signifiaient un con-
cours formidable dans le com
merce intétieur: et dont le pay
gan haitien, le tavailleur, et
toutes les couches de ia popu
lation bénélicicient. Est-ce-
que le Département des Pi-
i nances. veut proléger les. con-
currents de ced haitiens - alle
mands pour qu'lis pulasent con
tinner & joulr du monopole du
commerce, au détriment du
peuple.

Le Département des. Finan-
ces feralt bien de regarder an
tour de lui pour défendre Vin-
iéxét du fiec. Tout le monda
acit que le fisc a aubl des par-
jos aélevant & plusieurs . mil-
Hons de gourdes par lea ve

(Voir suite, op te Page



blona et fonds avalent dia acai |

an résulte que le Département |
qui continue |



Ul Jes administre, en touche les 1

Vere 1) heures 3D hier, com
me aonence, Vavion person
i wel du Gouverneur du Garinda,
jun «Deco. atterrinsait au Bo-
wen Field.

Le champ deviation, c& jour.
id, revétolt des parures de fé-
te: les drapeux hoitien
nadies, dea oriflammes cla-
qudient au vent Le long de
Lia piste, des compagnies de
VArméee dHalti avaient pris
placé, commanddes par le Ca-
pitaine Kébreau, Das officiels |
et un peu plus en arriere de
nombreux curleux se prex-
isdient les premiers en: Yun
| d'accueillir et les autres pour





conte de Tunis, gouvernetr du

ide Tunis.et leur fille.

Accueillis & leur deatente
d'avion par le Ministre dés Re
Hlations Extérieures, M. Edmée
Monigat, le Chet du Protacole,
e Chet de la Maison Milltaire
du Président de la République
et enfin par l'Ambassadeuw
des Etats - Unis, Mr. Harold
Titan, Yomi personnel
| Gouverneur, les éminents | hé-
les canadiens reguren! jes hon

neurs militairves. L'Hymne Ca
nadien fat joué par le corps
ide musique de la Garde Prési-
dentielle. Et surprise agrec-
ible: Mle Gouverneur tint &
inspecter les compagnies,..qui
lui rendaient les honneurs ei
c pas mangué de feliciter le

'
:



}
i
i
i
i

| né tenue des woupes.

| Comme il avait été preyu |



| pur le service du Protocole, ce
éminenies personnalies cana
diennes, accompagnees de
membres de leur suite, se ren
divent & Petian - Ville & leurs
hétels particuliers.

Les dillérents points du pro





ment comme lavall prévu le
Service du Protacole. A lh.
p. m, le Chel du Protocole, ac
compaqné du Chef de Ia mai-
son militaire rend visite G S.
Es le Gouverneur ‘Géneral au
nom du Président de la Repu-
blique.



midi,

A 4 heures. de Yapres -

S.E. le Vicom’e de Tunis et Mo ;

dame da Vicomiésse, accompu

irendirent cu Palais National,
on iis furent segus dans le
grand salon jaune par le Pré-
| sident de la République et Ma:
dame Estimé. letu départ, des détachements
| de lo Garde Présidentielle ren
| dirent les honneurs milltcires
' aux dminents hétes canadiens

Dans la soirée, le Palais Na-
tional resplendissait. Le Prési
dent de la République et Ma
dame Estirmé offraient: un
grand diner en Vhouneur de



Mme ja Viiomtesse de Tu.
nia.

Des heures d’enchontement,
une atmosphére ob sépanovis-
saient plus belles encore les
fleurs de Vamilié haitiane - ca
nadienne.

Nos éminents visiteurs sont
purtis ce matin, vers lea 7 heu
tes emportant le plus agréa
ble souventy de leur bref sé-
jour en Haiti, Ile ont 416 ac
compagnés jusqu’é ladrodro-
me par les cificiels qui leur
ontialt au nom du Président
et du Gouvernement de la Ré-



peblique dace veaux da bon vo |

i
1 PEO:

at Cn |

voir et epplaudir 5. E. lg Vie |

Canada, Mme.la Vicormilesse |

du;



x
Capitaine Kébrecu pour ia bon | la

gramme se déroulereni exacte |



gnés du chef du Protocole 824

Mele Vicomte de Tunis. et

cura oO VAgsembids Nation.
je, un fmeux débat sur la poli
Ligue extéviewe du Gouverne
ment da M. Hobart Sehunwn,
Son Minisire dea Affaires B-

trongeres, M. Georges Bitault,
eaposerd, &} cotte ioia avec dé
| kal ef prdécisions, la courbe de







[Ba polllique exterieure et rd
| pondra aux questions dé nain-
| bre d'orateurs inseriis pour lo
porole ot qui attendent déid
| i dans la fevre le moment oft
| stouvriront ces solennelles div-
cussions.

M. Georges Bidault est accu-
» Vavoir lissé Hochir los po-
sitions frangaises, si termes, na
guére encore, et aulorisé les
repréesentcnts de la France &
ilo Conference dea Six, & Lon
dres, G consentir aux partenci-
rea qui réglent-avec eux le
sort de Allemagne occupée, |
| des concessions que l'on tow
ve inacceptables.

Sagit - d du stetut de la
Ruhr, de la question et du
uantum des réparctions, de
ila Constitution d'un Gouverne

| meni Allemand autechtone? Le



|










(trés renseignée et la radio pai
nen sait pas davantage, n’ap-
portent aucune précision. Mais
on lgisse, toutefois, entendre
gall ne serait guére surprenant
que le President du Conseil se
irouvat dans obligation péni-
ble de demander son porte. |
feville a M. Georges Bidault:
(Ce gui read Presque delica b
1G position de ce

dont 1








en défaul, c'es Lge’ 1 Re, ser cat









en bulte dux seules crite
i commu
meds

des membres de son par





:
i
Het de quelow

istence de ia Troisiéme Force,
Ainsi. M. René Pleven que
he sourait soupyonner
Waucune antipathie préconcue

i
iy
t

i

i
«& Végerd de MM. Robert Schu
|

\

i

'

:

4 OF





monn et Georges Biderult,
i propose dimierv

se




ierventions, affirme
front au dekide toute mesu-
te le chef. de la. Diplomatie
Frangaige,

RUMOUR JUIN 48

Le deinier No. de «La Ga-
vette du Palais» publie Avis
suivant: «Me |h. Le Bretan. In-

Lterpréte - Traducteur, anginis-
\ Espagnal, Francais.»

| Comme c'est «le Breton» qui
i parle, «Frangais» est de trop
i dans l’Avis.

APPLE PLE DIP PL IL LILI L IL PDED LA
LA STANDARD FRUIT
SECONDE
LES AHTIBONITIENS

Nous avons noté avec satie
faction, le précieux concours
que la Standard Fruit a prété
depuis les derniéres averses
qui ont obstrué les routes no
Honcles, cux Pomylations de
la Vallée de VAnibonite, met-
tant & leur dispusition ses
chaulleura si see acteurs
pour leur permetire de tranchir
lArtibonite.

Les Propridiaives . ot .conduc-
teurs dea ceamions quiv parcou-
rent la grande crtére artiboni-
tenne of ces. cennions s’emr
bourbdlent savent gié & Ja
Standard Frult de cette aide ef

it qui souligne la nd:

‘ g age compagnie



Presse qui n'a pas lair d’étre |

- uns de ceux |
qui contribuent GY assurer lex- +

Doutre part, la Cheneral de
| Gaulle a vielommont pria posi
j Hon contre les acvords de Lon
dies ef la politique cénercale
cy sou oncien partisan.

| M. Sehurmuann

comune on Cneiiue, le possb
Hite dune modification minis
ioviplle G col, comme on le
, seit, Uo aetiit. toujours reforta?

| On le saurea, peut - étre, evan

| joudi, lorsque M. Vincent Au

envinaged dl,

dol rentrera de sén week-er!
| Cesbi-die aujourd'hui ou de
main.

En attendant, lea amateurs
pde débats tempareun se pou
| léchent les babines.

Pour ou contre M. Geeryes Bi

dauit, Lopinion publique est
ainsi pourtagée, Et chacun
s‘arcboule Gg la position choi
sie,

Ce nest pas seulement ace
pollique étrangére qui met a
Yaventure la vie du Cabinet
Schumann. Sa politique dco
i nomique gussi montre des 1é.
zardes.



Le Ministre Meyer sera ap
pelé & s’expliquer, lui aussi.
La statistique qui vient
tre publiée par le Mini
vEconomie Nallonale fait res
sort, en chiffres dilficilemen
réfutables, que depuis la ric
me de M. Meyer, le cout de )
| vie a augmenté dans Ia prapo
fion de 6, 3% et cela en Ne
| grante contradiction avec le
déciarations 1épéides dul Gov

vernement.
Cette petite
hbeascoup. C
a mddalenciat: le
vie est de
lave.
Toute

ae

fore de





monic:



st que, de tT

colt de i



Venu onze: fois pais

; <., :
a TEROVTAG &
quae eat financtere du Gouvern
ment se vouve ren







\

tion ef ib ue veg
pmedi, que de nouw
mentetions de va tek Gun
| clameront



TE



16
j Commurniistes
\ dadapiation das

ies
traitement
aux prix. dé rainimum vital <
douze cent cinguanie franc
por mois, daugmentation de
rations climeniaires.

de extrem:
i gauche ont beau jeu et dei.
dans leurs ranges serrés a1
chante les funérailles de ie

|
i
i
|
| Les intrepides
|
j Béforme Schumann - Meyer.



| UN BAC SUR L’ARTIBONITE
A PETITE - RIVIERE

; Suivent information gue
nous avons reque de Pe'ite-Hi
vidre de VArtibonite. une égu’



Publics est arrivée cetre
meine, avec foul un matériel
pour reconstruire un nourec: °
buc sur VArtibonite, entre k
bourg et Coupon,

). Russi, toute la / popula‘io:
de la région a-telle maniies
t@ sa jole par des vivats . &
Vadresse du ‘Club, qui n’ou
ble ren pour soulager ia dé
tresse du peuple.

Le bac,” nous diton, sere Ja
briqué avec un matériel spé-
cial, & Vépreuve. des intempé
ries, et a été commandé sur
la’ demande expresse du .Prési
dent Estimd, .

Un nouveau ban pour je
Chef gui, malgré tots Jes sou-
cis de aa charqs, pense & tout.

ge





SY LES EFFORTS

OY -ROUVELLIOTE. vous
PLAISENT. ENCOURAGES

yer wer tee y

| AQONHANT

i fol

{ ake,

i ies priviléges ot

| aéceesairen,





PHONEG: 2232 - 2438
P, % BOX A 135,

| Lettre de
| New-York au
| «Nouvelliste»

Sarrica Ge vAgeace Wrance « Preneg
{Ausion Uaras) aa sMoaretlisigs
Pa avIOn

A TTPUGE. DES ETATSC-LUMIS
A WEGARD DE LOND

WASHINGTON, § ‘AF

fain

2} -— Le representan! Chavles
action, président de la Com-
aission des Allairrs Firange-
aa de la Chambre, a presen
o, @ ka presse, un projet de
concernant Vaittiude des
Etats - Unis & Pégard de YON
U. Ce projet: de loi diffése
hbien plus dans la forme quu
dana le fond de la résolution
qui énonce lea principes de le

oolitique américaine dans ie
cadre de la Charte des Na-
dons Unies, adoptés .récem-

ment par la Commission dex
Alicires Etrangéres du Senak
En effet, Vinitiative de la
vorumission des Allcires Etran
geces de la Chambre a pris
a forme dun projet de loi, on
rue d’apporter un amendement
a la loi qui institue In par.
Jtipaiion des Etats - Unis aux
Nations Unies,
‘iniiative de ia Commis-
uission des Allaires Errange-
ee du Sénat. por contre, ¢
ta la forme dune résolution
ul, en cas de son enlérine-
rent par ia haute assembiés,
iterait le President dex Etain.
apizer de sa tangur.
t de
orig Jes six
suivemn



lol Eaton com



Le ps
coracléristiqueg



Lo Dechirer que c'est la po.
ique des E:ais - Unia de s’e¢
ereer, pur la vole constitution
tele de realser lee bula que
* propasent les Nations Unies
i de senforcer cet osganiame

Svencetioncal,

2 Conlirmer femplacement
ntdériel des.r Nations Unies
ur le jerritoire dew Elata -
facihier la comstructon
Now York et
fonctonnaires
les immunités

de son centre &
agconder & ses

3. Seltlormer, par un accond

{ Consenti Libroment et en per-
i dectionnam: ia procedure

en
de simplifier la métho
de de vote au Conseil de 54:
curllé et d'dliaino le dra da

COurs,

_ veto. dans toutes les questions

pe de techniciens des Travaux | gui concernent la solition pa

cilique du Conflit .et fadmis
sion de nouveduk mombros,

4 Selflorcer de conchire
les accords. en vue de do‘e:
‘og Nations Unies de forces gr
mées at de réaliser le contrd.
le at Ja réduction dea armo-
ments, avec les garantins née
ceascires contye la violation &-
ventuelle de cos accords,

3. Encourager at perticiper
crux accords régionauy on col.
lectlis de. dilense. en accord
avec la Chavte et bowés say Tal
de mutuelle permanente ot i
fective des Notions Hbres,

7. Entemer ‘des consulta.
fons. avec d'autres mambres
das Nations Unies; au sujet de
la posalbllite et de le nbcosal
16 d'amender la Charie | deg
Nations : Unies, . pour vendre
cot orgemlame misux prdpard

im ompécher et préven’: Yo

Var alle hode coum





DOCUMENTAIRE.

“ Christophe Colomb ”





DISTRIBUTION DES HOLES
DU. «CHRISTOPHE COLOMB:

Les prises de vuer ant
gommencé & le Mi-Med

Frédérick March, Yun des
meilleurs acteurs de Helly-
wood gt déienieur de deux Os
cots, ge prépare & tonir le 6
le principal du CHRISTOPHE
COLOMB, Ce Him qui sera i
76 en couldurs naturelles est ue
ne producion de Sydney Box,
La troupe sera dirigée par A-
jex Bryce et lea scenes prince!
polus seront journées cux Aun
tiles,

La distribution Ges rales ent
presque. complete, Lacuice
Florence Bldrige, la jemme de
$réderick Merch jovera le role
dela Being Isabelle dhapagne,
; ws eres boca



qgal caida Caloink . &
caer Vers act grade aventare.
Fine dis

xempartar de 8

Robosan © Vit

sok



pclalinig sace

chs a Broadway «Mac
le sale de Puce

shane

sity: Hence
de Toes, qouve ramle ef armle
a bat Oho



anime de jaz

seconte Landen Trewe ys Cp vents











de tink deu
quaire filma < Uys
je BAD LORD BYRON eh the

LY, sera Bouut
de Colorah.
fee
1 cordrat
de

COLONEL'S LA



a Ho
pouvoir jouer
WOPHE COLOMB -- les
Froncois Bobadiica, le lumeux
rd

liywood cin
dans CHP



de





éspagnol Derek Bo
cd, te jeune
us loyal a

courte
pera Thego de Aran




os

jromme qui fur le
yni de Colonil ca cours de sa





tenjbie aveniure dans les mers
Sonia

Hole, qui
BD LORD

rarm@ibes.
joun cubs:
BYRON.

lo femme de Cola











Rpa, |

ix Ayhmer

mc, un
Colomb.









rough
stele a de

‘dey Somumes du temps de Co

‘Jom vedant des millers de ji



vres sterling.

La troupe comprend égale-
aqnent Tom Burton, directour de
publicilé de la firme de Gains
borough, qui suit de préds les
prises de wue du film. Ul est ac
compagné dy pholographe Nor
man, Hargood.

En ict que stud’ flouant, le
«Volenas sera le quartler géné
ral de la troupe durant le se-
jour cux Antilles, of seront 4b
méva lea acbnen d'wextérigur, le
voyage « le débarquement de
Christophe. Golomb dans le
Nouvyenu Monde.

tre rictérial ot
yelant plusiews roilliers de ir

équipement

“Jundi, 46° heures:
d'aproén la piece do. H. Barns
tein.

, LE SCANDALE

avec: Gaby Moray... Henry
Rolian, Pierre Larguay.

Une dovloureuse histoire de
fame. ‘
Entrée: 0,25, 0,50, 1,00 Ge

DEUX VOLS
“PAR SEMAINE As








‘Miext gi
Paramount be Hovine
bund, a6 hewen Gludad ‘Trujill “48
LE CHANT DU PRINTEMPS Caraeao ” 64
avec Jeunrivite McDonald st Araby “44
i Nelson Eddy. cent atti
« Lo plus éhlouissan‘’e pro Gj

duction de tous les temps... Se Ene. Me se

Entrée Gale: Gde 6,60 id Port-awFrince,
Reanrvéa Cide 120 Eng Tol, 2394, 5448

Mord, & 6 heures.
LE THARLE AU COMPS

stad

Michobne Pregie,



vies sterling 4@ Wouvent eyG-
joment & bord da «Velenc.
En vue d'équiper lee caravel-
jen Banta Maviae «Nina, cles
canons & pivots, das bouchers
at dcusons, des drapocie. dos
pendantila oe: cules oqulpe
menis nawiques ont ed cone
oo

tus dans les welers de

becuw sluctio.



1
eral

, PRIUER,
{ quires cri







cuesi sur le botewu, dine que
des miliers danues accesso
yes indispensubles, Les seuls
ouvilers de Vhabiliemeni et de
la coiffare aurent plus de. cent
personnes a lournir en pérru-
TOES,



ques et grin

LE ROT DES MARINS DE LA
BARBADE TRAVAILLE
AVEC LA TROUPE

Avec Mr Sydney Hox qui sé
towiours 4 la Burbade
en train de monter CHRISTO-
PHE COLOMB., ce grand film
en cotdeurs, pour comple de la
Guinsborough Picture, Hoy a
experimenié,

Touyve

sen





b qui s'est dita
tgit wn nom dans a marine
son gout de Pavemure:
ADRIAN SELIGMAN, age
de 38 uns, Capitaine en res

de l« Marine Royale ¢
Por exemple, en





te
oO
a





5

an
aver.
acccomplit en corpa~








u voyage
yoer bord Cun +
de vue yionnes seulement, A bord
TOPHE COLL avai | de ania Muria et de lo Ni



eran: qau y eu
phoide « bord.




















de diagnos
quand le
de Bridge
diophon' ques
pour réclamer Tintervent



LOWE,



et Fob

mec dacins de q

monieront ies
ta Marias 8!
ton exacvomen! pour i
jones wt a bord de
Joraly partic & la déncney
Nouveau Monde.
ductors onl Gk 0
Barbade par di
ganea ies hobiles.
Dews jeunes ilies
He dela troupe qui ulne



casvei@ns idk



font yoo




geénes ures Be.
consécntives, ©

Girdlestone, recunnue cone
me étemt ola jeune |e
giving la plug veTsEe
doesn les attesees | da 4 whe





ae



ahaha Ay le auparyision



| brea de

ux de 67 pieds de
clolement consirads &
ide,
deg caravelles sux les-
Colomb past
groupe



reproductions =




dlsone
LA Pet



trouve wn de
3 mains aventuriers, deni 10
& Vertre eux y
g

sur chacan.
compre SELIGMAN sont mer
ipage du «Cap 2
lors, Sa@ligman commanders:
x Moria, tandis qua ia







Ning
Newvell,

1 dirigée ner Praz
encien Lieutencn:-



ader de Réserve de in
Volonta®
otf

ale des
deg anciéna
Cap Pilar-.

de pris:
la Sem:



WA TGOIS





avec re

Des











DES DESCENDANTS DES
ANCIENS CAHAIBES
ACCUEILLERONT COLOME

Des indiens caraibes, der
degcendania —aarvivanis
cong qui ont accuelli Chris
wophe Colom sur les pleges
dea Antilles en 194% seront ©
gelement Hlmée dana CHRIs-
FOPHE COLOME, Le dius
tour David Me Donoki eo le
productear du files Franck Bon
dy qi viennent & peine de re-
journer @ Londres apros avoir

porcourn joutes les Tea Caral-
bes! oli en!

Hiers



neaerth o%
2 RCAC



feolr gulte on hme prime:

£ soront ensuite amorees aux”













Be VOoS
Telephone 7357, Pétionville

eae nesnnatanpanasnienir
MAISON A LOVER
Het de Pétionville
Maison meublée ~~ Garag?,
alc.
Sadresser & Valerio Canes.
Tel: $185 —~ ou 2266.

Mardi, & § heures 1:

LA MARIER CELIBATAIRG

‘ta thing called love

frangcis}
Russel, Mol

avec
red Pidlegpe. .
a Chasue nah dloragur pou
‘ wat oe Ja demioe Trait.
| chaque baiser, te deraier bei A VENDHE
la we pouvait durer. Un scion, une chambre 0
[ fie aicdmeérent sems roucher, wie salle a manger
| s ven farenr.. ayant sewement 4 mola de aur
Gele: Ode 140 vice, et une voila Chrysler
! modéle 1947 en partalt état.
i
i





res



avee Hosdlind
vyn Doug .

Entrée Gale: Gde 1,25

Réservées: Gdes 2,50







ce
|
|

~ Ciné-Union

Landi, a 6 hewes et a 3 heu







TNE EY SA COUR
et Lionel



Dix hommes,

sacrifice
burrer



Enrée Gale: Gde 0,59 et 0.75



pereeeenceraeneomeutncceantntts

*





AVIS Ae

donne








leroms.
chain,
tet Feisk
rage de juillet prochain, Jes
billets





i
i

nidtant pos +

Mme Lucie VINELLO.



eee yeeet nent A name At

MAISON 7 A LOUER











l
x } Sadresser cc Cat !
ne CThoucoune — Téléphone
No. 7119.
‘
fed, é |
e Awherge-, at |

10 Caba Chow |
9

FLL.

Apply
Phone No.



COUNG --



|
\
'
|
\
'
i
\
i
i
| FOR RENT |
: LEED REI EE EUTSS GL RS TOROE SL EAS ASS OLS 3 at





nent : 3




| Plus douce, plus fraiche .
Plas [eure cose £1
Moins hisleuse . .
Paces detaches occu

Taint phic radieux ove

i










Re epane

] “AMOLID
éblouis par in

Tout ce qavil fant faire:
ef, aver sa mousse Tichie ot <
de 60 secondes. puis ric
médecins ont prouvé que i

foe
PEM

Que vorre bain

¢de

BAe > « Bare

tone volte épiderme pr
acvordes a vote visage tb Wate
bediné Palenolive.

ies Glandes Rajeunissent
Vigueur Renowvellée. ©
sans Operation

Jeiliewes avant volre tarape.
Hog Marty, Pabblaias

fit, in Mouvgiie Dé~

yous apparta 1A



yas Lérngss fee preps
ah pinion?
ihe











Ribble La Vivid fe

1. NADAL ET Ga.
Oletlbuteur excluel pour Halt



sein f

MACHINE A CQOUDRE SINGER
Si vous doses commender
aux UG des Machines cr cou



e mein, wie



sepcapes de la marque Singer,
& bros ou a paddle, uvec babi
pes fonques ou tondes voyon
Terre Boucheveuu, 109 Cr

Rue qui ous bess



cond




VO





renseigqnement nh Mires.
Ne perdex pas jemps:





Quanii

OR Yo RIE I TE EEL OR AEB

argent ne " pas acheter un

Aae Ad NG. 17-F us

Aither-vous feua les

Bist-ce cue les






18
ft









































4

2 Femmes sur 3 Peuvent S’assurer
Un Plus Beau Teint en 14 Jours!



ue,












te, Laites dur sub

“in,

















cbtlendraz cea

loreque ses
de votre ceint Palmolive,

u7e au savon Palmolive
if on m
stiidi ot sOit,
tive aussi siniples don
nix, plas vvlouré ot plas.

n bain de beaud Pabsolive
pre et frais Des aujonrd bud,
yotre personne leg soins de

La Maison du Port
Propriétaire: ROGER MARTIN

CROIX DES BOSSALES PHONE 3928

a le plaisir da présonter au public la HU-MAID OBO
GARINE, pour la ‘Table, on ferblane. de. lbs.

mines Ao D.
En Vente dans les meilleureg dpicerias dela Capitals:

ENE GUERIN, GEORGES COLES, BAZAR ORIENTAL,
PICOULET, BAZAR DU CHAMP DE MARS, EPICERIE La G4,
KIDAD, MME ED. TOVAH, CENTRAL MARKET, SAN FRAN.
CISCO BOULANGERIE, MME SUZANNE BERGER, MME
OUCHATELLIER, ETC,

Pea igvitde pee he

4 ARRID est reeilernent afy
|

pour votre épide: me. Gest w ‘
7 ¥
‘ne creme blanche, douce, na _
| echan pas. Elle n’uile pos, »

j

Les infirmiéres ernploient AR.

désodorizanis.

: plus que tous les



expres crs aCe Yan ma FS A ATI AA EYER EI TS AERIS LI

TOUS LES AGES ONT LEURS CHEREES!

regards?
hommes vers entourent déa cue ta n
vésultates si vous saver tirer
PARAMI donne &.vos 1evres tne Fra
beauté naturelle,
Yt pour ia parfaite harmo st
joucs PARAMI | est le conrp
de votre rouge & lévees PA?
Tous les deux ceationnent bi

@ sacréte? |
detons vos charms.
¢ un attrait et une eemour










lenge, fe rome post
ah penaable ior halk
Mk
trunblant perfom PARAML
fum de fa jeunesse.

part »
Demandes je rrage et be > PARABT, car, rombinés Ts
feront ve vrei charme de la Lenaté de volre visage.

2 POUR JOUES
















ROUGE A LEVEES
Laight Orehid Red. Orekld
Mediums Dark A Sere Medion

‘Medium ve

Dark
Bator?
Pi

Cyeange
Red-Red

PARAML AVEC LE PARFUM
DE LA JEUNESSE!

FERN SELORT

ssage
Le

Agréable au gout, d'une balla couleur jaune of Fiche os vig, :

BAZAR NATIONAL, BICIIARA IZMERY, BAZAR Royg,,






















Set ee Se PSOE eee eS





‘sa sourFRANCE, COCOMALT st #111 Bon

FUT TERMINEE

1Almanach le d’ vida &
prendre des Pilules Dodd's

“Je suis apleulteur; ot Fal 38 ans,” Serie
. i Maton de Moray, 215 rue da Centre,
PortawPrince, Haig,
SPondant trois are, jad
gedfer, de doueurs,
Foguis les articulations
oad onllbes ue ig
iter toon (raves,
Siacant donne
Aennach Dodds, TF og



ce que ies Pilules-“%
Bs, wa tes Reins a pt
wrueet felt pour dan db. Marey
trea of je toe dicidal 4 les exzayer, ks
jer (acon, jo me nentis wou, Je pris

encore cing flavons de Pilules Dodd's paur
fas Reins of canstatal que les doleurs 2c



Looflare avaient dispara.” Fs
pibicibeants GD Mte
RAFLE RENVOYEE

My. André Jean habiont 4
la ree Macajoux ou No 48 avi-
ge le public que la rele qu'il
avait projetée, barée sures 3
jots de ia loterie de V'Btat Had-
Hien iirege du moje en court
soit (9 fuind-es! renvoyde céii-
nitivement.

Per aijeurs les clenis sant
priés de passer chez lui pour
en réeclamer le monian: déja
yarsé.

Port au Prince le 7 Juin 1948
Signe André Jean

Section’ de
PEneciqnemenit Secondaire}

Dest ennoncé & tous lee in- |

féreasés. que les Examens du
Paccalauréat lére et Zeme Por

tes commenceront, & Port au | E
Princes. le Lundi 12 Jullet pro | 4)

cain. 4 7 heures 36 a, m.
Port au

Ieee



&. VENDRE
pUene

Compl:

crt
pring






lon femicisie dernier cri — Con
fec ionn Paris -- lameis

porte 7 supérieur,
Télép 2512.

HOMMES ET FEMMES



VIEILLISSANTS
tevigoris par ce nouvecdu
Traitement
Best ¢ quune quem
% de ioubles: perte de meé-
moire, da volorié, b



dées noires, angoisses, ‘rrita-
bilté, a n, insoran’ 2s,



remble 26 membres, cau

dag



giaiblissement






sont merveillouse-

Ment infuencés par l'veaga
deze Drag Ormophyse H.,

. Grace & ce kai
tement hormonique, le systt-
me nervenx est nourri, éguill



bé, xechargé. Le sommneil
Savient puisible, “lo résistan-





.8 la ietique cugmen’e: on
8@ seni de

goureux,
ners, La ance. physiqas

& Mellsctuelle, la capache
de naval s‘accro‘asent.
«Shinn canoe nee
ALOUER OU-A AFFERMER
Une grinde maison neuve,
ise & Déproz,

Sadresser a:

M.MARCEL ©, BAPTISTE

PHONE: 3215

‘Sematary,



Jeunes Filles! Femmes! qui
-Souffrez les ennuis de

TROUBLES
PERIODIQUES
FEMININS.

8 Mee coniltres de 6s mensuniles aveT.
> Mer tad de dost Sensation Ge nesvouee,
vere ‘pt Pottelien— esnayer le Cannot
eas ylia E. Pinkham pout éodiaget

i:
le te Pithicin
fait PLe gue
one Souleus' mensueliegs: 1 aide &
Stine fa fatigue, tn wervonils, Virdtabitse,
eee Set geste Le Omar
‘Hee toipbion
PHB et les phx efficaces en non pet
met bier et des mailers de
Dlnbkcig, Nowe vous engagoana & epee
Wrestiasess cn remtihe wfheare.

igi LYDIA &. PINKHAMTS
POU Mona,

lavibulow,

sestseinrt shinee meneame

ce, je 4 juin, 1948. 5

nes, et dragées F., +

Oe

lori,’ dirvitabilis— causes par tes 7° |



ROOYKAT =

ae .







Camme Maman a raison, aus.
ai, parce que COCOMALT
éat tiche en Vitamines’ BL &
D... riche aussi on fer, phospho
ze 6 & Calcium. En olfet, vis
verres par jour donneront &
votre enfant Ia quantité requi
se de ces vitamines. et mind-
rere,

EL por - dessus tout, votre
enlant aimera. COCOMALT,
sui est délicieux et nouriis.
soent, :

Demande COCOMALT dans

interne:

lavage
zeman,

et Maman dit qu'i! est
aussi BON pour Moi!

€ocomalt

UN PRODUIT DE R. B. DAVIS COMPANY.

LA BOISSON. MALTEE
«+, QUE TOUS LES ENFANTS
AIMENTI

Donnez - lui COCOMALT
dans un verre de lait, choaud
ou froid, & dhacun de ses re-
pos cu méme toutes wa lols
qu'il le demande.

GCOCOMALT | 6st un aliment
préparé d‘aprés dea procé-
das scientifiques prouvés, Une
ence de COCOMALT dans un
verte de lait qugmente les ca:
lories de 70%, C'est bon pour
les enfants,
vous, aussi,

nimporte quelle épicerie
“LA BOISSON

MALTEE —

SALUGEN

le meilleur désinfactant et an meilleur marché.

Sons caualicité aucune, pour usage externe et semi |

des blessures, des abcés,, des brilures, des ec
le gurgarisme de la gorge, le ringage de la bow. |
che, le massage des gene ves;

Lusage du SALUGEN est reconnu dans les infec 9
} tons des voles génitale: et méme sous forme d? lave }
¢ tment, dilud comme désinta ctant. i

JOSEPH NADAL & CO.

DISTRIBUTEURS EXCLUSITS



























4%

4

te
be eh GS ¥

&




GORAIVES

ree

. ea » *
, ‘hes “PRODUITS SHELL”
e . * “gg ‘ .

we 4 “poRt-DE-PAI PETIT-GOave. ”



cast ben pour |



LUBR

‘sont @n vente
ae : Le om, CAP-HAITIE N- :
° ' AUX-GAYES 5 +

_ MIRAGOANE (/ YACMEL * geREMIge {





' Vétements
Neufs et Usagés

ARTICLES DE TOUT PREMIER CHOX
FUMIGES ET STERIISES
QUALITE GARANTIE
PRIX EXCEPTIONNELLEMENT BAS

Ugarte Company

of

New-York
U.S. A.

Note longue expérionce daw co genre est uno garan'in
pour volre commerce. Voyer notre Heprésentant pour Horit:

LOUIS DECATREL

& fEsage de Magasin FJ. MARTIN,
Port cu Prince
Phons £029 —- Bolte Postale A- 260
qui vous communiquera nox moilleurs prix por bulle de
Robes de Sole, Completa pour hemmes, otc, ete.
Expédition lmmédiate de New-York
Nous exécutons foul uussi capidement les commundes des

commergatits, de la Province.



PLACE GEPFRARD,



ATTENTION!
L’Hosiellerie

du Rei Christophe —

Vous oftre pendari ies moja d’bté

Une Semaine au Cap

au priv exttaord’patve de:
} Paresonne:

2 Personnes, dans kt mene chee

mbre;

$40 +- 10% service
% 70 1 10% service

Salle de Bain privée, dons chaque Chambre

EAH - (ENNIS -

PROMENADES

et sa Cuisine Renommeée

Proinez de cette ow usion uvique pour visiier:



LARC - BAINS DE MER - BATEAU A VOILE

BYRES LEB SPECTACLES (US RENDEZ-VOUS EST AU
SALMAR'SR CAFE

Â¥

IFIANTS

Me

&: PORT-AU-P RINCE

SAINT: MARC



— : - nae

qT Repute depuis 1862



“ Christophe Colomb ”

(ulte de Jo Page 2)



tanis de ces lies se tiowvent uw
niquemen’ sur [He de la Domi
nique, qui est @ une journse
de batwau de la Barbade.

De iaille moyenna, tapas,
max pommeties saillantes, « la
peau brune et les cheveux
droits, ile ne ressemblent aucu
nement cux cutres oices gh!
Jes ont supplania. A pains
400 dentre eux existont encore
a ia Dominique. Me Donalt
et Bundy se genk arranges
pour beur fate ‘onin un role oi
gine, quand lex deux carcaval
lox Sent Maria et Niner
| trouvaieal @ io Dominica,

| Les ecicaibes, hommes fam
i
i

Bt

mos ef enlants, sont mona de
i leura conods lyplques en -
de filmer lo debarcquement

| CHIISTOPHE COLOMS.









LA «SANTA MARIA. C87
LANCEE AVEC LE

Les membres’, de la firme

*







oop Hime achiel
atophe Co
lomb on! prs part au plus re
marquable lanceme
yee, quand Lady Bl

dun ne

OseE, Bote






C
CINUMAI



A

CRAPHIQUE



Linstitut Francaia dou «
Vhonneur d'infermer ses invi-
iés habituels cue le dernier cy
cle de conférences, pour Van
nee scolcire 1947-1948, s'est a
cheve mardi dernier ler juin.

lon’y cura done pas
ference mardi pra
contre, jeudi prock
G 8 hres 30 p. m., j
gais organise, cu pret de
ceuvres, un grand gala cin

'






togruphique, Trois
« flrs, de dimensions normales,
'

seront projet cours de



la méme séance, avant d'étre

renvoyes en Franc -
HOMMAGE A BIZET — Con-

sacté & id vie ct & Tosuvre du

i grand musicien Georges Bizet,



ce film vous permgtira d'enten
dre les airs les plus célebrea
de «Carmeny ot de bsAridsien



nee.
MATISSE
| peinture contemporaine
gcse.
LAUVERGNE
‘faire un
: dons une ¢

; plus

- Un fie sar la
irc

"vous fera
leux voyage
provinces les
ues, cla fois par
"ses paysddg ={ son fotklore.
Linstitut Francais compte
| que ious ses amis. ful munifes-




erveill











Sh he ORE TE DH NO NTT aye,
be aninatte NOUR EN vom Y ARG, Ant +

j

grands |

TRADITIONNEL CHAMPAGNE |

i tois grands films de
Psions nommales,

tes cneiprimds oa VITAMINES A
oi D, harque OREA-DAY, pee
yen? Bre bermads of mblongds

me de Sir Hilary Blood, Gou-
vernour de la Barbade, marrei
ne. du «Santa Morice brisa la
waditionnelle bouleille de
champagne contre la . coque
du navire qui eat une reproduc
fon exace de ila. caravelle

qui transporia't Colomb vers
la découverte du Nouveau
Mondo.

Par une évange caine den-
ce, lo loncemant de cote nou.
vello Gant Maria a eu leu o
Verdot odrme of lea pro-
miets pomigtania anglais

}608 & la Barber

borepubred Da



do ef on wdéleven: maintonest
mciritines de Ha»



cherie:

LOWE FE

lea

La qoupE ae fromaperterca @n





ft,

sur fie vo'sine de ha De

que on tlie doit Himer be

EUPVIVORIS
ene qua; oc
les Anal
leg, tiendront wn le important
dans ce fim, au moment de la
reconsilulion de la scene

doberquemet.

du

PRP EDOL HS TH NOS PE PLL DODD PD LIER AD IP PAPO

‘Suite de nes

It: formations






dans

zat ho





te. Parte ce, a l'Ingtl-
tut Francais et au Bes.

GRAND GALA
CINEMATOGRAPHIQUE

Le Commisanriat Général au
Tourisme vient d‘a
dresser & Francais
dimen-

bromegais
Institut

Ces bandes cinématograph’.
ques doivent étre renvoyécs a
Paria dans cuelquas joura at
Vinsitut Francais a dacidé,
duns cos conditiens. de proie-
ter les 2 filma. dans une seule
qeonde seance dx gela. qui
cura Heu le jeadi 10 juin pro
chain. B heures 30 pom, an
ihédtre «Rex»,

Leouble haltien béndficlera
do cutie toron’ d'un spectacle
de qualile exceptionnelle,

Dee détails sevont communi
qués ultésieurement cur les
films qui seront projsies au
cours ca cette shonce. .




TONS BAe yg,

me

thee,















}



‘Nouvelles

Etrangeres

povicsncaon:

WASHINGTON — Un com-
muniqué officiel publie par le
département d'etat a annonce
gujourd’hui que les @ nations
de Youest de fEurope sont ar-
rivées & un accord & la conlé-
sence Be Londres sur un pro
greame de $ puinis au sud de
VAllemogne. Le communiqué
& publié une copie de cet ac- i
cord -annongant solamment |
que les Etats - Unis, Angle |
terre et la France ont 616 d’ac |
cord pour ne pus retwolter leurs |
forces occupation de TAlle- |
magne cvont la siqnature du L
waits de paix. Lb a oté rappor |
16 causal lea qouverne |

i
i

i

ope
ments intéressos curont & pres
dre Jes



PSLGLES







pour ja demiltorwats le de
sarmemms ef le conircle de
Vincustvie «

Wash 3 nmilwux





qlorines semen
guer git

6 nations

















meen
hon

Boy



















que olficiel
da det
KOU,

UN ELEGANT MARIAGE, EN
LVEGLISE DU SACRECCIUR

Samedi solr,
ge ot sélecte o
cercle cadour dv jeune }
Fornbrun,

ple of



ot






de marine
fis de notre es
Madoeme Charles
dent le mariage a. Mode:
moiselle Forrer rm une. bel
le note d’callégresna wu cette Ts
de semaine.

Aprés la cédrémonie
ee, jes jeunes dpeux, passant
sous la volte d t, des Ob
Beiors de notre Flodlle de’ Gue
te ef sclués cotume & leur ani
vée de Vhynwme de la Marne,
pur la Mus'que du Palais, re







rehicieu-



&
a

sendwent cu Presbyiere ou
un nombreux cortege Jeur
teosolgna leur ay i



etiaur exnrim ont leurs

Noug renocuvelong ici
jeunes époux Lionel Porsbrun
nos sincéres veux de félicitg. i



SOAK

| cohérente en

seen nner aeen tering tea enamel





AUX BORDS DU RING
EY DU STADE



La rencontre. Agramonte -
Shaddrack a eu leu samedi
solr au Stadium Sylvio Caior
en présence d'un public des
grands jours. La propagan-
de quoique lausse falle autour
de ca combat «singulier> y eat
pour quelque chose, Le match
a duré moins de deux minu-
tas. Ghaddrack qu’en nous 2
présenté comme un boxeur de
corriére, un jombeur da cham
pions, a perdu par knock out
cu premier round, sane ovair
touché son adversaire.

Le public sidaré a memifeate
son meéconientement Si |}
piais quill recherche donne
dieu & un vommerce, ce com
merce doit 6tre décent. De ce
train, la boxe mecche droit &
sa rubve, chez nous.

zee





~

Le tournol Baceardi » Cuba
geal larmine hier apres - midi.
sur une nole inattend 19
par une victolre de Véquipe cu
boing. Le tec nakonal a
ete bel et bien both par trols
buts contre un. La raison d.
cette défaite est facile a tou
ver Senlent la proie trop fa-



ef



tout profit de cette situction in



operant duns leur

we des change.
heureux. De netre co

la feaction, en face de la
if attendre. El
Les joueurs cu
tres Ot ce

TO

DS EEIIIEE LEG, GAT ORIOLE NT LEE

CHAMBRE DES DEPUTES

Seance du ? Juin 1943

ANNIVERSAIRE

archul rarnéne Pann



de naiss

OCCISION, NOUS





Considérations...
toute)

jer, gil a liew, cerigines taxes
@ Vimporiation, non pas sur les
articles de. premiere nécessite,
mais plutat, sur les articles de
luxe; — accorder dans le bud
get une plis grande assis-
tance aux Dapartements qui
constituent la clef de vonte de
notre économie, Département
de l Agriculture, celui des Tra-
vaux Publics et celui de fins
truction Publique; ~~ observer
une prudence scrupuleuse
dans Festiimation des recettes:



i
|

~-fotre de stricies erenomies.
paticuligrement dans




administatil; digpsens
Gute fiscalite mauve!
ticles de grande
i fon, Comme ia
he moui
ncn



CET ES

int eo og x



faules ces
niques ef ces

res onion

é
i
i
j
i
:



















Pour fee meu

Seo maseva El
Bo

@





PRENEZ DES PILLULES



CARON





LANCOME

CORDAY

DANA

NINA FICC!

LENTBERIC

ET TOUS LES PARFUMS DE RENOMMEE MONDIALE

En vente au: THE SOUVENIR ©HOP
Paguin -

| PHONE: pron

GALS



DORSAY
JEAN FATOU |
i

LUCIEN LELONG

ROURIGANT

i
- ‘ h
Gaetiens i





i
|
i
i
|
t
VONY
WORTH



















































| Bere at A ee oe



















: iat 34 ans,

3

LE DIRECTEUR DES
TELEGRAPHES ET
TELEPHONES RECTIFIE



Monsieur Marceav Désinor,
Directeur du Nouvelliste,
En Ville. ,

Mon cher Désinor,

Pour rectification d'une note
parue dana lédition du Nouvel
liste du samedi 5 juin et édi-
fication de votre reporter qui
seroble intéressé & fournir de
loux renseignement, je tens
& vous informer qu'il n’exisie
pas encore de lignes téléphoni
ques ontro Port-cru-Prince ot

| Glors, je point terminus étant

Thomazeanu, D'autre part sur
la liqne de Fonds Parisien, 1 y
& eu interruption pendant 3
heures le 25 Mal Ton’y a
pas de «bris» de poleuux doss
s@ secteur.

Bion votre.

Georges CELESTIN, Ingr.

Directeur,

4 CERESAIIRIE £0008 ARTETA SAYRE

A PROPOS DES BOURSES
ACCOHDEES AUX ARTISTES
DU CENTRE DART

M. Jean Chenet, Secrétaire-
Archiviate du Cente d'Art,
yous a écrit ce matin pour con
firmer notre information de sc
medi dG savoir que la Fonda
tion Rockeleller avait accerdée
trols bourses d'études a des ar
Ustes haitiens.

I en prend occasion égale-
pour nous. apprendre
cun choix n’a encore été

a

i¢, sur les suggestions,
Dewitt Peters. Ce co
ro cet apres - mi
<3 35 en vue de choi-
ureux béneliciaires,

wnons acte G M.
de sa recti-
atendons la de-
omité, Si elle est en
a nog pre-
Buspectra pel
suspectera

rib



og
Ee
g
&






















A LATTENTION DES
TRAVAUX PUBLICS
Comme on le suit deja, Ja
on Marifn a fait cons mi
joH «buildings, a ia rue
Miracles, prés de la labri
euse de Mi








TOM

Mt
Ha-
ext une belle contribut on
nisme. Cependani, en
du building, ib o'y
efrolioirs. Ces: do la
ue qui, par ces jours
devient boueuse et
sant presque une mre
Cost un apectucie
jare avec .Yharmonie de
vemble.
Travaux Publice guraient
e ‘nerét — Hygiene ¢
que--- @ prolonger dans
jeur les wotlolre qui por
t de Vangle formé par
26 dee Miracles #1

Maran

é
EAE

Page

Wen we ee Oe asate.











LES THIBUNES VACILL
grand nombre de speciaec
leurs des matches duo touruc

.- Bacardi nous ont fall
part de leura légitimes inquié-



LES,

{i semblerait que les iribunes
vacillent légerement au mo-
ment ob les assistumts se
nent debout, UL serait bon
que Yingénieur consiructeur
fasse une petite enquéls pour
savowr si les faite avancés sont
axacis,

they







DECES DU JOUR

Carmen Senoziet, 19 ans,
Roro Brutus, 9 mois, Labbé
Borbancourt, 87 ang, Marie Ro
bert, 3 mois, «Albert Bréa, 55
ans, Desule Quaterze, 30 ans
env, Phillome Fleury. 1 ans,
Nativida Auguste, 21 cna, Ul
rich Meignan, 4 mois, Gladys
Poucherd, 1 an, Wallon he
ipvate, 66 ems, Coralie Lecon
ix, 72 ens, Laroche Lohens,
'% ons, Mme Ph'lémon Maxis
Gérard Jacques,









5 mols, Alourde Alphonse, ¢_

rigis.

Lettre de...

Buite)

grausion ou les autres raptures
a ie podx.

Rinsi Jes nouveaux éld-
ménts epporiés par lq Commis
sion des Alfaires. Etrangeres
de la Chambre comporiont Ia
atructure matérielle des Na-
tions Unies, puisqua le projet
de lot contient des clauses qui
préeveient Youvorture de cre
dite vour la construction des
batimenis des Natione Unies, &
New York. et exemption fs
cole pour les fonctionnsizes d+
ce! organiame intecnational.

La clruse qui prévolt que
deg négociations devraient &
tre «entameéss avec les quires
nations partic'panies, en vue
de la pousibilts at de fa nocea
até d'un umendement a la
Chorte, représento une conces
slon G ceux dew mombras do
la Commission dea Allares E-
pangéres de la Chambre qui,
corame lo représentant Walter
Judd, préconisent linilalive
immediate des Etats - Unis. en
vue dun tel amendemen:,

Ceti iniiative a susclié, en
son temps, lepposition du Se
créiaire a’Eiat Marshall et de
M. Aust'n, delégué des Prats.
Unis © TONY,

M. Eaton a souligné
press, l'évolution qui se pro
duit dons Ia politique etrange-
re des Elats - Un's, par la-
quelle {a Chambre des hepré
gentants orend une imoorian
ce croissante por rappori au
Senat, La politique etrangere
des Etats - Uns, a deciaré M,
Egton. comporte, en eliat de
plus en clus de facteurs éc0
nomiques considérubles at
cest la Chambro der Hepré.
sentants qui, en dernier rea-
sort, décide de
des finances amer:

a la

Vuullsat'on.
canes, dans



la politique étrangére
tais Unis. .

M. Eaton a indiqué enfin,
cue malgra Yemploi du temps
chargé de ia Chambro, celle
ci pourrait mrendre dts dispo

gitiong en vue de se pronon-
cer sur ce projet de lol,





















en Cop
Ba





prochain
seur Rend P. Audain,
et auteur bien connu.

Cte

L .. Monologues,
danses folkioriques.
a
dowleur:

Chan's e1



Ta enforcers dang la
Pantomime de Jean

UL -- Sur demande généra-
fe: sSYNDICAT et PATRON»,
Comedie locale en deux actes
de René Audain,

Alex tous en foule applow
diz, une demiére join event
son départ, Fouteur de «UN
DROLE DE DEPUTP. de MINIS
TRE HELE, PROGRAMME
WHAT.

Entéo: 1,10, 2.20, 3.30
Gdes eee

SEROTEC Renee corners yeien

APRES LES SPECTACLES
Le BENDEZ VOUS EST AL

BALMAR'S CAFE










|
|
|
|
|
|





Lpétentes état deplorable rau
te Léon. - Jérémie.
Loula NUMA,

person chat, par Victor de Tu

mame
JACMEL, 5 Juin 1248.
Vivies dimentaires marché.
noir. “Papulation réclame en-
voi went riz, forme: marché
local abeorbe fruitp exportu
Yon. | Robinets coulent. Boua.
; DABADY.
BARADERES, § Juin 1948,
Occasion dégét causé par
jnondaiion. Monsieur Oswald
Brandt fair dstribuer, par We-
ber Kerscint, Mille Gourdes
aux nécessiteux, Donnez gran
de publické ce présent téle-
gramme.



Salutations.
MONTINARD,
ler Assessiur.

we

JEHEMIE, 5 Juin 1948, 9,10 c.



m
Signale aux Aurorites céom-

RAREST A Mh ATA A A RPA

LA FETE DE ST - MARTIAL
Voici un apergu du orayicer-
me de la lee de StMariial,
Quverture: Merchs d Atha
He, par Mendelsohn
Comédio: U'tércture et plat
du jour, por Gaby Tersier
Musique: La Muse des trou
badours, por Pacal Anourde-
dieu
Fable créole: Pérotie a: is
po’ au lait, parle F. Pierre
Folklore: Un quart d’heurs
de polyphonie, composition dz
W. A. Jaegerhuber {chorale de
Saint Martial

Musique: Le Burlesque, par
Georges Tilhard
Comédie: La mére Michelle

FE Th
Mire prin
Mus que:

Jéricha,

Les trompeites d>
par 1. B. Meillachoud



Comédie: La mére Michel
le, Ze acte
Musique: Le Régiment de

Sambre et Meuse. par Rauski. i



DEE ALIN SATENS CAVITE TENET OE Mt tay oes te reg rene Bi cota Mtvemeree we pene

COMMENT FAIRE.

€
















ay
tes. & vil prix. dag imineubi, :





mergants ont acquis
gement privé. Dong
pays. Dy a une tex ¥ ey
juaquice 80% sur dog Voleug
cugmientées dag S

par suite d'événement
mal Un devas Ste.

de butin « offen, ¥ om

cre jou,



Bot eres









































‘& son propriétaire dowels,

@ raison de or 156;

immeubles qu'on a x
fait trouver pour o¢ 5.00 ay
cun ministre dag ey
jamais pense a dab un xq
jot de taxe pour de els fe

WMicites. Eat « cy julle
tabl6é, un jel ‘to

Quiatend is shinigizg ou

pour le icine?

eiiaiialiie
ATTENTION!

Mozea de tarille, bhieles
at vous “ous qui clmae gos dg
liciouses — conlitumg Setiooy
ex, lea Proctuita Alimentanes
TAINO vous offsent, a dag
prix modestes, gag produlls ad
mirublement présentés dens
dee pa's en verre aeeitdy ’ #

pastourisés,

Finies les journdées presen
devant un réchoud, |

Fini Yennui d‘apporter 0ue8
récipient 4 Vépicerie,

Finde la longue arttonts dae

A toute. dpoque de Sonnée
saison du fruit désiré,

toujours au mame prix las thy
duis ol'mentaives TAINO, vou
serviront.

Exigas TAINO, »
dexcellence, mre
aie aeteeeee ence

“A VENDRE:

Hudson Sedan 1948, .

Prix ceventageux.
Tel: 2533,



Full Text