Citation
Nouvelliste

Material Information

Title:
Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date:
Copyright Date:
1958

Subjects

Genre:
newspaper ( sobekcm )

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
LTUF ( ACN6482 )
OCLC ( 0012544054 )
AlephBibNum ( 000471641 )

Full Text


|















A Propos _,
d’Agriculture

s



fn matlére agriculture, on Wa
en rend pas assez comp-
je prix de revient dst hn-

ne 2
ww

»

ant, mais fort diticile

‘ temps de criv®, com
Boe ee He sagit
donc de produire et de produl
to de n’importe quelle fagon,

quion le faase économi
quement. Deux terrains de fer

me ces jours - ch

gud éaale ou presqu'dgale
ne produisent pos au méme
prix de revient, mais doivent
‘Bre tous deux cullivés intensi
yemeht, U convient de wou
yor la combinaison optima,
pelle qui permet de produire
dens les molleures. conditions,
gale qui arrive & la - propor.
fon idéale de in terre, du ua
vail ou de la mat d’cauvre of
dos copltaux (machinerle, tns-
Bumente ot outils agricoles et
investivaerment), U peut arri-
ger que le rendement ne soit
pw proporionnel mais méme
dans ce cas. ine combingizon
pour la culture de le plus gran
de pattie de terte possible ne
dott nas Stra rejeiée, Quune
tore de fertlité moyenne pro
du'se. das denrées qui seront
yendues sur le marché & un
prix abordable ou exhorbitant
pour le consommateur. il sul
it que les denrées qu'elle pro
duit puissont dtre vendues, a
Jour prix ob & wn prix éleve,

la vente sera toujours possible.

Dons les cas d’essai, le prix

de revient peut Stra exagérs at

Ja denrée produtte vendue G un

prix qu n'est pas économique.

Prenons un exemple concret.

Nous savons. par exemple,

quiun carreau de terre bien

engemence donna x livres d’oi-

gaons de telle grosseur. Nous

gavons gue pour arriver

& co résulla, oo faut

des frais généraux s'é-
weent 4 ¥:i1 faut lower Z ou
velera, etc st mous pouvons fi.
zor le prix de revient et déter-
miner. en fonction de la deman
de solvable. le prix auquel le
uvre doignons sera olferie sur
lemorchée. Siau leu d'une
combinaison, pour un terrain bh
mie on ¢iend les plantations
You né s‘occupera plus de pro
portion de Yespare plantés en
signons. mais de la quantité
produita et du prix de revient
de ja livre d’oiqnons, en fonc
dea de ja loi de Polfre et de
In demande. Le cours du mar
t wampadchera pas ceite o-
pération de se solder var un bé
Rilce raisonnable de celui
gal a antrepris la Culture de
Yoignon,

Toute cette petite démonsira
ton revient & dire que la qua
lté stendard des denrées n’est
quim élament de succés et un

” geoultat appréciable, désirable

dans un monde économique
a ta concurrence est la régle
B convient de regarder lea
walités haltienne en face,
our ne point negliger les cau
ee de roreté sur le marché
@ ne vas avoir constam-
ment present ¢ Yesprit le prix
de revient, méme quand les
conditions de production sont,
tmme actiellement, boule-
venéoa par das circonstances
inprévaes, Qu'une — entrepri
% corlcole produise & un

Wolr autie, on de Page)
Mbe wpa na Nearer rn DnODO IDL

Ordination
LB. SALOMOW. O. ML

Neus extrayons du journal
tle Phores, des Cayes, du 20
Mai damier, cet article tout
Viront Mintéedt,

Dimanche demier 16 Mal,

qneur, le Nonee Aposto
ligue, dans un cadre dos plas
*tchantours, ¢ contéré le Sc
fremont de YOrdre & notre jeu
BM Competriota Jean - Baptiste
mon, Hoursuse ct
cou grandes ides

) (it fle on Some pagel

cada

COIN D'HISTOIRE -

Jeux d’Antan

dinaire, les autorités chargées
de ia police de Ix ville, yenant
au rapporl, comme on disait,
fendirent au Secréiaire Etat
de Mntérieur un placard of 6
lait écrit: «Vive le Sénateur Ste
wart, A bas Je gouverne-
menth On en avait attiché
fo nuit de pareils, un peu par
foul sur les devantures deg ma.
yasins de la ville. Le Séeré
taire PEtat de lintérieur com-
Pu tout de suite, maiy fit sem
blent de prendre ta chose cu
lragique,

Le procédé doit cloasique.
Qui veut never son chien Iac-
cuse de la rage. Comment}
Je Sénateur Stewert venait, if
Â¥ @ & peine un an, de refuger
fa prosidence de la Républi-
que. Ho ne dispose daucune
force. Celles gui existent &
Ja Capitale sont commandées
por des fonclionnaires qui
ont aucun engagement polite
gue avec lui et gui sont
devoués su gouvernement
quis servent. E! ec’est @ ce
monuy que ce cHoyen s'avise
rait, dans son isolement sur-
veille, de créer une agitation
sans compler que. par ce mo-
yen yui serait le comble de la
aaiveté, i aurait averti I'euto-
fité de ses intentions. Non, if
n'y a que les gens du gouver-
nemnent pour avoir fait cela se
disait Je Secretaire d’Elat de
, fIntérieur, Me. Fo L. Cauvin,
| Dans quel bul? On le devine.

Quoigu'il en soit, le Secrétai-.
re Etat n’éiait disposé ni &
créer des ennuis au Sénateur
Stewart, qui wétait pour rien
dans celle machination, ni &
autoriser, sous la rubrique de
sécurité publique, des sorties
de fonds pour rentorcer d‘inu.
iles mesures de police puis-
gue les auiorites chargées d'as
isurer fordre et lo paix étaient

fout







_Spowctoettemgmienenythnsbectasnatnetnen ee



[
'
i
1

les premieres & savoir qu'il n'y |

avait rien, ef que cele attaire
de placards’ ndielt pas sérieu-

se. c'siait simplement machia
vélique! Hy aval cependant ;

urgence @ Je régler.

Le Secréiaire d’Ptat
la question @ 4
point de vue:
était imprudent de jouer avec

1 éteit criminel
la part de fonclionnaires ou
damis du gouvernement, d'in-
quiéter de paisibles citoyens,
de créer de agitation, dalar-
mer les esprits, Le devoir est
autre, et celul qui y manque
commet une lourde faute, va
@ sa perte.

Hone communigud pos son
véritable sentiment a ces mes-
sieu’s, et se mit plufét a con-
sidérer avec eux ce quill fal.
lait faire pour metire rapide-
ce jeu. fe re



ment un terme &
gretle seulement, leur dil - U
cue vous niayez pas trouvé
laificheur sur Theure, j’ex
pére iguleiois que demain ma-
un, au plus terd, vous m’ap-
prendrez gu'un coupable, au
i moins, a été arrété ef détéré &
ia justice.

— «Nous

alons travailler

dans ce sens,» répondirentils.

Nous sommes en année
& 1887. Un matin, comme & lor.



de)

Por Victor CAUVIN

‘Inteenincnnsooetsinpensite

Et audience se déroula nor-
molement, On parla ensuite
dWautres affaires. La lende-

i main, pour. toute preuve de
leurs activités, ces mémes auto
wés rapporiérent de nouvecux
placards et avouérent, app.
remment tontrariées et conlu-
ses, que, malgré leurs efforts,
elles n’avaient pu encore re-
trouver lee délinquanis.

«Eh! bien, Messieurs, Jeur
dit le Seerdétaire d’Etat, ja vous
accorde un dernier déelai de

ving! quatre heures pour me

trouver les afficheurs. Sinon
ce We sera pas la peine de
vous présentey ici, je n'enten-
dred aucun rapport de vous fe

Le délai expire, quand les au
larites revincent au rapport, le
Secrétuire d'Etat jeur dit a
brile pourpoint:

+Aves - vous réussi ad poser
la main sur des coubables? »

Leur réponse fut celle dea
deux jours précédenis: Toutes
leurs recherches étient jusque
le intfructueuses.

«Dans ces conditions, Mes

je vous dispense de
tout rapport jusqud ce que
vous wyez trouvé Jes coupa-
bles», répligua le Secrétaire

a Eilat,

Peu aprés leur départ, le
Chet de Ia Police fat mandé
d'urgence par le Secrétaire d'E
tat de TInterieur. L’entrevue
fut bréve.

Le Chet de la Police
parmi ceux gui vengient
rapport chaque matin.

«Voila wois jours, dit - i a
cet officier de police, que dure
cette plalsanterie d’«atfichess,
sans que lon'ne puisse me
trouver les responsubles. C'est
vous le Chef de ia Police, ef
pas un autre! Vous avez jus
qua demain matin pour me
rauver celui qui pose les pla-
cards. Done, si demain ma-
tin, vous ne le donnez pas,
vous cesserez d’étre Chef de
Police, ow je cesse d’étre Se-
crétaire d'Eiot de Mintérieur. Et
je vous previens, en cutre,
que cet ordre doit rester secret
entre vous ef moi et ne doll é-
tre su de personne, ni du com
mondent de lArrondissement
ou de la place ou toul autre.
| Vous devez agiz seul avec vos
surbordonnés de confiance et
sams le concours daucune au
ve cutarite. Vous m'avez com
pris, fespére?»

— J'ai trés bien compris. Se-
erétaire d'Etat, répondit le Chef
de la Police, avec un sourire
significalil qui indiquait sa sa
tisfaction de constater que son
Chet n'élall pas dupe...

Ho pertii, et, dans Ig
Foiseau était en cage.

Joyeux et fler da coup de fi-
Jet, i] vint Fannoncer au Secré
toe d'Btat de l'interieur, Le
Sencteur Stewart niavait au
cun rapport avec latlicheur,
Celui gue l'on avait arrélo &
icif un parent du commandant
de l'Arrondissement et aide
de Camp du Présideni de la
Républigue. (ai,

Victor CAUVIN





sieurs,

était
au



nuit,



ta} (Voir le journal «L'Impar
lial, année 1879.)



Une Haitienne répond aE, EFRON |

Avant qu'une voix plug auto-
risée que la mienne fasse une
mise au point concernant vo
tre «éternel besoin d'une fiche
d’imporiation pour stimuler no-
tre jugerment hésitant. paureux
et snob qui prend pour couver
ture notre amour de la culture

Franguise, en deux mots,
je prends la liberté dal
firmer & Madame FE

dith Efron, grace a notre juge-
ment six et averti, que notre
amour pour la Culture Frangsi
se est jure, que malgré, toutes les ten
dances actuelles, nous curons

‘ toujoura nos yeux tourndés vere

i lo France,

| Amérieeins par agte pose

tilon géoqrephique, nous som-
i mes Francais par noire Gme,
i notre ceeur et nos idées. La
cause? C’est parce que Haiti
ast la fille bétarde de la Pran-
“ca et cast par cetie-affinité que
Prangais et Haitiens ont une
certaine similitude de gott, dt.
dées et de sentiments qui les
rapproche Yun de l'autre par
un emariage d'amour et de rai
sons... Catle spontandité est
die non pos G notre troit» et «notre conception de
culture coloniales, mais pour
la Fronce elle méme et pour
I tout ce qui jalllit de ea source
‘intellectuelle, ce qui dmgne
dalle,
Niniche VIAAD.

i

Descentainesde Fermes

LES CONSULATS A CUBA?



Tout le monde acit que le
gouvetmetion! jusiement émt
des condilions dans lesquelles
vivent bon nombre de nos cor
paliotes sur lo terre cabsind,
ou ils bavaillent dona lea ust-
ines sucriéres, avelt pris. des
mesures jugées xocddéquates
pour les protéger. Entre au
lives. nous pourrons slgnaler Ja
réforme des consulate d‘Haiti
& Cuba, un crédit accordé par
le corpse légishaiiid pour permet
fre Virmatriculation exempte
de tous fretis des haitiens dont
ja phipart ont déja perdu jus-
quia leur nam familial et cus.





ment des Relations Extérieurea
avait chargé Tun de ses atm.
ployés supérieurs d'une mis
sion en relation avec le felt et
dessus mentionné Le dit emplo
ye est de retour depuis la se
maine demiere, et le bruit
court qu'il a offert sa démission

immedictement.



Nous navens pas pu savoir,
pasqu'a orésent, les raisons qui
Vourdient déterminég & prendre
pareille attitude aprés avoir é
te chargé d'une si importasie
mission.

Notre ami Jean Coradin, Con
sul d"Haiti 4 Camaguey a re |
gagné aussi le pays; nous n’a-
yons & ncore leccasion de
le rencontrer, ce qui nous met
trait sur ic de la vérit
ot nécessaire











de nous la dire.

Que se passe -t- i dans lee
Consuiais 4 Cuba?

Qui nous
LDN PPA IIL PD PPD DL DIS

GOUVERNEUR GENERAL DU
CANADA, A PORT-AU-PRINCE

i

y

le dira?

cuverneur Genéral du
rendant aux Bermu
Haiti Tl n’y

que
Le pos
Voeca-
que son
Mackensie

Le G
| Cana
des p

a, 38

i

ASSerad |n

| séjournera, dit le radio,
i

i

i



3

| ne journée et une nuit
lte de tehessel a sui
|sion pour rappeler

Ministre



| Premier
King a battu le record de la
duree au Pouvoir.

Loy aura, en efffet,
Sept ans Ti est remarquable que les
deux mois “exactement qu'il | averses de cas jours - ci ont
gouverne, battant dinsi de | cugmenté notablement ia pres

deux mois nous ne savons plus

t
i
ce mois - ci vingt
|
quel homme d’Etat britannique



du siécle dernier at laissant

oin derriére lui tous les dicia-
jteurs modernes. La liberté
ft
5
£
i

| paierait - elle mieux que la
; tyrannie?

| M. VINCENT AURIOL
VISITERA LES ANTILLES. .
M. Vincent! Auriol ira, ou
| cours de cat 616, qux Antilles,
On salt qui y a de cela quel
ques semaines, il avait été dé
cidé q™wil s‘y rendrait. Mais au
dernier moment, il avait renon
cé G@ ce voyage, en demem-
dont aux Chambres d'affecter
les fonds prévus qux secours
& apporier aux sinistés de la
Réunion. Maia la question
des colonies européennes en
Amérique oyant 4t6 dangeuren
sement mise & Vordre du jour
de ja Conférence de Bogoia,
\éminent homme d‘Etat qu’est
M. Vincent Auriol a* coropris
que te n'étalt pas le moment
| davelr lair de sa moing sow
cler des territoires d'optre Mar.
Et le veyagqe renveyé ast re
“wila 807 le laple 4 neuvedd,



QUE SE PASSE ~T - IL DANS

Beng

favag





Questions

ames

Mangieur Lucian Montas, re- |
|

}

porteur du Nouveliists, lors du
voyage du Provident de ia Hé-
publique dans le Sud. a rap.
porté dona le No du 27 Avril
Gcoulé sous |e titre: Penché sur
la détresse du paysan (repro
vivation de Laborde},
irolea d'une rare importence.
Nous prenona plaisir a citar
te President Eatimé: dt a’ayit
dit «il, daller trouver le cam. |
pogncrd jasque chez hui, de lui
créer das hesoins .d’élever son
i standard de vie. Du coup i

des pe









po Fo dinparte





PO west - a -

Lien prépards

a Oregon



Oe






PHONES: 229% - 249%
&. ©, BOX A 138.
58éme ANNEE

Lettre de
New-York au
«Nouvelliste»

Bervlon da VAgenes Viasin ~ Sree



d’Education
Par Julien LAUTURE |
i
i

Vit

tilique et ne peut ae solder an

dilinitive que por un gaspilla-
(harion Vaves) 40 Howcdlivten





ge Worgent, une parte de
tenipa ef un sabotage incor PAS AVIOR
dare dew forees et ¢ i a eos
‘ {
TAAL COM ponent fon LINPLUENCE PAHLEMEN TATE

Por Georgoa WOLFE

neattés Tuecaless



Hone sont pos aouleniy
creer les
avoir des



CPU LT ees





| WASHINGTON, 31 MAI AFP.

La commission des affairen
_arangeres da aanat vient de
soumottre a la chambre hau-
ie une linte do principos dant
bale souhalile voir le gouverne
P mont

Soculn workers

les



Pu GHE out



JOB CHUTES 9
dans tous

'
techniques et





des Etats Unis a inapirer

et bien entrar

ans lo politique oxterleure.
De Yavin de kr majoriie doa

nes,



Lo science ne




de routine, ni
#6, son mot

| observateurs, le sénat approw
vera ces principes et, au cour

t

i

ai Vinterdiction, remontant q@ | ne pensera plus & enfouir dans i
plusieurs mois déja, de Iaissar | in terre Vargent qu'il a pénible- |
sory du pays ceux qui, sand | ment amasaé. En Veutres :
raison valuable, désiraient te j termes, ll ne auflit pas de pro- i
rendre a Cuba. | edder & Yanalphabétisation ou- !
Dans la suite, le Départe- ire # simple du paysan: i) faut |

i

f

| beaoina de l’Education rurdte,





| pation d'élem:
‘traings ayant en phis d'une
| préparation technique en Agri-
, culture et en education,

:
i
'

\charrier de forts volumes
! d’ecu, causant beaucoup de
deégaia.

\
t

ile civiliser totalement, Vinté.
i grer dans son milieu de facon
| & en igire un élément de pro-
‘grés, Evidemment, tout cela ;
| nécessite la création d’organis-
imes spéciaux, Jorganisction
| des Coopératives, Vaide de cee
| Sléments précieux que sont leg
cuxilicires sociaux ef gu‘cux
Etata - Unis, je crois, on appel-
ile les
| La question tele qu’elle est po
| 868 par le Chef de PEtat ne |
manque pas de faire ressortir
i chez lui, une claize vision des |

E
i
i

ii ne fait de doute, non seu-
lemenit a aucun Spécialisie en
éducation. mais encore & tout
esprit sérieux et cultive, qu’aa
un résuliat valable et dura-
je ne peut dtre obteny dans
je domudine de léducation ne
ale ~- dans le sene kage de
lexpression --. sana ig partici.
mig Wraime©nt n-



Une :
cericine expérience des mi-
Heux ruraux hvitiens.

Toute leniative de poser st
de résoudre la question autre-
maént est Ulogique, anti - scien-

i vie decente.

1, article



des debats. le. sénaieur Van-
denberg et sox am’s veilleront
ice que leur subsiance no
<0 pas aiterée, C'est en coo
»eration avec le depariement
VEtat que la commission des
ligires étrangéres du sénat
edigéd ces

procieus op
eort de 80":











Un pays comme les

Unis, maigre son immense dé recommandations,

mt et f ‘ ais los observateurs ont no-
& que ce n'est? pas sur Vinita
we du gouvernemenr qu’ellos
mt &é unacées.

Au moment of le situation in

pesscice vant teed tom BS
Le passage suivant einationaie s'avére particulia

inttulé: Leader
country schools, paru dans le







Journc! de National Educaten
Associdtion, en donna we jus
te idee: «Les Conseils des com
munautés arrivent a se trou
ver en face du olus grand d



ensemble ef ther



Jone de Ves.
tant rurale



tery

huhen LAUTUI



‘CE LEDINERIOLE NE ELA TA ATA YA PANIED PEN OLE LC LEMA LS PIERS $6 BF CECE PLY AIRES OE ES LPT ETS

LES TRAVAUSN PUBLICS ET '
: i
LA FORCE i

DE NOS COURS DLAU |



sion de nos cours d'eau, Ceux
dentre eux qui parcissaient jes
plus inolfensiis se sont mis a

Ainsi, ja riviére de «Carte-
four « leuilles», dont le trop

puissant debit en temps nor- |

mal avait empéché le capia-
ge complet, envahit les cours

du bas de «Pai de choses,
coupant ia rue Muller de la
lére avenue de Bolosse d'une
large ravine quid interrom
pu la circulation des voitures
et qui a creusé da larges cre-
vasses tout le Jong du Quar-
tier riére le Cimetiare.

Nous signalaris cet état de
choses cu Ministre Péreira qui
y ramnédieta certainement.



HUMOUR JUIN 48
Lee admisateurs. de «Bocume



se demendent & qui dalt al
ler leur préférence; du
boneaurts au Bode ou du «Be.

_ Sarde 4 ean. de plug?

btive du bi - center
| Fondation
, commenceront sou





[tre gouvernement a

de toute la région, du haut ot |

Â¥




L
COMMENC!

Do se
plus que le
pour FExposilion “comme

ONT

confirmoe de plus

PEY

ay

B SOUS





TOrS Travaux





SOUL



de ja

de Parten-Prince.



Bien plus, on prétend que no

Beja rec

de [Extarieur des offres pour

; des constructions ayant un mip

port direct avec TExposit



Po'est- &- dire des «stands-,



Nous savions bien cue cetie



| Exposition qui a suscite le pes
simisme des uns, si ce n‘es

leur mauvaise fol calculée, n
serait pas abandonnée, ni to
| pigs comme l'eussent woul
| ceux Gui ne sommelllent par
Len pensant au succes des en
treprises du Gouvernement.
LExposition, ce magnifique
acte de ici dans le Devenir hai
Hen meilleur sera une réailité,
un mofff de légitime fierté
pour Vhaitien signitiant & tous
sa détermination virile de s'en
gager dans jea voies lumineu-
ses du progras, et un nouvecu
tiomphe de la volonté du Pre-
aident Estimé, qui doit s’trapli
tier de la collaboration loyale

des bonnes volontés individuel

les

L’Exposition sero Vattestation
he de pos popaibilités de Progras.
shire;

PELILIAEL AONE EY SERA EDT S OD,

j wed eek POUNEY LATE

b
t
'
t
j
i
| ement delicate, c’4s! donc le

Dneton an éclecine.

oallement ameéricain gui a dé-

side quelles doivent étre les
| sases & long terme de la poll
igue étrangére des Etais Unis.
»@ pouvolr exécullf, en Vespé
ce. le Departement d’Etal re-
soit donc ses directives du pou
voir legisloti! dane un domal-
ne ou. géneralemom’, cest le
gouvermmement quit oria ion b

: aibatives sous roserve d'appre

bation des représentanis de la
Le temps

/ ost loin. constatemt les observer

teuxs, ou le politique étrangére
les Etats Unis porta: Yem-
oreinie persannelis de Roose.

| velt appuye par une maijorize

| democrate maintenant dispa-

i rue,

i + +
Cattle transiormation ¢e la

sone politique SME COUN
vexplque, a la base. par ile
at quun gouvernement dé
noCrale Coekisie avac ane ma
orlte republicain:, Conendant





60 Obsenvateurs soullgnont
Pyjue cet état de choses aurait

i
|
i
f
i
t
i
| yA Prov oques
t
i
j
i




“ia Novem-
tre 1946, des dive
re le législatit of Yexdécutit
ven plus profondes que celles
qul ont pu é6tre relevees, En
réallté, catiment les observa
eurs, Hl s'est produit. dana la
pollique extézieure dea Etots
Unis. une évelution qui pour
cit go traduire par lo formule:
le gouvernement! prapose et
tle congrés disposes. le con
ves allont méme jusqu’s pro
poser,

Ce iait s'est varifé pour je
Srogramme dedde & Vétranger
qui garde son tite de «plon

son initictour. Le Dépdérie.
ment. dEtat a plaidd pour sa
nécesalté et « 66 dcouté por
le congrés, Mola la commis.
sion des alicires étrangéres du
congrés — ot surtout celle du
sénat, sous lo direction de Ven
denbery ... x fait subly ay pre
geome dluboré par les servi.
ces du Secrétaire d‘Btet Man.
shall des bansionyations dang
je fond #t dans le forme

Vont rendu eacceptablen & le

i “ed na dameontat-s,



ee. vam

$

Menshall «par déférence pour :

Si







seen

“PAR SANS RIL

LONDRES, 31 Met AEP. =

. On annonce officiellomont
‘de. Londres que les communi
edions téléphoniques aver 1B
gypte seron! désormaig sujet
jes Gla censure . égyplienne.
Seules les. conversations on
Janques frangaise, anglaise ou
erabe seroni aulorisées.
WASHINGTON, 31 Mai AFP

Le. Becrétaire ~d’Etet Mar-
ahall-a rendu public la lenre
quill aadresies Je 26 Mala M.
Elihu Epstein, represeniant
a‘isiael & Waahingion dana je
quelle U déclare que «lex Tanda
Unia wapérent que jes eflore
dés aoliots unies pour propor
yer. dee conditions paciliques
69 Palestine s@ront oouronnes
de’ gacces et quilarce! coopere
ye avec jes nations uoles dans
a, but»

M: Marshall a -déciawe éqale
ment aM, Epstein quill «ans
’mertalt sos iélicitcions et Ce

jes du gouvernement des Eva's
Unis au nouvel dat d'larcel of
que celui-ci, pouvall envisager






' de longues auades decranquil

ltée of de prospedté dans hon
neur, on tant que membre de
ja cormmunuuig ves
Crest en reponse aa t am
me odressé par M. David Ben
Gurion, premier ministre d'ls
rae), au.president Truman je
16 Mai que M. Marshall « fait
cette déclaration & Mo Epsieii.
WASHINGTON, 31 Medi AFP
M. Williaa Fosver, {da
part, communisice &
dévlare auscong?
purti refusercit de

























mer au projet de t
fine & treiner les
monisies aux Exis
eas ou la ie

Parlant
Bion padicic
der commun:
jes rnembres d
seraient de se forre »
culer ainsi que le projet de loi
le prévoit.

M, Foser a tat ce
tions aprés que le rep
povaillinte Marcan!



3 declara





primé, Vopinio:








La conlérence de
partis agraires Bur

ypres quutre joura de

pris tn
débais, par adoption d'une
resolwion dence la odes



le de paix» que propose Biciliy
ne, :
Assisiaient a la conlérence

MM. Georgi Dimitrov, de Bulb ,

garie, Viedko Mawhek. de
Croatie Nichola Greqoresko
Bugesct? de Rouman'e, Stasis
jas Mikolaisczky, de Pologne,
Férenc Nagy, de Hongrie; Mi-
lon Gabrilovitch, retenu a Lon
dres, a Gh représen'é G la con
férence pour la Serbie.
Dans-une résolution procia-
mée & Voccasion de la ta-de
la conférence, les chels des
poris aqruirens © 2 ont
acouse PURSS dormer les mi
noriias communistes < Vewon-
gex et de se rdécrmer active-
ment derriére le ridean da fer
tout on foisani «une fausse ovo
fession de doi de désiver ardem
ment la‘ paix», afin de s’etfor-







cer a désarrmier morciement ot |

poiltdirement les Etats “Unis

lll Mi RT Rie Da Pll Be:










RENDEZ-VOUS

pandant toute la journée
et aprés les spectacles a
EST INVARIADLEMENT

Kalmar’s Café

ad my
Chanp de Mars ek
ven BANA

poecratiques par cette manceu
VIG,

Les chels dea partis: agral
riens ont décidé d'établir une
coapéralion ires dtroite avec le
«trout. démocratiques et d'élar
git leur propre. organisation.
BERLIN, 31 Moai AFP
La décision du gouvernement
militaire américain de lever, 4
portir’du. promier Juins Miner
diction dintrodutre et. de dilly
ser dung sa zone los journaux
at low publicadons licenciéns
sovieliques, a été notilies an
gonéral Deciwin, chet adjoint
de Yadminieration miliaire a
Nidtigue, por lo général Haya:
adjvint cu général Clay, dans
scp réporise G une lettre dens
laqiele: le général russe at
nongalt quill érait disposé a ox
raminer les moyens de purve-
nir do un accord aur cette ques

| cdnsi que jes quires nations dé









Hom, :
LLONDRES, 91. Moi AFP
Le Doceur Daniel. Molen,
nouveau premier ministre d'A-
frique. du Sud, sera invité ‘out
comme Vourdit éié le mare
chal Smuts, a
conférence des premiers
ues. des dominions dont ja du-
ie sera peutdtre avancée a ia
fin du mois d’Aow on au dé.
but du mois de Septembre, de-
clarent les milleux. au’orises,
La ‘décision. du. gouvemne-
ment britannique de ne pos 10
rir compte de Pechec du mare
chal Smuis dans ses rela
avec. V Afrique du Sud est

par ces. mil

minds







vue

a deg: domir
quemmen, ©
i pendant du gouvernement ¢#




Londres,
BERLIN, 31 Mai AFP
vLe colonel Tassojev se ion
ve.en Allemagne entre les
mygtins des qulorliées sovierl
ques», a déciaré un porte-pars
le britannique au momen! ou
iL donnait lecture d'un commu
mque olficiel, a ce sujet, dla
$ a I a

ie












sie et se rend: en Grende
xgno. -Aprés son arrivée
en Grande Bretagne, le cole
nel changea davis et exprl-

forités sovidtidues,

«Le 20 Mai, un avion . spé
ciol ramenc je colonel 4 Ber
Yn et lee aurdriias sovierques
furent cverties G son rélour. Le
colonel Tassoniev,accompagné
d'un olfcier britamnique, se
rendit auprés des autoriiés so-
vidtiques~, déclare le commu-
nique.

Le porte ‘parole britan:
gest refusé de. voir qucun rap
port entrele retour du colonel
Tassojey en Allemagne et la
remise. par Jes anstorités sovie
tiques ene les mains des au-
jorités Britenniques de M. Igar
Klein) fonciiénnaixé britanni-
que qui disparut Jui aussi dans
des cicohetances mysterleu-
ses. Le porte parole refusc de
donner cucun détail et i décia
ra que cette alfaire relevait de







| Geen,



la prochaine







male désir de rejoindre les au

ln compétence du sForeign Of

Mord & @ heures:

A la demande do charmants
cliente: f

YANKEE DOODLE DANDY :

uyec: James Gagney, at han
Leslie. 4

Une production devia. War.
ner Bros, parlant bangaig

Entrée: 0,28, 0,501.00 Gde

A 8 heures 15:
LES AMAZONES DE
LESPACE

Grand dm Universal, sous i)
tres trangais... °
Une adlection de vedettes,
de Ydmour et.du sacrifice. La
trohivon d'un horme aimé con
duit uné femme-qu déseapatr,
juaqu’t l'on tuer,

Entrée: 1,00, 1,50, 2,00, 2,56
Gdes














womens,
Morered’, & 6 heures:
SALOME
En version cagleiae,
Yeone de Carls.
Une muquifique. producien
en coulour de bi Universal.
Lintorét de ce tlm est conti
Bu ef vous tent en haoleine...
Eniée :0.25, 0,50, 100 Gde

A © heures 90:
Salle en Location,



Aves

Grande représentation of
ferie pur la gharmanie dan
seuse Cubaine:

TAMARA
e SAIEH
e Abo



Cubano, genre Pervertida, @&

VEC

En 2e partie:
MADAME-ET SON FLIRT
Un grand film Frangais.
carée: 2,00, 3.00 ef 5.00 Gdes



MAISON. A: LOUER
Haut de Pétionville
Maison meublée — Gruege,




DEUX VOLS
" PAR SEMAINE A -







Miami 37S
La Havane ° QT
Kingston “40
Ciudad Trajille "48
Curacao * 4
Aruba “74
oyasy as
£, & G. Martife




Port-ed-Princa,
"Tel, 2582, $419









ea




























































Paramou nt. eo
Mardi, & 8 heures:
BA BoE DU MORT

“avec Ingrid Bermon, George
Banders.-

ia Elle Gat venue & lui Je
geaur gonflé d'amour ef de len
drease,.. ole btelt douce ot bel
Je...

ua Metis on dul) couvall une
folouse fureur. Ypn'dialt pas
= pour, le bonheur...

_ “Eniée Générale Gde 1,19

Fidserveo Gdew 2.20.

AB heures 15:
LA BELLE. DE TAHITI
(Tahiti Honey)
@ous titres frangais)
avec Simone Simon.
Enwée Galo Gda: 1.25
Héservac: Gdes 2,20

sesso.












*



Mercredi, @ 6 heures:
LES. VERTES ANNEES
avec Charios Coburn,
Teoke, Hoverly Giler.

« Us entant, un pouvre oF
phelin. cpl, avec courage, ol-
hon la-vie..

Ende Gale Gde: 0.80
Réserve Gde: 1,10

A & heures:
En soirée anglaise:
NEW HIT PARADE

avec. Eddie Albart, Consten
ce Moore

. lew crtisies les plus popu
ldires de la scéne et-de lu ra
dia... une cascade de. roman-
cas, un jazz endiablé, des
sshows>» sensationnels..,
“ Entrée Gales Gde 1,25

Réservee: Gdes.2,50

tit
* Ea ‘?*
| Cine-Union
Mardi, & 8 heures 15 et $
heures: 30;
avec Clark Gable, Franchot
Tone ot Charles Laughton
dons: :
LES REVOLTES DU BOUNTY
, Tout un équipage se révol
tant contre ia tyrannie d'un
chet cupide et cruel... Une }-
dylle se développant dans le
cadre enchanteur des les Ha-
WEEE, -
Entrée Gale: Gde 009 et 075



Tors.





| Marcresi, & 6 heures et 8
| beures 15:
MISSION EN BRETAGNE
. Des milliers de patrio‘es,
sacrif ant leur vie pour lberer
la Fremce.
Enirée Gale: Gde 0,25 of 0.51



amamagtoe:

AVIS >
Mc. André Louis Edouard or-
gonise un prochain voycge
pour S: Yves, Anse 4 Veau,
Baconcia, le 5 Juin,
on pertia & 11 henres.du soir.



cig.
‘Les cartes sont-en venie cher
Maurice Augustin Gd'Rue. No.

2168 Tels 2241 etd VHorlagerie
Clavier Rue -Dantés --Destou-

ches No, 149,¢

PwSes Voges sectsesb rs Saree Ee Sctct sheet cts ets se bad 3029 5 ef














[R auplicn
Ratner "ARFECTIONS aie

Prix de tournée: 2 Dollars. 50

states tntettetsnntntnininsnenttttns ttanetteettsonnonenteescheusaietaneieecesinticmenisttnnmmsntiiuemeni, atuchisiattyetnnenanmtaiestetinntentenssnaiemantnatisnomeanmalenayimtatinnenrennstineLinanytianinehisGiiinan einen

'€@ broderie blanche?






laa fcmnilles Pauyo et joss
semprossent dinformer lea in-
yités que le mariage de Mile
Olga Pauyo avec Mr Jean jo:
sé, pour rolson de sante pet
ponvoyé @ une dale ullsrieure,
qui leur sera indiqués parle
voie de la Presse. et a la Radio.
ere onenisissisgcasiceentctcnetiseti iia I

A VENDRE

Pour cause do départ:
Salon, topic, moubles divera
cuisiniére électfique, voiture.
S'adresser a Mr . Bertrand,
tue Villulie, maison . Pasquier
(pron plaice Boyer), Pétion Vil die ter Lot de 20 _ ag 6

le, : "9a.
oz Ba. 3.000) G6
* ho. 3.000.00
we a S000.
du ter Lot G. 90.00
* fe.” 25.00
y n He, * 20,06
250 Term, du ler Lot G. $.000,00
959 te, 7%. 3.00000
389 oF 8 7 9000.00
sg ge," 9.000.00
99 Bae 9000.00 a0:
89 contalnes du ler Gos Lota 4-G. 20.00
99 contains du da. Grow Lot 4G. S00
Promina boule tide de la machine & Gy 756,00
Deralbre boule trée do la muchine 4G. 74008

4672 Lots yqaqaante

Loterie de l’Etat Ha
TABLEDELOTS
Tirage du 8 Mot 1948
er Gros Lot de














aentimenttssteinansisnanit
ATTENTION!

Méres de famille, bdtellers
ot vous lous qui aimex nos dé-
lcleuses confilures . natlona-
ws, jea Produita Alooinicims
TAIN vous offrent, a des
prix modesies, son produits ad
mirablemenst présenida dans
dos pots on verre scpllén >. at
pastouriada

Pinios les jnonden pomsons
devant un réchaud.

Fini Vonnui dapporter voue
récipient a Vapiceria.

Finke la longue attente de la

A toute "epoque de \annde,
acison du trait déniré.
toujours au méme prix log Pro
dults amenicives TAINO, vous
serviront.

Exigez TAINO,
PVexcellonce.














_7a

«SUWANNEE FRUIT
& STEAMSHIP CO.»

SERVICE DE FRET

De: MOBILE ot NOUVELLE ORLEANS
A: PORT-AU-PRINCE, via Nuevitas (Cuba)

PROCHAINS DEPARTS

synonyme







CLINIQUE
du Dr, Maurice Ethéart
134 Rue du Centre,



|
|
|

Médecine. gendrale MOBILE
Gynécologie et Voies Drinaires
Eloctricité Médicale MV « (Ondes courtes ot ondes MV «PATUCA» Mai 18
longues) {MV «BONITO, juin i
Auto-Condensation i .
Galyanisation ~ Ionisation « Pour tous renseignements s'adresser &
Faradisation ‘
Rayons Ultra-Violets ot JOSEPH NADAL & C0., Agents
infa Rouges } AGENTS. GENERAUX

Rééducation musculaire par
les courcnts —pulsatoires
Régularisation des glanded par
synionisation
Horaire des Consultations
Dr. Louis Perit

7:30-6 3 Hres. A.M:

Dr. Maurice Ethéart
9 Hres. 4.11] Hres. A.M.
Aprés-midi sur rendez.vous
a Heenan sane ns scnmnn mms

Derorewe

ti» enn [ s

TOUT CE QUI RELUIT
_ N'EST PAS OR! w

Désirez.- vous admirer ou a
cheter de magnifiques articles

JENTAI
JAMAIS VU
PLUS BELLE |
TOURNURE!

VISITEZ:
VOUVROM NATIONAL
$2, Rue Roux, Tels. 2294

entre Don Mohr‘et Ch: Péqilare

Vous y triuverez des chefs:

d'ceuvre exposés par ‘les moeil-

leurs ateliers de Port au Prin-









RIEN AUGUEL SON
DEMTISTE NE PUISSE

REPROCHER A
CETTE JOUER
WRENE,,

CENCE BATS se Las TaoviNcwe :

” Woutez-vous garder votre Homme?

«Donte et Belles














parlinis : exetiques:
vou CASHMERE BOU
‘en Loutes les -parties.de vita
titdd. crilounie de nieages age
ta sovtant. du bain,
propre et pure qu’ vi

potverte de rosé.

pendant des benres av
cogtlance: Bt assurance:
Assure, - vous. le

Qn vous servant di

DUIS

Vs CASHMERE
BAL BEE

QUEL” cai

répatidant
Ns

aLe.
PAR.

ent toujours a ote pear

BA TAOUSSE PINCIRANTE
SGAGATE @INSINGE ENTRE
t8S DENTS.A IDE ARN

TRG thn

io encore. 4
Al aller danse

“MINS ELLE Surpzing
fuse pes CAURES OF:

“WITH THE FRAGRANCE

JACH LOVE

Briteminn





BARBAN WaT: ji Repuie de aoas








AVIS IMPORTANT

Le Dr. Frangols DUVALIER,
a | cyant appris que son nom con
a | tinue & figurer sur papier a én
“Hf séte de certain groupemeni pa |
iitique, met ses amis ot le pur
blic, en général, en qarde ot
protesio contre de tellss ma-
nepuyres.

“STANDARD F FRUIT &
STEAMSHIP Co.

11 BRODWAY, NEW. vorx

Expédiez ou faites expedier vos marchandises sur nos be
fecux qui vous offent un - service régulier et direct entre:

NEW YORK — HAITI... New vorx
&
HAITI — CUBA — JAMAIQUE — HAT

lea bateaux ci-dessous quilleront New York pour venir dé
rectement on Halli; et, sont altendus cormme anit:




Ordination de
J. B. Salomon O. M. L

Gulte de la Iére Page)




EAU Or TloRDE :

MURRAY & LANMAN’S
CETTE LOTION UNIQUE A PLU DE

20

USAGES

POUR LE BAIN
APRES LA DOUCHE









du nouvel ordonné son! tom- y prés avoir assist la veille
bées le jour méme de la Pen [oux cérdémonies du diaconet
fectie, jour de vives ullegres | de son file comme il Vappel-
aes pour TEglise catholique | le toujours a ienu a Faccom-
commémorant la descen'e du | paqner go dimanche matin
Saint - Esprit aur les Apdues. aux pleds, des Auteis. En ef

Ce fut aussi sublime que | fot, pos une minute, il ae Pa



OL Mai 1948.









re

























Départ de - Arivée & COMME ASTRINGENT Chez Bailey guand one. i Roles da Bact. thandonne, Bile premier pb
oat 5 aY5 Coeur, pare de sex plua tire Oblat haltion a Youle dune
Now York PorauPrinca {1 LOTION POUR LA EAU . (154 Rue du Magasin de PRON ocx citrate, Je rouge bat. | fagen perciculidm cette hen-
COASTAL VIKING 23 Avail 28 Avril a COMME DESODORISANT PERSONNEL | Telephone 2183. font, fac cvomble dassisiante [ reuse oncavion de la tendra
TRISH SPLICE 7 Mai ‘ 13 Mai COMME PARFUM | ! sev te jp venua dou peat panow. Le | golliciiude de won grand fate
COASTAL NG * i te ‘ io Mai POUR CINTIMITE DU HOURDOIR | Hevérend Pore Le Houllier, Su | nom de son Pers an Marie tin
COASTAL ton Tuin { POUR RAFRAICHIR LES CHAMBRES iu jennent dorriver cher: , Pitind des Oblate Mere un P meculde
WISH SPLICE 18 Juin " 24 Juin i PAUL E. AUXILA Fmeculee en Holi occu; Ajwon it meuse le Noveérand
COASTAL MESSENGER 2 Juillet @ Juillet Rue Traveralére " Charre,

Ho tema Vs fnew Lediuiller de aon verte





Apras avoir débarqué le [rot desting “4 PortauPrince, cos
bateaux se rendront @ Santingo de Cuba at Kingston, .|
Jomaique, pais retourneront on Haiti, pour prendre du fret |

Pour srulager les maux de tétes, migraines et
guidissements pour lea morsures d'insectes,
pour les états nerveux, pour les rhumes de cer-

Drape de Lit en coton, Toile |
'@ Drap on por fl, Servivtieg
i de toilette, Bas Nylon, mow |

i
dikes cy cores pelleinse et dl can art arc



aut fir af



toanbiae a rpomdi 4
rather, Dans Un






ted


















































































or New York. veau et pour les pieds tatiguég et échauttés. ' choirs de pache en coton ot | expl que ie dilforentes pha | SPEECH bien iouwnd. oo ae
* ae position avantagause de nos docks 4 New York élimine ch fi, Cicvation Sapbrowts. ses de POndinaion, en besa: | pique ot lustiie le bonheur dis
7 ccire; tansport at d'acconage. fapedux stelson, 6n vrab leu | pén fre, de ac lonuile
tous frais supplémentaires de nSp ig . te, Calesons, Chomiseites |, . a cone
STANDARD FRUIT & S/S. CO. OF HAITY, Agent | gu ‘orbligionnaives
Port au Prince, Haiti Téléphone :3271 CELEBRE DEPUIS 1808 ie i plored do ariow de loute
, et de pre On, Git is uh | Congreqa! dea Oblats
.
wae SOIT ESSAYEZ UNE BOUTEILLE | oun powveit guivre, compran © Marie boon ioe rendu
P AINCU dre bien aisdment ce qui se: he ye cde voontion du jou
GOMA LA SOYEZ CONV | passall dans je Chour A. (ne S 20, desormais son trod
negnie organiaée pour Lachat et extension de la cul EN VENTE PARTOUT pres Finuou de ta messe da ta | re, vertus chiétieunes de
é ture de la figue banane, dons j’Arrondissement des Gonai- ° Penteccte, le Rév. Pere L @ pu olfris
tea ot de la Maxmelade, de méme que la culture de Ie pite, DON N. MOHR, Distribsteur te, Cure du , ce & féclosion
; * dp la pistache, ete, ete. : au nom du Provincial des - elle awent
Q Se met & la disposition de tous les planteurs de la zone _ | Blais, a tu Yacie demand Lorateur
: ‘Gonaives —- La Marmelade pour achat de leurs pro wa eee le Nonce A b lea premiers é
cuits, SI LES EFFORTS DU «NOUV ELLISTE. VOUS PLAISENT. i ane . Ser nave .
moire cont ein de
LA GOMAPLA. prépare l'avenir des Arrondissersents des } i : ple

ENCOURAGEZ-NOUS EN VOUS Y ABONNANT at élever & lich

Gonaives ot de lo Mormelade. ; |e

f

"Les Bonnes Choses valent la peine détre attendues

.rriveront Bientot

DEUX MODELES
iplétement nouveaux de

1949

i COLN et la LINCOLN COSMOPOLITAN... en .
c halt mgnifiques styles et une ample échelle de
| prix a votre choix

TIEREMENT NOUVEAU, AVEC PUISSANCE,

T LA LINCOLN EN V, EST ENTIEREME iC . > PUSAN
cS OE in TA DN COIN ET LA INCOLN COSMO- SUPERIEURE, PEHPORMANCE ACCRUE, SOUPLESSE INE /
fas De Luxe DENIER P avis, CES | Ce RES REPRESEN. oN RESUME, UL MOTEUL CONSTRUIT AVEC CETTE MEME:
VIS, CES V ES EN : SONSTRUC.

#8 De Line LE oon CATECORIE, LULTIME PERFECTION PRECISION, CE MLME £OIN APPORTE A LA t

TION DES MOTEURS D/AVIONS.
QUE LE. GENIE HUMAIN AIT CONCUE ET CREE. TION DES MOTEUHS DAY!
NOUS LES CONSIDERONS, DANS LEUR CATEGORIE, COM. UN CHASSIS COMPLETEMENT NOUVEAU

'ME L'ULTIME PERFECTION GONCUE ET CONSTRUITE PAR . . . TOU.
LEGENIE DE LHOMME, EN FAIT DE VOITURE. CRS ELEGANTES LINCCLNS SONT ENTIEREMENT NOU, ;



sper | ‘de pore
ded,

re > fat dans

Le Choeur de lEglise fut
pl. du religie:

Dea Freres et des
partenan! a des Congré
différentes venaien:

la jolie du jeune levite. ‘



ste Sa





e deux mo
fortonie quit
rail pas les chagrins, Pe
ce Vhouiller fu réellement pa
six prétres, des Oblais on hétique af sublime.

grand nombre, des compuatric
ies ef aussi d’anciens vieux
Cures, aseisicient le
confrere. A



La scéne touchante éait la
aremlere bénédicion du now









preure ¢ & sa more, a ga







wae

@





































euMomon toujours escor
SOM parr pére Beau.
se du Nord












Reverend



Pere Bean. | é

directeur

















im, longe |









Even



. Birin), Glare.
DON N. MOHR, Distributeur,



aoprncenttntrins en.

_La Maison du Port
Propriétaire : , ROGER MARTIN

CROIX DES BOSSALES PHONE 3923











la ae
eae








a le plaisir de présenter au public ia NU-MAID OLEO MAR.
GARINE, pour la Table, en ferbiane de Slba. Economiqua,
} Agréable au got, d'une belle couleur jaune et riche en vite
mines A et D,









En Vente dems les meilleures dpiceries de la Capitale:
















” BAZAR NATIONAL, BICNARA TZMERY, BAZAR REYAR
ANI ae NT, D
VELLES, DUN BCUT A L'AUTRE, LIPTERALEMENT, RENE GUERIN, GEORGES COLES, BAZAR hh, CHS.
UUGNES ENTIEREMENT NOUVELLES POUR LA LINCOLN CASSIS ALA CAPOTE UN CHASSIS COMPLETEME US, B ORIENTAL,







PICOULET, BAZAR DU CHAM? DE MARS, EPICERIE LA CA-
RIDAD, MME ED. TOVAR, CIVTRAL MARKET, SAN FRAN-
CISCO BOULANGERIE, MMESUZANNE BERGER, MME R.
DUCHATELLIER, ETC.

REMEN7
NOUVEAU, AINS! QUUNE SUSPENSION ENTIE
CFS NOUVELLES LINCOLN SONT 7OUT A FAM DIE, NOUVELLE, PERMEITANT A LA LINCOLN D’ATTEINDRE:

AENIES; DISONS Li EN UN MOT COMPLEFEMENT NOW UN NIVEAU DE CUMMODITE TEL, QUE LON PEUT CON. |
NELLES, DANS LES MOINDRES DETAILS, Nes DE TOUTE SIDEKEN COMME JAMAIS ATTEINT DANS {EXPERIENCE
FEMENT QU'EXTERILUREMEN °. DES LIGNES TOUTE oe INDUSTRIE MGTORISEE. JAMAIS, A NOTRE AVIS
snaicnER ET D'UN MODE. NE EXC ANT Ce atuoang, JL N'A EXISTE UNE: VOITURE POUVANT TENIA LA ROUTE
FE ROLLE, MASSIVE... DAGAGEANT oouce Brig AVEC AUTANT D'AISANCE ET POUVANT PRENDRE us| Ty
ome Ge INFIULLIBLE BY oO pan Oe VRAIS AR. COURBES AVEC AUTANT DE FACILITE Qu. BLE VOUS D

7 DE QUALITE, RA ‘ SSION DE RANDONNEES DE .
USANS, DES AMPIES ET ELEGANTES LIGNES DU CapoT NE LIMPRE e
ona LA SPLEMDIDE FORME DE L’ARRIERE, CES LIN- SUAVEILLEZ LEUR ARRIVEE

© SONT DE PURES MERVEILLES.










~



Pee atanenaey








NOUS VOUS PRIONS DE SURVEILLER L'ARRIVEE DE ces)

LOUVE UNE, VOITU.)

z UVEAU NOUVSLLES VOYTURES. SI VOUS DESIREZ D’

n MOTEUR COMPLETEMENT NO ” RE OUl VOUS en DE JOUIR DE TOUTES CES NOUVEL- |

IG MEME MOTLUR, D'UNE CONCEPTION ENTIEREMENT 5. cevsarions, AYEZ BON ESPOIR: UNE AGREABLE,

OUVELLE, ACTIONNE CES DEUK VOITURES MODERNES: SURPHISE VOUS EST a ESERVER,
LINCOLN ET LA LINCOLN COSMOPOLITAN. DANS











e MOINDAES DETAILS, CE MOTEUR, DE 9 CYLINDRES HIEN NE SAURAIT ETRE MIEUX... NI PLUS RECENT
wb } \ ’
SURVELLEZ LA. SALLE D'EXPOSITION, NE-RATEZ PAS LE COUP D'G@IL DE LA NOUVELLE Lito is 0 1949 we oH



j. £. GENDRAL, Pord Declor, Port au Prince, Halt, Phone: 9124













ee = S. od, *





a)

MUNICH... Selon les. pre-
midres communications velettix
wes aux élections de dimanche
demier, les communisies . of
jJow pariiiont au des gains
substaniiels dans ois villes
«de lq Baviare, stuée dans Ig
gone oméricaine d’ocevpa-
tion, Ces villee sont, Munich.
Nuremberg et Hop, aprés que
4,900.000 bavarois cient 6a 4
Tumne dans 41. villes, Toute
fois, les succés des communis
ton nom pos ae gprogisirés
dana la méme proportion & ira
yeors toute la Bavidron.

LONDRES, .. Le Foreign, Of
fice @ annoncé, que le rol Ab
diiiah, de “‘Tronsjordanie, «
promis bert) eatere 4 toules

ules deg



jes dylines catholics
visite Cie de
TEL AVIV
role de Pagence juive a anon
cé, quo la légion arabe a pro
mis de faire usage de gaz em
poisonné et de fue entrer en
action 300 ade,
pour diriger deux ale

wre ia che de



won Ui POC PEE







UEPL ELE

ques deci
















BAYES ©

Jem. Gos auaquex de
* weow Heu la nul dbier ou cet
te nuit.
PEPING |

haul quarter ¢
nison gouver
nonce que
en avril der
Chine ont et
organisé une
communis
sont ages

TORIO -
miques ¢
ble er



des 41 fults «
qoavernenient
moandé Pélarcas
diat de ses ciloye

PORTLA
Hors en
ee matin ¢
dis gue |
riviére de
UE







i pearGer ab

re, qu G al











fious des
nes dans

LA HAVANEL,
noneé, que le Secré:cire
candidat Francisco Bamtiate,
de YAlience démocratique, au

se Hoo &é on

Cd

poste de gouvernement de la
x om ae
des









DEAL

sérieusemen eo 2
jneonnmus, au momen ou i







ne, & 8 houres, Be te
yout & 18 heures, Selon quel
ques sources autorisées, les

résultats ne pourront étre pro-
clamés que jeudi: Les élec-
Hons auront & normmer un pro
sident, un vice ~ président, 54
sénateurs, 70 membres de la
Chombre des Représenianis et
iy gouvearneurs provinciaux.
Plusieura centdines de pet-
nemmes séiaient déje réfugives
dans les hunlours, Les auto
Hiés locales ont egtime que lex
déguts matériels duns la ville
de Vonpart ae chitirent déja a
2? millions. de dollars.
LARP OLA LAA ALLARD DEAR ARG

DECES DU JOUR
Scionge Ja Baptiste, 7 mois,
Innocent Moise, 8 mois, Luma
na Pierre, 21 ans, Mine Mare
Philémon, 42 ane env, Tac

ques Pac eeet, Por

}
pa AE LEERAL ACODER AA PEE IR!

APRES 158 SPECTACLES
Le 5p ORL VOUS EST AU
, GAIIIG COTS

| Coriolan

leent of des ecux dans ko

L
| me region.

; ree





Le. vent, dans la soirée de
samedi, avoit été pafticuliére
ment violent dans les sections
Lxurales de . Pétionville et de
Kenscott. Dans lx section de
ja Montagne Noire, il renver
sa de nombreux arbres, spé-
dialernent deux de Vhabitarion
de Yolficier agricole*de ia re-
gion, M. Méricile Dumézile.

Dans la section de Grand-
Fond (Commune de Kanscoll),
il renversa, notamment, une
maison apporfenant au Pas
teur Turnbull. Dans ia ville
mime de Kenscoff, ia qolarie
de ia maison de Mine Nicolas

fut emportés en pram
He,
M. Exile Velllard ful dgaie-

i men: victime de la violence du

x

res
ii se conataie bien gue les
avorses. de ces joure - ci
sont pas dea pluiea acisunnio
CODBEGU

ne

mais les



dune perturbation atmosphe
que de large ciendue af dont

éeilets descatrenx 36





éja sentir aux Buta - Us
u Conada.

Nos snistrés,



a@ apprendre

quills ne Bont pas les su





LE CAPITAINE LA
LE CAPITAINE BORN



par son chef hiérarchi-

i que dAguin 4 debiter G la po-
i pulation
i
Blones», région ob la pile rem-
t : i

oFonds des

de






C5 Vie

place foutes autres cult

Pp weleres



,& raison de tre

entfimes. la marmile ¢



Votlicier de la P.

jee Puarat-
le, Arhendst Cas }

le



tvendu ai aeseus du pie
fixé.. Mais, aussi ce qui est
| plus grave il « gardé le produit
ide la venie ioite par Boul.
La conséquence? On la de-
i vine bien: les autres vendeurs
| fuient «Ponds des Blancs+, et

t
jles habitants de cette région

(ne trouvent plus a monger, 2
lgerait bon que le résultat
| YEnquéte vienne édifier Yauto
tilé compétente sur le bien fon
M. Bruno.

de



i

i

\

|

i

i SAMEDI.5 JUIN

| Nous signalons? pour Vinior-
| mation de nog lecteurs, la qran
| de soirée dansunte,quorganlse
| le Syndicat

des Ouviiers

dimprimerie, a Poccasion du |

deusieme anniversaire de aa
fondation, le satnedi 5 juin
courant au. local du
Toussaint Louverture.

| soirén de lolle gaieté et de joie.
Nous convions tous, 4 ce grand

2







Lycée |

Mul douto que re sera une |

ee ee

La seconde édition du ma
gazing comique. «Negra, Ha-
rooar quia été laces année
doermiére ot est une audaciouse
incursion dans le domaina de
YVEducoution #1 dex relations de
rate, vient de poraitre . avec
Yhistolire Wustrée de la lutte
couraqeuse de Toussaint Lou.
verture pour les conditions de
liberté, Ce magazine de 32
pages vient répondre @ Vaspi-
ration dé la jeunesse américtd.
ne at servirg & apporier de nou
veoux fexies sur histoire du
nagre ot & promonvoir la com
préhension entra les races.




































ler

ad valorem co























substantiel-
i de notre

SL BP.

OLLIE ESE TEA STII

ON DEMANDE:
Complable expér! j
yart une connec
fondie de YAnqlais. 3
Anglais, Bolte Postale 48-A.





EER ASAIIIRTES



G. GILG, Agent





) auess
ques,

i res ont été lancés cette sonal.

, reux





a





eager

TOUSSAINT LOUVERTURE

Catte souvelle édition quion
peur gouver 4 la «National
Urban Leaguer 1193 . Broad:
way, N. ¥. City 10, ,comporie
également Thistoire - Hlustrée
da ia vie. de Mme Raymond
Pace Alexander, femme du
Consul d’Haitl & Philadelphie,
Avocat éminent, Bacrétaire do
VAssocietion nationale dea A-
vecais, et membre du Comité
des Droita Civils, . récemiment

ment formé pox le Président
tremon. Elle est également
Secréiaire du. Bureau Exécutif
de laeNational Urban Leagues,

ped coe

| EA NOUVELLE EDITION DU MAGAZINE «
ly a encore d'autres hintoires
iantrées’ sux Jocker . Robin:
son, le premier noir G jouer,
dona une «grande ligues de
baseball sur Booker T. Was.
hington: sur Nabel- K. Stanger,
infimidre renomrmée; our Chile
Rohingon, un prodige de la mu
sigue ag de neulans. Des
aventures de 1840 hataillon de
janks durant la derniére guer-
ra ot de courtg skeiches sur Fré
dérick Douglas, Katy Forgus-
son, Phyllis Wheakley, Tom
Melyneaux et Alexandre Pou-
shkine.





EUX RESERVE AUX. «NEGRO HEROES»

t yocat ameéricain ef est raem-

omité das Droits civiis
President Tra-

persanuages
ve dans «Negro He.
1 vie passionnania
tée dans ce magazine
couleurs>.














, QUELQUES MINUTES AVEC

VAUTEUR DE
eLB LEGENDE DE WEAU»

Nous avons rencontré hier
notre cami Pierre Carrié, heu-
cuieur de Crépuscule,
quivient de présenter. au




_ , Thédire - Rex, en collaboration
| avec Mie Carmen Mallebran
i che, une «Lagende de YEau-,

ce d'une inspiration origi
nale que beaucoup, qui n'ont
pu. @ cerase de la pluie voir,
@ la premiére, demandeni u-
ne nouvelle fois,

Liaureur, & co quill nous di. |
| considére ia derm‘ére représen |

tation comme une grande répé

| tition qui lui a permis de re



pérer g coup sir les inévite
bles imperlections de ce‘te -Le
gende», genre tout & fait nou
vequ pour nous en Haiti ei
qui monte,
ne volomé arrétee d/apporter
de da varielé dans la produc-
tion théddle. haitienne, La

«Légende de VEaus, retouchée, |

réserve un pleisir rare & icv
ceux qui, nornbreux, se pres
seroni,
ou Théedte - Rex, pour la se
conde représentation. Poeste
et Mystére vous transporteront
aux paya du réve et de la ld
Les beaux décors

Raoul Dupoux, Iq musique du

i
| jeune composiiour Anind Mu

tot, des Gonaives, ef la valy

de Mile Carmen Malehranche |
vous crracheront sans heucs & |

Ja décevante réalird.
Veuteur, en tout cas, nous
en donne lassurance,



‘ A VENDRE

Un salon, une chambre &

Y | coucher, une salle d monger

| ayant seulement 3 mois.de ger
vies,

i Téléphona: 728, Pédonvilla.

; ne,

| Washing!
| pers, infirmiére renommée, et





chez auteur, a |

foune Libred:



la semaine prochaine, ¢
| vaudraient donc « une gourde;

de i.

sux Etats-Unis, raconte aus
k histolre de



| Toussaint Louverture et sa int
L te pour créer id premiere 1é-

publique noire du monde: Hai-

V4. Dy a aussi des histoires



n, Booker T.
Mabel K, Stan-



e Bi

sur Jet



des aveniures du 184e batail-
jon de tanks, durant la 2e quer

LES IMPRIMES FRANCAIS
ET NOS LIBRAIRIES

Une situation qui nous bou-
isverse chaque lols quill nous

| orrive de promener un regard

sur les vitrines ou les rayons
des Wbrairies de la capitale:
vest le colt actuel assez éle-
vé des brochures, revues et
journcux de provenance fran-
gaise, de publication recente.
La locture comme le spari ou
le cinema est
dishactlon de lVesprit,
can eh -profite a sa fagon. El
le est meme une nécessité et
avant tout, une distraction po-









pulaire, .
Co qui nous donna surtout
oa sail que le franc a subi







y a quelques mois une forte
cest que notre

nutionale semble a-

i yolk perdu son pouvoir d’achat



en ce quia tradi cux imprimdés



& Prone.
Du moins telle demeure no-
tra imprcssion en entrant dans
e de Portau-Prince
otenen sortant. Un volume da
cent vingt clog tremes. par ex.
emple revient ici & six gourdes
ingt cing: vingt frames équi-







oo qui est cussi
narchique, si



anormal qu’a
‘on pense geule-
ment au rapport acinel entre
france et dollar,
Ly amieux. Les imprimds,
livres, revues, journaux ~~





; ne payent pos de droits: meds

en Halli, ile coltent actuolle-
ment becucoup plus cher que
jes urticles de luxe asireinta’ &
ia surtaxe. . Nest ce pas une
sitiation troublante?

Le Département du Commer
ce dot avoir une opinion &
cet égard, Ja igre connuitve
cor ln gourde haitienne ne pent
Ste ainsi ravelée. Feratdl 6
adement slancder que. cartains
ouvrages portent -astivent 1n-
siqueite de “surcharge dont
Vouthonticlté soulave une bord
lunte suspicion,



ann erentaintndenrninnintnennianisttatrnitntestmintemnemeeraiht tmnt

| Santé.



oman
Aline! on matiéra do’ polltt-
que axtérieure, le gouverne-

‘ont des Etats Unie, do Tavis | prix qul eat” Ip

Sia oe mecimippiies ammmenn Gk

Lettre de... . [A Pro

& ne



proud plus toulours les déck.| ee prodult une

siona dont 1! demande Veniort
noment parlementaire,

présente souvent au congres le monde sal que lx

den esuggestions” et regolt a

‘jors ses Alroctives,

Le Gouvemement des Eteta-

Unis n'a plus & affronter, com | tape franchia dong tg pau
cos pour Roo | Hom Tepréeente un posi,

mo oa 016 le
seve, une opposition répi

blicaine farouchement isolation | 08 de réduction dans by oh

niste, Los chefs parlermantal-

rea ropublicaine de politque | l¢ grande production ou dey
oxiéeieure, comme le Sénatour | Production on ads, ie

Vandenberg dans te Sonut,
ot le représentant Eaton, Glo
Chambre. sont ouvertomant
convaincus do la solidaritéa des

Ftate ~ Unte avec len démocea +

ques du monde,

Sone doate, Visolationiane
at lo nationallame subsistant
encores dans le Congrés, mais
je programme d’aide & Votran
ger a 46 vols & das majorilis
imposuntes. Lea observatoura

waccordont 4 penser que le ton

grés alfirmera, ga fidéllto G

VONU of sera pout-dtra préi a
envisager,

tion Vandenberg. la participa
Hion des Etats - Unis &
daprég Washingion,
monde,
mériccins.
de Vandenberg,

champs de bataille«
pecmi @ux, qui préconisent u
absolue avec I'URSS.
Join d‘étre la majorite.
‘ols,

ieurs,

4

& s'opposer concrélement a

lagression.
Sous un autre aspect,

portance toujours

des implications

Etats - Unis s’expligue
Vinfluence prépondérante

domaine:
sions de crédits qui

LE VIN DE
JULIO RASTELLI

Le vin de Julio Res‘elli,
next pas Vamontillado,
choufle
GLADIATEUR,
briluge de Rastalli,
hors-leelol
ie.
de le Faculté,

qu

est

g

DIAITEUH souluge ef remonte
lec forces abatiues:
de paludéens peuvent en
moigner,

son ordonnance, & colé de
ja Péniciline, le Sirop Day;
les sulfamides, et le Todt, Vei
ci quiun médicament, preecrit
dans un hépitel d’Etat par un
docreur de la Faculté, est dé-
savoue por le Directeur de lo
Pays -assentiellement
agricoles, le département de
VAgéculure, foisait récem-
ment remarqrer’ Lespés, dans
«La Naton>, ne posséde pas
un seul observatoire.. As
pays du calé, on ne trouve
pos le calé, ea lementedt. Mi
quel Sangenis Y Sabates, répu
blicain d'Espagne. ~ Impossl-
ble, en slfet, davolr, pow
cing cobs, dens les bistros de
Part.cu Prince, & n'impor'e
quelle heure du jour ou de Ie
null, une losse de cals...
Mais ll ne fout s‘dionner de
ven...
Magloixe SAINT-AUDE.



'

2 roe .

, samara

: AU REX i
4 MEECRED! SOIR ‘





POOR.

mals | co quill ya de mien

avec len reserves
déla oxprimées dans la résolu

Veven
tuel pacte de délense destiné.
& pro
téger les démocraties dans. le
Les parlementalres a
selon lexprension
apralérent le
tapis vert des coniérences aux
at ceux
-normale des opération, Is
ne politique dintransigeance | Parti au pouvoir. tlompis 4

sont
Toute-
sont davis les observa-
si le Congrés des Etats-
Unis ne veut épargner aucune
possibilité d’assurer la peix.
3} est certainerment prdt auBsi

Yim-
croissance
financiéres
de la polithyue extérieure des
cuss
que
le Congrés a acanis dans ce
ce sont les. commis
iiennent
avec un grand zéle les cordons
de la bourse de l'Oncle Sam,
RE CoAT sah TRE i :

ré-
le sang, et le coeur...
le cordial - le
mis
par Poutorité. sani
Aux dires des savaniz
i contieudralt
diss éléments nocifs. Or, GLA:



nombre
te-
A la salle X de VHA
pital Général Haltien; Rasteli:
nous apporia son vin, et le
meédecin - traitant Vinséra dans
























































a

industrielle a Hé late
vue ‘de réditre le pis gs
viet: que chads noUHI cS

tow
a |

pourcentage... da

do revient, caw Vicon, &

viont gan” tt toatey ti ie
quae,

Catte obavrvation oy de
lant plus vwele-pou nog a, |
jours cl que moe ogi |
Sure ne alr GUE muds :
regards wax dépinnes, hike
pour le chole de. veraky jog
lea oft pouvenl dite Invegy
des capliaux imporants gy.
co quan doll ax oupbrer dy g
qnons de qualité’ satondad,
et un prix do revlont écongn),
qu, :

Tl tout done plantar, ¢ pes
ter lo plus pomuble, parng of
la terre ont cultivable,

G

LES ELECTIONS |

EN TCHECOSLOVAGUE
Les élections 0 sont, diag
cher dernier, déroulées day
toute la Tchécoslovaquia day
le calme le plus grand. lg
police n'a méme pag 6h ale.
tée, Les Comités gleam
ont suifi & assured la: marche

une moajorité écrasanie que
niont jamels oblenue 17 Me
zoryk, ni Bénés” lui - mame,
Dans certains villages lea vain
gueurs Yount emporié dane ja
proportion concluante -de cent
pour cent. Privilaga des Ds. |
mocrates populaires...



Full Text