Citation
Nouvelliste

Material Information

Title:
Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date:
Copyright Date:
1958

Subjects

Genre:
newspaper ( sobekcm )

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
LTUF ( ACN6482 )
OCLC ( 0012544054 )
AlephBibNum ( 000471641 )

Full Text






_ few en Palestine,







_VONU choisit un



Lettre de notre Directeur aux |Le Debat
. est fermé

Abonnés du



«Nouvelliste»



New.- York 20 Mai 1948

" pataitles acmglantes et
Discussions académ'ques

D se déroule des événements
passionnanis ces,
jours - ci que j‘empleie mes mo

tellement

ments libres aux Nations - -
nies pour suivre les séances du
Conseil de Sécurité surtout
depuis que VEtat d'israel a été
prociame ef que Jes Eiats - U-
nis et (Union Sovietique Mont
yecornmu. “

Ul est, en effet, troublant de

consteler que fandis que des |

balailles sanglantes ont lieu
en Palestine, et qu’cux Notions

Unies dont le réle est d'empé-

cher un tel état de choses, des |

discussions académiques $"6-
fernisen! encore, concernant
catie méme Palestine Martyre!
Hi existe des faites accomplis,
«bien caractérisliques:
tat Toit « 616 proclameé sous
Yempire de la Résolution de
lAssemblée Générale des Na-
fions - Unis le 29 Novembre de
Jonnée dermmiére, Les deux
ont reconnu cette nouvelle Ré-
publique d'israel On pour-
ait considérer Mincident clos,
ef supposer. gue les Nations-U/-
nies y maintiennent Vordre.
Oui! la Délégation des Etats

Unis a proposé qu'il en soit.’

ginsi et a déposé une Reé-
solution devant le Conseil
de Sécurité dans ce

sens. Mais comme ce serait

trop beou pour ée vrai, cam |
‘me c'est Iq plus belle occa-
sion pour les Nations - Unies



tirer, de prouver que ses
s dempécher une a‘
nm, ef de rétablir lo si-
tion partout ou la paix
mencces. cerlains autres

du Conseil de Se
ont de la... pro-
cherchent ce qu'on
ig petite bétes. Pour





membres
curite 7



une fois, le Représentant de FU |

nion Sovietigue est présumé in
nocent dans ces tactiques dila-
wires, i] soutient & fond, depuis
hier, Ia proposition américal-
ne, dordonner le «cessez le
sinon les
senctions économiques et m
ltaires, prévues dans ia Ch
te des Naions - Unies, seront
appliquees.

A cela le Représentant de
YAngleterre répligue que la
Résolution des Etats - Unis peut
entrain



employer la force, alors gue |

cetle orgenisation n’en possé-
de aucune. L'Angleterre est
davis dessayer de conciller
les choses, sans sanclion aucu-
ne. Les Etats - Unis répondent
que ce serait une fagon pour

TO. NOU. de ne pas prendre |

les responsabilités que la
Charie Iu! impose.

La Chine et la Belgique de
leur cété soutiennent le point
de vue anglais, et naturelle
ment, Ja Syrie qui est membre
de Conseil de Sécurité.

LArgentine et le Canada
sont enclins & adopter le point.
de vue de Angleterre: Il y a
donc le courant qui voudrait
qu'on applique les articles du
chapitre VI de la Charte, of la
conciliation et la médiation
sont requises; et autre cou-

tan! Américano - Sovietique, |

Qu demande Vapplication des
arlicles du Chapitre VII de la
charte of ies sanctions écono-
Iniques ef militaires sont pré-
vues,

Cest le Représentant an-
Mais, Sir Alexander Cadogan,
qui suscite Vinterprétation des
textes de io Charte, en faisant
Temarquer que le mot «interna
lionals qui devait suivre le mot
*paixs, dens la phrase qui est
lormulée cinsieie Conseil de

ité déterminera Pexisten
8 de toute rupture & la pois at
de toute aggressions, Dons la
Pensée des cuteurs de la char
e, dit Yonglais, c'est la spaiz
Itemationgles, et non Pulzy tout court qu'on a voulu
Sonsidérer,

Ensulte, Sir Cadogan, envi-
fogecent le
Gestion, demande quelle
W seauté géographiques de

LE. aux responsabilites qu'engen- | pirations sont medestes: servir






les Nations Unies @ |

Ja Palestine, depuis la fin du
Mandat anglais?

Les trontiéres lixées par les
Nations - Unies dans le Réso-
lution du. Portage, n‘ont ja-
mais été accepiées par les A-
rabes, ef alors, souligne Je
Délégué de Angleterre, on
peut toujours se demander: qui
est Laggresseur? et comment
définir lagression? Et nous
ven connaissons pas Iissue,

A ce moment, le Délégué A-
méricain demande au Délégué

| Anglais: «Voulez - vous dire
que vous userez du digit de
veto?» puis, réplique gue les
| faits sont tels, qu'll est partal-
| tement clair que géographique
| ment parlant, i existe un étcd
ide guerre en Palestine, d'une
port que d‘auire part le
Conseil de Sécurité ne
peul pas se soustraire



: drent cetia menoce, cette rup-
i ture de Paix et ces actes d’a-
| gression.

! Le Délegué Amercain. War
i ten Austin, fait ressoriir que fe
} Conseil a déic tout fait selon
‘le veeu du chapitre VI qui pié
| voit la Conciliation et la médica
i tion, ef qu’qucun résultat n’a
été obtenu. Etant gardiens de
“to Paix du Monde dit Mr. Aus

; tin. les membres des Nations- }
Unies oni, comme premier de
‘voir fobligation de trouver ail-
Vleurs que dans le Chapitre V1, '
[les moyens de mettre fin a |

_ cef diol de querre qui exisie en |
| Palestine, ef Austin de con- |
tmuer «fai été fe partisan |
| le plus acharné des articles du }
Chapitre VJ recommandant Ia |
conciliation, la mediation, mais
i je consiale qu'il n'y a rien & }
faire dons ce sens, iH faut arri |
|

|





|
}







srs aux SANCTIONS prévues
au chapitre Vl de ia charte,
| ef atin d'éeviter une conilagra-
ton générale.

Personnellement, je crois
omprendre Ja tactique englai
En ieissant continuer la |

i guerre en Palestine, i y a tou :
i

°



lies les chances que les troupes

| de la Transjordanie qui sont

commandées par des officiers |
anglais et sous Jes ordres du
Roi Abdallah (intime ami des
anglais} occuperon? le terrio
e Arabe de la Palestine, et
‘annexeront, Ceci metira I'a- i
mi. des anglais — qui, par j
saité recoit huit millions de
i dollars I'an. de Angleterre — |
| sur les frontiéres de la petite |
|
|
|












i
Palestine Juive.ou tant de ports |

strategiques existent. i

i
i

Mais qu'on fusse attention! |
es Pays Arabes sont momen-
tanément unis pour combatire
YEtat Juif, quoique au fond uf |

j
= das compétitions
|
i
i



terri- i
bles, entre les Rois de ces :
Pays. Ef Abdaleh qui pos- |

séde une armée moderne sous |
les ordres d‘Officiers Anglais,
a toujours lambition Pétre le
chet supréme de l'Arabie.
On sortira, peut étre, d'une
| tristesse, pour tomber dans u- |
| ne autre, c'est & dire qu’on ¢ |
yitera un conflit pour en con-
i

i naltre;un autre | :
ae i



a

Russes et Américains

i
|
Nous assistons & un vrai pe- |
| tit jeu de cache - cache entre
| Russes et Américains. Us veu
{lent et ne veulent pas s’enten
dre, Tout seuls ensemble, il |
y a des «yeux doux», puis en
public. ils s‘attrappent{ En
réponse a une lettre d'un sim
ple” particulier américain,
| Henry Wallace, le grand Sia-
| line répond publiqnement deux
i ou trois jours aprés, Et Was-
‘ hington, donne son opinion
| sur cette correspondance pri-
vée.

Tout cela est bon signe, et
laisse Vimpression d'un cou-
ple qui & Ja veille du divorce,
ne trouve pas le point pour se
réconcilier,;-bien que de part
at deutre, cela soit mutuelle-
ment désiré.

SI cette Impression est laus-
se, autre qui reste est mochin

i
i
|

(Voir suite, on 40 Fags)

3.



Porton-Prince, 22 Mai 1948.
Monsiewr Marceau Désinor
Directour du «Nouvollistes.
Ex Ville. -

Cher Monsieur Désinor,

Vous avez montré tant de
bienveillance & mon égard
mon
| quer de courtoisie que de fer-

mer ce débat suna vous renou

que ce serail vraiment

veler mes sentiments de re-
connaissance.
Paveis voulu, pour Yopi-

nion, fixer les responsdbilites
des malheurs que tout le mon-
| de voit @ Vhorizon de notre
| pauvre pays, c'est fait; at ia
lettre dhier, of je suis point

i

| sous de belles coulours a dé

finitivement dclairé les mains | tuation qui eet iaite ¢ le Com

clairvoyanta. .

Yai eu ad dire publiquement
1486 jo N® suis pas candidal &
i la présidence, ni & aucun por-
ta - feuille ministériel, Mes as-



le pays en icdeant mon devair
de Représentant du peuple.

Je crois avoir donné ase
de preuvea que Vappel du de-
volr me touvera foniours a
taon poste, en depit de tous
les risques.

Ma vie, je Yai déja dit, est
un livre ouvert et fen ai déid
éclairé les parties qui pou
vaient paraitre obscures.

Quand on met son courage
au service de son pays, on ne
saurait se loisser emporier par
qucun sentiment personnel,
est pourquoi, comme le tom
rean, je ne foncerai pas sur lo
«Banderia» qui cache la da
gue meurtriere,

Veuillez agreer, Monsieur Dé
sinor mes nouveaux remercie-
ments ef crolre aq mes senti-
ments dévoués.

Rossini PLERRE - LOUIS

eat
NOD LR,

Personnellement, nous avons
donné avec la plus grande
franchise notre point de vue

sur les éléments nationgux et |



sur la polit
pays.

La lettre ci-dessus de notre
estimable conirere Rossini Pier
re-Louis met donc fin & la pas
se d'armes entre
tre Confrére M. Jean Remy.

ique générile de ce

sion dans la presse, ne peut
que rendre impossible cette U-
nion préconisée depuis fou-
jows par le «Nouvellistes.
Aussi souhalions - nous sin-
cérement que TOUS les hai-
fiens fassent oabnégation de

leurs sentiments, personnels, |

pour aider le Gouvernement a
contourner les obstacles, dans
un climat dordre et de conci-
liation, notre Chef d‘Eiat, le
Président Estimé ayant solen-
nellement proclamé: Haiti, dong l'Union qui fait la
Forces, ,

POIANA DDD DPDODEPDIO DOD DDT

LE PROBLEME DE LVEAU:
LA SOLUTION DU
GOUVERNEMENT

Dans notre édition de lundi

nous commencerons la publica
Hon-d'un article consacré ov

| probléme de ecu et a la so-

lution adoptée par le gouverne
ment actuel pour le résoudre.
Dores et déja, il nous plait
d'annoncer G nos lecteurs que
d'ici peu, ce probleme qui a
fait couler tant d’encre et
denné lieu & tant de pro
festations ne sera qu'un bien
triste souvenir, pour la po-
pulation de Portcu-Prince. Le
gouvernement a fait de ce gra-
ve probléme un point vial de
son programme, et ce point se
ra réalisé comme d'autres ont
616 ou le seront.

TL n'est, comme dit le viell
adage, que d’attendre dans ce
domaine la concrétixation d'un
nouvel acte dont bénéficiera
an premier chef la collectivité
haitienne.



HUMOUR MAI 48
Las julls errants, grace & leur

nouvel Etat d’lerael sont mein- |

tencnt dang «les rangs» dea

sulle noms fete0s



Médiateur



iui et mo |

Nous en sommes d‘autani plus |
eureux que toul caractere de |
| joule que prendrait cette discug

e



atte:




ie

Directoue < Prop. Eres!’ G° CHAUVET

ADRESSE: RUE HAMMESTOM etluice







FRANCHISE DOUANIERE
| AUX PRODUITS AGHICOLES





Le réle du reporter, jo crois,

Nous croyons savole que je ext quasi bien de rensel
Gouvernement én da la ap | Mer que de témoigner. Le Pré-
sident de la République avait

promis quill feralt de l’Artibe
nite un vaste jordin, oD avelt
dit que la of régnaient la dé
solation ot la misére, Vapathioe
at Je dégolit, i vaulalt voir é&
clater la jole et le bonheur de
Vivre...

Ce west viaiment poe du
jour ai lendemain, Cest une
enlipprise bien trop wranilioas.
Elle nécessite des années at



; munaulé par Tinsullisasce db
| mont constaide de nde produlte
i agricoles aprés la Torque 9e-
cheresse qui ravage presque
tous les points du pays anvinc
ge daccerder Ja franchise
lero pour Tenttes dart
cles Dalimentation tele le ha-
ficot, les pois fraig at sacs, la
pomme de terre, les main en
grain et moulu, le millet an







;
i
t









i grains. des années de iubeu: nid-
Crest le ministre du Commer | %@ ®! continu. C'est une or
ce, — notre ami Cazlet Augus | ¥@ qui demande de ceux qui

i
i
|
}

Vont congue une connaissance
protonde des bescing ef des
problemes du pays et de la

te dont V'éloga nest plus a fai
te pour Velficience dont ll a
ait preuve pour assurer le‘ravi
i tailement du Pays atix heures
| pénibles de la crise — qui pré
| sentera le projet deol moditi-
| catif des paragraphes du tarif
douanier.
| Apres lo réduction de la taxe
| sur la forine, la franchise doua-
niére aux produits agricoles
consiitue um temoiqnage évi-
dent de la contribytion du gou
vernement pour assurer le ravi
tailement et une réductlon
sur les articles d’alimentation.






due, vers un seul bul, qui est
de libérer les masses de Ia mi-
sére et de Voppression: Ho lui
faut également une vigilance
constante.
que minute, de chuque instant
comptent, If faut en premier
Neu la mise en ceuvre syn-
chronisée de moyens dittér
En un met, un plan préciab}
et bien congu,

Le Président de la Républi-
i que l'a compris ainsi 1 faut
| yoir ce chantier bourdennant
quest lArdbonite. Le Dépar
fement de l’Agricullure et le
département des Travaux Pu
blics rivalisent dactivité. Paral
lelement aux travaux d’iriga-
| tion, délectrification, de reboi-
| sement qui s’effectuent un peu
| parfout dans FArtibonite, le.





CONFERENCE ECONOMIQUE
AU CHILI
| Une nouvelle coniérence éco
| nomique aura lieu an début
| du mois prochain dens lo capi
tale du. Chili, Celle - ci con-
i
i





cerné particuliérement les ré |
ubliques américaines et, se | Travaux Publics mettent en ap
jon les rumeurs circulant au- | pHcation de magnifiques
tour des travaux auxquels se | jets de construction de rou
\

}







| Hvreront les. délegations des : et de ponis. On compte déja
| pays qui y seront représentées®) de belles réclisations, ‘elles
bles débats rouler principale | que Ia réfection du Pont de
ment sur le petit plan Mar- | l'Estéere, la rélection du Pont
shall pour Amérique Latine. | Pierre Pinchinat de St. Mare et



;
i
i
i
i





On se rappelle qu’au cours de ‘Ia magnifique route Carrefour
Ja récente conférence paname- | Paye - Carrefour Peryse.
ticgine, les Etats - Unis a- | Le Président de la Republi |

vaient ouvertement offert 500.
000.000 de dollars en emprunt | ment pour inaugurer celle nou |

| que a voyage hier
:
aux nations lolino - américal- yelle route, et inspecier on mé
i
|

spéciale-

i
me temps les differents pro-
jeis en cours de

| nes dont économie a été bou
| leversée durant la derniére
| guerre.

Dl s‘agira peut - étre de cela. { preneurs of aussi faire activer
i Et il faut bien avouer qu’d co { les travaux la of ils allaient c-
té de \Europe, Amérique fait |
figure de parents pauvres, mal
gré les lourds sacrifices qu'elle
a di consentiz.



POOR OD DD:





DOCUMENTAIRE

SDAA PIDPDIARDDID OAPI DDI

APROPOS DE PAIEMENT
PAR CHEQUE
Ala suite dune demande |





| dexplication au Bureau du |
Travail, relativement aux in | du mois de Novembre, le peu-

convénienis de paiement par ‘ple Américain va aux urnes

| chégue, il nous a ste dourni lea | pour dlire démocratiquement
informations suivantes:

a ; son Président. L'année 1943
Durant les premieren £0" | oot une année d'élection prési-
les détenteurs de

| dentielle et le 2 Novembro pro-
chaque, ‘peuvent rencontre: | chan, prés de 90.000.000 aA.
i quelques dificuliés. Mais les

i . " a méricaing voteront par sciwin
changeurs interviendront Ure | secret pour le choix du Chaf de
le marché pour

iment dans la Nadion.
prendre les chégues moyen- Las élections présidentiellas
nant dix ou quinze centimes de constivent Yun dea plus impo:

|









commission, ‘fants évinements politiques
Crest le besoin qui créa_ la | auxquels participe la majoriié
fonction. :

des citoyens des Etata Unis.
Cest un évanement qussi
important du point de me na
tioned ef international, IL inté-
resge virtuelloment presque tout

i

“eveenneneee
VEXPOSITION DU S.LP.P.
OUVERTE DEMAIN t

| Devant le grand maces que | le monde et, temdis que sap
| connait Yexposition des photoes | proche le mola de Novembre
des voyages présidentiela et | 0’est le aujei de conversat'on
de la marche des chantiers, le a peuple dana lea salle: de
| S.LPP. a décidé. que Expos. | réunions poliiques — comnr
‘Hon. cn Club Mitintra vovteer | dans les clubs prives, dans. ies
guveria durant toute la jour - pelles boutiques des coins lea
nde de demain dimancae, | plus seculéa comme done Jes



i
i
|



t
t
'
i
i
;







No. 22.243 — SAMEDI

|
|

|

i

° _ ia vérité, on doit dire que ce
part du Chef une volonté ten-

‘le depart
, Paye.
Les elloris de cha | se déploie dans la magnifique

| plaine de lArtibonite,

| discours dans lequel Ui iait res
| sortir les avantages
; ques et sociaux de la nouvelle

Lrefour Péryse. Elle eat
| Elle a été réalisée on un temps

réalisation, |
| féliciter & VYoccasion les entre- |

j



'Les Prochaines Elections
Présidentielles aux Etats-Unis

\ ee Nel ty

| WASHINGTON. — Tous les | lieux de réunion des habitants
| quatre ans, le premier mardi | des eections rurales.

i tustrea de la cité.
i olfert par le Magistrat Cheane:

i meur Perpignan.

PORT.AU-VRINGS ~~ HAITI

. L’Artibonite, un Vaste Chantier



vec un peu trop de lenteur me
nagant de returder la réallaa-
lon du plan d’ensemble,

Ul eat G heures exactament
quand le Prisident laisse to
capliale, Apron wn court ar-
r&t & Montrouts on milieu des
vivais et dea applcudisse-
ments de la population qui se
presse nombraugs dea deux cd-
tes de ia voiw principale, le
cortége présidentiol arrive &
St. Marc, vera les @ heures 30. |
Accueil délirant de la popu:
lation qui regeit er lui & icv
fois le President de le Hépubli
que et un des fils lea plug il
Déjeune:





Guignard. Dans Vintéré: de
déjeuner tat une grandiose 1é-
ception au cours de laquelle
je vin coula 4 flots, Puig, c'est
pour Carrefour -
Le cortage s‘ébranie,

au mi
lieu d'un nuage de poussiére
C'est en admirant cette belle
vallge de PArtibonite & Ia ter
re grosse, fumante tant elle est
riche, pays du riz et de la ba
nane, que j'ai compris vrai.
ment Tincurle de certains gou
vernemenis passés qual jamais
nvont pensé & entreprendre ic
mise en réclisation d'un vaste
programme d'ensemble, desti
né & faire rendre & l’Artibo-
nite tout ce qu'elle racéle de
richesses insoupconnées et ind
puisubles, Jamais je n'ai tant
saisi le paradoxe dénoncé a
vec tant d’acuite en 1872 pm
Démesvar Délorme de «notre
misere au sein de nos riches-
Beas,

A, Carrefour - Paye, le minis
tre des Travaux Publics, M.
Paul Péreira prononce un beau

économ!-

route Carrefour - Paye - Car-

lar-
ge de 3 métres et a une lon-
gueur totale de 19 kms 242.

retord, sail en trois mois, sous
la supervision de’ lactif ingé-
La route a
(Voir suite. on 4e Page)

PDPLOD DIDDY ODOR

Leaman as: sneanenmpinssreenttesncaeceaernnn wre amerveeamnnmaacneeaaan tegen, HMMA Aah es fepmpnnepenaamatnnttarrstehwiecnragnniregtautrevonruntnpintniantngennsnivrousninacieceanmenncanaunmninteen Sexiesenttttte
seesennenencnaypngpicoitoet

De la mémp facon qu'il a je
droit de voter pour qui lui plat
le citoyen Américain joul: aus-
si du droit de parler publique
ment pour le candidat qui iui
plait, Un droit acquis & le li
bre discussion aux Etats Unis
ast le droit d’éte de lopinior.
contra’re. Au cours de cave an
née d’dlections présiden iellex,
les citoyens América’ns mani
festeront ouverlement leu dé
aaccords avec leurs amis, jes
officials de VAdministration ou
} avec les étrangera,

, En résumé, une élection pré-

{‘sidentivlle aux Etats Unie es!
un fait aussi démocratiqne que
le pays luienéme; c'est une
manifestation du peuple, peur
le peuple et por le peuple.

En dlisant leur Présiden’, les
Américaing choisiront en mné
me temra d'autres olf ciela
du gouvernement, y. conipria

(Voly suite on dime page)

tomeeinnnacsitesneneannsesitetentanemarscanaatanee teh

pourla Palestine





PHONES: 2232 ~ 7432
P.O, BOX A 138 ,



Lettre de
New-York au
«Nouvelliste» ~~

Sageleg fe VAganes France - Prasee
{Ancien Wares) 24 «Nouvallistes

PAE AVION
PbMcepactostcmnstgitegiin se

STALINE

WASHINGTON, 21 Mai (AF
2}. ~ Lea personnulites officiel
az du Departement dEtat, se
éférant aux recentes déclara-
fons de Saline, oenvisageant
ions bilatérales sur la base
des suggestions de lancien Se
crétaire cu Commerce, Henry
Wallace, ont placé directa.
ment cujourd’huil eur le gouver
nement de Moscou un blame
pour léchec des négoclations
sur les points énumérés par
M. Wallace. Ces personnali-
68 ont soul’gné qu'il s’agisaait
surtout de «sujels aéminemment
mulllotercux et internatio-
acuxe et que URSS ot les E-
ats - Unis ont tous deux, aux
Nations Unies ou au Conseil
des Ministres des Affaires E-
vongeres, un «Forum adéquat
sour axposer leurs vues»,

Reprenant les principaux
ints de la lettre ouverte de
Nallace @ Staline jes person-
iglites officielles. ont déclaré:
i. da +éduction des arme.
nents: «le probléme de la ra
jementation des. armements
-onventionnels oa été é:udié
a Assemblée Générale des
Nations - Unies. an 1948, et il
felt Yobjet, depuis, de l'étude
Vune commission spécialisee
du Conaeill de Sécurité»,

2. Liénergie atomique: Dans
le domaine de énergie aiomi.
que, un accord pour un plan
afficace de contréle, a 616. jus
gu’G present, bloque par YURS
8, aprés deux ans de conver
actions et plus de 220 raunions,
Touteiols, bien que le gouvor
nement ameéricain ait aboull &
te conclusion, qu'il eat inullle
de poursuivre les elloris pour
obteniz un accord avec FURSS
a ce sujet, “dans le cadre de la
commission des Nations U.
nies, cela ne sqnifie pas une
‘nteriuption des efforia pour ob
en le contréle international
de VYénergie atomique, Les Ne
tions Unies doivent toujours 16
zoudre le problame internatio.
nal du coniréle de lénergis ¢
tomique, quoique celubci na
aoit plug du ressort de la com
mission spécialisée & ce suiet,
et le gouvernement américain
ast encore prét a participer &
un contréle sincére et effica
van,

La paix allemande: aloppo
aidon soviétiqus, ou conseil
des Ministras des Affairos E.
trangéres, a bloqué virtuelle
mont toutes les propesitions fed
lon par les Etats - Unis, la Groen
de Bretagne et la Francé. am
péchant tous progrds & ce au
jets,

4. Tralté de Paix: .xen Juillet
1947, lea Eteta Unis ont propo
sé, aux dix quires membres
de le commission d’Extréma ©.
lent qu'une conférence préit
m'nalce soit convoquée pour
diseuter Ja tralté de. paix jane.
hala et quiune décision colt

| Prise & la matorité dea deux
j Hers, Hull pays ont fat sce
| volr aux Ecia . Unie, quills &

(Volz euita, 99 49 Pagel *

ae
























Lettre de Paris



Candidats dventucis a la Présicénce du Conseil
Un Conseil Municipal mystilié ©

Fantaisies colteuses
La Musique de la Garde

Encore trols nouvecux prix iit téralres

Lexistence du cabinet Schu-

mon v’est assurée que par u
ne tras faible majorité, mais

cast précisdment ce qui fall sa
force. On crain, en allel, que
son successour ne puisse 1éu
nir le nombre de voix nécessai
re & une vie méme précaire.
Néanmoins, jes candidals ne
manguent pos,
de Président du Conseil 9st
bonne! Naturellement, cola se
fail fort discraement ef meme

cor la pluce |

:
:
|
i

i
i

de la mystification. Le farceur
a été reirouvé, il est passé en
jugement ot a 616 condomné
& 1 mois de prison et 50000
franca d’amende.

fi en cotite cher de vouloir

’ Samuser avec la vanité des

costoritds ollicielles.

M. Albert Khan qui fut direc |

_ few de la banque Lazard Fre-

tout o fot indecement Ci |

tons Cabord M. Teitgen, Minis
tre d@ ja Delense Nationale.
opal fede e dune granae
activité ef a pris nelement po

TEOTHY







gition conue la lu poling
Général de Gaulle. fl est douse
dun excellent eepril lanyvbal,
car il vient de décorer, en me-
me femps, son pere et son fré
re.

Ensuite, M. Pleve:
Ministre des Finances
gonisa le presi
billew,
ne dévaiucii
Li posse pour étre Yhommne du
general.

Puis, Mh
Moch, Bend
quer, Pa

Ce dem
jours ¢
Radioditt
oa cours
rique,










Romadier, fues
Le Tro

oe











wes @n &
realismior







wend toujours.
Le Gouvernement fout ¢n-



ter atiend jusgu'a lin hy
décider revelori







tre le mode d. S pre
choines élect! des Conseils
Géenéraux et du Consell de la
République.

En resumé, jou le monde
atend, Le Générul de Gaulle
qusal,

Heweusement que
est patiente!

@ee





lo fowe

xs Munici-





Tous jes Cons

paux de de Mayenne
croycien: bien iaire partie d'un
nouvecn : is og
vorent regu chac: un coup

de iéléphone, jewr annongant
quills étalent no
ves. Tous ces braves
non pas eu le moindre doute,
ils étaient que
le Président de ta République
connaissait leurs capacities e}
leur confiait un porie!

En secre: ils se
& prendre le premier train pour
le capiiale et huwent surpris de
se retrouver ious sur le qua’ de
le gare.

Ca n'est que longtemps 4-
pres qu'lle se rendirent compte





umes minis

gens

convaincus















rms, avait des distracions
beaucoup plus in:éressantes,
raais for, colleuses.

Originalre d'Alsacs, il avait
it nosinigie des loréws do son
pays,

Aussi Hril venir G Paria des
tains entiers de gréa rouges et
de coniléres aleaciens, C'est
cinsi qu’h erga a St Cloud, a

cote du Bois de Boulogne, une |

véritable forét vosgienne.
Plus tard, i y cajouta un jar-

din japonais installé por duu |

thentiques nippons,

Une crise Hnanciere le mu
La ville de Paris acheta soa do
maine ou H continua d'habiler
jusqu’d sa mort,

Of avait fait aussi fonctionner
72000 clichés en couleurs sur
verre de paysages du monde
entier, qui lui ont codté 20 mil



Ons or.
L’Administration ne sachant
comment les conserver envisa
de les disperser dans une
vente aux enchéres, Cercing
de les 9 distrbuer





dis les musiques
1 quelques harmonics ou
es privées y donnalent de
concerts.

a

Un Conseiller Municipal M. |}






René Figuet
der le ré





ait plaisir @ bien des gens
yun plus les moyens de se
poyer une place dans an con-
cert classique.

Le doux poste Frangois Cop
pee avalt chanté la musique
de ia Garde Républicaine
dans un dlexandrin céléebre:

«Or ia Garde joudit, c’etatt
dans la journée...

Les places assises étaient
poyantes. Apres Yexécution
de chaque morceau, les qudi-

teurs demeurés debout circu |

lolent lenrement auwour du
klosque.

Souvenir dune époque révo
tue...

Ce mois-ci, on précisen
{été le Centenaire de ia Mu
que de lo Garde Républicaine

Sik

rece en 1848, sous le nom |

de Musique de le Garde Muni
cipele de Paris per un clarinet
dste nemmé Paulus, elle de-





vint Garde Impéricie sous Ne- |



powon TL puis anrés la quer-
re de | repr. son ancienne
denomination pour



(Volr aulte aa 4a page;



La Maison du Port

{Propriétaire :
CROIX DES BOSSALES

ROGER MARTIN

PHONE 3923

ta le plaisir de présenter au public ia NU-MAID OLEO-MAR.

,GARINE, pour ic Table, en lerblane de 6-lba.

Economique,

sAgréable au gott, d'une belle couleur jaune at riche en via

jmines A et D.

En Vente dans les meilleures épiceries dela Capitale:

BAZAR NATIONAL, BICHARA IZMERY, BAZAR ROYAL,





sappeler |

(RENE GUERIN, GEOHGES COLES, BAZAR ORIENTAL, CHS.

PICOULET, BAZAR DU CHAMP DB MARS, EPICERIE LA CA-
IHIDAD, MME ED. TOVAR, CENTRAL MARKET, SAN FRAN-
’ CISCO BOULANGERIE, MME SUZANNE BERGER, MME R.
| DUCHATELLIER, ETC.



Rex -
Samedi, & 4 heads:
OURAGAN EXPRESS
lle ot 128 épisedes et
LE PARFUM. DE LA FEMMZ
TRAQUER



avec Lynne Overman — at.

Caroll Naisch.
Un grond film policier...
Entrée: 6,25, 0,50, 1,00 Gde

A § heures:
OURAGAN EXPRESS

lle et 128 épisodes ot

MESSIEURS LES RONDS DE
cur

avec Lucien Baroux. D'aprés
Courtelini,

Entrée: 0,25, 0,50, 1,00 Sde

i AS heures 30:
\ Un Nouveau Serial
LE CAVALIER FANTOME

| ler “ot 2e dpisades
i ever Buck fones,
{ tux poinga de ter, (15 BC
i desi, plein dlactons, aventu-
res ef mysteres.

Et: Un Grand Pilea de Cow-
Boys,

Entrée: 6,50, 1,00, 1.50 Gdwa







AU REX DIMANCHE

| A 6 hres 15 ef B hres 20

| VASSASSIN A PEUR LA NUIT

© Gilbert
riihe Boe






i
i



beau roman d'amour. .
que chose de pus

Quel-
se degage
de cette aventure ou un bel



i

amour peut transformer une
vie saccugée de passions, de
vices et de crimes,

Une Vamp d'une beau
j tale aux yeux pervers ¢
suels... et une pure et gracieuw
se jeune fille ioute
et tout cineu















i

i

' :

j le desesy
tlusions de,!
| charme « ce
& cheque

suit, vou.



frame qui est u

yices., de tendresse...






Enirée, 1, 1.50.2



GUERISON DES
HEMORROIDES EXT £
iNTERNES PAR LE TRA
MENT DU DOCTEUR
LP,

Traitement san







| positoires et Onguent
,reidol du Dr. J. P, Fréd
Les tres nombreux
i qui soulfrent de ces
j Brpités trouveront
|

dans les
Hémoraidel et
; Onguent un soulagemeni rapi-



Suppositoires



| de et complet de leurs souf-




















VYhomme

i
i
i
i

rien.












ci set
Paramount.

Samedi, & 6 et 8 hewres 15:
Un extraord’nale film a epi
sodes: é :
LES EXPLOITS DE LA POLICE
MONTEE :
‘(ler et Ze épisodes}
Ey Ze partic:
LA CROIX DE LORRAINE
Eunée Générale Gde 0,75
Héservée et loge Gde 1.50

ocean

* * 1
Ciné-Union
Samedi, 4 3 heures 33:
En prenilére partie:

Se ot Be episodes de:

LA GHIFFE DE FER
En 2e partie:

Un im de Cow Boy.
Entrée Gal: Gda 0,25 01 6.50

wnchearseene oat

A 6 @ & heures 30:

En lere partie:

Je et Be épisodes de:
LA GRIFFE DE FER

Un ihn de Cow Boy.

Ex 2e porto:

Digaanche, @ 10 heures:
© (sous titres franga’s)
MRS: MINIVER
Entrée Géndrale Gde 1.60

A S heures 30:
LA JUNGLE INFERNALD 1a?
(15e épisode}
Ee 26 partie: ox
TARZAN A NEW YORK M:
Eairéo Générale Gde 9,75
Résorvée Gde 1,50




1 SEVAL
Wesmuller
iVONL

mt O50 Gde



A Shenres 3 et @ heures to:



AG bes 15 (om hiew de @ heu- MARIE ANTOINETTE
rea} eta 8 heures 30 P, BM: i avec: Tyrone Power, Nora
Es grand Gala: Shearer et Joha Bareymiore.
LA PROIE DU MORT bo dentin traqique de cote

fparlant angele) Princess: qui, du Plats lmpe-








cevec Ingrid Berymen, Geor- | ric woteinee fugu’d: Teche



ges Sanders, , aventure pacaion

a» Oul c’est bien elle.
qui vous a ému dans DR. jEC.
KYLL et MR. HYDE... qui vat
a bouleversé dans HANTISS
qui vous a fait connate
minutes d’ango‘sse dans S.
LBOUND.. encore e
le, Ingrid Bergman, qui tre
LA PROIE DU |

mie de Forgan.





x oprand CUTEOUE
dou.

|









ine grande

te Gale: Gde 1,00 at 2.00



A VENDRE
us photogruphiques 4
exceplionnelement



cest

phera dang
MORT...

ww Ele é
coeur gonflé d'amour e
tendresse...
vIeni &
feurs..

ak venue @ hil,



FL GS avec



P45 avec gaine
meer Weston



Exposure
Masier I
couvall



tudie Apolo,

Honea.



fareuy...
r je ponheuc..



dade, i] forgeait










| Finder, with case
gun -
1 Argoflex Fo 4.5 with case
i Exposure meter
Mes‘er If
dress: STUDIO APOLO, 102

Rue Puves.

Weston





LINIQUE
urice Ethécrt




DEUX Vous
“PAR SEMAINE A

Electricite Medicale





i (Ondes cour'es al ondes
573 i lonques}
“OF Auto-Condensation
“49 | Gaivanisation ~ lonisation
. “ae | Faradisation
a im i Rayons Ultra-Violets ot
Curagao 64
ae ee:
Arak * “% Infra Rouges
~ Réeducaiion musculaire par
: pe
a Ter y les courants pulsatoires
PEGE BAG Ma Régulariealion des glandes par
Be Port-au-Prince, syntonisation
" Tol, 2352, 3419 Horaire des Consultations



Dr. Louis Perit
7:30 @ 9 Hres. A. ML
Dr. Maurice Ethdart
9 Hres. G 1] Hres A. M.
Pp di sur rendez-vous



A

res-mnl





j « »
aeercnnconnns nt
|
i
“| STANDARD FRUIT &
se, Madame Jos |
nee Zinc Lafleur, 2 ' STEAMSHIP Co.
| patibilité de caracrére, i
{ tendant qu'une 11 BRODWAY, NEW YORK
| ce hai soit intentce en | Expédiez ou faites expedier vos marchondises sur nos ba
| Port au Prince, le 21 Mai 1948. | requx qui vous offrent un service régulier et direct entre:
i Joseph FRANCOIS.
te. { NEW YORK — HAITI. NEW YORK
| SYNDICAT DES COIFFEURS | &
CONVOCATION HAITI — CUBA — JAMAIQUE — HAITI
, hes membres du Syndicat | Les batecux ci-dessous quitferont New York pour venir di
des Coifleurs, @ Yoccasion de | sectement en Haiti; et, sont ctlendus comme suit:
Vanniversaire et le renouvelle- | ; .
rent du Conseil du dit Syndi- | Dépari de Arivés &
| cat, sont convoqués an Assem ie . New York Port-au-Prince
, blee Générale le Dimanche 23 COASTAL VIKING 23 Avril 28 Avril
| Mal courant 4 9 heures du ma i TRISH SPLICE 7 Mai 18 Mai
tin cou Jocad a Croix Houge, | COASTAL MESSENGER 21 Mai 2? Mai
sis Rue dex Miractes. COASTAL VIKING 4 hun 10 Juin
| Port ou Prince, le 21 Moi i94g | HUSH SPLICE 18 Juin 24 Juin
! Le Secrétaire COASTAL MESSENGER 2 Juillet 8 Tuilet
D. LEGER Aprés avoir débarqué le Sét desting 4 Portau-Prines, ces
: batecux se yendront ¢ Santiago de Cuba et Kingston,
Me FRANCOIS A. DEVERSON | lamaique, puis retourneront en Haiti, pour prendre du fret
Consaltations ' pour New York.
Représentation en justice Lo position avantaysuse de nos docks 4 New York élimine
| Réclumctions par devant 1'Ad- | tous frais supplémentaires de tremaport ot d’acconage,

: tninlatration publique et les Bu
i yecux privda, ate ate,

16, Rue Gu Conus, 128

S"ANDARD FRUIT & 8/8. CO. OF HAITY, Agent
Pant au Prince, Rott Téléphone 2971
















LA ESSO STANDARD OIL
ET SES DISTRIBUTEURS...

~ VOUS BECOMMANDENT pou ig
DUAEP. DE VOTHE MoreuR
LESSO MOTOR. Olt
VHUILE DE QUALITE ExrRA

SUPERIEURE, SANS BIVAL,



ESSO STANDARD OIL.

: ‘ir Een,



we 3








le meilleur lait |

pour bébé est KLIN '

| dit Elsie, la vache de Borden



Bisie: Votre argent ne pout pas acheter un meilleur lait pour lel que
Bin, tle Jan de vache |e plus fla ca poudre et qui ne-varie jamal
en qualite, Hoa eté examiné maintes fois pour sa pureté ot saree i.
devenu facilement & digérer par le procédé de Klim,








to Mere: Mais est-ve-que les médecins
recommendent le Klim pour bébds,
Elsie: Certainement! Partout kee
ting savent que Klin vous a
Je godt naturel et la qualit nowt,
da bon lait de vache. “ S
Commendez une boite da Kia ae:

jour? hui.





















LE PREMIER DE PREFERENCE
DAS LE MONDE ENTIER

Op, Cem, Boa. cop. 1042 worcen de,



Ad No, 27-F a”



RIOT EE wie os EER
Vous tonverez & acheter
des Costumes Pala Beac
tout faite, ainsi que d'an

wes tissue chez

PIERRE

MARCHAND - TAILLRUR-
Angle des Rues du Centred
et Bonne Fol, Port au Prin-
08, Téléphone 229g
















Des millions de
gens on prenanent pour
fist A soulager—Indi
gestion due a PAcidité, -
Maus de Véte, Aigrests,
Doviews Muascalaires
RKhvees, ett, Palves dis-
goudre an oo deux
tomprimés dans on
verre Peau... boves
quand le pélilement
tesse. Action tapidel



SERVICE QUOTIDIEN
& destination de TEUROCE, ¢ <3 ETATS - UNIS, du

CANADA, du PROCHE ORIE?.T, des
de YAMERIQUE LATINE, occ.

ANTULLES,







TEE VOTRE ADENY O€ vote TES ou

PIN AMERICAN
HORLD AIRWAYS
Le elervice des € dippers Volants

WON ON MG Diet auteur.

«SUWANNEE FRUIT
& STEAMSHIP CO

SEnY



we 214

De: MOBILE et NOUVELLE ORLEANS
A: PORT-AU-PHINCE, via Nuevitas (Cuba)

PROCHAINS DEPART

Rue Doniés Destouches
Téléphones : 3451 — 2822









AGENTS _GENERAUX

aapeieRnen
GER AE 1 RASS ERAT CET LCE

H ang







asin eee rs nN Nia sinceepctt

yy,








4 Modate! 3 NOUVEAUX MOTEURS



Nouveau





Cignatrulls jgabenent 5 DE CAMIONS!
avec B BONUS ROUGE 226 ROUGE 39 ROUGE 337
A ee oo CAMION 6 CAMION V¥-3 CAIIOM ¥-8

Nous désirons vous meontrer les nouvelles FORD...
‘nstruites pour durer 19 fois plus longtemps!

Nas ayons Sarvs

ads Hips,
felts


















mae

on de tels qu
wt Owantils de





aS bec Ho:
Bouveaux 1
*aveane g
louRns:,
© O8E sadoset 6
pri eo » Cela signifie une plus grande force
ee lag lone camions FORT) sont construits plas pou ;
omps... pour angmenter sa durabilé de § années encore, soit

oy de plus,



Oo HP, 100 HP,

voici fe premier modé'e de moteurs pour comigos
comp! etement nouvéas depuis deg années fe
moteur fe plus moderne

145 HP







EE







per





te TOL






e de construction de camions lourda




Hen recontue! Plus dcano
ment! Une plus grande ¢



mique! Meilleur renda.
ouplesse!



eGR UE
8 by" a, . eps en.
St avon reste ng exctdent ane co gal eat noemalement 6 00 sccordi.a aLANOUSSEs.

PLAGEZ VOTRE COMMANDE AUJOURD'HU) MEME GHEZ VOTRE
~ DISTRIBUTEUR «FORD»

1. B. BENDRAL, Ford Dealer, Port ea Prince, Haiti, Phone: 3144.









































CE DE FRET »

Z, MOBILE NOUVELLE ,
LES TES CIGARETTES “MV cROMANA eee?
% | MV «PATUCAs Mei 18 Mai 20
~~ SPLENDID | i Sonn: Nn oe
i
FONT LES DELICES Pour tous renseiqnemenia s‘cdresser &
33 FUMEURS POUR .
DUR AROME ET LEUR SUAVITE | JOSEPH NADAL & 60 Agents
i



LR TAT ARE CYT CELE LEII TINE Sa TUTE N SEIG NE CEE A TLS EN SES

PLUS PUISSANTS CAMIONS:

marque

t MARIAGE

| Nous prenons plaisir a an-
noncer que c'est cet aprés mi.

: dia 3 hres, ala Co'hédrale,
" que la bénédiciion nuptiais se
ra donnae @ Milo Lise Larsen
avec Mr Willio Guilbeaud.

i Les fubuws conioin's seront

i conduits & YHétel par Mme

+ Plorre Thomas et Mr Alber. La

f forest.

} Noa voeux de bonheur ac

compugnent le charmant cow

ple.



ATTENTION)

Mores de famille, hételers
ot voun ous qui aimex nos dé-
liclouses confltures » nations.
ies, los Produits Alimenicises
TAING vous olfrent, a des

: pox modeaies, sas produits ad

‘mmirablement présentéa dana
des pols en verre acallés ai
pusteurisés,

F nies les journdes

| devant un réchaud.

i Fini Yennui deapporter votre
; récipient 4 Yépicerie.

| .Finie la league attonte de te
j

i saison du fruit désiré.

' toujours cu méme prix lea Pro



| duits al'meniaires TAINO, vous
* gerviront,
} Exigez TAINO, synonyme
excellence,
AVIS

Concgernant la pléce de Bier.
ite Carré i YEou-, par suite de légare-
I tment des tickets bleus (places

reservees 5 Gdes}, le pubbe
esi avisé que seuls ies nou
veaux tickets JAUNES son: va
jobles pour ces mémes places.



PENSION DE FAMILLE
Bois « Verna
Pension de Famille, Bois-Ver
na, &@ Yarrét d’Autobus allan!
en ville: Chambre spacieuse
bien aerée,
riure, contort moderne prix
modéré,
Pour tous renseignements, té
iephonea au: No. 5339,



AVIS IMPORTANT
@l a é6 égaré un revolver
| calibre 38, Manufacture Smith
& Wesson, no 316.354.
Bonne récompense est prom!
| ee & celui qui le rapportera
; ou signclera son délenteur an
Bureau du «Nouvellisies.
Ce 13 Mai 1948,
ENGRAIS
PRELARTS

le
|



Chez Bailey
134 Rue du Magasin da Eon
Téléphone 2185.







A VENDRE:

Meubles en acajou, Bureca,
radio - phono, radia § tubes,
plone & queue, fcbiws, aril
cle de ménage.

S‘adresser & Turgeau, Quar
ler de Buasy.

Tel; 5155.



MEUBLES A VENDRE
Salon, Salle & Manger,
Tel: 5853
MARAT CHENET

Pont St - Géraud, No. 81
en face de la Clinique Holly.

Cours cux élavea en retord:
8 heures 4 11 heures et 2 heu
rea & 45

Cours d'anglais au LINGUA
‘PHONE, & party de 4 heures
72 .

ATTENTION! ATTENTION

Automobilistes, pour vou bat
leview et clacksons, confles-lag
& DEMETRIUS PRICE. ait DE
ME, qui vous lea remetta =f
agul.







Ee vente:
des bentaries neuvea de lo
«Kothenoda Trucks.

dea batteries 2ame main, des
tapes torminales, etc, ate.

poauéea |




“AGE 6




Lettre de Paris

Guite de ja Page 2

ad

finglement Garde Républica’-
ne,

Hey eu! une interruption du
temps de Vichy de 1940 & 1944
Bile ful alors Musique de la
Garde Personnelle du Chef de
VEtai.

Ayant iriomphé dans tous
los concours internationaux, of
le Gicit considérnie comme la
meilaue musique militaire du
monde. Actuellomen’, {fl est
plua difficile de recruter lea glé
monies stables néceasalres cor
la polo d'un musicion de le
Gerdes n'atteint pas 20.000
lranes par mois. Th ast vrai que
ke plupost dea mus clon sont

Len méme temps professours,
A Vorigine, la musique de la,

ude Municipale comprensai:

12 mus‘ciens elle on réunit 123





A loue epoque de lannde, ¢

, cerné en Mhonneur



!

' kenfirst qui
» qrer

t

avecou sons nour *

=
:

raninenanl y compris les oxé
iHuntg do musique & cores

ui tu’ ont été adjomte récum-
ment.

Le public ne demande qu's
Iss entendre et les apploudiy,
ia omusique adoucit

Espérons que ca pro



roeure.

verbe est roujours vrei.
a5

In'y ay

» Our distribuer

Cette fois, la Rhumeria

Martiniquaise offrait un prix de

55006 franca cinsi que dee bas

nes pleines de punch et dea
brocs remplis de rhum.

Ce prix des Antilles a été dé

ras.

de Yesel





nore de Vubol
vage en 1B4
M, Raphael

Terdon, Martini-

i queis Heencié en droit et en ¢

lettes, pour ton roman S,or
Len scéne un ne
des Caraibes,



CMT}
aux US A,





los ¢
pas que les ediisurs |

des Prix Litera |

du Cente :

Le laurénr est |

Agé de 37 ans, ll a déja é-
fort plusieurs ouvrages, entre
catres La Chimére dea Antil-
les, paru en feuilletor’ dans ie
journal Frane Ties. 1h termi-
ne un roman hivorique sur ic
camatsophe de Saint Pierre on
1902 «a Caldera de Vétuin
aece la obtenu 12 voix contre
2a M. Gilbert de Chaniber
lemd pour «Titane Grosbeu-
des
Quelques jours avant, le
Grand Prix du Komen policier,
da 100.0000 trance avalt 6:6 dé
cetné & MM. Pajos et Renard
your «Moura aux Hawi
Lea prochain prix va consti:
tuer une innovation carla jury
HO COM poner UHCTue Mme nt
| dambessadeurs de ious
paya. Un auie jury de lid
“neteura cura dabord fan oun
endig parm ‘ous les envoig vt
cheisi dix romans entre
quels les membres du Corps
INplomatique choisiront la ga
Coat
Ki devra simplorent étra re-
présencatif de la penséa et da
| ja culture francaise.
Apres les Ambassadaura,
pourqua’ jes aulres Corps de
it LEtat ne se réuniraiensils pas
& leur tour Préfeis, Inspectours
£
i
i

jes

lea.

‘



sas Finances, Cons: aE.
rat, Inspectours Ravitaille-
mem, Magisirals, elc. ec.
Ensulte viendraient les diffe.
rents corps de mélier, On ar
vero’t ainsi G avoir autant de
de livres nouveunx.
at con‘ent.

oF

che

ont







/
i Tix Que
Tout le monde
i Quant cux lecteurs, ile ne
savent déja plus comment s'y
reconnaitre,

Vexcés en
foul.



@st un dé

tow

Fernand BERTAL



N’oubliez pas—

faites vos lavages

délicats avec
SAVON
SUNLIGHT!






Ey
Py

=

vx

Le suvon SUNLIGHT

Si agréable
auss{ pour
les moins






a



gais, d'une facon woiment

spéciale vos vélements ce valeur. Sa. mousse,
jout en Cicat dance, blanchit merveilleusemen’.
Nexposez pus voa beaux vétamenis & é:re abi

més. Asvurez

domtre que di



vou quills no sont laves avec tien

SUNLIGHT.

SAVON

SUNLIGHT

Extra savonneux,

enléwe toute
la saleté sans ablmer

WR reogt LEVER





oe a



propre Comptatle

Compile ee neds

«

Pate

ee onvraas we
ue Nationale de. la,
‘eal



we eee,

: “ANOOR DE LEAT HAITIONGD CAMYAL DE GC. Lace

~~ OUVRIERS D'IMPRIMERIE, PARTICIPEZ AU GRAND BAL QU'ORGANISE LE S.011



Nouvelles
Etrangeres



AMMAN — Un communi-
qué émis duns cetle ville, ca
pitale de la Transjordanie, den
ne leg résultats de le bataille
dans le seciew de Jerusalem.

Les troupes julves, dit c@
communiqué, sont en train de
yetraiter devant les légions, et
elles ont soulfert de lourdes
pertes. Les engins de YAlille-
tie des légionnaires morte)
Jent constamment d'autres sec
tions de lu ville juive et une
bombe a directement aheln un
dépo: de munitiona da la poli
ce julve, ce qui a cause une
formidable explosion et de
jours dommages.

LAKE SUCCES, Lecomte
Folke Bernadoue de la Suéde
co &é choisi hier par les
Hon - Unies, CA medic
teur en Palestine. Ce choix du
comte suédola, qui est aussi
vice-président de la Croix Rou
ge Intermanonale, rrp:
puyé par les cuny gran ides puis
sOnces,

_ ROME, ~

& Tormée adrienne juive dl
srasl, seat écrasé conue le
gel, @ Urbe, en causunt |
mor de deux pilotes anglais
et canadiens. L'apparell, cons
tuk au Conada, est du type

a ble

- Un avion destined





Horseman. C’est un eciaireur
de Varmée des Frc Unis, ¢:
porte une immuuriculaiion «
méricaine. Liapparell avan af



terri & Urbe, lly a deux jours,

en méme iemps que deux au





tree, qui dol servir dam
buicnces on Pal.
RERLIN, -.. Les auloriies

ccapation ont ap

méricaines d’o
pore de s¢
& Yentréee des
dans la zone
te cécision est
dune mesure
lee en zone mus

MUNICH,
monis, vo
Hons de dollars, x
retourné au gouvenement dee
Pays-Bag. Cet important be
sor, onlevé on Hollande par les
nos, a @é découven dang
ane banque 8 bavaroiae,

BERLIN.
ire russe proteste,
comme éiant iléegale, une me
sure des cuiorités américaines
inrerdisan: ja publication des
éerits censurés par les russes
et publies dans ia zone ameé-
riccine,

TEL AVIV -— On apprend of
ficieliement, Venuée en action
de Yormée cenen







ame

Ig





nial

uae



vier! ere







des forces



ne juive, la deniére, a
Somakh, bastion arabe si
tuée & Yexrrémilé sud de ia



mer de Galilée. Ces positic
arabes ont essuye le premier
i ment de nuit, Aw
tail n'a été donne cur
ee sate
reiou




fe
a
cependant, 16
de ioute Tescadille juive a 5a
base. Samakh est disicnie
denviron un mile de ia froutie
Cee vil
occupes

i
Ves.



nonce,

te tansjordanienne.
le a O16 recommen!
par des arabes et, selon
demiéres informations, les julls
Youraient partiellement ¢
guise’ aprés de violentes
fructueuses contre - attaques.

TEL AVIV, ~~ Cattle ville «
46 successivement
dée, pendant quatre raids, ou
cours de ia seule journde
dhier. Tous les batecux qui
se trouveient dang le port. de
Tel Aviv ont levé Yancre — et
aucun deux na été touchd
par les bombea.

20 wad:

et

OLDE APROD YTD



UN COMMUNIQUE

DE LA CORPORATION DES
BOULANGERS
La Corporation des Boulan-
gers de la Capitale et de Pé
thon Ville nous a remis, pony.
étre publié, un communique
on elle proteste contre les pro
iim icles que lui attribue un
Cormuniqué du Département
du Commerce, profile dépas-
gent de 500% ceux que réa
Hanient les Boulengera avant
Ja Guerre.

Lundi, nous publierong

pup dil communiqué.

je



Na- i



bombar-

‘
i

|






f
'
Ai
!
:
'
'
|
t
}
i





!











|
|
|

Lroel, et
i + 3 bee
ment des danses hailtiennes.

- contre §8, Des experiences sa-

| pligué cerlainement aux Etats





avait eu le temps d’accepter
bles i ne pouvall

' bond

Pour FAvancement des
| de Couleurs,



| Lettre de notre Directeur... Lettr e de |

Butte)



véligue: lo Russie ferait elle’
tout cela dans Yespoir que son

| Rameau dolivier diminuerait

fenthousiasme pour Je Plan
Marshall, et larmement inten-
sif des Etats - Unis?

Qa pourrait alors répéter la
phrase de notre Président Légi-
times «Qui croit-on romper? «

En attendant, la Chambre |
des Députés, @ Washington, a |
yaté Ja Loi anti - Commiuniste
al met, pour cinsi dire, ce |
Yerti hors la loi, per 319 voix

jolaisantes oni ele luites secré :
ement de trois nouveaux en-
ing atomiques, plus mortels
que la bombe.etle Service
militaire obligatoire sera apr



Unis. Autant de daits qui ne
manquent pas détre significa

“Ambassadeur Charles

ae 2

L’ Ambassadeur Charles est

entre d Washington hier. De-
uis le jour de la cldture de
la Session Extaordinahe de

Assemblée Gengrale des Na-
ons- Unies, Ambassadeur vou
oindre son poste, mais



certgines invictions auxquel-
i fale faux
i ses invitations
rouvealit celle d'un Comile
Dames de «l Association
Gens

4



&é

de

i

La reunion a eu Heu chez u-
ne bonne amie. ia sceur du fa
neux thei Orchestre Da-
ke Biingion Notre Ambassa-
a fait un resumé de I'His-
ire Halt i, de la période de
dependance & nos jours; U
a repondu a ombreuses
questions gui lui furent posées.
Fai passe un mois avec FAm

les New





~ &



de






a



eons Canst
chaque satin
Po ro
ment rencontre compalria
occupant une si haute fonc-
Hon demeurer si simple, si
mehble. ef grace a ses belles



ur i
ua }
5
}

Gi



maniéres s‘altirer des sympa-
thies qui rendent un homma-



ge aca compréhension si
profondie des choses,

Mon excellen i
a rejoint son ;
Délégation dHait?
fions Unies. et clest ave
reel plaisir que je lai

Demain so'r
donne sa grande Féte Hai
ne @ VHétel Diplomate, au pro
Ht de nos petits compatriotes
miséreux gue Mme. Estimé [a :
guée epouse du Président |
aHaiti soulage de son mieux,
Je persume quill y aura une
nombreuse assistance. Tous
les flaitiens ont fait de la
propegaade pour celle soiree,
el de mon cote rien na éte
Higé pour assurer le sucés
de mes inforiunes petiis com: j
palrioles,

Les Eleves de lEcole
vine Dunham p:étent ce soir
eur concours @ une féte de
charite au profit de [Etet dis
executeront unique-

ap



Ale









Cathe




| que a décliné Vole de porticl
per a PERP et qu’en ce qui con
| ceme les droits de Vhomme, la

| VORASESE CUP RELA IRS TELAVEYA NI LETTE EE

C'EST LUNDL
A LA HAVANE

Depuie hier, circulai: la ru
meur que le boxeur Agramen-
te avait perdu le match qui
Yopposait & Tod Lowry, @ ja
Havane,

Noug avona démenti la
mour, vu que le match devait
se jouer hier solr.a La Havene,
at que le résultat ne pouvel
ére su & Tavance

Noire agent spéciol nous o
informé, ce matin, de la Hava
ne, que le maich a 616 renvo
ye & lundi.

Nous renseignerons nes lec
leurs,







.ur



i
t
|
+
|
i
i





ANNIVERSAIRE DE NOTRE
AMI DEVERSON
Aujourd’hui, est Yannivereal-
xe de Naigsance de notre ami,
Me F. A. Deverson,

Nous lv renouvelons nos
voous lea plus sincores.

Pe rreretnnarnsnontatntelinnetiteemypaninitinncetteiettette

| de Chine.



, ment de colaborer,
' moindre degré,



| faite poriant sur ce sujet
| trop nombreux pour dtre réca-











i tats Un's,
' vernee par une











, droit absolu de passage

i ployer les bases situées

| men! laction du Conseil de



de Vhomme,
: ameéricaines officielles du
| parloment

oo

Suite) 7

Saspetteentn

talent d’accord, dans Vensem-
ble,- aver celle proposition,
mais TURSS a eoutenu que le
probléme du Traité de Paix Ja
ponds devrait étre examiné u-
niquement par une commis
sion des ministres dea Affaires

! Seangéres des Eiats Unis, d'U

de Granda Bretagne et
Ta &é impossi
jusqu’é présent de résoudre jes
divergencas entra cea concep-

BBS,



1 Hong»,

5 Liavacudiion des troupes

| américaines on Chine, & la re

quéle du gouvernomen! auilo-

ianle de Chiang Kai Shek».

& Liévacuation des troupes

sovidiiques et américaines de
| Core:
; Commission
i nies.

«eTURSS a role & Ia
des Nationa U-
checchant & résoudre le
probléme de Véevacuation des
troupes. Ventrée dans le ter
tiolre merd de la Corde, oceu
pa par les forces sovidtiqnes.
LUESS a refusé non seule.
dans le
& Verecution
du plan des Nations Unies.
mais elle a cherché & appl.
quer unilaiéralement un plan
soviétique qui menace de. dé-
clencher une guerre civile por

| mi jee Corsens eux-memes-.

7. Programme de non inys-
rence des Eta's - Unis et de
TURSS dans les allcizes inlé

«Les
BOM?

rieures des aulres pays:

pitulés. Les actions et la poll
tique des deux gouvernemenis
dans ce domaine connues du

public et parlent pour alles-
meme se
& La question des bases iri

le

e

ke

aires amécicaines, dans
«la polltique des
ast gou

monde:
a ce suit.
resclution u-
nanime des Nations Unies, 4
Yassemblée générale da 14 dé
cembre 1946, qui autorise um
pays @ mainitenir ses forces
les territoires de
& condition

camées sur
pays merabres,
que ¢9s pays alent accepts
brement e? publiquement

presence de ces troupes. Dans

da

(le cadre doe Article 103 de ia
| Charte des Nations Unies.

le
gouvernement améticain a tou
ours inlormé les Nations U-
nies des accords @ ce suiel.
convient de noter que les Etats
Unis ont propose au Conse‘)
de Sécurité que les forces
mées, agissant sous Vordre
Conseil de Sécurité, aient
en
ainsi que Io droit d’em
dans
le monde entier, TURSS a re
jelé colte proposition qui
rait pu renforcer eventu

ronsit,

Sé



i curités,

9. Quant au commer in
ternational, Yaide aux

dévastés ginsi que les



pays
droits
les personnalie
De-
dEtat soullgnent
que le gouvernement



| commission spécialisée des Na
| tons Unies
i Jeure tibun. pour les

demes al la meil
dis-nge.
sions.
Gens ermrarnperererercen
A VATTENTION DE
LA POLICE

Encore Une fois, nous Ghrona
Yatrention de la Pelee sur
les vols perpétrés par les Che
valiers de nuits. C'est ainsi
que, dons la nuit da jeudi &
vendredi, & Pétion Ville, leg
valiers de nuit. C'est
coque’ Basar « :
frard, appanenant Gd M. Lucien
Pascal, ¢t ont emporté un
tot considdrable de marchandi
ses, avalué & 200 dollars envi
ron, ol consistant en cigaret‘es,
savon, halle et d'autres arti
cles divers,

Nous profitons de cetie oce
sion pour demander ¢ Ja po-
lice de redoubler ses elfaris, a
fn dariver & meta la mein
eux collets de cag malandrins,
al cugmen sont chetus
Mnguleiude des forailles,



four
















as ROOTES:
L’Artibonite...

tented
smcmevctinate

cotiié 8000 dollars le kilormné-
tre. Elle séduit la distance
de $1. Mare aux Gonaives de
$0 kms. co qui évitera xux
yoitures un trés long détour,
Elle a de plus cet avaniage,
que longeant Je grand coursior
réalisé sous la direction de 1'In
génieur Marcel Thébaud a
Moresu poc ia Food
Supply. elle servira selon le
mot du Ministre, «d’épine do-
scle» cux nombreux chemins
vicinaux qui seront établis, au
fur et & mesure du développe
tment rationnel do la vallée de
VArtbonite. La route amene
la civilisation. C’ost une ma-
gnilique réclivation pour la
quelle nous félicitons chaudo-
tnent le service des routes de
la Direction Générale deg Tra-
veux Publica.

Da Vavia général, lea Hopre-
semtants do la «Food Produc-
Hon» et coux de la Standard
Fruit, dang toule cote région







ea PAri ant fail prea.
ve d'un pealolt esprit de colla
bera ion, au cours deg tre
voux inducurés hior,

A, Correfour Payer, nowwe
um Veelor Greger, suor

tendani de ia «Standard Fnit+,
a pris la port la plis active

dans la construcien d'une rou



|
|
|
|
|
;



| vaux publics,
Au retour, le Président s’ar-
isite durant quelques
jes stations de la Food

de
qui
achevé

fe et le barrage
maener est
Ml a contd

“grande
2 wax Etats

de







i arriver
début du mois eave
Le Président de Ie Républi-
a tenu & ge renseigner

par point de la marche
avaux, I) désire avant
travaux d‘irriga-
acient achevés
: tot possible, atin de
| comrnencer les plantations pro-
/ Stement dies et apporter un
_ dernier et décisif coup dla di
atte de produits vivriers et a
a cherté de la vie.

Le Président de la Républi-
que s'esi arrété longuement 4
Reynal, chez M. Arnoux Louis
jeune of un lunch avait été of
fert en son honneur par le Pré-
fet de Degsalines, M, Charité
: Louis. Splendide ef grandio-
_se réception of rien ne man-
| quait, o& fout se trouvait en
_ abondance.

» Sur Ja route du retour, le Pré
ident visite un moment 1’H6-
ital St. Nicolas de St. Mare,





















ia capltele, — L'inauguration
de la route Carrefour Paye -
Carretour Peryse lui a permis
dinspecter ef de rectifier au
besoin la marche des diffé.
sents et nombreux projets en
| oours de réclisation dana ] Ar.
| tibonite, actuellement un vas-
‘te chantier bourdonnant...

i
|
|
4
}












LARTISTE DESIRE PALL
JOUE LUNDI
Nous prenons ‘pluigir

( tiste de renom, qui est & Port
lan - Prince depuis deux ou
ia trois jours, jouerg lundi pro
| chain au Thédtre - Rex.
| Nos nombroux mélomanes
, he manqueront surement pas
daller applaudiy ce virtuose
de la clarinetie qui a détonné
et charmé les auditolres, un
| peu partout en Hongrie, en Al
“Jemagne, cux Etats» Unis, on
1 Prange,

on tm Die Bw okie, Hn

ee -











Vers les cing heures, i! était &

a an |
_noncer & nos lecteurs que le |
| grand ariste Hongrois, clarinet |



7

Les Peochaines Flections...

(Suite)
7
*
Tee
un Vico Président qui ast ja se + élections. Le Troisiéme Parti

cond perennage du pave eg
prés le Président. Au fait
late une rauiualle sialvenes
dans Vesprit public entro
candidate & la présidence ot G
la Vice Présidence car ils sont
fous deux choisia dans le mé-
ma port politique. Aciuelle-
ment ii n’y @ pas de Vice pre
sident aux Erais Unis, vu quid
prés la mort du Président iloo
sovell, Harry S. Traman, Vics
Prasident @lu en 1944 bai sauce
ceda,
Lace 1
le, un jers ¢
son 32 dex 96
i gmt css renouy cle. i
lmombres de la Chambra dvs
i Reprod ants salt 495 pans
i mentaives sont cuss dlus Les

fae
ABS



année présidentiol
y membres du Je
sencalears
Pots 70%



Nahe

as suersnenine stedamnentstementtnnnennir mentees stan eet

| Ebnateurs son: dlus pour bane,
bles menibees de la Cheanbre
Lour deux années

I sont

EDEL

i Les membres du Congios
«la anite délec
dtae ded

lesigna:
oe. differents
wynifie que ©
aso rite: t
menibro3




5 TG, Oo

Lque Gal ¢



$39



deux sénateus: les
bre deg Hepré




















s seront cussi élus
ee: de plus dans cer-
eta's des elections loca

























au Gouver-
Y77B yas.









» uy
deux Principe
ux Ete



sont les partis Répu
Dérocrate. Le Parti Démocra
te a fait ses débuis avec Tho-
mas Jellerson et t comple parin)
ses plus % Présidents
Weedrow Wilso on et Fra
Delano Roosevelt. Le Partl Ré
publicain compta Abraham Lin
coln et Théodore Roosevelt par



i
'
\
i
|







mi ses portanis Prési-
* dents.
Néanmoins, dans la tradi-



(Non, on retouve des partis de
|moindre importance qui jouent
neauinoing un réle éminent
idans le rés ‘des élections,
vu quil assez de votes
pour uencer le résultat des







ELLE TATA SENA ARATEE
LA COUR DE L’HOPITAL

Nous aitirons Valtention de
VAdminiayereur de VHépital
Général sur letet lamentable
ol se trouve la chamesée de
la cour, déloncée en de nom-
breusx endroits et présentant
également plusieurs «dos d'a-
ness,

Quand on pense gue ‘cer
(iding molades qui sont con-
duits en voiture & VHapiral, ao
fin d’éviter tou chec ou soubre
soul brusque, les autemobilis
{ tes se plaignent, 4 juste titre,
tu mauvais dict de la chaussde.
Des réparat'ons a‘imposent.
t
‘
|





Machine & Getto Remington
fachine & ealeuler Daltos
tubans papler carbon
*aites vos achats chag

a& GIG





Tamara?

seo eennnenntmannneren nomen an cennatinen





'@Honcy Wallace, dénommée
j aimmplement Trojsiéme Parll est
entré dans la campagne Prasi-
dentielie 1948, bien que trés
peu de ses principaux parti.
sans prédisent une victoire aux
prochaines élections.

La Convention du Parti Ré-
publicain sera la premiére a
étre tenue, Elle aura lieu le 21
Celle du Parti Démocra-



: fukn.

,te sera ingugures le 12 jull-
i let.

| Ces Conventions sent for

méos pat les délégués des par
us désignés pour chacun des
48 dtats et du District de Co-
lumbia, de Alaska, Hewatil,
Puerio - Hieo, Je Canal Zone
ot les Teg Vierges. On entl-
me que la Convantion du Par
ti Hépublicain comptera 1.094
déléqués, ot colle du Part) Dé-
moore L234. Chaque parti
désignera pur vole majoritaire
ses candidates & la Prosidence
ot ala’ Vice Présidence.

Les délequées & la Conven-
lion sont eux mémes désignés
dans chaque etat per Yune ou
foautre des deux méthodes pré
| vues pur ia joi. Far une con
vention d'état de chaque pez-
fii, qui est la méthode emplo-
| yée dans lo majorité des états,
ou par des elections préliminai
| res qui sont ordinairernent le
premier test de lopinion natio-
i nale sur les élections présiden
tielles.

Cette année, Vinterét de la
| majorite est concentrée sur le
Parti Republicain. Ul n’y a
| pas eu d’éleciions préliminai-
'res du Parti Democrate pour
lesigner un candidat en face
idu Président Actuel Mr. Har-
ivy S$. Trumeon qui est membre
| de ce pari Mais du céle Ré
| publicain, il y a un bon nom.
| bre de candid dats declarés dont
e Sénaieur Robert Taft de
POhio, porte parole de veille
date du Parti; PAncien Gou-
verneur du Minesota Harold
Stussen; le Gouverneur de
New York Thomas Dewey.
Bien qu'll se soit déclaré non
candidat, le President du Sé-*
inat Arthur H. Vandenberg, |
| Yun des promoteurs de la poli-
luge extérieure bipartite des
Etats - Unis est fréquemment
mentionné. Le Général Dou-
iglas Mc Arthur est qussi un
_ choix possibie du Parti Répu-
i blicain.

i Mais le condidat du parti
jnest deliniivement désigné
: que par le vote de la majo-
rité de 548 des 1.094 délégués
Républicains. Un balletage
| peut provoquer la désignation
: dun candidat de compromis,
: Ron pas dans le sens des qua-
p Ttes Tesquises, mcis compro-
i
i
{













iinis ence sens que tes délé-
i gués des autres candidats pour
( talent acceptor & appuyer son
candidat.

A la convention du Parti, a
part le candidat & la Présiden-
ce, on choisit aussi la platefor-
ime politique du Part La
plateforme constitue la position
quespére prendre sur le parti
dans les questions nationales
ou internationales si son can-
didat est élu.

Entre la cléture des conven-
tions et la date des élections
en Novembre, le peuple Ameri
cain discutera librement et ou
verlement des mérites des can
didats en présence et des pla
leformes quxquelles ils sont
és. Puis en Novembre, les
citoyens de tous les coins du
pays, participeront Hbrement
et démocratiquement au choix

du futur chef de la Nation A.
méricaine,



:
|
|



tion)

DECES DU IOUR

ns! Morpeau, 31 ana, Mme
ja Alexandre Isidore, 83 :
s, Mme Charisna Géndus at
son entant mort née, 35 ang en
viron, Antoin'se Bonhomme, 28

|
|
L
|
|
|
i
;
!
lon
i



\
|
!
'
i
i
i
i
|
COLLEGE
|
|
i
i
‘
}
:

£ =

elle “fut toriarés,
Tracy dang Dr,
Hyde., douce et balls
nut une vie d'enter
tige — gréce aE
diaboliques g

» VEC une her u
ble, elle deliva, 2
lbound, Gregor
obsession nt vee

‘aux bords de ig

sort. lui sera 16
PROIE DU MORT, jy
duction de la Mens
Mayer gue Paraimeu
fora en grand gala ga
& 6 hres 15 ot 8:45
ATTENTION: A
match CUBA - HAT
du Mort sera proagy
{au leu da 6h) ot big
Achetez vos tickaiy 4]

pour dviter tout en

AU REX DIMAaNen
A & hres 15 6t8 hag

1 ASSASSIN A PEUR LA ayn

avec Louizg Corley, Che

Gil Joan Chenier, Mi
lin. *

Une intrigue poligiag oe
bean roman d'ameur | Ca |
que chose de pur 96 beg
do cattle aventura ob os by
cunour pout transtorme oe

vie succugée de aslo, dy

| vices et de crimes:
Un beau film F, %
drame qui est up mdlonge. dy

vices.. de tendresse,, ede
mour.
A cause du ‘Maich Cebig

et Haltien on commencert & §
hres 15,

Entrée. 1, 1.50, 2, 2.50
brommineanremnrin anmnaeen

COLBERT BONHOMME
Cours primeires,”. primeugs
supérieurs et secondaires:
Legons Partioulidres
at
Pensions Scolaires
Angle Avenue’ Ducuse e
Chemin des Dalles,
No, 22
Téléphone: 5638

rarer creel

Be



(American Embassy Informa- $ 0 05

ans, Claire Amoine, } an, Ma |

dame Frongoise Pierre ~ Paul,

24 ans, Max Hyppolyte, 40 ans,

Benjamin Paul, 92 ans, -Isaie

Gélin. 25 ans, Enfens Sle Ma

i dome Alexandre, 1 mola at de
, Be Stand Rend, 40 gna,

|

dase ggeer gers.



{EOgTEPecic® a2

ee SS wR OE mee re ek ome oe ee oe

EX BS2O EVE EOE REY EE VEN OES aU REEdehanenucnee

re

ee aeyg

S55
a

z
‘gee

Gere

=
=

re

7



Full Text