Citation
Nouvelliste

Material Information

Title:
Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date:
Copyright Date:
1958

Subjects

Genre:
newspaper ( sobekcm )

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
LTUF ( ACN6482 )
OCLC ( 0012544054 )
AlephBibNum ( 000471641 )

Full Text


concernant Palestine





ee e ee



ee
=

oo

Souvenirs ; ‘Lettre de notre Directeur aux
_fe Heme Abonnés du «Nouvelliste» |







é x

«



Juemel n’ont plus let ila vic
gante, prospére dautrefois, of
la gate avait un viegge de
pliénitude, Elle no résonne plus
dee mille et un brulia qui en

New York 29 Avril 1948 Conversations evec

lo Dr Calderona - Haitl et isg
, orgemismes de YO.N.U.

Palestine, Palestine...

Depuis ouverture de lq Ses-

SF FRSC C RR es SKK S SS- =



constituciont je charme: elle

ugiotite plus cdt attrait de tou

jours, qui en faisalt un bou

quet printamnier. Ce n‘est pes
gqu’elle fut comme chico, mais
aa population. flére et amou
yous a taste. cultivadt le gran
au

wliew dun décor tmprossion-
' pont, Les vaques conlinuent
les ctunpagues
ent encdte Je charme dy la

dg vie, lo vie luxueuse.

de chenior

trangeliiiié ef cestains = coins
pont of reposante quills resp!



sion Extraordinaire de 'Assem
blée Générale des Nations . U.
nies, pour s’occuper unigue-
ment du probleme de la Pales
une, nous n’entendons que des
discours concernant ce Pays,
Chague jour, les séunces ont
ligu de 10 hres du matin & u-
ne heure de l'aprés midi, et de
3 heures p.m. a 6 ou 7 heures
tu soir, Palestine! Palestine!
et dans toutes les langues: Voi
Ja ce qui bourdome & nos
areilles. Les orateurs parlent,
le plus souvent, pendant une ef

La majorité de 2/9 des Pays
signataires de «World Health
Organisation» ayant ratifié cet
accord international, y compris
Haiti, cetle organisation com-
me sur l'appellation de WHO
est entrée dans le cacire affi-
ciel des Nations Unies, sous
la Direction du Di, Franck Cal
derone, un Modecin Américain
de la plus haute compétence.

fai en une trés longue et
trés interessante conversation










avec lai, concernant Haiti, at |
faide que nous pouvons obte- |










LES “REVENDEUSESs AU



DEPT. DU COMMERCE

igs



Repondant &Tinvitation du
, Ministre du Commerce, une Dd
| légation de trente «Revendeu.
seas o tepresenté la gorpera-
i Hon au Département off a’eat te









Le Département
VENDRA
LES PRODUITS AGHICOLES



Cependant, lontente avec lew | du 27 courant « palé de la

revendeuses peut bien wavolr
qa'une durée limitée & Vécou
lement dee stocky actuals,

PHONES: 2252 - 2432
BO. BOX A 135,
S3ome ANNEE

De la Vie Chére

Lettre de
New-York au
cherté de la vie, at a sembio | «Nouvelliste»

suggérer une infervention fou | gervice du vAgence France - Pree
vornomeniale.





«La Matins dana son édition



: virgillenne, ir de ce i , : pa , & ator "
le rent une douceur i pailois dove howes ies nir de cet organisme de !ONU. | nog une importante union, | Pour prévenir tout agiolage Comment y romédier quand (Ancien Havas) a0 «Noaveltieien
a Elle stall pasée de tous gos P ; x houres. . Us font i existe un point de vue que | dans le but de rameer los | dans le marché des produits a [ja cherié on le bes prix pour Vie
ie ernements, la veille et le jour 7 expose general de leurs | je m’évertue & faze compren- i prix des produits agrigoles a gricoles, le Département 1éu- tout dénenad de ‘a earetd pow ; PAW AVION
e Wa ler Mai, pour féter avec un : points de vue pour ou contre. ! dre ‘a ces différents organis- | des cotcions aoceptables. Hse, dee lo semaine prochoime. | de Vabendance | Crest une con
- $@ct inaceoulums cette coin. j An fond. nous eniendons Jes mes dont le bul est d'aider, de Les «revendeusess bhi falt | gon projet de vendre les pro: | séquence de la loi de Fi ite .
fog 4 alec déga | memes arguments dans un créer tout syste de to | i. : ; . _ , fe o; oie
hae gidenee. Elle voulait se déga | ysteme Moderne Ge | prenve dun réal esprit de‘con | duits agricoles, Déid, lo Mt | et de lag demandes Cotte an *
. | sens ou dans un autre, des ar . mieux-étre, dans les P wil one . Sect dea! . , ana ‘ PREMIER MAL
be garde satorpeur, secoue: son | uments qui ont 66 biiés | ° OS FOYS Gul | ciation. C'est ainsi Gu'eiles | nistre Carlet Auguste a obtenu | née, i y¥ ao eu une roreté de
s } mpeiie, et reprendre goiil, i depuis ine année ou ove les i% ont desoin, au Baie est UD | ont accepté @ vendre les pro: | de la «Pood Production. qu’el | vivrea alimentaires plus pro- EN EUROPE
a pour quelque quaremte built i eux Délégations, sous f me Nous’s Gaction ideal pour eux. | guits suivants aux prix ci-des- | le lui céde un important lot de | noncde qui est due surtout & |. .
et heures, a la beauté de fa vis. | g « Sous forme | Nous sommes placés au centre | sous: rig, la forte séchereese qui a sévi | PARIS. 4 Mai AFP
. tes + a, | 2e brochure, pamphlets, tracts, | des Trois Amériques; notre | fe fay ined 5 «as ’ :
be He renoucit la tradition et si | | le plus ¢ P ; wHit fote log | yn EYP® Ateinaire 3 gdes 39 | Le Sous - Seccétaire ‘Etat | sur tout le territoire ot dont 16s | Cast dans Je calme que se
e * ". grmdiosement que cetie célé- | vent, Jes discoure Z sont OU- ys es! neuf, est petit, tous #25 | jes 5 livres; riz type moyen 3 , Thomas Désulmé, répondast « | plantations do figues benanes | sont déroulees dane ia plapert
: Q ion aura, dons Vhisicire " * qui sont pro- | eléments _ sont concentres | ges 50 les § livres; riz qualité Fappel de son collagque Lg nonces, soit remis, imprimés & | sous Ja main, et dans une He. | ; i s 5 P ® des capitalos europeennes lea
ee ds la ville de Jacmel, ea place Favance Au point d ’ nS | superieure 3 gcdes 80 les § I ; Commerce, a demands par té mais ce n’est pas ld la seule manifestations organisers ¢
: x . . ” i ® vue spectaculaire, | y is rouge — 3 ddes 50 nt blots Magis- + , 4 . . wee
i significative, . Natureliement, ce sont Jes | au point de vue de résultats uge . g 5 | }éphone aux Prétfets ot ag cause de la chore de ia Wie. 7 Voccasion du premier Mad
we Hous navons pas retrouvé | Délégués des Pays directement | tangibles cui , 't : ae mite de 5 livres, mais | ais Communaux dachoter, La rareté des vivres olimentai pour célobror in ite des tea
: °. Ye ichesse d’l y a quinze ans. | paces : anginies Gili seroni fout & ° moulu 2 gourdes la miarmite pour Compte du Département res a été provoquée aussi par itt
y. | katteressés qui prennent Ja pa- | ’'honneur de ’ONU le petit ter ae 5 livres du Commerce tous articles d’a Ja diminution des plantations | OO”
te Yous wen rons pos e oe role; sont aussi admis & la dis | ritoire haitien est prétérable & Le baréme suivant es! envi] limentation qu’ils pourront trou de vivras limenteaes, “ane Los ctaques contre «limps
vestige? Lea ruinos ou 8 cusel ité 1d t ie i od : : . ‘ | riglisme ames 1
he _ cussion, le Haut Comité Ara. | d’autre, par exemple I'immen | sagé pour leur permetive de li | ver dans leurs circonscriptions. bonne partie des terres gai y Benbme amecicaine et le plan
ior > piiasement qué nous avons | be ef Agence Juive. Aprés | sité de la Chine, de I Australie, | quider leur stock. Par ailleurs, des Inspecteurs avait $16 aHectée autrefoi Marshall ainsi que lez ap-
t vas -disent dans ung, éloquen- , dix jours, de ces discours, on | de FAtrique, de Ia Sibérie et snenoovsansens du Département achoterom & ya " os transformés en lon pels @ Vunite de la class® ou
. a . | OE PALER DAIS +3 Zhe . .
we t bréfatable la gloire dispa a pour ainsi dire clos les dé | d'autres vastes étendues ne les | } j © tat ‘ P vriere on! e14 les themes déva
‘ ; ik = : u : : galement dans les sections ru- . tations de figues - Bananes. ; .
a mode la ville. Et ce n'est bats généraux pour entamer jrend pas plus intéressentes | LES EMPLOYES DE LA rales aux environs de Portau- | On ne doit pas perdre de | PPOs en général au cours
eG! = pas seulement Taspect physi la discussion du projet améri- | qu‘Haiti, @ ceriain point de _ HASCO ONT REPRIS Prince des produits vivriers » vue non plus, que depuis que} | 4° 58 manilesiations, 4 lex
wood qa ql dit cette décadence: | coin de Tutelle, ou plus exacte | vue. i LE TRAVAIL pour pouvoir répondie du ravi. | ques années, ji y Gun accrois | SPHon de celles qui dans
1% emt le désespoir moral... ae iment du ~Dacument de Tra- _ hes sommes considérables | ni que les Em | railement de te Capitale,’ | gement considérable de la po- les pays de Europe Occiden-
i z * sosils 7 4 ~iR i ib lee i sé ‘ + js bteti logs
me eel tes ruines donnent ndis ; vall- soumis par les Etats - U- | que ces organismes ont a te. ia Hasco, qui se Le plus important poste de /( pulation, alors que la produc { Mle, étaient organisédes par
wnice qui nous émeut profon. | nis. Sur ce terrain de la «prg penser les projets ae modernis- ‘AR Greve, SRB CVC | vente sera installé au local de | tion n’cugmente pas, diminue | les sociaux démocrates.
dmeiit st nous bouleverse. _ cedures Jes discours ont recom me quis veulent obtenir, : formalites prévues | jencien marché de ia Gere du | plutat dans une large propor A Moscou, apras le déflé
ee le geoer de Jacmel a batty «- mencé. Pout - On Soccuper ron! phis reahsables, plus visi parla Lol @isone | Nerd, Un autre au Portail i tion, et si les Pouveira public. | militaire de la matinee ef los
; ‘oc, intensité et émotion, Ia | Tun proje! de Tuielle, quand | bles en Haiti qu’ailleurs ag de leur | Jean Ciseaux. Il sera instal | ne se décident pets & casoudie | démonstrations des trevaillows



Sad REAMIGREOO SHES © PSR BAGO? POSNER

3



vill ot Jo lendemain, la veil-
eet le jour du ler Mai, mais
dordinaire une chepe de
amb Je.rocouves....2tolle-cae-
wa who existence au ralenti.
Jasmel, aingi que les Cayes,
tt Vaapect dune cite en
pleige désolation, of of Factivi-
% &onomique. en déplt des

la décision du Partage demeu
7@ ef que nul nose proposer
Wabroger cette décision votée
a la majorite de 2/3 le 29 No-
vembre dethier? Parmi les
nombreux orateurs. qul ont ex
prime leur opinion sur ce polat,
notre Ambossadeur J. D. Char
| Jes. cu nom de Ia Délégation

| df Hait, a foif remarguer gue

A.dustriel.etc, atc. ne



au point de vue sanitaire éd
cationnel, qu’au pent de vue
du développement agricole, in

T'ai €16 heyreug de constater
que le Dr. Calderane, Directeur
de WHO partagecit entidre-
mient mon opinion.

Concernant une wide sanital-
ve lest davis que ce sol fol










eprls le travail

necesniterait -certines
surgentes aux torte des

‘Stra opal

16 d’autrea kiosques dang d’au

grave sergii Ulégqa {| périence cura révelé la néces

naire du Département du Com
merce cue le Département ne
pourrall pas concurrescer ceux |

dans un court délai le problée-
me de Virrigation des plaines
pour lintensification de la pro-
duction, d'ici 20 ats, le pays
subira une des crises d'alimen
, tatlon des plus aigquea dont per
“gonne ne petit prévoir les con.
i ségquences,

Ce 28-448. .
Antoine GEPFRARD

krea aecteurs suivant que lex

aité den créer de nouvecux,
Nous avons & ce moment
fait remurquer a un fonction:

dont la profession est d‘acheier

sur lg place rouge. fa fon
je rompi ies barrages et ae
rua vers ly Kremlin, pour pas
ser devant lo mausolée de Le-
nine et ia tribune of avait
pra place Staline,
Dans ta saoirdo,
lice a G6 fire,

un fea dar
La féte s’ast
poursulvie jusqu’a deux hey

réduit 4 _ i. : pour toyes, I} ree du matin,
Sppmences, se réduit a quel | 1, discussion générale, qui a | sur une grande échelle. Pour ees cour revendre les produits vi- we Gonaives ne
‘ques manisons de commerce, 1 a . ; le Syndicat in. ®PO ¥ * A Tehéran. deux centrales
‘ pris fin, exige des conclusions | combattre le Pian, par exem- ! sdy | Viers. N nous a répondu que wo eee : , : i
% Ou deux entreprises un détinitives. La question de { ple, H convient que lo lutte soit ion nécessaire les comptoirs de vente cesse- NODL #. La lative ci -
lon ne

Rertantes, quelques planta
fama de figues bananes, Hier.

Principe & savoir quelle attitu-
i de désire -1- on adopter vis &



,,
Gu

totale et non purtielle.
fe maladie contagieuse doil 8




3 ebvata de tra-
s @t dont se plain.





ront de lonctionner dés que Ie
| marché local retournera 4

dessus de Me Antoine Gelfrard

la | est implacable de logique.

la Fédération Syndicale Mon

Hale et Yautre crode récem-

i ‘ cdo et send - 4 : ment & 7 scorer.
Ge | retilait es richesses | vie-de ia décision du 29 no- | tre extirpée 100%, aulremeni, ies emplovés golent | Ome des prix convenables. {| Maia i} nous excusera de ne co nm cehore de Je fedire
ga elfiudient & la douane, cat | yembre 1947, expligue l'Am-4 elle se répand & nouveau, et s dam " ved . C'est donc, une fois de plus | pas étre entiérement d’accord f cid . BE manilest® sans in-
Tiaportation et Yexportation é | bassadeur Charles, doit ate | largent dépensé & compte - 28 GGRS FBNeTOE ey la thése du «Nouvelliste» qui | avec Ini, pour n’avoir pas agi | © AY, . :
~ » Pee fh des poyviles en cat . 5 5 ‘ : : > : ° cree vi
int florissunies. Plus ten | envisagée avant gue le Comi- | goutte est perdu. Des som. BOGES pores ER Cause St | wiomphe. Bien que notre con | té la question d’exportation des ovie. plus de 190 000

& col: la ville est. comme
sa immense souvenir, cussl
Willy que toujours. Nest-ce
» Pa que ceriains Jacméliens
Yoppelieni ie ville éternelie,

Lié Politique pulsse examiner
, ou foire examiner par un autre
| Comité spécialisé, aucun pro
| jet spécifigue comme celui de
Tutelle ou autre, car dh rAm-





mes considérables doivent ser-
vir & mous venir en cide pour
e@ccomplir une ceuyre définiti
ve, Le Dr. Calderone part pour
Washington. Je le réverrai a



te & Vintérdt >
< gusel rée

WuUTE, |




i

4 PROPOS DOUVRIERS i

soit empreasé de qualifier de
lsmaladressea: les mesures in-
| diquées par
fréce Félix Morisseau Leroy se | vivrea alimentaires qui est &
la base de Ia crise dont Me An
toine «= Galirard, Yintéreseant
thomme d’affaires des Gonai-
ves, signale les causes con.

nous demeurons persuades

t

Suvriers fonctionnaires ont dé
His, pendant quatre heures,
dans les rues de Iq copliaie po
sonaise. Les secrétaires yené-
faux des partis ouvriers et uo

monttont por 1d, que tout est { bassadeur Charles. i] sera im: | son retour @ Lake Success. I! HAI § POUR CURACAO i. qu'elles serviront grandement | nues. . cialistes ont-préconiad fa “ty.
gb, et ze soumet au conser | possible de s‘entendre sur des | pense qu‘Haiti doit prendre. y- / ns save, que 16 “@touf le monde y compris & Cependant, un question | ion rapide dos deux partis,
‘¥ellnne, questions de detail si on ne | me part active & la Conférence nos confréres du «Matins, qui jtés importante doit trouver 4A. Budapest. plus de $00,009

Nous avons revu avec émo-
fon tous cos visages que nous
tanglesons, tous ces payed
8 pling de beauié mats qui
wWéatent plus sourients ou n‘e-
Yilegt plus lo méme sourire.

’ Ca west point que la misére y
8 tet Srusquement son appari
ton, La centralisation a dé-
Pep la province, et exsan-
%, alle ne présente plus qu'v
be ince pile ef livide.

avons geardé de Jacmal

tele duraiére Image qui, pen-

teh lon deux jours de le visi-

© présidenticlle, avait fait re

Wanter du fond du pased ses

Ruvenies houreux at dédié &

Sie ville le salut de Vevenir,

tte lea posstbilités morales ot

qu'elle présente zont

deg reszorte qui an-

Secent le renaissance de le
Cepliale du Sud - Ouest,

Wensepecnsenenonnrasennavaones
“AME RACING», A ARUBA

Jo@4 Urons upprie aves plai

ue les joueurs du Racing

@Haiti ont fait un tres
Voyage et quills joueront

Fest pas dabord sur les ques
tions de principe.

Malgca cet rerearques judi
cieuses, soulenuos par dau.
tres Délégations #a majorité
décida d'examiner la aubstan-
ce de Io proposition américai
ne recommundant :Ja tutelle,
Aussi, i] est orrivé qu’'é la sé
ance de ce matin, quand la Dé
légation Sovietique réclama un
projet définitif de la part des
Etats - Unis’ et non un simple
‘ adocument de travail», l'em-
' borras a été général, et Yon

Yon s'est apergu que les remar

ques de lg Délégation Hal-

Henne avaient toute leur va-

leur,

Lez discussions préalables
vont durer, et la Session Uxtra-
ardingire aussi, et alors, les tra
voux de lg «Petite Assemblée>
en souttrent, car & lexception
d'un ou de deux Pays, tous les
Délégués & cette.«Patite Assem
blées qui sont désignés sur
le nom de «Délégués Perma-
nenigs sont aussi Délégués a
VAssemblée Générale. Extraor-
dinaire, aprés ces longs tra-
vaux de Assemblée Extragr-
dinaire, la Pétite Assemblée,

I
f

de la Santé qui se tendra en
juin prochain, a Genéve.

A mon humble avis, le Mé&
decin Haitien spécialisé dans
celle question, qui représentera
Haiti, & cette Conférence Inter.
ternationale de la Santé devre
étre accompagné d'un techni-
cien en économie politique, ce
dernier, par des statistiques
précises, pourra soumetire le
pourcenlage de nos paysans |
atieints de Pian, de Malaria,
ou autres maladies, réduisant |
ou annulant leur capacité de
travail et prouver que ces ma-

: lodes une fois quéris donneront

, Un pourceritage de production
devant aider [Economie Mon-
diale et locale. 1 peut étre &

, tabll, por des chilfres, que les
valeurs dépensées pour la san
té de nos paysons - agricoles,
repporteront un inidrét de plus
de mille pour cent. Prenons un
exemple: Sicavec § millions
de dollars on peul guérir un
million de paysans . agricul-
teurs, cela fera une dépense
de dollars par personne.
Mals cette personne devenant
robuste et solide, produira par
a8 travail pour au moins, 460 |



permis é par le groupe
Mouzin en vue de lembaucha
ge de plusieurs centaines d'ou |
vriers huitiens, ne lui a pas é- ‘
1 accordé par le Département
compéient Ces ouvriers de
valent ae rendre & Curacao gn
treprendre des travaux de cons
truction conties au dit groupe.

POM SOR ORIEN ORDOOOGD

EN FACE DE «SARTHE»
LA lére MAISON TYPE
DES FAUBOURGS

Notre attention a 616 refenus
en revenant de la manifesta
tion de Damien du ler meal, par
une coquetie maison en ses sur la route, face & le Dis
ileria de Sarthe.

Tl nous @ été répondy que
c'est la premiera maison du ty-
pe o réaliser dans les jau.
bourgs pour une transforma



tion esthétique des zones pro. | W*eerrernreoneonrs rrossrooonves

ches. de la Capitale. C’est un
essai pour l'estimation des de
vis.

Sill est satisicisant, 2 sera | Max Joan Jacques a été noni

procédé de suite au démarra-
ge rapide pour accélérer
transformation des faubourgs,
inclué dans le programme d’en
bellissament & loccasion desté

auront certainement un mot de
reconnaissance pour les «mala | ferme et catégorique:
dresses» du «Nouveellistes, et Y¥ atil stockage de produits
une pensée de bienveillance | alimentaires dens le Peys, no
pour le Gouvernement qui a | temment du riz et autres cdrd-
pris les mesures sus mention: | ales?
neeR. Dans le cas méme que cela
OPOLTORAILE LIL ECONTIIES | vexigterait pas, le Ministre du
COMMUNIQUE Commerce n’quralt pas le
Le Département du Commer | droit, en présence de la erisa
ce porte a la connaissance des | actuelle, de permetire lexpor-
tation d'auctin produit agrico-
le,

sous sa plume, une réponse

farine nayant subl aucune
hausse, le poids du pain livid
& ia consommation locale doit
étre identique au volume habi
tuel, I doit en étre de méme
pour Jes biscuits. ‘

Tout contrevenant & ce pré-
sent communiqué sert déléré
& la justice repressive compé-
lente.

Porteu-Prince, ce 5 Mai 1648

PDOPDLDPDIPD EPL SLIDIPIDADDDI OPPO

HUMOUR MAI 48
Quand U y a «fin de la gré-
ver, i n’y a pas de «gréve de
ix faim», puisque la «TREVE.
est le fin de lo hair.

LEA OPOLODL LAPP LEEPI DDE D DE HOS

UN DANGEREUX VISITEUR
Un voleur a onlevd catte
NOMINATIONS null, le revolver du Sénateur
Par commission du Pré | Louis Borin, pula, a‘eut rendu
chez le Miniate Ed. Manigai
d'ok il @ emporté 2 chemises.
mé Substitut du Commissaire [un pontalon avec dix - sept

lo}

sident de ia République My.

lu | du Gouvernement prés le Tribu | dollars contenua dans ses po-

nal de Cassation en remplace- | ches et une polre de cheusau
ment de Mr, Félix Massac. res de son His,
20) Mr. Antoine Bernadin par |

Uon‘a qué continuer, si tou



personnes ont déiilé, de § heu
res du matin & 6 heures ae
soir, dems lea rues pavoiséeg
et devant les irlbunes of se
lenaient lo Président du Con.
aeil, Dinnyes, Jos leadera com
maunlates et sociaux démocea
tea hongroig. aingi que leg ra
présorfinis dos delégationg
syndicales étrongéres,

A Bucarest, cotta premiéra
iSte du travail, célebrée depuis
Yavénement du régime répu-
oHeain populaire, revety u-
ae solenntté toute spéciale, et
cost davont lo Président do Iq
République roumeine, lea mom
area du Gouvernamont 94 lea
‘eprésentonta dy corps dinlo.
matiqua quiont dafls, pen
dant plus de cing: houres, plu
3-Ours Contuines de millers de
trevelllours doa villes ot deq
cUIMpagnas,

En Auticha, aucun inc’dont
neat signals sur toate léten.
due du territolee, au coure deg
menllestations de ia journde,

B Yoceasion du prem'er av!

(Voir suite, en de Pages)





_ Mest leur premier match tafois la Police n'a pas encore

pe? Racing Club d’Aru

Nous leu souhciions foul le
DHE postibte,

& 200 dollars par an. Cing mil- | tes commémoratives du bicen- | Commission du Chef de Pat :
Hons de dollars uanéontissart | tonaire de ia fondation de Port | remplace Mr. Mox Jean «Jee ris la main & aan collet La
Je Pion, Ja malaria, rapparte- | auPince. i ques comme Commissaire da ffln de see activités maliaizen |
C'est un shomes coguel, bien Gouvernement préa le Tribunal | fea ou plutst aa propre fin n‘cat
(Voir ayite, en dq Page) | aid gt d'un capect ogréable, ,Civildu Cop, GR PLP | poe loin aya

pour continuer les travaux en- OH 00 soncane doe baeinnes
tornés qui doivent éire achovés |
le 15 juillet, aura & accomplir \
sa tiche en «
| bles», Varrache-pled.

Live en déme Page un sug.
Poatif oxticle de «La Voix de ig
Masse, de Jérémie,

ie
et









CHRONIQUE HEBDOMADAIRE.
ECONOMIQUE ET FINANCIERE
Par Georges fF. TILGE.. -
DE VAGENCE FRANCE - PRESSE (HAVAS)
« @ESCLUSIVITE NOUVELLIQTEs



New. York, Je 2 Mai 1948. + possible qu'un compromis soit
obtenu, romenant a dea “limi

INFLATION OU DEFLATION?

Au moment on les offers du
yeormement ot de Vaide a le
onger commencen! a Be Incr

nilesier, es, pieces en
appwences conmgires, bor
ment wa Stock Exchange uae

nolwite inaccowlumee.
Lintiation motive

nl,

COW,
Yo heusse
De mama fetes +
tolre et les four)

une COM?

A
a
at

te
de (Insiitat
cherches economiques,
que Yéquikbre opparent note
phenemene

predit

& present est un
passager af que i inferion sal
tirmerti de nouveau par ia aul
Ae. .

Quoigqu'll ed soll. ic &
eqréver des. mineurs obtenuc
par un recours & Papps
diciaire, poralt encourng
employeurs & id régisrance.
Néunmoins ces dispositions ne
sont pas générales: Le person
pel du métro newyorkais vent!
d@obrenir ia promesse d'un re
Jevement de Yordre de $32,285.
£06 du-totel de sea saleires on
nuels.

La grove des dulobus ¢
wait commencer Mercredi-a é
18 évirde de jusiesse a Pannon
ce d'une augmentation de
cotiiz du salaire horace. Les
chemingis ont lancé Yordze de
grave pour te ll Mai, ce ul
poralyserait les wanapors fer.
rovicires.

Liusine «Chrysler: est agqate-
gnent rueriacée de grave, wie
décision doit -intervenir. inces-
gomment & ce sujet, bien que
jes négociations cient repria
Jeudi matin entre les intéres-
262.

Ainsi, on. voll que deus fen:
@onces s'altrontent. Ti semble

a

cis 4



dex



€




AUX ETATS-UNIS





i



{

|

Tes.















DES AFFAIRE






tes cousonnables jes tonoes-
sions demendées au patronal
por. les. orgdnisations ouvrie-
Le résiliat pourrait “tre
une subilie temporaim, en at
dant que se précisent d'une
jere noite Je niveau d'acti-
nromique du perys a Yo
on dep prix.

a convent: devant







Cen

| divergences de vues, que leco

néricding est de nour



vera la croisde des chatoins.
Le séncteur réapublicain Sty-
s Bridges, n'a pos hésitée a dé



s économique des Eats U-
astable et fragile.
i suifirei: de peu
sae pdur prévoquer une dé-

de













de constater
domaine des
vue des .ad-
s politiques du prési-

@ avec les,



YEAU DIS PAO

Ser
yal soule-
des cour





BRNCe

EX PONE




Yespoi d'entraz
général de bais

prix dans
gH MoOUvent
se et Cévier un troisiéme relé-



vemont des salaires.
Er cependant, Jeudi malin,
ionnalres de



dimportants fon
lee Trésorerie américaine admet
tient qué les fecieurs d'infla-
gon sont considérablement
plus puissanis que ceux de
ber





Un cutre facteur important
“ cet até. En et
e le nombre





et, Or preva: ¢
des vavailleurs ateindra bien-
ai un niveau record bien supe
sur @ celul de 60,000,000 éia-
bli en 1948. . Déja en Mars, le





iotal dé Vembauche aux Flats

Unis atcusali une cugmenta-
fion de un million por, rapport
More 1947, De plus, on comp
4 que nombre d’anciens. mobi
ligéds fermineroni au printemps
jés cours quills suivent depuis
lew. démobilisation et iront
grousix Jes rangs des salariés.
Autre signe intéressant,. les
sgorames versées-an « titre. du
chéraage sont & présent de
cing pour cent iniérieures a cel
jes déboursées en Mars 1947.

LES EMISSIONS PRIVEES

On evalue @ neuf miliards
¢ sopmmes mises &
la disposition des entreprises
coramerciales et industrielles
depuis lo tin des hostilités por
jos compagnie: ddssurgiices.
En effet, en Vabsence d'un cli-
met-dinvorable ¢ dea appela 4
Pépargne, ce sont ces socidtés
qui se font les pourvoyeurs des
capiiaux nécessdires aux. amd



(vei aulle en Jame page):

yey cetle semaine que equi,

Se. {

* A ST LoulS DE GONZACUE
Une Wiesse solennelle de Re-
quiem se chaniée le vendre
di? Mai. 4 7 bred 90.0. mala
Chapelie de YInatitution Saint
Louls de Gonzague,. pourle-

Paramount

Mercredi, @ 8 heures:

Au profit. de VEcole lsidore
Boisrond: :

EVASION.
(sous: titres frangais) |
avec Norma Shearer, Habert
Taylor.
Entréo Générale Gde 0.60

Mercredi, & 8 heures 15 P,
M: os

gation des. FRERES DE L'INS-
TRUCTION CHRETIENNE... de
e6dé & Ploormel (France), le 15
avril demier.
Tous jes Anciens Elves st
(les Amis de Y@uvre des Fre:
res scntinsiamment conwes @

TAKE TD BIG
avec Jack Holey, Harried Hi
lara
v» let désopilante hisioixe -de
“deux amis qui font un Sérite | . .
ge inatendu. | commime pour le défunt.

w Un quiproquo qui place | ee ~

un octeur & lotéte dium maga’
lique ranch... ‘une cenvre lolle
ment gale... aneomiusique dei
cieuse...
w«tle Barbier de Sdvilles
chanté d'une. figon admirable.
Eniréa Generale de 125
Héservée a1 linge Gde 2.50

Weneaday $. th May at 8:15
BOM,





*










de broderie blanche?
VISITE?:
LOUVROIR NATIONAL
82, Pde Roux, Tel: 2254
entre Don Mohr ot Ch. Féquiare
Yous y trouvere: des chele
amare exposds par les moil-
leurs atallers de Port au Prin-
oe.






seers





Dr VICTOR NOEL



TAKE IT BIG
















\
( avec Jack Harley, “Harned , .
} Hillard Médecine Générale
| . Hold sill. and get hocu | Disionctionnement ovarien
j sedi for the laugh of your Troubles glandulaires chaz
fal... More gags, gu cmd. | Choe.
tings thon aver b gd | Laborateire ~- Métabolisme ~
the screen!!! bese.
General Admission < Consultations
Reserved sea 7.90 —~ 1 A. M
oe § ~~ 7 P.M.
Jeudi, G4 heures: Phone: 3336
VANGE ET LE PANDAT enn
avec Wallace COLLEGE
ret Obrien i COLBERT BONHOMNIE
' 4 primaireg



















Entrée: Générale Cours



Reéservdé etcloge ¢ :

A. & heures: } :

TRENTE SECONDES SUR |
TOKIO x

4
®

ous: tires iran



A 3 hewres 20-B. ME
LE DIABLE AU COR?
avec Miche)




Bling Presis,
rard Eppe.

« Chaque nul de
voit @tre la derniére
que baiser, le dernier ba
Cela ne pouvalt pas dover. a
iis s‘almérent. seme



o





porages de
olrant tout





Jors

poir mais avec fureur...
Entrée Générale Gde 1,
Réservée et loge Gde:

rd




Per}

«a Emile: Re






Rex

Mercredi, & 6 heures 1:

Surki demande de sympa. |
thiques Clients:

LIMPOSTEUR
avec Jeon Gabin.

Un grand flm Universal,
lant anglais, sous tres &
ais.

Entrée: 0,25, 0,50, 1,00 Gdes

A 8 heures 15:
SQUS LE.SIGNE DU COBRA

Un grand film en Technico-
jor-de-la Daiversal.«








gtr
seer omy No. 15, Hue 8,
des. Scenra' du “Sacré-



MAISON A. LOUER
A: Bétionville
P is, chambres, confort
modem, vues superbes.

“Sedresser &.Mme Jeanne pé



gals.
*

caved Maria Montez, Scau,
john Hull
Entrée: 0,50, 1,00, 1,50 Gde «ME BENDEL VOUS EST AG

Jeudi, & 4 heures:

A Yoceasion de lAscension:
CHANTS PRINTANIERS
avec Deanna Durbin
Une belle production
cale, parlant anglais,
sous tires franecia ..
Entrée: 0,25, 0,50, Loo Gde

A: & heures:

LA RABOUILLEUSE
Diaprés le roman de Honoré
de Balzac, j

'
-avee Suzy Prim, Fernand |
Grevey et Pierre Larquey
Un grand film franqais. Un
Entrée: 1,00, 1,50, 2,00, 2,50
Gdes

AVES



roman damour et de vangean
ce,
Entrée: 0,50, 1,00, 150 Gde

A 8 heures 15: ;:

NUITS BIRMANES
Dorothy Laniour, Preston Fos
ter, Dorig Nolan.
Un duel & mort,
film d’aventure.

vos colie par in PAA,

é
Tarif réduit pour toure

wi grand





) aaron niesamatitinnaantncranncptanunsienstienaat ” Saumeeatnetoaentintientenioncenineintienn aii stnneinnentsbaiteceh nh ahinniannicinasiesisiitnsintensts stant tine cnnncomete

MEUBLES A VENDRE
Selon, Galle 4 Manger.

i
4
Tol; 989 i

4

jp vepriarca
repos de fame du REVEREND ye

_PRERE ETIENNE. ancien Supé. ,
near Général de la Congré- j

cette crémonie. et & une pride |

Désizes - vous admirer ou a ,
cheter de magniliques arlicies |



2, Bus Hébeceu, a Pé

Economisez.du TEMPS et de r ARGENT en,

SERVICE QUOTIDIEN

Pain AMERICAN Horio Atenars
Le service des Chiper’ Volents ;

Rue Dents Destouches,
ee et 9431 mw 2808

ABO

Le beau, émouvan',° h.00-
que 61 poiotique drame en g
cies de Me Poul Savain sera
fex-Thédire ie Lundi
: 10 Mai @ 8 hres do-solr.
Noublies “pas cette date.
i gence
Achetez les Cuisines 4 Kore
sene do ia PERFECTION STO-
VE CO. dont lo qualité est dé
jG. connue.

i
}
|

i

ve)
.

3

Esso Standard Oil

‘ Dietribulowr pour Haiti,

h



ies

PAVILLON VERT

Avoe la fermetue dea Maga
gina dés 4 heures, chacun au-
ra te loisir, a pectic de la a
maine prochaing, de faire un
tour 4 la campagne avant de
regagner ses péngies. ‘

Aussi, fous Srenens plaisir
a annoncer io prochaine ouver
ture de PAVILLON VERT. C’nsi
le Gin le plus joli etle plus
trois de Carrelour.

A deux pas de la riviére,
vous y serez & Voise pour man
ger, boire, danger et vous amu
ser scupemen. Cest le @ Mai
prochain qe'aura leu Vincou
ration de Pavillon Vert.

AVIS PROFESSIONNEL
IMPORTANT
Le Dr Félix Davieux —
72 Avenue de Turgecry
Phone 5429

| Annonce & son simable’ clien
tele qu'll vient de recevoir un
epporeil pour le TRAITEMENT
| Moderne et. elficace de 'ASTH-

le












i etna erent
| REGAL TOURISTIQUE
Ceoux qui n'ont jamais vise
ix fordt des ping touveron: un
régal . touristique “projeté. pour
_ le 18 Mai prochain & 3 heures
Le prix est de dix
aller et re-
le charme du



1k



da matin.







nrion newt
n-chautieur





OT
yéspect de chacun
Tous ces facteurs
reunis dangda Di-
Moasieur 1



dence er le
est garani.

Se trouvent

| rection de Louis
£
|



Edouard..
Les cartes sont.en vante. chez
i Maurice Augustin Gd'Rue No.
216. Tel: 2241 et & l’Horlogerie
Clavier Hue Dantes | Desicu-
ches No. 148,





ATTENTION! ATTENTION

Aulomobilisies, pour vo. bat
leries et clacksons,: coniiez-iea
& DEMETRIUS PRICE, dit DE

ME, qui vous Jes remettra a.

new.

En venleg
des cctteries neuves de le
marque’. «Kathanode © Truck»,
des. batteries Zeme main, des

copes terminoles, ete, etc.

expediant

expéditions de plus de 100 livres



























































Lavec pru i

LIQUIDATION
de
PAHFUMS FRANG AI
ehoz :
NOBBE & BONDEL
Angie dev rues Roux ot Courbe
La Maison vous oltre we choix
de PARFUMS FRANCAIS.
rele ques
LUCIEN LELONG
LE GALLION
LENTHERIC
D ORSAY
& das prix exceptionnellement
avantageux, en vous-accordant
UN RABAIS de. 30%
sur les prix de vente couranis.
WE RATEZ PAS CETTE

OCCASION MEAVEILLEUSE

ET UNIQUE.
Por ailleurs, lo maison vidnt
, de yeeovole oun ausoriunent,
| was varié de Tissus de Rayon
{ ot de’ Coton pour tous les gots

et se permet. dattirer Val
|
|

tention do son “aimable clien §
Â¥

ole porticulidvenient sur les
‘

|
|

















wralager es
& attOnudt ta faiblenee, ty a
With al irecientes aire, Cost oa ayy: f
eg mbes conan at les phan. js
poi aider & adoutit de toby sorely”

Dea ralllete de jounca Hes ot de

AE Cie: renin ve oxen Sat

. eenniper shiicusemand Ye de Piokines

--SUGEAC LYDIA E. PINKHAMES

DON N. MOHR, Distebuteg,
: stat














“MEILLEUR GPP!

Ed

suporbes Tiaaua brodés de pro
vyercace SUISBE.

accueil le plus channan)
vous eat réserve, ‘
poms tmnneiteesianisesanmmnsanantt

ASSOCIATION DES
ANCIENS ELEVES*ULS
FRERES DE DINSTRUCTION
CHRETIENNE

Le Comité informe les Mom:
bres de Association, que ia
téupion staruidire a eld forée
wu DIMANCHE 9 MAL « Ving.
tution St Louis de Gonzaque.

. PROGRAMME

Messe, & 8 heures a. Mm,
sous la présidence de- sion Ex
cellence Monseigneur YArche-
véque de Port au Prince.

Sermon du BR. P.. Cerfond.

Assemblés générale. & Tis
sue de la Messe:

Ordre du jour:

Rapporr annuel du Président

Rapport annuel du Tiesorler

Questions dinieeél general.

Banquet a 12 Heures.

N. B+ La colisation, pour:
le bonquet, sera de QUATRE
DOLLARS ($4).

Nous prions nos Colléques
de bien vouloir s'lugerire &
YEconomat. de Vastimution, AU
PLUS TOT, .. soit porsonnelle-
meni, seitpar ltitermédiai-
re d'un Membre du Comité.

. Le Président:

Emmest DOUYON.

Comprimeés ONE-
Vitanmines 8 Co

DON-N. MOHR.. Distibateu,

PARFUMS. «CORDAY+

Le nom: “ meria est synonyme de sua-
| vite, délicciesse ef tenacité.



CORDAY. a und ganime d'es- 3
; Sences répondant & jour. jes J
gotis dela jolie femme el de
| Vhomme: dlégant.

Lea Toujours “Moioo Tzigane
Possession Ardenie muiit,. Or
chidée Bleue, Pols de. secteur,
muguet etc.

Sa touvent dans toutes les
Sonnes maisons dela place.
CORDAY. est un parfum de la
Rue de la’ Paix Paris.

- Clest lout vous dirs!



ENGRAIS

PRELARTS

SEMENCES

Chez Bailey

154 Rus du Magasin de lio
Téléphone 2163.

Aves

L'Avelier de l'Horloger, Pier.
te Romecu, est transiéré & Ia
Rue des Mirdcles, ‘au No 94.

Comme toujours, les avaux
de réporation seront exécutés
avec.goin et 4 la -adtisiaction
dés ‘clients,

_La Maison du Port
Propriéiatie: ROGER MARTI

CROIX DES BOSSALES PHONE 33

? weg 4 -
8 le plaisir deprésenier au public la NUMAID ©)
| GARINE pour la Table, en ferblone de bbs,

} Agréable a4 goul dune belle couleur jaune el riche @f

mines A et D. :

Poonam

En Vente dans les meillearse épicaries de la Copitalet

BAZAR NATIONAL, BICIIARA IZMERY. BAZAR 80
[RENE GUERIN, GEORGES COLES, BAZAR ORIENTAL ©
, BAZAR DU CHAMP DE MARS, BPICERIE LA.
one Le ED. TOVAR, CENTRAL MARKET, SAN FRAN
CISCO BOULANGERIE. MME SUSANNE MME ®
. | DUCHATELLIER, ETC, | o _ ‘



- FORD A VENDRE
A, vendre une Ford 1934, on Le Mouvem ent. "
. sa oR achota ches ‘Chaiia 6 Io Pays &

‘a ete nez au numéro 5664,

ADIN He

Salsep:reille
de Bristol

eune come un grand ou 1

wl leur du gany.
Jy eparation originale of venus
De Besstol ot sere pant:
IONS ET MALADIES
4 ot pour celles provoquées
(OSAGE EXAGERE DO

ME DU PR, a LAY

NE OEIC

Aus) pour les

Al FECHONS RHUMA gS
MALES, MALADIE DE LA
BEAU

Avections Névralgiques, Débie (3

j ite Merveuse et Générale da Sys |

Perte Vappétic, Langueuts, |

cr@ssements et Affectiona du |
for Gut mene aux

TIEVRES BILIEUSES Fi

AUTRES, LA [AUNISSE ETc. |

Les malades peavent ttre assures |

Yuu Bene pas dana ce medica | :
uti [a moire particule de subs- j,
jen mercurielle ou aucune subs- 13
woos senéneuse, UL est parfaite- |

_ sotecsll ef peut ere adau-

sd:

Louk

(.LULES VEGETALES DE

«BRISTOL»

lorur tes maladies de (Estomac

eet des Intesting.

“) vous souffrez de Dyspepsie. §)
4d idigestion, de Constipation, dé 9)

natisron, de Gouite, de Colique
suse, de Maladies du Foie, ea-
saver les fameuses pillules Végé
ziales faire depuis plua de 50 ana.

Fabrigué par Lauman et Kemp.
En Vente dans toutes Pharmacies.

DOR HN. MORR, Distrinoterr

Vou mouvere: & acheter”

2 Beetanor Palm Beach
a

eG toss, Ginsi que daw

a

_ Peggy Sage... prowiere cute
Tie moniale, @ crée pour
woug avec le «glamour un
fou pow engies, ain que
vous puissie: avoir lp char
me qal capiive, :
Gtonds varies do nuances,

Reviasam — Longue Durée

u

aux personnes qui ont be $f
soe lau bow remede purificateur
el 9 Tiledt, sana (aire le moindre |

Ce reméde popu- i

excellent dat quatre _poriea, To
quale phous neule, Télépho- Pe de .

{ Bou Excellence le Prowl
Gent de la Republique a con:
gu Video deriger doa sluines
plus imposidiies aux heros de
Notre Independance,

Pour donner compe @ cote

i poliolique pense du Chel de
YBat ja Commission Gon
mundle de Por au Pance
proud Vivllclive de recuclly
lea fonds necessaiies & Varue
Yon dun Monumen! digne de
note Emporour Dessalines,

En consequence, elle. tat
appel au patrictismie ef a ia gé
nérosite de ious, avec la lene

ce quigucun de ceux
qui vivent sur je terito
tlon ne manguera de tO

+ ¢@ lémolgnage de recouncis
| Sance au londateur de Vindé-
pendance Unillenne,

{ Uwest pas sans iniérs de
laze savoir que les fonds ex
sont recueilie de lo muniere
suivanie: =

Chaque Magisiral Commu
nal gurg en sa possession un |
livre d'Or, doni les pages sa- :
vont reservees pour finscrip.
lion des noms des sousciip-
teurs, uvec mention du mon |
tant de leur contribution. i

Diauve pari, des trelires se |
ront mises aussi a la. disposi
lon de chaque Magistrat Cam
munal, qui jes lera cicculer
sous Sc seule responsubilid.
pour. recueillir lobole de isus
leg cloyens.

Des. guune tirelire sera rem
ple, le Magistral Communal
qui Ya recue y fera anposer
les scellés par un Juge de Paix
de sa Commune et ja re‘ourne
ta au Magisiret Communal de

| Port au Prince, accompugnés
du procés - verbal constetan!
lapposition des scellés.

Deg réception des tirelires, 4 |
Port qu Prince, elles nat
ouveries en pidsence dun Co- :
_ mile compose du Commis: i
| da Gouvernement piés du fri
bunal de Cassation, du Direc
leur Général des Contributions, |
de deux Notcires résidant &
Port au Prince et de deux re
présentanis ce lo Presse,

Leg valeurs provenant des
Grellves gsaront inscriies gu ui
are d'Or de ia Commune, d’on
elles sont venues. Et foutes |
les sommes recueillies seront
versses dans un comple apé
cial, qui sera ouvert & la Ban
que. Nationale. de la Républi-
que d' Haiti,

La Commission Commundie
remercio, dores et déjd. ious
ceux qui feront un accueil fa
vorable aux listes de sousciip
Hon qui leur seront préseniées.
“Port au Prince, le 10 Ayn)

1948.
PILOT O TS
FOR RENT

-Newly built house ail fumi-
ahed, .
Avenues des Marquertes,
&: Louis de Turgeau
Phone: 2749

|

syne ES

ene Sth Sb Niet or twmimmrionige ce

DEUX VOLS
"PAR SEMAINE A +}
Mani _
La Hovane
Kingston
Cludad Trajlle

Avoba

HAPLE BENVOYEE
La Halle de la Radio, murnue
Moloralu; 4 tubes, modole 47,
gui devdit avol eu le § Mai
procha'n. os! renvoyee au tia

| ge de jum d+ la Loterie de I'Etat
_Heltien. vu le grand nombre

de billets invendus.
Roger AIVIERE
Pou au Pance le & Mai 1348.
“opine umsctartepaspire or HenaneenarnaenonianenetnNenaTTARANNSNGRIBENT HE
UN BON PONIOUE, LES
DRAGEES ORMOPHYSE
LOnucphyse produit tran-
gais est le reconstituant par ex
cellenre dos lonctions vitcles
el intellectuelies, [lest ésa-
lumen! ia médicaiion réelle de
la fatigue, du surmenage et de
ioutes depressions céerébrales

8b Nervensas,

Hl guomenia considérabis-

coment la puissance du travail

ei permet je traitement rapide
@i intemal dee grandes peuras

| thenies.

Ce merveilleux produit est
en venie @ la Pharmacie §.
Gellard, rue Ferou, Portau

_ Prince.

. ee eee

*
*.
*
*
*
*:
*
he
»

faesme Sate de UG CIMTURT FOE,
BabA si tivelhn teas? ang by Blew
TRE RIGS OF ata DT

La pale dentifeics Kalvnos
est concaninas oo. lon
autit un coniimeétre pour
qeltoyer et fare briller les
denis. fn Gutre elle par.
furne Uhaleine, Sa mouse
abondante et agréahle ra-
vive Véritablement la

bouche “La pate Kolvnoy
eat la ordéférde entre Loutes
pares qudlle coy

_amelllewr gout. nettoie

i

Oe see ere renaming?

ee RRR RK RS

Employer Balynes |.
#1 vos variant itenat

JAMAIS EN QUALITE!

dit Elsie, la vache da

Bide: Cast Klan!) Le lat com):
le Tait frais de waches sninea est 1

Borden

be
frais el pur par un prow de special TFemballaze. ba eau de ‘Kile be

Lo varie jamote

la Mae: Estowque vans fecomuiendes
Je Rlim pour mca enlants?
file Cesinement! Vous ur conned
ee avale wn leit phan 40% baa
forma en qugllté que in Bin,
Con wxaining malnivs (og ep ie ree
toire pauir te pureté ot sa qoale Ui
ny a pas de meilleur lat gue Sin
(est pourqual parioul lea mideciia
de recommendent Yosoves une bole
de Kia aujaund bul mde. West an
Telt pur et agin dans oa forme Le plow
commude,

LE PREMIER DE PREFERENCE
DANS LE MONDE ENTIER |

fagements économiques dia
prs quero,

On eatime copendant qua
Vaiéliorgtion présente da (o-
entation bourslére devrait por
inotio & certaines compagniog
de procéder 4 dex éimidslona.
Yeut 66 peu on vol dana le
fall que pluawue importantes
oonipaguies demandont 4 laws
actionnalren Vautorsation dic
ne Gugmontation de caplial ou
de contracier den engagements
founclere, un signe procurseur
de joln recourse a Léparque
Guta dn avert plus ou moine
ploche.

LE STOCK: EXCHANGE

Apres Vervolén dea dormla.
Ten wenigines, len beursoa aux
valeura ont margqud Veudredi,
e-surtoul Samedi. un tedipa
dat: of co que on ant conve.
nu dlappelor une période con:
solidation,

Ul semble copendant que ja |
fanve des marchée tnd 4 dé.
tmonter Que lus toseanmanta 4
auels de ceite phase deq ops.
rations boursiéres prennent par
fois cette semaine une ceraine |
amipleur, :

fl ne s'agit pas de reculs con
tints, cenandani ja tendance
demeure fidaitente ot cesi Ie
Vindiention qui se dégage dea
seances de celte sémoing Se

“Jon certains observa

phénomeéne résulte des Suldn
Hons elfectuées pour le corapie
de détentours Strangers dési-
reuse de profiler dune acuvis
favorable du marché pour réa
liser tout ou partie do leurs a.
vous, Dans ce cas, saul cy .
Gonstances particuliéres impre
wues, le mecché devrait so rat |
fermir ensuite En elfel les fac
tours dimfiation se ralfermis.

EAU DE

MURRAY &
CETTE LOTION U

laquenis, ca qui

| lillie ithe litters

tiiu de jour on jour ol une lola
que ce: dlement dintlanon quo
ia apa, 68 pronosiqua ici
que lachaulae watlumern a
nouved.

lea déclirations: de banal.
08 ot de dividendaw sont, dans
i peague lolaliie dow cus. tae
vorables of lou debour iinen
iis devaient acermitte aco
ya davantage lex. dinponibiliteg
an malian,

A nolecla Jenne dex ohne
0a, Cie loaves. dea wad
lisgiquas of des yaleuws daa

ormobiled” Toululeig ob cael seni

ble un facaur.@ revenir, lee ahs
jiunls de ditres devienneni phim
iiliguee La
econvidion dais | pudia oad
nolna de id Mentele que ia
neds din tena pourtai: 7

OR OTN his,

Ey oldie, Vendisds la dad
canes ea imanaude at faible
adlgre ler vauidancs deg Jerre

tires au debut de
Ces lranauctons eye
SOMOCES sue un
malliong de titn
millions la sencine deride.

Le tbe. nent des id
est également Baplicatt.

beets
‘ aes

ede a
coning | dix

Ca.

os des indus!

Beg ote TEES

ISPENSIOT PRS SER AE,
dea membres du Staci: £,
ge pour intrachon: selon,
men Laval notamniog: ven
da dea i a Gécau
je declarer dans on

aaprunter leg tires

ves G celle tronsucion sane
cousulter les propriélaires inié-
Tesses.

FLORIDE

LAN Mans
NIQUE A PLU DE

ke
Cun
Che

2)

USAGES

eOUR LE BAIN

APRES LA boucy:

COMME Gh
LOTION POUR La
COMME DESODORISAN: -
COMME Pare
POOR DINTIMITE OL
Gr COCR RAPRAICHID _

Pour yulager les maux '<

A pour fea dats nerveux, pone

NT
PRAY
y
(TURDOLR
CHAMBRES

OC Oen BE
ges d insectes.
puloges de unr
ty bchaullay

CELEBRE DEPUIS 1808
ESSAYEZ UNE BOUTEILLE
SOYEZ CONVAINCU

DON N.

LES CIGARETTES

Rinnai ane eae ecnenechemnrigact es incniee eens:

RARTOUT
MOHR, Disthutea:

bol tages





Nouvelles

Etrangeres

ISTAMBOUL. -— La presse &
rapporté qu'un engin mystd-
rioux, volant & travers le cial,
& quelquels0 kilométres & Pest
distamboul, a iait explosion
en laissant tormber «une casca
de» de métaux, qui ont tué
Je chien d'un berger. Des te
moing occulaires prétendent a-
voir vu Vengin venant du Nord.
dune vitesse vertigineuse. U
a fait explosion ¢ une hauteur
de 200 métree. bnmeédiniement.
des acvonia onl commence 3
éludier les fragmenta de Yen
gin.

BERLIN,
tongue cllemande,
nement milucive nerd
coin a annoneé, que lea Hus
sen ont rappele dun de leurs
commeandants on Alleriaqns of
Yont fait renter en Russie.
eparce quill aurail visid le
secteur nord ameéricain & Ber
lias, pour dea raisons non ol
ficielles, Diapres le Neue Zei
tung, pagirait du cojanel
S. Maximey, ancien corm
dant du quartier général
Tadministation militaire
tiqne de Karissors!.

LOS ANGELES, -- Dr
do Sania Coloma,
néral de la Colombie, «
noncé, forma
tion d'un comité charge dobie
ny Vaide nord ameérical
pour ia reconstruction des wil
les colombiennes sexeusement
endommagées, au co de
récents désesizes. Colome se
le président de ce comilé
qai & quasi comme
Â¥ 1 senatear des

4th

« Le journel,
du yo
ones



Bs

de
sowid

cujourd’hui, la









rot















‘Lettre de...

Bulte)

radio - Hambourg a adroasé
des messages & la population
g@ienands, por len représen-
tants de la Grande Bretagne,
de le France, des Etats Unia,
du Denemark, de lu Hollan-
de, de la Belgique et de le
Suéde, Cost aingi que le presi
dent de in force ouvriéra tran.
gcise, Léon Jouhqux. « souli-
gné Vimportance do V'indépen
dance du mouvement ayndical,
principalement, en Allemagne.

Le député revailliste an-
glais, Richard Grosaman, a
déclaré nolamraeni, que la te
construction de VEurope ne
pent se faire que dans une .6-
conemin socialisés of dans le
cadre Pune fidération ot Uo.
evitiqué je stalinlame qul, «com
me Vhitlériame, considére ha
gaerre comme un iacleur por-
manent de Vévolution humed-
Ro»,

Le représontant de la tédéra
ten cmericaine dui travatl,
Henry Woods, a aitirmé gue
Jos «communistos esucayent de
déclencher des groves en Euro-
po Occidentale, afin da tai-
re échouer le plan Marshallr.
A Rome. le parti socialisie
dissident. de -M, Saragat a a
dreced un message & tous les
travailleurs, les engageant &
aunir sous le signe de la dé
moctralie socialisie, «La détai
te des purtis totaliteires, ajou |
te le messade, siqnifia l'échec
de orientation erronée que les
partis iusionniste et comrmu-
niste avaient donné & le lutte
pour Yémoncipation des tra
vailleurs»,

A Copenhague.

au cburk

Zune manifestation sociale dé-



Fane -
ee moerais, gui s'est déroulee
ATHENES, sang 3 ent, tout pres de cel
Ungives cut te. des COMMUTASIES, fe pre.
que les sre denolis, Hedtolt,



seta
dure
ee 4



TERUSALE?
otulorisées ont
3 consuls
de ia France,

Deg sources
annopes aujour

Whui que le
tals - Unis,
la Belgique, les
Ja comraission

membres de
de uéve des na
le colone: Ros-
cher Land de YONU rencontre.
ront bientét un leader du haut
comité exéecutli arabe ci le fre
te du premier ministre Liba
nails dans le but de fixer de
nouvelles conditions de téve
entre les julls of les b
Jérusaiom:

JERUSALEM -— Ub a été rap
porté qu’au cours de ces der
nigres 24 hres le calme o re-
gné & Jérusclam.

NEW YORE -
porté -olliciellemment que hier
acir en depit de loppesition
de lx délégution de ia Russie
Sovietique le comité politique
de YAssemblée a formé un co-
mité de 12 nations pour etudier
le proposition pour la forma-
tien d'un gouvernement provi-
soire en Palestine. “ La déléega-
tion sovietique curait protesté
énergiquement contre une telle
proposition en soulignant
que YONU doit mettre en exé
cution la décision gui avait 6
16 priaa en 1947 pour le parta-
ge de la Palestine en nations
indépendanies arabes et jal-
VAS,







hi a te tap



ANNIVERSAIRE DE LA
THOUPE AIDA

Hier aprés midi, le Directeur
da ia troupe Folklorique «Al
DA», note ami Siméon Banja-
min, a 166, on ga résidence
privée, & VAvenue John Brown,
le ler Ganiveraaixe de la roups,
Tous les membres talent pré
ponte, Gael que quelyueg a

des E. |
de |




| BERTE-,



wae «as communis-
contre le redres

Ud a sou
Danemark
les





gement du
desirz
de collaborer

pays»



ci
avec tous
pays, méme ia Russie.

A Bruxelice, le ministre des af
folres @irungéres, Spack, at
} de Brouckere
ont prig la iéte du grand dedi
i au cours de lapras

}
le
nistre d'état





por leg sectiona socials
tes de la ville.

«Si nous pouvons realiser ce
réve, d'unir 150 millions dow
ropéens, ditilL mous forme:
rons une grande force avec }a-
quelle devraient compter
les autres dtatae,

Dans lu matinee.
dune manilestation communis
te, Yancien ministre, Mar-
teaux, «a attaque viclemment
le plan Marshall et le «milla.
tisme américain».

Endin, on Suisse, les ora
jeurs olficiels oni souligné, en
genéral, la nécessité de ia col
laboretion internationale, .tan-
dis qu’& Bale et 4 Lausanne.
ceux du parti du teva’! s’en
prencient au Pian Marshall,
EC Dn oon

WAND'HA SVIENER AU REX

Le Vendredi, 7 Mai, a 9 hres
30, au Hex, en YZeme partie
Wand’ha D. Wiener présente
ra oun sketch peuotique: «Li
ué des oeuvres de
Jean Briere, Jacques Roumein
et Roussan Comillle. C’est un
vibrant hommage qu'elle rend
trax jeunes écrivains.

Ge sketch sere joué par
Wendh'a Desroches et d’au-
tes acteurs, soutenus par I'Or
cheatre Chancy et la Troupe
Macaya avec de la musique
exclusivement haitienne.

Quelle propagande!

Les caries sont en yonte aux
prix de $0.80 e! 1.00 chez Elec
tre, Henri Deschamps, Simon
Vieux et 4 VAvenue Ducosie.
IRE CR tain ea ORE

ious

Gu COUTTS





mis du querer, [ly a eu uw
ne exhibition de chants a: dan
ses, quiont ét fortemert ap
plandis. Mombres i invités
worl parila setiplaits i) dealt

.@ heures du solr prén —~ au

ed das Vive la Troupe Alda!
Vive Sinden Benjeailn, son Di-
“yecteun

haw ; ¢
t ii Hayy
— En attendant Hote! et Casino...
j
|
|



ront. cor a deux cents millions
de dollar per an. Aveo des
sidlistiques précises dans ce
sens, les organismes -scnilal-
reg aussi bien gu’économiques
da YONU s‘intéreaseront parti-
culiérement au cas d’Haiti, et,
jé le repéte, tout résultet tan-
gible, visible sera & la gloire
de. !ONU trop fiére de monirer
par des preuves ses réalica
lions pratiques ef heureuses,
Haiti est un champ d'action
bien trouvé, Cela fora notre
atlaire ef celle de 'ONU.

owe

Bal & VAlkiance Heitienne

Samedi dernier, j'ai axsiste
ou Bal Annuel, commeémorarnt
le He anniversaire de [ALian
ce Haitizane. L Ambassadeur
Charles, s@ trouvant &@ New -
York est fait un plaisir de
se rendre por nos compatrice
ies a cette acoasion, lL’ Ambirs
sadeur Charles, Marcel Gentil
et moi, sommes allds ensemble

G@ cette fite haltienne ou se
frouveient plus de 2.000 per-
SOnnES,

Devant le magnifique local

de «Renaissance - Casino «hril
lait en lettres lumineuses le
nom de «Aliance Haitienne>.
La sctistaction des membres
de ce Club Haitien tut sang lt
mite, quand notre Ambassa-
deur arfiva. Comme je les a-
| vais prevenus &@ lavance, ils a
valent prépare une loge d’hon
neur, ornée des drapeaux amé
ricains et Haltiens. C’est dans
cette loge que successiveiment
yinrent saluer Ambassadeur
Charles, les nombreux haitiens
gui assisiaient au Bal, ef les
personnulites Américaines qui
s'y trouvaient, Le Président
de PAllonce Haltienne, M. Le-
ne sul comment éte ,
notre Ambassa-
ne MM. Pierre ~ |
alt, etc. Apres
une heure ;
admi-



yasseur
réable &
de m
Lamothe,




so

r,
is,
2 resiés environ
ns la loge dhonneur,
de de centaines :
des couples dunsunt aux sons .
du fameux Orchesire Don Wil-
son, nous avions fait un

dans le vaste sulle de Bel
musique s‘arréte, ef fer
ce fif une ovation a noire

LO



Ce
rant le specie:





bi
ORE



a

bassacdeur.

Cela icisait réellement
siz de consiater la jel
Hslaction des Haitiens
pour la premi
leur Repréesentant @ Washing-
tou, participer @ leur Féle - an
niversaire. -

Le Consul Roger Dars
ussez grippé sélall excusé de
ne pouveir assister cu Bal, A-
prés avoir passe deux

bles heures parmi les compe
totes, f Ambassadeur Charles,
Marcel Gentil et moi, primes
congé d'eux, en emporiant a
notre tour Ja satisfaction d’a



ay

ere lois peul ére







voir fait plaisir a nos fréres hai

ens, jouissunt de lhospitalité
américaine & New - York of
plusieurs Centre eux, ont plus
de 30 ans qu’'ils sont cux Etats
Unis

‘La propagande en faveur du
tourisme en-Haiti gu’a commen
cée le Gouvernement, produit
ses effets, Nombreux soni les
personnes qui nyécrivent cu
me téléphonent pour avoir des
renseignements sur Haiti.

Au Consulat d'Haiti ef cau
«Haitian Information Centers,
ces demandes de renseigne-
menis soni encore plus nom-
breuses, je prévois, pour Phi
ver prochain, une avalanche
de tourisies. En attendant cet
te chose indispenseble qu‘est
la canstruction d'Hiétel Moder-
ne of Dun Casing, faveis cau
avec Mr Knobel. un ameéri
cain intéresed cux affeires hoi

if,
i





tonnes, sur la Recesstté d'un
projet de logernent pour Jes
touristes, [# crois qu'il a tout
orrangé pour linstallation, cl’)
ci septembre, d'une solxantaine
de chambres en feuilles da
(er, gemre «camping». Ce sys-
teme est on usage partout, ot |
Ho teut un logement hamédiat, |
ef cost une g > Compaonte

gul lee tabr yuo et Jes inatells.



[Ono ene série de clambrg ,

| lai élre fetter).

des sallex de bain, ou des ap-
pariements. Le meéial oat iso
later, cest - 4 - dire qu’an ne

subit “ni le froid, ni da
chaleur. Lintention de Mr.
de

Knobel est d'installer, tout
suite, dang lea hauleurs de Port
awPrince, une file de soixante
de ces chambres, avec une pis
cine, Le tout peut étre prét
pour Septembre. ft un peu
partout, dux eavirons de, Port
au-Prince. ces installations pou
yeni dtre immediatement taites

En attendant dane ie core
truction indispensable d'un ma
gnifique Hétel d'un splendid.
Casino, Tidée de M:, Knobel
fotpe-
ip

vient aider fa crize du
ment qui sera cigue,
menvement pour le develappe-
ment du tourisme chez nous se
heortalt @ Vimpossibilité pour
le touriste de louver une
chambre pour darmir,

Mr. Knobel sera dG Parlaru-
Ponce Lundi prochain. fe iui
souholle plein succhs at alme-
roils le voir suivre mes conseils.

a &

sf

Visite d'une personnalite















francaise
Un excellent ami & moi, Mr
Aa cre Ka rinker, Heencié en

ophie et ts let
cleur adjoint
, ancien otk

cleus
HEU.
inter-
tions Unies. sera a
e, vers le 18 Mai.
nt & Porto - Rico a-
rendre @ Paris, il
e visiter Halt], car
i nous lul avons
Pays, pour
visiter.

de

tellects b
Je suls cerfain qu'ils feront le
ping cholenreux accuell @ cei
Ambassgdeur des Lettres Fran-
: et seront ravis de Ia-
parm) eux, Sera - ce

pendant § jours.
one

Gq







Ae

Au profit des Enfenis Pouvres
dHaiti
Destiné, fancien lino
du «Nouvellist@> & qui
iait fouver une bourse
tts ~ Unis pour se perfec
dans la lnatypie, est,
ne on le sait, une vedette
danse folklorique haitien
Desliné n’oublie pas ses



me st

Penis
pour aider Neouvre de Mme Es-
time. «Discréte Aumone» il or-
ganise une léte de charité qui
aura Leu le.2Z) Mai prochain,
& «!Hitel Diplomats, situé

d3eme Rue, No. 108.

Les onimeteurs de ce mouve
ment de-solidarité sociale sont
cute Léon Destiné, MM. Jean
Murrai, Frédéric Thomas, Lan
guichate Debordus, et H.C. Ro
semond, membres de la «Hai-
tian - American Arlists Society
Inca

Les caries d’enirée sont a }
dol 50; fe diner est & 3 dal-
lars,

Yorchestre de Rhomba sera
sous la direction de Tony Gaz
cia. On trouve les cartes d’en
trée ou Brox.

Une citre (te haitienne en
perspective, est calle au pro
fit des enfants pauvies d’Haifi
les deshérités du sort, que ta-
che de soulager cu mieux,
Mime Dumarsais cette femme
au coeur charitable, compatis-
sein c toutes les souffrances.

eae

G. da Lespinaase





&
Ie

Est arrivé venant de Paris,
mon ground cami Georges de
Lespinasse. I se remat Jente-
ment du grave aecident qu'il
@ en en France et quia fella
Lt sera bieniés
& Port-au-Prince.



*

Tamara ?
| nananennnnonsannanes

i
t
Hleur om: s'agonetuiller a: bei
=

compatrioles pauvres, et

tiation 3

| -. POSITIONS



+ Nous. voudrions, a ce tour
nant inéludable de Ja troublen-
te situation sociale telle quelle
sent posse actuellement a 16-
rémie, ldisser les événemenia
anives leur coura normal jue
qu’au jour ou le prochain bou
levearsement qui s‘avere fatal
viendralt imposer d’une fagon
définitive les impératife du sia
cle des Masses. ~ Mais nous
cormmendent uno ponition tou |
te autre, Vattitade arroyants de
wettains énergumenes en mal
d> domincwion ot Vincanscen-
ce coupuble de quelyuas
@émonis inconséquenia de
chalga
aineerOment

midjoicie ope
uy

fe vee

io
crolent
wélever,

pout Arneson.

leur tolrineéque go aullit pas,

sor lea pleds dos dieus, bainser
ing tote quermd ils purlont ef o-
béir, whumilier en un mol et
accapter de pouer lo rile de Ju
dos on teahissant leurs lrbres
au sort destjueln pourtant
cardient chi neturellement
dévouer et se sacrifler,
c

cheté si,
cChinctions





eul été folre preave de ta

ut



n présence cen
de ceriains
noives véreux et dg nombreux
cas de trahison enrerii
dang notre classe, nous r
vions pas moanifester no
menis de révalie et J
Nous qurions e9 wie
failli G notre mission, «) loin
de dénoncer le cynis wee
ieque!l epere Ia réactiva et de
flageller Yatttude d'un petit
groupe de rénegais, nous om
dions un silence coupabie
conciliable avec notre position
dans la tourmente actuelle.

Un ramassis de réactionnal
res de tout poi voulant conti-
nuer leur +spécuiation fructueu
se sur la misére des autres: 32
, donnent a toutes sortes de com

binaisons pour arriver @ desa-
gréeger le bloc, le grand bloc
des file du peuple groupés
pour deéfendre et maintenir
leurs droits, reclamer et obre
nir plus dhumanité envers
leurs freres des masses qu'on
veut laisser vivre en marge. de
la societé: Us operent, ces
vauriens, avec beaucoup d’in
teligence. lis ont besoin de
grossir leurs rongs, d'avoir
sous leurs ordres tun nombre
cppréciable de serviteurs dé
youés, un bon contingent d’es-
claves, afin de pouvoir tenir. té
te ef continuer leur ceuvre
criminelle. Pour cela, ils se li
vrent & toules sortes d'acreba-
fies, ils prennent des altitudes



reac tt



de-
pent

Fie






ton.

8

ite

steevetneesneemetmnetinynevansasaiaettonenettetinenmentinniennsattuettete et!






patelines artistement mimées
pour emadouer les crédules,
decider les tédes, ef esscyer

de convaincre méme jas intran
sigeants.

Aussi beaucoup d‘ignorants
se sont - laissés prendre
dans ces piéges perlides, Com
bien ne sont ils pas & craindre,
ceux 14 qui qu ileu de servir
courageusement le sort “des
humbles ont renié leur classe
@! servent avec un zéle exagé-
ré la cause de coux quills re- |



GRAND BAL DES FLEURS

Le Comité de «La Voix dex
Femmes» a le plaisir d’annon
cer cu public de Port ou Prin
ce, quill organisera un «Grond
Bal des Fleurs», le samedi 8
Moi prochain, 4 8 heures du
solr au local du Club «Came
raderie»,

On dansera on rythme. du
meilleur «Jazz» de la Capitale.

Ne ratez pas cette bonne oc-
casion de vous amuser dang
une compagnie de choix.

LEntede Générale est de |

Gdes; 2,20.
i

enn erie otenannsoweren ane eneceaenesenenssioereeanntieiiatntiebniiangeetitnqsneneeth stnatoanctnieiniAnE ie erence we

‘CELERANT TS

A VUNION DE LA JEUNESSE
HATTIENNE

L'Union de lo Jeunusse itai-
llenne invite les
voliings ec la joumesse avide
de cullure, & la belle conteren-
ce de Maitre Prodet Ponipilus,
Heencié dgdotives,

Le rendesvous est pour di-
menche 9 mal, & 10 heures a.
m., & YEoole République. du Vb
sdoudla, Plase de la Cothédra
ile,

intellectnals

Siesta sh scree the Ths |

_ be lp Gouvernement,
“riés comune ile sant de ne pour

_ du régime déchu; pa

Por A. BOURDEAYU -



connalssent pour leurs maltres.
is sont réllement bien plug 4
craindre en co sans que par
leurs attaches dans lé peuple,
ils peuvent taire tout je meal
possible ef imaginable. Nous
dénongona & la conscioyce de
la classe la condulte inquali-

‘fiable de cos rénéqats, treitres

a la couse commune, moprise
bles et auperberont maéprinés.
Nous dénongens ia tourhe

| dea réactionndires, gona avides

de joulssances faciles, gan

gronds de vices, qui ménent uv

ne propagande malaaine cor:
Contra

vow tiver cux plods da peu
ple lea chainws de Twaclovage
at da Vexploitation, parce qua
le Provident Eatimé a arienté
att politique on taveur dex mas
Us enragqent, foanigancendt
jes plus machiaveélicues pro-
j@ia pour asssayer de pardra te
Gouvernement dans lastime
du peuple. Nous lee dénan-
eoH8:

Un vieillard sans entrailles,
avers cousy Mor at toujours
pauvrement vétu qui, quoiqn ll
trébuche sur ja bord de sa tom
be, ne cease de dépouillor les
gens de leurs bieng, traits -le
Président Extimé de cheuvin,
de bluffeur, etc.

Un ancien potentat du régi-
me lescotiaque, dont pourtant
un sien proche est choye par
le Gouvernemen!

BBS,

actual qui
salt apprécier, encourager et
récompenser le vrai mérite, a

toujours & la bouche des pro-
pos dénigrants & lendroit du
Président Estimé.

Un terroriste, ennemi juré du
peuple, abime journellement
Je Gouvernement, parle avec
assurance d'une occupation do
minicaine inevitable et procla-
me quidl sera tout plissant 4
cette épeque. J’en passe et
non des moindres.

Une clique insolente de pe-
s enkylosés d’orguell
stupide et dominés par un ré-
ve maintenant iinpossible, trai-
tent le groupe uctuellement au
pouvoir dincapables, d’arna-
chistes, de seciaires.

Tous, ils révent sincérement
la perte du Gouvernement. Par
te que le Préskient Estimé
ne réedite pus les comacdies
burlesques ef leg indécences
que ie
Présideny Estimé s'intéresse sh.





, Heusement & Vamélioration &
: conomique et sociale des mas

ses plongées dans la misére
et Vignorance; parce que le
Président Estimé, noble et di
gne parure de la Classe,. relu-
se de servir de doublure, sa
présence & la Maison Nationa
le les indigpese et les révole.
Nis enragent, Hs intriguent,
ils critiquent ef crachent avec
dédain leur bave envenimeée
sur les plus louables réalisa-
tions, Nous les dénoncons &
la consciente Nationale.
‘Extrait de «La Voik.de la Mas
se> de Jéramie du feudi 29
Avril 1948),

IINPOLIODDID LOLI DL DID GED IDLI GISELLE ALD DOIDEDLDD DOD OD MDL

LE SYNDICAT DES OUVRIERS
DE CONSTRUCTION AVISE

Assemblée Générale du
Syndicat des Ouvriers de Cons
truction, en la séance du 2
Mai 1948. a appliqué te der.
nier paragraphe de Marticle 24
des statute qui régissent le
syndicaf, ainsi stipulé: Ex
cas dabsence du président, le
vice - président ou le sr ccdtai
xe le remplace,

Assemblée a adjoint au vi-
ce - président, M. André Mon-
tas, deux membres jouissont
des mémes prérogatives que
tui, dont MM. Emest Dupoux
et Camille Philias.

Le membre, Solon Formnat a
aid éln Seeréicice Général,

Pour toute question intéres.
sant le SO. C. On ast prie de
s'adveaser l'un des membres
forraantlq commission suivan.
te:

MM. André Montes, Emoat
Dupoux ot Camille Philius.

Pour le Comité:
Bo'en FORTUNAT.
. Bacrgieune Général,

Séuance duh Mai Hie

Ce matin, gta
Dépuids,. apis dq j
procés « xerbel ot de ie,
fondance, ly Mini
Poa soumie deux -
orédit: Tun, de Gdeg | 7,
pour liigation..et le
ge des diverses Plena
Département du Su, og
we, ds Gdes 299, hg
Véclairage dew Villes
da Paix et de Pati

Lex Députés fh. Peng |
B, Ele, Lefortie ge
ont fait Poxposé dey
lowe propres locallidg, ©

Le député Chartier @
#6 des denies aur ig
Thonnéteté des ingéalweng
prlés & diniqor leq heteg

|
1.
CPG a. =
Lee dong projet Cte
és of ment achomings 5
nat de la Répabliqug, 4 )
Lo député Térome o pag |
parole pens demande gy ,
plications aa Minky gy
ences aur los paroleg |
bligeanten quill ae 4 |
noncer & Végard dg nv, | 5
& Jérémie, “we ide “a ;
on cote derniére villg,
colon des désordres g
dens la perception >
a payer par ila «Badaegs
Le Secrétaire d'Eag se
re a la disposition de tg (
bre. pour donner, lundi
| chain, le compid beg
i Jede sa mission 4
les raisons qui Vent |
parler de talle ou wile
Le député Demesmig
_& VAssembiée da refuse “
nelyser tout projet du minigys
des Pinancea, avant que
jour soit fait sur l'incident, ay 4
ajoutatil, c'est Yhonnedr dg ,
Parlement qui est en jew

ee eee
DECES DU JOUR

i

'

| Orv:

i ilus Pierre, 40 ans, Egy
i

ey th eee Ky ete eee

eet oO age




| chel Pierre, 4 mois, Emmanes]
Vatrélia, 8 mois, Same Be
nord, 9 mois, Andrég Geton,
9 mois, Jeon Cloude. Cozoles
ou Jean’ Claude Leupeny

: MCs.

By ae Ve PH Eo aw ge os

se

2

ves.

Ye eg es

weg
xe

Yo. PRESSSPR EPC SR See ae Pe See ea eee eee a ee



Full Text