Citation
Nouvelliste

Material Information

Title:
Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date:
Copyright Date:
1958

Subjects

Genre:
newspaper ( sobekcm )

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
LTUF ( ACN6482 )
OCLC ( 0012544054 )
AlephBibNum ( 000471641 )

Full Text


- La Bataille
des Prix









“nécosaité, il ost dhliqg d’éta-
ple von budget de dépenses
gapres «gon. revert real, ot
dans lea conditions actuelles,
gone satistalt pas certaine be-
noha ore on mesure
den satistaire d'autres, coux
qa tepréscntent POUT jul une w
ge ple grande. Quand i

un bien on aocpalert un
garvicn économique, ‘cea! por
co quill veut obtenkx, pur ka con
rommotion de co blen ou de
te georvice, «ume aotieiacilion
et intégrale, et Hon est
gins deo biens directs qui dis-
pardsesont par la consoramo-
fon, une fols le besoin salle
fait ooupei bien que dea met-
“gondises qui satisiont un be-
goin plus durable, tele. par
exemple, les vétements.

O:, depuis ia guerre. 2
goat introduit dams la structu-
we de nos prix des éléments
de déséquilibre d’autemt plus
dengoroux que notre économie
etinerqanique. S'll est vrai
que pendant cette période, le
coutréle des prix ne ful point
jitlisé sésiousementil n'est pas
piolns vred de dire que les pha
nonénes d'échanges de Véco
nemia rurale se prétaient dif-
délement @ un contréle quel-
conque sans Yappareil bureau




























tinute ¢ fog
olidalt davan.
position dana
vail Agramon.
"88, O-totaliad
Yo nombre de
x juges lub-ent |
re,
firme cunsi fo
aipsenys, o ga
idoms est un
a, -couregens,
s.. Le. jour of.
je Vagresnvig
om, sera un
le du ring, pow
@ categorie,
nomena”






































































W JOUR geique nécessaire. UL s'agis
cralieu, $7 ang: wi ace moment - it bien
rprofi, 63: ons; plus de donner Virprogaion
iche, Goda 6 qua le gouvernement ioleait

_gmlque chose que de fixer le
tohe d'évolution de Yécono-
te de querre par une transfor
meion. dee institutions éco-
nemiques, En d'autres ter-
mes. la lot Hxalt le prix, et le
coniéle s'arrétalt la. _ pula
qdracun moytn économique,
wornne politique économique
Went, wilisée nour changer la
‘Grection de le nroduction ou’
& la consommation, Le con-
él mattciqnalt que le pro.
ddi-bon nou- ia consomme-
flow. par exernole. Jes sou-
lent fabriqués’ vendus @ un pric fixé par um
Puminigué de PEconomle Na
feoale mais le Déparie-
tnt ne posscdait pe las alé
hente Indiapensables & la. réa
ton. d'un contrSle elfica-
tedes prix, Dans ious les
wceurg de Téconomle, 0 fut
Sakdé de cere facon, parce
_ WA tile procedure Sait extrd
Bement facile: elie ne néces-
itt aucune cualyse des pro
Porticuliers posés. par |

, de guerre: elle n’é
fat qu’'yn expédient. une de
6 solutions de facilité dont
Fteomodalt lo gouvernement
den, qui n'avelt pas une
| Mteption pracise du ionction-
Mment d'une économie de
eee. Ui le comprenait si &
quill négligeatt le

Marché local pour javoriser la

Ie betailte des prix, qui
Heat ow fond que colle de Fin }
RO pouvait paw Sire qa
Els ne pouvelt pas 13
tang une politique de coor
Hestion agissant & la fois:
Deu Je production locale
2 In: consommation
Sule zevenu ot Yépargnia
8) eat ie conversion de lap-
le cas des ann
denrées alimen-
ie Gat lo plus typique, Les
a te le terre gont sou
te & un régime aps
ja grands cultu-
PR taconmus et que los
Prebdin agricolog sont ana

mois; Joseph
Trézolis Jéen,
ts Vil, 972-cmay
iO mom

see,



,anciens gui ont fant chanté le

‘olombiero

Cinquiéme Lettre

Ris encanapeisanes,

Mission 4 Jerusalem
{I

& Ernest Chauvet | —.

°° bas Girard de CATALOGNE

uite, voir le No, du 21 Avril 1948)

Mon cher Ernasi, il n'est pas
snguvols, voyez - vous, d’avoir
wu coeur le godt de aventura
at des sensations inédites; je
dosir de lineonny reprévente
sien le sel de Ia terre, puis
yutil y a des hevias gue je
Voublierai plus et qui forment
4 toile de fond d'une existen-
ne un peu mouvementéa: ge
promener un dimanche aprés. -
midi dens les quartiers moder.
ues de férusalem, s’acheminer
le plus tranguillement du mon
de vers une librairie et tomber
on pleine embuscade, tencdue
@ intention dun officiel briton
nigue. que des terroristes
voulgient enlever et conaerver
comme olage, donne du pathé
tique ¢ l'atmosphére. En quel
ques secondes des soldats dé
bouchaient de tous les. cotés,
les tusils - mitrailleurs inqugqu-
rojent leur musique savante et
te plus dréle c'est qix‘abasour-
di par la soudaineta de latta-
gue, je n’entendais rien de ce
que me criait d'une voix ton-
nonte un officier anglais: «Cou
chez - vous par terre, nom de
Dieu>; i m‘a ravonté-Ja sedne
un peu plus tard, au bar de
slirimes réciproguement des
cocktails pour oublier nos é&
motions. Voila qui donne des
prolongements inusilés au sen
iment du danger, susceptible
de nous envahir soudginement,
sans que la panique nous go-
gne; une cerlaine idée fatalis-
te des événements va ici de
pair avec lo profonde ignoran

ce des risques courus.

C'est. ce méme soir que je
fus témoin d'un spectacle char-
iunt ef bien dens lo note de
notre 6poque inquiéte; dans la
piéce oi nous étions une fem

me entra at avec elle c'étail ;

foute la poésie. des campagnes

Manstield et a Mary Webb,
gui nous inondait de son aré-
me naturel; avant de s‘asseoir :
et de commander 4 boire elle
tira. de son sac un revolver &
poignde de nacre qu'elle dépo- |

t

:

+ * i

britanniques, chére a Katléne |
i

f

:



thes at des allégories et la fa-
culté intellectuelle de m'émou
voir devant les holocaustes tra
tricides, ‘
Nous sommes en attot te
moins en Palestine d'une lutte
gui ne ressemble a aucune au
te, of ime simple auto pout
devenir unv forieresue, ot lea
fondtres sont souvent dea cre-
negux, Qul- vive perpétual,
duel des nerls ininterrompu,
ob nult'et jour il fant tnire le
guet, préter attention aux moins
dres gestes, purmi une popula
lion qui est de cvoaur aver les
insurgés. et of chaque maison
est susceptible de devenir un
poste d'information, Ceux qui
ont pour devoir de faire res-
pecter lordre n'ont pas la
tache facile et tune des taga-
des de I'hétel du Roi David,
quia sauté il y a. quelques
mois ef lex ruines de lencién
cercle militaire que on peut
voir encore ef quia é1é@ dyna-
mité l'année derniére sont les
vestiges irrécusables de la ba-
taille qui s'est engagée: les
mouvements de résisiance ‘qui
ont eclaté dans les pays eure-
peens et qui ont précipité la dé
iaite des armées°naaies ser-
vent d'exemples & des groupes
de jeunes gens, convaincus
& tort ou a raison que leur ac-
fion est ulile qu progrés de
; leur cause, en vue de lindé-
i pendance nationale. Quels
i que soient les motifs invogués,
il est certain que le zionisme
par suite des persécutions ger-
maniques est devenu & Ia fois
une politique et une mystique,
une question de vie ou de mort
pour des millions d’indivi-
dus — sans foyer, sans domi-
‘ cile et sans patrie. La vieille



{ vs re :
‘ terre de Judse, guj n'a jameis

cessé d'attirer les descendants
de jacob, représente
hui un lieu de refuge, un mo
uf de consolation, une oasis

use d‘étre desormais



Un el

i rant; Ud veut devenir un pales.
| tinien avec une nationalité, un

état civil, une foi et des droits

zoe € ‘ * £
sa a poriée de sa main; quel. | C¥iques; apres avoir accepte

ques moments plus tard, un
membre de la Royal Air Force
lg rejoignit ef se deébarrassa
de la méme fagon de son ar-
me; des domestiques arabes
serviréni alors le whisky ef
pendant deux heures cetle jeu
ne fille, gui était ’ravissante et
ce militaire au teint basané,
S‘adonnérent dans le voisinage
de leurs engins meurtriers & un
llirt-des plus prometieurs; les

théme de amour et de. Ia
mort n’avaient pas prévu cette
nouvelle incarnation de Vénus
et de Minerve; le progrés ne
nous a pas rendus plus beu-
reux, mais plus raffinés et
gans doule parce que je me
laisscis gagner par les griseries
du dépaysemeni, que les fel-
leks ef les enseignes en yid-
dish m'entouraient, Ia piéce
me parul soudain envabie par

une armée des ombres; malgré ,

a ditférence des costumes

ious étions en plein climat mé |

liéval; Jes querriers d’ Achille
‘ourtiscient les sulyantes d’Hé
dae et i n’eat pas. néces
aire de posséder une ame ro”
.ngine. pour rester sensible au
gharme des Salomé mocler-
es et dex Desdemone du ving

si longtemps d’étre un étran-
ger parmi les différenis peu-
ples, U s’oppose actuellement
@ tout déracinement; Israel
veut devenir une nation avec
ses prérogatives et ses respon
sabilités,

i nous suffii de jeter en el-

! Sgt } :
fet un coup d'ceil sur Je trottoir
| qui borde notre hétel pour

nous apercevoir de la sévérité
des mesures militaires. Deux
factionnaires veillent devant la
porte d'entrée et & trois mé-
tres de cette derniére plusieurs
centaines de sacs de sablé sont
accumulés ef forment un abri
uses réussi. Un peu plus loin,
deux tentes ont é@ dressées,
ou vivent une vingtaine de sol
dats anglais, qui devant glu.
sieurs rangées de His de fer
barbelés vous demandent dik
fois par jour en moyenne d ex-
laminer vos papiers d’identité,
Le nombre Ges militaires est
1 let considérable ef l'on se dou
fe un peu qu'il ne s‘agit pas
| seulemeni de faire régner Vor
dra, mais de donner des oceu-
| pallons a une armée, dont la
présence se justifie aulant pour
des raisons internationales
gue pour des obligations loca
Jes.
fi suivred



Heme siecle. Pour avoir bu
Yeau du puits de Jacob, of
Jésus offrit le pardon & la Sa-.
martaine, cherché sur les
hoards de la Mer Morte les tea
ces de Ja femme de Booz qui
fut. changée en atatue de zel
pendant Ja destruction de So-
dome. et de Gomorrhe, retron-
vé dons lea environs da Sid-
da de souvenir du courage de
Judith, Je garde au fond de
mol > méemea cle geht dey my

pen



HUMOUR MAI 48,

La sagesse des Nations dit:
«Petit @ petite, loiseaa fait son
nid«, mois jamais. elle n‘a
dit: «petit & petits, loisequ dé-
trult’ son nid.

PIM PIAA DEDIL OI ODI LED EEL PERO DS

URS ole OUVRLLITE:

i
aujour

pour les molheureux: le julf re |









No.

PORT-AU-PRERCE, = HAITT

22.255 —- MANDE4 MAT 1948.

LE DEPARTEMENT INTERESSE , Les fatts du four & !Etanger,
ET LES PRODUITS *
acaicoiss Aux Chemins



Nows croyona savoir que te
Deportement du Copimurce
voudrait envivager de. tetour-
net au systome desCampoir de
vente» pour les produlla’ agri.
coles.

U se vapbte également que
lo Service du Commarea intd-
tieur @ inspecté, hier, les
niocks de riz, de mais, de pola
rouges de divers commercants.
De 16 4 la réquisition 1 n'y a
pas loin, et ai c’est nécesacire,
ik faut qu’on y arrive, ef tout
de sulle.

En deriére heures, of nous
apprend que le Titulaive da Dé |
partement envisage d’acheter
tous les stocks de produits ali.
mentvires et d’assurer la. vente

Le problame de lémancipa-
tion des colonies wa pus atien
du la Conlérence, daillours pi
lounemont ratée, de Bogots,
pour atleindsa le deqré dacui
16 08 est achualloment and,
Catie réunion interardricaine,
profitent des incidenta surve-
nus entre la Grande - Brotaqae
YArgentine, le Chili et le Gua-

une idée que lee circonstances
avaient déja mis, depuis quel-
' pue mois, a Vordre du jour de
la conscience universelie.

Une volonté dindépendance
et de lberté s'est, depuis la der
nidre guarre ot ils se sont aus
si courageusement sacrifide

réve.

La Grande Bretagne elle-mé-
me a déserré Vétreinte. L'Inde
en est tombés, Et, deja, un
statut est d I'étude qui permet-
tra a la Jamaique et « quel-

ROLL IG IL EEP INDIE DODO EDDIE
NOUVELLES DE LA REGIE
DU TABAC

Nous croyons savolr que la
Regie du Tabac — une heureu
se réaliscation du gouvernement | ques cutres possessions britan
& commencé 4 fonttion- | niques de choisir elles mémes
| ner avec mn personne] restreint | ie régime sous lequel elles en-
ide cingmembres. La semai- . tendent désormais avoluer.
jne prochaine la Régie sera en | Et nuln‘a 6té surpris d’enten

i mesure d'incugurer ses opera | dra, un soir du mois dernier,
i dens sur les cigarettes impor-
}
i



tées ot celles de fabrication lo cer & Ia radio de La Haye

i cale en exergant le privilége
: qui lui est garanti par le loi du |
118 janvier 1948.

Nous avons également ap-
, pds de bonne source larrivée

Stait @ jamais révolu,

Joignant le geste & ia po
le, son Gouvernement! vient de



| prochaine d‘un spécicliste en idéposer devant le Parlement | ,

Hollandais qui ’a slegremen
vote un projet de
une révision parti
diate de la Const
modification, une
Gouvernement de Sa
sera & I'gise pour 4
conditions daz
liberté sera con
ao ef G la Guy

lyue d'établir les plans et de-
Lvis pour la construction des
i manufactures de Etat. Ainsi
i done Yi feat s'atiendre dans
| quatre ou cing mois & voir la
| Regie du Tabac en plein fonc
| Honnemeni ef commencer a
i jouer son rdlé“Important dans
i Véconomie haltienne et les #1
jmances de YE. 0 fant om





pérer-qu'une impulsion nouvel | daise. Ei, .
le sera donnée 4 vette adminig Tent. le Hond
a dans un



tation pour la culture du tn
“bas et le contréle des pionta-
‘tions individuelles en vue de
Yamélioration des variétés ex ‘ Hon ¢
istantes soit par Io création de | colonies sons lo participation
centres de production de Ja Ré | ®t de Ia Metropole ot tes peu
gie qui doit pouvoir iver & | ples Sous mandat, ce Nest pow
la consommation das produits TH Ae souhalte pas son in
de quedlité. dépendance. Non. i desi.

. t@ seulament que do telles

: questions solent étudides of ré

LE TRAVAIL EST SUSPENDY | solues par ceux que directe-

A LA HASCO ment elles intéressont,

Nous avons appris de-sour- La France, sur ce terrain,
[ce certaine que, ce matin, a& | comme sur beaucoup d'autres,
| partir de deux heures, tout
travail 4 la Haseo était suspen
du par les ouvriers qui. n’enten
dent pas se soumetire & dea 1é-
gleoments qu’on leur impose,

* La lol sur le travail n’étalt
pas encore volée por le Sénai
que les ouvriers des Usines de -
la Hasco, sans préavis, ont a-
bandonné le trevail.

; kes quaronte citernes . rem-

, Pia de sirop quidevait étre

| monutacturé n‘attanderont -pas

i que ld Loi seit voiée pour-ren

| ter en fermentation et devenir
impropre & la fabrication gu jg
sucte.

D appertient dgnc aux hono
yables membrea du Grand |

, Corps; de faire diligence pour
que solt votse la lol, alin de

' permettve au Président de- la;

| République de la promulguer ‘|

j dons un délal minimum et, par

sina empécher-que se prolon:

ge le chdmage provequd par

Farrat loved deg Yelnas de la

Haaee.



manilesté son dtonnemer
ce que lo Conférence de Box
_ ta s’accupa de ia question des





UAn'moteur dea. eGhonios
pose ln promiéma plore do is
Geaen

gin cm ent te Bi. ee

fémala, o pris par les chevanx. |

au, détall pour combatire - les . a

hawts ori : qua Jes métropolitains, empa-
Ce serait une exceliente me- | 7* des peuples asservis ot, |:

sure dems la paix ot la sarénité, ils |?

sollicitent lo réalisation de leur |

Lda Reine des Paya. Bas, annon..

per 5 tanints
_que le temps du colonialisme |

de la Liberté



Jaleurs, avail eu Yaxcollen-
te at couriqeuse idéa de pron
' din la téte. Le mot Colonie a
| été suergiquament return da
son yooubulaire et des domu-
ments ofliciels. Gn y a subati-
na ceux de France d'Gutre «
Mor ou dé teritoles assaciés,
Lo changement n'est pos seu
lement que de vocables. Quel-

- la Guade-
iloupe, ia Martinique; ia Gu
fyenne, le Reunion, ate, -- xottt
mountendnt des Departements,
uvee la méme administration
i que ceux de la Métropols, jes
mémes lois, et le méme syste
Et nul
vYest surprie de voir lo Conseil

i
' lonies Lancalsaes,
4

f

}

{

i

mo de représentation.
i
i



de Ja République, —. douxiame
ranche du Parlement, tout
omme un Sonat — présidé



_por Gaston Monnerville, mul
‘tre qui représente lu Guyonne

cu sein de Vioportante Assem-
_ bléa, °

Et la France ne s‘arrétera




|e ou beau miller duo che
} rnin, Cest duo moins, ce
Lquiont atlirme et le Président
i

de la HépuSlique et le Ministre
de la France d'Qutre - Mer, a
la fin. du bodiquet de vendredi
| dernier, deg membres du Cer
| cia dela France dOuue - Mer:

idont les deux houts personna
j ¥









i ges du Gouvernem de la
| République étaient lox invites
Poge
| Chonneur,

~ Prencnt, en effel ia parole,

M. Vincent Au
declare que

Pp















the ne sand

fa@ings flormules qu
Lea fed quis
et le re
3 DOREY f

de coal

: SOM, Be geet Cho jct

* | monilesties par une Be
He de mesures qui ne
sont que le commencement





1 Wun vagles: pro-
| gramme démancipction. C'est
june revolution paciique que
| neous entreprenons. L





Et ole a
houtira, comme elle a commen
cé, dang la compréhension et
Veatime réciproqueg.»

M. Coate - Fleuret. parlant a-



(Yoir aulte, en de Page)

























dolta, i Pedeldent Fatimd
Cenuola Elackique de Petit

sk



ques - unes des anciennes co |






mpt relations diplomatiques URSS






PHONES: 2232 - 2493
gi PO. BOX A 138,
_ S9hme ANNEE

Letire de
New-York au
«Nouvelliste»

weveicn Ga FAgrote Fisnee = Priam




thnilea Werks) 0% «Koarellistes
VAY AVION



BILAN
DE LA CONFERENCE DE
BOGOTA
Par Jean LAGRANGE
BOGOTA, 3 Mat (AFP ~~

irois traiies, deux conven-
ons, de nombreusas resol
sone ou declarations, tel eat
w bilan dew travaux de ja
#éme Conférence Panamérical
aa qui a tene, vendredi & 4
heures p.m. sa iéunion de
vléture, & Quinte Bolivar ob
aabita le Libérateur de cette
eats du Continent américau,

Les treliés sont los auivcate:
Sharte pour Vo.qanisation des
alee Aréricains, da
Jogota, sur le raglement paci
ique des ditiéromds.
ion économicue
iaine,

patie

coopera.
interanie.;
Les conventions te
esgent toutes deux aux droits
dAmérique, | Enfin, les hoe
vations of les resolutions sont
aombrouses at touchent notam.
‘ment: le détonse de la Démo
wratie dans le Continent Ame-
Yicain, -le sert dea colonies
| Swopéenneas dans fHamiaphé
re Occidental,
sogiuux, le louwlame















tation intellect:
Mais soma for
mucjoriié dea dulécy







lomnmuent de
cert ber

vette dey ©

Tas.





eaeugie do
eclion
pol

Cutt thie te








deux sorties;

2, Lee op
jon drolte «
; bate. Jeune ob





2. Largembecnted:
i have des
1 Le premier 2





| wurtont ate con
| (question de saved

at lee davoiza dea
L valent tre doclus dune |

eke,






| pour Tinchusion @ art clos ae
qual répétent, dons lours lignes
cénézcles, les énoneds dh B
conlérance de Montevideo on
133,

La réorganisation dy ayBe~
me Intereméricain.” princina!
polnt de lo disc On ti port:
sur loteibution de Pouveles po
Eiques an buremy direciour da
Vunion poneméricains, minis
nant beptisde «conselle da Yer
gupisation, Dens Voancd des
rallious amérleaing, cette aie.
cuhé est née d'un effet phy
paychologique que politica:
ies pays Amérique Laine
pour la plupart. étaient ~ hab:
hide 4 un bodau dikectew de
Yan'on at te héaliaiont & vole
dlaporalize cet oigonten,
, Maia le dacussion @ dénionicd
i au us etganlame politique de-
| ail Ore une réunion des my

nistees des offeires tan tig >

le somplecant de burs f+
feur, C'est & dhy le-conae oo ~
val devenir le.conaall de for.
gunisation ot now de fun‘on mt
nomdricaine,

Ga vonsall, capendani, > ent
compesd de replagoiinnis

(ral awit 4 By page)>




%



foe





















































































fe
e



Suits de la lére Page)

uniquement des
eaprlmcn
ceux Cl

dépendant
gouvernemenis 2
les veg de

mais n’ayant en feit-aucune in |
eaine @ remporié le.cuceds, par Entrée Géndrale Gde 125

dépeadance on tant qu‘organis
mo, politique. Ce conse sera
utilisé pour examen dos qués
tions quine néceasiteront pas
des détizions ne pouvanl étre
prises que par une réunion des
Ministres das affaires Guang’
708







Au point de vue militaire, |

des fonds expropriés, on_atlir-
P monit que celle thése était con
ucdre a leurs . constitutions:
Mais Enalement la these ameéri

10 voix: contre: 9.

Lattitude de lopposition est
généralement interprétée com-
The un succés du syatéme amé
vicain, pluté&i que comme je.suc

irés d'un pays quelconque. Le

adie économique comporte de
nombreux points de relations ¢

a été cré6 un organisine con. | conomiques alin surtout de fai

suitaif auprés des ministres |
des allaives étrangéres. qui sid |
gera sculement en méme temps |
que celle union supréme, cor
de. nombreux pens ont erat
que ja erétdion d'un o:gante- :
ine pertianent sok corlraire cad
ja charte de YONU at ile ont al
firmé quelle Molt inuide, ptis

Tunion panameéricaine reate en
fonctions.

En résumé, comme Va expri
mé uné personnaliie america
ne, la charte est vraiment cel-
le des Ameériques, coniancal
tous les principes regissant Jee

wand forme!

CHLOE GMERCCL

tinere, dans un
sur lequel les x
nes om weveills de nc



deren.





cilique des
sait de -codifier les docum
des 20 derniereas <
ine ef Dincorpore:
, fa recommalssar

O88











& cel ergo ame f $02
Plusiews peys d/Amétique La :
tine vacrr $ che *

caax prives —-surioul ceux”
a U pourrment
i

















nouver dans lee pays VAmed j

ANNIVERSAIRE
Aujour?hui, 4 Mei
Variniversaire
la sympothique
Blane.
LA citle cc
Boune Fére.

gon, nous Yat



BONS:
ve &@ #
Samedi ler Mai

Praniversaire de naiskance de

Melle Maxie - Ange Daverson,
fie de notre ami F, Ad Dever

son. Joyeux Anniver a
Acnie Ange.

Aches les Cuisines a Ké
zene de la PERFECTION STO
VECO, dont la qualité ost dé
ja connue,



Fieso Standard Oil

Pistributeur pour Halt.
i

i
relations avec les pays du con | tre
}
%


















re dace aux besoins des pays
de cet hemisphere.

La canfarence a cre une
commission spéciale qui, en
Seplembre a la Havane, exami
nera le problime dea colonies
auropeonnes on Amérique, ies
Blois Unis, le Bresil et Je Chil
nglumment se sont abstenus

* que le comité d'diet mejor dey dp your pour cette résolution,

Maig dans Yeaprit dea dir
geant americaing, lea Etats U
igi participeront aux tevdaux
la commission, estiment
, aura de grands avan
5. ce que roules les répu
ag solent represents
mux de cet organisme,

La déclarcnion. concernant la
défense de la dernocratie a pre
boblement éi¢ le principal 1é-
let politique de celle conte-
ce, Pour ja plupart des
‘est du ie une déclara
+ communiste mais el-
@ covagi @ daus les to
La declaration a
2 JOue UN Unpor
au redaction aux






















ene

le













oa de

i hérnlg





qouvorne-
dans Vnistel



porairenrent
“ion du prin



ce ne'signifie pas Vudhé
é ue dan gouver

Meis le




a ka p
pement op
fond du pro
peng, et le cons!





OH Bt jad-
dique de Yurtion panamerical-
ne devia s'en oceuper dans la



S wenly, ese

BOY GEDA
AVIS IMPORTANT

M. Gaston: Theend annonce

4 & seg lecieurs eventuels, que le

titre de son livre «Les Der-
niéres Grimaces de Macaques

a @é-chongé en celni de «Gri-

cL vec le Inéme sujet

TuICOR« oe mplement. Er ce
{
Â¥

* Donald, Spencer Tracy dans:

4 Y AVIS ‘

Mr Merce! Chrisphonte avi-
ge le public qu'il se met & sa
disposition pour une. séonce de
cortomancie 3 fois par samo!
net lundi, mercredi et vendredi
et une de chiromancie et d’as-
trologie tous Jes jours, & raison
dun dollar $1.

Hoku tera un horescope avec
“plications détailiées.sur son
atson avenir qui, lui
ira’ dane bonne. directive
sa viePour les qons 16
@.Pori ca Prince 33 et





| Tel, 5889

+ Marais.





la reconnais- {

aramount
Mardi, a 6 et 8 heures 15:
CARMEN
ous titres espagnols)
avec Viviane Romance, Joan

a Une production boulever

pante, Wide deYimmortel chet

douvie de Prosper Méyiune..




Réservée et loge Gde 2,50

Morcredi, & 6 heures:

Au profit de l'Ecale Isidore

Boistond:
EVASION
{sous titres francais)
avec Norma Sheorer, Robert
Taylor .
Eatréo Gériérede Gde 0.60

Mercredi, 4 8 heures 15 P.
BM ‘
TAKE IT BYG

avec Jack Haley, Horie Hu
erred

« la désopilante histolre de
deux amis qui font am heii
ge inattendu. :

“5 Un quiprequa cet
un aciewr @ la tate d'un magni
fieue ranch... ane euvre folle
ment gaia... une musique dell
clense... .

.?l@ Barbier de Sév
chanté d’une facon adm

Entrée Générale de 1,

Réservée ot loge Gde 2.50

plone




Wenesday 5 th May at 35

PLM.
TAKE IT BiG

ever jack Harley, he
Hilard

o Hold sill. and gz
sed! lor. the laugh of your
jel. More. gags, gaiety and
funes than ever blit
the screen!!!

General Admi

Reserved seats: & 0,56











Rex

Mardi, a & heures:

Ala demande des

CHIME SANS CHATID
“avec Robert Cu:
Ann Sheridan.

Un chel dosuvre de ic
ner Bres,

Un grand film pe
cais.

Entréa 0,80, 1,00, Lag Ge











A & heures 15:



avec
Preston Foster.

Un grand fim. d’
de la Paramount...



Un in parlant f&
Enirée: 1,08, 14
Gdes





Mercredi, & & he

Sur la demande de seniod
thiques Clients: nS

LUIMPOSTEUR

avec Jean Gabin,
Un grand film Univ
mt anglais, sous tit
ais. .

Entrée: 0,25, G50, 1.00 Gdes

A 8 heures 15:

SOUS LE SIGNE DU COBHA

Un grand film en Technico-
jor de la Universal... parlant an:
gids, avec sous + titres fran.
guia.

avec. Maria Montez,
John Hull.

Entrée: 0,50, 1,00, 1,50 Gde

e+ a
Cine-Union
Mardi, 4 6 et 8 heures 32:
Clark Gable, Jeanustta Me-





as te



Sanu,



SAN FRANCISCO |
Entrée Gale: Gde'0,50 et 0,75



i" Mercredi, .& & heures ot 8
heures 300° °
VISAGES DE FEMMES
avée Joan Crawlord et Mel.
vyn Douglas.
Une lemme qui n'a. jemeis
conny le bonheur, s'sagiye
sur la route. du crime.

Entrée Gale: Gde 0.25 ot 0.50



& LOVER

Molson nouvellement > cons.
iruite, dons les -porages de
THitel Citadelie, “offrant tout
je contort. Eou jour’ et nuit.
Pris yolsonnab!s, .

Sadresver 4 Emile Roy, av
QB80 aa S128, .

}
|
| potriotique penséda du Chef de
i
!
i
zg






facitter evs .
respiration ¢2 un clin d'oelll

Juste ane boullée da
tet lobalureur Vicks
cominode Vout 1Oe
obstreé par le rhome
se dé gage en up ioe
stant! Rempli de ribo
dicemenss e(ficaress
Faciled porter dans le
poche ov dais le tay
































ke ee cor noes
, Ad Ma. 8605-3
“AVIS
Son “Exdellence lo Prési-

deat de la Hepublique a. con-
ga Video érighr des alates
plus imporiantes aux heroa de
Notre Independance.

Your donner corps & cole

Ja Commission Cara-
de Port au Prince
de recaeillis

“Etat,

muonle

"



prend Vinitiative
jes londs nécessuires a Vérec
ton d'un Monumeni digne de
netre Empereur Dessalines.

1 En conséquence, ollie fait
me et ala ge
@ de ious, avec la iesme
conviction gquiaucun de ceux
gpal Wivent sur le terriiowe hai
ne monquera de donner
de reconnais-









£3
BT



te temoignage
sence qu fonduteur de Vindé-
pendance Haitienne:

i n'est pas sans inférét de
sawoirsque les fonds se-

























dOr, dew les pages se-
j Vinscrip-
souscrip-
du mon

wire pert, deg tirelires se
os cussi G la dispogi
que Magistrat Com:
les fern circuler
ule responschilite.
Hir Vobole de tous

une tirelire sera rem
agisuat Communal
2 y fera apposer
parun Jugg de Paix
mune et la, retourne
gistrat. Communal de
nee, accompognés
- verbal consictanl
des scellés.

on. des tirelires, 4
Boe, elles. seront
presence d'un Co-

rnement pres du Tri
Cassation, du Direc
1 des Contributions,
Noiaires résidant @
u Prince et de deux re
nis de la Presse.

Les valeursprovenant des
drelies seront inseriies au ul
vre DOr de la Commune, dot
elles sont wenues. Et toutes
les sommes recueillies seront
vyersées dang un compte spé
celal, qui sere ouvert 4 la Bon
que Nationale de la Républi-
que WVHait.,

La Commission Communale
remercie, d’ores et déjd, -tous
ceux gui leront~un accuell fc
vorable aux listes. de sousciip
fion qui leut seront présentées

Port au Prince, le 10 Avril
1948.
EEN OS ROI RR OE

UN BON: TONIQUE: LES

DRAGEES ORMOPHYSE

L‘Ormophyse produit fran-
coin est le reconstituant por ex
celence des fonctions. . vitales.
et intellectuelles: .. Lest éqc-
lement la medication réelle de
la detique, du surmenage et de


















al nerveuses, %
Il” augmente considérable.
meni la puissance du travail
et permet le. tralement- rapide
@i Infensif deg grandes. neuras
eénles.
Ce morveilleux. produit. eat
en vente.4. lq. Phermiacts :S.
| Getiord, rap. Forou, Perko
[ Punce.

recusillis de ila maniére

i
i
4 wfletrat Commu. !
Gare @n su possession un
eservess pour

loutes déprégsions cérébrales

«1802»

Le beau, émouvan’, Ms‘ork
que el powiouque. drame an’?
aces de Me Paul Savain sera
repris. au. Hex-Thédtre le Lundi
10 Mal & 8. brea du ‘solr.

Noublies pag cette date.
naninnOn Oda oe
PAVILLON VERT

sing dés 4 heures, chacun au-
xo le loisir, G partir de la ase-
maine prochaine, de faire un
tow a lq corapagne avant de
' yegugner ses pénales.

Aug, nous prenons plaisir
* @-annoncer la prochaine quver

ture de PAVILLON VERT. Creat |

le cain le plus joli
frais de Carrefour,
A deux pos de Ja riviére,
vous yserez 0 Vaise poor man
gor, boire, danser el vous amu
por sainement, C'est le 5 Mai
prochain qu’aara lieu Cincy
ration de Pavillon Vert.
innimnninosneonenae

etle plus




*

DEUX VOLS
‘PAR SEMAINE A + }

$3
‘ 7
* 40
“8
” 64
"48

Miami

La Havanese
Kingston
Ciudad Trujillo
Curagao

f





VYoyes:

E. & G. Martin
Port-awPrincs,
Tel, 2352, Sa



REGAL TOURISTIQUE
Ceux qui n’ont jamais visie
_ ia forét des pins ouveron: un
j régal towistique projete pour
‘Je 18 Mai prochain 4 3 heures
‘da matin. Le prix est de’ dix
gourdes seulement aller at re-
tour, Ce qui fait le channe cu
voyage ces: Un camion neut
ayant, bons pneus,un chauffeur
conscient qui conduit avec pru
dence e; le respect de chacun
est.garanti. Tous ces facteurs
s@ irouvent réunis dans la Di-
rection de Monsieur Louis
Edouard..

Les cartes sont en vente chez

Avec la lermatture des Maga. |

|
|

1

‘

5

Maurice Augustin Gd’Rue No. °

“216 Tel: 2241 et & VHorlegerie
Clavier Rue Dantés Destou-
ches No. 149, *

VETEYETATL DAYS VRE TIS MEEVEE CINTA RRL

LA MAISON

‘ +?

_ Vve E. Vitiello
RUE BONNE FOL No.
en face de LA MAISON BU

LIVRE,

vient de recevoir

fiment d'orticles de choix de
toute beaulé:

Service de Tolletta- pour
Homme —~ Service pour Bébe
-- Montre Suisse.—,.Montre
Bracele: —- Bracelet Plaqué en
Or, Argenterie, Verrerie ---
Gand Tapis pour Salle, d'un
dessin magnifique et rere, —~
Tapis moyen, -—~ Tepis-en Li-
noleum ~~ Jolis Albums. pour
Photos —- Descente de lit ~~
Sommiers,— Chaines —. Be.
ques —~ Broches.-— et Mircirs.

Une visite donc est & faire,
les Prix sont ¢ la portée de tou
tes les bourses,



un. tISSOT+

eastasmaataseteieaalinsaeeeemtmmnatncninadiaianiaiinnemamocneocans a
A LOVER
2 bonnes. pléces, Prix. avonta
geux.
BSadresser qu No.15, Rue 8,

en face des Soews du Sceré-
Coeur










Dr VICTOR NOEL
Médecine Générale
Disfonctionnement. avarien
Troubles glandulaires chez

Phonime. :
Laboratuire — Métaboliame.
basal, é
Consultations
F380 oT ROOM,
Boma TBM,
Phoner 3396

5 A VENDRE
ne volture. do.7 Passscars
j. Telephones: 3799. seg.




























































LIQUIDATION Soultrez-vbus, vour aussi,
oe CHAQUE Mo
PAHFUMS FRANGAIS tt ns t
de CRAMPES
NOBBE & BONDEL
Angle des rues Roux of Courbs MAL d -
La Matson’ yous olfro an cholx. ' ie |
do PARFUMS FRANCAIS. MIG " :
‘tale ques Po E 1
LUCIEN LELONG Aves Fatigue: Work -
LE GALLION a4 leritabitites ye
Oana Ge cbs, mura ag dr et
DOHBAY renetest ria, ORR, Intltable, om ie
& das prix exceplionnellement | pour aver 4 ent Nepal del Paes
avaitiageux, en vous accordant : :
UN RABAIS do 30% Patter te tatisee eras
. bilithel Réguentes alors, C'eat un dee
gar lea prix-de'verite couranle. | ies minus connie les piss theca yaoi
pone. aiden 4 adomici Se tele eareiig
NE RATEZ PAS CETTE ‘Dem sles de jenn Gl etd omer
OCC ‘ beiamnebso neste ee ee eeaneeoes at x
cOMtony e
Por aillours, lo maison vient j veckias, LYDIA E. PINKHAMS :
de yecevoir un assortimen po KR MOER Diw
wea varié do Tissus de Rayon ‘oatew,
at de Coton pour tong lea golits A
et ge permol. Vattrer Vat:
lewtion de son cimable clien |
tele particuliérement sur jos
anperbes Tissux hrodés de or
yvancnce SUISSE,
Vaecuoil je plus charnant
yous wet roservé,



poor nse sae fee

ASSOCIATION DES
ANCIENS ELEVES DES
FRERES DE VINSTRUCTION
CHRETIENNE

Le Comité infofma ies Mom-
bres de Association. gug ta
réunion stavuldime a ete fixds
au DIMANCHE 9 MAL Uc line
ditvion St Louis de Gonzauque.

PROGRAMME.

Messe, @ 8 heures a. m.,
sous la présidence de son Ex
cellence Monseigneur I Arche:
veque de Port au Princes.

Sermon du R..P. Cerfond.

Assembles générale. &
sue da la Messe:

Ordre du jour:

Rapport ‘annuel du Président

Rapport annuel..ciu Tresorier

Questions di’ é€ genéral.

Banquet & 12 Heurss.

N. B. ~~ La colisation, pour
le banquét-sera de QUATRE
DOLLARS .

Nous prions nos Colléques
de bien vouloir ‘sinscrire. 4
YEconomat de VInstinutios, AT!
PLUS TOT, soit personnsiie-
ment soit par Uintermediat-
re d'un Membre du Comité.

Le Président:
Emest DOUYON.

Yio





ne eg
NIN ae Solace



PARFUMS «CORDAY>

Le nom «Corday» en parfu-
meérie est synonyme de sua-
vité, délicatesse ‘et tenacité.
CORDAY: a une gamme d’es
sences. répondant 4 tous Jes.
gots de la jolie femme ot de
Yhomme élégant,

Lea Toujours Moi, Tzigane
Possession Ardenis mult, | Or
chidée Bleue, Pols de sen‘éur,
mugnet eic.

Se trouvent dans. toutes lea
bonnes maisons dela place.
CORBAY est un partum de la
Rue de la Paix Paris.

C'est tout vous dire!





ENGRAIS
PRELARTS
SEMENCES
Chez Bailey
154-Rue du Magasin de bE.
Téléphone 2183.



7 AVIS ;

VAtelier de l'Horloger, Bier. 973
re Ramecu, eat tranaféré a “la
Rue dea Miracles, au No. 93.

Comme. toujours, les travaus
de zéparation seron: exécutés

avec s0in et AoJa: satishaetion
des clients. :
















La Maison du Pori
Propriétaire: ROGER MARTIN,

CROIX DES BOSSALES PHONE 2322

a ie plaisir de présenier au public ig NUMAID OLEO MAR
GARINE, pour la Table. en feiblane de Slhe. Eoonemigue:
Agréable au goat, dung belle couleur jaune ef dene en VEE]
mines A el DB.

En Vente dons leg mvillearsy dpicorios de lo Coptale:

BAZAR NATIONAL, BICUARA TeMpAy, BAZAR ROYAL!
AENE GUERIN, GEORGES COLES, BAZAR ORIENTAL OE
PICOULET, BAZAR DU CHAMP DE MARS, EPICERE LA CA
pit hie ED. TOVAR. CENTRAL MARKET SAN FAY
CISCO BOULANGERIE, MME SUZANNE eR, MME
OUCHATELUER, BIG, a

+.








TOUT CE QUI RELUIT

N‘EST PAS ORI



LA BARBE!
JE N'AI
JAMAIS VU
PLUS BELLE
TOURNURE!

Soe ee CE
RIEN AUQUEL SOM
OSETS DENTISTE HE PUISSE
Me WY REMEDLER, IACGUES,
WEN A WALD ICE L&T
SEPROCHER A MAVIGUES & TES

ee PROPRES. £ISQUES.
ARENE,. .






SCLENTIE QUES. pROUY:
DANS 7.CAS SUR 19,
ENRAYE TA MAUVA

Bi

Weert ane
























Poo
f POUR. HETIOYER
aT POUR LES

UHALEINE EN
HETIOYANT
4ES DENTS.

© MADE WITH LENOLIN: AND OLIVE OR
@ QUICK TO LATHER ., ; QUICK TO RINSE

i oe.
loaves hair Softer -‘Shinier
ever so easy fo manage!
Agonts Exclusifa:

Ac DE MATTEIS.& CO.
Succession Vital & Cerullt

En Vente: Bazar National; Ba

er dh ‘
eRe Champ de Mars, Aniol






SALUGEN

'e meilleur désintoctant ef iu meilleur marché,




ilerna:





She, te mansage des gencives;

MOD dilud comme désinfs clant.

|. JOSEPH NADAL & C

DISTRIBUTEURS © EXCLUSIES

VOICI LES CONSENS DY DENTISTE

CONT#E LX MAUVAISE MALEINE,
AE RECOMMANDE LE. DENTIERICE
COLGATE, CAR DES EPREGYES

,

COMME TU YOHS
PHAGE DANS.
tA AOSEL












: Song Sausticta aucine, pour usage externe ef aeral

levage des blessures, des cbcés,, des brilures, des é¢ |
8. Ie gargorisme de 1a gérqa, le ringage de la bow #

Uusoge da BALUGEN ‘eat reconnu’ “darie Jed infeo
"8 Cos voles génitales etandme Bots forme do lave

en

AVIS IMPORTANT _

La SEARS, ROEBUCK AND CO. est haureuse d’onnoncer la nomi-
nation de leur Représentant on Haiti; ia RIVERA, HORELLE & CO.

Un bureau spacial -4, officiellament ouvert le 26 avril 1948 pour
vous aider a préparer vos commandos du Cotalogua de lo SEARS ot [5
expédier par ayion chaque jowr a Philedelphie, -oteiise’

La RIVERA, HORELLE & CO. vous montrera det échantillons, rd.
pondra uo toutes vos questions concernant. tes marchandisas at les

commandes récement placées @ la SEARS et vous foursira tout renseig-
nement nécessdire. «ai tiw ‘i BOP 9 Leap

Les services de la RIVERA, HORELLE- & CO. seat absolument
gratuits at la SEARS vous invite a visiter deur bureau ou vous trou.
verex toujours fe. dernier catalogue data SEARS, ROEBUCK AND CO.

La RIVERA, HORELLE & CO. attend fe: plaisir de votre visite ot
vous avise que le bureau se trouve a la rueda Magasin de t’Etat No. 82,

RIVERA, HORELLE & CO.

Representant :

EARS, ROEBUTK AND <0.

we Rue du Magasin. de IEtat No. 82
a Fel, 3188









ALCOA STEAMSHIP €O., INC.

ANTON KNEER, Agent
TELEPHONE 3210

LISTE” DES DEPARTS DE MOBILE ET DE NEW ORLEANS, LA.
POUR PORT-AU-PRINCE, HAITI

Départ. da Depart de Arriva 4 Autres. Ports d’escale
: Batecn mobile New Orléans — Port eu-Prince
ALCOA POINTER 27 Mears ler Avril 5 Avril Ciudad . Trujillo, D.. R,

{ : Willemstad, Curagas
i ‘ Cranjestad, Aruba
“Puerto Cabello, Venez.
Port of Spain, Trinidad
Georgetown, B. G,



* chugad Trajilio, B. R,
Willemstad, Curacao
Oranjestad, Aruba
La Guaira, Venez.

‘ Puerto Cabello, Venez.

Puerto Sucre, Venez,

Port of Spain, Trinidad

Ciudad Trakiio, DR.
Willemstad, Curacao
Oranjestad, Aruba
Puario. Cabello, Venez,
Port of Spain, Trinidad
Georgetown, Be G,
Ciudad Trujille, D. B.
Willemstad, Curacao
Oranjestad, Aruba
Puerto Cabello, Venez.
Puerio Sucre, Venez
Port-of Spain, Trinidad

10 Avril 15 Avril 19 Avil

j
j

24 Avril 29 Avrit 2 Mai

BMai 13-Mai 17 Mai

LES MARCHANDISES A DESTINATION DE NEW ORLEANS SERONT. ACCEPTEES,
#RANSBORDEMENT A CURACAO



Voulez-vous garder votre Homme?

ro

SEB?

devyanir plus attrayarte,

xoligues ites bien me
2 1a ME: QUEP st recourn
on totes les partiea.da’ vote: corps, Vous ve
Hires cntourée de nuages agréablament partumés.

a couverte de: rosén,
pendart des hiducs avec £
vonfianees ef deanrane
Absared - wousle 2acecs
en yous wevant des PRO
DUITS DE BEAL yg
Ve CASHMERE

» BOUQUET aul

répendent — SUAVE. PAR.






































SARETEAL ELSE Yt E



ODES

«Douee et Belles seront toujours kes mote pour
“ots


En sovtant du bain, voes sucos la sensation. ‘é-
bee suasi propre. et: pure qu'une Pour escare | re-
jorg vous pouves aller danser



A TRAVERS LE MONDE





SERVICE DF UAGENCE

FRANCE-PRESSE
PAR SANS FIL

mia + oRaeegtin

WASHINGTON, 3 Mai Af‘
la gouvernement dea Euita
, Une ainones quwil ontrepren-
; ot immediatoment la récupe-
‘ration d'un million de tonnes
de dechet de ter provenant du
imuboriol inutilisoble se wou
vant én. Allemagne,

Le Dépeciomont du conmer-
ae odnence, on oul, u'll a
degumdé cu general Mac Ar
ibur de sounelre oon rapport
wur la quenite da leraille pou
vont éie oblonue on Extrdme-
Orient.

Le Déportement du commer
ce entire entia 5 ot 6 millions
de tonnes les déchets de fer
et Vacier qui se rouvent en Ai
joraagne, of & environ 7 mib
Hons de tonnes ceux qui se
trouvent dans la région du per
cifique.

WASHINGTON, 3 Mai AFP

La chambre dea représen-
tanta ct votd le projec de loi de
erédita pour Vagonce tédérale
de sécurité, en insérant une
clause prevoyant Parrét dw
paiement des salaires des tonc
tionnaies appartenant «¢ des
syndieat dont les diriqeants
nont pas signe la déclarution




qaiiis no. sont pas. commrunis-
iés,

Daprés ses pertiacms, cetie

, clause est destinée G «se dé

barrasser des communisies

, dans le qouvermement des E-

tats Unis.»
7 NEW YORK, 3 Mai APP

«Lo marée conmununisie» est

le tire qua le «New. York TL
mes» a donné @ son éddorial,
: dans lequel il-a déclaré: «la
} morde communiste qui nu déler
6 -sur 1Europe Osientale a lei
; suite des cimées russes, et gai
i @ Wouvé sa’ premiare manifes
‘tedion dany i'établissoment: &

peine déquisée des dictatures

cammunisies, est en treduy de
, lerminer une révoliiion écone
“omignue spal convert tou Ins. &



tois derrlére le vide de fer
enp $ rugsies suivant fd
foment le madéle scvid







: Jounal voit
ope
dan :

* promulqué Youn

en Tohécoslovaguie.
Pourde «New York Times,

scontresian; avec les prwijdis

} deon isction. fimitée des

socialistes occidentaux, la «na

ve tonalisations commuriigie’ en

Europe Orientals eat en fait iw.

ne confiscation. pureet simple

de ie plupart des propridtés pri
wées, dans le bur Vexterminer

les Groupes qui on! consiruit 'é

; Sonemie du pessé et pourraient

priverles nowvogux chrigoants
de Jeur. butin lorsqua lo marée

pTass@cse retireray. UEt le jour-
nal conclut gu'du ierme d'une
elle opération «l'Europe Orien

_ tile revienf en aiidre, au com

i munisme primilif de la vie de

i tiba dp laquelle elle dat sortie

sous lo futelle greequa: ar re

TRANG +, *

BERLIN, 3 Mal, (AFP) Up.

{ conindéledea plus rigouteux ‘est
eflectué, - depu'e « -quatyues
jours). par la police’ ‘soviet
que et Gllemande dana ld zane

}

j

i

|






























russe at dans le secteur sovids
tique dé Berlin.

D'apiea dos informations dix
qos de fol, © ces opéretions
1 Sargent. pour but ~ dideatifies
| #88 perconnes vivant. ildgale.



L ment. dans la. zone et le peck
, eur sovietique “et. de iwehax
* cher leg soldete soviduiqnes dé

sexteure,

Diapres cote admis source,
20. iomilles sovidliques, qui he
hugient Stahdore; prés de Bar
life et yal deveient éire ropa.

yr on URSS, ont disparu

sms Jolaner de iracag,
Por ailleurs, “d’aprée une iy







ALL «NOUVELLISTEs



formation récueillie dena toa

ulieux de la police allemean
oo, porticipant & cea apéra-
uot, pluniwura tiillies da
sinertinnd § — sovidtiquen an.
sdlent cathés data le land de
randobourg,

WASHINGTON. 2 Mat (Ar
Fm ale constuction dun pH
piling de 1.200 millas, & te.
“ia VArable aéoudiia, est y
is chimére qui Wappartwercit
vaveanegun quid une ou daus
qiandea compoqnies parole:
8, Mata QU ne procneapeiit
aa Wa baril de plus de aie.
@ a VEurops Ouvcileniain, ou
1 ioul aute contre de cavwon
nclion: tis
acral. etre
iGSls, .

Cost on cas tarines cpae he
Sonaeor Wherry, présider
la commission de conus

tA pipeline ne

acheve ovant



du Sénot, « commenté lex jn
formations salon Jesquolles le
secrétaire & la défense £
tal curetit outorisé Vexp
en Arahie séoudite de
lounes Ducitr, en ve d
constc

















de ce pipel

Le Saerds
Forrestal, se p
vant la sous - ¢
patrols de la com
mdée par ML. Wa
a demandé



} Ex attendant,
, Wheny a souls

dacier dant sa:



industries | om
moment om il ast
ter des tonnes
ce précieux pr
le déser:. arabique-.

LONDRES. 3 Mai
De neavelles

law




SHALE
Moot, uli



clastic
reural.
sLG tigue Prive.









saure JO he
soulendra
neure du Go








































politique in
POMEL, - cap
































permetive: Vaexpédiion: wars
frique du Nord. Le Russie’ et
les cutres poys d'Suena © de
cenaing produits -climenialies
et domestique, ainsi qua ay
inatériel cgricole.

Cette décigion madilia tay





eonerdlog opal Oat Gy irsonda
le ler Mais deenie:, por ing
quela tutes les. sxpovictions
de “produits, dares ou chou.
danta, aur le marché or
Sein Odlent sour’ ays



Heences d exposition,

eee

A VENDRE, :
Ameublemen: complet @ Vé

tet nant pour couse de dé
Téléphonen: $967
ge







ne * 7" RE RTVELLIST ES geeemeidile ”
es . ie :

SENAT DE LA REPUBLIQUE To Bataille. aE

' , PESITE INDUSTRIE HAIrENgg

LES ANCIENS BOUASIERS DE ;
LA FONDATION BOCKFELLER

Min nee ee eerie o* et

Nouvelles

Suite}

Etrangéres:

Ree

aenctrniteBek

CARACAS + Roraulo Bota
court che de la débagation du
Vénézuéla & le conférence in-
teraméricaine de Bogota a de
claré hier au cours d'une coulé
vence de presse que les résul-
tats de cette Gonférence & Bo
gola ont clairement démonhé
Yesprit de solidarité des. peu
ples américains et ont cifune
que la constitution de tous les
étate américains se repesent
sur deux principes de bane «de
démociatie politique ef la justi
ce collective.

TERUSALEM .~ Hoa @té coe
porté officiellement que le cath
me complet a regne a Jorusc



Jem ia nuit deraiére. Gepen-
dant quelques coups dm few
ont été entendus ce indtin.

de ia
te

4



dans plusieire #ecteure
ville notamment dans Ja
gion de Moker Haim.
TERUSALEM -— Dew sources
cutorisées fuives ont admis cv
jourd’hul que Yurtillerie arche



matallée cna sornmet d'une mon
tagne de la Judée aurait plow

née deux lecalles juives au
nord de Jérusalem duran
te la null, Cependant ces

ont ajoute gal



OLE
BOUL
% pus






ny



victine



eu fo al of

gais micderiels son!
fiants. |

BOGOTA, -- H

oticiellement, que



Ca,




ea rompn les rele










dere

pore cetera
a a e
Vanmnara ?
%

tenth th LLIN A OI OIE

LAIN VEN

Ba,



ON



PERERA

DANA











t
i
|
| CORDAY -

DORSAY
JEAN PATOU
WUCIEN LELONG
"NINA RICCI

ROUBIGANT

ET TOUS LES PARFUMS DE RENOMMEE MONDIALE

Kn vente am: THE SOUVENIR SHOP
Paquin - Gaetjens

PHONE: aye

ENTGENIC

ne, wne discussion décialve
surle problime dea marches
rurcux, sf souvent agité dans
notre Presse, ot tout porte 4
croe qu'une décision ne hut
dera pas & interverir G sb au
jet. .
Hous sommes bien davis de
supprimer les Morchés macux
cal comsent moanilesioment
du tort cussi bien aw Commer
ce municipal urbuin qu’ com
portemest social et moral de
paysanne, Cepen-
rourchés yu
éloi-

ia masse
dant, certedns
renax dep Communes
pourredent @-.

ue



des vill
étant denne



qpne
ie 1Qleres,
de deux saux, il conviendra



toujours de choistr te meindre.

Ente ba raseté des procaits



tye jour
apéculation

Bre THACee



ie pre
rat la wile er ie
iandée sur cele rarete. i n'y
a pos & hésirer @opter pour la
juguidtion de cette suviations
sar un cdihax toujours
un de ces produite dans



t appor
¢ les
ramux ou lg peuvent

de tonsport




marché

fant couverts, eles besoins

Batre far



pouvant

des hebiicn






je centre mu

civilisation ferait



syacrns, 3h be

AEs EES













VONY

WORTH





LE HAUT - PA
: EN ACTION



yemorquer que, dois, les pau
ples dea possonsions frangaises
participent en grande purlie
non seulement a Vadrniniaira-
tion de leurs cités respectives,
mais aussi 4 calle de ia Metro-
pole elie -mémé. Et le Haut
Conseil de la France d’Quire-
Mer est un Hen souple et so-
lide qui rapproche encore da
vantage les territoires assovies
de la Mare - Patrie qui n’est dé-
i plus que ta Patrie.

Et le Ministre de conclure:
i Yannées i648 a vu Véléve-
ion & la dignité humaine du
demier esclave. Yannée 1948
vce conanerer, lt Lin déliniuve,
jane le monde, de lesclavace
sous toutes ses formea.

Lidde que le coloniaheme
vi son heure dernibre, est, kul
comme la Vérité, en marche.

On ne voit plus comment lo-
volation en pourrait @tre parca-
lysée, ni mérme
tardee....

alentie ou re

LEA BEKE SEE IESE FEIN TA TATA SESE LE

LE CALVAIRE D'UN JOURNAL

«La «Populaires, le seul quo
ndien socialise, a Paris,
porte - parole du véltéran
me d‘étey francais, Le
a lancé, dimanche demic



wppel &



Séance du 4 Mai 1948

xen

Ce mein dons la correspon:

| dance au Sénat de la Republi :

quia, fl e été donne lecture du
ne. lettre du journaliste [ules

Hérenux ob il ressort que le di.

yectout - propriétaire du jour-

nal Sh. p.m. hier par wie escouce |

de de soldats commandée par
le Major Prosper et du Sous
lieutenant Robert Lutorest e}
que le publication du journal
a été suspendue.
Un projet de crédit extracrdi
noire de Gdes. 176.S81.85 pre
senté par le Soceiaire dEtat
de Vintérieur Mr. Georges He
notat et dealing @ continuo la

, construction de la Caserne de
| Bolladere a om vor.

Le Sénateur Homiquer a do

pond 2 propositions de lol Vue

ne our tes Rossemblemonts pu
blice et Vantre aur la Conge an
nuel poyd qui doit etre accor
dé aux insthutears de lEnack
qnetient prive.

Acta « 6 doané au Sénc-
eur Henriques.

Le Sénoteur Henriques, vour

lont Gre renselgné aur Yarres: |

rectenr de «L'Ac
a demande au
tat de lInterieur
ie Vécloirer.

oral a pris la












nuction de la publi
journal.

D oa été annoncé que

i Dedecker a demise

irainistrateur du



ARLEUR



Hier apres mich, le speaker

Salnave faisait résenner 5
hauts - porleurs dans le voisi
nage des Marchés Publics et
par les rues de la ville, me-
nant la plus active ef divertis-
sante propagande contre ld
hausse exagérée des prix des
produlis agricoles.

Rt expliquait bien Viloyleme
de cette hausse au regard de
Yomélioration marquée et stabi
lisée, des prix des merchandi;
ses importées, fonies choses
que le gouvernement . entend
normaliser.

as

PPOEPTA CARED AER LDDD PLLA RBDD Bid

COMMUNIQUE
Lee Départements de l'Agri-
culture et des Finances annon-
cert la remise de ‘Administra
| tion des Compagnies «BADE-
| CO, et »~GOMAPLA> & leur
i

Consall dAdrainistration ree

pectif, los opércd‘dns d'achat |

de le Figue-Benane dient reve-
nues & la nevecle,

BLP P. 4 ioresannt.

EIRRITANT PROBLEME DES | Aux Chemins...
MARCHES RURAUE . : Butte) i
Ia 6:6 institu, cette somal pres M. Vincent Auriol. a fait
{



















8 intend

seomenenennipen

exemple, que dang aie 46¢
tion murals, ie nombre ds pay
none peasédant ung hous, Ur
no matheila et ude hicks est
infriment Mertté. Par conse
i quent, le rendemen' ne pout
L pas étre optimum. i ast o@
| qu'il est ot dés que coridines

dépensesa du paysan sont assu
grate



ross, ft me se roust
' de accvols of la (ronslo.mation
} ~
| de ca méhod» de production
t
i

ow Vinteduction de nowvelles
“amGthodas culluccles provoque:
: ront une augmentailon du

taux de la produrtivile. Dun

cote. clot & dive, du cote du

payson, ot resistant aucune
' donnée aut la production qari
cole, son volume ot Is prix de
revient: de Yautre, ceat 4 di
re du coté de TEtat, on n'avert
établi aucun barime. aucun
critérium rations?! pour carck
ver a juguler lec homeae dag
prix ow, au moins, & on pré-
venir caricines incidences dan
gerouses.

Ce quien navait pag corm
pris alors, c’étail Pimporten
ce du probleme. i dvait até
minimisé de sorte que Vinfla-
tion se développalt & un ryth-
me acceléré, défiam? los ten-
taives des pouvolrs publics.
A partir de 1946 ou de la cons
‘tution du gouvernement requ
Yer de 1946, le probleme s¢
' posa dans gon aapect hideux

pour des produits tele que le
Vhuile. les dssus et la

étalt si grave. que

i
|
}
i
i
i
i
i
}





gucre,
situation

fituer aux importaieurs et ob:
fenir des Heences dimporia-
‘on pour pouvoir commander
directement, C’etalt [a une
| ptatique ancienne. jes
: pays d'Europe ef jes Etats U-
“wie avalient appliquee depuis
la lére guerre, en vue d’empé-
| cher la hausse effrénee du prix
i des produits impovtés. La si
iuction s'aggrava't do la gené
,ralisotion du marché. noir et
ties grands prétres de ca nou-
| yeaw trafic ilicite et immoral
s‘enrichissaient aux dépens du
| comsommaieun €n provoquant
ble rereté. en créomi la rare-

ae

* 16 antificielle.





linvitation. Ca
ie, Haiti et Mone
ador, le Guaiema-
quay et le Vénézud-
savolr qu‘ils n’enver-
a de délegation.



iv:

“ COURAGEUX DE LA
“TION DE ST. LOUIS
DU SUD

des Citoyens de St
dw Sud. au nom de la
wicton, ant demandé res-
teusement au Chef de VE-
i sent sur les Heux de dé
x I région du Préfet
Trpuis Castor et de celle du
Magistrat Communal D, Nazai-
re. /. 7
Les Pancartes weer en
termes humilifmts ur ces,
fonctionnaites, les desiderata
de la Population. .
On attend les elfets de ces
protestations pacifiques, meris
formes et calégoriques.







VOIX DECHATARD |
Lassociation de Bienfaisan-
ce de Chaterd vient de fonder
un orgone dénommé Vols de

Chatard, avec pour Directeur
Raymond Jean Bapliste et pour
Administr&teur Edrisd- Vincent,

‘Le’ premier numéro de cet or
gane.semi mensuel, contient,
avec le Programma salut. &
ses devenciera, les Statute de
le Goold de. Bientalsance de

, Gheterd. et ant an catitaees l'tn

ee a ee

Le probléme du cont:dle de.
ix des produits importées est
plus facile & résoudre que ce
jul du contréle des prix des
produits de la terre, Tandis
que fiscalement. Ie commer
gemt est connu et détermine,
cest & dire on Slemen! analy.
sable et décomposable. Se pro
ducteur agricole est mulfiplié
& Yinfini et 2 produit et vend
ses produits d’une maniére a
narchique.

Toute bataille des prix impli
que une action d’ensemble sur
les prix importés et les prix in-
diganss: cela veut dire que.
dans le premier cas. le contré-
je des prix cat poasible par l'or
ganisation des bureaux d'ins-
pection souchés der Déparie.
ments du Commerce et ‘de IE-
conom's Nationale; et dans le
second cas, l'Etat doit avoir
une politique des denrées ali-
meniaires, qui ne peut ste que
celle d'un olfice des. den
ré0a joucnt le rdle de stabilisa-
teur de ia consommation st
de réguiateur des prix. Le
moment est arrivé of cme deux
cas doivent faire Vobjet de le
plus séricuse atiention du Gov
vemement, qui. on doit le re-
connaitre, ne perd pas de vue
la, nécessité dassurear oun
maximum de satisfaction aux
consomimateure,

ERREMEOUTO MUD REE REE

COMMUNIQUE

nclintnteenieteesiat! den wantin, tires -steasece Cin SANNA EERE NNN AN NCCAA NR NARA AARC CE

Le Departement> de VInté-
rieur et de la Délerise Nationa-
_ le.
| Vu les articles subversiis de
Yordre public, publiés par le
‘Journal
Considérant que Vaction pus
blique est mise on mouvement

contre le. susdit journal, :

déclara les publication dy jour
f nal +l'Action> suspendue ~ jus-
qu’é décision Ae justice,

1 PortaaPaines, la 9 Mai 1942,

ONT PETE MB. ]. MARSHALL

Hier noir, dans le coquel tes
tourant de Maurice Buledu, loa

tion Rockieller, ont organisé un
diner on Vhontiour do Mr,
John Marshal, directeur des
humanites & Unesco et repre
sentant de cette grande osu
vre philentrophique américal-
ne, la Fondation Rockieler.

Lea convives étalent: Mr.
John Marshall, MM. les Drs
Martial Bourand, Louis Hyppo
Hie, Perrier, Nélaton Camille,
Moliére Civil, Camille Lheéris-
son. Louis Mars, Edouard P+
truy, Lafleur et Maurice E-
thécert.

Nous croyons savoir que le
Gouvernement de la . Hapubli-
que profiterce du pusaaqge de
Mr, Marshall, pour, en sc per

‘sonne, remercier la Foudatan

le gouvernement dui se subs- _

“Sw. ness sahonnashneteeitancatanmartetniematbpionemonsnatenahiiinanihaninneynencinnnaenemsteiinensctun. sri tienen rtngenannttertnminntnirttiemngaaieniietanienistnaunninttetitinintrne rennet eta seoneuuesteeante isteteneevesesesspesucintniiiivennfa nan sisdepnatsnanennyseeaasesnpsnnntninentntesicenin sith ets

Hockieller de tout le bien qu'il
a récdisé en faveur da son
pays, Monsieur Marshall ae-

re décoré de Vordre nationcl ”

sHonneur et Merites,
AE SEE UDA EOS

VADMINISTRATEUR. DES
POSTES REVOQUE

En derniere heure, nous -c- |
vons appris la révocation de | CHANGEMENT D’ ADRESSE

VAdministrateur Général des

Postes, Mr. Edgard Elie, L'inté-

rimet de la fonction qu'il occu { volr que la Chancellerle et fy

pata été confié a 1B. Ri
chard, un des plus anciens de
ce Service.

POPIDDD DOLD PPOPD ID DD DDI DOPOD

UNE PAIRE DE LUNETTES
RETROUVEE

fa ee dépose, ce midi, en
notre rédaction, une pcire de
luneties, revouvéee sur la vole
publigue, a !Avenue da Tra
vail. Son propriétaire es?
prié de ia réeclamer.

War RaOe* we,

DISTRIBUTION D'OQUTILS
ARATOIRES

Le premier mai, & laccasion
de la féte nationale de lAgri-
culture et du travail, 16 Préefec
tures ont regu du Gouverne-
ment pour étre distribués aux
paysans 1865 machettes, 1235
serpettes, 370 houes, 39 haches
et 600 piquois,
Port-au-Prince, le 4 Mai 1948.



PPD EA



5.1L PP.
PPPOE PPS PPL I Gy mE
COMMUNIQUE

Le Département du Commer.
ce porte a lg Connaissance des
Exporiateurs que les quotas de
vivies alimenigires exportd-
bles nayant pas pu. en raison
de la peuvrete dela recolte, &
tre fixes pour le trimesire en
cours, aucune demande de 1li-
cence d’exportation ne sera pri
se en considération.
Portou-Prince, le 3 Mai 1948,

SIPP.

Wreseasanwn,

DECES DU JOUR
Exsulie Férélien, 36 ans, ].°F.
A. Thomas, ex - Capitaine A.
WH, 62 ans, Pierre Léonce Ly-
sius Poul, 10 mois, 4 jrs, Caro-
ine Boarométre, 30 ars, Sane



Renard, 9 mois, Emmanuel Vat

‘élic, 8 moig, Neérestin Faustin,
42 ans, Marius René, 75 ans,
Hitler Cherhls, 17 mois, Normil
Neémorin, 76 ons.

ODDILAEDOPIOLLISLLDODLDIDIOEDOR

DECES

Nous avons appris ce matin,
avec beaucoup de peirie lo
tort de: .

Obert THOMAS

Capitaine retraité de la Gar
de d'Haiti, Ses funérailles se-
yont chaniées cel aprés - midi
& 3 hres 38 en VEglise Paroisig-
le de Pétion - Ville.

Aux parents éprouvés par
ve deuil, nous envoyons nos
sinceres condoléances, particu.
lidrement & sa veuve Mme. née
Alice Amand,.& ses enfanis
Pierre, Appolon, Marie Claire
et Augusta Thomas, .

PILL ODIREDIIIA LP LDD LLLP OES
APRES LES SPECTACLES -
Le BENDEZ VOUS Ear AU

| Siapmenwantin,

Dans son édition de vs:

je Miami Horald, jouract

cain 6dié deme lo site sogmq

: polite do Miami, a conscard ua
anclens boursiars de la Fonda: | giticie flatteur aux ‘nowy =
modéles do souliers on fee :

leds par les entreprises de i,

pete indusirio haitieme, Ig
rédactour, Eileen BRYNE, cng.

que de modes, ne tani pas dy
loges a lendrolt des ouviery

et indumrigle haltiens on cen :

concerme la beauté de ces ney

veoutés at de la finewe dale

présentation, qui ne cédént aq
rien aux cheussures leg pa
couteuses do confection mA
caine. Coat une apprédigtion
vraiment raksurante pour fies
indcuatricls qui, portoctionsan
same cenne. leura modéles da
souliere en pite, font de tage
nileux pour aesurer ie vighiL.
iB a ce sectour de Vindeais
nationale ot contribuer gar aly

ai G@ ln création du waveil &

mundraieur dana notre plye.
Nous ne cesserons de répéieg
que ces honnéies et couragaiy
indusulela haidens ont droit &
une efficiente protection du-dg
pertement intéreasé et du. gou
varnament.

tie CORR DTT Oa



L’Ambassadeur des Etats
nis du Mexique nous a lait sq

Résidence de
Font

VAmbassads

tronsférées a Bourday

(Maison Pierre Wiener), depuis

le ler Mai courdnt ~
Tél Chenecellerié: 284)
Residence: 2879

EREERLELEPEVT INL LEE EEE



LA VOIX DE L'ESPERANCE

La Voix de VEspérance: s¢
fect
sol, a 7 heures, au Poste de
Radio Port au Prince, 425,
jongqueur d/ondes 23m. -—
49m. ou 5945 k.



eniendre chaque modi.




Mt ey OR ee Ee

mo m& me

D>
:



Full Text