Citation
Nouvelliste

Material Information

Title:
Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publication Date:
Copyright Date:
1958

Subjects

Genre:
newspaper ( sobekcm )

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
LTUF ( ACN6482 )
OCLC ( 0012544054 )
AlephBibNum ( 000471641 )

Full Text












seatnecge des sensiblds.C'est
goo situation precise dont les
gpatiiions sont nées du regi
ne geonomique. Ceat-ume 4-

ie le tabs, ipotion plus que seculaire et
82 differ. “ae west aggraves avec Torcu
ton et Ad, puisque Yoocupation
ral «Le Ma. dora, por definition, soutenir
’ dictature, c'est & dire le re-
HEBERT an des priviléges. le reghne
Pannen des injustices. Ip pégime de lo
mineziié. De 1915 & 1948. tel
ln note de ‘gurent les constantes de la
LNo. Spd. ve baitienne of elles ‘Sétaient
é. Ty a genatalisées ot consolidées os
ilier,. com tfement que le sysieme hah
& foublony ime eemblalt bomuable, A
phie Chg qnee de cela, I ny out que
s ges wenictives isolées de chan
ed ger le destin du paysan et ces
» Ost Téenn. waiinives navelenm mucun con
i rappone tenn sovial, Les gouveme-
ovalligtes meals wavarent jemmctis onaly”
Yun onyx _. 9 ip probleme de ia repara-
fon sociale en termes de jus
cenmnarcerses | tes, de suppression de privaa
. : ee ef de. liquidation de situn-
ANT ‘ton de fait injustifiée. Ils se





pbdenee, Ei A eur sulbealt de.



mirient de prometire des
empbliorations de déiall dont ie



é noavait que faire. puis
qifelies ne pouvgient sen
changer & la durete de gon,

“gegen: les lacunea pour ee
pesuader de leur volonté de
vonciion.

Nous nacceptons plus que

Ye paysern sol trallé com



politique dont il est par
ta intégrante, on le comeldére
tomme un parent pomyre, com
we oun omedade cepub-est to
re. Nour naceepions plus
ue la vie G le ville eck dil
Wiile en nature de ia vie & le





glue cette charlie dégradan
tod diminue Vindivide
rend indigne, de bul - m
me, Rien n® pouma modifier
Yexistoncs des 4/5 de notre «



=

polation, de le masse pay
Snne,

siie probleme de la :¢
chon poysanne ,

posh er jemes meatheme
ques, Lo poyson a des besoin
eves beysoins sont. au pel
de vue cronomique, tellemen’



congiru







2 oue leur denoribre
ment sclicce em un els

poysen ne mange

Past i nest pas logé: UE n'est
s il ne se di

en est ai







ul

et mei

notre |

plus fort pourcentage de not
Population at il en est égale




men! d'un pourceniags assez
éleve do notre pepuletien ur
baine. Sagi, pour cugmen

fer le niveau de vie. de déva
lopper le pouvoir dachat de
mos mussea rurales ef urbal
Ree, de le restaurer powr que
jours devenses de consommc
on ne se limitent plus & une
ou deux rubriques, 0 s'agit de
donner un statut ‘homme Hi
bre qu payean. Comment trou
ver ce statut al au départ
Rous admetiona le bonheur du
peysan? Letlort économique
que nous entraveyons det
non seulement donner da met.
leures conditions de vie au
Poysan, mais il doit lui don-
Rerla conscience de classe.
@in qu'il participe & In réali
ation du destin de ia démo
state on tant qu‘unilé organi
260. Tl est temps de lbérer le
peysen, de le Hbérer non pas
en Vojustant purement et sim
Plement aux exigences du so }

cial of du politique, mais en
hol faisant comprendre que sc
mission comporte un coractere
Parliculier et que sams son ef
fort, Yéconomie ne peut pas
Svoluer. Le payaan doit tre lo
9 vétu, nourrl, i feul que sc
santé soit protégde et que le
wervice social apporie sa con
tibution & la-continullé d'une
politique de protection. fondant
& relever concrdtement . lez
Sonditions de vie du paysan.

Rerrrrocpmncrnenncreeewnrnnegroe

RISES «LB NOUVELUSTE® |

nent ientnseranennte-ninnetinsedenrntnnenntnnrnenamtenttnentennttitinmnnnntty eminent a
8 =

| veux Jes comptes du mois dOc

i Voccasion des fétes de fin dan



ie la cléture

de lexercice budgétaire 1946+

1947, YEmprunt Intériaur da Diy
Millions de Dollars autorisé par
Jaq loi du 12 juillet 1947, n'éteit
pas totdlement couvert.

; Cependant, le dernier bulle.
. tin du Département Fiscal de
da BNL RH. ~ 30 Sepiembra
1947, — nous a fourni des chit
tres qui atiestent un progres
dans I'émission des Titres ‘ou
Certificats de Tires de ?Em-

prant en cours: .

Eifectivement, il convient de

-dire que 60% de ces Titres au
Certiticats de Titres sont restés
a Jo disposition du Gouverne-
ment Hoftien.

AM 20 Septembre 1947, di.
sons - nous, les Titrey ou Certi-
Heats de Titres de Temprunt in
terieur en circulation accusé- <
rent le chiffre de Gdes 35.84]. |

452.00. Au dessous de ce chil |

}

ress vane.

re precité se trouve inserite u- |
ne val de Gdes 633.933.39,
provenant des fonds d‘inté:
et d’amertisseme de
prunt dul

OuY



eis |

nis per
BS é

Pim |



ig h
Situation des Titres de

le Emission au 21

Ze Ties emis en vue de jes

échanger contre les’titres 7

vondant au



a - preleverent
des Billets Gdes
b - prélevement de:
du Gouvernement:

5



2

porles

1823
be

des

Me:

RECAPIT

Titres qux mains du Gouver
Titres cux mains des partic

Somme egele

Par ja iecapitulation des
chiffres de FEmprunt, mous
consigtons que jusgyau 30 sep-
lembre 1947, les Titres de PEm-
prunt Intérieur se trouvent aut
mains du Gouvernement! Hai-
lien pour une somme se chil
fant & or 5.692.788.20, envi
ron, ef aux mains des particu-
Hers pour oF 1308 835.14.

Nous navons pas sous les



}
'
i
i

REP IEROD MI ACDDDPPRDOLS POERO HOLE

PODPPOPDOD EPI DD DDDED PID LED IPOD TT
AU CERCLE

Hier soir, 2 y avait un 7TaG
au-Gercle «L'Amicale>. le Mi-

i
i
4
i
i

| nistte Jean David, voulait, 4

ges amis et le |
deux. Départe- ;

née, recevorr
personne! des
ments ministériels dont i assu
mela direction. .

Par Yaffluence, par Yimpor-
tance des personnalités qui
s'y rouvaient, la réception, &
dépased les limites d'une, sim
ple prise de contact puis
que le Ministre Jeon David, de
7 4-9 heures, ainal que sc dis-
linguée spouse, furent Yobjet
de la plus enthougiosts des
moniiestations de sympathie. |

C'est Feocasion pour nous Ge



thdessous, lair

l tours de bien

somune a ete délalquée de |}







P| cote partie-de-nos-dettes pour}
| ramener le ‘chiffre & Gdes 35-
009.116.70, ,
“Les “intéréts et amortisse-
mentsde YEmprunt Intérieur, |

pendant la période du 15 juil-
let au 20 septembre 1947 se
sont élevés @ la somme- de
Gdes: 1.092.000; cette valeur a
&é versée & la BLN. R. HL, en
sa qualité d’Agent Fiscal du
nouvel Emprunt Intérieur, De

|



dessus, une portie-s‘élevant
Gdes 833,930.90 a até versée a
Gouvernement Haitien en co:
verture des intéréts ef cmorti
semenis des Titres &
solde représen Gdes
866.70 a él@ réparti entre les
duires souscripteurs.
Nous allons dans Je tableau
ele résumé des
chiffres gui Hgurent dans Jes
comptes de FEmprunt Intérieur.
de fuillet ¢ Septembre 1947,

fins de permetirs. aux te

a

ue



t
tant










suivie le me

iHet 1947, lequel- | He



ULATION

ent Gdes 28.



fobre 1947. de TExercice en
cours, oW i est question de rée-
fablir ia Hquidilé des diver:
comptes du Gouvernement.c
taide du produit de /Emprunt.

Nous attendons ces comptes
espérant voir un redressement
Ges chiffres qui doivent fale
ressortir le succes de rEm-
pruni Intérieut.

Clément CELESTIN

«L AMICALE«

mettre Yaccent sur Vheureuse
tendance actuelle consistant &

rendre de plus on plus strolls |

Jes rapports entre les adminis:

| tég et les administrateurs de

ia chose publique.

Et ce qui est encore mieux,
cest Vesprit de collaboration
qui se raffermil de plus en plus
entre Chefs et subordonnés,
sens nullement préjudicier au
maintion de la discipline, o& al
le semblerait fléchir.

Ly a toutefois lieu de fall.
eiter notre ai, le Ministre Jean
David d'avotz.& cette occasion,
jronsé de quelle estime géné-
role i} jouit, et comblen a'impo
se 4 jul, jJebligation de travail

Ja somme de Gdes 1.092,008, ci |



notonyaannenanenettenenoeeeneentipeentetinniattsnnteensaaneimnhttnnannnttinnectinoningoteatatnann Aol

ee,






VA AU SECOURS. DES
NECESSITEUX

a

-etle ,

258..:



SFY

n dong lequel
we lo grande





















t dans des tau
de tout, a soule
lo pur senti-
» de Sou Excel-
t de la Repo
de gon Avé-

On s'expli
nent qae, emu

éeceurant. du dé

des matheu-
venir les der-
Yonnée, tels
mnus, les 2 pre-
~ baignés de lar
uvres femmes et





























en
sout-
indescrip-
inables, ait dé-
yoliier un peu de
martyrs de no-
rence ide no
de solidarité socia-

Estimé;
de

ey
©

we

distribué, mer-



& ports de.
» midi, par
la gupervi-

re sympathique a-
Desuimé, Sous Se-

fe TInténeur,
choisis a cet

APLPEPD IAEA AD LODPDLODD ALOR OODDOS

LE CADAVSRE DU SERGENT
note informa:
ive cua décés











a & Port ca Prince, o
ion LArmee
esconé por le Ser
; . de Armée Amé
Lsiecine de fAviation.

| Nous renouvelons nos COn-
| doléences & ia famille Moris-
seau et & YArmée d’Haiti, en
méme lemps que nous reme-
cons YArmée Américaine de
| ce geste de solidarité dans le

meolheur.

| HUMOUR DECEMBRE @

i est it dans le Livre Sceré
que méme au juste, c'est aus-
si difficile de gagner le ciel
quia un Riche de passer par
le «Chas d'une aiguille..

Voici quid propos d’Ouvroir,
notre reporter, involontaire-
ment, nous fait passer par le
chas de «l’Aiguille haitienne».
PIPPRPIDR ID BS 7 PEPPPIPLE LDP P IP OOG

j
|

|
}
|

jer & la mériter de plus en plus,
par me sage administration
des services coniiés & son in-
| telligence avertie, & sc compé-
bigness of toutes cutres qualités
par lesquolies 11 se recomman

: da,

Divecteor - Prop, Exnest G. CHAUVET

ADRESSE: RUE HAMMERTON KILLICK

Le Pdt. Estimé |

*VOavroir

T nous a été donné de rece-
voir, ca matin, en notre Réedac-
tion la visite de Mr et Mme Al
phonse Salgado qui justement |
émus de notre note d’hier int
tulée -L’Aigullle Haitienne.
nous ont déclaré quills ne sont
pas les animateurs de fOuvroir
National, ouvert hier & la Rue
Bonne.Foi. C'est plutét du Dé-
partement de Economie Na-
tional — section de la petite in
dustrie — que reléve louvroir
National diriga par ld distin-
guée at sympathique Mme Em
manuel Thézan.

Ti nous est inutile de mettre
Vaccent“éur la valeur de pro-

|
|
|

| grés de cette initiative heureu

se. L'Ouvroir National grou-

pe 50 ouvriéres, de vraies artis
‘tea dé Taiguille, et constitue
cussi un centre, ou Viennent a-
boutir deg travaux de brodarie
des établissements tele que E-
He Dubois, !Orphélinat de la
Madeleine. lea atelers privés



ide sc creation, la repriee du

| signé un pacte iruptible ovec

| fut tirée qu’en 1848. Elle fut ex
‘ core, & cattle époque, hautaine
iment ou distraitement

Les Fatts du four 4 YEtranger

_ PORBAUPRINCE — BAIT

i
i
3

No. 22.135 —- MARDI 23 DECEMBRE 1947.

National ”

et non“ L’Aiguille Haitienne ”



actammoent «L’Aiguille Haitien
ne» de Mme Alphonse Saiga-
do. Nous convions. une fas
de plus, le public G aller adm:

| rer lem articles exposds a Ou

violy incuquré, hier pur Madu
me lo Presidents. Robes de
baptame, drapa de bébos,
grands drapa brodés, corsages
brodéa sur tulle, chernins de ta
ble (broderie Richelieu),

mou
choirs, costumes pour bébés,
fleura artificielles, corbeilles,

ious les ouvragea exposds et
leatings 4 le vente revelent un
fini extraordinaire.

En noug excuaant prés de
Mme Thészon, animatrice et di-
rectrice de «L’OQuvroir Natio
nals, nous félicitona le Déparie

| ment..de.. Economie. Nationale.

de cette initiative qui marque
un réel progrés, en méme
temps quill ouvre de gran
des perspectives a la gent ou-
vriere igminine,



De PAthénée

aux Trains de l’Amitié

Lévénement qui promet d’t-
tre sensationnel et tent fous
les Parisiens en baleine, c'est.
foccasion du tricentenaire ;

am

tH
moi

DON JUAN de Moliere.
cura Leu, ce soir, au Thédt:
de jAthenée, sous les quspi-
ces et par jes soins du grand
ceur Louis Touvet.

Cette entreprise est, avec Tcl
eon, considérée comme une
edoulable gageure. On sait
ue cest la seule piece de Mo-
jére qui ne connut jamais ce
grand succes, comme s'il eul [

2

le «fours.
La premiére fois qu'elle fut
jouée, et par Vcmteur brieord-

me ef som inégalable troupe.
elle eut un accuell phitét frais
et walla pas & plus de quinze
représeniations. Et elle plon-
gea immédiaiement aprés en
spirdle descendants done lou
bl le plus compact. Elle n’en

dédai-
| gnée du public et ne ft quére

| feu qui dure. Cest a peine ai
elle fut jouée alors une dem!-

présenier au Tout Paris
t
' Don Juan

borateurs ou di

sombrer dans la retraite et de

un





définitif et &-
sant, dont ie visage ra

P
a



ies

| speciateurs les pius difficiles.

Bases aux E. U.





PRONES: 2292 - 2432
9. O. BOX A 185,
$2éme. ANNEE,

Lettre de |
New-York au
«Nouvelliste»

Service de PAgance France - Presse



jAgtien Havas} au aNonvellisiga

PAR AVION



FINANCEMENT DE LA BI-ZONE
LONDRES, 22 Décembre (AFP)

Dans un communique publid



|

dermiérement. io foreign office
@ tenu & soullgner gue Taccord
sur le financement de la bi-zo

1 ne qui vient d’étre signe a Waa

hington n‘atfecta en rien Yas-
pect politique et milita're de
ja zone d’occupation britanni-
que en Allemagne.

Le communiqué. déclare..aue.
accord prevéli que le gouver
nement ameéricain, pour une pé
triode allant du ler novombre
1947 au 3) décembre 1948, sen
gage, sous réserve de lappro
baton du comgés, @ assurer
joutes lea imporiations essen-
fielles pour la population civi
ie de la bi-zone ne pouvam! pas
Stre payées en livres staring.

Le gouvernement britannique
palera pour les imporiations en
provenance de ia zone sterling.
On estime que les nouvlles
depenses en dollars que cet ac
cord entraine pour Ive Etais U-
nig s‘elaveront 4 400 milliens
de dollars pour année 1948.

Aux termes de ret accord, le
gpuvernement brilann.que four

' nira ume contribution de 4 nv

On anend dans ia curiosil
la plus eveillée. Lu partie -
ui se jouera ce solr G VAthe-

yf

1@@ esi aussi grosse d’espolr
Er Jonvei ne

7ean



Loula Jouvet a confian-
fiance en soi dubord.
nee ensulle en ses colia-
nen. apres
le maitre, le grand com
Pierre Renoir et le délicat pe-
tit predige de moins de vingt
ens, Dominique Blunchard,
dont la grace, la fraicheur et
Yexceptionnells intelligence ont
fait, tout dernieremeni encore,
ja conguéte du public dans
YApollon de Bellac, originale,
et sous des apparences de le-
géreté, Profonde fantaisie on
un acte de Giraudoux, qui fut
on s'en souvient, Cartes, joués
ici, Ry a trois on quatre ans,
par Jouvet lufméme, et sous le
titre de l Apollon de Marsac. a
vant d’étre interpreiée G Paris.









douzaine de fois, et les dernié-
res, devant les salles ob ily a-
vait beaucoup plus de icu-
jeulls vides que de speciaieurs.
La méme deatinée lui ad
yvint & Ia Comédie Frangaise,
! lorsqu’d deux ou trois reprises,
Yilustre Compagnie s’embar-
, qua dans cette redoutable en-
reprise. TL est vrai quelle a-
voit, chaque foie, choisi, elle,
la version entortillée of Tho-
mas Comeille, avec le con-
| cours de la femme de Moliére.
L avait olourdi Yoouvre man-
quée de sea vers indéchifird-
bles méme pour sea contempo
rains.

Mais Jouvet eat Thomms
pour qui impossible n'est pom
francais. Sir de ges moyens,
possédant un genie remar-
quable qui acit marier le a6
cor & lo pides, diriggant une
troupe ferméa d’oi sont chas-

| ads prémédiablement
’ gaux - lé qui n’ont ni talent al

_orginalité, 1 a, adllymedll, 19
, tea low chances ge Be pas

En attendant le spectacle de

ce soir, et tandis que Bidault de
jeune G Bruxelles, on stricte in
tmité, avec le Prince Regent;



ions et demi de Hvres sterling
fenviron 18 ons de s



en marchandises ef servicda of

| une autre contebullon de 4 mil

Hons de livres sterling (16 mil

_ tions de dollars environ) soit en

j
i
i
|
|



que PAssembiée Nationaie pé

pownes

, néetre dans la discussion en de-
tail, du Plan de redressemeni
1 économique et Financier de Re-
né Mayer: que | Ambassadeu:
de Grande - Bretagne et Lady

Dina Coopper prennent conge

de la France apres une mis



|

marchandises, solf on especes

| on 1947.

Le gouvernement britaan'-
que fournira également on 1948
des marchandists en prevencan
ce de Ja zone sterling duns va
leur de 17 millions et demi de
livres {environ 78 millions de

| dollars} et il Hendra en reserva

uns somme de 4 millions, 259
mille livres (17 millions de dol
jars onviron! qui pourra etre
employee aux achats éventusls
de marchandises supplémental
res en provenance de la zone

) sterling.

britamni-
que fournira également 73 na
vires pour le transport en mno-
Wambre ot on décembre dw car
guisons en provenance de ports
americains et destindes & MAI
jemagne et, aprés décembre.
les navires nécossdizes & ‘a-
chominement vers l‘'Allemagna
de 12 corgaisons complétes
per mois,

Laceord ne dent pas comple
dea dépenses pouvant éventuel
lement étre encourues par Tun
des deux gouvernemenis pour
Yentretion des foresa d’occupa
tion ou des missiona de com
tréle on Allemagne,

Le gouvernement

tows

sion magnifique et fructueuse.
lea gens de Dijon caccueilleni
dans Pune des gares de leur
célebra cité, — on suppose c-
vec quel enthousiasme él
rant, ~- un des trains ameri-
coins de VAmitié. C'est le
deuxiéme qui arrive, comme
prévu, qvant les fetes de Noél.
bondé de provisions climontal-
rea, de joucts et de fricndises |
qui permettront aux pefits Fran |
gais pauvres de recevolr Ton |
ton Nog] ot d’avoir une fn d’on |
| née qui lex consolera, no fice |

(Voir suite sp dtms. page) |

LVorgan’sation de adminis
tation bi- partite de }/Allemo-
gne est aifectée par le prasont
accord seulemont en ce qui con
cerne agence d’importation et
exportation et Yagence. des
chemges ou sein deaquelles le
gouvernement des Etets Un's,

' an fonvton de ea contribution
| fnanclére plus élevés, jovirs
dune plus grande autorlé,
Les votes émla deans les co
mités do direction de ons doux
agences ouront dea pe'ds a6

(Vole sul on de

2









~CHRONIQUE HEBDOMADAIRE

ECONOMIQUE ET FINANCIERE..
Por Georges F, TILGE
DE VAGERCE FRANCE - PRESSE (HAVAS)



Suite of Fin, vols le No. d’'Mier)
COLL RO ES

la « sant prévoir un amortissement
' de $ / milliards de la dette Fe
deraie cu cours du premier tr
mestre de 1948, semble conti
mer ce pronostic,
Cette remarque faite d'ac-
cord avec M,. Snyder, secretai
re @ in trescrerie, révéle egale
nt ia ferme volonté du gou-
ment de poursuivre ener
rement le rembourserment
a dette publique,
LES PINANCES AMER,
Le Loyer de Tl Argent

LES STOCKS

La pénurle de marchandises
gai sevit aux Etats - Unis s’ex-
pique assez mal qeand on salt
que les stocks détenus p:
industriels et les grossist
octobre dépassa!
de $ 22 milliards a:
tion de dix pour cent su
tol d'actobre 19
On peut dos




les
















iCAINES

nurie sarticule
Une

me Mesure Sur t






le dollar dont | evolution prolonde s est mani.
chat same: feside cette année surtout au
ment. Ce ne cours du second semestre de

1847 @ ce sujet. En eller les
Tiles ont auterise les ban-
jues et les institutions
zee & finite leurs soumissions
| pour les emissions hebdomadai
reg de bons du trésor & trois
mois, dun an, a des taux din
; terel superieur celui de 0.825
grecedemment fixe.
o chaque emi
rélevement lent, mais
conhnue pour atteindre « pré-
sent plus de 1%.Un interét de i-

$3 pour cent esi meme olfert
uement pour lémission
bre portant sur un
} dollars et
sement de

sommateurs qui
marchandises,
sement du
leur perm
ire les indu
de raison pou
fever con


















Bre cetie
semble o
sotion de ce
fices anormaux
crus par
mercialés e



4 ner
PE GUue













cecemore,
de la

Sane






& ressources ne > son
erement

YArm





a

cxieum en période de
re +, tandis que le con.
gees a porté seg efforts sur









yement des charges
‘ eant pas le rem
dette que






que jes im. :
sctistaciion









levés en période a Bu
prospérité economic le Dautre part,
nieve & assure des cations iraportantes

t ete apporiees a ia structu-





Véquilibre, on
mortiggement ro re de la dette puisque, dans son
datie léderale. des d’aliéger les charges du







considera quien pe service de la dette, Vadminis-
weagion i importe de rédulre m.procéde au remplace-
8 taxes et de dépenser pour | ment de tranche & moyen ter-
ranimer Yeconomie chance me por des bons du trésor & an

an. Cette politique réduit évi-
de mmen! les charges mais el
cereit la fragilite de ja atrac
anciére de cétle detie

fiiancis

te.

Deutre port Vad etion
Trumon s'oppose cu program
me républi en se bosont
sur les besoins futurs de }
& 'Stonger. En fot, on a fe
erolre un moment Gu "Gu COUTS
de la session extraordinaire du
Congrés, le parti républicain
posernit comme condition de













e ou exiérieure.
Cependent le rench
sent du loyer de argent



Tisge-
a

re

gon occertation du programme “ .

. ee 2 Ny court term: L trad
daide 4 Europe, un ourt terme et Vinflation en!
ne des allegements de porte



rent des cha









le composée de valeurs a

fixes at on nole en &















tin, Spec x 4
esi defaverable a ce ia ne cericine lourdeur
de. urs gouvernementales

des étais et des

que ie situati
prospére si l'on ignore le d
deratum, normal et prudent,
procéder cette annde & des com
mortissements sensibles de Ja
datte. En effet on prévoit un
excédent d’environ $ 7 mil
Hards pour l‘annde fiscale.

Ce chiffre ne tient naturelle-
ment pas compte des crédits
gai seront alloués @ l’étranger
et qui conditionneront le sur-
plus éventuel.

La déclaration faite le 10d
cembre devant le comité ban.
gaire des doux chambres nar
Wo Macriner Eecles ont
ee conga) d'adrniniawzation de

& son sommoet de

Bi 000,000 atteint en dé-
embre 1945. le tolai de rette
dette fédérale a Béchi en avril
1947 & 257.701 millions pour se
redreaser ensuite & $260.097.
000.600 en cout puis fidchir &
259.145 millions en septembre.
Et 4258071 millions en octo-
bre.







A LOUER
Un piano Pleyel o<
Bola Sonodé

i Tek 72-73,








dette & }

de cor!








Mordi & 6 hres

Ala demande das clients,

LE CIEL ET TOI

-avec Charles Boyet, Bette Da

Un film historique parlé en
Francais de la Warner Bros.

Entréet 50, 1.00, 1.50 ae



_. VIVE LA LIBERTE
Entrée: 1.00, 1.50, 2.00, 2.58



Mercredi a 6 hres
LA CHANSON DE L’ADIEU
avec Jeanine Crispin, Lise De
lamarre, Jean Servais, Marcei
Vallée. La meilleure couvre
tournge sw le génial Musicien.
Entrée: 50, 1.00. 1.50 gde

4 9 hres 1S
En lere Partie:
LE JA2Z CUBAIN
“Conjunto Diable Rojo.
Dong des morceaux choisis de
leur riche Réperioire.
En 2ame Partie:
LA BATAILLE
avec Charles Boyer, ot Anna

Entrée: 1. 1.50, 2.00, 2.50 gdes



3 a Yoccasion de

DANS
TOUJOURS

MON CCEUR

Warren, Kay



LES ANGES

DE LA MISERICORDE
Claudette Colbert, Veroni

Lake, Paulette Goddar.
Entrée: 50, 1.00, 1.58 gde

& @ hres 39
tec Comacics at le Rex présen-



Paramount

Mardi 4 6 et 8:15
LES REVOLTES DU BOUNTY
avec Clark Gable, Charles
Loraghton, Franchot Tone.
Entrée Gde.

ntr
seat



wo?

Ow
















to

Mane
commis-qz ether



ok

neous, Edouard
er fe YEtat ciwil,
xpédition du
fication dice
Monsieur

Baussan, oie
scussigné: V
ugeraent, ta @
lui et ia semmation &
Erick Meinberg,

Procedant exdcutien,
dit jugement en-verta do Tart
246 duc. oly. d'Hait, avons
prononcé que le merlage exis
lant entre Madame Ruth Caro
ine Miekiner et Monsieur FE
rick Meinberg est dissous por
ie divorce.

Dont acte fait et passé en no
tre bureau etc. pte.

iSigné) Ed. Bausaan.

Pour extrait conforme,

Victor Couvin.

CHROMNIQUE DE LA MODE
«POUR ELLE» a vu que l'on








ay du

a

c

porte beaucoup les garnitues
dorées; une ceinture de
culr doré & Ia taille, le jour

comme le soir, des rubans do
rés dans les cheveux, boutons
de lontaisie dorés sur leg ro-
bes ot les tcllleurs mémes. On
porte aussi beaucoup de den-
jelle aux manches, au cou et
aux bas des robes d’aprés-mi-
di ou du soir. Sachez, Mesda-
mos, quiau Bazar «POUR EL-
LE», vous trouverez fous ces
crticles ot fournitures.

sPOUR ELLE: vous annonce
quelle a regu um stock de
chaussures de bébés, des
chausures de Sport pour da-
mes, des robes et des joueta.

FRIDA ROY
48 Rue Pebert, & Pétlonville.

TEL: 7154













aX ROUVELLISTES

DAMBALA CLUB
Rende: vous tous qu Daraba
‘Wa Gib a a -veille
de Noel et la fer atsou de
Fon.

Vous aurez Yoccasion de dan
ger ou rythme d'un des meth
lours ‘Jazz de la capitale,

_ Shows avec nos meilleurs or

sas

2

Cruz—- Ernest Lamy.
Entrée générale: $1.00





. AVIS
Viemnent d'cariver de Frar-
de

ce pour les cadeaux
@Annes: Lo VIBILLE Ecu
Cologne RUSSE et Lait de }
46 LESQUENDIEU,
Exclusivement & la PHAR
CIE JOSEPH C. VALME
Angle Rues Miracles et Dr.
Aubry
Télephone:



2890.







RAFLE RENVOYEE
La safle de la camionr
marque «Chevrolet. ¢
yo avoir leu le 27 Decer





est ren
wrier P48 de
le.

Port cu Prince, le 23 Decem-
bra 1947

oyee au Ur



'

lo Loterie N



t

4



Oud ge



TA

views & 2
ge. ser
rons,























HERMANN GAUTHIER
Grond’Rue. No. 128

Vous wouverez des piles
pow Flash, en gros et en dé
toil, Simplex, pour affiler les
lames de rasoiz; partum Gioi
re de Poris, Fleur d'Amour, ta
bu, soc an plastic roussé,
pour homme, lempe électr!
que, Souliers bottine et dé
couvert, ts solides, pow éto

iers, sace d’école et des
chaussures ¢étromgéres, taicn

+ phen at- demi talon

Chemise Blanche: étrangére.
feurs.

Une visie s’impose chez H.
Gauthier o& Yaccueil le plus
choleureux vous attend.



Soulfrez-vous, vous aussi, ~
CHAQUE MOIS

de CRAMPES

a ae

MIGRAINE

Avec Fatigue, Nervosité,
irritabllite?

Elvan piredes mermutlies vous font aoutrir
de crampes, migraine, mal de doa y
Remdert nerves, agiibe, irritable, cssyer
done ie Compost Vegetal deLydia E. Pinkham
pour alder & aoulager de telz aymptimes.

Le Compost de Pinkham fait rus
goutager lea doulcurs mensuelies Ti able ain
& atténuer Ja Enbjewse, la nervositt ot Pirrita-
balité ai Iréquentes alora, Cost un des remexies
fee mivux conn # les plus efficaves qui solent
por sider 4 adouck de tole ennuls,

Dea militers de jeunes filles et da formes en
Gat bénkfnik; nou vous aussi &
essayer séricusement le Composé de Pinkham.

| Set! LYDIA E. OINKHAM'S
DON N. MOHR, Distibview,



a













Marthe Augustin— Lolita de |





































tondeuses et claecux pour colf | |






APRES LES SPECTACLES
LE RENDEZ-VOUS EST AG
KAIMAR'S CAFE

‘|



DE FIN D’

PRODUITS DE BEAUTE ET PARFUMS aca








Dr LOUIS PETIT,
de la Pacullé de Médecine dg
Paris

A Ybonneur doffrir sas ser
vices aux Populationg de Port
au Prince et de Pétionville.

oe Miegececina Generale

SPECIALITES: Maladie des
Femmes et des Enfanis.

Résidence: Pétionville.

Téléphone: 7224.

Cabinet du Dr. Maurice EB
théart,134Rue du Centre ou Killick), Tel: 2225.

De 7 heures 1/2 & midi. Sur
ndez’- vous, Veprés - midi.

|




de premitre qualité
IMPORTATION & EXPORTATION HAITIENNES, 3. A. ‘



Angte des Rues Roux st Magasins de YEta:,
Tel 3309 :
EERE A TERE OE a vtec






































$ SGUETS IOUETs
«AU BAZAR IRIS+ p
Grand’ Rue No. 140
D
i
; D
3 th
LA SEULE LAME, FAITE: t
O/APRES LE PROCED i
séCRET j
iy fvlebtes: ies a,
“pmons i



DON N. MOHA, Distributeur,



ee

a
rr)

cu par le Dernier Vapeur

Qualité supérieure, en

Véritable Morue Norvégien ne,

a
b
ge
Re
Oo
8
Â¥

Bouillon Cubes, de la Maison Libby, Mc Neill & Libby, un
Joube dans votre soupe fait une assiette de soupe délicleuse

at iortifante.

EN STOCK AUSSL

Sorrerneearnenrarnercenener ct tae ae Letina naan



Biere Tuborg Catena Wa
Porter Tuborg "oe 24-142
Biére de Malt Tuborg “ 24-1/2

Sardines Portugaises «GIZELA= <
Vins Bordecux Rouge & Blanc, qualité appréciée on Halll
Beurre Donois L. E. BRUUN, Boltes 1 & 2 ibs.

L. Preetzmann-Aggerholm
















Bonne Foi, No.
n. en face B, N.

Pour quelques Joure.
Seulement

PARIS A PORT-AU-PRINCE:
DERNIERES NOUVEAUTES DE PARIS:



LA MAISON JEAN BABOUN,
Rue du Magasin de PEtat,
Vient de Recevoir:

Gepe in, Crépe Alpa-
in. Satin, Su



ce eemm eicee wenest atie

fleurs, Brodge Pour vog cadeaux de fin d’année, ne manquez pas de visk
de Mariage jer, des G présent, le burecu de Rober! J. Patton, angle rues
colon, Peau du Quai et du Port Pex, au bas de la Chambre de Commer.
intfetas, ce d’Hait, of sont exposées les derniéres NOUVEAUTES DE



PARIS: Bijoux de haute couture (spevialité de LINE VAU-
TRIN, la poelesse des bloux),
déshabilles, lingerie, ceintures, soutiens - gorge, Coliichets.
Nul doute qu'une visite simpose, le meilleur accueil vous
es! reserve, .



couleurs, Crash
cusseties Nylon,
Gravates, gonis
paraphie coton et
pour enfants, cou

RIPPPPDIID






&
















2, ntppe colon,
. velour en sole
laine, chemises
blane pour hommes,



en

{

LE PATRON
Saat eed









LE POLL A ONGLES

Peggy Sage
siqnitte le «Chics supnane

PEGGY SAGE, le apéciaiie .
qui a créé les” polis & ongiaw
de couleur, & aussi oréé un pO.
+B 8 englo a a eslecenot

. et supervise

leur production... By... 6. une
grands varlété de couleur Vac
yea « les cujourd hu,

MLE (BEL, mz

tat fae







hommes et lee Pernmen
mauvalse bo =



ral



DON N. MOHS, Disiibutewr,









eg wee cadocn do-tin d‘asnée,: yates” la mais WL |
| OA NARR, Rue du Quai, ol vous” trouveres deg ak

ges ~ BRACELETS supdrieures SUISSE dein:












-MONTRES BRACELETS POU: ‘oMMEs;







QRELE, mouvement 16 rid
a




Q—~ Montes - Bracelets,
“PARLE, mouverment 16 rubi








“D) Montres - Bracelets, c






Incablos. forme ronde plate

Qo
Yt, mouvement 16 rubis, se



‘ble; forme ronde-a-cormes-ia

oa

* geler Gtanche, aec cu centre,

— Montes - Bracelets,











Hous attendons, tée bienthi,
Dade Fraiche, Ole Fraiche et



Witbine & beripe Bassingion
Uedine &

wclenlan Dede



Pp

a











eT ERE PES



INTERNATIONAL WATCH co.

“fp — Montes - Bracelets,
bis,

loo, forme ronde Monaai »
Montres - Bracelets, ca. 83, 12/13 I
CD RBLE, wouvement 16 rubis

Incabloc, forme ronde plete i apemméable, REF ang 8
ea. 89, 12/14 lig. ACTER INOKY.:

8, caconde cy centre, ‘
‘Ingablos, forme ronde plate im- pore-chocs

Montes - Bracelets, cal. 6D 10/13 bg. ORJAUNE 1
8800 de oa conire, choos In-
cabloc. forme ronde plate, REP 370 Par o 300

~« Montres - Bracelets, cal 60, 10/12 lig. ORJAUNE Ig RT
Sqgeqvement 16 rebie, seconds cru contre,

P: $125.
G) Montres ~ Bravelets, cal. 89, 12/13 lig. PLAQUE-OR 4)
MICRONS, GARANTI 20 ANS, mouvement 16 nubis, pare

. ghee, Incabloc, seconde cu centre, forme ronda plate, Ref.

«JAK» B. SHINE & CO
) ~ Montres- Bracelets, Ref Ho/ 951) 10-41 Qe: chromé fond

Woayant pas pu oblenir un fort quota pour ces produits,
Rta Clients sont pride de wins-crire,





¢ 4 88 12 lig ACTER INOXv.
Ons oy contre, F
im éable REP arenes | d

ACKER Dy
> SUT arabe

85

erméable, HEP. 908 @ 55
) 10/15 lig. ACIER INGKY.

DABLE, mouvement 1S rubies. ceconde au centre,

permeéchble,. REP, dug = 8

pore-choce. Inca-

« Rat, B09

78.



mouvement 17 rabls ancre $ 22.

RACELETS POUR DAMES «CELESTE»
~ Montres - Bracelets, pla-qé or, mouvement ancre, 15
10 microns avec fond ucier, verre optique,

§ 23.30.
chromées, rhouvement ancre,
$27.05










5












| Bo lo iret

d'une

[& fs de le




















‘La Maison du Port

SROTE DES BOSSALES, No.
‘A. COTE DE CLAUDE AUGUSTE

Miracles, ou téléphoner



a. 230 Ib
G, 2.00 ib
G25 bb
G. 2.39 Ib
G. 3.09 Ib
G, 2.50 Ibg |
G. 2.50 tb
EN GROS
ET
DETAIL

deg Etata « Unis: Poulet Frais,
Huitres,

|





MADAME, POUR GARNIB
VOS. ROBES.
Achetes les boutons au Besar |
Parisien de Mma. 5. Gelirard.
fla sont des merveilles de beau



i



Priz imbettable.
RATATA TON Ma OETA

wakes
® minute devant les En
salies de ‘Spectacles et ca

Capitals, sur le coté
de Ja voia gia ces der.

fn outre, & llissue des séan-
ces des Cings Bex et Para
mount, lo circulation se tera
en sons unique et comme suit:
a} Ciné Bex ~~ Ea direction
Sud-Nord, & la rue capois {du
Carcle Portau-Princien ou Ca
‘43 Servoy);
bb cine Peromeunt — Ea Di
tection Est - Ouest (dela rael-
le Piquant & la Rue Lomarre}
Un delet de huit (8) § jours est ac
vardé qux intéronsés pour se
conformer dux prescriptions du
présent avis.
» Mareeissa F. PROSPER
Major, Armée d'Haiti
Chef de la Police,

cen ae

BONNE RECOMPENSE
Bonne. récompense est.réser-
vée & lo personne qui repporie
ya au Bureau du «Nouvellistes



{ une broche formée d'un onyx
| encerclé d'or,

AVIS IMPORTANT





La



“‘mellement & tonte représania-

tion de «Mackendals

de feu son mart.
Mme Isnardin. VIEUX

ne

A, VENDRE

1 RelUp, mergque Ford, 49 ~



147, 1 an de service,

1 Voiture Ford ~ edon, 2 por

| tes, 48 » 47, 1 an de service,

Pour ious renssignemnis, sa

| dresser au Bureau de la Grin

ni Dev. Corporation. Rue des

Uy

Nos: 2875 —- 7285.





UNE BONNE NOUVELLE
POUR VOUS
MESDAMES E? MESSIEURS
La Parisienne, la Grande
Blanchisserie Hygiénique o a la
Vapeur vous offre une prépa-
ratiaa Speciale pour la. fin de
Yannde.

Dry cleaning ou ieinturerie
Blanchissage, Nettoyage & sec,
lavage ot pressage & la Var
peur des constumes, service ra-
pide.









VOITURES FORD DE 6 CYLINDRES

VOITURES yoRD DES CYLINDRES

VOITURES MERCURY
PICK-UPS DE 6 ET 8 CYLINDRES

CAMIONS DE 8 CYLINDRES 2 SPEED - AXLE (SLOW ‘PIN)





| dimanche et les jours de fete,

‘DE WEDUCATION NATIONALE

Fe
La Direction Générale’ de YE
ducatiod Nationale avise les
intéreseéa qu'en concours sera
organisé & lEcole Professional:
le <7, B, DAMIER», Rue Monte |
lois, Je fendi $ Janvier 1948. &















du recrulement d'un professeur
as Méconique-cutomobile.:

Les inscriptions seront recues
& YEcole Professionnelle <1. B.
DAMIER. du lundi 22 Décem-
bre 1947 gu samedi 3 Janvier
1348, tous Jew jours, excepts 16










de 8 hres. a midi, ,

Les intérvessés doivent présen
vor @ Vinecription un dipléme
dune Eeole Professionnelle et
un Ceriificet atiestant un stags
de 5 ana dans un garage con:
WH, OU!

lo} Un certificat attestant deg
studes classiques équivalant
ou moine & la classe de Secon
de dun Lycee ou Collage;

2 Un ceriificat atiestant un
apprentasage complet dans un
garage conn:

3) Us cerificet ottestemt une
pratique consianie d‘qu moing
dix ema dens un garage connu.

Pour ‘mua cuires renseigne-
ments, s‘adreaser 4 le Saction





Profegsion-
Direction de I'Eco-
lg Professiomielle
MIEB>.

i Por-awPrince, le 19 Déc. 1947

soussignée, wopposa for).

couvre -





Vous rouveres & GABY SHOP.
Angle dee Rues dea Fronis-

_ Porta et Grand Rue, un assor








tenent- complet de Chenssures
sour dames, filleties, gargon-



& hres. A. M. précises, oni vue |




SOULIERS!.SOULIERS:—+

neta et enfants, de qualité su-r

périeure ef & bon machd.
Cate malgon vous olfre, en
outre, une aéleciion incompara
ble en fissus, de robes, de cha
peak ef fouraitures!
Accoures & Gaby Shops,
ou le meilleur cecuail vous ct
wend avec des

de la meilleure qualité.



CHEZ MAURICE BORNO
&CO

Angle des Rues du Cehtre
at Roux

JOUETS POUR BEBES.
LLETTES ot GARCONNETS
ycles, cabrauets, pou
pees, services @ thé, service
boire, comions, cutos, voiliers,
jolelg & copaules, & ecu, o
Seches, arcs, billes, boules en
cgoulchouc, canards, soldata,
houes, pelles, ratecux, tryelles,
vaches,



oiseaux, bcins, casse-







-__ GRANDRUE ~ PHONE: $10 a1e4 -

morchandises ¢

} gérant---caissier

| . Les invilés habitwels du Cer

cle sont priés d'arréter, a Ta. |
vance, le nombre de couverts |
qu'ils désirent pour les deux
Réveillons des 24 at 31 Décem-
bre 1947, Les inscriptions se-
ront regues per Madame Félix
Bayard (Phone 2844) et oar le
du Cercle
(Phones 2029 et $793). Le prix
du plat garni eat fix & $ 1,25.

Ces invités sont également
conviés..a.la scutérie qui aui-
via lo bal d’enfants, le Dirnan
che 28 décembre 1947, & poviir
de 8 heures 30 P.M.

Port au Prince, le 19 Dacom
bre 1947,

Pour le Comité:

Louis GAROUTE.
Sacrgteire.



CLUPPER
EXPRESS

pon
Sol

Confiez 41a
de folre vos

Nay anart

mere 7

tae

Fan i iE





POU ess ee) oer



NIP MTree eM ar



DON N. MOHR, Distibuteur,



ri
“

[oom ws UNE CHEVELURE





































i

i
{
:
i



Suite de n03

Infomations

dnimemanecniamaroase

MOUVEMENT ARTISTIQUE

Comme nous lavens déjd
fait -remarquer, les Peintres du
Contre d'Art ne soni pas seuls
& pouvolr alimenter un mouve-
ment artistique haitien dune
ceriaine intensité. ~~ lb-y:s ena;
dans ce Pays, de baaucoup
plus anciens et de Pun of lau:
tre sexon.

Le Cente d'Art oat. copen-
dont, notre unique Atmllor de
pointure on lonctionnement ac
ub organiaant dea Expositions
succeusives au cours dune mé-

: tae année et gorantiasant @ des



tllantéles locales at étrangéores
des productiona d'cauvrea de.
peinture ot le Panorama hei
tien se trouve ulllisé avec a-
vantage.

Ne conviendralt - 1 pas d’or-
goniser un ou deux autres Cen
tres d'Art, of nos peintres de
talent de telle ou telle autre E-
cole pourrcient concourir acti-
verent & augmentation de no-
tre Patrimoine artistique en co
4 qui est de la Peinture. Les an.
i & Eloves du Pensionnat |



tent dans leura rangs des éld-
ments de haute qualité et qui,

rientes vers tous les thémes
d'intérét hailien, en tireraient le
meilieur parti, U est domme-
ge que nos Peintresses, qui a-
velent su faire valoir leur Tech-
nique & diverses Expositions or-
ganisées en notre Capitale,
n’aient pas encore pensé & sul-
vre le bel exemple d'organisa-
tion et de labeur actif et conti-
nu du Centre d'Art de M. De
Win Peters.

Le méme reproche pourrait
éue adressé & notre ami Léon
Bance, G ses principaux et si
nombreux éleves, en ce qui
concerns le creryon: et aux an-
ciens éléves de toutes promo-
tions que nous devons « lAte-
Ker de peinture de St-Louis de
Gonzague. ~

Le crayon et le fusain, com-
me la peiniure & Vhuile, sont
vivernent recherchés des ama-

fteurs d’art de VEtranger, Té-
moin les acheteurs de choix
quassurent & la France © ses
«Corots» st ses «Miletss, La

diversification de nos ceuvres
de peinture ne peut donc qu’é-
tre bien accueiie et valoir cu
Pays des succes enviables.
pourvu que le fond de nos fa-
bleaux soit de provenance siric
tement locale.

Nous espérons qué’nds Pein-
tres des diverses catégories en
tendront Vappel que nous lour
yenouvelong . qujourd’hui et
qu’Hs s'organiveront éméthadi-
quement en vue de donner 4
notre, Public et & des clientéles
étrangéxes de différentes natio-

nalités Voccusion d’apprécier
fous.les progrés qu’ils auraient
déjc réalieda,



A VUNIVERSITE COLUMBIE
Congros de Philosophie

Le daiixisme Congras” de
Philosophie, qui-se prepare en
08 moment, s’ouvrira, le 28 Dé
ceambre prochain, & lUniversl
6 Columbia et durera trols
jours. im

Haiti y acter representee par.
les Docteurs Camille Lhérieson
et Hector Petultre.

En sus de catte Représents-
tion individuelle, qui ne man-
quera certainement pas de
nous: atre--de~pratique—-utllité;-
nous voulons bien croire que
des Mémoires seront adressés
au Comité d’'Organisation ‘de
ce Congrés, afin que la Pan-
sée haitienne puisse s‘olfriz
dans tout gon xcryonnement

. dons Ia “‘Production d’ensemble
sdea derivains qui font. éve-

luer la.Philesophie dans le

monde troublé of nous vivons.

La. Peychologie, causal bien

que la Métaphysique. peuvent »

fournir dems notre Paya des no
tes originales dont on curalt

toujours avantege & percevoly -

dee dhe dane den débgta in

a







i
ternationcux qui ne peuvent
ére gue de poriée universel-
le, /

ii ne convient point da per
dio de vue que de tels Con-
qrés ng sont pas de simplos
Séminaires ob dea Spéciglisies

2 échangent entre eux dos
points de vues et prolongqer,
pour dinsi dire, leurs cours roe
petils dans Jos Ecolow techai-
oa Us ‘appliquent leurs ac
163.



Loa congren inlernationaux
chuoluglques, comune cabal cal
yao ne tend aux Elots Unie dA
nerique,’ sont phict des con-
Lontations périodiques de so-
‘ulona et de sysiémes
78GUX concernant das probic-
486 techniques posés
intelligence. des spacialiates
“@ cettégories similaires et pré
vecupés, dans tous les milieux
wdelectueis de lUnivers, da
war imprimer des orientations
jusceplibles d'élever le platond
da la civillaction.

devant



LE PIRETRE
Mo.no des Commissaires

nous ® st
ay oO
quement

signalé qus lea
t@ Oonb ma-
réussi, au Marne






Comm.

| et
sent un prod

Les, tournis-
Ho dont lo teneur.
s‘est révélée supérieure a cel.
le du pirétre cultivé dans d’au
tres Pays du Bassin des Cerai-
bes,

Linsecticide thre
vrovenant d
FOCONBU



du piretre
e noue Pays a die
efficient que





ceux dejd exiraits de la récol
te de piretre d'aulres provenan
ces régiondies,

Notre sympathique ami Gus
lave KOLBJORNSEN,

aa citi:



Sette plant Es
du terroir on ele
trouve établie qu’au point
vue de la quantité dinsec-
icide oblenue par hectare,

Nous félicitons gincerement
ous ceux qui ant mis” ccte
rouvelie industrie au service
fe notre Economie, convincus
yue noe flore wopicale peut
encore fournir matiera a dau
wes, entreprises de méme or-
dre et qui se révéleront dune
oroductivié ‘sans
some.







CeSse CIOs



LA SCCIETE DEMOCRATIQUE
DASSISTANCE SOCIALE
DHAITI

Nous recommandons, volon
jes, & la symoathie dea
scours Chorila +Societs
Sémocratique
gidle .d'Haiti», gui se propose
Vapporter un soulagpment
sensible G@ la situation des fa-
niles pauvres, por la distribu
(ow granite: chaque BOS ik
enfants nécessiteux, du” pain
au beurre,.du café au lait et
du chocolat.

Le 25 Decembre prochain.
elle metra de le joie an ccour
Je nos chers petila internés ce
rove Hopital Général, par
‘ouverture oificielle de gon Ar
we de Noel, lequel sera auivi
Pune distribution de joueta et

te bonbons.






Lice
dAasistance So-



EMISSION RADIOPHONIQUE
DE NOEL DE.LINSTITUT
PRANCAIS O'HAITI

Sur les antenties du Poste H.
HB. M,, Vinstitat Frangais ro-
diediffusera le mercredi. 24 dé-
cembre @ 8 hres p.m. un pro:
gramme spécig! de Noel,

Cotte.émission comprendra

une série denregistrements (pa*

roles et.musique) présentés par
les Echos de Frances;
lo} «Dit des Folss —~ Conte
de Nol,
Bo) Vitrines on fate.
Sayer & Vécoutel. >

nationaux de méme vatago _

POW -


















--DU-MINISTRE

Au moment de mottre sous

presse, noug recévons le lettre
suivemte:

République. dHaitt
Secrétairerie d Etat
des Finances

: ai de

VYEconomie Nationale
No: D.G, 4962 .

Port au Prince, le 23 décem-









ROME — De source crutori-
sép il a été onnoncé = gqu'une

grove généréle a été décrétés f bre 1947.
a dans ia ville de Cremena dens | Au Directeut du Journal «Le
la valige industrielle du Po en | NOUVELLISTE,

protestation contre Vexplosien
d'une bombe qui samedi seir
aurait endommage le guartler
général du parti codhmunisie
, PANAMA —

fondle a relusé o

En ses Burecux,
Monsieur le Directeur,
Contrairement @ Varticle pu


















velliste du 22 décembre en
t« AIGUILLE HAITIEN-

‘
| cours,
5
!

ja mult der , i NE+ n’ct pas inaugure de comp
i 4 iy 4 i
cord quia ete ito permanent d'exposition
accordant aux ei de vento, Gla Rue Bonne
bases militai: ;
Foi. 4

Gaviation pou
canal de Pa
meniaieurs
que cette de
quer que tou
Pavenir sant
sibles. Pro
joule cet a
pourra étre 5
rage dun loud:

Lexposition en question ou
se trouvent réunis les travaux



exclusive du Département de
YEconomie Nationale, sur in
suggestion de Madame la Pré-
sidente.

C'est pour moi Voceasion de
yous informer, & ttre absolu-





nai de ONY, :
WASHINGTON ment personnel que Madame
" tant ia decs la Présidente n'est intéressée

















& aucun commerce. L’allusion

UILLE HAITIENNE: ques

A. Salgado est
gratulie et prouve
vols ‘reporier s'est ence.
fois de plus moqué du

e | que

nis contin °
Pose



14 buses mn esperer gu secure
mé, Ces se comprendre ia nécessite d’a-

de

que le gouv
nes gui ont le droft

Unis avant de





de mea parfai-




£, THEZAN,
teve d'Eiat de
rie Nationale,
















gembler
cord sur
bases

}

i

|
|

| DMCC oe

i

i

Commerce
eressas quills
venir membres de

us jasqu'au
248, date & laqual.
gu oun droit d’enirée
20. 00. conformément ¢
Vart. & de ses Statuts.

(3) LE COMITE

tion ont “ie co

clen ministre di

gores, ~ Hicaz

aVGH presente

8 décembre
de son

pucie,

HAIFA, -



CHS. PICOULET

bonbons de La Marquise de
Sévigné en Boite F aniaisée.

OR AERO LENA ITI RTE OLLI IITA GIT

gues ici le ca ime est presque
ratabli en Sicile, a exception
de Gola. La gréve a pris tin
hier solr, & Agrigente.



pes de | ig geome.
porachulisies cmglcis ont é16





disposées le long ‘3, JERUSALEM -—~ Quelrues
pour le tonsier immedcict de | guerillas arabes ont atlaqué
ees emigrants vera ies camps | les grandes routes au nord de

de Chypre. iétusalem, blessant un journa-
_. HOME, o- Selon. lea deniié... iste -suédeis-et-un-correspon
yep informations officielles, re- dant de Associated Press.







DAD ROOT

“Cabane Choucoune ©

Programme des Fétes de fin danndée
MERCREDI, 24 Dée: Grand Réveillon, & partir de 9 heures
30 du soir, Entrée: ¢ 1.50.

JEUD!, 25 Déc: Thé Dansani,& partir de 7 h. du soir. Entrée:







% 1.00,
SAMEDI, 27 Dec: Grand Qal,& partir de 9h. 30 du soir, En-
teéo: & 1.50.
DIMANCHE, 28 Dec: Arbrede Noel pour Enfants suivi de
bal, @ parti h, du soir. En ré a
MERCHEDL 31 Dec Veille du Jour de lAn: Grand Réveil-
“jon. Entrée: § 1.50.
JEUDL, ler vx: Grand Bal, a partir de 7 h. du soir,
Entrée: § 150.

VENDREDI, 2 Jenvier:; Grand Thé Dansdnt, & partir de 7h.
du edi. Entrée ¢ 1.50.

SAMEDI, 2 Janvier:
Batrée: $ 1.50.

DIMANCHE, 4 Janvier: Thé Domsant, & partir de 7 bh. du
soir. La Direction vous réserve, pour cetie seirée, une gran
de surprise. Entrée: 2 1.00.

Toutes ces istes soront onimées por deux fameux orches-
tres: le Jazz Chancy et le Cojunto Cubain: «Diablo Rojo».

Yones fous en foule apprécier le rythme de leurs riches

$6,209.28,

Grand Bal, & partir de 9 h. 30 du soir.

Vient de recevoir les iameux |











| jJonvier

dans votre article & une |
ela Premiere Da-
la République avec

abe

. & qui la mi
respect pour



ic
i
‘
|
|
i
i
j
|
i

i

i

i

[2
lg

| re de ceux qui sont revétus de

: Fauterité que confere la Puis-
. sance Publique.
| pations politiques obnubilanies

La Commission quai tut, for
miée sous la pression des pos
sions nées de la Révolution de
1846 pour enquée
ter sur Administration - Lea-,
cot a bdénéticié, tout
récemment d'un nouveau délai
d‘nne année pour abattre sa td
che avec Vindépendance et la
probité qui conviennent & des
hommes libres. Etl'arrestation
de lex - Ministre des Finances
Abel Lacroix laisse présager
que nos Enquéteurs ont décou-
vert, dans lours perquisitions et
pérégrinations, un filon pré-
tieux pour la Justice ef qui






blié-dans-le-numero du «Nou- | pourra étre-creusé. sans qu'on

y découvre ni passion, ni par
_ ti pris, ni prevention.

Tous ceux qui se sentent in-
téressés aux aliaires touchant
de préa ou de loin a l'adminis-
tration de Vex - Président Les
col, singquidtent, et non sang
raison, comme le fait remar-



|.de broderie de nos ateliers et | que? notre conkers «La Pha-
nes ouvriéres est Voouvre i langes, ef ils sollicitent des ren-

| seiquements au sujet de toute
i meswe, que lEnquéte adminis-
trative qui se poursuit, depuis
quelque temps, a pu avoir inspi
rée. Tie voudralent avoir quel
qos vue d'une certaine portée
et surtout de la clarté sur Vim.
portance et le caractere des
| charges qui ont pu avoir 616 re
levées daéjd, cu sujet de tel ou



| tel personnage du Regime dé
na. Dans occurrence le silen-
ce n'est pas de mise.

“Ws Gvidéiite que ce nest pasa
wn Proces politique que Vopi-



nion publique, dctuellemaent re- |

venue cu calme et a une juste
compréhension de nos récalités
de tous crdres, attend. Et la
haute morahté des enquéteurs,
¢ ion fut dévolue dé
claircir la trame des événe-
menis qui ont marqué les cing
nnées qui om abouli a Vexas-
perntion populaire de janvier
1946, constitue, pour elle, une





Hira qucune
jrerved]



ot jendre & fixer des res-
oe eae truquées, non
ees de décev'

» Y
és nox



une ceuvre de jus
attend avec une "
te et la clairvoyance nécessai-

Les préocru-

doivent en dre écartees avec
la plus grande fermeté,

DIninte ya ane orem
VEILLEE DE NOEL ALA HHCN

Comme chaque année 4 la
veille de Noél, le Rév. Pére
Paul de Landsheer, organisera
le 24. Décembre, a ia Station
HHCN, une veillée de Noél a
vac le concours dea membres
de ia Jeunesse Catholique.

Le 25. Décembre .de.10:30.a.

@ 11:00 heures vous curez
le plaisir d‘écouter un program
me spécial intitulé «Nol aux

_ Biate.~-Uniss-courtoisie-du-Ser-

vice d'Information de l/Ambas-
sade Américaine.

No manquez pas de capter
ces différents programmes ¢ Ia

| Station HHCN, longueur d‘6n-
_ des 53 métres, fréquence 5660
| kiles.



MARIAGE

Eul eu mardi 16 décembre
en-leur-domicie-le mariage ci
‘vil de-Mme Marguerite Perez
et Dieudonné Charlot.

Les iémoins étaient du coté
de YEpouse Dieujuste Duvivier
et Adam Saintil, du coté de IE
poux; René Appolon et Beau.
brun Bonaventure,



AU PARAMOUNT
Paramount donnera le mer-
credi 24 décembre & 3:30 une
grande matinds offerte par ie
Sous - Sacrdéiaive dBtat 4
téreu:, Mr. Thomas Diganad.






















Vn.

DISTRIBUTION DE TERRES
AUX PAYSANS ~

openness,

-yemanaeenenee,



Nous. cnnoncions, cos jouss
passés, que ls Gouvernement
avait formé une Commission
composde du Pasteur Boos Har
-tis-et-de-devx-cquires-notabill.
tés qui sera chargée, de distri-
buer certaines jerres du do-
maine privé de l'Eiat aux poy-
sans pauvres de la Gondve.
Cette excelionte mesure qui
est tout ¢ Vhonneur du Gouver
nement du Président Estimé et
qui rejoint,en l'élargissant, cel-
> de Alexandre Pétion et la
res bonne lol de Vincent. sur
bien rural de famille, rencon-
tra Fapprobation géneérale.Tout
en felicitant le Gouvernement
pour cot adie de réparation et
de justice G Végard de nos tra-
ree paysuns de la Gondve,
nous trouvens opportun de re-
nouveler nox suggestions 6m
vue de J aablissement dune co
lonle Agricole qui s impose &
lo Gondve. Pourquoi ne pas
t prendre un crédit a cet effet?
‘Cela coinciderait heureuse- |
ment avec lea recentea mesures
toptées. par le Chat.de. la Po-
lice contre les chémours ef les
ebris de Port-au-Prince,
es employer o Vjn-



qae. Yesjpace de quelques heu-
rea, de toutes lea privations de
Yannée.

ew divers trains tofaliseront
plus de Cing millions de dol-
jars do produits ‘blferts par le
peuple américain aux pelits en
fomts de France. Et c'est a
qi donnera davantage. Le re
cord est, jusqwici, tenu par ce
fermier du Texas,-~ milionnal-

te, cariainement, -~ qui, & lui
seul, a donné quinze wagons
soucipusement bondes,

La reconnaissance des Fran-
gais gat sans borne, d’autant
plus que d'autres trains sul
vront et sur un rythme de plus
en plus ancéléré. 1
Geltle reconnaissance a frou-
v6. pour sexprimer, la voix le
plus autorisée, celle meme du
Président de ia République
Franguise qui, G une réception
qe ful et Madame Vincent Au
iol orgunisérent 4.l'Elysée en
Vhonneur de quelques cioyen

Kr
i. cier lea munificents donateurs,
| >

be











ia




¢




BOB -

pourrait





HS ne



pouvaient partir que dun | OF pourre ae
grand coour guidé par une vas. | feAsification des cultures vivie-
fe pansée. : res & ka Gondve. Ce serait fai-
° re d'une pierre deux coups. La
ies noummeeem | mesure curall une incidence

faverabie sur notre économie et
an aide importante aurail éte
apporiée a la solution de notre
diliicile probleme du chémage,
-dumeins- pour-la Capitale. Eb
le contr
des éner



Aréricoins, kouva, pour re

des termes d'une délicalesse et
dune emotion telles q
SERVICE DE PRESSE-DU SiPP P|

uerait cussi & utiliser
gui se perdent





dans la mendicité, la paresse
ei

mille..autres-vices-dans la~
1¢ des individus vali
circulent par nos rues,
mau soir, et du seir au



nm SIPP}, des au =
,» 23 & 10 heures du |

EXCLUSIF-

Un complet
fait uniquement en

Palm Beach
est 227% PLUS FRAIS

A Le fameux tissu

[ [A Palm Beach a
ig base de pod
Angora Mohair est

de 22% plus frais

que 22 autres tissus
légers soumis &
Vépreuve au laboratoire.
Ses 260 “fenstres
ouvertes” par
centimetre carré
attrapent la moindre
brise rafraichissante

et permettent
ala
chaleur
du corps
de a’échapper.

“Les complete en Palm —
Beach sont aussi plus
légers, plus souplea,
plus doux au toucher (7

En effet, Palm Beach
représente tout ce que |
vous avez toujours
désiré—et par dessus le
marché, son prix est
avantageux,












































‘











































| deux états depuis le ler janvier 4
947 -tdate-de-Tontoe oni}.
gueur de Yaccord du 2 décem




portents, les décisions prises
por lea directions dan deux «
gences pourront étre soumiseg,
ur ieur demands, .au..consell
bipaztite formé par les deux
gouvorneurs militaives des deux
zones. Le consell pourra laire
suspontire Yexécution d'une dé
dation et c'est cainel que les dé

le
‘@ moleornd ale” Raves, -

nombreux succes dans Vexéey.
tion d'un progr, amine ol ‘exprit
frangais, subtil ol nucngs 89 mé
lait & Texpansivig voluptuouse

cisions importantes en mutiore | de lardanig
de politique strangére pourront » Is offtent un souk reget at
gre portées & Yattention des | Thédtre Rex Lg daig S810 on

noncée. ullérleuremant,

Us continueront . tepmédiate:
ment pour VEst; De la ts toga
gneront la Haveng

Nous adressons tous as
veoux d’heureus séjour. on! ng:
tre Capitale aux ircis detlstes
_ qed vont nous procurer des mi.
nutes heureuses dans Vexgeu.
; How de chansons iremgatdes al
| ternées avec des motcecux dy
| repertoire moxicain,

deux gouvorsements.
La qouvernement doa Etats
Unis, prenant on conaldération
la pénurie des dollars dane le |
roycume uni donne son at |
vord Uddin que, dana la meaure
du possible, lox opérations da,
Yagence d'exporiation a din
portation solent mendes do tel |
Je sorte quien 1948, la somme
des sterling convertibles en dol {
jara ne dépasse pas la valeur
do 40 millions de dollars.
i
i
\




iopomia sn ononrenmardttensteny -
*

POUR LE SACRE-C#UR:
La. Société Hattienne de
Spectacles offre, eu prolif de
YEglise du Sacré - Comu, pour’.
Voider & payer ses dottes, bois
séances de Cinéma, Late:
migre séaunce est ixés on Vow ,
dredi 26 Décembre, 4.8 heures
15. Ce sera une grande Sof
rée, avec un sketch emus
de M. André’ Chevalier,
de la projection du film «PAQ-
LA PORTE DORs.
Entrée: 1,00, 150, et Z
Les Billets sont en ve
chez les Dames Patroneases
du Sacré - Coour et chez toh
Noélistes.
Donc, tous aw Rex, Vea

De plus, al pour une refson -
quelconque la conversion des
sterling devait entrainer “uns
charge trop lourde pour ies res
sources en dollars de lo Gran-
de Bratagne, la question pour-
rait 6tre soulevée par le gou-
yernement du royaume uni au
conseil bi-partite et si nécessal
re, soumise anx gouvernemenis
des deux dtats.
Dun commun accord, Ia ca
dence de ia conversion des ster
ling en dollars pourra étre di
| mainuée. .
L'accord prévoit que agence |[
| d’exportation. et | d‘importation
entrera immédiatement en né- j
gociations avec les représen-
fonts du royqurme unl en vue
@élaborer un plan visant au
développement maximum des
échoenges dans les deux sens
entra la bi-zone et la zone ster
ling.

Le communiqué du foreign
oifice conclut que «les deux
gouvernements espérent ata:

ie cet accord er aust~
aitdt que possible, une écono-
mie bizonale susceptible de
se passer de l'aesistemce des
gouvernements anglais et amé
dicain et qui contribuera’4 Ia
reconstruction pacilique de Ru
rope»,






















Gees



|
‘LE BAHA'ISME EN HAITI




























Dimanche dernier, quelques
personnalités de notre société,
se sont réunies dans l'un des
salons du Bois Verna,pour pren
dre contact avec le Délequé
des Baha'is des Etats - Unis et |
du Canada (National Spirituel
Assembly of the Baho’is the U.
8S. and Canada). C'est Mada-
ma John Henry Bates, née Amé-
is Raphael Punipslly qui, ‘a
préa les prosentations d'usage
adressa G lassistance une al-
locution pleine..de. bon-sens-st
de mesure dont nous. publie-

} ronS prochainement je ‘texte,
| puis fit Vexposé de le doctrine
i cu Foi Baha'ie,; doctrine qui est
: en somme celle de ONU, mais
_ etidossée par les peuples sous
“la protection de Dieu, avec en
plus, un apport de mysticisme
} 2 de religiosité, leque! apport
| manque a la civilisation occi-
dentale actuelle-et qui-est pour
tant indispensable & toute so-
ciété, dons la. recherche des
buts et fins “de. Vespec
niaine.
~A bient6t d'autres détails.

*







DECES DU JOUR

Louijeune. Floréty, .80...0ns;
Wilfid Joseph, 10 irs: Tercia
Pierre, 43 ana; Agnis Saini,
10 jus; Eliza Innocent, “1S jeer?
Moria - Immacula Paquiot. 1
em 15 jra; Chyistclie Guillau-
me ou Guilllcumetie, 37° ans;
Mme Philemon _ Desrividres,
née” Cléricia Clervecau, 76
ons:. Patrice Blaise, 1 an; Ma
na"Lourdes “Conille, 7 mols
1/2; Plocida Charles, 92 ona, i















i



Full Text