Citation
Le Nouvelliste

Material Information

Title:
Le Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Place of Publication:
Port-au-Prince
Publisher:
[s.n.]
Publication Date:
Copyright Date:
1945
Frequency:
Daily (except Sunday)
daily
normalized irregular
Language:
French
Physical Description:
v. : ill. ;

Subjects

Subjects / Keywords:
Newspapers -- Haiti ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti) ( lcsh )
Genre:
newspaper ( sobekcm )
newspaper ( marcgt )
Spatial Coverage:
Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince

Notes

Dates or Sequential Designation:
Began publication in May 1896.
General Note:
"Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
ACN6482 ( NOTIS )
0012544054 ( OCLC )
000471641 ( AlephBibNum )
12544054 ( OCLC )

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text
Gvt. Rép. Espagnol arrive PftWa vta Londres
Comflientaires
gur la Situation
Internationale
Hcete diplomatique dm
t®3 iotr-cra4 1a
ente I'Atabtssfflieaj-
-,>s gsrts fete au Bré©J, Ijf.
Bteje a été ifoma&dfo
ÍSépsrteafoat dHteri pour rap
pssrifT sur k ?é&nlkxl dm 23©c
£¿m Genérales qui oat «a Jfou
Pourtant vous avez
eompris, Confrere.
:Jre
Notes Oonfogro *H ra|> demand® gj c'®st una aey;-
rfotte, dharad© ou rebus 1© iait
par mous d’avote soliícüé son
pomi d© rue, eon opinion sui
u»e actuality interact uonaie. Et
BOtr» Conírér© d® conjure,
«comprenn® qui pourra..*
le colé amasarte d© cette *dé
recade*, C''©si que ¡e coaíré**
a teijemsní burn compré nou<5
íAmbaasade-^t fe ! á®sar.de íju», daos Ja atóme
0uaocc3je au Brési), a
JVi **&«*• ®tíe ?“
*\*«c Je Wpartem”“ **-'3
■^a4 eo»me tt»> »«ks-
£ d'évolua^ c»
Cmímu* d« Etós*
L TO S V» ítes Hatjoos ia
íM-feasrica'»1®3-
jtamáe rAmbcwtsimw Be’
**t«*««- O t»- ■iéi-.n.-a
i ¡sBporteme»1 ds Assbotes
m% isa. £«sis-tfes ¿cr« í A
,*<«» ts««. Ct wo'*
j»o ce ¡¡«a doiv«r,t fes>* 0“ " a';
,»si pa*
|| «este un forí g.-oupe ?--r
: grifes qu; pen»" ?•-« .**
j*tó#®3*w* de Vrwoyr-o5
¿¿íes! ¡cusí- un fó]e =£*-í *
je aoieod* po»1 tei Démoaa-
Pcur es qroatpe 5® T°l« 34
fteáKtssadeul q»u io'ü-í--1
IpioiégM d'abond l®-8
rtHBijfrcíauic des Z'-a’-*
í«c6sáaae.
i'Ajnbassate»' fe I* « 6'-*
jülié «as «Be»1» poi'*¡queí da
jj y a deux jkoí fe
fe prononefe us eAcau’e - *'
*st Va»gaa ó fe»« d** «t*c-
tí»w qui n'avaiee*. pac , •■'« TO
lites] dí-sse» 58 ova &";e
eeít déclató qu': ,
» qui ".<• OTísatt d’j'u S« .
^ s» Bteit, Aim. .
ffí&jpí'ns p€tTtMCt5^ V |
^ se dé^ijant d s4*-c^ ■*’ i
#la;eíi a l’tebs® |
B^r}«. Ce *'*: 1
«naonga;t 1® rap^’l - re |
fcé qu’¿] *? 1
^ mé^'& du |
IBat qui.}® SMitenO'A a po:W* {
fegus á taire tfes Electíoas |
pretales, _ ,
obs^rvoleu^s Eat^o-toe
%¿r^ ouená^t oree '$&&&
m qui ^ pas^r ^>'¿T *^y
H S*t] «st déolacé. PTCU
TO que les Etete-Ü,* w bc»e
jQrjt 1® syátóm® d'exp^ato-
Cé I'Anqleter^^qui ^
nu]]ement á V-
qge íRtdr^re^Tce®
g'arcupe ®ssenti®ilem©ní -I
fj^i-es c omin'-'rc ve ]-®s -
Si Serle repfyud ionodO-'S
fMxJSsadsair r«n Bsést].
¡ pago, íl y r^sond.
I £t ntms avouoss tout de su*
i fe qus sa répoass eet jtidícieu-
í es.
La vo'c-t
Kous noue píoposior.g ds y*
' *blm sur ¡a question m Édí
*toZíO] qu® nous avons retardó
i raison d® ]‘absence de don
‘•née* précisee sur J© xaécaiiís
^ *ai<, c*í_ l'lnisevontion colkcíi
- Síiqq&r&Q par 1'Uruguay et
' «oe j‘ rnpossibdité d'obtenir ¿e
^«- cue Qouvernemeitt touch© Je
'Cr p-Cfet et qui o‘c iait ©nr*o-
' *re- cuculí© declaration, des sen
’ *se:gr.&xueiíts susceptibles de
♦completer nos malgres Mor*
. «OLarc-'B et d® bous penuettro
ta'op '-ef, es pjeine cODua'^jn
* c® ¿e cause, pour ou ’ contre
' *;© projet en question»,
Q«ar-¿ do’X: *1© MouvelIlS’
j ?v» dií qu‘i| ne discutirá ni
«pou*- n centre la proposition
-'- l'U-uguay», c'est justemtnt
•*** 'C*soa d5- l'abeence de don
préoses sur 1© mécatus
i de r.^terveníio» coflecü-
(w 2'^ggéree par l'Uruguay»
L'f tí oojs avans demandé ó
oBc *-Jcurr<íI» de douner mr>
up.r,ors, c'est que notre co^fro
? re avau paólié dans son p«r
â–  -a. u?- aris aasongant qu'il a]
le t oon^-r oetíe opíi^on, et d®*
¿sanáa:t a toua a |‘araaoe
I «* ja J-r*.
1 C'est notre toar maiatena?^,
; -e i're;
j ♦CcOTps«o*>© quí pourra...*-
: 1ious nous ®xp|k|uoi* d¿fi
i cj]@ment qu« notr® Confrere Bob'» pressi» si vite la mouchs
; s: aevierne rouge d« coléx® .
; quand 1® Secretaire d'Etctt By*
' b#s, au nom de la Démocrade
I et des Quaír© Ubertés, son
> t.ecr |a proposition tk ]'Uru-
. quay. Le méme «Le Soir» a tou
I jO'^rs }C mine serein®, souT'On
; te,,,, avenante, d®vant l'ínter-
' 'Aurüo: éfertmgfer© qui exists
c ons "os Douanes ef- dans tout
? roir® ^rysíeme fiscal. Qtucoiv
- a o® na jmais protesté,
w.^ . et
&sura que Wash-ngton surveii | proteste pas centre cetro ;«te/
• varios dans nos Finances,
1® ce qtn se petsse dar.s oí
ictres p>l ítrcues des Paye La
tíno-Amédccmis,
Brode-® éteit dans !cr pa*. •
fb» de B Irsden a- été crppi’oúvé 4 c
P^jríé en grade,
Attendons pour vo’-r ce qui
*B SO passer.
HUMOUR BECEMBRE 45
petit prebfeme sur ks rég.e
áe Trois:
Ss pour 7 mi}lk>ns de dollars.
í^HaiH doit, raus avons S
eo«ttoleurs américai-ns, pon’
t-r dallar, rous aurons S mt]
|oss$ de lois morns de con? ;'o*
fers, et pour 4 mi]liaras 400
Mllions de dollars,- I'A^glei^r
í® su?a 4 milliards 400 m l-
fots plus de contraknirs
cm#*foams.
l^s é|éws des classes d*
^éia® et 8eme sont prlés de
^slidrsssei la réponse h ces
;^?ato¿s sur un® simple ré
.#det?oís,
;^03C GBANX^ MAGAS»
SAra*HOUSmS
<&m»99 Arrtm ' - . ■ ,
en w.ír mpérlrn?
r/est pos qualiíié pout prote?
i' ter, COBtre un© intervention au
? nom de ¡‘Humat'úté, dans ,u
? bm de íaire respecter Jes Broils
â–  da CRoyen libertes es-
de Ja Democratic quo
i-.-s Hat .oro de c®t Bémísphéit*
. crt prls 1'engagemetU 'solear*]
a Mexico, d Ciapultepec et a
Se?. Francisco de mettre eo pro
fique.
| Xous avor>s yn trois'!ém® can
: f’-ére, xnoins modeste que *Ha.
i lournc]» et «Le Nouvel]iste^:
i( r.’es? «Le Soi”!*
Malgüe ¡'absence de dotmées
crecíses sur 1® mecanismo d-
l’mtervention collective; malgré
l’lmpossíbilité d’cbíemr de no
Ir© Gouversem®»? d^s reasei*
gs®me?% susceptibles de com
p]éter nos mmg?es informa¬
tions «t d© permettre d'oplner
en phm& connaissance de cau
Jg A»m«
te&tokr Trzpted Amlafo
hfrmsmbhs *
/ífi A«wM
*»***«&* _ ,» ^ .
se; malgré ¡es grosses man*
cheties su? quatrs colonses du
«Soir> annonpant des_ Declara¬
tions ¿e non*íntervetion du Dé
partement d'Etat, ds Mr. Byr*
c«s, ¿e Mr, Braden, le méme
«Re Soú», ma¡g?é tout cela,
s’íjtiaqu® h ¡a position prise
par ¡e Secretaire d'Eiat Byrn«s,
Oevant la proposition d® }’U-
luguay.
Dyad® quoi xesdi© leus
tous Jes ¡©cteurs du «Soir*.
Comprime qui poutra.
* * #
k>, au *Houve]Visie>, noas
1® répéíons, pau? la centiem®
ois.nons avons vu venir c®»®
•lluahon,., Qu’on refis® no© or
foies, nos Commentaires, tou'
m cours de ces train dem-ercs
ennóes, on constatara qu® not?3
avons prévu tout c®|a. Et cost
|a raisoa pou? laque!!*’, «aus
co-rúo ns a toys, ¡e cortse-i a-
£© oíémunir, ®n ®xtermmay -
out ce qui pouxrait avo.r lorn ¡
b?s dun procede fascist®, na* ^
z'%&. !
Has proi’ostlcs s*-rnbkr-t s?
?¿alis®r. Qu®l's^a 1© meca- ^ :
n®. Adopté? |
Nous n'en savons j
iVo^ld pourqubi nous nocs |
guidons d'opMr pour ou co-* ;
tie, ©n nous contestant de re-
.produii® c« qu® disent- les Horn -.-
me d’Eat de set- Héttepsfe
«yant en mal® tes lev-»** d'
commonde.
Hous avio»s a»pposé qa* te
sfeuteion en «rru.sr«a J«-
Hous sapposoag encobe |
cette «interyeraion collective* :
.& sote jaTTiC/t c:. :r.ó:e oí íjae, -
¿ e!|e doit avoir lieu, ®!1£ *e j
ísía SOBS íotm* de tesUict.o.ts. ¡
oí saaedoos cornxrierc^aies. h ;
"acetóles, écotiomiaces, alias. ,
Hiequ’a l'tetómest tteV- _ i
* Qa'oB M nt®«£ ^ sr‘ ^ !
quü »■«t qasetion d’tetsrvsn ,
ton cotete* cas bien apée*®, J»*” «wa“ i
km: Eiasquraent TO* s-’gage- •
mente imerncrttoaaux, « v.oia j
tion m¡ Ubettós Dteoc-’ac- ¡
n des Droít» dtt Citoyen. S
A part cela, la Sooverai»ete i
des Naliora demente totois j
dans temí» tears tete j
xívyreS' l
Córame ¡1 «et de }a pía® 9rttn [
Je s¡tB»licité poar les Sat,o«s ?
,ai se 'reepectaet et q«- wuten:
eur respect, d« respecter ces
data points spécKié® et deter ¡
■minéal ‘
®sprn « _
Nous avons sncore
,ne autre supposition.
A notr© avis, Jes Efats-TJ is
.nt ja forme-’-conviction qubls
'®mpjis«®nt un rofe d'Acoir--’
íans fe mor-d®, *mposant ¡a
Víale Démocratie, et ks Quo
tre L:‘b®ríés, aprés avoir fon i
rontribué a ©eraser ]® Fa'-c s
m® ®t k Nazism® et en co't i
buernt t té d’aprés guerre.
Ay®c ou sans fa proposition
de ¡’Uruguay, nous gardons
} impression quo Washington c-
g«rad stjon ]®s declarations
cru’ont faites Hoosevejt ®t Try
men,
Si d’cmt?®s nations veujent fo
rejokdr© dans c® ro]e d'apo-
Ire, ¡a Répubjique Etoílé®, en
k's ‘ acceptant, partaqera c«
qui est pour el]e un Honr-®ui
dfon prix inestimable.
Nous pouvons nous trompen
mofo nous avdns cetie Impifs
slo*.
& aopos m 8TJU3ISJM
II poro# l^i «éssemsmeni ®n¥»ag«s a
blew York, css jouw ^testers,
se tr«rv@ Ja oon*írac8oo d‘an
Sta^ara d« 180.000 doll»», va
l®ur %ii s®r<2» ««fbouráés eon
peer l©et «t la ^
Gé&étd» ém Spate ^
W bw® ds ?.» dollara pa4
<5* aW pw
ps ®
fc ilouo cllfote
o*«acmA0VBr
SXJE HAMMEBTON mttr*>
• Hárn
No, 81.S83 — LVml 10 DECTdBHS 1945
P. O. BOX K. UM
PHONES, WJ. 3433
SMme ANNO:
L’Ambassadeur
J. Antoine
nous arrive
de Washington
L’Enseignement
RuraL.
Pauvre Victime...
Dans la nx
jnc"ch«, w-
Washirtgicr.
r du semed. au d;
© AmboMadvuv L
Jerques A^io^-e
?0?>au-?r-rc®. Ii
c voyage sec,,
Comm© cucu
lax3sc.i p?evo r
on comprenc r.
n®«u? no
tis© arriy&e,
.qu© ncus c’a
vcls aucur^e sur ]®s red
20-5 qtu on? porté r-o^e Am
Lassedeu* a Wash rgter. d ve
■ r a ?ort-cu ?*'?-• Oa d }
cdj pcsserc d-ux ou :r~ls
fours perru r.cus.
Ss'.-c® pour '“ve ou co-cure *ous | cm^on
cons, .1 s®xfok sus» arc'fo-
Er. tout yzs Jes err. s d® J.
Ar.tc'“a s*-"or.' heu‘eux d© le
'Oír, mem® pour d®ux au fro^s
_ours qu* ‘rui Ju? souhcir->rs
h"es ag'écfofo» g-errr, rcx5.
ISHARD RAYMOND ES^
REMPLACE PAB C DARTIGUE
NAVE COMME TUGE
DTNSTR UCTION
Scmec le lag® cT^-structfox
Isrard Royrr.O'á c éré remp;c
c© pgr J*- J-.gs Clémer.; Du’:
era© rare.
!] pare : qu or. r^proch® a Is
na®d Rrymoad ses reerfojee ler.
’-curs c;^s l'®3f®-*c re d« s®s k' c
tors de Jug? d7’s‘-’urt,cn. O'
©a sruv,$x; d® ]c phrase c'v
cícr-e d_ Y,,ristre d.sc'-t qu®
rxrre ;^ssc® é’.cír .ert©*.
P He’us rever- á Je réark
?e !© cu® ¿* Mijo R gerud qu.
pour-rit es prisa' pour des cú
fakes dí Lor», cprés ctvd1t pu’
ge ur© co’-dmraaor pour ur.
Jíig© tce^Lquá. •
r.ár.? s' rna
’ que po.^;;S :cvs p..’S
ex s;er ¿cas y: per/s.
Juge Dcr'.igu-'cv© k-'a cer
¿;Lg©rce.
MANUEL CASANUEVA
ETÁXX m PASSAGE ICI
Correr.^ r.c-'us 1 r’-rc-'s ¡aíssé ®n
dre, le cadger. Mcru®¡ Casanu?
va a été -d- poss-crg*- a nouveau
¡a, h-rr 1] s'eet urréié pour a-
vo r ¡es reportes cu queado- -
na-r-, qu'J cvfot Ic.ssé pour
éfo® rersp}.L
L5 re-resse’.'© a é?é íc;t; ©í
M’' Case-' u~v Cuba. De -a -1 rendara dans
sos pays.
Nous souhaííors qu'd .sorfo
de la prise ¿© contact d© Cusa
nueva ervee nous quelqu® che
s© de déíír-H-'f pour noire Indus
tri® sucrfoie.
C'efet makienant ¡‘Enseigfte*
ment Hura] qui devknt- ]a v e
time du Mi Ristre de TAgricu]
ture...
Les jour«aáx, tckpufo qu©i
cues joilrs, pvh|krst im av .<
de recrufoment d'kstityfoun?
pour l'Erssejgnement Rural. E?
c©t av:s emane du Dépari©m> 't
ó& yAgñcajtuze, ajara qu’IJ
exfot® un décreí-loi président .-¡}
confian! ]'ens®ign«m©nt d tous
fos degrés au Nouveau Dépar
um©nt de l'Fdueaifon Notio«a-
]«-
Que s© passe t'i] done? Pcur
quoi cette fr^istance de ¡Tx
Mfo.is?r® de ¡'Instruction PabH
’ cus á vouloír se mé]®r d®s of
; íafoes qui relevant désorraafo
: (« ITductiiion Naüoncje,
I - Ckt l'histolre d®s dernfo-ea
‘ cmouxs... coIIa«tee.
j » * •
j D’auk© part, í) parad qu.¿ ]e
Ministre de i'-Agriculture avant
1 d« passer c®ti© branch® de 1 '£r,
r,eforeí?m®tt au Ministre Liau
i taud, nomine, dépjac®, rema
; 'ele, H donne de «généreuses^
: rugmenfotsens, mettant
on successeur devant le fe i*
uccamp]:*
MORI DU DEPUTE ROBERSON
NOMINATION DE LARAQUE"
¡ * FOUR LE REMPLACEH c
¡ Ifi Dépuié de Mi rebajáis, Mr.
Louis Bober&on qui ava.it élé
, elu aux tíerníérss Elections Lé
1 glslatives de Décembre 1833
| est mor! hi®r,
j I] ©st fortemem bmi? que c'est
- noire Cor|r©re Maurice Lara
' que qui sera nomm© Député de
Mirebalafo.
i Camine on ]e sail depufo J fon
:1 née dsrniéd® i] n'exifote p¡us
¿'Ejections partieljes pour ism
placer un Représentant du P©u
aje qui meuri, démíssicrme, cu
est «démissíonrve*. Aajoixrd'hu'-
]e Parjementcrfo® décédé. démis
sfonníare ou «démissionné* ®st
remplacé par \a nomination
que iaH le Pouvoir Execute.
A ^otre amU Maurice Lara-
que, nous aáresson» nos m^b
l©ur«s felicitations.
* * *
DKRNIHBE KEU51E: Voíci Ta-
vr-}r ten re ¡ Arrow Présiden
tíeí: _
Art. ler. lo CHayeB Mearte”
I er-jqu" est rom irte Dépaíé de
Ja Cr'corsCTiptter. éjectortrte a
M'reheríais err reraplacemsnt da
Dáñate loáis H. Soberson, dé-
c-kjé.
rexlqahúraerí .¡a m«r o noire,
q«e oes renáraurtemeut» an¬
ímela da 7.0C0 «follara de parí
«t d'erotje oaí-1» i®oeítea d»
SíOteta sont int^^antea et
peuyest garraatír cm tanartis-
ttBSBSsetii».
Sllíí n£save]le m priesas *t
«jj» aous cmm® ám details,
wí» tmnepmam pos ie le»,
fauw á m
MOBT
•de »». smmm vaiAso»
Nous avong apprls avec -uR
niment ds 53®i»e la w>aw]le de
feo mon d« Man S a ir oíd Vd-
iord, mése áa sos amis MarceJ
H E]« Viljard.
La déíaMe éíait conr-ue pon-
ees qacdüás d« emisr.
Neus pi-ásentó» ó ¡san époax
fíe. Sairard Fd¡ai-d et h ses
íi]s «os paos si&ckrm condo] é
C'esi a l'Egltee Saín te Anee
qne tes Jusérmlles o®t ]ieti, eeí
api-éa-snidí ó 4 brea
EBRSTÜM ”
lij» eiaT« notre éditioa d®
y«ssái«d: a propos áa l'extmit
de «time*, tes mots «Latino-
Amérícssise* ou Usa da «Huida
ws-Amériiw!»»*,
COMMUNIQUE DO B. I. P.
Son Excellence Monstónr Je
President d© la Hépublíque a
bien son}a autoriser Ja nomi¬
nation ds üí^siiew Camille
Deas córame Direcísar Geneva]
defe Services du Sous Secreta¬
riat d'Etat a !'lnfcrmat¡on et á
]a Police Genérale m rempja
«ment de Monsieur Léon Baten
décédé.
Port-au-Pitoce, 1© 10 Déc. 1945.
Le Ministre
Liautaud agit
L© Mfofotr© Licrutaud vfo©
de meftfc fin aux servícm d®
Mm® Marie Boms tofo, Direct1*
ce du Bureau d« Statistiqu®» et
d® Teats á TEn«eign»in«nt Í)¡
bahi.
Mme BortisU'.n ¿toit un e]é
ttivnt proémii]©ot d© ¡a qraf:{.fo
:élormc du «metster d©s ma«
t<>rs oí». L® «mastar de© mas
t®rs» Vcrvcát imposé® d ¡a Di
i&cííoíi Genérale d© ¡r£.nse!-q: merit n ou e]|e passa t
pour specialist© hors pay d-3
pkitistiques et de hsfo, po>u
avoir seu]©ment serví “ cosnm-;
cide-siatfoticfon^e da'-s u.n co.n
perdu d® ¡a Pojogne «t dans la
hussk d©s Kirghises.
La D. G, E U. tremblait sous
E¡]e aáminisftaií aux
carsdidffts.. durant jes ©xamnes
du Brevet Hémenfodre et d«t-
Ceniiicat d’Etudes des tests
abracadabra^ auxquejs per-
sanve n'osa.it toucher,
Pensez done une étranqef«>
qui ne connoi* foen a© ¡a merdu
lifo d®s moeurs du pays, coda
borait en premier© p|ac®, d fer
ties... tres grand© reform*- rotre Ens©*gtt«ment, ja seuk de
puis 1804,..,
Et bler.i ]e Mi^foVe U-autaud
vf«nt d® mettr© bon ordr® a
cetfo plaisanteri®, en r-ho
quant tout simpjemerit \a trap
pcoémlTiente statfo'ticknn©.
Le Ministre compresa qu’ú
y a de founds haitien© capo
b]®s et pour qui nfy a rrfo
m® pas cssez cfo placas.
Nous crvons rafoon de íaíre
confíalos au Ministre Liautaud.
ANNIVERSAIR2 DE LA CONSE
CRATION DUAlll
A MOTEE DAME
DU PE8PETUEL SECOURS
1 Ayanr-hteíc 8 dérembre, on
í Ja Basi] !que Norie-Dame^ ¡<:
pays e«tier un; au Gouver.ue-
de ]a Repub] íque, cé]¿-
braú Lafcaíversair© d© |a Canse
: craílon ¿.'Haiti á Notre- Dame
'du Perpetúe] Secoursh,
í La cérémon-fo s® déroula au
j milfoil de toufói les splendetres
| jlriugiques.
| S. £. |© President de ]« Bé-
, publique, emouré© d© Son Cu
1 bluet entfor ®t d© sa Maígon mí
¡ha ré, 1© Corps Diplomatique.
;«• Parjernent la Judicature, taus
, ]*s granas forfotionnaires on:
íusisté á ]a Messe d‘Aci cu Guaces.
Le Prédfoateur descendant d
peine d® la cdiair© quand ur
jeune homme y monta. La \o\\
>• crcyaií qu® detail ]e saerfo
tain vena déconn®cter ]© haui
farieur. Maís non! Une vo:x
daire retenüt. C® ¡©une homme,
riétaít Georges Gardmeri
B prolonga ®n latín ]e «In No
mine Patrfo», pufo comm©ng;
son s©rirxon a lui:
*?í!o.asi©ur ] ’Amba^adeur—
«cria-t-j] — j'ai quejqy© chos*-
yous
Les agents de l’ordr® aussüot je
fren! descend?® du prón®,.. On
.¡o condufok á ¡a Poke© oüre]
fut reconnu qu' sene® d'un original qui n© Jouis
salí pas d© ¡a plémtude do
s®s facultes mentales. Geofqes
Gariiln«e re] A la Ccdbédrale, ¡a cé*émc
Me d© la Consécriatígn cor¡t¡-
ACCIDENT
Hfor vers ]©s dfoux Keates du
matin le jeun© Me Guiris reve
nant d© la du Sémincdre
sur sa bicyclett® a été projeté
pea ¡a votiure d© lígne imruatri-
culé® au No. 3264,: á \ct rus pa
vé*t fut re|evé sons conoaissan
ce avec to confu«loas su í ?act á se &kcm\w dam Je cal
so». ’ ; ¡m }» pías •
Mesriire
pour le moins
qui a été différée
Lfottoché Civij b j‘Ambas*
sade d«s Etat» Unfo ío«ctíonnO‘*
aw..: .ion p^’soimel tout com*
re© ¡‘Attache Mfottnry, ©t ¡'At
Lich& Naval C*'3 jotres dt'rni<.■?£,
í¡ etati bry’4 qu© c©t Attache
Civ-j et son peraonü©] devaie’U
a.s(;ontir¡uer fours ¡rervic©s ©t
oa'aujo-urd'hui Lundi, fes mem
ri<-'& devafor-t quitter Haiti. I>re
jaitas du mobih.’.-r d© ce ser'
vie© avai©nt été misos en ven
fo. Des alta ires dans ce ¡reres,
ont été deja conclues, et memo
payees, dit-on. 1} parait qu-1 d©
pufo samedi jes chases om chan
gé. Ce service de ¡'Attache Cí
v | ne part plus et continue a
íoncrionner. L«*s personnes quj
cvalenl cont-racté affair©© pour
rerialnes parties- du mobUfoi"
ie c© servio© o*'t été prév©»u©s
au© Ja vente no se fait plus poar
]ín3t-ant,
puan.t au4 p&rsonnes qui
avalen: dépa payé, four araev
Jeyr d été tout simplemer.j 5?
tourn©.
DEVINETTE, CHARADE OU
REBUS. «HAITI JOURNAL»
^ CONTINUE D'IMTRIGUER .*
SES LECTEURS
Lu dan» «Ha'tii-Journal* du
Luüd'- 3 Decern fore
«Lire dema.fi ]'editorial qué
"precie noL'-a pos-rion -ri-vant
- re p:\ypon.-oxx de l'U* ugu:ry,
Et 'rois jours ciprés, N merne
escure re écru:
*En ’'aison de l'absence d©
> dcncé'-s préc sur \¡¿ meca
*n.sm© suggéré par ¡‘Uruguay,
fe-íít d© rimpossib^lhe doorenix
*d© notre Gouv6iTieni©nt toi’ché
a de c© projei ©t qu- n’a ía:t
*encQ?e aucune declaration,
»des r©-ns©ign©m©nts sus-.n-pu-
• l¡ íormatjorís ©t de nous p-renvet
'•u*-- a'op-:ner en plrint; connats
usance- de .caus© pour ou' con,
re,re- |e profot -©n question».
ComprenR© qu* pourra!..
Pour ce qui r-aus concerc©
c'^st a ja suri© d© ]‘avfo d©
* Ha it i - Jou r r. al» doman da n t da
»|ire DEMA1N, j'Editorial qui
> PRECISE sa position d©vant la
'proposition de ]’Uruguay»,
que nous avons soljlcíté du
confrere «}a «précfoíon* prorm
s© sur sa position da«s -retts
t ffafoe. «Le Nouvellfote» n©
j,r-©r>d position, n| pour ni con
rie, I] marque Jes points, repro
dufo les declarations, expelo
les faite.
Nhdre ]© chillen M. Casar.u©
Nota- jeun© compatriot©, C]o
vis R. Obarjot, qu? m á *Ffok
University* de, N resse, nous écrit pour nous ds
rnanfoer un abonnenjent du -«Nou
vejhsts», destiné d l'Umverst
ly ©i nous dit d'envoyer npfrs
quittance au Dr. Charjes S.
tohnsop Direcfour d-ss Sden,
•es Socíafes de «Fíale Umvurst
y>. z
Notes' oompgtriote term'ne
>*n«:i sa }©ftre:
■:-Je lis ctss®2 sotsvem )e Nou
^veilfok. J'ai ]'impresor!
*«sí teés bien vu aux Etats-
*Unfo. Les . inte]]©ctuejs ©* Jes
«pofitkriens lu¡ r-econna:ssent
«une allux® démocratiquc -. et
«crnnrns vous -je saves, go don
*ñé bon aií id. Tai syivi avec
«beaucoup d'íntérét ]«s arñcjm
*m* \m questions


RAPPORT
de la Délégation Haitienne
á ía 4éme Conférence du Café
CStol* wi ¡e No. d« Vendredb
Toux Nocturnes
|a ©©anc®, 1® Chef .. CGNCLU>SÍQN
Ja délégation dUa-í; *'«mpru>3 £T BSOTímAKDATIONS
&a d© remerc^r de Dar m*«r J : ~
yerstian b© delegation* du Ho^
duros et de Nicaragua, tout •*
Jeur «xpUguatu qu© 1<* dftlega
£oíí d'Haíli s'éta' abtfe&ua do
pja©r, parce que]]© esámcíl
cus ce geste de court©^© ci^
veil venir das
pays snesibrss du nureau Pe
ramóricedu du Cede, ©t qu fc¿l©
clad shnplemeni dispose® a ía*
n> earwig»©* quell® »e pouvad
preBd-© part au voh’* putsqu1-
' ]© projet d’accoid conc*?aa^
cxc]usívem*nt ¡é» m«í»b*e# d?
c« Bureau.
3 - .LE MARCHE EOHOHsEN
BU CAFE "
-^Qest Mr, G, Wiener íi]s qtií
a suivi |hs travaux d‘~ c-ne
sou&*ca4 comm© -da¿s
cué- d'Haúi. Sur son ¿a*i»
tase©, 1‘accord Na. 12 luí aja
besé par la ©ous-commtss-on
ti rañiié d Ja séaucs pléDé-
re de deuxtém® commls-
fioiu Ot accord declare' que
1© marché du caté e~ Europe
s’esi pos sujei aux p*ix mux¿
ma ©t aux autres i©stñcho*3
en viguaur aux Btcts-Unu* d'A
tnénqu®, _ \
Le delegué d'Haiti a d'catr©
.....part, combattu, coxum© préma
turé® ¡‘organisation. cTun Bu¬
reau Pacaméricair* du Café en
Europe. C‘e*t á c*tt® sous-
cozuminsíoo qu'il fui úéc-.de
d ©nvoyer une mission d'etu¬
des en Europe.
4 — PROBIEMES DIB
TRANSPORTS MARUZMES.
Mr. Georges Wiener fíb, quí
a g»,Mi suívi ]©s trova ux d©
celt© sous-cornminslon, y a us
mandé ]‘abolition de ]a our
charge d® guerre dans lea frets
maritime^, c« qui a été agréé
. ©1 fall Tobjet de ] accord No,
. 17,
Be méme sous-commissíoo a
cuses recoznmandé (accord No.
18) que les pays product* u*s
de café qui r¡± Fon pas encera
fait substituent 1© system© de
ven!© cií au system© de ve’.N
fob,, de Japón qu'ijs s'rr-tá'ís
sent davaniage d ¡a reduc¬
tion du taux du frét et que, par
suite, les reclamation'^ des pro
dudour^ aíenf p]us de paiás,
V¡dés dominan'^ qui s© dé
gage des traverux de la quaír*©
me Conference Panamédca*»*
du Calé, c'est d ]a íois, la re
cessitó ©t la posibilitó, pour
jes paye praducteurs de l'A-
mériqus Latine, ¿acquérir >.*n
fort pouvoir de marchandog©
(bargaining power) dan ]© com
mere® mondial. C© «bargai-
ring power* ne peut, cepen
cant, s’acquérlr qu© par un©
^ rgamscrtloe sdemiPque de )!m
d nstrie calólére dau» cha ;un
d« c«s pays et la constitution
d'un bloc continental, te oíf¡
nier point faü, d'adleurs, 1'ob
©t des accord* No. 5, 8, 10, 15,
13 et 20, el le second, dos cc-
ords 4, 6, 1, 10, 11, 13, 14, 15,
16, 17 ©t 18,
La constitution du b]oc con
(nentai doit sufvre cel]© -i©
-;']acs nationaux autonomes et
^uissants Lnancíéreuient. I]
ous a meme été conhé alii-
Neusement qu'i] ©tail envisage
me federation de toutes les er$
¡tés rationales, laque]!© lude
ration pourrait aider fina^c-e
-emeiit chaqué pays $. produc-
tcui en cas de cris©. Par ail
Jeurs, i] conviont d© rapp-]er
que 1© Bureau Panamo t-ica!r
-du Café est consídéré, dans 5 In
cate méme de constitution, com
me Torgan© exécuUf des Con
iérences panaméricames du Ca
jé. Par consequent, si Haiti
n'adhero pas d ce Bureau ©11 e
?« pourra jamais suív^e, dans
ses details, les demarches ©t
transactions d& o© Bureau, n-|
ferire entendre $a voix, ]orgque
sos intéréts son! en jeu, comme
ce]a est arrive }ors ds la levs
¿ion- des «ceilings* ©n déc-m-
bre 1941. Los dé]égués soas
s'gries estiment done indispen¬
sable qu'Hcriti devienne immé-
olatem©nt memore du Bureau
anaméricaíu du Caté, d’ua-
ant plus qu'elle sera desar¬
máis toreé®, d® tout© iagon, ce
’oníribuei aux frals de ce Ba
reou< et qu'e]]© suive, vapi-
Ctment ]e mouvement d'orga
nisadon scientífique de ¡‘Indus
tie caiélére. Bans cel ordre
d’idées, íls croser¿t devoir feme
Jes recommandaí’-ons suivan-
tes:
La fin d domain.
Autour des 2 Concepts
d’Indépendance á St. Domingue
Pat Paine SCHAROUN.
(Suite voh }e No. d« V«¡xír»íií
m MéS At» fcffiSJ'
f At®3Áte
¿‘na d* am {sees 1«s piua dy
«Agffyrgyf! eomi^ O ¿a «eqagé poar
de VapeRob Vida au ayaci^r ivite \a sail d« Noel au Cercl* l'A
£»ica]e.
Ims Mimbres, ¡euf famill©
et \m hmiéB - habitual© du c®t
c]© y pesmeront des h®ur©s d'en
chas^mest sous 1© s'-qne d& ¡a
¡ gakl ’ d© ]'ertrain ©i d© la bon
f tr. camaraderie.
^ _>n y diner a éqa]em©nt mats
: á Condit;or de reteñir sa pjaca
: ovant ]e 18 Bécembre. C© qui
i peut lire iait par un simp]©
j coup de té]éphore au Core]*?
/ 5732 des círq Lauras de I’ap'es
i rmdi ou a ¡'administrai-m:
> am
Rex
Lundi d 6 hr«o,
Fn 1st© partie: Actuals tés Ur.
versal
En 2©Bi«. part¡e: Louis Jouvet
dans son r¿]e je p]us émou-
vaxrt
DES ARHSTES
Entrée© 0,2$. 0.50 ®t L(K1
« 8 hrea. 30
Is Théatr© en 3 Liméis prés®«
te yn© comedie dramatiqu® en
2 acm
BANCO
Entrée© UQ et 2,20
Mordí a 6 h'-es
£n lér© partir: Actuantes l)?á
vernal
En 2ém« partí©: Man® Be]],
Jouvet, Fernaude], Hany Baur
dans
CARNET DE BAL
Entréis; 0.25, 0.50 el 1.00
x 8 hrs 15
En Jéi® partí©: ActualÜés e:
Dess’n© Anímés,
En 2émc parti©: Kate de Ha-
ry, AJerm», JuR’S Berry dan©
ACCORD FINAL
Entrees 1.00, 1.50, 2.00 ei 2J.Q
Paramount
Lund] á S h?&&
SUN VALLEY SERENADE
avec Sonja Henníe, John Puy
t©
....Sonja Henrríe, Ja pjus qvan
d© patínense du monde, dans
íes sensalionncljes exhibitions.
'Entré® Généraje Gd. 0.SO
** fn-
OnSíSiTeiDe
L'AilhmeSupprimées
en 3 Minutes í
Oí homrae que W grana poé
' i® Lamartine app®laH un© na¬
tion avail una mission'©péchale
(i rempl*r. I] 1® sen tail luí-'cue
m®; u’agissait-il pas sous ls>n
Bueno© des forc^ acetifies;
I.OU& ' pouvoñs 1© constalér
nous memos qua^-d i| qu'il
-ti© luí était plus possible de
diminuir son a] Jure gigantes-
cru© et qu'il s* sentait ©nsfai-
r é par un® force occult® á la
qu®]Ie 1} a« pouvaít pas zésw
te?, Celt® mission consistaU
d pos®r 1© íondémeM d® ]Tn
dépendance dan® Ja colon’®.
Is concept dee esclavas de
vent orDver a son plus ñau»
point de dévefoppement; S3 trou
vedt ce cervecm fe guide ]«
p]us éclaVé; xi©« n'échappa¡t
d sa persplcacité; da»s ¡es
r eou, íl laissalt ©E&eyoif o®
qu'il ajjaít devenir da«* Ja *ni
te; nous " samxnm d'ar-
oord ctvoc Mi St Victo? Js»Bap
tiste, guí nom dit que cet hom
m® avalt J'ctvenk dans Jo pos
sé®. Ce R'est pees sons mi#
certain© Rerté quT] avait dit
Je ^ Ao& 1793 ^ d«s révoitás
du oamp rural 0b sais Tom
C^t qui] nourrlssait dans m es
pdt-spi vaste qui s%xácu
tail au fur et á mesure de son
.•sconsbs. I] na pas manqué
de nous x©nse¡gn©r juí-mém®
¡,ur ]e« motifs de son évoju*
toh: (|e puis diré sems crui®
te d'en ©t'O démentí, que j«
dois mon elevation dans ceu
circo «stances qu’á \a conloan
m qu® y avals inspiré© a^m &
reres «t par Jes versus do-t je
m'honor® encor© aujourd'hui.)
Conacbnt de m valeur, en-
ihousiast© des honn©urs quí ]ui
•»t ©té combjás par ]a metro
pole, 1© généraf noír exécutaU
point par point son program
me. I] m cessalt de regarded
la coloníe au trovers du prjn
me de ]'i&dépe&da*ce; tout son
Idéa] tendeút ver© c© but; main
gu'on n« perde pas d« vu© un
instant que Fhomme agít %e
]on son temperament ©i sa for
matío» ínt©lfectue]le «t moral®;
?u contact des grands hom
im&, A Ja fecfcur© des bo®* au
ears, Toussaint avait formé
so» coeur*. Oeet-c© qui ®xpri
m® se* hesitations h rom^e a-
v©c Ja métropoje, Rrédpiior
évenement© au J»int d*a«
hout'íi é me mptur© brusque
avec la'Fra«c© ]uí pazahméi
peu reconsaisscmt; iw$ cruM]
mi&ux fair© d’attendre qu© t©
temps fit son oeuvre. X] se
Mordí á 8 hres
JE TE RETROUVERAI
(sous iitr©^ frangals)
’ av-.‘c Clark Gabfe, Dana Tu:
ncr
... j'hisloue de leur
c'est 'l'hlsioue de ]eurs cu.
sers]
Entré© General® Gd. 8.30
u 8:1$ tees
GIRL CRA2I |
(version c.r,g¡a:-se)
exvee Mickey Rooney, Judy j
Gaifand, Tommy Dorsay s' ?
son archest:©
... plus gah plus mouvem?n |
té, p¡us spectacular# qae j
«Strike up the Band* !
..Mickey se faisant embrea- 1
ter par tout-un ess aim de jokes j
£]]es, car ougueux des .chevaux, organ: |
íánt m>© nouvi’lle fois un ex i
.raordinaire speciacJeU ¡
Entjée (Jénérak Gd. 1.25 |
SWÉETHEABI
JE SAVON QOT COíTOENl
A VOT8E -'SAÜ
¡.ous appaniem pas d8 -e
rpxoch©r Ja couduite d‘u« grand
iOffi'me; aux yeux du mondo ©n
Uer i] avail fait ¿qr devoir;
’lous n© pouvons done qu'ud
mirar son oeuvre, Ea sa qua
file d© bouíena^f cm gouvar
cej&t¡ni généra] d© St Do.ra7¡
que, son premier soud fut dar
ganger Tarmée dans fe. out
d© consolidar sa puissance; *c
pnéoccupatjoa constante causis
eit á r©]tfv©r ]© Jsiveau moza]
tu peuple ©t i] avait bien com
?rj3 que la situation géogra-
ch'íque du pays ©xigeait des
iens diplomatiques ©t comm
úaux entre St, Bomlague et ¿es
Etate-Unis; on prut co^efur®
par ja que ]© sentiment pana
méricaaífete existaft déjd che^
Juh i] ©sí aisé de con&tater q^a
l'attiiud© du Gé^éral noir o©
¡aissalí aucun douí® sur l@ out
qulf poursuivalt; if na jai
était plus possible de i®culsr;
sa vojonté devalt se ma»if®s
de IBQI qui cor»stltuait un®
/ral© rupia*© á'avec ]a mkr©
9afede. Cékttt Ja ixdso» pour
aqu©P® Napojéon éteui si ?rrf
é et c'«gt ce qui amena Lsci®
'c da^s ja cofoni®,
«A «tdvr^
UNE MEEVX11XEUX RECONS-
tmJANT V1TAMNE
A Base d'Hémpglobínt* et
De Caldum. Hémo-CaJ cium
On peut juger de sa haa'í?
vahar thé-opí’ut>k|ue pa'<" sa
íormuj* que void: Gjucona-v
de cajcíum, Hémogjobííte cola
ble vitamos* A. Vitamina D,
F^gos^rof irradié. D?s C suk© Hé.moca|cium, «n eíí*-‘t ■'$
qén©e©®t jes glóbulos rouges
Cisporyt's ¿- Ja suite d© mala
-¿íes irde-ctieuses ou au tres can
ses ©I augmentara Je taux du
cajclum áavis 1© sang. Prépa
¡aiíon de choíx contre; Aném’e
'bbbDsse, c-aíssance défectuou
¿e, ces Capsules constituent un
íactfur ©ssentje] au devejopp0
meet et d ]a croissanc© des ®n
íanís,
C© m«rv«í]l©ux pf'O-duü des
Labor-alojes Bésautels, Mon¬
treal. «st er¡ vente á ja Pharma
: de S. Ge&ard,. Rué Fé?ou, Port i
cru-Pilnee et dan© tou£& ]
>onx&.s pharmacies.
Hadsice é écxhe Remington
VfecHn© á caJmJer Bcrltoc
Tubam, papisi esedson
■GMes vos achcrfe ch©«
a <3ilg
«touí^nwjnt, 4lffte«n#« ct® r^iúr»-
íJoa ti la htannhitf? vytr*
OfgftBlstas.mmenl â– vr>tTB(-nor^>v.ru--r.t:nt
*vc¡lf« samé et aÍíaibH»»erit vt-ír^
,%n % mhottea. M«ntí«c® to í>rev'ri¡,M0*
•«'wa rttébr» madecín circuí» dar* i»
««««■ « écra»# ftoeanst 2c»
I>®s ?# premier jour, Jes «•
to »ourm® SUparaJsawnt; aStw.¡ !a re*-
tsiratíoo 4«vsr:u« ta»Ü8 et doue», vfiw»
*saur« un scmmeU paíaíb!». r*;.» f2c ».v-
pan •ties pas (J'Jniéctíoo*; preñe?, s*-n>
went lea a#ré*b)ea Menria^t
I, ehaous rejuui »t tou»
«ompífctcmcfit fMÉri 3* laat^n-e *t ^
to PronríiSte mém» *5 vosa en »<>v.ttr>»»
4«,p!Us <1o joiigusa asnees. ;■»»
mem e*fOcacUe vou* rand ía r>?r,s>u tociíA et aísée •« W ^euf-s et
¡étatnent d» ¡ asütm^,
...aP» íe cas commr-a,
s-nou* i* n»1e et wu*
I feta» prnch# aio^uru t»ul »-• '-y
IMendaco hv:*'"*
#- í‘ <■ ■ “ ■'' '* *>*«'• p** ***
l NADAL ET Co.
DíMríbutfrux exclusíI pour Ha¿u
ATTENTION
Planteurs de Nolx de Coco
la MmiU Coconut
Fioducti Oo*) S» éL»
ACWE1B TOOTE8 QOANTITE8 DU «QU Dg
)OT PEBVENT ETBE UVKE2E8 A “ ~
AVIS IMPORTANT
je ¿íGussigriéo, Ultima Mu
y axil, pr QpT i ó raír 4;, d©mou*'arst
c{ domicilié^ b Potiau-Prin>í,
do!!.ne avd-; au pub pe «*í not j,m
r,¿©n! aux Moía-f'e« da ki lurí-
díctío» de Port-au-Pnnc*’, qu‘cj
jo est rétju} iéveme» t prop5’íé?ai
i© et est en possession d'u*v©
¿tendue de DEXJX CAHREAUX
et TROIS QUARTS de terr? ¿é
pendant de l'Habítatíon Mus-
seau. Section. Sa^rtt-Marl n.
Commute de Port-au-Prtnc«.
Oue ©orí terrain a été régujíé
rement árpente,» se]ou procés-
v©rbal et piae d¡'e&sés, en 1942,
par l'arp©ni©ur lúdeos Moise,
En consequence, el|e s'oppo
se á la passalio^, sans sa par
beipation, d® tout acts de ven
t? conoemani Jes diíes terrea ds
Musseau, revendiquées saas
droit ni quafité par des indi
vidus se disant héritlers de
Saí-r¡t Brie© Pl©rre Louis.
Port-au-Príuce, fe 7 Déoembf®
1345.
ULTIMA MAYARB.
‘fot eheTOras
mm% besoín de tolas
Jonroallara
¿f.'j'gáP’Ta
b5sky« m
iTBWiEfiOTSl
i m m mi
Mesdames, votre chevelure est pou:
vj;j£ hr. plus belle attraction Prenea-er-
soin des mainíenant et vous la rendre,
belie pour toujours.
Lavez vos cheveux ríguliérement; mas
s*z chao u© jour votre cuú chevelu el ap-
pliquez joumeHemesí le TF.ICCPHERQUS
Bu BARRY, er¿*? le frottant sur le cuú
cheveiu avec Textrémit© des doígts afio
de perms tire aux radnes de© cheveux
de iirer le maximum de bénéüce de cene
merveilleus© lotion capülaíie. .Puis, bios-
sez vos cheveux et vous serez enchan-
tées de Yappatence et du charm© d© ¡
voíre chevelure, j
Désormais, vous n'avez ríen d enviar 1
aux ©tobes d© Técran, pour qui la cheve-1
Jura est un facieux vital et important j
Suivez leur exempJe ©t celuj de torn 'I
ceux qui dapuis dés génárations hou-
vení que 3e TRICOPHEROUS BE BARRY
est incomparable pour 1© sois des cfc©
veux.
Augmentez la beauté ©t le charm© d©
voíre chevelure en employact le.
1 P1COPHEROUS de Barry
BON N. MOER, mstribatea*
Bleu Monitor
C’EST iTNDIGO EN SOytE DE Q0AI2TE.
Á Taciiat, ó Ja leven!®, lomme a 1'usage, ü n’y a pas
símpiemení Jé proaéaé srjatCb.‘nal de i'échc.r.gQ d'aigení
sonto,, un» mmebaediss; ‘nsager i ¡’asam-ance que Jín¬
digo en boule BLEO MONITi® est un jso t'ináigo en boule BLeÍA40N1T0H donas le plus
VassA raoduMBt á la lessiye. B ue toobe paa le Unge
qu'il klanádl «ana le coipw, n ne se désagi¿ge paa, A
» vend qés bien. •
Si la teseive se «m a aamciie, esaaye* comí CABE-
ZA DE INDIO, S votre ling* se dure pa» iuffiaammeat
infcrmra-vous de la quaüíé 1‘índigo utíllsé,
BLEIÍ MONITOH et CAB®A MI INDIO aont la itadtan
í» de nw^dfé commentiae et de bonne réputatlon de
THE STANDARD DlTSAMAfE®
COMPANY
Agent pom Haiti et ¡es AnBie*
Den» FENELON, PotoKut (Haiti W. 24
HititSsgtc») Wert Vlrybiia, OSAJ, * |
SADM5SES AWi
BUREAU DE LTJSHNE A 8IZOIOM
TELEPHONE) M7».
boite postaix- a m
n,mmm vsstrez ddsins a rnzorcm.
La Maison
L.P. AGGERHOLM
Attend par Prochains Vapeurs
DE CALCUTTA DIRECT _ '
115000 Sacs tteuls pour Cali
DE MEW-ORLEANS
¿000 Sac#
Papi*r d'emballage »n «ouleaus
425 Keg» Otros Points d« Far»
25 K»g» Clou# pour ranos» métalllquee
Bonbon# Heide aesort»
Chocolata Held*, Boitea h iaitkxiiie 1-2 2»
Fan ins Darronci Special,
)E NEW-YORK ET VIA NEW-TORE
Tía plat®
Hou«© angtaises «Swsfi*
S®rp©«9® A«gla¡ses «Swell»,
Bier® Trcimner
Savon PalmoLv© Reg,
Savon Cashmere Bouquet Reg. f
Savon Parami
Pondré Parami, large, mojen, purse size©
Dental Cream Colgate
Shu-Shin© Polishes
Cob© forte en drums
Jambón
Bacon
MortadeRa Sausage Swift et Co.
Salami Sausage Svh ft -t Co.
rROM NESTLE'S MILK PRODUCTS (EXPORT) CO.
LaH Condensé
Lab Evaporé
Nido — halt en Poudr>J 1 lb.
Nido — LaR en Pondré 2-1/2 ¡be.
Nido — LaU ®n Poudre 5 lbs.
0©don
Cacao ©n drums -
Chocolata Nest]©
Peter’s Cocoa
Eyerready Cocoa *
B1SCUHB aasortis de Th© Nafonal Biscuit Company.
REVEIUEZ LA BILE
DE VOTRE FOIE-
Sam vms shh
tmz da title metis
“fMiftíÍMm"
S fmt qu# votos lose verss# dsa^sie
jour tm »tre it b#e dstm fintéate. Si
sette We atjive tnai, voe aüraent» ae *
sbjptrent pa*. B« * puteMent. D»|a*
vou* wJMHtt. vosa ergaómt í'ee^fconne « vosa *tt>
am, rtsatta, Vem voy« teat« «ál
Le* Hsatifs sont dee jsJs —aler.
Use *elie forci* n'atteim put la
cause. Sea!» lea PETITES PILULES
CARTERS pour le FOIE out le pouvesr
sfjssssaer le libre aflltai it tiBe qsss vota
remettra d'aptenb. Végftalek imm,
etorsnantea pot#- fates coaler la bile
Exi*ei let Petite* Pilules Carter* poarte
Fose, Toutes Pharmacies. Prsx Críe IJSO
LA GUHffiEâ„¢.
ia BAysse ms mxm
m ":
Mhmm Mmibmmmmvt
iOURSBIT SA ROUTE :«4
LA QUA10TE EST OK2IANGSI
ET LES PRDt SONT LÍES MEN IS.
« les í^roaiís m «nou vepjbtb» toub w»
1KNT. ÜNCOUKAQJE-ílOn i K.W VOiw «■ tnvrSUtt
L'EMBALLAQE
SPECIAL DU LATI N^-'
KLIM ^
lo gardo írala avec »on


USE?. .ií MOCfVfflUBfE.
Maii Lines Limited
jg Royal Mail Iio«* ItaPtad a to pjoiait d'aanonc®- au
Qnssmm e! pctrtScuJtef«B*itt é son aactea* c|foBisJe
tnaínf«nant Ja |iirs disposition de sa fiotí® al¡t
rrataad i* servico entra Jes parts Haitians et ]a Grand.'-
jj^jgoe et yice-vsisa; et potir certains ports d'Europe
cv'eo transbordement á Eondres, Elle demande done au®
BsaKJsius qui voudratom bien utijííseí ¡je® bateaux da
-_j» connaitre Jor place quite voudredent taire reservar
amsi que Jra dates. Pour toss renseigneineitt» s’adresser
ó l’Agent Génóral a Pon-au-Priitca oh ata Áqences en Pro
KÃœC8.
O. J. Brandt
AGENT GENERAL
PCBT-AU-PR1NCE, HAITÍ
TELEPHONE No. 3194.
Cocomalt
L» Msilleur déjeunw. I» Medicar, reconMltaant
TO© SOURCE D£ FORCE
Pour leg convalescents
Pour les «tat» malgres et déb.tas
Pour leg personas» dgsto®
Pour un sommeil pxoiond
Pour aunaonhr la fatigue.
Un aliment scientique esrirttordir.cdra,
General Tfraifng Co
DISTRIBUTED POUR HAITI
1BRA1RE A IA CAMVEUXE
Vo as trouvems; Livres an
glais, franjáis, revues, maga
cines américalns, caaadtens,
Jourriaux da mode, etc. d par
tir du ler Décombre JOUEfS
et le 5 Décembt* Ie fam«ux
VARGA CALENDRIER.
3S Rue Roux, Pho'e 3495
Quelques exempiaixes da *1-
yre dr Mr. Pirara Mabille he
MerveiUeux, Time «I News
week par Air Express, Guión,
LE FAIT EST INCONTESTABLE
IE RHUM SA'RTHE
est li quintessence its meilleures va-
rlétés de Cannes #un vaste territolre
réutrissant les meilleurs terroirs.
C’EST €E QUI FAIT SON AROME
LOOUTEZ ET COMPAREZ
is made ie order
.Fen Yea
CHEZ Yys> F. BSftMINGHAM
Lo Mai sob Veuve F. Bermin
rham v:ent ¡¿e i«cevoí? des
xumnes -de ten® ©n sacs d©
ex'.t ¿¡vr-es et des pommes d’ar
hr© ©n cafases, Hafez-Vous d'en
acbeter car ]e stock s’enleve.
tes Glandes Rajennisseiif
IpiirtaoMelféi
sans Opérafíon
Si visas ■vttiíUss&z a vast votr«
si vetis xvatfrez óss Neyfs, FslbJsssa
mearais ^¡2 pb^slass, Ja N«r?eEa T>é-
. converts Arcérícaioa voae apporla l&
5 joie sí £& saníá.
f 22S« rétablit la Tiquear si is. viUM*
{ ás Í& leanesss súus vita qua las op*5ra-
i lions óss glandes. C'est ua simple fcr&i-
' tair^Pt ásmestfQve sous fjrme da t&-
f bleítsa &Scc-uvert par un MedaciQ
f A'e'vnla. A^Siljrr^at iaaffanaif -*
I fa<-5te & prendre, an máme t<
t recant si le -plus patssssl
i jus?it3<<-14 corma pa? la sc
. s^-t dirs?l»!T.?r£ ear -.os g-!apdas, v&a
; neria at v-es oresnas vltaux. re-
: monte, piifiite Is mag si tapidemeafc
1 r/us vous vs»tt# asmas ea aoaral Isomms
1 av&a force et vl^uear ea *4 on 4S
| tirares. Pa? bob action aaiareUa stir lea
í gts.nü-¿a et les nzrts, ía piíiss&pc» de
! voire eervfe&B. votre méra«rs et voire
I vue B/antáí*or®R£f á'mse íacoa éten-
( name. Ce restsaratear msrrsillsax des
¡ «íaaáas et ds la vígínmr appe!4 Varka
opa 1« píos
etimol&nt
par
- «rl
, Traveling vrillt children? Pine I
! Quick jouroeya by Clipper keep
them from becoming restless.
â–  And, to help you en route, Pan
' American provide* special baby
; foods, a disposable diaper serv¬
ice, and a well-trained stewardess.
Taking care of unaccompanied
children I» another service.
ii Wien you fly* do it with the leader la luxury flying,
- the pioneer in international air service **• Fan
i American! Contact your PAA ticket oUice or local
iters ú'Amértc&itís et est
vents dans tomes íes pharmaoiss.
I Achates V#rk® a«ioB?d'hai
i KeUs*-!« a l'#j»reav® et votts consta*
, teres un srrand cSsaogsraant ea %•>
heures, Aefcsiass le grand flaeon qu!
* dure $ íoufs a veo fasaarauca format!»
4 Qu’il voosdonnera besaeosp da vlgaeur,
f da force »t áe vitality es voaa eajeanís-
« sant de ie A 20 ana Csníraíremaríi re-
! tv-u’-ne* la botts-vida et votfearg«siast
i reniboursá. Ua grand Bacon 6s Varko
¡ deUtabiettwB8O0ft-
Â¥ arico as
I JWtó» I* YUM B i->
1,1®» ET
Dirtrtbuteur *xclüáf pour Halt
, No wonder women like to travel.
by air' ICt clean — when you ;
j reach your destination, you look •
I as smart and neat as when the
trip started, ft'* comfortable —
many unique comforts add to
the pleasure- of trip» aboard ;
the luxurious Clippers of Pan
American World Airway*.
' travel agent for flight information.
Qfmiff da?ffltyj
System of i..?c'fyiny
PORT-A0-PE21CK. ~ SlUTL W* H5i. 32M
j REMEHCIEMENTS
i Mme M- Rigsud #t Famiije,
Mr Raoul Ponen», Mme Vvo Eu
I il®os Mr. Max Penoito,
| M«Jie Raymond» Pmmikf Mr,
; i%09 Douáou Arm-and (
j Msw Vtt £mí]e Oes
| ¡o^áss te fam¡l]e Mme Vvs Fé
i ]ix St Yicfoif, Mr ©t Mtae Yvon
Si-Victor ¡ern^rciem ie« Amis
et les Conii-aiasasces qxi¡ leur
fRt téznoigné cett© grande mar
; gu« d'att-ebtias a roccasios d©
1d© ¡eu? regrette© Mms
Haoul ’Pq.tj.zV'Z ]©ur r©g?©4té,
i^le, épous© B?u, .b^lle-so-nu
so*ur r ; gM&cíiqü ¡¿ D^iSa?;che 4 Décsas
: b-re 1945-,
S Derrubia 1945.
MA1SON
F» MAIMOHE ET FILS
Bu© Bous. 9.
Vous trouTsrez:
B;}-out«rY blontr-as pour da-
mes et pou? hommm Bracelets
■‘xzszsihi&s, Boquete,
Lits. ©b f>r a use et a deux
place®.
Somm.ers daub]© * speda¡*
Mag'aqu s Psupées-
Articas u- Cadeaux aux -tied
Huts prx.
’ A VSffiiS
. B»ll« popríétá au haul 4»
Tttrgeau S"«dr*»»»r au 157 o-
V»»u« John Brow».
le sympstei«é,ta4u¡rtrid, tu
iovic Pi«r».Loui« Wit DodoJn*
vantageasement cor-nu da# jn>!
l»ux Haitters er Etranqcr* st i4
fkriair d’inlorjiser so» aimable
clíenté-0 que son atelier Re iour
jiage» sur hois a ¿jé transís
sé, pour raison d'etgrandigst"
ment, á ki r«« du centre en la
c» du NouveJJiste. Travaux so»
gnés, pr:x coMdencieajt.
f/W I
Thor land
Un Centre Unique en Haiti.,
CECI VOUS INTERESSE
Si VOUS ervez UI1 appareil fri
lodí'qu© déter?ío?é on qui m
oncLot^e pog & votje saHsiaa
‘on, surtout lm modélen d© la
iénórcd Eiaciric, voyn ammé*
diatemont M. M. B, h&tvxx&o
i* A. Laurent
At<4ierS' pr&miéw Bn«>U© \o
émie,
Pho»©: 2450»
# Quand la peas devient
sé^e» rídie, gsreée. Is ^
Gclé© de Pétrob
*¥mé8üf>*8p¥&te
«a BQvSaÁmmt
rapíde. voves
comise eílaaaou-
[ cit et estol
â– 
•Ya_fgji.ne
PQlt SU W3B&, WsMbmmi
COMPAHA1SON
Non, Non, Non. ü n'y a au
;u»e comparaíson posa.bls é
ui:2 honeéi. el de bomv© |oi,
«huü© végéíale VIGULÜH
'©sí pos le pioduit d‘u^ zhm
ata”, mais c’est )© ¿rail da
ongues axméss d'expéríence
t úq cot¡sc.once,
i'huiis végétal© VIGUEUB car
üi© diafeiiqu. mer.t, directemo^t
v chut© de vos eheveux o-
>!ig@ les bulbos cap.llalic-s á
;. prendí© immédiaíemont leui
>üergie ©t leur xeptoducüou.
Sl vous avez des cheveux
répus, apios quelqu. s appli-
rations de VIGUEUE vous au
?z la joi© de voix voire tete d¡
©cierne»! vi radicalemenj cha*1!
¿ée. Vos cheveux devien-
nont souples, soyeux tt brü
anís, et xnerveilleusemeat
jeaux aprés un usage xégu-
Lx.
Incroyablell! Pourtant c'est la
■'are vérité. Zssaye2 ce pux
méme Thuile végétale VI-
GUEUR et vous benixez cute
iude végétale en envoyemí au
,iabl© ie íer d xepasser si
Jangereux pour la santé.
Belevez voíre peisotuialité,
4ügxn.ritez 1© charm® de voíre
:eisonne, íaiíes vous admirt?
■vec l'usag© régulier de i'bui
e végétale VXGUEEH JD»
nondez VIGGEUB á la malson
Ccolas Vitiello Grand'Bue a
oté du Grand Café Florvil.
Petit Goave: Charles Held.
Gonaives: Magaain Nicolás
Martino sn tace du march#.
VENTE A UENCAN
II sera procédó, d’ordre áe
a Direction Qénérale 'de ]a
Santé Publique, 1« jeudi 13 dé
cembre ©n cou?s a 9 h?es a. ni.
uu Garage du Déparieme^t de
ce Service, a ]a Vent© a Ja.
cáée publique des bíens de TE
tat ci-dessous designé*.
2 Camion© Dodge usages mo-'
deje 192? et 1933
l Camión Dodge usagi ' ■
modele 1833
1 Camión Pow©]-déPv*ry
Dodge modéle 1928
X " w ' 1328
l Caraíonnetie »Beo>
usagé modéj* 133?
] Chevrolet
asagé 193?
1 Voitur» "* " 1932
1 Cam¡oi> «Reo» usagé
modéle 1937
1 Carroaneri» Spick-up)
back-Food)
1 " Chevrolet
I Jo-- de íéraiJI®.
Port-ao-Prince ]e S Décembio
1845,
O. IffiIKOH
Encanter PüMic
AÍO0E8
Bo»ne roaisoe é¡ Besfa-e*. vur
Bar Ja raer, 4 chambres» 2 ca-
Dinet* de toilette. Sajón, Salte
ó manger. Parch, oSie®. cursi-
>#, pi«'me ato-
S'adw o: Tüéphone 3134
u 5478
Kill
«JbsecücSde EXTBAORDINAJ
I£* tu» Ixssiockmltm«a! PxmsÁ
‘ mm* ele» «I#*
íép& m mm mm
OH a LSO H toMK
Impoj&s'bl® d© aub.r plus ¡ong
tempi. j,a torpe ur de ce auna«
cu* Pe* Kxu'rxmcíen, Les rua¿
quejqu-j© passants ciád¬
seme, mole soua 1© o?as, isve
nant du temple,—- aes miou.ys
que m souleve aucunv soú du
texnpofeL Les persiennes sag©
mem Urée& des xuaisons veras
tes» c’est d se erode transpo*
t©f sub¡ tement en pl«in cceu?
d'une viile de Province. C© di
manche, jai á'ma mup-itu
ü» joyous©, elegante aoiau»t
e« borduxv do la písete llano
chant sur le sabl« h« d« ja pfa
ge. Me pese 1'unJoim te ennu
yée et ei5jiuyeu«‘#o deu 'ues. j a.
soil dv sons, d« ]©
x'ie couíagHmx qu¡ g»d«M»a
et repose iUm <
cía c-RjUintants ut? ja *''un> n<;
fas sod ci un ci.mat, ou j sicms
me sbíjijppi» ó quelqu» n m >u
tes heu'euses. U «n4 íaat .u vs
aion dos cMlbe* que ?oa» n)
nona décidons ©n/oi^- ©tie pleínement, je gajb© des
iemmes, |eu¡s p?opos jéqíii'ü,
0% homrnes mo.ns guosdes, u-1
= cóco? bucolíque, un paysagc
; quí me rappelP Watfeau oa
! teq autre prince de la palette.,.
j Instíncíivement, fai p?is piU
! ce dans j'amobus de Car-v-
i isu?, Nou^ voíci manusnant en
: plain íaubourg, le íaubomg
oeaucoup pjus ¿«tense qu« Je
cceur memo de ]a vilje. Th¿_>-
ne des paysar.es veis je mar
ché du Fort Si. Ciad'©, d»-¿>
Jessiveuses pouBsan^ des áne»
j dóciles tjansportant vera jes
ñauts quarters le ]inge blanc»
! í?aia. Bojosse, ce correfour ou
\ se di'essent péje-méle, ]®s Uabi
j tais ¡es p]us aive?s depuis le
; pttü rentier jusqu'au projé^i
^ ve aux bardes edilées. La ’em
pérature fraíchíi, Maxtissa«¿,
rosquer- de verdure ou triom
>he j© rouge des bougalavi-
iers, la petHe place, ]e lo?g
du litoral, ]es palmie?s aux
¡e&ses 3 jes híbiens se T©üétan! dans
'eau proche, ]«s canots, nom
Cteux au possibfe, fijan! á vi
ve a]lu?e sur ¡’Immense eSpa
ce bleu©, u«ie, vision d© l'é*
ciaa...
Bizoton et ¡’imposante batís
se logeant jes services du gar
de cote, de® permission nab as
qui assiégeiit presses, je ira«s
Dort, lvr©s eux auss¿ á’un cutía
horizon qu« la conívrrvplation
quotidienne de l'ímmense éi-~a
1 cue salée... Tho? ©t son mHus
cule monument de xnarbxe pour-
rappejer u« tragiqu« accident
de Chemin de Fe?. Thorjand.
/son portad }arge accueillant,
]es court’s de tenis, ]a piscina,
= Tallé© ]ongue s'étendant en
’ sous boís jusqu'a 2a mor, un
paysage unique, attestant que
} haiden s« soucíe des tois dss
jeux auíant que de pain. L':m
; prévu me plait ®t je m'eil r©'
mets d l'aventure. ]a piovids-n
o© des joumalistes.
C'est l'adminíarateur da
C]ubf Dupoux, vieil ccmi du
?Nouvelliste» qui m'accuedie
en cicerone ave?ti, ave© un©
ftfrveur égale á ce]l® de M€1
ci©r, pour me découvnr lea
f-eautés d« son ímposant do-
main©. Mon premier a??ét est
pour ]e bar-restaurant, coque!, -
T©¡ulsant comm© la sajle á
, manger d'un grand paquebot,
PauJ Hoa»i«r m'y avaH précé-
¡ éé. h c6té BOUS ¡a veranda,
hommes et {s>mm«s s® Jívrent á
i¡» match sara anrét. Wisky.
Phum-Canada. hiéra, line gal®
lé folie les soujév® dans c® «
I crt epéeial, «*pJiqa«-K] oh *»
i tr0uv«ni reunía pour Je plaisil
du visileur c®s txois íacH-uio ré
«ni», «suri á® latinta, plstíns.
pial® de daw» IJ senshl»raR á ce
que 1® irada)® de® bPdt-e de co»
versation «« cmgjai* qu® nal ««
íIbo «tos»- ]«¡» A»ti]J®s r¡‘a en-
coi® «yachíonlsé c®s trds let:
teui». Id <& il y a J<* court d«
to»«w, Ja jtíseh)» manque et
i«y*t¡*»*»U. U mot ¿f l’cratw
me «evie»t «o»-* eo»aaH Ja
mate ashes fétendw* é> tm
JbeBheMí,
ochevé» mon guide ms condu-t
dan® un autre aecl«ur; quatr®
court's d« teniti®, tenus comías
une temí»» d'.nlérjnu, «atre-
t¡e«t un meubl« d© prix, mvc|
lé¡$ com me im j j« part derns nos
milieux spertiís, Mr, Sibt'rma.u
©1 Khan 's© renvoíení ja ba|H.
Ijs sont d'égal© ioroe d« v;su
mats s’acha?ne«tf chocan, a
vouloír s'attríbuvr le títr« d’uue
minute d© record-man, Mme.
Khan, ©n pyjama do saú* rou*
gf, un baichau niém*’ «ncm
c<’ ©rnpf u,ci«fta,it | or chfivoux, »« d«i pl-
í< <’i/ui!iiit ííjja ?>ymphe
a (Vunió Uim\ % qu»‘ f,ympa-
qnn. Mu*#* K'oju.oj onv4* mí'
q*n’< fif u* *> tii‘i u,g uj' U*t
a* voyoqff. U noh-if n-» ion
L‘tutf|<’» v«3,*u>f., diuoé,
f¡- (Í»'M * J***» qit,'lp»>, ¡ni
í\uínu jt ut íj- ’ u. j»
f‘i naUitfOf, Jt»*, iiifst' h*** l*
t> i <«u>, tu j,iom©naií»> )u*/p'd
|a met,,,
la piscííu' mesuro 25 rnoí ea
ce jo»g, 10 miares c<- ¡rrrqo. 3
pieds ou quatr© 'piods d© pro-
fot’deur aux duecíhm Nord
«1 Sud. El]© est» otU¿éretn©«t v
dé© ©t ]avé© íroí-s fois par
maíne au suifat© de cuívre
pour evitar K«j coUibac¡lj*>s.
Contrairemord a j'inquíétud© tío
qu<-fques amérícaíns, í'eau ana
jysée dans da grands labora
lores des Eiats Unís, <3 ©t© r©
cornu© parmi jes mejlleuis é-
chantíjjons analyses jusqu'¿cl
Cette année, on rvprend fe ,;or>
cours de natatiors do?*t le ga-
gn-ant recoit ja Coupe Pí]o¿. On
s© prepare soígn©usí‘me«t a c(»
great event; Je pa?ie mol, que
le gagnant, sera un mo¿n3 d©
vingt, exactoment c*’ petit tra¬
pío, qui a déíd fait sa«s av;ét
dix fo’-s 1© tour... E«cor© qu’U
st décfar© prét pour un match
de 15 tours!
Ifi journalist© est curíeuy,
c'est u«e défo?mcrtion prol’s-
sior*«e}le, ]e reportage a v¡fe
change de caractérv et évojué
verg Tinier view,
— Exphquez-moi 1© mírete Je
Jt Thorland se ma¿«t©ncmt
^ans un milieu comm® le nó
ti*e J
— Pou? un míiacjs, ce- ’st
v«i La guer¡o, ]e rationnement
de la ga2ol>«e, ]a ?arefé d«3
pneus, «ous avons conn-j des
rnoís sombres, Et íous les moss,
Thorjand doit verser un mini
mum de 150 dollars aux SFó-
siens. De íévrisr 36 d cett© da
fe, Thorjand a versé aux ho«s
pert’s pour leurs pupíjjss :or.2S/
395, Pendant les périedes as
bonnes recettos» nous versons
jnsqua 250 dollars mensuefle
m©n»t
— Av«c ]a plus vaste sallo
de danse, vous choroez trap
longuement?
— La guerre ayant compli¬
qué 1© transport, ce se-rait va’u
de vou¡oír .organiser des bajs
Crop rapprochés. Nous a]]cm
reprendre la serie des grandes
fetos de nuil tres b%ntól nous
¡nauquTons Je rigour aux tradi
hons de Thorland, k 31 Déct’m
bre.
— Jusqu'au 31 Pécembre,
pos de musiqu© da«s un Cjub
de c«“e importance?
— Ob,'non, tlous alfons en¬
gager un orchesfr© de da»se,
chaqu» dimancb? il y aura at
traction. Des d present, }e,s mmn
bees du Club, dh-ir-mx dY pos
ser ja journ©© peuv©T!t reteñir
leur couvert par telephone. En
jttnvior, bal chaqué í©r sam*
tí: du mois. Un cohtrat m-ec
l'auiobus Lokeou a solutíonné
2© problem© du bansport...
Naus panana congé de co
Pe cicerpr© heureux de rene.en **
tr©r un hostm© que «e découra
a® pas ]©s ©nr>ufs et obstacles
| assag-J's, redouble^! d’Hfaxt
I et d'ínitlativ© ^ur qu© Tceu-
! vr© qu'J] anime débord© d'u»«
rjcTtae vltajifé*
ON DSMANDE A
ocb#t#r une coge pliqnt© pou?
lebé.
M» dejeaui «fosé dn.Pahit i 7*í^ltoc*í em 51-38,


Spída!- ‘‘Le Nouvelliste"
m» téi&m a» atHmnm os vmm m msmm mymá lite, rao»
oBJurr teosa nomasmoms tóo» uto iMUm
Dernfére Heure
WASHINGTON 10'
I'armé® améncam© xédutea
nombre de &&& género ux de
1.000. lis ©fiante 1.040 géne-
laax- ii y -en aura a partr cte
•}uTiec prochain 500.
PARAGUAY ;30 ¡M& Le
Gouvernsnje.'i* du Paraguay
ácr:¿¡ un communique vierte o an
roíTcer qu'uii groups de ¿eaaeis
politiquea complo^a.t poete raí
veiser J'ordr* des chases éter
¿pos. tees mesaos o'<■' ©té p¿¡
¿« *• -ii ro' .>eq ^
resíaüons OpCv ©os.
BOMNÍL L> te.,
t< a'" tíd r-í v■ -c ■ • o
POK5 O PICO - fv L-
p > i er r ’ > '
aaa& ¡.es íes^urui,» -v-
Des '^cc: o* o - -o
cguás aveo Ha v cte {a hepuop
que Dominica no pom or-poteíte
üu calé, i© txdfe e-’a/- a Potec
Pico la 3¿me p-oduc'.on as
] ’ie,. mese das áitbauhos m-.
lOfro* des Pnx ava^rte poma
|t;s pian leu-s a se áeS"'-te; es-
ser de ce?i* culture,
WASHINGTON 10 Dec.
Wayne Taylor, President de ja
ExpoD*Irn.por'- Band a er-mo'-C''
c'u'un emprite-* de 20.DUO.OOU ae
ouüa;s a etó acccmáé au M us.
qu<> pour un programme d ejec
tr.Tcaíion, • jig»
WASHINGTON 10 Dec,- Os
iXv •.-. . • -"= e
cue je i ~j Decencj;'- ¿eo £>~cr&
iuV-^ aZ/cte j/u/^ >r Je
ae. ama V s«
31 -a c* i u Mo oc.m d:á-
c. 'e: ¿a te 1 V como*
cnonvqu©., et d au-r---» que* o-' o,
la '.ouoe'y c sd«i a re C“© s :
multaneraera a Lo-.--.i-rv*, vVa? >
h’cr’cr. *' OW-cc. W G-*?u- !
nemeru o E\a' o» aec¿C'-'- qua
M- B,â–  * ** - ' c c f
par }o, vote des c:s. La 1 " ' j
c* í. la Da.:, a’4 £'<* ”i -os '
c> cí“ Do íe m oes T o s ;
p... ' v i ea -te ce je..-í> j
Ámaossaaems. j
HIO DE JÁNEIKO 10 Dec. - j
Genera] Duma ímn: ídu'Oo. ¡s |
la te-te da^s ]e résu'aat des ¡
éj&cdons. A Rio meros T1 ce ¡
Itera] Gorrsa ]'a ocdu acns .
proportion ¡ |
•aa'-s T;ntér>ur c _ pays, j
communiste ¡
comdidat T uza rD.rvan a-as Ce i
change, í\& ont vow pour Du$:o í
car Gom*-'¿ ]«« coraHatiad,. D=i
tra a ¿te decoré par Hu)er w
1940. 1] était Minister de ]a
Guerre de Vargas. Og i
a o>réH ^'"cert—z-* c ;
* , f ‘D m Ur *£. j
?v AdHENO^-N ^ Dc-C
>^p m-e r l ccc_ a mv‘" 1- Pe * ^ ’ q : i
c a .x ' l- cm <’ - - í
me. "v* ’«v d versef db--©mmuí y; <_-el -du Por j
tuga], ■ -.-v’* ]
WASHINGTON 10 Déc. • D«
vernt le Comité de-a AÜa:i m
XVangeres du Sénat, W S&c!'é
trrlxe d'Etat Byrnes et I>-x Arn
baseadeur Hudey, po]iment
3nais sérieusem^t s« sernt Utt»
des aboses tres dures l’un ac
' sidiftAa été mskruió áa&M lo
1 Constitution da"Sffn Salvador
. Le Pclt actué] du San Sa] vaaor
i a declare que cett© mesure de
| TAssemblée Nat¿ona]o «ouvse
; ]a porte á ]a Pa;-x íntérieure».
I LONDRES 10 Déc. Un grej
i pe d« 120 nombres du Par]e-
ment anglais a adopté une r&
cojuhon réclaz'íant ]a rupture
immediate deg relations áíplo
rrmtiques ¡et oommercia]os a-
«iec ]e Gouvemement Espagno]
Je Franco.
NÍV/ /0(1K 10 Déc.-- Les
<' a f> . ti s o-'it bombar
¡ r ui v jjagt au Nord de \a
C f. ’ a m ^ i*s habita?.’: j *
* >A a . , v d*‘ux L* ^
. ; S .m tué ui. mo* r<
< * «. i v .litre,
10 Da; Hu
i¡j *í‘ < Hn dev • í 3
i ' iwir.mux v Tyuq > > <>
í , . . b'*L.N Id Déc. Da ? ¡ •
r O a re OCCUpAí pj'
} ) a été ínu^a ’
jCí jOui* ts rep-ec* ’ \ *
.. a - e' ergins dt a.::r
{ "â–  M* & de ce ge r* o
; Ge sa.sís.
¡ DETBOÍT ID Déc. F* >e - t
i j mppi'j du President T arm
[ j otr íin a ja grew cv
) I-t Ger-ercj Motor. ]'üniof< dm
; cuvr.ers ce r cuse ]e president Truman d'u
s‘.r de ¡a Matraquo de Po]ice
pou: ab-roger Te- droi’- á la aré
taque comw ]g Bué&íe a éíé
tóvéié” par Hitler á á<-& oWc:¡n3
supérieufs ]« 30 avn] 1941.
Dernlére Minute
10 DECEMBHE A 3 MEES 30
HOME.-- 1] semble que la
cree pojiique d-aj'enrg vieip
le de i£ purs touche xnauetc
i ant á sa im comme ]e pw-
muer rrimwme Dv Gaspiem a
crr,6nce ]a iormatw'i d'un. cabi
mot awe les representante des
6 g-rn-ds partís polm.ques Ta
yens. lm pr=no' U:rb,!’o - t
[a ora./ií'i aib< 'r>*.
» ’ CO ’c ]»* 1 ice .Vl’u> ”
n << ac fr ' ’ J» i r_ ruv ■
mm mm m, mnf
Nos ^-ct'eurs 8« íoppo]^nt qué
nous avio as d©?m¿í«,mam pqj
]4 d* Mr. J. C]aude Me N¡sh
qui paseo diez nous et recudí
lú va]eur assoz róndele*
te d* nos comme-rgants pour
un bottin commercial.
Ve que ce maüu i] «ou&
a £ donné davou un des car
. á souahe de M-”. Me NUh,
oubLe guvjque part d Pon-au-
Pt’ince,
Pour ¡‘ódilicatíon de nc« >.c
teuxs nous pub]ions lea norms
d^s ccsnmerpante nt uomme*
d‘c¿i-a¡re.s hasuerís qxu ont coa
tracté owe Me íTsh a us 'y.u
des somfflife ver-
Aux Prottes
H2EH DANS NOS
EGUSES PABOISSIALES
k»
1 OVE
C . ,.
' N
moni
J' r'^, u* pW/
..o m ce rt. di c
D;jd>‘vto • < w *
’ i i v'♦» ce
* ■o.vum goví^1
ro/’¡ t ae p^b] t-t
proi>aí>¡'-*ni'!a
m *■> o¿, p-e’er^
â– ma O* app f
a c aon e ^a
" ex m ” StT£*£ c
'o ac .w :
dOi]ai"‘
p’ínk ‘
’onk-ííit
PABOISSE
DE IA CATHEDRALS
I.und¿ á 6 tires. Me&so pour
DémosÜiefi«‘s F;]s-Ai.m¿, 6 hws
30 messo poux Mrxv- Ernmanue]
Oaéi.de.
Margi d 6 hres. Meas© peu-'
Scours Tertlaires.
Mércredí á 6 hres. 30 Réujroa
des gargons des ¿coles.
Audi d S h- e-g 1/4 M-ms-' an
v< nace civ la co?!séc;'o:
ce ]a Catnédi'ai©, so.r a B les
L4 U ago de Ih Lorque? et d<-- Mi
cík[t- Mmm
V* -{>c r . M*
D£ WIJLAMOÜN?
Le chlfíre 13 — dlbo» — ptü
te malh^ur, Mate í] n'«n gsrtj
pos aírtei pour ]e Cíné-Fara-
mount d© notw amí Lucían La
lantant.
Paramount 0 y aG/oi? jours,
iétaii S0r' 13© armivorssaire, J3
ans depute qu© Luden Laíon-
tant introduteait dans ngtr© gg
-iéte te cinema pa?']ant. Et ae *
puis... jorgtemps aprés. Is Hex
est ve'-u, dispensad cuas; á
rctre pubLc ¡es jotes émou’/an ■
?es du parlan!.
Si l!Ad.mi- stratlor> Communa
je no Uen! pas compt© des ©f
feote er de la pergév©ranc«?
ch* Parcanount d dispenser du
p-lais'r e? de ]'¿motion á Fort
- AH/ .
,f bvA
r < O i’,’’
lu>
2- oí
♦ V
c i b .
” i V-U
*
a < t Co (Go
accordant
D’WW'IH com
i 4 y 'ir Hp* cto
r* t* pu‘ (
’Uf 1<)r* )(},<
’ 4 te UUf*U ! *
> aun I r
«««« St, tófc 80»,. ote'* '
*®PM2 « Emilia *
aim, tWBa fetauíí^ W*'51
bongos, 51 «3ja ^
Wlted, 79 «ai, ni,
^ ífolr»»
alte T»ryin*( 7g ^ Mor
Nopolíon, 2S ««, Cius
5* aRS* Arido P¡8» ^
«n*. focq» Ro®m»d, 3 ¿C
rada Demée, 8 «”»• í«a»nim
Slerim, 9 raob, i}4Jio
ans- 33
j°,r ^ ® Somii»
Km-Loute, 28 an*, jfeíooélSa a,
Fejfe, 25 am. Vv» Catón,
Diambato, 94 an», M
82 0158, “
. rapan ©
rr: - Le oche-
Maza rita
Co'
v am1 "j:s , no^vea^
net. O» £Ctet que s©iO^ m
mes de j armislic^' ]a comerás
£-.or ajyeu doit approuvsr G
formation de tout cabmen.
SAIGON. - Ur¿ commuráqué
o^-ck] anajo-iremgate a anr.gs
ce que les operaborfe coetre
áte &lémen’-s ‘--xHémtetes coate
teuer.t a se déve]opper avee sue
oes dans la region de Renten,
plusinuts crrmvs orn e-e cac:u
reps. U'-e petite1 cor.cer.rano’.
d<‘ torces írcmeatees a ele £ ‘u-
i-lie dans ja region de Nga Tu
LONDRES. Un po'te- pr:;;v
cu Fortegn Ottecv a declare nu
iourd’hu; que U* gouvet'.emmH
a-miais n'a cepa de Pa-".s au
cune cornmun'caticte ?-• ;aooor
HOME 10 Déc,--he L]s de
Gabrite d'Anruurssuo ust mote
d Vágn de 80 eme.
HERTORD 10 Déc.— L appe]
ten Joseph Kramer et des 3 au
¡ms nazes specie] stes en cte-
m'-;-, horr;b|es a er-é m-y-te par
*]e mai¿chal Montgomery. Coh
c-Hm m'Ls sn'or-t p.'ndus ovarte
Noel.
POBTO RICO 10 Déc.— Le
Gouwmeur Tugw«]l par? au
•;OU''d'hu? pour Washington,
o-n crate icl que c’esí son areno:
voyach. car i] dérnislonuera.
Torce 13 Déc.-- 5.000 com
mu s- c ’"pora s on? acc]cme
] Emp ’•* w.: Hlrohito comme c
' ' z O’ J-,,rrfc No. i.
EG'JATTUR 10,— Déc G.
T c'erc M »s‘£t!*e d« nr.t¿r:«.*u
* a-c— ,c .a Enge©r:ír¿ng Co,
ce New York, de tenar-cer u’
» svoluiio»'! jpour pc-r;versen je
WOUvvrr.cme.nt CiC-Ue].
MANNHEIM.-- U1 généra]
G-'-orges Pal to-”* qui a fait deux
guerrea sans jamais avoir eté ’• ¿ararte ¡«s moí
olease est «dat¡s un ¿tete- san covemb'e jusgu’cu.
gereux' a ]'Hop.tal de
erg a Ja suite d'un accident de
veteare p¡'ás d'íci hte'r mcrüu.
MANNHEiM L‘armée a
ja;! pc?rOi*re une déc]avatio''.
pour cxenoncer que ¿e dtegres
1 c sur Jes b]assures qui son’,
teds graves ne pt*uf é'-rc- com-
rT»-; au’aujouí'd’hus. Pcd-ton a
•ocu us premiers soi-s d'u;r
¡a C’-'o-x Rouge gu¿ a
ti ouve ]•© généra] ébndu ¿;
-* s]a d s Errrr>a-'Hi P^.ga \ u tu.ee
D R=u - Co.
Navene 3;os
L M. Ah. ©r; ef- C e
León Sí teemy
Fteas Hasbourrc
N. Zu.'a ic
En ¿ v] Gu anard
SaDm Da ae
50.oo
50. oo
20. oq
50 oo
50. x:,
25.00
50 oo
50. oo
25.oo
Si’.oo
ÓJ.OO
50.oc
50. oo
50.00
50.oo
Departs.
et Arrivées
fM
PAN AMmCAH
art d 'i'Espcg-/ ou ü
pibíjité d'un* " .ya’ d
tlo^s CPJBc ]e gOw/e -
Franco. Des -capa r rc
termes avalen? anncr
r «. .-cu e LG.;
: ’ ave * a e uro
A "--o .v n. ,s 0-..s
- 1 r a ■ P„-se cea -
es
-C
T-o~oo.s S
Fjeury "
50 oo
Va.’-y ra-
A,**-
50.oc
z ’
T.xcharg: "
50. ao
7 "’c "e B
Ccs'imte'
25.00
Mme. A
~C ~chOri
50 oo
"o-c b ''
50 oo
M-yer
50.oo
I Gxr:' s
2occ
Otes o- ?
”r* n
50 oo
'Ote'- q-e
best ja ¡'ax d«‘s :a:
rte-'ts a s-ou-
zbte dc- ce M?'
, Me.
av
c c pays
piarte
BATAVIA. • Offc
a ©te revéje crujous
H
le- nombm áte v ctmes a-*
a ]a suite des baga1'**
incies Néviarciais' s
n?a:'ttera-te a 916,
morís, 804 bH-sses.
nos. 14 cxSlc’-ers aura.en;
iués c-t 17 crutjes bjessés.
HONGKONG. - Bien qU>
polio*-- et ¡a p'v;nie-r>- armee
-.Q.ses so;e?u en e'at d c;j -
or c;ote que la le’ & oe est a.
N o. laura carnets A soucbr
La morale ce ]!hJstoír<' c
cv nos Quotecher-s,/ ros j
-.mes. ros Sterrors de Bu
mm<--s a-adanes
::-g,>r.; a Me NíSn
au'-re-s.
r nous espérons
. tena doro'*©; de
four, et er-
i hommes
commergantg p
La ligune d« Paiten était roa
av ae sang.
FRANCKFURTH.— Ge matin
ncrpporte que ]e genera] Pal
ton «*t partieliemssí parajysé
raais ql,í: son ¿tai géréral eeí
.-alíala iza’a,.
FRANCKFURTH. Un «.pe-
r]ia]>ste bptanniquí- en neuro
ch.¡:urq.o, ¡e D: Hugh Carnee
ae* Oxíoí's a prie }av;or, pour
eaaaat da préroríco- , Heildejóerg ó ¡a
lion. L'crffcú» d« l'employé du Mn». Patton,
Départemcnt S. Sovice qui íut
cnéíé a éíé m¡®9 sur !« tapis,
d i] c été question á'u-r, coup
de telephone au Départemetu
de ¡a justice pour iai&ser íoir,-
i*r j'atíaire,
HIO DE JANEIRO 10 Déc.-.
I* Présdent provisoire, Unna
r«s a ¡restítué fr Jetas proprié
taires, jes joumaurt qus ]'«*-
Président Vargas avaient sai-
sis, «i a a Uso i rer/endu á ¡eurs
prapríélaíretB Jm jaarama qué
I'«-Pré#¡íteBt Vejiga» avait a-
eitetfe d« íorae. 5
SAN SALVADOR 10 Déc.-
la O«tít»tto» de 1886 de San
Salvador e été amandéé dan®
Bn »ss pja» Jlbéra], la pr¡n
dp» d® la «o»-néé}ectk>a du Pré
révé
ie bulletin de
¡ó ca matin que Je générai «a
paseé uno r.uit d® repos et a
dormí pendant 5 hour*®», l’é
1 tut género} n'a pas change au
! point de true neuroiogique,
' NUREMBERG.— Au preces
i] a été tévé}é que Hitler avail
prévti .Je» difficuSés inhérentes
á ¡'occupation de ¡a Russia
Dan» u» orfr@ daté du 13 Mar»
trüma de* tóoh* epécia}»*
potivoira néceioaire» »t ]ui at
1940 i} oonléra fr Htjntaler les
pour la preparation de 1'adrni
n!»trati«n, polítkíu» d» es pays ,
'ache resultant de Ja luto, dé- j de se repáre en Frasee. 1® mt-
clenché® *ntr* 2 régimes poli ] n%ti» de lljntéríeur, Manual
tiques hcetijt». lo choix de ¡a j Torres Campana, i» njinlst.-» de
date du 22 Join 1941 pour l'at Jd guau», Je gé«érol Jfcmsn
re rre-s av-au1-- a -'La-ioa ou v-.s
c]émí-’'t5 commu^isKs auíarr
]ten«boa á'ertert-preThdre ure
»puvgv dc-s ejéments ermérmams
Ceperdc'íts les corrimer-taten-'s
CRt í¿üt remarque!’ que la presen
ce Qs élémertes de 1-a pmmíe
je ermée chinoise a rapporte
un peu de calme. Une aume áé
peche de Canton a rappor’é au
jaurá'hib que ]cr police est a
]a veche ¡'che Q 10.000 suspecU:
et prés' de 400 crte éf-é amélca
]a plupant des fumeu?2 db
p'um, des vagabonds ou des
; vojeurs.
NUREétBERG. - Au couis du
procés de Nuremberg le proa;
rc-un américain, Adelman a pr¿
sen‘4 aujourd'hui un documente
bans ]equ«l Hitler pan ja i i du ■
ó se baipe jusqua ]a derriére
a se batirp jusqu’b ]a derme^e
minute. I] a auas;- prédit }a su
périorjfé allema^de dgps ] ? s-c
ieur- moyen d© ]‘Europe ©i du
front de YEsi, ]'éga]Hé dans ]e
Norcfet ITníénorité dans )e
Sud’"
LONDRES.— L'ATOnf qarde
du gouv. rép. ©spagno]
^mdintenant d Londf^ gyam
: z<2 SajabiC sent arnvée a
; Gr-;i:;te. h:---r matin et dg pe-u
'•o-t pour Púas par ’-rain.
1 •« PHEMBEBO. Lbr-cien ch’-te
a- .a gestapo alternará© Ernst
Kcae-h>unei qui soufírait d^pu's
gte-lqo:.: jours d'ana heiumo-
rcxghic c¿. - órale es été prese*
:¿ aujourd'áui devant ]a couj
de justice mi i :i la fr© internata-
raje- -ou i] sera jugé comm-'i c! >
mtené! de gue*rre naz-.
LONDRES.— William Joyc¿
«jord Hcrwhcrw* speaber a la
radio de propagande alloman
Je durara |a guerre a été con
tinte aujourd'hui devaste ]a
chambre des lords qui d^vret
decider -d® son appe] contra \q :
p^iue d« more qu’tm tribunal
nuiitatee ovate décidée apiés
PAHCISSE
DU SACRE COEUR
Ute'd; a B h^s. Messe challe*'-
¿<- requiem pour Madam* Mu-
i í o’- Data ncri, rveomme ¡ ¡ dé-'*
7> Mcmd: á 6 rte’vs. Mess© chan
de af !;:v£>Tsa re pour
Mmr. Frc;'co:s S?. Avne-Y m
¡-ommandee ccrr Mme. Lou’.a
Décctr’d. Le &o:r, d 5 hr©s. 30
manage Gra-¿ Sol^nnrl. d-'
Roger Guijbaud et de 0]ga
Moise.
Ms^crcdi á 6 hs. Mease char
m-.' de Reg. pour Luc Berger
lecommandén par sc team ir-,
Rudi -a 6 h*es. M-ese cha"-
y'-e Q R’-q. an-, versa'v- pour
r^e] ur^a Thébcuá -'ecomma n dé*-'
;>ar Mme. Vv*?, St. Fte’mm. The
baud. L© soil a $ hres. mar age
Grand SoK'—e: dc Ray mono
Champaña m dc- Qrmains Gc
grte-on
; Vcndred- á S hs. Mc-sse de
pvq. emteversave pour frarex
. Roy vecommandée par Ja fo
mil].' Leys.
Scrrte-’d: a 6 hs, Messe chan- i
•¿4; de R«q. pour Mrte. Vv". !
Gasi.o-n Coteci-á recommxm oe-3
par sa f;|le,
be so^r a 5 hs. 30 manage co
; 'â– ?; de Clovis Kenof et de
i-^ce Coj-mon, á 6 hs. 30 maria
ae G(and So]enr:t] de Edward
: Crab et de Ermine ’/aval ;
!
PAROISSE DE STE. ANNE
9 Decvmbre 1345
C-e so-’ ó B rus. Vépres -t fee
•’'©diction du St. Sacremerte.
Mar¿5 II -6 b.res. IS Masse
•‘■©q. pour Josephine Laham. ;
Jeudi 13 5 hrc-s 30 so> - f
Maxiaq--’ de Napoleon Renqu ¡
decu ¿i Juliana Ajetes.
Sconedi IS 5 hms TO soir -
Ma;'cge de Mcc'cel Leievr© Ro
se Branchedor.
soph,
8 hres sou' -— Manage u*
Guij I aurnc fausbn et Mane jo-
seph.
j'Avcnl.
PAROISSE ST, JOSEPH
j —- Domain a ja Cro!x
Mt.sSiOTíS. 4 hres p. M., enter
lement d'Ank>.‘r.© St. Félix.
A St. Joseph, 4 hie© P. M, m ;
h-rrement de Une]it* Mural, 5 |
AUTOUH D'UNE ACQUISITiON
I[ nous reviente qu<- Íím Fré-
r*u; do j’liisteuction ChreVteer nc-
- oésteant iairc I'acquis/ion d'un
1 torra-'n, c'cnhgu h }eur Etab]Is
: israen! a Si. Marc, m ont ex-
px¡mé ]e desj a eon proprie
taire, rout s-n c:-. fixarte, eux me
ntes. ¿e pax, C£ qui est jnaci-
mtessible.
Ce propteétatee, ervee pieces
cuthcntiques a Lappa a a prou
ve que ce terrain couta alors
i cu-r jes propr tés d« Pivvrt,
á St. Marc n'étalent pas, com
ríe aujourd'hui, aííecté^s a
-'.es ¡esidmces pr-vecs. plus an
mil]do]]axs (1 s'agit dte’ivt
ren im df-mi earreau de Rvrv ;
a J'Aver.u^ Dessclines, detain
â– oe Turg&au de St. Marcs.
Nous voujons b;.¿n crotee
cue. s: 1'or- enter d que !'E:p1''
ces Frete-’s a?t ‘/s com medites
!0d.’spenscrb]c-s qu'on vent y ap *
porter.c-n s -'tesrara avre ]e mo
pr:etri;c. St. Ma’-’co.s u'orig.no
au !-;s? disoose -a y contribuir.
... : i
ANNIVERSAIHE DE LA
.GAZETTE DU PALAIS» . j
Autour de nob* syTnp&-h:quo
cmi a’- coJJaborateuT. Me. Col
ber* Bonhomme, Drect^W de
]a «Gcczetíe du Palais* se réu
nirent jeudi aprés mido tour
ceux qui, awe ]ui, on^ cx>ntri-
hub a assurer, depuis 8 ems, |a .
v-<‘ d'un organ* de haute im *
romance: ^La Gaz^tt© du Pa¬
la ts».
En e&el cstte date marque >
ñera-" n:rn r;. .¡je. Ja jor;:j ,
tio.- co c< jouroat qui margu?
:a dans les atmajes de ¡a Pres
nr He ¡tier.ne.
Li co compliments e; 'veeus
de iongévité.
Kmivtm
mm et a momma
R«io!ph« Déj«a», Vm»er,
Rmirii. V>ui» Boul», &lwar4 U
’ youth, Carmen Miranda, £}»•
i.a Oliver, Loáis B. Richard, £J
ir®d foibin, Stewart SJtetl Bar
ry tpe.iaf, Edward
'on,, Coreara!, Am
V-. Lula Mhndevillt, Era«t E
Bogers, Simon Manyas, Mar¬
re' Ont¡i, Alice Gentil, ¡«a,*»
Antoine, Robert
*
DEPARTS
HER ET .
Sober Buron, Herta Brotjs,
}crn,‘c Ahrotr Joseph Doti Ot¬
to Schemedemart, EmiJ® Giro
do, Francisco Rodrigti*», to¬
ward PoiSey, Michael Um nn
ce, Regina Turnara E|lnd Oli¬
ver, Morton Klein, Wajici» K
tegut, Gordo» Poste), J«í» Mi-
hem, Emile Milhsm, Cteja
Cavalade.
LETTRE DTIN
Port-au-Prince, Je 4 Déc. I3i$
Mr. Ernest Chauvei
Directeu? du Port-au-Prince, Hctii
Cher Monsieur Chau vet,
Jo viens par ]a présente rt
f-ir une suggestion qui a Letra
coup pent perraitre Jxmits trssk
qui guaiíd mem® a iatUe m us
SWEETHEART
.£ SAVON QUI CONVENT
A VOTHF "EAU
LCQUERS: N« sc.’-isser pus
e gu© vous -rc-uv z yroure
eras vous ou mi'vu-e Lai seen
ea cossmcd tés de voire Scots
Tout k
I l’atmosphér® de g-eñeté ga'op
porta au Champ de Mera Jlj
lumíatton des- bosquets * |s
place Toussaint. Le
ment l'a ,
Heprésentctni d'un pay»£tBtí, U
Gouwmement peaTTatrir 4 te
population de Ja Cap¡teje pw
égayer un peu Jes tahm ■*
Noe] et da Jour de TAu, ta
guerre a pris fin «t ce *®ratt r
t-e petite consolation de la mp
orestson de, idles du Ceraawl
cost Je peuple «si privé depoi»
bien- des années dé¡d, es* S-
tes oü chacun resalí jwitur as
peu de bonheur, de gaété, Tea
J® s«rai fceureux, C&sr ífc»
íieur Chauvet, que vot» do*--
r-ies vbtre adhesión i o«te sag
gestión en la pubjtent,
reo.?, un éíat
10 -- Domain a ]a C-'ois des
Missions, a 7 h-es 30, enere. oo
soier.ne] recommcmdé par Abro
- -¡--ue avtn, anee:mee aprés í n.aro, Paul pour ¡es parents dé
1‘avoir jugs pour crime do hau j ^ a. toutes W 6mss du our
uahison.
LONDRES,— Dans ]es mjieux
autoría^ d'íci on prédil qua
Jes déiégués de ¡a Russief c<
la Tchéccekwaquíe «t « ¡a
Yougasicrv» pourrost déposo>'
domain en favour de let motion
propasas! qus Je siége perm.t
nent da l’argaoisation ¿»s ¡:o
t on® unios soit établi délitwi-
vems®l aux Eíat» Unta
CALCUTTA.— Dans un mt»
sago aux farce® hfadoues qui
sont resté» loyal»» fr ¡a GB,
lord Wav»]] a Béclaré aujour
d'hui qpe Je go«v*memont et
b -seaÁ q°<»l¡P 4&ÍÍ8M si®
cévemnnt *^fiPPrié pojiíiqu» ¡
de linde. 1
\:-o, amos du put
gatoir*.
H March, fr S bree i 5 á
St. Joseph, Mess« de 2e clases
«n i Lomeen din N..D. P. S. ¡e-
cmnmandée par M«]]e Marie
Denise Déou.
15 Samedi a 6 has A. M.
márfaga »o¡ew,el de Cérísier
Corroían et Saimanine Efien-ne.
• LIBRAIKIti NOUVELLE »
ÍMaison de Cordiemes)
Not» «tvoi» ]« pjaísir d'an-
noncer it moire di«»téle que
not» mee-ron* >régulié»m {outnaax, ptóodsqpM» et Ufate»
Ittmspcd», ,,
UN
w>t» mus«
mm btessatis 1M
Cliamjwígne
des
Ginger Aíe
AVEO VOTItS
RHUM PSSF8B1


Full Text



sor la Situation
internationale


















aeuamneemsnimmeet

dea | Notre Contre «Haiti-Jour-
tej» demande si c'est une devi-
nee, Geatade ou tebus je lait
ipar nous dervoir sollicité son
point de vue, son opinion sur
vee octucalité internuconale, bi
note Confrére de concjure:
«ecomprenns qui pourra...»

Le cbte amusant de cette «dé
robades, c'est que le conkéte
o tellement bien compris sire
demande que, dans la mem*



Â¥ Woode dipiomatiqnee a
ine | vst tres inhrgue.
ancile Te YAmbassudeur
ae bos Unie cu Bréai], Wir.
— Berle a 6té demands
ont d'Etat pour ‘ap
ne ke result des Elec
Générales qui ont eu Leu
= Dimesche au Brési}, o
gga de Tomo!
qui sottra de cette con

de YAmbassadeur Bes












jee: malgré les grosses man

aed ie Departement, seta,



































en dele Hine aerolten ae
jg Polleque Exiérieure dew ©

pe Américalves. i
te cas de VAmbossadeur Bev |
i

tes

ek



est un, test Ce teat défi
je comportement dea Amnbasea |
gots des Etats-Unis dans JA
pirique Latne,
qea ce que ces Ambcussa
tous doivent faire on ve &
went poe f
oo 9) expte un fort groupe ov
Peilinis qu, pense que lee
bmbussadeuts de Washingt
dgreont jouer un r6)2 actlt dene
wy eiacde pout la Démocs-
. Pour ce groupe le réle de
Yiobossadeur qui cons!
dgotdger d'ahord Jes
wamnroeccicux dea Etats 1
peemaaize.
Lhmbussadwur Berle a até
eA won cffalres politiques do
fesil, UL y a deux mole Ber
be provoncact un discourse |
a faire deg ele
cient pes Hen ou

















i page. ily répond.
comme une indica |
jt que ac réponse est judicieu-
| ae.

Sey va dea Natocs 1a |

«blier aur ja question, un Edi
| etocia]) que nous avons relarde
+e vaieon de 'abeence de don
«nées précises sur je mecans
«me, de |'imervention coplecti

:
Ce: mat mmot |
ww guggerée par |‘Uraguay et













a PUrugueys, cleat justerment |















Ex nous avouons tout de sui

La voici:
Nous sows proposions de 13

de |impossibilité dobierir de
cere Gouvernement touche Je
ce projet et qui n'a imt euco-
re aucune déclaration, dés ren
seignements eusceptibjes de
compléter nog maigres jntot-
iotg et de nous permeitre |
‘gpiner, en pleine connalss32 |
ce de couse, pour ou contre |
le projet en questions,

Guard donc «le Nouvella-
ie GH qe re diacutera 1
pour ni contre la propositics





regrk





en tedeon de Yaheence de don |,
eéeg prévises sur le mdeatts
me de Vinteryertion collect-
ve suggérée par |Uraguay>
ft @ nous avone demande

Comprenne qui pourra.

le répétons, pour la centiame

situation...

piimation en arriverait Ja,

Commentaires [Posada vous avez
_ compris, Confreré...

a

chetleg sur quatre colonnes du
«Bolre antongant dea Décluca-
tions de non-intervetion du Dé
partement d'Etat, de Mr, Byr
tes, de Mr, Braden, le méme
«Le Soirs, malgré tout cela,
sattaque & Jo position prise
par je Secrétaire d'Eit Byrnes,
devant ln preposition de }'U-
ruguay.

Dey a de quel rendre fous
toug jes lecteurs du «Soir.

eee

id, au


cignous avons vu venir cette
Quon relise nos ar
icles, nos Commentaires, tou’

i aw cours de ces trois dernieves i manche, noe
années, on constaterd que mous
| avons prévn tout cela. Et clest . est arrive &
Ja raison pour Jaquelle,
wonniong & tous, Je consell de
s@ prémanir, en
out ce qui pourrait avoir Yom
bre dun procédé fasciste, na
gist.

BOWS

LS



egterminan!

Nos protostics sembjent se | +

aéaliser. Que} séta je mécacu oy
ne, Adopte?

Nous n’en savong rien}
#Â¥Voi]a pourquoi nous tous

gerdons d'opiner pour ou cos |
te, en nous contentant de re
-produlre ce que disent Jes Hora...
ime d’Elat de-cet--Hém'sphere
ayant ey mate les Jeviers de
commande,

Nous avions aupposé que ja

Nous supposots eficore que ;



a voyage seu]









- PORTAGPRINGE — HATH
No. 21.883 —— LUNDI 10 DECEMBRE 1945



2. . BOK A. ie
PHONES: 2232, 3439
. ‘SDéme ANNEE



L’Ambassadeur
J. Antoine
nous arrive

de Washington



Agbassadeur 4
jocques Antoine
Povt-ouPrince. Ti






|
i



Eg
we perm nous.

Est-ce pout afer ce Mex:
comme TOUS Fone




- i
possera deux a ile.
i

i



L’Enseignement Le Ministre
- Rural... Liautaud agit

Pauvre Viclime...

: iment Baral qui
Dang la sult du ammedi au di itime du Miniztre de Agricul
~ tule.

ques jours, publiest un ave
ide recrutement
lpour |Ergeignement Rural. Et
cet avis émane du Départem=
pode YAgriculjture,
existe un décretlol président:
confiant J’enstignement a tous
les degrés ou Nouvecu Dépar

vement de ]Fdueation Natios

quoi cette iraistance de [TE
Mn
"cue a voulolr se méler des af
| faires qui relévest désarma’s
ice /Educution. Nationale.

“Ministre de Agriculture avant



Le Ministre Licutaud vier
da meure En aux services de
lime Morle Bornstein, Direct’
ce du Buren de Statiatyucs «|
de Toats & YEnseiqnament U2
bain.

Mme Borsgien dtait un ee |
mt proéminent de ja grande



C'dst maintenant ['Enscigte-
devyient. Ja vic

Les journaix, depuis quei

|
|

me



dingtituteans










jters of, Le «master dea mus
ection Générale de lEnesiqns
ment Urbain ou elje passat
pour spéciuliste hors pair de |
| statistiques et de testa, poe :
| avoir seulement servi” come
e-statisticlanne data un o
perdu de ja Pojogne et dans ia
hussie dea Kirghizes.

La DG. EB UL remblait sous
e. Elje adminisrtait
‘candidats durant jes examens
du Brevet Elémentaire et da
| Certificat dEmdes des

ajots qu'l}








t
ly
i

‘Que se passe tl] donc? Pour










we de Instruction Put



Crest [histoire dea dernié:es

i
colt, mame poor deux ou trols | cmours... collaates. j abracadabrants euxquels per
ws (a soghaiions | eer | sanne n’osait toucher.
i
genre) ous. Deutre part, {] paralt que je | Pensez conc une ‘trang re




guj te conngit rien de Ja me



ve

éforme du «master des mas i
i CLatonlinger

i [terse [avait imposée & Ja Di [eu'aujo
lores devaient quitter Haitl,
partes du mobiller de ce ser
VEE
. Des atfaires dans ce sens,





i bey

OF




Mesruire
pour le moins
qui a été différée

Lattache Civi} & [Ambas-

sade des Pints Unie fouctionna

son persoimel lout cam-

moe PAvache Malitaire, et [At
tache Naval Ces jours
i Maer bant que cet Attache

derniez



Bs



‘fet gon pera une} devalett
leurs peryioeg et
i Lundi, ces mem
Des



avecent €6 mises en ven

t été deid conclues. ef méire

varyées, diven. 1) paralt que de
als samedi les choses ont cha
o@ Ce service de | Attaché Ci
vi] te port plus et continue o
ux j fonct-onrer. Les persopnes qui
covalent contracté affaires pour
Teh Ly
testa | de op service ont até pravenucs
cae la vente be se fait plug pour
J nstant,





es parties du mobilier

Qecnt mud personnes qui

“ povelest dénd peyé, leur ards























ee *



a 1G one. Bele
even déclaré qu'd surveil) HeitJourng]» de donver 20% | cette intervention collectives ISNARD RAYMOND EST | de passer cette branche de /’En | 1té des moeuts du pays, cola | leur d éte tout simplement =
@ oe of pussalt dara jo Pou opicion, c'est que wore co 4S | re pete jomo's armés; of que. BEMPLACE PAB C. DARTICQUE celgnement cu Ministre Lica ' borait en premiére place, & a | ourné,
que oa Brésil. hase, G03 0% avait publié dans aon jour ig: elje doit avoir Heu, elle se WAVE COMME TUGE ‘tqud, nomme, déplace, cem7 | tes... tés grande réforme de
bilieos pattianta de Vargas, pa at tevia annongant qu 2] | era soya forme de restrictions. DINSTRUCTION sste, Il donne de «généreuses: | rotva Enseignement, ja seule de enn, mmc
alt downer cate opinion, at de Mor sanctions commerciajes, h | Samed! Yegeuction | mgmentatiots, mation! wes | puis 1604... DEVINETTE, CHARADE OU
| fait . REBUS. -HAITL/OURNAL»

hte déarant pas Elections,
mandait G tous ¢ & Fawaace | ngngjares, économiques, alla" | Ignard Ropes a “as rempia | on guccessent devant le
CONTINUE DINTRIGUER

Et bien!













Bkeeeeiste






f¥eiet cttagude & | Ambaz :
wieur Berle. Ca dernier deni de jo Hire, | piuequ’a Isolement rota}! (eb per je luge Clément Darl | secomp|:. je Mivistre Lieutvad
we cononget le rappel avalt ré Cast nove tour maintenant, Ou’on se mette bier en te | qvendive. wient de mettre non ordre SES LECTEURS
ent qu’i] agissait 100% se | dizes qu'il n'est question dnterven | I] parcit quion teproche 4 Ts a ‘cette plaisanteric, 9 + “| bu dars «HaitJoural du
jot los onives du Dépariement Comme tte qui pourra...» { ion collective que dana deux i nerd ‘Raymond ses tertiles jon MORT DU DEPUTE ROBERSON | ent ee : aT renent | | Landi 3 Décembre:

. no # i bien déterm! | ‘ NOMINATION DE LARAQUE | oes ut gimplement lq hop fy tite dema.n |! éditoriay qui





cos bien spacifiés, b'
nés: manquemert aux engage
ments internationaux, & viola
on dex Lbertés Démoc-at-
, wt des Drolts du Ciloyen.

mroéminente statisti
Le Ministre comp




GTEC

Phe qui je souwlenalt & porter
Vargas a faire des Elections
geerales,

les cbservateuts Latino-Amé |
torins ebtendent aver egrat |

=

ba POUR LE REMPLACER ea

Le Dépuié de Mireba]ais i
Louis Boberton qui see Ey
elu guy derniares Elections
slatives de Décembre 1939

Hous nous expliquam: dih
Jlemen que nowe Conitére «Le

'Solrr prenme of vite lo mouths
et deviemne rouge de colar



amends] au





me pas ceseg ce f

cetatonovonmopssceninetonacanaotn task

















































ce qui va se posser pour Ber |
b. Bil est déplacé, cela pr
yea que ies Etais-Uis se be:



tve de Angleterre qui ne as
Meeese nuljement & la poly
que intériaie de tes pers, ef
forupe casesticllement dea =f
hives commerciajes.

Sj Berle reprend seg fonctions |
WAmbussadeur ov Brési], 94
snug que Weshington sutweil
Fe ce qui se passe dans jes of
isives politiques des Pays Lo
tro-Améticains,

Brades etait
tigi de Bere,

* Broden a. até
mone en grade.

Aterdons pour voir ce qa
i be passer.



dang le past
Et on sect
upproivé ae

for rere neo anne

HUMOUR DECEMBRE 45

Pelt problame sur la rég.e
&% Trolg:

Si pour 7 mi}fions- de dollars:
mH, doit, nous avons &
coreoleurs américains, pour
*8 dollar, nous aurons 8 mij
loins de fols moins de contro
knits, at pour 4 mifjiatds 400
millions de dollars, Anglet"
Gare 4 millierds 400 om!
Hote fois plus de controleurs
cuiioning,
és Glaves des classes #
Feme et Same sont priés de
heus“agresstr la réponse & ces
“Speretions aur une simple ra
ie de trois,

(i nn eeepc
UL GRANDS. MAGASINS

SAIEE-NOUSTAS
Chemtaes Arrow
Cdinturons en cuir eupérieie
Chordece axes marquaa amd
Portuns de Prone. 7
Cuter Prockeal. Anglale
os infrotesables +

pee th

Pele Beack on os



Me’

eet me OE

wnt sur le systéme Pexperic:









cee | te

\& Mexico, &
| tou, Franeisco de mettre eo prt |



Phiten Nee

“Bageee? |

wi

quand [+ Seerétairea d'Ekat By-

“nes, we nom de lo Démocratie
et des Croctre “Libertés,
geat ja proposition de [Ure
query. Le poéme «Le Solre a tou
sours Ye mine gereine, sownat
ta. ayengnie, devant [Inter

BO

1 ferris? @rangpte Gul ex Sait

lb dans nos Douanes et dans ‘out

wut wa pads protesté, et ne
proteste pas contre cette saber
yurton Gone Tos

note pysteme fiscal. Quiver |
|

Finances,

gest pos qualifié pour proler
ter, contre une intervention ou

inom de ]Humanité, dons
tent de faire respectet les Dros |
‘da Ctoyen, 8 Jes [beviés es
Cgentieljes de la Démocratle que

tee Nations do cot Hémisphere Leontribué &@ écraser Je Fasc’
| me et le Nazisme et en cont

- ent pris [engagement ‘solenne]
Chapultepec et ¢ | buat tant & sauver [Human

thyas.

‘Nous avons un troisiéme cor
rere, moins modeste qué «Uc.
lourna}» et «Le Nouvel liste»:
c'est
Malgré Jrabsence de données
crécises sur le mécanisme dv
r Pmiervention collective; malgré
Vimpossibiliné dobtenic de no
we Gouvernement des rensei-
grements susceptibles de com
piéter nos malgres informa-
ong et da permeitre d'opiner
en pleine contaissance de com

ee #

des Nations demeute
dons toutes leurs affaires Inte
weures,

deux points spécifies et déter
mindal :







A part cela, la Souveraine
tore

Comme i] est de Ja plus gran :
je simyplicité pour Jes Nations )
yal se ‘respectant et qui veulent ©
eur régpect, de taspecter ces |

aan o

Nous avons encore & J'esprit
ne autre supposition.








Shug revient & In mémork
g cag de Milo Rigewd aul |
i em prises pour des af

ke ures de bots, aprés avoir put &



ane condammaton poe we.



© pepe.
nerve ferg cet

MANUEL CASANUEVA

A notre avis, jea Etots-Uns | ETAT DE PASSAGE HIER ICi

_nt Ja ferme conviction gaia |
-emp}issent un r6le a Apétre
tang le monde, en imposant 7s

Vraie Démocratie, et les ua i

tre Libertés, aprés avoir tant

(tA daptés guerre.

Avec ou sans Jo proposition
de VUruquay. nous gardo
Jimpression que Washingtot e-
givait sejon [és déclerations
qu’ont faites Roosevelt et Tru
man,

Comme nous Yc
_ Gre, e cb
Lva a

















26 de passage & nouved
jel bier. TL s'est arrétd pour a-
les répor nee or quealos |

etre Temp)
Le nécessaize a 6t@ fait: at ‘tele ler. de ['Arrété Présiden
‘ _ Bel

BE QO

Nous souhalions quill sor’
ce la prise de contact de Cuse |
nueva avec mous quelque che

iéfinitt pour votre Indus

Si d'autres nations veulent lo | pie suctiare.

rejoindre dans ce réje daps-
tra, Ja République Eto! ée, en
les acceptant, partagera
cai est pour elje wi Honnent
dun prix inestimable,

Noug pouvons nous trompez,
mais nous avdng cette imptes
siow. bom

smnnsnansnnernossacansbosonsrocsestadosn ies DeOtes@DveOoIO
APROPOS DE STADIUM

macnn Atta cH te

f} parait que parm! les pr |
fay bt ABeTOR A envisages &
New. York, cea jours ‘dertiets,
ee trouve jo construciion Wan
Stadium de 160,000 dellers. va
jour G qui s serait feginoutsee con
— por [Etat et jo Di
seen ease des Sporis. su"

~ ase de 7.000 dollars Par

Pea sect pan cme 68 eo

, valgairement ala mer & boires
2 cos reniboursements a8
nuels de 7.000 doljars de part
et d'matre car: jes recettes ae
mitiches sont intérebacmtes et
peuvent garentr ces eimortis-
Yissernants.

Si Tw nouvelle so précias. et
que nous cvons dea détails.
nous ne manquerona pos de leas)
donner & tog lecture. :

ce

‘Me. Selrard Villard et &
| gs tog plus sinchres condo}é

b
i

- CDRS,

Nous avews appris avec -
to mort de Mme. Suirard Vil-
La défunie était contue pour

ses qualités de cosur,
Nous présentons & son épouz

Crest & YEglise Sainte Ance
cpae les funéradfies om [eu, cet

ieprasemidi & 4 hres.

i nanetaent e
ERRATUM

Lire Gate notre édition de

verdred: & propes de lertralt

de Times: Jeg mots — «Latino- |



| Amdriogines cu. Yeu de sta



est mort hier.

que qui sera tommeé Député de
Mirebalata.
| Comme on je soit, depuis |"



noire Confrare Maurice Lora
'
|

ect jong particles pour rem

‘sle qui meurt, démissionne, ou
est «démissionné», Aujourd’hu!
je Parlementaire aécéds, démis
ls sionmiare ou «démissionnds cat
ons jolasé en | remplacé par ja nomination
n Morus] Camanue | que fait le Pouvoir Exdcut.



ane, nous adressons tos mei}
, Jeures félicitations.
avait Iolseé pour |



: la Circonseription électorale de



riment de peine ix nouve)je de |

lord, mére de nos amis Marcel |
let Elie Villerd.

Noug avons rats

1] est fortement bruit que vest confiance au Mimisire Lic

CRATION D'HAITI
A NOTRE DAME
DU PERPETUEL SECOURS

ée derniére i] existe plus

placer un Représentant du Peu i
Avant-hier 8 décembre, oF

ANNIVERSAIRE DE LA CONSE | ode

PaeOnggore QUcune
xe

eo gt



ije Basil ique NoteDame,
pays entier unl an Gouvertaut-

brat Yanalveradire de la Conse
‘eration d'Haiti 4 Notre Dane
ae Perpetue] Secours...
La cétémonie se déroukr au
| milieu de touts les aplendev's
]-eurgiques.
S. B. je Président de ja Ré-
_publique, entourée de Son Cx
binet entier et de sa Maigon Mi
[telre, le Corpa Diplomatique.
¢ Porjement, la Judicature, tous
. ies grands fonctionnaires ont

; Mirebalais en remplacemant du jcasisté & ja Messe d’Actions
pee Graces.

,Dénuté Louis B. Roberaon, dé- |
. Le Prédicateur descendall a

| eédé.

__ pene de la chaire quand ur
jeune Horame y monica. La sow

COMMUNIQUE Mone ney lle croyalt que c'était le s1cris

Son ne lina * liaise veou décomnecter Je hou

ee Soto ja borat ipalew. Mais non} Une voix

jen voulu cu a - : ona ;

" : . claire retentit. Ce jeune homme,
nation de Mee Cem était Georges Gardiner,
Deas eomime Directeur neva] Tl prononga en latin je adn No |
8% Services du Sous Secréiay | ne patriss, puis commeng:
tliat dFiat & ]Information et a



A notre am!, Maurice Lara-

eee

DERNIERE HEURE: Voici l’ae



Ari, ler, Le Citoyen Maurice
| Loraque est nommé Député de









mem de ja République, céle- |

joest G Ja aute de Java

ique tous avons sollicité

Bee



a te
ja Police Générale on remp}a | ones reteur al
rement de Monsieur Léon Balin
décbdé.

Port-au-Prince, Je 10 Déc. 1945.
cece enamel

ACCIDENT

Hier vers Jes deux heures dy
matin le jaute Mc Guifle reve
nant de la messe du Séminaire
sur sa bicyelette a dé projets
rar ]q voiture de ligne immatri-
qalée ta Nov 9264;.4 Je rue Pa
vou, fut relevé acta conmalssat
co aves des contusions ou gt}
noe, oy

“#6.



«Monsieur ]'Ambaspadeur—
eetia-ti] — jai quelque chose
att vous dire.»

| Les agents de J’ordre auaszitét je
| fren deseendre du prone... On

Je conduisit & ja Police of i]
fut reconnu qu’on, dtait en pré
sence d'un original qui te jouls
salt pas de la plénimde de
stg faculiéa mettales. Georges
Gardiner fut relaxé,

Aula Cathédrale, la cdréme
nie-de la Conaéeration.. conti-

iruad ge ddrouler date le cal
“ne } plus parialt,





projet et qui n'a
déclarat!
aus





remiselg it menig






dopiner en pleine c

asance. de cause pour on" 2 |



« je projet en questiors,
Comprense qul pourral..
P qu’ p

+ fw

Pour ce qui nous concerie
de
aHoit-lournal, demoandant de
w}ire DEMAIN, ]'Editerial qui
+ PRECISE aa position devant la
sproposition de = Uruguay»,
du
confrere «ja eprécision» promi
Ef sur sa position dans cette
cfigire, «Le Nouvellistes ne
|yrend position, 1] pour ni con
Ge, TL marque jes points, repro
soit lea déclaratioss, exncac
Jes faite.
tendre Je chifien M. Casenue

Notre jeune compatrote, Clo
vis R. Charlot, qui cat & «Pisk
University» de, Noshyille, Ton
resse, nous écrit pour nous de
mander un abonnement du «Nou
yellistes, desting & YUniversi
ty"at nous dit d'envoyer notre
jquiltance au Dr. Charles 5S.
Johnson, Directeur das Scien.
es Sociajes de «Fisk Univers:
yr. z

Notre’ compatriot
vingi so jettre:

- Je lis assez souvent Je Nou
welliste, fot impression. guild
cost tras bien va oux Etats.
«Unig, Les. inte]jectuela et ‘les
*poHticiens lui reconnaiasent
«one allure . démocratiqne . et
«comune vous Je savez, ga dos

termine

' Jane bon alr ici. Toi sulvi avec

«beaucoup d’intérét Jes articles

/
meth ecad
us. f ip a Sy ] _









fx Souttra nces De

L'AsthmeSupprimées
* en3 Minules 4)

7 met aittienltin fe ix rezpirn«
Hoa ef la branchite empolaora: tt
otganisinn, minent volrs Energi. ruisent
Solre santé ot alfaibiiseent verre Gout.

ie 4 minutes, Mandace la proserigiion

wn otlébre medecit leche dane jw
sane a ferass aunaliOt les eligauer
Bis le premier josr, les mycusites deo

| Toux Nocturnes

Sunt vite anréehes en tnictionnant la Yun te BOR ae e plus dy
et a poltrine avec cet apréatie

romiquts a 66 engagé pour
de Vapokub Vicks au le fe Jo nuit de Nodl au Cercle 1'A
5 Beer pendant toujours | One splenic.

ans Las Membres, leur fomille
ehojeg invités hobltuels du cer
tle y pasmeront dea heures den
chantemext sous Je signe de Ja

RAPPORT

de la Délégation Haitienné
& la 4éme Conférence du Café

Suite wor Je No. de Yendredij











~ ATTENTION

la Haiti Coconut
Producte Co., S. A.








































een Ae” ingests adna} In reas
igaic:) de Tenteain et de la bot j Ja sourme disperaisgney: eer vous
Apras Ja séance, Je Chet de , CONCLUSION Rex oe Aerie Birtion, ee emel palaibio, Fe SCHEYE TOUTES QUANTITES DS NOM be Coe
° RECOMMANDATIONS Bey EMTS Aicaments dégagrénhles, pas 24 ; - EYRE IVREES A SORT.
Ja délégation dHalti s'empres | LET : gg | Wadi ¢ 6 bre, _— ¥ diver également mais | Sites pan ainetionn: prenes ste YOU PEUVENT APR
} BO GE a + lad . pigs + A sane
wt de vemercier de leur inter Lidée dominanie qui Fu lére partie: Actualités Ur 4 condition de retenir sa place | | & shagae rena’ 3 vi Stan nent @ADRESSER AU:

/pomplbtnment peer de. Vasthn
i mime at vous en soy
Ce as i fen Pe ke Hog antes. Mandate
ficacité vous rend ta
feats a ainte om HH beures
$ paiement de

yention kes délégations du How | gage des travaux de la quaize
dures et de Nicaragua, tout “9 | me Conférence Panamérioune
jeur expliquant que ja délega.| du Calé, c'est a ja fois, la 26
Son @Haili #était abstenue 4’o cegsité et la poss bi]ite, pour
pliner, parce quelle sstmait | jes pays productours de Ta-
gue ce geste de courtoisie cd | mérque Latine, decquérit "| pc. ozs, 0.50 et 1.00 2028.
yait verr spotiacémest daz | fort pouvoir de mearchandage -_
pays membres du Bureau Ps j (bargaining po war} das Je com |G 8 hres. 30 tuncis préseg UNE MERVEILLEUX RECONS- |
ramericain du Cale, et qu ‘cle merce mondia], Cea sbargal | Le Theatre a 3 uncle preses TITUANT Vit : ;
etait gimplement disposer a fat | sing powers me peut cepen te ume comece dramitique en; A Bose vriécpgiobie at

Fe cons.gner quelle Fe powres , oan, 3 aceuenst que bar me 2 actos De Calclum, Hémo-Calcium
prendre part au vor, poe isghe ' ergavisation scientifique de I'm -

: bey $ tr de ga huate
“Ye projet d'accord concer dusttle cadélére dans chacut | “que jpor sc



versal avant le 18 Décembre.
En Zethe. partie: Lou's Jouvet i peut étre fait por un simple

dang gon réje le plus émou- j coup de téléphoxe au Cerc]*

vant | $792 das citq beures de Yaptés
ENTREE DES ARTISTES ,medi ou @ Vadministrateuz

ae to

BUREAU DE LUSINE A. SIZOTON

TELEPHONE: 2477.
BOITE POBTALE: A 158,

SLANTEORS VISITER LUSINE A BZOTOR. y

taratenttsitee santity A










f tox Mendane do
pias pacha sicfeard hak we
io a pro

|Mendaco eet





Be il A AL AAA ALANA LE OE
















































(La Maison

L.P. AGGERHOLM

]. NADAL ET Co.
Misributenr excluvif pour Hari

BANCO
Entrées LIQ et 2.20









}
valeur therot





te et tution | CANT .
usiyement [es membres de cs pays #1 la constituuce . . . eon# AVIS IMPORTA :
cae 2 a ma 5h Jemsis ge weet Ghhom<| AVS Attend par Prochains Vapeurs
cous | det point fait, d’ailleurs, [ob | Ea lare partie: Actualités Ud ee cajcium, Hemog}obine son Je soussignée, Olina Ma .
qo LE MARCHE EUROPEEN a es seconds No. 5. 8, 10, 15) | vensel ble vaomice A, Vitamine D, yard, propriétaire, demeuract DE CALCUTTA DIBECT .
pu C 19 et 20, et je second, des ce | En deme partie: Marie Bell Pegasters] inadié. ee Cap 1 anse a& PortawPrinse, | 115000 Sace néuls pour Culé

sult 1, On effet,
ulte Se ees al n ee og | gone avis au public et notam
grant jes globules hah ,

te ee ment aux Notres de ke Jun

sener His qei | 15, | Jouvet, Fernandes], Harr Bout DE NEW-ONLEANS
~Kigst Mr. G, Wiene qui | ards 4, 6, 7, 10, 11, 13, 14, 18, | Jouvet, Femande], Harry Baw 2000 Gace Ciment

¢









a auivi [ts fravoux Ge col? 16, 17 et 18. ; fans sparuws & Ja suite de maja : . : n touleaus
souscommissios, comme déiey La constitution du bloc zon \ CARNET DE BAL zr te Je ou autres com diction de Port-au-Prince, qa’e] Pepier d'embal nage ” vo:
cud d'Haiti, Sur sou isais ) imental doit suivre celle ie — Entrécs: 0.25, 0.50 et 1.00 8 RNS S eS CO" Je est régquiiarement propridtal | 425 Kegs Clous Pointe de Te



: : ses ef magmentent Je taux du : > ones inétalliques
No. 12 fut 4je | sJocs sationemx autonomes tt | | i re et est ch possession due | 25 Kegs Clous pour t qui



wasce, accord 4B hrs 15 | calclum dans le sang. Praépa rt
“e! igsant inancié * : pois et ARREAUX Bonbons Heide aasortia
boxé par la sous-vomm SS 0% | suissanis bane enema 4 En late partie: Actualités e! “ration de cho‘x contre: Anemie | étendue de DEUX © A Chocolaig Heide, Boltes ie fantalgte 1-2 Ibs
it rqutié & Ja séance pléTé- | ous a méme été conflé ole | oo nuimé ‘ gathae voice défectuen TROIS QUARTS de terre vé ocolate , :
ssing Animés, i bdbleese, crolssanc cts ‘pendant de |Habitatios Mus- Farine Diamond Spécial,

reusemert qu'il] était envisage
ume fédération de toutes les en
és natonales, laquelle fede



re de ja deuxieme comsnis-
gon. Cet accord déclar que
je marché du cole e8 Europe
s'est pas sujet cus prix muXi | ration pourrait aider finance
me et qux autes restclon5 | cement chaque pays 4 produc:
cn vigueur aux Etots-Unis oA war en cas de crise, Par cil
mériqnes, ad } jeurs, i] convient de rapp:ler
le déléqué d’Haitl a acaire | que le Bureau Panaméricais ¢ -
pent, combattu, comme prema Café est considéré; dams 5 hj SUN VALLEY SERENADS
texée [organisation d'un Bur | ccte méme de constitution, com | avec Sonja Hennie, Joho Puy
reau Paraméricais di Calé 2 | ine VYorgana exécutlf des Con | '@ a _
Europe. Cest G cette sous | drences panomérioaines du Cu Sonja Heanie, Ja plus gran

commission qual fut décué i 46, Par conséquent, si Haiti de patineuse du monde, duns

En Zame partie: Kate de Na-
zy, Alerme, Jules Berry darz

2@, cea Capsules comstituent ue

ancteur easentie] au developpe
ACCORD FINAL a & la croissance des on

Entrées 1.00, 1.50, 2.00 et 2.50 | fonts,

_ - “ Cea merveifioux produit des

Laboratoires Désautels, Mon

YE NEW-YORK ET VIA NEW-YORK
Tin plate
Houes anglaises «Elwally
Serpelies Auglaises «Elwell,
Bidre Trommer
Savon Palmolive Reg.
Savon Cashmere Bouquel Reg.
Savon Parami
Poudre Parami, large, moyen, puree gizeg
Denial Cream Colgate
‘Shu-GShine Polishes
Colle forte en drums

secu, Section. Saint-Maxin,
Commune de Port-au-Prince,
Que gon terrain a été régulie
rement atpenté,. se]on proces:
verbal et plan dressés, en 194°,
wéa], eat en vente & ja Phanaa Far Varpenteur Luders Moise.
‘ cle S. Gefhard, Rue Férou, Port | En conséquence, elje s’opps

ice & la possation, sans ga par

oePisee et dans toutes ies |
: ticipation, de tout acte de ven

poRne, crmacies. i
8 phar ° 12 concernant les dites terres de

i

|







Paramount

Lund] & 6 hres

Musseau, revendiquées sans
droit ni qualité par des indi







denvoyer une mission diiw | wadhére pas & ce Butean ej]e | PS aensatlonnelles exhibitioas. | Machine & écre Remington | vidue se disant héritiers de jombon I
deg en Europe. re pourra jamais suivre, dans “‘Brivée Générale Gd. 089 Weching & calculer Dalton | Saint Brice Plerre Louis. Bacon



Mortadella Sausage Swit et Co.
Salami Sausage Swift +t Co,
‘ROM NESTLE’S MILK PRODUCTS (EXPORT) CO.
Lait Condensé

“ubons, papier carbon
selieg you achats ches |
G. GILG ;

Port-o-Prince, Je 7 Décembre
1945,

sag détails, lee démarches at
transactions de ce Burecu, 1)
igive enlendra sa voix, lorsque
zea inféréts sont en jeu, comme



4 -— PROBLEMES DES
TRANSPORTS MARITIMES.

Mr, Georges Wiener Hla, qui

Mardi @ & hres
| JE TE RETROUVERAL |

ULTIMA MAYARD,

jsous titres fPangals)





anne , cape : yee Clark Gable, Dana Tur . orrmrereenerr , Lait Evaporé
& dass auiyi los taveux de; cela est artivé jots de la rev: a : ; a : : ;
‘cotta sous-commission, y a ie | ion. des «ceilingss ex déwem- i v os eheveux Nido — Lait en Poudre 1 tb,

Nido -—- Lait en
Nido — Lait en

Poudre 2-1/2 Ibe.
Poudre § Ibs,



bre 1941,
aignés estiment dete indispen- |

mondé |'abolition de ja aur

Les délégués sous | . Vhistotre de leur amou
charge de querre dans jes tréta

cest Vhistoire de jleuta bal |

ent besoin de soins



Everready Cocoa *
BISCUITS assortis de The Nautonal Biscuit Company.

cussi recommandé { ‘oscord He.
18) que les pays product
de café qui ne Yon pas enc
fait substituent je systimme a
vente cif au aysiéme de vente
ich, de fagon quilje s'intéres
pant deyantage & ja réduc-
tion du taux du frét et que, part
sulle, les réclamatio’
ducteuts alent plus de poids,

(version anglaise)

avec Mickey. Rooney, h:

Garland, Tommy Dorsay et |
son orchestre

» Blus gai, plus mouvem

te, plus spectaculaire |

«Strike up the Band» '

»Mickey se faisant embras |

:

|

}














Mesdames, vore chevelure est pour
vous Ja plus belle attraction, Prenes-ex
j

Biedon
maritimes, ce quia 6 ugréé | ecbje quHaitl devienne immé- , aera) a. |
8 dat Yobjet de Vaccord No. | diatemest membre du oe | L Estréo Générale Gd. 6.90 : _ een oe drums -
FF, vanaméticain du Caté, d’au-| 4 8:15 brea | Journaliers waoce as Ne 16
Le mame sous-co’ GIRL CRAZI
i

-ontribuer aux frais de ce Ba
vapi-



gquelje eulve,
sement le mouvement d’orga
nisation scientifique de [‘indus
rie caféiére, Dans cet ordre
d'idées, ils crojent devolr fale
jes recommandations suivan-

Le 2 Ot
a” rec, dés mainienant et vous la rendre:

@ pour toujours.

Layez vos cheveux tegulibrements mas
sex chaque jour votre cuir chevelu et ap-
pliquez journeement le TRE COPHEROUS
BARRY, em le fottant sur le cup
cheval «vec Textéemité des doigta afin
de permeltre aux racines dea cheveux
de tirer le maximum de bénétice de catie
merveilleuse lotion capillaize..Puis, bros-
sez voa cheveux at yous serez enchay
iées du Topparence et du charme
votre chevelure,

Désormais, vous n’avez sien & envior
tax étoiles de Yécran, pour qui la cheve-
lure est un facteur vital et important.

oe



REVEILLEZ LA BILE
DE VOTRE FOIE-

Sans calemel~et vous saa-
terez du lit le matia
“gontlé & bloc”



tas ora i test

; ger pdr toutvun essalm de johes
l La fin & demain,

Elles, caracojant sur le vlus |
ougueux des cchevaux, orgas!
sant ume nouvelle fois un ex
waordinaire spectaclel!

Entrée Générale Gd. 125







Autour des 2 Cencepts |



dIndépendance a St. Domingue

ant plus qu'elle sera desor
mais forcée, de toute fagon, ¢

SWEETHEART









heheh = ammeter eng



Suivez leur exemple ot celui de tous | 21 faut ote votre lole verse chaque
Par Faine SCHAROUN. | .£ SAVON QUI CONVIEN) ceux qui depuis dés _générations trou. feet un itre de bile dans Fintan. SS
x . , A YOTRE "SAU vent que le TRICOPHEROUS DE BARRY digérent ie se putréfient, Des gaz
Bulle volr Je No, de Vendreci) est incomparable pour le soin des che } t, vous Stes constipé. Votre
| "eects lab eel ern re oe
. tn - ugmentez la beauté et le ch de ‘CUS Woy es tol #8 ne
" Cet homme que le grand pod tolt cu fur et & mesure de soe volre chevelurs en employant le, une sella Yorcbe a’ satteint pasta

te Lamartine appelalt una pax

rscession, YT] n'a pas manqué , us appatiient pas ceries de -¢

~~) ; PICOPHEROUS de Barry

cause. Seviee les PETITES PILULES



h | j :

: aduite d'un grad CARTERS pour je FOIE ont le pouvoir

* lukmeme "proche? ja conduits dus grand j doeurer le ihre afftas de bile qui vous

& remphr. f] le sentait Juimd | sur jes motiis de sou évo]u- | .onitae; aux yeux du monde en DON N, MOHR, Distribaten: j remettra d'eplomb. Végétales, deaces,

tom: Je puis dire sans crajn
te dicen étre ddémenti, que P
dois mon élévation dans cas
cixconstances qpu'c le conan
ve que favals inspirée am 6
xéres et par jos. vertua dott je
mhonore encore aujourd'hui.)

Conscient de sa valeur, 2n-
thousiaste. des honneura qui Jul
ut 606 comblés par Ja métro
pole, le généra] noir exécutalt
point par point son program
me, I] ne cessait de regarder
ja “GOlonie. cu travers du. pris
me de. ]‘iadépendance; tout son
jdéa] tendait vers ce but: mais
qu'on ne perde pes de vue ut
instant que Vhomme agit se
jon son lempérament et aa for
mation intellectuelle et morale;
ya contact des ‘grands -aom
ines, & Ja Jecture des bons uu
‘ours, Toussaint avait formé
som coeur. Clast-oe qui expri
ne s05 hésitatlons & tompre a-
wee Ja métopele. . Précipiter.
log: dvenemetts: au point. d’a-
boutir.. dG. une rupinte e
ected la: France Jul paraissait
peu mcontaissant: cuss! crata]
mieux: folne d’atteridre quo te
temps fit zon oeuvre. I] ne

ine; wagissalti] pas sous
fuence des forces ocoulies;
nous’ pouvoris je consiater
nous mémes quand i] dit qe‘
“ge lui était plus possible de
diminuer gon ajjure gigenies-
que et quill se sentait estrai-
+6 per une force oceujte & la
quelle i} ne pouvalt pas, tésis
ter, Cette mission conmpisial

ton avait une mission ‘apéciale de nous renseigner
i
|

& poser Je fondement de [In
dépendance dans Ja colon’s,
Le concept des esclaves de
voit arriver & son plugs nau
point de développement; il trou
vait en ce cerveau je guide js
plas dclairé; rien n'échappast |
& su petapicacité; dats jes
range de Jn-Frangois ot de Bica -
sou, fl olsscit, entreyoir ct.
spa'll af jatt deventr dans Ja aul
te: vous" sommes © d’a
cord avec Mi. Bt ‘Victor joBap
tigte, qui mons. dit que cet hom
yee velit Tavenit dang ja ‘pee
B60, Co neat pes ante une
cengine Berd. qui] avait Oh
je 2 Bott 1799 & des révoltéa
du comp roa] (fe suis Tous
poih Louverture), Coat ins
ql) nourrigsait dans son. 5
pelt un vaste glan qui s'exdeu








































ND wae A



her i] avait fait son. devout; |
nous ne pouvons doze qu’ad
mirer son oeuvre. Ea sa qua
jité de Beutenanr au gouver
cupent géneta] de St. Doran
gue, 802 premier soucl fut dor
ganiger Yarmée dans le but i
de consolider sa puissance; ax |
précccupation constante coasla |
eit & rejever je niveau mora}
i peuple et i] avait bien com
Wis que ia situation géogra-
vhique du paya exigecit deg
iens diplomatiques et commer
daux entre St, Domingue et ies
Etate-Unis; on g€ut conclure
par ]& que Je sentiment pam:
méticavigte existat -déja chez
yal, i] est aise de constater que
Yattitude du Général noir ne
jolasalt aucun doule-sur le out
qu'il poursuivait; i] ae jai
était plus possible de reculor;
aa vojonté devalt se manifes
é dans sa contitution locale
de. 4801 qui constituait: «ine
stole ‘tuptute. d’aved- Jo mote
Satie, C’étalt Jo raison nour.
aquelle Napoléon était ai ini
6 at clegt ce qui amena Lecje
*¢ dang ja colonies,
UA suivre) =

POOLS YO OEE



A Fachat,.& la revente,
conte. une morchandise;

tance,










ZA DE INDIO. Si votre linge

te de Vintégrité commerciae

Agent pour Haiti et





Bleu Monitor

CEST WINDIGO EN BOULE DE QUALITE.
AAT
comme & Yusage, i n’y 2 pes

aimplement ig. procédé machinal de Yéchange d'argent

‘gsager & Yassurance que lin-
diga en boule BLEU MONITOR sat un produit de con-

|

|
quill Blonchit, sana le couper. D ne se désagrage pos. D
# vend tée bien. .

Liindige en boule BLE TONITOR
grand rendement: & la leasive,
Si la leasive se ton 2 aomicile, essayez causal

informez-voue de ia qualité Nindige utilisé.
BLEU MONITOR ef CABEZA DE INDIO sont Ia réouttan



ae

donne lo plus
one tache pos le linge

CABE.
ne dure pas sulfisamment

at de bonne réputation..de

THE STANDARD ULTRAMAFINE
COMPANY.

jes Antiles

Denis FENELON, PortawPritee Gialti WoL) ~

Huntington, West. Viewinia, USA),

étonnantes pour faire couler la tule
Exiges ies Panes Piloles Carters jg
Foie. Toutes Pharmacies. Prix 15a

LA GUERRE..,

LA HAUSSE ery PRIRI??

| Rham Barbancourt —

81 LES EFFORTS DU

FOURSUIT SA ROUTE
LA QUANITE EST INCHANGER
ET LES PHIX SONT LES MENES.

vous

SENT, ENCOURAGEZNOD{ EN VOUS * aRONNADE














a

ovine a® "Mhorland
Yeuus John Brown,









Cocomalt

Le Moeilleur déjeuner. Le Meclleur, reconstituatit

.

AVIS Un Centre Unique en Haiti...



enenlinion

oye Mail Lines Limited










‘ig Royal Mail Lines Limited a le plaisir d'annoncer au
Commerce. ot particu)id: ‘ament & gon. ancienne. cLantale
geoyatt maintenant ja libre disposition de sa Hote alle
reprend le service entra jes porls Haltiena et Ja Grands
Becagee et vice-versa; st pour cetigins ports d'Europe

chorgeurs qui voudratest bien ulifiser ses bateaux de

UNE SOURCE

DE FORCE

Un aliment scientique extraordinaire,













4 vee.

O. J. Brandt

AGENT GENERAL
PORT-AU-PRINCE, HAITI

TELEPHONE No. 3194.



































~§
ce ee.
. Ne wonder women like to travel.
by air! It’s clean = when you |
reach your destination, you look -
a3 amart and neat as when the |
“trip started. It’s comfortable —
many unique comforts add te ;
the pleasure of trips aboard |
‘the luxurious Clippers of Pan”
3 Mose, World Airways 3274

i











2 SndnigG cat nat








“al When | "you fly,
the pioneer in int
a j American! Contact











wt

Ste





jam connaitre ja place quills voudreient folre réserver

General Trading Co

-DISTRIBUTEUR POUR HAITI

pransbordement & Londres. Elle demande done aux

ging que les dates. Pour tous renseignements s'adresset

a PAgest Général & Port-auPrince ou aux Agencea en Pro

Le FAIT EST a
LE RHUM SARTHE
est la quintessence des meilleures va-

riétés de cannes d’un vaste territoire

réunissant les meilleurs terroirs.
C'EST CE QUI FAIT SQN AROME
GOUTEZ ET COMPAREZ

oeoreen

LIBRAIRIE A LA CARAVEILLE
Voua trouvorez: Livrea av

, Teyues, maga

canadiens, |



te du ler BDécombre JOUESS
et le § Décembre le
VARGA CALENDRIER.
36 Hue Roux, Phone 3495
Quelques exemplaixves du 4-
je de Mr. Plerrya Mabille Le
| Meveloux, Time et News
week par Alr Expreag, Guion.

fameux |



is made to order”
Fon You

ee, - ge

| "Traveling with ‘Children? Finel. -

: Quick journeys by Clipper keep

them from becoming restless.

| And, to help you en route, Pan

; American provides special baby

foods, a disposable diaper serv-

ice, anda welltrained stewardess.

. Taking care of unaccompanied
ehildren is another services

vencume cyijyene meting senna main amataheneiens temas tnt ere em Hite ge em eh

at

do ‘3 with the leader in hecury flying, /
grnational air service ~~
your PAA ticket office or local

tavel agent for flight information.’

Pan .

few: Auwerrce” “nw AIRWAYS

Pour les convalescents
Pour les efifonta maigres ot déb.les
Pour leg personnes agées
Pour un sommell profond
Pour surmonter lq fotigue.
i giais, frangais,
ginea américalng,
| journaux de mode, etc. G& par)



' REMERCIEMENTS
| Mme M. Rigaud «@ Fam ilfe,
Mr Raoul Poneto, Mme Vve Eu
gone Penette, Mr. Max Penette,
Melle Raymonde Penetie Mr,
« Mme Doudou Armand
Famille, Mme Vve Emile Des
landas et Famile Mme Vve Fé
i [be St Victoix, Ma a Mme Yvon
St-Victor remercient les Amis
et les Comnaizaances qui leur
grt lemoigne cette grande mar
que datiertion & Jorcasion de
Ve mort de eur regrettéa Mme
“Reoul Panete jour regrets,
t]le, épouse Bru, be]le-soaur
soeur petieljje ravie G@ jeur
: affection je Dimanche 4 Décom
| bre 1945.
| @ Décembre 1945,
}



MAISON
F. MAIMONE ET FILS
Bue Roux, 9.

i Yous trowrerez:

Bis ie Montras pour da-
mes et pout hommes Bracelets
| extetsibles, Briquete.
| Lis er fer a une et & deux
_ placta.
}. Sommiers double « spécial> |
quis Poupées.
Cadeaux aux nl





3 leurs prix,

| CHEZ Yve, FL BEHMINGHAM
Le Molson Veuve PF. Bermin
| shom viect de receveir dea
sommes de tere en suce de
lvres et des pommes d'ar
i bre ee colasea, Hatez-Vous aon

jones cor le stock s’enlava.







.

tes Glandes Rajeunissent
Viqueur Renouvellée
sans Opération

St vous vieliigze: avant votre tampa,
gh vous FF % des Norte, Falbiexsa
men tals va phyagque, le Wenreelle De-

saverte Ariricaina Vous af ed
Sole ef ie



ee

Barts,

Bile ritabut le viguear et Ia vitalité
de ly jeanease plug vite que ies.
tong dex giendes, West un simple ‘ale
fament domestiqne seus forme te ta+
bletles dfcouvert par un Migecin
Atciviesin, Abaclament inotienslf et
facie & prendre, an méme temed le nag le ioe
récent et je plas palssant tits
fugane-1& coma par la exience; one
agit directement sar vox giandss, ~
nerfs et vos orgenet VitAUX,
yoonts, purifie Ja sang BL Tepidament
que Tous yous sentes un nouvel hommes
aves farce. et vigueur 6. 4 on 48
Lenres. Par gon action naturelle aur lea
giandes wt lex nerts, la pylsenace de .
volte cervena, Tatra Te th votre
vue Saméiorent, dune fagon éten-
nante, Ce restaurateur merveiliens dea
gisndes et ds la vigdeur appela Marke
est garantl, Ti St€ sagaye at adoptd
par des roliters 4’ ‘Américaies of ent on
venta dang toutes lee p!

Achates Varks proenen moms.
Metier-is & Mépreuve et vous consta~
terex un @ changement en 24
heures, Acheter le pal
dure & jours avec Yassurance form
gu vons donners baxacaup 66 vigaeur,
de force at de sHalité on vous rajeunig-
rant de 19 She: Comintern ee
tournes la. botte de LL EES RIBOSE

mhyuiss. Un grand facon. de varke

dae $8 tableries nie ool
Varko® 2







b Rétablie Le Vira ES Lat Vetaistd.
Loe acd
i

Disteibuteur exclusif pour Haiti

mn











Mains Gercées

Sate et pean deviens
Teche. cy gerees

a Pétrole

+ Maing apporta

rape sus

|

Le sympathy
dovic Pierre-Louis (dit Dodaja+
vantageasemett conay deg wil
heux Haitiers et Etrangers a le
plaisir d’informer son aimable
clenthia que son atelier de tour
nogea sut bole a até transie
314, pour taigon d'agrandisst-
meni, a la rue du centre en ia
ca du Nouvelliste. Trevanx sot
anes pre consclencieux,

CECI VOUS INTERESSE

Si vous avez un apparel fri
yorifique déterrioré ou qui ne
onctionne pag & votre satisiac
‘on, surtout leg modélea de ia
sénéral Electric, voyes imine
digtement M. M. H. Asceucio
at A. Lowrend,

Ateliers: premiéve -Huella Jo
érmnie, .
Phone: 2450.







5



COMPARAISON

Non, Nos, Non. Ly a ou
rata comparaigon poss.ble 6
an, bonvdt. et de bonse fol
whuile végétale VIGULUL
‘est pas je produit d'un shar
atan, malig c'est le fruit de
ongues années d'experie nce
4 de couscience,

Lh végétule VKRUEUR on
vie Grasdqu. mest, divectement
« chute de vos cheveux 6! o-
vige les bulbes cap.Uaizes 6 |

vprendre immeédiatement lear |
wergie et leur reproductios.

Si yous avez dea cheveux
répug, apres queiqu.s appl
sations de VIGUEUR vous au
vz la joie de voir votre léle di
eciement jée, Vos cheveux
sront souples, soyeux «t bril
anis, et mervellleusement |
sodux apres un usage «16g 5
dex.

incroyable!!! Pourtant c'est la
méme



sure vérité. Essayez ce jour |
Yhuile végétele VIF
GUEUR et vous bénirez cette
valle véegétale en envoyant au
sable le fer &@ xepasser si
Jangereux pour la santé.
Relevez votre personngl:té,
wagmintez le charme de votre
sexsonne, faites vous admire:
veo Vusage réguller de ihui
e végétale VIGUEUR, De
nandez VIGUEUR & la maison
Ecolus Vitello Grand’Rue 4
6é du Grand Caié Florvil.
Petit Goave: Charles Reid.
Gonaives: Magasin Nicolas
Mexting on face du marche.





VENTE A L'ENCAN
TL geta procédé, d’ordre ae |
a Direction. Géndrale*de la |
Santé Publique, Je feudi 13 dé
cembre en cours & 9 hres a. m.
su Garage du Dépariement de

ce Service, & Ja Vente & Jo.

eriée publique des biens de TE

tat ci-dessous désignés:

2 Comions Dodge. usagés mo”
déle 1927 et 1933

i Camioh Dodge usag&

modéle

Camion Powe]-delivery

Dodge moddje

1992

1 Camiomnetia «
usagé modéje 1937
il “” Chevrolet

usage 1937
1 Voitare * 4932
1 Camion «Reo» usagé

modaéle 1937
} Carrossetie (pick-up)
back-Fond)
i » ~ Cheyrolet

L-Jot de frail].
Portau-Prince je 5 Décomine
“1945,
i ©. LHERISSON
Enoanteur Public



A LOUER
Borne maison & Desprez, vue
gut.ja mer, 4 chambres, 2 ea-

vinets de toilette, Salon, Sclie :

4. manger, Parch, office, eyish
1g, placine eto...
Sadzeager G: Téléphone 3134

25476

iene





Kill

singecticide EXTRAORDINAI
Er two tnsintdment: Pond
wea, Rovets, tarves de Meus?
sane, We. ae

| plein faubourg, le







é Jndustriel, La | - oem

Impossible de aub.y plus lory
temps ja lorpeur de cé dina
the Yoerarrancen, Les mas
vides, quelques passanis cla
semes, tibje sous je bras, fave
nat du tempt, aaa Telouies
que ne souleve aucune sol da

temporel, les porsieines Buy?

meat tirées dea maisons velus
tes, cest & s¢ croze Wonapot
tec subilament en plein coaut
dune vijje de Provuice. Ce ds
manche, ja soll d'une muiuts
de joyeuse, dlégante dangus
en borduse do la placine, ifaso
chat aur le sable tia de ja pla
go, Me pose Jowttormité ennu
yoo ot ennuyeuse des Tues. Fa

poll de som, devie, le
fe contagieux «qui, doleea
Bf repow ew pu

oly euyuintanisg de Ja semi,
{oi sot dun chinat, ok | nom

me s‘agrppe a quelques mith

tes heureuses, 1] me fant ke vi
nion dex civiliags que fous 1
nous décidovs pus ancare G
tse pleinement, Je galbe des
femmes, jews propos [égots,
Gtg hommes moins guindes, wu
caécor pucolique, un paysays
gui me roappelle Watteau 94
te] quixe prince de ja paleile..

Instinctivemert, fal pfis pis
ce dans Yautobus de Cares
four, Nous voici muiitenaby tr
faubourg
peaucoup plus intense que |:
coour méme de ja ville. Theor
tie des paysanes vis je mar
ché du Fort St. Claire, 23

‘wsgiveuses poussant des ahs

devien. | dociles transportant vers

ies
nauls quarters le Jinge blanc,
‘ frais, Bolosse, ce carrefour ou
' se dressem pojeméle, jes nab

‘iats Jes plus divers depuis ie)
i petit renter jusqu‘au projet

ve aux hardes eif:jées, La tem
“ pérature fraichit, Mectissant,
rosquet de verdure ou fiom
she je rouge des bougalavir
jera, la petite place, Jo jorg
du littoral, jes palmie’s aux
resses saccagééa par Ja brist,
jes hibiens se reflétant dans
‘eau proche, jes canots, adm
syeux au possible, flant a vi
s@ allure sur immense *spc
leu bleue, unie, vision de |e

i
chon...

| Bizoton et ['imposarte batis

se logeant jes services du yar

_de cdte, des permissionnaisas

qui assiegent préssés, je wants
port, ivres ¢Ux aussi d'un auive
horizon que ja contemplalics
"quotidiense de Yimmerse dtea
' due salée.. Thor ot son minus
cule monument de matbre pour’
rappejer ur tragique accident
de Chemin de Fer, Thorland

son portal jerge accueil]art,
Jes court's de tenis, la piscina,
j Yallée Jongue s‘étendant 6”
‘ gous bois jusqu’é la mer, un
payeage unique, aitestant que
] haitien s¢ soucia dea fois des

jour eutant que de pain, Lim |

prev me plait et je m’en re

mets & J'aventure, Ja provides

ce des journalistes.
da

Crest J'admicierateur
Club). Dupoux, viel omi du
sNouvellistes qui m’aecuerl]s

en cicerone avert], avec ule
ferveur égaje. & celle de Mer
cler, pour me découvrir ‘ea
teautés de son imposant do-
. maine. Mon premier orrét est

pour je bar-restaurant, coal, «

reluisant comme la safle 4
monger dun grand paquebot.
Paul Rousier m’y avait prese-
, dé. A cbté sous Ja varanda,
i horames et femmes se Jivrent 4
lun match sans arét, Wisky.
i PhumConada, biére. Une gale
46 folle lés souléve dana cf co
; dre spécial, axplique-ti] of 3%
_ trowvent réunig pour Je plaisir
dy visiteur ces trols facteurs 6
‘qnis, court de tennis, piscine,
piste de danse. I] germblerall & ce
que je traduls des bridea de con



. Fersation en ongials que sul ca

ping dave. les Antilles 0’ an-
core aynchrotlné cas. trols faz
teuts. Le ob iy a Je-court de
weonla, Ja plactne manque. ef
fngeisement.. Le mot de J'omuire
me revient soncne connalt: io

mais aspex |'tendue de son |

horheur...



gchevé, mon guide me condut
dats an autre secteur) quaire
court's de tennis, tetus comme
yne femme d’ntérieuy entra

“tient un mouble de prix, sve]

jés comme nujle part dans nos
nilivux sportilz. Mr, Sibermaa
et Khan“ge renvolent Ja balis.
IJs sont d'égaje force de visu
mais s‘achartent, chacun, G
vouloir a‘attvibuer je tie d'une
minute de secordeman, Mme.

: Khan, en pyjama de sola tou:

ge, an bandeau de mame uct
ce emprisoniant [or de #3
cheveux, an adndajete de pl-
t, agile. comme une nymphs
aanime tandia qa’ aa compa:
gne, Mme. Karjmar ouvre aa-
gemest ube wilthisecufe malett
ae voyage. Le soleil] owe {alt
i Leatles voilutea arivent dimes.
En descendent des groupes pd
“aalon jewe qatit, of

Jo natation, Jos matches
tennis, la promenade juaqu’s
ja meer.



peo®
de

ee

La piscine measure 2
ce jong, Wo metres ce jr
nieda on quatre pieds de Por
fondeur cux directloris Nord
et Sud. Elle est. entigrement v
dée et javée toils foils par se
maine co sulfate de culyre
pour éviter Jes coliibaci]}es.
Contrairement é ]/inquiétude de
“quelques américaina, Vecu anc
jysde dans de grands yabora
yes des Etats Unis, a été re
_connue parm les meillews &
ichantifjons analyséa jusqu’tc’.
“Cette année, on reprend je son
‘cours de natation dont le ga-
grant regoit |a Coupe Pilot. On
se prépare soignensement &@ ce
great event! Je parle moi, que
gagnant, sera un moing de
exactement ce pelt tea-
Lpu, guia déja art
i dix fo'g Je tour... Encore gyul
ee déclare prét pour in matic
de 1§ tours!
la journaliste est
c'est une déformation probes-
gionnelle, Je reportage a vite
chargé de caractére et évo}ué
vers Vinterview,
~~ Expliquezme! je miracle
Thoviand se maintenant!
tans un milieu comme le nd
i trel
—- Pour un miracle, cen vst

hand Le guerta, Je rakornement
de la gazoline, Ja rareté des
pneus, sous avons commu des
‘gnois sombres, Et tous les mais,
Thorland doit verser un mini
nur de 150 do]lars aux Sats
giens, De février 36 & cette da
: Thorland a versé aux bors
i”
i
i







Ewitgt,



doit sans

ta



curieur,

parts pour leurs pup!]tes ov.26.
295, Pendant les péricdes de
bonnes receties, nous veTsons
iusqué 250 dollars mensuclie
ment,

~—- Avec ja plus vaste salle
de danse, vous chémez
longuement?

} -- La guerre ayant compli
gué je transport, ce serait vain
de vouloir organiser des bala
top Tapprochés. Nous a]jovs
reprendre la série des grandes
fates de nuit, tes bieniét, nous
inqugurons je retour aux tradi
tions de Thorland, le 31 Décem
bre,

- Jusquian 31 Décembre,
pas de musique dats un Club
de ce’2 importance?

~~ Oh, non, nous a}jons er
gager un orchestre de danse,
chaque dimanche i] y aura at
traction. Das & présest, Jes mom
bres du Club, désireux d'y pas
ser ja journée peuvent retenit
leur couvert par iléphone, En
joawvier, ba] chaque ler same
dda mols. Un cottrat avec
Youtobug Lolsecu a solutionnd
Je probléme du transport...

Nous prenons congé de ne |
ve cicerore heuteox de reacon
ier un homme que né décourt
ae pas les entuls ef chstacles
passtgers, redoublont d'effort
at d'initiotve pour que Toou-
wea qu'l] anime déborde d'une
ntenae vitalité,

wop














tome

ON DEMANDE A
ochetet une. cage. plient pour
38b6.

The Sy stem ‘of i. i any ying Coppers:

x. Lépt au RHUM CHAM |

iON GLH) in Bontetde, : Mon dejeund, arrosd de Pabat “Téléphorer au 5196.




an bail ;

GRANT

Derniére reure.
10° Dar |

WASHINGTON

Larmée ameéricaie réduita ie |

nombre de sop géndraux de
7,000. lis emeent 1.540 gene
roux. Hoy en cura & parlr oe
juillet prochain 500,
PARAGUAY 20 Dec--
Gouvernement du Paragucy
aniqué vient 2a"
nofieer qu'un groupe de leadets
politiques compiota.l pour ©
yerger j'ordre des choses eks

t

Le

Gens Un Comm

ret

bles, Des mesutts om ele pi:

Gea oO

en consequence, et

GhOrg Operees.
BOLIVIE 1 Dec

pe de 800 bolwens

BES

















PORTO RICO 10
iy
resixrur
nEgoc



puis hier
ies
Beg

dans

Jus.



a

Ri

y

VOKice des 7
a oe

jes ploniews
ger de cone cultura,
WASHINGTON 10



euun emprnnt
ts a 816 accordé au Mex.







par jo vor
ta Chine ont et

‘



Ammecoaideurs,
RIO DE JANELKO 10













éjections. A
néral Gomez }'a t



COMMUnIBIeS V

F



candidat Phuza

donte aux
neg des lac)

ert |

moricdi
verser Ubrem
tagel. om

WASHINGTON 10 Déc. - De
yor! le Comite dea Alfais
Etrangéres da Senat, le Secrd
toe dEiat Byrava poliment

o



possadeur Huth

munis sétieusement se sont dus,

dea choses tras dures ]'ae ac
cupant Yautre de prévari



tion. Lalfaire de |'employé
Département 8. Sovice qui
crété a été mise sur le tapis.
et i} a été question d'un coup

ce téléphone au Déepartemen: |

ge jo’ justice pour laleser lom-
ber lalfaira.

BIO DE JANEIRO 10 Déc.-- |

Le Président proviaoire, Linna
res a regtitud & jeurs proprié
tuires, les journcux que |’ex-
Président Vargas avalent sal
gia, et a cusel revendu & leurs
jaites lee jourraeex que
Teg-Président Vargas avait a
chotés de force. °
GEN SALVADOR 10 Déc..-
las Contiontion. de 1886 de San
Satvedot a tb amendée dans
wn gone plus Jibéra]. Le prin
~ gipe de le non-réélection du Pré





































nara iibgrap on teeth,

‘ gidesta 616 instruré dans lo
Constitution du“San Salvador
: Le Pdt actue] du San Sa]vaaot
a déclaré que cette meaure de
| VAssemb/ se Nationgje «ouvie
‘Ja porte & ja Paix interiewre>.
LONDRES 10 Déc.-- Un grou
re de 120 membres du Parje-
“ment anglais a adopte une re
nolu yeclament Ja Tupu
immédiate deg relations ciple
ynatiq“™ues i commerciajes a-
vec je Gouvernement Espagno]
te Franco. :





NEW YORK 10 Déc.-~ Les
exines ameuiodia ont bombar



lué un viJjage au Nord de jo
Chine quand les habiienta ost
lewes,



“sofuse de [iveer deux dea

davelt tub un marine |



op

BCS

to bluse ur quire,
NUREMBERG 19 Déc.

dolph Heas a etin donne

de sor fomeux voyage «0

en 194},

10 Déc.

Ru

Tears fo

Hoa até interdit
vendre deg jouw representa:

armes ef engins de guer



gréve
Motor, | Union
: qulomobye a ac
cusé je Président Truman d’u

je
'
}

deg

a



ve.

ROME 10 Déc-Le £]s de
Gebriel d’Anpuungio est mort
& Vage de 82 ang,





HERPORD 16 Déce~ Lappe!
camer et des 9 au

r
6c)

jalisicg en rl

Nene BD



Montgomery.

pends G



Ber pp

ugwe]l pact
ios,



on cra ici que c'est son dein:
voyage, car i] démisionterd.
TOKIC 10 Déc.-- 5.000 2

i krponaie ont acclame
ohio comme ch
i gerre No, L
EQUATEUR 10.-~








: ypour permverser i
nement actuel.

MANNHEIM. -- généra]
Georges Panon qui a fait deox
exteg games jomalis avoir eté
edams un dat das

y
Le




mathi.

A EEX



al
a

décjar
ur aononcer que le diagre
jes biessures gui
graves ne peut éire com

Pat





quanlourd





de la Croix Rouge qui
é& je général étendu

La figure de Pation élait rou
ge de sang,

FRANCKFURTH-—- Ce mats
on rapporte que Je général] Pal
ton est partie}lemest parajysé
moS que son état général eat

FRANCKTURTH.-
clialiste britamnique en neuro
chirurgie, le Dr. Hugh Cames



‘de Oxiors a pris Yavion pour
_ Heildelberg & Ia requéte ce

Mme. Patton. :
Le bulletin de santé a révé

passé une nult de repos et a
dormi pendant 5 heures», L’é
. tut général] wa pas changé cu
[point de vue ceurologique.
NUREMBERG. Aay proces
i] a été révé]6 que Hitler avait



je

Suan accident de |

Spécial. “Le Nouvelliste“
C@MTAI NES Of PosTES DE RADIOS KES RATIONS 1

LEURS NOUVELLES DANS TOUTES Lis Ladilie

crise politique ital

ila cormumilsson





» fetts Gu pouved

lermagne occupee par -

r de ja Matraque de Police .
i pour abroger ye dro &

cés dans






O10 Déc— Les |
‘

au!














UNIS. PROPA

jaque contro ja Russie a été
yevélé par Hitler a dea offic’
supérieuts Je 30 avi] 194}.



10 DECEMBRE A 3 HRES 39
ROME I] semble que uc

ne Vi





le de 16 jours touche mate
tant G sa fin comme je pre-
mins mingtre De Gaspieri 4
annonce ja formation d'un cot

bret avec kes représentarta des

& grands partis pollques fia

4
ot

jreta, Le punce Umberto
a}liege et
des
de Poppren



reote ha isle aveUu%

ap






cevernt
pote porole ui
nonce ce mdi
Umberto a encare
cu dujourd hu ja visite de De



tO

Maspler! ot que dex decrtly +
Gore rie
ment powtont Ge publics au



spemaent



es prelerg”
On

appre.

SAIGON. ~ Un comm
cificiel 1
ce que les ope
leg blémenis extremistes
at g@ ge dévejopper ave



ang

o
ang

&



contre

OFB






co 3



la région de Ravin.






comes OFf

comcent’ a

BATAVIA.

a Ge revéle







mje

+k
Je nombre de victimes co

‘ @urant Jes mols d’octo!










communists
i Non dentrepremdire
spurge des e]éments américn:
Cependants les commentute:









‘prem

ce deg éléments de ic
ye atmée chinolse a rapport
un peu de calme. Une quire dé
péche de Canton a rapporte

tyurdhul que ja police est
jo recherche de 10.000 suspects
& éte a

a

et prés de 460 on ere
ja plupart des fumeuts

plum, des vagadonds ou

, voleurs.

]é ce matia que Je général «a |

_@ s@ battre juscu'd la derniére |

NUREMBERG. - Au cours du
procéa de Nuremberg le procu
rear carnécicais, Adelman a
senté cujourd’hul un docume!
dang Jequel Hitler parjalt du

pre



a se botire jusqu’a Ja decmére
minute, T] co cuss! prédit Ja su

prévu Jes ditticulée inherentes , périorité allemande dans }> a*c
@ J'occupation de Ja Russie. ( teur moyen de Europe et du
Dane un ordte daté du 13 Mare / front de Fst, l'égalité dans ]

tribua des ifches apécia}oa | Nord ot | ‘intériorité dans
powvoira nécessaires of Jui at | Sud’~

1940 3] conléra & Himmler les LONDRES.-- L'Avant garde
pour de préparation de Jiadmi | du gouy. rép. espagne)
nistration politique de ce pays | est-indintenant & Londies avant
tche réaultant de ja lutte dé- 1 de se rendre en France, Le mi-
clenchéde entre 2 régimes poli | nigtve de Yintereur, Manual
tiqgues hostijes. Le choix de Ja | Torres Campana, Je minigire de
date du 22 juln 194) pour Vat ja guerre, Je général Hernan

a

stat

3

' d’eadé
















Nog Weteura ae fappé|lent qud
nous avions deriliefement par
jé de Mr, J. Claude Me Nish
qui posso chez sous ot recone]
i une valeur assez rondele:
ie de nos commergants pour

oye bothn commercial.

Derniére Minute -

Vo que ce matin 1] sous
x donnée deevolr us des car



«& souche de Mr. Mc Niss,
ouble quelque part a Port-cu-
Prince,

Pour jédification de tos ‘ec
feura vous publione lea Toms
des commetcunts et hommes
ites haitens qui ont cor
te avec Mc Nish ainsi quo
We mootant des” soramidp ver-







Fae





aeeg,

G. Nason
Dee jome
egire Jn Baptiate

fe Leouteaat |

dolar.





Pl cere- Asus
sim «4 Co
L. # P. Borne





Daniel Brus
Marcej Willard



Rebert Reussan

ard et Co HGo

















50.00

branom Kawas et Co” 50.00
ZE0G

“BO.

“25.00













ye Ro out
Oo m

Mayer








presses hommes

etry



et commergatis ie
a.
« arivés 4

ez Surebia sent
i t it +
main ¢) ']6 pa



tot pour Paris par tain,

card

BWREMBERG.
< gesiapo ajjemande Ernst
Kanesbuner qui soullrait depuis

Vancien chet

ae




quéjqus3 jours d'une hemmo-
taghie brale a ef6 proses
té aulourd’hui devant Ja cour

| de justice militaire interrato-

ra

‘a]é of i] sera jugé comme
mind de guerre naz.



LONDPES.—- William Joyce
sjord Hawhaws speaker 4

radia de propagande aljemun
de durast Ja guerre a été con
Sut aqujourd‘hui devant = ja
chambre des lords qui deyra
décider de gon appel contre La
pe de mort quiun tribunal
multaire avedt décidée apiés
[avoir jugé pour crime de hau
trahison,

LONDRES.— Dang Jes milena,
cutoriséa d'ici on prédit que
Jeo délégqués de ja Ruasie, dc
la Tehécoslovaguie et de ja
Yougasjavie pourront deposyr
comain en foveur de la motion




te

/ cropésant que je siége perma

“nent de Torganisation des ra

le,

|
|
|

tong unies soit dtab]i définiti-
vement aux Etats Unia

CALCUTTA. Dang un mes
sage aux forces hindouss qui
sont regtées loyales & ja GR,
lord Wavel] a déclaré cujour
Whui que. le gouvernement le peuple. désirant sin
cérement née politique
de Vile,





;





















id

| Req. par Allagrace



Peg, anniversaire pour Fran
| Roy recommandée par ja

Luce Cohimon, & 6 hs, 30 m
se Grand Sojen

ue

PANNIVERSAINE
DE PARAMOUNT
Le ehitire 19 — dibon -~ por
te matheur, Mala {] nen aorg
pas ainsi pour je Ciné-Parc
mount de notre amj Lucien La
formant,
Paramount, fl y a@ trois jours,
| dtait son ide ammiverssaire. 13
‘ans depuis que Lucien Laton-
introduisait dans sotre so

Aux Prones
HIER DANS NOS
EGLISES PAROISSIALES



PAROISSE
DE LA CATHEDRALE
Lund & 6 hres. Messe pour
Demosthenes FijeAume, 6 hes



* 6igté le cinéma parlant. Et de
40 messe pour Mmnk Emma rue} ves i .
puis... jorglemps apres, le Rex

Odéide.

Mardi & 6 hres, Messo pou’
Secours Tertlaes.

Mercredi & 8 hres. 90 Réuno
des gargons des écoles.
Jeud) @ Sh
ivergatre de
te la Cathéd
Mijnage de Sh Lorquet et
chéle Joan.

Yeruhed: a 6 t

est vers, dispensant aussi &
rotre public jes joles émouvan
Dies da pariast,
i VAdmiristration Communa
ie ne tient pas compte des ef
de perséverance
moum & dispenser du
['émotion & Port
accordant





jo



at






gir et de

de
es

au Prince, jul

Loe subvertion mensuel[e corm

ine 4 d'autres aulles de apecta
public and public,
Lest le juge euprome, dadje
on a Paramount et
iaghemert,



ys, Messe ce
Bigbe pour









lemacdie son at



GLEE TT CS
“

fouls



ja Pacanve

Meula | . ns
» A Poccasios du ld éeme unnt




yeranive de Parcrne ROWE te

note cynive mux Fre



nouvela

Cres Loforlact,

| AUTOUR DUNE ACQUISITION
IL tous revient que lea Fre
wstruction Chrétl

1

PAROISSE
DU SACRE-COEUR
1B hrs. Me i






‘acquisition d’u
conigu G@ jeur Etab}is
4 St Mare, en ont ex-
je desir a son proprié
eux mé
iRad-



© Pxant






tee
Mme.

COT



Francois St. Armand 2



Ce propriétaire, avec plasms




















Décatrel, a §

mariage Gr a iques @ leppui, a prou

Hoger Gullbaud et de Olce v6 que ce terrain cotta clore

Moise. ; les 4té5 de Pivert,
Merc: 5 hs. i pas, com



tee atlectécs &

de Reg



sagt denvi
carredu de terre





denam

var Mme. Vee. St. Firm
baud. Le solr a 6 hres. mariage bien crove
sa que YEsole
es commodites

On,
Vendred| & 6 hs, Messe
Fr






ANNIVERSAIRE DE LA
«GAZETTE DU PALAIS» .
Autour de notre sympctthique
i et collaborateur, Me. Co}
Bonhomme, Directeur de
a «Gazette du Palais» se réu
drent jeadi aorés mid), tous
ceux qui, avec Jul, ont contri-
, bué.a assurer, depuis 8 ans, Ja
vie dun eorgane de haute im

portance: «La Gazette du Pa-

Ye k



SOCOM 52



3



, 30 mariage ¢

<

t

enne] de Clovis Keno] et de





] de Edwara wi,
VYaval

a

STE. ANNE



Craft et

PAROISSE DE
& Décembre 1945



Ep effet cette date marque le



Ce soir & 6 hre, Vapres +t bé
rédiction du St Sacrement. Beme annivereaize de ja fond:
Mardi i}. 6 hres. 1S Mas: ton de ce journal qul marques



a dans les onnaljes de ja Pras
ise Haittenne,



Nos compliments et “veoux





ecu ¢t Jujiane | de longévité,
Somedi 15 5 ir

_ Savliaume Poustin et Marie jo-

, Sepa.

p Avent,



, Missions, & 7 hres 30, service
_ solenng] recommandé par Abro
_ham Paul pour jes parenta dé



| Missions, 4 hres PL M., enter!

le i
ia





se Branchedor,
seph,
8 hres goir

SWEETHEART
-E SAVON QUI CONVIENI
A VOTRE “TAU



Mariage





es commcd iés de votre école
aong at état convenable,
8. N. DH)

remem d'Antoine St Félix,
A St. Joseph, 4 hres P.M, on
wrremert de Unélie Mural, 5
ong,

10 -- Demain a ja Croig des



fants et toutes Jes Ames du pur
gatoirg,

ik Mardi. & 5 hres 15 &
St. Joseph, Messe de 2e classe
en [houneur de NLD. PLS. 1e-
commandée par Mél}e “Marie
Denise Déou.

13 -- Samedi & 8 hrég A.M.
mariage solemnel de Cérisior
Coriojom et Salntanine Etienne,

t

Tnentmennnpnnnnnengenensriinetnmensnentnstetiitvinneear

* LIBRAIRIE NOUVELLE
{Morison de Conflance)
Nous avong j¢ plaisir d'an-
noncer & notre clientdle que
hous recevans — regulidrement
journenx, pérlodiques et Uvres
frangala,

bak

Wy
, plus ae,

:
i
oe 6 FCOLIER | Je setai heureux, Cher ‘Mot
é . J, te :
PAROISSE ST. JOSEPH iS: Ne salissex pas | si
i -- Demain aja Croe des | 2 2S YOBS Houvee propre |
pm a pat LOR USS z vous on ail! Laisge: :

PR DRDE OLE EDO Di D OD lolol Dirinte lrintrr eros Ot eaa ee

Décés du
fowrph Terplier,
alne Bt Lt 80 wig.
‘soph, 32 ana, Emilie
Anélie Murat, 5 ana, leds Be
berson, 51 ang, Mine
Villard, 79 ons, née Gea
Manus]. Miss Molyoe se
dite Terving, 76 cng, Mottiis
_ Napoléon, 25 ans, Chus Be
ne, 32 ans, Arioiy Pieis 4
sras. Jacques Rosemond 4 tho
, Fitida Damée, 2 ona, Jeahalig
, Sterlin, 9 mois, Nélig Déeie ;
ans. Jean Esteve, 33 aug: Mis
coir Dést, 60 ong, foealis
Jean-Louis, 28 ata, lardlis %
Félix, 25 ans. We Coanitie
Dicmboia, 94 ang, Dineé Noel,
82 cnn.

































































En,

5



Départs -
et Artivé

PAR ees

PAN-AMERICAN Ataways

AMAIVEES

HIER ET AUIOURD HUT:

Hodslphe Déjeus, Vernse
i Emith, Louis Bouls, Edward ty
youth, Carmen Mirandes, Ble
ra Oliver, Louis B. Richard, Al
fred, Forbin, Blewart Eliot, Har
ry Pefer, Edward Goldberg,
john Coatdine, Ann Mawlew}-
it, Lula Mondevillt, Ernest 1,
Rogers, Simon Macyaa, Mar.
col Gentil, Alice Gentil, kecques
Antoine, Robert Baussan,

®

es
DEPARTS
HIER ET AUJOURD HUE -
Rober Buron, Herta Brolds,
James Abrott, Joseph Dori Or
to Schemedeman, Emilio Gira
co, Prancleco Redrique, Et
watd Polley, Michael Lewin
, ce, Regine Tamara Elita Ol
i yer, Morton Klein, Walton Moe.
‘ tegut, Gordon Postel, Jean Mi].
_ hem, Emile Mijhem, Charles
Cavalade.









LETTRE DUN ABONNE *
Port-cu-Prince, Je 4 Déc. 1945
Mr. Ernest Chauvet .
nrectent du «Nouvel liste.
Port-au-Prince, Haiti
' Cher Monsieur Chauvet,
Je viens par ja présente &
ify une suggestion qui a bees
coup peut paraiire banale mals
qui quand méme a loult x 0
tite importance,
Tout le monde se tappelie
| Vatmosphére de gaieté qu’ay
porta au Champ de Mam: 1]
Jumiation des bosquets de |e
tlace Toussaint. Le Gowverte
ment |’a faite en homunay? ot
Représentant d'un pays amt le
Gouvernement peut Tolfrir 4
: population de Ja Capiia)e pow
‘ égeryer un peu jes aoldes @
: Noe} et du Jour de WAn la
‘ guerre o pris fin et ce setalte
“be petite consolation de leaep
pression des féies du Cormaval
dont Je peuple est privé depts
_ bier des années asia, con
‘tes of chacun venait puleer a
peu de bonheur, de galeté, fou











[bH peut-dtre, méme passage

Sinadremont ve
UN ABONSE



NOUS VOUS CONSRER

LONG PESSAYER 1®

»

Champagne

des
Ginger Ale



Gvt. Rép. Espagnol arrive PftWa vta Londres
Comflientaires
gur la Situation
Internationale
Hcete diplomatique dm
t®3 iotr-cra4 1a
ente I'Atabtssfflieaj-
-,>s gsrts fete au Bré©J, Ijf.
Bteje a été ifoma&dfo
ÍSépsrteafoat dHteri pour rap
pssrifT sur k ?é&nlkxl dm 23©c
£¿m Genérales qui oat «a Jfou
Pourtant vous avez
eompris, Confrere.
:Jre
Notes Oonfogro *H ra|> demand® gj c'®st una aey;-
rfotte, dharad© ou rebus 1© iait
par mous d’avote soliícüé son
pomi d© rue, eon opinion sui
u»e actuality interact uonaie. Et
BOtr» Conírér© d® conjure,
«comprenn® qui pourra..*
le colé amasarte d© cette *dé
recade*, C''©si que ¡e coaíré**
a teijemsní burn compré nou<5
íAmbaasade-^t fe ! á®sar.de íju», daos Ja atóme
0uaocc3je au Brési), a
JVi **&«*• ®tíe ?“
*\*«c Je Wpartem”“ **-'3
■^a4 eo»me tt»> »«ks-
£ d'évolua^ c»
Cmímu* d« Etós*
L TO S V» ítes Hatjoos ia
íM-feasrica'»1®3-
jtamáe rAmbcwtsimw Be’
**t«*««- O t»- ■iéi-.n.-a
i ¡sBporteme»1 ds Assbotes
m% isa. £«sis-tfes ¿cr« í A
,*<«» ts««. Ct wo'*
j»o ce ¡¡«a doiv«r,t fes>* 0“ " a';
,»si pa*
|| «este un forí g.-oupe ?--r
: grifes qu; pen»" ?•-« .**
j*tó#®3*w* de Vrwoyr-o5
¿¿íes! ¡cusí- un fó]e =£*-í *
je aoieod* po»1 tei Démoaa-
Pcur es qroatpe 5® T°l« 34
fteáKtssadeul q»u io'ü-í--1
IpioiégM d'abond l®-8
rtHBijfrcíauic des Z'-a’-*
í«c6sáaae.
i'Ajnbassate»' fe I* « 6'-*
jülié «as «Be»1» poi'*¡queí da
jj y a deux jkoí fe
fe prononefe us eAcau’e - *'
*st Va»gaa ó fe»« d** «t*c-
tí»w qui n'avaiee*. pac , •■'« TO
lites] dí-sse» 58 ova &";e
eeít déclató qu': ,
» qui ".<• OTísatt d’j'u S« .
^ s» Bteit, Aim. .
ffí&jpí'ns p€tTtMCt5^ V |
^ se dé^ijant d s4*-c^ ■*’ i
#la;eíi a l’tebs® |
B^r}«. Ce *'*: 1
«naonga;t 1® rap^’l - re |
fcé qu’¿] *? 1
^ mé^'& du |
IBat qui.}® SMitenO'A a po:W* {
fegus á taire tfes Electíoas |
pretales, _ ,
obs^rvoleu^s Eat^o-toe
%¿r^ ouená^t oree '$&&&
m qui ^ pas^r ^>'¿T *^y
H S*t] «st déolacé. PTCU
TO que les Etete-Ü,* w bc»e
jQrjt 1® syátóm® d'exp^ato-
Cé I'Anqleter^^qui ^
nu]]ement á V-
qge íRtdr^re^Tce®
g'arcupe ®ssenti®ilem©ní -I
fj^i-es c omin'-'rc ve ]-®s -
Si Serle repfyud ionodO-'S
fMxJSsadsair r«n Bsést].
¡ pago, íl y r^sond.
I £t ntms avouoss tout de su*
i fe qus sa répoass eet jtidícieu-
í es.
La vo'c-t
Kous noue píoposior.g ds y*
' *blm sur ¡a question m Édí
*toZíO] qu® nous avons retardó
i raison d® ]‘absence de don
‘•née* précisee sur J© xaécaiiís
^ *ai<, c*í_ l'lnisevontion colkcíi
- Síiqq&r&Q par 1'Uruguay et
' «oe j‘ rnpossibdité d'obtenir ¿e
^«- cue Qouvernemeitt touch© Je
'Cr p-Cfet et qui o‘c iait ©nr*o-
' *re- cuculí© declaration, des sen
’ *se:gr.&xueiíts susceptibles de
♦completer nos malgres Mor*
. «OLarc-'B et d® bous penuettro
ta'op '-ef, es pjeine cODua'^jn
* c® ¿e cause, pour ou ’ contre
' *;© projet en question»,
Q«ar-¿ do’X: *1© MouvelIlS’
j ?v» dií qu‘i| ne discutirá ni
«pou*- n centre la proposition
-'- l'U-uguay», c'est justemtnt
•*** 'C*soa d5- l'abeence de don
préoses sur 1© mécatus
i de r.^terveníio» coflecü-
(w 2'^ggéree par l'Uruguay»
L'f tí oojs avans demandé ó
oBc *-Jcurr<íI» de douner mr>
up.r,ors, c'est que notre co^fro
? re avau paólié dans son p«r
â–  -a. u?- aris aasongant qu'il a]
le t oon^-r oetíe opíi^on, et d®*
¿sanáa:t a toua a |‘araaoe
I «* ja J-r*.
1 C'est notre toar maiatena?^,
; -e i're;
j ♦CcOTps«o*>© quí pourra...*-
: 1ious nous ®xp|k|uoi* d¿fi
i cj]@ment qu« notr® Confrere Bob'» pressi» si vite la mouchs
; s: aevierne rouge d« coléx® .
; quand 1® Secretaire d'Etctt By*
' b#s, au nom de la Démocrade
I et des Quaír© Ubertés, son
> t.ecr |a proposition tk ]'Uru-
. quay. Le méme «Le Soir» a tou
I jO'^rs }C mine serein®, souT'On
; te,,,, avenante, d®vant l'ínter-
' 'Aurüo: éfertmgfer© qui exists
c ons "os Douanes ef- dans tout
? roir® ^rysíeme fiscal. Qtucoiv
- a o® na jmais protesté,
w.^ . et
&sura que Wash-ngton surveii | proteste pas centre cetro ;«te/
• varios dans nos Finances,
1® ce qtn se petsse dar.s oí
ictres p>l ítrcues des Paye La
tíno-Amédccmis,
Brode-® éteit dans !cr pa*. •
fb» de B Irsden a- été crppi’oúvé 4 c
P^jríé en grade,
Attendons pour vo’-r ce qui
*B SO passer.
HUMOUR BECEMBRE 45
petit prebfeme sur ks rég.e
áe Trois:
Ss pour 7 mi}lk>ns de dollars.
í^HaiH doit, raus avons S
eo«ttoleurs américai-ns, pon’
t-r dallar, rous aurons S mt]
|oss$ de lois morns de con? ;'o*
fers, et pour 4 mi]liaras 400
Mllions de dollars,- I'A^glei^r
í® su?a 4 milliards 400 m l-
fots plus de contraknirs
cm#*foams.
l^s é|éws des classes d*
^éia® et 8eme sont prlés de
^slidrsssei la réponse h ces
;^?ato¿s sur un® simple ré
.#det?oís,
;^03C GBANX^ MAGAS»
SAra*HOUSmS
<&m»99 Arrtm ' - . ■ ,
en w.ír mpérlrn?
r/est pos qualiíié pout prote?
i' ter, COBtre un© intervention au
? nom de ¡‘Humat'úté, dans ,u
? bm de íaire respecter Jes Broils
â–  da CRoyen libertes es-
de Ja Democratic quo
i-.-s Hat .oro de c®t Bémísphéit*
. crt prls 1'engagemetU 'solear*]
a Mexico, d Ciapultepec et a
Se?. Francisco de mettre eo pro
fique.
| Xous avor>s yn trois'!ém® can
: f’-ére, xnoins modeste que *Ha.
i lournc]» et «Le Nouvel]iste^:
i( r.’es? «Le Soi”!*
Malgüe ¡'absence de dotmées
crecíses sur 1® mecanismo d-
l’mtervention collective; malgré
l’lmpossíbilité d’cbíemr de no
Ir© Gouversem®»? d^s reasei*
gs®me?% susceptibles de com
p]éter nos mmg?es informa¬
tions «t d© permettre d'oplner
en phm& connaissance de cau
Jg A»m«
te&tokr Trzpted Amlafo
hfrmsmbhs *
/ífi A«wM
*»***«&* _ ,» ^ .
se; malgré ¡es grosses man*
cheties su? quatrs colonses du
«Soir> annonpant des_ Declara¬
tions ¿e non*íntervetion du Dé
partement d'Etat, ds Mr. Byr*
c«s, ¿e Mr, Braden, le méme
«Re Soú», ma¡g?é tout cela,
s’íjtiaqu® h ¡a position prise
par ¡e Secretaire d'Eiat Byrn«s,
Oevant la proposition d® }’U-
luguay.
Dyad® quoi xesdi© leus
tous Jes ¡©cteurs du «Soir*.
Comprime qui poutra.
* * #
k>, au *Houve]Visie>, noas
1® répéíons, pau? la centiem®
ois.nons avons vu venir c®»®
•lluahon,., Qu’on refis® no© or
foies, nos Commentaires, tou'
m cours de ces train dem-ercs
ennóes, on constatara qu® not?3
avons prévu tout c®|a. Et cost
|a raisoa pou? laque!!*’, «aus
co-rúo ns a toys, ¡e cortse-i a-
£© oíémunir, ®n ®xtermmay -
out ce qui pouxrait avo.r lorn ¡
b?s dun procede fascist®, na* ^
z'%&. !
Has proi’ostlcs s*-rnbkr-t s?
?¿alis®r. Qu®l's^a 1© meca- ^ :
n®. Adopté? |
Nous n'en savons j
iVo^ld pourqubi nous nocs |
guidons d'opMr pour ou co-* ;
tie, ©n nous contestant de re-
.produii® c« qu® disent- les Horn -.-
me d’Eat de set- Héttepsfe
«yant en mal® tes lev-»** d'
commonde.
Hous avio»s a»pposé qa* te
sfeuteion en «rru.sr«a J«-
Hous sapposoag encobe |
cette «interyeraion collective* :
.& sote jaTTiC/t c:. :r.ó:e oí íjae, -
¿ e!|e doit avoir lieu, ®!1£ *e j
ísía SOBS íotm* de tesUict.o.ts. ¡
oí saaedoos cornxrierc^aies. h ;
"acetóles, écotiomiaces, alias. ,
Hiequ’a l'tetómest tteV- _ i
* Qa'oB M nt®«£ ^ sr‘ ^ !
quü »■«t qasetion d’tetsrvsn ,
ton cotete* cas bien apée*®, J»*” «wa“ i
km: Eiasquraent TO* s-’gage- •
mente imerncrttoaaux, « v.oia j
tion m¡ Ubettós Dteoc-’ac- ¡
n des Droít» dtt Citoyen. S
A part cela, la Sooverai»ete i
des Naliora demente totois j
dans temí» tears tete j
xívyreS' l
Córame ¡1 «et de }a pía® 9rttn [
Je s¡tB»licité poar les Sat,o«s ?
,ai se 'reepectaet et q«- wuten:
eur respect, d« respecter ces
data points spécKié® et deter ¡
■minéal ‘
®sprn « _
Nous avons sncore
,ne autre supposition.
A notr© avis, Jes Efats-TJ is
.nt ja forme-’-conviction qubls
'®mpjis«®nt un rofe d'Acoir--’
íans fe mor-d®, *mposant ¡a
Víale Démocratie, et ks Quo
tre L:‘b®ríés, aprés avoir fon i
rontribué a ©eraser ]® Fa'-c s
m® ®t k Nazism® et en co't i
buernt t té d’aprés guerre.
Ay®c ou sans fa proposition
de ¡’Uruguay, nous gardons
} impression quo Washington c-
g«rad stjon ]®s declarations
cru’ont faites Hoosevejt ®t Try
men,
Si d’cmt?®s nations veujent fo
rejokdr© dans c® ro]e d'apo-
Ire, ¡a Répubjique Etoílé®, en
k's ‘ acceptant, partaqera c«
qui est pour el]e un Honr-®ui
dfon prix inestimable.
Nous pouvons nous trompen
mofo nous avdns cetie Impifs
slo*.
& aopos m 8TJU3ISJM
II poro# l^i «éssemsmeni ®n¥»ag«s a
blew York, css jouw ^testers,
se tr«rv@ Ja oon*írac8oo d‘an
Sta^ara d« 180.000 doll»», va
l®ur %ii s®r<2» ««fbouráés eon
peer l©et «t la ^
Gé&étd» ém Spate ^
W bw® ds ?.» dollara pa4
<5* aW pw
ps ®
fc ilouo cllfote
o*«acmA0VBr
SXJE HAMMEBTON mttr*>
• Hárn
No, 81.S83 — LVml 10 DECTdBHS 1945
P. O. BOX K. UM
PHONES, WJ. 3433
SMme ANNO:
L’Ambassadeur
J. Antoine
nous arrive
de Washington
L’Enseignement
RuraL.
Pauvre Victime...
Dans la nx
jnc"ch«, w-
Washirtgicr.
r du semed. au d;
© AmboMadvuv L
Jerques A^io^-e
?0?>au-?r-rc®. Ii
c voyage sec,,
Comm© cucu
lax3sc.i p?evo r
on comprenc r.
n®«u? no
tis© arriy&e,
.qu© ncus c’a
vcls aucur^e sur ]®s red
20-5 qtu on? porté r-o^e Am
Lassedeu* a Wash rgter. d ve
■ r a ?ort-cu ?*'?-• Oa d }
cdj pcsserc d-ux ou :r~ls
fours perru r.cus.
Ss'.-c® pour '“ve ou co-cure *ous | cm^on
cons, .1 s®xfok sus» arc'fo-
Er. tout yzs Jes err. s d® J.
Ar.tc'“a s*-"or.' heu‘eux d© le
'Oír, mem® pour d®ux au fro^s
_ours qu* ‘rui Ju? souhcir->rs
h"es ag'écfofo» g-errr, rcx5.
ISHARD RAYMOND ES^
REMPLACE PAB C DARTIGUE
NAVE COMME TUGE
DTNSTR UCTION
Scmec le lag® cT^-structfox
Isrard Royrr.O'á c éré remp;c
c© pgr J*- J-.gs Clémer.; Du’:
era© rare.
!] pare : qu or. r^proch® a Is
na®d Rrymoad ses reerfojee ler.
’-curs c;^s l'®3f®-*c re d« s®s k' c
tors de Jug? d7’s‘-’urt,cn. O'
©a sruv,$x; d® ]c phrase c'v
cícr-e d_ Y,,ristre d.sc'-t qu®
rxrre ;^ssc® é’.cír .ert©*.
P He’us rever- á Je réark
?e !© cu® ¿* Mijo R gerud qu.
pour-rit es prisa' pour des cú
fakes dí Lor», cprés ctvd1t pu’
ge ur© co’-dmraaor pour ur.
Jíig© tce^Lquá. •
r.ár.? s' rna
’ que po.^;;S :cvs p..’S
ex s;er ¿cas y: per/s.
Juge Dcr'.igu-'cv© k-'a cer
¿;Lg©rce.
MANUEL CASANUEVA
ETÁXX m PASSAGE ICI
Correr.^ r.c-'us 1 r’-rc-'s ¡aíssé ®n
dre, le cadger. Mcru®¡ Casanu?
va a été -d- poss-crg*- a nouveau
¡a, h-rr 1] s'eet urréié pour a-
vo r ¡es reportes cu queado- -
na-r-, qu'J cvfot Ic.ssé pour
éfo® rersp}.L
L5 re-resse’.'© a é?é íc;t; ©í
M’' Case-' u~v Cuba. De -a -1 rendara dans
sos pays.
Nous souhaííors qu'd .sorfo
de la prise ¿© contact d© Cusa
nueva ervee nous quelqu® che
s© de déíír-H-'f pour noire Indus
tri® sucrfoie.
C'efet makienant ¡‘Enseigfte*
ment Hura] qui devknt- ]a v e
time du Mi Ristre de TAgricu]
ture...
Les jour«aáx, tckpufo qu©i
cues joilrs, pvh|krst im av .<
de recrufoment d'kstityfoun?
pour l'Erssejgnement Rural. E?
c©t av:s emane du Dépari©m> 't
ó& yAgñcajtuze, ajara qu’IJ
exfot® un décreí-loi président .-¡}
confian! ]'ens®ign«m©nt d tous
fos degrés au Nouveau Dépar
um©nt de l'Fdueaifon Notio«a-
]«-
Que s© passe t'i] done? Pcur
quoi cette fr^istance de ¡Tx
Mfo.is?r® de ¡'Instruction PabH
’ cus á vouloír se mé]®r d®s of
; íafoes qui relevant désorraafo
: (« ITductiiion Naüoncje,
I - Ckt l'histolre d®s dernfo-ea
‘ cmouxs... coIIa«tee.
j » * •
j D’auk© part, í) parad qu.¿ ]e
Ministre de i'-Agriculture avant
1 d« passer c®ti© branch® de 1 '£r,
r,eforeí?m®tt au Ministre Liau
i taud, nomine, dépjac®, rema
; 'ele, H donne de «généreuses^
: rugmenfotsens, mettant
on successeur devant le fe i*
uccamp]:*
MORI DU DEPUTE ROBERSON
NOMINATION DE LARAQUE"
¡ * FOUR LE REMPLACEH c
¡ Ifi Dépuié de Mi rebajáis, Mr.
Louis Bober&on qui ava.it élé
, elu aux tíerníérss Elections Lé
1 glslatives de Décembre 1833
| est mor! hi®r,
j I] ©st fortemem bmi? que c'est
- noire Cor|r©re Maurice Lara
' que qui sera nomm© Député de
Mirebalafo.
i Camine on ]e sail depufo J fon
:1 née dsrniéd® i] n'exifote p¡us
¿'Ejections partieljes pour ism
placer un Représentant du P©u
aje qui meuri, démíssicrme, cu
est «démissíonrve*. Aajoixrd'hu'-
]e Parjementcrfo® décédé. démis
sfonníare ou «démissionné* ®st
remplacé par \a nomination
que iaH le Pouvoir Execute.
A ^otre amU Maurice Lara-
que, nous aáresson» nos m^b
l©ur«s felicitations.
* * *
DKRNIHBE KEU51E: Voíci Ta-
vr-}r ten re ¡ Arrow Présiden
tíeí: _
Art. ler. lo CHayeB Mearte”
I er-jqu" est rom irte Dépaíé de
Ja Cr'corsCTiptter. éjectortrte a
M'reheríais err reraplacemsnt da
Dáñate loáis H. Soberson, dé-
c-kjé.
rexlqahúraerí .¡a m«r o noire,
q«e oes renáraurtemeut» an¬
ímela da 7.0C0 «follara de parí
«t d'erotje oaí-1» i®oeítea d»
SíOteta sont int^^antea et
peuyest garraatír cm tanartis-
ttBSBSsetii».
Sllíí n£save]le m priesas *t
«jj» aous cmm® ám details,
wí» tmnepmam pos ie le»,
fauw á m
MOBT
•de »». smmm vaiAso»
Nous avong apprls avec -uR
niment ds 53®i»e la w>aw]le de
feo mon d« Man S a ir oíd Vd-
iord, mése áa sos amis MarceJ
H E]« Viljard.
La déíaMe éíait conr-ue pon-
ees qacdüás d« emisr.
Neus pi-ásentó» ó ¡san époax
fíe. Sairard Fd¡ai-d et h ses
íi]s «os paos si&ckrm condo] é
C'esi a l'Egltee Saín te Anee
qne tes Jusérmlles o®t ]ieti, eeí
api-éa-snidí ó 4 brea
EBRSTÜM ”
lij» eiaT« notre éditioa d®
y«ssái«d: a propos áa l'extmit
de «time*, tes mots «Latino-
Amérícssise* ou Usa da «Huida
ws-Amériiw!»»*,
COMMUNIQUE DO B. I. P.
Son Excellence Monstónr Je
President d© la Hépublíque a
bien son}a autoriser Ja nomi¬
nation ds üí^siiew Camille
Deas córame Direcísar Geneva]
defe Services du Sous Secreta¬
riat d'Etat a !'lnfcrmat¡on et á
]a Police Genérale m rempja
«ment de Monsieur Léon Baten
décédé.
Port-au-Pitoce, 1© 10 Déc. 1945.
Le Ministre
Liautaud agit
L© Mfofotr© Licrutaud vfo©
de meftfc fin aux servícm d®
Mm® Marie Boms tofo, Direct1*
ce du Bureau d« Statistiqu®» et
d® Teats á TEn«eign»in«nt Í)¡
bahi.
Mme BortisU'.n ¿toit un e]é
ttivnt proémii]©ot d© ¡a qraf:{.fo
:élormc du «metster d©s ma«
t<>rs oí». L® «mastar de© mas
t®rs» Vcrvcát imposé® d ¡a Di
i&cííoíi Genérale d© ¡r£.nse!-q: merit n ou e]|e passa t
pour specialist© hors pay d-3
pkitistiques et de hsfo, po>u
avoir seu]©ment serví “ cosnm-;
cide-siatfoticfon^e da'-s u.n co.n
perdu d® ¡a Pojogne «t dans la
hussk d©s Kirghises.
La D. G, E U. tremblait sous
E¡]e aáminisftaií aux
carsdidffts.. durant jes ©xamnes
du Brevet Hémenfodre et d«t-
Ceniiicat d’Etudes des tests
abracadabra^ auxquejs per-
sanve n'osa.it toucher,
Pensez done une étranqef«>
qui ne connoi* foen a© ¡a merdu
lifo d®s moeurs du pays, coda
borait en premier© p|ac®, d fer
ties... tres grand© reform*- rotre Ens©*gtt«ment, ja seuk de
puis 1804,..,
Et bler.i ]e Mi^foVe U-autaud
vf«nt d® mettr© bon ordr® a
cetfo plaisanteri®, en r-ho
quant tout simpjemerit \a trap
pcoémlTiente statfo'ticknn©.
Le Ministre compresa qu’ú
y a de founds haitien© capo
b]®s et pour qui nfy a rrfo
m® pas cssez cfo placas.
Nous crvons rafoon de íaíre
confíalos au Ministre Liautaud.
ANNIVERSAIR2 DE LA CONSE
CRATION DUAlll
A MOTEE DAME
DU PE8PETUEL SECOURS
1 Ayanr-hteíc 8 dérembre, on
í Ja Basi] !que Norie-Dame^ ¡<:
pays e«tier un; au Gouver.ue-
de ]a Repub] íque, cé]¿-
braú Lafcaíversair© d© |a Canse
: craílon ¿.'Haiti á Notre- Dame
'du Perpetúe] Secoursh,
í La cérémon-fo s® déroula au
j milfoil de toufói les splendetres
| jlriugiques.
| S. £. |© President de ]« Bé-
, publique, emouré© d© Son Cu
1 bluet entfor ®t d© sa Maígon mí
¡ha ré, 1© Corps Diplomatique.
;«• Parjernent la Judicature, taus
, ]*s granas forfotionnaires on:
íusisté á ]a Messe d‘Aci cu Guaces.
Le Prédfoateur descendant d
peine d® la cdiair© quand ur
jeune homme y monta. La \o\\
>• crcyaií qu® detail ]e saerfo
tain vena déconn®cter ]© haui
farieur. Maís non! Une vo:x
daire retenüt. C® ¡©une homme,
riétaít Georges Gardmeri
B prolonga ®n latín ]e «In No
mine Patrfo», pufo comm©ng;
son s©rirxon a lui:
*?í!o.asi©ur ] ’Amba^adeur—
«cria-t-j] — j'ai quejqy© chos*-
yous
Les agents de l’ordr® aussüot je
fren! descend?® du prón®,.. On
.¡o condufok á ¡a Poke© oüre]
fut reconnu qu' sene® d'un original qui n© Jouis
salí pas d© ¡a plémtude do
s®s facultes mentales. Geofqes
Gariiln«e re] A la Ccdbédrale, ¡a cé*émc
Me d© la Consécriatígn cor¡t¡-
ACCIDENT
Hfor vers ]©s dfoux Keates du
matin le jeun© Me Guiris reve
nant d© la du Sémincdre
sur sa bicyclett® a été projeté
pea ¡a votiure d© lígne imruatri-
culé® au No. 3264,: á \ct rus pa
vé*t fut re|evé sons conoaissan
ce avec to confu«loas su í ?act á se &kcm\w dam Je cal
so». ’ ; ¡m }» pías •
Mesriire
pour le moins
qui a été différée
Lfottoché Civij b j‘Ambas*
sade d«s Etat» Unfo ío«ctíonnO‘*
aw..: .ion p^’soimel tout com*
re© ¡‘Attache Mfottnry, ©t ¡'At
Lich& Naval C*'3 jotres dt'rni<.■?£,
í¡ etati bry’4 qu© c©t Attache
Civ-j et son peraonü©] devaie’U
a.s(;ontir¡uer fours ¡rervic©s ©t
oa'aujo-urd'hui Lundi, fes mem
ri<-'& devafor-t quitter Haiti. I>re
jaitas du mobih.’.-r d© ce ser'
vie© avai©nt été misos en ven
fo. Des alta ires dans ce ¡reres,
ont été deja conclues, et memo
payees, dit-on. 1} parait qu-1 d©
pufo samedi jes chases om chan
gé. Ce service de ¡'Attache Cí
v | ne part plus et continue a
íoncrionner. L«*s personnes quj
cvalenl cont-racté affair©© pour
rerialnes parties- du mobUfoi"
ie c© servio© o*'t été prév©»u©s
au© Ja vente no se fait plus poar
]ín3t-ant,
puan.t au4 p&rsonnes qui
avalen: dépa payé, four araev
Jeyr d été tout simplemer.j 5?
tourn©.
DEVINETTE, CHARADE OU
REBUS. «HAITI JOURNAL»
^ CONTINUE D'IMTRIGUER .*
SES LECTEURS
Lu dan» «Ha'tii-Journal* du
Luüd'- 3 Decern fore
«Lire dema.fi ]'editorial qué
"precie noL'-a pos-rion -ri-vant
- re p:\ypon.-oxx de l'U* ugu:ry,
Et 'rois jours ciprés, N merne
escure re écru:
*En ’'aison de l'absence d©
> dcncé'-s préc sur \¡¿ meca
*n.sm© suggéré par ¡‘Uruguay,
fe-íít d© rimpossib^lhe doorenix
*d© notre Gouv6iTieni©nt toi’ché
a de c© projei ©t qu- n’a ía:t
*encQ?e aucune declaration,
»des r©-ns©ign©m©nts sus-.n-pu-
• l¡ íormatjorís ©t de nous p-renvet
'•u*-- a'op-:ner en plrint; connats
usance- de .caus© pour ou' con,
re,re- |e profot -©n question».
ComprenR© qu* pourra!..
Pour ce qui r-aus concerc©
c'^st a ja suri© d© ]‘avfo d©
* Ha it i - Jou r r. al» doman da n t da
»|ire DEMA1N, j'Editorial qui
> PRECISE sa position d©vant la
'proposition de ]’Uruguay»,
que nous avons soljlcíté du
confrere «}a «précfoíon* prorm
s© sur sa position da«s -retts
t ffafoe. «Le Nouvellfote» n©
j,r-©r>d position, n| pour ni con
rie, I] marque Jes points, repro
dufo les declarations, expelo
les faite.
Nhdre ]© chillen M. Casar.u©
Nota- jeun© compatriot©, C]o
vis R. Obarjot, qu? m á *Ffok
University* de, N resse, nous écrit pour nous ds
rnanfoer un abonnenjent du -«Nou
vejhsts», destiné d l'Umverst
ly ©i nous dit d'envoyer npfrs
quittance au Dr. Charjes S.
tohnsop Direcfour d-ss Sden,
•es Socíafes de «Fíale Umvurst
y>. z
Notes' oompgtriote term'ne
>*n«:i sa }©ftre:
■:-Je lis ctss®2 sotsvem )e Nou
^veilfok. J'ai ]'impresor!
*«sí teés bien vu aux Etats-
*Unfo. Les . inte]]©ctuejs ©* Jes
«pofitkriens lu¡ r-econna:ssent
«une allux® démocratiquc -. et
«crnnrns vous -je saves, go don
*ñé bon aií id. Tai syivi avec
«beaucoup d'íntérét ]«s arñcjm
*m* \m questions

RAPPORT
de la Délégation Haitienne
á ía 4éme Conférence du Café
CStol* wi ¡e No. d« Vendredb
Toux Nocturnes
|a ©©anc®, 1® Chef .. CGNCLU>SÍQN
Ja délégation dUa-í; *'«mpru>3 £T BSOTímAKDATIONS
&a d© remerc^r de Dar m*«r J : ~
yerstian b© delegation* du Ho^
duros et de Nicaragua, tout •*
Jeur «xpUguatu qu© 1<* dftlega
£oíí d'Haíli s'éta' abtfe&ua do
pja©r, parce que]]© esámcíl
cus ce geste de court©^© ci^
veil venir das
pays snesibrss du nureau Pe
ramóricedu du Cede, ©t qu fc¿l©
clad shnplemeni dispose® a ía*
n> earwig»©* quell® »e pouvad
preBd-© part au voh’* putsqu1-
' ]© projet d’accoid conc*?aa^
cxc]usívem*nt ¡é» m«í»b*e# d?
c« Bureau.
3 - .LE MARCHE EOHOHsEN
BU CAFE "
-^Qest Mr, G, Wiener íi]s qtií
a suivi |hs travaux d‘~ c-ne
sou&*ca4 comm© -da¿s
cué- d'Haúi. Sur son ¿a*i»
tase©, 1‘accord Na. 12 luí aja
besé par la ©ous-commtss-on
ti rañiié d Ja séaucs pléDé-
re de deuxtém® commls-
fioiu Ot accord declare' que
1© marché du caté e~ Europe
s’esi pos sujei aux p*ix mux¿
ma ©t aux autres i©stñcho*3
en viguaur aux Btcts-Unu* d'A
tnénqu®, _ \
Le delegué d'Haiti a d'catr©
.....part, combattu, coxum© préma
turé® ¡‘organisation. cTun Bu¬
reau Pacaméricair* du Café en
Europe. C‘e*t á c*tt® sous-
cozuminsíoo qu'il fui úéc-.de
d ©nvoyer une mission d'etu¬
des en Europe.
4 — PROBIEMES DIB
TRANSPORTS MARUZMES.
Mr. Georges Wiener fíb, quí
a g»,Mi suívi ]©s trova ux d©
celt© sous-cornminslon, y a us
mandé ]‘abolition de ]a our
charge d® guerre dans lea frets
maritime^, c« qui a été agréé
. ©1 fall Tobjet de ] accord No,
. 17,
Be méme sous-commissíoo a
cuses recoznmandé (accord No.
18) que les pays product* u*s
de café qui r¡± Fon pas encera
fait substituent 1© system© de
ven!© cií au system© de ve’.N
fob,, de Japón qu'ijs s'rr-tá'ís
sent davaniage d ¡a reduc¬
tion du taux du frét et que, par
suite, les reclamation'^ des pro
dudour^ aíenf p]us de paiás,
V¡dés dominan'^ qui s© dé
gage des traverux de la quaír*©
me Conference Panamédca*»*
du Calé, c'est d ]a íois, la re
cessitó ©t la posibilitó, pour
jes paye praducteurs de l'A-
mériqus Latine, ¿acquérir >.*n
fort pouvoir de marchandog©
(bargaining power) dan ]© com
mere® mondial. C© «bargai-
ring power* ne peut, cepen
cant, s’acquérlr qu© par un©
^ rgamscrtloe sdemiPque de )!m
d nstrie calólére dau» cha ;un
d« c«s pays et la constitution
d'un bloc continental, te oíf¡
nier point faü, d'adleurs, 1'ob
©t des accord* No. 5, 8, 10, 15,
13 et 20, el le second, dos cc-
ords 4, 6, 1, 10, 11, 13, 14, 15,
16, 17 ©t 18,
La constitution du b]oc con
(nentai doit sufvre cel]© -i©
-;']acs nationaux autonomes et
^uissants Lnancíéreuient. I]
ous a meme été conhé alii-
Neusement qu'i] ©tail envisage
me federation de toutes les er$
¡tés rationales, laque]!© lude
ration pourrait aider fina^c-e
-emeiit chaqué pays $. produc-
tcui en cas de cris©. Par ail
Jeurs, i] conviont d© rapp-]er
que 1© Bureau Panamo t-ica!r
-du Café est consídéré, dans 5 In
cate méme de constitution, com
me Torgan© exécuUf des Con
iérences panaméricames du Ca
jé. Par consequent, si Haiti
n'adhero pas d ce Bureau ©11 e
?« pourra jamais suív^e, dans
ses details, les demarches ©t
transactions d& o© Bureau, n-|
ferire entendre $a voix, ]orgque
sos intéréts son! en jeu, comme
ce]a est arrive }ors ds la levs
¿ion- des «ceilings* ©n déc-m-
bre 1941. Los dé]égués soas
s'gries estiment done indispen¬
sable qu'Hcriti devienne immé-
olatem©nt memore du Bureau
anaméricaíu du Caté, d’ua-
ant plus qu'elle sera desar¬
máis toreé®, d® tout© iagon, ce
’oníribuei aux frals de ce Ba
reou< et qu'e]]© suive, vapi-
Ctment ]e mouvement d'orga
nisadon scientífique de ¡‘Indus
tie caiélére. Bans cel ordre
d’idées, íls croser¿t devoir feme
Jes recommandaí’-ons suivan-
tes:
La fin d domain.
Autour des 2 Concepts
d’Indépendance á St. Domingue
Pat Paine SCHAROUN.
(Suite voh }e No. d« V«¡xír»íií
m MéS At» fcffiSJ'
f At®3Áte
¿‘na d* am {sees 1«s piua dy
«Agffyrgyf! eomi^ O ¿a «eqagé poar
de VapeRob Vida au ayaci^r ivite \a sail d« Noel au Cercl* l'A
£»ica]e.
Ims Mimbres, ¡euf famill©
et \m hmiéB - habitual© du c®t
c]© y pesmeront des h®ur©s d'en
chas^mest sous 1© s'-qne d& ¡a
¡ gakl ’ d© ]'ertrain ©i d© la bon
f tr. camaraderie.
^ _>n y diner a éqa]em©nt mats
: á Condit;or de reteñir sa pjaca
: ovant ]e 18 Bécembre. C© qui
i peut lire iait par un simp]©
j coup de té]éphore au Core]*?
/ 5732 des círq Lauras de I’ap'es
i rmdi ou a ¡'administrai-m:
> am
Rex
Lundi d 6 hr«o,
Fn 1st© partie: Actuals tés Ur.
versal
En 2©Bi«. part¡e: Louis Jouvet
dans son r¿]e je p]us émou-
vaxrt
DES ARHSTES
Entrée© 0,2$. 0.50 ®t L(K1
« 8 hrea. 30
Is Théatr© en 3 Liméis prés®«
te yn© comedie dramatiqu® en
2 acm
BANCO
Entrée© UQ et 2,20
Mordí a 6 h'-es
£n lér© partir: Actuantes l)?á
vernal
En 2ém« partí©: Man® Be]],
Jouvet, Fernaude], Hany Baur
dans
CARNET DE BAL
Entréis; 0.25, 0.50 el 1.00
x 8 hrs 15
En Jéi® partí©: ActualÜés e:
Dess’n© Anímés,
En 2émc parti©: Kate de Ha-
ry, AJerm», JuR’S Berry dan©
ACCORD FINAL
Entrees 1.00, 1.50, 2.00 ei 2J.Q
Paramount
Lund] á S h?&&
SUN VALLEY SERENADE
avec Sonja Henníe, John Puy
t©
....Sonja Henrríe, Ja pjus qvan
d© patínense du monde, dans
íes sensalionncljes exhibitions.
'Entré® Généraje Gd. 0.SO
** fn-
OnSíSiTeiDe
L'AilhmeSupprimées
en 3 Minutes í
Oí homrae que W grana poé
' i® Lamartine app®laH un© na¬
tion avail una mission'©péchale
(i rempl*r. I] 1® sen tail luí-'cue
m®; u’agissait-il pas sous ls>n
Bueno© des forc^ acetifies;
I.OU& ' pouvoñs 1© constalér
nous memos qua^-d i| qu'il
-ti© luí était plus possible de
diminuir son a] Jure gigantes-
cru© et qu'il s* sentait ©nsfai-
r é par un® force occult® á la
qu®]Ie 1} a« pouvaít pas zésw
te?, Celt® mission consistaU
d pos®r 1© íondémeM d® ]Tn
dépendance dan® Ja colon’®.
Is concept dee esclavas de
vent orDver a son plus ñau»
point de dévefoppement; S3 trou
vedt ce cervecm fe guide ]«
p]us éclaVé; xi©« n'échappa¡t
d sa persplcacité; da»s ¡es
r eou, íl laissalt ©E&eyoif o®
qu'il ajjaít devenir da«* Ja *ni
te; nous " samxnm d'ar-
oord ctvoc Mi St Victo? Js»Bap
tiste, guí nom dit que cet hom
m® avalt J'ctvenk dans Jo pos
sé®. Ce R'est pees sons mi#
certain© Rerté quT] avait dit
Je ^ Ao& 1793 ^ d«s révoitás
du oamp rural 0b sais Tom
C^t qui] nourrlssait dans m es
pdt-spi vaste qui s%xácu
tail au fur et á mesure de son
.•sconsbs. I] na pas manqué
de nous x©nse¡gn©r juí-mém®
¡,ur ]e« motifs de son évoju*
toh: (|e puis diré sems crui®
te d'en ©t'O démentí, que j«
dois mon elevation dans ceu
circo «stances qu’á \a conloan
m qu® y avals inspiré© a^m &
reres «t par Jes versus do-t je
m'honor® encor© aujourd'hui.)
Conacbnt de m valeur, en-
ihousiast© des honn©urs quí ]ui
•»t ©té combjás par ]a metro
pole, 1© généraf noír exécutaU
point par point son program
me. I] m cessalt de regarded
la coloníe au trovers du prjn
me de ]'i&dépe&da*ce; tout son
Idéa] tendeút ver© c© but; main
gu'on n« perde pas d« vu© un
instant que Fhomme agít %e
]on son temperament ©i sa for
matío» ínt©lfectue]le «t moral®;
?u contact des grands hom
im&, A Ja fecfcur© des bo®* au
ears, Toussaint avait formé
so» coeur*. Oeet-c© qui ®xpri
m® se* hesitations h rom^e a-
v©c Ja métropoje, Rrédpiior
évenement© au J»int d*a«
hout'íi é me mptur© brusque
avec la'Fra«c© ]uí pazahméi
peu reconsaisscmt; iw$ cruM]
mi&ux fair© d’attendre qu© t©
temps fit son oeuvre. X] se
Mordí á 8 hres
JE TE RETROUVERAI
(sous iitr©^ frangals)
’ av-.‘c Clark Gabfe, Dana Tu:
ncr
... j'hisloue de leur
c'est 'l'hlsioue de ]eurs cu.
sers]
Entré© General® Gd. 8.30
u 8:1$ tees
GIRL CRA2I |
(version c.r,g¡a:-se)
exvee Mickey Rooney, Judy j
Gaifand, Tommy Dorsay s' ?
son archest:©
... plus gah plus mouvem?n |
té, p¡us spectacular# qae j
«Strike up the Band* !
..Mickey se faisant embrea- 1
ter par tout-un ess aim de jokes j
£]]es, car ougueux des .chevaux, organ: |
íánt m>© nouvi’lle fois un ex i
.raordinaire speciacJeU ¡
Entjée (Jénérak Gd. 1.25 |
SWÉETHEABI
JE SAVON QOT COíTOENl
A VOT8E -'SAÜ
¡.ous appaniem pas d8 -e
rpxoch©r Ja couduite d‘u« grand
iOffi'me; aux yeux du mondo ©n
Uer i] avail fait ¿qr devoir;
’lous n© pouvons done qu'ud
mirar son oeuvre, Ea sa qua
file d© bouíena^f cm gouvar
cej&t¡ni généra] d© St Do.ra7¡
que, son premier soud fut dar
ganger Tarmée dans fe. out
d© consolidar sa puissance; *c
pnéoccupatjoa constante causis
eit á r©]tfv©r ]© Jsiveau moza]
tu peuple ©t i] avait bien com
?rj3 que la situation géogra-
ch'íque du pays ©xigeait des
iens diplomatiques ©t comm
úaux entre St, Bomlague et ¿es
Etate-Unis; on prut co^efur®
par ja que ]© sentiment pana
méricaaífete existaft déjd che^
Juh i] ©sí aisé de con&tater q^a
l'attiiud© du Gé^éral noir o©
¡aissalí aucun douí® sur l@ out
qulf poursuivalt; if na jai
était plus possible de i®culsr;
sa vojonté devalt se ma»if®s
de IBQI qui cor»stltuait un®
/ral© rupia*© á'avec ]a mkr©
9afede. Cékttt Ja ixdso» pour
aqu©P® Napojéon éteui si ?rrf
é et c'«gt ce qui amena Lsci®
'c da^s ja cofoni®,
«A «tdvr^
UNE MEEVX11XEUX RECONS-
tmJANT V1TAMNE
A Base d'Hémpglobínt* et
De Caldum. Hémo-CaJ cium
On peut juger de sa haa'í?
vahar thé-opí’ut>k|ue pa'<" sa
íormuj* que void: Gjucona-v
de cajcíum, Hémogjobííte cola
ble vitamos* A. Vitamina D,
F^gos^rof irradié. D?s C suk© Hé.moca|cium, «n eíí*-‘t ■'$
qén©e©®t jes glóbulos rouges
Cisporyt's ¿- Ja suite d© mala
-¿íes irde-ctieuses ou au tres can
ses ©I augmentara Je taux du
cajclum áavis 1© sang. Prépa
¡aiíon de choíx contre; Aném’e
'bbbDsse, c-aíssance défectuou
¿e, ces Capsules constituent un
íactfur ©ssentje] au devejopp0
meet et d ]a croissanc© des ®n
íanís,
C© m«rv«í]l©ux pf'O-duü des
Labor-alojes Bésautels, Mon¬
treal. «st er¡ vente á ja Pharma
: de S. Ge&ard,. Rué Fé?ou, Port i
cru-Pilnee et dan© tou£& ]
>onx&.s pharmacies.
Hadsice é écxhe Remington
VfecHn© á caJmJer Bcrltoc
Tubam, papisi esedson
■GMes vos achcrfe ch©«
a <3ilg
«touí^nwjnt, 4lffte«n#« ct® r^iúr»-
íJoa ti la htannhitf? vytr*
OfgftBlstas.mmenl â– vr>tTB(-nor^>v.ru--r.t:nt
*vc¡lf« samé et aÍíaibH»»erit vt-ír^
,%n % mhottea. M«ntí«c® to í>rev'ri¡,M0*
•«'wa rttébr» madecín circuí» dar* i»
««««■ « écra»# ftoeanst 2c»
I>®s ?# premier jour, Jes «•
to »ourm® SUparaJsawnt; aStw.¡ !a re*-
tsiratíoo 4«vsr:u« ta»Ü8 et doue», vfiw»
*saur« un scmmeU paíaíb!». r*;.» f2c ».v-
pan •ties pas (J'Jniéctíoo*; preñe?, s*-n>
went lea a#ré*b)ea Menria^t
I, ehaous rejuui »t tou»
«ompífctcmcfit fMÉri 3* laat^n-e *t ^
to PronríiSte mém» *5 vosa en »<>v.ttr>»»
4«,p!Us <1o joiigusa asnees. ;■»»
mem e*fOcacUe vou* rand ía r>?r,s>u tociíA et aísée •« W ^euf-s et
¡étatnent d» ¡ asütm^,
...aP» íe cas commr-a,
s-nou* i* n»1e et wu*
I feta» prnch# aio^uru t»ul »-• '-y
IMendaco hv:*'"*
#- í‘ <■ ■ “ ■'' '* *>*«'• p** ***
l NADAL ET Co.
DíMríbutfrux exclusíI pour Ha¿u
ATTENTION
Planteurs de Nolx de Coco
la MmiU Coconut
Fioducti Oo*) S» éL»
ACWE1B TOOTE8 QOANTITE8 DU «QU Dg
)OT PEBVENT ETBE UVKE2E8 A “ ~
AVIS IMPORTANT
je ¿íGussigriéo, Ultima Mu
y axil, pr QpT i ó raír 4;, d©mou*'arst
c{ domicilié^ b Potiau-Prin>í,
do!!.ne avd-; au pub pe «*í not j,m
r,¿©n! aux Moía-f'e« da ki lurí-
díctío» de Port-au-Pnnc*’, qu‘cj
jo est rétju} iéveme» t prop5’íé?ai
i© et est en possession d'u*v©
¿tendue de DEXJX CAHREAUX
et TROIS QUARTS de terr? ¿é
pendant de l'Habítatíon Mus-
seau. Section. Sa^rtt-Marl n.
Commute de Port-au-Prtnc«.
Oue ©orí terrain a été régujíé
rement árpente,» se]ou procés-
v©rbal et piae d¡'e&sés, en 1942,
par l'arp©ni©ur lúdeos Moise,
En consequence, el|e s'oppo
se á la passalio^, sans sa par
beipation, d® tout acts de ven
t? conoemani Jes diíes terrea ds
Musseau, revendiquées saas
droit ni quafité par des indi
vidus se disant héritlers de
Saí-r¡t Brie© Pl©rre Louis.
Port-au-Príuce, fe 7 Déoembf®
1345.
ULTIMA MAYARB.
‘fot eheTOras
mm% besoín de tolas
Jonroallara
¿f.'j'gáP’Ta
b5sky« m
iTBWiEfiOTSl
i m m mi
Mesdames, votre chevelure est pou:
vj;j£ hr. plus belle attraction Prenea-er-
soin des mainíenant et vous la rendre,
belie pour toujours.
Lavez vos cheveux ríguliérement; mas
s*z chao u© jour votre cuú chevelu el ap-
pliquez joumeHemesí le TF.ICCPHERQUS
Bu BARRY, er¿*? le frottant sur le cuú
cheveiu avec Textrémit© des doígts afio
de perms tire aux radnes de© cheveux
de iirer le maximum de bénéüce de cene
merveilleus© lotion capülaíie. .Puis, bios-
sez vos cheveux et vous serez enchan-
tées de Yappatence et du charm© d© ¡
voíre chevelure, j
Désormais, vous n'avez ríen d enviar 1
aux ©tobes d© Técran, pour qui la cheve-1
Jura est un facieux vital et important j
Suivez leur exempJe ©t celuj de torn 'I
ceux qui dapuis dés génárations hou-
vení que 3e TRICOPHEROUS BE BARRY
est incomparable pour 1© sois des cfc©
veux.
Augmentez la beauté ©t le charm© d©
voíre chevelure en employact le.
1 P1COPHEROUS de Barry
BON N. MOER, mstribatea*
Bleu Monitor
C’EST iTNDIGO EN SOytE DE Q0AI2TE.
Á Taciiat, ó Ja leven!®, lomme a 1'usage, ü n’y a pas
símpiemení Jé proaéaé srjatCb.‘nal de i'échc.r.gQ d'aigení
sonto,, un» mmebaediss; ‘nsager i ¡’asam-ance que Jín¬
digo en boule BLEO MONITi® est un jso t'ináigo en boule BLeÍA40N1T0H donas le plus
VassA raoduMBt á la lessiye. B ue toobe paa le Unge
qu'il klanádl «ana le coipw, n ne se désagi¿ge paa, A
» vend qés bien. •
Si la teseive se «m a aamciie, esaaye* comí CABE-
ZA DE INDIO, S votre ling* se dure pa» iuffiaammeat
infcrmra-vous de la quaüíé 1‘índigo utíllsé,
BLEIÍ MONITOH et CAB®A MI INDIO aont la itadtan
í» de nw^dfé commentiae et de bonne réputatlon de
THE STANDARD DlTSAMAfE®
COMPANY
Agent pom Haiti et ¡es AnBie*
Den» FENELON, PotoKut (Haiti W. 24
HititSsgtc») Wert Vlrybiia, OSAJ, * |
SADM5SES AWi
BUREAU DE LTJSHNE A 8IZOIOM
TELEPHONE) M7».
boite postaix- a m
n,mmm vsstrez ddsins a rnzorcm.
La Maison
L.P. AGGERHOLM
Attend par Prochains Vapeurs
DE CALCUTTA DIRECT _ '
115000 Sacs tteuls pour Cali
DE MEW-ORLEANS
¿000 Sac#
Papi*r d'emballage »n «ouleaus
425 Keg» Otros Points d« Far»
25 K»g» Clou# pour ranos» métalllquee
Bonbon# Heide aesort»
Chocolata Held*, Boitea h iaitkxiiie 1-2 2»
Fan ins Darronci Special,
)E NEW-YORK ET VIA NEW-TORE
Tía plat®
Hou«© angtaises «Swsfi*
S®rp©«9® A«gla¡ses «Swell»,
Bier® Trcimner
Savon PalmoLv© Reg,
Savon Cashmere Bouquet Reg. f
Savon Parami
Pondré Parami, large, mojen, purse size©
Dental Cream Colgate
Shu-Shin© Polishes
Cob© forte en drums
Jambón
Bacon
MortadeRa Sausage Swift et Co.
Salami Sausage Svh ft -t Co.
rROM NESTLE'S MILK PRODUCTS (EXPORT) CO.
LaH Condensé
Lab Evaporé
Nido — halt en Poudr>J 1 lb.
Nido — LaR en Pondré 2-1/2 ¡be.
Nido — LaU ®n Poudre 5 lbs.
0©don
Cacao ©n drums -
Chocolata Nest]©
Peter’s Cocoa
Eyerready Cocoa *
B1SCUHB aasortis de Th© Nafonal Biscuit Company.
REVEIUEZ LA BILE
DE VOTRE FOIE-
Sam vms shh
tmz da title metis
“fMiftíÍMm"
S fmt qu# votos lose verss# dsa^sie
jour tm »tre it b#e dstm fintéate. Si
sette We atjive tnai, voe aüraent» ae *
sbjptrent pa*. B« * puteMent. D»|a*
vou* wJMHtt. vosa ergaómt í'ee^fconne « vosa *tt>
am, rtsatta, Vem voy« teat« «ál
Le* Hsatifs sont dee jsJs —aler.
Use *elie forci* n'atteim put la
cause. Sea!» lea PETITES PILULES
CARTERS pour le FOIE out le pouvesr
sfjssssaer le libre aflltai it tiBe qsss vota
remettra d'aptenb. Végftalek imm,
etorsnantea pot#- fates coaler la bile
Exi*ei let Petite* Pilules Carter* poarte
Fose, Toutes Pharmacies. Prsx Críe IJSO
LA GUHffiEâ„¢.
ia BAysse ms mxm
m ":
Mhmm Mmibmmmmvt
iOURSBIT SA ROUTE :«4
LA QUA10TE EST OK2IANGSI
ET LES PRDt SONT LÍES MEN IS.
« les í^roaiís m «nou vepjbtb» toub w»
1KNT. ÜNCOUKAQJE-ílOn i K.W VOiw «■ tnvrSUtt
L'EMBALLAQE
SPECIAL DU LATI N^-'
KLIM ^
lo gardo írala avec »on

USE?. .ií MOCfVfflUBfE.
Maii Lines Limited
jg Royal Mail Iio«* ItaPtad a to pjoiait d'aanonc®- au
Qnssmm e! pctrtScuJtef«B*itt é son aactea* c|foBisJe
tnaínf«nant Ja |iirs disposition de sa fiotí® al¡t
rrataad i* servico entra Jes parts Haitians et ]a Grand.'-
jj^jgoe et yice-vsisa; et potir certains ports d'Europe
cv'eo transbordement á Eondres, Elle demande done au®
BsaKJsius qui voudratom bien utijííseí ¡je® bateaux da
-_j» connaitre Jor place quite voudredent taire reservar
amsi que Jra dates. Pour toss renseigneineitt» s’adresser
ó l’Agent Génóral a Pon-au-Priitca oh ata Áqences en Pro
KÃœC8.
O. J. Brandt
AGENT GENERAL
PCBT-AU-PR1NCE, HAITÍ
TELEPHONE No. 3194.
Cocomalt
L» Msilleur déjeunw. I» Medicar, reconMltaant
TO© SOURCE D£ FORCE
Pour leg convalescents
Pour les «tat» malgres et déb.tas
Pour leg personas» dgsto®
Pour un sommeil pxoiond
Pour aunaonhr la fatigue.
Un aliment scientique esrirttordir.cdra,
General Tfraifng Co
DISTRIBUTED POUR HAITI
1BRA1RE A IA CAMVEUXE
Vo as trouvems; Livres an
glais, franjáis, revues, maga
cines américalns, caaadtens,
Jourriaux da mode, etc. d par
tir du ler Décombre JOUEfS
et le 5 Décembt* Ie fam«ux
VARGA CALENDRIER.
3S Rue Roux, Pho'e 3495
Quelques exempiaixes da *1-
yre dr Mr. Pirara Mabille he
MerveiUeux, Time «I News
week par Air Express, Guión,
LE FAIT EST INCONTESTABLE
IE RHUM SA'RTHE
est li quintessence its meilleures va-
rlétés de Cannes #un vaste territolre
réutrissant les meilleurs terroirs.
C’EST €E QUI FAIT SON AROME
LOOUTEZ ET COMPAREZ
is made ie order
.Fen Yea
CHEZ Yys> F. BSftMINGHAM
Lo Mai sob Veuve F. Bermin
rham v:ent ¡¿e i«cevoí? des
xumnes -de ten® ©n sacs d©
ex'.t ¿¡vr-es et des pommes d’ar
hr© ©n cafases, Hafez-Vous d'en
acbeter car ]e stock s’enleve.
tes Glandes Rajennisseiif
IpiirtaoMelféi
sans Opérafíon
Si visas ■vttiíUss&z a vast votr«
si vetis xvatfrez óss Neyfs, FslbJsssa
mearais ^¡2 pb^slass, Ja N«r?eEa T>é-
. converts Arcérícaioa voae apporla l&
5 joie sí £& saníá.
f 22S« rétablit la Tiquear si is. viUM*
{ ás Í& leanesss súus vita qua las op*5ra-
i lions óss glandes. C'est ua simple fcr&i-
' tair^Pt ásmestfQve sous fjrme da t&-
f bleítsa &Scc-uvert par un MedaciQ
f A'e'vnla. A^Siljrr^at iaaffanaif -*
I fa<-5te & prendre, an máme t<
t recant si le -plus patssssl
i jus?it3<<-14 corma pa? la sc
. s^-t dirs?l»!T.?r£ ear -.os g-!apdas, v&a
; neria at v-es oresnas vltaux. re-
: monte, piifiite Is mag si tapidemeafc
1 r/us vous vs»tt# asmas ea aoaral Isomms
1 av&a force et vl^uear ea *4 on 4S
| tirares. Pa? bob action aaiareUa stir lea
í gts.nü-¿a et les nzrts, ía piíiss&pc» de
! voire eervfe&B. votre méra«rs et voire
I vue B/antáí*or®R£f á'mse íacoa éten-
( name. Ce restsaratear msrrsillsax des
¡ «íaaáas et ds la vígínmr appe!4 Varka
opa 1« píos
etimol&nt
par
- «rl
, Traveling vrillt children? Pine I
! Quick jouroeya by Clipper keep
them from becoming restless.
â–  And, to help you en route, Pan
' American provide* special baby
; foods, a disposable diaper serv¬
ice, and a well-trained stewardess.
Taking care of unaccompanied
children I» another service.
ii Wien you fly* do it with the leader la luxury flying,
- the pioneer in international air service **• Fan
i American! Contact your PAA ticket oUice or local
iters ú'Amértc&itís et est
vents dans tomes íes pharmaoiss.
I Achates V#rk® a«ioB?d'hai
i KeUs*-!« a l'#j»reav® et votts consta*
, teres un srrand cSsaogsraant ea %•>
heures, Aefcsiass le grand flaeon qu!
* dure $ íoufs a veo fasaarauca format!»
4 Qu’il voosdonnera besaeosp da vlgaeur,
f da force »t áe vitality es voaa eajeanís-
« sant de ie A 20 ana Csníraíremaríi re-
! tv-u’-ne* la botts-vida et votfearg«siast
i reniboursá. Ua grand Bacon 6s Varko
¡ deUtabiettwB8O0ft-
Â¥ arico as
I JWtó» I* YUM B i->
1,1®» ET
Dirtrtbuteur *xclüáf pour Halt
, No wonder women like to travel.
by air' ICt clean — when you ;
j reach your destination, you look •
I as smart and neat as when the
trip started, ft'* comfortable —
many unique comforts add to
the pleasure- of trip» aboard ;
the luxurious Clippers of Pan
American World Airway*.
' travel agent for flight information.
Qfmiff da?ffltyj
System of i..?c'fyiny
PORT-A0-PE21CK. ~ SlUTL W* H5i. 32M
j REMEHCIEMENTS
i Mme M- Rigsud #t Famiije,
Mr Raoul Ponen», Mme Vvo Eu
I il®os Mr. Max Penoito,
| M«Jie Raymond» Pmmikf Mr,
; i%09 Douáou Arm-and (
j Msw Vtt £mí]e Oes
| ¡o^áss te fam¡l]e Mme Vvs Fé
i ]ix St Yicfoif, Mr ©t Mtae Yvon
Si-Victor ¡ern^rciem ie« Amis
et les Conii-aiasasces qxi¡ leur
fRt téznoigné cett© grande mar
; gu« d'att-ebtias a roccasios d©
1d© ¡eu? regrette© Mms
Haoul ’Pq.tj.zV'Z ]©ur r©g?©4té,
i^le, épous© B?u, .b^lle-so-nu
so*ur r ; gM&cíiqü ¡¿ D^iSa?;che 4 Décsas
: b-re 1945-,
S Derrubia 1945.
MA1SON
F» MAIMOHE ET FILS
Bu© Bous. 9.
Vous trouTsrez:
B;}-out«rY blontr-as pour da-
mes et pou? hommm Bracelets
■‘xzszsihi&s, Boquete,
Lits. ©b f>r a use et a deux
place®.
Somm.ers daub]© * speda¡*
Mag'aqu s Psupées-
Articas u- Cadeaux aux -tied
Huts prx.
’ A VSffiiS
. B»ll« popríétá au haul 4»
Tttrgeau S"«dr*»»»r au 157 o-
V»»u« John Brow».
le sympstei«é,ta4u¡rtrid, tu
iovic Pi«r».Loui« Wit DodoJn*
vantageasement cor-nu da# jn>!
l»ux Haitters er Etranqcr* st i4
fkriair d’inlorjiser so» aimable
clíenté-0 que son atelier Re iour
jiage» sur hois a ¿jé transís
sé, pour raison d'etgrandigst"
ment, á ki r«« du centre en la
c» du NouveJJiste. Travaux so»
gnés, pr:x coMdencieajt.
f/W I
Thor land
Un Centre Unique en Haiti.,
CECI VOUS INTERESSE
Si VOUS ervez UI1 appareil fri
lodí'qu© déter?ío?é on qui m
oncLot^e pog & votje saHsiaa
‘on, surtout lm modélen d© la
iénórcd Eiaciric, voyn ammé*
diatemont M. M. B, h&tvxx&o
i* A. Laurent
At<4ierS' pr&miéw Bn«>U© \o
émie,
Pho»©: 2450»
# Quand la peas devient
sé^e» rídie, gsreée. Is ^
Gclé© de Pétrob
*¥mé8üf>*8p¥&te
«a BQvSaÁmmt
rapíde. voves
comise eílaaaou-
[ cit et estol
â– 
•Ya_fgji.ne
PQlt SU W3B&, WsMbmmi
COMPAHA1SON
Non, Non, Non. ü n'y a au
;u»e comparaíson posa.bls é
ui:2 honeéi. el de bomv© |oi,
«huü© végéíale VIGULÜH
'©sí pos le pioduit d‘u^ zhm
ata”, mais c’est )© ¿rail da
ongues axméss d'expéríence
t úq cot¡sc.once,
i'huiis végétal© VIGUEUB car
üi© diafeiiqu. mer.t, directemo^t
v chut© de vos eheveux o-
>!ig@ les bulbos cap.llalic-s á
;. prendí© immédiaíemont leui
>üergie ©t leur xeptoducüou.
Sl vous avez des cheveux
répus, apios quelqu. s appli-
rations de VIGUEUE vous au
?z la joi© de voix voire tete d¡
©cierne»! vi radicalemenj cha*1!
¿ée. Vos cheveux devien-
nont souples, soyeux tt brü
anís, et xnerveilleusemeat
jeaux aprés un usage xégu-
Lx.
Incroyablell! Pourtant c'est la
■'are vérité. Zssaye2 ce pux
méme Thuile végétale VI-
GUEUR et vous benixez cute
iude végétale en envoyemí au
,iabl© ie íer d xepasser si
Jangereux pour la santé.
Belevez voíre peisotuialité,
4ügxn.ritez 1© charm® de voíre
:eisonne, íaiíes vous admirt?
■vec l'usag© régulier de i'bui
e végétale VXGUEEH JD»
nondez VIGGEUB á la malson
Ccolas Vitiello Grand'Bue a
oté du Grand Café Florvil.
Petit Goave: Charles Held.
Gonaives: Magaain Nicolás
Martino sn tace du march#.
VENTE A UENCAN
II sera procédó, d’ordre áe
a Direction Qénérale 'de ]a
Santé Publique, 1« jeudi 13 dé
cembre ©n cou?s a 9 h?es a. ni.
uu Garage du Déparieme^t de
ce Service, a ]a Vent© a Ja.
cáée publique des bíens de TE
tat ci-dessous designé*.
2 Camion© Dodge usages mo-'
deje 192? et 1933
l Camión Dodge usagi ' ■
modele 1833
1 Camión Pow©]-déPv*ry
Dodge modéle 1928
X " w ' 1328
l Caraíonnetie »Beo>
usagé modéj* 133?
] Chevrolet
asagé 193?
1 Voitur» "* " 1932
1 Cam¡oi> «Reo» usagé
modéle 1937
1 Carroaneri» Spick-up)
back-Food)
1 " Chevrolet
I Jo-- de íéraiJI®.
Port-ao-Prince ]e S Décembio
1845,
O. IffiIKOH
Encanter PüMic
AÍO0E8
Bo»ne roaisoe é¡ Besfa-e*. vur
Bar Ja raer, 4 chambres» 2 ca-
Dinet* de toilette. Sajón, Salte
ó manger. Parch, oSie®. cursi-
>#, pi«'me ato-
S'adw o: Tüéphone 3134
u 5478
Kill
«JbsecücSde EXTBAORDINAJ
I£* tu» Ixssiockmltm«a! PxmsÁ
‘ mm* ele» «I#*
íép& m mm mm
OH a LSO H toMK
Impoj&s'bl® d© aub.r plus ¡ong
tempi. j,a torpe ur de ce auna«
cu* Pe* Kxu'rxmcíen, Les rua¿
quejqu-j© passants ciád¬
seme, mole soua 1© o?as, isve
nant du temple,—- aes miou.ys
que m souleve aucunv soú du
texnpofeL Les persiennes sag©
mem Urée& des xuaisons veras
tes» c’est d se erode transpo*
t©f sub¡ tement en pl«in cceu?
d'une viile de Province. C© di
manche, jai á'ma mup-itu
ü» joyous©, elegante aoiau»t
e« borduxv do la písete llano
chant sur le sabl« h« d« ja pfa
ge. Me pese 1'unJoim te ennu
yée et ei5jiuyeu«‘#o deu 'ues. j a.
soil dv sons, d« ]©
x'ie couíagHmx qu¡ g»d«M»a
et repose iUm <
cía c-RjUintants ut? ja *''un> n<;
fas sod ci un ci.mat, ou j sicms
me sbíjijppi» ó quelqu» n m >u
tes heu'euses. U «n4 íaat .u vs
aion dos cMlbe* que ?oa» n)
nona décidons ©n/oi^- ©tie pleínement, je gajb© des
iemmes, |eu¡s p?opos jéqíii'ü,
0% homrnes mo.ns guosdes, u-1
= cóco? bucolíque, un paysagc
; quí me rappelP Watfeau oa
! teq autre prince de la palette.,.
j Instíncíivement, fai p?is piU
! ce dans j'amobus de Car-v-
i isu?, Nou^ voíci manusnant en
: plain íaubourg, le íaubomg
oeaucoup pjus ¿«tense qu« Je
cceur memo de ]a vilje. Th¿_>-
ne des paysar.es veis je mar
ché du Fort Si. Ciad'©, d»-¿>
Jessiveuses pouBsan^ des áne»
j dóciles tjansportant vera jes
ñauts quarters le ]inge blanc»
! í?aia. Bojosse, ce correfour ou
\ se di'essent péje-méle, ]®s Uabi
j tais ¡es p]us aive?s depuis le
; pttü rentier jusqu'au projé^i
^ ve aux bardes edilées. La ’em
pérature fraíchíi, Maxtissa«¿,
rosquer- de verdure ou triom
>he j© rouge des bougalavi-
iers, la petHe place, ]e lo?g
du litoral, ]es palmie?s aux
¡e&ses 3 jes híbiens se T©üétan! dans
'eau proche, ]«s canots, nom
Cteux au possibfe, fijan! á vi
ve a]lu?e sur ¡’Immense eSpa
ce bleu©, u«ie, vision d© l'é*
ciaa...
Bizoton et ¡’imposante batís
se logeant jes services du gar
de cote, de® permission nab as
qui assiégeiit presses, je ira«s
Dort, lvr©s eux auss¿ á’un cutía
horizon qu« la conívrrvplation
quotidienne de l'ímmense éi-~a
1 cue salée... Tho? ©t son mHus
cule monument de xnarbxe pour-
rappejer u« tragiqu« accident
de Chemin de Fe?. Thorjand.
/son portad }arge accueillant,
]es court’s de tenis, ]a piscina,
= Tallé© ]ongue s'étendant en
’ sous boís jusqu'a 2a mor, un
paysage unique, attestant que
} haiden s« soucíe des tois dss
jeux auíant que de pain. L':m
; prévu me plait ®t je m'eil r©'
mets d l'aventure. ]a piovids-n
o© des joumalistes.
C'est l'adminíarateur da
C]ubf Dupoux, vieil ccmi du
?Nouvelliste» qui m'accuedie
en cicerone ave?ti, ave© un©
ftfrveur égale á ce]l® de M€1
ci©r, pour me découvnr lea
f-eautés d« son ímposant do-
main©. Mon premier a??ét est
pour ]e bar-restaurant, coque!, -
T©¡ulsant comm© la sajle á
, manger d'un grand paquebot,
PauJ Hoa»i«r m'y avaH précé-
¡ éé. h c6té BOUS ¡a veranda,
hommes et {s>mm«s s® Jívrent á
i¡» match sara anrét. Wisky.
Phum-Canada. hiéra, line gal®
lé folie les soujév® dans c® «
I crt epéeial, «*pJiqa«-K] oh *»
i tr0uv«ni reunía pour Je plaisil
du visileur c®s txois íacH-uio ré
«ni», «suri á® latinta, plstíns.
pial® de daw» IJ senshl»raR á ce
que 1® irada)® de® bPdt-e de co»
versation «« cmgjai* qu® nal ««
íIbo «tos»- ]«¡» A»ti]J®s r¡‘a en-
coi® «yachíonlsé c®s trds let:
teui». Id <& il y a J<* court d«
to»«w, Ja jtíseh)» manque et
i«y*t¡*»*»U. U mot ¿f l’cratw
me «evie»t «o»-* eo»aaH Ja
mate ashes fétendw* é> tm
JbeBheMí,
ochevé» mon guide ms condu-t
dan® un autre aecl«ur; quatr®
court's d« teniti®, tenus comías
une temí»» d'.nlérjnu, «atre-
t¡e«t un meubl« d© prix, mvc|
lé¡$ com me im j j« part derns nos
milieux spertiís, Mr, Sibt'rma.u
©1 Khan 's© renvoíení ja ba|H.
Ijs sont d'égal© ioroe d« v;su
mats s’acha?ne«tf chocan, a
vouloír s'attríbuvr le títr« d’uue
minute d© record-man, Mme.
Khan, ©n pyjama do saú* rou*
gf, un baichau niém*’ «ncm
c<’ ©rnpf u,ci«fta,it | or chfivoux, »« d«i pl-
í< <’i/ui!iiit ííjja ?>ymphe
a (Vunió Uim\ % qu»‘ f,ympa-
qnn. Mu*#* K'oju.oj onv4* mí'
q*n’< fif u* *> tii‘i u,g uj' U*t
a* voyoqff. U noh-if n-» ion
L‘tutf|<’» v«3,*u>f., diuoé,
f¡- (Í»'M * J***» qit,'lp»>, ¡ni
í\uínu jt ut íj- ’ u. j»
f‘i naUitfOf, Jt»*, iiifst' h*** l*
t> i <«u>, tu j,iom©naií»> )u*/p'd
|a met,,,
la piscííu' mesuro 25 rnoí ea
ce jo»g, 10 miares c<- ¡rrrqo. 3
pieds ou quatr© 'piods d© pro-
fot’deur aux duecíhm Nord
«1 Sud. El]© est» otU¿éretn©«t v
dé© ©t ]avé© íroí-s fois par
maíne au suifat© de cuívre
pour evitar K«j coUibac¡lj*>s.
Contrairemord a j'inquíétud© tío
qu<-fques amérícaíns, í'eau ana
jysée dans da grands labora
lores des Eiats Unís, <3 ©t© r©
cornu© parmi jes mejlleuis é-
chantíjjons analyses jusqu'¿cl
Cette année, on rvprend fe ,;or>
cours de natatiors do?*t le ga-
gn-ant recoit ja Coupe Pí]o¿. On
s© prepare soígn©usí‘me«t a c(»
great event; Je pa?ie mol, que
le gagnant, sera un mo¿n3 d©
vingt, exactoment c*’ petit tra¬
pío, qui a déíd fait sa«s av;ét
dix fo’-s 1© tour... E«cor© qu’U
st décfar© prét pour un match
de 15 tours!
Ifi journalist© est curíeuy,
c'est u«e défo?mcrtion prol’s-
sior*«e}le, ]e reportage a v¡fe
change de caractérv et évojué
verg Tinier view,
— Exphquez-moi 1© mírete Je
Jt Thorland se ma¿«t©ncmt
^ans un milieu comm® le nó
ti*e J
— Pou? un míiacjs, ce- ’st
v«i La guer¡o, ]e rationnement
de la ga2ol>«e, ]a ?arefé d«3
pneus, «ous avons conn-j des
rnoís sombres, Et íous les moss,
Thorjand doit verser un mini
mum de 150 dollars aux SFó-
siens. De íévrisr 36 d cett© da
fe, Thorjand a versé aux ho«s
pert’s pour leurs pupíjjss :or.2S/
395, Pendant les périedes as
bonnes recettos» nous versons
jnsqua 250 dollars mensuefle
m©n»t
— Av«c ]a plus vaste sallo
de danse, vous choroez trap
longuement?
— La guerre ayant compli¬
qué 1© transport, ce se-rait va’u
de vou¡oír .organiser des bajs
Crop rapprochés. Nous a]]cm
reprendre la serie des grandes
fetos de nuil tres b%ntól nous
¡nauquTons Je rigour aux tradi
hons de Thorland, k 31 Déct’m
bre.
— Jusqu'au 31 Pécembre,
pos de musiqu© da«s un Cjub
de c«“e importance?
— Ob,'non, tlous alfons en¬
gager un orchesfr© de da»se,
chaqu» dimancb? il y aura at
traction. Des d present, }e,s mmn
bees du Club, dh-ir-mx dY pos
ser ja journ©© peuv©T!t reteñir
leur couvert par telephone. En
jttnvior, bal chaqué í©r sam*
tí: du mois. Un cohtrat m-ec
l'auiobus Lokeou a solutíonné
2© problem© du bansport...
Naus panana congé de co
Pe cicerpr© heureux de rene.en **
tr©r un hostm© que «e découra
a® pas ]©s ©nr>ufs et obstacles
| assag-J's, redouble^! d’Hfaxt
I et d'ínitlativ© ^ur qu© Tceu-
! vr© qu'J] anime débord© d'u»«
rjcTtae vltajifé*
ON DSMANDE A
ocb#t#r une coge pliqnt© pou?
lebé.
M» dejeaui «fosé dn.Pahit i 7*í^ltoc*í em 51-38,

Spída!- ‘‘Le Nouvelliste"
m» téi&m a» atHmnm os vmm m msmm mymá lite, rao»
oBJurr teosa nomasmoms tóo» uto iMUm
Dernfére Heure
WASHINGTON 10'
I'armé® améncam© xédutea
nombre de &&& género ux de
1.000. lis ©fiante 1.040 géne-
laax- ii y -en aura a partr cte
•}uTiec prochain 500.
PARAGUAY ;30 ¡M& Le
Gouvernsnje.'i* du Paraguay
ácr:¿¡ un communique vierte o an
roíTcer qu'uii groups de ¿eaaeis
politiquea complo^a.t poete raí
veiser J'ordr* des chases éter
¿pos. tees mesaos o'<■' ©té p¿¡
¿« *• -ii ro' .>eq ^
resíaüons OpCv ©os.
BOMNÍL L> te.,
t< a'" tíd r-í v■ -c ■ • o
POK5 O PICO - fv L-
p > i er r ’ > '
aaa& ¡.es íes^urui,» -v-
Des '^cc: o* o - -o
cguás aveo Ha v cte {a hepuop
que Dominica no pom or-poteíte
üu calé, i© txdfe e-’a/- a Potec
Pico la 3¿me p-oduc'.on as
] ’ie,. mese das áitbauhos m-.
lOfro* des Pnx ava^rte poma
|t;s pian leu-s a se áeS"'-te; es-
ser de ce?i* culture,
WASHINGTON 10 Dec.
Wayne Taylor, President de ja
ExpoD*Irn.por'- Band a er-mo'-C''
c'u'un emprite-* de 20.DUO.OOU ae
ouüa;s a etó acccmáé au M us.
qu<> pour un programme d ejec
tr.Tcaíion, • jig»
WASHINGTON 10 Dec,- Os
iXv •.-. . • -"= e
cue je i ~j Decencj;'- ¿eo £>~cr&
iuV-^ aZ/cte j/u/^ >r Je
ae. ama V s«
31 -a c* i u Mo oc.m d:á-
c. 'e: ¿a te 1 V como*
cnonvqu©., et d au-r---» que* o-' o,
la '.ouoe'y c sd«i a re C“© s :
multaneraera a Lo-.--.i-rv*, vVa? >
h’cr’cr. *' OW-cc. W G-*?u- !
nemeru o E\a' o» aec¿C'-'- qua
M- B,â–  * ** - ' c c f
par }o, vote des c:s. La 1 " ' j
c* í. la Da.:, a’4 £'<* ”i -os '
c> cí“ Do íe m oes T o s ;
p... ' v i ea -te ce je..-í> j
Ámaossaaems. j
HIO DE JÁNEIKO 10 Dec. - j
Genera] Duma ímn: ídu'Oo. ¡s |
la te-te da^s ]e résu'aat des ¡
éj&cdons. A Rio meros T1 ce ¡
Itera] Gorrsa ]'a ocdu acns .
proportion ¡ |
•aa'-s T;ntér>ur c _ pays, j
communiste ¡
comdidat T uza rD.rvan a-as Ce i
change, í\& ont vow pour Du$:o í
car Gom*-'¿ ]«« coraHatiad,. D=i
tra a ¿te decoré par Hu)er w
1940. 1] était Minister de ]a
Guerre de Vargas. Og i
a o>réH ^'"cert—z-* c ;
* , f ‘D m Ur *£. j
?v AdHENO^-N ^ Dc-C
>^p m-e r l ccc_ a mv‘" 1- Pe * ^ ’ q : i
c a .x ' l- cm <’ - - í
me. "v* ’«v d versef db--©mmuí y; <_-el -du Por j
tuga], ■ -.-v’* ]
WASHINGTON 10 Déc. • D«
vernt le Comité de-a AÜa:i m
XVangeres du Sénat, W S&c!'é
trrlxe d'Etat Byrnes et I>-x Arn
baseadeur Hudey, po]iment
3nais sérieusem^t s« sernt Utt»
des aboses tres dures l’un ac
' sidiftAa été mskruió áa&M lo
1 Constitution da"Sffn Salvador
. Le Pclt actué] du San Sa] vaaor
i a declare que cett© mesure de
| TAssemblée Nat¿ona]o «ouvse
; ]a porte á ]a Pa;-x íntérieure».
I LONDRES 10 Déc. Un grej
i pe d« 120 nombres du Par]e-
ment anglais a adopté une r&
cojuhon réclaz'íant ]a rupture
immediate deg relations áíplo
rrmtiques ¡et oommercia]os a-
«iec ]e Gouvemement Espagno]
Je Franco.
NÍV/ /0(1K 10 Déc.-- Les
<' a f> . ti s o-'it bombar
¡ r ui v jjagt au Nord de \a
C f. ’ a m ^ i*s habita?.’: j *
* >A a . , v d*‘ux L* ^
. ; S .m tué ui. mo* r<
< * «. i v .litre,
10 Da; Hu
i¡j *í‘ < Hn dev • í 3
i ' iwir.mux v Tyuq > > <>
í , . . b'*L.N Id Déc. Da ? ¡ •
r O a re OCCUpAí pj'
} ) a été ínu^a ’
jCí jOui* ts rep-ec* ’ \ *
.. a - e' ergins dt a.::r
{ "â–  M* & de ce ge r* o
; Ge sa.sís.
¡ DETBOÍT ID Déc. F* >e - t
i j mppi'j du President T arm
[ j otr íin a ja grew cv
) I-t Ger-ercj Motor. ]'üniof< dm
; cuvr.ers ce r cuse ]e president Truman d'u
s‘.r de ¡a Matraquo de Po]ice
pou: ab-roger Te- droi’- á la aré
taque comw ]g Bué&íe a éíé
tóvéié” par Hitler á á<-& oWc:¡n3
supérieufs ]« 30 avn] 1941.
Dernlére Minute
10 DECEMBHE A 3 MEES 30
HOME.-- 1] semble que la
cree pojiique d-aj'enrg vieip
le de i£ purs touche xnauetc
i ant á sa im comme ]e pw-
muer rrimwme Dv Gaspiem a
crr,6nce ]a iormatw'i d'un. cabi
mot awe les representante des
6 g-rn-ds partís polm.ques Ta
yens. lm pr=no' U:rb,!’o - t
[a ora./ií'i aib< 'r>*.
» ’ CO ’c ]»* 1 ice .Vl’u> ”
n << ac fr ' ’ J» i r_ ruv ■
mm mm m, mnf
Nos ^-ct'eurs 8« íoppo]^nt qué
nous avio as d©?m¿í«,mam pqj
]4 d* Mr. J. C]aude Me N¡sh
qui paseo diez nous et recudí
lú va]eur assoz róndele*
te d* nos comme-rgants pour
un bottin commercial.
Ve que ce maüu i] «ou&
a £ donné davou un des car
. á souahe de M-”. Me NUh,
oubLe guvjque part d Pon-au-
Pt’ince,
Pour ¡‘ódilicatíon de nc« >.c
teuxs nous pub]ions lea norms
d^s ccsnmerpante nt uomme*
d‘c¿i-a¡re.s hasuerís qxu ont coa
tracté owe Me íTsh a us 'y.u
des somfflife ver-
Aux Prottes
H2EH DANS NOS
EGUSES PABOISSIALES
k»
1 OVE
C . ,.
' N
moni
J' r'^, u* pW/
..o m ce rt. di c
D;jd>‘vto • < w *
’ i i v'♦» ce
* ■o.vum goví^1
ro/’¡ t ae p^b] t-t
proi>aí>¡'-*ni'!a
m *■> o¿, p-e’er^
â– ma O* app f
a c aon e ^a
" ex m ” StT£*£ c
'o ac .w :
dOi]ai"‘
p’ínk ‘
’onk-ííit
PABOISSE
DE IA CATHEDRALS
I.und¿ á 6 tires. Me&so pour
DémosÜiefi«‘s F;]s-Ai.m¿, 6 hws
30 messo poux Mrxv- Ernmanue]
Oaéi.de.
Margi d 6 hres. Meas© peu-'
Scours Tertlaires.
Mércredí á 6 hres. 30 Réujroa
des gargons des ¿coles.
Audi d S h- e-g 1/4 M-ms-' an
v< nace civ la co?!séc;'o:
ce ]a Catnédi'ai©, so.r a B les
L4 U ago de Ih Lorque? et d<-- Mi
cík[t- Mmm
V* -{>c r . M*
D£ WIJLAMOÜN?
Le chlfíre 13 — dlbo» — ptü
te malh^ur, Mate í] n'«n gsrtj
pos aírtei pour ]e Cíné-Fara-
mount d© notw amí Lucían La
lantant.
Paramount 0 y aG/oi? jours,
iétaii S0r' 13© armivorssaire, J3
ans depute qu© Luden Laíon-
tant introduteait dans ngtr© gg
-iéte te cinema pa?']ant. Et ae *
puis... jorgtemps aprés. Is Hex
est ve'-u, dispensad cuas; á
rctre pubLc ¡es jotes émou’/an ■
?es du parlan!.
Si l!Ad.mi- stratlor> Communa
je no Uen! pas compt© des ©f
feote er de la pergév©ranc«?
ch* Parcanount d dispenser du
p-lais'r e? de ]'¿motion á Fort
- AH/ .
,f bvA
r < O i’,’’
lu>
2- oí
♦ V
c i b .
” i V-U
*
a < t Co (Go
accordant
D’WW'IH com
i 4 y 'ir Hp* cto
r* t* pu‘ (
’Uf 1<)r* )(},<
’ 4 te UUf*U ! *
> aun I r
«««« St, tófc 80»,. ote'* '
*®PM2 « Emilia *
aim, tWBa fetauíí^ W*'51
bongos, 51 «3ja ^
Wlted, 79 «ai, ni,
^ ífolr»»
alte T»ryin*( 7g ^ Mor
Nopolíon, 2S ««, Cius
5* aRS* Arido P¡8» ^
«n*. focq» Ro®m»d, 3 ¿C
rada Demée, 8 «”»• í«a»nim
Slerim, 9 raob, i}4Jio
ans- 33
j°,r ^ ® Somii»
Km-Loute, 28 an*, jfeíooélSa a,
Fejfe, 25 am. Vv» Catón,
Diambato, 94 an», M
82 0158, “
. rapan ©
rr: - Le oche-
Maza rita
Co'
v am1 "j:s , no^vea^
net. O» £Ctet que s©iO^ m
mes de j armislic^' ]a comerás
£-.or ajyeu doit approuvsr G
formation de tout cabmen.
SAIGON. - Ur¿ commuráqué
o^-ck] anajo-iremgate a anr.gs
ce que les operaborfe coetre
áte &lémen’-s ‘--xHémtetes coate
teuer.t a se déve]opper avee sue
oes dans la region de Renten,
plusinuts crrmvs orn e-e cac:u
reps. U'-e petite1 cor.cer.rano’.
d<‘ torces írcmeatees a ele £ ‘u-
i-lie dans ja region de Nga Tu
LONDRES. Un po'te- pr:;;v
cu Fortegn Ottecv a declare nu
iourd’hu; que U* gouvet'.emmH
a-miais n'a cepa de Pa-".s au
cune cornmun'caticte ?-• ;aooor
HOME 10 Déc,--he L]s de
Gabrite d'Anruurssuo ust mote
d Vágn de 80 eme.
HERTORD 10 Déc.— L appe]
ten Joseph Kramer et des 3 au
¡ms nazes specie] stes en cte-
m'-;-, horr;b|es a er-é m-y-te par
*]e mai¿chal Montgomery. Coh
c-Hm m'Ls sn'or-t p.'ndus ovarte
Noel.
POBTO RICO 10 Déc.— Le
Gouwmeur Tugw«]l par? au
•;OU''d'hu? pour Washington,
o-n crate icl que c’esí son areno:
voyach. car i] dérnislonuera.
Torce 13 Déc.-- 5.000 com
mu s- c ’"pora s on? acc]cme
] Emp ’•* w.: Hlrohito comme c
' ' z O’ J-,,rrfc No. i.
EG'JATTUR 10,— Déc G.
T c'erc M »s‘£t!*e d« nr.t¿r:«.*u
* a-c— ,c .a Enge©r:ír¿ng Co,
ce New York, de tenar-cer u’
» svoluiio»'! jpour pc-r;versen je
WOUvvrr.cme.nt CiC-Ue].
MANNHEIM.-- U1 généra]
G-'-orges Pal to-”* qui a fait deux
guerrea sans jamais avoir eté ’• ¿ararte ¡«s moí
olease est «dat¡s un ¿tete- san covemb'e jusgu’cu.
gereux' a ]'Hop.tal de
erg a Ja suite d'un accident de
veteare p¡'ás d'íci hte'r mcrüu.
MANNHEiM L‘armée a
ja;! pc?rOi*re une déc]avatio''.
pour cxenoncer que ¿e dtegres
1 c sur Jes b]assures qui son’,
teds graves ne pt*uf é'-rc- com-
rT»-; au’aujouí'd’hus. Pcd-ton a
•ocu us premiers soi-s d'u;r
¡a C’-'o-x Rouge gu¿ a
ti ouve ]•© généra] ébndu ¿;
-* s]a d s Errrr>a-'Hi P^.ga \ u tu.ee
D R=u - Co.
Navene 3;os
L M. Ah. ©r; ef- C e
León Sí teemy
Fteas Hasbourrc
N. Zu.'a ic
En ¿ v] Gu anard
SaDm Da ae
50.oo
50. oo
20. oq
50 oo
50. x:,
25.00
50 oo
50. oo
25.oo
Si’.oo
ÓJ.OO
50.oc
50. oo
50.00
50.oo
Departs.
et Arrivées
fM
PAN AMmCAH
art d 'i'Espcg-/ ou ü
pibíjité d'un* " .ya’ d
tlo^s CPJBc ]e gOw/e -
Franco. Des -capa r rc
termes avalen? anncr
r «. .-cu e LG.;
: ’ ave * a e uro
A "--o .v n. ,s 0-..s
- 1 r a ■ P„-se cea -
es
-C
T-o~oo.s S
Fjeury "
50 oo
Va.’-y ra-
A,**-
50.oc
z ’
T.xcharg: "
50. ao
7 "’c "e B
Ccs'imte'
25.00
Mme. A
~C ~chOri
50 oo
"o-c b ''
50 oo
M-yer
50.oo
I Gxr:' s
2occ
Otes o- ?
”r* n
50 oo
'Ote'- q-e
best ja ¡'ax d«‘s :a:
rte-'ts a s-ou-
zbte dc- ce M?'
, Me.
av
c c pays
piarte
BATAVIA. • Offc
a ©te revéje crujous
H
le- nombm áte v ctmes a-*
a ]a suite des baga1'**
incies Néviarciais' s
n?a:'ttera-te a 916,
morís, 804 bH-sses.
nos. 14 cxSlc’-ers aura.en;
iués c-t 17 crutjes bjessés.
HONGKONG. - Bien qU>
polio*-- et ¡a p'v;nie-r>- armee
-.Q.ses so;e?u en e'at d c;j -
or c;ote que la le’ & oe est a.
N o. laura carnets A soucbr
La morale ce ]!hJstoír<' c
cv nos Quotecher-s,/ ros j
-.mes. ros Sterrors de Bu
mm<--s a-adanes
::-g,>r.; a Me NíSn
au'-re-s.
r nous espérons
. tena doro'*©; de
four, et er-
i hommes
commergantg p
La ligune d« Paiten était roa
av ae sang.
FRANCKFURTH.— Ge matin
ncrpporte que ]e genera] Pal
ton «*t partieliemssí parajysé
raais ql,í: son ¿tai géréral eeí
.-alíala iza’a,.
FRANCKFURTH. Un «.pe-
r]ia]>ste bptanniquí- en neuro
ch.¡:urq.o, ¡e D: Hugh Carnee
ae* Oxíoí's a prie }av;or, pour
eaaaat da préroríco- , Heildejóerg ó ¡a
lion. L'crffcú» d« l'employé du Mn». Patton,
Départemcnt S. Sovice qui íut
cnéíé a éíé m¡®9 sur !« tapis,
d i] c été question á'u-r, coup
de telephone au Départemetu
de ¡a justice pour iai&ser íoir,-
i*r j'atíaire,
HIO DE JANEIRO 10 Déc.-.
I* Présdent provisoire, Unna
r«s a ¡restítué fr Jetas proprié
taires, jes joumaurt qus ]'«*-
Président Vargas avaient sai-
sis, «i a a Uso i rer/endu á ¡eurs
prapríélaíretB Jm jaarama qué
I'«-Pré#¡íteBt Vejiga» avait a-
eitetfe d« íorae. 5
SAN SALVADOR 10 Déc.-
la O«tít»tto» de 1886 de San
Salvador e été amandéé dan®
Bn »ss pja» Jlbéra], la pr¡n
dp» d® la «o»-néé}ectk>a du Pré
révé
ie bulletin de
¡ó ca matin que Je générai «a
paseé uno r.uit d® repos et a
dormí pendant 5 hour*®», l’é
1 tut género} n'a pas change au
! point de true neuroiogique,
' NUREMBERG.— Au preces
i] a été tévé}é que Hitler avail
prévti .Je» difficuSés inhérentes
á ¡'occupation de ¡a Russia
Dan» u» orfr@ daté du 13 Mar»
trüma de* tóoh* epécia}»*
potivoira néceioaire» »t ]ui at
1940 i} oonléra fr Htjntaler les
pour la preparation de 1'adrni
n!»trati«n, polítkíu» d» es pays ,
'ache resultant de Ja luto, dé- j de se repáre en Frasee. 1® mt-
clenché® *ntr* 2 régimes poli ] n%ti» de lljntéríeur, Manual
tiques hcetijt». lo choix de ¡a j Torres Campana, i» njinlst.-» de
date du 22 Join 1941 pour l'at Jd guau», Je gé«érol Jfcmsn
re rre-s av-au1-- a -'La-ioa ou v-.s
c]émí-’'t5 commu^isKs auíarr
]ten«boa á'ertert-preThdre ure
»puvgv dc-s ejéments ermérmams
Ceperdc'íts les corrimer-taten-'s
CRt í¿üt remarque!’ que la presen
ce Qs élémertes de 1-a pmmíe
je ermée chinoise a rapporte
un peu de calme. Une aume áé
peche de Canton a rappor’é au
jaurá'hib que ]cr police est a
]a veche ¡'che Q 10.000 suspecU:
et prés' de 400 crte éf-é amélca
]a plupant des fumeu?2 db
p'um, des vagabonds ou des
; vojeurs.
NUREétBERG. - Au couis du
procés de Nuremberg le proa;
rc-un américain, Adelman a pr¿
sen‘4 aujourd'hui un documente
bans ]equ«l Hitler pan ja i i du ■
ó se baipe jusqua ]a derriére
a se batirp jusqu’b ]a derme^e
minute. I] a auas;- prédit }a su
périorjfé allema^de dgps ] ? s-c
ieur- moyen d© ]‘Europe ©i du
front de YEsi, ]'éga]Hé dans ]e
Norcfet ITníénorité dans )e
Sud’"
LONDRES.— L'ATOnf qarde
du gouv. rép. ©spagno]
^mdintenant d Londf^ gyam
: z<2 SajabiC sent arnvée a
; Gr-;i:;te. h:---r matin et dg pe-u
'•o-t pour Púas par ’-rain.
1 •« PHEMBEBO. Lbr-cien ch’-te
a- .a gestapo alternará© Ernst
Kcae-h>unei qui soufírait d^pu's
gte-lqo:.: jours d'ana heiumo-
rcxghic c¿. - órale es été prese*
:¿ aujourd'áui devant ]a couj
de justice mi i :i la fr© internata-
raje- -ou i] sera jugé comm-'i c! >
mtené! de gue*rre naz-.
LONDRES.— William Joyc¿
«jord Hcrwhcrw* speaber a la
radio de propagande alloman
Je durara |a guerre a été con
tinte aujourd'hui devaste ]a
chambre des lords qui d^vret
decider -d® son appe] contra \q :
p^iue d« more qu’tm tribunal
nuiitatee ovate décidée apiés
PAHCISSE
DU SACRE COEUR
Ute'd; a B h^s. Messe challe*'-
¿<- requiem pour Madam* Mu-
i í o’- Data ncri, rveomme ¡ ¡ dé-'*
7> Mcmd: á 6 rte’vs. Mess© chan
de af !;:v£>Tsa re pour
Mmr. Frc;'co:s S?. Avne-Y m
¡-ommandee ccrr Mme. Lou’.a
Décctr’d. Le &o:r, d 5 hr©s. 30
manage Gra-¿ Sol^nnrl. d-'
Roger Guijbaud et de 0]ga
Moise.
Ms^crcdi á 6 hs. Mease char
m-.' de Reg. pour Luc Berger
lecommandén par sc team ir-,
Rudi -a 6 h*es. M-ese cha"-
y'-e Q R’-q. an-, versa'v- pour
r^e] ur^a Thébcuá -'ecomma n dé*-'
;>ar Mme. Vv*?, St. Fte’mm. The
baud. L© soil a $ hres. mar age
Grand SoK'—e: dc Ray mono
Champaña m dc- Qrmains Gc
grte-on
; Vcndred- á S hs. Mc-sse de
pvq. emteversave pour frarex
. Roy vecommandée par Ja fo
mil].' Leys.
Scrrte-’d: a 6 hs, Messe chan- i
•¿4; de R«q. pour Mrte. Vv". !
Gasi.o-n Coteci-á recommxm oe-3
par sa f;|le,
be so^r a 5 hs. 30 manage co
; 'â– ?; de Clovis Kenof et de
i-^ce Coj-mon, á 6 hs. 30 maria
ae G(and So]enr:t] de Edward
: Crab et de Ermine ’/aval ;
!
PAROISSE DE STE. ANNE
9 Decvmbre 1345
C-e so-’ ó B rus. Vépres -t fee
•’'©diction du St. Sacremerte.
Mar¿5 II -6 b.res. IS Masse
•‘■©q. pour Josephine Laham. ;
Jeudi 13 5 hrc-s 30 so> - f
Maxiaq--’ de Napoleon Renqu ¡
decu ¿i Juliana Ajetes.
Sconedi IS 5 hms TO soir -
Ma;'cge de Mcc'cel Leievr© Ro
se Branchedor.
soph,
8 hres sou' -— Manage u*
Guij I aurnc fausbn et Mane jo-
seph.
j'Avcnl.
PAROISSE ST, JOSEPH
j —- Domain a ja Cro!x
Mt.sSiOTíS. 4 hres p. M., enter
lement d'Ank>.‘r.© St. Félix.
A St. Joseph, 4 hie© P. M, m ;
h-rrement de Une]it* Mural, 5 |
AUTOUH D'UNE ACQUISITiON
I[ nous reviente qu<- Íím Fré-
r*u; do j’liisteuction ChreVteer nc-
- oésteant iairc I'acquis/ion d'un
1 torra-'n, c'cnhgu h }eur Etab]Is
: israen! a Si. Marc, m ont ex-
px¡mé ]e desj a eon proprie
taire, rout s-n c:-. fixarte, eux me
ntes. ¿e pax, C£ qui est jnaci-
mtessible.
Ce propteétatee, ervee pieces
cuthcntiques a Lappa a a prou
ve que ce terrain couta alors
i cu-r jes propr tés d« Pivvrt,
á St. Marc n'étalent pas, com
ríe aujourd'hui, aííecté^s a
-'.es ¡esidmces pr-vecs. plus an
mil]do]]axs (1 s'agit dte’ivt
ren im df-mi earreau de Rvrv ;
a J'Aver.u^ Dessclines, detain
â– oe Turg&au de St. Marcs.
Nous voujons b;.¿n crotee
cue. s: 1'or- enter d que !'E:p1''
ces Frete-’s a?t ‘/s com medites
!0d.’spenscrb]c-s qu'on vent y ap *
porter.c-n s -'tesrara avre ]e mo
pr:etri;c. St. Ma’-’co.s u'orig.no
au !-;s? disoose -a y contribuir.
... : i
ANNIVERSAIHE DE LA
.GAZETTE DU PALAIS» . j
Autour de nob* syTnp&-h:quo
cmi a’- coJJaborateuT. Me. Col
ber* Bonhomme, Drect^W de
]a «Gcczetíe du Palais* se réu
nirent jeudi aprés mido tour
ceux qui, awe ]ui, on^ cx>ntri-
hub a assurer, depuis 8 ems, |a .
v-<‘ d'un organ* de haute im *
romance: ^La Gaz^tt© du Pa¬
la ts».
En e&el cstte date marque >
ñera-" n:rn r;. .¡je. Ja jor;:j ,
tio.- co c< jouroat qui margu?
:a dans les atmajes de ¡a Pres
nr He ¡tier.ne.
Li co compliments e; 'veeus
de iongévité.
Kmivtm
mm et a momma
R«io!ph« Déj«a», Vm»er,
Rmirii. V>ui» Boul», &lwar4 U
’ youth, Carmen Miranda, £}»•
i.a Oliver, Loáis B. Richard, £J
ir®d foibin, Stewart SJtetl Bar
ry tpe.iaf, Edward
'on,, Coreara!, Am
V-. Lula Mhndevillt, Era«t E
Bogers, Simon Manyas, Mar¬
re' Ont¡i, Alice Gentil, ¡«a,*»
Antoine, Robert
*
DEPARTS
HER ET .
Sober Buron, Herta Brotjs,
}crn,‘c Ahrotr Joseph Doti Ot¬
to Schemedemart, EmiJ® Giro
do, Francisco Rodrigti*», to¬
ward PoiSey, Michael Um nn
ce, Regina Turnara E|lnd Oli¬
ver, Morton Klein, Wajici» K
tegut, Gordo» Poste), J«í» Mi-
hem, Emile Milhsm, Cteja
Cavalade.
LETTRE DTIN
Port-au-Prince, Je 4 Déc. I3i$
Mr. Ernest Chauvei
Directeu? du Port-au-Prince, Hctii
Cher Monsieur Chau vet,
Jo viens par ]a présente rt
f-ir une suggestion qui a Letra
coup pent perraitre Jxmits trssk
qui guaiíd mem® a iatUe m us
SWEETHEART
.£ SAVON QUI CONVENT
A VOTHF "EAU
LCQUERS: N« sc.’-isser pus
e gu© vous -rc-uv z yroure
eras vous ou mi'vu-e Lai seen
ea cossmcd tés de voire Scots
Tout k
I l’atmosphér® de g-eñeté ga'op
porta au Champ de Mera Jlj
lumíatton des- bosquets * |s
place Toussaint. Le
ment l'a ,
Heprésentctni d'un pay»£tBtí, U
Gouwmement peaTTatrir 4 te
population de Ja Cap¡teje pw
égayer un peu Jes tahm ■*
Noe] et da Jour de TAu, ta
guerre a pris fin «t ce *®ratt r
t-e petite consolation de la mp
orestson de, idles du Ceraawl
cost Je peuple «si privé depoi»
bien- des années dé¡d, es* S-
tes oü chacun resalí jwitur as
peu de bonheur, de gaété, Tea
J® s«rai fceureux, C&sr ífc»
íieur Chauvet, que vot» do*--
r-ies vbtre adhesión i o«te sag
gestión en la pubjtent,
reo.?, un éíat
10 -- Domain a ]a C-'ois des
Missions, a 7 h-es 30, enere. oo
soier.ne] recommcmdé par Abro
- -¡--ue avtn, anee:mee aprés í n.aro, Paul pour ¡es parents dé
1‘avoir jugs pour crime do hau j ^ a. toutes W 6mss du our
uahison.
LONDRES,— Dans ]es mjieux
autoría^ d'íci on prédil qua
Jes déiégués de ¡a Russief c<
la Tchéccekwaquíe «t « ¡a
Yougasicrv» pourrost déposo>'
domain en favour de let motion
propasas! qus Je siége perm.t
nent da l’argaoisation ¿»s ¡:o
t on® unios soit établi délitwi-
vems®l aux Eíat» Unta
CALCUTTA.— Dans un mt»
sago aux farce® hfadoues qui
sont resté» loyal»» fr ¡a GB,
lord Wav»]] a Béclaré aujour
d'hui qpe Je go«v*memont et
b -seaÁ q°<»l¡P 4&ÍÍ8M si®
cévemnnt *^fiPPrié pojiíiqu» ¡
de linde. 1
\:-o, amos du put
gatoir*.
H March, fr S bree i 5 á
St. Joseph, Mess« de 2e clases
«n i Lomeen din N..D. P. S. ¡e-
cmnmandée par M«]]e Marie
Denise Déou.
15 Samedi a 6 has A. M.
márfaga »o¡ew,el de Cérísier
Corroían et Saimanine Efien-ne.
• LIBRAIKIti NOUVELLE »
ÍMaison de Cordiemes)
Not» «tvoi» ]« pjaísir d'an-
noncer it moire di«»téle que
not» mee-ron* >régulié»m {outnaax, ptóodsqpM» et Ufate»
Ittmspcd», ,,
UN
w>t» mus«
mm btessatis 1M
Cliamjwígne
des
Ginger Aíe
AVEO VOTItS
RHUM PSSF8B1