Citation
Le Nouvelliste

Material Information

Title:
Le Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Place of Publication:
Port-au-Prince
Publisher:
[s.n.]
Publication Date:
Copyright Date:
1963
Language:
French

Subjects

Genre:
newspaper ( sobekcm )

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
LTUF ( ACN6482 )
OCLC ( 0012544054 )
AlephBibNum ( 000471641 )

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text




QUOTIDIEN

LE PLUS ANCIEN DHAITI
Fondé en 1896



Directeur et Rédacteur en Chef
LUCIEN MONTAS

Administrateur : Mme MAX CHAUVET



Lefloun



MEMBRE DE L'ABROOIATION INTERAMBRICAINE DE PRESSSE

elli



e

Aldresse ¢ RUE DU, CENTRE
Mo. #12



Phones :

, R113 — 72-2114

BOITE POSTALE : 1316

} | PORT‘AU PRINCE (HAITI)





No 29.076

ims ANNE

VENDREDI 2 OCTOBRE 1970



Le dernier
succes
de Nasser

(Special au Nouvelliste)



Le dernier «cacte» interna-

tional de Gamal Abdel
Nasser. Il obtint aprés
beaucoup de difficuites le
cegsez-le-feu entre les for
ces jordaniennes et les
fedayins palestiniens, On
voit, en haut, le Roi Hus-
sein signant LTaccord. En
bas le leader palestinien
Yasser Arafat,

appose sa signature au
bas du document, sous Je
regard satisfait @un Nas-
ser jubilant. ;
(Spécial et en exclusivi-
té au Nouvelliste.)

LES SPORTS -



_ Sans arret, comme

Madame René Durocher,
qui etes-vous ?

Propos recueillis par

Il est neuf heures tapan-
les duo matin lorsque je
franchis l'entrée de I’Ecole
Sainte Therése de l'Enfant
Jésus, 4 la ruelle Marcelin.
Une forte odeur de peintu-
re fraiche me chatouille le
nez. Tiens, me dis-je, la ren
trée des classes est immi-
nente, Et je pense a Blan-
co, un gargonmet que je
viens de rencontrer a la rue
Capois. Ne se doutant pas
qiwune oreile indiseréte l'é
coutait, Blanco confiait ou
vertement son réve a lun
de ses camarades : sS‘il n’y
avait jamais d’école, je se-
rais content. J thks trou-
ver mon petit amy ameéri-
cain & Payan»>. Mais reve-
nons & la ruelle Marcelin.

— Bonjour, mademoisel -
le. Puis-je voir Madame Re
née Durocher ?

-- Certainement,
sieur. Je vais vous
ler. Asseyez-vous.

Je remercie, mais je res-
te debout. Avec mes cent
kilos, je suis un peu brise-
chaises sur les bords, et ca
me donne des complexes.
Pardonnez - moi le jeu des
mots facile et sans finesse
que je vais faire: j’y regar-
de toujours a deux fois a-
vant de me laisser tomber
dans un siége. et la-des-
sus, mon siége est fait.

mon -
lappe-

En attendant -l'arrivée de
Madame Durocher, je pro-
méne mes regards sur la
cour. Tout y est propre et
consciencieusement repeint.
On n’a pas lésiné sur la
peinture. Mes yeux fure-
teurs découvrent une volie-
re. Des serins y volettent
si s’ac-
sans cesse leur
de voir tomber

croissait
‘vain espoir



Le Point du Championnat de
la Coupe Pradel

A quinze jours de l’ouver
ture de ja saison = sportive
70-71, les choses bougent
s¢ricusement dans notre’
football. La plupart des
clubs de Ja division natio-
nale son @ Ventrainement
certains ont méme déja dis
puté des matches tels que
VAigle Noir qui a écrasé
Port-de-Paix (5-Q) et le
Don Bosco, vainqueur§ di-
manche du Juguar par 1
but & zéro. Quant au Vio-
Jette et au Racing, le ryth-
me des séances est accélé-
ré au nombre d'une chgque
2 jours. Tout le monde Xe
étre en forme et préparer
sérieusement la saison pour
qu'elle soit fructueuse en
bons résultats.

Si certains clubs regar-
dent Vavenir avec optimis-
me, d'autres par contre se
demandent si Ja saison 69-
70 terminée en aotit der-
nier n’était pas leur der-
niére en championnat na-
tional. C’est le cas du_Vic-
tory Sportif club, de VEto}
le Haitienne et encore plus
du Bacardt. Si le ler. des
trois posséde unc bonne pe
tite équipe rodée — sérieuse-
ment dans ies champion-
nats de vacances. par ¢on-
tre les 2 autres n’ont pas
donné signe de vie. :L’Etoile
haitienne a perdu presque

I ,

Derniere
Représentation

Sur demande générale
la derniére représenta-
tion de +La .Pieuvre> au-
ra lieu dimanche 4 Octo
bre & 10 -hres. du matin
a VAuditorium du Cen-
tre Culturel. Les cartes
sont en vente & lEcole
Au Galop, & Prestige, 4
Oso Blanco et a la mai-
son Ernest Simon.

rn



la totalité de ses effectifs
son entraineur et quelques
dirigeants : Parmi les jou-
eurs par exemple, Rodrigue
Victor est a Vétranger.
en est de méme du ler. ar
riére central Jean Adrien
actuellement aux Etats -
Unis. Le second arriére cen
tral, Fritz Francois apres 3
saisons passées 4 I’Etoile
haitienne, est retourné au
club de ses débuts : le Don
Bosco. Roosevelt Jean -
Louis, Vavant centre est
passé aussi au Don Bosco
tandis que Guy Larosiliére,
Yailier droit, revient 4 son
cher Victory. Il n’est pas
jusqu’a Vailier gauche Jean
Max Faustin qui portera
cette année les couleurs du
Racing. Ajoutons 4 tout ce
la que Ventraineur — Fritz
Hyacinthe est aux USA.

(Suite page 2)

Claude DAMBREVILLE

cette toile métallique

qui
Jes sépare de la liberté.

Et

CETTE ANNEE

a Cie Jean Gosselin
fera ici trois séjours
Wune semaine

La Compagnie Jean Gosse-
lin fera cette année trois sé-
jours d'une semaine en Haiti
et présentera chaque fois un
Classique et un Moderne, un
des derniers succés parisiens
— grand contemporain ou

ma pensée se reporte & aguteur d’avant - garde.
Blanco. Lui au moins, il a ~ Bile nous arrive le 6 Novem
me des vipgnees Mais ces bre, avec «Le Légataire Uni-
eaux peti Oisdaux jau- coreaiy ‘ ne
nes ..Ma parold, il pa - \°. Oe Rega etnice oe

rait que je suis un tendre,
et c’est maintenant seule-
ment que je m’en apercois.
C’est idiot. vous ne trouvez
pas ?

- Bonjour. Monsieur ...

— Dambreville.
Dambreville, du
te.

Claude
Nouvellis-

— Je suis Madame René
Durocher. Asseyez-vous, je
vous prie.

Cette fois, j’obtempéere.
La fragile chaise - coquille

sur laquelle je m/’installe
précautionneusement gé -
mit de facon inquétante.

Maladroitement, j’essaie de
couvrir ce grincement par
une toux forcée, et j’atta-
que : '

‘— Depuis quand existe
lEcole Sainte Thérése de
VEnfant Jésus ?

Depuis trente - sept
ans. J'ai ouvert cet établis-
sement au mois d’Octobre
de Vannée 1933.

La personne que j’ai en
face de moi est vétue de
noir. Elle porte le deuil de

son mari, feu lingénieur
René Durocher. Celui - ci
est parti pour Van-dela, il
yaun an.

L’Ecole Sainte Thérése de
VEnfant Jésus n'a jamais
changé ni de nom, ni d’a-
dresse. Depuis sa fondation,
elle est située au numéro
vingt dela ruelle Marce-
lin. Néagmoins, cette insti-
tution n’a jamais été station
naire pour autant.

.— Nous avons toujours é-
té a lavant-garde. Maintes
fois, if nous est arrivé de
nous servir de manuels sco
laires qui venaient tout jus
te de sortir en France.

En outre, VYEcole est en
train d’étre rebatie et mo-
dernisée. Inlassable et dy-
namique, Madame René Du
rocher consacre tout son
temps et toute son énergie
a ce beau projet de recons-
truction quelle fait exécu-
ter petit a petit.

A VEcole Sainte Thérése
de YEnfant Jésus, se don-
ne Venseignement primat-
re. Ces études sont sanc-
tionnées par le Certificat.

aussi le
ce qu’au
aa

-- Nous avons
jardin d’enfants,
trefois nous appeliéns
maternelles.

Tl est assez intéressant
d’entendre Madame ‘René
Durocher citer les noms de
quelques-uns de ses an-
ciens éléves. On devine sa
légitime fierté de savoir

(Suite page 4 col 1)

PP Shrek = eit Tene

AVIS

La Secrétairerie d’Etat de
L’Intérieur et de la Deéiense
Nationale (Service de limmi
gration et de VYEmmigration )
rappelle, 4 tous les étrangers
Résidant en Haiti les disposi
tions des Articles 31 de la loi
dau 8 Décembre 1959 sur Vim
migration et 33 de celle du 16
Septembre 1953.

Article 33. — Le Permis de
Séjour est valable pour un
exercice budgétaire du ler
Octobre au 30 Septembre de
Pannée suivante, il devra é
tre renouvelé & chaque nou
vel exercice moyennant le
paiment de la taxe prévue au
Paragraphe 4 de l’Article 31
de la Loi du 8 Décembre 1953
a savoir:

1) DEUX CENTS GOUR-
DES (200 G.) pour l’Etranger
ayant moins de cing ans (5)
de Résidence dans le pays.

2) CENT CINQUANTE
GOURDES (150 G.) pour VE
tranger ayant plus de cing

ans (5) de Résidence dans le
pays.

3) CENT GOURDES (100
G.) pour VEtranger ayant
plus de 10 ans de Résidence
dans le pays. La demande de
Renouvellement sera accom
pagnée du Bordereau attea -
tant que l’étranger a acquité
les droits d’Imp6ot sur le Reve
nu pour l’exercice fiscal écou
1é. .

L’Etranger soumettra le
cas échéant sa licence et sa
patente pour le méme exerci
ce.

En conséquence tous les é-
trangers Résidant en Haiti
sont priés de sé mettre en re
gie avec la loi sur l’Immigra
tion.

Port-au-Prince, Je ler Octo-
bre 1970.

‘Lamartinitre ADE

Secrétaire Général
Chargé de la Direction Géné-
rale du Service de )Immigra-
et de l’Emigration.

sait jamais» le dernier suc-
eés parisien d’André Rous-
sin.

La compagnie aura cette
année ies comédiens sul+
vants : acteur principal :
Jean - Marie Fertey comé-
dien de premier plan & Pa-
ris, rendu populaire par la té
lévision, Madeleine Ganne -
Jean Pierre Cernan — Anne
Alexandre — Michéle Patie:
jeune premiere de la nouvel
le vague et Roger Muni.

Vutci je programme de la
lére semaine :

Vendredi 6 Novembre, ar-
rivée a Port-au-Prince 4 10
hres 45

Lundi 9 Novembre 4 20 h
«ON NE SAIT JAMAIS» @’An
dré Roussin.

Mardi 10 4 20h:
Sans Souci

Mercredi 11 (Scolaire) 4 16
h et 20h. LE LEGATAIRE
UNIVERSEL de Régnard

Jeudi 12 (Scolaire) 4 16 h
LE LEGATAIRE UNIVER-
SEL

Vendredi 13 a 20 h ON NE
SAIT JAMAIS

Samedi 1441i17h 15 dé-

part pour Pointe a Pitre, vor
243.

Soirée



Exposition flottante
a bord du
Santa Rosa

Une exposition commercta-
le flottante organisée par di-
vers hommes d’affaires de la
Floride, la Chambre de Com-
merce de Fort Lauderdale et
Je Département du Commer-
ce des Etats-Unis, sera pré-
sentée & bord d’un navire de
la Prudential-Grace Lines, le
58.5. Santa Rosa, qui sera en
rade de Port-au-Prince le dl
manche 4 octobre en cours.

Au nombre des articles qul
y seront exposés figureront
des matériaux de construc -
tions, des appareils de radio,
des téléphones, de l’équipe -
ment électronique, des arti -
cles ménagers, etc...

Le public haitien et, plus
particuliérement, les leaders
de la communauté commer -
ciale A qui des invitations ont
été envoyées, seront admis 4
visiter cette intéressante ex-
position & bord du S.S. Santa
Rosa le dimanche 4 octobre
de 2:00 p.m. 4 5:00 p.m.

- LURSS réaffirme son soutien a l’Egypte

Le Message de Kossyguine

LE CAIRE, (AFP)

La radio du Caire a diffusé
jeudi soir un message adres-
sé par le président Kossygui-
ne au peuple Egyptien.

La délégation soviétique
que je préside, a déclaré M.
Kossyguine, a été mandatée
par le parti communiste et le
gouvernement soviétique
pour assurer aux dirigeants
de votre pays et 4 son peuple
la permanence de la politi -
que de ’URSS dont l’objectif
est de développer les rela -
tions avec la R.A.U. dans tous
jes domaines, la politique
soviétique tend également
& sauvegarder les intéréts des
peuples arabes dans leur jus
te lutte contre l’impérialisme,
a renforcer leur indépendan-
ce et & accroitre leur poten-
tiel défensif et économique.

L’Union Soviétique, pour -
suit M. Kossyguine, en tant
quwamie des arabes, prend
fermement position pour Vé
tablissement de la paix au
Proche-Orient et pour que
tous les peuples jouissent de

leur droit inébranlable 4 une
existence indépendante dans
ja paix et la sécurité. Person
ne ne doit douter que notre
attitude en faveur de la paix
va de pair avec le maintien
de notre soutien total a la
R.A.U. et aux autres Etats A
rabes qui défendent les réali
sations progressistes de leur
peuple.

Nous sommes sfiirs que la
perte du président Nasser,
aussi grande soit-elle, n’af-
faiblira pas vos rangs et ne
laissera pas un vide sur le-
quel vos ennemis placent
tous leurs espoirs. Le décés
du président Nasser accroitra
la solidarité du peuple de la
R.A.U. avec les peuples des
autres pays arabes dans leur
lutte commune.

Au moment oi nous ren-
dons un dernier hommage
au président Nasser, nous pro
clamons que nous sommes a
vec vous. Telle est la volonté
de notre parti et de notre
peuple a ajouté le président
Kossyguine.



Romain Gary accuse...

Au sujet de l’enfan

C’est le temps des (¢gor-
geurs, écrit le romancier fran
¢ais Romain Gary, ancien
Consul Général de France 4

~Los Angeles, dans une lettre

publiée le 27 aoat par France
Suir. O accuse un hebdoma--
daire américain 4 grand ti-
rage d’étre responsable de la
mort de enfant que Jean
Seberg, son ex-femme, vient
de perdre 4 I’HOpitai canto-
nal de Genéve. La petite fille
était née 63 jours avant ter-
me.

Romain Gary fatt Vhistori
que de ce qui fut, selon lui,
une campagne de presse me-
née «par une publication sé-
rieuse, lue par 6 ‘aillions d’a
méricains> et qu: apparemment s’einpécher de
réver au couteau de la ban-
de de Manson>, !"assassin pre
sumé de Sharon Tate.

Le romancler écrit : «D'a-
bord, ce furent ccs’ quelques
lignes d’une sorclere de Hol-
lywood, reproduites aussitot
par cent autres journaux des
Etats Unis : selon des sour-
ces semi - officielles, une ve-
dette américaine célébre, ré-
sidant a Paris, fex-Mrne G...
attend un bébé dont le peére
est une Panthére noire...s
«Le choc du mensonge, pour
suit Romain Gary, fut tel
que Jean Seberg, une premié
re fois, faillit percre l’en-
fant». Il fallait 4 tout prix,



La NASA et le
systéme meétrique

WASHINGTON (AFP).-—

' La Nasa a fait du syste-
me mé€trique sa méthode
principale d’expression des
mesures. Elle est la premié
re Agence américaine a a-
dopter une tele politique.

Depuis le 14 Septembre
dernier, l’Administration de
Vaéronautique et de Vespa
ce a adopté le systeme mé-
trique pour certaines de
ses publications scientifi-
ques et techniques, annon-
ce une communication de
la Nasa publiée jeudi.

Déja le volumineux rap
port (227 pages) sur les ré
Sultats scientifiques du vol
d@Apollo-12 publié le mois
dernier faisait état de cra-
teres d’un diamétre allant
de 50 4 400 métres caracté-
risant aire d’alunissage
du LEM de Charles Cooper
et d’Alan Bean en novem-
bre 1969. Les poids et di-
mensions de pierres rappor
tés de la mer des tempétes
par les deux astronautes
sont également transcrits
en grammes et en centimeé
tres, sans que solent men-
tionnés leurs équivalents
dans le systéme américain
des poids et mesures.

L’Agence Spatiale souli-

gne qu’elle ne met actuelle
ment au point aucun syste
me de poids et mesures con
forme au systéme métrique,
mais se borne a exprimer
ses diverses mesures en u-
nités métriques.

Une telle politique a été
adoptée par la Nasa, expli-
que la directive publiée jeu
di en raison de lusage gran
dissant du systtme métri-
que dans le monde. L’Agen
ce spatiale rappelle que 110
pays utilisent ce systéme,
parmi lesquels toutes les
grandes puissances indus-
trielles 4 l’exception des E-
tats-Unis, de la Grande-
Bretagne, du Canada, de
VAustralie et de la Nouvel-
le - Zélande.

Mais la Grande - Breta-
gne est en train d’adopter
ee systeme et 3 pays du
Commonwealth se propo-
sent de la suivre, ajoute la
directive.

D’autre part, le Secré-
taire au Commerce doit
soumettre au Congrés en

Juillet 1971 un rapport sur
VYutiité de adoption du
systéme , métrique aux E-
tats-Unie et quel serait le
ecottt dime telle transfor-
mation.



ae ss ODES oe wee. sree ral

t de Jean Seberg

écrit le romancier, cxpliquer
Vhorreur du racisme bien
connue de Jean et suu action
en faveur des Noite par des
penchants sexuels. L’enfant
fut alors sauvé une premiére
fois...

«C’est alors que l’'hebdoma
daire,-ne pouvant sans dou-
te se résigner 4 un tel échec,
entra en lice en visant droit
au ventre> Romain Gary rap
porte ta suite ae ia campa-
gne de presse : «Le 17 aoti
Vhebdomadair- écrit, met-
tant les points sur les i: Jeai
Seberg attenuti un véebé dont
le pére est un activiste noir
qu’elle avait rencontré en Ca
lifornie.>»

Romain Gary déclare que

«quelques heures aprés eette
infamie, Jean dut étre trans
portée en hélicoptére a l’H6-
pital cantonal de Genéve, ou
clle donna naissance & une
petite fille blonde, qui ne sur
vécut pas...»
Le romancler précise : «Cet-
te petite étincelle de vie est
de moi selon toutes les lois
de France.>

Regrettant le temps ov fa
meére et lenfant étaient sa-
crés, auteur de Chien blanc
conclut : «J’écris ces lignes
presque sa haine... Je ne
les écris pas pour aplitoyer,
ni méme pour émouvoir. Jz
les écris par souci @’informa
tion, parce que mon devoir
est de témoigner, et asst
pour alder 4 mieux compren
dre ce qui se passe en Amer}
que et expliquer la révmite de
la Jeunesse de ce pays, dont
Je ne désespérerai famais »
AF

au peuple de la RAU

La lutte héroique du peu-
ple de la R.A.U. contre l’im-
périalisme et l’agression is-
raélienne, a poursuivi M. Kos
syguine, a, été associée dans
Vhistoire au nom de Gamal
Abdel Nasser. Au cours de cet
te lutte, il ceuvrait en faveur
de la cohésion des rangs des
pays arabes et du renforce-
ment de leur unité. Vous a-
viez confiance en lui en tant
que chef patriotique et vous
aviez placé en lui tous vos es
poirs.

De son cété, a-t-il affipme,
il avait confiance dans les
forces gigantesques inépuisa
bles de son peuple et dans
ses possibilités créatrices.
Tout ce que nous voyons de
beau et de grand sur terre.
tout ce qui demeure 4 travers
les siécles est Poeuvre de la

main et de Vintelligence de
Vouvrier, du paysan, de lin-
génieur et du savant. Tout le
monde en Union Soviétique
sait quwil a perdu en la per-
sonne de Gamal Abdel Nas-
ser un grand et un fidéle a-
mi. Personne ne peut oublier
sa contribution personnelle
au renforcement de lamitié
entre les peulpes égyptiens
et soviétique. Amitié — com
me le disait Gamal abdel Nas
ser — qui était un exemple
prestigieux des bonnes rela-
tions pouvant exister entre
les peuples,

N.B.— Selon certains ob-
servateurs, le discours de Kos
syguine et celui @hier de
Brejnev indiquent un durcis
sement de VURSS a4 légard
des USA.



Ins lantanés

Par Claude DAMBREVILLE

Hier matin ,par une Cara
velle d’Air France, sont re-
partis pour Paris l’artiste Ma
thilde Beauvoir Planscn et
son mari Claude. Is vien-
nent de passer enyiron deux
mois ici. Mathilda’ est partie
avec deux recrues pour «Le
Vaudou», son club de Moat-
martre. Elles s’appellent Ma-
rie - José Penne et Mariv-Jo
sé Tanis, et sont toutes les
deux hounsis canzos. Pour
prendre Vavion, Mathilda a-
vait revétu' un ensemble de
ezaca» en «gros bleu», et por
tait fiérement un halfort en
bandouliére. A Vaéroport, Ma
thilda et Claude Planson fu-
rent salués par Madame Ger
maine Hyppolite, leur mére
et belle-méré, et par Mada-
me Germaine Pierre Louis
ieur soeur et belle soeur.

XXXX

Sont rentrés de Buenos Ai
res, Argentine, Monsieur Alix
Paret et sa femme, née Lida
Trouillot. Alix Paret, Chef du
Service des Recettes Internes
au Département des Finan-
ces, vient de se spécialiser en
Administration Fiscale pen-
dant quatre mois et demi. 1
Ctait boursier de l'ORA.

(suite)

Le metteur en scéne Ita-
hen Gualtierro Jacopetti, son
epouse, et tous les techni-
ciens qui, depuis un an et
cinq mots, travaillaient au
tournage du film «Good bye,
Uncle Tom», ont laissé le
pays hier matin. Is vont. tour
ner les derniéres scénes de
ce film en Floride.’ Cette pro
duction cinémotagrphigque
sortira au mois de mars de
Vannée prochaine. Monsfeur
Jacopetti m’a prié de trans-
mettre ses sincéres remercie



L’Occupation de l’ Ambassade
Mexicaine a la Haye

LA HAYE, (AFP)

Ce qui aurait pu étre une
tragédie se termine en comé-
die. L’Ambassade du Mexique
occupée par quelques jeunes
gens dont deux jeunes filles,
ce matin a dix heures, a été, a
la requéte de l’Ambassadeur
Alfonso Cortina, vidée de ses
occupants illégaux qui ont
pris en protestant avec véhé
mence le chemin des locaux
de la police dans des four ~
gons cellulaires.

Au total Voccupation aura
duré a peu prés une heure
wendant laquelle une extré-
me confusion due & Vignoran
ce de la Jangue néerlandaise
par le personnel de l’’Ambas
sade et de l’espagnol par les
occupants ne cessa de régner

Dans la calme villa de PAm
bassade dans un quartier boi
sé de la-Haye, proche de la
plage de Scheceningue, per -
sonne ne comprit, toutd’abord
le sens de la présence de jeu-
nes néerlandais excités
dans les bureaux. :

Un de ces jeunes gens,dans
le brouhaha, lisait une décla
ration dont le sens échappait
au personnel de l’Ambassade.
Finalement, quelqu’un com -
prit qu'il s’agissait de mem -
bres du’ groupuscule d’extré-
me gauche «Comité Mexique>
exigeant Ja libération de pri
sonniers politiques et voulant
marquer a leur maniére, le se
cond anniversaire du «massa
cre» des éléments de lopposi
tion, A Mexico, anniversaire
dont personne n’avait le
moindre souvenir aux Pays-
Bas.

Le Comité Mexique qui
vient de faire une entrée bru
yante sur la scéne néerlan-
daise rassemble des représen
tants de tionales, du «groupe universi
té critique» et de quelques élé
ments du groupuscule du par
ti politique radical. Il a pour
but de faire pression sur les
autorités mexicaines en vue

(Suite page 4 col. 8)

Piperazine citrate USP.
COMPRIMES ET SIROP
ELIMINE COMPLETEMENT LES VERS INTESTINAUX

Ascaris, Oxyures



a 7 eae a cosa

_LABORATOIRE DAY _

ments a tous ceux qui l’ont
aidé ici. A l’aérogare,’ Mon-
sieur Jacopetti et sa troupe
furent salués par Son Excel-
lence ’Ambassadeur d'‘Italie,
le Comte Gastone Adorni Bra
chesi, Monsieur André Supplt
ce, coordonnateur;— et Mon-
sieur Rodolphe Williams, son
assistant.
KXXX
Hier matin, 4 bord d’un a-
vion de la Pan Am, est arri
vée ici pour un court séjour
Madame Carias Doninici,
née Sonia Carlstroem, et son
fils Francisco Roberto. Sonia
est la fille de Robert et Clara
Caristroem. Elle partira sous
peu a destination de Rome
ott sont mari vient d’étre nom
mé Ambassadeur de la Repu
blique Dominicaine.
XXXX
Le séjour 4 New York de
lIndustriel Jacques Tassy ne
sera pas long. C’est hier ma
tin qu’il est parti en mission
a bord d’un avion de la Trans
carribean.
EREXX
Madame Ernst Vieux, née
Cléante Desgraves, est ren-
trée au pays hier matin. avec
son fils Pierre. Madame
Vieux a vécu aux Etats Unis
pendant de nombreuses ar-
nées. Elle s'y était rendue, a
lors qu'elle n'était agée que
de sept ans. Maintenant, elle
revient s'établir sur le sot na

tal. Nous lui souhattons la
bienvenue.
XEXX
Monsieur Paul Sanon, em-
ployé au Département des

Affaires Etrangéres, est ren-
tré de mission hler matin. 1
était & New York.

Est également rentrée de
New York hier matin Mada
me J. B. Cantave.

(Suite page 4 col. 4)



Nouveaux projets
rédactionnel sv
du «Monde,

PARIS, (AFP) |

Le quotidien
va augmenter, 4 partir de lun
di. prochain 5 ottobre, selon
les besoins, le nombre de ses
pages et son tirage dont la
présentation sera améliorée,
annonce anjourd’hul son di-
recteur M. Jacques Fauvet. Le
Monde, qui comptait jusqu’éa
présent une quarantaine de
pages, tiré &@ plus de 500.000
exemplaires. Cette améliora-
tion, précise M. Fauvet, est
rendue possie par lentrée
en fonctionnement d’une nou
velle imprimerie.

A partir de lundi donc, un
sommaire publié en derniére
page offrira aux lecteurs les
points de réperes nécessal -
res. Une série de nouvelles et
de renseignements seront re
groupés dans une page d'in-
formations pratiques. Le cour
rier scientifique et les infor-
mations régionales seront dé
veloppés. Un nouveau supplé
ment, «Le Monde des specta-
cles> sera publié le mercredi,

,





H. A. T. A, —. Agence de Voyages 191, Rue Pavée ie: ¢ 22147 Conflex-nous le soin de vos démarches -et vous partires. Joyeux, heureux. = H, A. T, A. - |







VENDREDI 2 OCTOBRE 1070





DANS NOS SALLES DE SPECTACLES

MAGIC CINE

Dimanche 3b,5h Th et eh
LE CLAN DES SICILIENS
technicolor

Un tim 20 th Century Fox

Avec « Jean Gabln, Alain
Delton, Lino Venturu elec.

Metlour en scéne Henri
Vorneul.

L bistotyo que raconte ce
filnl, est évoquee avec une lo
gique impeccable qui la rend
passionnante aupres dau plus
vaste pubic. Une interpréta
tion bors pair, concourt a
donner 4 lentreprise sa note
de virllite et de justesse.

Robert Startet se trouve
en prison et combine un stra
tagéme pour dérober des bi-
joux de l'exposition de Rome.
ll prépare pour cela Son éva-
sion. Quand Startet se trou-
vera sur le fourgon cellulal-
re il percera le sol métallique
de son compartiment, pour
se retrouver libre. L’évasion
a écé organisée par le CLAN
DES SICILIENS, une sorte
de Mafia. A Rome le coup
est infaisable et la solution

adoptée est de perpétrer le
vol durant le transport des
bijoux de Rome & New York
of doit avoir lieu une secon
de exposition. Le public sui-
vro avec intérét les diverses

phases de cette importanteâ„¢
préparation; les péripéties
parfois tragiques pour arri-

ver 4 Vexécution. Ce film est
une superproduction de la
20th Century Fox; il retrace
avec une logique impeccable
Vinstabilité d'un tueur. pro-
fessionnel, qui. sera finale-
ment frappé par un destin
cruel.

Une production qui retient
Vattention par la chaleur et
la vivacité de intrigue dans
un déchainement de senti-
ment violent. Une interpré-
tation prestigleuse qui réunit
les plus grands du Cinéma.
Un film passionnant qu’on
ne se lassera de voir.

3 hres Gdes 2.00 et 3.00
5h. Th, 9 h Gdes 2.50 et 4.00

XEXXK

REX THEATRE

Dimanche a 10 h. du matin
WANTED
Entrée Gde. 0.50

Dimanche 4 Octobre 1970 a
S5h7het 9h
L'ODYSSEE D’UN
SERGENT

ou L'AFFAIRE RYKER

(Tetchnicolor)

Avec Lee Marvin, Bradford
Dulman, Vera Miles

Le Rex tourne encore les
feuillets de son fameux al-
bum de superproductions ¢-
minentes dont la pradigieuse
envergure et le prestige de
Vinterprétation ont recuellli
les plus éclatants -suffrages.

L'IODYSSEE D'UN SERGENT
ou L'AFFAIRE RYKER

vient se ranger apres la Nuit.
des Généraux aux cétés de
ses piéces majeures du ciné-
ma mondial, auxquelles le
grand public a déja donné
sa plus enthouslaste adhé-
sion.

LYAFFAIRE RYKER

Trahir son pays au profit
de l’ennem! demeure un cri-—
me de léese - patrie qu’aucu-

sne cour martial ne sauralt
absoudre . Le SERGENT
PAUL RYKER, incarne avec
une incontestable maitrise du
jeu par le puissant acteur

LEE MARVIN qui fait une
création géniale est traduit
devant la cour militaire amé
ricaine sous l’inculpation de
désertion et de crime de
haute trahison contre la sa-
reté de l'Etat. Il revient de
derriére les ignes Nord - Co-
réennes.

Sera-t-il condamné 4 mort,
bien qu’un doute terrible pla
ne sur son comportement in
qualifiable ?

La Cour Martiale sera-t-el
le intraitable en face du trai
tre ? .

Le Sergent Ryker est-il un
héros ou a-t-il trahi sa pa-
trie ?

L’ODYSSEE D’UN SERGENT

.. vous fera vivre, avec u-
ne émotion soutenue par un
suspense oppressant et accen
tuée par la fluidité d’un dia
logue étoffé, une aventure
lourde d’angoisse.

Vous vous identifierez a la
victime au cours de ce pro-
ces retentissant qui condam
nera un traitre ou innocente
ra un héros.

Vous vous enthousiasme-
‘yez au cours des joutes ora-
toires oti les attaques de la
défense prennent un aspect
métallique comme un -clique
tis d’armes.

‘Le duel littéraire entre l’ac
cusation et la défense vous
passiennera et vous arrache-
ra des applaudissements nour
ris.

L’ODYSSEE D'UN SERGENT

Si le doute profite a l’ac-
cusé, le Sergent RYKER sera
t-il gracié ?

LVODYSSE D'UN..SERGENT

Un’ .drame, pathétique. aul




















ses militatros et potr struc-

ture humaine la consclence -

de homme face A la justice
Impliacable.

L'ODYSSEE D'UN SERGENT
ou L'AFFAIRE RYKER

Une page lumineuse de
histotre de Ubhomme pris
douloureusement dans les im
plications tragiques de la
guerre.

Un film prodigieux qui ba-
lnlera la salle pantelante par
son souffre puissant, sa véri
té humaine et l’impeccabilt-
té de son interprétation.
Entrée Gdes 2.50 et 4.00

AU CAPITOL

Dimanche 4 Octobre A 5 h
Toetvh
MON FILS CLT
INCOMPRIS

est le ler film d'une ‘Sélec-
tion Italienne que présente
en ce moment, le CAPITOL. :

Le Consul d’Angieterre 4
Florence vient de perdre sa
femme ct c’est & lui seu) que
revient le soin d@élever ses
deux fils, André et Milo.

Il est assisté d’une gouver
nante, mais ses fonctions di-
plomatiques ne li donnent

Au Coin du Livre

La grande librairie
(des Cayes)

° ° . 4 . . e .
Librairie — Papeterie — Livres classiques

Sacs d’école — Livres ef revues divers



Ecole de Commerce Maurice Laroche

Une bonne formation professionnelle est indispensz-
ble de nos jours. Préparez votre avenir, trouvez la clef
du succés en vous inscrivant a : .

L'ECOLE DE COMMERCE.MAURICE LAROC
26, CHEMIN DES DALLES, PORT-AU-PRINCE
qui vous offre, dans un cadre attrayant, avec un person
nel compétent et un matériel adéquat les cours suivants:
a) Comptabilité 3 h.-5 h. PM., et 5h. - 7h. PM.
b) Comptabilité Cours Intensifs 6 h.-8 h ALM.

c) Daetylographie Bilingue

d) Sténographie Bilingue

Secrétariat Commercial et Administratif

Anglais -Usuel en six mois (6 Mois)
Inscriptions tous les jours ouvrables au local de E-

COLE DE COMMERCE MAURICE LAROCHE de 7 hres.

A 12 hres. A.M. et de 2 hres. & 7 hres. PM.

e)

Telephone + 2-3798.










Une visite s'impose

«oon rear gy

-etséh-7h PM.

id

net

B
mn

aN

yee





POUR VOTRE SECURITE

Le eéourté a, pour ains! dire, été

inoorporée au pneu G8 Goodyear.
QOrice &.000 épaulements arrondie,

Â¥

virages

sont plue sire, la con-
plue précies. L'entollage 3T,

plus réeistart que I'goler, ee moque
des choose ot de |'échauffement pro-

Geodyeer al

eondulte eportive.
vous offre plus de .kKdio-
eotter
voure

plue cher &
conceesionnal-

vous evez bescia

pacue pour volre voiture.

“OODFYEAR

(econ ames

GA)














UNE BULLE BRILLANTE TOM
BE DE L,!ENGIN_JMMENSE STA-
TIONNE DERRIERE LA LUNE.





















ENCORE AUTRE CHOSE
AVANT QUE...





DE TRES LOIN... D'UNE
PLANETE QU TOURNE
AUTOUR DE L') LE

QUE VOL'S Ar c

ws ELLE TOMBE,,, TOM-
BE... GUIDEE PAR DE

‘Mandrake

pas le temps de s’occuper con
venablement des enfants et
danalyser ieurs sehtiments.
Ti sattache beaucoup § plus
au cadet, qu'il erolt plus at-
fectueux, qua lainé, qu
prend pour un gargon indif-
férent et fermé.

fn réalité, le plus grand
est le plus sensibic des deux,
et il en arrive & souffrir de
Yattitude du pére -& son €é-
gard. .

Un accident survient un
jour au fils ainé et c’est seu
lement alors que le pére se
penche sur le sort de ce gar
con et qu'il finit par décou-
vrir toutes les richesses de
son coeur.

Ce film émouvant compor
te un élément dramatique et
psychologiqué d’une telle in-
tensité qu’on a pu le quali-
fier non sans raison, un des
meilleurs films de 1]’Année..

-Quant aux deux jeunes in-
terpréles, lls ont fait de ce
drame,un spectacle empreint
de tant de-naturel, que l’on
est immediatement gagné
par les sentiments qu’ils sa-
vent si bien exprimer: colére,
joie, douleur, fraicheur enfan
tine.

Au sommet de ce drame,
toutes les femmes et bien des
peéres se scentiront gagnés par
lémotion, et verront leur an
goisse s’épancher en larmes
discrétes, ou exploser en san
glots irrésistibles.

EN LEVER DE RIDEAU :

LE MATCH SAN SALVADOR |

- HAITI
Entrée Gdes 3.00 et 5.00
yxXxxXY

DRIVE IN CINE

Dimanche 4 Octobre &4 7h
et 9 hres

Sergio Gobbi, qui nous a
déja gratifié de chef d’oeu-
vre tel que 'INFIDELE, nous
propose cette fois : MALDON
NE.

Dans MALDONNE, nous re

trouvons une Elsa Martinelli
au jeu nuancé et subtil, L’é-
légant Pierre Vaneck lui don
ne la réplique.. Quant a Jean
Toppart et Robert Hossein,
ces deux acteurs, par leur
sincérité, contribuent au suc
cés de MALDONNE.
. Sergio GOBBI, nous conte
fet, Vhistoire d’un colonel s/s
recherché par des juifs qui
ont jure de le supprimer. Ce
colonel est veillé par son an
cien aide de camp, qui est
prét a tout. pour sauver son
maitre.

MALDONNE ‘est ce film de
grande envergure, au suspen
se angolssant & l’extréme que
le Drive In Ciné de Delmas
présente a tout Port-au-Prin
ee, pour ouverture de la sai
son 70-71.

MALDONNE, passera Diman
che 4 7 hres et A 9 hres
Entrée $ 2.00 par voiture.



AVIS

Le ler Octobre 1970

L’Administration Générale
des Contributions informe le
Public en Générai, et les Im
portatcurs ou Marchands
d’Automobiles, en particulier
qu i] sera mis en usage, & par
tir du ler Octobre 1970, un
Carnet de Récepissés Spé-
cial (BC-57-Bis), pour la per
ception de la Taxe de lére
Immatriculation des Véhicu-
les.-

Cette taxe qui est basée
sir le prix CIF tiré du bor-
dereau de Douane ne pourra
étre percue désormais, que
dans la Ville ot: J’Importa-
tion du véhicule a eu lieu :
& Port-au-Prince ou & un
Chef Lieu d’Arrondissement
financier ouvert & l’Importa-
tion.

Max MERENTIE
Directeur Général.

PELEZ DES
PINCES...






PARATT. TOUT LE MONDE
SE RETROUVE EN BONNE
SANTE,.. MAIS STUPEFAIT 4

VOILA LA Ca...
LA BULLE BRILLANTE DIS-|VOILA REVE-.| MOTIVE... SOR ;
T








LE 1ER BILAN DE VOYAGE
DE NIXON
EN YOUGOSLAVIE

BELGRADE (AFP)
(De Serge Romensky)

Alors que la visite du prési
dent Nixon en ‘Yougoslavie
touche & sa fin, il est déja
possible d’en dresser un pre-
mier bilan: trés habile, trés
prudent, le président améri-
cain a su, en s’associant pu-
bliquement & l’intransigean-
te volonté d'indépendance de
la Yougoslavie, suggérer & YU
nion soviétique que Véquili-
bre recherché dans le passa
ge de la confrontation &@ la
négociation impliquait qu’au
cune atteinte ne serait tolé-
rée par Washington 4 la si-
tuation de fait européenne.
dant du volet méditerranéen
du vayage deM. Nixon
destiné & rappelera
VYURSS, et sans
doute aussi aux pays de l’O-
tan, la solidarité de la présen
ce américaine dans cette mer
— que le Président américain
s’est abstenu d’évoquer dans
son toast officiel de mercredi
soir.

En revanche, le Président
Nixon a pris soin, dans ce

toast, de souligner que la You
goslavie pouvait étre l’amie
des Etats-Unis. sans -avoir a é

tre V’ennemie de
C'est bien ce qu’é
vyoulu Belgrade.

Lo situation au'Proche ~ O-
rient, comme on pouvait s’y
attendre a tenu une grande
place ‘dans les entretiens, et”
ecest delle surtout que les-
deux présidents ont officielle
ment parlé jeudi matin. La
Yougoslavie, disait mercerdi
soir le Maréchal Tito, est -pré
te dans la mesure de ses mo-
yens & aider 4 la recherche
dune solution juste gui res
pecterait les intéréts pales -
tinfens.

1 reste a savoir, aprés la
mort du président Nasser,
quelles sont les possibilités
concrétes subsistant, sinon
par des bons offices du moins
pour une possible clarifica -
tion, auprés des pays arabes
amis de la Yougoslavie, des
positions américaines que cer
tains croient en pleine évo -
lution pour ce qui concerne
précisément le fait palesti -
nien. ‘

Zi serait enfin erroné de
sous-estimer Vimportance de
cette premiére visite d’un pré
sident américain en Yougos-

personne.
toujours



SPORTS



Le saviez-vous ?

. Feyenoord, champion au
gouléme dont Claudel Legros
de la Coupe d'Europe des
clubs champions par une mo
deste équipe roumaine U. T
Arad...

XXXX

.. }°équipe amateur d’An-
goleéme dont Claudel Legros
est Ventraineur - joueur en-
registre d’excellents résul-
tats. Elle est maintenant en
téte du championnat de divi
sion d'honneur groupe Cen-
tre - Ouest et est toujours in
vaincue en Coupe de France.
Bravo Claudel!...

EXXX

. Le 24 Septembre der-
nier, le Santos de Pélé et
West Ham United. d’Angle-
terre le club de Bobby Moore,
ont fait match nul (2-2) &
New York. Pélé, éblouissant.
a marqué les 2 buts de San-
tos. Clyde Best, un noir Ber
mudien a imité le «Rol en
réussissant les 2 buts de West
Ham...

XXXX

... L'équipe nationale d’Hai
ti des années 64-65 qui £e
trouve en gros & New York 3
battu une formation italien
ne -par 3 but 4 1. Claude Ne
morin a marqué Je ler but
Guy: St Vil-réalisa un 2éme
but de réve et Salomon Bt-
Vil clétura la marque. Chal-
din Letices, Pelac, René Nul
son, Wilson Thomas, Joseph
Pierre (Ti Néné), Michel
Blain et Raphael Manoyrine
ont fait excellente impres-
Sion,..

XKEX
.. Pélé aun fils mainte-
nant. Il porte le nom de scn
illustre pére : Edson Arran-
tes do Nascimiento junior.
L’événement s’est produit le
mois dernier. Le «roi» a main
tenant deux enfants, Kelly
Christina, 3 ans et Edson ju
nior (1 mois). Sera-t-il wun

nouveau Pélé 2...















distrinué Par. opera mundi
© 1999, Keep Praerey Since tne, World phen revert












. T
REMIS ASA
me PLACE |



imaines,: les autorités de 1Ce
smakry.» avaientidémoncé ..&

. bles .en..République de, Gul-
enbe, maser : :



. Le Racing jouera. un
match de préparation diman
che prochain, contre le Ja-
guar, champion des vacances
aeété 1970 de Pétion-Ville. Ex
cellent test pour René Ver-
tus et ses hommes.

XXXX

. Roland Lacossade, ex-
gardien de but de l’Execisior
et de la sélection nationale
entrainera cette année le
Don Bosco de Pétionville. Ex
cellent renfort pour le club
du pére Djebbels...

XXXX
... Les fréres Georges, Ga-
ry et Phédre,
meilleurs volleyeurs et actuel

lement les plus rapides cou- g

reurs haitiens, pourraient
bien laisser leur club, Saint-

Louis de Gonzague pour le
club rival - Canado - hal-
tien.

Que deviendra St Louls?...





ACTUALITE

deux de nos #

lavie en ce gui concerne les

. RE-589, bilatérales. Tout por

te & croire que des résultats
concrets seront enregistrés
dans: ce domaine,. ou. Belgra-
de-est intéressé au -premier
chef ‘par des ‘apports de capi-
taux privés et par l’obtention
de procédés technologiques
de pointe dont.ja maitrise est
pour elle cruciale alors qu’el-
le passe le seull des pays se-
mi-déyeloppés. 4

Le président Nixon a dés le
premier-jour, invité le Maré
chal Tito.a lui rendre sa visi-
te, Le président. Yougoslave a
vail déj& rencontré le-prési-
dent Eisenhower & New York
en 1960 et le Président Kenne
dy 4 Washington en-1963. _

XXX

M. RICHARDSON
POURRAIT S’ENTRETENIR
AVEC M. KOSSYGUINE

WASHINGTON, (AFP)

Le Département d’Etat a
clairement. laissé entendre
Jeudi que. M,. Elliott Richard
son, chef de la délégation a-
méricaine aux obséques du
Président Nasser, pourrait
s’entretenir de la crise au Pro
che-Orient avec M. Alexis Ko
Kossyguine.

Interrogé a ce
John King porte

M

suje .
du

t
parole



—as

Offre d’empioi

Pour une -Secrétaire possé-
-dant VYanglais, la comptabi
lité et la -dactylographie.
Expérience -requise.

Ecrire en ‘fournissant réfé-
rence, P. O. Box. 386, Port-
au-Prince, HAITI.

Ruelle Nazon ).

ment.

vB
Cf
tA
of
CA
oF '
6
us
tf
6
A
4
re
4
ft
4
4
oe
v4
F
4
(A
tA
a
f
“ Ce cours comprendra :
fi

4

DU

M. DIORI HAMANI REELU 6

PRESIDENT DE LA
REPUBLIQUE DU NIGER

NIANEY (AEP). —

M. Diori Hamani est réé-
lu Pat. de la. République du
Niger. Bien que les résultats
des élections. présidentielles
ne -soient pas compldte-

ment connus l'issue du seru §

tin ne fait aucun: doute.

Le Président sortant a en §

effet remporté .1. 850, 981
voix sur 1. 852:-775 - -bulle-
tins dépouillés, le nombre
total des inscrits étant de
1.889.018.

KEXXX

SEKOU TOURE DEVAIT
ETRE ASSASSINE
AUJOURD'HUI SELON
RADIO CONAKRY.

MONROVIA (AFP). —

ye Président de la Répu-
blique de Guinée
med Sékou Touré,
étre assassiné aujourd'hui
dans le cadre dun nouveau
complot ourdi contre la Ré,
volution guinéenne, a an-

noncé jeudi soir Radio Co- ¥
& Monrovia. §
Le speaker de la Voix de §

nakry captée

M. Ab- §
devait &

- Pour étre

Elle le sera

EVEXATANSIATAE

ATEN

la Révolution Guinéenne a §

précisé que

wée, basés a l’étranger, a-
vait été déjoué grace a l’u"
des conjurés quien avait
informé par lettre le Bu-
reau politique du Parti dé-
mocratique de Guinée, dont
M. Sékou Touré est le Se-
crétaire, Général.

La Radio a encore révélé
que Pattentat contre le

cérémonies
-jourd’hui

anniversaire de
dance du pays.

marquant au-

TVindépen

ce complot. or- &
ganisé par des membres du §
Front de Libération de Gui g

vendredi le 128, §

Dupont de Nemours
| le seul VRAI DUCO

Chef ge eter suinéen ¢e Lngur voitures.est.en vente

Au cours des derniéres se ®

plusieurs reprises’ ‘J’existen
cede 7 mercenatres§ gul-
néens, recrutés etcentrala:
nés.. & ’étranger -notam:
ment. en Guinée Portugal- §
se - pour fomenter des trou §










«e

SRAM MMII IM HHH Th HO MS I NT SH

COURS DE CONVERSATION-
ANGLAISE

Ce cours qui fonctionne depuis trois ans sera repris
@& partir du Lundi 5 Octobre 1970 au COLLEGE CATTS
PRESSOIR, 10 Avenue Martin Luther King ( ci-devant

+ alAge del’Espace

| Pépoque des satellites et
‘des fusées, votre voiture
| doit étre resplendissante.

Département @Etat, a décla
ré qu'il n’y avait pas 4 sa
connaissance de projet pré-
cis en vue d’un entretien
mais: qu’tl.ne -pouvait écarter
cette éventualité. M. Richard
gon, secrétaire 4 la Santé et
a Education, a été choisi par
le président’ Nixon, pour le re
présenter aux ohséques de
Nasser en.raison de sa con -
naissance -approndie des pro
blémes internationaux. M.
Richardson a, en effet, été
sous-secrétaire d’Etat et a ce
titre il a joué un réle impor
tant dans le domaine de la
politique internationale du
gouvernement américain.

Tl est possible, dit-on au
Département @Etat,, que le
chef du gouvernement sovié
tique demande 4 voir M. Ri-
chardson dont le départ du
Caire est prévu pour samedi.

Par ailleurs M. King a dé
claré que M. Rogers secrétai
re d’Etat a lintention de se
rendre & New York aux envi-
rons du 7 Octobre pour y as-
sister a la célébration du 25é
me anniversaire de la fonda-
tion de PONU et pour avoir
des entretiens, en marge des
travaux de l’assembliée géné
rale, avec plusieurs de ses ho
mologues.



AVENDRE \
1 Jeep Land-Rover, modé-
le 1953
1 tape recorder marque
May-fair
2 bureaux, 1 classeur métal
lique
S’adresser 4: Lalue
No. 178
Phone : 2-2119

SEKI

Les intéréssés qui auraient déja «un bon Commence
ment» sont-invités a s'inscrire & ce cours qui leur per -
6 metira de parler avec aisance et d’entendre parfaite -

Conversations graduées sur

g les termes de Ja vie courante, audition de textes sur ban
4 de magnétique etc. et sera dispensé uniquement en An-
Â¥ glais les Lundi, Mercredi et

Vendredi de 5:30 P.M. a 6:30










CO

adaptée a

quand votis

Vaurez passée au VRAI |

~DUCO,ieDUCO CE

‘authentique garanti
par la signature






NN
















LS KOUVELLISÂ¥E@



- ‘ oy _ PAGES

Le point'en coupe pradel

Nos Mots Croisés

PROBLEME No. 671 F-



verales punnlses



r/T UMVVUVVOE TE \ entendu parier depuis ia
, 7 — En fin da soirée — Un mort de son président feu Jn
’ peu danis Baptiste Kapman. Lows..

2 ® — Coloré en doucouy — Un Evidemment toutes: ces abs

5 a pou... populatre { tentions probables font l'af-

\4 a ha ‘ee bout de la nuédv — Sur tatre des eélusy on division A

-r013 qui volent leurs effectifs aug

& een rt tt MG. tnsage menter considérablement au

6 BEE BEE XXXX point qu’au Racing, par exem
] | ple, samedi prochain, l'entrai,

7 VERTICALEMENT neur René Vertus fera pas-
8 1 — A des effets piquants — ser un test & tous les préten
9 | Ad BB Y |] 3 Views oul dants pour retentr 18 dentr’

— Un rapace eux constitueron lp no
qo FECL EP u Trou dair ai Dans le velle “Bquipe lére du Racing
nom d'un fleuve marocain
HOKIZONTALEMENT TV Un atele gui désigne wn pour la nouvelle Saison.
corps de police spécialisé — En Tous les joueurs étant H-
1 — Marque le temps — Aurn on) pidee de charrue bres, i} y a eu un véritable

\n médatite dor V — Entre dans la fabrication Douleversement dans l'inter-
2 — Poisson violent — Beau de bien des bijoux — Altier saison au point qu'il est as-
paleur . . VI — Petit vol sez difficile de pronostiquer
3 7 Prénom mascu}in peu usi- VII — Bout de papier — Hu- /a composition exacte des é
te LQ Prafixe : lant, M88 quipes appelées & opérer en

—Potit arpent — Enyénelant: VIII — Laps de temps — Sur- division A, Les grands clubs,
briser les mottes — Deux lettres J ong le Racing, VAigle Noir et le
qui von! souvent ensemble IX — Telle une statue du roi Violette se sont mis sur la sel

h — Prénom pour un cosaque goigiy lette dans les nombreux
— Néroine romanesque X — Brunes anglaises — Sera. transferts annoncés. C'est
& — Crest le chervis — De i ongte A Noel ainsi que Henri Francition,

. Vancien gardien du Victory,

XXxXX un moment annoncé avec in

Solution du probleme précédent sistance au Violette, pourrait

en nitive garder les buts

SOLUTION No. 670 F. du Vieux Lion. L'autre inter-

HORIZONTALEMENT VERTICALEMENT national du Victory, Formose

1. Epreuves — 2. Meis; Loup — 1, Emission — II, Pasteurisé — Ce a toate eet ete parait

2. Isatis; Néo 4. Stirling — 5. Sé II. Riats; Ur — IV. Hatrapade que lVarriére gauche de 1’é-

same; E.R. — 6. 1U; Pé; TE— — V. Iménite — VI. si) Tton— quipe haitienne semble peu

7. Organiste — 8. Ni; Dite; Es—@ VII. El; Osent VII] Songe; EE iitéressé a un changement

9. Suétone .- 10. Mer; Enteté — IX. Ue;Otée — X. Epeire; Sue d'air.

Pre ~ Oy Om re Cependant Vhomme qui a

VOTRE: HOROSCOPE

Pa: r Franc es | Drake





Cherchea la section correspondant au jour fe votre anntver
satre de natssance et vous trouverez les perspectives que
vous signalent les autres pour demain.

Droit de reproduction totale ou partielle réserveé.
Propriété King Features Syndicate — Exclusivité

«LE NOUVELLISTE>

SAMEDI 3 OCTOBRE 1970 ,

21 MARS AU 20 AVRIL (BE-

(IER}*: Mars, favorablement o-
rienté, stimule votre — initiative
pour tou, ce quia besoin d'etre
poussé en avant. Si vaus recher-
chez; d‘autre part, le calme, il

faudra que vous y prépariez votre
caractére,

21 AVRIL AU 21 MAI (TAU-
REAU) : Journée contrastée, ap
portant des influences tantét favo
tables et tantdt hostiles. Vos as-.
soclis dans les affaires sont de
bons collaborateurs mais vous pou
vez compter sur des hauts et des
has.

22 MAT AU 21 7UIN (GE -
MEAUX ) : Evitez Vextravagan
ce. Des heurts sont possibles con
t-e un par'enairo, conjugal ou
professionnel. Surtout, écartez
la spéculation ez ne prenez aucun

riaque,
22 JUIN AU 23 JUILLET
(CANCER) : Prudence dans la

algnature de pepiers ou de lettres
A moins que vous ayes bien réflé
chi. Comme Ica Gémeaux, i] se
peut que vous pve? fea anes d'ar
jrent, Le coeur est favorisé,

24 JUILLET AU 28 AOUT
LION):Méme si les résultats que
vous aftendez des efforts paasés
gont lents A venis, ne vous son-
cioz pns. Vous faites une impres
sion favorable Refrénez les ex-
trames : dé lVaisance.

24 AOUT AU 23 SEPTEM -
BRE (VIERGE) +: Cette journée
demande de la patience, de la lo-
wauté et de la compréhensiop..
Vous pouvez faire preuve de tou
tes ces dispositions e; & votre a-
vantage. Dang les questions déli-
cates, soyez prudent.

24 SEPTEMBRE AU 23 OC~
TOBRE (BALANCE)) : Fausses
impressions, altercations violen-
tes ubonderont dans votre voisina
ge. Soyez pet ay mettre le ho-
1a. I y a plus d’un moyen pour
remédier a une situation décagréa
ble.

24 OCTOBRE AU 22 NO -
VEMBRE (SCORPION) : Ceux
qui sont vraiment ambitieux se-
ront fiers des réussites actuelle-
ment possibles. Mais évitez d’a-
voir trop de fers au feu en méme
temps cl éloignez de vous aussl
ten extremes.

23 NOVEMBRE AU 21, DE -
CEMBRE (SAGITTAIRE) : Ne

a

College Abraham
Lincoln

Enseignement Secondaire
Rue Caypois No 358
Port-au-Prince, Haiti

La direction du College A-
praham Lincoln avise les in-
téressés que les inscriptions
en vue des examens d’admis-
sion se peursuivent au local
de l'Ecole sis & ia Rue Capois
au No 58; tous les jours ou-
yrables, le matin de 8 heures
a Midi, le soir de 2 heures a
° Peres et Meres de famille
yous qui voulez une bonne é-
cole, ayant une discipline ri
goureuse et une méthode
d'enselgnement efficient et
pratique, allez vite placer
vos enfants au COLLEGE A-
BRAHAM LINCOLN, Rue Ca
pois No 58, od un groupe : de
professeurs qualifiés et che-
-yronnés: se sont évertués & dis
penser. de &: 1a: portée

travailler 4 rien sans méthode ap
propriée. Trouvez ce que pensent
jés associés. Avance probable si
vos plans sont minutiewx et com

préhensifs—
22 DECEMBRE AU 20 JAN-
VIER (CAPRICORNE) : Jour-

née moyenne, Vous réaliserez da-
vantage que vous le pensiez tout
tout d’abord. Beaucoup dépendra
de ce que vous prendrez pour ‘ac-
qnis et de ce que vous créerez de
vous-méme.

21 JANVIER AU 19 FE -
VRIER (VERSEAU) Bonne
journée pour découvrir le rensei-
gnement ou la préctsion dont vous
avez besoin. Etude et création lit

téraire constitue-ont par elles-
mémes des réussites solides.
20 FEVRIER AU 20 MARS.

(POISSONS) : Soyez sur vos gar
des ai vous gérez des fonds qui ne
vous appartiennent pas en totali
té. Ne vous lancez pas dans une
‘spéculation aventureuse et évi -
tez Vextravagance de l’accessoire.

SI VOUS ETES NE AULOUR
.D’HUI : Vous avez une grande
dignité et du charme; vous étes
attirg par art et les questions
intellectuelles, sérieux dans vos
gofits. Le natif des Balances peut
devenir un chef A peu praés quel
que soit le secteur qu’il aura cho}
si surtout eur le plan judiciaire
ot son sens de la justice et de l’é
quilibre fera merveille. Vous n‘hé
‘siterez pas & conjuguer les bons
conseils des autres avec votre in
tuition et votre flair. Vos quali-
té vous permettzont d’étre un
grand organisateur. Si vous ne
prenez pas Yun des arts, comme
occupation principale, il pourra
facilement devenir votre second
métier



Aujourd’hui gssceacescence

COIN DE L’HUMOUR

Un riche fermier avait remar-
qué des déprédations commises
dans son poulailler. [| avait ac-
quis la certitude que cela était
da a J'un de ses esclaves. 1) obser
va une surveillance active et vit
un esclave prendre une poule. [i
le laisse faire.

A Yheure du diner le poulet
fut servi comme piéce a convic-
tion. Au moment of il allait décou
per, le maitre lui-dit: arrétez,
c'est vous qui volez mes poules. Je
vais vous infliger une sévire puni
Lion,

Maitre, dit l’esclave, je ne me
rite pas de pumition, je suis vo-
tre propriété, la poule est votre
propriété, je n’ai fait que ‘mettre
une propriété dans |’autre. Cotte
réponse pleino de bon sens }ui sau
va la vie,





Vente de

- Générateurs

L’/Ambassade des USA met
en vente des géyérateurs qui
geront exposés ns ja cour
de cette Ambassade de 9 h.a
10 h, 30 A.M. le samedi 3 oc

tobre. Les offres sous pli ca-.

‘eheté seront acceptées jus -

qu’é 10:30 aprés quoi elles se.

ront ouvertes.
Offre minimum $3 200





Les générateurs seront ven- a
cer ottiants

AOL FIL YVR TOOL YIN

ps4
i?





Le Bacardl, lui n'a jamais

fait le plus de bruit au cours
de cette inter saison est l’al-
Her gauche international du
Racing : Roger St Vil. En
1961, son frére ainé Guy a-
vait créé la sensation en pas
sant de l'Etoile Haitienne au
Racing. 9 ans apres, Roger St
Vil, lui laisse le Racing pour



(Bulte de la lére page)

passer au rival de toujours »
le Violette Athiétique Club.

_Mals si le passage de Quy
St Vii avait entrainé la chu
te de I’'Mtoile Haitlenne. de
élite du football haitien, ce
lul de Roger St Vil au vieux
tigre semble peu affecter le
Racing. Plusieurs candidats
sont déja louvrage pour por
ter le maillot No 11. Jn Max



Les Parfums Goya

Le parfum Aqua Manda de
Goya est entiérement nou ~
veau. Plus fort qu’une Eau de

Cologne. Intime et plus con- ~

centré qu'un parfum ordinai-
re, Aqua Manda’ contient
des huiles essentielles de
mandarine, de jasmin de co
riandre, de fleurs et d’herbes
aromatiques Les hautes qua
lités fortifiantes de ce par -
fum sont créées pour rafrai-
chir, animer et détendre. Em
ployez-le avec profusion & la
place du parfum, ou encore
la fameuse Eau de Cologne
Goya distinée du bois de cé-
Gre.

En vente au Bazar La Pos
te et autres supermarchés et
épiceries.



Banque Nationale
de la Republique d’Haiti
Banque de l’Etat Haitien

Devenez votre propre Comptable en ouvrant
un compte de Chéques 4 la Banque Nationale

Faustin, ox Etoile Haltienne, _
un capols pourrait bien étre
le remplegant de Roger St-
Vu. Bien pius, Guy Dorsinyvll
Vex - avant centre de la sé-
lection scolatre ‘qul devient
racing-man, sera trés proba-
blement ler avant centre tan
dis que Leinz Dominique joue
rait comme. faux ailier gau-
che. Mais tout cela, ce sont
des hypothéses qui prouvent
que le vieux Lion ne s’en fait
pas tellement du départ de
son brillant ailier gauche.

Au Violette, Roger St Vil,
sera un renfort précieux. E-
videmment sa venue handi-
capera lVattaque ot la présen
ce de 2 ailiers gauches de mé
tier posera un probléme tac-
tiqnue. Gérald Delpéche l’en-
traineur du Violette a déja
envisagé plusieurs solutions:
Derniérement, i] a fait jouer
Guy Francois ailier, gauche
et Roger St Vil, ailier droit.
La disposition parut fonc-
tionner trés bien; la rapidité
de Roger St Vil le rend parti
culiérement dangereux et ses
rabattements vers le centre
avec tir soudain du pled gau
che sont a éviter.

Un seul probléme pour le
Violette & présent : le gar-
dien de but. Il n’y en a pas







SIROP PECTORAL SEJOURNE

Gottt agréable — Conservation.
A base de CODEINE TOLU et EUCALYPTOL.
Toux, Rhumes, Brenchites, Enreuements, Influenza
Affections des Poumons





-



STAM

S.A. FDC. 0.

Un nom dans ’Economie du pays

S. A. F. LC. 0.

Plus de $ 350.000 essentiellement haitiens aidant a la
revalorisation de fa vie paysanne

S.A. FLL C. 0.

Des milliers de bras haitiens gagnent chaque jour
la bataille de la preductian

S. A. BP. 1. C. O.

Un million de sacs de Sisal au service de la Nation Haitienne

S.A. FLL C. 0.

Une Industrie Nationale au servicede la Nation Haitienne

S.A. FL CO.







~

XSXKLKLAKKANAKKKSAKANAL LH AH IIHT FA ALTA SAS AAS SRNR ATEC CANS AAW






Les Produits H A M P C O peuvent étre achetés

AVIS

aux adresses suivantes

A PORT-AU-PRINCE \fme, Robert Gaetjens

Spe ee

+>

A PETION VILLE

oa

Lalae

Coles’ Market

Lalue

Boulangerie St- Marc

Ave Jn Jacques Dessalines

Maison ‘Rigaud

Rue Panaméricaine

Delmas Market i

Autoroute. Delmas

Luce Chatelain

Rue Toussaint: Louverture












un et c'est & présent le vété-
ran Jacques Lahens qui gar-
de les buts des tituiuires &
Ventrainement, On se rappel
le quo le Violette avait été
éliminé, la saison passée, de
la coupe Dr #Frunguis Duva-
Her justement & cause de l’ab
sence d’un gardien de classe.
Philogéene se montra tres ma
ladroit devant l’Aigse Noir et
son remplagant Lebon (ex-
Schleux - Schleux) ne fut
guére brillant. .

Une équipe qui pourrait
bien étre la révélation de la
saison : Le Don Bosco. Le
transfert du siege social de
VYéquipe chére au Pére Djeb-
bels & Pétion - Ville a créé
un engouement chez tous les
joueurs. D’anciens sont reve
nus tels que Fritz Francois
tandis que d’autres joueur
trés cOtés ont spontanément
offert leurs services : Ainsi
Ertzlind Domingue, Roose-
velt Jean Louis et peut étre
Guy Larosiére, seront a c6té
des internatoinaux,. Emma-
nuel Sanon, Jeannot Paul
et Wilfrid Louis, les vedettes
du nouveau Club de la mon-
tagne.

Enfin l'Aigle Noir, en enga
Geant le butteur de lArtibo
nite Frantz Calixte & sa ligne
d’attaque qui avait perdu Jé
rome. Calixte a fait de bons
débuts avec son nouveau club
en marquant 2 des 5 buts de
VAigle devant Port de Paix,
Aux derniéres nouvelles, si
toutefois le retrait du Victo
ry se concrétise, Bernard Au
dal, le 8éme international de
ce club, fortement sollicité
par )’Aigle Noir pourrait bien
aller au club du Bel Air ov
Sa présence étoffera le mi-

lieu du terrain de Michel Né
rette.

rs

ADMINISTRATION
GENERALE

DES CONTRIBUTIONS

AVIS

L’Administration Générale
des Contributions se fait lede
voir de rappeler au Public en
Général et aux Contribuables
en particulier que, conformé
ment a Varticle 2 de la loi du
27 Aott 1969, et sauf les ex-
ceptions légales, toute person
ne agée de Dix Sept (17 ans
accomplis, se trouvant sur le
Territoire de la République

a’Haiti est tenue de se faire
délivrer une Carte d’Identité
par l’Administration Généra-
le des Contributions.

En conséquence, en vue du
Ppalement de la taxe et de l’ob
tention de la Carte dIdentité
les Contribuables sont avisés
que lVOffice Central ainsi que
les Bureaux provisoires insta
lés aux endroits suivants:
KIOSQUE GCCIDE JFRANTY
(Place des Héros de VIndépen
dance), CHALET DU CIME -
TIERE, ARCHIVES NATIO -
LES et au MARCHE ISNEE O
VIDE (Avenue Jean Jacques
Dessalines ) fonctionneront
tous les jours ouvrables du
premier au 31 Octobre inclusi
vement, de huit (8) heures
du matin a midi et de Deux
(2) heures 4 @ heures de l’a
prés midi pour la délivrance
de la Carte d'Identite.
Port-au-Prince, le ler Octo -
bre 1970.

Max MERENTIE

Directeur Général





DECES DU JOUR

Jn Paul Derosier ......... 1 an
Lina Jhonny ............ 53 ans
Pierre Légal............ 37 ans

Martine Auguste...... .. 9 mois
Andréa Laporte.......

Claire Eliane. .
Lili Frantz............... 1









te)’ DRUG STORES
EVERYWHERE
weet endl OEE

Vous étes maigre ?

Voicl un nouveau moyen
facile pouvant contribuer
& mettre rapidement des LI
VRES et des POUCHES de
chair ferme:

Le merveilleux nouvear
WATE-ON.

TIPCO, Distributeur
“Place Geffrard.



DANS NO8.CINEMAS

AU CAPITOL REX THEATRE
Vendred! 6 5h. 30 ct 8h. 30 Vendredi a 6 h. ot 8 h. 16

TEXAS ADDIO
I ETAIT UNE FOIS Entréo Gdes. 2.60 et 4.00
DANS L'OUEST

Samedi a 6h et Bh. 15
Entrée Gdes. 3.00 et 6.00 En lére-Partle :

LES AMBASSADEURS





En 2éme Pa-tie :
Ci ON NE VIT QUE DEUX FOIS -
CINE OLYMPIA Entrée Gde, 1.60
Vendredi (Permanence) :
LES LONGS JOURS i
Dii LA VENGEANCE ETOILE CINE
Entrée Gde. 0.60 Vendredi & 6 h. 80 et 8 h. 30
HIBERNATUS

Samedi (En Pe.'manence)
SIMBAD CONTRE LES
SEPT SARRAZINS
Entrée Gde, 1.00

|
cer

Entrée Gdes, 1.50 et 2.60
Samedi & 6 h. 30 et 8 h. 30
LE DERNIER BASTION
Entrée Gdes. 1.50 et 2.50



Programme du Lundi 28 Sep. au Samedi 3 Oct

Consultex votre -eonseillire :



LUNDI. 9h.Aalb. & Matson YVES MORAILLE
MARDI -9h.alh. & Maison YVES- MORAILLE
JEUDI 2b.a6b & EXPRESS. MARKET
VENDRED!I .. 2hA6éh. & EXPRESS MARKET

Démonstration tous les jours suc rendez-vous
& CASA POMPADOUR

Rappelez-Vous Madame Belle ce soir}. Ridée Demain»

L’Avenir de votre peau.se joue & & trente ans..
HELENA’ RUBINSTEIN







CINE STADIUM PARAMOUNT \
Vendredi (Permanence) : .
SUR LA PISTE DES APACHES ve penn as Rett nttationa)
TUEURS AU KARAT Entrée Gdes. 2.50 et 4.00
Entrée Gde. 0.60 Samedi a 6 h. et 8h.
En lére Partie :
CINEELDORADO = “8 WipwareR
n- 2@me Partie :
Vendredi A 6h 16 et et 8h. 15 TOUT SUR LE ROUGE
En lére Partie : Entrée Gdes. 1.50 et 2 50
LES JOKERS ,
En 2eme Partie : ee
LE DERNIER BASTION
Entrée Gdes. 1.50 et 3 00 MAGIC. CINE
Samedi & 6 h. 15 et 8 h, 15 Vendredi 2 6h 16 et et 8h. 16
_ BIBERNATUS MON ON“LE BENJAMIN
Entrée Gdes. 1.60 et 8.00 Entrée. Gdes. 1.50 et 2.50
CENTRE CULTUREL samedi 2 6 b. 16 et 8h. 15
AUDITORIUM LES LEGENDAIRES
Vendredi & 7h. DE DELMAS
LE MOMENT DE TUER En 2éme Partie :
Entrée Gde. 1.50 DYNAMITE JIM
ees”
be Luxe Auto Ciné CINE UNION

Vendredi 86 h 15 et Bh
ALVAREZ KELLY
Entrée Gde. 1.60

Vendredi & 7 h. et 9 h.
VEVASION LA PLUS LONGOE
Entrée 1 dollar par voiture

Samedi & 7 h. et 9 h.
CADAVRE

A CENTRAL PARK
Entrée 1 dollar par voiture

Samedi & 6 h. 15 et 8h
UNE MINUTE POUR PRIER
UNE BECONDE

POUR MOURIR

Entrée Gde. 1.00



CINE SENEGAL

Vendredi & 6 bh 16 et et 8 h. 15
BANDOLERO

Entrée Gdes. 1.00 et 2.00
Samedi & 6 h. 15 et 8 h. 15

En lére Partie :

LES LOUPS NOIRS

En 2éme Partie :

LA MOTOCYCLETTE

Entrée Gdes. 1.50 et 2 00

DRIVE IN CINE

Vendredi A 7 h. et 9 bh
GROS COUP A PAMPELUNE
Entrée 1 dollar par voiture

Samedi A 7 h. et 9 h.
EL GRINGO
Entrée 1 dollar par voiture







AIRPORT CINE

Vendredi & 6 h. 30 et 8 h. 30

COMMISSAIRE X HALTE

AU LSD

Entrée Gde. 0.60 et 1.00

Samedi a 6 h. 80 et 8 h. 30

En tére Partie :
L'ENSEMBLE SIMBIE.

DES GONAIVES

En 2eme Partie :

LE SECRET DE JOSELITO

Entrée Gde. 1.00 et 1.56

Pharmacies assurant

le Service cette nuit.

VENDREDI 2 OCTOBRE 1970
«BLEUE,

MONTPARNASSE

Vendredi a 6h 15 et 8 bh.
VEVADE DE YUMA
Entrée Gde. 1.60

Samedi a 6 h. 15 et 8h
7 WINCHESTER POUR
UN MASSACRE
Entrée Gde. 1,60



CINE PALACE
Vendredi & 6 h. et 8 h, 15

DEUX PISTOLETS
POUR UN LACHE
Entrée Gde. 1.50

Samedi 4 6h et 8 h. 15













B/JJ/Dessalines LA BATAILLE DE LA
«ST AUGUSTIN» DU DIABLE
R/Alerte Entrée Gde. 1.0€
SS ERE
AVEC

LA

Mort aux Rats

EN BOULETTES

GIBBONS:
QUEL QUE SOIT
LE RAT
IL PERIRA

SACRO IER OE DOL SPR IEE YE















sont passés sur ses banes,
sont aujourd’hul des adul-
tes

Valoeu les enfants de
tous les Chefs d’Etnt. Le
Preéstdent Vincent n'navalt
pas denfant, mas j'at cu
saoniece. J'nt evn les enfants
du Président Leseot, ceux
du Président Estimé, — et
ceux o du Président Duva-
Her, Je pourrnls vous citer
pus mal d'autres noms

Frita Benjamin, Ie violonis-
te, Mydame Victor Laro-
che, eté

C'est fortuitement
Madame René Durocher,
née Carmen Dorsainville,
svest découvert cette vocn-
tion d’éducatrice. Apres ses
études primaires aux cours
Yvonne Dupeé, elle fut pré-
parée au Brevet Supérieur
par le Dr. J. C. Dorsainvil-
le, son oncle. Puisy elle en-
tra a l'Ecole de Pharmacie.

que

— Je suis lune des pre-
miéres pharmaciennes hai
tiennes. Faisaient partie de
ma promotion Mademoisel
le Bayard, Louise Villard,
et Thérése Charlier.

Le Dr. J. C. Dorsainville
orienta ensuite sa niece

SNR eI A

Madame René Durocher,

(Suite)

_vers In Pédnpgogie. La jeu-
ne Carmen décrochna donc
son diplome d'nptitudes peé
dagogiques a l’Ecole Norma
le. Une chalre a mi-temps
lui fournit Voccasion de
mettre ses nouvelles con-
nnissances en pratique. Le
matin, ele enseignait dans
une ¢école primaire, et l'a-
pres-midi, celle exécutnit les
ordonnances & VOfticine de
son oncle, rue de In Révolu
tion. Mnis cela ne devait.
pas durer.

— A Varrivée des Améri-
cains, un amf me proposa
un emploi de cent dollars.
Muis, je n’étais pas secré-
taire. Cependant, comme
cet ami me donna lassu-
Trance que son offre tien-
drait encore dans un an, je
partis sans tarder pour la
Jamaique. Et, au bout de
douze mois, je revins, nan-
tie de mes dipl6mes de te-
neur de livres et de sténo-
dactylo. De plus, je possé-
dais langlais.

Toutefois, la nouvelle se-
crétaire n’obtint pas l’em-
ploi promis. Elle en trouva
um autre a la Banque Roya
le du Canada que dirigeait
& Vépoque Monsieur Os-

RECEIVER MODEL AM/FM

SX-I500 TD

Music Power
Output
(80 watts

Cea eco eth an



PE amb

ntinental cern
RUS 1 e301

|
i

OU IREZ-VOUS
SAMEDI SOIR

LES SCHLEUX - SCHLEUX

Vous reviennent au

Rond Point Night-Club

Samedi 3 Octobre 70
Faites vos réservations

Admission : 3 dollars





AU CAPITOL

VENDREDI ET SAMEDI 5 OCTOBRE 1970
A 5 Hres. 30 et 8 Hres. 30

’

ra
CEC RL EA
Ree ost oRs





Tl était une Fois
Quest











wald J. Brandt. Ele quitta
bientot ce job, et travailla
successivement pour une i
ne hollandaise de naviga-
fon et pour In Majson Paw-
ley. “

— Cest & ce moment-ld
que je me suis mariée. C’é-
tait en 1929. Et mon
qui avait forntellement pro
mis de me laisser travatiler
nu-dehors, changea son fu-
sil d’épaule.

Pour ne pas rester inac-
tive, Madame René. Duro-

cher monta une bibliothe-
que. Pendant quelque
temps, elle loua des livres.

Mais cette occupation n’é-
tait vraiment pas suffisan-
te pour cette personne plei
ne de ressort.

— Si je fondais une éco-
Je, René ?

—_ Excellente idée. Com-

me ca, tu. n’aurais pas a4
sortir.

Et c’est ainsi qu’est née
lVEcole Sainte Thérése de

VEnfant Jésus au mois d’oc
tobre de lannée 1933.

— Reegrettez-vous d’avoir

abandonné le secrétariat
pour embrasser l’enseigne-
ment ?

— Pas du tout. L’ensei-
gnement m’a fourni l’occa-
sion de faire beaucoup de
bien.

Madame Serge Ville -
drouin, née Eaderle Carduc
ci, fille adoptive de Mada-
me Durocher, et son succes
seur, assiste a l’entretien
depuis cinq minutes. Elle
prend la parole.

— Pendant dix-neuf ans,
une école du soir a fonc-
tionné ici pour les gens de
maison. Ma mére_ donnait
son temps et payait des pro
fesseurs, alors qu'elle ne ré
clamait rien de ses éléves.
Chaque année, elle faisait

“un Arbre de Noel et offrait

une réception 4 l'intention
de ses éléves du soir.

Madame Villedrouin, qui
a pris courageusement la
suite de Madame Rene Du
rocher, a étudié la Pédago-
gie pendant six ans a lIns
titut Catholique de Paris.
que tous ces enfants qu

— C'est ma meére qui 2
fondé le Guidisme en Haiti
en 1942 et fait venir ici La
dy Baden-Powell en 1951.

En tant que promotrice
et animatrice de ce mouve-

ment, Madaime Durocher a
& des

assisté et pris part
Conférences en France et
en Italie.-

_- Madame René Duro-

cher, avez-VoOus éte une Di
rectrice sévére ?

— Je crois que j’ai tou-
jours été dans 1a mesure.
Bt mes éléves m’ont beau-

coup aimée. ‘
— T) m’empéche, pour-
suit Madame Villedrouin,

quils lui ont donné tous les
sobriquets possibles - Troin-
Pas, Chaland, etc. Mais dc
puis quelque temps, elle est
devenue la grand-mere de
Vécole, et les enfants font
delle ce gis veulent.

w- LiEcole Sainte Thére-
se de l’Enfant Jésus ust-ele
mixte °?

_— Elle Va toujours été.

— Que} est son effectif
moyen ?

— Deux cent soixante
quinze 4 trois cents éleves.

— Combien de profes -

seurs assurent les cours ?
—hyena huit, plus un

professeur de sport et un

professeur de rythme.

A VEcole Sainte Théré-
se de ’Enfant Jésus, il y 2
aussi une salle de cinéma
et une classe spéciale pour
les inadaptes.

Et je me retire, tout heu-
reux d'avoir eu cet aimable
entretien avec Madame Re
né Durocher et Madame
Serge Villedrouin.

Dans la rue, j’ai une der
niére pensée pour Blanco,
le gosse de Ja rue Capois.
Sa petite chimére, je i en-
tends encore «Sil n’y a-
vait jamais décole, je se-
rais content. J’irais trou-
ver mon petit ami ameri-
cain & Payan>.

ee
Ocere demploi

L’Ambassade Américaine
désire employer we dactylo
graphe qui sera arfectée a la
Section Consulaire. Tout pos
tulant & ce poste doit étre bi
lingue (Francais - Anglais)
ct capable de dactylogra-
phier au moins de 40 mots a
‘a minute. Les formulaires de
demance temploi peuvent

,



fonnist



mart, .

tre obtenus au bureau de la
_Récept de. VAm



Léon Baptiste, Assistant
Manager de la Transcarib-
benn, vient de passer une
mervellleuse semaine de va-
cances au Mexique, Il nous
est revenu hier mati. Léon,
quia un‘faible pour les cou-
leurs ‘chaudes, a débarqué
dans un complet doré des
plus «pachuco». Joyeux re-
tour, Léon |

XEXKX
«Mon séjour a été trop court,
mais plein d’agrément». C'est
ce que m’a dit la jolie Ginet-
te Duperval du Comptolr de
Vente de la Pan Am. Bue cat
rentrée de Montréal nicr ma
tin. Ee y a passé dix sept
jours.

xXXxKx

Hier matin, ont pris l’a-
Vion a destination de 1’ Arne
Tique du Sud l’Ingénieur Ro-
ger Olivier, Directeur techni
que de ia Camep, et Mon-
sleur Pascal Lumbert, Admi-
nistrateur de cette Centrale.
Nous leur souhaitons un fruc
tueux séjour a l’étranger. Ils
seront de retour dans un
mols.

XKXX

Gérald Lévéque et sa fem
me, née Mireille Silvera, sont
rentxés de Porto Rico hier
matin. Is y ont passé peu de
jours. Lis avaient voyagé pour

_ INSTANTANES .

(Suite)

affaires. °
HEXX
Madame Poul Lebrun, née
Denise Gaetjens, est rentrée
de New - York hier matin.
C’est la qu'elle réside de-
puis quilques. temps. Mada
-me Lebrun est venue ou che
vet de sa mére malade,
zrnunr x
L’Ingénieur Alexandre Jean~
ty, du Département des Tra-
vaux Publics, est rentré de
voyage iler matin. Bénéfi-
ciairc dune Bourse de lUnes
co, fi a étudié lVUrbanisme
aux Etats Unis et au Mexi-
que pendant un an.
xxXxXX
Cest hier matin que nous
est revenue la gentille et jo-
lie Kareen Thiesfeld. Ses va
cances & New Yodk ont duré
deux mols et demi, et ont été
«formidables».
XKXX
Est rentré de New York
Monsieur Hugues Casséus. Il
vient d’y séjourner pendant
deux ans et quelques mois.
Monsieur Casséus passera u-
ne partie de l’hiver ici.
XXXX
A bord du méme avlou, est
rentré Monsieur Charles A.
Louis, Inspecteur de l'Immi-
gration. Son séjour aux Etats
Unis a duré quinze fours.



Raccoureis

Il y a eu hier aprés midi
vers les cing heures une cx-
plosion d'un des transforma
teurs de la Compagnie d’E-
cloivage Electriaque. Cia cut
lieu au Boulevard Jn Jacques
Dessalines, zone rue Charé-
ron, On a observé un certain
émol dans le quartier A la
suite de cette explosion.

XXXX

Selon une information de
presse lue ce matin 4 la Ra-
dio, la rentrée scolaire pour
Yexercice 1970 - 1971 est fi-
xeée au lundi 12 Octobre.

KXXKX

Au cours d'une belle céré
monie qui s’est déroulée ven
Gredi dernier au Palais Je la
Croix Rouge Haitienne, des
postulants au titre de Jaidi-
niéres d’enfant, des religieu-
ses et autres éducateurs ort
recu teurs diplomes de fin de
stage en secourisme.

XXX

Selon les nouvelles qui nous
sont parvenues, nos confré-
res Henriquez G. Victor (Le
Septentrion), Georges Boncy
(Radio Citadelle) sont trés
satisfaits de leur séjour en
Allemagne oti ils y sont en
qualité d'invités du Gouver-
nement de Bonn. Le 4 Octo-
bre ils seront en France com
me invités du Quai d’Orsay.

KXXXX

Lattention du Secrétaire
d'Etat de l’Education Natio-
nale, Son Excellence Frédeé-
ric Kébreau a été attirée par
ies besoins de l’école prit.cai-

re congréganiste de filic de
Mirebalais lors de la visite
présidentielle du 22 Septem-
bre. Tl prend les dispositions
hécessaires pour Vacheéve-
ment du baitiment qyui loge
cette écule.
KXXX

Le confrére de la Rue du
Magasin ae VEtat iniurme
que la Commission Permanen
te Agraire a réintégré dans
leurs biens 500 paysatis du
Département du Sud, Cette
commission a été formée par
le Chef de lEtat pour redres-
ser Jes torts et les abus dont
patissent les masses ruralas.

KXXK

Selon un rapport cfliciel
du Département de la Justi-
ce des E.U. 6542 ressortissants
haitiens ont obtenu leugs vi-
sas de résidence en ce pays.
En 1965 le nombre etait de
3.609.



Menace contre.

Nixon
RABAT (AFP)

Nixon, prends garde. Un se
cond Sirhan se prépare. Ne
loublie pas, déclare un tract
rédigé cn espagnol émanant
des combattants pour la pu-
raté de l’Islam (section de
Sakiet El Hamra) qui met-
tent en garde le Pdt des E-
Etats Unis ~u moment oll ce-
lui-ci est en visite officielle
en Espagne.

AU CAPITOL

DIMANCHE

AS Hres.- 7 Hres et 9 Hres.

Mon Fils cet Incompris



Un drame bouleversant
Et en lever de rideau :

Le match SAN SAL

Entrée :

4 OCTOBRE

VADOR — HAITI
Gdes. 2.00 et 5.00

:

ROE RICE RINE SIDE RICE OE OEE SIE EES

\
$
\
z
5
$
)
BS
5)

(SUPER SOIREE
A LA yp
Discotheque
AU.
Rond Point Night-Club

iB
a

Soirée de cloture des Grandes Vacances

‘le Vendredi



9)
:
i
i
i

_ Participation 2 dollars

Le Rideau s’ouvre sur de jeunes Vedettes |
' -Haitiennes,
Accompagnées par «LES: DIFFICILES»

2 Octobre .







La visite de Laird
en Gréce

ATHENES (AFP).

Le Secrétaire & la Défen-
se américain, M. - Melvin
Laird, la plus importante
des personnalités aiméricai
nes & se rendre en Gréce de
puis le coup d’Etat militat-
re est arrivé en fin d’a-
prés-midi & Athénes_ ve-
nant d’Ankara.

Les mesures de sécurité
avaient été renforcées 4 l’aé
rodrome international ot
le Secrétaire américain 4
la Défense a été accueilli
par le Général Anghelis,
chef des forces armées grec
ques, les chefs des trois ar
mes, le Secréaire d’Etat aux
Affaires Etrangéres Cc,
M. Christos Xanthopou -
los-Palamas, et M. Lukas
Patras, ministre sans por-
tefeuille représentant le ler
Ministre, M. G. Papadopou
los.

Les entretiens que M. Laird
aura avec les autorités grec
ques au cours de la jour-
née de samedi seront uni-
quement de caractére mili
taire, indique-t-on dans
les milieux autorisés améri

cains et grecs d’Athénes.
lis porteront notamment
sur la situation dans le

Nord du Bassin de la Médi
terranée orientale. Aprés
l'annonce récente de 14 le-
vée de l’embargo américain
sur les livraisons d’arme-
ment lourd & la Grece.
Aucun programme précis
de conversations n’aurait
été fixé. Mais, dans les mé
mes milieux on n’exclut
pas quwil puisse étre ques-
tion de la politique grec-
que ou de la question chy-
priote. ~

M. Melvin Laird, qui pas
sera la soirée de vendredi
avec Ambassadeur des E-
tats-Unis, M. Henry John
Tasca, rencontrera samedi
matin le chef des forces ar
mées le Général Odysséus
Anghelis, et son état-ma-
jor, le régent de Gréce, le
Général Georges Zoitakis,
et, dans l’aprés - midi, ou-
tre le Premier Ministre, M.
Georges Papadopoulos, les
deux autres membres du
Gouvernement, membres ‘iu
Conseil de la Révolution,
M, Stylianos Pattakos, Vi-
ce Président du Conseil et
M. Nilolaos Makaresos, Mi-
nistre de la Coordination @
cononiique.

Reimerciements

Les familles : Isidore, Do
rismond, Rios, Johnson, A-
chille, Clermont, Bélizaire,
Guichard, remercient bien
sincérement le Sous-Secré -
taire d’Etat des Finances et
des Affaires Economiques,
le Personnel de la Secrétai
rerie d’Etat des Finances et

des Affaires Economiques,
le Docteur Hervé BOYER
et famille, le Personnel du
Bureau de Supervision des
Entreprises Mixtes et d’E-
tat, le Personnel de 1’Offi-
ce d'Assurance Véhicules
contre Tiers, le Personne! de
fl’Office d'Assurance Voya -
ge, tous leg@amis de la Ca-
pital, des Villes, de Provin-
ce et de V’Etranger qui leur
ont domné des marques de
sympathie & JYoccasion de
la mort de leur regretté fre
re, oncle, beau - frére JO-
SEPH ISIDORE, enlevé a
leur affection le 15 Septem
bre dernier.

Elles les prient
ver ici l’expression
profonde gratitude.
P.awP., le ler, Octobre 1970

de trou-
de leur



DECES

Les Pompes Funébres Pa-
ret Pierre-Louis vous annon-
cent le décés de M. René E-
LIE survenu Mardi aprés-mi
di a Kings County Hospital
de New York.

A ses enfants : Mme Louis
Nervil, née Cermen Elie, M.
et Mme Raymond Elie, Mile
Marie Dorothée Elie, Mile
Mme. Pierre Elie. M. et Mme
Louis Elie, M. et Mme André
Dufresne née Jacqueline Elie
M. et Mme. Lieutenant Ale -
xandre Alban née Micheline
Elie, M. Fritz Elie et M. Yves
Elie, Mile Matie-Rose Elie: a4
ses petits enfants : Josette,
Carlito, Carote,
Est s ie, Judith, Floren -
ce; a4 ses soeurs : Mme Ed -
gard Bordes née Georgette E
lie, Mme. Fernande Elie; a
ses neveux et niéces: M. et
Mme Gérard Bordes actuelle
ment & Chicago, Mile. Mer-
cin Bordes, M. et Mme Lieute
nant Nestor Jn-Philippe, M.
et Mme. Nérés Henry ; a ses
Cousins et Cousines : Le Co-
lonel Antoine Jn-Gilles et
Mme., M. et Mme Georges
Jn. Gilles, Mile. Alourdes Jn-
Gilles, Me et Mme Jacques
Laventure, Ress Ernest, Mile
Eugenie Dufresnes.

En cette douloureuse cir-
constance, Les Pompes Funé
bres Paret Pierre-Louis et le
Nouvelliste présentent leurs
sincéres condoléances aux fa
milles Elie, Tjérancy, Pothel,
St. Preux, Dufresne, Nervil,
Alban, Bordes, Jn. Gilles.
La date des funérailles se
: é6e..ultérieurement



Déclaration de

Melvin Laird
ATHENES (AFP)

dent Nixon et le Gouverne-
ment des Etats Unis et no-
tre visite en Gréce fait par-
tie de la visite du Président
Nixon .en Europe et Méditer-
ranée, a déclaré le Secrétaire
américian 4 la Défense, M.
Melvin Laird, & son arrivée
ce soir & Athénes, en compa-
gnie de membres de son Etat
Major et de Amirali Thomas
Moorer, Chef des Opérations
Navales américaines.

jouté, est devenue ces temps
derniers un lieu de confron-
tation, mais aussi de frater-
nité et de négociation. Fai-
sant allusion 4 l'activité na-
vale soviétique en Méditer-
ranée il a signalé que les jour
nées de navigation
ques étaient passées de 750 a
17.060 pour l’ensemble de cet
te flotte.

qui a annoncé qu'il se ren-
drait aprés Athénes 4 Malte
puis Washington, a souligné
Vimporiance
tions qu’il
relation avec l’avenir de 1’O
TAN dans cette région

du CCRP contre

des arabes iostiles
BAGDAD (AFP)

tral de la Résistance palest: -









REIN IE SICIE ISIE IC IONIC SOIC SEIN IOS

eS
y
%
%
8
Y
yy
4
YB
Bp
By
B
y
4
y
y
g
:
3

EXNRILNNAKAKAHANAAANAWIOK INIA IIIA NANA

SEIKI IONE III EERE ICIEN IIIS IONIORE NICOSIA INS

VENDREDI 2 OCTOBRE 1970 - cS

des victoires répétées que
nous remportions sur les for
_ces de lautorité vendue, fai-
sant pencher la situation mt
ltaire en notre faveur des
forces arabes hostiles sont en
trées en jeu. Elles sont inter
venues de tout leur poids et
se sont opposées @ la révolu-
tion.

L’occupation de ...
Suite)

d@’obtenir que les détenus poli
tiques au Mexique bénéfi -
cient d’un jugement confor-
me au droit et respectant la
personne humaine.

Quoi qu’il en soit, de ce grou
pement, Ambassadeur aprés
avoir tenté de parlementer
avec les occupants de son Am
bassade réussit 4 alerter la
police qui dépécha des ren -
forts de la force mobile sur
les lieux. Ayant pénétré dans
lAmbassade a la requéte for
melle de Ambassadeur les
policiers ceinturérent les oc-
cupants dont aucun ne sem-
blait armé et non sans de yé
hémentes protestations de
leur part les embarquérent
a bord de fourgons cellulai -
res.

Nous représentons le Prési

La Méditerranée; a-t-il a-

soviéti-

Le Secrétaire a la Défense

des conversa-
ura en Gréce en



ay AVis de l'Institut

monde. Haitiano - Américain
xExX xX AUX MEMBRES DE:
. LA CHORALE.
Violente attaque Le nouveau directeur de
yInstitut Haitiano-Améri-

cain, M. Waiter E. Wells se
rait heureux d’avoilr une
prise de contact avec le

La Radio du Comité Cen- Anciens Membres de la ch

nienne, émettant de Bagdad, Américain, et les invite a
a lancé cet aprés midi une se présenter le Samedi 3
violente attaque contre Jes Octobre prochain a 4 hres
forces arabes hostiles qui p.m. Cette entrevue aura
sont intervenues aux cOtées HWeu dans VAuditorium de

des forces de la trahison du l'Institut.
rant les derniers événements Cordiale Bienvenue a
de Jordanie. Tous.

Au cours de la boucherie Avec les remerciements
de Jordanie, a dit la voix du anticipés de M. Walter
CCRP, et durant les combats Wells
acharnés que nos révolution- Nouveau Directeur de

VInstitut
ricain.

Haitiano-Amé

naires ont menés, lors méme



_ DIMANCHE 4 OCTOBRE a 5 Hres ~ 7 Hres. et 9 Hres.
a Yoccasion de son anniversairecLE REX-THEATRE» tourne
les feuillets de son fabuleux album de superproductions é-
minentes dont la prodigieuse envergure et le prestige de
linterprétation ont recueilli les plus éclatants suffrages et
présente : :

L’Aftfaire Ryker ou
L’Odyssée d’un Sergent

_ LEE MARVIN
ws LODYBSRE D'UN SERGENT



Avec : LEE MARVIN — Un drame pathétique qui a pour dé-
cor une Cour d’Assises Militaire et pour structure la cons -
cience de l’homme face 4 la justice implacable. \
Entrée : Gdes. 2.50 et 4.00
Cartes en vente dés 10 heures du matin



Joyeux Retour a l Ecole
Aprés une visite

AUX BELLES CHOSES ia
Sacs d'Ecole pour Grands et Petiis

Aux Belles Choses

. Sous-vétements pour Enfants
Chaussettes pour Fillettes et Garconnets

Au temps de la Rentrée des classes
Comme en tout temps VISITEZ.
AUX BELLES CHOSES — les plus Belles choses
Aux plus Bas Prix
Avenue J. Jacques Dessalines, 353

AUDITORIUM CENTRE CULTUREL
Jeudi 8 Octobre a 8 Hres. du soit

«LES MESSAGERS DE L'ART» présentent

ZOO STORY

(de Edward ALBEE)

LE TIGRE
(de Murray SCHISGAL

Avec : Francois LATOUR — Micheline
SUCCAR — Eddy GARNIER
Soirée Thédtrale dédiée & la mémoire d
. Gabriel IMBERT

50 dolla












rale de l'Institut Haitiano- ~





Full Text

PAGE 1

QUO,TWI~N LE PLUS ANCIEN D'HA/1'/ Fond6 nn 1890 Directeur et Rdacteur en Chef L,UCIEN MONT AS Aflmudatrate.,,._ : MJM MAX CHAll_YET Nu :.rn 07(! t 'v I.1111[BRJ!l D.11 L'A.BBO de l'Enfant Jsus, se don ne l'enseignement primai re. Ces tudes sont sanc tionnes par le Certificat Nous avons aussi le jardin d'enfants, ce qu'au trefois nous appelions •ln maternelle•. ~ente bord d'un navire de apparemment s'e,npcher de la Prudential-Grace Llnes, le rver au couteau cle la ban S.S. Santa Rosa, qui sera en de de Manson•, !'assassin pr rade de Port-au-Prince le dl sum de Sharon Tate. manche 4 octobre en cours. Le romancier cr\t ,D'aY ~:ronno;n:;; 0 ~:: a~;~:!r~rit bord, ce furent ccs':iuelques des matriaux de construc _ lignes d'une sorclere de Hal tlons, des appareils de radio, lywood, reproduites aussitt des tlphones, de l'qulpe . ment lectronique, des arU ces semi _ officlelfes, une ve:~les mnagers, etc.. -~ tt in L e public haitien et, plus ue e amenca e c re, r particulirement, les leaders sidant Paris, l'ex-Mme G .. de la communaut commer _ attend un don'. le pre ciale qui des invitations ont est une Panthre noire ... , ('.t envoyes. seront admis (l. , Le choc du mensoube pour visiter cette intressante exsult Romain Gary, fut tel position bord du S.S. Santa que Jean Seberg, une prcmi Rosa le dimanche 4 octobre re fols, faillit perd,:e l'en de 2:00 p.m. 5:00 p,m. fant,. Il fallait tout prix, La NASA et le systme mtrique crit le romancier, c>.:pi1quer l'horreur du racisme: c\en connue de Jean et sutL action en faveur des NoiL::, par des penchants sexuels. L'enfant fut alors sauv une oremire fols . . . ~c•est alors que l'hebdoma daire, ne pouvanL ;:;ans dou te se rsigner un tel chec, entra en lice en visant droit au ventre~ Romain Gary rap porte 1a suite ae la campa gne de presse Le 17 aot l'hebdomadf!.ir,P.crit, met tant les points sur les 1 : Jea;; Scberg att'.!fi w1 ::.,t> dont le pre est un activiste noir qu'elle avait rencontr en Ca Iifornie.> Romail1 Gary dclare que e quelques heures aprs 1:.ette ilamie, Jean dut tre tra1!S porte en hlicoptre a pital cantonal de Genve, o elle donna naissance t,. une petite fille blonde. qui ne ~nr vcut pas ... > Le romancier prcise .cet te petite tincelle de vie e;t de moi selon toute:; le~ lni~ de France., Regrettant le temps ou I:1 mre et l'enfant talent sa crs, l'auteur de Chien blanc conclut : , J'cris ces lignes r:r;~~~s s;rs ~~:e~p1t~y~~~ nl mme pour mouvolr. Je: les cris par souci d'into;:ma tian, parce que mon (11:;votr est de tmoigner, et aussi pour alder mieux compren dre ce qui se passe en li.mrl que et expliquer la rvr,ite de la Jeunesse de ce pays, don• . Je ne dsesprerai Jamali:, , AFP.De son ct, a-t-il aff~, il avait confiance dans les forces gigantesques inpul.sa bles de son peuple et dans ses possibilits cratrices. Tout ce que nous voyons de beau et de grand sur terre. tout ce qui demeure travers les sicles est l'oeuvre de la N.B.Selon certains ob servateurs, le discours de Kos syguine et celui d'hier de Brejnev indiquent ui1 durcis sement de l'URSS l'gard des USA. ln~-rt.ariata nst ' Par C'laude DAMBBEVILLE Hier matin ,par une Cara velle d'Air France, sont re partis pour Paris l'artiste Ma thilde Beauvoir Plan.sen et son mari Claude. Ils vien nent de passer en;nron deux mois ici. Mathilda ' st partie avec deux recrues pour Le vaudou , son club de Mont. martre. Elles s'appellent Ma rie Jos Penne et Marh .. -Jo s Tanis, et sont toutes le.; deux hounsis canzos. f'Qur prendre l'avion, Mathild.::. vait revtu un ensemblb de zaca, en egros bleu,, et por tait firement un halfort en bandoulire. A l'aroport, Ma thilda et Claude Planson fu rent salus par Madame Ger maine Hyppolite, leur mre et belle-mr, et par Mada~ me 0rmaine Pierre Louis ienr soeur et belle soeur. xxxx Sont rentrs de Buenos Ai rel, Argentine, Monsieur Alix Paret et sa femme, ne Lida 'l'rouillot . Alix Paret, Chef du Service des Recettes Internes au Dpartemei1t des Finan ces, vient de se spcialiser en Administration Fiscale pen dant quatre mois et demi. Il 1•ta i t boursier . de l'OEA. (sUite) Lr metteur en scne Ita lien G1mltierro Jacopettl, sr,n pouse, et tous les tectml cicns qui, depuis un an -?t cinq mols, travaillaient au tournage du film •Good bye, Uncle Tom,, ont laiss le pays hier matin. Ils vont. tour ner les dernires scnef de ce film en Floride.' CeUe pro duction clnmotagrphlque sortira au mols de mars de l'anne prochaine. Monsieur Jacopetti m'a prl de trans mettre ses sincres remercle ments tous ceux qui l'ont aid ici. A l'arogare, Mon sieur Jacopetti et sa troupe furent salus par Son Excel lence !'Ambassadeur d'Italie, le Comte Gastone Adorni Bra chesi, Mon.sieur Andr Suppll ce, coordonnateuF,et Mon sieur Rodolphe Williams, son assistant. xxxx Hier matin, bord d'un vion de la Pan Am, est arri ve ici pour un court ~jour Madame Carias Dominic!, ne Sonia Carlstroem, et son fils Francisco Roberto. Sonia est la fille de Robert et Clara Carlstroem . Elle partira sous peu destination de Rome o sont mari vient d'tre nom m Ambassadur de la Rpu plique Dominicaine. (' xxxx Le sjour New York de l'Industtiel Jal',~ues Ta,,~y ne sera pas long. C'est hier ma tin qu'il est parti en mission bord d'un avion de la Trans carribean. xxxx Madame Ernst Vieux, ne Clante Desgraves, es ren tre au pays hier matin. avec son fils Pierre. Maame Vieux a vcu aux Etats UnL'> pendant de nombreuses ac . nes . Elle s'y tait rendue, a lors qu'elle n'tait que de sept ans. Maintenant, elle revient s'tablir sur le sot 11a ta!. Nous lui souhaitons la bienvenue. xxxx Monsieur Paul .Sanon, em ploy au Dpartement des Affaires Etrangres, est ren tr de mission hier matin. Il tait New York Est galement ~entrt'e de New York hier matin Macta me J. B. , Cantave. Lure de la :;aison s1;iortive son entraineur et quelques 70-71 , les choses bougent dirigeants : Parmi les jou srieusement dans notre Purs par exemple , Rodrigue football. La plupart des Vi c tor est l'tranger. Il club s de la division natioen est de mme du 1er. ar nale son\J l'entrainement. rin ' central Jean Adrien certain s ont mme dis actuellement aux Etats put des matches tels que Unis. Le second arrire cen !'Algie Noir quJ a rras tral, Fritz Franois aprs 3 Por . t-de-Palx (5-QJ et lP s:i.lsons pa:-;ses . \'Etoile Don Bosco, vainqueur dihaitienne, est retourn au manche du Juguar par 1 club de ses dbuts : Je Don but zro . Quant au VloBosco . Roosevelt Jean lette et au Raclng, le rythLouis, l'avant centre est me de:; sances est accl1mss aussi au Don Bosco r('. au nombre d ' une cll3/lue tandis que Guy Larosilire, 2 Jours. Tout le monde veut l'ailier droit, revient a son t.n~ en l'onne el prparer cher Vlctory. Il n'est pas srieusement la : , aison pour jusqu' l'allier gauche Jean qu'elle soit fructueuse en Max Faustin qui portera bons rsultats. cette anne les couleurs du Si cert a in.~ clubs rcgarRaci'.ng. A,ioutons tout ce dent l'avi,nir avec 011timisla que l'entraineur Fritz Il est assez intressant d'entendre Mada'me , Ren Durocher citer les noms de quelques-uns de ses an ciens lves. On devine sa lp;itime fiert de savoir WASHINGTON (AFP). La Nasa a fait du syst me mtrique sa mthode principale d'expression des mesures. Elle est la premi re Agence amricaine dopter une telle politique. gne qu'elle ne met actuelle ment au point aucun syst me de poids et mesures con forme au systme mtrique, mais se bon1e exprimer ses diverses mesures en (Suite page 4 col. 4) L'Occupation de l'Ambassade ----Nouveaux 11rojets (Suite page 4 col l) ~~a~;<~;re~l ~:r s~?;~;~e 6 ;: Hyacinthe est aux USA. 70 ter min r en aot der__ _;,<,::!Su.:! 1 ~ t:::,e,.lp;'.!a:!;g:;e~ 2 :::,,;):,__ _____________ _ nler n'tait pas leur der nire en championnat na tional.. C'est le cas du Vic tory Sportif club , de l'Etol le •Haitlcnne et encore plus du Bacardt. Sl le 1er. des trois pos s de une bonne pe tJt,e qulpe rode srieuse ment dans les champion nats de vacances. par tre les 2 autres n'ont pas dcmn signe de vie. ,L'Etoile haitlenn e a perdu presque DerniM Reprsentation sur demande gni:,ale la dernire reprsenta tion de La .Pieuvre> au ra lleu dimanche 4 Oeta bre 10 hres. du matin a l'Audltorlum du Cen tre Culturel. Les cartes sont en vente l'.Ecole Au Galop, Prestige, Oso Blanco et la mai son Ernest Simon. AVIS La Secrtaireri<' d'Etat de L'Intrieur et de la D~;cnse Nationale (Service de 1mm1 gration et de l'Emm1grn.tion1 rappelle, tous les tr sera puQli le mercredi. Pi,pe:razine citrata :11.S~. CGMP81MES ET llllOP _ ELIMINE CJ>MPLETEMEMT LBS :RBS INTU.tJMAUX '.A.scadt,~ .IA.BORATO, , .. ,, { " ,,;,,1\i i.• ~>;.;' '; \t,-.( ; { ~ .,i;', t. w::f,, , ,' < ) ->/ \' ; .: ':: <;:c_:;_;_• ;,: , ';_;;Oc'

PAGE 2

.V'EN.DRED 2 0 H. A. T. A. Aaeace de Voyqes 1,1. , aae Pav• T~n ni21.47 COnflu,nous : I• soin de ; vos dlllal'clles ; et ,afflna , Joy~a, lleare. -H~ ' A. T. A. DANS NOS SALLES DE SPECTACLES MAGIC CINE Dlmunclw ::l Il, li li 7 Il ot D h u; L,:LAN DW.:! SCll,lENS tcclrnlculor Un LIii\\ 'lO Lll Contury Fox /\voc Jot111 Oui.Jin, iU1liI1 Dclull, Ll!IO VonLUr,1 OLC. MllLtour en seime Honrl Vorn11uU. L tn~loljO quu mcontc co rum, c,;L voquo avec une lo i.H11w Jmpcccnblc qui lu rend :;s wnn a ntc t\upi.:-s du p.ius \'t\ste public. Une inlerprta tlon llurs pnlr, concourt douncr l'entreprise :m note de virilit et de justesse. aos mllltll.lros ot llO~r struc ture humaine la cow,1clence de l'l~ommo 1'1106 6\ la Ju1,tJc~ Implacable L ' ODYSSEE D'UN SEHOENT ou L'l\Fl~AlRI~ l\YKllm Une po.go lumineuse de l'hlstotrc de l'llumrnc tirls douloureusement dans les lm trn9.!_ques de ln Un fllm prodlgleux qui ba laiera la. salle pantelante par son souffre puissant, so. vri t humai,ie et l'lmpeocnbW t de son interprtation. Entre Gdes 2.50 et 4.00 AU CAPITQL DlmancJ1e 4 Octobre 5 J1 7 b et li 11 MON FILS CJJ:T lNCOMPH.lS est le 1er film d'une Slec tion Italienne lJUO prsente en ce moment, le CAPITOL. Le Consul d 'A ngleterre Florence vient de perdre sa f e mme et c'est lui seul que revient le soin d ' ~\ever ses deux fils, Andr et Mllb. Il est assist d'une gouver nante, mals ses fonctions di plomatiques ne lui donnent Robert Sl.artet se trouve _____ ..,ww_ www"'."'.ll'WW~J:X):tiC:1'-'" en prison et comblne un stru ~J:a:ltJl:JlJ:mWXl:m!lmllO:O:ml:0:0::0:0:nt.MMMM> nt j ur llc J e supprimer. Ce colonel est v e ill par son an cien aide de c amp, qui est prt tout . pour sauver son maitre. MALDONNE . es t ce film de gra nde e n veq~u re, au suspen s e a ng oiss ant l'e x trme que le Drive In Cin de Delmas prsentP tout Port-au-Prin ce, pour l'ouv ert ure de la sa! ~on 70-71. MALDONNE , p ass era Dlman e lle 7 llr es et 9 hres E n tre $ 2.00 par voiture. AVIS Le 1er Octobre H/70 L'Admlnlstrntlon Gnrale des Contrilmt10ns Jnlonne le Public en Gnrai, et les Im portalcurs ou Marcllands cl'Automobiles, en partlculler qu 11 sera mis en usage, par tir du 1er Octobre 1970, un L'AFFAIRE RYKEH Trnhlr son p ays nu profit de l'ennemi demeure un cri me de li;e patrie qu'aucu' ne cour marttal ne saurp.it absoudre ... Le SERGENT PAUL RYKER, Incarne avec une mcontestable maitrise du Jeu par le puis sa nt acteur LEE MAllVlN qui fait une cration gniale est traduit devant la cour militaire am ricaine sous l'inculpation de dsertion et de crime de haute trahlson contre la ret de l'Etat. lJ r e vient de derrire les lignes Nord Co La : ...... a, pair alnll dire, 6tt lnDDrpor6e pneu 08 Goodyear. Qr6oe , ... jpaulementa arrondi-. IN wagee eort plue .Ora, la oon .._ plue lrialM, L'entollega ST, ... . .......... que reo1 . .. moque .. ahooe. de l'~uffwnent pro wqa,6 par UM oendulta aportlv& a.. ,._, QI wua offre plue de-kllo ...... ooCltar plue oh hahaL V~ von oonoeulonnal~li W1U1 ava beeolll .................. 1 Carnel de Rcepisss Sp cial (BC-57-Bls) , pour la per cc ption de la Taxe de 1re Immatriculation des Vhicu les.A a rennes. Ser:;r.-t-il condamn mort, l800lffl-tWr'IHII 9'NJl0M()BI..I a.A) ... MW& -----------~--------~ Cette taxe qul est base sur le prix CIF tir du bor dereau de Dou a ne ne pourra tre perue dsormais, que dans la V1lle o J'Importa tion du vhicule a eu lieu : Port-au-Prince ou un Chef Lieu d ' Arrondlssement financier ouvert !'Importa ti o n . Max MERENTIE Directeur Gnral. ( LE lER BTI..AN DE VOY AGE DE NIXON EN YOUGOBLA VIE BELGRADE ( ' AFP) (De Serge Romensky) Alors que la visite du prs! dent Nixon en Yougoslavie touhe . sa fin, \l est possible d'en dresser un pre mier bllan: trs hablle, trs prudent, le prsident amri cain a su, en s'associant pu bliquement l'intransigean te volont d'indpendance de la Yougoslavie, suggrer l'U nion sovitique que l'qul.U bre recherch dans le passa ge de la confrontation la ngociation lmpllqualt qu'au cune atteinte ne serait re par Washington la si tuation de fait europenne . dant du volet mditerranen du v o y a g e de M. Nixon destin r a p p e l e r l' U R S e t s a n s doute aussi aux pays de l'O tan, la solidarit de la prsen ce amricaine dans cette mer que le Prsident amricain s'est abstenu d'voquer dans son toast officiel de mercredi soir. En revanche, le Prsident Nixon a p!'ls soin, dans ce DE L•frRAN6ER ) toast, de soullgner quo la You luvle en ce qul concerne les goslo.vie pouvait tre l'o.mie . RE-569 , bllntro.les. Tout por des Etats~Unl11 . sans avoir . te erolre que des rsultats tre l'ennemie de personne. concrets seront enregistrs C'est bien ce qu' toujours dans , ce domaine, . o. Belgra voulu Belgrade. de , est intresB au , premier Lu situation au,Proche 0chef-par des 9:pportsde capl rlent, comme on pouvait s'y taux privs et par l'obtention attendre a tenu une grande de procds technologlques place " dans les entretiens, et de pointe dont . .la matrise est c'est d'elle surtout que les pow: elle cruciale alors qu'el deux prsidents ont officielle le passe le seUil des pays se ment parl jeudi matin. La ml-dyelopps . Yougoslavie, disait mercerdi Leprs1ctent Nixon a ds le soir le Marchal Tito, est premierdour, . l.n.vit le Mar te dans la mesure de ses mochaJ .T1to . luirendre sa visi yens aider ia recherche te. Le prsident . Yougoslave a d'une solution juste . qui , r~ vait .. rencontr le prsi pecterait les intrts pales dent , Elsenho.wer . New Y-ork tintens. en 1960 et le Prsident Kenne Il reste savolr, aprs la dy Washington en.1963 . mort du prsident Nasser, quelles sont les possibl.Uts concrtes subsistant, sinon par des bons offices du moins pour une possible clariflca tlon, auprs des pays arabes amis de la Yougoslavie, des posltions amricaines que cer tains croient en pleine vo lution pour ce qui concerne prcisment l fait palesti nlen . Il serit enfin erron de sous-estimer l'importance de cette premire visite d'un pr sident amricain en Yougosxxxx M. RICHARDSON POURRAIT . S'ENTRETENIR AVEC M . KOSSYGUINE WASHINGTON, (AFP) Le Dpartement d'Etat a clairement . laiss entendre Jeudi que M . . Elliott Richard son, chef de la dlgation mricaine aux obs.ques du Prsident . Na.sser, pourrait s"entretenir de la crise au Pro che-Orient avec M. Alexis Ko Kossyguine. Interrog ce sujet M. John King porte paroie du Dpartement d'Etat, a dclo. r qu'il n"y avait pas so. connaissance de projet cis en vue d'un entretien ma1s , qu'll ne : pouvait carter cette ventuaUt. M. Richard son, secrtaire la Sant et l'Education, a chois! par le prsldent Ntxon ; pour le re prsenter aux ol)sques de Nasser en . . ralson de sa con naissance , approndie des pro blmes internationaux. M . Richa1:~on a, en effet, sous-secrtaire d'Etat et ce titre il a jou un rle impor tant dans le domaine de la politique internationale du gouvernement amricain. Il est possible, dit-on au Dpartement d'Etat., que le chef du gouver~ement sovi tique demande voir M. Ri chardson dont le dpart du Caire est prvu pour samedi. Par ailleurs M . King a d clar que M . Rogers secrtai re d'Etat a l'intention de se rendre New York aux envi rons du 7 Octobre pour y as sister la clbration du 25 me anniversaire de la fonda tion de l'ONU et pouz: avoir des entretiens, en marge de s travaux de l'assemble raie, avec plusieurs de ses ho mologues. A VEMDRE -LES SPORTS OHre d"emploi 1 Jeep Laiid-Rover, mod le 1953 Le saviez-vous ? . .. Fcyenoord , champion uu goulme dont Claudel Legros cle la Coupe d ' Europe des clubs champi o n s par une mo de s te quipe roumaine U. T Ar a d . .. XX]l:X .. J 'quipe a mateur d'An golmc dont Claudel Legr o s es t l'entraineur joueur en r egist re d 'e xcllents rsul tats . Elle est maintenant en t te du championnat de divi sion d'honneur groupe Cen L r e Ouest e t es t toujours in vaincue en Coupe de FrancP, . Bravo Claudel 1 ... xxxx . . . Le 24 Septembre der !1ier, Je S a nt os de et West Ham United d'Angle terre le club de Bobby Moore, ont fait match nul (2-2) New York. Pl, blouissant. a marqu le s 2 buts de San tos . (,Jyde Best, , un noir Ber mudlen a Imit le cRh en russis s ant les 2 buts de West Ham ... xxxx . L'quipe nationale cl'Hui ti des annes 64-65 qu. Le trouve en gros New York a battu une formation italien ne . par 3 but 1. Claude Ne marin a marqu le 1er but Guy St Vll ralisa un 2me but de rve et Salomon Bt Vll cltura la marque. Chal din Lt:lices, Pelao, Ren :Nd son, Wilson Thomas, Joseph Pierre (Ti Nn), Michel Blain et Raphael Manoyr111t: ont fait excellente impres sion ... xxxx ... a un ms maln tr nant . Il porte le nom de ::x n Illustre pre : Edson Arran tes do Nasclmtento Juni or . L'vnement s' est produiL le mois dernier. Le ,roi> a mai11 tenant deux enfants, Kelly Ohristlna, 3 an s et Edson jn n lor (1 moi s ) . Sera-t-il 1111 n o uveau Pl ? . . . . . Le Racing jouera . un match de prparation diman che prochain, contre Je Ja guar, champion des vac.ances d't 1970 d e Ption-Ville. Ex cellent test pour Ren Ver tus et ses hommes. xxxx Roland Lacossade, ex gardien de but de l'Execlsior et de la slection nationale entrainera cette anne le Don Bosco de Ptionville. Ex cellent renfort pour le club du pre Djebbels . .. xxxx Les frres Georges, Ga ry et Phdre, deux de nos meilleurs volleyeurs et actuel Jement les plus rapides cou reurs haitiens, pourraient bien lais se r leur club, Saint Louis cte Gon z ague pour le club rival Cano.do ha.1tlen. Que devlem!ra St Louls? ACTUALITE M. DIORI HAMANI REELU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DU NIGER NIANEY (AV> M. Diori Hamani est lu Pdt. de la . . Rpubllque . du Niger. Bien que les rsultats des lections prsidentielles ne soient pas complte ment connus l'issue du scru tin ne falt aucuri doute. Le Prsident sortant a en effet remport .1. 850. , 931 VOIX sur l. 852: 775 bulle tins dpoullls, le nombre total des inscrits tant de 1.889.018 . xxxx SEKOU TOURE DEVAIT ETRE ASSASSINE AUJOURD'HUI SELON RADIO CONAKRY. MONROVIA {AFP). Pour w1e Secrtaire poss . ,da.nt l'anglais, la comptabl lit et la. dactylographie . Exprience , ~uise. Ecrire en fournls6ant rence, P. O . Box . 396, Port au-Prince, H:MTI. 1 tape recorder marque May-fair 2 bureaux, 1 ,classeur mtal llque S'adresser : Lalue No. 178 Pl1m:e 2-2119 COURS DE CONVERSATIOH ANGLAISE Ce cours qui fonctionne depuis trois ans sera repris . partir d,\ Lundi 5 Octobre 1970 au COLLEGE CATTS PRESSOIR, lO Avenue Martin Luther King ( ci-deva n t Ruelle Nazon ). Les intrl!sss qui auraient •Un bon Commence menb sont lnvits s ' inscrire . ce cours qui leur per mettra de parler a~c aisance et d'entendre parfaite ment. Ce cours comprendra : Conversations gradues sur les termes de la vie courante, audition de textes sur ban de magntique etc . et sera dispens uniquement en An glais les Lundi, Mercredi et Vendredi de 5:30 P.M. 6 : 30 P. M DUCO I' Age de rEspace Pour' tre adapte l'poque des : satellites et des fuses, votre voiture doit tre , resplendissante. bien qu ' un doute terrible pla ------------M: . andra k e-------------: ne sur son comportement ln qualifiable ? 1 La Cour Martiale sera-t-el '..e Prsident de la blique de Guine M. Ah med Skou Tour, devait tre assassin aujourd'hui dans le cadre dun nouveau Elle le sera quand v~ Paurez passe au . VRAI nuco, le DUCO le Intraitable en face du tral tre ? Le Sergent Ryk.er est-il un hros ou a-t-il trahi sa pa trie ? L'ODYSSEE D'UN SERGENT .. _ vous fera vivre, avec ne motion soutenue par un suspense oppressant et accen tue par la fluldlt d'un dia logue toff , une aventure lourde d'angoisse. Vous vous Identifierez la victime au cours de ce pro cs retentissant qui condam nera un traitre ou Innocente ra un hros. Vous vous enthousiasme rez au cours des Joutes ora toires ou les attaques de la dfense prennent un aspect mtallique comme un clique t!s d'armes. Le duel littraire entre l'ac cusatlon et la dfense vous _ passlcnnera et vous arrache ra des applaudissements nour ris. L'ODYSSEE D'UN SE1WENT Si le do1,1te profite l'ac cus, le Sergent RYKER sera t-11 graci ? L'ODYSBE . DW}l{ _ SEB.GENT . . un .d . 1'!1,me . .. pathtique .. qui ;~:ffg1; 0 ~nfe 0 ~~~ !a a~ ' nonc jeudi soir Radio Co nakry capte Monro'l{ia . Le speaker de la Volx de la Rvolution Guinenne a prcis que ce complot . or ganis par des membres du Front de Libration de Gui -lioe, bass l'tranger, a. vait djou grce l'u des conjurs qui en avait inform par lettre le Bu reau politique du Parti mocratique de Gulne, dont M. Skou Tour est le Secrtaire ,. Gnral. La Radio a encore que l'attentat contre le : : Chef de l ' Etat guinen de' v:ait avoir lieu au cours des i crmonies marquant au jourd'hui vendredi le . 12 ) anniversaire de l'indpen dance du pays. 1 A cours des dernires se ,, , maines ,, les autorits de '~ . . ~ '. . , nakry , , avaientJ : , dnonc . . ' ,. plusieurs repr15es ' J'exts~ ce , ' de 7 mercenaires gui ~ ; m~ens, reQJUts eti.,entr~ l ns . . l'tranger ,.-.notam t \1 ment en Guine Portugal;. se pour f9menter des trou . . bles . en . ,Rpubllque , de . . G~.~ ; -nee. , authentique . garanti 1 par la sign~ture Dq pont : de Nemo:nrs : Je : seul VRAI DCCO 1 ~ pour vitures . esten vente : i qa

PAGE 3

MffNbkibl D 88+8tiH 1970 lt t Nos Mots Croiss PROBLEME No. 071 F' 7 E11 fl11 u p, ll'nnls w a 2 L.e point en ~•pe pradel . DANS NOS . .. CINEMAS Le Bncardl, lul n'a Jamais entendu po.rler depu1s la mort de son prsident reu Jn Bnptlatc I{apman LoJs .. (SuUo de lll 1re page) AU CAPITOL passer au rival de toujour11 : Ft\\\SUn, ox Etoile Haitionne, _ un et c'est prsent le .V 0nd redl 6 h. 30 et 8 h. 30 \o Violette Athltique Olub. un capots pourrait bleu tre ro.n Jo.cquos Lo.he11S qui ~o.rlL ETAIT UNE FOIS le remplaant do Rorier Stde les buts dos trtumHes Dl\.NS L'OUES'l' BEX TDATD Vendredi 6 h. ot 8 h. 16 TEXAS ADDIO -t+-n+-m ...... lV' __ V..,_VI..,Vllt---,Wlllll!'IIU: __ %, V ru lm (Ill 11111,•H •." ~1--1--1--,-.tpo: .. ~p~~:;:~~-t; doucou-Un 'I ~1--1--i.-t--+-, li An hou! clc ln 11uo Sur i! ~1--1--1-ln Croix lJJVldemmont toutes ces nbs tentions probo.blcs font l'af faire des tlus~ on division A quJ volent Jeurs effectifs nui; Mals 81 le paBSage de Guy St Vil avait entro.\n la cbu te de l'llitoile Hl\ltienne de l'!lte du footl.Jall hultlen, ce 1u1 de H.oger Bt Vll nu vieux tlgrc semble peu affecter l Ra.cl.ng. Plumeurs co.ndidats sont l'ouvrage pour par ter le maillot No 11. Jn Max V11. }jicn pms, Guy Dorsinvll l'entra!Jiement. On se rappel Entre Odes. 3.00 et 5.00 l'ex avant centre de la sle quo le Vialotte o.vo.it loctlon scolo.lre qui devient llmln, la saison passe, de raclng-ma.n, sera trs probala coupe Dr i•'fuurn JJu~n blcmcn t 1er avant centre tan lier Justement cause de 1 ab dis que Lelnz Domlnlque joue sence d'un gardien de classe. cnrn OLYMPIA Entro Odes. P.60 et 4.00 Samedi 6 h et S h. lrt En Ure Partie : LES AMBASSADEURS En 2me Pa-tlo : ON NE VIT QUE DEUX FOIS E'ntre Ode. 1.60 7 i...J-~ ... ',11,-1..,jH-t 'CJ l---l-/.t-1-,....1--1--f--1--i 19•.1-.._1--1~--'-J..,..._...._.__, HUl{/ZONTALEMENT 1 --Mar,1ut• lttemps Aurn \n m{•dn\\\o d'or Poh-son \'iolenl Benn pn frnr :J Prnom masculin peu usi tl• Prhlixc 4 -Poli\ urpent En,,'1elanl: hris<'r les motte, Deux lettres qnJ 1'. souvent cnsemblo fi _ Prnom pou,. un cosaque Ht;ro\ne romnne~que t\ --C'e~t l{' <.lwrv{~ De xxxx VERTICALEMENT \'l!u;:0 : 1 des ,,ffe~ plqu1111ta li Un rnpnce III -Trou d'air Dons le 110m d'un fleuve maroculn \V Un sigle qui dsigne un corps e police spda\ls~ En nom Pice do charrue V Entre dana ln f~brlcntion de bien lie,; bijoux Allier. , VI Petit vol VU Bout de papier Hu mas VIII Lnps de te'mps Sur veillons IX Telle une statue du roi Soleil X Brunes nng]aises Sera mange Nue! xxxx Solution du problme prcdent SOLUTION No. 670 F. HORIZONTALEMEN'.f VERT!C'ALEMENT l. Epreuves 2. Mas; Loup l, Emission II. Pasteurisk :!. [,$,lis; N{, 0 .1, Stirling 6. S ([f. Riais; Ur IV. ~~trapnde snnw: l~ O.R. 1J. JU; P; TV. llmnlte VI. Sie Iton7. Orgnnist,, 8. Ni; Dite; E,--, , !lf.'."11. El; Osent VIII_ SOI ge; EE ;1. ~u,,tonl' 10. llh>r; Er.t,,ti• IX. Ue;Ote X. Epeire; SuP i',~ \, VOTRE: HOROSCOPE Pa,. Fra.m"e.s lJr.akc Chercnea la 1ection corTeapondant au Jour Je votre a.nntver ,atre de nats&ance et venu trouVMez le, pe,apecttve, qut vO'.i.f sl{lnalent lu autru pour demain. Droit de reproduction totale ou partielle rerv~. Proprtt King Fea.tures SJflldtcat• E:telush>lH cLK NOUVELLISTE• SAMEDI 3 OCTOBREHJ7fJ 21 MAr.s AU 20 AVRIL (BE f.l ER).-, :\fars. favorablement rientt.~. stimule votr,, initiative ))()Ur tou 1 ce qui. a he~oi.n d'i.trc travailler rien ,ans mthode ap prnprie. Trouvez ce '!ue pensen~ ls n>socis. Avance pobable s1 yo~ plans sont m)nutieux et con1 p ,hen.sif, 22 DEEMBRE AU 20 JANmentor considrablement au point qu'au Rac\ng, par exem pie, samedi procho.in, l'entra\ 11eu1 Ren Vertus foru pas ser un test tous les prten dants pour retenl!' 18 d,'entr' eux qu,I constitueron l!l nou velle quipe 1re du Rae1ng pour la nouvelJe saJson. Tous les joueurs tant li bres, 11 y a eu un vr1table bouleversement dans l'inter saison au point qu'il est as sez difficile de pronostiquer Ja composition .exacte des quipos appeles oprer en divisl'pn A. Les grands clubs, le Racing, l' Aigle Noir et le Violette se sont mis sur la sel lette dans les nombreux transferts annoncs. C'est ainsi que Henri Franclllon, l'ancien gardien du Vlctory, un moment annonc avec in sistance au VJolette, pourrait en dflnitive garder les buts du Vieux Lion. L'autre \nter national du Victory, Formose Gllles, a lui aussi annon c au Violette, mals il parait que l'arrire gauche de quipe haitienne semble peu intress un changement d'air. Cependant l'homme qul o. fait le plus de bruit au cours de cette inter saison est l'ai ller gauche 1nternat1onal du Racing : Roger St VU. En 1961, son frre ain Guy vait la sensation en pas sant de ]'Etoile Hatienne au Hacing. 9 ans aprs, Roger St Vil. 1ui laisse le Racing pour ro.it comme. to.ux amer go.uPhllogne so montra trs n;i.o. Vendredi \Permanence) che. Mo.is tout celo., ce sont lo.droit devunt l'Alg:,e Nolr et LI-,S LONGS JOURS des hypothses qui prouvent son remplaant Lebon (exJJJ!; LA VENGEANCE que le vieux Lion ne s'en fait Scl11eux Schleux) ne fut Entre Gde. 0.60 ETOILE 'CIME Vendredi . 6 h. 30 et 8 h. 30 HIBERNA.TUS pas tellement du dpo.rt de gure brillant. ' son brillant o.fer gauche. Une quipe qui pourrait Sumedi (En Pe;.'mancmce\ Les Parfums ,Goya bien tre la rvlation de la SIMBAD CONTRE LES Entre Gdes. 1.60 et 2.60 Snmedi 6 h. 30 et 8 h. 30 LE DERNIER BASTION Entre Gdeo. 1.60 et 2.60 Au Violette, Roger St Vll, saison : Le Don Bo~o. Le i~!:~e S~~-Rt.t~NS Le parfum Aquo. Manda de sern un renfort prcieux. Etransfert du sige social de Goya est entirement nou videmment sa venue handil'quipe chre au Pre Djeb veau. Plus fort qu'une Eau de capel'll. l'attaque o la prsen bels Ption Ville a Cologne. Intime et plus con. ce de 2 amers gauches de m ujonueet111rgso_uDe~a1e1nc1~enchsezsot1otusrelvese 4 centr qu'un pariuJ'.!1 ordir.aitier posera un problme tacre, l'Aqua Manda contient tique. Grald Delpche l'ennus tels que Fritz Franois \ des huiles essentielles de traineur du Violette a tandis que d'autres joueurs"; mandarine, de Jasmin, de co envisag plusieurs solutions: trs cts ont spontanment rlandre, de fleurs et d herbes Dernirement, 11 a fait Joue!' offert leurs services : Ainsi i aromatiques Les hautes qua Guy Franois ailler, gauche Ertzlind Domingue, RooseProgramme du Lundi 28 Sep;.u Samedi 3 Oct lits fortifiantes de ce par et Roger St Vil, ailier droit. velt Jean Louis et peut tre fum sont cres pour rafraILn disposition parut faneGuy Larosire, seront a chir, animer et dtendre. Em tlonner trs bien; la rapidit des internatoJnaux. Emma ployez-le avec profusion la de Roger St Vil le rend part! , nuel. Sa_non, Jeannot Paul place du parfum, ou encore clirement dangereux et ses et Wilfrid Louis, les vedettes la fameuse Eau de Cologne rnbattements vers le centre du nouveau Club de la mon Goya distille du bois de cavec tir soudain du pied gau tagne. dre. che sont v1ter Enfin l'Aigle Noir, en enga En vente au Bazar Ln Pos Un seul probl~e pour le geant le butteur de 1'Artibo te et autres supermarchs et Violette . prsent le garnlte Frantz Calixte. sa ligne piceries. dlen de but. n n'y ~n a pas ~~~!~~!lii~! ~v~;titp~d~ 0 ~; dbuts avec son nouveau club Consultes TI>tn CODHllUin : LUNDI.. ......... D h. 1 JJ MARDI .... : ..... 9h. lb_ JEUDl ........ _., 2h.b VENDREDI .. 2 h.. 6 h. Maison YVES MORAILLB Maiaon YVES MORAILLE ._ EXPRESS MARKrr . EXPRESS MARKET Dmonstration toua les jours aur rendn-vo CASA POMPADOUR Rappelez-Vous Madame Belle ce IJOlrl Rld~ Demain> L'Avenir de votre peau ae joue l. trente ana ... HELENA• RO'BINSTEIN Banque Nationale de la Rpublique d'Hati en marquant 2 des 5 buts de !'Aigle devant Port de Paix. Aux dernires nouvelles si toutefois le retrait du victo •., ry se concrtise, Bernard Au Banque de l'Etat Hatien Devenez votre propre Comptable en ouvra.nt un compte de Chques la Banque Nationale da!, le 3me international de ce club, fortement sollicit par l'Aigle Noir pourrait bien aller au club du Bel Air o sa prsence toffera le mi lieu du terrain de Michel N rette. ADMINISTRATION GENERALE CIME S'l'ADllJM PABAMOUMT Vendredi (Permanence) Vendredi 6 h. et g h. SUR LA PISTE DES APACHES (Dernires Reprsentatiom} Entre Gde. 0.60 L'AFFAIRE THOMAS CROWN El J'~1~1~~) Entre Gdes.. 2.60 et. 4.00 Entre Gde. 0.60 CINE-ELDORADO Samedi 6 h. et 8 h. En 1re Partie : LES WIDMAIER En 2me Partie : SIROP PECTORAL SEJOURNE DES CONTRIBUTIONS AVIS Vendredi 6 h l5 et et 8 h. 16 TOUT SUR LE ROUGE En 1re Partie : Entre Gdes. 1.50 et i. 60 LES JOKERS Got agrable Conae1"ootio11. A ba.ae de CODEINE TOLU et EUCALYPTOL, T-oaz, Rhumes, BHllchltes, Eanae111.eats, AffectJeas des Poamou En 2ma Partie : LE DERNIER BASTION Bmre Gdes. 1.50 et 3 00 Samedi 6 h. 16 et 8 h. 16 HIBERNATUS Entre Gdes. 1.60 et 8.00 Vendredi 6 h 15 et et 8 h. 15 MON ON~LE BENJAMIN Entre Gdes. 1.60 et 2.60 Samedi 6 h. 16 et 8 h. 16 \'1' H'\ant. Si VOU$ rec.her d'autre part, le calme, il qu, You.s y prpa,ez votn• l'sractre. VIER (CAPRICORNE): Jourl..!:===========:::=======================~ ne moyenne. Vous ral\Eerez 4aL'Administration Gnrale des Contributions se fait lede voir de rappeler au Public en Gnral et aux Contribuables en particulier que, conform ment l'article 2 de la loi du 27 Aot 1969, et sauf les ex ceptions lgales, toute persan ne age de Dix Sept ( 17 ans aceompHs, se trouvant sur le Territoire de la Rpublique d'Hati est tenue de se faire dlivrer une Carte d'Identlt par l'Administration le des Contributions. CEMTRE CUtTUAEL AUDIT-ORIUM En 1re Partie : LE.'S LEGENDAIRES DE DELMAS 21 AVRIL AU 21 MAI (TAU~ REAU) Journe contraste, ap portant des influences tantt favo , nble, et tantt hostiles. Vos ns ,ocli-s dans les affaires sont de bons collaborateurs mais vous pou vez compter sur des hauts et des lins. 22 :V!Al AU 21 ~UIN (GE '\lt~AUX ) : Ev\tez l'extravagan c<'. Des heurts 'sont possibles con Lc un ;rnr'enuiro, conjugal ou professionnel. Surtout, cartez b Hpculalion C!. ne prenez aucun rlHi~le:,urN AU 2,'l .,TUILLET (CANCER) : Prudence dnns ln alJ.:nnture e pcpie, s ou de lettres n moins que vous ayez bien rfl vantage que vous le 11ensiez tout tout d'abord. Beaucoup dpendra I' de ce que vous prendrez pour ,acquis et de ce que vous crerez de vous-'mme. 21 JANVIER AU 19 FE VRIER (VERSEAU) : Bonne journe pour dcouvrl. Je rensei gnement ou la prci'sion dont vous avez besoin. Etude et cration lit traire con..titue-ont par e!Je, mmes des russites solides. 20 FEVRIER AU 20 MARS (POISSONS) : Soyez sur vos gar des •si vous grez des fonds qui ne vous appartiennent pas en totnli t. Ne vous lancez pas dans une 'Spculation aventureuse et vi tez l'extravagance de l'accessoire. chi. Comme lc•a Gmeaux, il se SI VOUS ETES NE AU:OUR peul. qtu, vous nve• """ s"wi1<1 d'ar D•I-IUI . Voua avez une grande gent. Le coeur est favorla6. 'dignit ~t du charme; vous teti 24 JUILLET AU 2R AOU'r attir pnr l'art et les qutlons LION\: Mme si les rsultats que intellectuelles, o,leux dans vos vou,i nlt.endez des efforts plll85B gotlts. Le nat des Balances 11eut ,ont lents vcnl,, ne vous soudevenir un chef peu prs quel rinz pas. Voua in.Iles une, im11res que soit le secteur qu'il nura cho1 aion favorable Refrnez les exsi surtout .,ur lo plan judiciaire lrmeis : dr! l'aisance. o son sens de \a ju,tice et de l' 24 AOUT AU 23 SEPTEM quilibre fora merveille. Vous n'h BRE (VIERGE) : L'i.te journ(-e aiterez pas conjuguer les bons ,lomtrndo de la patience, de la laconsens dee autres avec votre in 'f{nutk et de ln comp.rhensl%:. tu\tion ;,t votre flair. Vos quali V'ous pouvez foire preuve de ou t,, vous permett;:ont d'tre un leH ces dispositions et votre agrand organisateur. SI vous ne vunlnge. Dans lcB queBtions d\\prenez pns l'un des nrts, comme l'nlea, soyez prudent. occupnt\on principale, il pourra 24 Sl!:PTEMBRE AU 28 OCfacilement devenir votre second TOBRE (BALANCE)) : Fau1ases mtier_ i"mpressions, nltercntions violentes uhondcront dans votrcvoisina S. A. F. I. C. O. Un nom dans l'Economie du pays S. A. F. I. C. O. Plus de $ 350.000 esseatJeJJement baUlens aldlllt la revalorisation de la vie oaysme S. A. F. 1. C. O. Des mJUJers de bras baltlens 1apent chaque la laatallle de la 11,edacflcaa S. A. F. 1. C. O. ua mUUon desacs de Sisal au service tle la llatlon BalUeue .s. A. F. I. C. O. Uae lachlstrle Natioaale service de la Baltleue S. A. F. t C. O. v:e. Soyez p t y mettre le ho l. IJ y 11 plus d'un moyen pour remdier a une situation dcagru hic. Aujourd'hui 24 OCTOBRE AU 22 NO VEMBRE (SCORPION) : Ceux , 1 ui sont vraiment ''.mbitieux se ront fiers des rfuasites actuelle ment possibles. Mnis vitez ~'a voir trop de fers au feu en meme t..empH cl loignPz 1l1 You~ aussi !c'R exlrmcs. 23' NOVEMBRE AU 21, DE CEMi3\\E 1SAGlT1'AIRE) . N1e Coll~e Abraham Lincoln Enselgnemcnl ~econdair~ Hue Ca11ois No ;:,8 .. Port-au-Prince, .IJa1t1 COIN DE L'HUMOUR Un riche fermier uvnil remar qu des dprd.at\ons commises dans son poulailler. Il avait ne quis ln certitude que cela tait d l'un de sea esclaves. li obser vn une surveillance active et vil un esclave prendre une poule. Il le lni-sse faire. A l'heure du diner le poulet fut servi comme pice il conv\c Lion. Au moment o il allait dcou pe,, le matre lui-dit: arrtez, c',,st vous qui volez mes poules. ,Je vah, vo\1 5 inf11grr une svre puni \\on. Maitre, dit l'esclave, jr ne m rite pas de punition, je su\s vo l rc proprit, la poule est votre proprit, je n'ai fait que 'mettre une proprit dans l'autre. Cotte rponse plelno de b-On sens lui sau va 1n vie. La direction du College .A braham Lincoln avise les m~ tresss que les inscriptions en vue des examens d'admls :,ion se pcursui_vent au l~cal e 1 'Ecole s1s ;a R~e Capots au No 5 s-; tous les Jours ou vrables, le matin de 8 heures Midi, le soir de 2 heures Vente de 5 w::~s et Mres de famille: Gnrateurs vous qul voulez .une bonne L'Ambass.de des USA met Co le a' ant une discipline ri en vente des gnrateurs qu1 ' mthode seront exposs &ms la cour goureuse et une de cette Ambassade de 9 h •. . d'ense1gnement eU\cient et 10 h. 30 A.M. le samedi 3 oc pratique, allez vite plac,:r tobre. Les ottres sous pli ca ves enfants au COLLEGE chet seront acceptes jus BRAHAM UNCOLN, Rue CD pois No 581 o un groupe .de qu'. 10:30 aprs quo1 elles se professeurs qu,aUf1s et cheront~~;:n~um S 200 . -vronns se sont vert.u~ . :e ; .l,es te rs ,$el'Ollt venJ. Les P..l'Oduits AVIS HAMPCO aux adresses suivantes p~uvent tre achets A POR'J'•Au-•a1t1cE Mme. Robert Gaetjens Lalue Coles' Market Lalae Boulangerie St~Marc A PETION VILLE Ave Jn Jacques Dessalines( Maison ,!Rigaud Rue Panamricaine Delmas ~arket Aatoroate,,,Delmas Luce Chatelain En consquence, en vue du paJement de la taxe et de l'ob tention de la Carte d'Identlt les Contribuables sont aviss que l'Office Central ainsi que les Bureaux provisoires insta ls aux endroits suivants: KIOSQUE OCCIDE JEANTY (Place des Hros de l'Indpen dance), CHALET DU CIME TIERE, ARCHIVES NATIO LES et au MARCHE ISNEE 0 VIDE (Avenue Jeun Jacques DessaJJnes ) fonctionneront tous les jours ouvrables du premier au 31 Octobre lnclusi vement, de huit (8) heures du matin midi et de Deux (2) heures 4' heures de l'a prs midi ponr la dlivrance de lu Carte d'Identlt. Port-au-Prince, le 1er Oeta bre 1970. Max MERENTIE Directeur Gnral DECES DU JOUR Jn Paul Derosier ........ 1 an L\na Jhonny ... .. ... 53 ans Pierre Lgal............ 37 ans Martine Auguste ...... .. 9 mois Andra Lo.porte .... 40 ans Claire Eliane ....... 70 ans Lili Fran tz 1 mois Vous tes maigre Vole! un nouveau moyen :facile pouvant contribuer mettre rapidement des LI VRES et des POUCES de chair ferme: Le mervellleux nouveai: WATE-ON. TIPCO, Distributeur 1'lace (Jettrard. Vendredi . '? h. LE MOMENT DE TUER Entre Gde. 1.50 IJe I.axe Auto Cill En 2me Partie : DYNAMITE JIM CJ.NE UNION Vendredi 7 h. et 9 h. Vendredi 6 h 16 et 8 h L'EVASION LA. PLUS LONGUE ALVAREZ KELLY Entre 1 dollar par voiture Samedi 7 h. et 9 h. CADAVRE A CENTRAL PARK Entre l dollar par voiture Cl.NE SENEGAL \'endrroi 6 h 16 et et 8 h. 16 BANDOLERO Enl.re Gdes. 1.00 et 2.00 Samedi 6 h. 16 et 8 h. 16 En 1re Partie : LES LOUPS NOIRS En 2me Partie : LA MOTOCYCLETTE Entre Gde,. 1.60 et 2 00 AIRPORT CIME Vendredi 6 h. 30 et 8 h. BO COMMISSAIRE X HALTE AU LB D Entre Gde. 0.60 et 1.00 Sumedi 6 h. 80 et 8 h. 30 En 1re Partie : L'ENSEMBLE SIMBIE DE.S GONAIVES En 2me Partie : Entre Gde. 1.00 Samedi 6 h. 16 et 8 h UNE MINUTE POUR PRIER UNE SECONDE POUR MOURIR Entre Gde. 1.00 DRIVE Dl CINE Vendredi 7 h. et 9 h. GROS COUP A PAMPELUNE Entre 1 dollar par voiture Sam,•di il 7 h. et 9 h. EL GRINGO F:ntre 1 dollar par voitu"e MOIITPARMASSE Vendredi il 6 h 15 et 8 h. L'EVADE DE YUMA Entre Gde. 1.C,O Samedi 6 h. 15 et 8 h 7 WINCHESTER POUR UN MASSACRE Entr<\e Gde. 1.50 LE SECRET DE JOSELITO Entre Gde. 1.00 et 1.60 CINE PAL..ta Pharmacies assurant Vendredi 6 h. et 8 ~; le Service cette nuit. ~~gi ~~Ti?ll~ VENDREDI 2 OCTOBRE 1970 BLEUE~ BI J J /Dessalines ST AUGUSTIN R/Alerto AVEC Entre Gde. 1.50 Samedi 6 h et 8 h. 16 LA BATAILLE DE LA DU DIABLE Entre Gde. 1.0C LA Mort aux Rats EK BOULETTES QUEL OUE SOIT LE RAT l!r 1 i

PAGE 4

VENDREDI 2 OCTOBRE .1970 . Madame Ren Durocher, INSTANTANES ( ...... _N_ o __ V.;..._VE_ _L_L_E_S_D_ E_ _L_•fi.;...__'B...;.;.A,;;;.;;N..;...~-E;;;;. __ R __ ) ' 11 son I pn.~.~s sur sPs bncs, :illllt I\Ujourd'lrnl de:; ndul ll'S ,J'ai t'll ll'S cnfnnt.ti de !nus l1•s Chds d'Etnt. Lt' Pn'.~ldm1t. Vlucent 11'1\vnlt, pn.s ci'l'llf1111l., mn.ls j'ul eu sa nlt'cl'. ,J'nl cu les L'nfunts du Pr(•slctP11t Ll'scot, ceux du Pr(,sldent Estim, et c•ux du Prsident, Duva lll'r. ,Te pourrais vous cil.cr pn., 111111 d'nnt.res noms . Fritz lk11Jnmln, le v!olnn!s;.)~" ,~:rlnme Victor LaroC'Pst fortnltenwnt que Mndnmc RP11L' Durocher. m'e Carnwn Domainville. sest dcoi1vert cettP voca tion d'ducatrice•. Apn's ses ('l ndcs prlma!rPs uux cours Yvonnr Dup, Plie fut pan'e an Brevet Suprieur par Je Dr. J. C. Dorsa!nvil1<'. son nncle. Pui~ elle en1 rn. l'Ecole de Pharmacie. Je suis l'une des pre mires pharmaciennes hai tiennes. Faisaient partie de ma nromot!on Mademoisel IP Bayard. Loul:.e Villard, et Thrse' Charlier. LP Dr. J. C. Dorsainvllle oriPnla Pnsuit.e sa nice (Suite) V!'rn la Pcln1s"O(.(IO. La Jou11(' Carmen clcroch11 donc .~on diplme cl'npt.ltudes p dngoglques 1\ l'Ecole Nornrn le. Une chnlrc 1\\ ml-temp.~ lui fournit l'occnslon de nwtt.re ses nouvclles con1111lssances en pratique. Lei matin, elle onselg1mlt cl1rns une 1'colc prlmulrc, et J'n pn's-mldl, elle excutait les ordonnances t\ !'Officine de son oncle, rue de la Rvolu lion. Mn!s celu 111' devnll. pns durer \ A l'arrlvP des Amri cnins, 1111 amf me proposa un emploi do cent dollnrn. Mals, je n 'tals pas secr taire. Cependant. comme cPt ami 111P donna l'assu rance qur son offre til'l1dralt encon' clans un aH, je partis sans tarder pour la Jamalque. Et, au bout de douze mois, je revins, nan tie de mes diplmes de te neur dP livres et de dactylo. De plus, je poss dais l'anglais. Toutefois, la nouvelle se crtaire n'obtint pas l'em ploi promis. Elle en trouva un autre la Banque Roya le du Canada que dirigeait l'poque Monsieur OsA.. "<: \,\l.l IO"NI -. ~~-:.~ . ----~~'! RECEIVER MODEL AM/ FM SX-1500TD Music Power Output 180 watts --~") '\ --~~------MODEL CS-63 DX 4 Way 6Speaker System OU IREZ-VOlJS SAM};DI SOIR LES SCHLEUX SCHLEUX Vous reviennent au Rond Point Night-Club Samedi 3 Octobre 70 Faites vos rservations Admission: 3 dollars AU CAPITOL VENDREDI ET SAMEDI /j OCTOBRE 1970 A 5 H,res .. W et 8 Hres .. W Il tait un Fois l' est wald J. Brnndt. Elle quitta bientt cc job, et travailla. succcss!vcmont pour une li ,;ne l10llancl1tlso cle navlga lon et pour ln MH,lson Pawloy. "" C'est . cc moment-l. que Je me suis marie. t.nlt on 1029. Et mon mari,. qui avait forn\olloment pro mis do me laisser tra valller nu-dehors, changea son fu sil d'paule. Pour ne pas rester lnuc Uve, Mudnme Ren. Duro cher monta une biblioth que. Pendant que I quo temps, elle loua des livres. Mals cette occupation tait vraiment pas suffisan te pour cette personne plei ne cl" ressort. Si je fondais une le, Ren ? Excellente ide. Com me a, tu n'aurais pas sortir. Et c'est ainsi qu'est ne l'Ecole Sainte Thrse de ]'Enfant Jsus au mols d'oc tobre de l'anne 1933. RegTettez-vous d'avoir abandonn le secrtariat pour embrasser l'enseigne ment ? Pas du tout. L'ensei gnement m'a fotm1I l'occa sion de faire beaucoup dP birn. Madame Serge Villr clrouin, ne Eaderle Cardut: cl, fille adoptive de Mada me Durocher, et son succes seur, assiste l'entretien depuis cinq minutes. Elle prend la parole. Pendant dix-neuf ans, une cole du soir a fonc tionn id pour les gens de maison. Ma mre donnait son temps et payait des pro fesseurs, alors qu'elle ne r clamait rien de ses lves. Chaque anne, elle faisait un Arbre de Noe! et offrait une rception l'intention de ses lves du soir. Madame Villedrouin, qui a pris courageusement la suite de Madame Ren Dn rocher, a tudi la Pdago gie pendant six ans l'Ins titut Catholique de Pans. que tous ces enfants qui --'C'est ma mre qui a fond le Guidisme en Hatti en 1942 et fait venir ici La dy Baden-Powell en 1951. En tant que promotrice et animatrice de ce mouve ment. Madame Durocher a assist et pris part a des Confrences en France et Pn Italie ___ Madanw Re11(• Duro cller, aVPZ-\:ou\, H \HW Di rectrice sverr , _ Je crois que j'ai tou jours dans la mesure. Et mes lves m'ont beaucoup aime. _ Il m'empche, pour suit Madame Villeclrouin, qu'ils lui ont donn tous les sobriquets possibles : Trm~ Pas, Chaland. etc. Mais de puis quelque temps, _elle est dev,'nue la grand-more dC' l'cole. et Jrs rnfant., font d'elll' Cl' qu'ils VC'11ll'l' .. L'Ecole' Saint<' se de l'E; 1 fant Jsns 't-st.-,'lir mlxte ? Elle l'a toujours Quel est son moyen ? effectif Deux cent soixant,e quinze trois cents lves. Combien de profes seurs assurent les cours ? Il y en a huit, plus un professeur de sport et un professeur de rythme. A l'Ecole Sainte se de !'Enfant Jsus, il Y a aussi une salle de. cinma et une classe spciale pour les inadapts. Et je me retire, tout }1en reux d'avoir eu cet aimablP entretien avec Madame Re n Durocher et Madame Serge Villedrouln. (Sult) Lon Baptiste, ,\sslstant Manager de la Tr,m5c:arlb benn, vient de pas,;er \11.e mervo(lleuse semaine do va cances au Mexique. 11 nous est revenu hier math,, l.un, qui Lt un'falble pour les C'U. leurs clmudos, .a dba1qu clans un complot dor lus plus .paclrnco~. Joyeux re tour, Lon 1 xxxx ,Mon sjour a trop court, mals plein d'agrment;. C'est cc quo m'a dit la jolie Ginet te Dupervai du Comptoir de Vente de la Pan Am. Ec est rentre de Montral hier ma tin. Elle y a pa~se dix sept jours, xxxx Hier matin, ont pris l'a , 1011 .:i. der,Linatlon de 1'!,rr. rique du Sud !'Ingnieur Ro ger Olivier, Directeur tech:1i que cle la Camep, et Mon sier Pascal Lambert, Admi nistrateur de cette Centrale. Nous leur souhaitons un truc tueux sjour l'tranger. Ils seront de retour dans un mols. xxxx Grald Lvque et ,,a rem me. ne Mireille Silvera, sont ronhs de Porto Rico hier matin. Ils y ont pass peu de Jours. Ils avaient voyag pour XX.XX MudC1,me Pnui Lebrun, ne Denise Guetjons, est rentre de New York hier mutin. C'est 1(1, qu'elle rside de puis qullquos . temps. Mada me Lebrun est venue au che vot de Sl1 mre maludo. xxxx L'Ingniour Alexandre Jean ty, du Dpartement dos Tra vaux Publics, est rentr do voyage iller matin. cialrc 'une Boutsl: de tUm,t eu, il a tudi l'Urbanisme aux Etats Unis et au Mexi que pendant un an. xxxx C est hier matin que nous est revenue la gentille et jo lie Kareen Thlesfeld. Ses va cancos New Yodk ont dur deux mois et demi, et ont ,,formidables). xxxx Est rentr de New York Monsieur Hugues Cassus. Il vient d'y sjourner pendant deux ans et quelques mols. Monsieur Cassus passera u no partie de l'hiver ici. xxxx A bord du mme avion, est rentr Monsieur Char!t--,, .A. Louis, Inspecteur do l'lrrmi gration. Son sjour au;;. Etats Unis a dur quinze_ Jours. Raccourcis II y a eu hier aprs mldl , ers les cinq heures une ex plosion d'un des transforma teurs do la Compagnie cl'E d:>.1, age Electrique. C,•,-t rut lieu au Boulevard Jn Jacq11e, Dessalines, zone rue Char ron. On a observ un certain moi dans le quartier ;i. !a suite de cette explosion. xxxx Selon une information de presse rue ce matin la Ra dio, la rentre scolaire pour J'exe1cicE. 1970 1971 est fi xe au lundi 12 Octobre. xxxx Au cours d'une belle monie qui s'est droule ve:1 dredi dernier 11u Palais .le la ro congrganiste de fil!< de Mlrebalais lors dr la vi.,tte prsiclentielle du 22 Septem bre. Il prend lc>s disi-,uK!ti.ms ncessanes pour l'r1c:hve ment clu bll111PllL ltlii loge cettr cule. xxxx Le confrre do la nue du Mag.tbln ae l'Etat il1i•-•l'l11e que la Commission Permanen te Agraire a rintgr dans leurs biens 500 paysaL clu Dpartement du Sud. Cette commission a forme par le Chef de Etal pour n:dres ser les torts et les abus d0nt patlssent les ma;,se!, r,.r::t!es. xxx:..Croix Rouge Haitienne, des Selon un rapport t'f[iciei postulant:; au titre de Ja; 'lidu Dpartement de la .Justi nires d'enfant, des roligreuce des E.U. 6542 ressortissants ses et autres ducateurs 0 1 .t haitiPns ont obtenu le1'4s vi reu leurs diplmes de fin d2 sas de rsidence en ce p:iys. stage en ;,;ecourlsme. En 1965 lC' nombre etait ctn xxxx 3.609. Selon les nouvelles qui nous sont parvenues, nos confr res Henriqez G. Victor (Le Septentrion], Georges Boncy (Radio Citadelle) sont trs satisfaits de leur sjour en Allemagne o ils y sont en qualit d'invits du Gou,er11ement de Bonn. Le 4 Octo bre ils seront en France com me invits du Quai d'Orsay. xxxx L'atte1,tion au Secrtaire d'Etat de l'Education Natio11alP, S011 Excellence nc Kbreau a attire par tes bC'SOI\S de ['cole pr,1.,aiMenace contre Nixon RABAT (AFP) Nixon, prends garde. Un se cond 3irhan sc prpare. Ne l oublie pas, clclare un tract rdig en espagnol manant des combattants pour la pu rat de l'Islam (section cle Sakiet El Hamra) qui met trnt en gardP le Pdt des Elats Unis,t'\11 mumenl o ce Jul-ci est en vi~ite officielle en Espagne. La visite de Laird Dclaration de en Grce Melvin Laird ATH'.ENES (AFP). ATHENES (AFP) Lo Secrtaire la Dfende~~uti~~~r:: 1 \~ 0 ~o~v{:;:: se amricain, M. Melvin ment des Etats Unis et no Laird, la plus importante tro visite en Grce fait pur dos personnalits a:inrtcai tle de la visite du Prsident nes se rendre en Grce de Nixon .en Europe et Mditer~ts ~~/'E:~t ~lliJ~~= rane, a dclar le Secrtaire prs-midi Athnes veamrician la Dfense, M. nant d'Ankara. Melvln Laird, son arrive Les mesures de scurit ce soir Athnes, en compa a vaient renforces l'a gnie de membres de son Etat rad.rame international o Major et de !'Amiral Thomas le Secrtaire amricain Moorer, Chef des Oprations la Dfense a accueilli Navales amricaines. par le Gnral Anghelis, La Mditerrane; a-t-il chef des forces armes grec jout, est devenue ces temps ques, les chefs des trois ar derniers un lieu de confron mes, le Secraire d'Etat aux tation, mais aussi de frater Affaires Etrangres gi;c, nlt et de ngociation. Fai M. Christos Xanthopou sant allusion l'activit na los-Palamas, et Ml. Lukas vale soviUque en Mditer Patras, ministre sans porrane il a signal que les jour tefeuille reprsentant le 1er nes de navigation soviti Ministre, M. G. Papadopou ques taient passes de 750 los. 17.0 pour l'ensemble de cet Les entretiens que M. Laird te flotte. des victoires rptes que nous remportions sur les for cos de l'autorit vendue, fai sant pencher la situation mi litaire on notre faveur dos forces arabes hostiles sont en tres en jeu. Elles sont inter venues de tout leur poids et se sont opposes la rvolu tion. L'occupation de ... (Sulte) d'obtenir que les dtenus poli tiques au Mexique bnfi cient d'un jugement confor m~ au droit et respectant la personne humaine. Quoi qu'il en soit de ce grou pement, !'Ambassadeur aprs avoir tent de parlementer avec les occupants de son Am bassade russit alerter la police qui dpcha des ren forts de la fo:rce mobile sur les lieux. Ayant dans !'Ambassade la requte for melle de ]'Ambassadeur les policiers ceinturrent les oc cupants dont aucun ne sem blait arm et non sans de v hmentes protestations de leur part les embarqurent bord de fourgons cellulai res. aura avec les autorits grec Le Secrtaire la Dfense ques au cours de la jourqui a annonc qu'il se ren ne de samedi seront unidrait aprs Athimes Malte quement de caractre m!li puis Washington, a soulign taire, indique-t-on dans l'importance des conversa les milieux autoriss amri tions qu'il f1-Ura en Grce en i~ins po~ter~~~cs 11 ~~!:~~~\: ~l 1 ~? 0 a~ 1 ~sveie/;!v;~!Y 01 ~e Avis de l'Institut sur la situation dans le monde. Haitiano Amricain Nord du Bassin de la Mdi X X X X AUX MEMBRES DE. terrane orientale. Aprs LA CHORALE. l'annonce rcente de l leViolente attaque Le nouveau directeur de ve de l'embargo amricain d CCRP tr ~'Institut H/aitiano-Amrisur les livraisons d'armeU COn e Cain, M. Walter E. Wells sP ment lourd la Grce. des arabes hostiles rait l1Pureux d'avolr une Aucun programme prcis BAGDAD (AFP) prise de contact avec le~ de conversations n'aurait La Radio du Comit CenAnciens Membres de la chd\_ fix. Mais, dans les m tral de la Rsistance palesti raie de l'Institut Haitlanomes milieux on n'exclut nienne, mettant de Bagdad, Amricain, et les invite pas qu'il puisse tre quesa lanc cet aprs midi une se prsenter le Samedi 3 tion de la politique grecviolente attaque contre les Octobre prochain 4 hres que ou de la question chyforces arabes hostiles qui p.m. Cette entrevue aura pliote. sont intervenues aux cts lieu dans l'Auditorium de M. Melvin Laird, qui pas des forces de la trahison du l'Institut. sera la soire de vendredi rant les derniers vnements Cordiale Bienvenue ,avec 1'Am!Jassadeur des Ede Jordanie. Tous. tats-Unis, M. Henry John Au cours de la boucf,erie Avec les remerciements Tasca, rencontrera samedi de Jordanie, a dit la voix du anticips de M. Walter matin le chef des forces ar CCRP, et durant les combats Wells mes le Gnral Odyssus acharns que nos rvolutionNouveau Directeur de Anghelis, et son tat-manalres ont mens. lors mme l'Institut Haitiano-Am jor, le rgent de Grce, le ricain. Gnral Georges Zoitakis, ______________ __:_ _______ _ et, dans l'aprs midi, ou tre le Premier Ministre, M. Georges Papadopoulos, les deux autres membres du Gouvernement, membres 111 Conseil de la Rvolution, M. Stylianos Pattakos, Vi ce Prsident du Conseil et M. Nilolaos Makaresos, Mi nistre de la Coordination e conomique. Remerciements Les familles : Isidore, Do rlsmonct, Rios, Johnson, ctnlle, Clermont, Blizatre, Guichard, remercient bien sincrement le Sous-Secr taire d'Etat des Finances et des Affaires Economtques, Je Personnel de la Secrtai rerie d'Etat des Finances et des Affaires Economiques, le Docteur Herv BOYER et famille, le Personnel du DIMANCHE 4 OCTOBRE 5 Hres 7 Hres et 9 Hres l'occasion de son anniversaireLE REX-THETRE tour.ne le~ feuillets de son fabuleux album de superproductions ~mentes do_nt la prodigieu~e envergure et le prestige de 111:terprtat10n ont recue111! les plus clatants suffra~es et presente : L' Affaire Ryker ou L'Odysse d'un Sergent Bureau de Supervision des Entreprises Mixtes et d'E tat, le Personnel de l'Offi ce d'Assurance Vhicules contre Tiers. Je Personnel de 11 't'jcr d 'A..,surancc Voya ge, tous Jelf"amis de la Ca pital, des Villes, de Provin ce et de !'Etranger qui leur ont donn des marques de sympathie l'occasion de la mort de leur regrett fr re, oncle, beau frre JO SEPH ISIDORE, enlev a lrur n ffection le 15 Sept Pm bre dernier. AUCAPITOL DIMANCHE 4 OCTOBRE _4 5 Hres. 7 Hre!; et 9 Hres. Mon Fils cet Incompris Un drame bouleversa11l Et nz lever de rideau : Le match SAN SALVAOOR HAITI Entre : Gdes. :!. 00 et 5.00 Avec : LEE MARVIN Un drame pathtique qui a pour c?r une Cour d'Assises Militaire et pour structure la cons c1ence de l'homme face la justice implacable.\ Entre : Gdes 2.50 et 4.00 Cartes en vente ds 10 heures du matin Elles les prient de trou ver ici l'expression de leur profonde gratltucIP. P.au.P., le 1er. Octobre 1970 ~~-3~'~'~',31',31';,i;-;,i;,,~,,,;:,,--:~~~~~~.,;:,~~,31""~""~~;,."";,.~~;;,.~~~ fl ----------Joyeux Retour l'Ecole i DECES Aprs une visite AUX BELLES CHOSES [/ Sacs d'E'cole pour Grands et PetiL<; Les Pompes Funbres Pa ret Pierre-Louis vous annon cent le dcs de M. Ren LIE survenu Mardi aprs-mi di Kings County Hospital deA~~~: il~:~~ts: Mme Louis Aux B~les Chose~ Nervi!, ne Cermen Elie, M. rt Mme Raymond Elie, Mlle Sous-vtements pour Enfants P~i:~?t:i~e. ::: Chaussettes pour Fillettes.,.et Garo1111ets Louis Elie, M. et Mme Andr Au temps de la Rentre des classes ~~1'~rs~~ 1 ~_ti~~~~~=!~reA!li: Comme en tout temps VISITEZ. xandre Alban n~ Micheline AUX BELLES CHOSEIS les plus BPlles choses ~((:: ~it~!tf~:~i!/1 1 ~~eg Aux plus Bas Prix ses petits enfants : Josette, Avenue J. Jacques D;ssalines. 353, Dans la rue, j'ai une der nire pense prnr Blanco, Je gosse de fa rue Capo1s. sa petite chimre, je l'en tends encore : ,,S'il n'y vait jamais d'cole, je se rais content. J'irais troi: ver mon petit ami cain Payan>. ~._:~i1 !. t J~di~1.a e~ E lie, Mme. Fernande Elie; AUDITORIUM CENTRE' CULTUREL OHre d'emploi L'Ambassade Amricaine dsire employer une dac~ylo grr..;:ihe qui sera aifecte a la Section Consulaire. Tout pus tulant ce poste doit tre bi lingue (Frarwais Anglais] Lt capable de dactylogra phier au moins de 40 mots :a minute. Les formulaires de demanc,.e i;emploi peuvent tre obtenus au bureau de la R !_SUPER SOIREE ALA. ( DiscothqueAu: Rond Point Night-Club Soire de clture des Grandes Vacances ,Le Rideau s'ouvre sur de jeunes Vedettes , H ctiennes. Accompa,gnes pa,r LES D'/FFICI,LES le Vendredi 2 Octobre Tenue : POP. Participa,Uon 2 dollars B i ~1:n~e~~~:rit B~~-~;;s~ct;ei!: .f eudi 8 Octobre 8 Hres. du soif ~l! 1 ~o~de~~~~!~M~~e.L~~~; LES MESSAGERS DE L'ART prsentent nant Nestor Jn-Pllilippe, M. zoo STORY et Mme. Nrs Henry ; ses Cousins et Cousines : Le Colonel Antoine Jn-Gilles et (de Edward LBEE) ~~~111~, ~ll~~our~:~rj~~ ET Gilles, Me et Mme Jacques Ln.venture, Ress Ernest, Mlle Eugenie Dufresnes. En cette douloureuse cir constance, Les Pompes Fun bres Paret Pierre-Louis et le Nouvelliste prsentent leurs sincres condolances aux fa milles. Elie, Tjrancy, Pothel, St. Preux, Du:fresne, Nervil, Alban, Bordes, Jn. Gilles. La date des funrailles se LE TIGRE (de Murray SCHISGAL' Avec : Franois LATOUR Micheline SUCCAR Eddy GARNIER Soir~e Thtrale ddi.e la mmoire de , Gabriel IMBERT . 1






QUOTIDIEN

LE PLUS ANCIEN DHAITI
Fondé en 1896



Directeur et Rédacteur en Chef
LUCIEN MONTAS

Administrateur : Mme MAX CHAUVET



Lefloun



MEMBRE DE L'ABROOIATION INTERAMBRICAINE DE PRESSSE

elli



e

Aldresse ¢ RUE DU, CENTRE
Mo. #12



Phones :

, R113 — 72-2114

BOITE POSTALE : 1316

} | PORT‘AU PRINCE (HAITI)





No 29.076

ims ANNE

VENDREDI 2 OCTOBRE 1970



Le dernier
succes
de Nasser

(Special au Nouvelliste)



Le dernier «cacte» interna-

tional de Gamal Abdel
Nasser. Il obtint aprés
beaucoup de difficuites le
cegsez-le-feu entre les for
ces jordaniennes et les
fedayins palestiniens, On
voit, en haut, le Roi Hus-
sein signant LTaccord. En
bas le leader palestinien
Yasser Arafat,

appose sa signature au
bas du document, sous Je
regard satisfait @un Nas-
ser jubilant. ;
(Spécial et en exclusivi-
té au Nouvelliste.)

LES SPORTS -



_ Sans arret, comme

Madame René Durocher,
qui etes-vous ?

Propos recueillis par

Il est neuf heures tapan-
les duo matin lorsque je
franchis l'entrée de I’Ecole
Sainte Therése de l'Enfant
Jésus, 4 la ruelle Marcelin.
Une forte odeur de peintu-
re fraiche me chatouille le
nez. Tiens, me dis-je, la ren
trée des classes est immi-
nente, Et je pense a Blan-
co, un gargonmet que je
viens de rencontrer a la rue
Capois. Ne se doutant pas
qiwune oreile indiseréte l'é
coutait, Blanco confiait ou
vertement son réve a lun
de ses camarades : sS‘il n’y
avait jamais d’école, je se-
rais content. J thks trou-
ver mon petit amy ameéri-
cain & Payan»>. Mais reve-
nons & la ruelle Marcelin.

— Bonjour, mademoisel -
le. Puis-je voir Madame Re
née Durocher ?

-- Certainement,
sieur. Je vais vous
ler. Asseyez-vous.

Je remercie, mais je res-
te debout. Avec mes cent
kilos, je suis un peu brise-
chaises sur les bords, et ca
me donne des complexes.
Pardonnez - moi le jeu des
mots facile et sans finesse
que je vais faire: j’y regar-
de toujours a deux fois a-
vant de me laisser tomber
dans un siége. et la-des-
sus, mon siége est fait.

mon -
lappe-

En attendant -l'arrivée de
Madame Durocher, je pro-
méne mes regards sur la
cour. Tout y est propre et
consciencieusement repeint.
On n’a pas lésiné sur la
peinture. Mes yeux fure-
teurs découvrent une volie-
re. Des serins y volettent
si s’ac-
sans cesse leur
de voir tomber

croissait
‘vain espoir



Le Point du Championnat de
la Coupe Pradel

A quinze jours de l’ouver
ture de ja saison = sportive
70-71, les choses bougent
s¢ricusement dans notre’
football. La plupart des
clubs de Ja division natio-
nale son @ Ventrainement
certains ont méme déja dis
puté des matches tels que
VAigle Noir qui a écrasé
Port-de-Paix (5-Q) et le
Don Bosco, vainqueur§ di-
manche du Juguar par 1
but & zéro. Quant au Vio-
Jette et au Racing, le ryth-
me des séances est accélé-
ré au nombre d'une chgque
2 jours. Tout le monde Xe
étre en forme et préparer
sérieusement la saison pour
qu'elle soit fructueuse en
bons résultats.

Si certains clubs regar-
dent Vavenir avec optimis-
me, d'autres par contre se
demandent si Ja saison 69-
70 terminée en aotit der-
nier n’était pas leur der-
niére en championnat na-
tional. C’est le cas du_Vic-
tory Sportif club, de VEto}
le Haitienne et encore plus
du Bacardt. Si le ler. des
trois posséde unc bonne pe
tite équipe rodée — sérieuse-
ment dans ies champion-
nats de vacances. par ¢on-
tre les 2 autres n’ont pas
donné signe de vie. :L’Etoile
haitienne a perdu presque

I ,

Derniere
Représentation

Sur demande générale
la derniére représenta-
tion de +La .Pieuvre> au-
ra lieu dimanche 4 Octo
bre & 10 -hres. du matin
a VAuditorium du Cen-
tre Culturel. Les cartes
sont en vente & lEcole
Au Galop, & Prestige, 4
Oso Blanco et a la mai-
son Ernest Simon.

rn



la totalité de ses effectifs
son entraineur et quelques
dirigeants : Parmi les jou-
eurs par exemple, Rodrigue
Victor est a Vétranger.
en est de méme du ler. ar
riére central Jean Adrien
actuellement aux Etats -
Unis. Le second arriére cen
tral, Fritz Francois apres 3
saisons passées 4 I’Etoile
haitienne, est retourné au
club de ses débuts : le Don
Bosco. Roosevelt Jean -
Louis, Vavant centre est
passé aussi au Don Bosco
tandis que Guy Larosiliére,
Yailier droit, revient 4 son
cher Victory. Il n’est pas
jusqu’a Vailier gauche Jean
Max Faustin qui portera
cette année les couleurs du
Racing. Ajoutons 4 tout ce
la que Ventraineur — Fritz
Hyacinthe est aux USA.

(Suite page 2)

Claude DAMBREVILLE

cette toile métallique

qui
Jes sépare de la liberté.

Et

CETTE ANNEE

a Cie Jean Gosselin
fera ici trois séjours
Wune semaine

La Compagnie Jean Gosse-
lin fera cette année trois sé-
jours d'une semaine en Haiti
et présentera chaque fois un
Classique et un Moderne, un
des derniers succés parisiens
— grand contemporain ou

ma pensée se reporte & aguteur d’avant - garde.
Blanco. Lui au moins, il a ~ Bile nous arrive le 6 Novem
me des vipgnees Mais ces bre, avec «Le Légataire Uni-
eaux peti Oisdaux jau- coreaiy ‘ ne
nes ..Ma parold, il pa - \°. Oe Rega etnice oe

rait que je suis un tendre,
et c’est maintenant seule-
ment que je m’en apercois.
C’est idiot. vous ne trouvez
pas ?

- Bonjour. Monsieur ...

— Dambreville.
Dambreville, du
te.

Claude
Nouvellis-

— Je suis Madame René
Durocher. Asseyez-vous, je
vous prie.

Cette fois, j’obtempéere.
La fragile chaise - coquille

sur laquelle je m/’installe
précautionneusement gé -
mit de facon inquétante.

Maladroitement, j’essaie de
couvrir ce grincement par
une toux forcée, et j’atta-
que : '

‘— Depuis quand existe
lEcole Sainte Thérése de
VEnfant Jésus ?

Depuis trente - sept
ans. J'ai ouvert cet établis-
sement au mois d’Octobre
de Vannée 1933.

La personne que j’ai en
face de moi est vétue de
noir. Elle porte le deuil de

son mari, feu lingénieur
René Durocher. Celui - ci
est parti pour Van-dela, il
yaun an.

L’Ecole Sainte Thérése de
VEnfant Jésus n'a jamais
changé ni de nom, ni d’a-
dresse. Depuis sa fondation,
elle est située au numéro
vingt dela ruelle Marce-
lin. Néagmoins, cette insti-
tution n’a jamais été station
naire pour autant.

.— Nous avons toujours é-
té a lavant-garde. Maintes
fois, if nous est arrivé de
nous servir de manuels sco
laires qui venaient tout jus
te de sortir en France.

En outre, VYEcole est en
train d’étre rebatie et mo-
dernisée. Inlassable et dy-
namique, Madame René Du
rocher consacre tout son
temps et toute son énergie
a ce beau projet de recons-
truction quelle fait exécu-
ter petit a petit.

A VEcole Sainte Thérése
de YEnfant Jésus, se don-
ne Venseignement primat-
re. Ces études sont sanc-
tionnées par le Certificat.

aussi le
ce qu’au
aa

-- Nous avons
jardin d’enfants,
trefois nous appeliéns
maternelles.

Tl est assez intéressant
d’entendre Madame ‘René
Durocher citer les noms de
quelques-uns de ses an-
ciens éléves. On devine sa
légitime fierté de savoir

(Suite page 4 col 1)

PP Shrek = eit Tene

AVIS

La Secrétairerie d’Etat de
L’Intérieur et de la Deéiense
Nationale (Service de limmi
gration et de VYEmmigration )
rappelle, 4 tous les étrangers
Résidant en Haiti les disposi
tions des Articles 31 de la loi
dau 8 Décembre 1959 sur Vim
migration et 33 de celle du 16
Septembre 1953.

Article 33. — Le Permis de
Séjour est valable pour un
exercice budgétaire du ler
Octobre au 30 Septembre de
Pannée suivante, il devra é
tre renouvelé & chaque nou
vel exercice moyennant le
paiment de la taxe prévue au
Paragraphe 4 de l’Article 31
de la Loi du 8 Décembre 1953
a savoir:

1) DEUX CENTS GOUR-
DES (200 G.) pour l’Etranger
ayant moins de cing ans (5)
de Résidence dans le pays.

2) CENT CINQUANTE
GOURDES (150 G.) pour VE
tranger ayant plus de cing

ans (5) de Résidence dans le
pays.

3) CENT GOURDES (100
G.) pour VEtranger ayant
plus de 10 ans de Résidence
dans le pays. La demande de
Renouvellement sera accom
pagnée du Bordereau attea -
tant que l’étranger a acquité
les droits d’Imp6ot sur le Reve
nu pour l’exercice fiscal écou
1é. .

L’Etranger soumettra le
cas échéant sa licence et sa
patente pour le méme exerci
ce.

En conséquence tous les é-
trangers Résidant en Haiti
sont priés de sé mettre en re
gie avec la loi sur l’Immigra
tion.

Port-au-Prince, Je ler Octo-
bre 1970.

‘Lamartinitre ADE

Secrétaire Général
Chargé de la Direction Géné-
rale du Service de )Immigra-
et de l’Emigration.

sait jamais» le dernier suc-
eés parisien d’André Rous-
sin.

La compagnie aura cette
année ies comédiens sul+
vants : acteur principal :
Jean - Marie Fertey comé-
dien de premier plan & Pa-
ris, rendu populaire par la té
lévision, Madeleine Ganne -
Jean Pierre Cernan — Anne
Alexandre — Michéle Patie:
jeune premiere de la nouvel
le vague et Roger Muni.

Vutci je programme de la
lére semaine :

Vendredi 6 Novembre, ar-
rivée a Port-au-Prince 4 10
hres 45

Lundi 9 Novembre 4 20 h
«ON NE SAIT JAMAIS» @’An
dré Roussin.

Mardi 10 4 20h:
Sans Souci

Mercredi 11 (Scolaire) 4 16
h et 20h. LE LEGATAIRE
UNIVERSEL de Régnard

Jeudi 12 (Scolaire) 4 16 h
LE LEGATAIRE UNIVER-
SEL

Vendredi 13 a 20 h ON NE
SAIT JAMAIS

Samedi 1441i17h 15 dé-

part pour Pointe a Pitre, vor
243.

Soirée



Exposition flottante
a bord du
Santa Rosa

Une exposition commercta-
le flottante organisée par di-
vers hommes d’affaires de la
Floride, la Chambre de Com-
merce de Fort Lauderdale et
Je Département du Commer-
ce des Etats-Unis, sera pré-
sentée & bord d’un navire de
la Prudential-Grace Lines, le
58.5. Santa Rosa, qui sera en
rade de Port-au-Prince le dl
manche 4 octobre en cours.

Au nombre des articles qul
y seront exposés figureront
des matériaux de construc -
tions, des appareils de radio,
des téléphones, de l’équipe -
ment électronique, des arti -
cles ménagers, etc...

Le public haitien et, plus
particuliérement, les leaders
de la communauté commer -
ciale A qui des invitations ont
été envoyées, seront admis 4
visiter cette intéressante ex-
position & bord du S.S. Santa
Rosa le dimanche 4 octobre
de 2:00 p.m. 4 5:00 p.m.

- LURSS réaffirme son soutien a l’Egypte

Le Message de Kossyguine

LE CAIRE, (AFP)

La radio du Caire a diffusé
jeudi soir un message adres-
sé par le président Kossygui-
ne au peuple Egyptien.

La délégation soviétique
que je préside, a déclaré M.
Kossyguine, a été mandatée
par le parti communiste et le
gouvernement soviétique
pour assurer aux dirigeants
de votre pays et 4 son peuple
la permanence de la politi -
que de ’URSS dont l’objectif
est de développer les rela -
tions avec la R.A.U. dans tous
jes domaines, la politique
soviétique tend également
& sauvegarder les intéréts des
peuples arabes dans leur jus
te lutte contre l’impérialisme,
a renforcer leur indépendan-
ce et & accroitre leur poten-
tiel défensif et économique.

L’Union Soviétique, pour -
suit M. Kossyguine, en tant
quwamie des arabes, prend
fermement position pour Vé
tablissement de la paix au
Proche-Orient et pour que
tous les peuples jouissent de

leur droit inébranlable 4 une
existence indépendante dans
ja paix et la sécurité. Person
ne ne doit douter que notre
attitude en faveur de la paix
va de pair avec le maintien
de notre soutien total a la
R.A.U. et aux autres Etats A
rabes qui défendent les réali
sations progressistes de leur
peuple.

Nous sommes sfiirs que la
perte du président Nasser,
aussi grande soit-elle, n’af-
faiblira pas vos rangs et ne
laissera pas un vide sur le-
quel vos ennemis placent
tous leurs espoirs. Le décés
du président Nasser accroitra
la solidarité du peuple de la
R.A.U. avec les peuples des
autres pays arabes dans leur
lutte commune.

Au moment oi nous ren-
dons un dernier hommage
au président Nasser, nous pro
clamons que nous sommes a
vec vous. Telle est la volonté
de notre parti et de notre
peuple a ajouté le président
Kossyguine.



Romain Gary accuse...

Au sujet de l’enfan

C’est le temps des (¢gor-
geurs, écrit le romancier fran
¢ais Romain Gary, ancien
Consul Général de France 4

~Los Angeles, dans une lettre

publiée le 27 aoat par France
Suir. O accuse un hebdoma--
daire américain 4 grand ti-
rage d’étre responsable de la
mort de enfant que Jean
Seberg, son ex-femme, vient
de perdre 4 I’HOpitai canto-
nal de Genéve. La petite fille
était née 63 jours avant ter-
me.

Romain Gary fatt Vhistori
que de ce qui fut, selon lui,
une campagne de presse me-
née «par une publication sé-
rieuse, lue par 6 ‘aillions d’a
méricains> et qu: apparemment s’einpécher de
réver au couteau de la ban-
de de Manson>, !"assassin pre
sumé de Sharon Tate.

Le romancler écrit : «D'a-
bord, ce furent ccs’ quelques
lignes d’une sorclere de Hol-
lywood, reproduites aussitot
par cent autres journaux des
Etats Unis : selon des sour-
ces semi - officielles, une ve-
dette américaine célébre, ré-
sidant a Paris, fex-Mrne G...
attend un bébé dont le peére
est une Panthére noire...s
«Le choc du mensonge, pour
suit Romain Gary, fut tel
que Jean Seberg, une premié
re fois, faillit percre l’en-
fant». Il fallait 4 tout prix,



La NASA et le
systéme meétrique

WASHINGTON (AFP).-—

' La Nasa a fait du syste-
me mé€trique sa méthode
principale d’expression des
mesures. Elle est la premié
re Agence américaine a a-
dopter une tele politique.

Depuis le 14 Septembre
dernier, l’Administration de
Vaéronautique et de Vespa
ce a adopté le systeme mé-
trique pour certaines de
ses publications scientifi-
ques et techniques, annon-
ce une communication de
la Nasa publiée jeudi.

Déja le volumineux rap
port (227 pages) sur les ré
Sultats scientifiques du vol
d@Apollo-12 publié le mois
dernier faisait état de cra-
teres d’un diamétre allant
de 50 4 400 métres caracté-
risant aire d’alunissage
du LEM de Charles Cooper
et d’Alan Bean en novem-
bre 1969. Les poids et di-
mensions de pierres rappor
tés de la mer des tempétes
par les deux astronautes
sont également transcrits
en grammes et en centimeé
tres, sans que solent men-
tionnés leurs équivalents
dans le systéme américain
des poids et mesures.

L’Agence Spatiale souli-

gne qu’elle ne met actuelle
ment au point aucun syste
me de poids et mesures con
forme au systéme métrique,
mais se borne a exprimer
ses diverses mesures en u-
nités métriques.

Une telle politique a été
adoptée par la Nasa, expli-
que la directive publiée jeu
di en raison de lusage gran
dissant du systtme métri-
que dans le monde. L’Agen
ce spatiale rappelle que 110
pays utilisent ce systéme,
parmi lesquels toutes les
grandes puissances indus-
trielles 4 l’exception des E-
tats-Unis, de la Grande-
Bretagne, du Canada, de
VAustralie et de la Nouvel-
le - Zélande.

Mais la Grande - Breta-
gne est en train d’adopter
ee systeme et 3 pays du
Commonwealth se propo-
sent de la suivre, ajoute la
directive.

D’autre part, le Secré-
taire au Commerce doit
soumettre au Congrés en

Juillet 1971 un rapport sur
VYutiité de adoption du
systéme , métrique aux E-
tats-Unie et quel serait le
ecottt dime telle transfor-
mation.



ae ss ODES oe wee. sree ral

t de Jean Seberg

écrit le romancier, cxpliquer
Vhorreur du racisme bien
connue de Jean et suu action
en faveur des Noite par des
penchants sexuels. L’enfant
fut alors sauvé une premiére
fois...

«C’est alors que l’'hebdoma
daire,-ne pouvant sans dou-
te se résigner 4 un tel échec,
entra en lice en visant droit
au ventre> Romain Gary rap
porte ta suite ae ia campa-
gne de presse : «Le 17 aoti
Vhebdomadair- écrit, met-
tant les points sur les i: Jeai
Seberg attenuti un véebé dont
le pére est un activiste noir
qu’elle avait rencontré en Ca
lifornie.>»

Romain Gary déclare que

«quelques heures aprés eette
infamie, Jean dut étre trans
portée en hélicoptére a l’H6-
pital cantonal de Genéve, ou
clle donna naissance & une
petite fille blonde, qui ne sur
vécut pas...»
Le romancler précise : «Cet-
te petite étincelle de vie est
de moi selon toutes les lois
de France.>

Regrettant le temps ov fa
meére et lenfant étaient sa-
crés, auteur de Chien blanc
conclut : «J’écris ces lignes
presque sa haine... Je ne
les écris pas pour aplitoyer,
ni méme pour émouvoir. Jz
les écris par souci @’informa
tion, parce que mon devoir
est de témoigner, et asst
pour alder 4 mieux compren
dre ce qui se passe en Amer}
que et expliquer la révmite de
la Jeunesse de ce pays, dont
Je ne désespérerai famais »
AF

au peuple de la RAU

La lutte héroique du peu-
ple de la R.A.U. contre l’im-
périalisme et l’agression is-
raélienne, a poursuivi M. Kos
syguine, a, été associée dans
Vhistoire au nom de Gamal
Abdel Nasser. Au cours de cet
te lutte, il ceuvrait en faveur
de la cohésion des rangs des
pays arabes et du renforce-
ment de leur unité. Vous a-
viez confiance en lui en tant
que chef patriotique et vous
aviez placé en lui tous vos es
poirs.

De son cété, a-t-il affipme,
il avait confiance dans les
forces gigantesques inépuisa
bles de son peuple et dans
ses possibilités créatrices.
Tout ce que nous voyons de
beau et de grand sur terre.
tout ce qui demeure 4 travers
les siécles est Poeuvre de la

main et de Vintelligence de
Vouvrier, du paysan, de lin-
génieur et du savant. Tout le
monde en Union Soviétique
sait quwil a perdu en la per-
sonne de Gamal Abdel Nas-
ser un grand et un fidéle a-
mi. Personne ne peut oublier
sa contribution personnelle
au renforcement de lamitié
entre les peulpes égyptiens
et soviétique. Amitié — com
me le disait Gamal abdel Nas
ser — qui était un exemple
prestigieux des bonnes rela-
tions pouvant exister entre
les peuples,

N.B.— Selon certains ob-
servateurs, le discours de Kos
syguine et celui @hier de
Brejnev indiquent un durcis
sement de VURSS a4 légard
des USA.



Ins lantanés

Par Claude DAMBREVILLE

Hier matin ,par une Cara
velle d’Air France, sont re-
partis pour Paris l’artiste Ma
thilde Beauvoir Planscn et
son mari Claude. Is vien-
nent de passer enyiron deux
mois ici. Mathilda’ est partie
avec deux recrues pour «Le
Vaudou», son club de Moat-
martre. Elles s’appellent Ma-
rie - José Penne et Mariv-Jo
sé Tanis, et sont toutes les
deux hounsis canzos. Pour
prendre Vavion, Mathilda a-
vait revétu' un ensemble de
ezaca» en «gros bleu», et por
tait fiérement un halfort en
bandouliére. A Vaéroport, Ma
thilda et Claude Planson fu-
rent salués par Madame Ger
maine Hyppolite, leur mére
et belle-méré, et par Mada-
me Germaine Pierre Louis
ieur soeur et belle soeur.

XXXX

Sont rentrés de Buenos Ai
res, Argentine, Monsieur Alix
Paret et sa femme, née Lida
Trouillot. Alix Paret, Chef du
Service des Recettes Internes
au Département des Finan-
ces, vient de se spécialiser en
Administration Fiscale pen-
dant quatre mois et demi. 1
Ctait boursier de l'ORA.

(suite)

Le metteur en scéne Ita-
hen Gualtierro Jacopetti, son
epouse, et tous les techni-
ciens qui, depuis un an et
cinq mots, travaillaient au
tournage du film «Good bye,
Uncle Tom», ont laissé le
pays hier matin. Is vont. tour
ner les derniéres scénes de
ce film en Floride.’ Cette pro
duction cinémotagrphigque
sortira au mois de mars de
Vannée prochaine. Monsfeur
Jacopetti m’a prié de trans-
mettre ses sincéres remercie



L’Occupation de l’ Ambassade
Mexicaine a la Haye

LA HAYE, (AFP)

Ce qui aurait pu étre une
tragédie se termine en comé-
die. L’Ambassade du Mexique
occupée par quelques jeunes
gens dont deux jeunes filles,
ce matin a dix heures, a été, a
la requéte de l’Ambassadeur
Alfonso Cortina, vidée de ses
occupants illégaux qui ont
pris en protestant avec véhé
mence le chemin des locaux
de la police dans des four ~
gons cellulaires.

Au total Voccupation aura
duré a peu prés une heure
wendant laquelle une extré-
me confusion due & Vignoran
ce de la Jangue néerlandaise
par le personnel de l’’Ambas
sade et de l’espagnol par les
occupants ne cessa de régner

Dans la calme villa de PAm
bassade dans un quartier boi
sé de la-Haye, proche de la
plage de Scheceningue, per -
sonne ne comprit, toutd’abord
le sens de la présence de jeu-
nes néerlandais excités
dans les bureaux. :

Un de ces jeunes gens,dans
le brouhaha, lisait une décla
ration dont le sens échappait
au personnel de l’Ambassade.
Finalement, quelqu’un com -
prit qu'il s’agissait de mem -
bres du’ groupuscule d’extré-
me gauche «Comité Mexique>
exigeant Ja libération de pri
sonniers politiques et voulant
marquer a leur maniére, le se
cond anniversaire du «massa
cre» des éléments de lopposi
tion, A Mexico, anniversaire
dont personne n’avait le
moindre souvenir aux Pays-
Bas.

Le Comité Mexique qui
vient de faire une entrée bru
yante sur la scéne néerlan-
daise rassemble des représen
tants de tionales, du «groupe universi
té critique» et de quelques élé
ments du groupuscule du par
ti politique radical. Il a pour
but de faire pression sur les
autorités mexicaines en vue

(Suite page 4 col. 8)

Piperazine citrate USP.
COMPRIMES ET SIROP
ELIMINE COMPLETEMENT LES VERS INTESTINAUX

Ascaris, Oxyures



a 7 eae a cosa

_LABORATOIRE DAY _

ments a tous ceux qui l’ont
aidé ici. A l’aérogare,’ Mon-
sieur Jacopetti et sa troupe
furent salués par Son Excel-
lence ’Ambassadeur d'‘Italie,
le Comte Gastone Adorni Bra
chesi, Monsieur André Supplt
ce, coordonnateur;— et Mon-
sieur Rodolphe Williams, son
assistant.
KXXX
Hier matin, 4 bord d’un a-
vion de la Pan Am, est arri
vée ici pour un court séjour
Madame Carias Doninici,
née Sonia Carlstroem, et son
fils Francisco Roberto. Sonia
est la fille de Robert et Clara
Caristroem. Elle partira sous
peu a destination de Rome
ott sont mari vient d’étre nom
mé Ambassadeur de la Repu
blique Dominicaine.
XXXX
Le séjour 4 New York de
lIndustriel Jacques Tassy ne
sera pas long. C’est hier ma
tin qu’il est parti en mission
a bord d’un avion de la Trans
carribean.
EREXX
Madame Ernst Vieux, née
Cléante Desgraves, est ren-
trée au pays hier matin. avec
son fils Pierre. Madame
Vieux a vécu aux Etats Unis
pendant de nombreuses ar-
nées. Elle s'y était rendue, a
lors qu'elle n'était agée que
de sept ans. Maintenant, elle
revient s'établir sur le sot na

tal. Nous lui souhattons la
bienvenue.
XEXX
Monsieur Paul Sanon, em-
ployé au Département des

Affaires Etrangéres, est ren-
tré de mission hler matin. 1
était & New York.

Est également rentrée de
New York hier matin Mada
me J. B. Cantave.

(Suite page 4 col. 4)



Nouveaux projets
rédactionnel sv
du «Monde,

PARIS, (AFP) |

Le quotidien
va augmenter, 4 partir de lun
di. prochain 5 ottobre, selon
les besoins, le nombre de ses
pages et son tirage dont la
présentation sera améliorée,
annonce anjourd’hul son di-
recteur M. Jacques Fauvet. Le
Monde, qui comptait jusqu’éa
présent une quarantaine de
pages, tiré &@ plus de 500.000
exemplaires. Cette améliora-
tion, précise M. Fauvet, est
rendue possie par lentrée
en fonctionnement d’une nou
velle imprimerie.

A partir de lundi donc, un
sommaire publié en derniére
page offrira aux lecteurs les
points de réperes nécessal -
res. Une série de nouvelles et
de renseignements seront re
groupés dans une page d'in-
formations pratiques. Le cour
rier scientifique et les infor-
mations régionales seront dé
veloppés. Un nouveau supplé
ment, «Le Monde des specta-
cles> sera publié le mercredi,

,


H. A. T. A, —. Agence de Voyages 191, Rue Pavée ie: ¢ 22147 Conflex-nous le soin de vos démarches -et vous partires. Joyeux, heureux. = H, A. T, A. - |







VENDREDI 2 OCTOBRE 1070





DANS NOS SALLES DE SPECTACLES

MAGIC CINE

Dimanche 3b,5h Th et eh
LE CLAN DES SICILIENS
technicolor

Un tim 20 th Century Fox

Avec « Jean Gabln, Alain
Delton, Lino Venturu elec.

Metlour en scéne Henri
Vorneul.

L bistotyo que raconte ce
filnl, est évoquee avec une lo
gique impeccable qui la rend
passionnante aupres dau plus
vaste pubic. Une interpréta
tion bors pair, concourt a
donner 4 lentreprise sa note
de virllite et de justesse.

Robert Startet se trouve
en prison et combine un stra
tagéme pour dérober des bi-
joux de l'exposition de Rome.
ll prépare pour cela Son éva-
sion. Quand Startet se trou-
vera sur le fourgon cellulal-
re il percera le sol métallique
de son compartiment, pour
se retrouver libre. L’évasion
a écé organisée par le CLAN
DES SICILIENS, une sorte
de Mafia. A Rome le coup
est infaisable et la solution

adoptée est de perpétrer le
vol durant le transport des
bijoux de Rome & New York
of doit avoir lieu une secon
de exposition. Le public sui-
vro avec intérét les diverses

phases de cette importanteâ„¢
préparation; les péripéties
parfois tragiques pour arri-

ver 4 Vexécution. Ce film est
une superproduction de la
20th Century Fox; il retrace
avec une logique impeccable
Vinstabilité d'un tueur. pro-
fessionnel, qui. sera finale-
ment frappé par un destin
cruel.

Une production qui retient
Vattention par la chaleur et
la vivacité de intrigue dans
un déchainement de senti-
ment violent. Une interpré-
tation prestigleuse qui réunit
les plus grands du Cinéma.
Un film passionnant qu’on
ne se lassera de voir.

3 hres Gdes 2.00 et 3.00
5h. Th, 9 h Gdes 2.50 et 4.00

XEXXK

REX THEATRE

Dimanche a 10 h. du matin
WANTED
Entrée Gde. 0.50

Dimanche 4 Octobre 1970 a
S5h7het 9h
L'ODYSSEE D’UN
SERGENT

ou L'AFFAIRE RYKER

(Tetchnicolor)

Avec Lee Marvin, Bradford
Dulman, Vera Miles

Le Rex tourne encore les
feuillets de son fameux al-
bum de superproductions ¢-
minentes dont la pradigieuse
envergure et le prestige de
Vinterprétation ont recuellli
les plus éclatants -suffrages.

L'IODYSSEE D'UN SERGENT
ou L'AFFAIRE RYKER

vient se ranger apres la Nuit.
des Généraux aux cétés de
ses piéces majeures du ciné-
ma mondial, auxquelles le
grand public a déja donné
sa plus enthouslaste adhé-
sion.

LYAFFAIRE RYKER

Trahir son pays au profit
de l’ennem! demeure un cri-—
me de léese - patrie qu’aucu-

sne cour martial ne sauralt
absoudre . Le SERGENT
PAUL RYKER, incarne avec
une incontestable maitrise du
jeu par le puissant acteur

LEE MARVIN qui fait une
création géniale est traduit
devant la cour militaire amé
ricaine sous l’inculpation de
désertion et de crime de
haute trahison contre la sa-
reté de l'Etat. Il revient de
derriére les ignes Nord - Co-
réennes.

Sera-t-il condamné 4 mort,
bien qu’un doute terrible pla
ne sur son comportement in
qualifiable ?

La Cour Martiale sera-t-el
le intraitable en face du trai
tre ? .

Le Sergent Ryker est-il un
héros ou a-t-il trahi sa pa-
trie ?

L’ODYSSEE D’UN SERGENT

.. vous fera vivre, avec u-
ne émotion soutenue par un
suspense oppressant et accen
tuée par la fluidité d’un dia
logue étoffé, une aventure
lourde d’angoisse.

Vous vous identifierez a la
victime au cours de ce pro-
ces retentissant qui condam
nera un traitre ou innocente
ra un héros.

Vous vous enthousiasme-
‘yez au cours des joutes ora-
toires oti les attaques de la
défense prennent un aspect
métallique comme un -clique
tis d’armes.

‘Le duel littéraire entre l’ac
cusation et la défense vous
passiennera et vous arrache-
ra des applaudissements nour
ris.

L’ODYSSEE D'UN SERGENT

Si le doute profite a l’ac-
cusé, le Sergent RYKER sera
t-il gracié ?

LVODYSSE D'UN..SERGENT

Un’ .drame, pathétique. aul




















ses militatros et potr struc-

ture humaine la consclence -

de homme face A la justice
Impliacable.

L'ODYSSEE D'UN SERGENT
ou L'AFFAIRE RYKER

Une page lumineuse de
histotre de Ubhomme pris
douloureusement dans les im
plications tragiques de la
guerre.

Un film prodigieux qui ba-
lnlera la salle pantelante par
son souffre puissant, sa véri
té humaine et l’impeccabilt-
té de son interprétation.
Entrée Gdes 2.50 et 4.00

AU CAPITOL

Dimanche 4 Octobre A 5 h
Toetvh
MON FILS CLT
INCOMPRIS

est le ler film d'une ‘Sélec-
tion Italienne que présente
en ce moment, le CAPITOL. :

Le Consul d’Angieterre 4
Florence vient de perdre sa
femme ct c’est & lui seu) que
revient le soin d@élever ses
deux fils, André et Milo.

Il est assisté d’une gouver
nante, mais ses fonctions di-
plomatiques ne li donnent

Au Coin du Livre

La grande librairie
(des Cayes)

° ° . 4 . . e .
Librairie — Papeterie — Livres classiques

Sacs d’école — Livres ef revues divers



Ecole de Commerce Maurice Laroche

Une bonne formation professionnelle est indispensz-
ble de nos jours. Préparez votre avenir, trouvez la clef
du succés en vous inscrivant a : .

L'ECOLE DE COMMERCE.MAURICE LAROC
26, CHEMIN DES DALLES, PORT-AU-PRINCE
qui vous offre, dans un cadre attrayant, avec un person
nel compétent et un matériel adéquat les cours suivants:
a) Comptabilité 3 h.-5 h. PM., et 5h. - 7h. PM.
b) Comptabilité Cours Intensifs 6 h.-8 h ALM.

c) Daetylographie Bilingue

d) Sténographie Bilingue

Secrétariat Commercial et Administratif

Anglais -Usuel en six mois (6 Mois)
Inscriptions tous les jours ouvrables au local de E-

COLE DE COMMERCE MAURICE LAROCHE de 7 hres.

A 12 hres. A.M. et de 2 hres. & 7 hres. PM.

e)

Telephone + 2-3798.










Une visite s'impose

«oon rear gy

-etséh-7h PM.

id

net

B
mn

aN

yee





POUR VOTRE SECURITE

Le eéourté a, pour ains! dire, été

inoorporée au pneu G8 Goodyear.
QOrice &.000 épaulements arrondie,

Â¥

virages

sont plue sire, la con-
plue précies. L'entollage 3T,

plus réeistart que I'goler, ee moque
des choose ot de |'échauffement pro-

Geodyeer al

eondulte eportive.
vous offre plus de .kKdio-
eotter
voure

plue cher &
conceesionnal-

vous evez bescia

pacue pour volre voiture.

“OODFYEAR

(econ ames

GA)














UNE BULLE BRILLANTE TOM
BE DE L,!ENGIN_JMMENSE STA-
TIONNE DERRIERE LA LUNE.





















ENCORE AUTRE CHOSE
AVANT QUE...





DE TRES LOIN... D'UNE
PLANETE QU TOURNE
AUTOUR DE L') LE

QUE VOL'S Ar c

ws ELLE TOMBE,,, TOM-
BE... GUIDEE PAR DE

‘Mandrake

pas le temps de s’occuper con
venablement des enfants et
danalyser ieurs sehtiments.
Ti sattache beaucoup § plus
au cadet, qu'il erolt plus at-
fectueux, qua lainé, qu
prend pour un gargon indif-
férent et fermé.

fn réalité, le plus grand
est le plus sensibic des deux,
et il en arrive & souffrir de
Yattitude du pére -& son €é-
gard. .

Un accident survient un
jour au fils ainé et c’est seu
lement alors que le pére se
penche sur le sort de ce gar
con et qu'il finit par décou-
vrir toutes les richesses de
son coeur.

Ce film émouvant compor
te un élément dramatique et
psychologiqué d’une telle in-
tensité qu’on a pu le quali-
fier non sans raison, un des
meilleurs films de 1]’Année..

-Quant aux deux jeunes in-
terpréles, lls ont fait de ce
drame,un spectacle empreint
de tant de-naturel, que l’on
est immediatement gagné
par les sentiments qu’ils sa-
vent si bien exprimer: colére,
joie, douleur, fraicheur enfan
tine.

Au sommet de ce drame,
toutes les femmes et bien des
peéres se scentiront gagnés par
lémotion, et verront leur an
goisse s’épancher en larmes
discrétes, ou exploser en san
glots irrésistibles.

EN LEVER DE RIDEAU :

LE MATCH SAN SALVADOR |

- HAITI
Entrée Gdes 3.00 et 5.00
yxXxxXY

DRIVE IN CINE

Dimanche 4 Octobre &4 7h
et 9 hres

Sergio Gobbi, qui nous a
déja gratifié de chef d’oeu-
vre tel que 'INFIDELE, nous
propose cette fois : MALDON
NE.

Dans MALDONNE, nous re

trouvons une Elsa Martinelli
au jeu nuancé et subtil, L’é-
légant Pierre Vaneck lui don
ne la réplique.. Quant a Jean
Toppart et Robert Hossein,
ces deux acteurs, par leur
sincérité, contribuent au suc
cés de MALDONNE.
. Sergio GOBBI, nous conte
fet, Vhistoire d’un colonel s/s
recherché par des juifs qui
ont jure de le supprimer. Ce
colonel est veillé par son an
cien aide de camp, qui est
prét a tout. pour sauver son
maitre.

MALDONNE ‘est ce film de
grande envergure, au suspen
se angolssant & l’extréme que
le Drive In Ciné de Delmas
présente a tout Port-au-Prin
ee, pour ouverture de la sai
son 70-71.

MALDONNE, passera Diman
che 4 7 hres et A 9 hres
Entrée $ 2.00 par voiture.



AVIS

Le ler Octobre 1970

L’Administration Générale
des Contributions informe le
Public en Générai, et les Im
portatcurs ou Marchands
d’Automobiles, en particulier
qu i] sera mis en usage, & par
tir du ler Octobre 1970, un
Carnet de Récepissés Spé-
cial (BC-57-Bis), pour la per
ception de la Taxe de lére
Immatriculation des Véhicu-
les.-

Cette taxe qui est basée
sir le prix CIF tiré du bor-
dereau de Douane ne pourra
étre percue désormais, que
dans la Ville ot: J’Importa-
tion du véhicule a eu lieu :
& Port-au-Prince ou & un
Chef Lieu d’Arrondissement
financier ouvert & l’Importa-
tion.

Max MERENTIE
Directeur Général.

PELEZ DES
PINCES...






PARATT. TOUT LE MONDE
SE RETROUVE EN BONNE
SANTE,.. MAIS STUPEFAIT 4

VOILA LA Ca...
LA BULLE BRILLANTE DIS-|VOILA REVE-.| MOTIVE... SOR ;
T








LE 1ER BILAN DE VOYAGE
DE NIXON
EN YOUGOSLAVIE

BELGRADE (AFP)
(De Serge Romensky)

Alors que la visite du prési
dent Nixon en ‘Yougoslavie
touche & sa fin, il est déja
possible d’en dresser un pre-
mier bilan: trés habile, trés
prudent, le président améri-
cain a su, en s’associant pu-
bliquement & l’intransigean-
te volonté d'indépendance de
la Yougoslavie, suggérer & YU
nion soviétique que Véquili-
bre recherché dans le passa
ge de la confrontation &@ la
négociation impliquait qu’au
cune atteinte ne serait tolé-
rée par Washington 4 la si-
tuation de fait européenne.
dant du volet méditerranéen
du vayage deM. Nixon
destiné & rappelera
VYURSS, et sans
doute aussi aux pays de l’O-
tan, la solidarité de la présen
ce américaine dans cette mer
— que le Président américain
s’est abstenu d’évoquer dans
son toast officiel de mercredi
soir.

En revanche, le Président
Nixon a pris soin, dans ce

toast, de souligner que la You
goslavie pouvait étre l’amie
des Etats-Unis. sans -avoir a é

tre V’ennemie de
C'est bien ce qu’é
vyoulu Belgrade.

Lo situation au'Proche ~ O-
rient, comme on pouvait s’y
attendre a tenu une grande
place ‘dans les entretiens, et”
ecest delle surtout que les-
deux présidents ont officielle
ment parlé jeudi matin. La
Yougoslavie, disait mercerdi
soir le Maréchal Tito, est -pré
te dans la mesure de ses mo-
yens & aider 4 la recherche
dune solution juste gui res
pecterait les intéréts pales -
tinfens.

1 reste a savoir, aprés la
mort du président Nasser,
quelles sont les possibilités
concrétes subsistant, sinon
par des bons offices du moins
pour une possible clarifica -
tion, auprés des pays arabes
amis de la Yougoslavie, des
positions américaines que cer
tains croient en pleine évo -
lution pour ce qui concerne
précisément le fait palesti -
nien. ‘

Zi serait enfin erroné de
sous-estimer Vimportance de
cette premiére visite d’un pré
sident américain en Yougos-

personne.
toujours



SPORTS



Le saviez-vous ?

. Feyenoord, champion au
gouléme dont Claudel Legros
de la Coupe d'Europe des
clubs champions par une mo
deste équipe roumaine U. T
Arad...

XXXX

.. }°équipe amateur d’An-
goleéme dont Claudel Legros
est Ventraineur - joueur en-
registre d’excellents résul-
tats. Elle est maintenant en
téte du championnat de divi
sion d'honneur groupe Cen-
tre - Ouest et est toujours in
vaincue en Coupe de France.
Bravo Claudel!...

EXXX

. Le 24 Septembre der-
nier, le Santos de Pélé et
West Ham United. d’Angle-
terre le club de Bobby Moore,
ont fait match nul (2-2) &
New York. Pélé, éblouissant.
a marqué les 2 buts de San-
tos. Clyde Best, un noir Ber
mudien a imité le «Rol en
réussissant les 2 buts de West
Ham...

XXXX

... L'équipe nationale d’Hai
ti des années 64-65 qui £e
trouve en gros & New York 3
battu une formation italien
ne -par 3 but 4 1. Claude Ne
morin a marqué Je ler but
Guy: St Vil-réalisa un 2éme
but de réve et Salomon Bt-
Vil clétura la marque. Chal-
din Letices, Pelac, René Nul
son, Wilson Thomas, Joseph
Pierre (Ti Néné), Michel
Blain et Raphael Manoyrine
ont fait excellente impres-
Sion,..

XKEX
.. Pélé aun fils mainte-
nant. Il porte le nom de scn
illustre pére : Edson Arran-
tes do Nascimiento junior.
L’événement s’est produit le
mois dernier. Le «roi» a main
tenant deux enfants, Kelly
Christina, 3 ans et Edson ju
nior (1 mois). Sera-t-il wun

nouveau Pélé 2...















distrinué Par. opera mundi
© 1999, Keep Praerey Since tne, World phen revert












. T
REMIS ASA
me PLACE |



imaines,: les autorités de 1Ce
smakry.» avaientidémoncé ..&

. bles .en..République de, Gul-
enbe, maser : :



. Le Racing jouera. un
match de préparation diman
che prochain, contre le Ja-
guar, champion des vacances
aeété 1970 de Pétion-Ville. Ex
cellent test pour René Ver-
tus et ses hommes.

XXXX

. Roland Lacossade, ex-
gardien de but de l’Execisior
et de la sélection nationale
entrainera cette année le
Don Bosco de Pétionville. Ex
cellent renfort pour le club
du pére Djebbels...

XXXX
... Les fréres Georges, Ga-
ry et Phédre,
meilleurs volleyeurs et actuel

lement les plus rapides cou- g

reurs haitiens, pourraient
bien laisser leur club, Saint-

Louis de Gonzague pour le
club rival - Canado - hal-
tien.

Que deviendra St Louls?...





ACTUALITE

deux de nos #

lavie en ce gui concerne les

. RE-589, bilatérales. Tout por

te & croire que des résultats
concrets seront enregistrés
dans: ce domaine,. ou. Belgra-
de-est intéressé au -premier
chef ‘par des ‘apports de capi-
taux privés et par l’obtention
de procédés technologiques
de pointe dont.ja maitrise est
pour elle cruciale alors qu’el-
le passe le seull des pays se-
mi-déyeloppés. 4

Le président Nixon a dés le
premier-jour, invité le Maré
chal Tito.a lui rendre sa visi-
te, Le président. Yougoslave a
vail déj& rencontré le-prési-
dent Eisenhower & New York
en 1960 et le Président Kenne
dy 4 Washington en-1963. _

XXX

M. RICHARDSON
POURRAIT S’ENTRETENIR
AVEC M. KOSSYGUINE

WASHINGTON, (AFP)

Le Département d’Etat a
clairement. laissé entendre
Jeudi que. M,. Elliott Richard
son, chef de la délégation a-
méricaine aux obséques du
Président Nasser, pourrait
s’entretenir de la crise au Pro
che-Orient avec M. Alexis Ko
Kossyguine.

Interrogé a ce
John King porte

M

suje .
du

t
parole



—as

Offre d’empioi

Pour une -Secrétaire possé-
-dant VYanglais, la comptabi
lité et la -dactylographie.
Expérience -requise.

Ecrire en ‘fournissant réfé-
rence, P. O. Box. 386, Port-
au-Prince, HAITI.

Ruelle Nazon ).

ment.

vB
Cf
tA
of
CA
oF '
6
us
tf
6
A
4
re
4
ft
4
4
oe
v4
F
4
(A
tA
a
f
“ Ce cours comprendra :
fi

4

DU

M. DIORI HAMANI REELU 6

PRESIDENT DE LA
REPUBLIQUE DU NIGER

NIANEY (AEP). —

M. Diori Hamani est réé-
lu Pat. de la. République du
Niger. Bien que les résultats
des élections. présidentielles
ne -soient pas compldte-

ment connus l'issue du seru §

tin ne fait aucun: doute.

Le Président sortant a en §

effet remporté .1. 850, 981
voix sur 1. 852:-775 - -bulle-
tins dépouillés, le nombre
total des inscrits étant de
1.889.018.

KEXXX

SEKOU TOURE DEVAIT
ETRE ASSASSINE
AUJOURD'HUI SELON
RADIO CONAKRY.

MONROVIA (AFP). —

ye Président de la Répu-
blique de Guinée
med Sékou Touré,
étre assassiné aujourd'hui
dans le cadre dun nouveau
complot ourdi contre la Ré,
volution guinéenne, a an-

noncé jeudi soir Radio Co- ¥
& Monrovia. §
Le speaker de la Voix de §

nakry captée

M. Ab- §
devait &

- Pour étre

Elle le sera

EVEXATANSIATAE

ATEN

la Révolution Guinéenne a §

précisé que

wée, basés a l’étranger, a-
vait été déjoué grace a l’u"
des conjurés quien avait
informé par lettre le Bu-
reau politique du Parti dé-
mocratique de Guinée, dont
M. Sékou Touré est le Se-
crétaire, Général.

La Radio a encore révélé
que Pattentat contre le

cérémonies
-jourd’hui

anniversaire de
dance du pays.

marquant au-

TVindépen

ce complot. or- &
ganisé par des membres du §
Front de Libération de Gui g

vendredi le 128, §

Dupont de Nemours
| le seul VRAI DUCO

Chef ge eter suinéen ¢e Lngur voitures.est.en vente

Au cours des derniéres se ®

plusieurs reprises’ ‘J’existen
cede 7 mercenatres§ gul-
néens, recrutés etcentrala:
nés.. & ’étranger -notam:
ment. en Guinée Portugal- §
se - pour fomenter des trou §










«e

SRAM MMII IM HHH Th HO MS I NT SH

COURS DE CONVERSATION-
ANGLAISE

Ce cours qui fonctionne depuis trois ans sera repris
@& partir du Lundi 5 Octobre 1970 au COLLEGE CATTS
PRESSOIR, 10 Avenue Martin Luther King ( ci-devant

+ alAge del’Espace

| Pépoque des satellites et
‘des fusées, votre voiture
| doit étre resplendissante.

Département @Etat, a décla
ré qu'il n’y avait pas 4 sa
connaissance de projet pré-
cis en vue d’un entretien
mais: qu’tl.ne -pouvait écarter
cette éventualité. M. Richard
gon, secrétaire 4 la Santé et
a Education, a été choisi par
le président’ Nixon, pour le re
présenter aux ohséques de
Nasser en.raison de sa con -
naissance -approndie des pro
blémes internationaux. M.
Richardson a, en effet, été
sous-secrétaire d’Etat et a ce
titre il a joué un réle impor
tant dans le domaine de la
politique internationale du
gouvernement américain.

Tl est possible, dit-on au
Département @Etat,, que le
chef du gouvernement sovié
tique demande 4 voir M. Ri-
chardson dont le départ du
Caire est prévu pour samedi.

Par ailleurs M. King a dé
claré que M. Rogers secrétai
re d’Etat a lintention de se
rendre & New York aux envi-
rons du 7 Octobre pour y as-
sister a la célébration du 25é
me anniversaire de la fonda-
tion de PONU et pour avoir
des entretiens, en marge des
travaux de l’assembliée géné
rale, avec plusieurs de ses ho
mologues.



AVENDRE \
1 Jeep Land-Rover, modé-
le 1953
1 tape recorder marque
May-fair
2 bureaux, 1 classeur métal
lique
S’adresser 4: Lalue
No. 178
Phone : 2-2119

SEKI

Les intéréssés qui auraient déja «un bon Commence
ment» sont-invités a s'inscrire & ce cours qui leur per -
6 metira de parler avec aisance et d’entendre parfaite -

Conversations graduées sur

g les termes de Ja vie courante, audition de textes sur ban
4 de magnétique etc. et sera dispensé uniquement en An-
Â¥ glais les Lundi, Mercredi et

Vendredi de 5:30 P.M. a 6:30










CO

adaptée a

quand votis

Vaurez passée au VRAI |

~DUCO,ieDUCO CE

‘authentique garanti
par la signature






NN













LS KOUVELLISÂ¥E@



- ‘ oy _ PAGES

Le point'en coupe pradel

Nos Mots Croisés

PROBLEME No. 671 F-



verales punnlses



r/T UMVVUVVOE TE \ entendu parier depuis ia
, 7 — En fin da soirée — Un mort de son président feu Jn
’ peu danis Baptiste Kapman. Lows..

2 ® — Coloré en doucouy — Un Evidemment toutes: ces abs

5 a pou... populatre { tentions probables font l'af-

\4 a ha ‘ee bout de la nuédv — Sur tatre des eélusy on division A

-r013 qui volent leurs effectifs aug

& een rt tt MG. tnsage menter considérablement au

6 BEE BEE XXXX point qu’au Racing, par exem
] | ple, samedi prochain, l'entrai,

7 VERTICALEMENT neur René Vertus fera pas-
8 1 — A des effets piquants — ser un test & tous les préten
9 | Ad BB Y |] 3 Views oul dants pour retentr 18 dentr’

— Un rapace eux constitueron lp no
qo FECL EP u Trou dair ai Dans le velle “Bquipe lére du Racing
nom d'un fleuve marocain
HOKIZONTALEMENT TV Un atele gui désigne wn pour la nouvelle Saison.
corps de police spécialisé — En Tous les joueurs étant H-
1 — Marque le temps — Aurn on) pidee de charrue bres, i} y a eu un véritable

\n médatite dor V — Entre dans la fabrication Douleversement dans l'inter-
2 — Poisson violent — Beau de bien des bijoux — Altier saison au point qu'il est as-
paleur . . VI — Petit vol sez difficile de pronostiquer
3 7 Prénom mascu}in peu usi- VII — Bout de papier — Hu- /a composition exacte des é
te LQ Prafixe : lant, M88 quipes appelées & opérer en

—Potit arpent — Enyénelant: VIII — Laps de temps — Sur- division A, Les grands clubs,
briser les mottes — Deux lettres J ong le Racing, VAigle Noir et le
qui von! souvent ensemble IX — Telle une statue du roi Violette se sont mis sur la sel

h — Prénom pour un cosaque goigiy lette dans les nombreux
— Néroine romanesque X — Brunes anglaises — Sera. transferts annoncés. C'est
& — Crest le chervis — De i ongte A Noel ainsi que Henri Francition,

. Vancien gardien du Victory,

XXxXX un moment annoncé avec in

Solution du probleme précédent sistance au Violette, pourrait

en nitive garder les buts

SOLUTION No. 670 F. du Vieux Lion. L'autre inter-

HORIZONTALEMENT VERTICALEMENT national du Victory, Formose

1. Epreuves — 2. Meis; Loup — 1, Emission — II, Pasteurisé — Ce a toate eet ete parait

2. Isatis; Néo 4. Stirling — 5. Sé II. Riats; Ur — IV. Hatrapade que lVarriére gauche de 1’é-

same; E.R. — 6. 1U; Pé; TE— — V. Iménite — VI. si) Tton— quipe haitienne semble peu

7. Organiste — 8. Ni; Dite; Es—@ VII. El; Osent VII] Songe; EE iitéressé a un changement

9. Suétone .- 10. Mer; Enteté — IX. Ue;Otée — X. Epeire; Sue d'air.

Pre ~ Oy Om re Cependant Vhomme qui a

VOTRE: HOROSCOPE

Pa: r Franc es | Drake





Cherchea la section correspondant au jour fe votre anntver
satre de natssance et vous trouverez les perspectives que
vous signalent les autres pour demain.

Droit de reproduction totale ou partielle réserveé.
Propriété King Features Syndicate — Exclusivité

«LE NOUVELLISTE>

SAMEDI 3 OCTOBRE 1970 ,

21 MARS AU 20 AVRIL (BE-

(IER}*: Mars, favorablement o-
rienté, stimule votre — initiative
pour tou, ce quia besoin d'etre
poussé en avant. Si vaus recher-
chez; d‘autre part, le calme, il

faudra que vous y prépariez votre
caractére,

21 AVRIL AU 21 MAI (TAU-
REAU) : Journée contrastée, ap
portant des influences tantét favo
tables et tantdt hostiles. Vos as-.
soclis dans les affaires sont de
bons collaborateurs mais vous pou
vez compter sur des hauts et des
has.

22 MAT AU 21 7UIN (GE -
MEAUX ) : Evitez Vextravagan
ce. Des heurts sont possibles con
t-e un par'enairo, conjugal ou
professionnel. Surtout, écartez
la spéculation ez ne prenez aucun

riaque,
22 JUIN AU 23 JUILLET
(CANCER) : Prudence dans la

algnature de pepiers ou de lettres
A moins que vous ayes bien réflé
chi. Comme Ica Gémeaux, i] se
peut que vous pve? fea anes d'ar
jrent, Le coeur est favorisé,

24 JUILLET AU 28 AOUT
LION):Méme si les résultats que
vous aftendez des efforts paasés
gont lents A venis, ne vous son-
cioz pns. Vous faites une impres
sion favorable Refrénez les ex-
trames : dé lVaisance.

24 AOUT AU 23 SEPTEM -
BRE (VIERGE) +: Cette journée
demande de la patience, de la lo-
wauté et de la compréhensiop..
Vous pouvez faire preuve de tou
tes ces dispositions e; & votre a-
vantage. Dang les questions déli-
cates, soyez prudent.

24 SEPTEMBRE AU 23 OC~
TOBRE (BALANCE)) : Fausses
impressions, altercations violen-
tes ubonderont dans votre voisina
ge. Soyez pet ay mettre le ho-
1a. I y a plus d’un moyen pour
remédier a une situation décagréa
ble.

24 OCTOBRE AU 22 NO -
VEMBRE (SCORPION) : Ceux
qui sont vraiment ambitieux se-
ront fiers des réussites actuelle-
ment possibles. Mais évitez d’a-
voir trop de fers au feu en méme
temps cl éloignez de vous aussl
ten extremes.

23 NOVEMBRE AU 21, DE -
CEMBRE (SAGITTAIRE) : Ne

a

College Abraham
Lincoln

Enseignement Secondaire
Rue Caypois No 358
Port-au-Prince, Haiti

La direction du College A-
praham Lincoln avise les in-
téressés que les inscriptions
en vue des examens d’admis-
sion se peursuivent au local
de l'Ecole sis & ia Rue Capois
au No 58; tous les jours ou-
yrables, le matin de 8 heures
a Midi, le soir de 2 heures a
° Peres et Meres de famille
yous qui voulez une bonne é-
cole, ayant une discipline ri
goureuse et une méthode
d'enselgnement efficient et
pratique, allez vite placer
vos enfants au COLLEGE A-
BRAHAM LINCOLN, Rue Ca
pois No 58, od un groupe : de
professeurs qualifiés et che-
-yronnés: se sont évertués & dis
penser. de &: 1a: portée

travailler 4 rien sans méthode ap
propriée. Trouvez ce que pensent
jés associés. Avance probable si
vos plans sont minutiewx et com

préhensifs—
22 DECEMBRE AU 20 JAN-
VIER (CAPRICORNE) : Jour-

née moyenne, Vous réaliserez da-
vantage que vous le pensiez tout
tout d’abord. Beaucoup dépendra
de ce que vous prendrez pour ‘ac-
qnis et de ce que vous créerez de
vous-méme.

21 JANVIER AU 19 FE -
VRIER (VERSEAU) Bonne
journée pour découvrir le rensei-
gnement ou la préctsion dont vous
avez besoin. Etude et création lit

téraire constitue-ont par elles-
mémes des réussites solides.
20 FEVRIER AU 20 MARS.

(POISSONS) : Soyez sur vos gar
des ai vous gérez des fonds qui ne
vous appartiennent pas en totali
té. Ne vous lancez pas dans une
‘spéculation aventureuse et évi -
tez Vextravagance de l’accessoire.

SI VOUS ETES NE AULOUR
.D’HUI : Vous avez une grande
dignité et du charme; vous étes
attirg par art et les questions
intellectuelles, sérieux dans vos
gofits. Le natif des Balances peut
devenir un chef A peu praés quel
que soit le secteur qu’il aura cho}
si surtout eur le plan judiciaire
ot son sens de la justice et de l’é
quilibre fera merveille. Vous n‘hé
‘siterez pas & conjuguer les bons
conseils des autres avec votre in
tuition et votre flair. Vos quali-
té vous permettzont d’étre un
grand organisateur. Si vous ne
prenez pas Yun des arts, comme
occupation principale, il pourra
facilement devenir votre second
métier



Aujourd’hui gssceacescence

COIN DE L’HUMOUR

Un riche fermier avait remar-
qué des déprédations commises
dans son poulailler. [| avait ac-
quis la certitude que cela était
da a J'un de ses esclaves. 1) obser
va une surveillance active et vit
un esclave prendre une poule. [i
le laisse faire.

A Yheure du diner le poulet
fut servi comme piéce a convic-
tion. Au moment of il allait décou
per, le maitre lui-dit: arrétez,
c'est vous qui volez mes poules. Je
vais vous infliger une sévire puni
Lion,

Maitre, dit l’esclave, je ne me
rite pas de pumition, je suis vo-
tre propriété, la poule est votre
propriété, je n’ai fait que ‘mettre
une propriété dans |’autre. Cotte
réponse pleino de bon sens }ui sau
va la vie,





Vente de

- Générateurs

L’/Ambassade des USA met
en vente des géyérateurs qui
geront exposés ns ja cour
de cette Ambassade de 9 h.a
10 h, 30 A.M. le samedi 3 oc

tobre. Les offres sous pli ca-.

‘eheté seront acceptées jus -

qu’é 10:30 aprés quoi elles se.

ront ouvertes.
Offre minimum $3 200





Les générateurs seront ven- a
cer ottiants

AOL FIL YVR TOOL YIN

ps4
i?





Le Bacardl, lui n'a jamais

fait le plus de bruit au cours
de cette inter saison est l’al-
Her gauche international du
Racing : Roger St Vil. En
1961, son frére ainé Guy a-
vait créé la sensation en pas
sant de l'Etoile Haitienne au
Racing. 9 ans apres, Roger St
Vil, lui laisse le Racing pour



(Bulte de la lére page)

passer au rival de toujours »
le Violette Athiétique Club.

_Mals si le passage de Quy
St Vii avait entrainé la chu
te de I’'Mtoile Haitlenne. de
élite du football haitien, ce
lul de Roger St Vil au vieux
tigre semble peu affecter le
Racing. Plusieurs candidats
sont déja louvrage pour por
ter le maillot No 11. Jn Max



Les Parfums Goya

Le parfum Aqua Manda de
Goya est entiérement nou ~
veau. Plus fort qu’une Eau de

Cologne. Intime et plus con- ~

centré qu'un parfum ordinai-
re, Aqua Manda’ contient
des huiles essentielles de
mandarine, de jasmin de co
riandre, de fleurs et d’herbes
aromatiques Les hautes qua
lités fortifiantes de ce par -
fum sont créées pour rafrai-
chir, animer et détendre. Em
ployez-le avec profusion & la
place du parfum, ou encore
la fameuse Eau de Cologne
Goya distinée du bois de cé-
Gre.

En vente au Bazar La Pos
te et autres supermarchés et
épiceries.



Banque Nationale
de la Republique d’Haiti
Banque de l’Etat Haitien

Devenez votre propre Comptable en ouvrant
un compte de Chéques 4 la Banque Nationale

Faustin, ox Etoile Haltienne, _
un capols pourrait bien étre
le remplegant de Roger St-
Vu. Bien pius, Guy Dorsinyvll
Vex - avant centre de la sé-
lection scolatre ‘qul devient
racing-man, sera trés proba-
blement ler avant centre tan
dis que Leinz Dominique joue
rait comme. faux ailier gau-
che. Mais tout cela, ce sont
des hypothéses qui prouvent
que le vieux Lion ne s’en fait
pas tellement du départ de
son brillant ailier gauche.

Au Violette, Roger St Vil,
sera un renfort précieux. E-
videmment sa venue handi-
capera lVattaque ot la présen
ce de 2 ailiers gauches de mé
tier posera un probléme tac-
tiqnue. Gérald Delpéche l’en-
traineur du Violette a déja
envisagé plusieurs solutions:
Derniérement, i] a fait jouer
Guy Francois ailier, gauche
et Roger St Vil, ailier droit.
La disposition parut fonc-
tionner trés bien; la rapidité
de Roger St Vil le rend parti
culiérement dangereux et ses
rabattements vers le centre
avec tir soudain du pled gau
che sont a éviter.

Un seul probléme pour le
Violette & présent : le gar-
dien de but. Il n’y en a pas







SIROP PECTORAL SEJOURNE

Gottt agréable — Conservation.
A base de CODEINE TOLU et EUCALYPTOL.
Toux, Rhumes, Brenchites, Enreuements, Influenza
Affections des Poumons





-



STAM

S.A. FDC. 0.

Un nom dans ’Economie du pays

S. A. F. LC. 0.

Plus de $ 350.000 essentiellement haitiens aidant a la
revalorisation de fa vie paysanne

S.A. FLL C. 0.

Des milliers de bras haitiens gagnent chaque jour
la bataille de la preductian

S. A. BP. 1. C. O.

Un million de sacs de Sisal au service de la Nation Haitienne

S.A. FLL C. 0.

Une Industrie Nationale au servicede la Nation Haitienne

S.A. FL CO.







~

XSXKLKLAKKANAKKKSAKANAL LH AH IIHT FA ALTA SAS AAS SRNR ATEC CANS AAW






Les Produits H A M P C O peuvent étre achetés

AVIS

aux adresses suivantes

A PORT-AU-PRINCE \fme, Robert Gaetjens

Spe ee

+>

A PETION VILLE

oa

Lalae

Coles’ Market

Lalue

Boulangerie St- Marc

Ave Jn Jacques Dessalines

Maison ‘Rigaud

Rue Panaméricaine

Delmas Market i

Autoroute. Delmas

Luce Chatelain

Rue Toussaint: Louverture












un et c'est & présent le vété-
ran Jacques Lahens qui gar-
de les buts des tituiuires &
Ventrainement, On se rappel
le quo le Violette avait été
éliminé, la saison passée, de
la coupe Dr #Frunguis Duva-
Her justement & cause de l’ab
sence d’un gardien de classe.
Philogéene se montra tres ma
ladroit devant l’Aigse Noir et
son remplagant Lebon (ex-
Schleux - Schleux) ne fut
guére brillant. .

Une équipe qui pourrait
bien étre la révélation de la
saison : Le Don Bosco. Le
transfert du siege social de
VYéquipe chére au Pére Djeb-
bels & Pétion - Ville a créé
un engouement chez tous les
joueurs. D’anciens sont reve
nus tels que Fritz Francois
tandis que d’autres joueur
trés cOtés ont spontanément
offert leurs services : Ainsi
Ertzlind Domingue, Roose-
velt Jean Louis et peut étre
Guy Larosiére, seront a c6té
des internatoinaux,. Emma-
nuel Sanon, Jeannot Paul
et Wilfrid Louis, les vedettes
du nouveau Club de la mon-
tagne.

Enfin l'Aigle Noir, en enga
Geant le butteur de lArtibo
nite Frantz Calixte & sa ligne
d’attaque qui avait perdu Jé
rome. Calixte a fait de bons
débuts avec son nouveau club
en marquant 2 des 5 buts de
VAigle devant Port de Paix,
Aux derniéres nouvelles, si
toutefois le retrait du Victo
ry se concrétise, Bernard Au
dal, le 8éme international de
ce club, fortement sollicité
par )’Aigle Noir pourrait bien
aller au club du Bel Air ov
Sa présence étoffera le mi-

lieu du terrain de Michel Né
rette.

rs

ADMINISTRATION
GENERALE

DES CONTRIBUTIONS

AVIS

L’Administration Générale
des Contributions se fait lede
voir de rappeler au Public en
Général et aux Contribuables
en particulier que, conformé
ment a Varticle 2 de la loi du
27 Aott 1969, et sauf les ex-
ceptions légales, toute person
ne agée de Dix Sept (17 ans
accomplis, se trouvant sur le
Territoire de la République

a’Haiti est tenue de se faire
délivrer une Carte d’Identité
par l’Administration Généra-
le des Contributions.

En conséquence, en vue du
Ppalement de la taxe et de l’ob
tention de la Carte dIdentité
les Contribuables sont avisés
que lVOffice Central ainsi que
les Bureaux provisoires insta
lés aux endroits suivants:
KIOSQUE GCCIDE JFRANTY
(Place des Héros de VIndépen
dance), CHALET DU CIME -
TIERE, ARCHIVES NATIO -
LES et au MARCHE ISNEE O
VIDE (Avenue Jean Jacques
Dessalines ) fonctionneront
tous les jours ouvrables du
premier au 31 Octobre inclusi
vement, de huit (8) heures
du matin a midi et de Deux
(2) heures 4 @ heures de l’a
prés midi pour la délivrance
de la Carte d'Identite.
Port-au-Prince, le ler Octo -
bre 1970.

Max MERENTIE

Directeur Général





DECES DU JOUR

Jn Paul Derosier ......... 1 an
Lina Jhonny ............ 53 ans
Pierre Légal............ 37 ans

Martine Auguste...... .. 9 mois
Andréa Laporte.......

Claire Eliane. .
Lili Frantz............... 1









te)’ DRUG STORES
EVERYWHERE
weet endl OEE

Vous étes maigre ?

Voicl un nouveau moyen
facile pouvant contribuer
& mettre rapidement des LI
VRES et des POUCHES de
chair ferme:

Le merveilleux nouvear
WATE-ON.

TIPCO, Distributeur
“Place Geffrard.



DANS NO8.CINEMAS

AU CAPITOL REX THEATRE
Vendred! 6 5h. 30 ct 8h. 30 Vendredi a 6 h. ot 8 h. 16

TEXAS ADDIO
I ETAIT UNE FOIS Entréo Gdes. 2.60 et 4.00
DANS L'OUEST

Samedi a 6h et Bh. 15
Entrée Gdes. 3.00 et 6.00 En lére-Partle :

LES AMBASSADEURS





En 2éme Pa-tie :
Ci ON NE VIT QUE DEUX FOIS -
CINE OLYMPIA Entrée Gde, 1.60
Vendredi (Permanence) :
LES LONGS JOURS i
Dii LA VENGEANCE ETOILE CINE
Entrée Gde. 0.60 Vendredi & 6 h. 80 et 8 h. 30
HIBERNATUS

Samedi (En Pe.'manence)
SIMBAD CONTRE LES
SEPT SARRAZINS
Entrée Gde, 1.00

|
cer

Entrée Gdes, 1.50 et 2.60
Samedi & 6 h. 30 et 8 h. 30
LE DERNIER BASTION
Entrée Gdes. 1.50 et 2.50



Programme du Lundi 28 Sep. au Samedi 3 Oct

Consultex votre -eonseillire :



LUNDI. 9h.Aalb. & Matson YVES MORAILLE
MARDI -9h.alh. & Maison YVES- MORAILLE
JEUDI 2b.a6b & EXPRESS. MARKET
VENDRED!I .. 2hA6éh. & EXPRESS MARKET

Démonstration tous les jours suc rendez-vous
& CASA POMPADOUR

Rappelez-Vous Madame Belle ce soir}. Ridée Demain»

L’Avenir de votre peau.se joue & & trente ans..
HELENA’ RUBINSTEIN







CINE STADIUM PARAMOUNT \
Vendredi (Permanence) : .
SUR LA PISTE DES APACHES ve penn as Rett nttationa)
TUEURS AU KARAT Entrée Gdes. 2.50 et 4.00
Entrée Gde. 0.60 Samedi a 6 h. et 8h.
En lére Partie :
CINEELDORADO = “8 WipwareR
n- 2@me Partie :
Vendredi A 6h 16 et et 8h. 15 TOUT SUR LE ROUGE
En lére Partie : Entrée Gdes. 1.50 et 2 50
LES JOKERS ,
En 2eme Partie : ee
LE DERNIER BASTION
Entrée Gdes. 1.50 et 3 00 MAGIC. CINE
Samedi & 6 h. 15 et 8 h, 15 Vendredi 2 6h 16 et et 8h. 16
_ BIBERNATUS MON ON“LE BENJAMIN
Entrée Gdes. 1.60 et 8.00 Entrée. Gdes. 1.50 et 2.50
CENTRE CULTUREL samedi 2 6 b. 16 et 8h. 15
AUDITORIUM LES LEGENDAIRES
Vendredi & 7h. DE DELMAS
LE MOMENT DE TUER En 2éme Partie :
Entrée Gde. 1.50 DYNAMITE JIM
ees”
be Luxe Auto Ciné CINE UNION

Vendredi 86 h 15 et Bh
ALVAREZ KELLY
Entrée Gde. 1.60

Vendredi & 7 h. et 9 h.
VEVASION LA PLUS LONGOE
Entrée 1 dollar par voiture

Samedi & 7 h. et 9 h.
CADAVRE

A CENTRAL PARK
Entrée 1 dollar par voiture

Samedi & 6 h. 15 et 8h
UNE MINUTE POUR PRIER
UNE BECONDE

POUR MOURIR

Entrée Gde. 1.00



CINE SENEGAL

Vendredi & 6 bh 16 et et 8 h. 15
BANDOLERO

Entrée Gdes. 1.00 et 2.00
Samedi & 6 h. 15 et 8 h. 15

En lére Partie :

LES LOUPS NOIRS

En 2éme Partie :

LA MOTOCYCLETTE

Entrée Gdes. 1.50 et 2 00

DRIVE IN CINE

Vendredi A 7 h. et 9 bh
GROS COUP A PAMPELUNE
Entrée 1 dollar par voiture

Samedi A 7 h. et 9 h.
EL GRINGO
Entrée 1 dollar par voiture







AIRPORT CINE

Vendredi & 6 h. 30 et 8 h. 30

COMMISSAIRE X HALTE

AU LSD

Entrée Gde. 0.60 et 1.00

Samedi a 6 h. 80 et 8 h. 30

En tére Partie :
L'ENSEMBLE SIMBIE.

DES GONAIVES

En 2eme Partie :

LE SECRET DE JOSELITO

Entrée Gde. 1.00 et 1.56

Pharmacies assurant

le Service cette nuit.

VENDREDI 2 OCTOBRE 1970
«BLEUE,

MONTPARNASSE

Vendredi a 6h 15 et 8 bh.
VEVADE DE YUMA
Entrée Gde. 1.60

Samedi a 6 h. 15 et 8h
7 WINCHESTER POUR
UN MASSACRE
Entrée Gde. 1,60



CINE PALACE
Vendredi & 6 h. et 8 h, 15

DEUX PISTOLETS
POUR UN LACHE
Entrée Gde. 1.50

Samedi 4 6h et 8 h. 15













B/JJ/Dessalines LA BATAILLE DE LA
«ST AUGUSTIN» DU DIABLE
R/Alerte Entrée Gde. 1.0€
SS ERE
AVEC

LA

Mort aux Rats

EN BOULETTES

GIBBONS:
QUEL QUE SOIT
LE RAT
IL PERIRA

SACRO IER OE DOL SPR IEE YE












sont passés sur ses banes,
sont aujourd’hul des adul-
tes

Valoeu les enfants de
tous les Chefs d’Etnt. Le
Preéstdent Vincent n'navalt
pas denfant, mas j'at cu
saoniece. J'nt evn les enfants
du Président Leseot, ceux
du Président Estimé, — et
ceux o du Président Duva-
Her, Je pourrnls vous citer
pus mal d'autres noms

Frita Benjamin, Ie violonis-
te, Mydame Victor Laro-
che, eté

C'est fortuitement
Madame René Durocher,
née Carmen Dorsainville,
svest découvert cette vocn-
tion d’éducatrice. Apres ses
études primaires aux cours
Yvonne Dupeé, elle fut pré-
parée au Brevet Supérieur
par le Dr. J. C. Dorsainvil-
le, son oncle. Puisy elle en-
tra a l'Ecole de Pharmacie.

que

— Je suis lune des pre-
miéres pharmaciennes hai
tiennes. Faisaient partie de
ma promotion Mademoisel
le Bayard, Louise Villard,
et Thérése Charlier.

Le Dr. J. C. Dorsainville
orienta ensuite sa niece

SNR eI A

Madame René Durocher,

(Suite)

_vers In Pédnpgogie. La jeu-
ne Carmen décrochna donc
son diplome d'nptitudes peé
dagogiques a l’Ecole Norma
le. Une chalre a mi-temps
lui fournit Voccasion de
mettre ses nouvelles con-
nnissances en pratique. Le
matin, ele enseignait dans
une ¢école primaire, et l'a-
pres-midi, celle exécutnit les
ordonnances & VOfticine de
son oncle, rue de In Révolu
tion. Mnis cela ne devait.
pas durer.

— A Varrivée des Améri-
cains, un amf me proposa
un emploi de cent dollars.
Muis, je n’étais pas secré-
taire. Cependant, comme
cet ami me donna lassu-
Trance que son offre tien-
drait encore dans un an, je
partis sans tarder pour la
Jamaique. Et, au bout de
douze mois, je revins, nan-
tie de mes dipl6mes de te-
neur de livres et de sténo-
dactylo. De plus, je possé-
dais langlais.

Toutefois, la nouvelle se-
crétaire n’obtint pas l’em-
ploi promis. Elle en trouva
um autre a la Banque Roya
le du Canada que dirigeait
& Vépoque Monsieur Os-

RECEIVER MODEL AM/FM

SX-I500 TD

Music Power
Output
(80 watts

Cea eco eth an



PE amb

ntinental cern
RUS 1 e301

|
i

OU IREZ-VOUS
SAMEDI SOIR

LES SCHLEUX - SCHLEUX

Vous reviennent au

Rond Point Night-Club

Samedi 3 Octobre 70
Faites vos réservations

Admission : 3 dollars





AU CAPITOL

VENDREDI ET SAMEDI 5 OCTOBRE 1970
A 5 Hres. 30 et 8 Hres. 30

’

ra
CEC RL EA
Ree ost oRs





Tl était une Fois
Quest











wald J. Brandt. Ele quitta
bientot ce job, et travailla
successivement pour une i
ne hollandaise de naviga-
fon et pour In Majson Paw-
ley. “

— Cest & ce moment-ld
que je me suis mariée. C’é-
tait en 1929. Et mon
qui avait forntellement pro
mis de me laisser travatiler
nu-dehors, changea son fu-
sil d’épaule.

Pour ne pas rester inac-
tive, Madame René. Duro-

cher monta une bibliothe-
que. Pendant quelque
temps, elle loua des livres.

Mais cette occupation n’é-
tait vraiment pas suffisan-
te pour cette personne plei
ne de ressort.

— Si je fondais une éco-
Je, René ?

—_ Excellente idée. Com-

me ca, tu. n’aurais pas a4
sortir.

Et c’est ainsi qu’est née
lVEcole Sainte Thérése de

VEnfant Jésus au mois d’oc
tobre de lannée 1933.

— Reegrettez-vous d’avoir

abandonné le secrétariat
pour embrasser l’enseigne-
ment ?

— Pas du tout. L’ensei-
gnement m’a fourni l’occa-
sion de faire beaucoup de
bien.

Madame Serge Ville -
drouin, née Eaderle Carduc
ci, fille adoptive de Mada-
me Durocher, et son succes
seur, assiste a l’entretien
depuis cinq minutes. Elle
prend la parole.

— Pendant dix-neuf ans,
une école du soir a fonc-
tionné ici pour les gens de
maison. Ma mére_ donnait
son temps et payait des pro
fesseurs, alors qu'elle ne ré
clamait rien de ses éléves.
Chaque année, elle faisait

“un Arbre de Noel et offrait

une réception 4 l'intention
de ses éléves du soir.

Madame Villedrouin, qui
a pris courageusement la
suite de Madame Rene Du
rocher, a étudié la Pédago-
gie pendant six ans a lIns
titut Catholique de Paris.
que tous ces enfants qu

— C'est ma meére qui 2
fondé le Guidisme en Haiti
en 1942 et fait venir ici La
dy Baden-Powell en 1951.

En tant que promotrice
et animatrice de ce mouve-

ment, Madaime Durocher a
& des

assisté et pris part
Conférences en France et
en Italie.-

_- Madame René Duro-

cher, avez-VoOus éte une Di
rectrice sévére ?

— Je crois que j’ai tou-
jours été dans 1a mesure.
Bt mes éléves m’ont beau-

coup aimée. ‘
— T) m’empéche, pour-
suit Madame Villedrouin,

quils lui ont donné tous les
sobriquets possibles - Troin-
Pas, Chaland, etc. Mais dc
puis quelque temps, elle est
devenue la grand-mere de
Vécole, et les enfants font
delle ce gis veulent.

w- LiEcole Sainte Thére-
se de l’Enfant Jésus ust-ele
mixte °?

_— Elle Va toujours été.

— Que} est son effectif
moyen ?

— Deux cent soixante
quinze 4 trois cents éleves.

— Combien de profes -

seurs assurent les cours ?
—hyena huit, plus un

professeur de sport et un

professeur de rythme.

A VEcole Sainte Théré-
se de ’Enfant Jésus, il y 2
aussi une salle de cinéma
et une classe spéciale pour
les inadaptes.

Et je me retire, tout heu-
reux d'avoir eu cet aimable
entretien avec Madame Re
né Durocher et Madame
Serge Villedrouin.

Dans la rue, j’ai une der
niére pensée pour Blanco,
le gosse de Ja rue Capois.
Sa petite chimére, je i en-
tends encore «Sil n’y a-
vait jamais décole, je se-
rais content. J’irais trou-
ver mon petit ami ameri-
cain & Payan>.

ee
Ocere demploi

L’Ambassade Américaine
désire employer we dactylo
graphe qui sera arfectée a la
Section Consulaire. Tout pos
tulant & ce poste doit étre bi
lingue (Francais - Anglais)
ct capable de dactylogra-
phier au moins de 40 mots a
‘a minute. Les formulaires de
demance temploi peuvent

,



fonnist



mart, .

tre obtenus au bureau de la
_Récept de. VAm



Léon Baptiste, Assistant
Manager de la Transcarib-
benn, vient de passer une
mervellleuse semaine de va-
cances au Mexique, Il nous
est revenu hier mati. Léon,
quia un‘faible pour les cou-
leurs ‘chaudes, a débarqué
dans un complet doré des
plus «pachuco». Joyeux re-
tour, Léon |

XEXKX
«Mon séjour a été trop court,
mais plein d’agrément». C'est
ce que m’a dit la jolie Ginet-
te Duperval du Comptolr de
Vente de la Pan Am. Bue cat
rentrée de Montréal nicr ma
tin. Ee y a passé dix sept
jours.

xXXxKx

Hier matin, ont pris l’a-
Vion a destination de 1’ Arne
Tique du Sud l’Ingénieur Ro-
ger Olivier, Directeur techni
que de ia Camep, et Mon-
sleur Pascal Lumbert, Admi-
nistrateur de cette Centrale.
Nous leur souhaitons un fruc
tueux séjour a l’étranger. Ils
seront de retour dans un
mols.

XKXX

Gérald Lévéque et sa fem
me, née Mireille Silvera, sont
rentxés de Porto Rico hier
matin. Is y ont passé peu de
jours. Lis avaient voyagé pour

_ INSTANTANES .

(Suite)

affaires. °
HEXX
Madame Poul Lebrun, née
Denise Gaetjens, est rentrée
de New - York hier matin.
C’est la qu'elle réside de-
puis quilques. temps. Mada
-me Lebrun est venue ou che
vet de sa mére malade,
zrnunr x
L’Ingénieur Alexandre Jean~
ty, du Département des Tra-
vaux Publics, est rentré de
voyage iler matin. Bénéfi-
ciairc dune Bourse de lUnes
co, fi a étudié lVUrbanisme
aux Etats Unis et au Mexi-
que pendant un an.
xxXxXX
Cest hier matin que nous
est revenue la gentille et jo-
lie Kareen Thiesfeld. Ses va
cances & New Yodk ont duré
deux mols et demi, et ont été
«formidables».
XKXX
Est rentré de New York
Monsieur Hugues Casséus. Il
vient d’y séjourner pendant
deux ans et quelques mois.
Monsieur Casséus passera u-
ne partie de l’hiver ici.
XXXX
A bord du méme avlou, est
rentré Monsieur Charles A.
Louis, Inspecteur de l'Immi-
gration. Son séjour aux Etats
Unis a duré quinze fours.



Raccoureis

Il y a eu hier aprés midi
vers les cing heures une cx-
plosion d'un des transforma
teurs de la Compagnie d’E-
cloivage Electriaque. Cia cut
lieu au Boulevard Jn Jacques
Dessalines, zone rue Charé-
ron, On a observé un certain
émol dans le quartier A la
suite de cette explosion.

XXXX

Selon une information de
presse lue ce matin 4 la Ra-
dio, la rentrée scolaire pour
Yexercice 1970 - 1971 est fi-
xeée au lundi 12 Octobre.

KXXKX

Au cours d'une belle céré
monie qui s’est déroulée ven
Gredi dernier au Palais Je la
Croix Rouge Haitienne, des
postulants au titre de Jaidi-
niéres d’enfant, des religieu-
ses et autres éducateurs ort
recu teurs diplomes de fin de
stage en secourisme.

XXX

Selon les nouvelles qui nous
sont parvenues, nos confré-
res Henriquez G. Victor (Le
Septentrion), Georges Boncy
(Radio Citadelle) sont trés
satisfaits de leur séjour en
Allemagne oti ils y sont en
qualité d'invités du Gouver-
nement de Bonn. Le 4 Octo-
bre ils seront en France com
me invités du Quai d’Orsay.

KXXXX

Lattention du Secrétaire
d'Etat de l’Education Natio-
nale, Son Excellence Frédeé-
ric Kébreau a été attirée par
ies besoins de l’école prit.cai-

re congréganiste de filic de
Mirebalais lors de la visite
présidentielle du 22 Septem-
bre. Tl prend les dispositions
hécessaires pour Vacheéve-
ment du baitiment qyui loge
cette écule.
KXXX

Le confrére de la Rue du
Magasin ae VEtat iniurme
que la Commission Permanen
te Agraire a réintégré dans
leurs biens 500 paysatis du
Département du Sud, Cette
commission a été formée par
le Chef de lEtat pour redres-
ser Jes torts et les abus dont
patissent les masses ruralas.

KXXK

Selon un rapport cfliciel
du Département de la Justi-
ce des E.U. 6542 ressortissants
haitiens ont obtenu leugs vi-
sas de résidence en ce pays.
En 1965 le nombre etait de
3.609.



Menace contre.

Nixon
RABAT (AFP)

Nixon, prends garde. Un se
cond Sirhan se prépare. Ne
loublie pas, déclare un tract
rédigé cn espagnol émanant
des combattants pour la pu-
raté de l’Islam (section de
Sakiet El Hamra) qui met-
tent en garde le Pdt des E-
Etats Unis ~u moment oll ce-
lui-ci est en visite officielle
en Espagne.

AU CAPITOL

DIMANCHE

AS Hres.- 7 Hres et 9 Hres.

Mon Fils cet Incompris



Un drame bouleversant
Et en lever de rideau :

Le match SAN SAL

Entrée :

4 OCTOBRE

VADOR — HAITI
Gdes. 2.00 et 5.00

:

ROE RICE RINE SIDE RICE OE OEE SIE EES

\
$
\
z
5
$
)
BS
5)

(SUPER SOIREE
A LA yp
Discotheque
AU.
Rond Point Night-Club

iB
a

Soirée de cloture des Grandes Vacances

‘le Vendredi



9)
:
i
i
i

_ Participation 2 dollars

Le Rideau s’ouvre sur de jeunes Vedettes |
' -Haitiennes,
Accompagnées par «LES: DIFFICILES»

2 Octobre .







La visite de Laird
en Gréce

ATHENES (AFP).

Le Secrétaire & la Défen-
se américain, M. - Melvin
Laird, la plus importante
des personnalités aiméricai
nes & se rendre en Gréce de
puis le coup d’Etat militat-
re est arrivé en fin d’a-
prés-midi & Athénes_ ve-
nant d’Ankara.

Les mesures de sécurité
avaient été renforcées 4 l’aé
rodrome international ot
le Secrétaire américain 4
la Défense a été accueilli
par le Général Anghelis,
chef des forces armées grec
ques, les chefs des trois ar
mes, le Secréaire d’Etat aux
Affaires Etrangéres Cc,
M. Christos Xanthopou -
los-Palamas, et M. Lukas
Patras, ministre sans por-
tefeuille représentant le ler
Ministre, M. G. Papadopou
los.

Les entretiens que M. Laird
aura avec les autorités grec
ques au cours de la jour-
née de samedi seront uni-
quement de caractére mili
taire, indique-t-on dans
les milieux autorisés améri

cains et grecs d’Athénes.
lis porteront notamment
sur la situation dans le

Nord du Bassin de la Médi
terranée orientale. Aprés
l'annonce récente de 14 le-
vée de l’embargo américain
sur les livraisons d’arme-
ment lourd & la Grece.
Aucun programme précis
de conversations n’aurait
été fixé. Mais, dans les mé
mes milieux on n’exclut
pas quwil puisse étre ques-
tion de la politique grec-
que ou de la question chy-
priote. ~

M. Melvin Laird, qui pas
sera la soirée de vendredi
avec Ambassadeur des E-
tats-Unis, M. Henry John
Tasca, rencontrera samedi
matin le chef des forces ar
mées le Général Odysséus
Anghelis, et son état-ma-
jor, le régent de Gréce, le
Général Georges Zoitakis,
et, dans l’aprés - midi, ou-
tre le Premier Ministre, M.
Georges Papadopoulos, les
deux autres membres du
Gouvernement, membres ‘iu
Conseil de la Révolution,
M, Stylianos Pattakos, Vi-
ce Président du Conseil et
M. Nilolaos Makaresos, Mi-
nistre de la Coordination @
cononiique.

Reimerciements

Les familles : Isidore, Do
rismond, Rios, Johnson, A-
chille, Clermont, Bélizaire,
Guichard, remercient bien
sincérement le Sous-Secré -
taire d’Etat des Finances et
des Affaires Economiques,
le Personnel de la Secrétai
rerie d’Etat des Finances et

des Affaires Economiques,
le Docteur Hervé BOYER
et famille, le Personnel du
Bureau de Supervision des
Entreprises Mixtes et d’E-
tat, le Personnel de 1’Offi-
ce d'Assurance Véhicules
contre Tiers, le Personne! de
fl’Office d'Assurance Voya -
ge, tous leg@amis de la Ca-
pital, des Villes, de Provin-
ce et de V’Etranger qui leur
ont domné des marques de
sympathie & JYoccasion de
la mort de leur regretté fre
re, oncle, beau - frére JO-
SEPH ISIDORE, enlevé a
leur affection le 15 Septem
bre dernier.

Elles les prient
ver ici l’expression
profonde gratitude.
P.awP., le ler, Octobre 1970

de trou-
de leur



DECES

Les Pompes Funébres Pa-
ret Pierre-Louis vous annon-
cent le décés de M. René E-
LIE survenu Mardi aprés-mi
di a Kings County Hospital
de New York.

A ses enfants : Mme Louis
Nervil, née Cermen Elie, M.
et Mme Raymond Elie, Mile
Marie Dorothée Elie, Mile
Mme. Pierre Elie. M. et Mme
Louis Elie, M. et Mme André
Dufresne née Jacqueline Elie
M. et Mme. Lieutenant Ale -
xandre Alban née Micheline
Elie, M. Fritz Elie et M. Yves
Elie, Mile Matie-Rose Elie: a4
ses petits enfants : Josette,
Carlito, Carote,
Est s ie, Judith, Floren -
ce; a4 ses soeurs : Mme Ed -
gard Bordes née Georgette E
lie, Mme. Fernande Elie; a
ses neveux et niéces: M. et
Mme Gérard Bordes actuelle
ment & Chicago, Mile. Mer-
cin Bordes, M. et Mme Lieute
nant Nestor Jn-Philippe, M.
et Mme. Nérés Henry ; a ses
Cousins et Cousines : Le Co-
lonel Antoine Jn-Gilles et
Mme., M. et Mme Georges
Jn. Gilles, Mile. Alourdes Jn-
Gilles, Me et Mme Jacques
Laventure, Ress Ernest, Mile
Eugenie Dufresnes.

En cette douloureuse cir-
constance, Les Pompes Funé
bres Paret Pierre-Louis et le
Nouvelliste présentent leurs
sincéres condoléances aux fa
milles Elie, Tjérancy, Pothel,
St. Preux, Dufresne, Nervil,
Alban, Bordes, Jn. Gilles.
La date des funérailles se
: é6e..ultérieurement



Déclaration de

Melvin Laird
ATHENES (AFP)

dent Nixon et le Gouverne-
ment des Etats Unis et no-
tre visite en Gréce fait par-
tie de la visite du Président
Nixon .en Europe et Méditer-
ranée, a déclaré le Secrétaire
américian 4 la Défense, M.
Melvin Laird, & son arrivée
ce soir & Athénes, en compa-
gnie de membres de son Etat
Major et de Amirali Thomas
Moorer, Chef des Opérations
Navales américaines.

jouté, est devenue ces temps
derniers un lieu de confron-
tation, mais aussi de frater-
nité et de négociation. Fai-
sant allusion 4 l'activité na-
vale soviétique en Méditer-
ranée il a signalé que les jour
nées de navigation
ques étaient passées de 750 a
17.060 pour l’ensemble de cet
te flotte.

qui a annoncé qu'il se ren-
drait aprés Athénes 4 Malte
puis Washington, a souligné
Vimporiance
tions qu’il
relation avec l’avenir de 1’O
TAN dans cette région

du CCRP contre

des arabes iostiles
BAGDAD (AFP)

tral de la Résistance palest: -









REIN IE SICIE ISIE IC IONIC SOIC SEIN IOS

eS
y
%
%
8
Y
yy
4
YB
Bp
By
B
y
4
y
y
g
:
3

EXNRILNNAKAKAHANAAANAWIOK INIA IIIA NANA

SEIKI IONE III EERE ICIEN IIIS IONIORE NICOSIA INS

VENDREDI 2 OCTOBRE 1970 - cS

des victoires répétées que
nous remportions sur les for
_ces de lautorité vendue, fai-
sant pencher la situation mt
ltaire en notre faveur des
forces arabes hostiles sont en
trées en jeu. Elles sont inter
venues de tout leur poids et
se sont opposées @ la révolu-
tion.

L’occupation de ...
Suite)

d@’obtenir que les détenus poli
tiques au Mexique bénéfi -
cient d’un jugement confor-
me au droit et respectant la
personne humaine.

Quoi qu’il en soit, de ce grou
pement, Ambassadeur aprés
avoir tenté de parlementer
avec les occupants de son Am
bassade réussit 4 alerter la
police qui dépécha des ren -
forts de la force mobile sur
les lieux. Ayant pénétré dans
lAmbassade a la requéte for
melle de Ambassadeur les
policiers ceinturérent les oc-
cupants dont aucun ne sem-
blait armé et non sans de yé
hémentes protestations de
leur part les embarquérent
a bord de fourgons cellulai -
res.

Nous représentons le Prési

La Méditerranée; a-t-il a-

soviéti-

Le Secrétaire a la Défense

des conversa-
ura en Gréce en



ay AVis de l'Institut

monde. Haitiano - Américain
xExX xX AUX MEMBRES DE:
. LA CHORALE.
Violente attaque Le nouveau directeur de
yInstitut Haitiano-Améri-

cain, M. Waiter E. Wells se
rait heureux d’avoilr une
prise de contact avec le

La Radio du Comité Cen- Anciens Membres de la ch

nienne, émettant de Bagdad, Américain, et les invite a
a lancé cet aprés midi une se présenter le Samedi 3
violente attaque contre Jes Octobre prochain a 4 hres
forces arabes hostiles qui p.m. Cette entrevue aura
sont intervenues aux cOtées HWeu dans VAuditorium de

des forces de la trahison du l'Institut.
rant les derniers événements Cordiale Bienvenue a
de Jordanie. Tous.

Au cours de la boucherie Avec les remerciements
de Jordanie, a dit la voix du anticipés de M. Walter
CCRP, et durant les combats Wells
acharnés que nos révolution- Nouveau Directeur de

VInstitut
ricain.

Haitiano-Amé

naires ont menés, lors méme



_ DIMANCHE 4 OCTOBRE a 5 Hres ~ 7 Hres. et 9 Hres.
a Yoccasion de son anniversairecLE REX-THEATRE» tourne
les feuillets de son fabuleux album de superproductions é-
minentes dont la prodigieuse envergure et le prestige de
linterprétation ont recueilli les plus éclatants suffrages et
présente : :

L’Aftfaire Ryker ou
L’Odyssée d’un Sergent

_ LEE MARVIN
ws LODYBSRE D'UN SERGENT



Avec : LEE MARVIN — Un drame pathétique qui a pour dé-
cor une Cour d’Assises Militaire et pour structure la cons -
cience de l’homme face 4 la justice implacable. \
Entrée : Gdes. 2.50 et 4.00
Cartes en vente dés 10 heures du matin



Joyeux Retour a l Ecole
Aprés une visite

AUX BELLES CHOSES ia
Sacs d'Ecole pour Grands et Petiis

Aux Belles Choses

. Sous-vétements pour Enfants
Chaussettes pour Fillettes et Garconnets

Au temps de la Rentrée des classes
Comme en tout temps VISITEZ.
AUX BELLES CHOSES — les plus Belles choses
Aux plus Bas Prix
Avenue J. Jacques Dessalines, 353

AUDITORIUM CENTRE CULTUREL
Jeudi 8 Octobre a 8 Hres. du soit

«LES MESSAGERS DE L'ART» présentent

ZOO STORY

(de Edward ALBEE)

LE TIGRE
(de Murray SCHISGAL

Avec : Francois LATOUR — Micheline
SUCCAR — Eddy GARNIER
Soirée Thédtrale dédiée & la mémoire d
. Gabriel IMBERT

50 dolla












rale de l'Institut Haitiano- ~