Citation
Le Nouvelliste

Material Information

Title:
Le Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Place of Publication:
Port-au-Prince
Publisher:
[s.n.]
Publication Date:
Copyright Date:
1963
Frequency:
Daily (except Sunday)
daily
normalized irregular
Language:
French
Physical Description:
v. : ill. ;

Subjects

Subjects / Keywords:
Newspapers -- Haiti ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti) ( lcsh )
Genre:
newspaper ( sobekcm )
newspaper ( marcgt )
Spatial Coverage:
Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince

Notes

Dates or Sequential Designation:
Began publication in May 1896.
General Note:
"Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
ACN6482 ( NOTIS )
0012544054 ( OCLC )
000471641 ( AlephBibNum )
12544054 ( OCLC )

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text
~~



plus prestigieuses










QUOTIRIEN
LE Pius ANCIEN D'HAITI

FONDE EN 1896



Directeur ef Rédacfeur
‘ LUCIEN MONTAS

Adfinistrateur: M22 MAX CHAUVET





a
en Chef .



No 27th





Nouvel

MEMBRE DE L'ASSOCIATION IN



TERAMERICAINE , DE PRESSE












Adresse: RUE DU CENTRE
“N° 912

PORT-AU-PRINCE (HAITI)
PHONES © 2232 — 2432
BOITE POSTALE :

1316





Tdeme ANNEF

. MARDE V1

NOVEMBRE 1960



Fulbright contre l’augmentation de,
‘aide militaire a l'Amerique Latine

WASENGTON CARP)

Wiliam Fulbright, President
de la Commission des Relations
Exterieures duo Sénat sest oppo
se nujeard'hui a da proporitien
du Geuverneur Nelson Rocke lel:
lev dtaugmenter Vilde militaire
aux pays latino - americains,



Exposition de
Peinture

Samedi soir a été inaugurée
Fexposition de peinture de Pétion
Savain, & la Galerie d’Art de Var
tiste bien connu, Nehéms Jean nu

No 33 de ln Rue Jose Murti,’
dans le voisinage de I’Eylise du
sacre - Coeur.

Furent nombreux les xatistes,
Jeg ans, les amateurs @art qui
avaient répondu a invitation des
orgunisateurs.

On fut heurcux d’admirer la
remarquable collection de peintu
res de celui qu’or appelle a jus-
te titre le PERE DE LA PEIN
TURE HAITIENNE.

M. Raoul Jacques, de passage
cn Haiti, spécialiste en decora-
lion d’art qu'il pratique depuis
de nombreuses années en Califor
nie, cut la responsabilité de pre
senter duns une plaquette Vartis
te Tition SAVAIN dot Vocuvre
se retrouve dans les galeries les
des Etats U-

nis.

Plusicurs autres artistes ont
profité de la circonstance — pour
participer a cette exposition qu’a
urganisée Pétion Savain.

C’est une excellentc inavifesta
tion d'art ct nous convions le pu
blic a aller admirer les oeuvres
de nos artistes qui font de nos
‘ours la gloire de notre pays.

" Lrexposition reste ouverte jus-
qu'au 22 Novembre 1969. :

Wous presentons nos plus vives
{élicitations & notre ami Vartiste
Pétion Savain et nous lui souhai-
tons toujours plus de succes.

MALU.

Depuis plusieurs agnecs, i dit
ly Senateyr d’Arkansas, a Com-
Mmissiog que je prestee
de réduire ce wenre aide et au
jourd’hui plus que jamais, elle in
tnsifie ses efforts.

Fulbright nes est

Sebvores



bo ranen

Litine du Gouverneur
lor. rapport) quia ete
fundi.

Liaugimentation de aiae ili
tare aurait pour but. selon le
rapport, de renforcer la hutte des
divers Gouvernements hutina ame

Rockefel-
divolwud

cesar les autres recommunda- riecains contre la subversion com
tions duo rapport sur YAmberique muniste,
xxx me
Dans le Rapport Rockefeller
PARIS CART) PAUNt Gur enous TUFORS a recott-

Le rapport Rockefeller admet
publiquement, de la part des E-
tats Unis, ia présence en Améri
que Latine d’un nouvenu pouvoir
ailitaire, ont remarqué les ex-
perts diplomatiques latino - amé
ricains, mais pour que sen in-
fluence ne lui échappe, de rup-
port a recommandé Venvei ar-
mes peur soutenir Vorgueil pro-
fessionnei des militatres Jatine -
américains.

Le rapport propose aeux initia

tives distinctes, la premiére
rapporte a orientation politique
des Etats Unis. En effet, Roeke-
feller propose que son pays prete
une meilleure attention & co qui
st passe ue Son arricre-garde yéa
graphique immeédiate. Cela s‘in-
terprete comme une reconnairsan
“e de importance vitale de l’A-
mérique Latine pour les Etats vu
nis surtout depuis gue Nixon i
décidé de limiter les engagements
en Asie.

Le sccond aspect

SO

xe rapporte

-au développement des opérations

militaires en Ainérique Latine.
On rappelle & ce sujet que Ic Pré
sident argentin Juan Carlos On
gania avait donné un exemple
spectaculaire cn la maiicre en re
cherchant avec la Franee un ac-
cord pour lacquisition d'un cer-
tain nombre de tanks — cet ac-
cord visait a libérer les Forces
Armées Argentines de la dépen-
dance de V'industric d’armements
nord américains.

Rockefeller donne. Vavertisse-

‘

nl

Chronique de M ontréal.-
‘La porte du Québec
et le gaullisme

Par Charles Fernand PRESSOIR

1H) existe un parallélisme marquant entie les étupes =UIvies
le Canada pour se rendre indépendant de ln Grande -
Jes démarches de la Provinee de Québce
it, sa forme) face au Gouvernement Fédéral d’Otluwa
Jn plus éclatante de ces luttes
leur aspect diplomatique cCest-a-dire

(quelle que so:
La marque
VE xtericur,—

de c'est

par
Bretugne et
vers lautodétermination

politiques —- vues
tes

RELATIONS INTERNATIONALES.

Dans lavion d’Air
mes vacanecs ay Haiti
des journaux,

1960 ces deux manchettes :

Canada qui me ramenait a
et fi Saint-Domingue, Vhétesse
Je jus, dans le MONTREAL STAR du 16

Montreal, apres
distribuait
octohre

PM WANTS CONSULTATION WITH PARIS

(je traduis Le Premicr
tion avec Paris).

PAIUS STILL HOLDS LINE
(je traduis: Paris continue

De quoi sagissait-il ?

Deux Secrétaires
Affaires Etrangeres,
nease et, dex Sports,
nir directement avec
préalable passés par Ottawa,
nada. Bien mieux, le premier

a son arrivée, décliné une invitation du

rendre
LG invité...

Durant ta
rent prises pour

sa

Visite

Ministre Trudeau

d'Etat du Gouvernement
Monsieur de Lipkowski, ct celui de la
Monsieur, Joseph Comiti, venaient
le Gouvernement du Québec, sans élre Bu
la Capitale fédérale de tout je Ca-
de ces Hauts Fonctionuaires avait,

a ja cupitale fédérale.

des deux Seerétaires d'etat, des
necroitre ju coopération culturelle entre |

veut une consulta.

In méme politique oxterieure gaullistel

Pompidou, celui de>
deu-

gentrete-

Gouvernement Trudeau
men





Le second wy aval

décisibus {fue
Lue.

bee et la France — et Ottawa ne fut méme pas consultce.

Dans LA PRESSE,
juste la

grande manchette

DIPLOMATIQUES AVEC LE VATICAN.

de Montréul du mercredi 15 Octobre,
veille des incidents rappelés plus haut,
LE CANADA ETABLIT DES RELATIONS

dane

on annongail en

®

Cette nouvelle semblera normale a plus d'un.

Elle est pourtant le

par Je Canada

C'est la meme histoire qui se répete,

role et dadverguire...

Kn faut, par le
nada en tant que Dominion fut scellée. 1
Grande -

aujourd'hui la Reine Elizabeth).

Pourtant, HUIT ANS AVANT, soit en 1025, fe
avec son grand voisin les Etats Unis d'Amérique, le trate
du Pacifique. Pour la premiere

tif aux pécheries
toire.
tel document.

sOn

pour permettre av Canada datteindre son
Bretagne, trouve un contrepartic frappante dans

de Ja Grande

soutien donné au Québec, face A Ottawa, par
de Gaulle et du Président Pompidou.
Selon le journal DIMANCHE - MATIN de
19 Octubre, le Premie Ministre Trudeau, apres avol
Monsieur de Lipkowski adimpolis et ¢d'impertinent: a
Vudresse au Canada c’était Ottawa,

du Général

du

que

? VAngleterre par une série de

Bretagne mais yardait le méme souverain

Ambassadeur britannique était ecarte de
Trois ans plus tard, en 1926. |e
Premier Ministre a Washington.

Le rale que Jes Etats Unis ont joue sur te

résultal de franchises politiques arrachees

fait. accomplis

mais le Canada a change de

Statut de Westminster, Vindépendanee du Cy

ne dependait plus de be
quelle (Cte
Cubackit > iyttetit.
rela-
Vhis-
la siphature dan

Yoj~ dans

Canada nomial
plan’ diploumatiqte,
indépendanece vis-a-vis
te
Jes Gouvernenie nt>
Montreal, oa date
qualifie
SON LT re

non, pas Quabec.

aod: . we ‘
Mais le Gaullisme Pompidolien vient daffirmer que, comme le Ge

néral,

i] pense que la porte du Québec est Ja ville de

Montréal, au

nom si francais. Au sortir de Montréal, on peut s'enpager sur le

Chemin du Roi (de France) pour aller
CAPITALE du Canada...
Charles Fernand PRESSOIR,

VIEILLE

A ln ville de Quéhee. Tn



uaitre de plus en plus que beau
coup des nouveaux leaders
taires sont profondément mus pat
la nécessité de progrés social ct
économique. Js recherchent un
meilleur niveau de vie pour leurs
peuples par la diffusion de Vedu
cation Ge qu’a cet Geared il serait
préférnble de collaborer if leurs
efforts plutét que de les ridicu
ser en leur opposant atbitraire
thent nos plototypes — idéoloyi-
ques.»

i



é
En effet, dit fe rapport, il n'est

pas rare de rencontrer dans les
documents émanant des mouve-

ments pro-castrisies vu communis
tes de divers pays latino - ameéri
cains des références a des grou
pes dofficiers progressistes, tel
par exemple Véloge de Castro en
faveur des attitudes reformistes,
du Gouvernement militaire péru
vien du Général Juan Vetasco Al
varado — cette altitude peut ¢-
tre vue au niveau dun natliona-
lisme continental qui inqniéte
les investisseurs nord américains
qui sont alors victimes dune va
yue de nationalisatlions.





Lancement réussi

aux Etats Unis du
ler Satellite
Ouest - Allemand

Base aérienne de Vandenberg
(Californie), 9 Novembre ( AFP)

Le premier satellite du pro-
gramme de coopération germano
américain, a été lancé vendredi
par la N.AS.A. & partir de la
hase aérienne de Vandenberg. en
Californie.

Le G. R. 5S. I.
search satellite 1,
zure pese soixante ct onze ki-
los. Construit et mis au point
par la firme Messerschmitt, Boel
kov, Blihm, de Munich, il a été
mis sur orbite polaire grace i
une fusée Seout a quatre ¢tages.

(German = re-
baptisé «A-

Les parametres de Vorbite sont
de trois mille deux cents Kilomé
ires d’apogée et de trois cent
quatre-vingrt-quatre de périgée.

Cc. RS. LL étudiera pendant
un an environ jes ceintures de
radiations de Van Allen qui en-
tourent la terre, les aurores bo-
rénles et les particules d'origine
soluire,

Ameéricuins ct Allemand} se
sont partagg le coft du lance-
ment de ce premier engin spa-
lial Ouest-Allemand.

mili:



Dewe Matres de dews gruudes cilles ameriwuines rectus
_ Maires | / Noe
fe) Curl LB. Stoekes, le seal noir Chef Bvtcutif Gune grande

ville (Cleveland) et le Maire

doha V.

(drat

Lindsay = (gauche)

elaa New York City case dee wibres Fleelions municipales



Instanta nés

ETATS- UNIS

Deux citoyens ameéricains ont
Gté ineulpés 4 Miami d'avoir me
nace de mort le président des
Etats-Unis. Une caution de 200,
O0U dollars a été demandée pour
Heéventuelle mise en Liberte de
chacan d’eux.

Les deux individus, M. George
Baker, 51 ans et son fils Joh
Anthony, 24 ans, avaient été ar
rétés la veille, respectwement i
Miami et A Breezewood en Pen
sylvanie. Au moment de latrests
tion de M. George Baker) les po-
liciers ont saisi chez lui Gn veri-

table arsenal: un fusil a Tunette’

télescopique, trois carabines ©
trois pistolets automatiques.
xx x

Le rapport Rocikfeller sa uN
merique latine sera rendu publi:
aujourd’hui par le président Ni-
xon, au.cours de la confésence ae
presse qu'il tiendra avec M,. Rovk
feller a Key Biscayne (Floride).
C'est un document de 130 page~
formant 8@ recommandations je
ticuliéres.

xxx
PORTO - RICO

Des heurt violents ont cu lieu
nh San Juan dg Porto Rico entre
vroupes estudiantins rivaux Wa
hord pres de Unive site, ensuite
dans les rues de la ville. Des ma-
nifestants, parmi lesquels des pa-
rents d‘étudiants, favorables au
maintien du programme de scien
ce militaire dang l'Université, se
sont heurtés a des étudiants © in
dépendantistess qut stopposent oi
ce programme.

Le prix Houphoutt-Boigny 4
ete déverné pour la premicre fois
on Cotie-diveire. Hest alle auore
man d’Akp Loba « Les Fil>
Koureteha», tandis que Dialo Ma
madou recevait le prix de pobsic

dle

pour -Tam-tam noire.
x KON
Par le vol 482 de la PAA,

est partie a destination du Cana
da, Mme Micheline LEVEILLE
DELINCE, Deuxigme Secrétaire
a VAmbassade d'Halti au Cana-
da.
XxX xX

Le meme jour, par le vol 243
de la AIR FRANCE, est arrivé
i Port-au-Prince venant de Mia

—

La Route de P-au-Pce a St Marc

Conformement aux instructions
de S. FE. de Président io Vie de
he Republique fe Dr FPrangois Du
valier, Je Fonds Routier et le Dé
partement des’ Travaux Publics
poursuivent en collaboration — fa
restauration dp la chaussce as
phaltée de ja foute nationale Na
Poentre Port-au-Prince et te chef
fieuw duo Bas Artibonite, te ville
de St Mare.

Vue Vimpertance des depoutdae
tions causcées a la surface de rou
Jement de la grande reule, notari
ment it Jderre Payen, a Boi
Neuf, aux Mornes de litany
Bois Neuf, @ Camp - Mary, a Ta
Gorge Jeanton, i Freyceinenu et
a Ventree sud de St Mare, avant
le porlail des Monts-rouis, les tra
veux revétent plus dampleur.
Hs néeessitent la reprise duo ter




rassement ming par tes infittra-
tions des caus de ruissellement,
le creusage de nouvenux canaux

de drainage plas profunds dans
ces terrains caleaires atin de Ca
ciliter Pécoulement des esus pls
viales feo tassement per roulape
des inaterinux de Cerratssericnt it
vant dy répandre les couches de
aable puis de revétement Vasphit
fe.







Les travaux de refection ol
atteint Ie sominet du Camp Ma
ry et descendent sur le versant
nord en direction de ta Ravine
Sable.

Ces prands travaux doco
tion, commences il you dees dun
trimestre, continuent aetivetaer!



en vue Matteindre le chef-lieuw du
Bas-Artibormite ate courant du
now de Decenbre; ce, a la gray
le satisfaction des sutamobili te





etoosirteat des caaplopneurs, Ce -
pendant, voici queffles plu an
tomniles dépraden ercore de
parties de Ja route nationale sur
‘os troneons déya repares.

Cette situation, — caus pw
Jes intempéries de cette saison
pluvieuse, imposera, si ce n’est





deja fait, la constiuien dune
autre petites équipe de relection,
peuucuup moins importante — que
la premiere qui accompht une ss
direction de St

hone tache en

Marc. En effet, des niay de = peu
less ef meme «dautruches., gut
par suite du passage contianel

des poids iourds, ont cend:nece a
se converlir en crevasses, zebrent
Wega da chaussee usphaitee, tout
particulicrement, pres de Part-
au-Prince, a Robert, au Bax-fonds

Vrovuillard, ensuite. ap dela

he 7

(Suite page 4.col. 7)

Cinéma.-

iit, Monsieur Henry SICLAIT,
Delegué du Gouvernement, de re
tour de Mission Spéciale. Par Je
méme vol, est parti a destination
de I'Espagne, Monsieur Climaco
RODRIGUEZ, — Troisi¢me Secré-
taire & VAmbassade dela Colom
hie on Haiti.
s xx xX
Le G Novembre, vers 10:00
A.M, @st passa i Mirebalais, ve-
nant de, Port-au-Prince & destina
tion de Péligre, Monsieur Raoul
LESPINASSE, Secrétaire d’Etat
des Travaux Publics, Transports
et Communications, accompagné
de Monsieur Henri DESHAYES.
I} est retourné le = méme jour,
vers 5:3G P.M. it destination de
la Capitale. :
XX Xx

Un important matériel desti-

né A la Centrale de Péligre Fran-

cois DUVALIER est actuelle-
ment en service. :
Kx XK
Le 7 Novembre, par le vol
vd2 de la AIR FRANCE, est
parti Aa destination de l’Allema-
ene Monsieur Herman Adolf

SENFF, Premier
VAmbassade
Haiti.

Secrétaire a
d'Allemagne, en

xX XN

Le méme jour, par Je vol 602
de Ja TCA, est parti a destina-
tion de New - York, Monsieur
Joseph Khalil YOUNES, Con-
sul Honoraire @Haiti a Toledo
tOhied, . .

xxx

A la meme date,” par le vol
435 de la PAA, est arrivé ait Port
au-Prince, venant de Miami,
Monseigneur Paul TABET, Se-
crétaive A la Noneciature Aposto
lique on Haiti.

’

[Attitude americaine aux.

conversations d'Helsinki

WASHINGTON (AFP) —

(Signé Jean LAGRANGE)
Les Etats-Unis né squmettront
pas de propositions
sur le contréle -des
nucléaires au cours
rence d’Helsinki avec l'Union
Sovietique. La déléwation améri
caine aura cependanty a 3a dispo
sition suffisamment de’ documen
tation coneréte pour que’ les -en-"
tretieng qui débutent le 17 No-
vembre permettent de délimiter

aurmements
de ‘la confe



létenduc des négociations de fond -

qui suivront sur ce probleme.

Le Conseil National de Seécu
rité a tenu bye aprés-anidi une
longue séanGe consacrée entiére-
ment & la préparation de la par
tie préliminaire des conversa-
tions Américano - Soviétiques.
M. Gérard Smith, qui dirigera
la délégation deg Etats-Unis a°
Helsinki, a assisté a cette réu-
nion au cours de laquelle des
instructions lui ont été données

pour affronter cette phase capi- ‘

tale des relations entre les deux
pays.

Les délégués américains n’‘en-
tendent pas limiter les conversa
tions 4 la préparation d'un or-
dre du jour, & la fixation de Yen
droit ot se poursuivront Tes né-
yociations ou de l'époque a fa-
quelle celles s'ouvriront. Ils veu-
lent faire un effort particulier
pour définir les sujets qui de-
vront @tre abordés et ceux qui
devront étre exclus des futures
négociations.

On précise notamment que les
Etats-Unis entendent examiner,



Nixon et l’Amérigue
Latine . -
WASHINGTON (AFP)

Si les pays imdustrialisey 1
sentendent pus pour accoraer a
tous les ‘pays en voie de dévelop-
pement un systeme genéral = de
tavifs -préférentiels, le Gouverne
ment américain envisagera auila
téralement certaimes nlitiatives
de nature a assurer a [ensemble
des Nations de Vhémisphere oc-
cidental un acees préferenticl sur
ie marché de. Etats Unis, a an-
noneé lundi a la presse le Prési-
dtent Nixon. ,



DEPART

Samedi apres - mid) est parti
M. Marcel Franguis. Hl va passer



quelques jours a Chicayro. Deo da,
i} se rendra en Allemagne ou il
poursuivra ses cludes on alle-

mand, ayant éte un bon éleve aux

cours (allemand orgunisés ier a
} Institul.
SNuus hui faisons nos vocus
hon voyage et de succes dain
etudes qual cntceprenera

dle
les



Au compte gouttes

Par Raymond

ee

philusophie, avons
effort

Daas du
nous éja manifesté un
créateur?

Jolie question !

Bergson, par exemple, s'est
revélé un vrai philosephe en
créant un systeme qu'il fait repo
ser sur Vintuition et en ouvrant,
selon le mot d’Edouard Le Roy,
une phase de la pensée métaphy-

sique,

Nous autres...

Nous attendons beaucoup d'un
Mesmin Gabriel notamment, ce
compatriofe au ¢front taille

pour Va pensces, cvamme disait

La Reine et le Berger

Var Jean-Claude CHARLES

Cela se passe
Véepoque ou de esatane moulin qu
marche tout seui. offrayait oon
core paysans. Retusabee Gt
rapprocher de la destiner de colle
yo, dans da Bible, perio ce nent
panvre, ne hist point. peop uelle
Sen défende, Vhemmnie qui lut pie
pose de convoler en justes oce

Gabriet. berger. Devenue riebe,
pairs da prace d/un onede qui det
prend tardivemen: it sa chatpe
eto: trouve alors canpeate par
ta Camarde, Luissant apres bai
Hnomanoir, le entreprend de ye
rer da proprieté et yo réussit avec
Vaide de son prétendant qui Vau-
ra suivie par da force de. choses.
chiffre des atveiess mente
Le chiffre des soupirtaits nuesi.
Voiei Mo Williaa Botawood, lori
ve honnne qui arrive & Page ot it
iit bon fleurir si vie, amoureux
fou, jaluux comme ute femme, ef
_.. fortuné, Voici le sergent Fran
cis Troy, homme jeune, beau,
fort i é



les





en Anpleterre. X



te eses cdeetai pouk ose suave)
aux veus de la dudenies -- il tua
Vora te coup du eliirie et Pepou
aera. Apres niaintes peripeties,

Galajel entrera wndii aans da vee
deocetle quail ainiait: on silence.
Lat raison duo plus pli o-t parfors



le medileure. Fhe agit de hein
He daa FPoule Delisites 90 reahi
pres Peli Sobde sees

Si Vaneedote tye ste uM
Pune simplicilé linear. elle on
voit nullement Otre pre pew
tessentiel du film. Sans align jas

quit da présenter potas un pretes
te, iloest permis dty Soir da tele
de fond dranate dune ex pértene:
esthe tiette personne ce gut

tooem definitive. te segeorh dhe
Vaart sutherntique.

> doute conviendbact th ote
parler, pour une
certiine tendance au bareque te
mat omG@bant pas pris vn maga.
xe part) chez John Schlesinger ?

Mans

ronnie hee by



PHILOCTETE



Herder a propos de Kant.

Peut-étre pourrait-on, a par-
tir de notre contexte culturel,
cdifier une philosophie, & portéc
universelle. C’est probablement a
guoi s‘évertue le Professeur Mes
min Gabriel, chez qui nous re-
trouvons linfuence de la philoso
phie bantoue.

Surtout, qu’on ne craigne pas
de heurter Vopinion. Les doctri-
apparemment — les mieux
charpentées, ont subi les coups
de Janee de la critique.

Nous en voulons pour preuve
tes theses bergsoniennes: si elles
ont meérité Véloge d'un,.. Wil-
linm James,,,, elles ont été, par



es,

scontre, séverement critiquées par

e oneo-thomiste Jacques Mart
lain par le matérialiste Timi-
hinge wv. qui les uecusa de reculer
de la physiologic a Ia théorie bie
logique du vitalisme, dont — les
vues idéalistes ont éte infirmées
dans ses travansy sur Ta photosyn
these. .

concrétes .

Jorsqu’on en sern & la phase prin

cipale

de Ja négociation, toutes
{es questions touchant aux systé
mes d'armements — stratégiques
nucléaires. Les experts améri-
cains sont conscients dé la com
plexite du probléme d’autant
plus qu'un lien étroit existe en-
tre Jes fusées anti - balistiques
(ABM), jes fusées & tétes multi-
ples (MIV), Jes fusécs intercon-
tinentales (ICBM), Jes fusé6es
Polaris et autres du méme type.

lvuspoir des américains est
que des progré, pourront tre
réafisés suffisamment vite pour
quwun accord intervienne au boat
de quelques semaines sur le pro-
blame des négoclations de fond
ct qu’il soit possible d‘en fixer
ln date — qui , pourralt @tre
deux op trois semaines aprés la
fin des entretiens préliminafres’
d'Helsink! — et le Neu — Vienne
étant un choix qui satisferait les
américains. .



sme aad

ot
We ELLIQUT RQUSKVELT

ex prime "HOH regret: deo ware

pu caasister @ Cingugurution - .
officielle du Casino &
international . ,

.M. Eniott Rousevelt, angien
Maire de Miami Beach, actuello-
ment chargé du programme tou-
ristique dg Mianli Beach aves des
emoluments de plus de 35.000 dol
Jars Van vient d’exprimer ao M.
Michael «Mikes Me Laney son re
gret dg n’avoir pu assisier a Vi-
naugiraton, officielle du Casino
International. {1 le félicite sur la
grande! publicité a laquelle a don
né lieu’ cette inauguration.
¢J'espére que-ca va étre un
grand succésr. —

eJe regrette de n'avuir pu etre ,

avey vous & cette occasions

M. Elliott Roosevelt, un g.and
ami d’Haiti est le Président de
Ja Elliott Roosevelt International,
{nc (Tower One, Four Ambassa-
dors, 801 South Bayshore Drive.
Miami, Floride).

*



xxx °-. .
LES BUTS DU VOYAGE DE
LAVINIA WILLIAMS .
signer wit contrat pour
le Troupe Aaitienne @ Radia City
et voir Sava jouer le rdle-vedette
dans OVUS - JAZZ de ‘
dérame Robbins

Wier matin par le Vou d’Air
France est partie pou. New
York via “Miami, la grande cho-
régraphe Lavinia Williams Yar-
borough, Drectrice fondatrice de
l'Ecole de Ballet et de danses sus
dernes de la Rue Capois.

Lavinia qui vient de monter le
premier spectacle folklorique du
Casinu Internatonal d’Haiti inau
gure salaedi soir sous ta diree-
tun de Mike Ma Laney, est allée
signer le contrat qui engagera lia
troupe folklorigue haitienve a se
produire en décembre a Radie Ci
ty. Eble est alley sigmer ee mirat
avec son ami et collegue Mark
Vlatt, Chorégraphe tu Radio Ci
ty Show. .
Be en proftera pour vor -tanser
sa ravigsante fille Sara, comme
ttoile de VOPUS-JAZZ dg Jérome
Robbins « da Brooklyn Acutemy
yt Music, a Brooklyn.
J. Robbins quia compose ce ballet!
jazz est cho-cgraphe de ballet
pour HLARKNESS BALLET dans
lequel Sara est Cune des plus bril
lantes étoiles, Grand admivateur
de Sara, Jerome Va choisie pour
remplir le vale principal dans so
OPUS-JAZZ

Crest un choix qui a naturelle:
ment comble de ftierte les parent,

de Sara, Mo ct) Mime. Shantes
Yarborough.
: XXX
LES QUALILES [FUN
CHEE RESPONSABLIs
Liune des yrandes yualites







dun chef responsable ext be pou
voir dobserver vl de ne janis
rester indifferent devant Yes ve
dressements a faire. Une autre
est écouter les consells dott
quwils viewbed ep Ven fete son

profit

Nous puuvens dire que le Ca-
pitaine Jean-Claude Delbeau, Pav
teur en Socivloie, Chet duo Ser
view de Ja Circulation de da Pu
Hee a ces deux qualités In.

Jout reeemment if a constite
que des voitures quittant les
deux © Driveslae Je dimanche fa-

sale nt une trep longue queite, so:
Avenue Dr. Martin | Lathe:
King, a cause des signaux lumi.
neux placés 2 la jonction de La
lue et de be Ruelle Alix: Ray. il
yea placé de® h 30a V1 oh 0h
Hinanche uno soldat pear cliriger
la circulation a heures Ta
("est tres bien.

Tes

AU FIL DES JOURS...

JOLICOEUR



WANTED on RECHERCHE

mevraivemblable ura

. WANTED ou Recherche est te
titre d'un nouveau Western «ma-
de in Italyz-qui vient d'arriver
dans le pays. Nous avons vu vi-
sionner hiexy matin, On le rangers
parmi les trois meilleurs films du
genre jamais présentés en Haiti.
C'est un film avec Vacteur favo-
ri des amateurs de western :

Guiliano Gemma: ou Montgomers
Wood qui a dans son palmare. Un-
Pistolet pour, Ringo,, Le dernier
jour de la’ colére, Les Longs
Jours dg la vengeance, etc.

Ce n‘est pas. un film, c’est une
explosion de dynamite. Le sujet
est beau, passionnant. L'action
est percutante. Le film ost joue
par des acteurs de classe. 1n au-
tre chef d’oeuvre du genre Wes-
tern .

Ce film sera ici revherché par
toutes Ies salles de spectacles et

pat “a les cinéphiles.
. s xxx

UN SENSATIONNEL BPEFILE
DE MODE . .

du Rond Point Night Cinb
Samedd : :

meas

..La talentueuse dessinatrice

-et medeliste Yolande Montas

présentera le samedi 15 Novem-

bre au Rond Point Night Club

son défilé de mode devenu un eve

nement mondain chaque fin d’an-
née, | :

Yolande, montrera dans ce défi-
Ié toutes ses belles créations qui
aunnoncent la mode 1970 avec de
tres jolics filles comme Muanne-
qyings.

La suirte sera animée pur len

trainant Ensembl, Les Schteu
Schleu de Dada Jacaman.
x XX

FALTES\VOUS VOTRE
VROPRE OPINION

[] one faul Junius se baser
cur Vopiniun- d'un clnephile quis.
Yau une salle dy spectacles pour
se décider a voir ow a ne pas voir
te film, car tous les goltts sent
dans da nature et leg critéres va-
rient,

Ditnanche «pecs ta seance de &
heures du Cing Paramount, totre
tatimable ami Edeuard Pointdu-
your, Inspecteur en Chef au Ser
vice immigration qui allaft as-
sister a la s€unce sulVvittitg Hols

reprochait anmiealement de Vavoir en
courage par notre nota sur PW Ham
me, Orgueil et la Vengeance a
venir voir ce filin, parce pu‘il ve
nait dentendre que cetse produc
lion cinénidtographique avee brat

vo Nere u’etait pas des meilleu-
res.

Nous ful répondimes saimple-
ment Doudeu, demarele a ta

femme.
Oh, c'est bon, tres ben, pepen
teteelde. VT) faus aller wort ga.
Et le lecdemain matin a Pae-
ropart: Frangeix ,Duvalier, Dov-
dow nous remercia, Le film é-
tail parfaitemerndt ioson godt, pas
au polit dy certagms corephile qui
soattendaient vetp France Nere
comme hy bof AN GA
teainant us





ahites ceretuedh ot
quelque chose eG wemte et oan
vant le pistel t ou lie unt aillecte
pour parler povs fay Th ont vu





eur he rea

The
epost fl .
Douddt news dit qu'apres vou.

aveir porlé, i} persuada un grand
hombres Vanis quio vouliteat. re
ourtin a be suivre,

Cy Vile ovest autre que ta ini.
scorn seene dela fameuse nouvel

es cacubtoters

(Suite page 4 col. 2)



Régénération caféiére dans le Nord’Quest

Dans le eadre de la Bataille
Ecunomique nationale et plus pars
ticuliérement dans celui de Ja Re
vénération de la Production du
Cafe et des autres denrées d’Ex-
portation, le Directeur de VInsti-
tat de Promotion du Café et des
Denrées d'Expovtation, Vagrono-
me Bertin Dadaille, a inauguré ja
semaine derniere un programme
inspection des Centres caffiers
poineipaus du pays.

Apres les directives théoriques
et pratiques données aux Respan
cables des zones de production
des dearées de base, aprés Tes me
faits le voeu du chef du gouver-
nement, le Dy. Frangois DUVA
LIER. président..As Vi







pays sur des tases selides ct réel-
les. Institut de Pronietion du
Care eo: des Denrees Vexpert tion
passe maintenany 4 conde
phase action, colle Cu cootréle

Ons





permanent de Tiapplietiber Je ces
mesures Cfocig oss he cormiranda.
trons.

Pu dundi oo Nese ca samedi
x, VAgrenoame Berth Dadaille 5e
trouvirit en tetra insrection
dans Je Nord’Ques: ot stast orrete
particuli@rement a At. Louis du
Nord et a PAns, a Poleur ou




des



projets der ation ca-

GAere confommiedment {inaneés par

son Institut ef le CONATDEP

sont en train,

Dune fagon générale
nt

le Direc








dans ces zones ou Ie rerdemen
économique peut ¢tre doublé pa
une bonne politique technique a
gricole. [1 pépiniere le St

is duo Nord ost un Centr
viet de Propagande de va
rietés nouvelles de Cafe. Tl a éte
Maueure i nYoans deja et. de
rads quelaties. temps -le projet bé
neficic ‘






de assistance financiér
du CONADER. Tobustitut ya it
trocuit de nuuvelles ariere
comtac le Bourbou’ (Salvador), I
Cotura oui sent hautement pro

hfiques et dun rendement supé
iour a 10 de la variété indi
gene. S000 plantules ont ¢té m
“ses en terres duns ces régions o
Von compteccde









I
i





«LE NOUVOLLISTR,






¢



HORIZONTALEMENT
1

1 — Sont toujours attendues
par les écoliers

2 -— Que l'on ne peut repro-
duire

3 — Négation — En fin de-

soirée — Au cocur de Ia nuit

4 — En dime — Voie

6 — Une des Cyclades — Mé
tax

6 — Fait danser plus d’un
SOLUTION
HORIZON TALEMENT

1, Nouveautés — 2. Ut; A-
ra . Eyog 4. Arpenteur
— 5. CAI; O.E.; Ben — 6. EB
xée; Céne — 7. BE; Lier; IS —
8. Saulales — 9. Vian — 10. Er-
née; Emie. é

nit
v7
eo

PRORLEME

GROISE
Nee











Ne. 408 FB. 7
Rounmmin ~- Au bout du doigt
7. Paeile - Réconypense
un cindante . ,
8 — Consonne doublée — Cou
vert de poils — Négation
“9 — Pont — Petit podme
10 — Possessif — Identique
xxx
VERTICALEMENT —
6
I — Qui’ aime A se venger
1] — Rencoeur

Ill —- Marque le Hien — Sert

i passer —- Pieuse abréviation
TV — Pas sueré — Songeal

Vo — Ne reconnait pas —

Commence Ifaddition

_ ACTUALITES INTERNATIONALES

GINA LOLLOGRIGIDA SE
REMARLE - ‘bh - HLL?

ROME, AFP --

Gina Lollobrigida sorait aur le
pofut dy convoler on no
ees avee un richiasime indus riel
américain, affirme, ott caractere
Wattiche, Vhebdomadalre a sen
sation Stop.

Le prétendant, pp ecing stop,
serait’ M. Georges Kaufman, 26
ans divoreé, pére , de deux 6n-
fants, spécialiste du bitiment
mais avec des perspectives dans
le domaine du cinéma; I) uégocte
rajt- netuelloment Vachat des stu
dios dg la Warne: Bros,

Quant a Gina, qui a passé la que
rantaine avec un entrain juvéni-
le, elle tente, dit stop de régula-
riser gn situation matrimoniale.

Liactrice avait en effet épou-

se peu aprés la fin de la guer e
M. Milko Skofic, médecin opatri
de. Tous deux se sont séparés
par consentement mutuel yu
quelques années. Mais, tandis que
le médecin a pu, n’étant pas ita
lien se remarier en Autriche. Gi

VI — En carte ~ Entre dans yy aux trmes de Ia loi italienne,

la composition de la porcelaine
VIT — Elément — Sorti

est toujours légalement mariée

Liactrice a présenté une demande

. VIL — Garde du corps — qu tribunal de la Rote pour que
Eu épelant : enlever son union précédente soit décla-
x — Bonne fée . rée nulle. Elle a également com
x — Qui revient tous les six mencé des démarches, ajoute Stop,
mois. pour obtenir la nationalité Suis-
se, afin de pouvoir sec remarier
No. 406 F. sans risquer en Italie la prison
: pour bigamieé.
- . x xx
VERTICALEA)NT. :
/ . NOUVELLE PHASE Dis
J. Eacées — II. Ouvrage; Ur NEGOCIATIONS

— Ill. Utopie IV. EE; Elavé —
V. EA; No; Iule — VI. Aréte;
Ela — VII. UA; Crane — VIII.
Titube — IX. ER; Renie — X.

Ses; Nessus.



Recettes
de Cuisine

Simples
Haitienne

par NINICHE

P

PISTACHES GRILLEES.— En
lever l'écorce dure de la pistache
en laissant la pellicule. Faire

boullir les noix bien'peu de
temps. Jeter* l'eau bouillante.
Faire évaporer Vhumidité des
noix en les exposant sur une

feville de téle au soleil. Puis les
griller comme pour le café. Pour
9 tasses-mesure de pistaches sans
peau, il faut 3 tasses dea sa-
lée & 1/2 tasse-mesure de gros
sel.

Le Livre de Cuisine de Niniche se vend dana toutes les librairie*

rennet nn PPPOE DAE YS

La Banque

Populaire

Colombo - Haitienne |

AV

a

IS

Déférant aux demandes réitérées d’un secteur de la Presse
et d’un grand nombre de clients et d’amis désireux de participer
au Tirage de notre Prime Traditionnelle de Décembre 1969 pro-
chain, LA BANQUE POPULAIRE COLOMBO HAITIENNE

toujours dans le but de satisfaire

ga nombreuse et bienveillante

cHentéle, annonce qu’elle accupte de prolonger la date des Con-

ditions do participation stipuléca

au paragraphe 1 de son Avis

untérieur, jusqu’au Lundi 15 Septembre 1969.
Sana rien changer aux Conditions de participation déja exis-

tantos, les clients de

la BANQUE POPULAIRE COLOMBO -

HAIIMENNE, qui auront maintenu a leur COMPTE D’EPAR-

GNE un solde minimum de CENT

DOLLARS & 00/100 ($100.00)

du 16 Septembre au 29 Décembre 10969 inclus, auront |’avanta-
go de participer cux aussi, ay tirage de la dite PRIME.

Profeasionnels, ‘Industriels,

Commergants, Hommes

dA ffal-

res, Artisans, Travailleurs Manuels et Intellectuels, faites fruc

tifier vos économies et continuez

a falre von dépdta & la BAN-

QUE POPULAIRE COLOMBO HAITIENNE, en vue d’attein-
dre le montant demandé et prenez votre Chance de gagner la

Nouvelle et Alléchante Prime, cette

année, sang bourse délier,

que vous offre votre BANQUE, toujours au service du Peuple

Haitien.

Port-au-Prince, le 29 AOUT 1969,
BANQUE POPULAIRE COLOMBO HAITIENNE

LA BANQUE DU PEUPLE HAITIEN.

PION

MODELE CS-63 DX

Le plus beau des haut - parleurs
Techniquement inégalé



CS-63

1 Woofer 15”

2 Mid-range 5”

1 Horn Tweeter ‘
2 Super Horn-Tweeter

Frequency Response 20 to 22.000 HZ

Maximum Power
EMMANUEL AMBRO

LER



DX



Imput : 80 Watts

ISE, Agent exclusif

SINO-SOVIETIQUES

PEKIN. AFP.

Du Correspondant de la AFP
‘Pibiehe COMPAKET

A. travers les negociactons da
Pékin, Union Sovietique pour-
suit ‘essentiellemen. deg buts pe
litiques et vise, a long terme.
& atteind eg le pouvoir de Mao
Taetoung, telle est de plus en
plus l’impression des observateurs
et des milieux diplomaciques &
Pékin.

les négociations sont entrécs
jundi dans jeur quatriéme semai-
ne et ont vraisemblablement re-
pris dans un climat nouveau a-
pres l'information publiée jeudi
dernier par le quotidien commu-
niste Dakungbao & Hong-Kong,
at les diffe entes piises de po-
sition chinoises, notamment sur
les prochaines négociations 4 Hel
sinki et sur la question du Mo-
yen Orient.

Les observateurs attachent
dans la Capitalg chinoise une va
leur quasi - officielle & l’a ticle
du Dakungbao, surtout depuis
que V’on sait qu'il a été rédigé
par le directeur du journal tui-

méme M. Fet Yi-Ming, rentrg &

tique a souligner que V’enjeu des







RerT rE”:

FATA 3

STERILE AREF









STATA FA ATA



PA TETAT



Ere

OE PETE TI LEA ETAT A ERA AE LolePoLeLesolLepeLoyeloLeolol es

LEVELS ELI LOTE AEE AEE REE EEK IL AEE EEA ILIA ES







Hong Kong de Pékin. Or, cet ar-
ticle laissait clairetnent entendre
que Pékin n‘étuit pas dupe des
intentions sovieliques. Enumeérant
les conditions pour que Jes deux
parties puissent pa ‘venir A mn ut-
cord, le quotidien déclarait qu'il
fallait que les soviétiques ne fas
sent pas trainer les négociations
sous prétexte de reche ‘cher un
rapprochement, et n’essaient pas
d’atteindre d'autres objectlifs sous
le couvert des négociations sino-
soviétiques.

Dés le début, Vinsistance sovié

néguciations était non seulement
les questions de frontiéres, aia
aussi les autres questions intéres
sant Ics deux parties, a jeté une
certaine ambiguité sur Jes inten-

Le
chronometre
Girard-
Perregaux
Haute ,
Fréquence

le plus precis
du monde

En 1967, les chronometres
Glrard-Perfegaux Haute
Fréquence ont obtenu 73%
da tous {es bulletins de
marche délivrés parl'Obser-
vatoire chronométrique de
Neuchatel dans la categorie
des montres-bracelet clas-
siques. Une performance
sensationnelle puisque réa-
lisee par des montres stric-
temert de série.

o

En vente a: VERSAILLES -- BIGIO FRERES

LITTLE

L

KKKKLKKITH MINNIS EN KEK EH KK SAAN KRBPK SN HNN IONS



tieny vovidtiques, Lilnié.ot de ne
yoolor sur los Crontigres wemblait
beaucoup moina réol pour Mon -_
cou que pour Pékin,

{ovat en offot counu que tn
wituation aux f.ontlores sine
novieliquen ost presque entlore -
ment & Mavantage do VURSS, et
nul ne doute & Pélkin qu’en tai
son do cette situation, lus vovie-
Hques alent abordé les negucin-
tions en position de fores comme
Vindique le Dakungbao, En re-
vaneche, fl est bien connu épale-
ment que la guerre idéologique
que ge livraient la Chine et PU
RSS jusqu’en Septembre — der-
nicer était particuliérement in. -
confo table pour Moscou. Or,
pour Jes soviéliques, la ligne poli
tique et idéologique chinaise est

portant In cablnoe slo conniande-
cment Yankee Clippe
Phe Taube Intropide qui, le
touchurn de sol de dn planete.,
Le dernier examin médical
coniplet dos trohe membres de ve
quipage a donnd entire, natin fine
tion aux anddectia de la NASA,
Hone reste plan aux togis enpi
tuines do fréynte quit
ma eentre suntial di Cap Kenne:
dy lea gestes lea plus délicats
quils dvront accomplir pour réus
sir In mission quiv leur est con-
fiée.-

Conrad Gordon et Bean savent
les véitables premiers explora-
teurs de Ja Lune, leurs procédées
surs & bord d’Apollo - 1) ont eu
la gloire d‘étre lea premiers ter-

10,

liée directement 4 la person? during 4 poser le pied sur la surface

‘Président Mao Tsétoting.

lunaire, L’équipage de «Intrepid»

On considére a Pékin que I'U dont la mission comporte a In fois

RSS a remporté un suceés en ob
tenant un a.mistice dans la guer
re idéologique et Vouverture de
négoviations. Liacceptation des
soviétiques de négocier sur Ics
frontiéres appa ait commo ayant
été Vappat pour amorcer le dia-
Jogue avec Pékin. On pense qu’en
suite la tactique soviétique était
de manoeuvrer de fagon & ne
wen lecher d/important sur les
fronti@res, tout-en faisant durer
les -négociations je plus long -
temps possible, dans lespoir do
pouvoir discuter A un moment ou
a un aut-e des problémes politi-
ques, Selon les observateurs a Pé
kin il s’agissait par la d’accen -
tuer certaines différences qui,
selon diverses inte ‘prétations,
existeraient au sein de l’équipe
drigeante chinoise, le but & long

. terme poursuvi par Moscou au-

rait ainsi été de che cher a créer
un déséquilibre au sommet en ex-
ploitant les différences de vue
qui existeraient parmi les diri-
geants chinois.

axXx
L'EQUIPAGE EST PRET

WASHINGTON (AFP)

Les astronautes Charlea Cuon-
rad, Richard Gordon et Alan
Bean, sont préts pour se lancer
vendredi prochain A 11 h. 22 lo-
cate (16 h. 22 ) du cap Kennedy
pour la seconde conquéte de a
Lune & bord d'Apollo - 12.

Le compte-a rebours est mainfe
nant trés avancé. Seules des ditf-
ficultés techniques de = iernicre
heure pourraient amener I|’admi
nistration nacionale dc Vecromyu
tique et de l'espace — NASA—
& différer la mise 4 feu de la
puissante fusée Saturne-5 trans

PRANMNAKANNNANNAKHNANAWNAN AN LAKAASASAKNNSAS ANS SSN NY,

Un Merveilleux Cadeau de Noel
pour vos parents se trouvant a l’étranger

La SAINTE BIBLE

un assortiment de choix a des prix variés
vous attend a

OG

i a

aay ae ae

a

La Maison de la Bible
Angle Rues du Centre et Bonne Foi.

iia

Ca

un vaste programme de travaux
scientifiques de sélénologie, de
photographie, de reconnaissance
& pied et de découvrte, doit éga-
Jement effectuer — ct réussir—
un aluunissage sur une téte d’s-
pingle.

Les ingénieurs de la NASA
et les dirigeants du programme
Apollo attaggent une extréme
importance ‘cet alunissage, sur
tout ‘aprés Vincident qui s’était
produit avec Apollo - 11 lorsque
Armstrong et Aldrin avaient da
se poser & environ 7 kilométres
du point qui leur avait été fixa
pour Ja prise de contact avec la
June.

Des précautions ont été pri-
ses pour éviter les ennuis de der
nitre seconde qui, grace A la pré
sence d'esprit d’Armstrong, n’‘a-
vaient pas.tourné au désastre.

Tout d’abord, le centre spatial
de Houston fera de nouveaux
calculs par ordinateur aprés que
le Lem se sera eéparé de la cabi-
ne de commandement. Ces don-
nées ultimes seront , communi-
quees & Conrad et, & Bean jus-
qu’& proximité de la surface de
la lune pour leur permettre de
mieux diriger leur descente.



Avis Professionnel

Dr. Gérard Frédérique
Clinique: au Centre Medical de
Ophtalmologie — Oto-Ryno
Port-uurrince 27, Chemin
Dalles:

Heures de visite
8a6éh pm.



des

:7a9h am

os

OOOO
Mas



7



i

GINARG-FCAREGAUK
cl

heer ameter H

evRomaTe

No

mA a ill
‘y | qu



es
pation al a
= oo eo

: a

Dts

Pint
aioe ea

{
TUTOR
i

Chronométre Haute Fréquence a 36000 ail h, auto-
matique, calendrier, bomer etanche a lepreuve

des bains de mer, 39
précision au porter.

Modéles classiques et d'avant-garde en or {8 ct,

plaqué et acier.



OTE

MONTRES DE QUALITE DEPU!

rubis, avec garantie ge






a 47a ft

~

2
8
x
i
CK
i
y
~
e:
6)
KY
8
ty
n
a
Y
vy
ny
i
4

et lo modtiy

repodter:

SNKNANAN ANSE NANN SRN ENG ENN NN

j
,. Liéeulpaye d'Apolo - 12 dispo.
sor, par ailleurs, denviran 24
reeonden de plug que son prédé.
comour our da lane pour pilotor
Shon main: tl deweendra plus vi
te vers lao surface lunatre {co
Gal lub dennera sept secouffes
tle plus de manoeuvre hb Unitif-o-
fie de L6G ‘métres A laquelles Con
rad prendra éventuellement — Tos
commindes manpelles,

Entin, aluitrepide aura une réserve
de carburant léghrement — supé-
vietire hh cette de Eagle, il y oa
nuatre mois. .
: x

Lialunissage de precision est
jugé comme absglument essentiel
par les dirigeants du program-
ne si Mon veut poursuivre, com-
me il convient, la découverte de
ta lune. Si Conrad ct Bean ne
parviennent pas au résutat ‘es’
compté, i} faudra alors. limiter
leg prochains alunissages dux ré
pions de plaines, éviter. les ré-
yions montagneuses ou a) pla-
teaux of les savants espérént dé
couvrir quelque chose, Apollo -
13, par exemple; est prévu pour
olunir & frau mauro, d proximi-
te de l’Océan des tempétes. Mais
il s‘agit d'une zone ac@identée
et mouvementée que les lunau-
tes devront utteindre & un point
trés précis.

infin, si Apollo -
son objectif, il
5C0 metres de
Conrad et Bean sont chargés de
retrouver dans un cratére = et
d‘examiner de prés pour en ra-
mener quelques éléments.

Les astronautes se penchent
sur les moments cruciaux de
leur mission. Ils- ont étudié no-
t#mment lundi les procédures de
secours destinées & sabandonner
Valunissage le 19 Novembre si
un incident de derniére minute
se produit.

L’alunissage peut étre évitg a
{out instant entre la séparation
du Lem de la cabine de comman
dement et Ja seconde ot le mo-
dule lunaire doit toucher la sur
face de la Lune.

Les astronautes peuvent éga-
lement procéder & une remise A
feu d’urgence pour quitter le sol
lunaire si, aprés s’étre posés, ils

constataient que tout n’est pas con

forme aux plans. Enfin, si la fu
sée principale de remontée pour
partir de la Lune n'est pas mise
a feu, ils peuvent utiliser des
fusées de secours montées sur le
soele de Ja cabine lunaire.

Le compte-A rebours sera nor
malement interrompu & plusieurs
reprises. La derniére phase débu
tera 28 heures avant la mise A
feu. Une derniére interruption
aura lieu neuf heures avant la
mise & feu pour faire monter Ja
pression dans les réservoirs de la

(Voir suite page 3)

12 touche

fo environ -
Veyor ~ 3 que

MARDI 11 NOVEMBRE. 1060

DANS NOS CINEMAS

CAPITOL

lundi i Oho et Bh. BE

Mardi a 6h.
STEPHANIA
Butrée Gdow

ot Bh, 80

2.60 wt 4.00

PARAMOUNT

Mardi A 6h. et 8h,
IVHOMME, L'ORGUEIL
KT LA VENGEANCE
Avee Franco NERO.
Entrée Gdes 2.60 et 4.00

‘

Mereredi A 6 oh. et 87h.
FACE D’ANGE

OU LES LONGS JOURS
DE LA VENGEANCE
Avec Montgomery Wood.
Entrée Gdeq 2.50 et 4.00

De Luxe Auto Cine
(DELMAS) |

Mardi a 7 h. et 9 bh.
LES HORS LA LOL

- Avec Allan’ Ladd.

Entrée 1 dollar par voiture

Mercredi a 7 h. et 9 be ;
Derniére représentation en Haiti

-LE CHEVALIER DES SABLES

Entrée 1 dollar par voiture

CINE SENEGAL

‘Mardi a Gh. 15 ehh. 16

’ (Sur, demande)

LES RACINES DU MAL

_ Entrée Gdes 1.00 et 2.00

Mercredi i 6.h. 15 et 8 h. 16
QUATRE DOLLARS

DE VENGEANCE _.
Entrée Gdes 1.50 et 2,00

CINE OLYMPIA:

Mardi (En permanence)
(Jour populaire)
JULES CESAR ©
Entrée Gde 0.60

Mercredi (En permanence)
LE DERNIER JOUR

DE LA COLERE

Avec Giulano Gemma.
Entrée Gde 1.50 - .

MONTPARNASSE

Mardi a 6 h.'15 et8 h. 15,
L’EMPREINTE |

DE FRANKENSTIEN
Entrée Gde 0.60

Mercredi & 6 h. 15 et 8 h. 15
COMMISSAIRE KX HALTE
AU L. 8S. D.

Entrée Gde 1.00 ,

CINE STADIUM
Mercredi 12 Novembre 1969
(Séance unique) -
CHEF DE PATROUILLE
Entrée Gde 1.00

AVIS.
Les Produits H A M PC Qrervent ttre achetés

aux adresses suivantes

REX - THEATRE

Mardi d GO he et Bh, 16S
VIEGE A SAN FRANCISCO
Entréa Gdes 2.00 et 8.00 '

Mereredi & 6 h, et 8 hh, 16
LA NUIT DU MASSACRE
Avec Fernando SANCHO,
Entrée Gdea 2.60 et 4.00

CRIC CRAC CINE

Mardi A 6h. et 8 bh. 16
ZORRO, LE REBELLE

Entrée Gde 1.60 et 4.50
Mercredi A 6 h. et Bh. 15 -
UN CERCUEIL ‘
POUR LE SHERIFF

Entrée Gde 1.00-et 1.50

_ CINE PALACE

Mardi 4&6 h. et Bh. ‘1h
DU HAUT DE

LA TERRASSE

Avee Paul Newman.
Entrée Gde 1.00

Mercredi 4 6 h. et 8h. 15
TURBANS ROUGES |
Entrée Gde 1.0¢

ETOILE CINE

(PBLIONVALi>





Mardi AG h. 30 et 8 h. 30
QUATRE HOMMES

A ABATTRE .
Entrée Gdes 1.20 et 2.60

Mercredi a G6 h. 30 et Bh. 30
ROMEO ET JULIETTE : :
Entrée Gdes 2.50 et 3.00

CINE ELDORADO
Mardi 4 6 h. et 8 h. 16
LES CONTES :
DE LA TERREUR i
Entrée Gdes 1.50. et 3.00

“Mercredi A Gh. \et 8h. 16
LES RACINES BU MAL
Entrée Gdes 1.50 et“3.00

‘ CENTRE CULTUREL
AUDITORIUM

Mardi & 7 h. P.M. .
LE GARDE CHAMPETRE
MENE. L'ENQUETE .
Entrée Gde 1.26

Mercredi A 7 h. P.M.
JE VAIS... JE TIRE...
ET JE REVIENS...
Entrée Gde 1.50

CINK UNION

“Mardi a 6 h. 18 et 8 h. 16
. ROCAMBOLE
Entrée Gde 0.60



Mercredi & 6 h. 15 et 8 h. 15
- LE REQUIN .

EST AU PARFUM

Entrée Gde 1.06



EOC IOOOORORR:

.

A PORT-AU-PRINCE Mme, Robert Gaetjens

Lalue

Coles’ Market.

Lalue

a

. Boulangerie St-Marc
Ave Jn Jacques Dessalines

A PETION VILLE













(NTERETES










POUR VOUS SERVIR &
SAUVVEGARIER VOS

45 AVENVE MARIE JEANNE
C/TE OE L'EXPOSITION.

Maison Rigaud

Rue Panaméricaine

Delmas Mark

Autoroute Delmas

et

Luce Chatelain

Rue Toussaint Louverture





7

W/
Ziypr c

yd
TICKET AVON /BATEAY |
RESERVATION OWHOTEL
ASSURANCE VOYAGE
VISAS. ‘

BUREAU _
LIMATISE



—





ARDI 11 NOVEMBRE 1969-

a

' ALE NOUVELLISTE» . ;







,) nw

VO

Sry Ww tot

larchez la aection covresondan?
de natssance et vows trouveres
ynalant fea autrea pour demain.
Droit da reprodustion totale ou
-opricté King Features Syndicates

TRE





Par Frances Drake

SCOPE
ae OA OS

au jour de notre anniversaire
les porapectives que vous

partidlle rdservé.
— Ewolusivité

«LE NOUVELLSTE>
MERCREDI 12 NOVEMBRE 1969

2t MARS AU 20 AVRIL (BE
ER Influences — planétaires,
as enti¢rement amicules, suggt-
nt que vous luttiez pour éeviter
incompr¢thension, pour ne pes
épasser de raisonnables dépenses
t protége votre activité contre
ut effort exagérément puissant.

21 AVRIL AU 21 MAI (TAU

EAU) : Journée peu spectacu-
ire mais favorable A lenseigne
ent et nu succes personnel. A
expérimentation, a l'éclaircisse-
nent des difficultés, aux taiches
oyer. Ne vous bousculez pas.

22 MAI AU 21 JUIN (GE-
{EAUX) °: Vous pouvez faive

nieux, travailler avec plus de suc
és mais vous devez connaitre aus
i parfaitement votre sujet et 4-
re s(ir de vos méthodes.

22 JUIN AU 23 JUILLET
CANCER) : Active période mais
| faudra ralenti: ici ct 18, poury
éviser et noter. Dans votre
rrande aventure> n’ignorez pas
sa petites détailsy.

24 JUILLET AU 28 AOUT
LION) - Ne vous leurrez pas.
inez au sérieux. Prenez des pré
1utions pour éviter faux pas
| erreurs qui retarderaient vos
icultés de production.

24 AOUF AU 23 SEPTEM-
RE (VIERGE)) : Grande jour
ée pour de grandes choses. Ser
ez-vous de vos meilleures qua-
tés et vous serez bien placé
our des plans nouveaux, pour
méliorer et orgsniser efficace-
ent. N’hésitez pas a prendre
es dispositions qui vous feront
ropresser. ‘

24 SEPTEMBRE AU 23 OC-
‘OBRE (BALANCE) : Aspects
avorables mais si vous n’étes
as tres prudent, vous risques
e vous tromper. La journée
ous recommande le respect des

égles, l'ardeur vers ‘les résul-
ats et Paction la plus efficace
n évitant la tension



A vendre
Une voiture marque Opel
nodéle 65.

t
S'odresser int }'Ambnasgade d'Al
emagne.




vf OCTOBRE AU 22 NO-
VEMBRE (SCORPION) : L‘ac-
livité de cette journée dolt étre
menee ko temps et sans fausses
notes. Le travailleur conscien-
cieux obtiendra de nombreux a-
vantages. Ecartez Faccessoire.

28 NOVEMBRE AU 21 DE-
CEMBRE (SAGITTAIRE) * Ju
piter, favorable, vos imsuftle
des forces nouvelles ct vous aide
A ¢tablir de meilleures relations.

-Vog grandes idées seront remu-

neratrices.

22 DECEMBRE AU 2Q JAN
VIER (CAPRICORNE) .: Cher-
chez une méthode meilleure et
plus éprouvée pour atteindre va-
tre but. Vous la trouverez plus

facilement si vous comptec% sur
volre seul jugement.
21 JANVIER AU ty FE-

VRIER (VERSIVAUs 2 Influen-

ces planétaires moyenms, I] de-

pend de vous de décider, d’agir,
de travailler sur de nouvelles mé
thodes. Ou sera-t-il préférable de

vous contenter de ve que vous a- &

vez 7

20 FEVRIER AU 20

(POISSONS) : Surmontez votre
indolence et décidez da Ja vole a
suivre pour atteindre vos

sif afin d’arrache. la victoire.

SI
JOURD‘HUI
a un secteur de puissance et d'ac

tivité artistique. Vos paroles et §

vos écrits tendent vers Vexcep-

tionnel. Votre intelligence eat vi §
ve et en contre-pa tie quand vous ¥
étes en contact avec des person- §
nes d'esprit moins prompt, vous §
auriez tendance & vous impatien- B
ter, Eviter-la. Vous réussirez dif §
i méme

férentes ent eprises en
temps mais ici encore vous aures

la tendance a écraser ceux qui &

seraient sur votre route ar que

vous jugeriez s’opmeser A votre g

ascension. De nombreux et repi-
tés hommes politiques, indus-
‘triels et chefs d'entreprise ont
été des natifs du Scorpion.



A LOUER

Compartiments spavieux pour
Bureaux aA lover A Vétage de
l‘ancien Building de la Sedren,
Rue Américaine, S‘adresser au
Journal.

MARS

buts. 5
Faites un effort précis ey déco- B

VOUS ETES NE AU- &

: Vous -appartenvz §

Apollo XII, le trente

septiéme vol spatial

habité.

(PS) -=~ Apollo-12, qui doit
peendre son départ le ld novem
bre au Cap Konnody, en Floride,
sacra le S7éme vol spatial habité.
Vinet et un vols ont 6té efteclues
par des astronautes américains
et quinye par des coamonautes
rovieétigues,

Au cours dea huit ans et demi
qui se sont écoulés depuis qu’un
homme s’aventura pour la pre-

Une Pommade
souveraine contre
le Rhumatisme

Oh ! Vous tous qai souffrez
du rhumatisme ce mal fantalsis
te et en méme temps cruel. Uti-
lisez la pommade No. 16, du
pharmacien Sosthéne Geffrard.
Quiest-ce que la pommade No.
16

Une association de l’acide sa
licylique du salicylate de mé-
thyl, du camphre etc. Cette pom
made donne des résultats remar
quables dans les cas de rhuma
tisme articulaire, aigu og chro
nique, entorse etc Rhumatisanta
essayez la pommade No. 16,
pour avoir la santé synonyme de
bunheur et la joie de vivre.
Cette merveilleuse pommade est
en vente aux Pharmacies Mont-

Carmel, S. Geffrard et dans tou’

tes les bonnes Pharmacies au
prix modique de.2 Gdes la: boite.





















/ pu

Pour etre

a

Â¥

Colgate au gardol protege efficacement



la santé et la beauté de vos Dents.



a Age de PEspace

Vépoque des satellites et |

par la signature

Dupont de Nemours
le seul VRAY DUCO
pour voitures est en vente

SOCIETE HAITIENNE
D’ AUTOMOBILES.

Ateyetetepetststetietelotopebe bts belebege eR terer «Led ass $

mitre foils nu-desius de atmos
phérg torrestre, yuarante quatre

hommes -~ vingt-boo astroniu
tes amérieuins ab vingt ev un cos
nionautes soviétiques — ont nu-

viizué duns Vespace pendant des
périodes allant do quinze minutes
d prés de deux semaines, ;
Quatre hommes, tous améri
eains, ont effectué chacun trois
da ces voyages. Treizo aulres-—
dix astronautes amé-icains et
trois cosmonautes soviétiaues —
ont participé chacun 4 deux mis
sions spatidles.
Le Commandant de la Mission
Avollo 12, Charles Conrad Jr.
igé de 39 ons, a déja participé
& deux missions spatiales Gemini
effectuées par des équpages’ do
deux hommes, en 1965 et 1966.
Avee le vol Apollo 12, i! deviendra
le cinquiéme homme qui ait par
ticipé & to. voyayes dans J'es
pace. .
L'un de ses co-$quipiers, Ri
chard F. Gordon Jr., agé de 40
ans, pilote du module de com-
mande pour la mission Apollo-12,
a déjA participé a une mission
Gemini en 1966. I) sera le 1de
homme a avoir effectué deux vols
spatiaux.

Le troisiime membre de l'équi
page d’Apollo-12, Alan L. Bean
agé de 87 ans, qui effectuera A
cette occasion son premier vol
dans Vespace, se Jo‘ndra alors
au groupe distinzué de vingt-
sept hommes qui ont réalisé ue
mission spatiale.

CO :



adaptee a

des fusées, votre voiture §
doit étre resplendissante. :
Elle le sera.quand vous
l’aurez passée au VRAI
DUCO, te DUCO

authentique garanti

la






|

RHUM BARBANCOURT REPUTE DEPUIS

Les Ban





oN 7 GUE SE PASSE-T-IL,
WS Cue nL Tu SENBLES
( TRES ABATTU !



At KFS opera mund:



Lapyrig



tt





1862

. des: Dessinées du «Nouvelliste»
‘Blondie | : |

5







|

ae N
Ro,
%

TOUT Ge oul AL PAT
(CCAWOURDIDE AMAL,
MOURNE yy]
ah,

tr - ZED (as
2 ¥







fusée Saturne avant de faire le
plein.

Cependant rien n’indiqug dans
tout ce qu’on peut lire dang la
presse chinvise que dv telles dif
férences existent, et l'on ne voit
pas ce qui peut subsister de ca
achema maintenant que Ja signifi
cation majeure de article de Da
kungbau sur l’affaire des frontié
res est éventé,

x XX

SOMMET. ARABE :
SATISFACTION AU. MAROC

RABAT (AFP)

Nous ne pouvons que nous ré
jouir de l’acceptation donnée par
le Conseil de la Défense Arabe
a la proposition qui lui a été
faite par le Ministre marocain
des Affaires Etrangéres de tenir
un sommet arabe & Rabat, dans
la. deuxiéme quinzaine de Décem
bre déclare-t-on lundi aprés -
midi dans les milieux autorisés
de la capitale maroeaine qui ex
pliquent leur satisfaction pour
diverses raisons,

En premier lieu, disent-ils, ve
nant aprés la réunion, fin Sep-
tembre dernier & Rabat, de la

1
conférence ‘ay sommet islamique, 4

dont la~réussite fut un succés
pour Vaction diplomatique du
Roi Hassan-II, le choix qui se
porte’ une nouvelle fois sur la
Capitale marocaine, couronne: en
quelque sorte l’action menée de-
puis fort longtemps par le Sou
verain pour la tenue d’une telle
réunion.

Des Mai 1967, en effet, le Roi
Hassan-II, devant laggravation
de la situation au Moyen Orient,
avait proposé ta réunion urgen-
te d'un sommet arabe en vue d’é
tudier la situation et de prendre
une position commune face A Is-
racl. Des le déclenchement des
hosttlités, des troupes marocai-
neg furent d'ailleurs dépéchées
vers le thédtre d‘opérations, mais
elles ne purent parvenir qu’en
Libye, le cessez-le-feu ayant a-
lors été proclamé.

. Aujourd’hui of Ja tension qui
régne au Moyen - Orient n’est
pas sans rappeler celle qui pré
cédera la guerre des six jours, le
Souverain marocain va accueillir
& Rabat ceux qu'il voulait réunir
il y a trente mois. Le choix de
la Capitale maroecaine dit-on a
Rabat, n‘est peut étre pas étran
ger au souci qu’ont certaina
chefs d’Etat arabes de tonir leur
sommet loin du théAitre des com
bats, dans une Capitale ot leurs
travaux pourront se dérouler
dans un climat de plus grande
sérénité. Mais il y a aussi, ajou
te-t-on le fait que personne n’'i-
gnore l’intérét que le Roj Has-
san-II porte & la résistance pa-
leatinienne et l'on rappelle a ce
propos que c’est griice A lui
qu’une délégation de 1'0. L. P.
fut invitée aA Rabat en Septem-
bre et put se faire entendre par
les Représentants de 25 pays mu



A la Bibliotheque de
Vinstitut Francais

Francais vient de publier la liste
des ouvrages regus au cours du
mois d‘Uctobre et mis A la dis-
position des lecteurs.

Parmi la centaine de livres énu
mérés sur cette liste, nous rele-

¢ vons de nombreux ouvrages litté-
raires, classiques et modernes,
notamment les’ oeuvres completes
de Blaise Cendrars et une ex-
cellente étude sur Samuel Bec-
kett, nouveau Prix Nobel de Lit
térature.

Les sciences ne sont pus ou -
bliées pour autant. et Pon peut
consulter ce mois-ci a Ja Biblio
théque de l'Institut F-angais una
trentaine de nouveaux ouvrages
scientifiques (médecine — bio-
logie — physique...)

Tea listes de ces nouveautes
‘gont A la disposition des intéres-
sé3 A la bibliothéque de l'Institut
Francais (ouverte tous les jours
du mardi au samedi, de 9 heures
A midi et 16 heures 30 A 20 heu
res), :



ETES-VOUS
INQUIETS ?_ .

Gbangez votre humeur instantané-
Ment.
Votre médecin vous a dit que vous
joulssez d'une santé physique robus-
te. Cependant le fait demeure que —
comme toutes les personnes de santé
normale — vous avez besoin de quel-
que chose pour vous ¢gayer. Aujour-
d@hul grice aux recherches scientifi-

SSOOeoOOOOOoOScOOCnonLe












La bibliothéqug de l'Institut

ACTUALITES:


















A MAIS C'EST L'ATTEN-
TEDELA FIN, ~-



INTERNATIONALES

(Suite de la 2eme page)

7

sulmans jréunis & l'oceasion™ de

leurs premiéres assises mondia-,

les.

En-ce qui concerne enfin la
date de la réunion, 4 la mi-Dé-
cembre, on souligne & Rabat
qu‘elle — coincidera, & quelques
jours pres, avec la fin de la pé-
riode duo ramadan qui débutera
mardi t1 Novembre au Maroc.

xx x

NOUVEAUX AMAS D’ETOILES
PASADENA (Californie) AFP.-

De nouveaux amas d'étoiles
qui pourraient représenter un
chainon dans l’évolution de Vuni-
vers ont été découverts par lez
astronautes de l'Institut de Tech
nologie de Californie.

Ces groupes d’étoiles ressem-
blent sous certains aspects aux
mystérieux quasards (quasi stel
lars objects, — objets quasi stel
laires, qui sont des sources trés

a

’

_lointaines d'énergie intense)., a
déclaré dimanche le Dr. J. B.
Oke, astronome des observatoires
de Palomar et dy Mont Wilson.
Comme les quasars, les galaxies
qui viennent d’étre découvertes ont
un. centae extrémement brillant
ct emettnt des signaux io trés
puissants, a-t-il précisé. Mais el-
les posstdent également des élé
ments en‘spirales qui pourraient,
déclare-t-on 4 l'Institut de T'ech-
nologie de Californie, représen-
ter un stade primaire de l’évolu
tion des quasars. L‘extréme lu-
minosité des nouvelles galaxies
semble provenir non d'une plus
forte concentration d’étoiles au
centre de la galaxie mais dé
quelque violente explosion ~com-
prenant le noyau tout entier.

Les nouveaux amas .d’étoiles
ont été découverts a l'aide d’un
spectrométre photoélectrique uti-
lisé avec le télescope de 5 -métres
de diamétre de l’Observatoire de
Palomar.

: , : : .
Banque Nationale — _
de la République d’Haiti

3 oe e
Banque de Etat Haitien
Devenez votre propre Comptuble en ouvrant -!
un compte de Chéques a la Kanqueé Nationale

SISILIDIIDAD DCS SS LALA NIIFIIID ID

S.A. FE C. 0.

Un nom dans Economie du Pays

S.A. FLL €. 0.

Plus de $ 350.000 essentiellement haitiens aidant a la
revalorisation de la vie paysanne

S.A FLL CG. O. |

Des milliers de bras haitiens gagnent chaque jour
la bataille de la production

SARL C. 0.

Un million de sacs de Sisal au service de la Nation Haitienne

S.A. FL C.0.

Une Industrie Nationale au service de la Nation Haitienne



Achetez aujourd’hui

CHAMPIONNAT DU MONDE:
NIGERIA BAT MAROC 2—1
IBADAN (AFP) — .

Dans le dernier match-retour
de la poule finale (Maroc-Nigé
ria - Soudan) du groupe 16 (A-
frique) qualificatif pour ‘le cham
pionnat du monie de football au
Mexique en 1970; le Nigéria a.
battu, samedi a Ibadan, le Ma-
roc par deux buts a zéro. A la
mi-temps, ley deux équipes é |
taient & égalitg 0—0.

Malgré cette défaite, c’est_ le
Maroc, d‘ores et déj& asauré de
sa qualification pour ta phase fi-
nale avant ce match, qui effee-

tuera, le déplacement au Mexi-
que. .
Voici le classement final de

ee.groupe : Sy

1) Maroc 5 points\_

2) Nigéria 4 points*

3) Soudan 3 points.
xxx

. ATTENTION

RECTIFICATION...

Dans notre A.F.P: 150 datée
du Cap Kennedy et intitulée la
Préparation des Astronautes rem
placer le premier paragraphe par
le suivant: Charles Conrad et A-
lan Bean, les deux futurs astrp-
nautes d’Apollo 12 ont revu lun-
di la méthode grace & laquelle _
ils ggourront surseoir dans ‘les
derméres second & leur atter
rissage sur la Pe bord du mo
dule Intrepid, our une rai-

_ sor’ ou pour une autre, il était
nécessaire de
décision. Le reste

‘ ment.

prendre une telle -
sans change-.



la Montre de demain

LA leve MONTRE AUTOMATIQUE FABRIQUEE



2

EN VEN






DANS LE MONDE.

CET lee

souligne votre personnalite

a 7
FORTIS

TE A L’HORLOGERIE E. BERTHOLD
ES. MIRACLES. No. 3: .







~







LA REINEET ‘
(Builte)

Oul, ob fant considérer de pri-
wwe abord cette manidre originale
dont at nunuee Colle neene fort
profonde d'Qne pointe ue bouffon
hore desenpérée, le bizarre dis-
cage de Sta mine en wcene (d'ail-
leurs tren grécine, tres attire), Te
deealnge obRerve entye le superfi
clel dune situndiqn get fa yran-
deur ébtowisadite oul fiugeement
pathetique du trattement a Ve-
eran, Mais non, lorsqu'on voit
ches le réalinateur > ce sens pous
no de da aymeétrie dans Porganisn
tion du cadrage — CVexemple le
pls pertinent et le plus beau en
ex, cotte scene du banguet d’amis
donne & ciel ouvert : ln table est
rangée eur Uherbe, ure extrémi-
te sur le seui} d'une grande por
te ot prend place Wethsahée; la
double file de cammensaux — bei-
vent, bavardent et tre damnent en
semble des ccountry scipese ys ee
purti-pris de dépouillement dans
la majeure partie des sequences
(an exemple cn est ce decor nu
de colline choisi pour ia scene, la
neilleure d'entre (outes a mon
sens, ou le sergent Troy, se ser-
vant de son sabre comme un
sourcicr de sa baguette magique,
fait monter l'amour a ta téte de
Bethsabec); cette poétique har-
monie dans la composition des ta
bleaux champétres; et surtout un
miterét si evident pour Vhumble
— ce qui est trés éloigné dp Vem
phase baroque. ,

La veérité, c’est que John Schle
singer, s'il prend son bien ot il
le trouve, utilise avec mesure la
gamme de techniques qui confe-
rent & Vart cin¢matographique sn
puissance devocation particulic-
re. Gull s'agisse de ces fondus
cnehainégs sonores of le carque-
ment d'une carte qui bréile dans:
une cheminée s‘amplifie jusqu'
devenii® le bruit que font les sa-
bots dun cheval dans une marc,
ou le eri de 4guerre d’uné seul
honmme deviert hurlements de mil
le soldats sur un champ de ba-
taille, qu'il s’agisse d’un leitmo-
tiv visuel (reprise a peine ébau-
chée, A un endroit du film, de la
scene du sabre) suggérant le jeu |
subtil des harmoniques affectifs
n partir d'images precédemment
engrangées dans la conscience,
nous aurons toujours trouvé ces
cartifices» tres...naturels. Mieux: |
ceux-ci nous auront aidés a sui-
vre le film, dans la mesure 0U /
i'2ffabulation romanesyue mon-
lée autour d'un berger et dune?

jolie demoiselle riche. (Venverg
des contes de fée) ne contient
rien de particulierement atta
chant.

Ce que, personnellement, j'au-|
rai le miettx aimé, ce sont ¢
merveilleux tableaux de la vie
quotidienne, l'image de ces peti
tes gens, paysans attelés au tra-
vail, attachés a Jeurs maitres, at
tachés a la terre comme a leur
peau depuis Venfance, a cctte an?
malité grouillante dans le cadre
dune nature famili¢re dont ils
se servent comme ils peuvent en
attendant que la technique vien-
ne un jour tout transtormer.

Crest au Vilgot Sjeman de
«Ma soeur, monamour» quc ¢loin
de ju foule déchainées m'a fait
penser. On retrouve chez Schle-
singer le meme pittoresque regio
naliste, In méme patience folklo-
rique daus Ta perture des deé-
tnils, en un mo? te meme — style
ethnographique — et sociologique
ue chez les Suédvis. Du Sjoman

a

donc. Sans le fnurmure du dialo-
wue, ie jeu lent des acleurs et,
pour le fond, cette obsession de

la purite qui engendie chez es
person nages de cette Suéde purl-
taine de lu fin du Villeme siecle
un certain moralisme naif, Avec,
en plus, In couleur, le sens de In
preerespian théeatrale au récit, et
parfois quelque chose cumme wn
vague relent de mystere. Nes
Jors, empressons-nous d’oublier le
sucdoix, Car John Schlesinger
nest rien aubre que jui-méme.
Tone me semble pas que je doi
ve formuler des réserves pour
une oeuvre que je tiens pour Vu
he des meieures de Vannée, On
véulioateur, an
cow.

annonce, du mietie
dernier Tilwa «Macadam

hoy». Vasbnera-t-i} en VWaiti ?
Jean-Claude CHARLES.

et de la Fontain

Service rapide,
les meilleurs prix.

Aux Ondes Sonores

— {Mme GEORGEFTE DUPLESSY )
4) Rue Macajoux, (Rue du Perpétuel

Vous pensez «AUX ONDES SONORIES»

ta Maison Hlautement spécialisée du Son;
Pensez son,

PRODUCT
REPRODUCTION:
Tout
Instruments,
Composants,
Piéces.
Pour vos Achats voyez
LA MAISON AUN ONDES SONORES,

J



PN



le de Prosper) Mérinee, CAR:
MIN. :
Cont Uhiatolre dy Cieanmed. et

de Don José, plus commie sous da
forme de Vopésnscomique, livres
do Meilhae et Halevy, niusique de
Bizet.

cCeost, dans Te filmi Tlomma,
POrgueil et ba Vengeanec ia dre
me puissant Tait de pitssten, oie
remords, de sang ef de mart.

Gest un film pour ceo qu
Waument pas les Westerns. il est
ires bien joue par Erance Nero,
Tina Aumont ec Klaus Kinsky
Nous le recommandons vivement.

Xxx
APRES LUINAUGURA TION
OFFICIELLE *
du Casing Ditercational /

The Casino International a-
yant ete inmaugure avec de faste
que Von sait, les principaux in-
vites du President de la Resorts
Hétel & .Casino Gorpo-ation of
Haiti, M. Michael J. «Mikes M-
Laney et $a eharmante’ femme Do
lorés, ont rep.is [favion ceradLs
lundi matin, d'autres dans la sc!
rée. : , .
Et ce matin, par le Vol d’Air
France sont partis, Mike el Dulo
res Mc Lancy, Bill Mc Laney, Re
naldo Puig, M. Stuart Newman
‘Présdent dela Firme de Public Re
lations Newman-& Schulte Inc
qui travaille pour Haiti et sa gen
tille femme Edith, les journaliste-
Sid Goldberg et Lucianne Cum-
mings, et le banquier Osear Hyde.
de Flo-ide et de Alabama,

Tis ont é1é salués a Vacroport
Fraugois Duvalier par M. Raman
Théodore, Directeur Général. Ad
joint de VOffice National du
Tourisme et de la Promotion, par
M. Jean E. Saurel, Directeu- du
Haiti Government Tourist Bu-
rea 2 New York, par le Public
Relations Officer de 'ONTP, per
le Dr. Enrico Aragon, du Casino
International d’Haiti, stv.

rial

xx X
RETOUR DU MARCHAND
TAILLEUR RENE COLES

.Le Marchand Tailleur Rene
Coles est revenu du Canada oi
fl a été en vacances. René qui
nu son atelier & Lalue est un Mai-
tre tailleur & la coupe éléganic.
Ti est spécialisé dans les manteans
pour les gens qui voyarent.

ll a repris la direction de son
atelier, avec toute Vexpérience
qu’il vient d'acquérir au cours de
son séjour au Canada

xx xX

VISITEURS DE MARQUE

..Lundi matin ong —repris Je
Vol d’Air F.ance pour Miami, M
Murray Herman et sa charmante
feinme Lillian. Ils sont du North
Miami Beach.

Ils étaient arrivés vendredi a-
prés midi avec le Junket du Casi
no Inte national d’Haiti, et a-
vaient pris logement a |’Hotel El
Rancho,

Murray Herman est glans la
«Restaurant Brokerage Business»,
nous dit Lillian Fox Herman dont
les beaux yeux bleus iangaion:
des étincelles que jamais l’age
néteindra. I] a aussi une compa-
gnie nationale d'assurance pour
les animaux. Murray ct Lillian
sont repartis avec regrets. Ils
nous ont promis de revenk Tkes
prochainemant

XK XX

Le banguies amaéricain, M.
Oscar Hyde vient de passer quel
ques jours ici avec son excellent
umi Mike Me Laney, Président
de la Resorts H6tel & Casino
Corporation of Haiti, & occasion
dq inauguration officclle du Ca
sno International d’Huiti.

Oscur Hyde dont les activite
dans les affaices bancaires_ s'c-
fendent & travers Miami, Flor
de et Birmingham, Alabama
vient de voir Haiti avec Jes mé-
mes yeux que Mike Me Laney. i
cst tombé sous les charmes de ce
pavs. Accompagné par Mike, il i
pris contact hier uno peu apres
inidi nvee Ww De. Hervé Bover,
Directeur du Bureau de Supe viv
sion des Entreprises d'etat.

rxx

Le Dr. Milton Jacatient ct +
wharmante femme Layne ane sores





Secours )

e Mme Colo)

ION,

équipements,

ee

Aujourd’hui Mardi 11 Octobre 1969
a6 Hres et 8 Hres 30

SPRPHANIA

Un film essentiellement érotique.
Avec » Nora Valsami.

Absolument interdil aux moins de 1S ang.
- ‘ t

Entrée Gdes

a

ee
AU CAPITOL

2.50 et 4.00

DIM Lee

PRT ya 1 Ld do





Lace aves piaisit des qarnacds pra:
yes realives en Thad depuis leur

Girne virite del, sur Vinvila-
hon dp note Consent General i
Minn, qua fut alers AE Andre
bojubert.

Lae Dr. Milton dicobson est un
ert wl chirurgten oe Miami
Heueh,

Nous avons rencontre ee dis.

Higggue couple en campaygiiie Tbe
notre syinputique ami, M. Jeane
Claudy Faubert, fils duo regrete
Andee Mauhert.

M. ct Mme = Milton Jacobson
conimuent dépuiser les charmes
de dn Nouvelle Thatta en compa-
UE Joon-Clauds Cloclox
Fauhert.

de

x x Xx

Hier apres midi nous avons
reneantre aul Rond Point Restau
rant M, Mo ton Markus. que la
mignonne Keuka Roy Bal nous
a présente comme son associé,

Kouka, fille de I'Industriel
Raymond Roy, Président de la
Chambre de Commeree d' Haiti
est artivee ici il y a une dizaine
de jours. Elle a épousé ib y a
quelques mois vici, Me Bal un
geune allemand qu'elle a rencon.
tré i Montréal.

Kouka nous dit quelle fait: ac-
tuellement A Los Angeles ot elle
vit de TPimportation articles de
notre artisanar,

xX xX 2

NOS VISITEURS
_..Hier muatin sont arrivées &

Port-au-Prince, Emilig, Ortiz et
Linda Schleyer Williams venant

de San Juan par te Vol d’Air
France.
Emilia’ O tiz, originaire ce

Pie-to Rico, vit a New York et
travaille depuis quelques temps au
Cocktail Lounge d@laéroport de
Isli Verde, Puerto Rice. klle est
brane, fitre et dlégante.

Linda Schleve. Williams, ms-
riée depuis deux ans est aussi de
New York et travaille comme ho-
tesse au Restaurant de l'aéreport
de San Juan. Elle est blonde et

gentille. -
Elles passent trois jours au
Grand Hétel Oloffson.

Hier apvés midi par je Vol
WAir Franca venant ds Miami
sont * arrivées A Port-au-Prince
Mile Beth Donovan et sa mere,
Mme No ma Donovan. Elles sont
de Fort Laude-dale. Flovide.

Elles nous ont été recomman-
dées par Carl et Sally du famenx
Sally Jessy Show de San Juan.
aelusllement 4 Miami

Beth et Norma sont descendues
au Grad Hitel Oloffson

Le premicr noir dares Phastot

re des tuts Unis a diviger
une ograndé — Cuiversité dit
pays. Abe Clifton R. Wher-
ton cdiatier, Presiteat di Mee

chigan State Uy fversity
(Bast Lansing) avec sa few
me,

LS

Mise au point du
Dpt d’Etat

WASHINGTON (AFP) —

Le Departement d’Etat a reat
firme mardi mati son opposi-
tion formelle a tout enrolement
de citoyens ameéricains dans des
forees Armées étrangeres.

Un communigue publié par le
porte-parole de ce Département
alfirme que oul enrolement de
cet ordre est contraire aux inté-
rats de Ja poitiaue étrangere des
etats-Unis, La déclaration of fi-
cielle rappelle que la lot interdit
le reerutement de ciloyens amé-
reaing sur le sol des Etats-Unis
paroime nation en état de guerre

contre an pays avee qui jes Be
tats Ui sont en paix

x NON
LA DECLARATION WILSON

SUR LES FINANCES
ROYALES

LONDRES GARP)

Le montant de Ta liste eivile
de ta Reine Elisabeth, fixée a
475.000 Tivres sterlings par an en
12, he pits augmenté a-
vant tes prochaines Glections we
nérales, mais, en tout état de
cause, erhee aux reserves consth
tnees depuis cette date, cette lis

SCYiL

te civile ne sera pas defieitaire
avant Ue fin de TAMU, a declare
cet apressmidi M, Harold Witton
Ada Chambre des Communes.

Precisant que. ce oujet éblait
ipiper tute délieat Je Premier
Ministre a Miggte quéane commis
sion parlemet eerait dési-
gree an dehy la prochaine
lepidduture pour oréexaminer Ve.
tat cde Kaycerible des finances
royales.



«LE -NOUVELLISTEs

PAGE 6










La route de ...



LES ATTENTATS
DE NEW-YORK :
LETURE ANONYME
NEW-YORK (CAED)-

Une lettre anonyme dactylo-
praphi¢a regug mardi matin par
une agence de presse américaine
tente dnaeeréditer la these que
les troin attentats qui ont — éle
commis dans la nuit de jundi a

mardi contre les agences ded gran

des firmes de New-York sont le
fnit de pacifistes ou d'opposants
ii da guerre du Vietnam.

Pendant cette semaine de ime
nifestations contre Ja guerre,
nous avons fait exploser des ¢n-
wins dans les bureaux de la Cha
se Manhattan, de la Standard Oil
et de la Generay Motors declare
notamment la lettre qui, dénonce

d'autre part, les grafides corpo
rations américnines comme étant
Voyipine des ‘maux du monde

auquel je style de la lettre rap
pele celui d'autres messages
tout aussi anonymes retrouvés
‘sur les Heux dun attentat & la
bombe commis le 19 Septembre
‘contre Jes bureaux du service
dy eccrutement de Armée dans
Vix de Manhattan,

{i puis plus d’un an, une sé~
rie aattentats i ln bombe aux
mobiles apparerament différents,
ont été commis a& New York.

En Octobre AGB, une série dal
tentats_frappalt Ts Consulates phe

Kurentx de ‘Pourlymoe des pays
ayant des relations avec Cubn.
Neuf exilés cubadns , appartanant
hone organisation antt-cammu-
niste avaiont Gta arratés,

xx xX

POUR UNE, CONFPERIENCK 5
ARABE AU SOMMET ,

Li CARE CARDS

Lo Conseil Arabe de Defcuse
commune a recomimande Jundi la
convocation d’une conterence aria
be au somimet a’ Rabat du 20 au
22 Deéecembre prochain, annonce
un communique publie a Vissue
de la réunion de cloture de cing
heures qui s'est tenue lundi soi
au Caire, anhonee VAgence d‘in-
formations duo Moyen - Orient.
Le communique attirme que le
Conseil Arabe de défense conmu
ne reconnait Veehce des efforts
déployés en vue d’apporter une
solution pag@@ique a is crise du
Proche - Or¥ent ct admet qu'une
{elle solution a abouti a une im-
passe, de sorte quit est devenu
impossible d'oblenir grace a elle
la libération des lerritoires ara-
pes. Le Communiqué atuabue [’é
chee de la solution pacifique a
lobstination d'Israel et a Taide
financiére,, politique ct nulitsire
que les Etats Unis et les autres

LES SPORTS

Gnze Finalistes

Par suite des matcues inten-
sifs qui se sont déroules en ku
lspe et en Amérique, onze pays

finalistes sont maimtenant deési-
gnes pour les rencentres de la
Coupe Internationale juice — Ri-

met, qui se derouleront a Mexi-
co, au milan de Vannée prochai-
ne. Ce sont :

1) La Grande Bretagne, Cham
pionne en 1/66, automatiquement
désignée. :
¢ 2) Pour le Groupe IV, ¢’st vu
RSS qui sere présente au Mexi
que.

3)
pe V.

4). La Belgique, qui Va empor
tée de haute lutte Gans te grou
pe VI.

5) La République Fédérale
d’Allemagne ( AHenagne de
Ouest), qui s’est imposée magis
tralement dans le groupe VIL

>) Le Pérou, vainqueur
Groupe X.

7) Le Brésil, qui n’a concédé
aucun mateh nui a ses conpéti
teurs du Groupe XI.

8) L’Uruguay, qui a éte, une
fois, \chayrpion du mende Grou-
pe XTE

9) Le Salvador, qui a triomphe
par un but a la prolongation du
leader du sous - groupe I], no-
ire Pays, et représentera done le
groupe XITL dans le grande Ca-
pitate Azteque.

10) Le Mexique, designe com
nc finaliste pour le groupe XIV
en tant que pays bote der cont
pétitions.

V1) le Maroc, quia successive
ment vaincu PAteéric, la Tuni-
sie et les deux champions des
deux autres sous - groupes le Sou
dan ef la Nigéria (groupe XVT).
LE GROUPE XV

Le Gouvernement dc is Coree
du Sud ayant refusé d'accorder
des visas aux Gquipiers négrophe
bes de la Rhodésic du Sud, est
dans la colonie portugaise de Mo-
zumbique, i Lourenga - Marquez,
que se joueront lex matches aller
et retour entre VP Australie et da
Rhodésie du Sud.

T’Australie est leader des sous
groupes TP et TE duo groupe XV,
avant {riomphé notaninent de ta
Nouvelle Gelande, de i Indonésie
du Japon et de Ia Corée du Sud.

Ler deux matches auront lew
les 2 ot 27 Novembre prochain.
Learbitre sera le portugais bien
connu Alfred Saldagna,

Le vidnqueur serie oppose a ta

Ta Suede, leader Su grou.

du



, 4
fin de Décembre au ftcader du
sous-groupe | Isract pour dési-

ener le pays qui representera le
groupe AV.

Le Championnat de
France de Football

DIVISION I

(18e journée,

’ Bordeaux b. Ajaccio, 2-T
-Lyon et Rennes, 4-4. .
Bastia b. Strasbony,2-1
Nimes b. Rouen, 6-1
Sedan b. Angouléme, 2-0
Valengiennes et Metz 0-0
Sochaux-Nantes arrété a la G60e
minute. '

Rappelons que les matches An
gers - Saint-Etienne et Red Star
Marseille ont été reportés., ‘
CLASSEMENT — 1. Saint-E-

wtienne (12m.), 21 pts; 2, Bor-
deaux, 17 pts; 3. Marseille (12
m.), Strasbou-g et Nimes, 15
pts.; 6. Nantes (12 m.) 14 pts Se
dan et Lyon, 13 pts. 10. Red Star

(12 m.), Metz et Angouleme, 12
pts. 18. Sochaux (12.) et Rouen,
11 pts; 15. Ajacciv, 10 pts; 16.
Valenciennes et Bastia, 9 pts; 13.
Rennes, 6 pts.

DIVISION I

(le journée).
Paris-Neuilly b. Dunkerque,
Avignon b. Nice, 1-0
Reims B, Lorient 1-0.
Limoges b. Besangon 2-1.
Aix et Cannes, 0-0
Monaco b. Toulon, 2-1.
Nancy b. Boulogne, 3-1
CLASSEMENT.— 1. Nancy, 20
pts; 2. Nice, 17 pts; 3. Grenoble
(igm.), Avignon et Reims, 14 pts;
6, Boulogng et Limoges, 12 pls;
8. Gazelec (10m.) et Monaco, 11

{o,

pts; 16. Lorient, 10 pts; 11. Paris- ,

Neuilly, ¥ pts: 12. Dunkerque et
Aix, § pls; 14, Cannes, 7 pts; lo
Toulon, 4 pls; 16. Besangon, 3
pts.

x

xx

Communique de
la F. H. F.

Le DBurenu Federal a Pavanta
ge Winformer les Deleyués des
Clubs de la Divisiun Natiennle
ev des Ligues que hu reunion du
Conseil National renveyce ie Ter
Novembre cura dieu au Stade
Sylvio Cater Je samedi 1a No-
vemnre a TO heures da matin,

Le Bureau Fédéral,

- SENSATIONNEL

SENSATI

=> SENSATIONNEL




fhrees impeériniistes apporlent i
cet Etat ayreself. Le communi
qué pfécise que te Conseil Arahe
de Défense conmune & décidé de
renforcer la révuludion palexti-
nienne, grace hla mobiliantion
de tout le potentich de la Nation
Arabe. 1 alfirme que le a
a approuvé toutes les rceomeAyan-
dations soumises ux Minittres
_Arabes par Porganisution de In
libération de Jn Palestine ct quiil
w adopté. un certain’ nombre — de
resolutions ultra --seerctes ne pow
vant -élre divulguées dans Vint
ret arabe, Le eommuniqué souli-
pene ensure que le Conseil a dé-
ploré l'attitude américaing auto-
risant jeg ciloyens nmeéricains
ho servir dans’ les- ran € 8&8
de PArmée igraélicnnc tout | en
eonservanl jeur nationalité cto2
qaalifié celle-ci sete d"agres-
sion contre Ia Nation Arabe, Le
communiqué indique enfin ‘que le
Conseil a approuvé, apres discus
sions, Un mémorendum sar les
taches concernant le renforce-
ment de la résistance arabe dans
les territoires oceupés. © /
XX X- .

LA HAVANE (AFP) — :
L'Ambassadeur du gouverne-
ment Révolutionnaire provisoire
du Sud-Vietnam A Cuba a con-.
damné mardi, ay cours d'une con:
férence de presse, l’attitude. obs-.
tinge visant & poursuivre la po
litique de
de vietnamisation du Président:
Nixon. ’
re

Pour le Centenaire
de Sainte - Amne

Hier aprés midi 4 5 h ont Gite
inaugurees sur les ondes de Radio
Caraibes les émissions religeuses
préparatoi.es au centensire. de
la paroisse de Ste Anne.

L’on entggdit tour 4 tour le Vi-
ce-président du Comité d’Urga-
nisation, M. André Monplaisir et
Me Newton Charles dans de subs
tantielles communications.

Sous la direction du R. P.
Rousseau et du maestro, le [re-
re laic Raymond Sénatus, la. cho-
rale de ’Eglise de Ste Anne exé
euta de beaux chants religieux.
Désormais, chaque lundi et ven
dredi A 5 h p m, Je public aura
Vooeasion de suivre sur les ondes
de Radio Cavaibes, et bientét sur
les ondes d’autres stations les é-
missions radiophoniques prépa-
ratoires & la grandiose commémo
ration des fétes du centenaire de
la Paroisse de Ste. Anne.

x xX

Rappelons, par ailleurs, que les
membres du Comité de coordina
tion et de ‘Publicité des Festivi-
tés du Centenaire de la Paroisse
de Ste Anne sont priés d’assister
& la prochaine séance au presby
tére de Ste Anne, le mardi 18
Novembre & 4 h p m.

+

AU MONDE CHIC

Dont la bonne qualité est
son rénom, s’empresse de
vous annoncer leg récentes

arrivées par les derniers b&
teaux: plastique pour recou-
vrir les livres, plastique
pour enjoliver vos tables,
vos chaises et votre salle de
bain, toile A nappe supérieu-
re, serviettes de bain, toile
de fi] & drap, batiste, linon,
opal, broderie, tergal, pyja-
mas pour enfants de 9 mois
ad 14 ans, oreillera, drapa de
toutes les dimensions, mous-
tiquuires ete...

Une visite s'timpose sans dé-
lai a votre magasin.

AU MONDE CHIC
Rue du Magasin de !’Eter
— 89 —




o—®

ONNEL

o—-.

Sur demande de nombreux Clients ia Direction de

VEntreprise a décidé d’accorder une chance

‘

supplémentaire au Tirage Spécial de Décembre de sa

luxueuse petite voiture a tous ceux qui préesenteront au

15 Décembre 1969 une quantite de 360 fiches

«Gapnez de ’Argent-en mangeant, délivrees du

ler Janvier 69 au 15 Décembre 69.











désaméricanisation ov -



{ SUITE)

ie In Croix des Missicus, wu Car
iefour Mme Kernizan ou Shad,
i athan, ho Men repo. a Matte
Lathan, a Montet, au Pont) Cus
4G, ix Hatta Coaseles, puin au
Morne st Chrisiophea Laftfiiteau,
ih Samonelte, aux Sources Mitte-
Ing, ho ta traverate de Duvalier -
ville Glen jours de marehé, ch vault
empruncer des voien secondaires)
ht Torcelles, a Belanger aly
la viagl metres de voie qui vont
plus dasphalte), i ia Groix Ma-
hitout, it Manégue, a La Borde-
vie Chae Baudry), a Gureacher, i
“Léoveque, a Moreau - Berey.- Le






hon mouvement, déclenche © sur
cette route navionale, he permet
aucun ‘doate sur da celérte qui

disparaitre
epowless
condac-

sera portée it faire
au plus’ vite ces nids de
que nous siynalent © le.
teurs de véhicules.

mn
Instanta nés\

DES MANIFESTANTS .
OGCUPENT LA NONCIATURE
APOSTOLIQUE re

La Nonciature Apostolique,
cest A dire la représentation di-
plomatique dy Saint-Siége, a Pa
ris, 10, Avenue du Président
Wilson, dans le 8¢me Arrondisse
ment, a été occupée samedi, en
fin de matinée, par une vingtai-
ne de. jeunes manifestanty.

* x xx

Le Maréchal- Grechko, Mint»
tre soviétique de Ja Défense, se
rendra prochainement en visite
officielle & CubaSaynonce-t-on a
La Havane La date de cette vl.
‘site n’eést pas’ encore connuc

: xxx

Plus de six cents teciniciens
soviétiques sc rendront en Tur-
quie pour superviser la construc
tion de ta ‘troisleme Acierie pré-
vue dans le progrnmme de déve-
loppement du pay’, apprend-on
> Ankara. Dans les milieux auto
risés, on estime que leur ‘présen
ce posera des problémes re sécu

té. — (A.F.P.)

Xxx:

Elle vit avec une
valvule du coeur
artificielle

Depujs une demi-année déja
vit en Pologne une fillette de 14
ans chez laquelle la valvule du
coeur a été remplacée par un ap
pareil artificiel. .L’opération a
été faite a l’Hépital ‘Municipal
de Poznan. sous ja direction du
Docteur Zbigniew Lorkiewicz.
Liappareil valvulaire eonstruit
par les médecins de Poznan se
compose de deux anneaux en a-
cier inoxydable recouverts dun
tissu spécial, auxquels ont été
fixées des valvules d'origine a.
nimale. Vu le succés de cette opé
ration, les ‘médecins de Poznan
ont l‘intention d’en faire de nou
velles sur d’autres patients souf
frant de lésions de la valvule bi-
cuspide. .On méne en méme
temps des recherches qui condui
raient A la construction d’an-
neaux propres 4 étre utiligés
dans le traitement des lesions
de l'aorte.

4

xx x

NOUVELLE ATTAQUE
DE L'AVIATION
ISRAELIENNE . .
TEL-AVIV (AFP) — . me
Pour Ja seconde fois aujour-
d'hui, Maviation israélienne est
entrée en action, ct a bombarde
des positions militaires égypten
nes dans Ja région dy, Canal do
Suez a annoncg un porte-parole
de Armée Isréalienne. .
Il av précisé que Vattaque a
eu lieu & 15 h. 30 locales eb &
@té dirigee sur des objectifs mi-
lituires, dont deg positions d’ar-
tillerie, dans le secteur cen-
tral du Canal. Elle a duré 46 mi
nutucs, | . , -
Les avions isragliens, a ajou:
tg le porte-parole, n'ont essuyé
cet aprés-midi que Je tir de la
DCA égyptienne, qui est reste
sung effat.

Régénération

(Suite)

tions de 2 ans -et d'autres deb
ang en pleine producttoiiy -—

Que ce adit A la ville de’ 8k,
Louin du Nord, dana les reunions
avec les autorités locales, Jed 10>
tubles ot be population; Que ee
soit dang les zones rurales dana
les entrotions de sensibiliaation es.
de motivation avec lea paysana
interesnés, Je directeur Dadaille
ao mis Vaceent sur da valeur ot la
portée de Paction du gouvernes





ment. révolutionnairg doa De,
Frangois =D UV A LI-E R
duns le domaine de la. prae

motion du café et des autres der
réon d'exportation ‘et a sollicits
la purticipation de toutes.les for-
ces vives du pays 4 cette polite.
que de développement économis
que, > -
Le -projet pour année en cours,
est de porter A 10000 Je nombre
de plantules disponibles. L’Agro-
nome Dadaille « préconisé et réa
lisé la fermation de Comitas ré-
wionaux de Développement Eco-
nomiqae comprenant des plan-
teurs intéressés qui prennent sur
eux l’entretien de parcelles de pé-") |
piniéres en échange d’encadre- 4
ment technique et Vaidé finan-
clere ails regdivent, Cette ride
consiste en outils, fumiers, fon-
gicides, semences, sachets ethyle-
nes etc.) ‘ "
Ces comités régionaux vetlla-*
sont aussi & Ventretien des che-
mins ~ vicinaux et a lexécution
des recommandations — techniques
du Bureau Cent al;: émondage,
ombrage, regarnissage, éclaircis-
sage des plantations existantes.
La tournée d'inspection de T’a-
gronome-Directeu: Général Ber-
tin Dadaille a été plus qu’effica-
cv, Selon ses constatations les pré
visions de la récolte de café pour |
cette saison ne sont pas trés bril ©
lantes. La récoltg se sittera.a en”
viron 20,000 sacs. Par contre la
production de cacao cst trés bon
ne. I s‘agit dans tous lea cas d'in
tensifier ]'effort pour augmenter
ln production en tenant comple
des mesures de redressement pro
posés tant dans le domaine tech
Mique que dans la vente .et Vex-
portation des denrées de bise.
L'agronome Dadaille était ac-
compagné de My. René Jn. Guer-
rier, Inspecteur. Générala LOL
fice Centrkl quj s’est.dccupé du
contrély des sagtes;. des installa-
lions et des opérations de spécu-
lation du café



«Caribbean
' Progressive
Institate»

Me Jacques S. André et Me
Gerson Alexia anciena étw-
diants de Cornell University
(EUA), ge thnologues, Licen-

ciés es roit, Professeur,
@Anglais, viennent douvrir
en collaboration avec des
professeurs étrangers (améri
cains, jamaicains) entre, au-
tres M. Selioyn R. Carter, un |
Institut de Langue, Anglaise:
eCaribbean Progressive Ins-
titufes pour le progres et fa
culture,

Cours de conversation dits
glaise, Méthode andio - vl+
suelle.

Classes : Landi, Mereredi,
vendredi de 4 oh pam a 7 h
pa.

Avenue du Chili No ts.



a

:
DECES DU JOUR

Georges Thomas 3 outs
Gastor Jean 9 mois
Fritz Charles 3 ans
Jenn Miguel 4 mois
Laguerre Andrea 4% mois
Felix Yvrose TH ans
Pie re Sandra 22) je
Elsie Beauville 16 mois
Ismanie Toussaint 70 ana
Louisina Laguerre 38 ans
Lemoine Louis Ad.

Maurie Chantal Elincine’ 1 mols

a

Pharmacies assurant

_ Ce matin, trois «Mig» é¢gyp- Je service cette nuit.
tiens, avalent é1@ abattus au
cours d’une bataille aérienne, a- Mardi }1
lors que des avions — israéliens 4 af RAPHAEL.
qui bombardaient — des positions Carrefour Feuille
Geyptiennes avaient été attaqués ANCION °
par des chasseurs égy ptiens. Rue Courbe
, SLLLLSLLSLSSIS SS y LISSSLSPLLS SLA St SPSS S








ROAM
INTER



MUSTANG-





en aciur inoxydable s
a

SS SIS PISS SASNS AS ALASILINILILA SS Dodd LIL PAG LASSI IM PASAD SIS SS IAA ALAS A A

AGENT O

wor

ER MONTRES
DE GRANDIE CLASSE
NATIONALE

une nouvelle création Roamer de ‘bon aloi,
mouvement automatique de précision avec
indication de la date,

R. H. CARLSTROEM °

\ YISSAIII ASS SASS LSSSASAS aS Sa. SAS SISSAI AAI AS A




100% étanche, boite
atinée et polie

FFICIEL -







Full Text

PAGE 1

"' QJ/OTIQIEN . LE PLUS ANC/EN D 1 1iAITJ FONDE IN 1196 . ---... Oirecfeur et Redocteur en Chef . LUCIEN MONTAS Adt!linistroteur. M~ MAX Cl:IAUVE T lUl:MllllE DE L'ASSOCIATION INTIWAMl~!UCAINE. DE PltESSll 7fomo ANNRF. Adresse: RPE nu CifNTJU!; ' N~ 11 2 PORT-AU-PRINCE ( HAITI) PHQNES : 2232 2432 BOITE POSTALE : l_316 . \1.-\IWI , II ,\; O\'lqllll!f : ll•ti:l Fulbright contre I' augmentation de~ l' aide militaire .a r Amerique Latine L'Attitude americaine aux :conversations .d'Helsinki \\ ' 1tiiu1u 1-'ulhrih\, l'1 (:-.llh-1'1 dt• tu { ' omn,i~,ion lll'~ lh•!utions Ext .. rit'un •:-du ::ilnnl ..,;n-.t oppo ~\ : u1Ju:Jr11'hui ; , la propn ~ 1t~on du GPuv1..•rnt.•ur f\'.d : •hm l\m kd• . h•r ,l'tHIJ!t11l't1h•r J'dtlt milituin• ;lllX pays lu!ir111 nml•ricain~. Exposition ~e Peinture Snmedi soir u ete inaugurl'L' l'l•~po~ ition dl~ peintun de Pelion :-:.nvnin, it ln Gnl(>ric d'Art dl' I'nr 1 iNl t.: Oien l'Unnu, NChC11'.1 .ll'nn n~ J',;o ;J;; ck ln Hu< ,lose Mnr\1,' ,h\nR h voisinug l 1.lt• i'E1,diNc du :--;nrrt~ Coeur . Furcnl nornbrcux Jes m tisles , \t•t1 nnn ~ , \cs nn1uteurs. d'~rt qu~ uvuicnl repondu i1 l'inv1t1 1 t10n c1<• s ur'S~~i~~~e~ 1 1 ~ 8 ~n .. ux d'atl1nirer lu remurquublc l'ollection de !wi,ntu l'l'S piUh de sucn~~M ALU . Ih•pui 'plu:-.iL'll! ;-; .1~111, :, dit Ii ~, r\lll••\Jr d'Arkun . -;a . ,. _ 1a 1 0111 1ni ~ :,.;iol1 qut prt ~it '. t ' :--'tI 1'11r, (Ip rl•duin f!1n . t1 : 1 id1 l'l : ,u jo11J"cl'hui plll . "> q111• jannlis , ,,JI,, i11 h'l~.\;t~ i~l; ; , ;l~or;: :s t. ) :, ,~ . l 1' ' 111011 ('1' :-tlJ' h 1 s :wtn ~ n 11,;1H1t '. ,l:1 tion~ riu rnppnrt ~Ul' !'Am{>JifjtH' l.:111111 du l;tlll\ ' 1•/ 11,ur nocl..:l l l r . rapport qui a t1 t1i,l1!u1 l u n d i . I.'ut1J.:. 11~t. ~ nlatio11 d1 1',ii,i, , o1ili i:: 1n ,1! 1rail pour l.;.it. ~ l'l1,11 I, rappurl. d l' rl'nfntTl'l' la h1llt lt •~ divt r :,; ( ; ouv, ! rlll'llldtls lai.ino ami ricnin . i.:: contn• 111 suhvt 1 :--i11n 1 munii:.tt•. XX X Dans le Rapport Rockeieller Lt . ru-ppurl Hurkl'felhr adt1ll'l publtqu~mrnl, ,I sun pays prete un e 1ne.il1C'U1"> alt.l'nliun it l"l ' qui ~:.1~11~:ll~I/ j~:~ll~lf ~ ~:~:~j:~:l•-~:~,~e ~;~~;'. terpr {) t l' l' 0m1ne une re, : onn~ti is un ,c d e ! ' importan ce Yit~le ck l'A meriquc La tine pour IP~ Et:il , I ' ni :s s urtout dcpui s qu e Nixon :, decide de limi t, r ks ,•ng:a:PtllPlll S l'II Asie . ' \t•nl l 1 l1t ~ . nou :-; aurun-. a l'P~o1111a itn• d e plus en plu:-. qut bl.'au , oup t! Ps r,uuve:.1ux h•adl'r~ 111 i l1 taih ~ ::.11n l profondl!mc11L mu~ pai I , , 111 1 ll' !':i sitl• de 1,rog-ri.•;:; :-ol"iul l'I 1111nmiqLh .'. JI :; rccherthl'nl un meilkur niveau dP vit• \,our 1l'UI' ~ 1w11pl, s par lu diffusicoJ ck l'edu tat 1 , u1 u qu rel l~ ~1 1 , ~ i I B cruil pri-l'irnh!, , ,ll l'Oll11hon r i, l<>u1 s ,,fforl:-plutO~ que d1 ~ h .>~ r i dil't1 J\:--<'I' di kur ,,ppusu11l at biLr:iin 1l1C'11t 1111~ fil otol)'l,H'~ 11h;o1n).'. gu r s. , , ,, E11 l'ffrt~ dit. l1 rnpporl, ii 11'l':-;I pu:-r:n ~ tl1 nnLnntr~r duns IL•:-; , lo e u111 v ll1:-i (•mananl de~ modVe• ments pro-cw::tnsles uu Lommuni ... tr s ,le div e r s pays latino :lml•r\ c:lin-; d1:s nd'lrenn•s il des f.!TOU fl(' :-ti o ffi ci Pr :-prng-rt:'ssi ~l l• . ... , t1 I par exemple l'l'lo~e rle _ Castn• t•n iaveur d c:5 allilutlc _ .:. 1 eh,rn~i !-ll '~. rlu Gouvernem c nt n1ilitain• pi•ru vien clu Geni•rni .Juan \'l'la sl'n .\I vanuio telte altitucll' 11eul tre \"lit ' au niveau rf ' u11 naliona lisnll' tontine11bd qui inqni~t, l eis in, esti s s~urs nord arnCri c nins qui ~o nt alol':,; victinws du1w ,:.\ ,:u e d e nationalisations. Le SCl'ond a s pel'l sc rapport, au devrloppenwnl dQs operations milituires er, A1,-.~rique Latinc. On roppe!IP ii (e su,iet que le Pr, ,ident an1:entin ,Juan Carlos On ~ania avait donnJ u.,~, ~xemple Lancement.. reussi ~h:~-~Z1~~~f 1 ~~~ e~nl~a J~:~~) 1 ~;cu~n a:-~ aux Etats lJnis du ~~ri :i~~),.~a~~u~~\~;~: ~ui: t '~~: ie, Satellite C•J rd visait it liberer !es Forres Oaest . Allemand ~,:;~;:c ~J /1~f:~~~ 1 ;;: . •:~a~~edn~'.'.7,~'; Base aerienne de YlitJdenberg nol'C! americains. ( C alifornie), 9 Novemb,r\(AFP) 1!nrkefl ll l:' r 1lonnP \':-,vt •J t t~-.:.e \\'ASHI N <:TON (AJ•TJ tSii;n, , .Icon LAt:RA.NGE) pusLer~e EtaJ~~~~~~fli~~ii :{l\r le conll'OI~ tics nr'mement'.'rl nucl&aircs a.u cutlr-. de lu confC rence d'Helsinki uvec !'Union Sovit'tiqull. La UClCg~tion a1n6ri 1..: ai1w :~ ura cl1pcnclunt(it a dis-po siliun suffisamment cfo documeu lat i o n l'Oncretr pour quc• Jes -entr c ti c, ns uui dcbutenl le 17 No ,emlo1e permettent de delimiter Jor ~c 111'011 ru scr:i h Ja J>hnse pr1n ,ipoll' ell• la negociation, toutcs h •!-. (tlll.,,::st ions touchnnt aux. syste Ul t•~ d';1 nne,nents strntegiqu e s nud, ires . Les exj>cr ' t11 ameri r:fin:~ onl coni,;cients de la com plexit,< , :111 prohleme d'uutant plu s q11 '11 n lien etroit cxi8tc en I I'll k s l'usi•cs anl i bn\istique11 \ A II~\ 1, les f11,ces i, tetes multi pl c•s IM r V), le, fuse, .. , intercon t i n,n tal,•s (ICBM), Jes fus6ea l' o lpris el autns du mome tYJ)e. 1,l s1wir des nmCr1cain.1 •t l\Ut.• des progrC~ pourront Mr. renfis,,, ,uffisa'mment v\t,, poar """ord intervienne on boai de ,1ul'lues semahsur le pN>' hl im 1e des ncgoclationa ch fond ,t qu'il ,oit d'en fiur la dat-0 qnl pourralt ltr,, c\cux Ou troiij semainee apne 1 .. fin des entretiena p~limlnalnc d'Helsinkl el le lieu Vi et.int un cholx qni satlsfornlt le,, am6ricain, /J c ,, . , . J/u/1e.-. ,h• ,fr,.-.. 1101,11/1•!1 , i/Jc,,11,11,, w11/, , ci-; (d,ni f~ : ) r ,,,., IJ. Slrwkc.'l, ,,, ,'-.C/1I _ n11i1 r, ,..,. ,~ ... ,. , ; ( :1 1/if {l}'(l11rl,, ' J', ,t en due des negoriations de fond 'llli suivront sur ce problcmc . . ' .' 'Ile . (Llr1dt111d) f'I le ,l/u11T .J _ ,.'1111 \ _ . L _ iudRHJI ((IUllt'hf') , /11 rt \,,,, } 'n d, Cit,, 011 . , rll'! . , , 11 1 , 1 1 .-. ,l,,f111n1< m1t 11 i,iJHt/c,; . I n~JJ.a ntta nis !-:TATSUNI8 l ! t/-'\~;t 1';;};~')~-~ 11 ;'1 ia:~: 1 i 1 t:;!~~~-i~\:. 1 ~~~ 1 : natl! ll lih, t1 ~ d i, .hacu.n d'cux . L es '1eux i t Hlivi t lu~. ) I. G eo r~ ;• Bak('I' . ;; L ans et son fils .Joh : Anthony, 2 4 ans . a, ienl Ctl; :1i : r C l C s la veilk, rc s pl'd-"Ptllenl a :Vliami ,,t i1 Hreezewoocl < •II Pr111' s \'lvani e. Au momcnl qui vicnt d'arri\ "r pays . Lt• ..:. cll'll!guCs amOricuins u'en1,cl,t pas ti•miter Jes conversa I . ions i, la preparation d'un or clrc du jour, a la fixation de l'en droit ou sc poursuivront !cs ne ~odat ions ou dG l'iipoque a la uelk clles s'ouvriront. Ils veu lcnt faire un effort pnrticuliar pour dcHinir Jes sujets qui de vront ctrc abordes et ceux qui clevront ctre exclus des futures negociations. On preci,e notammcnt que Jes Et . ats-Unis entendent examiner, ... M. ElliolL Hou,c,clt, ; dlfJCII rl:cns le JHIY~, Nous l'nvom \'U ,; . Mui . re de Miami Beach, o1ctucllu . f~J~:; 1 ~ ,~~: 1:'~~~.;~hd:1:t1!~itu~~~i;'~~~,t~~; l,;L'nl'c jnmais )>resent,;s en Haiti . emoluments de plus Je ; ;5 , 000 ,!ol C' est un film '"'"" l'al'lt'llr f 1 wo lar:; l'an -1ient s _ h _ n ; Michael , Mike . lie Lan ,•r su:t , . ,, Guiliano Gemma o u Montgom e r) gret de n ' avoir pu as s iste r . ; 1 J'i . \\ 'oo d {Jui a dans son palmnrc 1. Uo nuui:urulon . officicl\c du Casinu Pistut..t pour Rini:-o,. Le d<>rnictc lnlernaliunal. . u 1< , felil'ilt• ,ur Ju .iour cl,, la colerc., Les L:mi:s ri bli I II I J o urs ,re lu vengeance, etc. 1 ~ " i\1e; i 1 ;~tt.c'\~iig ~i:t~o~. a ' < HI . , Cc n'est pas un film, c'est un c , J'es11ere quc ~a rn elm t111 depii:f!:~I.iat!t. L{..~W;~ :, ~J:":e;~iters'ae n'avuir pu etrr ' est percutante. Le film . ~>l jon c table ar~0mt!: t1n fusil a lun,-tt ,, teleSl'OJ)ique, t rois l'Hrnhil,c,, <'t Co 111111unitnlions, accompagne __________ _ :t\ e1,, vous a: cot tc occasion.• par des acteurs de classe. TT n nulV!. Elliott Roosc\'elt, i.Jn g. and trc chef d'oruvre du genr~ We s t rni~ ph::to1el~ autnmrltt(lllf''XX X l.c r : qipu1t Rod\.fl•llvr :-,;u _ _ I _ :\ :11t'riqu e Ltti11l' ~era rendu puhh :,ujo urd'hui p~r \1 _ prCsi,JC"nt '.'< 1 xon, au . t our :-tie la confc : cncc cw pn• ,se i, Floride). 1liiir4t XXX , . XXX u ;:,; acrs DC l'Ol ,.i , _;E l!E L , i\ ' J.VL'l 11':LLf..Li/S siq ,, er 1111 cult(raf pou r ! Tr '!!' f' '~! J,u -i l--ir-nar. ,t U ~1 ,li11 l_'ilJI ot ruir , ') u n jo ret le rOle-, ; ed et tC' dn11, 0/'t':S ' JAZZ , le ' ./:'.-,,111c Robbin8 t .: s .jJ:,'SSA TJU.V.\L'l. l>t.'Fll,E DE MODE u u. Rond / 'oi nt Si9ht C lnb ,S, , 1111e ,l i c hronique de Montreal.L e premier sate!lite du pro gramme de cooperation german~ americain, a ete lance vendred1 par l a N .A.S.A. u partir de la ba se aeriennc de Vandenherg. en {'alifornie. lJt.":; h c ult violen t :-; unt I'll !il'u i, ::i an Juan di 15 N"'ovcm bre ' au Rand Point Ni~ht. C!ul, s ou defile de mode devcnu UII e\'<: nement mo11dai11 chaque fin d'nn nl'e. Laporte du Quebe<; et le gaullisme p 11 r C harles Fcernund PR r:f'-SO I H Le o. R. S. I. (German ,l'o r c h satellite 1, baptioe •A(~us i: c~ ~s~ri~tix:;t~1iset l~:z;o~t pnl' l11 fhme M'esse1schmitt, Boe\ lwv, Rlihm, de Muni.ch, ii _a (, t~ rni s :-. Ur orbitc polo1re gnu:;<~ u un,, fus{,., SC"out it quntl'C Hnges. !.,, parnmeln•s dl' l'urhitc. son: ' de trois millc cleux cents k1Jom<' 1 r,•s cl'npogee ct de troi~ cent. '!lllll r< •-v ingt:-qunlrc• de p/•np;ce. C. IL S. l. dudicro pend1111L 1111 nn e nviron le, C'einturcs de rnuinlion, dt• V11n Allen qui en tuun•nL la lerre, les aurores bo l'f ! idt•s C'l Jes purt ie11ll'H cl'originv A111crirnins ,t AlkmandJ so so nl purlu1,:o le coilt du l11ncc . nenl de cc preiniel' l'll&:in ~pn ... 1 ia I Ouest-Allemond. l'A'mhn ssa r!,• ,!'Allernag:ne, en Haiti. . d,,nt Nixon. rent:-; d'l•tuliiants, f:tvorahlcs au X x x mainlien du JJrogrammc dt> -.Li l'II 1 ,l' mP1111• jnur, par 11 vol 602 , : m\lituin• 1l ans l'llnivl'rsi tl•, ,L' de In ' !'' C A, <•~l. parti it destinnsont hcurLL•s ;'1 d es ,:,tudia 11 1s i 11 tio11 de New Yor1c, Monsieur DEPART ,1, d; 1 nti s le tiQ qui s'11p p o s , 1il :' 1 . los ph Khnlil YOUNES, Con• , e programme. s ul H o n o rairl' cl'Hait.i il Toledo Sumedi 01ne s 111iti , e e l pa rt i :\I. Mnrr<>I Frnrn;ois . It vu pa -. ..: t'.r qut'lqul's tour:--i, C hic1i~11. D1 . Is~, L t• prix Houpl1011i ; t-B 11 i~p1 ) ; , 1 tthin ). / / . dl.'tcrnl' poll r Jtt JH't•mil' : c f 11 i . .... I ' ll ( 'i,t , tl'iynin•. '1 s l ;1 \\ i all r .. mun d'Akl ~ Luba Le s _ Fil, d, h: ou rl'leh11 x , , lH11dis CJlll' Diulo _ M:: 111uc\( nl n'revnil le pr\x ,1i p11Ps11 x x _ ~\ _ . JI :,.p , c11t.ln1 t n A Hcmng-1h' 11 u ti p o ur Tnm lntn noir1 , . X X X l'ar 1, vol de In !'AA, 1•,l pnrtit• i, destination clu Cnnu du, Mme Micheline LEVEILLE llELINCB, Deuxicme Seer6tni.r c a J'Amhassnde d'Hnlti 1111 Cnnn dn. XX X. LL rnl me jour , pur le vol 2,J3 d, 111 Allt FitANCE , e•l nrrive it J'nrl nu-Prince vennnt de Min t ',' , " , ',,,', ' ,1". ' .' ,,. 1:; ,', ,1l s , . ~ t, , t,u, 1,ll < 1 'Ro. 1, ' ,~ _ . ' _ l, . ' 1 _ : '\': . , _~ A l a lllt. ' llH' dut,, p ar It v . 1 1 1 . i;rn pos de !'!rd l c n1<.t de Ju graJH.ll' rout, . 11ut i1, 1 ~: . : ~~ ~ -. ; ~lU~ie;~ c~ n!,~~Y''l\ic /1 : ~t\\\~i~ Hui , NPu!', it C.1111p ,\Jur,I', it J;, Cors.::L' .f1.•:.11)~11n, ;1 Vr(yl'i11rau t•I dl ji\ fa,il, lil ton~lnni<'I\ d'utH'. autn pl'11lt• :-CllllipP ell' r\-!1ctio11. IH'i.1Ul ' Ul1J) 111oin.-i111p1,rlH!llt qllt ::~1 1 1:,\ n,1l1\.\~:. ril~:: ~\\~~::.\1~;\\i , \\11t s: -. 1 .\"1an En Lfll't, de:-; 11i11 . ' 1 111 ~ 1 lt "-11 ~ 1 ,nl , ,w .,_, d'aulrud1i ~ , qui. ~t:l'~ ::\'. 1 ~ ; ; , i;,:::~';;:;: .:• :,::: ~:. ' ::,~;;;:;::'.::: ,lt : •.1a la drntn•. ~ l •t> . l..i ..:. _ p 11.,ilt , . lout p arth-ulivnw1 : l, pn . ..:. d < l'orl ~ :~/~ 1 !/i:~1-~ 1 \\:~\./t'\',~./~\;\~ 1 1 '. ',::/ ft ~:,l.\\: ( Sui le page 4. col. 7) Cinema.llllU:-i n(~jt\ mnnifPRt6 UII (lfforl tr1 11te, imposcru, ~i C'C n'e~t 11:i ll \ ' It'. IH . ' Ii: ~ , l . '•ll ckt'1:11d1.•, l'l1on111w dt• l'Ull\'Okl' I'll l1( 1g1r. (), par gT..'Ht d't1r1 pr,d tardi\'1llll'II ; \ \r11U\"t• :Jul . "' l ; : , c 1111 . 1rd 1. hi:-,; . ,; 111 1 1111 rna1H1ir. ll 1 , 11 1 11r 1;1 d 1 .l! : : : ';~ :;: : 1 : : ' .: ,::,:.:;:-i;; : ;.~;;:;~':'.';t : !~'.:,,!,'. i:::" 1 . 1 1 LiHn d 1 -1 1 i;.i 1 :-: 111 11 11 ! l .1• I hifrrt dt •~ :0: flllilll't,1il . ~ :111 . -:-i \' ,,i, i . ,1 . \\' i ll i;1111 J: ,, 'nwo11d. \ ,1: , \ ' 1• \111\lJ llll' qui a t riY• ; , \';'lg : n\\ ii i' :lit \,011 fl <.u , ir :-;a \i,, amoureu x f rl! J, jaJtJUX ('fl/111111' l/lt1 f'f'lllrlH', 1 . 1 ... f,;rtun(•. Voiei le ~wrgent Frnu ti~ Troy, l'hmn!1le jeunc,~ beau, ; , . : _, , ;i) ,, , t Iii 11 ,11 1 1 -~ ;dJ\ t: 1' :,u~ . 11 :-. ,i .., la .t ul, i 1 1, , il lut 1'i r : 1 .. , ; ,up , lu li : 1 n111 , t 1' , pou . 1•n1 .\ pn 11 ia1J1l , . _ j , Lr i p, ' t w . ...; , < ;,\\11 ,;:i n :-, la v" l';,.il'cdt1ll' :-i1J1plilit1'• 'l l , I! .i u it 11u l\1,' lll l'J\l iln J , 1 . 1 l ' i , !--l'lll i , 1 du fi1111. S:111 . ,di, 1 ;.i , '/,~.•;\\ !; 1 1, _. :'";':~:~:~:i<:I' 1 : :~~t 1: ; 11 ~l/l \ ; ;:t . ~ ~ ~, 1. , t'1111d A, :t1 1 ::k ,1 u1 : ,• , -.: pi--1 1 , 1 1< ,.t it, l i •!l f H . ' J' . ..: 1 1JIJl'JI, , , lllll I . ,, 11 .J, .. f i11ili \ l •:-c 0 1 l -1 , I :1 r 1 : , ul\i,nt iqu ". d111 1t, <\i, 11 , /1 .,r l i i ,/ . J'n1l-etre )JOUJ'l'!lit-on, U jllll'1 i r . e 1111iversell•. C'est probablement a 1p1ui :;'Cvertuc le P1ofesseur !\ les 11 1i11 l;,1briP1, ehez qui nous re• l n1t1Y01l:i l'infuen{'e rle In philo .;o phi,, linnlo11e. S urtoul , qu'on ne craignl' pus " " h e urler \'opinion. Le, doclri11.. .... :ippur~mment Jc, mi e ux d1 <:J rp1 11l l~, 011L subi lt s l'nnpi,; ,1, , lan e ,• de la critique. :'\"ou~ t •n voulons pour pr c uvc / , ~ t h!!H•s l11•rg-soniP1111es: si clles "'" 111erili J'i,Joge c!'nn ... Wil \1a111 James ... , e\\l's ont ct/>, pu1 . , 1111l , :,;(•vl•nw11t l'ritiquCc"S IJI.U' ,, 11, thdmi:,tl• .Jal'qlll'S J\:Iari 1ai11 .. . par !l' rnc1tl~rialistc Timi ~ ria z , \ ' . qui h-~ ;u .. :Lu~;, ck . recu1 e1 -!1• ! a ph_i. <;1 ol11gil' it la thCori c hio l 11i;-iq11 . , d u dt.elisrn_l', _ c!on~ _ks Yllt.'~ 1d1 , d1 ~ ll~ uni etc 1nf1rn1ee s dun 1 ...:. t r;,,aux -: ur la phot osyn 1 li 1 Regeneration Duns le .:ndro de In llal ., ill, l ~n111ornique nationnl1.• et (1lt1!i purs t itulil~n•ment d:111:-: eelui de la TTt J.' : 1,neratinn de Li Production du 1 .1fr rt dl's .1utn•s d.enrl•es d'E pnrtati1111, ll' J)ircl'll'Ul' t\p l'Insli 1 u t dl ! Prnmol inn du Cat \:~ ct dt •~ I ) ,. 11n d 'E':,.,:po : tnt io n, I'IIJ!rono• n1 e Hl'rti11 Dadailll•. u inoUJ!UrC b :-, 111 ;.i. i111 dernil•n• 111 1 1no ,:!Tnmnt r , 1 11 :-: pt . I j11u dl' ~ ( t' r d n : , F , . , ..; ,, irwip.iux rlu pny :i. . ' \p1l •:-, \_. :-; dir, .-d i , ~ t.h t'. r i 1H\ :-pr ati que s do111 H~1.•s aux Hl' sf)o ll -. 1hl1~ d(.':; zone:-; ctc production d •:; ,lv i, r c'•L•~ ck l1n:--e. npn> -1 n> 111" pris~•s pour purtl'r da11s J< •:-: le rneu du chef rl11 l!'OUVcr• nemenl, le DJ!. Fran~ois DUV . 't ~! Jl11},; r _,\!rc~i\l,en\,~. Yill r, d!l : : R., ,, Lavinia qui vh:nt de nrnnler J c ~,~ e ,t~r I 1~f :,\'.~~~~1oi 01 ti1~\~f 0 in~~ t :l r\ ll ~; ,~i\\ ; ~i i'il~ :i rL:~~~j:, 1 l~i~, ; siJ:"lll"I' I ~ runtrut ,1ui .e•.1~ ; li,:-er : a la lruupt I ll lkloritJUc hu1~1cn 1 1 e , a ~ 1n ,h.luin ,u Jl• ~t m_brc.: u Hnd10 . , t,. tilt : L'!:il ulJLc ~1i:ncr ,T , ,11 t I u t ; ;\'l'l' ;,;on ami et cn \\lMtt• ) _ \t' -n 1_ h \'Jul\, ('h11ri•i.:rn11he d u H:1cl10 Lt ly Show. Ell<.• e11_ pruft1_r c_1 11our \ ' 1 1 1 : l:u _ H1tr :u rnvrnsante lillc ~'1.ru, l . :nnn1c tluilc Je l'Ul'l'8-JAZZ dM Jeronw Hold,in:; .1 la Hruukl,vn : . 111 y ,,1 )111 ,i.: , a Bruukly11. .1 . ltul,bins 11ui. ;1 t.:tflll\JUtll' l . T l11i!L 1 j;1zz l':il dtu. eA,:"rlljJhe de Uullcl JJullr !IAHKNJ;;:;S HALLl::T u1111, \tl\\ll'I s,ll'll l'~l t'une dt•s pl _ u:-t hnl l1111l1• -., l~ loih •:.;, 1;ru111I 11d1111 ; 1ll'111 u UL ' 11. mplir h ~ rl1hpri 1 ; l' ip :d da11 :-. s 11 11 Ul'L ' S-JAZZ C'c sl un ,hoix ,111i a 11uturelk n w 11t ...:un1bk J i: ti~rtC l l's JJarc1t h rl l.: ~~ra, . \I. L'l .\1111• S l i:11 u 11..10 Ya rl. 1 .,n1 t1i.;h. , X X. X U.'S \ h 1;\ u. 1, .. . ll• \Jf' t.• 11 S1wiul, 1 ),!it. , Cht f , !11 :,,;,, , , kt d1 la t'ir latio11 dl' l a I ' 11 ) r , 1 ;1 , . , _ ...... d1u\ qual i 1 ~ h . r .. u1 'lllllll'fll ii il Ji.-. ,oitun•:,: quitta11t Jlri, : , , . Jii• }1• 1hm : tnrh 1 Ill \lilt' I nip \,_11\lll' (i\lt.'\11 ' l' . \\l'II\IC nr. ~larli11 I.11th, H . i11 g, i1 (nu~,. d<>s signaux l111ni tH ' U X ph1ci•i, it la junction d1 . ' l .: 1 _ ! 111• 1 . •t tith l{tll•IIP Ali x H 11 ~ . ii ; ; 11\ 1 1. ,\ 1 ;:.\\ :~ ~~• \ ~~o~,/: ~) ;:, }I~ 1 , \ i ;: :~ /: la 1 in ulotioll ; l !1l'ltrt ~ l :' 1 , ... " t 1i•s bien. Yolam\e. montrcra dans "" uefi le toute, ,es belles creation• riui :innoncl'nt la mode 1970 uv,c d 1 ' trl•s jnli• . •s filll•s contm-e Mnnne'llH~: ~virl'c sera unimt'c , .. nr l ' on 1 rainant Enscmhlt' Le:i,;, Nhl 1 ~u ~d1h•u dt• D1ub Jucam :1 1 1. X X X t i/JE S\ rlf ' " 1 11T1/I . l'/,'ti/'/:f , 11/'/N/O.\' 11 llt fuul juma1:• tit bu. ,icr Ill' l'11['rniund'un rirn : •philc 11ul: l ;111! 11 1:I' ~ulle du :iJHH.'LLl'lcu JH1Ur ~ l' d,( '. : ider il vuir ou ,\ n, Jlntt votr 11 1 1 filr11, ,ur low1 lea i.:ollltt <)'HI~ d : 1flJ !ii 11Hlt1n ,,t )I'll crit1\rt,ri \ft• J'll~ll 1 , 1Ji111 ; 111 lw .1p1.1:s lu :~;..i1n : 1 ~ ti c [j /J, t'1n ~ du I 'i111! l 1 Hr11mounl, uoLri : 1 :1\1111;Lhh: ami l-:doUHl'tl l'olultl . .11 J ur, J11 sJ H..:etuu1 : t'II C hef H';l Ser \ ' It-"' .J ' J111111igTutw11 qui 11,llnil ll :,• :,.;rn t, f it lu :;Cu 11ce tiUIVl\lllo uo\h rt l'ro c hnlt a111i l': dt 111crit de t'uvoir t , uuru,-:-l' par n olrl' 11olo .:;ur 1'1lu111 me, l'Oq.;u ei l t \ lu \'l'n~call l'. t ' i , \t. i r \'uir u _ fii111, pu ree pu'il \'L 11,1it l\ :ntl' lldr, quc ct.'fJL pro.:1 d';1di(111 :; , , : n lle ] •l'J'lllill\1 cl, , . i\lf , 'p l'CS ?IICSlll 1 .. c t .j. '!H ll!an J a! !O ll. 'i . IJ11 hmd i 1 d 1 d ~ :ur:r11i s. l'Ag-... 11 .. i; ,_ . , ; U :ld : , d ll (~ St. 1n 11n .i i f 1 11 '.11 ltn w• d ' i11 ~ 1 ,•, : l i:H1 . da n s l e .:'\ 11r d ' t 1 11 ,< , . , ~•~ .._ l rr.: h :, art irHliC'rr-111,•ll l ; 1 ~ 1 . Lou ~ -= du .'\'11 nl Pl ; i I' . .\ tP, , .' 1 F 11 l t •tll' ou , \e s p ro ,lt'l<.: d1.: :: "rt '.ion t'. n ! , c11ni, ,i 1 1 : 1 1 ,\ 1! f i na 11 ,, ~ . ..:. pHl . ,I It f'O'\' : \nt-:1' Jlai,! :, n ,\e , le vn rietl's di ( ':lr, , . 11 a C!l1 i, \l:; :~ ~:~:: _~\, \Ii• -_ -.. ~ \ . i:\ /,~ l-.~t,.)~:: .i~j!i ~i 11t'• firi( d , ! ': 1 -.-... i, tann fi nancier 1 du , .,,~ . \l1f-:l 1 1_ , 1 :-litut ya it t ro ,: u11 cit• nuU\ ' dl , \:t riete , onu11, J ,. H o urh, ,1 1 1 Salvador), 11 1 1 , , 1 , , ,,ui ~o:1t h ; 1uh nll'nt pro l 1!'1qUl , l.'\. d,111 nn.\em, nt s upe ic. ur :' 1 /II',I, . la , aril i t l~ indi ;..: 1 11 l ' . : : ~. tlnn planLUlt->s ont ltC Ill ,,11 I t.'lTl'~ d all~ 0 l'eS regions o i "W.11.l)k,, d . ~. . ~:i,gurte . s c; l a f

PAGE 2

cL11 RO'O'VIIU..IIH• MARDI 11 NOVEMP'@; 1111111 \., GINA LOLUJlilt!GIDA . Sli: ltlsMAltrn . 'l lil,LU: ACTUALITES INTERNATIONA.LES DANS NOS CINEMAS !" r r rr III rv v \II vn vm it x , 11 l-t-_f---1 _____ -I"..,....., l-~~ ............ ~--t-+--1 s 1-1---al-11"""1-l-+-i,mri--+--1 6 I-I---JHH...1-1--4~-t--j 7 1-1-1 ..... ~-,-+--;---+--1 l\ l--il-11"""1-1 .... -i,...J'"'"l--+--I 9 1--1 ..... r-1~-,-,1---+-+--I 10 L--.J-'--'---'---'--"----'---' HORIZONTALE.11:lENT I Sont toujours 11ttcndu,•s }JOI h,s eeolicrs 2 Que l'on nc peut repro duiro a N~gntiun En fin ,IP ,oir(•e Au cocur de ln nu\t 4 En dime \'oic 6 Unc de, Cyclnd 0 s Mt• tailx " Fnit dan~er 1;lus d'un HOMill, A/.'l'-Olna Lollobrlachla aoralt MUr lo pcofnt tin convolor nn 110 ,.i-t•:.i nvt•c un rkhi11.•;1111u i11dllh,l'iPI umbr\L'nin, nfrir1rnJ, ou l'i\l•H.'ll r.., d'nffil 1 lw. l'ht1htlom1ul1d1,, ;t s!'l 1 tt;o I 11111 Stop . Ho1111111i11 ,\11 houl du doig-l Lo pr6tmu.lnnl, 11.t~iHo 11lo\l, l'ndl,• H~eompentt,• uornlt 111. Gcorl{oH Kuutn1011, ;l(j 1111 .-inlmHlu iurn t.llvorct\, pho '
PAGE 3

ARD! II ~O\'E~IDRE 106\l ..... VOTRE ttOROSCOPE Pa,Fra ,,, . ,,_, /) ,ala• tt'rr.htt: lo 1ttr,tion cot'Telf~,omllln au jour dtt ,,otr• anniver,a ir• ,/., 1111i•ca et vo1tH truu,,,r,~ /., pcrapeol . ive, Qltd vo1t1 Jt111/011t lo• uulr•• pour clcmain. /)roil cl• re1,roduotiou lo/11/e o•, partilllle r•unil. 1,ritilll Kin11 }'eat . urea S11J1dicat. E11>0/uai11itl cLE NOVVET,LSTE> /JJERCRED/ 12 NOVEMBRE, 1969 ~I MARS AU ~ll AVRIL (Ill•: ER : lnflu,•n,,•s plnnctnirps, nH 011til rl'ment nmic:nles, sug~l . •nl flllt~ \'OUS lutli(lZ JJOUI' eviler inl•omprl•ht•nsion, pour nt• PH8 CJJRBscr de raisonnables depons<'s t protl•gt> \'ot re ;-i ,t• ~ivit l 1 co11tre ml effort <'Xll!{fremcnl puissont. ~l AVRIL AU 21 MAI (TAU lEAU) : Journi\<' pcu spcctacu• in• mni, r:i,ornlilc i1 l'enscign,• cnt ct nu sunl•s pC'rsontwl. A 'c-xpl'rimentation, ~l l't!claircissl' ncnt des difficulte,, nux tnchcs oy...-. Ne vous housculrz pas. !l!l MAI AU 21 JUIN CGE ,IEAUX) : Vous pouvez fai:e 11icux, trnvaillcr nvcc plus do sue C1 mnis vous dcvcz connnitrc nus i pnrfnitcm"nt votre sujet ct re ,fir de ,-o~ mcthodes. 22 JUIN AU 23 JUILLET CANCER) : Active periode mais I fnudr:i rolenti ici ot lu, pour, vi sc r ct noter. Dans votre ;nuule uv cnl ure> n'ignore z vnR s• pclit,•s di\tnils_>. 24 JUILLET AU 23 AOUT LI ON) Ne vous leurrez pas. 'isez nu s~ric ux. Prcnez des pre rntions pour eviter faux pas ; crreurs l'\Ui retarderaient vos 1cuites de production. 24 AOU'J' AU 23 SEPTEM RE (V'IERGE)) : Grande jour cc pour de ~andes choses . Ser cz-vous, dP vns meilleures qua Les ct vou s serez _ bien place our des plans nouveaux, pour m eliore r et org1ouiser efficace wnt. N 'hesitez pas ii prendre es disposition, qui vous feront rog-resser. 24 SEPTEMBRE AU 23 OC 'O BRE (BALANC;E) : Aspects avornbles mais si vous n'etee •ns trf', prudent, VQUs _risquez c vou, tromper. La Journe<> ous recommande ]P, respect des Cglcs, l'a1d eu r ver~ les resul ... als et !'action la plus cfficncP n c ,ilnnl la tension A. vendre Unc voilure marque Opel notl/>lc nr,. S 'oc!rt:1s q•r 1.:1~no. \ l i1 I' Amhn,snde d'AI ~-1 OCTOBJ{IO: .AU 22 NOVE~IRHE (SCORPION) : L'nr tivi1i, cl,• 1,•tl,• juurn&, dolt Mrc n1l ' IH'P i', l('tnp.,; et snn s !nueses _ nnh~. Ll' truvnilleur c-onRNl'll eil'Ux ohlil •nd ra clc no1UbreUx \' Hl\lages. Eea1Lez l'nccessoi1 'c. ~:l NO\"Ell1BRE AU 21 DE CEMBHE (SAGITTAIRE) ': Ju pitcr, fnvornble, voe msuttlc tfp~ rorre ~ nou,clles C'l vous aide i , t•l.1biir de mcillcurcs rdnlions. Vu s grnndes ithode meiileure i,t plu:; 6!>rOU\'l'c_ pour .1ttei ndrc vo tre but. Vous Ju trouverez plus f aci l~menl si vous comptc7. sur volrc scul )Ugement. 21 JANVJr-:1'. / ,U lei J•'E, HIER (VGRSl•:4.U, , lnfluca r.,s plnnetaires n1oye1111, s. II dI 11 VPZ 1 20 FJ<;VRIER ., tJ ~o MARS (POISSONS) : Surn,unLc :< vutre in,iolence et decidez d,, Ju vo1e ;, suivrn pour atteindre \'03 buts. Fnites un effort precis et dccr. sif afin d'nrrache : la vict oirc. SI VOUS ETES NE ATJJOURD"HUI : Vous appnrten, -z it un secteur de puissance et d'ac t.ivite ricaine, S'adNa"r au Journal. _-LE NOUVELUffll, . RHUM llARBANCOURT R_EPUTE , UEPUIR 18fi2 Apollo XII, le trente septieme vol spatial hablte. (IPS) Apollo l!l, qui doll p : 'tlndre nu n <'11<.innl di,, perludos . ul11111l tlo 11uinzc mlnuleH /\ Jll"~s iio deux eomuluc1. Qualrc hommcs. loua nmi-ri roina, ont effcctut', chacun lroiH 11 ccs voyngcs. Trcizu oulros rlix n u tronautcs um6 i c11h1B cl lrois co 1 smonautcs soviCtinucR ont perlicipc chucun It doux mis sions apaliales. A,~f10 C~•t 181 ~~~\e'1c ~~n ,:s ~o;: i1g6 do 3\l ans, a deja pnrlicip6 Oh I Voas toua q.il oouffrez :rf:c~~~~i•t~~s tl~sat~~;a~:~:i~! du rhumatisme ce mal fantnlaie deux hommes, en 1066 et 1~66 . le et en meme tempi cruel. UtiAvec le vol Apollo 12. i! deviendrn llsez la pom'made No. 16, du Je cinquien1L• homme qui ait pe1 pharmacien Sosth~ne Geffrard. t.icipe ii 11,,,u voyages danR J'es Qu'eet-{:e que ls pommade No . pace. 16 ? L'un de ses co-?quipicrs, Ri Une association de l'aclde aa chnrd F. Gordon Jr., iig-c de 40 licyliquo du salicylnte de mean,, piloto du module de comthy!, du camphre etc. Cet~ pc,m mande pour la mission Apollo-12, made donne dee resultats remar a deja partlcip6 it une mission quables dans lea cae de rhuma Gemini en 1966. II sera lo 14e tisme qrticlaire, aigu ou chro homme A avoir effectuc deux volu nlque, entorae etc ~1,atlaux . :!"::C:vo~~ la P:S,~:a~~.;':i';,:m 0 ';f~ Le t~oial~me membre de l'cqui b nh ur t 1 j d vi page d Apollo-12, . Alan L. Benn C~ttee me~ellleu~~e p:~ eat !:ite deolc~or:~ 8'!,'1~ ~:::i~';:avo~ en vente aux Pharmacies Mc,nt-. clans J'eapaco, 10 Jon,J•a nlors Carmel, S . Geffrard et dan, ton au grou 1 ,e dist:n)!uc de vingttea !es bonnes Phannaclee au sept hommcH qui on;; realise u1,P prlx modlq11e , de 2 Gdea la botte. mission ipal , lale . COIIUmll~J:RIIIJU:U:UIJ:0:0:0:0:ID.tUOU.OURn.WUU:UiilJUUUUIUUDb~ i DUCO a I' Age de fEspace Pour etre adaptee a l'eJ}oq , ue des satellites et des fusees, votre voiture '-.. doit etre resp lendissan te. Elle le sera \ quand vous \ l'aurez passee au VRAI DUCO, ie DUCO , authenti _ que garanti par la signature Dupont de Nemours le seul VRAI DUCO pour voitures e~t en vente a la SOCIE'fE HAITIENNE D' A UTOMOBILFB. Les Bandes,Dessinees du 1 @11~lliste -Blondie i •' ,.,, j t-' ACTUALIT~S . INTE~NATIONALES fuse<• Snlurn1• nl'a nt de fnirc le picin. CL'}H .' TH!a11t rion n'indiqu 0 ,;J are -t-on -i1 l'Institut de 'I'ech nologie cle Cnlifornie, represrnNOUVt~AUX AMAS D'ETOILES ~f~11 u:;r~,l~iuiti~~~ lltix ~~ec;:iv~~~ mfoosite des nouveiles galaxies PASADENA (Cnlifornie) AFP . semble provenir non d'unc plus De nouveaux um as d'etoilcs qui pourrnient representer un chninon dnns !'evolution de l'uni vers ont ete decouverts par le~ astronautcs de l'Institut de Tech nologie de Cnlifornie. Ces groupes d'etoiles ressell) blent sous certains aspects nux mysterieux qunsnrds ( quasi stel Jars objects, objets quasi stel lair~, qui sont des sources tres l for le conc<'ntrntion d'l\toiles au centre de In galnxic mais M quelquc violente explosion com ]Tenant le no ' ynu tout cntier. Les . nouv .en u,c nn\as . d'etoiles unt ete decouverts n l'aide d'un spcctrometre photoelectriq~e uti lise nvec le telescope de 6 , metres de diametre de l'Observntoire de Palomar. CllA)IPIONNAT DU MONDE: NIGERIA BAT i\lAROC 2-1 IBADAN (AFP) . 0nm le dernicr match-retour de In poule finale ( Mrtiroc-Nige 1:in Soudnn) du grou~ Hi frique) quulificulif pour ' le chnm pionnat du monUc de !oothall nu Mcxiquc en l!l70; le Nigcrirt a . liattu, snmedi ll. lhndan, le Mn roe pnr deux hut, ii zero . . A In mi teinps, lc,i deux equipes 6laicnt a cgnlit,; 0-0. ~I nlgrc cctle dcfftit.e, c'cst lo Mnroc, tl'or1•, ct dcjll usur6 de so qunlificulion pour In phnse fi nale a\•nnt ce match, qui effcc tucru. le dcplnccmcnt ou Mc'(i• que. , Voici le clnssement final de cc.groupc : : l I) l\luror 6 p,;ints \ 2) Nigeria 4 po .i nt,; 3) Soudnn 3 point s. XX X . ATTENTION RECTIFICATION ... Nou s nc pouvons que nous re jouir de !'acceptation donnee par le Con se il de la DefenseArabe i1 In proposition qui Jui a etc fnile par le Ministre mnrocnin dPs Affai1cs Etranger~ de tenir un sommet arnbe u Rabat, dnn s la deuxieme quinzaine de Deeem br _e . declare-t-on lundi Rpres 'n 11d1 dans Jes milieux autorise s de_ In capitale mnrocaine qui ex phquent leur satisfaction pour diverse s rnisons. ,. o En pr_e'mier lieu, disentil!5, ve Dans notre A.F .P: 150 -datee du Cap Jennedy et intitulce la Prcparntion des Astrona.utes rem placer le premier paragraphe par le suivant: Charles Conrad et lan Ben'n, Jes deux futurs a.strp: nautes d'Apoilo 12 ant revu Jun di la methode griice a laquelle iis .ourront sarseoir dnns Jes dernr er es seconl a leur atter )uant apres Ia reunion, fin Sep' temb_re de1;nier a Rabat, de Ia I . conference au som met islamique, t dont la . / reUssite fut un succes po~r !'action diplomatique du Roi Hassan-II, le choix qui se porte ' une nouvelle fois sur I a Ca pi tale marocaine, couronne , en quclque sorte !'action menee de puis. fort longtemps par le Sou veram pour la tenue d'une teile reunion. .Banque National _ e de la Revublique d'.Haiti Banque de l'Etat Ha:itien Devenez vuLre r,rup.rt: Comptable ~n ouvrant Ull compte de Cheques 8 la .Kanq11i:; Nationaif.' rissage sur la L ii bord du mo dule Intrepid, our une rai" son' ou pour i.me autre, ii etait nec essaire de prendre une telle ,Des Mai 1967, en effet, le Roi decii sio n. Le reste sans change. mcnt. Hassan.II, devant l'aggravntion ............... ...,..,_..,. de la situation au Mayen Orient, ~':l':11:1~:1,0C:~:og"?.>l:;"10'""..r.r.r.r~.or.:ui,:,:'-=:IO'.::l'::l.J.17-Jr:::oo,:,o.o'Xl!l!Xll:W.:X:,gc,acl!QCIDCl~ClaCIG-DIIJIDIIIDlmlmc•-t nva1tpropose in reunion urgente d'un ,ommet nrabe en vue d'e tudier In situat ion et de prendre une position co m'mune face il Ie 0 rnel. D es 1<' declenchcment des hostllitea, des troupes mnrocai nes furent d'nilleurs depecMes vers le lheiitre d'opcrntions, mai,s elles ne purent parvcnir qu'en Libye, le cessez-le-feu nynnt lora etc proclame. Aujourd'hui ou In tension qui ri-gne ou Moyen Orient n'est pus snna rappcler celle qui pre cedern la guerrc des six jours, le Souveruin lnnrocnin va accueU!ir fl Rabat ceux qn'il voulait reunir ii y a trente mois. Le choix de la Cnpitnle marocnine dit-on i\ Rabat, n'esL peut etm pns litran gcr ou souci qu'ont ccrtninR ch<'fa d'Etnt :irnbes de ton!r leur sommcl loin du Lhcfitre des com lints, dnns une Cnpitnle ou leur• lrnvnux pourront se derouler clans un climnt do plua grnnde serenitc. Mais ii y a aussi, ajou te-t-on le foil que personnc n'i gnore l'intercl quc le Roi Hns snn-11 porte Ii la reaistance po leetinicnne et l'on rnppelle a cc propos que r'est griice a Jui qu'une delegation de l'O . L . P. fut invitee ll Rnbat en Scplem bre et put se, faire entcndre par les Rep1 es cntants de 26 pays mu A la Bibliotheque de l'lnstitut Fran(:ais S. A. F~ 1. C. o~ Un nom dans l'Economie du Pays S. A. F. I. C. 0. Plus de $ 3so.ooo essentiellement haitiens aicfant a la revalorisation de la vie paysal1ne S. A. F. I. C. 0. Des milliers de bras haitiens 2a2nent chaque .iour la bataille ere la production S. A. F. I. C . 0. Un million de sacs de Sisal au service de la Nation Haitienne ijl S. A. F. I. C. O. Une lndustrie Nationale au service de la Nation uaitienne I S. A. F. I. C. 0. ~IUUliUilillWl.attuutJafJna.mmAlw.AJliliiAiUUUUlWlAiiiiDGliiUii&iA. La bililiothequ9 de l'lnstitut li'.JC1GC110tOOClll-ll0CIICIO-XX:IOCCC11allOIIXX:10tOCCllallOll-10tOCOl~.-CIOOCIO!XX::OOCce~.,,-...,.,cocc,cc:10C11i,aa. !::n!!~~a"r1::tr~;u~u:~ie~o~"rslid~ c-._,,,_,_,_.._~----.---...... ... _ __,....,.,~--"l I mois d'Octobre et mis ll. Ia disI position des lectcura. A h t d 'h Pnrmi In centaine de livres en u . C e ez auJour UI meres sur cetto Jiste, nous rele1 M d d I Von~ de nombreux ouvrai;es littoa ontre e ema . ] n ruir<'s, classiques et modernes, notnmm~nt ! es oeuvr e 1 completeQ de Blaise Cendrors et une e xJ.... ccliente etude sur Samuel B eeLA lere MONT RE A UTOMATIQUE FABRIQUEE P Ill '.~!~~~::::;,;: .. ;;~l'.:de~:L~; DANS LE MONDE. <"onsulter cc mois-ci .i In Bil,!io lhcque_ de l'lnslilul F . anc ais una . l.rcnta1ne de nouveaux ouv.."'n;:tl':,i sl'icntifiques (medcc ino _ l,io. lug-ic ph ysiq ue ... l I.es li•lcs de crs nouveaut es •ont n In dis)losition des inleres "'"" ll In L1liliotheque de l ' In s titul Frnncuis ( ouverlc toue l~s jours du mardi au ,omcdl, rle 9 heures :\ midi cl 16 hem-cs 30 a 20 heu r~H). ETES-VOUS INQUIETS? Clb.angt?z. votre humeur tn.,tantan~. ID QUel la sante et la beaute

PAGE 4

•L LA REfNE.ET AU FIL DES JOURS .. ~ par AUBEllN JOLICOEUR . I ,ES A TTI~NTA'l'::i (~ . _N_O_ll_VE_L_L_E_S_D_E_ : _L_•i_TB_A_N_G_E_II_) ... t-:11 OcU,hr~ '-l . llll8, 11111 , •.,ri-c tl'nl ' (,;;'"" " i111p,•ri1dlBl1!11 1q,pol'Lent it La route de ... 1Bll'ITE) ,it~ 111 Ltob.: d 1 .•tt ~li 8~i, : , , s , 1111 < : su Re2eneratlon {Suite) t ioUfi do i Milli ,et d'a " \i\:i' ~ k d :1111 1 en pfolno 1notlu t tlon, ,, .. . , . Ir•, : ( l ' J ' I j I l Ill'.: NEW-YOHK : l.1 , 11, 1 , plni :,1 r h:; 1:l'II H 1 b pro I..E'l''l'HI•; ANONYME 1 : 11 c< , . ;._ .11 -. , ; , I hil i dq , ui : 1 lu111 NI•;\\'YtllU\ ( ,\ l•'P) di /'111.-J ,, v1 ; , i t, i i'!, n11r l ' i11vi1111 1\ ' ,', ' ,\'.',:::x 1 \ 1 1 1 i~ 1 "'t~'i t~";;~:!,"\~.~-~ :i';,',, :~~t~i s:,'~ ';:;:. " 'i~: {!;.~,s~-:;m~','.::::.: 11ya11t dt~11 rolnt.\onn nvl ~ c Culrn. de IJ C fct1Hl' l 'Olll llllllll ' ll dl•cidl , dt• N 1•t1f 1•xllt' ~s cuhni11s. ,,p1uuU:nunt n•of,;l"l't'I' h1 rt !v ulutlPn JrnluHl.iJ rfvur i\lrtH' l\t nl1.1111 ou H.h1ulu, i t LHlhnn , i l i\lun 1t•f10 ,, n H:11(\, Lallrnn , u ;VlolllL'l, Jill l'onl C1p• 11 6 , il Jlatlu Ct.': is 1:li•! 1 1 JHIIH 1111 Morno ;,;t, Chri,..;.:.,,q,lu,i, l..nfl"Hl 1u,, 1\ ~1111< , tu i lte , HUX :-;uur. : L' !; l\ i1tl1• I uhlu , <>l l11 l1ClJlllli1lt1 fiiJ 9llt1 1< 0Jt clan,; l"H 1.011cu ruhlCloil . ,1 _ •ll. ~ \, . ,. "11t . n,tlm1, ,lu ~ "11 11l \ 1 1\l ~o 1fon -:,,: 1 th, mol i _ Vf\l if " 11\ nv , ce ' *" _ y-. a ' n . lnl u ru s: Ju dlnicl,,in Dni1All14 " ii,, J _ ;:: 1 ,: , Jo i: :,~, •;1{~;'" \.:\11nl\\ ~ 11 ::: ::: ; 1 ;: : ,r:~;:;l:,I':~~;:-::: ! ,q 1 ~,u (,! l d~~ : ,,!;:~:~;:; \'urnw dt! l '0JH J: 1hl'IIII\ i1 \1\1 , I 1 \ ' 1"1 ' 111111 d,, 1,111 1 t 1111 :, 111 (i1 rul il t/1 1~ 1 lul.f.n• auu11y1110 dud .d 11 " 11 1111i, q'li lul .do n. :\I . :\rnln , ,o upJJil •l.1 ru\,:U H rnnr1li t.i11 1mr I . ,olw1 1 11111• u~l'l\l"ll du }ll'l~Ksl' nmi•ricHillll i1 1111_1 orgnui~ut i(m 1111tl•eommu nicmw, ..rrn\•(1 h ln mohil\Hnt\on ~~fiu 1 \ 1!,\\ -~ :;::~ :~ l'~;: :\,::: },:;.l,\''.~li;::: u , p ~ 1tlwt,qnu du lrn\ll'I\\ U \l I\ l\ _ ,It• 1\Jt•ill1111 t.•t Halt ,vr, 111u-;i,,u,, dv 1•rn11 . Mnitt nun, lon,,lU 'on voit }Jj:~,\t, duns h.• film . l ' Ilommu, l ,,j l 1 r '.\\H\,11\ ,l11l" 11 l 1 i~ un 1..! ~ L u11 ll'lll1. 1 d'11lcr 6 dif.Pr 111 thl •Hll quo 11i:~1:t nv11iP11t {,\{, arrUl(,..,, tlli Lout le 11otonllcl de In Nulion A r11h c. Jl 11t'fih1w que 1, , c, ~""il a upprtmvli loutcK \oH n com n1\u,lions' HoumiHeK nux Mi11i1 . r eH X XX l'\\\\H'U1lll~r .r-~ voh.tt .-. , . to1Hl1tin 1 ) i1 Tor ' tYJlt. 1 ,1 H1' l11111:er ( •~ y 11 l.1 vi,1~l ml'ln ! : , lli! v111c qu\ 11'on\ p1U1-\ trl\~jlhnltc), i, l a ( : rob:. Mu hitoul, i t l\fn-ni•g-tw, i, La Jlon lt~ . . ,-;,! ( Lu Jl.iudry ), ii t.~un !."1L h1-r, il 1... cvt. qlll', _i, Moreau . lkny ., l.t~ hun moU\'l'lllllll, Jl!tlt nell1 ! :m i cettc l'OUlc nu1 io1J1dt, tu. 1u nnct aucun .:tln:itc : mr t'u dlCr,1tl! qui :-:Cffll p"1l(ie ii fnin• ctisr,unlitre u mi:l l'ul'cunt 1H1r l.a va{ ~ ur 1{t > t~ i,ort<' :c d 11 ra. c tlou du l!Of1vifl\rl, h 111clll n voJ _ tlli _ on1111ir•• . ,J u J)r lo'rn11~nls I\ lJ V A L I, lt It d:111" lo ,lom,dnu do ill . prO' JHotiou du e uf O ct de.a autrea d~r ~ ~!t\1j/'i11 1 '"~';. 1 ,t,~;.'ir:.'1l:. 1 tl~u~ ~ t::'1~;11 1 :~~:: l'01g-t1l'il l'l Lt Vt• 11g t 1 UIJl' l' 'l 'I "' , 1 ion du rntlrn~, ( l\ ~l •mph 1 It• : 1 l 1 . ~~ 11 !:.: ~~ :s ' 1 \ 1 ~:si ', ; / 1 ~ /~ 1 ,t " ~~::; ~ , J, 1ilut ; 1u 1 1tilwnl t•t ll 1 plt1H hl 1 llt1 f'II C'oat un film pour , . 1 .-r , 1111 :~:~;\1~; 1 11 ~t l'~::;-a::~, ~.\'i\) 11111 ;;~ 11 /n1:\~ 11 : . 1 ~~ JI '111llll'll l pll~ ll'S \\'< i sl el'll:,. 11 l ' tif L rl• s ll i l 11 jou1 1 ,:1 r Frn1u o ~ ru, l"llltl( t'w flll' l'lwrht ! , lll-l' t 1 X LJ't ' imi'rinu Au111011l l'i l\luus luw lo t,~ HUI' )p ~t 1ujJ d'urw 1-rrn11dc J)OI' Nous lu rp1•om1111111dons \'int . lt' 0\1 Jll'Pllil plHl', lhli1~.,1u.'.-C1; 11\ 1t X -'X tloubll! fllli d,, l'omm1•n..;nux li11i ~ .\ / ' /U .' ..... . /,'/.\' , \ t . '(; t ft .\ TIO . \ \'t•ut, lm \' II nl<. C'f In d1111111~ 1•J1 cJl'l-'/t 11~ 1 ~ J..f.' t-.1i mh)c d,, ,.u ou1111 y ~ .c Hg:s1•_): t"l' clu f' u ,'l i,w J 11 t1•, ,.utio,111f pnrti-1ni r d, ,u pou1lll 1 m~nt dau:.. . l . t• l' : i.:.itH'I lnt,,r 11 ntinn 1 d ,tin mnjt•un• purtlP d<'s sCQUC'tH'C'S vun t t t, i11at1f.!"urJ i1u. pau x. inth . n 1lhnc l'l101:--i pour !~, :-:ci. e, In v\t.,;. ~ ht1St' baroque. 'PrcsdC'nt de In Finne de• Public Hl' La ,erito, c ' cst que :John Sd,lt• Int ions Newman & S.e\1ult1• In, eingc r, A'il prend son bien ou ii qui travaille pour Hait.i et s,, g:<'n le trouve, utilise nvec mesure 111 tille femme Edith., !es j o urn u lisl ,, g-nmmP d.t.• Lecl1niqUl 1 S qui confC8id Golc1hP-1 g et Lul"iun ne Cun _ > rent i\ l'ilrl rine1na togrr1j> hi4ucan miugs , et le bunquier O s ear Hytlt•, 1 -. ui ssn 1h .. 'C U'L•\orution JJnrtil'ulil• il a ete en vacancc!i. Jt enC tp1i ... nous. ~urons _t ouJour s trouv7 l a son ate lier a LalUt ~ est un M ; ii;:~t!:r~~ut:':;~:~:u~~~!s Itei~~ : ') Ire taiJl~U!' _ Ja CHi1 \ai1H, l'I\ Un mo It• IHt ! lll_' ~~ylP Lll'lll'hain1•nu,,,L t'LhnoJ.'jraphiquc Pl ~o~•,u )og-1c1u1 x x x x que dwz il''~~ ltl ui s . Uu R]o~nun . . LP l1 : 1nqui e.uml'J'ri,:...Jill , :\1. d o n e._ Sn~rn 1l' murmurc _ Ju nt p o ur l e _fo nd_, r•lll' oh 1-wR:-;1o n 4 h• ami Mike Mc Luney, PrCsid(•nt :,t pu1 t lt ~ qui l' 11irennt, :, ,umlllL' ::ion a:-;sul'iC. h:oub filil' Je J'ludustriel HH . \'munJlllT., de la Le Championnat de ~:~~ ." 1 ;,u ~,n~~ 1 ':~:.\~;::::~ 1 ~\ 01 .~~ M:~t France de Foo1ball ;;~•. ~ ~:,1t1 d, l'11n11 1, prot'1111iDIVISION I 1) La Grande Hret ugne, C hum \l:Jc, juurnee\ Ji~;)i 1 !~:. :~ll~::\) < ~~) 1 e 01 : 1 ~ : ~i: . ll::1l: . : ; -t~~r::~cRi~~==~Iifi ,i~; r. RSS qu1 Sl' l' t: pr CsPntt HU j\'fexi Nime~ b. Rouen, 6-1 que. ::il'dan b . Angouleme, 2-0 a) l.n S u e d e , load:r .'u :.:rcuValen~i en nes et Metz 0-0 ]l e V. 8ochaux-Nantes arrete u la L e Peron, vainqueur clu m . ), S trasbou:get Nimes, 15 (,roupe X . s. ; ,;, N'a11t,s (12 m.) 14 pts Se 7) Le Bresil, qui 11 ' a concede dan el Lyon, 13 pts. 10 . Reel Star aurun morl.ullun .,t 1101lklt~ 111 1 _ ,11rtkiu•tion de toute1 , le• for , <:l's 1i, s du pays ,i cott-0 J1<1lit1 quu de ,t i , vdupp e mcnl fco nomi.quc•. L u }lrojet pour l'11nn o, ,;.t couri .,,t, de poruer i 1 l0()i>Oi) le nomlnu rnduc1ion cle cacno eat trca hon 11e. ll s.'agit clans luus lea ca n d'ln lrnsifiC"r !'effort pour nuicmcnt.it In prmlu~tion en tennnt comptc i des me s ur r s de redrc51c mcnt p r o pos{, s Inn! claus le domaine th ,lliCJlll' CJUe clans la vente : , el l'ex \'Ol'L1tion des den re,,, de . b:,~e. L 'agrunome Dncfnillc cuiit u rompab"nC de i\lr. Rene .Jn. Guer ri e r , In s pccte\l r Gcncral .-' i\ L'O( ! i,c qentrlil quj ~•est ti'Ct"upe du , _a ntral, d~s sh!J.tes; , ilcs instal111uono::; L'l des opct'a.tions cle spC-cu hti,u1 Ju caf/. Caribbean ' Progressive .Jnstitate Me Jacques S. Andre ~t .lie Gerso,, Alexis anciens etlr" clianls de Cornell U1iivers1tg . (EUAJ~-tl . 111 0 /ogues, Licencies roit, Professeur, ~~i8:x:W~iun du n.e1,dr Grou~:~~,~~:e~n 1 ~:/t Basti;1, !I pt 0 ; 1 ~. !l) Le Salv_ndor, q ui a trimnphe l>l\"ISION II },"QQ~~XIOC:ic:nlXIQII~~ par un bul a la prolun1,1.al1on du INHkr du sou~ ~roup t• J J, 110lrP Pays, et n•prl•sl 1 11lcrn don e It• groupe Xlll dan s la ~r.111dr Ca veiles sur d ' autres patients souf frant de lesions de la vnlvule bi cuspide. . On rnene en meme temps des recherches qui condui raient a la construction d'an neaux propres a etre util•es dans le traitement des lesion s de l'Rorte d'.A11gla1 , vienn ent d'ouvrir ill collabnrat-ion Cl v ec des projcsseurs etra11gers (amfri coins, jamaicai11 8 ) entre. O:u !r.es M. Seliay11 R. Curter, Ull lnsti!,ct cle La11g11e . Anglaise : ~Caribbean Progre s s ii:e lns tit-.cle :. pull) " /, proor•• et (a . rult11re . l.t J J1 , ,11;n 1/flil" ,la1 ; ,.._ I huifoi , c ,ir :-.. l ,' l11 Is I 11 i. ~ , , ,Ji, i!Jt !r HIie 11r<1 1ultJ { '11/ ,-erHif,: du J)lllfN. ,11,('/ ii/fJ II Ji'. W}l!CJ'1011 ./111 111,1", 1 ,., ; :-.i , !1 HI d,, , 1/i . d1iuu11 S I of, . 1 , . h•,•rs i l11 ( E'11 . '-ll IA111 si11{1) r, , . ,,, . HO ff'111 Jllf!. Mise au point d'u Dpt d'Etat \l'ASI-ll N (;TON (AFP) l.iu(part1Hnt d'Elat a n:•al ~ -~;:: ~If r (:~\~~ 1 :\ 1 ( 1 ::at tu l ~:~~ro~! ~~ ,;1~ ~t pi1 nil' Aztio,1u1•. JU) LI' M, , xiqu,•. ,k,i,,11,• mm 111, t'1nulisl p pour \l, gTuU\H' Xl\' e n taut qU<• pay :-;,cJh dl ~ 1 1111t pelitions. 11) Lt> 1\ laru l, qui :1 ~ ll t"l l' : :,;.l\'t..' : 1 ;il\~t \ l:~it\~eu 1 ~,\ ~~~::~~~ {,it~~H Tu(~:!; dt ux t l'J!res tJous ,c-1ou,w :-: I(' Sou d.111 P 1 . l:l Nl.lp.'.•ri;1 ~gr oup, XVl) I.lo: GIWUPE XV 1 :1e journe,,,. l ' arisNet11lly h. Dunken1u1. 1 -11 . Avi~ nun h . Niec, 1-IJ Heims I! . Lorient 1-0. Lim o g T :-h. Hesani;on :.!-1. Aix t•l l ' anncs, 0-0 M o naeo II . 'l'o11lu11, :! I . ~~un~-y IJ. Buulognc, ;1 1 l'LA~Sl•:iVn;wr.1. N a ncy, :!.0 pts; :! . Nie,•, 17 pis; ::J. c; reno!,Jc, (10111.), AviJ:11011 el, H.-ims, ) 4 pts; li. Bouloi;ne et Limoges, li pts; 8. l;ilzelee (lUm.) et MoniltO, 11 pts; 10. Lorie11t, 10 pt:s; 11. Paris• Nl' u i ll y , H }ll~: 1~. Uunki .rque el Aix, H pl s; 1-1 . Can1lC's, 7 pis; I:, Toulon. ,J pt,; In . llc•s11nro11, ;J p\s. X XX LP c;ouv c ntl'llWnl dt i:. Corl ! t' du f;ud aynnt ref u s(~ ,;;; Communique de Hltodisie du Sud. la F. H. F. I.' A usl r11Ji,. l'St l l' a-dPl' dl' "" sou~ ur11up1•:-; fl t'! Ill du J ? TOUl' l XV. 11\'anl l.1 iotnphi n11tan1;11rnt dl \u NoU\l•ll, zl•la11d\, ,itl'lndo111 •:-:i1• d11 .TuJ1011 c•~ d, In Co1', . 't 4 du Sud. l , P: : di•u:,,; 11111ll•h c ., nuro nt lilt1 h:-. 2:~ 1 l '.!.7 ~ovnnhn p1o( mu i, Fi , li x Yv1 : us1i 7ti 111rn Pil• .. re Sandra 2'.! jrn Elsi i, Beauvillc Iii 1110 h lsmu11ic ToU!ifiUirll 70 u11;, LouiRinn Lu,.pwrr e :\8 nnn Li,muinc Louis A,l. Muri, . C lw11Ld EJinciue 1 uw b Pharmacies assurant le service cette nuit. MnrJi Ii ,T l{Al'HA J:t. t urrcfour Ft•uill1• ANCIOJ\ Hue C:ourb, ROAMER Mm~~~ Pensez son, PRODUCTJOl\', REPRODUCTIU .,: ill• , ito yt• n s a1111 ri cnins cl:1ns de<;, font• : \ r1 n s C:•t ronglr es. I [Q)IE @JM!M[Q)~ CLASSE INTERNATIONALE L\ Tout : cquipernc11t,, Instruments, Composants , Pieces. l ', ,11r \'O S /\chats voyez .\l.\lSU:\ .\L'.\. U\:DES SU'.\( Jiff:-:-, Sen-ice rapide, I .t s meilleurs prix_ AlJ CAPITOL .111jo1n-rl'lrni Mardi 11 Ocl>hr< 19fi9 t-:< ' I.AltATJO :--; \\'JL,;oN S\ j f( I.ES l •"J'\/ANrr,;s J/OYALES , L1• 111011la11t d 1• l a li~tr l'i\'ilr ,Ii111 Htin l ' 1':!i :.; aho,th, fi x, i1 '~ ;,~~ :(/1 :lt•/ j \; ::~\ ~ \~'/t .:i n;ll ~:~ll~'ll:~~ van\. 1, •s pnwhai1ws , 11 c-t i ons g-i n1 ra li s 1 1n ois, l'II l111JI . i•lnt ,J,, CllUS ('. c rt1t•i• : 1UX /'t :-; 1,t\ ~ c,111.••dl t11fl s 1t 1l d a 1 ll\1 li~ ll pa ,lt"-f i , _ i 1 air,J~J. 11 ,1. . ...inn ~ ,., ., :1 p ,. , _ ... . 111idi lln n, ld \\ ' ilf1111 , ,allll1r1 :-1 rntnlllH' !-; '\UP !'(' 11.it•l l'!ai t '.~(// 1 \ •~;'; : ::i~.i• d,;,l _ _ i,:1 1 ! •. t !•, w SENSATIONNEL ! SENSATI-ONNEL ! SENSATIONNEL ! Sur demande de nombreux Clients la Direction de ttEntreprise a decide d'accorcfer une chance supplementaire au Tira2e Special d'e Decembre de sa luxueuse petite voiture a tous ceux qui presenteront au 15 Decembre 1969 une quantite d'c 300 iiches Ga2nez de l'Ar~ent,en man~eant delivrees du 1440 MUSTANGune nouvelle cr ea tion Roamer de ban atoi, mouvement automatique de precision avec indication de la date, 100% etanche, boite en aci.,r inoxydable satinee et polls 1 II OAME 0 I ,._\\ 1 1 t I 1, I,\'.\. \1 ,; .. " 1"" 10 1110 " _,., ,i t c1, •siR. H. CARLSTROEM rlr h !. t proc : hain, ler Janvier 69 au 1~ De'cembre 69 . . .. _','.' , ' , ' , ', . 1 , / ' : 'i" , ~'.'m\''.',','; , .. ::: R AGENT OFFICIEL . 1i::::~~==::::=::::':::==~:'==:::~~~=:=:::~:::S::::::::~"E=::;:":::::':::::'::::Z:::Z=:r-=:=::::::::::':::~::;:=~! J.',;a:::


~~



plus prestigieuses










QUOTIRIEN
LE Pius ANCIEN D'HAITI

FONDE EN 1896



Directeur ef Rédacfeur
‘ LUCIEN MONTAS

Adfinistrateur: M22 MAX CHAUVET





a
en Chef .



No 27th





Nouvel

MEMBRE DE L'ASSOCIATION IN



TERAMERICAINE , DE PRESSE












Adresse: RUE DU CENTRE
“N° 912

PORT-AU-PRINCE (HAITI)
PHONES © 2232 — 2432
BOITE POSTALE :

1316





Tdeme ANNEF

. MARDE V1

NOVEMBRE 1960



Fulbright contre l’augmentation de,
‘aide militaire a l'Amerique Latine

WASENGTON CARP)

Wiliam Fulbright, President
de la Commission des Relations
Exterieures duo Sénat sest oppo
se nujeard'hui a da proporitien
du Geuverneur Nelson Rocke lel:
lev dtaugmenter Vilde militaire
aux pays latino - americains,



Exposition de
Peinture

Samedi soir a été inaugurée
Fexposition de peinture de Pétion
Savain, & la Galerie d’Art de Var
tiste bien connu, Nehéms Jean nu

No 33 de ln Rue Jose Murti,’
dans le voisinage de I’Eylise du
sacre - Coeur.

Furent nombreux les xatistes,
Jeg ans, les amateurs @art qui
avaient répondu a invitation des
orgunisateurs.

On fut heurcux d’admirer la
remarquable collection de peintu
res de celui qu’or appelle a jus-
te titre le PERE DE LA PEIN
TURE HAITIENNE.

M. Raoul Jacques, de passage
cn Haiti, spécialiste en decora-
lion d’art qu'il pratique depuis
de nombreuses années en Califor
nie, cut la responsabilité de pre
senter duns une plaquette Vartis
te Tition SAVAIN dot Vocuvre
se retrouve dans les galeries les
des Etats U-

nis.

Plusicurs autres artistes ont
profité de la circonstance — pour
participer a cette exposition qu’a
urganisée Pétion Savain.

C’est une excellentc inavifesta
tion d'art ct nous convions le pu
blic a aller admirer les oeuvres
de nos artistes qui font de nos
‘ours la gloire de notre pays.

" Lrexposition reste ouverte jus-
qu'au 22 Novembre 1969. :

Wous presentons nos plus vives
{élicitations & notre ami Vartiste
Pétion Savain et nous lui souhai-
tons toujours plus de succes.

MALU.

Depuis plusieurs agnecs, i dit
ly Senateyr d’Arkansas, a Com-
Mmissiog que je prestee
de réduire ce wenre aide et au
jourd’hui plus que jamais, elle in
tnsifie ses efforts.

Fulbright nes est

Sebvores



bo ranen

Litine du Gouverneur
lor. rapport) quia ete
fundi.

Liaugimentation de aiae ili
tare aurait pour but. selon le
rapport, de renforcer la hutte des
divers Gouvernements hutina ame

Rockefel-
divolwud

cesar les autres recommunda- riecains contre la subversion com
tions duo rapport sur YAmberique muniste,
xxx me
Dans le Rapport Rockefeller
PARIS CART) PAUNt Gur enous TUFORS a recott-

Le rapport Rockefeller admet
publiquement, de la part des E-
tats Unis, ia présence en Améri
que Latine d’un nouvenu pouvoir
ailitaire, ont remarqué les ex-
perts diplomatiques latino - amé
ricains, mais pour que sen in-
fluence ne lui échappe, de rup-
port a recommandé Venvei ar-
mes peur soutenir Vorgueil pro-
fessionnei des militatres Jatine -
américains.

Le rapport propose aeux initia

tives distinctes, la premiére
rapporte a orientation politique
des Etats Unis. En effet, Roeke-
feller propose que son pays prete
une meilleure attention & co qui
st passe ue Son arricre-garde yéa
graphique immeédiate. Cela s‘in-
terprete comme une reconnairsan
“e de importance vitale de l’A-
mérique Latine pour les Etats vu
nis surtout depuis gue Nixon i
décidé de limiter les engagements
en Asie.

Le sccond aspect

SO

xe rapporte

-au développement des opérations

militaires en Ainérique Latine.
On rappelle & ce sujet que Ic Pré
sident argentin Juan Carlos On
gania avait donné un exemple
spectaculaire cn la maiicre en re
cherchant avec la Franee un ac-
cord pour lacquisition d'un cer-
tain nombre de tanks — cet ac-
cord visait a libérer les Forces
Armées Argentines de la dépen-
dance de V'industric d’armements
nord américains.

Rockefeller donne. Vavertisse-

‘

nl

Chronique de M ontréal.-
‘La porte du Québec
et le gaullisme

Par Charles Fernand PRESSOIR

1H) existe un parallélisme marquant entie les étupes =UIvies
le Canada pour se rendre indépendant de ln Grande -
Jes démarches de la Provinee de Québce
it, sa forme) face au Gouvernement Fédéral d’Otluwa
Jn plus éclatante de ces luttes
leur aspect diplomatique cCest-a-dire

(quelle que so:
La marque
VE xtericur,—

de c'est

par
Bretugne et
vers lautodétermination

politiques —- vues
tes

RELATIONS INTERNATIONALES.

Dans lavion d’Air
mes vacanecs ay Haiti
des journaux,

1960 ces deux manchettes :

Canada qui me ramenait a
et fi Saint-Domingue, Vhétesse
Je jus, dans le MONTREAL STAR du 16

Montreal, apres
distribuait
octohre

PM WANTS CONSULTATION WITH PARIS

(je traduis Le Premicr
tion avec Paris).

PAIUS STILL HOLDS LINE
(je traduis: Paris continue

De quoi sagissait-il ?

Deux Secrétaires
Affaires Etrangeres,
nease et, dex Sports,
nir directement avec
préalable passés par Ottawa,
nada. Bien mieux, le premier

a son arrivée, décliné une invitation du

rendre
LG invité...

Durant ta
rent prises pour

sa

Visite

Ministre Trudeau

d'Etat du Gouvernement
Monsieur de Lipkowski, ct celui de la
Monsieur, Joseph Comiti, venaient
le Gouvernement du Québec, sans élre Bu
la Capitale fédérale de tout je Ca-
de ces Hauts Fonctionuaires avait,

a ja cupitale fédérale.

des deux Seerétaires d'etat, des
necroitre ju coopération culturelle entre |

veut une consulta.

In méme politique oxterieure gaullistel

Pompidou, celui de>
deu-

gentrete-

Gouvernement Trudeau
men





Le second wy aval

décisibus {fue
Lue.

bee et la France — et Ottawa ne fut méme pas consultce.

Dans LA PRESSE,
juste la

grande manchette

DIPLOMATIQUES AVEC LE VATICAN.

de Montréul du mercredi 15 Octobre,
veille des incidents rappelés plus haut,
LE CANADA ETABLIT DES RELATIONS

dane

on annongail en

®

Cette nouvelle semblera normale a plus d'un.

Elle est pourtant le

par Je Canada

C'est la meme histoire qui se répete,

role et dadverguire...

Kn faut, par le
nada en tant que Dominion fut scellée. 1
Grande -

aujourd'hui la Reine Elizabeth).

Pourtant, HUIT ANS AVANT, soit en 1025, fe
avec son grand voisin les Etats Unis d'Amérique, le trate
du Pacifique. Pour la premiere

tif aux pécheries
toire.
tel document.

sOn

pour permettre av Canada datteindre son
Bretagne, trouve un contrepartic frappante dans

de Ja Grande

soutien donné au Québec, face A Ottawa, par
de Gaulle et du Président Pompidou.
Selon le journal DIMANCHE - MATIN de
19 Octubre, le Premie Ministre Trudeau, apres avol
Monsieur de Lipkowski adimpolis et ¢d'impertinent: a
Vudresse au Canada c’était Ottawa,

du Général

du

que

? VAngleterre par une série de

Bretagne mais yardait le méme souverain

Ambassadeur britannique était ecarte de
Trois ans plus tard, en 1926. |e
Premier Ministre a Washington.

Le rale que Jes Etats Unis ont joue sur te

résultal de franchises politiques arrachees

fait. accomplis

mais le Canada a change de

Statut de Westminster, Vindépendanee du Cy

ne dependait plus de be
quelle (Cte
Cubackit > iyttetit.
rela-
Vhis-
la siphature dan

Yoj~ dans

Canada nomial
plan’ diploumatiqte,
indépendanece vis-a-vis
te
Jes Gouvernenie nt>
Montreal, oa date
qualifie
SON LT re

non, pas Quabec.

aod: . we ‘
Mais le Gaullisme Pompidolien vient daffirmer que, comme le Ge

néral,

i] pense que la porte du Québec est Ja ville de

Montréal, au

nom si francais. Au sortir de Montréal, on peut s'enpager sur le

Chemin du Roi (de France) pour aller
CAPITALE du Canada...
Charles Fernand PRESSOIR,

VIEILLE

A ln ville de Quéhee. Tn



uaitre de plus en plus que beau
coup des nouveaux leaders
taires sont profondément mus pat
la nécessité de progrés social ct
économique. Js recherchent un
meilleur niveau de vie pour leurs
peuples par la diffusion de Vedu
cation Ge qu’a cet Geared il serait
préférnble de collaborer if leurs
efforts plutét que de les ridicu
ser en leur opposant atbitraire
thent nos plototypes — idéoloyi-
ques.»

i



é
En effet, dit fe rapport, il n'est

pas rare de rencontrer dans les
documents émanant des mouve-

ments pro-castrisies vu communis
tes de divers pays latino - ameéri
cains des références a des grou
pes dofficiers progressistes, tel
par exemple Véloge de Castro en
faveur des attitudes reformistes,
du Gouvernement militaire péru
vien du Général Juan Vetasco Al
varado — cette altitude peut ¢-
tre vue au niveau dun natliona-
lisme continental qui inqniéte
les investisseurs nord américains
qui sont alors victimes dune va
yue de nationalisatlions.





Lancement réussi

aux Etats Unis du
ler Satellite
Ouest - Allemand

Base aérienne de Vandenberg
(Californie), 9 Novembre ( AFP)

Le premier satellite du pro-
gramme de coopération germano
américain, a été lancé vendredi
par la N.AS.A. & partir de la
hase aérienne de Vandenberg. en
Californie.

Le G. R. 5S. I.
search satellite 1,
zure pese soixante ct onze ki-
los. Construit et mis au point
par la firme Messerschmitt, Boel
kov, Blihm, de Munich, il a été
mis sur orbite polaire grace i
une fusée Seout a quatre ¢tages.

(German = re-
baptisé «A-

Les parametres de Vorbite sont
de trois mille deux cents Kilomé
ires d’apogée et de trois cent
quatre-vingrt-quatre de périgée.

Cc. RS. LL étudiera pendant
un an environ jes ceintures de
radiations de Van Allen qui en-
tourent la terre, les aurores bo-
rénles et les particules d'origine
soluire,

Ameéricuins ct Allemand} se
sont partagg le coft du lance-
ment de ce premier engin spa-
lial Ouest-Allemand.

mili:



Dewe Matres de dews gruudes cilles ameriwuines rectus
_ Maires | / Noe
fe) Curl LB. Stoekes, le seal noir Chef Bvtcutif Gune grande

ville (Cleveland) et le Maire

doha V.

(drat

Lindsay = (gauche)

elaa New York City case dee wibres Fleelions municipales



Instanta nés

ETATS- UNIS

Deux citoyens ameéricains ont
Gté ineulpés 4 Miami d'avoir me
nace de mort le président des
Etats-Unis. Une caution de 200,
O0U dollars a été demandée pour
Heéventuelle mise en Liberte de
chacan d’eux.

Les deux individus, M. George
Baker, 51 ans et son fils Joh
Anthony, 24 ans, avaient été ar
rétés la veille, respectwement i
Miami et A Breezewood en Pen
sylvanie. Au moment de latrests
tion de M. George Baker) les po-
liciers ont saisi chez lui Gn veri-

table arsenal: un fusil a Tunette’

télescopique, trois carabines ©
trois pistolets automatiques.
xx x

Le rapport Rocikfeller sa uN
merique latine sera rendu publi:
aujourd’hui par le président Ni-
xon, au.cours de la confésence ae
presse qu'il tiendra avec M,. Rovk
feller a Key Biscayne (Floride).
C'est un document de 130 page~
formant 8@ recommandations je
ticuliéres.

xxx
PORTO - RICO

Des heurt violents ont cu lieu
nh San Juan dg Porto Rico entre
vroupes estudiantins rivaux Wa
hord pres de Unive site, ensuite
dans les rues de la ville. Des ma-
nifestants, parmi lesquels des pa-
rents d‘étudiants, favorables au
maintien du programme de scien
ce militaire dang l'Université, se
sont heurtés a des étudiants © in
dépendantistess qut stopposent oi
ce programme.

Le prix Houphoutt-Boigny 4
ete déverné pour la premicre fois
on Cotie-diveire. Hest alle auore
man d’Akp Loba « Les Fil>
Koureteha», tandis que Dialo Ma
madou recevait le prix de pobsic

dle

pour -Tam-tam noire.
x KON
Par le vol 482 de la PAA,

est partie a destination du Cana
da, Mme Micheline LEVEILLE
DELINCE, Deuxigme Secrétaire
a VAmbassade d'Halti au Cana-
da.
XxX xX

Le meme jour, par le vol 243
de la AIR FRANCE, est arrivé
i Port-au-Prince venant de Mia

—

La Route de P-au-Pce a St Marc

Conformement aux instructions
de S. FE. de Président io Vie de
he Republique fe Dr FPrangois Du
valier, Je Fonds Routier et le Dé
partement des’ Travaux Publics
poursuivent en collaboration — fa
restauration dp la chaussce as
phaltée de ja foute nationale Na
Poentre Port-au-Prince et te chef
fieuw duo Bas Artibonite, te ville
de St Mare.

Vue Vimpertance des depoutdae
tions causcées a la surface de rou
Jement de la grande reule, notari
ment it Jderre Payen, a Boi
Neuf, aux Mornes de litany
Bois Neuf, @ Camp - Mary, a Ta
Gorge Jeanton, i Freyceinenu et
a Ventree sud de St Mare, avant
le porlail des Monts-rouis, les tra
veux revétent plus dampleur.
Hs néeessitent la reprise duo ter




rassement ming par tes infittra-
tions des caus de ruissellement,
le creusage de nouvenux canaux

de drainage plas profunds dans
ces terrains caleaires atin de Ca
ciliter Pécoulement des esus pls
viales feo tassement per roulape
des inaterinux de Cerratssericnt it
vant dy répandre les couches de
aable puis de revétement Vasphit
fe.







Les travaux de refection ol
atteint Ie sominet du Camp Ma
ry et descendent sur le versant
nord en direction de ta Ravine
Sable.

Ces prands travaux doco
tion, commences il you dees dun
trimestre, continuent aetivetaer!



en vue Matteindre le chef-lieuw du
Bas-Artibormite ate courant du
now de Decenbre; ce, a la gray
le satisfaction des sutamobili te





etoosirteat des caaplopneurs, Ce -
pendant, voici queffles plu an
tomniles dépraden ercore de
parties de Ja route nationale sur
‘os troneons déya repares.

Cette situation, — caus pw
Jes intempéries de cette saison
pluvieuse, imposera, si ce n’est





deja fait, la constiuien dune
autre petites équipe de relection,
peuucuup moins importante — que
la premiere qui accompht une ss
direction de St

hone tache en

Marc. En effet, des niay de = peu
less ef meme «dautruches., gut
par suite du passage contianel

des poids iourds, ont cend:nece a
se converlir en crevasses, zebrent
Wega da chaussee usphaitee, tout
particulicrement, pres de Part-
au-Prince, a Robert, au Bax-fonds

Vrovuillard, ensuite. ap dela

he 7

(Suite page 4.col. 7)

Cinéma.-

iit, Monsieur Henry SICLAIT,
Delegué du Gouvernement, de re
tour de Mission Spéciale. Par Je
méme vol, est parti a destination
de I'Espagne, Monsieur Climaco
RODRIGUEZ, — Troisi¢me Secré-
taire & VAmbassade dela Colom
hie on Haiti.
s xx xX
Le G Novembre, vers 10:00
A.M, @st passa i Mirebalais, ve-
nant de, Port-au-Prince & destina
tion de Péligre, Monsieur Raoul
LESPINASSE, Secrétaire d’Etat
des Travaux Publics, Transports
et Communications, accompagné
de Monsieur Henri DESHAYES.
I} est retourné le = méme jour,
vers 5:3G P.M. it destination de
la Capitale. :
XX Xx

Un important matériel desti-

né A la Centrale de Péligre Fran-

cois DUVALIER est actuelle-
ment en service. :
Kx XK
Le 7 Novembre, par le vol
vd2 de la AIR FRANCE, est
parti Aa destination de l’Allema-
ene Monsieur Herman Adolf

SENFF, Premier
VAmbassade
Haiti.

Secrétaire a
d'Allemagne, en

xX XN

Le méme jour, par Je vol 602
de Ja TCA, est parti a destina-
tion de New - York, Monsieur
Joseph Khalil YOUNES, Con-
sul Honoraire @Haiti a Toledo
tOhied, . .

xxx

A la meme date,” par le vol
435 de la PAA, est arrivé ait Port
au-Prince, venant de Miami,
Monseigneur Paul TABET, Se-
crétaive A la Noneciature Aposto
lique on Haiti.

’

[Attitude americaine aux.

conversations d'Helsinki

WASHINGTON (AFP) —

(Signé Jean LAGRANGE)
Les Etats-Unis né squmettront
pas de propositions
sur le contréle -des
nucléaires au cours
rence d’Helsinki avec l'Union
Sovietique. La déléwation améri
caine aura cependanty a 3a dispo
sition suffisamment de’ documen
tation coneréte pour que’ les -en-"
tretieng qui débutent le 17 No-
vembre permettent de délimiter

aurmements
de ‘la confe



létenduc des négociations de fond -

qui suivront sur ce probleme.

Le Conseil National de Seécu
rité a tenu bye aprés-anidi une
longue séanGe consacrée entiére-
ment & la préparation de la par
tie préliminaire des conversa-
tions Américano - Soviétiques.
M. Gérard Smith, qui dirigera
la délégation deg Etats-Unis a°
Helsinki, a assisté a cette réu-
nion au cours de laquelle des
instructions lui ont été données

pour affronter cette phase capi- ‘

tale des relations entre les deux
pays.

Les délégués américains n’‘en-
tendent pas limiter les conversa
tions 4 la préparation d'un or-
dre du jour, & la fixation de Yen
droit ot se poursuivront Tes né-
yociations ou de l'époque a fa-
quelle celles s'ouvriront. Ils veu-
lent faire un effort particulier
pour définir les sujets qui de-
vront @tre abordés et ceux qui
devront étre exclus des futures
négociations.

On précise notamment que les
Etats-Unis entendent examiner,



Nixon et l’Amérigue
Latine . -
WASHINGTON (AFP)

Si les pays imdustrialisey 1
sentendent pus pour accoraer a
tous les ‘pays en voie de dévelop-
pement un systeme genéral = de
tavifs -préférentiels, le Gouverne
ment américain envisagera auila
téralement certaimes nlitiatives
de nature a assurer a [ensemble
des Nations de Vhémisphere oc-
cidental un acees préferenticl sur
ie marché de. Etats Unis, a an-
noneé lundi a la presse le Prési-
dtent Nixon. ,



DEPART

Samedi apres - mid) est parti
M. Marcel Franguis. Hl va passer



quelques jours a Chicayro. Deo da,
i} se rendra en Allemagne ou il
poursuivra ses cludes on alle-

mand, ayant éte un bon éleve aux

cours (allemand orgunisés ier a
} Institul.
SNuus hui faisons nos vocus
hon voyage et de succes dain
etudes qual cntceprenera

dle
les



Au compte gouttes

Par Raymond

ee

philusophie, avons
effort

Daas du
nous éja manifesté un
créateur?

Jolie question !

Bergson, par exemple, s'est
revélé un vrai philosephe en
créant un systeme qu'il fait repo
ser sur Vintuition et en ouvrant,
selon le mot d’Edouard Le Roy,
une phase de la pensée métaphy-

sique,

Nous autres...

Nous attendons beaucoup d'un
Mesmin Gabriel notamment, ce
compatriofe au ¢front taille

pour Va pensces, cvamme disait

La Reine et le Berger

Var Jean-Claude CHARLES

Cela se passe
Véepoque ou de esatane moulin qu
marche tout seui. offrayait oon
core paysans. Retusabee Gt
rapprocher de la destiner de colle
yo, dans da Bible, perio ce nent
panvre, ne hist point. peop uelle
Sen défende, Vhemmnie qui lut pie
pose de convoler en justes oce

Gabriet. berger. Devenue riebe,
pairs da prace d/un onede qui det
prend tardivemen: it sa chatpe
eto: trouve alors canpeate par
ta Camarde, Luissant apres bai
Hnomanoir, le entreprend de ye
rer da proprieté et yo réussit avec
Vaide de son prétendant qui Vau-
ra suivie par da force de. choses.
chiffre des atveiess mente
Le chiffre des soupirtaits nuesi.
Voiei Mo Williaa Botawood, lori
ve honnne qui arrive & Page ot it
iit bon fleurir si vie, amoureux
fou, jaluux comme ute femme, ef
_.. fortuné, Voici le sergent Fran
cis Troy, homme jeune, beau,
fort i é



les





en Anpleterre. X



te eses cdeetai pouk ose suave)
aux veus de la dudenies -- il tua
Vora te coup du eliirie et Pepou
aera. Apres niaintes peripeties,

Galajel entrera wndii aans da vee
deocetle quail ainiait: on silence.
Lat raison duo plus pli o-t parfors



le medileure. Fhe agit de hein
He daa FPoule Delisites 90 reahi
pres Peli Sobde sees

Si Vaneedote tye ste uM
Pune simplicilé linear. elle on
voit nullement Otre pre pew
tessentiel du film. Sans align jas

quit da présenter potas un pretes
te, iloest permis dty Soir da tele
de fond dranate dune ex pértene:
esthe tiette personne ce gut

tooem definitive. te segeorh dhe
Vaart sutherntique.

> doute conviendbact th ote
parler, pour une
certiine tendance au bareque te
mat omG@bant pas pris vn maga.
xe part) chez John Schlesinger ?

Mans

ronnie hee by



PHILOCTETE



Herder a propos de Kant.

Peut-étre pourrait-on, a par-
tir de notre contexte culturel,
cdifier une philosophie, & portéc
universelle. C’est probablement a
guoi s‘évertue le Professeur Mes
min Gabriel, chez qui nous re-
trouvons linfuence de la philoso
phie bantoue.

Surtout, qu’on ne craigne pas
de heurter Vopinion. Les doctri-
apparemment — les mieux
charpentées, ont subi les coups
de Janee de la critique.

Nous en voulons pour preuve
tes theses bergsoniennes: si elles
ont meérité Véloge d'un,.. Wil-
linm James,,,, elles ont été, par



es,

scontre, séverement critiquées par

e oneo-thomiste Jacques Mart
lain par le matérialiste Timi-
hinge wv. qui les uecusa de reculer
de la physiologic a Ia théorie bie
logique du vitalisme, dont — les
vues idéalistes ont éte infirmées
dans ses travansy sur Ta photosyn
these. .

concrétes .

Jorsqu’on en sern & la phase prin

cipale

de Ja négociation, toutes
{es questions touchant aux systé
mes d'armements — stratégiques
nucléaires. Les experts améri-
cains sont conscients dé la com
plexite du probléme d’autant
plus qu'un lien étroit existe en-
tre Jes fusées anti - balistiques
(ABM), jes fusées & tétes multi-
ples (MIV), Jes fusécs intercon-
tinentales (ICBM), Jes fusé6es
Polaris et autres du méme type.

lvuspoir des américains est
que des progré, pourront tre
réafisés suffisamment vite pour
quwun accord intervienne au boat
de quelques semaines sur le pro-
blame des négoclations de fond
ct qu’il soit possible d‘en fixer
ln date — qui , pourralt @tre
deux op trois semaines aprés la
fin des entretiens préliminafres’
d'Helsink! — et le Neu — Vienne
étant un choix qui satisferait les
américains. .



sme aad

ot
We ELLIQUT RQUSKVELT

ex prime "HOH regret: deo ware

pu caasister @ Cingugurution - .
officielle du Casino &
international . ,

.M. Eniott Rousevelt, angien
Maire de Miami Beach, actuello-
ment chargé du programme tou-
ristique dg Mianli Beach aves des
emoluments de plus de 35.000 dol
Jars Van vient d’exprimer ao M.
Michael «Mikes Me Laney son re
gret dg n’avoir pu assisier a Vi-
naugiraton, officielle du Casino
International. {1 le félicite sur la
grande! publicité a laquelle a don
né lieu’ cette inauguration.
¢J'espére que-ca va étre un
grand succésr. —

eJe regrette de n'avuir pu etre ,

avey vous & cette occasions

M. Elliott Roosevelt, un g.and
ami d’Haiti est le Président de
Ja Elliott Roosevelt International,
{nc (Tower One, Four Ambassa-
dors, 801 South Bayshore Drive.
Miami, Floride).

*



xxx °-. .
LES BUTS DU VOYAGE DE
LAVINIA WILLIAMS .
signer wit contrat pour
le Troupe Aaitienne @ Radia City
et voir Sava jouer le rdle-vedette
dans OVUS - JAZZ de ‘
dérame Robbins

Wier matin par le Vou d’Air
France est partie pou. New
York via “Miami, la grande cho-
régraphe Lavinia Williams Yar-
borough, Drectrice fondatrice de
l'Ecole de Ballet et de danses sus
dernes de la Rue Capois.

Lavinia qui vient de monter le
premier spectacle folklorique du
Casinu Internatonal d’Haiti inau
gure salaedi soir sous ta diree-
tun de Mike Ma Laney, est allée
signer le contrat qui engagera lia
troupe folklorigue haitienve a se
produire en décembre a Radie Ci
ty. Eble est alley sigmer ee mirat
avec son ami et collegue Mark
Vlatt, Chorégraphe tu Radio Ci
ty Show. .
Be en proftera pour vor -tanser
sa ravigsante fille Sara, comme
ttoile de VOPUS-JAZZ dg Jérome
Robbins « da Brooklyn Acutemy
yt Music, a Brooklyn.
J. Robbins quia compose ce ballet!
jazz est cho-cgraphe de ballet
pour HLARKNESS BALLET dans
lequel Sara est Cune des plus bril
lantes étoiles, Grand admivateur
de Sara, Jerome Va choisie pour
remplir le vale principal dans so
OPUS-JAZZ

Crest un choix qui a naturelle:
ment comble de ftierte les parent,

de Sara, Mo ct) Mime. Shantes
Yarborough.
: XXX
LES QUALILES [FUN
CHEE RESPONSABLIs
Liune des yrandes yualites







dun chef responsable ext be pou
voir dobserver vl de ne janis
rester indifferent devant Yes ve
dressements a faire. Une autre
est écouter les consells dott
quwils viewbed ep Ven fete son

profit

Nous puuvens dire que le Ca-
pitaine Jean-Claude Delbeau, Pav
teur en Socivloie, Chet duo Ser
view de Ja Circulation de da Pu
Hee a ces deux qualités In.

Jout reeemment if a constite
que des voitures quittant les
deux © Driveslae Je dimanche fa-

sale nt une trep longue queite, so:
Avenue Dr. Martin | Lathe:
King, a cause des signaux lumi.
neux placés 2 la jonction de La
lue et de be Ruelle Alix: Ray. il
yea placé de® h 30a V1 oh 0h
Hinanche uno soldat pear cliriger
la circulation a heures Ta
("est tres bien.

Tes

AU FIL DES JOURS...

JOLICOEUR



WANTED on RECHERCHE

mevraivemblable ura

. WANTED ou Recherche est te
titre d'un nouveau Western «ma-
de in Italyz-qui vient d'arriver
dans le pays. Nous avons vu vi-
sionner hiexy matin, On le rangers
parmi les trois meilleurs films du
genre jamais présentés en Haiti.
C'est un film avec Vacteur favo-
ri des amateurs de western :

Guiliano Gemma: ou Montgomers
Wood qui a dans son palmare. Un-
Pistolet pour, Ringo,, Le dernier
jour de la’ colére, Les Longs
Jours dg la vengeance, etc.

Ce n‘est pas. un film, c’est une
explosion de dynamite. Le sujet
est beau, passionnant. L'action
est percutante. Le film ost joue
par des acteurs de classe. 1n au-
tre chef d’oeuvre du genre Wes-
tern .

Ce film sera ici revherché par
toutes Ies salles de spectacles et

pat “a les cinéphiles.
. s xxx

UN SENSATIONNEL BPEFILE
DE MODE . .

du Rond Point Night Cinb
Samedd : :

meas

..La talentueuse dessinatrice

-et medeliste Yolande Montas

présentera le samedi 15 Novem-

bre au Rond Point Night Club

son défilé de mode devenu un eve

nement mondain chaque fin d’an-
née, | :

Yolande, montrera dans ce défi-
Ié toutes ses belles créations qui
aunnoncent la mode 1970 avec de
tres jolics filles comme Muanne-
qyings.

La suirte sera animée pur len

trainant Ensembl, Les Schteu
Schleu de Dada Jacaman.
x XX

FALTES\VOUS VOTRE
VROPRE OPINION

[] one faul Junius se baser
cur Vopiniun- d'un clnephile quis.
Yau une salle dy spectacles pour
se décider a voir ow a ne pas voir
te film, car tous les goltts sent
dans da nature et leg critéres va-
rient,

Ditnanche «pecs ta seance de &
heures du Cing Paramount, totre
tatimable ami Edeuard Pointdu-
your, Inspecteur en Chef au Ser
vice immigration qui allaft as-
sister a la s€unce sulVvittitg Hols

reprochait anmiealement de Vavoir en
courage par notre nota sur PW Ham
me, Orgueil et la Vengeance a
venir voir ce filin, parce pu‘il ve
nait dentendre que cetse produc
lion cinénidtographique avee brat

vo Nere u’etait pas des meilleu-
res.

Nous ful répondimes saimple-
ment Doudeu, demarele a ta

femme.
Oh, c'est bon, tres ben, pepen
teteelde. VT) faus aller wort ga.
Et le lecdemain matin a Pae-
ropart: Frangeix ,Duvalier, Dov-
dow nous remercia, Le film é-
tail parfaitemerndt ioson godt, pas
au polit dy certagms corephile qui
soattendaient vetp France Nere
comme hy bof AN GA
teainant us





ahites ceretuedh ot
quelque chose eG wemte et oan
vant le pistel t ou lie unt aillecte
pour parler povs fay Th ont vu





eur he rea

The
epost fl .
Douddt news dit qu'apres vou.

aveir porlé, i} persuada un grand
hombres Vanis quio vouliteat. re
ourtin a be suivre,

Cy Vile ovest autre que ta ini.
scorn seene dela fameuse nouvel

es cacubtoters

(Suite page 4 col. 2)



Régénération caféiére dans le Nord’Quest

Dans le eadre de la Bataille
Ecunomique nationale et plus pars
ticuliérement dans celui de Ja Re
vénération de la Production du
Cafe et des autres denrées d’Ex-
portation, le Directeur de VInsti-
tat de Promotion du Café et des
Denrées d'Expovtation, Vagrono-
me Bertin Dadaille, a inauguré ja
semaine derniere un programme
inspection des Centres caffiers
poineipaus du pays.

Apres les directives théoriques
et pratiques données aux Respan
cables des zones de production
des dearées de base, aprés Tes me
faits le voeu du chef du gouver-
nement, le Dy. Frangois DUVA
LIER. président..As Vi







pays sur des tases selides ct réel-
les. Institut de Pronietion du
Care eo: des Denrees Vexpert tion
passe maintenany 4 conde
phase action, colle Cu cootréle

Ons





permanent de Tiapplietiber Je ces
mesures Cfocig oss he cormiranda.
trons.

Pu dundi oo Nese ca samedi
x, VAgrenoame Berth Dadaille 5e
trouvirit en tetra insrection
dans Je Nord’Ques: ot stast orrete
particuli@rement a At. Louis du
Nord et a PAns, a Poleur ou




des



projets der ation ca-

GAere confommiedment {inaneés par

son Institut ef le CONATDEP

sont en train,

Dune fagon générale
nt

le Direc








dans ces zones ou Ie rerdemen
économique peut ¢tre doublé pa
une bonne politique technique a
gricole. [1 pépiniere le St

is duo Nord ost un Centr
viet de Propagande de va
rietés nouvelles de Cafe. Tl a éte
Maueure i nYoans deja et. de
rads quelaties. temps -le projet bé
neficic ‘






de assistance financiér
du CONADER. Tobustitut ya it
trocuit de nuuvelles ariere
comtac le Bourbou’ (Salvador), I
Cotura oui sent hautement pro

hfiques et dun rendement supé
iour a 10 de la variété indi
gene. S000 plantules ont ¢té m
“ses en terres duns ces régions o
Von compteccde






I
i





«LE NOUVOLLISTR,






¢



HORIZONTALEMENT
1

1 — Sont toujours attendues
par les écoliers

2 -— Que l'on ne peut repro-
duire

3 — Négation — En fin de-

soirée — Au cocur de Ia nuit

4 — En dime — Voie

6 — Une des Cyclades — Mé
tax

6 — Fait danser plus d’un
SOLUTION
HORIZON TALEMENT

1, Nouveautés — 2. Ut; A-
ra . Eyog 4. Arpenteur
— 5. CAI; O.E.; Ben — 6. EB
xée; Céne — 7. BE; Lier; IS —
8. Saulales — 9. Vian — 10. Er-
née; Emie. é

nit
v7
eo

PRORLEME

GROISE
Nee











Ne. 408 FB. 7
Rounmmin ~- Au bout du doigt
7. Paeile - Réconypense
un cindante . ,
8 — Consonne doublée — Cou
vert de poils — Négation
“9 — Pont — Petit podme
10 — Possessif — Identique
xxx
VERTICALEMENT —
6
I — Qui’ aime A se venger
1] — Rencoeur

Ill —- Marque le Hien — Sert

i passer —- Pieuse abréviation
TV — Pas sueré — Songeal

Vo — Ne reconnait pas —

Commence Ifaddition

_ ACTUALITES INTERNATIONALES

GINA LOLLOGRIGIDA SE
REMARLE - ‘bh - HLL?

ROME, AFP --

Gina Lollobrigida sorait aur le
pofut dy convoler on no
ees avee un richiasime indus riel
américain, affirme, ott caractere
Wattiche, Vhebdomadalre a sen
sation Stop.

Le prétendant, pp ecing stop,
serait’ M. Georges Kaufman, 26
ans divoreé, pére , de deux 6n-
fants, spécialiste du bitiment
mais avec des perspectives dans
le domaine du cinéma; I) uégocte
rajt- netuelloment Vachat des stu
dios dg la Warne: Bros,

Quant a Gina, qui a passé la que
rantaine avec un entrain juvéni-
le, elle tente, dit stop de régula-
riser gn situation matrimoniale.

Liactrice avait en effet épou-

se peu aprés la fin de la guer e
M. Milko Skofic, médecin opatri
de. Tous deux se sont séparés
par consentement mutuel yu
quelques années. Mais, tandis que
le médecin a pu, n’étant pas ita
lien se remarier en Autriche. Gi

VI — En carte ~ Entre dans yy aux trmes de Ia loi italienne,

la composition de la porcelaine
VIT — Elément — Sorti

est toujours légalement mariée

Liactrice a présenté une demande

. VIL — Garde du corps — qu tribunal de la Rote pour que
Eu épelant : enlever son union précédente soit décla-
x — Bonne fée . rée nulle. Elle a également com
x — Qui revient tous les six mencé des démarches, ajoute Stop,
mois. pour obtenir la nationalité Suis-
se, afin de pouvoir sec remarier
No. 406 F. sans risquer en Italie la prison
: pour bigamieé.
- . x xx
VERTICALEA)NT. :
/ . NOUVELLE PHASE Dis
J. Eacées — II. Ouvrage; Ur NEGOCIATIONS

— Ill. Utopie IV. EE; Elavé —
V. EA; No; Iule — VI. Aréte;
Ela — VII. UA; Crane — VIII.
Titube — IX. ER; Renie — X.

Ses; Nessus.



Recettes
de Cuisine

Simples
Haitienne

par NINICHE

P

PISTACHES GRILLEES.— En
lever l'écorce dure de la pistache
en laissant la pellicule. Faire

boullir les noix bien'peu de
temps. Jeter* l'eau bouillante.
Faire évaporer Vhumidité des
noix en les exposant sur une

feville de téle au soleil. Puis les
griller comme pour le café. Pour
9 tasses-mesure de pistaches sans
peau, il faut 3 tasses dea sa-
lée & 1/2 tasse-mesure de gros
sel.

Le Livre de Cuisine de Niniche se vend dana toutes les librairie*

rennet nn PPPOE DAE YS

La Banque

Populaire

Colombo - Haitienne |

AV

a

IS

Déférant aux demandes réitérées d’un secteur de la Presse
et d’un grand nombre de clients et d’amis désireux de participer
au Tirage de notre Prime Traditionnelle de Décembre 1969 pro-
chain, LA BANQUE POPULAIRE COLOMBO HAITIENNE

toujours dans le but de satisfaire

ga nombreuse et bienveillante

cHentéle, annonce qu’elle accupte de prolonger la date des Con-

ditions do participation stipuléca

au paragraphe 1 de son Avis

untérieur, jusqu’au Lundi 15 Septembre 1969.
Sana rien changer aux Conditions de participation déja exis-

tantos, les clients de

la BANQUE POPULAIRE COLOMBO -

HAIIMENNE, qui auront maintenu a leur COMPTE D’EPAR-

GNE un solde minimum de CENT

DOLLARS & 00/100 ($100.00)

du 16 Septembre au 29 Décembre 10969 inclus, auront |’avanta-
go de participer cux aussi, ay tirage de la dite PRIME.

Profeasionnels, ‘Industriels,

Commergants, Hommes

dA ffal-

res, Artisans, Travailleurs Manuels et Intellectuels, faites fruc

tifier vos économies et continuez

a falre von dépdta & la BAN-

QUE POPULAIRE COLOMBO HAITIENNE, en vue d’attein-
dre le montant demandé et prenez votre Chance de gagner la

Nouvelle et Alléchante Prime, cette

année, sang bourse délier,

que vous offre votre BANQUE, toujours au service du Peuple

Haitien.

Port-au-Prince, le 29 AOUT 1969,
BANQUE POPULAIRE COLOMBO HAITIENNE

LA BANQUE DU PEUPLE HAITIEN.

PION

MODELE CS-63 DX

Le plus beau des haut - parleurs
Techniquement inégalé



CS-63

1 Woofer 15”

2 Mid-range 5”

1 Horn Tweeter ‘
2 Super Horn-Tweeter

Frequency Response 20 to 22.000 HZ

Maximum Power
EMMANUEL AMBRO

LER



DX



Imput : 80 Watts

ISE, Agent exclusif

SINO-SOVIETIQUES

PEKIN. AFP.

Du Correspondant de la AFP
‘Pibiehe COMPAKET

A. travers les negociactons da
Pékin, Union Sovietique pour-
suit ‘essentiellemen. deg buts pe
litiques et vise, a long terme.
& atteind eg le pouvoir de Mao
Taetoung, telle est de plus en
plus l’impression des observateurs
et des milieux diplomaciques &
Pékin.

les négociations sont entrécs
jundi dans jeur quatriéme semai-
ne et ont vraisemblablement re-
pris dans un climat nouveau a-
pres l'information publiée jeudi
dernier par le quotidien commu-
niste Dakungbao & Hong-Kong,
at les diffe entes piises de po-
sition chinoises, notamment sur
les prochaines négociations 4 Hel
sinki et sur la question du Mo-
yen Orient.

Les observateurs attachent
dans la Capitalg chinoise une va
leur quasi - officielle & l’a ticle
du Dakungbao, surtout depuis
que V’on sait qu'il a été rédigé
par le directeur du journal tui-

méme M. Fet Yi-Ming, rentrg &

tique a souligner que V’enjeu des







RerT rE”:

FATA 3

STERILE AREF









STATA FA ATA



PA TETAT



Ere

OE PETE TI LEA ETAT A ERA AE LolePoLeLesolLepeLoyeloLeolol es

LEVELS ELI LOTE AEE AEE REE EEK IL AEE EEA ILIA ES







Hong Kong de Pékin. Or, cet ar-
ticle laissait clairetnent entendre
que Pékin n‘étuit pas dupe des
intentions sovieliques. Enumeérant
les conditions pour que Jes deux
parties puissent pa ‘venir A mn ut-
cord, le quotidien déclarait qu'il
fallait que les soviétiques ne fas
sent pas trainer les négociations
sous prétexte de reche ‘cher un
rapprochement, et n’essaient pas
d’atteindre d'autres objectlifs sous
le couvert des négociations sino-
soviétiques.

Dés le début, Vinsistance sovié

néguciations était non seulement
les questions de frontiéres, aia
aussi les autres questions intéres
sant Ics deux parties, a jeté une
certaine ambiguité sur Jes inten-

Le
chronometre
Girard-
Perregaux
Haute ,
Fréquence

le plus precis
du monde

En 1967, les chronometres
Glrard-Perfegaux Haute
Fréquence ont obtenu 73%
da tous {es bulletins de
marche délivrés parl'Obser-
vatoire chronométrique de
Neuchatel dans la categorie
des montres-bracelet clas-
siques. Une performance
sensationnelle puisque réa-
lisee par des montres stric-
temert de série.

o

En vente a: VERSAILLES -- BIGIO FRERES

LITTLE

L

KKKKLKKITH MINNIS EN KEK EH KK SAAN KRBPK SN HNN IONS



tieny vovidtiques, Lilnié.ot de ne
yoolor sur los Crontigres wemblait
beaucoup moina réol pour Mon -_
cou que pour Pékin,

{ovat en offot counu que tn
wituation aux f.ontlores sine
novieliquen ost presque entlore -
ment & Mavantage do VURSS, et
nul ne doute & Pélkin qu’en tai
son do cette situation, lus vovie-
Hques alent abordé les negucin-
tions en position de fores comme
Vindique le Dakungbao, En re-
vaneche, fl est bien connu épale-
ment que la guerre idéologique
que ge livraient la Chine et PU
RSS jusqu’en Septembre — der-
nicer était particuliérement in. -
confo table pour Moscou. Or,
pour Jes soviéliques, la ligne poli
tique et idéologique chinaise est

portant In cablnoe slo conniande-
cment Yankee Clippe
Phe Taube Intropide qui, le
touchurn de sol de dn planete.,
Le dernier examin médical
coniplet dos trohe membres de ve
quipage a donnd entire, natin fine
tion aux anddectia de la NASA,
Hone reste plan aux togis enpi
tuines do fréynte quit
ma eentre suntial di Cap Kenne:
dy lea gestes lea plus délicats
quils dvront accomplir pour réus
sir In mission quiv leur est con-
fiée.-

Conrad Gordon et Bean savent
les véitables premiers explora-
teurs de Ja Lune, leurs procédées
surs & bord d’Apollo - 1) ont eu
la gloire d‘étre lea premiers ter-

10,

liée directement 4 la person? during 4 poser le pied sur la surface

‘Président Mao Tsétoting.

lunaire, L’équipage de «Intrepid»

On considére a Pékin que I'U dont la mission comporte a In fois

RSS a remporté un suceés en ob
tenant un a.mistice dans la guer
re idéologique et Vouverture de
négoviations. Liacceptation des
soviétiques de négocier sur Ics
frontiéres appa ait commo ayant
été Vappat pour amorcer le dia-
Jogue avec Pékin. On pense qu’en
suite la tactique soviétique était
de manoeuvrer de fagon & ne
wen lecher d/important sur les
fronti@res, tout-en faisant durer
les -négociations je plus long -
temps possible, dans lespoir do
pouvoir discuter A un moment ou
a un aut-e des problémes politi-
ques, Selon les observateurs a Pé
kin il s’agissait par la d’accen -
tuer certaines différences qui,
selon diverses inte ‘prétations,
existeraient au sein de l’équipe
drigeante chinoise, le but & long

. terme poursuvi par Moscou au-

rait ainsi été de che cher a créer
un déséquilibre au sommet en ex-
ploitant les différences de vue
qui existeraient parmi les diri-
geants chinois.

axXx
L'EQUIPAGE EST PRET

WASHINGTON (AFP)

Les astronautes Charlea Cuon-
rad, Richard Gordon et Alan
Bean, sont préts pour se lancer
vendredi prochain A 11 h. 22 lo-
cate (16 h. 22 ) du cap Kennedy
pour la seconde conquéte de a
Lune & bord d'Apollo - 12.

Le compte-a rebours est mainfe
nant trés avancé. Seules des ditf-
ficultés techniques de = iernicre
heure pourraient amener I|’admi
nistration nacionale dc Vecromyu
tique et de l'espace — NASA—
& différer la mise 4 feu de la
puissante fusée Saturne-5 trans

PRANMNAKANNNANNAKHNANAWNAN AN LAKAASASAKNNSAS ANS SSN NY,

Un Merveilleux Cadeau de Noel
pour vos parents se trouvant a l’étranger

La SAINTE BIBLE

un assortiment de choix a des prix variés
vous attend a

OG

i a

aay ae ae

a

La Maison de la Bible
Angle Rues du Centre et Bonne Foi.

iia

Ca

un vaste programme de travaux
scientifiques de sélénologie, de
photographie, de reconnaissance
& pied et de découvrte, doit éga-
Jement effectuer — ct réussir—
un aluunissage sur une téte d’s-
pingle.

Les ingénieurs de la NASA
et les dirigeants du programme
Apollo attaggent une extréme
importance ‘cet alunissage, sur
tout ‘aprés Vincident qui s’était
produit avec Apollo - 11 lorsque
Armstrong et Aldrin avaient da
se poser & environ 7 kilométres
du point qui leur avait été fixa
pour Ja prise de contact avec la
June.

Des précautions ont été pri-
ses pour éviter les ennuis de der
nitre seconde qui, grace A la pré
sence d'esprit d’Armstrong, n’‘a-
vaient pas.tourné au désastre.

Tout d’abord, le centre spatial
de Houston fera de nouveaux
calculs par ordinateur aprés que
le Lem se sera eéparé de la cabi-
ne de commandement. Ces don-
nées ultimes seront , communi-
quees & Conrad et, & Bean jus-
qu’& proximité de la surface de
la lune pour leur permettre de
mieux diriger leur descente.



Avis Professionnel

Dr. Gérard Frédérique
Clinique: au Centre Medical de
Ophtalmologie — Oto-Ryno
Port-uurrince 27, Chemin
Dalles:

Heures de visite
8a6éh pm.



des

:7a9h am

os

OOOO
Mas



7



i

GINARG-FCAREGAUK
cl

heer ameter H

evRomaTe

No

mA a ill
‘y | qu



es
pation al a
= oo eo

: a

Dts

Pint
aioe ea

{
TUTOR
i

Chronométre Haute Fréquence a 36000 ail h, auto-
matique, calendrier, bomer etanche a lepreuve

des bains de mer, 39
précision au porter.

Modéles classiques et d'avant-garde en or {8 ct,

plaqué et acier.



OTE

MONTRES DE QUALITE DEPU!

rubis, avec garantie ge






a 47a ft

~

2
8
x
i
CK
i
y
~
e:
6)
KY
8
ty
n
a
Y
vy
ny
i
4

et lo modtiy

repodter:

SNKNANAN ANSE NANN SRN ENG ENN NN

j
,. Liéeulpaye d'Apolo - 12 dispo.
sor, par ailleurs, denviran 24
reeonden de plug que son prédé.
comour our da lane pour pilotor
Shon main: tl deweendra plus vi
te vers lao surface lunatre {co
Gal lub dennera sept secouffes
tle plus de manoeuvre hb Unitif-o-
fie de L6G ‘métres A laquelles Con
rad prendra éventuellement — Tos
commindes manpelles,

Entin, aluitrepide aura une réserve
de carburant léghrement — supé-
vietire hh cette de Eagle, il y oa
nuatre mois. .
: x

Lialunissage de precision est
jugé comme absglument essentiel
par les dirigeants du program-
ne si Mon veut poursuivre, com-
me il convient, la découverte de
ta lune. Si Conrad ct Bean ne
parviennent pas au résutat ‘es’
compté, i} faudra alors. limiter
leg prochains alunissages dux ré
pions de plaines, éviter. les ré-
yions montagneuses ou a) pla-
teaux of les savants espérént dé
couvrir quelque chose, Apollo -
13, par exemple; est prévu pour
olunir & frau mauro, d proximi-
te de l’Océan des tempétes. Mais
il s‘agit d'une zone ac@identée
et mouvementée que les lunau-
tes devront utteindre & un point
trés précis.

infin, si Apollo -
son objectif, il
5C0 metres de
Conrad et Bean sont chargés de
retrouver dans un cratére = et
d‘examiner de prés pour en ra-
mener quelques éléments.

Les astronautes se penchent
sur les moments cruciaux de
leur mission. Ils- ont étudié no-
t#mment lundi les procédures de
secours destinées & sabandonner
Valunissage le 19 Novembre si
un incident de derniére minute
se produit.

L’alunissage peut étre évitg a
{out instant entre la séparation
du Lem de la cabine de comman
dement et Ja seconde ot le mo-
dule lunaire doit toucher la sur
face de la Lune.

Les astronautes peuvent éga-
lement procéder & une remise A
feu d’urgence pour quitter le sol
lunaire si, aprés s’étre posés, ils

constataient que tout n’est pas con

forme aux plans. Enfin, si la fu
sée principale de remontée pour
partir de la Lune n'est pas mise
a feu, ils peuvent utiliser des
fusées de secours montées sur le
soele de Ja cabine lunaire.

Le compte-A rebours sera nor
malement interrompu & plusieurs
reprises. La derniére phase débu
tera 28 heures avant la mise A
feu. Une derniére interruption
aura lieu neuf heures avant la
mise & feu pour faire monter Ja
pression dans les réservoirs de la

(Voir suite page 3)

12 touche

fo environ -
Veyor ~ 3 que

MARDI 11 NOVEMBRE. 1060

DANS NOS CINEMAS

CAPITOL

lundi i Oho et Bh. BE

Mardi a 6h.
STEPHANIA
Butrée Gdow

ot Bh, 80

2.60 wt 4.00

PARAMOUNT

Mardi A 6h. et 8h,
IVHOMME, L'ORGUEIL
KT LA VENGEANCE
Avee Franco NERO.
Entrée Gdes 2.60 et 4.00

‘

Mereredi A 6 oh. et 87h.
FACE D’ANGE

OU LES LONGS JOURS
DE LA VENGEANCE
Avec Montgomery Wood.
Entrée Gdeq 2.50 et 4.00

De Luxe Auto Cine
(DELMAS) |

Mardi a 7 h. et 9 bh.
LES HORS LA LOL

- Avec Allan’ Ladd.

Entrée 1 dollar par voiture

Mercredi a 7 h. et 9 be ;
Derniére représentation en Haiti

-LE CHEVALIER DES SABLES

Entrée 1 dollar par voiture

CINE SENEGAL

‘Mardi a Gh. 15 ehh. 16

’ (Sur, demande)

LES RACINES DU MAL

_ Entrée Gdes 1.00 et 2.00

Mercredi i 6.h. 15 et 8 h. 16
QUATRE DOLLARS

DE VENGEANCE _.
Entrée Gdes 1.50 et 2,00

CINE OLYMPIA:

Mardi (En permanence)
(Jour populaire)
JULES CESAR ©
Entrée Gde 0.60

Mercredi (En permanence)
LE DERNIER JOUR

DE LA COLERE

Avec Giulano Gemma.
Entrée Gde 1.50 - .

MONTPARNASSE

Mardi a 6 h.'15 et8 h. 15,
L’EMPREINTE |

DE FRANKENSTIEN
Entrée Gde 0.60

Mercredi & 6 h. 15 et 8 h. 15
COMMISSAIRE KX HALTE
AU L. 8S. D.

Entrée Gde 1.00 ,

CINE STADIUM
Mercredi 12 Novembre 1969
(Séance unique) -
CHEF DE PATROUILLE
Entrée Gde 1.00

AVIS.
Les Produits H A M PC Qrervent ttre achetés

aux adresses suivantes

REX - THEATRE

Mardi d GO he et Bh, 16S
VIEGE A SAN FRANCISCO
Entréa Gdes 2.00 et 8.00 '

Mereredi & 6 h, et 8 hh, 16
LA NUIT DU MASSACRE
Avec Fernando SANCHO,
Entrée Gdea 2.60 et 4.00

CRIC CRAC CINE

Mardi A 6h. et 8 bh. 16
ZORRO, LE REBELLE

Entrée Gde 1.60 et 4.50
Mercredi A 6 h. et Bh. 15 -
UN CERCUEIL ‘
POUR LE SHERIFF

Entrée Gde 1.00-et 1.50

_ CINE PALACE

Mardi 4&6 h. et Bh. ‘1h
DU HAUT DE

LA TERRASSE

Avee Paul Newman.
Entrée Gde 1.00

Mercredi 4 6 h. et 8h. 15
TURBANS ROUGES |
Entrée Gde 1.0¢

ETOILE CINE

(PBLIONVALi>





Mardi AG h. 30 et 8 h. 30
QUATRE HOMMES

A ABATTRE .
Entrée Gdes 1.20 et 2.60

Mercredi a G6 h. 30 et Bh. 30
ROMEO ET JULIETTE : :
Entrée Gdes 2.50 et 3.00

CINE ELDORADO
Mardi 4 6 h. et 8 h. 16
LES CONTES :
DE LA TERREUR i
Entrée Gdes 1.50. et 3.00

“Mercredi A Gh. \et 8h. 16
LES RACINES BU MAL
Entrée Gdes 1.50 et“3.00

‘ CENTRE CULTUREL
AUDITORIUM

Mardi & 7 h. P.M. .
LE GARDE CHAMPETRE
MENE. L'ENQUETE .
Entrée Gde 1.26

Mercredi A 7 h. P.M.
JE VAIS... JE TIRE...
ET JE REVIENS...
Entrée Gde 1.50

CINK UNION

“Mardi a 6 h. 18 et 8 h. 16
. ROCAMBOLE
Entrée Gde 0.60



Mercredi & 6 h. 15 et 8 h. 15
- LE REQUIN .

EST AU PARFUM

Entrée Gde 1.06



EOC IOOOORORR:

.

A PORT-AU-PRINCE Mme, Robert Gaetjens

Lalue

Coles’ Market.

Lalue

a

. Boulangerie St-Marc
Ave Jn Jacques Dessalines

A PETION VILLE













(NTERETES










POUR VOUS SERVIR &
SAUVVEGARIER VOS

45 AVENVE MARIE JEANNE
C/TE OE L'EXPOSITION.

Maison Rigaud

Rue Panaméricaine

Delmas Mark

Autoroute Delmas

et

Luce Chatelain

Rue Toussaint Louverture





7

W/
Ziypr c

yd
TICKET AVON /BATEAY |
RESERVATION OWHOTEL
ASSURANCE VOYAGE
VISAS. ‘

BUREAU _
LIMATISE



—


ARDI 11 NOVEMBRE 1969-

a

' ALE NOUVELLISTE» . ;







,) nw

VO

Sry Ww tot

larchez la aection covresondan?
de natssance et vows trouveres
ynalant fea autrea pour demain.
Droit da reprodustion totale ou
-opricté King Features Syndicates

TRE





Par Frances Drake

SCOPE
ae OA OS

au jour de notre anniversaire
les porapectives que vous

partidlle rdservé.
— Ewolusivité

«LE NOUVELLSTE>
MERCREDI 12 NOVEMBRE 1969

2t MARS AU 20 AVRIL (BE
ER Influences — planétaires,
as enti¢rement amicules, suggt-
nt que vous luttiez pour éeviter
incompr¢thension, pour ne pes
épasser de raisonnables dépenses
t protége votre activité contre
ut effort exagérément puissant.

21 AVRIL AU 21 MAI (TAU

EAU) : Journée peu spectacu-
ire mais favorable A lenseigne
ent et nu succes personnel. A
expérimentation, a l'éclaircisse-
nent des difficultés, aux taiches
oyer. Ne vous bousculez pas.

22 MAI AU 21 JUIN (GE-
{EAUX) °: Vous pouvez faive

nieux, travailler avec plus de suc
és mais vous devez connaitre aus
i parfaitement votre sujet et 4-
re s(ir de vos méthodes.

22 JUIN AU 23 JUILLET
CANCER) : Active période mais
| faudra ralenti: ici ct 18, poury
éviser et noter. Dans votre
rrande aventure> n’ignorez pas
sa petites détailsy.

24 JUILLET AU 28 AOUT
LION) - Ne vous leurrez pas.
inez au sérieux. Prenez des pré
1utions pour éviter faux pas
| erreurs qui retarderaient vos
icultés de production.

24 AOUF AU 23 SEPTEM-
RE (VIERGE)) : Grande jour
ée pour de grandes choses. Ser
ez-vous de vos meilleures qua-
tés et vous serez bien placé
our des plans nouveaux, pour
méliorer et orgsniser efficace-
ent. N’hésitez pas a prendre
es dispositions qui vous feront
ropresser. ‘

24 SEPTEMBRE AU 23 OC-
‘OBRE (BALANCE) : Aspects
avorables mais si vous n’étes
as tres prudent, vous risques
e vous tromper. La journée
ous recommande le respect des

égles, l'ardeur vers ‘les résul-
ats et Paction la plus efficace
n évitant la tension



A vendre
Une voiture marque Opel
nodéle 65.

t
S'odresser int }'Ambnasgade d'Al
emagne.




vf OCTOBRE AU 22 NO-
VEMBRE (SCORPION) : L‘ac-
livité de cette journée dolt étre
menee ko temps et sans fausses
notes. Le travailleur conscien-
cieux obtiendra de nombreux a-
vantages. Ecartez Faccessoire.

28 NOVEMBRE AU 21 DE-
CEMBRE (SAGITTAIRE) * Ju
piter, favorable, vos imsuftle
des forces nouvelles ct vous aide
A ¢tablir de meilleures relations.

-Vog grandes idées seront remu-

neratrices.

22 DECEMBRE AU 2Q JAN
VIER (CAPRICORNE) .: Cher-
chez une méthode meilleure et
plus éprouvée pour atteindre va-
tre but. Vous la trouverez plus

facilement si vous comptec% sur
volre seul jugement.
21 JANVIER AU ty FE-

VRIER (VERSIVAUs 2 Influen-

ces planétaires moyenms, I] de-

pend de vous de décider, d’agir,
de travailler sur de nouvelles mé
thodes. Ou sera-t-il préférable de

vous contenter de ve que vous a- &

vez 7

20 FEVRIER AU 20

(POISSONS) : Surmontez votre
indolence et décidez da Ja vole a
suivre pour atteindre vos

sif afin d’arrache. la victoire.

SI
JOURD‘HUI
a un secteur de puissance et d'ac

tivité artistique. Vos paroles et §

vos écrits tendent vers Vexcep-

tionnel. Votre intelligence eat vi §
ve et en contre-pa tie quand vous ¥
étes en contact avec des person- §
nes d'esprit moins prompt, vous §
auriez tendance & vous impatien- B
ter, Eviter-la. Vous réussirez dif §
i méme

férentes ent eprises en
temps mais ici encore vous aures

la tendance a écraser ceux qui &

seraient sur votre route ar que

vous jugeriez s’opmeser A votre g

ascension. De nombreux et repi-
tés hommes politiques, indus-
‘triels et chefs d'entreprise ont
été des natifs du Scorpion.



A LOUER

Compartiments spavieux pour
Bureaux aA lover A Vétage de
l‘ancien Building de la Sedren,
Rue Américaine, S‘adresser au
Journal.

MARS

buts. 5
Faites un effort précis ey déco- B

VOUS ETES NE AU- &

: Vous -appartenvz §

Apollo XII, le trente

septiéme vol spatial

habité.

(PS) -=~ Apollo-12, qui doit
peendre son départ le ld novem
bre au Cap Konnody, en Floride,
sacra le S7éme vol spatial habité.
Vinet et un vols ont 6té efteclues
par des astronautes américains
et quinye par des coamonautes
rovieétigues,

Au cours dea huit ans et demi
qui se sont écoulés depuis qu’un
homme s’aventura pour la pre-

Une Pommade
souveraine contre
le Rhumatisme

Oh ! Vous tous qai souffrez
du rhumatisme ce mal fantalsis
te et en méme temps cruel. Uti-
lisez la pommade No. 16, du
pharmacien Sosthéne Geffrard.
Quiest-ce que la pommade No.
16

Une association de l’acide sa
licylique du salicylate de mé-
thyl, du camphre etc. Cette pom
made donne des résultats remar
quables dans les cas de rhuma
tisme articulaire, aigu og chro
nique, entorse etc Rhumatisanta
essayez la pommade No. 16,
pour avoir la santé synonyme de
bunheur et la joie de vivre.
Cette merveilleuse pommade est
en vente aux Pharmacies Mont-

Carmel, S. Geffrard et dans tou’

tes les bonnes Pharmacies au
prix modique de.2 Gdes la: boite.





















/ pu

Pour etre

a

Â¥

Colgate au gardol protege efficacement



la santé et la beauté de vos Dents.



a Age de PEspace

Vépoque des satellites et |

par la signature

Dupont de Nemours
le seul VRAY DUCO
pour voitures est en vente

SOCIETE HAITIENNE
D’ AUTOMOBILES.

Ateyetetepetststetietelotopebe bts belebege eR terer «Led ass $

mitre foils nu-desius de atmos
phérg torrestre, yuarante quatre

hommes -~ vingt-boo astroniu
tes amérieuins ab vingt ev un cos
nionautes soviétiques — ont nu-

viizué duns Vespace pendant des
périodes allant do quinze minutes
d prés de deux semaines, ;
Quatre hommes, tous améri
eains, ont effectué chacun trois
da ces voyages. Treizo aulres-—
dix astronautes amé-icains et
trois cosmonautes soviétiaues —
ont participé chacun 4 deux mis
sions spatidles.
Le Commandant de la Mission
Avollo 12, Charles Conrad Jr.
igé de 39 ons, a déja participé
& deux missions spatiales Gemini
effectuées par des équpages’ do
deux hommes, en 1965 et 1966.
Avee le vol Apollo 12, i! deviendra
le cinquiéme homme qui ait par
ticipé & to. voyayes dans J'es
pace. .
L'un de ses co-$quipiers, Ri
chard F. Gordon Jr., agé de 40
ans, pilote du module de com-
mande pour la mission Apollo-12,
a déjA participé a une mission
Gemini en 1966. I) sera le 1de
homme a avoir effectué deux vols
spatiaux.

Le troisiime membre de l'équi
page d’Apollo-12, Alan L. Bean
agé de 87 ans, qui effectuera A
cette occasion son premier vol
dans Vespace, se Jo‘ndra alors
au groupe distinzué de vingt-
sept hommes qui ont réalisé ue
mission spatiale.

CO :



adaptee a

des fusées, votre voiture §
doit étre resplendissante. :
Elle le sera.quand vous
l’aurez passée au VRAI
DUCO, te DUCO

authentique garanti

la






|

RHUM BARBANCOURT REPUTE DEPUIS

Les Ban





oN 7 GUE SE PASSE-T-IL,
WS Cue nL Tu SENBLES
( TRES ABATTU !



At KFS opera mund:



Lapyrig



tt





1862

. des: Dessinées du «Nouvelliste»
‘Blondie | : |

5







|

ae N
Ro,
%

TOUT Ge oul AL PAT
(CCAWOURDIDE AMAL,
MOURNE yy]
ah,

tr - ZED (as
2 ¥







fusée Saturne avant de faire le
plein.

Cependant rien n’indiqug dans
tout ce qu’on peut lire dang la
presse chinvise que dv telles dif
férences existent, et l'on ne voit
pas ce qui peut subsister de ca
achema maintenant que Ja signifi
cation majeure de article de Da
kungbau sur l’affaire des frontié
res est éventé,

x XX

SOMMET. ARABE :
SATISFACTION AU. MAROC

RABAT (AFP)

Nous ne pouvons que nous ré
jouir de l’acceptation donnée par
le Conseil de la Défense Arabe
a la proposition qui lui a été
faite par le Ministre marocain
des Affaires Etrangéres de tenir
un sommet arabe & Rabat, dans
la. deuxiéme quinzaine de Décem
bre déclare-t-on lundi aprés -
midi dans les milieux autorisés
de la capitale maroeaine qui ex
pliquent leur satisfaction pour
diverses raisons,

En premier lieu, disent-ils, ve
nant aprés la réunion, fin Sep-
tembre dernier & Rabat, de la

1
conférence ‘ay sommet islamique, 4

dont la~réussite fut un succés
pour Vaction diplomatique du
Roi Hassan-II, le choix qui se
porte’ une nouvelle fois sur la
Capitale marocaine, couronne: en
quelque sorte l’action menée de-
puis fort longtemps par le Sou
verain pour la tenue d’une telle
réunion.

Des Mai 1967, en effet, le Roi
Hassan-II, devant laggravation
de la situation au Moyen Orient,
avait proposé ta réunion urgen-
te d'un sommet arabe en vue d’é
tudier la situation et de prendre
une position commune face A Is-
racl. Des le déclenchement des
hosttlités, des troupes marocai-
neg furent d'ailleurs dépéchées
vers le thédtre d‘opérations, mais
elles ne purent parvenir qu’en
Libye, le cessez-le-feu ayant a-
lors été proclamé.

. Aujourd’hui of Ja tension qui
régne au Moyen - Orient n’est
pas sans rappeler celle qui pré
cédera la guerre des six jours, le
Souverain marocain va accueillir
& Rabat ceux qu'il voulait réunir
il y a trente mois. Le choix de
la Capitale maroecaine dit-on a
Rabat, n‘est peut étre pas étran
ger au souci qu’ont certaina
chefs d’Etat arabes de tonir leur
sommet loin du théAitre des com
bats, dans une Capitale ot leurs
travaux pourront se dérouler
dans un climat de plus grande
sérénité. Mais il y a aussi, ajou
te-t-on le fait que personne n’'i-
gnore l’intérét que le Roj Has-
san-II porte & la résistance pa-
leatinienne et l'on rappelle a ce
propos que c’est griice A lui
qu’une délégation de 1'0. L. P.
fut invitée aA Rabat en Septem-
bre et put se faire entendre par
les Représentants de 25 pays mu



A la Bibliotheque de
Vinstitut Francais

Francais vient de publier la liste
des ouvrages regus au cours du
mois d‘Uctobre et mis A la dis-
position des lecteurs.

Parmi la centaine de livres énu
mérés sur cette liste, nous rele-

¢ vons de nombreux ouvrages litté-
raires, classiques et modernes,
notamment les’ oeuvres completes
de Blaise Cendrars et une ex-
cellente étude sur Samuel Bec-
kett, nouveau Prix Nobel de Lit
térature.

Les sciences ne sont pus ou -
bliées pour autant. et Pon peut
consulter ce mois-ci a Ja Biblio
théque de l'Institut F-angais una
trentaine de nouveaux ouvrages
scientifiques (médecine — bio-
logie — physique...)

Tea listes de ces nouveautes
‘gont A la disposition des intéres-
sé3 A la bibliothéque de l'Institut
Francais (ouverte tous les jours
du mardi au samedi, de 9 heures
A midi et 16 heures 30 A 20 heu
res), :



ETES-VOUS
INQUIETS ?_ .

Gbangez votre humeur instantané-
Ment.
Votre médecin vous a dit que vous
joulssez d'une santé physique robus-
te. Cependant le fait demeure que —
comme toutes les personnes de santé
normale — vous avez besoin de quel-
que chose pour vous ¢gayer. Aujour-
d@hul grice aux recherches scientifi-

SSOOeoOOOOOoOScOOCnonLe












La bibliothéqug de l'Institut

ACTUALITES:


















A MAIS C'EST L'ATTEN-
TEDELA FIN, ~-



INTERNATIONALES

(Suite de la 2eme page)

7

sulmans jréunis & l'oceasion™ de

leurs premiéres assises mondia-,

les.

En-ce qui concerne enfin la
date de la réunion, 4 la mi-Dé-
cembre, on souligne & Rabat
qu‘elle — coincidera, & quelques
jours pres, avec la fin de la pé-
riode duo ramadan qui débutera
mardi t1 Novembre au Maroc.

xx x

NOUVEAUX AMAS D’ETOILES
PASADENA (Californie) AFP.-

De nouveaux amas d'étoiles
qui pourraient représenter un
chainon dans l’évolution de Vuni-
vers ont été découverts par lez
astronautes de l'Institut de Tech
nologie de Californie.

Ces groupes d’étoiles ressem-
blent sous certains aspects aux
mystérieux quasards (quasi stel
lars objects, — objets quasi stel
laires, qui sont des sources trés

a

’

_lointaines d'énergie intense)., a
déclaré dimanche le Dr. J. B.
Oke, astronome des observatoires
de Palomar et dy Mont Wilson.
Comme les quasars, les galaxies
qui viennent d’étre découvertes ont
un. centae extrémement brillant
ct emettnt des signaux io trés
puissants, a-t-il précisé. Mais el-
les posstdent également des élé
ments en‘spirales qui pourraient,
déclare-t-on 4 l'Institut de T'ech-
nologie de Californie, représen-
ter un stade primaire de l’évolu
tion des quasars. L‘extréme lu-
minosité des nouvelles galaxies
semble provenir non d'une plus
forte concentration d’étoiles au
centre de la galaxie mais dé
quelque violente explosion ~com-
prenant le noyau tout entier.

Les nouveaux amas .d’étoiles
ont été découverts a l'aide d’un
spectrométre photoélectrique uti-
lisé avec le télescope de 5 -métres
de diamétre de l’Observatoire de
Palomar.

: , : : .
Banque Nationale — _
de la République d’Haiti

3 oe e
Banque de Etat Haitien
Devenez votre propre Comptuble en ouvrant -!
un compte de Chéques a la Kanqueé Nationale

SISILIDIIDAD DCS SS LALA NIIFIIID ID

S.A. FE C. 0.

Un nom dans Economie du Pays

S.A. FLL €. 0.

Plus de $ 350.000 essentiellement haitiens aidant a la
revalorisation de la vie paysanne

S.A FLL CG. O. |

Des milliers de bras haitiens gagnent chaque jour
la bataille de la production

SARL C. 0.

Un million de sacs de Sisal au service de la Nation Haitienne

S.A. FL C.0.

Une Industrie Nationale au service de la Nation Haitienne



Achetez aujourd’hui

CHAMPIONNAT DU MONDE:
NIGERIA BAT MAROC 2—1
IBADAN (AFP) — .

Dans le dernier match-retour
de la poule finale (Maroc-Nigé
ria - Soudan) du groupe 16 (A-
frique) qualificatif pour ‘le cham
pionnat du monie de football au
Mexique en 1970; le Nigéria a.
battu, samedi a Ibadan, le Ma-
roc par deux buts a zéro. A la
mi-temps, ley deux équipes é |
taient & égalitg 0—0.

Malgré cette défaite, c’est_ le
Maroc, d‘ores et déj& asauré de
sa qualification pour ta phase fi-
nale avant ce match, qui effee-

tuera, le déplacement au Mexi-
que. .
Voici le classement final de

ee.groupe : Sy

1) Maroc 5 points\_

2) Nigéria 4 points*

3) Soudan 3 points.
xxx

. ATTENTION

RECTIFICATION...

Dans notre A.F.P: 150 datée
du Cap Kennedy et intitulée la
Préparation des Astronautes rem
placer le premier paragraphe par
le suivant: Charles Conrad et A-
lan Bean, les deux futurs astrp-
nautes d’Apollo 12 ont revu lun-
di la méthode grace & laquelle _
ils ggourront surseoir dans ‘les
derméres second & leur atter
rissage sur la Pe bord du mo
dule Intrepid, our une rai-

_ sor’ ou pour une autre, il était
nécessaire de
décision. Le reste

‘ ment.

prendre une telle -
sans change-.



la Montre de demain

LA leve MONTRE AUTOMATIQUE FABRIQUEE



2

EN VEN






DANS LE MONDE.

CET lee

souligne votre personnalite

a 7
FORTIS

TE A L’HORLOGERIE E. BERTHOLD
ES. MIRACLES. No. 3: .




~







LA REINEET ‘
(Builte)

Oul, ob fant considérer de pri-
wwe abord cette manidre originale
dont at nunuee Colle neene fort
profonde d'Qne pointe ue bouffon
hore desenpérée, le bizarre dis-
cage de Sta mine en wcene (d'ail-
leurs tren grécine, tres attire), Te
deealnge obRerve entye le superfi
clel dune situndiqn get fa yran-
deur ébtowisadite oul fiugeement
pathetique du trattement a Ve-
eran, Mais non, lorsqu'on voit
ches le réalinateur > ce sens pous
no de da aymeétrie dans Porganisn
tion du cadrage — CVexemple le
pls pertinent et le plus beau en
ex, cotte scene du banguet d’amis
donne & ciel ouvert : ln table est
rangée eur Uherbe, ure extrémi-
te sur le seui} d'une grande por
te ot prend place Wethsahée; la
double file de cammensaux — bei-
vent, bavardent et tre damnent en
semble des ccountry scipese ys ee
purti-pris de dépouillement dans
la majeure partie des sequences
(an exemple cn est ce decor nu
de colline choisi pour ia scene, la
neilleure d'entre (outes a mon
sens, ou le sergent Troy, se ser-
vant de son sabre comme un
sourcicr de sa baguette magique,
fait monter l'amour a ta téte de
Bethsabec); cette poétique har-
monie dans la composition des ta
bleaux champétres; et surtout un
miterét si evident pour Vhumble
— ce qui est trés éloigné dp Vem
phase baroque. ,

La veérité, c’est que John Schle
singer, s'il prend son bien ot il
le trouve, utilise avec mesure la
gamme de techniques qui confe-
rent & Vart cin¢matographique sn
puissance devocation particulic-
re. Gull s'agisse de ces fondus
cnehainégs sonores of le carque-
ment d'une carte qui bréile dans:
une cheminée s‘amplifie jusqu'
devenii® le bruit que font les sa-
bots dun cheval dans une marc,
ou le eri de 4guerre d’uné seul
honmme deviert hurlements de mil
le soldats sur un champ de ba-
taille, qu'il s’agisse d’un leitmo-
tiv visuel (reprise a peine ébau-
chée, A un endroit du film, de la
scene du sabre) suggérant le jeu |
subtil des harmoniques affectifs
n partir d'images precédemment
engrangées dans la conscience,
nous aurons toujours trouvé ces
cartifices» tres...naturels. Mieux: |
ceux-ci nous auront aidés a sui-
vre le film, dans la mesure 0U /
i'2ffabulation romanesyue mon-
lée autour d'un berger et dune?

jolie demoiselle riche. (Venverg
des contes de fée) ne contient
rien de particulierement atta
chant.

Ce que, personnellement, j'au-|
rai le miettx aimé, ce sont ¢
merveilleux tableaux de la vie
quotidienne, l'image de ces peti
tes gens, paysans attelés au tra-
vail, attachés a Jeurs maitres, at
tachés a la terre comme a leur
peau depuis Venfance, a cctte an?
malité grouillante dans le cadre
dune nature famili¢re dont ils
se servent comme ils peuvent en
attendant que la technique vien-
ne un jour tout transtormer.

Crest au Vilgot Sjeman de
«Ma soeur, monamour» quc ¢loin
de ju foule déchainées m'a fait
penser. On retrouve chez Schle-
singer le meme pittoresque regio
naliste, In méme patience folklo-
rique daus Ta perture des deé-
tnils, en un mo? te meme — style
ethnographique — et sociologique
ue chez les Suédvis. Du Sjoman

a

donc. Sans le fnurmure du dialo-
wue, ie jeu lent des acleurs et,
pour le fond, cette obsession de

la purite qui engendie chez es
person nages de cette Suéde purl-
taine de lu fin du Villeme siecle
un certain moralisme naif, Avec,
en plus, In couleur, le sens de In
preerespian théeatrale au récit, et
parfois quelque chose cumme wn
vague relent de mystere. Nes
Jors, empressons-nous d’oublier le
sucdoix, Car John Schlesinger
nest rien aubre que jui-méme.
Tone me semble pas que je doi
ve formuler des réserves pour
une oeuvre que je tiens pour Vu
he des meieures de Vannée, On
véulioateur, an
cow.

annonce, du mietie
dernier Tilwa «Macadam

hoy». Vasbnera-t-i} en VWaiti ?
Jean-Claude CHARLES.

et de la Fontain

Service rapide,
les meilleurs prix.

Aux Ondes Sonores

— {Mme GEORGEFTE DUPLESSY )
4) Rue Macajoux, (Rue du Perpétuel

Vous pensez «AUX ONDES SONORIES»

ta Maison Hlautement spécialisée du Son;
Pensez son,

PRODUCT
REPRODUCTION:
Tout
Instruments,
Composants,
Piéces.
Pour vos Achats voyez
LA MAISON AUN ONDES SONORES,

J



PN



le de Prosper) Mérinee, CAR:
MIN. :
Cont Uhiatolre dy Cieanmed. et

de Don José, plus commie sous da
forme de Vopésnscomique, livres
do Meilhae et Halevy, niusique de
Bizet.

cCeost, dans Te filmi Tlomma,
POrgueil et ba Vengeanec ia dre
me puissant Tait de pitssten, oie
remords, de sang ef de mart.

Gest un film pour ceo qu
Waument pas les Westerns. il est
ires bien joue par Erance Nero,
Tina Aumont ec Klaus Kinsky
Nous le recommandons vivement.

Xxx
APRES LUINAUGURA TION
OFFICIELLE *
du Casing Ditercational /

The Casino International a-
yant ete inmaugure avec de faste
que Von sait, les principaux in-
vites du President de la Resorts
Hétel & .Casino Gorpo-ation of
Haiti, M. Michael J. «Mikes M-
Laney et $a eharmante’ femme Do
lorés, ont rep.is [favion ceradLs
lundi matin, d'autres dans la sc!
rée. : , .
Et ce matin, par le Vol d’Air
France sont partis, Mike el Dulo
res Mc Lancy, Bill Mc Laney, Re
naldo Puig, M. Stuart Newman
‘Présdent dela Firme de Public Re
lations Newman-& Schulte Inc
qui travaille pour Haiti et sa gen
tille femme Edith, les journaliste-
Sid Goldberg et Lucianne Cum-
mings, et le banquier Osear Hyde.
de Flo-ide et de Alabama,

Tis ont é1é salués a Vacroport
Fraugois Duvalier par M. Raman
Théodore, Directeur Général. Ad
joint de VOffice National du
Tourisme et de la Promotion, par
M. Jean E. Saurel, Directeu- du
Haiti Government Tourist Bu-
rea 2 New York, par le Public
Relations Officer de 'ONTP, per
le Dr. Enrico Aragon, du Casino
International d’Haiti, stv.

rial

xx X
RETOUR DU MARCHAND
TAILLEUR RENE COLES

.Le Marchand Tailleur Rene
Coles est revenu du Canada oi
fl a été en vacances. René qui
nu son atelier & Lalue est un Mai-
tre tailleur & la coupe éléganic.
Ti est spécialisé dans les manteans
pour les gens qui voyarent.

ll a repris la direction de son
atelier, avec toute Vexpérience
qu’il vient d'acquérir au cours de
son séjour au Canada

xx xX

VISITEURS DE MARQUE

..Lundi matin ong —repris Je
Vol d’Air F.ance pour Miami, M
Murray Herman et sa charmante
feinme Lillian. Ils sont du North
Miami Beach.

Ils étaient arrivés vendredi a-
prés midi avec le Junket du Casi
no Inte national d’Haiti, et a-
vaient pris logement a |’Hotel El
Rancho,

Murray Herman est glans la
«Restaurant Brokerage Business»,
nous dit Lillian Fox Herman dont
les beaux yeux bleus iangaion:
des étincelles que jamais l’age
néteindra. I] a aussi une compa-
gnie nationale d'assurance pour
les animaux. Murray ct Lillian
sont repartis avec regrets. Ils
nous ont promis de revenk Tkes
prochainemant

XK XX

Le banguies amaéricain, M.
Oscar Hyde vient de passer quel
ques jours ici avec son excellent
umi Mike Me Laney, Président
de la Resorts H6tel & Casino
Corporation of Haiti, & occasion
dq inauguration officclle du Ca
sno International d’Huiti.

Oscur Hyde dont les activite
dans les affaices bancaires_ s'c-
fendent & travers Miami, Flor
de et Birmingham, Alabama
vient de voir Haiti avec Jes mé-
mes yeux que Mike Me Laney. i
cst tombé sous les charmes de ce
pavs. Accompagné par Mike, il i
pris contact hier uno peu apres
inidi nvee Ww De. Hervé Bover,
Directeur du Bureau de Supe viv
sion des Entreprises d'etat.

rxx

Le Dr. Milton Jacatient ct +
wharmante femme Layne ane sores





Secours )

e Mme Colo)

ION,

équipements,

ee

Aujourd’hui Mardi 11 Octobre 1969
a6 Hres et 8 Hres 30

SPRPHANIA

Un film essentiellement érotique.
Avec » Nora Valsami.

Absolument interdil aux moins de 1S ang.
- ‘ t

Entrée Gdes

a

ee
AU CAPITOL

2.50 et 4.00

DIM Lee

PRT ya 1 Ld do





Lace aves piaisit des qarnacds pra:
yes realives en Thad depuis leur

Girne virite del, sur Vinvila-
hon dp note Consent General i
Minn, qua fut alers AE Andre
bojubert.

Lae Dr. Milton dicobson est un
ert wl chirurgten oe Miami
Heueh,

Nous avons rencontre ee dis.

Higggue couple en campaygiiie Tbe
notre syinputique ami, M. Jeane
Claudy Faubert, fils duo regrete
Andee Mauhert.

M. ct Mme = Milton Jacobson
conimuent dépuiser les charmes
de dn Nouvelle Thatta en compa-
UE Joon-Clauds Cloclox
Fauhert.

de

x x Xx

Hier apres midi nous avons
reneantre aul Rond Point Restau
rant M, Mo ton Markus. que la
mignonne Keuka Roy Bal nous
a présente comme son associé,

Kouka, fille de I'Industriel
Raymond Roy, Président de la
Chambre de Commeree d' Haiti
est artivee ici il y a une dizaine
de jours. Elle a épousé ib y a
quelques mois vici, Me Bal un
geune allemand qu'elle a rencon.
tré i Montréal.

Kouka nous dit quelle fait: ac-
tuellement A Los Angeles ot elle
vit de TPimportation articles de
notre artisanar,

xX xX 2

NOS VISITEURS
_..Hier muatin sont arrivées &

Port-au-Prince, Emilig, Ortiz et
Linda Schleyer Williams venant

de San Juan par te Vol d’Air
France.
Emilia’ O tiz, originaire ce

Pie-to Rico, vit a New York et
travaille depuis quelques temps au
Cocktail Lounge d@laéroport de
Isli Verde, Puerto Rice. klle est
brane, fitre et dlégante.

Linda Schleve. Williams, ms-
riée depuis deux ans est aussi de
New York et travaille comme ho-
tesse au Restaurant de l'aéreport
de San Juan. Elle est blonde et

gentille. -
Elles passent trois jours au
Grand Hétel Oloffson.

Hier apvés midi par je Vol
WAir Franca venant ds Miami
sont * arrivées A Port-au-Prince
Mile Beth Donovan et sa mere,
Mme No ma Donovan. Elles sont
de Fort Laude-dale. Flovide.

Elles nous ont été recomman-
dées par Carl et Sally du famenx
Sally Jessy Show de San Juan.
aelusllement 4 Miami

Beth et Norma sont descendues
au Grad Hitel Oloffson

Le premicr noir dares Phastot

re des tuts Unis a diviger
une ograndé — Cuiversité dit
pays. Abe Clifton R. Wher-
ton cdiatier, Presiteat di Mee

chigan State Uy fversity
(Bast Lansing) avec sa few
me,

LS

Mise au point du
Dpt d’Etat

WASHINGTON (AFP) —

Le Departement d’Etat a reat
firme mardi mati son opposi-
tion formelle a tout enrolement
de citoyens ameéricains dans des
forees Armées étrangeres.

Un communigue publié par le
porte-parole de ce Département
alfirme que oul enrolement de
cet ordre est contraire aux inté-
rats de Ja poitiaue étrangere des
etats-Unis, La déclaration of fi-
cielle rappelle que la lot interdit
le reerutement de ciloyens amé-
reaing sur le sol des Etats-Unis
paroime nation en état de guerre

contre an pays avee qui jes Be
tats Ui sont en paix

x NON
LA DECLARATION WILSON

SUR LES FINANCES
ROYALES

LONDRES GARP)

Le montant de Ta liste eivile
de ta Reine Elisabeth, fixée a
475.000 Tivres sterlings par an en
12, he pits augmenté a-
vant tes prochaines Glections we
nérales, mais, en tout état de
cause, erhee aux reserves consth
tnees depuis cette date, cette lis

SCYiL

te civile ne sera pas defieitaire
avant Ue fin de TAMU, a declare
cet apressmidi M, Harold Witton
Ada Chambre des Communes.

Precisant que. ce oujet éblait
ipiper tute délieat Je Premier
Ministre a Miggte quéane commis
sion parlemet eerait dési-
gree an dehy la prochaine
lepidduture pour oréexaminer Ve.
tat cde Kaycerible des finances
royales.



«LE -NOUVELLISTEs

PAGE 6










La route de ...



LES ATTENTATS
DE NEW-YORK :
LETURE ANONYME
NEW-YORK (CAED)-

Une lettre anonyme dactylo-
praphi¢a regug mardi matin par
une agence de presse américaine
tente dnaeeréditer la these que
les troin attentats qui ont — éle
commis dans la nuit de jundi a

mardi contre les agences ded gran

des firmes de New-York sont le
fnit de pacifistes ou d'opposants
ii da guerre du Vietnam.

Pendant cette semaine de ime
nifestations contre Ja guerre,
nous avons fait exploser des ¢n-
wins dans les bureaux de la Cha
se Manhattan, de la Standard Oil
et de la Generay Motors declare
notamment la lettre qui, dénonce

d'autre part, les grafides corpo
rations américnines comme étant
Voyipine des ‘maux du monde

auquel je style de la lettre rap
pele celui d'autres messages
tout aussi anonymes retrouvés
‘sur les Heux dun attentat & la
bombe commis le 19 Septembre
‘contre Jes bureaux du service
dy eccrutement de Armée dans
Vix de Manhattan,

{i puis plus d’un an, une sé~
rie aattentats i ln bombe aux
mobiles apparerament différents,
ont été commis a& New York.

En Octobre AGB, une série dal
tentats_frappalt Ts Consulates phe

Kurentx de ‘Pourlymoe des pays
ayant des relations avec Cubn.
Neuf exilés cubadns , appartanant
hone organisation antt-cammu-
niste avaiont Gta arratés,

xx xX

POUR UNE, CONFPERIENCK 5
ARABE AU SOMMET ,

Li CARE CARDS

Lo Conseil Arabe de Defcuse
commune a recomimande Jundi la
convocation d’une conterence aria
be au somimet a’ Rabat du 20 au
22 Deéecembre prochain, annonce
un communique publie a Vissue
de la réunion de cloture de cing
heures qui s'est tenue lundi soi
au Caire, anhonee VAgence d‘in-
formations duo Moyen - Orient.
Le communique attirme que le
Conseil Arabe de défense conmu
ne reconnait Veehce des efforts
déployés en vue d’apporter une
solution pag@@ique a is crise du
Proche - Or¥ent ct admet qu'une
{elle solution a abouti a une im-
passe, de sorte quit est devenu
impossible d'oblenir grace a elle
la libération des lerritoires ara-
pes. Le Communiqué atuabue [’é
chee de la solution pacifique a
lobstination d'Israel et a Taide
financiére,, politique ct nulitsire
que les Etats Unis et les autres

LES SPORTS

Gnze Finalistes

Par suite des matcues inten-
sifs qui se sont déroules en ku
lspe et en Amérique, onze pays

finalistes sont maimtenant deési-
gnes pour les rencentres de la
Coupe Internationale juice — Ri-

met, qui se derouleront a Mexi-
co, au milan de Vannée prochai-
ne. Ce sont :

1) La Grande Bretagne, Cham
pionne en 1/66, automatiquement
désignée. :
¢ 2) Pour le Groupe IV, ¢’st vu
RSS qui sere présente au Mexi
que.

3)
pe V.

4). La Belgique, qui Va empor
tée de haute lutte Gans te grou
pe VI.

5) La République Fédérale
d’Allemagne ( AHenagne de
Ouest), qui s’est imposée magis
tralement dans le groupe VIL

>) Le Pérou, vainqueur
Groupe X.

7) Le Brésil, qui n’a concédé
aucun mateh nui a ses conpéti
teurs du Groupe XI.

8) L’Uruguay, qui a éte, une
fois, \chayrpion du mende Grou-
pe XTE

9) Le Salvador, qui a triomphe
par un but a la prolongation du
leader du sous - groupe I], no-
ire Pays, et représentera done le
groupe XITL dans le grande Ca-
pitate Azteque.

10) Le Mexique, designe com
nc finaliste pour le groupe XIV
en tant que pays bote der cont
pétitions.

V1) le Maroc, quia successive
ment vaincu PAteéric, la Tuni-
sie et les deux champions des
deux autres sous - groupes le Sou
dan ef la Nigéria (groupe XVT).
LE GROUPE XV

Le Gouvernement dc is Coree
du Sud ayant refusé d'accorder
des visas aux Gquipiers négrophe
bes de la Rhodésic du Sud, est
dans la colonie portugaise de Mo-
zumbique, i Lourenga - Marquez,
que se joueront lex matches aller
et retour entre VP Australie et da
Rhodésie du Sud.

T’Australie est leader des sous
groupes TP et TE duo groupe XV,
avant {riomphé notaninent de ta
Nouvelle Gelande, de i Indonésie
du Japon et de Ia Corée du Sud.

Ler deux matches auront lew
les 2 ot 27 Novembre prochain.
Learbitre sera le portugais bien
connu Alfred Saldagna,

Le vidnqueur serie oppose a ta

Ta Suede, leader Su grou.

du



, 4
fin de Décembre au ftcader du
sous-groupe | Isract pour dési-

ener le pays qui representera le
groupe AV.

Le Championnat de
France de Football

DIVISION I

(18e journée,

’ Bordeaux b. Ajaccio, 2-T
-Lyon et Rennes, 4-4. .
Bastia b. Strasbony,2-1
Nimes b. Rouen, 6-1
Sedan b. Angouléme, 2-0
Valengiennes et Metz 0-0
Sochaux-Nantes arrété a la G60e
minute. '

Rappelons que les matches An
gers - Saint-Etienne et Red Star
Marseille ont été reportés., ‘
CLASSEMENT — 1. Saint-E-

wtienne (12m.), 21 pts; 2, Bor-
deaux, 17 pts; 3. Marseille (12
m.), Strasbou-g et Nimes, 15
pts.; 6. Nantes (12 m.) 14 pts Se
dan et Lyon, 13 pts. 10. Red Star

(12 m.), Metz et Angouleme, 12
pts. 18. Sochaux (12.) et Rouen,
11 pts; 15. Ajacciv, 10 pts; 16.
Valenciennes et Bastia, 9 pts; 13.
Rennes, 6 pts.

DIVISION I

(le journée).
Paris-Neuilly b. Dunkerque,
Avignon b. Nice, 1-0
Reims B, Lorient 1-0.
Limoges b. Besangon 2-1.
Aix et Cannes, 0-0
Monaco b. Toulon, 2-1.
Nancy b. Boulogne, 3-1
CLASSEMENT.— 1. Nancy, 20
pts; 2. Nice, 17 pts; 3. Grenoble
(igm.), Avignon et Reims, 14 pts;
6, Boulogng et Limoges, 12 pls;
8. Gazelec (10m.) et Monaco, 11

{o,

pts; 16. Lorient, 10 pts; 11. Paris- ,

Neuilly, ¥ pts: 12. Dunkerque et
Aix, § pls; 14, Cannes, 7 pts; lo
Toulon, 4 pls; 16. Besangon, 3
pts.

x

xx

Communique de
la F. H. F.

Le DBurenu Federal a Pavanta
ge Winformer les Deleyués des
Clubs de la Divisiun Natiennle
ev des Ligues que hu reunion du
Conseil National renveyce ie Ter
Novembre cura dieu au Stade
Sylvio Cater Je samedi 1a No-
vemnre a TO heures da matin,

Le Bureau Fédéral,

- SENSATIONNEL

SENSATI

=> SENSATIONNEL




fhrees impeériniistes apporlent i
cet Etat ayreself. Le communi
qué pfécise que te Conseil Arahe
de Défense conmune & décidé de
renforcer la révuludion palexti-
nienne, grace hla mobiliantion
de tout le potentich de la Nation
Arabe. 1 alfirme que le a
a approuvé toutes les rceomeAyan-
dations soumises ux Minittres
_Arabes par Porganisution de In
libération de Jn Palestine ct quiil
w adopté. un certain’ nombre — de
resolutions ultra --seerctes ne pow
vant -élre divulguées dans Vint
ret arabe, Le eommuniqué souli-
pene ensure que le Conseil a dé-
ploré l'attitude américaing auto-
risant jeg ciloyens nmeéricains
ho servir dans’ les- ran € 8&8
de PArmée igraélicnnc tout | en
eonservanl jeur nationalité cto2
qaalifié celle-ci sete d"agres-
sion contre Ia Nation Arabe, Le
communiqué indique enfin ‘que le
Conseil a approuvé, apres discus
sions, Un mémorendum sar les
taches concernant le renforce-
ment de la résistance arabe dans
les territoires oceupés. © /
XX X- .

LA HAVANE (AFP) — :
L'Ambassadeur du gouverne-
ment Révolutionnaire provisoire
du Sud-Vietnam A Cuba a con-.
damné mardi, ay cours d'une con:
férence de presse, l’attitude. obs-.
tinge visant & poursuivre la po
litique de
de vietnamisation du Président:
Nixon. ’
re

Pour le Centenaire
de Sainte - Amne

Hier aprés midi 4 5 h ont Gite
inaugurees sur les ondes de Radio
Caraibes les émissions religeuses
préparatoi.es au centensire. de
la paroisse de Ste Anne.

L’on entggdit tour 4 tour le Vi-
ce-président du Comité d’Urga-
nisation, M. André Monplaisir et
Me Newton Charles dans de subs
tantielles communications.

Sous la direction du R. P.
Rousseau et du maestro, le [re-
re laic Raymond Sénatus, la. cho-
rale de ’Eglise de Ste Anne exé
euta de beaux chants religieux.
Désormais, chaque lundi et ven
dredi A 5 h p m, Je public aura
Vooeasion de suivre sur les ondes
de Radio Cavaibes, et bientét sur
les ondes d’autres stations les é-
missions radiophoniques prépa-
ratoires & la grandiose commémo
ration des fétes du centenaire de
la Paroisse de Ste. Anne.

x xX

Rappelons, par ailleurs, que les
membres du Comité de coordina
tion et de ‘Publicité des Festivi-
tés du Centenaire de la Paroisse
de Ste Anne sont priés d’assister
& la prochaine séance au presby
tére de Ste Anne, le mardi 18
Novembre & 4 h p m.

+

AU MONDE CHIC

Dont la bonne qualité est
son rénom, s’empresse de
vous annoncer leg récentes

arrivées par les derniers b&
teaux: plastique pour recou-
vrir les livres, plastique
pour enjoliver vos tables,
vos chaises et votre salle de
bain, toile A nappe supérieu-
re, serviettes de bain, toile
de fi] & drap, batiste, linon,
opal, broderie, tergal, pyja-
mas pour enfants de 9 mois
ad 14 ans, oreillera, drapa de
toutes les dimensions, mous-
tiquuires ete...

Une visite s'timpose sans dé-
lai a votre magasin.

AU MONDE CHIC
Rue du Magasin de !’Eter
— 89 —




o—®

ONNEL

o—-.

Sur demande de nombreux Clients ia Direction de

VEntreprise a décidé d’accorder une chance

‘

supplémentaire au Tirage Spécial de Décembre de sa

luxueuse petite voiture a tous ceux qui préesenteront au

15 Décembre 1969 une quantite de 360 fiches

«Gapnez de ’Argent-en mangeant, délivrees du

ler Janvier 69 au 15 Décembre 69.











désaméricanisation ov -



{ SUITE)

ie In Croix des Missicus, wu Car
iefour Mme Kernizan ou Shad,
i athan, ho Men repo. a Matte
Lathan, a Montet, au Pont) Cus
4G, ix Hatta Coaseles, puin au
Morne st Chrisiophea Laftfiiteau,
ih Samonelte, aux Sources Mitte-
Ing, ho ta traverate de Duvalier -
ville Glen jours de marehé, ch vault
empruncer des voien secondaires)
ht Torcelles, a Belanger aly
la viagl metres de voie qui vont
plus dasphalte), i ia Groix Ma-
hitout, it Manégue, a La Borde-
vie Chae Baudry), a Gureacher, i
“Léoveque, a Moreau - Berey.- Le






hon mouvement, déclenche © sur
cette route navionale, he permet
aucun ‘doate sur da celérte qui

disparaitre
epowless
condac-

sera portée it faire
au plus’ vite ces nids de
que nous siynalent © le.
teurs de véhicules.

mn
Instanta nés\

DES MANIFESTANTS .
OGCUPENT LA NONCIATURE
APOSTOLIQUE re

La Nonciature Apostolique,
cest A dire la représentation di-
plomatique dy Saint-Siége, a Pa
ris, 10, Avenue du Président
Wilson, dans le 8¢me Arrondisse
ment, a été occupée samedi, en
fin de matinée, par une vingtai-
ne de. jeunes manifestanty.

* x xx

Le Maréchal- Grechko, Mint»
tre soviétique de Ja Défense, se
rendra prochainement en visite
officielle & CubaSaynonce-t-on a
La Havane La date de cette vl.
‘site n’eést pas’ encore connuc

: xxx

Plus de six cents teciniciens
soviétiques sc rendront en Tur-
quie pour superviser la construc
tion de ta ‘troisleme Acierie pré-
vue dans le progrnmme de déve-
loppement du pay’, apprend-on
> Ankara. Dans les milieux auto
risés, on estime que leur ‘présen
ce posera des problémes re sécu

té. — (A.F.P.)

Xxx:

Elle vit avec une
valvule du coeur
artificielle

Depujs une demi-année déja
vit en Pologne une fillette de 14
ans chez laquelle la valvule du
coeur a été remplacée par un ap
pareil artificiel. .L’opération a
été faite a l’Hépital ‘Municipal
de Poznan. sous ja direction du
Docteur Zbigniew Lorkiewicz.
Liappareil valvulaire eonstruit
par les médecins de Poznan se
compose de deux anneaux en a-
cier inoxydable recouverts dun
tissu spécial, auxquels ont été
fixées des valvules d'origine a.
nimale. Vu le succés de cette opé
ration, les ‘médecins de Poznan
ont l‘intention d’en faire de nou
velles sur d’autres patients souf
frant de lésions de la valvule bi-
cuspide. .On méne en méme
temps des recherches qui condui
raient A la construction d’an-
neaux propres 4 étre utiligés
dans le traitement des lesions
de l'aorte.

4

xx x

NOUVELLE ATTAQUE
DE L'AVIATION
ISRAELIENNE . .
TEL-AVIV (AFP) — . me
Pour Ja seconde fois aujour-
d'hui, Maviation israélienne est
entrée en action, ct a bombarde
des positions militaires égypten
nes dans Ja région dy, Canal do
Suez a annoncg un porte-parole
de Armée Isréalienne. .
Il av précisé que Vattaque a
eu lieu & 15 h. 30 locales eb &
@té dirigee sur des objectifs mi-
lituires, dont deg positions d’ar-
tillerie, dans le secteur cen-
tral du Canal. Elle a duré 46 mi
nutucs, | . , -
Les avions isragliens, a ajou:
tg le porte-parole, n'ont essuyé
cet aprés-midi que Je tir de la
DCA égyptienne, qui est reste
sung effat.

Régénération

(Suite)

tions de 2 ans -et d'autres deb
ang en pleine producttoiiy -—

Que ce adit A la ville de’ 8k,
Louin du Nord, dana les reunions
avec les autorités locales, Jed 10>
tubles ot be population; Que ee
soit dang les zones rurales dana
les entrotions de sensibiliaation es.
de motivation avec lea paysana
interesnés, Je directeur Dadaille
ao mis Vaceent sur da valeur ot la
portée de Paction du gouvernes





ment. révolutionnairg doa De,
Frangois =D UV A LI-E R
duns le domaine de la. prae

motion du café et des autres der
réon d'exportation ‘et a sollicits
la purticipation de toutes.les for-
ces vives du pays 4 cette polite.
que de développement économis
que, > -
Le -projet pour année en cours,
est de porter A 10000 Je nombre
de plantules disponibles. L’Agro-
nome Dadaille « préconisé et réa
lisé la fermation de Comitas ré-
wionaux de Développement Eco-
nomiqae comprenant des plan-
teurs intéressés qui prennent sur
eux l’entretien de parcelles de pé-") |
piniéres en échange d’encadre- 4
ment technique et Vaidé finan-
clere ails regdivent, Cette ride
consiste en outils, fumiers, fon-
gicides, semences, sachets ethyle-
nes etc.) ‘ "
Ces comités régionaux vetlla-*
sont aussi & Ventretien des che-
mins ~ vicinaux et a lexécution
des recommandations — techniques
du Bureau Cent al;: émondage,
ombrage, regarnissage, éclaircis-
sage des plantations existantes.
La tournée d'inspection de T’a-
gronome-Directeu: Général Ber-
tin Dadaille a été plus qu’effica-
cv, Selon ses constatations les pré
visions de la récolte de café pour |
cette saison ne sont pas trés bril ©
lantes. La récoltg se sittera.a en”
viron 20,000 sacs. Par contre la
production de cacao cst trés bon
ne. I s‘agit dans tous lea cas d'in
tensifier ]'effort pour augmenter
ln production en tenant comple
des mesures de redressement pro
posés tant dans le domaine tech
Mique que dans la vente .et Vex-
portation des denrées de bise.
L'agronome Dadaille était ac-
compagné de My. René Jn. Guer-
rier, Inspecteur. Générala LOL
fice Centrkl quj s’est.dccupé du
contrély des sagtes;. des installa-
lions et des opérations de spécu-
lation du café



«Caribbean
' Progressive
Institate»

Me Jacques S. André et Me
Gerson Alexia anciena étw-
diants de Cornell University
(EUA), ge thnologues, Licen-

ciés es roit, Professeur,
@Anglais, viennent douvrir
en collaboration avec des
professeurs étrangers (améri
cains, jamaicains) entre, au-
tres M. Selioyn R. Carter, un |
Institut de Langue, Anglaise:
eCaribbean Progressive Ins-
titufes pour le progres et fa
culture,

Cours de conversation dits
glaise, Méthode andio - vl+
suelle.

Classes : Landi, Mereredi,
vendredi de 4 oh pam a 7 h
pa.

Avenue du Chili No ts.



a

:
DECES DU JOUR

Georges Thomas 3 outs
Gastor Jean 9 mois
Fritz Charles 3 ans
Jenn Miguel 4 mois
Laguerre Andrea 4% mois
Felix Yvrose TH ans
Pie re Sandra 22) je
Elsie Beauville 16 mois
Ismanie Toussaint 70 ana
Louisina Laguerre 38 ans
Lemoine Louis Ad.

Maurie Chantal Elincine’ 1 mols

a

Pharmacies assurant

_ Ce matin, trois «Mig» é¢gyp- Je service cette nuit.
tiens, avalent é1@ abattus au
cours d’une bataille aérienne, a- Mardi }1
lors que des avions — israéliens 4 af RAPHAEL.
qui bombardaient — des positions Carrefour Feuille
Geyptiennes avaient été attaqués ANCION °
par des chasseurs égy ptiens. Rue Courbe
, SLLLLSLLSLSSIS SS y LISSSLSPLLS SLA St SPSS S








ROAM
INTER



MUSTANG-





en aciur inoxydable s
a

SS SIS PISS SASNS AS ALASILINILILA SS Dodd LIL PAG LASSI IM PASAD SIS SS IAA ALAS A A

AGENT O

wor

ER MONTRES
DE GRANDIE CLASSE
NATIONALE

une nouvelle création Roamer de ‘bon aloi,
mouvement automatique de précision avec
indication de la date,

R. H. CARLSTROEM °

\ YISSAIII ASS SASS LSSSASAS aS Sa. SAS SISSAI AAI AS A




100% étanche, boite
atinée et polie

FFICIEL -