Citation
Le Nouvelliste

Material Information

Title:
Le Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Place of Publication:
Port-au-Prince
Publisher:
[s.n.]
Publication Date:
Copyright Date:
1963
Frequency:
Daily (except Sunday)
daily
normalized irregular
Language:
French
Physical Description:
v. : ill. ;

Subjects

Subjects / Keywords:
Newspapers -- Haiti ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti) ( lcsh )
Genre:
newspaper ( sobekcm )
newspaper ( marcgt )
Spatial Coverage:
Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince

Notes

Dates or Sequential Designation:
Began publication in May 1896.
General Note:
"Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
ACN6482 ( NOTIS )
0012544054 ( OCLC )
000471641 ( AlephBibNum )
12544054 ( OCLC )

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text








PONDE

‘L UCIEN



No 87.980 .

Une croisade



Directeur ef Réedacteur en Chef

yr MM MAX CHAUVET |

Se nae

EN 1096



MONTAS

pour | a Restauration
de la Cathédrale _

Comme on le sait, les travaux
de restauration de la Cathédrale
de Port-au-Prince ont été inau
gurés voilA déja plusieurs mois.
Ces travaux qui se poursui-
vaient & un rythme assez satis-
faisant a {a suite d’une contri-
bution personnelle de l'ordre do
20,000 dollars de Son Excellence
le Docteur Francois DUVALIER
Président a Vie de la République
se sont d'abord ralentis pour en
suite tomber au point mort.

Nous no savons pas ce qui
est arrivé. Mais il est certain
qu'un devis estimatif du cofit
dex dits travaux avait été dres-
sy selon un plan déterminé. Cer
tes, les dévoués prétres de la
Cathédrale malgré ja valeur re-
lativement élevée du devis se
sont quand méme ongagés dans
les travawx espérant obtenir
tout le concours indispensable du
public en général et des fidédlos
en particulier pour mener & bien
VEntreprise, Les échaffaudages
qui eneadrent VEdifice en sont
une preuve.

Vraisemblablement pour ne
pas dire trés certainement, un
manque de fonda disponibles u
dG étre enrogistré dans le pro-
cessus de réalisation des travaux
au profit desquels une Loterie
ou rafle avait été instituée.

Certes, les ‘travaux de restau-
ration de la Basilique Notre - Da
me qui demeurent une entrepri-
se d'utilité publique réclament
un fonds d’erttretien assez subs-
tantiel.

En fait, la Cathédrale no-
nobstant son caractére ou son
affectation religieuse, représente
une oeuvre nationale et lun de
nos plus beaux Edifices publics.
La Cathédrale a, peut-on dire,
@&é le témoin muet de nombreux
et importants événements a ca-
ractére national dans ile cadre
de laquelle les dits événements
ont en quelque sorte regu leur
consécration par des cérémonies
appropriées.

Aussi i] faudrait, selon nons,

une véritable croisade & Véchello
nationale en vue de l‘obtention
de Taide de tous et de chacun

pour arriver A constituer les fonds —

nécessaires A la réalisation com-
plete des travaux de restaura-
tion de la Cathédrale qui ne peu-
vent’ pas rester en si bon chemin
ne serait-ce que pour éviter que
le bel effort déj& coneenti dans
ce sens ne se perde ou ne s8’é-
vanouisse.

,



Le Consul Younes
recoit la Presse -

Le sympathique Consul d’Hai-.
ti & Toledo, Ohio aux Etats-Unis
d’Amérique du Nord Monsieur le
Docteur Joseph K. Younes qui,
depuis quelques jours se trouve
en visite & Port. au. Princo est

passé ce matin en nog Bureanx:-

nous annoncer qu'il offre demai
soir 4 7 hres 30 une réceptio a’
I‘honneur des Représentant:
la Presse Nationale.

La réception qui aura lieu dans: :

le cadre élégant de |’Hétel Villa
Créole & Pétionville offrir:
Consul Younes dont Tintérét
pour notre pays est manifeste
Voceasion de prendre contact a-
vec les Représentants du quatrié
me Pouvoir. .

Les journalistes répondront,
certes, en grand nombre a [’in-
vitation du
Younes en ce qui a trait & cette
réunion qui promeg d’avoir lieu
dans une ambiance empreinte de
corgialité.

Le Consul Younes qui se trou-
ve encore sous le charme de son
séjour parmi nous se propose de

regagner aprés demain les U.S.A, :

par le vol régulier de la: Trans:

caribbean,

Nous lui renouvelons nog fé-

licitations et lui souhaitons d’o-

reg et déja une excellente traver
sée et une mission de plus en
plus fructueuse. au bé6néfice
d‘Haiti.



Réaction sur le Discours
du 3 Novembre

REACTION AUX EUA
CONTRE LE DISCOURS
DE NIXON w
WASHINGTON

Décus par je discours du Pré-
sident Nixon, !es adversaires de
sa politique | vietnumienne ont
proclamé mardi leur volonté de
poursuivre les manifestations de
protestation prévues pour la ke-
maine prochaine,

M. Sam Rrown, coordonnateur
du comité du moratofre sur la
guerre du Vietnam, a déclaré au
cours d'une conférence de presse:
le Président s’est trompé sur
Vhumeur du pays tout comme i}
vost trompé sur les réalitéy da
Vietnam. Le comité du moratoire,
qui avait organisé la journée de
protestation du 16 octobre, prépa

re de nuvelles manifestations
contre la gherre du Vietnam
pour le week-end prochain 4
Washington.

M. Sam Brown a estimé que
je discours du Président, Jundi
soir, n'étalt que la confirmation
de la politique de guerre de I’an-
eien Président Johnson, I] a a-
jouté que les pertes de vies amé-
ricaines continueraient a s’accu-
muler au Vietnam, aussi long-
temps que les Etats Unis ne re-
connaitraicnt pas qu’ila se sont
trompés en s’engageant dans cét-
te guerre et ne retireraient com
‘yletement leurs troupes.

xx xX
Reactions de Hanoi
JiONG KONG (AFP)

Dans une lettie ouverte diffu
see por Radio Hanoi quelyues
heures seulement apré. le dis-
cours du Président: Richard Ni-
acon sur le Vietnam, M. Negu-
yen Huu Tho, Président du Front
-Nationai de Libération sud - viet
namien appelle lea soladata amé-
licains et les progressistes des E-
lats Unis & multiplier les mani-
festations contre la guerre, qui
sont prévues pour ‘le 15 Novem-
bre et le 15 Décembre.

Aprés avoir salué, cn termes
chaleureux, la tenue au mois d’Oc
tobre, du Moratoire contre la
guerre du Vietnam, M. Huu Tho,
dont Ja lettre est datée du 31 oc
tobre, souligne que de telles ma
nifestations servent les intéréts
du peuple des Etats Unis, et per
mettent d’épargner la vie de jeu
nes américains.

Le Président du FNL affirme
ensuite’ que si les Etats Unis
poursuivent leur guerre dagres-
sion, le peuple vietnamien, qui ne
craint aucun sac
ya toutes les difficultés pour me
ner gon combat & terme. Il ajou
te : Le combat des peuples viet
namien et américain contre la po
litique obstinée du Président Ni-

“ yon s’achévera sans aucun doute
par 1a victoire.

xxx
COMMENTAIRE DE
LVAGENCE TASS SUR
LE DISCOURS DE NIXON

MOSCOU _(AFP)

‘Ceux qui espéraient entendre
uelque chose de nouveau e
at a onoerne Yorientation future
de la politique américaine au
Vietnam, ont



ice, aurmonte ~

été nettement dé-

¢us par le discours du 8 Novem-
bre du Prépident Nixon, écrit le
rédacteur diplomatique: de'VAgen
ce Tass, Vassily Milkox, dang. un.
premier commentaire ‘consacré &

lintervention hier du Président ©

des Etats Unis.

Le Président n'a fail aucune
suggestion nouvelle écrit-il enco-
re... Tl n'a rien dit sur les ques
tions les plus importantes, n’a
proposé aucun programme de re-
trait des tronpes américadines,
question sur laquelle insistent jus
tement de larges couches de 1l'o-
Pinion publique aux Etats Unis
et les peuples du inonde entier.

De plus, souligne-t-il, le retrait
rapide, total et incondilionnel des
troupes américaines ef allié, du
Vietnam du Sud constitue la clef
de la solution du probléme viet-
namien.

C'est ce que ne cessent de ré-
péter la RDV et le Gouvernement
Révolutionnaire Provisoice de la
République du Sud Vietnam.



Par Raymond



Le racisme une absurdité
monstrueuse. «Bien loin d’étre
scientifique, il constitue une pu-
re spéculation idéologique>.

Essayons de montrer a quel
point il est contraire aux conclu-
sions de la science moderne.

Buchner, aprés avoir parié de
Vinfériorité intellecteulle innée
des Négres, déclare que leur cer-
veau est plus petit que celui des
Blancs. a :

Pourtant, il a été révélé, aprés
les investigations anthropologi-
ques effectuées par Steggerda et
Leakey, que le cerveau du Noir
nest pas inférieur en volume a
celui du Blanc.

D’ailleurs, les dimensions de la
téte ne sont-elles pas des argu-
ments inauffisants dans la re-
cherche des capacités intellectives
des races ?

‘D’aucuns parlent de différen-
ces de sang entre les races,

Nous savons qu’il y a quatre
groupes sanguins, déterminés par
les génes et désignés par les let-
tres A, B, AB et O. Ces quatre
groupes se rencontrent dans tou
tes les races humaines.

On peut, sans danger, transfu
ser du sang entre des hommes de
races différentes, & condition de
tenir compte des types sérologi~
ques. Cela suffit, croyons-nous,
pour démontrer l'ineptie de la dis
crimination raciale par le sang.

Maintenant, gonsidérons le ra-
cieme sous Vangle de la patholo-
gie raciale comparée. .

Les groupes humains sont-ils
égaux devant la Maladio:?



Docteur Joseph K. ©

Au compte gouttes .





































r galue

Le pirate Minichiello
sera jugé a Rome

_ Raphael Minichiello, le plus
extravagant des pirates de lair
se trouve maintenant 4 la prison
Regina Caeli et encourt, selon les
lois italiennes, une condamnation
pour détournement d’avions, en-
lévement de policier, port d’ar-
mes de guerre. La condamnation
peut aller'de:dix-sept mois &‘quin
ze ans de: priso : oa

Il-sera énsuité réclamé par les
Etats Unis qui entamera a ce su
jet une -procédure d’extradition.
Déja;. Je. Quartier Général améri



ain de VOTAN a faitzune.démar --

che auprés des autorités romai-
nes. Une copie du mandat d’ar-
rét lancé par la FBI a été envo-
yée aux autorités italiennes. Aux
Etats Unis, Minichiello peut étre
condamné 4 20 ans d’emprisonne
ment au moins ou a la peine de

- mort



4e Anniversaire de
ati;

Nous avons recu avec grand
plaisir Je dernier numéro du jour
nal sportif La Voix du Volle-
yeur qui, incidemment fétait le
inois dernicr, ie de anniversaire
de sa fondation.




La‘ Voix du Volleyeur est Vor
gane officiel du Volley Ball Club
d’‘Haiti dont le fondateur est, no
tre ami le professeur Max Be-
noit. Cest un journal instructif
qui renseigne sur les faits spor-
tifs du monde et aussi sur plu.
sieurs aspects de l’actualité loca
le. Nous présentons “nos chaleu-
reux compliments aux animateurs
du Volley Ball Club d Haiti, 4 La
Voix du Volleyeur qui pendant
4 ans ont lutté pour -apporter
leur quote part dans l'éducation

_ sportive de fa jeunesse haitienne.

Â¥

PHILOCTETE



On connait une affection qui
frappe spécialement la Race Noi
re : la maladie du sommeil. Cer-
tains ont easayé d’expliquer ce
lait par la coloration tégumen-
tatre. Si le Stegomya (Aedes) re
cherche la couleur blanche de la
peau, la Glossina palpalis, au con
traire, est attirée par la couleur
épidermique du Négre.

D’autres maladies semblent
plus particuliéres a tel groupe
racial qu’é tel autre; mais il fau
drait en chercher |’explication
dans les coutumes ou le mode de
vie de ces groupements.

C'est ainsi que Ia spurganose,
qui peut entrainer.ja cécité et
dont la fréquence a été observée
en Indochine, est due au fait que
des médecins indochinois, pour .
guérir des inflammations oculai-
res, appliquent sur les yeux du

- patient un batracien fraichement
écorché, porteur, le plus souvent,
de larves de Trématodes.

C’est ainsi que nombre d’habi-
tants d’Extréme - Orient sont
éprouvés par la douve du foie
(Glonorchis sinensis), pour = Ia
simple raison qu’au début de leur
repas.ils ont coutume de manger
des poissons rouges crus, ob sont

_ logés ces. vers...

“Mais: enfin, ce qu'il importe de-
_retenir, c’est que

ques qui vivent a Ia‘ surface de

notre planéte, sont incontestable

ment égaux devant la Maladie

ou Ja Souffrance.
A

cet égard, il n’y.a pas de
vilégiée





les’ individus, ~
aussi, bien que les, groupes.ethni- ..










“le son carosse doré. Elle a dit
a contréler

Languichatte
a New York

La Troupe Languichatte diri-

gée par Théodore Beaubrun et
qui se trouve en *ournée a l’étran
ger depuis qeulques semaines con
tinue de récolter des iuuriers.

Nous avions annoncé les grands
suceés qu’ont connus les représen
tations de la troupe Languichat

> te au Canada el nous avions dit

quelques mots du projet de Théo-
dore Beaubrun d’aller jouer dans
jes théatres de New Yorn, de Chi
- cago ete: © . .

tion de France - Amérique, orga
ne d’expression frangeise s’édi-
tant’ a New York, il cst inséré

un entrefilet qui parle de la vi-"

site du «Fernandel Hailien, Théo
dore Baubrun alias Languichat-
te et sa troupe qui présenteront
des spectacles en cette ville sous
les auspices de l’Allisnce Hai-
tienne de New York.Compliments
& Languichatte et aux membres
de sa troupe. :

Lea voiture lunaire, telle quelle sera construite

- Apollo 18 en 1970.

“ dans son

4 En effet, davis la’ derniére édi







, Aussitét. aprés avoir.” pronon-

cé@ son discours
Lutine, vendredi goir,.- au ban-
quet’ cléturant le congrés annuel
de la: - «Société interaméricaine
de presses, M.: Richard: Nixon
.est allé senformer: dans ‘sa re-.
traite de Camp + David pour
mettre la derniare main -ai dis
cours qu’il devait prononcer,lundi
soir, sur le Vietnam.S’étant vu o-
bligé de prendre position sur 2
grands. problémes de politique

" internationale, a trois. jours d@in
tervalle, le Président s’exposait
évidemment a4 voir’ Vattente sus-
citée par annonce du second dis
cours mesurée par. l'écho du pre
mier. Or, V’écho est maigre, et
méme médiocre,

Le «NEW - YORK TIMES:,
éditorial anonyme de
‘cea matin ot il s’efforce de déce-
ler les aspects encourageants de
Ja nouvelle politique latino - a-
méricaine de Washington, quali-
fie le programme esquisaé par
M. Nixon de -«modester. A une
autre page de Ja méme section
éditoriale, un de ses commenta-
teurs, M. Malcolm W. Browne,
. fait. ressortiy” séchement ‘l’absen-

ce de toute ‘initiative..et de tou-—

te audace dans ce premier dis-
cours en concluant son article
par cette constatation désabusée:
«Au moins, le message présiden
tiel sur ’Amérique Latine ne ris
que de mettre. en. fureur ni A

mérique Latine ni le Gongrés des °

Etats-Unis...»
ESPOIRS DEGUS.— ~

Le Président Nixon s'est ef-
fectivement abstenu de faire al-
lusion aux cent millions de dol-
lars que le Sénat se prépare &
couper dans les crédits de Y¢Al
liance pour le Progréss. Ce n’est

sans doute pas une simple coin- ~

cidence que les réactions les plus
favorables au discours de M. Ni-

xon, dont..on puisse faire état.

aujourd@’hui dans les milieux di
- Tigeants nord - américains, soient
celles de.Buenos Aires et de Bra
silia.

La plus défayorable est venue
de Caracas dont le gouverne-
ment, depuis la chute de la dic
tature du Général Perez Jime-
: 1958 est demeuré cons-

fidéle au processus.
titutionnel. On n’a pas été
surpris,’dans les milieux latino-
-"américains de New-York, de J’u
_nanimité avec laquelle les partis

pour le vol



Nouvelles du Nord

REUNION A
LINSTITUT DU CAFE

Les autorités locales, les Ex-
portateurs, les Spéculateurs en
Denrées se trouvaient réunis la
semaine. derniére 4 Vinstitut du
Café de cette ville ot, le Direc-
teur régional notre ami Mario
P. Blot, leur a fait part des heu
reuses dispositioins pyises par je
Chef de ’Etat pour promouvoir
la production du Café, notre den
rée de base. Mr. Blot a insisté
sur la nécessité d/améliorer les
techniques: de préparation ©‘ du
Café afin que le Café _haitien,
selon le.voeu exprés du Président
Duvalier conserve sa place de
choix sur le marché étranger
et pour que sa production s’in-
tensifie d’'année en année.

x x xX >.
LA ROUTE DE GDE.. RIV.
ST, RAPHAEL, Do

L’stat désastreux ~dans lequel
se trouve la route reliant Grande
Rivjére du Nord a St. Raphaél
en passant par Dondon doit rete
nir l'attention de tous ceux qui
sintéressent aux problémes de
développement économique de no
tre Communauté,

Et c'est dans cet esprit que
Yon voudrait conseiller au Poté-
Colé de transférer ses équipes
d’Hommes et. son matériel qui o-
pérent sur la route .. Ranquitte-.
_Pignon, sur la route ‘Dondon-St.
Raphael, deux centres de grande
importance économique ponr nous

- xxx
94EME ANNIVERSAIRE
DE-MGR JAN

Le 2 Novembre c’est la date. an
niversaire du grand-ami-de_ notre
Jou ‘ oni i

Marie. Jan, Doyen des Evéques
d’Haiti, 8éme évéque du Cap Hai
tien qui coule actuellement une
douce et paisible retraite. Il est
agé de 94 ans qu’il porte alle-
grement.

On a déja dit tout le bien que
Von pense de ce prélat qui a
consacré son ministére & moison
ner avec ardeur dans le champ
du Seigneur. Sa tache fut abon-
demte et belle. Tl est surnommé
l’Evéque Batisseur pour ses.mul
tiples préalisations — matérielles,
mais’ son action dans le spirituel
pet stout aussi profonde et sensi-

@ CO

Ecrivain, il a enrichi de bien
douvrages la bibliographie hai-
tienne. I] a publié sept oeuvres
documentaires.- sur Vhistoire’ et
l’Eglise d’Haiti dont’ 4 Colleéta.
Actuellement il prépare un ouyre
ge documentaire:sur la Cathédra
le de Port-au-Prince. v8
“ Bon Anniversaire, Mer Jan.

. xxx xX -

Lundi .27 octobre dernier « une
nouvelle école rurale a été inau
gurée A Bassin Caiman, Section
rurale de la Commune de Dondon
La direction de cet établissement
est confiée’ au Normalien Chris-
tophe Zéphir: ° Len

Une belle manifestation orga-

.hisée par. les Groupements Syn-
‘dicaux a ‘tharqué cette inaugitra-
~ tion. - -

, XXX, 2

La’ semaine dernféte un vieux
camion ¢Bogotas et une motocy
clette sont entrés. en collision
sur la route . Trou du Nord












Opinion sur le Discours _
“du 31 Octobre

aur.-.’Amérique -

vénézuéliens ont oxprimg lour dé
ception. nous espérions...>, a dit un Re-
présentant arti Social-Chré
tien auquel {appartient le Prési-
dent” Rafael \ Caldera,. et un .Re-
présentant “du parti. démocrate
des ancieng Présidpnts Bétan-
court et Léoni «Ii faut cher-
cher avec une loupe pour trou-
ver quelque chose de positif
dans le discours.>

Méme les Ministres des Af-

‘faires Etrangéres de lArgenti-

ne et du Brésil, gui ont souli-
gné l’un-et Vautre la «Contribu-
tion constructive> .de M. Nixon,
y ont ajouté quelques réserves
quant & l’insuffisance de certains
remédes économiques proposés.

LES LIENS DE L'AIDE
ECONOMIQUE,—

/ M. Mario Gibson Barbosa,
ancien Ambassadeur du Brésil
a Washington qui vient d’obte-
nir le portefeuille des Affaires
Etrangéres dans le nouveau gou
vernement de Brasilia, a regret-

té aussi, dans une interview ac.

cordée au Représentant du «Los
Angeles Times>, que latténua-
tion des «Liens» attachés & Vai-
de économique nord - américaine
soit plus théorique que’ pratique.
On. sait que 90% des fonds. ac-

cordés par Washington devatent-

étre dépensés aux Etats -° Unis>
M. Nixon a annoncé qu’ils pour-
raient étre employés également
en Amérique Latine. «Dans le
cas qu Brésil, a dit M. Gibson
ay «Los Angeles Times», un ‘ar-
ticle qui n‘est pas fabriqué chez
nous risque fort de ne pas étre
fabriqué non plus ailleurg en A-
mérique Latine, et nous serons
done obligés de continuer & Va-
cheter aux Etats-Unis.»

Les Etats latino - américains
auraient voulu, évidemment, @tre
libres de faire leurs achats n’im
porte of, aux meilleureg condi-
tions possibles. Peut-&tre était -
ce 1k trop demander, aux yeux

du Congrés.de Washington, mais.-

la déception a été non moins
grande en ce qui concerne Jes for
‘mules proposées par le Président
Nixon pour aider les ¢Républi-
ques - Soeurs> dans leurs expor
tations. Washington ne songe
nullement 4 leur ouvrir son pro
pre marché par des préférences
tarifaires. Le seul remédo envisa
gé par M. Nixon fait dépendre
les espoirs latino - américains
dune solution & Péchelle globale
c’est & dire d‘un accord général
entre pays industriels et pays en
voie de développement.

LOIN DE LA PLATE-FORME
DE VINA DEL MAR.—

Tout cela est done assez loin
de Ja plate-forme de Vina del
Mar, qui a tradui tau Prin-
temps dernier, les aspirations 6é-
conomiques de Vensemble du
monde latino - américain; et cet
te constatation s’applique méme
la ot, en apparence, M. Nixon
en_tenait expressément compte.

Dans I’éditorial —_relativement
satisfait cité plua haut, le «New
York Times», aingi, so félicite
de ce que le Président ait onvi-
sagé de conférer des pouvoirs ac
crus, pour administration du
programme d'aide économique,
au comité interaméricain de 1¢Al-
Hance pour le Progrés>. Mais M.
Malcolm W. Browne fait remar-
quer justemernt dans son article
également cité plus haut et qui
paraft ce matin dans le méme
Journal, que la plate-forme de
Vina del Mar attribuait ce réle
X un comité de coordination qui
serait établi par les Etats lati-
no - américains eux - mémes.
La différence ne pouvait guére
échapper aux intéressés.

Léo SAUVAGE,
(Extrait de «Le Figaro»)



L’avion détourné
sur Cuba
MIAMI (AFP)
Le Bi-réacteur’
Compagnie Nicaraguayeyne Lani
ca, détourné sur Cuba mardi ma
tin alors qu‘il se rendait de Mana
gua a San Salvador, s’est posé
a La Havane A 19 hres 19 GMT
aprés avoir fuit une breve escale
sur l'lle de Grand Cayman, dens
les Bahamas, pour refaire le
plein.
L’administration, fédérale’ de I’a-
viation américaine &@ Miami a dé-
claré que deux hommes armés a-
vaient détourné l'avion et que 25
passagers qui se trouvaient a
bord de l'appareil avaient été dé
barqués sur l’Ile de Grand Cay-
man. Un des deux ravisseurs a
été capturé au moment ot les
passagers descendaient de l’avion
mais son complice a alors mena-
cé de. tuer Vhétesse de bord s’i}
n’éfaitpas: immédiatement rela-
ché, Lea agents a Vavaient ap*
préhendé furent obligés de le lais
ser'xemonter dans l’appareil qui
décolla: pour:Cuba.

Lindsay réélu

--Le Maire de-N. YÂ¥., M John
Lindsay a obtenu la majorité sur
ses 3 compétiteurs aux élections
qui-se sont déroulées lundi 4 New
York, : :

Tl obtient. un nouveau mandat.

+ :



Bac 111 de la



AU FIL DES JOURS...

YVOLICOEUR

par AUBELIN

@ S

QUAND. LE CHEF DE
LA MISSION DE
COOPERATION TECHNIQUE
ISRAELIENNE AVEC HAITI
regoit [LAmbassadeur d’Israel
et Mine Yehiel Isar

...Hier soir, le Chef de la Mis-
sion de coopération Technique
intégrée d'Israel en Haiti, l’agro-
nome Moshe Konés:a regu gran-

. diosement le sympathique Ambas

sadeur de l’Etat d’Israch & ‘Port-
au-Prince, M. Yehiel Ilsar et sa
distinguée épouse Miriam.

Cette réception s'est déroulée
au Grand Hitel Oloffson.

Les invités étaient accueillies
a leur arrivée par I'Ambassadeur
et Mme Yehiel Usar et l’agrono-
me Moshe Konés,

Le nouveau Chef de la Mission
diplomatique israélienne a Port-
au-Prince a présenté ses lettres
de créance le jeudi 8- Octobre au
“Président & Vie de la Républi-
que, Dr. Francois DUVALIER,
Il suceéde.a ce poste, au Dr. Joel
Barromi qui a beaucoup travail-
1é au renforcement des liens d’a-
mitié déja solides existant entre
Haiti et l’Etat d‘Israel.

.Dans_ l’atmosphére . toujours
pleine ‘de chaleur humaine. du
Grand Hétel Oloffson, Al Seitz
et sa charmante femme Sue, et
Moshe lui-méme avaient ajouté
la verdure champétre de feuilles
de cocotier qui étaient considérés
Par certains comme des rameaux

Wolivier, symboles de la paix’ 4 -

laquelle réve Israel, pour conti-
nuer & faire pousser des choux
autres’ plantes, potagéres ct des
fruits de toutes sortes dans les
rocs dé Galilée ou dans le désert
du Negueyv. :

On voyait & cette’féte ot les
boissons coulaient A floc ct les,
tables garnies* étaient couvertes
de toutes les trouvailles culinai-
res les plus rares, l‘Ambassadeur
René Hyppolite, Chef du Proto-
cole, l'Introductiaur des) Ambas-
sadeurs 2t ides --"Ministres, Me:
Pierre Chavenel, Mme Mireille
Labissiére Charlier, Premier At
taché- du Protecole et son mari,
M. Roger Charlier du Départe-
ment des affaires Etrangéres,
le Secrétaire’ d’Etat sans. Porte-
feuille, Me. Simon vesvarieux, le
Secréta’re d’Etat de VAgricultu-
re, M.’andré Théard et Mine, ic
Sous-Seerétiire d’Etat de VAgri
culture, Dr. Achille Salvant et
Mme, le Nonce Apostolique, Mon
seigneur Luigi Barburite, |'Am-
bassadeur da France, M. Philip-
pe Koenig, celui d'Italie, le Com-
te Gastone Adorni J3racessi, ce-
lui de l'Argentine, M. Juan An-
tonio Pardo Argerich, celui
Guatémala, Dr. David Tercero
Castro, sa femme et ga fille, ’Am
bassadeur de Panama Dr. Jorge
Morales, l'Ambassadeur du Bre-
Bil M. A. B. M. Cadaxa, le Char-
gé d’Affaires des Etats-Unis, M.
Everett Melby et sa fcinme, de
nombreux autres membres de
VAmbassade américaine dont ls
Directeur de la section politique,
M. John Simms et sa femme, Je
Consul. Thomas Cummings, le
Directeur do la Section économi-
que, M. David Raynolds et sa
femme, la Seerétalre de, l’Amba-
sadeur, Mile Ann Eckweiler, M.
Harvey Leifert, Assistant Direc-
teur de Jl'USIS ete, le chargé
d’Affaires. a. i. due Canada
M. Géreld Spénard et ea
femme, le Représen. int Rési-
dent du PN UD, Ile Ba-
ron Walter de Selys Longchamps
ct sa femme, le Représentant Ré-
sident Adjoint, M. Frank TWart-
telt, le Représentant de 'OEA,
M. Roland Roy, dea Experts du
Programme de coopération tech-
nique intégréa de 'OEA, l'agro-
nome Joseph Eliab, du Program
me de Coopiration Technique
d'Israel et sa femme, les membres
de la colonie juiva en Haiti «t
leurs nombreux amis haitiens,
des membres de la Presse.

Ce fut une trés belle réception
au cours de laquetle Von parla
longuement des efforts de pro-
grés faits par Israel et de
la volonté de ce pays de
chercher et de trouve; une paix
durable avec ses cousins‘ arabes.

xxx

LES SIX VOLUMES
du Traité bannissant Cusaye des
armes nucléaires en Amérique
Latine remis au Rectewr de
UUniversité @Etat d'Haiti
par lAmbassadeur du Mexique

...Ce matin, au cours d'une im
pressionnante cérémonie I'Ambas-
sadeur du Mexique & Port-au-
Prince, M. Humberis Martinez
Romero a remis au Recteur de
T'Université d‘Etat d'Haiti, M.
Léonce Viaud, la collegtion d’oti-
vrages & laquelle a donné lieu la
signature du traité banissant t'u-
sage des armes nucléa‘res en A-
mérique Latine. Cette collection
comprend sim ouvrages. .

Ce traité'a 4té signé en Sep-

tembre dernier 4 Mexicg.

ll réunissait tous Igs pays de
TAmérique Latine des Carsi-
bes désireux de garantir leur sé-
eurité dans la Paix, l'Ordre et le
Travail. -

Haiti a été représcutés a cette
réunion. par le ~Sous-Secrétaire

d’Btat des “Affaires Etrangéres

Dr: Adrien“Raymond qui par sa

‘distinction et sa haute intelligence

a 6té Glu, Secrétaire Exécutif

pour les Affaires caribéennes au

sein du Comité .:Permanent, &
occasion de Ja premiére Session
exécutive qui s’eat tenue A Mexi-

co en Septembre.

- Cette collection d’ouvrages. con
tient. to (7) sée8; :. toutes





du

’MERCREDI 6 NOVEMBRE. 1960



: . OO rk
des: discussions auxquelles a don-
né lieu la signature de ce traité.

Ces ouyrages contiennent }’en-
semble des idées exprimées au
cours des longues et intéressantes
discussions pour Je banissement
des urmes 0 ires en Améri-
que Latine., .

Ce traité nous dit l’Ambasga-'
deur Humberto Martinez Rome-
ro est le seul qui ait la force d’une
loi internationale dens ‘e monde.

Kxzx
LiECRIVAIN JULIETTE
HAMELECOURT
a épousé Vindustriel Richard
D, Tober & New York
le 80 Octobre

. Nous nous réjouissons nvec

nos dis et charmants amis
Vindus américain Richard D.
Tober et Vécrivain Juliette Ha-
mélécourt Elkon experte en art
culinaire, & V’ocgasion de la gran-
de joie qu’ils connaissent par
leur mariage. : .
_ Juliette. était partie il:y a en-
viron deux mois pour aller voir
ses enfants Jacqueline, Babette
et Peter 4 New York. Jacqueline
et Babette sont mariées et Peter
pourmxit ses dtudes. Jacqueline
une grande artisite a épousé Rey
nold. Fabius et Babette est heu-
reusement mariée & un médein
américain. -

Au cours de ce séjour a New
York, Juliette, Propriétaire de
la Boutique Juliette, située a
Ventrée de Pétionville, a revu
son ami Dick Tober, propriétaire
d'une usine de Baseballs et de
sofballs en Haiti. Et ils ont dé-
cidé d’unir teurs destinées par fe
mariage. :

La cérémonie a été célébrée le
Jeudi 30 Octobre en sa maison a
New York par Carolyn Simon,
Juge a la Cour d'Appel de l‘Etat
de New York et ancien bras droit
de Nelson Rockefeller, en présen
ce ‘des: enfants de Juliette, de
son’ neveu Alexis -Bespoloff et
des membres de la famille de
Dick, - «7

M..et Mme Richard D. Tober
sont arrivés a Port-au-Prince,
lundi soir.
~ -lg continucroat de s'intéres-
ser & notre pays, eur chére Hai
ti ot ils donnent du travail 4 des
centaines d’haitiens. Its sont de-
cendus 4 la Villa Créole.

Ts ont établi leur -ésidence i
Storrs Connecticut.

Nous faisons ‘des. voeux com-
plets pour le parfait bonheur dc
M. et Mme Richard D. Tober.

xx x
LA GALERIE NADER
suggére a ses clients dinvesty
dans la peinture huitienne
pour des rapports annuels de 126,

...Désonmais, nous dit ie pro-
gressiste marchand de peinture~
Georges S. Nader, Prupriétaire
de la Galerie du mémg nom, s1-
tuée au No 104 de la Rue Bonne
Foi, j’invite mes clients a inves-
tir dans la. peinture haitienne
dont on suit Vefflorescence dans
le monde entier.

La Galerie Nader, richement
pourvue est complétement clima-
tisée.

Ses succes vont grandissants
avec, les — expositions auxquelles
elle participe aux Etats-Unis.
En achetant un ou plusieurs ta-
bleaux & la Galerie Nader le
elient qui précise qu‘il investit
regoit chaque arfiée \des intérét.
de 12% ail. est intéressé ao re-
vendre les oeuvres achetées.

Il y aura un fonds spécial pour’
payer des intéréts aux clients qui
voudront revendre les tableaux
achetés a la Galerie Nader.

- ‘Par contre si le client qui dit
vouloir investir ne vend pas les
tableaux & la date a laquele il
devrait toucher ses intéréts, il
devra payer des intéréts 3 la Ga
lerie.

La Galerie Nader invite done
ses clients a deécorer leur mai-
son tout en avemetant leurs re-
venus.

M. Georges Nader nous dit que
le meilleur investissement dan-
le monde sst l’art dont la valeur
augmente chaque année de 12%
et plus.

x XX

GRAND SUCCES DU

SUPER WESTERN

Les longs jours de la Vengeance
au Ciné - Paramount

. Rarement on a vu un film
faire salle comble aux trois séun-
ces du dimanche. -C’était le cas
dimanche 4 Paramount du
Western Les Longs Jours de la
Vengeance ou Face d’Anze avec
Vacteur des Super westerns Giu-
liano Gemma ou Montgomery
Wood.

Ce film a attir& une foule co-
lossale aux trois séanées.

Et la satisfaction a été totale
chez chacun des cinéphiles sortis
dimanché de cette salle de spec-
tacle. .

Ce film fera une longue et bril
lante carriére en Haiti,

x XX

NOS VISITEURS

a Au cours du dernier week-
end est reparti pour Chicago, M.
Charles Hill artiste. diplomé des
Beaux Arts de Chicago. ‘

Charles Hill que -nous avons:
rencontré la semaine derniaére au
Grand Hétel Oloffson en compa-
gai de notre confrére et ami, M.

umayric Charlier, Directeur du
Journal Le Matin et Secrétaire
Général de l'Association des Jour
‘ghlistes est le Propriétaire d’un

op A succés & Chicago, nommé
NATIVE SHOP. ®

Charles Hill” vend dans son -
«Native Shop». des articles im-











PROBLEME No, 428 F.





HORIZONTALEMENT
1 — Piutét bourbeux
2 — Qui a mébme composition

chimique — Venu
8 — Enveloppes — Sombre
4 — Rupiditg — Personnel

5 — Pour strrer
6 — Prépdsition — Corsonne
doublée — Sigle d'une institu-

tron thayitable
7 ~~ Rocolord — Nolo

H — Préfixe — Menues mon
nilen -- Pranom

) —. Saison — Rion

16 —- Cardinal -—- Fnldve un
organa

xx x

VERTICALEMENT —

I — Grandoe fadenr

Il — Pétille dans les verres
‘Petit chemin

TIT — Vole “principale — Pré
e¢de une spéctalisation

IV — Réduits en menus mor
ceaux
Vo — Arrét

VI — En arriére — Connu -—

‘Multitude

VIL — Mal & I’aise —Ne ré
gne i

VIII — Possessif —- Mot d’en
fant

TX — Liés — Pour appeler
X — Apéritif naturel — Pro
nom.

‘

SOLUTION No. 897 F.

HORIZONTALEMENT
Tiléphone — 2. RueHes; Ur
Cuitasse 4. Coté; 6. Otés;
— 6, TAU; Equité — 7.
clé; NT — 9
Eus.

a 4.
Inter
iro; Usées 8 Ft;
Thé; Onde — 10. Secoue;

VERTICALEM)NT.

\. Triest; Ers —- Il. Eu; Otait
— Ill. Lecteur; TC — IV. Elues;
Echo — V. Pli; Ley — VWI. Hé
roique — VII. Osa; Nus VIII. Sa
tie; Ne —— IX. Bus: Etendu ---
X. Ré; Restes.



Mesdemoiselles. Mesdames

eo.
o
e-
«a
?

So yaaa 8.



Ne vous faites plus de souci, pensez seulement
au CONFORT, 4 la SECURITE,
ala DISCRETION que vous procure
PROSAN D'HAITI S.A.
Voici pour votre confort, les serviettcs
hygiéniquement préparées, super - absorbant
et répondant aux possibilités de votre bourse.

EVEvet SANS -SOUCI *

plus frais, plus confortable, plus agréahle.
BN VENTE PARTOUT.





an
Le

chronometre

Girard-
Perregaux
Haute

Frequence

le plus precis

du monde

En 1967, les chronometres
Girard-Psrregaux Haute
Fréquence ont obtenu 73%
de tous les bulletins de
marche detivrés parl Obser-

vatcei:a chronométrique de
Iicush ate! dans la catégorie
Ges os cnes-bracelet clas-
fique:


vonnelle piisque réa-
hses car Jas montres strice
teie@nd ue vene.

Sans

En vente a

LITTLE SUROPE

GIRARD.

hraney

A’
ih

Chronométre Haute Fr



tribunal militaige de Gesa pour
avoly porté asatalance & un com-
mando Palostinion, a été Hbéréo
da prison aujourd'hui.

La joune femme qui appar-
thon, au personnel omployé par
lUnwra, avait falt appel, deman
dant le pardon des wutorités mi-
litnires Isradtionnes. do In bande -
dar Gaga et du Nord du Sinal, di
Aant gittélle riygréttait: sori “nete.
l4e commandant du . district a
pris ln décision: dtannoler ‘le “res
to do la peine, et’ Fatma “Najou-
lin eu ln possibilité de repren-
dye dés aujourd'hui son travail
n Uuwra dans ia bande de Ga-

ZAR,
TEL AVIV — (AFP)

‘Pendant une heure ct demie,
dus tits sporadiques de mortiers
ad partir du tertitoire Jordmien
ont été dirigés sur-la région du
pont Allenby, dans la Vallée du
Sourdain, Les forces Israéliennes
ont rispasté.

Par nilleurs, les correspondants
militaires Israéliens rapportent
denlement que des échanges de
‘irs de mbrlicr entre les forces
Tsraéliennes et Egyptiennes ont
eu lieu dans tes secteurs centre
ev Sud du canal de Suez.

Les correspondants militaires
Israéliens précisent que dans les
deux cas, front de Suez et vallée
du. Jordanien, il n'y a pas eu de
verte’s au cose Inracélien.

xx xX
LA SITUATION AU
MOYEN - ORIENT
APRES L'ACCORD
INTERVENU AU CAIRE

LE CAIRE, (AFP)

L’accord ‘conclu Lundi soir au
Caire}par M. Yasser Arafat,
président de lorganisation de li-
ber: ation Polestinicnne et le géné
ral Bmile BO US TAN Y.
Copnimandant en Chef de TAr-
mée Libanaise, en présence des
Ministres Egyptiens de la guerre
et des aifaires étrangeres, met.
fin en principe & 1a crise liba-
naise et marqué de Vavis des ob
servateurs, un tournant dans te

conflit du Proche Orient. Ce docu
ment important restera secret
et sera complété ultérieurement
par de nouvelles conversations A
Reyrouth sur des points de dé-
tails. On sait seulement de sources
officielles, qu'il a nécessité sept
heures de discussions serrées qui
reglent tous les points débattus
et qu’il garantit a la fois In son
veraineté, la sécurité, Vintégrité
territcriale du Liban et la liber-
té d'action des fedayin.

Cet uecord avait éte preccde
dimanche so'r d’un arréte ~ des
combats qui opposaient, depuis Je
18 Octobre, les commandos Pales
tiniens aux forces armées Liba-
neises. Cette tréve ferait place
a une réconciliation générale qui,
estirnent les observateurs = sera
sans doute difficile.

Selon un plan précis. les gué-
rilleros Halestiniens abandonne-
raient certaines des positions
quils oeeupaient sur le territoi-
re Lihanais nour étuhlir, avec
cette fois, droit de cité, dang une
région du Sud du pavs, délimitée
aves precision, proche de le 1.
ine armistice avec Terael, at
ani deviendrait le théfitre d’o-
pération des commandos. Pour re

PERDE OKUX

nue meen |

aren

équence a 36000 alt/h, auto-

matique, calendrler, boitier étanche 4 l’épreuve
des bains de mer, 39 rubis, avec garantie de

précision au porter.

Modéles classiquea ot devent-gerde ¢ en or 18 ct,

plaqué et acier.

“MONTRES DE-QUALITE
: VERSAILLES -- BIGIO FRERES
+ MAISON ORIENTALE








Tatinianne ob ‘Yarn

st Whéreralt loa voeeanen qu’e)
len pu falte ay cours dow événo
_Wwenta,

Evidemment, disent lea obser-
vateurs, tout n’a pu btre réglé‘on
nopt heures ot sur le papler.

‘La -erise avait revélé un pro-



ne sorvateurd nd’
quo“Hour la promidre f







la guerre dos 6 jours un gouver
‘Nentont @raboe:a' condlu: un @ddord
on bonne at dua forme avec la
~yéntatance “Palestintenno, ~ce tl
équivaut Ja reconnaltre ‘comme
un initerlocuteur valuable, On 4
vu aussi que te chef des guéril-
Téros Palestiniona, M. Yaisé “Ara

fond malajse, 11 faudra du tomps, fat, et ses Lioutenanta joulasaient

dola patience -ut ‘de? la Ail esse
¥ des: dotx *cbtGs pour! que’ lea rap-
porta entre Libanals et Palesti-
nions ‘devietment confiants. Mais

dotes et -déja, lo elimat est diffé

rent et, geste aymbolique, ido Ja
musique ct des chants folklori-
ques ‘Libanais ont été .-diffusés
lundi soir-sur jles: antenges de la
radio de la Palestine.
L’accord‘devrait encore ouvrir

la voie.pour un régtement de la
crise politique que- at le Li
ban depuis plusieurs mois de l’a

vis ‘des observateurs, l'une des
premidres taches deg autorités Li
banaises sera donc de faire -ap-
rouver le document par tous ‘les
eaders politiques, notamment
ceux qui-adéptent une attitude
réservée & épard de In resistan-
-ee ‘Palestinienne.

On notera que l'accord du Cai- §

re ne repose pas sur la notion
de vainqueurs ou vaincus, et qu'il
rétablit en quelque sorte le Sta-

tu-quo qui prévalait avant les é- §
vénements. Mais les observateurs 9
constatent due le président de Vor §

ranigation de Libération dela Pa

lestine, M. Yasser Arafat, et le Hy

chef de YEtat égyptien viennent
de remporter un succés de pres-
tige



Comununiaqué
‘de'Presse

Le prochain ‘Concours Interna-
tional de ‘Montréal aura lieu du

29 Mai:ay 14 Juin 1970 et ‘sera &

advessible ‘aux CHANTEURS
nés entre le 29 Mai 1985 et le
29 Mai 1950.
Les gagnants
la somme de $ 23,500. comme
suit: un prefmier ‘prix ‘de $ 10.
000; un deuxiéme de $ 5.000; un
troisiéme de $ 2.500; un quatrié

me do $ 1.500; un cinquiéme de §

$ 1.000; et ‘sept prix de $ 500.
La date
‘est. fixée -au ler Mars 1970. On

-est prié de s’ddregsér & Institut §

International de Musique du Ca
nada, 106, Avenue Dulwich, St.
Lamibért, P.Q., Canada. Par ca
blogramme: -Intermusics.

‘Les ‘corféurrents ‘devront étre
A Moritréal le 28 Mai pour ‘le ti-
rage au ‘sort dont dépend Vordre
de participation aux différerites

étapes du Concours.

Le ‘président Nasser notamment



-se: partageront §





mite d’inscription &




d'une-autorité-sutfisante “pour. int
poser wn. ceasez-lc feu a lenge
ble des commasndos qui. s’étaie
lancés dang Ja bataille et’ qui ap-

tions de résistance.

L'accord conelu Lundi & le sui.





Avendre
por cause.de départ
Articles divers, une chambre

& coucher, salon, ete.
‘Pour tous renseignements was.

dresser & l'Avenue Christophe
No. 81.

partenaient A plusicurs organisa-» :

Aucune autre camera: dans

le mende-ne peut apporter ce.
genre d’excitation dans la pho-
tographie. Déclenchez, Enlevez
la pellicule —- attendez une mi-
nute — Détachez le papier en-
veloppe. Vous avez une photo
toute préte en couleurs.

POLAROID
AGENT DON MOHR SALES CORP



Clout on "cola, et on raison de
la place oceupée maintenant par
Ja réniatance Palestinienne, que
PaeeaFA’ tu “Colre ost “interprets
por les olservateurs comme un
tournant dane Ia erlse du proche
Orient.








â„¢M, Aiphone, Maguet,- Made-
moiselle éetyue Bretous font
chantér ‘le ‘ldndi dix Novettib
7 hres 16 du
de ‘prise de: deuifl: “en
Sacré&Ooour de Tur
repos de lame *
Mme ‘Alphonse’
le+Jeudi 80

Cette annonce tient ‘leu d'in-
vitation sux pitétifa’ et ‘aitis.

P-au-Pce, le 4 Novernibte 1960




re a







sai. Ayez







Les vole entre >

- PORT-AU-PRINCE

HORAIRE A COMPTER DU 1ER JUIN 69

Vol 601 Départ
Arrivée
Départ

Arrivée

Vol 602

Pour toutes informations supplémentaires adres sez-vous a
de la Trans Caribbean, Cité de UExposition.

Tet. 3283 — 3974.
Airport ‘et Service Cargo 3085.

New York 12.15 p.m.
Port-au-Pce 2.15 p.m.
Port-au-Pce 3.15 pum.
New York 7.35 p.m.



-gont temporairement suspendus.





Mercredi a 6 h.80 PM,
Séance unique)

ion ae LA. FOULE

Batese: a B00-8t: 6:00.



CRIC CRAC CINE

Mercredi & 6 h..at 8 h..15
VAL TUE RASPOUTINE
Entrée Gde 1.00 et 1.60

“Yeoudi a 6 h. ct Bh. 15

DOMINIQUE
Entrée “Gdes 1:50 et 2:00



De Luxe Atte: ‘Ciné

(DELMAS)

Mercredi 4 { h. et 9h.
MISSION A HONG KONG
Bntrée 1 dollar par voiture

Jeudi & 7h. et 9 h.
MANON 70
‘Entrée 1 dollar par voiture



Oubliez ies bassins et les bains
pour développer; on ne dévelop
pe pas les photos POLAROID.
Ce n'est pas nécessaire d’avoir
la moindre idée en photogra-
phie pour obtenir de magnifi-
ques photos dés le premier es-’
-eette nouvelle camera.

La Compagnie ayant 24 années de Service dans les Caraibes

RDI — JEUDI — VENDREDI-SAMEDI

votre agent de voyage ou aux bureaux

P-au-P — Aruba — P-au-P et : P-au-P — Curacao — P-au-P

, entrée “Gdoa “2.50 et 4.00







Un ‘grand drama d'amour
Entrée “Gdea’1.60° ads 2.60

PARAMOUNT

et Bh.



Mercredi. a, 6 h.

-MANON 70
“Entrée 'Gdés 160 et 2.60

Jeudi a 6h, et 8h.

“PACE D ANGE

OU _; LES LONGS JOURS

?DE LA VENGEANCE ‘

Avec Montgomery. Wood.-
Entrée Gdes 3.00 et 5.00 .

CINE PALACE

Mercredi & 6 h. et 8 h, 15
COMMISSAIRE X HALTE
AUL SD. .
Entrée Gde 1.00



Jeudi a 6 h.
HELGA
Entrée Gde 1.00

ETOILE CINE

(PETIONVILL»s

et 8h. 15



Mercredi a 6 h,
JOHNNY COLT
Avee Robert Woods.
Entrée Gdes 2.00 et

30 et Bh. 80

3.00

Jeudi & 6h.
LES BICHES
Entrée Gdes 1!

30 et Boh. 30

50 et 2.50

—

CINE OLYMPIA

Mercredi (En permanence)
LES TURBANS ROUGES
Entrée Gde 1.00



Jeudi (En permanence)
UNE DAME AUX CAMELIAS
Entrée Gde 1.00

CINE ELDORADO

Mercredi &@ 6 h. et 8 h. 15
UN MEDECIN CONSTATE
Entrée Gdes 1.20 et 2.00

Jeudi a 6 h. et 8 h.° 3C
ROMEO ET JULIETTE
Entrée Gdes 2.50 et 4.00

CENTRE CULTUREL
AUDITORIUM

Mercredi & 7 h. P.M.
UN DOLLAR ENTRE
LES DENTS

Entrée Gde 1.50



Jeudi a 7 h. P.M.
HISTOIRE DE RUTH
Entrée Gde 1.50

' CINE SENEGAL
Mercredi a 6 h. 15 et 8 h. 15
CLINT, L'HOMME
DE LA VALLEE SAUVAGE
Avec Pernands SANCHO,



Jeudi a 6 h. 15 et 8 ho 15
LE REQUIN

EST AU PARFUM
Entrée Gdes 1.00 cet 2.00



CINE STADIUM

Mercredi (En permanence}
JE VAIS... JE TIRE...
ET JE REVIENS...
Entrée Gde 1.00

Jeudi (En permanence)
(Sur demande)
UN MEDECIN
Entrée Gde 0.60

CONSTATT:

CINE UNION

Mercredi a 6 h. 15 et Bh. 15
3 S 8 PASSEPORT

POUR L'ENFER

Entrée Gde 1.00

Jeudi, @ 6 h. 15 et Bh. 15
DES ARDENNES A L'ENFER
Entrée Gde 0.60

MONTPARNASSE
Mercredi a 6 h. 15 et 8 h. 15
QUATRE HOMMES
A ABATTRE
Entrée Gde 1.00
Jeudi &4 6 h. 15 et Bh. 15
REQUIEM POUR
UNE rANAILLE
Entrée Gde 0,60



Drive in Ciné
(DELMAS)

Mercredi & 7 h. (Séance unique)
LES DOUZE SALOPARDS
Entrée 1 dollar par voiture
Avec Lee Marwin.

Jeudi a 7 h. et 9 h.

18 ENTRE LES DENTS
Avee Tony Anthony.

Entrée 1 dollar par voiture

A LOUER «—

Compartiments spacieux pour
Bureaux .a louer A étage de
Vancien Building de Ja. Sedren,
Rue Américaine,, S‘adresser au
Journal.

Attention !
Cours de Grammaire
Me. Constant D. POGNON
rappelle aux éléves de la classe
de Quatriéme (4e) que le Cours
de Grammaire et de Style qu’il
dispense gratuitement 4 leur in-
tention. commencera le’ 8 Novem-
bre 1969, a 8 Heures du matin,
et se foursuivra tous les same-
dis au local du Centre d’Educa-
fen, Scolaire, sis au No. 24 de
la Rue cteur Audain, praés d
Pont Saint-Géraud. P .

Participation...



aux frais






































MEROREDI 5 NOVEMBRE 1069





VOTRE, HOROSCOPE

Pa r KF rences D rake









DAGOBERT, PUISQUE
=TUVAS.CHEZALE <<
PARFUMEUR, ACHE.
{ ENO! UNE DOU-
A ZAINE BE Bt

(ME FAUT DES | AMES DE RASOIR,
UR Le? TUNE. DY CREMESA-RASER ET
he! UNE OOUZAINE
DE BIGOu:












nt APRES vOS
CHEVEUX ?








Cherehes ia eeotion correspondan! au.jour de votre anniversaire
do nalssance et vows trowveres lea perepedtives que vdus -
Ngnatent. lea autres pour dematn.

Droit de reproduction totale ou partiolla réeervd.
Propricte King features Syndieuts — Rwoluatvite

«LE NOUVEULSTE>
JEUDI 6 OCTOBRE 1969

21 MARS AU 20 AVRIL (BE 24 SEPTEMBRE AU 28 OC- $9
LIER) ; Vous accomplires da- TOBRE (BALANCE) : Ruespec @&
vantage que vous le pensez. -tez le bon ordre qui veut quo les
‘Tous les problames ot les situa- faites et les connaissances précd- §4
tions ne seront pas ausal diffici dent les justes solutions, Quelle
Jea qu’lle Je semblent en surface. que soit votre position, voys.
Continues A creuer votre terrain. monterez*et vous commenceres







Fs

et

‘Christofle - NOUVELLES de PUSIS

LE PRESIDENT NIXON vialent recevoir de aide des NIXON APPUIE aJ’ai Vintention ‘dutitsen les

aS SO ee

.dég maintenant d’intelligentes

21 AVRIL AU 21 MAI (TAUR démarches. Couverts, ménageres, PS DESIRE UNE NOUVELLE Etats Unis, side consistant on LA DECISION DE ressources dont je dispose pour
REAU) : N’anticipez pas )’échac . €% ASSOCIATION AVEC argent, machinerie et équipe- LA COUR SUPREME aider, de toutes les maniéres pos
ni ne croyez au succes immédiat. 24 OCTOBRE AU 22 NOVEM | ‘a WAMERIQUE LATINE ment. : “WASHINGTON — (IPS) sibles, & son application. Je dé-
Un peeranme consclencieux Se BRE (SCORPION) : Journée bg ‘Par Gérard A. DONOHUE Bien que les officiels améri - Le Président Nixon vient de mande 4 tous les amérigains, ct
unc attitude optimiste vous aide ponvenant A Ja révision de vos ti b ] rt 7 cains aient .certginement eu leurs mettre de faire tout co qui particulisrement a ceux qui occu
ront A surmener les difficuMés projets. et de vos méthodes mé- ™m a es, couve Ss REDACTEUR A LIPS propres opinions quant au genre est en son pouvoir pour que eit pent des postes de’ responsabili-
et les tiches agagantes. me A une échelle mineure. Res co itt ee ue tmmportant_ i nie projet gui, aurait eu le plus appliquée Ia récente décision do 16, d’oeuvrer de concert dans la

22 MAI AU 21 JUIN (GE. %€% 9 forme et prét pour de o4 OP tons — souligné par le Président © Gunt ae vucune dacision tnila, {2 Cour Supréme relativement recherche de solutions A Ses pre
MEAUX) Activité de plein air plus grandes ct meilleures possi- pour ebe etc... - Nixon, dang son discours de ven — térale. . a ja fin immeédiate de la ségré blémes, conformément a la déci-
transports, agriculture, industrie bilités. 9 bs dredi soir est un changement de. Tout au contraire, ils‘ont de- gation raciale dans les écoles a- sion de la Cours mereredi
publicité et occasion sont favori 24 NOVEMBRE AU 21 DECEM Be base dans lattitude des ‘Etats- mandé aux européens de détermi MEricaines, fa elie existe en- var-la Cour ‘Supreme vise plus
sos. Une main ecalme et un cs“ . 4 5 Unis envers sos voisins de l’A- ner si, par exemple, les turbines ©°TS: eg tate ate DAT ID px se pl
prit réfléchi seront indispensa- BRE (SAGITTAIRE) : Les fac our tou ; On mérique Latine. pour Mindustrie électrique fran - Si tous Jes américains oeu- purticuli¢rement quatorze dis-
bles. - teurs négatifs ne vous géneront " SJ Si ce changement est réalisé, aise constituaient un facteur vrent. de concert, a déclaré M. tricts scolaires de I’Etat du Mis

oe

22 JUIN AU 23 JUILLET Pas si vous gardez la. situation il peut avoir des implications loin . plus vital au développement de Nixos, il sera possible de résou sissipi, dans le Sud des Etats -

(CANCER) : La conjonction s- main, étudiez les «pourquoi»? e ) taines, non seulement pour les |’Europe tout entiére que des ou- dre les problemes pratiques et Unis, mais elle est applicable a,
timule vos tiches intellectuelles, et Prenez, tout le Jong de votre les circonstances ° oy Etats-Unis en ce qui concere tils et des machines pour les humains qde pose Vapplication Vensemble du territoire améri-
votre ardeur et vos ambitions route, les mesures — indispensa- C ‘be @ ieurs relations avec les nations de usines belges. de cette décision. cain, La Cour Supréme a déeré
hien orientées. Si vous étes im- bles. 5 % Amérique Latine. mais entre Si chaque nation européenne . . té qu'aux termes de la Constitu
pulsif ou bousculé, vous irez vers ) e . les pays de l’'Hémisphére Occiden avait uniquement pensé a ses - Dans une déclaration lue jeu tion Américaine, il n’est plus
des mécomptes. Soyez construc- 22 DECEMBRE AU 20 JAN- } *: % tal ecux-mémes. Quoique, théori- propres intérét,s il y aurait cer- di aux journalistes par le Secre possible d'autoriser de nouveaux
tif et évitez des erreurs. VIER (CAPRICORNE) : Ensei- anniversaires O «nement, tous les membres de tainement eu des conflits et des taire -de Presse dé . la Meison délais dans la déségrégation ra
gnement, travail et recherche fa } ‘a VORA soient égaux, les Etats- récriminations et la résurrection Blanche, M. Ronald Ziegler, le ciale des écoles.

24 JUILLET. AU 28 AOUT vorisés. Le succés est possible an .2 Unis en raison de leur impor- de l'Europe aurait, sans nul dou- Président a affirmé que la «Cour Le Gouvernement de M. Ni-
(LION) : Si vous étes né avant sur les chemins et en des lieux b te & tance par rapport aux autres te, été retardée de plusieurs an- Supréme ‘s'est prononcée d'une xon avait cherché a obtenir un
le 30 juillet : Prudence dans les qui peuvent sortir de 1’ordinaire. ap mes, mariages. a pays en tant que plus grand ex- Nees. tos . . maniare décisive sur la fin de délai de trois mois pour l‘appli-
questions sentimentales et les sec / R) portateur, plus grand importa- L'organisation officiellemetit jg ségrégation raciale dans les cation de la déségrégation racia
teurs domestiques. Pour tous : 21 JANVIER AU 19 FEVRIER wi tenr et pourvoyeur d’aide, ont chargée de promouvoir la réha- geotess, le dans les*quatorze districts sco .
Réléchissez avant de parler et al (VERSEAU): Si vous étes cons été. selon I’expression de George bilitation | des nations européen. _ Il a en outre déclaré qu'eI! jaires en question, affirmant
ler au pas avant de courir si ciencieux et remontez jusqu’aux Owell. «plus égaux que les au - coopération ‘eonomiaue Me PE 8 ’y a naturellement des problé- qu'une mise en vigueur immédia
vous voulez éviter les piéges. bonnes sources, vous aurez des tres» aue oe u- mes pratidues et humains qui se te des plans de déségrégation

Inévitablement, ceci a causé du Tope. Elle s'est révélée un tel
reasentiment en Amérique Lati- Succes ih elle continue encore “a
ne mais les latino - américains OPerer Ge nos jours, mais sous le
wont pas toujours été sensibles nom d’Organisation "pour la Coo loi, je suis sir que nous pour- dans Venseignement pour les élé

. . avantages exceptionnels. La com
21 AOUT AU 23 SEPTEM- préhension vous sera un de vos
BRE (VIERGE) Bonnes influen- pjug précieux atouts.

posent. Si nous veuvrons tous en causerait du chaos, de la confu-
semble et si nous respectons la sion et.un recul catastrophique



cos de Mercurl. Accomplissez . Lenti 4 2 ces é
le maximum quand le temps a 20 F ER AU 20 MARS aux sentiments et aux eroyances " pération et le Développement E- rons surmonter ces difficultés. ves de ces écoles.
occasion vous tofait eee te. (POISSONS) : Une superbe po- Unis qui vivent aux Etats - Le mot «Europe a été aban-
Menvisen Pe hated] at “le atime sition de Neptune stimule vos Dans gon premier grand dis - Gonné et remplacg par celui de :
leront vos qualités. ee "dons _ d’artiste, vous encourage cows sur l’Amérique Latine, M «Développements quand le Japon : °
- vers des nouveaux essals pour Nixon a demandé de laction — se joignit & VOrganisation. Ce , Recettes Sim les
des entreprises qui peuvent avoir un mot qui d’ailleurs revient sou changement de terme visait 4 . p fe
~ AVIS échoué mais qui ont conservé vent dans son discours — de la ‘mettre l'accent sur le fait que ‘ ‘

part des Etats Unis et des nations les pays membres de !'Organisa-

latino - américaines en vue de tion travaillent plutot 4 aider de Cuisme Haitienne

réduire ou de mettre fin a cette les nations en voie de dévelop-

L’Administration Générale des leur valeur.

Contributions porte a la connais
sance du Public en général et _SI VOUS ETES NE AUJOUR

plus particuliérement a tous cet D’HUI : Vous réfiéchissez vite inégalité. pement. . : :

ui Pont aetreinte a carte et agissez avec une promptitude a ‘Président Nixon a lancé Si la nouvelle association doit par NINICHE
d'Identité qu’un délai expirant égale’ mais vous risquez de vous un appel aux pays latino. - amé conneitre du succés il sera Wu. : : .

au 31 Décembre 1969 leur est ac braler et vous n’étes pas pru- ricdins pour qu’cils assumeént con tot sage de se souvenir dés le- . P

cordé pour le paiement de la dent. Vous aimez collaborer a- jointement un réle_ primordial ¢0nS du Plan Marshall et de

Carte d’Identité. , vee des gens gais. Le voyage sti- . dans l’établissement des priorités Vexemple de coopération tracé

é i é i - PIMENTS DOUX EN SALA- gnons et d'oeufs durs, de persil
Pass dé s mtule vos facultés créatrices. La au sein de l’Hémisphére, V’éla- par les nations européennes, | - gnons | s :
vue par Ce surtaxe ae finesse de votre esprit et votre boration de programmes réalistes exemple _ précurseur tout aussi DE.— Peler les piments doux. émince et des dés de jambon, sel
tre les retardataires ppliquee con attitude droite sont remarqua- ct Fexamen minutieux et cons - /|’Association de Libres Echanges Les mariner dans de l’huile, du et poivre. Servir comme — hors
P-nu-Pce. le 3 Novembre 1969 bles, comme aussi votre impavi tant de leurs propres réalisa - ‘e I’Europe que de l’OTAN et jus de citron, des rondelles d’oi- d’oeuvre. —
ue verre dité’ et votre persévérante éner- tioriss. de toutes les autres organisa - Le Livre de Cuisine de Niniche es vend dana toutes ley libratrier

Bt il a promis que les Etats- tions qui Servent & des fins mul
Unis ne prendraient aucune déci tiples. ' .
sion sur les questions de commer Comme la fait remarquer M.
ce affectant les pays de l’Amé Nixon, avec tant d’insistance
rique Latine sans d’abord les con dailleurs. dans son discours du
sulter. 31 octobre, jes Etats Unis ne

En écoutant le discours du Pré Pouvent dicter la voie & suivre
sident Nixon, on a pu se rappe- leurs associés. Ils doivent ac-
Jer les raisons du succes mar - cepter le fait que certaines na-
quant du Plan Marshall congu tions ont des systémes politiqu:s
pour la reconstruction de I'Euro- - dui agacent Tes nerfs des améri-
pe aprés la Seconde Guerre Mon = Calns; ils doivent en outre pren-

Franck STERLAN gie. ¥
Directeur Général. :





* Le Dr. en coupe bien connu
La cirection du IOPULAR sols le nom de ¢Boss Difficile>
TRAVEL SERVICE avise leg in Vient de placer une lu'miére rou

téresses purticulierement legs au- &e & la devanture de sa_bouti-
tres Agences de Voyages, les au due de coiffeur située a Ja Rue

conséquence sex clients & réeln- fonctionne «Boas Difficiles tient
mer tous les papiers qu'ils lui au toujours le maillet.



torités de Vimmigration et de 1 Montalais (bloc compris entre diale dre en considération lu fierté et

migration el les Anbaseades qu’i les rues Pavée et des Miracles). Les Etats Unis n’avaient pas [a sensibilité de leurs — voisins. 55-5 Aateam ZA
partir de cette date elle a cessh C’est pour indiquer f& tout un Glaboré euxamaémes le plan pour Mais, en mame temps, les pays ; “TAXES
coutes Bes opérations, Invitant en chacun que lorsque ce signal la reconstruction de P’Europe. de lAmérique Latine doivent. INTERNES

Tout au contraire, ila avaient de CUX aussi avoir un certain sens
mandé aux nations européonnes de responsabilité pour mettre de

rnient confiés, Francois Léopold Smith alias . de se réunir ensemble ot do dé- °oté certaines ambitions indivi-
. «Boss Difficiles se tient A la LISEZ {inir ellesmémes ce qui devrait ‘uelles pour le bien de [’Hémis-

Elie ANDRE. Rue Montalais (bloc Pavé et Mi- atre fait — par oxemple, quelles Phére Occidental, de sorte que

Directeur - Propriétiare, — racles). «LE NOUVELLISTE> industries et dans quels pays de- 18 ressources consdcrées A leur

pays soient plus efficacoment u-

Pee n ee nee nee

du Sud.



@ Avis Professionnel
Dr. G@rard Frédérique
Ophtalmologie — Ote-Ryno
Clinique au Centre Médical de
Port-auPrines 27, Chemin des
Dalles.
Heures de visite : 749 h am
8a 6h pm.







| | _ Achetez aujourd’hu:
. Vous traverserer jes fétes de fin @année 1969 en douceur et vous prendrez le virage 1970 en g la Montre de demal n
toute confiance et en toute sécurité dans une de ces fameuses voitures FORD que vous:pouvez adthirer @ LA lare MON TRE AUTOMATIQUE FABRIQUEE
© Gla Salle @Exposition du Département de Ventes des produits FORD a la rue des Casernes, tout pres 2 DANS LE MONDE.
_ a. du Rond Point de PExposition. Vous n’aurez que la difficulté de choisir entre Ia splenidide: SPORT

CAPRI de luxe dotée d’un moteur de 1600 cc, ou la déja fameuse FORD 15 M, XL, a quatre 7 —_
V9, a, Te

portes, moteur de 1500 cc a traction avant, ou encore Ia confortable et solide FORD 17 M, ; SAL

a@ 4 pertes, moteur de 1700 cc, sans mentionner toute une gamme de véhicules, des plus





économiques aux plus luxueux. Noubliez pas gu’en achetant ‘FORD, vous vous assurez ere le aod a Pre ers Uae)

¢ les services de mécaniciens compétents et les avantages Wun stock de pieces de rechange toujours

renouveleé.



EN VENTE A L/HORLOGERIE E. BERTHOLD
. RUE DES MIRACLES No. a3.






9000600000000000000000060











APRES LES DESORDRES
A QUEBEC
QUEBEC (AFP)

Le calme est revenu d Québec
aprés les désordres qut se sont
produits vendredi soir autour du
Parlement. La manifestation or-
Raniaée par le «Front du Québec
Francais, qui groupait quelques
20.000 francophones protestant
contre la politique linguistique
du Gouvernement de M, Jean Jac
ques Bertrand avait élé dispersée
par la police mais quelque 2.000
irréductibles se sont dirigés par
petits groupes vers Ie centre de
Ja ville et se sont livrés A des
actes de vandalisme. Une trentai
ne d’arrestations ont été opérées.

Le but de la manifestation 6é--

tait d'obtenir Ie retrait d'un pro
jet de loi qui tout en consacrant
le francais comme langue de la
majorité de VEtat de Québec éta
blissait officiellement et pour la
promiére fois le droit au libre
choix, pour Jes parents, de la lan
ruc d'enseignement de leurs en-
tanta anglais ou le francais.

xxx
SUR LA MENACE DE
DEMISSION DE THIEU
La décision du Président Thieu
de démissionner au cas oti les sud
vietnamiens n'accepteraicnt pus
son programme d'acticn, consti-
tue, selon Ies observateurs une mi
se en garde du Parlement contre
toute critique contre les récentes
réformes financiéres de son Gou-
vernement. I] leur a fait com-
prendre que ce nest pas seule-
ment une crise ministérielle qu’ils
ouvriraient mais une crise de ré
gime. Thieu avait exprimé cette
‘décision dans un discours pronon
cé en fin de la semaine derniére
et avait repris le theme vendredi
a la réception donnée 4 la Cham
. bre basse A l'occasion de lu féte
nationale.

x XX
BARNARD CONTRE
LAPARTHEID

LE CAP.—
Devant la Chambre de Com-
merce du Cap, le Professeur

Christian Barnard, Doyen de la
greffe du coeur, a évoqué quel-
ques unes des questions embarras
santes qui lui sont posées au ha
sard de ses déplacements a 1’é-
tranger sur la politique d’aper-
theid de l'Afrique du Sud. II a
en méme temps demandé 4 ses
compatriotes a’adupter une poali-
tique plus progressiste sur cette
question. .

Mais il a souligné qu’il
avant coul un médecin et
un homme politique ot a rejeté
Voffre qui lui Cwit nite de se
présenter ao des élections législa
tivex 2ous Vetiquette Tun perti
d'opposition.

etait
non

xxx
LEo SIX PIRATES REVENUS
DE CUBA
ALBANY (AFP)

Les six pirates de lair qui ont
décidé de quitter les Etats Unis
pour Cuba lavaient fait apparem
ment pour manque de travail,
probleme de mariage, et désaffec
lion pour la vie américaine. Ts
pretendent maintenant avoir
changé d’opinion & propos de Cu
ba. Ils paraissent trés heureux
de retourner aux Etata Unis et
cela leur au ¢lé nossible grace a
dex démarchen effectuéer par Vin
termediaire de VAmbassxde — de
Suisse in la Havane.

Cos six homes sont
J. Boynton, Mich, Thomas

Thomas
G.




























AU CAPITOL

Du Lundi 3 au Mercredi 5 Novembre 1969
a 6 Heures 30 P.M.

(Séance unique)

Loin de la foule Déchainée

SLLILIAASLSD SDA AAA ALA-

tone

an

Avec : Julie



‘Aldrin et Michael

Washington, Phil; Ronald T. Boh
le, Ind, Robert L. Sandlin, Tox;
Raymond L. Anthony, Bal et Jo
seph ©, Crawferd, Fla.

xxx

EUA LANCERA UN
SATELLITE ALLEMAND

Dans Je cadre du programme
de coopération spatiale avec 1’Al
lemagne de |’Ouest, la NASA a
annorteé qu’elle lancera demain un
satellite construit par les alle-
mands pesant 157 livres et desti
né & des expériences - scientifiques
Ces expériences serbnt conduites
par des experts allemands ct pro
cureront des informations = sur
les xadiations de la ceinture ter-
rienne, sur Vactivité des particu
les du soleil et autres choses en
core, , af

xxx .
LA COOPERATION
SPATIALE: FRANCO -
SOVIETIQUE
MOSCOU (AFP)

Des savants et techniciens sa
viétiques vont se rendre dans les
Hes Kerguele, Iles frangaises si-
tuées au- sud de l’Océan Indien,
pour y monter une station d'ob-
servation photographique d’chjets
spatiaux. Un protocoie d’accord
a été signé dans ce sens entre le
Centre National d’études spatia-
les et le Conseil pour la Coopéra

‘tion Internationale dans l’espage™

Ce Conseil pour la coopération
internationole dans l'espace. Ce
Conseil établi .auprés de l’Acadé
mie des Sciences de ’URSS eat
présidé par |’Académicien Boris
Petroy. :

Recevant un groupe de journa
listes scientifiques francais, en
voyage en Union Soviétique, M.
Petrov a souligné l'intérét que
V'URSS portait & la coopération
spatiale avec les apéciulistes fran
Cais.

xxXX
LES COSMONAUTES
AMERICAINS AU JAPON
TOKIO (AFP)

Les Etatg Unis sont préts &
coopérer avec l'Union Soviétique
ou toute autre Nation pour l’ex
ploration de l’espace, a déclaré
mardi Neil Armstrong, Commun-
dant du vol Apollo 11, qui fait
une visite au Japon avee Edwin
Collins, les
deux aulres cosmonautes d’Apol-
lo-11.

Evoquant les futurs voyages
spatiaux, les cosmonautes ont ci-
té comne ameliorations suscepti
bles d’y étre apportées une meil-
leure nourriture, des communica
lions télévisées entre la terre et
le vaisseauyspatial et de la musi-
jue. 4

Dans laprés midi de mardi,
les trois cosmonautes ont été re
gus en audience pai i’Empereur
Hirohito et Pimpératrice Naga-
ko. Hs ont été décorés de \’ordre
de Ja culture, la plus haute dis-
tinction japonaise par le Premier
Ministre M. Hisaku Satu.

x x x

SUR LE REJET DE LA
CHINE POPULAIRE
A L'ONU

NATIONS UNIES (AFP)

Parlant pour les Etats Unis a
l'Assemblée Générale des Nations
Unies M. J. Irving Whalley, mem
hre du Congrés, a rejeté la réso
lution albannise demandaut 1’ad-
mission de Pékin A VONU ct Vex
pulsion simultanée des représen-
anta de Formose en déclarant

qu'une telle décision représente-

Entréé’Gdes 3.00 et 5.00

_fane ressemblance avec ce

' Melles Jeanne,

rait un-paa en arridre car elle
encouragerait Vintransigeanco de
Pep et Berait une injustice. fla
grante A l’'égard d'un état mem
bre.

xxx
POUR DETECTER LES
PIRATES DE L’AIR
WASHINGTON (AFP)

Si. vous: avez‘ tine barbe, parlez
espagnol et possédez un appsreil
de prothése métallique vous ris
quez désormais d‘avoir des ennuis
lorsque vous prendrez l’avion aux
Etats Unis.

L’Administration Fédérale de

Pavidtion a en effet regu l’accord
du Département de la Justice
pour mettre en application un
systeme de dépistage des pirates
de lair qu'elle expérimente dis-
eretement depuis 8 semaines

le systeme, partiellement révélé
mardi par un fonctionnaire de la
‘FAA devant une sous commis-
sion du commerce ‘de lu Chambre
des représentants, est basé & la
fois sur l'allure physique des pas
sagers et sur la détection élec--
tronique des armes,

A Vaide de son expérience les
détournements d’avions, ladmi-
istration américaine a établi un
ortrait robot du pirate de lair
et une analyse de son comporte-
nent. Les passagers qui offrent

por-
trait robot sont Vobjet d’une sur
veillance attentive dés leur en-
trée dans un Aéroport.

En outre tous jes passagers a
vant leur embarquement, passe
ront sans le savoir a proximité
d'un apparel électronique détec-

teur d’instruments métalliques sus

ceptibles de distinguer un révol-
ver d’une innocente fermeture é-
clair. Mais il risque toutefois de
sonner devant une jambe artifi
cielle ou méme un porte cigaret
te en argent.

Lorsqu’un passager d’allure
suspecte aura fait sonner le ra-
dar il sera fouillé avant d’étre
autorisé & prendre place dans l’a
vion,

Cette méthode de détection des
pirates a été expérimentée sur la
ligne Eastern Airlines” pendant
3 semaines avant que le Départe-
ment de la Justice eut donné son
accord, La FAA négocie mainte-
nant la mise en oeuvre du systé
me avec les autres compagnies.

Le Représentant de ia FAA a
toutefois reconnu que le systéme
étail essentiellement basé sur l’ex
périence des compagnies améri-
caines avec les Pirates politiques
voulant aller & Cuba. Il a admis
que Ratacle Minichiello, la téte
hrulée qui a détourné & la fin
de ia semaine derniére un Boeing
de la TWA vers Rome, n’aurait
pas éveillé les soupgons des ins-
“ pecteurs,



Carnet Social

Le 8 Novembre ramenait |’an-
niversaire de naissance de notre
attachante lectrice Mme Suzie
Jean-Jacques. Nous lui. faisons
des voeux tardifs mais sincéres
de santé et de réussite.

Ad multos annos, Suzie.
a

Exposition de
Peintures haitiennes
a New York

Une exposition de peintures
nnives par des artistes haitiens
ac Lient actuellement et jusqu’au
18 Novembre 4 la Nouvelle Gale
rie Naive de Léon Chalom, 1288,
Madison Avenue entre les 91e et
92e Rues de New York, annonce
France - Amérique.

Décés de Vve

Pierre Faure

Pax Villa annonce le décas
survenu 4 New York Ie 3 Novem
bre de Madame Veuve Pierre
FAURE née Germaine Allien.
En cette douloureuse circonstan





ce, Pax-Villa gt Le Nouvelliste pré

sontent leurs sincéres condoléan-
ces & ses fils Mr. Je Docteur
Gérard Gros, Mme et enfants,
Mr. Seymour Gros, a ses Soeurs
( Lydia et Alice.
Allien, Mme Simone Allien, Mme
Charles Maignant et son épouss,
& Mme Veuve Jean Blanchet et
famille, A son frére Mr. Armand
Allien, Mme et famille, aux fa-
milles Allien, Blanchet, Murat,
Deschamps, Maignant, Pradel,
Dorsinville, Jéréme ainsi qu'a
tous les autres parents et alliés
affligés parce deuil.

Les. funérailles de Madame
Veuve Pierre FAURE née Ger-

maine, Allien seront chantées le’

’ Lundfi 10° Novembre a 4 heures

de Vaprés - midi en l’Bglise du:

Sacré - Coeur de Turgeau. Le
convoi partira de la Salle Pa-

: roissiale ola dépouille mortelle

Bera oxposée dés 2 Heures. —

Mort de Ida Painson

Nous avons appris avec infini
ment de peine Ih triste nouvelle

- de la mort-de Mlle Tda Painson
R.. survenue hier soir vers les 8 hren




srailles auront lieu av
eur le jeudi 6 Novem

~ bre 1969;- exposition Salle Parois
a aiale ‘dég:2-hres P. M.

“Nous -présentons en. cette dou-.
Joureuse-circonstance nos. condo-
“Iéances & gon frére



. M. Albert:
Paingon et Mme, a sa niéce::Ma:
= We > Lisette Painson ainsi qu’

4 tous Jes autres parents et alliés. “

Kurt Lamm, sécrétaire généra
de la U.S:A. Soccer. Football A:
sociation, ‘a écrit. la‘semaine de
nidre 4 80n homologue de la Fé
dération’ Francaise de Football,
Fernand Sastrey: “’équipe - nati
nale américaine “désire participer:
& la compétition- internationale
eritre principales équipes > élim
nées du championnat du: mond
Ce tournoi, dont. Vinitiative re-











vient a la France, serait organisé>

d’Avril a: AoPt 1

mala, nama:

Portugal; l'Ecosse, l‘Argentine,
le Chili, le Paraguay, la Suisse

déja éliminés, ne sont pas hosti- ;

les A ca projet.
Xxx

CHAMPIONNAT DU MONDE

Hier soir, en Coupe du Mon-
de, I'Italie a battu le Pays de






Quid. d’Haiti qu a éliminé les.
Etats-Unis, Trinidad, le Guaté--

La Yougoslavie, l’Espagne, le

AL Mantoue _ (Itatie) les ins-
POIRS»: Italiens. ont .vai
e¥SPOIRSs Hongrois. per
contre 1,

Hier adir RENNES a triomphé
de BORDEAUG par 4 4 1 dans
le championnat.. de ‘France, Tere
division.

Un -tow-noi international du

. football féminin s’eat ouvert tn

urope-&-la fin.du mois dernier

entre lé Danemark, la France, 1a . boration avec ‘le curé de Ia Fos-

Grande Bretagne et V'Italie, pour
disputer la premiére Coupe @#Eu
rope des Nations du football fé-

’ minin. Les: deux’ ‘mj-temps. sont

rédultes & 85 minutes chacone.
Dimanche les Danoises ont
triomphé des Anglaises par 4 -a-

3 et les Italiennes des Frangaises |

par 1a0

Cas rencontres n'attivent pas
encore un grand public : le pre-
mier match ne réunissait que
6.000 spectatcurs -eab-le- second

Galles par 4 4 1 et devra sec qua- 4.0:

lifier coritre’
Y’Est le 22 Novembre prochain.
Les. ¢ESPOIRS» algériens ont

battu les
4 Alger, dimanche par 1 4-0, en

Coupe du Monde des jcucurs de’

seconde division.

l'Allemagne de-

LV OLLEY-BALL

Liintérét pour ce sport est tel
en France qnpion. compte mainte-.
nant 30 équipes de 1lére ‘division
s’affrontant dans-le championnat
national subdivisé en quatre pou
les pour Vensemble du territoire.



Pour la Route Cayes - Aquin -

Dans le but de mieux contri-—

buer au programme routier de
Son Excellence le Président &
Vie de la République, l’Honora-
ble Dr. Francois DUVALIER.
le Superviseur de la ville de
Port-au-Prince, le député Mme
Max Adolphe, qui s’était rendue
par avion aux Cayes, a eu, la se-
maine derniére, plusieurs heures
de conférences avec les autorités
civiles et militaires du chef-lieu
du Sud ainsi qu’avec les diri-
geants du ‘Projet des Nations U-
nies dans le Sud (EDAPS), en
vue de la remise en état de la
route Cayes-Aquin.
TRAVAUX ENTREPRIS

Les cinquante-cing kilométres
sont divisés en trois zones d’opé-
rations : la lére des Cayes av
Morne Mombin, la 2eme de ce
point au Morne des Orangers, la
Séme de-ce point & Aquin.

Quatre cents hommes, répartis

en 18 équipes, prétent ‘leur con-
cours sur tout le parcours et re-
goivent pelles, pioches, brouettes
et masses, aliments et nourritu-
re du projet Edaps. Les groupe-
ments communautaires ont bien
voulu préter des «machétes?. Le
Fonds Routier et le Département
des Travaux Publics y envoient
un chargeur et é’autres unités de
leur matériel lourd. Le Départe-
ment des Travaux Publics, le CO
NADEP et le Fonds Routier as-
surent la supervision technique
et le contréle des travaux. Le



ASSOCIATION DES
PRODUCTEURS
EXPORTATEURS D‘ESSENCES

AROMATIQUES D’HAITI
Cité de VExposition No. .38
Phone : 4124
Port-au-Prince, Haiti

Convocation

Les membres de |’Association
des Producteurs - Exportateurs
dessences Aromatiques d’Haiti,
sont convoqués en assemblée gé-
nérale, le Samedi 8 Novembre
1969 A 11 heures AM au local de
l’ Association. '
Pour le Comité :
Frédérice DENIZE
‘Président de . l'Association des

s-

Producteurs-Exportateurs d’
sences Aromatiques. d’Haiti

supplémentaire au Tirage Spécial de. Décembre de sa

luxueuse petite voiture a

15 Décembre 1969 une quantité de 300 Fiches






projet EDAPS ‘est responsable
de la bonne marche. des travaux
avec trois techniciens étrangers
envoyés sur place, dont un ingé-
nieur, 4 contremaitres en chef,
18 contremaitres, les conducteurs
@engins lourds, ainsi que de 1’é-
quipement spécial : un. D84, un
D6, 2 graders, 1 touriiapull 1
scraper, 3 camions, 2 rouleaux-
compresseurs, et autres véhicu-

les légers pour le: dépaanage, Je =

ravitaillement et le. contréle. Qua
tre cantines. ont été établies ‘pour
Yalimentation des travailleurs et
deux bases établies & Cavaillon
et & Aquin

REUNIONS IMPORTANTES

A ce “Sujet, une importante. réu
nion avew Hen Jaa .CONADEP,
vendredi matin. Y asaistaient le
ministré:.dé-l Agriculture; M.° fn
dré Théard, le Directeur: général
de VAgriculture, l'Agronome ci
rés Lévéque,’ puis TAgronome E
douard — Francisque, Seerétaire
Exécutif au CONADEP, les A-
gronomes Edouard Berrouett et
Rémillot Léveillé, techniciens du
CONADEP, M_ Julien Lauture,
membre de la Commissidn du
Fonds Routier, VIngénieur We-
ber Lasségue, du personnel tech-
nique du Fonds Routier, |’Ing<-
nieur-Agronome Louis ‘P. Sugier,
Directeur, du
dans le’ Sud.

En plein-accord avec le CONA
DEP, le. Département de l’Agri-
culture, ‘contre-partie du_Gouver
nement haitien au projet EDAPS,
a donnéson..agrément pour, que
soient _ arrtés durant un mois
tous les travaux routiers en train -
et que tous les efforts en person
nel et en matériel d’ED. (En-
quétes et démonstrations Agrico
les dans la ‘Péninsule du Sud)
soient concentrés sur les 55 kms
de route nationale en mauvais
état des Cayes 4 Aquin, en colla
boration avec les services du Gou
vernement Haitien.

Vendredi aprés-midi, une au-
tre réunion se tenait au CONA-
DEP pour le méme objet. Cette
fois-ci, le Ministre des travaux
‘Publics, |‘Ingénieur R. Lespinas
se était présent avec son assis-
tant, l’Ingénieur R. MiNort, en
vue de mettre au point le partie
technique.

} SENSATIONNEL
> SENSATIONNEL
Sur demande de nombreux Clients ta Direction de

PEntreprise a décidé d@accorder ute chance



ter Janvier 69 au 15 Décembre 69.



guamithe; région ¥ t
& Mont- nisé et Valliéres solli-
“LE | FOOTBALL ‘FEMININ o io

“Projet EDAPS -

tous ceux qui présenteront au

Terrier: Rouge, Le conducteur
;laemoto- Mr Plerre Pierre-
ouls “Educateur,: Pasteur et No

_taire’ A la Résidence est
sur. le champ et hon beau-pére-Lu
_cyngue_B i

uelau



“avoir regu dQ graves “blessures

Les’ braves 8 populations de -La
située entre





citent des. Forces Armées d’Haiti
la création d’un Avant Poste i
litaire. :



xx .
Le club Sans: Rancune en colla-

sette le Rév. Pére Ouellette s'uc
cupe du curage de tous les -lits
‘des: cours d’éausde ce quartier po
puleux en “vue de prévenir des
jinondations & la saison pluvieu-
ge.

. x xXx.

On annonce’ -qu’une vieille fem
me connue sous le nom de Gra-
cieuse habitant, A la Bande du
Nord est ‘morte aprés avoir été

mordue par un pore en circula-.

tion en pleine Ville du Cap.
xxx

M. Wilson Prévilor, ancien di-
recteur de l’Ecole Rurale de Bo-
namy district de la Grande Rivié
re du Nord est nommé Profes-
seur de Méthodologie & 1Ecole
Normale Rurale de Martranc, Jé
rémie.

Le Service du Fonds Routier
compte reconstruire le pont. de la
Riviére Salée, Acul du Nord. Ce
pont a été emporté par les aver-
ses de novembre 1 1968.

\’Edueateur - “Rural Damaye
Casséus, ancien Professeur de
l’Ecole Normale Rurale de Mar-
franc, Jérémie, passe 4 1'0
NAAC comme spécialiste chargé
du Service de Recyclage et de Re
cherches.

Notre. vieil ami "Héliodore Thi
moléon est -nommé informe-t-on,

-Chargé des Coopératives du Nord

eh remplacement de feu Alfred
Gomez.





‘plaisir le mariage ‘ célébré hier
matin:en cette’ -eapitale de la
charmante Yolaine Austin et Me
Alfred:Lemke avocat, résidant &
Londres.

Les hevreux époux ont été en
tourés en cette occasion de l’af-
fection de leurs proches parents
et de leurs intimes.

Tis coulent pour le moment
leur_ lune de miel & Kenscoff a-
quoi le charmant couple prendra
Yavion pour ]’Angleterre.

En cette heureuse occasion
nous présentons nos voeux de
parfait bonheur conjugal aux nou
veaux conjomts. et nos félicita-
tions aux eureux parents.



Pharmacies assurant
le service | cette nuit.

: aeereRES
“Blvd J. J. Dessalines
ST AMAND
Rue des Miracles



ERRATA

Priére de lire dans «Le Nou-
vellistes du 3 Novembre page 2,
col. 8

Laboratoires E. M. Bazile

1léme ligne : Moi, dens les
serres d’une grippo carabinée, ne
pouvais..,

6éme ligne : O Jésus, Nazare
nus, Rex Judaeorum (INRI)



e—2. a—®

ana a a pO IA



mort ©

ppris avec grand |

AU FIL DE

portés du ‘monde entier,.
-sont les articles. dé’ Vatteenet
haitien qui y ont le plus. grand

- Yayonnement.

Dumay dans ses intéressantes
pages sur &cs souvenirs “de voya-
ze aux dHte a-Uniss comme invi-
té.dy Dévartement d'Etat, evait

—consacré des paragriphes lo-
gieux & Charles Hill et & son _
sheer.

Uumay et Hill s'étaient d'abord
s.rontrés en Juiliet dervier lore
d'une réception pfferte par IIn-
. génieur Jean Désinor et sa char-
mante femme Barbara en lhon-
neur du Directeur de Le Matin.
Et- Dumay dans la suite visita
NATIVE SHOP et se rendit
compte de la place qu'occupent
- les articles de i’artisanat haitien
dans cet établissement.
xxx
...Vendredi dernier sont arri-
vés a Port-au-Prince, M. Michael
Marsh ct sa jeune et jolie femme
Carolyn. Ils passens deux semai-
_nes au Grand Hotel Oloffson.
Michael Marsh eat dans les in-
vestissements \ New York.

XXX
,Mflie Marie Edita’
gentille employée de burcau, ar-
_rivée de France vendredi a été
accueillie par le Frére Jude de
St Louis de Gonzague.
XK X
w.Le Dr. Roland Joseph La-
erosse est arrivé hier matin des
Antilles Francais; avec sa fem
nie Syivaire, Seere aire de Direc
ticn. et sa mere, Mme Désiré J.a-
eroase.
lis sont {deseendus au Park Hé
tel, P

Cornec

. _ XXX
...M. Jean: ¥ves Bath, du Mess
‘des officiers francais 4 Fort de
France, passe deux jours au Ma-
rabou Hotel. .
r X°xX xXx
...Hier, matin ‘par le Vol d‘Air.
France yenant de San Juan soat
arrivées & Port-au-Prince, Mme
Livia Granada, Gloria Morales et
Felicita Diaz Garcia. Eltes ont
pris logement A la Pension Sen-
dral.
xxx
M. Derek Aker est atrivé ici
hier matin en compagnie de sa
compagne Gloria, de M. Lloyd A-
braham Neilson et _ Kathleen
ses heaux parents. Ils sont arri-
vés ‘des Iles Vierges. Ils sont
descendus au Grand Hotel Olof f-
son,
xxx .
.Le Professeur John Alan
Baum de New York est descendu
également au Grand I1dtel Oloft-
son.

xx x ~

DIVERS , :
..Vendredi est rentrée a Port.
au-Prince, Mme Liliane Domini-
que, charmante femme de M.
ean-Claude Dominique. Elle a
été passer quelques jours & New
York avec ses ravissantes soeurs
Mitsou et Yanick,
xxx
...Mme Alberte Silvera Latoutf
est rentrée vendtedi par le Vot
d@ Air France venant de San Juan.
Elle a,été accueillie par son mari
Pierre Latouff. .
xxx
Edwin Dessables, © Sergent
dans I'aviation américaine et 8:
femme née Mireille Huspit ont

REX -

Dimanche 9 Novembre 1969,




S JOURS...











iid ichihadaad JOL /COEUR

«. repris Vavion hier - matin pou
New * York. Tis viennent de wpa:

ger six jours" ici.

Mme Théodore .Baker, pr
priétaire du Magasin de ‘fourn
tyres de bureau de la Rue du M
yasin de I’Etac est partie hie
matin par Je Vol d’Air Frenc
Cette charmarte comp:triote e
allée passer quelques semaines
uos Angeies ayee des parents,

“xx

..L’industriel haitien, M. J
hen Roumain ect sa charman
femme née Corine Margron so
rentrés hier ma‘in venant de §:
Juan par le Vol d’Air Fran
Us viennent de passer plusieu
semaines au Cunada et aux Etg
Unis avec leurs enfants.

xx x
.M. R. Léandre Daniel Fi
Direeteur du Service des Trar
ports est rentré hier matin +
nant de VTle de Saint Martin.
xxx

Me. Antonio Deéenyette, a
cat est rentré hier matin par
Vol d'Aiv France 11 est réve
de New York. :



St Aubin Tour a
Cap Kennedy Ie 19
Novembre 1969

Le 19 de ce mois 3 astro.
nautes aniericains Dean, (ror
don et Conrard vont réaliser
le second vol humain sur la
lune. Cette experience — pres
met détre plus seasution-
nelle.

Uire vecaston eaceptinunel-
le est offerte a tous ceux qui
vottdraient aasister au de-

part pour In lune de ces fie
turs Aérus ani¢ricains de réa
liser ce réve ev sudressunt @

aSt -ubin - Tours-, 80. Rue
de la Réunion, Acene cha-
leureux. ‘

Direcbeur : Brandt St-Aubrn

Délai Linnite dresertptian |
Vendredi 7.-

Cours de Solfege

La Direction. du Centre Ct
rel, 16, lére Impasse Lavaud
nonce la réouverture des Cc
de solfége pour lundi le 10
vembre, ;

D‘autres inscriptions peut
se faire encore cette semaine

Elle porte aussi a la com

sance des intéressés que des cc

de dactylographie bilingue se

pensent tous les jours de 6

res A.M. a 7 heures P.M. de

niére a favoriser tout un cha
LA DIRECTION.



DECES DU JOUR
Rosa
‘Phano; Nicolas. bee
Kesnel Laporte........



Sanyn St Hilaire....... 53
Fortune doseph..... Bo
Ketly Nepturne... a
Vertulia Jos¢ph........ 2 mols
Marie Chantal Andre 7

THEATRE

a5 i, 7 OH. ct ¥ Heures

LA NUIT DU MASSACRE?
Avec Fernando SANCHO.

‘a

et Anita EKBERG._



Un drame affreux, pénible,

angoissant avec des commotio'

de violence, des crescendo de fu reur dans un suspense angoiss:

ENTREE Gdes 2.50 et 4.00

| “APOLLO XI
“A PORT-AU-PRINCE

UN DOCUMENT QU’IL FAUT ‘AVOIR
UN SOUVENIR QU'IL FAUT GARDER
UN BON DIVERTISSEMENT
POUR TOUTE LA FAMILLE
LE FILM SUR APOLLO XI

actuellement-a
Maison _

Don Mohr Sales Corp.

Port-au-Prince, .








Full Text








PONDE

‘L UCIEN



No 87.980 .

Une croisade



Directeur ef Réedacteur en Chef

yr MM MAX CHAUVET |

Se nae

EN 1096



MONTAS

pour | a Restauration
de la Cathédrale _

Comme on le sait, les travaux
de restauration de la Cathédrale
de Port-au-Prince ont été inau
gurés voilA déja plusieurs mois.
Ces travaux qui se poursui-
vaient & un rythme assez satis-
faisant a {a suite d’une contri-
bution personnelle de l'ordre do
20,000 dollars de Son Excellence
le Docteur Francois DUVALIER
Président a Vie de la République
se sont d'abord ralentis pour en
suite tomber au point mort.

Nous no savons pas ce qui
est arrivé. Mais il est certain
qu'un devis estimatif du cofit
dex dits travaux avait été dres-
sy selon un plan déterminé. Cer
tes, les dévoués prétres de la
Cathédrale malgré ja valeur re-
lativement élevée du devis se
sont quand méme ongagés dans
les travawx espérant obtenir
tout le concours indispensable du
public en général et des fidédlos
en particulier pour mener & bien
VEntreprise, Les échaffaudages
qui eneadrent VEdifice en sont
une preuve.

Vraisemblablement pour ne
pas dire trés certainement, un
manque de fonda disponibles u
dG étre enrogistré dans le pro-
cessus de réalisation des travaux
au profit desquels une Loterie
ou rafle avait été instituée.

Certes, les ‘travaux de restau-
ration de la Basilique Notre - Da
me qui demeurent une entrepri-
se d'utilité publique réclament
un fonds d’erttretien assez subs-
tantiel.

En fait, la Cathédrale no-
nobstant son caractére ou son
affectation religieuse, représente
une oeuvre nationale et lun de
nos plus beaux Edifices publics.
La Cathédrale a, peut-on dire,
@&é le témoin muet de nombreux
et importants événements a ca-
ractére national dans ile cadre
de laquelle les dits événements
ont en quelque sorte regu leur
consécration par des cérémonies
appropriées.

Aussi i] faudrait, selon nons,

une véritable croisade & Véchello
nationale en vue de l‘obtention
de Taide de tous et de chacun

pour arriver A constituer les fonds —

nécessaires A la réalisation com-
plete des travaux de restaura-
tion de la Cathédrale qui ne peu-
vent’ pas rester en si bon chemin
ne serait-ce que pour éviter que
le bel effort déj& coneenti dans
ce sens ne se perde ou ne s8’é-
vanouisse.

,



Le Consul Younes
recoit la Presse -

Le sympathique Consul d’Hai-.
ti & Toledo, Ohio aux Etats-Unis
d’Amérique du Nord Monsieur le
Docteur Joseph K. Younes qui,
depuis quelques jours se trouve
en visite & Port. au. Princo est

passé ce matin en nog Bureanx:-

nous annoncer qu'il offre demai
soir 4 7 hres 30 une réceptio a’
I‘honneur des Représentant:
la Presse Nationale.

La réception qui aura lieu dans: :

le cadre élégant de |’Hétel Villa
Créole & Pétionville offrir:
Consul Younes dont Tintérét
pour notre pays est manifeste
Voceasion de prendre contact a-
vec les Représentants du quatrié
me Pouvoir. .

Les journalistes répondront,
certes, en grand nombre a [’in-
vitation du
Younes en ce qui a trait & cette
réunion qui promeg d’avoir lieu
dans une ambiance empreinte de
corgialité.

Le Consul Younes qui se trou-
ve encore sous le charme de son
séjour parmi nous se propose de

regagner aprés demain les U.S.A, :

par le vol régulier de la: Trans:

caribbean,

Nous lui renouvelons nog fé-

licitations et lui souhaitons d’o-

reg et déja une excellente traver
sée et une mission de plus en
plus fructueuse. au bé6néfice
d‘Haiti.



Réaction sur le Discours
du 3 Novembre

REACTION AUX EUA
CONTRE LE DISCOURS
DE NIXON w
WASHINGTON

Décus par je discours du Pré-
sident Nixon, !es adversaires de
sa politique | vietnumienne ont
proclamé mardi leur volonté de
poursuivre les manifestations de
protestation prévues pour la ke-
maine prochaine,

M. Sam Rrown, coordonnateur
du comité du moratofre sur la
guerre du Vietnam, a déclaré au
cours d'une conférence de presse:
le Président s’est trompé sur
Vhumeur du pays tout comme i}
vost trompé sur les réalitéy da
Vietnam. Le comité du moratoire,
qui avait organisé la journée de
protestation du 16 octobre, prépa

re de nuvelles manifestations
contre la gherre du Vietnam
pour le week-end prochain 4
Washington.

M. Sam Brown a estimé que
je discours du Président, Jundi
soir, n'étalt que la confirmation
de la politique de guerre de I’an-
eien Président Johnson, I] a a-
jouté que les pertes de vies amé-
ricaines continueraient a s’accu-
muler au Vietnam, aussi long-
temps que les Etats Unis ne re-
connaitraicnt pas qu’ila se sont
trompés en s’engageant dans cét-
te guerre et ne retireraient com
‘yletement leurs troupes.

xx xX
Reactions de Hanoi
JiONG KONG (AFP)

Dans une lettie ouverte diffu
see por Radio Hanoi quelyues
heures seulement apré. le dis-
cours du Président: Richard Ni-
acon sur le Vietnam, M. Negu-
yen Huu Tho, Président du Front
-Nationai de Libération sud - viet
namien appelle lea soladata amé-
licains et les progressistes des E-
lats Unis & multiplier les mani-
festations contre la guerre, qui
sont prévues pour ‘le 15 Novem-
bre et le 15 Décembre.

Aprés avoir salué, cn termes
chaleureux, la tenue au mois d’Oc
tobre, du Moratoire contre la
guerre du Vietnam, M. Huu Tho,
dont Ja lettre est datée du 31 oc
tobre, souligne que de telles ma
nifestations servent les intéréts
du peuple des Etats Unis, et per
mettent d’épargner la vie de jeu
nes américains.

Le Président du FNL affirme
ensuite’ que si les Etats Unis
poursuivent leur guerre dagres-
sion, le peuple vietnamien, qui ne
craint aucun sac
ya toutes les difficultés pour me
ner gon combat & terme. Il ajou
te : Le combat des peuples viet
namien et américain contre la po
litique obstinée du Président Ni-

“ yon s’achévera sans aucun doute
par 1a victoire.

xxx
COMMENTAIRE DE
LVAGENCE TASS SUR
LE DISCOURS DE NIXON

MOSCOU _(AFP)

‘Ceux qui espéraient entendre
uelque chose de nouveau e
at a onoerne Yorientation future
de la politique américaine au
Vietnam, ont



ice, aurmonte ~

été nettement dé-

¢us par le discours du 8 Novem-
bre du Prépident Nixon, écrit le
rédacteur diplomatique: de'VAgen
ce Tass, Vassily Milkox, dang. un.
premier commentaire ‘consacré &

lintervention hier du Président ©

des Etats Unis.

Le Président n'a fail aucune
suggestion nouvelle écrit-il enco-
re... Tl n'a rien dit sur les ques
tions les plus importantes, n’a
proposé aucun programme de re-
trait des tronpes américadines,
question sur laquelle insistent jus
tement de larges couches de 1l'o-
Pinion publique aux Etats Unis
et les peuples du inonde entier.

De plus, souligne-t-il, le retrait
rapide, total et incondilionnel des
troupes américaines ef allié, du
Vietnam du Sud constitue la clef
de la solution du probléme viet-
namien.

C'est ce que ne cessent de ré-
péter la RDV et le Gouvernement
Révolutionnaire Provisoice de la
République du Sud Vietnam.



Par Raymond



Le racisme une absurdité
monstrueuse. «Bien loin d’étre
scientifique, il constitue une pu-
re spéculation idéologique>.

Essayons de montrer a quel
point il est contraire aux conclu-
sions de la science moderne.

Buchner, aprés avoir parié de
Vinfériorité intellecteulle innée
des Négres, déclare que leur cer-
veau est plus petit que celui des
Blancs. a :

Pourtant, il a été révélé, aprés
les investigations anthropologi-
ques effectuées par Steggerda et
Leakey, que le cerveau du Noir
nest pas inférieur en volume a
celui du Blanc.

D’ailleurs, les dimensions de la
téte ne sont-elles pas des argu-
ments inauffisants dans la re-
cherche des capacités intellectives
des races ?

‘D’aucuns parlent de différen-
ces de sang entre les races,

Nous savons qu’il y a quatre
groupes sanguins, déterminés par
les génes et désignés par les let-
tres A, B, AB et O. Ces quatre
groupes se rencontrent dans tou
tes les races humaines.

On peut, sans danger, transfu
ser du sang entre des hommes de
races différentes, & condition de
tenir compte des types sérologi~
ques. Cela suffit, croyons-nous,
pour démontrer l'ineptie de la dis
crimination raciale par le sang.

Maintenant, gonsidérons le ra-
cieme sous Vangle de la patholo-
gie raciale comparée. .

Les groupes humains sont-ils
égaux devant la Maladio:?



Docteur Joseph K. ©

Au compte gouttes .





































r galue

Le pirate Minichiello
sera jugé a Rome

_ Raphael Minichiello, le plus
extravagant des pirates de lair
se trouve maintenant 4 la prison
Regina Caeli et encourt, selon les
lois italiennes, une condamnation
pour détournement d’avions, en-
lévement de policier, port d’ar-
mes de guerre. La condamnation
peut aller'de:dix-sept mois &‘quin
ze ans de: priso : oa

Il-sera énsuité réclamé par les
Etats Unis qui entamera a ce su
jet une -procédure d’extradition.
Déja;. Je. Quartier Général améri



ain de VOTAN a faitzune.démar --

che auprés des autorités romai-
nes. Une copie du mandat d’ar-
rét lancé par la FBI a été envo-
yée aux autorités italiennes. Aux
Etats Unis, Minichiello peut étre
condamné 4 20 ans d’emprisonne
ment au moins ou a la peine de

- mort



4e Anniversaire de
ati;

Nous avons recu avec grand
plaisir Je dernier numéro du jour
nal sportif La Voix du Volle-
yeur qui, incidemment fétait le
inois dernicr, ie de anniversaire
de sa fondation.




La‘ Voix du Volleyeur est Vor
gane officiel du Volley Ball Club
d’‘Haiti dont le fondateur est, no
tre ami le professeur Max Be-
noit. Cest un journal instructif
qui renseigne sur les faits spor-
tifs du monde et aussi sur plu.
sieurs aspects de l’actualité loca
le. Nous présentons “nos chaleu-
reux compliments aux animateurs
du Volley Ball Club d Haiti, 4 La
Voix du Volleyeur qui pendant
4 ans ont lutté pour -apporter
leur quote part dans l'éducation

_ sportive de fa jeunesse haitienne.

Â¥

PHILOCTETE



On connait une affection qui
frappe spécialement la Race Noi
re : la maladie du sommeil. Cer-
tains ont easayé d’expliquer ce
lait par la coloration tégumen-
tatre. Si le Stegomya (Aedes) re
cherche la couleur blanche de la
peau, la Glossina palpalis, au con
traire, est attirée par la couleur
épidermique du Négre.

D’autres maladies semblent
plus particuliéres a tel groupe
racial qu’é tel autre; mais il fau
drait en chercher |’explication
dans les coutumes ou le mode de
vie de ces groupements.

C'est ainsi que Ia spurganose,
qui peut entrainer.ja cécité et
dont la fréquence a été observée
en Indochine, est due au fait que
des médecins indochinois, pour .
guérir des inflammations oculai-
res, appliquent sur les yeux du

- patient un batracien fraichement
écorché, porteur, le plus souvent,
de larves de Trématodes.

C’est ainsi que nombre d’habi-
tants d’Extréme - Orient sont
éprouvés par la douve du foie
(Glonorchis sinensis), pour = Ia
simple raison qu’au début de leur
repas.ils ont coutume de manger
des poissons rouges crus, ob sont

_ logés ces. vers...

“Mais: enfin, ce qu'il importe de-
_retenir, c’est que

ques qui vivent a Ia‘ surface de

notre planéte, sont incontestable

ment égaux devant la Maladie

ou Ja Souffrance.
A

cet égard, il n’y.a pas de
vilégiée





les’ individus, ~
aussi, bien que les, groupes.ethni- ..










“le son carosse doré. Elle a dit
a contréler

Languichatte
a New York

La Troupe Languichatte diri-

gée par Théodore Beaubrun et
qui se trouve en *ournée a l’étran
ger depuis qeulques semaines con
tinue de récolter des iuuriers.

Nous avions annoncé les grands
suceés qu’ont connus les représen
tations de la troupe Languichat

> te au Canada el nous avions dit

quelques mots du projet de Théo-
dore Beaubrun d’aller jouer dans
jes théatres de New Yorn, de Chi
- cago ete: © . .

tion de France - Amérique, orga
ne d’expression frangeise s’édi-
tant’ a New York, il cst inséré

un entrefilet qui parle de la vi-"

site du «Fernandel Hailien, Théo
dore Baubrun alias Languichat-
te et sa troupe qui présenteront
des spectacles en cette ville sous
les auspices de l’Allisnce Hai-
tienne de New York.Compliments
& Languichatte et aux membres
de sa troupe. :

Lea voiture lunaire, telle quelle sera construite

- Apollo 18 en 1970.

“ dans son

4 En effet, davis la’ derniére édi







, Aussitét. aprés avoir.” pronon-

cé@ son discours
Lutine, vendredi goir,.- au ban-
quet’ cléturant le congrés annuel
de la: - «Société interaméricaine
de presses, M.: Richard: Nixon
.est allé senformer: dans ‘sa re-.
traite de Camp + David pour
mettre la derniare main -ai dis
cours qu’il devait prononcer,lundi
soir, sur le Vietnam.S’étant vu o-
bligé de prendre position sur 2
grands. problémes de politique

" internationale, a trois. jours d@in
tervalle, le Président s’exposait
évidemment a4 voir’ Vattente sus-
citée par annonce du second dis
cours mesurée par. l'écho du pre
mier. Or, V’écho est maigre, et
méme médiocre,

Le «NEW - YORK TIMES:,
éditorial anonyme de
‘cea matin ot il s’efforce de déce-
ler les aspects encourageants de
Ja nouvelle politique latino - a-
méricaine de Washington, quali-
fie le programme esquisaé par
M. Nixon de -«modester. A une
autre page de Ja méme section
éditoriale, un de ses commenta-
teurs, M. Malcolm W. Browne,
. fait. ressortiy” séchement ‘l’absen-

ce de toute ‘initiative..et de tou-—

te audace dans ce premier dis-
cours en concluant son article
par cette constatation désabusée:
«Au moins, le message présiden
tiel sur ’Amérique Latine ne ris
que de mettre. en. fureur ni A

mérique Latine ni le Gongrés des °

Etats-Unis...»
ESPOIRS DEGUS.— ~

Le Président Nixon s'est ef-
fectivement abstenu de faire al-
lusion aux cent millions de dol-
lars que le Sénat se prépare &
couper dans les crédits de Y¢Al
liance pour le Progréss. Ce n’est

sans doute pas une simple coin- ~

cidence que les réactions les plus
favorables au discours de M. Ni-

xon, dont..on puisse faire état.

aujourd@’hui dans les milieux di
- Tigeants nord - américains, soient
celles de.Buenos Aires et de Bra
silia.

La plus défayorable est venue
de Caracas dont le gouverne-
ment, depuis la chute de la dic
tature du Général Perez Jime-
: 1958 est demeuré cons-

fidéle au processus.
titutionnel. On n’a pas été
surpris,’dans les milieux latino-
-"américains de New-York, de J’u
_nanimité avec laquelle les partis

pour le vol



Nouvelles du Nord

REUNION A
LINSTITUT DU CAFE

Les autorités locales, les Ex-
portateurs, les Spéculateurs en
Denrées se trouvaient réunis la
semaine. derniére 4 Vinstitut du
Café de cette ville ot, le Direc-
teur régional notre ami Mario
P. Blot, leur a fait part des heu
reuses dispositioins pyises par je
Chef de ’Etat pour promouvoir
la production du Café, notre den
rée de base. Mr. Blot a insisté
sur la nécessité d/améliorer les
techniques: de préparation ©‘ du
Café afin que le Café _haitien,
selon le.voeu exprés du Président
Duvalier conserve sa place de
choix sur le marché étranger
et pour que sa production s’in-
tensifie d’'année en année.

x x xX >.
LA ROUTE DE GDE.. RIV.
ST, RAPHAEL, Do

L’stat désastreux ~dans lequel
se trouve la route reliant Grande
Rivjére du Nord a St. Raphaél
en passant par Dondon doit rete
nir l'attention de tous ceux qui
sintéressent aux problémes de
développement économique de no
tre Communauté,

Et c'est dans cet esprit que
Yon voudrait conseiller au Poté-
Colé de transférer ses équipes
d’Hommes et. son matériel qui o-
pérent sur la route .. Ranquitte-.
_Pignon, sur la route ‘Dondon-St.
Raphael, deux centres de grande
importance économique ponr nous

- xxx
94EME ANNIVERSAIRE
DE-MGR JAN

Le 2 Novembre c’est la date. an
niversaire du grand-ami-de_ notre
Jou ‘ oni i

Marie. Jan, Doyen des Evéques
d’Haiti, 8éme évéque du Cap Hai
tien qui coule actuellement une
douce et paisible retraite. Il est
agé de 94 ans qu’il porte alle-
grement.

On a déja dit tout le bien que
Von pense de ce prélat qui a
consacré son ministére & moison
ner avec ardeur dans le champ
du Seigneur. Sa tache fut abon-
demte et belle. Tl est surnommé
l’Evéque Batisseur pour ses.mul
tiples préalisations — matérielles,
mais’ son action dans le spirituel
pet stout aussi profonde et sensi-

@ CO

Ecrivain, il a enrichi de bien
douvrages la bibliographie hai-
tienne. I] a publié sept oeuvres
documentaires.- sur Vhistoire’ et
l’Eglise d’Haiti dont’ 4 Colleéta.
Actuellement il prépare un ouyre
ge documentaire:sur la Cathédra
le de Port-au-Prince. v8
“ Bon Anniversaire, Mer Jan.

. xxx xX -

Lundi .27 octobre dernier « une
nouvelle école rurale a été inau
gurée A Bassin Caiman, Section
rurale de la Commune de Dondon
La direction de cet établissement
est confiée’ au Normalien Chris-
tophe Zéphir: ° Len

Une belle manifestation orga-

.hisée par. les Groupements Syn-
‘dicaux a ‘tharqué cette inaugitra-
~ tion. - -

, XXX, 2

La’ semaine dernféte un vieux
camion ¢Bogotas et une motocy
clette sont entrés. en collision
sur la route . Trou du Nord












Opinion sur le Discours _
“du 31 Octobre

aur.-.’Amérique -

vénézuéliens ont oxprimg lour dé
ception. nous espérions...>, a dit un Re-
présentant arti Social-Chré
tien auquel {appartient le Prési-
dent” Rafael \ Caldera,. et un .Re-
présentant “du parti. démocrate
des ancieng Présidpnts Bétan-
court et Léoni «Ii faut cher-
cher avec une loupe pour trou-
ver quelque chose de positif
dans le discours.>

Méme les Ministres des Af-

‘faires Etrangéres de lArgenti-

ne et du Brésil, gui ont souli-
gné l’un-et Vautre la «Contribu-
tion constructive> .de M. Nixon,
y ont ajouté quelques réserves
quant & l’insuffisance de certains
remédes économiques proposés.

LES LIENS DE L'AIDE
ECONOMIQUE,—

/ M. Mario Gibson Barbosa,
ancien Ambassadeur du Brésil
a Washington qui vient d’obte-
nir le portefeuille des Affaires
Etrangéres dans le nouveau gou
vernement de Brasilia, a regret-

té aussi, dans une interview ac.

cordée au Représentant du «Los
Angeles Times>, que latténua-
tion des «Liens» attachés & Vai-
de économique nord - américaine
soit plus théorique que’ pratique.
On. sait que 90% des fonds. ac-

cordés par Washington devatent-

étre dépensés aux Etats -° Unis>
M. Nixon a annoncé qu’ils pour-
raient étre employés également
en Amérique Latine. «Dans le
cas qu Brésil, a dit M. Gibson
ay «Los Angeles Times», un ‘ar-
ticle qui n‘est pas fabriqué chez
nous risque fort de ne pas étre
fabriqué non plus ailleurg en A-
mérique Latine, et nous serons
done obligés de continuer & Va-
cheter aux Etats-Unis.»

Les Etats latino - américains
auraient voulu, évidemment, @tre
libres de faire leurs achats n’im
porte of, aux meilleureg condi-
tions possibles. Peut-&tre était -
ce 1k trop demander, aux yeux

du Congrés.de Washington, mais.-

la déception a été non moins
grande en ce qui concerne Jes for
‘mules proposées par le Président
Nixon pour aider les ¢Républi-
ques - Soeurs> dans leurs expor
tations. Washington ne songe
nullement 4 leur ouvrir son pro
pre marché par des préférences
tarifaires. Le seul remédo envisa
gé par M. Nixon fait dépendre
les espoirs latino - américains
dune solution & Péchelle globale
c’est & dire d‘un accord général
entre pays industriels et pays en
voie de développement.

LOIN DE LA PLATE-FORME
DE VINA DEL MAR.—

Tout cela est done assez loin
de Ja plate-forme de Vina del
Mar, qui a tradui tau Prin-
temps dernier, les aspirations 6é-
conomiques de Vensemble du
monde latino - américain; et cet
te constatation s’applique méme
la ot, en apparence, M. Nixon
en_tenait expressément compte.

Dans I’éditorial —_relativement
satisfait cité plua haut, le «New
York Times», aingi, so félicite
de ce que le Président ait onvi-
sagé de conférer des pouvoirs ac
crus, pour administration du
programme d'aide économique,
au comité interaméricain de 1¢Al-
Hance pour le Progrés>. Mais M.
Malcolm W. Browne fait remar-
quer justemernt dans son article
également cité plus haut et qui
paraft ce matin dans le méme
Journal, que la plate-forme de
Vina del Mar attribuait ce réle
X un comité de coordination qui
serait établi par les Etats lati-
no - américains eux - mémes.
La différence ne pouvait guére
échapper aux intéressés.

Léo SAUVAGE,
(Extrait de «Le Figaro»)



L’avion détourné
sur Cuba
MIAMI (AFP)
Le Bi-réacteur’
Compagnie Nicaraguayeyne Lani
ca, détourné sur Cuba mardi ma
tin alors qu‘il se rendait de Mana
gua a San Salvador, s’est posé
a La Havane A 19 hres 19 GMT
aprés avoir fuit une breve escale
sur l'lle de Grand Cayman, dens
les Bahamas, pour refaire le
plein.
L’administration, fédérale’ de I’a-
viation américaine &@ Miami a dé-
claré que deux hommes armés a-
vaient détourné l'avion et que 25
passagers qui se trouvaient a
bord de l'appareil avaient été dé
barqués sur l’Ile de Grand Cay-
man. Un des deux ravisseurs a
été capturé au moment ot les
passagers descendaient de l’avion
mais son complice a alors mena-
cé de. tuer Vhétesse de bord s’i}
n’éfaitpas: immédiatement rela-
ché, Lea agents a Vavaient ap*
préhendé furent obligés de le lais
ser'xemonter dans l’appareil qui
décolla: pour:Cuba.

Lindsay réélu

--Le Maire de-N. YÂ¥., M John
Lindsay a obtenu la majorité sur
ses 3 compétiteurs aux élections
qui-se sont déroulées lundi 4 New
York, : :

Tl obtient. un nouveau mandat.

+ :



Bac 111 de la



AU FIL DES JOURS...

YVOLICOEUR

par AUBELIN

@ S

QUAND. LE CHEF DE
LA MISSION DE
COOPERATION TECHNIQUE
ISRAELIENNE AVEC HAITI
regoit [LAmbassadeur d’Israel
et Mine Yehiel Isar

...Hier soir, le Chef de la Mis-
sion de coopération Technique
intégrée d'Israel en Haiti, l’agro-
nome Moshe Konés:a regu gran-

. diosement le sympathique Ambas

sadeur de l’Etat d’Israch & ‘Port-
au-Prince, M. Yehiel Ilsar et sa
distinguée épouse Miriam.

Cette réception s'est déroulée
au Grand Hitel Oloffson.

Les invités étaient accueillies
a leur arrivée par I'Ambassadeur
et Mme Yehiel Usar et l’agrono-
me Moshe Konés,

Le nouveau Chef de la Mission
diplomatique israélienne a Port-
au-Prince a présenté ses lettres
de créance le jeudi 8- Octobre au
“Président & Vie de la Républi-
que, Dr. Francois DUVALIER,
Il suceéde.a ce poste, au Dr. Joel
Barromi qui a beaucoup travail-
1é au renforcement des liens d’a-
mitié déja solides existant entre
Haiti et l’Etat d‘Israel.

.Dans_ l’atmosphére . toujours
pleine ‘de chaleur humaine. du
Grand Hétel Oloffson, Al Seitz
et sa charmante femme Sue, et
Moshe lui-méme avaient ajouté
la verdure champétre de feuilles
de cocotier qui étaient considérés
Par certains comme des rameaux

Wolivier, symboles de la paix’ 4 -

laquelle réve Israel, pour conti-
nuer & faire pousser des choux
autres’ plantes, potagéres ct des
fruits de toutes sortes dans les
rocs dé Galilée ou dans le désert
du Negueyv. :

On voyait & cette’féte ot les
boissons coulaient A floc ct les,
tables garnies* étaient couvertes
de toutes les trouvailles culinai-
res les plus rares, l‘Ambassadeur
René Hyppolite, Chef du Proto-
cole, l'Introductiaur des) Ambas-
sadeurs 2t ides --"Ministres, Me:
Pierre Chavenel, Mme Mireille
Labissiére Charlier, Premier At
taché- du Protecole et son mari,
M. Roger Charlier du Départe-
ment des affaires Etrangéres,
le Secrétaire’ d’Etat sans. Porte-
feuille, Me. Simon vesvarieux, le
Secréta’re d’Etat de VAgricultu-
re, M.’andré Théard et Mine, ic
Sous-Seerétiire d’Etat de VAgri
culture, Dr. Achille Salvant et
Mme, le Nonce Apostolique, Mon
seigneur Luigi Barburite, |'Am-
bassadeur da France, M. Philip-
pe Koenig, celui d'Italie, le Com-
te Gastone Adorni J3racessi, ce-
lui de l'Argentine, M. Juan An-
tonio Pardo Argerich, celui
Guatémala, Dr. David Tercero
Castro, sa femme et ga fille, ’Am
bassadeur de Panama Dr. Jorge
Morales, l'Ambassadeur du Bre-
Bil M. A. B. M. Cadaxa, le Char-
gé d’Affaires des Etats-Unis, M.
Everett Melby et sa fcinme, de
nombreux autres membres de
VAmbassade américaine dont ls
Directeur de la section politique,
M. John Simms et sa femme, Je
Consul. Thomas Cummings, le
Directeur do la Section économi-
que, M. David Raynolds et sa
femme, la Seerétalre de, l’Amba-
sadeur, Mile Ann Eckweiler, M.
Harvey Leifert, Assistant Direc-
teur de Jl'USIS ete, le chargé
d’Affaires. a. i. due Canada
M. Géreld Spénard et ea
femme, le Représen. int Rési-
dent du PN UD, Ile Ba-
ron Walter de Selys Longchamps
ct sa femme, le Représentant Ré-
sident Adjoint, M. Frank TWart-
telt, le Représentant de 'OEA,
M. Roland Roy, dea Experts du
Programme de coopération tech-
nique intégréa de 'OEA, l'agro-
nome Joseph Eliab, du Program
me de Coopiration Technique
d'Israel et sa femme, les membres
de la colonie juiva en Haiti «t
leurs nombreux amis haitiens,
des membres de la Presse.

Ce fut une trés belle réception
au cours de laquetle Von parla
longuement des efforts de pro-
grés faits par Israel et de
la volonté de ce pays de
chercher et de trouve; une paix
durable avec ses cousins‘ arabes.

xxx

LES SIX VOLUMES
du Traité bannissant Cusaye des
armes nucléaires en Amérique
Latine remis au Rectewr de
UUniversité @Etat d'Haiti
par lAmbassadeur du Mexique

...Ce matin, au cours d'une im
pressionnante cérémonie I'Ambas-
sadeur du Mexique & Port-au-
Prince, M. Humberis Martinez
Romero a remis au Recteur de
T'Université d‘Etat d'Haiti, M.
Léonce Viaud, la collegtion d’oti-
vrages & laquelle a donné lieu la
signature du traité banissant t'u-
sage des armes nucléa‘res en A-
mérique Latine. Cette collection
comprend sim ouvrages. .

Ce traité'a 4té signé en Sep-

tembre dernier 4 Mexicg.

ll réunissait tous Igs pays de
TAmérique Latine des Carsi-
bes désireux de garantir leur sé-
eurité dans la Paix, l'Ordre et le
Travail. -

Haiti a été représcutés a cette
réunion. par le ~Sous-Secrétaire

d’Btat des “Affaires Etrangéres

Dr: Adrien“Raymond qui par sa

‘distinction et sa haute intelligence

a 6té Glu, Secrétaire Exécutif

pour les Affaires caribéennes au

sein du Comité .:Permanent, &
occasion de Ja premiére Session
exécutive qui s’eat tenue A Mexi-

co en Septembre.

- Cette collection d’ouvrages. con
tient. to (7) sée8; :. toutes





du

’MERCREDI 6 NOVEMBRE. 1960



: . OO rk
des: discussions auxquelles a don-
né lieu la signature de ce traité.

Ces ouyrages contiennent }’en-
semble des idées exprimées au
cours des longues et intéressantes
discussions pour Je banissement
des urmes 0 ires en Améri-
que Latine., .

Ce traité nous dit l’Ambasga-'
deur Humberto Martinez Rome-
ro est le seul qui ait la force d’une
loi internationale dens ‘e monde.

Kxzx
LiECRIVAIN JULIETTE
HAMELECOURT
a épousé Vindustriel Richard
D, Tober & New York
le 80 Octobre

. Nous nous réjouissons nvec

nos dis et charmants amis
Vindus américain Richard D.
Tober et Vécrivain Juliette Ha-
mélécourt Elkon experte en art
culinaire, & V’ocgasion de la gran-
de joie qu’ils connaissent par
leur mariage. : .
_ Juliette. était partie il:y a en-
viron deux mois pour aller voir
ses enfants Jacqueline, Babette
et Peter 4 New York. Jacqueline
et Babette sont mariées et Peter
pourmxit ses dtudes. Jacqueline
une grande artisite a épousé Rey
nold. Fabius et Babette est heu-
reusement mariée & un médein
américain. -

Au cours de ce séjour a New
York, Juliette, Propriétaire de
la Boutique Juliette, située a
Ventrée de Pétionville, a revu
son ami Dick Tober, propriétaire
d'une usine de Baseballs et de
sofballs en Haiti. Et ils ont dé-
cidé d’unir teurs destinées par fe
mariage. :

La cérémonie a été célébrée le
Jeudi 30 Octobre en sa maison a
New York par Carolyn Simon,
Juge a la Cour d'Appel de l‘Etat
de New York et ancien bras droit
de Nelson Rockefeller, en présen
ce ‘des: enfants de Juliette, de
son’ neveu Alexis -Bespoloff et
des membres de la famille de
Dick, - «7

M..et Mme Richard D. Tober
sont arrivés a Port-au-Prince,
lundi soir.
~ -lg continucroat de s'intéres-
ser & notre pays, eur chére Hai
ti ot ils donnent du travail 4 des
centaines d’haitiens. Its sont de-
cendus 4 la Villa Créole.

Ts ont établi leur -ésidence i
Storrs Connecticut.

Nous faisons ‘des. voeux com-
plets pour le parfait bonheur dc
M. et Mme Richard D. Tober.

xx x
LA GALERIE NADER
suggére a ses clients dinvesty
dans la peinture huitienne
pour des rapports annuels de 126,

...Désonmais, nous dit ie pro-
gressiste marchand de peinture~
Georges S. Nader, Prupriétaire
de la Galerie du mémg nom, s1-
tuée au No 104 de la Rue Bonne
Foi, j’invite mes clients a inves-
tir dans la. peinture haitienne
dont on suit Vefflorescence dans
le monde entier.

La Galerie Nader, richement
pourvue est complétement clima-
tisée.

Ses succes vont grandissants
avec, les — expositions auxquelles
elle participe aux Etats-Unis.
En achetant un ou plusieurs ta-
bleaux & la Galerie Nader le
elient qui précise qu‘il investit
regoit chaque arfiée \des intérét.
de 12% ail. est intéressé ao re-
vendre les oeuvres achetées.

Il y aura un fonds spécial pour’
payer des intéréts aux clients qui
voudront revendre les tableaux
achetés a la Galerie Nader.

- ‘Par contre si le client qui dit
vouloir investir ne vend pas les
tableaux & la date a laquele il
devrait toucher ses intéréts, il
devra payer des intéréts 3 la Ga
lerie.

La Galerie Nader invite done
ses clients a deécorer leur mai-
son tout en avemetant leurs re-
venus.

M. Georges Nader nous dit que
le meilleur investissement dan-
le monde sst l’art dont la valeur
augmente chaque année de 12%
et plus.

x XX

GRAND SUCCES DU

SUPER WESTERN

Les longs jours de la Vengeance
au Ciné - Paramount

. Rarement on a vu un film
faire salle comble aux trois séun-
ces du dimanche. -C’était le cas
dimanche 4 Paramount du
Western Les Longs Jours de la
Vengeance ou Face d’Anze avec
Vacteur des Super westerns Giu-
liano Gemma ou Montgomery
Wood.

Ce film a attir& une foule co-
lossale aux trois séanées.

Et la satisfaction a été totale
chez chacun des cinéphiles sortis
dimanché de cette salle de spec-
tacle. .

Ce film fera une longue et bril
lante carriére en Haiti,

x XX

NOS VISITEURS

a Au cours du dernier week-
end est reparti pour Chicago, M.
Charles Hill artiste. diplomé des
Beaux Arts de Chicago. ‘

Charles Hill que -nous avons:
rencontré la semaine derniaére au
Grand Hétel Oloffson en compa-
gai de notre confrére et ami, M.

umayric Charlier, Directeur du
Journal Le Matin et Secrétaire
Général de l'Association des Jour
‘ghlistes est le Propriétaire d’un

op A succés & Chicago, nommé
NATIVE SHOP. ®

Charles Hill” vend dans son -
«Native Shop». des articles im-








PROBLEME No, 428 F.





HORIZONTALEMENT
1 — Piutét bourbeux
2 — Qui a mébme composition

chimique — Venu
8 — Enveloppes — Sombre
4 — Rupiditg — Personnel

5 — Pour strrer
6 — Prépdsition — Corsonne
doublée — Sigle d'une institu-

tron thayitable
7 ~~ Rocolord — Nolo

H — Préfixe — Menues mon
nilen -- Pranom

) —. Saison — Rion

16 —- Cardinal -—- Fnldve un
organa

xx x

VERTICALEMENT —

I — Grandoe fadenr

Il — Pétille dans les verres
‘Petit chemin

TIT — Vole “principale — Pré
e¢de une spéctalisation

IV — Réduits en menus mor
ceaux
Vo — Arrét

VI — En arriére — Connu -—

‘Multitude

VIL — Mal & I’aise —Ne ré
gne i

VIII — Possessif —- Mot d’en
fant

TX — Liés — Pour appeler
X — Apéritif naturel — Pro
nom.

‘

SOLUTION No. 897 F.

HORIZONTALEMENT
Tiléphone — 2. RueHes; Ur
Cuitasse 4. Coté; 6. Otés;
— 6, TAU; Equité — 7.
clé; NT — 9
Eus.

a 4.
Inter
iro; Usées 8 Ft;
Thé; Onde — 10. Secoue;

VERTICALEM)NT.

\. Triest; Ers —- Il. Eu; Otait
— Ill. Lecteur; TC — IV. Elues;
Echo — V. Pli; Ley — VWI. Hé
roique — VII. Osa; Nus VIII. Sa
tie; Ne —— IX. Bus: Etendu ---
X. Ré; Restes.



Mesdemoiselles. Mesdames

eo.
o
e-
«a
?

So yaaa 8.



Ne vous faites plus de souci, pensez seulement
au CONFORT, 4 la SECURITE,
ala DISCRETION que vous procure
PROSAN D'HAITI S.A.
Voici pour votre confort, les serviettcs
hygiéniquement préparées, super - absorbant
et répondant aux possibilités de votre bourse.

EVEvet SANS -SOUCI *

plus frais, plus confortable, plus agréahle.
BN VENTE PARTOUT.





an
Le

chronometre

Girard-
Perregaux
Haute

Frequence

le plus precis

du monde

En 1967, les chronometres
Girard-Psrregaux Haute
Fréquence ont obtenu 73%
de tous les bulletins de
marche detivrés parl Obser-

vatcei:a chronométrique de
Iicush ate! dans la catégorie
Ges os cnes-bracelet clas-
fique:


vonnelle piisque réa-
hses car Jas montres strice
teie@nd ue vene.

Sans

En vente a

LITTLE SUROPE

GIRARD.

hraney

A’
ih

Chronométre Haute Fr



tribunal militaige de Gesa pour
avoly porté asatalance & un com-
mando Palostinion, a été Hbéréo
da prison aujourd'hui.

La joune femme qui appar-
thon, au personnel omployé par
lUnwra, avait falt appel, deman
dant le pardon des wutorités mi-
litnires Isradtionnes. do In bande -
dar Gaga et du Nord du Sinal, di
Aant gittélle riygréttait: sori “nete.
l4e commandant du . district a
pris ln décision: dtannoler ‘le “res
to do la peine, et’ Fatma “Najou-
lin eu ln possibilité de repren-
dye dés aujourd'hui son travail
n Uuwra dans ia bande de Ga-

ZAR,
TEL AVIV — (AFP)

‘Pendant une heure ct demie,
dus tits sporadiques de mortiers
ad partir du tertitoire Jordmien
ont été dirigés sur-la région du
pont Allenby, dans la Vallée du
Sourdain, Les forces Israéliennes
ont rispasté.

Par nilleurs, les correspondants
militaires Israéliens rapportent
denlement que des échanges de
‘irs de mbrlicr entre les forces
Tsraéliennes et Egyptiennes ont
eu lieu dans tes secteurs centre
ev Sud du canal de Suez.

Les correspondants militaires
Israéliens précisent que dans les
deux cas, front de Suez et vallée
du. Jordanien, il n'y a pas eu de
verte’s au cose Inracélien.

xx xX
LA SITUATION AU
MOYEN - ORIENT
APRES L'ACCORD
INTERVENU AU CAIRE

LE CAIRE, (AFP)

L’accord ‘conclu Lundi soir au
Caire}par M. Yasser Arafat,
président de lorganisation de li-
ber: ation Polestinicnne et le géné
ral Bmile BO US TAN Y.
Copnimandant en Chef de TAr-
mée Libanaise, en présence des
Ministres Egyptiens de la guerre
et des aifaires étrangeres, met.
fin en principe & 1a crise liba-
naise et marqué de Vavis des ob
servateurs, un tournant dans te

conflit du Proche Orient. Ce docu
ment important restera secret
et sera complété ultérieurement
par de nouvelles conversations A
Reyrouth sur des points de dé-
tails. On sait seulement de sources
officielles, qu'il a nécessité sept
heures de discussions serrées qui
reglent tous les points débattus
et qu’il garantit a la fois In son
veraineté, la sécurité, Vintégrité
territcriale du Liban et la liber-
té d'action des fedayin.

Cet uecord avait éte preccde
dimanche so'r d’un arréte ~ des
combats qui opposaient, depuis Je
18 Octobre, les commandos Pales
tiniens aux forces armées Liba-
neises. Cette tréve ferait place
a une réconciliation générale qui,
estirnent les observateurs = sera
sans doute difficile.

Selon un plan précis. les gué-
rilleros Halestiniens abandonne-
raient certaines des positions
quils oeeupaient sur le territoi-
re Lihanais nour étuhlir, avec
cette fois, droit de cité, dang une
région du Sud du pavs, délimitée
aves precision, proche de le 1.
ine armistice avec Terael, at
ani deviendrait le théfitre d’o-
pération des commandos. Pour re

PERDE OKUX

nue meen |

aren

équence a 36000 alt/h, auto-

matique, calendrler, boitier étanche 4 l’épreuve
des bains de mer, 39 rubis, avec garantie de

précision au porter.

Modéles classiquea ot devent-gerde ¢ en or 18 ct,

plaqué et acier.

“MONTRES DE-QUALITE
: VERSAILLES -- BIGIO FRERES
+ MAISON ORIENTALE








Tatinianne ob ‘Yarn

st Whéreralt loa voeeanen qu’e)
len pu falte ay cours dow événo
_Wwenta,

Evidemment, disent lea obser-
vateurs, tout n’a pu btre réglé‘on
nopt heures ot sur le papler.

‘La -erise avait revélé un pro-



ne sorvateurd nd’
quo“Hour la promidre f







la guerre dos 6 jours un gouver
‘Nentont @raboe:a' condlu: un @ddord
on bonne at dua forme avec la
~yéntatance “Palestintenno, ~ce tl
équivaut Ja reconnaltre ‘comme
un initerlocuteur valuable, On 4
vu aussi que te chef des guéril-
Téros Palestiniona, M. Yaisé “Ara

fond malajse, 11 faudra du tomps, fat, et ses Lioutenanta joulasaient

dola patience -ut ‘de? la Ail esse
¥ des: dotx *cbtGs pour! que’ lea rap-
porta entre Libanals et Palesti-
nions ‘devietment confiants. Mais

dotes et -déja, lo elimat est diffé

rent et, geste aymbolique, ido Ja
musique ct des chants folklori-
ques ‘Libanais ont été .-diffusés
lundi soir-sur jles: antenges de la
radio de la Palestine.
L’accord‘devrait encore ouvrir

la voie.pour un régtement de la
crise politique que- at le Li
ban depuis plusieurs mois de l’a

vis ‘des observateurs, l'une des
premidres taches deg autorités Li
banaises sera donc de faire -ap-
rouver le document par tous ‘les
eaders politiques, notamment
ceux qui-adéptent une attitude
réservée & épard de In resistan-
-ee ‘Palestinienne.

On notera que l'accord du Cai- §

re ne repose pas sur la notion
de vainqueurs ou vaincus, et qu'il
rétablit en quelque sorte le Sta-

tu-quo qui prévalait avant les é- §
vénements. Mais les observateurs 9
constatent due le président de Vor §

ranigation de Libération dela Pa

lestine, M. Yasser Arafat, et le Hy

chef de YEtat égyptien viennent
de remporter un succés de pres-
tige



Comununiaqué
‘de'Presse

Le prochain ‘Concours Interna-
tional de ‘Montréal aura lieu du

29 Mai:ay 14 Juin 1970 et ‘sera &

advessible ‘aux CHANTEURS
nés entre le 29 Mai 1985 et le
29 Mai 1950.
Les gagnants
la somme de $ 23,500. comme
suit: un prefmier ‘prix ‘de $ 10.
000; un deuxiéme de $ 5.000; un
troisiéme de $ 2.500; un quatrié

me do $ 1.500; un cinquiéme de §

$ 1.000; et ‘sept prix de $ 500.
La date
‘est. fixée -au ler Mars 1970. On

-est prié de s’ddregsér & Institut §

International de Musique du Ca
nada, 106, Avenue Dulwich, St.
Lamibért, P.Q., Canada. Par ca
blogramme: -Intermusics.

‘Les ‘corféurrents ‘devront étre
A Moritréal le 28 Mai pour ‘le ti-
rage au ‘sort dont dépend Vordre
de participation aux différerites

étapes du Concours.

Le ‘président Nasser notamment



-se: partageront §





mite d’inscription &




d'une-autorité-sutfisante “pour. int
poser wn. ceasez-lc feu a lenge
ble des commasndos qui. s’étaie
lancés dang Ja bataille et’ qui ap-

tions de résistance.

L'accord conelu Lundi & le sui.





Avendre
por cause.de départ
Articles divers, une chambre

& coucher, salon, ete.
‘Pour tous renseignements was.

dresser & l'Avenue Christophe
No. 81.

partenaient A plusicurs organisa-» :

Aucune autre camera: dans

le mende-ne peut apporter ce.
genre d’excitation dans la pho-
tographie. Déclenchez, Enlevez
la pellicule —- attendez une mi-
nute — Détachez le papier en-
veloppe. Vous avez une photo
toute préte en couleurs.

POLAROID
AGENT DON MOHR SALES CORP



Clout on "cola, et on raison de
la place oceupée maintenant par
Ja réniatance Palestinienne, que
PaeeaFA’ tu “Colre ost “interprets
por les olservateurs comme un
tournant dane Ia erlse du proche
Orient.








â„¢M, Aiphone, Maguet,- Made-
moiselle éetyue Bretous font
chantér ‘le ‘ldndi dix Novettib
7 hres 16 du
de ‘prise de: deuifl: “en
Sacré&Ooour de Tur
repos de lame *
Mme ‘Alphonse’
le+Jeudi 80

Cette annonce tient ‘leu d'in-
vitation sux pitétifa’ et ‘aitis.

P-au-Pce, le 4 Novernibte 1960




re a







sai. Ayez







Les vole entre >

- PORT-AU-PRINCE

HORAIRE A COMPTER DU 1ER JUIN 69

Vol 601 Départ
Arrivée
Départ

Arrivée

Vol 602

Pour toutes informations supplémentaires adres sez-vous a
de la Trans Caribbean, Cité de UExposition.

Tet. 3283 — 3974.
Airport ‘et Service Cargo 3085.

New York 12.15 p.m.
Port-au-Pce 2.15 p.m.
Port-au-Pce 3.15 pum.
New York 7.35 p.m.



-gont temporairement suspendus.





Mercredi a 6 h.80 PM,
Séance unique)

ion ae LA. FOULE

Batese: a B00-8t: 6:00.



CRIC CRAC CINE

Mercredi & 6 h..at 8 h..15
VAL TUE RASPOUTINE
Entrée Gde 1.00 et 1.60

“Yeoudi a 6 h. ct Bh. 15

DOMINIQUE
Entrée “Gdes 1:50 et 2:00



De Luxe Atte: ‘Ciné

(DELMAS)

Mercredi 4 { h. et 9h.
MISSION A HONG KONG
Bntrée 1 dollar par voiture

Jeudi & 7h. et 9 h.
MANON 70
‘Entrée 1 dollar par voiture



Oubliez ies bassins et les bains
pour développer; on ne dévelop
pe pas les photos POLAROID.
Ce n'est pas nécessaire d’avoir
la moindre idée en photogra-
phie pour obtenir de magnifi-
ques photos dés le premier es-’
-eette nouvelle camera.

La Compagnie ayant 24 années de Service dans les Caraibes

RDI — JEUDI — VENDREDI-SAMEDI

votre agent de voyage ou aux bureaux

P-au-P — Aruba — P-au-P et : P-au-P — Curacao — P-au-P

, entrée “Gdoa “2.50 et 4.00







Un ‘grand drama d'amour
Entrée “Gdea’1.60° ads 2.60

PARAMOUNT

et Bh.



Mercredi. a, 6 h.

-MANON 70
“Entrée 'Gdés 160 et 2.60

Jeudi a 6h, et 8h.

“PACE D ANGE

OU _; LES LONGS JOURS

?DE LA VENGEANCE ‘

Avec Montgomery. Wood.-
Entrée Gdes 3.00 et 5.00 .

CINE PALACE

Mercredi & 6 h. et 8 h, 15
COMMISSAIRE X HALTE
AUL SD. .
Entrée Gde 1.00



Jeudi a 6 h.
HELGA
Entrée Gde 1.00

ETOILE CINE

(PETIONVILL»s

et 8h. 15



Mercredi a 6 h,
JOHNNY COLT
Avee Robert Woods.
Entrée Gdes 2.00 et

30 et Bh. 80

3.00

Jeudi & 6h.
LES BICHES
Entrée Gdes 1!

30 et Boh. 30

50 et 2.50

—

CINE OLYMPIA

Mercredi (En permanence)
LES TURBANS ROUGES
Entrée Gde 1.00



Jeudi (En permanence)
UNE DAME AUX CAMELIAS
Entrée Gde 1.00

CINE ELDORADO

Mercredi &@ 6 h. et 8 h. 15
UN MEDECIN CONSTATE
Entrée Gdes 1.20 et 2.00

Jeudi a 6 h. et 8 h.° 3C
ROMEO ET JULIETTE
Entrée Gdes 2.50 et 4.00

CENTRE CULTUREL
AUDITORIUM

Mercredi & 7 h. P.M.
UN DOLLAR ENTRE
LES DENTS

Entrée Gde 1.50



Jeudi a 7 h. P.M.
HISTOIRE DE RUTH
Entrée Gde 1.50

' CINE SENEGAL
Mercredi a 6 h. 15 et 8 h. 15
CLINT, L'HOMME
DE LA VALLEE SAUVAGE
Avec Pernands SANCHO,



Jeudi a 6 h. 15 et 8 ho 15
LE REQUIN

EST AU PARFUM
Entrée Gdes 1.00 cet 2.00



CINE STADIUM

Mercredi (En permanence}
JE VAIS... JE TIRE...
ET JE REVIENS...
Entrée Gde 1.00

Jeudi (En permanence)
(Sur demande)
UN MEDECIN
Entrée Gde 0.60

CONSTATT:

CINE UNION

Mercredi a 6 h. 15 et Bh. 15
3 S 8 PASSEPORT

POUR L'ENFER

Entrée Gde 1.00

Jeudi, @ 6 h. 15 et Bh. 15
DES ARDENNES A L'ENFER
Entrée Gde 0.60

MONTPARNASSE
Mercredi a 6 h. 15 et 8 h. 15
QUATRE HOMMES
A ABATTRE
Entrée Gde 1.00
Jeudi &4 6 h. 15 et Bh. 15
REQUIEM POUR
UNE rANAILLE
Entrée Gde 0,60



Drive in Ciné
(DELMAS)

Mercredi & 7 h. (Séance unique)
LES DOUZE SALOPARDS
Entrée 1 dollar par voiture
Avec Lee Marwin.

Jeudi a 7 h. et 9 h.

18 ENTRE LES DENTS
Avee Tony Anthony.

Entrée 1 dollar par voiture

A LOUER «—

Compartiments spacieux pour
Bureaux .a louer A étage de
Vancien Building de Ja. Sedren,
Rue Américaine,, S‘adresser au
Journal.

Attention !
Cours de Grammaire
Me. Constant D. POGNON
rappelle aux éléves de la classe
de Quatriéme (4e) que le Cours
de Grammaire et de Style qu’il
dispense gratuitement 4 leur in-
tention. commencera le’ 8 Novem-
bre 1969, a 8 Heures du matin,
et se foursuivra tous les same-
dis au local du Centre d’Educa-
fen, Scolaire, sis au No. 24 de
la Rue cteur Audain, praés d
Pont Saint-Géraud. P .

Participation...



aux frais



































MEROREDI 5 NOVEMBRE 1069





VOTRE, HOROSCOPE

Pa r KF rences D rake









DAGOBERT, PUISQUE
=TUVAS.CHEZALE <<
PARFUMEUR, ACHE.
{ ENO! UNE DOU-
A ZAINE BE Bt

(ME FAUT DES | AMES DE RASOIR,
UR Le? TUNE. DY CREMESA-RASER ET
he! UNE OOUZAINE
DE BIGOu:












nt APRES vOS
CHEVEUX ?








Cherehes ia eeotion correspondan! au.jour de votre anniversaire
do nalssance et vows trowveres lea perepedtives que vdus -
Ngnatent. lea autres pour dematn.

Droit de reproduction totale ou partiolla réeervd.
Propricte King features Syndieuts — Rwoluatvite

«LE NOUVEULSTE>
JEUDI 6 OCTOBRE 1969

21 MARS AU 20 AVRIL (BE 24 SEPTEMBRE AU 28 OC- $9
LIER) ; Vous accomplires da- TOBRE (BALANCE) : Ruespec @&
vantage que vous le pensez. -tez le bon ordre qui veut quo les
‘Tous les problames ot les situa- faites et les connaissances précd- §4
tions ne seront pas ausal diffici dent les justes solutions, Quelle
Jea qu’lle Je semblent en surface. que soit votre position, voys.
Continues A creuer votre terrain. monterez*et vous commenceres







Fs

et

‘Christofle - NOUVELLES de PUSIS

LE PRESIDENT NIXON vialent recevoir de aide des NIXON APPUIE aJ’ai Vintention ‘dutitsen les

aS SO ee

.dég maintenant d’intelligentes

21 AVRIL AU 21 MAI (TAUR démarches. Couverts, ménageres, PS DESIRE UNE NOUVELLE Etats Unis, side consistant on LA DECISION DE ressources dont je dispose pour
REAU) : N’anticipez pas )’échac . €% ASSOCIATION AVEC argent, machinerie et équipe- LA COUR SUPREME aider, de toutes les maniéres pos
ni ne croyez au succes immédiat. 24 OCTOBRE AU 22 NOVEM | ‘a WAMERIQUE LATINE ment. : “WASHINGTON — (IPS) sibles, & son application. Je dé-
Un peeranme consclencieux Se BRE (SCORPION) : Journée bg ‘Par Gérard A. DONOHUE Bien que les officiels améri - Le Président Nixon vient de mande 4 tous les amérigains, ct
unc attitude optimiste vous aide ponvenant A Ja révision de vos ti b ] rt 7 cains aient .certginement eu leurs mettre de faire tout co qui particulisrement a ceux qui occu
ront A surmener les difficuMés projets. et de vos méthodes mé- ™m a es, couve Ss REDACTEUR A LIPS propres opinions quant au genre est en son pouvoir pour que eit pent des postes de’ responsabili-
et les tiches agagantes. me A une échelle mineure. Res co itt ee ue tmmportant_ i nie projet gui, aurait eu le plus appliquée Ia récente décision do 16, d’oeuvrer de concert dans la

22 MAI AU 21 JUIN (GE. %€% 9 forme et prét pour de o4 OP tons — souligné par le Président © Gunt ae vucune dacision tnila, {2 Cour Supréme relativement recherche de solutions A Ses pre
MEAUX) Activité de plein air plus grandes ct meilleures possi- pour ebe etc... - Nixon, dang son discours de ven — térale. . a ja fin immeédiate de la ségré blémes, conformément a la déci-
transports, agriculture, industrie bilités. 9 bs dredi soir est un changement de. Tout au contraire, ils‘ont de- gation raciale dans les écoles a- sion de la Cours mereredi
publicité et occasion sont favori 24 NOVEMBRE AU 21 DECEM Be base dans lattitude des ‘Etats- mandé aux européens de détermi MEricaines, fa elie existe en- var-la Cour ‘Supreme vise plus
sos. Une main ecalme et un cs“ . 4 5 Unis envers sos voisins de l’A- ner si, par exemple, les turbines ©°TS: eg tate ate DAT ID px se pl
prit réfléchi seront indispensa- BRE (SAGITTAIRE) : Les fac our tou ; On mérique Latine. pour Mindustrie électrique fran - Si tous Jes américains oeu- purticuli¢rement quatorze dis-
bles. - teurs négatifs ne vous géneront " SJ Si ce changement est réalisé, aise constituaient un facteur vrent. de concert, a déclaré M. tricts scolaires de I’Etat du Mis

oe

22 JUIN AU 23 JUILLET Pas si vous gardez la. situation il peut avoir des implications loin . plus vital au développement de Nixos, il sera possible de résou sissipi, dans le Sud des Etats -

(CANCER) : La conjonction s- main, étudiez les «pourquoi»? e ) taines, non seulement pour les |’Europe tout entiére que des ou- dre les problemes pratiques et Unis, mais elle est applicable a,
timule vos tiches intellectuelles, et Prenez, tout le Jong de votre les circonstances ° oy Etats-Unis en ce qui concere tils et des machines pour les humains qde pose Vapplication Vensemble du territoire améri-
votre ardeur et vos ambitions route, les mesures — indispensa- C ‘be @ ieurs relations avec les nations de usines belges. de cette décision. cain, La Cour Supréme a déeré
hien orientées. Si vous étes im- bles. 5 % Amérique Latine. mais entre Si chaque nation européenne . . té qu'aux termes de la Constitu
pulsif ou bousculé, vous irez vers ) e . les pays de l’'Hémisphére Occiden avait uniquement pensé a ses - Dans une déclaration lue jeu tion Américaine, il n’est plus
des mécomptes. Soyez construc- 22 DECEMBRE AU 20 JAN- } *: % tal ecux-mémes. Quoique, théori- propres intérét,s il y aurait cer- di aux journalistes par le Secre possible d'autoriser de nouveaux
tif et évitez des erreurs. VIER (CAPRICORNE) : Ensei- anniversaires O «nement, tous les membres de tainement eu des conflits et des taire -de Presse dé . la Meison délais dans la déségrégation ra
gnement, travail et recherche fa } ‘a VORA soient égaux, les Etats- récriminations et la résurrection Blanche, M. Ronald Ziegler, le ciale des écoles.

24 JUILLET. AU 28 AOUT vorisés. Le succés est possible an .2 Unis en raison de leur impor- de l'Europe aurait, sans nul dou- Président a affirmé que la «Cour Le Gouvernement de M. Ni-
(LION) : Si vous étes né avant sur les chemins et en des lieux b te & tance par rapport aux autres te, été retardée de plusieurs an- Supréme ‘s'est prononcée d'une xon avait cherché a obtenir un
le 30 juillet : Prudence dans les qui peuvent sortir de 1’ordinaire. ap mes, mariages. a pays en tant que plus grand ex- Nees. tos . . maniare décisive sur la fin de délai de trois mois pour l‘appli-
questions sentimentales et les sec / R) portateur, plus grand importa- L'organisation officiellemetit jg ségrégation raciale dans les cation de la déségrégation racia
teurs domestiques. Pour tous : 21 JANVIER AU 19 FEVRIER wi tenr et pourvoyeur d’aide, ont chargée de promouvoir la réha- geotess, le dans les*quatorze districts sco .
Réléchissez avant de parler et al (VERSEAU): Si vous étes cons été. selon I’expression de George bilitation | des nations européen. _ Il a en outre déclaré qu'eI! jaires en question, affirmant
ler au pas avant de courir si ciencieux et remontez jusqu’aux Owell. «plus égaux que les au - coopération ‘eonomiaue Me PE 8 ’y a naturellement des problé- qu'une mise en vigueur immédia
vous voulez éviter les piéges. bonnes sources, vous aurez des tres» aue oe u- mes pratidues et humains qui se te des plans de déségrégation

Inévitablement, ceci a causé du Tope. Elle s'est révélée un tel
reasentiment en Amérique Lati- Succes ih elle continue encore “a
ne mais les latino - américains OPerer Ge nos jours, mais sous le
wont pas toujours été sensibles nom d’Organisation "pour la Coo loi, je suis sir que nous pour- dans Venseignement pour les élé

. . avantages exceptionnels. La com
21 AOUT AU 23 SEPTEM- préhension vous sera un de vos
BRE (VIERGE) Bonnes influen- pjug précieux atouts.

posent. Si nous veuvrons tous en causerait du chaos, de la confu-
semble et si nous respectons la sion et.un recul catastrophique



cos de Mercurl. Accomplissez . Lenti 4 2 ces é
le maximum quand le temps a 20 F ER AU 20 MARS aux sentiments et aux eroyances " pération et le Développement E- rons surmonter ces difficultés. ves de ces écoles.
occasion vous tofait eee te. (POISSONS) : Une superbe po- Unis qui vivent aux Etats - Le mot «Europe a été aban-
Menvisen Pe hated] at “le atime sition de Neptune stimule vos Dans gon premier grand dis - Gonné et remplacg par celui de :
leront vos qualités. ee "dons _ d’artiste, vous encourage cows sur l’Amérique Latine, M «Développements quand le Japon : °
- vers des nouveaux essals pour Nixon a demandé de laction — se joignit & VOrganisation. Ce , Recettes Sim les
des entreprises qui peuvent avoir un mot qui d’ailleurs revient sou changement de terme visait 4 . p fe
~ AVIS échoué mais qui ont conservé vent dans son discours — de la ‘mettre l'accent sur le fait que ‘ ‘

part des Etats Unis et des nations les pays membres de !'Organisa-

latino - américaines en vue de tion travaillent plutot 4 aider de Cuisme Haitienne

réduire ou de mettre fin a cette les nations en voie de dévelop-

L’Administration Générale des leur valeur.

Contributions porte a la connais
sance du Public en général et _SI VOUS ETES NE AUJOUR

plus particuliérement a tous cet D’HUI : Vous réfiéchissez vite inégalité. pement. . : :

ui Pont aetreinte a carte et agissez avec une promptitude a ‘Président Nixon a lancé Si la nouvelle association doit par NINICHE
d'Identité qu’un délai expirant égale’ mais vous risquez de vous un appel aux pays latino. - amé conneitre du succés il sera Wu. : : .

au 31 Décembre 1969 leur est ac braler et vous n’étes pas pru- ricdins pour qu’cils assumeént con tot sage de se souvenir dés le- . P

cordé pour le paiement de la dent. Vous aimez collaborer a- jointement un réle_ primordial ¢0nS du Plan Marshall et de

Carte d’Identité. , vee des gens gais. Le voyage sti- . dans l’établissement des priorités Vexemple de coopération tracé

é i é i - PIMENTS DOUX EN SALA- gnons et d'oeufs durs, de persil
Pass dé s mtule vos facultés créatrices. La au sein de l’Hémisphére, V’éla- par les nations européennes, | - gnons | s :
vue par Ce surtaxe ae finesse de votre esprit et votre boration de programmes réalistes exemple _ précurseur tout aussi DE.— Peler les piments doux. émince et des dés de jambon, sel
tre les retardataires ppliquee con attitude droite sont remarqua- ct Fexamen minutieux et cons - /|’Association de Libres Echanges Les mariner dans de l’huile, du et poivre. Servir comme — hors
P-nu-Pce. le 3 Novembre 1969 bles, comme aussi votre impavi tant de leurs propres réalisa - ‘e I’Europe que de l’OTAN et jus de citron, des rondelles d’oi- d’oeuvre. —
ue verre dité’ et votre persévérante éner- tioriss. de toutes les autres organisa - Le Livre de Cuisine de Niniche es vend dana toutes ley libratrier

Bt il a promis que les Etats- tions qui Servent & des fins mul
Unis ne prendraient aucune déci tiples. ' .
sion sur les questions de commer Comme la fait remarquer M.
ce affectant les pays de l’Amé Nixon, avec tant d’insistance
rique Latine sans d’abord les con dailleurs. dans son discours du
sulter. 31 octobre, jes Etats Unis ne

En écoutant le discours du Pré Pouvent dicter la voie & suivre
sident Nixon, on a pu se rappe- leurs associés. Ils doivent ac-
Jer les raisons du succes mar - cepter le fait que certaines na-
quant du Plan Marshall congu tions ont des systémes politiqu:s
pour la reconstruction de I'Euro- - dui agacent Tes nerfs des améri-
pe aprés la Seconde Guerre Mon = Calns; ils doivent en outre pren-

Franck STERLAN gie. ¥
Directeur Général. :





* Le Dr. en coupe bien connu
La cirection du IOPULAR sols le nom de ¢Boss Difficile>
TRAVEL SERVICE avise leg in Vient de placer une lu'miére rou

téresses purticulierement legs au- &e & la devanture de sa_bouti-
tres Agences de Voyages, les au due de coiffeur située a Ja Rue

conséquence sex clients & réeln- fonctionne «Boas Difficiles tient
mer tous les papiers qu'ils lui au toujours le maillet.



torités de Vimmigration et de 1 Montalais (bloc compris entre diale dre en considération lu fierté et

migration el les Anbaseades qu’i les rues Pavée et des Miracles). Les Etats Unis n’avaient pas [a sensibilité de leurs — voisins. 55-5 Aateam ZA
partir de cette date elle a cessh C’est pour indiquer f& tout un Glaboré euxamaémes le plan pour Mais, en mame temps, les pays ; “TAXES
coutes Bes opérations, Invitant en chacun que lorsque ce signal la reconstruction de P’Europe. de lAmérique Latine doivent. INTERNES

Tout au contraire, ila avaient de CUX aussi avoir un certain sens
mandé aux nations européonnes de responsabilité pour mettre de

rnient confiés, Francois Léopold Smith alias . de se réunir ensemble ot do dé- °oté certaines ambitions indivi-
. «Boss Difficiles se tient A la LISEZ {inir ellesmémes ce qui devrait ‘uelles pour le bien de [’Hémis-

Elie ANDRE. Rue Montalais (bloc Pavé et Mi- atre fait — par oxemple, quelles Phére Occidental, de sorte que

Directeur - Propriétiare, — racles). «LE NOUVELLISTE> industries et dans quels pays de- 18 ressources consdcrées A leur

pays soient plus efficacoment u-

Pee n ee nee nee

du Sud.



@ Avis Professionnel
Dr. G@rard Frédérique
Ophtalmologie — Ote-Ryno
Clinique au Centre Médical de
Port-auPrines 27, Chemin des
Dalles.
Heures de visite : 749 h am
8a 6h pm.







| | _ Achetez aujourd’hu:
. Vous traverserer jes fétes de fin @année 1969 en douceur et vous prendrez le virage 1970 en g la Montre de demal n
toute confiance et en toute sécurité dans une de ces fameuses voitures FORD que vous:pouvez adthirer @ LA lare MON TRE AUTOMATIQUE FABRIQUEE
© Gla Salle @Exposition du Département de Ventes des produits FORD a la rue des Casernes, tout pres 2 DANS LE MONDE.
_ a. du Rond Point de PExposition. Vous n’aurez que la difficulté de choisir entre Ia splenidide: SPORT

CAPRI de luxe dotée d’un moteur de 1600 cc, ou la déja fameuse FORD 15 M, XL, a quatre 7 —_
V9, a, Te

portes, moteur de 1500 cc a traction avant, ou encore Ia confortable et solide FORD 17 M, ; SAL

a@ 4 pertes, moteur de 1700 cc, sans mentionner toute une gamme de véhicules, des plus





économiques aux plus luxueux. Noubliez pas gu’en achetant ‘FORD, vous vous assurez ere le aod a Pre ers Uae)

¢ les services de mécaniciens compétents et les avantages Wun stock de pieces de rechange toujours

renouveleé.



EN VENTE A L/HORLOGERIE E. BERTHOLD
. RUE DES MIRACLES No. a3.






9000600000000000000000060








APRES LES DESORDRES
A QUEBEC
QUEBEC (AFP)

Le calme est revenu d Québec
aprés les désordres qut se sont
produits vendredi soir autour du
Parlement. La manifestation or-
Raniaée par le «Front du Québec
Francais, qui groupait quelques
20.000 francophones protestant
contre la politique linguistique
du Gouvernement de M, Jean Jac
ques Bertrand avait élé dispersée
par la police mais quelque 2.000
irréductibles se sont dirigés par
petits groupes vers Ie centre de
Ja ville et se sont livrés A des
actes de vandalisme. Une trentai
ne d’arrestations ont été opérées.

Le but de la manifestation 6é--

tait d'obtenir Ie retrait d'un pro
jet de loi qui tout en consacrant
le francais comme langue de la
majorité de VEtat de Québec éta
blissait officiellement et pour la
promiére fois le droit au libre
choix, pour Jes parents, de la lan
ruc d'enseignement de leurs en-
tanta anglais ou le francais.

xxx
SUR LA MENACE DE
DEMISSION DE THIEU
La décision du Président Thieu
de démissionner au cas oti les sud
vietnamiens n'accepteraicnt pus
son programme d'acticn, consti-
tue, selon Ies observateurs une mi
se en garde du Parlement contre
toute critique contre les récentes
réformes financiéres de son Gou-
vernement. I] leur a fait com-
prendre que ce nest pas seule-
ment une crise ministérielle qu’ils
ouvriraient mais une crise de ré
gime. Thieu avait exprimé cette
‘décision dans un discours pronon
cé en fin de la semaine derniére
et avait repris le theme vendredi
a la réception donnée 4 la Cham
. bre basse A l'occasion de lu féte
nationale.

x XX
BARNARD CONTRE
LAPARTHEID

LE CAP.—
Devant la Chambre de Com-
merce du Cap, le Professeur

Christian Barnard, Doyen de la
greffe du coeur, a évoqué quel-
ques unes des questions embarras
santes qui lui sont posées au ha
sard de ses déplacements a 1’é-
tranger sur la politique d’aper-
theid de l'Afrique du Sud. II a
en méme temps demandé 4 ses
compatriotes a’adupter une poali-
tique plus progressiste sur cette
question. .

Mais il a souligné qu’il
avant coul un médecin et
un homme politique ot a rejeté
Voffre qui lui Cwit nite de se
présenter ao des élections législa
tivex 2ous Vetiquette Tun perti
d'opposition.

etait
non

xxx
LEo SIX PIRATES REVENUS
DE CUBA
ALBANY (AFP)

Les six pirates de lair qui ont
décidé de quitter les Etats Unis
pour Cuba lavaient fait apparem
ment pour manque de travail,
probleme de mariage, et désaffec
lion pour la vie américaine. Ts
pretendent maintenant avoir
changé d’opinion & propos de Cu
ba. Ils paraissent trés heureux
de retourner aux Etata Unis et
cela leur au ¢lé nossible grace a
dex démarchen effectuéer par Vin
termediaire de VAmbassxde — de
Suisse in la Havane.

Cos six homes sont
J. Boynton, Mich, Thomas

Thomas
G.




























AU CAPITOL

Du Lundi 3 au Mercredi 5 Novembre 1969
a 6 Heures 30 P.M.

(Séance unique)

Loin de la foule Déchainée

SLLILIAASLSD SDA AAA ALA-

tone

an

Avec : Julie



‘Aldrin et Michael

Washington, Phil; Ronald T. Boh
le, Ind, Robert L. Sandlin, Tox;
Raymond L. Anthony, Bal et Jo
seph ©, Crawferd, Fla.

xxx

EUA LANCERA UN
SATELLITE ALLEMAND

Dans Je cadre du programme
de coopération spatiale avec 1’Al
lemagne de |’Ouest, la NASA a
annorteé qu’elle lancera demain un
satellite construit par les alle-
mands pesant 157 livres et desti
né & des expériences - scientifiques
Ces expériences serbnt conduites
par des experts allemands ct pro
cureront des informations = sur
les xadiations de la ceinture ter-
rienne, sur Vactivité des particu
les du soleil et autres choses en
core, , af

xxx .
LA COOPERATION
SPATIALE: FRANCO -
SOVIETIQUE
MOSCOU (AFP)

Des savants et techniciens sa
viétiques vont se rendre dans les
Hes Kerguele, Iles frangaises si-
tuées au- sud de l’Océan Indien,
pour y monter une station d'ob-
servation photographique d’chjets
spatiaux. Un protocoie d’accord
a été signé dans ce sens entre le
Centre National d’études spatia-
les et le Conseil pour la Coopéra

‘tion Internationale dans l’espage™

Ce Conseil pour la coopération
internationole dans l'espace. Ce
Conseil établi .auprés de l’Acadé
mie des Sciences de ’URSS eat
présidé par |’Académicien Boris
Petroy. :

Recevant un groupe de journa
listes scientifiques francais, en
voyage en Union Soviétique, M.
Petrov a souligné l'intérét que
V'URSS portait & la coopération
spatiale avec les apéciulistes fran
Cais.

xxXX
LES COSMONAUTES
AMERICAINS AU JAPON
TOKIO (AFP)

Les Etatg Unis sont préts &
coopérer avec l'Union Soviétique
ou toute autre Nation pour l’ex
ploration de l’espace, a déclaré
mardi Neil Armstrong, Commun-
dant du vol Apollo 11, qui fait
une visite au Japon avee Edwin
Collins, les
deux aulres cosmonautes d’Apol-
lo-11.

Evoquant les futurs voyages
spatiaux, les cosmonautes ont ci-
té comne ameliorations suscepti
bles d’y étre apportées une meil-
leure nourriture, des communica
lions télévisées entre la terre et
le vaisseauyspatial et de la musi-
jue. 4

Dans laprés midi de mardi,
les trois cosmonautes ont été re
gus en audience pai i’Empereur
Hirohito et Pimpératrice Naga-
ko. Hs ont été décorés de \’ordre
de Ja culture, la plus haute dis-
tinction japonaise par le Premier
Ministre M. Hisaku Satu.

x x x

SUR LE REJET DE LA
CHINE POPULAIRE
A L'ONU

NATIONS UNIES (AFP)

Parlant pour les Etats Unis a
l'Assemblée Générale des Nations
Unies M. J. Irving Whalley, mem
hre du Congrés, a rejeté la réso
lution albannise demandaut 1’ad-
mission de Pékin A VONU ct Vex
pulsion simultanée des représen-
anta de Formose en déclarant

qu'une telle décision représente-

Entréé’Gdes 3.00 et 5.00

_fane ressemblance avec ce

' Melles Jeanne,

rait un-paa en arridre car elle
encouragerait Vintransigeanco de
Pep et Berait une injustice. fla
grante A l’'égard d'un état mem
bre.

xxx
POUR DETECTER LES
PIRATES DE L’AIR
WASHINGTON (AFP)

Si. vous: avez‘ tine barbe, parlez
espagnol et possédez un appsreil
de prothése métallique vous ris
quez désormais d‘avoir des ennuis
lorsque vous prendrez l’avion aux
Etats Unis.

L’Administration Fédérale de

Pavidtion a en effet regu l’accord
du Département de la Justice
pour mettre en application un
systeme de dépistage des pirates
de lair qu'elle expérimente dis-
eretement depuis 8 semaines

le systeme, partiellement révélé
mardi par un fonctionnaire de la
‘FAA devant une sous commis-
sion du commerce ‘de lu Chambre
des représentants, est basé & la
fois sur l'allure physique des pas
sagers et sur la détection élec--
tronique des armes,

A Vaide de son expérience les
détournements d’avions, ladmi-
istration américaine a établi un
ortrait robot du pirate de lair
et une analyse de son comporte-
nent. Les passagers qui offrent

por-
trait robot sont Vobjet d’une sur
veillance attentive dés leur en-
trée dans un Aéroport.

En outre tous jes passagers a
vant leur embarquement, passe
ront sans le savoir a proximité
d'un apparel électronique détec-

teur d’instruments métalliques sus

ceptibles de distinguer un révol-
ver d’une innocente fermeture é-
clair. Mais il risque toutefois de
sonner devant une jambe artifi
cielle ou méme un porte cigaret
te en argent.

Lorsqu’un passager d’allure
suspecte aura fait sonner le ra-
dar il sera fouillé avant d’étre
autorisé & prendre place dans l’a
vion,

Cette méthode de détection des
pirates a été expérimentée sur la
ligne Eastern Airlines” pendant
3 semaines avant que le Départe-
ment de la Justice eut donné son
accord, La FAA négocie mainte-
nant la mise en oeuvre du systé
me avec les autres compagnies.

Le Représentant de ia FAA a
toutefois reconnu que le systéme
étail essentiellement basé sur l’ex
périence des compagnies améri-
caines avec les Pirates politiques
voulant aller & Cuba. Il a admis
que Ratacle Minichiello, la téte
hrulée qui a détourné & la fin
de ia semaine derniére un Boeing
de la TWA vers Rome, n’aurait
pas éveillé les soupgons des ins-
“ pecteurs,



Carnet Social

Le 8 Novembre ramenait |’an-
niversaire de naissance de notre
attachante lectrice Mme Suzie
Jean-Jacques. Nous lui. faisons
des voeux tardifs mais sincéres
de santé et de réussite.

Ad multos annos, Suzie.
a

Exposition de
Peintures haitiennes
a New York

Une exposition de peintures
nnives par des artistes haitiens
ac Lient actuellement et jusqu’au
18 Novembre 4 la Nouvelle Gale
rie Naive de Léon Chalom, 1288,
Madison Avenue entre les 91e et
92e Rues de New York, annonce
France - Amérique.

Décés de Vve

Pierre Faure

Pax Villa annonce le décas
survenu 4 New York Ie 3 Novem
bre de Madame Veuve Pierre
FAURE née Germaine Allien.
En cette douloureuse circonstan





ce, Pax-Villa gt Le Nouvelliste pré

sontent leurs sincéres condoléan-
ces & ses fils Mr. Je Docteur
Gérard Gros, Mme et enfants,
Mr. Seymour Gros, a ses Soeurs
( Lydia et Alice.
Allien, Mme Simone Allien, Mme
Charles Maignant et son épouss,
& Mme Veuve Jean Blanchet et
famille, A son frére Mr. Armand
Allien, Mme et famille, aux fa-
milles Allien, Blanchet, Murat,
Deschamps, Maignant, Pradel,
Dorsinville, Jéréme ainsi qu'a
tous les autres parents et alliés
affligés parce deuil.

Les. funérailles de Madame
Veuve Pierre FAURE née Ger-

maine, Allien seront chantées le’

’ Lundfi 10° Novembre a 4 heures

de Vaprés - midi en l’Bglise du:

Sacré - Coeur de Turgeau. Le
convoi partira de la Salle Pa-

: roissiale ola dépouille mortelle

Bera oxposée dés 2 Heures. —

Mort de Ida Painson

Nous avons appris avec infini
ment de peine Ih triste nouvelle

- de la mort-de Mlle Tda Painson
R.. survenue hier soir vers les 8 hren




srailles auront lieu av
eur le jeudi 6 Novem

~ bre 1969;- exposition Salle Parois
a aiale ‘dég:2-hres P. M.

“Nous -présentons en. cette dou-.
Joureuse-circonstance nos. condo-
“Iéances & gon frére



. M. Albert:
Paingon et Mme, a sa niéce::Ma:
= We > Lisette Painson ainsi qu’

4 tous Jes autres parents et alliés. “

Kurt Lamm, sécrétaire généra
de la U.S:A. Soccer. Football A:
sociation, ‘a écrit. la‘semaine de
nidre 4 80n homologue de la Fé
dération’ Francaise de Football,
Fernand Sastrey: “’équipe - nati
nale américaine “désire participer:
& la compétition- internationale
eritre principales équipes > élim
nées du championnat du: mond
Ce tournoi, dont. Vinitiative re-











vient a la France, serait organisé>

d’Avril a: AoPt 1

mala, nama:

Portugal; l'Ecosse, l‘Argentine,
le Chili, le Paraguay, la Suisse

déja éliminés, ne sont pas hosti- ;

les A ca projet.
Xxx

CHAMPIONNAT DU MONDE

Hier soir, en Coupe du Mon-
de, I'Italie a battu le Pays de






Quid. d’Haiti qu a éliminé les.
Etats-Unis, Trinidad, le Guaté--

La Yougoslavie, l’Espagne, le

AL Mantoue _ (Itatie) les ins-
POIRS»: Italiens. ont .vai
e¥SPOIRSs Hongrois. per
contre 1,

Hier adir RENNES a triomphé
de BORDEAUG par 4 4 1 dans
le championnat.. de ‘France, Tere
division.

Un -tow-noi international du

. football féminin s’eat ouvert tn

urope-&-la fin.du mois dernier

entre lé Danemark, la France, 1a . boration avec ‘le curé de Ia Fos-

Grande Bretagne et V'Italie, pour
disputer la premiére Coupe @#Eu
rope des Nations du football fé-

’ minin. Les: deux’ ‘mj-temps. sont

rédultes & 85 minutes chacone.
Dimanche les Danoises ont
triomphé des Anglaises par 4 -a-

3 et les Italiennes des Frangaises |

par 1a0

Cas rencontres n'attivent pas
encore un grand public : le pre-
mier match ne réunissait que
6.000 spectatcurs -eab-le- second

Galles par 4 4 1 et devra sec qua- 4.0:

lifier coritre’
Y’Est le 22 Novembre prochain.
Les. ¢ESPOIRS» algériens ont

battu les
4 Alger, dimanche par 1 4-0, en

Coupe du Monde des jcucurs de’

seconde division.

l'Allemagne de-

LV OLLEY-BALL

Liintérét pour ce sport est tel
en France qnpion. compte mainte-.
nant 30 équipes de 1lére ‘division
s’affrontant dans-le championnat
national subdivisé en quatre pou
les pour Vensemble du territoire.



Pour la Route Cayes - Aquin -

Dans le but de mieux contri-—

buer au programme routier de
Son Excellence le Président &
Vie de la République, l’Honora-
ble Dr. Francois DUVALIER.
le Superviseur de la ville de
Port-au-Prince, le député Mme
Max Adolphe, qui s’était rendue
par avion aux Cayes, a eu, la se-
maine derniére, plusieurs heures
de conférences avec les autorités
civiles et militaires du chef-lieu
du Sud ainsi qu’avec les diri-
geants du ‘Projet des Nations U-
nies dans le Sud (EDAPS), en
vue de la remise en état de la
route Cayes-Aquin.
TRAVAUX ENTREPRIS

Les cinquante-cing kilométres
sont divisés en trois zones d’opé-
rations : la lére des Cayes av
Morne Mombin, la 2eme de ce
point au Morne des Orangers, la
Séme de-ce point & Aquin.

Quatre cents hommes, répartis

en 18 équipes, prétent ‘leur con-
cours sur tout le parcours et re-
goivent pelles, pioches, brouettes
et masses, aliments et nourritu-
re du projet Edaps. Les groupe-
ments communautaires ont bien
voulu préter des «machétes?. Le
Fonds Routier et le Département
des Travaux Publics y envoient
un chargeur et é’autres unités de
leur matériel lourd. Le Départe-
ment des Travaux Publics, le CO
NADEP et le Fonds Routier as-
surent la supervision technique
et le contréle des travaux. Le



ASSOCIATION DES
PRODUCTEURS
EXPORTATEURS D‘ESSENCES

AROMATIQUES D’HAITI
Cité de VExposition No. .38
Phone : 4124
Port-au-Prince, Haiti

Convocation

Les membres de |’Association
des Producteurs - Exportateurs
dessences Aromatiques d’Haiti,
sont convoqués en assemblée gé-
nérale, le Samedi 8 Novembre
1969 A 11 heures AM au local de
l’ Association. '
Pour le Comité :
Frédérice DENIZE
‘Président de . l'Association des

s-

Producteurs-Exportateurs d’
sences Aromatiques. d’Haiti

supplémentaire au Tirage Spécial de. Décembre de sa

luxueuse petite voiture a

15 Décembre 1969 une quantité de 300 Fiches






projet EDAPS ‘est responsable
de la bonne marche. des travaux
avec trois techniciens étrangers
envoyés sur place, dont un ingé-
nieur, 4 contremaitres en chef,
18 contremaitres, les conducteurs
@engins lourds, ainsi que de 1’é-
quipement spécial : un. D84, un
D6, 2 graders, 1 touriiapull 1
scraper, 3 camions, 2 rouleaux-
compresseurs, et autres véhicu-

les légers pour le: dépaanage, Je =

ravitaillement et le. contréle. Qua
tre cantines. ont été établies ‘pour
Yalimentation des travailleurs et
deux bases établies & Cavaillon
et & Aquin

REUNIONS IMPORTANTES

A ce “Sujet, une importante. réu
nion avew Hen Jaa .CONADEP,
vendredi matin. Y asaistaient le
ministré:.dé-l Agriculture; M.° fn
dré Théard, le Directeur: général
de VAgriculture, l'Agronome ci
rés Lévéque,’ puis TAgronome E
douard — Francisque, Seerétaire
Exécutif au CONADEP, les A-
gronomes Edouard Berrouett et
Rémillot Léveillé, techniciens du
CONADEP, M_ Julien Lauture,
membre de la Commissidn du
Fonds Routier, VIngénieur We-
ber Lasségue, du personnel tech-
nique du Fonds Routier, |’Ing<-
nieur-Agronome Louis ‘P. Sugier,
Directeur, du
dans le’ Sud.

En plein-accord avec le CONA
DEP, le. Département de l’Agri-
culture, ‘contre-partie du_Gouver
nement haitien au projet EDAPS,
a donnéson..agrément pour, que
soient _ arrtés durant un mois
tous les travaux routiers en train -
et que tous les efforts en person
nel et en matériel d’ED. (En-
quétes et démonstrations Agrico
les dans la ‘Péninsule du Sud)
soient concentrés sur les 55 kms
de route nationale en mauvais
état des Cayes 4 Aquin, en colla
boration avec les services du Gou
vernement Haitien.

Vendredi aprés-midi, une au-
tre réunion se tenait au CONA-
DEP pour le méme objet. Cette
fois-ci, le Ministre des travaux
‘Publics, |‘Ingénieur R. Lespinas
se était présent avec son assis-
tant, l’Ingénieur R. MiNort, en
vue de mettre au point le partie
technique.

} SENSATIONNEL
> SENSATIONNEL
Sur demande de nombreux Clients ta Direction de

PEntreprise a décidé d@accorder ute chance



ter Janvier 69 au 15 Décembre 69.



guamithe; région ¥ t
& Mont- nisé et Valliéres solli-
“LE | FOOTBALL ‘FEMININ o io

“Projet EDAPS -

tous ceux qui présenteront au

Terrier: Rouge, Le conducteur
;laemoto- Mr Plerre Pierre-
ouls “Educateur,: Pasteur et No

_taire’ A la Résidence est
sur. le champ et hon beau-pére-Lu
_cyngue_B i

uelau



“avoir regu dQ graves “blessures

Les’ braves 8 populations de -La
située entre





citent des. Forces Armées d’Haiti
la création d’un Avant Poste i
litaire. :



xx .
Le club Sans: Rancune en colla-

sette le Rév. Pére Ouellette s'uc
cupe du curage de tous les -lits
‘des: cours d’éausde ce quartier po
puleux en “vue de prévenir des
jinondations & la saison pluvieu-
ge.

. x xXx.

On annonce’ -qu’une vieille fem
me connue sous le nom de Gra-
cieuse habitant, A la Bande du
Nord est ‘morte aprés avoir été

mordue par un pore en circula-.

tion en pleine Ville du Cap.
xxx

M. Wilson Prévilor, ancien di-
recteur de l’Ecole Rurale de Bo-
namy district de la Grande Rivié
re du Nord est nommé Profes-
seur de Méthodologie & 1Ecole
Normale Rurale de Martranc, Jé
rémie.

Le Service du Fonds Routier
compte reconstruire le pont. de la
Riviére Salée, Acul du Nord. Ce
pont a été emporté par les aver-
ses de novembre 1 1968.

\’Edueateur - “Rural Damaye
Casséus, ancien Professeur de
l’Ecole Normale Rurale de Mar-
franc, Jérémie, passe 4 1'0
NAAC comme spécialiste chargé
du Service de Recyclage et de Re
cherches.

Notre. vieil ami "Héliodore Thi
moléon est -nommé informe-t-on,

-Chargé des Coopératives du Nord

eh remplacement de feu Alfred
Gomez.





‘plaisir le mariage ‘ célébré hier
matin:en cette’ -eapitale de la
charmante Yolaine Austin et Me
Alfred:Lemke avocat, résidant &
Londres.

Les hevreux époux ont été en
tourés en cette occasion de l’af-
fection de leurs proches parents
et de leurs intimes.

Tis coulent pour le moment
leur_ lune de miel & Kenscoff a-
quoi le charmant couple prendra
Yavion pour ]’Angleterre.

En cette heureuse occasion
nous présentons nos voeux de
parfait bonheur conjugal aux nou
veaux conjomts. et nos félicita-
tions aux eureux parents.



Pharmacies assurant
le service | cette nuit.

: aeereRES
“Blvd J. J. Dessalines
ST AMAND
Rue des Miracles



ERRATA

Priére de lire dans «Le Nou-
vellistes du 3 Novembre page 2,
col. 8

Laboratoires E. M. Bazile

1léme ligne : Moi, dens les
serres d’une grippo carabinée, ne
pouvais..,

6éme ligne : O Jésus, Nazare
nus, Rex Judaeorum (INRI)



e—2. a—®

ana a a pO IA



mort ©

ppris avec grand |

AU FIL DE

portés du ‘monde entier,.
-sont les articles. dé’ Vatteenet
haitien qui y ont le plus. grand

- Yayonnement.

Dumay dans ses intéressantes
pages sur &cs souvenirs “de voya-
ze aux dHte a-Uniss comme invi-
té.dy Dévartement d'Etat, evait

—consacré des paragriphes lo-
gieux & Charles Hill et & son _
sheer.

Uumay et Hill s'étaient d'abord
s.rontrés en Juiliet dervier lore
d'une réception pfferte par IIn-
. génieur Jean Désinor et sa char-
mante femme Barbara en lhon-
neur du Directeur de Le Matin.
Et- Dumay dans la suite visita
NATIVE SHOP et se rendit
compte de la place qu'occupent
- les articles de i’artisanat haitien
dans cet établissement.
xxx
...Vendredi dernier sont arri-
vés a Port-au-Prince, M. Michael
Marsh ct sa jeune et jolie femme
Carolyn. Ils passens deux semai-
_nes au Grand Hotel Oloffson.
Michael Marsh eat dans les in-
vestissements \ New York.

XXX
,Mflie Marie Edita’
gentille employée de burcau, ar-
_rivée de France vendredi a été
accueillie par le Frére Jude de
St Louis de Gonzague.
XK X
w.Le Dr. Roland Joseph La-
erosse est arrivé hier matin des
Antilles Francais; avec sa fem
nie Syivaire, Seere aire de Direc
ticn. et sa mere, Mme Désiré J.a-
eroase.
lis sont {deseendus au Park Hé
tel, P

Cornec

. _ XXX
...M. Jean: ¥ves Bath, du Mess
‘des officiers francais 4 Fort de
France, passe deux jours au Ma-
rabou Hotel. .
r X°xX xXx
...Hier, matin ‘par le Vol d‘Air.
France yenant de San Juan soat
arrivées & Port-au-Prince, Mme
Livia Granada, Gloria Morales et
Felicita Diaz Garcia. Eltes ont
pris logement A la Pension Sen-
dral.
xxx
M. Derek Aker est atrivé ici
hier matin en compagnie de sa
compagne Gloria, de M. Lloyd A-
braham Neilson et _ Kathleen
ses heaux parents. Ils sont arri-
vés ‘des Iles Vierges. Ils sont
descendus au Grand Hotel Olof f-
son,
xxx .
.Le Professeur John Alan
Baum de New York est descendu
également au Grand I1dtel Oloft-
son.

xx x ~

DIVERS , :
..Vendredi est rentrée a Port.
au-Prince, Mme Liliane Domini-
que, charmante femme de M.
ean-Claude Dominique. Elle a
été passer quelques jours & New
York avec ses ravissantes soeurs
Mitsou et Yanick,
xxx
...Mme Alberte Silvera Latoutf
est rentrée vendtedi par le Vot
d@ Air France venant de San Juan.
Elle a,été accueillie par son mari
Pierre Latouff. .
xxx
Edwin Dessables, © Sergent
dans I'aviation américaine et 8:
femme née Mireille Huspit ont

REX -

Dimanche 9 Novembre 1969,




S JOURS...











iid ichihadaad JOL /COEUR

«. repris Vavion hier - matin pou
New * York. Tis viennent de wpa:

ger six jours" ici.

Mme Théodore .Baker, pr
priétaire du Magasin de ‘fourn
tyres de bureau de la Rue du M
yasin de I’Etac est partie hie
matin par Je Vol d’Air Frenc
Cette charmarte comp:triote e
allée passer quelques semaines
uos Angeies ayee des parents,

“xx

..L’industriel haitien, M. J
hen Roumain ect sa charman
femme née Corine Margron so
rentrés hier ma‘in venant de §:
Juan par le Vol d’Air Fran
Us viennent de passer plusieu
semaines au Cunada et aux Etg
Unis avec leurs enfants.

xx x
.M. R. Léandre Daniel Fi
Direeteur du Service des Trar
ports est rentré hier matin +
nant de VTle de Saint Martin.
xxx

Me. Antonio Deéenyette, a
cat est rentré hier matin par
Vol d'Aiv France 11 est réve
de New York. :



St Aubin Tour a
Cap Kennedy Ie 19
Novembre 1969

Le 19 de ce mois 3 astro.
nautes aniericains Dean, (ror
don et Conrard vont réaliser
le second vol humain sur la
lune. Cette experience — pres
met détre plus seasution-
nelle.

Uire vecaston eaceptinunel-
le est offerte a tous ceux qui
vottdraient aasister au de-

part pour In lune de ces fie
turs Aérus ani¢ricains de réa
liser ce réve ev sudressunt @

aSt -ubin - Tours-, 80. Rue
de la Réunion, Acene cha-
leureux. ‘

Direcbeur : Brandt St-Aubrn

Délai Linnite dresertptian |
Vendredi 7.-

Cours de Solfege

La Direction. du Centre Ct
rel, 16, lére Impasse Lavaud
nonce la réouverture des Cc
de solfége pour lundi le 10
vembre, ;

D‘autres inscriptions peut
se faire encore cette semaine

Elle porte aussi a la com

sance des intéressés que des cc

de dactylographie bilingue se

pensent tous les jours de 6

res A.M. a 7 heures P.M. de

niére a favoriser tout un cha
LA DIRECTION.



DECES DU JOUR
Rosa
‘Phano; Nicolas. bee
Kesnel Laporte........



Sanyn St Hilaire....... 53
Fortune doseph..... Bo
Ketly Nepturne... a
Vertulia Jos¢ph........ 2 mols
Marie Chantal Andre 7

THEATRE

a5 i, 7 OH. ct ¥ Heures

LA NUIT DU MASSACRE?
Avec Fernando SANCHO.

‘a

et Anita EKBERG._



Un drame affreux, pénible,

angoissant avec des commotio'

de violence, des crescendo de fu reur dans un suspense angoiss:

ENTREE Gdes 2.50 et 4.00

| “APOLLO XI
“A PORT-AU-PRINCE

UN DOCUMENT QU’IL FAUT ‘AVOIR
UN SOUVENIR QU'IL FAUT GARDER
UN BON DIVERTISSEMENT
POUR TOUTE LA FAMILLE
LE FILM SUR APOLLO XI

actuellement-a
Maison _

Don Mohr Sales Corp.

Port-au-Prince, .









PAGE 1

5& < "\ . ,oNDI IN 1196 Nu !17.IUIU ~, ~, /Ndoc,,,,;:'.n ChiY ' l.iJCIEN MONrAS ~1"4~r ; MLD! MAX CHAilAl6T Une croisade pour I a Restauration de Ia Cathedral~ Opi:riio11; :. sur t l~ Diseours . ' . du 3"1 . Oct&bre . AlT FIL DES JOURSoc. ; Ausitnt. uprcs ,wotr. prononv_enl\_2:~cllens ont o xprim 8 lour _ di, ce . !3011 dlacours 1ur l'Amerique cept1on . .:Ce n'est pas ce . que Lutme, vendredi soil' . au bannous esper!.!)ns .. ,>, a dlt un Re quet cloturant le con~res annuel prescntant ~arti Soclal-Chre• de la.• Societe interamericiafoe tien auquel appartient le Preai d& . prease>, M. Richard . Ni:i:on den _ t' Raf _ a _ e _ I . Caldera,. et un Re .est al16 s'enformer dans sa re. presentent du parti dlimociiite lru.itc de Camp David' pout' des ancienti Presidpnts Blitan 'mettre la derniere maiR , aii dis court et Leoni : ell faut cher co~rB' qu'il deva.it prononcer,lundi cher avec une loupe pour trou sou, aur le Vietnam.S'etant vu over quelquo chose do positif blige de prendr~ position sur 2 dims le discours.> grands , problcmes de politique Meme lee Ministres des . Af. internationale, a trois . jours d'in faire• Etrangeres de l'Argonti terval!e, le President s'expo~ait ne et du Brasil, quL ont souli evidemment u voii:• l'attente ell8 gne l'un .et l'autre la Contribu citee pilr l'annonco du second dis tion constructive> ,de M. Nixon, coura mesuree par l'ccho du pre y ont ajoutc quolques reaerves mietionville, a revu son ami Dick . Tober, propriet;aire d'une usine de Baseballs et de sofballs en Haiti. Et illl ont de. cide d'unir ieurs destiwles par le mariage . La ceremonie a ete ce.lebree le J eudi . 30 Octobrc en sa maison a New York par Carolyn Simon, Juge a la Cour d' Appel de l'Etat de New York et ancien bras droit de Nelaon Rockefeller, en presen ce . de,t oe enfants de Juliette, de son iieveu Alexis Bespoloff et dee membres de la famille ire Dick. . ., M. et Mme Ridu:d D. Tober sonl; arrives a P.:irt-?.11-Prins, e. lundi soir. Reaction sur le Discours du 3 Novembre On voyait a cette fete oil !es boissons coulaient a flo;; ct le . s , tables garniea etaient couvertes' de toates les trauva!lles culinai res !es -plus ra re&, I' Ambassadeui Rene Hyppolite, Chet du Proto cale, l'lntroduct it.r des, Ambas sanrnla, Dr. David Tercero Ila continucront ,fo s'inlen , ser _a notre pays, !eur chere Hai ti ou ils donnent du trarnil a de s centaines d'ha-itiens. its s•Jnt de cendus a la Villa Creole. Ile ont etabli leu r : csidence " Storrs Connecticut. Nous faisons des. \cux turn plets pour le parfait bonheu, u c: HEACTIUH AUX EVA CONTRE LE DISCOURS DE NlXON -.,... WASHINGTON sid~~tuNrx:~ . 1 e,~~i~J::~J~e;t •n politique vietm,miennc ont proclam6 rmardi leur volonte de poursuivrc Ice manife~lations de protestation prlivues pour la ~e mnino prochaine. M. Sam 'fhown, coordonnnleur du comilk du moraLolro sur la gucrro du Viotn:,m, a dliclore au cours d'unc conferenre ,le presse: lo President s'csL lromp6 sur l'humcur du payo tout comme ii ~~=tn;;:_ml~ c~':::1tlc ' dur~~~~o;', 1 : . qui uv:rlt orgu11iuo la journ6c do protestation du 16 octobre, prepu re do nuvcllca manifestation~ <.'Ontro la l!lJorro du Vietnam pour lo week-end prochain a Wruhlngton. M. Sam Brown a ostime que lo discours clu President, lundi 110lr, n'Hnlt quo la confirmation do l:1 politlquo de gucrrc ~~:~t~~~ll~n~i~~~ui , } :11!BaitUi . _ . \,,~:. ' ' ' ' : !'intervention hie. du Prl>sidt>nt .. ' des Etats Unis. Nous avons re~~ avec grunrl Ll Prt' i ttidPnt n a fai I u:ucune sUgJ.(cstion nouvellt• etrit-il enco re Ii n'a ricn dit sur lcs ques Lions lcH plus importnntee, n'u propose aucun programme _ de trnit de, lro~1pes nmcrlcaineR, question Hur lnquellc insistent jus temenl de larges couches de ]'o pinion publique uux Elats lJni s <'I. leH peuples du rnondc entier . De plus, souligne-l-il, le retrnil rnpicfo, lotrsl ct inconuilionnel des troupes nmcricaines ct alli(,du Vietnam ,Iu Sud constiluc la clef de In ttolulion du probl1'mc viel nun1icn. C'eat cc que ne ccsaent de re peter Ju RDV el le Gouvcrnement R6volutionnaire I'rovisoirc ,\., In R~puhliqu e ,lu Su,I Vieln11m. plaisir le dernier numero du jour nal aportif La Voix du Volle yeur qui, inridemment :t'ete,it le 111ois dcrnicr, le 4e mmivereair" de su fondntion. La ' Voix du Volleyeur eHt l'ar gane ot'ficiel du Volley Ball Club , alnai, tlC foliclto de co que le Prlia\dent alt onvt sago de confcrcr des pouvoirs ac aus, pou,r !'administration du programme d'aide cconomiquo, uu comite lnteramcricain de lcAI Jlance pour le Progrcs>. Mais M. Malcolm W. Browne falt remar• quer juste'mer,t dans son article 6galcment cite plUB haut et qui parait ce matin dllns lo meme journal, que la plate-formo de \'ina de! Mar attribuait ce role ii un comit6 de coordination qui sernit etabli par les Etet. lati no amliricains eux memes. La difference ne pouvait gui>re erhnpper aux interesses. Leo SAUVAGE. ( Ex trait de cLe Figaro>) Da11H unc l~Lltuur 'le 15 Novem bre et le 16 Dece:nibre. L'INSTITUT DU CAFE d'Huiti, 3eme eveque du Cup Hai Le racisme : une absurrlitc On connnlt une uffeetion qui Les autorites locales, les Exlien qui coufo u-ctucllemcnt une -----------monstrueusc. Bien loin d'etre frappe spcciulernent la Race Noi portateurs, lefl Speculateurs en ,!ouce et paisible retra itc. II est AJJrt•s uvoir saluc, ( II t,rmes chnlcuNUX, la lenuc au mois d'Oc Lohre, du l\for .. toire r.onire Ia i;.uerre du Vietnam, M. Huu Tho, rlont ln lcttre est datee du 31 oc tobre, ~oulii,;r,e que de telles ma nifestations servent les interets du peuple des Etats Unis, et per niettent d'epargner la vie de \eu nes amcricains. Le President du FNL affirme rnsuiie _ quc Bi les Etata Uni~ pour~uivent leur guerre dagres ~ion, le peuple vlelnamien, qui ne rraint nucun sncrl!ice, aurmonte 1a toutca lew difficult.es pour me ner aon combat a terme. II ajou ie : Le combat des peuples viet namien ct nmerica.in contre la _ po litique obstince du President Nixon s'achcvera snnR nurun cloute pnr ln victoire. xxx COMMENTAIRE DE L'AGENCE TASS SUR LE DISCOURS DE NIXON MOSCOU. (AFP) Ceux qui esperaient entendre quelque choae de nou _ veau en ce qui conoe,rne l'orienta.tlon future de la polltique am~ricalne au Vietnam, o;nt 6te netteme~t dl!Hcicntifique, ii constitue une purl! : ta malaciie du sommcil . CerDenrees se trouvaient reunis la i1gc de 04 uns qu'il porte nllcre speculation ideo!ogique•. tains ont essay6 d'expliquer ce semaine derniero a l'i~stitut du grement. Esseyons de montrer a quel l'ait par la coloration tegumenCafe ,te cette ville oil, le Di recOn u cleja di t taut le bien que point ii csl contraire aux concluta.ire. Si le Stegomya (Aedes) l'I! teut regional notrc ami Mario 1'011 pense de ce prelnt qui a sions de la science modcrne, cherche la couleur blanche de laP. Blot, leur a fait part des heu consacre son ministere il, moison Buchner, apres avoir parle de peau, la Glossina pulpnlis, au ron reuses dispositioins pi;ises par le ner 11vec urdeur dnns le t"hamp l'inflirioritc intellecteulle innee traire, est attiree par lu couleur Chef de l'Etat pour promouvoir du Seigneur. Sn titche fut abond'es Negres, declare que leur cerepidcrmique du Negre. lu production du Cafe, notre den. dimte et belle . II est surnomme veau est plus petit gue celui rles D'eutres maladies semb!ent t: !~:;si~r-,d(~!:::li:re!nst!! l'Evegue Bntieseur pour ses mul Bl;~~~tant, u a lite revclli, apres ~!~iat:~~lc~~ler:~tre~ ~!\s 'ri 0 1:i techniques'. de pr~!'ratlon : , du ~:~t~~.:rieu~~ir:~-?i~ns ~;a!~tifi!i h I d h h 1 , 1 Cafe afin que lo Cafe haitien, t . les mveetigations ant ropo og1, rait en c ere er exp icetton selon le . voeu eiti>res du l'N9ident ebslet , '; _ t ~ussi _ pro~onde ct sen _ st• ques effectuces par Steggerdn el dens !es coutumes ou le mocle d~ d Leakey, que le cerveau du Noir vie de ces groupemeniH. c?i~i:al~~corese~~-ch~ p~~~!nge: Ecrivuin, ii a enrichi de ~ien n'est pas inffrieur en volume a C'est ainsi que la spurganose, et pour que sa production s'lnd'ouvrages la bibliographie _ haicelui du Blanc. qui peut entrainer .. la cecitc et terniifie d'annec en ann/ie. tienne. II a publie sept oeuvres D'ailleurs, les dimensions de la dont la frequence a ete observec x x x docmontaires . sur l'histoirc et tete ne sont-elles pas cles arguen Indochine, eat due au fait que LA Rl}UTE DE GDE. RIV. l'Eglise d'H11iti dont' 4 Collecta. ments iruuffisants dans la redes medecins indochinois, pour ST. RA'PHAEL . , Actueliement ii prepare un ouvra, cherche des capacites intellectives guerir des inflammations oculniL'ctat desaa'treux c'dans ' 1 Jequel ge document,ire / sur 111 Qathli~ra des races ? res, . n.ppliquent aur leH yeux du ae trouve la route reliant Grande le de Port-au-Prince. . D'aucuns parlent de rliffcrenpatient un batracien i'raichernent ru 8 d N d a St Raph el Bon Anniversaire, Mgr Jan, ces de 8 ang entre !es races, ecorche, porteur, le plus aouvent, en1::san~ . p:/ Dondo~ doit rd;e x . x x x . Nous 8 avons qu'!l y a quatre de larves de Trematodes. nir l'attention de tous ceux qui Lundi . 27 octobre dernier une groupes sanguine, determines p11r C'est ainei que nombre d'habis'interessent aux 'Problemes de nouvelle ecole rurale a ete inau Jes genes et d~signes par !es lettants d'Extreme Orient sont developpement cconomique de no gtiree i\ Bassin Caitnau, Sec;tion lres A, B, AB et 0. Ces quatre eprouves par la Jouvc du foie tre Communaute. rurale de ln Commune de Dondon groupee se rencontrent dans tou (Clonorchis ainensis), pour In Et c'est dans cet esprit que Ln. direction de cet etablisaement tcs tea races humaines. simple raison qu'au debut de leur !'on voudr.iit conseiller au Pote• est ccin:t'iee au Norinalien ChrisOn peut, sans danger, tra,nsfu repas __ ils ont coutume de manger Cole de trens!erer sea equipe~ tophe Zephir; . ser du eang entre dee hommes de des poisBOns rouges crus, ou eont d'H . ommes et son materiel , qui oUne belle manifealalion orga-: races differentes, A conditfon _ de loges ces . vers _ .. '. per~ntsr la rou _ te , , Rariquitte, nisee par Ies Groupements Syntenir compte des types serologl 0 Me,is enfiil, ce qu'il importc ' de __ 'I'lg:non, ailr la route 'Dorid _ on-St . . ' dicatiic n 'marque cette inauguraquee. Cela suffit, croyons-ni>ue, retenir, c'est que lee indlvidus, Raphael, deux centres . de grande tion. . : pour dlimontrer l'ineptie de la dis 11ussi , bien , qu~Jea , lt)-'llUpes , e . !h,lli_ i _ m,p _ o~~ pour nous La'sen1a1'nxe . x;derx11ie"1c' u11 v ' . 1 -' e ux crimfnatlon raciale par le sang , ques . qui vivenf ll la surface de ...... Maintenant, oonsidlirons le ranotle p!anete, sont incontestable 04EME ANNIVERSAIRE camion \Bogota> et une mcifocy clsme sous l'angle de la patholoment egaux devant la Maladie DE MGR JAN clette eont entres , en ~ollision gie raciale comparlie. ou la Souffrance, Le 2 Novembre c'est la date . an sur la route _ _ Trou du ~ord , gr_o.pJ) , 4)8 J1 _ um, _ at.1_1s _ _ _ _ . s?'!t. ~ \ls '" ~ ~I;~ lRiit4r , il n'y a pas nivenialre . du grand an1l ' de n9tr\\ 6pux dw-nt ; la ?,lalaille / ? . . ,, ,,,,,,_ .. . , ,, ,race ,: hU1lla.lD!l > Jrilv~it16e, L'avion detoume sur Cuba ll1IAl\U (AFP) . Le Bi-reactcur Bae 111 de la Compognie Nicar&guayeuno Lani cu, dctourne sur Cuba mardl ma tin nlors qu'il se i-enda.it de Mana gue a Son Salvador, s'cst pose a . La lievune a 19 hres 10 GMT apres nvuir Iuit une breve escale sur l'Ile de Grund Cnyman, di:-ns !es Bahamas, ' pour refaire le plein. L'ud'ministration. fcderale' de !'a viation americaine a Miami a, de _ . clare que deux hommes armcs vaient t:ctou . rne l'avion et quo 26 passage!'s qui se trouvaient u bord de !'appureil ava-ient ete de barques sur l'Ile de Grand Cay man. Un des deux ravisseurs a etii caph1r6 au moment ou Jes passagers descendalcnt de l'avion mn,ia son complice a elors mena ce Ve.ctfori cl111u~g!ls oon M. et Mme Richard D . Tober. X Xx LA UALERIE NADER Stl.iggerc (I, ces clients d'inre.'ifu danH la pei1lturc huitie,n,e pour des ratpports annuels ti,, J;!' , ... Desorunais, nous des articles _ im .t .:. : , :-: .E.1t :. f ; ~:1. , t --~-., 1;;..._ .

PAGE 2

l'HOllLlOM!n No, 41.lll tr. r nm JV VvtWV!lltt'I'. C) lallllt--1P--11"""1illllll-l~~---ll10_.._ .... i....i_~L...l~U...J HORIZONTALEMENT 1 Plutot bourbeux 2 Qui mllml! composition chim!quc Venu 3 I':n,cloppes Sombre 4 R11tiidlt 0 Personnel 5 T'our scrrer r. Proposition C Pr(• ct'de un,• RJJcclnlls11tlon IV RcduitR ,,n mentJS )1101' {'(la\lX V ArrH VI En nrrii•rn Comm . Multit\l!le VII Mal /\ !'also -Ne re gnc plus V'III Posscsslf Mot d'en fRnt TX Lil!':1 Pour nppelcr X Aperitif nntmcl, Pro nom, SOLU'l'ION No. 807 F. HOHIZONTALEHENT VERTICAtEM)NT. I. Ti,Mphonc 2. Ruellcs: Ur I. TricO0; et •sept prix de $ 600. heures de discussions serrees qui es/fix!a~:u f!':'i:a!ln! 9 :0:~~ ~tg-~';i\ l!:or:~,{i~s /tn~soi~e~:-t!~,~ est p1ie de s'adreiiser A I'Imtltut verainet e, la securite, !'integrite lriterrtational de Musique du Ca lerritcriale du Liban et I,:. lihernada, 106, A-venue Dulwich, St te d'action des fedayin. Lanibert, P.Q., Ce.nadn, Pnr ca en colll, ol un r11l1on do la place occup~o malntonant par In r6Nl1tanco P11lc1Unlenne, cjuu " l'accot 'iF ' ttu c111r11 1Jsv tiftl!T11rm, )lar left 0l11u1valeun commu un lournant In crlNI! du 1nodw Ol'ient. CRIC CRAC CINE Mo1oredl it II h .. 11t 8 h .. 16 J'Al TUE llASPOUTlNE Entrl!c Gdo 1 . 00 ct 1.60 Aucune -autre camera , dans le monde ne ; peu.t. a pporter ce . genre d>excitation dans la pho tographie. Declenchez, Enlevez la pellicule att-endez une mi nute -'-Defachez le papi:er en veloppe, Vous avez un photo toute prete en couleurs, ..'eudl A 0 h. ct 8 h. 16 DOMI~UE Entreo Gde11 1 / 60 . et 2 : 00 De Laxe Aoto "etd Oubliez ies bassins et les bains pou_r cl'evelopper; on ne develop pe p as les photos :p'OIJAROID. Ce n'est pas , necessaire d'avoir la moindre idee . en _ p-hotogra phie pour :obtenir '?!! 70 0 1'~nt i~c " Gdc's I.GO, cl 2.GO .: 8 D~~~ti 8 h, OU : LES LONGS JOtms i DE hA , VENOE~~CE Avec Montg;imery, wood . En tree Gda 8.00 et 5.00 CIRE ' PALACE Mercredi A 6 h, et 8 h. 16 COMMISSAIRE X HALTE A.U L, S. D. . . ~e Gde 1.00 Jeudi a 6 h. et 8 h. 15 HELGA Entree Gdc 1.00 ETOJLE CIJtfE (PltTJON VlLL-. i\lcrcredi ii Ii h. :rn .,t R I\. ~ti .!OTINNY COLT Avcc Robert Woods . Eutri,., C:dPs 2 . 0C .. t :t . tltl ,Jcudi a G h. ~o H h . :to U:S RICHES Entn.'~e n,les 1 . !lO t•l 2.:111 CINE OLYMPIA Mercrecli ( En per'munlrice, LES TullHA NS RO UG ES F.nlree (;d e 1 .0 0 Jeudi (En permancnc,) UNE DAME AUX C'A~IELIAS Entn;e Gd ~ l.00 CINE ELDORADO Mereredi a G h. et. 8 h. 1 5 UN MEDECIN CONSTATE Entree Gd ~, l.~O et 2 . 00 J eudi a G h. et 8 h .. 3C ROMEO ET JULIETTE E'ntree Gdes 2.50 et 4.00 ' CEKTRE <:ULTUREL AUDITORIUM Mercredi a 7 h. P . i\l. UN DOLLAR ENTRE LES DENTS Entree Gde 1.50 Ne vous faites plus de souci, pensez seulement au CONFORT, a la SECURITE, Cet accorJ avnit et~ preci-d~ blogran'lme: -, dim.:r. c he i ; o'r '. TIHE F.T .rn REVIEN8 Entrc,,, Gd" 1.00 . h ! u
  • s 11ii~ f :.fr 's k\s; dp ,i ; '"'

    PAGE 3

    MtRo'A'll>I II NOVllllRU' 1N9 o~ ...... ~='::"~' . ;:,J;:.;~ :::zatr• ,.,--"911/. IH Jl""r cfmtll'in. Droll ti• r,prc,dMoHoft tat~/• y,arH•ll• NHni,. r .... ,.rfrt• K,,.,, t'.at,o•• S11t1dioot, B111alturi111t4 4.LII: NDTlV'ET,LSTE> J EUDI 6 OCTOBRE 1969 21 MARS AU 20 AVRIL (BE LIER) : Yous accompllre1 da \'Rnlago que voua le peneez, 'fou1 lea et le, altua1!!0~~~: -l~er:,':i\f,•tt ~"!u~i~~ 1 !, 1 Cont!nuo1 A crcuet votre terrain. :.!I AVRIL AU 21 MAI (TAUR TlEAlJ) : N'anticip..z PllS l'echcr 11i Ill' croycz au in1m6diat. Un prop-ammc consc . iendcux et une attitude optimistc vous aid,• ront iL sur.m~ner les diffi('ul'i-es ( I lt•t-: tia(."hP!-Agocnnte!'. 2~ MAI AU 21 JUIN tt;E. M EA lJX) : Activite de plein air, t rnn,porLs, ngrkultur ~, indusl rie 1bliciti• rt occasion sont favori ,, \ s. lln<' main calmt.• ct un t : t-t prit rifl(•chi seront indi~penaahli-,,, . !!!! ,JUIN AU 23 JUJLLET 1CANCER1 Lu conjonction l imule ,us ti,.-h .. s inlc!lectuelle ,. votre o.rdeur et vo:411\.bit!on, hion orienh !l•~. Si vous Ctes impuh;if ou bousculC, vous ircz vcrs dt. tt ml•comptcs. Soycz construeIi f ,l evitc1. des errcurs. 24 JUILLET AU 23 AOUT I LION) : Si vous ctes ne uvunt I,• ao juillet : Prudence dons les questions se ntimentales et les sec 24 SEPTEMBRE AU 28 OC TOBRE (BALANOE) : Ru~pe~ . trz lo bon ordrc qui VO\lt quo lo~ !alts et lea connalBBancea pr~cc dent Jurtes 1olutlon1, Qualle que 1olt votre vova monterez .et voua commencerez dee maintonant d'intelllgentea d6mnrches. 2-1 OCTOBRE AU 2~ NOVEM RRE (SCORPION) : .Journee !"011\'ennnt i1 lo revision de voe projet~ et de VOS mcthodes, me me ,i un ~ echel!e mineurc. Res t,•z en fornw et pret . pour de plus grnnrles et meilleurl'S po~1hilitcs. 2:1 NOVEMBRE AU 21 DECEM . BRE (SAGITTAIRE) : Les fac teurs ncgatifs ne vous generont P!I• si vous gardez la . situation en main, etudiez Jes pourquoi.? el prenez, tout le long de votre roult.•, I~ mesur PS inrli~pC"TISU• bles. 22 DECEMBRE AU 20 JAN VIER (CAPRICORNE) : Ensei gnement, travail et rechercho fa vorises. Le SUCC<'S est possible sur Jes che•mins Pt en des lieux rrui peuvent sortir de l'ordinaire . teurs domesliques. Pour tous : 21 JANVIER A.U 1'9 FEVRIER Rol&-hissez avant de purler et al (VERSEAU): Si voir.i etes eons ler nu pas a,•ant de courir si ciencieux et remontez jusqu'aux Yous \'oulez eviter !es pieges. bonnes sources, vous uurez de s . a \'antages exreptionnels. La com 24 AOUT AU 23 SE}'.TEMprehension vous sera un OUrvoycur d'aide, ant c~~rge:e de promo_uvo1r la r~ha 0 iitli. scion ]'expression de Geor~e h1lttat1on , des n _ at1~ns curopeen Owell. plus egaux que le!! au nes, fut_ Ot:gamsa?on pour . la tres> roopern'tton econom1que de l'EuInevitablement ceci a cause du rope. Elle a'eat revelee un tel ro•sentiment en' Amerique Latisu~ces qu'elle ~ntinuB _ encore --a "P mRi, Jes latino americaius 0 perer de no_s J~urs, ma,s sous le n'ont pas tou_iours ete sP.ns ihles no~u ~•Orgamaat1~n pour la Coo aux sentiments et aux croyances . peratlC?n et le Developpernent Dans une dec!uratiun luc JCU di aux journa1istcs JJ'lr le Secrc tairo , de Prcsse dci . In Mcison Blanche, M. Ronnld Z.iegler, l e President a uffirme que la •Cour Supreme s'cst pronon cfo d'une maniere decisive sur la fin de la segregation raciale . II a en outre declare qu . 11 y u naturellement des problc mes pratiques et humains qui ,e posent. Si nous ueu,'rons tous en se'mb!e ,,t si nous respectons la Joi, je sub sur que nous pour rons suri:nonter ces difficqltes. La deciaiou prise mcrcredi par In Cour Supremll vise plus particulicrement qWltOrzll dis tricts scolaires de !'Etut du .MiH sissipi, dans le Sud d e ~ Etat'l! Unis, mnis e!!c est applicable ii _ !"ensemble du territoirc n'lneri <"ain. La Cour Supreme a dccre tc qu'nux teni1es de la Constitu lion An1Cri cn ine, il n'est pJU!i po,3ible d'auloriscr de nouveaux delais don s Ju desegregation ra ,;iale des ecolcs. L e Gouvernemenl de i\1. Ni xon nvait chercbe a obtenir un delai de trois mois pour l'appli ('al ion de In desegregation raciu le clans Jes ' quutorze districts sco . luires en question, affirmant IJU'une mise e n vigueur immedia tc des plans de desegregation rnu,erait du chaos, de la confu sio n et un recu) catastrophique dans l'enseignement pour les ele ves de ces :coles. de ceux qui vivent aux Etat. conomiques. lTnis Le mot cux nuss1 avo1r un rortum ,ens :;~anH~(i r:~~irn:!~~bl:u~?~~nl~~~ ~5tt~~r:i~~~!it~.:i~ro~e\~di~\~ (inir elles-mcmes ce qui dcvruil dudlcs pour lo bien do l'Hemiaelrc fait par oxemple, quelles ph/Jro Occidental, do sorte qu, industries ct dan s quels pays deleR rcs~urcc s consacr&ls 1\ leur _Recett~s Simples de Cuisine Haitienne par NIN/CHE p PD!ENTS . DOUX EN SALAg11uns ct d"oeufs dur , , de persil IJE.Peler !es piments doux. emi nce et des des rle jamhon, sel Les mariner dans de l'huile, du e t poivre. f;ervir comm,, hors jus de cit ron, des rondclles d'oid'oe uvre. /.,e Livr• de Cuisine do Ninichr vend dano toul•• le• /il,rairio, IIE: . @)@)@@)@)@)@)@)@)@)(@)@)@)@@@)@)@@.)@)@)@)@)@)@)@)@)@)@)@)@):@@) . . @@@)@)@)@)@)@)@)@)@)@)@) @) @)@)@)@)@)1: @) 0 P~ENEZ LA ROUTE EN 1970 EN TOUTE CONFIANCE~ pays eoient plus efficacoment tilisck"S au mieux cfre de toua, tunt en Amcriquo du Nord quo du Sud. Avis Proiessionael Dr. G~ard Frederique Ophtalmologie Oto-Ryno C liniquc au Centre Medical d e Port-uuPrincu 27, Chemin des Dalles. Y eu INlfel•MNt '1ts fftel 4e ' fill d'annee 1969 en douceur et vous prendrez le virage 1970 en toate coaftance et en , fOllfe se_,,,e dans ane de ces faMeues voitures FORD qae 11oas iff>u11ez al,.irer a la ,.,,e ,Er'"""'8n dri Dt,-f'tement de Vente1 ties prodaits FORD a la ra, des CdePnes, tout . , pres I -~ _ _ du Rond Point de l'Erf)Osition. Vom n'aurez que la difliculte de choisir entre la splenllde 0 ~T I C AP-RI de , dotee d'an motear de J600 cc, eu la deja fariteuse FORD JS M, XL, a quatre ! . @ portes, mote'" de isoo cc a traction avant, ou encore la confortable et solide FORD J7 M, @ w a 4 peptes, motear de 1100 cc, sans mentionner toate _ ane gamme de vellicules, des plus @ ecenomiqaes ax plus liuaeax. N'oabliez pa'$ " 11U'en aclfeldt toRD, voas voas asurez les services de mecaniciens competents et Jes IIOafdtllles ,an atotlt de pieces . de reeftaqe toujoars reno•:11ele. '. .. FORD est Synonyme d'Ex11-~rience etde )>~rj:9rrtumce . ! @ @) I @ @) @) @) I @) Heures de visite ; 7 ii. U h 11.m 3 i 1 6 h p.m. Achetez aujourd'hui la Montre de demain LA lere MON'J,'RE AUTOMATIQUE F1A!BRIQUEE DANS LE MONDE. EN VENTE A L!HORL()G~RIE E. BERT__H()LD . RUE DES MIRACLES No. 33.

    PAGE 4

    APHES Lf~S J)~ ; SOHOllE~ A Qtrn1rnc t,>l!EIH:C {A1' ' 1') L e r11lmo eill rnvcnu u (jucbcc 11pr~11 lcs dt\t<1rd1t•• qui au aonl J)rodullll vcndrcdl soil 11utou1 du Parlemcnt. LR manifestation or ~•nlA~ JIU le •Front du Qu~bec F ra11~111,. qui groupait quetqueR 20.000 francophones protestant contre In politique linguistlque du Couvernement de M. Jean Jae q t ieH Bertrand ava it clc dispersec par In police mais quelquc 2.000 sc sont dirigea par petltR groupes ven< le centie de In Yllle ct se sont lh'T/is i'I des aetes de vandaliame. Une trentni nc d'ar'rcstatlons ont ete operees. I,<> but do la manifestation f .. tnil c l'obtonlr lo rctrnit d'un pro jcL do Joi qui tout en consncrnnt le fran~nis commc lnnguc de la majorilo de l'Etnl de Quebec 6tR LliRaafl offieicll c nwnt el pour In prot\ticrc fois le droil nu lihre rholx, pour lcs parents, cl> In Inn !fUC rl'cn~l"lgnmnt•nl ell' !cur s en1nnts : l'nnglais ou I<' frn n~nis. X ll ll ' S U H LA MENACE DI ~ DEMISSION DE THIE U WaKhlnglon, Phil; Ronald T . Doh lo, Ind, Roberl L . Snndlin, Tox; Raymond L. Anthony, Bui l'l , lo H~JJh C , CrR\r f urcl, Fin. rnit un pus en n-rl'ior" cnr ell_u encourllltl!JD!t l ' intl'11nslgc11nco do ~::~ 1 le 0 f 1~:;!~c1 11 i:i~u~njt1 8 :tc:1!~~ XX X bre, EUA LANCEHA UN . POUR DETEt-rt: LCS SATELLITE ALLEi\lAND PIRA'l'ES DE L'AIR Dans le cadre du programme WASIIING'fON , (AFR) de cooperation spati11le avec !'Al Si . vous , 1wez ' ti11c barbc , p11dci lemagne de l'Ouest, la NASA a _ espngnol et posscdez un npp11,reil annom:6 qu'ellc lancers demuin un de prathcse m6tallique . vous ris satellite construit par !cs ,11lcqucz desormais d"avoir des rnuuis ma . nds pesant 167 livres et dcsti lorsque vous prendrez l'avion aux n~ a dea exp~rienccs . scientifiquce EtntR U nie . Ces experiences serbnt conduites L'Aclministr11tion FMeralc de par de, experts allemnnds ct pro l'avid'tion a en effet recu l'accorcl LUreront de• informalions Aur du Dopartemcnt de la Justice Jes ,adiatione de la ceinturc tcrP.D111 mettre en a.pplfcation un rienne, sur l ' nctlvite dee purlieu sy s t . i •me de ds Kerguelc, Iles frnncnise s sitronique des nrmes. , : ... ._ l '.: l' ' . :ft/, '1frrler ; ' Ue conduct:eiar / mo~ . . .. . r1erre . l'.le ~ i; , : ;:@!it , . . _ , ,,,, . . . . t11ire , ~E1:c~~ide;~:•t:~t c~ \i ~~ LE TOU . , " •I,)ES &LIMlNES },( A Man~ue (ltatt~) ' l _ ell . ~Es~;~;~/1itt:;i:et BOn , te 11 ;~!:r:~i:.~ ,,,, Kurt Lamm ; ilecretail'e en6nl ":\' PQ,JltS> , .I~ll4111,11 ,, ~t -; , Bi /' aui' 'ii le '\ 111 11 , i f . Mee portes du fuondc cdlier; 'f in . a i a , ~ e . repr,i s ' l':>vjOJl hil!r me tin de la u . s : ~ . Soccer Footi!u A~ t: :!'eo~'s~ H(!ll~fa par 2 ._tiut ~ : d6 '' ciue i'q ues ' . . h i s . P ~ B sont lea nrtic! e ~ -de ' l'art'isanat' 7 New " York ; 11 s Vil!r.nc11t cie _ so .. ctatlon, . a 6crlt . l a i ae . malne dcr.......... :.'... Hier . &Olr . .RENN ES a . triomphe . avolr _ r e . ~u d gr _ av .. . bleBB. u. rea .. : ,.; haltlen qui y on t le plus . grand e~r six jouro' 1ci. nliire _ii son hom!>logue de la ~ :, de BORDEAUG par 4 a 1 cl.ans . x x x . . ;/ rayonnement. . . . . , ' x x x . deration . l'~n~alae, de FootbttUt . le championneLde . France, Ure ,. Les brav 8 _ populations de .La Dumay . dans seK inlere~sant~s ... 111:m.i TModore . Baker, pr, Femand Sai~ ~ ~ ti .811.Uipe . ~atl<>; t fj ) division. .., ;..-; , , , < , _ " guamjth ,!!; : regi g n .. situcc eptre p~ges sur Ms , souvt'111rs de voyaprietlire du Magattin de •fourn 11alc amerlcain"aaes1re _ partu:iper 1;, . . . •' ,: . ' > : , -''"Mont:-Onnmiae j et Va.llieres aolliftJ.!1x~:u_t;;~~~:~•{ ~?~:te, 1~~/t ;,1~:f~ d,j/fE~• . ~ . d~•~" pRaur~fiu h~ ii. )a . comJ){!tition in~rn . atlo7:1al~ 1 ) LE :'00TBALL !EMIN_ I~ citent d~s Forces At'J11eee d'}Jait! .. ,, cntie prfnclJJales cqmpes , elim h Un to . . . te ... . n l du la creation d'un Avant Poste : .Mi conseo:e de, pa r,1 6 ""T1lphcs flomatin per le Vvl .\'Air Fran~ nec 9 du , championnat du monde ;'. . ~: , n'? 1 , ~n, rna,io a . _ . litaire. fieux ii C hHrles Hil! et it son Cctte charmad ~ cnmp:,triote . e Ce tournoi, dont l'lnltiative re,, !\. football fe,mm~n sea;, ?uver.t . c~ x -x x ..,._ . :iitc~. . &Hee pas8er ql!elques Remaine11 vient a: la France, , sera _ it oiganial, , 1!.lurope : ~ !a f!J! :du , _ ~ollJ _ de911et Le club Sans : Rancune en colla . 1;_umay ct Hill >'Ct ~ tcnt d'abord ;.ns Angeics ,iycc de s par~nl s . d ' Avril ii , .A:oPt 1 9 70 . , : entI9 le Danemar~, Fr!lnce, la boral:ion avec le cure de ra Fosa, rontrch en J1, ; 1:ct der• : icr lore x x x Quid d'Halti qui a -elimine lee . ~ndc Bretagne_et lltahe, . p,our d'une reception . pffort c po, JIn... L'industriel h a iti e n, M . J Etats-U'nie Trinidad le Guated111puter; la prenuere Coupe dE_u, ~t : ~t:~::er;~ , genieur Jean Deeinor et m charhon Roumain ct sa charman main, .Pana'.:ma: ' '. : ro_P'! d _ es N . atlons .au football fema~te femme Barbara e,1 !'honfemme nee Corine l\!urgron so La Yougoslavic, l'Espagnc, le mmm . Les de~ ri),l~temps . sont des cour11 d'eau . de . ce qunrtier po neur du Directeur do Le l\lotin. ,-,ntrc's hicr rr.n• in venant de S : Portugal ; l'Eooss . c, !'Argentine , redu_ltcs a 85 manutes , ehacune. n puleux en vue de:_prevenir des Et Dumay dans la suilc v i sitn Juan por le Vo! , J'Ai r Pralll le Ch,iJ.i, le Paraguay, la Suisse _Dmn _ cbe l!'s . . D!inolses o inondatiollll 8 la Baison p\uvieuNATIVE SHOP l!t sc renclit !Is vi i, nn c nt de p ass er ptusicu deja oltmincs, ne sont paa hosfi ~ ~Tliphol dj.e Ang~1seF par 'fa . se. . ll X X . 1~:i~':ticf:. f:~~~isa~~~oc~~rt~'.\~ ~c,~ ; 1i~~!/1\~u\~"~~;~~}/ux F.l1t !es A ce proje~ x x !a~t 1 e[ o~ tennee ea rancaase~ . : On annimce qu'une vieille fem clans cet etablisscment. x x x CHA,M:PIONNAT DU MONDE Hier soir, en Coupe du Mon~ de, l'ltalic a battu le Pays de Galles .por 4 a 1 et devra sc qua: lifier corltre l'Allemagne de : l'Est . le 22 Novembre procheiu. Les ESPOIRS> algliriens ont battu Jes cE;SPOIRS> marocain11; ;\ Alger, (li)llanche par l o. 0, cri Coupe du Monde des jcueurs de s . econde division. Ces rencontres n'attirent pas me connue sous le nom de Grax x x .. . 111. n. Leandr e Dani e . I Fi encore un grand publlc : le precieuee haoitant a . loBunde du .. . Vendrcdi dernicr sonl arri T>irc ct cur du S e r\'i c e ' d es Trar mler match no reunlssait que Nord est niorte aprc~ avoir e_tc ves a Port-au-Prince. l\l. : 1Hchael port s l' S l rentr, , hi. , r mntin , 6.000 spectatcure et 0 le .' second mordue par un pore en circul11. Marsh ct sn jeune et jolie fomnw nnnt , ft , 1I1 c d e S11i 11 t Mnrlln . 4.000. tion en pfeine Ville du Cap. Carolyn . Ils passen:; ,Jeux semnix x x VOLLEY-BALL x x x nes au Grand. Hotel Oloffson. L'intere:t \lC\UC cc sport est tel M. Wilson Preyilor, ancien diMichael Marsh e at dnns !es in~Ii'. Antoui o IJecuydt c , :r en France qJ>.1-0n compte mainte~ , recteur de !'Ecole Rurale de BovestissementR , \ Now York . c at c ,t renlr o hi e , ' nrnt i n Jlllr mmt 30 ~uipes de li!re division namy district de la Gra.nde Rivie x x x \'ol t1•Ai, Frnn.. .. ll .. , 1 rcv e s'affrontant daus It! chempionnat re du Nord est nomme Pro!es... Mlle Marie Eclitn Cornec de 1';,•w York . national eubdivise en quatre pou seur cic Methodologie a 1 1 Eco . le Jes pour l'eris~mblc du territoira . Normale Rurale de Mart'ranc, Je ;i:~lldcc1;>;~~:" i: 11 f;:td~n; Jt~ Ln decision du President Thieu clP ct.: , missionner nu ens ou J es sud victnnn1icns n'nc N~ ptcrniLnL pus son pro1,'Tam1uc ddclkn, con s ti tuc, s c ion Jes observnteurs unc mi se en garde du P a rlement c ontre toutc cri.tiquc contre Jes rc c entes reformcs finnncieres de son Gou vcrnement. II leur n fait com prendre que c e n e st pas s eule ment une crise m i nisterielle qu ' ils ouvriraient mnis une crise de re gimc. Thieu av u it exprime cette derision dans un discours pronon re en fin cle la se maine derniere et a, nlt repris le tnemc vcrlredi a la reception clonnee a la C ham tu fo s RU sud de l'Ocenn Indicn , A !'aide de son experience !cs pour y . mont e r unc station d'obdetournements d'ovion s , l'admi servnlion photographiqu c d'c,hjets l_listrntion nmcrica . ine a etubli un spnliaux. Un protocoic <.!'accord :i,ortrnit robot clu pirate de l'nir a He signe dans cc sens , mtrc le et une ana lyse de son comporte Cenl r e Na.tional d'etudes 3 pntin/nent . Les pnssngers qui offrent Jes e t le Cons e il pou1 la Coopfrn , rune ressemblance nvec ce por-----------------------tion Internationale clans l ' espace " tr a it robot sont l'objet d'une sur Ce Conseil pour la cooperation ve i llance attentive des leur en remie. accueillie rar . le Frere Jude ,le co!:teS~~;~~~t::ir;l:~n~o~;i~! St Louis de ~o~z:gue. St Aubin Tour a Cap Kennedy le 19 Hovemb,-e 1969 . bre basse it l'o ccn sion de tu fete nation ale. XX X BARNARD CONTRE L ' APAHTHEID LE GAP.D e va.nt In Ch a mbre de Com merce du Cap, le Prof e s s eur C hristian Barnard , Doyen de la greff e du co e ur , a evoqu e quel ques un cs des que s tions e mbarras sunt e R qui lui sont posees nu ha sard d e ses d e pln c ements a l'e trang e r s ur la politique d'apa-r th~i d d e l'Afri q u e du Sud . II a en m & me temp s d e mand e it se s ,om pat riotes ,t ' adupler un e poli tiqu e nlus progressiste sur c <'tte flUE ~s t i on. M uis ii .:, s oulignt' riu 'i l (> t ni t :, v ant ,011l u n m 0 d c. rin t.'l non un l w r 1 111H p o lili q ul~ ._ , t n t ' ( ~ j f:IU• l'offr~ qu, Jui ( -.il i'11it. , d e se JII t :1-, rnU .r il d c.• R {d1.. 1 1t ions 11!(.dsla IJ\ n; .,o u s 1'/,t. i qurltp J'u11 pr.rti ,l ' onn11 s ilion . ][ ' ][ ][ LJ :. ~ S IX PIHATES REVENUS Ill-: C UBA 1\l.l!MIY (AFP) L1 H H i x pir11lcR d e l'uir qui onl peratives du Nord geants du Projet des Nations Utre cantines : ont ete etabliea ) pour en remplacement de f'eu Alfred nics dens le Sud (EDA:PS), en l'alimentation des travailleure et Gomez. Vue de la remise en etat de la deux bases etablies a Cavaillon ------------route Cayes-Aquin. et ii. Aquin. TRAV A.UX ENTREPRIS REUNIONS IM:PORTANTES MARIAGE Son Ltesd . 1 : V1c!~Jsuaenntet-croi1~sqzokin.e 1 s 0 md~optree s _ n1 0An cae : . e~uu• j~tuun~ . :ia .. n~ " . QrtahN'! . . . !,e n . ... EPreu _ , ...... . ... , . . "" .., \Al AU .. N~u / a~~ris%piiri~ avec grand rations : la lere des Cayes au vendredi . mat;in. Y , asilistai11nt le plaisit . le . , celebre bier. Morne ,Mornbin, la 2eme de ce ministrif . ~liJ'Agnciiltlire, M:An matin , en ce~ ,capitalede la P.oint au M1>rne des Qrangers, la dre Theard; . le Direllt.eur genel,'al charmant.e . Yolaine Austin et Me 3eme de ce point ii. A.quin. _ de l'Agriculture, 1'.Agroiloie Jau Alfred . , , _Lemke avocat, residant a -Quatre cents homme's, repartis res Leveque, puis l'Agronome E 'Londi'es . '. .. en 18 equipes, pretent leur condouard Francisque, Secretaire Les heureux epoux ont ete en eours sur tout le parcours et reExecuti.J; j 1u CONADEP, !es Atoures en cette oecasion de l'af c eoivent pellee, pioches, brouettes gronomeil Edouard Berrouett et fection de leurs proches parents et masses, nliments et nourrituXemillot Leveille, tcchn_iciens du et de leurs intimes. re du projct E!IaJ!s. Lee groupeCONADE:l>, M Julien Lauture , Ils coulent ,poUr le moment ments communautaires ont bien membre de la Commission du leur June de miel a Kenscoff avoulu preter des machetes~. Le Fonds Routier, l'Ingenieur Wequof le chann,a.nt couple prcndra Fonds Routier et le Dcpartement her Leescguc, du personnel tech)'av-ion pour l'Angleterr~. des Travnux Publics y cnvoient nique du Fonds Routier, l'lngeEn cette heureuse occasion un chargeur et ci'autres unites de nieur-Agronome Louis 'P. Sugier, nous presentoru no ~ voeux de leur mat:oriel lourd. Le Depa1-teDirecteui, 1 du Projet EDAPS parfait bonheu r c-onjugal aux nou mi:nt des 'I'ravaux Public s. le CO dans le ' . . Sud. vesux conjomts e . t , nos fclicila N ADEP et le Fonds Reiut'ier os 0 En ple!n , accord avec le CONA tions aux heureux parents. surent la supervision technique DEP, le , . D(lpartement de l'Agri_____ ..., ____ _ et le controlc do, t.ravaux. Le culture, '. ' contre~partie du Gouver . nement ha,l,tlen au projet EDA:PS, Pharmaele1 :aassarant ASSOCIATION DES PRODU'CTEURS EXPORTATEURS D'ESSENCES AROMATIQUES D'HAITI Cite de 1'11:xposibion No . 33 Phone : 4124 Port-au-•Prince, Haiti Convocation Les membres d.e l'Asoodatiol" de1 Producteurs Exportatours d'essence, Aroanatlquea d'Haibi, sont convoques en assembllie ge11/lrale, le Samedi 8 Novembre 1969 a 11 heures A,M au local du 3 Novombre pa&'O 2, col. 8 Laboratoiree E. M. Bazile lleme ligne : Moi, dons Jes Herres d'une grippo carabinee, ne pouvais .. . 6emc ligno : 0 Jesus, Nazare nus, Rex Judaeorum (INRI) , , ]~~ 1 SENSATIONNEL ! SENSA .. TlONNEL ! SENSATIONNE'I~ ! Sar demande de nombreux Clients la Direction d'e PEnt.-,pri$e a decid . e d'accorder . une chance . sup11Je-.., , ~,~i•e au Tira1e Special ~e , Decembre de sa luxueuse petite voiture a tous ceux qui presenteront ' au IS D6cemb,cLl969 uae quantite de Joo ficlles ~;oaa~z -; de ~ i-l,.;at , -en ' 111~~2eia11t~, ,, d6liri6ei du n1e ::'.y11•aire, ::,ie,r, \ ~,,~ de D1rec tier, et sa mere, Mme Des1r c Lurrossc. '-Ifs sont {descend us au Park Hii tel. r X. XX ... M . Jean Yves Bath, du . Mess des oficiers francais a Fort de France, passe dcux jours au Marabou Hotel. x x x .. . Hier . matinpar le Vol d'Air :France venant de San Ju a n so:r t arrivees a Port-au-Prince, Mme Lit:'ia Granada, . Giori:i Moral e s et Felicitll Diaz Garcia. Elles or.t pris logement a la Pension Sen dra!. XX X .. . M . Derek Aker e;;t strive i ei hier matin en v:i mpaguie de sa compegne Gloria, d e ~1. Lloyd Abraham Neilson . et Kathleen ses qeaux parents. Ifs sont nrri ; Ve,& ' dies Iles Yierges. lls s on t descendus au Grand Hotel Oloffson. L C I !I ,le e r m u i . , .: a :, t ro. naut r.s unit ; r i . cui n s 1 ; ca 11 , , J o, don e t Cm1n1ril r o 11 t rL ' tJ lis c r le 1, ,' c Ml(f ,ol li1 1111ni11 .. wr In /1111 c . Cettc met r1<'tr e 11 el l c . U i: r vcra .~ i o 11 c .. u : pt i ,)j/ J1 e/ . l~ C .l t offcrte , ; tuw; reu .r qui voU. , lraient ( !. 'it. S in ter nu tl e pa l'/ po ur la bo 1e de c e . s ;,, t.u , r s h t! r , ; . ,;; u t 1 1t r i c,n us de r t" a liser ce ret i e ei/ s'm lre .,;.s ,n ,, a ttS f .4. ubin T , .J H r s ." , S O , R He cit' la Rt!unio11 . Arr. ur i i r /ir, l e ureui~. Di., ec.,eur l/ l't 11u lt ~t-,..\ , , h i 11 D e la ; lil !ii l l' ,l. ' i ,iorr i pr i , ; 11 1 e11ri rerl i i . Cours d'e Soli~e L a Direction . du Centre Ct rel, Hi, !ere Impasse Lavaud x x x nonce la reouverture des C