Citation
Le Nouvelliste

Material Information

Title:
Le Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Place of Publication:
Port-au-Prince
Publisher:
[s.n.]
Publication Date:
Copyright Date:
1963
Frequency:
Daily (except Sunday)
daily
normalized irregular
Language:
French
Physical Description:
v. : ill. ;

Subjects

Subjects / Keywords:
Newspapers -- Haiti ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti) ( lcsh )
Genre:
newspaper ( marcgt )
newspaper ( sobekcm )
Spatial Coverage:
Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince

Notes

Dates or Sequential Designation:
Began publication in May 1896.
General Note:
"Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
ACN6482 ( NOTIS )
0012544054 ( OCLC )
000471641 ( AlephBibNum )
12544054 ( OCLC )

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text














Adminis

trateu



v.



4 QUOTIDIEN
Le Pius ANCIEN D'HAITI
. FONDE EN 18696 .
Directeur et Réedacteur
- LUCIEN MONTAS
Ma! MAX CHAUVET



a
en Chef :

MEMBRE DH L'ASSOCIATIO



'

N INTARAMERICAINEH DE PRE@SE














Adresse: RUE DU CENTRE

ANG 212





PORT-AU-PRINCE (HAITI) ~
PHONES : 2232 — 2432
BOITE POSTALE :



1316





No 27.808

Marche-t-on:vers une réconciliation Soviéto - Chinoise. |
La rencontre Rossyguine -- Chou en Lai
‘a Pékin provoque une surprise générale



Chee Badal

MOSCOU (AFP)

IM. Alexis Nossyguine et Chot
no daa, Chetea des Gouvernements
“URSS et de Chine, se sont ren
cantres aujourd hui a Pékin, ap-



prend-on i Moscou de source au-

torisce.
Les deux hommes d’Etat

les deux partis précise-l-on
meme source.

MM, Constantin Kutouchev, e
alu
P. C. Soviétique chargé des re
lutions avec les Partis fréres et
-Michel Yasnov, Vice - Président
de YURSS,
M. Kossyguine
tandis que MM. Ki Hsien Nien et
Hsieh Fu 1, membres du Bureau
Politique du P. C. Chinois et Vi-
eo - Président du Conseil des Mi
nistres, étaient aux cétés de M.

erétaire du Comité Central

du Soviet Supréme
necompagnaient

Chou en Lai.
xxx
MOSCOU (AFP)

M. Koxsyguine se trouvait hier
soir i Douhambe (Tadjikiyan) et
west de cette ville qu'il a pris
Vavion pour Pékin, oft il a ren-



eremie...

en Bref

UN PROGRESSISTE COMMANDANT D’ARRONDISSEMENT
LE GENERAL JEANNOT MOULINE

Par Gérard JOLIBOIS

bes éléments, qui surgirent en 1844 du «Mouvement

—Ti—

de Récla-

mation des Droits du Peupler avec Jean Jacques Acaau, se déta-
che la figure du Général Jeannot Jean-Francois dit Jeannot Mou
line (1). Malgré 125 ans, la renommée de ce commandant darron

dissement reste vivace dans la Grand’Anse

la tradition ora?

transmet constamment aux générations montantes le rappel de ses
talents d’adnyinistrateur et de son esprit progressiste.

NE DANS L'ESCLAVAGE

Ne sur lhabitation Mouline dans Jes hauteurs du Gros Morne
des Gonaives, il fut transféré avee les esclaves de cet atelier sur

ln Caféterie Mouline que Je colon de ce nom possédait aussi sur

lea sommets de la Hotte, pres de Duchity et de Beaumont

7 eect

se passait quelques mois aprés le soulévement général des esclaves

dans le Nord, en Aofat 1791. Le petit Jeannot n’était lors

qu'un

poupon. En Octobre 1798, & la fin de Voccupation angiaige de la

Grand'Anse, le gamin bénéficia de la Liberté générale,

décrétée

cing uns plus tat par les commissaires civils Sonthonax et Polvéret

(ape tendre du jeune Jeannot, I’éloignement

de lhabitation

Mouline, a trois heures de cheval de Duchity, mirent notre héros
n Peeart non seulement de la guerre civile du Sud entre le Grand
Tauannint ouverture et un André Rigaud, trop attache A la meé-
Hrapole, mais encore des luttes pour Vindépendance, de la stupide
prise Varmen de Messeroux et de son ignoble conclusion, le parri-

cide du Pont Rouge,

COMMANDANT DE LA GRANIVYANSE
Jenunot Mouline, cullivateur, ancien officier duo iBeme rewimen

de Jérémie Cei-devant (Te) répondit a lappel d’Acaau et se cons:

titun Général, chef de in Division de
In Grand’ Anse. Aidé d’Antoine Pierre, ancien soldat

CVarméc expeéditionnaire de
de Rigaud,

devenu fui auasi Général et chef’ de Varmée Expéditionnaire de Tt-
huron, dJeannot Mouline conquit Jérémie sans coup férir, au non
du Peuple Souffrant CAvril 1844).

En récompense doesn prompte adhésion i Philippe Guerrier, pro-
amé Prénident d'Halti en remplacement du fantoche Riviere Hé
rard, de Général Jeannot Jean-Francois, dit) feannot Mouline, fut

appelé par le

rondisnement de la Grand’Anse (luin

DES CILAUSSURES A GOGO

nouveau Gouvernement au Commandement de l’Ar-

1944).

fn wWemparant de Jérémie, Jeannot Mouline n'y avait exercé in

cun vévics, empéchant tout pillage et contraignant leg soldats de

Armée Souffrante a respeeter les personnes et les bicns.

(Voir suite page 2)

L’OEIL

Echos de la Céramique

—_. (UNE DECOUVERTE,
Lie Damame de fart ext int Plusieura exsaia a la mutn out
mement hea Lerplication dea Fle péalinés sana le rémeltat es-

forte dhe panne,
C’ent ainvat que few Artistes de

fa nection cérandque de la Nou-
celle Neole Haiheme @Art ont
pu oectirper di passé un de sex

gqvandy secreta,

Le mortier et le qilon yuaque
la conuidérén pur certainy enque
fewra comme den objela a usages
domentiques et vituela ont troweé
wne antre dimension.

lg sont adentifies par ces cher
cheurs céramiates comme — etant
tunsi dex omoules dont se ser-
waient lex indiens pour le moula
ye dea vases qui nous soul ren-

ten powr la plupart sous forme
de fragmenta. ;
[ildentification de cea outile

de travail ne pouvait se faire de
visu mais Vargile & la main.
Les Artistes de la Nouvelle BE
role Haitienne d’Art et le Centre
de Céramique de Education Na
Honule, étudiaient depuis long-
tenpa déjq. le procédé par lequal
Vindien arrivait &@ donner la for
ge ovale a bn base de sen vase.



contpbe,

Mais, eureka, un jour, dans
leur laboratotre au Po fa -
Mitany, leur perapicacité, leur im
tuition artistique leur permirent
@appréhender en oun towr de
main ee que Vesprit ailleurs cher
chait: encore.

Le mortier et te pilon étaient
bien le moule quemployait Pin.
dien i
eH,

Les vases wetant pas chaif-
fés & haute tenpérature, sont ar

vivés jusqu’a nous yrace au pi-

Jon. qui en compressant les mollé
cules de Vargile (par le mowve-
ment de pression et de rotation),
lui donnait Vendurance et la soli
dité qui expliquent len veatines
Waujourd hui. .

Par ailleurs, cette explication
du mortier, trouve une applica-
tion pour lea pierres champignonn
déerttea dans lea Arta Mayaa du
Guatémala. (1).

(Suite page 4 col. 6)

Dimanche 14 Septembre 4 5, 7; 9 h



ont
exposé leur position respective et
out eu une discussion utile pours
de

pour la confeotion de sea pie

contré ce matin, M, Chou en Lai

et d'autres dirigeants — chinoi+,

précise-t-on de bonne source. ~*~

La rencontre entre M. Kossy-

guine et Chou En Lai A Pékin, a

eu leu sur linitiative du Chef

du Gouvernement Soviétique, in-
dique-t-on de bonne source.

Deux tentatives de rapproche-

ment evrent Heu en Novembre
1960, c'est le Prérident. de la Ré
publique Populaire de Chine, M
Liou Chao Chi, qui a conduit la
Délégation chinofse & la deuxié-
me Conférence Internationale des
Partis Communistes & Moscou.
Cependant, la résolution qu’il a-
vait contresignée, ‘conjointemenc
avec les dirigeants soviétiques,
ne constitunit pas un compromis
boiteux. Un an plus tard, au
vingt deuxigme Congrés du Par
ti Communiste Sovictique, c’est
Chou En Lai qui se rendit &
Moscou. I en partit en claquani
la porte aprés la dénonciation
par les russes de Vhérésie alba-
naise.

En Juillet 1963 le Secrétairc
Général du Parti Chinois, M.
Hsio Ping (aujourd'hui en dis-
grace tout comme M. Liou Chao
Chi), conduisit & Moscou une dé
légation dout les entretiens avec
les principaux dirigeants sovié'i
ques n’eurent aucun résultat.Les
contacts furent ensuite rompus
jusqu’é la chute de M. Khroucht
chev en Octebre 1964.

Gelle-ci semble entrouvrir une
possibilité de reconciliation entre
les deux grandes puissances corm
munistes. Invité par les succes-
seurs de K. Chou en Lai a Mos-
cou pour le 47éme anniversaire
de la Révolution d’Octobre. Au-
cun rapprochement ne put étre
réalisé a cette occasion.

Les 5 et 10 Février 1965, c’es
M. Kossyguine qui s’arréta & Pé
kin, lors de bréwes scales sur
le chemin de Hanoi. Ses_ entre-
tiens avec Mao Tse Toung et.
Chou..en Lai lui permirent de

constater lincompatibilité “des
points de vues.
Puis la révolution culturelle

inaugurée en 1966 par la Chine
et le neuvieéme Congrés du Parti

la ronde préliminaire-

‘d4eme ANNEE




Communiste chinois en Avril
1969 ne firent qu’aggraver le con.

flit entre les deux pays, compli-’
qué- encore en Aofit dernier, par -
les violents incidents survenus &.

la frontigre du Singking.

Le 4 Septembre. dernier, M.
Chou en Lai se rendait & Hanoi
pour rendre un dernier homma-
ge au Président _ Ho -Chi Minh.
On pensait que sa présence aux
obséques permettrait une rencon
tre avec Alexis Kossyguine atten
du dans la Capitale Nord Vietns
mienne quelques jours plus tard.
Mais le départ précipité.du Chef
du Gouvernement de {x Chine. Po
pulaire le jour méme de son arri
vée, a coupé court aux hypothe-
ses émises & cet égard et a été
méme interprété comme la preu-
ve du désir de M. Chou en Lai
@éviter toute rencontre avec fon
homologue soviétique.

Dans ces conditions, le voyage
de M. Kossyguine annoncé cet a-
prés midi h Moscou, a provoque
une surprise générale.

Sous le signe de I’ Amitié

Haitiano — Chinoise

4 “
4

Le matin ‘du mereredi 10 sep-.
tembre courant, en notre Chancel,
leric, s'est déroulée la cérémonie
VEchange des. Instruments
Ratification du Traité d'Amitié.
Haltiano-Chinoise signé & Port-
au-Prince le 25 février 1966.

A Vissue de ja cérémonie, Leurs
Excellences, Monsieur René Cha.



Récital de
Violoncelle et piano

Le mereredi 24 Septembre pro-
chain, & Vauditorium de VInsti-
tut Francais d'Haiti, offriront
un récital de piano et de violon-
calle les talentueux artistes alle-
mands, Ludwig MHoelcher et
Friedrich Wilhelm Sehnurr.

W’Ambassade de la République
Fédérale d'ANemagne invite cor
dialement d’ores et déjik le public
port-au-princien, les mélomanes,
les amis de VAllemagne & ce ré
cital au cours duquel seront in-
terprétées les oeuvres marquan-
tes de Strauss, de Reger, de Bee-
thoven et de Valentini.






a Aas




“HAITI — SALVADOR

LES FINALISTES

COMMENT ILS SE SONT

A dix jours de la premiére
manche de cette finale prélimi-

-naire du Groupe 13, il est bon de

relater les performances des deux

survivants de la zone Nord -
Centre Amérique et des Carai-
bes

Douze Pays, répartis en qua-
tre sous groupes ont joué sur Ja °
base de visite réciproque lors de

18 — 1; COSTA-RICA, HON
DURAS, JAMAIQUE

13. -— 4: BERMUDA, CANA-
DA, ETATS-UNIS D'AMERI -



Comment correspondaient les ravisseurs



Burke Elbrick,

VAmbassadeur nord - américain au lrésil

enbrasse sa femme Elvira apres avoir été liberé par sex ra-

visseurs @ Rio do Janeiro.

Elbrick a été libéré quatre heures uprés Carvivée « Mewico

deg 15 prisonviera politiques

(Spécial et en exrchesivitd
RIO DE SANEIRO CARP)

Les ravisseurs de l’Ambassa-
deur Burke Elbrik correspon.
daient avec les autres révolution.
naires par le truchement ... des
échos de la mode du _ quotidien
du matin la Noticia, a révélé au
jourd'hui la police brésilienne,

Dans la page feminine du jour
nal, rédigée, par Elena Bocayu-
va, qui a loué la maison of a été
séquestré YAmbassadeur et = qui
est en fuite, on pouvait notam
ment lire le jour de l’enlévement
cumme légende d'une photogre-
phie Vheure est venue de lui
donner cette grande accolade. A
la fin de la description de la ro
be présentée figurait une simple
‘phrase ; Tout est bien en ordre.
Le lendemain de Venlévement, u-
ne ligne détachée au milieu d’nn
article annongait : Vous avez eu
de la chance, vous pouvez faire
tout ce que vous voulez.

Le jour de la libération = de
YAmbassadeur, on pouvait lire
,dans cette méme rubrique : I’Ins
piration militaire continue dans
la mode, moins accentuée que
Vannée passée, mais enfin elle
continue quand méme, et en excr

brésiliens.

an Nouvelliste).

wue & da fin de Varticle + .
Les jeunes sont préte a n’im-
porte quelle éventunlité.

-partage de.

DU GROUPE XIII.
QUALIFIES.

QUE DU NORD.

13 ~- 2: GUATEMALA, TRI-
NIDAD, HAITI.
138 — 3: EL SALVADOR, SU-

RINAM, ANTILLES NEERLAN
DAISES.

HONDURAS, trois victoires,
un nul, se classa pour le second
tour,

HAITI. deux triomphes, un

points une défaite
obtint la premiéye place, EI Sal
vador; trois fois vainqueur, une
fois vainen, s'est qualifig pour
la phase suivante.

Les ETATS-UNIS l’emporte-

rent pour trois matches et en
perdit un
Au second tour, le Salvador,

une victoire a domicile, une dé-
faite chez J’adversaire et un
triomphe sur terrain neutre a

éliminé te Honduras. [1 en est
de méme d’Haiti qui a battn

_deux fois Jes Etats Unis d’Amé-
rique du Nord 2 — @ et 1 — QO.
Le dernier round va se jouer les
2t ef 28 Septembre a Port au -
Prince ct au Salvador.

XXX
LES PRONOSTICS.—

L’Universidad Catolicn du
Chili ausgi bien gue je Portugue
sa du Brésil estiment que nos
chanees de gagner sont plus é-
levées; c'est pourquol )’Entrai-
neur brésilien Moreira n’a pas
mangué de souligner lors de son
passage a El Salvador que |’E-
yuipe Nationale de ce Pays de-
vrait stentrainor sérieusement si
elle veut affronter lea Haitfons,
surtout chez eux,

La senle opinion contradictoi-
re rencontrée jusquviici — émane
dun Argentin qai, dans FUT 76,
une revue d’information mexicat-
ne sur la Coupe du Monde, sou-
ligne dans un article critiquant
la préparation de sa sélection na

tionale: «Au Salvador se trouve
Gregorio Bundi, Entraineur ar-

rentin, gui a pu amener ce Pays
jusqu’a la finale En dépit des
problémes et des maladies, i] a
donné une physionomie d’équiper
de combat et d'une assez bonne

(Buite page 4 col. 8)



Non Impedias Musicam...

un titre claudelien, mais il
est certain que pour obéir if
Vordre du poéte, tout le monde,
ce soir de septembre, toute la

foule des granda jours, tous les -

amateurs de bonne musique, tout

le public haitien envahira — le
THEATRE REX dans le but
découter Madame Gladys LE-
VEQUE SILVERA

Madame Levéque — Silvera
diplémée du Conservatoire de
Genéve, cum laude, N’en est
pas, comme on Je Jaissait sup-
poser derniérement & son pre-
tnier récital.

En effet, quand on en a parlé,
beaucoup. d’amis se sont rappelés
quwen 1958, 4 l'Institut francais,
ln toute jeune Melle Gladys
Levéque avant. son départ pour
le CONSERVATOIRE, leur
avait fait entendre la premiére
hallade de Chopin, la _ sonate

pathétique de BEETHOVEN,
plusieurs pitces de Schumann.
La reconnaissante mémoire de

ces amis nous fait prévoir notre
propre bonheur & audition de

ee récital. En effet, c'est
maintenant chose décidée, Je
jeudi 18 septembre prochain

aura lieu au THEATRE REX a
huit heures du soir le RECITAE
DE PIANO DE MADAME
SILVE-

GLADYS LEVEQUE
RA.

Nous croyous savoir qu’au
programme on écoutera la
Partita de Bach en si mineur,
ja sonate au clair de lune de
Beethoven, n’est elle presque
Wobligation? — trois études de
Chopin, Abegg Variations de
Schumann, des morcenaux de

Lizst, de Debussy.....
Nous donnerons bientét tous

(Suite page 4 col. 2)

REX THEATRE PRESENTE :

at

mers, Secrétuire d’Etat vaux Af-

faires Etrangéres,- et Monsieur
Kao Shih-ming, Ambassadeur de
la République de Chine, désignes
par Leur | Gouvernement respec-
ti & effet d’échanger les dits
Instruments, ont chacun _ porte
un toast & la santé des Chet's de
Gouvernement ‘des deux Répub‘i
ques amijes, Leurs: Excellences le
Président é Vie, ie Docteur Fran
gois Duvalier, et le Maréchal
Chiang Kai-chek, Président de is
République de Chine, ginsi qu’h
VAmitié Haitiano - Chinoise.

La Nativité de la
Sainte Vierge

Trois localités de notre ‘Répu-
blique, situées en trois Départe-
ments géographiques distmets,
ont &té en liesse, lundi dernier.
l'occasion de leur féte patro:
nale, Ces. trois localités, plactes
sous le vocable de ja Nativite
de la Sainte Vierge sont : Dame
Marie, dans l’arrondissement de
Tiburon, Département du Sud;
VAcul du Nord, dans lArrondir
sement du Cap - Haitien, Dépt.
du Nord! Verrettes dans l'Arron
dissement de St Mare, Dépt. de
VArtibonite.

Cette derniere ville nous rap-
pelle le souvenir de son fils le
plus célébre, Dumarsais ESTI
ME, Président de la République
d’Haiti d’Aott 1946 & Mai 1950,
le prestigieux réalisateur de l'hix
position Internationale du Ki-
Centenaire de la Fondation de
Port-au-Prince.

Le Président Estimé avait p's
cé gous le vocable de la Nativite
de la Ste Vierge l’Hépital de Be!
Jadére, érigé par son Gouverne-
ment en 1949 dans le cadre de
son pifogramme de développe-
ment deg régions frontaliéres.





A propos de la
rencontre
PARIS (AFP) —

En rendant visite a Pékin a
son homologue chinois M. Chou
En-Lai, le Président Alexis Kos
syguine apparaitra au monde So
cialiste comme l’exécuteur d'une
des clauses du testament «d’Ho-
Chi Minh, qui déplorait les dis
sensions qui divisent les pays fre
ves. L’iniiative russe revét donc,
de Vavis de nombreux observa-
teurs parisiens, une grande ha-
bileté Le voyage & Pékin est
un hommage rendu a JVultime
volonté d'un communiste pour
que son parti oeuvre de son
mieux et contribue efficacement
au rétablissement de lunion en-
tre les partis freres. On peut
penser également que ja publica
tion du testament d’Ho Chi
Minh a 6té le prétexte inatten-
du, le déelin dune reneontre que
\es deux camps souhaitatent, el
que méme les obsequea nationn
leg du leader vietnamien —n'a-
vaient pas suffi a provoquer.

La rencontre de Pékin av fail
Vaffet d'une bombe dans les mi

Neux de da conférence sur le
Vietnam, ot Von ecroyait ge-
néralement que choivissant, a

Paller comme au retour d'THanuvi,
Yescale de Delhi de préférence a
celle de Pékin, le Président Kos
syguine avait clairement expri-
mé son intention de ne pas ren-
contrer de dirigeants chinoia.



Les Livres

Nous apprenons avec joie le
prochain lancement & Chicouti-
mi, P. Q., Canada, d’un ouvrage
de notre compatriote Je Docteur
Justin L. Colas. Le livre en que-

tion a pour titre «MOSAI-
QUES».
*Le lancement aura dieu Je 27

septembre prochain sous le haut
patronnage de lu Société d’Etu-
des et de Conférences de Ja ville
de Chicoutimi. Th semble assuré
que ce lancement sera un événe-
ment littéraire dont l’éclat sera
rehauss€ par ]a présence des plus
hantes personnalités.



DERNIERE HEURE
WASHINGTON (AFP)

Le Président bichard Nixon
s‘adressera a l'Assemblée Géné-
rale des Nations Unies le jeudi
18 Septembre, annonce la Mai-
son Blanche. A cette oceasion, i!
pourrait rencontrer Je Ministre
Soviétique des Affaires Etrange
res, M. Andréi Gromyko.

xxXXX
JERUSALEM (AFP)

Le procés de Michael Rohan,
Vincendiaire présumé de Ia Mus-
quée d’El Aksa, s‘ouvrira le six
Octobre, annonce-t-on officielle-
ment & Jérusalem. Le procés, qui
se déroulera devant un tribunal
de District composé de trois Ju-
ges, était prévu pour une date
plus rapprochée.

Mais l’Avocat de linculpé a de
mandé plus de temps pour étu-
dier le dossier et préparer sa dé-
fense.

e ou L’affair

.

JEUD) 1 SREETEMBRE 1960

GUY DUROSIER ©

VENDRA SON DISQUE J-00 COMPORTANT «C’RST

I'AMOUR: ET «ANGE



!

Notre sympathique confrere
vt ami, M: André Boulanger,
Producteur de i
(449 Heriot, Drummondville,
Qué.) et Impressario du grand
artiste Guy du Rosier vient de
nous’ faire part” de intention

de Guy de vendre en Haiti son
disque J-500 cotnportant — les
chansons ¢Cfest. Vamoury et
tAnge et Démons au profit de
la Croix Rouge Haitienne.
Cette dévision a eté prise pur
notre artiste de renommée — in-
ternationale a ja suite d'un en-
tretien de M. Boulanger re-

RT
DE CA CROIX ROUGE HAITIENNIE 0 =

programme =i”

DEMONe AU PROFIT

Lina
la
la

ct Mme
Manager de
Conseillére a
Haitienne.

présentant Guy
Wiener Assal,
Villa Créole,
Croix Rouge

Guy est coutumier de ces
beaux gestes. On le voit sur
Ja présente photo offrant la pre-

miére copie de son dernier
disque a Monsieur Maurice
Sigouin, Président de la Croix-
Rouge Canadienne = (section

Drummondville +.

André Boulanyzer nous « auss!
annone® que Varrivée de la
troupe de Guy est prévue pour
le jeudi [8 Septembre.

AU FIL DES JOURS.

par AUBELIN JOLICOEUR. —

POUR LE SECOND FESTIVAL
de la chanson Latine de
Marg 1970 a@ Jilesico

Ce matin est arrive a Port-

au-Prince, M. Pietro Bonino,
Promoteur italien de festivals
de la chanson Latine. I! a éte

aceueilli par les artistes haitiens
Ansy Dérose et Claude Angeie
Coulanges. Pietro est de Milan
ou il est administrateur.

Il est VImpressariv de notre
excellent chanteur Ansy Dérose.

C’est lui qui avait organise
vette année au Mexique Je pre-
mier Festival de ta chanson
auquel « participé brillammment
Ansy Dérose.

M. Pietro Bonino qui passe
seulement une journee a Port.
uu-Prince, a Yremis a Ansy le
disque du premier festivat de
tu chanson {atine dans fe monde
imprimé par le Consej! National

duo Tourisme = duo pouvernement
mexienin (1969)

Dans ce dique, Ansy Perose
de Haiti a un enregistrement
«Mariny.

M. Bonine ews a eeonice
quil y aura un second festival a
Mexico en Mars 1970, i veut

yo inviter dautres
hacitiers.

x xX Xx
BROSSAKD
houreter de Uludustriel
Dion Pierson ast alld étuidter
fu Médecine au Circo Junior
Calldge du Texas

Ce matin par le Vel d'Au

France est parti pour le Texas,
notre jeune vt syimpathique con
putriote Harry Brossard, fils de
notre estimable ami Julien
Brossard et Mine.

Harry quic vient de Cerminer
lyillamment ses études clusst-
ques a obtenu une bourse detu
desde Vindustriel ameéricain Don
Piersun qui va développer a la
Goniave un grand projet actuct-
lement devent le Gouvernement
Haitien.

Harry est allé étudier la méde
cine av Cisco Junior College.
non loin de Dallas, Texas.

Tl a pris l'avion en compagnie
de M. Don Pierson et de Vavoca-
te canadienne, Mme Micheline
Popovici qui est + avec son mari
les avocats de Don.

Harry a été accompagneé a lac-
roport’ Francois Duvalier par ses
parents, sea frtres et soeurs et
un yvrand nombre d’amis.

Nous lui souhaitons de tres
fructueuses études pour dunner
salisfaction non seulement & ses
parents mais encore 4 son bien.
faitour, l’industricl Don Pier-
son.

x xX xX
FINIES LES VACANCES
..Finies jes vacances pour
Miles ‘Lissa et Yanick Jean-Pier
re, gracieuses filles ‘du Secrétai-
re d'Etat du Commerce et de \'In
dustrie,’ Dr. Lebert Jean-Pierre

HARRY

et de sa distinguée épouse, née.

Fernande Mainville, Directrice
de I'Ecole Hételiére’ d'Haiti.
Finies les vacances aussi pour
Bernard Mevs et sa jolie soeur
Mue Michéle Mevs enfants du
grand industriel Fritz Mevs et sa
charmante femme Huvuette.
lls viennet de passer de trés a-
gréables vacances ici avec leurs
parents et amis .

Lissa qui étudie a Londres va

artistes: -



conunencer seg études de médeci
ne, Yanick va faire sa Rheéto a
Paris.

Quant a Bernard et a Miche-
le, ils sont allés reprendre Jeurs
ctudes 4 Londres. Ces jeunes et
sympathiques haitiens ont eu ce.
matin au moment du départ du
Voi d' Air France an cortege prin
cier 4 Paéroport Franceis Duya-
her,

REX

POUR LES CINEUIMLES
DR OTUUS GENRES :
Liavocat du Pintble on
{Affaire Ning B

Le. Rex vient de selection-
her son film de dimanche. C'est
Vavoeat du Diable ou L'Affaire
Nina Ro oune production frango-
allemande.

Cette production
reo qut cchappe i Coute — des-
eription est plus un film
atmosphere que policier. Mais
on fe verre sous les deux angles.

extraurdinai-

Ce osert pour les «cinéphiles
haitvens la bernu diame de ta
saison.

Ceotelm oa fart te teur du
pronde uvec unm sueces Loujours
CEOs L,

Ce succes esl) yrarand: pau
Nadja Tiller, Terre Brasseur,
Walter Gitler, dueques Duegmi-
ne, tienne Rierry, Dominique
Dandie

Ceux qui se seuviennent — dea

yeands roles remplin par Pierre
Brasseus dais lea grands
drames du nema frangais com-

prendront te role quit, peut

jouer comme {‘Avoeat du Diable.
xxx

Nos VISITE URS

M. John Carrol!
niard) avec sit
Klarie Simon.

M. John Simon cst Agent de
voyage a Longe Beach, Californie
etosa femme de De. Elaine Simon
est ‘Travel Advisory. ilp ont
loyroment « VHétel Castel

pour une visite de deux

Simon ust

Stik’ femme Dr.

pris
Haiti
jours.
Nous
venue

parma

bien-
séjour

leur souhaitons [a
etoun ayréable
nous.
‘XX

.. M. Louis Joseph Christian
Garelli, «Marketing Manager»
de da Chesehrook-Ponds Interna-
tional Led oa Mexiea arrive
mardi aver jolic femme
Geneva unt repris Yavion
mereredi. Nous leg avons rencon-
trés) mardi soir. au Rarbecue
dansant du Sans Sone ott ils
étaient les invités de M. Guy
Riviere, Directeur Général de la
Maison Martjin, Agent des pro-
duits de la Ponds en Haiti, et

met

sa femme, née Marie-Héléne
Roy,
XXX :
DIVERS -
Mardi soir sont rentrés a

Port-au-Prince, notre ami Herbert
Denis. Comptable, au Service de
la Croix Rouge Haitienne et
sexs enfants Alain et Pascale.
XX Ks

... Miss Laura De Loris Evans,
Secrétaire au Foreign Service
des Etats-Unis ost arrivée ici
mardi soit. ‘
Laura est de Jackson, Missouri.
Elle est) envoyée en mission en
Haiti.

(Suite page 4 col. 6)



































re de anita @ Sopedks

’ 1 Row Rafrafehit, lea hates

Pt Pp -- Venue < De blanoa Man
a " Loar : :
u | 10 -= Réputéw pour tours volx
(3 ao xxKX
‘EHIEE
: | VERTICALEMENT ,
8 i I — Un peu.de jour — Dow
q | mois et des mots :




PT
WORMBONTALEMENT

1 — Déllcienso friapdise
Artifice — Vieille coldre

lox routes
— ques

Pog eg
1V. — Crest: Vhomme

x racer

3 P ucrés —- Mesures _ Vi.— Article ‘+. Consonne dow

4— Coupalt court — Sen bite — Puits naturel ;
ya la derniire ‘ VIL — Avgon code _

5 — En épelant : boire lo VOI — . Visas. ~~ Port eapa-

— e cl — Avé = gnol - -

tait Puissante. charge TX — Rétribuer. 0 os

6 — Direction -—- Av coeur de ~— Examinera, attentivement

ln nuit — Mot d’enfant — Abréviation.
- SOLUTION No. 364 F.

HORIZONTALEMENT: — VERTIGAL

Bassinoire.—-; 2 Ruello;

1 rello
Dit — 8. "An; Gére. 4, Victoi-
re — 56 Ostendey:Me — 6. Réel




ENT -—



siens — IIT.-Se}



Sluter; Sel — -

is: Ne; Idéales
les —- 7. Ger; Aoat.— 8. Anis; VI. Ne; id So. RIR; Me
vere . . Idée; Lu’ — IX. ;
L.N, (Héléne); Ru-— 9. Espé vw OX Bates; Usé.

rés; Es 10, Elus; Osé.

AVIS

Toujours dans le but de micux servir 8
co we heureuse d’annon cer quit partir
1969. secs abonnés peuvent nequitter Jeurs

ice téléphonique aux guichets ,¢ {
LATRE COLOMBO HAITILNNE qui a consent) ,
les comptes A noter que le bureau de percep ie ont, ob-
TELECO demeure ouvert et que les clients a , 3.
tenir des explications ou ontester les charg
doivent s'adresser & ce bureau.

TELECOMMUNICATIONS D'HAIT

du 10 Septembre

a percevoir

T S.A.



lbum de Vacances

“Les enfants dans la piscine
Les flamboyants en fleurs
Les pique-niques prés de la mer
Les rencontres prévues et imprévues
VOILA UN MAGNIFIQUE ENSEMBLE
DE PHOTOS

POUR VOTRE ALBUM

DES PHOTOS CLAIRES

DES PHOTOS PROPRES
DE BONNES PHOTOS.

KODAK
Don Mohr Sales Corp.

La Banque Populaire
Colombo - Haitienne

AVIS

Déférant aux demandes réitérées d’un secteur de la Presse
et dun grand nombre de clients et d’amis désireux de participer

au Tirage de notre Prime Traditionnelle de Décembre 1969 pro-

chain, LA BANQUB POPULAIRE COLOMBO HAITIENNE

toujours dans le but de patisfaire sa nombreuse ct bienveillante
olientéle, annonce qu'elle accepte de prolonger la date dea Con-
ditions de participation stipulées au yparagraphe 1 de son Avis

antérieur, jusqu’au Lundi 15 Septembre 1269,

Sang rien changer aux Conditions de participation déja exis-
ja BANQUE POPULAIRE COLOMBO -
HAITIBNNE, qui auront maintenu A leur COMPTE DEPAR-
GNE un solde minimum de CENT DOLLARS & 00/100 ($100.00)
du 16 Septembre au 29 Décembre 1969: inclus, auront Pavanta-

tantes, lew clients de

ge.de particlper eux aussi, ay tirage de la dite PRIME.
Professionnels, Industriels,

Halitien. :

~ ; Port-au-Prince, le 20 AOUT,1960.
BANQUE .POPULAIRE..COLOMBO HAITTS

LA BANQUE DU PRUPLE

7 n= Blendue any Mvid-

11 — Est -hélna réguiidre sur

Hl — Compagnon dos onfants

vo — Conspirateur —~ Soule

‘AYO? Gael — Il. Auni-
I. Bravo; OT; Ripe — IV,
Vou; Ons; Ry —
VII .Grelons —




a clientéle TELE

pbordéreaux pour
de ln BANQUE POPU-

de la

facturées

Commergants, Hommes. d’Affai-
reay Artisans, Travailleurs Manuels et Intellectuels, faites fruc
tifier voa économiea et continuez & faire vos dépéts 4 la BAN-.
QUE POPULAIRE. COLOMBO HAITIENNE, en, vue d’attein-
dré le montant demandé et prenez votre Chance de gagner la;

'D Nouvelle ot Alléchdnta Prime, cette année; sans bourse délier,
que vous offre votre BANQUE, toujours au service du Peuple.

ahora

do. dat :

den campaguard
aphun an ville fos ploda nua et ana
eravata. La général vorlut trap.
per lea ¢ par
apeothoutadre., Par dow publ

refoura dy la ville, iH ful deman
dé nux ciloyons de déposer de...
vant lelira demeures “tou “lon
vioux soullers d’enfants et d'adul
ten: Bats ‘ ee

Lo Jour J de Vopération,. e'é- >

tuit un dimanche,,.Jour,-habitue!
do marché, ‘Rel épogne, .corame en
la pértode .coloninle— des amus
de vieux souliers et de venteres
~ yes (vent - tresses) de bannnes
(le terme franguis actuel. serait
paille de bananicr) s’amonce -
laient aux trois entrées princi -
pales de In ville: au chemin de
la Source, & Bordes et &-la Ra-
vine de Berquier. A -chacun de
ces portails stationnait unc com

_ pagnie de soldats, entourée d’une

foule de gamins et de .curieux.
Chaque paysan. survenant, était:
pourvu d’une chaussure, prise au
hasard, méme si celle ~-ci ne pou
vait s’introduire que dang le. gros

orteil du: patient, Au cou de cha::

que individu, male,’ était- passée,
en guise de-crayate,: une «vente
resse> de ‘banane"*

un, proatde :
paticnny
fallon A non de clalron aux car

) ) ‘ »
fleohé. -naluleaent en olerre: pour’:




lis Anglea, :
8) nvautle juaticeo

pleux- atinad

Be... :

» §



RonGds comma. cudre
4d) don traveravd plus.
Jeynemble: du DAL,

On’ les appola: des wharfa par-






ments de ce nom, érigé
tia ct s’avangant dans Ja..mor.
. Jusqu’a -présent, les campa. -






tx autres
Vouvra. .

co“que ces -lits. grossiers étaient |
constitués A instar des apponte:
s sur pily-

gnards dela Grand’Anse, ‘stimulés ¢
- par le patriotisme .constructi£: da”

~ Jeannot, Mouline, ‘son. Gloquenca ©»





convaincante -
n’ont jamais couché par terre:
tes plus démunis . ;
des’ «whartg> “jusqu’é ce qu'il:
- gient pu.acheter un lit adéquat.

UNE POPULARITE..QUI,.
TRAVERSE LES ANS: ” ~:

- La..reriomimee -de -Jaeannot-Mor- ce

line a traversé les.ans.-On parle

-.de lui. encore. datis -les -fdmilles -

Les quolibets, pleuveient:Atz-:, ‘“jérémiennes; dang les veillées ru-

teints dans Icur orgueil,.,cultiva-
teurs et cultivatrices s’en retour-
naient.confus, remportant leurs
denrées ou leurs vivres, jurant

“ qu'ils ne reviendraient plus en

ville, pieds nus. Et tous les petits
cordonniers et savetiers se ré -
pandiren* dans les campagnes
pour offrir des chaussures & tous

~ les pieds (2)

Depuis lors, aucun paysan pau
vre ou malade, petit ou grand,
homme ou femme, ne s’est hasar
dé dans une bourgade, dans un
marché de la Grand’Anse, ni 4
Jérémie sans étre chaussé ou con
venablement. vétu, atin de ne pas
enfreindre la défense de Jeannct

Mouline, si pittoresquement: illus Mais Jea
trée par cetle éprenve de ridicule -

que n’eut pas désavouée Molfére.

DES WHARFS OU LITS:
Jeannot Mouline entreprit des
tournées dans toute la Grand’An
se, tenant des réunions, des au -
diences (on ne disait pas encore
meetings) afin de policer
moeurs, incitant par exemple. les

familles paysannes & garnir leur.

maisonnette d’un lit confortable.
Aux plus pauvres qui, eux aussi,
ne devraient. plus coucher & Da-
venir, sur des nattes,disposées &
méme le sol, le Commandant
d'Arrondissca.cnt _indiquait:- Ia
manere dc confecfionner un de

Les Produits H A M PC oO penvent tise acnetes: |

-. ' GENERALE.
aux adresses suivantes

, APORT-AU-PRINCE Mime, Robert Gaetjens











A PETION VILLE




les"

“ralea grand’anselaises comme si
e’était hier; que le Général. était

parti, salué par de vibrantes uc-

- clamations, puur. he jamais reve
nir, appelé a la Capitale par le

Président Faustin soulouque,: tvé -

fiant de la popularité croissanto
de son subordonné.
1848). Le Général Jeannot Jean
-Frangois, ou Jeannot. Mouli. -
ne (8)) dirigea l’une des colon-
nes du corps d’armée du Centre
opérant dans. la premiére campa-
gne de I’/Est (Mars - Mai 1849).

Promu a la dignité de Comte

par notre Second Empire, il fut.

, cependant rélégué au Comman
dement..de‘.la ‘place: de:l’Arcahaie.
*Mouline. ne: méprisa





pas le'pe :
. fait Ta fonction,-disait. déja.Pli -
ne le jeune et non la fonction qu:
fait homme.» . L’Arcahaie,. «no
man’s land, entre le Royaume du



Nord et la’ République de. l'Ouest, °

avait été dévasté, dépeuplé au
pes de Christophe et celles de Pé
tion. Jeannot Mouline poursuivi!
les travaux de restauration com
mencés sous Boyer (apras 1822)
par son prédécesseur, le com-
mandant, puis colonel F austin
Soulouque. Il fit relever les ou-
vrages et systémes de distribu -
_ tion des Riviéres Bretelles, Tor -
celles, Courjolles et Matheux, les



Lalue

Coles’ Market

Lalue:

Boulangerie St-Mare

Ave Jn Jacques. Dessalines

Maison Rigaud —

Rue Panaméricaine.

Delmas Market .

de efviliaateur,.

édifiant encove |

_ Prochain. article: ] .
MIENNE, PRESIDENTE DHAS-

(Décembre |






oste:.’
‘ ments roulera sur








sécession. de:,

Sud-Ouest,.n aurait: certes . pas
désavoué. les: initiatives de. Jean-
not. MOULINE. :

, JQLIBOIS

»~ > Gérard
UNE. JERE’ -.

Tl oO



NOTES “
(1) Le général Jeannot Mou
line a-laissé des. descendants, qui-
forment partie de Vélite de PAr-
cahaie et des Cayes. La branche
du Chef - lieu du: Sud. a. donné
Lepelletior. KEANNOT, . premier
ingénieur -en* chef -haitien. aux
Travaux Publics,” aprés” Vhaitia-






(1888 - 5
‘mieng. notables, mont conts..ces
“traits du nationalisme de Jean -
not Mouline, avec. force. détails,

“6 fils avaient été témoins
cours des combats. entre: les trou ~ comme ee vO

de ces.scdnes..-

_ AVIS .
Le Décanat,de la Faculté de
Médecine, et de Pharmacie avise

:

les intéressés que les inscriptions _

pour Padmission en «P. C. B.>
seront regues au Secrétariat de
la Faculté, tous lea joura ou-
vrables de 9 hres & Midi, du 15
Septembre 1969 jusqu’au -lende-
main de la proclamation des ré-
sultats de la session. extraor-
dinaire du Baccalauréat. Le Se-
erétariat les informe . en outre,
que le concours dadmission en
Médecine, prévu par les régle-
les matiéres
suivantes du: pogramme de
Yenseignement secondaire ¢

Botanigue,. Physique, _ Physio:
logie, Chimie érale et
organique) Zoologie. Le postu-
lant doit présenter les piéces
suivantes >. .

1) Sa‘earte didentité, s'il ext
majeur et deux photes;

2) Une autorisation signée de
son représentant légal, s'il est
mineur. | .

8) Un certificat de bonne vie
et moeurs viaé par la Police —

4) Un certificat de vaccination

contre les maladies infectieuses
(variole —- Typhoide — Diph
térie etc.-

5) Un certificat de santé de
date récente;

6) Son acte de naissance, ou
A défaut un exotrait des ar-

7 a
arevracs! secondaires classi
pour le decine) :

b) Le certificat d'études se-
condnires classiques, lire partie
pour la Section de Pharmacie
(mais la priorité sera accordée
aux cangidats détenteure du cer-
tificat -2eme? partie)

c) la diplome d’infirmiére
pour la Section d'Obsatétrique.

Raoul PIERRE LOUIS, M. D.

Doyen

aca

6-
















.


















sont toujours &.ls.disposition des












lo certificat. complet ©



scondanta
6 famille te~



dre de son. palg
‘une. prochaine *







vinté

“quelques. : jo Ls eB
~maines, selon leur jmporta
(5) Trés peu de:
cienne population, @’
pendance
haie. et dans la: plaine, de 1807
1820. La’classe moyenne du
bourg — les affranchis noirs et
de couleur. devenus: l’élite.— a ~-

ce,

?,












_ vait, élu domicile & Port au Prin.

‘ce ‘tout proche, notamment les
Barbancourt, les “Cameau, | (une
branche), ‘es Carrié, les. Chal .
mers, les CHAUVET, les Crispin
- (une branche), les Doleyres, ‘les
Garescher, les Lévéque (uce
branche), les, Lachenais (Mule
Joute, concubine successive ae
Pétion et de Boyer), les Malary,
Jes Piron (Noel. fut :le ler Maire
Port: au Prince en 1844), le:
bourin (André Dom. Grand Ju
, done. Ministre de la. Justice
us Pétion et Boyer, blanc eréo
e), les Valmé (une branche, -- ils
étaient venus d’abord des Ver -
rettes) — les Dupuy, lee Jean
Pierre, qui se sont fixés au Cap
—: les..Chanlatte ils étaient origi
naires.de St- Marc): établis & Port

au Prince, au Cap, & Jacmel et.

en France — les Bazelais, & St
Marc et & Port au Prince.
GERARD JOLIBOIS.

AVIS
ADMINISTRATION
GENERALE
DES CONTRIBUTIONS

L’administration Générale des
Contributions rappelle aux Con-
ivibuables de la Capitale que le
paiement deg taxes eb impéts
s’effectue aux guichets de l’Of-
fice Central, et dans certains cas,
& ceux de ja BNRH.

Dans lea circonstances excep-
tionnelles. ot des. Inspecteurs
sont délégués en ville pour le re
> couvyrem pent::de-.certaings; Bc <: sdvoita,

les’ Contribiables devront, avant
tout paiement, exiger que ces
Agents qui doivent, du reste,
-porter Vinsigne du Trésor, com-
muniquent leur Certificat d’Iden
titg administrative et une auto-
risation spéciale signée du Direc
teur Général des Contributions,

L’attention des Contribuables
est, de plus attirée sur’le fail
que Jes Agents titulaires des pos
tes voisins de la Capitale, ne
sont nullement autorisés & effec
tuer des perceptions dans ta vil-
le. :







Port-au-Prince, le 9 Sep. 1969.
Franck .STERLIN

Directeur Général
Convocation. __

\ bes Honorables Membres. . du.
Supréme Conseil dea 88° dme.

d’Haiti de 1886 du Rito Ecossais
Ancien et Accepté, Les Souve-
raing Grands Inspecteurs Génés
raux 33 ame, Les Présidents des
Ateliers Capitulaires et lea An-
ciens Présidents des Ateliers Ca~
pitulaires, sont convoqués au
Temple de la Respectable Loge
Symbolique No. — 222, Je jeudi 18 Septem-
bre en cours & 6 h P.M. en vue
darréter le protocole des tra-
vaux au cours desquels seront
proclamés les Réglements Géné-
-raux des Loges de Perfection,
des chapitres et Aréopages.
+ Fraternellement

Lys R Denizard

Grand Chancelier

ADMINISTRATION
DES CONTRIBUTIONS

AVIS |
L’Administration Générale des
Contributions rappelle au Pu-
‘blic en Général, aux Commer-
. gants et Industriels en particu-
lier, Vobligation qui leur est fai
te de.-retenir la CONTRIBU-

. TION DE SOLIDARITE et celle -

de LIBERATION ECONOMI-
QUE sur le salaire de leurs. Em-
ployés; qu'un, délai expirant le




- 80 Septembre prochain leur est.

accordé pour verser le produit

des valeurs retenues: jusqu’ici
Passé ce délai, Vamende pré-

vue par la Loi eara appliquée

contre les contrevenants.

_ _P-au-Pee...le 9 Septembre 1569

, Franck, STERLIN

|__Directeur | Général.

fants de 2 4 6 ans. eo.
Le. programime correspondant

& la clisse de. 13dme enseigné

~méthodiquement. .

«La Directrice’.et le Personnel
iptio:
ad

rant, ;1’1
étaiont Testés A.]’Arca -
fant Testes, A. 7A Entrée. 1 dollar par voiture



EJeudi a 6 h. 15 et g h. 15

L'ENFAN® A LA VOIX DOR <
‘Entrée Gde 0.60 | aR

‘Vendredi & 6 h. 18 et 8 h. 15.,

LES DIABLES DU SUD
Entrée Gde 0.60



. Drive in.Ciné Delmas.

Jeudi a 7 h. P.M.

= (Séance- unique & cause de la lon
"- gueur. du film) : .

Avée Steve Mc-Queen.
LE CANNONIER
DU YANG-TSE

Vendredi & 7h. ot Oh -
UN DOLLAR ENTRE
LES DENTS

Entrée 1 dollar par voiture

. CINE UNION
Jeudi & Gh, 16 et 8 h. 16

LES DIABLES DU SUD
Entrée Gde 0.60



‘Vendredi A 6h 16 et 8-h. 16
VILLE SANS LOI -
Entrée Gde 0.60

CINE OLYMPIA

Jeudi (En permanence )
ESCLAVE DE SON DESIR
Entrée Gde 1.00 : ‘



Verkiredi (En permanence)’
(Jour populaire) -
NOUVELLES AVENTURES
D'ALIBABA

Entrée Gde 0.60

CRIC-CRAC CINE.

Jeudi 4 6 bh. et 8 h. 16
LES GRANDES VACANCES
Entrée Gde 1.00 et 1.50

Vendredi a 6 h. et 8 hb. 16
L'ENFER

DE GENGHIS KAN
Entrée Gde 050 et 1.60

CINE ELDORADO

Jeudi A 6 h. et & h. 15
LE PACHA

Entrée Gdes 2.50 et 4.00
Vendredi i 6 h, et Rh 15
En lére partic

SHUPA - SHUPA

In 2éme partie

NOTRE HOMME FLINT
Entrée Gdes 1.60 et 3.00

AVIS
Le Décannt de In Faculté des
Sciences aviso les intéressés que
les inscriptions en vue du Con-
cours d'Admigsion & VYAnnée Pré
yaratoire seront regues au sidge
de la Faculté, dés Ie mercredi 17

Septembre en cours tous les
jours ouvrables de 8 hres a. m.
4 il h. am.

Pour s’inscrire, _‘’intéressé
doit &tre porteur:

) Du Certificat d'Etudes Se-
condaires classiques 2éme partie

2) d'Une expédition de son ac
te de naissance

8) d'un certificat de bonnes
vie et moours délivré par le
Doyen du Tribunal Civil

4) d’une autorisation de son
répondant sil est mineur

5) de sa carte d’identité

6) d’un certificat de santé dé
livré par le Service de ja Santé
Publique

7) de deux (2) photos.

La date de Youverture du Con
cours sera annoncée aprés ia
proclamation des résultats de la
2ame Session des examens du
Baccalauréat.

P-au-Pee. le 5 Septembre 1969

- LE DECANAT.

ON. HOMME
pour LETERNITE
Entrée Gdea 1.50 et 2













dP A Oot g
HOMME ..







&

J he P.
OSS: CONTRE



“hl P.M
NDE TREMBLE -










Jeudi A 6h. 15 et 8 hel
LA VENGEANCE =. * 2%.
DE LA MOMIE mee
Entrée Gdes 1.00 et 2.00

Vendredi 4.6 h. 15 et 8h. 15
*ROLINE CHERIE

Dernére représentation)

Entrée Gde 060 et 1.00



De Luxe Auto Ciné.
. (DELMAB).

Jeudi a 7 h. et 9 h.
AMOURS CELEBRES
Entrée 1 dollar par voiture

Vendredi 4 7 h. et 0h.
LE GENDARME

DE ST. TROPEZ

Entrée 1 dollar par voiture

CINE PALACE



'-Jeudi & 6 h. et 8 h. 15

LE: CHEVALIER*DES SABLES
Entrée Gde 1.00

Vendredi a 6 h. et 8 h. 15
3 8 PASSEPORT

POUR L’ENFER

Entrée Gde 1 00

PARAMOUNT
Jeudi.a 6 bh, et 8 bh.
LE DERNIER JOUR
DE LA COLERE

Avec Lee Van Cliff.
Entrée Gdes 2.00 et 3.00

Vendredi 4 6 h. et 8 bh.

MON NOM EST PECOS
Entrée Gdes 2.00 et 3 00

_ CINE STADIUM:



- Jeudi (En permanence)

LES QUATRE FILS
DE KATIE ELDER
Entrée Gde 0.60

Vendredi (En permanence)
GOLDFINGER
Entrée Gde 0.60



Avis de Divorce

Conformément & la Loi du 6
Juin 1968 et sur les diligences
du sieur DIEUVEUIL .DUGUE,
propriétaire, demeufant et domi
ihe & Port au Prince, identifié
au numéro 16172-A, qui en a
donné avis a la dame ANNE -
MARIE EVE JOEL LEONARD,
dite EVE DONARD, VOfficier
do VBtat Civil de la Section
Sud de Port au Prince a opéré,
dana ses registres, la transcrip
lion dy dispositif duo jugement
de divoree, en date du 19 Juin
160, du Tribunal Civil de Port
ou Prinee, passé en force de cho
se suuverainement et définitive-
ment jugée, dont un extrait est
ainsi reproduit: ¢,,,Par ces mo-
tifs, le Tribunal, aprds en avoir
délibéré conformément & fla Loi,
‘maintient le défaut prononeé con
tre la défenderesse A la susdite
audience et pour je profit DE-
CLARE que le Jugement de Sé-
paration Corps rendu entre lea
dits époux, Je 11 Mai 1962, est
converti en JUGEMENT DE DI
VORCE; en conséquence ADMET
EV PRONON€E LE DIVORCE
DES EPOUX DIEUVEUIL DU-
GUE, la femme née ANNE-MA
RIE EVE JOEL LEONARD di-
te EVE DONARD... En foi de
quoi, la minute du présent jugo
ment est signée du Juge et du
Commis - Greffier,,.» Pour Ex-

pédition Conforme... Certifié
par: A JUMELLE, commis -
Greffier.»

P-au-Pce. le. 10 Septembre 1969














A certains jours du mois.

.



















da talesance ot vous tronveres
ignalens jee anirda pour demain.
Droit de reproduction totale ow

Cropridtd King Features Syndicate —— Hwoluaiutd
LB NOUVELLSTE>

VENDREDI 12 SEPTEMBRE 1969

21 MARS. AU 20 AVRIL CAE
LIER)s Extrayes. du trésor de
vos qualitéa celles qui convien -
Hevl aux neécessités de la jour -
née, Cos dernicres seront peut é -
tro grandes mala: on vaudront In
peine,

2t. AVRIL AU 21 MAI (TAU!

REAU): Votro sourire vous ac-
compagnera tout.le Jong de cette
journée mais vous aurez besoin
aussi. d'un {ugement sir qui vous
indique la bonne direction, & quei
point arrater telle activité.

22 MAI AU 21 JUIN (GE-
MEAUX): Evitez . l/'aggravation
main n'hésitez pas & compter sur
de bons résullats ou & demandes
icla fois du respect et des avan.,
tages pour un effort consciencicu
sement mene. Une proposition
nouvelle merite d’étre étudiée.

22 JUIN AU 28 JUILLET
(CANCER). Si vous t@tes actif
et que quelqu’un sollicite votre
nuide pour un car*urgent, essayez
de dunner ce que vous pouvez,
sans, bien entendu, épuiser vus
forcea ni négliger vos devoirs es-
sentiela.

24 JUILLET AU 23 AOUr
LION): Ii est impossible de dé-
passer régulic¢rement la perfor -
mance déja réalisée. Soufflez un
peu, améliorez vos connaissances
por In lecture. Sur fe plan du tra
vail, ayez confiance: essayez.

24 AOUT AU 23 SEPTIM -
BRE VIERGE): Evitez une ten
dance A dominer ou a étre trop







La main dans
la main

Avec des milliers d’autres, de
toutes races, de toutes nationali-
té&s et de toutes croyances, vous
qui aspfrez a plus de paix et de

compréhension, & plus de mai-
trise et de bonheur, vous pouvez
vous joindre 4 une immense or-
ganisation fraternelle, dont la
fierté est, de perpétuer, a léchel.
Je mondiale, -

Voeuvre ROSE4CROIX du pas-
86,

Voulez - vous. travailier sur
vous - méme, pour vous - méme
et pour les outres, avec pour
devise :

TOLERANCE,
COMPRENENSION,
AMOUR FRATERNEL 1

Voulez-vous acquérir la force
que donne Ja Connaissance, étu-
dier le monde qui vous entoure
et délerminer votre place exacte
dann univers ?

Si votre agpirntion est since-
re, VORDRE ROSICRUCLEN
AMORC vous conduira vers les
dinuta Jigux ot douffle’ esprit ct
vous montrern je chemin.
PROCUREZ - VOUS CE LIVRE
GRATUIT...

Une broehuro LA MAITRISE
DE LA VIE sera pour vous le
polnt de départ d’une vie nyuve!-
le. Eerlvez a: :

ORDRE ROSICRUCIEN
AMORO
56, DOMAINE DIE LA ROSE -
CROIX
66, Rue Gambetta, Villeneuve
St. GEORGES (3-&-0.)

(france)
xx xX

Loge Rousicrucienne de Port-
aa-Prince, A,M.O.RC.

La LOGE MARTINEZ DE
PASQUALLY, | organisme local
de VUrdre: Kopicrucien, AMOR,
Domame de la Rose Croix.

04, Villeneuve St. Georges,
(France)
informe ses membren que lea

réuniona ésvtériques ont heu ré-
guli¢rement chaque dimanche (le
@e. excepté) 4 9 hrea. A.M. en
son loca) habituel sig sur la route
de Delmas. Les travaux pratiques
et les réunions administratives
se tlennent le 26. Samed) de
chaque moja,

Pour toute information su:
heure d’ouverture de la Bibliotha-
que, date des initiations au
Temple, entrevup avec les offi-
ciers de la Loge, réuniona socia-
‘es, rogramme de travail, ete...

eullez adresser v ettres a:

Loge MARTINEL De

BASQUALL

P. O. Box 1088

Port-au-Prince Haiti

Avis de Divorce
Conformément A lol; il est
fait savoir qu’en exécution d’un
jugement en date du huit Juil-
jet 1969 contradictoirement rendu
par Je Tribunal civ$] de Port-au-
Prince en sen attributions -civi-
les, admettant aux torta:.de la
femme, née Marie-Elizabeth Gé-
déon, le divorce des époux Mare
Aurtle Manigat et prononcant

la dfasolution des liens — conju-.
gaux qui ont exist4é entre eux,
V'Officier de I’Etat eivil de Ja

section Sud de Port-au-Prince
le 8 Septembre 1969, procédé &
la transcription du dispositif du

sus-dit jugement dans Jes regis.’

tres: & ce destiné, aprdés l’accom
plisgement des formalités légale
préyues en la matitve, 3. -

P-au-Pce, co 10 fleptembre

1969 :
Gérard Raoul Rouzier
Michel D. Donatien Avocat

Cherehes ta section correapandant ux four da votre anniversaire

1969,



fea perépootives que voud

partielle rdéaervd,

oxigeant, sans tenixg compte do In
situation, Developpex vos ing ~
tinetsclea plus noview et vos
tés soildes.. - Y oO
ui SEPTEMBRE AU 28. OC
TOBRE (BALANCE): — Restez
fidéle Q vos objectit’s s‘ils en va
lent la’ peine mais souveucz-vous
que le plan est mauvais qui ne
jnisse place & aucune modifica-
tion. Détournez - vous: des batis-
seurs de chiiteaux cn Espagne.
24 OCTOBRE AU 22 NOVEM.
BRE (SCOKIION): Vos plans

-correspondent,-ils bien & vos ob--

jectifs uctucls ut sont-ils vrai -
ment dans vos cordes?: Avant de
commencer in journée, consultez
votre sixiéme sens, si vous le pos
sédez. \

23 NOVEMBRE AU 21 DE -
CEMBRE (SAGITTAIRE):
grands projets? N’oubliez jamais
que les plans bien miris au préa
luble et que les premiers pas
dans la réatisation sont d'une im
portance tres grande. La tradi-
tion ne doit pas vous interdire
une méthode nouvelle.

22 DECEMBRE AU 20 JAN
VIER (CAPRICORNE): Vous
vous souciez peu du rang social
mais attachez de Io valeur &
Vhonneur et aux inten‘ions. Vous
avgz raison. Concentrez - vous
sur ces dispositions et écartez le
bas matérialisme.

21 JANVIER AU 19 FE -

VRIER (VERSEAU): La jour- .

née convient aux petits problé -
mes rapidement résolus. Mats ne
négligez pas pour autant les
grands. Beile journée si vous
jouez bien votre 16le dans la par-
tie. :
+ 20 FEVRIER AU 20 MARS.
(POISSONS). Un examen minu
tieux vous conduira a un pro
gramme éventueliement fécond.
Développez ces caractérisiiques
qui plairont 4 vos supérieurs com
me & vos partenaires.

SI VOUS ETES NE AUJOUR
D'HUI: Vous avez des gofits et
des répugnances marqués et étes
intransigeant 4a leur égard. Ne
soyez pas trop entété car © vos
idées vraiment excellentes risque
rajent de perdre de leurs poids.
Vous @tes affectueux, dévoué A
votre famille. puissant dans la
défense de vag principes, pitoya-
ble aux déshérités, champions de
\n liberté de la dignité humai-
nes. Vous pouvez faire un diplo
mate de grande classe ou un émi
nent homme politique. Vous ex -
cellerez aussi en littérature. De
nombreux pottes, conférenciers
et journalistes ont été des natifs
du Signe de ja Vierge.

LES SECRETS
DE LA SANTE
REVELES .

Plusleurs personnes ont perdu d'ex
cellentes occasions dans Ja vie par-
ce qu’ellen ont toujours été en protec
a la fatlgue ct 4&4 In dépression. De
nos joura, 1 est sl facile de retrou-
ver in sannté. Wo yous sulfit de pren-
dre len capsules de SELS KRUBCHEN
pour vous sentir d’attaque et débar-
rausén de toutes douleurs ct préta a
vivre plethtement Prenez aujourd'hul

méme les capsules de SEL KRUSCHEN
ot falter lexpérience d'une santé ro-

préte a l'emploi.

la couture.



De_

TUE MEI HE

. CSO “EE,

.

5 en eed

quali 345,



Charles Feéqui
DISTRIBU TRERS..

TICES CECE:

Le Décanat de la Faculté d’/A
gronomie et de Médecine Vétéri-
naire avise Jes intéressés qu'un
concours aura lieu & la Faculté
pour le reerutement d’une fou-
velle promation de -vingt (20)
étudiants en Agronomie et mé-
decine vétérinaire,

Les inscriptions seront reques
i Damien, tous les jours ouvra-
bles, du 16 Septembre jusqu’an
lendemain de la proclamation des
résultats de la session extraor-
dinaire du Baccalauréat, de 9
heures a midi.

Les postulants seront exami-
nés sur les matiéres suivantes
du programme de l’enseignement
secondaire:

Botanique, Physique, Chimie
(minérale et organique), . zoolo-
ie, Mathématiques.

Le candidat doit présenter les
pidces suivantes:

1) Le certifieat d'études secon
daires classiques 2éme partie;

2) Liacte deo naoissance (le can
didat ne doit pas avoir plus de
vingt quatre (24 ans);

3) Un certificat de bonnes
vie et moocura visé par la police;

4) Ur certifient de santé de

MmMoOouUuVvea&t:
la premiére machine a coudre famifiate: c
la machine zigzag sans _ probleme, préte

Elle s’ouvre et se referme comme une fleur:
On rabattout simplement les volets et {a machine est

Ecrin d'accessoires logé, bien en évidence, dans le
bras supérieur de la machine.

Pied de biche polyvalent et tension universelle du fil.
Plus que 2 boutons pour effectuer pratiquement toute

De fabrication suisse, l'-elna lotus est particuliére-
ment robuste. Elle coud tous les tissus, des plus fins
aux plus epais et offre plus de 20 applications pra-
tiques — méme une boutonniére instaftanée. ~















POUR TRACTION, LIVRAISON. DE
. - LABOURAGE — ~~ -
HERSAGE, SELLONNAGE-
SARCLAGE.
EXCLUSIVITES. :

MOTEUR DIESEL BROWN
ROBUSTE — ECONOMIQUE
TRANSMISION MONOBLOQUE
DISPOSITIF EXCLUSIF «SELECTAMATIC»
BLOCAGE DE DIFFERENTIEL

CHASSIS UN}FIE
DISPONIBLE EN VERSION INDUSTRIELLE;

‘AVISE






eae

RS

o

CANNE:

Ree Oe te Fo ae)

Ree ee

7

aA

AA
2

e

Ror ae are ee)

ex.
ys





& Cie:



he

date -récente;
5) La carte. d'identité..et..deux:
photos,
La. date du. concours. sera. ft.
xé ultérieurement. :
P-au-Pee. Je 9 Septempre 1969.

LOUIS: BLANCHET |
Doyen



Utilisez Ja lotion, et le sham-
pooing. & base- de Ribocleine et
vous n’aurez. qu’un. mauvais sou-
venir de vos cheveux abimés, de
leur chute et des pellicules, Le
cuir chevolu redevient neuf com-
me celui d’un bébé Les cheveux
poussent vigoureux plus beaux
que jamais. Griice A Ja Jotion
Shampooing. a base de Riboclei-
ne. Ca merveilleux produit Capil
laire des Laboratoires de la RI-
bocleine est en vente A la phar-
macie S Geffrard, Mont-Carmel
et dans toutes Jes bonnes phar-
macies,


















- lon Vadage qui veut. que |
















acoudre:- en un tour de: main.

Ceausescu. no, cees® -pas- : ces.
temps-ci_.d/étonner: les,“ abgerva-

maintenant .que.ce.pays. commnu-
niste:-— -principalement dans l’af
faire du conflit.;7 sinesov:étique.,
che A conserver une. po-
sition de neutralité que les So-

' viétiques’ 6prouvent-: comme é--- ~
Ce .proceasus de_restalinisation

tant? une attitude inamicale, ae
; \ squi-
conque n’est pas ~.avec.-moi eat
contre mois, Male comme la
Roumanie ,maintient. en _politi-
que intérieure une ligne politi-

qui.a 6té
admettait jusqu’A présent.. géné

~ ralement que: ces manifestations
. Vindépendance ne faisaient cour

rir.au peuple roumain — ou a
son. gouvernement — ‘aucun dan-

get du cété soviétique puisque
selon toutes les apparences

ceux-cl pouvaient se-.dire..que.le

“ socialisme au gofit-de Moscou é
.,,tait préservé

Mais depuis un an, l'Europe
ntrale est le théitre de la tragé
die du peuple tchécoslovaque.
n assiste-en ce moment A une
cyniqie mise en scene qui do‘t
éparer le procés. qui sera sans
daute bientét intenté A ceux qui



REVUE DE LA PRESSE SUISSE
; he ;

RPS, Gi La Roumanle de. M..

teurs., Il y a quelques “années .



.

‘eseayarent: au..cours.
de: Prague de ‘rendre aux peu-
ples. tchéque. et: slovaque dignité

«et liberté et qui’ tentérent de. re
laticer -.ume--..6conomie _ fortement

-' &braniée..par le: systame. sovtilis-

.te en.“application ‘dans ce pays.
MM.~ Dubcek ‘et Smrkovsky. en
seront Jes malheureux héros, par

mi-d’sutres, ,

en Tchécoslovaquie suit un cours
tellement ,brutal, la. mise au pas

de la presse, I’él'mination’ des.

hommes qui participérant. de
prts -ou. de. loin. mais activement
& la tentative. du. printemps der
nier,. tout-cela a-Heu avea une
telle minutie. et.est.consommé a-
vec. un tel sang-froid que
doit foreément se. demander
quelle pént bien. &tre la signifi-
cation, des derniers actes politi-
ques du chef du parti communis
te roumain, M. Ceausescu. .
Car enfin, ses. témérités se
multiplient ces tempa-ci aA un
rythme rapide. Alors qu'une vi-
site soviétique. était. annoncée A
Bucarest, c'est le’ Président des
Etats-Unis, Richard Nixon, & la
fin d’un voyage autour-du mon
de, au lendemain de 1a- victoire
‘de ja technique-américaine au



Recettes Simples

de Cuisine Haitienne

par

NINIGHE

P

POISSONS.— Tous les ani -
maux provenant de l'eau douce.
ou salée se nomment poissons,
quwils goient crustacés “ot. mollus-
ques: terrestres comme les escar-
gots. :

Le poisson est. frais quand ii
a Voeil -vif, les ouies rouges, la
queue raide. et «bien campées, la
chair ferme. La chair est fer -
me quand elle ne garde pas l’em
preinte du doigt au toucher.

Pour écailler Je poisson Véter.
dre sur un journal posé sur lu
table le tenir par la queue et le
gratter. de la queue vers la téte
avee un couteau ou un écai)leur.
Pour les nettoyer, passer |'index
de In main. droite courbée on croc
sous les oujies pour les arrachers
en méme temps que l'estomac,
fendre le long du ventre pour en
lever le roste des intestins ct le
sang figé. Presser un citron cou-

Le Livre de Cutaine de Niniche





mathe .

pé en deux, en conserver le jus
et frotter lé corps du poisson a-
vee ces deux demis citrons sans
jug, sans presser le poisson, le ly
ver & Veau fraiche. L’égoutter.
Faire une incision en biais sur
chaque face, couper les nageojres
avec des ciseaux. Le placer dans
un récipient, Jeter les débris du
journal, se laver les maing et
continuer la préparation. Mouil-
ler de jus de citron, In place des
oujes et des intestins; introduire
dans les incisions en biais du ven
tre, dans la place des ouies sur-
tout, piment, sel et perail pilés
ensemble. Pondrer d'une poussié
jere. Mettre dessus Jes
.€n rondciles et un peu
isser mariner.

Le poisson reste ferme d
isson quand il a beaucoup
de citron et nest pas cuit A gras
bouillons.




se vend dans towles les Ubratrias






















retour Terre.— Lune, qui’ s’ame
nait dano la Capitale Roumaine
et qui y fut requ avec l’enthou-
siasme que l’on sait; ce qui ne
manqua pas (irritér beaucoup
jes chefs du Kremlin.

Ensuite on apprenait que la
Roumanie avait refusé, court et
net, de pariciper, au sein du Co
mecon. (organisation de coopé-
ration économique des pays de
‘PEst) & la création d'une sous -
division destinée A coordonner
les travaux de recherche dans
deg. domiaines. trés spéciaux de
-la Chimie, .

Troisisme témérité: les Chi-
nois, & Voccasion du 26éme an-
niversaire de la libération de la
Roymantie, adressent aux Rov-
‘mains un télégramme dans le -
quel ils agsurent que ‘lé peuple
roumain peut e¢continuer de
compter sur l'aide des Chinois
dans leur. lutte contre interven
tion et l’agression». Loreque l'on
considére le climat vindicatif
qui régne entre les deux grands
du Communisme, entre Chinois
et Soviétiques, il n’y a. aucun
doute quant & ceux qui sont vi-
sé, d’autant plus au lendemain
de intervenion, soviétique en
Tehéeoslovaquie. Ce qui doit en
core bien plus irriter les Soviets,
eest la boune place que la Pres
se Roumaine a donné & fa publi
cation de ce télégramme de féli
citations et de sympathies chi-
noises,

Enfin, tout réeemment, le gou
vernement de M. Ceausescu dé-
cide d’élever sa légation suprés
de l’Etat d‘Israel au rang d’Am
hassade Réaction de différents
pays arabes: ils rompent leurs
relations diplomatiques avec la
Roumanie. 'Si l’on considére le
fait que les pays arabes en ques
tian sont étreitement liés a 1'U
nion Soviétique, si {’on considé
re l'inimitié profonde entre Is-
rael et les pays islamiques, il ne
fait aucun doute que M. Ceauses
cu devait savoir que sa décision
concernant la représentaton rou
maine en Israel serait interpré-

tée & Moscou comme un geste a’

caractére provocatif.

En quelques semaines, c'est
benucoup, M. Ceausescu se sent-
il si fort pour braver ainsl les
principes de J’internafionalisme
socinliste ? Bien str, le dernier
Congrés du..Parti,.Je deme, a
modifig un important article des
statuts du parti communiste; a-

Avis de Divorce

Conformément di Ia Loi, il est
fait savoir qu'en exécution d’un
Jugement en date du huit Juil-
Jet 1969 contradictoirement ren-
du par je Tribunal Civil de Port
au Prince en ses attributions ci-
vilea, admettant aux torts du ma
ri le divorce des époux Edmond
Marcel dit Morfils Tervélus dit
Marcel Lorfils, la femme née
Dieudonne Bernadin, et pronon-
gant Ja dissolution des liens qui
ont existé entre eux, l’Officier
de l’Etat civil de la section Nord
de Port au Prince a, le dix-neuf
Aofit 1969, procédé & la transcrip
tion du dispositif du sus - dit
jugement dans les: registres a ce
destiné, toutes formalités légales
y afférentes ayant été préalable
ment remplies.
P-au-Pce. ce 10 Septembre 1969

Gérard-Raoul Rouzier
’ Avocat,
Michel D. Donatien
Avocat.

Péres et Méres
. de famille

N’inscrivez pas vos enfants au
hasard dans n’importe quelle E-
cole choisissez une Ecole diri-
gée par une -Institutrice diplé-
mée dont la méthode d’Enseigie
ment a déjA donné des preuves
\de succés incontestables durant
plusieurs années, |

Confiez vos enfants a 1'Insti-
tution Soeur Marie Lacienne
Florence No, 22 de la Rue Gef-
frard en face du Petit Séminai-
re Collége St. Martial.
LInstitution Sr. Marie-Lucienne
Florence, qui se recommande
par sa méthode moderne et ra-
pide dans l’Enseignement du
Frangais. et du Calcul, est diri-
gée par Mme.-Andrée William
Raymond .—qui compte 21° . ans
dans \Enseignement Primaire.

Institution Soeur Marie Iu
cienne Florence 18 ans de bons
services, 13 ans de. succés.

_ Institution Soeur Marie Ly -
cienne. Florence Kindergarten
Classes ‘Primaires en 6 ans seu-
lement:; de la 12éme ala Téme.
22:Rue Geffrard, En face du Sé-









Tous. jes. jours




du‘ printempe cours du premier voyage aller - lors’ que jusqu’é“présent le Se-

rétdire du Parti était réuni e1
crétaire du Part] était élu par le
Comité Central, sera dég les pro
chaines élections, le congréa réu
ni en séance pléniére qui I’élira.
Th est évident que s'll ost facile,
dana des situations de crise, do
faire baseuler des maforités ina
tables au sein d'un comité aussi
restreint que ne Vert le Comith
Central, da tels coups de force
sont beaucoup plus difficiles a
perpétrer au niveau d'une Assem
blée. qui compte .presque 1.500 dé
légués.

Liattitude de M. Ceausescu
ne peut non plus s’expliquer ~
comme cea fut le cas potr MM.
Dubeek et Smrkovaky — par le
soutien d'un peuple pria d’enthou
siasme sinon d’euphorie, L’his-
toire toute récente va-telle se
répéter ? Il’y a — sous le régi-
me de colonialisme moderne que
VUnion Soviétique applique en-
vers ses satellites —- des fautes
qui ne pardonnent pas On peut
actuellement, par exemple, se de
mandér comment le Gyt. tché-
coslovaque de l'année passée pou
vait jeter a la téte de l’U.R.S.S,
le projet de loi envisageant }'in-
troduction de la liberté de pres

se. Connaissant si bien leurs
.¢protecteurs>, ils auraient sans
doute pu savoir que c‘était al-
ler beaucoup trop loin, surtout’
en si peu de temps, si brusque-
ment. Pourtant les Tchécoslova-
ques eurent l’outrecuidance d’en
visager lintroduction d'une telle
loi qui eut eté admise et appli-

quée si le 21 noit n’était pas
arrivé, '
* Lattitude roumaine procés-t-

elle d’une telle témérité, -qu’on

scrait tenté de qualifier soit d’hé
roique, soit de naive ? De nom-
breux observateurs — s'accordent
pour voir dans l’attitude sovié-
tique face a la Roumanie une
fidéle répétition de ce qui se pas
sa dans les semaines qui précé-
derent l’invasion de la Tehécosle
vaque. Et leur conclusion, dans
une telle éventualité, ne sont
yuere encouraeantes.



INSERTION DEMANDER

Lettre Ouverte

A MADAME MAX ADOLPHE,
DEPUTS DE MIREBALAIS,
SUPERVISEUR-GENERAL,

DE LA VILLE DE
PORS-AU-PRINCE

ET COMMANDANT DES
VS.N. DE FORT-DIMANCHE
* P-au-Pee., le Septembre Ly6t

<«Montas par esprit do Justice
vous auriez dd citer leo nom du
Madame Max ADOLPHE dans
votre discours» ont eu A me dire,

vendredi, sur un ten de reproche,
quelques Officiers et Inspecteurs,
A ma sortie de )'Auditorium, a-
pris la cérémonie solennelle de
cléture du Séminaire — Je com
mence par leur upprendre qu’a
la fin de mon importante com-
munication sur les problimes de
contact de lVAgent Sanitaire a-
vec le Public, j’ai ey & envoyer
un cordia) merci A Madame Max
ADOLPHE, au nom de tout le
Corps Sanitaire et de tout Ie Ser
vice de la Santé Publique, a l’oc
casion de son active parti¢ipa-
tion & l’Assainissement de la Ca
pitale et de ses environs.

Mais malheureusement, vu
Yheure avancée, Monsieur Luc
FAUSTIN, Charggé de I'Informa
tion et de l’Education Sanitaire,
ne m’avait pas donné le temps
@achever ma lecture. C'est ain- |
si que mes camarades n’avaient
pas pu entendre mes paroles de
remerciements.

Chére Madame ADOLPHE,
sachez que nous tous, & |’unani-
mité, nous associons intimement
votre nom & celui du Ministre
Max ADOLPHE dans notre
grand travail de Sanitation de
la ville et de ses environs Com
me je l’ai proclamé dans ma com
munication, vous Gétes prégente
sur tous les points, pour nous
aider & maintenir la ville salu-
bre et & faire respecter les prin
cipes de l’Hygiéne Publique par
Ia population. C’est ainsi que
généreusement, syppléant Jarge-
ment & notre carence de bras et
de matériel, vous’ nous donnez,
chaque jour, un concours effi-
cient dans toutes nos branches
d’Activités Sanitaires. Et nous
tenons & vous signaler au Chef
bien-aimé de la Nation; le. Grand
Médecin. Hygiéniste, Docteur
Frangois DUVALIER comme une
de ses collaboratrices leg- plus dé -;
vouées avéc votre sympathique -
époux, Dr. Max ADOLPHE, pour

Pédification d’une Haiti plus: bel-
le, plus’ saine et plus propre.
Cordialement v6tre :. :

JOSEPH J MONTAS

Ofticier: Sanitatre:~






















NN vobre.
s tation Olive BoA portea,
MAMALHON, novel él
of ode eenfant pair I'tit
Moilerie
MAMALNON ao dletingtie

ace articles qe promtdre

et de tattles — premidron Hired
iWondlales,
Nour voter chambre a coucher,

Madame,

Vote oy Lronveres:
con vin lita, fe bonux drapa de
Ja manque «Spring Makd,

Taga, Pideany pour votre nalle

the bain

Hlender ‘Tonster Mlamilton
Roach pour votre office,
Asslottes incansablea on Mel-

Veatas bane
Uetenailen de cuisine et mille
aulbes erticles pour da décoration
tle votre mateon,
MAMAISON,
Vounw attond
Anglo Ruos
Magasin cle

votre halson
Dantes. Destouches

et VEtat Noo ay.

- AU MONDE CHIC

vst toujours disposé
Q vous guider & ses beaux
rayons dans lesquela
vous trouverez : de jolis
plastiques pour table,
rideaux pour salle de bain
AUX nuances variées avec
aineaux assortis, pyjamas
pour filletwes et garconnets
de 9 mois A 14 ans, chemises
de nuits, Kimonos
et pyjamas pour dames,
rervieltes de bain de qualité
fupérieure sans oublier
le kavon citron Valoy
eC le savon ny suc de Iaitue
Une visite stimpose a
votre inagasin qui vous traite
en privildgié

au monoe eme |
)

AU MONDE CHIC

Rue du Magasn de )’Etat
— 89 —



SS LALA SS LAID OOS

ERRATA

Dans la chronique
graphique d‘hier
Jcan- Claude
lire:

page |, colonne 5,
lines, «des
voients;

page 4,

cinémato-
présentée par
Charles, veuillez

Ive et 18e
personnages qui
colonne 3, 3e ligne,
edes recits illustréss;
pare |, colonne 4,
>par amour pour le cinémasx;
page 4) colonne 3, 2le Nene.
sVecole buissonnivres

4e ligne,

CAPITOL

eat fier de présenter

Vendredi 19 et Samedi

20 Septembre 1969, a Goh
et KoA 3a

GUY DU ROSIER

ele

len

reutile puissant Pilaitis

xen refentisnant triow
CORNEGII HALL,

rom

vl pre
phe it

Woatees peetent aree na’

de TArt Haitien
a Uétranger,

Peer gypee

NOE
le

Lew billets aux pric
how et 4.00 Ltollara aont
en vente a non guichota,

pour de A oh 30 AM,

( hewre PLM,

chagie

at

)
)
)
)
)
)
thaude ef prenante
Noe foun au rendez-vaur
de Couey, le preatigiour
,



Encore du nouveau
au College

Max Pénette
Apres in premiere erie d'hs-
nninensa ad Admission Jen 26, 2)

ZX Aodt) Ju Direchion duo Calleye

Max Cenette ao tren vouluo necep
fer Vorjnaiser de pouvelled €
preuves qui ope deroulerant les
fumed Po et mardi) £6) Septembre
prechiaies Centre 2 ho et 6 hy pean)

Mn ontre

ny) A purty dt. mois d'Octobre
fonetionnera entre 4 ho et 7 b
un Cours Tiarlique d' Anglais;

Ye A tous des nivenux de clas
ees, seront dispensées dew Tegan
de Motheniatratiees Modernes

magdalo, |

nee
faur

AT
quallté

‘ sporadique et cette féve. n'a. pas

LE. PRIX DES.
HARICOTS

LES CONSOMMATRURS |
ATTHNDAN' iA ee
PROCHAINE RECOLTE

hoa prix de venté dea hiarledus
ou pie rougea = qull conalitudnt



Booey

la baga’ ode votre allmentition
quot diene, dans len ville
comme dita les campigien, a
la CapiGate — conime dana lon

chefadieux de nos départements
géographiquea ---— continent a
Monter, au grand prdjudies de
hoa familles, prinolpalomont doa
petiten bourses,

De deux yourdes solute
quinge, Woy aun trimestre, le
vrix dela grande anarmite de

cinq Livres eat monta oA trofa
ourdes, A trols gourdes vingt-
cing et 0 trols gourdes cinquante
pour natteindre -quatre gourdes,
cos joursci, dans Jes divers
muarehés de tn Caplitale, Le prix
de la petite marmite d'une lvre
est A Pavenant.

apres nes rensbiygnenrents,
rythme deo la production de
(eve basique one suivrait
pas consommation, — d'autant
plus que les iles voisings en
prennent d'Haiti de temps 4
autre ef en quantités apprécia-
bles. Lu production” de ¢pois
Congo> revét “un carac re

le
cette
la

la faculté d’étre conservée
longtemps que les haricots
pois rougvs.

Nous noe doutons. pas que le
Département de lAgriculture a

aussi
ou

du envisager Iles moyens _ de
fournir des semences — sélection-
nées aux producteurs du Nord

et du Sud, du Plateau Central
et duo Nord-Ouest qui en
manqueraicnt. Dans )’Artibonite,
il serait possible, nous affirment
des genr qui se disent connais-
seurs, d'obtenir trois ou quatre
récoltes par an, en profitant de
Veau d'irrigation qu‘on y a en
abondance toute l'année.

Ein Plaine du Cul de Sac, les
plantations de haricots pourraient
constituer une culture rentable
pour les agriculteurs des coopé-
ratives olimentées par les puits
forés” par Vaide Allemande,
pourva que des samences soient
octroyées & ces” organisations
conimunautaires ee, sur la
base du remboursement, en
nature.

L’on nous signale qu’en
Nuvembre, les prix de vente des
haricots oti pois rouges enregis-
treront de notables réductions
par suite de la récolte habituelle

elt cette saison, s‘il n’y a pas
de sécheresse.
Un de nos abonnés nous a

{on rencontrerait
actuellement des stocks appré-
ciables de haricots de toutes
sortes, notamment des variétés
dites «beurre et rouges, dans
ja Grand’ Anse et que les diffi-
cultés des moyens de transport
empécheraient de les fuire
parvenir & Ja Capitale. Les
changements des «motor boats»
sont si importants parfois que
ces navires sont obligés de
laisser sur le wharf de Jérémie
une partie de leur cargaison de
provisions alimentaires.

informé que



Notre Carnet

Notre collaborateur Raymond
Beaulieu et sa distinguée épougs?

née Marie Vherese Delbaud ont
eu mardi de cette semaine i 7h
SO leur cinguiéme gargon — qu’ils
ont prénomme Yves, .
(Sheureux evenement ext oar.
ven Pifopitat Pranguis de cetie
ville. La mere et Venfant se poo
tent bien. Nous formons de:
voeux de cromsnnee rapide pour

le poupon et nous adressons tou-
tes nos flicilations aux heureux
parents.



Non Impedias ...
(SUITE)
ten détails sur ce programme qui
déja contient de telles: promesses.
Disons auasi que ce RECITAL
unique en son genre oust offert
pour nider au développement des
eeuvres sociales duo MOUVE.
MENT NOKLISTE TAITIEN
Nous allong appliuudir, soir
ht, da benulé soug toutes sea
formes Ventraide mutuele, la
yenérow te, Vart de notre pays
Une rencontre — exeeptionneile
que nul ne veudra manquer,

ce



Pharmacies assurant
le service cette nuit.

Jeudi TL Septembre 1069
VITAL HERNE
Rue Pavéc
SACRE CORED
Lalue





no-Dactylo-Comptabilité)
nismes privés.

vants:
ay Sténographie
hb) Sténographie
» Dnetylographie
“ " Secretarial
ey Secrétariat
"y Comptabilité
and Accounting)
Arithmétique






Ww Commercela¢

année d’Expertise

année
sauf

triels) — 2éme
Inscriptions:

ses
de St. Marc, des Cnayes,

ASSUREZ VOTRE AVENIR

Inserivez-vous
‘merce
habilitée
diplémea que ceux
des Etats-Unis et du Canada qui
Vont apgréée.

Cet avantage, tres apprécié par
reux qui
eulvre
donne & tous la garantie d'un en
selgnement de classe internatio -
nale. ,

Au cours de Yexercice 1968 ‘969
ment distinguée dana les Ex mens Officiels de Sténo-Dacty -
lo de VEducation Nationale et dans les divers Concours (Sté
or anisés par les Banques et les Or

{’feole de Commerce JU [EN CRAAN offre les cours sui

Frangaise Gregg
Anglaise, Greg
Bilingue-4 a cavaux

Oftice Practice (anglais)
Commercial (francais)
Américaine (Twentieth Century Hook hee wing

4) Accounting Principles (Conptabilité
comptable

1) Cost Accounting (Compt bilité des prix de revient indus-
dexpertise.

samedt et dimanche & VEcole de Com -
‘merce JULIEN CRAAN, Avenue Christophe et rue 6, ou A
annexes du Cap-Haitien de Port de Paix,
et de Jérémie.







a Ecole
JULIEN CRAAN qui cst
a décerner jes memes
des [nstituts

de Gom







ont Vintention
leurs dtudes at

de pour-
étranger







VEcole s'est particulicre -











@ Application et Gor-

















(Systeme U.S.A.)

rationnelle) tere








des Gonaives,

techniqne A sea joucure, Js vaio

eront HALT. Ce technlaléh a dé
montré ned edpacltén at non ind
rite oat acrand d'avolr élava oun
football modesto of anne yrandea
Tesnourets A gy niveau,

x xX xX

LA LISTE DIS 28...

Conformément aux reyglamante
de da FERPA sur la compétition
mondiale, ‘chaque Ansoclution
doit notifier A Vautre qui lour
ost opposde une Hates dau mola
vingt deux membros desquols se-
ra ttrd le onze eb los rempla-
cants évontueln, Par cilble, la
Pédération du Satvador. n -noti-
flé hier les noms de sea équi-
plera: Gualberto Fernandez, Jos
ge Suarez, Roberto. Rivas, Sal-
vador Marjona, Julio Cesar Me
jin, Guillermo Castro, Saturnino
Osorio, Mauricio Manzano, Jose
Antonio Quintanilla, Salvador
Flamengo, Jorge Buearo, Jorge
Vasquez, Sergio Do Jesus Men-
dez, Juan Ramon Martinez, Ma-
rio Monge, Elmer Acevedo, Mau
ricio,. Rodriguez, . Jorge Lievano,

oe ‘Vomas Pineda, .Wilfrido Penate, °
Fauso Torres, Mario Hugo: Men —

dez Ln direction technique est
assurce par Mr. Gregorio Bun-
dio dont nous parlons plus haut.

ARRIVEE DU CAPITAINE
LEGROS,.—

Nous sommes en mesure d’an
noncer l'arrivée du Capitaine
de la Sélection nationale, Clau-
del LEGROS qui Ilaissera Paris
dimanche matin. I] sera i la Ca
piale lundi au plas tard,

xxx
LES SPORTS
EN COUPE DU MONDE
DE FOOTBALL
OSLO (AFP)

En match comptant pour les
éliminatotres (groupe WV) du
championnat du monde de
football au Mexique Me 1970, la

France «a battu, mercredi soir A
Oslo, devant 25.000 spectateurs,
la Norvege par 3 buts a un. Les
buts ont été marqués par
Herverevelli ((8éme 48e et T6e)
pour les francais et par Olsen
(90e) pour les norvégiens.
xxx

CHAMPIONNAT DU MONDE:
CLASSEMENT DU GROUPE

CINQ

PARIS (AFP)

A Vissue de la rencontre Norvé
ge-Franece, qui s’est terminée
sur Ie score de 8/1 en faveur de
la France, le classement du
groupe 5 qualificatif pour le
championnat du) monde de
football (au Mexique en 1970)
s’établit comme suit -:

1) Suéde deux matches, 4
points

2) France deux matches; 2
points

3) Norvege quatre matches, 2

points.
Matches restant a jouer
Suéde - France le 15 octobre.

France - Suede le ler novem-
bre.
xxx
LE MATCH NUL IRLANDE

DU NORD URSS
BELFAST (AFP)

Malygré les cris d'encourarement
de quelque 85.000 spectateurs,
Vequipe d‘Irlande du nord n'a
pas réussi i prendre, ce soir, au
Windsor Purk de Belfast, la-
vantage sur celle d’ULRS.S. be
mateh, qui eomptait pour la
coupe daomonde, s'est termine
par un score de 0 a 0.

Les irlandais du nord auront,
pourtant, tiré une legon de cette
premitre confrontation. Le 29
octobre prochain, lorsqu’ils ge
retrouveront face aux soviett
ques pour Je match retour 4
Moscou, ils se souviendront de
In qualité de In défense opporée,





co ndly, par, lemesovietlqued aux
vag attdqunn : iehanidia!por.

XX x ;
KRTOILE ROUGE DE
DELGRADIE -— FO. SANTOS
Beg '

HELGRADI (AFP)
En match amlen) intecnational

“de feothall, UEtolle Rouge de
Rolgrade oa fait. mateh nul u-8
aves’ Véquipe brésiienne du
F.C, Santos. A ln mi-tempa, le

score Qtalt de 3-1 on favour dots
Jousurs brésiliens.

Le ‘match * s'est déroulé — on
présence denviron 70.000 specta
tours, ifs ‘

AK

geet

MILAN (AFP)... ‘

En match aller comptant ‘pour’

‘le ler tour de la coupe d'Europe
dea clubs, L’A. C. Milan ao battu
L’Avenir Eggen, champion du
Luxembourg par 6-0 (mii-temps
1-0),

Les buts ont été marqués par

Prati (15eme et 68eme) Rivera
. ¢ 60ame ) .Rognoni. ( 61éme),
“Combin (80eme).° " a :

xX XX

EN COUPE D’EUROPE DES
VILLES DE FOIRES

En match-aller du premier
tour‘de ta coupe d'Europe des
villes de Foires, le club. helge
d'Anderlecht a battu les Islan-
dais Reyjavik par.six huts #
zéro (mi>temps 6/0).

S MARANA LICH WAM ICV?

ECONOMISEZ
1 DOLLAR

SUR CHAQUE DISQUE

Pour cela, achetez
tous vos disques
a la Continental osdoeecenateneecet

Funérailles du
Dr Louis Kénol

Ce matin, 4 8h, ont été chan
tées en l’Eglise paroissiale de
St. Mare les funérailles du re-
gretté Dr. LOUIS KENOL, décé
dé vendredi dernier, a l’age de
79 ans.

‘Toutes les maisons de com-
merce avaient fermé ce matin &
St. Marce ainsi que les bureaux
publics, et Vhépital St. Nicolas
afin de faire des obséques
grandioses au dentiste, constam
ment fidéle & sa ville natale.

Issy d’une des plus ancien-
nes familles du Bas - Artibonite,
le Dr. Kénol avait délibérément
choisi depuis un demi-sitcle sa
cité d’origine pour y pratiquer
la chirurgie dentaire, refusant a
maintes reprises de s’installer a

Port-au-Prince ou a New-York.
Tl est mort subitement, en
plein travail, frappé par une

attaque eardiaque, emportant a-
vee lui le respect, la venération
et les regrets de toute In popula

tion duo Bas - Artibonite, car
son rayonnement — s'’élendait a

Linneourt, au Pont - Sondé, aux
Verrettes, 4 la Petite Riviere de
UArtibonite, a la Chapelle, a
Dessalines, a Desdunes et au
Pont de Estéere

Nous adressons nos. sincéres
condoléances & ga veuve, & ses
enfants et petits enfants, notam

ment aux. Epoux Henri Kénol
(Ricot), ih ses neveux et nidees,
ainsi qu’ tous ceux qui pleu-
rent cette disparition.




Onne aviona: éuyptione onledté..
abattud cai col den:

eé le porto-parald niflitatre: inraé

Ilon. -
Lie combat de Joudl a 66 ln
blue rrands batallle aérignne

ul ao dolt dAroulée aus doasus
du Canal do Buex depula dn
yuwerre dan aly jours.

Low dgyptions, a déclaré le por,
to-parolo;ont” perdu “sept -chaa-
seure Migs 245 trot, Sukhol 7" ‘et:
1 Mig 7 :

ongage- ;
“nents aérions de Joudl.1w annon








Coa M, Gbeurd Léger,

Agent
eo dlauidirances, ‘ost rentré mardi
rolr on compagnie de pa gra:
eube dpouso née | Annw-Marlo
eMmose> Daoun, de aa ravis-
nanto fille Sabrina et de son fils
Dimited,
oo. Mmo “Toaqueling Exuiné

“Do leur c6té, len isradiiens an .

noncent quilln , "ont perdu ‘un 4-
vion, dont Te” pilote: ‘p sauté on
parachute on territofteégyptien,
et quils often _quatte -blessés,
dont trois ‘griévement, Bu cours
du bombnrdemont. “éeyptien.’
D'autre ‘part, le: porte parole ©
israélien a‘ annoneé:-que Jes posi-.



tions ‘égyptiennes™ ont™ été pilon- “

nées nu’ ;cours dés pombarde- .
ments deâ„¢ jeudi.
xxx OF
ARRESTATION:. DE TROIS. /
HOMMES SOUPGONNES.. Haye
DE TENTATIVE ~ LP
D’ASSASSINAT \ _
Fayette (Mississipi) AFP — ,
Trois hommes soupconnés: d’a
voir fomenté.un complot en vue
d'assassiner M:,- Chayles Evers,
premier Maire. “de race noire. de



* Donavan.*

\ Th a 6té. age

Kavanacht, Professour A Kiaan-
wan, Congo oat rentrée = mardi
avec na fille Gian.

ve M, Wamond Petit, Complta- .

ble haition, est renteé mardi’ soir
de - ‘Kingston od il a été passer
“quelques jours: avec sa fille qui

xxx’ :

a 6pousé oun jamaicain,
Liindustriel Franck Lareo
et ea femme née Chéslier se
‘sont .ambarqués hier tin sur
ie free d@’Air. France pout se_ren-
“Miami et & New York.
a xxx :
oa Le jeune Bernard Mathon,
filg-'de l'ingénieur et Mme Paul
_*:Mathon ‘est parti mercredi matin
“par Te, Vol d@’Air France.
seemnard a choisi-d’aller étudier
e génie a Columbia University,
Nee ‘York. .
éa Vabro-

‘port Troma’ Duvalier : par .

parents, par. ses soeurs . Domi:
nique et Isabelle, par ses amie,
Miles Evelyn Etienne,, Michaelle

Agcompa:

Fayette ville’ de 1.600 habitants Auguste et Billy Phipps.

du Mississipi, ont été arrétés et

incareérés -mereredi.

Mardi, M. Evers avait regu
un coup de téléphone anonyme
lavertissant qu’on voulait le

tuer” et donnant le signalement
d'une’ voiture occupée par les
hommes qui auraient été enga-
géa pour le tuer La police qui a
aperga dans la soirée la voiture
passer devant le bureau du
Maire ct en u arrété le conduc-
teur, Dale Walton, 44 ans, an-
cien Sorcier impérial de cheva-
lier -de la forét verte, branche
locale du Ku Klu Klan. Il y a-
vait dans la voiture trois fusila,
une carabine et un révolver. M.
Dalton a refusé de fournir des
explicuions it ce sujet,

STINGRAY<>

~100% étanche jusqu'a 200 m
de profondeur

+ automatique, avee calendrier

— ‘garantie et réseau d’entretien
dans le monde entier

Cie eee eA eee

ROAMER WATCH CO.S.A.
CAA CLOLe av ieee ten



R. H, CARLSTROEM
Agent Officiel

AU PARAMOUNT

Dimanche 14 Septembre 1969, @ 5 Hres — 7 Hres.et 9 Hres



La chorégraphie la plus impressionnante du Tir & précision.
Entrée Gdes 3.00 et 5.00

xxx

.. Gérard Daguillard et | sa
femme sont rentrés hier ‘de
New York avec leur fils’ Ed-
mond. Ils viennent de passer

trois semaines dans la Grande
Ville. .

xxx
Le Professeur Marc Jeudy
est rentré hier du Congo avec
sa femme Arlette et ses nfants
Leslie- James et Jean- Mare.
Mare nous dit . qu’il ne compte
pas retourner en Afrique.
xxx
. Mme Gérard Nicolas est
rentrée hier“ venant de New
York. Elle a débarqué du Vol
de la TCA,
xxx
. Jean-Claude Timmer a pris

a
SURPRISE A WASHINGTON

WASHINGTON (AFP)

Etonnement profond dans les
milieux officiels “américains lors
que les agences de presse ont an-
noncé que M. Alexis Kossygui-
ne et M. Chou-En-Lai s’étaient
rencontrés jeudi a Pékin.

L’OEIL

(SUITE)

L'auteur
Swit :

«Curieux objets en pierres se
coniposant d'une base, dion fit
cylindrique et d'une téte en for-
me de champignon.

La base peut-étre ronde, car-
rée ow rectangulaire, a de sone
plat ow tripode; le St est quel.
que fois lisse, quelque fois orné
dune représentation anthropo-

morphe ow zoomorphe; lu téte du
champignon eat toujours lisse,

les définit comme

Ce type dob jets poursiit-il,
fren répandu dans lea hates ter
res 86 trouve CHa guar le VveEer-
sant Pacifique ou nen conneit ni
Vusage ni la signification. Cer-
tains chercheurs pensent queils
sont en rapport avec dea chum-
pignons halluctnogdnea utilisés ci
dex fins cultwrelles.

La plupart des pierrex cham-
pignong sont attribudes a USpo-
quo pré-classiquwe, dour cepen-

dant ont été trouvéea pendant les
fouilen de Mexico ¥V isjo, site
post-clarsique du XVe aidele.

fl da lumisre de la découverte
dea Artistes de la Nouvolle Heo
le Haitienne @Art, noe pout-on
pda avancer aussi quo les pier-
rod champignons ont servi ar
Mayas conume moules et, comune
aupport pour la décoration dex
vases,

De plus, otles expliquent pour
quot @ la différence de nos vna-
#04 pre- -colombions, qui ae sont
orner qua la partie supérieure,
ceus des Mayas ont toute la par-
tio extérieure travaillée.

Lartiste Maya faisail. reposer
son vase renveraéd sur la pleric
champignon, celie-ci tonchant
lora le fond de la piéce.

Le décorateur avait ainsi
possibilités de la tourner — aui-
rant son ben vouloir ce gui he
permettait Werner avec aisance
la partie exterieure du vase, voi
re la base.

Sil ew serait ainsi, cette dé-
couverte aurait une répercusstos
au dela de noa frontiéres.

Dantre part, en dehors de cet
te découverte pour l'époque pre-
colombienne, ces chercheurs tow
Joura @ la besogne, mottent — er
veruvre toute une théorie éducat:
ve vraiment ratiounelle ad parti
de Vart pour les classes materne!
les,

Toujowrs dans le but d’étre ute
lea a la collectivité, ile ont prépa
ré pour legs éléves, lea étitdiants
et le grand public une grotte in-
dienne (présentation naturcile)
avec leg objets retrouvés a la Go
nave lors de leur visite Pannée
darnidre.

ue

lex

Creat extraordinaire, une grot
te reproduita dana sa forme ort
winelle, @ Lalue; aw Poto-Mitan,
vous attend, La présence de lin-
dien se senti-eb ohkaque piéce cst
plus que vivante,

Cette invention gui est un des
détours de Vesprit de ces artistes
juatifie que Var teat le conrmence
ment de kout..

La. Nowvelle Ecole Hailecsme
Art, dont les démarches ne font
awarrondir nos. conguéter scienti
fiques, mérite toute notre atton-
tion, notre aide morale et écono-

mique.
DA

(1) Arts Mayas du Guatémale
Grand Palais, Miniatére d’Etat
Affaires Culturelles, Réunion des
Mnsées Nationauc.

Paris, Juin - Septembre 1968
LXERV.

— '



| ~ AU FIL DES JOU!

©

BOsOOO 8

(SUTTE)
le Vol d'Air France hier matin
pour relourner A New York, i

nous dit qu'il était revenu ‘pour

dos vacances ot qu'il va ropren-

dro wes Gtuden en Hunlness Ad-

ministration A New York.
xxx

.. Bob Lemolne, Asalstant
Directeur do Radio Haiti a été
touch6 ss au-delA das toute
oxprossion par oun gaste de
Guy du Roster. /

Cette brillante étoile haitien-
no de la chanson qui se produira
ici - Je vendredi de Ju semaing
prochaine, a tenu, pour marquer
son appréciation du remarquable
travail que fait Bob, A identifier
Vémission Plaisir du Microssfl-
lon présentée chaque soir " de
7 & 8 heures par cet excellent
annonceur et a inviter tous les
haitions Canada a ja suivre.

Bob vi de recevoir enregis-
trée sur bande magnétique cette
recommandation de son program
me faite par Guy du Rosier,

xXx xX

DIVERS

«Le Dr. Victor Bertin, vété-
rinaire de la Mission Technique
francaise prés de Damien est ren
tré ce matin venant de Paris ou
il a été passer deux mois de va-
cances.

Il sera rejoint ici sour peu
* par esa charmante femme Suzan-
ne qui lavait accompagné dans
ee voyage. .

Le Dr.
aceueilli

Victor Bertin
par Mme Gigi
xxx

Le jeune Jean-Claude Gior-
danni est rentré de New York
ce matin en compagnie de sna
mére Mme Alexandre Calixte.
xxx

an été
Mulet.

; Mile Brigitte Wegener, Pro-
fesseur a Groniengen, Allema-
fne, est arrivée a Port-au-Prince

ce matin. Elle a pris logement
& VHotel Park od elle passe
trois jours.

: x XX

. ‘Le INDIAN SHOP de nos
amis, Lieutenant et Mme Philip-
pe Elie fait un bel étalage de
ses utiles et admirables articles
& In Rue Dantes Destouches, en
face de TABOU FLEURS.

XXX

Mme Arnil Prosper a pris
Vavion ce matin avec Yves Roux
qui va au Collége et ta jolie
Mong: qui est allée en vacances
a New York.



* enfants étaient

“eg Ss nhc relent cor hth.

“Salle a bts waluée WN Vaéroport
par dea membres de sa famille

et dew amis,
xxx

\
QUAND ANTHONY-
HENJAMIN BT DAVID

»

ARY SEITZ CELEBRENT

LEUR ANNIVERSAIRE

Le 6 Septembre
premier anniversaire
de.
file de

je
nalasance
second
amis, M. Alvin
Propriétaire du Grand |
Oloffson et sa charmante fe
née Sue Laury.

marquait.

de

David Ary Seite,
nos excellents
Abraham Seits,

1btel
mime

Et le 9 ramenait celui de son

fréra_ uiné Anthony Benj
qui comptait ses deux ans.
Et hier 10 Septembre,.

et Sue ‘Seitz avaient

amin

Al

réuni,

autour’ de Tony et de David des

Mare
Carlos

enfants tels que

Golding, Brehanu,
Maric Mictlle Cox,
Mike Pierre: “Comme tous
avec leurs
rents, cette féte d'enfants
nait vite dans - les magnif

Chris

Robert

et
et
ces
pa-
deve-
iques

appartements d‘Al et de Sue
Seitz, une grande bamboche
pour de grandes personnes,
parmi lesquejles Jerry Stringer,
Howard et Rozalind Schneid,
Algn et Mary Cox, Wally et
Wi Pierre, ete. :

Tous nos voeux a Tony et A
“David.

XXX

CBR QUE SERA LACE ALLADE
YVUN PISTOLERO
du Ciné Paramount

On a beaucoup parlé de

«Djangos, de «Le Temps du Massa
cres, de ¢Un Révolver pour: Rin

yzor et de tant d'autres, ma

parlera davantaye de BALL

is on

ADE

D'UN PISTOLERO que PARA-

MOUNT passera dimanche.

Ce film est comme ceux
ecdemment cités un
made in Italy»

pre-

«Western
avec les formi-

dables Antoni Ghidra et Angelo

Infanti, deux nouvelles
lations du cinéma dtalien.

rove.

C'est un film en Eastmancolor

ultrascope distribue
REUF.
Les placards que l'on voit

par

MAR-

dans

leg rues pour présenter BALLA-

DE D'UN PISTOLERO

disent

que <“est un film a vous couper
le souffle. Mais cette expression

rend

ne toujours pas
Taction qui constitue la
de cette sensationnelle

toute
trame

pro-

duction cinématographique.



AU REX THEATRE

Dimanche 14 Septembre, a 5 Hres,

7 Hres et “ Hres

Un drame émouvant.





L’AVOCAT DU DIABLE 0U
L'AFFAIRE NINA B...

Aveo PIERRE BRASSEUR

ENTRED DAO oor A

Gide

AUDITORIUM INSTITUT
FRANCAIS

Vendredi 12 Septembre a 7 Heures duo soir

Nouvelle représentation de

LES CINQ CHERiIS

comédie en 3 actes de Mona Gueérin

Les cartes gont en vente dés maintenant a |'Ecole
Au Galop et 4 la Maison Ernest Simon. Entrée $ 1.uu

Samedi 6 Septembre .

Grand Bal avec les Shleu Shileu.
. Admission $ 2.00 Dollars

On



QOOMOOOOOOOOOOOOOOOOOOO GEE

Le Rond Point Night Clubs

GQOOOOOOLS

©)

1O0O000000000009000000000

AU CAPITOL

Du Jeudi 11 au Samedi 13 Septembre 1969













a6 Hres et

8 Hres 30

TONY ROME
EST DANGEREUX

Avec : Frank Sinatra et Sue Lyon.

Entrée Gdes 2.50 et 4.00




























Full Text
















Adminis

trateu



v.



4 QUOTIDIEN
Le Pius ANCIEN D'HAITI
. FONDE EN 18696 .
Directeur et Réedacteur
- LUCIEN MONTAS
Ma! MAX CHAUVET



a
en Chef :

MEMBRE DH L'ASSOCIATIO



'

N INTARAMERICAINEH DE PRE@SE














Adresse: RUE DU CENTRE

ANG 212





PORT-AU-PRINCE (HAITI) ~
PHONES : 2232 — 2432
BOITE POSTALE :



1316





No 27.808

Marche-t-on:vers une réconciliation Soviéto - Chinoise. |
La rencontre Rossyguine -- Chou en Lai
‘a Pékin provoque une surprise générale



Chee Badal

MOSCOU (AFP)

IM. Alexis Nossyguine et Chot
no daa, Chetea des Gouvernements
“URSS et de Chine, se sont ren
cantres aujourd hui a Pékin, ap-



prend-on i Moscou de source au-

torisce.
Les deux hommes d’Etat

les deux partis précise-l-on
meme source.

MM, Constantin Kutouchev, e
alu
P. C. Soviétique chargé des re
lutions avec les Partis fréres et
-Michel Yasnov, Vice - Président
de YURSS,
M. Kossyguine
tandis que MM. Ki Hsien Nien et
Hsieh Fu 1, membres du Bureau
Politique du P. C. Chinois et Vi-
eo - Président du Conseil des Mi
nistres, étaient aux cétés de M.

erétaire du Comité Central

du Soviet Supréme
necompagnaient

Chou en Lai.
xxx
MOSCOU (AFP)

M. Koxsyguine se trouvait hier
soir i Douhambe (Tadjikiyan) et
west de cette ville qu'il a pris
Vavion pour Pékin, oft il a ren-



eremie...

en Bref

UN PROGRESSISTE COMMANDANT D’ARRONDISSEMENT
LE GENERAL JEANNOT MOULINE

Par Gérard JOLIBOIS

bes éléments, qui surgirent en 1844 du «Mouvement

—Ti—

de Récla-

mation des Droits du Peupler avec Jean Jacques Acaau, se déta-
che la figure du Général Jeannot Jean-Francois dit Jeannot Mou
line (1). Malgré 125 ans, la renommée de ce commandant darron

dissement reste vivace dans la Grand’Anse

la tradition ora?

transmet constamment aux générations montantes le rappel de ses
talents d’adnyinistrateur et de son esprit progressiste.

NE DANS L'ESCLAVAGE

Ne sur lhabitation Mouline dans Jes hauteurs du Gros Morne
des Gonaives, il fut transféré avee les esclaves de cet atelier sur

ln Caféterie Mouline que Je colon de ce nom possédait aussi sur

lea sommets de la Hotte, pres de Duchity et de Beaumont

7 eect

se passait quelques mois aprés le soulévement général des esclaves

dans le Nord, en Aofat 1791. Le petit Jeannot n’était lors

qu'un

poupon. En Octobre 1798, & la fin de Voccupation angiaige de la

Grand'Anse, le gamin bénéficia de la Liberté générale,

décrétée

cing uns plus tat par les commissaires civils Sonthonax et Polvéret

(ape tendre du jeune Jeannot, I’éloignement

de lhabitation

Mouline, a trois heures de cheval de Duchity, mirent notre héros
n Peeart non seulement de la guerre civile du Sud entre le Grand
Tauannint ouverture et un André Rigaud, trop attache A la meé-
Hrapole, mais encore des luttes pour Vindépendance, de la stupide
prise Varmen de Messeroux et de son ignoble conclusion, le parri-

cide du Pont Rouge,

COMMANDANT DE LA GRANIVYANSE
Jenunot Mouline, cullivateur, ancien officier duo iBeme rewimen

de Jérémie Cei-devant (Te) répondit a lappel d’Acaau et se cons:

titun Général, chef de in Division de
In Grand’ Anse. Aidé d’Antoine Pierre, ancien soldat

CVarméc expeéditionnaire de
de Rigaud,

devenu fui auasi Général et chef’ de Varmée Expéditionnaire de Tt-
huron, dJeannot Mouline conquit Jérémie sans coup férir, au non
du Peuple Souffrant CAvril 1844).

En récompense doesn prompte adhésion i Philippe Guerrier, pro-
amé Prénident d'Halti en remplacement du fantoche Riviere Hé
rard, de Général Jeannot Jean-Francois, dit) feannot Mouline, fut

appelé par le

rondisnement de la Grand’Anse (luin

DES CILAUSSURES A GOGO

nouveau Gouvernement au Commandement de l’Ar-

1944).

fn wWemparant de Jérémie, Jeannot Mouline n'y avait exercé in

cun vévics, empéchant tout pillage et contraignant leg soldats de

Armée Souffrante a respeeter les personnes et les bicns.

(Voir suite page 2)

L’OEIL

Echos de la Céramique

—_. (UNE DECOUVERTE,
Lie Damame de fart ext int Plusieura exsaia a la mutn out
mement hea Lerplication dea Fle péalinés sana le rémeltat es-

forte dhe panne,
C’ent ainvat que few Artistes de

fa nection cérandque de la Nou-
celle Neole Haiheme @Art ont
pu oectirper di passé un de sex

gqvandy secreta,

Le mortier et le qilon yuaque
la conuidérén pur certainy enque
fewra comme den objela a usages
domentiques et vituela ont troweé
wne antre dimension.

lg sont adentifies par ces cher
cheurs céramiates comme — etant
tunsi dex omoules dont se ser-
waient lex indiens pour le moula
ye dea vases qui nous soul ren-

ten powr la plupart sous forme
de fragmenta. ;
[ildentification de cea outile

de travail ne pouvait se faire de
visu mais Vargile & la main.
Les Artistes de la Nouvelle BE
role Haitienne d’Art et le Centre
de Céramique de Education Na
Honule, étudiaient depuis long-
tenpa déjq. le procédé par lequal
Vindien arrivait &@ donner la for
ge ovale a bn base de sen vase.



contpbe,

Mais, eureka, un jour, dans
leur laboratotre au Po fa -
Mitany, leur perapicacité, leur im
tuition artistique leur permirent
@appréhender en oun towr de
main ee que Vesprit ailleurs cher
chait: encore.

Le mortier et te pilon étaient
bien le moule quemployait Pin.
dien i
eH,

Les vases wetant pas chaif-
fés & haute tenpérature, sont ar

vivés jusqu’a nous yrace au pi-

Jon. qui en compressant les mollé
cules de Vargile (par le mowve-
ment de pression et de rotation),
lui donnait Vendurance et la soli
dité qui expliquent len veatines
Waujourd hui. .

Par ailleurs, cette explication
du mortier, trouve une applica-
tion pour lea pierres champignonn
déerttea dans lea Arta Mayaa du
Guatémala. (1).

(Suite page 4 col. 6)

Dimanche 14 Septembre 4 5, 7; 9 h



ont
exposé leur position respective et
out eu une discussion utile pours
de

pour la confeotion de sea pie

contré ce matin, M, Chou en Lai

et d'autres dirigeants — chinoi+,

précise-t-on de bonne source. ~*~

La rencontre entre M. Kossy-

guine et Chou En Lai A Pékin, a

eu leu sur linitiative du Chef

du Gouvernement Soviétique, in-
dique-t-on de bonne source.

Deux tentatives de rapproche-

ment evrent Heu en Novembre
1960, c'est le Prérident. de la Ré
publique Populaire de Chine, M
Liou Chao Chi, qui a conduit la
Délégation chinofse & la deuxié-
me Conférence Internationale des
Partis Communistes & Moscou.
Cependant, la résolution qu’il a-
vait contresignée, ‘conjointemenc
avec les dirigeants soviétiques,
ne constitunit pas un compromis
boiteux. Un an plus tard, au
vingt deuxigme Congrés du Par
ti Communiste Sovictique, c’est
Chou En Lai qui se rendit &
Moscou. I en partit en claquani
la porte aprés la dénonciation
par les russes de Vhérésie alba-
naise.

En Juillet 1963 le Secrétairc
Général du Parti Chinois, M.
Hsio Ping (aujourd'hui en dis-
grace tout comme M. Liou Chao
Chi), conduisit & Moscou une dé
légation dout les entretiens avec
les principaux dirigeants sovié'i
ques n’eurent aucun résultat.Les
contacts furent ensuite rompus
jusqu’é la chute de M. Khroucht
chev en Octebre 1964.

Gelle-ci semble entrouvrir une
possibilité de reconciliation entre
les deux grandes puissances corm
munistes. Invité par les succes-
seurs de K. Chou en Lai a Mos-
cou pour le 47éme anniversaire
de la Révolution d’Octobre. Au-
cun rapprochement ne put étre
réalisé a cette occasion.

Les 5 et 10 Février 1965, c’es
M. Kossyguine qui s’arréta & Pé
kin, lors de bréwes scales sur
le chemin de Hanoi. Ses_ entre-
tiens avec Mao Tse Toung et.
Chou..en Lai lui permirent de

constater lincompatibilité “des
points de vues.
Puis la révolution culturelle

inaugurée en 1966 par la Chine
et le neuvieéme Congrés du Parti

la ronde préliminaire-

‘d4eme ANNEE




Communiste chinois en Avril
1969 ne firent qu’aggraver le con.

flit entre les deux pays, compli-’
qué- encore en Aofit dernier, par -
les violents incidents survenus &.

la frontigre du Singking.

Le 4 Septembre. dernier, M.
Chou en Lai se rendait & Hanoi
pour rendre un dernier homma-
ge au Président _ Ho -Chi Minh.
On pensait que sa présence aux
obséques permettrait une rencon
tre avec Alexis Kossyguine atten
du dans la Capitale Nord Vietns
mienne quelques jours plus tard.
Mais le départ précipité.du Chef
du Gouvernement de {x Chine. Po
pulaire le jour méme de son arri
vée, a coupé court aux hypothe-
ses émises & cet égard et a été
méme interprété comme la preu-
ve du désir de M. Chou en Lai
@éviter toute rencontre avec fon
homologue soviétique.

Dans ces conditions, le voyage
de M. Kossyguine annoncé cet a-
prés midi h Moscou, a provoque
une surprise générale.

Sous le signe de I’ Amitié

Haitiano — Chinoise

4 “
4

Le matin ‘du mereredi 10 sep-.
tembre courant, en notre Chancel,
leric, s'est déroulée la cérémonie
VEchange des. Instruments
Ratification du Traité d'Amitié.
Haltiano-Chinoise signé & Port-
au-Prince le 25 février 1966.

A Vissue de ja cérémonie, Leurs
Excellences, Monsieur René Cha.



Récital de
Violoncelle et piano

Le mereredi 24 Septembre pro-
chain, & Vauditorium de VInsti-
tut Francais d'Haiti, offriront
un récital de piano et de violon-
calle les talentueux artistes alle-
mands, Ludwig MHoelcher et
Friedrich Wilhelm Sehnurr.

W’Ambassade de la République
Fédérale d'ANemagne invite cor
dialement d’ores et déjik le public
port-au-princien, les mélomanes,
les amis de VAllemagne & ce ré
cital au cours duquel seront in-
terprétées les oeuvres marquan-
tes de Strauss, de Reger, de Bee-
thoven et de Valentini.






a Aas




“HAITI — SALVADOR

LES FINALISTES

COMMENT ILS SE SONT

A dix jours de la premiére
manche de cette finale prélimi-

-naire du Groupe 13, il est bon de

relater les performances des deux

survivants de la zone Nord -
Centre Amérique et des Carai-
bes

Douze Pays, répartis en qua-
tre sous groupes ont joué sur Ja °
base de visite réciproque lors de

18 — 1; COSTA-RICA, HON
DURAS, JAMAIQUE

13. -— 4: BERMUDA, CANA-
DA, ETATS-UNIS D'AMERI -



Comment correspondaient les ravisseurs



Burke Elbrick,

VAmbassadeur nord - américain au lrésil

enbrasse sa femme Elvira apres avoir été liberé par sex ra-

visseurs @ Rio do Janeiro.

Elbrick a été libéré quatre heures uprés Carvivée « Mewico

deg 15 prisonviera politiques

(Spécial et en exrchesivitd
RIO DE SANEIRO CARP)

Les ravisseurs de l’Ambassa-
deur Burke Elbrik correspon.
daient avec les autres révolution.
naires par le truchement ... des
échos de la mode du _ quotidien
du matin la Noticia, a révélé au
jourd'hui la police brésilienne,

Dans la page feminine du jour
nal, rédigée, par Elena Bocayu-
va, qui a loué la maison of a été
séquestré YAmbassadeur et = qui
est en fuite, on pouvait notam
ment lire le jour de l’enlévement
cumme légende d'une photogre-
phie Vheure est venue de lui
donner cette grande accolade. A
la fin de la description de la ro
be présentée figurait une simple
‘phrase ; Tout est bien en ordre.
Le lendemain de Venlévement, u-
ne ligne détachée au milieu d’nn
article annongait : Vous avez eu
de la chance, vous pouvez faire
tout ce que vous voulez.

Le jour de la libération = de
YAmbassadeur, on pouvait lire
,dans cette méme rubrique : I’Ins
piration militaire continue dans
la mode, moins accentuée que
Vannée passée, mais enfin elle
continue quand méme, et en excr

brésiliens.

an Nouvelliste).

wue & da fin de Varticle + .
Les jeunes sont préte a n’im-
porte quelle éventunlité.

-partage de.

DU GROUPE XIII.
QUALIFIES.

QUE DU NORD.

13 ~- 2: GUATEMALA, TRI-
NIDAD, HAITI.
138 — 3: EL SALVADOR, SU-

RINAM, ANTILLES NEERLAN
DAISES.

HONDURAS, trois victoires,
un nul, se classa pour le second
tour,

HAITI. deux triomphes, un

points une défaite
obtint la premiéye place, EI Sal
vador; trois fois vainqueur, une
fois vainen, s'est qualifig pour
la phase suivante.

Les ETATS-UNIS l’emporte-

rent pour trois matches et en
perdit un
Au second tour, le Salvador,

une victoire a domicile, une dé-
faite chez J’adversaire et un
triomphe sur terrain neutre a

éliminé te Honduras. [1 en est
de méme d’Haiti qui a battn

_deux fois Jes Etats Unis d’Amé-
rique du Nord 2 — @ et 1 — QO.
Le dernier round va se jouer les
2t ef 28 Septembre a Port au -
Prince ct au Salvador.

XXX
LES PRONOSTICS.—

L’Universidad Catolicn du
Chili ausgi bien gue je Portugue
sa du Brésil estiment que nos
chanees de gagner sont plus é-
levées; c'est pourquol )’Entrai-
neur brésilien Moreira n’a pas
mangué de souligner lors de son
passage a El Salvador que |’E-
yuipe Nationale de ce Pays de-
vrait stentrainor sérieusement si
elle veut affronter lea Haitfons,
surtout chez eux,

La senle opinion contradictoi-
re rencontrée jusquviici — émane
dun Argentin qai, dans FUT 76,
une revue d’information mexicat-
ne sur la Coupe du Monde, sou-
ligne dans un article critiquant
la préparation de sa sélection na

tionale: «Au Salvador se trouve
Gregorio Bundi, Entraineur ar-

rentin, gui a pu amener ce Pays
jusqu’a la finale En dépit des
problémes et des maladies, i] a
donné une physionomie d’équiper
de combat et d'une assez bonne

(Buite page 4 col. 8)



Non Impedias Musicam...

un titre claudelien, mais il
est certain que pour obéir if
Vordre du poéte, tout le monde,
ce soir de septembre, toute la

foule des granda jours, tous les -

amateurs de bonne musique, tout

le public haitien envahira — le
THEATRE REX dans le but
découter Madame Gladys LE-
VEQUE SILVERA

Madame Levéque — Silvera
diplémée du Conservatoire de
Genéve, cum laude, N’en est
pas, comme on Je Jaissait sup-
poser derniérement & son pre-
tnier récital.

En effet, quand on en a parlé,
beaucoup. d’amis se sont rappelés
quwen 1958, 4 l'Institut francais,
ln toute jeune Melle Gladys
Levéque avant. son départ pour
le CONSERVATOIRE, leur
avait fait entendre la premiére
hallade de Chopin, la _ sonate

pathétique de BEETHOVEN,
plusieurs pitces de Schumann.
La reconnaissante mémoire de

ces amis nous fait prévoir notre
propre bonheur & audition de

ee récital. En effet, c'est
maintenant chose décidée, Je
jeudi 18 septembre prochain

aura lieu au THEATRE REX a
huit heures du soir le RECITAE
DE PIANO DE MADAME
SILVE-

GLADYS LEVEQUE
RA.

Nous croyous savoir qu’au
programme on écoutera la
Partita de Bach en si mineur,
ja sonate au clair de lune de
Beethoven, n’est elle presque
Wobligation? — trois études de
Chopin, Abegg Variations de
Schumann, des morcenaux de

Lizst, de Debussy.....
Nous donnerons bientét tous

(Suite page 4 col. 2)

REX THEATRE PRESENTE :

at

mers, Secrétuire d’Etat vaux Af-

faires Etrangéres,- et Monsieur
Kao Shih-ming, Ambassadeur de
la République de Chine, désignes
par Leur | Gouvernement respec-
ti & effet d’échanger les dits
Instruments, ont chacun _ porte
un toast & la santé des Chet's de
Gouvernement ‘des deux Répub‘i
ques amijes, Leurs: Excellences le
Président é Vie, ie Docteur Fran
gois Duvalier, et le Maréchal
Chiang Kai-chek, Président de is
République de Chine, ginsi qu’h
VAmitié Haitiano - Chinoise.

La Nativité de la
Sainte Vierge

Trois localités de notre ‘Répu-
blique, situées en trois Départe-
ments géographiques distmets,
ont &té en liesse, lundi dernier.
l'occasion de leur féte patro:
nale, Ces. trois localités, plactes
sous le vocable de ja Nativite
de la Sainte Vierge sont : Dame
Marie, dans l’arrondissement de
Tiburon, Département du Sud;
VAcul du Nord, dans lArrondir
sement du Cap - Haitien, Dépt.
du Nord! Verrettes dans l'Arron
dissement de St Mare, Dépt. de
VArtibonite.

Cette derniere ville nous rap-
pelle le souvenir de son fils le
plus célébre, Dumarsais ESTI
ME, Président de la République
d’Haiti d’Aott 1946 & Mai 1950,
le prestigieux réalisateur de l'hix
position Internationale du Ki-
Centenaire de la Fondation de
Port-au-Prince.

Le Président Estimé avait p's
cé gous le vocable de la Nativite
de la Ste Vierge l’Hépital de Be!
Jadére, érigé par son Gouverne-
ment en 1949 dans le cadre de
son pifogramme de développe-
ment deg régions frontaliéres.





A propos de la
rencontre
PARIS (AFP) —

En rendant visite a Pékin a
son homologue chinois M. Chou
En-Lai, le Président Alexis Kos
syguine apparaitra au monde So
cialiste comme l’exécuteur d'une
des clauses du testament «d’Ho-
Chi Minh, qui déplorait les dis
sensions qui divisent les pays fre
ves. L’iniiative russe revét donc,
de Vavis de nombreux observa-
teurs parisiens, une grande ha-
bileté Le voyage & Pékin est
un hommage rendu a JVultime
volonté d'un communiste pour
que son parti oeuvre de son
mieux et contribue efficacement
au rétablissement de lunion en-
tre les partis freres. On peut
penser également que ja publica
tion du testament d’Ho Chi
Minh a 6té le prétexte inatten-
du, le déelin dune reneontre que
\es deux camps souhaitatent, el
que méme les obsequea nationn
leg du leader vietnamien —n'a-
vaient pas suffi a provoquer.

La rencontre de Pékin av fail
Vaffet d'une bombe dans les mi

Neux de da conférence sur le
Vietnam, ot Von ecroyait ge-
néralement que choivissant, a

Paller comme au retour d'THanuvi,
Yescale de Delhi de préférence a
celle de Pékin, le Président Kos
syguine avait clairement expri-
mé son intention de ne pas ren-
contrer de dirigeants chinoia.



Les Livres

Nous apprenons avec joie le
prochain lancement & Chicouti-
mi, P. Q., Canada, d’un ouvrage
de notre compatriote Je Docteur
Justin L. Colas. Le livre en que-

tion a pour titre «MOSAI-
QUES».
*Le lancement aura dieu Je 27

septembre prochain sous le haut
patronnage de lu Société d’Etu-
des et de Conférences de Ja ville
de Chicoutimi. Th semble assuré
que ce lancement sera un événe-
ment littéraire dont l’éclat sera
rehauss€ par ]a présence des plus
hantes personnalités.



DERNIERE HEURE
WASHINGTON (AFP)

Le Président bichard Nixon
s‘adressera a l'Assemblée Géné-
rale des Nations Unies le jeudi
18 Septembre, annonce la Mai-
son Blanche. A cette oceasion, i!
pourrait rencontrer Je Ministre
Soviétique des Affaires Etrange
res, M. Andréi Gromyko.

xxXXX
JERUSALEM (AFP)

Le procés de Michael Rohan,
Vincendiaire présumé de Ia Mus-
quée d’El Aksa, s‘ouvrira le six
Octobre, annonce-t-on officielle-
ment & Jérusalem. Le procés, qui
se déroulera devant un tribunal
de District composé de trois Ju-
ges, était prévu pour une date
plus rapprochée.

Mais l’Avocat de linculpé a de
mandé plus de temps pour étu-
dier le dossier et préparer sa dé-
fense.

e ou L’affair

.

JEUD) 1 SREETEMBRE 1960

GUY DUROSIER ©

VENDRA SON DISQUE J-00 COMPORTANT «C’RST

I'AMOUR: ET «ANGE



!

Notre sympathique confrere
vt ami, M: André Boulanger,
Producteur de i
(449 Heriot, Drummondville,
Qué.) et Impressario du grand
artiste Guy du Rosier vient de
nous’ faire part” de intention

de Guy de vendre en Haiti son
disque J-500 cotnportant — les
chansons ¢Cfest. Vamoury et
tAnge et Démons au profit de
la Croix Rouge Haitienne.
Cette dévision a eté prise pur
notre artiste de renommée — in-
ternationale a ja suite d'un en-
tretien de M. Boulanger re-

RT
DE CA CROIX ROUGE HAITIENNIE 0 =

programme =i”

DEMONe AU PROFIT

Lina
la
la

ct Mme
Manager de
Conseillére a
Haitienne.

présentant Guy
Wiener Assal,
Villa Créole,
Croix Rouge

Guy est coutumier de ces
beaux gestes. On le voit sur
Ja présente photo offrant la pre-

miére copie de son dernier
disque a Monsieur Maurice
Sigouin, Président de la Croix-
Rouge Canadienne = (section

Drummondville +.

André Boulanyzer nous « auss!
annone® que Varrivée de la
troupe de Guy est prévue pour
le jeudi [8 Septembre.

AU FIL DES JOURS.

par AUBELIN JOLICOEUR. —

POUR LE SECOND FESTIVAL
de la chanson Latine de
Marg 1970 a@ Jilesico

Ce matin est arrive a Port-

au-Prince, M. Pietro Bonino,
Promoteur italien de festivals
de la chanson Latine. I! a éte

aceueilli par les artistes haitiens
Ansy Dérose et Claude Angeie
Coulanges. Pietro est de Milan
ou il est administrateur.

Il est VImpressariv de notre
excellent chanteur Ansy Dérose.

C’est lui qui avait organise
vette année au Mexique Je pre-
mier Festival de ta chanson
auquel « participé brillammment
Ansy Dérose.

M. Pietro Bonino qui passe
seulement une journee a Port.
uu-Prince, a Yremis a Ansy le
disque du premier festivat de
tu chanson {atine dans fe monde
imprimé par le Consej! National

duo Tourisme = duo pouvernement
mexienin (1969)

Dans ce dique, Ansy Perose
de Haiti a un enregistrement
«Mariny.

M. Bonine ews a eeonice
quil y aura un second festival a
Mexico en Mars 1970, i veut

yo inviter dautres
hacitiers.

x xX Xx
BROSSAKD
houreter de Uludustriel
Dion Pierson ast alld étuidter
fu Médecine au Circo Junior
Calldge du Texas

Ce matin par le Vel d'Au

France est parti pour le Texas,
notre jeune vt syimpathique con
putriote Harry Brossard, fils de
notre estimable ami Julien
Brossard et Mine.

Harry quic vient de Cerminer
lyillamment ses études clusst-
ques a obtenu une bourse detu
desde Vindustriel ameéricain Don
Piersun qui va développer a la
Goniave un grand projet actuct-
lement devent le Gouvernement
Haitien.

Harry est allé étudier la méde
cine av Cisco Junior College.
non loin de Dallas, Texas.

Tl a pris l'avion en compagnie
de M. Don Pierson et de Vavoca-
te canadienne, Mme Micheline
Popovici qui est + avec son mari
les avocats de Don.

Harry a été accompagneé a lac-
roport’ Francois Duvalier par ses
parents, sea frtres et soeurs et
un yvrand nombre d’amis.

Nous lui souhaitons de tres
fructueuses études pour dunner
salisfaction non seulement & ses
parents mais encore 4 son bien.
faitour, l’industricl Don Pier-
son.

x xX xX
FINIES LES VACANCES
..Finies jes vacances pour
Miles ‘Lissa et Yanick Jean-Pier
re, gracieuses filles ‘du Secrétai-
re d'Etat du Commerce et de \'In
dustrie,’ Dr. Lebert Jean-Pierre

HARRY

et de sa distinguée épouse, née.

Fernande Mainville, Directrice
de I'Ecole Hételiére’ d'Haiti.
Finies les vacances aussi pour
Bernard Mevs et sa jolie soeur
Mue Michéle Mevs enfants du
grand industriel Fritz Mevs et sa
charmante femme Huvuette.
lls viennet de passer de trés a-
gréables vacances ici avec leurs
parents et amis .

Lissa qui étudie a Londres va

artistes: -



conunencer seg études de médeci
ne, Yanick va faire sa Rheéto a
Paris.

Quant a Bernard et a Miche-
le, ils sont allés reprendre Jeurs
ctudes 4 Londres. Ces jeunes et
sympathiques haitiens ont eu ce.
matin au moment du départ du
Voi d' Air France an cortege prin
cier 4 Paéroport Franceis Duya-
her,

REX

POUR LES CINEUIMLES
DR OTUUS GENRES :
Liavocat du Pintble on
{Affaire Ning B

Le. Rex vient de selection-
her son film de dimanche. C'est
Vavoeat du Diable ou L'Affaire
Nina Ro oune production frango-
allemande.

Cette production
reo qut cchappe i Coute — des-
eription est plus un film
atmosphere que policier. Mais
on fe verre sous les deux angles.

extraurdinai-

Ce osert pour les «cinéphiles
haitvens la bernu diame de ta
saison.

Ceotelm oa fart te teur du
pronde uvec unm sueces Loujours
CEOs L,

Ce succes esl) yrarand: pau
Nadja Tiller, Terre Brasseur,
Walter Gitler, dueques Duegmi-
ne, tienne Rierry, Dominique
Dandie

Ceux qui se seuviennent — dea

yeands roles remplin par Pierre
Brasseus dais lea grands
drames du nema frangais com-

prendront te role quit, peut

jouer comme {‘Avoeat du Diable.
xxx

Nos VISITE URS

M. John Carrol!
niard) avec sit
Klarie Simon.

M. John Simon cst Agent de
voyage a Longe Beach, Californie
etosa femme de De. Elaine Simon
est ‘Travel Advisory. ilp ont
loyroment « VHétel Castel

pour une visite de deux

Simon ust

Stik’ femme Dr.

pris
Haiti
jours.
Nous
venue

parma

bien-
séjour

leur souhaitons [a
etoun ayréable
nous.
‘XX

.. M. Louis Joseph Christian
Garelli, «Marketing Manager»
de da Chesehrook-Ponds Interna-
tional Led oa Mexiea arrive
mardi aver jolic femme
Geneva unt repris Yavion
mereredi. Nous leg avons rencon-
trés) mardi soir. au Rarbecue
dansant du Sans Sone ott ils
étaient les invités de M. Guy
Riviere, Directeur Général de la
Maison Martjin, Agent des pro-
duits de la Ponds en Haiti, et

met

sa femme, née Marie-Héléne
Roy,
XXX :
DIVERS -
Mardi soir sont rentrés a

Port-au-Prince, notre ami Herbert
Denis. Comptable, au Service de
la Croix Rouge Haitienne et
sexs enfants Alain et Pascale.
XX Ks

... Miss Laura De Loris Evans,
Secrétaire au Foreign Service
des Etats-Unis ost arrivée ici
mardi soit. ‘
Laura est de Jackson, Missouri.
Elle est) envoyée en mission en
Haiti.

(Suite page 4 col. 6)
































re de anita @ Sopedks

’ 1 Row Rafrafehit, lea hates

Pt Pp -- Venue < De blanoa Man
a " Loar : :
u | 10 -= Réputéw pour tours volx
(3 ao xxKX
‘EHIEE
: | VERTICALEMENT ,
8 i I — Un peu.de jour — Dow
q | mois et des mots :




PT
WORMBONTALEMENT

1 — Déllcienso friapdise
Artifice — Vieille coldre

lox routes
— ques

Pog eg
1V. — Crest: Vhomme

x racer

3 P ucrés —- Mesures _ Vi.— Article ‘+. Consonne dow

4— Coupalt court — Sen bite — Puits naturel ;
ya la derniire ‘ VIL — Avgon code _

5 — En épelant : boire lo VOI — . Visas. ~~ Port eapa-

— e cl — Avé = gnol - -

tait Puissante. charge TX — Rétribuer. 0 os

6 — Direction -—- Av coeur de ~— Examinera, attentivement

ln nuit — Mot d’enfant — Abréviation.
- SOLUTION No. 364 F.

HORIZONTALEMENT: — VERTIGAL

Bassinoire.—-; 2 Ruello;

1 rello
Dit — 8. "An; Gére. 4, Victoi-
re — 56 Ostendey:Me — 6. Réel




ENT -—



siens — IIT.-Se}



Sluter; Sel — -

is: Ne; Idéales
les —- 7. Ger; Aoat.— 8. Anis; VI. Ne; id So. RIR; Me
vere . . Idée; Lu’ — IX. ;
L.N, (Héléne); Ru-— 9. Espé vw OX Bates; Usé.

rés; Es 10, Elus; Osé.

AVIS

Toujours dans le but de micux servir 8
co we heureuse d’annon cer quit partir
1969. secs abonnés peuvent nequitter Jeurs

ice téléphonique aux guichets ,¢ {
LATRE COLOMBO HAITILNNE qui a consent) ,
les comptes A noter que le bureau de percep ie ont, ob-
TELECO demeure ouvert et que les clients a , 3.
tenir des explications ou ontester les charg
doivent s'adresser & ce bureau.

TELECOMMUNICATIONS D'HAIT

du 10 Septembre

a percevoir

T S.A.



lbum de Vacances

“Les enfants dans la piscine
Les flamboyants en fleurs
Les pique-niques prés de la mer
Les rencontres prévues et imprévues
VOILA UN MAGNIFIQUE ENSEMBLE
DE PHOTOS

POUR VOTRE ALBUM

DES PHOTOS CLAIRES

DES PHOTOS PROPRES
DE BONNES PHOTOS.

KODAK
Don Mohr Sales Corp.

La Banque Populaire
Colombo - Haitienne

AVIS

Déférant aux demandes réitérées d’un secteur de la Presse
et dun grand nombre de clients et d’amis désireux de participer

au Tirage de notre Prime Traditionnelle de Décembre 1969 pro-

chain, LA BANQUB POPULAIRE COLOMBO HAITIENNE

toujours dans le but de patisfaire sa nombreuse ct bienveillante
olientéle, annonce qu'elle accepte de prolonger la date dea Con-
ditions de participation stipulées au yparagraphe 1 de son Avis

antérieur, jusqu’au Lundi 15 Septembre 1269,

Sang rien changer aux Conditions de participation déja exis-
ja BANQUE POPULAIRE COLOMBO -
HAITIBNNE, qui auront maintenu A leur COMPTE DEPAR-
GNE un solde minimum de CENT DOLLARS & 00/100 ($100.00)
du 16 Septembre au 29 Décembre 1969: inclus, auront Pavanta-

tantes, lew clients de

ge.de particlper eux aussi, ay tirage de la dite PRIME.
Professionnels, Industriels,

Halitien. :

~ ; Port-au-Prince, le 20 AOUT,1960.
BANQUE .POPULAIRE..COLOMBO HAITTS

LA BANQUE DU PRUPLE

7 n= Blendue any Mvid-

11 — Est -hélna réguiidre sur

Hl — Compagnon dos onfants

vo — Conspirateur —~ Soule

‘AYO? Gael — Il. Auni-
I. Bravo; OT; Ripe — IV,
Vou; Ons; Ry —
VII .Grelons —




a clientéle TELE

pbordéreaux pour
de ln BANQUE POPU-

de la

facturées

Commergants, Hommes. d’Affai-
reay Artisans, Travailleurs Manuels et Intellectuels, faites fruc
tifier voa économiea et continuez & faire vos dépéts 4 la BAN-.
QUE POPULAIRE. COLOMBO HAITIENNE, en, vue d’attein-
dré le montant demandé et prenez votre Chance de gagner la;

'D Nouvelle ot Alléchdnta Prime, cette année; sans bourse délier,
que vous offre votre BANQUE, toujours au service du Peuple.

ahora

do. dat :

den campaguard
aphun an ville fos ploda nua et ana
eravata. La général vorlut trap.
per lea ¢ par
apeothoutadre., Par dow publ

refoura dy la ville, iH ful deman
dé nux ciloyons de déposer de...
vant lelira demeures “tou “lon
vioux soullers d’enfants et d'adul
ten: Bats ‘ ee

Lo Jour J de Vopération,. e'é- >

tuit un dimanche,,.Jour,-habitue!
do marché, ‘Rel épogne, .corame en
la pértode .coloninle— des amus
de vieux souliers et de venteres
~ yes (vent - tresses) de bannnes
(le terme franguis actuel. serait
paille de bananicr) s’amonce -
laient aux trois entrées princi -
pales de In ville: au chemin de
la Source, & Bordes et &-la Ra-
vine de Berquier. A -chacun de
ces portails stationnait unc com

_ pagnie de soldats, entourée d’une

foule de gamins et de .curieux.
Chaque paysan. survenant, était:
pourvu d’une chaussure, prise au
hasard, méme si celle ~-ci ne pou
vait s’introduire que dang le. gros

orteil du: patient, Au cou de cha::

que individu, male,’ était- passée,
en guise de-crayate,: une «vente
resse> de ‘banane"*

un, proatde :
paticnny
fallon A non de clalron aux car

) ) ‘ »
fleohé. -naluleaent en olerre: pour’:




lis Anglea, :
8) nvautle juaticeo

pleux- atinad

Be... :

» §



RonGds comma. cudre
4d) don traveravd plus.
Jeynemble: du DAL,

On’ les appola: des wharfa par-






ments de ce nom, érigé
tia ct s’avangant dans Ja..mor.
. Jusqu’a -présent, les campa. -






tx autres
Vouvra. .

co“que ces -lits. grossiers étaient |
constitués A instar des apponte:
s sur pily-

gnards dela Grand’Anse, ‘stimulés ¢
- par le patriotisme .constructi£: da”

~ Jeannot, Mouline, ‘son. Gloquenca ©»





convaincante -
n’ont jamais couché par terre:
tes plus démunis . ;
des’ «whartg> “jusqu’é ce qu'il:
- gient pu.acheter un lit adéquat.

UNE POPULARITE..QUI,.
TRAVERSE LES ANS: ” ~:

- La..reriomimee -de -Jaeannot-Mor- ce

line a traversé les.ans.-On parle

-.de lui. encore. datis -les -fdmilles -

Les quolibets, pleuveient:Atz-:, ‘“jérémiennes; dang les veillées ru-

teints dans Icur orgueil,.,cultiva-
teurs et cultivatrices s’en retour-
naient.confus, remportant leurs
denrées ou leurs vivres, jurant

“ qu'ils ne reviendraient plus en

ville, pieds nus. Et tous les petits
cordonniers et savetiers se ré -
pandiren* dans les campagnes
pour offrir des chaussures & tous

~ les pieds (2)

Depuis lors, aucun paysan pau
vre ou malade, petit ou grand,
homme ou femme, ne s’est hasar
dé dans une bourgade, dans un
marché de la Grand’Anse, ni 4
Jérémie sans étre chaussé ou con
venablement. vétu, atin de ne pas
enfreindre la défense de Jeannct

Mouline, si pittoresquement: illus Mais Jea
trée par cetle éprenve de ridicule -

que n’eut pas désavouée Molfére.

DES WHARFS OU LITS:
Jeannot Mouline entreprit des
tournées dans toute la Grand’An
se, tenant des réunions, des au -
diences (on ne disait pas encore
meetings) afin de policer
moeurs, incitant par exemple. les

familles paysannes & garnir leur.

maisonnette d’un lit confortable.
Aux plus pauvres qui, eux aussi,
ne devraient. plus coucher & Da-
venir, sur des nattes,disposées &
méme le sol, le Commandant
d'Arrondissca.cnt _indiquait:- Ia
manere dc confecfionner un de

Les Produits H A M PC oO penvent tise acnetes: |

-. ' GENERALE.
aux adresses suivantes

, APORT-AU-PRINCE Mime, Robert Gaetjens











A PETION VILLE




les"

“ralea grand’anselaises comme si
e’était hier; que le Général. était

parti, salué par de vibrantes uc-

- clamations, puur. he jamais reve
nir, appelé a la Capitale par le

Président Faustin soulouque,: tvé -

fiant de la popularité croissanto
de son subordonné.
1848). Le Général Jeannot Jean
-Frangois, ou Jeannot. Mouli. -
ne (8)) dirigea l’une des colon-
nes du corps d’armée du Centre
opérant dans. la premiére campa-
gne de I’/Est (Mars - Mai 1849).

Promu a la dignité de Comte

par notre Second Empire, il fut.

, cependant rélégué au Comman
dement..de‘.la ‘place: de:l’Arcahaie.
*Mouline. ne: méprisa





pas le'pe :
. fait Ta fonction,-disait. déja.Pli -
ne le jeune et non la fonction qu:
fait homme.» . L’Arcahaie,. «no
man’s land, entre le Royaume du



Nord et la’ République de. l'Ouest, °

avait été dévasté, dépeuplé au
pes de Christophe et celles de Pé
tion. Jeannot Mouline poursuivi!
les travaux de restauration com
mencés sous Boyer (apras 1822)
par son prédécesseur, le com-
mandant, puis colonel F austin
Soulouque. Il fit relever les ou-
vrages et systémes de distribu -
_ tion des Riviéres Bretelles, Tor -
celles, Courjolles et Matheux, les



Lalue

Coles’ Market

Lalue:

Boulangerie St-Mare

Ave Jn Jacques. Dessalines

Maison Rigaud —

Rue Panaméricaine.

Delmas Market .

de efviliaateur,.

édifiant encove |

_ Prochain. article: ] .
MIENNE, PRESIDENTE DHAS-

(Décembre |






oste:.’
‘ ments roulera sur








sécession. de:,

Sud-Ouest,.n aurait: certes . pas
désavoué. les: initiatives de. Jean-
not. MOULINE. :

, JQLIBOIS

»~ > Gérard
UNE. JERE’ -.

Tl oO



NOTES “
(1) Le général Jeannot Mou
line a-laissé des. descendants, qui-
forment partie de Vélite de PAr-
cahaie et des Cayes. La branche
du Chef - lieu du: Sud. a. donné
Lepelletior. KEANNOT, . premier
ingénieur -en* chef -haitien. aux
Travaux Publics,” aprés” Vhaitia-






(1888 - 5
‘mieng. notables, mont conts..ces
“traits du nationalisme de Jean -
not Mouline, avec. force. détails,

“6 fils avaient été témoins
cours des combats. entre: les trou ~ comme ee vO

de ces.scdnes..-

_ AVIS .
Le Décanat,de la Faculté de
Médecine, et de Pharmacie avise

:

les intéressés que les inscriptions _

pour Padmission en «P. C. B.>
seront regues au Secrétariat de
la Faculté, tous lea joura ou-
vrables de 9 hres & Midi, du 15
Septembre 1969 jusqu’au -lende-
main de la proclamation des ré-
sultats de la session. extraor-
dinaire du Baccalauréat. Le Se-
erétariat les informe . en outre,
que le concours dadmission en
Médecine, prévu par les régle-
les matiéres
suivantes du: pogramme de
Yenseignement secondaire ¢

Botanigue,. Physique, _ Physio:
logie, Chimie érale et
organique) Zoologie. Le postu-
lant doit présenter les piéces
suivantes >. .

1) Sa‘earte didentité, s'il ext
majeur et deux photes;

2) Une autorisation signée de
son représentant légal, s'il est
mineur. | .

8) Un certificat de bonne vie
et moeurs viaé par la Police —

4) Un certificat de vaccination

contre les maladies infectieuses
(variole —- Typhoide — Diph
térie etc.-

5) Un certificat de santé de
date récente;

6) Son acte de naissance, ou
A défaut un exotrait des ar-

7 a
arevracs! secondaires classi
pour le decine) :

b) Le certificat d'études se-
condnires classiques, lire partie
pour la Section de Pharmacie
(mais la priorité sera accordée
aux cangidats détenteure du cer-
tificat -2eme? partie)

c) la diplome d’infirmiére
pour la Section d'Obsatétrique.

Raoul PIERRE LOUIS, M. D.

Doyen

aca

6-
















.


















sont toujours &.ls.disposition des












lo certificat. complet ©



scondanta
6 famille te~



dre de son. palg
‘une. prochaine *







vinté

“quelques. : jo Ls eB
~maines, selon leur jmporta
(5) Trés peu de:
cienne population, @’
pendance
haie. et dans la: plaine, de 1807
1820. La’classe moyenne du
bourg — les affranchis noirs et
de couleur. devenus: l’élite.— a ~-

ce,

?,












_ vait, élu domicile & Port au Prin.

‘ce ‘tout proche, notamment les
Barbancourt, les “Cameau, | (une
branche), ‘es Carrié, les. Chal .
mers, les CHAUVET, les Crispin
- (une branche), les Doleyres, ‘les
Garescher, les Lévéque (uce
branche), les, Lachenais (Mule
Joute, concubine successive ae
Pétion et de Boyer), les Malary,
Jes Piron (Noel. fut :le ler Maire
Port: au Prince en 1844), le:
bourin (André Dom. Grand Ju
, done. Ministre de la. Justice
us Pétion et Boyer, blanc eréo
e), les Valmé (une branche, -- ils
étaient venus d’abord des Ver -
rettes) — les Dupuy, lee Jean
Pierre, qui se sont fixés au Cap
—: les..Chanlatte ils étaient origi
naires.de St- Marc): établis & Port

au Prince, au Cap, & Jacmel et.

en France — les Bazelais, & St
Marc et & Port au Prince.
GERARD JOLIBOIS.

AVIS
ADMINISTRATION
GENERALE
DES CONTRIBUTIONS

L’administration Générale des
Contributions rappelle aux Con-
ivibuables de la Capitale que le
paiement deg taxes eb impéts
s’effectue aux guichets de l’Of-
fice Central, et dans certains cas,
& ceux de ja BNRH.

Dans lea circonstances excep-
tionnelles. ot des. Inspecteurs
sont délégués en ville pour le re
> couvyrem pent::de-.certaings; Bc <: sdvoita,

les’ Contribiables devront, avant
tout paiement, exiger que ces
Agents qui doivent, du reste,
-porter Vinsigne du Trésor, com-
muniquent leur Certificat d’Iden
titg administrative et une auto-
risation spéciale signée du Direc
teur Général des Contributions,

L’attention des Contribuables
est, de plus attirée sur’le fail
que Jes Agents titulaires des pos
tes voisins de la Capitale, ne
sont nullement autorisés & effec
tuer des perceptions dans ta vil-
le. :







Port-au-Prince, le 9 Sep. 1969.
Franck .STERLIN

Directeur Général
Convocation. __

\ bes Honorables Membres. . du.
Supréme Conseil dea 88° dme.

d’Haiti de 1886 du Rito Ecossais
Ancien et Accepté, Les Souve-
raing Grands Inspecteurs Génés
raux 33 ame, Les Présidents des
Ateliers Capitulaires et lea An-
ciens Présidents des Ateliers Ca~
pitulaires, sont convoqués au
Temple de la Respectable Loge
Symbolique No. — 222, Je jeudi 18 Septem-
bre en cours & 6 h P.M. en vue
darréter le protocole des tra-
vaux au cours desquels seront
proclamés les Réglements Géné-
-raux des Loges de Perfection,
des chapitres et Aréopages.
+ Fraternellement

Lys R Denizard

Grand Chancelier

ADMINISTRATION
DES CONTRIBUTIONS

AVIS |
L’Administration Générale des
Contributions rappelle au Pu-
‘blic en Général, aux Commer-
. gants et Industriels en particu-
lier, Vobligation qui leur est fai
te de.-retenir la CONTRIBU-

. TION DE SOLIDARITE et celle -

de LIBERATION ECONOMI-
QUE sur le salaire de leurs. Em-
ployés; qu'un, délai expirant le




- 80 Septembre prochain leur est.

accordé pour verser le produit

des valeurs retenues: jusqu’ici
Passé ce délai, Vamende pré-

vue par la Loi eara appliquée

contre les contrevenants.

_ _P-au-Pee...le 9 Septembre 1569

, Franck, STERLIN

|__Directeur | Général.

fants de 2 4 6 ans. eo.
Le. programime correspondant

& la clisse de. 13dme enseigné

~méthodiquement. .

«La Directrice’.et le Personnel
iptio:
ad

rant, ;1’1
étaiont Testés A.]’Arca -
fant Testes, A. 7A Entrée. 1 dollar par voiture



EJeudi a 6 h. 15 et g h. 15

L'ENFAN® A LA VOIX DOR <
‘Entrée Gde 0.60 | aR

‘Vendredi & 6 h. 18 et 8 h. 15.,

LES DIABLES DU SUD
Entrée Gde 0.60



. Drive in.Ciné Delmas.

Jeudi a 7 h. P.M.

= (Séance- unique & cause de la lon
"- gueur. du film) : .

Avée Steve Mc-Queen.
LE CANNONIER
DU YANG-TSE

Vendredi & 7h. ot Oh -
UN DOLLAR ENTRE
LES DENTS

Entrée 1 dollar par voiture

. CINE UNION
Jeudi & Gh, 16 et 8 h. 16

LES DIABLES DU SUD
Entrée Gde 0.60



‘Vendredi A 6h 16 et 8-h. 16
VILLE SANS LOI -
Entrée Gde 0.60

CINE OLYMPIA

Jeudi (En permanence )
ESCLAVE DE SON DESIR
Entrée Gde 1.00 : ‘



Verkiredi (En permanence)’
(Jour populaire) -
NOUVELLES AVENTURES
D'ALIBABA

Entrée Gde 0.60

CRIC-CRAC CINE.

Jeudi 4 6 bh. et 8 h. 16
LES GRANDES VACANCES
Entrée Gde 1.00 et 1.50

Vendredi a 6 h. et 8 hb. 16
L'ENFER

DE GENGHIS KAN
Entrée Gde 050 et 1.60

CINE ELDORADO

Jeudi A 6 h. et & h. 15
LE PACHA

Entrée Gdes 2.50 et 4.00
Vendredi i 6 h, et Rh 15
En lére partic

SHUPA - SHUPA

In 2éme partie

NOTRE HOMME FLINT
Entrée Gdes 1.60 et 3.00

AVIS
Le Décannt de In Faculté des
Sciences aviso les intéressés que
les inscriptions en vue du Con-
cours d'Admigsion & VYAnnée Pré
yaratoire seront regues au sidge
de la Faculté, dés Ie mercredi 17

Septembre en cours tous les
jours ouvrables de 8 hres a. m.
4 il h. am.

Pour s’inscrire, _‘’intéressé
doit &tre porteur:

) Du Certificat d'Etudes Se-
condaires classiques 2éme partie

2) d'Une expédition de son ac
te de naissance

8) d'un certificat de bonnes
vie et moours délivré par le
Doyen du Tribunal Civil

4) d’une autorisation de son
répondant sil est mineur

5) de sa carte d’identité

6) d’un certificat de santé dé
livré par le Service de ja Santé
Publique

7) de deux (2) photos.

La date de Youverture du Con
cours sera annoncée aprés ia
proclamation des résultats de la
2ame Session des examens du
Baccalauréat.

P-au-Pee. le 5 Septembre 1969

- LE DECANAT.

ON. HOMME
pour LETERNITE
Entrée Gdea 1.50 et 2













dP A Oot g
HOMME ..







&

J he P.
OSS: CONTRE



“hl P.M
NDE TREMBLE -










Jeudi A 6h. 15 et 8 hel
LA VENGEANCE =. * 2%.
DE LA MOMIE mee
Entrée Gdes 1.00 et 2.00

Vendredi 4.6 h. 15 et 8h. 15
*ROLINE CHERIE

Dernére représentation)

Entrée Gde 060 et 1.00



De Luxe Auto Ciné.
. (DELMAB).

Jeudi a 7 h. et 9 h.
AMOURS CELEBRES
Entrée 1 dollar par voiture

Vendredi 4 7 h. et 0h.
LE GENDARME

DE ST. TROPEZ

Entrée 1 dollar par voiture

CINE PALACE



'-Jeudi & 6 h. et 8 h. 15

LE: CHEVALIER*DES SABLES
Entrée Gde 1.00

Vendredi a 6 h. et 8 h. 15
3 8 PASSEPORT

POUR L’ENFER

Entrée Gde 1 00

PARAMOUNT
Jeudi.a 6 bh, et 8 bh.
LE DERNIER JOUR
DE LA COLERE

Avec Lee Van Cliff.
Entrée Gdes 2.00 et 3.00

Vendredi 4 6 h. et 8 bh.

MON NOM EST PECOS
Entrée Gdes 2.00 et 3 00

_ CINE STADIUM:



- Jeudi (En permanence)

LES QUATRE FILS
DE KATIE ELDER
Entrée Gde 0.60

Vendredi (En permanence)
GOLDFINGER
Entrée Gde 0.60



Avis de Divorce

Conformément & la Loi du 6
Juin 1968 et sur les diligences
du sieur DIEUVEUIL .DUGUE,
propriétaire, demeufant et domi
ihe & Port au Prince, identifié
au numéro 16172-A, qui en a
donné avis a la dame ANNE -
MARIE EVE JOEL LEONARD,
dite EVE DONARD, VOfficier
do VBtat Civil de la Section
Sud de Port au Prince a opéré,
dana ses registres, la transcrip
lion dy dispositif duo jugement
de divoree, en date du 19 Juin
160, du Tribunal Civil de Port
ou Prinee, passé en force de cho
se suuverainement et définitive-
ment jugée, dont un extrait est
ainsi reproduit: ¢,,,Par ces mo-
tifs, le Tribunal, aprds en avoir
délibéré conformément & fla Loi,
‘maintient le défaut prononeé con
tre la défenderesse A la susdite
audience et pour je profit DE-
CLARE que le Jugement de Sé-
paration Corps rendu entre lea
dits époux, Je 11 Mai 1962, est
converti en JUGEMENT DE DI
VORCE; en conséquence ADMET
EV PRONON€E LE DIVORCE
DES EPOUX DIEUVEUIL DU-
GUE, la femme née ANNE-MA
RIE EVE JOEL LEONARD di-
te EVE DONARD... En foi de
quoi, la minute du présent jugo
ment est signée du Juge et du
Commis - Greffier,,.» Pour Ex-

pédition Conforme... Certifié
par: A JUMELLE, commis -
Greffier.»

P-au-Pce. le. 10 Septembre 1969














A certains jours du mois.

.
















da talesance ot vous tronveres
ignalens jee anirda pour demain.
Droit de reproduction totale ow

Cropridtd King Features Syndicate —— Hwoluaiutd
LB NOUVELLSTE>

VENDREDI 12 SEPTEMBRE 1969

21 MARS. AU 20 AVRIL CAE
LIER)s Extrayes. du trésor de
vos qualitéa celles qui convien -
Hevl aux neécessités de la jour -
née, Cos dernicres seront peut é -
tro grandes mala: on vaudront In
peine,

2t. AVRIL AU 21 MAI (TAU!

REAU): Votro sourire vous ac-
compagnera tout.le Jong de cette
journée mais vous aurez besoin
aussi. d'un {ugement sir qui vous
indique la bonne direction, & quei
point arrater telle activité.

22 MAI AU 21 JUIN (GE-
MEAUX): Evitez . l/'aggravation
main n'hésitez pas & compter sur
de bons résullats ou & demandes
icla fois du respect et des avan.,
tages pour un effort consciencicu
sement mene. Une proposition
nouvelle merite d’étre étudiée.

22 JUIN AU 28 JUILLET
(CANCER). Si vous t@tes actif
et que quelqu’un sollicite votre
nuide pour un car*urgent, essayez
de dunner ce que vous pouvez,
sans, bien entendu, épuiser vus
forcea ni négliger vos devoirs es-
sentiela.

24 JUILLET AU 23 AOUr
LION): Ii est impossible de dé-
passer régulic¢rement la perfor -
mance déja réalisée. Soufflez un
peu, améliorez vos connaissances
por In lecture. Sur fe plan du tra
vail, ayez confiance: essayez.

24 AOUT AU 23 SEPTIM -
BRE VIERGE): Evitez une ten
dance A dominer ou a étre trop







La main dans
la main

Avec des milliers d’autres, de
toutes races, de toutes nationali-
té&s et de toutes croyances, vous
qui aspfrez a plus de paix et de

compréhension, & plus de mai-
trise et de bonheur, vous pouvez
vous joindre 4 une immense or-
ganisation fraternelle, dont la
fierté est, de perpétuer, a léchel.
Je mondiale, -

Voeuvre ROSE4CROIX du pas-
86,

Voulez - vous. travailier sur
vous - méme, pour vous - méme
et pour les outres, avec pour
devise :

TOLERANCE,
COMPRENENSION,
AMOUR FRATERNEL 1

Voulez-vous acquérir la force
que donne Ja Connaissance, étu-
dier le monde qui vous entoure
et délerminer votre place exacte
dann univers ?

Si votre agpirntion est since-
re, VORDRE ROSICRUCLEN
AMORC vous conduira vers les
dinuta Jigux ot douffle’ esprit ct
vous montrern je chemin.
PROCUREZ - VOUS CE LIVRE
GRATUIT...

Une broehuro LA MAITRISE
DE LA VIE sera pour vous le
polnt de départ d’une vie nyuve!-
le. Eerlvez a: :

ORDRE ROSICRUCIEN
AMORO
56, DOMAINE DIE LA ROSE -
CROIX
66, Rue Gambetta, Villeneuve
St. GEORGES (3-&-0.)

(france)
xx xX

Loge Rousicrucienne de Port-
aa-Prince, A,M.O.RC.

La LOGE MARTINEZ DE
PASQUALLY, | organisme local
de VUrdre: Kopicrucien, AMOR,
Domame de la Rose Croix.

04, Villeneuve St. Georges,
(France)
informe ses membren que lea

réuniona ésvtériques ont heu ré-
guli¢rement chaque dimanche (le
@e. excepté) 4 9 hrea. A.M. en
son loca) habituel sig sur la route
de Delmas. Les travaux pratiques
et les réunions administratives
se tlennent le 26. Samed) de
chaque moja,

Pour toute information su:
heure d’ouverture de la Bibliotha-
que, date des initiations au
Temple, entrevup avec les offi-
ciers de la Loge, réuniona socia-
‘es, rogramme de travail, ete...

eullez adresser v ettres a:

Loge MARTINEL De

BASQUALL

P. O. Box 1088

Port-au-Prince Haiti

Avis de Divorce
Conformément A lol; il est
fait savoir qu’en exécution d’un
jugement en date du huit Juil-
jet 1969 contradictoirement rendu
par Je Tribunal civ$] de Port-au-
Prince en sen attributions -civi-
les, admettant aux torta:.de la
femme, née Marie-Elizabeth Gé-
déon, le divorce des époux Mare
Aurtle Manigat et prononcant

la dfasolution des liens — conju-.
gaux qui ont exist4é entre eux,
V'Officier de I’Etat eivil de Ja

section Sud de Port-au-Prince
le 8 Septembre 1969, procédé &
la transcription du dispositif du

sus-dit jugement dans Jes regis.’

tres: & ce destiné, aprdés l’accom
plisgement des formalités légale
préyues en la matitve, 3. -

P-au-Pce, co 10 fleptembre

1969 :
Gérard Raoul Rouzier
Michel D. Donatien Avocat

Cherehes ta section correapandant ux four da votre anniversaire

1969,



fea perépootives que voud

partielle rdéaervd,

oxigeant, sans tenixg compte do In
situation, Developpex vos ing ~
tinetsclea plus noview et vos
tés soildes.. - Y oO
ui SEPTEMBRE AU 28. OC
TOBRE (BALANCE): — Restez
fidéle Q vos objectit’s s‘ils en va
lent la’ peine mais souveucz-vous
que le plan est mauvais qui ne
jnisse place & aucune modifica-
tion. Détournez - vous: des batis-
seurs de chiiteaux cn Espagne.
24 OCTOBRE AU 22 NOVEM.
BRE (SCOKIION): Vos plans

-correspondent,-ils bien & vos ob--

jectifs uctucls ut sont-ils vrai -
ment dans vos cordes?: Avant de
commencer in journée, consultez
votre sixiéme sens, si vous le pos
sédez. \

23 NOVEMBRE AU 21 DE -
CEMBRE (SAGITTAIRE):
grands projets? N’oubliez jamais
que les plans bien miris au préa
luble et que les premiers pas
dans la réatisation sont d'une im
portance tres grande. La tradi-
tion ne doit pas vous interdire
une méthode nouvelle.

22 DECEMBRE AU 20 JAN
VIER (CAPRICORNE): Vous
vous souciez peu du rang social
mais attachez de Io valeur &
Vhonneur et aux inten‘ions. Vous
avgz raison. Concentrez - vous
sur ces dispositions et écartez le
bas matérialisme.

21 JANVIER AU 19 FE -

VRIER (VERSEAU): La jour- .

née convient aux petits problé -
mes rapidement résolus. Mats ne
négligez pas pour autant les
grands. Beile journée si vous
jouez bien votre 16le dans la par-
tie. :
+ 20 FEVRIER AU 20 MARS.
(POISSONS). Un examen minu
tieux vous conduira a un pro
gramme éventueliement fécond.
Développez ces caractérisiiques
qui plairont 4 vos supérieurs com
me & vos partenaires.

SI VOUS ETES NE AUJOUR
D'HUI: Vous avez des gofits et
des répugnances marqués et étes
intransigeant 4a leur égard. Ne
soyez pas trop entété car © vos
idées vraiment excellentes risque
rajent de perdre de leurs poids.
Vous @tes affectueux, dévoué A
votre famille. puissant dans la
défense de vag principes, pitoya-
ble aux déshérités, champions de
\n liberté de la dignité humai-
nes. Vous pouvez faire un diplo
mate de grande classe ou un émi
nent homme politique. Vous ex -
cellerez aussi en littérature. De
nombreux pottes, conférenciers
et journalistes ont été des natifs
du Signe de ja Vierge.

LES SECRETS
DE LA SANTE
REVELES .

Plusleurs personnes ont perdu d'ex
cellentes occasions dans Ja vie par-
ce qu’ellen ont toujours été en protec
a la fatlgue ct 4&4 In dépression. De
nos joura, 1 est sl facile de retrou-
ver in sannté. Wo yous sulfit de pren-
dre len capsules de SELS KRUBCHEN
pour vous sentir d’attaque et débar-
rausén de toutes douleurs ct préta a
vivre plethtement Prenez aujourd'hul

méme les capsules de SEL KRUSCHEN
ot falter lexpérience d'une santé ro-

préte a l'emploi.

la couture.



De_

TUE MEI HE

. CSO “EE,

.

5 en eed

quali 345,



Charles Feéqui
DISTRIBU TRERS..

TICES CECE:

Le Décanat de la Faculté d’/A
gronomie et de Médecine Vétéri-
naire avise Jes intéressés qu'un
concours aura lieu & la Faculté
pour le reerutement d’une fou-
velle promation de -vingt (20)
étudiants en Agronomie et mé-
decine vétérinaire,

Les inscriptions seront reques
i Damien, tous les jours ouvra-
bles, du 16 Septembre jusqu’an
lendemain de la proclamation des
résultats de la session extraor-
dinaire du Baccalauréat, de 9
heures a midi.

Les postulants seront exami-
nés sur les matiéres suivantes
du programme de l’enseignement
secondaire:

Botanique, Physique, Chimie
(minérale et organique), . zoolo-
ie, Mathématiques.

Le candidat doit présenter les
pidces suivantes:

1) Le certifieat d'études secon
daires classiques 2éme partie;

2) Liacte deo naoissance (le can
didat ne doit pas avoir plus de
vingt quatre (24 ans);

3) Un certificat de bonnes
vie et moocura visé par la police;

4) Ur certifient de santé de

MmMoOouUuVvea&t:
la premiére machine a coudre famifiate: c
la machine zigzag sans _ probleme, préte

Elle s’ouvre et se referme comme une fleur:
On rabattout simplement les volets et {a machine est

Ecrin d'accessoires logé, bien en évidence, dans le
bras supérieur de la machine.

Pied de biche polyvalent et tension universelle du fil.
Plus que 2 boutons pour effectuer pratiquement toute

De fabrication suisse, l'-elna lotus est particuliére-
ment robuste. Elle coud tous les tissus, des plus fins
aux plus epais et offre plus de 20 applications pra-
tiques — méme une boutonniére instaftanée. ~















POUR TRACTION, LIVRAISON. DE
. - LABOURAGE — ~~ -
HERSAGE, SELLONNAGE-
SARCLAGE.
EXCLUSIVITES. :

MOTEUR DIESEL BROWN
ROBUSTE — ECONOMIQUE
TRANSMISION MONOBLOQUE
DISPOSITIF EXCLUSIF «SELECTAMATIC»
BLOCAGE DE DIFFERENTIEL

CHASSIS UN}FIE
DISPONIBLE EN VERSION INDUSTRIELLE;

‘AVISE






eae

RS

o

CANNE:

Ree Oe te Fo ae)

Ree ee

7

aA

AA
2

e

Ror ae are ee)

ex.
ys





& Cie:



he

date -récente;
5) La carte. d'identité..et..deux:
photos,
La. date du. concours. sera. ft.
xé ultérieurement. :
P-au-Pee. Je 9 Septempre 1969.

LOUIS: BLANCHET |
Doyen



Utilisez Ja lotion, et le sham-
pooing. & base- de Ribocleine et
vous n’aurez. qu’un. mauvais sou-
venir de vos cheveux abimés, de
leur chute et des pellicules, Le
cuir chevolu redevient neuf com-
me celui d’un bébé Les cheveux
poussent vigoureux plus beaux
que jamais. Griice A Ja Jotion
Shampooing. a base de Riboclei-
ne. Ca merveilleux produit Capil
laire des Laboratoires de la RI-
bocleine est en vente A la phar-
macie S Geffrard, Mont-Carmel
et dans toutes Jes bonnes phar-
macies,


















- lon Vadage qui veut. que |
















acoudre:- en un tour de: main.

Ceausescu. no, cees® -pas- : ces.
temps-ci_.d/étonner: les,“ abgerva-

maintenant .que.ce.pays. commnu-
niste:-— -principalement dans l’af
faire du conflit.;7 sinesov:étique.,
che A conserver une. po-
sition de neutralité que les So-

' viétiques’ 6prouvent-: comme é--- ~
Ce .proceasus de_restalinisation

tant? une attitude inamicale, ae
; \ squi-
conque n’est pas ~.avec.-moi eat
contre mois, Male comme la
Roumanie ,maintient. en _politi-
que intérieure une ligne politi-

qui.a 6té
admettait jusqu’A présent.. géné

~ ralement que: ces manifestations
. Vindépendance ne faisaient cour

rir.au peuple roumain — ou a
son. gouvernement — ‘aucun dan-

get du cété soviétique puisque
selon toutes les apparences

ceux-cl pouvaient se-.dire..que.le

“ socialisme au gofit-de Moscou é
.,,tait préservé

Mais depuis un an, l'Europe
ntrale est le théitre de la tragé
die du peuple tchécoslovaque.
n assiste-en ce moment A une
cyniqie mise en scene qui do‘t
éparer le procés. qui sera sans
daute bientét intenté A ceux qui



REVUE DE LA PRESSE SUISSE
; he ;

RPS, Gi La Roumanle de. M..

teurs., Il y a quelques “années .



.

‘eseayarent: au..cours.
de: Prague de ‘rendre aux peu-
ples. tchéque. et: slovaque dignité

«et liberté et qui’ tentérent de. re
laticer -.ume--..6conomie _ fortement

-' &braniée..par le: systame. sovtilis-

.te en.“application ‘dans ce pays.
MM.~ Dubcek ‘et Smrkovsky. en
seront Jes malheureux héros, par

mi-d’sutres, ,

en Tchécoslovaquie suit un cours
tellement ,brutal, la. mise au pas

de la presse, I’él'mination’ des.

hommes qui participérant. de
prts -ou. de. loin. mais activement
& la tentative. du. printemps der
nier,. tout-cela a-Heu avea une
telle minutie. et.est.consommé a-
vec. un tel sang-froid que
doit foreément se. demander
quelle pént bien. &tre la signifi-
cation, des derniers actes politi-
ques du chef du parti communis
te roumain, M. Ceausescu. .
Car enfin, ses. témérités se
multiplient ces tempa-ci aA un
rythme rapide. Alors qu'une vi-
site soviétique. était. annoncée A
Bucarest, c'est le’ Président des
Etats-Unis, Richard Nixon, & la
fin d’un voyage autour-du mon
de, au lendemain de 1a- victoire
‘de ja technique-américaine au



Recettes Simples

de Cuisine Haitienne

par

NINIGHE

P

POISSONS.— Tous les ani -
maux provenant de l'eau douce.
ou salée se nomment poissons,
quwils goient crustacés “ot. mollus-
ques: terrestres comme les escar-
gots. :

Le poisson est. frais quand ii
a Voeil -vif, les ouies rouges, la
queue raide. et «bien campées, la
chair ferme. La chair est fer -
me quand elle ne garde pas l’em
preinte du doigt au toucher.

Pour écailler Je poisson Véter.
dre sur un journal posé sur lu
table le tenir par la queue et le
gratter. de la queue vers la téte
avee un couteau ou un écai)leur.
Pour les nettoyer, passer |'index
de In main. droite courbée on croc
sous les oujies pour les arrachers
en méme temps que l'estomac,
fendre le long du ventre pour en
lever le roste des intestins ct le
sang figé. Presser un citron cou-

Le Livre de Cutaine de Niniche





mathe .

pé en deux, en conserver le jus
et frotter lé corps du poisson a-
vee ces deux demis citrons sans
jug, sans presser le poisson, le ly
ver & Veau fraiche. L’égoutter.
Faire une incision en biais sur
chaque face, couper les nageojres
avec des ciseaux. Le placer dans
un récipient, Jeter les débris du
journal, se laver les maing et
continuer la préparation. Mouil-
ler de jus de citron, In place des
oujes et des intestins; introduire
dans les incisions en biais du ven
tre, dans la place des ouies sur-
tout, piment, sel et perail pilés
ensemble. Pondrer d'une poussié
jere. Mettre dessus Jes
.€n rondciles et un peu
isser mariner.

Le poisson reste ferme d
isson quand il a beaucoup
de citron et nest pas cuit A gras
bouillons.




se vend dans towles les Ubratrias






















retour Terre.— Lune, qui’ s’ame
nait dano la Capitale Roumaine
et qui y fut requ avec l’enthou-
siasme que l’on sait; ce qui ne
manqua pas (irritér beaucoup
jes chefs du Kremlin.

Ensuite on apprenait que la
Roumanie avait refusé, court et
net, de pariciper, au sein du Co
mecon. (organisation de coopé-
ration économique des pays de
‘PEst) & la création d'une sous -
division destinée A coordonner
les travaux de recherche dans
deg. domiaines. trés spéciaux de
-la Chimie, .

Troisisme témérité: les Chi-
nois, & Voccasion du 26éme an-
niversaire de la libération de la
Roymantie, adressent aux Rov-
‘mains un télégramme dans le -
quel ils agsurent que ‘lé peuple
roumain peut e¢continuer de
compter sur l'aide des Chinois
dans leur. lutte contre interven
tion et l’agression». Loreque l'on
considére le climat vindicatif
qui régne entre les deux grands
du Communisme, entre Chinois
et Soviétiques, il n’y a. aucun
doute quant & ceux qui sont vi-
sé, d’autant plus au lendemain
de intervenion, soviétique en
Tehéeoslovaquie. Ce qui doit en
core bien plus irriter les Soviets,
eest la boune place que la Pres
se Roumaine a donné & fa publi
cation de ce télégramme de féli
citations et de sympathies chi-
noises,

Enfin, tout réeemment, le gou
vernement de M. Ceausescu dé-
cide d’élever sa légation suprés
de l’Etat d‘Israel au rang d’Am
hassade Réaction de différents
pays arabes: ils rompent leurs
relations diplomatiques avec la
Roumanie. 'Si l’on considére le
fait que les pays arabes en ques
tian sont étreitement liés a 1'U
nion Soviétique, si {’on considé
re l'inimitié profonde entre Is-
rael et les pays islamiques, il ne
fait aucun doute que M. Ceauses
cu devait savoir que sa décision
concernant la représentaton rou
maine en Israel serait interpré-

tée & Moscou comme un geste a’

caractére provocatif.

En quelques semaines, c'est
benucoup, M. Ceausescu se sent-
il si fort pour braver ainsl les
principes de J’internafionalisme
socinliste ? Bien str, le dernier
Congrés du..Parti,.Je deme, a
modifig un important article des
statuts du parti communiste; a-

Avis de Divorce

Conformément di Ia Loi, il est
fait savoir qu'en exécution d’un
Jugement en date du huit Juil-
Jet 1969 contradictoirement ren-
du par je Tribunal Civil de Port
au Prince en ses attributions ci-
vilea, admettant aux torts du ma
ri le divorce des époux Edmond
Marcel dit Morfils Tervélus dit
Marcel Lorfils, la femme née
Dieudonne Bernadin, et pronon-
gant Ja dissolution des liens qui
ont existé entre eux, l’Officier
de l’Etat civil de la section Nord
de Port au Prince a, le dix-neuf
Aofit 1969, procédé & la transcrip
tion du dispositif du sus - dit
jugement dans les: registres a ce
destiné, toutes formalités légales
y afférentes ayant été préalable
ment remplies.
P-au-Pce. ce 10 Septembre 1969

Gérard-Raoul Rouzier
’ Avocat,
Michel D. Donatien
Avocat.

Péres et Méres
. de famille

N’inscrivez pas vos enfants au
hasard dans n’importe quelle E-
cole choisissez une Ecole diri-
gée par une -Institutrice diplé-
mée dont la méthode d’Enseigie
ment a déjA donné des preuves
\de succés incontestables durant
plusieurs années, |

Confiez vos enfants a 1'Insti-
tution Soeur Marie Lacienne
Florence No, 22 de la Rue Gef-
frard en face du Petit Séminai-
re Collége St. Martial.
LInstitution Sr. Marie-Lucienne
Florence, qui se recommande
par sa méthode moderne et ra-
pide dans l’Enseignement du
Frangais. et du Calcul, est diri-
gée par Mme.-Andrée William
Raymond .—qui compte 21° . ans
dans \Enseignement Primaire.

Institution Soeur Marie Iu
cienne Florence 18 ans de bons
services, 13 ans de. succés.

_ Institution Soeur Marie Ly -
cienne. Florence Kindergarten
Classes ‘Primaires en 6 ans seu-
lement:; de la 12éme ala Téme.
22:Rue Geffrard, En face du Sé-









Tous. jes. jours




du‘ printempe cours du premier voyage aller - lors’ que jusqu’é“présent le Se-

rétdire du Parti était réuni e1
crétaire du Part] était élu par le
Comité Central, sera dég les pro
chaines élections, le congréa réu
ni en séance pléniére qui I’élira.
Th est évident que s'll ost facile,
dana des situations de crise, do
faire baseuler des maforités ina
tables au sein d'un comité aussi
restreint que ne Vert le Comith
Central, da tels coups de force
sont beaucoup plus difficiles a
perpétrer au niveau d'une Assem
blée. qui compte .presque 1.500 dé
légués.

Liattitude de M. Ceausescu
ne peut non plus s’expliquer ~
comme cea fut le cas potr MM.
Dubeek et Smrkovaky — par le
soutien d'un peuple pria d’enthou
siasme sinon d’euphorie, L’his-
toire toute récente va-telle se
répéter ? Il’y a — sous le régi-
me de colonialisme moderne que
VUnion Soviétique applique en-
vers ses satellites —- des fautes
qui ne pardonnent pas On peut
actuellement, par exemple, se de
mandér comment le Gyt. tché-
coslovaque de l'année passée pou
vait jeter a la téte de l’U.R.S.S,
le projet de loi envisageant }'in-
troduction de la liberté de pres

se. Connaissant si bien leurs
.¢protecteurs>, ils auraient sans
doute pu savoir que c‘était al-
ler beaucoup trop loin, surtout’
en si peu de temps, si brusque-
ment. Pourtant les Tchécoslova-
ques eurent l’outrecuidance d’en
visager lintroduction d'une telle
loi qui eut eté admise et appli-

quée si le 21 noit n’était pas
arrivé, '
* Lattitude roumaine procés-t-

elle d’une telle témérité, -qu’on

scrait tenté de qualifier soit d’hé
roique, soit de naive ? De nom-
breux observateurs — s'accordent
pour voir dans l’attitude sovié-
tique face a la Roumanie une
fidéle répétition de ce qui se pas
sa dans les semaines qui précé-
derent l’invasion de la Tehécosle
vaque. Et leur conclusion, dans
une telle éventualité, ne sont
yuere encouraeantes.



INSERTION DEMANDER

Lettre Ouverte

A MADAME MAX ADOLPHE,
DEPUTS DE MIREBALAIS,
SUPERVISEUR-GENERAL,

DE LA VILLE DE
PORS-AU-PRINCE

ET COMMANDANT DES
VS.N. DE FORT-DIMANCHE
* P-au-Pee., le Septembre Ly6t

<«Montas par esprit do Justice
vous auriez dd citer leo nom du
Madame Max ADOLPHE dans
votre discours» ont eu A me dire,

vendredi, sur un ten de reproche,
quelques Officiers et Inspecteurs,
A ma sortie de )'Auditorium, a-
pris la cérémonie solennelle de
cléture du Séminaire — Je com
mence par leur upprendre qu’a
la fin de mon importante com-
munication sur les problimes de
contact de lVAgent Sanitaire a-
vec le Public, j’ai ey & envoyer
un cordia) merci A Madame Max
ADOLPHE, au nom de tout le
Corps Sanitaire et de tout Ie Ser
vice de la Santé Publique, a l’oc
casion de son active parti¢ipa-
tion & l’Assainissement de la Ca
pitale et de ses environs.

Mais malheureusement, vu
Yheure avancée, Monsieur Luc
FAUSTIN, Charggé de I'Informa
tion et de l’Education Sanitaire,
ne m’avait pas donné le temps
@achever ma lecture. C'est ain- |
si que mes camarades n’avaient
pas pu entendre mes paroles de
remerciements.

Chére Madame ADOLPHE,
sachez que nous tous, & |’unani-
mité, nous associons intimement
votre nom & celui du Ministre
Max ADOLPHE dans notre
grand travail de Sanitation de
la ville et de ses environs Com
me je l’ai proclamé dans ma com
munication, vous Gétes prégente
sur tous les points, pour nous
aider & maintenir la ville salu-
bre et & faire respecter les prin
cipes de l’Hygiéne Publique par
Ia population. C’est ainsi que
généreusement, syppléant Jarge-
ment & notre carence de bras et
de matériel, vous’ nous donnez,
chaque jour, un concours effi-
cient dans toutes nos branches
d’Activités Sanitaires. Et nous
tenons & vous signaler au Chef
bien-aimé de la Nation; le. Grand
Médecin. Hygiéniste, Docteur
Frangois DUVALIER comme une
de ses collaboratrices leg- plus dé -;
vouées avéc votre sympathique -
époux, Dr. Max ADOLPHE, pour

Pédification d’une Haiti plus: bel-
le, plus’ saine et plus propre.
Cordialement v6tre :. :

JOSEPH J MONTAS

Ofticier: Sanitatre:~



















NN vobre.
s tation Olive BoA portea,
MAMALHON, novel él
of ode eenfant pair I'tit
Moilerie
MAMALNON ao dletingtie

ace articles qe promtdre

et de tattles — premidron Hired
iWondlales,
Nour voter chambre a coucher,

Madame,

Vote oy Lronveres:
con vin lita, fe bonux drapa de
Ja manque «Spring Makd,

Taga, Pideany pour votre nalle

the bain

Hlender ‘Tonster Mlamilton
Roach pour votre office,
Asslottes incansablea on Mel-

Veatas bane
Uetenailen de cuisine et mille
aulbes erticles pour da décoration
tle votre mateon,
MAMAISON,
Vounw attond
Anglo Ruos
Magasin cle

votre halson
Dantes. Destouches

et VEtat Noo ay.

- AU MONDE CHIC

vst toujours disposé
Q vous guider & ses beaux
rayons dans lesquela
vous trouverez : de jolis
plastiques pour table,
rideaux pour salle de bain
AUX nuances variées avec
aineaux assortis, pyjamas
pour filletwes et garconnets
de 9 mois A 14 ans, chemises
de nuits, Kimonos
et pyjamas pour dames,
rervieltes de bain de qualité
fupérieure sans oublier
le kavon citron Valoy
eC le savon ny suc de Iaitue
Une visite stimpose a
votre inagasin qui vous traite
en privildgié

au monoe eme |
)

AU MONDE CHIC

Rue du Magasn de )’Etat
— 89 —



SS LALA SS LAID OOS

ERRATA

Dans la chronique
graphique d‘hier
Jcan- Claude
lire:

page |, colonne 5,
lines, «des
voients;

page 4,

cinémato-
présentée par
Charles, veuillez

Ive et 18e
personnages qui
colonne 3, 3e ligne,
edes recits illustréss;
pare |, colonne 4,
>par amour pour le cinémasx;
page 4) colonne 3, 2le Nene.
sVecole buissonnivres

4e ligne,

CAPITOL

eat fier de présenter

Vendredi 19 et Samedi

20 Septembre 1969, a Goh
et KoA 3a

GUY DU ROSIER

ele

len

reutile puissant Pilaitis

xen refentisnant triow
CORNEGII HALL,

rom

vl pre
phe it

Woatees peetent aree na’

de TArt Haitien
a Uétranger,

Peer gypee

NOE
le

Lew billets aux pric
how et 4.00 Ltollara aont
en vente a non guichota,

pour de A oh 30 AM,

( hewre PLM,

chagie

at

)
)
)
)
)
)
thaude ef prenante
Noe foun au rendez-vaur
de Couey, le preatigiour
,



Encore du nouveau
au College

Max Pénette
Apres in premiere erie d'hs-
nninensa ad Admission Jen 26, 2)

ZX Aodt) Ju Direchion duo Calleye

Max Cenette ao tren vouluo necep
fer Vorjnaiser de pouvelled €
preuves qui ope deroulerant les
fumed Po et mardi) £6) Septembre
prechiaies Centre 2 ho et 6 hy pean)

Mn ontre

ny) A purty dt. mois d'Octobre
fonetionnera entre 4 ho et 7 b
un Cours Tiarlique d' Anglais;

Ye A tous des nivenux de clas
ees, seront dispensées dew Tegan
de Motheniatratiees Modernes

magdalo, |

nee
faur

AT
quallté

‘ sporadique et cette féve. n'a. pas

LE. PRIX DES.
HARICOTS

LES CONSOMMATRURS |
ATTHNDAN' iA ee
PROCHAINE RECOLTE

hoa prix de venté dea hiarledus
ou pie rougea = qull conalitudnt



Booey

la baga’ ode votre allmentition
quot diene, dans len ville
comme dita les campigien, a
la CapiGate — conime dana lon

chefadieux de nos départements
géographiquea ---— continent a
Monter, au grand prdjudies de
hoa familles, prinolpalomont doa
petiten bourses,

De deux yourdes solute
quinge, Woy aun trimestre, le
vrix dela grande anarmite de

cinq Livres eat monta oA trofa
ourdes, A trols gourdes vingt-
cing et 0 trols gourdes cinquante
pour natteindre -quatre gourdes,
cos joursci, dans Jes divers
muarehés de tn Caplitale, Le prix
de la petite marmite d'une lvre
est A Pavenant.

apres nes rensbiygnenrents,
rythme deo la production de
(eve basique one suivrait
pas consommation, — d'autant
plus que les iles voisings en
prennent d'Haiti de temps 4
autre ef en quantités apprécia-
bles. Lu production” de ¢pois
Congo> revét “un carac re

le
cette
la

la faculté d’étre conservée
longtemps que les haricots
pois rougvs.

Nous noe doutons. pas que le
Département de lAgriculture a

aussi
ou

du envisager Iles moyens _ de
fournir des semences — sélection-
nées aux producteurs du Nord

et du Sud, du Plateau Central
et duo Nord-Ouest qui en
manqueraicnt. Dans )’Artibonite,
il serait possible, nous affirment
des genr qui se disent connais-
seurs, d'obtenir trois ou quatre
récoltes par an, en profitant de
Veau d'irrigation qu‘on y a en
abondance toute l'année.

Ein Plaine du Cul de Sac, les
plantations de haricots pourraient
constituer une culture rentable
pour les agriculteurs des coopé-
ratives olimentées par les puits
forés” par Vaide Allemande,
pourva que des samences soient
octroyées & ces” organisations
conimunautaires ee, sur la
base du remboursement, en
nature.

L’on nous signale qu’en
Nuvembre, les prix de vente des
haricots oti pois rouges enregis-
treront de notables réductions
par suite de la récolte habituelle

elt cette saison, s‘il n’y a pas
de sécheresse.
Un de nos abonnés nous a

{on rencontrerait
actuellement des stocks appré-
ciables de haricots de toutes
sortes, notamment des variétés
dites «beurre et rouges, dans
ja Grand’ Anse et que les diffi-
cultés des moyens de transport
empécheraient de les fuire
parvenir & Ja Capitale. Les
changements des «motor boats»
sont si importants parfois que
ces navires sont obligés de
laisser sur le wharf de Jérémie
une partie de leur cargaison de
provisions alimentaires.

informé que



Notre Carnet

Notre collaborateur Raymond
Beaulieu et sa distinguée épougs?

née Marie Vherese Delbaud ont
eu mardi de cette semaine i 7h
SO leur cinguiéme gargon — qu’ils
ont prénomme Yves, .
(Sheureux evenement ext oar.
ven Pifopitat Pranguis de cetie
ville. La mere et Venfant se poo
tent bien. Nous formons de:
voeux de cromsnnee rapide pour

le poupon et nous adressons tou-
tes nos flicilations aux heureux
parents.



Non Impedias ...
(SUITE)
ten détails sur ce programme qui
déja contient de telles: promesses.
Disons auasi que ce RECITAL
unique en son genre oust offert
pour nider au développement des
eeuvres sociales duo MOUVE.
MENT NOKLISTE TAITIEN
Nous allong appliuudir, soir
ht, da benulé soug toutes sea
formes Ventraide mutuele, la
yenérow te, Vart de notre pays
Une rencontre — exeeptionneile
que nul ne veudra manquer,

ce



Pharmacies assurant
le service cette nuit.

Jeudi TL Septembre 1069
VITAL HERNE
Rue Pavéc
SACRE CORED
Lalue





no-Dactylo-Comptabilité)
nismes privés.

vants:
ay Sténographie
hb) Sténographie
» Dnetylographie
“ " Secretarial
ey Secrétariat
"y Comptabilité
and Accounting)
Arithmétique






Ww Commercela¢

année d’Expertise

année
sauf

triels) — 2éme
Inscriptions:

ses
de St. Marc, des Cnayes,

ASSUREZ VOTRE AVENIR

Inserivez-vous
‘merce
habilitée
diplémea que ceux
des Etats-Unis et du Canada qui
Vont apgréée.

Cet avantage, tres apprécié par
reux qui
eulvre
donne & tous la garantie d'un en
selgnement de classe internatio -
nale. ,

Au cours de Yexercice 1968 ‘969
ment distinguée dana les Ex mens Officiels de Sténo-Dacty -
lo de VEducation Nationale et dans les divers Concours (Sté
or anisés par les Banques et les Or

{’feole de Commerce JU [EN CRAAN offre les cours sui

Frangaise Gregg
Anglaise, Greg
Bilingue-4 a cavaux

Oftice Practice (anglais)
Commercial (francais)
Américaine (Twentieth Century Hook hee wing

4) Accounting Principles (Conptabilité
comptable

1) Cost Accounting (Compt bilité des prix de revient indus-
dexpertise.

samedt et dimanche & VEcole de Com -
‘merce JULIEN CRAAN, Avenue Christophe et rue 6, ou A
annexes du Cap-Haitien de Port de Paix,
et de Jérémie.







a Ecole
JULIEN CRAAN qui cst
a décerner jes memes
des [nstituts

de Gom







ont Vintention
leurs dtudes at

de pour-
étranger







VEcole s'est particulicre -











@ Application et Gor-

















(Systeme U.S.A.)

rationnelle) tere








des Gonaives,

techniqne A sea joucure, Js vaio

eront HALT. Ce technlaléh a dé
montré ned edpacltén at non ind
rite oat acrand d'avolr élava oun
football modesto of anne yrandea
Tesnourets A gy niveau,

x xX xX

LA LISTE DIS 28...

Conformément aux reyglamante
de da FERPA sur la compétition
mondiale, ‘chaque Ansoclution
doit notifier A Vautre qui lour
ost opposde une Hates dau mola
vingt deux membros desquols se-
ra ttrd le onze eb los rempla-
cants évontueln, Par cilble, la
Pédération du Satvador. n -noti-
flé hier les noms de sea équi-
plera: Gualberto Fernandez, Jos
ge Suarez, Roberto. Rivas, Sal-
vador Marjona, Julio Cesar Me
jin, Guillermo Castro, Saturnino
Osorio, Mauricio Manzano, Jose
Antonio Quintanilla, Salvador
Flamengo, Jorge Buearo, Jorge
Vasquez, Sergio Do Jesus Men-
dez, Juan Ramon Martinez, Ma-
rio Monge, Elmer Acevedo, Mau
ricio,. Rodriguez, . Jorge Lievano,

oe ‘Vomas Pineda, .Wilfrido Penate, °
Fauso Torres, Mario Hugo: Men —

dez Ln direction technique est
assurce par Mr. Gregorio Bun-
dio dont nous parlons plus haut.

ARRIVEE DU CAPITAINE
LEGROS,.—

Nous sommes en mesure d’an
noncer l'arrivée du Capitaine
de la Sélection nationale, Clau-
del LEGROS qui Ilaissera Paris
dimanche matin. I] sera i la Ca
piale lundi au plas tard,

xxx
LES SPORTS
EN COUPE DU MONDE
DE FOOTBALL
OSLO (AFP)

En match comptant pour les
éliminatotres (groupe WV) du
championnat du monde de
football au Mexique Me 1970, la

France «a battu, mercredi soir A
Oslo, devant 25.000 spectateurs,
la Norvege par 3 buts a un. Les
buts ont été marqués par
Herverevelli ((8éme 48e et T6e)
pour les francais et par Olsen
(90e) pour les norvégiens.
xxx

CHAMPIONNAT DU MONDE:
CLASSEMENT DU GROUPE

CINQ

PARIS (AFP)

A Vissue de la rencontre Norvé
ge-Franece, qui s’est terminée
sur Ie score de 8/1 en faveur de
la France, le classement du
groupe 5 qualificatif pour le
championnat du) monde de
football (au Mexique en 1970)
s’établit comme suit -:

1) Suéde deux matches, 4
points

2) France deux matches; 2
points

3) Norvege quatre matches, 2

points.
Matches restant a jouer
Suéde - France le 15 octobre.

France - Suede le ler novem-
bre.
xxx
LE MATCH NUL IRLANDE

DU NORD URSS
BELFAST (AFP)

Malygré les cris d'encourarement
de quelque 85.000 spectateurs,
Vequipe d‘Irlande du nord n'a
pas réussi i prendre, ce soir, au
Windsor Purk de Belfast, la-
vantage sur celle d’ULRS.S. be
mateh, qui eomptait pour la
coupe daomonde, s'est termine
par un score de 0 a 0.

Les irlandais du nord auront,
pourtant, tiré une legon de cette
premitre confrontation. Le 29
octobre prochain, lorsqu’ils ge
retrouveront face aux soviett
ques pour Je match retour 4
Moscou, ils se souviendront de
In qualité de In défense opporée,





co ndly, par, lemesovietlqued aux
vag attdqunn : iehanidia!por.

XX x ;
KRTOILE ROUGE DE
DELGRADIE -— FO. SANTOS
Beg '

HELGRADI (AFP)
En match amlen) intecnational

“de feothall, UEtolle Rouge de
Rolgrade oa fait. mateh nul u-8
aves’ Véquipe brésiienne du
F.C, Santos. A ln mi-tempa, le

score Qtalt de 3-1 on favour dots
Jousurs brésiliens.

Le ‘match * s'est déroulé — on
présence denviron 70.000 specta
tours, ifs ‘

AK

geet

MILAN (AFP)... ‘

En match aller comptant ‘pour’

‘le ler tour de la coupe d'Europe
dea clubs, L’A. C. Milan ao battu
L’Avenir Eggen, champion du
Luxembourg par 6-0 (mii-temps
1-0),

Les buts ont été marqués par

Prati (15eme et 68eme) Rivera
. ¢ 60ame ) .Rognoni. ( 61éme),
“Combin (80eme).° " a :

xX XX

EN COUPE D’EUROPE DES
VILLES DE FOIRES

En match-aller du premier
tour‘de ta coupe d'Europe des
villes de Foires, le club. helge
d'Anderlecht a battu les Islan-
dais Reyjavik par.six huts #
zéro (mi>temps 6/0).

S MARANA LICH WAM ICV?

ECONOMISEZ
1 DOLLAR

SUR CHAQUE DISQUE

Pour cela, achetez
tous vos disques
a la Continental osdoeecenateneecet

Funérailles du
Dr Louis Kénol

Ce matin, 4 8h, ont été chan
tées en l’Eglise paroissiale de
St. Mare les funérailles du re-
gretté Dr. LOUIS KENOL, décé
dé vendredi dernier, a l’age de
79 ans.

‘Toutes les maisons de com-
merce avaient fermé ce matin &
St. Marce ainsi que les bureaux
publics, et Vhépital St. Nicolas
afin de faire des obséques
grandioses au dentiste, constam
ment fidéle & sa ville natale.

Issy d’une des plus ancien-
nes familles du Bas - Artibonite,
le Dr. Kénol avait délibérément
choisi depuis un demi-sitcle sa
cité d’origine pour y pratiquer
la chirurgie dentaire, refusant a
maintes reprises de s’installer a

Port-au-Prince ou a New-York.
Tl est mort subitement, en
plein travail, frappé par une

attaque eardiaque, emportant a-
vee lui le respect, la venération
et les regrets de toute In popula

tion duo Bas - Artibonite, car
son rayonnement — s'’élendait a

Linneourt, au Pont - Sondé, aux
Verrettes, 4 la Petite Riviere de
UArtibonite, a la Chapelle, a
Dessalines, a Desdunes et au
Pont de Estéere

Nous adressons nos. sincéres
condoléances & ga veuve, & ses
enfants et petits enfants, notam

ment aux. Epoux Henri Kénol
(Ricot), ih ses neveux et nidees,
ainsi qu’ tous ceux qui pleu-
rent cette disparition.




Onne aviona: éuyptione onledté..
abattud cai col den:

eé le porto-parald niflitatre: inraé

Ilon. -
Lie combat de Joudl a 66 ln
blue rrands batallle aérignne

ul ao dolt dAroulée aus doasus
du Canal do Buex depula dn
yuwerre dan aly jours.

Low dgyptions, a déclaré le por,
to-parolo;ont” perdu “sept -chaa-
seure Migs 245 trot, Sukhol 7" ‘et:
1 Mig 7 :

ongage- ;
“nents aérions de Joudl.1w annon








Coa M, Gbeurd Léger,

Agent
eo dlauidirances, ‘ost rentré mardi
rolr on compagnie de pa gra:
eube dpouso née | Annw-Marlo
eMmose> Daoun, de aa ravis-
nanto fille Sabrina et de son fils
Dimited,
oo. Mmo “Toaqueling Exuiné

“Do leur c6té, len isradiiens an .

noncent quilln , "ont perdu ‘un 4-
vion, dont Te” pilote: ‘p sauté on
parachute on territofteégyptien,
et quils often _quatte -blessés,
dont trois ‘griévement, Bu cours
du bombnrdemont. “éeyptien.’
D'autre ‘part, le: porte parole ©
israélien a‘ annoneé:-que Jes posi-.



tions ‘égyptiennes™ ont™ été pilon- “

nées nu’ ;cours dés pombarde- .
ments deâ„¢ jeudi.
xxx OF
ARRESTATION:. DE TROIS. /
HOMMES SOUPGONNES.. Haye
DE TENTATIVE ~ LP
D’ASSASSINAT \ _
Fayette (Mississipi) AFP — ,
Trois hommes soupconnés: d’a
voir fomenté.un complot en vue
d'assassiner M:,- Chayles Evers,
premier Maire. “de race noire. de



* Donavan.*

\ Th a 6té. age

Kavanacht, Professour A Kiaan-
wan, Congo oat rentrée = mardi
avec na fille Gian.

ve M, Wamond Petit, Complta- .

ble haition, est renteé mardi’ soir
de - ‘Kingston od il a été passer
“quelques jours: avec sa fille qui

xxx’ :

a 6pousé oun jamaicain,
Liindustriel Franck Lareo
et ea femme née Chéslier se
‘sont .ambarqués hier tin sur
ie free d@’Air. France pout se_ren-
“Miami et & New York.
a xxx :
oa Le jeune Bernard Mathon,
filg-'de l'ingénieur et Mme Paul
_*:Mathon ‘est parti mercredi matin
“par Te, Vol d@’Air France.
seemnard a choisi-d’aller étudier
e génie a Columbia University,
Nee ‘York. .
éa Vabro-

‘port Troma’ Duvalier : par .

parents, par. ses soeurs . Domi:
nique et Isabelle, par ses amie,
Miles Evelyn Etienne,, Michaelle

Agcompa:

Fayette ville’ de 1.600 habitants Auguste et Billy Phipps.

du Mississipi, ont été arrétés et

incareérés -mereredi.

Mardi, M. Evers avait regu
un coup de téléphone anonyme
lavertissant qu’on voulait le

tuer” et donnant le signalement
d'une’ voiture occupée par les
hommes qui auraient été enga-
géa pour le tuer La police qui a
aperga dans la soirée la voiture
passer devant le bureau du
Maire ct en u arrété le conduc-
teur, Dale Walton, 44 ans, an-
cien Sorcier impérial de cheva-
lier -de la forét verte, branche
locale du Ku Klu Klan. Il y a-
vait dans la voiture trois fusila,
une carabine et un révolver. M.
Dalton a refusé de fournir des
explicuions it ce sujet,

STINGRAY<>

~100% étanche jusqu'a 200 m
de profondeur

+ automatique, avee calendrier

— ‘garantie et réseau d’entretien
dans le monde entier

Cie eee eA eee

ROAMER WATCH CO.S.A.
CAA CLOLe av ieee ten



R. H, CARLSTROEM
Agent Officiel

AU PARAMOUNT

Dimanche 14 Septembre 1969, @ 5 Hres — 7 Hres.et 9 Hres



La chorégraphie la plus impressionnante du Tir & précision.
Entrée Gdes 3.00 et 5.00

xxx

.. Gérard Daguillard et | sa
femme sont rentrés hier ‘de
New York avec leur fils’ Ed-
mond. Ils viennent de passer

trois semaines dans la Grande
Ville. .

xxx
Le Professeur Marc Jeudy
est rentré hier du Congo avec
sa femme Arlette et ses nfants
Leslie- James et Jean- Mare.
Mare nous dit . qu’il ne compte
pas retourner en Afrique.
xxx
. Mme Gérard Nicolas est
rentrée hier“ venant de New
York. Elle a débarqué du Vol
de la TCA,
xxx
. Jean-Claude Timmer a pris

a
SURPRISE A WASHINGTON

WASHINGTON (AFP)

Etonnement profond dans les
milieux officiels “américains lors
que les agences de presse ont an-
noncé que M. Alexis Kossygui-
ne et M. Chou-En-Lai s’étaient
rencontrés jeudi a Pékin.

L’OEIL

(SUITE)

L'auteur
Swit :

«Curieux objets en pierres se
coniposant d'une base, dion fit
cylindrique et d'une téte en for-
me de champignon.

La base peut-étre ronde, car-
rée ow rectangulaire, a de sone
plat ow tripode; le St est quel.
que fois lisse, quelque fois orné
dune représentation anthropo-

morphe ow zoomorphe; lu téte du
champignon eat toujours lisse,

les définit comme

Ce type dob jets poursiit-il,
fren répandu dans lea hates ter
res 86 trouve CHa guar le VveEer-
sant Pacifique ou nen conneit ni
Vusage ni la signification. Cer-
tains chercheurs pensent queils
sont en rapport avec dea chum-
pignons halluctnogdnea utilisés ci
dex fins cultwrelles.

La plupart des pierrex cham-
pignong sont attribudes a USpo-
quo pré-classiquwe, dour cepen-

dant ont été trouvéea pendant les
fouilen de Mexico ¥V isjo, site
post-clarsique du XVe aidele.

fl da lumisre de la découverte
dea Artistes de la Nouvolle Heo
le Haitienne @Art, noe pout-on
pda avancer aussi quo les pier-
rod champignons ont servi ar
Mayas conume moules et, comune
aupport pour la décoration dex
vases,

De plus, otles expliquent pour
quot @ la différence de nos vna-
#04 pre- -colombions, qui ae sont
orner qua la partie supérieure,
ceus des Mayas ont toute la par-
tio extérieure travaillée.

Lartiste Maya faisail. reposer
son vase renveraéd sur la pleric
champignon, celie-ci tonchant
lora le fond de la piéce.

Le décorateur avait ainsi
possibilités de la tourner — aui-
rant son ben vouloir ce gui he
permettait Werner avec aisance
la partie exterieure du vase, voi
re la base.

Sil ew serait ainsi, cette dé-
couverte aurait une répercusstos
au dela de noa frontiéres.

Dantre part, en dehors de cet
te découverte pour l'époque pre-
colombienne, ces chercheurs tow
Joura @ la besogne, mottent — er
veruvre toute une théorie éducat:
ve vraiment ratiounelle ad parti
de Vart pour les classes materne!
les,

Toujowrs dans le but d’étre ute
lea a la collectivité, ile ont prépa
ré pour legs éléves, lea étitdiants
et le grand public une grotte in-
dienne (présentation naturcile)
avec leg objets retrouvés a la Go
nave lors de leur visite Pannée
darnidre.

ue

lex

Creat extraordinaire, une grot
te reproduita dana sa forme ort
winelle, @ Lalue; aw Poto-Mitan,
vous attend, La présence de lin-
dien se senti-eb ohkaque piéce cst
plus que vivante,

Cette invention gui est un des
détours de Vesprit de ces artistes
juatifie que Var teat le conrmence
ment de kout..

La. Nowvelle Ecole Hailecsme
Art, dont les démarches ne font
awarrondir nos. conguéter scienti
fiques, mérite toute notre atton-
tion, notre aide morale et écono-

mique.
DA

(1) Arts Mayas du Guatémale
Grand Palais, Miniatére d’Etat
Affaires Culturelles, Réunion des
Mnsées Nationauc.

Paris, Juin - Septembre 1968
LXERV.

— '



| ~ AU FIL DES JOU!

©

BOsOOO 8

(SUTTE)
le Vol d'Air France hier matin
pour relourner A New York, i

nous dit qu'il était revenu ‘pour

dos vacances ot qu'il va ropren-

dro wes Gtuden en Hunlness Ad-

ministration A New York.
xxx

.. Bob Lemolne, Asalstant
Directeur do Radio Haiti a été
touch6 ss au-delA das toute
oxprossion par oun gaste de
Guy du Roster. /

Cette brillante étoile haitien-
no de la chanson qui se produira
ici - Je vendredi de Ju semaing
prochaine, a tenu, pour marquer
son appréciation du remarquable
travail que fait Bob, A identifier
Vémission Plaisir du Microssfl-
lon présentée chaque soir " de
7 & 8 heures par cet excellent
annonceur et a inviter tous les
haitions Canada a ja suivre.

Bob vi de recevoir enregis-
trée sur bande magnétique cette
recommandation de son program
me faite par Guy du Rosier,

xXx xX

DIVERS

«Le Dr. Victor Bertin, vété-
rinaire de la Mission Technique
francaise prés de Damien est ren
tré ce matin venant de Paris ou
il a été passer deux mois de va-
cances.

Il sera rejoint ici sour peu
* par esa charmante femme Suzan-
ne qui lavait accompagné dans
ee voyage. .

Le Dr.
aceueilli

Victor Bertin
par Mme Gigi
xxx

Le jeune Jean-Claude Gior-
danni est rentré de New York
ce matin en compagnie de sna
mére Mme Alexandre Calixte.
xxx

an été
Mulet.

; Mile Brigitte Wegener, Pro-
fesseur a Groniengen, Allema-
fne, est arrivée a Port-au-Prince

ce matin. Elle a pris logement
& VHotel Park od elle passe
trois jours.

: x XX

. ‘Le INDIAN SHOP de nos
amis, Lieutenant et Mme Philip-
pe Elie fait un bel étalage de
ses utiles et admirables articles
& In Rue Dantes Destouches, en
face de TABOU FLEURS.

XXX

Mme Arnil Prosper a pris
Vavion ce matin avec Yves Roux
qui va au Collége et ta jolie
Mong: qui est allée en vacances
a New York.



* enfants étaient

“eg Ss nhc relent cor hth.

“Salle a bts waluée WN Vaéroport
par dea membres de sa famille

et dew amis,
xxx

\
QUAND ANTHONY-
HENJAMIN BT DAVID

»

ARY SEITZ CELEBRENT

LEUR ANNIVERSAIRE

Le 6 Septembre
premier anniversaire
de.
file de

je
nalasance
second
amis, M. Alvin
Propriétaire du Grand |
Oloffson et sa charmante fe
née Sue Laury.

marquait.

de

David Ary Seite,
nos excellents
Abraham Seits,

1btel
mime

Et le 9 ramenait celui de son

fréra_ uiné Anthony Benj
qui comptait ses deux ans.
Et hier 10 Septembre,.

et Sue ‘Seitz avaient

amin

Al

réuni,

autour’ de Tony et de David des

Mare
Carlos

enfants tels que

Golding, Brehanu,
Maric Mictlle Cox,
Mike Pierre: “Comme tous
avec leurs
rents, cette féte d'enfants
nait vite dans - les magnif

Chris

Robert

et
et
ces
pa-
deve-
iques

appartements d‘Al et de Sue
Seitz, une grande bamboche
pour de grandes personnes,
parmi lesquejles Jerry Stringer,
Howard et Rozalind Schneid,
Algn et Mary Cox, Wally et
Wi Pierre, ete. :

Tous nos voeux a Tony et A
“David.

XXX

CBR QUE SERA LACE ALLADE
YVUN PISTOLERO
du Ciné Paramount

On a beaucoup parlé de

«Djangos, de «Le Temps du Massa
cres, de ¢Un Révolver pour: Rin

yzor et de tant d'autres, ma

parlera davantaye de BALL

is on

ADE

D'UN PISTOLERO que PARA-

MOUNT passera dimanche.

Ce film est comme ceux
ecdemment cités un
made in Italy»

pre-

«Western
avec les formi-

dables Antoni Ghidra et Angelo

Infanti, deux nouvelles
lations du cinéma dtalien.

rove.

C'est un film en Eastmancolor

ultrascope distribue
REUF.
Les placards que l'on voit

par

MAR-

dans

leg rues pour présenter BALLA-

DE D'UN PISTOLERO

disent

que <“est un film a vous couper
le souffle. Mais cette expression

rend

ne toujours pas
Taction qui constitue la
de cette sensationnelle

toute
trame

pro-

duction cinématographique.



AU REX THEATRE

Dimanche 14 Septembre, a 5 Hres,

7 Hres et “ Hres

Un drame émouvant.





L’AVOCAT DU DIABLE 0U
L'AFFAIRE NINA B...

Aveo PIERRE BRASSEUR

ENTRED DAO oor A

Gide

AUDITORIUM INSTITUT
FRANCAIS

Vendredi 12 Septembre a 7 Heures duo soir

Nouvelle représentation de

LES CINQ CHERiIS

comédie en 3 actes de Mona Gueérin

Les cartes gont en vente dés maintenant a |'Ecole
Au Galop et 4 la Maison Ernest Simon. Entrée $ 1.uu

Samedi 6 Septembre .

Grand Bal avec les Shleu Shileu.
. Admission $ 2.00 Dollars

On



QOOMOOOOOOOOOOOOOOOOOOO GEE

Le Rond Point Night Clubs

GQOOOOOOLS

©)

1O0O000000000009000000000

AU CAPITOL

Du Jeudi 11 au Samedi 13 Septembre 1969













a6 Hres et

8 Hres 30

TONY ROME
EST DANGEREUX

Avec : Frank Sinatra et Sue Lyon.

Entrée Gdes 2.50 et 4.00