Citation
Le Nouvelliste

Material Information

Title:
Le Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Place of Publication:
Port-au-Prince
Publisher:
[s.n.]
Publication Date:
Copyright Date:
1963
Frequency:
Daily (except Sunday)
daily
normalized irregular
Language:
French
Physical Description:
v. : ill. ;

Subjects

Subjects / Keywords:
Newspapers -- Haiti ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti) ( lcsh )
Genre:
newspaper ( sobekcm )
newspaper ( marcgt )
Spatial Coverage:
Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince

Notes

Dates or Sequential Designation:
Began publication in May 1896.
General Note:
"Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
ACN6482 ( NOTIS )
0012544054 ( OCLC )
000471641 ( AlephBibNum )
12544054 ( OCLC )

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text






“tation une incontestable |

-‘fréere «Le



No 27,840



QUOTIDIEN

LE PLUS ANCIEN D'’HAITI
FONDE BN 1896 tsi



', Directeur - Administrateur :
MAX CHAUVET







Dans “les Memoires d'un

leader du Tiers Monde”

ltimportant ouvrnge ae Ss. E.
Je Président Duvalier «Les Me-
moires d’un Leader du Tiers-Moin
de> a comme nous lavyons souli-
ené dans notre article de présen
valeur
historique. Le Président 4 Vie de
la République, document & l’ap-
pui a présenté des faits, des
témoignages significatits: sur ne
tumment les événemenis de 1965,
sur les déheates néwociations u-
vee le Saint - Si¢ge qui ont a-
bouti a fa création G’nne hiérar
chie catholique nationale.

Par ailleurs, a propos de la
visite en Haiti de VEmpereur



Hailé Sélassicé, le Président Du-
valier a rappeld.
garde dc jeunes intellectuelb des
années 30, surtout de ceux qui
appartenaient aux greupes de
sPAssaut> et de «l’Action Natic
nale.>

A ce sujct, notre excellent cot
Matiny, soulignant
que «leur prise de position énei
gique contre Vagression de VTt.

eRe

«Les Cahiers du
CHISS> .

La revue haitienne de Sciences
Sociales «Les Cahiers du CHISS>_
vient de livrer son tdition de
Mai (No 4.).:Au somiaaire, nous
relevons trois intéicssantes étu-
des, deux d’Hubert de Ronceray:
«Le Changement social uans ley
familles haitiennes Familles
urbaines» (lere Partie) et «lLa-
Hiérarchie des oveupalions = en
Haiti»; la troisieme, de Jean Ca
simir est consacrée & «La théo-
rie des péles de développement et
-on application aux pays sous-de
veloppés». Une chronique id»
Jean Uparnier et Daniella Dev-
sin, des notes sur les activités du -
CHISS complétent’ ce numéro as
sez volumincux. «Les Cahiers du
Chiss> contribuent 4 «expliquer
la structure et le fonctionnement
de notre société.» '

Nous recominandous “ia lecture
de ces études, en félicitant no-
tre ami Hubert De Ronceray et
toute Péquipe du CHISS de cet
effort magnifique en vue de nous
donner «un instrument utile d’in
formation, | une “documentation
exacte et vivante sar la réalité
netuelles.

gneaud alors tres

lie fasvite fait alors tourner
au tragique pour eux, rapporte
les faits suivants qui constituent
un bel hommage pour linterven-
tion de Yeu Ernest G. Chauvet
et Frédéric Duvigneaud. «Le Ma
tine écrit :

Celui qui ethit responsable de
la liste du groupe de tASSAUT
fut alerté par feu Je prand con
Svere Ernest Chauvet, directeur
du Nouvelliste qui-stenait son in-
formation de feu Fréderic Devi
influent au.
pres de Vincent. Une copie du
manifeste fut soumise ua Duvi-
rneaud qui ne trouvant rien a a-
jouter, ni a retrancher tcllemens
il répondait a la tradition cheva
leresque de Vhaitien, Vapporta
au Palais National peur étre la
par le Chef de l’Etat...

Les politiciens et centreres, in
dicateurs, espions et agents pro-
vocateurs, plusieurs sont morcs
mais d’autres survivent encore 2
leurs méfaits déchantérent, leurs

munoeuvres ayant pitetsement
échoué...
Nous tenions & reétabiln les

faits en faveur de bk. Chauver =!
Vrédérig Duvigneaud. C'est gra
ce a eux quinstruit duo carat.
re xéel de Paction de VPactuel
Président a Vie d’HHaiti le
Duvalier, Lorimer Denis, Blan:
chet, Piquion, Lubin et tous cou:
dont Jes noms sont cilés et ne
sont pas cités ici nous ne fame.
pas inquittés, persécutes et conve

ae

. qués soit au pureau des recher

ches criminelles soit au Far quet
da Tribunal civil pour interress
toire ct le restes,



PARIS (AFP) f

La désignation de M. Chaban
Delmas, Président de l’Assem-
blée Nationale, comme futur Pre
anier Ministre de M. Georges
Pompidou a été annoneée oitt-
cieusement a certains déy respon
sables de la majorité gaulliste ap
prend-on de bonne*souree. Cette
confirmation, de la bovehe me-
me du nouveau Président de [a
République, trois jours, apres Ve
jection présidentielle, est la seu
le certitude en ce qui concerng la
formation en cours au Gowen.
nement.

Il semble tvutefois,
on également de bonne
que te mainticn de M. 3}



apprend-
source,
ichel De



hré au poste de Ministre des Af,

faires Etrangeres quwil occupe
depuis prés Wan dr puisse epale
ment étre considé*s camme pre
bable.

Lse entretiens qui s’y sont dé-
roules au cuurs des aeux der-
niers jours a Vinitialive du Pré
sident - élu et de M. Chaban-Del



La désignation
. ~ de Chaban - Delmas

uement Je plus important) Sans
fue ces difticultés puiksent ctre
ssimilées & une crise politique,
Alles sont suffisamment sérieu-
Ses pour. que les nouveaux res-
ponsables de la politique frangai
se observent une prudence parti
culiére dans leur démarche et le
mutisme le plus total sur leurs
choix éventuels.

C’est ainsi notamment qu'ii est
impossible d’obtenir ‘ia moindre
précision sur Jes rumeurs’ qui
cireulent A propos d’une reserve
qu’aurait marquée lyneien Pré-
sident du Conseil Antoine Pinay
vis & vis de Voffre qui tui au
été faite de prendre la responsa
bilité du Ministére des Finances.
C’est ainsi également que les spe
culations vont bon train A pro-
pos de l’Education Nationale et
du maintien ou non a ce poste
de M. Edgard Faure. Ce muain-
lien de Vancier Préside.: Radi-
eal Socialiste a ce poste-cié de
PExécutif est notamment sugee
ré aujourd’hui, pour des raisons
de dosage politique par l’Hidito-



mas ont été, dus deux cdtés, en , rialiste du Journal LE MONDE
tourés de la plus grande diseré $ qui estime qu’il maintiendrait u-

tion, Ce silence, volontairemen!
observé avant la promametion of
fieielle des resaitary ae Véleetion,
se facilite pas ia taéehe, des mi

fieux politiques. ‘
Coux-er cunt teujours convain-
cus que ii formation de In nou-
xelle équipe gouvernemeéntale sv
heurte a des difficultés liées a
ta volonté du Président élu d-
muinteniy Péquilibre politique er
ire les formations qui Vont sou-
tenu dans sa campagne et les
tendances qui existent au sein du
groupe gaulliste et continue so
soutien Ie plus actif et numéri
é



Antennes Latino-Américaines

-ar Raymond BEAULIEU

Pour Vinformation de lepinion
publique haitienne, et plus par-
ticuliérement pour les encoura-
geants lecteurs de ce Journal qui
assume avec prestige, le Décanat
de la presse nationale, nous re-
prenons notre chronique sur
Vactualité latino américaine. Com-
me autrefois, nous prétendons

porter de fagon éclectique A la
connaissance des uns et des
autres, les faits essentiels a

partir desquels l’ Amérique Latine
est embravée, Mitinéraire histori-



LE olution du Monde

Communiste
Aprés la Conférence de Moscou

(De Jean RAFFAELLI)
MOSCOU CAFP)
ae;

Un net virage a été prix par
le mende communiste au cours
des, assises tenues & Moscou du
4h au ii Juin: pour ja premiere
fois depuis la création du Komin
tern, en 1919, le carcan de la cé-
lebre ligne générale autoritaire
et monolithique a sauté, et la
revle dor de Punanimité a vécu.

La démocratisation des débats
s'est doublée d'une innovation
épalement sans précédent. Le
huis-clos a été leve. Une honnéte
couverture du débat a transfor-
mé pendant deux semaines la
Presse soviétique en une Tribu-
ne libre ouverte A toutes les opi-
nions.



.Enfin, réunie sous le signe du
schisme chinois, la conférence
ds 75 partis, qui a enterré la
Tchécoslovaquie avec le dernier
coup de pelle de M. Gustav Hu-
suk, n'a pu éviter d’évoguer le
theme tabou: L’URSS et ses al-
liés ont attaqué Pékin, malgre
les protestations des partis mino
ritaires, et notamment du parti
roumain. Les dégats ont pourtant
été limites:
Pékin n’a pas été prononcée.

Rejet de la ligne monolithi«
que, forum contradgetoire et pu
blic, refus de transformer la con
les observa

férence cn tribunal:
teurs croient mardi soir que le
mouvement communiste interna-

tional est maintenant plus. démo
cratique qu’avant la conférence
de Moscou.. :

Cependant, ce sentiment ¢tait
plus fort au lendemain de Vinter
vention d’Enrico Berlinguer, le
chef de file du communisme pro
gressiste, il y a six jours. Les
derniéres heures de la conféren-
ce ont élé marquées par un re-
tour en force ‘dy vieux mécanis-
me de la discipline contmuniste-

Cette évolution, qui a été res
sentie lundi, incite les deux ten
danees principales 4 s'interroger
sur les conséquences du sommet
de Moscou, eb notamment sur les
dangers que chaque tendance re
doute,

Les. partis

rebelles semblent

SIROP DAY
ANTIDOL

FINAVER :
DAYLAX :
PODOL :

la condamnation de ~

craifdre que, pour n’avoir pas
ose aller réellement —jusqu’au
bout des possibilités de large de-
mocratisation qut s'offraient.

VURSS — qui a confirmé su
grande autorité sur le mouve-
iment — wait obteny qwune vic

toire immédiate pour elle, ef sa-
crifié les chances pour le mouve
ment de s’ouvrir a court - terme
ho une démocratisation réelle.
“Quant & Moscou ct a ses al-
liés, témoins d'un débat so la
contestation a pénétré,, ils pour-
raient répugner & donner libre
cours -- une fois Ja conférence
passée i des divergences dans
lesquelles ils verraient moins un
facteur de progres et @adapta-





tion aux temps présents, qu’en
ferment de désordre vt de dislo
cation a long-terme.

A cet égard, les deux grandes
questions que les observateurs se
posent est de savoir si le Krem-
lin permettra que les espoirs de
renotveau survivent dans Jes
faits a2 la conférence.

Et quel sera Vusave que les
partis contestataires sauront fai-
re de Ja liberté d'expression
awils ont su arracher.

Dans Vimmeédiat, cependant,
une impression optimiste se dé-
gage de cette conférence convo-
quée pour condamner Timpérias
lisme, et qui s’est employée pres
que exclusivement ‘a régler jes
problémes internes du mouve-

ment; )jusqwa aujourd'hui, les

“prands partis en désaceord avee

Moseou devaient, sans autre
choix, quitter le mouvement sous
les anathemes. Cela a été le cas
de la Yougoslavie, puis de l'Al-
banie et de la Chine. Mardi ma
tin, les comtmunistes ont onaru
faire la preuve qu’on peuvait ne
pas étre d’accord, et rester.
xx Xk

Un appel de la
Conference de

Moscou
MOSCOU (AFP) —
A Voceasion

célébration du ecentieme anniver-
saire de ja naissance de Lenine,.

(Suite page 6, col. 4)








PECTORAL DES BEBES

contre la Grippe
Analgésique

contre les Ascaris
contre la Constipation
Rhumatismes

de ja prochaine

que quelle est en train de choisir
devant les équivoques d’un monde
menacé de chaos, qui lutte pour
se fixer a une idée aux dimensions
de ses espoirs et de ses besoins,
mais qui bouge quand méme, en

roue-libre, comme une bille — im-
possible entre les doigts dur
jJouvenceau. Bien sur oul nous
sera assez difficile d'offrir une

analyse détaillée et méme exhaus-
tive des éléments spécifiques du
complexe politique latino améri-
cain ou de son ¢systemes, tout
simplement par pur respect des
impératifs de la science de Vinfor-
mation technique. Notre chroni-
que se limitera a ne considérer
que les faits essentiels qui prag-
matiquement savent conférer une
qualité entéléchique 4 Vexégese
eL méme aux supputations. A un
moment ot le journalisme cst a
Vage précoce du «sensationalis-
me», nous nous tvertuerons a
ficher nos antennes comme des
jalons au coeur de |’événement,

sans rechercher |’événementicl.
nos antennes bien entendu...

XXX

Apres l'avenement du républi-
euin Richard Nixon g la présiden-
ce des Etats Unis d’Amérique du
Nord, aprés lu nationalisation par
le Gouvernement du Pérou de la
International Petroleum = Compa-
ny, aujourd'hui les peuples du
continent posent leurs regards
ignescents sur la silhouette d’une
importante personnalité de la Po-
litique et de la Finance — des
U.S.A. qui a nom: Nelson Rocke-
fdller, Chofsi par le Premier
mandataire nord américain pour
accomplir une mission... d’écoute
auprts des ditigeants — politiques
de Amérique Latine, Rockefeller
se trouve actuellement au Brésil.

(Suite page 6 cal. 1)
TT
Recherches
Médicales de POMS

AFP.—



Nations-Unies (Genéve)
Quatre prix Nobel et une di-
auine’ des plus éminents savants
du monde sont actuellement réu-
nis a Geneve, dans le plus grand
secret, pour passer en revire le
propramme de recherche médica
Je de Vorgunisation mondiale de la
Santé et indiquer dans quelle
directions de nouvelles —recher-
ches pourraient étre orientées.
Les quatre prix. Nobel sont MM.

Thomas Weller (Etats - Unis),
Daniel Vet, de VUniversité de
Sassari, A. M. Lwoff (France)

,et Sir John Ecles (Etats-Unis).

recherches, la
maladies trans:

In matiere de
priorit@ va aux
‘missibles qui restent dans les
pays en voie de développement
le principal probleme auquel les
administrations sanitaires ont A
faire face. Autres domaines de
recherches: les maladies non -
transmissibles (Cancer et maladies
eardiovasculaires), la nutrition,
Vaction de la Santé Publique, les
sciences hiologiques -et la pharma
cologie; ,

gg ag a Naga,

ne ouverture & gauche de Venui-
pe gouvernementale.
On ppévoit que celle-c

Sura

,constituée au cours du wict-ensl

‘et qu’elle pourrait Gtre connie
des Jundi.

On estime en-outre qu’a par-
tir de vendredi 2G juin, tes pour
parlers du Président de 1a Reépu
blique ou de son Premier Minis
tre en vue de la constitution du
Gouvernement se dérouleront de
tagon officielle ct que tache
des commentateurs en sera sulli-
citée,

M. Georges Pompidou s instal-
lera vendredi A Elysee apre
proclamation officielle des cs

baa





(Suite page 6 col. 8)

IMPORTANT
COMMUNIQUE

Des erreurs matérieiles s‘étant
wlissées dans le, Communiqué du
17 Juin 1960, oniettant certaines
Agences de voyage, nous repro-
duisons ce Communiqué avec la
iste complete qui comporte éga-
lement ‘la Jacques Jnternational
Service, la Continental -Travel
ev da Ageé-Com Tour::

En fonction des information
reques de Sa Haute Police d'Etat
et dune Ambassade ¢trangers
amie, le Président a Vie de Ja Ré







publigve avise tous ceux eue te
question. inteéresse, qu’a partir

de cette “hte, les Avences de Vo
yage ci-dessous sont les seules
autoristes @ entreprendre des de
marches en faveur de toutes pei
sonnes qui se rendent a VEtran-

ger ou qui desirent entrer ea
Haiti comme Jimimigrants 04
Non-Inumigrants.

Cette décision est étrotLement
lige a Ja Sécurité interieurc ct

extérieure de l Etat.

«LUC SAUREL TOURS:

«MAGIC ISLAND. TOURS»

SOUTHERLAND TOURS:

cAGENCE CITADELLE=

-A. B.C. TOURS»

‘RENAUD TOURS»

-CHATELAIN TOURS

-IBO TOURS»

«MAISON MARTIN

«MAISON MAX THEOPHILE:

‘JACQUES INTERNATIONAL

SERVICE» .

LA CONTINENTAL TRAVEL.

«AGE-COM TOURS»

Port-au-Prinee, le 17 Juih 1969.
Docteur Francois DUVALIER

Président & Vie de la République.



“Me prochain

.. + MEMBRE DE L’ASSOCIATION INTERAMERICAINE DE PRESSE

74BME ANNEE wan

| Le «Washington Post» AU FIL DES JOURS...

et notre chroniqueur Aubelin Jolicoeur.-
r

4 Coinme i fallait-s'y * attendre,
mariage de. notre
vexcellent ‘chroniqueur, Aubelin
jdolicocur avee Ja trés charmante

Mile Claire Sirois du Canada
tconstitue, tant pour — la ‘presse
nationale que pour la presse

anternationale, un véritnble
pement mondain.

$ Aubelin qui dans ses colonnes
i ristes relate, entre autres, les
Mariages, les réceptions et autres
thanifestations de Ja vie mondai-
ne, comme le soulignait le 12
Juin en cours le grand quotidien
Parisien «Le Figaros, devient lui
aussi, ces jourssci, la cible des
ghropiqueurs. Témvin, larticle
que Nui consacre sur sept colonies

évé-







‘influent «Washington Post »
sous la signature de Jim Hoa-
fland.

Celuiwi, qui se trouvait en

dfaiti, lors du raid pirate effectué
sar la capitale par le «Constel
lation», a écrit une chronique
A journalistiquement trés - bien
lites. Aubelin en est le centre
dintérét, mais il en prend



o€casion pour parler des récents
‘ycnements.



jpuveau Directeur
de la Douane

Ce matin, 2,10 h 3a, M, Franek
Thébaud, Directeur - Général di
Administration Genérale — des
Douanes 4 procédé a Vinstalla-
tion de Mr Phalynx Nicolas com



met Directeun de la Douane de
Port-au-Prince. M Niéolas — eso
un fonctionnaire de 21 ans de

earri¢re qui, i! y a 3 ans, a sui
vi un stage a VEcole des Dour
nes a Neuilly en France.
Pendant ees quelqwes six dernic
res. années, M. Nicolas avait tet
jours été désigne pour remplace
les Directeurs du Cap, de Mirs-
voane. de Port-au-Prince, au me
ment de feur conge régulier an-
nuel,



fl remplace Mr. Justin Vady.
transfére a VOrganisation Cen-
trale. :

Nos voeux de fructueuse — yes-

tion a Mr Phalynx. Nicolas.
Le visiteur est habituellement

agcneilli a Pacroport par Aubelin

COMMUNIQUE

Le Département du Commerce




et de @Industrie avise fe public
et pénéral et le Commerce en
particulier qua partir de cette
date, toutes les aulorisations iap-
prouvées pour l"tmportation du

Infd (mantegue) sont annulées.
En conséquence, seule la mar-
chandise actuetlenent ei Doua-
ne, et dont Pimportation avait
été prédlablément approcves, be
noéficiera de Vautorisacien de de-
douaner.
Porteau-Piitice te 15 Jum lace
Dy Lehert JN-PIERRE
Scerétaire d'etat

'
marche

Jolicoeur,: souligne-t-il, mais ilv-a
nianqué,: vemarque Jit
glindy-deux “ou: trois -avions .la
semaine ‘derniére.“Et de se deman
dex =-humoristiquenient: ‘«Aubelin
avait-il été pris dans cette tension
provoquée par’ je bombardement
et les rumeurs subséquentes -d‘in
vasion»... Ou bien cette tension
ctait-elle celle-qui‘s’empare ‘de
tout fiancé qui va se.marier ?
«Sa fiancée, . écrit - Hoagland;
aussi avec une. canne,
comme Aubelin. qui est répute
pour ses beaux compliments qu'il
adressait aux femmes “étrangeéres
débarquant it Port-au-Prince. Sa
fiancée, une canadienne tient de-

Jicatement la -canne entre le
pouce et index et elle a pp,
comme Roscoe Lee Browns qui

joua le réle de Petit ‘Pierre dans
Jes «Comédiens, copier admira-
blement que» (Trade mark», de Jolicoeur,
Mais, dit Hoagland, le Petit Pierre
du roman de Green n’a pas la sub
tilité de’ Jolicoeur. Le mariage
de celui-ci, conclut le journaliste
américain, grands événements soviaux d‘Haiti.
de cos derniéres annéess, +

- XXX

N.D.L.R,— Tout le personnel
du «Nouvelliste» partage la” joie
de sou brillant chroniqueur Au-



helin cot de sa charmante fiancée -





Claire Sivois. Celle-ci a | été
sadopite, au Nouvelliste qu’elle
ite. évidemment, de temps
a autre. Elle a déja gagpneé

Vestime de tous ceux qui [ont
approchée, tant par sa belle in-
ielligence que par ses hrillantes
qualités de coeur.

Leur mariage aura lieu Je 21
«nm cours en I'Eglise Saint
Yves; Nous leur souhaitongan
honheur sans nuage et leur adrés
sons nos plus sineéres félicita-
tions. :

Nominations
Par Commission de Son Excel
lence Tle Président a Vie de la
Républiqe, tes nomintions suivan





tes ont été faites:
M. Louis LAFONTANT aa
litre de Préfet des Arrondisse-

ments de Jacmel ey “de Marigot

M. Antoine BOUCHETTE,
au titre de Directeur du Bureau
du SID a Port de Paix.

M. ‘Talleyrand LAMORTHE
au titre de Directeur du Lycée
de Jacmel

M. Albert GARCON, au titre
de Doyen du Tribunal Civil de
Port de Paix.

A PEducation
Nationale

Le Ministre Kébreau nous a
invité a la cérémonie de remixe
de décorations aux décorés de
Ordre National “de l’Edueation
et a la remise des prix aux lau-
reats du concours. duo 18 Mai
Vendredi 20 Juin a 10 heures du
inating au local duo Département.



a

. Opérations

aériennes

israéliennes contre la Jordanie

viel VIV CARP) --

Depuis plus de quatre heures.
les avions israélieus volunt = en
vapues successives bombardent
eb oo mitraillent les positions de
VArmée dordamienne et de Var-
tillerie irakienne dans Ie secteur
Sud de Ja ligne du cessez le feu
Israélo - Jordanienne. L s’agit
saulignent les observateurs, d’u-
ne opération aérienne particulic
rement importante. — L’aviation
israclicnne, dit-on rencontre des



Message de TELECO |

Nous avous le plaisir de vous
informer gua partir du 18 Juin



1969, vous entenddres, en décro-
chant ‘e récepteur de votre ap-
pareil un nouveau on du ce
tirany (Dial Tone), semblable i
ecolui utilisé dans les centres
étrangvers. Vous constuteres épa-



lement quapres aveir compose le
numére- de télephone; la sonneric
transmise oa Pappareil appelé a
uno son different de celui que
vous avez connu ces dermicres at-
nees, TE en est de méme pour le
siynal <«Poccupations, indiquant
que la digne est occupée, lequel
sera beaucoup plus agréable a
Horeille.

Nous profitens de UVoceasion
pour nous excuser aupres de nos
abonnés de Port-au-Prince et
Pétionville pour les quelques — in-
lerruptions de service survenues
dans les communications entre

ces deux villes. Ces interruptions °

ont été oceasionnées par le raccor-
dement de deux nouvelles sections
de cables, qui nous permettront
de relier ces deux villes i Laide
de 40 circuits. Vous remarquerez

qyuavee ce nombre de lignes en
opération, il vous sera toujours

possible Véchanger
nications enlre
‘Pétionville.

vos ¢comnili-
Port-au-Prince et



Par ailleurs, TELECOMMU-
NICATIONS -D'HAITTI S.A. sera
en Mesure de desservir de
nouvertux abonines . dans les ses-
teurs énuméres ci-dessous, oi elle
procede présentement au rempla-
cement des cables de distribution:
Avenue Lamartiniore
Route du Canapeé-Vert
Avenue John Brown,
la Rueclle Nazon
Rue Dantés Destouches

Boulevard Jean- Jacques
Dessalines (de la rue Dantes
Destouches a [Aéropeart)

- Avenue Senoza, jusqua
Cite No, 2
Cite No. 2.

(us:
qa

toutes les rues
Nous serions reconnaissants

aux résidents de ces secteurs.

interesssés a obtenir le service, de





bien vouloir sc présenter au
bureau de las té, angle des
rues Amé@ricaine et — Fort-Per,

pour y compléter leurs demandes
de service.

Vous recevrez bientot votre
premier hordereau pour abon-
nement au service de la Sociéte.
Si vous remarquez que le numero
de téléphone inscrit sur le bor-
dereat ne correspond pas a votre
numere, al est important = d'eu

(Suite page 6 col. 3)

ACHETEZ LES MEDICAMENTS





LABORATOIRE DAY



tins de la DCA mais on croit sa-
voir quaucun avion arabe_n’est
apparn dans je ciel pour atta,
quer. :
On souligne, dans les milicux
politiques israéliens, que les au-
torités de Amman avaient ¢té a-

verties A maintes reprises au
cours des derniéres semaines de

limmixion d'une riposte israélien
he au cas of on ne mettrait
pas fin aux violations constantes
du cessez-le-feu tant par les
commandos que par l’Armée reé-
gulidre jordanienne et Jes forces
irnkiennes basées en Jordanie.

Le boembardement hier de la
plage Heslidon sur les bords de
la Mer Morte, bombardement au
cours duquel une jeune touriste
américnuine qui svappreétail a se
haigner fut tuéee ct 5 persomes
blessees semble avoir décidé les
isradlions & une riposte particu
lierement vielente.

La vadio d'Etat Israélienne
cite aujourd’hui des extraits de
ja Presse Irakienne affirmant
que Ta jeune touriste américaine
qui venait d’enseigner pendant
deux ans au Congo et rentrait
dans son pays a bien été tuée
par un obus irakien, et ouelle
Gait un agent de la CLA







Succes dune r
compatriote —

Des jeux olympiques Univer
situires se sont déroulés le 12
Mai 1969 A JUIZ DE FORA.
Etat de Minas Gerais (Brésil).
Notre compatrioite, Mademoiscl-
le MARIE - NICOLE TIMMER.
boursiere de l'Institut Lope de
Vega, yo a participe brillamiment
en obtenant Huit médailles et
un Trophée En effet, Miss M-N.
Timmer, étudiante en (Nursing,
x battu le record des 100 mé-
tres et 200 métres plats et ce-
lui du Saut en Hauteur (1 mé
tre 30).

Nous lui présentons nox plus
vives félicitations.





How, S1X ETUDIAN?S Bi

P. 0. BOX



MEDECINE :
@Universités Aniéricuiies “doit
un: Haitien ‘swivenit les PERT de
HATI aux: Cayes :

vecHier ‘soir Sonty-arrivés a
Port-au-Prince, les Dros Mac

Vandiviére, .Président du Haitian’
American : Tuberculosis Institute
(H.A.T.I.) - sa: charmante Jemme
‘lrene, technicienng, de laboratoire
-“attachée au projet, son fils:Chris-
topher «Chris» et cing étudiants
en .médecine.
es derniers sont

Bob Dreiss qui va faire. sa
quatriéme année au Baylor Col-
lege of Medicine. de Houston
Texas ct sa femme Meredith.

“Marilyn Pack, ¢tudiante

ve année a= Jl'University
Louisville Kentucky.
’ Bill Paul, Thomas Dale, Mike
Hall sont des étudiants de la’ 2e
année de l'Université de Ken-
tucky.

Ils ont été précédés wi par le
jeune et brillant étudiant haitien
lrantz ‘Théard, fils de notre
ustrmable ami, M. Frangois
Théard et Mme née Bondel.

- Mranté arvivé vendredi chez
ses oncle et, tante, M. ct. Mme
Max Chauvet, va, comme
les quatre derniers — étu -
_tliants américailis faire sa 20
année de médecine, mais 4 George
Washington University de Was-
tington, D.C.

La presse huitienne avait fait
écho de son succés l’année dernié-
re qhand il obtint le Pyix Niel
Stensen en chimie alors ~ qu‘il
étudiait lu biologié 4 la Catholic
University of America,de Was-
hington, “

Ces .étudiants cn médecine des
universités américaines sont venus

de
of



travailler’ & wn projet de six
semaines planifié pour eux par
HATI. dans les régions des
Cayes.

Won sait que le Haitian A-
merican Tuberculosis — Instithte

‘travaille depuis dix ans a 1’érg-

dication de la, tuberculose dans
les plaines de Jérémie et que
depuis deux ans i] a étendu ses
activités dans Is ‘région des

Cayes.

Ce projet dé six semaines qui .

prend comnie sighke PERT (Pro-

ject Epidemiologic Research
Training) permettra aux étu-

diants de se familiariser avec les
problémes de ku tuberculose, d'é-
tudier la population ot ces cas
de maladie sont détectés.

. Us appréhenderont trois aspects
de ce probléme : ‘les parasites, la
malnutrition, les réactions de la
mére en rapport avec la perte de
son enfant par la tuberculose.

Ces étudiants travailleront
équipe de deux. .

Bob Dreiss aura pour co-équi-
pier Thomas Dale, Marilyn Pack
travaillera avee Bill Paul et
Frantz, Theard collaborera avec
Mike Hall. .

Ces deux derniers travailleront
sur la mortalite infantile.

Ce groupe accueilli hicr — soir
par le Capitame du Yatch
PANAIR de HATI, Pierre Volecl,
par Jean-Baptste Fleury, comptia-
hle de HATE et le Chef mécani-
cien de Panair, André Jean-
Jacques a été conduit au Grand
Hatel Oloffson ot i} passe deux
jours avant de se rendre aux
Caves.

Nous souhaitons

en

la bienvenue



au Dr. et Mme Mac Vandiviere
Jet a Chris et am fractueuse beso-

ene aun étudiants engauts dans
le PERT.

XXX ,
TAPISSERIE DECORATIVE
DE FIBRE DE COCOTIER
nne nouvelle création de
Architecte décorntenr

My. Fwald
& Ltarchitecte décorateur Max

Jewald a créé la BANECO, ces
pannenux décoratils. ct tableaux
faits d'écoree de bananiers qu
ont eu un suceés retentissant dans
le monde de la dégeration —in-
tétieure particuligrement au Pa-
villon d‘Haiti & [Exposition de
Montreal et par usage qui en a

(té fail dans la décoration des
hétels et appartements dans | le

bassin des Caraibes.

Cette idée ingénieuse de rendre
-utile le futile a été copiée heu-
reusement par d‘habiles artisans

Amicale du Petit

Séminaire

Le Comite de l'Assoviation
Amicale du Petit Séminaire Col-
lége Saint-Martial prend platsir
A inviter les mentbres ainsi que
leur épouse @ une réception qu'il
organise le samedi 28 Juin 1960

de 6 4 8 heures p. m. a Ia Salle
Des Anciens & occasion de la
St. Martial. Le Comité compte sur
votre - présence.

La cotisation de § 2.00 par te-
te ou de $ 4.00 par couple pour-
ra étre payée soit 4 l’éeonomat

. du Petit Sémnairexsoit & Mon-

sieur Jean BERNADEE,4& la‘ Ban
que du Canada, soit en-l’Etude de
Me. Raoul KENOL, A la Rue du
Centre, au. plus tard le 26 Juin.
Merei.

PURGATIF ST. YVES —
VIGORINE

B. VI-PLEX > :
DYNAMO :
POMMADE ST, YVES

: _PORT-AU-PRINCE (HAITI)
: _ PHONES : 2282 - 2492 | :
: 1816

| MERGRIEDI 18 JUIN. 1969.

par Aubelin Jolicoeur

Tonique, pr. Etudiants

Vitamines |B. Complex’
Tonique contre le climatére mile

: Maladies de la peau



SS



ctomalheurcuseinent par de moins
habiles. | ee | |
Les® panneaus ct tableaux.
‘Varchitecte créateur. dnt-eté méme |
pligiés. oe
Max ¢n a garde la grande sa-
isfaction: d’avoir. lancé une nou-_
vell@“idée qui continue de faire’
son chemin. Et les décorateurs
étrangers ‘continuent d’utiliser. les
pannealix et tabeaux aux lignes
aériennes, gracicusés dont chacu-
ne-est un’ message ou un symbole.
‘Chez. esprit créateur,: idée
embrassant la“ matiére ;erée des
oeuvres’ d'art, et :ne’s’arréte pas,”
Liidée chez «Max Ewald. ne
- sommeiHe -pas ‘et la .matiére -chez
nous se trouve... profusion. IL
continue done de créer. 11 con-
tinue de montrer ce que la matiée-
re en Haiti peut offrir- a-lart:
Il:met maintenant © en valeur
les fibres ue cocotier,.. Comme
avec les écorces ‘de bananier, © il
‘réalise aux moyens de collage dv
splendides .tapisseries décoratives.
‘Ces’ nouvelles
étre exportées pour étre montrées
dans des expositions 4 létranger.
Elles feront\ainsi* la conquéte’
des décorateurs intérieurs. peut-
étre les mémes qui ont été séduits |
gar la beauté de la BANECO.
Nous, avons’ gardé © pendant
longtemps nos ‘yeux. rivés sur un
voilier réalisé par Max avec Jes
derniers moyens qu'il vierit de
mettre ‘en usage. -= .*,c
Sur un fond de fibre de co-
cotier obtenu par des. coljages,
un voilier fait son apparition par
Ja magie du eréateur qui y. fait
usage de sisal totsadé aux ‘nuan-
ves appropriées. Un tel tableau
a un cadre de collier mal d'joc. ,
: Dans cette création aussi; la
matiére premiére .utilisée s'enno-
blit. On- la cherche et on la
retrouve habillée noblement*
: x XX :
LE SHOW DU SANS SOUCL
était. dédié_au Chargé d’Affaires
de Canada et Mme André Potvist

Hie: sow, le Barbecue
dansant du Sans Souci a eu utr
cclat particulier. I] attirait toute
la foule des amis du sympathique
Chargé d’Affaires du Canada, M.
André -Patvin
femme Eliane.

André et Eliane quitteront
Haiti une semaine apres avoir
célébré le ler Juillet avec leurs
amis dici le Cent Deuxiéme An-
niversaire .de la Confédération
Canadienne. ,

“André et Eliane auront passé
trois années de fructueuse beso-
gne en Haiti, cultivant et récol-
tant la plus réjouissante amiti¢.

Hier soir, la sympathie qui
fleurissait autour _d’eux au
Sans Souciea eu son plus bel éclat
quand M. Georges Héraux an-
nongant le spectacle —felklorique
de-la Troupe Apollon-Wainwright
qui allait leur étre dédié se fit
Vinterpréte de tous ceux qui con-
naisseyt et apprécient Ics Potvin
pour dire les regrets que leur
épart va provoquer. Transférés
_a Lendres continua Georges He-
raux, les Potvin invitent tous
leurs amis a venir leur rendre
visite & leur nouveau poste.

Le spectacle était excellent. Lu
soirée animée par Je Mini-dazz
Choupa-Choupa de Lionel Dor-
lette (Saxophone) avec Edouard
Richard, virtuose de fa guitare
“lectrique.

xx
ME JAN ROC
revenu du Congre
le Notoriat Ameéricatn
a San Juan



. Vendredi est rentre a Port-
au-Prince, Me. Jan Rov, Notaire
de la Capitale.

Jan était parti le ‘mois deimier
pour aller prendre part au Con-
wrts international tenu & San
Juan sur le Notariat américain.

Aprés le’ congrés il avait
effectué une «ourte visite aux
Wtats-Unis et au Canada. -

yxx




DIVERS

.. Mlle. Rachel Madhere, jolie
fille de notre excellent ami, . M.
Berthony Madhere et sa charman
te femme, arrives le o Juin en
campagnie de son frére Guy a éte
rejoint. ici le 15 par son [rere aine
Ronald. * :

Rachel poursuit ses ,¢tudes de

de :

créations * vont .










ed

et sa captivante. ~

lycée ih New Jersey, Guy fait des -
: ¥y 3

études en «Business Admints-

“tration, mais a Boston. ,
NOX .X “

Bill et) Cathy Me Elroy

épuisent les charmes . de Port-

au-Prince et des environs en

compagnie de leur onele ct tante,

M.0 Gérard N. Léger et sa
captivante femme, née Mimose
Dejean et de leurs’ cousin — et
cousine, Moet Mme Raymond
Flambert,

Bill et Cathy Me Elroy sont

de Washineteny D.C. et de New
York. Ils ¢taient hier seir au
Sans Souc! avee les Léger et les
Flambert. «+ ,
xxx

Nous avony revue avec
plaisir notre sympathique ami,
Bill Révis, de la Chemieal Bank’
de New, York. 1 passe: quelques
jours de congé ivi avece ses pa
rents.et amis. « ;

‘

et écoliers surtout
















ILMWV UVM =

8 — Pureourue des yeux —
Aime lire if .
9 — Conjonction — Sot Né
a gation .
a a. || 10 — Nés — As chaud.

: |

xEX

Ill — Moqueur

7 —— Faisait un repli

VERTICALEMENT —

6 \_ ‘Décrites ’ grands traits

I — Une chose bien précieuse
— A cours‘en Bulgarie

HW — Prendre connaissance —
Dans In ecale du bateau .

IV — Comédie de Corneille —

VI — En note — Prenait con

cour

qu’il vaut mieux ne pas fréquen

ROMIZONTALEMENT — —~ Absorbé ;
V — Saison -—— Bobinés

1 — Indispensables 4 la vie

2 — Outil de magon ou de naissance
paveur — Cela VII — Régle — Une
“ 2 — Principe odorant — Con
jonction ter

4 — Un si grand nombre — VIII — Port’ méditerranéen
Nole — En rame IX — Astiquée — Seule

5 — Court dans les steppes

HORIZONTALEMENT —

1. Déposé; Ion — 2..

X — Note — Peines.

Solution du Probleme précédent

Riom; A

VERTICALEMENT —

I. Dresde; Li — II. Ein; RN;
Postulat IV. Omis

ria — 3. Ensilage 4, Tsarines — Eon — III.
5. Drus;.SE (Sem) —— 6;. Enli- sion — V. La; Suais — VI. Ar
sés; Or — 7. Aoititats 8. Etna; met; St — VIL. Agissante VItt,

Nies — 9. Lo; Istres — 10. In

festés.

, X. Nasser; SS.

Irene; Tire — IX. OI: Osées —

Aero tertn ene seer Se Bene ienendber ee Bes eer eB snlbeee irene ener Boe ber eetor heuonoreetie ereremes teeter tee tortie ae ae

" Machine a coudre «LA MADONA»

Macuines

Coudre

a

& Pedales

Zig

1

be

near ee Bee Beer ecard e mee rome Mes Boros Beet,

* Broderie

autres.

Meilleures

a J’'Electricité

Automatic

pour

a

bras

Les

- Zag

et



TIPCO

4. Distributeur

* Place

Geffrard.

Tipco - Distributeur Place Geffrard

cee eee kee eee teen Te samme Benmotsr Riemer omeneseteetees





















- DUCO

a l’Age de l’Espace

Pour étre adaptée a
V’époque des satellites et

- DUCO, le DUCO

des fusées, votre voiture
doit étre resplendissante.

: Elle le sera quand vous
| Taurez passée au VRAI

authentique garanti _

par la signature

a la

Dupont de Nemours

le seul VRAI DUCO |
pour voitures est en vente :

SOCIETE HAITIENNE
D’AUTOMOBILES.














ot

DIFFERENCE DE STYLE.

PARIS ~ ARP —

Une différence essentielle de -
yrait rapidement apparaitre en-,
tye le style de M. Georges Pom-
pidoh, Président ‘de la Républi -

que, et celui du, Général De Gaul '

le. '

L’ancien Chef de Etat avait
la réputution de s’intéresser da-
vantage, par goit personnel, aux
problemes ,internationaux et,

sauf circonstances exceptionnel-'

les, de négliger Pintendance. Le
nouveau - Président compte, selon
gon entourage, suivre de prés, at
contraire, les dossiers sociadx,
économiques, monétaires, sur les-
‘quels, par priorité, jl demandera
h son premier Ministre de faire
porter’ Veffort de ladministra ;
tion. é

En s'installant dans le bureau
qu’occupait le Général de Gaulle



Avis de Divorce.

Conformément: au jugement
du. Tribunal Civil de Port-au-
Prince rendu le dix-sept Mars
Mil Neuf Cent Soixante Neuf
admettant et pronon¢ant le divor
ve des époux Anthony DUCHE-
MIN la femme née France BT-
TEAU, VOfficier de Etat Civil
de la’ Section Nord de la Capi-
tale, les formalités légales préa
lablement remplies, a transcrit
dans les registres 4 ce destinés
le dispositif du dit jugement le
‘mercredi quatorze Mai-Mil neuf
cent soixante neuf.

P-au-Pce. ce 7 Juin 19°9

Me. Bertholand Edouard *

Avocat.

xxx
Par jugement en date du
vingt huit Mars Mil neuf cent.

soixante Neuf rendu pay le Tri-
bunal Civil de Port ay Prince en
tre les époux Gérard EDMOND
la femme née Raymonde JO-
SEPH, il a été admis et prondn
cé le divorce et la dissolution du
mariage existant entre les par-
ties. _ .
. La: transcription du dispositif
du dit jugement a été faite con
formément & la loi par VOfficier
de Etat Civil de la Section
Nord de Port au Prince, le mer
credi quatorze Mai mil neuf -
cent soixante neuf.

P-au-Pce. ce 7 Juin 1969

Me. Bertholand EDOUARD

Avocat.

tes aux socialistes.

«LE



NOUVELLISTE>



a l'Elysée: M.: Georges “Pompidou
disposera des -moyens nécessaires
a la poursuite de la politique -in-
téricure’ suivie depuis Ja fondu-
tion de-la Veme République en
1958. La constitution, telle qu’el-
leva. été remaniée — notamment.

en’. 1962 par le Feferendum: sur -

Vélection du Président de la Ré-
publique au suffrage universel—
et rodée en dix ans d’exezcice,
semble au nouveau Che. fd’Etat
convenablement adaptée 4 exer
cice du pouvoir.’ M. Georges Pom
pidou a participé & la: mise au
point de cette constitution. TI] 1’a
pas l'intention d’y apporter de
modifications sensibles. I] comp-
te en- particulier utiliser: pleine -
ment lés pouvoirs que les textes
lui donnent de désigner le Ter.

anistre, d’animer l’action’ du
g@ivernement dans tousdles do --
mfines, de demeurer l’arbitre en
t@ Vexécutif et le Législatif ot
dé trancher tout conflit entre cux
soit par une modification de 1’é
quipe gouyernementale, soit par
Ja dissolution de l’Assemblée.

Le nouveay Président entend,
& ce propos, bien marquer dés Je
début de son septennat, que le
gouvernement qu'il nommera sur
la, proposition du Premier Minis
tre de son choix, ne devra pes
son -existence, comme gous le ré-
gime précédent, & un vote par-
Jementaire. M. Georges Pompi
dou, incitera en effet le futur
chef du gouvernement, apprend-

-on de source stire, a définir de -

vant l’Assembleé au cours de la
breve session actuelle, les g:an-,
des lignes de son action. Mais ce
nest qu’au cours de ia session
d@automne — qui débutera en
septembre plutét qu’en octobre—
que le Premier Ministre sera a-
mené A solliciter la sanction du
vote de Assemblée pour démon
trer qu'il s’appuie effectivement
sur la majorité de la rep~ésen-
tation Nationale. Mieux loti que
Je Général de Gaulle a son:re -
tour au pouvoir, le nouveau Pré-
sident de la République dispose %
TAssembiée Nationale d’une ma-
jorité massive. Cette majorité
s'est Glargie depuis le 1eferen -
dum du 27 avril du fait du yal-
Hement de nombre de députés cen
tristes.

C'est sur cette base parlemen-
{uire sulide que M .Georges Pom-
pidou compte construire un gou-
vernement qri iraié des paullis-
i Le nouveau

Aa PAPILIO PAIGE

LOTERIE DE ETAT HAITIEN
Nouvelle Table de Lots de 30.000 Billets;
. A Gdes 20.00 le Billet 7










LVACTUALITE INTERNATIONALE

d'une “collaboration plus active ct
plus étroite “avec le Parlement.
ll “est contre le pouvoir: person-
nel, ce’ qui; dans veut pas~ dire -impergonnel, car i

ust hostile -& un systeme “dans Je- :

quel on: né--gait jamais qui est:
responsable. :
M.. Georges Pompidou -est parti
san, de plus,.d’une. infurmation
libérale, notamment “A. la télévi-:
sion et d Ia radio. état. Selon
lui, ce dont la France -a le*plus
besoin en matitre..d’information,

vest le. respect, Thonnéteté et”

Ja’ tolérance.

‘Sil n’est pas forcément parti-
gan du maintien du : Ministére
de l’Information,. il pense cepen-
dant que le gouvernement doit
avoir la -possibilité: de faire con-
naitre son action au pays.

La politique économique, finan
ciere et sociale sera enfin sa prin
cipale preoccupation. Expansion
et confiance sont les. deux..mots
clés de sa politique dans ce do-
maine. Certains problémes appel
lent des solutions d'urgence, qu'il
s'agisse ‘du déficit du commerte
extérieur, de l’évolution des prix,
dp malaise fiscal consécutif en
particulier & la majoration des
taux de la TVA (fisealité qui
frappe les travailleurs indépen -
dants: «ommerants et artisans
notamment). . :

M. Pompidou juge que la situa
tion économique et, financiére
est solide, que par; conséquent le
fond est bon. La sauvegarde de
la monnaie est avant tout un pro
blame de confiance. Bien qu’il n’y
ait pas, selon lui, de menace im-
médiate sur le franc, M. Pompi
dou envisage de tout mettre en
oeuvre pour rétablir le climat de
confiance qu'il juge nécegsaire au
retour de Véquilibre en matiére
économique et monétaire. Le sou
hait qu’on lui préte de” voir M.
Antoine Pinay entrer dans Je fu-
tur gouvernement est le signe le
plus net pour Yopinion de cette
préoceupation présidentielle.

Le nouveau Chef de Etat con
sida-e enfin que le role de Vétat
est d'inspirer confiance, c’est a
dire de la mériter. La premic¢re

condition est la stabilité gouverne
mentale et le vote d’un budget
gain, comportant des économics
qui n’affectent pas expansion
cost A dire l'investissement —



ene
ler Gros Lterssssseeseeesneenteeseeras ue tse cen ceneresent seveveneces seer 109.000.00

2 Gros Lote _ 15,000.00

"38 Gros Lotessssrssssescesssseseeeeeessesereecenseeseesnenus cum caranss geese sos 10.000.00

3 Lots de G. 3.000. 00+ ee crrrrecterer crete 9,000.00

20 Lots de G. 5.00.00-----+-- veveneeeenveusees tees 5.000.00
200 Lots de G. LOO.O0 +++ +0eereescsenenaee consne cesses senses erenascamenans senseesteee eer 20.000.00
350 Lots de G. BOO eres eeceeeerceseesees ase ere renadeensene ces 28.000.00
2 Approximatifs du ler Lot & G. 500.00-:--r-:-rrr err 1.000.00

2 Approximatifs du 28 Lot & G. 250,00-:--- errr 500.00

2 Approximatifs du 3é Lot a G. 200.00. rer 400.00
297 Centaines des 3 Gros Lots a 60.00.1107" 17.820.00
897 Terminaisons des 3 Gros Lots a 50,00: 44,850.00
2.100 Terminaisons par Tirage de 7 Boules & 50.00." 105.000.00
1 BOULE DOC DIU VALIER + ----sssssrr rc tntennernnrenrg ere 1.000.00
3.867 TOT A Leven sessssseenecccesscunnsnesee ceesersecsssnnnanezennsenenanaces ones Gy 357.570.00

N. B.— A partir du tirage du 15
‘rie avec cette nouvelle table de‘lots

Novembre,

350 lots de’ G: 80 atu lieu de G. 250 de G. 50. .
497 centgines a G. 60 au lieu de G. 297 4 G. 40.

2100 terminaisons par tirage de 7 boules a G.

5 boules a G. 40.

gs

’

50 au

- 200 lots de G. 100 au lieu

votre chance augmente 4 la Lote-

de G. 60.

lieu de 1100 par tirage de

PIII SCSC IC ACSA ICT SSNS NAKAI IN IIE I I EE KKAKAAAACAANAAAAA IAT,

S A FL C. 0.

Un nom dans l’Economie du Pays

S A FL C. 0.

Plus de $ 350.000 essentiellement haitiens aidant a la !

_vevalorisation de la vie paysanme

S AFL C. 0.

Des milliers de bras haitiens cagnent chaque four
la pataille de la production

SA F.C. 0.

Un million de sacs de Sisal au service de la Nation Haitiense

S A FL C. 0.

Une Industrie Nationale au service de ia Nation Haitienne

SAF. LC. 0.

KVCSKCAA AAAS A,

Président a également: le souci 2

’



mais les dépenses de fonctionne-
ment. 5 | oe :

La seconde condition est le
yespect de la’ Hbre entreprise et
V'encouragement 4 Vinitiative pri
vée, :
Leffort. social sera accentué,
nvais il n’y a de politique yocia-
le valable que dans la mesure 00
Véconémic progréesse ct ot: len-

treprise tire’ profit de ses acti- .
. ’

vités. : :

La France n’a ‘le. choix, a-t-il
dit récemmebnt; qu’entre Vexpan-
sion dans Vordre,ct lu liberté et
la=végression dans la. facilité

OX ORES

LE PROGRAMME POLITIQUE
EXTERIEURE DE POMPIDOU

PARIS — AFP: —

Continuité et ouverture, la fcr

' mule-du-nouvéau Président -deé la

République .s’applique aussi-a 1a
politique -extérjeure. .' Mais, M.
Pompidou 'l’a ‘souligné a “‘mainteg
reprisé, ---cette politique repose
sur. l’indépendance nationale. Sur
les grands problémes de ‘V’heure,
le nouveau Chef: de ]’Etat-a, pris
au cours..des derniers. jours de
ja campagne. électorale’Jes posi-
tions suivantes:..

— Les Etats Unis et VOTAN.
Les alliances: de la France seronv
maintenues en panticulier avec"
les Etats Unis, cependant il n’est

pas question d’un retour, dans
Vorganisation intégrée de - V’0-

TAN. . a,
— Europe de l’Est. — Il faut

-développer avec. elle les relations’

économiques, culturelles ‘et politi
ques. Malgré ja. douloureuse af-
faire tchéque Vintérét permanent
de la France et de la Russie veut
qu’elles coopérent le plus possi -
ble.

— Europe des six. Il faut par
tir d’une base solide et créer ’Eu
rope. dans les “faits, notamment
par Vapprofondissement du Mar-

ché Commun. Avant de passer .

les européens acquiérent une
les oyropéens. acquierent une
conscience politique commune.

Quant a ta candidature britanni
que, il faut d’abord en discuter
a six, dans une conférence des
Chefs d’Etat et de Gouverne -
‘ment et vérifier si extension
du Marché Commun ne modific-
ra pas les délicats équilibresraux
guels on est parvenu. La’ cope
tion franco - allemande, sans ¢-
tre privilégiée ,restera & la base
de la coonération européenne.
MOYEN ORIENT.— Israel a
le droit d’exister dans Vindépen-
(Suite page 5)

6



BUREAU DES NATIONS
UNIE

AVIS:

A vendre au plus offrant-

Deux jeeps Willys Wagoneer,
modéle 1965 et 1966 respective-
ment,

Les intéressés voudront sou-
mettre leurs offres de prix sous
pli cacheté au Bureau des Na-
tions Unies & la Cité de lExposi
tion, ow les expédier & Vadresso
suivante :

Programme des Nations Unies
pour le Développement

Boite Postale No. 557

Cité de Exposition

Port-au-Prince.

Ces véhicules, qui seront ver
dus et livrés dans leur état ac-
tuel, peuvent étre. examinés au
Bureau des Nations Unies tous
jes jours ouvrables de 8 h. acm.
a2hpm i .

Les plis seront ouverts en pré
sence des intéressés le mercredi
25 Juin 1969 an Bureau des Na
tions Unies. Aucune offre infé-
ricure & $ 700.00 pour la jeep
1965 et $ 800.00 pour le ‘modéle
1966 ne sera retenue. ,

Les véhicules adjugés ne se-
ront livrés gqu’aprés transfer’
onéré au Departement de la Po-
ice.
Les droits et taxes & acquit-
ter seront & la charge des acqué
reurs. .

f.




x



_ REX - THEATRE
Mercredi & 6 h. et 8 bh. 15
VENFER DE BORNEO
Entrée Gdes 2.50 et 4.00

Jeudi A 6 h. P.M.

(Salle @n location) ce :
LE BAL DES ADIEUX 8
Jeudi & 8 bh. 15. P.M. :

UN IDIOT A PARIS

Entrée Gdes 1.50 et 2.50

- ETOILE CINE
(PBTION VILLE)
Mercradi i 6 h..3¢ eb 8 he 0
LA GRIFFE : :
Entrée Gdes 2.00 et 3.00



PES ,
Jeudi a6 he 80 er 8h. 30
LE SAMOURAL

Entrée :Gdeg 1:20 et 2.00

7



Drive in Ciné Delmas

., Merevedi aT ne -cet 9 he
COMMENT :-VOLER :
UN. MILLION DE DOLLARS
Entrée Gdes 2.50 par- personne

geudi-a 7 h. et 9h.
‘COMMENT VOLER
UN ,MILLION DE DOLLARS
Entrée. Gdes 2.50 par. personne



De Luxe Auto Ciné -
(DELMAS)

Mereredi-& 7 h. et 9 h..
LE COMMISSAIRE X rRAQUE
LES CHIENS VERTS |

Entrée 1 doilar par voiture

Jeudi A 7 h, et 9 h.
““MARIQUITA,

FILLE DE TABARIN

Entrée 1 dollar par voiture

‘

CINE PALACE |

Mercredi & 6 h. et 8 h, 15
LES COMPAGNONS
DE LA GLOIRE
‘Entrée Gde 1.00



‘Jeudi & Gh. eb Sh. 16%
LIAISONS SECRETES
Entrée Gde 1400



CINE SENEGAL <,
Mereredi*i 6 h. 15 et 8 h. 15

PARIS BRULE-T-IL ?
Entrée Gdes 1.50 et 2.50

Jeudi‘a 6 bh. 15 et 8 h. 15
LES CRACKS
Entrée Gdes 1.00 et 2.00

enemas

MONTPARNASSE

Mercredi & 6 h. 15 et 8 h.-15
LA RELIGIEUSE
Entrée Gde 1.00

Jeudi 4 6 h, 15 et 8h, 15
L'ESPION AU. CAIRE
Entrée Gde 0.60.

‘Eldorado |

Mereredi & 6h. et 8 H. 15
WETRANGERE 7 .
Entrée Gdes 2.50 et 4.00

Jeudi 4 6 h. et 8 h. 15

LE HOLD UP DU SIECLE
Avec Franck Sinatra.
Entrée Gdes 1.20 et 2.00

i)




OL IAL VOL SVL POL YAEL VOLS OLY IY

os

tA

5
a

S544

& POUR TRACTION, LIVRAISON DE CANNE
5 LABOURAGE co
3 HERSAGE, SILLONNAGE -

3 SARCLAGE |

e EXCLUSIVITES

as MOTEUR DIESEL BROWN

‘TRANSMISSION

“Joydi A 6h. let 8
_ LE DROIT DE NA

Bo E-SOOE TICE SOE RICE SOOE TICE SOCIETIES

TRACTEUR DIESEL.

ROBUSTE — ECONOMIQUE

AMOVIBLE ©
DISPOSITIF EXCLUSIF «IMPLEMATIC»
BLOCAGE DE DIFFERENTIEL
a CHASSIS UNIFIE
POUR TOUS DETAILS S’‘ADRESSER

Charles Féquiére & Cie.
___- DEPOSITAIRES |







bh. 30
MAMA DOLORES OU =
AITRE.
Entrée Gdes 2.50 et 4.00.



aa
ae

MAGIC CINE —
(SALLE. GCLIMATISEER) -
Mercredi A1G he 15 -et 8h 1b”

Ma SOEUR,:MON AMOUR,-
Entrée Gdes 2.00 et 3.00.



dJeudi A G h. 15 et 8 held.
LE MASQUE ARRACHE

Avec Jack Palance. a
Entrée Gdes 1.20 et 2.50 |





- PARAMOUNT. |
Mercredi 4 6 b. et Sh.
-JAL TUE RASPOUTINE
Entree Gdes 2:00 eb 4:00:



Jeudi a 6 he et Bhi. oe
LE- MONDE TREMBLE : ee
Entrée. Gdes’ 1.20 et 2.00 - :



~. CRIC-CRAC CINE
Mercredi“ iG ch. et 8 ho.15
AGENT $3.5 3 PASSEPORT
POUR L'ENFER :

Entrée Gdes ,2.00 et 2.50

Jeudi a 6 h. et 8h. 15

QUATRE JOURS A PARIS — |

Entrée. Gde 1.00 et 1.50 ©.
. ff



AIRPORT.CINE -

Mereredi a 6 h. 30 et 8 bh. 30
AS DE PIQUE OPERATION
CONTRE, ESPIONNAGE,
Entrée Gdes 2.0Q et 2.50 © *

Th aa

Jeudi & 6 h. 30 et,8 h. 30°
LES CONQUERANTS -, ;

DU PACIFIQUE .
Entrée Gde 1.00 ét 1.50 +

CINE OLYMPIA



Mercredi (En permanence) |
LA REVANCHE

DE KING KONG” . (4.
Enirée Gde 100. .

. “#.
Jeudi (En permagience) ine

CELUL QUI N’EXISTAIT ‘PAS
Entrée Gde 1.00 Cots

+



CINE UNION

Mercredi & 6 W.-45 et 8h. 15
‘TRAIN D'ENFER
. Entrée Cde 1.0G¢

Jeudi a 6 h. 15 et 8 h, 15
OPERATION MARAKECH
Entrée Gde 9.60 .



CINE STADIUM
Mercredi (En permanence)

L'ASSASSIN EST-IL
COUPABLE ?

Entrée Gde 1.00” bs
Jeudi (En . permanence)

FRONTIERE CHINOISE *
Entrée Gde 0.60 :





LISEZ
«LE NOUVELLISTE»

:
:
!

MONOBLOQUE






MERCREDI 18 JUIN 1969.





Echos WA frique

_eLE NOUVELLISTE> —

iettes Africaines

'





* d
° : De -notre correspondant a Kins haga : 2 :
Nos rs mos ‘ - 7 : Gérard Charles’ Alerte . = a .
. | - . couP ETAT ° MILITAIRE , AU SOUDAN ‘ _

tion comme Vaboutissement d’u
ne certaine tension quasi perma-
nente dans-la plupart des pays
arabes, depuis la guerre de six
jours, et. dont les, causes se -
ratent, pour Je Soudan

mées soudanaises, dirige actuel
Jement* le nouveau gouverne-
ment Ja téte duquel est placd
un civil, M.Abu Bakr Awadal-
jah (un juriste Soudannis de re
nom)

’
tin, par ila radio nationale le
«Putsch, qu'ont réalisé les niili-
taires, aidés d’un certain nom-
bre d’hommes politiques. :

, L‘Afrique est devenue, ces der
nitres années, un véritable — fo-
yer de coups d’Etat. A la liste
déja longue vient s’ajouter celui
qui a écarté Ie Président Ismadél
. EL Azhari, du Soudan, et toute
san équipe gouvernementale.

Winstigateur et lexévuteur +
de ce coup d’Etat, le colonel Gaa
far El Nimary, nouveau minis
tre de la défense, Glevé au pre-
de de Général et nommé com-
Inandant ‘en chef des forces ar-



ly) Le jeu stérile des partis
politiques ct les dosages parle-
‘ementaires qui crendaient [ai-
Iles el incapables’ les gouverie-
ments, qui se suecédaient,

Peu apres la prise “du pou-
voir Je nouvediu gouvernement
publie un communiqué dans le-
quel il alfirme que : «le Soudan
est une Republique Déniocrag-
que dont Ia souvevaineté appa
tient au peuple, représente pd
le Conseil de ta Révolution.»

: En effet, le dimanche 25 Mai
. - dernier, 14 millions de, Souda -.
nais ont appris, trés t6t le mine



~ 3

Yo) Les éléments: de gauche
qui, jadis, avaient joué un role
essentiel dans la-chute de Ja.
junte militaire, se seyaient vu
écartés du pouvoir par les élé-
‘mens les plus conservateurs. En
outre le parti communiste sou-



Ce Conseil, a ajouté le com-
-mauniqué, a décidé «d’annuler
la constitution actvellement en
vipueur (celle de 1964) et de

est. le plus important de tous
ceux existant dans le monde a-
rabe. Son activité a été particu-

taires. Les institutions frappées
par ces mesures ‘sont: *

_ Album de Vacances _
avec |

' 1— Le Conseil de la Prési- li¢rement signalée a Voceasion
dence ; 2 —- L’Assemblée cons- de ce coup d’Etat. .
‘ tituante. 3 — Le Conseil des imi

LA TENDANCE DU
NOUVEAU REGIMF
AU SOUDAN

nistres ; 4 -- Le Comité de ser-

viee civil ;

La faeon brusque et dnatten-
duc dont s’est déroulé ce chan-
gement politique au Soudan
a pas manqué de susciter des
vommantaires les plus divers

Ay Soudan méme, des dé-
monstrations de masse ont cu
lieu, dimanche & Khartoum, en
faveur du nouveau régime. IL
ya lontemps, en effet, que les
masses populaires réclamaient
une solution définitive des pro-
blémes éconumiques , du pays.

’ : DES PHOTOS CLAIRES |
chins interprétent cette commo.- -

noirs duo Sud qui réclament
Certains observateurs Afri-
DES PHOTOS PROPRES ; ;

KODAK
‘ Les déclarations du Premier
Ministre AWADALLAH, fai-
tes au cours de la réunion qu’il
a eve avec les ambassadeurs ac-
erédités ‘au Soudan, — laissent
clairement apparaitre la nou
velle orientation vers la gauche
de la politique dy nouvean ré-
gime.

Les enfants dans la piscine
‘Les flamboyants en fleurs
Les pique-hiques prés de la mer

En effet, exposant & cette ov

Les rencontres prévues et imprévues
, casion Jes lignes de la politique

Elles boudaient les régimes pré extérieure que compte — suivre
védents 4 cause de leur ineapa- son gouvernement, le nouveau
cité de résoudre important pro premier ‘ministre a déclaré

blome politique des Soudanais «Les gouvernements — réaction-

VOILA UN MAGNIFIQUE ENSEMBLE
. -DE PHOTOS

naires ‘précédents étaient tom-
hés aux mains des capitalistes

POUR VOTRE ALBUM difficultés dans le domaine a- occidentaus, mais le sien tlait
~ pricole, ° ‘ remédie® & la situation en

nouant des relations économiques
plus ¢troites avee les pays ara-

leur autonomie ct d’aplanir les
DE BONNES PHOTOS.
HAYTIAN AMERICAN SUGAR

COMPANY, S. A.
USINE HASCO

SOCIETE ANONYME HAITIENNE

KODAK -
Don Mohr Sales Corp.

PLANTEURS ET FABRICANTS
Sucre Raffiné — «HASCO CRYSTAL»

Sucre Mi-Raffiné —\«POPULAIRE»
Port-au-Prinde; Haiti

i


















bo - PORT-AU-PRINCE
4
La Compagnie ayant 24 années de Service dans les Caraibes
.HORAIRE A COMPTER DU 1!1ER JUIN 69

| MARDI — JEUDI — VENDREDI—SAMEDI

New York 12.15 p.m.
Port-au-Pce 2.15 p.m.

Vol 601 Départ.
Arrivée
Port-au-Pce 3.15 p.m.

New’York . 7.35 p.m.

Vol 602 Départ

Arriveée

a

a )
i Pour toutes informations supplémentaires adres sez-vous

de la Trans Caribbean, Cité de V Exposition.

a votre agent de voyage ou aux bureaux
Tel. 3283 — 3974.

Airport et Service Cargo 3085. :

Les vols entre : P-au-P — Aruba — P-au-P et : P-au-P — Curagao — P-au-P

sont temporairement suspendus.



dissoudre toutes les institutions danais (un million d’adhé-
constitutionnelles et parlemen- rents) d’obédience moscovite, .

vjahid>, on sait que la

reaoeeanesoceaoNe ook



hes eb socialistes. Les pringipa
Jes industries, -seront sées et le réle"de I’ Etat dans -1'é-
conomic sera’acert. Sur Je plan
PIntériens, le. nouvedu premier
ministre uta fit
sion aw probléme, de taominorii¢
Noire’ du sud’ du. pays vet le. la
révolte hrmée qui y existeca Té

tab latent.

“L.E SORT DES
ANCIENS | DERTIGKANTS
Selon Vofficieux «AL .AH-

RAM» quotidien cairote qu
donnait certains détails sur Je
coup d’Etat du 25 Mai au Sow
dan, l’exprésident Ismaél EI.
Azhari et son premier ministre,
M. Sayed Mahmoud ont été
plucés- en vésidence surveilléo
¢Al Ahram» précise > encare
que 40 anviens ministres cf
membres des partis politinues
dissous ont été arrétés, - ainsi
que 4 ex- offiviers supérieurs
de Varmeée,

UNE GUERRE QUI
NA QUE TROP DURK

Sous fe titre « wne guerre
qui na que trop) duré» «fl

Moudjahid». écrit, a propos du
conflit Nigero- Biafrais, que le
«brusque regain de combativite
des sécessionistes est explique
par Vaide directe qu’ils regoi -

vent de certains pays oeciden-
taux», .
cla guerre ‘civile ne. prosite

qua certains groupes financiers
Aangers», écrit le journal aly
rien qui ajoute que Je Biafra est
devenu de vertains pays qui voudraiont
reconquétir leurs pdsilions per -
dues en Afrique.s



«fl Moud -
division
de l'Aftique reste la ligne direc
trice de la politique impecrial!s-
te dans le continent. Hier, ee
tait Je Katanga el ses mines, an-
jourdhui, c'est le Biafra. On se
di? ému et on s'apitoie sur le
sort de ces malheureuses popu:
lations africaines. Mais on omet
de signaler que, sous — prétexte
de conflits tribaux, des: hommes
de paille, televuidés de différen-
tes capitales occidentales n’hesi-
tent pas a plonger leur pays
dans la guerre civile pour apai-
ser leur soit de pouvoir:

«Cerles, poursuit

EN COUPE DU MONDE
EN AFRIQUE

Deux matches velour comp-
tant pour les éliminatoires de Ja

“coupe duo Monde se sont dispu-
tés 4 Cassablanea et a Accra, ope:

posant respectivement le Maro:
& la Tusisic et de Ghana
Nivéria.

ayn

La rencontre .Maroc- Tusisie,
si¢tant soldée sur oun score nul
de zévo but partout, un match bar
yaee, destiné a departager — les



Contrélez le cycle

périodique avec

Cyclotest

Voici une découverte de la scien
ce allemande qui est trés utile
aux femmes, Il s’agit du THER
MOMETRE VAGINAL CYCLO
EST qui selon le degré de la
température -indique AVEC PRE
CISION ET SANS ERREUR la
période de fécondité ou de l’ovu
lation ou la période de stérilité.
Grice au THERMOMETRI:
VAGINAL CYCLOTEST qui est
infaillible, la femme paut mainte
nant elle-méme contrdéler son cy-
ele menstruel et ne plus Iaisser
ce coin & la fantaisie du_hasard.
Le: THERMOMETRE CYCLO-
TEST ne comporte pas les incon
vénients et les risques de dangers
des pilules anticonceptionnellles
et on s’en sert facilement. De-
mandez gratuitement une docu-
mentation CYCLOTEST a votre
pharmacien.
CYCLOTEST est en: vente dans
toutes les bonnes Pharmacies.
JOSEPH C. VALME & CO
DISTRIBUTEURS.

PPS EL ENT SILL SILAS SLL IAD:

~sur-un terrain neutre, en l'oecu- |

gwucune Vallu = 2%

deux formations, se. disputera
les imilieux sporty’s (| Coneolais
ef Afvicains qui: souhaitent: vive
“ment voir cette équipe Haitienne
effectuer, 4. bréve ééhéance, linc
tournée en Afrique, comme de

rence,: 4° Marseille, en France,
sous la: direction d'un: référé fran
PORige | . 5

Quanta la partie: quica = mis

AUN plises les e Black “SoStarsy font! répulicrement: des) Oquipes
dus Ghana: aux ‘du Nigeria, clés stest termine? “sent les! dinigeaits “sportt!s) Hatz
‘sur cui. score nul Qiu but pare tiens 2 U ne teurnée sur lp
tout: $ fo oLertio cde nog ancttres fern: beau:

toup de bien “aux” iimbassadetirs
ou sfootls ball Haitien qui catirentâ„¢
saffairea: fortes “parties en A tri-
que, notanrment ad’ Congo ’-" Kins
hasayven «Ethiopic; att
et au Soudan,

“| : © A L'ELECTION DE MISS
Le fait le plug ‘frappant, qui’ BEBE .69-AU CONGO,

a retenu particuligrement Vatten - UNE. HAITIENNE

tion des | milieux sportils afri- L'EMPORTE® :

cains en coupe: du monde; a été. \ Vnttiati . Be

Vélimination de. Uéquipe repré- : Vinitiative au Ministere sie

sentative des. ftats-Unis d'Amé L"Information, et sous .le patron
. ~y nage du Ministre Jean. Jacques

ridué: du, Nord par. celle *de la -e : . .
République d’tlaiti, KANDSE, titulaire «de ce. dépar-*

Les Nigerians, vaitqueura des”
Ghanéens on ‘match - aller, joué
a Ibadan, par deux ‘buts. 4 un,
sont qualifiés pour la phase ‘sui-
‘yante .des: éliminatoires de la cou.“
pe. du. morde. : .

: . lenient, la- télévision nationale
Cette, victoire” Haitienne a été, Congolaise, dans son program-
. cs







Méme les jolies femmes ”
portent une Kon Tiki

Jusquici, «Kon Tiki» était surtout la montre des sportifs,
des brise-fer, des casse-cou. Mais les femmes
‘ dynamiques veulent désormais, elles aussi,
posséder une montre qui les délivre de tout souct.
A qui porte «KonTikiy pour dame, tout est désormals.
permis: depuis te tournof de tennis, .
Jusqu’a la plongée profonde, en passant par le ski
nautique ~ et tout cela en gardent I'heure exacte & son
polgnet. Et pourquoi, pensent-elles, ne nous
affranchirions-nous pas, comme les hommes, de fa
corvée d’un remontage quotidien? Car, en plus doe toutes
Ate, ses séductions, «Kon Tiki» est automatique.



favorablement commepitée dans. -

cya

Nigéria:-

CHIses:

-*. ETERNA-MATIC.



me: cBonsoire les. Petits
Morraniser aan concour
tional de bestule pour da designa
tion de miss-bebe GO av
© Les filletles de 1d pays, pice
eipant a eG concours, oat dere
ted 3
person
féorenis
c
Ute)
Val sueree Mi
ne deeds quelle. lre
Mai 1070) sir
-Gonga: 2 $





pilnre:
= bebo
ne









Elle a pour dauphines ses con
Conpolaises: et (Fran ||

curren tes

fun adressant a Ta. petite rei-
ne chaitienne au Congo: nos’ cha-
lctireuses félicitations;nous lii ex

sovdent
vtnterna |

OO el
qusuaten |
idtts des bebes: du





Conyru

prinions: de toute coer dessouhait —*

Wun rege técond. Que

lui, actorde “soitagsistance:

Goce Gérard Charles Alevte

Kinshasa :./Congo/Atriqueâ„¢



‘OPTT-1489
terna- Matic
KonTiki 20

» Eterna S.A. Grenchen (Suisse) Représentation et service dans 140 pays

Robert Carlstroem

Ancienne Maison GILG



la sante et la beauté de vos Dents.



ae occu 5 =





Colgate au gardol protege elfficacement—

LLSLSALAAALL SSD.

600C60000000C0002006H0COCO0OCOOOCE “Coeere









PAGE 4



SPORTS
HER +
4
,
\ t
. +
Avbe TI selections, le Dursel
dorfois Vault tenes beste le ree yern Munich,
cordman wiselu des scapes». Albert
Lancien entraineur federal, Sepp ; ~ ere
Herherger, esi divin que ee re. 1en

word niest pas pres d’étre battu
«Uwe Secier aurait peul etre pu

serie


















Le

Brulls, «
entraineur des
Berne, enregistre la plus prandg
ininterrompue,
mutehes intesnationaus d'atfilée:
depuis le 4 octobre 1959 (4:0°cun
tre la Suisse) jusqu’au 10 juin
la Yougosla-
peut
ll a dis
internationa

(0:1 contre
Vogts.
esperer hattre ce record.
rencontres

qui

Waller

Roumanie
quent trois buts pour ses débuts.
international
chain-

latch
du capitaing de’ léquipe

Je battre en ten doj sil nta-
rit, pas pris sa retraite. inter-
nationale Pantee. dernicres. Wi bogs
li Schulz, 32 ans, enpitaine de M2) L
Péguipe di’ Atle we nent vee Viel. Berti
joindre Paul. dye Ingis unique
ment a) Teaipe GaAllemagne at put: Vt
teint |: poule finale des cham. ‘les Walfiléa.
pionnats du monde ms J Meng Cust. Frets
co. sOWiniporte si Sinks conse”

: is yond 1
ve sone record Vimportant, . quips d’Allemagne
crest que neu 2 OUs quali fie ter
pour Mexico, tte Wali Sehui: i
qui comple 94 athe’ tons, i are tee da
ve en quatrigiie position, derris
re Uwe Seclei che ection). > Le dernier
Fritz. Walter c6t scloc' ions).
Ernst Lehnes (5 dleetions) ct yjenne

Paul

oSi Aulier

quer des buts, i peat Guablir un tre la Suéde (1:3). Tous les of
records, allt Uwe Seeler qui, forts de Sepp Herberger pour
avec (ses ¢ rosie en tdéte citer son, pouiain prefered ho pes-
Muller am cenoen. ter dans Véquipage d Allema :
ze omatche aus, Uw ures FBS, restorent vains. Ey
Seeler a mis pres aus pur demmeit _ Fritz Walter 4"
marquer ses 38 buts dane plus de 37 ans quand it porta
be d Allemagne. Quin Mut! pour In derniére fois les couleui >
Mest le 22 Octebre Wes. ib Nah: de] Allemagne. ql] Gait te ple
ra, contre la Turquie, qu i dispu Vix des internationaux, . Tani
ti sa premicre rencontre inter. ‘Turek, le keeper de Véquipe

“nationale,

dane. |

vt



he fous). demi -

cominie if nak

















du monde
finale des

: nevre,

Dans la Iste des buiteurs de jwateh
leéquipe WAllen athe, lowe. Beer Franee (1:2).
ler est suivi de a alter. Bey
veo AB hb



OL bu

de Véquipe dAen
seul Hermut H

trouvé le chemin du fut s(lectionn’ a 17
> nt ee ne er ey ny oe



lemand



était
Willy Braumgaviner,
la Premiere Guerre

disputa son premier
juiller 1940, & Franefort, con
(9:3),,

ane



i.’équipe d’Allemagne de football _

en chiffres | -

est a

Youny

avec

nus,

gui au

en 1954

championnats
du monde 1958, a Goteborp, con

le

Son



coo





| St.



Wis 4















EXxége2
ala -

Gelée Royale 2

Toniques et Latons.
. Creme demaguillonte.
Lait de Beaute.

| Savon.

' Dentagel.

—.- Pour votre BEAUT

spécialités

les
cosmetiques::

i
i
abil
Cremes de jour et de nui

Creme
Creme

masque. \;
hydretante.

Brillantines.
Creme 7 pour ia beaute des mains.









G par |

jade Belveter i

Tete

la premiégre mac

tote -



Ov

MB Prodits Gus ua pornt

bivlogote B, de Belveter

ine a cou

qui,

fay Biet teat

Un produit licence APISERUM B. de Belvefer 4 base

de Gelée Royale stabilisée offre les garanties de qualité
et d’elficacilé qui depuis dix ans {ent la réputation ‘mondiale
dé la marque.



Laboratoires: SANTA - 2, avenue du 11 Novembre, COURBEVOIE

Elle s’ouvre et se referrme comme une fleur:

On rabat tout simplement les volets et la machine est

préte a l'emploi.

Ecrin d’'accessoires logé, bien en évidence, dans le

bras supérieur de ja machine.

Pied de'biche polyvalent et tension universelie du fil.
Plus que 2 boutons pour effectuer pratiquement toute

la couture. )

De fabrication suisse, l’-elna lotus est particuliere-
ment robusie. Elie coud tous les tissus, des plus fins
aux plus 6pais et offre plus de 20 applications pra-

tiques — méme une boutonniére instantanée.

RECORD DE

a
rotuvent que Gerd Muller, de Ba-
pres
Boys

22

fait
partie Ie plus longtemps de Ve-
18 ans. Wal
match le

mar-




ehampionhe du monde (854, a Ha
il disputa
international

dernier
contre

Le plus jeune international al
Dueseldorfuis
aVani
mondiale,
ans. Parmi














PAUL

D'ETRE, BATTU JANES N’ EST PAS PRES
les joucurs actuels, Uwe Seeler ternationaux., Puis il tut dépas
est’ en troisi¢nie position. Won sé par le FC Cologne. Aprés le
été sélectionné pour la premic match contre lAutriche, — clest



fois i 17 ans et 1 mois. It uis-
puta s0n premier match interne:-
tional’ contre lu France, en 1054,
i Hiinovre (1:3), en guise de
remplacant pour Berni Termatn.
Puis, six semaines plus tard, cou

tre VAngleterre, il joua 90 nii-
nutes (1-3).
Pendant plus de 40 ans, ¢’é-

tait le FC Nuremberg qui avait
fourni te plus grand nombre d’in



En lisant les Revues

LE MAJOR THOMPSON EN
PLEINE REVOLUTION
SEXUELLE

“On avait: bien besoin de iu:
pour rire un peu des choses ct
des gens qui, a premiere vue, ue
sont pas 1 pour nous faire rive:
ce faumeux major Theripson, in-
venté par Pierre Daninos en
1951, el qui sest depuis répandu
en France & 1.400.000 exemply:
res

Le revoici cette semaine dans
«ELLE» qui public des extrait:
du «Major tricolores ef qui offre
a.ses lectrices le chapitre ot k
major Thompson se retrouve er
pieine révolution sexueliy. Cm
il s’est passé pas mal de ‘chose.
ces vingt dernieves années ef te
major le dit trés teanauiler: aw
& ses amis franeni:.









eVous aves fait des barricacdk



sans faire de olution el vous
sen parlez encore”
«Nous avons fait une rfvoln

tion sans faire de barricades, ev
nous-en parlons A peine.
«Eneove . faudrait-ii sentendrr

. sur le sear que Von donne a celle

réevolntion. Te plus svuvent, lars:
que tes Francais parlent de no











tre volution sociales, ces defix
mee onlyeudés ant pour prin

pap effet ode Vaire app fips

i ~~ Shannin frehde, tarvale et

So cous Basneet duane mie

ituat va nudité @une im



COURS DWETE

PAGNOL)
gag



. EANGLAIS OU ESI
GT Juillet — 29 Aott

Ins netitut de Langues ~
vivantes

Hee. Letwe. en fuce
fle Ruelie Pufirt

dé

SD VENIR SRRIEUN
NS LA CONNAISSAVCH
ANGLAIS £7
-AGNOL










salting! vos chances de suc
vs idaaes ba vie en vel tissd!
vant des uujourVhui au cours

d’Eté de Velnstitut de Langues
Vivantess local COLLEGE

CLASSIQUE D HAITI, 179, Ta

luc, en face de la Ruclle Dufort,
Phone : 3325, oft vous trouverez

un enseignement graduc et pra-
tique et un syst¢me audio-visucl
effieaece Caboratoire de langucs,
cinéma, cartes murales ,cte.) ou
vous aidera a fuiwe des progres
rapides.



Inseriptions ouverics

3 Juillet.

jusqu’au

















Distributeur: R.H.
Rue Bonne Foi - PORT-AU-PRINCE

$ 10 par mois et. vous l’enlevez....

Bayern Munich qui tient la téte,
avec 2385 sélections pour 30° in-
ternationaus, comptant ainsi 4
sélections de plus que le FC: Co
loyzne (231 sélections pour 19 in
ternationaux). En troisiéme po-
sitign, &vec 208 sélections pour
22 —internationaux, on txbuve le
Haburger.SV. Uwe Seeler (59)
et#Willi Schulz (57) enregistrent
A cux seuls 116 de ces sélections!
Et ce n'est qua la quatriéme

perméabie transparent dans us
royaume réduit a Ja seule Carini
hy Street.
«Simple vapid
-insipide.>}

' ¢¢Simplement

we in saurais perdre de vue,
bien stir, le trés perturbant sper

tacle que la maison mere de Em
nive offre aujourdhui aux yeux,
exorbités d’un ex-major de Var
meée des Indes revent au bercail
aprés quinze ans d‘absence... S’il
est vrai que le Général de Gaull:
a-souhaitée, pour la revanche ce-
iinitive (ps bourgeois de
que VAngleterre. « xe présente nue







hous sommes sur ce que je nose
eeneler la benne voie nos fil-
les montrent mavnienant a, teat
le monde des cho es cue raguere



on avait du mal @ voir dans Vin
timité et quv’il n’a fatha des mois
peur découvrir chez ma premiere
et défunte ¢pouse Ursula. Dice
ait san ame sinon sen corps |

JFn yvérité, ln préiendue prude
Albion vivait depu’s plus -d'ue
cle rous une tres fausse rénu
tation. La nation deny Vila
toujours été Tune des plus pail-
lordes de Punivers.

«Dommage seulement ue ce
genre | de eraquement, A dari
rueur audible dans Vintimit’,
puisse étre percu de teut Vuni-
vers Torsqu”l s'avit des affaires
(1) d'un ministre de Sa Majesté.
Ouel senndale ! Mais le fait qu'u
ne dance de légere vertu ait ris-
cut cle faire culbuter le enbine:
de Saint - James n'est qu'une it

8







luetration svppnlémentaire de no
ies atpenge camnortemen'!.

abes hans hourveois de Calni:
or de Paris eu envoient ete
lonys onfants perfeetionner leur
cenlais chez nous devrationt tou-
lonre ee panneler que le tenis,
woot nas dros loin eth un vowe-

- eontinental tant soit pen i>
replant qe vidbaif mags une d
soo fjlatures sans se voir offrir



. LA JOUVENCE DE 1‘ ABBE

«LE NOUVELLISTES



place que Von‘ trouve 4 -préséni
te FC Nuremberp, avcée '205 'sé
leetions. Mais ce club a. fourni
Je, plus’ grand nombre a interna
tionaux (38).

Au cours de son histotre «ir:
ternationale>, longue de 61. ans,
la fédération allemande. de foot-
ball a disputé 340: matches inter
nationdux. On en a .pgagné 179,
perdu 101, et fait 60 matches’
nuls. Depuis 1950, on a disputé
142 matches : 79 gagnés, 38 per

dus, 25 nuls, :

~

en hommage la plus jolie
neuse.

«New! fois sur dix c'est don
dans nos cottages’ que vos par
gons perdent leur virginité — en
yaugnant, it est vrai, un bon ac
cent griice aux tendres person-
nes du Kent ou du Surrey qui
participent ¢ leur initiation. Ce
west pas mon. traducteur et am!
P.-C. Dannos qui me contredira,
lui qui aprés avoir fait mille re
commandations & son fils au su
Jet de certains homnies de nos ré
ions, apprit un Jour que, i
son enfant s’était éearé du cote
de Canterbury, c’était tout — de
mitmie dans Ia bonne voice.

«Etrange royaume socialo | -
neincier aussi riche en” parada-
xes que votre république tmonar-
chiste...

hobi





«Or, on peut tres bien, re is
Londres pendant huit jours sans
valr Te moindre morceau d’Angie
terre au-dessus duo penou. Tout
depend de votre quartier dclee-
tion,

«Pour sa isir VAngleterre
les cheveux longs et les
courtes, rien de tel que Soho
Portobello Road ou Chelsea, mais
il s’agit de quoi ? D’nn espace
qui, malgré la mouvance de ses
rondeurs apparentes, ne couvr
rait. pas la moiti* d'un arrondis
sement parisien ! A cing minu-
tes de LA, en pleine ville encore,
In province commencé, avec le-
lones manteaux rouges ou veris
des vertueuses ménugéres, imper
méables 2ux frivolités et aux yo

pay
jupes





pues éphémeres.

nays aui le cache si bien et Is
wontre tellement 2? (...)

(1) Peut étre fautih ranneler
fame, dans co royanme git Public
Schoo! est une ceole privée. une

affsipe yfost pas tne prise da ho
e¢fen sur da De Reers, mais u-
ne Jiaison. (Note du tradn-
teur.)



SOURY = connue et appré-

ciée en Haiti depuis 75 ans - guérit les maladies
suivantes charactéristiquesa chez la Fenne 1 troubles
do la circulation. du.sang - retour @' age - bouffées
ae chaleur - vapeurs - 6touffements = varices —

phlébite - hémorroides --
narveux - neurasthénie.

max d'estomac - troubles}

, Apras une cure pétiotique faite a la JOUVENCE
DE L'ABBE SOURY, la Femme ret rouve, son bien-étre, une

santé rayonnante, l'envie «t

la joie de VIVRE...

Il y a.beaucoup d'imitation mais rien n‘é-

gale la JOUVENCE De L'ABBE SCURY.

EXIGEZ-LA. La

JOUVENCE DE L'ABBE SOURY cen sient également aux hommes.

Réclamez une documentation.

DANS TOUTES LES PHARMACIES.»

Tee SSDORIOCE ROC IERICE INE ERODE ICE 3 LE SIE SOOPLIOE BILE SGA LIOE RINE BIE SOROS BEER



dre familiate compacte,
la machine zigzag sans probléme, préte a coudre en un tour de main

CARLSTROEM

fn liquide ou en comprimés,









/ Déclarations Poher

KLECTIONS.

PARIS (APP):

nd ‘

LeU reésultal-dusserulin: est econ
forme’ ines prévisions,’ il acon
tirmé les iécents’ “Sondages: “de.
PIPOP dela Sofres a aéclaré i
VAFP-le)Président Alain: Poher,
aprés “Vannopice des. premiers ace
sultats du serutin.

Pour. ima part; qe ne Suis: pis
décu ear les = chiffres':confinmeit

quwilsy“aurait: environ 8" imillions
te francais qui. ont vote pour
moi J aurais ainsi apne spres de
3 milllons:de’suffrapes vsur le

premier :tour..C’est une belle ré-
compense pour la” édainpagne que
jai- faite. .

° Jai-tenu.a défendre ‘la politi-

que du. changément ‘et le’ retour

a wie .vraie démocratie.. Mon com
bat. n'a pas. été’ inutile. Demain,
M. Pompidou et son Gouverner

ment seront obligés de tenir com):
te des points de vue que j'ai dé
fendus.

J'ai démontré qu’entre te Gaul
lisme et le. Communisme il you
8 miilions de franeais ‘soit préx
dun tiered ucorps électoral
qwon ng peut: pas ienorer.

M. Alain) Poher . a confirm:
quwil enverrait ce soir méme de
ra permanence électorale un tate
vramme de {élicitations & M.

Georges Pompidous.

xX XN .

ISARMEE ARGENTINE

PREND LE CONTAOLE
DF LA PROVINCE DIe
CORDOBA

CORDOBA (AFP)

Armée a pris lundi soir !s
contréle de la Province ae Cor
doba (Argentine) ot Von craint
de nouveaux. affrontements san-
vlants Aclavveille de la grove de
37 heures déerétée par coutes les
argianisations syndicates de in
province, annonce te service de
presse du Gouvernement provin-
cial de Cordoba. CN

Le Général Jorge Raul ¢
eno,
des parachulistes qui avait. mis
fin i Ja rébellion des étudiants
et des ouvriers les 29 et 30 Mai
dernicr, a été ehargé a’assurei
ie-contréle de la Province. Cei-
te mesure, décidée par Je -Prési-
dent Tuan Carlos Onyania, a éré



t
Sommandant de la brigade



prise & la demande du Gouve,-
neur de la provinee, Je De Car
¢



FETE DES PERES.

DERNIER DIMANCHE DE T'JIN



A PETION VILLE



los Caballero. qui oy uit que:

WE

Hreve ne donne lieu do wn) acu:
“velle agitation.

Des: lundi. scir, une. centaine

detudiants et diouvriérs ont diail
leurs commence A canstruire ies
barricades dans lcs
‘doba. Ts. ont ete disperses
Ja police et se
l'Université Nationale
surveillée: par los: fore
ilre.

* PARIS (AF P)

certation des ‘quatre grandés puis:
sances .aboutisse &
de compromis, tant en ce -qui-von
cerne lo forme .d’un
tre Israel et les Etats Arabes.
que sur son ontenug a-declaré en
substance le Ministre des Affai-
res Etrangeres des Fays-Bas, VM.
Joseph Luns, qui, en sa qualiré
de Président
nistres
di aux questions posées par Ics
membres de PAssemblée de cet.

nant & un aceord entre les par
ties,
ques

souhaitait . Ia’
Traité de Paix en
forine
leur cédte,
cord enrepistré aux Nations U-
nies
qui_est inaceeptable pour

dans une



pay

vues de Gor |



sont: retupi

qai

a





tluent qu'une base pour le tra- |
-de chaque parti,

ithe juey,
jourdéhue



enant: la
la reception offer
Ie commit central
sovielique ad) Kremlin en
neur des participants de la
forence! qui vient de terminer ses
ctravitty, :

s _ Nous potvons dire,
for. ML

wall wltérieur

L’Actualité Internationale:

M.

(

piurole

du

oh

pe
Uho

: “ajoute es
Rrejiev dont lallocution
cites pur Agence Tass, que [cs

t

con

est

iiais Niais nous pouvons affirmer:

{ly -a bon’ egpoir que la“-con-
une «formule

accord “an=

tles Mi-
apres-ni

du. Conseil
répondait cet.

te Oryanisation. . de
. . dal,
On peut esperer quil’y aura plus
un accord entre les quatre me-

a-t-il dit.
progres.
M. Luns a

oy a eu quel-

qu’Isract
Mur
die

rappelé ¢
couclusion

bonne et
Arabes qui.
qu’un



avec les
eonsiderent are
formule
ov

serait suffisant,

















certaine
” xXx ¢

LA‘ DECLARATION
DE BREINEV

NOSES. te

2 pr



commune

cobtribuer

Maintenat mn poursuivii Mr
JTuuns, on s s'achemine vers un on
_gagement contractuel qui sersis
assumé par les Arabos. et qui Rien
donnerait satisfaction 2 Teruel, dentifrice 0
sinon i LOG pour 100, en meine gieny

louses-

“gomme
importants
contre

pate

d'étonnant
CERNIDENT
pus le
grand publie connaib les pre
‘tes toniques,
Fluor

, das
tcrnelle. (Suede,

qui.

‘que ¢’est une: base
inarqie | une
dans (raternelle des communistes face -
aux: forces: dé Vimpérialisme
Ue lacy saction.

poursuivi,



. dentifrice
fomparable a la nate dentifrice
CERNIDENT

Polen

voire.

de

fait

‘aleidim
. tunifie. et blanchit Ices dents: et
empéche la carie dentaire® et Ta
vitamine C

solide
‘importante- atapé

au

qui

7 La

; qui

ob

Elle nous: permet
d'etre optimistes et: de roire en
dé ‘nouvelles. victoirés et
fo¥cement de ‘la cohésicn de “notre *
mouvement,
Brejnev.
Nous ‘soninies convaincus, ast-il
souligné .en: con¢lusion «que’ cette -
conférente éntrera. dans histoire
mouvement communiste
un événement des
du notre “lutte
lim périalisiie,
Te parti commuhiste d'URSS ne
menavera pads ses efforts
‘ a la créalisation
nouvelles perspectives
-vrent devant notre mouvement.

ren

M:

mon

pour
les
s‘ow

Une belle et bonne
denture @st un trésor

Aucune

‘West

Laboratoires

_* pate

ne con-

dont

néirac u-

qui

merveile

dang la pyorrhée et empéehe Ja

La conférence des partis conimu
nistes et cuvriers quia donng lieu
a des débats profonds, tifs, libres ct sinceres nous Unt
permis de proceder a des échin-
ges de vues et d'examiner cn
détail, sans aucune limitation, les

an

QUOI OFFRIK
QUOI CHOISIR ?



AVIS

Lalue

Coles’ Market

Lalue

Rue Panaméricaine |

Delmas Market

Autoroute Delmas

Luce Chatelain

Rue Toussaint Louverture

Cie

Boulangerie St-Marc

Ave Jn Jacques Dessalines

Maison Rigaud —

merveilluse
tifviee est en vente: a-la Pharma
Vital-Herne,
dans toutes les bonnes Pharma: ~
cies et Epiceries.

Rue Pavée,

‘



yate® den-

Les Produits H A M P C QO peuvent éire achetés j
3

‘aux adresses suivantes
A PORT-AUPRINCE Vime. Robert Gaetjens —

fingivite et le déchossement des |
dents,
Cette

«

! ENIGME .
& Voyez JOE ETIENNE
1377 RL Carlstroem
(Port-au-Prince, Haiti VW. I.)
POPPPOSO SCOPE
>. PET BAS RALADAGARA BARA ARE VERSES TLEBES BW ULB Se eR RK ee WARES F

j

$
4

g
2
,

4
,
S
4

4
4
o
é
$

4

¢
$
z
$



4

4

e
4
g
{8
7)
%

et,



les événenjents Wily a trois Wavaux de. fa conférence | cons-

seniaines avaiont Vail officielle: | Gwent jun neuyel apport impor.

nent qUatorze Morty et ee: cen tant dans. e développement de?

tiine de hlessés: notre theorie révolutionnaire, |
: s documents) qui | ont Gite. |

xe ee wy sloptes fae la conférence cons-

; eS tituent. pour: nous. une + nouvelle

LA CONCERFATION DES” arme ‘dans notre lutte. Evidem-

4 GRANDS: ment; ces*decuments me __ cons-

unite.

Es

\

a
































_MERCREDI 18 JUIN 1969



Chercher [a section correspondant au jour de votre anniversaire
de naissance et vous trouverez as perspectives que vous

-ignalent les wutres pour demaia,

‘Droit de reproduction totale u partielle réservé.
Propriété King Features Syndicate — Eaclusiwité
«LE NOUVEELISTE>

JEUDI 19 JUIN 1969

21 MARS-AU 20 AVRIL ‘(BE
LIER): La situation a-t-clle.
changé depuis que vous avez pre
vu le programme de cette jour-
née? Dans-ce cas, examines le
présent et envisagez le proche
avenir. Soyez -vigilant: ot calme.

21 AVRIL AU 21 MAI (TAU
REAU): Aucun travail, aucune
activité ne seront vains si vous
avez élaboré des plans complets
et précis. La position de Vénus
favorise les recherches artisti -
ques et le sentiment.

22 MAI AU 21 JUIN (GE -
MEAUX): De bonnes influences
de Mercure encouragent -tout ce
qui est Gerit et les communica -
tions en général. Dans les au -
tres sectcurs, soyez’sur vos gar-
des car vous commettriez d’inuti
les et fAchcuses erreurs.

22 JUIN AU 43 JUILLET
(CANCER): Envisagez tout a -
vec rvéalisme. OU. pouvez - vous
améliorer une situation ou ccr-
riger Vopinion erronée du- pro -

chain ? Votre esprit est vif; ser:

yvez-vous - en intelligemment tou
te la journée.

24 JUILLET AU 23° AOUT
(LION): La perte de temps Se -
rait cotiteuse comme aussi des pa
roles inconsidérées et de la tergi
versation. Le soleil stimule vo-
tre compétence et vos qualités de

chef.

24 AOUT AU 23 SEPTEM-
BRE (VIERGE): Ne laisse
rien & la chance. Soyez méticu-

Eate dy . “A
leux et précis, comme peuvent |
tre les natifs de votre Signe.
Dans les discussions, essayez Vai
mable persuation plutdt que la
force.

24 SEPTEMBRE AU 23 OC-
TOBRE (BALANCE): Bonne
période pour des projets a échéza
ce éloignée et pour compléter des
travaux commencés. Donnez vo-
tre opinion si on vous la deman
de mais méme si elle mest pas 2-
doptée obéissez suns rechigner.

,
24 OCTOBRE AU 22 NOVEM
BRE (SCORPION): En dehors
de V’activité normale, donnez un
peu de temps aux nécessités im-
médiates, sux Aésirs de la jeu-
nesse, a Ventourage, aux enga-
gemen'ts & long terme. Dans les
discussions, soyez le médiateur.

23 NOVEMBRE AU 21. DE .-
CEMBRE (SAGITTAIRE): Ac-
quiescez quand la soumission es7
nécessaire mais, en méme temp2,
étudiez, mettez 4 Vépreuve Jes
bonnes idées que vous jugez fe -
condes. , ,

22 DECEMBRE AU 20 JAN-
VIER (CAPRICORNE): Déve
loppez votre esprit inventif et le
vens des responsabilités. Vous
en verrez les résultats la semaine
prochaine. Ne ralentissez pas



Neen EEE

pétais maigre

™ €

MAIGRE A WAIRE REVER
UNE MULE ANDALOUSE.

Mais j’ai
gnant guélques k los

moi qui étais nerveuse, irritable '

et qui n’arrive pas & prendre du
poids. Savez-vous que j’ai pu re-

méd'er & tout cela en prenant les {

«CERMIFEX» | si ri-
qui contiennent
que : cuivre.

tablettes
ches en fer et
les minéraux tels

calcium, manganése, magnésium, }

phosphore ete. Le manque de

poids empéche trop souvent 4 la ;

femme d‘étre aussi charmante

qu'elle le devrait, et ce qui est
pire «Les femmes maigres n’ont §
pas de succés>. Le «eCERMIFEX» *
enrichit le sang qui est nécessai |
re & la femme qui en perd 70 |

miligrammes mensuellement.

Or, pour réparer cette perte. 4

Je fer lui est indispensable. En ef

fet, la femme anémiée est vilai- ‘
ne, elle a la pean ridée, elle perd |
seg cheveux.ses ongles cassants, ,;

elle est nerveuse et dans cet &

tat la menaupose est prématu-

rée.
Hommes, femmes,
fatigués, anémiés, prenez vite les

comprimés de «CERMIFEX> qui |

vous’.rédonneront la joie de vi-
vre. .
Ce merveilleux produit

Gourdes. .

, voynire.



pu grossir en fa-;
de plus, j

et enfants §

des °
Laboratoires CERNELLE est en
vente:-A la’ Pharmacie Sosthéne
Geffrard ‘au coft de 100 compri-
més 8 Gdes — 50 comprimés 4

votre effort avant que le but
soit atteint.

21 JANVIER AU 19 FE -
VRIER (VERSEAU): Est - il
conseillé de changer un plan pour
augmenter lefficacité, pour évi-

ter le gaspillage? Refléchissez -
y. Une,-démarehe prudente |peut 9%

donner tout simplement la solu-
tion.

20 FEVRIER AU 20 MARS. :

(POISSONS): Influences favora
bles de Neptune qui avantagent
docteurs, ‘auxiliaires médicaux,
chercheurs, secrétaires et, ensei -
gnants .Les choses de la mer sont
aussi sous un bon influx.

SI VOUS ETES NE AUJOUR
D’HUI: Vous avez une personna
lité curieuse et dynamique. Vous
étes extrémement sociable, vous
vous entendez bien avec tout le
monde mais vous recherchez par
ticuliérement des gens brillants
et gais, ayant de la conversation.
Ce sont avec eux que vous de -
vrez vous associer car le natif
des Gémeaux est vite déprimé
quand il s’ennuie. Vous étes ex -
ceptionnellement divers ‘et aimez
Tactivité utile. Vous réussirez
comme expert, dessinateur, écri
vain, journaliste, musicien ou
dans tout secteur qui touche le

Naissance de Blaise Pascal,
mathématicien et philosophe.

Le

SSA SLIASASRIZIASA SRSA 2 32 EE a EET 9

Girard-
Perregaux
Haute
Fréquence

:
!
|




du monde

- En 1967, les chronometres
Girard-Perregaux Haute
Frequence ont obtenu 73°'o
de tous les bulletins de
marche délivres parl’Obser-
valoire chronométrique de
Neuchatel dans la catégorie
des montres-bracelet clas-
siques. Une performance
sensationnelle puisque réa~
lisée ‘par des montres stric-

chronométre

le plus précis






é



~â„¢ A A ~ HR BAS WA BR â„¢ SQ Aa

plaqué et acier.

RUSSO & CO.

baptémes, mariages.





‘TELEPHONE : 3294

Couverts, menagéres,
timbales, couverts .

pour bébé, ete...
Pour toutes .

les circonstances :
anniversaires,

x





Emcee

aos

dine

ote

GIRAR D-PERREGAUX
Chronormater

GrROMATIO

ee

li

nN

Ol
frames

Chronométre Haute Fréquence a 36.000 alt/h, auto-
matique, calendrier, boitier étanche a l'épreuve
des bains de mer, 39 rubis, avec garantie de
précision au porter. ,

Modéles classiques et d’avant-garde en or 18 ct,.



MONTRES DE QUALITE DEPUIS 1791





Cheistotte " :
|












































Blondie |
(CORA: DAGOBERT
P SORT CE SOIR ET-DEMAN
DESI JE PEUX L'AGe
__-COMPAGNER,

Weg













dance et la sécurité. Le peuple

- palestinien, de son cété, doit cor

tir de la misére of il vit depuis
vingt ans. Le réglement doit étre
recherché sur la base de la réso-
lution des Nation Unies. L’embar
go sur Jes armes doit étre: appli-
quée & tous les belligérants. Si
ce n’était. pas le cas, la France
serait amenée & reviser sa posi-
tion. .

LE TIERS MONDE.— Il faut
aider efficacement & son déveiop
pement, mais des rapopris privilé
giés doivent étre maintenus en-
tre la France ct les Etats indé
pendunts qui ont fait partie de
Vensemble francais.

—PROBLEMES MONETAI-
RES,—. \La situation du franc
peut-étre maintenue. Le monde oc
cidental, touterois se trouve tout
entier en état d’inflation et il
faudra aller & un accord interna
tional dans tous les domaines fi
nanciers.

+

. x

PORTRAIT
PARIS (AFP)

x x x
POMPIDOU

Charles De ‘*Gaulle, Georges
Pompidou... au premier examen
on voit mal ce qui, pendant. un
quart de siéecle, a pu rapprecher
de plus er plus. intimement ces
deux personnalités. D’un — cété
Vhomme du Nord, le soldat, al-
tier, secret, qni le 18 Juin 1940
est entré dans Vhistoire, a lV’épo
gue ott la France pour ne plus
sen véparer... de Vautre, ?Auver
gnat, dont le mom méine expri-
me la rondeur souriante, terrien
ne, sceptique et épicurienne a la
fois. .

In 1944, alors que Georges
Pompidou a 34 ‘ans, son histoire
personnelle parait déja définiti-
vement tracée. Exemplaire — et
classique a Ja Tois. Sa famille
de pénération aw génération, a-
vait durement travaillé les mai-
pres champs d’Auvergne. Son
pere, socialiste, avait franchi le
premier degré de Pescaladé socia
le en devenant instituteur. Enfin,
lui-méme, spar la filiere de VEn
seignement, s’était. définitivement
dévaré de ja terre avec brio en
entrant A V’Ecole Nermale Supé-
rieure, sortant numéro un du
concours dapréyation. .

a libération trouve done Geor
ges Pompidou, brillant — profes-
seur Mais pour lui, la culture
nest pas une fin en soi, elle est
un moyen supplémentaire d’ap-
préhender la vie. Que celle - ci
vienne & lui, et il ne la refusera
pas. :
L’événement se produit a PAu
tomne 1944,

Le Général De Gaulle, chef
du gouvernement provisoire, cher
che, pour un poste d’ailleurs mo
deste dans son cabinet, un agré
gé sachant écrire. Un de ses col
laborateurs, René Brouillet, ac-

ce au Vatican, pense & Georges

* Pompidou, son -ancien condisciple

de ’Ecole Normale. C’est alors
que commence la deuxitme pha
se de sa vie et, pendant seize
ans, il apparaitra de plus en
plus aux initiés comme l’éminen
ce prise du Général De‘ Gaulle.

Pourtant, trés vite, dés Jan
vier 1946, le Général a quitté le
pouvoir pour se retirer 4 Colom
bey-Les-Deux Eglises. C’est 1x tra
versée du Désert, Voubli, Ia so-
litude pendant douze lonpues an-
nées,

Au rang des derniers fidéles,
diseret mais toujours présent,
Georges Pompidou, qui joue au-
prés du Général un réle de chef
de enbinet, de confident, de trait
dunion avec Vextérieur. Signe
de ses rapports privilégiés: en
souvenir de leur fille Anne, mor
te 4 20 ans, le Général et Mme
De Gaulle avaient créé une fon
dation pour enfants débiles qui
traverse en cette période des dif
ficultés financiéres. Georges Pom
pidou prend personnellement en
charge administration de la
Fondation Anne de Gaulle qu’il

continue d’assurer depuis lors. _

Georges Pompidou, pendant
cette période, ne cherche jamais
& jouer un réle politique direct.

Encore ce

mal
de dos

| lancinant?



al

vous soulager. Les Pilules
Dodd's atimulent Jes reina,
ee qui aide & soulager In
eause du mal de dos. Vous
vous sentes mieux et vous
vous reposes mieux,’ Vous

compter sur les Pe

Heine. Nosvesa” eres



iuellement Ambassadeur de Fran -















H, ELLE NE ME
REPONDRA'PAS |

L’ACTUALITE INTERN

es Dessinées du «Nouvelliste,



(Suite de la ‘2eme page) ° >

Membre du Conseil d’Etat jus-
qu’en 1955, il entre ensuite & la
Banque Rothschild, signe évident
qu’il n’envisage aucune carri(re
politique car il n’est pas de bon
ton, en France, pour qui nourrit
des ambitions de cette ‘sorte, d’a
voir été le Directeur: d’une Ban
que aussi prestigieuse.

_ Certes, ces différentes activi-
tés lui permettent de multiplier
ses relations dans tous les mi-
Heux, mais enfin, ‘quand, en
1958, le Général De Gaulle re-
vient au pouvoir, personne sauf
i nouveau les initiés, ne préte
attention~au fait quill choisit
eomme Directeur de cabinet inté
rimaire, M.-Pompidou. Au bout
de six mois, d’un commun ac-
cord, le Général De Gaulle ayant
été Glu Président de la Républi-
que, il retourne 4 sa Banque jus-
qu’én 1962, tout en restant. en
contact -étroit avec le chef de VE
tat et en accomplissant parfois
certaines missions officieuses, no
tamment, une premiére. négocia-

tion secréte avec les chefs de la
rébellion -algérienne.
1962 Léminence — prise /de-

vient Premier Ministre. Les fran
cais, indique un sondage, s’éton’

‘nent: pres de 80% d’entre eux

‘ignorent qui: est Georges Pom
pidou. Le -monde politique iro-
nise. En choisissant comme chef
de. gouvernement: son Seerétai-
re, qui n’a jamais été Ministre
mo Député, ni membre d’aueun
parti, le Général De Gaulle mon

tre, affirme ~ Voppogition qu'il
veut pouverner seul, sans inter
médiaire. :

Certains pensent qu'il n’est
Ja que pour assurer un intérim.
Singulier intérim de six ans qui
permettra & Georges Pompidou
de battre tous les reeords de lon

gzévité A la téte du gouvernement |

et de réaliser sa derniére méta
morphose dont les francais, gra
ce & la Télévision, seront. les spec
tateurs d’abord sceptiques, puis
convaincus. De Vombre' du Gé-
néral De Gaulle, il se détache
peu & peu pour trouver un sty
Je qui lui lui est propre. Des
1965, Vopinion s’habitue -A Vidée
awil pourrait étre le dauphin.

Cette longue période de sta
bilité se termine par une explo
sion sauvage, celle de Mai 1968:
Paris couvert de barricades étu
diantes, le pays paralysé pen -



AVIS

La Seerétairerie d’Etat du
Commerce et de V’Industrie avise
le Publie en Général et le Com-
merce en particulier que la Com
mission Consultative instituée
par le décret loi du 13 Mars
1963 sur les Industries Nouvel-

. ies a agréé dans son Rapport du

26.Mai 1969 une demande pré-
sentée le 10 Mai 1969 par Mon
sieur Jacques NOVELLA pour
une entreprise d’extraction de
jus d’agrumes, limettes et oran
ges et de Vhuile de ces agrumes
et a décidé d’accorder & cette en
treprise les bénéfices et avanta-
ges du décret loi du 13° Mars
1968 sur les Industries Nouvel-
les. ,
MACHINES
ET EQUIPEMENT :
1 Taglia Birillatrice super au
tomatique Modéle AZ104. .
1 Tamis automatique helicvidal
1 Machine super sfumatrice
modéle 60 large
1 Séparateur
type de Laval
1 Groupe électrogene Cater
pillard Modéle D83ONA series
C, 50K W, 55KW, standy, 125/2;
G volts, 3 phases, 60 cycles.
1 Camion de transport de 8
tonnes.
MATIERES PREMIERES :
Drums de 55 gallons A’ embou
chure large — Sachets de Poly
éthyléne non fabriqué en Haiti.
MATERIAUX DE CONSTRUC-
TION ¢ (selon Plan et devis)
18, 731 livres de fers
580 feuilles de téle, galvanisées
24" x 72" 29 gaugh”
2 portes métalliques & rou-
lenu de 4 m x 3,75
1 pompe & eau de 1/2 H. P.
avee tank de pression
20 Tuyaux galvanisés: de 1”
20 Tuyaux galvanisés de 3/4”
20 Tuyaux galvanisés de 1/2”
10 Tuyaux fibro - ciment 4”
x 10” :
10 Tuyauy fibro-ciment 6” x
ta”
P-au-Pce. le 10 Juin 1969
Dr. Lebert JEAN-PIERRF -
Secrétaire d’Etat.

centrifugueux

dant des semaines par une gré
vé généralisée, ’administration
déconposée, le gouvernement et
Je régime en perdition.. Epreu
ve terrible que Georges Pompi-

dou, dit-on, ne cesse depuis ~ i.
an, de méditer. '
eul ou presque, il fait fa-

ce. Inlassablement. A coups de
concessions et d’actes de ferme
té, il parvient & tenir, les traits

_vavagés de fatigue mais la vo :

lonté- intacte, jusqu’A ce que le
380: Mai le Général De Gaulle,
isortant dium long silence, dé
nove la crise devenue mire en
annongant de nouvelles élec-
tions législatives.. Celles - ci se
ront .un triomphe pour le régi-

- Mme. ‘

Mais Vartisan de la victoire,
Georges Pompidou, n’en récol
tera pas les fruits, Le Général
De Gaulle confie la direction ‘du
gouvernement 4 Maurice Couve
de Maurville et . place Georges
‘Pompidou en réserve de la R6
publique.

° .

Svagit-il d'une disgrace ? Le
moride .politique ‘en discute pas
sionnément. Mais les événements
s’aceélérent. Le 10 Janvier der-
nier_it Rome, Georges Pompidou
confie —‘ce n'est pas la premié
re fois — i quelques journnlis
tes, qu'il sera probablement,« le
jour venu, candidat a la sueces
sion du Général De Gaulle.

?
ad

APRES, GA VEUT DIRE :
“{ SIMPLEMENT Hq fe!



‘Le -Chef. “de !Etas ‘fait > ga
voir le‘ 22 Janvier: J'ai le devoir:
et Vintention.-de=remplir "mon
mandat juSqu’a ‘son terme. :

Mais en liant.peu .aprés’ son |
sort’ aux résultats.du référendum
du 27 Avril, qui-seront négat fs,
le Général De. Gaulle se contraint '
au départ.

: . .

Quarante huit heures. plus
tard, le 29 Avril au matin. Geor .
ges Pompidou fait officigllement
acte de candidature & ld. prési-
dence de la République ~ de fa
‘gon trés -gaullienne, saris avoir |
sollicité Vinvgstiture de personne.
Et nul, en France, ne sen éton
ne, tant les esprits, depuis des
années, s’étaient Inconsciemment

& préparés A cet événement. -

_ Succédant | & un. personna'ge
historique ‘qui eut a conduire le
pays i travers une série:presque
ininterrompue de drames et de
guerres, Georges Pompidou prend
en charge une France aux pro- ;
blemes plus quotidiens.’ Par ins-
tinct, peut étre par goat, il a’
promis de ‘gérer plutét qué de
bouleverser. Mais &i son’ mandat
s’achéve normalemen, il aura été
responsable pendant treize an-
nées,. du destin du pays, six ans’
comme Premier” Ministre, sept
comme Président de la Républi
que. C’est A dire au total aussi-«
longtemps que le Généra Dew



Recettes Simples
de Cuisine Haitienne

Gaulle lui-méme? .



ao par NINICHE'

M

PAIN DE MAIS MOULU SU -
CREW— Faire fondre sur feu
doux, une tasse d’eau, une tasse

. de sucte rouge .avee zeste de ci-

tron, museade. Dans une autre
tasse d'eau, délayer une tasse
de Mais moulu trés fin.

Laisser reposer un insthut pour
retirer & la. surface de l'eau, les
pailles qui s’y trouvent. Porter
le“ sucre fondu en ébullition, y
délayer Ie mais & l’eau toujour-
en remuant pour en obtenir uo¢

Le livre de cuisine de Niniche se

‘
bouillie lisse. Toujours’ sur feu
doux, ajouter 4 cuillerées. de
graisse: beurre et huile, une peti
te boite de raisins et une tasse do
lait .-Remuer souvent. Parfumer
4 la vanille. Beurrer Jargement
un moule, y verser_le mélange ct
mettre a cuire a four chaud-une
heure environ. :

oN, B.— On peut y ajouter en
méme temps du lait de coco et u-
ne figue écrasée.

vend ‘dans toutes les librairies.



LA JOUVENCE DE L' ABBE

SOURY = connue et appré-

ciée en Haiti depuis 75 ens - gudérit les maladies -
suivantes charactéristiquesa chez la Femme + troubles_
de la circulation du‘ sang - retour 4'&ge - bouffées
de chaleur - vapeursj- étouffements - varices -
phlébite ~ hémorroidesa ~ mais d'estomac - troubles

nerveux - neurasthénie.

Asras une cure pétioiique faite & la JOUVENCE
DE L'aBé SOURY, la Femme retrouve son bienrétre, une

santé vayonnante, l'envie at

la joie de VIVRE.

Il y @ beaucoup 4'imitation gais rien n'é-

gale 1a JOUVENCE DE L'ABBE SOURY,

EXIGEZ-LA. La

JOUVENSE DE L'ABBE SOURY ccutient également aus hommes.

Réclamez une documentation,

‘ DANS TOUTES LES PHARMACIES.

in liquide ou en compriméa.










Cavan 6
TAXES
INTERNES









SIROP PECTORAL SEJOURNE.
Gott agréable — Conservation.

A base de CODEINE TOLU et EUCALYPTOL.
Toux, Rhumes, Bronchites, Enrovements, Influenza
Affections des Poumons OS









Y

ATIONALE

©











PAGE 6

Antennes Latino

(SUITE)

a ola troisitme Gtape de son pes
riple. Ona pu noter que la popu-
ladion cariova est fusqutici la pre.
miere a Wavow pas conspud— le
ridhtssime Missionnaire vena «en-
tendres OW sdcotiter, les recom-
manditions brésiliennes. Rockefel
tea entredenu avec le “Pré-
sident Arture Dal Costa Silva
dlins un climat de cordialité, puis
Ibccomtera oa portes: closes avee
lus) Hnuts Grades de Armee
consideres comme les bataneciers
deo da vie nationale. Cependant,
Jes policiers gourdit au puings et
Vari ada bretelle patrouillaient
tenant. ais? oon respect et dans
Mimumabiltde les Ciudiants et les
efeanisatioas esiidivales qui pro-
smettaient oie lout chambarder.
hes ledsiliens, contrairement aus
evutee adericdias, tux colombiens

ses








ely ei pititat vu en Rockefeller
le oui mngine de Pescculai
POPE ben “epg ott Mot pas
(eo retilli: qa: aa au Bresil

Wl capttciiy iivestis, ni complexes





industelcis exploitant fe ben
minesho ode Ta amain oeuvre et
des tautieres: premieres de deur
pags. Potr cette simple raison,
wPoit-cn, Jos brésiiens ne Vont



pas cconduit. pourtant, le distin-
eue vidteur oma pas. ew. leurs,
ayplaudissemenis Trenctiq ues.

Roekurolles seri de retour aux
(ONAL berdant da journée de
sated: aptes qu'il aura parcouru
le Pornwuay et da République
rt ie de TUrupuay...:

Ausourd tat prend fin

te offietelle da Drésrdenc
bien Carlos iferas
Etats Unis. Une om
ne votonie wlan neuy
moliva id preseiee, pendant pres
Mute huiistne, due aandaraire
volowchien dans la Répehl
vu

alii



fa visi-
colom-
R . :. .
teLeeepo adUN
i de bon

vor




u





toi
Pres

due
th

cours de ce
Leber. :
Presidea Naxsste pre:
fois ff hts clos, ol une -deusiome
a pertes .ouvertes. Se fut ctout
Haberd pour vonfirmes tes recam

Ste



Wale













mandations ftransy par Tia-
termédiaire deo R er et
Semsuite soumeltrc i cile-
ment a fa haute atts du
Président Nixon des dounees ab
quelques problemes’ spccitinue
pour lesquels UFtai dombien
aiyend des jsolutio satislaisan-
tes. Ono sail ane tammierse ©,



Vindustrie de fa Coloribie se ds
veloppent race os ceo eent
de in partivipai: as Capreay
we ieains investis. de cher
Petar colombien no ausyi ete recui.
a TORA, & VON}: et ‘sentectint
ensuite aver Journals ces et
des hommes d*affat Al
longuement osu }
tino - américaine
que les ret vis entre te
Unis et EAmierique latine
vent ¢ te DEUE
colmounisme, Llerus propos dap
conminunian.

alt





he












1
etre boasees sur aa



these








peser au Ht

trine fenden sur tae boone come
Prehursien eb ane aeiton Veasem
hleccoatre Jes dabdeuic reirotey et
macérielies qui fis ha Une
Shoune raltesian, bes les dane

hras aecueliliani-

les













dibocen
Nisme diersetise
mandiataie colon!
vail foul le vol ving
le vis osepein. i rprete Tp ote
Parner cen pay caver les botes

In Mémoriam .















A Vue sssson cit) der aiimiver
smipe de da aero eb Jette forse
CORNEEE EAC gist reseed Hoe
QUEL eee thes Ge te Chaged
Je de Viastiation Si. bei,
Gonzague le 20 Juin 1069 a GH.
QM. dies Harerios Gb vintis y0 sant
copelicdens oa jaxiie

Moet Mba Pele CORNETELE.

souligne votre personnalité

te

ZODIAC Goldenline

Oe









- Américaines

a

illuminées de sottrire, L’on s'at-
tend ik ee qu'il communique uu
peuple colombien. Ics résultats de
ses démayches ct de son séjour
que lon présume fructucux......

“xxx
\ a
L’un des plus dynamignes chan
ecliers latino = américaing, le. Doc
teur Gabriel Valdez du_ Chili ‘a-

vait été choisi par ces Mimstres -

des Relations Extérieure; de you
vernements de ce contincnt pour
présenter un rappert au Prési-
dent Nixon sur les raodelités de
coopération Gconemigue et finan
eie¢ re om cvue de denier
une (imealsion et une -ngu-
velle orientniioes i doine au
développoment de PAmé



énéral



rique -etine, Le prestigiecux
Chet de la diplomatie chilienne

utilisa un document de la Cam.
i Eeonomique co Coordina
écinle pour. i Sinevique
Latine -— CECLA — anisi que
des considérations — particuliéres
pour mettre les USA en face des
responsabilités directes «le son
entreprise de promotion du po-
tentiel éednomiqte latino, - amé-
ricain. L’opinion publique latine-
nméricaine est & se demander si
Valdez nest pas ’Envoyé pl is
qualifié, plus commode, — plus
pragmatique dort le langare cst
hasé sur Vidiosynerasic Jatino -
mmneéricaine pour faire coampren-
dre auomandataire americain es










problémes véritables du) cone
nent. -D'aucuns ont sernté dans
Ia mission.du chancener chilien

iv Washington lélégante ¢. diplo
mwatique fagon éviter a Pillus-|
tre Envoyé de Nixon un accueil

apre et desarconnant au Chill,






Gr sait én, que les universitai
res et traveidenrs chiens ont
violemment manifeste contre li

possible visite de Rocketelicr at
Santiago. Comme — le Président
Rafael Caldera du Venézuéla qui
Waccepta de recevoir la visite
du Gouverneur de New Yerk, se
-lon Ie voeu du peupic venezue-
lien, te Président Eduards Frei
( - chrétien.
le,
arrete

da Chili est un xociai
du retour,
st

te chemin

CihaneeHer Valdez
on République Dominicaine pour
un bref séjour nu cours duquel
Hom eu un entretien avec le Pré-
sdernt Touquin Balagucr. On ne
scl pas encore ce qai a ete dit
convent entre tes deux hone
nes d'Brat. Balaguce eceorde ue
ne importance capitaie aux rein.
tions de la Dominicanic ve des
pays de [Amérique et

sur
3s
















plus particuli@remen! aves ceux
du bas sud-americaui..

Sous Végide du ‘Coaselt Pnter-
wd dean Econoinique eo! Social



CIES se déroule Wri
conference Sedade et spe
fe Inquele participent ay
ret fes representants aes
hements de PAmeriquc

La theme prinipal
est
ration,
sup pot et
parliculicrement
le Progres a octe
niepe A da osuetion
lee, Br coroliaire,
inlos
dunner




lida
atlise
ein
(louver
Liititte.
dvdats
Pirige
COP beat
this



spe



des

ha COUPER un en:
Un

oe eet
PTET
Vienee peur
SOUB en Pee
de PAssei-
des recon
ont ete ial
Une teu:
aevelopipe -



caaite







neanedaiians 4
Pes em vee ode
vedle opted atin

nowhd

ctle
Crtisen bb:

devs

'
usar
Li.

ntitieuav os

COOP E pL
Late eee Pye ate
vote ured
Yeu che fpaieecracind fo
dihin ther co lther Crate ce
delice. an on Othe font
ba cone idea iio ee
Vien Os Vechelle ministericl:
Hines, deruis sccendition ie

'
cree

ae



treat



eae dex jus de

Begone Ee bre,

f

... nouveau «leaders

de la collection Zodiac @ Allure jeune et

virile Construction

robuste d’un boitier

. parfaitement étanche @ ZODIAC... la

montre automatique

par excellence m Un.

produit suisse de valeur protégé par la

garantie internationale Zodiac m

Bote

1 ee

En vente au Magasiau de Fouad A. Mourra



‘et au «Continental,







Message de Teleco
(SUITE)

uviser innuédiutement la société,

en communiquant au muméro
128, '

A noter que vous potvez
aequitter votre bordeau en

fuisant parvenir un ¢heque et le
talon du bordereau nu bureau
chef, de ta société, '
Angle rues) Américaine
Fort-Per, > +
Casier postal $14 ‘
Port-au-Prince +
TELECOMMUNICATIONS>
D'WAITI S. A.

'
é

ee

Un voyage en pays

de langue angiaise .
Cours intensirs de
langue angiaise

_Wannée 1969 niarque le hui-
tiéme anniversaire des Cours In-‘
tensifs de langue anglaise organi
ses pendant les mois de Juillet
et d’Aotit par le Cours Léonard
BLOOMFIELD, dirigé par Melle
SOLANGES DOMINIQUE.
Mellé Solanges DOMINIQUE
est diplémée des UNIVERSI-
TES DUHAITI et des ETATS-
UNIS oit elle a obtenu son B. A.
son M. A. et son P, D. Les Cours

et

Intensit’s WAngilais — compren-*
nent des séances théoiques de
lunsuce anglaise, des séances de

cinéma, des diapositives, des pro
menades vari¢essot Von essaie le
plus possible de parler Vanglais.

On se sert-de tous les moyens
audio-visuels pour mettre ’étu-

diant dans Vatmosphére des dif-
férents pays of l’on parie Ia lan
fue anglaise.

fly a des cours pour les jeu-
nes 4 partir de 7 ans, pour ceux
qui, apres le certificat, vont com
mencer & étudier Vanglais, pour
les débutants, /les intermédiaires
et les avanecés, Il n’y ai aucune
limite dage, car vous Ctes placé
dans le cours qui correspond &
votre connaissanee de la langue
anglaise. .

PARENTS, organises vor va-

cances fructucuses et eelles de
vos enfants, en suivant ~ ces
COURS INTENSIFS D'AN-
GLAIS.
Ouverture du Cours ,: TLunidi
7 Juillet 1969, ,
Inserivez-vous au Local dn

Cours AMEDEE BRUN,
11, Rue Camille Léon,
Renseienoments complémentai-
res 2 lnscription, Hoy aura un
examen pour le classement — des:
étudiants,

rr)

Chez les Soeurs
Ze ~

Saiésiennes a
reuonville

Les Kléeves des Cours t'rofes-
-ionmels et leurs professeurs, Jes
Sovurs Satésiennes 101, Rue Ma
re Auxiliatrice {Route de Freres)
retionville se font le plaisir de
yous inviter a une Exposition -
Vente de leurs travaux imanuels
yui se Hendra au local de PEta-







Hissement du Vendredi, 20 au
Wimanche 22 Juin 1909 de 8 h.
AM. a 7 h. 80 2M. c

Votre visite sera pour elles,

ua profond encouragement. Merci,

N.Ba— Hoy ura un stand spe
tind de Broderie creéale.

XN X

Loew Kelipivuses idles de Marie
du Del-Au vous preni de leur
fate Phones oot de platcin de
vislber Pos position vente des
OU PER OS tetas oeleves, te
Dinan he fe loi, Pete de Notre-
Dame duo Perpetucl Secours et le
Lundi 25, de 9) 3004 midi et de
2adh.

tie



Remerciements

Mr et Mme Yvon Saint Victor,
Mr. Carlos de Dicenta et Mme
nee Gerta St. Victor, les familles
Penette, Feueard, Dalzon. Vi
Verna, fle-Landes, Pp rt, Paret,
jour, Salomon, Larricux, hou-
vier, Rabel dean loseph. Bi:
he oet lous des autres pas
. s jent Son Excellence
le President 4 Vie de Ta Ropubli-
cue le Docteur Francois Duvalier
lous ceux qui leur ont manil
ted da svmpathic a Pocvasioa de












res



ae



it tuort de Madame Veuve [Félix
SAINT - VICTOR néo Lucie
MGLLAIN & les prient dlagréer

Vexpression de deur sincere pra-
titude.
Port-au-Prince ce 18 Juin 1969

4
.

Offre d@Emploi_—-
Un organisme étranger demande
une secrétaire sténo-dactyvlo fran
gais-antlals. Sadresser oa ta
BLP. G55 avee photo. currictdian
vitae et références,





5 Facteurs

AN

CMBNINANHNNN

T vois garanties :



NS



| L’Evolution du
Monde Communiste.

(Suite)

li conférence des partis commu
nisbes ebeouvriers iv adopter: unn-
nimement, savant de se séparer,
unvappel a tous les communistes,
& tous ‘ceux qui luttent: pour la
transformation socialiste’. eb Ja
société,. i tous les partisans du

‘progres, annonce Agence TASS. -

Lénine, est-il dit dans cet ap-
pel, ‘Tut un penseur remarquable,
qui a développé la science créée
par Mark et Engels, le matéria
lisme dialectique, économie poli

*tique, la théorie de la révalution
soffaliste et de Védification de ta
somété communiste.

énine a toujour
caplement contre
et la réaction, en
Vunité Waction de tous les trae
vailleurs dans leur lutte contre
Pennemi de classe, internationa-
liste, champton de Végalité, de la
lu paix et de Vamitié entre les
peuples, if a toujours condamné
les manifestations du racisme ec
de Vesprit chauvin. Il a ouvert

Ja voie victovieuse de la lutte con
ire le colonialisme, pour lindéper
danee et la liberte des peuples,
pour leur droit de disposer de
leur sort.

Les communistes — considérent
comme’ leur thése de défendie ré

selument dans ta lutte contre tous

lutté inpte
impeérialisme
préconisant

8
y





leurs cadversaires, les principes
vévolutionnaires duo Marsisme-Le
ninisme et de Vinternationalisme

prolétarion, de développer cone
tamment la théorie Marxiste-Lé
niniste et de mettre ces principes
en pratique. Hs demeureront ain
si toujours Tideles & Vesprit eréa
teur ‘de Lénine, poursuit lap-
pel, ‘
Les participants a da
rence internationale des
communistes ct ouvricers
sent a tutus les communis
tous ceux qui’ luttent pour
transformation osocialiste de
société, a tous les partisans du
progres et de ta paix, eh les
invitant a marquer dignement
le [Meme anniversaire de la
naissance du prand Lénine,
Au nom du triomphe des
idéaux léninistes, declare en con
clusion Vappel: «Nous vous in-
vitons a prendre une part aeti-
ve a da grande et noble batail
le livrée par da classe ouvriocve
pour la paix, Ia démvcratie, Vin
dépendance nationale et le soe-
cialisme.
_—

confe
partis
adres





a
la
la



Remerciements

WAction



Le Comité Faroisgia-
le de Sainte - Anne (C. A. P.j
se fait le devoir d'adresser ses
plus vifs remerciements a tous
ceux qui a2 un titre quelconque
ont contribue au plein sueces de





la kermesse orpani au profit
des ocuvres paroissiates et de>
prient. de croire foosa profonde
yratitude.

Pour le Comite :
Raymond CLNATUS
Président,





2 :
Paris en direct sur

ye ees
Radio - Haiti

‘Radio-Haiti a: organisé © di: -

manche, 16 -Juin, “une: émission
spéciale “a Loecision ‘du “deuxie-
me=tour des <élettions = présiden-
tielles frangaises.Au) cours de. ce
programe, les tuditeurs “de> Ra-
dio ~ Haiti ont pu‘stivre ies ré-
sultats du serutin, sau fur vetoa

mesure qu’ils: parvenaieit au Mi.

nistere de !'Intérieur = d’Pangais.
Nis ont également. pu: écouter “Va-
nalyse du serutin et des -commen
taires . politiques ©. des’; -chroni-+
queurs de VOrtfice de, Radiodiffu

sion Télévision Frangaise.:.. Pro-
vince pay provihce,:..Dépar-
tement ) par. Dé.p avr tee:

ment, ville par ville, les “repor-

ters de VORTEF recueillaient diffusaient les déclurations: des

plus hautes personnalités, politi-
ques frangaises que les audi-
teurs de RADIO - HAITI ont e-
couté en méme temps que les au
diteurs francais. Ve la droiie a
la gauche, les hommes politiques

parmi lesquels Jean - Louie Ti-

xier Vienancourt, Maurice Cou-
ve de Murvilic,.dacques Médecin,
Charles Hernu, Jacques Duclos,

ant aceeplé Ja vietowe ce Geor-

ges Fompideu et se sout situés
politiquement. Et les aaditeurs
de RADIO-HAITI ont enfin en-
tendu la voix de M..Georges Pom
pidou, dix-neuviéme Président de
la’ Républigae frangnise.
Nous félicitons RADILO-HAITI,
sn direction et sen cquipe pour
cette nauvelle performance, A-
pros celles réalisGes déja.lors des
vivants reportage: APOLLO.
Nous espérons = qua Vaveuir,
RADIO HAITI, aura le soni
de ledr offi, & Porcasion, des
reportages aussi intéressants,



Institut Francais
d'Haiti :

RESULYATS DU CONCOURS

DE DICTION POETIQUE :
Comme nous J’avons annonce

a plusicurs reprises, le Concours’
de Diction Poetique organise par

VInstitut Fo rangais a eu
lieu des Vendredi 13 (lere el.
2eme catégories) ect Lundi 16

(Some catéworie) Juin dans PAu
ditoriuin de Vinstitut devant un
nombreux public de parents et
d'enseignants. , :

Les résultats ont ¢te Tes sui
vants ; . .

flere categarie (10 a 15 ais):
Premier prix — Danielle DEAS
Deuxitme vrix .— Brigitte DES-
ROCHES, :



Beme categorie (14 4 17 ans):

Premier prix — Guy CAVE.

Deuxieme prix —- Maryse. PE-

NEITE. .
some catérorie (18 & 25 ans):



Premier prix -- Francois LA-
TOUR. .
Deuxiéme prix — Marie-Miché
le AMEDE ex aequo Leslie MO
LIERE Quatriéme prix — Jean-
Michel WISON.,
Les prix ¢taient composés de

livres de valeur

Félicitations aux lauréats

Le retour fracasant de

BRAD HARRIS & TONY

KENDALL

plus sympathiques, plus séduissan ty, mais plus dangercux

jammy



aque

le

dimanche 22 Juin

’

“See Se

qui jouent

ala



SAANAARRARSRN WK PSN ENCE RII le

D cus fois votre compte Epargne (comptes 50 2 10U dollars
Sérieux — Rapidité —- bonne Experience
‘ ‘ .

° 0 uatre cylindres : Une voiture CONTESSA —- cadeau spécial 4

( ing Départements : tous les jours a votre seul service

so dans un filmy explosif |:

AU PARAMOUNT

hoo HW. 7 He ot 9 Heures P.M.



en votre Faveur

Banque Commerciale d’Haiti

J on taux bien moins élevé sur tous les cheques étrangers

1
2.
3

3

FAITES EN VOTRE PROFIT
LA BCH PROPOSE BIEN PLUS

LA BCH IMPOSE BIEN MOINS

the

FP SSKKKKKGKNKKNNKHNKNNK NN NAM HNN N NNN NPI HII NTS SSNNNSANANSNSNSSSANS INN,









A DUBLIN: |

LA VISITE DE GAULLE

DUBLIN: (AFP) :

Pour la preiniere fois depuis
la libération du ia’ France, c'est
a l’étranger, en Irlande ov il sé

- trouve depuis le 10 Mai, que le

Général De Gaulle a comimémo:
re=son appel historique du 78
Juin 1940. Mais jl a voulu ce-
pendant se trouver en teivitvire
francais,, c est h dire 3 TAmbas
sade: de- France; et entre: fran-
gais; clest: i. dire avce les. Seuls
membres de lAmbassace:

Les* souvenirs ‘de ‘Vépopéc de
la France ‘libre. étaient “partout
dans-ceétté petite Ambassade vies
torienne, perdue’ dans ‘léssarbres
‘du Quartier résidentiel “dea cCa
pitale “irlandaise®’:“'fout® d’abord -
dans’ la personne -d@"!’A mbassa-=
deur -Ini-méme, d'Harcourt, -compagnon :de’ la *Li
bération,:.qui-perdit ~-une jambe
au cours’.de lune des. nombreu-
ses missidns -dajigereuses qu‘il- ef
fectua entre Londres et la. Fraré
ce et -puis, dispose cans un ‘ca-
dre, sur-lePiano, Je texte de
Vappel du 18 Juin. qui s’offrit
a la vue du Général De Gaulle a
son entrée dans le salon’: A tons
les francais, la France'a perdu
une bataille-mais ele n'a pas per
du la guerre. ‘

‘Wn ddjeuner inlime de -onve;
couverts ou seuls étaient conviés
les membres de VAmbassade, a
été offert. A: Vaucicn Président
de la République francaise ¢t a
son épouse. Ainsi qu'il était ap-



paru hier aux photographes au Pa ,

lais Présidentiel, le Général De
Gaulle “était alerte, détendu, ai-
mable, souriant. :
Avant de se rendre 4°l’Ambas
sade, le Gdnéralet Mme De Gaul
le avaient visité ic musée nitio-
nal irlandais ot sont expesés no
tament des reliquaires anciens,
des bijoux en or de 3.000 ans,



des croix celtiques ciselees et le.

culice @Ardagh, un joyau irlan-
dais datant du huititine sitele.

is avaient parcouru czalement
la salle consacrée a euerre

WiIndépendance irlandaise. :

A leur sortie du muséc, 16 06
néral et Mme De Gaulle ont été
chaleureusement acelamés par u-
ne cinquantaine de personnes,
de sa voiture ancien Chef dE
tat a répondu par son geste
milier de la main.

- xx Xx
PERSONNALITES
SAIGONAISES CONVOQUEES
PAR LA SURETE NAL

SAIGON (AFP)

Huit personnalités signataires
du Manifeste en faveur de Ia
eréation d’un Gouvernement ,d°U

tion Nationale au Sud Vietnam
apraient été convoquécs au sie-
ge de la streté naticnale, ap-
prend-on merecredi apres midi de
source généralement bien infer-
mée, !

Le Directeur adjuint de ia su
reté nationale, interrogé, s'est:
refusé & faire le mvoindre com-
mentaire sur cette informatio:
ewil wa ni eonfirmée ni démen-
tie.

Quatre de ces huit personnes,
toutes membres du mouvemert
que vient de créer M. Tran Neoe
Lieng, sont entenducs aepuis «e
matin par les agents de la si
té. fl s’agit de MM. Lam Chanh
tinh, Neuyen Van Gue, Cao
Moai Wa et Phan Van My. “es
guatre autres, Mme Nec Ma
Thanh, eb MM. Chau Tam Linh,

iet-



Nam Dinh, Directeur de Duoe
Nha Nam et Vo Hoa Khanh.
sont cvonvogués pour jeudi ma-
tin.

Dans les milieux proches de
Tune de ces personnalités, on

confirme merereai sexy qu/envi-
ron trente des trente trois ni
taires du Manifeste ent é€ tou
chés par des convocatiu.s de dn
stireté nationale.




: XXX
LA VIE INTERNATIONALE ’

PARIS (AFP)

‘Qn épiloguera longtemps ence }
re sur les résultats de la conie-
rence mondiale des Partis Com-
munistes qui s’est tenue & Mos-
vou depuis le 4 Juin et dont les
iravaux ont pris fin hier. A-
vant méme de se livrer & une
byase cercée de la tres longue
lutien adontée par Ja majo
1 Pissue des débats. les ob
ateurs font ressortif deux
Lo systéme de la ligne gé
ale” obligatoire el le monoii-
thieme ne sont nlus de mise, et
dsutre part la conférence n’a nu
sérigzer en Tribunal pour passer
des condamnations contre les Par
tis dissidents et notamment von






Pharmacies assurani

le Service cette nuit.
Moreredi 18 Juin 1969
CHEVALIER
Lalue
STE ROSE
Rue des Fronts Forts



Messe de Prise
de Deuil

C'est. aprés demain, deudi 19
Juin 1969, 4 6 h. 45%du matin
que sera chantée en l’Eglise du
Sacré-Coeur de Turgeau la messe
dé prise de deuil pour la regret
tee Mme Vve. ALEXANDRE
ROBERTS, née Cécile LACOM-
BE, pieusement décédée Je mer-
eredi 11 Juin dernier.

Le présent avis tient lieu din
vitation aux parents et amis des
familles endeuillées.



Changement
@adresse

Les Dvs. P. Boney, V. Péan,
Mr. J. Pereira biochimiste nous
prient d’annoncer fi leurs clients
quvhi partir du 9 Juin en cours
leur laboratoire d’analyses Médica
les sera iransféré au No. 21 du
Chemin des Dalles en face de VA
venue Ducoste et de l’Ecole de
Commerce Maurice Laroche.

es heures de travail comme
par le passé seront : .

de 7h. & 11h. am.

et de 4h. A 6 h. p.m. du lun
di au Vendredi ect de 7 h. a.m.
-— 1h. pm. Je Samedi,

tée que Vére des anathemes

a v
Emmanuel

rextérieure



tre le Parti Chinois, Signe d'une
évolution digne de remarque, la
conférence ‘a en fait été un fo-
rum laissant une large part 4
la Hbre discussion, les cortrover-
ses faisant Vobjet d'une public!
té inattendue. Cepenonnt fe ré-
flexe communiste de discipline a.
joué et certains partis contestu-
taires semblent regretter de i'n
Voir. pas ‘utilisé toutes les possi-
bilités. qui leur étaient offertes.
Lia preuve a en effet étq appor-
st
close “et qu’on peut nianifester

des’ désaccords sans ¢lre | pour
autant chassé du mouvenient.



L’tin® des paragraphes: de la’ ré
solution ‘qui’ rétiendront Je plus‘
Vattertion “est, en “revanche, *ee-
dui -olil est: affirmé qu'il n’exis
te Spas de tentre® dirigeant: du
mouvement “comiiuniste interna-
tional ‘ét que‘ tous lesPartis:sont
égaux ‘en droit, niais ol est “pas
rallélement établie ‘la doctrine:de
la. dauble « responsabilité “da ¢ha-
que: Parti “: devant son peuple et

«devant la classe ouvriére “internin

tionale. On -sait que c'est: cette.
thése quia été invoquée en“ Aoit
dernier par les cing* du Pacte -de
Varsovie pour justifier l’interven
tion en Tchécoslovaquie. Elle: a
été maintenue en dépit. des objec
tions,roumaines, italiennes ct es
pagnoles. La résolution. finale
met cependant — essentiellement
Yaecent sur la lutte anti - impe:
rialiste, lutte qui va étre 9 aur
centre du Congrés mondial auti-

impérialiste dont la conférance
au décidé la convocation,

tos X XXX

Les Capitales attendent ave.
une curiosité impatiente la dési
gnation du Ministre francais des
Affaires Etrangéres et chacin
s‘efforce de supputer la. pari de

_continuité et ja part d’ouverture

qui entreront dans la politique
de la France. Pour
les- anglais, cela est clari, le mo
ment est venu de lancer de nou-
velles offensives en faveur de
leur entrée duns le Maree Com-
mun. a
. , x NOX

La situation reste Londuc ~ en
Argentine et en Urupuay tandis
qu’au Brésil la.visite de M. Roc-
kefeHer se déroule sans encom.
bre. ‘* ! ’

Un accident qui fait
deux morts sur
la route de Mergers

nous avons regu





.. Ce’ midi,

la visite- de Claude Barthold,
Moniteur" des Premiers Secours
de ln Croix Rouge Haitienne

qu‘acecompagnait le Président . de
la Croix Rouge, Dr - Victor
Laroche. Barthold nous a. fait la
relation d’un tragique accident
dont il a été le temoin.

ll: nous dit qu’il se rendait ce
matin a la Croix des péres avec
une brigade .de la Croix Rouge
wet, de la Santé Publique pour une
campagne de vaccination quand
il constate accident.

Il était 9 h 20 quand un camion
faisant ie trajet Vieux Bourg
d‘Aquin - Port-au-Prince fit pana
che et tua deux de ses passagers.

C'était nous dit Claude Ber-
thold, un camion de fort tonnage
de la Marque International im-
matrieulé au No. 15,510 et pilote
par le chauffer | Miloeal Ya-
cinthe. :

Le camion transportait Deux
Cent cinquante sacs de charbon,
Cinquante barils de ¢lairin et un
yrand nombre de passagers,

Sur la route de Merger, le
conducteur “Milocal Yacinthe
voulant eéviter une paysanne con-
duisant un ane fit une manoeuvre
maladroite et le cemion perdit
son équilibre et fit panache.

On conipta de vet accident deux





morts Harry Apollon et oun

nomme Delice, ainsi connu. If ¥

cut ving blesses, .
Alters quittant les autres

membres de son équipe, Claude
RBarthold accompagna a )'Hépital
Général les blessés dont le chauf-
feur Milocal Yacinthe qui a recu
des blessures aux bras, et an
visage.





COURS

M. Valdeck - Roche
ve Général du PC Franca
été opéré mardi pour une
tion rénale par des chirurgie
soviétiques. On précise A
cow que l’opération s'est _ bic
pussée et que l'etat de santé-du_
dirigeant communiste est satistai
sant. : :



La. désignation de ..5_ |

| (SUITE)

tats de lélection qa; sera faite |

demain jeudi A 16 heures GMT
par. le Conseil Constitutionnel.
M. Chaban - Delmas seri de son
coté chargé officiellemeit par 1c
Chef de“ UEtat, vendredi éeale-
ment, de la tache- de former de
“Gouvernement! Cee
LA VIE POLITIQUE
FRANCAISE Be
PARIS (AFP) ee
our la premiére fois ‘dena
1945. le Général:’De Gaulle he
présidera pas aujourd'hui “les eo
remonies ‘anniversaires ae l’ajyac
du-18-Juin’ 1940 ay Montvale

a

rien. Tl he: quittera’ en corfet Pty.”

lande,:-qu’il “est depuis hier 1Né
te du Président: Emon: de’ Valera;
que ‘demain:pour regarner,- Co-"
lombey . Les “Deux Ezglises.
M. Georges “Pompidou Prisi-
dent élu, sera la, comme simple
citoyen ou touf.au’ moins conime -
Député du Cantal au’ milieu ue
tous les’ Députés de. UDR qui
ont décidé d%tre présente ° au
pied du. monument de ja France
combattante. Dans | les milieu $
paullistes on: veut y voir un sym
bole de ?'Union de la majorite su
tour du nouveau ‘Président: de ta
République. Ce dernier ne sera
officiellement byoclamé qué. de-
main et entrera vendredi ay Pa
lais de PElysée ot M. Alain .Po-
her, Président par intérim lui
_tfansmettra les puuveirs -uvant
de redevenir Président du Sénat.
Avant méme que M. Poripidou
prenhe en main les destinécs de
VEtat certaines — difficultés
font sentir au sein de ja tajori
te. La presse de ce matines‘en
fait ’écho : Grogne a UDR ti
tre COMBAT .qui-affirme St voit-on se dessiner au sein du
_ groupe UDR tes contours dune
opposition plus’ ou moins farvée
aux promesses faites par ° M.
Pompidou pendant: la caumpaene
électorale. L'AURORE voit. Ta.
majorité déchirée én plusieurs
tendances. Quant au FIGARO il
estime que le probféme n’est« pas
simple... eo
“Hier, Abbé Laurin, | Députe
UDR du Morbihan s'est clevé, a
Ja réunion du groupe parlemen. |
taires 4 VAssemblée, contre lat-
tribution de postes importants
“aux Centristes ralliés. Des bruit:
courent dans les couloirs -selon
Jesquels UDR demanderait te
maintien de M. Debre, refusc-
rait de donner ses voix & M. Re-
né Pleven pour la Présidence de
VAssemblée (en remplacemen:
de M. Chaban * Delmas plus que

’

Se

probable preniier Ministre). et
lui* préftrerait’ l'un des sieas, -M.



Achilie Peretti, Yun des V
Présidents de Assemblée, uxelue
rail, enfin, M. Edway Faure. Les
Journaux de" ce matin reasur
“quent & ce propos que M. hutiera
Poujatie, Secrétaive Général de
PUDR, a parle bier au cle
Factuel Ministre ce Peiacention
Nationale.

Cependant Vorgane waulliste
LA NATION — met! wucuement
Vaceent sur Vappel de Mo Couve
de Murville aux Parlemertaires
UDR : Restens. unis svec le seul
souci de servir le pays.

Si M. Chaban - Delmas étais.
comme on ie croit de plus en
plus, charged de constituer le nou
veau Gouvernement, les Deéepuic.
se réuniraient mercredi prochain
pour procéder & l’élection de son
successeur. Le Jendemain, le Gou
vernement ferait une déclara-
tion de politique wéhérale suivie
d’un débat- non sanclionne — par
un vote. :





phibe ser

e



DETE

Ecole de Commerce Julien Craan

a)
TENSIF .de COMPTABI-
LITE AMERICAINE se-
va inauguré le
Juillet et sera cléturé le
Mar

La



PO

Un Cours TRES IN-

Mardi Ier

di 30 Septembre.
DEUXIEME ANNEE

de ce Cours se fera d’Octo
bre 1969 a Février 1970..

b) Des Cours de DACTYLOGRAPHIE au-

ront lieu.durant tout I’

précédentes. mo

Eté, camme les années:

INSCRIPTIONS sauf le Samedi et les Jours

Fériés a l’Eeale de

Commerce Julien Craan,

Avenue Christophe et Rue 6. of :







AU CAPITOL —
Du Mercredi 18 au Samedi 21 Juin 1969
‘a6 Hres et 8 Hres 30

wey
wt

Ip

Mtoe
Wisai i

tidisace

ot All lili

Le. Droit de Naitre

ou

Entrée Gdes



MAMA DOLORES

2.50 et 4.00

‘6
i










Full Text






“tation une incontestable |

-‘fréere «Le



No 27,840



QUOTIDIEN

LE PLUS ANCIEN D'’HAITI
FONDE BN 1896 tsi



', Directeur - Administrateur :
MAX CHAUVET







Dans “les Memoires d'un

leader du Tiers Monde”

ltimportant ouvrnge ae Ss. E.
Je Président Duvalier «Les Me-
moires d’un Leader du Tiers-Moin
de> a comme nous lavyons souli-
ené dans notre article de présen
valeur
historique. Le Président 4 Vie de
la République, document & l’ap-
pui a présenté des faits, des
témoignages significatits: sur ne
tumment les événemenis de 1965,
sur les déheates néwociations u-
vee le Saint - Si¢ge qui ont a-
bouti a fa création G’nne hiérar
chie catholique nationale.

Par ailleurs, a propos de la
visite en Haiti de VEmpereur



Hailé Sélassicé, le Président Du-
valier a rappeld.
garde dc jeunes intellectuelb des
années 30, surtout de ceux qui
appartenaient aux greupes de
sPAssaut> et de «l’Action Natic
nale.>

A ce sujct, notre excellent cot
Matiny, soulignant
que «leur prise de position énei
gique contre Vagression de VTt.

eRe

«Les Cahiers du
CHISS> .

La revue haitienne de Sciences
Sociales «Les Cahiers du CHISS>_
vient de livrer son tdition de
Mai (No 4.).:Au somiaaire, nous
relevons trois intéicssantes étu-
des, deux d’Hubert de Ronceray:
«Le Changement social uans ley
familles haitiennes Familles
urbaines» (lere Partie) et «lLa-
Hiérarchie des oveupalions = en
Haiti»; la troisieme, de Jean Ca
simir est consacrée & «La théo-
rie des péles de développement et
-on application aux pays sous-de
veloppés». Une chronique id»
Jean Uparnier et Daniella Dev-
sin, des notes sur les activités du -
CHISS complétent’ ce numéro as
sez volumincux. «Les Cahiers du
Chiss> contribuent 4 «expliquer
la structure et le fonctionnement
de notre société.» '

Nous recominandous “ia lecture
de ces études, en félicitant no-
tre ami Hubert De Ronceray et
toute Péquipe du CHISS de cet
effort magnifique en vue de nous
donner «un instrument utile d’in
formation, | une “documentation
exacte et vivante sar la réalité
netuelles.

gneaud alors tres

lie fasvite fait alors tourner
au tragique pour eux, rapporte
les faits suivants qui constituent
un bel hommage pour linterven-
tion de Yeu Ernest G. Chauvet
et Frédéric Duvigneaud. «Le Ma
tine écrit :

Celui qui ethit responsable de
la liste du groupe de tASSAUT
fut alerté par feu Je prand con
Svere Ernest Chauvet, directeur
du Nouvelliste qui-stenait son in-
formation de feu Fréderic Devi
influent au.
pres de Vincent. Une copie du
manifeste fut soumise ua Duvi-
rneaud qui ne trouvant rien a a-
jouter, ni a retrancher tcllemens
il répondait a la tradition cheva
leresque de Vhaitien, Vapporta
au Palais National peur étre la
par le Chef de l’Etat...

Les politiciens et centreres, in
dicateurs, espions et agents pro-
vocateurs, plusieurs sont morcs
mais d’autres survivent encore 2
leurs méfaits déchantérent, leurs

munoeuvres ayant pitetsement
échoué...
Nous tenions & reétabiln les

faits en faveur de bk. Chauver =!
Vrédérig Duvigneaud. C'est gra
ce a eux quinstruit duo carat.
re xéel de Paction de VPactuel
Président a Vie d’HHaiti le
Duvalier, Lorimer Denis, Blan:
chet, Piquion, Lubin et tous cou:
dont Jes noms sont cilés et ne
sont pas cités ici nous ne fame.
pas inquittés, persécutes et conve

ae

. qués soit au pureau des recher

ches criminelles soit au Far quet
da Tribunal civil pour interress
toire ct le restes,



PARIS (AFP) f

La désignation de M. Chaban
Delmas, Président de l’Assem-
blée Nationale, comme futur Pre
anier Ministre de M. Georges
Pompidou a été annoneée oitt-
cieusement a certains déy respon
sables de la majorité gaulliste ap
prend-on de bonne*souree. Cette
confirmation, de la bovehe me-
me du nouveau Président de [a
République, trois jours, apres Ve
jection présidentielle, est la seu
le certitude en ce qui concerng la
formation en cours au Gowen.
nement.

Il semble tvutefois,
on également de bonne
que te mainticn de M. 3}



apprend-
source,
ichel De



hré au poste de Ministre des Af,

faires Etrangeres quwil occupe
depuis prés Wan dr puisse epale
ment étre considé*s camme pre
bable.

Lse entretiens qui s’y sont dé-
roules au cuurs des aeux der-
niers jours a Vinitialive du Pré
sident - élu et de M. Chaban-Del



La désignation
. ~ de Chaban - Delmas

uement Je plus important) Sans
fue ces difticultés puiksent ctre
ssimilées & une crise politique,
Alles sont suffisamment sérieu-
Ses pour. que les nouveaux res-
ponsables de la politique frangai
se observent une prudence parti
culiére dans leur démarche et le
mutisme le plus total sur leurs
choix éventuels.

C’est ainsi notamment qu'ii est
impossible d’obtenir ‘ia moindre
précision sur Jes rumeurs’ qui
cireulent A propos d’une reserve
qu’aurait marquée lyneien Pré-
sident du Conseil Antoine Pinay
vis & vis de Voffre qui tui au
été faite de prendre la responsa
bilité du Ministére des Finances.
C’est ainsi également que les spe
culations vont bon train A pro-
pos de l’Education Nationale et
du maintien ou non a ce poste
de M. Edgard Faure. Ce muain-
lien de Vancier Préside.: Radi-
eal Socialiste a ce poste-cié de
PExécutif est notamment sugee
ré aujourd’hui, pour des raisons
de dosage politique par l’Hidito-



mas ont été, dus deux cdtés, en , rialiste du Journal LE MONDE
tourés de la plus grande diseré $ qui estime qu’il maintiendrait u-

tion, Ce silence, volontairemen!
observé avant la promametion of
fieielle des resaitary ae Véleetion,
se facilite pas ia taéehe, des mi

fieux politiques. ‘
Coux-er cunt teujours convain-
cus que ii formation de In nou-
xelle équipe gouvernemeéntale sv
heurte a des difficultés liées a
ta volonté du Président élu d-
muinteniy Péquilibre politique er
ire les formations qui Vont sou-
tenu dans sa campagne et les
tendances qui existent au sein du
groupe gaulliste et continue so
soutien Ie plus actif et numéri
é



Antennes Latino-Américaines

-ar Raymond BEAULIEU

Pour Vinformation de lepinion
publique haitienne, et plus par-
ticuliérement pour les encoura-
geants lecteurs de ce Journal qui
assume avec prestige, le Décanat
de la presse nationale, nous re-
prenons notre chronique sur
Vactualité latino américaine. Com-
me autrefois, nous prétendons

porter de fagon éclectique A la
connaissance des uns et des
autres, les faits essentiels a

partir desquels l’ Amérique Latine
est embravée, Mitinéraire histori-



LE olution du Monde

Communiste
Aprés la Conférence de Moscou

(De Jean RAFFAELLI)
MOSCOU CAFP)
ae;

Un net virage a été prix par
le mende communiste au cours
des, assises tenues & Moscou du
4h au ii Juin: pour ja premiere
fois depuis la création du Komin
tern, en 1919, le carcan de la cé-
lebre ligne générale autoritaire
et monolithique a sauté, et la
revle dor de Punanimité a vécu.

La démocratisation des débats
s'est doublée d'une innovation
épalement sans précédent. Le
huis-clos a été leve. Une honnéte
couverture du débat a transfor-
mé pendant deux semaines la
Presse soviétique en une Tribu-
ne libre ouverte A toutes les opi-
nions.



.Enfin, réunie sous le signe du
schisme chinois, la conférence
ds 75 partis, qui a enterré la
Tchécoslovaquie avec le dernier
coup de pelle de M. Gustav Hu-
suk, n'a pu éviter d’évoguer le
theme tabou: L’URSS et ses al-
liés ont attaqué Pékin, malgre
les protestations des partis mino
ritaires, et notamment du parti
roumain. Les dégats ont pourtant
été limites:
Pékin n’a pas été prononcée.

Rejet de la ligne monolithi«
que, forum contradgetoire et pu
blic, refus de transformer la con
les observa

férence cn tribunal:
teurs croient mardi soir que le
mouvement communiste interna-

tional est maintenant plus. démo
cratique qu’avant la conférence
de Moscou.. :

Cependant, ce sentiment ¢tait
plus fort au lendemain de Vinter
vention d’Enrico Berlinguer, le
chef de file du communisme pro
gressiste, il y a six jours. Les
derniéres heures de la conféren-
ce ont élé marquées par un re-
tour en force ‘dy vieux mécanis-
me de la discipline contmuniste-

Cette évolution, qui a été res
sentie lundi, incite les deux ten
danees principales 4 s'interroger
sur les conséquences du sommet
de Moscou, eb notamment sur les
dangers que chaque tendance re
doute,

Les. partis

rebelles semblent

SIROP DAY
ANTIDOL

FINAVER :
DAYLAX :
PODOL :

la condamnation de ~

craifdre que, pour n’avoir pas
ose aller réellement —jusqu’au
bout des possibilités de large de-
mocratisation qut s'offraient.

VURSS — qui a confirmé su
grande autorité sur le mouve-
iment — wait obteny qwune vic

toire immédiate pour elle, ef sa-
crifié les chances pour le mouve
ment de s’ouvrir a court - terme
ho une démocratisation réelle.
“Quant & Moscou ct a ses al-
liés, témoins d'un débat so la
contestation a pénétré,, ils pour-
raient répugner & donner libre
cours -- une fois Ja conférence
passée i des divergences dans
lesquelles ils verraient moins un
facteur de progres et @adapta-





tion aux temps présents, qu’en
ferment de désordre vt de dislo
cation a long-terme.

A cet égard, les deux grandes
questions que les observateurs se
posent est de savoir si le Krem-
lin permettra que les espoirs de
renotveau survivent dans Jes
faits a2 la conférence.

Et quel sera Vusave que les
partis contestataires sauront fai-
re de Ja liberté d'expression
awils ont su arracher.

Dans Vimmeédiat, cependant,
une impression optimiste se dé-
gage de cette conférence convo-
quée pour condamner Timpérias
lisme, et qui s’est employée pres
que exclusivement ‘a régler jes
problémes internes du mouve-

ment; )jusqwa aujourd'hui, les

“prands partis en désaceord avee

Moseou devaient, sans autre
choix, quitter le mouvement sous
les anathemes. Cela a été le cas
de la Yougoslavie, puis de l'Al-
banie et de la Chine. Mardi ma
tin, les comtmunistes ont onaru
faire la preuve qu’on peuvait ne
pas étre d’accord, et rester.
xx Xk

Un appel de la
Conference de

Moscou
MOSCOU (AFP) —
A Voceasion

célébration du ecentieme anniver-
saire de ja naissance de Lenine,.

(Suite page 6, col. 4)








PECTORAL DES BEBES

contre la Grippe
Analgésique

contre les Ascaris
contre la Constipation
Rhumatismes

de ja prochaine

que quelle est en train de choisir
devant les équivoques d’un monde
menacé de chaos, qui lutte pour
se fixer a une idée aux dimensions
de ses espoirs et de ses besoins,
mais qui bouge quand méme, en

roue-libre, comme une bille — im-
possible entre les doigts dur
jJouvenceau. Bien sur oul nous
sera assez difficile d'offrir une

analyse détaillée et méme exhaus-
tive des éléments spécifiques du
complexe politique latino améri-
cain ou de son ¢systemes, tout
simplement par pur respect des
impératifs de la science de Vinfor-
mation technique. Notre chroni-
que se limitera a ne considérer
que les faits essentiels qui prag-
matiquement savent conférer une
qualité entéléchique 4 Vexégese
eL méme aux supputations. A un
moment ot le journalisme cst a
Vage précoce du «sensationalis-
me», nous nous tvertuerons a
ficher nos antennes comme des
jalons au coeur de |’événement,

sans rechercher |’événementicl.
nos antennes bien entendu...

XXX

Apres l'avenement du républi-
euin Richard Nixon g la présiden-
ce des Etats Unis d’Amérique du
Nord, aprés lu nationalisation par
le Gouvernement du Pérou de la
International Petroleum = Compa-
ny, aujourd'hui les peuples du
continent posent leurs regards
ignescents sur la silhouette d’une
importante personnalité de la Po-
litique et de la Finance — des
U.S.A. qui a nom: Nelson Rocke-
fdller, Chofsi par le Premier
mandataire nord américain pour
accomplir une mission... d’écoute
auprts des ditigeants — politiques
de Amérique Latine, Rockefeller
se trouve actuellement au Brésil.

(Suite page 6 cal. 1)
TT
Recherches
Médicales de POMS

AFP.—



Nations-Unies (Genéve)
Quatre prix Nobel et une di-
auine’ des plus éminents savants
du monde sont actuellement réu-
nis a Geneve, dans le plus grand
secret, pour passer en revire le
propramme de recherche médica
Je de Vorgunisation mondiale de la
Santé et indiquer dans quelle
directions de nouvelles —recher-
ches pourraient étre orientées.
Les quatre prix. Nobel sont MM.

Thomas Weller (Etats - Unis),
Daniel Vet, de VUniversité de
Sassari, A. M. Lwoff (France)

,et Sir John Ecles (Etats-Unis).

recherches, la
maladies trans:

In matiere de
priorit@ va aux
‘missibles qui restent dans les
pays en voie de développement
le principal probleme auquel les
administrations sanitaires ont A
faire face. Autres domaines de
recherches: les maladies non -
transmissibles (Cancer et maladies
eardiovasculaires), la nutrition,
Vaction de la Santé Publique, les
sciences hiologiques -et la pharma
cologie; ,

gg ag a Naga,

ne ouverture & gauche de Venui-
pe gouvernementale.
On ppévoit que celle-c

Sura

,constituée au cours du wict-ensl

‘et qu’elle pourrait Gtre connie
des Jundi.

On estime en-outre qu’a par-
tir de vendredi 2G juin, tes pour
parlers du Président de 1a Reépu
blique ou de son Premier Minis
tre en vue de la constitution du
Gouvernement se dérouleront de
tagon officielle ct que tache
des commentateurs en sera sulli-
citée,

M. Georges Pompidou s instal-
lera vendredi A Elysee apre
proclamation officielle des cs

baa





(Suite page 6 col. 8)

IMPORTANT
COMMUNIQUE

Des erreurs matérieiles s‘étant
wlissées dans le, Communiqué du
17 Juin 1960, oniettant certaines
Agences de voyage, nous repro-
duisons ce Communiqué avec la
iste complete qui comporte éga-
lement ‘la Jacques Jnternational
Service, la Continental -Travel
ev da Ageé-Com Tour::

En fonction des information
reques de Sa Haute Police d'Etat
et dune Ambassade ¢trangers
amie, le Président a Vie de Ja Ré







publigve avise tous ceux eue te
question. inteéresse, qu’a partir

de cette “hte, les Avences de Vo
yage ci-dessous sont les seules
autoristes @ entreprendre des de
marches en faveur de toutes pei
sonnes qui se rendent a VEtran-

ger ou qui desirent entrer ea
Haiti comme Jimimigrants 04
Non-Inumigrants.

Cette décision est étrotLement
lige a Ja Sécurité interieurc ct

extérieure de l Etat.

«LUC SAUREL TOURS:

«MAGIC ISLAND. TOURS»

SOUTHERLAND TOURS:

cAGENCE CITADELLE=

-A. B.C. TOURS»

‘RENAUD TOURS»

-CHATELAIN TOURS

-IBO TOURS»

«MAISON MARTIN

«MAISON MAX THEOPHILE:

‘JACQUES INTERNATIONAL

SERVICE» .

LA CONTINENTAL TRAVEL.

«AGE-COM TOURS»

Port-au-Prinee, le 17 Juih 1969.
Docteur Francois DUVALIER

Président & Vie de la République.



“Me prochain

.. + MEMBRE DE L’ASSOCIATION INTERAMERICAINE DE PRESSE

74BME ANNEE wan

| Le «Washington Post» AU FIL DES JOURS...

et notre chroniqueur Aubelin Jolicoeur.-
r

4 Coinme i fallait-s'y * attendre,
mariage de. notre
vexcellent ‘chroniqueur, Aubelin
jdolicocur avee Ja trés charmante

Mile Claire Sirois du Canada
tconstitue, tant pour — la ‘presse
nationale que pour la presse

anternationale, un véritnble
pement mondain.

$ Aubelin qui dans ses colonnes
i ristes relate, entre autres, les
Mariages, les réceptions et autres
thanifestations de Ja vie mondai-
ne, comme le soulignait le 12
Juin en cours le grand quotidien
Parisien «Le Figaros, devient lui
aussi, ces jourssci, la cible des
ghropiqueurs. Témvin, larticle
que Nui consacre sur sept colonies

évé-







‘influent «Washington Post »
sous la signature de Jim Hoa-
fland.

Celuiwi, qui se trouvait en

dfaiti, lors du raid pirate effectué
sar la capitale par le «Constel
lation», a écrit une chronique
A journalistiquement trés - bien
lites. Aubelin en est le centre
dintérét, mais il en prend



o€casion pour parler des récents
‘ycnements.



jpuveau Directeur
de la Douane

Ce matin, 2,10 h 3a, M, Franek
Thébaud, Directeur - Général di
Administration Genérale — des
Douanes 4 procédé a Vinstalla-
tion de Mr Phalynx Nicolas com



met Directeun de la Douane de
Port-au-Prince. M Niéolas — eso
un fonctionnaire de 21 ans de

earri¢re qui, i! y a 3 ans, a sui
vi un stage a VEcole des Dour
nes a Neuilly en France.
Pendant ees quelqwes six dernic
res. années, M. Nicolas avait tet
jours été désigne pour remplace
les Directeurs du Cap, de Mirs-
voane. de Port-au-Prince, au me
ment de feur conge régulier an-
nuel,



fl remplace Mr. Justin Vady.
transfére a VOrganisation Cen-
trale. :

Nos voeux de fructueuse — yes-

tion a Mr Phalynx. Nicolas.
Le visiteur est habituellement

agcneilli a Pacroport par Aubelin

COMMUNIQUE

Le Département du Commerce




et de @Industrie avise fe public
et pénéral et le Commerce en
particulier qua partir de cette
date, toutes les aulorisations iap-
prouvées pour l"tmportation du

Infd (mantegue) sont annulées.
En conséquence, seule la mar-
chandise actuetlenent ei Doua-
ne, et dont Pimportation avait
été prédlablément approcves, be
noéficiera de Vautorisacien de de-
douaner.
Porteau-Piitice te 15 Jum lace
Dy Lehert JN-PIERRE
Scerétaire d'etat

'
marche

Jolicoeur,: souligne-t-il, mais ilv-a
nianqué,: vemarque Jit
glindy-deux “ou: trois -avions .la
semaine ‘derniére.“Et de se deman
dex =-humoristiquenient: ‘«Aubelin
avait-il été pris dans cette tension
provoquée par’ je bombardement
et les rumeurs subséquentes -d‘in
vasion»... Ou bien cette tension
ctait-elle celle-qui‘s’empare ‘de
tout fiancé qui va se.marier ?
«Sa fiancée, . écrit - Hoagland;
aussi avec une. canne,
comme Aubelin. qui est répute
pour ses beaux compliments qu'il
adressait aux femmes “étrangeéres
débarquant it Port-au-Prince. Sa
fiancée, une canadienne tient de-

Jicatement la -canne entre le
pouce et index et elle a pp,
comme Roscoe Lee Browns qui

joua le réle de Petit ‘Pierre dans
Jes «Comédiens, copier admira-
blement que» (Trade mark», de Jolicoeur,
Mais, dit Hoagland, le Petit Pierre
du roman de Green n’a pas la sub
tilité de’ Jolicoeur. Le mariage
de celui-ci, conclut le journaliste
américain, grands événements soviaux d‘Haiti.
de cos derniéres annéess, +

- XXX

N.D.L.R,— Tout le personnel
du «Nouvelliste» partage la” joie
de sou brillant chroniqueur Au-



helin cot de sa charmante fiancée -





Claire Sivois. Celle-ci a | été
sadopite, au Nouvelliste qu’elle
ite. évidemment, de temps
a autre. Elle a déja gagpneé

Vestime de tous ceux qui [ont
approchée, tant par sa belle in-
ielligence que par ses hrillantes
qualités de coeur.

Leur mariage aura lieu Je 21
«nm cours en I'Eglise Saint
Yves; Nous leur souhaitongan
honheur sans nuage et leur adrés
sons nos plus sineéres félicita-
tions. :

Nominations
Par Commission de Son Excel
lence Tle Président a Vie de la
Républiqe, tes nomintions suivan





tes ont été faites:
M. Louis LAFONTANT aa
litre de Préfet des Arrondisse-

ments de Jacmel ey “de Marigot

M. Antoine BOUCHETTE,
au titre de Directeur du Bureau
du SID a Port de Paix.

M. ‘Talleyrand LAMORTHE
au titre de Directeur du Lycée
de Jacmel

M. Albert GARCON, au titre
de Doyen du Tribunal Civil de
Port de Paix.

A PEducation
Nationale

Le Ministre Kébreau nous a
invité a la cérémonie de remixe
de décorations aux décorés de
Ordre National “de l’Edueation
et a la remise des prix aux lau-
reats du concours. duo 18 Mai
Vendredi 20 Juin a 10 heures du
inating au local duo Département.



a

. Opérations

aériennes

israéliennes contre la Jordanie

viel VIV CARP) --

Depuis plus de quatre heures.
les avions israélieus volunt = en
vapues successives bombardent
eb oo mitraillent les positions de
VArmée dordamienne et de Var-
tillerie irakienne dans Ie secteur
Sud de Ja ligne du cessez le feu
Israélo - Jordanienne. L s’agit
saulignent les observateurs, d’u-
ne opération aérienne particulic
rement importante. — L’aviation
israclicnne, dit-on rencontre des



Message de TELECO |

Nous avous le plaisir de vous
informer gua partir du 18 Juin



1969, vous entenddres, en décro-
chant ‘e récepteur de votre ap-
pareil un nouveau on du ce
tirany (Dial Tone), semblable i
ecolui utilisé dans les centres
étrangvers. Vous constuteres épa-



lement quapres aveir compose le
numére- de télephone; la sonneric
transmise oa Pappareil appelé a
uno son different de celui que
vous avez connu ces dermicres at-
nees, TE en est de méme pour le
siynal <«Poccupations, indiquant
que la digne est occupée, lequel
sera beaucoup plus agréable a
Horeille.

Nous profitens de UVoceasion
pour nous excuser aupres de nos
abonnés de Port-au-Prince et
Pétionville pour les quelques — in-
lerruptions de service survenues
dans les communications entre

ces deux villes. Ces interruptions °

ont été oceasionnées par le raccor-
dement de deux nouvelles sections
de cables, qui nous permettront
de relier ces deux villes i Laide
de 40 circuits. Vous remarquerez

qyuavee ce nombre de lignes en
opération, il vous sera toujours

possible Véchanger
nications enlre
‘Pétionville.

vos ¢comnili-
Port-au-Prince et



Par ailleurs, TELECOMMU-
NICATIONS -D'HAITTI S.A. sera
en Mesure de desservir de
nouvertux abonines . dans les ses-
teurs énuméres ci-dessous, oi elle
procede présentement au rempla-
cement des cables de distribution:
Avenue Lamartiniore
Route du Canapeé-Vert
Avenue John Brown,
la Rueclle Nazon
Rue Dantés Destouches

Boulevard Jean- Jacques
Dessalines (de la rue Dantes
Destouches a [Aéropeart)

- Avenue Senoza, jusqua
Cite No, 2
Cite No. 2.

(us:
qa

toutes les rues
Nous serions reconnaissants

aux résidents de ces secteurs.

interesssés a obtenir le service, de





bien vouloir sc présenter au
bureau de las té, angle des
rues Amé@ricaine et — Fort-Per,

pour y compléter leurs demandes
de service.

Vous recevrez bientot votre
premier hordereau pour abon-
nement au service de la Sociéte.
Si vous remarquez que le numero
de téléphone inscrit sur le bor-
dereat ne correspond pas a votre
numere, al est important = d'eu

(Suite page 6 col. 3)

ACHETEZ LES MEDICAMENTS





LABORATOIRE DAY



tins de la DCA mais on croit sa-
voir quaucun avion arabe_n’est
apparn dans je ciel pour atta,
quer. :
On souligne, dans les milicux
politiques israéliens, que les au-
torités de Amman avaient ¢té a-

verties A maintes reprises au
cours des derniéres semaines de

limmixion d'une riposte israélien
he au cas of on ne mettrait
pas fin aux violations constantes
du cessez-le-feu tant par les
commandos que par l’Armée reé-
gulidre jordanienne et Jes forces
irnkiennes basées en Jordanie.

Le boembardement hier de la
plage Heslidon sur les bords de
la Mer Morte, bombardement au
cours duquel une jeune touriste
américnuine qui svappreétail a se
haigner fut tuéee ct 5 persomes
blessees semble avoir décidé les
isradlions & une riposte particu
lierement vielente.

La vadio d'Etat Israélienne
cite aujourd’hui des extraits de
ja Presse Irakienne affirmant
que Ta jeune touriste américaine
qui venait d’enseigner pendant
deux ans au Congo et rentrait
dans son pays a bien été tuée
par un obus irakien, et ouelle
Gait un agent de la CLA







Succes dune r
compatriote —

Des jeux olympiques Univer
situires se sont déroulés le 12
Mai 1969 A JUIZ DE FORA.
Etat de Minas Gerais (Brésil).
Notre compatrioite, Mademoiscl-
le MARIE - NICOLE TIMMER.
boursiere de l'Institut Lope de
Vega, yo a participe brillamiment
en obtenant Huit médailles et
un Trophée En effet, Miss M-N.
Timmer, étudiante en (Nursing,
x battu le record des 100 mé-
tres et 200 métres plats et ce-
lui du Saut en Hauteur (1 mé
tre 30).

Nous lui présentons nox plus
vives félicitations.





How, S1X ETUDIAN?S Bi

P. 0. BOX



MEDECINE :
@Universités Aniéricuiies “doit
un: Haitien ‘swivenit les PERT de
HATI aux: Cayes :

vecHier ‘soir Sonty-arrivés a
Port-au-Prince, les Dros Mac

Vandiviére, .Président du Haitian’
American : Tuberculosis Institute
(H.A.T.I.) - sa: charmante Jemme
‘lrene, technicienng, de laboratoire
-“attachée au projet, son fils:Chris-
topher «Chris» et cing étudiants
en .médecine.
es derniers sont

Bob Dreiss qui va faire. sa
quatriéme année au Baylor Col-
lege of Medicine. de Houston
Texas ct sa femme Meredith.

“Marilyn Pack, ¢tudiante

ve année a= Jl'University
Louisville Kentucky.
’ Bill Paul, Thomas Dale, Mike
Hall sont des étudiants de la’ 2e
année de l'Université de Ken-
tucky.

Ils ont été précédés wi par le
jeune et brillant étudiant haitien
lrantz ‘Théard, fils de notre
ustrmable ami, M. Frangois
Théard et Mme née Bondel.

- Mranté arvivé vendredi chez
ses oncle et, tante, M. ct. Mme
Max Chauvet, va, comme
les quatre derniers — étu -
_tliants américailis faire sa 20
année de médecine, mais 4 George
Washington University de Was-
tington, D.C.

La presse huitienne avait fait
écho de son succés l’année dernié-
re qhand il obtint le Pyix Niel
Stensen en chimie alors ~ qu‘il
étudiait lu biologié 4 la Catholic
University of America,de Was-
hington, “

Ces .étudiants cn médecine des
universités américaines sont venus

de
of



travailler’ & wn projet de six
semaines planifié pour eux par
HATI. dans les régions des
Cayes.

Won sait que le Haitian A-
merican Tuberculosis — Instithte

‘travaille depuis dix ans a 1’érg-

dication de la, tuberculose dans
les plaines de Jérémie et que
depuis deux ans i] a étendu ses
activités dans Is ‘région des

Cayes.

Ce projet dé six semaines qui .

prend comnie sighke PERT (Pro-

ject Epidemiologic Research
Training) permettra aux étu-

diants de se familiariser avec les
problémes de ku tuberculose, d'é-
tudier la population ot ces cas
de maladie sont détectés.

. Us appréhenderont trois aspects
de ce probléme : ‘les parasites, la
malnutrition, les réactions de la
mére en rapport avec la perte de
son enfant par la tuberculose.

Ces étudiants travailleront
équipe de deux. .

Bob Dreiss aura pour co-équi-
pier Thomas Dale, Marilyn Pack
travaillera avee Bill Paul et
Frantz, Theard collaborera avec
Mike Hall. .

Ces deux derniers travailleront
sur la mortalite infantile.

Ce groupe accueilli hicr — soir
par le Capitame du Yatch
PANAIR de HATI, Pierre Volecl,
par Jean-Baptste Fleury, comptia-
hle de HATE et le Chef mécani-
cien de Panair, André Jean-
Jacques a été conduit au Grand
Hatel Oloffson ot i} passe deux
jours avant de se rendre aux
Caves.

Nous souhaitons

en

la bienvenue



au Dr. et Mme Mac Vandiviere
Jet a Chris et am fractueuse beso-

ene aun étudiants engauts dans
le PERT.

XXX ,
TAPISSERIE DECORATIVE
DE FIBRE DE COCOTIER
nne nouvelle création de
Architecte décorntenr

My. Fwald
& Ltarchitecte décorateur Max

Jewald a créé la BANECO, ces
pannenux décoratils. ct tableaux
faits d'écoree de bananiers qu
ont eu un suceés retentissant dans
le monde de la dégeration —in-
tétieure particuligrement au Pa-
villon d‘Haiti & [Exposition de
Montreal et par usage qui en a

(té fail dans la décoration des
hétels et appartements dans | le

bassin des Caraibes.

Cette idée ingénieuse de rendre
-utile le futile a été copiée heu-
reusement par d‘habiles artisans

Amicale du Petit

Séminaire

Le Comite de l'Assoviation
Amicale du Petit Séminaire Col-
lége Saint-Martial prend platsir
A inviter les mentbres ainsi que
leur épouse @ une réception qu'il
organise le samedi 28 Juin 1960

de 6 4 8 heures p. m. a Ia Salle
Des Anciens & occasion de la
St. Martial. Le Comité compte sur
votre - présence.

La cotisation de § 2.00 par te-
te ou de $ 4.00 par couple pour-
ra étre payée soit 4 l’éeonomat

. du Petit Sémnairexsoit & Mon-

sieur Jean BERNADEE,4& la‘ Ban
que du Canada, soit en-l’Etude de
Me. Raoul KENOL, A la Rue du
Centre, au. plus tard le 26 Juin.
Merei.

PURGATIF ST. YVES —
VIGORINE

B. VI-PLEX > :
DYNAMO :
POMMADE ST, YVES

: _PORT-AU-PRINCE (HAITI)
: _ PHONES : 2282 - 2492 | :
: 1816

| MERGRIEDI 18 JUIN. 1969.

par Aubelin Jolicoeur

Tonique, pr. Etudiants

Vitamines |B. Complex’
Tonique contre le climatére mile

: Maladies de la peau



SS



ctomalheurcuseinent par de moins
habiles. | ee | |
Les® panneaus ct tableaux.
‘Varchitecte créateur. dnt-eté méme |
pligiés. oe
Max ¢n a garde la grande sa-
isfaction: d’avoir. lancé une nou-_
vell@“idée qui continue de faire’
son chemin. Et les décorateurs
étrangers ‘continuent d’utiliser. les
pannealix et tabeaux aux lignes
aériennes, gracicusés dont chacu-
ne-est un’ message ou un symbole.
‘Chez. esprit créateur,: idée
embrassant la“ matiére ;erée des
oeuvres’ d'art, et :ne’s’arréte pas,”
Liidée chez «Max Ewald. ne
- sommeiHe -pas ‘et la .matiére -chez
nous se trouve... profusion. IL
continue done de créer. 11 con-
tinue de montrer ce que la matiée-
re en Haiti peut offrir- a-lart:
Il:met maintenant © en valeur
les fibres ue cocotier,.. Comme
avec les écorces ‘de bananier, © il
‘réalise aux moyens de collage dv
splendides .tapisseries décoratives.
‘Ces’ nouvelles
étre exportées pour étre montrées
dans des expositions 4 létranger.
Elles feront\ainsi* la conquéte’
des décorateurs intérieurs. peut-
étre les mémes qui ont été séduits |
gar la beauté de la BANECO.
Nous, avons’ gardé © pendant
longtemps nos ‘yeux. rivés sur un
voilier réalisé par Max avec Jes
derniers moyens qu'il vierit de
mettre ‘en usage. -= .*,c
Sur un fond de fibre de co-
cotier obtenu par des. coljages,
un voilier fait son apparition par
Ja magie du eréateur qui y. fait
usage de sisal totsadé aux ‘nuan-
ves appropriées. Un tel tableau
a un cadre de collier mal d'joc. ,
: Dans cette création aussi; la
matiére premiére .utilisée s'enno-
blit. On- la cherche et on la
retrouve habillée noblement*
: x XX :
LE SHOW DU SANS SOUCL
était. dédié_au Chargé d’Affaires
de Canada et Mme André Potvist

Hie: sow, le Barbecue
dansant du Sans Souci a eu utr
cclat particulier. I] attirait toute
la foule des amis du sympathique
Chargé d’Affaires du Canada, M.
André -Patvin
femme Eliane.

André et Eliane quitteront
Haiti une semaine apres avoir
célébré le ler Juillet avec leurs
amis dici le Cent Deuxiéme An-
niversaire .de la Confédération
Canadienne. ,

“André et Eliane auront passé
trois années de fructueuse beso-
gne en Haiti, cultivant et récol-
tant la plus réjouissante amiti¢.

Hier soir, la sympathie qui
fleurissait autour _d’eux au
Sans Souciea eu son plus bel éclat
quand M. Georges Héraux an-
nongant le spectacle —felklorique
de-la Troupe Apollon-Wainwright
qui allait leur étre dédié se fit
Vinterpréte de tous ceux qui con-
naisseyt et apprécient Ics Potvin
pour dire les regrets que leur
épart va provoquer. Transférés
_a Lendres continua Georges He-
raux, les Potvin invitent tous
leurs amis a venir leur rendre
visite & leur nouveau poste.

Le spectacle était excellent. Lu
soirée animée par Je Mini-dazz
Choupa-Choupa de Lionel Dor-
lette (Saxophone) avec Edouard
Richard, virtuose de fa guitare
“lectrique.

xx
ME JAN ROC
revenu du Congre
le Notoriat Ameéricatn
a San Juan



. Vendredi est rentre a Port-
au-Prince, Me. Jan Rov, Notaire
de la Capitale.

Jan était parti le ‘mois deimier
pour aller prendre part au Con-
wrts international tenu & San
Juan sur le Notariat américain.

Aprés le’ congrés il avait
effectué une «ourte visite aux
Wtats-Unis et au Canada. -

yxx




DIVERS

.. Mlle. Rachel Madhere, jolie
fille de notre excellent ami, . M.
Berthony Madhere et sa charman
te femme, arrives le o Juin en
campagnie de son frére Guy a éte
rejoint. ici le 15 par son [rere aine
Ronald. * :

Rachel poursuit ses ,¢tudes de

de :

créations * vont .










ed

et sa captivante. ~

lycée ih New Jersey, Guy fait des -
: ¥y 3

études en «Business Admints-

“tration, mais a Boston. ,
NOX .X “

Bill et) Cathy Me Elroy

épuisent les charmes . de Port-

au-Prince et des environs en

compagnie de leur onele ct tante,

M.0 Gérard N. Léger et sa
captivante femme, née Mimose
Dejean et de leurs’ cousin — et
cousine, Moet Mme Raymond
Flambert,

Bill et Cathy Me Elroy sont

de Washineteny D.C. et de New
York. Ils ¢taient hier seir au
Sans Souc! avee les Léger et les
Flambert. «+ ,
xxx

Nous avony revue avec
plaisir notre sympathique ami,
Bill Révis, de la Chemieal Bank’
de New, York. 1 passe: quelques
jours de congé ivi avece ses pa
rents.et amis. « ;

‘

et écoliers surtout













ILMWV UVM =

8 — Pureourue des yeux —
Aime lire if .
9 — Conjonction — Sot Né
a gation .
a a. || 10 — Nés — As chaud.

: |

xEX

Ill — Moqueur

7 —— Faisait un repli

VERTICALEMENT —

6 \_ ‘Décrites ’ grands traits

I — Une chose bien précieuse
— A cours‘en Bulgarie

HW — Prendre connaissance —
Dans In ecale du bateau .

IV — Comédie de Corneille —

VI — En note — Prenait con

cour

qu’il vaut mieux ne pas fréquen

ROMIZONTALEMENT — —~ Absorbé ;
V — Saison -—— Bobinés

1 — Indispensables 4 la vie

2 — Outil de magon ou de naissance
paveur — Cela VII — Régle — Une
“ 2 — Principe odorant — Con
jonction ter

4 — Un si grand nombre — VIII — Port’ méditerranéen
Nole — En rame IX — Astiquée — Seule

5 — Court dans les steppes

HORIZONTALEMENT —

1. Déposé; Ion — 2..

X — Note — Peines.

Solution du Probleme précédent

Riom; A

VERTICALEMENT —

I. Dresde; Li — II. Ein; RN;
Postulat IV. Omis

ria — 3. Ensilage 4, Tsarines — Eon — III.
5. Drus;.SE (Sem) —— 6;. Enli- sion — V. La; Suais — VI. Ar
sés; Or — 7. Aoititats 8. Etna; met; St — VIL. Agissante VItt,

Nies — 9. Lo; Istres — 10. In

festés.

, X. Nasser; SS.

Irene; Tire — IX. OI: Osées —

Aero tertn ene seer Se Bene ienendber ee Bes eer eB snlbeee irene ener Boe ber eetor heuonoreetie ereremes teeter tee tortie ae ae

" Machine a coudre «LA MADONA»

Macuines

Coudre

a

& Pedales

Zig

1

be

near ee Bee Beer ecard e mee rome Mes Boros Beet,

* Broderie

autres.

Meilleures

a J’'Electricité

Automatic

pour

a

bras

Les

- Zag

et



TIPCO

4. Distributeur

* Place

Geffrard.

Tipco - Distributeur Place Geffrard

cee eee kee eee teen Te samme Benmotsr Riemer omeneseteetees





















- DUCO

a l’Age de l’Espace

Pour étre adaptée a
V’époque des satellites et

- DUCO, le DUCO

des fusées, votre voiture
doit étre resplendissante.

: Elle le sera quand vous
| Taurez passée au VRAI

authentique garanti _

par la signature

a la

Dupont de Nemours

le seul VRAI DUCO |
pour voitures est en vente :

SOCIETE HAITIENNE
D’AUTOMOBILES.














ot

DIFFERENCE DE STYLE.

PARIS ~ ARP —

Une différence essentielle de -
yrait rapidement apparaitre en-,
tye le style de M. Georges Pom-
pidoh, Président ‘de la Républi -

que, et celui du, Général De Gaul '

le. '

L’ancien Chef de Etat avait
la réputution de s’intéresser da-
vantage, par goit personnel, aux
problemes ,internationaux et,

sauf circonstances exceptionnel-'

les, de négliger Pintendance. Le
nouveau - Président compte, selon
gon entourage, suivre de prés, at
contraire, les dossiers sociadx,
économiques, monétaires, sur les-
‘quels, par priorité, jl demandera
h son premier Ministre de faire
porter’ Veffort de ladministra ;
tion. é

En s'installant dans le bureau
qu’occupait le Général de Gaulle



Avis de Divorce.

Conformément: au jugement
du. Tribunal Civil de Port-au-
Prince rendu le dix-sept Mars
Mil Neuf Cent Soixante Neuf
admettant et pronon¢ant le divor
ve des époux Anthony DUCHE-
MIN la femme née France BT-
TEAU, VOfficier de Etat Civil
de la’ Section Nord de la Capi-
tale, les formalités légales préa
lablement remplies, a transcrit
dans les registres 4 ce destinés
le dispositif du dit jugement le
‘mercredi quatorze Mai-Mil neuf
cent soixante neuf.

P-au-Pce. ce 7 Juin 19°9

Me. Bertholand Edouard *

Avocat.

xxx
Par jugement en date du
vingt huit Mars Mil neuf cent.

soixante Neuf rendu pay le Tri-
bunal Civil de Port ay Prince en
tre les époux Gérard EDMOND
la femme née Raymonde JO-
SEPH, il a été admis et prondn
cé le divorce et la dissolution du
mariage existant entre les par-
ties. _ .
. La: transcription du dispositif
du dit jugement a été faite con
formément & la loi par VOfficier
de Etat Civil de la Section
Nord de Port au Prince, le mer
credi quatorze Mai mil neuf -
cent soixante neuf.

P-au-Pce. ce 7 Juin 1969

Me. Bertholand EDOUARD

Avocat.

tes aux socialistes.

«LE



NOUVELLISTE>



a l'Elysée: M.: Georges “Pompidou
disposera des -moyens nécessaires
a la poursuite de la politique -in-
téricure’ suivie depuis Ja fondu-
tion de-la Veme République en
1958. La constitution, telle qu’el-
leva. été remaniée — notamment.

en’. 1962 par le Feferendum: sur -

Vélection du Président de la Ré-
publique au suffrage universel—
et rodée en dix ans d’exezcice,
semble au nouveau Che. fd’Etat
convenablement adaptée 4 exer
cice du pouvoir.’ M. Georges Pom
pidou a participé & la: mise au
point de cette constitution. TI] 1’a
pas l'intention d’y apporter de
modifications sensibles. I] comp-
te en- particulier utiliser: pleine -
ment lés pouvoirs que les textes
lui donnent de désigner le Ter.

anistre, d’animer l’action’ du
g@ivernement dans tousdles do --
mfines, de demeurer l’arbitre en
t@ Vexécutif et le Législatif ot
dé trancher tout conflit entre cux
soit par une modification de 1’é
quipe gouyernementale, soit par
Ja dissolution de l’Assemblée.

Le nouveay Président entend,
& ce propos, bien marquer dés Je
début de son septennat, que le
gouvernement qu'il nommera sur
la, proposition du Premier Minis
tre de son choix, ne devra pes
son -existence, comme gous le ré-
gime précédent, & un vote par-
Jementaire. M. Georges Pompi
dou, incitera en effet le futur
chef du gouvernement, apprend-

-on de source stire, a définir de -

vant l’Assembleé au cours de la
breve session actuelle, les g:an-,
des lignes de son action. Mais ce
nest qu’au cours de ia session
d@automne — qui débutera en
septembre plutét qu’en octobre—
que le Premier Ministre sera a-
mené A solliciter la sanction du
vote de Assemblée pour démon
trer qu'il s’appuie effectivement
sur la majorité de la rep~ésen-
tation Nationale. Mieux loti que
Je Général de Gaulle a son:re -
tour au pouvoir, le nouveau Pré-
sident de la République dispose %
TAssembiée Nationale d’une ma-
jorité massive. Cette majorité
s'est Glargie depuis le 1eferen -
dum du 27 avril du fait du yal-
Hement de nombre de députés cen
tristes.

C'est sur cette base parlemen-
{uire sulide que M .Georges Pom-
pidou compte construire un gou-
vernement qri iraié des paullis-
i Le nouveau

Aa PAPILIO PAIGE

LOTERIE DE ETAT HAITIEN
Nouvelle Table de Lots de 30.000 Billets;
. A Gdes 20.00 le Billet 7










LVACTUALITE INTERNATIONALE

d'une “collaboration plus active ct
plus étroite “avec le Parlement.
ll “est contre le pouvoir: person-
nel, ce’ qui; dans veut pas~ dire -impergonnel, car i

ust hostile -& un systeme “dans Je- :

quel on: né--gait jamais qui est:
responsable. :
M.. Georges Pompidou -est parti
san, de plus,.d’une. infurmation
libérale, notamment “A. la télévi-:
sion et d Ia radio. état. Selon
lui, ce dont la France -a le*plus
besoin en matitre..d’information,

vest le. respect, Thonnéteté et”

Ja’ tolérance.

‘Sil n’est pas forcément parti-
gan du maintien du : Ministére
de l’Information,. il pense cepen-
dant que le gouvernement doit
avoir la -possibilité: de faire con-
naitre son action au pays.

La politique économique, finan
ciere et sociale sera enfin sa prin
cipale preoccupation. Expansion
et confiance sont les. deux..mots
clés de sa politique dans ce do-
maine. Certains problémes appel
lent des solutions d'urgence, qu'il
s'agisse ‘du déficit du commerte
extérieur, de l’évolution des prix,
dp malaise fiscal consécutif en
particulier & la majoration des
taux de la TVA (fisealité qui
frappe les travailleurs indépen -
dants: «ommerants et artisans
notamment). . :

M. Pompidou juge que la situa
tion économique et, financiére
est solide, que par; conséquent le
fond est bon. La sauvegarde de
la monnaie est avant tout un pro
blame de confiance. Bien qu’il n’y
ait pas, selon lui, de menace im-
médiate sur le franc, M. Pompi
dou envisage de tout mettre en
oeuvre pour rétablir le climat de
confiance qu'il juge nécegsaire au
retour de Véquilibre en matiére
économique et monétaire. Le sou
hait qu’on lui préte de” voir M.
Antoine Pinay entrer dans Je fu-
tur gouvernement est le signe le
plus net pour Yopinion de cette
préoceupation présidentielle.

Le nouveau Chef de Etat con
sida-e enfin que le role de Vétat
est d'inspirer confiance, c’est a
dire de la mériter. La premic¢re

condition est la stabilité gouverne
mentale et le vote d’un budget
gain, comportant des économics
qui n’affectent pas expansion
cost A dire l'investissement —



ene
ler Gros Lterssssseeseeesneenteeseeras ue tse cen ceneresent seveveneces seer 109.000.00

2 Gros Lote _ 15,000.00

"38 Gros Lotessssrssssescesssseseeeeeessesereecenseeseesnenus cum caranss geese sos 10.000.00

3 Lots de G. 3.000. 00+ ee crrrrecterer crete 9,000.00

20 Lots de G. 5.00.00-----+-- veveneeeenveusees tees 5.000.00
200 Lots de G. LOO.O0 +++ +0eereescsenenaee consne cesses senses erenascamenans senseesteee eer 20.000.00
350 Lots de G. BOO eres eeceeeerceseesees ase ere renadeensene ces 28.000.00
2 Approximatifs du ler Lot & G. 500.00-:--r-:-rrr err 1.000.00

2 Approximatifs du 28 Lot & G. 250,00-:--- errr 500.00

2 Approximatifs du 3é Lot a G. 200.00. rer 400.00
297 Centaines des 3 Gros Lots a 60.00.1107" 17.820.00
897 Terminaisons des 3 Gros Lots a 50,00: 44,850.00
2.100 Terminaisons par Tirage de 7 Boules & 50.00." 105.000.00
1 BOULE DOC DIU VALIER + ----sssssrr rc tntennernnrenrg ere 1.000.00
3.867 TOT A Leven sessssseenecccesscunnsnesee ceesersecsssnnnanezennsenenanaces ones Gy 357.570.00

N. B.— A partir du tirage du 15
‘rie avec cette nouvelle table de‘lots

Novembre,

350 lots de’ G: 80 atu lieu de G. 250 de G. 50. .
497 centgines a G. 60 au lieu de G. 297 4 G. 40.

2100 terminaisons par tirage de 7 boules a G.

5 boules a G. 40.

gs

’

50 au

- 200 lots de G. 100 au lieu

votre chance augmente 4 la Lote-

de G. 60.

lieu de 1100 par tirage de

PIII SCSC IC ACSA ICT SSNS NAKAI IN IIE I I EE KKAKAAAACAANAAAAA IAT,

S A FL C. 0.

Un nom dans l’Economie du Pays

S A FL C. 0.

Plus de $ 350.000 essentiellement haitiens aidant a la !

_vevalorisation de la vie paysanme

S AFL C. 0.

Des milliers de bras haitiens cagnent chaque four
la pataille de la production

SA F.C. 0.

Un million de sacs de Sisal au service de la Nation Haitiense

S A FL C. 0.

Une Industrie Nationale au service de ia Nation Haitienne

SAF. LC. 0.

KVCSKCAA AAAS A,

Président a également: le souci 2

’



mais les dépenses de fonctionne-
ment. 5 | oe :

La seconde condition est le
yespect de la’ Hbre entreprise et
V'encouragement 4 Vinitiative pri
vée, :
Leffort. social sera accentué,
nvais il n’y a de politique yocia-
le valable que dans la mesure 00
Véconémic progréesse ct ot: len-

treprise tire’ profit de ses acti- .
. ’

vités. : :

La France n’a ‘le. choix, a-t-il
dit récemmebnt; qu’entre Vexpan-
sion dans Vordre,ct lu liberté et
la=végression dans la. facilité

OX ORES

LE PROGRAMME POLITIQUE
EXTERIEURE DE POMPIDOU

PARIS — AFP: —

Continuité et ouverture, la fcr

' mule-du-nouvéau Président -deé la

République .s’applique aussi-a 1a
politique -extérjeure. .' Mais, M.
Pompidou 'l’a ‘souligné a “‘mainteg
reprisé, ---cette politique repose
sur. l’indépendance nationale. Sur
les grands problémes de ‘V’heure,
le nouveau Chef: de ]’Etat-a, pris
au cours..des derniers. jours de
ja campagne. électorale’Jes posi-
tions suivantes:..

— Les Etats Unis et VOTAN.
Les alliances: de la France seronv
maintenues en panticulier avec"
les Etats Unis, cependant il n’est

pas question d’un retour, dans
Vorganisation intégrée de - V’0-

TAN. . a,
— Europe de l’Est. — Il faut

-développer avec. elle les relations’

économiques, culturelles ‘et politi
ques. Malgré ja. douloureuse af-
faire tchéque Vintérét permanent
de la France et de la Russie veut
qu’elles coopérent le plus possi -
ble.

— Europe des six. Il faut par
tir d’une base solide et créer ’Eu
rope. dans les “faits, notamment
par Vapprofondissement du Mar-

ché Commun. Avant de passer .

les européens acquiérent une
les oyropéens. acquierent une
conscience politique commune.

Quant a ta candidature britanni
que, il faut d’abord en discuter
a six, dans une conférence des
Chefs d’Etat et de Gouverne -
‘ment et vérifier si extension
du Marché Commun ne modific-
ra pas les délicats équilibresraux
guels on est parvenu. La’ cope
tion franco - allemande, sans ¢-
tre privilégiée ,restera & la base
de la coonération européenne.
MOYEN ORIENT.— Israel a
le droit d’exister dans Vindépen-
(Suite page 5)

6



BUREAU DES NATIONS
UNIE

AVIS:

A vendre au plus offrant-

Deux jeeps Willys Wagoneer,
modéle 1965 et 1966 respective-
ment,

Les intéressés voudront sou-
mettre leurs offres de prix sous
pli cacheté au Bureau des Na-
tions Unies & la Cité de lExposi
tion, ow les expédier & Vadresso
suivante :

Programme des Nations Unies
pour le Développement

Boite Postale No. 557

Cité de Exposition

Port-au-Prince.

Ces véhicules, qui seront ver
dus et livrés dans leur état ac-
tuel, peuvent étre. examinés au
Bureau des Nations Unies tous
jes jours ouvrables de 8 h. acm.
a2hpm i .

Les plis seront ouverts en pré
sence des intéressés le mercredi
25 Juin 1969 an Bureau des Na
tions Unies. Aucune offre infé-
ricure & $ 700.00 pour la jeep
1965 et $ 800.00 pour le ‘modéle
1966 ne sera retenue. ,

Les véhicules adjugés ne se-
ront livrés gqu’aprés transfer’
onéré au Departement de la Po-
ice.
Les droits et taxes & acquit-
ter seront & la charge des acqué
reurs. .

f.




x



_ REX - THEATRE
Mercredi & 6 h. et 8 bh. 15
VENFER DE BORNEO
Entrée Gdes 2.50 et 4.00

Jeudi A 6 h. P.M.

(Salle @n location) ce :
LE BAL DES ADIEUX 8
Jeudi & 8 bh. 15. P.M. :

UN IDIOT A PARIS

Entrée Gdes 1.50 et 2.50

- ETOILE CINE
(PBTION VILLE)
Mercradi i 6 h..3¢ eb 8 he 0
LA GRIFFE : :
Entrée Gdes 2.00 et 3.00



PES ,
Jeudi a6 he 80 er 8h. 30
LE SAMOURAL

Entrée :Gdeg 1:20 et 2.00

7



Drive in Ciné Delmas

., Merevedi aT ne -cet 9 he
COMMENT :-VOLER :
UN. MILLION DE DOLLARS
Entrée Gdes 2.50 par- personne

geudi-a 7 h. et 9h.
‘COMMENT VOLER
UN ,MILLION DE DOLLARS
Entrée. Gdes 2.50 par. personne



De Luxe Auto Ciné -
(DELMAS)

Mereredi-& 7 h. et 9 h..
LE COMMISSAIRE X rRAQUE
LES CHIENS VERTS |

Entrée 1 doilar par voiture

Jeudi A 7 h, et 9 h.
““MARIQUITA,

FILLE DE TABARIN

Entrée 1 dollar par voiture

‘

CINE PALACE |

Mercredi & 6 h. et 8 h, 15
LES COMPAGNONS
DE LA GLOIRE
‘Entrée Gde 1.00



‘Jeudi & Gh. eb Sh. 16%
LIAISONS SECRETES
Entrée Gde 1400



CINE SENEGAL <,
Mereredi*i 6 h. 15 et 8 h. 15

PARIS BRULE-T-IL ?
Entrée Gdes 1.50 et 2.50

Jeudi‘a 6 bh. 15 et 8 h. 15
LES CRACKS
Entrée Gdes 1.00 et 2.00

enemas

MONTPARNASSE

Mercredi & 6 h. 15 et 8 h.-15
LA RELIGIEUSE
Entrée Gde 1.00

Jeudi 4 6 h, 15 et 8h, 15
L'ESPION AU. CAIRE
Entrée Gde 0.60.

‘Eldorado |

Mereredi & 6h. et 8 H. 15
WETRANGERE 7 .
Entrée Gdes 2.50 et 4.00

Jeudi 4 6 h. et 8 h. 15

LE HOLD UP DU SIECLE
Avec Franck Sinatra.
Entrée Gdes 1.20 et 2.00

i)




OL IAL VOL SVL POL YAEL VOLS OLY IY

os

tA

5
a

S544

& POUR TRACTION, LIVRAISON DE CANNE
5 LABOURAGE co
3 HERSAGE, SILLONNAGE -

3 SARCLAGE |

e EXCLUSIVITES

as MOTEUR DIESEL BROWN

‘TRANSMISSION

“Joydi A 6h. let 8
_ LE DROIT DE NA

Bo E-SOOE TICE SOE RICE SOOE TICE SOCIETIES

TRACTEUR DIESEL.

ROBUSTE — ECONOMIQUE

AMOVIBLE ©
DISPOSITIF EXCLUSIF «IMPLEMATIC»
BLOCAGE DE DIFFERENTIEL
a CHASSIS UNIFIE
POUR TOUS DETAILS S’‘ADRESSER

Charles Féquiére & Cie.
___- DEPOSITAIRES |







bh. 30
MAMA DOLORES OU =
AITRE.
Entrée Gdes 2.50 et 4.00.



aa
ae

MAGIC CINE —
(SALLE. GCLIMATISEER) -
Mercredi A1G he 15 -et 8h 1b”

Ma SOEUR,:MON AMOUR,-
Entrée Gdes 2.00 et 3.00.



dJeudi A G h. 15 et 8 held.
LE MASQUE ARRACHE

Avec Jack Palance. a
Entrée Gdes 1.20 et 2.50 |





- PARAMOUNT. |
Mercredi 4 6 b. et Sh.
-JAL TUE RASPOUTINE
Entree Gdes 2:00 eb 4:00:



Jeudi a 6 he et Bhi. oe
LE- MONDE TREMBLE : ee
Entrée. Gdes’ 1.20 et 2.00 - :



~. CRIC-CRAC CINE
Mercredi“ iG ch. et 8 ho.15
AGENT $3.5 3 PASSEPORT
POUR L'ENFER :

Entrée Gdes ,2.00 et 2.50

Jeudi a 6 h. et 8h. 15

QUATRE JOURS A PARIS — |

Entrée. Gde 1.00 et 1.50 ©.
. ff



AIRPORT.CINE -

Mereredi a 6 h. 30 et 8 bh. 30
AS DE PIQUE OPERATION
CONTRE, ESPIONNAGE,
Entrée Gdes 2.0Q et 2.50 © *

Th aa

Jeudi & 6 h. 30 et,8 h. 30°
LES CONQUERANTS -, ;

DU PACIFIQUE .
Entrée Gde 1.00 ét 1.50 +

CINE OLYMPIA



Mercredi (En permanence) |
LA REVANCHE

DE KING KONG” . (4.
Enirée Gde 100. .

. “#.
Jeudi (En permagience) ine

CELUL QUI N’EXISTAIT ‘PAS
Entrée Gde 1.00 Cots

+



CINE UNION

Mercredi & 6 W.-45 et 8h. 15
‘TRAIN D'ENFER
. Entrée Cde 1.0G¢

Jeudi a 6 h. 15 et 8 h, 15
OPERATION MARAKECH
Entrée Gde 9.60 .



CINE STADIUM
Mercredi (En permanence)

L'ASSASSIN EST-IL
COUPABLE ?

Entrée Gde 1.00” bs
Jeudi (En . permanence)

FRONTIERE CHINOISE *
Entrée Gde 0.60 :





LISEZ
«LE NOUVELLISTE»

:
:
!

MONOBLOQUE



MERCREDI 18 JUIN 1969.





Echos WA frique

_eLE NOUVELLISTE> —

iettes Africaines

'





* d
° : De -notre correspondant a Kins haga : 2 :
Nos rs mos ‘ - 7 : Gérard Charles’ Alerte . = a .
. | - . couP ETAT ° MILITAIRE , AU SOUDAN ‘ _

tion comme Vaboutissement d’u
ne certaine tension quasi perma-
nente dans-la plupart des pays
arabes, depuis la guerre de six
jours, et. dont les, causes se -
ratent, pour Je Soudan

mées soudanaises, dirige actuel
Jement* le nouveau gouverne-
ment Ja téte duquel est placd
un civil, M.Abu Bakr Awadal-
jah (un juriste Soudannis de re
nom)

’
tin, par ila radio nationale le
«Putsch, qu'ont réalisé les niili-
taires, aidés d’un certain nom-
bre d’hommes politiques. :

, L‘Afrique est devenue, ces der
nitres années, un véritable — fo-
yer de coups d’Etat. A la liste
déja longue vient s’ajouter celui
qui a écarté Ie Président Ismadél
. EL Azhari, du Soudan, et toute
san équipe gouvernementale.

Winstigateur et lexévuteur +
de ce coup d’Etat, le colonel Gaa
far El Nimary, nouveau minis
tre de la défense, Glevé au pre-
de de Général et nommé com-
Inandant ‘en chef des forces ar-



ly) Le jeu stérile des partis
politiques ct les dosages parle-
‘ementaires qui crendaient [ai-
Iles el incapables’ les gouverie-
ments, qui se suecédaient,

Peu apres la prise “du pou-
voir Je nouvediu gouvernement
publie un communiqué dans le-
quel il alfirme que : «le Soudan
est une Republique Déniocrag-
que dont Ia souvevaineté appa
tient au peuple, représente pd
le Conseil de ta Révolution.»

: En effet, le dimanche 25 Mai
. - dernier, 14 millions de, Souda -.
nais ont appris, trés t6t le mine



~ 3

Yo) Les éléments: de gauche
qui, jadis, avaient joué un role
essentiel dans la-chute de Ja.
junte militaire, se seyaient vu
écartés du pouvoir par les élé-
‘mens les plus conservateurs. En
outre le parti communiste sou-



Ce Conseil, a ajouté le com-
-mauniqué, a décidé «d’annuler
la constitution actvellement en
vipueur (celle de 1964) et de

est. le plus important de tous
ceux existant dans le monde a-
rabe. Son activité a été particu-

taires. Les institutions frappées
par ces mesures ‘sont: *

_ Album de Vacances _
avec |

' 1— Le Conseil de la Prési- li¢rement signalée a Voceasion
dence ; 2 —- L’Assemblée cons- de ce coup d’Etat. .
‘ tituante. 3 — Le Conseil des imi

LA TENDANCE DU
NOUVEAU REGIMF
AU SOUDAN

nistres ; 4 -- Le Comité de ser-

viee civil ;

La faeon brusque et dnatten-
duc dont s’est déroulé ce chan-
gement politique au Soudan
a pas manqué de susciter des
vommantaires les plus divers

Ay Soudan méme, des dé-
monstrations de masse ont cu
lieu, dimanche & Khartoum, en
faveur du nouveau régime. IL
ya lontemps, en effet, que les
masses populaires réclamaient
une solution définitive des pro-
blémes éconumiques , du pays.

’ : DES PHOTOS CLAIRES |
chins interprétent cette commo.- -

noirs duo Sud qui réclament
Certains observateurs Afri-
DES PHOTOS PROPRES ; ;

KODAK
‘ Les déclarations du Premier
Ministre AWADALLAH, fai-
tes au cours de la réunion qu’il
a eve avec les ambassadeurs ac-
erédités ‘au Soudan, — laissent
clairement apparaitre la nou
velle orientation vers la gauche
de la politique dy nouvean ré-
gime.

Les enfants dans la piscine
‘Les flamboyants en fleurs
Les pique-hiques prés de la mer

En effet, exposant & cette ov

Les rencontres prévues et imprévues
, casion Jes lignes de la politique

Elles boudaient les régimes pré extérieure que compte — suivre
védents 4 cause de leur ineapa- son gouvernement, le nouveau
cité de résoudre important pro premier ‘ministre a déclaré

blome politique des Soudanais «Les gouvernements — réaction-

VOILA UN MAGNIFIQUE ENSEMBLE
. -DE PHOTOS

naires ‘précédents étaient tom-
hés aux mains des capitalistes

POUR VOTRE ALBUM difficultés dans le domaine a- occidentaus, mais le sien tlait
~ pricole, ° ‘ remédie® & la situation en

nouant des relations économiques
plus ¢troites avee les pays ara-

leur autonomie ct d’aplanir les
DE BONNES PHOTOS.
HAYTIAN AMERICAN SUGAR

COMPANY, S. A.
USINE HASCO

SOCIETE ANONYME HAITIENNE

KODAK -
Don Mohr Sales Corp.

PLANTEURS ET FABRICANTS
Sucre Raffiné — «HASCO CRYSTAL»

Sucre Mi-Raffiné —\«POPULAIRE»
Port-au-Prinde; Haiti

i


















bo - PORT-AU-PRINCE
4
La Compagnie ayant 24 années de Service dans les Caraibes
.HORAIRE A COMPTER DU 1!1ER JUIN 69

| MARDI — JEUDI — VENDREDI—SAMEDI

New York 12.15 p.m.
Port-au-Pce 2.15 p.m.

Vol 601 Départ.
Arrivée
Port-au-Pce 3.15 p.m.

New’York . 7.35 p.m.

Vol 602 Départ

Arriveée

a

a )
i Pour toutes informations supplémentaires adres sez-vous

de la Trans Caribbean, Cité de V Exposition.

a votre agent de voyage ou aux bureaux
Tel. 3283 — 3974.

Airport et Service Cargo 3085. :

Les vols entre : P-au-P — Aruba — P-au-P et : P-au-P — Curagao — P-au-P

sont temporairement suspendus.



dissoudre toutes les institutions danais (un million d’adhé-
constitutionnelles et parlemen- rents) d’obédience moscovite, .

vjahid>, on sait que la

reaoeeanesoceaoNe ook



hes eb socialistes. Les pringipa
Jes industries, -seront sées et le réle"de I’ Etat dans -1'é-
conomic sera’acert. Sur Je plan
PIntériens, le. nouvedu premier
ministre uta fit
sion aw probléme, de taominorii¢
Noire’ du sud’ du. pays vet le. la
révolte hrmée qui y existeca Té

tab latent.

“L.E SORT DES
ANCIENS | DERTIGKANTS
Selon Vofficieux «AL .AH-

RAM» quotidien cairote qu
donnait certains détails sur Je
coup d’Etat du 25 Mai au Sow
dan, l’exprésident Ismaél EI.
Azhari et son premier ministre,
M. Sayed Mahmoud ont été
plucés- en vésidence surveilléo
¢Al Ahram» précise > encare
que 40 anviens ministres cf
membres des partis politinues
dissous ont été arrétés, - ainsi
que 4 ex- offiviers supérieurs
de Varmeée,

UNE GUERRE QUI
NA QUE TROP DURK

Sous fe titre « wne guerre
qui na que trop) duré» «fl

Moudjahid». écrit, a propos du
conflit Nigero- Biafrais, que le
«brusque regain de combativite
des sécessionistes est explique
par Vaide directe qu’ils regoi -

vent de certains pays oeciden-
taux», .
cla guerre ‘civile ne. prosite

qua certains groupes financiers
Aangers», écrit le journal aly
rien qui ajoute que Je Biafra est
devenu de vertains pays qui voudraiont
reconquétir leurs pdsilions per -
dues en Afrique.s



«fl Moud -
division
de l'Aftique reste la ligne direc
trice de la politique impecrial!s-
te dans le continent. Hier, ee
tait Je Katanga el ses mines, an-
jourdhui, c'est le Biafra. On se
di? ému et on s'apitoie sur le
sort de ces malheureuses popu:
lations africaines. Mais on omet
de signaler que, sous — prétexte
de conflits tribaux, des: hommes
de paille, televuidés de différen-
tes capitales occidentales n’hesi-
tent pas a plonger leur pays
dans la guerre civile pour apai-
ser leur soit de pouvoir:

«Cerles, poursuit

EN COUPE DU MONDE
EN AFRIQUE

Deux matches velour comp-
tant pour les éliminatoires de Ja

“coupe duo Monde se sont dispu-
tés 4 Cassablanea et a Accra, ope:

posant respectivement le Maro:
& la Tusisic et de Ghana
Nivéria.

ayn

La rencontre .Maroc- Tusisie,
si¢tant soldée sur oun score nul
de zévo but partout, un match bar
yaee, destiné a departager — les



Contrélez le cycle

périodique avec

Cyclotest

Voici une découverte de la scien
ce allemande qui est trés utile
aux femmes, Il s’agit du THER
MOMETRE VAGINAL CYCLO
EST qui selon le degré de la
température -indique AVEC PRE
CISION ET SANS ERREUR la
période de fécondité ou de l’ovu
lation ou la période de stérilité.
Grice au THERMOMETRI:
VAGINAL CYCLOTEST qui est
infaillible, la femme paut mainte
nant elle-méme contrdéler son cy-
ele menstruel et ne plus Iaisser
ce coin & la fantaisie du_hasard.
Le: THERMOMETRE CYCLO-
TEST ne comporte pas les incon
vénients et les risques de dangers
des pilules anticonceptionnellles
et on s’en sert facilement. De-
mandez gratuitement une docu-
mentation CYCLOTEST a votre
pharmacien.
CYCLOTEST est en: vente dans
toutes les bonnes Pharmacies.
JOSEPH C. VALME & CO
DISTRIBUTEURS.

PPS EL ENT SILL SILAS SLL IAD:

~sur-un terrain neutre, en l'oecu- |

gwucune Vallu = 2%

deux formations, se. disputera
les imilieux sporty’s (| Coneolais
ef Afvicains qui: souhaitent: vive
“ment voir cette équipe Haitienne
effectuer, 4. bréve ééhéance, linc
tournée en Afrique, comme de

rence,: 4° Marseille, en France,
sous la: direction d'un: référé fran
PORige | . 5

Quanta la partie: quica = mis

AUN plises les e Black “SoStarsy font! répulicrement: des) Oquipes
dus Ghana: aux ‘du Nigeria, clés stest termine? “sent les! dinigeaits “sportt!s) Hatz
‘sur cui. score nul Qiu but pare tiens 2 U ne teurnée sur lp
tout: $ fo oLertio cde nog ancttres fern: beau:

toup de bien “aux” iimbassadetirs
ou sfootls ball Haitien qui catirentâ„¢
saffairea: fortes “parties en A tri-
que, notanrment ad’ Congo ’-" Kins
hasayven «Ethiopic; att
et au Soudan,

“| : © A L'ELECTION DE MISS
Le fait le plug ‘frappant, qui’ BEBE .69-AU CONGO,

a retenu particuligrement Vatten - UNE. HAITIENNE

tion des | milieux sportils afri- L'EMPORTE® :

cains en coupe: du monde; a été. \ Vnttiati . Be

Vélimination de. Uéquipe repré- : Vinitiative au Ministere sie

sentative des. ftats-Unis d'Amé L"Information, et sous .le patron
. ~y nage du Ministre Jean. Jacques

ridué: du, Nord par. celle *de la -e : . .
République d’tlaiti, KANDSE, titulaire «de ce. dépar-*

Les Nigerians, vaitqueura des”
Ghanéens on ‘match - aller, joué
a Ibadan, par deux ‘buts. 4 un,
sont qualifiés pour la phase ‘sui-
‘yante .des: éliminatoires de la cou.“
pe. du. morde. : .

: . lenient, la- télévision nationale
Cette, victoire” Haitienne a été, Congolaise, dans son program-
. cs







Méme les jolies femmes ”
portent une Kon Tiki

Jusquici, «Kon Tiki» était surtout la montre des sportifs,
des brise-fer, des casse-cou. Mais les femmes
‘ dynamiques veulent désormais, elles aussi,
posséder une montre qui les délivre de tout souct.
A qui porte «KonTikiy pour dame, tout est désormals.
permis: depuis te tournof de tennis, .
Jusqu’a la plongée profonde, en passant par le ski
nautique ~ et tout cela en gardent I'heure exacte & son
polgnet. Et pourquoi, pensent-elles, ne nous
affranchirions-nous pas, comme les hommes, de fa
corvée d’un remontage quotidien? Car, en plus doe toutes
Ate, ses séductions, «Kon Tiki» est automatique.



favorablement commepitée dans. -

cya

Nigéria:-

CHIses:

-*. ETERNA-MATIC.



me: cBonsoire les. Petits
Morraniser aan concour
tional de bestule pour da designa
tion de miss-bebe GO av
© Les filletles de 1d pays, pice
eipant a eG concours, oat dere
ted 3
person
féorenis
c
Ute)
Val sueree Mi
ne deeds quelle. lre
Mai 1070) sir
-Gonga: 2 $





pilnre:
= bebo
ne









Elle a pour dauphines ses con
Conpolaises: et (Fran ||

curren tes

fun adressant a Ta. petite rei-
ne chaitienne au Congo: nos’ cha-
lctireuses félicitations;nous lii ex

sovdent
vtnterna |

OO el
qusuaten |
idtts des bebes: du





Conyru

prinions: de toute coer dessouhait —*

Wun rege técond. Que

lui, actorde “soitagsistance:

Goce Gérard Charles Alevte

Kinshasa :./Congo/Atriqueâ„¢



‘OPTT-1489
terna- Matic
KonTiki 20

» Eterna S.A. Grenchen (Suisse) Représentation et service dans 140 pays

Robert Carlstroem

Ancienne Maison GILG



la sante et la beauté de vos Dents.



ae occu 5 =





Colgate au gardol protege elfficacement—

LLSLSALAAALL SSD.

600C60000000C0002006H0COCO0OCOOOCE “Coeere






PAGE 4



SPORTS
HER +
4
,
\ t
. +
Avbe TI selections, le Dursel
dorfois Vault tenes beste le ree yern Munich,
cordman wiselu des scapes». Albert
Lancien entraineur federal, Sepp ; ~ ere
Herherger, esi divin que ee re. 1en

word niest pas pres d’étre battu
«Uwe Secier aurait peul etre pu

serie


















Le

Brulls, «
entraineur des
Berne, enregistre la plus prandg
ininterrompue,
mutehes intesnationaus d'atfilée:
depuis le 4 octobre 1959 (4:0°cun
tre la Suisse) jusqu’au 10 juin
la Yougosla-
peut
ll a dis
internationa

(0:1 contre
Vogts.
esperer hattre ce record.
rencontres

qui

Waller

Roumanie
quent trois buts pour ses débuts.
international
chain-

latch
du capitaing de’ léquipe

Je battre en ten doj sil nta-
rit, pas pris sa retraite. inter-
nationale Pantee. dernicres. Wi bogs
li Schulz, 32 ans, enpitaine de M2) L
Péguipe di’ Atle we nent vee Viel. Berti
joindre Paul. dye Ingis unique
ment a) Teaipe GaAllemagne at put: Vt
teint |: poule finale des cham. ‘les Walfiléa.
pionnats du monde ms J Meng Cust. Frets
co. sOWiniporte si Sinks conse”

: is yond 1
ve sone record Vimportant, . quips d’Allemagne
crest que neu 2 OUs quali fie ter
pour Mexico, tte Wali Sehui: i
qui comple 94 athe’ tons, i are tee da
ve en quatrigiie position, derris
re Uwe Seclei che ection). > Le dernier
Fritz. Walter c6t scloc' ions).
Ernst Lehnes (5 dleetions) ct yjenne

Paul

oSi Aulier

quer des buts, i peat Guablir un tre la Suéde (1:3). Tous les of
records, allt Uwe Seeler qui, forts de Sepp Herberger pour
avec (ses ¢ rosie en tdéte citer son, pouiain prefered ho pes-
Muller am cenoen. ter dans Véquipage d Allema :
ze omatche aus, Uw ures FBS, restorent vains. Ey
Seeler a mis pres aus pur demmeit _ Fritz Walter 4"
marquer ses 38 buts dane plus de 37 ans quand it porta
be d Allemagne. Quin Mut! pour In derniére fois les couleui >
Mest le 22 Octebre Wes. ib Nah: de] Allemagne. ql] Gait te ple
ra, contre la Turquie, qu i dispu Vix des internationaux, . Tani
ti sa premicre rencontre inter. ‘Turek, le keeper de Véquipe

“nationale,

dane. |

vt



he fous). demi -

cominie if nak

















du monde
finale des

: nevre,

Dans la Iste des buiteurs de jwateh
leéquipe WAllen athe, lowe. Beer Franee (1:2).
ler est suivi de a alter. Bey
veo AB hb



OL bu

de Véquipe dAen
seul Hermut H

trouvé le chemin du fut s(lectionn’ a 17
> nt ee ne er ey ny oe



lemand



était
Willy Braumgaviner,
la Premiere Guerre

disputa son premier
juiller 1940, & Franefort, con
(9:3),,

ane



i.’équipe d’Allemagne de football _

en chiffres | -

est a

Youny

avec

nus,

gui au

en 1954

championnats
du monde 1958, a Goteborp, con

le

Son



coo





| St.



Wis 4















EXxége2
ala -

Gelée Royale 2

Toniques et Latons.
. Creme demaguillonte.
Lait de Beaute.

| Savon.

' Dentagel.

—.- Pour votre BEAUT

spécialités

les
cosmetiques::

i
i
abil
Cremes de jour et de nui

Creme
Creme

masque. \;
hydretante.

Brillantines.
Creme 7 pour ia beaute des mains.









G par |

jade Belveter i

Tete

la premiégre mac

tote -



Ov

MB Prodits Gus ua pornt

bivlogote B, de Belveter

ine a cou

qui,

fay Biet teat

Un produit licence APISERUM B. de Belvefer 4 base

de Gelée Royale stabilisée offre les garanties de qualité
et d’elficacilé qui depuis dix ans {ent la réputation ‘mondiale
dé la marque.



Laboratoires: SANTA - 2, avenue du 11 Novembre, COURBEVOIE

Elle s’ouvre et se referrme comme une fleur:

On rabat tout simplement les volets et la machine est

préte a l'emploi.

Ecrin d’'accessoires logé, bien en évidence, dans le

bras supérieur de ja machine.

Pied de'biche polyvalent et tension universelie du fil.
Plus que 2 boutons pour effectuer pratiquement toute

la couture. )

De fabrication suisse, l’-elna lotus est particuliere-
ment robusie. Elie coud tous les tissus, des plus fins
aux plus 6pais et offre plus de 20 applications pra-

tiques — méme une boutonniére instantanée.

RECORD DE

a
rotuvent que Gerd Muller, de Ba-
pres
Boys

22

fait
partie Ie plus longtemps de Ve-
18 ans. Wal
match le

mar-




ehampionhe du monde (854, a Ha
il disputa
international

dernier
contre

Le plus jeune international al
Dueseldorfuis
aVani
mondiale,
ans. Parmi














PAUL

D'ETRE, BATTU JANES N’ EST PAS PRES
les joucurs actuels, Uwe Seeler ternationaux., Puis il tut dépas
est’ en troisi¢nie position. Won sé par le FC Cologne. Aprés le
été sélectionné pour la premic match contre lAutriche, — clest



fois i 17 ans et 1 mois. It uis-
puta s0n premier match interne:-
tional’ contre lu France, en 1054,
i Hiinovre (1:3), en guise de
remplacant pour Berni Termatn.
Puis, six semaines plus tard, cou

tre VAngleterre, il joua 90 nii-
nutes (1-3).
Pendant plus de 40 ans, ¢’é-

tait le FC Nuremberg qui avait
fourni te plus grand nombre d’in



En lisant les Revues

LE MAJOR THOMPSON EN
PLEINE REVOLUTION
SEXUELLE

“On avait: bien besoin de iu:
pour rire un peu des choses ct
des gens qui, a premiere vue, ue
sont pas 1 pour nous faire rive:
ce faumeux major Theripson, in-
venté par Pierre Daninos en
1951, el qui sest depuis répandu
en France & 1.400.000 exemply:
res

Le revoici cette semaine dans
«ELLE» qui public des extrait:
du «Major tricolores ef qui offre
a.ses lectrices le chapitre ot k
major Thompson se retrouve er
pieine révolution sexueliy. Cm
il s’est passé pas mal de ‘chose.
ces vingt dernieves années ef te
major le dit trés teanauiler: aw
& ses amis franeni:.









eVous aves fait des barricacdk



sans faire de olution el vous
sen parlez encore”
«Nous avons fait une rfvoln

tion sans faire de barricades, ev
nous-en parlons A peine.
«Eneove . faudrait-ii sentendrr

. sur le sear que Von donne a celle

réevolntion. Te plus svuvent, lars:
que tes Francais parlent de no











tre volution sociales, ces defix
mee onlyeudés ant pour prin

pap effet ode Vaire app fips

i ~~ Shannin frehde, tarvale et

So cous Basneet duane mie

ituat va nudité @une im



COURS DWETE

PAGNOL)
gag



. EANGLAIS OU ESI
GT Juillet — 29 Aott

Ins netitut de Langues ~
vivantes

Hee. Letwe. en fuce
fle Ruelie Pufirt

dé

SD VENIR SRRIEUN
NS LA CONNAISSAVCH
ANGLAIS £7
-AGNOL










salting! vos chances de suc
vs idaaes ba vie en vel tissd!
vant des uujourVhui au cours

d’Eté de Velnstitut de Langues
Vivantess local COLLEGE

CLASSIQUE D HAITI, 179, Ta

luc, en face de la Ruclle Dufort,
Phone : 3325, oft vous trouverez

un enseignement graduc et pra-
tique et un syst¢me audio-visucl
effieaece Caboratoire de langucs,
cinéma, cartes murales ,cte.) ou
vous aidera a fuiwe des progres
rapides.



Inseriptions ouverics

3 Juillet.

jusqu’au

















Distributeur: R.H.
Rue Bonne Foi - PORT-AU-PRINCE

$ 10 par mois et. vous l’enlevez....

Bayern Munich qui tient la téte,
avec 2385 sélections pour 30° in-
ternationaus, comptant ainsi 4
sélections de plus que le FC: Co
loyzne (231 sélections pour 19 in
ternationaux). En troisiéme po-
sitign, &vec 208 sélections pour
22 —internationaux, on txbuve le
Haburger.SV. Uwe Seeler (59)
et#Willi Schulz (57) enregistrent
A cux seuls 116 de ces sélections!
Et ce n'est qua la quatriéme

perméabie transparent dans us
royaume réduit a Ja seule Carini
hy Street.
«Simple vapid
-insipide.>}

' ¢¢Simplement

we in saurais perdre de vue,
bien stir, le trés perturbant sper

tacle que la maison mere de Em
nive offre aujourdhui aux yeux,
exorbités d’un ex-major de Var
meée des Indes revent au bercail
aprés quinze ans d‘absence... S’il
est vrai que le Général de Gaull:
a-souhaitée, pour la revanche ce-
iinitive (ps bourgeois de
que VAngleterre. « xe présente nue







hous sommes sur ce que je nose
eeneler la benne voie nos fil-
les montrent mavnienant a, teat
le monde des cho es cue raguere



on avait du mal @ voir dans Vin
timité et quv’il n’a fatha des mois
peur découvrir chez ma premiere
et défunte ¢pouse Ursula. Dice
ait san ame sinon sen corps |

JFn yvérité, ln préiendue prude
Albion vivait depu’s plus -d'ue
cle rous une tres fausse rénu
tation. La nation deny Vila
toujours été Tune des plus pail-
lordes de Punivers.

«Dommage seulement ue ce
genre | de eraquement, A dari
rueur audible dans Vintimit’,
puisse étre percu de teut Vuni-
vers Torsqu”l s'avit des affaires
(1) d'un ministre de Sa Majesté.
Ouel senndale ! Mais le fait qu'u
ne dance de légere vertu ait ris-
cut cle faire culbuter le enbine:
de Saint - James n'est qu'une it

8







luetration svppnlémentaire de no
ies atpenge camnortemen'!.

abes hans hourveois de Calni:
or de Paris eu envoient ete
lonys onfants perfeetionner leur
cenlais chez nous devrationt tou-
lonre ee panneler que le tenis,
woot nas dros loin eth un vowe-

- eontinental tant soit pen i>
replant qe vidbaif mags une d
soo fjlatures sans se voir offrir



. LA JOUVENCE DE 1‘ ABBE

«LE NOUVELLISTES



place que Von‘ trouve 4 -préséni
te FC Nuremberp, avcée '205 'sé
leetions. Mais ce club a. fourni
Je, plus’ grand nombre a interna
tionaux (38).

Au cours de son histotre «ir:
ternationale>, longue de 61. ans,
la fédération allemande. de foot-
ball a disputé 340: matches inter
nationdux. On en a .pgagné 179,
perdu 101, et fait 60 matches’
nuls. Depuis 1950, on a disputé
142 matches : 79 gagnés, 38 per

dus, 25 nuls, :

~

en hommage la plus jolie
neuse.

«New! fois sur dix c'est don
dans nos cottages’ que vos par
gons perdent leur virginité — en
yaugnant, it est vrai, un bon ac
cent griice aux tendres person-
nes du Kent ou du Surrey qui
participent ¢ leur initiation. Ce
west pas mon. traducteur et am!
P.-C. Dannos qui me contredira,
lui qui aprés avoir fait mille re
commandations & son fils au su
Jet de certains homnies de nos ré
ions, apprit un Jour que, i
son enfant s’était éearé du cote
de Canterbury, c’était tout — de
mitmie dans Ia bonne voice.

«Etrange royaume socialo | -
neincier aussi riche en” parada-
xes que votre république tmonar-
chiste...

hobi





«Or, on peut tres bien, re is
Londres pendant huit jours sans
valr Te moindre morceau d’Angie
terre au-dessus duo penou. Tout
depend de votre quartier dclee-
tion,

«Pour sa isir VAngleterre
les cheveux longs et les
courtes, rien de tel que Soho
Portobello Road ou Chelsea, mais
il s’agit de quoi ? D’nn espace
qui, malgré la mouvance de ses
rondeurs apparentes, ne couvr
rait. pas la moiti* d'un arrondis
sement parisien ! A cing minu-
tes de LA, en pleine ville encore,
In province commencé, avec le-
lones manteaux rouges ou veris
des vertueuses ménugéres, imper
méables 2ux frivolités et aux yo

pay
jupes





pues éphémeres.

nays aui le cache si bien et Is
wontre tellement 2? (...)

(1) Peut étre fautih ranneler
fame, dans co royanme git Public
Schoo! est une ceole privée. une

affsipe yfost pas tne prise da ho
e¢fen sur da De Reers, mais u-
ne Jiaison. (Note du tradn-
teur.)



SOURY = connue et appré-

ciée en Haiti depuis 75 ans - guérit les maladies
suivantes charactéristiquesa chez la Fenne 1 troubles
do la circulation. du.sang - retour @' age - bouffées
ae chaleur - vapeurs - 6touffements = varices —

phlébite - hémorroides --
narveux - neurasthénie.

max d'estomac - troubles}

, Apras une cure pétiotique faite a la JOUVENCE
DE L'ABBE SOURY, la Femme ret rouve, son bien-étre, une

santé rayonnante, l'envie «t

la joie de VIVRE...

Il y a.beaucoup d'imitation mais rien n‘é-

gale la JOUVENCE De L'ABBE SCURY.

EXIGEZ-LA. La

JOUVENCE DE L'ABBE SOURY cen sient également aux hommes.

Réclamez une documentation.

DANS TOUTES LES PHARMACIES.»

Tee SSDORIOCE ROC IERICE INE ERODE ICE 3 LE SIE SOOPLIOE BILE SGA LIOE RINE BIE SOROS BEER



dre familiate compacte,
la machine zigzag sans probléme, préte a coudre en un tour de main

CARLSTROEM

fn liquide ou en comprimés,









/ Déclarations Poher

KLECTIONS.

PARIS (APP):

nd ‘

LeU reésultal-dusserulin: est econ
forme’ ines prévisions,’ il acon
tirmé les iécents’ “Sondages: “de.
PIPOP dela Sofres a aéclaré i
VAFP-le)Président Alain: Poher,
aprés “Vannopice des. premiers ace
sultats du serutin.

Pour. ima part; qe ne Suis: pis
décu ear les = chiffres':confinmeit

quwilsy“aurait: environ 8" imillions
te francais qui. ont vote pour
moi J aurais ainsi apne spres de
3 milllons:de’suffrapes vsur le

premier :tour..C’est une belle ré-
compense pour la” édainpagne que
jai- faite. .

° Jai-tenu.a défendre ‘la politi-

que du. changément ‘et le’ retour

a wie .vraie démocratie.. Mon com
bat. n'a pas. été’ inutile. Demain,
M. Pompidou et son Gouverner

ment seront obligés de tenir com):
te des points de vue que j'ai dé
fendus.

J'ai démontré qu’entre te Gaul
lisme et le. Communisme il you
8 miilions de franeais ‘soit préx
dun tiered ucorps électoral
qwon ng peut: pas ienorer.

M. Alain) Poher . a confirm:
quwil enverrait ce soir méme de
ra permanence électorale un tate
vramme de {élicitations & M.

Georges Pompidous.

xX XN .

ISARMEE ARGENTINE

PREND LE CONTAOLE
DF LA PROVINCE DIe
CORDOBA

CORDOBA (AFP)

Armée a pris lundi soir !s
contréle de la Province ae Cor
doba (Argentine) ot Von craint
de nouveaux. affrontements san-
vlants Aclavveille de la grove de
37 heures déerétée par coutes les
argianisations syndicates de in
province, annonce te service de
presse du Gouvernement provin-
cial de Cordoba. CN

Le Général Jorge Raul ¢
eno,
des parachulistes qui avait. mis
fin i Ja rébellion des étudiants
et des ouvriers les 29 et 30 Mai
dernicr, a été ehargé a’assurei
ie-contréle de la Province. Cei-
te mesure, décidée par Je -Prési-
dent Tuan Carlos Onyania, a éré



t
Sommandant de la brigade



prise & la demande du Gouve,-
neur de la provinee, Je De Car
¢



FETE DES PERES.

DERNIER DIMANCHE DE T'JIN



A PETION VILLE



los Caballero. qui oy uit que:

WE

Hreve ne donne lieu do wn) acu:
“velle agitation.

Des: lundi. scir, une. centaine

detudiants et diouvriérs ont diail
leurs commence A canstruire ies
barricades dans lcs
‘doba. Ts. ont ete disperses
Ja police et se
l'Université Nationale
surveillée: par los: fore
ilre.

* PARIS (AF P)

certation des ‘quatre grandés puis:
sances .aboutisse &
de compromis, tant en ce -qui-von
cerne lo forme .d’un
tre Israel et les Etats Arabes.
que sur son ontenug a-declaré en
substance le Ministre des Affai-
res Etrangeres des Fays-Bas, VM.
Joseph Luns, qui, en sa qualiré
de Président
nistres
di aux questions posées par Ics
membres de PAssemblée de cet.

nant & un aceord entre les par
ties,
ques

souhaitait . Ia’
Traité de Paix en
forine
leur cédte,
cord enrepistré aux Nations U-
nies
qui_est inaceeptable pour

dans une



pay

vues de Gor |



sont: retupi

qai

a





tluent qu'une base pour le tra- |
-de chaque parti,

ithe juey,
jourdéhue



enant: la
la reception offer
Ie commit central
sovielique ad) Kremlin en
neur des participants de la
forence! qui vient de terminer ses
ctravitty, :

s _ Nous potvons dire,
for. ML

wall wltérieur

L’Actualité Internationale:

M.

(

piurole

du

oh

pe
Uho

: “ajoute es
Rrejiev dont lallocution
cites pur Agence Tass, que [cs

t

con

est

iiais Niais nous pouvons affirmer:

{ly -a bon’ egpoir que la“-con-
une «formule

accord “an=

tles Mi-
apres-ni

du. Conseil
répondait cet.

te Oryanisation. . de
. . dal,
On peut esperer quil’y aura plus
un accord entre les quatre me-

a-t-il dit.
progres.
M. Luns a

oy a eu quel-

qu’Isract
Mur
die

rappelé ¢
couclusion

bonne et
Arabes qui.
qu’un



avec les
eonsiderent are
formule
ov

serait suffisant,

















certaine
” xXx ¢

LA‘ DECLARATION
DE BREINEV

NOSES. te

2 pr



commune

cobtribuer

Maintenat mn poursuivii Mr
JTuuns, on s s'achemine vers un on
_gagement contractuel qui sersis
assumé par les Arabos. et qui Rien
donnerait satisfaction 2 Teruel, dentifrice 0
sinon i LOG pour 100, en meine gieny

louses-

“gomme
importants
contre

pate

d'étonnant
CERNIDENT
pus le
grand publie connaib les pre
‘tes toniques,
Fluor

, das
tcrnelle. (Suede,

qui.

‘que ¢’est une: base
inarqie | une
dans (raternelle des communistes face -
aux: forces: dé Vimpérialisme
Ue lacy saction.

poursuivi,



. dentifrice
fomparable a la nate dentifrice
CERNIDENT

Polen

voire.

de

fait

‘aleidim
. tunifie. et blanchit Ices dents: et
empéche la carie dentaire® et Ta
vitamine C

solide
‘importante- atapé

au

qui

7 La

; qui

ob

Elle nous: permet
d'etre optimistes et: de roire en
dé ‘nouvelles. victoirés et
fo¥cement de ‘la cohésicn de “notre *
mouvement,
Brejnev.
Nous ‘soninies convaincus, ast-il
souligné .en: con¢lusion «que’ cette -
conférente éntrera. dans histoire
mouvement communiste
un événement des
du notre “lutte
lim périalisiie,
Te parti commuhiste d'URSS ne
menavera pads ses efforts
‘ a la créalisation
nouvelles perspectives
-vrent devant notre mouvement.

ren

M:

mon

pour
les
s‘ow

Une belle et bonne
denture @st un trésor

Aucune

‘West

Laboratoires

_* pate

ne con-

dont

néirac u-

qui

merveile

dang la pyorrhée et empéehe Ja

La conférence des partis conimu
nistes et cuvriers quia donng lieu
a des débats profonds, tifs, libres ct sinceres nous Unt
permis de proceder a des échin-
ges de vues et d'examiner cn
détail, sans aucune limitation, les

an

QUOI OFFRIK
QUOI CHOISIR ?



AVIS

Lalue

Coles’ Market

Lalue

Rue Panaméricaine |

Delmas Market

Autoroute Delmas

Luce Chatelain

Rue Toussaint Louverture

Cie

Boulangerie St-Marc

Ave Jn Jacques Dessalines

Maison Rigaud —

merveilluse
tifviee est en vente: a-la Pharma
Vital-Herne,
dans toutes les bonnes Pharma: ~
cies et Epiceries.

Rue Pavée,

‘



yate® den-

Les Produits H A M P C QO peuvent éire achetés j
3

‘aux adresses suivantes
A PORT-AUPRINCE Vime. Robert Gaetjens —

fingivite et le déchossement des |
dents,
Cette

«

! ENIGME .
& Voyez JOE ETIENNE
1377 RL Carlstroem
(Port-au-Prince, Haiti VW. I.)
POPPPOSO SCOPE
>. PET BAS RALADAGARA BARA ARE VERSES TLEBES BW ULB Se eR RK ee WARES F

j

$
4

g
2
,

4
,
S
4

4
4
o
é
$

4

¢
$
z
$



4

4

e
4
g
{8
7)
%

et,



les événenjents Wily a trois Wavaux de. fa conférence | cons-

seniaines avaiont Vail officielle: | Gwent jun neuyel apport impor.

nent qUatorze Morty et ee: cen tant dans. e développement de?

tiine de hlessés: notre theorie révolutionnaire, |
: s documents) qui | ont Gite. |

xe ee wy sloptes fae la conférence cons-

; eS tituent. pour: nous. une + nouvelle

LA CONCERFATION DES” arme ‘dans notre lutte. Evidem-

4 GRANDS: ment; ces*decuments me __ cons-

unite.

Es

\

a





























_MERCREDI 18 JUIN 1969



Chercher [a section correspondant au jour de votre anniversaire
de naissance et vous trouverez as perspectives que vous

-ignalent les wutres pour demaia,

‘Droit de reproduction totale u partielle réservé.
Propriété King Features Syndicate — Eaclusiwité
«LE NOUVEELISTE>

JEUDI 19 JUIN 1969

21 MARS-AU 20 AVRIL ‘(BE
LIER): La situation a-t-clle.
changé depuis que vous avez pre
vu le programme de cette jour-
née? Dans-ce cas, examines le
présent et envisagez le proche
avenir. Soyez -vigilant: ot calme.

21 AVRIL AU 21 MAI (TAU
REAU): Aucun travail, aucune
activité ne seront vains si vous
avez élaboré des plans complets
et précis. La position de Vénus
favorise les recherches artisti -
ques et le sentiment.

22 MAI AU 21 JUIN (GE -
MEAUX): De bonnes influences
de Mercure encouragent -tout ce
qui est Gerit et les communica -
tions en général. Dans les au -
tres sectcurs, soyez’sur vos gar-
des car vous commettriez d’inuti
les et fAchcuses erreurs.

22 JUIN AU 43 JUILLET
(CANCER): Envisagez tout a -
vec rvéalisme. OU. pouvez - vous
améliorer une situation ou ccr-
riger Vopinion erronée du- pro -

chain ? Votre esprit est vif; ser:

yvez-vous - en intelligemment tou
te la journée.

24 JUILLET AU 23° AOUT
(LION): La perte de temps Se -
rait cotiteuse comme aussi des pa
roles inconsidérées et de la tergi
versation. Le soleil stimule vo-
tre compétence et vos qualités de

chef.

24 AOUT AU 23 SEPTEM-
BRE (VIERGE): Ne laisse
rien & la chance. Soyez méticu-

Eate dy . “A
leux et précis, comme peuvent |
tre les natifs de votre Signe.
Dans les discussions, essayez Vai
mable persuation plutdt que la
force.

24 SEPTEMBRE AU 23 OC-
TOBRE (BALANCE): Bonne
période pour des projets a échéza
ce éloignée et pour compléter des
travaux commencés. Donnez vo-
tre opinion si on vous la deman
de mais méme si elle mest pas 2-
doptée obéissez suns rechigner.

,
24 OCTOBRE AU 22 NOVEM
BRE (SCORPION): En dehors
de V’activité normale, donnez un
peu de temps aux nécessités im-
médiates, sux Aésirs de la jeu-
nesse, a Ventourage, aux enga-
gemen'ts & long terme. Dans les
discussions, soyez le médiateur.

23 NOVEMBRE AU 21. DE .-
CEMBRE (SAGITTAIRE): Ac-
quiescez quand la soumission es7
nécessaire mais, en méme temp2,
étudiez, mettez 4 Vépreuve Jes
bonnes idées que vous jugez fe -
condes. , ,

22 DECEMBRE AU 20 JAN-
VIER (CAPRICORNE): Déve
loppez votre esprit inventif et le
vens des responsabilités. Vous
en verrez les résultats la semaine
prochaine. Ne ralentissez pas



Neen EEE

pétais maigre

™ €

MAIGRE A WAIRE REVER
UNE MULE ANDALOUSE.

Mais j’ai
gnant guélques k los

moi qui étais nerveuse, irritable '

et qui n’arrive pas & prendre du
poids. Savez-vous que j’ai pu re-

méd'er & tout cela en prenant les {

«CERMIFEX» | si ri-
qui contiennent
que : cuivre.

tablettes
ches en fer et
les minéraux tels

calcium, manganése, magnésium, }

phosphore ete. Le manque de

poids empéche trop souvent 4 la ;

femme d‘étre aussi charmante

qu'elle le devrait, et ce qui est
pire «Les femmes maigres n’ont §
pas de succés>. Le «eCERMIFEX» *
enrichit le sang qui est nécessai |
re & la femme qui en perd 70 |

miligrammes mensuellement.

Or, pour réparer cette perte. 4

Je fer lui est indispensable. En ef

fet, la femme anémiée est vilai- ‘
ne, elle a la pean ridée, elle perd |
seg cheveux.ses ongles cassants, ,;

elle est nerveuse et dans cet &

tat la menaupose est prématu-

rée.
Hommes, femmes,
fatigués, anémiés, prenez vite les

comprimés de «CERMIFEX> qui |

vous’.rédonneront la joie de vi-
vre. .
Ce merveilleux produit

Gourdes. .

, voynire.



pu grossir en fa-;
de plus, j

et enfants §

des °
Laboratoires CERNELLE est en
vente:-A la’ Pharmacie Sosthéne
Geffrard ‘au coft de 100 compri-
més 8 Gdes — 50 comprimés 4

votre effort avant que le but
soit atteint.

21 JANVIER AU 19 FE -
VRIER (VERSEAU): Est - il
conseillé de changer un plan pour
augmenter lefficacité, pour évi-

ter le gaspillage? Refléchissez -
y. Une,-démarehe prudente |peut 9%

donner tout simplement la solu-
tion.

20 FEVRIER AU 20 MARS. :

(POISSONS): Influences favora
bles de Neptune qui avantagent
docteurs, ‘auxiliaires médicaux,
chercheurs, secrétaires et, ensei -
gnants .Les choses de la mer sont
aussi sous un bon influx.

SI VOUS ETES NE AUJOUR
D’HUI: Vous avez une personna
lité curieuse et dynamique. Vous
étes extrémement sociable, vous
vous entendez bien avec tout le
monde mais vous recherchez par
ticuliérement des gens brillants
et gais, ayant de la conversation.
Ce sont avec eux que vous de -
vrez vous associer car le natif
des Gémeaux est vite déprimé
quand il s’ennuie. Vous étes ex -
ceptionnellement divers ‘et aimez
Tactivité utile. Vous réussirez
comme expert, dessinateur, écri
vain, journaliste, musicien ou
dans tout secteur qui touche le

Naissance de Blaise Pascal,
mathématicien et philosophe.

Le

SSA SLIASASRIZIASA SRSA 2 32 EE a EET 9

Girard-
Perregaux
Haute
Fréquence

:
!
|




du monde

- En 1967, les chronometres
Girard-Perregaux Haute
Frequence ont obtenu 73°'o
de tous les bulletins de
marche délivres parl’Obser-
valoire chronométrique de
Neuchatel dans la catégorie
des montres-bracelet clas-
siques. Une performance
sensationnelle puisque réa~
lisée ‘par des montres stric-

chronométre

le plus précis






é



~â„¢ A A ~ HR BAS WA BR â„¢ SQ Aa

plaqué et acier.

RUSSO & CO.

baptémes, mariages.





‘TELEPHONE : 3294

Couverts, menagéres,
timbales, couverts .

pour bébé, ete...
Pour toutes .

les circonstances :
anniversaires,

x





Emcee

aos

dine

ote

GIRAR D-PERREGAUX
Chronormater

GrROMATIO

ee

li

nN

Ol
frames

Chronométre Haute Fréquence a 36.000 alt/h, auto-
matique, calendrier, boitier étanche a l'épreuve
des bains de mer, 39 rubis, avec garantie de
précision au porter. ,

Modéles classiques et d’avant-garde en or 18 ct,.



MONTRES DE QUALITE DEPUIS 1791





Cheistotte " :
|












































Blondie |
(CORA: DAGOBERT
P SORT CE SOIR ET-DEMAN
DESI JE PEUX L'AGe
__-COMPAGNER,

Weg













dance et la sécurité. Le peuple

- palestinien, de son cété, doit cor

tir de la misére of il vit depuis
vingt ans. Le réglement doit étre
recherché sur la base de la réso-
lution des Nation Unies. L’embar
go sur Jes armes doit étre: appli-
quée & tous les belligérants. Si
ce n’était. pas le cas, la France
serait amenée & reviser sa posi-
tion. .

LE TIERS MONDE.— Il faut
aider efficacement & son déveiop
pement, mais des rapopris privilé
giés doivent étre maintenus en-
tre la France ct les Etats indé
pendunts qui ont fait partie de
Vensemble francais.

—PROBLEMES MONETAI-
RES,—. \La situation du franc
peut-étre maintenue. Le monde oc
cidental, touterois se trouve tout
entier en état d’inflation et il
faudra aller & un accord interna
tional dans tous les domaines fi
nanciers.

+

. x

PORTRAIT
PARIS (AFP)

x x x
POMPIDOU

Charles De ‘*Gaulle, Georges
Pompidou... au premier examen
on voit mal ce qui, pendant. un
quart de siéecle, a pu rapprecher
de plus er plus. intimement ces
deux personnalités. D’un — cété
Vhomme du Nord, le soldat, al-
tier, secret, qni le 18 Juin 1940
est entré dans Vhistoire, a lV’épo
gue ott la France pour ne plus
sen véparer... de Vautre, ?Auver
gnat, dont le mom méine expri-
me la rondeur souriante, terrien
ne, sceptique et épicurienne a la
fois. .

In 1944, alors que Georges
Pompidou a 34 ‘ans, son histoire
personnelle parait déja définiti-
vement tracée. Exemplaire — et
classique a Ja Tois. Sa famille
de pénération aw génération, a-
vait durement travaillé les mai-
pres champs d’Auvergne. Son
pere, socialiste, avait franchi le
premier degré de Pescaladé socia
le en devenant instituteur. Enfin,
lui-méme, spar la filiere de VEn
seignement, s’était. définitivement
dévaré de ja terre avec brio en
entrant A V’Ecole Nermale Supé-
rieure, sortant numéro un du
concours dapréyation. .

a libération trouve done Geor
ges Pompidou, brillant — profes-
seur Mais pour lui, la culture
nest pas une fin en soi, elle est
un moyen supplémentaire d’ap-
préhender la vie. Que celle - ci
vienne & lui, et il ne la refusera
pas. :
L’événement se produit a PAu
tomne 1944,

Le Général De Gaulle, chef
du gouvernement provisoire, cher
che, pour un poste d’ailleurs mo
deste dans son cabinet, un agré
gé sachant écrire. Un de ses col
laborateurs, René Brouillet, ac-

ce au Vatican, pense & Georges

* Pompidou, son -ancien condisciple

de ’Ecole Normale. C’est alors
que commence la deuxitme pha
se de sa vie et, pendant seize
ans, il apparaitra de plus en
plus aux initiés comme l’éminen
ce prise du Général De‘ Gaulle.

Pourtant, trés vite, dés Jan
vier 1946, le Général a quitté le
pouvoir pour se retirer 4 Colom
bey-Les-Deux Eglises. C’est 1x tra
versée du Désert, Voubli, Ia so-
litude pendant douze lonpues an-
nées,

Au rang des derniers fidéles,
diseret mais toujours présent,
Georges Pompidou, qui joue au-
prés du Général un réle de chef
de enbinet, de confident, de trait
dunion avec Vextérieur. Signe
de ses rapports privilégiés: en
souvenir de leur fille Anne, mor
te 4 20 ans, le Général et Mme
De Gaulle avaient créé une fon
dation pour enfants débiles qui
traverse en cette période des dif
ficultés financiéres. Georges Pom
pidou prend personnellement en
charge administration de la
Fondation Anne de Gaulle qu’il

continue d’assurer depuis lors. _

Georges Pompidou, pendant
cette période, ne cherche jamais
& jouer un réle politique direct.

Encore ce

mal
de dos

| lancinant?



al

vous soulager. Les Pilules
Dodd's atimulent Jes reina,
ee qui aide & soulager In
eause du mal de dos. Vous
vous sentes mieux et vous
vous reposes mieux,’ Vous

compter sur les Pe

Heine. Nosvesa” eres



iuellement Ambassadeur de Fran -















H, ELLE NE ME
REPONDRA'PAS |

L’ACTUALITE INTERN

es Dessinées du «Nouvelliste,



(Suite de la ‘2eme page) ° >

Membre du Conseil d’Etat jus-
qu’en 1955, il entre ensuite & la
Banque Rothschild, signe évident
qu’il n’envisage aucune carri(re
politique car il n’est pas de bon
ton, en France, pour qui nourrit
des ambitions de cette ‘sorte, d’a
voir été le Directeur: d’une Ban
que aussi prestigieuse.

_ Certes, ces différentes activi-
tés lui permettent de multiplier
ses relations dans tous les mi-
Heux, mais enfin, ‘quand, en
1958, le Général De Gaulle re-
vient au pouvoir, personne sauf
i nouveau les initiés, ne préte
attention~au fait quill choisit
eomme Directeur de cabinet inté
rimaire, M.-Pompidou. Au bout
de six mois, d’un commun ac-
cord, le Général De Gaulle ayant
été Glu Président de la Républi-
que, il retourne 4 sa Banque jus-
qu’én 1962, tout en restant. en
contact -étroit avec le chef de VE
tat et en accomplissant parfois
certaines missions officieuses, no
tamment, une premiére. négocia-

tion secréte avec les chefs de la
rébellion -algérienne.
1962 Léminence — prise /de-

vient Premier Ministre. Les fran
cais, indique un sondage, s’éton’

‘nent: pres de 80% d’entre eux

‘ignorent qui: est Georges Pom
pidou. Le -monde politique iro-
nise. En choisissant comme chef
de. gouvernement: son Seerétai-
re, qui n’a jamais été Ministre
mo Député, ni membre d’aueun
parti, le Général De Gaulle mon

tre, affirme ~ Voppogition qu'il
veut pouverner seul, sans inter
médiaire. :

Certains pensent qu'il n’est
Ja que pour assurer un intérim.
Singulier intérim de six ans qui
permettra & Georges Pompidou
de battre tous les reeords de lon

gzévité A la téte du gouvernement |

et de réaliser sa derniére méta
morphose dont les francais, gra
ce & la Télévision, seront. les spec
tateurs d’abord sceptiques, puis
convaincus. De Vombre' du Gé-
néral De Gaulle, il se détache
peu & peu pour trouver un sty
Je qui lui lui est propre. Des
1965, Vopinion s’habitue -A Vidée
awil pourrait étre le dauphin.

Cette longue période de sta
bilité se termine par une explo
sion sauvage, celle de Mai 1968:
Paris couvert de barricades étu
diantes, le pays paralysé pen -



AVIS

La Seerétairerie d’Etat du
Commerce et de V’Industrie avise
le Publie en Général et le Com-
merce en particulier que la Com
mission Consultative instituée
par le décret loi du 13 Mars
1963 sur les Industries Nouvel-

. ies a agréé dans son Rapport du

26.Mai 1969 une demande pré-
sentée le 10 Mai 1969 par Mon
sieur Jacques NOVELLA pour
une entreprise d’extraction de
jus d’agrumes, limettes et oran
ges et de Vhuile de ces agrumes
et a décidé d’accorder & cette en
treprise les bénéfices et avanta-
ges du décret loi du 13° Mars
1968 sur les Industries Nouvel-
les. ,
MACHINES
ET EQUIPEMENT :
1 Taglia Birillatrice super au
tomatique Modéle AZ104. .
1 Tamis automatique helicvidal
1 Machine super sfumatrice
modéle 60 large
1 Séparateur
type de Laval
1 Groupe électrogene Cater
pillard Modéle D83ONA series
C, 50K W, 55KW, standy, 125/2;
G volts, 3 phases, 60 cycles.
1 Camion de transport de 8
tonnes.
MATIERES PREMIERES :
Drums de 55 gallons A’ embou
chure large — Sachets de Poly
éthyléne non fabriqué en Haiti.
MATERIAUX DE CONSTRUC-
TION ¢ (selon Plan et devis)
18, 731 livres de fers
580 feuilles de téle, galvanisées
24" x 72" 29 gaugh”
2 portes métalliques & rou-
lenu de 4 m x 3,75
1 pompe & eau de 1/2 H. P.
avee tank de pression
20 Tuyaux galvanisés: de 1”
20 Tuyaux galvanisés de 3/4”
20 Tuyaux galvanisés de 1/2”
10 Tuyaux fibro - ciment 4”
x 10” :
10 Tuyauy fibro-ciment 6” x
ta”
P-au-Pce. le 10 Juin 1969
Dr. Lebert JEAN-PIERRF -
Secrétaire d’Etat.

centrifugueux

dant des semaines par une gré
vé généralisée, ’administration
déconposée, le gouvernement et
Je régime en perdition.. Epreu
ve terrible que Georges Pompi-

dou, dit-on, ne cesse depuis ~ i.
an, de méditer. '
eul ou presque, il fait fa-

ce. Inlassablement. A coups de
concessions et d’actes de ferme
té, il parvient & tenir, les traits

_vavagés de fatigue mais la vo :

lonté- intacte, jusqu’A ce que le
380: Mai le Général De Gaulle,
isortant dium long silence, dé
nove la crise devenue mire en
annongant de nouvelles élec-
tions législatives.. Celles - ci se
ront .un triomphe pour le régi-

- Mme. ‘

Mais Vartisan de la victoire,
Georges Pompidou, n’en récol
tera pas les fruits, Le Général
De Gaulle confie la direction ‘du
gouvernement 4 Maurice Couve
de Maurville et . place Georges
‘Pompidou en réserve de la R6
publique.

° .

Svagit-il d'une disgrace ? Le
moride .politique ‘en discute pas
sionnément. Mais les événements
s’aceélérent. Le 10 Janvier der-
nier_it Rome, Georges Pompidou
confie —‘ce n'est pas la premié
re fois — i quelques journnlis
tes, qu'il sera probablement,« le
jour venu, candidat a la sueces
sion du Général De Gaulle.

?
ad

APRES, GA VEUT DIRE :
“{ SIMPLEMENT Hq fe!



‘Le -Chef. “de !Etas ‘fait > ga
voir le‘ 22 Janvier: J'ai le devoir:
et Vintention.-de=remplir "mon
mandat juSqu’a ‘son terme. :

Mais en liant.peu .aprés’ son |
sort’ aux résultats.du référendum
du 27 Avril, qui-seront négat fs,
le Général De. Gaulle se contraint '
au départ.

: . .

Quarante huit heures. plus
tard, le 29 Avril au matin. Geor .
ges Pompidou fait officigllement
acte de candidature & ld. prési-
dence de la République ~ de fa
‘gon trés -gaullienne, saris avoir |
sollicité Vinvgstiture de personne.
Et nul, en France, ne sen éton
ne, tant les esprits, depuis des
années, s’étaient Inconsciemment

& préparés A cet événement. -

_ Succédant | & un. personna'ge
historique ‘qui eut a conduire le
pays i travers une série:presque
ininterrompue de drames et de
guerres, Georges Pompidou prend
en charge une France aux pro- ;
blemes plus quotidiens.’ Par ins-
tinct, peut étre par goat, il a’
promis de ‘gérer plutét qué de
bouleverser. Mais &i son’ mandat
s’achéve normalemen, il aura été
responsable pendant treize an-
nées,. du destin du pays, six ans’
comme Premier” Ministre, sept
comme Président de la Républi
que. C’est A dire au total aussi-«
longtemps que le Généra Dew



Recettes Simples
de Cuisine Haitienne

Gaulle lui-méme? .



ao par NINICHE'

M

PAIN DE MAIS MOULU SU -
CREW— Faire fondre sur feu
doux, une tasse d’eau, une tasse

. de sucte rouge .avee zeste de ci-

tron, museade. Dans une autre
tasse d'eau, délayer une tasse
de Mais moulu trés fin.

Laisser reposer un insthut pour
retirer & la. surface de l'eau, les
pailles qui s’y trouvent. Porter
le“ sucre fondu en ébullition, y
délayer Ie mais & l’eau toujour-
en remuant pour en obtenir uo¢

Le livre de cuisine de Niniche se

‘
bouillie lisse. Toujours’ sur feu
doux, ajouter 4 cuillerées. de
graisse: beurre et huile, une peti
te boite de raisins et une tasse do
lait .-Remuer souvent. Parfumer
4 la vanille. Beurrer Jargement
un moule, y verser_le mélange ct
mettre a cuire a four chaud-une
heure environ. :

oN, B.— On peut y ajouter en
méme temps du lait de coco et u-
ne figue écrasée.

vend ‘dans toutes les librairies.



LA JOUVENCE DE L' ABBE

SOURY = connue et appré-

ciée en Haiti depuis 75 ens - gudérit les maladies -
suivantes charactéristiquesa chez la Femme + troubles_
de la circulation du‘ sang - retour 4'&ge - bouffées
de chaleur - vapeursj- étouffements - varices -
phlébite ~ hémorroidesa ~ mais d'estomac - troubles

nerveux - neurasthénie.

Asras une cure pétioiique faite & la JOUVENCE
DE L'aBé SOURY, la Femme retrouve son bienrétre, une

santé vayonnante, l'envie at

la joie de VIVRE.

Il y @ beaucoup 4'imitation gais rien n'é-

gale 1a JOUVENCE DE L'ABBE SOURY,

EXIGEZ-LA. La

JOUVENSE DE L'ABBE SOURY ccutient également aus hommes.

Réclamez une documentation,

‘ DANS TOUTES LES PHARMACIES.

in liquide ou en compriméa.










Cavan 6
TAXES
INTERNES









SIROP PECTORAL SEJOURNE.
Gott agréable — Conservation.

A base de CODEINE TOLU et EUCALYPTOL.
Toux, Rhumes, Bronchites, Enrovements, Influenza
Affections des Poumons OS









Y

ATIONALE

©








PAGE 6

Antennes Latino

(SUITE)

a ola troisitme Gtape de son pes
riple. Ona pu noter que la popu-
ladion cariova est fusqutici la pre.
miere a Wavow pas conspud— le
ridhtssime Missionnaire vena «en-
tendres OW sdcotiter, les recom-
manditions brésiliennes. Rockefel
tea entredenu avec le “Pré-
sident Arture Dal Costa Silva
dlins un climat de cordialité, puis
Ibccomtera oa portes: closes avee
lus) Hnuts Grades de Armee
consideres comme les bataneciers
deo da vie nationale. Cependant,
Jes policiers gourdit au puings et
Vari ada bretelle patrouillaient
tenant. ais? oon respect et dans
Mimumabiltde les Ciudiants et les
efeanisatioas esiidivales qui pro-
smettaient oie lout chambarder.
hes ledsiliens, contrairement aus
evutee adericdias, tux colombiens

ses








ely ei pititat vu en Rockefeller
le oui mngine de Pescculai
POPE ben “epg ott Mot pas
(eo retilli: qa: aa au Bresil

Wl capttciiy iivestis, ni complexes





industelcis exploitant fe ben
minesho ode Ta amain oeuvre et
des tautieres: premieres de deur
pags. Potr cette simple raison,
wPoit-cn, Jos brésiiens ne Vont



pas cconduit. pourtant, le distin-
eue vidteur oma pas. ew. leurs,
ayplaudissemenis Trenctiq ues.

Roekurolles seri de retour aux
(ONAL berdant da journée de
sated: aptes qu'il aura parcouru
le Pornwuay et da République
rt ie de TUrupuay...:

Ausourd tat prend fin

te offietelle da Drésrdenc
bien Carlos iferas
Etats Unis. Une om
ne votonie wlan neuy
moliva id preseiee, pendant pres
Mute huiistne, due aandaraire
volowchien dans la Répehl
vu

alii



fa visi-
colom-
R . :. .
teLeeepo adUN
i de bon

vor




u





toi
Pres

due
th

cours de ce
Leber. :
Presidea Naxsste pre:
fois ff hts clos, ol une -deusiome
a pertes .ouvertes. Se fut ctout
Haberd pour vonfirmes tes recam

Ste



Wale













mandations ftransy par Tia-
termédiaire deo R er et
Semsuite soumeltrc i cile-
ment a fa haute atts du
Président Nixon des dounees ab
quelques problemes’ spccitinue
pour lesquels UFtai dombien
aiyend des jsolutio satislaisan-
tes. Ono sail ane tammierse ©,



Vindustrie de fa Coloribie se ds
veloppent race os ceo eent
de in partivipai: as Capreay
we ieains investis. de cher
Petar colombien no ausyi ete recui.
a TORA, & VON}: et ‘sentectint
ensuite aver Journals ces et
des hommes d*affat Al
longuement osu }
tino - américaine
que les ret vis entre te
Unis et EAmierique latine
vent ¢ te DEUE
colmounisme, Llerus propos dap
conminunian.

alt





he












1
etre boasees sur aa



these








peser au Ht

trine fenden sur tae boone come
Prehursien eb ane aeiton Veasem
hleccoatre Jes dabdeuic reirotey et
macérielies qui fis ha Une
Shoune raltesian, bes les dane

hras aecueliliani-

les













dibocen
Nisme diersetise
mandiataie colon!
vail foul le vol ving
le vis osepein. i rprete Tp ote
Parner cen pay caver les botes

In Mémoriam .















A Vue sssson cit) der aiimiver
smipe de da aero eb Jette forse
CORNEEE EAC gist reseed Hoe
QUEL eee thes Ge te Chaged
Je de Viastiation Si. bei,
Gonzague le 20 Juin 1069 a GH.
QM. dies Harerios Gb vintis y0 sant
copelicdens oa jaxiie

Moet Mba Pele CORNETELE.

souligne votre personnalité

te

ZODIAC Goldenline

Oe









- Américaines

a

illuminées de sottrire, L’on s'at-
tend ik ee qu'il communique uu
peuple colombien. Ics résultats de
ses démayches ct de son séjour
que lon présume fructucux......

“xxx
\ a
L’un des plus dynamignes chan
ecliers latino = américaing, le. Doc
teur Gabriel Valdez du_ Chili ‘a-

vait été choisi par ces Mimstres -

des Relations Extérieure; de you
vernements de ce contincnt pour
présenter un rappert au Prési-
dent Nixon sur les raodelités de
coopération Gconemigue et finan
eie¢ re om cvue de denier
une (imealsion et une -ngu-
velle orientniioes i doine au
développoment de PAmé



énéral



rique -etine, Le prestigiecux
Chet de la diplomatie chilienne

utilisa un document de la Cam.
i Eeonomique co Coordina
écinle pour. i Sinevique
Latine -— CECLA — anisi que
des considérations — particuliéres
pour mettre les USA en face des
responsabilités directes «le son
entreprise de promotion du po-
tentiel éednomiqte latino, - amé-
ricain. L’opinion publique latine-
nméricaine est & se demander si
Valdez nest pas ’Envoyé pl is
qualifié, plus commode, — plus
pragmatique dort le langare cst
hasé sur Vidiosynerasic Jatino -
mmneéricaine pour faire coampren-
dre auomandataire americain es










problémes véritables du) cone
nent. -D'aucuns ont sernté dans
Ia mission.du chancener chilien

iv Washington lélégante ¢. diplo
mwatique fagon éviter a Pillus-|
tre Envoyé de Nixon un accueil

apre et desarconnant au Chill,






Gr sait én, que les universitai
res et traveidenrs chiens ont
violemment manifeste contre li

possible visite de Rocketelicr at
Santiago. Comme — le Président
Rafael Caldera du Venézuéla qui
Waccepta de recevoir la visite
du Gouverneur de New Yerk, se
-lon Ie voeu du peupic venezue-
lien, te Président Eduards Frei
( - chrétien.
le,
arrete

da Chili est un xociai
du retour,
st

te chemin

CihaneeHer Valdez
on République Dominicaine pour
un bref séjour nu cours duquel
Hom eu un entretien avec le Pré-
sdernt Touquin Balagucr. On ne
scl pas encore ce qai a ete dit
convent entre tes deux hone
nes d'Brat. Balaguce eceorde ue
ne importance capitaie aux rein.
tions de la Dominicanic ve des
pays de [Amérique et

sur
3s
















plus particuli@remen! aves ceux
du bas sud-americaui..

Sous Végide du ‘Coaselt Pnter-
wd dean Econoinique eo! Social



CIES se déroule Wri
conference Sedade et spe
fe Inquele participent ay
ret fes representants aes
hements de PAmeriquc

La theme prinipal
est
ration,
sup pot et
parliculicrement
le Progres a octe
niepe A da osuetion
lee, Br coroliaire,
inlos
dunner




lida
atlise
ein
(louver
Liititte.
dvdats
Pirige
COP beat
this



spe



des

ha COUPER un en:
Un

oe eet
PTET
Vienee peur
SOUB en Pee
de PAssei-
des recon
ont ete ial
Une teu:
aevelopipe -



caaite







neanedaiians 4
Pes em vee ode
vedle opted atin

nowhd

ctle
Crtisen bb:

devs

'
usar
Li.

ntitieuav os

COOP E pL
Late eee Pye ate
vote ured
Yeu che fpaieecracind fo
dihin ther co lther Crate ce
delice. an on Othe font
ba cone idea iio ee
Vien Os Vechelle ministericl:
Hines, deruis sccendition ie

'
cree

ae



treat



eae dex jus de

Begone Ee bre,

f

... nouveau «leaders

de la collection Zodiac @ Allure jeune et

virile Construction

robuste d’un boitier

. parfaitement étanche @ ZODIAC... la

montre automatique

par excellence m Un.

produit suisse de valeur protégé par la

garantie internationale Zodiac m

Bote

1 ee

En vente au Magasiau de Fouad A. Mourra



‘et au «Continental,







Message de Teleco
(SUITE)

uviser innuédiutement la société,

en communiquant au muméro
128, '

A noter que vous potvez
aequitter votre bordeau en

fuisant parvenir un ¢heque et le
talon du bordereau nu bureau
chef, de ta société, '
Angle rues) Américaine
Fort-Per, > +
Casier postal $14 ‘
Port-au-Prince +
TELECOMMUNICATIONS>
D'WAITI S. A.

'
é

ee

Un voyage en pays

de langue angiaise .
Cours intensirs de
langue angiaise

_Wannée 1969 niarque le hui-
tiéme anniversaire des Cours In-‘
tensifs de langue anglaise organi
ses pendant les mois de Juillet
et d’Aotit par le Cours Léonard
BLOOMFIELD, dirigé par Melle
SOLANGES DOMINIQUE.
Mellé Solanges DOMINIQUE
est diplémée des UNIVERSI-
TES DUHAITI et des ETATS-
UNIS oit elle a obtenu son B. A.
son M. A. et son P, D. Les Cours

et

Intensit’s WAngilais — compren-*
nent des séances théoiques de
lunsuce anglaise, des séances de

cinéma, des diapositives, des pro
menades vari¢essot Von essaie le
plus possible de parler Vanglais.

On se sert-de tous les moyens
audio-visuels pour mettre ’étu-

diant dans Vatmosphére des dif-
férents pays of l’on parie Ia lan
fue anglaise.

fly a des cours pour les jeu-
nes 4 partir de 7 ans, pour ceux
qui, apres le certificat, vont com
mencer & étudier Vanglais, pour
les débutants, /les intermédiaires
et les avanecés, Il n’y ai aucune
limite dage, car vous Ctes placé
dans le cours qui correspond &
votre connaissanee de la langue
anglaise. .

PARENTS, organises vor va-

cances fructucuses et eelles de
vos enfants, en suivant ~ ces
COURS INTENSIFS D'AN-
GLAIS.
Ouverture du Cours ,: TLunidi
7 Juillet 1969, ,
Inserivez-vous au Local dn

Cours AMEDEE BRUN,
11, Rue Camille Léon,
Renseienoments complémentai-
res 2 lnscription, Hoy aura un
examen pour le classement — des:
étudiants,

rr)

Chez les Soeurs
Ze ~

Saiésiennes a
reuonville

Les Kléeves des Cours t'rofes-
-ionmels et leurs professeurs, Jes
Sovurs Satésiennes 101, Rue Ma
re Auxiliatrice {Route de Freres)
retionville se font le plaisir de
yous inviter a une Exposition -
Vente de leurs travaux imanuels
yui se Hendra au local de PEta-







Hissement du Vendredi, 20 au
Wimanche 22 Juin 1909 de 8 h.
AM. a 7 h. 80 2M. c

Votre visite sera pour elles,

ua profond encouragement. Merci,

N.Ba— Hoy ura un stand spe
tind de Broderie creéale.

XN X

Loew Kelipivuses idles de Marie
du Del-Au vous preni de leur
fate Phones oot de platcin de
vislber Pos position vente des
OU PER OS tetas oeleves, te
Dinan he fe loi, Pete de Notre-
Dame duo Perpetucl Secours et le
Lundi 25, de 9) 3004 midi et de
2adh.

tie



Remerciements

Mr et Mme Yvon Saint Victor,
Mr. Carlos de Dicenta et Mme
nee Gerta St. Victor, les familles
Penette, Feueard, Dalzon. Vi
Verna, fle-Landes, Pp rt, Paret,
jour, Salomon, Larricux, hou-
vier, Rabel dean loseph. Bi:
he oet lous des autres pas
. s jent Son Excellence
le President 4 Vie de Ta Ropubli-
cue le Docteur Francois Duvalier
lous ceux qui leur ont manil
ted da svmpathic a Pocvasioa de












res



ae



it tuort de Madame Veuve [Félix
SAINT - VICTOR néo Lucie
MGLLAIN & les prient dlagréer

Vexpression de deur sincere pra-
titude.
Port-au-Prince ce 18 Juin 1969

4
.

Offre d@Emploi_—-
Un organisme étranger demande
une secrétaire sténo-dactyvlo fran
gais-antlals. Sadresser oa ta
BLP. G55 avee photo. currictdian
vitae et références,





5 Facteurs

AN

CMBNINANHNNN

T vois garanties :



NS



| L’Evolution du
Monde Communiste.

(Suite)

li conférence des partis commu
nisbes ebeouvriers iv adopter: unn-
nimement, savant de se séparer,
unvappel a tous les communistes,
& tous ‘ceux qui luttent: pour la
transformation socialiste’. eb Ja
société,. i tous les partisans du

‘progres, annonce Agence TASS. -

Lénine, est-il dit dans cet ap-
pel, ‘Tut un penseur remarquable,
qui a développé la science créée
par Mark et Engels, le matéria
lisme dialectique, économie poli

*tique, la théorie de la révalution
soffaliste et de Védification de ta
somété communiste.

énine a toujour
caplement contre
et la réaction, en
Vunité Waction de tous les trae
vailleurs dans leur lutte contre
Pennemi de classe, internationa-
liste, champton de Végalité, de la
lu paix et de Vamitié entre les
peuples, if a toujours condamné
les manifestations du racisme ec
de Vesprit chauvin. Il a ouvert

Ja voie victovieuse de la lutte con
ire le colonialisme, pour lindéper
danee et la liberte des peuples,
pour leur droit de disposer de
leur sort.

Les communistes — considérent
comme’ leur thése de défendie ré

selument dans ta lutte contre tous

lutté inpte
impeérialisme
préconisant

8
y





leurs cadversaires, les principes
vévolutionnaires duo Marsisme-Le
ninisme et de Vinternationalisme

prolétarion, de développer cone
tamment la théorie Marxiste-Lé
niniste et de mettre ces principes
en pratique. Hs demeureront ain
si toujours Tideles & Vesprit eréa
teur ‘de Lénine, poursuit lap-
pel, ‘
Les participants a da
rence internationale des
communistes ct ouvricers
sent a tutus les communis
tous ceux qui’ luttent pour
transformation osocialiste de
société, a tous les partisans du
progres et de ta paix, eh les
invitant a marquer dignement
le [Meme anniversaire de la
naissance du prand Lénine,
Au nom du triomphe des
idéaux léninistes, declare en con
clusion Vappel: «Nous vous in-
vitons a prendre une part aeti-
ve a da grande et noble batail
le livrée par da classe ouvriocve
pour la paix, Ia démvcratie, Vin
dépendance nationale et le soe-
cialisme.
_—

confe
partis
adres





a
la
la



Remerciements

WAction



Le Comité Faroisgia-
le de Sainte - Anne (C. A. P.j
se fait le devoir d'adresser ses
plus vifs remerciements a tous
ceux qui a2 un titre quelconque
ont contribue au plein sueces de





la kermesse orpani au profit
des ocuvres paroissiates et de>
prient. de croire foosa profonde
yratitude.

Pour le Comite :
Raymond CLNATUS
Président,





2 :
Paris en direct sur

ye ees
Radio - Haiti

‘Radio-Haiti a: organisé © di: -

manche, 16 -Juin, “une: émission
spéciale “a Loecision ‘du “deuxie-
me=tour des <élettions = présiden-
tielles frangaises.Au) cours de. ce
programe, les tuditeurs “de> Ra-
dio ~ Haiti ont pu‘stivre ies ré-
sultats du serutin, sau fur vetoa

mesure qu’ils: parvenaieit au Mi.

nistere de !'Intérieur = d’Pangais.
Nis ont également. pu: écouter “Va-
nalyse du serutin et des -commen
taires . politiques ©. des’; -chroni-+
queurs de VOrtfice de, Radiodiffu

sion Télévision Frangaise.:.. Pro-
vince pay provihce,:..Dépar-
tement ) par. Dé.p avr tee:

ment, ville par ville, les “repor-

ters de VORTEF recueillaient diffusaient les déclurations: des

plus hautes personnalités, politi-
ques frangaises que les audi-
teurs de RADIO - HAITI ont e-
couté en méme temps que les au
diteurs francais. Ve la droiie a
la gauche, les hommes politiques

parmi lesquels Jean - Louie Ti-

xier Vienancourt, Maurice Cou-
ve de Murvilic,.dacques Médecin,
Charles Hernu, Jacques Duclos,

ant aceeplé Ja vietowe ce Geor-

ges Fompideu et se sout situés
politiquement. Et les aaditeurs
de RADIO-HAITI ont enfin en-
tendu la voix de M..Georges Pom
pidou, dix-neuviéme Président de
la’ Républigae frangnise.
Nous félicitons RADILO-HAITI,
sn direction et sen cquipe pour
cette nauvelle performance, A-
pros celles réalisGes déja.lors des
vivants reportage: APOLLO.
Nous espérons = qua Vaveuir,
RADIO HAITI, aura le soni
de ledr offi, & Porcasion, des
reportages aussi intéressants,



Institut Francais
d'Haiti :

RESULYATS DU CONCOURS

DE DICTION POETIQUE :
Comme nous J’avons annonce

a plusicurs reprises, le Concours’
de Diction Poetique organise par

VInstitut Fo rangais a eu
lieu des Vendredi 13 (lere el.
2eme catégories) ect Lundi 16

(Some catéworie) Juin dans PAu
ditoriuin de Vinstitut devant un
nombreux public de parents et
d'enseignants. , :

Les résultats ont ¢te Tes sui
vants ; . .

flere categarie (10 a 15 ais):
Premier prix — Danielle DEAS
Deuxitme vrix .— Brigitte DES-
ROCHES, :



Beme categorie (14 4 17 ans):

Premier prix — Guy CAVE.

Deuxieme prix —- Maryse. PE-

NEITE. .
some catérorie (18 & 25 ans):



Premier prix -- Francois LA-
TOUR. .
Deuxiéme prix — Marie-Miché
le AMEDE ex aequo Leslie MO
LIERE Quatriéme prix — Jean-
Michel WISON.,
Les prix ¢taient composés de

livres de valeur

Félicitations aux lauréats

Le retour fracasant de

BRAD HARRIS & TONY

KENDALL

plus sympathiques, plus séduissan ty, mais plus dangercux

jammy



aque

le

dimanche 22 Juin

’

“See Se

qui jouent

ala



SAANAARRARSRN WK PSN ENCE RII le

D cus fois votre compte Epargne (comptes 50 2 10U dollars
Sérieux — Rapidité —- bonne Experience
‘ ‘ .

° 0 uatre cylindres : Une voiture CONTESSA —- cadeau spécial 4

( ing Départements : tous les jours a votre seul service

so dans un filmy explosif |:

AU PARAMOUNT

hoo HW. 7 He ot 9 Heures P.M.



en votre Faveur

Banque Commerciale d’Haiti

J on taux bien moins élevé sur tous les cheques étrangers

1
2.
3

3

FAITES EN VOTRE PROFIT
LA BCH PROPOSE BIEN PLUS

LA BCH IMPOSE BIEN MOINS

the

FP SSKKKKKGKNKKNNKHNKNNK NN NAM HNN N NNN NPI HII NTS SSNNNSANANSNSNSSSANS INN,









A DUBLIN: |

LA VISITE DE GAULLE

DUBLIN: (AFP) :

Pour la preiniere fois depuis
la libération du ia’ France, c'est
a l’étranger, en Irlande ov il sé

- trouve depuis le 10 Mai, que le

Général De Gaulle a comimémo:
re=son appel historique du 78
Juin 1940. Mais jl a voulu ce-
pendant se trouver en teivitvire
francais,, c est h dire 3 TAmbas
sade: de- France; et entre: fran-
gais; clest: i. dire avce les. Seuls
membres de lAmbassace:

Les* souvenirs ‘de ‘Vépopéc de
la France ‘libre. étaient “partout
dans-ceétté petite Ambassade vies
torienne, perdue’ dans ‘léssarbres
‘du Quartier résidentiel “dea cCa
pitale “irlandaise®’:“'fout® d’abord -
dans’ la personne -d@"!’A mbassa-=
deur -Ini-méme, d'Harcourt, -compagnon :de’ la *Li
bération,:.qui-perdit ~-une jambe
au cours’.de lune des. nombreu-
ses missidns -dajigereuses qu‘il- ef
fectua entre Londres et la. Fraré
ce et -puis, dispose cans un ‘ca-
dre, sur-lePiano, Je texte de
Vappel du 18 Juin. qui s’offrit
a la vue du Général De Gaulle a
son entrée dans le salon’: A tons
les francais, la France'a perdu
une bataille-mais ele n'a pas per
du la guerre. ‘

‘Wn ddjeuner inlime de -onve;
couverts ou seuls étaient conviés
les membres de VAmbassade, a
été offert. A: Vaucicn Président
de la République francaise ¢t a
son épouse. Ainsi qu'il était ap-



paru hier aux photographes au Pa ,

lais Présidentiel, le Général De
Gaulle “était alerte, détendu, ai-
mable, souriant. :
Avant de se rendre 4°l’Ambas
sade, le Gdnéralet Mme De Gaul
le avaient visité ic musée nitio-
nal irlandais ot sont expesés no
tament des reliquaires anciens,
des bijoux en or de 3.000 ans,



des croix celtiques ciselees et le.

culice @Ardagh, un joyau irlan-
dais datant du huititine sitele.

is avaient parcouru czalement
la salle consacrée a euerre

WiIndépendance irlandaise. :

A leur sortie du muséc, 16 06
néral et Mme De Gaulle ont été
chaleureusement acelamés par u-
ne cinquantaine de personnes,
de sa voiture ancien Chef dE
tat a répondu par son geste
milier de la main.

- xx Xx
PERSONNALITES
SAIGONAISES CONVOQUEES
PAR LA SURETE NAL

SAIGON (AFP)

Huit personnalités signataires
du Manifeste en faveur de Ia
eréation d’un Gouvernement ,d°U

tion Nationale au Sud Vietnam
apraient été convoquécs au sie-
ge de la streté naticnale, ap-
prend-on merecredi apres midi de
source généralement bien infer-
mée, !

Le Directeur adjuint de ia su
reté nationale, interrogé, s'est:
refusé & faire le mvoindre com-
mentaire sur cette informatio:
ewil wa ni eonfirmée ni démen-
tie.

Quatre de ces huit personnes,
toutes membres du mouvemert
que vient de créer M. Tran Neoe
Lieng, sont entenducs aepuis «e
matin par les agents de la si
té. fl s’agit de MM. Lam Chanh
tinh, Neuyen Van Gue, Cao
Moai Wa et Phan Van My. “es
guatre autres, Mme Nec Ma
Thanh, eb MM. Chau Tam Linh,

iet-



Nam Dinh, Directeur de Duoe
Nha Nam et Vo Hoa Khanh.
sont cvonvogués pour jeudi ma-
tin.

Dans les milieux proches de
Tune de ces personnalités, on

confirme merereai sexy qu/envi-
ron trente des trente trois ni
taires du Manifeste ent é€ tou
chés par des convocatiu.s de dn
stireté nationale.




: XXX
LA VIE INTERNATIONALE ’

PARIS (AFP)

‘Qn épiloguera longtemps ence }
re sur les résultats de la conie-
rence mondiale des Partis Com-
munistes qui s’est tenue & Mos-
vou depuis le 4 Juin et dont les
iravaux ont pris fin hier. A-
vant méme de se livrer & une
byase cercée de la tres longue
lutien adontée par Ja majo
1 Pissue des débats. les ob
ateurs font ressortif deux
Lo systéme de la ligne gé
ale” obligatoire el le monoii-
thieme ne sont nlus de mise, et
dsutre part la conférence n’a nu
sérigzer en Tribunal pour passer
des condamnations contre les Par
tis dissidents et notamment von






Pharmacies assurani

le Service cette nuit.
Moreredi 18 Juin 1969
CHEVALIER
Lalue
STE ROSE
Rue des Fronts Forts



Messe de Prise
de Deuil

C'est. aprés demain, deudi 19
Juin 1969, 4 6 h. 45%du matin
que sera chantée en l’Eglise du
Sacré-Coeur de Turgeau la messe
dé prise de deuil pour la regret
tee Mme Vve. ALEXANDRE
ROBERTS, née Cécile LACOM-
BE, pieusement décédée Je mer-
eredi 11 Juin dernier.

Le présent avis tient lieu din
vitation aux parents et amis des
familles endeuillées.



Changement
@adresse

Les Dvs. P. Boney, V. Péan,
Mr. J. Pereira biochimiste nous
prient d’annoncer fi leurs clients
quvhi partir du 9 Juin en cours
leur laboratoire d’analyses Médica
les sera iransféré au No. 21 du
Chemin des Dalles en face de VA
venue Ducoste et de l’Ecole de
Commerce Maurice Laroche.

es heures de travail comme
par le passé seront : .

de 7h. & 11h. am.

et de 4h. A 6 h. p.m. du lun
di au Vendredi ect de 7 h. a.m.
-— 1h. pm. Je Samedi,

tée que Vére des anathemes

a v
Emmanuel

rextérieure



tre le Parti Chinois, Signe d'une
évolution digne de remarque, la
conférence ‘a en fait été un fo-
rum laissant une large part 4
la Hbre discussion, les cortrover-
ses faisant Vobjet d'une public!
té inattendue. Cepenonnt fe ré-
flexe communiste de discipline a.
joué et certains partis contestu-
taires semblent regretter de i'n
Voir. pas ‘utilisé toutes les possi-
bilités. qui leur étaient offertes.
Lia preuve a en effet étq appor-
st
close “et qu’on peut nianifester

des’ désaccords sans ¢lre | pour
autant chassé du mouvenient.



L’tin® des paragraphes: de la’ ré
solution ‘qui’ rétiendront Je plus‘
Vattertion “est, en “revanche, *ee-
dui -olil est: affirmé qu'il n’exis
te Spas de tentre® dirigeant: du
mouvement “comiiuniste interna-
tional ‘ét que‘ tous lesPartis:sont
égaux ‘en droit, niais ol est “pas
rallélement établie ‘la doctrine:de
la. dauble « responsabilité “da ¢ha-
que: Parti “: devant son peuple et

«devant la classe ouvriére “internin

tionale. On -sait que c'est: cette.
thése quia été invoquée en“ Aoit
dernier par les cing* du Pacte -de
Varsovie pour justifier l’interven
tion en Tchécoslovaquie. Elle: a
été maintenue en dépit. des objec
tions,roumaines, italiennes ct es
pagnoles. La résolution. finale
met cependant — essentiellement
Yaecent sur la lutte anti - impe:
rialiste, lutte qui va étre 9 aur
centre du Congrés mondial auti-

impérialiste dont la conférance
au décidé la convocation,

tos X XXX

Les Capitales attendent ave.
une curiosité impatiente la dési
gnation du Ministre francais des
Affaires Etrangéres et chacin
s‘efforce de supputer la. pari de

_continuité et ja part d’ouverture

qui entreront dans la politique
de la France. Pour
les- anglais, cela est clari, le mo
ment est venu de lancer de nou-
velles offensives en faveur de
leur entrée duns le Maree Com-
mun. a
. , x NOX

La situation reste Londuc ~ en
Argentine et en Urupuay tandis
qu’au Brésil la.visite de M. Roc-
kefeHer se déroule sans encom.
bre. ‘* ! ’

Un accident qui fait
deux morts sur
la route de Mergers

nous avons regu





.. Ce’ midi,

la visite- de Claude Barthold,
Moniteur" des Premiers Secours
de ln Croix Rouge Haitienne

qu‘acecompagnait le Président . de
la Croix Rouge, Dr - Victor
Laroche. Barthold nous a. fait la
relation d’un tragique accident
dont il a été le temoin.

ll: nous dit qu’il se rendait ce
matin a la Croix des péres avec
une brigade .de la Croix Rouge
wet, de la Santé Publique pour une
campagne de vaccination quand
il constate accident.

Il était 9 h 20 quand un camion
faisant ie trajet Vieux Bourg
d‘Aquin - Port-au-Prince fit pana
che et tua deux de ses passagers.

C'était nous dit Claude Ber-
thold, un camion de fort tonnage
de la Marque International im-
matrieulé au No. 15,510 et pilote
par le chauffer | Miloeal Ya-
cinthe. :

Le camion transportait Deux
Cent cinquante sacs de charbon,
Cinquante barils de ¢lairin et un
yrand nombre de passagers,

Sur la route de Merger, le
conducteur “Milocal Yacinthe
voulant eéviter une paysanne con-
duisant un ane fit une manoeuvre
maladroite et le cemion perdit
son équilibre et fit panache.

On conipta de vet accident deux





morts Harry Apollon et oun

nomme Delice, ainsi connu. If ¥

cut ving blesses, .
Alters quittant les autres

membres de son équipe, Claude
RBarthold accompagna a )'Hépital
Général les blessés dont le chauf-
feur Milocal Yacinthe qui a recu
des blessures aux bras, et an
visage.





COURS

M. Valdeck - Roche
ve Général du PC Franca
été opéré mardi pour une
tion rénale par des chirurgie
soviétiques. On précise A
cow que l’opération s'est _ bic
pussée et que l'etat de santé-du_
dirigeant communiste est satistai
sant. : :



La. désignation de ..5_ |

| (SUITE)

tats de lélection qa; sera faite |

demain jeudi A 16 heures GMT
par. le Conseil Constitutionnel.
M. Chaban - Delmas seri de son
coté chargé officiellemeit par 1c
Chef de“ UEtat, vendredi éeale-
ment, de la tache- de former de
“Gouvernement! Cee
LA VIE POLITIQUE
FRANCAISE Be
PARIS (AFP) ee
our la premiére fois ‘dena
1945. le Général:’De Gaulle he
présidera pas aujourd'hui “les eo
remonies ‘anniversaires ae l’ajyac
du-18-Juin’ 1940 ay Montvale

a

rien. Tl he: quittera’ en corfet Pty.”

lande,:-qu’il “est depuis hier 1Né
te du Président: Emon: de’ Valera;
que ‘demain:pour regarner,- Co-"
lombey . Les “Deux Ezglises.
M. Georges “Pompidou Prisi-
dent élu, sera la, comme simple
citoyen ou touf.au’ moins conime -
Député du Cantal au’ milieu ue
tous les’ Députés de. UDR qui
ont décidé d%tre présente ° au
pied du. monument de ja France
combattante. Dans | les milieu $
paullistes on: veut y voir un sym
bole de ?'Union de la majorite su
tour du nouveau ‘Président: de ta
République. Ce dernier ne sera
officiellement byoclamé qué. de-
main et entrera vendredi ay Pa
lais de PElysée ot M. Alain .Po-
her, Président par intérim lui
_tfansmettra les puuveirs -uvant
de redevenir Président du Sénat.
Avant méme que M. Poripidou
prenhe en main les destinécs de
VEtat certaines — difficultés
font sentir au sein de ja tajori
te. La presse de ce matines‘en
fait ’écho : Grogne a UDR ti
tre COMBAT .qui-affirme St voit-on se dessiner au sein du
_ groupe UDR tes contours dune
opposition plus’ ou moins farvée
aux promesses faites par ° M.
Pompidou pendant: la caumpaene
électorale. L'AURORE voit. Ta.
majorité déchirée én plusieurs
tendances. Quant au FIGARO il
estime que le probféme n’est« pas
simple... eo
“Hier, Abbé Laurin, | Députe
UDR du Morbihan s'est clevé, a
Ja réunion du groupe parlemen. |
taires 4 VAssemblée, contre lat-
tribution de postes importants
“aux Centristes ralliés. Des bruit:
courent dans les couloirs -selon
Jesquels UDR demanderait te
maintien de M. Debre, refusc-
rait de donner ses voix & M. Re-
né Pleven pour la Présidence de
VAssemblée (en remplacemen:
de M. Chaban * Delmas plus que

’

Se

probable preniier Ministre). et
lui* préftrerait’ l'un des sieas, -M.



Achilie Peretti, Yun des V
Présidents de Assemblée, uxelue
rail, enfin, M. Edway Faure. Les
Journaux de" ce matin reasur
“quent & ce propos que M. hutiera
Poujatie, Secrétaive Général de
PUDR, a parle bier au cle
Factuel Ministre ce Peiacention
Nationale.

Cependant Vorgane waulliste
LA NATION — met! wucuement
Vaceent sur Vappel de Mo Couve
de Murville aux Parlemertaires
UDR : Restens. unis svec le seul
souci de servir le pays.

Si M. Chaban - Delmas étais.
comme on ie croit de plus en
plus, charged de constituer le nou
veau Gouvernement, les Deéepuic.
se réuniraient mercredi prochain
pour procéder & l’élection de son
successeur. Le Jendemain, le Gou
vernement ferait une déclara-
tion de politique wéhérale suivie
d’un débat- non sanclionne — par
un vote. :





phibe ser

e



DETE

Ecole de Commerce Julien Craan

a)
TENSIF .de COMPTABI-
LITE AMERICAINE se-
va inauguré le
Juillet et sera cléturé le
Mar

La



PO

Un Cours TRES IN-

Mardi Ier

di 30 Septembre.
DEUXIEME ANNEE

de ce Cours se fera d’Octo
bre 1969 a Février 1970..

b) Des Cours de DACTYLOGRAPHIE au-

ront lieu.durant tout I’

précédentes. mo

Eté, camme les années:

INSCRIPTIONS sauf le Samedi et les Jours

Fériés a l’Eeale de

Commerce Julien Craan,

Avenue Christophe et Rue 6. of :







AU CAPITOL —
Du Mercredi 18 au Samedi 21 Juin 1969
‘a6 Hres et 8 Hres 30

wey
wt

Ip

Mtoe
Wisai i

tidisace

ot All lili

Le. Droit de Naitre

ou

Entrée Gdes



MAMA DOLORES

2.50 et 4.00

‘6
i











PAGE 1

QUOTIDIEN LE PLUS ANCIEN D'HAITI FONDE BN 1896 . Dtnc&eur Administrateur : IIAXCHAUVET Oltll \ ' Mli}BRE D~ L' ASSOCIATION No 27,840 74'EME ANNEE " Dans "Jes Memoires d'un leader du Tiers Monde''. 1..i1nportani' ouv1t:.gt> oc S . .E: .. le President Duvalier Les i\'le moires d'un Leader du Tiers-J\fo;1 de:il a eom11~e nous .souli gn'e dans notre article de prese1t 'tation 111ie inrontestabI.vakur historit 1 ue. LP Presirien: ;\ Vie de la Republique, document a l'ap . pui a presente des fa its, de:tl'moignages significatii'~ tiU : Iii'' t:inunent Ies evenement~ llc 1 fl(::!, :-:ur 1-!~ d6hl'ntcci tuh,!,'.Jl'httion.~ :l \;P(' L• S.:11111 Sil•gl' qui ant hnuti ll ta l'reation ... i 1 1ll1L' hi(•r:i. r chic catholiqUL' nativnalt'. Par ailleur~. i1 prbpoii de h: visth_• t!n H..i.iti (ie l'Em.perl'ur ~l;!'ll~~~i~~j;i. 1 ~1':~~~\~c3;\\~~; l!ardl• d~ jl'unes intellcchtel!, dt:" an1H~L'S :-:0, ~urlout lu l'l ,k :\'I. Chabmt-llrl ,1,, dosage politiquc par l'E,liro, mas onL et<•, de.' .!eu,: ,,ltes, en , l'ialiste du ,Journal LE MONDI-: tourl•:4 dt> la nil;~ grande Jisen; qui estime C]u'il mainLiPndrait ui1il~~~:l'\~l,a~it~~~\H't~ ll~:t~:f'.~~~.~:~r;;t~\ ;~::~.I~tr~~~n~nf~i~~•hc ti,' l~i'•riui!"idp\le dt.•:-; re:~,ait.i,~ l'{lt•c•tio,1.,. On p1,:Cvoit qut> L'r..~llc-1. 1 5;_,,1 -y fneili~L~. pa:-:. ii.I dPt mt L~onstituer au <'011_1•:-; .rlu \V1 c!,>end !1i-ux po11t1qU1.::s. PL qu'ellP pourra1t Pi'rr1:111111• CC"ux-..:1 ,:'.,JIit l1•u.iour:-. cnnvaiti des lundi. ("LI:-: qur ltl fo,?r:aLi 1 __1r1 de l:i 11011On e::;tinie en. out.n• qu'a par::t,Jll? t.~quipe g-ouvernl.'mentalP :--1~ ti; de vendredi 2Cr juin, !e~ 11ou1 lwurte a des di'fkultes liees a parlcrs du PresidenL de la R,,pu la volonte du President elu d l,lique ou de son Pre1,:ie1 Millis maintenir l'equilibre J,(;iitiquP ,,,. t)'e en vue de la eo:,stitulion ri11 tr(• h~f formation:, 'tui 1'ont ~lill Gouvcrnement ~e dl~roulp1•ont dl' 1 f't\ll dans sa ean1JHtgnL• et ' {p_.t\.u;on offiriellc rt qL1t .~. t;,llw tl'ndanl'PS qi.Ji exi8teni au sein du des cn1nmentntPur::Pll ~Pl'll ~,illi gToupe gaullistP Pt continue s,J\r eitee. <...:nutien le plu~ f1dif Pt num6ri M. (~,rorgPs Pompidou s in~tal1, \era vendredi :\ l'ElyHl't.' ap1•~•~: };1 Haiti:t-; la troisfrtnc, Uc Jean Ca simi.r est con~aeJ'ee a ._;: Ld theo rie des poles de clevelo,:ipemen t et .~.on application aux pays sous-d< Yeloppes:-.>. Unc chroniriue .I:• .lean UpHrnier et Daniella DeY-' ----------------------prnclamation offiei<1llP d<•:! .• -•~11~ Antennes Latino-Americaines (Suite page 6 col. 8) I'ar Raymon,! BEAULIEU IMPORTAN,T sin. des notes sur !es activites du CHISS eompletenf ce numero a., sez volu111incux. x.Les Cahiers du Chiss;, contribuent a ~xpliquer la structurl et le t'onctionnement cle notre societc.>: Nous 1erom;andom, :a lertun• de ee~ etucics, e11 fflicitant nu tre arni Hubert De Ronceray l'l tout,• l'equipe du CHIS~ de rd ,,fort magnifique en vue de nous donner t.'Ull instrumt-nt utile Ll'in filrmat.ion unL• dueun1entatio11 ,•xnetP l't '\'hantC' :.u1 l:-1 rf>nliti'• a1•tuPll1• , .. Pout l'informat.inn dt• l'opinion publique hailil'nn,•., l'l plus p~r ticulil•re1nent 11our !es en.euura geants leeteurs de ce ,Journal qui assume avee prestige., le DE!cinat de la pressc national,, nous reprenons notre duonique sur i'adualite latino americaine. Com ;T1e autrefois, nous pretendons porter de fa~on eelPelique ,, la eonnaissanee des uns et ~ ~a c-ri fi6 !es ehari<'e!', pour le muuv1• ment de s'ouvri 1: il eourt t~rnw it ~ria1~filCM~~:t~ 10 ~1 t i;~e!~~; aloue qu'elle est e11 train de chobir COMMUNIQUE ,ievant !es equivoques d'un m<:lnd, Des erreurs matericJJes s'etant menace rle l'haos, qui lutte pout glissees dam, le, Communique du ~t' fixer il une idee aux din1ensi.ons 17 Juin I n1;~1, n11letta11t certaine: de ses espoirs et de ses ?esoms, Agences de voyage, nous repro mais qm bouge quand n!erne, en duisons re Communiqu{, avec la 1oue-hbrP, .e01nme une Pillt ~mliste co1111ill•h' qui comporte ega possible entte les doi~ts rl Ut, '!ement 'la ,Ja.e,1ues Jnll'rnatio1wl .iouvenceau. ten sur t~U 1 1 nous ~ervice la Continental Tnn,-1 st•ra assez .F:LLF., A. B. C. TOURS" liENAUIJ TOllRS>, CHATELAIN Tfil.'!Ut:, cle la Douanl' d1 Port-au-Prin, e, M Nicolas l'S• ur, fondion1iair, d, 21 ans ,I, rnrl"iCre qui,-il y a ;~ a1u,, a ~u1 vi un ~tage i1 l'Ecole des Pou 1 1ies a Neuill~ en France. Pendant ,,s qU<•lq11c-s six cll'rni, !'e:-i~ an1H'es, .\1. Nil'ola~ avail t"t; ,iottl'R d,.'.-signl pour remplac-,, Jet-; Direc:teurs du -Cnp, dt• .i\Ill":; .:.!oUnt>. dP Port.•au-Prinee, au n:c nwnt dl' ln1r l'nng,, rl'J!'lllit•r ar,11t1el. II rempla, ,, :Vlr. ,!usCin rudy. t rau~fen, ;l l'Organi:-:ntinn C'1>11 trale. . Nn:-: v0eu:-. dl~ frud,UE:J1s1 J.!T:-:li•m it '.\Tr Phalynx. Nicolas. Le visit,•ur est habituellement accneilli :1 l'a,•roport par Aubeli11 COMMUNIQUE 1.(• Departement du Cnll!llH'l', I tt dL' i'lnda~1 ri<• dVi~,v ;t' puhli\ tL :l'neral t'l 11• C'r,:11,~l'l'l"I' I'll pal't.ieulier qu:t 1i;.1rli! 1k ( it 1, .'/. D. L. R, -Tout le personnel du ,, i\" ouvellistc partage la joi1: rlc sn11 hrillant chroniqucur Au lwlin (•t de sa charmantc fiancee r 'lair•: Sirois. Celle-ci a etc; .aclO!"' ,;c. all Nouvelliste qu'elle ,isiLl' l~villen1ment, de temps it au1 re. J.;lll' a deji1 gagn,• l'l•stimL' de tous ceux qui l'ont approehcie, tant par sa belle in1.elligence que \HII" ses hrillantl•s qualilcs de ~oeur. Leur mariage aura lieu le 21 ,, n eours l'll l'Eglise ffaint ~,:;~~:,u r sons nos pluR simi•res felirila Hons. Nominations l'ar Comh1ission de Sou ExL"Pl le1v,, 1<' President a Vic de la Hl•publiqc, les nomintin_ns !,;UiYaJt 1 es out ete Faites: .IL Louis LAFONTANT a,1 litre de Prc•l'ct des Arrondiss, nu~n ts. de .: acnwl e'G, de l\farigot M. Ant.oine BOUCHE'l'TE, au titl'l' de Directeur du Run,au du ::l!D i1 Port de Paix. M. Titlleyl'and LAM.ORTHE ~u titrl' de Di rectem rln Lyetip,•;~nlablUnwnt c,pjll'\JI. l1i'11l•l'ieh:1 ,I.l',1utn1-i:-:~.1;:,;1 ck douaner. l'ort-au-1 1 1 in,v il' 15 .JU in nr L"11erl ,JN-PlT~HIU: ~ur6tain' rl'F.t a• A l'Education Nationale Le Ministre Kebreau nous a i nvit.e it la eeremonie de re111i:-:P dl' decorations aux decdrCs d .. l'Orrlre National de l'Eduratio11 Pl i, la rcmise rles prix aux lau l'l'ats du ,oncom-s, du l~ Mai Y l'ndr"'l i 211 ,J uin it 10 heures d, 1 111;1li11 all l1lJ':d rl11 n,:p:irtrn11•nl. Operations aeriennes . israeliennes contre la Jordan1e fltipui:-; plus dt> qw1.t1• l1t•L!rt':ll's avions israClieus volunt e11 vagtw:-successiv(•:-; hombarde11t <'L mitraillcnl les positions d,, l'Arm(•t• ,lordani(:'llllL' l'l de l'ar tillt•rie il'akienne duns le sL'elC'UI' S11d dl' ra lignP du l'l'SSt,Z le reu lsral•lo .Jordanienm-'. ll ~'ag-it ,-.;oulig;nt>nl !es obRervateur:-:, rl'u111~ oi•ration al!rienne pai-tieulic J"Pl1lent importantP. L'aviatio11 israMi(•llll<.\ di1-on reneontrr des de la DCA mais 011 cro1t su qu'auc-u11 avian arahP n'est apparn d:111:-. II' ciel vou, l'ath11 qltl'I'. . _ On soulig1w, clans lcs 11111:eux poJitiquPs isra6liens, q~e le_s_, au toritP:::; de Amn1an ava1e11t, l'lP a \"L•rt.iPs il maintcs reprise:"l au ('tiurs dl's ril-rni1>res sciuaines dl' l'i'mmixion cl'une riposte israClien ne ati 1a:-ol1 on ne 1nett.rait /Ji.ls fin aux viulat.iun:-; c.:onstan.tPlii du ccssez-h•-feu tant yar_ l~s emnmando!:i que por I' A'.rmee l't> g-ulie.n• jordanienlll' et. le:; ~orces irakienncs hasees en ,Jor pcrs011ne::. hless,~l'~ 8L'lllhlt! avoir r!Ccid{ }ps isn11:•li(s ;\ UIH' ripo:-:t<• 1rnrl icu lil~rt•llll 1 llt vioh~nll', •. l.'arl'hitcett• dlTorateur lvlax J,;,rnJd " ,ree la BANECO, Ct's pallllt!aux d&--oratifs. t•t tableau~ faits d'(•t"Orl'e s ii av:iit effectuC UnP ,;•ourtl' visitl' aux T<"h<~eoslovaquie uvee le dern1er ..oup d,, p,lle rle M. Gustav Hu :-;uk, n'a pu Cviteid'evoquer le thi:me tabou: L'URSS et ses ul Ji{•s ont, attaque Pekin, mulgre h•H protestations des partis min~ l'itaires, et notamment du part, rouma'in. Le~ deg-f\ts ont pourtant ete limit.es: la condamnation Pl'kin n'a pas i•te prononr_Ce. Re,iet de• la lig-)le rnonolithi 0 que, forum <"olltrar\irtoirP et pu blic, refus citt1ansfo1nwr la c-on fl'rence en t rihunal: les oliHerva teurs croient n1ardi soir que lP 1 nouvemcnt eom'munisle interna tional est nn.tintpnnnt p!u .. d(•mo cratique qu'avant la (onrerenl't.' de MosGOU,. Cepenclant, n' :-;entiment (tait plus fort au ll'n dl'S!'it'J"Vir dt 110UV(•aux: nlion11l•s dans les Sl'.t'1t'llfH l'llllllllri"•s l"i-des~ous, 0\.1 elk proll!de prl•st!lllt•rnenl au re1npla ('PlllPt11 deR ('it hies de rlistrihutinn: A\-l'nW' l,a111n1tiniln [\!iU\t• rlu ('anapr"-\'t.'rl AvL'Hlll' ,John Bro\\"11 1 .(ll." ,p,.:i la R11,•lll' Nawn ltue Da11t1:'is TlrstotHIH~:-: H11ulPvard ,J Pan.I a.t:qta•H lh•ssali1ws (rip lu rUP Dm11i:s La radio d'l~lat 1:--ral•lienlll' ,ill' uujourd'hui dl's ,xlraits d,• 1,, Pri,ss, l rakienne affirmant que la jeune touriKte amc'. 1 rieain'"' qui vpnait d'enscigner pendant dcux ans au Congo ct ren tra 1t Jans 8011 pays a bien ete tuCB par un obus irnkien, et 011ellu {•tail. nn agent de la C.I.A })Pstnudws ; l' . .\{•ro1wrl) ----------AvC'11UP ~n1110za, ,iu:-:qu'i1 b1 1,1. No.::! Citl, Xo. :2. toules II':-; l'UP:, \J Olis H'l'illlls n 1 1nnnaii.:~anf., ;.111:-;. n~siclenls dl.' scclt't1r:-:. in1,css:;(•:-i1 ohtPnir 1' ~ervhe. dP l1il't1 vouloir ::-l' pr(•~a~nter au hureHll dl' la ~od{~t{•, an:ll' des J'lH'~ A m{•rica ill(' e1 F11rt PL•r, pour y L'Ompl(•tpr l MAl{JE NJCOLE TIMMEi!. boursicr, d,• l'lnslitut Lope ell' V cga, y a parliei pl• hrillnmnwnt en obtenant Huit. mcdnilll's l'1 un Trophce En effet, Miss M.-N. Timmer, ctudiante en INur~ing, a battu It, record des 100 me tres et 200 metres plats et ee l11i du Sau1 I'll Hant.PU!' (1 mi• Ire 30), Nous lni prl)spnhm~ nn:-: plus ,•ive~ relieitations. Cctt,, irlc•C ingenieus, dL• ri,ndn• -utile I, futile a ete copiee heu1euse11wnt par d'habiles artisans Amicaie du Petit Seminaire I.A• {'omit(• de l'AssOlintion Arnin.J,, du Pclil Scminaire Col)>\~\\-~\'.:.'' \~!11 1 ~~~~~~,h::rtr~~nJ~ la~~:. }cur l'poUSl' it line recc11tion qu'il orguni~l' le snmedi 28 ,Juin l!lG\I rl,• n i, 8 hcu t'es p. Ht. it la Salk Dl':-: Anl"iens it !'occasion de la St. Ma1tiaL LP Comit,; ,ompte sur vo1e prl!sen.r-e. La entisation ,de $ 2.00 par ll~ te ou d!' :, 4.00 par couple pour ru etn• pu~rCe soi,t :l l'Cconon1at . c!u p,,ut Scmnaire 1x soit it Mon sieur ,Jean BERNADEI,_a la'Ban que du Canada, soit en -l'Etude de• M,•. Raoul K ENOL, ii la Rue du CPntn•, au. plu~ tarrl le 2fi .Tuin. Mel'l'i. l•~tatslTnis l'l au Ca,nada. /l!Vl,US ... i\>llle. Rachel illadhtre, juli,• fillt' de nolr<> e)tn•ll.ent ami, M. HL~rthony l\iudhcn• Pl -:a chari11~111 ll' femnic.:, arrivu I< 6 Juin cu . ("ltlllJla:niP Raymond Fiumberl. Bill el l'athv l\lc Elrov son! do Washin.don:D. C. el
PAGE 2

PAOII I PROBLEME No . 120 I II m lV V VI vnvm tt X 4 ,-.aHHlllllllf-4~1111111--+-J s rt-t-,f-i'--j-l--+-+-'-__; a HHai-,,,-+-1--4..J..+...J , q t-t-lf""'1-+-1,...I--II----L..J 10 ~..__..___.__.___. __ _,_...J.~_J HffirIZO~;;LEMENT _ 1 Indispensables a Ju vie t Outil de macon ou de p:weur Cela 3 Principe odorent Con jonction 4 Un si grand nombrr _ Note En rame . !i Co urt clans Jes st epp es Ii L 0 D6crites i\ gr~nds traits 7 Fnisait un repli H Pnrcouruc des yeu.x __: A ' im e liro , 9 Conjonction Sot Ne gution 10 N6. As cliaud. VERT1CALEMENT I Une chose bien precieuse A cours ' en Bulgarie f-I Prendre con11Bissance Dnns lu cale du bateau III Moqueur IV Coml'UQJHB'IJ'llO'triff<1l801".S.U8'8Uni.w.:o:oanRARAAAhAQiAh AP DUCO . I a I' Age de l'Espace Pour etre adaptee a l'epoque des satellites ef des fusees, votre voiture doit etre resplendissante. Elle le sera quand vous I'aurez passee au VRAI DUCO, le DUCO autl\entique garanti I par Ia signature Dupont de Nemours le seul VRAI DUCO pour voitures est en vent. a la SOCIETE HAITIENNE D'AUTOMOBILFB. DIFFERENCE ' DE , , STYLE ) 1 l'Elyee M. Oeorgol Pompldou PARIS ARP _ ~,l~po~~~a . g j? .. ' / , liberalc, notammmt la telcvi 0 ' F'1ance > n'a Jc chc,ix / i+i t S\On ct u Ju r11dfo 'd'etat. Scion dit Eec cm!"6nt; ; qu'e nt1~ 1'~ !-pn n : Jui, cc 1lont In France u ; Ie p!us sion dans4'or,!re ; ct lu lib crl e et besoin .:?n mntihe d'inforn\ation ,' In i'cgrcssion ilans;la. fncilitl c'est le respect, rhonnetetc et Je tolerance. , x x x x S'il n'estpns :forcefr,ent partiLE .. PROGRAMME POLI'l'IQ'ui-~ su n du muintien du Min is tere EXTERIEURE DE POM'PlDOU .tcudFil.(i ,,, h. 30 ~/!(11 ! :io . de l ' Informution, ii pense cepen PARIS L A.FP 3.c ~~tr~~;'b~~-~.tlo ~t 2;00 dant que le gouvernement doit i. i;: i i uv?ir !11 possibilite d 'e J'uire collConlinuit c el ouverture; la [.;J" nailre act1".n au ~ays. . mule du nouveau .President de Ja . . ., < > < :-~' .~ pol)tiq_ue economique, fml!n Repu}?lique s'applique _ :;.ussF ,1 la Drive ID Cine Delmas c:ere et soc1ale sei:a enfm !.'B P:lll politique exterjeure. Mais, lvl. . ;. >> < . _._. , > < ._. < •: c1pale .preoccUJ?nt1on. Expansion Pompidou .l'a souligne a mainter •t Mercredi ' ii 'i . h. ' el o h . .. /> et, confiance s~n . t les deux -.. mots reprise, . / cette pohtique _. repose COMMENT VOLER cle~ de sa P?ht1que d _a ns ce de,sur l'independanc~ nationale. Sur UN MILLION D _ E DOLI.,ARS mame . Certa1_ns pr?blemes app.~l les . grands .• probl~mes . de l'l)eure, En tree Gdes 2.50 par . . personnc 1 7 nt . des. solutl,o~s. d urgence, qu 11 le nouveau Chef ae l'Etat ,. n, pris . . s il!!;l~Se du der1c1t ~u t~mme~•:u. au cours des . derniers joi.t1s . de Jeudi a 7 h. et 9 . h. exte:-ieur, de evolution _des. prix, la campagne. electorale Jes posi COMMENT VOLER d mul:Pse . fiscal c~nsec~t1f en tions suivantes: . UN MILLION DE DOLLARf: particuher a la mnJ?rati.o~ de~ Les Etats Uriis et J'OTAN . Entrcc Gdes 2 . 50 par . personno .ta ux de la TV:', (fisc.ah~ e qm Les alliances de Ia France serom frappe !es travn11leurs mdeJ?cn muintenues en pa.J)ticu!ier avec' 2 . 100 Terminaisons par Tirag-e de 7 Boules a 50.00 .. .............. ..... . l BOULE DOC DUVALIER ..... . : ....... ........ ... ............. .......... .. . 44.850.00 105.000.00 I.000.00 Les plis seront ouverts e11 prl! •H'll CC des interesses le mer,re,li 2.5 Juin ~969 au Bureau des Nu t10n s Unics. Aucune offre infe, I~~meet" $ $ sig~ogo p~~~r,~\,ol~~~ ~-. \ 3 . 867 TOTAL ... ..... . ..... .... ... _ ................................................... G. 357.570.00 N. B.A partir du tirage du 15 Novembre, votre chance augmenw. a la Lote rie avec cette nouvelle table de' loti. : 200 lots de G. 100 au lieu de G . 60. 350 lots de G: 80 au lieu de G. 250 de G , 5.0. ~97 Gent;J.ines a G. 60 au iieu de G. 297 a G. 40. 2100 terminaisons par tirage de 7 boules a G.' 50 au liou de 1100 par tirage de 5 boules a G. 40. Slfi'.SS S. A. F. L C. 0. . . Ua aem das1 l'Econonde d• Pays S. A. F. I. C. 0. Plus de S 350.000 essentiellement haltiens aldaat a la revalorlsatlon 4e la vie oaysaaae S. A. F. I. C. 0. Des milllers de 1tra, haitiea=s eaanent ctumue la itataille de la vroduc~•• S. A. F~ 18 C. 0. Un miWiin de sacs de Sisal service de la Natloa S. A. F. I. C. 0. Uae IB4Ultri~ Natloaale service de la Natl•• Haltleue S. A. F. I. C. 0. HlOU ne sera rcitenuc. , Les vehicules ncl jug es nc se~.~~;." ~~rt0pa~';;~)~~ :;~ d~ri~s~~ •j hce. Lt •s droi.ts et . t uxes ,i acquit ;~~r ~~ roni a In charge des ncquc TRACTEUR DIESEL . ~ POUR TRACTION, LIVRAISON DE CANNE iQ. LABO URA GE HERSAGE, SILLONNAGE . SARCLAGE EXCi.USIVITES MOTEUR DIESEL BROWN ROBUSTE ECONOMIQUE TRANSMISSION MONOBL . OQUE AMOVIBLE DISPOS11;1F EXCLUSIF L~iPLEMA TIC BLOCAGE DE DIFFERENTIEL CHASSIS UNIFIE POUR TOUS lilETAILS f S'..AL)RESSE~ A Charles Fequiere & Cie~ ~ l

PAGE 3

MERCREDI 18 ,TUIN 1969, F.:d10s rl'Afrlquc Mie11e1 .Al1t 1nes L'Afriqutl t..lst dcvcnue, (!t.!S dl?r nil 1 res nnnCes, un vCritable fo yer de coups d'Etat. A In liste deja long:.ie vien't s'njouter celni qui a ecnrte le President Ismael ' ' ; tin, par la radio nationule le Putsch, qu'ont 1:ealise Jes niili toires, aides d'un certain nom bn, u'hommeH politiques. .~:I Azhari, du Soudan, et t,,ut,, L'i11:-;tig>ateu1 et l'c_ 1 xt'tt1tf'111,, mces soudunaises, uil'ige actu~l Jement' le nouveau gouvernr ment, u la tete duquel est ,plac~ un ci\'il, M.Abu. Bakr Awadol lah ( tln jurist(• Soudauais clr rn II O 111) , sqn 6quipt• gouvp1wmPntnle. En effet, le climanehe :!f> )lai dernier, 14 millions de. Soucla nnis ant appris, ttl•s tfit lfl madi' L'l' t.uup d'Etut. IP Lolo1wl (;aa J'aJ' l~l Ninu.uy, rn~uv,eau minis lrc de la dl!fem;t..•, l!leve uu de de' General L't non11ne ci..m.1JIHllHIRnt 'plJ ehef dP:-; for{'e~; urAlbum de Vacances avec 'KODAK Les enfants dans la piscine Les flamboyants en fleurs Les pique-hiques pres de la mer Les rencon~res prevues et imprevues VOILA UN MAGNIFIQUE ENSEMBLE , DE PHOTOS POUR VOTRE ALBUM pES PHOTOS CIJAIRES Pt•ll apn•:-; la priHC du 1,ou voir lL• 11ouvtiu g-ouvt•rnemenL publi1• un c~mmm1iquC duns le11uel ii al.'firme que : le Soudan •.'Sl Ulle lkpubl1que Dentpcra, qne dont la souve 1 ainete appa . tient nu peuple, represente p Ir Conseil rle la Revolution.> Cr. ConseiI, ajoute le . rnunique, a decide d'annuler la constitutio1 1 act\lellement en vigueur ( celle de 1964) et de dissoudrc toutes !es institution5 constitutionuelles et parlementaires. Lt•s institutions fl'nppfrs JHll l'l'K nw~u l'f!K 'sont 1Le Conseil de la Presicfonce ; 2 L'Asse1nbleP, !!ODs tituante. :1 Le Conseil des rni 11ist_res ; ,J LP Cmnih'.i de Sl'r vit~e -eivil ; La ra~un brusque et :inatfen due clonl s'est deroulC ce chan gement politique au Sondan u'a pa~ manque de susciter .dt~s cmffinantnin~s h.•s plus cliv1.H'Jo: Au Soudnn meme, des cl,;_ nwnstrations dP masse ont ('U lit~u, dimanelw ii Kharto1n11, ell faveul' du nouveau regitne. 11 y a lonll'mp,, en effot, que !es maBsl'H ptlpu1aites reelamnient une ~olutiun definiti\'c de8 pro hll•me:-: t~conomiques . du pays. !~lie~ lwudaient }ps rl'gimes pr<' cl•dpnt~ i\ eause dP leur inrapa citC dL rCsoudn.• l'i'mp(il'tant pro blt'nw politiq11e dt•s Soudanuis noirs clu Sud qui reclament Jpm autonomie l't d'aplunir lrs diffieultl•~ rlans ll' domuiru ng-rienle. ' C,•rt"1i ns observateurs A fri, l'nin~ intl:'rprl'tent eettr eon1nrnCOUP JYETA'l' . MITJITAlRE t.ion comme l'aboutissement d'u ne certaine tension quasi perm,1nente duns, In plupnrt des pays arubes, depuis la gucne d<' s,ix joUJ'S, et dont Jes, causes :le ndrnt, pour lP Hourlan : JoJ J.,, jl'U slfrile des 1iarLis 1rnlitiqt1l'S et, IL•s dosnges pal'le , 011 fiait (flll:' la division U<' I' Aftiqul' rl'sl, la ligne diri,, cl,, \a politiqul' impcriah l.1• dans ll' l'Ulltillent. lli<'l'i ,.,~ tait ll' l\ata11ga t•t sL's mines, a .iuurlihui, \.'c•sl. h, Biafra. On dit~ emu el on s'apitoie HUI' lo ~ol'L dl' eeR nutllwureUsl'~ tH1p11 lations afrieainL•s. Jlais 1111 onwt. tll' sig-nalt•r que, sous ll1"l!tPxlL' dL• 1:iflits t1ibaux, dl's hommes d,• paill,•, lc•leguidcs ,\" ditl<,rl'n il 1 s l'apitales Ol't'identak•:-; 11'hl•:::-i tP11t nas ;'1 11longer IL•ur Jrn~•s darn.; la l!'Ul'rl'l' 1i\'ih• pour :ip:11.SPr IPt1I soil' dl' pou\'oir. EN COUP]~ nt :110:-.illE EN AFRIQrJ•: Deux nrntt-lws 1:1•lour l"OlllP1ant )JOU!' Jes eli111inatoil'Ls cJ,, la t"oupe du i'nondt• sl"' disputes a Cassablanc-a et La rencu11i're lWat'tll'Tu:--isil', s't"•tallt soldl•e sltl' m1 s.vorl' nul d~• z(,rq hut partnut, un match har 1:1g:v. dl•sti11c• :1 dt~partager h~s Controlez le cycle periodique avec Cyclotest , Voici une decouverte de la scicP c'i, allemande qui est trea utili, aux femmes. Ii s'agit du THEH MOMETRE VAGINAL CYCLO ~~1rJ~\,e"~~diq~~ fi1c dh\~ CISION ET SANS ERREUR la periode de fecondite ou de l'ovu lation ou la p&riode de sterilite. Grace au THERMOME'rRE VAGINAL CYCLOTEST qui est in!aillible, la femme p,,ut mainte nant elle-meme controler Boll cy cle menst.ruel et ne plus lai~ser ce coin ii. la fantaisie du hasard. Le THERMOMETRE GYCLO TEST ne comporte paa !es incon venients et Jes risques de dangers des pilules anticonceptionnellles et on s'en aert facilement. De mandez graiuitement nne doou mentation cYCLOTEST ii. votre phar-macien. CYCLOTEST est en• vente dan, toutes les bonnes Pharmaciea. R ti JOSEPH C. VALME & CO DISTRIBUTEURS. ril'UX formations, se. ,disputera . sur un terrain 11'eutr~, en l'ocCu t:-ence-1 . i1 Marseille, en FI•anCe, sous ti direction 'cl'un refere fran , ~ais. Quant ii -parlie qui a mis HUX JHiRL'.::.:-:Bla,tk Stars?-• du C':hnna aux .<•-G1'e(•f.l li:aglesr du N ig'l~ria, l'ik 1 s'-e'st tl'rniinet• su1 ttll, ~con• .1111\ -Wun hut !out; favorablemen . commep 1L-!s mi1ieux sportis , \_{:u11g-dl:ti ei Africuins qui souha,l,•nl viv ment voir celte equipe Hnitienn y:ff~ctuer. ;'1 breve ech6ant.l•, UJlt.! lo11rnee en AfriquP, tonHlli) .:.... . 11• font 1Cc:ulil!t\~lllPnt Jp~ t'.•quipf'-s d1_ , l'Amedquedu Sud. Qu\•n pl'i;. s1t les d_irie;eanls sporllf's Hai ti11ns '? .Une tournel~ ~Ul' la tPrl'l. 1 dP nos' anl'!Jtres rera 'beau ('IJUJ) clr bie11 au~~ ambassadeurs L1.•K_ Nigl!ri,~lllK_. vainqueur:\ ties ,,. du fuul.hall Hait.ien 11ui auronl (;hanCens t•n matc:h .. allet, jout• affnin~ it fortes l)art:ies en Al'ri;, Ibadan, par d<'ux lnils i, UII, qu,•, notamrnent au Conll,"o . Kih sont qualifies pour la phase suihasa, en Ethiri'pie. au Nip:erin . 'vante des, eli1i1inatoires d(• la ('Oll <'I au Souclw,. pe du . 1norITli. Meme le$ jolies femmes portent une Kon Tiki Jusqu'.ici, Kon Tiki" etait surlout la monlre des sporlifs, des brlse-fer, des casse-cou. Mais !es femmes dynamiques veulent desormais, elle's aussl, posseder une montre qul !es dellvre de tout souci. A qul porte Kon Tiki pour dame, tout est desormals permls: depuh; le toumol de tennis, Jusqu'ii la plongee profonde, en passunt per le ski nautique et.tout cela en garden! l'heure exacte ii son po!gnet. Et pourquol, pensent-elles, ne nous affranchlrlons-nous pas, comme les hommes, de le. corvee d'un remontage quotidlen? Car, en plus de toutes ~H1ses. lcn adressanL ii fa petite rei111• haitienne a_u Congo nQs cha lr.•ureuses f,!Jicitation:-.,tiou~ lui e}: pri11111ns de loute cmu1 le souhail d'u11 rl•g-1w fecund_. .Que ~venus~~ lui. *'t'.Orrle son. aSsistiince. : v Gerard Charles Alt:,itt Kinshasa /Cnni,;o/ A friqu,, -.._ i9ITT-1489 lerna-Mattc i
PAGE 4

PAGE 4 Sl'Oll'/'.'i L'8quipe d'Alleee-s _,, en. cblllres I , Du ,s l'i rt• .:\ t' h .rt '' tHdnw11 :, ~ , :.: , , i u des \ 'lapes :. L ' aru. il'II <'Ill rai1u ur l'( d l 1 al . Scpp Ht. rhen!;t r , l ':--'. d ' a\'i :-. que . t'L' n•__.,L'Ol'll 11\ . \ :--t 1):1s pr l!s d ' C lre bnt t u ~u\\"l' Sl't ' ii 'I ' ;1 ur : ii1 pt Ul C_lrp pH .l e balln 1 11 J ! 1 1 ,:1 d jit, ~'il 11'n~~:~~~u1~:~1i : . dl~\\~"t\\l, \ . it\\~~\: li ~l'h11\z. :: 1 l l :qntainl' dL• I't.:,qui ;., . . joindn 1l1l'lll \ ' I . I LE JU-:COIUJ DE !'AUL D'ETRJ~ BATTlJ JANES ,N'EST PAS PRES ' , , eo ,: , nl qu, l:1.•nl Mulll'r, de Bn, ,•rn Munid,. , \ l lwrt Brull s , qui l' s l , , . pr• :, _ nl 1.•nl1ain c ur dt•s Youn~ Bo: ;!• BPnu , t•nreg slrc l aplu ~ gTandu !-( ril in i nlt 1 r1on1puc, avee 22 rnall'lw:-i11ll ' nationuu x 1.l'affilee: d, puis le I octobrc 1!15!1 ( 4 :0 cun lr , la Sui s se') jusqu'au 10 juin 1 %2 I ( 0: 1 cont r e la Y ougnsla viP l. Bl•rti Vog:t:: . :;:; t111:-;, 1wul l'~perpi hatlTP l'l ! l'l-'l"O!'d. 11 a di.-; put } . .\ l' l' H 1. ontrl's internation:-, ,,, d'al'fil ,1. h ,s ,ioucur s al'lul'is , Uw,• ::iPl'il'r tcrnutionuux. PuiH il I ul tlcpa , est en lroisic•nlc position. 1l :i s ~ par le FC Cologne . Aprt•s le Ptl 1 sl•lt•tt1onn< ~ pour la p1 mil 1 1 _ l ' , mat.c h contre l'Autl'iche, C'est. fuis j, 17 ans l'l 1.1 mois, JI ui , -• lfayurn Muni,•h qu, tient la tetc , puta ~un pn•niier mnll'i1 in term : ,n c c 2:35 selections IJOUl' :JO . in• tional' eontr c.. lu Fn1nctl 1 en 1H5 i l, b .. •r11ationuux, c omptant ainsi 4 i, H, i novr e U :3), en guise , ,le selPction s d e plus que le FC Cn rempla~ant pour Berni Termnt11. Jogm• (2:n se lections pour 19 in I?uis, six se1i1oines plus tarct, col\ ternalionuux}. En troisi~ ~ ui~ ;> P = _ . _ . _ ! _ ~ L~maineS . av:til'nt . : ' ; \ 1t clCc;.u cnr les chiffre~~ _,: ton"fir_nte1i1 . m e nt quntorze m _ c:ir , / t t \.. .: ... <= iwt l ; C :J~'i~i:~n~~fti~u~,,~i~t'vfi/''il\:~:;; h\i,w d,• . bl e ss es . L e 3 nrni / : ,T' . E turais ainSi :_'. gugfo'.:• . p1•es d,~ , :r / X :-: ~ r . :r ~ :; i !i il~~ ~ t a 111illlons de s liffrages.isur . IP L/1. t b . J t i;:i {it A •{ip~ Dl,S a rl\1e < c~~e~~~e;~t;i~;; ?/~a,~, 1 ~~.gl~e(~\.:t 4 GRANDS il1 ? 1 } 9 (:~~ j'aJi;af,.a . itteen., : . ,,1 ct ef e ncl1e I,, 11u l1't1PARlS (Al'P ' i ;tf'.\;itJ~\ c u LI 1h i 'd S / ./ hT i{ i ~ ;': /.' : ' h que dli . changcm q nt ct 'le. rel nu r 11 Y a bbn e~puh que la COi' C[li.e i f est ' line ' a une .vraie . r tli :-: put.a :; on Jn e mit•r matl.'h It J . 1 juilil'l ,1!140. i , Franefol'I, con In :a [foumani ,• (!l : 3) ,. mar, q u, : n t lJ' o i ~ bu t s p o ur s.t~ s debut:;. En -lisant les Bev118s hat n'a pas eti\; inutile. Demain, Han . ces . aboutisse i, unc fotmtik dans . le r rnl'orcenie . n t d M . Pompid ' ou et son Gouvern e , , de compromis, tant en re qui ( 011 fnltc ~ riclle des '. com1n . u~i } iii, ,; ment seront obliges tic lcnir 1'01111 : rnrn e la t'unne , run accord ~ " ' _ aux fu1 cc s de \',111pedali s1 ne . te des points cle vue quc j ' a.i ,(." tre lsrael et !e s Elats Anibe E. de la y, ncti o n . EJ!e n o11s -. per1nel fo~~:tdemontre qu'enlre l e Gaul qu e sur ~on ontenut a dt•elure en d'etre ._ optimist.c s e t J (e ::,roirc . e . n n• U w,• ,...:;,_, , . 11• 1 Frii z \\" , tl t , 1 S12t> l t>r a mi ~ P r nlarqu e r se~ ; ; R pe d'Al1 ~ 1;u~gn 1 \ .1 l ~ ' . '.! ; , ii!-.. : : ~ :: ~-~ ~o\l;I~(~ IH l " } , ~ ~lt \ ~ ' Uit• , qu ' il di ~P II la :,; a pn ir,il !' , n n c , )n ! r t int <' rn :1 : i () n a l e. J. ,, ,krni < •r mat c h i11lcrnatio1al du ""pit a ine de ' l' e quipe eharn pionn , du 111ond e e n H ) 54 demi fiunle mc11t Un a\ail hiL ' II hc:-:oin 1u; ,i11Aipide. >, ) pou1 rire un _ 1wu dl•::. l I des g-L•ni;; __ qui. i i premi(:'n.' \"Ul', 1 ll• snnt"pu s lt\ 1 ) ou1 nou. --: fain rirl•: t'l' fam c ux 11 w jo r Tht~ : ~::1:-,011, inYt•nft '. par Pil J l'rl' Daninm; lll ] !l fi I, el. q ui sl~t d t ~ puis n'~JH111du t'lt Pran1 t• ; \ 1 .fi OO.IHIO e xl•n1 p l : ! n . ...: Le revoi<'i c <> tt,• sPmai11c dan s <: _ ELLE qui pu!Jli, : (p s exlrai• d u l\' T a jor tritolo1 1.! "' et qui offr 1 . i, . s e 8 l t1e tr h C1s le ch a pitP_ ' ol, ( 1 maj o r Thomp ::-. on S l' l'Cll'ou,c c . pit>in e revolution s ex t wl: 1.. . C : 11 il ~ ' e s.t pa s s e })H S m.al de~ l'l'~ vinJ.!:t rl e rni1 '.. " l ;~11111''(' ,., ~-i:~i,~; a\~1i:n}r : :~: ~~ 1 i ( : \' lJU S a \' t .' ;~ :-;, 111 :-; t'ain d v ,n par le z e n t ol'C !. F . t Nou s avon s fait une l'' \ P111 t io u rn n s fuite de bari ieacles, et JIPll . S C ll paJ"lon s il p e inP . . ~ 1•:n l'O : P . faudr ni ! i i :-; \ Pl.• nJro !,:Ur I P sl ' i 1 . q u ~ 1 '0 11 d 1 uu w it ' : .. n \'(1 11 :; i 1 11 . T . <' pin :!-! . u uv r n ! . l , 11 k :,, F r an c;ai:-. pa rl e nt dt• ,_', o !u ti on s oc : iall , u•~ " . : d nn : d U: .:: pou!' d e ,:; : .JP 11: .:-:aurni:-: p,•nlit• d1:• \'lit', bic11 sllr , le tr C s pei-\ tu-bunt SJll"" t;i.tl e quc In itutiso11 ml•rc de !'Em !~~ 1 o ~ tf{J~ e d ~ uu;! 0 ~~~l~ :!~~Jn:~u~e Yf,~l} mC e des Indes tevc11u au hereuil apres quin ze ans d'~ \O senc .. S ' il 1 :-: t \T a i qtw lt• C t" 11t' r a l d t• (;null : . a . s uuhait C , pc ; mr \a I T \ ';H l lw .. i'iniliVl' (f !S bolll' !! t . o '.: .:: ll 1.• C'; _ li . i ~ . qu e l'Ang-le t ern , e pri•s c l<' Ill !'. i, la p ortii' du Mardv : Co , 11111111 1 . S llllllll(' :0: ~~ 1r l '(.' q lll' .il' n'o~ ; _• l:t htlllill ' voie : nos f'il m o 1itr c nt n1:1 i1tlna11l i1, tout Itn:on :f , . 1.. : rsulc1. Din: ! i i -i ( il t 1 llll' H i non SOil {'Ol'}b ! , F n \' l i ritl', I n prl• ' , e n d rn.• pnltlP A~ !1i11n vi n \ it dl'pu 's p l u~ d'u n :--ii dl' ~ ~ o u s rnu tri •...: fati:~:-:p r :" hl '1,i1i11n . La nation ,!'H e n y Vil ., t . uiour ~ ( t\ l'un ::a d •:s plu s p :i il !:11 '. l e~ ti~ l'univ<'J' :,; . . \\ D o mm n gt• f-wult. 1 mc .. 11l nu, _ e yn r c d e r rnf{u e nwnt., :\ l:1 ri ut•ur nurli h l P dans l'intimiL/•. puisst• t•t.re p e n;u clp tc:ut l'uni~; •i; ~ }~ \ ' ;;' ~ ~ ~ i : ~ ! 1~~\t. ~\:-, ~~;l~t:~:~.~ hom11 : 11g, , la . plu ., jolic• hohi 1]!'US~. <: : N L \t1f fuis s ur dix c:'est dmu cl::rn~ no:; cott a :es que vos gar i:ons ptll ' lhmt leur virginiit~ l'n :agnant , i? l'St vn_li, un ban ac l'L'lll ;rii < e uux tentlres person nes du Kent ou du Surrey qui partil'ipent l• leur initiation. C1..• 11't~st p a :-: mun . lradudPUI' et ai'11[ P. -C. D a nn o s ql1i me tontrl'dirn, 1ui qui aJll'l i s u v nir .f ; 1i ! miHe 1 t n)mmandntions i1 8 011 fib ," au !-; U ,iPt de t ertains homn i e :j de nos rl ~ ion s, upprit un jour que, , , i :-;o n l'llfanl ~etait Cg are . du c i' ,l l'. d, Can t er b ury, " ' dait tout ppJ,!iqU\• n1<111-11 ( h :~ lt> .. . . I ::~ ~ s 0 1 ;ll ! \~~~~l\1 t t i~~~1 i ~ 1 i \:~•u ;:~ v:~~ ni: \ ' tllr .! 11l{ ) il!d1t• morccau d'An!..de tl'l'l'l ' H U ~ dL ! ~ . " Ll:i du ;t•nou. Tou~ clL : p C' n : I d e v ot n quarlit•r : l'dL ('tion. le $ ~ i ~ ,~ ;~ 11~~ . \el~: : : t' ju\~\ \ , our(< . ri, n d, ll'I que Snho f'urtol,dlo Jloa Pncnr1. p!nvinc commL•n<(•, avet le~ lisme et le Communisme ii Y , :~~s~at~ , ~~,:ir::t:triai:~ltt ; . ~ .. ; e ~~~~t 1 ':i5e \~t:~he:si~tt,,un J ~ii: 8 mlilion s de fran~ais soit pres Jos~ph Lui1s, qui , e11 sa quali < i• 11iou 1 •e111 e n t , " poursuivi, i\L d'un tiere d ucorp~ < lt'etond de ?rC s ident clu . Con s eil dl';:; l\ri BrPinCv q\;~ :,:li: e u~<~h::. i~::"'~~ 1 ~fitin.:,• :;:st,:~: q~~ ~Jt~~~'t\,o~~:s ";i:;~.,-;~; ~'.'.~~;~,~::;•t~~::~!E~tj~tti\W: , qu ' il cnvcrrait re soil' 111E'me 1 !1.: ~l~-e~~~ ~ l~i~ ~ ~ti~, 1 ~~semhleP clt.• c I'\ d1, nHlnvC 1 lJent communiste mqn ra pcr111ane11c e Ck 1 ctorak un te11 ci .. .i, c onlme _ un evenement dt•s 1na111ml' d e JC}icila1 ions' h. l\ 1. Oi 1 peut esp0n:iqu'il Y aura pill~ impOrtant~ ,k ... nutre lutlP Ge~r~ e s Pompidou ' ~::;llr("~Ol~~ :~~t(~~cl'}e:nt~~a\~.~ ~~~;. r:~~11;~ .~ ~:1; 1 (: Q~~ll~~~;hist~lrn,f rtrt~~n~~ : x i i' " t i~s.' . a-L-il . di!. 11 y a eu quc•l111 , n;i " """ p:ls ,.scs efforts pou, quP:-prog:rt 1 5 . ~:.i i: trih w = r i1 , h t•eal i sation t1r• ~ 1,•.\1:MEE AHGENTINt l ' llEND LE CONTf,01,,E DI-' LA PROVH~CE 01•: COllDOBA i : onllOhA (AF!') L'A rml 1 c a pt:-i!:i luntli su)r l, _ , 1 untr6le de la P1ovince liL~ t \ 1 1: dnha tArg-entine) uit !'on l'ra : !lt dl! nouveuux, uffro11tPJ11L'll~~ :-rn11~ i!1\~~: 1~~ .~ l.~1 ~ : '. ~'~~~C d;;H !~ 1 L~-1\i';•~\' i/~ ( :i• ;.: ani :•a ~ io11 ~ :--:vndieah~ d i. 1:1 Jll ' llVilll'l \ . ;illt\llllCe h. : ~pn•i \ 'l' lk pn. ! ~S l ' du Gou \; l'r1te11w11L pr11 Y i11 ' i: ;'./~; c ~1~';.'.~~ u :;;>1'g;e Raul lQ, ~ 110, Com1lrn11t..lanl,11.. lu hrigad, d , s paniehuli s ll' S qtli avail. mis fin ii ln r b<>llion cl~s etutlian: , !!l des ouvri e r s lc s 2!l c t :30 _ l (ai dc r ni e: T, a Ct:C chnq~J ti'aR s UJ'(: ' I ie ( o nirOl L~ tie lu Pru\'ince. CPi 1 1 ~ m c stn e, U C cidee par L. Pn:S:--i <.lent ,Tuan C . nrlos On:nnia. a Ctl\ fl:'is l 1 it In d e mande du Gnuve.-. rn ur cle In proYinrP, h. 1lr Cn1 M . Luns a rappele qu'l s 1 : a . : 11u' . u\ 1 e!lt 1 s pers ' pectives qui s'rn.v s ouhait a il la , oiJdu~ion ,l'ur ; , vr, nl ,1lt , vant notre mouvement. 'rraitU de Paix (•I) hor, nl l'l ti n . foril1e avet lt• s A1,ti,e:; qui. h .'. Ur c Ot, ,\ ...:un ~ id~ 1 l : , l qu ' un . a, < ; -: :~::~l : ~\~ : fti ~ ~~ff~~ ~ ~1~1 t,N al;~~:~ . :n1~ i \ : rini est inul'c;eptahlt, pour !~r:1e 1 i\'Iain te n n t ; . a pour:-:U;\.i :\ : i' Luns, nn ~•a. c heml11P \tr~. t111 1. g-a1-rt 1 111cnt tonti aduPI fll!I n :-:: ~1-1mC p:lr les ArniH 1 :--:. donn L •rait ~ nti :: fael"ion ;, ~ . inon it LOO p o ur 10/.1, t~ll drn1:-; un e (t•dai11 t nH•:-: 1 _ ;1, X X X LADE , CLARATLO N DE , BRE,JNEV La 4 : onl'•'rcn t l ~ , h .!s JHtl'l! ~ { .1 111mu nif:-tl! $ l'l ouvrie1 ~ qu i a don1u ~ lieu :'t des d~b a t s profonds. unstrii c ~::.!;,,'11ti~ ; : , !~/,~;}:!,~,~-.':,'.l,~:;~:~!•,•:h?'.:~ cll•tail, ~ ans n\ILU:w limitation, les tine belle et bollne d~nture st un tr .. esor Au c U!le pat e dt!nlif~ice u't•~t , . \1 •omparubl e i 1 la !,,,te dentifritP C 1,:1~ :s; ID.ENT , ,1,.•s L,il101ato11"ess , '.< .i, w lle . . (Suede). !Pt ~ ll d'Ctonnant. : La ... plltl'.' d~11t'i1 ' ri1 :e . CER~lll!•::\''l' ne con ti d 1 i ' . C ll e Jla S le ijcin~n dont ll' Tand public ronnaiL l~_. ~ P''J' l ll ' il s toniqul!s, voire. n~t a !t ;7' P S l e Fluor cll• l'aititfm qui . t l,n ; fie el b landriL ks di'nls ,,1 , m1ieche la eari , ' dentai1-e , et la vitamine C qui fait merv, ill,• d a n s l a pyol'l'hee _ et empeehe la i;ing-iv.ite e t h dcchos s ement ,ll ,s d e nt s , . Cett e 111erveillus,, piite> dc-11li !' : i c r ~ e st e n \'ente U--1~ Phurnfii ;j~ ~ ~1 s V~~~t!e\ 1 ~:., h~1\ 1 ~cspi~t:;m~~ ~ .: d es e t E()icerie~. Geiee Royde :' /,'/:]/ st_abHisfr J'::::/?:::: Cremes de jo1:1 et de nu\t)n:::::: nu .. J :,r :111dal,• ! Mnis IP foil qn'u 11<' :tnn: ( 1 d e l {~ J.!l•r(' vt•rt 11 :,i1 ri:-: r\• \" fai• I"' c:ulhu'1('1' le l'al,i11 11 rl• . ' ~ainl" ~ 1J 1 1's.l qu'unt• ii 111 ~: 1 rat i11 n st1 p•)ll•mc•ntairl' de no l ! ' : ' 1' •! r : Jl .L!, 0 (' ('/)l lJIIOt'tC. ..... lllPl1 1 mant e aux rougPs ou VL 1 rb~ dL '~ \' p 1 lueus e ::-: menuu;-i•reg. im1w1 -----..-----""I Crem e m asq :ie . \::% r. ~ : ::~,. ; Gi~: ; ,\:::, LQi! d e Beuul e. Smn. Denl i lQ l' i ' J Brillanlinrs. . -~: . Crem e 3 7 pour .' I., tu-,rnlt a.le-. 111,Jill~. Un produil li ce nce ~P]S{HUM B. de Belvefer a .base d e G e lee H oy ::.le si;ibilisee off re les g a ranl:es de qualite ~I d 'e> llic ac ile qui depui~ d:x ans fcnt la reputation mondiale ! de I ; , i n ; 11qu e . I I Lab c . rataO r , . ,s S,ANTA 2, avenue du 11 Novembre, COURBEVOIE I L,, c..1, k {,t,C I e-t 11--k~,5},1 dt. 'lif•N_ . ' [!gc : :-::.:::z: ..c-~~:... . ,ccc," . ' -.,, 'o -,c.I"'!; D'ETE . 1 .-\i\ C L \ IS 01 ' i,: -; l'AG N OLI 7 . Ju il t Ao f;t l~ ! i ~ ~ 1 !m i titui d'e Lan~ues vivantes !..11/11 1 . N 1 u li r /' 1 . ,; l!'.l\'f• : Xl! i : -:. 1 :.1 \ .'-'.I.\ ' :, J..A f 'IJ , \' . \' , I/ .-::,c;, 1 \'I. I•.' /JI .' !.' . \ \ '(,'l,J\ /,'; J,:'f' /.'F S !' . ll;\'O/, VO S ( tJ. i, ~ , L , ; 1 ~ 1-i v i, t '!J , ,, ii cl ii : -; : \' an t 4\t ,s : ,u j oun . l'hu i au t our ; d'F:L t dt• l 'd n ~ titu t. dl' L : 111g1l!' s Vivanl,l' "' lo c al C OLLEGE C:LA S SIQUE D'HAlTJ. 170, L:1 IU< •, en fa c e d e l a Rul'll• . Duf or t. Phon e : 3 :)25, 0,1 v o u s trouv,•rez till l'll SP i)!'ll l' IJ CC n t g'l'Clrllle et pr,1 t iqut~ e t un s y~ t l e at1tiio-\is1.wl l'ffita c { l a horatoire ch 1 lang-ut•~. ~-ii~t~:11~,i t l~•~ ~~t e :~ 1;~~: 1~t.~c•~~;.;)g-\::-'..~ r:i. pide ~ . In . ( intion ~ . c1u v p1l c. .. iu~C)u'au :J .Tuill ~t. , , J , •-..: 11 0 11 ...:. h1iur• : p oi 8 dr r.nl _ : 1i , . 11 d1 P:ni . -=PU : " oiPn' l'l tl ! 11r ~; f\ Jlf :t~ 11 s pPrf liomH•r lt ur .. , ... ,bi '-. , ,h 1•? nou ~ d C' \ ' t aient tnu ; . , ,: ,..;: :,.: , ... r n n11t l 1 11nP le f ,.m11 ~. n ' . : " :~• 1 r i •~ _ ln ; n ni'1 trn YD''\' : 'f n fi 1 w nt:1l 1":111 t ~ oii' P e ll ; , ' , ' '1 '1 1 l\" , . jf :,jt n:\ ~ l!t\(• ,I f'il : 1 11• ,.. ~~ ,: nn ~ c-; n ,oir offrir 11'l~nhlP s aux ftivolit(•--: el aux vn J! l\( 6ph C m rp :-;. , 0 \ 1 don (' <> st la \' : _ { ! dnfl~ 1111 pays ou i 1<' C' :H'lH' ~ i iii11n Pt h: ~1 ,0 11 1 < tctll e m <' nl ? ( . . . ) t . t l 1 P ut l 1 ln " fautil r:111np1i r ' 11111 . .! an ~ e e royn ~ 11 1H' 0 l1 Puhl ~ , ~ h,10 1 ,, ~1 nnP l OII' pr ' n':•C' . ll !l " aff " --i,-11 : 1' r..: 1 p H ~ . U ll<' Jl1't8r d n lu '."• .. tr , ,, 1 :-:.n r l a D P nr ro r~, nrni!=. ti'"' liai nn. ('l.'nt du tredn \I'll)' , ) LA JvlfVENCI:: '.ll:: L'ABBb: SUL'RT connu• et appr; ciee en Hai ti iepu1s 75 ans gueri t lee mala Ues : .H.1t.vantos c: haracter,1:J!.iqu~tt chez la Femr!l,e I trouble3 , i~ la c1r(.":ulUtion . du sang ratour d'.~e bou!'CBea ji, c ht1l~ur vapeurS Btouffia1 a ents Va!"~ r-•A 1 phlebi te he . morro11\es . ma ' .'! r\' es tomac troubleej , nerve = neurasthenie. . AJ)res une cure pe:iitrtique f~U i; la ~OUVENCE DE L'ABBB SOURY, la Femme retrouv~son bien-:-etre, une sante 1ayonnante, 1' en,.,1e et l a Joie de VIVRE;. Il y a.beaucoup 1'.1m1tation mnis rien n'egale la Jv!JTINCE DE L'ABllE SCIJRY. EJ.1'}1,Z-LA. La JOUVENCE DE L' ABBE SOURY cc.,,. 1ent egalement au,t bo.mmes. R0clamez une documentation. =n l i411 . 1 1e au Pn comprim0e. 'DANS TOUT_ES LES PRAID\JtCn:s,, I n u: I I alJ,.ll'a,.~S ; la prem~ere machine a coudre famiUale compacte, . ma, n i la machine zigzag sans probleme, prete a coudre en un tour de Elle s ouvre et se relerrne comme une fleur: f1l On rabat tout simplement les valets et la machine est prete a l'emploi. i Ecrin d ' accessoires loge , bien en evidence , dans le bras surierieur de la machine. Pied de(biche polyvalent et tension universe)le du Iii. Plus que 2 boutons pour e!fectuer pratiquement toute la couture. I De fabrication suisse, l'-elna lotus est particuliere ment robuste. Elle coud tous tes tissus, des plus fins aux plus epais et oifre plus de 20 applications pra tiques meme une boutoriniere instantanee. . . . ,. _ ... .. ('"•: -., ' i ~ , . I $ 10 par mois et vous l' enlevez L. ~~:: , r.!~2 FETE DES PERES DERNl'ER DIMANCHE DE . ll'JIN QUOI OFFRU<. . QUOI CHOISIR .? ENIGME ' Voyez .TOE ETIENNE U77 Rl. l:(lrlstroem (Port-au-Pririce, Ha"iti IY. I.) -., "' .. . ,,,,, .... ,,,,,, .... ,,,,,,,,, ..... ,,,,,, .... , .. ,,, ..... ,, ..... AVIS Les Produits A PORT-AU'I-RINCE Mme. Robert Gaetjens Lalae Coles' Market . Lalue Boulangerie St~ Marc Ave Jn\Jacques Dessalines A PETION VILLE Maison Rigaud Rue Panamericaine DelmasMarkef Autoroute Delmas Luce Cnatelain l

PAGE 5

~iERCR.EDl 18 JUIN UHl9 .fEUDI 19 JUIN 1'969 21111AHS•AU 20 AVRIL(JH.: LIER): La situation a t-dl~ change deuis que vous uvez_ pr~ vu le prog-ranunc tie c ettt: J Olll' n~? Dnns . ce ens , exa111111cz le present et envisng-ez le Jll'OChe :wenir. Soyez -vig: \nnt, ,,t c atmc. 21 AVRIL AU 2 1 NIAi ('L\ :_'. REA u): Aucun trav_nil, l: ucun~ activite ne Eeront va1ns s1 voU'1 avez elauore _ des plans com~Jet~ elprecis . La positio11 d e \_' ~1)"' favorisc. le s recherches r..rlrn lt ques et le senti111 e n t . "2 l\1AI AU 21 J U IN (GE MEAUX) : De bonn es in f luenc es tie I\-Iet cur c encouragcnt . ~o~t L .! qui est l'Crit et I es eonunun1cu t ions en general. Dans Je s au tres sectcurs, soyez'su~ vos, _ giH : des car v ous comme tt ne z d ,n ul1 Jes et i',i.chcuses erreurs. 22 Jl:IN AU ~3, JUILLET votl'e effort avant que su it ntteint. le but ' 'l JANVIER . AU 19 . FE VRIER (VERSEAU): Est ii ca nseill e de changer un plnn P?u.r augmenter l'eff1cncit~, pou_r ev1te 1 le gaspillage? Reflech1~sez v. Une . , d e marehe prudente peut donner tout simplement la solu tion. 20 FEVRIER AU 20 MARS (POISSONS) Influenc es favora ules de Neptune qui _ avantagent docteurs , auxiliaires nH~dica:1x, chercheurs, secr ita ires ef. ense1 gnunts . Les cho ses de la mer sont aussi so u s un ban influx. R-USSO i llCO . . : 1 TELEPB~lilE : 31~ 17, RUB ROUX, 17 Le pl.us . grand assortiement ~' . argenterie C-h _ r is to f I e Couverts,. menageres, timbales, converts pour hebe, etc ... Pour toutes les circonstances : rlanc c et la sec uritc. Le peuJJk . pale sti nien, de son cote, doit :or t i r de la mis il re ou ii vit depi. is vingt :.ms. Le rcglemcnt doit ctrc recherche sur la bas e de la re s lution des Na t ion Unie s. L'embar go sur Jes armes do i . t etre appli qu ce a taus Jes belligerants . Si ce n' U ta.it. p ns le cas , la France serait umenee a rev ise r sa posi tion. (Suite de la 2eme page) , .. __ .,--:--,-_ ' , ... . i\Iemlire du Conseil d'Etat jusc dant des semaines pa!r une gre Le Che( de J'EU!.t f~it . sa qu'en 1955, ii imtre ensuite ala vi! gcneralisee, ] ' administration vQ1r Je 22 Janvier: 0 J'~jic devoi _ r ' Ban q ue Rothschild, signe evident decQmposee, . le goo.vernement . et et !'intention de reniplir mon qu'il n'envis ng e au _ cune carrWre le rcg/ime en pard i ti-011. Epreu mandat' jusqu'a son terme. politique car H n'cst pas de ban ve terrible que Georges PompiM"ais en : liant peu apres son ton, en France, pour qui nourrit dou , dit-on, ne cesse depuis 1 . sort aux resultat-s . du referendum de s ambitions de cette •sorte, d'a an, de n1editer. du 27 Avril , qui s~ont neg a t fs, voir ete le Directeur . d'une Ban Seul ou presque, ii foit fale General De . . Gaulle se contraint que nussi prestig,ieusc. ~~~ c ;~~los~:b~~'.11d';te~ d~u~!ri~! au depart. Certes, ces diiferentes activitc, ii parvient a : tenir, Jes traits Quarante hu J t heures plus (CANCER): Env isa.; ez tout a vec realisme. Ou pouvez YOUS a meliorer une situa' au riger l ' opinion erro.nee du . pro r chain ? Votre espn_t est vif; se , v e z-vous en int e lhg-emm ent tou te la j ournee . 24 JUILLET AU 2 3' AO:l}T SI VOUS ETES NE AU.TOUR D'HUI: Vous avez . une personna lite curieu se et dynamique. Vous etes. extremement sociable, vo~s vous entendez bien avec t aut ,e mond e rnais v ous recherchez par ti c ulier eme nt des gens brilla_nts et gais, ayant de la conversat1011. Ce sont nvec eux que vous de.; v,-ez vous assoc i er car le n'.1tt; des Gemeaux es t vite depr1m" quand ii s' ennuie . yous _'!'es _ex ce ptionnellement divers e~ ai:nez ]'a rt ivitc utile. Yous r e u~s1~ez comme expert, de s sinateur , ecrt v nin jo u rnalist e, n1usicicn au ch rn/ tout seeteur qui t o uche le ;~A 0 c~1~et~ ~~~~~1 cd ~l~:;rpd 5 es 5 ~'l~ roles inconsiderers ;t de la ten,;1 , vay,we. anniversaires .. bapteni~~ mariages~ LE TIERS ;\WNDE.II faut aider cfficacement a son deveiop pemen t , mais d es rapopns privi!G g-ics do ivent Hre maintenus e tre In France et Jes Eta ts inrle pendunts qui ont fait Jmitie d e I 'en sc n ,b le fran~a i s. -PHOBLEMES MONETAI RES , ~ . \La s ituation du franc peu t -etr e maintenue. Le mond e oc cid( nlal , to~lefois s c trouve tout cntiPl" " n ftat d'inflation et ii fnud1a . aller a un accord interr,a tion ai clans taus Jes domaines :ti nnn ciers . tes Jui permettent d e mult i plier . ravages de fatigue mais la vo tare!, le 29 Avril au matin . Ge'or ses rclatio".s den~ tous !es miJonteintacte, jusqu'il ce que le r;es Pompidou fuit offici~lle111ent lieux, rna1s enf111, quand. en 30 Mai le G~neral De Gaulle a _ cte 'de candidature a la presi HJ58, le General D e Gaulle re1 snri!ant dlun Jo,t_g silence. de: ' dencc ction du pays ii !;rav e rs une serie : p resq ue qu'l!n 1962, tout en restant en gou v ernemcnt it. Maurice Couve ininterrompue de dram~s e t de cont ac t etroit avec le chef de l'E de Murville et p l ace Georges gu e rres, Georges Pompfdou rend tat e_t en _ac~ompliss~~t par _ fois Pompidou e n reserv e de la R" en . . charge une i,:r~nce aipc. 1;>ro'versa'ion : Le sole1l stirnt!I~ VIJ ~ Naissance de Bla is e Pascal, . S:J -~~t:1 certmnes rn1 ss 1ons o_f_f1c1eu~es. _no pubhque. bl emes plus quotid1ens . P'"ar nll!tre competence e t v os qu ahtes cl mathem 11t icien et philosophe. chef. 24 AOUT AU 23 SEPT _ E;M BRE (VIERGE) : Ne ! ~ 1:se?. rien a la chance. Soyez met1c\1: l e ux et precis, comme peuv en_ t IP tre Jes n nt jf s de olre Sw~e: Dans les di sruRsion~. essa~t•z l ::i1 mable . persuation plutot que la force. 2 -l S.EPTEMBRE AU 2 3 OC TOBRE (BALANCE):. _Bo nne per'ode pour r!e_s pro.1els a. ec hce~ ce eloignt!e e t pour c:ompl e te r lk .,, l !ava ux. commenc es. Oonn ez tre op ! nion si o_ n vous. ,la d: 1 ~~t~,n < 1 e 1nnis meme st e \le n ' ~L ~>1~ , . dontee oheissez sans r c c-! 111-("ller . . "4 OCTOBRE ,\t: ~:! NOVE,1 BRE (SCORPION): En dehors d e l'nctivit c nor n m le; ao~n _ez . un pcu de te m ps au_x. nl \cess1l:5 . ':n rr:Cdiat e~. ut;,x lle ~ 1 r:-. J. e l .. t j l n es se iL l ' e ntour ai1:e , au x g-eme; 1 8 ;\ long termc .. ~ a ll~. di~ru~gions, soyez l P n,ed~nteu1. 2:J NOVEMBRE Al' . 21 DE CEMBRE (SAGITTAif:-E): .-\.= quiescez quan~ l a sou1}11s~10n es__ nCcessaire f\laJ S, en mern e temp~, {\tudiez, i'ne ltez i1. l'l•p.r cuve . !P S bo nnes id l e s qu c vous .JU~ez Jc.• eondes. , 22 DECEMERE AU ~0 ~AN VIER (CAPRICORNE): .J?eve loppez vo t re espri t invent1f et le se ns de s respon sab ilites . Vou s , n verrez !cs resultats la se marne prochaine . Ne ralenlissez pds J'etais mai2re 4 ,t,. \I \I \I \I I l o \I ' \I j I Girard chronometre \I MAIGRE A FlAIRE REYER UNE MUL~ ANDALOUSB. I Maia j'ai pu gross1r en ga-, gnant quelques k los ~e plus , moi qu i Ct ais r.crveuse. 1rrtt : aol e et qui n ' arrive pas a pr c ndre du poids. Savez-vous que j' ai pu r med"er a taut r e la en pr e nan~ Ie _s tnblettes ~CERMIFEX :o s1 ri ches en fer et qui contien!'ent lea mineraux tels que : cmvre calcium, mangan es e, magnesium, ' phosphore etc . Le manqu"; dr poids empeche trop souv e nt a la femme d'etre nussi charmante qu' elle le devrai t, et ~e qui , est : pire Les femmes ma1g-res non _ ! , pas de succe.,, Le _ CERMIFEX ! e nrichit le sang qui est necess a! re a la femme qui en pert! 7U miligrammes mensuellement. Or. pour re])arer c e llo pert" . le fer lui est in . dispensable. En e fl fet, l a femme ani'!rliee est vil:11 . ne elle a la peau r1dee, e lle perd , se~ cheveux. ses angles cassantJ, . elle est nerveuse ct dnn s cet tat la menaupose est prematuree. Hammes, femmes. et e!1fnnts : fatigues. enemies. prene ,. vte le ~ comprinies de CERMIFEX qu1 vous .. .. ... r ..• •. .. e .....•. d .....•. onneront le jo;., d ~ vi vre. :.-::: .. :,::-:-:\•.:::::: . ~., Ci ! Tilerveilleux prodmt de, 1 Laboratoires CERNE!LLE est en i ~rnar~ ~~:ra:cioo s~~~~~;.;: 1 m~s . 8 Gdee !'iO comprimes 4 o Perregaux Haute En 1967 , !es chronometres c ir;:ird-Perregaux Haute Fr c q uenc e a nt obtenu 73 .' o de taus Jes bulletins de m2rcl1c delivres parIobser va.\oire chronomelrique de Ne ucha tel dans la categorle d es montres-bracelet cla~ siqu'36. Une perfor"mance sam i ationnelle puisque rea lise e par des montres stric ternent de serle. \I ,, ,, Chropometre Haute Frequenc a 36000 alt / h, aul matique, calendrier, boitier etanctie a f'epreuve des bains de mer, 39 rubis, avec garar;t1e de precision au porter . Modeles classlqu es et d'av _ nnt-garde en or 18 ct, '" plaqu~ et acler. [tillMl 1 IAl;l;I 1.i!M\iJ MONTRES OE QUALITE DEPUIS l 7:J1 Goutdea. , cCIIIAAJIPIOiiiJPPIIPdJft!P_lUJP1HUBIJll ~l:UUl tumment, un e prenuere negocmtinct , peut etre par goiit, ii a tion secrete avec !es chefs~ ln S'agit-il d'une . disgr1ee '! . Le promis de ' ge rer plutot : que de , XX XX reb e llion algerienne. mortdc _politique en discute pas bouleverser . Mais si s on' .manilat l9li2 : L'eminence gris e desionnemcnt. Mais les evenements s'ac heve normalemen, .ii au_ra ete vient Premin Ministre, Les fr an s'n c c e lctr.nt . Le 10 Janvi er derresponsable pendant tni ie an \ 'ais, inclique un sondage, s'ctan nicr _iL Home, George s Pomp i dou n ee s, . du . de st in du pays, six . ans PORTR,HT PO!llPIDO l' PARIS (AFP) , neut : prc•s d e 80% d'entre eux con fie ce n'est p as la premie c-omme Pr e mier ;\linistr~ ,_ 5e pt iJ.(nu1 nt qui est, Georges Pam re fois. u quelqu es jour)ln]i. eummc President .de la Il.epubli Cha rles D11 'Gnu.Ile, Georg es pidou. Le -monde politique irote s . qu'il se rn prob nb leme n t, .; le qtw . C'est it ri ir., a u total nu ss i Pomp i du u ... uu pren1i _ t.' r ex t\' tn e n ni sL•. En c hoisis s nnt com me chef jo ur ve . nu, cnndldat it Ja sti1• e r~ Jn n.!l'tt.:'m ps que le General DP .. an voi t ma! ce qui, pendant. un de ', ,i:t>uivernernent son 'Saer etn ision du' G e nc1nl De Gaulle. Gaull e hti -mil me! qu 1 de sii,cl e , a Jlll rupp1',,d1er I"\', qui n'u jnmais ete Ministre ---.,-----------~------~ llL plu s l'l'. plus intimcment 11 1 ; Dl!putol•. ni nwmb re d , 'uuc . un r,;;~~llll.P~J-:i'~~:~~\, D~~;~at ,c~\: ~~;ti, a!ffi~~~eEn\,~1~1o~i~r}1~e ~lt ~ o t.iel', S l~ L rel, q~ti le 18 ,Juin 19 40 ' ven 't gouvernL•r senl, sans int r est ent.r C du11s J'histoire, a l' Cpo nu ~ diaire. que oi 1 la F,ance pour ne plus Ccrtains pensent qu'il n'e ~ t s'cn :-:toiiquft fa1t _ e I!. la ~OIJVENCE d este clans so n cabinet, un agrc si eu r Jacques NOVELLA pour DE L' A3B~ S O {tRY, la Fellll!le ret'I'ouve son bie~etre, UJlft p; ( sad rnnt. ecrire. Un de ses rol un e entreprise d'extraction de eantJ ,a.yor.riante, l 'envie at la joie de VIVRB1 nervo~u neuras tb8nie. Jabo rnte urs, Rene Bl'Ouillet, t tc jus d'ugrumes, limettes et oran ttwll e'me nt Ambnssadeur de Fran ge s et de l'huile de ces agrumes ce a u Vatican, pense a Georges et II dedde d'accorder a cetttJ en Pompidou, son . ancien condisciple trrprise Jes benefices et avanta de l ' Eeo!e No r male. C 'est alors g-es du decret Joi du 13 Mars que commence In d e uxieme JJ_hn l!)(i,1 .ur J e s Industri P s N ouvel 11 y 8 beau coup ,i' iro1 ta tion maie rien n' egal o l a J0UVBNCE Dis L'AllBE SOlJRY. EXI,'JE:Z.,.LA. La JO\NENCE: llE L' AllBE SOURY cc,,, 1ent egalement a.Ll!IC hommes, aeclamez une dooWDentation, _ Cn liqu11e ou en __ comprimee, s e d e s a vie et, pendant se17.e 1 a ns, ii upparaitru de plus . ~ 11 !\~~ C HINES DAN'S 'l'OUTES LES PllARll!JiCI~. plus a ux inities comme l'emmen ET EQUIPEMEN'l' ... ce grise du General De' Gaull e. ' J Taglia Birillatrice super au•Pourtant , tres vi te, dPs ,Jnn tom u tique Modele AZ104 . v ier Jfl46, l e General a quitte l e 1 Tamis automatique helico i dal pouv o ir pour se retir e r il Culom 1 Machine super sfum!jtrice bey-Les-Deux E g;lises. C'est ln tra mod e le 60 large ver see du . D ese rt, l'oubli, In Sil1 Separateu, ce ntrifugu e ux litud e pendant dou ze l o np;ue s an t v p t! de Laval 11 0 A~ rang des derniers fid elos, p . ill~u-l1':tci~1e eleo~JN~ ~e~1=~ discret mai s toujours pres e nt, C, 50KW, 55KW, stnndy, 125/2; G eorg-es Po 'mpiri ou, qui jo ue aui; vol ts ,, 3 phases , 60 cycles. p1ps odcr. lea relu, ee qui aide t. aoulalr'?l' la came du mal de doa. Y'oua TOu mleuz et voua =-n:::r::1:.:i:~ ~~T.::V sr1: 20 Tuynux galvanises de 1/2" 10 Tuyaux fibro c!i'ment 4" , 10" lO Tuyou x fibl'o-ciment G" " ta" P-au-Pce. le 10 .!ufn 196!l Dr. 1.ehert .TEAN-PIERRF Sr.cr6taire d'Etat . SIROP PECTORAL SEJOURNE . Gout agreable Co,u1ervation. ,, A base de CODEINE TOLU et EUCALYPTOL. Toux, Rhames, Bronchites, Enro,aem _ ents, Influenza Affections _ des P0IIJ'!0D!

PAGE 6

PAGE il Antennes Latino Ame,1cai11es (SUITE) :\ lu troisil : 111,e , :i llfll' du :sou p1 1_ rip.le. 011 '.' , IHI 11ohH ' qu u 111 popu!i•:i11::'.~,:iii ' ,'? '.~\:~;~ ,1i:1,~'.~,:::• :~ '.~~\''.~',,~2~ illuminCcs Lle Both ire. L'on s'nl. le11d iL l'e qu'il commu11iqu e uu 11euple eulu1111Jic11 ka ri,mltule tic sc!i dUmnrchcs ot do HOU s~j our quo !'on JJr6sume fructucux ..... :,l;:1 1 ::i'i':'1:,: il::~~ l~~~::wi~!~;;ll}~~-s l~l~i,~~}~:1 1 x % X lt•r ~, s l l'lltr,h-11u avec It ~ Prl'\ ' s i 1h 1 11 r\ rt t11 ,, 11a Custa Silv1i L 1 un des plus d'ynnmi .~1 n '3s chnu ' il(n:1 1111 din : :"' 1 \\\'r/~,1~r<~!;~:~~.~ 1 ec.•licr:,:; l_ntino .. um,~ricuin:-: 1 It1. l)oe il•s (~rad,,s ti ,, I ' ,\I'm,;,, ~~i)t' e~tb~i:~\st;;~~-"~;~'~\{-/;:/~\ .. ::: ntrnrnu l1• s h.1l<. 111l'iers des Ht1lntion s J~xh:d, ~lll'l': i cfe got.1: nat i ,111alt •. (\u.du11l. Vl 1 1nemenls de ce ronlintnl pour g , 1 11rdin :ni p1.1i11J;!. l't p1'!2se11te1 u11 rnpport nu Prl!si l1rl'lt:iil' pi.itr o llill:li1.t dent Nixon :iUL' Ies r.1-Jdrditc'.s de ' ' 11 rcslll !l" l 1. •t dons nl(lpCrnlhHt l\t'o non1ioue et finan I,•:-, 1 , i utliant. s et les c i l 1 t. 1 l.'ll vue de don1w1 , ,•c:tlllS:lll!,"" .'11 di, al e~ : j ui proun e i11 1 ,.-:il:--dt"•~ 1 l't une . 11oun\~' / ~;-,;~ 1~ ~.~ ~:~!!~t ~~1 l \'l•IIP ori1.l. '1l iP !1 i d o i n l-' ~1.u ll ll '-: ,!0111 hie11s :!~~~~~l~.' 1 ' 11 t 1 , 1 ~~:;,~ _ g~;~trnlJ)l~~:til~~~i~;~ '' 11 ,(t i:,; \ '.~::'. _ t . •~ll\ 1 ; <'hl•f dl• la diplomntiP ,•t;ilien:H . ' d 11011 p as utili~:t u11 dtwu111e11I d,,. la Co: , 1 p ;i 11':i au BrCsil ~ _ \ •~~ ~ i : ~; 1 (,;t:~:.. 1111 1 ~~~:: , -;._{;::\ : .:: ~I~~:: ',' . . \\\J,~ :f;i/i~~ i:~:~ 1 "\,~7t La tine -CI CL A d;1L1 que Iii illain d't il• . uvn.' ti dl' ~ considl!rnt.inns 113rtkuJil>rps prl'miii,•s rJ,, letll' J)tHll' mettre k s USA I'll fnrr des 1 responsnbilites rlirectc ~ . : le son ,' 1 ~~ -. ~~•li:: 1 1 : 'P l; 1 era{~ 1 : 1 t <•ntrep:-isl' dl.• promotion du popnurlant, II' dis t int,•n tiel P<• : : ! t p :1 :-: \' 11 , qui a i•~;. 1lit t1 t i ,lm\'Pllll L'tll t• ll~ dl.'tl\. hnn,1 _ 1 : 1•:,; d'Etat. Hala.~~1l l' < 1 i."'-' 'll dl' 111• irnportan n~ l'apita:( 1 ~lll : ~ t i~rn::-; dl' l a LhlJnini . .-. -rni: :~.-n J.Wys d t1 l 'Ami• ri(lu t 1.:~: i i;i plu ,~ parli<-ulienme11 1 . ~;\ 0 : du has sud-unu\r~c;ti1 , . ~ nus \'l .~id, 1 du '( os::-:Pil 1 1 \ . ilai 11 1:vo 1111i::J(!'.H' ~ •l ' (')J:s ~(' dl roulP i1 '1"r'. ' iit ~ : (, ; ' 1 , ,: : r, n•nc.-( : :-:p, , i ail' t-'l :-: 1 ;(•d;. tlj :-; :•, ;" 1 l :1quP lll' p at lilipPllt intt Message de Teleco (SU:ITE) Chez les Soeurs Sa,esiennes a 1•euonville Lt•s l :ll' vcs de s Co.urs l 1 rofe~ io11nels l'l h trr ~ profl•:-;scur:--, le~ :--:111•u r~ Sul(•.:-il-'lllll's 101. I{lll' l\-Ia n \ ll :-r1•pr1 : •:-il'lll~int lll : 111L11llS dl' l'A 111t'l"ii1Ll< \ _ . ,. tl1lt1• ' pri11ipal d( ., . l Auxiliat:rin• J. Huute Jt• Frl•ces) J 1 . i,rnvill< ~ :-1 . runt le plaisir de• \'olls inviter il lllll' Expusitiun \ 'c• ntt• d <' ! P ut s tr::nau:\ 111;.rnuel :-: qui ~v t ini. \ ' l: t i' ;f;/-~r,i1 ~ i1\tu-:::\ .l\ 1 1tl)' ~I :tlltl SJIP X X X l.1 -, r-~,•li1 1. ' U : ,\!:' Fdl :-; ,h I\LJI i, ,!11 Hd-A11 , 1 ,u . . JH ii-tlt d1• k111 l . , i 11 i'liu1 , 1..1i 1 l'l It pla1. i1 ci t \ i--. lll'I" I ' \ 111,-,il i .. 11 . \'1lt• cit :-.,u, nt~ , ,:-111 11-.. , 1;., . ,,..,. l1 \1i;1tu111 111• cit: '\,itn < ll.:.1nw du ~-'gi'~i t Remel'ciements Mr et Mn w Yvon Saint Vil'lol', ~Ir. Carlos d e Di c<'nl:i <•t Mml' J\1\' Gerta St. Vietor, ll' ~ l'nmillL•s i'1 . •nPltt. Fullt;;ird, Dalz ori . \'iL:..t:n. 1 _j :lf~t::, :1: :~ ~1•)~\ 1 /,\ 1 t~'r..t:~;.~~: ~; \;, } w1. l: i 1 :o.1t1l. . l \":l!I . l11 s1 ph . H '. : m l'IU S h :-: ,utr<.s p :1 1 . ii~ : l o:1:1 : f .: it'lll Son Exc i •]ll'lil"l' i;r~-~id•nl :"1 Vit' dP h a l : . puhli ' t!,• Ii• !)u v i t ~ lll' Fran<;o i s l >u Yalit>I , : I qLt-; , ti.1 .-.: qqi h!Ur o nt 111a11il t:~1, d ~ la ;-:~ 1~ 1path!t i1 ! 0 nh ~t:-: i1,n cit i;1 111ori , i , :\tadam<\ '(:ll\"1 ' 1"<-li~ S AINT \'ICTOI( 11(,, Luc;,. " \' i LL.-\ IN l !I.':; prient d'n!..!rt't l'txprt•ssin11 ,!(, IPur 8 '. n1c'•rp gra til lldl•. P o rt-nu-Pri nee re 18 . Jui11 l!Hl ~ 1 I OHre d'Emploi Le Con:it t d'.\etion Parois :.;ia. l e de Sai11tl' A1111,, (C. A. P .i :,,;( fait l e : . k\'oir d' ; Hlrt 1 s~er ~PB plu~ vif~ .l'l'llll't'dt•nants ~l lllUS ::~1~\.oi1~~-il~~1l•u:: U l 11 J~itl:;.~\~. 1 :{)~; ::: !::.~ k::::~1 1 1~ 1 ;;.: ~::~:~::i:i~~lt> ; •u .. t !,to 1 ::'.t prif'n1 cit• t:oi l'l' i1 :.:: :, p~fornk ~rntitude. Poul' IL' Cumili Hnvmo111l CI.:~L\Tl". . p,-:-. -..if h r. 1 AU PARAMOUNT lin organi~n1 e etran):!er dPlll<:llldl' UuL !--l'('ri:•tail'l' sti •no-rlar-1 \'lo i"r:111 c;ai:---an1 . .d..iis. S'r.u lnl!D :~(• t it L1 H. ('. fi; -:i:; a\'H photn. l'llrri , 1 .Ju :11 , . t:1,• 1•t n •fr" 1 rl'IH'e~. :. , II.. 7 II.