Citation
Le Nouvelliste

Material Information

Title:
Le Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Place of Publication:
Port-au-Prince
Publisher:
[s.n.]
Publication Date:
Copyright Date:
1963
Frequency:
Daily (except Sunday)
daily
normalized irregular
Language:
French
Physical Description:
v. : ill. ;

Subjects

Subjects / Keywords:
Newspapers -- Haiti ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti) ( lcsh )
Genre:
newspaper ( marcgt )
newspaper ( sobekcm )
Spatial Coverage:
Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince

Notes

Dates or Sequential Designation:
Began publication in May 1896.
General Note:
"Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
ACN6482 ( NOTIS )
0012544054 ( OCLC )
000471641 ( AlephBibNum )
12544054 ( OCLC )

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text


QU OTIDIEN
LE PLUS ANCIEN D'HAITI

FONDE EN 1896

’ Directeur - Administrateur :
MAX CHAUVET

No 25-785

La Vie Internationale

PARIS (AFP) %

Le Yeme cougres duo partis com
munisle vhinugis qu: s‘est ouvert
mardi a Peékin sous la présidence
de Mao Tse Toung, déterminera.
estiment. les observateurs, non
seulement i'orientation politique
de la Chine dans les années . a
venir, mais constituera un des
evenements les plus importants
de Vhistoire du communisme,

La prem:ére lent du congres



sera vraisemblablenient de — dé-
signer le maréchal Lin Piao,
numéro deux, comme Dauphin
du Président Mao Tse Toung et
de consolider les st*yetures inter-
nes, Le congrés,‘pense-t-on, dicte-
ta atissi de la. politique A suivre
i Véevard de KURSS qui, aprés
les incidents de fronti¢re de
lOussouri, a proposé & Pékin de
régler par Ja négociation les dif-
ferends frontaliers,’ Il s‘agira
aussi et surtout de prendre. posi-
tion dans le conflit idéologique
qui oppose Pekin et Moscou et
qui divise le monde commun’ste.
Les observateurs se demandent si
ce congrés, le plus, grand de
Vhistoire duo parti chinois, con-
sacrera la rupture officielle ent:
le communisme chinois et soviéti
il est destiné a




aue. Mn tout cas,
porter 4 son apogée le culte de
Mau Tse Toung, dénoncé par le

Kotmmunist, organe théorique du
Meo sovietique. .

xxx
Theécoslovaquic, apres les
manifestations . anti- soviétiques
deja semaige derniére, tout
senible indiquer que VURSS est
acc.dée a reaserrer son etreinte.
Warrivée a Prague de deux en-
voyés du. Kremlin. le vice- Minis-
tre des Affaires Etrangeres
Viadimir Semionov, et le —ma-
rechal Getchko, Ministre de la ‘dé
fense, a provoqué une vague de
rumeurs dans la capitale tehécos-
lovaqne. Les réunions du gou-
vernement et du parti A Prague,
comme les entretiens avec les
émissaires’ de Moscou semblent
indiquer que le gouvernement
tchécoslovaque doit une nouvelle

Kn

fois faire face A .des exigences
soviétiques.
.

D'autre part, on apprend que

-des manoeuvres comjointes des
forces armées soviétiques, roumai
nes et bulgares, ont eu lieu en
Bulgarie., Elles seront — suivies,
selon certaines informations _ re-
cueillies A Moscou, par des man-
ceuvres en territoire- roumain.
Cependant cette derniére éven-
tualité n’a pas été confirmée par
Je gouvernenient de Bucarest qui.
Jusqu’a présent, s’était opposé i
de telles manoeuvres sur le ter-
ritoire roumain,

x XX

A la veille de la concertation
& quatre sur le Moyen-Orient,
qui doit en principe avoir lieu
jJeudi & Wew-York, les consulta-
lions se ‘poursuivent dans toutes
les capitaies.

Aprés les entretiens de Was-
hington, le général de Gaulle’ re-
coit aujourd'hui le roi Hussein
de Jordanie arrivé hier a Paris.
Il aura au préalable entendu
exposé au Conseil des Ministres
de M. Michel Debré, Ministre des
Affaires Etrangeres, qui a fait
hier le point de la situation avec
les ambassadeu''s frangais dans
les capitales du Moyen-Orient.
*D‘autre part, M. Gunnar Jarring,
envoyé spécial de Thant, est ar-
rive ce matin # Jérusalem ob lui
seta remise la réponse du
vernement israélien au question-
naire en onze points sur l’exécu-
tion de la concertation a quatre
eb précise une nouvelle fois qu‘il
n'acceptera pas de solutions im;
posées,

XN\X

:
Hier soir le Conseil de Sécuri-
t¢, par onze voix contre zéro,
avec quatre abstentions (Etats-

Unis, Grande-Bretagne, Colombie,
Paraguay) a condamné les atta
ques préméditées laneées récem-
ment par Israel contre des ‘villa-
ges et des zones hnbitées en Jor-
danie, et a averti Israel qu’en
cas de récidive. le conseil
pourrait envisager la “possibilité

(Suite ‘nage 6 col.



Réflexions de Médecin





par le Dr. L.. BAMBOU

1 fait sombre dans la cham- L‘atmosphere se deétend. Les con
etre de [enfant nailade. Les por- versations ‘s'animent. Rires étouf
ter ot fenétres sont a moitié fer fés.
giees, Toute la famille est 1a, La rougeole ou sarampion est
rassemblee autour du lit, Pair cn Haiti, usc maladie relacivc-
ansiews, Le garconnet, parait-il, nent bénie: chez les enfants
fousse deputs 6 jours a la fiévre, bien nourris’ mais elle les fati-
une forte fitvee. Tl est affaibli, puc inulilement. Pa; ailleurs,
refuse de manger et dort sans elle peut ovrécipiter Vapparition
arret. de Poedéme chez les enfants dé-

voici le docteurs,
son drap.
yeux fer-

4 Joujou,

Recroquevillé sous
Joufou sammeille tes
més,

»~Joujou, Soujoue.

Doucement la mere lui tapote
les fesses et Venfant entr’ouyre
leftement ses paupieres conges
tiunnées. Des yeux rouges, des
narines qui coulent. Une érup-
tioew confluenfe tachetant un vi-



sage brolant Le thermometre
enreyistre une température éle-
vec: 40 degrés. Un frisson d’ef-
froi traverse la piece. Lair est
lourd ‘de peur.

_ L’examen de Venfant, mainte
nu assis, se poursuit cn mene
temps que les conciliabules des

parents, Joujou tousse en faisant:






A.. , se gratte puis se
recouche, accablé.

Le diagnostic cst aisé: la rou
veole. En général, peu de com-
plications, parfois une otite. Les
explications calmes du médecin
sont éeoutées avec attention.

ruiris. De plus, dans certain-
buys d'Afvique, elle prend = sou-
vent une »'lure meurtriére et
ust considéete comme une cause
majeure de mortalité des enfants
Cope prescolaire.
Aussi: de nos
nation anti -
le vivement



jours, lie vaeci-
rougvoleuse .st-el
recommandée dans
es cliniques er sur grand: éche!
le Des Pare de un an, peut
élre adirinistrée sans. danger
aux enfants ct leur confrere, a-
prés une injection wnique, une
immunité qui dure fa vie entiére,

aur,

La roueeole,
dra une matadie
te péenération de

sous peu, devien
du passe. Cet-
Jeunes seca cer

tainement la derniére a en souf
frir, Joujou devenu pere, n’au-
ra point besoin Wuappeler le peé-

diatre en urgence au chevet d’un
petit rougeoleux briilant de fiévre
accablé et malheureux. Cunsé-
quence bénéfigue de la découver
te et de T'utilisation généralisée
du vaeein anti-rougeoleux.

Bou-‘



: Mr. Henri Pierre de
«France - Antilles»

Nous avons eu ic plaisir de xe

cevoir, hier en notre rédaction,
la visite de My Henri Pierre, D1
recteur de Vimportane quotidien

Information des Antilles Fran-
guises : «France - Antilles».

Ce quotidien Je 12 pages com-
porte une éditicn puadeloupéenne
et une edition’ martiniquaise, 1
itive & 25.000 excmplaires.

anes - Antilies> ese dete
Wun matéviel off-set ioudesne.

Nous avons éte heureux d'a-
voir dintéressants echarges — -ie
vues, sur le plan profes:ionnel,
avec M. Henri Pierre qui, en
cing ans, a doté les Antilles [ran
gaises dun organe imiportan:, vi
rang et moderne.

M. Henri Pierre est venu pas-
ser quelques jours de vacances A





Port-au-Prince et connaitrve — a-
vantage notre pays,

Nous lui souhaitons un iris
agréable séjour. ,



Grand Croix de
VOrdre de Malte

Me Ferdinand Fatton, Repré-
sentant en Haiti de ’Ordre Soa-
verain et Militaire de Malte, a
bien voulu nous signaler que no-
tre notice biographique cu Dr
Jean Price Mars comports une
regrettable omission. ‘

En effet, le Dr Jean Price-
Mars recul en 1948 la Grand
Croix Magistrale de l’Orare Sou
verain et Militaire de Malte. En
méme temps qu’au Président [és
timé, cette distinction lui fut so-
lennellement remise pay Ie Deélé-
gué Extraordinaire de cet Ordre
de Chevalerig, le regrette Léon
Robert Thébaud.



Pour le développe-
ment du sport dans
le Nord -

L’Ambassade de la République

Fédérale d’Allemagne ne cesse,
comme on le sait, de marquer

son intérét pour non différentes
disciplines sportives.

Cette fois-ci, c'est le Déparie-
ment du Nord ui a béndfiete des
répartitions. S. E. l’Ambussadcur
Franz Malsy -. Mink ei Je Pre-
mier Seerétuire, le Dr Stgivmund
Buerstedde, en avaient confie ie
soin & un grand capois, Carl
Otto Schuti, Consut d’Ajiemagse
dans le Département du Nord

Deux balluns ce dasker-ball cnt

_ até répartis entre les cqnipes cic
Malfini Athlétic Club teeetion
féminine) et de Ecole Profes-
sionnelle du Cap. Cing ballons de
Volley - ball ont été artribués
aux équipes du Malfini Athi¢tic
Club, de Viscole Profersinanetie,
de l'Ecole Fanélise Frangois, du
Lycée Philippe Guerrier et de
VAssociation Sportive Capvise.

Pour le ping-pony, trois jeux
de raquettes, de filet: et de hal-
les ont. été octroyés au Lyeée Phi
lippe Guerrier et au nant de
la competition de course de ye
métres organisée par te Colonsl

Jean Beauboeuf, Commandant ctu
Départemnet Militaire duo Nod
et PAdjudant du Commandant
du Département, tle Lt Domingue.









«Le Pétrole
au Pérou»

Nous avons recu —- aimable
envoi du distingué Chargé d’Af-
faires du Pérou ‘notre ami Luis
Solari — une intéressante — Dro-
chure intitulée «Le Pétrole au
Pérou». Elle revét. d’autant plus
Wimportance que Vaffaire de la
International Pétrolegm met la
question a Vordre du .jour., Ceux
qui sont imtéressés A cette publi-
cation peuvent écrires 2 PAmbas
sade dy Pérou — B. P. 174 -.
Port-au-Prince.



Premiére Phase de V’Enquéte de Sociologie rurale du Chiss

Comme nous lavions annones
dans un-de nos précédents numé
ros, le Centre Haitien d’Investi-
pation en Sciences Sociales (CI
[SS) a mis au point un impor
taunt projet diétude de sociologic
rurale destinée a faciliter la com
préhension de certains méca
nics sociologiques qui condition-
nent le développement éconumi-)
que de notre pays. Cette étude
vient dentrer dans sia premiére
phase Wexécution.



Pour éviter les écueils — inhe-
rents & ce venre dvactivité, Ta
- plupart des notables et des auto-
rités responsables dans les dift'¢-

rentes locarités échantillonnées
ont invites a preter leur concours aux

enquéet curs du CHISS. Les _ pre-
mitres réactions enregistrées a
Milat témoisnent d'une indiset-
hle prise de conscience de cer
tains secteurs de Varriere-pays
et de leur désir de se repensce’.
Au cours d’une intéressante ses-
sion de travajl tenue au local des
Proves du Sacré - Cocur de Mi-
lot de sumedi 22 Mars entre
professeur Hubert de Ronecray,
Jes notables de la ville et une



le,

trentaine de paysatis venus des
trois sections rurales, il a été
possible au CHISS dengager un
dialogue socivlogique riche et fé@
vond avec l'arriere-pays. Le Mai
re Grégoire Vorvil assisté du syn
dicaliste Hxtravilus César, du bi



recteur Vadius Etienne, da Pas-
teur Dantus Louis, duo Notairs
Claudius Rouchon et Wwautres
personnalités duo mur des al:
faires a dégagé Vintérét pratique



et scientifique de.chacune — des
questions prévues dans notre mo

déle d’enquéte. Grace a Vintelli-
vente collaboration des notables

de Milot le CHISS sera en mésvre
de yéaliser de brillantes analyses
sur les perspectives de développe
ment de ctete commune. L’enquéd
te se poursuit. Déja les membres
du CHISS ont commencé & *ya-
gner leur poste respectif dans ie
Nord pour la collecte des infort.+

tions au niveau individuel. Wa
ont été répartis comme suit :

1 -- Député Raphael Meébu
(Quartier Morin)

2 — André Guillaume (Limo-
nade) ‘

3 — Ryo Ricot (Plaine du
Nord) \ :

Dimanche 6 Avril 1969 a 15 h, 7h et 9 h



Les

4 — Rémy Mathieu (St Miche!
de l’Attalaye)

5 — Charles Romain (Limb¢)

6 -- Yolande Valérius (Plai-
sanue)

7 — Franck Chérubin Tren
du Nord)

8 — Mercie Lucien (Gide Rivie
re du Nord)

9 — Adeline Victor (Plaisan-
ce)

10 — Claude Nelson (Linbe)

11 — Carlo Jean (Ennery)

12 —- Alain Giles (Milot)
13 — Serge Fuertes (Limoua
ae)

14-* Jn Ciaude Deverger (Gde

Riviere du Nord)

16 — Jacquelin
(Dondon) .
La coordination des travaus
est assurée par Jean U. Gairmer,
Daniclla Devesin, Michel Sallé ot
Hubert de Ronceray.

Despehues

Ceux qui ont la responsubilité
du destin de ce pavs mesurent le
prix d'une telle démarehe. H n’ert
certes pas trop tét pour nos
jeunes socjologues d’@tve inquiets
dela réalité du milieu rural hai-
tien.



stre lu A la Radio et ;

“de la Réyolution



A VAmbassade
d@Espagne —

Le- Marquis de ‘Balbueno, Aim-
bassadeur d’Espagne,: avail, a
Voceasion: du ler Avril, une gion
de date pour le peuple espagnol,
réunt une fois de plus les repre.
sentants de la presse, la plupart
accompagnés de leurs épouses, 6:1

Vhonneur de qui il avait offert
un déjeuner.
Cette unnée, anniversaire de

la tin de la guerre civile revétuit

dautant plus dimportance que
le Gouvernement, du Général

Franco a tenu & tourner comple .
tement la page», en prenant un

déeret dammnistie totale, pour
tous les actes commis Jors de In

guerre civile.

Au Champagne, le Marquis de
Balbueno le souligna en levani
son verre «i Ja fin dune guerre
et a Pamitiés.

Notre confrére Jean A. Ma-
vloire se fit V'interpréte des col-
legues présents pour remercier
Ambassadeur d’Espagne -qui a
toujours montré sa grande sym-
pathie pour les journaliste: hai-
tiens, I] porta-Vaccent sur l’oen-
vre accomplice par le Général”
Franco.

Nous renouvelons nos félicita-
tions. au Marquis de Balbucno ct



nos sincéres voeux de bon-
heur personnel, car hier a'ssi Jer
Avril — on-le sut grace & tne
indiserétion d’un confrére -— ra-

nrenait son anniversaire. .

73EMB ANNEB



Le point de Ge Américain AU FIL DES | JOURS...

sur le Vietnam

PAKIS (AFP)
i

La vérilable néyou'ation sur le
Vietnam a désormais - commencé
et Ja proposition du Président
Nguyen Vain Thieu d’engager des
pourparlers privés avee le Front
National de Libération est un ac.
te important, montriant que la se
conde ‘phase ‘des négociations,
celle des marchandages conerets
est engagée, laisse-t-on entendre
mardi soir dans ‘es milicux amé
ricains.



On adnu dans ces milieux,
que la Délégation amaricaine res
te en contact avec lAmbassade r+
de Union Soviésique, et on ne
cache pas que les soviétiyue., ont
joué, jusqu’é présen* un irdle uti
le.

Si le FNL, contrairement aux

Nord Vietnainiens, a toujours de
menti categoviquement que sa dé



iégation ait eu des contacts de -

quelque nature: que ce soit avec
les américains ou les représen-
taunts de Saigon, lec milieux amé
ricains ne doutent pas que jes
contacts privés proposés par le
Président Thieu te sctablissent
prochainement entre les Repre-



















rentints ‘des “deus » Vietnanne C'est
disent les américuing,:dansela na
‘tune -des choses, et -il ny a pas
d‘autre ‘moyen ‘de résoudre cet es-
‘prit que le Secrétuire A la Détleri
se des Etats Unis, M. Melvin
Laird, a récennaent déclaré que
Washington, ne ‘s’opposerait pas
ala formation’ aun Gouverne-
ment de coalitivn a ; aigon sil é&
tdit issu dune procddure démo-
cratique réguliére. Les améri-
eains estiment en effet que lVave-,
nir du Vietnam deit étre détermi
né par les vietuamiletrs. eux me-
1N@s, Sanus aucune pression exte-
neure, On salt que le Président
Thiew s’esi> pronoacé
contre une -formule dé coalition,



mais, pour les uméricains, toute,

déclaration de sa part fait par-
tie de iavise tation
Les observaietrs, d'autre part,

he manquent pas, de rappe acher
les négociations gui pourraient
étre en ‘cours, la diminution des
crédits accordés. par Washjigton
au Vietnan), aisi que te retrait

de 18 navires de guerre. des eaux:

vietnamiennes et la fréquence
moins grande des raids de B-52
sur locSead Vietnan.



Apres l’annonce de la réunion du

Congres du Parti Communiste Chinois

PRERIN (AFP)
(Du Correspondant de AFP -—
Edouard DILLON).

C’est & vingt et une heures pré
cises, heure locale (treize heu-
res GMT), qué la nouvelle de ta
réunion du Parti Communiste chi
nois a été annoncée A Pékin, é-
clenchant sur une echelle gigan
tesaue le processus habituel des



grandes journée: de réjoiis
ces nationales en Chine Populai-
re.

Des pétards rctentissaient dans
ioute la ville, tardis que, dans Te



nuit, dimmenses ct brayiagits vor
iezes se fermaient tans tous Jes
quartiers de Pékin. Te Communi
qué annongant Ta scence Mouver
ture, le prand discours de Ma
Tsé@ Toung, sui “ieetion a da pres
sidence du npics, celle de Lin
Piao a la Vice Présidence, et
de Chou.e bai ecomeime Seerétai-
re Général, wasnt = find We
la Palévi
sion, que déja, dans un vacarme
SATIS CBsse Crorssent, de. centai-
hes de persoanes, des convols on-
tiers chargés Whommes porteurs
de Drapeaux Roupes, cherchaient
en vain dose fre ayes un passage
pour approcher de la piande Pla
ce Tienanmen, Les coups de kla-
xons se mélaient aux acclama-
tions, aux sons des tambours, des
trompettes et des cymbales.








yy





La ville est iuminée de lam.
pions jusque dans les arbres. De
petits proupes ont orpanisé des

tlanses sur les airs revolutionnai
res. De toule cvicdence, dis tous
ies quartiers ect toutes les tsines
de Ja Capitale, on s était longue
ment préparé pour cet événemen:
Les manifestants portent de vas-
tes placards, annoneant Ie Con-



s. Certains portraits ou bu.
tes de Mao, portés en cortege,
sont somptueusement = illuminés
Wampoules multicolores.

La foule est si dense — qu'un
journaliste étranger, qui lege
dans le centre de la ville, a fait



savoir quil était entiérement cou
pe du monde extérieur et incapa
ble de se rendre & la grande pox
te pour télégraphier.

Dans toute la ville, les mur
se couvrent rapidement wWafliches
fraiches, annongant = }'6. ‘nement
en pros caractéres.

Le neuviéme congrés
Mao Tsé Toung au faite de sa
puissance, Jamais, depui- S41 ans
quil dirige les cestinées duo Var
ti, son prestige n’a éte aussi
rrand et Vautorité de son non
nussi totale. Sa peusée est la ré-
vile supréme de la vie publique
et de la vie privée de Ton mil-
lions de chinois, et la grande ta
che du Congres doit etre de faire
cn sorte quw’il en soit ainsi pour
les générations A venir. .

Le Congres doit ousei ecom-
plir une tache pratique pressan-
te, en arrétant Ia ligne politique
du Parti et du pays pour ies an’
nées a’ venir, Cette tache semble
avoir déja été accomplice pour
essentiel, ,puicque, apres le
grand diseours U'.avortire de
Mao Tse Toung, sua pls. proche
compapiiuk dWarmcs lus Piao a
présenté daardi an cepiort mMa-
lysant ja situatio. intereure et
extérieure de fa Chine, a l'issue
Culturelle.

Pour connaitre lueLigns poli-
tique de la Chine, uprés Jes désar
dres tumuliueux de la Révolu-
tion Culturelle. et A Vorve d'une

Lronve



de son histoire, il
faudra attendre la publication
des documents du Congrés. Tou-
.efois, au cours des derniéres se
maines, de nombreux _ cbserva-
teurs diplomatiques de Périn ont
acquis Vimpression que vatte li-
gne s‘annongait comme — relative-
ment modérée et pruflente. ;

A long terme, les plins strate-
giques de la Chine Communist?
resteront A coup stir caraciéri-
sés par l’audace. C’est un homme
nouveau, dépouillé de “éveisme

ere nouvelle

x

bourgeois, @est une Societe now
velle, qui doivent surgir en Chi-
ne et triompher. totulement de
Vimpérialisme américain et du
révisionnisme soviétique.

«

Toutefois, au cours des longues
années qu'il a passées a la tety
de la Chine, Mao Tse Toung a
prouvé a maintes reprises qu'il
était expert ya modifier sa tacti
ue selon-les circonstances. Le
Congres doit permettre de juger
ce quifeen est & vet éyard.

xz

Les 24 personnalités qui dirigent la Chine
Populaire

PARIS (AFP)
Le vremier acte du neuvieme
congres du parti communiste

vehinois qui s‘est réuni le ler
Avril & Pékin a été, en élisant
son praesidium, de confirmer it
la direeu.on du parti et, par con-
séquent, de IWétat les vingt
quatre personnalités qui, depuis
les purges des années 1966 di-
rigent, en fait, la Chine populai

» re,

En effet, le praesidium du con-
grés comprend, vutre Mao Tse
Toung, Président du parti, un
ordre de préséance qui se présen-
te de la fagon suivante :

Lin Pia, désigné comme com-
mandant en chef-adjoint du
quartier général prolétarien,
vice- Président du parti.

Chou en Lai, Premier Ministre.
_ Chen Pe Ta, ancien Secrétaire
de Mao et Chef du groupe de la
révolution culturelle,

S, Kang Sheng, Théoricien et
Membre du groupe de la révo-
lution culturelle.

Mme Chiang Ching, ¢pouse de
Mao Tse Toung, également Mem
bre du groupe dé la révolution
culturelle et quia été promue
en Aoat dernier de la dixiéme 4
la sixiéme place dans la hiérar-
chie du régime.

Le. numéro sept est M. Chang
Chung Chiao, Président du comité
révolutionnaire de Changhai. I
est suivi du gendre de Mao Tse
Toung, le jeune théoricien Yao
Wen-Yuan et du Ministre de la
sécurité, M. Hsien Fu-Chih.

M. Hsien Fu Chinh, qui est
aussi président du comité révolu
tionnaire de Pékin, - a largement
contribué, comme l’on sait, au
triomphe du Président Mao sur
ses adversaires.

Le numéro dix est le Chef de
Vétat- major général, Huang
Yung Chen, suivi de Wu Fa
Hsien, général en chef de V'arméé
de Vair, de Véconomiste Yer
Chun, épouse de Lin Piao, de
Wang Tung Hsing, commandant

de la garnison de Pékin et de
Wen Yu Cheng, Chef de ta
répion militaire de Pékin,

Le numéro quinze est Tung

‘Pi-Wu (88 ans), ancien Président
de la Commission de contréle du
parti, suivi du Méréchal Li Po
Cheng, ancien vice- Président du
Conseil de la défense, du vieux
Maréchal Chu Teh (rétrograde
de la 10eme a la 18eme place),

de V’éconemiste Li Fu Chun, an-
-cien Président qui, en 1966, se

trouvait en sixiéme position pour
devenir 4 présent Ile numéro 19
et du maréchal Chen Yi, Minis-
tre des Affaires Etrangéres, Mai

REX-THEATRE PRESENTE :

de Chou en Lai, qui de la treizié
me place, quwil occupait, il y #
trois ans, a du descendre a
vingtieme. |

Ces derniéres personnalités
semblent avoir dit payer par un
recul le moment d’hésitation
qwelles ont eu en 1966 4 se
rallier 4 [a révolution-culturelle.

La liste des grands dignitaires

de la Chine rénovée est close par
Li Hsien Nien, ancien Ministre
des finances et Viee- Président
du plan qui, du numéro 14 en
1966 passe au numéro 21, le ma-
réchal Hsu Hsiang Chien, qui ful
Chef de l'étatemajor pendant — la
guecre de Corée, lg Maréchal
Nich Yung Chun, Président de
la Commission pour la science et
la technologie, qui a la haute
main sur la recherche nucléaire

et enfin Yeh-Chien-Ying, vice-
Président du Conseil de la dé-
fense. .

On remarque que dans le

groupe dirigeant, Varmée popu-
laire est abondamment représen-
tée (10 sur 24) et que les épou-
ses de Mao Tse Toung et Lin
Piao y ovcupent une place — trés
honorable.

Le Praesidium complet ‘com-
prend, outre les 24 personne



de tout premier plan, 152 dWtres
membres représentant l'appareil!
regional du parti, lus minoviteés
vationales, les eadres de lad-
ministration d'état cet les massss
réevolutionnaires.
xXx
LE CONGRES DU PARTI
COMMUNISTE CHiINOIS ET
LA REVOLUTION
CULTURELLE
PEKIN (AFP)
La nouvelle direction chingise
-du Parti Communiste, désignts -

mardi au neuvieme: congrés natio
nal du Parti, semble voulojir met
tre en relief la continuité de jy
politique du Parti A Vepgard de



la Révolutiongép Iturelle, estim
t-on mardi aw’ Ministére japench:



des Affaires Etrangeres.

On remarque a Tokio,
tégration du Maréchal ‘Tune Pi-
Wu, membre du Comité pernia-
nent du Bureau Politique et Vi-
te + Président de Ia République.
et d'autres anciens Chefs militar
res. Ce qui apparait comme nou-
veau, par rapport 4 la Place res
pective des quatorze leaders :ur
la [Pace Tien An Men, & Voece-
sion des ‘Fétes du ler Octobre de
Vannée derniére, est que de hauts
Chefs Militaires comme le Maré-

Ja réjn-

chal Tang, le Maréchal Liu-Po-
Cheng, le Maréchal Chuhozh Zap
ont été

ge Maréchal Chen Yun,
J

(Suite page 6 cal. 1)




«nettement *

‘P.O. BOX :

oe par Aubelin Jolicoeur
“ BLLEN. STEWART

‘La Moman dé CAFE LA MAMA”

PORT-AU-PRINCE (HAITI).
PHONES : 2252-2498





1316 |





matériel pour [ouverture de: ses
deux salles de theatre ce soir et.

dispose -d'unétablissement : demain sot, au :
rode i; to Gd, Bast Ah

permaient dit le: New York es Street, New. York, - .

Times : Maman Ellen Stewart ‘est le

we -Quand on vit dans un milieu
avancé ot les’ gens: ont le“ sens.
des valeurs, nul effort -i’est ‘vain:

Et quand on est Ellen “Stewart,
une femme — ext: aordinairement
charmante et’ intel igente, ayant
réussi & attirer le -Tout New
York & son Théatre... Off -Off
Broadway, situé dans. une. cave,
les Mécénes ne devaient pas ‘se
faire attendre longtemps.

Et il arrive que deux des plus

Brandes fondations américaines
‘La Ford et la Rockefeller sont
intervenues pour tirer Ellen
Stewart et son groupe de jeunes
dvamaturges et artistes. des caves
pour les porter dans un coquet
ctablissement situé wu 74 Bast
Fourth Street qui peut disposer
de deux salles de thédtre.
. C’ést ce que Nous ap-
prend Patricia Bosworth datis
un magnifique article paru dans
Arts Leisure de UEdition du
-dimanche 30 Mars du New York
Times,

Elien Stewart est une .con-
génére, Nous l’avons rencontrée
au cours de ses deux derniers
voyages en Huiti, C’était a El
Rancho en compagnie de Mollie
Abitbol.

Ellen a la volonté qui peut dépla

cer une montagne. Elle ne vit
que pour servir’. la cause du
theatre, ce miroir de la vie.
Ayant vu perdre esboir tant de
jeunes dramaturges qu'une com-
Pétition trop serrée empéche de
trouver une ouverture vers

succés, la renommée ou W gloire,
elle a imaginé, il y a huit ans,
' de eréer un théatre Off Off
Broadway avee le peu de moyens
dont elle disposait, C’était, pour
venir en aide aux jeunes drama- .
turges et acteurs qui avaient un
talent & montrer et qui ne
trouvaient pas l’opportunité de
je: faire
Avec toute son énergie d'‘a-
mour, elle s’était mise a servir
la cause du théatre,
geant .dramaturges a présenter
leurs piéees avee des acteurs
d’occasion et de jeunes pleins de
talent. L’on payait oun dollar
d'admission. On était chez , sa
Maman au Club de théatre de
Café La Mama. °
Durant ces huit derniéres an-
nées, Ellen Stewart a montré
plus de Deux Cents piéces de
jeunes dramaturges dont la plu-
part, sans son conceurs ne
seraient jamais portées sur la
seéne pour conuaitre ensnite un
succes national et international,
car certaines de ces piéces jouées
au Café La Mama quand elles
ent eu une bonne critique de la



part des journalistes qui fré-
quentent le Café ctaient vite:
recherchées par les grands. pro-
ducteurs de Brondway de Off

Broadway et d'atleurs pour étre
montrées aux amateurs de théé-
tre venus du monde. entier.
C'est ainsi que plus de vingt de
ves pitces qui ont été jouées pour
la premiére fois & Café La Mama
ont connu des suecés éclatants
dans les grands théatres” des
Etats-Unis et d’ailleurs.

Ellen ouvre aux jeunes drama-
jurpes et acteurs la porte de
Topportunite, Elle les appelle ses
enfants et les traite comme tels,
Elle pense que les dramaturges
sont des eréatures délicates, pe
rissables, que J'on doit traiter
“aves beaucoup de soin.

Le Club de Théfitre de Caté
La Mama vient de-~agner le Prix
Margo Jones de Milie dollars qui
lui permettra de eampléter son

le.

encoura- °

* lors

finitivement installée ai nouveau
Gaté La Mama loge -:dans: un
coquet “édifice: : :
- Nols ‘adrégsons: tous nos com-
pliments et nos Vvoelix:de succes
continus a notre -chére congénére
et amie® Elen ‘Stewart qui compte: -
monter “une
‘ X-xXok™ :

UK GROUPE 1) 1MPORTANTS

AINDUSTRIELS
"‘parmi qows

we Hier apres midi par le
Vol d’ Air ° ‘Frar ¢ venant . de



Miami est alrivé 4 Port-au-Prince
un iniportant groupe .d’industriels
améticains conduit par M. Albert-
Edward Fegan, Nagsocié dv notre
“excellent ami, Mindustriel Serge
Louis Bazin.
Dans ce groupe hous: avons revu
‘avec plaisir, notre ami Osmond
« de la Gompania de Industrias
Matritinas, M. Clarence B, Mood
qui a réalisé les Grands Tiavaux
de l'Exposition du Bi-Centenaire
de Port-au-Prince. et ceux du
Cap-Haitien et une partie de nos
routes nationales dans Ja région
du Nord, :

Les autres industricls sont

M. John Vali , Bill Jesup,
Ted ‘W. Groves, C. Seipel,
Larry Brown. “

Us viennent de Miami, de la Ga
reline du Nord, de-Chieago . et de
New York.

Nous les avons rencontrés hier
solr au Barbecue,.dansant du
Sans~Souci en compagnie de l’in-
dustriel Serge Louis: Bazin,

Ns sont venus pout diverses
entreprisas. .







Nous Ieur souhaitons la bien-
venue et un fructuetix stjour ici.
XXX

Wf. ROGER HINARD

Directeur d'exportation

des produits JEANNE * °
GATINEAU de Paris
wrrivera dimanche :

. « Mine Germaine B. Pierre-
Louis, Directrice fondatrice ~ de -
VEcole Teshnique de Cosméto- °

logie, Dépositaire pour. Haiti des
fameux produits JEFANNE* GA-
TINEAU de Paris, vient de nous
annoncer Tarrivée prochaine de
M. Roger Hinard, Directeur
Wexportation de, Institut Jean-
ne Gatineau de Paris.

M. Hinard arrivera dimanche
aprés midi par Je Vol d’Air
France venant de Miami.

_ Nous avons rencontre M,
nard a Paris en Janvier
dune visite que nous fit
faire 4 linstitut Mme Sylvie
Roques. Ambassadrice de lesthéti
que de Jeanne Gatinean.

1968

M. Hinard fait une tournée
dans Vitémisphere’ pour étendre
le marehé des produits de cette
Maison.

Le programme de son séjour
ici a été arrangé avec soin par

Mine Germaine — B. ‘Pierre-Louis,
Esthéticienne diplémée de New-
York et de Paris, Directrice de
la Premitre Ecole Technique de
Cosmettolopie- d’Haiti (95, Rue
Pavée, Port-auPrince).

Mme Pierre-Louis offira le
Mardi & Avril a partir de 6 h, 30
du soirscn Phonneur de M. Roger
Hinard une grande réception pa-





tronnée par te Seerétaire d’Etat
des Affaires Sociales, MM. Max

‘A, Antoine.

Au cours de cette reception,
M. Hinard parlera du rayon-
nement des produits de beauté
JEANNE GATINEAU,

(Suite page 6 col. 7)



Le Sermon de la Semaine

‘Le Sermon hebdomadaire que nous demands de publier
le Pasteur Nérée est lu aussi dane diverses Stgtions de Radio
de la Capitale et de la Province.

Par le Pasteur Lue R. NEREE,

LE PAIT DE LA RE

et Christ west pas ressuscite
notre foi est vaine», (Lere Epitre

tue, Covinthieng 19:17).
/ XXX
La Resirrection du Seignew

Jésus, quoique @importatee capt
tale pour le Christidnisme aiest
pas généralemcnut acceplée, méme
dans VEglise Chrétieune. Le fatt
de la Résurrection est tres disen-
té, et lw doctrine chrétienne de
la Résurrection trés combattie.
Cexte situation a sua gcnése.
L'Evangile Mathier rapporte
quae matin de Paques, lorsque
les Principaus Sacrificateurs ap
privent que le Tombeau était vi-



senrbles
Pour
soldats nue forte somme dargert

Mow du Seiguerr,

SURRECTION DE JESUS
CHRIST ET SES

RESULTATS

clnciens et a-
donnérent awe

aree les
tense conse,



en disaut > Dites ~ Sex disciples
sont venus de anit: le dérober,
pendant que nous dornions. Et *

si le Gouverneur lapprend, nous
la paiserous,
sons de peine. Les suldats prirent
fargent,
tions qui len
ce bruit s’est répandu parni. tes
Juifs jusqua
2812-15),

ef nous . vous tire-

et. sulvirent les instrive-
furent données, Et
jones

ce (Math,



- 5 .
Trente ans apres la resurrec-

le brnit se ré-

de, malgré tous les soins mis ¢ pundait encore, 4 savoir ~ que
faire garder par des soldats Christ wiétait nas vraiment. ree-
sépulere seellé wes Sacrificater sasoité, Jusquiia présent, les en
elonnés, eherchérent « corrompre nentis de la Religion chrétiennce
leseSoldats, afin que ceus-ci pus went jamais cessé de colparter

sent nier le fait de la Réswrrec-
tion.. Voici en quels teres PFs
vangéliste Mathieu dénonee Vini
moralité de ces homes de reli-

gion : «Ceunr-ci, apres s’€tre as-

Réservée Gdes 5.00.

de Lenr en lieux et de sidele en
sidcle, ce bruit. auquel méme des
Chrétiens ajoutent

foi,



(Suite page 2)

Entrée Gdes 3.00










~~






PROBLEME No. 70




§ —\ Bout de. bois — Fait
Wey oeuvre salubre ,
j cq TM ¥ v vi vil vin & G — Demi-gateaw — Individus
weal 7 — Ne, pas savoir .
: 1 E- to & — Fil de participe —‘Né-
12 | naa gation — Paya cher sa gourman
i ts i
x ' dise
13 j— “7 Lt 9 — Pieuse abréviation — Ser
vat : . : vent A noircir, .
"5 â„¢ 3 ary ba. xxx
Fy HORLZONTALEMENT —
& Lo. = I — Qui est provoqué par un
9 i parasite . . ‘
— 1 — Doivent étre payes
‘ Ill — Pour les enfants sages
VERTICALEMENT -- IV — En bonne santé — Un
- * a Londres : : .
1 - Construction —— Personnel Vy — Venu — Verte contrée
. 2 — Prénem pour une héreine VI — Sel d’acide
de Breffort. --. Ministre d’un cul VIP 2 Pronem — Aller an
te : hasard . .
3 — Peur - VIII —. Possessif — Epoque
4 — Dominer et gouverner —~_ , Mot marseillais —
Hour de papier IX -— Pleins de. prévenances, .

Solution du Probleme précedent.
HONIZONTALEMENT VERTICALEMENT



1, Rhume: Rat -— 2. [eénissei I. Ripailleur —_ IL Heéritage
— 3. Prix; AM 4. Aisée; Epi — — HI. Unis; SO IV, Mixer; Iso
f. IT: Rustre — 6, Las; Sa; En — VY. Es; Eusses —_VI. SA; Sa

7. Kgoistes 8. Ue: Séante —

tan — VIL. Remet; ENI (nie) —
9. Bosnie.

VIII. Ai; Preste — IX. Lien.

.







Assurez - vous:a la
Norwich Union

La Heilleure Compagnie d@’ Assurances
Ktablie en Halti

JOSEPH NADAL & Ute Représentants



POP LIIPE LE LOLOL L ES:

HAYTIAN AMERICAN SUGAR.
COMPANY, S. A. See

USINE HASCO

SOCIETE ANONYME HAITIENNE -.

PLANYVEURS ET:-FABRICANTS
Sucre Raffiné — «HASCO CRYSTAL»
Sucre Mi-Raffiné — « Port-au-Prince, Haiti. .



Prnnenire.







Baby Food 13 Pots pour
Jus de Fruits Libby’s 6 0z 6 p
Jus de Raison Welch 40 oz.

Jus de Prune Qt.

‘Péche au Jus A/G 17 0z
Confiture Fraise Lipton 16 oz
. Livre
Hyde Park Biscuit Boite

- Surettes Assorties

Sauce Tomate Libby’s 12 oz

Chili Sauce 12 07z..

Petit Pois A/G 363 3 pour
V-8 6 oz 6 pour

Park & Beans A/G 17 02
Soupe Campbells Tomate 3 p

Vienna Sausage 4 0z 3 pour
Dana Lunch Meat «Spam» 12
Bacon Importé Hormel Ib
Fromage Téte Maure Ib. |
Biere Amstel Douzaine
Gancia Blanc Litre
Sauternes Cruse Vin

Anjou Rose Cruse

Whisky Inver House ©
Huile Cita¢elle Gal Pias.

PPP DPOPOSSCOOCCOCCOCCOCSCOCO.§



_Riz Blanc Sac 25 lbs Grade A

Fruit Cocktail A/G 17 oz 3 pour

Mais en grain A/G 303 3 pour

Soupe Campbells Vegetable 3 pour
Soupe Campbells Green Pea 3 pour

PLUS: DUNE















C'est pourquoi Vapdtre Paul a
serit le guinsiéme _chapitre
sa Premidére lective aux Corin-
thiens, non senlement (pour met-
tre Taccent. sur la doctrine apos
toligue de la Resw'yection, maia
auwsai pour dénoncer les inginua -

_tions dont le but: était de renve:

ser la soi des vroyants dans le!

fait de la Résurrection de Jésius-

~ Christ, Et afin que les Chrétiens’

prissent réalise® Vimportance oy
fait, de la Réaurrection de Jésus
Christ, TApétie Paul declare
sans ambagea;: «Si Chriat n'est
pas ressuscité notre foi est vai-
Ned — . . . 4

. Les Négateurs' de la Résurrec-
tion dw Seigneur Jésus, n'ont ja-
mais eu a déclarer ouvertement
que Christ n'est pas réesuacité.
dls, Vont seulement, insinué en uf

firmant qwil wy a point de résir .
rection des morts. .Aussi UApdtre

Paul, aw visiére levée, fonce-t-il
sur eux avec cette réplique pour
les démasquer: «Si Von préche
aue Christ est ressuscité des
morts, comment quelques-tuns par
mi vous disont qgwil wy-a point
de vésurrection des morts? S’il
wy «a point de résurrection des
morts Christ non plus west pas
resasuscité.>

Le but visé par les Négateurs
de la Résurrection du- Seigneur
c'est da diminuer la personnalité
du Seigneur & lentendement de
ses conter:porains-et des généra-

_ tions a& venir: eb de détruire la

valeur et le fondement de lEgh-
se de Jésus Christ swr la terre.
Mais heureusement la Résurrec -
tion de Jésus Christ est un fait
historique que rien ne pourra dé-
truire. Car il est écrit que les
portes de ’Enfer ne prévaudront
poinz contre UEglise, Ainsi cha-
ave cunée jusqu'a Ia consomma
tion des siécles Paiques reviendre
pour proclamer que Jésus Christ
est vraiment resguscité ef pour
soulianer Vimoact de la Résurree,
tion du Seigneur a Ventendement
de tous.

x x.z .
“Tl y a cing résultats incontes-
tables quia produits dans le mon
de et dans l'Eglise le fait de la
Résurrection de Jésus Christ.
Nous’ allans les voir Tun apres



Un Reméde ‘
souverain — ;

CONTRE LA CONSTIPATION
«LES GRAINS DE VALS».

Régularisateurs de l’estomac ot
de lintestin — laxatifa et dépu-
ratifa,

En vente dans touces les Pha
macies.

_ $ 3.13
1.75
1,16
1.26
0.96
1.19
0.38
6.58
0.5)
0.65
1.29
0.59
1.17
1.17
0.30
0.37
0.71
0,71
0.87
0.73
0.39
0.99
. 0.72
3.66
2.39
2.33
1.95
4.39
2.15

our

3.pour .

our

oz





das

CENTAINE D

«LE NOUVELLISTE>

‘Le Sermon de la Semaine

(Suite de la lére’ page)

Uautre,-afin que tout le monde sa
che qué ta yor des Chreviens en
J/C3ls Christ resauscile” weds pos
vaine, et gue ceux qui pretenaent
qe sess Carist ees pas: ressus
cue, sont des gens gui ont ea
yews pour née pore vorr ec ane Ut
teligence puter ne, TIeH COMpred-
dre, purce quils. retiennene wipes
temebne la verite eaperve,



- Le premier résiltat de la reaur
Pecan atl oetynelr, ess que cee
ressurrection a cunsacre ltée CHA
‘ructére ae Jesus Curisé comme
wn sauveur toujours vivuitt. Lf
est wn fait ‘certain que Jesus
Christ wetait pds le seul Presi
cateur de reiom en son tempse Lb
y a tiew de crowre, que. cenuis
quwil préchait en Puiestme, ces
centamcs autres Preateat errs
qui attiraient aussi vers eux dev
foules, ctarent connus a traverse
la terre. Cependant, te monde n'a
pas reienu leurs noms, its sout
tous tombes dans Voubli sitét
morts. C'est kout le contraire
pour Jésus Christ. ll. aa. écrit
aucun ouvrage; il na bdti anew
monument; i wa jamais été de
son vivant elevé en dignité mé-
me dans sit patrie, et voici depuis
deus mitie anus, ses Rachetés ve
jour en jour, sont aussi nombrewe
que le sable de la mer. Doi vient
cela? Paree” qwil est ressuscité
des mors, eb qu'il vit aux sie-
cles des siécles. Tl a (ui-méme dé
elarvé: «Je swis la Resurrections
(dn. 11:25) Et it Va démontré,
en sortcnt vivant du Tombeau
qite, ses ennemis avaient scellé en
vue de prouver qu'il était un um-
posteur. A cause de sau résurrec-
tion, ses disciples croient en lit
quand il leur dit: et voici, je suis vivant aux siécice
dea siécles. Je tiens les clés de lu
mort et du séjour des morts.
(Apoc.. 28:20) «Celui qui creil
en moi vivra yuand méme il se-
nort; et yuiconque vit et
Nn mot ne mourra janais »



ligpe, Pierre avatt fuit cetir
belle confession de foi aun Sei -
gneur: «Tu es le Christ, le Fils
du Diew vivant.» (Muthieu 16:
16), Mais cewx qui représentaie .
ENglise, navaient pas encore i-
ne foi ferme en Jésus Christ. Is
doutaient encore de lu Parole du

” Seigneur. Par exemple, quand 1é

Seigneur eononenca a faire eor-
naitre @ ses disciples qail falla‘
gwil allit & Jésusalem, quil sou
frit, qwil fot mis a mort et qui!
ressuscitdt le trotsiéme jour, Pier
re se mit a le remendre, disant>
«A Dies ne plaise, Seigneur, ce-



la ne Varrivera pase (Math 16:
2v), Jésus avait muaintes foia por
lé de “sa résurrcection aux. diser
plea; mais: cons = et-ne eo mpry-
rent rien a ce langaye. Cictait
philat wot sujen de tristesse pour
ewe, C'est ainsi que Mathie (1? .
22 ef 28). rapporte ceci: «Pendant
quails (lea disciples) -parcouraient
le Galilév,. Jésus leur ditt «he
fils de Phonume sdoit: élre liye
cutve les maina des hommes; vila
le feront “mourir, et le troisiéne
joug il ressuscitera. Hs: furent
profoudément attristés.» De tél-
les attitudes moutrent quecla fai
des disetples weétait: «pas -encore
bier fovidée dans le. Seiqueur.





Nous wavons meme pas ‘besoin
de yappeler, Uattitude de Tho -
aus, le Didyme, Vattitude des is
ciples sur la route d’Emmanus, le
Dimanche de -Padques, pour’ vous

faire comprendre que sit la Résur ~

rection weétait pas un fait incon
testable, par Papparition du Sei
gneur Jésus en chair et en os &
ses disciples, PE ylise. aurait de-
péri et n’avrait jamais conn cet
te expansion qui [nti vant @é-re
actnellement une Eglise Univer.
selle.

Le troisiéme vésuliat de la vé-
surrection de Jésus Christ, c'est
que maintenant nous avous le
Nouveau Testament a. Pécrit.
Chris’, selon les Eicritures, est le
meédiatewr d'une nouvelle allian
ce entre Diew et nous. (Hébo 9:
15). Sa rvésuvrrection a seellé cet
te alliance, et lui a donné fores.:
“Et afin que toutes, les généra -
tions @hommes puissent croire en
Jésus Christ ressuscité et aveir
la. vie ésernelle, les Paroles du
Seigneur, ses doetrincs el ses ma
rvacles ont été consignés par éerit,
Crest ainsi que VAvdlre Paul éai-
fiant la foi des Corinthiens dais
le Seiquewr Jésus, dit: «Je vous
rappelle, Fréres, 'Hvuangile que
je vous at annoneé, que vous avez
recu ... tJe vous ai enseigné a-
vant tout, domme je Pavais ausst
veeu, que Chrigt est mori, pour
vos péchés selon les Eeritures,
quiil a été enseueli, et quwil est
ressuscité le troisieme jour, selon
les Ecritures...9 (1 Cor. 15: 1; 9-
4), Le Nouvegu Testament par
eevit confirme le fait historique
de la Résurvection de Jésus -
Christ, — ,



Le quatriéme résultat du fat!
de la résurrection, de Jés
Christ, e’est que ce fail a change
le concept des vrais Croyants sir
neayeoun de choses de ce ba
monde. Ce n'est pas sans raison
eue Purl exhorta les Chretiens
de Colosses en ces termes: «3i
done vous @les ressuseiiés aves
Christ, cherchez les choses d'en-
haut, ott Christ est assis: a le
droite de Dieu. Alfectionnez vous
cus choses Wen Hawt, cl non a
celles qui sont sur la terre.» (Cor.

_ VENTE SPECIALE

AUX TROIS

COLES MARKETS

Vane Bile}

LALUE -- AVENUE CHRISTOPHE -- SACRE COEUR
JEUDI 3, VENDREDI 4, SAMEDI 5 AVRIL 69

I ! “iu

kidd:

© GENTLEMEN

et des

© GOURMETS wm

Coa MAE :

DISTRIBUTEURS EXCLUSIFS
Ce ee



~

AUTRES PRODUITS AVEC DES DISCOUNTS INIMAGINABLES

371-2). Wen effet, la Reéaurrection

_ Grace ait Foil de la resurrection

_tachent, au Seigneur Jésus :aal-



PPM > PP OPP PBDOPSOOSOSOOOOD



du eigneur nous apprend = que

les. Puigsances, les Royaumes,’ ef

lea gloires' du nionieâ„¢ soit t'0)

éphémeéres et partuit trop. bran-

lante pour servir de point dap-

put a notre fois Judas yecher

chatt Vamilié: des ysuiids de yor.
temps, ct a-trahi le Seigneir Je

gloive de toute éternite,

2 Pilatea abandonné le-Seignen:
aw son Bort “parce gil ve voulit

“nt déplaire ay peuple nivtivoir lie

reputation de.weétre pus an loyal
ot fidele: seruitenr dé César On
sont Content soi tile? 11s
sont tous. couverts Winfamie, par
ce guile -iont pits’ sic -voir ‘lair
et penser clair,

du Seigneis, les Croyant-se -ren-
dant bien “compte que -les choses”
visibles sont passagéres ef que
seules les ‘Invisibles suit -éternel-
les.. (2 Cor. 4:18). ’

Enfin le cinquiéme résultat du
fait de la. Résurvection de. Jésus
Chriat' est’ que ce “fait rassure
ley coeurs des Croyunts. Si Christ -
wétaik pas ressuscité, les Cro -
yants particuliérement auriieat
pu ‘bien douter de lu valeur de
Vesprit de service, de la nécessite *
dune vie de pidté.et-de saintete.
Mais parce qie le Seigneur ‘de
gloire est sorti triomphant’ des
clous, de la lance, de lu Croix e
du Tombeaw scellé, nous avons ia
profonde assurance < que Die»
vest assuaaéd la responsabilité de
faire éclater, comme le soleil it
midi, la justice de ceux qui mar-
chent selon sa volonté et qui s’ut

+

Un Suspense a vous

gré les moqueries, les ruicdleries,
les sareasmes et les persécitions
des hommes de ce monde. L'.\pé
tre Paul la bien compris, . C'est
pourquoi il achéve le quincziérie
chapitre de sa Premiére tet're
aux Corinthiens avee cette exhur-
tation tout significative: «Ainsi,
mes Fréres bien - aimés, soyer
Sermes, inébranlables, travaillant
de mieux en mieux a Voewvre du
Seianeur, sachant que votre tre-
vail ne sera pas vain duns le sei-
gneur.s (1 Cor. 15:58) —

XXX

Que le St Esprit éelaire et for
tifie votre intelligence, afin que
vous restiez convaincu que la Ré
surrection du Seigneur Jésus est
wu fait duldniatle et historique.
Maintenant ueccentez le Seigneur
Jesus pour vetre Sawveur person
nel, Nou seulement, vous saurer
par iexpérience .que Christ est
vraiment ressuscité, mais votre
wie venouvelée, trausformeée, ‘em-
bellie servira aux autres de te-
moignage vivant du fait de la ré-
surrection du Seigneur. Qwils en.
soit ainsi pour vous. Amen

Rév. Lue R. NEREE.

Cocomalt 12 oz -
Huile d’Olive Duret 1/2 Lt

Sardines Canadiennes 3 pour

Mayonnaise 8 0z
Moutarde
-Manteégue «Shodimy A/G 3 Ibs.
Sel de table 3 pour

6 oz

Vinaigre Importé 1/2 litre 3 pour
Lait Condensé Nestié 14 oz 2 pour
Lait Danny Boy 1 Ib 3 pour a
Lait White Lilly 1 Ib 3 pour

Lait Carnation Non Fat 14 Qt.
Davis Baking Powder 12 oz

Sucre A Glacer Imp. Dixie Crystal .
16 oz

Hershey Kisses 6 0z
Napkins Economy Pack
Papier Hygiénique

: _ Argo ‘Amidon, Starch 12 oz
Clorox Pint
Persil Détergent
Pine Sol 6 0z
Ajax Rég. 3 pour - %
Shelltox 1/2 Litre
Baygon Spray
Shampoo Lustre Cream 4 0z
Huile Mazola Pint

G6 Hres et 28 Hres 3
_Un Super policier — er

nouer la gorge d’émotion.
Un homme a tué., A-t-il été en légitime.défense ?
.. Un revolver « disparu. A-t-il jamais existé ?
LASSASSIN EST-IL COUPABLE ?
est un film palpitant dont action, aux:
multiples rebondisséments, vous tient ~
en haleine d’un bout a Pautre.
_ Avee : David Janssen, Eleandr Parker
Entrée Gdes 2.50 et .4:00



0.72
1.48
0.39

Saumon Rose Alaska Royal Pink 16 oz. 1.24

0.44
0.28

_L70
0.55

0.79

$.82
1.58
1.68
2.0%
0.44

0.46

0.55
0.68

5 pour 0.30

0.30
0.29
. 0.73
0.3’
0:69 |
0.31

0.88

0.84
0.69



















’





7 Le Cadeau de . choix “
pour PAQUES

. LASAINTE BIBLE © i}

| Vente Speciale |-.

MAISON DE LA BIBLE

_

Anyle Rues du Centre et Bonne Foi:

: o/s .














IEUDI 3

POUR LES PERSONNES
NEES DU; 21 MARS AU 20

» AVRIL (BELIER): Conjonction
contrastée; soyez sérieux. Appu-
yez-vous sur des faits intelligem
ment découverts et sur de bons
vonseils, Ne vous fiez pas a vos
seules idées,

31 AVRIL AU 21 MAI (TAU
REAU).: Etudiez les éléments de
cette jouriée. Vos projets sont-
ils les meilleurs possibles? ‘Peut-
étre un changement d’orienta -
tiou avancerait-i] vos affaires de
fagon prometteuse.

22 MAI AU 21 JUIN (GE-
MEAUX): ” Votre merveilleuse

imagination vous conduira sur
les voies nouvelles du suecés. Mo
bilisez vos dons variés pour me-
ner a bien une tache difficile ou
supérieure,

zz JUIN -AU 23 JUILLET
(CANCER): Des situations évo-
Juent. Ne spéculez pas avec ce
qui ne vous appartient pas. Bon-
ne organisation du travail et rou-
tine essentielles. Orientez vos for
ces la of elles pourront étre les
mieux utilises. :

24 JUILLET AU 23° AOUT
(LION): Vous étes stimulé et res
semblez @ un pur-sang qui non
seulement est Ia plupart du
temps plus rapide que les autres,
‘Mais qui conserve Je mieux la di-
rection dans laquelle il s‘enga-
ge.

24 AOUT AU 23 SEPTEM -
BRE (VIERGE): Affaires faci-

Jes d'un cété. délicates de Vau-
tre. Réfléchissez et ne craignez
pas les petites contvariétés. Res-
tez efficace et conservz ¢levé vo-
tre niveau moral

24 SEPTEMBRE AG 28 OCTO-
BRE (BALANCE): D’ordinaire,
vous réagissez brillamment 4 une
situation donnée. Restez en for-
me. Vous débordez d'idées, de
projets; ayez des méthodes origi
nales mais neanmoins bien éprou
vées,

De

24 OCTOBRE AU 22 NO-

xx xX

AVRIL 1969 . 3

.
VEMBRE (SCORPION): Méme
si vous avez échoué pier, ce qui
importe, c’est aujourd’hui et c'est
demain, Mais que les erreurs com
mises vous mettent en garde con
tre Teur renouvellement! Lo

NOVEMBRE AU 21 DE-

ow

<0
CEMBRE (SAGITAIRE): Ne
tendez pas vers vos buts avec

une force telle que les apréables
petits avantages de la toute vous
échappent. Prudence dang votre
lutte contre hostilite, évitez Jes
erreurs de caleui. 7 .

22 DECEMBRE AU.20 JAN :
VIER (CAPRICORNE): Essa -
yez quelques idées personnelles et
etudiez celles que votre voisin,
vous présentera. Kecueillez le
maximum de renseignements sur
ce qui se passe. Bonne journée.
dans Vensemble. .

21 JANVIER AU 19 FE -
VRIER (VERSEAU) Méditez
profondément. Ne‘galopez pas sur
n‘importe quelle route (certains
objectifs exigent une sage len-
teur). Refrénez votre désir d'a-
gir hativement ou de parler in-

considéréinent.

20 FEVRIER AU 20) MARS
(POISSONS): N‘abandonnez’ pas
une bonne: idée parce que vous
croyez qwelle ne vous conduira
nulle part. Mettez-lu de cété pour
des temps meilleurs, Bien que
vous aimiez la variété, ne vous
cloignez pas trop de votre routi-
ne quotidienne,

SI VOUS ETES NE AUJOUR
D'HUI:. Vous avez un merveil-
leux enthousiasme, une puissan-
ce efficace, une intelligence dé-
liée, du flair et, en certains cas,
ce sixiéme sens qui vous avertit
quand il faut agir et qtand vous
devez rester tranquille. Vous
suiniez la littérature et le journa-
lisme et excellerez dans lune com
me dans autre. Les postes d'au
torité vous conviennent aussi.
Vous étes capable de prendre des
décisions miirement réfléchies et
vous pourriez faire un excellent
magistrat, homme politique ou
diplomatique, :

VENDREDI 4 AVRIL 1969 -

POUR LES,PERSONNES NEES
DU : 21 MARS AU 20 AVRIT
(BELIER): Etre vous - méme
sera pour vous la tache la plus

“4e. Ne tirez pas dans deux direc

“



tions différentes, comme vous se-
riez tenté maintenant de le fat-
re.

21 AVRIL AU 21 MAI (TAU-
REAU): Possibilités supérieures

av da moyenne, mais évitez l'exces

de dynamisme. Votre succes dans
les questions findneleres dépen -
cya surtout de votre jurement str
ef de votre esprit de ressources.

v2 MALT AU 21) JUIN (GE- ‘
MEAUX1: Ne vous bousculez pas
{rup ou vous vous énerverez: et

vous donnerez de vos intentions

ince image fausse pour aufrui.
La patience sera un de vos a-

touts.

22 JUIN AU 25 JUILLET
(CANCER): Maintenez une dis-
tance intelligente et critique en-
tre vous et ceux qul ne parta-
went pas vos’ convictions, bien —
que vous vous efforciez de — les
comprendre. Déployez - vous dans
votre secteur.

24 JUILLET AU 23 AOUT
(LION): Il ne sera pas facile
dobtenir tous les résultats sou-
haités, mais en vous dimgeant a-
vec pentillesse et modestie vers
vos buts, vous pourrez espérer
des avantages tres substantiels.

2d AOUT AU 23 SEPTEM--
BRE (VIERGE); Votre degré de
réceptivilé, votre juste apprécia-
tion des atouts que vous avez
déji en main seront essentiels
pour conquérir la joie qui sera
vétre si vous progressez comme
‘vous le devez.

24 SEPTEMBRE AU 23 OC-
TOBRE (BALANCES): Ne lais
sez rien 4 la chance. Le moment
est venu de voir de prés vos plans
d'action, . d’arréter vos projets
pour la semaine prochaine. Un




(Sa.

Adeptez

FLA-VOR-AID

changement de décor vous selvi-
rait beaucoup.

24. OCTOBRE AU 22 NO -
VEMBRE (SCORPION): Belle
conjenction, mais qui exivera. de
vous les efforts’ maximaux. Vos
demandes seront honorablemeni
satisfaites. Un acervissement dé_
productivité .devra étre votre
but. Mais plicez les faits en In-
niere. ~N

23 NOVEMBRE AU 21 DE-
CEMBRE (SAGITTAIRE): Con
vroverses, dis.ucsiuns & prévecir

Ti¢cidez avec précauticn. mais
seg ¢fatic. Vous affrante ez
lopposition va chercherez 4 la

tourner. C'est a vous de choisir
la vlus hehil: mau euvre,

22 LBCEMRi. AU 20 JAN-
VIER (CAPRICORNE): Ne re-
poussez pas une solution parce
qu'elle est insipide, prosaique ou
fatigante. SaSisissez-la et étu -
diez-la. Vous'montrerez alors les
qualités attachées A voitc Signe

21 JANVIER AU 1% FE -
VRIER (VERSEAU:: Votre con
jonetion stimule une action ré-
iléchie et des plans ciabcrés a-
vee soin. Un bon usage des pes-
silbiités sera lat nécessit? de la
jeurnée. Mais rien cous le eaup
dd, Pimpulsivil!.

i NN
20 FEVRIEN AU 20 MARS
(POISSONS): Evitez les ex-
ets. Cherchez da -qualits olatét

que la -quantite. Que vox execés
en attirance ou en dégotit ne mat
quent pas cette journée qui yeut
cire intéressante ef profitable

SI VOUS KITES NE AU -
JOURD‘HUL: Vous avez lesprit
libéral et néanmoins traditionalis
te. Vous aimez la vie paisible ct
€tes profondément malheureux
dans une atmosphere troubléc
ou dominée par la vulgarité, iu
lieu du bon gott. Confiant, vous
risquez d’étre la victime de la
déloyauteé.

Plus votre honnétetée

Extraordinaire |

















sera grande — et elle fait par-
tie intégrante de votre moralité
— moins: Vous serez prétentieux
et rechercherez ‘Jes compliments,
Vous avez wn cerveau qu fone-

oo, -xxx

SAMEDI

+
POUR LES PERSONNES
NEES’ DU: 21 MARS AU 20
AVRIL (BELIER): Ne sovez
pas handicapé par vos orreurs pas
sées et vos mauvaises habitudes,
que vous auriez dG réparer et
changer depuis longtemps. Bon-
ne journée pour un effort réflé-
chi,

_ 21 AVRIL AU 21 MAI (TAU
REAU): Votre’ esprit fertile, ap-
puyé dune voionté résolue, erée-
ra les cireonstances indispensa -
bles & de nouvelles et 4 de ma-
Jeures ambitions professionnelles.
Développez les traditions artisti-
ques de votre Signe.

22 MAI AU 21 SUIN (GE-
MEAUX): Refrénez Jes tendan-
ces Fantaisistes. Dans votre gty-
le capable et conciliant, orientez
votre activité dans une direction
féconde. Montvez le meilleur de
votre bonne volonté.

22. JUIN AU 23 JULLLET
(CANCER): Si vous dominez

vos réactions, tout ira bien. Une
disposition d'esprit ealnie vous
mettra dans les meilleures condi-
tions et vous vaudra ics plus
yvrands avantages.

24 JUILLET AU 23 AOUT
(LION): Ne vous appuyez pas
sur des son-dits. Votre instinct
vous aidera, s‘il se fonde sur la
connaissanee, l'étude, lVexpérien-
ce et les faits. Cherchez lés nré-
cisions qui, vraiment, éclairent.

24 AOUT AU 23 SEPTEM -
BRE (VIERGE): Cette journée
demande du zalme et un juge -
ment str. Des situations inatten
dues ne devzont pas vous trou- °
hler ct ne vous laissez pug entrai
oner vera erreur, :

24 SEPTEMBRE AU 23 0 -
TOBRE (BALANCES): Prévo-
vez niinutieusement votre pro -
xression car, sinon, vous éparpil-
lerez vos forees et ne serez pas
coutent quand la journée se ter.
Minera, Evitez des accords am-
bigus,

xx
. BDIMANCHE

POUR LES PERSONNES
NEES DU:

21 MARS AU 20 AVRIL (BE-
LIER): Aborder avec calme et
réserve vos problémes vous don-
nera des avantages supévieurs &
toute autre méthode. Mais le cou-
rage et l'enthousiasme compte
ront ‘aussi.

21 AVRIL AU 21 MAIL (TAU
REAU): Vénus, favorable, vous
conseille d'agir pour améliorer
des situations que les complexités
tendraient & rendre pires. Néan-
moins, ne fachez pas inutile -
ment votre prochain.

22 MAI AU 21 JUIN (GE-
MEAUX): Nouvelle chance de
mettre davantage de puissance
dans’ vos méthedes pour attein-
dre vos buts, Votre ardeur, ex-
primée en des mots convaincants,
vous apportera de nouveauy lau
T1ers,

23

22 JUIN AU JUILLET
(CANCER): Journée que vous
fagonnerez a votre guise et qui
exigera une pensée rapide pour
eviter des négligences’ et certains
détours facheux.. Commencez et
finissez avec confiance et hucid:-
te,

24 JUILLET AU 23 AOUT
(LION): Décisions et démarche:
hatives rendraient médiocre vett:
journée. Recherchez la vérité, m

te, gardez vos opinions réflé -
chies et votre jugement bien mé
«lite. ’

24 AOUT AU 23 SEPTEM -
BRE (VIERGE): Des décisions
prudentes sont nécessaires, mais
sans faire des embarras. Ayez
une attitude rgisonnable. Ne so-
yez pas avare de compliments 4
Pégard de votre prochain.

3 peur
. ‘s que la nervosité, l'instabilité du
vous détournez pas de votre rou-”

‘quand votre travail met vrai -
ment a’ toeuvre — votre
prise. + ,

tionne vee et vous étes satisfait

“

5 AVRIL 1969.

24 OCTOBRE. AU 22: NOVEM
BRE (SCORPION): De grands
projets N‘oubliez pas l‘impor -
tance capitale du plan d'ensem -
ble et des premiers pas. La tra-
dition, ne doit pas. vous empée
cher dessayer un iraitement ou
ue méthode mnodernes,

23 NOVEMBRE AU 21 DE-
CEMBRE (SAGITTAIRE): Bon
ne journée de travail pour ceux
qui ne doivent pay prendre de
repos. Des posyibilités exception
nelles se rencontreront dang l'a-
pres-midi.

22 DECEMBRE AU 20 JAN-
VIER (CAPRICORNE): Satur-
ne, favorable, vous indique des
avantages nombreux. Journée
splendide of vous pourrez méler
vos idées et vos qualités fonda-
mentales.

21 JANVIER

AU 19) PE-

’ VRIER (VERSEAU): Vous avez

aujourd'hui ‘activité qui “vous
convient, mais le résultat dépen-
dva de la satisfaction plus ou
moins gradne que vous éfrouve-
rez de vous ~ méme et de vo:~
tions. Insatisfait? FEssayez enco-
re.

20 FEVRIER AU 20 MARS
(POISSONS): Votre extraordi -
naire intuition vous aidera 4 préh
dre les mesures nécessaires pour
résoudre vos problémes courants.,
A Vheure actuelle, ne comptez
pas trop sur laide du voisin.

SI VOUS ETES NE AU-
JOURD'HUI: Vous étes trig di-
vers, surtout sur le plan intal-
lectuel, développant de nouvelles
méthodes on techniques, ense:-
gnant ceux qui veulent vraiment
apprendie. Vous étes toujours in
teressé 4 de nouveaux systémes,
serez un bon exécutant ou our
chef plein d'initiative, mais vous
pouvez étre aussi rempli de con
tradictions, hésitant ou attiré ir-
résistiblement par J'inconnu ou
le bizarre. Pour votre propre
sécurité, gzardez toujours un strict
contréle de vous - mine,

x

6 AVRIL 1969

24 SEPTEMBRE AU 28 OC-
TOBRE (BALANCES): Votre
grand sueces et une action har-
cia. Vous €@tes capable de pra-
auire une impression forte et du
rable,

. 24 OCTOBRE AL> 22 NO-
VEMBRE (SCORPION): Il vaut
micux avoir eaesyé et échoue
de n’avoir rien tenté du _ tout.
Votre Signe-vous encourage A a-
wir et 4 agir bien. Cette tendan-
ce doit saractériser votre con-
duite dés maintenant.

23 NOVEMBRE AU 21 DE-
CEMBRE (SAGITTAIRE) : De
nombreux avantagespour vous qu
cxaminez attentivement la situa-
iion et en prenez les mineurs,
comine ils se présentent, avec au
tant de plaisir que les plus impor
tants,

22 DECEMBRE AU 20 JAN-
VIER (CAPRICORNE): Quand
vous étes ennuyé, dégu — et ce-
Ja nous arrive a chacun — déten

dez-vous grace & un autre
re de travail que d’ordinaire
jardinage, horticulture ou simple
ment ménage.

21 JANVIER AU 18 FEVRIER
(VERSEAU): I faudra étre plus
calme que jamais si vous voulez
réaliser. ce que vous avez concu
cette journée. Au moits,

voisin vous épargnent,

20 FEVRIER AU 20 MARS
(POISSONS): La conjonction est
bonne pour les affaires couran-
tes, mais il faudra néanmoims
prendre des prégautions dans vos
tentatives aventureuses. Ne vous
laissez pas dominer par VPinstahi-
iité, ,

SI VOUS ETES NE AU

matiére’

gen- |

_° Du Jeudi 3 au Lundi 7 Avril 196900

JOURD'HUIL:: Vous “étes ‘capable
dans l'ensemble, ‘inais -parfois sei
sible a exces. “Vous feréz © de
grandés tiches: dans uN style Cte
vé, mais .parfois vous hésitetés
par crainte’ de: la” critique-ow de
Véchee. .De nombreux artistes,



i

modistes,. couturiers, dessina -
. leurs’ et ‘tuilleurs. sont des’ natifs
de" ce Signe; des’ chéfs ‘d'entre
prises aussi, qui sayent ne pas
perdre leur temps. Naissanee de
Raphael,pemtre italian:

:
TENOR UN

' LUNDI7 AVRIL 1969 _-

“21 MARS AU 20 AVRIL (BE
LIER): Metiez. vos, alfaires.
ordre avant de commencer un






Jet, ou vous ne vous y reconnai--

trez plus,* ultérieurement. Con,
naissez t6t ies détails et les néce
sités que vous rencontrerez.

21 AVRIL-AU 21 MAI (TAU
REAU): belie journée, si votre
tout récent passé a été ve qu'il
a da étre, Développez vos idées
dans les geeteurs que votre expe
rience’ vous désigne comme étant

“les, plus profitables et satisfai
sants,

22 MAI AU 21 JUIN (GE -
MEAUR): Banque, publicité, vo-
yage et d'autres activités aurone
des hauts-et des bas, mais reste
fidéle & votre travail ct faites de
votre mieux: la journée, en déti-
nitive, sera satisfaisante.

22 JUIN AU 23 JUILLET
(CANCER): Lisez les conseils
a ceux des Gémeaux, ils s’appli-
quent a vous.. Acceptez les chan
gements nécessaires. Ayez con-
fiance en votre stabilite, Vos but:
sont proches, Donnez et vous
reCeVreZ.

24 JUILLET AU 23 AOUT.
(LION): Beaucoup de coneurren
ce dans les secteurs qui vous

sont Tavorubles.: Le “moment: ast

venu de :leffort:maximal:Ne: ré-"

I'léchissez. pag trop longtemps a-
. vant. Vagiryomais nussi deVimpulsivite,

» 24 AOUT “AU (23 SEPTEM-
BRE | (VIERGE): > Délicate jour
nee, par moment. Votre entoura:
ge parailra” moins .compréhensif
et. enthousiaste ..que . d’ordinairs.

, Recherchez iéquilibre. I ne sera
pas facile, niais vous deve, poit-
voirey erriver, »

24 SEPTEMBRE AU 23 OC
TOBRE (BALANCKS): Possibi-
lités nouveles offertes.
doivent pas’ -étre toutes. acceptées
sans examen. D'autre part, nb
laissez pas passer, une chance qui,
peut élre, ne se retrouyera pa =

24 OCTOBRE AU 22 NOVEM
BRE (SCORPION): Consolides
des gains qui résultent des ef -
forts de la semaine écoulée, Tn -
sérez vos bonnes idées dang vo-
tre prograimme futur. Achevex
les taches commendées avant de
vous lancer , dans Un programnic
nouveau,

23 NOVEMBRE AU 21 DE-
CEMBRE (SAGITTAIRE): Pen
sée et action dynamiques s’inij.
sent. Des propositions construc































\
t
nN



to start chicks right. We can supply:
@ Chicks —one of the best high-producing strains

+ Be att
+,

Come to
Chick Headquarters —
for all your starting needs

Our store is headquarters for everything you need

o
0
n
H
n
A
nl
q

r

@ Purina Chick Startena—the feed with more farmer

Elles ne ?



FLA-VOR-AID,

deux minutes seulement pour avoir, prét a servir, un demi-gallon’
d'une boisson saine hygiénique ET

Délectable

6 saveurs différentes, raisin, orange, citron, cerise, f-aise, groseille,
un goit pur, délicieux, frais, apprécié par les petits et les grands ET

pas Cher

un 1/2 gallon d'eau 30 centimes de sucre, un sachet de FLA-VOR.-
AID 26 centimes, au total 55 centimes pour l’équivalent de 5 bou-
teilles deg autres boissons.

la boisson des familles, qu’on prépare soi-méme et qu’on sert A
volonté: aux enfants qui en raffolent et aux grands qui s’en régalent.

En vente dans toutes les Epiceries
25 Centimes le Sachet.
Distributeur — Maison E. J. Martijn et Co.



acceptance than any olher ration










e Purina disinfectants, walter purifiers, meeications.

When you want good results with chicks think of...
CARIBBEAN POULTRY FARM

P. O. B. 488
POSTE CAZEAU (Avant Damien)
PORT-AU_PRINCE — HAITI W.1.

/ LOW COST PRODUCTION... e
the reason more poultrymen feed PURINA







tives, d'autres a rejeter, Choisis .-
: v

sez bien et tét.

; 22 DECEMBRE: AU! 21 JAN-
VIER (CAPRICORN): Des vi
-chegses sont cachéeg oul vous vous
y ,attendriez le moins. Vous devez
chercher, réfléchir, écouter’ 9 Ct

chereher: encore: Si vous y mci!”
tez de la sinérité, ce peut étre ui

jeu :passionnant:

21 JANVIER AU 19; FE -
VRIER “(VERSEAU): Pas de

problémes a “propos ‘de ‘cette jour

¢ née -si “vous n’y déposez pas’ d’inii

tiles -complexités, vAyez- les “rei:
seignenmients ‘exacts ‘Sous: la “main:
mais n'encombrez “pas -votie “peri-
sée par d'inutiles’ sujets-de 16s:
flexion.

20 FEVRIEE AU 30°

- (POISSONS): Que cette semein
suit profilabic. Restcex Midele cus
taehes necessaircs et éeartc, Mae
cessoire, Goncentrez - | veux
Une aetivite vraiment productive,

Si VOUS Elis Ni aloour







vez ecouter. Vous apprenek vite
et vous. cherches volontiers
voies noutclles, car vous expior
tez bien: leurs pos:ivilités. Dlau-
tre purt, vous reve miunquez uimsi datiendre
“ddéalUne fcis que votte-imasi
tion et votre ardeur: au tray






sont éveillées, vous trouvez le su.

vés ‘devant: vous et alteignes”

dee
sobjectifs insoupconneés: - ‘

sur



les

DHUL: Vous aimez Métide ct sa

Naissance de William: Words.

Worth, poete anglaise. ©

a

_ Informations Religieuses _

Dans toutes les églises parois-



le et Carrefour les hewies de
rémonie Religieuse
comme suit : oo,

Jeudi Saint 4 la Cathédrale a
“7h R. M. Messe Chrismale; Béné
diction des Huiles du Saint Chri:
rmeé.et des Catéchuménes par sun
Excellence Mgr Ligondé -Arcnevc
que de Port-au-Prince.

A Gh P. M. Dans toutes les E-
glises et Chapelles Messe Coneo-
lébrée de la Céne-du Seignew.
Procession et Adorstion. .

Vendredi Saint & 11 A. M. Che
min de la Croix A la Cuthédrale
dans les autres Eylises dt. 30h
P.M. Liturgie Solennelle —- Ado
“ration Solcnnelle de la Sainte
Croix, Homeiie, la Cunmunian.
Chemin de la Croix. . .

Samedi Saint dés 10 h 30 P.
M. Veillée Pascale, Binédiction
du feu Nouveau, Cierge Pascale.
procession Solennelic et proclama
tion pascale, Bénédiction de lean
pour le Baptome, Rénovation des
Promesses de notre Bupteme sui-
vit de la Grande Messe- Solemel
le de la: résureection & minuit.
Dimanche
2A la Cathédrale a 8h 30 A.M.
Messe ponctificale par “Som Ex-
cellence Mgr lArchevéque~ le
Port-au-Prince avec I’homélie de
Ja_circonstance. Dans les autres
éplises et chapelles Messes 9 anx
heures habituelles. . .

Jeudi Saint et Sainedi Saint
au soir confession pour Ics horn
mes et les Jeunes gens.

Le. Vendredi Saint Jetne
abstinence.

Cé
sont fixécs

et

siales -de la Capitale, Pétion-Vii-.

Le Jeudi Saint-A ta Cathédra
le des Cayes a-6 hePeM: Son Ex
cellence’-Mgr: C.- Peters -confévern
le Sacrement ‘de l’Ordre A VAbbé
Charlot originairé de la paroisse,
eludiant au grand Séminaire No
tre Dame. 2

: xxx

Son Excellence Myr, ©. Ange:
nor vient de‘fonder la’5léme pa
roisse de son diocése
Elté'a pour Curé Forlateur fe
Révérend Pére Julien originaire
de Jérémie ‘ancien vicaire de la
paroisse de Martissant— Port-iu

Prince. oo :

4 ict
y x«xxr«

Cette année marque le 25m
anniversaire Sacerdotale de nos,
braves et vaillants’ Missionnaires
Etrangers et Haitiens qui ont:
«été .ordonnés prétres durant l'an
née 1944, Ce sont nos. Changines
Milord Curé de Bourdon, Clervil
de Cavaillon, les. Révéiqiuds Peres

Rodrigue Laventuré 7Curé ce
Martissant, J. Augustin, Jean

Peron Cure, doyen de-la Granile
Rivitre du Nord, Jacques’ Richer
C. S.C. de l’Estheret Grance
Saline, William Proulx.C. S.C.
du Collége N. D. P. S. ... Unu-
rent Bonhen S..D. B. de VEcole
Nationale des Arts et métiers de:
Port-au-Pringe. Cc. A. Gagné .O.
M. J. de lagprocure des ObThis
aux Cayes. Mitchell O. M. I. eu-
ré de Durcis, Dieudonné Brous-
seau O. M. I. de la procure des
Oblats. E. Brisson C.S.S.P, Cu-
ré de Duval. Nous présentons nos
voeux de suceés continus a ses
hraves missionnaires.

j Oororenwrenerrereeeennnerececeeeeecercceresietsescoes reese et oe:
_Gagnez une voiture
- CONTESSA |

“Sans dépenser un seul Centime

le 20 Avril prochain

Avec votre Compte d’Epargne

A

Banque Commerciale

LA

d’ Haiti

Voyez tout de suite votre BCH

votre Banque votre Chance



‘



POCLOOL SLIP LOGS FLO OPPO LO OOE BOE BR ODPDODN COODROOOCT

Banque Populaire

Colombo -

Haitienne

LA BANQUE DU PEUPLE HAITIEN -

AVIS ©

LA BKBANQUE PUPULAIRE COLOMBO - HAITIENNE est
ueuceuse de porter 4 la connaissance de sa clientéle qu’au tira
ge de la Prime Annuelle dy 30 Décembre écoulé la Magnifique
LIMOUSINE PEUGEOT DE LUXE, Modéle 404. a été gagne
par le Carne; d’Epargne No. 17589, détenu par Monsieur Jean-
Baptiste LOVINSKY, Soldat des Forces Armées' d’Haiti, Les
elefs ont été solennellemeny remises ay gagnant, eu présence du -

’ public, le 13 Janvigr derniex.

Elle en profite pour rappeler @ sa clientéle qu'elle: trouvera
a ses différents services, les facilités suivantes .:

1) Négociation de Chéques sur l’Etranger,

2) Négociation de Traites. Documentaires en vertu de Lettren
de Crédit a l’Exportation, ou tirées sur Acheteurs,

3) Préta aux Exportateurs et Importateurs, | :

4) Ouverture et tenue de Compteg d’Eporgue et de Comple

Courants,
5) Préts a ses déposants en

Compte d’Epargne.

6) Préte aux particuliers, en général,

7) Préts Hypothécaires,

og

5) Ouverture de Lettres de Crédit & l’Importation ou d’accré.

ditifs payables & l’Extérieur,
9) Avances gagnées par deg
porter,

marchandises importées oy A ex

10) Recouvrement d’Effets de commerte ou de. documents a

’Tmport| et & 1Rxpert,

-

11) Escompte d’Effets Commerciaux. ° 7

La BANQUE POPULAIRE COLOMBO - HAITIENNE donne,
enfin, assurance & tous ses clients,;.de trouver 4 leur service
un personnel empressé et expérimenté, toujours prét & leur four
air les renseignements qui pourraient leur faire besoin. |

PORT-AU-PRINCE LE 27 JANVIER 1969
BANQUE POPULAIRE COLOMB

les rois

ODN LDAL POLI PI DL DOL LEDS

~










+

‘Samedi (En permanence)





PAGE 4

Dans Nos Salles De Spectacles
| Du Jeudi 3 au Lundi 7 Avril 1969 :

CINE PALACE

Mereredi i 6 hy et & bh.
LE TIGRE SORT
SANS SA MERE
Entrée Gde 1.00

6

Jeudi ih 6 he
LES FELINS
Avec Alain Delon
Entrée Gde 1.00

et & he 15

“Véndredi a 6 oh. et 8h. 15
LE TIGRE SORT .

SANS SA MERE.

Entrée Gde 1,00

Samedi 2 6 h. et 8 h. 15
UN CERTAIN Mr. BINGO
Entrée Gde 1.00 .

Dimanche adh. G.h. et 8 h.
CHASSE A L'HOMME

A CEYLAN

Entrée Gde 1.00

Lundi a 6 h. et 8 h,
L’ENFER DES TROPIQUES
Entrée Gde 1.00

MONTPARNASSE

Mercredi 4 6 h. 15 et 8h “15
MISSION SPECIALE .
LADY CHAPLIN

Entrée Gde 1.00

Jeudi a Gh. 15 et 8 h. 16
LES DIEUX SAUVAGES |
Entrée Gde 0.60

Vendredi AG oh. 15 et 8h. 15
TARAS BULBA
Entrée Gde 1.00
Samedi 4 6 h. 15 et 8 h. 15

LA BAIE DU GUET-APENS
Entrée Gde 1.00

-Dimanche a 4 h. P.M.
LES DIEUX SAUVAGES
Entrées Gde 0.60

Dimanche 4 6 h, 15 et 8 h.
LE LIQUIDATEUR
Rntrée Gde 1.00

15



CINE STADIUM =

Jeudi (En permanence)
MISSION SUICIDE

A SINGAPOUR °
Entrée Gde 0.60

Vendredi Saint 4 Avril

(En permanence)

Le grand rendez-vous de lannée
avec lu nouvelle copie de
MARIE - MADELEINE

LA PECHERESSE
Les tickets seront
dés 7 heures A.M.
Entrée Gde 1.00

‘mis en vente

Samedi (En permanence)
LA MULATRESSE
Entrée Gde 0.60

Dimanche (En séance unique)
LES DIX COMMANDEMENTS

Entrée Gde 1.50-
Attention : Les tickets seront mis

en vente Samedi des 6 h. P.M.
et Dimanche a partir de 6 h a.m.

CRIC-CRAC CINE

Mercredi 4 6 h et 8 h. 15

OPERATION DANS L’OMBRE™

Entrée Gde 1.00 et 1.50

Jeudiat G he Bh 15
1/EPEE ET*LA CROW
Entrée Gde 1.00 et 1.50

.Vendredi a 6 h. et 8 h.
JEANNE D'ARC
Entrée Gde 1.00 et 1.50

15

Samedi i Gh. et 8 h. 15
MARIE MADELEINE

Entrée Gde 1,00 et 1.40
Dimanche 4 2 h. P.M.

LES SEPT GLADIATEURS
Entrée Gde 0.50 et 1.00

Dimanche a 5 h. 7 h.
UN HOMME

POUR WETERNITE
‘Entrée Gdes 2.00 et 3,00

‘CINE OLYMPIA

Jeudi (En permanence)
C4 BALE DU GUET APENS
Entrée Gde 1,00 °

et Yoh

Vendredi (En permanence}
LA REINE DE SARA
Entrée Gde 1.00

FONTASIA MEXICAINE
Entrée Gde 1.00

Dimanche a 6 h. 20 et 8 h. 30
LE MONDE TREMBLE
Entrée Gde 1.50

MAGIC CINE



QUAND LA TERRE BRULE
Le drame de l’amouy impossible
dans Youragan de |’époque Na-
poléonienne
Entrée Gdes 1..0 et 2.50
Vendredi A 6 h. 15 ct 8 h. 13
AU RISQUE DE SE PERDRE
La description poignante dune
vocation . religieuse.

Entrée Gdes 1.20 et 2.50
Samedi A 6 oh. 15 et 8h 1h
En. lére partic

Jazz LES AMBASSADEURS
En 2@me_ partir

VOTRE DEVOUR BLACK
Avec Hiddy Constantine,-
Entrée Gdes 1.29 ct 2.50

Dimanche A 3 h. 30 PM.
CENDRILLON
Entrée: Gdes 1.20 et 2.50

Dimanche A 5 h. 7h. et 9 he
LE-HOLD-UP DU SIECLE
Entrée Gdes 2.50 et 4.00

Lundi a°G:h. 15 (Séance unique)
LA MARCHE A L’ENFER
Entrée Gdes 1.20 ct 2.50





AU CAPITOL

Du Makdi ‘ler
‘yh Avril & Gh et Bh,
L'ASSASSIN EST-IL
COUPABLE ?

Entrée Gdes 2.50 et 4.00 ¢

30 P.M,

De Luxe Auto Ciné
(DELMAS)
Mereredi a0 7 he

LE CORNIAUD
Knives 2b dollar

et Ooh,

pur volture
Jeudi a 7 he et Yoh.
SAMSON CONTRE®

LE CORSAIRE NOR

Entrée, 1 dollar par voitire

Vendredi & 7 h. ét 9 h.
L’AGENT GORDON

SE DECHAINE

Entrée 1 dollar par voiture,

Samedi 4 7 h. et.9 h.
UNE ROUSSE

QU1 PORTE BONHEUR
Entrée 1 dollar par voiture

et 9h.
VOYOUX

Th.
DES

Dimanche a
LE SOLETL

Entrée Gdes 2.50 par personne



CINE SENEGAL

Mercredi & 6 h. 15 et Bh. 15
LA SECONDE VERITE

Entrée Gdes 1.50 et 2 00

Jeudi & Goh. et 8 bh. 15
FRONVIERE CHINOISE
Entrée Gdes 1.50 et 2.00

Vendredi i 6 h, 15 et 8 h, 15
% Voeeasion du Vendredi Saint
L’EXTASE ET L’AGONIE
Entrée Gdes 1.00 et 2.00

Samedi A 6 h. 15 et 8 h. 15

LE GLAIVE DU CONQUERANT

Entrée Gdes 1.00 et 2.00
Dimanche a 3 h.
CALYPSO

Entrée Gde 0.60 et 1.00

P.M.

Dimanche & 4 h. 45 7 h. er 9 h,

LA RELIGIEUSE
Entrée Gdes 1.50 et 2.50

Landi a Gh. 15 ct 8 h. 15
(Séance populaire)

LA PORTEUSE DE PAIN
0.60 et

Entrée Gde 1,00

CINE UNION |

_ Mereredi 4 6 h. 15 .et 8 h.
CHASSE A L’HOMME
A CEYLAN
Entrée Gde 1.00

15

feudi a Goh. 15
UN CERTAIN
Entrée Gde 0.60

et 8 h. 15
Mr BINGO

Vendredi a 6h.
SOLEIL. NOIR
Mnirée Gde 1.00

fhoet 8 ho tS

Samedi 2 UO ol. 15 et & h. 1A
LE LIQUIDATEUR
Enuée Gde 1.00° *

Dimanche & 4 h. P.M.
UN CERTAIN Mr. BINGO
Entrée Gde 0.60.

Dimanche & 6 h. 15 et 8 h. 15
LA BAIE DU GUET-APENS
Entrée Gde 1.00

Avril au Samedi

REX - THEATRE

‘ *
Mercredi A 6h. PLM

Grande soirée artistique,, orpuni-

sée par les étudiants de in Facul- ‘CAROLINE CHERIE

t¢ @ETHNOLOGIE + Au Dros
gramme :

1) Le Petit: Hans' Mercier (3 ans),
au tambour, ¢

2) Le Mouvement Créole.

3) ‘Le Groupe ‘des Aveugiles
«Les 4¢ Cloehes»

Entrée Gle.. Gdes 3.00

Mercredi a 8 h. 15
LE ON ORRNAN
DE GOCODY

PLM

a hires Gdes 1.20 e1 2 00 .

Jeudi 4 6 h, et 8 he if
UN HOMME
POUR L’ETERNITE

Entrée Gdes 2.50 et 4.00

Vendredi a 6h.
LE CARDINAL
Entrée. Gdes 1.50 et 2.50

et 8 h. 30

Samedi & 6 h. et 8 h.
En lere partic
L’Ensemble Ne
En 2éme_ parti
OPERATION MARAKECH
Entrée Gde 1.20

15

ne ‘Baptiste

Dimanche a, $) h. et 11 oh. A.M.
L’ENFER DES HOMMES
Entrée Gde 0.40

Dimanche & 5 h. 7 bh. et 9 hh.

LhLS ANGES AUX POINGS
SERRES
Entree Gdes 3.00 et 5.00
Lundi a Goh. et 8 oh. 15
CENT MILLE DOLLARS
AU SOLEIL

Avec Lino Ventura.-
Entree Gdes 120 et 2.00

AIRPORT CINE —

Mercredi A 6 h. 80 et 8 h. 30
CASSE-TETE CHINOIS
POUR LE JUDOKA '
Entrée Gdes 2.00 et 2 50
Jeudi a 6 h. 30
BARABBAS

30 et 8h

Avee Anthony Quinn.
Entrée Gde 1.00 et 1.50

Vendredi a 6 h, 380 et 8h. 30
WEPEE ET LA CROIX
Entrée Gde 1.00 et 1.50

Samedi A Gh, 30 et 8 h. 30
FANTOMAS CONTRE
SCOTLAND YARD
Entrée Gde 0.60 et 1.00



HOMMES, FEMMES ET EN-
FANTS FATIGUES, SURME
.NES, DEPRIMES, prenez les
‘multivitamines du . Laboratoive
Cernelle Suéde guj contiennent de
Vhuile de foie de morue, les vi
tamines B12, B1, B2, A, D, B6
Calcium, Vit C et le pollen ali-
ment miracle.

Hommes femmes et enfants fa
tigués prenez les multivitamines
A base de l’huile de foie de morue
pour avoir la santé synonyme de

bonheur et la joie de vire. Le prix

en est modique G. 6.60 compri-
més et en détail 80 comprimés
Gdes 3. En vente a la phcia Gef-
frard et toute Phcie.

LISEZ

«LE: NOUVELLISTE»



CE OEREEREEREE REE REE ROE OEREEEEE

TRACTEUOR DIESEL



















Mercredi 4 Gh 15 ce: 8&8 bh. 15 BC oo
LA RELIGIEUSE ) HERSAGE, SILLONNAGE
‘ Bntrée. Gdes 2.00 et 4.60 cA

S R mye
Jeudi A 6h. 18 ev Bh. 16 SARCLAGE

DISPOSEPE

BLOC NG



POUR. TRACTION, LIVRATSON DEC ANNE
* LABOURAGE

EXCLUSIVITES
MOTEUR DIESEI.
ROBUSTE —- ECONOMIQUE

TRANSMISSION MONOBLOQUI:

AMOVIBLE
ENCLUSIL
i DE DIFFERENTIEL.

CHASSIS UNIFIIE |
POUR TOUS DETATLS

A
: Charles Féquiére & Cie.

DEPOSITAIRES

BROWN

«IMP LEMATITC»

S'ADRESSER

Icon cnaeeasonaractemnee ace tell
eee

Brive in Ciné Delynas

i NOUVELLISTE

LA VIE POLITIQUE
MRANCAISE

PARIS (AFP):

os situation sociale préoceupe
de- nouveau ce matin’ les “obser ea-
teurs :. Liéleetricité deo Prance
s'apprete a sdédlencher «(elle corn

ETOILE CINE

oe .

Mereredi ai 6h, 80 ae 8 h, 30 la région parisienne)-
tournantes: de
res: de courant:

vats C. vt

24h ave coupne,
Les “trois -2yni'-
CFDT et: FO vuns:

Entrée Gdes 2.00;:ef 3,00

deudi & 6 h. 80 et 8 h. 30
LES LYS DES CHAMPS

Pacti aprés «les. -fét 1
Entrée Gdes 150 (et 2.50 née d'action aprés. les fetes “1c

Piques. L’agitation -reprend chez
les artisans et .commercants

Hier 4 Lyon ‘ils étaient’ plusieurs
milliers .venus de onze Départe
ments limitrophes..a manifester,
a Toulouse ils Gtaient 500, et Jv
14 Avril ils ont. décidé -d’organi-
ser une ‘journée nationale de ma
nifestations et un “rassemblemetrs

Vendredi 4 6 h. 30 ee 8 h. 30
MONSIEUR VINCENT
Entrée Gdes., 1.50 et 2,50 °
Samedi a 6-h 80 et 8 h 30
DUEL AU COUTEAU .
Jentrée : Gdes, 1.50 et 2.40 °





Dimanche 4/6 h. 30 et 8 h, aq) esta
JARK A ISTANBUL a Paris,
Enirée Gdes 2.00 et 3.00
A propos des greves ouvriéres,
ELDORADO M. Georges Seguy, Secrétaire Gé
! néral dela C. G, T., a déclaré :
:. «La Participation de la CGT a la
Mereredi a 6 h. et 8 h, 15 campagne pour le «Non». au réfé
SAMBA A RIO rendum s’associe étroitement &
a. Vaction revendieative qu'elle en-
Jeudi a6 h. et 8 h. 15 tend poursuivre de tele faeon
MoNnsI@UR oO two que le pouvoir ne puisse en tirer
. “ Soa . aucune possibilité de dyametiser
vandredi h . - la situation 4 son avantage. Le
TS Sh, 45 Bureau Confédéral . de Ja CGT.
Entrée Gdes. 2.00 et 4.00 proteste aussi contre Vinter dik
seandaleux qui frappe les orge
Samedi A Gh. et 8 h. 15 sutions syndicales représentatives
BONJOUR TRISTESSE en les ¢eartant de VORTV. Le
Entrée Gde 1.50 pouvoir, poursuit, la CGT, pre-
tend vefuser aux syndicats — Ie
Dimanche AaBb Th et Oh, * droit, Wexpuser a la radio et a
LE SAMOURAI - In Llévision_des raisons de leurs
‘prises de position contre le Refe
Entrée Gdes 2.50 et) 4.00 rendum, :
- A quoi, 'Organe Gaulliste sLA
NATION» répond ce matin : Ce

quilt vous faut eest la bagarr>

constante dont vous espése.

. ue

(DELMAS) jours étre les vainqueurs ef les

Mereredi A 7h. et 9 h. profiteurs. ,
JERK A ISTAMBUL : :

Entrée Gdes 2.50 par personne Les électeurs, poursuit «LA

NATION® vont inewacurcklement





Jeudi & Th et Dh

. se dire aprés vos péni!
JERK A ISTAMBUL

tions ; Voter non,
la guerre civile.

Mes exphlica
est voter pour

Hntree Gdes 2.50 par voiture

Nendredi & 7 h. et 9 h.
CARNAVAL
DES BARBOUZES

Entrée 1 dollar par voiture

Samedi a 7 oh. et 9 bh.
FRONTIERE CHINOISE
Entrée 1 dollar par voiture

(SAASIALAAAA AL

SAAD ALAS AASA

Dimanche a 7 h, et 9 h, :
INDOMPTABLE ANGELIQUE

PARAMOUNT

Mercredi a 6 h.
LE MONDE

Entrée Gdes

et 8 oh.
TREMBLE
1.60 et. 2.60
veudi 4 6G h. et $
CASSE TERETE CHINOIS
POUR LE JUDOKA
Ertrée Gdes 2.00 et 3.00
Vendredi & 6 oh.
BARABBAS
Avee Anthony Quinn,
Ienirce Gdes 1.20 et

et Soh.

2.00

Samediia Goh. et 8 h,
LE LIQUIDATEUR
Entrée Gdes ‘1.20 et 2.00
Dimanche a 3 h. P.M.
CASSE TETE CHINOIS
POUR LE JUDOKA
Entrée Gdes 2.00

Dimanche & 5 h. 7 h. et 9 h,
LES GRANDES VACANCES
Entrée Gdes 3.00 et 5.00

Lundi a 6 h. et Sh.
PANTASIA MEXICAINE

QOL LLLLLLLLLI SS LL ILSLALLLS LS LS LA fea NAAN AA aS aA.

Entrée Gdes 1.20 et 2.00

nouve

Elle s’ouvre et se referme comme une fleur:
On rabat tout simplement les volets et la machine est
préte a !'emploi.

Ecrin d'accessoires logé, bien en évidence, dans le
bras supérieur de la machine.

Pied de biche polyvalent et tension universelle du fil.

Plus que 2 boutons pour effectuer pratiquement toute
la couture.

De fabrication suisse, |’-elna lotus est particuliére-
ment robuste. Elle coud tous les tissus, des plus fins
aux plus epais et offre plus de 20 applications pra-
tiques — méme une boutonniere instantaneée.




rations des) masses

mencvera aujourd’hul sméme -dans,
des pircves =

ont decide en econimun. tine Jour

onat,

zs
I
‘
iS
es

pour M. Waldeck Rochet :

Mais;

Plus aleyoaura de-enons le ey At

vril, plus il sera difficile av pou.
voir gaulliste de s'opposer © win:
jusles: revendications et aux aspi
‘ duborivuses

dela ville ch-de da campagne 22
Plus ily aura de non leo27 At
vril, plus sera rapproché le fia
au rézime dtu pouvoir. personnel:

Le ¢ camp des «Nons reeoit Wand
leurs ‘de nouvelles adhesions (on
dis qué celui-des «Ouid Tait larye
ment -connaitke les’ raisons © de
son choix. Me Pierre: Marcihary-

“notamment Sénateur, ancien: cine
! ,

didat- a: lav Présidenée desir Pe-
publique contre le Général. “De
Gaulle; non seulement’ “demendé
de voter enon» le 27Avriloaieis;:
en-outre, -affirme: qwil-ne-brigue
pi opis de sige sau: nouveau - Sé-
«Carricatures “d'Asseniblée,





“WOR: GIFT
GIVING .







sogivea

CROSS

“AMERICA’S FINEST
fa WRITING INSTRUMENT

"Pens or Pencils
evalleble in

maT GOLD Filia

vb use

LUSTROUS SHROME
a B -_ iY

GEORGES SICARD
63 Kue des Fronts
Forts.



WALLS ASS AS LASOAL A:

$00 SOC FICE SOE ADCESOE ROC OE OTE OL spsbsaee abt DCE ADO EEE AIO OE SEE OE EE NOE



Distributeur:



Mais, du. cole. des soni, cu.
sont, les uns aprés Jes autres les
élus et les notables republicains

_indépendants, qui appelleit & vc

ter. «Qui» dahs les journaux. io-
cauxt A leur téte, leur Présiden.
de groupe & Assemblée. M. Ray

niond Moatdon, Députe - Maire de -

Metz]. de son cote, Jean Ghar-
homnel, Député GU. D. R. de la

Correze, Secrétaire Général ad:
joint. de VU, B. R eecrit. dans cle
Fiparoy + :

On he voit pas tres bien pouf-
quoisle Général De Gaulle furdit
besoin’ d’yne nouvelle: mantfesth-
tion de sotitien populaire moins
Wun an apres le triomphe électo
talvde Juin (.. Chacun‘reconnaic
que c’est la premiere fois depuis

Napoléon qu’un effort serieux de -
q ;
est: mis: en oee

décentialisation
VEEL





Vous voulez,
de belles dents blanches?

émplo, Yer lo pate
dentifrice .

iVOROL

Ea
















MILTON RISE NIC WE
HOSPITALISE

WASHINGTON. (ARP)
M. Milton Eisenhower, 68
le plus jetne frere de V'a
‘Président, a été admis. durge
lundi apres midi & Vhopital n
taire Walter Reed, pour et
place en observation A lv suite
d'un léger étourdissement cause
par la fatigue, indique-t-on ak
Vhopital.
— Le commandant George Foster,
porte parole de |hopital, a dé-.,
@laré que c’était ja la seule in--
formation qu “tl pouvait commu---
niquer. pour. le. moment. :
M. Milton Eisenhower, qui _,
avait. été conseiller aupres de son
frere pendant ‘ses deux mandats:.
iu la Maison Blanche, a eté. Am- |
bassadeur, itinérant des — Etats-
Unies ‘ern Amérique Latine seus
la Présidence de M. Johnson. Ce-
lui-ci: Mavait aussi désigné commie
Président de la Commission’ pre-



““sidentielle d'enquéte sur la vidlen |
“ee “aux Etats Unis. : 2

M. Milton — Bisenhowér a.
resgenti 1é malaise _ alors ¢qu’il
‘Sapprétait @ assister, au cote des” -
autres membres de la‘ famille, a
la ‘dérniére cérémonie des obs
ques ‘du été transporté ‘dee Vhotel “quilse
trotvait “aVhopital “Walter “Reed ©
dans ‘une -ambulance™ de -larmeée =

4 sstenrccrseccctcateneeeeoocioces ee A .
3 24
“GRACE LINE feos
3 ;
; 3
8 Laisse Arrive 3°
. : VOY SHIP New-York ‘Port-au-Prince §
“ : toe : .T)
316 Santa Rosa Février 21 Mars 23
. s.
15 Santa Maria Février 28 “Mars. A 3
. . . s
$68 Santa Paula Février 28 Mars: % §
7 : 5 T _* 18
7 Santa Rosa Mars 7 Mays 16 3:
4 . : s
365 Santa Magdalen: Mars © 14: Mars” 17 ; 2
4 : . rd
69 Santa Paula Mars 14 Mars -23 ;
78 Santa Rosa Mars. 21 Mars .30 :
‘

POONER ELIS EEPELERE SPEDE EPIL ODOOOLOPOOLOELOPEDOELEDOTLELE



Colgate au gardol protége efficacement
_la santé et la beauté de vos Dents.



la premiére machine a coudre familiale compacte,
ia machine zigzag sans probleme, préte a coudre enun tour de. main







$ 10 par mois et vous Penlever Le



R.H. CARLSTROEM

.

ta

te

"

‘

Mtg

|
|
|
=)













MERCREDI 2 AVRIL 1969







RUSSO & Co. |.

TELEPHONE : 329400”
| A RUE ROUX? 4





Le plus grand
assortiement d’argenterie

Christofle

Couverts, ménagéres,



timbales, couverts

pour bébé, ‘ete...
Pour toutes

les circonstances :

anniversaires,

baptémes, mariages.
ofits Sr gcesnpe me aoe see snee te

;
I
|

oe

LA JOUVENCE DE L'ABBE SOURY ~ connue st appré-
ciée en Haiti depuis 75 ans - guérit lea maladies
suivantes charactéristiquea chez la Femme : troubles
de la circulation du sang - retour d'a&ge - bouffées
de chaleur - vapeurs - étouffements - varices -,
phlébite - hémorroides - maux d'estomac - troubles
nerveux - neurasthénie.

Apras uhe cure pétiolique faite A la JOUVENCE
DE L'ABBE SOURY, la Femme retrouve son bienretre, une
aanté rayonnante, l'envie et la joie. de VIVRE. .
. 4

‘

Il y a beaucoup 4'imitation mais rien n'é--
gale la JOUVENCE D&S L'ABBE SOURY. EXIGEZ-LA. La
JOCUVENCE DE L' ABBE SOURY convient également aux hommes.

Réclamez une documentation. En liquide ou en comprinds. LISHZ

DANS TOUTES LES PHARMACIES. LE NOUVELLISTE

SSNS NAN AA AAANNNNANNANNNNANSAKNNKNNANNAHNANNN NANA NHN NNN NANNY VS RNR NE NS

ac

Cae Cte

BANBPVAS WRBUSEAL A SSE RASA SSVARA VASSAR VERE Atte eeee eee eee ee



Les Etablissements JOE ETIENN © cembrassent» tous les $
«HUNGARIA» produit de France ,
.Stades du monde.

— BAS — cHauseuess & MAILLOTS de Foot . Ball
BALLONS — B garanties et adopt’. por les équipes haitiennes. Tricot
jersey coton «Extra Supérieur».

Exclusivité 1877 Rl CARLSTROEM Port-au-Prince, Haiti.
KSERESSAANANANENAT AT ATEATENT AAI TER AI TERNS UNSNANSNAASANNSSSRNAAA

SPORTS.
45 années dle triomphes.cur tous leg

. .
AWBAAVESS SND CANAAN NAAR e RNS STE TEN

DUCO
a P Age de PEs space







*

SITTIN SE SAN RASSANS, SSSSLASSSNANASNTN NNSA S SSNS SSS SHS HANNAN TATA












_ Pour étre adaptée a.
“Pénoque des satellites et |
des fusées, votre voiture.
doit étre resplendissante.
‘Elle le sera quand vous
Vaurez passée au VRAI

DUCO, le DUCO
authentique garanti

par la signature

Dupont de Nemours
le seul VRAT BUCO
pour voitures est en vente
ala

SOCIETE HAITIENN EK
D’ AUTOMOBIL KS.



JEUNE A 40 ANS

4La vie commence 4 40 ans» dit
un vieil adage.

C’est vrai si vous écartez toute
possibilité de constipation ou tout
commencement de Rhumatisme
en prenant les petits comprimés
de G. 5S. Tablettes.

Ne n’oubliez pas : G.S5. Tablet
tes.

En vente dans toutes Pharma-
cies,



reed

Recettes

_ Les Bande.

Blondie







DANS NOS SALLES DE SPECTACLES _

GOBERT, JE MLN
-YEUX:PARFOIS DE
“VOUS TRAITER SI
“DUREMENT. “|

KOA:

ape









SUN!
CERE ET PROFO DE, AFFECTION,
7\_YOUS M'ETES PLUS
CHER QUE MON
PROPRE FILS.

-AU REX THEATRE









whe film le plus gentil de
Vannéen ,
SIDNEY POITIER fait une
création époustouflante !

R. MONANGE
oe L’Auroré

..Pour ces jeunes comédiens
anglais, pour celui qui en est
seul la grande vedette: SID-
y NEY POITIER, il faudralt yolr
ce film.

M. FLEURY
France-Soir

| 48 BR) AUK
cy
Baie

TECHNICOLOR &



Le Rex - Théatre présente
Dimanche 25 h. 7h. et 9



Simples

de Cuisine Haitienne
, par NINICHE

DAUBE DE SALAISES.—
Les Daubes’ de Salaises,
e'est autre chose; c’est une pre-

x
.

DOUKOUNOUS.— C'est un>
préparation de la campagne. Ii:
son ou sucrés ou sakés,

Avec de la furine de mais, - de
eau bouillayie bien épicée de
cannelle, de muscade, de zeste Geo
citron en ruban et du sucre, (0%
du sel si les doukounous doiven |
étre salés) faire une bouillie con
sstante en fournant. Cuite au:
3/4, en mett:2 une bonne cuillc-
rée & soupe dans des feuilles de

Le livre de cuisine de Ninirhe

re autremnet.

paration haitienne trés appréciée
du peuple haitien qui se prépa-
(V. salaises),

x x

Hanane ramc.ies a la chaleur du
feu. Fabriquer une enveloppe a-
vee ces feuilles en rabattant ies
unes sur les au res ei moder Je
paquet avec les fibres brunes ot
seches du bananier. Kn prepa. er

. une douzaine au moiis, les jeer

a‘un coup dans de leau bien chau
de pour cont nucr la cuisson,. Ser
vir chaud. Le doukounou suc
se mange seul. Le ralé s ‘aceon



ene d'avocat. .

se vend dans toutes les librairirs

“ ‘ANTILLEAN L

Depart de MIAMI Pour PORT- AU- PRIN CE
SANTO DOMINGO

M/T «LAYLA EXPRESS,
-M/V «JOHNNY EXPRESS»
M/V «WILLIAM EXPRESS,
M/T «cLAYLA EXPRESS»
M/V «JOHNHY EXPRESS,,
M/V «WILLIAM EXPRESS,

LES. ANGES
AUX PUINGS SHRRES
(‘Lechnicolor) :
Avec SYDNWY PULTIER «Lan
ge, pur ec radieux de lintégra -
tion».
Un drame social d’une palpi-
tante ‘actualité... Lactragédie ‘at
triscante de la d.sctimination ra-

ciale, :
SYDNEY POITIER —

«Use vedette& part entiere
dont \‘escalade vers la gloire at-
teint son apogée dans «LES AN
GES AUX POINGS.SERRES»:
Une éminente figure du cinema
américain qui.‘gravit les degrés
de ]'apothéose vers la triple au-
réole: d’acteur, de symbole et de
saint dans

LES ANGES

-AUX POINGS SERRES

Un drame“exhaltant ot SYD-
NEY POITIER inearne un noir
eultivé qui, par la transcendante
personnalité et de sa seule auto-
rité va _mposer respect et susci-

ter sympathie chez un groupe de

jeunes blancs.

SYDNEY FOITIER prend
les risques ‘du métier en incar-
nant avee virilité et pathétisme
un jeune Instituteur noir qui va
faire ployer la:répulsion de jeunes
blanes sous une sorte de fascina
tion pour son calme, sa sérénité,
son hevbileté professionnelle, .

LES ANGES.

AUN POINGS SERRES

Aprés LE CARDINAL, UN
HOMME POUR L'STERNITE
Ja superproduction la plus ambi-
tieuse de la Columb‘a. Des mil-
lions de spectateurs exaltés. La

sortie triomphale de cette oeuvre |

majeure dz l’écran a suscité dans
toutes les Capitales du monde un
entohus:asme délirant.
Entree Gle. Gdes 3.00
Réservées Gdes 5.00
ATTENTION Lvs cartes se
lont- mises en vente des vondredt
& 9 heures au Tex-TMhéar e.

X XN

CRIC-CRAC CINE

Présente
Dimanche 6 Avril
& 5 hres, 7 hres, et ? heures
CRIC CRAC présente
UN HOMME

POUR L'ETERNITE
(Scope - Couleurs)
Avec: Paul SCOFIELD — kn
bert SHAW -— Ursori WELLES

Ge roi Henry VII (Roheri
Shaw) veut répudier la reine, Ca
therine d'Aragon, pour épousei
Anne Boleyn. Ni lEglise, ni l'Es
pagne Catholique, d’ot. Ja reine
est originaire, ne pourront adme
tre ce divorce. Le rvi le sat, cur
il a écrit un traité de théologie
intitulé «Défense des sept sacres
ments» qui lui a valu le ttre de
«Défenseur de la fois, mais il
prétend selon In bibie qu'il n’a-
vait pas le d-oit d’épouser la roi
ne qu était la veuve de son fré-
re. Or iégtise lui avail accord *
pour ce premier mariage une dis
pense spéciale.

Situation difficile ... Que fai-
re en faee d'un roi qui ne suppor-
te pas qu'on diseute ses ordres
sea désirs, ses passions? Le Car-
dinal fe giverse HL comprend
cre Je probléme est sans solut’on,
ot ome Je refus de divorce aura
pour le ro! et le royaume dee cur
séquinces désest cuses. Il prie

Thomas More d'interveniy aunres
du Pane. mais ce Catholique inté
qui répu-

ere refuse une mission
ne i sa conscience.



s Dessinées du «Nouvelliste»





Le Cardinal -meurt “dans la dis
grace. Thomas More Jui succede.
Le nouveau chancelier-a ‘i’estime

» du roi, Dégeptioz. et colére du-mo



narque face a Vintransigeance
de MORE, qui se base. sur la ‘loi
du Christ contre laquelle le Pape
ny peut rien. Cette désaptroba
tion au divorce
comme une trahison au roi ei .au
royaume — C’est l’écartelement
du traitre — Le Haut Conse'l roi, la Cour, le Clergé ont cele,
. Henry VIII se nonime Chef ce
‘PEglise d’Angleterre, répudie la
reine et épouse Annc BOLEYN.

Décapitation de Thomas ilere...

UN HOMME POUR LV’ETER-
NITE: Un apport au mouvemert
d’oecuménisme.

UN HOMME pour LETER-
NITE: Un film sain qui se reeam
mande & un public d’udultes et
d’adolescents.

Entrée Gdes 2.00 et 3.004,

MAGIC CINE
. Présente ‘

Dimanche & 5 h. 7h, et 9h.
LE HOLD - UP DU SIECLE
Technicolor - Panavision.

Avec : Frank Sinatra, Virna
Lis‘, Tony Franciosa, Richard
Conte, Errol! John, Alf Kjellin...

De nombreux passagers ont
fait la'traversée de l’Atlantique

Nord sur. le eQUEEN MARY»
et nul n’a jamais imaginé qu’il

courait un risque pendant ce
voyage, Or, vo.li que ce. biteau
devient l‘enjeu du plus” grand
Hold-Up du Siécle.

Cinq aventuriers, sous les o1-
dres de la merveilleusement bel-
le VIRNA. LISI, découvrent un
sous-marin de la 2eme guerre
mondiale ef ils-s‘en servent pour
monter une opération d'une incon
cevable altidace. Ils arr:vent a
faire stopper le «QUEEN MaA-
RY, au milieu de l’Ovéan et ils
commencent & rafler bitlets dv
banque et bijoux..,

Cette extraordinaire aventure
en Technicolor et en Panavis'on.
dant je déruujement vous laisse

ra pantois, est extynordinaire -
ment interprét;@ par FRANK
SINATRA.

Des pirates modernes A UVabar
dape du «Queen Mary».

Pour réussir, rien ne vant le
bluff et Vaudace.

C nq hommes deviennent cor-
saires pour les beaux yeux d'une
Napolitalne.

Le plus captivant et le plus
iNtreordinuire des Hold-Up.

Entrée Gdes 2.50 et: 4.00



XONON

PARAMOUNT

P ésen e
Dimanche 6
a5 h 7

Bieta da

Avril
h. et 9h. P.M.
oF

LOUIS DE FUNES

dan
LES GRANDES VACANCES
(Franscope - Eastmancolor)
Aprés lapothéose nuvont con
nue les oeuvres impérissables
du cinéma mondial, la, direction
au Ciné Paramount éprouve un
if rlaisi a offrir a sa bienve!
lant: elicntéle. au cours de. fes-
iivités de PAQUES, une super-
production aussi étincelante d’es
rig. ci'éteturdissanie de gags ol
“4 BBoore cos !
: GRANDES VACANCES !
Un év ital midticolor peint auvy
color's chatayants de la gaité et

de da bonne humeur !
LES GRANDES VACANCES











est interprétée «




"TROLE OF FACON 0
TRAITER LA CHAIR
DE SA CHAIR... 7

Un film’ qui.

rasplenilit comme:
un -f2u-d’artifices: 1 me
LES" GRANDES VACANCES. !

Une ‘comédie shila vante::quedes
milliers de -spectateurs ont edéja
acclamé alParis comme a -Naw-
York !
Entrée -Gle. Gdes 3.00
Réservées Gres 5.00 -

XXX

ELDORADO

” Présente
Dimanche 6 Avril
&5h..7h. et 9 hres. P.M,
_Alain DEL ON et Cathy | no
SIER.,

- Prix de Ja. Meilleure Interpe
tation Féminine dans .
LE SAMOURAI

Une superproduction d'une
classe exceptionnelle. -
Dans un - ‘style vigourvux et

véaliste, Jean Pierre MELVII.
E, nous donne, avec «LB. SA-
MOURAI» une nouvelle dimzg

sion du Cinéma moderne.. Remar
quablement réalisée et brozse--
avec beaucoup de stireté cette
oeuvre dune atroce vérité hu.
maine reerée dans un climat in
quiétant, le décor quotidien- . au
malheur de vivie. Voici Alain
DELON avee toute -la viriliti |:
quise, dans un réle A sa mesure
Jef COSTELLO, un tueur a, gn
ges marqué par un destin tr:
que. Son drame est vite par .
par le spectateur.* Ho assas. ue



a













sur ordre et par contrat. Le vo. |

la dans un Night Clib.. Perso
ne ne l’a pas vu entrer. 1! ts:
str de lui - méme, de sa fou-
droyante rapidité de réflexe.
Dans le couloir, méthodiquemen:
fl enfile ses gants. Son regard
est un .. champ magnétique, 1!
pousse ‘une porte et tire trois
“coups. Sa victime; disloquée, s’ef
fondre. Mission accomplie. Jet:

_ ¥a toucher le prix convenu. Mais

h sa grande surprise, il se trou
ve en face dy canon d’un revol
ver qu’il dévie ‘de justesse. I] est
touché. Maintenant il doit se dé
fendre contre ‘ ses complices et
lu police, Alors une chasse A
Vhomm. implacable s’organise.
Et Jeff devient un véritable hé

ros de trapédie.
LE SAMOURAI, C’est Alain’
DELON, ‘avec sa concentration

muette de soup traqué. Il est en
fouré de Nathalie DELON, fas-
cinante, donnant a son personna
ge une présence dramatique in-
tense, Cathy ROSIER, prix de
la meiieure interprétation fémi-
nins, obstinée, jrotde, charman
te, sensible. ‘

LE SAMOURAI, Une oeuvre
érourdissante d’émotion, Wanjro’s-
se, d'inquiétude ! Un grand su-
ves du 7éme Art magnifié var
Eastmancolor. Un style nexveux
rapide, ineis'f !

LE SAMOURAI,
chain. spectacle dans Vambianer
de fraicheur de notre Sale. |:
Salle de la Capitale.

Pairée Gdes 2.50 et 4.00

Notre pri

x XX
AU CAPITOL
Svussocie A iu fierté de ia Fo
pour vous présenter

Dimanche 80 Mars
id AH. et 7 H. 80 P.M.
Une monumentale fresyue dl:

he puissance, d’une beauté iné-
ralablew : :
LA’ BIBLE
Le cin? i aimer cain x’ st fai,

une spécialité de ees

films a
grands spectacles,

-erand ée- ai:

et couleurs. Aprés 9 «LES DIN
COMMANDEMENTS» ot +BEN
HUR» voici un superspectie’
réalisé avec taetcet une lucid &
rare par le célébre metteui «
scene John HUSTON, JI Gti

perilleux de -vouloi; conter en
images le difficile cheminemen*
de Vhonime depuis” la création:
jusqu’A Vhistoire, d’Abraham.

Voy. 23
Voy 64

Voy ° 56 aa
Vey. 24 --
Voy. 65 --
Voy. 57 --

Chamare Frigorifique disponible a chaque voyage

ROGER SASSINE
Place Geffrard No: 117
Etage Building Frank MARTIN.

Avril 26, 1969

Cependant ce qui semblait in:
possible — est

aujourd’hui “un
chef-d’oeuvre du Septiéme -Ari
apres plusieurs années de ‘tra-

vail. Etonnant par son pouvoir
émotionnel, sd magnificience, si
puissance exaltante accentuant
son aspect hu'main «LA BIBLE>
est & coup sfir, un colosse du
cinéma,. le plus beau film de
Vannée sur lequel régnent. incon
testablement des vedettes interna
tionales telles que: Michel Parks.
John Huston, -Georges C | Scott,
Ava Gardner, Peter O’Toole at
Eléonora Rossi Drago.

Tout serait: d citer dans cette-
superprodyction dune portée ex-
ceptionnelle ': Tout. y est beaut...
Contentons - nous de mention -
ner seulement et d’une facur.
sommaire les 5 parties qui com-

osent. trame de cette histoire.

a "plug eclebre ‘du moride celle
qui a franchi les sidcles et qu'on
&coute avec ln porge nouées dt:
motion :-

«La création at ménde

Adam et E “

L’Arche de. ‘Noé .

La Touy. de Babel
Sodome ‘et Gomorrhe
L’Histoire d’Abraham.

LA BIBLE Un film ambitieus ,
Un monument. une oeuvre dart
digne des plus hauts sommets
! Vous ..en...serez 62







Avril 1, 1969
Avril 5, 1969
Avril 12, 1969
Avril 16, 1969
Avril 19, 1969










Tel. : 3132



















PAGE 4 ‘





Dimanehe 6 Avril, qui sera le Dimanche de Paques

sur C ‘anal 5 @ Télé - Haiti

ASOT re
PINE - SOL et BRECK
‘ PRESENTENT ™
Les Incorruptibles
@ e w 6
























































‘
1
~
Drmanche 6 Avril qui sera le Dinwainehe deo Paques.
IVANTRE DU CRIME,
Pou des films des plus percutants LES INCORRUP PIPERS. sere
| ‘ao profete sur vebre petit: éeran,
Neo gaiyues pas cet episode ie Paction trepidante
et pereuiante des «Ineorruptibless,

Eliot Ness er ses hoottnes risquemt (ane fois de plus dear vie
-dans un combat disproportionne avec le Syndicat du Crime.
Les films de la série Les Incorruptibles sont.

patronnés par PINE-SOL et BRECK, deux de vos
marques de confiance, distribuées par la
. Boulangerie St.’Mare et en vente partout:
+ .” . - .
Apres Vannonce de la reunion du Parti
(Suite)
admis cette fois dans tes deux chiuois, en mettant le met Cone
douzaines de dirtgeants supers eres entre puiitcmets.
mes, ‘ . Thane fa presse so "

Bo fait, le Muereebe! Ture a0 procédé typographique i
apparemment remy Fone. diquer qual sreit aun:
trons de Voee - ire de ofa Canperes,

République ef) reccovuni des 4 PoApence Ching Nouvelle a com-
bassadeurs. be dag quell soit Yoomenbatte dip la adepee's: Tass--.
ce au eimguene ratg ates henet que de neuvieme Cousres Pan -
“velle direction coatieie 2opede Chitois duo PL Cl oChinois s'est ou
tion— Cer iudins ¢ : vert mardi a Pekine Le Comin.
nu Ministere Gos Vlei headed leadomis per VAgence ie
weres japoniie pisses: oo pear er diene que de Congres a die ue
que de reetie Maney vont ste overt pip Mino Pse une. Ltortie
Lipner que de Oui toa pov nemend HU Jor ean perte frais

. reprin ses Pemeuienys vere OLS pporl oredbighe. miadiyieation
rien dee Va Paced tio | Socdute ot Bioetioms su Cean
Jee Pde tetera te Cenrel fen Puen a peenened
vein que de iubpes ge ieee fe Papert Pobitieue caer dur
chu Bure: vet Pod tigae ceteris preba Comin Central.
Jolenemt deat) du Prestdert bse
at Marechal © hea Yuen
proupe de da Revoiut er © et opel \
le de Chen PooTay venant ia Mort de Mme
diatement apres te Veriimer ns Antoine Nett
Supreme ve we Ae vee Noux avans appiig avec peine
ysigent ho KE vee mes fe deves ale Abtae Anta Neff,
Minietie { nel ae . Pee Gernigite Georges, om sa re

WORE ELV Pay fe PE tne cise a Crore fone ul
I future iiedtlteation ee st: les
vats du Pars ve Vinten meen " Inn cette dattlouboiies sabeorte-
avers coils vehatiene ‘ Dames, nods adlressans nes pes
rep set lip Gan ghoo Cea an be eanidol ye 4
baine Nefe ass “

TVAGENCH TASS ba Mine Reneé Philos
LE CONGRES DU reth Neff, George wad
Poe. CHING LS Robert Nery, aus ville

MOSCOL CARE. Philoetere, Georges,

LL’ Avett sed pout fies fumersiiles cd Amd Antoi-
di suwoem oe b. Youve ne Nef? rant ebantte. tere ay
cha neuvieme Cerneres od Toa PANY a St-Gerard ado dy PM,
. 4 partir du Dimanche 6 Aovril

4 Hres el 7 Hres 20 PM,
—_—
f L'Ocurre la plus célébre du monde :!

Avev Stephen Boyd, Peler O'Toole,
Michdel Parks, Ula Bergryd et Ava Gardner.
intrée Gdes 1.00 ef 6.00

VSILSLILSS LS ALLL AAAS ALLA LAASAAASLSAS LASS SSS Ao

CASTELH ATI

Chaque Dimanche a 8 HP

SOIREE DANSANTE ET DINER
avec le Concours du Jazz les
«DJABS ROUGES» .
Pour réservations : Télephonez No. 8926
-C. de La Fuente H. Von Wolff



LIBRES OPINIONS.—
Autour de

Au Petit Séminajre Colle -yoie conduisent au bonheur. qui
Saint’ Martin, le Révéreud Péré a porté les mantis. les cossus, les
Saurel nous a entretenu dudé Fépus: (dinant ‘tres souvent at
surroi du prétre, Ul owest inter? Ghaiipagne) i oecuper, la Sor-
rogé longuement sup ee mal du horne@2— heut Hen duo Savoir.
sitcle eb nyee lui, nous autres cba connaissance ne devant pas
fajes.* Dans Pexposé qui suit -gervir a: pagne, de | Vargent, a
hous pensons — pouvair apporter fopwer homme mercantiler. lalle
ia stony . doit, donner paissance i homme

XXX \ multi - dinensionnels ««Lui don

Dans eeireulery ji ya Loree: ner, lin sens ronforme it Bia sti
ment opération de mutage de +t Dans te prales AON, AS
Fhumanie au progrés perpetuer barriendes « at vent dl au
ou se, ‘Sitter sa condammation,. fa rae aver ry Rat a Oe ae)
non - coyservation cxctuant, en tos de gran Bd aver los pnitric
fait, Ia” recherche du profit, Neb comme en ee ee ees
‘out obstacie. heurte done pro. "es des chdves- la, aim oer des,
fgndément la nature humaine _trompes-la-mort,
dans json accomplissement — en Cependant. dans Vensembie te
perturbant fondamentalemeft ce yemedde est de meme pout tous.
‘Mouvement giratoire sans com- Le travail ne doit pas étre vu
mencement ni fins ot tout se comme uno mal, une — punition,
Llaunstorme cL ol rien ne se perd. une contrainte, une’ peine, un
Le prétre représentant VIE- pensum, mais bien au contraire
glise qui est la téte, ressent plus Gomme ‘la souree inépuisable ds
que fous autres, vee angoisse joie dang |e dépassement. U
toute limitation, Trt, avee tant plus de détresse que cette de rachat aque Dieu dans sa gran

shore non fixée, par
deoson saverdove te
éroistement dang Le
mdividuel des Ames, a
ter par la siete, dans un ca.
cdre soci rigide. fei, en effet,
Vapestolat mest pas en cause.

La vie est pour lui le prétre.
iLELe nation, une immense
tristesse au tong d'une Vallee
de larmes sans fin, Alors que la
gods est oftemt fotn fois, fe signe
distinea; de Phomme er sa vaca
tion spirituelle,

Mais cette situation de fait
West poi oxelusif au prétre,
ne fui est pas propre. Elle appa
rit cgalement sur le plan so-,

Pexereice
vantonne
sauverlge
CORLL





cial, aux latices, sous une autre
forme. C'est le refus d’accepter

fa société du profit en tant que



La vie internationale
(SUITE)



telions, Cette decision a cte
prise sur la base dune resolution
du Pakistan, du Senegal et, de la
Yambie, quia été attenuce dans
ses termes a lai suite de nepgecia-
tions durant la jeurnee duo mardi.
La Mrance et PURSS ont vote en
faveur ‘de la résaluton,

xX XX

A fa veille de la onzieme séance
des négoviations sur le Vietnam,
qui entrent dans une nouvelle
phase de néyociations — secretes,
deja commencces semble-t-il des
conversations ont Leu a Was-
hington entre le Président Rixon
et le views President de la Reépu-
blique du ‘Sud- Vietnam, ML.
Neuven Kao Ky, qui est attendu
a Paris a la“fin de la semaine.







Décés de Mme
Cornelia Louissaint

Nous iitnoneons
ment de poate Ja tiste
de ola Mort de Mime
Louissaint survenue le
Aver deriier,

Bnoeette ponible circonstance,
nous renouvetons Vexpression
“condoleances “
Wrfants :

avec infini-
Cornélia
Mardi 2

ac
plus émucs
Mreot Mme Jean
3 feveilhara; Mine Ghislaice
Eveitlard: Abies Elvire, Antoni
Abaric Therese et Cornélic
Bveitlard; Mesdemuiseles Mage’
la, Mirpucritte et Suzanne Eveil
Nerds Aly Edner Eveilard;

A ses petits - enfants
cha, Jean - Marie Jimior, Carl,
Eevelt, Narees ct ftierrict Eveil-
lard, Kately Lafontant, Simpson,
Ritza et Joel Ducasse;

Acsgs freres cl soeurs : Mr
Justin Louissaint ct enfants, M.
dame Justine Louwssaink ef en
fants, Mroet Mine Motiere Louis
ssunt et entanmis, MAL Felix ot ¥-
ves Louissaint, a Cauvin Pierre
Louis, ainsi qua tous les autres
parents ced amis ncaiiees par ce
deuil,

Les funéraitles de
Via Louissaint seront
main 3 Avril, a4
PRelse Sacre Cocur de ‘Tur
veau, et la dépouille mortelle, es:
posée a ln salle Paroissiaie de*
2 heures,

les



ne,

Natta-



Mme Corn
chantées «>
hres PLM. ¢



‘

AIMEZ-VOUS

nouvelle


-«Le désarroi du Prétre»


















Vhomme
comme
Haison

Cternte,

de bonté offre, oa
fait-toul--a-sen-image
un pont établissant
dans effort pour
en Lui.

In

SOL

Ainsi Dieft ne sora pas vin cam
me but ou comme objectif, «fai-
ves cela pour Moi, pour Me me-
rite mais Tl sera vu comme
idéal.s «Failes comme Moir
pret he Moexempies. sladter,
prendre contact, avec Vie ue
tidienne -- deseendre dans la
reney. a





cai

ta

Des
der au

Jorg le prétre, grand lea-
sauvelage collectif des
ames; ovcupe a2 revétir ¢son pro
chainy de la rvebe nuptiale au
champ illimité de Veffort ouvert
2 tous: frouvera son plein em-
ploi ct sa totale satisfaction.
- Ei il appartient, & la mon-
naie, dans la non - conservation
(cireuler) done impropre & sa
recherche en dehors du travail
et Gvalement inapte A la recher-
che du profit mais seulement
valable dans sa ¢dépense> en as-
surant un départ égal 4 tous,
Car, il y a une seience et une
MORALE

de Vargent.

Ireynand Alix-Roy.

Bourdon. ce 31—3—69.

—

sue le Sinai.

- LActualité Internationale AU FIL DE

DE CLARA! TIONS DE MMIs
GOLDA METR

TH AVIV OCA I)

de one evois pus’ que les priin=
dos” puissiincesarrivent aeun ae:
cord sur le. Moyen’ Orient.Mais
méme si ellesoy arrivent, nous ue
Paccepterons pas on déclaré“mau':
di Mme Golda Meir, Premier Mi-
nisire d'Isract, las , unesdnter
view radioditt uncy.

Kn 10bGpea ajoute Mme seis,
holis avons cédé aux pressions Ji
ternational ef nous avons -eve-
Mais ¢'était @abore
parce que iex Btals Unilscet PU
nion, Soviétique’" étatent d‘aceord
pour “nous ‘y obliger et, ensuite,
parece que nous avons: ecru, dans
une certaine mesure aux assuray
ves que nous donnaient la plupart
des prandes puissances suv Ja te
berté de navigation, Mais nous
savans maintenant ec que valent








de telles assurances et les Etats
Unis ant tivé, eux aussi, da lecon

de 1056, /
Mime Meir a indigué en outre
gue sur de nombreux points es-

senticls, ilony a pas: de différen
ce entre la politique duo Prési-
dent Johnsen au Moyen Orient
ct celle du Président Nixon. ba
nouvelle Administration — estime
par exemple, comme — Paneienne,
quiil ne saurait yo avoir de. re-
trait troupes isracliennes 2-
vent fa conclusion de In paix, et
que frontieres dete paix ne
rmbidiernt cine cclles de UArinis-
tice de Ta, Th oy avait des
vergences entre nous
nistration Johnson, a
Mime Meir, et il y en a avec celle
du Président Nixon, mais nous
avons toutes les raisons de crui-
ve que la nouvelle administration
comme Vancienne, est amie a’Is-
rael, :

Le premicr Ministre israélien
a souligne que le fouvernemen:
aura bient6ét un débat sur Tes pre
blémes posés par les territoires
accupés, et, en particulier, celui
des agelomérations juives qui
pourraient y étre créées et celui
du travail pour la population lo-
cale. Je suis partisan, a dit Mme
Meir, de lui donner du travail,
mais auftant que possible chez cle
ct pas en,territoire israélien pre-

cles
ies
ai-

poursuivi

.



MAGIC CINE

(Salle Climatisée)

Dimanche 6 Acril, a3 Hres 7

Bou Ei ea

Hres et 9 Heures

ee ye ee

FRANK SINATRA. VIRNA LISI

Pent)



LE HOLD-UP DU Sea

Cc ‘inémasco pe - Technicolor.

Entrée Gdes 2



Philips,

Si da reponse a

question est

il ne vouy

50 et 4.00

VRAIMENT VOS DISQUES ?

eetic

affirmative

ef que vous ne possede

pas encore un tonrnedisque

reste

quime settle solution

ACHETER UN TOURNEDISQUE PHILIPS t

Toute une gamme de toumedisques vous attend



CURACAO

piles

combine

Mane

, Stereo

te eke.

TRA DING

RUE PAVEE

A courant

COMPANY

DOC SL IILILSLLS LLL LAB LLL LLLALLLLLLSL LOLI, As A A Te

et VAdmie->





prement dit,

{Diautre part, dans une inter
view qui seri publiée mercredi
dais le journal Dayar, Mme Meir
révele” que: lorsqu’ elle’ était: Mi-
nistre das Affaires Etrangerés,
de 1953 i 1965, elle avait: adresse
‘tn. message au ceolonel’ Nasser
pour lui-proposer de le rencontre
en secret’ ow d'énvoyer, én secret
un représentant® pour des conver
sations © pouvait: conduire ala
paix Cotte initiative Waepas eu
de vésultat:

Ay propos de da Brance, Mine
Meir réy(firaie quelle: tie: sere
‘convaincue Ue lobjectivite trai “=
caise ans le conflit: israélos arn
he=que lorsque“ lav Fratice “aura
fait lacpréuve de cette objectivire
non seulement par des niots,; mais

nussicpar -des:aeé

XONOX poe “
COMMUNIQUE
BRIVANNIQUE:SUR
LE BIAFRA :

LONDRES (AFP)
Le Premier’ Ministre Britanni-

que, M. Harold” Wilson, ‘reste LES SPLENDIDES ARTICLES
prét Ae rencontter mercredi,le lea EN CULR. CISELE ,

der hiatrais, le Colonel Odume. . des Ateliers POUNE

gwu Ojukwu, dans’ Van des cn- ct Rond Potut Night Club

droits d’Afrique Occidentale qui | .. Samedi le Rond ~ Point
ont été mentiunnés au cours,des Night Clib sera, le thédtre d’une
contacts entre Représentants bri exhibition des splendides articles
tanniques et biafraig menés de- en _cuir ciselé des Ateliers POU- _:

puis plusieurs jours, déclare mar
di soir un commumyuée du G









(SUITE) _

Cette ‘manifestation. artistique
sera agrémentée de la projection
du plus‘ grand. film cinémascope

* én couleurs sur la coymétologie,

Nous. souhaitons d‘ores et
déja la bienvenue iM, Roger.
-Hinard;

xx xX)
M. JEAN-CLANDE. 4
DOMINIQUE.

PACE. & G) MARTIIN.

“Clést avec beaucou ap
que nous avons appri& nomi-
natidn de notré estimable | ami,
M2 Jean-Claude’ Dominique, jeune
comptable ami. de = notre: Maison,
au poste: d':Office Manager, de
TacSecAS ES & G2 MATTIJN: de
Port-au-Prince: dont’ 1¢ Général

plaisir

Manager’ est notre: “ami Guy

Riviére, vl :
Avec =nos compliments, “nous

souhaitons une :fructueuse » -beso-

gene Jean-Claude “Dominique: ;

. xxx Ee

NE de notre talentueuse compa-
triote Mme. Paula C. Annoul.

vernement britannique .dittusé Ce sera le second défilé orga.
par le Foreign Office. Ce commu ~ nise ‘par ces Ateliers au Rond
* Pi ; ss - i: * 2

niqué s’emploie A véfuter Viner Point Night Club, .
prétation: biafr de ses ¢on- La svirée sera animée , par



se
taets. :
Le Communiqué du Foreign Of

fice affirme notanment que A.
Wilson avait. fait savor au re-
. ee i ae
présentant officieux Gu Biafra

a Londres, dans Ih seirée de ‘di-
manche et dans 11 matinée ve
lundi dernicr, quel était toujours
prét & se rendre W’Addis Abeba
en Afrique Occidentale, afin de
erencontrer le Colonel Ajukwu te
merered) 2 Avril dans lun des
endrolts sugyérés,

Le Communiqué ajoute qu’ a
ct clairement indiqué que — M.
Wilson wavait pas Cintention de

seu, rendre en territoire ocntréte ¢

par. le Colonel Ojukwu.

Le Communiqué ne fait aucu-
ne mention des affirmations, Ju
Dr Pius Okigho, Conseiller Eco-
nomique du Gouvernement — bia-
frais, qui a déclaré mardi apré*
midi h Londres que M. Wilson
s'était cngagé & tenter d’obtenir
une tréve pour permettre au Colo
nel Ojukwu de quitter le Biafra,

De source putorisée, on déclar
toutefoig gue ces aff rations ne
vontiennent aucune raison vala-
ble expliquant le vefus -lu Colo-



nel Ojukwu de rencontrer M.
Wilson. :

Les endroits mentionnts du-
rant ics vontaets entre les bri-

lanniques et les biafrais comme
convenant A une rencontre éven-

tuelle étaienl les stévants Ad-
dis - Abeba, Nairobi, Extebbe, le

Croiseur }'earless, © Monrovia.
Yaounde, Accra, Lene ea Dakar.
XXX

«KOMOUNIST» DRESSE
UN REQUISITOIRE
CONTRE MAO-TSE
MOSCOU (APP) —
Le jour né@me de
du neuvieme Congres
Communiste — Chinois.
«Komounisty, orgie
du PLC. Sevictioue,
sévere réquisituire
vité internationale
de Mao. ,
Aflfirmant

TUNG

Touverture

du Parti
la revue
théorique
dresse un
contre lacti-
duo groupe
que le groupe de
Mao intensifie son action "
gée contre la communauté socia
liste, principal obstacle a ola réa
lisation de ses plans d’hégémonic
internationale Ja revue, dont
Varticle est cité par l’Agence
, reprend une fois de plus
uion ee la formule contre
Mao et son entourage,
continuent jusqu’a pré
sent a créer des difficultés aux
pays socialistes qui font transi-
ter par le territoire _chinols des
armes et du matéric] strategi
que a destination du Vietnam. |

Parlant ensuite de la paliti-
que chinoise & Végard du_ tiers-
monde la revue reproche aux di-
rigeants chinois d’attiser les con
flits ct d’encourager les tendan-
ces extrémistes et nationalistes.



Pékin:
verit-clle,

Cette politioue, ajoute-t-elle, se
manifeste notamment dans ‘s
pays arabes. ot jes madistes

chercent & renforcer leur influen
ce sur les organisations palesti-
niennes qui s’opposent au régle-
ment pacificue du probleme du,
Proche-Otient.

Le groupe de Mao est accusé&

d@autre part de mener un mar-
chandage ovolitique sans serupu-
les avee les impérialistes, en pre
wer lieu uvee les Etats Unis et
VAllemagne Fédérale.

Tout en prétendant défendre
intéréts des peuples_asiati-
declare enfin «Komou-
nist», Je groupe de Mao se ‘mo-
que en fait de leur sort. Pékin
névlige absolument le fait qu’a
la suite dee expériences nucléai-
res quwil offeetue & haute altitu
de la population de plusieurs
pays de VAsie se trouve directe
ment expose au danger de la
contamination radioactive.

tes
ques,

.Pharmacies,assurani
le Service cette nuit.

Mereredi 2 Avril 1969
MEYER
Joulevard J. J. Dessalines
REPUBLICAINE
Rue Tiremasse
S Avril 1060
VALME
Rue des Miracles
VILGRAIN
Marché Salomon
Vendredi 4 Avril 1960
SCIENCIA
Rue Dr Audain
DE LA SANTE
Rue Pavee
Samedi 5 Avril leo
SEJOURNE
Rue du Centre
J. BROS
Archives Nationales
Dimanche 6 Avril 1969
ST RAPHAEL
Carrefour Feuille .
MARIE CLAIRE’
Rue des Fronts Forts

Joudi

diri-*

Ensemble du. Rond ‘Point. La
Troupe folklorique de Mme Lina
Mathon-Blanchet y apportera un
nouvel agrément.

Les sacs & main et les autres.
ceréations originales en cuir, ciselé
travaillés A la main par les
Ateliers POUNE — seront portes

| parmi. itous,






jours. A
: Nous aay souhaiton
venue et un apréable



_ xxx
Mule. Judith Koenig,
artiste de New. York est arrivée
hier apres midi. Judith Koenig est
céramiste. Ellc Passe une vemai-
ne en Haiti.
Ce matin, ont repris _ Vavion :
pour le Canada, 1, Henri Pintal
ét sa femme, Ns viennent de pas:
Ser trois mois en Haiti.
Ils se sont enbarqués sur. le
Vol d’Air France se vendant , a

“Miami en compagnie de Mme Si- |

mone Allien quiva voir & Was-. |
hington’ D.C. son’ fils: VIngénieur -

Axel Jéréme, qui a décroché son .

titre de’ «Master> du Massachu-
setts Institute of Technolopy.

Ils ont eté salués ce matin
pareMmc Jocelyne | Varvarais,
charmante femme du Professeur

: Guy Varvarais de l'Institut Fran

‘¢ais etsa jolie fille Fréderique, ©
parle -Professeur et Mme André
Reinhart, pars Mile’ Reine Marie.
Deboutgora’ nte soeur de Mme

Reiihare et par = Mime: Jacques
Barros, “par «l'Ingénieu? et Mme ©

Jéranie, frre cet belle: rsoeur
xel .Jérdiiie

-M. “Jean-Pierre: Colin;: Con-

seiller. Adjoint desFrarce. a "San

Juan ‘est. arrivé ici -ee-matin-.en:
compagnie de sa jolie femme -Ma=
rie-Christine. .can-Pierre est VA

joint de notre ami Jean-Claude

Bouché, *





xKEX

matin est arrivé’
Herve Bodiger. Déléeud
pour les Laboratoires
DEX de Paris! M est en voyage
information. I travaille a lex--
tention éverquelle du marché des
produits BIOCODEX,

_Ue ici, Me
‘médical
‘BIOCO-



par de jeunes et élégantes jeunes - xx x
Filles. :
XXX , .oM. Sates Forrester, *Vice-

M. ET MAK ORLERCKER DEE Président-Administrateus - de 'In-
panini’ mous terameérican University: de Puer-

. Nous avons revu. avec plaisir c ew el’ sa charnante: femme
hier soir au Grand Hotel Qlotfe CAMlenne Melba sunt arnives
son, nus sy mpathiques amis, le ici ce matin. a
Professeur Bleecker’ Dee et sa Apres Xxx “p
captivante femme, Hertercine, pres onze a Mine Ted

une congénére.

Mme Dee est arrivée dimanche
en compagnie de som amie, Mme
Monrose, de la Martinique.

* Le Professeur Bleecker Dee,
Directeur du Service américain
d’Information pour la Guyane et
les Antilles Francaises avec siege
a Fort de France, est arrivé ici
mardi. 5

I] y_a deux ans et demi, le
T'rofesseur et Mme Bleecker Dee
avaient quitté Haiti “aprés un
séjour de trois ans et demi,

prés une année comme pre-
fesseur 4 V'Institut Haitiano
Américain, ilk était devenu Consul
des Etats-Unis. au Cuap-Haitien.
Tl y était resté deux ans et demi.
Nous souhaitons la bienvenue

a M. et Mme Bleecker Dee et a
Mme Monrose.
. XXX
NOS VISITEURS .
. Nous avons revu avec
beaucoup de plaisir notre chere

amie, Mme Violet Wallach,
vée hier matin de la Martinique
en compagnie de Mme Roberta
Me Veith et de sa captivante
fille, Mime Judith Slane.

Elles ont été accueillies
arrivée par M.
lve.

Violet Wallach vient ici depuis
vingt ans. C’est une artiste. Sa
branche est la eéramique, Elle
s'intéresse {tout ce qui touche
Haiti. Elle patronne — certaines
entreprises de nos artistes.

Elle vient ici plutét a Iépoqué
de Paques.

Elles est capable d’aller, jus-

» qu’au Carrefour Dufort pour voir
évoluer les bandes de Rara.

Nous en savons long, car nous

a leur
et Mme Atherton

l'y avons accompagnée, il ya
une dizaine d’années. .
Mme Roberta Me Veith, une

céran’ste aussi
du Département

Directrice
céramique.

est la

de

de CRAFT Students League -fe~

New York.
Mme Judith Slane, artiste
comme sa mére_ enseigne la

potterie A la Rockland Founda-
tion de West Nyack, New York.

Ces intéressantes visiteuses ont
pris logement au Grand Hétel
Oloffson ob elles _passent. douze

arri- ,







Yates est jevenue icitpyee ses en-
fants’ "Teddy Angus. vt, Eames.
Eile Gtait ici, cn 1958 shez Elai
ne Dora Wallace.

Elle a pris logement tu Grand

Hétel Oloffson. Elle était hier
soir avec ses enfants au Barhe-
cue dansant du Sans -Souei en

compagnie de M.

et Mime Pierre
WAdesky et-de-M,.

et Mme Lionel

d’Adesky, . Be
xxx 8 .
DIVERS : “fs
.» Nous ligons régulidrenierti
CONFIDENCES ET RAMAGES
de notre estimable ‘confrére
PIMENT DOUX, pour cé que

nous pouvoks y apprendre.

C'est parce que nous y portons
un grand intérét que nous nous
permettons de dire a notre
Exeelent Confrére we que
neus avons fu au mot COUPER
dans ‘le Dictionnaire des diffieul-
ies grammaticales et lexicologi-
ques (page 207),

COUPER : 1) On peut dire
couper les CARTES, ("est a vous
de couper,

2) On dit : couper fet non
découper tn LEIVRE, les feuillets,
les pages d'un Here? On déecoupe
un article de journal. Cet artiele
découpé s’appelle une voupure.



Les Soeurs
‘ Salésiennes

(Avenue Desgsalines)
Port-au-Prince

Assurent comme toujours a.
leurs ams et bienfaiteurs les
cérémonies de la Semaine Ssinte
qui auront lieu dans leur chapel-
ec.

Jeudi Saint 5 h.
Cene du Seigneur.

Vendredi Samt 3h. pam.
ass.on et Mort duo Seigneur.

Samedi Saint ib oh. yim.
Veilléee, Pascale,

0 pom. da





Terrain a vendre

Un terrain mesurant 50 x 100
a Delma, Cité: Rieot, Rue tracée
et Eau, est en vente.

SRE OOOO











Chaque
Formideble Show

Danse avec l'Ensemble

PERE EAL IVATILETI EEE OLE LAIA

‘vaillés par Paula.

Le défilé sera animé

Vous danserez

ADMISSION 2 DOLLA!

MUM OMUM aN HARUM ANA COCO

UNE SOIREF SPECIALE
‘Au Rond Point Night-C! ub

LE SAMEDI 5 AVRIL 1969

Defilé de mannequins, de jolies jeunes filles

présenteront les articles en maroquinerie tra-

chante de Mme Lina Mathon Blanchet,
au rythme. dun ‘Orehés

sationnel Jacky Duroseau et son sextet.

ADMISSION $ 3.00

Grand Hotel Olotison

Lundi .
Bamboche Créole

Dirigé par Lavinia Williams Yarborough

de MURAT PIERRE

yoy
Lit,

e







“on










par le groupe Haiti



re sen-











Full Text

PAGE 1

QUOTIDIEN . LE PLUS ANCIEN D'HAITI FONDE EN 1896 Directeur Administrateur : MAX CHAUVET 1 1 . . -. --. :_ '• MEMBRE•'DE :o;~sso'ATION . 1 ',. . ,•", .. ' .,,: ,: ., La. Vie Internationale 'M.r. Henri Pierl'e de France Antilles A l'Ambassde d'Espagne . Le point . deJpe . ~tj~J! sur le Vietnam l'.\IU.-; tAJ<'l') (., _ . !l c me -1.ougri.•~ du parti l'OIII ' rn11,1i s lt1 dlinois llU ; :;'t':5t uUVl rt 111ardi Pkin suu; la prside11t'l' •Il' l\ lnO . Tse Toung, dtermineru. ~~~:!_~'.~k~t' l~~rie~~:~~rit~eu~~liti~~~ d ,• la Chine dans les annes ii VP11ir, mnis constituera un l' ritoin -> roumain. li i , •r s oir !,• Conseil de Scuri tl•. p~,r un 'lL ' v oix contre ~u, ave.c n nourris mai~ elle les fati• l-' Lh inu• ikment. Par ailleurs. e lle peu t nrcipit e r l'apparition d e l ' oedi me chez IP s <'nfants d, r u1ris . U, rlu s. ans certnin, 1:•ys d.Ail ' que, die prend ~ou \'P!lt un• '. ;• 1!t1l'r meurtrire e l i st ('urnd,ii'-1<•< L'Ull1111e u1w eause ma.i~ ir c dt-> murtulit {• dP~ l'nfnnt~ 1 . ' l,!e p1, --cn _ 1 airc •. Au~s no s jours, l ;i Vl-lLT natiu11 unti roug; :..o leust• :... !.l1.'.' I J(' vivenu .: nt rN o mmande dans l'~ l'linique t'l :-;u1 g-1and .. ehcl Nous HVlUi eu i e 11hsil' de : i:e l;~-e~f~t~'c cll~iel~::11 . ~~~;~epr:~~,ti~~, rettcur de l'imrol'taHL quoT . idil JJ !!l ol'f,•rt 1111 djeuner. Cette an11c, _i'i.nnivcrsaire de 1;, i'in cle la guel'l'e civile revtuil ,r m1t11nt plu~ dmportm1cc que le Gouvernement tlu Gn~ral Frarn:o a tenu li tourner co1~ 1pli ; toment la 1u1ge, en prcnunt UJJ drrct d'amnistie totale, pour tous le s acll'~ l 'O llltUS lors d r h guerre civile . Au Chnn1pagne , l, i\la1 11uis de Balbueno le soulig:na t•n ]c _ \ 'N IH :-son verre la fin d"t111e _c-lll'J'l'e Pl l 1 a111iti>. Nohe confrre Jean A. Ma gloire se fit l ' interprte des col lgues prserits pour remercier l'Amlmssadeur 'Espagn~ •'lui " toujours montr sa gn,uJe sy111path ' ie pour les jour1111li5te l1.1 tien s. Il porta l'aecent s ur l'oet1vre ateotnplit• par le Gt•n HI _F'nmco. Nous renouvelons nos flicita tions au l\1ar<1uis o11heur pci-sonnel, eut hier uiissi 1er Avril on le snt grce ,, \me indisc . rtion d'un c:onfl'lir(! ~ 1:-1nrenait !--OH 111u1iversairc .. ,. ., i'. tanl s . le . Ne.w Y o~k . . Pt la propositi,"1.1 d:: Prsident prit que le Scrtair la . 7 -unes . . ... / / . Nguyen Va.i 1.111 ~ 11 tl engager des . :;e des Etis Unfa, j\1 . .i\1 6 lvin ... Q~and_ Oil vit dans Un nuheu pou~pr.rler~ ,.i~1v , 1 ~ .~""" le 1, 1011l •. Lain!, a rrciui:ient di:IH que avance < 8u les gens• ,rn,t le . s~11s .' Na~1011al dl! L1bern.wn est un ac . Washingto,,, 11 , , , 'pt>o~emit pas des valeuis, nul effort n est vam, u, un portant:, munl1 : 111\ qu~ 1.n, si• , 1 la fornmtion u'un Gonverii . cELguand on est Elle~ . ~tewatt, ton ch! 11hase . d~s negO{ : mbon~, uwrit e uJ_uliti ' ij!I ciuigoii . s~il une .. fenunc . , _ . extt~ord1n 1 ilircn1cnt tel1e c.f.es. nwr 1 ..:handag,::::; concrets tit : issu tl'tn,e oi•ur _ ,~-l~Ul'l' .. f!nioc~ar1~1a_nte E;.t 1ntel11gent~ , . ::_ ayant l.':-;t engag(', Ltt ' 43~-t-01~ , ('nt c ndr~~ cratique r.:itli r e. Les atnrircuss1 a _ _attirer, l~ A Tout /: Ne~'. mardi ~•.> ic dnn s 'es nnh,•m: n111e -cains e8tirncnt en effet qe l'aveYork a s~n _ rheat . re OU . Off 'i-') ceux cil ; :: 1lt•m~!f \i S'. Y i ~ : . . s ... .. ' .... ,. l •. , t . e . " .. . t . , N ew Y . .. .. o ....... ; . k ' Mman Ellen l'initivementinsta Caf. / Marna . ld g . c 1 i quet t ~ifice. c . ",}, {); ' .. N~us , adressons tous li?• ,. >COIIF . ' pliments et 110s voeux ~e / ~Uccs c:o~ _ ~inus ~ott . e :. chre -. ~ uhg~nr~ et amicJ,Uen Stewart qui comiite lll?ntcr une . pice. sur . liai Li. x x -x ricains . ni,r u Y11,lna . m ,IL•it_tre d.tcrn~;'.. ~~oar:1~e:'~\e d~"v:~e:tc actvsc~ . ,, ' . ,. Ill! par . },as VldlHlllllellS etlX !l'(efail'l! attendre Ion tem s p U}>;/ I.J 1 WUL'E :rr•u['1' 1 \ ', y}s On ~1~1c.,, ! 11 11 (:~S 11 ,nhrux, mes, sa1rn at1.:.:U~ll ' })rcssion cxt,!E . . . . ' g . . / . . \u1tsTRIEL ,"' l\UC la U.::leJ.ll ;1111 tn.!11tnmc rl•~ J 1cUrl!, . Ou suit •qth.: li.! p,•..:,iclcnt , , t Il ,n_r1ve ~ue deux t1lus .., l te en contact avec l' Ambnssad,, , Tl . _, . . . . t " . grunes fondations amcricames r u!'i uou.s . . .... .. .. .. --...._ , de l'Union Sovi'.i<;uc, et on , ne . ueu . ," cec ~, .~ ono:i<:e .ne te,.n~nt !,a Ford et la Rockefeller sont ... Hier "l'' mi.Ji i1ar l e 1 1 "f I contic une formule de coaht1o . n, mtervenues pour tirer Ellen .Vol d'Air r1anee . venant de• cac !e _Pas q~e " . 5 sovie " 111 ~{ 011 mai;;, pour les t,mricains, toute Stewart et son groupe d jeu1 , JI imni est a1 Port, tu-Print'e .i•:ue, ,1usqu'a pi•pscr•' llll r,," ul! dclar~tiuu ' \ k. sa p:11 t fait var-' s de thtre. Louis Bazin. . ,gntion ait eu ,les contact~ de des ngociatious qui po.-raient C'st cc que nous ;ipJlans cc gTOII\Je . nousc al'uus revu , 1 uelque nature que ce soit avec tru en cours, lu diminution des }>rend Patricia Boswo1th da1is vec plaisir, . notre ami Osmond les mnricain s ou les reprsenerdits accord~, . pa1 \"iashigton un magnifique a1ticle paru dans , Osy :, l\Ioody, fil~ . du. Prsident tunts de Saigon, le : milieux :im(! au Vietnan.1, uwsi que . le retrait Arts Leisur d . e \'Edition ... . . . . (e~ 11 ~ 1 :,; 1 ~1~1~~~~;,~.qu~n:u~l~;}t; Telr:,/ 0 tu~;~ 1 _ia":l;/i!_I Jif1~,:]: . . . , ' r::~~~:'. ~:;:Jl o~e;~~~u:~up:!~~ t sd~?ll~ll)eta:.t':~,.,""';;;~~1.t~~i hj~ i•F:KI N tAFl'J tVu Correspondnnl "" JAFI' Edouard DILLON). C'lJs t vingt et . une heun •:-: pr,: c•i :; e ~. heure locale 1 _ treht• heu• re~ GMT), qu e la nouwll<' d ~la runion du Parli Comn1uniste l'hi nois a annon (cie Pkin, c-lL•nrhunt sur u1 : L• Pchelle ~ignn tes,,u e le prnce .-s us habituel des ~•n1ulP~ journl 11:• 1 jo q_i~ :rn , ., :-,; 1 w tin11ak =-<' Il . 'hi 111 : r'o p ul : 1i1> l'.-; pltard.; rd l': 11i""t1ent c/~111...; :.oull la ville, tar . di : ~ qLll. , lL.lH ::; li 11uit , d ' inunen ses c. t ~l ,I'!; ,.nt:; ~ or i(•g-e~ :w [t;J m:1itH . ::.111 !-. t oLI . ..: ll' :qua1ti crs de P1 k!n. '-(' Corn m uni qul~ annonant l a .:-.:: •. 11c•: ,1 . ilt:\'l': ture. l e g-rand di 8C U1•: ,1._, ;\fa,: >,;t Toung , .~ u : , "..: 1e 1 !.i ou :.1 l u prl •" :-idL ' JH' l du Coni;1 \ .:.:, L'.e!le de Li1i Piao la Vi1(• P?ifi e 11 ( l', e! de Chou .e;:1 Lui 1: 1 -~:i1;H Se c rtui rP Gnl'ral, r:'a : ::1t 111 1 -..: l'ini d'l , l lu la .]{a,!iu t'I :, l.l TJ ! vi s ioJJ, (]Ue di-j H, lle. ijUccs, la renomme ou . }\j gloire, Sans-Souci en comp.ai:nie . de \'in . elle a imai:in, il y a huit ans, dustriel Ser~ e Loul!; Bazin. de crer un thtre Off Off Ils sont t •nus pour dh"erse s Broadway avec le peu de moyens entrepris~. . ,. dont elle disposait, C'tai\ pot1r Nous leur souhaitons la bienC~t a!~~ c i:~~ ltit~~\~a~~~n~~I; V~l1~1e et LIii t~~~t~ex ~jour ici. talent montrer et qui 11< .ll. ROGER HlNARD trou; aienl pas l'opportunit de D i rc<'tcur cl'e x port"t-io11 h• faim des prn,foit s JEAX.VE Avec toute son nergie d'aGATINEAL i de Paris 111our, elli, s'tait mise servir 1/ rrirel'a dimanche la cau.u u thfttrr, encoura. )Itne Gerniaiue H. 1-'ierregean.l .dramaturges pri;euter Louis, Directrice l'ondatrice dt' . lenrs 1iices a, ec leins de logie, Dpositair• pour Hati des talent. L'un payait . un dollar fameux produits EAN NE GAci'admission. On tait chez , sa TTNEA l' d c Paris, Yient rlllant Le thermom tn tIHPg;istrl' 1:ne temprature.. ,.,,,.: 411 r1 .. e-,,•s. Un frisson d' ef froi 1 rav('r:-:l' la pi i:te. L'air e::. t lourd de p t ur. ~;~, eDi ~\ 1}i'.,~:;~i~L~~ t!( ~ns;, 1 :~ -!!'JaX~~'~ ----------tian s , aux son~ clt. s tambours. d•": trompettef; et de i, cymbalP~. La ville e s t iHumine dt la111pions jusque d:ln ~ l es arbre s . De J;etit ~ gToupeFu11t organis t!r-.;; danse:-:; sur leH t~ir~ . ~t ,v~1luth1nnni rcs . De touLt. r vit :~ •nce, ,fons ton:it~ qual'tiel's e t. to utes le ~ ti:inr:dl' )a Capitale, orJ :-tail 1 t\llg-VP ment prpar pour rct vneml ' n Lt•s manifestants portent ri ~ va.-tes placards, annona,~fIc Con1,:r~s . Certains portruits ou bu . teR tl'e Mao, 11ort s t~n cortg•', noul s01nptueuse1nent illumin,• s d'ampoules multkolores. ~n effet, le praesidium du cun grl•::,; <'Omin•end, uutre Mao Tse Toung, Prsid~ni du parti, un ordre de prsance _ qui se prsen11' d e la faon suivante : Lin Pia, dsign comn1 e con1mendunt en chef-adjoint ' du quartier gnral proltnri<'II, vicePrsident du parti. L~ liste des grands , dig nitaires de la Chine rnove est dose par Li Hsien Nien . anrien Ministr<• des lwl1ees et Vice• Prsident du plan qui, du numro U en 19!i pusse un numro 21, le ma r,)chal Hsu Hsiang Chien, qui fut Che[ dt• l'tat-major pendant la g-ueci:e d<' Core , I, M a rchal N i<'h Yung Chun, P rt• sid e nt de la Comm.ission pour la science et la technologie , ,1ui a lu haut, main sur lu recherche nudl•airc ut enfin Yeh-Chien-Ying, vic,• Prsiclcnt du Cous<'i l d, lu ,11'out l'UIHlll dls !;Ucc::; clnt-anh Cosml•tolo1,.!l ! d'l--l. ~1 iti 1~1 :-:. Rue d a ns les grands thtr es ,,---tles Pave, Porta nPrince) . Bt ; s-Unis ci t d•ai1leurs. )ifmp Pierl'c-Louis o a le l.' exa nll ll d e l'enfanl. mainl, : ' nu a :-;s i s, n.. pour:;uit l' ll mena• l<'mps 11u" 1,,,, conciliabules d e s pants . .Tou.ion tousse Pn faisant: A ... A ... A. , se gratte. puis se l'Pt u ht!, an ab\ . l .rdi a!'. n ~ ostic c::-l ais: la rou 1-(Poll'. En !?'<•nral, peu de corn plicution:-; 1 parfois une otite. Les ,xpli1a1 ions calmes du mdecin :-;ont f•e0utes avec attention. aux l'llfants l'l leu r eonfr~.-,~. prl•~ uny in,l',L"liun ~uniquP. une i11111m11i1' q11i durr la \'i1 l'nf;•n•. l,a rou olt. •, so u s j)L'll . d 1 vieH dra Ul1" 111:iladie du passe . ('. pi l e gl ~ n ra1 io11 de jeunes ser• ctr tainem e nt la crnitc en soul' frir .. Joujou devenu pi•rc->, n'au ra point IJ<•soin d'appekr I" 11 ,, tHm n . l'll urgence au chevet d ' un petit r<.iugeoleux brlant de fi vre accabl et malheureux. Cuns quenc e bnfique de la dcouver l<' l't du ,jour., Ceux qui sont i"1resss il eette publi cation peuvent .crile,. J'A1nbas sade du Pou -R. P. 174 Port-au Prinee . La foule e!";t si tlensP qu'u11 iournaliste trnnger, ' qui lg•p dan~ l e cc>ntre de la villl', .i fuit ~ . aYol r qu'il tq.it cittireant!•ll cotl p du monde extrieur e t incapa Premire Phase de l'Enqute de Socioloai l'llrale cru Chiss hic de S C rcnch e n lu g'l j.1))(1(• pn:-: t,• pour tlgraphi e r. Dans toute' la ville, 1, .. 111ur :< ' eouv1ent rapi ckm 1C:1nt 11ar1;(.Jil':frniches 1 annonnnl l'i• .nnw : nt en gros t:ar,a< i.•re :-:. Comme nous l'avions annonc , rlan s un <'l lff , P tr entaine de paysan ;) venus d~ :trois sections rurales, il a pos s ibl e au CHJSS lions nu niveau individuel. l 1. ont 6U1 rparti~ tonnnP }-llit 1 -Dput Jfapha, , W, 1 u t in I Tnn; du Nord) 8 -~lerl'it• Lth iL n (C .. ~ ( : . l~i, i;, re evl!sin, Mklwl Snlli "' Hubert rl'e Rmweray. Le neuvime co ngrs l :ou v,, Mao Ts Tom,: au fait• . ,1., s,1 11u.; sa nee. ,Tantai :;,, depui• : : . 1 nn:qu'il dirige le:-; t tislinn; d11 l'a ti, son prestige n'a tt '. aus~ . i g-rnntl et l'au tori t \.le S '. IP n r,: n :tll )-':i tutale. Sl pc11:-:l'e l '~l Ja ,.,-,_ 1 .. d<' s uprme d e la vit• 1 >ul,liqi.H.! <'t d e la vie rl.rivl dt 7.Jtl m\1Jions de ehi11ois 1 c.•t la g"l :t 11de t. ; l , h e du Co11g1i rloil t tr ,! , f"irc t sorte qu'il en suit c1i H ~ i p1h11' Il•:-g-l ! 11rations i t Vl!nir. Le Congrs d,11l nu:;_,, i i 1 L't.'lll11lir Ulll' lcl.te 111 ntiqu•.• ]lrl.!~SUll l l', en arrtant ln lii,;nc politique du Pnrti et cl'u pn\'8 pc111r it; : ; 1111 nes h venir. C cf'.tc tchc s~rnblP avoir aceo11111lie 1rnm l'essentiel, ,IJUJ ~(] lll', upri•s lt> grnnd tliscours d'.1p :1 ! 1:• f de~ ~Iuo T ~ e 'foung, ~u . i ri ! prodw t:OlllJHIJt,iuli t.l"arni.:.s I i1: Pint) a prsent<~ 11in1di lu, , ., nt :nrn Ceux qui ont lu r•:'3j}OJ\. -, tlhil;ll' 1ysnnt ln situatio, i11lt•n~'t1r1 . l'l clu destin de ce pnv:::: 111csun'f1l li~ t.'xt 1il•ure rl'e la. ChinL, l'i -.:-: 111• prix d'u,w telle dmardw. li 11',•sl ,J,. ] 11 Hfu'.olution , .' ultnrell, . t:ertes pus trop tt pour no~ Pour connnitre !u i l .. i!,!n~ 1mli jcu1JP S s ociQJogues rl'~ll'e inqui e l ~ Uquci de ln Chine, uprt•s h ':i clJ~or cle . l n rnlit rlu milieu rnral l1:1icires tumultueux de lu tiri. tion Culturelle: et l'or:., d'urn Cho u en Lai, Premier Ministre. . Chen Po Ta, ancien Sec tain de Mao et Chef du groupt rie la d , vo\ution culturelle. S. Kang Sheng, Thol'icie~ Pl Membre du group<> de la rPvo lution eulture!lc. ~ns~ . On remrquc que ,]a11s le groupe dirigeant, l'ar111e popu laire est abondammt•nt reprscil t.e ( 10 sur 24) et <{\IC les pouPi~lOd~ . !::Jl~ri~ ,::~t~~ accet ~r1: llonorable. Elll'n ouvn auxj-.'Ulll' S drnm11• ~lanli k Avril ~\ partl1 d e fl h_ 30 tnrges et at'l:curs lu porte ri<' ri\! suir,.e11 lnc•ur de M. Roger l'npportunit, . Elh• les am1e!le ses Hinard nn, grande r.S, e ption pa• .,nfants d h,s lrnilc ,omn1e tels. tr,rnnte par l e Sl'crftnir . ,• 'Etat Elle pense que les rem-nlurges rlt s ,\ ffairl's So,ial,,. ~I. Ma:snnl es l'ratures rllkntes, p,; /\ . AntoirH•. r:s:,;ahlt•::; 1 q4e l'on tloit trnitPr Au eotll'S 1l1• rrtt, . r( ~ n•pt10n, avec he.11ucoup de soin. )[. Hinard parlera du rayonr,,, Club t . Le numro 11uinze es t Tung1 Prsident de li, R(•puhliqu,. l'i-Wu (83 an s ), uncien Prsident et ' tml:res anciens ChtL milila, de la Commission de contrle du 1es. Cc qui apparait comnw nou parti, suivi du Mr-chai Li Po veau, pur rnpport la Place res Cheng, ancien vicePrsident du 11ective des q1111torze lem!er , , 111 Conseil de ln dfense, du vieux la !Pace Tien An l\1en, i , l'oec• Marchal Chu Teh (rtrogr,id sion des Ftes du Ier Oe!obre ,J,, cl t~ la l0en1e i1 la 18eme place). l'anne dPrniL . e:::t que ,le hautdu 1'6conomist u Li F'u C-hun, a11Chefs i\!ilitain ! s comme h , llfmi •ien Prsicnt qLri , e11 lOH!l, su dwl Tung. le Mnr<-h:il T.iu-l'<> t rouv11it en sixime position pour Cl11?11g, le Mnrch11I Chuhozh Z,w :!~v~~h: 11 ~rf::~nt,~:nnYi:chMini\~ J!l' Marchal Chen Yu~,, •Jnt tti t r<' dt>s Affaires Etrangres, Mai ( Suite paire 6 cal. 1) Le Sermon de la Semaine Le Sermon .\~domadoir• qu, noua dema'IU Jll'W# le' Paot.ur Niru nt lu ousi da,,n diverses Stq.fMu Radio ds la Capitale et de . la f'.:rov ince. /'ur le l'usteui Le il. NEREE . u; F.1/T DE L,l ISUIWECTIOX 'nE .llo'Sl.":: CllR}ST ET SES {/fi,'.,cir.1 T S .J Si Christ n'c::;lpa~ l'n; ::; u::;,' .; 1, : ,wt 1 e foi est iuc s, . ( 1 i:,c.t ' 11it / '(' ,,.,., . (.'ori-nth-icu. 1:i:17). X X X Ln UCsu.Tcctio11 tin S ci y1tct11 .! :1 1tl:f, quu-iquc djiwpurtcr11t•t• tapi talc pott--r le C h r i:;litiuismc 11 1 csl JJU.S onralttmcn . t u cco,ptc, m _ ,r?c dro1s l'Eglise Chrlic,ic i . u qttcls 1.ermcs / . ' P. 0 ,,,._11gl-iste Mathiett dl!once l'itf momlit de ces lro1m11.es de reli _qim1 : age 2) Dimanche 6 Avril 1969 5 h, 7 h et 9 h RU-THEATRE PRB.NTI: Entre Gde.s 3.00

PAGE 2

,LJ:; NOUVELLISTE> Le Sermon de la Semairte /::,ulte de la 1re page) C',rnt P!'ll1'q~i l'nptre -Paul " l'autre, uj'fa que tout le 11wmlc "" PllOBLEME No. 70 crit lo ~iiin~i~me . q/iapitro c/n, elle q/16 ta ;a-, est ,'lui f, 1 it 'crt.ain que ~Jesa .... X X X l!UHLZONTJ\LEMEN'l' l Qui Pst provoqu• pnr un }Hll'H~te Il Doivent ,trc pnys Ill Pour les enfants snp;es IY _ En bonne snnt _:_ Un Londres V y,,m1 Verte contre \'I -Sel d'acide d~ llr -l'urt 1\ltnist ,.,. d'un ,ul Vll --" Prnnom Aller a,1 hasnrd . Le.s Ngat.e,ws' ,le la Rs1,rre, ti011 d1ti Seign.mo ,lR11s, 'H'ont ja~ via.is eu dcla1er ou-ve1l.em.r,11 l que Christ n'est pas 1esusciti. lis. l'ont seulement, -in.sinu eu ,.J firman/ ((11.'il n'u a point tic r.rn, rection des morts .. Aussi l'Apt1c Paul. a visire leve, fonce-t-il sur eux a-vec cette 1pli({l•e pour les dmasque1: Si l'on prohe 1111e ,Christ est ressuscit dQs mml.s, r011wtent quelques-uns pa. mi 1'.s disent q1i'il n'y a point. de ,surrect.ion des morts? S'il n'11 n point de rsurrection des nwl't., Chri.st ?Ion p/u,., n'est 1,a.s ?'eRRBIISCf. Ch,ist wcia,t pds le se11t l'1c11 cateu, de re1iom en son temJ)s. ll 'JJ a. lieu, de crun-e, . Rgulariaaj;eura de l'estomac at d l'intestin laxatif! et r1tL1b. 11c foi fe1c en Jsn, Christ. JI, doutaient enco,re de la JJnrole (l,, , Seigneur. Pn, e.:1e111ple, q1w_11d /,! Scirnwu1 rawmcn,, faire co1' naif rPii. ses dfaciph;s qu'il fall(l, lJH'il alf:it J."1tsalem, qn'il ,'{oHf (rit,, q11.'il /ibl mis mort et qli'il -1esBusritt le hoifimc }0111, p,if,' En Yenta dan• ton,,,. lu re se mit le rep,c>lflre, (Math. JlJ: 2~). Jsus avwlt mctintes fais 1)<'" h• de sa, rslt'1'1'()cl-ion anx d-i11c 71lw com.JJ'ri 'J't'J/l rien . ,e la-n.g De tel l,,,, ttilndcs 111ri11t.rcnt •IJ1lC la foi des disC"f'ples n'tait. 110,q euror1' bi1!it Jmfcltfo cla.11,i; le. Scig11eur. . P.lons n'u.i•onH 111c;me pas 'IJCRtJJJ cl, 1p)lclcr, l'attitutle de Tho '11 1 1/r., le fl,i\l11me, l'a: t.it11:lc clc,q 'fli:; cipfe,q Hur f ronfe cl'E1nma_111lH, le Dimanche de Pques, 11ou.1 vmrn ffl•ire con111J1e11dre que si la Rsu I' rection n'tait. 7w.s 11n faif icon ls/.C1ble, pal' l'a11pa1it1011 c/11 8ei u11e11r .l.sus en chair et: en o,q ,i. se.s di.~ciplcs, l'E11lisc aurait d,-. pri et n'a:zn-a,it .imnais cnnn" r"' te e,,pansion qui lui w111t d''.,1c nr 1 el/e111c71/; 1111c E,17/isc fT11fr, selle. Le t.roisi-nw 1suUa.t de la swcct-i01, clc Jsus Christ, c'est que 1na-in tc:•nn.nt nous avos lo Nonrean Testa1nent d l'tTit. Chris:\ selon fr,q ~•criturcs, _e,qf le 111cl-iatem d'une nouvelle a./li111r ce entre Dieu et -nona. (Ht!h.-,1: 15). Sa rsu.•-rect--ion n scellr; ci:f te a./lia11ce. et lui a c/01,n force., :Et af-,'.n que tontes. le.s gnra tio11s tl'honimcs puissent croire eu ,Tsus Christ res.mscit et avofr la. vie '..emclfo, les Parnles dn Sci,1711eur, ses cl'oclri,1cs el ses m, racles n11t co11.signa pa1 crit. C'e.o::/, a-in.Hi que l'4-nt.re l'aul fia11/ ln fni tlCR Cmint-hiens tin 11 le Seir111cw J.s11s, dit: ,Je vous rnppclle, Fires, l'Evanuilc 'l'"' je rous qi nnnonc, que 11ous avc:: 1eu. ... ~.le vou.s ai cn.sci,1711 a1,anf. tout, comm.e je l'ava.is nw~s1 1r~n, que Ch1fif e:~.~ mm~1 7,our 110R vchs :wl01i le.-; Ec1:.;_turet1, qii'il a enseveli, et qw'il e.s t ress1~scit le troisie,ne jour, se/un /c.s Ecritures ... (1 C'nr. 15: 1; 7; ), Le Noul!e(lu T,1stnme11/ pn, ,,,.,it c011fin11e ,le f11i{ hislmique de la Rsm-rc 1 1ion rie J.s11., (;/,ris/;. Le quqtrimc ,.,;s11llal t/11 ra;, de lu, rsurrection de ./r;sir; Christ, c'est que ce jait a d1crnfJi le cou<'ept cles vru-iH Crou(l11fs sld' 11rr111,oun de cho/o,es de ce l,u.• nionda. Ce n'est vas s011.<; rni.~011 ul/C Puul e;,_•ho1ta les Cl11tie11:; rle Colosses en ces ter mes: < (Cm. Ghlce. au f<.i'l de la r1.;HttJTe'ct1uE du Se1qne111, les Cro!funt se rco tl~u.t b1eu co1111pt.e que /c.s c/,oscs vrnibleR sont _11~ssnrihe.s ei qirn .seules les lnp1.s1/Jlqs .,n11/ den,el leB .. (2 ,Cor. 4:18). . Jfnfi-n le d11q1;0 rsult.11/. du fmt _ de la Rs111Tect ion ,de_ Jsus Christ e.st qiw ce fait ra.sswre 1~11_ co_eur.s ,{es Croua.nts. Si Chrfat n et, p~s ressuscit, les Cro 11a11_ts. pa1ticuUrement a:nr:de,1 I 1(11 b1~n doiiter_ de la valew _ de Un Suspense vous nouer la gorge d'motion. lJ n homme a tu. A-t-il en lgitime. df ens.e ? Un revolver~ disparu. A-t-il jamais exist ? L?ASSASSIN EST-IL COUPABLE? est un film palpitant dont l'action, aux multiples rebondissments, vous tient en haleine d'un bout l'autre. . . Avec : David Janssen, Elean.mPmker Entre Gdes 2.50 et 4:00 . l cs1nt de SCl'V1ce, de lu ncessit.,i d'111_1c vie de piM -et. de si1iteti. Ma.!" parce que_ le Seiuncur "do gloire est sorti trio11111ha11t den clo,rn, de la lance, •ience ,q11e Christ esl' inahnent ressuscif., 1nais i 1 otre ,_,ie ?'e1wuvele, t1a11B{onne, 0 em~ b~llie servira aux imtres c tc111oir;nanc vivant du fait c/e la s11.1Tection dn Sei,qneHr. Qu.'i/s e;i soit niirni pour vmrn. 1imc11 Rv. Luc R. NEREE. Le Cadeau dechoix pour'PAQUER LA SAINT! BIBLE Vente SJ)cial. MAISON DE LA BIBLE Angle Rues du Centre et Bonne Foi --.~..... "'.:;.~~~~ -. -----------------. ---... ,..................... . . ; VENTE . Riz Blanc Sac 2S lbs Gracfe A Baby Food 13 Pots pour Jus de Fruits Libby's 6 oz 6 pour Jus de Raison Welch 40 oz. Jus de Prune Qt. fruit Cocktail A/G 17 oz 3 pour Pche au Jus A/G 17 oz Confiture Fraise Lip~on 16 oz Surettes A~sorties LiVl'e Hyde Park Biscuit Boite Sauce Tomate Libby's 12 oz 3 .pour Chili Sauce 12 oz Mais en grain A/G 303 3 pour Petit Pois A/G 303 3 pou r V-8 6 oz 6 pour Park 8 Beans A/G 17 oz Soupe Campbells Tomate l pour Soupe Campbells Vegetable 3 pour Soupe Campbells Green Pea 3 pour Vienna Sausage 4 oz 3 pour Dana Lunch Meat Spam 12 oz ~~cor.il ~mporU! Hormel lb Fromage Tte Maure lb. Bire Amstel Douzaine Gancia Blanc Litre. Sauternes Cruse Vin Anjou Rose Cru.se Whisky Inver Bouse ' Huile Citad'~lle Gal Pias. $ 3.13 1.75 1,16 1.26 0.96 1.19 0.3s o.ss O.SJ .69 1.29 0.59 1.17 1.17 o.,o 0.37 0.71 0,71 0.87 0.73 _0.39 0.99 0.72 .3.60 2.39 2.33 1.95 4.39 2AUX TROIS COLE8 _MARKETS LALUE AVENUE CHRISTOPHE .. SACRE COEUR JEUDI 3, VENDREDI 4, SAMEDI 5 AVRIL 6j et ds GOURMETS Coin 5 Marl.(lS DISTRIBU7EURS EXCLU51fS "-/"\K. •POURHAITI fJ.Q;DIJNB 81111'.AINE '.J>16in'RBS PR.ODUI'JS AQ.C QES DISCD ---~----~-----Cocomalt 12 oz Huile d'Olive Duret 1/2 Lt Sardines Canadiennes 3 pour 0.39 Saumon Rose Alaska Royal Pink 16 oz. 1.24 Mayonnaise s oz Moutarde 6 oz Mantgue Shod'imy A/G 3 lbs. Sel de table 3 pour Vinaigre Import 1/2 litre 3 PHI" Lait Condens Nesti 14 oz 3 _ pour Lait D~ny Boy 1 lb 3 pour Lait White Lilly l lb 3 pour Lait Carnation Ion Fat 14 Qt. Davis Baking Powder . 12 oz Sucre A Glacer Imp. Dixie Crystal 16 oz 0.44 0.28 1.']0 .,o.ss 0.79 0.82 us U 2.~:E ~Mci 0.46 .0.55 0.68 Hershey Kisses 6 oz Napkins Economy Pack Papier Hyginique Argo !Amid'on Starch 12 oz Clorox Pint Persil Dtergent S pour o.JO 0.30 0.29 0.73 Pine Sol 6 oz Ajax Bg. 3 pour Shelltox 1/2 Litre Baygon Spray Shampoo Lustre Cream 4 oz Huile Mazola Pint 0.69 0.31 o.ss 0.84 0.69 i/ /

PAGE 3

AVRlL iOl!O > o •:: rc, eudi 3 au Lundi 7 A vri .fEU~n .1 ~Y_RIL 1969 1 , se1 grundo, _ et elle l'uit purtil, int6g1•antc er crinte cle 1 . ~ critique ou de l'chec . De 110111hl'et1x , artish s. ipi!~ls, ~o 1eU.fS '',' ~tJuilleur '' so11 tifss ,,, .... ,., . <, et t.ll! , ile c , e i 8igne, / des5hefs , d'entr~ : , : , , '"" >t,,y,: •,, ',',,''•'. prises ,, nussi, qui / sayent / jlas yi . 22 DECEMBRE POUi, LES PtmSONNES VEMBRE !'SCORPION): 'vl~me NEl~S Dll: :ll MAHS AU 20 si vous nvez chou )lier, ce qui AVRIL (BELIER): Conjonction imJiorte, c'est aujoun1"hui et c'esl gl'i~e. J>erdr four ten1ps ; + Naissence ,, de vg:m JAl'lt!CO ... ,,,,,.,. . s i ii contraste; soyez srieux. Appudemain. Mai~ que tes erreurs com n•z vous sut des :fnits intelligem mises vous mettent en garde con .xxx Haplml, pe1ntre' , i telien. ', t~=~~hdsJ~} f f~~~itt <> ,,, J , ~i '. , > ;;J x T '" ' ch~rcher, ;; rf . hich1r, ; ecouter , ;t i t nerch , er en~ore, o, ~i v~us Y { )'"t inl-'nt d<.ouvert:;.; <.•t sur de bon~ 1 rc "IN1r renouvell(lmc.mt ! SAMEDI ,j AVRIL 1969 ,:_onsPils. N c.• vous l'il'z pas i1 vns SPU!l':{ idl!t~:-.. ~;J NOVEMBRE AU :li DE-, Cl:\IBRE tSAG!TAIHEJ: Ne POUR LES f'l!:HSONN-1!,S l< •nr le_z pns , ers vus buts . aVt'c NEES Dl!: 21 MARS AU 20 une . lol'ce . telle que les agreables AVRIL (ffEL!ERJ: t-;e ;ovez t~,~~;~tf!~1~~lttJ~~sd~l~c},u. L~~ 1 ~; P. ~:~tl!,i~:p!! 1 :~:a;~o~J~ h:1tl:~~J~~~ lutk l'Olll ?'t• l'ho _s t 1 li.tt •, L'Vi~t•z ll's itle du plan d ' ens1:m hie et des premiers pa'S. Lo tru d,tion, ne doiL pas vous empo , het d'essayer un traitement ou 11nt! m th ode i11,,de1es. Lu ,,, 1 11.r . J ') ,,, f ,, . , 7 , A , '' V ... R ,,,', 1 •',, L .. J , ,, 9 ,,,, 6 , 9 , .. _ _ ,,,,,. _ ,,.,. , tez , d . e , Jn , sinrit, , cepeuttre ., p . ' je ~ .._:, __ )l~l _ S~ ~1:' ~ an\ .. :(.-:, .. .. :,,:: .::. .-< .::.":.:, MAW:\ A l1 211 ,A V l{1L ( HE , , ; ,,l ;~,i,IJl~s_ l.,c n1 6 ' ,,,1 21'.J:ANVIER i AU : J!J,. f'E . LJERJ: Mel,ezvos aff1ti!'c,ij .. , u1 ven,,tl.,J'effot tmaximaLNe ri VHIER(VE;El.SEA\.:) ; Pas \ J, . , tre : ordre avant de com1l:!ncc ~ ui i' /l : 1;11 J'lchissZ : pm; ti•op ? lngtmps . ~-: probl me_s :':~ .,:_. propos de _ ...... ~ _ ~tte _ ;::jot.._ .. _lllhquii •>-,:::, ... n . ltii I~l~ 0 ;1u:•.>U~l~~~-i;t~~~~11~:nI:-"'t~~."-': ' ~;::~:i ~\~'t;;l~~l~fviftdez ' , ' VOS .. ~ii!s sic:i1~~~t:~ . :;:;~f: s u?.::I'. Wt,~\~ ~ teof.~j ~ ~~ naissez tt ies dtails et lt,s 11, ,, .,, , seignements exads Sous : l :1iai11 ; sont veilJ~ , 1s , vp :li AVRIL AU 21 MA! (TAU REAU): Etudiez les lments de t'l'HV jour1i.l•e. Vos p1ojets sont ils lps meillt l UJ' s posRiblt:•s '! Peut C:•.ll\~ Lill .eha n~l .) !11e~t d'~ri;ntu t 1011 nva1a:"rn1l-1l \'lls Hflaut1s d1• fm;nn pr OJll l'tlPll SP. :li MAI AU 21 '.TUIN (Gf,;1\'IEA UX): \ 'utre merveilleuse imagination votrn l'onrluiru sur les voies noU\'t:'!l es riu succs. Mo bilisez vos dons varis pour 111t•11er bieu une, tl'he s 2~ JUILLET AV ~o AOUT (LION): \'ous tes stimul cl n•s ~e1nhlez un pu'r-Rang qui non seul~mt•nl est lo plupart z pas l es petitt•s c o ntraritl•s., Hes tt:'Z rffirace pl (:UllSl'r\'Z <'•\py(~ \'0tre 11\'eau moral ~., :,;E:PTEMBHE _.\L; ;!;: O C TO BRE (BALAI\C'EI: O'or ,l' on vie nnent aUHsi. Vuus tes capable de prencll'e des deisions mrem e nt rflchies et vo us pourrez fail'e un exeellent n1ap.;istrat, homnw politiqt1L ' ou diplomati~u , . . 21 AVHlL AU 21 MAI (TA ll HEA U): Votre esprit fet'tilc, ap llll~ ' L' d'une voion~ raolue, l'H 1Pr. drconstanccs indispcnsn hies de no•welles et: . Votre instinct vous aidera, s'il se fonde sur l:.ii tonnaissance, l tudc, l'exprieo• ,.,. t•t les faits. Cherchez ic 11ri d~iow; qui, vrahnent, clairent. 2~ AOUT AU 2:3 SEPTF,M BRE (VIERGE): f:ette journe d,•mantle du ,:,aime et un juge ment ~r. Des situations inatten ' lul'~ ,1e dcviont pas vous trou• hll•r ,~t ne vous laissez pas entr .;1i , 11{'1' \'Pr ;; l'Pl'rPlll'. :!2 DECEMl:lRE AU :!Il JAN VIER (GAPRICORNE): , Sat11r11~, tavorable, vous indiq,ie deR av11ntages nombieux . J"urnc splendide oit vuus pourr,. JHIS trop sur l'aide ilu v oisi n. SI VOUS ETES NE AllHE:AUi: 1:elie joume, si vo ( r,, ge paraitra .. moins comprh e nsif \ro\ ! h i)Je t~ { t lai , ~ -tout rcent pass a l'e . qu'il et enthousiaste gu d 'o rdnair•!. a ~RE (BALANCES): Pos,;1bisiales aloisse cl e ;\[aitissaiit_:_ Port-1,11 Prince. ( , . . .. ,x. ! ' X X E .CJ;!tte nne n.\rquu le :!5 Uh : Hnniver::rn1re Sacerdotale de 110 ~ 1 brnv s et vaillants Missionnuhe 0 , Etrangers et Hatiens qui ont; . ors prit de res~outTe:,. :!2 'VIA! AL' 11 .JU!l\ (GE-' \I J:A l! X, : Ne ,ous houseulez pa s t rup ou \uus vuus ne rvere~ , et \'11u~ dnn e rrz de vos intent10ns 11n, lllHtl{ C rausse pour aufrui. La patien ,ee st~ra un de vos tout s .. i:! JUIN AU ~:: .IUJLLT (CANCE:RI: Maintenez un e l dd ez a-.•pc pr~tJllli, ; 11 . nu,1s (~}l~:;~i•~~;:~lu,~:j~~:~hr?;,\~is~; . la nlu:, ht-.hi.: .. m:11, . l: uvrl'. ~ ! L bC F Il n )(:' A li ~o , I A :--1EH (CAPRICORNE): Ne re poussez pas une solution parc e qu'elle est insipide, pl'O,aique ou fatigant e. SaSisissez-la et tu ,lie z -la . Vous montrel'ez alors le s qualits a Ua,c_ J1es vol.1 t ~igne U .JA N VIER AU l'.! l'E VRIER 1VERSEAU1: VtJtre con ,ionetion sti1nule un e _4:1Ltion . -r-& rll'de et des plan.; cu . ibctt.3 a ":. vt .c soin. Un bo:1 usap;e dt•:; J.' (.S ~ih11its sera la: !lcessit1 de la i• u1Tle . Mais rit;, ~ . o\ls k l'nll}) d . l'in:pulsivi : :, ,_ ~O FEVfEI'! . .\L j ~Il .ll .H(S t POISSONS): Evitez le s ex .::i~ Cherchez •n tua\ ::,. : , :11t1•i qUP hi ..'quantit. ' . !He \'O~ exti ~ f.11 ~ttirance ou en dgout He nwl quc,nt pas cette j 1 urn ,;e qu, l .. ut t.: rr int essante r~ prnfit : 1i1!l' Sl VOUS ls1ES NE Al' .JOURD'HU! : Vous avez l'cspit libral et nanmoins lJ'aitionn~is t e . Vo-us aim e z la vie pai sib l e l'l tes profondn1ent 1110.lheur..!UX dans un e nt.mospfl l•re trouhlt ! P ou cl~minc par ln vulg , uit, ~. u lieu du bon got. Co ,1liun ' ., \'fllJ:,; risquez d'tre la v ietime dt.~ la ,](,loyaut. Plus nl..re honnt et X X X D'/MANCHE 6 AVRIL 1969 l'OUR LES PERSONNES NEES DU: ~l MARS AU 20 AVRIL (BE LIER): Aborder ave c calme et ser ve vos probln1 es vous don n eea de s avantages suprieurs ct Ux que vous obtiendriez pat toute aulre mthode. Mais le cot: rag'e et l'enthousia ~ me complt ront •aussi. ~l AVRIL AU il l\lAl tTAIJ REAU): Vnus, favorable, vuu , eonseille d'agir pour amliorc1 des situations que le s co mplexil ~s t e ndraient it rendre pires. 1'/&anmoins. ne fthez pa8 inutil e ment votre prochain. ~JAi AU 21 JUIN (GE :\IEAOXJ: Nouvelle chance
PAGE 4

PAGE 4 Dans Nos Salles De , a . Jt / ~; . Du Jeudi 3 au Lundi 7 Avril 196 PARIS .. (AFP), I-'luso;il " yuurn , tf v 1 _ il / \ el11s ? il seru ,ir ;! gu\llHste d CINE PALACE Jlforc1ed i 1\ li h'cf LE 'l'IGRE SORT S{\NS SA l\lERE Ent1c Gel<' l.00 h. Jr, JL'udi i, Ci h : ~1 K h . 15 LES FELINS Avee Alnin Delon Entr" . Gdl' 1 . 0ll -v,drt•cli ;i h . L't R' h. 1 a LE lG[H: SORT SANS SA MEREEntre GP 1.00 Samedi i, li J1. el Il h. lu UN CERTAIN l\lr. lllNC1-U Entro Gdr 1.00" Dimanche i1 4 h. li .h . et 8 h. CHASSE A L'HOMME , A CEYLAN E~tre Gde 1.00 Lundi 6 h . iit 8 h. 15 L'ENFER DES TROPIQUES Entre Gde 1.00 MONTPARNASSE Mercredi 6 h. 16 et 8 h 15 MISSION SPE'CTALF. LADY CHAPLIN Entre Gde 1.00 Jeudi il h. l~ et 8 h. lf> LES DIEUX SAUVAGES Entrt 'e Gd e O HO . Vl'nd; edi i1 li h . , Pl h. 1 ~ TARAS BULRA Entr~ e Gde l.00 Samedi i, (1 h. 15 et 8 h. 15 LA BAIE DU GUET-APENS Entr e Gde 1.00 Dimanche 4 h. P.M. LES DIEUX SAUVAGES Entre Gde 0.G0 Dimanch e . 6 h. 15 et 8 h. 15 LE LIQUIDATEUR ~ntr e Gde 1.00 CIME STADIUM Jeudi ( En permanence) MISSION SUICIDF. A SINGAPOUR ' Entre Gde 0 .6 0 Vendr edi Suint 4 Avril (En perm a nen ce ) Le grand r endez -Yous de l'anne avec la nouvelle copie dP MARH; MADELEINE LA PECHERESSE Le, tick e ts s rrom 'mi~ en Yent1• ds 7 heures A.M. Entr e Gde 1.00 Samedi r Eu permanence) LA MULATRESSF. Entr e C:de 0 . 1\0 Di 'manche ( F:n ~,•anc, unique) LES UIX CO ,IMANDF:MF.NTS Entre Gd e 1.50 . Attention : L 0 s tidcets sero nt mis en v ente 8an'.f.'di' 'dls li h. P.l\L et Diman c h l~ ii partir dt• li h (Lill MAGIC CINE Mercr edi li h 15 c1 R h. ln LA RELIGJE U SE Entre Gdc~ 2.00 et 4 .( AU CAPITOL 1>11 Mnluii 'let Avl'il nu Snmedi r, Avril ,i li h et R h. ao .P.M. L'ARSASSTN EST-lL t:O IJ PABL.E '! Ent1 •{, e Gtlcs 2 .50 et 4.IHI De Luxe Auto Cin (DELMAS) :lle1er"di i, 7 h. l'l !l h. LE CORNIAUD l•:m r, .,. 1 t1 .: 11I/1r par \'o:tu1t• . , t'ltdi l\ 7 h . l'l ~I h. :-;A,)ISON CON ' J'ilE' LE CORSAI I N01R Entre 1 1 rlollnr _ pnr voit,ire Vendredi 7 h . t n h. L'AGENT GORDON SE DECHAINE Entie 1 d , ollar par v oiture. samedi 7 h. et, \l h . UNE ROUSSE lJUI PORTE BONHEUR Ji.,ntre 1 . dollar par voitur,• Dimanche it . 7 h. et f) h. LE SOLEIL DES YOYOUX Entrt" 1 L~ (~de s 2 .50 par personne lUNE SENEGAL :\l r rc1 edi i, (\ h . Hi et 8 h. 1 ,, LA SECONDE VERITE Entrfa• Gd~~ 1 . fiO et 2 00 .7eudi it li h . et Il h . 15 FHON1'lERE CHINOISE F.nl r e GdPs l .fiO l't 2.0(l Y, rn,, .. Cd e~. a . oo ,1er endi it 8 h. 1G P.i\l LE liEN TLE'MAN DE GOCOY I''. nt re (M e s t.::!n Pt 2.011 ,Jeuli i, li h. l'l . 8 h. UN HOMJI ~?i~fe 4 . 00 Vendredi i1 G h . e t 8 h . ao LE CARDINAL Entr e . Gcles t.50 et 2.50 Samedi il h. et 8 h. 1 5 En r e panil• L'Ensc mhle N. / n '8a11tis1,, En 2me partie OPERATl(.)N !IIARAKECH Entre C:d ,• 1.20 Vendredi il G h. 30 ee 8 h . 30 , MONSIEUR Vr'NCENT Enlrt• Gdes .. 1.50 et 2,50 Samedi h 3 0 et 8 h :!O lJUEL AU COUTEAU E11l.1 : (:des . l.!iO el 2.nn Dimanche l '/.; h. 30 et H i1. :111 ,JARK A ! S1' ANRUL E1111e (lcles 2.00 et 3.00 ELDOR . ADO Mercredi it 6 h. e t 8 h . 1/i SAMBA A mo .Jeudi i 1 li h . et R h. lfi MONSIEUR VIN C ENT Entl' e (:d e~ 2 . 00 (J t 4.00 Vendrndi G h. e l ~ h, l~ LA RELIGIEUSE Dinumeh e it. !1 h. d l 1 h. A.'l'l. L'ENFER DES HOMMES P:ntre C:cles. 2.!lO l't. cl.Oil Snnicdi <1 h. et 8 h. Hi HON.JOUR TRISTESSE Entr ' C:de UiO EnnP (;clp O.f10 llin,anehc , i h. 7 h. e( D h. LlsS ANl,ES AUX POINGS SERRES F:nt1, , , , Cde~ :L OO et !i.0 11 l.11111li it li h . t d h . 15 l'E\T MILLF. DOLLARS A l l SOLEIL A \t'l" Linn VPnlura .Entn '..p Cdt l.'20 l't 2.00 n'im unchc it 5 h. h. et :l h . LE S . .\MO\JRAl Drive in Cin Delma~ (DELl\lAS) .1 u_s l . _9,.~ )/: ,tH, " Ln :: } . dllufVi'11 1 :_':_. }fol:iule J;locrupe , rn_ _ l _ i? ... r . ~ .. ,:::-:<-: cl _ de nouv1. rnu cc nu1Lin le's obser 1 :ude_ } ... ~~ :;(> Y_.I}I _ teurs :. L'loctricit de Frnntt• Plu~ 3 ;i l : y H / j< ) l) non le 27 s'11pprl:e Il (lfa,'!enclwt ( l'lle w1\1 vril ; : p]U S /i, Set i~ }'llpp1oc h !11 fin ;:: 0 ::i~r.:\1 1 ;~1,~~r~:;;~~\ n:~~ 1 p;1t.1): : ,1, . 1 { ~h, .., . du 11ou ;;i iir Jletsnn11;' . totr1nles d e 2 4 h . i,v~e t'oup•t• J 1 : c-:: nn1p de, . _ 1J n . < 1cs1,it il'a,1 1 e s d e couru nt. Le , t1o is : -yn,i ' ku, s ile 11ouvelle s \: atlh, s 1ons ) x :C 11 euts C. G . 'J'. C FDT "~ FO u 11 -. d i s ' d ARf-emhlt•e, 11ife~tntions et 1111 l'as semhlemr,l'i 1 :1 l'nri ~ . A propos des grves ou 1 111. Georges Seguy, Secrtnire G,, nral ([e h1 C. G. T., a dclar : La Par til'ipation de la CGT a ln eam1rngne pour Je ~Non >> _ au _r: ! J‘ r~nclum s'assOcie troite1nent ! : l'adion rc v tmdiculive quelle en tend poursuivre d e telle faon que I l' pouvoir ne puisse en til' ' .'l' autnnt ~ rrn ss ibilit d e tlran1Ht~Sl'l' la situation i\ so n avantage. LP Hur eau Cottf drnl de la CG'l'. pl'ol e :-' . te nussi contrL• l'interdil :-:eatH lul c u!<-: qui frappe les or:ani sations .s ynditnlcs re,prlsc 1 11ta1'h:I' _ ._ l'i\ le~ cartant LA NAT ION rpond ,c malin : C, qu ' il vous faut c'est la hagarr com,tunll' dont vous v::-p(~:p,, txu jour~ tre• lt 's vainr1tw 11r:..: . l'i 11. 1 :-: p1l 0urs. Ill ]\[ li01111 fo l ; Diut Conezc / Secrtaite joint de l'U. B. l C .{ , _ J;,igaro : On n e voit , JJ ~S h ,juoi le _ Gn rnl De G l,cso _ in d'4.ne ., nou.vell tian cle tiOutien '' 11 _ 0P _, u _ l __ ~ , i _::/< } n~ J~1 _ ;~ d~u~1 ~}' prs le :: t _ r _ i _ (:) _ !~1 , ph~ .f ~~ ~Y _. !; _; , ,.al de Juin . .. . Ch11cun 1 :ec on11ai , l1~ .. -., ~ _ 'es _ t _,._ la, ,. rl~~~)ire fois P fo Iffi -[ l' , ft Prsident t / J : sidenticlle ' rl'e ' ce .aux ' E tats l\L Mil to n t1 re sse ,i Je malais Il < ,,t transport rle d 'hoteL qu'il , s,: 1.roitvait . l'hopital Walte, Reed r (;des 2 . 00 et 2 50 Merrr Nli i1 7 h . et \1 h. ,IERK AIS'.I'AitlBUL Entr• p Gd es 2.nO pn r ,Jeudi t L 7 h. l't !l h . lEJ A ISTA'l IJHJL Jlf'l'~OTI11El LL 1 s l L 1 tl'lll'S, pollr:">UI , 1. -\ NATION vm\l i11,-;u,, . ,.-l:le11w11 s(• di1 0 apti• s vos p6ni!,J.-., e~pliL",. tion s : Vo l PJ ' 11011. l':-:t ,otPJ' pour l n ~ttPl'I'~ t\'i\(•. i65 Santa Mag:da1eu: Mal's 14, . Ma!'s i7 i GECRGES SICARD [ifl Santa Pm~1a Mas 14 Mars 23 i 6J !lue cles Fronts 78 Santa Rosa Mars . 21 Mars , .30 t f ort1. --~-....,.,.. ..... ..,,,.,,,.,,._-.,,.,,.,..._..~ ...... --..,.,.. .... -~--,.. ...... .,., ........... .... ~: .......... ....:J .Jeudi il 6 h . :JO e t 8 h !l0 BARABBAS Ave i Anthony Quinn . F.ntrc Gdc 1 .00 et 1.50 v .. n,llecli i 1 G h . 30 l't 8 h. :;u L'EPirn ET LA CROIX Entr e C:d,• l.00 et 1.50 Sumecli (i h. !JO et 8 h. 30 FANTOMAS C ONTRE SCOTl.AND YARD l•:11 t1,;c <:d e o . fi0 el 1.on .V e ndredi i 1 7 h. t> l \1 h. CARNAVAL DES BARBOUZES Rnt1 c l ,loHa r par voiture Samecl) 7 li. ~ l !J h. FUONTlERE CHIN OISE Entr e I dollar pH! voiture Elle s'ouvre et se referme comme une fleur: On rabat tout simplement les volets et la machine est prte l'emploi . Ecrin d ' accessoires log , bien en vidence, dans le bras suprieur de la machine . Pied de biche polyvalent et tension universelle du fil . Plus que 2 boutons pour effectuer pratiquement toute la couture. De fabrication suisse, l'-elna lotus est particul,ire nient robuste. Elle coud tous les tissus, des plus fins aux plus pais et offre plus de 20 applications pra tiques mme une _ boutonnire instantane. Distributeur: Rue Bonne Foi R .. H. CARLSfROEM PORT. A _ UPR~ NCl: $ 10 par mois et_ v~us l'enlevez!~ ..

PAGE 5

~!ERCREUl AVRIL 1969 ! BUSSO a eo. i TKBPBONE : 3294 , ij 17, ~UE ROUX, 17 ' ( ' Le plus grand ~assortiement d'argenterie 1 .Christofle i 1 Couverts, mnag'res, 11 . ' timbales, , c~uverts W pour .bebe, etc... i POur toutes j ~, les circonstans g 1 anniversaires. B baptmesj mariages. LA JOUVENCE !JE L'. AllB& SOURY conouB et a.ppr cie en Hal tl depuis 75 ans guHrl t les maladies suivantes charactristiquee chez la Faw,ie I troubles de la circulation du sang retour d'ge bou ffas de chaleur vapeurs touffernents varices -, phlbi ta hmorroirl.es maux cl' as,tomac troubles nerveux neurasthnie. Aprs une cure p:ho'\ique fa 1 te la. . JOUVENCE !lE L'ABBE SOURY, la Femme retrouve son bien-:-iitre, une sant rayunnan~e', l'envie et . la joie~ de VII/RE. Il y a beaucouy '1.'im1,t.ation mnia r-ien n'li,. gale la JvUV'ENCE Di L'ABBE SOURY. EXI'JEZ-1.A. La J O UI/El/CE DE L'Al!B~ SOURY convient galement aux hom.mes. ftJd:imez. une documenta t1on. En 1 iqu'l.. . n'y peut rien. Cette ,:lsapproba "' " u -" , u; 1 drame social d'une palpilion au divorce est interpr~tt, R ser ves G ,' . es 6 .00 tante u...-tualit .. , La' ' tragdie al comme une trahison a.U roi e~ . nu tr1s,ante e la d . scr1nination rnroyaume c•e~t i'carlelemenr. X X X cial. . .. , . du traitre Le Haut Conse:J du SYDNEY POITIER roi, la . Cour, le Clerg ont c>lc. EI.DORAUO . , . ,,e vedette part entiere . Henry VIII se nomme Chef ,!e ont l'esl.!alade vers la gloire atl'Eglise d'Angleterre, ri;pu~ < ' li v e 11lp cli s vendrelll fi heurv s :t u Tt -.:1'h (•:i t c. CRIC-CRAC CINE lt lt ]I, MAGIC CDIE ~~.~hl~~e~!n\1:~li~J~der~r P rse n~ . ~~~~rebe:i:::'i:p iltr~lcee ;:;ft/ ~:~'_' Dim a nche i 1 5 h . 7 h. et' U h . maine recre dans un climat' in LE J~~h~f~ofo i ~: fa~a~!!~~E qui ta nt, Je dcor quotidien. , " Avc. : Frank ~inatra, :Virna tt~~ ,~~, cvi~ ,: l P h;'~t!m~ ;~'; " !, is , 'Tony FratJ.C'losa, . ~1chord ,c:u i se ~ dan s ,111 rle _ sa mest,Jr ~ Conte, Errol John, Alf KJellm ... ,Jef C..OSTELLO, un tueur ~I!'" . De ~ombreu ~ x. pa s,s agers . ont ges marqu . par un tlstin tr : u :;,_ f a ,t la traversee de I Atlantique qu<'. Sun drame est v ite pal't a : " Nord sur . le QUEEN MARY ,, pnr le spect.ateur, li assa . ,, ,. et nul n'a jamais imagin qu'il sur ordre et par contrat. Lt •vu cuurnit un risque pendant -c~ l dans un Night Club .. p.. , . ,., ,, vvyage. Or , vo . l que ce . bt . eau ne ne l'a pa8 vu entrei-. . 1 ! , ,: devient l'enjeu du 1>lus grand si\r nnque et bijoux.. . t otw h . :\lnintenant il doit s e di' Cette extraordinaire aventure frn cirf ,-01 . 1 trt• 1 ses c 011_1pfces et ~ n Te eh nie o lor et en Pnnn,; s'o n , 111 poli,, . Alors une cha~ se n d h nt. lt_ .:i, tL~n,u! ~ ment v1n1:-, h\i. -; .w l ' hornm ~'. i"Inplacable s'organisP. , , pantul ~ . <.~s l t>x~\"':!rilinni"rf-l Et Jeff de, ~ie , nt un vritnbl~ hb ll:t.'Hl intt•rpl'{L : <.• 1i:1 t JL.\ t ~ n i:-,k tragerl1e. -;:N \TR~ . LE RAMOURAl, C'est Alaill' cs pr~.~s moclt:r1w~ :\ i';\hor DELON, avec sa copcentration ol a 14"e du . mu et,tl! d e !oup !raque . Il est en Pour russir, ri e n n, val h l':'11 , e d,• :S.athahe DELON, . fa s hlu fr l'l l 'an,!a ce. 1anl, . d o!ina nt so n I?erson_na (' 1111 hommes deviennent cor:e u n e prest nce dramat1qu _e m: ~air e. , oou , k •s huux . yeux d'nnl' i ,•t1se , , Culh) _ ROSIE_R, . 11r1x, cl _ ,. N:ipoliialne . l a 111e : ll eui, , ,nterp:etat1on fem1L,• r lus e a plirnnl d k plu , 1111 .L' , o~St.Jm , , froid e , channni 1 ' :,; tr ,, or,lin :i i r " dt•s Hold-Up . te , rE"s~~10U~AI u ... . Ent.l': t. l; i h i ::; 2 ,fiO Pt 1.tlt l lou.rdiss:11;te d'mo~ion, 0 ~1'0~~~ 1 ~~x x ' ~P. d'inqu:tude ! Un grand su n \ ~ du 7me A 1 t n1agnifi ~'fH Eastmaneolo1._ Un style ne~-veux 1 np itle, illl'g : j' ! J.F, SAMOU!lAI, Notr e pr" r)J.,rtn spectacle dan s l'amhi;i n ,, de frnkheur c! P. n o tre S ;.1 ]' P. l : Salb d r la Capit a.k. l'' n1r e Gdrs '.l. 5 G et 4,0 /i AU CAPITOL , M/V WILLIAM EXPRESS Les Etablissements JOE ETIENN _ ,; < emb1assent tous les SPORTS. HUNGARIA produit de France , 45 annes cle tl'iomphes "lll' tous les ~. Stades du monde. ~ BALLONS BAS ~HAUSSUR :•: S & M~IL1;0TS ~ . e. Foot Ball avec les couleurs garanties et actopt il'.: ' !PR qmpes ha1t1ennes . Trirol jersey' coton Extra Suprie~r. ' Partout dans .le mon : le au ::;enice cles SPORTIFS. Exclusivit : 1377 Rl. CARLSTROEM Port-a _ u-Prinre , Hati . ~~-jj9 ,.,.,. .ol, Chambre Frigorifique disp'l>rti,,le elteflae 110,qe ROGER SASSJNE Place Geffrard No: 117 Etage Buildli,11 Frank M.4RTfl\' _ Tel. : 8132

PAGE 6

Otttlt QUOTIDIEN FONDE EN 1896 Page 6 tait absente du microfilm de cette date Page 6 missing from source microfilm of this date

PAGE 7

Otttlt QUOTIDIEN FONDE EN 1896 Page 7 tait absente du microfilm de cette date Page 7 missing from source microfilm of this date

PAGE 8

--PAGE~ .-.:- •::::~-'-;" -_ -l>imn11d1e fi A vri[, (Jll Hl!l'O le D'im,;che de Pques Hlll' Canal li 1'l ~ Hai'.ti L'ActdjJi t Internati ';r\, ~) ; . F "''' ~~: PINE SOL et BRECK PRESENTENT Les lncor . ruptibles \ ,-r i !. qui :-: , r:1 l t• Uitll :~ 11 1"!1 , . l.'A1'Tl{I•; n u ('.[(DIE , , l\111 '.li, -; rt!11 1 -. I , -. 1d11 -1:t•h " IIL 111 1 ~ 1 . :~ l:\t ' ()J:l:l 1 : 1 . 1 .: . ....:_ ~1 ri1 Eli <)t ~ l =--~ l' i ~ : \•~ lh1111111t• -. r i:-qt1tn! u111• l\•i . ..: dt pl11~ L , 1;1 \'it• dan:-1111 , 'mli:-it isprt1p111 1 in11111• : l\ 1 1 Syndicat, du Crim _ t~ Les films de l~l sri . e Les 1ncol'l'uptibles sont . patroirns pa1 PI NE-SOL et BHECK, cleux de ,o s mcuques de confiance, distribues J.Hll' la Boulan_g-erie St.'Marc et en vente p:1l'tout: Aprs l'annonce de la runion du Parti \Suite) admi!-i (~ lll' t'oi :-; da11:-] ,,-.: t !ii11ui~, l: ' 11 mella11L le n,111 , 111\: Jouz:1 i Ill •=dt di l' I L:• ~: ri• ::: t•nt rP g 11 i ! .._: m ets. OH . ~ . , l•an :.: b jll t.: :.-:, : :: u; : , i . :U ' . l-:11 fait. lt:\l : 1 ~ , , ii, ! T 11 l..! , pnw.-d : lyp11grap! , ; , 1 ~! , .: . . _. , 1 i 11 :1ppa r (•l11l1H.'1l! , liqllt•J' q1t 'tl ~: i ;: 1 ' 1 11 ; : ~: l' '. i ,i,, I J(JII S d,• \ " , . ,. ( 11J1 g T1 ~. .. Hl'puhliqU I' l'f t r . : \ :,nl d! ~ l . . \~."l lln < i 11 :.-~, . 1 . :,l'li•_• ;• 1 0111 (SUl'fE) 1 1 1 :-:; 11 : : liolls . Ct..• t ll-" 1h"-l , \1•r1111•:,,; i 1 Li suill' dl' nl ~g wl i 1 1 in11 :-duru11t la iour11t t du 111ardi. La F, a1H l 1 l ' i l'HSS ont , 111(, , f a \'"\l l' d,, l a r l•so lul...;nn. XXX A h-t vt..•i lit• de la 0111.ilmc sl •a nn " de s n gol'ation ~ s ur le Vh nam. qui t>llln. nl dtlb une 11uuvel1 1 pha~t 1h• 11 ~gu1iati olls ~l•t ' l tl :-. .i, •j; 1 t'OllllllL'll 1 t s :-;pmJiiL•-1-il dt ~ nlll\ ' t•r s ..ilio11~ 111tl 1 ,u \Va ~ hi11g lon t'llln• lt Prt :-irltnt . ~ixnn tI 11 ,il'l' l ' 1l itlLlll 1h• 1:.1 llt 1 pu ldiqUL' d11 ~ud \Ptnam, !\'1. N:u,ven J\'ao Ky. qui Pst alh~n du Paris il }a i ~ in dl• la semaine. Dcs de Mme Corn~ia Louissaint lla !'-:.: adt ttr :-:. l . 1 J; 1 1 i q : : 111l '.1J1 ,t t1 d i t l:i ,lt)( .. , ': T t~ : i-: -. .\!ou :-: : iit1iont,.i1n ::in•, infini . ~1 ;. ,;~~I 1 1 ;l:~ ~ 1 /; 1 i~'//, . : : . \ \ {: , / . : 11 i : . c1.\ . :! "~ : /\\\11,',\ ':-: \',\~ 1 't ''t : / . ,:\\ 1 t, \ : . ~ _ .; \ ' .:•: 1 _,.! l lt " lll dt• pt 11 ,• la i' , .:--lt• 11oun ll t> ,,_ ti o n.( , ~ i H rl : 1 -~ 1 1 1 :" 1 l' l•kin. l..v l rH1;1n:. f' . \' 1 u 1 i~:--.:i~~;~r\ui' ~~: . 11 ~} , '. . n~;c _ 1 ~/ •. l 1 1 1 1 1 ' 1 .•li~ au ?\li11ist1T, , ;.. F t r ; 1 :1 , , . g'( .. l' C•S .1:1111111;1 ; 1 :1 i . ..: , ~ I l , :, : ... ,, . td l.\ , r r : li!t ' !'. qui I, n T ; 11 w . \J. 1 ., .. , ,. _ 1 1 , l 11 , , : t , p l•H il,1, 1 in:011:-;tanc . l 1g 111 1 'fll• ::::~I~ c-:~~-1\IJ:Jll\\:lf;;.1: : 'i 1 ~•~\ ) '/~t~.~t~~~ll ll:1 . ~ l1. , JI, , 111< , 'l l lt' vuir i;1.11 1, 1 1 1 11 d , J , du B11n 1 1 ,.j 1 1 ,;111 1 , .. !, ; : l,lt 11w111 1w11!'. du l' 1 i .\ 1 d ' . ! i " au . \l a1 , d 1 :d 1 h1 l u 1. g-roup1 11 la l \11iu1 , 1: 1 :! 1 ! it• dt ('111 J \1 . T . 1 \ ' t ' ll.11 11 i , 1 , dial, 1111 111. ~•pn ::1~ Ti 1 1111~ :1; Su 1H i1 ir ,:, J ,, \ " i 1, flrl• ~ id1 r1 1 i .111 1 r , , i , . , )! : 11 (' ( '111 1 1 1 E11 1111 :-:. d11 l'at 'J.'..\t;J,: i':, 'J-: T . -' ,;, , 1.1-: co~ ; <;1u -:,.: . 1>1 I' . . <'Jll :,.: 11 ,' \l(J >'t 111 , \ Fi l . '.-\ :. r , 1 di ~ o , 11 , . 1 l ', ,. 1 " d11 lll'll\", 11 1 1 r, . 1.;.:, : 1 ... d i l' :, , : j Mort d ' e Mme Antoine .\'ou ~ l\'1!11:-:i ::\J)J)I i:..: I' ,l, -1 1 •-... dt• , \ !1 ; 1 ; ,.\11 1, , : , 11, 11 , ~1 I . .. r o nt ..j , . :1 , , . : :\vr i l i1 :--:. 1 c, r: 1 d a I li . ---------------------1 partir du !Jinwnche 6 Avril : 1 ~ t . •:-: l~11fa11t :--: l"! '.\lm< . J e .111 ~\'//1\;1 tl . :/1•i\\•:l1;;: _ .. : { ;~~j~J~~l\• _'; ' ~ 111• . :\IHri, 'l ll I T:-; 1 1•l ( ' 01 1u : •li 1 l-:\ ill:u ,1: \l1 •:,,; .J1 rnui _..: 1 _ l1• ~ :\la:P' l , 1. :' . la r ;.• . 11t nlt1 1 1 Su,-.anr w f-:, 1•il '" "" ' ~Ir Ed11 , .,. E1 ,llard; . \ ~L' . "pt•tit ~ 1'anb Na t,1 dia, .Jpa11 l\'lari1 . Junior, Car ! , E\'<'ll , Xart i~ H i1erri, _ ~L E v1.~ il lanl. Kall'ly Lafoni.a11t, :--;im11~o n . l {itza l'i . l ml llt1' ;1( ! 1'11<1 :'1 pil<•:s ;1 ('11111';1111 1',,111hi11< i\l 111111 ~ . ! c'•l'i• Pa,, ~a11H cli r, Avril u11:!1 SE.JOllllNE Rue clu G,•nlr<' J. BROS Archives Nationnl ,•s Dima,whe G Avril 19(i!l ST RAPHAEL Carrefour Feuille MARIE CLAIRE' Rue des Fronts Fo1 ts X X X 111\ ' lsH::, <,:(J N F~ ~itiN'ls' E!/tuf ~tGi~ dt• :1otrl! . _ estiq1Bble 'l~ont.rffre l'i~] ENT IJUCX, JJOUl' ~t, . qu,• no~1s 1wuvon ~ y apprendre . C'est pa1 . 1 l• que nous y port.o1 _ ,~ un g: u nd Jnll~rL't qt. ~ nous nou~ pl• ll t't tons dt• d i l' e not 1 c Ex l L•llcnt CnnfrC:•re , _.e lLUl! 11ou . s avons l'u au mo t COUl'F.H da11s e 1Jidiunnui1 . des dil'ficul ll ~~ ramm atlca les et lexiC'nloJ! 'lues qiag-e ~117). C'OllP l•:n : IJ On peut clir" uuper IL ' s ('A RTF.~. (' ' 'e~t l vou s dt• . : ollper. 2) On dit : t'Ollper [ e l non d1 1 upl'r ,1111 LIVRE. h 1 s feuillt .. ts, . ~:;~ ;ll:.l~•~:~, 1 :;~• 11 ~ ~~I\.';~~ 1, 0 /\ _ ,i(:r~~~ ~~~ d~c•oup ~ ~' B 1lpf'lle unt~ 1oupur{~ . t , Avenu ~ Dessaline s) Port-au-Prince A ss urent rom me loujou r~ h ur s ..im ~; et bienfaiteurs lc ~ s ,l•rmt,ni 11 S de la ~t•maine S~ i111"l qui auront lil•u c.i :1 11 ~ leur ch:111t•l. 1, . , J eudi Sa.jnt !i h. ::11 11 . 111. 1,,. ( 'ine du ~~igwL11. V1dn•di :-,n111t :: h. 11.111. Pas .s , un L~t '. 'dort du ~~ig ner s~1.1wdi S:iint 1.1 h. 1 .-_111. \', iltc . Pas1,d1• . UNE SOIREF SPECIALE 'Au Rond Point Night-lub LE SAM'EDI 5 AV~IL 1969. Dfil de man11equi11s; de jolies jeu11es filles prse11tero11t les article.~ e.11 111a.roqui11er<' tra/ >aills par Paula. f.,e iNf sera a11im par f< , ff /'Oll fJ<' Ha/ i clwnl _ l' rfr Mm<' Dina Mathon Blrmchel. V ou.<: danserez au rythme . d'un Ord, T!s t re .<1e;;_ satio11nel .facky /)uroseau et s0 _ se,xtet. ADMISSlO~ $ 3.00




QU OTIDIEN
LE PLUS ANCIEN D'HAITI

FONDE EN 1896

’ Directeur - Administrateur :
MAX CHAUVET

No 25-785

La Vie Internationale

PARIS (AFP) %

Le Yeme cougres duo partis com
munisle vhinugis qu: s‘est ouvert
mardi a Peékin sous la présidence
de Mao Tse Toung, déterminera.
estiment. les observateurs, non
seulement i'orientation politique
de la Chine dans les années . a
venir, mais constituera un des
evenements les plus importants
de Vhistoire du communisme,

La prem:ére lent du congres



sera vraisemblablenient de — dé-
signer le maréchal Lin Piao,
numéro deux, comme Dauphin
du Président Mao Tse Toung et
de consolider les st*yetures inter-
nes, Le congrés,‘pense-t-on, dicte-
ta atissi de la. politique A suivre
i Véevard de KURSS qui, aprés
les incidents de fronti¢re de
lOussouri, a proposé & Pékin de
régler par Ja négociation les dif-
ferends frontaliers,’ Il s‘agira
aussi et surtout de prendre. posi-
tion dans le conflit idéologique
qui oppose Pekin et Moscou et
qui divise le monde commun’ste.
Les observateurs se demandent si
ce congrés, le plus, grand de
Vhistoire duo parti chinois, con-
sacrera la rupture officielle ent:
le communisme chinois et soviéti
il est destiné a




aue. Mn tout cas,
porter 4 son apogée le culte de
Mau Tse Toung, dénoncé par le

Kotmmunist, organe théorique du
Meo sovietique. .

xxx
Theécoslovaquic, apres les
manifestations . anti- soviétiques
deja semaige derniére, tout
senible indiquer que VURSS est
acc.dée a reaserrer son etreinte.
Warrivée a Prague de deux en-
voyés du. Kremlin. le vice- Minis-
tre des Affaires Etrangeres
Viadimir Semionov, et le —ma-
rechal Getchko, Ministre de la ‘dé
fense, a provoqué une vague de
rumeurs dans la capitale tehécos-
lovaqne. Les réunions du gou-
vernement et du parti A Prague,
comme les entretiens avec les
émissaires’ de Moscou semblent
indiquer que le gouvernement
tchécoslovaque doit une nouvelle

Kn

fois faire face A .des exigences
soviétiques.
.

D'autre part, on apprend que

-des manoeuvres comjointes des
forces armées soviétiques, roumai
nes et bulgares, ont eu lieu en
Bulgarie., Elles seront — suivies,
selon certaines informations _ re-
cueillies A Moscou, par des man-
ceuvres en territoire- roumain.
Cependant cette derniére éven-
tualité n’a pas été confirmée par
Je gouvernenient de Bucarest qui.
Jusqu’a présent, s’était opposé i
de telles manoeuvres sur le ter-
ritoire roumain,

x XX

A la veille de la concertation
& quatre sur le Moyen-Orient,
qui doit en principe avoir lieu
jJeudi & Wew-York, les consulta-
lions se ‘poursuivent dans toutes
les capitaies.

Aprés les entretiens de Was-
hington, le général de Gaulle’ re-
coit aujourd'hui le roi Hussein
de Jordanie arrivé hier a Paris.
Il aura au préalable entendu
exposé au Conseil des Ministres
de M. Michel Debré, Ministre des
Affaires Etrangeres, qui a fait
hier le point de la situation avec
les ambassadeu''s frangais dans
les capitales du Moyen-Orient.
*D‘autre part, M. Gunnar Jarring,
envoyé spécial de Thant, est ar-
rive ce matin # Jérusalem ob lui
seta remise la réponse du
vernement israélien au question-
naire en onze points sur l’exécu-
tion de la concertation a quatre
eb précise une nouvelle fois qu‘il
n'acceptera pas de solutions im;
posées,

XN\X

:
Hier soir le Conseil de Sécuri-
t¢, par onze voix contre zéro,
avec quatre abstentions (Etats-

Unis, Grande-Bretagne, Colombie,
Paraguay) a condamné les atta
ques préméditées laneées récem-
ment par Israel contre des ‘villa-
ges et des zones hnbitées en Jor-
danie, et a averti Israel qu’en
cas de récidive. le conseil
pourrait envisager la “possibilité

(Suite ‘nage 6 col.



Réflexions de Médecin





par le Dr. L.. BAMBOU

1 fait sombre dans la cham- L‘atmosphere se deétend. Les con
etre de [enfant nailade. Les por- versations ‘s'animent. Rires étouf
ter ot fenétres sont a moitié fer fés.
giees, Toute la famille est 1a, La rougeole ou sarampion est
rassemblee autour du lit, Pair cn Haiti, usc maladie relacivc-
ansiews, Le garconnet, parait-il, nent bénie: chez les enfants
fousse deputs 6 jours a la fiévre, bien nourris’ mais elle les fati-
une forte fitvee. Tl est affaibli, puc inulilement. Pa; ailleurs,
refuse de manger et dort sans elle peut ovrécipiter Vapparition
arret. de Poedéme chez les enfants dé-

voici le docteurs,
son drap.
yeux fer-

4 Joujou,

Recroquevillé sous
Joufou sammeille tes
més,

»~Joujou, Soujoue.

Doucement la mere lui tapote
les fesses et Venfant entr’ouyre
leftement ses paupieres conges
tiunnées. Des yeux rouges, des
narines qui coulent. Une érup-
tioew confluenfe tachetant un vi-



sage brolant Le thermometre
enreyistre une température éle-
vec: 40 degrés. Un frisson d’ef-
froi traverse la piece. Lair est
lourd ‘de peur.

_ L’examen de Venfant, mainte
nu assis, se poursuit cn mene
temps que les conciliabules des

parents, Joujou tousse en faisant:






A.. , se gratte puis se
recouche, accablé.

Le diagnostic cst aisé: la rou
veole. En général, peu de com-
plications, parfois une otite. Les
explications calmes du médecin
sont éeoutées avec attention.

ruiris. De plus, dans certain-
buys d'Afvique, elle prend = sou-
vent une »'lure meurtriére et
ust considéete comme une cause
majeure de mortalité des enfants
Cope prescolaire.
Aussi: de nos
nation anti -
le vivement



jours, lie vaeci-
rougvoleuse .st-el
recommandée dans
es cliniques er sur grand: éche!
le Des Pare de un an, peut
élre adirinistrée sans. danger
aux enfants ct leur confrere, a-
prés une injection wnique, une
immunité qui dure fa vie entiére,

aur,

La roueeole,
dra une matadie
te péenération de

sous peu, devien
du passe. Cet-
Jeunes seca cer

tainement la derniére a en souf
frir, Joujou devenu pere, n’au-
ra point besoin Wuappeler le peé-

diatre en urgence au chevet d’un
petit rougeoleux briilant de fiévre
accablé et malheureux. Cunsé-
quence bénéfigue de la découver
te et de T'utilisation généralisée
du vaeein anti-rougeoleux.

Bou-‘



: Mr. Henri Pierre de
«France - Antilles»

Nous avons eu ic plaisir de xe

cevoir, hier en notre rédaction,
la visite de My Henri Pierre, D1
recteur de Vimportane quotidien

Information des Antilles Fran-
guises : «France - Antilles».

Ce quotidien Je 12 pages com-
porte une éditicn puadeloupéenne
et une edition’ martiniquaise, 1
itive & 25.000 excmplaires.

anes - Antilies> ese dete
Wun matéviel off-set ioudesne.

Nous avons éte heureux d'a-
voir dintéressants echarges — -ie
vues, sur le plan profes:ionnel,
avec M. Henri Pierre qui, en
cing ans, a doté les Antilles [ran
gaises dun organe imiportan:, vi
rang et moderne.

M. Henri Pierre est venu pas-
ser quelques jours de vacances A





Port-au-Prince et connaitrve — a-
vantage notre pays,

Nous lui souhaitons un iris
agréable séjour. ,



Grand Croix de
VOrdre de Malte

Me Ferdinand Fatton, Repré-
sentant en Haiti de ’Ordre Soa-
verain et Militaire de Malte, a
bien voulu nous signaler que no-
tre notice biographique cu Dr
Jean Price Mars comports une
regrettable omission. ‘

En effet, le Dr Jean Price-
Mars recul en 1948 la Grand
Croix Magistrale de l’Orare Sou
verain et Militaire de Malte. En
méme temps qu’au Président [és
timé, cette distinction lui fut so-
lennellement remise pay Ie Deélé-
gué Extraordinaire de cet Ordre
de Chevalerig, le regrette Léon
Robert Thébaud.



Pour le développe-
ment du sport dans
le Nord -

L’Ambassade de la République

Fédérale d’Allemagne ne cesse,
comme on le sait, de marquer

son intérét pour non différentes
disciplines sportives.

Cette fois-ci, c'est le Déparie-
ment du Nord ui a béndfiete des
répartitions. S. E. l’Ambussadcur
Franz Malsy -. Mink ei Je Pre-
mier Seerétuire, le Dr Stgivmund
Buerstedde, en avaient confie ie
soin & un grand capois, Carl
Otto Schuti, Consut d’Ajiemagse
dans le Département du Nord

Deux balluns ce dasker-ball cnt

_ até répartis entre les cqnipes cic
Malfini Athlétic Club teeetion
féminine) et de Ecole Profes-
sionnelle du Cap. Cing ballons de
Volley - ball ont été artribués
aux équipes du Malfini Athi¢tic
Club, de Viscole Profersinanetie,
de l'Ecole Fanélise Frangois, du
Lycée Philippe Guerrier et de
VAssociation Sportive Capvise.

Pour le ping-pony, trois jeux
de raquettes, de filet: et de hal-
les ont. été octroyés au Lyeée Phi
lippe Guerrier et au nant de
la competition de course de ye
métres organisée par te Colonsl

Jean Beauboeuf, Commandant ctu
Départemnet Militaire duo Nod
et PAdjudant du Commandant
du Département, tle Lt Domingue.









«Le Pétrole
au Pérou»

Nous avons recu —- aimable
envoi du distingué Chargé d’Af-
faires du Pérou ‘notre ami Luis
Solari — une intéressante — Dro-
chure intitulée «Le Pétrole au
Pérou». Elle revét. d’autant plus
Wimportance que Vaffaire de la
International Pétrolegm met la
question a Vordre du .jour., Ceux
qui sont imtéressés A cette publi-
cation peuvent écrires 2 PAmbas
sade dy Pérou — B. P. 174 -.
Port-au-Prince.



Premiére Phase de V’Enquéte de Sociologie rurale du Chiss

Comme nous lavions annones
dans un-de nos précédents numé
ros, le Centre Haitien d’Investi-
pation en Sciences Sociales (CI
[SS) a mis au point un impor
taunt projet diétude de sociologic
rurale destinée a faciliter la com
préhension de certains méca
nics sociologiques qui condition-
nent le développement éconumi-)
que de notre pays. Cette étude
vient dentrer dans sia premiére
phase Wexécution.



Pour éviter les écueils — inhe-
rents & ce venre dvactivité, Ta
- plupart des notables et des auto-
rités responsables dans les dift'¢-

rentes locarités échantillonnées
ont invites a preter leur concours aux

enquéet curs du CHISS. Les _ pre-
mitres réactions enregistrées a
Milat témoisnent d'une indiset-
hle prise de conscience de cer
tains secteurs de Varriere-pays
et de leur désir de se repensce’.
Au cours d’une intéressante ses-
sion de travajl tenue au local des
Proves du Sacré - Cocur de Mi-
lot de sumedi 22 Mars entre
professeur Hubert de Ronecray,
Jes notables de la ville et une



le,

trentaine de paysatis venus des
trois sections rurales, il a été
possible au CHISS dengager un
dialogue socivlogique riche et fé@
vond avec l'arriere-pays. Le Mai
re Grégoire Vorvil assisté du syn
dicaliste Hxtravilus César, du bi



recteur Vadius Etienne, da Pas-
teur Dantus Louis, duo Notairs
Claudius Rouchon et Wwautres
personnalités duo mur des al:
faires a dégagé Vintérét pratique



et scientifique de.chacune — des
questions prévues dans notre mo

déle d’enquéte. Grace a Vintelli-
vente collaboration des notables

de Milot le CHISS sera en mésvre
de yéaliser de brillantes analyses
sur les perspectives de développe
ment de ctete commune. L’enquéd
te se poursuit. Déja les membres
du CHISS ont commencé & *ya-
gner leur poste respectif dans ie
Nord pour la collecte des infort.+

tions au niveau individuel. Wa
ont été répartis comme suit :

1 -- Député Raphael Meébu
(Quartier Morin)

2 — André Guillaume (Limo-
nade) ‘

3 — Ryo Ricot (Plaine du
Nord) \ :

Dimanche 6 Avril 1969 a 15 h, 7h et 9 h



Les

4 — Rémy Mathieu (St Miche!
de l’Attalaye)

5 — Charles Romain (Limb¢)

6 -- Yolande Valérius (Plai-
sanue)

7 — Franck Chérubin Tren
du Nord)

8 — Mercie Lucien (Gide Rivie
re du Nord)

9 — Adeline Victor (Plaisan-
ce)

10 — Claude Nelson (Linbe)

11 — Carlo Jean (Ennery)

12 —- Alain Giles (Milot)
13 — Serge Fuertes (Limoua
ae)

14-* Jn Ciaude Deverger (Gde

Riviere du Nord)

16 — Jacquelin
(Dondon) .
La coordination des travaus
est assurée par Jean U. Gairmer,
Daniclla Devesin, Michel Sallé ot
Hubert de Ronceray.

Despehues

Ceux qui ont la responsubilité
du destin de ce pavs mesurent le
prix d'une telle démarehe. H n’ert
certes pas trop tét pour nos
jeunes socjologues d’@tve inquiets
dela réalité du milieu rural hai-
tien.



stre lu A la Radio et ;

“de la Réyolution



A VAmbassade
d@Espagne —

Le- Marquis de ‘Balbueno, Aim-
bassadeur d’Espagne,: avail, a
Voceasion: du ler Avril, une gion
de date pour le peuple espagnol,
réunt une fois de plus les repre.
sentants de la presse, la plupart
accompagnés de leurs épouses, 6:1

Vhonneur de qui il avait offert
un déjeuner.
Cette unnée, anniversaire de

la tin de la guerre civile revétuit

dautant plus dimportance que
le Gouvernement, du Général

Franco a tenu & tourner comple .
tement la page», en prenant un

déeret dammnistie totale, pour
tous les actes commis Jors de In

guerre civile.

Au Champagne, le Marquis de
Balbueno le souligna en levani
son verre «i Ja fin dune guerre
et a Pamitiés.

Notre confrére Jean A. Ma-
vloire se fit V'interpréte des col-
legues présents pour remercier
Ambassadeur d’Espagne -qui a
toujours montré sa grande sym-
pathie pour les journaliste: hai-
tiens, I] porta-Vaccent sur l’oen-
vre accomplice par le Général”
Franco.

Nous renouvelons nos félicita-
tions. au Marquis de Balbucno ct



nos sincéres voeux de bon-
heur personnel, car hier a'ssi Jer
Avril — on-le sut grace & tne
indiserétion d’un confrére -— ra-

nrenait son anniversaire. .

73EMB ANNEB



Le point de Ge Américain AU FIL DES | JOURS...

sur le Vietnam

PAKIS (AFP)
i

La vérilable néyou'ation sur le
Vietnam a désormais - commencé
et Ja proposition du Président
Nguyen Vain Thieu d’engager des
pourparlers privés avee le Front
National de Libération est un ac.
te important, montriant que la se
conde ‘phase ‘des négociations,
celle des marchandages conerets
est engagée, laisse-t-on entendre
mardi soir dans ‘es milicux amé
ricains.



On adnu dans ces milieux,
que la Délégation amaricaine res
te en contact avec lAmbassade r+
de Union Soviésique, et on ne
cache pas que les soviétiyue., ont
joué, jusqu’é présen* un irdle uti
le.

Si le FNL, contrairement aux

Nord Vietnainiens, a toujours de
menti categoviquement que sa dé



iégation ait eu des contacts de -

quelque nature: que ce soit avec
les américains ou les représen-
taunts de Saigon, lec milieux amé
ricains ne doutent pas que jes
contacts privés proposés par le
Président Thieu te sctablissent
prochainement entre les Repre-



















rentints ‘des “deus » Vietnanne C'est
disent les américuing,:dansela na
‘tune -des choses, et -il ny a pas
d‘autre ‘moyen ‘de résoudre cet es-
‘prit que le Secrétuire A la Détleri
se des Etats Unis, M. Melvin
Laird, a récennaent déclaré que
Washington, ne ‘s’opposerait pas
ala formation’ aun Gouverne-
ment de coalitivn a ; aigon sil é&
tdit issu dune procddure démo-
cratique réguliére. Les améri-
eains estiment en effet que lVave-,
nir du Vietnam deit étre détermi
né par les vietuamiletrs. eux me-
1N@s, Sanus aucune pression exte-
neure, On salt que le Président
Thiew s’esi> pronoacé
contre une -formule dé coalition,



mais, pour les uméricains, toute,

déclaration de sa part fait par-
tie de iavise tation
Les observaietrs, d'autre part,

he manquent pas, de rappe acher
les négociations gui pourraient
étre en ‘cours, la diminution des
crédits accordés. par Washjigton
au Vietnan), aisi que te retrait

de 18 navires de guerre. des eaux:

vietnamiennes et la fréquence
moins grande des raids de B-52
sur locSead Vietnan.



Apres l’annonce de la réunion du

Congres du Parti Communiste Chinois

PRERIN (AFP)
(Du Correspondant de AFP -—
Edouard DILLON).

C’est & vingt et une heures pré
cises, heure locale (treize heu-
res GMT), qué la nouvelle de ta
réunion du Parti Communiste chi
nois a été annoncée A Pékin, é-
clenchant sur une echelle gigan
tesaue le processus habituel des



grandes journée: de réjoiis
ces nationales en Chine Populai-
re.

Des pétards rctentissaient dans
ioute la ville, tardis que, dans Te



nuit, dimmenses ct brayiagits vor
iezes se fermaient tans tous Jes
quartiers de Pékin. Te Communi
qué annongant Ta scence Mouver
ture, le prand discours de Ma
Tsé@ Toung, sui “ieetion a da pres
sidence du npics, celle de Lin
Piao a la Vice Présidence, et
de Chou.e bai ecomeime Seerétai-
re Général, wasnt = find We
la Palévi
sion, que déja, dans un vacarme
SATIS CBsse Crorssent, de. centai-
hes de persoanes, des convols on-
tiers chargés Whommes porteurs
de Drapeaux Roupes, cherchaient
en vain dose fre ayes un passage
pour approcher de la piande Pla
ce Tienanmen, Les coups de kla-
xons se mélaient aux acclama-
tions, aux sons des tambours, des
trompettes et des cymbales.








yy





La ville est iuminée de lam.
pions jusque dans les arbres. De
petits proupes ont orpanisé des

tlanses sur les airs revolutionnai
res. De toule cvicdence, dis tous
ies quartiers ect toutes les tsines
de Ja Capitale, on s était longue
ment préparé pour cet événemen:
Les manifestants portent de vas-
tes placards, annoneant Ie Con-



s. Certains portraits ou bu.
tes de Mao, portés en cortege,
sont somptueusement = illuminés
Wampoules multicolores.

La foule est si dense — qu'un
journaliste étranger, qui lege
dans le centre de la ville, a fait



savoir quil était entiérement cou
pe du monde extérieur et incapa
ble de se rendre & la grande pox
te pour télégraphier.

Dans toute la ville, les mur
se couvrent rapidement wWafliches
fraiches, annongant = }'6. ‘nement
en pros caractéres.

Le neuviéme congrés
Mao Tsé Toung au faite de sa
puissance, Jamais, depui- S41 ans
quil dirige les cestinées duo Var
ti, son prestige n’a éte aussi
rrand et Vautorité de son non
nussi totale. Sa peusée est la ré-
vile supréme de la vie publique
et de la vie privée de Ton mil-
lions de chinois, et la grande ta
che du Congres doit etre de faire
cn sorte quw’il en soit ainsi pour
les générations A venir. .

Le Congres doit ousei ecom-
plir une tache pratique pressan-
te, en arrétant Ia ligne politique
du Parti et du pays pour ies an’
nées a’ venir, Cette tache semble
avoir déja été accomplice pour
essentiel, ,puicque, apres le
grand diseours U'.avortire de
Mao Tse Toung, sua pls. proche
compapiiuk dWarmcs lus Piao a
présenté daardi an cepiort mMa-
lysant ja situatio. intereure et
extérieure de fa Chine, a l'issue
Culturelle.

Pour connaitre lueLigns poli-
tique de la Chine, uprés Jes désar
dres tumuliueux de la Révolu-
tion Culturelle. et A Vorve d'une

Lronve



de son histoire, il
faudra attendre la publication
des documents du Congrés. Tou-
.efois, au cours des derniéres se
maines, de nombreux _ cbserva-
teurs diplomatiques de Périn ont
acquis Vimpression que vatte li-
gne s‘annongait comme — relative-
ment modérée et pruflente. ;

A long terme, les plins strate-
giques de la Chine Communist?
resteront A coup stir caraciéri-
sés par l’audace. C’est un homme
nouveau, dépouillé de “éveisme

ere nouvelle

x

bourgeois, @est une Societe now
velle, qui doivent surgir en Chi-
ne et triompher. totulement de
Vimpérialisme américain et du
révisionnisme soviétique.

«

Toutefois, au cours des longues
années qu'il a passées a la tety
de la Chine, Mao Tse Toung a
prouvé a maintes reprises qu'il
était expert ya modifier sa tacti
ue selon-les circonstances. Le
Congres doit permettre de juger
ce quifeen est & vet éyard.

xz

Les 24 personnalités qui dirigent la Chine
Populaire

PARIS (AFP)
Le vremier acte du neuvieme
congres du parti communiste

vehinois qui s‘est réuni le ler
Avril & Pékin a été, en élisant
son praesidium, de confirmer it
la direeu.on du parti et, par con-
séquent, de IWétat les vingt
quatre personnalités qui, depuis
les purges des années 1966 di-
rigent, en fait, la Chine populai

» re,

En effet, le praesidium du con-
grés comprend, vutre Mao Tse
Toung, Président du parti, un
ordre de préséance qui se présen-
te de la fagon suivante :

Lin Pia, désigné comme com-
mandant en chef-adjoint du
quartier général prolétarien,
vice- Président du parti.

Chou en Lai, Premier Ministre.
_ Chen Pe Ta, ancien Secrétaire
de Mao et Chef du groupe de la
révolution culturelle,

S, Kang Sheng, Théoricien et
Membre du groupe de la révo-
lution culturelle.

Mme Chiang Ching, ¢pouse de
Mao Tse Toung, également Mem
bre du groupe dé la révolution
culturelle et quia été promue
en Aoat dernier de la dixiéme 4
la sixiéme place dans la hiérar-
chie du régime.

Le. numéro sept est M. Chang
Chung Chiao, Président du comité
révolutionnaire de Changhai. I
est suivi du gendre de Mao Tse
Toung, le jeune théoricien Yao
Wen-Yuan et du Ministre de la
sécurité, M. Hsien Fu-Chih.

M. Hsien Fu Chinh, qui est
aussi président du comité révolu
tionnaire de Pékin, - a largement
contribué, comme l’on sait, au
triomphe du Président Mao sur
ses adversaires.

Le numéro dix est le Chef de
Vétat- major général, Huang
Yung Chen, suivi de Wu Fa
Hsien, général en chef de V'arméé
de Vair, de Véconomiste Yer
Chun, épouse de Lin Piao, de
Wang Tung Hsing, commandant

de la garnison de Pékin et de
Wen Yu Cheng, Chef de ta
répion militaire de Pékin,

Le numéro quinze est Tung

‘Pi-Wu (88 ans), ancien Président
de la Commission de contréle du
parti, suivi du Méréchal Li Po
Cheng, ancien vice- Président du
Conseil de la défense, du vieux
Maréchal Chu Teh (rétrograde
de la 10eme a la 18eme place),

de V’éconemiste Li Fu Chun, an-
-cien Président qui, en 1966, se

trouvait en sixiéme position pour
devenir 4 présent Ile numéro 19
et du maréchal Chen Yi, Minis-
tre des Affaires Etrangéres, Mai

REX-THEATRE PRESENTE :

de Chou en Lai, qui de la treizié
me place, quwil occupait, il y #
trois ans, a du descendre a
vingtieme. |

Ces derniéres personnalités
semblent avoir dit payer par un
recul le moment d’hésitation
qwelles ont eu en 1966 4 se
rallier 4 [a révolution-culturelle.

La liste des grands dignitaires

de la Chine rénovée est close par
Li Hsien Nien, ancien Ministre
des finances et Viee- Président
du plan qui, du numéro 14 en
1966 passe au numéro 21, le ma-
réchal Hsu Hsiang Chien, qui ful
Chef de l'étatemajor pendant — la
guecre de Corée, lg Maréchal
Nich Yung Chun, Président de
la Commission pour la science et
la technologie, qui a la haute
main sur la recherche nucléaire

et enfin Yeh-Chien-Ying, vice-
Président du Conseil de la dé-
fense. .

On remarque que dans le

groupe dirigeant, Varmée popu-
laire est abondamment représen-
tée (10 sur 24) et que les épou-
ses de Mao Tse Toung et Lin
Piao y ovcupent une place — trés
honorable.

Le Praesidium complet ‘com-
prend, outre les 24 personne



de tout premier plan, 152 dWtres
membres représentant l'appareil!
regional du parti, lus minoviteés
vationales, les eadres de lad-
ministration d'état cet les massss
réevolutionnaires.
xXx
LE CONGRES DU PARTI
COMMUNISTE CHiINOIS ET
LA REVOLUTION
CULTURELLE
PEKIN (AFP)
La nouvelle direction chingise
-du Parti Communiste, désignts -

mardi au neuvieme: congrés natio
nal du Parti, semble voulojir met
tre en relief la continuité de jy
politique du Parti A Vepgard de



la Révolutiongép Iturelle, estim
t-on mardi aw’ Ministére japench:



des Affaires Etrangeres.

On remarque a Tokio,
tégration du Maréchal ‘Tune Pi-
Wu, membre du Comité pernia-
nent du Bureau Politique et Vi-
te + Président de Ia République.
et d'autres anciens Chefs militar
res. Ce qui apparait comme nou-
veau, par rapport 4 la Place res
pective des quatorze leaders :ur
la [Pace Tien An Men, & Voece-
sion des ‘Fétes du ler Octobre de
Vannée derniére, est que de hauts
Chefs Militaires comme le Maré-

Ja réjn-

chal Tang, le Maréchal Liu-Po-
Cheng, le Maréchal Chuhozh Zap
ont été

ge Maréchal Chen Yun,
J

(Suite page 6 cal. 1)




«nettement *

‘P.O. BOX :

oe par Aubelin Jolicoeur
“ BLLEN. STEWART

‘La Moman dé CAFE LA MAMA”

PORT-AU-PRINCE (HAITI).
PHONES : 2252-2498





1316 |





matériel pour [ouverture de: ses
deux salles de theatre ce soir et.

dispose -d'unétablissement : demain sot, au :
rode i; to Gd, Bast Ah

permaient dit le: New York es Street, New. York, - .

Times : Maman Ellen Stewart ‘est le

we -Quand on vit dans un milieu
avancé ot les’ gens: ont le“ sens.
des valeurs, nul effort -i’est ‘vain:

Et quand on est Ellen “Stewart,
une femme — ext: aordinairement
charmante et’ intel igente, ayant
réussi & attirer le -Tout New
York & son Théatre... Off -Off
Broadway, situé dans. une. cave,
les Mécénes ne devaient pas ‘se
faire attendre longtemps.

Et il arrive que deux des plus

Brandes fondations américaines
‘La Ford et la Rockefeller sont
intervenues pour tirer Ellen
Stewart et son groupe de jeunes
dvamaturges et artistes. des caves
pour les porter dans un coquet
ctablissement situé wu 74 Bast
Fourth Street qui peut disposer
de deux salles de thédtre.
. C’ést ce que Nous ap-
prend Patricia Bosworth datis
un magnifique article paru dans
Arts Leisure de UEdition du
-dimanche 30 Mars du New York
Times,

Elien Stewart est une .con-
génére, Nous l’avons rencontrée
au cours de ses deux derniers
voyages en Huiti, C’était a El
Rancho en compagnie de Mollie
Abitbol.

Ellen a la volonté qui peut dépla

cer une montagne. Elle ne vit
que pour servir’. la cause du
theatre, ce miroir de la vie.
Ayant vu perdre esboir tant de
jeunes dramaturges qu'une com-
Pétition trop serrée empéche de
trouver une ouverture vers

succés, la renommée ou W gloire,
elle a imaginé, il y a huit ans,
' de eréer un théatre Off Off
Broadway avee le peu de moyens
dont elle disposait, C’était, pour
venir en aide aux jeunes drama- .
turges et acteurs qui avaient un
talent & montrer et qui ne
trouvaient pas l’opportunité de
je: faire
Avec toute son énergie d'‘a-
mour, elle s’était mise a servir
la cause du théatre,
geant .dramaturges a présenter
leurs piéees avee des acteurs
d’occasion et de jeunes pleins de
talent. L’on payait oun dollar
d'admission. On était chez , sa
Maman au Club de théatre de
Café La Mama. °
Durant ces huit derniéres an-
nées, Ellen Stewart a montré
plus de Deux Cents piéces de
jeunes dramaturges dont la plu-
part, sans son conceurs ne
seraient jamais portées sur la
seéne pour conuaitre ensnite un
succes national et international,
car certaines de ces piéces jouées
au Café La Mama quand elles
ent eu une bonne critique de la



part des journalistes qui fré-
quentent le Café ctaient vite:
recherchées par les grands. pro-
ducteurs de Brondway de Off

Broadway et d'atleurs pour étre
montrées aux amateurs de théé-
tre venus du monde. entier.
C'est ainsi que plus de vingt de
ves pitces qui ont été jouées pour
la premiére fois & Café La Mama
ont connu des suecés éclatants
dans les grands théatres” des
Etats-Unis et d’ailleurs.

Ellen ouvre aux jeunes drama-
jurpes et acteurs la porte de
Topportunite, Elle les appelle ses
enfants et les traite comme tels,
Elle pense que les dramaturges
sont des eréatures délicates, pe
rissables, que J'on doit traiter
“aves beaucoup de soin.

Le Club de Théfitre de Caté
La Mama vient de-~agner le Prix
Margo Jones de Milie dollars qui
lui permettra de eampléter son

le.

encoura- °

* lors

finitivement installée ai nouveau
Gaté La Mama loge -:dans: un
coquet “édifice: : :
- Nols ‘adrégsons: tous nos com-
pliments et nos Vvoelix:de succes
continus a notre -chére congénére
et amie® Elen ‘Stewart qui compte: -
monter “une
‘ X-xXok™ :

UK GROUPE 1) 1MPORTANTS

AINDUSTRIELS
"‘parmi qows

we Hier apres midi par le
Vol d’ Air ° ‘Frar ¢ venant . de



Miami est alrivé 4 Port-au-Prince
un iniportant groupe .d’industriels
améticains conduit par M. Albert-
Edward Fegan, Nagsocié dv notre
“excellent ami, Mindustriel Serge
Louis Bazin.
Dans ce groupe hous: avons revu
‘avec plaisir, notre ami Osmond
« de la Gompania de Industrias
Matritinas, M. Clarence B, Mood
qui a réalisé les Grands Tiavaux
de l'Exposition du Bi-Centenaire
de Port-au-Prince. et ceux du
Cap-Haitien et une partie de nos
routes nationales dans Ja région
du Nord, :

Les autres industricls sont

M. John Vali , Bill Jesup,
Ted ‘W. Groves, C. Seipel,
Larry Brown. “

Us viennent de Miami, de la Ga
reline du Nord, de-Chieago . et de
New York.

Nous les avons rencontrés hier
solr au Barbecue,.dansant du
Sans~Souci en compagnie de l’in-
dustriel Serge Louis: Bazin,

Ns sont venus pout diverses
entreprisas. .







Nous Ieur souhaitons la bien-
venue et un fructuetix stjour ici.
XXX

Wf. ROGER HINARD

Directeur d'exportation

des produits JEANNE * °
GATINEAU de Paris
wrrivera dimanche :

. « Mine Germaine B. Pierre-
Louis, Directrice fondatrice ~ de -
VEcole Teshnique de Cosméto- °

logie, Dépositaire pour. Haiti des
fameux produits JEFANNE* GA-
TINEAU de Paris, vient de nous
annoncer Tarrivée prochaine de
M. Roger Hinard, Directeur
Wexportation de, Institut Jean-
ne Gatineau de Paris.

M. Hinard arrivera dimanche
aprés midi par Je Vol d’Air
France venant de Miami.

_ Nous avons rencontre M,
nard a Paris en Janvier
dune visite que nous fit
faire 4 linstitut Mme Sylvie
Roques. Ambassadrice de lesthéti
que de Jeanne Gatinean.

1968

M. Hinard fait une tournée
dans Vitémisphere’ pour étendre
le marehé des produits de cette
Maison.

Le programme de son séjour
ici a été arrangé avec soin par

Mine Germaine — B. ‘Pierre-Louis,
Esthéticienne diplémée de New-
York et de Paris, Directrice de
la Premitre Ecole Technique de
Cosmettolopie- d’Haiti (95, Rue
Pavée, Port-auPrince).

Mme Pierre-Louis offira le
Mardi & Avril a partir de 6 h, 30
du soirscn Phonneur de M. Roger
Hinard une grande réception pa-





tronnée par te Seerétaire d’Etat
des Affaires Sociales, MM. Max

‘A, Antoine.

Au cours de cette reception,
M. Hinard parlera du rayon-
nement des produits de beauté
JEANNE GATINEAU,

(Suite page 6 col. 7)



Le Sermon de la Semaine

‘Le Sermon hebdomadaire que nous demands de publier
le Pasteur Nérée est lu aussi dane diverses Stgtions de Radio
de la Capitale et de la Province.

Par le Pasteur Lue R. NEREE,

LE PAIT DE LA RE

et Christ west pas ressuscite
notre foi est vaine», (Lere Epitre

tue, Covinthieng 19:17).
/ XXX
La Resirrection du Seignew

Jésus, quoique @importatee capt
tale pour le Christidnisme aiest
pas généralemcnut acceplée, méme
dans VEglise Chrétieune. Le fatt
de la Résurrection est tres disen-
té, et lw doctrine chrétienne de
la Résurrection trés combattie.
Cexte situation a sua gcnése.
L'Evangile Mathier rapporte
quae matin de Paques, lorsque
les Principaus Sacrificateurs ap
privent que le Tombeau était vi-



senrbles
Pour
soldats nue forte somme dargert

Mow du Seiguerr,

SURRECTION DE JESUS
CHRIST ET SES

RESULTATS

clnciens et a-
donnérent awe

aree les
tense conse,



en disaut > Dites ~ Sex disciples
sont venus de anit: le dérober,
pendant que nous dornions. Et *

si le Gouverneur lapprend, nous
la paiserous,
sons de peine. Les suldats prirent
fargent,
tions qui len
ce bruit s’est répandu parni. tes
Juifs jusqua
2812-15),

ef nous . vous tire-

et. sulvirent les instrive-
furent données, Et
jones

ce (Math,



- 5 .
Trente ans apres la resurrec-

le brnit se ré-

de, malgré tous les soins mis ¢ pundait encore, 4 savoir ~ que
faire garder par des soldats Christ wiétait nas vraiment. ree-
sépulere seellé wes Sacrificater sasoité, Jusquiia présent, les en
elonnés, eherchérent « corrompre nentis de la Religion chrétiennce
leseSoldats, afin que ceus-ci pus went jamais cessé de colparter

sent nier le fait de la Réswrrec-
tion.. Voici en quels teres PFs
vangéliste Mathieu dénonee Vini
moralité de ces homes de reli-

gion : «Ceunr-ci, apres s’€tre as-

Réservée Gdes 5.00.

de Lenr en lieux et de sidele en
sidcle, ce bruit. auquel méme des
Chrétiens ajoutent

foi,



(Suite page 2)

Entrée Gdes 3.00










~~



PROBLEME No. 70




§ —\ Bout de. bois — Fait
Wey oeuvre salubre ,
j cq TM ¥ v vi vil vin & G — Demi-gateaw — Individus
weal 7 — Ne, pas savoir .
: 1 E- to & — Fil de participe —‘Né-
12 | naa gation — Paya cher sa gourman
i ts i
x ' dise
13 j— “7 Lt 9 — Pieuse abréviation — Ser
vat : . : vent A noircir, .
"5 â„¢ 3 ary ba. xxx
Fy HORLZONTALEMENT —
& Lo. = I — Qui est provoqué par un
9 i parasite . . ‘
— 1 — Doivent étre payes
‘ Ill — Pour les enfants sages
VERTICALEMENT -- IV — En bonne santé — Un
- * a Londres : : .
1 - Construction —— Personnel Vy — Venu — Verte contrée
. 2 — Prénem pour une héreine VI — Sel d’acide
de Breffort. --. Ministre d’un cul VIP 2 Pronem — Aller an
te : hasard . .
3 — Peur - VIII —. Possessif — Epoque
4 — Dominer et gouverner —~_ , Mot marseillais —
Hour de papier IX -— Pleins de. prévenances, .

Solution du Probleme précedent.
HONIZONTALEMENT VERTICALEMENT



1, Rhume: Rat -— 2. [eénissei I. Ripailleur —_ IL Heéritage
— 3. Prix; AM 4. Aisée; Epi — — HI. Unis; SO IV, Mixer; Iso
f. IT: Rustre — 6, Las; Sa; En — VY. Es; Eusses —_VI. SA; Sa

7. Kgoistes 8. Ue: Séante —

tan — VIL. Remet; ENI (nie) —
9. Bosnie.

VIII. Ai; Preste — IX. Lien.

.







Assurez - vous:a la
Norwich Union

La Heilleure Compagnie d@’ Assurances
Ktablie en Halti

JOSEPH NADAL & Ute Représentants



POP LIIPE LE LOLOL L ES:

HAYTIAN AMERICAN SUGAR.
COMPANY, S. A. See

USINE HASCO

SOCIETE ANONYME HAITIENNE -.

PLANYVEURS ET:-FABRICANTS
Sucre Raffiné — «HASCO CRYSTAL»
Sucre Mi-Raffiné — « Port-au-Prince, Haiti. .



Prnnenire.







Baby Food 13 Pots pour
Jus de Fruits Libby’s 6 0z 6 p
Jus de Raison Welch 40 oz.

Jus de Prune Qt.

‘Péche au Jus A/G 17 0z
Confiture Fraise Lipton 16 oz
. Livre
Hyde Park Biscuit Boite

- Surettes Assorties

Sauce Tomate Libby’s 12 oz

Chili Sauce 12 07z..

Petit Pois A/G 363 3 pour
V-8 6 oz 6 pour

Park & Beans A/G 17 02
Soupe Campbells Tomate 3 p

Vienna Sausage 4 0z 3 pour
Dana Lunch Meat «Spam» 12
Bacon Importé Hormel Ib
Fromage Téte Maure Ib. |
Biere Amstel Douzaine
Gancia Blanc Litre
Sauternes Cruse Vin

Anjou Rose Cruse

Whisky Inver House ©
Huile Cita¢elle Gal Pias.

PPP DPOPOSSCOOCCOCCOCCOCSCOCO.§



_Riz Blanc Sac 25 lbs Grade A

Fruit Cocktail A/G 17 oz 3 pour

Mais en grain A/G 303 3 pour

Soupe Campbells Vegetable 3 pour
Soupe Campbells Green Pea 3 pour

PLUS: DUNE















C'est pourquoi Vapdtre Paul a
serit le guinsiéme _chapitre
sa Premidére lective aux Corin-
thiens, non senlement (pour met-
tre Taccent. sur la doctrine apos
toligue de la Resw'yection, maia
auwsai pour dénoncer les inginua -

_tions dont le but: était de renve:

ser la soi des vroyants dans le!

fait de la Résurrection de Jésius-

~ Christ, Et afin que les Chrétiens’

prissent réalise® Vimportance oy
fait, de la Réaurrection de Jésus
Christ, TApétie Paul declare
sans ambagea;: «Si Chriat n'est
pas ressuscité notre foi est vai-
Ned — . . . 4

. Les Négateurs' de la Résurrec-
tion dw Seigneur Jésus, n'ont ja-
mais eu a déclarer ouvertement
que Christ n'est pas réesuacité.
dls, Vont seulement, insinué en uf

firmant qwil wy a point de résir .
rection des morts. .Aussi UApdtre

Paul, aw visiére levée, fonce-t-il
sur eux avec cette réplique pour
les démasquer: «Si Von préche
aue Christ est ressuscité des
morts, comment quelques-tuns par
mi vous disont qgwil wy-a point
de vésurrection des morts? S’il
wy «a point de résurrection des
morts Christ non plus west pas
resasuscité.>

Le but visé par les Négateurs
de la Résurrection du- Seigneur
c'est da diminuer la personnalité
du Seigneur & lentendement de
ses conter:porains-et des généra-

_ tions a& venir: eb de détruire la

valeur et le fondement de lEgh-
se de Jésus Christ swr la terre.
Mais heureusement la Résurrec -
tion de Jésus Christ est un fait
historique que rien ne pourra dé-
truire. Car il est écrit que les
portes de ’Enfer ne prévaudront
poinz contre UEglise, Ainsi cha-
ave cunée jusqu'a Ia consomma
tion des siécles Paiques reviendre
pour proclamer que Jésus Christ
est vraiment resguscité ef pour
soulianer Vimoact de la Résurree,
tion du Seigneur a Ventendement
de tous.

x x.z .
“Tl y a cing résultats incontes-
tables quia produits dans le mon
de et dans l'Eglise le fait de la
Résurrection de Jésus Christ.
Nous’ allans les voir Tun apres



Un Reméde ‘
souverain — ;

CONTRE LA CONSTIPATION
«LES GRAINS DE VALS».

Régularisateurs de l’estomac ot
de lintestin — laxatifa et dépu-
ratifa,

En vente dans touces les Pha
macies.

_ $ 3.13
1.75
1,16
1.26
0.96
1.19
0.38
6.58
0.5)
0.65
1.29
0.59
1.17
1.17
0.30
0.37
0.71
0,71
0.87
0.73
0.39
0.99
. 0.72
3.66
2.39
2.33
1.95
4.39
2.15

our

3.pour .

our

oz





das

CENTAINE D

«LE NOUVELLISTE>

‘Le Sermon de la Semaine

(Suite de la lére’ page)

Uautre,-afin que tout le monde sa
che qué ta yor des Chreviens en
J/C3ls Christ resauscile” weds pos
vaine, et gue ceux qui pretenaent
qe sess Carist ees pas: ressus
cue, sont des gens gui ont ea
yews pour née pore vorr ec ane Ut
teligence puter ne, TIeH COMpred-
dre, purce quils. retiennene wipes
temebne la verite eaperve,



- Le premier résiltat de la reaur
Pecan atl oetynelr, ess que cee
ressurrection a cunsacre ltée CHA
‘ructére ae Jesus Curisé comme
wn sauveur toujours vivuitt. Lf
est wn fait ‘certain que Jesus
Christ wetait pds le seul Presi
cateur de reiom en son tempse Lb
y a tiew de crowre, que. cenuis
quwil préchait en Puiestme, ces
centamcs autres Preateat errs
qui attiraient aussi vers eux dev
foules, ctarent connus a traverse
la terre. Cependant, te monde n'a
pas reienu leurs noms, its sout
tous tombes dans Voubli sitét
morts. C'est kout le contraire
pour Jésus Christ. ll. aa. écrit
aucun ouvrage; il na bdti anew
monument; i wa jamais été de
son vivant elevé en dignité mé-
me dans sit patrie, et voici depuis
deus mitie anus, ses Rachetés ve
jour en jour, sont aussi nombrewe
que le sable de la mer. Doi vient
cela? Paree” qwil est ressuscité
des mors, eb qu'il vit aux sie-
cles des siécles. Tl a (ui-méme dé
elarvé: «Je swis la Resurrections
(dn. 11:25) Et it Va démontré,
en sortcnt vivant du Tombeau
qite, ses ennemis avaient scellé en
vue de prouver qu'il était un um-
posteur. A cause de sau résurrec-
tion, ses disciples croient en lit
quand il leur dit: et voici, je suis vivant aux siécice
dea siécles. Je tiens les clés de lu
mort et du séjour des morts.
(Apoc.. 28:20) «Celui qui creil
en moi vivra yuand méme il se-
nort; et yuiconque vit et
Nn mot ne mourra janais »



ligpe, Pierre avatt fuit cetir
belle confession de foi aun Sei -
gneur: «Tu es le Christ, le Fils
du Diew vivant.» (Muthieu 16:
16), Mais cewx qui représentaie .
ENglise, navaient pas encore i-
ne foi ferme en Jésus Christ. Is
doutaient encore de lu Parole du

” Seigneur. Par exemple, quand 1é

Seigneur eononenca a faire eor-
naitre @ ses disciples qail falla‘
gwil allit & Jésusalem, quil sou
frit, qwil fot mis a mort et qui!
ressuscitdt le trotsiéme jour, Pier
re se mit a le remendre, disant>
«A Dies ne plaise, Seigneur, ce-



la ne Varrivera pase (Math 16:
2v), Jésus avait muaintes foia por
lé de “sa résurrcection aux. diser
plea; mais: cons = et-ne eo mpry-
rent rien a ce langaye. Cictait
philat wot sujen de tristesse pour
ewe, C'est ainsi que Mathie (1? .
22 ef 28). rapporte ceci: «Pendant
quails (lea disciples) -parcouraient
le Galilév,. Jésus leur ditt «he
fils de Phonume sdoit: élre liye
cutve les maina des hommes; vila
le feront “mourir, et le troisiéne
joug il ressuscitera. Hs: furent
profoudément attristés.» De tél-
les attitudes moutrent quecla fai
des disetples weétait: «pas -encore
bier fovidée dans le. Seiqueur.





Nous wavons meme pas ‘besoin
de yappeler, Uattitude de Tho -
aus, le Didyme, Vattitude des is
ciples sur la route d’Emmanus, le
Dimanche de -Padques, pour’ vous

faire comprendre que sit la Résur ~

rection weétait pas un fait incon
testable, par Papparition du Sei
gneur Jésus en chair et en os &
ses disciples, PE ylise. aurait de-
péri et n’avrait jamais conn cet
te expansion qui [nti vant @é-re
actnellement une Eglise Univer.
selle.

Le troisiéme vésuliat de la vé-
surrection de Jésus Christ, c'est
que maintenant nous avous le
Nouveau Testament a. Pécrit.
Chris’, selon les Eicritures, est le
meédiatewr d'une nouvelle allian
ce entre Diew et nous. (Hébo 9:
15). Sa rvésuvrrection a seellé cet
te alliance, et lui a donné fores.:
“Et afin que toutes, les généra -
tions @hommes puissent croire en
Jésus Christ ressuscité et aveir
la. vie ésernelle, les Paroles du
Seigneur, ses doetrincs el ses ma
rvacles ont été consignés par éerit,
Crest ainsi que VAvdlre Paul éai-
fiant la foi des Corinthiens dais
le Seiquewr Jésus, dit: «Je vous
rappelle, Fréres, 'Hvuangile que
je vous at annoneé, que vous avez
recu ... tJe vous ai enseigné a-
vant tout, domme je Pavais ausst
veeu, que Chrigt est mori, pour
vos péchés selon les Eeritures,
quiil a été enseueli, et quwil est
ressuscité le troisieme jour, selon
les Ecritures...9 (1 Cor. 15: 1; 9-
4), Le Nouvegu Testament par
eevit confirme le fait historique
de la Résurvection de Jésus -
Christ, — ,



Le quatriéme résultat du fat!
de la résurrection, de Jés
Christ, e’est que ce fail a change
le concept des vrais Croyants sir
neayeoun de choses de ce ba
monde. Ce n'est pas sans raison
eue Purl exhorta les Chretiens
de Colosses en ces termes: «3i
done vous @les ressuseiiés aves
Christ, cherchez les choses d'en-
haut, ott Christ est assis: a le
droite de Dieu. Alfectionnez vous
cus choses Wen Hawt, cl non a
celles qui sont sur la terre.» (Cor.

_ VENTE SPECIALE

AUX TROIS

COLES MARKETS

Vane Bile}

LALUE -- AVENUE CHRISTOPHE -- SACRE COEUR
JEUDI 3, VENDREDI 4, SAMEDI 5 AVRIL 69

I ! “iu

kidd:

© GENTLEMEN

et des

© GOURMETS wm

Coa MAE :

DISTRIBUTEURS EXCLUSIFS
Ce ee



~

AUTRES PRODUITS AVEC DES DISCOUNTS INIMAGINABLES

371-2). Wen effet, la Reéaurrection

_ Grace ait Foil de la resurrection

_tachent, au Seigneur Jésus :aal-



PPM > PP OPP PBDOPSOOSOSOOOOD



du eigneur nous apprend = que

les. Puigsances, les Royaumes,’ ef

lea gloires' du nionieâ„¢ soit t'0)

éphémeéres et partuit trop. bran-

lante pour servir de point dap-

put a notre fois Judas yecher

chatt Vamilié: des ysuiids de yor.
temps, ct a-trahi le Seigneir Je

gloive de toute éternite,

2 Pilatea abandonné le-Seignen:
aw son Bort “parce gil ve voulit

“nt déplaire ay peuple nivtivoir lie

reputation de.weétre pus an loyal
ot fidele: seruitenr dé César On
sont Content soi tile? 11s
sont tous. couverts Winfamie, par
ce guile -iont pits’ sic -voir ‘lair
et penser clair,

du Seigneis, les Croyant-se -ren-
dant bien “compte que -les choses”
visibles sont passagéres ef que
seules les ‘Invisibles suit -éternel-
les.. (2 Cor. 4:18). ’

Enfin le cinquiéme résultat du
fait de la. Résurvection de. Jésus
Chriat' est’ que ce “fait rassure
ley coeurs des Croyunts. Si Christ -
wétaik pas ressuscité, les Cro -
yants particuliérement auriieat
pu ‘bien douter de lu valeur de
Vesprit de service, de la nécessite *
dune vie de pidté.et-de saintete.
Mais parce qie le Seigneur ‘de
gloire est sorti triomphant’ des
clous, de la lance, de lu Croix e
du Tombeaw scellé, nous avons ia
profonde assurance < que Die»
vest assuaaéd la responsabilité de
faire éclater, comme le soleil it
midi, la justice de ceux qui mar-
chent selon sa volonté et qui s’ut

+

Un Suspense a vous

gré les moqueries, les ruicdleries,
les sareasmes et les persécitions
des hommes de ce monde. L'.\pé
tre Paul la bien compris, . C'est
pourquoi il achéve le quincziérie
chapitre de sa Premiére tet're
aux Corinthiens avee cette exhur-
tation tout significative: «Ainsi,
mes Fréres bien - aimés, soyer
Sermes, inébranlables, travaillant
de mieux en mieux a Voewvre du
Seianeur, sachant que votre tre-
vail ne sera pas vain duns le sei-
gneur.s (1 Cor. 15:58) —

XXX

Que le St Esprit éelaire et for
tifie votre intelligence, afin que
vous restiez convaincu que la Ré
surrection du Seigneur Jésus est
wu fait duldniatle et historique.
Maintenant ueccentez le Seigneur
Jesus pour vetre Sawveur person
nel, Nou seulement, vous saurer
par iexpérience .que Christ est
vraiment ressuscité, mais votre
wie venouvelée, trausformeée, ‘em-
bellie servira aux autres de te-
moignage vivant du fait de la ré-
surrection du Seigneur. Qwils en.
soit ainsi pour vous. Amen

Rév. Lue R. NEREE.

Cocomalt 12 oz -
Huile d’Olive Duret 1/2 Lt

Sardines Canadiennes 3 pour

Mayonnaise 8 0z
Moutarde
-Manteégue «Shodimy A/G 3 Ibs.
Sel de table 3 pour

6 oz

Vinaigre Importé 1/2 litre 3 pour
Lait Condensé Nestié 14 oz 2 pour
Lait Danny Boy 1 Ib 3 pour a
Lait White Lilly 1 Ib 3 pour

Lait Carnation Non Fat 14 Qt.
Davis Baking Powder 12 oz

Sucre A Glacer Imp. Dixie Crystal .
16 oz

Hershey Kisses 6 0z
Napkins Economy Pack
Papier Hygiénique

: _ Argo ‘Amidon, Starch 12 oz
Clorox Pint
Persil Détergent
Pine Sol 6 0z
Ajax Rég. 3 pour - %
Shelltox 1/2 Litre
Baygon Spray
Shampoo Lustre Cream 4 0z
Huile Mazola Pint

G6 Hres et 28 Hres 3
_Un Super policier — er

nouer la gorge d’émotion.
Un homme a tué., A-t-il été en légitime.défense ?
.. Un revolver « disparu. A-t-il jamais existé ?
LASSASSIN EST-IL COUPABLE ?
est un film palpitant dont action, aux:
multiples rebondisséments, vous tient ~
en haleine d’un bout a Pautre.
_ Avee : David Janssen, Eleandr Parker
Entrée Gdes 2.50 et .4:00



0.72
1.48
0.39

Saumon Rose Alaska Royal Pink 16 oz. 1.24

0.44
0.28

_L70
0.55

0.79

$.82
1.58
1.68
2.0%
0.44

0.46

0.55
0.68

5 pour 0.30

0.30
0.29
. 0.73
0.3’
0:69 |
0.31

0.88

0.84
0.69



















’





7 Le Cadeau de . choix “
pour PAQUES

. LASAINTE BIBLE © i}

| Vente Speciale |-.

MAISON DE LA BIBLE

_

Anyle Rues du Centre et Bonne Foi:

: o/s .











IEUDI 3

POUR LES PERSONNES
NEES DU; 21 MARS AU 20

» AVRIL (BELIER): Conjonction
contrastée; soyez sérieux. Appu-
yez-vous sur des faits intelligem
ment découverts et sur de bons
vonseils, Ne vous fiez pas a vos
seules idées,

31 AVRIL AU 21 MAI (TAU
REAU).: Etudiez les éléments de
cette jouriée. Vos projets sont-
ils les meilleurs possibles? ‘Peut-
étre un changement d’orienta -
tiou avancerait-i] vos affaires de
fagon prometteuse.

22 MAI AU 21 JUIN (GE-
MEAUX): ” Votre merveilleuse

imagination vous conduira sur
les voies nouvelles du suecés. Mo
bilisez vos dons variés pour me-
ner a bien une tache difficile ou
supérieure,

zz JUIN -AU 23 JUILLET
(CANCER): Des situations évo-
Juent. Ne spéculez pas avec ce
qui ne vous appartient pas. Bon-
ne organisation du travail et rou-
tine essentielles. Orientez vos for
ces la of elles pourront étre les
mieux utilises. :

24 JUILLET AU 23° AOUT
(LION): Vous étes stimulé et res
semblez @ un pur-sang qui non
seulement est Ia plupart du
temps plus rapide que les autres,
‘Mais qui conserve Je mieux la di-
rection dans laquelle il s‘enga-
ge.

24 AOUT AU 23 SEPTEM -
BRE (VIERGE): Affaires faci-

Jes d'un cété. délicates de Vau-
tre. Réfléchissez et ne craignez
pas les petites contvariétés. Res-
tez efficace et conservz ¢levé vo-
tre niveau moral

24 SEPTEMBRE AG 28 OCTO-
BRE (BALANCE): D’ordinaire,
vous réagissez brillamment 4 une
situation donnée. Restez en for-
me. Vous débordez d'idées, de
projets; ayez des méthodes origi
nales mais neanmoins bien éprou
vées,

De

24 OCTOBRE AU 22 NO-

xx xX

AVRIL 1969 . 3

.
VEMBRE (SCORPION): Méme
si vous avez échoué pier, ce qui
importe, c’est aujourd’hui et c'est
demain, Mais que les erreurs com
mises vous mettent en garde con
tre Teur renouvellement! Lo

NOVEMBRE AU 21 DE-

ow

<0
CEMBRE (SAGITAIRE): Ne
tendez pas vers vos buts avec

une force telle que les apréables
petits avantages de la toute vous
échappent. Prudence dang votre
lutte contre hostilite, évitez Jes
erreurs de caleui. 7 .

22 DECEMBRE AU.20 JAN :
VIER (CAPRICORNE): Essa -
yez quelques idées personnelles et
etudiez celles que votre voisin,
vous présentera. Kecueillez le
maximum de renseignements sur
ce qui se passe. Bonne journée.
dans Vensemble. .

21 JANVIER AU 19 FE -
VRIER (VERSEAU) Méditez
profondément. Ne‘galopez pas sur
n‘importe quelle route (certains
objectifs exigent une sage len-
teur). Refrénez votre désir d'a-
gir hativement ou de parler in-

considéréinent.

20 FEVRIER AU 20) MARS
(POISSONS): N‘abandonnez’ pas
une bonne: idée parce que vous
croyez qwelle ne vous conduira
nulle part. Mettez-lu de cété pour
des temps meilleurs, Bien que
vous aimiez la variété, ne vous
cloignez pas trop de votre routi-
ne quotidienne,

SI VOUS ETES NE AUJOUR
D'HUI:. Vous avez un merveil-
leux enthousiasme, une puissan-
ce efficace, une intelligence dé-
liée, du flair et, en certains cas,
ce sixiéme sens qui vous avertit
quand il faut agir et qtand vous
devez rester tranquille. Vous
suiniez la littérature et le journa-
lisme et excellerez dans lune com
me dans autre. Les postes d'au
torité vous conviennent aussi.
Vous étes capable de prendre des
décisions miirement réfléchies et
vous pourriez faire un excellent
magistrat, homme politique ou
diplomatique, :

VENDREDI 4 AVRIL 1969 -

POUR LES,PERSONNES NEES
DU : 21 MARS AU 20 AVRIT
(BELIER): Etre vous - méme
sera pour vous la tache la plus

“4e. Ne tirez pas dans deux direc

“



tions différentes, comme vous se-
riez tenté maintenant de le fat-
re.

21 AVRIL AU 21 MAI (TAU-
REAU): Possibilités supérieures

av da moyenne, mais évitez l'exces

de dynamisme. Votre succes dans
les questions findneleres dépen -
cya surtout de votre jurement str
ef de votre esprit de ressources.

v2 MALT AU 21) JUIN (GE- ‘
MEAUX1: Ne vous bousculez pas
{rup ou vous vous énerverez: et

vous donnerez de vos intentions

ince image fausse pour aufrui.
La patience sera un de vos a-

touts.

22 JUIN AU 25 JUILLET
(CANCER): Maintenez une dis-
tance intelligente et critique en-
tre vous et ceux qul ne parta-
went pas vos’ convictions, bien —
que vous vous efforciez de — les
comprendre. Déployez - vous dans
votre secteur.

24 JUILLET AU 23 AOUT
(LION): Il ne sera pas facile
dobtenir tous les résultats sou-
haités, mais en vous dimgeant a-
vec pentillesse et modestie vers
vos buts, vous pourrez espérer
des avantages tres substantiels.

2d AOUT AU 23 SEPTEM--
BRE (VIERGE); Votre degré de
réceptivilé, votre juste apprécia-
tion des atouts que vous avez
déji en main seront essentiels
pour conquérir la joie qui sera
vétre si vous progressez comme
‘vous le devez.

24 SEPTEMBRE AU 23 OC-
TOBRE (BALANCES): Ne lais
sez rien 4 la chance. Le moment
est venu de voir de prés vos plans
d'action, . d’arréter vos projets
pour la semaine prochaine. Un




(Sa.

Adeptez

FLA-VOR-AID

changement de décor vous selvi-
rait beaucoup.

24. OCTOBRE AU 22 NO -
VEMBRE (SCORPION): Belle
conjenction, mais qui exivera. de
vous les efforts’ maximaux. Vos
demandes seront honorablemeni
satisfaites. Un acervissement dé_
productivité .devra étre votre
but. Mais plicez les faits en In-
niere. ~N

23 NOVEMBRE AU 21 DE-
CEMBRE (SAGITTAIRE): Con
vroverses, dis.ucsiuns & prévecir

Ti¢cidez avec précauticn. mais
seg ¢fatic. Vous affrante ez
lopposition va chercherez 4 la

tourner. C'est a vous de choisir
la vlus hehil: mau euvre,

22 LBCEMRi. AU 20 JAN-
VIER (CAPRICORNE): Ne re-
poussez pas une solution parce
qu'elle est insipide, prosaique ou
fatigante. SaSisissez-la et étu -
diez-la. Vous'montrerez alors les
qualités attachées A voitc Signe

21 JANVIER AU 1% FE -
VRIER (VERSEAU:: Votre con
jonetion stimule une action ré-
iléchie et des plans ciabcrés a-
vee soin. Un bon usage des pes-
silbiités sera lat nécessit? de la
jeurnée. Mais rien cous le eaup
dd, Pimpulsivil!.

i NN
20 FEVRIEN AU 20 MARS
(POISSONS): Evitez les ex-
ets. Cherchez da -qualits olatét

que la -quantite. Que vox execés
en attirance ou en dégotit ne mat
quent pas cette journée qui yeut
cire intéressante ef profitable

SI VOUS KITES NE AU -
JOURD‘HUL: Vous avez lesprit
libéral et néanmoins traditionalis
te. Vous aimez la vie paisible ct
€tes profondément malheureux
dans une atmosphere troubléc
ou dominée par la vulgarité, iu
lieu du bon gott. Confiant, vous
risquez d’étre la victime de la
déloyauteé.

Plus votre honnétetée

Extraordinaire |

















sera grande — et elle fait par-
tie intégrante de votre moralité
— moins: Vous serez prétentieux
et rechercherez ‘Jes compliments,
Vous avez wn cerveau qu fone-

oo, -xxx

SAMEDI

+
POUR LES PERSONNES
NEES’ DU: 21 MARS AU 20
AVRIL (BELIER): Ne sovez
pas handicapé par vos orreurs pas
sées et vos mauvaises habitudes,
que vous auriez dG réparer et
changer depuis longtemps. Bon-
ne journée pour un effort réflé-
chi,

_ 21 AVRIL AU 21 MAI (TAU
REAU): Votre’ esprit fertile, ap-
puyé dune voionté résolue, erée-
ra les cireonstances indispensa -
bles & de nouvelles et 4 de ma-
Jeures ambitions professionnelles.
Développez les traditions artisti-
ques de votre Signe.

22 MAI AU 21 SUIN (GE-
MEAUX): Refrénez Jes tendan-
ces Fantaisistes. Dans votre gty-
le capable et conciliant, orientez
votre activité dans une direction
féconde. Montvez le meilleur de
votre bonne volonté.

22. JUIN AU 23 JULLLET
(CANCER): Si vous dominez

vos réactions, tout ira bien. Une
disposition d'esprit ealnie vous
mettra dans les meilleures condi-
tions et vous vaudra ics plus
yvrands avantages.

24 JUILLET AU 23 AOUT
(LION): Ne vous appuyez pas
sur des son-dits. Votre instinct
vous aidera, s‘il se fonde sur la
connaissanee, l'étude, lVexpérien-
ce et les faits. Cherchez lés nré-
cisions qui, vraiment, éclairent.

24 AOUT AU 23 SEPTEM -
BRE (VIERGE): Cette journée
demande du zalme et un juge -
ment str. Des situations inatten
dues ne devzont pas vous trou- °
hler ct ne vous laissez pug entrai
oner vera erreur, :

24 SEPTEMBRE AU 23 0 -
TOBRE (BALANCES): Prévo-
vez niinutieusement votre pro -
xression car, sinon, vous éparpil-
lerez vos forees et ne serez pas
coutent quand la journée se ter.
Minera, Evitez des accords am-
bigus,

xx
. BDIMANCHE

POUR LES PERSONNES
NEES DU:

21 MARS AU 20 AVRIL (BE-
LIER): Aborder avec calme et
réserve vos problémes vous don-
nera des avantages supévieurs &
toute autre méthode. Mais le cou-
rage et l'enthousiasme compte
ront ‘aussi.

21 AVRIL AU 21 MAIL (TAU
REAU): Vénus, favorable, vous
conseille d'agir pour améliorer
des situations que les complexités
tendraient & rendre pires. Néan-
moins, ne fachez pas inutile -
ment votre prochain.

22 MAI AU 21 JUIN (GE-
MEAUX): Nouvelle chance de
mettre davantage de puissance
dans’ vos méthedes pour attein-
dre vos buts, Votre ardeur, ex-
primée en des mots convaincants,
vous apportera de nouveauy lau
T1ers,

23

22 JUIN AU JUILLET
(CANCER): Journée que vous
fagonnerez a votre guise et qui
exigera une pensée rapide pour
eviter des négligences’ et certains
détours facheux.. Commencez et
finissez avec confiance et hucid:-
te,

24 JUILLET AU 23 AOUT
(LION): Décisions et démarche:
hatives rendraient médiocre vett:
journée. Recherchez la vérité, m

te, gardez vos opinions réflé -
chies et votre jugement bien mé
«lite. ’

24 AOUT AU 23 SEPTEM -
BRE (VIERGE): Des décisions
prudentes sont nécessaires, mais
sans faire des embarras. Ayez
une attitude rgisonnable. Ne so-
yez pas avare de compliments 4
Pégard de votre prochain.

3 peur
. ‘s que la nervosité, l'instabilité du
vous détournez pas de votre rou-”

‘quand votre travail met vrai -
ment a’ toeuvre — votre
prise. + ,

tionne vee et vous étes satisfait

“

5 AVRIL 1969.

24 OCTOBRE. AU 22: NOVEM
BRE (SCORPION): De grands
projets N‘oubliez pas l‘impor -
tance capitale du plan d'ensem -
ble et des premiers pas. La tra-
dition, ne doit pas. vous empée
cher dessayer un iraitement ou
ue méthode mnodernes,

23 NOVEMBRE AU 21 DE-
CEMBRE (SAGITTAIRE): Bon
ne journée de travail pour ceux
qui ne doivent pay prendre de
repos. Des posyibilités exception
nelles se rencontreront dang l'a-
pres-midi.

22 DECEMBRE AU 20 JAN-
VIER (CAPRICORNE): Satur-
ne, favorable, vous indique des
avantages nombreux. Journée
splendide of vous pourrez méler
vos idées et vos qualités fonda-
mentales.

21 JANVIER

AU 19) PE-

’ VRIER (VERSEAU): Vous avez

aujourd'hui ‘activité qui “vous
convient, mais le résultat dépen-
dva de la satisfaction plus ou
moins gradne que vous éfrouve-
rez de vous ~ méme et de vo:~
tions. Insatisfait? FEssayez enco-
re.

20 FEVRIER AU 20 MARS
(POISSONS): Votre extraordi -
naire intuition vous aidera 4 préh
dre les mesures nécessaires pour
résoudre vos problémes courants.,
A Vheure actuelle, ne comptez
pas trop sur laide du voisin.

SI VOUS ETES NE AU-
JOURD'HUI: Vous étes trig di-
vers, surtout sur le plan intal-
lectuel, développant de nouvelles
méthodes on techniques, ense:-
gnant ceux qui veulent vraiment
apprendie. Vous étes toujours in
teressé 4 de nouveaux systémes,
serez un bon exécutant ou our
chef plein d'initiative, mais vous
pouvez étre aussi rempli de con
tradictions, hésitant ou attiré ir-
résistiblement par J'inconnu ou
le bizarre. Pour votre propre
sécurité, gzardez toujours un strict
contréle de vous - mine,

x

6 AVRIL 1969

24 SEPTEMBRE AU 28 OC-
TOBRE (BALANCES): Votre
grand sueces et une action har-
cia. Vous €@tes capable de pra-
auire une impression forte et du
rable,

. 24 OCTOBRE AL> 22 NO-
VEMBRE (SCORPION): Il vaut
micux avoir eaesyé et échoue
de n’avoir rien tenté du _ tout.
Votre Signe-vous encourage A a-
wir et 4 agir bien. Cette tendan-
ce doit saractériser votre con-
duite dés maintenant.

23 NOVEMBRE AU 21 DE-
CEMBRE (SAGITTAIRE) : De
nombreux avantagespour vous qu
cxaminez attentivement la situa-
iion et en prenez les mineurs,
comine ils se présentent, avec au
tant de plaisir que les plus impor
tants,

22 DECEMBRE AU 20 JAN-
VIER (CAPRICORNE): Quand
vous étes ennuyé, dégu — et ce-
Ja nous arrive a chacun — déten

dez-vous grace & un autre
re de travail que d’ordinaire
jardinage, horticulture ou simple
ment ménage.

21 JANVIER AU 18 FEVRIER
(VERSEAU): I faudra étre plus
calme que jamais si vous voulez
réaliser. ce que vous avez concu
cette journée. Au moits,

voisin vous épargnent,

20 FEVRIER AU 20 MARS
(POISSONS): La conjonction est
bonne pour les affaires couran-
tes, mais il faudra néanmoims
prendre des prégautions dans vos
tentatives aventureuses. Ne vous
laissez pas dominer par VPinstahi-
iité, ,

SI VOUS ETES NE AU

matiére’

gen- |

_° Du Jeudi 3 au Lundi 7 Avril 196900

JOURD'HUIL:: Vous “étes ‘capable
dans l'ensemble, ‘inais -parfois sei
sible a exces. “Vous feréz © de
grandés tiches: dans uN style Cte
vé, mais .parfois vous hésitetés
par crainte’ de: la” critique-ow de
Véchee. .De nombreux artistes,



i

modistes,. couturiers, dessina -
. leurs’ et ‘tuilleurs. sont des’ natifs
de" ce Signe; des’ chéfs ‘d'entre
prises aussi, qui sayent ne pas
perdre leur temps. Naissanee de
Raphael,pemtre italian:

:
TENOR UN

' LUNDI7 AVRIL 1969 _-

“21 MARS AU 20 AVRIL (BE
LIER): Metiez. vos, alfaires.
ordre avant de commencer un






Jet, ou vous ne vous y reconnai--

trez plus,* ultérieurement. Con,
naissez t6t ies détails et les néce
sités que vous rencontrerez.

21 AVRIL-AU 21 MAI (TAU
REAU): belie journée, si votre
tout récent passé a été ve qu'il
a da étre, Développez vos idées
dans les geeteurs que votre expe
rience’ vous désigne comme étant

“les, plus profitables et satisfai
sants,

22 MAI AU 21 JUIN (GE -
MEAUR): Banque, publicité, vo-
yage et d'autres activités aurone
des hauts-et des bas, mais reste
fidéle & votre travail ct faites de
votre mieux: la journée, en déti-
nitive, sera satisfaisante.

22 JUIN AU 23 JUILLET
(CANCER): Lisez les conseils
a ceux des Gémeaux, ils s’appli-
quent a vous.. Acceptez les chan
gements nécessaires. Ayez con-
fiance en votre stabilite, Vos but:
sont proches, Donnez et vous
reCeVreZ.

24 JUILLET AU 23 AOUT.
(LION): Beaucoup de coneurren
ce dans les secteurs qui vous

sont Tavorubles.: Le “moment: ast

venu de :leffort:maximal:Ne: ré-"

I'léchissez. pag trop longtemps a-
. vant. Vagiryomais nussi deVimpulsivite,

» 24 AOUT “AU (23 SEPTEM-
BRE | (VIERGE): > Délicate jour
nee, par moment. Votre entoura:
ge parailra” moins .compréhensif
et. enthousiaste ..que . d’ordinairs.

, Recherchez iéquilibre. I ne sera
pas facile, niais vous deve, poit-
voirey erriver, »

24 SEPTEMBRE AU 23 OC
TOBRE (BALANCKS): Possibi-
lités nouveles offertes.
doivent pas’ -étre toutes. acceptées
sans examen. D'autre part, nb
laissez pas passer, une chance qui,
peut élre, ne se retrouyera pa =

24 OCTOBRE AU 22 NOVEM
BRE (SCORPION): Consolides
des gains qui résultent des ef -
forts de la semaine écoulée, Tn -
sérez vos bonnes idées dang vo-
tre prograimme futur. Achevex
les taches commendées avant de
vous lancer , dans Un programnic
nouveau,

23 NOVEMBRE AU 21 DE-
CEMBRE (SAGITTAIRE): Pen
sée et action dynamiques s’inij.
sent. Des propositions construc































\
t
nN



to start chicks right. We can supply:
@ Chicks —one of the best high-producing strains

+ Be att
+,

Come to
Chick Headquarters —
for all your starting needs

Our store is headquarters for everything you need

o
0
n
H
n
A
nl
q

r

@ Purina Chick Startena—the feed with more farmer

Elles ne ?



FLA-VOR-AID,

deux minutes seulement pour avoir, prét a servir, un demi-gallon’
d'une boisson saine hygiénique ET

Délectable

6 saveurs différentes, raisin, orange, citron, cerise, f-aise, groseille,
un goit pur, délicieux, frais, apprécié par les petits et les grands ET

pas Cher

un 1/2 gallon d'eau 30 centimes de sucre, un sachet de FLA-VOR.-
AID 26 centimes, au total 55 centimes pour l’équivalent de 5 bou-
teilles deg autres boissons.

la boisson des familles, qu’on prépare soi-méme et qu’on sert A
volonté: aux enfants qui en raffolent et aux grands qui s’en régalent.

En vente dans toutes les Epiceries
25 Centimes le Sachet.
Distributeur — Maison E. J. Martijn et Co.



acceptance than any olher ration










e Purina disinfectants, walter purifiers, meeications.

When you want good results with chicks think of...
CARIBBEAN POULTRY FARM

P. O. B. 488
POSTE CAZEAU (Avant Damien)
PORT-AU_PRINCE — HAITI W.1.

/ LOW COST PRODUCTION... e
the reason more poultrymen feed PURINA







tives, d'autres a rejeter, Choisis .-
: v

sez bien et tét.

; 22 DECEMBRE: AU! 21 JAN-
VIER (CAPRICORN): Des vi
-chegses sont cachéeg oul vous vous
y ,attendriez le moins. Vous devez
chercher, réfléchir, écouter’ 9 Ct

chereher: encore: Si vous y mci!”
tez de la sinérité, ce peut étre ui

jeu :passionnant:

21 JANVIER AU 19; FE -
VRIER “(VERSEAU): Pas de

problémes a “propos ‘de ‘cette jour

¢ née -si “vous n’y déposez pas’ d’inii

tiles -complexités, vAyez- les “rei:
seignenmients ‘exacts ‘Sous: la “main:
mais n'encombrez “pas -votie “peri-
sée par d'inutiles’ sujets-de 16s:
flexion.

20 FEVRIEE AU 30°

- (POISSONS): Que cette semein
suit profilabic. Restcex Midele cus
taehes necessaircs et éeartc, Mae
cessoire, Goncentrez - | veux
Une aetivite vraiment productive,

Si VOUS Elis Ni aloour







vez ecouter. Vous apprenek vite
et vous. cherches volontiers
voies noutclles, car vous expior
tez bien: leurs pos:ivilités. Dlau-
tre purt, vous reve miunquez uimsi datiendre
“ddéalUne fcis que votte-imasi
tion et votre ardeur: au tray






sont éveillées, vous trouvez le su.

vés ‘devant: vous et alteignes”

dee
sobjectifs insoupconneés: - ‘

sur



les

DHUL: Vous aimez Métide ct sa

Naissance de William: Words.

Worth, poete anglaise. ©

a

_ Informations Religieuses _

Dans toutes les églises parois-



le et Carrefour les hewies de
rémonie Religieuse
comme suit : oo,

Jeudi Saint 4 la Cathédrale a
“7h R. M. Messe Chrismale; Béné
diction des Huiles du Saint Chri:
rmeé.et des Catéchuménes par sun
Excellence Mgr Ligondé -Arcnevc
que de Port-au-Prince.

A Gh P. M. Dans toutes les E-
glises et Chapelles Messe Coneo-
lébrée de la Céne-du Seignew.
Procession et Adorstion. .

Vendredi Saint & 11 A. M. Che
min de la Croix A la Cuthédrale
dans les autres Eylises dt. 30h
P.M. Liturgie Solennelle —- Ado
“ration Solcnnelle de la Sainte
Croix, Homeiie, la Cunmunian.
Chemin de la Croix. . .

Samedi Saint dés 10 h 30 P.
M. Veillée Pascale, Binédiction
du feu Nouveau, Cierge Pascale.
procession Solennelic et proclama
tion pascale, Bénédiction de lean
pour le Baptome, Rénovation des
Promesses de notre Bupteme sui-
vit de la Grande Messe- Solemel
le de la: résureection & minuit.
Dimanche
2A la Cathédrale a 8h 30 A.M.
Messe ponctificale par “Som Ex-
cellence Mgr lArchevéque~ le
Port-au-Prince avec I’homélie de
Ja_circonstance. Dans les autres
éplises et chapelles Messes 9 anx
heures habituelles. . .

Jeudi Saint et Sainedi Saint
au soir confession pour Ics horn
mes et les Jeunes gens.

Le. Vendredi Saint Jetne
abstinence.

Cé
sont fixécs

et

siales -de la Capitale, Pétion-Vii-.

Le Jeudi Saint-A ta Cathédra
le des Cayes a-6 hePeM: Son Ex
cellence’-Mgr: C.- Peters -confévern
le Sacrement ‘de l’Ordre A VAbbé
Charlot originairé de la paroisse,
eludiant au grand Séminaire No
tre Dame. 2

: xxx

Son Excellence Myr, ©. Ange:
nor vient de‘fonder la’5léme pa
roisse de son diocése
Elté'a pour Curé Forlateur fe
Révérend Pére Julien originaire
de Jérémie ‘ancien vicaire de la
paroisse de Martissant— Port-iu

Prince. oo :

4 ict
y x«xxr«

Cette année marque le 25m
anniversaire Sacerdotale de nos,
braves et vaillants’ Missionnaires
Etrangers et Haitiens qui ont:
«été .ordonnés prétres durant l'an
née 1944, Ce sont nos. Changines
Milord Curé de Bourdon, Clervil
de Cavaillon, les. Révéiqiuds Peres

Rodrigue Laventuré 7Curé ce
Martissant, J. Augustin, Jean

Peron Cure, doyen de-la Granile
Rivitre du Nord, Jacques’ Richer
C. S.C. de l’Estheret Grance
Saline, William Proulx.C. S.C.
du Collége N. D. P. S. ... Unu-
rent Bonhen S..D. B. de VEcole
Nationale des Arts et métiers de:
Port-au-Pringe. Cc. A. Gagné .O.
M. J. de lagprocure des ObThis
aux Cayes. Mitchell O. M. I. eu-
ré de Durcis, Dieudonné Brous-
seau O. M. I. de la procure des
Oblats. E. Brisson C.S.S.P, Cu-
ré de Duval. Nous présentons nos
voeux de suceés continus a ses
hraves missionnaires.

j Oororenwrenerrereeeennnerececeeeeecercceresietsescoes reese et oe:
_Gagnez une voiture
- CONTESSA |

“Sans dépenser un seul Centime

le 20 Avril prochain

Avec votre Compte d’Epargne

A

Banque Commerciale

LA

d’ Haiti

Voyez tout de suite votre BCH

votre Banque votre Chance



‘



POCLOOL SLIP LOGS FLO OPPO LO OOE BOE BR ODPDODN COODROOOCT

Banque Populaire

Colombo -

Haitienne

LA BANQUE DU PEUPLE HAITIEN -

AVIS ©

LA BKBANQUE PUPULAIRE COLOMBO - HAITIENNE est
ueuceuse de porter 4 la connaissance de sa clientéle qu’au tira
ge de la Prime Annuelle dy 30 Décembre écoulé la Magnifique
LIMOUSINE PEUGEOT DE LUXE, Modéle 404. a été gagne
par le Carne; d’Epargne No. 17589, détenu par Monsieur Jean-
Baptiste LOVINSKY, Soldat des Forces Armées' d’Haiti, Les
elefs ont été solennellemeny remises ay gagnant, eu présence du -

’ public, le 13 Janvigr derniex.

Elle en profite pour rappeler @ sa clientéle qu'elle: trouvera
a ses différents services, les facilités suivantes .:

1) Négociation de Chéques sur l’Etranger,

2) Négociation de Traites. Documentaires en vertu de Lettren
de Crédit a l’Exportation, ou tirées sur Acheteurs,

3) Préta aux Exportateurs et Importateurs, | :

4) Ouverture et tenue de Compteg d’Eporgue et de Comple

Courants,
5) Préts a ses déposants en

Compte d’Epargne.

6) Préte aux particuliers, en général,

7) Préts Hypothécaires,

og

5) Ouverture de Lettres de Crédit & l’Importation ou d’accré.

ditifs payables & l’Extérieur,
9) Avances gagnées par deg
porter,

marchandises importées oy A ex

10) Recouvrement d’Effets de commerte ou de. documents a

’Tmport| et & 1Rxpert,

-

11) Escompte d’Effets Commerciaux. ° 7

La BANQUE POPULAIRE COLOMBO - HAITIENNE donne,
enfin, assurance & tous ses clients,;.de trouver 4 leur service
un personnel empressé et expérimenté, toujours prét & leur four
air les renseignements qui pourraient leur faire besoin. |

PORT-AU-PRINCE LE 27 JANVIER 1969
BANQUE POPULAIRE COLOMB

les rois

ODN LDAL POLI PI DL DOL LEDS

~







+

‘Samedi (En permanence)





PAGE 4

Dans Nos Salles De Spectacles
| Du Jeudi 3 au Lundi 7 Avril 1969 :

CINE PALACE

Mereredi i 6 hy et & bh.
LE TIGRE SORT
SANS SA MERE
Entrée Gde 1.00

6

Jeudi ih 6 he
LES FELINS
Avec Alain Delon
Entrée Gde 1.00

et & he 15

“Véndredi a 6 oh. et 8h. 15
LE TIGRE SORT .

SANS SA MERE.

Entrée Gde 1,00

Samedi 2 6 h. et 8 h. 15
UN CERTAIN Mr. BINGO
Entrée Gde 1.00 .

Dimanche adh. G.h. et 8 h.
CHASSE A L'HOMME

A CEYLAN

Entrée Gde 1.00

Lundi a 6 h. et 8 h,
L’ENFER DES TROPIQUES
Entrée Gde 1.00

MONTPARNASSE

Mercredi 4 6 h. 15 et 8h “15
MISSION SPECIALE .
LADY CHAPLIN

Entrée Gde 1.00

Jeudi a Gh. 15 et 8 h. 16
LES DIEUX SAUVAGES |
Entrée Gde 0.60

Vendredi AG oh. 15 et 8h. 15
TARAS BULBA
Entrée Gde 1.00
Samedi 4 6 h. 15 et 8 h. 15

LA BAIE DU GUET-APENS
Entrée Gde 1.00

-Dimanche a 4 h. P.M.
LES DIEUX SAUVAGES
Entrées Gde 0.60

Dimanche 4 6 h, 15 et 8 h.
LE LIQUIDATEUR
Rntrée Gde 1.00

15



CINE STADIUM =

Jeudi (En permanence)
MISSION SUICIDE

A SINGAPOUR °
Entrée Gde 0.60

Vendredi Saint 4 Avril

(En permanence)

Le grand rendez-vous de lannée
avec lu nouvelle copie de
MARIE - MADELEINE

LA PECHERESSE
Les tickets seront
dés 7 heures A.M.
Entrée Gde 1.00

‘mis en vente

Samedi (En permanence)
LA MULATRESSE
Entrée Gde 0.60

Dimanche (En séance unique)
LES DIX COMMANDEMENTS

Entrée Gde 1.50-
Attention : Les tickets seront mis

en vente Samedi des 6 h. P.M.
et Dimanche a partir de 6 h a.m.

CRIC-CRAC CINE

Mercredi 4 6 h et 8 h. 15

OPERATION DANS L’OMBRE™

Entrée Gde 1.00 et 1.50

Jeudiat G he Bh 15
1/EPEE ET*LA CROW
Entrée Gde 1.00 et 1.50

.Vendredi a 6 h. et 8 h.
JEANNE D'ARC
Entrée Gde 1.00 et 1.50

15

Samedi i Gh. et 8 h. 15
MARIE MADELEINE

Entrée Gde 1,00 et 1.40
Dimanche 4 2 h. P.M.

LES SEPT GLADIATEURS
Entrée Gde 0.50 et 1.00

Dimanche a 5 h. 7 h.
UN HOMME

POUR WETERNITE
‘Entrée Gdes 2.00 et 3,00

‘CINE OLYMPIA

Jeudi (En permanence)
C4 BALE DU GUET APENS
Entrée Gde 1,00 °

et Yoh

Vendredi (En permanence}
LA REINE DE SARA
Entrée Gde 1.00

FONTASIA MEXICAINE
Entrée Gde 1.00

Dimanche a 6 h. 20 et 8 h. 30
LE MONDE TREMBLE
Entrée Gde 1.50

MAGIC CINE



QUAND LA TERRE BRULE
Le drame de l’amouy impossible
dans Youragan de |’époque Na-
poléonienne
Entrée Gdes 1..0 et 2.50
Vendredi A 6 h. 15 ct 8 h. 13
AU RISQUE DE SE PERDRE
La description poignante dune
vocation . religieuse.

Entrée Gdes 1.20 et 2.50
Samedi A 6 oh. 15 et 8h 1h
En. lére partic

Jazz LES AMBASSADEURS
En 2@me_ partir

VOTRE DEVOUR BLACK
Avec Hiddy Constantine,-
Entrée Gdes 1.29 ct 2.50

Dimanche A 3 h. 30 PM.
CENDRILLON
Entrée: Gdes 1.20 et 2.50

Dimanche A 5 h. 7h. et 9 he
LE-HOLD-UP DU SIECLE
Entrée Gdes 2.50 et 4.00

Lundi a°G:h. 15 (Séance unique)
LA MARCHE A L’ENFER
Entrée Gdes 1.20 ct 2.50





AU CAPITOL

Du Makdi ‘ler
‘yh Avril & Gh et Bh,
L'ASSASSIN EST-IL
COUPABLE ?

Entrée Gdes 2.50 et 4.00 ¢

30 P.M,

De Luxe Auto Ciné
(DELMAS)
Mereredi a0 7 he

LE CORNIAUD
Knives 2b dollar

et Ooh,

pur volture
Jeudi a 7 he et Yoh.
SAMSON CONTRE®

LE CORSAIRE NOR

Entrée, 1 dollar par voitire

Vendredi & 7 h. ét 9 h.
L’AGENT GORDON

SE DECHAINE

Entrée 1 dollar par voiture,

Samedi 4 7 h. et.9 h.
UNE ROUSSE

QU1 PORTE BONHEUR
Entrée 1 dollar par voiture

et 9h.
VOYOUX

Th.
DES

Dimanche a
LE SOLETL

Entrée Gdes 2.50 par personne



CINE SENEGAL

Mercredi & 6 h. 15 et Bh. 15
LA SECONDE VERITE

Entrée Gdes 1.50 et 2 00

Jeudi & Goh. et 8 bh. 15
FRONVIERE CHINOISE
Entrée Gdes 1.50 et 2.00

Vendredi i 6 h, 15 et 8 h, 15
% Voeeasion du Vendredi Saint
L’EXTASE ET L’AGONIE
Entrée Gdes 1.00 et 2.00

Samedi A 6 h. 15 et 8 h. 15

LE GLAIVE DU CONQUERANT

Entrée Gdes 1.00 et 2.00
Dimanche a 3 h.
CALYPSO

Entrée Gde 0.60 et 1.00

P.M.

Dimanche & 4 h. 45 7 h. er 9 h,

LA RELIGIEUSE
Entrée Gdes 1.50 et 2.50

Landi a Gh. 15 ct 8 h. 15
(Séance populaire)

LA PORTEUSE DE PAIN
0.60 et

Entrée Gde 1,00

CINE UNION |

_ Mereredi 4 6 h. 15 .et 8 h.
CHASSE A L’HOMME
A CEYLAN
Entrée Gde 1.00

15

feudi a Goh. 15
UN CERTAIN
Entrée Gde 0.60

et 8 h. 15
Mr BINGO

Vendredi a 6h.
SOLEIL. NOIR
Mnirée Gde 1.00

fhoet 8 ho tS

Samedi 2 UO ol. 15 et & h. 1A
LE LIQUIDATEUR
Enuée Gde 1.00° *

Dimanche & 4 h. P.M.
UN CERTAIN Mr. BINGO
Entrée Gde 0.60.

Dimanche & 6 h. 15 et 8 h. 15
LA BAIE DU GUET-APENS
Entrée Gde 1.00

Avril au Samedi

REX - THEATRE

‘ *
Mercredi A 6h. PLM

Grande soirée artistique,, orpuni-

sée par les étudiants de in Facul- ‘CAROLINE CHERIE

t¢ @ETHNOLOGIE + Au Dros
gramme :

1) Le Petit: Hans' Mercier (3 ans),
au tambour, ¢

2) Le Mouvement Créole.

3) ‘Le Groupe ‘des Aveugiles
«Les 4¢ Cloehes»

Entrée Gle.. Gdes 3.00

Mercredi a 8 h. 15
LE ON ORRNAN
DE GOCODY

PLM

a hires Gdes 1.20 e1 2 00 .

Jeudi 4 6 h, et 8 he if
UN HOMME
POUR L’ETERNITE

Entrée Gdes 2.50 et 4.00

Vendredi a 6h.
LE CARDINAL
Entrée. Gdes 1.50 et 2.50

et 8 h. 30

Samedi & 6 h. et 8 h.
En lere partic
L’Ensemble Ne
En 2éme_ parti
OPERATION MARAKECH
Entrée Gde 1.20

15

ne ‘Baptiste

Dimanche a, $) h. et 11 oh. A.M.
L’ENFER DES HOMMES
Entrée Gde 0.40

Dimanche & 5 h. 7 bh. et 9 hh.

LhLS ANGES AUX POINGS
SERRES
Entree Gdes 3.00 et 5.00
Lundi a Goh. et 8 oh. 15
CENT MILLE DOLLARS
AU SOLEIL

Avec Lino Ventura.-
Entree Gdes 120 et 2.00

AIRPORT CINE —

Mercredi A 6 h. 80 et 8 h. 30
CASSE-TETE CHINOIS
POUR LE JUDOKA '
Entrée Gdes 2.00 et 2 50
Jeudi a 6 h. 30
BARABBAS

30 et 8h

Avee Anthony Quinn.
Entrée Gde 1.00 et 1.50

Vendredi a 6 h, 380 et 8h. 30
WEPEE ET LA CROIX
Entrée Gde 1.00 et 1.50

Samedi A Gh, 30 et 8 h. 30
FANTOMAS CONTRE
SCOTLAND YARD
Entrée Gde 0.60 et 1.00



HOMMES, FEMMES ET EN-
FANTS FATIGUES, SURME
.NES, DEPRIMES, prenez les
‘multivitamines du . Laboratoive
Cernelle Suéde guj contiennent de
Vhuile de foie de morue, les vi
tamines B12, B1, B2, A, D, B6
Calcium, Vit C et le pollen ali-
ment miracle.

Hommes femmes et enfants fa
tigués prenez les multivitamines
A base de l’huile de foie de morue
pour avoir la santé synonyme de

bonheur et la joie de vire. Le prix

en est modique G. 6.60 compri-
més et en détail 80 comprimés
Gdes 3. En vente a la phcia Gef-
frard et toute Phcie.

LISEZ

«LE: NOUVELLISTE»



CE OEREEREEREE REE REE ROE OEREEEEE

TRACTEUOR DIESEL



















Mercredi 4 Gh 15 ce: 8&8 bh. 15 BC oo
LA RELIGIEUSE ) HERSAGE, SILLONNAGE
‘ Bntrée. Gdes 2.00 et 4.60 cA

S R mye
Jeudi A 6h. 18 ev Bh. 16 SARCLAGE

DISPOSEPE

BLOC NG



POUR. TRACTION, LIVRATSON DEC ANNE
* LABOURAGE

EXCLUSIVITES
MOTEUR DIESEI.
ROBUSTE —- ECONOMIQUE

TRANSMISSION MONOBLOQUI:

AMOVIBLE
ENCLUSIL
i DE DIFFERENTIEL.

CHASSIS UNIFIIE |
POUR TOUS DETATLS

A
: Charles Féquiére & Cie.

DEPOSITAIRES

BROWN

«IMP LEMATITC»

S'ADRESSER

Icon cnaeeasonaractemnee ace tell
eee

Brive in Ciné Delynas

i NOUVELLISTE

LA VIE POLITIQUE
MRANCAISE

PARIS (AFP):

os situation sociale préoceupe
de- nouveau ce matin’ les “obser ea-
teurs :. Liéleetricité deo Prance
s'apprete a sdédlencher «(elle corn

ETOILE CINE

oe .

Mereredi ai 6h, 80 ae 8 h, 30 la région parisienne)-
tournantes: de
res: de courant:

vats C. vt

24h ave coupne,
Les “trois -2yni'-
CFDT et: FO vuns:

Entrée Gdes 2.00;:ef 3,00

deudi & 6 h. 80 et 8 h. 30
LES LYS DES CHAMPS

Pacti aprés «les. -fét 1
Entrée Gdes 150 (et 2.50 née d'action aprés. les fetes “1c

Piques. L’agitation -reprend chez
les artisans et .commercants

Hier 4 Lyon ‘ils étaient’ plusieurs
milliers .venus de onze Départe
ments limitrophes..a manifester,
a Toulouse ils Gtaient 500, et Jv
14 Avril ils ont. décidé -d’organi-
ser une ‘journée nationale de ma
nifestations et un “rassemblemetrs

Vendredi 4 6 h. 30 ee 8 h. 30
MONSIEUR VINCENT
Entrée Gdes., 1.50 et 2,50 °
Samedi a 6-h 80 et 8 h 30
DUEL AU COUTEAU .
Jentrée : Gdes, 1.50 et 2.40 °





Dimanche 4/6 h. 30 et 8 h, aq) esta
JARK A ISTANBUL a Paris,
Enirée Gdes 2.00 et 3.00
A propos des greves ouvriéres,
ELDORADO M. Georges Seguy, Secrétaire Gé
! néral dela C. G, T., a déclaré :
:. «La Participation de la CGT a la
Mereredi a 6 h. et 8 h, 15 campagne pour le «Non». au réfé
SAMBA A RIO rendum s’associe étroitement &
a. Vaction revendieative qu'elle en-
Jeudi a6 h. et 8 h. 15 tend poursuivre de tele faeon
MoNnsI@UR oO two que le pouvoir ne puisse en tirer
. “ Soa . aucune possibilité de dyametiser
vandredi h . - la situation 4 son avantage. Le
TS Sh, 45 Bureau Confédéral . de Ja CGT.
Entrée Gdes. 2.00 et 4.00 proteste aussi contre Vinter dik
seandaleux qui frappe les orge
Samedi A Gh. et 8 h. 15 sutions syndicales représentatives
BONJOUR TRISTESSE en les ¢eartant de VORTV. Le
Entrée Gde 1.50 pouvoir, poursuit, la CGT, pre-
tend vefuser aux syndicats — Ie
Dimanche AaBb Th et Oh, * droit, Wexpuser a la radio et a
LE SAMOURAI - In Llévision_des raisons de leurs
‘prises de position contre le Refe
Entrée Gdes 2.50 et) 4.00 rendum, :
- A quoi, 'Organe Gaulliste sLA
NATION» répond ce matin : Ce

quilt vous faut eest la bagarr>

constante dont vous espése.

. ue

(DELMAS) jours étre les vainqueurs ef les

Mereredi A 7h. et 9 h. profiteurs. ,
JERK A ISTAMBUL : :

Entrée Gdes 2.50 par personne Les électeurs, poursuit «LA

NATION® vont inewacurcklement





Jeudi & Th et Dh

. se dire aprés vos péni!
JERK A ISTAMBUL

tions ; Voter non,
la guerre civile.

Mes exphlica
est voter pour

Hntree Gdes 2.50 par voiture

Nendredi & 7 h. et 9 h.
CARNAVAL
DES BARBOUZES

Entrée 1 dollar par voiture

Samedi a 7 oh. et 9 bh.
FRONTIERE CHINOISE
Entrée 1 dollar par voiture

(SAASIALAAAA AL

SAAD ALAS AASA

Dimanche a 7 h, et 9 h, :
INDOMPTABLE ANGELIQUE

PARAMOUNT

Mercredi a 6 h.
LE MONDE

Entrée Gdes

et 8 oh.
TREMBLE
1.60 et. 2.60
veudi 4 6G h. et $
CASSE TERETE CHINOIS
POUR LE JUDOKA
Ertrée Gdes 2.00 et 3.00
Vendredi & 6 oh.
BARABBAS
Avee Anthony Quinn,
Ienirce Gdes 1.20 et

et Soh.

2.00

Samediia Goh. et 8 h,
LE LIQUIDATEUR
Entrée Gdes ‘1.20 et 2.00
Dimanche a 3 h. P.M.
CASSE TETE CHINOIS
POUR LE JUDOKA
Entrée Gdes 2.00

Dimanche & 5 h. 7 h. et 9 h,
LES GRANDES VACANCES
Entrée Gdes 3.00 et 5.00

Lundi a 6 h. et Sh.
PANTASIA MEXICAINE

QOL LLLLLLLLLI SS LL ILSLALLLS LS LS LA fea NAAN AA aS aA.

Entrée Gdes 1.20 et 2.00

nouve

Elle s’ouvre et se referme comme une fleur:
On rabat tout simplement les volets et la machine est
préte a !'emploi.

Ecrin d'accessoires logé, bien en évidence, dans le
bras supérieur de la machine.

Pied de biche polyvalent et tension universelle du fil.

Plus que 2 boutons pour effectuer pratiquement toute
la couture.

De fabrication suisse, |’-elna lotus est particuliére-
ment robuste. Elle coud tous les tissus, des plus fins
aux plus epais et offre plus de 20 applications pra-
tiques — méme une boutonniere instantaneée.




rations des) masses

mencvera aujourd’hul sméme -dans,
des pircves =

ont decide en econimun. tine Jour

onat,

zs
I
‘
iS
es

pour M. Waldeck Rochet :

Mais;

Plus aleyoaura de-enons le ey At

vril, plus il sera difficile av pou.
voir gaulliste de s'opposer © win:
jusles: revendications et aux aspi
‘ duborivuses

dela ville ch-de da campagne 22
Plus ily aura de non leo27 At
vril, plus sera rapproché le fia
au rézime dtu pouvoir. personnel:

Le ¢ camp des «Nons reeoit Wand
leurs ‘de nouvelles adhesions (on
dis qué celui-des «Ouid Tait larye
ment -connaitke les’ raisons © de
son choix. Me Pierre: Marcihary-

“notamment Sénateur, ancien: cine
! ,

didat- a: lav Présidenée desir Pe-
publique contre le Général. “De
Gaulle; non seulement’ “demendé
de voter enon» le 27Avriloaieis;:
en-outre, -affirme: qwil-ne-brigue
pi opis de sige sau: nouveau - Sé-
«Carricatures “d'Asseniblée,





“WOR: GIFT
GIVING .







sogivea

CROSS

“AMERICA’S FINEST
fa WRITING INSTRUMENT

"Pens or Pencils
evalleble in

maT GOLD Filia

vb use

LUSTROUS SHROME
a B -_ iY

GEORGES SICARD
63 Kue des Fronts
Forts.



WALLS ASS AS LASOAL A:

$00 SOC FICE SOE ADCESOE ROC OE OTE OL spsbsaee abt DCE ADO EEE AIO OE SEE OE EE NOE



Distributeur:



Mais, du. cole. des soni, cu.
sont, les uns aprés Jes autres les
élus et les notables republicains

_indépendants, qui appelleit & vc

ter. «Qui» dahs les journaux. io-
cauxt A leur téte, leur Présiden.
de groupe & Assemblée. M. Ray

niond Moatdon, Députe - Maire de -

Metz]. de son cote, Jean Ghar-
homnel, Député GU. D. R. de la

Correze, Secrétaire Général ad:
joint. de VU, B. R eecrit. dans cle
Fiparoy + :

On he voit pas tres bien pouf-
quoisle Général De Gaulle furdit
besoin’ d’yne nouvelle: mantfesth-
tion de sotitien populaire moins
Wun an apres le triomphe électo
talvde Juin (.. Chacun‘reconnaic
que c’est la premiere fois depuis

Napoléon qu’un effort serieux de -
q ;
est: mis: en oee

décentialisation
VEEL





Vous voulez,
de belles dents blanches?

émplo, Yer lo pate
dentifrice .

iVOROL

Ea
















MILTON RISE NIC WE
HOSPITALISE

WASHINGTON. (ARP)
M. Milton Eisenhower, 68
le plus jetne frere de V'a
‘Président, a été admis. durge
lundi apres midi & Vhopital n
taire Walter Reed, pour et
place en observation A lv suite
d'un léger étourdissement cause
par la fatigue, indique-t-on ak
Vhopital.
— Le commandant George Foster,
porte parole de |hopital, a dé-.,
@laré que c’était ja la seule in--
formation qu “tl pouvait commu---
niquer. pour. le. moment. :
M. Milton Eisenhower, qui _,
avait. été conseiller aupres de son
frere pendant ‘ses deux mandats:.
iu la Maison Blanche, a eté. Am- |
bassadeur, itinérant des — Etats-
Unies ‘ern Amérique Latine seus
la Présidence de M. Johnson. Ce-
lui-ci: Mavait aussi désigné commie
Président de la Commission’ pre-



““sidentielle d'enquéte sur la vidlen |
“ee “aux Etats Unis. : 2

M. Milton — Bisenhowér a.
resgenti 1é malaise _ alors ¢qu’il
‘Sapprétait @ assister, au cote des” -
autres membres de la‘ famille, a
la ‘dérniére cérémonie des obs
ques ‘du été transporté ‘dee Vhotel “quilse
trotvait “aVhopital “Walter “Reed ©
dans ‘une -ambulance™ de -larmeée =

4 sstenrccrseccctcateneeeeoocioces ee A .
3 24
“GRACE LINE feos
3 ;
; 3
8 Laisse Arrive 3°
. : VOY SHIP New-York ‘Port-au-Prince §
“ : toe : .T)
316 Santa Rosa Février 21 Mars 23
. s.
15 Santa Maria Février 28 “Mars. A 3
. . . s
$68 Santa Paula Février 28 Mars: % §
7 : 5 T _* 18
7 Santa Rosa Mars 7 Mays 16 3:
4 . : s
365 Santa Magdalen: Mars © 14: Mars” 17 ; 2
4 : . rd
69 Santa Paula Mars 14 Mars -23 ;
78 Santa Rosa Mars. 21 Mars .30 :
‘

POONER ELIS EEPELERE SPEDE EPIL ODOOOLOPOOLOELOPEDOELEDOTLELE



Colgate au gardol protége efficacement
_la santé et la beauté de vos Dents.



la premiére machine a coudre familiale compacte,
ia machine zigzag sans probleme, préte a coudre enun tour de. main







$ 10 par mois et vous Penlever Le



R.H. CARLSTROEM

.

ta

te

"

‘

Mtg

|
|
|
=)










MERCREDI 2 AVRIL 1969







RUSSO & Co. |.

TELEPHONE : 329400”
| A RUE ROUX? 4





Le plus grand
assortiement d’argenterie

Christofle

Couverts, ménagéres,



timbales, couverts

pour bébé, ‘ete...
Pour toutes

les circonstances :

anniversaires,

baptémes, mariages.
ofits Sr gcesnpe me aoe see snee te

;
I
|

oe

LA JOUVENCE DE L'ABBE SOURY ~ connue st appré-
ciée en Haiti depuis 75 ans - guérit lea maladies
suivantes charactéristiquea chez la Femme : troubles
de la circulation du sang - retour d'a&ge - bouffées
de chaleur - vapeurs - étouffements - varices -,
phlébite - hémorroides - maux d'estomac - troubles
nerveux - neurasthénie.

Apras uhe cure pétiolique faite A la JOUVENCE
DE L'ABBE SOURY, la Femme retrouve son bienretre, une
aanté rayonnante, l'envie et la joie. de VIVRE. .
. 4

‘

Il y a beaucoup 4'imitation mais rien n'é--
gale la JOUVENCE D&S L'ABBE SOURY. EXIGEZ-LA. La
JOCUVENCE DE L' ABBE SOURY convient également aux hommes.

Réclamez une documentation. En liquide ou en comprinds. LISHZ

DANS TOUTES LES PHARMACIES. LE NOUVELLISTE

SSNS NAN AA AAANNNNANNANNNNANSAKNNKNNANNAHNANNN NANA NHN NNN NANNY VS RNR NE NS

ac

Cae Cte

BANBPVAS WRBUSEAL A SSE RASA SSVARA VASSAR VERE Atte eeee eee eee ee



Les Etablissements JOE ETIENN © cembrassent» tous les $
«HUNGARIA» produit de France ,
.Stades du monde.

— BAS — cHauseuess & MAILLOTS de Foot . Ball
BALLONS — B garanties et adopt’. por les équipes haitiennes. Tricot
jersey coton «Extra Supérieur».

Exclusivité 1877 Rl CARLSTROEM Port-au-Prince, Haiti.
KSERESSAANANANENAT AT ATEATENT AAI TER AI TERNS UNSNANSNAASANNSSSRNAAA

SPORTS.
45 années dle triomphes.cur tous leg

. .
AWBAAVESS SND CANAAN NAAR e RNS STE TEN

DUCO
a P Age de PEs space







*

SITTIN SE SAN RASSANS, SSSSLASSSNANASNTN NNSA S SSNS SSS SHS HANNAN TATA












_ Pour étre adaptée a.
“Pénoque des satellites et |
des fusées, votre voiture.
doit étre resplendissante.
‘Elle le sera quand vous
Vaurez passée au VRAI

DUCO, le DUCO
authentique garanti

par la signature

Dupont de Nemours
le seul VRAT BUCO
pour voitures est en vente
ala

SOCIETE HAITIENN EK
D’ AUTOMOBIL KS.



JEUNE A 40 ANS

4La vie commence 4 40 ans» dit
un vieil adage.

C’est vrai si vous écartez toute
possibilité de constipation ou tout
commencement de Rhumatisme
en prenant les petits comprimés
de G. 5S. Tablettes.

Ne n’oubliez pas : G.S5. Tablet
tes.

En vente dans toutes Pharma-
cies,



reed

Recettes

_ Les Bande.

Blondie







DANS NOS SALLES DE SPECTACLES _

GOBERT, JE MLN
-YEUX:PARFOIS DE
“VOUS TRAITER SI
“DUREMENT. “|

KOA:

ape









SUN!
CERE ET PROFO DE, AFFECTION,
7\_YOUS M'ETES PLUS
CHER QUE MON
PROPRE FILS.

-AU REX THEATRE









whe film le plus gentil de
Vannéen ,
SIDNEY POITIER fait une
création époustouflante !

R. MONANGE
oe L’Auroré

..Pour ces jeunes comédiens
anglais, pour celui qui en est
seul la grande vedette: SID-
y NEY POITIER, il faudralt yolr
ce film.

M. FLEURY
France-Soir

| 48 BR) AUK
cy
Baie

TECHNICOLOR &



Le Rex - Théatre présente
Dimanche 25 h. 7h. et 9



Simples

de Cuisine Haitienne
, par NINICHE

DAUBE DE SALAISES.—
Les Daubes’ de Salaises,
e'est autre chose; c’est une pre-

x
.

DOUKOUNOUS.— C'est un>
préparation de la campagne. Ii:
son ou sucrés ou sakés,

Avec de la furine de mais, - de
eau bouillayie bien épicée de
cannelle, de muscade, de zeste Geo
citron en ruban et du sucre, (0%
du sel si les doukounous doiven |
étre salés) faire une bouillie con
sstante en fournant. Cuite au:
3/4, en mett:2 une bonne cuillc-
rée & soupe dans des feuilles de

Le livre de cuisine de Ninirhe

re autremnet.

paration haitienne trés appréciée
du peuple haitien qui se prépa-
(V. salaises),

x x

Hanane ramc.ies a la chaleur du
feu. Fabriquer une enveloppe a-
vee ces feuilles en rabattant ies
unes sur les au res ei moder Je
paquet avec les fibres brunes ot
seches du bananier. Kn prepa. er

. une douzaine au moiis, les jeer

a‘un coup dans de leau bien chau
de pour cont nucr la cuisson,. Ser
vir chaud. Le doukounou suc
se mange seul. Le ralé s ‘aceon



ene d'avocat. .

se vend dans toutes les librairirs

“ ‘ANTILLEAN L

Depart de MIAMI Pour PORT- AU- PRIN CE
SANTO DOMINGO

M/T «LAYLA EXPRESS,
-M/V «JOHNNY EXPRESS»
M/V «WILLIAM EXPRESS,
M/T «cLAYLA EXPRESS»
M/V «JOHNHY EXPRESS,,
M/V «WILLIAM EXPRESS,

LES. ANGES
AUX PUINGS SHRRES
(‘Lechnicolor) :
Avec SYDNWY PULTIER «Lan
ge, pur ec radieux de lintégra -
tion».
Un drame social d’une palpi-
tante ‘actualité... Lactragédie ‘at
triscante de la d.sctimination ra-

ciale, :
SYDNEY POITIER —

«Use vedette& part entiere
dont \‘escalade vers la gloire at-
teint son apogée dans «LES AN
GES AUX POINGS.SERRES»:
Une éminente figure du cinema
américain qui.‘gravit les degrés
de ]'apothéose vers la triple au-
réole: d’acteur, de symbole et de
saint dans

LES ANGES

-AUX POINGS SERRES

Un drame“exhaltant ot SYD-
NEY POITIER inearne un noir
eultivé qui, par la transcendante
personnalité et de sa seule auto-
rité va _mposer respect et susci-

ter sympathie chez un groupe de

jeunes blancs.

SYDNEY FOITIER prend
les risques ‘du métier en incar-
nant avee virilité et pathétisme
un jeune Instituteur noir qui va
faire ployer la:répulsion de jeunes
blanes sous une sorte de fascina
tion pour son calme, sa sérénité,
son hevbileté professionnelle, .

LES ANGES.

AUN POINGS SERRES

Aprés LE CARDINAL, UN
HOMME POUR L'STERNITE
Ja superproduction la plus ambi-
tieuse de la Columb‘a. Des mil-
lions de spectateurs exaltés. La

sortie triomphale de cette oeuvre |

majeure dz l’écran a suscité dans
toutes les Capitales du monde un
entohus:asme délirant.
Entree Gle. Gdes 3.00
Réservées Gdes 5.00
ATTENTION Lvs cartes se
lont- mises en vente des vondredt
& 9 heures au Tex-TMhéar e.

X XN

CRIC-CRAC CINE

Présente
Dimanche 6 Avril
& 5 hres, 7 hres, et ? heures
CRIC CRAC présente
UN HOMME

POUR L'ETERNITE
(Scope - Couleurs)
Avec: Paul SCOFIELD — kn
bert SHAW -— Ursori WELLES

Ge roi Henry VII (Roheri
Shaw) veut répudier la reine, Ca
therine d'Aragon, pour épousei
Anne Boleyn. Ni lEglise, ni l'Es
pagne Catholique, d’ot. Ja reine
est originaire, ne pourront adme
tre ce divorce. Le rvi le sat, cur
il a écrit un traité de théologie
intitulé «Défense des sept sacres
ments» qui lui a valu le ttre de
«Défenseur de la fois, mais il
prétend selon In bibie qu'il n’a-
vait pas le d-oit d’épouser la roi
ne qu était la veuve de son fré-
re. Or iégtise lui avail accord *
pour ce premier mariage une dis
pense spéciale.

Situation difficile ... Que fai-
re en faee d'un roi qui ne suppor-
te pas qu'on diseute ses ordres
sea désirs, ses passions? Le Car-
dinal fe giverse HL comprend
cre Je probléme est sans solut’on,
ot ome Je refus de divorce aura
pour le ro! et le royaume dee cur
séquinces désest cuses. Il prie

Thomas More d'interveniy aunres
du Pane. mais ce Catholique inté
qui répu-

ere refuse une mission
ne i sa conscience.



s Dessinées du «Nouvelliste»





Le Cardinal -meurt “dans la dis
grace. Thomas More Jui succede.
Le nouveau chancelier-a ‘i’estime

» du roi, Dégeptioz. et colére du-mo



narque face a Vintransigeance
de MORE, qui se base. sur la ‘loi
du Christ contre laquelle le Pape
ny peut rien. Cette désaptroba
tion au divorce
comme une trahison au roi ei .au
royaume — C’est l’écartelement
du traitre — Le Haut Conse'l roi, la Cour, le Clergé ont cele,
. Henry VIII se nonime Chef ce
‘PEglise d’Angleterre, répudie la
reine et épouse Annc BOLEYN.

Décapitation de Thomas ilere...

UN HOMME POUR LV’ETER-
NITE: Un apport au mouvemert
d’oecuménisme.

UN HOMME pour LETER-
NITE: Un film sain qui se reeam
mande & un public d’udultes et
d’adolescents.

Entrée Gdes 2.00 et 3.004,

MAGIC CINE
. Présente ‘

Dimanche & 5 h. 7h, et 9h.
LE HOLD - UP DU SIECLE
Technicolor - Panavision.

Avec : Frank Sinatra, Virna
Lis‘, Tony Franciosa, Richard
Conte, Errol! John, Alf Kjellin...

De nombreux passagers ont
fait la'traversée de l’Atlantique

Nord sur. le eQUEEN MARY»
et nul n’a jamais imaginé qu’il

courait un risque pendant ce
voyage, Or, vo.li que ce. biteau
devient l‘enjeu du plus” grand
Hold-Up du Siécle.

Cinq aventuriers, sous les o1-
dres de la merveilleusement bel-
le VIRNA. LISI, découvrent un
sous-marin de la 2eme guerre
mondiale ef ils-s‘en servent pour
monter une opération d'une incon
cevable altidace. Ils arr:vent a
faire stopper le «QUEEN MaA-
RY, au milieu de l’Ovéan et ils
commencent & rafler bitlets dv
banque et bijoux..,

Cette extraordinaire aventure
en Technicolor et en Panavis'on.
dant je déruujement vous laisse

ra pantois, est extynordinaire -
ment interprét;@ par FRANK
SINATRA.

Des pirates modernes A UVabar
dape du «Queen Mary».

Pour réussir, rien ne vant le
bluff et Vaudace.

C nq hommes deviennent cor-
saires pour les beaux yeux d'une
Napolitalne.

Le plus captivant et le plus
iNtreordinuire des Hold-Up.

Entrée Gdes 2.50 et: 4.00



XONON

PARAMOUNT

P ésen e
Dimanche 6
a5 h 7

Bieta da

Avril
h. et 9h. P.M.
oF

LOUIS DE FUNES

dan
LES GRANDES VACANCES
(Franscope - Eastmancolor)
Aprés lapothéose nuvont con
nue les oeuvres impérissables
du cinéma mondial, la, direction
au Ciné Paramount éprouve un
if rlaisi a offrir a sa bienve!
lant: elicntéle. au cours de. fes-
iivités de PAQUES, une super-
production aussi étincelante d’es
rig. ci'éteturdissanie de gags ol
“4 BBoore cos !
: GRANDES VACANCES !
Un év ital midticolor peint auvy
color's chatayants de la gaité et

de da bonne humeur !
LES GRANDES VACANCES











est interprétée «




"TROLE OF FACON 0
TRAITER LA CHAIR
DE SA CHAIR... 7

Un film’ qui.

rasplenilit comme:
un -f2u-d’artifices: 1 me
LES" GRANDES VACANCES. !

Une ‘comédie shila vante::quedes
milliers de -spectateurs ont edéja
acclamé alParis comme a -Naw-
York !
Entrée -Gle. Gdes 3.00
Réservées Gres 5.00 -

XXX

ELDORADO

” Présente
Dimanche 6 Avril
&5h..7h. et 9 hres. P.M,
_Alain DEL ON et Cathy | no
SIER.,

- Prix de Ja. Meilleure Interpe
tation Féminine dans .
LE SAMOURAI

Une superproduction d'une
classe exceptionnelle. -
Dans un - ‘style vigourvux et

véaliste, Jean Pierre MELVII.
E, nous donne, avec «LB. SA-
MOURAI» une nouvelle dimzg

sion du Cinéma moderne.. Remar
quablement réalisée et brozse--
avec beaucoup de stireté cette
oeuvre dune atroce vérité hu.
maine reerée dans un climat in
quiétant, le décor quotidien- . au
malheur de vivie. Voici Alain
DELON avee toute -la viriliti |:
quise, dans un réle A sa mesure
Jef COSTELLO, un tueur a, gn
ges marqué par un destin tr:
que. Son drame est vite par .
par le spectateur.* Ho assas. ue



a













sur ordre et par contrat. Le vo. |

la dans un Night Clib.. Perso
ne ne l’a pas vu entrer. 1! ts:
str de lui - méme, de sa fou-
droyante rapidité de réflexe.
Dans le couloir, méthodiquemen:
fl enfile ses gants. Son regard
est un .. champ magnétique, 1!
pousse ‘une porte et tire trois
“coups. Sa victime; disloquée, s’ef
fondre. Mission accomplie. Jet:

_ ¥a toucher le prix convenu. Mais

h sa grande surprise, il se trou
ve en face dy canon d’un revol
ver qu’il dévie ‘de justesse. I] est
touché. Maintenant il doit se dé
fendre contre ‘ ses complices et
lu police, Alors une chasse A
Vhomm. implacable s’organise.
Et Jeff devient un véritable hé

ros de trapédie.
LE SAMOURAI, C’est Alain’
DELON, ‘avec sa concentration

muette de soup traqué. Il est en
fouré de Nathalie DELON, fas-
cinante, donnant a son personna
ge une présence dramatique in-
tense, Cathy ROSIER, prix de
la meiieure interprétation fémi-
nins, obstinée, jrotde, charman
te, sensible. ‘

LE SAMOURAI, Une oeuvre
érourdissante d’émotion, Wanjro’s-
se, d'inquiétude ! Un grand su-
ves du 7éme Art magnifié var
Eastmancolor. Un style nexveux
rapide, ineis'f !

LE SAMOURAI,
chain. spectacle dans Vambianer
de fraicheur de notre Sale. |:
Salle de la Capitale.

Pairée Gdes 2.50 et 4.00

Notre pri

x XX
AU CAPITOL
Svussocie A iu fierté de ia Fo
pour vous présenter

Dimanche 80 Mars
id AH. et 7 H. 80 P.M.
Une monumentale fresyue dl:

he puissance, d’une beauté iné-
ralablew : :
LA’ BIBLE
Le cin? i aimer cain x’ st fai,

une spécialité de ees

films a
grands spectacles,

-erand ée- ai:

et couleurs. Aprés 9 «LES DIN
COMMANDEMENTS» ot +BEN
HUR» voici un superspectie’
réalisé avec taetcet une lucid &
rare par le célébre metteui «
scene John HUSTON, JI Gti

perilleux de -vouloi; conter en
images le difficile cheminemen*
de Vhonime depuis” la création:
jusqu’A Vhistoire, d’Abraham.

Voy. 23
Voy 64

Voy ° 56 aa
Vey. 24 --
Voy. 65 --
Voy. 57 --

Chamare Frigorifique disponible a chaque voyage

ROGER SASSINE
Place Geffrard No: 117
Etage Building Frank MARTIN.

Avril 26, 1969

Cependant ce qui semblait in:
possible — est

aujourd’hui “un
chef-d’oeuvre du Septiéme -Ari
apres plusieurs années de ‘tra-

vail. Etonnant par son pouvoir
émotionnel, sd magnificience, si
puissance exaltante accentuant
son aspect hu'main «LA BIBLE>
est & coup sfir, un colosse du
cinéma,. le plus beau film de
Vannée sur lequel régnent. incon
testablement des vedettes interna
tionales telles que: Michel Parks.
John Huston, -Georges C | Scott,
Ava Gardner, Peter O’Toole at
Eléonora Rossi Drago.

Tout serait: d citer dans cette-
superprodyction dune portée ex-
ceptionnelle ': Tout. y est beaut...
Contentons - nous de mention -
ner seulement et d’une facur.
sommaire les 5 parties qui com-

osent. trame de cette histoire.

a "plug eclebre ‘du moride celle
qui a franchi les sidcles et qu'on
&coute avec ln porge nouées dt:
motion :-

«La création at ménde

Adam et E “

L’Arche de. ‘Noé .

La Touy. de Babel
Sodome ‘et Gomorrhe
L’Histoire d’Abraham.

LA BIBLE Un film ambitieus ,
Un monument. une oeuvre dart
digne des plus hauts sommets
! Vous ..en...serez 62







Avril 1, 1969
Avril 5, 1969
Avril 12, 1969
Avril 16, 1969
Avril 19, 1969










Tel. : 3132
















PAGE 4 ‘





Dimanehe 6 Avril, qui sera le Dimanche de Paques

sur C ‘anal 5 @ Télé - Haiti

ASOT re
PINE - SOL et BRECK
‘ PRESENTENT ™
Les Incorruptibles
@ e w 6
























































‘
1
~
Drmanche 6 Avril qui sera le Dinwainehe deo Paques.
IVANTRE DU CRIME,
Pou des films des plus percutants LES INCORRUP PIPERS. sere
| ‘ao profete sur vebre petit: éeran,
Neo gaiyues pas cet episode ie Paction trepidante
et pereuiante des «Ineorruptibless,

Eliot Ness er ses hoottnes risquemt (ane fois de plus dear vie
-dans un combat disproportionne avec le Syndicat du Crime.
Les films de la série Les Incorruptibles sont.

patronnés par PINE-SOL et BRECK, deux de vos
marques de confiance, distribuées par la
. Boulangerie St.’Mare et en vente partout:
+ .” . - .
Apres Vannonce de la reunion du Parti
(Suite)
admis cette fois dans tes deux chiuois, en mettant le met Cone
douzaines de dirtgeants supers eres entre puiitcmets.
mes, ‘ . Thane fa presse so "

Bo fait, le Muereebe! Ture a0 procédé typographique i
apparemment remy Fone. diquer qual sreit aun:
trons de Voee - ire de ofa Canperes,

République ef) reccovuni des 4 PoApence Ching Nouvelle a com-
bassadeurs. be dag quell soit Yoomenbatte dip la adepee's: Tass--.
ce au eimguene ratg ates henet que de neuvieme Cousres Pan -
“velle direction coatieie 2opede Chitois duo PL Cl oChinois s'est ou
tion— Cer iudins ¢ : vert mardi a Pekine Le Comin.
nu Ministere Gos Vlei headed leadomis per VAgence ie
weres japoniie pisses: oo pear er diene que de Congres a die ue
que de reetie Maney vont ste overt pip Mino Pse une. Ltortie
Lipner que de Oui toa pov nemend HU Jor ean perte frais

. reprin ses Pemeuienys vere OLS pporl oredbighe. miadiyieation
rien dee Va Paced tio | Socdute ot Bioetioms su Cean
Jee Pde tetera te Cenrel fen Puen a peenened
vein que de iubpes ge ieee fe Papert Pobitieue caer dur
chu Bure: vet Pod tigae ceteris preba Comin Central.
Jolenemt deat) du Prestdert bse
at Marechal © hea Yuen
proupe de da Revoiut er © et opel \
le de Chen PooTay venant ia Mort de Mme
diatement apres te Veriimer ns Antoine Nett
Supreme ve we Ae vee Noux avans appiig avec peine
ysigent ho KE vee mes fe deves ale Abtae Anta Neff,
Minietie { nel ae . Pee Gernigite Georges, om sa re

WORE ELV Pay fe PE tne cise a Crore fone ul
I future iiedtlteation ee st: les
vats du Pars ve Vinten meen " Inn cette dattlouboiies sabeorte-
avers coils vehatiene ‘ Dames, nods adlressans nes pes
rep set lip Gan ghoo Cea an be eanidol ye 4
baine Nefe ass “

TVAGENCH TASS ba Mine Reneé Philos
LE CONGRES DU reth Neff, George wad
Poe. CHING LS Robert Nery, aus ville

MOSCOL CARE. Philoetere, Georges,

LL’ Avett sed pout fies fumersiiles cd Amd Antoi-
di suwoem oe b. Youve ne Nef? rant ebantte. tere ay
cha neuvieme Cerneres od Toa PANY a St-Gerard ado dy PM,
. 4 partir du Dimanche 6 Aovril

4 Hres el 7 Hres 20 PM,
—_—
f L'Ocurre la plus célébre du monde :!

Avev Stephen Boyd, Peler O'Toole,
Michdel Parks, Ula Bergryd et Ava Gardner.
intrée Gdes 1.00 ef 6.00

VSILSLILSS LS ALLL AAAS ALLA LAASAAASLSAS LASS SSS Ao

CASTELH ATI

Chaque Dimanche a 8 HP

SOIREE DANSANTE ET DINER
avec le Concours du Jazz les
«DJABS ROUGES» .
Pour réservations : Télephonez No. 8926
-C. de La Fuente H. Von Wolff



LIBRES OPINIONS.—
Autour de

Au Petit Séminajre Colle -yoie conduisent au bonheur. qui
Saint’ Martin, le Révéreud Péré a porté les mantis. les cossus, les
Saurel nous a entretenu dudé Fépus: (dinant ‘tres souvent at
surroi du prétre, Ul owest inter? Ghaiipagne) i oecuper, la Sor-
rogé longuement sup ee mal du horne@2— heut Hen duo Savoir.
sitcle eb nyee lui, nous autres cba connaissance ne devant pas
fajes.* Dans Pexposé qui suit -gervir a: pagne, de | Vargent, a
hous pensons — pouvair apporter fopwer homme mercantiler. lalle
ia stony . doit, donner paissance i homme

XXX \ multi - dinensionnels ««Lui don

Dans eeireulery ji ya Loree: ner, lin sens ronforme it Bia sti
ment opération de mutage de +t Dans te prales AON, AS
Fhumanie au progrés perpetuer barriendes « at vent dl au
ou se, ‘Sitter sa condammation,. fa rae aver ry Rat a Oe ae)
non - coyservation cxctuant, en tos de gran Bd aver los pnitric
fait, Ia” recherche du profit, Neb comme en ee ee ees
‘out obstacie. heurte done pro. "es des chdves- la, aim oer des,
fgndément la nature humaine _trompes-la-mort,
dans json accomplissement — en Cependant. dans Vensembie te
perturbant fondamentalemeft ce yemedde est de meme pout tous.
‘Mouvement giratoire sans com- Le travail ne doit pas étre vu
mencement ni fins ot tout se comme uno mal, une — punition,
Llaunstorme cL ol rien ne se perd. une contrainte, une’ peine, un
Le prétre représentant VIE- pensum, mais bien au contraire
glise qui est la téte, ressent plus Gomme ‘la souree inépuisable ds
que fous autres, vee angoisse joie dang |e dépassement. U
toute limitation, Trt, avee tant plus de détresse que cette de rachat aque Dieu dans sa gran

shore non fixée, par
deoson saverdove te
éroistement dang Le
mdividuel des Ames, a
ter par la siete, dans un ca.
cdre soci rigide. fei, en effet,
Vapestolat mest pas en cause.

La vie est pour lui le prétre.
iLELe nation, une immense
tristesse au tong d'une Vallee
de larmes sans fin, Alors que la
gods est oftemt fotn fois, fe signe
distinea; de Phomme er sa vaca
tion spirituelle,

Mais cette situation de fait
West poi oxelusif au prétre,
ne fui est pas propre. Elle appa
rit cgalement sur le plan so-,

Pexereice
vantonne
sauverlge
CORLL





cial, aux latices, sous une autre
forme. C'est le refus d’accepter

fa société du profit en tant que



La vie internationale
(SUITE)



telions, Cette decision a cte
prise sur la base dune resolution
du Pakistan, du Senegal et, de la
Yambie, quia été attenuce dans
ses termes a lai suite de nepgecia-
tions durant la jeurnee duo mardi.
La Mrance et PURSS ont vote en
faveur ‘de la résaluton,

xX XX

A fa veille de la onzieme séance
des négoviations sur le Vietnam,
qui entrent dans une nouvelle
phase de néyociations — secretes,
deja commencces semble-t-il des
conversations ont Leu a Was-
hington entre le Président Rixon
et le views President de la Reépu-
blique du ‘Sud- Vietnam, ML.
Neuven Kao Ky, qui est attendu
a Paris a la“fin de la semaine.







Décés de Mme
Cornelia Louissaint

Nous iitnoneons
ment de poate Ja tiste
de ola Mort de Mime
Louissaint survenue le
Aver deriier,

Bnoeette ponible circonstance,
nous renouvetons Vexpression
“condoleances “
Wrfants :

avec infini-
Cornélia
Mardi 2

ac
plus émucs
Mreot Mme Jean
3 feveilhara; Mine Ghislaice
Eveitlard: Abies Elvire, Antoni
Abaric Therese et Cornélic
Bveitlard; Mesdemuiseles Mage’
la, Mirpucritte et Suzanne Eveil
Nerds Aly Edner Eveilard;

A ses petits - enfants
cha, Jean - Marie Jimior, Carl,
Eevelt, Narees ct ftierrict Eveil-
lard, Kately Lafontant, Simpson,
Ritza et Joel Ducasse;

Acsgs freres cl soeurs : Mr
Justin Louissaint ct enfants, M.
dame Justine Louwssaink ef en
fants, Mroet Mine Motiere Louis
ssunt et entanmis, MAL Felix ot ¥-
ves Louissaint, a Cauvin Pierre
Louis, ainsi qua tous les autres
parents ced amis ncaiiees par ce
deuil,

Les funéraitles de
Via Louissaint seront
main 3 Avril, a4
PRelse Sacre Cocur de ‘Tur
veau, et la dépouille mortelle, es:
posée a ln salle Paroissiaie de*
2 heures,

les



ne,

Natta-



Mme Corn
chantées «>
hres PLM. ¢



‘

AIMEZ-VOUS

nouvelle


-«Le désarroi du Prétre»


















Vhomme
comme
Haison

Cternte,

de bonté offre, oa
fait-toul--a-sen-image
un pont établissant
dans effort pour
en Lui.

In

SOL

Ainsi Dieft ne sora pas vin cam
me but ou comme objectif, «fai-
ves cela pour Moi, pour Me me-
rite mais Tl sera vu comme
idéal.s «Failes comme Moir
pret he Moexempies. sladter,
prendre contact, avec Vie ue
tidienne -- deseendre dans la
reney. a





cai

ta

Des
der au

Jorg le prétre, grand lea-
sauvelage collectif des
ames; ovcupe a2 revétir ¢son pro
chainy de la rvebe nuptiale au
champ illimité de Veffort ouvert
2 tous: frouvera son plein em-
ploi ct sa totale satisfaction.
- Ei il appartient, & la mon-
naie, dans la non - conservation
(cireuler) done impropre & sa
recherche en dehors du travail
et Gvalement inapte A la recher-
che du profit mais seulement
valable dans sa ¢dépense> en as-
surant un départ égal 4 tous,
Car, il y a une seience et une
MORALE

de Vargent.

Ireynand Alix-Roy.

Bourdon. ce 31—3—69.

—

sue le Sinai.

- LActualité Internationale AU FIL DE

DE CLARA! TIONS DE MMIs
GOLDA METR

TH AVIV OCA I)

de one evois pus’ que les priin=
dos” puissiincesarrivent aeun ae:
cord sur le. Moyen’ Orient.Mais
méme si ellesoy arrivent, nous ue
Paccepterons pas on déclaré“mau':
di Mme Golda Meir, Premier Mi-
nisire d'Isract, las , unesdnter
view radioditt uncy.

Kn 10bGpea ajoute Mme seis,
holis avons cédé aux pressions Ji
ternational ef nous avons -eve-
Mais ¢'était @abore
parce que iex Btals Unilscet PU
nion, Soviétique’" étatent d‘aceord
pour “nous ‘y obliger et, ensuite,
parece que nous avons: ecru, dans
une certaine mesure aux assuray
ves que nous donnaient la plupart
des prandes puissances suv Ja te
berté de navigation, Mais nous
savans maintenant ec que valent








de telles assurances et les Etats
Unis ant tivé, eux aussi, da lecon

de 1056, /
Mime Meir a indigué en outre
gue sur de nombreux points es-

senticls, ilony a pas: de différen
ce entre la politique duo Prési-
dent Johnsen au Moyen Orient
ct celle du Président Nixon. ba
nouvelle Administration — estime
par exemple, comme — Paneienne,
quiil ne saurait yo avoir de. re-
trait troupes isracliennes 2-
vent fa conclusion de In paix, et
que frontieres dete paix ne
rmbidiernt cine cclles de UArinis-
tice de Ta, Th oy avait des
vergences entre nous
nistration Johnson, a
Mime Meir, et il y en a avec celle
du Président Nixon, mais nous
avons toutes les raisons de crui-
ve que la nouvelle administration
comme Vancienne, est amie a’Is-
rael, :

Le premicr Ministre israélien
a souligne que le fouvernemen:
aura bient6ét un débat sur Tes pre
blémes posés par les territoires
accupés, et, en particulier, celui
des agelomérations juives qui
pourraient y étre créées et celui
du travail pour la population lo-
cale. Je suis partisan, a dit Mme
Meir, de lui donner du travail,
mais auftant que possible chez cle
ct pas en,territoire israélien pre-

cles
ies
ai-

poursuivi

.



MAGIC CINE

(Salle Climatisée)

Dimanche 6 Acril, a3 Hres 7

Bou Ei ea

Hres et 9 Heures

ee ye ee

FRANK SINATRA. VIRNA LISI

Pent)



LE HOLD-UP DU Sea

Cc ‘inémasco pe - Technicolor.

Entrée Gdes 2



Philips,

Si da reponse a

question est

il ne vouy

50 et 4.00

VRAIMENT VOS DISQUES ?

eetic

affirmative

ef que vous ne possede

pas encore un tonrnedisque

reste

quime settle solution

ACHETER UN TOURNEDISQUE PHILIPS t

Toute une gamme de toumedisques vous attend



CURACAO

piles

combine

Mane

, Stereo

te eke.

TRA DING

RUE PAVEE

A courant

COMPANY

DOC SL IILILSLLS LLL LAB LLL LLLALLLLLLSL LOLI, As A A Te

et VAdmie->





prement dit,

{Diautre part, dans une inter
view qui seri publiée mercredi
dais le journal Dayar, Mme Meir
révele” que: lorsqu’ elle’ était: Mi-
nistre das Affaires Etrangerés,
de 1953 i 1965, elle avait: adresse
‘tn. message au ceolonel’ Nasser
pour lui-proposer de le rencontre
en secret’ ow d'énvoyer, én secret
un représentant® pour des conver
sations © pouvait: conduire ala
paix Cotte initiative Waepas eu
de vésultat:

Ay propos de da Brance, Mine
Meir réy(firaie quelle: tie: sere
‘convaincue Ue lobjectivite trai “=
caise ans le conflit: israélos arn
he=que lorsque“ lav Fratice “aura
fait lacpréuve de cette objectivire
non seulement par des niots,; mais

nussicpar -des:aeé

XONOX poe “
COMMUNIQUE
BRIVANNIQUE:SUR
LE BIAFRA :

LONDRES (AFP)
Le Premier’ Ministre Britanni-

que, M. Harold” Wilson, ‘reste LES SPLENDIDES ARTICLES
prét Ae rencontter mercredi,le lea EN CULR. CISELE ,

der hiatrais, le Colonel Odume. . des Ateliers POUNE

gwu Ojukwu, dans’ Van des cn- ct Rond Potut Night Club

droits d’Afrique Occidentale qui | .. Samedi le Rond ~ Point
ont été mentiunnés au cours,des Night Clib sera, le thédtre d’une
contacts entre Représentants bri exhibition des splendides articles
tanniques et biafraig menés de- en _cuir ciselé des Ateliers POU- _:

puis plusieurs jours, déclare mar
di soir un commumyuée du G









(SUITE) _

Cette ‘manifestation. artistique
sera agrémentée de la projection
du plus‘ grand. film cinémascope

* én couleurs sur la coymétologie,

Nous. souhaitons d‘ores et
déja la bienvenue iM, Roger.
-Hinard;

xx xX)
M. JEAN-CLANDE. 4
DOMINIQUE.

PACE. & G) MARTIIN.

“Clést avec beaucou ap
que nous avons appri& nomi-
natidn de notré estimable | ami,
M2 Jean-Claude’ Dominique, jeune
comptable ami. de = notre: Maison,
au poste: d':Office Manager, de
TacSecAS ES & G2 MATTIJN: de
Port-au-Prince: dont’ 1¢ Général

plaisir

Manager’ est notre: “ami Guy

Riviére, vl :
Avec =nos compliments, “nous

souhaitons une :fructueuse » -beso-

gene Jean-Claude “Dominique: ;

. xxx Ee

NE de notre talentueuse compa-
triote Mme. Paula C. Annoul.

vernement britannique .dittusé Ce sera le second défilé orga.
par le Foreign Office. Ce commu ~ nise ‘par ces Ateliers au Rond
* Pi ; ss - i: * 2

niqué s’emploie A véfuter Viner Point Night Club, .
prétation: biafr de ses ¢on- La svirée sera animée , par



se
taets. :
Le Communiqué du Foreign Of

fice affirme notanment que A.
Wilson avait. fait savor au re-
. ee i ae
présentant officieux Gu Biafra

a Londres, dans Ih seirée de ‘di-
manche et dans 11 matinée ve
lundi dernicr, quel était toujours
prét & se rendre W’Addis Abeba
en Afrique Occidentale, afin de
erencontrer le Colonel Ajukwu te
merered) 2 Avril dans lun des
endrolts sugyérés,

Le Communiqué ajoute qu’ a
ct clairement indiqué que — M.
Wilson wavait pas Cintention de

seu, rendre en territoire ocntréte ¢

par. le Colonel Ojukwu.

Le Communiqué ne fait aucu-
ne mention des affirmations, Ju
Dr Pius Okigho, Conseiller Eco-
nomique du Gouvernement — bia-
frais, qui a déclaré mardi apré*
midi h Londres que M. Wilson
s'était cngagé & tenter d’obtenir
une tréve pour permettre au Colo
nel Ojukwu de quitter le Biafra,

De source putorisée, on déclar
toutefoig gue ces aff rations ne
vontiennent aucune raison vala-
ble expliquant le vefus -lu Colo-



nel Ojukwu de rencontrer M.
Wilson. :

Les endroits mentionnts du-
rant ics vontaets entre les bri-

lanniques et les biafrais comme
convenant A une rencontre éven-

tuelle étaienl les stévants Ad-
dis - Abeba, Nairobi, Extebbe, le

Croiseur }'earless, © Monrovia.
Yaounde, Accra, Lene ea Dakar.
XXX

«KOMOUNIST» DRESSE
UN REQUISITOIRE
CONTRE MAO-TSE
MOSCOU (APP) —
Le jour né@me de
du neuvieme Congres
Communiste — Chinois.
«Komounisty, orgie
du PLC. Sevictioue,
sévere réquisituire
vité internationale
de Mao. ,
Aflfirmant

TUNG

Touverture

du Parti
la revue
théorique
dresse un
contre lacti-
duo groupe
que le groupe de
Mao intensifie son action "
gée contre la communauté socia
liste, principal obstacle a ola réa
lisation de ses plans d’hégémonic
internationale Ja revue, dont
Varticle est cité par l’Agence
, reprend une fois de plus
uion ee la formule contre
Mao et son entourage,
continuent jusqu’a pré
sent a créer des difficultés aux
pays socialistes qui font transi-
ter par le territoire _chinols des
armes et du matéric] strategi
que a destination du Vietnam. |

Parlant ensuite de la paliti-
que chinoise & Végard du_ tiers-
monde la revue reproche aux di-
rigeants chinois d’attiser les con
flits ct d’encourager les tendan-
ces extrémistes et nationalistes.



Pékin:
verit-clle,

Cette politioue, ajoute-t-elle, se
manifeste notamment dans ‘s
pays arabes. ot jes madistes

chercent & renforcer leur influen
ce sur les organisations palesti-
niennes qui s’opposent au régle-
ment pacificue du probleme du,
Proche-Otient.

Le groupe de Mao est accusé&

d@autre part de mener un mar-
chandage ovolitique sans serupu-
les avee les impérialistes, en pre
wer lieu uvee les Etats Unis et
VAllemagne Fédérale.

Tout en prétendant défendre
intéréts des peuples_asiati-
declare enfin «Komou-
nist», Je groupe de Mao se ‘mo-
que en fait de leur sort. Pékin
névlige absolument le fait qu’a
la suite dee expériences nucléai-
res quwil offeetue & haute altitu
de la population de plusieurs
pays de VAsie se trouve directe
ment expose au danger de la
contamination radioactive.

tes
ques,

.Pharmacies,assurani
le Service cette nuit.

Mereredi 2 Avril 1969
MEYER
Joulevard J. J. Dessalines
REPUBLICAINE
Rue Tiremasse
S Avril 1060
VALME
Rue des Miracles
VILGRAIN
Marché Salomon
Vendredi 4 Avril 1960
SCIENCIA
Rue Dr Audain
DE LA SANTE
Rue Pavee
Samedi 5 Avril leo
SEJOURNE
Rue du Centre
J. BROS
Archives Nationales
Dimanche 6 Avril 1969
ST RAPHAEL
Carrefour Feuille .
MARIE CLAIRE’
Rue des Fronts Forts

Joudi

diri-*

Ensemble du. Rond ‘Point. La
Troupe folklorique de Mme Lina
Mathon-Blanchet y apportera un
nouvel agrément.

Les sacs & main et les autres.
ceréations originales en cuir, ciselé
travaillés A la main par les
Ateliers POUNE — seront portes

| parmi. itous,






jours. A
: Nous aay souhaiton
venue et un apréable



_ xxx
Mule. Judith Koenig,
artiste de New. York est arrivée
hier apres midi. Judith Koenig est
céramiste. Ellc Passe une vemai-
ne en Haiti.
Ce matin, ont repris _ Vavion :
pour le Canada, 1, Henri Pintal
ét sa femme, Ns viennent de pas:
Ser trois mois en Haiti.
Ils se sont enbarqués sur. le
Vol d’Air France se vendant , a

“Miami en compagnie de Mme Si- |

mone Allien quiva voir & Was-. |
hington’ D.C. son’ fils: VIngénieur -

Axel Jéréme, qui a décroché son .

titre de’ «Master> du Massachu-
setts Institute of Technolopy.

Ils ont eté salués ce matin
pareMmc Jocelyne | Varvarais,
charmante femme du Professeur

: Guy Varvarais de l'Institut Fran

‘¢ais etsa jolie fille Fréderique, ©
parle -Professeur et Mme André
Reinhart, pars Mile’ Reine Marie.
Deboutgora’ nte soeur de Mme

Reiihare et par = Mime: Jacques
Barros, “par «l'Ingénieu? et Mme ©

Jéranie, frre cet belle: rsoeur
xel .Jérdiiie

-M. “Jean-Pierre: Colin;: Con-

seiller. Adjoint desFrarce. a "San

Juan ‘est. arrivé ici -ee-matin-.en:
compagnie de sa jolie femme -Ma=
rie-Christine. .can-Pierre est VA

joint de notre ami Jean-Claude

Bouché, *





xKEX

matin est arrivé’
Herve Bodiger. Déléeud
pour les Laboratoires
DEX de Paris! M est en voyage
information. I travaille a lex--
tention éverquelle du marché des
produits BIOCODEX,

_Ue ici, Me
‘médical
‘BIOCO-



par de jeunes et élégantes jeunes - xx x
Filles. :
XXX , .oM. Sates Forrester, *Vice-

M. ET MAK ORLERCKER DEE Président-Administrateus - de 'In-
panini’ mous terameérican University: de Puer-

. Nous avons revu. avec plaisir c ew el’ sa charnante: femme
hier soir au Grand Hotel Qlotfe CAMlenne Melba sunt arnives
son, nus sy mpathiques amis, le ici ce matin. a
Professeur Bleecker’ Dee et sa Apres Xxx “p
captivante femme, Hertercine, pres onze a Mine Ted

une congénére.

Mme Dee est arrivée dimanche
en compagnie de som amie, Mme
Monrose, de la Martinique.

* Le Professeur Bleecker Dee,
Directeur du Service américain
d’Information pour la Guyane et
les Antilles Francaises avec siege
a Fort de France, est arrivé ici
mardi. 5

I] y_a deux ans et demi, le
T'rofesseur et Mme Bleecker Dee
avaient quitté Haiti “aprés un
séjour de trois ans et demi,

prés une année comme pre-
fesseur 4 V'Institut Haitiano
Américain, ilk était devenu Consul
des Etats-Unis. au Cuap-Haitien.
Tl y était resté deux ans et demi.
Nous souhaitons la bienvenue

a M. et Mme Bleecker Dee et a
Mme Monrose.
. XXX
NOS VISITEURS .
. Nous avons revu avec
beaucoup de plaisir notre chere

amie, Mme Violet Wallach,
vée hier matin de la Martinique
en compagnie de Mme Roberta
Me Veith et de sa captivante
fille, Mime Judith Slane.

Elles ont été accueillies
arrivée par M.
lve.

Violet Wallach vient ici depuis
vingt ans. C’est une artiste. Sa
branche est la eéramique, Elle
s'intéresse {tout ce qui touche
Haiti. Elle patronne — certaines
entreprises de nos artistes.

Elle vient ici plutét a Iépoqué
de Paques.

Elles est capable d’aller, jus-

» qu’au Carrefour Dufort pour voir
évoluer les bandes de Rara.

Nous en savons long, car nous

a leur
et Mme Atherton

l'y avons accompagnée, il ya
une dizaine d’années. .
Mme Roberta Me Veith, une

céran’ste aussi
du Département

Directrice
céramique.

est la

de

de CRAFT Students League -fe~

New York.
Mme Judith Slane, artiste
comme sa mére_ enseigne la

potterie A la Rockland Founda-
tion de West Nyack, New York.

Ces intéressantes visiteuses ont
pris logement au Grand Hétel
Oloffson ob elles _passent. douze

arri- ,







Yates est jevenue icitpyee ses en-
fants’ "Teddy Angus. vt, Eames.
Eile Gtait ici, cn 1958 shez Elai
ne Dora Wallace.

Elle a pris logement tu Grand

Hétel Oloffson. Elle était hier
soir avec ses enfants au Barhe-
cue dansant du Sans -Souei en

compagnie de M.

et Mime Pierre
WAdesky et-de-M,.

et Mme Lionel

d’Adesky, . Be
xxx 8 .
DIVERS : “fs
.» Nous ligons régulidrenierti
CONFIDENCES ET RAMAGES
de notre estimable ‘confrére
PIMENT DOUX, pour cé que

nous pouvoks y apprendre.

C'est parce que nous y portons
un grand intérét que nous nous
permettons de dire a notre
Exeelent Confrére we que
neus avons fu au mot COUPER
dans ‘le Dictionnaire des diffieul-
ies grammaticales et lexicologi-
ques (page 207),

COUPER : 1) On peut dire
couper les CARTES, ("est a vous
de couper,

2) On dit : couper fet non
découper tn LEIVRE, les feuillets,
les pages d'un Here? On déecoupe
un article de journal. Cet artiele
découpé s’appelle une voupure.



Les Soeurs
‘ Salésiennes

(Avenue Desgsalines)
Port-au-Prince

Assurent comme toujours a.
leurs ams et bienfaiteurs les
cérémonies de la Semaine Ssinte
qui auront lieu dans leur chapel-
ec.

Jeudi Saint 5 h.
Cene du Seigneur.

Vendredi Samt 3h. pam.
ass.on et Mort duo Seigneur.

Samedi Saint ib oh. yim.
Veilléee, Pascale,

0 pom. da





Terrain a vendre

Un terrain mesurant 50 x 100
a Delma, Cité: Rieot, Rue tracée
et Eau, est en vente.

SRE OOOO











Chaque
Formideble Show

Danse avec l'Ensemble

PERE EAL IVATILETI EEE OLE LAIA

‘vaillés par Paula.

Le défilé sera animé

Vous danserez

ADMISSION 2 DOLLA!

MUM OMUM aN HARUM ANA COCO

UNE SOIREF SPECIALE
‘Au Rond Point Night-C! ub

LE SAMEDI 5 AVRIL 1969

Defilé de mannequins, de jolies jeunes filles

présenteront les articles en maroquinerie tra-

chante de Mme Lina Mathon Blanchet,
au rythme. dun ‘Orehés

sationnel Jacky Duroseau et son sextet.

ADMISSION $ 3.00

Grand Hotel Olotison

Lundi .
Bamboche Créole

Dirigé par Lavinia Williams Yarborough

de MURAT PIERRE

yoy
Lit,

e







“on










par le groupe Haiti



re sen-