Citation
Le Nouvelliste

Material Information

Title:
Le Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Place of Publication:
Port-au-Prince
Publisher:
[s.n.]
Publication Date:
Copyright Date:
1963
Frequency:
Daily (except Sunday)
daily
normalized irregular
Language:
French
Physical Description:
v. : ill. ;

Subjects

Subjects / Keywords:
Newspapers -- Haiti ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti) ( lcsh )
Genre:
newspaper ( sobekcm )
newspaper ( marcgt )
Spatial Coverage:
Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince

Notes

Dates or Sequential Designation:
Began publication in May 1896.
General Note:
"Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
ACN6482 ( NOTIS )
0012544054 ( OCLC )
000471641 ( AlephBibNum )
12544054 ( OCLC )

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text











re

Pi

























oO ge

LE PLUS

No 27.640




FONDE.EN 1006

omen ,
Directeur - Administrateu® 3










‘Tirage Extraordinaire
Trimestriel _
fn nd sr BNR ot cme

DECRET

Considérant que la deuxiéme
decennie a été inaugurée sous le
signe du développement indus-
triel et agricole du pays.

Considérant. qu’il est. du de-
voir de tous les citoyens vivant
sur le ter.itoire National. d’ap-
po.ter leur concoure & Veffort
gouvernemental tendant a la
réalisation de gsands travaux
d'infrastructure;

Considérant que les grands
travaux de 1a. Centrale Hydro-
Elect ique de Péligre . doivent

_ @tre réalisés pour favoriser le
développement économique agri-
ecole et industriel du pays.

Considésant que la _ Loterie
de l'Etat Haitien, organisme de
support des Grandes Oecuvres
Gouvernementales offre & cha-
cun lopportunité de contribuer
volontai-ement & l'exécution de
ces travaux en pacticipant 4 un
tirage Extraordinaire; . .

Sur ‘le Rapport des Secrétai-
res a’Etat du Commerce et de
Industrie, de )’Intérieur et de
la Défense Nationale, des Finan
ces et des Affaires Economi-

ques; .
Et aprés délibération en Con-
seil. des Secrétaires d’Etat.

Décréte ;

Article ler— Chague trois
(3) mois il sera procédé par la
Loterie de PEtat Haitien & un
tirage extraordinaire et le béné-
fice net de ce tirage sera versé
a la BNRH au compte obliga-
tion Electricité Péligze.‘

Article 2-— Les billets de ce
tirage porteront. la mention L.
EL H. Centrale Hydro-- Electri-
qué .de Péligre et sevont distri-
bués oblligatoirement aux em-
ployés Publics du Commerce et
de VIndustrie sur toute Véten-
due du territoire de la Républi-

ue. . .
q Article 3.— U1 est fait obliga
tion ayx Chefs d‘Administ-ation
et atx Patrons de réclamer le
quota qui leur sera _alloué a YAd
ministration de la Loterie de ’E
tat Haitien et d’en faire le pla
cement A leurs e¢mployés selon
le baréme suivant :

APPOINTEMENTS. :

Jusqu’A G. 100 1 coupon
De G, 101 a G. 200 2 coupons
De G. 201 a G, 300 3 coupons
De G. 301 a G. 400 4 coupons
De G. 401. a G..500 5 coupons
De G. 401 a G..600 5 coupons
De G. 501 & G. 760 10 coupons
De G. -761.4 G. 1.000 15 coupons

A Verrettes les citoyens Mau-
rille Lubérisse,’ Ariste Danois et
‘Adonias Altidor sont nummés res
pectivement Président ct mem-
brés de la Commission Communa
le du lieu. .

A Bombardopohis les citoyens
Rollin Chéry, Miquelon Henry,
‘Mme Vve Maurice Roche for-
ment Ja nouvelle Commission Com

ie. .

rae thier une nouvelle Com-

> mission Communale ecomposée de

“Walner Orisma, Volcy Julmé,
_ Caridad Colas a été nommée.
A Lascahobas : Jou-~
Peauss ,
puisson forment la nouvelle Com
mission Communale. ;
: A Croix des Bouquets ie nou-
_,velle Coimission: Communale se
compose de Gérard Otten, E-
douard Beaudouin, Jean C. Des-
ravines. . ae




‘Les: dirigeants de V’équipe de
football, ‘cNorth “American Soccer’ Les-
‘gues ont annoncé leur décision
de dissoudre .1'

- des peértes, finahcléres

ar Yorg ¢
PeJoha. W,. Anders
‘dent deta ny? a-déploré le pe!
registré dans la tache.
voir le football & Dét:
‘Nous ayons, dit-il,

-miam. & 5.000 .ou 6.000 ps
“La moyenne enregistrée
1.500 personnes. - ‘

Les résultats aase’ pauvres en

registrés per le Détroit

au cours de J’année:. derniere,
&é un facteur dang no-
dissoudre

Véqut.

Vilette, Gerisis Du .

ipe, & la suite’.
4 essuyées

Tot! e .
i},..souhaité at
tirer un public évalué au. mini-.






Article 4.— La BNRH est au-
torisée A prélever directement
sur les chéqueg d’appointement
des employés Publics te mon-
tant des . billets qui leur sont
destinés et lea valeurs pergues
se.ont déposées & un compte spé
cial dénommé Loterie. de )'Etat
Haitien Centrale Hydno-Hlectri-
que Péligre. ,

Article 5.— Dans le Commer
ce et l’Industrie les Patrons paie

_ vont, eash-le montant:des billets

qui leur sont remis pour étre
distribués & leurs employés.

Article 6— Le nombre de
billets et la date des tirages Ex-
taordinaires seront fixés par
VAdministration de la Loterie
de )Etat Haitien.

Article 7—- Tout contreve-
nant aux disposiitons de ce Dé-
cret sera passible d’un emprison
nement de trois. (3) & un (1)
an ou d'une amende-de cing

gou.des,

A cet effet, la Loterie de YE
tat Haitien.adressera .une reque
te au Commissaire du“ Gouverne
ment qui déférera le dit contre-

venant pan devant 1 nal
Correctionnel et J'affaire sera
jugée toutes affaires cessantes

sans remi8ge ni tour de réle.
Les amendes. ainsi recouvrées
vont au compte de la Loterie de
rEtat Haitien Centrale Hydro -
‘Electrique de Péligre.

er
Départ du Chancelier

Le Secrétaire d’Etat aux Affai
res Etrangéres, Me René Chal-
mers a pris Vavion hier & desti
nation ge New Yodk. Le Chance-
lier René Chalmers -préside la de
légation d’Haiti & l’Assemblée Gé
‘nérale deg Nations Unies. Nous

lui adressons nos voeux de fruc-
tueuse mission.

a la Vve Lucien.
la Vve Lucien.

Article ler— Une allocation
mensuelle de Mile Gourdes (G.
1,000.00) est accordée & trp de
pension spéciale a Madame ” Lu-
cien Bélizaire, née Suzelle Laro-
che et & ses enfants mineurs :
Jocelyne, Evelyne et Henry Béli
zaire.

Au tournoi open ¢ west> qui s'est joué & Los Ange
les, le champion de Forest Hilis
Arthur Ashe a é&é Giminé en de
7a



mi-finale par Rosewall qui
battu par 6-8; 6-2.

Rosewall devait par la suite é-
tre, battu en finale par Rod La-
' ver; sur-le.score de 4-6;°8-0; 6-0.

Cette défaite d’Ashe a terminé
la série extraordinaire de victoi
res.du champion noir qui a g@a-
gné ces derniers tempe 89 mat-
ches consécutifs.

MEXICO (AFP)

(Signé Georges CLEMENT)

Jua ville de Mexico, qui le 12
Octobre célébrera l’ouverture des
jeux olympiques, connait; lune
des périodes les plus troublées ds
ce dernier quart de siécle. Depuis
quelques nuits, des affrontements
sanglants opposent les étudiants
enragés aux forces de police et
de l’armée aux alentours d'une
Ecole ou d'un, Inatitut mais le
lendemain la vie reprend son
cours normal.

Le Conunerce, les trensports,
les. usines et les administrations
continuent & fonctionner et dans
le wilage olympique, ligne du cen
tre, les athlétes, courent, sautent,
nagent comme si rieh n’était.
Sans les titres énormes des jour
naux, nul ne saurait que la nuit
précédente un quartier de la Ca
pitale a été le théatre dc heurts
tragiques. entre une armée puis-
sante et des étudiants, qui, selon

conte (500) A trols mille (3.000) ~ les témoins, -adoppent des tacti-

ques de guerilla urbaine pour
Yaffronter.
xx
Hen cst ainsi périodiquement

depuis la deuxiéme quinzaine de
Juillet, mais, an cours de la se-
maine derniére, les heurts se sont
multipliés. L’agitation a commen
cé, semble-t-il, & la suite d’un con

_ flit purement estudiantin. Les é-

léves de deux Ecoles avaient ma
nifesté en faveur de revendica-
tions banales, mais !a police a ré
primé vigoureusement la manifes
tation, ce qui a provogué l'union
de tous les étudiants contre Jes
autorités. .

Trois jours plus tard, le 26 juil
let, anniversaire de Ja Révolution
cubaine, une grande manifesta-
tion réunissait des dizaines de
milliers d’étudiants et leurs pro
fesseurs pour protester contre le
repression et réclamer la dispari
tion du corps des grenaderos et
la démission des responsables du.
maintien de l’ordre. Ce jour , 1a,
ont commencé les véritables. vio-
lences, les incendies. d’autobus, les
destructions de vitrines et méme
des attaques contre des armure-
ries, La’ situation s’est aggravéc
jugequ’a ia fin de juillet. Les étu
diants ont oceupé les principaux
centres. d'études et ont élevé des
barricades. Le Gouvernement a a-
lors fait appel & l’'Armée qui,
baionnette au canon et utilisant
méme des bazookas, a envahi les
locaux et procédé a de nombreu.-
ses drrestations. ‘

Les Gtudiants ont cependant
smaintenu leurs revendications.
On paria 4 certains mumenta de
compromis mais il n'y en eut pas
et, mercredi dernier, pour Ja pre
miére fois dans histoire du pays

a

Newveau
de
Par Commission de Son Excel-
lence le Président & Vie de la Ré
publique, le citoyen Franck Gef-
Trard a 6té nommé Préfet des Ar
rondissements de Mirebalais, Las
cahobas et Belladére.





Chronique de la 38éme

‘Convention Annuelle «
de PASTA

—t—

~°) ua Convention « été inaugu- mécanique

pum








sur les tribunes:et.en:
s'était dressé un podium




{ halen: B. West, le Chairman’de
“Ya Convention, M. Aaron Farr! le?
...du Civil Aéronadgfic

Le plupart des délézués scat

Board, etc,

ent squlement pendant unc
ports dés speakers
un & un ou par poth




lx ‘ob Jon pouvait








contrer le plus grand’ nombre'de
dai “A vette - Co

environnant. C’était_
comme un réveil pour l’assistan-
ce qui. applaudit. aprés avoir &té
plongée dans une sorte

” férence ou d'ennui,

A la sortie, les Agents de vo-:
yage, vieux amis dHaiti qui:
venaijent de faire fate en revoyant.
dans la délégation. haitienne des
amis de longue date. dont Albert
Bilvera, Aubelin Jolicoeur, Mar:e
Thérése. Chatelain, Kurt. Henley,
rencontraient avec joie M.
dore et montrérent leur préféren-
ce pour Ia compagnie de Marie
Thérése Chatelain & celle de
toutes les attres"dames qui les

t .@’Haiti -& Is-
“la Verde & yoittre’
condulte pil
. te Robert Baussan et ses
tanta: , bénévoles'. mettaient’





aesis-
le

derniére. D

-allait faire: d’eux les artisans
lorieux di agnifique . "Haiti. Terre de Soleil, de l’Art
et. du Sourire, 8
, M. lac .Albert Foucerd y
apportelt Vection catalytique de



d'indif- -

mein. &- Voenvre qui.

1 . Ai \ .
MEMBRE DE L’ASSOCIATION INTERAMERICAINE DE PRESSE

>

Université Autonome a été o¢-
cupée militairement avec un
grand déploiement de forces
de chars. Les occupants n’ont ap
posé aucune rés‘stance mais 1a
suite a montré qu'ils ue capitu-
laient pas pour uutant. Depuis,
‘les heurts nocturries se sont mu!
tipliés A tel point que nombreux
sont ceux qui se demandent si les
jeux olympiques pourront avoir
lieu. Un porte parole du Gouver
nement a affirm’ a ce propos
quwiils auraient lieu codle que cot
te.

. Le Recteur de l'Université a
protesté energiquement contre
Poccupation militaire et il a dé
missionné fA la suite d’attaques
provenant du puissant Parti Gow
verneniental, le Parti Révolution
naire Institutionnel. Les étu-
diants et jes professeurs récla-
.ment son maintien et ces dernier’
menacent dans le cas contraire
de présenter une démission volle¢
tive.

Les autrse causes de ces heurts
sanglants sont plus difficiles &
définir.

Certains accusent des agita-
teurs professionnels» & la solde
de La Havane ou de Moscou.
D’autres mettent en cause des A
gents de la CIA (Agence Améri-
caine de renseiynement) qui sou
tiendraient Vaction d’émigrés an
ti-castriates contre le Mexiqves,
seul pays Latino - Américain a
maintenir des relations diplomati
ques avec Cuba. Certains jour-
naox, enfin, laissent entendre que
parmi les agitateurs se tronvent
des membres du PRI de tendan-
ces diverses. Ces agents agiraient
pour :e cumpte le personnalités
nourrissant des ambitions politi-
ques en vue deg élections prési-
dentielles de 1970.

Le PRI, qui détient le pouvoir

depuis prés d’un demi - sigcle, a

Affrontements sanglants a Mexico

en mains les syndicats — ouvriers
él paysans ce qui explique ta
poursuite normale des activiiés’
dans le Pays, Les ‘dirigeants syn
dicaux affirment dans une décla
ration ; C’est. Vaffaire des-.étu-
diants, ce n’est pas Ja ndtre. Cer
tains ouvriers disent nous avons
notre travai] et d-a familles, a
nourrir, jes étudiants ont peut é-
tre raison iunis cela nous dépas-
se, nous vivons dans un monde
différent. - :

Pourtant des étudiants ont pu
aller dans les usines de la ville
distribuer des tracts, parler aux

ouvriers et méme organiser des,

collectes, Dans une grande usine
automobile, les étudiants ont re-
cueilli 480 dollars et les ouvriers
leur ont dit de reveniy le tende-
main, Jour de la paye. Cet argent
est utilisé pour imprimer des
tracts.

_ Il est difficile de définir les ob
jectifs & long terme des étudiants
Outre la disparition des granade
ros, la démission des responsa-

_ bles du maintien de Il‘ordre; les

étudiants demandent la libéra-
tion des prisonniers politiques, je
respect de l'autonomie de l’Uni-
versité, un colloque public aveg le
Gouvernement, Vabolition de Var
ticle de loi concernant le délit dit
de dissolution sociale,

Cet article de loi avait ¢é pro
mulgué durant la derniére guerre
pour protéger le Mexique contre
Jes mouvements fascistes, . mais,
depuis, il a été invoqué fréquem-
ment cuntre Jes opposants au
Gouvernement,

_Les_ revendications des étu-
diants sont avant tout destinées
a protester contre la repression.
Mais la repression se fait sentir
chaque jour davantage. Le Comi
té National de grave agit mainte
nant dans la plus stricte clandes
tinité. Quant aux jeux olympi-



Pour le nouveau
Systeme Téléphonique

.. Le Contrat interyenu entre )’E-
tat haitien et la Continental Te-
lephone Company du Canada a
donné lieu & 1a formation d’une
Société appelée TELE - COM -
MUNICATIONS D‘HAITI, 5S.
A. qui sera gérée par un Conseil
d‘Administration composée de
Sept membres dont cing cana -
diens et deux haitiens,

' Le gouvernement ha:tien ayant
nommé les deux membres aux-
quels il a droit, le Conseil d’Ad-
ministration est ainsi formé :

M. Normand Dupré, Président.

M. Raymond Roy, Vice-Prési-
dent

Me Pierre Jolicoeur, Sccrétai
re-Trésorier.

M. Antonio André, Membre

M. Fritz Michel, Membre.

M. Guy Doucet, Membre.

M, Jean-Claude Duchesne,
Membre.

On est au stade de l’instalta--
tion des bureaux et de la planni-
fication des travaux.

Certains des dir:geants des tra

_ vaux sont déja sur les lieux,

M. Jean - Claude Duchesne
est, arrivé le mercredi 11 Septem
bre avec sa femme Eveline. et ses
deux enfants Danie] et Julie, I!
est Ingénieur.

Membre du Conseil. d’Adminis
tration, {1 est responsable au -
prés de ce Conseil du Départe -
ment Commercial, du trafie in-
terurbain, du Service du pergon-

nej et du Service des achats,

Tl eat de Québec. I] appartient
& la Régie des Services publics
comme Conseiller dans le domai-
ne technique, économique et comp
table.

M, Guy Doucet est arrivé le

lundi 16 Septembre avec sa fem
Me Madeleine et ses deux en-
fants Francois et Sophie. Il est
Ingénieur de Venice-en-Québee.

Membre du Conseil d’Administra
tion de Télé - cCommunications .
d@Haiti, S. A., il est Directeur
de la Construction du Réseau et
chargé du. fonctionnement et de
Yentretien de ce réseau. :

Tl était avant de venir ici In-
génieur en chef de la Continen-
Telephone Co & Venice-en-
Québec. I] sera Ingénieur” en

(Suite page 4. Co. 8)






ques, {es dtudiants affirment

qwils ne veulent entraver leur

déroulement en aucune maniére.
xxXxXXx

MEXICO : 7 MORTS
60 BLESSED
MEXICO (AFP)

Le Bilan officiel des bagarres,
qui ont ensangianté la nuit der-
niére le quartier de Santo Toinas,
ot se trouve Institut National
Polytechnique de Mexico, est de
7 morts et une soixantaine de bles
sés. Selon les journaux du: soir,
ce bilan ne serait que provisoire,
ear plusieurs personnes auraient
uté hospitalisées dans-un état
grave. Enfin, de source officieu
se, 415 personnes ont été arré-
tées. .

D'autre part, la police vient
d'annoncer qu'un arsenal a été dé
couvert a proximité de l'Institut
Polytechnique, des pistolets, une
mitraillette, 8 fusils de guerre, 4
fusils de chasse, 500 chartouches
et un millier de cocktails Molo-
tov y ont été trouvés, Toujours
de source officielle, on ne signa-
Je auéun heurt ‘mardi aprés midi
entre les étudiants et les gransa-
deros qui cernent les biatimerts
de V’lnstitut polytechnique oc-u
pés aux premiéres heures de la
matinée par larmée.

Enfin, le Secrétariat de I’Edu
cation Publique a fait savoir que
jes batiments de 1'Institut al-~
laient étre remis progressivement
par l’Armée aux mains des fone
tionnaires de Education Natio-
nale. -

pathique. Sa femme est ¢
ef

xxx
REPRISE DES

MANIFESTATIONS
A MEXICO

MEXICO (AFP)

Aprés une journée calme, des
manifestations d’étudiants ont’
vepris dans Mexico a la tombée

de la nuit. Ainsi quelques accro ~-

chages entre granaderos e$ mani
festants se sont produits vers 19
heures (locales) A Tlatelolco, 2
dans le Nord de la Capitale, ala .

suite d'une réunion qui groupait *

plusieurs milliers

de personnes. *.

| ADRESSE :





MERCREDI 26 SEPTEMBRE 1968.

Au Fil des Jours

RUE DU CEN
PORT-AU-PRINCE (HAITI)

PHONES’: 2282-2483.
"P.O; BOX +1826 .

NTRE





~ Par Aubelin JOLICOBUR *

M, GERALD SPENARDL
VICE-CONSUL A a
L’AMBASSADE DU CANADA

...Le mercredi 11 Septembre
est arrivé & Port-au-Prince,
Gerald: Spenard, diplomate cana-
dien.

Il est accompagné de sa jolie
femme Thérése et de’ses enfants
R.chard et Nicole. .

M. Gérald ‘Spénard est venu
vemplacer M. Rodolphe Brazeau,
comme Secrétaire et Vicc- Con-
sul & )’Ambassade du Canada &

La farhille.Spénard a’ été ac-.

cueillie par le Chargé d’A{faires
du Canada, M. André .‘Potyin et
sa captivante femme Eliane.

M. Spénard est aussi bien que
sa femme Thérése originaire d’Ot
tawa. Jl a débuté dans Ja carrié-
re diplomatique, il y a quinze
ans. Il a passé une année aux
Nations Unies & Genéve, trois ans
et demi a Paris, trois ans et demi
& Washington, _D. C. Envoyé
une nouvelle fois & Paria, il y est
resté trois ans et demi. I] vient
de passer. les deux derhiéres .an-
nées & Ottawa. .- -

M. Gérald Spénard est trés sym
n-

Le Chargé d’‘Affaires et Mme
André Potvin offriront le “4 octo-
bre une réception en leur. luxueu-
se. résidence & _Péguy-Ville pour
présenter ce. couple. .

Nous ‘souhaitons:.la bienvenue
en Haiti.4 la famille Gérald Spé-
nard, wy fe

: EEE 02.
M. ALAN ‘CITRON: PRESENTE
LEE ET ‘HELEN TURCOTTE

EN HAITI

...Wendredi sont arrivés & Port
au-Prince;‘M. LeGrand Turcott et
‘sa femme Helen, MIAMI
Shores, :-Floride. ~~

Lee’est «Marketing Represen-

,, tatives,.de The Gaff Productions



In ; de Dive Magazine, D.ve
Business, de Long Beach, Cali-
fornie et de Miami Shores, Flo-
ride... gk

Sa charmante femme Helen





saison a, été. fixée au samedi. 28
Décembre. -

‘Les dispositions sont prises de
bonne heure pour augmenter, les
chances de succés de ce Balj qui.
attire chaque année le; Tout Port-
au-Prince élégant et totis les ‘vi-
siteurs de marque’de passage
dans le pays. 7

Liune des grandes attractions
de ce bal sera la rafie d’un yo-
yage Aller-Retour'4 New York ©
par ia Pan American et uné se-
maine au Waldorf .Astoria pour
deux personnes, .

- ‘Les billets de cette rafle sont
déji mis en vente 4 raison de
deux dollars le billet. Et ils s’en-
Tévent vite nous dit Gerty Hé
raux, Vice-Présidente de la Ligue
du -Cancer,

Le Grand Bal de cette année
dépassera en beauté tous les pré-
cédents qui ont été appelés des
triomphes de® Vesprit d‘entr’aide
contre les menaces du plus grand
des fléaux, le Cancer.

. xxx
Mme DENISE. CARRIE
A EL ‘RANCHO .
.Lundi est rentrée 4 Port-au-
Prince, Mme Denise Heurtelou
Carrié, gracieuse et pétillante
femme de M. Maurice Carrié.
Mme Denise Carrié qui a é6
pendant longtemps au _ Bureau
Hait:en du . Tourisme a New-
York et qui vient, avec son ma-
ri, d‘apporter son plus entier con-’
cours au Lanai d’Haiti &-San
Juan ® Yoecasion de la 38e Con-
vention Annuelle de ’ASTA, va .
‘mettre, nous dit-on, son savoir-

- faire dans le domaine touristique

au service de J’Hétel: El Ran-
00 .
Nous pensons que Mme Denise
Carrié sera une heureusé acquisi-
tion pour le fiamboyant hétel El
Rancho. ~
Nous sommes certains qu'elle
connaitra beaucoup de succés
‘dans sa nouvelle fonction. -

xxxxX
LE BUT DE LA VISITE.
‘DU PHOTOGRAPHE
. GREGORY S.:MC INTOSH

...Hier soir sont arrivés & Port

Cette réunion,. organisée: ‘sur ‘Ta —~este
Place des trois cultures, parais- :
sait devoir prendre fin sans qu'au -.
cun incident ne se produise, mais
en se dispersant, les manifes-
tants — au nombre de deux mil- ~
le environ —-'se rassomblérent de .
vant une annexe d2 l'Institut Po
lytechnique, Occupé per les prana
deros. is, des pierres ayant été
jetées contre les autocars des tor
ces de Yordre, les granaderos ;
chargérent la foule en laneant
des grenades qui provoquérent *
une rapide dispersion: des mani- .
festants. Cependant, d’autres in-
cidents sont A craindre, les étu-°
diants s’étant regroupés dans les.
rues avoisinant Tlatelolco ot se

(Suite page 4, ‘col. 8)



La campagne électorale

de M. Hubert‘ Humphrey

WASHINGTON (AFP) —

(Du correspondant de AFP :
Bernard ULLMANN)

C'est & la clientdle syndicale
que le Vice-Présidént Hubert
Humphrey, qui reconnait lui-mé
me & présent qu'il’ part perdant
derriére M. Richard Nixon dans
Ja course A la Maison Blanche,
fait en cea moment désespéré-
ment appel. Cette clientale, ce
n’est pas & M. Nixon qu'il” doit
la disputer mais bien A M. Geor
ge Wallace, le candidat de ex-
tréme droite ségrégationniste.

Dans cea efforts le Vice-Pré
sident peut certeg compter sur.



. La Vie Internationale

PARIS (AFP)

La proximité des jeux olympi-
ques, dont jouverture est fixée
au 12 Octobre, donne aux trou-
bles de Mexico un vatentissement
international, Le Gouvernement

a déclaré qu’il n'était pas ques- .
tion de proclamer la loi martiale-

et que les -eux auratent lieu com

me prévu.Tous les moyens légaux.

seronct utilisés pour maintenir Vor
dre et. toutes les garanties de
tranquillité seront: données - aux
visiteurs, Hier soir, apres la jour
née calme qui a.spivi-les affron-
tements sanglants de lundi dont
le ‘bilan s'établit a ‘six morts, Jes
manifestations |. ont repris dans
le nord de la Capitale. On redou
te de-sérieux désordres _ se
Pi gent aujourd'hui si les ‘étu
dianta ‘mettent & exécution leur
projet de défiler dans le centre

de-la ville, .
Le xx x:



Vaccord de Potsdam, Au moment
ot s’ouvre la 23éme Session de
l’Assemblée Générale. .de.. PONU
il n’apparait pas cependant™. que
VURSS doive &tre' mise spectacu
lairement en accus Hon Oe

La séance d’ouverture a été con
sacrée A \'élection “:du nouveau
Président, M. Arenalés, Ministre
des Affaires Etrangéres du Gua
témala, et A ladmission:du.125e
membre de ONU, le Swaziland,
-Le trouble profond.jeté dans le
«monde communiste par le nou-




veau coup.de Prague va trés pro.



‘pablement’ entrainer Vajourne-



‘Vappui de






-

la grande majorité
des dirigeants syndicaux, M
George Meany, Président de 1A.
F.G.- C.L0., qui Vavait souteru -
dés’.qu’il annonga sa candidature =
en Avril cernier, les responsa- *
bles de la seconde. grande. cen-
trale syridicale United Automo
bil Worke.s dont le Président
Walter Reuther avait a l’origine,
appuyé le Sénateur Robert

Kennedy se sont prononcés lun
di a 87,8 pour cent en sa fa-
‘veur, contre 10,2 pour, cent pour
M. Wallacé, et 1 pour cent seu
lement & M. Nixon.

Mais alors que dans les pré-
cédentes élections p-ésidentiel-
les; le candidat démocrate avait
6f8 assuré traditionnellment du
vote massif des syndicalistes, il
Wen va.pas nécessairement de
méme cette année,



“4e-T) guffit en effet d’assister: &

une réunion politique quelcon-
que de M, Wallace pour consta
ter qu’il -recrute parmi les,
blancs de condition ‘modeste, ou-
vriers, petita employés fonction



















mient de la conférence mondiale



des. PG qui! devait se réunir le 26 .
Aprés les

Novembre A ‘Moscou.
déclarationa défavorables



Partia Occidentaux et notamment :
PURS: 7

du-PO Frangais, 1
maintenant ‘s’étre
dela’ reporter &
rieure, .

Mi

' L'oceupation.de la ‘Ichécoslova .-.

quie continue de tenir une place
im: i I ipto-

roante dai ‘Vactivité

ellement &.des échanges:

‘d'une. protesta: “8és
aw

tualle:

a Est: A

troupe mandes
Tinvasion de

dela Tchécosloyaquie,
qui constitue una violation de”

‘me enfant de la Princesse
“re‘du tréne des ‘Pays Bas,

trix et du Prince Claus,

Doyen



fieur le Doyen

déja plus de deux mo

lintermédiaire de mon
e Joseph.C. Turgot, je:
ressé deux Requétes re



» ment Tourist
York et du Public Relations Of-
fiper de cet Office, M. Citron *
‘a expliqué a M. Foucard l’im-

du: Tribunal Civil de P.
Palais de Justiate... 2...+

gazines.
‘Le District
France, & Miami, M.. Alan Ci-

* tron et sa gracieuse femme- Bet-

ty, son fils Malcom et le Direc
teur de Public Relations d’Air
France, M. Nicholes Lyng les: ont
accompagnés ici vendredi, Lynn
est reparti samedi aprés-midi,
tandis que la fam-lle Citron a re-
pris lavion cet aprés-midi, aprés
d‘agréables vacances ici. Elle
éta.t descendue & I'Hétei Chou-
coune, .

Lundi ,matin, M. Alah Citron
avait accompagné M. Lee Turcot-
te & YOFfice National du Touris-
me pour rencontrer le Directeur

- Général de cet Office, l’Agrono-

me_Luc-Albert, Foucard.

En présence de M. Jean Sau-'
rel, Directeur du Haiti Govern-
Bureau a New -

portance des: Magazines
sentent M. et Mme Lee Turcotte.
Et Lee d’exposer au D.recteur
Général de )ONTP son projet de
mettre Haiti sur la carte des

ue repré

- plongeurs.80us marins et les avan

ages que le pays doit s‘attendre
A en tirer au point de vue tou-
ristique. BS :
Répondant spontanément aux
demandes de M, Turcotte,
Foucard qa obtenu du Président
Duvalier qa‘un avion de la Co-
hata fut mis & sa_ disposition
pour lui permettre de survoler.
Jes cétes haitiennes et de localiser
les endroits ot les plongées se
révéleront les plus avantageuses.

M. Citron était venu ici. avec*





les enregistrements des superbes
reportages faits sur Haiti tout ré







la





ment de Miami
donner & Maiti 1°6
million de dollars



















d'une réunion te
derniére a Ebel










ort-au-Prinoce

tre de Crédit réduite & $ 180. que
notre fils parcevait comme, uni-
que soutien. Je vous signaje que
les 3 maisons en location//totali-.
sent $ 210.- : we

Mes démarchge pour obtea
vos 2 Ordonnances n’ayant
abouti at J’état: de mon- enf.
Vétranger l’exige




quétes et me les’ renicttre. a’
vos Ordonnances, ‘s'il ‘vous ‘pla’
Dans cette . attente, je

Manager ». d’Air.

M.-






.,_cidents..,



tosh Jr. et- sa
Suzanne. :

Gregory est Photographe lance> de National Geographic
Magazine & Fort Lauderdale, -
Floride, Il état ici, il y a un
mois pour faire un repor
tage photographique mais i] avait
da. partir avant de le terminer. IL
est revenu cette fois pour ane vi-
site de cinq jours. Il a pris con-
tach ce matin. & l’Office National
du Tourisme et de la Promotion
avec M. Ramah Théodore, Di-
rectaur Général Adjoint de cet
Office et avec le’ «Public Rela-
tions Officers. :

Gregory et Sue ont pris loge-
ment & Ja Villa Quisqueya.

-. &EXxEX

NOS VISITEURS ,

...M. Michael Shamberg, jeu-
ne journaliste américain est ‘.ar-
rivé ict hier soir en ccmpagnie
de la jeune et jolie Mile Megan
Williams. :

Michael Shamberg est de Chi-
cago. Diplémé en littérature an-
glaise de Washington Univer-
s:ty de Saint ‘Louis Missouri,
ii_est depuis ‘Mars attaché @ Life
Magazine comme journaliste «free
lance, . : .

Tl entreprend un voyage qui
le conduit A travers les Caraibes

(Suite page 4. Col. 2)
Les Africain s aux
Mexico

Depuis. samedi: 21

jolie compagne



Septembre .

ont commiencé & arriver & Mexi- -
co les athlétes dn*monde -entier’.

en’yue des Olympiades, Cing ©
‘gents athlétes ont.foulé le scl me
“xicain ce jour-la. La délégation
la plus imposante a été celle: de
Ja Hongrie. Iis seront sept mille
cing cant a défendre les couleurs
de tours pays respectifs. Les aélé
gations les plus imposantes 5€-
ront celles de ?URSS et des USA.
Dans ‘ce..concert:de la fraterni
16 humaine ot toute question de
couleur de‘race d'idéologie sexont

’ . dystématiquement écartée et ott
“‘ggule -la-valeur intrinséque de. Pé

lément le désignera, le Continent
Africain, pour ja lére fois depuis

’ Vexistence des: jeux olympiques, —

se‘fera rep! ‘ter par une im-
_posante délégation ; et VPobjectif -
: (Suite page 4 ‘Col. 4)







its de police ont.
‘d¢hui & la sur











prévision du renquvellement d’in-
“Landi et “murdi, (plusieurs ” in-.
cendies de caractére | criminel :a-










faire appel & la Garde. Nati
ales ke
‘qutefois; Je: Mai
‘a refusé hier -d’avoi



























10 I.

HORIZONTALEMENT

1.—- I] doit son parfum spécial a
lacide prussique qu’il contient—
Supplice.

2—Gédé
‘8—Coule en Russie — uss!
4—-Maniére illicite de gagner

5-—-Dans la Baltique — ‘Argent
risqué

. S_Vigiles | contumes — Des jeux
sy déroulaient.

7—Qui concerne un fidéle ami



8—-Calmant — Le soc s‘y emboi-

ter -

9—Patrie d'un modéle d'obéia -
sance —.Menteur
10—Conjonction — Qui ne flat-
te pas le goat.

XX-xE



. WERTIQALEMENT.

II) a-une “poche ‘unique
It — D’une péninsule europecn
ne — On y blanchit le linge

III — Transportés — Adverbe

Iv — Oriental — Coule
Suisse,

V — Commenge un suspect —
Dont les branches prennent heut
VI—Exclamation — Peu de cho

se,

VII — Arrose. Tilsitt — Diph-
tongue,
VIII —- Il est plus facile de s’
mettre que d’en sortir — Pidce di
—charrue —

IX — Ses éléves volent

X — Remerciées — I vit bien
des rencontres.

Solution du Probléme précédent

HORIZONTALEMENT.

1. Insolences: — 2. Souriciéres.
3. Occasion — 4, Le; Lambeau—
6. Au; Egée; ue Tri; Agi 7.
Ma; ‘Autre ~— 8 Univers: Er -—
9. Rata: Ae -- 10, Baledeurs.




TRACTEUR DIESEL

POUR TRACTION, LIVRAISON DE CANNE
LABOURAGE —
HERSAGE, SILLONNAGE
SARCLAGE
_ EXCLUSEVITES
MOTEUR DIESEL BROWN
ROBUSTE — ECONOMIQUE
TRANSMISSION. MONOBLOQUE
AMOVIBLE
DISPOSITIF EXCLUSIF BLOCAGE.DE DIEFERENTIEL |
CHASSIS.UNIFIE

POUR TOUS DETAILS .#'ADRESSEB
‘ . A .

- Charles Feéquiére & Cie.

DEPOSITAIRES

HORIZONTALEMENT. J. Iso-
lateur —- II. Noceur; Nab — III.
Suc; Imita — FV. Orale; » -Aval—
Vv. Lisage —~ ‘VI. Ecime;. Arad—
VII. Niobé; Usée. -- Vill, Cane;
At — BX. ‘Er: Algreur — X. Sé-
culier.


































en |





pececececerscerenges











LE PREMIER ORDINATEUR
DU PLAN CALCUL, *
FRANCAIS

«IRIS, EST REALISE
(D'nprés P, ‘De Latil du. Figaro),

Le 10 Juillet 1966, Ye “Conseil
des Ministres décidait d'entrepren
dre «une importante action ‘en
faveur de Vinformatiques. Le .8
octobre un décret concrét.sait cet-

te déc.sion en créant Ia déléga -.

tion & l'informatique, Le 13 avril
1967, une convention était passée
enire l’/Etat-et la compagnie in-
ternationale pour 1'informatique,
laquelle venait d’étre formée par
la fusion, gous une. impulsion
gouvernementale, de ‘plusieurs 50
ciétés francaises, travaillant dans
le domaine -du caleul électroni -
que, c’est de ce Jour l& qu'on
peut jaater la naissance da plan
eul,
Drx sept, mois plus tard, voici
que la premiére machine de la
CH, le premier ordinateur réali-
. 36 en application du plan calcul,
est préte A &tre commercialisée.
I.is 50, a en effet, été présentée
& la presse avaat ‘Wétre la- vedet
te du Sicob.

Dés le départ, il a été décidé,

que l'industrie francaise <«joue -
rait»y les calculateurs moyens.
Ces ocdinateurs francais de quel
type seraient-ils? On a coutume
de classer les ordinateurs en trois
«générations». La premiére utili-
sait des tubes électroniques , eile
travaillait sur des cartes perfo -
réeg et s’orientait su:tout vers
le calcul.
La seconde génération remplaca
les tubes par les transistors, elle
avait pour mémoire les. bandes
mugnétiques et s’orientuit sur -
tout vers la. gestion.

La troisieme abandonne les
transistors pour les «circuits in
tégress, bien plus petita et plus
rapides. La famille des machines
CU serait «de’troisisme généra
tion>.

A entendre les techniciens de
Ja CII la famille Iris dont nous

_ voyons paraitre Iris 5, premiére

née sera complétée d'ici a quel-
ques mois, toujours dans la gam-
me des machines, par une machi.
ne-plus puissante et par une au-
tre moins puissante.

Iris posséde tous les cardctéres
de la troisséme génération et, di-
sent ses constructeurs, elle est
seule & les réunir dans leur plén
tude.

Crest une machine ¢& accds di-
rect> cela signifie que au lieu de
Cevoir passer par des program -
meurs qui écrivaient la question
«en langage machines et qui ne
la posaient A la mach‘ne que lors
qu'elle éatit ‘libre, tout aussi bien
le lendemain on peut & tout mo-
ment interroger la mach'ne direc
fen~nt nar son clavier— ou. bien
sir’ & distance een obten’y
réponse.

VERTU ESSENTIELLE .:
LA Polyvalence

Autre caractére essentiel, Iris

est du type «multiprogeamma-



~Vei in was cna:



et qu'un autre est

Mais, surtout elle est universelle,

ce qui signifie qu'elle peut: sans ¢

une modification, .assumer ..une
gestion ou se livrer 4 dea caleuls
seientifiques ou travailler temps réel», c'est-a-dire suivre les
événemenls & mesure qu'ils se dé
roulent, méme a distance.

xxx

‘DANIEL COHN BENDIT |
RISQUE: -PLUSIBURS MOIS
DE _ PRISON .
FRANCFORT — AFP —

Les faits reprochés a Daniel
Gohn Bendit, ancien leader du
mouvement dissous du 22 mars,
peuvent lui valoir plusieurs mo.s
de prison et peut tre méme plus
d'un an. L’article 115 du code pé
nal en vertu duquel il est poursui
vi pour incitation 4 l’émeute, vio
lation de dom.cile et voies de
faits prévoit en effet des peines
allant de 6 mois & 5 ans de pri
son pour Jes simples participants
et un maximum de 10 ans pour
les meneurs.

Les etudiants d’extréme gau-
che du SDS qui avaient présenté
un ultimatum au Parquet sont
passés Vaction dés mardi, met

. tant & profit je premier procés

les contestataires
qui s’étaient attaqués en avril
aux imprimeries de M. © Axel
Springer, magnat. de la presse.
Des groupes assez importants de
manifestants ont pénétré & Vinté
vieur du Palais de justice et tan-
dis qu’ilg criaient, dans les cou
loirs et dans la salle ov se dérou-
lait le procés bérez Cohn-Ben
dit, Pun d’eux offrait des rosea
rouges A un accusé en plein pré
toire. Le président a ajourné les
débats d'une semaine et la police,
en faisant évacuer !n salie, a et-
fectué 9 arrestations. Des came-
ramen de télévision ect 1 photo -
graphe, qui opéra‘ent sur les
lieux, ont d’autre part été appré-
hendés. provisoiremenit sur ordre
du président et condamnés sur .e
champ & 125 f. d’amende chacun.

ouvert contre

xxx
LVINSTITUT
POLYTECHNIQUE

DE MEXICO OCCUPE ~

PAR LA TROUPE

MEXICO — AFP —

L'Institut polytechnique natio-
ns] de Mexico, thédtre des bagar-
res qui ont ensanglanté dats la
nuit de lundi & mardi le quartie~
de Santo Topiag;: gu - -nord .de sla
capitale, est .océuné depuis.” ‘Tes
premiéres heures de la thatinée
par l'armée.

Cut? établissement, ; “apres ‘Yoeen |

pation la semaine derniére par
Varmée de l'Université autonome,
était le dernier bastion tenu par











SA FLT C. O.

Un nom dans Economie du Pays

SAFLCO |

Plas de $ 350.000 essentiellement haitiens aidant a.la
revalorisation de la vie paysanne -

SAF LC. 0.

‘Des miltiere de bras ‘haitiens gagnent chaque jour
la bataille de la production

SA FIC. 0.

‘Un mite é de: secs de ‘Sisal au scrvice de ta Nation ‘Haitienie

SARLCO.

‘Une inéustric Nationale au. service de la Nation. Waitienne

S.A. FL. LC. O.



ré suc les appareils de lectu.e,

Olympique;
~gud-de la cap al
itaint. de: 1

ni

deux tués (un Soudan eu tn pas
pull), ee earn quatre per-: ;
sonnes aur

diant et-tro.s -policiers).
runtaine de piesses ont
portés dans les hopituux de la ca
pivaie, .

Les échos de la fusiliade ont" 6-~"
1é encendus dang pius.eurs quar-
tie.s de Mexico. Mais au village
tue: ‘ex






ou Ia bataudle taisait rage, Jes’ ath
lees ct les journalistes n’ont pas
été troublas dans leur sommeil
D'ailleurs la cité Ulympique se
trouve a cété de Université au-
tonome oti le calme régne depuis
son occupation la semaine dernié
re par l’armée.

La flambée de violence.de Ja -

nuit dern‘ére avail. débuté vers
18 heures locales duns des circons
tances trés analogues aux inci’. —
dents de la nuit de samedi a di -

manche, Les émeutiers ont com- .
‘chard Nixon respectivement, ont

mencé par s’emparer d’autobus
municipaux afin d’en. faire des
barricades, Selon certaines -sour-
ces, une quarantaine de véhicules
auraient été saisig par les étu -
diants , et une douzaine auraient
été incendiés,

A l'arrivée des forces de poli
ce, une fusillade nourrie a écla-
té, qui s'est rapidement étendue |
dans tout le qnartie* entourant
lécole Polytechnique oceupée par
les étudiants conteatataires.
Des témoins ont vu des -étu-
diants Ltirer du batiment d'une é-
cole Atlatileo A Vaide d’un ba -
zooka fabriqué avec des moyens:
de fortune. Les étudiants se bat
taient avec tout ce qui leur tom
bait sous la main: pierres, cock-
tails molotov et armes & feu. Se
lon le journal’ El Sol, organe de
droite, l'action des teroristes pa
raissait coor donnée, Dans la rue
Plan de San Luis, éc it le journal
un groupe de meneurs dictaient
leurs instructions par le truche -
ment de messagers. qui. allaient et
yensient nu cent-e de la batail-
e. :

A minuit' 30 locales, l’armée est
entrée en action: 506 soldats,: &
bord de hlindés et. de véhieules mi
litai es ont commencé VYoecupa-
jion des nouveaux batiments Ae
VInstitnt cans le quarter de Za-
eatencn, Des soldats y furent ne
tés, et le reste de Ja troune se. di-
yiera vers Je cuarties de San To-
mas pour orenney l'Institut.

:





“La bataille dans ce secteur a

‘atteint son point culthinant aur.

environs. de, deux » heures, ;du ma -
tin. Mais, & partir de ce * moment,
la fusillade s’est ralentie. Lea -
chars et Ja troupe ont encerclé le





D
y
y
y
4
7
y
Y
y
4
ca
7
‘
a
"
4
*
é
é
foal
4











Lhe ben ‘poisbant nt
' inoffensif: faisant’: “dlaparaltre r

ent ‘éte tueed: (un és’
U




trouvaient, lea. auuces - occupants
YANG réugsi & prendre la fuite,

tervention de Varmée. Dans tout
le reste de la capitale, la popula
tion vaque normalement & ses oc

ne ‘sur le» Pases de la Reforma,

“cing “Idlométres: plus au ” Nord.
/ xxx

SONDAGES AVANT
LES ELECTIONS
AMERICAINES



NEW YORK — AFP —

Les électeurs américains gont-

ils satisfaits du ‘choix ‘que’ cons- .

tituent les, trois candidats -A le -
présidence des Etats Unis et esti
“ment - ils que les. partis ‘démocra
té at républicain, en nommant
MM. Hubert Humphrey cet: Ri -

désigné le meilleur’ honime - dont
ils disposaient pour suceéder & -
ventuellement au Président John
gon

Des - réponses doninges ey ces
deux questions ‘au cours ‘d'un son
dage dont l'Institut dop'nion pu-
blique Louis ‘Harris ‘public mardi
les résultats, il ‘ressdrt que le
corps électoral amér! cain ast loin

( Suite Daze 3)



de Diverce
Iaberté — Egalité -— Fraternité
République d’Haiti

Extrait des-minutes du Greffe
du Tribunal Civil
Prince
AU NOM DE LA
REPUBLIQUE

Le Tribunal Civil de Port-au-
P.ince, complétement
‘Palais‘de Justice dé cette ville a
rendit en audience--publique: et-en
ses attributions civiles le -juge -
ment suivant :

Entre :

lo) ‘Le sieur ~Antoifie “Walter “

Khalille, propriétai e °“demeu-
vant et domicilié a Port-au-Pr'n
ce, identifié au "No 1560 ‘A, ayant
pour Avocat Me Paul Cauvin-iden
tifié, patenté et impusé. aux Nos

2413, 6447 et 90121, avec ~ élec

tion de domic’le en zon - cabinet

sis en cette villé demandeur du |

ne part, et -

20) La came Antoine ‘Walter
Khalille, née Inéide Villard, dite
Tnis demeurant et domiciliée A
Port-au-Prince, rés‘dant actuelle- ~

ment Avenue .2. B. Corona, New f#!”

Yo-k 11860, Etats Unis d’Améri
que du No “d d6fendresse défail-
Tante, d’autre part;

DISPOSITIF.— Par ces mot'f:,-
aprés. examen, maintient le de

faut octroyé contre. la défenderes
se, admet la demande de civorce
du sieur Antoine Walte> Khalille
d’avee son épouse née Inéide Vil-
lard dite Inés, aux torts: de cette
derniére, envoié les parties _de-

vant l’Officier de UWEtat Civil de ~~~

la’ Section Nord de. Port-au-Prin-
ce pour le prénoncé du divorce
les formalités. légales ..p:éalable-
nient remplies, dit d'un extrait.du
.présent. jugement..et de lacte. de

dissolution du mariage ce ‘ont in- ..
JA OKO...

“s6r6S“ditis “un “qiotidien s caitint
a la Captale, 0 gone, ior
mages ee Sal s * ers,
s'il y échet Seda i



' feation du présent: junement, vu Ba

© quiil est par défaut, Vhuissier

- Charléus St: Jean-de ce: triburial,:

‘compense ‘les dépens~en raison te
la qualité des partigs.— :

Donné dé nous’ ‘Alfred Blaise,
Juge, en audience extraordinaire
publique et Jour wingt
trols Juillet

les ies DOS tes,-Si ee he

mssaire Gouvernemen: i ee






Neus Kees ae Ot; Sere

#
oe be 8 hel is. 8 tres 15. *

greftier du sidge.

_ Tl est ordonné a to

sur ce requis de meth
jugement & exécutio!

ciers du Ministere Public pres

Tr'bunaux Civils d’y tenir
in, & tous Commandants et au
iad

‘te. Atel siené + vAlfred Blais
Juce Anteisie Milfort, exigreffic
Pour! Bknédition vonforme:

at:
idement: toutes:

“artleula) :
re
SS eee

* selatyque;

LE PAI
‘Mardi ‘matin, le calme semblait Entrée Gdes 1.50 ides 1.60 ot 2,50.
Bear: oi

‘enpations”et~-quand :on-se~promé ---LBs-~-HOMMHS-INVISIBLES —---

Entrée Gade. 0.60

- Jéudi 26° Septembre 1968
“(En

” Sate
/NEMOURS' J. IN,
“DBS: BSPIONS MEURENT

Entrée Gde. 1,00

_ Entrée ‘Gle. 0.60

de Port-au-

” Réservée Gdes. 3:00
” Jeud?.4 6 hres et’ 8 hres ‘15



“Mereredi- a6 hhres « et: 3: chres_

“EES DIBUX SAUVAGES "
“Entrée Gle-Gdes1.60 °°: .
Résetvée- Gdes' 2.60 .-° rae

Jendi.& 6 hres et-8 fires. ff

-LHHOMME

” Bhtrée’ Gde:

Bntrée-Gde. 0.60.

_CINQ.GARS _POU:



o ATS
& du





6c Alain: Delozi) ,
&e Gdes 1.20 et ate











“Entrée Gle Gdes 2.50
PRIORY

Jeudi 2-6 hires et 8 hres 15

LE. SERMEN DL DIUNE = -MERE. =
Entréé’ Gles. Gde;' 1.60 :
Réservée Gdes. 2.50:





. Mercre 5: Septembre © 1968
FLASHMAN CONTRE .. :




Entrée Gie. Gde, 0.60
z *

LE eile! RESTAURANT
Entrée Gle. Gde. £00 =

CINE STADIUM

Mercredi 26 Septembre. 1968
(En permanence) .
_VILLE..SANS. PITIE












pat ‘voiture |
di 7 hres ef 9 hres a

“A DOUBLE -TOUR™: .
Entrée 3. 4.00 par: voiture: oe

Drive.in Ciné Delmas
iE EN: LOCATION -
‘BAPTISTE »

‘A BE

AIRPORT. cote

Mercredi ‘a6 So bres 30 et 8 hres 80

CIN "GARS 1 ‘POUR
SINGAPOUR



Mercredi & 7 -hres et 9 -hres
COMMANDO: AU VIETNAM
Entrée <3 1.00 -par ‘voiture
Jendi a 6 hres.45 et 9 nres 80.
IRMA LA, DOUCEâ„¢ ~
Entrée: $-0.60. Par, personne

Réservée Gde.*1.00

me &'6,hres.30. et 8 hres 30
. En. permanence.

LE AtYSTERE DE LA
CHAMBRE FORTE
Entrée Gie Gde. 0.60
Réservée Gde. 1.00

aw CINE PALACE

AD Mercredi & 6 hres er 8 hres 15
:PLACEJEREMLs«, LE RAYON INFEANAL

. Entrég Gde. 1.00
Mercredi A 6 hres et 8 hres 15
ESPIONNAGE A CAPETOWN Jeudi.a.6 hres-et 8 hres 15.
Entrée Gle, Gdes. 2.00 LA _TEMPETE
Entrée Gde, 1.00

Tey ah

CAFE EUROPA

EN UNIFORME
hehe Aede120...

Bégervée Gdes. 2,00



py

eclhee

UL VALAIT
DES MILLIARDS.... .....
_Entrée Gle Gde 1260000

aly, ale eli

‘Meneredi 2.6 ‘hres #6 8 BhresiB
100° LIONS. ONT DISPARU
: 60" wt



le seiil shampooing: -

qui ne contient aucun
" - détergent.

En. trois: formules ..

Jeu udi a6 hres of 8 chrep 16
LBS CHIENS. SONT. LACHES :
Entrée Gde. 1,00-et' 150-0: =

Mercredi a 6
TROIS orhenes “ .
‘Britrée® Gdé.:. 0:80, « ars mp a Abo ee ae .

Jeudi,a, 6 hees:: ib. et: 8. bres, 15
OSS, “LET: AFOUT. C COE UR.




Entrée Gde. 0.60"

- Mereredt ae Gihres i15. ‘et: 8. 5 hires 15
--GLADIATBRURS DE ‘ROME



Le. Décanat.. dé: ia. Faculté
.@’Ethnologie Vise ‘les’ intéressés
:qne: lee. inscriptions pour “l'année -
académique 1968 - 1969° ~ seront

_ -Fegues au.secréteriat de la dite
Faculté 10," ‘avenu: . ; Magloire
. Ambroise, “tous, les’ “jours “ou-
_yrables;. "Ge, ) “hres. a.m, a. midi a
Partir ¢ da Vendredi 20 Septembre

Pidces & presenter 2!
SA) Pour” Miower:pton ‘en’ lere

Jeudi A 6 hres 15 et 8 hres 16
R



SINGAPOUR

of Si stHban)

tabied He








OSCAR



les, 2,50 et 4,00
hres 30

En séance unique

LA MELODIE DU SONHEUR
Entrée’ Gde, 2.00 et 3.00 °













































a

ane













Uherchez la ssotlun. corress
“de. matesance et vows trouveres:

demain,
wweproduction totale |

. LEBR): Vous ‘affronterez. des:-ai-
| tuations.que vous n’avez pas ren-
_contrées jusqu’éa Présent. Ass Ase -

«mez: yolontiers de: plus us grandes
ponsabilités sang inqui étude, fl
Jes. paieront plus tard.

'Q1.AVRIL-AU 21 MAI (TAU-
. -REAU): -De.-belles influences de
: Yénus at:mulent les taches artis-
_Aagques, : Vhorticulture, . les »probie-
~mes;de:la maison, les sentiments.
“Vous: .recevrez. de bonnes nouvel-
“Yes: dans Vaprés-midi. .

28. MAL; AU.21.. JUIN’ (GE-
ooMEAUX): Journée superieure a
la” moyeane mais-ce n'est .pas le
moment, néanmoins de vous endor
mix, Faites,-comme d'hab- tude,
-Petfort ‘maximum. Le voyage, la
_acience,, les. questions deritea sont

_30us nn. bon mziux,

22 JUIN AU 23. JUILLET
(CANCER): Vous avez le don de
» fons vote prochain content
de juhméme. © “Vos ~ compliments
portent. Cette attitude vous vau-
dra des ams.et:des avantages,
Chassez le ‘doute-et ‘Pinquiétude.
teiligence “Ddra omf.cm m mb

24 JUILLET AU: 23 AOUT
-(LION): ‘Influence planétaires
contrasiées, Soyez prudent. n
syous semblera bizare dagir- com
-~me“il-veus sera. conseillé-mais ai
ce gont.‘des ordres, - exécuter-les

2h -AOUT. AU 23 SEPTEM-
- BRE (VIERGE): -Evitez lag: -
‘“gravat.on' mais-nhésitez pas’ d'in-
a ster:-pour- obtenir “les Tésultats
auxquels vous‘avex droit ou d’exd
-ger Ata fois-respect-et avantages
pour: “votre: consciencieux -effort,

24-SEPTEMBRE AU 23: 0C-



‘TORRE (BALANGE): “Soyez
- axdent “et corifiant ;- décidez-vous

a Meffort ‘maximum. Commencez ..

--ausaitSt-que* posable :pour étre
~ dans: Jeipeloton- de: téte: et--gardez
van-lrythme .qui* permette Vaisan-
ce et le succes,

24>OCTOBRE - AU. 22 No.
VEMBREâ„¢ (SCORPION):
»seng et- philosophie Vote videront
au--cours -d'une -j -contras-
tbe, ‘Ne gachez:- pes. votre: pro -



tporsp olives ~«¢

Praprité ‘Ring Fraturea Syr teats
: «LE NOUVELLISTE>

7 JRUBY 26 SEPTEMBRE 1968.

2h. MARS AU. 20: ‘AVRIL (BE- .

de votre ann

vous snateut

on -purtiel, nétorud,
v= Lioleatoitd

ae ou fous





_gramme par de la frivolité. ‘Pro-
gressez par le. bon usage de. Vos |
dons.

NOVEMBRE AU 21 DE-:
CEMBRE (SAGITAIRS): Les
infiuences assez bénéfiques de Ju
p-ter encouragent votre activité
mais ne dépassez pas les limites ‘
ni-ne-recherchez | l'inaltcignable. ?
Montrez -de lordre. et de la mé--
thode. .

“BB DECEMBRE, / AU 20 JAN--
VIER (CAPRICQRNE) : Voici
Je:moment de vous. emettre en”
-péserye, afin de savoir sl yous”
“pouvez améliorer votre situation®
_par deg .idées ou des méthodes {
nouvelles. Affrontez la ‘eoneur-)
rence avec ardeur.

21 JANVIER _AU 19 ~FE-
VRIER (VERSEAU): Un effort’
pereévérant sera. indispensable au
cours de.cette journée délicate,
Conjonction -var.able. Quelques
heures difficiles. “Toutes les si-
tuations se révéleront inté.essan
tes.


























20 FEVRIER AU 20 “MARS*
(POISONS): Tout, dépendra de>

&.Végara.de vos™
obligations, ie la qualité de vo.
tre effort. Ecoutez les: - opinions |
des ..deux , partis, notes’ ‘tous “lés*

éléments du p:



‘gl: VOUS ETES NE AU-



-amical, vous intéressan “pro.
Jets. a ntéebt général. ‘La leeture
vous enseignera. “beaucoup. Vous?
vous entendez bien avec -tout ‘Je
-ynonde mais cheislasez..de préfé-"
rencé ceux qui ont Pesput sain-
et vif, Vous étes un empioyé ou
“un -employeur consciencieux et -
savez profiter tous vos ayvan :
tages. Vous réussirez dans de
g-andes organisations, dans la -
politique. ou Ia. littérature ‘ous:
oes souvent un vaingueur ‘éton.:
nant et vous triomphez parce que: :
"vous n’épargnez.ni votre peine, ni
yotre.temps. Soyez rasonnable
afin.de.ne:pas porter tort & vo-
tre: santé, .. "

- “afesance de’ T.:8.: ‘Btiot, ‘pos.
te et auteur dramatique anglais.













































JOURD'HUI: Vous’ étes’ droit et"















ay RUE BONNE FOI, a
_ TEL : 3294

Les meilleurs verres
Les plus belles montures

Pour vos enfants la Maison

‘peut vous fownir sur place
des verres inéclatables.
Passsez nous voir



| pour admirer les derniéres

nouveautés.

er&Co..

104-Rive ‘Bonne Fei, P..0. Box 962

NOUVEL ARRIVAGE.
~D’ARTICLES DIVERS

Chaussettes — Porte-feuilles,



‘Portes-monnaie en cuir — Bijoux en or —
Parfums.
Articles en argent de la fameuse marque
. Soligen. |
Chez NADER & Co. vous étes assuré de trou-

ver des articles d’ une qualité remarquable a

des prix toujours. raisonnables.

Distributeur

Plat défendu


























|

|

A ep enn el,







w- gnements s'adresser au heut

> trariété,

Li ACTUALL

détre complétement satlivfait des
cond A10ns Guns 1esqueued se preé-
senvenc jes pwochaines elecuuns
prusidentielles.

En réponse a-la premiére ques-
-tion,-en ex'cet, 49 pour cent seule-
ment des personnes approchées
par les enquéteurs se sont décla-
vées satistaites du. cho.x qu'il
leur sera donné de faire le 5 no-
vembre, tandis que 46 pour cent
n’ont pas dissimulé leur mécon-
tentement, le restant (6 pour
cent) s’abstenant de 3e pronon-
cer. Les électeurs démocrates
comptent dans leurs rangs davan
tage de mécontentents que les ré
publicains: 46 pour cent de ceux
qui sont. décidégs & donner leur
voix & M. Humphrey affirment
&tre décgus par le choix qui ‘leur
est offert, alors que, parmi les
électeurs acquis A la cause ce M.
Nixon, 39 pour cent seulement ex
priment de3 sentiments de con -

Quant & la deuxisme “question
posée par-iey enquéteurs, ‘elle. per
miei de constater que l’opinion pu
blique n'est guére convaincue que
MM.Nixon et Humphrey sont les
meilleurs candidats ‘possibles deg
deux grands part’s américains.
46 pour cent des am€ricains inter
rogés par Louis Harr!s ne con‘es

tent pas cette qualité au républi’

cain Richard Nixon et 53 pour
cent pensent que les démocrates
ont eu la main heureuse en accor
dant leur investiture A lactuel”
vice - président des Etat. Unis,
ma‘s 54 pour cent refusen: a M.
Nixon l’étiquette de meilleur can
didat républicain et 67 pour cent
ne croient pas en M. Humphrcy
en tant que meilleur candidat 14
mocrate,

Enfin, si le choix était libre,
sur quel homme politique amérj-
cain les suffrages se porterajent-
ils? Selon l'Institut Lou's Harris.
M. Richard Nixon J’emporterait
avec 22 pour cent, suivi de MM.
Edward Kennedy (18), George
Wallace (13), Nelson Rockefeller
(12). Hubert Humphrey (5), ku
gene Me Carthy (7), Lyndon John
son (67), John Lindsay (4), Ro-
nald Reagan (4), George Romney
(2) et George Mc Gove n (1).

Un tel ‘sondage, conclut Louis
Harris, démontre clairement que
MM. Nixon et Humphrey ue ront
parvenus ni ]’un nj l'au're.i re-
muer les grandes foules améri -
eaines et rallier & leur cendida-

ture un vaste mouvemert de sym
pathie. -
xxx

LINTERVIEW TELEVISEE
DE.M. COUVE DE MURVILLE
PARIS (AFP)
Premier Ministre depuis deux
mois. apres avoir été pendan: dix
ans Ministre des Affaires Etran

géres, M. Maurice Couve de Mur SARENSKKNEARAAARALA

SIROP PECTOI tA

ville a parlé lundi soir i la Télé
vision francaise pendant cing mi
nutes des affaires intern it onatcs
et pendant cinquante citq minu
tes des problémes intérieurs fran
gais, Pour sa premiére appari-
tion sur les écrans dans une émis
sion politique depuis sa désigna-
tion comme Premier Ministre, M.
Couve de Murville avait accepté

A ven re
1 Machine «Pfaff», 1 appareil
de Télev'sion.— Pour tous renzer

YAvenes Lamartiniere pros Pont
Morin 108,

Oftre @Emploi

Réun'on, désire t7ouver deux, ot:
vriers pachant poser . les tapis’
sur parquet,’ “rép
pés, sofas”
housses. ; :
Port au ‘Pritice ce 3 Septem ~
bre 1968 .

A loner

Vaste appartement sans . sé”.
paration & Vétage du Building |

Trading, en plein.’

‘quartier commerce tal, et ik proximi

'.t6de-quatre, Banques te.

XISTE PLUS GRACE S

A LA MAGNESIE
BISMURER :

‘vous wenbtes ‘les. te

“maux, les intoxications: cnet

nnvis se la «

Nationale” de. la Républigh

“a oral

de .

St Aubin ‘Toura,.80 Rue de la

C, Beaubryn, Rue Payée en face!
da



rE IN

(Suite de la page 2)

‘He se laisser, ‘inter,oger en. direct
par quatre jouimalisves.

ll a affirmé avec conviction que:

Yavenir de la monnaie. n'est cer
ianement pas une dévaiuation
du franc encore que cette ques-
tion ne lui ait pas été, posée. par
ses interlocuteurs. Tout en recon
naissant que jes événements de
Tchécoslovaquie étaient de natu-
re-A remettre en cause la: détente,
le Premier’ Ministre a contirnic.
que la France restait persuadée
que la division du monde en.deux.
blocs -était mauvaise
n/envisageait pas de revenir sur
sa ligne politique actuelie dans
le domaine. international.

Les grands sujets, de V'actuuli
té imtérieure frangaise ont éte
abordés au cours de l’émission vé
lévisée qu’il s’agisse des affaires
financiéres, syndicales ou univer
sitaies. Le Ter Ministre a es-
timé que les denx grands proble
mes qui se posaient 4 son Gouver
nement A ’heure ac tuelle. étaient
ceux des pix et du chomage. ll
n’a pas caché que des sacrifices
inévitables sera‘ent imposés aux

contribuables. Tout en refusart .

d'entrer dans la polémique . qui
oppose le Gouvernement & la. pre:
se & propos de< licenc:emens de
journalistes & la télevision et a
la Radio d’Eta', M. Couve de
Murville a soul’ ‘gné qu’A son avis,

introduction dela télévision
dans les moeurs étai- une chose
capitsle en rolitique et qu’elle
avait eu, en France ath mons

pour résultat de transformer mé
me les institutions.

fl a reeonnu que les événe
ments de Mai avaient accéléré. In

possibilité de réforme de PUnive: ~

si'é.

Le Premier Minictre, interrozé
ensu'te par les journalistes sur
les vertus essentielles d’un hom-
me politique, a mis su premier
rang le jugement
froid.

Pour la plunart des observe-
teurs, la note dominante de ses
réponses a été celle du libévalis.
me, aussi bien quand l'un de ser
in‘erlocuteurs a vu'nement ‘tenté
de le-mettre en opposition
son prédécesseur, M.
Pompidou, que lorsqu'il a précisé
qu’en tant. que Premier Minisire,
il ne refuserait jama‘s Ba orte
a qn'conque fut-ce a un dirigeant
de lopposition.

Le Premier Ministre a confir-
mé inc'demment que la France
wWenvisagerait de quitter ]’Allian
ee Atlantique que dans le cas
d’un changement profond’ dang

et qu'elle.

*MyStal ~

at le sans -.

avec _ £A¥

LES. JEUX? OLYMPIQUES:

86 D&ROULKRONT

COMM PREVU

(AFP)
“Les jeux, olympiques ‘

leu’ quoi qu’ii arrive,:a déclaré

dimanche’ un porte: parole de la -

Pres. dence dela république.’;
Interrogé sur les sanglantes
bagarres qui
dans la‘ ntit’ dans les quartiers
nord de‘la-eapitaie — a ‘i’exiré-

_ mité- opposée -du --village olympi- —

-que —— le porte‘ parole a ‘arfirmé
qu'il: -n’était - pas question de mo

“a fier en-guoi- que‘ce soit le pro- ~
Méme si l’armée ~

gramme établi.
' doit ‘continuer a surveilier - les
installations, les 6preuvea se dé-
rouleront comme préva; a-t-!]
affirmé,

Le po;te-pa ole a souligné que
des troubles estudiant.ns avaient
lieu actuel.ement “dans ° beaucoup
de pays et que les activités ha-
_bituelles sie s’en. poursuivaient

* pas mong. Méme ‘pour des réu-> °
-nions.. politiques « internationales—
des.

comme & Punta Del Este
troubles ont éclaté ici et la, . et
les ‘débats ne ge sont pas moins
engagés et ont ‘été menés 4
fin, a-t-il conclu.

xxx

FERMETURE DES :

FACULTES EN TORUGUAY

MONTEVIDEO (AFP).
Le: gouvernement:

a -décidé dimanche “de.” fermer





‘Mariage a New. York |

. Be 18 Aodt’” a été célébré a
| Belize de ‘St,Joseph & Brooklyn -

“le

mariage de

la. distinguée
‘Eline Mystal,”~ os

fille de Créda
et nites

fils de Mr et Mme
Dalton” Sulmers et petit fils. des
époux frangeul Rigaud.
le mariage

une gentille. récep-
tion

réunissait les .invités au

salon de la mére de=la: mariée. -

Voeux de bonheur aux époux
Georges Dalton Sulmers.



@annoncer que son “porte
aété Sears Vendredi dé:nier au
Vhédtre ‘REX.

Une ‘récompense est promise A
Celui qui Ie déposera au Bureau

du Journal. Aucune question ne
sera poaée vu.que les pitces qui -
le rortefeuille-
. (Carte @identité, Permis de Con

se: trouvent dans

duire, acte- de Naissance) ‘ n’ont

les relations internationales -qui;: IOs:

7 #-41 ajouté, ne s'est pas . pro-
oy

duit,

“Port ew Prince le 28 Septembre
1068





auront ©

se sont déroulees ~

bonne

uiruguayen .

‘de Philoméne '
Mystal avec Mr. Georges Dalton .
, Sulmers,

_ Ap ts--

1968

vi t"lee-:
iteur .de. notre Journal, ‘noug prie
feuille ‘

de valeur que pour le proprittal. .

















qui én ‘interdit’ Vaccés:~

autre: ‘part, un ordre de- -gréve:
‘ généraie'de 24 heures a “été: don-
n> nour mard. par la Convention
“Nationale ‘des “Travailieurs “(CN
“Y),oseile centraie ouvriére uru- |
guayénne, & laquelle , sont & _
g Belemen: ablfiliés: des eniployés de
. t :









A attention des

set .
Arpenteurs Publics

Lian mil neuf. cent: -soixante
“huit et le t-ois Septembre a la
‘Yequéte de la dame Veuve René
Joseph, née “Marie Louise Saint-
Lot,’ 20. Rose Anna -Saint-Lot,
30. Mime: Moliére Joseph Compas
Mme André “Saint Germain, : 40.
Kiébert et Timiotnée Pimentel, ct
bo. ‘Mme Claude Sylvain, au -
ment: identifiés’ aux Nos. 7004B,
4833B,°87256A;° 7489D, 54Zi6A,





: 7propriétaires, detheutant -et domi- -

‘e.lics a Terre’: Noire, commune

‘x de. Port-au-Prince, J'ai Pierre
Chéry: -Huissier immatriew:é au
‘ greffe de la.Cour ‘d’Appel de

:Port-au-Prince, y demeurant et
. domicilié, identifié au No. 15159
B: soussigné,: sign. fié, dit et dé-_
claré: au. sieur: Georges St. Lot™
(alias .Moncey) demeurant et do-—
micilié & Ter.e-Noize étant et
parlant’ & sa personne ainsi dé
ciaré que par jes présentes, les
requérants lui font défense - for-
me.le de vendre “ aueunc: portion _
de’ terre dans les carreaux de ‘ter —
re, s.tués & Terre Noirc,. (Duvi-
vier) commune de -Port-au-Prin-
~cé dépendang de la success.on “in-
divise de-feu, Petit. Jean Luce,
grand’. Pére-des- réquGants ce, —
rdonformément .aux prescriptions ~
de’la loi salvatrice de ia Revolu-
--tion Duvaliéfiste, du 7 Mars

Lui déclarant ‘que la présenle
défense est faite en confirmation
de Vavis ‘paru:. di le. journal

. tLE JOUR»: ala date du 2 Sep
tambre 1968.et. que faute par lui
de respecter-la-dite défens & lui
faite il sera fait. contre lui ce ~
que. de droit ‘par.devant: Ja jari-,
diction | repressive, -

Et afin qu'il n’en ignore je lu’
ai et étant ‘et. parlant & sa _per-

- sonne_ comme ci-dessus.laissé co-
pie du présente exploit dont acte
cout 7 gdes,

Ua renvoi en marge bon," et 3
mots rayés nuls.
Pierre CHERY.
Enrogistré & Pétion-Ville, le 9
Septembre 1968 folio 492-2108.






















PRES! TES ‘$0U8 LICENCE SPECIALE, ET EN MEME | a
52 VOTRE BOTTIER PREFERE,

LE CHAT pares

> (en bas de Radio - Haiti)

SNASSNNSANAAAS EAAASENINN AE IEN INN SEIN SEN INE ERAN ERAARARAAAA SAMMI Ne

1 ‘anniversaire de_ AU FIL DES JOURS La Campagne
3 . caleta, - Blectorale de de ...
































et vAamdcigu ta Latine| ‘at gui dus













: : fae, Suite) Me 13 heurés, 1a “Voyage. ¢
‘Yrera jusqu’é la: fin- de: année. Il : ( M. RICHARD NIXON routé un avion.en vol. ‘Une ca Mardi _ vers: e8, ry gi
16 Vendreat PO Septoiabre fou saisira au cours'de ce voyuge les dre, ses réquisitoi:es contre Ya- INQUIET POUR LA MARINE tion de cent mille dollars a été de Troupe des. Ballets Blanchet
fondation dt ‘annive Meio Club occasions ge" faire des reportages narchie et: contre les empitte. MARCHANDE AMERICAINE. | mandée pour sé mise - en tiberté on amé de Mme Lina Mathon. . lanchet que qui: fataie sos TR ENTE UN PM LIF. . ments du pouvoir fédéral. SEATTLE (AFP) provisoire, ricaine repondait a arrivée lundi. soir. offrit ’ son dore, “Pierre Chauy



une jeu“ Face & cette menace M. Hun. arme a-

arts>. a



ANS’ existence. A:,
sion, le Comité Di
s'était mig a Voeuv:



de devenir une puissance mariti-. préhendé aun moment ot-il a! fran’. selon’ zm Diplémate Occidental piscine de’ l’Hotel Bl ‘San. Juan; sad; Albert: Silvera, Robert: Baus-
2 eux ad. me’ de. second ordre et se Jaissent Thi la frontiere canadienne;.. prés Hanoi n'ayant pu se mettre d’ac Quartier Général de la Con: san,
Colom-: -versaires- ai rtout de M. dépasser par l'Union Soviétique,. du village de Champlain. . ‘ord’ avec le Président Johnson vention.

phrey multiplie: les:

























Ohio: State Unive









3 ti d d tacl Ce, gcets Sat eevouts sont
ner .un. éclat ~particu | bus entreprend ce age avec. ’ ; "déclaré tin M. Richard xxXXX sur la question de l’arrét des Le programme du_ spectacle par Georges: Kenn éral Mi
date! qui, s'inse vt Michael. Elie entrera Janvi et bun disedurs quilt eit renoneer Nixon, candidat republican” it ia : , . pombardements, il serait préféra monté sous la supervision de l’Of Bhi de. St. Maarten Isle‘ ‘Hotel
feu dans” les" Boston Un.versity ot aie npvicr merevedi dans sa propre ville Présidence, en s'adressant aux. LA SUCCESSION DE. * ‘ble @ajourner les. sonversations fice National du Tourisme et de’ Phil. psburg “St: Maarten ¢t aa








du Club. : ot ra histoire amérécaine. de Minneapolis dans la Minneso employés des chantiers navals de. SALAZAR jusqu’au’ mois de: janvier, ‘lorsque a Promotion comporta.i une in- le femstie ‘née ‘Edwige. Fouchard,

























, Michael et Megan nous ont été Ss _ LONDRES (AFP): la nouvelle administration améri troduction musicale.Madagoué d’a par Frofesseur Louis. -D;
En effet, le local de l'Institut recommandés par notre jotic amie a 1943, it goutigne. ae ie rend ae début des années 1970, ’U- - Trois Généraux seraient préts caine sera ingtallée. prés wn. arrangement de. Jacquy ~ HALL et - femme, per
‘LOPE DE VEGA, au Bois wljemande,, de Montego Bay, “yailleurs :de VAlabama: étalent & ion Soviétique ne nous surpasse A prendre le pouvoir au Portu- .M. H n. autre décla Duroseau, une. aute folklorique tous Jes "haltions ey entou-

Verna = servait d’Auditorium od* briele: Nolte, “lg ~-passent. deux:

9, = : :
ron pou temarauer iss “du jours au Grand Hotel Oleffson. risés de toute union, que }’E- de ses navires, mais dussi par la Mail» dans une dépéche datée de

ité a ‘ ran: lon ce journal il s'a

i , i * tat que gouverna M. Wallace aquantité de frét qu ‘elle peut trans Lisbonne .Se
giub. ue Pee ape y go sor au formidable Barbecue, dan- avait un pourcentage de crimes porter sur ces navires a affirmé girait des Sener 1 agaancion
ques L A F 7 E UR dans un svest’ révélée une danseuse doublé de celui du reste du pays. !’ancien Vice - Président des E- Deslandes (Che: a j 8




. : : 600 * rétoil Monique Lé- ra.ent chaudemen
bien des égards les plus défayo 1A pas seulement par le nombre gal, indique ce matin le ¢Daily i ince de ¢ | Hte"Sobent, ‘une’ compost, on de - haitienne,. LiAswociate Puna
Lina Mathon Blanchet sur te The de VOGUE -Magazine’M¢ Richard:
me La Source M’prallé interpré- A. Shortway. devait nous ‘dire: le:
tée par un choeur dans lequei se ~lendemain ‘au. 'Restatirant’» BAR-«




























eonque: dats-le" "sens

















' ‘ ena Beiuncourt, RACHINA’ du. Dr. -Carlo Mews
. sac I tats Unis. Armée), Santos Costa (ancien Sa politique, a ajouke M. Ha distingyeent eM présence
speetch dépouillé de scories ora- enthousiaste, Ce midi ils ont dronmenn Mes travailleurs , Selon M. Nixon l'Union, Seviéti Ministre de la Défense) et Fran : heal & été 1a violence dans : Ate Mosel une dance’ Yana: belle amie Gretcher 7 HG Gtease de
toires a pu mettre accent sur déjeiiné au Restaurant Le Rond EXX que construit actuellament 190 yo Borges (Maire de Lisbonne). ‘tes ses activités. Les nord viét- 1] “qui fit admirer Je talent gra- V’A.r de Haste ~Airh 2 a
vant i sence Gitieiies a flee de TEglise ‘Eplecowele ot ‘M. Nixon retourque en s’en Nouvenux navires par an,ajoutant Ces nilitaives poursuft Je Dal nanriens ns foil fee: shligstions ciews de Ketly Jean Frangois Dr. Mews que ce SP clas Gea
0 + ee et iti ainsi ili , :
nus ‘par VExcelsior et les victoi- le Centre d‘Art. prenant a l'ensemble de la politj @insi un million de tonnes aux «ly Mail, seraient op hare motte fin ile violence Ils ne (Etoile du Lae des Cygnes mou-. digne de la renommée faite au-

que économique de l’administra- quelque 1.500 unités de sa Marine choix éventuel de M, Marcelo

ses artachées de hautes . luttes Nous leur souhaitons la bienve- tion Johnson dang un discours Marchande. En revancie, les E- ..Caetano pour remplacer M. Sala

té par‘ Lavinia Williams Yarbo- tour de la joie de vivre en Haiti
des détenteurg du patrimoine nue.

sportif d’alors. Les noms. des xxXxXX . qu'il a prononcé mardi & Mil - tals Unis, a, souligné le candidat ar, craignant wil ordonne veva. rE et ee nae ie Sree aw “Gans len Care a a de i
principaux Joueurs qui ont bril ..Hier soir.est.artivée & Port. Waukee dans le Wisconsin, il 2 Républi¢ain ‘possedent une flotte guation de la & tacle inoubliable «Costumes et lait avoir la: Troupe Iaitienne

lamment défendu le Club a cet- au-P rince, une belle visiteuse in- affimé que M. Humphrey s'il pr vee de moins fs . as ant unités ee ul haters ap "Macomb.
te époque tels que, Louis Lamo- . dienne de Bombay, Dr. Sarat Gu- accédait & la Maison Blanche, ‘t ne construisen pas plus de oot r Angola.

thé, les Jules Faustin (alias Ti lati, médecin p latre A la Caro- se révélerait le Président le Tavires par xx xx . a xxXxXX

Guillaume) — les Léonard, les line du Nord. Elle a été recom- Plus dispendieux de Vhistoire ae ARRESTATION D'UN ‘

Cha.lot Millet, les Jean Woel, mandée aux Dadlani par des a- méricaine, que les travailleurs -

Danses du Monde» du Rond Point: -& la’ grandiose soirée qu'il allait
Night Club; il’ y ‘avail’ encore offrir le mercredi: soir ‘pour VO-
_ Aizan, un ‘arrangement de Jac- GUE A la Barrachina,
“quy Duroseau, la danse . Randa
‘interprétée par Fritz Romain, as






«PIRATE DE LAIR POURPAKLERS LES ebIBUX DU STADE»










_ Pinfati D mis indiens rencontr a Ja- seraient les p-emierg victimes : = ONT COMMENCE LEUR sistée de Juana Ambroise et do Pour le nouv
Vinfatiga able | vacossade pallece maique. Elle passe wet ale qe: de la poursuite de Vinflation qui New York (AFP) See MON DE. ENTRAINEMENS oy Mirelle Zamor; Tonton Mémé qui Systeme. eau
Fe Disc da Ph T Lafleur Sans Souci. Elie se Lrouva{t & vésulterait d’une victoire démo- M. Leonard S. Bendicks, qui a. pea (ARE ; 2 MEXICO [CAFP) 5 mettait dans ta danse d’action de SY.
é Discours du Ph. T. Latte notre table au Sane Soy et orate. vait détourné sous la menace d’u PARI ) s fait sx Quelques uns des plus co: graces toute la troupe; Coye, une tesepmonique
a pu arracher les Spplaw isse- oir, . En dépit de ja confiance qui "é atme un petit avion de loca. | Hanoi ne met Vinton wat “i, des dieux du Stade attirent Vat- danse carnavalesque propre & la (Suite)
lect, ST eveait 3. Me. Garand 1égne dans. le camp républicain, ‘ion sur Cuba le 46 Juillet, a été ‘voir qu'il avait Vintention de tenton du Village Olympique des ville ‘de Jacmel et Pésé café. Chef du Réseau de ia Télé-Commu

ROUZIER “Président --a’honneur .M, Gillian Margareth Ste- l'un des handicaps dont souf- @1rété mardi par les agents du rompre les conversations de Pe-.. Journalistés et curieux qui sii- - Odette Wiener, fondatrice de ta

du Club et Vice-Président de la- wart McCreath et Mary Ruth [Ie apparemment M, Nixon Bureau Fédéral d’enquéte (FBI) ris. De notre coté, nous n’avons ~ vont de pres, les activités, cha- ~ fameuse troupe Bacoulou: préseD- Mications d'Haiti,. 8. A.
a e -

- M. Marce: Myrand est arrivé le










































€ Stoodley ont priy lo ement jundi tient aux intempérances de Jan II a été accusé d’ avoir dé- pas Vintention de le faire, u dé- gue jour plus intenses des parti tait le spectacle. lundi 16 Se;
‘CONGAGCAFF.. de. degager tee soir ‘au Grand Hotel Olottson gage de son co-équipier, le can Paeee s ave ae fe onde 3 ia Sats aux jeux olympiqu La troupe était’ impressionnan~ me Fernande et sos cing enfants
Sens aiune pareille Pe insning Gig McCreath et Mary Stoodley didat & la Vice-Présidence, M. Afri 2aen me séanee des conversation, Sut la liste en Tartan ar te, que ce fut-dans les danses in- “Alain, Yves, =Patrice, Line, Col-
tion. dans un speech. danPiré — sont une d’Ecoase et lautre d’An Spiro Agnew, le gouverneur du Les Africains aux eme seance des conversations rut hier un homme ge connu au terprétées par Monique Lélio Jn Iin,.Il est de St, Jean, P,Q. “8
dune logique — positive dont lui gleterre. Maryland a réussi a se taille, Olympiades de -Mexique..au_cours . es ameetings .seph, par Ketly Jean-Francois ouf “ji est Sous-Directour dela Cons
seul connait encore le secret, a Gig est «executive, d’une agen- depuis la Convention de Miami pré-olympiques, le Belge Gaston ‘ Mireille Zamof, par Ja belle Jua- truction et de Ventrewen du RE _
su t.ouve: les formules qui con ¢e 3 New York et Mary est ra- od fut choisi & la surprise -gé- Mexico . " Manifestation Roelants, un. des. grands -favoris 1a Ambroise et les gracieuses Ma- seau extérieur. I] était avant de :
viennent en. la circonstance em diglogue. - nérale par M. Nixon, une extra ' (SUITE) Culturelle a du 8.000 métres Steeple tandis _ryse Edouard et Mireille Zamor, \.,3, ici, chargé de Ventretien
vue de raffermir une fois de Elles passent deux seniaines en ordinaize réputation de gaffeur, des athlétes africains est de prou ‘ oo in: “Mireille Lavache, Jocelyne Dor- Ge, cables du ‘Hell Telephone du
Plus les énergies créatrices et les Haiti. Aprés avoir di retracer I'accu. ver au monde que le sport se pr PIHECE qui lette et Joyce Pierre-Louis, Par les Canada .& St. Jean,
p-incipes directeurs susceptibles sation qu'il avait lancée: contre te bien 1é-bas — Ils participeront . oe brillants Edmond Bailly, ~ MT Jean Claude ‘Authier, arric
d’assurer définitivément la vic- ... John Forbes * Htonck, Ingé- .M, Humphrey d’ét-e mou a Vé- 4 toutes les compétitiuns : Foot- est samedi prochain, 28 Sep” 7 deg - nuel Bléus, ‘“Ednier Noel et Ernst “ve ‘le lund. 16 Septembre avec
toire A ce Club durant les Jou- nieur anglais est arrivé ict lundi gard du communisme, avoir irri- Ball, Basket ball, Volley-bal:, tombre, qu'aura lieu & 7:00 P.M.” plug dangereax’ adi : Larate. sa femme Camille et ses enfants “
tes Sportives a Raa wot qui s’an soit. eae de EUTECTIC de té leg américains d’origine polo course, natation ete. , fri & Auditorium du Temple Adven _Antouchables ceutenrs anricains. . content danse dans ie soleil Eran goss, Jean . Yves -et Linda,

iz . Brmingham. John. qui a ¢ see . mn Foo rois &quipes afr i A , r es
dinté .éts, Enfin, Vassistance fut ‘en Host se propose de atlas ace naise en les qualifiant de polaks equip tiste (Champ de Mars, prés du 8 Tsses. pour: leur “part s’én. le Montréal.::

il a da s’excuser lundi A Hawai Caines affronteront les plus for- Rex-Ciné) la Cérémonie de Re- de.18 Heures de San.‘ Juan,.

trainent f égal ‘. / J. est: Sous-Direct Servi-
invitée & lever les verres en°mé- A la Reynolds a Miragoane. on du monic da Téeeot était” part-culitrement brdlant. La “des. a Ditecteus da

















3 dé at : ; tes formations du monde soient de Diplé Lauréats champion du-monde du Ja . ce des achats-et| du Personnel, - ;-
: . pour avoir parlé d’un journaliste mise de Diplémes aux 8 ‘Pp jw wee
Oe eto eceeent ie tinea M,. Manfred Winiecke, Chef américain d'origine juive comi- Genet ci, Be wre Hon erie, des Haute "ides Commerciaies 3 ia ae ayunslt eens ae "gue eae Fens ene Ios anti iste aus : tee sai précédemment an Bell u
: . , ; . . es Hautes Etudes ciules ie treal .
sior Pigmaturément fauché par ~ a Agence en Allemagne est arri- me de L. e708 JeP. contre ae A en juger par le sérieux qui et Economiques et de Remise de son compatriote. Gabrielov, - ' sous, leurs pied, comme un brasier _ cupait des Centraux automati- 7
(NASSAU) ~s angere le Stewardess Time Morexp bel- montre dune remarquable pru- * entouré la préparation des dé Gertificats aux Participants, des . l'on dit étresle succesgeur de Va- ques.
sess - EY 0) , de

Ma‘s ceux qui ne- connaissaient

dence, affectant méme, dans une légations africaines il est permis Cours Snéciaux de Comptabilité lery
D’autres spécialistes canadien
man du monde: niultipfie’les saute

Tita éfai pouvaient sone - attendus .& Port-au-Prince





4 Bélize. Ils étaient hier soir au i 4. d’augurer une représentation di-
“Bt V'on se sépara & une heure Barbecue dansant du Sans Souci large mesure, @'ignorer son ri- 8 P Industrielle, de Statistique et de

















































































u 4 , gne de nos fréres de Africa Ma ématiques, “en hauteur. Dang la ' pas le remarquer. ient pour Les travaux “commenceront d'ici
assez avancée, au cri de Vive avec Met Mme Gerdes. val Gémoczate vot de. dénoncer, ta ter, Et si sur le terrain sportif we “protovole de la Cérémonie mes du_ centre’ “sivmpigae mo les spectateurs étrangers des jeu “un mois. Le contrat: doit étre- ex6
l’Excelsio., ‘Vive Je Sport Hai- xxx ~* Pe tot We elle de son Vice. iS devaient échouer il leur res comprend les points suivants : cain, l’Angleterre et l'Australie Tes gens deyenne de Jeunes-dieux. . outé dans dix. huit . mois,
tien, 7 _Lundi matin, notre ami Al‘x Presi dent © celle de tena celui des Olympiades Cultu- 1— Discours du Lauréat des se sont affrontées a 1'épée, VAps ils vcaprits eB és Dar at ia pré -On- effectue-actuellement Vins

Ua Assistant. Tracy est arrivé en compagnie de A six semaines exactement du relles qui seront organisées en Cours Spéciaux de Statistique et tralie remportant la victoire Mes esprits que de hi iston venta.re de tout le matériel pré-~
M. Manuel Astor, Propriétaire de oe r 8 dont dispose le ™éme temps que les jeux car com de Mathématiques. 9-7, mais Tévénement du jour’a tresse inspiée de notre ous," sentement en opération,
— la Multi Chemical Co de San candidat Tepublicain. serait dit. me l’a si bien dit le Premier Mi- 2 Discours du Lauréat des été sans conteste’ Varrivée don, Oublante:-Iesies.x cet enthousias: aeNoua: allons= tenter“dans*les --
Carnet Social us ficile A combler, bien que les "'S'¥e mexicain. Cours Spéciaux de Comptabilité homme au visage grave de statues ué Vor; weil dessa- rochains jours, nous dit l'Ingé
by Tree préconise, nous dit Bob- progrés de M. Wallace Puissent eront te Nations - se distin- Industrielle. aztéque, le Lieutenant de la gar; Ines ‘Bar fore! nieur Jean ~ Claude Duchesne,
. tet > ? re! ny commer- * ueront ici n — Di apporter ce es" ams a
Anjou raméne Viaureas clr" odantletaeGosi. = euuge une Zagon Feeiie; GLAM JP, em usenee cf (2 Bers du Laueéat dex dential de 'Emperems Halo) °C ut an aces qu saouna; Saver canes ancinatns
ami Carnot A mre peepmable tes entre Haiti et Porto Rico. wos tn oot se eempagne Ing peut se targuer détre supérieure 4 Discours du Directeur de ré comme le plus: grand couren tes Ge é Ta “POfiie Natio- mettre aux abonnés de conser¥er
ami Carnot ot Grand Drorcaseur curieux de xe te eae chon a le domaine de it pensée. VTIHECE. Pal Marathon de tous les temps nal du. Tour: ame et ‘de la Pro le meilleur service posuble
: "Tres ° ? * ous Souhaitons le plus large 5.— Présent: »fes- ainqueur de cette épreuve
Grand Orient CHa aw: a (DY Nouveau am Valectosat. devant Téreniail” gai Suects 8 nos congéncres de VAT sours de TINECE,” “|” jeux de Nome (1000) ot de Tokyet ia ens, ao
‘ drien en excellente forme pour Collége Max P. a tle. lui est joifert. Un , Sondage qui aD Mexique ler Pays du Tiers Certificate de Diplomes et ae clané. simplement qihoplen 2, ac 1
mener le combat quotidien aux Nous avons pu aprendre qu’a- vient d’étre effectué par l'Insti; eons a revendiquer’ Vhonneur 7. Distribution de Prix qu’il venait pour gagner pour Ja® muni
postes qu'il occupe. vec Vouverture de l’Année Aca- tut Louis Har-is révéle que 49 d’organiser des Olympiades aprés 8.— Réce! tion. ° troisieme fois consécutive un S. A. dans six mois cette
Dans sa maison privée nor. loin démique 1968 - 1949,-la Direc. pour cent seulement des person Melbourne, Rame, Tokyo La Di . de YLHE nouvelle Médaille @ oF doit installer Mille nouveaux é
de ‘Ja ruelle Nazon V’événemen> tion et le Conseil des Parents nes interrogées se sont décla- , yo pour ne Boome on de CE tient « ion,
















est fété par la famille Adrien at ont arrété les Dispositions sui - rées. satisfaites A cet égard, 51% citer gu’eux et qui a tout mis en a remercier vivement tous ceux , Face & ce champion se profile}


















































complet et: cet apré 2 : “s trai ue les trois °CUVre pour dépasser tout ca cui qui ont pensé a cncourager ces également le non moins fameu:
Hote un ‘groupe “dunclens Sie, vane Le Fonctionnement d candidats en présence ne consti 2 &té fait jusque la nous envo- éléments trés intéressants de Ja ausrtalien Ron Clarke qui Vousp Tai sure i Contrat.
ves qui tiennent & lui manifes. classes selon. le Nouvel Ei ine tuaient pas un choix équitable, yons nos voeux de pleine réussite, jeunesse haitienne en leur of- drait selon certains, renouveler’ Marquat t ure " ve S le "Société, mous. dit” M De
ter deur gratitude et leur consi idé. de 7 henres 30 A Midi oraire Une majorité de ceux qui ont ré car son pucees rejaillira sur tou frant des Pri ui deur, 8 seront re le, -triomphe. du Teheaue, ‘dee Joust Zee de notre ‘ami rar aison- chen coneve anivor ben inwtal
Trente . es Nations du Tiers onde. mis au cours de la qui en ors des je . 3 * E
ae Tanai alfectée, AP Tet itl Soront Pique quils “ne” considcrajent rere filet cutie midatieg (°U «pu, du ria ou ts es 3b ile coune "don 38
oy Ses fréres en magonncrie et des Lecong et Devoirs,.A la Re Pas que les Conventions répu- 3X a’ toire de mie) est & ar GaToujours d'aprés le. ‘contrat, =
plus particuligrement’’ les mem- cherche. en Bibliotheque et atx blicaine et démocrate avaient d’une carte des diocéses¥et™” 4 i cing ans, il faudra desseryir’ .
bres «du . Conseil Exécutif du. Sports. sélectionné te meilleur homme







roisses d’Haiti. H suit avec les autres villes de
intérét tes activités de I'Eglise les contnactants £83 rent y parvo- :
eatholique d’Haiti. dela, s :
‘A cette 0¢ empiied de jeurs ins-
rbaines 11 lear faw



. Grand Ortent rst ont | aussi =" BY L'Ouverture de a ‘classe ce qui laisse entendre que le gou Un vral Restaurant chinois j.

de Philosophie (Section A et CG) Verneur Nelson Rockfeller cété

leurs hommages et leurs meilleurs | B partir. du. mois.d/Octohre -pro-, --républicain, le sénateur . Robert

voeux‘au" Grand ‘Maitre Adrien. ies “Kennedy s'il n’avait ‘Pas été -as- A C I t ti 1
Nous gesociant aux uns.et aux aaron Parentay de Péetionville; et s2ssiné,, ou. le ‘sénateur Eugene U: asino n erna 10n2.

autres nous. diconsi Bonne. Fete, et: - *de Port . - Mac-Oa® thy,” ‘du’ e6té démocrate ' ee:

Ad Multos ‘Annos"'& lami ‘Carnot: savonx' ‘ant Keirone’ de ra, auraiéntcdnstitué a leurs yeux

~ Adrien, une altecnative publiquement & CHEF CUISINIER CHINOIS:
a | AUTHENTIQUE


























vince d'ici deux ‘ou trois as.

Les Techniciens canadiens’ : =

réjouissent de 1a collaboration ze we
digigeanits :

















{ sanclants aM ce SPECIALITES TRADITIONNELLES. oot os 9 , s hon OWA Spe . Michel, lier ue dela . la’ ‘Comr
Ne travaitley plug: sanglants a Mexico RECETTES SPECIALES °° . °g aul i {ie San Beabligvemonts compre fe aac de Conmtaies










ciaux, industriels
” autres les

“Ala sueur de votre front * trouve égxioment -te- Minis °c BAGUETTES SUR COMMANDE,
. - Ventiles, bureau, e t. chambre, -eoucher Affaires Etrangéres Mexi ra .




































































; oS des alinéas
&: . * . : r Bea 5 -du décret
avec le-Ventilateur HUNTER, ~ MEXICO AED de procla Ouvert chaque jour a partir de 6 h. PM. ‘Bites Lenguict terminant les modalités d’applies’ blames que -nous.rencontrona
2 ou 8 vitesses, fixe ou oscillant mer la Loi Martiale, a déclaré tk - 5 Pe Or nee retcton Geneale f Les Shee oan iene une vent
ca di t 1 -SNR NWS . mani ormer
de table ou sur’pied. de la présidetce “ae la Répubhgue oS aan ; | Contributions ne-Rourra renouve-;-d'haitions qui dans trois moje: de-
Silencieux et bien: rotége, ~ Y mexicaine, Tl est absurde de“par neonate “1 wa " Daagnichath $ ler la patente ou la licence de’ ° vront jes alder dans la. constrtic- .
1 Jer d'une. Ingsure _de ce yenre-sim & ee “as : premizre ion VYemployeur assujetti aux As- tion et ensuite dans’ Je ‘fonction-
Nleiserttsparce'qtie cing cents agi ASSUREZ VOTRE AVENIR _ Bh programme pr devait sire ey dalog oblightoires. que
tos sur. ane ® population tle sept Be tél:

sur le vu d'un Certificat délivré
du Festival’ d” & 4 par la Direction Générale. de
la Sécurité Sogiale «et attestant
pour le mois qui précéde la

millions de personnes se livrent § Insevivez-vous & V'Ecole de ‘Com ‘
"a des violences dans un quartier § a i merce, JULIEN CRAAN qui. est.
it le porte parole, habilitée & décerner Jes. mémes








































dehors .'d diplames que ceux des ~ Institute. : i ion, 2 Ii Pemployeiis ‘invest’ yaa’ ef & aue
1 t1 stg te {Etats Unis et du Can * ve ichatte dane le paiement des cotisat.ons
goles ot se trouvent la majérité ‘on 2, a guichatte créa . ¢ ons
des Gtudiants en yvévolte, .Ja* vie ; C Aer atmosphire favor: dGes pour, V Assurance Vielll
eontinue partout normalement, Le ~ Cat: avantage, tras’ apprécie: inch 3 a me oie, ’, Maledi Mate:
porte parole a rappelé que:: jes ceux qui ont lintention. de" pour vieux® p nit, uu trave © Mater-
jeux olympiques — qui auront § suivre' leurs études a Pétranger ; iseant d'ext; oe
lieu comme prévu -— constituent. § donne A tous la garantie d'un en-., 1 qq’aux larmes. mjpaten aux Assurances 3 ae
un moyen de faire chanter. le ee rene 3 seignement de classe internatio- ‘ fenatélicitons blen sdho ont toires, la Direction Gé&
~ Gouvernement, Le Gouvernement nale. i 1 fa

nérale de la Sécuricd Sociale dé
Je sait et est prét & prendre: tou

‘tes les ‘mesures proprey A sauve
garder ou ramener la paix “‘pu-

blique.



Au cours de Hexercice 19671968! .’Keole s’est pa. ticullare-
ment diatinguée dang les EB ameng Officiela de Sténo-Dacty-
lo de Education Nationale et dans les divers Concours -(Sté*: pe,
no-Dactylo-Gomptabilité) org niséa(: ‘par les Banqueg et les Or. “Les membres actif e et sympa
a nismes privés, ch du a ie Pebparnioire

Avis de Divorce L'Ecole de Commerce JUL BN ‘GRAAN offré leg cours’ ‘sal a MEP ee ries ORNERA

: vants : . ‘ r

“aR "etl agement a) Sténog:aphie Frangaise Greek i os “Je-'dimanche 29 Septembre p LE. DES CONTRIBUTIONS, le
Port au'Prines en date du oo b) Stenographye | Ae ite e PApplication et _, chain 4,10 heures a matin . > walemer
Juillet 1968, diment signifié. --@)-. Dactylographie veux pplication et .Cor- Lavage aw

vel
POfficier de Etat Civil de la eapendanee Commerciale” |

\Seetion Nord de Port au P “ince; reial
* Me René Salgado a, les forma- 4 Cocnptabllité Amérleaive mT
lités -remplies “le 12 Septembre’ and- Accounting)
1968, prononcé Ie - divorce, at la g) Arithmétique Commerc le’ Systame UBL). oe .
dissolution du mariage exiatant /: kh), Accounting Principles. (romprabilite | rationnelle) 0K.
“ente le. citoygn’ “Maurice, Pas-. ~annibe d’Expertize’. comptal
quet_et son Spouse née Germal- i)” Cost “Accounting (Comptes des prix de revient

ne. Charles P By
Cette. publication est faite: con : ee 2 nnée: d Bx

- formément ala Loi et au _Suge-










p OIBE, Ay. :



Full Text

PAGE 1

No 27 . 640 DlrtctM ,;A~"J . Mil OBAVVft Tirage _ Extraordinaire Trimestriel U CENTRE C~; ' / 1iti f:,;~~i ~n f ~ i i , ~~ r i' \,-,) ~l,t PORT f AU-PRINOE c1:t""1Tll PHONES : 2'42-2481 . . P. o f Box : )~ 1 sle .; : -?:i , MERCREDI 25 SEPTEMBRE 1968 , Au Fil des]• MEXICO (AFP) l'Unlvcr s itc Autonom,, a c:c o uen maiutt Jes syndic11t ~ 011n;e1 8 quu 8 , lc s ctudiant . 8 nffirment Par Aubelin JOLICOEUR "'' : . rupee milituirement nvcc tin tl p11ysuns ee qu i expliquc In qu ' ils ne veu\ent cntrnver __leur M. GERALD SPENARD saison 1 ~tc fi~c ~ au: ~~~di 28 (Signe Georges CLT . i\1EN'l"J grand deploiement de forces ct poursuite normale des activileH' deroulement en aucune mamerc. VICE-CONSUL A , Decemhre . La vi\le de Mexico, qui le 12 de chars. Les occupants n'ont "P dans le Pay:;, Lea •lirigeunts syn x xx x L'AJl!:BASSADE DU OANADA Les l'>' different . 7 morts et unc soi:Xantaine de bl cs M. Gerald spenard est venu yage Aller-Retour ii New York pio.ter leur concoure A !'effort que P!lign,, len,t La fe.mille Spenard a ete ac. Lea billets de cetl e -rafle sont Considerant que lee grands qui leur sont rem1s P0\11' etre a f ti t d l'oecupntion milituire et. . ii a 6 collecte,;i. Duns unc grnmfo usinc g _ rnve . ,Enfm, ,le so urce_ •;ffiri e_ u cueilli e par le Charge d'Aifaires deja: ' mia en vente a rai.on de ~i.:~ueded1a ~::1 8 :or:~ !flS~!t~t: t~ULe e~::r~ de 1:~w:;:to1~f:ue:nN~/du ~:,: ;:~:a:\ Su ~ui ! ~!!~t i :::tw: :~!ttft~~~ d~l11i!u~nl~~'o~:~i:i; se, 416 jJCl"~IJlllle~ ,mt Cl ~ arredu Canada, M. Andre . :Potyin et ite/~; s~:t etre tchcs Nations Unies a Geneve, uo i 1 ans triomphes de t ,!'esprit d ' entr'aide Gouvenrementales off re a chacret sera passible dun empnson tragiques . entre une arr.tee pu1ative. Outre la dbparition des granadi, et un millier de cocktails Moloet demi ii Par.is, trois ans et demi contre !es menaces du plus grand cun l'opportunite ' de contribuer nement de troiB : (8) a un 1) sante et des etudiants, qui, selon Les autrse cau-ses de ces heurt~ 1os, la demission des iesponMIItov y ont ete trouve s . 'l'oujour s a W8,l!hi.ngl:On, . , D . . c, Envoye des fleaux, le Cancer. volontaLement a !'execution de an ou d'une amende de cmq . 11'5!~!1\.0!li.-s, ' !!!foi>t,!}t . , des tacti:\'Zr~i~~ts sont plus dirftciles ii r 1 ;dlilie~: ~ de source oificielle , 011 ne &ignuune nouvelle fols i\. Paris, il yest Mme DENisl ~.GtRIB ~~s;~~~~t:cr:;: ~;~~7:f:t,:\:~:e .. f~~r!te!."er:•: :roaine p~ur teu~~r~~t'essl~~~ i ~! nd eia a;~;:i; d~ri~~~~~~ 1 1elitqi~lin~~ ~:;:EFfls !fi:iit '~i:M:_"aG~!~e9r~attal 1 diS:p~:faxrdd:ifers~t,el1-r:es_esvsianymen~ ;2t~~~:~~e 3 H!':~:; res d'E . tat du Couunerce et de tat Hai~ ad'ressera , , ~ reque 11 en cut _ainsi ptiriodiquement de La Havane ou de Moscou. versite, un eolloqu e public avec le de I'ln,titut polytcchnique ocu "" 'till te l'lndustrie, de l'Interieur et . cte te au Coinmi~ire du ;GoUV!)rDC dcpuis la dewci.eme quinuiine de D'uutrc ; mettent en cause ue6 Gouvernement, !'abolition de: l ' nr pes aux premiere.; heures de I a . fthi~ue. Sa femme est charman&:e d:1:i'.ieM':u~~e r:rrir' !:s ;ten'!fesN~:;~e; di'co~i::f~::~n~u~a~ef:~!i:nt1ekd1t~~~:i Juillet, mais, a11 cours de lu se~':I1.;! ~: ~en~!t'"ll~!~~:t fl!ts~~ ~i;l~;~:ol~iti~~n~~•~i!1:~ le d:\lit clit m~::}t~, Pl:r J:~~6~~~:iat de !'Edu Le Charge d'Affaires . et Mme pen~t ~o~ruaeg.temcp:rri:uqw _ B!r!! Correctionnel et l'affaire s,era mame t~mt:-e, t::leu~\~~n::i tienour proteger le .Mexique co11tre lnient etre remis progressivement se residence a: _Peguy,Ville pour ri, d'apporter SOn plu.s entier con' vo~:s.:1::'!8t! :!~~ i!'~rie~! !eves de deux Ecoles avaient lllll ques avec Cuba. Ccrtains jour~e:p~y:,u~e:ie~ ii~~11I:t:: 11 t 0 y~~~~~oie~!f: : p:1-1t-i:iw _. l:~~:~t . . ~ _ d _ s;t fu'!8 :~•oc!::! d~~aairs/ ~= Decrete A r ticle ler.Chaque troill (3) mois il se, proc~~ par la Lotcrie de l'Etat Haitien a un tirage extraordinaire et le bene l'Etat Haitien . Centrale Hydro -nifeste en faveur de r~!e nd ica: nabx, enfin, lalssent entendre l}Ue ment contre leg opposnnts nu nale . nard. 1 . . . . vention Annuelle de !'ASTA, va " Electrique de Peligre. tions banales, maiq )a po 1 "" a re parmi lea agitateur s se tronvc r. t Gouvernement. / mettre, nous dit-on; son aavoirprime vigoureusement la mani!es rles membre3 du PRI de tendanLes revendication:., des ctuREPRISE D~Sx x ., . x lt , x < : faire dam Je domaine touriatique fice net de ce tirage aera verae DelNQt . Ila tio::" J:t6uPe~:.~ obligaBeat . ft _l 1 .. ~ . Article . 2Les billets de ce Le Secret.ire d'Et.a.t aux A!f11.1 tirae-e porteront la mention 1:res Etrangeres, ~e R~e Cbal: E. H. Central., HydroElectnmE'rs a pris l'avton _ bier a deat1 que . d11 Pffigre et aetont dlatrinatlon 4e New Y odk. Le __ Chance bues oblligatoirement . aux emlier R._ene Chalpiers : preside la de , p\oyes Publics du Commerce et !egatio 11 d'Hai~ A l'A~lee CM de l'lndustrie sur toute _l'e~nerale des Nations Umes. Noue due du territoire . de la Repubhlui adressons nos voeux de frucqu~cle 1!ll est fa.it obl~ga tueuse mission. !:~u!e:~:-~:i:!tt~:u~: E:~:~:;~.~~s }!:ri~.:~F~:fi; t11~sfFl~!~!rl, Tt1:rr~~1;r: ~'k~~JJ'A'fIONS gt}t~I1i~r 1 ~~T, ::~~:p:ns: 1 :::::D~: Trols jours plus tard, le 26 juil oues en Yue rleij election, presi chaque jour davan t sge . Le Comi MEXICO (AFP) ... Vendtedi oont arriv.es a ' Port Carrie sen, une heureUBe acquisi~~i',=1•:.:•u;a!~~a :=:~~ der!e~RI,d~u: 9 J2tient le pou, oir ~~n~a~~n.81 10 d;:~'::i , r~fet cin~3!: Apres une journce calme, des au-Prm.C4! f' Mirli'~ Tur~et :~!ct!~r le flamboyant hotel El...._ tion reunissai:t des dizaines de dcpuis pr~s d'un demi sijcle, a tinite. Quant aux .icux olympi::~~!c1:!~ 0 ~ei:!:ita11;;'\omb~! ~h~i~roride ... . , . . . l NollB aommes c;ertains qu'elle milllers d'etudiants tt leurs pro de la nuit. Ainsi quelques acei o Lee _ est qui a'est joue a Loa ~~ et, mercredJ dernier pour Ja pre M. N . 0rmand Dupre, President . Quebec . II sera Ingenieur en ~:tsa 5 ~~nt ~e' 1 ~Pf~ dan~ l:! , me pour rencontrer le Directeur Gregory et Sue ont pris loge. G~l~ a;:~= ~1:r~:U~ fi!':; !•~= miere fois dans l~istoire do pays de~e Ra::~ J=:~u:.ic;c::::~ (Suite page ,. QQJ. 8 ) (v:::a;ap ~: ::i.e;) ou ~::~;~ fe!t~:g:::~ ;::t ~~I:~7::~isqu&ya. l'leffei&ea =~n~:r tt1t>r-all qui l'a....... PNfet re-:~:::io Andre, Membre ---------------------~ ~~~ntD~::~![ d~u!:!tia~::;.n: ne !~n~~:9;mt~c'!'i~er:;t -~:: ' . cwrtr:rWs Rosewall devalt par la suite e....... M Fr ' M " h I M Ji La 'I t I York et du Public Relations Ofrive id h:er soir en ccmpagnie C......... . tre battul enfm-J: :: , ~ Par Commiaaion de Son ExcelM: D~~c=t: . . cam.pag, ne e Ora e : f~r de ''t O!l'fice, M. Citron . de la jeune et jolie Mlle Meican A Verretiai , lrla cito,ens ~=d::f=d'Ashe ;~ te;,,,in~ Jenee le President a Vie de la Re M . J. . . Mme Vve Maurice Roche ford la 38e . , est, arrive )a mercredi 11 Septem (Du co: respondant de l'AFP : Grge Meany, President de l'A. :: ii en tirer au point de _vue touIl entreprend un voyaite _qui ment la nouvelle Commission . Com CL-omqu e ' e . . me_ bre avec 1a femme Eveline , et BCS BeC~easrtd ,ULlaLMclANienl'i)e oyndl ' ' c ' a ' le F.L ., . C . I.O., qui l'avait souteriu / ristique. . / ' le ,conduit 3 traven !es Cara1bes munale. . . .. '" '11' deux enfants Daniel et Julle. II .. des .qu'il annon~a sa candidature , \ Repondant spontaneinent aux (Strite page 4. Col 2 ) . A Ganthier une nouvelle Comest Ingenleur. que le Vice-President Hubert eri Avril :ernier , Jes responsa- •: demendes de M. Turcotte,. M. mission Conmwnale co _ mpotl!e de . _, : r,;,'...,n -< v o..'..atio .. n Ann . uelle Membrc du ConseU d'Admin i s Humphrey, qui _ raconnait 1u i ml! hies de Ja seconde g,ra~de . ce~Foucard a , !!b~nu. du Prestde,:it --, . ------. Walner Orisma, Volcy Julm~. '(.H 'I \_ tration, ll est reapo,;iable _au -:::,~Jer!re:'nt:~~~nrt~r::~: :rriw:r.:::i~aldontUni::i i:~::t~ f.!!:al~~t q~: :~n ifspi:sit?: Les Alric:aias .... Ca_tt~:a: e;"'.,;::;::/:ou~ :-:t dco:m~~~w'. 1 :;; Pr~i;~: la course a la Mais _ on Blanche, Walter R e uther avait a l'origiQB, pour_ lui I?ermettre de SllrV!)ler. Olyapiallel de . the _ Beaussan Vllelite, Geriais Du de ; l'AS . ,., .I. terurbain, du Service du peraonfait en ce mo'ment desesp6reappuye le Senateur R O b e r t Jes cotes ha1tiennes et de Iocahoer M~ . ' bui:....n fo111I12nt 1.a nouvelle Com 1 :I. 4 ne) et du Service dea achnts . 'ment appel. ~tta _ cliiant.eJe, ' ce Kennedy se sont prononces lun l~s , endrol ! s ou Jes plongees se . ecti21 geptembre . miSBion Oommonale . II eat de Quebec . II appart i ent n ' est pas a M. Nixon qu'I F doit di A 87,8 . pour cent en sR farevelero,:,t les plu_s avanta~~uses . . Dell'!,lia . ~. arriver ii. Mexi. _ A Orob: des Bouquet& la noua la Regie des Services publiee la diapute, mais Men a M. Geor veur, contra , l0,2 pour ; ~ent pour M. Cit~on eta1t venu 1ci avec ont commence i\ . ,.. onde ent.icr . .. velle Coi,,mlssion Communale EC -IIcamme Conaeiller dana le domalge. Walla~, le candidat d!) J'exM Wallace .. et 1 polir cent seu les_ enregistrements des au:i,crbes co les athletes t , .pi . d C'nq de G!rard . . Otte11bE. . . ... La Conventioa a ~te inaugumecanique envuonnant C'etalt , r:b:.hnlque, economlque et comp tre~:nt~!e er~!~:S\~nv:!~Pre le~en _ t a M. Nixon. :i:::;;::: !~i~ c~r Ha:.i:::: , te . ~~u~thfe':!s ~CT:~~e fa BGl , ;ne ::=. Bea.udouin, _ .,J.eui C. esrea au Hiram ~11,~ co111111111 un r6v.U pour I aulat.anM. Guy Doucet eat arrlv6 le sident peut certe 8 compt.er sur efat 010 li" i.u~ da;!esid!n~{;,t la WKAt Radio \< ~laml ;-' M . ' ilcain ce jour-lA. , La del~atign AUX bsl : :i~~ ; ~~;.: f ;: ; 1ne_ ~t,.?;L;al:t!:u:::O.ai:te av3}fnd~ : ---------------'------....:.:__,_ fea ;" )/ 9 ca~dlda~ 0 _dftmo~rate avait ~:ec:i:~g~~i~!ot~ ~ ~::U~ux~~ \~ ~:~:.fu~e! 1 if~e~~ ~nfe , 'Le ...... It ceaa,. La cer6monia debut& a 0 10 heuference ou d'ennJ11. etYJ assure_ traditionn~ll~ent du ment de Miairni ea~ .. en train de cinq cent a. defendre !es couleurs : . . .....,_ d• plus La v lntema I vote mussif des, nd !cah st es, il donner /). Mw;ti l'equiv,Ieiit ' d'uri de leurs pays respectifs. Les dele ...... 1 AW ~-m~111a4.._ VMlua de A la eortic, le A~ta de voi ie tiona e n\m va . pas necessrurement de million de dobani ;,; de publlcit6. gations les plus imposantes sc.f .... _........ , e ta _......_ d JDIIIUil; aux yage, ,rieux amia d Haiti qul , meme cette annee . dan, le Lee .ront celles de l'URSS et des USA. ta de l'"fuipe de touteade.Ia.~une <~> verwent de faire flt. •n revoyant , '' Il suff(t en eff~~ d'aaalater , 11 etait envoyei'ki par , Air { Fr~n.ce . Dllll.6 ce concert : de la !ratemi Lea cean d la aona ---• naUoaal de daaa la d,1'catlon haitient1e de, une Teumon poht1que quelcon. .. ": x . it ' -,;: ;; ;, le humaine ou toute question de football, • L qlli ae veut 1~ amia de loupe date dont Albert PARIS (AFP) !'accord de fotadam. A11 moment que de M Wallace pour conata ~ ' , ', ,.... ,: couleur oerace d'ideologie 9 ;;-ont ont annon~ leur decision pe mlxt8 de j._ T~ , Chatelain, Kurt Henley, La proxim!U. des Jeux Q)ympil'Aasemblee G<lr.ale de l'ONU blancs de condition 'mod~ste, ouDE LA SAISON . : ~e1t.Jla1eur inmiusi.,que de . l'e de disaoudre l'~ipe, a la suite ., , . L.a llB6su• avairent t.:'. ' f.: rencontralent avec Joie M. Th6oques, dont ) ouvo,rtui e eat fix6e ii n'apparn.it pns c dant que vriers petits employes fonction LE BAL B~NC DE LA le " ti ' desi ez,a, le Continent des pertea ; f"mflhi:1~1'1!11 esauyees lea tr:bune. , ~~ ace •:ix oor• et montrer.-,t leur 11ref6renbj 12 Octol,_ri,, dom~etta~f trot1i l'T!RSS doivc 41 apectacu noires' locaux; la majeure partiLIGUE DU :: ;, 9ANCER AURA Airf'~ 8 poiir~a l~e fois depuia ,' par l'or~_:,n. 2d p eai1eta~redu6 ~un u~m pour " ci: ce pour la compasnte de Marie . CB de llfrx 1 co i1! t' . 111 ?Hement lntrement en accu , d" eon auditoire, _ celle aussi qui LIEU LE 2~D~CEMJ?RJ!: l'exist'.enc'e des jeux olympiques; , John _ W,". Anu~rf!O~ . -' , r ~ ,, den r Th&eae Chatelain a cellc de mternatl?na , , -:>~veinemeu La seance d'ouverture a llte con Rccuellle avec ltt } Jl . lua d'enthou... Au cou~ dune reu1110n te88 feril repreiienter par uneimdent' ' defa ' cI>etro!,t:Boceer Compa 1 !:STA doat Iii . tout.. lea autr .. dames qui lea 8 . di\clare qu II n etalt paa quussacree a \'e\ecti,on du nouveau siasme ses appelli '' ~'n;'tes au renue la sema~ derniere-a l'll6tel ante dele tion O' et l'objectlf ny> a deplore le peu,.de auccee en , dou R , Girvan le V1ce-~&I if' u! cntouralent. t1on de pr~cla,ner la lol 1!1artialePresldl!nt, M. Arenales, de la Jl1 , ~ de l'or S~• ~oui:i jpr ;e Com,lt6 de l;a . : pos (Suf:a pap 1. "Col. ') regiatre clans la tiche , I~ .~ CIM!rha B, Weai leA Cha F an 4r 1 ~ lf ~ i!t' ff'' . Aubelin , et que lei ,eux auralent he'!_co~ des Affaires Etran~rll'll du < Gua , _ ,_ _ _ '1-_W'.c _ Ligue du cuc _ __ __ _ er, Ja ~1. ;du _ ~ ~ ,: volr le football Det , te t ]al'Jonventlon, Ci il arr, a~h~ ., rMIIJnp\ . d '. HaltLa 1.. me pri\vu.Tous lea moye': 11,r.,,.al:i" temaila et a !"admission du 126e (Suite pap ' . , _~8) Blanc, Greati 0 ___ : _'" ; event __ > _ .. IOCuil , de ~ _ . ...;..;.. __________ _ ' Nous .-yoDJI, dtt.,ll, IIOUh&I a du iv tron_,.,, ' 'ti 'V"eflle flite ' il'Albert seron ut!lle6a pour main n or b de l'ONU le Swaziland At\ . . ,/!i._ . ,;; .. ~..... . ts .a. _._ : _ __ ._; _ ,_ ,,_ , . , tirer un pgbllc evaul-6 au infnlBoard, etc. :i " condtilte "'" ' L'Arehltecdre et toute& les garantles de r bl rofond jete dans I~ " 1 ' " ...,. 11511 : mum a 6,000 ou 6.000 l)!!rsonne,. La plupart d• deWiU~ te ta Jlc>Jjert Bn-n et ae, -• tranqulllite ,1eront donnMi11 MIX .:On:uco~unJate liar le nouINSERTION D-•ANDEE i i: _ , , BOSTQN{AFP) tf . ' La moyenne enregiattee est de reQt 1f!1&leJllellt ~t unc , ut..ata . , ~vol•• mettalent 1~ vniteurs. Buir solr, apres la jonr veau coup de Prague va trils pro , ....,.. ~ ' ,: ; ; ; ' ' . "" >, Sn : ecnii . a;;~I,!_~ dt.' p~lice on~ 1 , 1600 peraonnes. , %8 , lea rar1191U dee ape.bra .!J! t demiere : , -111 a l''!9UV111 qui n6e calme qui a 8jlivi lea affronbablemen t' entrainer l'njourneLettre '~ = _..._ N , u1i /is au.;or,l hu1 a , ls 9Ur Lea rerultats 81184" " fMUvrea en quitteren ou par .ar•t . alt,.ft , talre il',lll1t Lie _ arti-n• t.m.enta aanglanta de lundl dont m.ent de lo conference . mondla!e ., _. __ IHS e O . , . . !\\ .,.~ . , ,etllii! ~ i ~'ebolcs de Boston en regiatna PtU' le D~t ITQU,P:e la ' ' i!OtilU]!: . dii , _ macnfflque , c _ Lanaj> !!~~!ll!t!~t.8!1 _ i. _ t ._ .. o ___ ~ti . ff . ~f.rta,;t~a. . ' !e __ : -des _ PC qui dtfya~t 88 . DOI/.,. .i .. Tribunal Civil. de Port--...Pma. 'd •'. d u re _ nquveue _ ment d'inau . <:Olin! de _ l'annoo _ ded _ 1"11J 8 re, . ' 114 l'on :va::;_iw.~J; o'Jla!tj Teae de _ Soleil, de l'Art . Novembre a _MOIIOO Palaia de J,.,,na, . ,,r., .. : . . c1 enn'ot1t . ~ .. et.6 f~teur an~ , no JC't ... C:yift~n. t d Sourire. le n(!rd de la 9'-pltale. On rerlou dkla . , Liind f: et mnrdl, , plusieurs in" , c ~ ' ~. '. Lac Albert rou-4 a! ~~!t :,';j~"!:d,::r:tie: ,:: Part! tre de Credit reduite ' a $ 180 llU et ~ua!~:ree " ::amin~ ( ..!IPP!>;t:~Yac_tiQn cata~que dlanta : mettent t &l!SCutlon leur dii P notre Iiis pan,evaut , ~e .. , 1ame o1J1mis par des :, r ~~ '-dtttiealt. .. jrilen:::tt vi~ie. dUller dana le , centre deaJia plus de dcux mois : i que soutien. Je VOil& lllgD afin Ti d/proteater cohtre ; " 1'!3~ , ;tf:i:{4';8~ x Jt x rleLes rmJ:l~~~r~~gotj~ ; ~':nts $ 2 ;h~ns en locata _ {~!ii ~\: deu~::::i~ ;/ o:~~ qu~~~tttnar _ Jst1lt:1\cz: m:, 114:~J:l1:: J VO~~ o~emarch~e po~, tj ~fii,;~ tef~d~ )t " k ,.. , . lean ~'.: : ._ 1::~v1# .. ~E:;: . Mos e ijea Die ~ f~:;! tea, scolB1res sugg ~e 1, ' Grandji j\ Jlte stant entr '\, {!~1 aife _ a.ppel a la'G&rde . le d6pracli,' du lien Ro . , A ' i i' de t d• 6cll~ge• ; t le ba r eme suivant : APPO~NTEMENT$ :

PAGE 2

. r,RQl3LlrnE N~. 202 t I ,m r,/ V V1 VII Viii DC t i t I 2.1-,-. +:-HH•r-t-f""'lr1 I 5 ~--4--+-• . ,__,.,.•,.•-...-t--t--t-1 I ~--4--+---+-~ ....... _ ,-+-+--t-1 I :~.;. ... . ,' ,~I ". ~-l...J.--+--+-..,...r-i-t--11 9 HORIZONTALEMENT 1.-• II doit son pn~fum sp.;cial A l'acide prussique qu'il c,;ntient $upplice. 2-0.,de 3-,-,-Cou!e en Russie Auss: 4-1\laniere illicite de gagncr 5-,-Dans la Boltiquc :CC. Argent risque ;;-~f!~i~i~~rumes Des jeux 7 -Qui concerne un f:dcle nmi HORIZONTALEMENT 1. Insolences 2. S~uricieres. _:i. Occasion 4. Le; Lambeau5. Au; Egee; II 6. Tri; Agi 7. Ma; Autre -. 8. Univcrs: Er -9.Rate; Ae -lO. Baladeurs. 8-Calmant Lo •oc s'y emboi te, 9-Patrie d'un modelo d'olwla sancc -.:Menteur 10-Conjo.,,.,tlon Qui ne te p11s le gout, lt Xll S y.ER.!l'IqA~!)M~~1 'Ii a •une -poch& .unique II D'une plinlnaule europeen ne On y bianchlt 1-e linge Ill :__ Tranapor~ Adverb. IV ,Oriental '--Cuulo en su:sse. V Commenpe un suspect Dont lea branchea prennent haut VI-Exclamation Pcu de .cha se. VII Arroae. Tilsitt Diph tongue. ~~~;;q!~ d~!,.P~~i;~ 1 P1i~ "le --charrue IX See eleves volent X Remerciees II vit bien des rencontres. HORilONTALEMENT. J. Iso lateur II. Nooeur; Nab III. Sue Tmita IV. Orala; AYal V. i.:sage VI. Ecinie; A,aa VII. Niobe; Uaea -Vlll, Cene; At fX. Er; Algreur X. Se culler. .... -~ ......... _ ............. ,, TRACTEUR :DIESEL POUR TRACTION, LIVRA1SON DE CANNE" LABOURAGE HERSA~E. SlLLONNA,QE SARC!;;4GE E:XCLUSfflTF,$ MOTE:UR DIES:E'L.,lJB.OWN ROBUSTE ECO:.lOJIIQUE TRANS!HSS.l()N,MONOBLOQUE A:M.OY.1'IU DISP051T.1,F EXCLUSlF clJtP~TJC. B.LiJCAGE.DE DlERRENTIEL CHASSIS UNUUE POUR TOUS DElTAILS!&''4DUSSJ;l• A Charles Fcequiere. & ;Cje_ 91POSn'A!119 u~Attl~ite LE PREMIER ORDINATEtiR tlQ~~ c•~~~-dJ; qu'ella;p; ~RUAf,LCAIAN 8 OALCUL , , :, te(plusitt~rs prob11'm1o(j\, " un:\'.problil~ eta ,::e IRIS• EST REALISE conrte a~;{aorga c,ic (D'11preii P: .Do Latl1 du Fi~) , _c'est-11-dlre ~?ivrc le~ en,re et la compagnie inevenemenl.a 1,1 mesure qu 1ls so de tmnationale pour l'mformatique roulent, meme n distance, laquelle venalt d'etre formee par la fusion, ,11oua uno impulsion XX X ~l~~:~f~~:f:i:,tt~vfiln:i~r~a~~ 'DANIEL QOHN l3ENDI'l' le du ealeut eleclronl 'RU:i'JlJl!l 1:'LUSlEUHB MOIS que, c'est de ce ,)our Ii\ , qu'on DE l'lUSON pent dater la na1ssance du plan I~!tANCFORT AFP calcul. Les fnits reproches il Daniel 1J1x sept. mois plua ,tard, voicl Cohn Bendit, ancien leader du que la premiere ma,chine de la mouvement dissous du 22 mum, CII, le premier ordinatcur real!peuvent Jui valoir plu3ieurc; mo :,e en application du plan calcul, lie prison et, peut tre meme plus eat prete a i!tre commercialiaee. d'un an. L'artiele 116 du code pe I. !s 60, a en effet, lite presentee nal en verLu duquel ii est poutsui ii la presse av,t d'etre Ja. vedet vi pour incitation I,. l'emeute, vio te du Sicob. Je.tion tle dom,cile et voie,s de Des le depart, ii a ete decide, faits prevon; en effet des peine 8 ~::t l'ife~usc~~l~~~:ise ;; 0 ~:.~ allant de 6 mols a 5 ans de pri Ces o.--dinatew-s fran~ais de quel ~nur'i':a~~~~~,p~~s 1 tar:~:ip;:;~ type seraient-ils? On a coutu'me Jes meneurs. de cle.sser !es ordinnteurs en trots Les etudiants d'extrcme gau=~n~:ti~i:; t!:ti!~~~= ~~N; che du SOS qui avuient present.; travaillait sur des cartes pErfo ~~ssi~r~al~~~io!u de;a;C:..~-dt [;"~al~~i.5'orientait su;tout vers . tant a prot'it le premier proc~a La seconde generation remi,)a~a ouvert contre !es contestutllires Jes tubes par !es trnnsistors, elle s!;!~~,t~rf!:j~es M~n ~";~) :-::~eii.:~ ~tm;~rie~~t b:~~e~ Springer, magnat de la presse. tout vers Ja,gestion. Des groupes assez importants de La trolsieme abl',Jldonne Jes manifestnnts ont plinetre a. l'int6 transistors pour les ~c',rcuits in rieur du Pa.!ais de justice et tnnteg1-es>, bien plus petits et plus f~i'rn q~2~n;:i~e!1jle ~hss/'Je;,~~ ~~td:;ata t~~I~~:~;'':;.,~~:= lait le proces tlber..z Cohn-Ben tion,. dit, l'un d'eux offralt des rosea A entendre !es techniciens de rouges a un accus.e en plein pre la CII la famille Iris dont nous toire. Le president a ajourne \es voyons paraitre Iris 50, premiere ~!b;!~s!~~n:v::::;n~a e!alfe,p~li~r:. ~!!s s!i~'l/=ij~u~ f ]~ i~~:: fectue O ar:restntions. Due cameme des machines, par une mnchi• rumen de Mlevision et 1 phol-0 ne plus puissante et par une augraphc, qui op~rn'ent BUI' Jes tre moins puiss.ante. lieux, ont d'autre pnrt et.• apprcll'is possedc tous \es carrtctercs hendt\s provisolre111e11t sur ordre de la trois'ieme generation et, dirlu prrnident et condamnes sur ,e sent sea constructeurs, ellc est ,•hemp a 126 f. d'amende chncun. seule Ii Jes reunir daus leur pleni tude. C'est une tnachine ii. uccf!s di ~ect> cela signifie que au lieu de C-evoir pa.:.se! par des program 1neurs qui ecriva;.ent la question et qui ne la posaient A la mach'ne que \ors qu'elle ea.tit libre, tout aus 0 i bien le lmdemnin on peut it taut mo ment interroger .la mach'nc direr tem,nt. oar son clnviernu. b'en ~U.1' ii distance .. ('f en ol,t<~n'i reponse. VE'RTU ESSE'NTIEL1jE . : LA Polyvalence A utre caractere essentiel, Iris est du type c.multiprogMmmaXXX L'INSTITUT POLY'l'ECHNIQUE DE MEXICO OCCUPE PAR LA TROUPE MEXICO AFP L'Institut polytechnique natfo n,,J de Mex'co, theatre des bagar res qui ont ensanglonte dmfs ln nuit de lundi it mardi le quartie"' de Snnto TOfUls;.:i./lU nord , dr/ l;1 capitnk, est oceur,e depuis :'les premieres heures de la 1iialin~e pa~}:~~;1~t~is~epi~nt, ,upres l'.,Ju nn*ion ln Petnaine' dernil'-re par l'a.rn1ec de l'Universite autonome 1 etait le demi.er bastion tenu par OAMi,i" , ETOILE,Cld 1 u .. ... .. , , Nldi i 6 .h. SO et 8 h. 80. . . . SOUMIS . t \',l.,141$1;: ,J,tl, : ;,.,'t1o/~,_.*~retet 8 bra ~~~ 1 1~1o!'f 2:fol'!'T!JAtd5b~sis~11;;r . En tree Gle. Gdes 2.50 ~"~~e~b~~~c~u~: 1 [~/::~• , ~y~n~:"ii:~ti~,Pf:'c~!a ~~t,t Gd~~UE ,1968 Reservie --~es. 2.50 Les echos de In fuai!Jadeont"IS> ... cupattons et"qlland •on•lle'"Pl'Ollle-"bES-H&M-IHiS~I~VISfBLES _, , ... . ,. , _ , . . _ _ te entendus dani, pills.curs quarne sur le Pases de la Re!orma, Entree Gle. Gde, 0.60 lla..La'II' A t t1;;;1q:!;1Ji~f~t~~' au village . . es Champs :i~c::n:. ?Ptr~~ff'fh1~n f~""'. f~.~p!\!'---:e . 0 sud de la onpitaje; rnit; m:~it~ MRA'NliiiskcfRAi~!. l ,J M~~~Ji a t~ ea : 1 i~ ~:t~Y1~U::~ti/:t rage, es nt N d Entr/ie Gle. Gde. t:OO , . . . LE S'E_, .. T D'UNE MERE I ]he~ ct !es jourualistes n'ont pus or Jilt, "f~ :,ir.,.;i\.Fffi'-<~!' par .voiture , . etc troubl~s duns leur so.mmeil SONDAGES AVA'•'T ell(. STD_ 'tmf , ' ' . , j:~~(1/1 hrea et 9 bres D'ail!eurs la cite Ulympique se ., ' DO BL trou•;e a cote (00 l'Uni\•ersile auLES ELECTIONS Mei-credi 26 /'i~!)t~mbte 1968 -~ntreeY$ 1 ~o ;;~~~otu tunomc ou le calme ri•gne depuls AMERICAINES (En permanence) . 1 re son occupation la sen,iaine dernic NEW YORK _:_ .~FP .. , . VILLE,:SANS, PITIE re pa, l'armec. Les electeurs america.ins sontEittiee !Ji!,i; , 0,!() La flnmbee de violence-de la ila sa.tlsfaits du choi_;x quecons'Jliudi 26:Septembre 1968 nuit dernere avail. debute vers tituent les trois candidats,A la "(En. permanen ) . 18 heures locales duns des circons presidence des Etata Unfa et estl SALLE EN, LoC:ATION. tnnees tres analogues aux i111.i ment ils 9ue lea partr.s'damocra •'NEHOURS•iJ'N.,BAPTISTE dents de la. nuit de sumedi a di . tt oat republica~n, en nommant , . ,,,et. manche. Les emeutiers ont con,MM. Hubert Humphrey et Ri l:i'ES'"ESBIONS MEURENl' mence par s'empnrer d'autobus chiu-d Nixon respootlvement, ont ,A ,BEYROUTH municipaux afin d'en faire des designe le .mellleur homme dont Entree Gde. 1,00 barricades. Selon certainea sourils dispotiaient pour succeder ces, une qu.arantaine de vEihicules ventuellement uu President John aurnient ete SRiBiS par Jes etu EOll? , \linnts , et une douzaine auraient Dea reponses donn~s b cea etcl incendies. deux questions . au cours 'd'un son A l'arrivee des forces de poll dage dont l'lnstltut d'op'nlon JIU ce, une fus\!lade nourrie a eclabliq11e Lquia 11arrls 'publlr mardi te, qui s'eE•t rapidement et.endue Jes reaultats, II . 'ressort que le c!,nns tout le qitartier elitourant ' corps electoral amer:cain .st Join l'ecole Po!ytechnique occupee par Jes etudi.ants. contee.tatairois. Des tcmoins ont vu des etu diants tirer du batiment d'une cole Atlntilco Ii !'aide d'un ba zookn fabrique avec des mayer.a, de fo!'tune. Les etudiants se bat ta'cnt avec tout ce qui Jeur tom bait sous la main: pierres, cock tails molotov et armes a feu. Se Ion le journal El Sol, organe de droiito, ]'action des ter•oristes pa rnissnit comdonnce. il)ans la rue Plan de San Luis, ec it le journal un groupe de mencurs d'ctaient leurs instrucfions par le truche ment de lllessngers qui. allaient et ~;'lnient nu eent-e de la bata,i}. A minuit 30 locales, l'armee est Pn+ree en netinn: 500 ooldats, a hord r de Zs. ('!1.t.enrn, De(".: so]rl.Rt.s y furent pr'. tPc::, et 1e rr~+-e r]e 1 ~. +ronne r-ecH rir:r-a VCTS ]p r.u:n•t.ip•• dP s.an Tn1,,u~ lJotH Of'rnu~ l'Jn~titut. , -~ :., :X x-,x X La bat ail!e clans ce secteur I\ atteint son point cuhhinant aur. ~1virons_ de_ d~ -he~f!.:3-idu Ilia .. tin. Mais,' ii part', de' ce moment, la fusillade s'est ralentie. Lea chars et Ja troupe ont encercle le MJIIINT, CINE Merciedi a: B hres 30 et 8 hrea 80 En permllnep,ce . ~rnsA!i~~ POU~ ,, Entree 'Gle. .60 . Reserve., Gde. .00 Jeild:,a,.6,hrca .. 30. et 8 hrca 30 .l!ln ,J111rmll'!ence LE, MYS:t'ERE DE LA CHAHBRE. FORTE Entree ,Gle Gde. 0.60 Reaervlie Gde .. 1.00 Merciedl a 7 hres et 9 hres COMMANDO AU VIE'l'NAM: Entree $ 1.00 ,iar voiture Jeudi n 6 hrea 45 et 9 !trea 80 IRMA LA, DOUCE Entree: $ .5Q,, :iiar personne CIIIB !'Al.ACE M~redi 1,_' 6 ht:e'a e• 8 fues 16 LE RAYON INFE.ttNAL . Entree Gde. 1.00 Jeudi a. 6 hres et 8 bres 15 LA TEMPETE Ent;ee Gde. 1.QO S. A. F. I. C. 0. daas l'lcenende du Pays S. A.. F. I. C. 0. ,Ptn •de S 350.000 enentielle111ent baltiens aldant a.la "valorlsation de la vie oaysanne ii .. a, Jr. ;1: .c. o. '•DN lldlllen :de arai 11aitleas eaaneat chaqut. jour la bataille la •orodaction S. A. F. 1. ' C. ,o. .UJI milllvD H de '.Sisal. aa . Hl'Ylce :.de la MatiQo naitlen"' \. S. .A. F.. I. C. 0. u•e .hdlutd'! 11aa.u1e service de la.:Natlon. Kaititt11ae :wwwas i:;~~--1111111\ n ', midhil ' enalf ' faiNilt 1 t; toiatea;, I ll 1 911t ,bhlii) h,Nll~~•l

PAGE 3

r ,i~ .~:: .; 00 :::~~!;:=J!;~ "'• ollttw JIOIII".~ . . . ,Droi&,'IM. . ...,,...,..~ .te&.i. uu 1-riiel, Nl-4: PN;,rilU , Klr1r, F,alwf• .S111 '"''" IHolultnl• , d~E NOVl"ELL/$T/'.'• JEUDI 26 SBPTBMBRE 1968 .. , .2lM.A.Rs AU 20 '.AVRlL (BE . LIER): Vou, affrontercz .des ,i tu&tions. que vou, n'aves paa ren controos juaqu'A preaenL Aaau --~i::~=;~f~~~!:J:=:-~ , Jes . paiero'nt plus tar4. . :.lll AVRIL.AU 21 :MAI (TAU REAU): De.,belles lofluaocea de .i:::. "ITb<.~!1~~;ti~p=~ -~t.de,Ja maison, les .,entilnenta. de bonnes nouvel lea: 4Nls l'ap!'ea-m@i. ,jiAJ , AU 21 .... jun.i'(GE~ ldE;A,UX:): : Journee SQplirieure a .. la. moyeooe mai,.,ce n'cat. .. pa, le moment, ~oins de vous endor mir. Fautell, comme d'h.ui.tude, .l'eifort .mmmum. Le voyage, la . .cien~ 111 ....... ''1* IODt ,,oua . un .bon ,1nxhuc. 22 JUIN AU 23 JU).LLET ' (CANCER): Vou, avez k don de rendre .vot!le . ,,prochain content de Juiiml!me. compliments portent. Cette attitllde voua vau dra des am.s.,.et•des . av,ntages. CbRBSeZ le -dwte-et'l'inqwetude. te.J.igence Ddra omf. cm m mb 24 J.YILLET AUAOUT , ~'LION): •Influence ptanetaizea 'COIIU'Uths, Soyez prudent. D -ua aemblera bizar.-e d•agir com . -me ; il ' VOUB .era .con.eille -mat. Ii ce sont'des ordree, execu~ .24 -AOUT AU 23 SE.PTEM BRE ( 0 VIERGEJ: E#lez l'ag :gravat.on' maia n'heaites pas' d'in ster , ,pour obtenir lea resultats auxquela vous '11'\'llS droit ou d'Cld ger a la {ois-respectet an.ntapa -pour•votre: comciencieux ~ffort. gramme par de la frivolit6. Pro gtellS<.'Z par le hon usage de voe dons, 23. NOVEMBRE AU 21 DE-'. CEMBRE (SAGITAIRE): Les infiuencea assez benMiquea de Ju p:ter encouragent votrc actlvite . mais ne depassez p111 les limitea ni . ne . recherchez l'ina ~tcignable, ''. Montres de l'ordre et de la m6' thode. . : 22 DECEMBRE. AU 20 JAN-. VlER (oAPRJCORNE) : Voici le moment de vous cmeltre en : reaerve. afin de avoir vous' pouvez ameliorer votre .. situation' :~v~i1~. idi9;f~~te~ 81 1ft~:~ rence avec ardeur. 21 JANVIER . AU 19 FE VRIER (VERSEAU): Un effort pen,everant sera au cours de cette journee dE)icate. Conjonction nr:.able. f.l@lques lleures difficllea. :ToUtes lea si tuations .se reveleront inte.1essan tes. . 20 FF/VRIER AU .20 MARS~ (POISSONS): . Tout , d~pendra de, .a l'epro de V08, obligation., de la quall~ de vo tre effort. :Ecoutcz lea : opuiions, des deux , psrtis, .notes toua Ies' elements du problale. . sr YOUS ETES NE. AU JOURD'HUI: Vona. ~ droit et a.Dlical, vous hiteressant, aux pro: ,jeta cl'.ll~t general,. La lecture vous el15eignera. beaucou11, Vona voua eAterules 'blen avcc tout. le monde mals cheiaiuez !ie pre!e-; rence eeux qui ont 1•espot aaln et vif •.. Voua etea un employ-6 OU -'24-:;sEP-TEKBRE AU 23 QCun eni,ployeur conacleucieux et TOBRE (BALANCE): -Soyez saves profiter de tons VOii avan , ,dent ''et C'lllifiaot; decidez-vous taeeavous reuaslrez dana de : a. 0 •l!effort lllalCimum.. Commencez g.afules o.,rganill,atlon,s, . . da.na la si.falll!iitot , que ' JKHIILble ;pour etre polliique OU. la . . Jlttera~-e •. Yous dan1Fteli,eioton de tete et-garoez etes .eouvent .un. vainqlieur •fiton un •r,tllme .-qui peimette l'aiaannant et vous trloq1ph,iz, p_arcl!_ que• ce et le 1ucclls. vo11S,n'lpargnu.ni votre peine, ni . 247'0CTOBRE AU 22 NOrr:~;:i::~paa8::/en:s~~ .VEMBRE":'(SCORPION): •Bon tre ,IMte. '=e:;t~=:h;~ ~:_: 0 Nai-.cc de T. 5 S. Eliol, poe.itee. ,Ne pches,.,,.. .wt.re pro te et auteur driunatique aJ1glais. . . , ... :&ala .. -' ' ,• _,; -" , :-.~-' < :. ' ' . _, .. ':' . . : " ' ' _ , ' . I. ' f / ~'{ ' "-,~:i Pour-vos fJbnettes Bl ~y oie z :~;r}i.l:.; f ~ .:,ff 0 .IIVSIO a CG. U, 1 11D,80ND FOi, 25 . .... : •. Les nteilleurs verres Les plus belles .monture\ .:Pour vos,enfantsla liaison . pent vous foumir sur place des venes ineclatahles. f c>ll>~ nous voir l pcnitadmirer les dernieres 1 nouveautes. ,.......... I .......... 1111 ,.,..,.,., .,., . '-,1:., _.r ' Mader & CO. ,u.t,,Jlae . ..... e Fel, P. ,0. Boz '62 NO.U,VEL .ARRIVAGE. D'ARTICLES DIVER~ Ohaussettes Porte-fe~illes . P()l~tes~monnaie en cuir Bijoux en or Parfums. Arti.cles en l'!,rgent de Ia fameuse marque Soligen. . Ghez NADER & Co. vous etes assure de trou ver de13 articles d'une qualite remarquable a des prix toujours raisonnables. Til'OO L' A(,vfUAL.l:1'E N'1'BR~.A.TfONALlil . (1:!ulte de la pap a) ' d'etre completement saUdait des 1le ae le.isse~.!inter,oger en dirllCt. LES ,lEUX 'OLYMPIQUES conu 1.10,1s ouns 1~squeut.~ He pre 7 par quatfe jou11nalis1es. SE D.t;.KUUL.1!.RUNT lien,cnc Jes p.ocn,unes .clecs1u11~ 11 a e.ff1r111e avec convict:on que l'.K~~P) prt:,d~~~~1~1::ida premiere quesl'avenir de la monnaie n'est cer Les jeux, olympiques , auront tion,. en e1'ret, 49 pour cent :;eule\"' nement pas une devlllluation I eu -quoi qu'il arrive, : " declare ment des personnes approthees du franc encore que cette quesdimanche un . porte pllrole de la par [es enqueteurs se sont declation ne lui ait pas ete. posee par Pl'tll.aence de la repul>lique., rees salistait.e3 du. cho.x qu'il sea lnterlocuteurs. To.ut en 1ecun Intcrro~ lea !cur sera donne de faire le 5 nonaissant que Jes evenements de bagarrea qui se sont deroulees vembre, tandis que 46 pour cent Tchecoslovaqute etaient de natu:~ ~e 1!\a#t~/t 11.q~~.:::~ n'on, pas d .ssimulc leur meconf: t::!1:::!r4k~~il,'t:!ae :i~~:J mite du villa~ otympi~:~~~m:~~;;s:n::t'~:t 30 <;r 0 1:,~~ que la Fran(!(! restait persuadee q~~i1 ~ 6 ~i('~ , ~~';:';~o! ~;i':: , jus!lu'au , .. 16 .Octi!bre: 1oii, lea etab! ssementil .. de 1 1 enaeigncment superieur en . ralion d~ incidents. qui 'vie!IJlent , de .provoquer , la ba~~t:d~t 6 t;t;~~Pt~ual': mee, quien int\:rc:liU'ac.eea. D'autre ,put, un ordre de greve gen~rruli de 24 heurea 11 ete don n, nour mard. par la Convention Natlomile des Travailleun; ('ON 'f1, a~u1e. eentra;e ouvri~r1; uru,' guayenne, Ii: laquel!e sont g: lemen; affillea•'Jes en1ployes de 1'6tat. cer. Les elccteurs democrates que .la div:sion du monde en.deux d f' . . . d bloca,6tait mauvaise et qu'elle gn,~:n 6 ~j_q~e:e~~tl~:e -------.-,,---1:av:~ :::nrgs::ep~~i:'q~e d-:.c~:eli~eir.dasun~ doit continuer 11 aurveiller Jes 1ubl a 46 OU cent> de ceux O inscallations, I.es epreuve,i se deA.!l'atteatioa des ~ui ~:~~'"c\ccide~ { donner leur le . domaine international. . rouleront comme prevu; a-t qu1 x x " .:S~~tB,'f;~:lf.Jt, .a. ~48~';:,", J1,'ft!: 46 pour cent des aml!ricains inler oppose le Gouvcrnement a In pr~, roges par Louis Harr:s ne con'.es se a propo,s de< liceneiemen._. de i!~~f,li7f.EEJ>~UGUAY .. 1t!':'f~edemN~:.,~t~:n,~,.:~. tent pas cette qualite au republi f;u~~t'.f.E~at'.' ~;~v~::~ et d: MONTEVIDEp (.A:FP) : d~ Pqrl-au-'Prince, J'ai Pierre :::::: eJe!~~~: ~urville a soul'gne qu'A son avia, a ~.r;uv.i:ci!1t J::'11f.:= =z fui:'.'cou;~x;~1!{ d! ont eu la main beureuse en nccor l'mtroduction de, la_ tHeliBion : Po1t-au-Prince, y demeurant. et dnnt lcur lnvest{Jture a l'actuel rlan.~ !es moeur~ _etai une c~se ____ ...,..,.._______ domicilie. cdentiiie., au 1-fo. 15159 vice_ presioont des Etat., Unis, capi_-&le en rohtique et qu~ll~ B,sous,igne, sign.fie, dit et dema:s 64 nour cent refusenc ir llf. avu1t eu, en 'Fr~nrt HI! mnn:. lfariagea M,w.York clare: au . SleUl' Georges St. Lot" Nixon !'etiquette de meilleur can ~ 0 :'i resulti;t ~e transformer me Le 13' Aout a: ete celebr~ A ~~liit 1 t'T!~_!i%~:~ts~t d:; didat republicain et 67 pou, c~nt cs ins~uti_ons. J\Eglise de ~t.Joseph a Brooklyn ••arlant A sa personne ,.insi d&ne croient pas en l\l. Humph1cy en 8 recom_iu '!11e. Jes le mariagii de 111 distinguee " en tant que meilleur candidat ,!:\ m n~s. ~e Mai avatent acce16re la 'Eline Mystal, c . fille de Creda ciare que par .!es pre1entcs, les mocrate. . P.~~b1hte de reforme de l'IJni-re, . Mysta1 . 'et-: niece de Philomene .. :;~\;:i;':t;.~Jr;on!u::~~ort':~ Enfin, si le choix etELit libre, 81 e. . . . . . Mystal avec Mt Georges Dalton d d I d t eur quel homme polltique nmerjLc.tPremier llfm•t,e, mte.rrn~{>, Sulmers, fil~ 0 de Mr et 'lfme. e terre_ ~n•T ea caN'ux (D• e! cain !es suffrages se porternientensu e pa,r !es J ,arnali st es sur ~altori . Sulmers et, petit li~s d':s ~i~rr~::'nmun:rrde P:::tausP~~= ils? Selon l'lnstitut Lous H:.1 ri,. !rs vec~~s e!'sent1~lle, tl'un home1}.o~rf1ar!negeuulneR~anuti~l.le. iAe.Pce"'p•... -dce1vd1s~pedned ... ';cu de .. P. leat1'tsuccJesseanonLuncl\f. Richard Nixon !'ernporterlllt Ille pohti'.lue, a nus Hu premie, "= ,._ _ ,, avec 22 pour cent auivi de l\li\l rang le Jugement "t le snn, Uon reunissnit les .invites . au, grand' Pere -'des requfaants ce: Edward Kennedy ' ( 18 ), Gem-'?:~ froid. salon, de la mere de Ja ma,1ee. ''nformement . 11.ux pr"9Lriptions Wadlace (13), Nelson Roeket\,li'er Pour le. plul)art. des obse1V0eux de bonheur aux .epoux de la Joi salvatrice de ia Revolu(12). Hubert Humphrey (i>), J,;u ~ure, la note donunaute _d~ ~es Georges Dalton Sulmers. tion Duvalieriste, du 7 Mars gene Mc Carthy ( 7 ), Lyndon ,John 1 eponses. a ete celle d~ l:ber11hs 0 -, , 1968. son (67), John Lindsay (4), Ro~";'• aussi blen qua~d I un de se~ Lui declarant . ' que la pr&ienle naldReagan (4), George Rumney merlocuteurs a vane!1 1 .e 11 t tente A .... m. ' . . :'.' .•. '. .. '\.'.~ .. '.•..~ ; . .. ,.• .. ,. ... . .. ,. . ' defense e,~ fa:te en confirmation (2) et George Mc Gove--n (1). de le-m1;ttre en oppos1t10,1 nvee .. . . de l'avi, 'paru dans 11. joum~l Un tel sondage, conclut Loui~ son predeces.,eu~, Jl,I. Georges <:Ge;ud Maniellyf,fervent 'leee cLE.JOUR>,A ' .la liate du 2 sep Harris, demontre clairement qne Po,mp1dou, que lorsqu'il 'I p1:ecisa •!;~:!13nc~~trq\~o'!:al,P. :rt!fe!11\: temde. rb!'..8~ elat .. 4!!~ fdae!lf~•nspsa_r lluui, . MM. Nixon et Humphrey n, 1 cont ~u en tant que. P~eml~r Mm1sne, ~...---~• di,. parvenus ni I'un nl l'au're a reti ne_ rcfusera1t Jamas sa 1,orte ;,;~~~i~:ie nd redi d~:nier au fnite il sera fait colitre lu, ce muer !es grandes foules amrii _ q;i,r.onqu_e_fut-ce a ur, dirigeant Une recompense eat :i>=omne I!. ~!le.dedroit 1;1ar devant'_Ja juri•,. caines et ral)ier a leur l'mdidae op)JOsition. Celui qui le .deposers au Bureau ~-on,repressive..• ture un vaste mouvemer t cfo ~ym Lo Premier Minlstre a confirdu Journal.Aucune queati!>D ne ai J ;:::t.!f"1:SJe p~~pathie. mli inc'demment que la !<'ranee sera poaee vu. que lea piiieea qui aonne conime ci-deaua ,laisoe 2 X ll: n'envisagerait de quititer l'Al!ian (C~ud~=: p~n:.~e~ ~!o/~ :t exploit don~ acte D L'El~MT_ECROVUIEVWE DTEELMEUVRIVSE 1 .LELE c" Atlnnt'quc que dans le ~a" -dtiiN!, act. de Naiasance) . n'ont Un renvol. en merge bon,. et 3 d'un changemPnt profoncl dans de valeur que pour le propd6talmots rayes PARIS (,A.Fl') les ;r"l~t'mrn internatlonales qui, ore.. . , I .•... , . 'PierreCHERY, Premier Miuistre depuis ,leu:; " 11 nJoute, ne s'est pas proP 1 ~ au Prince le .28 S.,tanbn Eriregllltri a P6t.on-Ville, le :~;s Z:fn1~r:v~~: 8,tf!f;!a'it1~ duit. "r Septembre 1968 folio 492-2J08. geres, M. Maurice Couve de Mur ...,,, ,.,, .... ,~"-' man•a!mmuani•m.aMDD'!n3~~-~~-'"1&'.' villti a par le lundl soir i, la Tele . . . . . . ::~t~~e~ernt~~ .~i~~.~! SIROP . P~C'1'0$,' SEJOURNE et, pendant cinquante ci 'fl p,\:iu tes des problemes int~rieurs fran cais. Pour sa premiere a.pparition sur !es ecran,s dans une emis sion polltique depuis sa designa. tion comme Premier M 1 ,nistre, Jl,f. Co 0 U1'e de Murville avnit aeecpt6 1 MacMne Pf11fb, 1 appareil A vendre I de .1'cl,-v'slon.Pour tous 1c11,e1 .• gnements s'adresser au hau• , .-•: .;:._,-~ .. , n, de l'app•~lei:n , ent : . , ~ ' L .













re

Pi

























oO ge

LE PLUS

No 27.640




FONDE.EN 1006

omen ,
Directeur - Administrateu® 3










‘Tirage Extraordinaire
Trimestriel _
fn nd sr BNR ot cme

DECRET

Considérant que la deuxiéme
decennie a été inaugurée sous le
signe du développement indus-
triel et agricole du pays.

Considérant. qu’il est. du de-
voir de tous les citoyens vivant
sur le ter.itoire National. d’ap-
po.ter leur concoure & Veffort
gouvernemental tendant a la
réalisation de gsands travaux
d'infrastructure;

Considérant que les grands
travaux de 1a. Centrale Hydro-
Elect ique de Péligre . doivent

_ @tre réalisés pour favoriser le
développement économique agri-
ecole et industriel du pays.

Considésant que la _ Loterie
de l'Etat Haitien, organisme de
support des Grandes Oecuvres
Gouvernementales offre & cha-
cun lopportunité de contribuer
volontai-ement & l'exécution de
ces travaux en pacticipant 4 un
tirage Extraordinaire; . .

Sur ‘le Rapport des Secrétai-
res a’Etat du Commerce et de
Industrie, de )’Intérieur et de
la Défense Nationale, des Finan
ces et des Affaires Economi-

ques; .
Et aprés délibération en Con-
seil. des Secrétaires d’Etat.

Décréte ;

Article ler— Chague trois
(3) mois il sera procédé par la
Loterie de PEtat Haitien & un
tirage extraordinaire et le béné-
fice net de ce tirage sera versé
a la BNRH au compte obliga-
tion Electricité Péligze.‘

Article 2-— Les billets de ce
tirage porteront. la mention L.
EL H. Centrale Hydro-- Electri-
qué .de Péligre et sevont distri-
bués oblligatoirement aux em-
ployés Publics du Commerce et
de VIndustrie sur toute Véten-
due du territoire de la Républi-

ue. . .
q Article 3.— U1 est fait obliga
tion ayx Chefs d‘Administ-ation
et atx Patrons de réclamer le
quota qui leur sera _alloué a YAd
ministration de la Loterie de ’E
tat Haitien et d’en faire le pla
cement A leurs e¢mployés selon
le baréme suivant :

APPOINTEMENTS. :

Jusqu’A G. 100 1 coupon
De G, 101 a G. 200 2 coupons
De G. 201 a G, 300 3 coupons
De G. 301 a G. 400 4 coupons
De G. 401. a G..500 5 coupons
De G. 401 a G..600 5 coupons
De G. 501 & G. 760 10 coupons
De G. -761.4 G. 1.000 15 coupons

A Verrettes les citoyens Mau-
rille Lubérisse,’ Ariste Danois et
‘Adonias Altidor sont nummés res
pectivement Président ct mem-
brés de la Commission Communa
le du lieu. .

A Bombardopohis les citoyens
Rollin Chéry, Miquelon Henry,
‘Mme Vve Maurice Roche for-
ment Ja nouvelle Commission Com

ie. .

rae thier une nouvelle Com-

> mission Communale ecomposée de

“Walner Orisma, Volcy Julmé,
_ Caridad Colas a été nommée.
A Lascahobas : Jou-~
Peauss ,
puisson forment la nouvelle Com
mission Communale. ;
: A Croix des Bouquets ie nou-
_,velle Coimission: Communale se
compose de Gérard Otten, E-
douard Beaudouin, Jean C. Des-
ravines. . ae




‘Les: dirigeants de V’équipe de
football, ‘cNorth “American Soccer’ Les-
‘gues ont annoncé leur décision
de dissoudre .1'

- des peértes, finahcléres

ar Yorg ¢
PeJoha. W,. Anders
‘dent deta ny? a-déploré le pe!
registré dans la tache.
voir le football & Dét:
‘Nous ayons, dit-il,

-miam. & 5.000 .ou 6.000 ps
“La moyenne enregistrée
1.500 personnes. - ‘

Les résultats aase’ pauvres en

registrés per le Détroit

au cours de J’année:. derniere,
&é un facteur dang no-
dissoudre

Véqut.

Vilette, Gerisis Du .

ipe, & la suite’.
4 essuyées

Tot! e .
i},..souhaité at
tirer un public évalué au. mini-.






Article 4.— La BNRH est au-
torisée A prélever directement
sur les chéqueg d’appointement
des employés Publics te mon-
tant des . billets qui leur sont
destinés et lea valeurs pergues
se.ont déposées & un compte spé
cial dénommé Loterie. de )'Etat
Haitien Centrale Hydno-Hlectri-
que Péligre. ,

Article 5.— Dans le Commer
ce et l’Industrie les Patrons paie

_ vont, eash-le montant:des billets

qui leur sont remis pour étre
distribués & leurs employés.

Article 6— Le nombre de
billets et la date des tirages Ex-
taordinaires seront fixés par
VAdministration de la Loterie
de )Etat Haitien.

Article 7—- Tout contreve-
nant aux disposiitons de ce Dé-
cret sera passible d’un emprison
nement de trois. (3) & un (1)
an ou d'une amende-de cing

gou.des,

A cet effet, la Loterie de YE
tat Haitien.adressera .une reque
te au Commissaire du“ Gouverne
ment qui déférera le dit contre-

venant pan devant 1 nal
Correctionnel et J'affaire sera
jugée toutes affaires cessantes

sans remi8ge ni tour de réle.
Les amendes. ainsi recouvrées
vont au compte de la Loterie de
rEtat Haitien Centrale Hydro -
‘Electrique de Péligre.

er
Départ du Chancelier

Le Secrétaire d’Etat aux Affai
res Etrangéres, Me René Chal-
mers a pris Vavion hier & desti
nation ge New Yodk. Le Chance-
lier René Chalmers -préside la de
légation d’Haiti & l’Assemblée Gé
‘nérale deg Nations Unies. Nous

lui adressons nos voeux de fruc-
tueuse mission.

a la Vve Lucien.
la Vve Lucien.

Article ler— Une allocation
mensuelle de Mile Gourdes (G.
1,000.00) est accordée & trp de
pension spéciale a Madame ” Lu-
cien Bélizaire, née Suzelle Laro-
che et & ses enfants mineurs :
Jocelyne, Evelyne et Henry Béli
zaire.

Au tournoi open ¢ west> qui s'est joué & Los Ange
les, le champion de Forest Hilis
Arthur Ashe a é&é Giminé en de
7a



mi-finale par Rosewall qui
battu par 6-8; 6-2.

Rosewall devait par la suite é-
tre, battu en finale par Rod La-
' ver; sur-le.score de 4-6;°8-0; 6-0.

Cette défaite d’Ashe a terminé
la série extraordinaire de victoi
res.du champion noir qui a g@a-
gné ces derniers tempe 89 mat-
ches consécutifs.

MEXICO (AFP)

(Signé Georges CLEMENT)

Jua ville de Mexico, qui le 12
Octobre célébrera l’ouverture des
jeux olympiques, connait; lune
des périodes les plus troublées ds
ce dernier quart de siécle. Depuis
quelques nuits, des affrontements
sanglants opposent les étudiants
enragés aux forces de police et
de l’armée aux alentours d'une
Ecole ou d'un, Inatitut mais le
lendemain la vie reprend son
cours normal.

Le Conunerce, les trensports,
les. usines et les administrations
continuent & fonctionner et dans
le wilage olympique, ligne du cen
tre, les athlétes, courent, sautent,
nagent comme si rieh n’était.
Sans les titres énormes des jour
naux, nul ne saurait que la nuit
précédente un quartier de la Ca
pitale a été le théatre dc heurts
tragiques. entre une armée puis-
sante et des étudiants, qui, selon

conte (500) A trols mille (3.000) ~ les témoins, -adoppent des tacti-

ques de guerilla urbaine pour
Yaffronter.
xx
Hen cst ainsi périodiquement

depuis la deuxiéme quinzaine de
Juillet, mais, an cours de la se-
maine derniére, les heurts se sont
multipliés. L’agitation a commen
cé, semble-t-il, & la suite d’un con

_ flit purement estudiantin. Les é-

léves de deux Ecoles avaient ma
nifesté en faveur de revendica-
tions banales, mais !a police a ré
primé vigoureusement la manifes
tation, ce qui a provogué l'union
de tous les étudiants contre Jes
autorités. .

Trois jours plus tard, le 26 juil
let, anniversaire de Ja Révolution
cubaine, une grande manifesta-
tion réunissait des dizaines de
milliers d’étudiants et leurs pro
fesseurs pour protester contre le
repression et réclamer la dispari
tion du corps des grenaderos et
la démission des responsables du.
maintien de l’ordre. Ce jour , 1a,
ont commencé les véritables. vio-
lences, les incendies. d’autobus, les
destructions de vitrines et méme
des attaques contre des armure-
ries, La’ situation s’est aggravéc
jugequ’a ia fin de juillet. Les étu
diants ont oceupé les principaux
centres. d'études et ont élevé des
barricades. Le Gouvernement a a-
lors fait appel & l’'Armée qui,
baionnette au canon et utilisant
méme des bazookas, a envahi les
locaux et procédé a de nombreu.-
ses drrestations. ‘

Les Gtudiants ont cependant
smaintenu leurs revendications.
On paria 4 certains mumenta de
compromis mais il n'y en eut pas
et, mercredi dernier, pour Ja pre
miére fois dans histoire du pays

a

Newveau
de
Par Commission de Son Excel-
lence le Président & Vie de la Ré
publique, le citoyen Franck Gef-
Trard a 6té nommé Préfet des Ar
rondissements de Mirebalais, Las
cahobas et Belladére.





Chronique de la 38éme

‘Convention Annuelle «
de PASTA

—t—

~°) ua Convention « été inaugu- mécanique

pum








sur les tribunes:et.en:
s'était dressé un podium




{ halen: B. West, le Chairman’de
“Ya Convention, M. Aaron Farr! le?
...du Civil Aéronadgfic

Le plupart des délézués scat

Board, etc,

ent squlement pendant unc
ports dés speakers
un & un ou par poth




lx ‘ob Jon pouvait








contrer le plus grand’ nombre'de
dai “A vette - Co

environnant. C’était_
comme un réveil pour l’assistan-
ce qui. applaudit. aprés avoir &té
plongée dans une sorte

” férence ou d'ennui,

A la sortie, les Agents de vo-:
yage, vieux amis dHaiti qui:
venaijent de faire fate en revoyant.
dans la délégation. haitienne des
amis de longue date. dont Albert
Bilvera, Aubelin Jolicoeur, Mar:e
Thérése. Chatelain, Kurt. Henley,
rencontraient avec joie M.
dore et montrérent leur préféren-
ce pour Ia compagnie de Marie
Thérése Chatelain & celle de
toutes les attres"dames qui les

t .@’Haiti -& Is-
“la Verde & yoittre’
condulte pil
. te Robert Baussan et ses
tanta: , bénévoles'. mettaient’





aesis-
le

derniére. D

-allait faire: d’eux les artisans
lorieux di agnifique . "Haiti. Terre de Soleil, de l’Art
et. du Sourire, 8
, M. lac .Albert Foucerd y
apportelt Vection catalytique de



d'indif- -

mein. &- Voenvre qui.

1 . Ai \ .
MEMBRE DE L’ASSOCIATION INTERAMERICAINE DE PRESSE

>

Université Autonome a été o¢-
cupée militairement avec un
grand déploiement de forces
de chars. Les occupants n’ont ap
posé aucune rés‘stance mais 1a
suite a montré qu'ils ue capitu-
laient pas pour uutant. Depuis,
‘les heurts nocturries se sont mu!
tipliés A tel point que nombreux
sont ceux qui se demandent si les
jeux olympiques pourront avoir
lieu. Un porte parole du Gouver
nement a affirm’ a ce propos
quwiils auraient lieu codle que cot
te.

. Le Recteur de l'Université a
protesté energiquement contre
Poccupation militaire et il a dé
missionné fA la suite d’attaques
provenant du puissant Parti Gow
verneniental, le Parti Révolution
naire Institutionnel. Les étu-
diants et jes professeurs récla-
.ment son maintien et ces dernier’
menacent dans le cas contraire
de présenter une démission volle¢
tive.

Les autrse causes de ces heurts
sanglants sont plus difficiles &
définir.

Certains accusent des agita-
teurs professionnels» & la solde
de La Havane ou de Moscou.
D’autres mettent en cause des A
gents de la CIA (Agence Améri-
caine de renseiynement) qui sou
tiendraient Vaction d’émigrés an
ti-castriates contre le Mexiqves,
seul pays Latino - Américain a
maintenir des relations diplomati
ques avec Cuba. Certains jour-
naox, enfin, laissent entendre que
parmi les agitateurs se tronvent
des membres du PRI de tendan-
ces diverses. Ces agents agiraient
pour :e cumpte le personnalités
nourrissant des ambitions politi-
ques en vue deg élections prési-
dentielles de 1970.

Le PRI, qui détient le pouvoir

depuis prés d’un demi - sigcle, a

Affrontements sanglants a Mexico

en mains les syndicats — ouvriers
él paysans ce qui explique ta
poursuite normale des activiiés’
dans le Pays, Les ‘dirigeants syn
dicaux affirment dans une décla
ration ; C’est. Vaffaire des-.étu-
diants, ce n’est pas Ja ndtre. Cer
tains ouvriers disent nous avons
notre travai] et d-a familles, a
nourrir, jes étudiants ont peut é-
tre raison iunis cela nous dépas-
se, nous vivons dans un monde
différent. - :

Pourtant des étudiants ont pu
aller dans les usines de la ville
distribuer des tracts, parler aux

ouvriers et méme organiser des,

collectes, Dans une grande usine
automobile, les étudiants ont re-
cueilli 480 dollars et les ouvriers
leur ont dit de reveniy le tende-
main, Jour de la paye. Cet argent
est utilisé pour imprimer des
tracts.

_ Il est difficile de définir les ob
jectifs & long terme des étudiants
Outre la disparition des granade
ros, la démission des responsa-

_ bles du maintien de Il‘ordre; les

étudiants demandent la libéra-
tion des prisonniers politiques, je
respect de l'autonomie de l’Uni-
versité, un colloque public aveg le
Gouvernement, Vabolition de Var
ticle de loi concernant le délit dit
de dissolution sociale,

Cet article de loi avait ¢é pro
mulgué durant la derniére guerre
pour protéger le Mexique contre
Jes mouvements fascistes, . mais,
depuis, il a été invoqué fréquem-
ment cuntre Jes opposants au
Gouvernement,

_Les_ revendications des étu-
diants sont avant tout destinées
a protester contre la repression.
Mais la repression se fait sentir
chaque jour davantage. Le Comi
té National de grave agit mainte
nant dans la plus stricte clandes
tinité. Quant aux jeux olympi-



Pour le nouveau
Systeme Téléphonique

.. Le Contrat interyenu entre )’E-
tat haitien et la Continental Te-
lephone Company du Canada a
donné lieu & 1a formation d’une
Société appelée TELE - COM -
MUNICATIONS D‘HAITI, 5S.
A. qui sera gérée par un Conseil
d‘Administration composée de
Sept membres dont cing cana -
diens et deux haitiens,

' Le gouvernement ha:tien ayant
nommé les deux membres aux-
quels il a droit, le Conseil d’Ad-
ministration est ainsi formé :

M. Normand Dupré, Président.

M. Raymond Roy, Vice-Prési-
dent

Me Pierre Jolicoeur, Sccrétai
re-Trésorier.

M. Antonio André, Membre

M. Fritz Michel, Membre.

M. Guy Doucet, Membre.

M, Jean-Claude Duchesne,
Membre.

On est au stade de l’instalta--
tion des bureaux et de la planni-
fication des travaux.

Certains des dir:geants des tra

_ vaux sont déja sur les lieux,

M. Jean - Claude Duchesne
est, arrivé le mercredi 11 Septem
bre avec sa femme Eveline. et ses
deux enfants Danie] et Julie, I!
est Ingénieur.

Membre du Conseil. d’Adminis
tration, {1 est responsable au -
prés de ce Conseil du Départe -
ment Commercial, du trafie in-
terurbain, du Service du pergon-

nej et du Service des achats,

Tl eat de Québec. I] appartient
& la Régie des Services publics
comme Conseiller dans le domai-
ne technique, économique et comp
table.

M, Guy Doucet est arrivé le

lundi 16 Septembre avec sa fem
Me Madeleine et ses deux en-
fants Francois et Sophie. Il est
Ingénieur de Venice-en-Québee.

Membre du Conseil d’Administra
tion de Télé - cCommunications .
d@Haiti, S. A., il est Directeur
de la Construction du Réseau et
chargé du. fonctionnement et de
Yentretien de ce réseau. :

Tl était avant de venir ici In-
génieur en chef de la Continen-
Telephone Co & Venice-en-
Québec. I] sera Ingénieur” en

(Suite page 4. Co. 8)






ques, {es dtudiants affirment

qwils ne veulent entraver leur

déroulement en aucune maniére.
xxXxXXx

MEXICO : 7 MORTS
60 BLESSED
MEXICO (AFP)

Le Bilan officiel des bagarres,
qui ont ensangianté la nuit der-
niére le quartier de Santo Toinas,
ot se trouve Institut National
Polytechnique de Mexico, est de
7 morts et une soixantaine de bles
sés. Selon les journaux du: soir,
ce bilan ne serait que provisoire,
ear plusieurs personnes auraient
uté hospitalisées dans-un état
grave. Enfin, de source officieu
se, 415 personnes ont été arré-
tées. .

D'autre part, la police vient
d'annoncer qu'un arsenal a été dé
couvert a proximité de l'Institut
Polytechnique, des pistolets, une
mitraillette, 8 fusils de guerre, 4
fusils de chasse, 500 chartouches
et un millier de cocktails Molo-
tov y ont été trouvés, Toujours
de source officielle, on ne signa-
Je auéun heurt ‘mardi aprés midi
entre les étudiants et les gransa-
deros qui cernent les biatimerts
de V’lnstitut polytechnique oc-u
pés aux premiéres heures de la
matinée par larmée.

Enfin, le Secrétariat de I’Edu
cation Publique a fait savoir que
jes batiments de 1'Institut al-~
laient étre remis progressivement
par l’Armée aux mains des fone
tionnaires de Education Natio-
nale. -

pathique. Sa femme est ¢
ef

xxx
REPRISE DES

MANIFESTATIONS
A MEXICO

MEXICO (AFP)

Aprés une journée calme, des
manifestations d’étudiants ont’
vepris dans Mexico a la tombée

de la nuit. Ainsi quelques accro ~-

chages entre granaderos e$ mani
festants se sont produits vers 19
heures (locales) A Tlatelolco, 2
dans le Nord de la Capitale, ala .

suite d'une réunion qui groupait *

plusieurs milliers

de personnes. *.

| ADRESSE :





MERCREDI 26 SEPTEMBRE 1968.

Au Fil des Jours

RUE DU CEN
PORT-AU-PRINCE (HAITI)

PHONES’: 2282-2483.
"P.O; BOX +1826 .

NTRE





~ Par Aubelin JOLICOBUR *

M, GERALD SPENARDL
VICE-CONSUL A a
L’AMBASSADE DU CANADA

...Le mercredi 11 Septembre
est arrivé & Port-au-Prince,
Gerald: Spenard, diplomate cana-
dien.

Il est accompagné de sa jolie
femme Thérése et de’ses enfants
R.chard et Nicole. .

M. Gérald ‘Spénard est venu
vemplacer M. Rodolphe Brazeau,
comme Secrétaire et Vicc- Con-
sul & )’Ambassade du Canada &

La farhille.Spénard a’ été ac-.

cueillie par le Chargé d’A{faires
du Canada, M. André .‘Potyin et
sa captivante femme Eliane.

M. Spénard est aussi bien que
sa femme Thérése originaire d’Ot
tawa. Jl a débuté dans Ja carrié-
re diplomatique, il y a quinze
ans. Il a passé une année aux
Nations Unies & Genéve, trois ans
et demi a Paris, trois ans et demi
& Washington, _D. C. Envoyé
une nouvelle fois & Paria, il y est
resté trois ans et demi. I] vient
de passer. les deux derhiéres .an-
nées & Ottawa. .- -

M. Gérald Spénard est trés sym
n-

Le Chargé d’‘Affaires et Mme
André Potvin offriront le “4 octo-
bre une réception en leur. luxueu-
se. résidence & _Péguy-Ville pour
présenter ce. couple. .

Nous ‘souhaitons:.la bienvenue
en Haiti.4 la famille Gérald Spé-
nard, wy fe

: EEE 02.
M. ALAN ‘CITRON: PRESENTE
LEE ET ‘HELEN TURCOTTE

EN HAITI

...Wendredi sont arrivés & Port
au-Prince;‘M. LeGrand Turcott et
‘sa femme Helen, MIAMI
Shores, :-Floride. ~~

Lee’est «Marketing Represen-

,, tatives,.de The Gaff Productions



In ; de Dive Magazine, D.ve
Business, de Long Beach, Cali-
fornie et de Miami Shores, Flo-
ride... gk

Sa charmante femme Helen





saison a, été. fixée au samedi. 28
Décembre. -

‘Les dispositions sont prises de
bonne heure pour augmenter, les
chances de succés de ce Balj qui.
attire chaque année le; Tout Port-
au-Prince élégant et totis les ‘vi-
siteurs de marque’de passage
dans le pays. 7

Liune des grandes attractions
de ce bal sera la rafie d’un yo-
yage Aller-Retour'4 New York ©
par ia Pan American et uné se-
maine au Waldorf .Astoria pour
deux personnes, .

- ‘Les billets de cette rafle sont
déji mis en vente 4 raison de
deux dollars le billet. Et ils s’en-
Tévent vite nous dit Gerty Hé
raux, Vice-Présidente de la Ligue
du -Cancer,

Le Grand Bal de cette année
dépassera en beauté tous les pré-
cédents qui ont été appelés des
triomphes de® Vesprit d‘entr’aide
contre les menaces du plus grand
des fléaux, le Cancer.

. xxx
Mme DENISE. CARRIE
A EL ‘RANCHO .
.Lundi est rentrée 4 Port-au-
Prince, Mme Denise Heurtelou
Carrié, gracieuse et pétillante
femme de M. Maurice Carrié.
Mme Denise Carrié qui a é6
pendant longtemps au _ Bureau
Hait:en du . Tourisme a New-
York et qui vient, avec son ma-
ri, d‘apporter son plus entier con-’
cours au Lanai d’Haiti &-San
Juan ® Yoecasion de la 38e Con-
vention Annuelle de ’ASTA, va .
‘mettre, nous dit-on, son savoir-

- faire dans le domaine touristique

au service de J’Hétel: El Ran-
00 .
Nous pensons que Mme Denise
Carrié sera une heureusé acquisi-
tion pour le fiamboyant hétel El
Rancho. ~
Nous sommes certains qu'elle
connaitra beaucoup de succés
‘dans sa nouvelle fonction. -

xxxxX
LE BUT DE LA VISITE.
‘DU PHOTOGRAPHE
. GREGORY S.:MC INTOSH

...Hier soir sont arrivés & Port

Cette réunion,. organisée: ‘sur ‘Ta —~este
Place des trois cultures, parais- :
sait devoir prendre fin sans qu'au -.
cun incident ne se produise, mais
en se dispersant, les manifes-
tants — au nombre de deux mil- ~
le environ —-'se rassomblérent de .
vant une annexe d2 l'Institut Po
lytechnique, Occupé per les prana
deros. is, des pierres ayant été
jetées contre les autocars des tor
ces de Yordre, les granaderos ;
chargérent la foule en laneant
des grenades qui provoquérent *
une rapide dispersion: des mani- .
festants. Cependant, d’autres in-
cidents sont A craindre, les étu-°
diants s’étant regroupés dans les.
rues avoisinant Tlatelolco ot se

(Suite page 4, ‘col. 8)



La campagne électorale

de M. Hubert‘ Humphrey

WASHINGTON (AFP) —

(Du correspondant de AFP :
Bernard ULLMANN)

C'est & la clientdle syndicale
que le Vice-Présidént Hubert
Humphrey, qui reconnait lui-mé
me & présent qu'il’ part perdant
derriére M. Richard Nixon dans
Ja course A la Maison Blanche,
fait en cea moment désespéré-
ment appel. Cette clientale, ce
n’est pas & M. Nixon qu'il” doit
la disputer mais bien A M. Geor
ge Wallace, le candidat de ex-
tréme droite ségrégationniste.

Dans cea efforts le Vice-Pré
sident peut certeg compter sur.



. La Vie Internationale

PARIS (AFP)

La proximité des jeux olympi-
ques, dont jouverture est fixée
au 12 Octobre, donne aux trou-
bles de Mexico un vatentissement
international, Le Gouvernement

a déclaré qu’il n'était pas ques- .
tion de proclamer la loi martiale-

et que les -eux auratent lieu com

me prévu.Tous les moyens légaux.

seronct utilisés pour maintenir Vor
dre et. toutes les garanties de
tranquillité seront: données - aux
visiteurs, Hier soir, apres la jour
née calme qui a.spivi-les affron-
tements sanglants de lundi dont
le ‘bilan s'établit a ‘six morts, Jes
manifestations |. ont repris dans
le nord de la Capitale. On redou
te de-sérieux désordres _ se
Pi gent aujourd'hui si les ‘étu
dianta ‘mettent & exécution leur
projet de défiler dans le centre

de-la ville, .
Le xx x:



Vaccord de Potsdam, Au moment
ot s’ouvre la 23éme Session de
l’Assemblée Générale. .de.. PONU
il n’apparait pas cependant™. que
VURSS doive &tre' mise spectacu
lairement en accus Hon Oe

La séance d’ouverture a été con
sacrée A \'élection “:du nouveau
Président, M. Arenalés, Ministre
des Affaires Etrangéres du Gua
témala, et A ladmission:du.125e
membre de ONU, le Swaziland,
-Le trouble profond.jeté dans le
«monde communiste par le nou-




veau coup.de Prague va trés pro.



‘pablement’ entrainer Vajourne-



‘Vappui de






-

la grande majorité
des dirigeants syndicaux, M
George Meany, Président de 1A.
F.G.- C.L0., qui Vavait souteru -
dés’.qu’il annonga sa candidature =
en Avril cernier, les responsa- *
bles de la seconde. grande. cen-
trale syridicale United Automo
bil Worke.s dont le Président
Walter Reuther avait a l’origine,
appuyé le Sénateur Robert

Kennedy se sont prononcés lun
di a 87,8 pour cent en sa fa-
‘veur, contre 10,2 pour, cent pour
M. Wallacé, et 1 pour cent seu
lement & M. Nixon.

Mais alors que dans les pré-
cédentes élections p-ésidentiel-
les; le candidat démocrate avait
6f8 assuré traditionnellment du
vote massif des syndicalistes, il
Wen va.pas nécessairement de
méme cette année,



“4e-T) guffit en effet d’assister: &

une réunion politique quelcon-
que de M, Wallace pour consta
ter qu’il -recrute parmi les,
blancs de condition ‘modeste, ou-
vriers, petita employés fonction



















mient de la conférence mondiale



des. PG qui! devait se réunir le 26 .
Aprés les

Novembre A ‘Moscou.
déclarationa défavorables



Partia Occidentaux et notamment :
PURS: 7

du-PO Frangais, 1
maintenant ‘s’étre
dela’ reporter &
rieure, .

Mi

' L'oceupation.de la ‘Ichécoslova .-.

quie continue de tenir une place
im: i I ipto-

roante dai ‘Vactivité

ellement &.des échanges:

‘d'une. protesta: “8és
aw

tualle:

a Est: A

troupe mandes
Tinvasion de

dela Tchécosloyaquie,
qui constitue una violation de”

‘me enfant de la Princesse
“re‘du tréne des ‘Pays Bas,

trix et du Prince Claus,

Doyen



fieur le Doyen

déja plus de deux mo

lintermédiaire de mon
e Joseph.C. Turgot, je:
ressé deux Requétes re



» ment Tourist
York et du Public Relations Of-
fiper de cet Office, M. Citron *
‘a expliqué a M. Foucard l’im-

du: Tribunal Civil de P.
Palais de Justiate... 2...+

gazines.
‘Le District
France, & Miami, M.. Alan Ci-

* tron et sa gracieuse femme- Bet-

ty, son fils Malcom et le Direc
teur de Public Relations d’Air
France, M. Nicholes Lyng les: ont
accompagnés ici vendredi, Lynn
est reparti samedi aprés-midi,
tandis que la fam-lle Citron a re-
pris lavion cet aprés-midi, aprés
d‘agréables vacances ici. Elle
éta.t descendue & I'Hétei Chou-
coune, .

Lundi ,matin, M. Alah Citron
avait accompagné M. Lee Turcot-
te & YOFfice National du Touris-
me pour rencontrer le Directeur

- Général de cet Office, l’Agrono-

me_Luc-Albert, Foucard.

En présence de M. Jean Sau-'
rel, Directeur du Haiti Govern-
Bureau a New -

portance des: Magazines
sentent M. et Mme Lee Turcotte.
Et Lee d’exposer au D.recteur
Général de )ONTP son projet de
mettre Haiti sur la carte des

ue repré

- plongeurs.80us marins et les avan

ages que le pays doit s‘attendre
A en tirer au point de vue tou-
ristique. BS :
Répondant spontanément aux
demandes de M, Turcotte,
Foucard qa obtenu du Président
Duvalier qa‘un avion de la Co-
hata fut mis & sa_ disposition
pour lui permettre de survoler.
Jes cétes haitiennes et de localiser
les endroits ot les plongées se
révéleront les plus avantageuses.

M. Citron était venu ici. avec*





les enregistrements des superbes
reportages faits sur Haiti tout ré







la





ment de Miami
donner & Maiti 1°6
million de dollars



















d'une réunion te
derniére a Ebel










ort-au-Prinoce

tre de Crédit réduite & $ 180. que
notre fils parcevait comme, uni-
que soutien. Je vous signaje que
les 3 maisons en location//totali-.
sent $ 210.- : we

Mes démarchge pour obtea
vos 2 Ordonnances n’ayant
abouti at J’état: de mon- enf.
Vétranger l’exige




quétes et me les’ renicttre. a’
vos Ordonnances, ‘s'il ‘vous ‘pla’
Dans cette . attente, je

Manager ». d’Air.

M.-






.,_cidents..,



tosh Jr. et- sa
Suzanne. :

Gregory est Photographe lance> de National Geographic
Magazine & Fort Lauderdale, -
Floride, Il état ici, il y a un
mois pour faire un repor
tage photographique mais i] avait
da. partir avant de le terminer. IL
est revenu cette fois pour ane vi-
site de cinq jours. Il a pris con-
tach ce matin. & l’Office National
du Tourisme et de la Promotion
avec M. Ramah Théodore, Di-
rectaur Général Adjoint de cet
Office et avec le’ «Public Rela-
tions Officers. :

Gregory et Sue ont pris loge-
ment & Ja Villa Quisqueya.

-. &EXxEX

NOS VISITEURS ,

...M. Michael Shamberg, jeu-
ne journaliste américain est ‘.ar-
rivé ict hier soir en ccmpagnie
de la jeune et jolie Mile Megan
Williams. :

Michael Shamberg est de Chi-
cago. Diplémé en littérature an-
glaise de Washington Univer-
s:ty de Saint ‘Louis Missouri,
ii_est depuis ‘Mars attaché @ Life
Magazine comme journaliste «free
lance, . : .

Tl entreprend un voyage qui
le conduit A travers les Caraibes

(Suite page 4. Col. 2)
Les Africain s aux
Mexico

Depuis. samedi: 21

jolie compagne



Septembre .

ont commiencé & arriver & Mexi- -
co les athlétes dn*monde -entier’.

en’yue des Olympiades, Cing ©
‘gents athlétes ont.foulé le scl me
“xicain ce jour-la. La délégation
la plus imposante a été celle: de
Ja Hongrie. Iis seront sept mille
cing cant a défendre les couleurs
de tours pays respectifs. Les aélé
gations les plus imposantes 5€-
ront celles de ?URSS et des USA.
Dans ‘ce..concert:de la fraterni
16 humaine ot toute question de
couleur de‘race d'idéologie sexont

’ . dystématiquement écartée et ott
“‘ggule -la-valeur intrinséque de. Pé

lément le désignera, le Continent
Africain, pour ja lére fois depuis

’ Vexistence des: jeux olympiques, —

se‘fera rep! ‘ter par une im-
_posante délégation ; et VPobjectif -
: (Suite page 4 ‘Col. 4)







its de police ont.
‘d¢hui & la sur











prévision du renquvellement d’in-
“Landi et “murdi, (plusieurs ” in-.
cendies de caractére | criminel :a-










faire appel & la Garde. Nati
ales ke
‘qutefois; Je: Mai
‘a refusé hier -d’avoi
























10 I.

HORIZONTALEMENT

1.—- I] doit son parfum spécial a
lacide prussique qu’il contient—
Supplice.

2—Gédé
‘8—Coule en Russie — uss!
4—-Maniére illicite de gagner

5-—-Dans la Baltique — ‘Argent
risqué

. S_Vigiles | contumes — Des jeux
sy déroulaient.

7—Qui concerne un fidéle ami



8—-Calmant — Le soc s‘y emboi-

ter -

9—Patrie d'un modéle d'obéia -
sance —.Menteur
10—Conjonction — Qui ne flat-
te pas le goat.

XX-xE



. WERTIQALEMENT.

II) a-une “poche ‘unique
It — D’une péninsule europecn
ne — On y blanchit le linge

III — Transportés — Adverbe

Iv — Oriental — Coule
Suisse,

V — Commenge un suspect —
Dont les branches prennent heut
VI—Exclamation — Peu de cho

se,

VII — Arrose. Tilsitt — Diph-
tongue,
VIII —- Il est plus facile de s’
mettre que d’en sortir — Pidce di
—charrue —

IX — Ses éléves volent

X — Remerciées — I vit bien
des rencontres.

Solution du Probléme précédent

HORIZONTALEMENT.

1. Insolences: — 2. Souriciéres.
3. Occasion — 4, Le; Lambeau—
6. Au; Egée; ue Tri; Agi 7.
Ma; ‘Autre ~— 8 Univers: Er -—
9. Rata: Ae -- 10, Baledeurs.




TRACTEUR DIESEL

POUR TRACTION, LIVRAISON DE CANNE
LABOURAGE —
HERSAGE, SILLONNAGE
SARCLAGE
_ EXCLUSEVITES
MOTEUR DIESEL BROWN
ROBUSTE — ECONOMIQUE
TRANSMISSION. MONOBLOQUE
AMOVIBLE
DISPOSITIF EXCLUSIF BLOCAGE.DE DIEFERENTIEL |
CHASSIS.UNIFIE

POUR TOUS DETAILS .#'ADRESSEB
‘ . A .

- Charles Feéquiére & Cie.

DEPOSITAIRES

HORIZONTALEMENT. J. Iso-
lateur —- II. Noceur; Nab — III.
Suc; Imita — FV. Orale; » -Aval—
Vv. Lisage —~ ‘VI. Ecime;. Arad—
VII. Niobé; Usée. -- Vill, Cane;
At — BX. ‘Er: Algreur — X. Sé-
culier.


































en |





pececececerscerenges











LE PREMIER ORDINATEUR
DU PLAN CALCUL, *
FRANCAIS

«IRIS, EST REALISE
(D'nprés P, ‘De Latil du. Figaro),

Le 10 Juillet 1966, Ye “Conseil
des Ministres décidait d'entrepren
dre «une importante action ‘en
faveur de Vinformatiques. Le .8
octobre un décret concrét.sait cet-

te déc.sion en créant Ia déléga -.

tion & l'informatique, Le 13 avril
1967, une convention était passée
enire l’/Etat-et la compagnie in-
ternationale pour 1'informatique,
laquelle venait d’étre formée par
la fusion, gous une. impulsion
gouvernementale, de ‘plusieurs 50
ciétés francaises, travaillant dans
le domaine -du caleul électroni -
que, c’est de ce Jour l& qu'on
peut jaater la naissance da plan
eul,
Drx sept, mois plus tard, voici
que la premiére machine de la
CH, le premier ordinateur réali-
. 36 en application du plan calcul,
est préte A &tre commercialisée.
I.is 50, a en effet, été présentée
& la presse avaat ‘Wétre la- vedet
te du Sicob.

Dés le départ, il a été décidé,

que l'industrie francaise <«joue -
rait»y les calculateurs moyens.
Ces ocdinateurs francais de quel
type seraient-ils? On a coutume
de classer les ordinateurs en trois
«générations». La premiére utili-
sait des tubes électroniques , eile
travaillait sur des cartes perfo -
réeg et s’orientait su:tout vers
le calcul.
La seconde génération remplaca
les tubes par les transistors, elle
avait pour mémoire les. bandes
mugnétiques et s’orientuit sur -
tout vers la. gestion.

La troisieme abandonne les
transistors pour les «circuits in
tégress, bien plus petita et plus
rapides. La famille des machines
CU serait «de’troisisme généra
tion>.

A entendre les techniciens de
Ja CII la famille Iris dont nous

_ voyons paraitre Iris 5, premiére

née sera complétée d'ici a quel-
ques mois, toujours dans la gam-
me des machines, par une machi.
ne-plus puissante et par une au-
tre moins puissante.

Iris posséde tous les cardctéres
de la troisséme génération et, di-
sent ses constructeurs, elle est
seule & les réunir dans leur plén
tude.

Crest une machine ¢& accds di-
rect> cela signifie que au lieu de
Cevoir passer par des program -
meurs qui écrivaient la question
«en langage machines et qui ne
la posaient A la mach‘ne que lors
qu'elle éatit ‘libre, tout aussi bien
le lendemain on peut & tout mo-
ment interroger la mach'ne direc
fen~nt nar son clavier— ou. bien
sir’ & distance een obten’y
réponse.

VERTU ESSENTIELLE .:
LA Polyvalence

Autre caractére essentiel, Iris

est du type «multiprogeamma-



~Vei in was cna:



et qu'un autre est

Mais, surtout elle est universelle,

ce qui signifie qu'elle peut: sans ¢

une modification, .assumer ..une
gestion ou se livrer 4 dea caleuls
seientifiques ou travailler temps réel», c'est-a-dire suivre les
événemenls & mesure qu'ils se dé
roulent, méme a distance.

xxx

‘DANIEL COHN BENDIT |
RISQUE: -PLUSIBURS MOIS
DE _ PRISON .
FRANCFORT — AFP —

Les faits reprochés a Daniel
Gohn Bendit, ancien leader du
mouvement dissous du 22 mars,
peuvent lui valoir plusieurs mo.s
de prison et peut tre méme plus
d'un an. L’article 115 du code pé
nal en vertu duquel il est poursui
vi pour incitation 4 l’émeute, vio
lation de dom.cile et voies de
faits prévoit en effet des peines
allant de 6 mois & 5 ans de pri
son pour Jes simples participants
et un maximum de 10 ans pour
les meneurs.

Les etudiants d’extréme gau-
che du SDS qui avaient présenté
un ultimatum au Parquet sont
passés Vaction dés mardi, met

. tant & profit je premier procés

les contestataires
qui s’étaient attaqués en avril
aux imprimeries de M. © Axel
Springer, magnat. de la presse.
Des groupes assez importants de
manifestants ont pénétré & Vinté
vieur du Palais de justice et tan-
dis qu’ilg criaient, dans les cou
loirs et dans la salle ov se dérou-
lait le procés bérez Cohn-Ben
dit, Pun d’eux offrait des rosea
rouges A un accusé en plein pré
toire. Le président a ajourné les
débats d'une semaine et la police,
en faisant évacuer !n salie, a et-
fectué 9 arrestations. Des came-
ramen de télévision ect 1 photo -
graphe, qui opéra‘ent sur les
lieux, ont d’autre part été appré-
hendés. provisoiremenit sur ordre
du président et condamnés sur .e
champ & 125 f. d’amende chacun.

ouvert contre

xxx
LVINSTITUT
POLYTECHNIQUE

DE MEXICO OCCUPE ~

PAR LA TROUPE

MEXICO — AFP —

L'Institut polytechnique natio-
ns] de Mexico, thédtre des bagar-
res qui ont ensanglanté dats la
nuit de lundi & mardi le quartie~
de Santo Topiag;: gu - -nord .de sla
capitale, est .océuné depuis.” ‘Tes
premiéres heures de la thatinée
par l'armée.

Cut? établissement, ; “apres ‘Yoeen |

pation la semaine derniére par
Varmée de l'Université autonome,
était le dernier bastion tenu par











SA FLT C. O.

Un nom dans Economie du Pays

SAFLCO |

Plas de $ 350.000 essentiellement haitiens aidant a.la
revalorisation de la vie paysanne -

SAF LC. 0.

‘Des miltiere de bras ‘haitiens gagnent chaque jour
la bataille de la production

SA FIC. 0.

‘Un mite é de: secs de ‘Sisal au scrvice de ta Nation ‘Haitienie

SARLCO.

‘Une inéustric Nationale au. service de la Nation. Waitienne

S.A. FL. LC. O.



ré suc les appareils de lectu.e,

Olympique;
~gud-de la cap al
itaint. de: 1

ni

deux tués (un Soudan eu tn pas
pull), ee earn quatre per-: ;
sonnes aur

diant et-tro.s -policiers).
runtaine de piesses ont
portés dans les hopituux de la ca
pivaie, .

Les échos de la fusiliade ont" 6-~"
1é encendus dang pius.eurs quar-
tie.s de Mexico. Mais au village
tue: ‘ex






ou Ia bataudle taisait rage, Jes’ ath
lees ct les journalistes n’ont pas
été troublas dans leur sommeil
D'ailleurs la cité Ulympique se
trouve a cété de Université au-
tonome oti le calme régne depuis
son occupation la semaine dernié
re par l’armée.

La flambée de violence.de Ja -

nuit dern‘ére avail. débuté vers
18 heures locales duns des circons
tances trés analogues aux inci’. —
dents de la nuit de samedi a di -

manche, Les émeutiers ont com- .
‘chard Nixon respectivement, ont

mencé par s’emparer d’autobus
municipaux afin d’en. faire des
barricades, Selon certaines -sour-
ces, une quarantaine de véhicules
auraient été saisig par les étu -
diants , et une douzaine auraient
été incendiés,

A l'arrivée des forces de poli
ce, une fusillade nourrie a écla-
té, qui s'est rapidement étendue |
dans tout le qnartie* entourant
lécole Polytechnique oceupée par
les étudiants conteatataires.
Des témoins ont vu des -étu-
diants Ltirer du batiment d'une é-
cole Atlatileo A Vaide d’un ba -
zooka fabriqué avec des moyens:
de fortune. Les étudiants se bat
taient avec tout ce qui leur tom
bait sous la main: pierres, cock-
tails molotov et armes & feu. Se
lon le journal’ El Sol, organe de
droite, l'action des teroristes pa
raissait coor donnée, Dans la rue
Plan de San Luis, éc it le journal
un groupe de meneurs dictaient
leurs instructions par le truche -
ment de messagers. qui. allaient et
yensient nu cent-e de la batail-
e. :

A minuit' 30 locales, l’armée est
entrée en action: 506 soldats,: &
bord de hlindés et. de véhieules mi
litai es ont commencé VYoecupa-
jion des nouveaux batiments Ae
VInstitnt cans le quarter de Za-
eatencn, Des soldats y furent ne
tés, et le reste de Ja troune se. di-
yiera vers Je cuarties de San To-
mas pour orenney l'Institut.

:





“La bataille dans ce secteur a

‘atteint son point culthinant aur.

environs. de, deux » heures, ;du ma -
tin. Mais, & partir de ce * moment,
la fusillade s’est ralentie. Lea -
chars et Ja troupe ont encerclé le





D
y
y
y
4
7
y
Y
y
4
ca
7
‘
a
"
4
*
é
é
foal
4











Lhe ben ‘poisbant nt
' inoffensif: faisant’: “dlaparaltre r

ent ‘éte tueed: (un és’
U




trouvaient, lea. auuces - occupants
YANG réugsi & prendre la fuite,

tervention de Varmée. Dans tout
le reste de la capitale, la popula
tion vaque normalement & ses oc

ne ‘sur le» Pases de la Reforma,

“cing “Idlométres: plus au ” Nord.
/ xxx

SONDAGES AVANT
LES ELECTIONS
AMERICAINES



NEW YORK — AFP —

Les électeurs américains gont-

ils satisfaits du ‘choix ‘que’ cons- .

tituent les, trois candidats -A le -
présidence des Etats Unis et esti
“ment - ils que les. partis ‘démocra
té at républicain, en nommant
MM. Hubert Humphrey cet: Ri -

désigné le meilleur’ honime - dont
ils disposaient pour suceéder & -
ventuellement au Président John
gon

Des - réponses doninges ey ces
deux questions ‘au cours ‘d'un son
dage dont l'Institut dop'nion pu-
blique Louis ‘Harris ‘public mardi
les résultats, il ‘ressdrt que le
corps électoral amér! cain ast loin

( Suite Daze 3)



de Diverce
Iaberté — Egalité -— Fraternité
République d’Haiti

Extrait des-minutes du Greffe
du Tribunal Civil
Prince
AU NOM DE LA
REPUBLIQUE

Le Tribunal Civil de Port-au-
P.ince, complétement
‘Palais‘de Justice dé cette ville a
rendit en audience--publique: et-en
ses attributions civiles le -juge -
ment suivant :

Entre :

lo) ‘Le sieur ~Antoifie “Walter “

Khalille, propriétai e °“demeu-
vant et domicilié a Port-au-Pr'n
ce, identifié au "No 1560 ‘A, ayant
pour Avocat Me Paul Cauvin-iden
tifié, patenté et impusé. aux Nos

2413, 6447 et 90121, avec ~ élec

tion de domic’le en zon - cabinet

sis en cette villé demandeur du |

ne part, et -

20) La came Antoine ‘Walter
Khalille, née Inéide Villard, dite
Tnis demeurant et domiciliée A
Port-au-Prince, rés‘dant actuelle- ~

ment Avenue .2. B. Corona, New f#!”

Yo-k 11860, Etats Unis d’Améri
que du No “d d6fendresse défail-
Tante, d’autre part;

DISPOSITIF.— Par ces mot'f:,-
aprés. examen, maintient le de

faut octroyé contre. la défenderes
se, admet la demande de civorce
du sieur Antoine Walte> Khalille
d’avee son épouse née Inéide Vil-
lard dite Inés, aux torts: de cette
derniére, envoié les parties _de-

vant l’Officier de UWEtat Civil de ~~~

la’ Section Nord de. Port-au-Prin-
ce pour le prénoncé du divorce
les formalités. légales ..p:éalable-
nient remplies, dit d'un extrait.du
.présent. jugement..et de lacte. de

dissolution du mariage ce ‘ont in- ..
JA OKO...

“s6r6S“ditis “un “qiotidien s caitint
a la Captale, 0 gone, ior
mages ee Sal s * ers,
s'il y échet Seda i



' feation du présent: junement, vu Ba

© quiil est par défaut, Vhuissier

- Charléus St: Jean-de ce: triburial,:

‘compense ‘les dépens~en raison te
la qualité des partigs.— :

Donné dé nous’ ‘Alfred Blaise,
Juge, en audience extraordinaire
publique et Jour wingt
trols Juillet

les ies DOS tes,-Si ee he

mssaire Gouvernemen: i ee






Neus Kees ae Ot; Sere

#
oe be 8 hel is. 8 tres 15. *

greftier du sidge.

_ Tl est ordonné a to

sur ce requis de meth
jugement & exécutio!

ciers du Ministere Public pres

Tr'bunaux Civils d’y tenir
in, & tous Commandants et au
iad

‘te. Atel siené + vAlfred Blais
Juce Anteisie Milfort, exigreffic
Pour! Bknédition vonforme:

at:
idement: toutes:

“artleula) :
re
SS eee

* selatyque;

LE PAI
‘Mardi ‘matin, le calme semblait Entrée Gdes 1.50 ides 1.60 ot 2,50.
Bear: oi

‘enpations”et~-quand :on-se~promé ---LBs-~-HOMMHS-INVISIBLES —---

Entrée Gade. 0.60

- Jéudi 26° Septembre 1968
“(En

” Sate
/NEMOURS' J. IN,
“DBS: BSPIONS MEURENT

Entrée Gde. 1,00

_ Entrée ‘Gle. 0.60

de Port-au-

” Réservée Gdes. 3:00
” Jeud?.4 6 hres et’ 8 hres ‘15



“Mereredi- a6 hhres « et: 3: chres_

“EES DIBUX SAUVAGES "
“Entrée Gle-Gdes1.60 °°: .
Résetvée- Gdes' 2.60 .-° rae

Jendi.& 6 hres et-8 fires. ff

-LHHOMME

” Bhtrée’ Gde:

Bntrée-Gde. 0.60.

_CINQ.GARS _POU:



o ATS
& du





6c Alain: Delozi) ,
&e Gdes 1.20 et ate











“Entrée Gle Gdes 2.50
PRIORY

Jeudi 2-6 hires et 8 hres 15

LE. SERMEN DL DIUNE = -MERE. =
Entréé’ Gles. Gde;' 1.60 :
Réservée Gdes. 2.50:





. Mercre 5: Septembre © 1968
FLASHMAN CONTRE .. :




Entrée Gie. Gde, 0.60
z *

LE eile! RESTAURANT
Entrée Gle. Gde. £00 =

CINE STADIUM

Mercredi 26 Septembre. 1968
(En permanence) .
_VILLE..SANS. PITIE












pat ‘voiture |
di 7 hres ef 9 hres a

“A DOUBLE -TOUR™: .
Entrée 3. 4.00 par: voiture: oe

Drive.in Ciné Delmas
iE EN: LOCATION -
‘BAPTISTE »

‘A BE

AIRPORT. cote

Mercredi ‘a6 So bres 30 et 8 hres 80

CIN "GARS 1 ‘POUR
SINGAPOUR



Mercredi & 7 -hres et 9 -hres
COMMANDO: AU VIETNAM
Entrée <3 1.00 -par ‘voiture
Jendi a 6 hres.45 et 9 nres 80.
IRMA LA, DOUCEâ„¢ ~
Entrée: $-0.60. Par, personne

Réservée Gde.*1.00

me &'6,hres.30. et 8 hres 30
. En. permanence.

LE AtYSTERE DE LA
CHAMBRE FORTE
Entrée Gie Gde. 0.60
Réservée Gde. 1.00

aw CINE PALACE

AD Mercredi & 6 hres er 8 hres 15
:PLACEJEREMLs«, LE RAYON INFEANAL

. Entrég Gde. 1.00
Mercredi A 6 hres et 8 hres 15
ESPIONNAGE A CAPETOWN Jeudi.a.6 hres-et 8 hres 15.
Entrée Gle, Gdes. 2.00 LA _TEMPETE
Entrée Gde, 1.00

Tey ah

CAFE EUROPA

EN UNIFORME
hehe Aede120...

Bégervée Gdes. 2,00



py

eclhee

UL VALAIT
DES MILLIARDS.... .....
_Entrée Gle Gde 1260000

aly, ale eli

‘Meneredi 2.6 ‘hres #6 8 BhresiB
100° LIONS. ONT DISPARU
: 60" wt



le seiil shampooing: -

qui ne contient aucun
" - détergent.

En. trois: formules ..

Jeu udi a6 hres of 8 chrep 16
LBS CHIENS. SONT. LACHES :
Entrée Gde. 1,00-et' 150-0: =

Mercredi a 6
TROIS orhenes “ .
‘Britrée® Gdé.:. 0:80, « ars mp a Abo ee ae .

Jeudi,a, 6 hees:: ib. et: 8. bres, 15
OSS, “LET: AFOUT. C COE UR.




Entrée Gde. 0.60"

- Mereredt ae Gihres i15. ‘et: 8. 5 hires 15
--GLADIATBRURS DE ‘ROME



Le. Décanat.. dé: ia. Faculté
.@’Ethnologie Vise ‘les’ intéressés
:qne: lee. inscriptions pour “l'année -
académique 1968 - 1969° ~ seront

_ -Fegues au.secréteriat de la dite
Faculté 10," ‘avenu: . ; Magloire
. Ambroise, “tous, les’ “jours “ou-
_yrables;. "Ge, ) “hres. a.m, a. midi a
Partir ¢ da Vendredi 20 Septembre

Pidces & presenter 2!
SA) Pour” Miower:pton ‘en’ lere

Jeudi A 6 hres 15 et 8 hres 16
R



SINGAPOUR

of Si stHban)

tabied He








OSCAR



les, 2,50 et 4,00
hres 30

En séance unique

LA MELODIE DU SONHEUR
Entrée’ Gde, 2.00 et 3.00 °










































a

ane













Uherchez la ssotlun. corress
“de. matesance et vows trouveres:

demain,
wweproduction totale |

. LEBR): Vous ‘affronterez. des:-ai-
| tuations.que vous n’avez pas ren-
_contrées jusqu’éa Présent. Ass Ase -

«mez: yolontiers de: plus us grandes
ponsabilités sang inqui étude, fl
Jes. paieront plus tard.

'Q1.AVRIL-AU 21 MAI (TAU-
. -REAU): -De.-belles influences de
: Yénus at:mulent les taches artis-
_Aagques, : Vhorticulture, . les »probie-
~mes;de:la maison, les sentiments.
“Vous: .recevrez. de bonnes nouvel-
“Yes: dans Vaprés-midi. .

28. MAL; AU.21.. JUIN’ (GE-
ooMEAUX): Journée superieure a
la” moyeane mais-ce n'est .pas le
moment, néanmoins de vous endor
mix, Faites,-comme d'hab- tude,
-Petfort ‘maximum. Le voyage, la
_acience,, les. questions deritea sont

_30us nn. bon mziux,

22 JUIN AU 23. JUILLET
(CANCER): Vous avez le don de
» fons vote prochain content
de juhméme. © “Vos ~ compliments
portent. Cette attitude vous vau-
dra des ams.et:des avantages,
Chassez le ‘doute-et ‘Pinquiétude.
teiligence “Ddra omf.cm m mb

24 JUILLET AU: 23 AOUT
-(LION): ‘Influence planétaires
contrasiées, Soyez prudent. n
syous semblera bizare dagir- com
-~me“il-veus sera. conseillé-mais ai
ce gont.‘des ordres, - exécuter-les

2h -AOUT. AU 23 SEPTEM-
- BRE (VIERGE): -Evitez lag: -
‘“gravat.on' mais-nhésitez pas’ d'in-
a ster:-pour- obtenir “les Tésultats
auxquels vous‘avex droit ou d’exd
-ger Ata fois-respect-et avantages
pour: “votre: consciencieux -effort,

24-SEPTEMBRE AU 23: 0C-



‘TORRE (BALANGE): “Soyez
- axdent “et corifiant ;- décidez-vous

a Meffort ‘maximum. Commencez ..

--ausaitSt-que* posable :pour étre
~ dans: Jeipeloton- de: téte: et--gardez
van-lrythme .qui* permette Vaisan-
ce et le succes,

24>OCTOBRE - AU. 22 No.
VEMBREâ„¢ (SCORPION):
»seng et- philosophie Vote videront
au--cours -d'une -j -contras-
tbe, ‘Ne gachez:- pes. votre: pro -



tporsp olives ~«¢

Praprité ‘Ring Fraturea Syr teats
: «LE NOUVELLISTE>

7 JRUBY 26 SEPTEMBRE 1968.

2h. MARS AU. 20: ‘AVRIL (BE- .

de votre ann

vous snateut

on -purtiel, nétorud,
v= Lioleatoitd

ae ou fous





_gramme par de la frivolité. ‘Pro-
gressez par le. bon usage de. Vos |
dons.

NOVEMBRE AU 21 DE-:
CEMBRE (SAGITAIRS): Les
infiuences assez bénéfiques de Ju
p-ter encouragent votre activité
mais ne dépassez pas les limites ‘
ni-ne-recherchez | l'inaltcignable. ?
Montrez -de lordre. et de la mé--
thode. .

“BB DECEMBRE, / AU 20 JAN--
VIER (CAPRICQRNE) : Voici
Je:moment de vous. emettre en”
-péserye, afin de savoir sl yous”
“pouvez améliorer votre situation®
_par deg .idées ou des méthodes {
nouvelles. Affrontez la ‘eoneur-)
rence avec ardeur.

21 JANVIER _AU 19 ~FE-
VRIER (VERSEAU): Un effort’
pereévérant sera. indispensable au
cours de.cette journée délicate,
Conjonction -var.able. Quelques
heures difficiles. “Toutes les si-
tuations se révéleront inté.essan
tes.


























20 FEVRIER AU 20 “MARS*
(POISONS): Tout, dépendra de>

&.Végara.de vos™
obligations, ie la qualité de vo.
tre effort. Ecoutez les: - opinions |
des ..deux , partis, notes’ ‘tous “lés*

éléments du p:



‘gl: VOUS ETES NE AU-



-amical, vous intéressan “pro.
Jets. a ntéebt général. ‘La leeture
vous enseignera. “beaucoup. Vous?
vous entendez bien avec -tout ‘Je
-ynonde mais cheislasez..de préfé-"
rencé ceux qui ont Pesput sain-
et vif, Vous étes un empioyé ou
“un -employeur consciencieux et -
savez profiter tous vos ayvan :
tages. Vous réussirez dans de
g-andes organisations, dans la -
politique. ou Ia. littérature ‘ous:
oes souvent un vaingueur ‘éton.:
nant et vous triomphez parce que: :
"vous n’épargnez.ni votre peine, ni
yotre.temps. Soyez rasonnable
afin.de.ne:pas porter tort & vo-
tre: santé, .. "

- “afesance de’ T.:8.: ‘Btiot, ‘pos.
te et auteur dramatique anglais.













































JOURD'HUI: Vous’ étes’ droit et"















ay RUE BONNE FOI, a
_ TEL : 3294

Les meilleurs verres
Les plus belles montures

Pour vos enfants la Maison

‘peut vous fownir sur place
des verres inéclatables.
Passsez nous voir



| pour admirer les derniéres

nouveautés.

er&Co..

104-Rive ‘Bonne Fei, P..0. Box 962

NOUVEL ARRIVAGE.
~D’ARTICLES DIVERS

Chaussettes — Porte-feuilles,



‘Portes-monnaie en cuir — Bijoux en or —
Parfums.
Articles en argent de la fameuse marque
. Soligen. |
Chez NADER & Co. vous étes assuré de trou-

ver des articles d’ une qualité remarquable a

des prix toujours. raisonnables.

Distributeur

Plat défendu


























|

|

A ep enn el,







w- gnements s'adresser au heut

> trariété,

Li ACTUALL

détre complétement satlivfait des
cond A10ns Guns 1esqueued se preé-
senvenc jes pwochaines elecuuns
prusidentielles.

En réponse a-la premiére ques-
-tion,-en ex'cet, 49 pour cent seule-
ment des personnes approchées
par les enquéteurs se sont décla-
vées satistaites du. cho.x qu'il
leur sera donné de faire le 5 no-
vembre, tandis que 46 pour cent
n’ont pas dissimulé leur mécon-
tentement, le restant (6 pour
cent) s’abstenant de 3e pronon-
cer. Les électeurs démocrates
comptent dans leurs rangs davan
tage de mécontentents que les ré
publicains: 46 pour cent de ceux
qui sont. décidégs & donner leur
voix & M. Humphrey affirment
&tre décgus par le choix qui ‘leur
est offert, alors que, parmi les
électeurs acquis A la cause ce M.
Nixon, 39 pour cent seulement ex
priment de3 sentiments de con -

Quant & la deuxisme “question
posée par-iey enquéteurs, ‘elle. per
miei de constater que l’opinion pu
blique n'est guére convaincue que
MM.Nixon et Humphrey sont les
meilleurs candidats ‘possibles deg
deux grands part’s américains.
46 pour cent des am€ricains inter
rogés par Louis Harr!s ne con‘es

tent pas cette qualité au républi’

cain Richard Nixon et 53 pour
cent pensent que les démocrates
ont eu la main heureuse en accor
dant leur investiture A lactuel”
vice - président des Etat. Unis,
ma‘s 54 pour cent refusen: a M.
Nixon l’étiquette de meilleur can
didat républicain et 67 pour cent
ne croient pas en M. Humphrcy
en tant que meilleur candidat 14
mocrate,

Enfin, si le choix était libre,
sur quel homme politique amérj-
cain les suffrages se porterajent-
ils? Selon l'Institut Lou's Harris.
M. Richard Nixon J’emporterait
avec 22 pour cent, suivi de MM.
Edward Kennedy (18), George
Wallace (13), Nelson Rockefeller
(12). Hubert Humphrey (5), ku
gene Me Carthy (7), Lyndon John
son (67), John Lindsay (4), Ro-
nald Reagan (4), George Romney
(2) et George Mc Gove n (1).

Un tel ‘sondage, conclut Louis
Harris, démontre clairement que
MM. Nixon et Humphrey ue ront
parvenus ni ]’un nj l'au're.i re-
muer les grandes foules améri -
eaines et rallier & leur cendida-

ture un vaste mouvemert de sym
pathie. -
xxx

LINTERVIEW TELEVISEE
DE.M. COUVE DE MURVILLE
PARIS (AFP)
Premier Ministre depuis deux
mois. apres avoir été pendan: dix
ans Ministre des Affaires Etran

géres, M. Maurice Couve de Mur SARENSKKNEARAAARALA

SIROP PECTOI tA

ville a parlé lundi soir i la Télé
vision francaise pendant cing mi
nutes des affaires intern it onatcs
et pendant cinquante citq minu
tes des problémes intérieurs fran
gais, Pour sa premiére appari-
tion sur les écrans dans une émis
sion politique depuis sa désigna-
tion comme Premier Ministre, M.
Couve de Murville avait accepté

A ven re
1 Machine «Pfaff», 1 appareil
de Télev'sion.— Pour tous renzer

YAvenes Lamartiniere pros Pont
Morin 108,

Oftre @Emploi

Réun'on, désire t7ouver deux, ot:
vriers pachant poser . les tapis’
sur parquet,’ “rép
pés, sofas”
housses. ; :
Port au ‘Pritice ce 3 Septem ~
bre 1968 .

A loner

Vaste appartement sans . sé”.
paration & Vétage du Building |

Trading, en plein.’

‘quartier commerce tal, et ik proximi

'.t6de-quatre, Banques te.

XISTE PLUS GRACE S

A LA MAGNESIE
BISMURER :

‘vous wenbtes ‘les. te

“maux, les intoxications: cnet

nnvis se la «

Nationale” de. la Républigh

“a oral

de .

St Aubin ‘Toura,.80 Rue de la

C, Beaubryn, Rue Payée en face!
da



rE IN

(Suite de la page 2)

‘He se laisser, ‘inter,oger en. direct
par quatre jouimalisves.

ll a affirmé avec conviction que:

Yavenir de la monnaie. n'est cer
ianement pas une dévaiuation
du franc encore que cette ques-
tion ne lui ait pas été, posée. par
ses interlocuteurs. Tout en recon
naissant que jes événements de
Tchécoslovaquie étaient de natu-
re-A remettre en cause la: détente,
le Premier’ Ministre a contirnic.
que la France restait persuadée
que la division du monde en.deux.
blocs -était mauvaise
n/envisageait pas de revenir sur
sa ligne politique actuelie dans
le domaine. international.

Les grands sujets, de V'actuuli
té imtérieure frangaise ont éte
abordés au cours de l’émission vé
lévisée qu’il s’agisse des affaires
financiéres, syndicales ou univer
sitaies. Le Ter Ministre a es-
timé que les denx grands proble
mes qui se posaient 4 son Gouver
nement A ’heure ac tuelle. étaient
ceux des pix et du chomage. ll
n’a pas caché que des sacrifices
inévitables sera‘ent imposés aux

contribuables. Tout en refusart .

d'entrer dans la polémique . qui
oppose le Gouvernement & la. pre:
se & propos de< licenc:emens de
journalistes & la télevision et a
la Radio d’Eta', M. Couve de
Murville a soul’ ‘gné qu’A son avis,

introduction dela télévision
dans les moeurs étai- une chose
capitsle en rolitique et qu’elle
avait eu, en France ath mons

pour résultat de transformer mé
me les institutions.

fl a reeonnu que les événe
ments de Mai avaient accéléré. In

possibilité de réforme de PUnive: ~

si'é.

Le Premier Minictre, interrozé
ensu'te par les journalistes sur
les vertus essentielles d’un hom-
me politique, a mis su premier
rang le jugement
froid.

Pour la plunart des observe-
teurs, la note dominante de ses
réponses a été celle du libévalis.
me, aussi bien quand l'un de ser
in‘erlocuteurs a vu'nement ‘tenté
de le-mettre en opposition
son prédécesseur, M.
Pompidou, que lorsqu'il a précisé
qu’en tant. que Premier Minisire,
il ne refuserait jama‘s Ba orte
a qn'conque fut-ce a un dirigeant
de lopposition.

Le Premier Ministre a confir-
mé inc'demment que la France
wWenvisagerait de quitter ]’Allian
ee Atlantique que dans le cas
d’un changement profond’ dang

et qu'elle.

*MyStal ~

at le sans -.

avec _ £A¥

LES. JEUX? OLYMPIQUES:

86 D&ROULKRONT

COMM PREVU

(AFP)
“Les jeux, olympiques ‘

leu’ quoi qu’ii arrive,:a déclaré

dimanche’ un porte: parole de la -

Pres. dence dela république.’;
Interrogé sur les sanglantes
bagarres qui
dans la‘ ntit’ dans les quartiers
nord de‘la-eapitaie — a ‘i’exiré-

_ mité- opposée -du --village olympi- —

-que —— le porte‘ parole a ‘arfirmé
qu'il: -n’était - pas question de mo

“a fier en-guoi- que‘ce soit le pro- ~
Méme si l’armée ~

gramme établi.
' doit ‘continuer a surveilier - les
installations, les 6preuvea se dé-
rouleront comme préva; a-t-!]
affirmé,

Le po;te-pa ole a souligné que
des troubles estudiant.ns avaient
lieu actuel.ement “dans ° beaucoup
de pays et que les activités ha-
_bituelles sie s’en. poursuivaient

* pas mong. Méme ‘pour des réu-> °
-nions.. politiques « internationales—
des.

comme & Punta Del Este
troubles ont éclaté ici et la, . et
les ‘débats ne ge sont pas moins
engagés et ont ‘été menés 4
fin, a-t-il conclu.

xxx

FERMETURE DES :

FACULTES EN TORUGUAY

MONTEVIDEO (AFP).
Le: gouvernement:

a -décidé dimanche “de.” fermer





‘Mariage a New. York |

. Be 18 Aodt’” a été célébré a
| Belize de ‘St,Joseph & Brooklyn -

“le

mariage de

la. distinguée
‘Eline Mystal,”~ os

fille de Créda
et nites

fils de Mr et Mme
Dalton” Sulmers et petit fils. des
époux frangeul Rigaud.
le mariage

une gentille. récep-
tion

réunissait les .invités au

salon de la mére de=la: mariée. -

Voeux de bonheur aux époux
Georges Dalton Sulmers.



@annoncer que son “porte
aété Sears Vendredi dé:nier au
Vhédtre ‘REX.

Une ‘récompense est promise A
Celui qui Ie déposera au Bureau

du Journal. Aucune question ne
sera poaée vu.que les pitces qui -
le rortefeuille-
. (Carte @identité, Permis de Con

se: trouvent dans

duire, acte- de Naissance) ‘ n’ont

les relations internationales -qui;: IOs:

7 #-41 ajouté, ne s'est pas . pro-
oy

duit,

“Port ew Prince le 28 Septembre
1068





auront ©

se sont déroulees ~

bonne

uiruguayen .

‘de Philoméne '
Mystal avec Mr. Georges Dalton .
, Sulmers,

_ Ap ts--

1968

vi t"lee-:
iteur .de. notre Journal, ‘noug prie
feuille ‘

de valeur que pour le proprittal. .

















qui én ‘interdit’ Vaccés:~

autre: ‘part, un ordre de- -gréve:
‘ généraie'de 24 heures a “été: don-
n> nour mard. par la Convention
“Nationale ‘des “Travailieurs “(CN
“Y),oseile centraie ouvriére uru- |
guayénne, & laquelle , sont & _
g Belemen: ablfiliés: des eniployés de
. t :









A attention des

set .
Arpenteurs Publics

Lian mil neuf. cent: -soixante
“huit et le t-ois Septembre a la
‘Yequéte de la dame Veuve René
Joseph, née “Marie Louise Saint-
Lot,’ 20. Rose Anna -Saint-Lot,
30. Mime: Moliére Joseph Compas
Mme André “Saint Germain, : 40.
Kiébert et Timiotnée Pimentel, ct
bo. ‘Mme Claude Sylvain, au -
ment: identifiés’ aux Nos. 7004B,
4833B,°87256A;° 7489D, 54Zi6A,





: 7propriétaires, detheutant -et domi- -

‘e.lics a Terre’: Noire, commune

‘x de. Port-au-Prince, J'ai Pierre
Chéry: -Huissier immatriew:é au
‘ greffe de la.Cour ‘d’Appel de

:Port-au-Prince, y demeurant et
. domicilié, identifié au No. 15159
B: soussigné,: sign. fié, dit et dé-_
claré: au. sieur: Georges St. Lot™
(alias .Moncey) demeurant et do-—
micilié & Ter.e-Noize étant et
parlant’ & sa personne ainsi dé
ciaré que par jes présentes, les
requérants lui font défense - for-
me.le de vendre “ aueunc: portion _
de’ terre dans les carreaux de ‘ter —
re, s.tués & Terre Noirc,. (Duvi-
vier) commune de -Port-au-Prin-
~cé dépendang de la success.on “in-
divise de-feu, Petit. Jean Luce,
grand’. Pére-des- réquGants ce, —
rdonformément .aux prescriptions ~
de’la loi salvatrice de ia Revolu-
--tion Duvaliéfiste, du 7 Mars

Lui déclarant ‘que la présenle
défense est faite en confirmation
de Vavis ‘paru:. di le. journal

. tLE JOUR»: ala date du 2 Sep
tambre 1968.et. que faute par lui
de respecter-la-dite défens & lui
faite il sera fait. contre lui ce ~
que. de droit ‘par.devant: Ja jari-,
diction | repressive, -

Et afin qu'il n’en ignore je lu’
ai et étant ‘et. parlant & sa _per-

- sonne_ comme ci-dessus.laissé co-
pie du présente exploit dont acte
cout 7 gdes,

Ua renvoi en marge bon," et 3
mots rayés nuls.
Pierre CHERY.
Enrogistré & Pétion-Ville, le 9
Septembre 1968 folio 492-2108.



















PRES! TES ‘$0U8 LICENCE SPECIALE, ET EN MEME | a
52 VOTRE BOTTIER PREFERE,

LE CHAT pares

> (en bas de Radio - Haiti)

SNASSNNSANAAAS EAAASENINN AE IEN INN SEIN SEN INE ERAN ERAARARAAAA SAMMI Ne

1 ‘anniversaire de_ AU FIL DES JOURS La Campagne
3 . caleta, - Blectorale de de ...
































et vAamdcigu ta Latine| ‘at gui dus













: : fae, Suite) Me 13 heurés, 1a “Voyage. ¢
‘Yrera jusqu’é la: fin- de: année. Il : ( M. RICHARD NIXON routé un avion.en vol. ‘Une ca Mardi _ vers: e8, ry gi
16 Vendreat PO Septoiabre fou saisira au cours'de ce voyuge les dre, ses réquisitoi:es contre Ya- INQUIET POUR LA MARINE tion de cent mille dollars a été de Troupe des. Ballets Blanchet
fondation dt ‘annive Meio Club occasions ge" faire des reportages narchie et: contre les empitte. MARCHANDE AMERICAINE. | mandée pour sé mise - en tiberté on amé de Mme Lina Mathon. . lanchet que qui: fataie sos TR ENTE UN PM LIF. . ments du pouvoir fédéral. SEATTLE (AFP) provisoire, ricaine repondait a arrivée lundi. soir. offrit ’ son dore, “Pierre Chauy



une jeu“ Face & cette menace M. Hun. arme a-

arts>. a



ANS’ existence. A:,
sion, le Comité Di
s'était mig a Voeuv:



de devenir une puissance mariti-. préhendé aun moment ot-il a! fran’. selon’ zm Diplémate Occidental piscine de’ l’Hotel Bl ‘San. Juan; sad; Albert: Silvera, Robert: Baus-
2 eux ad. me’ de. second ordre et se Jaissent Thi la frontiere canadienne;.. prés Hanoi n'ayant pu se mettre d’ac Quartier Général de la Con: san,
Colom-: -versaires- ai rtout de M. dépasser par l'Union Soviétique,. du village de Champlain. . ‘ord’ avec le Président Johnson vention.

phrey multiplie: les:

























Ohio: State Unive









3 ti d d tacl Ce, gcets Sat eevouts sont
ner .un. éclat ~particu | bus entreprend ce age avec. ’ ; "déclaré tin M. Richard xxXXX sur la question de l’arrét des Le programme du_ spectacle par Georges: Kenn éral Mi
date! qui, s'inse vt Michael. Elie entrera Janvi et bun disedurs quilt eit renoneer Nixon, candidat republican” it ia : , . pombardements, il serait préféra monté sous la supervision de l’Of Bhi de. St. Maarten Isle‘ ‘Hotel
feu dans” les" Boston Un.versity ot aie npvicr merevedi dans sa propre ville Présidence, en s'adressant aux. LA SUCCESSION DE. * ‘ble @ajourner les. sonversations fice National du Tourisme et de’ Phil. psburg “St: Maarten ¢t aa








du Club. : ot ra histoire amérécaine. de Minneapolis dans la Minneso employés des chantiers navals de. SALAZAR jusqu’au’ mois de: janvier, ‘lorsque a Promotion comporta.i une in- le femstie ‘née ‘Edwige. Fouchard,

























, Michael et Megan nous ont été Ss _ LONDRES (AFP): la nouvelle administration améri troduction musicale.Madagoué d’a par Frofesseur Louis. -D;
En effet, le local de l'Institut recommandés par notre jotic amie a 1943, it goutigne. ae ie rend ae début des années 1970, ’U- - Trois Généraux seraient préts caine sera ingtallée. prés wn. arrangement de. Jacquy ~ HALL et - femme, per
‘LOPE DE VEGA, au Bois wljemande,, de Montego Bay, “yailleurs :de VAlabama: étalent & ion Soviétique ne nous surpasse A prendre le pouvoir au Portu- .M. H n. autre décla Duroseau, une. aute folklorique tous Jes "haltions ey entou-

Verna = servait d’Auditorium od* briele: Nolte, “lg ~-passent. deux:

9, = : :
ron pou temarauer iss “du jours au Grand Hotel Oleffson. risés de toute union, que }’E- de ses navires, mais dussi par la Mail» dans une dépéche datée de

ité a ‘ ran: lon ce journal il s'a

i , i * tat que gouverna M. Wallace aquantité de frét qu ‘elle peut trans Lisbonne .Se
giub. ue Pee ape y go sor au formidable Barbecue, dan- avait un pourcentage de crimes porter sur ces navires a affirmé girait des Sener 1 agaancion
ques L A F 7 E UR dans un svest’ révélée une danseuse doublé de celui du reste du pays. !’ancien Vice - Président des E- Deslandes (Che: a j 8




. : : 600 * rétoil Monique Lé- ra.ent chaudemen
bien des égards les plus défayo 1A pas seulement par le nombre gal, indique ce matin le ¢Daily i ince de ¢ | Hte"Sobent, ‘une’ compost, on de - haitienne,. LiAswociate Puna
Lina Mathon Blanchet sur te The de VOGUE -Magazine’M¢ Richard:
me La Source M’prallé interpré- A. Shortway. devait nous ‘dire: le:
tée par un choeur dans lequei se ~lendemain ‘au. 'Restatirant’» BAR-«




























eonque: dats-le" "sens

















' ‘ ena Beiuncourt, RACHINA’ du. Dr. -Carlo Mews
. sac I tats Unis. Armée), Santos Costa (ancien Sa politique, a ajouke M. Ha distingyeent eM présence
speetch dépouillé de scories ora- enthousiaste, Ce midi ils ont dronmenn Mes travailleurs , Selon M. Nixon l'Union, Seviéti Ministre de la Défense) et Fran : heal & été 1a violence dans : Ate Mosel une dance’ Yana: belle amie Gretcher 7 HG Gtease de
toires a pu mettre accent sur déjeiiné au Restaurant Le Rond EXX que construit actuellament 190 yo Borges (Maire de Lisbonne). ‘tes ses activités. Les nord viét- 1] “qui fit admirer Je talent gra- V’A.r de Haste ~Airh 2 a
vant i sence Gitieiies a flee de TEglise ‘Eplecowele ot ‘M. Nixon retourque en s’en Nouvenux navires par an,ajoutant Ces nilitaives poursuft Je Dal nanriens ns foil fee: shligstions ciews de Ketly Jean Frangois Dr. Mews que ce SP clas Gea
0 + ee et iti ainsi ili , :
nus ‘par VExcelsior et les victoi- le Centre d‘Art. prenant a l'ensemble de la politj @insi un million de tonnes aux «ly Mail, seraient op hare motte fin ile violence Ils ne (Etoile du Lae des Cygnes mou-. digne de la renommée faite au-

que économique de l’administra- quelque 1.500 unités de sa Marine choix éventuel de M, Marcelo

ses artachées de hautes . luttes Nous leur souhaitons la bienve- tion Johnson dang un discours Marchande. En revancie, les E- ..Caetano pour remplacer M. Sala

té par‘ Lavinia Williams Yarbo- tour de la joie de vivre en Haiti
des détenteurg du patrimoine nue.

sportif d’alors. Les noms. des xxXxXX . qu'il a prononcé mardi & Mil - tals Unis, a, souligné le candidat ar, craignant wil ordonne veva. rE et ee nae ie Sree aw “Gans len Care a a de i
principaux Joueurs qui ont bril ..Hier soir.est.artivée & Port. Waukee dans le Wisconsin, il 2 Républi¢ain ‘possedent une flotte guation de la & tacle inoubliable «Costumes et lait avoir la: Troupe Iaitienne

lamment défendu le Club a cet- au-P rince, une belle visiteuse in- affimé que M. Humphrey s'il pr vee de moins fs . as ant unités ee ul haters ap "Macomb.
te époque tels que, Louis Lamo- . dienne de Bombay, Dr. Sarat Gu- accédait & la Maison Blanche, ‘t ne construisen pas plus de oot r Angola.

thé, les Jules Faustin (alias Ti lati, médecin p latre A la Caro- se révélerait le Président le Tavires par xx xx . a xxXxXX

Guillaume) — les Léonard, les line du Nord. Elle a été recom- Plus dispendieux de Vhistoire ae ARRESTATION D'UN ‘

Cha.lot Millet, les Jean Woel, mandée aux Dadlani par des a- méricaine, que les travailleurs -

Danses du Monde» du Rond Point: -& la’ grandiose soirée qu'il allait
Night Club; il’ y ‘avail’ encore offrir le mercredi: soir ‘pour VO-
_ Aizan, un ‘arrangement de Jac- GUE A la Barrachina,
“quy Duroseau, la danse . Randa
‘interprétée par Fritz Romain, as






«PIRATE DE LAIR POURPAKLERS LES ebIBUX DU STADE»










_ Pinfati D mis indiens rencontr a Ja- seraient les p-emierg victimes : = ONT COMMENCE LEUR sistée de Juana Ambroise et do Pour le nouv
Vinfatiga able | vacossade pallece maique. Elle passe wet ale qe: de la poursuite de Vinflation qui New York (AFP) See MON DE. ENTRAINEMENS oy Mirelle Zamor; Tonton Mémé qui Systeme. eau
Fe Disc da Ph T Lafleur Sans Souci. Elie se Lrouva{t & vésulterait d’une victoire démo- M. Leonard S. Bendicks, qui a. pea (ARE ; 2 MEXICO [CAFP) 5 mettait dans ta danse d’action de SY.
é Discours du Ph. T. Latte notre table au Sane Soy et orate. vait détourné sous la menace d’u PARI ) s fait sx Quelques uns des plus co: graces toute la troupe; Coye, une tesepmonique
a pu arracher les Spplaw isse- oir, . En dépit de ja confiance qui "é atme un petit avion de loca. | Hanoi ne met Vinton wat “i, des dieux du Stade attirent Vat- danse carnavalesque propre & la (Suite)
lect, ST eveait 3. Me. Garand 1égne dans. le camp républicain, ‘ion sur Cuba le 46 Juillet, a été ‘voir qu'il avait Vintention de tenton du Village Olympique des ville ‘de Jacmel et Pésé café. Chef du Réseau de ia Télé-Commu

ROUZIER “Président --a’honneur .M, Gillian Margareth Ste- l'un des handicaps dont souf- @1rété mardi par les agents du rompre les conversations de Pe-.. Journalistés et curieux qui sii- - Odette Wiener, fondatrice de ta

du Club et Vice-Président de la- wart McCreath et Mary Ruth [Ie apparemment M, Nixon Bureau Fédéral d’enquéte (FBI) ris. De notre coté, nous n’avons ~ vont de pres, les activités, cha- ~ fameuse troupe Bacoulou: préseD- Mications d'Haiti,. 8. A.
a e -

- M. Marce: Myrand est arrivé le










































€ Stoodley ont priy lo ement jundi tient aux intempérances de Jan II a été accusé d’ avoir dé- pas Vintention de le faire, u dé- gue jour plus intenses des parti tait le spectacle. lundi 16 Se;
‘CONGAGCAFF.. de. degager tee soir ‘au Grand Hotel Olottson gage de son co-équipier, le can Paeee s ave ae fe onde 3 ia Sats aux jeux olympiqu La troupe était’ impressionnan~ me Fernande et sos cing enfants
Sens aiune pareille Pe insning Gig McCreath et Mary Stoodley didat & la Vice-Présidence, M. Afri 2aen me séanee des conversation, Sut la liste en Tartan ar te, que ce fut-dans les danses in- “Alain, Yves, =Patrice, Line, Col-
tion. dans un speech. danPiré — sont une d’Ecoase et lautre d’An Spiro Agnew, le gouverneur du Les Africains aux eme seance des conversations rut hier un homme ge connu au terprétées par Monique Lélio Jn Iin,.Il est de St, Jean, P,Q. “8
dune logique — positive dont lui gleterre. Maryland a réussi a se taille, Olympiades de -Mexique..au_cours . es ameetings .seph, par Ketly Jean-Francois ouf “ji est Sous-Directour dela Cons
seul connait encore le secret, a Gig est «executive, d’une agen- depuis la Convention de Miami pré-olympiques, le Belge Gaston ‘ Mireille Zamof, par Ja belle Jua- truction et de Ventrewen du RE _
su t.ouve: les formules qui con ¢e 3 New York et Mary est ra- od fut choisi & la surprise -gé- Mexico . " Manifestation Roelants, un. des. grands -favoris 1a Ambroise et les gracieuses Ma- seau extérieur. I] était avant de :
viennent en. la circonstance em diglogue. - nérale par M. Nixon, une extra ' (SUITE) Culturelle a du 8.000 métres Steeple tandis _ryse Edouard et Mireille Zamor, \.,3, ici, chargé de Ventretien
vue de raffermir une fois de Elles passent deux seniaines en ordinaize réputation de gaffeur, des athlétes africains est de prou ‘ oo in: “Mireille Lavache, Jocelyne Dor- Ge, cables du ‘Hell Telephone du
Plus les énergies créatrices et les Haiti. Aprés avoir di retracer I'accu. ver au monde que le sport se pr PIHECE qui lette et Joyce Pierre-Louis, Par les Canada .& St. Jean,
p-incipes directeurs susceptibles sation qu'il avait lancée: contre te bien 1é-bas — Ils participeront . oe brillants Edmond Bailly, ~ MT Jean Claude ‘Authier, arric
d’assurer définitivément la vic- ... John Forbes * Htonck, Ingé- .M, Humphrey d’ét-e mou a Vé- 4 toutes les compétitiuns : Foot- est samedi prochain, 28 Sep” 7 deg - nuel Bléus, ‘“Ednier Noel et Ernst “ve ‘le lund. 16 Septembre avec
toire A ce Club durant les Jou- nieur anglais est arrivé ict lundi gard du communisme, avoir irri- Ball, Basket ball, Volley-bal:, tombre, qu'aura lieu & 7:00 P.M.” plug dangereax’ adi : Larate. sa femme Camille et ses enfants “
tes Sportives a Raa wot qui s’an soit. eae de EUTECTIC de té leg américains d’origine polo course, natation ete. , fri & Auditorium du Temple Adven _Antouchables ceutenrs anricains. . content danse dans ie soleil Eran goss, Jean . Yves -et Linda,

iz . Brmingham. John. qui a ¢ see . mn Foo rois &quipes afr i A , r es
dinté .éts, Enfin, Vassistance fut ‘en Host se propose de atlas ace naise en les qualifiant de polaks equip tiste (Champ de Mars, prés du 8 Tsses. pour: leur “part s’én. le Montréal.::

il a da s’excuser lundi A Hawai Caines affronteront les plus for- Rex-Ciné) la Cérémonie de Re- de.18 Heures de San.‘ Juan,.

trainent f égal ‘. / J. est: Sous-Direct Servi-
invitée & lever les verres en°mé- A la Reynolds a Miragoane. on du monic da Téeeot était” part-culitrement brdlant. La “des. a Ditecteus da

















3 dé at : ; tes formations du monde soient de Diplé Lauréats champion du-monde du Ja . ce des achats-et| du Personnel, - ;-
: . pour avoir parlé d’un journaliste mise de Diplémes aux 8 ‘Pp jw wee
Oe eto eceeent ie tinea M,. Manfred Winiecke, Chef américain d'origine juive comi- Genet ci, Be wre Hon erie, des Haute "ides Commerciaies 3 ia ae ayunslt eens ae "gue eae Fens ene Ios anti iste aus : tee sai précédemment an Bell u
: . , ; . . es Hautes Etudes ciules ie treal .
sior Pigmaturément fauché par ~ a Agence en Allemagne est arri- me de L. e708 JeP. contre ae A en juger par le sérieux qui et Economiques et de Remise de son compatriote. Gabrielov, - ' sous, leurs pied, comme un brasier _ cupait des Centraux automati- 7
(NASSAU) ~s angere le Stewardess Time Morexp bel- montre dune remarquable pru- * entouré la préparation des dé Gertificats aux Participants, des . l'on dit étresle succesgeur de Va- ques.
sess - EY 0) , de

Ma‘s ceux qui ne- connaissaient

dence, affectant méme, dans une légations africaines il est permis Cours Snéciaux de Comptabilité lery
D’autres spécialistes canadien
man du monde: niultipfie’les saute

Tita éfai pouvaient sone - attendus .& Port-au-Prince





4 Bélize. Ils étaient hier soir au i 4. d’augurer une représentation di-
“Bt V'on se sépara & une heure Barbecue dansant du Sans Souci large mesure, @'ignorer son ri- 8 P Industrielle, de Statistique et de

















































































u 4 , gne de nos fréres de Africa Ma ématiques, “en hauteur. Dang la ' pas le remarquer. ient pour Les travaux “commenceront d'ici
assez avancée, au cri de Vive avec Met Mme Gerdes. val Gémoczate vot de. dénoncer, ta ter, Et si sur le terrain sportif we “protovole de la Cérémonie mes du_ centre’ “sivmpigae mo les spectateurs étrangers des jeu “un mois. Le contrat: doit étre- ex6
l’Excelsio., ‘Vive Je Sport Hai- xxx ~* Pe tot We elle de son Vice. iS devaient échouer il leur res comprend les points suivants : cain, l’Angleterre et l'Australie Tes gens deyenne de Jeunes-dieux. . outé dans dix. huit . mois,
tien, 7 _Lundi matin, notre ami Al‘x Presi dent © celle de tena celui des Olympiades Cultu- 1— Discours du Lauréat des se sont affrontées a 1'épée, VAps ils vcaprits eB és Dar at ia pré -On- effectue-actuellement Vins

Ua Assistant. Tracy est arrivé en compagnie de A six semaines exactement du relles qui seront organisées en Cours Spéciaux de Statistique et tralie remportant la victoire Mes esprits que de hi iston venta.re de tout le matériel pré-~
M. Manuel Astor, Propriétaire de oe r 8 dont dispose le ™éme temps que les jeux car com de Mathématiques. 9-7, mais Tévénement du jour’a tresse inspiée de notre ous," sentement en opération,
— la Multi Chemical Co de San candidat Tepublicain. serait dit. me l’a si bien dit le Premier Mi- 2 Discours du Lauréat des été sans conteste’ Varrivée don, Oublante:-Iesies.x cet enthousias: aeNoua: allons= tenter“dans*les --
Carnet Social us ficile A combler, bien que les "'S'¥e mexicain. Cours Spéciaux de Comptabilité homme au visage grave de statues ué Vor; weil dessa- rochains jours, nous dit l'Ingé
by Tree préconise, nous dit Bob- progrés de M. Wallace Puissent eront te Nations - se distin- Industrielle. aztéque, le Lieutenant de la gar; Ines ‘Bar fore! nieur Jean ~ Claude Duchesne,
. tet > ? re! ny commer- * ueront ici n — Di apporter ce es" ams a
Anjou raméne Viaureas clr" odantletaeGosi. = euuge une Zagon Feeiie; GLAM JP, em usenee cf (2 Bers du Laueéat dex dential de 'Emperems Halo) °C ut an aces qu saouna; Saver canes ancinatns
ami Carnot A mre peepmable tes entre Haiti et Porto Rico. wos tn oot se eempagne Ing peut se targuer détre supérieure 4 Discours du Directeur de ré comme le plus: grand couren tes Ge é Ta “POfiie Natio- mettre aux abonnés de conser¥er
ami Carnot ot Grand Drorcaseur curieux de xe te eae chon a le domaine de it pensée. VTIHECE. Pal Marathon de tous les temps nal du. Tour: ame et ‘de la Pro le meilleur service posuble
: "Tres ° ? * ous Souhaitons le plus large 5.— Présent: »fes- ainqueur de cette épreuve
Grand Orient CHa aw: a (DY Nouveau am Valectosat. devant Téreniail” gai Suects 8 nos congéncres de VAT sours de TINECE,” “|” jeux de Nome (1000) ot de Tokyet ia ens, ao
‘ drien en excellente forme pour Collége Max P. a tle. lui est joifert. Un , Sondage qui aD Mexique ler Pays du Tiers Certificate de Diplomes et ae clané. simplement qihoplen 2, ac 1
mener le combat quotidien aux Nous avons pu aprendre qu’a- vient d’étre effectué par l'Insti; eons a revendiquer’ Vhonneur 7. Distribution de Prix qu’il venait pour gagner pour Ja® muni
postes qu'il occupe. vec Vouverture de l’Année Aca- tut Louis Har-is révéle que 49 d’organiser des Olympiades aprés 8.— Réce! tion. ° troisieme fois consécutive un S. A. dans six mois cette
Dans sa maison privée nor. loin démique 1968 - 1949,-la Direc. pour cent seulement des person Melbourne, Rame, Tokyo La Di . de YLHE nouvelle Médaille @ oF doit installer Mille nouveaux é
de ‘Ja ruelle Nazon V’événemen> tion et le Conseil des Parents nes interrogées se sont décla- , yo pour ne Boome on de CE tient « ion,
















est fété par la famille Adrien at ont arrété les Dispositions sui - rées. satisfaites A cet égard, 51% citer gu’eux et qui a tout mis en a remercier vivement tous ceux , Face & ce champion se profile}


















































complet et: cet apré 2 : “s trai ue les trois °CUVre pour dépasser tout ca cui qui ont pensé a cncourager ces également le non moins fameu:
Hote un ‘groupe “dunclens Sie, vane Le Fonctionnement d candidats en présence ne consti 2 &té fait jusque la nous envo- éléments trés intéressants de Ja ausrtalien Ron Clarke qui Vousp Tai sure i Contrat.
ves qui tiennent & lui manifes. classes selon. le Nouvel Ei ine tuaient pas un choix équitable, yons nos voeux de pleine réussite, jeunesse haitienne en leur of- drait selon certains, renouveler’ Marquat t ure " ve S le "Société, mous. dit” M De
ter deur gratitude et leur consi idé. de 7 henres 30 A Midi oraire Une majorité de ceux qui ont ré car son pucees rejaillira sur tou frant des Pri ui deur, 8 seront re le, -triomphe. du Teheaue, ‘dee Joust Zee de notre ‘ami rar aison- chen coneve anivor ben inwtal
Trente . es Nations du Tiers onde. mis au cours de la qui en ors des je . 3 * E
ae Tanai alfectée, AP Tet itl Soront Pique quils “ne” considcrajent rere filet cutie midatieg (°U «pu, du ria ou ts es 3b ile coune "don 38
oy Ses fréres en magonncrie et des Lecong et Devoirs,.A la Re Pas que les Conventions répu- 3X a’ toire de mie) est & ar GaToujours d'aprés le. ‘contrat, =
plus particuligrement’’ les mem- cherche. en Bibliotheque et atx blicaine et démocrate avaient d’une carte des diocéses¥et™” 4 i cing ans, il faudra desseryir’ .
bres «du . Conseil Exécutif du. Sports. sélectionné te meilleur homme







roisses d’Haiti. H suit avec les autres villes de
intérét tes activités de I'Eglise les contnactants £83 rent y parvo- :
eatholique d’Haiti. dela, s :
‘A cette 0¢ empiied de jeurs ins-
rbaines 11 lear faw



. Grand Ortent rst ont | aussi =" BY L'Ouverture de a ‘classe ce qui laisse entendre que le gou Un vral Restaurant chinois j.

de Philosophie (Section A et CG) Verneur Nelson Rockfeller cété

leurs hommages et leurs meilleurs | B partir. du. mois.d/Octohre -pro-, --républicain, le sénateur . Robert

voeux‘au" Grand ‘Maitre Adrien. ies “Kennedy s'il n’avait ‘Pas été -as- A C I t ti 1
Nous gesociant aux uns.et aux aaron Parentay de Péetionville; et s2ssiné,, ou. le ‘sénateur Eugene U: asino n erna 10n2.

autres nous. diconsi Bonne. Fete, et: - *de Port . - Mac-Oa® thy,” ‘du’ e6té démocrate ' ee:

Ad Multos ‘Annos"'& lami ‘Carnot: savonx' ‘ant Keirone’ de ra, auraiéntcdnstitué a leurs yeux

~ Adrien, une altecnative publiquement & CHEF CUISINIER CHINOIS:
a | AUTHENTIQUE


























vince d'ici deux ‘ou trois as.

Les Techniciens canadiens’ : =

réjouissent de 1a collaboration ze we
digigeanits :

















{ sanclants aM ce SPECIALITES TRADITIONNELLES. oot os 9 , s hon OWA Spe . Michel, lier ue dela . la’ ‘Comr
Ne travaitley plug: sanglants a Mexico RECETTES SPECIALES °° . °g aul i {ie San Beabligvemonts compre fe aac de Conmtaies










ciaux, industriels
” autres les

“Ala sueur de votre front * trouve égxioment -te- Minis °c BAGUETTES SUR COMMANDE,
. - Ventiles, bureau, e t. chambre, -eoucher Affaires Etrangéres Mexi ra .




































































; oS des alinéas
&: . * . : r Bea 5 -du décret
avec le-Ventilateur HUNTER, ~ MEXICO AED de procla Ouvert chaque jour a partir de 6 h. PM. ‘Bites Lenguict terminant les modalités d’applies’ blames que -nous.rencontrona
2 ou 8 vitesses, fixe ou oscillant mer la Loi Martiale, a déclaré tk - 5 Pe Or nee retcton Geneale f Les Shee oan iene une vent
ca di t 1 -SNR NWS . mani ormer
de table ou sur’pied. de la présidetce “ae la Répubhgue oS aan ; | Contributions ne-Rourra renouve-;-d'haitions qui dans trois moje: de-
Silencieux et bien: rotége, ~ Y mexicaine, Tl est absurde de“par neonate “1 wa " Daagnichath $ ler la patente ou la licence de’ ° vront jes alder dans la. constrtic- .
1 Jer d'une. Ingsure _de ce yenre-sim & ee “as : premizre ion VYemployeur assujetti aux As- tion et ensuite dans’ Je ‘fonction-
Nleiserttsparce'qtie cing cents agi ASSUREZ VOTRE AVENIR _ Bh programme pr devait sire ey dalog oblightoires. que
tos sur. ane ® population tle sept Be tél:

sur le vu d'un Certificat délivré
du Festival’ d” & 4 par la Direction Générale. de
la Sécurité Sogiale «et attestant
pour le mois qui précéde la

millions de personnes se livrent § Insevivez-vous & V'Ecole de ‘Com ‘
"a des violences dans un quartier § a i merce, JULIEN CRAAN qui. est.
it le porte parole, habilitée & décerner Jes. mémes








































dehors .'d diplames que ceux des ~ Institute. : i ion, 2 Ii Pemployeiis ‘invest’ yaa’ ef & aue
1 t1 stg te {Etats Unis et du Can * ve ichatte dane le paiement des cotisat.ons
goles ot se trouvent la majérité ‘on 2, a guichatte créa . ¢ ons
des Gtudiants en yvévolte, .Ja* vie ; C Aer atmosphire favor: dGes pour, V Assurance Vielll
eontinue partout normalement, Le ~ Cat: avantage, tras’ apprécie: inch 3 a me oie, ’, Maledi Mate:
porte parole a rappelé que:: jes ceux qui ont lintention. de" pour vieux® p nit, uu trave © Mater-
jeux olympiques — qui auront § suivre' leurs études a Pétranger ; iseant d'ext; oe
lieu comme prévu -— constituent. § donne A tous la garantie d'un en-., 1 qq’aux larmes. mjpaten aux Assurances 3 ae
un moyen de faire chanter. le ee rene 3 seignement de classe internatio- ‘ fenatélicitons blen sdho ont toires, la Direction Gé&
~ Gouvernement, Le Gouvernement nale. i 1 fa

nérale de la Sécuricd Sociale dé
Je sait et est prét & prendre: tou

‘tes les ‘mesures proprey A sauve
garder ou ramener la paix “‘pu-

blique.



Au cours de Hexercice 19671968! .’Keole s’est pa. ticullare-
ment diatinguée dang les EB ameng Officiela de Sténo-Dacty-
lo de Education Nationale et dans les divers Concours -(Sté*: pe,
no-Dactylo-Gomptabilité) org niséa(: ‘par les Banqueg et les Or. “Les membres actif e et sympa
a nismes privés, ch du a ie Pebparnioire

Avis de Divorce L'Ecole de Commerce JUL BN ‘GRAAN offré leg cours’ ‘sal a MEP ee ries ORNERA

: vants : . ‘ r

“aR "etl agement a) Sténog:aphie Frangaise Greek i os “Je-'dimanche 29 Septembre p LE. DES CONTRIBUTIONS, le
Port au'Prines en date du oo b) Stenographye | Ae ite e PApplication et _, chain 4,10 heures a matin . > walemer
Juillet 1968, diment signifié. --@)-. Dactylographie veux pplication et .Cor- Lavage aw

vel
POfficier de Etat Civil de la eapendanee Commerciale” |

\Seetion Nord de Port au P “ince; reial
* Me René Salgado a, les forma- 4 Cocnptabllité Amérleaive mT
lités -remplies “le 12 Septembre’ and- Accounting)
1968, prononcé Ie - divorce, at la g) Arithmétique Commerc le’ Systame UBL). oe .
dissolution du mariage exiatant /: kh), Accounting Principles. (romprabilite | rationnelle) 0K.
“ente le. citoygn’ “Maurice, Pas-. ~annibe d’Expertize’. comptal
quet_et son Spouse née Germal- i)” Cost “Accounting (Comptes des prix de revient

ne. Charles P By
Cette. publication est faite: con : ee 2 nnée: d Bx

- formément ala Loi et au _Suge-










p OIBE, Ay. :