Citation
Le Nouvelliste

Material Information

Title:
Le Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Place of Publication:
Port-au-Prince
Publisher:
[s.n.]
Publication Date:
Copyright Date:
1963
Frequency:
Daily (except Sunday)
daily
normalized irregular
Language:
French
Physical Description:
v. : ill. ;

Subjects

Subjects / Keywords:
Newspapers -- Haiti ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti) ( lcsh )
Genre:
newspaper ( sobekcm )
newspaper ( marcgt )
Spatial Coverage:
Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince

Notes

Dates or Sequential Designation:
Began publication in May 1896.
General Note:
"Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
ACN6482 ( NOTIS )
0012544054 ( OCLC )
000471641 ( AlephBibNum )
12544054 ( OCLC )

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text
_ QUOTIDIEN
LE PLUS ANCIEN D’HAITI
FONDE EN 1896

seecooteeens hte”
Directeur < Administrateur +
MAX CHAUVET

No 26.993





ia plus brillante et Vune des
pips inrportantes phases du pro
Rramme de-sejour da YEx-Prési
dent ae UEiquateur et de Mme
Galo Piazza Lasso a 64 sans
eontesia ia grandivse réception of
ferte bier goly par S. E. le Pre
sident & Vie'de in Republique et
Mme Frangois Duvalier on Thon
near de nos émineuts visiteurs,
Cet au grand salon vert du

Palais National artistiguement
décoré aux couleurs équatorien-
nes et haitiennes que Son Excel
tence le Président a Vie de le
Republique ey Mme Frangole Da-
vedier ont offert leur briflants
véception en Vhonneur de lEx-
Président de ia République socur
do FEquateur et de Mme tale
Plaza Lasso,

ie Chef da YEtat, sa distin -
guée épouse, leurs charmantes
files oo sumer ue ue
talent entourés des membres du
Corps diplomatique, des dignitsi
reg dua différentes Congréga -
tions religieuses dont nos Sei -
gneurs Agénor, Décosta, Cons -
tant, des officiels du Gouverne -
wrent, des représantanta du Com
merce, de Vindustrie et des prin
cipales branches de Pactivite na
tionsle.
De son coté Péminent howe
Whonneur et Mme Lasso é-

te

Au Palais National

Le Président et Mme Duvalier recoivent
Vex-Président et Mme Gale Plazza Lasse








t aevompagnés de lear gra
use fille Margarita eb du
Chargé d'Affuires de PEquateur
a Pert uu Prince, Liex-Premier
Mandataire équatorien ai té
foljet de toutes les attentions
de is part du Couple Présiden -
tel.

Lratmosphite était pmpreinte
& la fois de diatinetion ef de cor
dialité,

Le Président Davalier ent an -
mot simable pour chacun deg in
vités,

Ce fut une tras belle réception
dont Yinvité d'honneur et toute
Passista: emiporia je plug a-
gréable des sonvenirs.

RX K

Aprés ja réception, Vex-Prési
dent Galo Plazza Lasso était
Vhéte du Chef du Protocole 4 la
soirée da vendredi de YHGtel Tho
Lélé,

Dons la matinée dhier, le Pré
sident & Vie de lg République re
cevait en audience privég lHom
me d'Btat égnatorien. Celui-ci,
vers midi, était regu par le Se
crétaire WEtat. aux Affaires E-
trangéres, Me. René Chalmers, 3
ty Chancel







erie,

Ce matin, Yancien Président
de VEquateur s'est ‘rendu & Ibo
Beach, Demain, il visitera le Cap
Haitien,



A propos des
«Oeuvres Essentielles»

@

SIMPLE COMMENTAIRE
Par Magloire SAINT-AUDE



Dosteur Frangsis DUVALIER
sont une synthése de la penede



doctrinale du Leader. Sons di -
vers aspects, cle vise & libérer
Phorame en pour. des





éalites, et & Pintégrer dans 202.
tailieu. Ele n’est pas une specu
jJation gratuite, un exposé banal,
gymnastique, un jeu Uisérnt
re. Cesk un examen attentif de
nos erreays, de notre mentalite,
de ja paychologle de noize. mi-
Hen, un hommage, aussi, eb émow
vant, aux valeurs haitiennes qui
se sont distinguées dans le do-
ine médical, sur lo plan eplen,
tifique, dans Vordre Uttéraire,
oa dang Wautres disciplines,

e& quel échelon dang la bié-
rareble uthne sociale de Yaumani
i¢ uppartencns nous To se demean
de VSerivain dang le chapitre de
ges ¢Elémente dt rie
intitulé 2 travers jeg génération; contem:
poraings

Et je critique envhaine :

sNotee sociale dans la culture
intérieure (ndo et paléorsatriar-
ly ne sporifie qa'h In vie bi
stive, Le boire, le bien
, fs bien manger ef par
tout reprodulre Vespece,
mut le gouverain bien so-













£2 phis blen +

antl szpiritucles. (Page ti,
wome Ty o4
4+Puimgae Varilete chez nous
Re trouve mime pas dans la com
préhersion de son ambianee un
enevarapernunt, wh vtiowlant
pour ke Ubre épanouissement de
win gotie oa de son twlent per
somnele.

eMulgre quil en sits, Tecon ~
not, je (Dy. DUVALIZR, casus
Te Pot 2 he pas rendre un pu

‘Nouvel ajournement
da lancement de
Gemini ZI









medi rantin,
ring ky

in
elfectucr
aolei dan arrinma
te prerolive orbite des
dex aghronaten.
Le laneare

otficielement Ia NAA

Intéressante
initiative des
Editions Panorama

Les Editions Pang: ¥
nent de ps Pirapertarty “fh
ference ner. Tooientt
ree Oe
fant paraiire proc
Pegalite © des rae
a hntinor Fissin

ea
nernenk < Ty
iysoniness









Les «Oeuvres Essentielless du ic hommage & ses passionnés

de la fittéxature qu'on feit la ma
6 fes eTendances d'une génd
od (Page 177, Tome 1).

Avec la clairvoyance sigue du
soviologue, le Docheur President
disstgue les éléments de ia cul
tare baitiemne, A la lneur de on
téres qui relévent d’une solide
formation seluntifigue e, literal
ve, pou comme, car calle + ci
ves jamais obstruée par des
considerations monotones ou ton
formistes.

L'Gcrivain uous instrul, sane
HOU: BSper, CL quand Ho omet en
lumitre les céfleges de Vhérédi-
Lé oploniale, H le Tait gona lea ré
ticences du pharleniame,

Si Feptimisme du Président
est convaincant, et gan jugement












{Bulte page 4, col By



MEMBRE VE L'ASSOCIATION INTERNATIONALE DE PRESSE





RAPT.

SUeT DA pus
non &

Jn



montre d'un certs

Ss de colle con
on ne zail oi



KOR :

le Président Balaguer au cou
de ea prise de cantact hier av
les jaurnalistes dor ening EXT
snieé plusieurs questions aalicna
les et internationales,

Ha dit que son Gouvernement
wa eneore fait aucune démarche
en ce gui concerna la signature

dun accord commercial avec la Ré
publigue dilalti. Tea amnonicé que
Je premier acverd devra régulari-
ser Fentrée -des travailleurs. hai-
tiens pour lex récoltes de caune
dans les Centrales sucriéres.

xx
LA BIPONE. SERA PAS
REMPLACEE

ST DOMINGUE {APR}

La Force Interaméricaine de
Paix née sera cpas remplacée “par
des omembres:iu: Military. Assis-
tance Advisory: Group,

Tele est la -déctaration faite.
par une-porte parole ‘de lAmbas-
iade dés ' Etats: Unig en réponse
4 une Hote de la-revue dans laquelle on. affirme ‘que des,








Une bibliotheque: qui
Se FeOrg2

Depuis Varrivée on Halt du
professeix Guy Carvarais, la Bi-
bliothéyue de UInstitut Frangais,
Ja plus riche d’Haiti parle nom-
bre et la vuriélé de livres-et re-
vues mis & Ja. disposition da: pu-
bit, organise d’une Fagon plus
rationnelle, d'une fagon scientifi-
gue. ste en cette matirn,
bibliographe de renom, le profds-
sour Varvarais Membre de la Mis
sion Universitaire Frangaise, est
chargé de réorganizer la bibliothd
ane de institut. Un neuvese clas
sement est envisart, ua none!
agenvement des 25.000 volunies
est mis en pratique: .
Quand on pense au nombre croig-
sant d’étudiants, d'élves, de cher
cheurs et de curieux qui fréquen
tent ce sanctuaire de la culture,
on ne pout que se réjoulr de ce re
nouveau qui marque Ubistelre de
cette Biblieth¢que, Vane des plus
importantes et des plus nfiles da
pays.






L’Epargne, notre

conquéte a Nous

Ingtable que les
ste, Hier soir, le
vuyne aver, a Les
ta de choses op-
captibles de retenir
da lecteur el mére

portunes, 2
Vuxtention



noua rendry ulile wu pays. Ge ait
Un, au révell, none v
ee ypetle qu
Leg ewoyag
At




ge, doming
ust



véeriti, un te
& ak
ah de phis er
our, Ib west pas de
ui ne sy intéresse pass’
went I fait objet dex études
érighces de tes ct-
orateives, th fe
asines meétallargiau
comming a PRat, bra
ME ETY , épures quth
























































ence, cele
elf you try
you will try
key again.

“i gotune prétentieu-
ie reporle notre esprit

Fin da Congres
ges Conseils
Commans'

ler a prie fm les wavauxs du
Canyris des. Consella Commrunan
tuires de PONEG, inauga
ai dernier en pr
do PEtat ot du
4e YEducation Nationale.

ag assises da Congrie s’éteient
immaes au local de la Faculté de
Droit. Des apécialistes de YONEC
th de p aes Départements

























rongere: a te questions contr
nant Valphabétisation, lex ¢
ceosions, leg voles de communion
tien, ta polles rurale, 'trovion, le
édit varal, Ja coopération, la mb
J le développement

at rucil











vere ces falts obsédanis de ac-






haltienne, S’o oy a& une
estion qui, depuis pias de deux
res, SOLE la CO Gad,

Jest veerite pour alaoi dive &
Yerdre du jour de bs nation, c‘est
bien, om effet, ja question de FE-
pargne, de VEpargne oy Banque.
kt sil y a une obsessian compa
yable, tunte proportion gardée, &
avants en face da vol
spatial, c'est bien le constant dé-
r, ja volonté chaque jour
eniuég du Nouvellisiv, de por-
ter tout notre petit pays & recor
naitre cette double vérité que:
Ho wy a pas de vie priv&: tant
soil pea quiéte ot le sats le
pratigue de VEpurgtic, et pas CE
parane hors de ja Banque.

Banque est Vingtitulion par
excellence pr dla garde ube
Fargent. Ene jndisycusable hk
Yépargnant, done & la famille,

(Suite page 4, col. &}














Une conférence de
Président Balaguer







Sse

st ts américains sont revits
dans le pays aprés Févacuation
des forces de ia FER.





KXRX

AVENIK SOMBRE POUR
IQUE LATINE

Yd. BOSCH

IL {AFP}

‘ que Latine vit one si-
tualion vévalutionnaire parce que
ses habitants ne supperteront pas
longtemps la faim, la mrizére et
Pignorance a dit Vex Président
Juan Bosch.

Dans une déclaration faite A
Venveyé spécial du journal brési
Hen, Vex mandataire dominicain
tun avenir sombre pour
ique Latine. Paisant sllu-
sion Bn cus particulier de la Ké-
publique Dominicaine, Bosch af
firme que ia sitmation dans son
phys est tris grave parce gue

Généraux américains, hrési
ens sont venus nous sauver. Il
nous ont sauvés du péckd de te vilsation et maintenant. eontine
Rots sommes déjh. sanvés, nowx
alions mouriz da faim,

le Brésil sera le pro-
miet qui ouvrira: le -cherniin,. par.
ce gu'nRne partie de ses 80 nullions
Whabitants se lévent chaque. jour
sans. savoir. sis vont manger.
‘serena ttn nee et

Le Canada porte <

un rade coup a Cuba

MIAME (APP)

La disision: da Gouvernement.
canidien d’établiy des-accords sa
vee Jes douze pays deg, Curaibes
appartenant & la Communanté
britannique ot aver. la Kepubliqae
Dominicaine pour leur acheter da
sucre exempta des droits de Doua,
nes représente un rude coup pour
Véconamie eubaine affirment les
techniciens eubaing en’ exil.

Avec ces. aceords, Hoy a Vassis
tanee éconoraique pour.d ang pour
plus de. 65 ,yiliions, de dollars
pour expansion sueriere.. U/ens
semble des payw sipnataires © de
Yaccord ont donné en 1985 une
production de 1.297.565 tonnes
métriqnes de sucre, Leur consom
wvation étant de 153.085 tonnés,
tis ont un. surplus de 1.198.270
tonnes & exporter, |

Le Conada, de son c8té w une
pradaction interne de 150.003. ton
nes ef pent importer BO0.000 ton-
neg par an.

DERNIZAE WEURE

FOREST HILLS. Bas o.demi-
Hoale des charspicnnats de 'Ten-
nis dew USA ~~ LiAustralien Stol
le bat Emerson par 6-4, 6-1, 6-1.

KEK

Cassius Clay conserve-son titre
en battant par K. 0. technique
au 12 round Mildenberger.
















La Contérence des

Présidents du
Continent

. WASHINGTON (AFP}

VWOKA est parvenuc bier & un
accord de principe sur la prepa:
vation de Ja téunion. des Prézi-
dents du Continent. qui-doit' se te
nir dans les prechaing mois.

On confiera les préperatifs de
la véunion aux Chanceliers ame:
ains et le Conseil de MONA pro
eiderh k la préparation de catte
reunion ministérielle,

Le seul probléme est le r6le que
jounrunt lee organismes interamé
rieains. On avant - projet de ré-
solution rédigé par une Commis-
sion de travail de 10 Nations of
approuvé en principe par bv Cont

ision Générale du Conseil de 'O
A a 6té préparé— :

Hi sera transmis aux Gouverne
ments amdvicalns qui devront ¢n
voyer leurs instructions A eet
égard avant mereredi prochain
jour fixe pour une nouvelle réu
sion de la Commission Générale.













Chez les Petites Seeurs de Ste - Thérese

Lian des nétrez a ou Vagréa-
ble plaisir d’étre rege récem -
men, & ln Maison Centrale des




Peutes Soeurs de Ste. Phértss &
iw: Froide, Son plaisir a-été

immense en conskgtant Vinimagi
nable effort que les Cent Reh
wie: de Ste. Thérdze sont en
wain de déployer pour faire de
Riviere Froide un centre farmeux
grace & leur action éducative.

La Supérieure de ia Congréga
tion, la Dremiare Congupgation
religieuse haitienne In Revéren
de Sueur Lotier se xappelle, i
y 4 dix hnit ans, ces trola pre
mi¢res jeunes filles qui avalent
répondu les premiéres & Vappel
du Pére Louig Charles pour fon
dex, Poeurte, De ces 3 jeunes fil
Jes, i] ne reste aujourd’hul gue le
seule soeur Lohier devenae Supe
rieure de POuuvre, 18 ana ont
past ot Voeuvre du Pare Louis
Charles poursult 40n chemin. Son
but ext Waider les masses dému-
nies des carapagoes, C'est pour-
quol les Cenk coligienses sont af









faites & dea postes trés reculég §








situés effestivement dans Verrla
Te pay .
Lea Petites Sosurs de Bainte
Thérése sont entrainées pour en
selgner aux petite enfants, pour
éduquer les adultes, conseiller lee
paysuns, en préchant d’exeraple.
Ba ol i faut leur rendre. vi
site & Riviére Froide pour voir
cea jeunes religieuses attelées &
des besognes qui seralent péni-
bles méme pour des hommes, A
partir de rien les Petites Sosurs
ont, transformé Is Colline qui sur
qiombe in Hivitve Froide en on
conure dédueation qui ne laisse



iSuite page 4, Col 6)
Paes 2

Pour vox Voyages
HERAUK TOURS
{60, Hue Dantée Deatouchas
Tol. : g871
Georges Héraux
Tirectedy ~ Propristaire
Xeyages Hérauge t
Voyaye Heurcuz



De Gaulle n’a pas tenu
compte de la lettre de Rus

FARIS (AFP)

On confirme dans les milieux
uutorisés que la veille du Depart
dy Général De Gaulle pour son
voyage autour du monde, M. Con
ve de Murville recevait une let-
tré de M. Dean Rusk, par Pinter
médiaire de lAmbassade des E-
tats Unis & Paris. Dans cette let
tre, ajoute-t-on, ie Secrétaire VE
tat Américain exposait le point
de vue bien connn du Gonverne-
ment des Etats Unis sur ic ¢on-
flit vietnamien, notamment que
tes Etats Unis étaient préts & éva
ever leurs - forces. du Vietnam
sous certaines conditions,

On précise dang les’ mieux. au
torisés que ke Général De Gaulle
nest pag allé an Cantbodge ‘pour.
tenter une médiation .guelconque,
ni pour y exposer le-poimt de vue







des Etats Unis sur le conflit viet
namien. Le Président de la Répa
blique tengit egsentiellement & di
re ce quil pensalt de la situation
et & exprimer 20n propre point
de vue A eet égard. Le Général
De Gaulle pense, ajoute-t-on dans
les mémes milieux, que pour dé:
¢lencher une négociation qui puie
se aboutir 3 des résultats ~ con-
crets, i fallait quwintervienne un
fait positif txts important, C’est
précisément ce qu'il a ‘dit. dans te
discours qu'il a prononcd 2: Poom
Penk et dans Jequel ila indiqué
notamment. que. ne. suse! vaste .6t. difficile négo-
elation “dépendrait. : évidemmment,
de ia dézizion et de Pengagement
qusurait auparavant voulu pren
dre PAmérique: de. rapatrier 98%
forces dens un délai ‘ convenable
et détermnés.

ES

Les bombardements av Nerd Vietuam

BAIGON. (AFP)

LGffensive adrienne : américal-
nécan Nord: Vietnam weal: trea
sensiblenient. rapprochés -vendredi
de la frontiére: chinoise dans ta
pégion- aus Nord >< Est de Hanoi
et aw Nord de Haiphong fi: partir
dé: Langson ‘le: long de ‘la ‘route.
qui, par “Dinh Lap, se dire vers
le Sud. - Est: vers. Thien ‘cen’ ot
Mon Clay sar la frontiers ehi-
rigise.

Plusicurs. borabardements ont
M& effectués sur des objectife te
Jobe de la route do. Mord - Eat
Hanor—— bengeon et des camions
ont ot attagues' 4 110 nm 2 Jet
Nord’- Bat de Hanoi, 4 une tren
tajne de kilométres de la Jrontie
ve chinoise. Un chasseur bombar
digr: américain F105 a ie sbat
tupar.da DCA ot west gerasé A
quelques. dizairies de kiloraetres
dy Hew of eat déroulé Je eora-
bat dérien 260 kim na Ged de lo
frontitve ‘chinoiaa entre trois
Migs Wingt nop préciaée et une patrouille de
deux: «Thonderchiviss emiGricuins.
U’aymarel abattu, dont le pilote
eat parte dispare, olappartnalt
pag dla formaton aindricaine at-
taguéc par les «Mipas.

Les 122 missions. effectuces ven
dredi dtalent. tontes dirigées: com
me 4 Paccoutamée, contre dos dé

pots dé carburant (cing auteta:}
des. voles ‘de communications rou-
tiéres, forroviaixes, marifinies: ot
Siaviales, des ponts ‘ete. pias ape
dalement au Nord: eta Est de
Haiphong:

Quatre vedettes’. rapides - ont
éte ntlaquées otau moing deux:
détraites,

lag autres missions ont te
eoncenteées dang da partie sud

du pays. Trois sites de missiled
«Satie, wi convei routior srans:
portant une xempe de lencement

et gen enpins ont 6 altaqués

dans la végion de Thea Hoa.
Ifans des trois bases de sSams
Stat mtud & 62 koe au Nord.
Eeat de Panoi, une autre 2 28
Kis & Pot - Sud Bat de Her
phong, J entre dons la région de
Doug Hui, ob des rempes pour £4
ples Selon. les rapnorts des pilotes,
deux pu moins de ces rampes de
Jancement ont oto nitelntes de

[

eles

jen dégate exunts n'ont pu
aheorvés, En vavenche 22 pont
oe oe cee a
MS Oo
tres endomomagés, Les bombarde-
mients ont déclenché plus de 16
explosions secondaives ef 40 in-
enndies.



Le Président Bourguiba contre les
mini-jupes, tes ehevelus, les Wé - V6.

Stop aux. mini-jupes et Aco da
qode.o.yéeyés ples de -cheveux

long ni-de: , fermeture da.























ET POURTANT A LONORES.

Portant une jupe trés, tres
courte, une jeune fille protes-
fe & Londres devent we salen
Chriation Dior, contre la déei-
sion du prand eaulurier pari-
sien @allonyer lee pipes paur
ga eollvetion Cautomne et ahi
ver, Cotte Jeune fille brandie
sen une pancarte «aMini-jupe
pour toujourss appartient & lb
asackls pow la préaervation
de le mini-iupes.





| Gistoure ‘qu’a Sidi-Bou-Said,

1 au dancing & la. mode, de
grée dans ancien palais du Bey,
& Carthawe, telles sont les déci-
gions annoncées par le ‘President
Bourguiba au cours d'un discours
radio - télévieé, prononee a Tu-
His en Aodt, A Voceasion de Ie

eélébration de te sJournée de la

Fenimes, :

in lancant Vanathome suc cet-
te «damnte maede des mini-jupes?,
et certains dléments dont je vice est Panique raison de
yivrer, le Président Bourguiba 2
toutelois sonligné qu’en. general,
Ja femme tenisienne a accompll:
deg progrés et une maturilé lous
blea depuis Vindependance du
pays, Tl a annoncé qu'une tion d'assainigsement ‘sera. entre-
prise pour rameney au droit che-
ymin Jes eléments dévoyés qui: don.
went le mauyais exemple et one
fausde Image dele jennesse tuni-
sienne.?

Ligiloontion du Chet W’Etat-n’a
pas tardé a faire ‘sentir’ ses 'es-
fete. Ac peine le“eCombattant. Su-
prémes ‘venait ie
Saint-Paul - de.- Vence'tunisien,
an gardién:-de-la ‘paix: priait- wane
jeune fille trop ‘court vétue dal.
jer. se watir décaemment.

.- Dans: Jes milieux. fémining “é&
Svaneipés, cette attaque inatten-
ane lancée par le Pot Bourgii
ba contre un mode de vie que Yon.
agsimilait au progrés, puisqu’it
yenait d'Europe, semble avoir gir
pris. Le champion de Vimnancipa-
tion féminine,

un retowr aux traditions du puri
fanisme islamique 7

On ne le pense généralement
pas, et Ivs observateurs conside
yent que Voeuvre d'émancipation
entreprise par le Président Boux
elon sere menée'% son terme;
matryue Pon veillera & ce qu'elle
soit préservée de tout abus.

Ce sont des cas précis que le
Président Bourguiba a dénoncés,
et plus particuliérement cla Ta-
nisierme gui, se voulant A toute
force adans le vente, risque de
menacer Véquillbre et Pharmonie
Tune société préte & toutes let
imitations ef dont la matarité
west pas achevée.>

Les mini-jupes, a-til dit, sont |

b interdive, Quiest-ee que — c’est
que ees robes, que J’appellerais
plutét dee tricots de corps, que
ces femmes qui, les feases & Pair,

(Suite page 4, ool, &)





REX THEATRE PRES)



PHONES

SAMEDI 16 ET DIMANCHE tt



M. ROBERT BALARD
REVENU SATISFAIT

DE SON VOYAGE

.. Ce matin, est rentré & Port-
au-Prince, M. Robert Balard, Con
aeiler Culturel de YAmbassadg de
France et. dynamique Directeur
de VInstitut Frangais.

Hi vient de prendre une permis-
sion d'un moig pour s9 rendre en
France et soliiciter de Paide pour
Finstitut al

di nous a déclaré, en arrivant,
ee matin, qu’il est tras satisfait
de son voyage, car Ie cas d/Haiti
est ‘toujours examing faverable-
merit ® Paris.

Hi a obtenu du matériel pour lo
‘Faculté des Sciences, Ua déero-~
ehé la promesse de. nombrenses
bourses pour les étudiants.Hai-
tiens, .

M, Rohext Balard; « inauguré
sa Dusdion-en Haiti on Février.
dernier Il 4 été acctellli & Vaéro

port par sa charmante fomme Mag
gy, 38 vavideonte file Michéle, sort
fils “Philippe, ‘par TAmbussgdedr.
de France, Mi: Charlés Le Génis-
gel ct ‘par: toub-le. haut personnel
Fringais de Uinstitut F

Nous. lui: souhaltons: Ia: bienve-
nué et Je remercions de ses -ef-
Sorte pour alder. la ‘vent: universi-
taire Haitierne,

ax x
STEVE BY CAROLE BASS
A BORD DE LA
SANTA PAULA :
. A bord de la Santa Pauls,
gent passés dimanche 6 Port-au-
Prince, la belle artiste france
"se Carole Basa ex son mari, oO

Paula :

Slave ot Oevole :
sous les charmes de Srginue.,
— see) :
RETOUR DE :
Mile JEANNE SYLVAIN

CON SEILLEREE DES
NATIONS UNIES :
Rove avone rev avec oleie
Sir, notre. coipattiows et
‘Mie Joanne Sylvain ot va

vain.
Uons Unies au Beneee Peet

te en formation soci A
ge 8 Daker Vérole d'nasistantes

nous ap

de nos excellegts ans, Mi Max

Bouchereao et de on femme, Me.
Madeloing Sylvain Bouchereau,
Max et: Madeleine sont au To-
go. Madeleine, nous dit Jeanne,
dirige au Voro, comme Conseille-
ve des Natons Unies Vécole d'ay-

ADRESSE : RUE DU CENTRE
0.212

PORT-AUsPRINCE (HAITI)



P.O. BOX : 1316





apie, 2
Jolie (lle adoptive Boselle Syl
deanue est Conseuloce des Na- -

+ 2232 — 2482

SEPTEMBRE 1066

Par Avbelin JOLIQORUR ~ -

Jeanne of Roselle sont, venues
paswer quelques jours de vacances
parm nous, Elles ont été aceveil-
Hes par Mile Solange Dommique
chez gui elles ont pris logement,

Nous Jeur sonhaitong la bién-
venue et un trés agréable séjour
en Haiti.

: mE %
M. BRON A, CANDY
PARMI NOUS
» Jeudi matin. est: rentré. dio
Capitale, notre estimable avi; 51
Brun A. Camly, Représentant 2.
VOffics National du : Tourisme. et
de la Propaganda :’° Puerta Rica.
Bron qui avait occupé pendant

longtemps le. poste. de: Chef: dacs

Service: d'information -4. VOT:
du Toprisiie,-est un -hommné: capy’
ble, et i. fait un formidable tra-
wall de démarchage pour Je: tou-
Tistae Laitlen NN Puerta Rico ob
les touristes arrivent’en flots: in-
interrompus, “Bron est vont pas-
20x quelqties jours ici paur renous
veler son stovk dé matériel de'do.*
cumentation sar Haiti.
REE
BABYGRAM
sy Jé the homme: Katia, Je°auis:
née le Joudi'S Septembre 8 8m
dy stir a VHOpital du: Canapé
Vert; des: éponx, le Dr. Yves Jean
Plérre et de Mme, nés Danielle
Sirois du: Canada, de: porte #
deux je nombre de leurs enfants:
Mes parents sont tres heureux de
mon arrivée eb ma scour singe
in’s fait un chalenreux accucil
Jenvoie un cordial salut & tous
les parents 6b amis de Portau-
Prince ot du ie =
: Lee
VERS DEW YORK. a
Eilers matin, Mile Jocelyne:
eleujous Oriol, vavissante ile
2 fee aed Basset oe ao
ris Vaviog pour la Grane







accompagiiée
yoport por dew parents ot de nom
breuk amis.





kg
po Oiitord

sistantes sociales pour léconamie mise Ge Teaneck, New Jersey el

rurale,

Bike 4 ol 2) |



se demande-t-on-..
dans ces milleux, va-t-il préner

LES MEILLEVRES

METHODES DES

EDUCATEURS D'BUROPE. Y SONT MISES EN PRATIQUE—

Apnoncé en priorité par NOUVELLISTEs, ab trols
mois: le KINDERGARTEN DE
PETION - VILLE. seat ouvert A
Vintersection des Hues Oyo ot
Pevbert; au dos de Cabana Chon-
goune. Fondés par Melle Blyane
POISETTS, ce dardin d'enfants.
‘a été accueil avec tant dintérét
par lea: parents de Port-au-Prin«.
te et (de ePétion-Ville, que: noua
avons tenu 2 -rengeigner. pleine-
mont nog lecteur: % ca: sujet.

Lion wignore d'allleurs pas que
la pélagogie ‘moderne veut: que
Védueation: des ‘tout-petita eom-
mencs: trés t6t,: afin de miewx les.
armeér ‘pour lp ‘vie.

ETUDES: EN-ALLEMAGNE-ET
EN BELGIQUE :
Autetme-de.ses études tlagsi-

quen & Port-an-Prince, Melle Blya
ne BOISETE dixiges, durant un.
ao, le Jardin dootants du. Fen:
sionpat Ste Rose de Lime, b La»
dec Winstitutzice novice prit &
conur idee de formation
initinle des toubjeunes, des d-1
corame. on lea appelle en Fran:
vee formation qul complete, pro
Jonge, perfectionne fa
mille, Aussi, Melle BOISETTE
obtint-elle. de ses. parents, YIn~
génieur Maurice BOISETIE et
‘Mime née Lucianne ST PAR ain-
sique dinstituts de lAncien Mon
dey -des moyens: daller. sé ‘spécia-~
Hiser dahs' ‘ces deux nays | eura-
péens, plonhiers dans le KINDER
GARTEN ¢ V Allemagne et la Bet
RAOe. | .
(Suite page. 2)



Ce «grimpoirs pratique ch anne danger, co kiosque pittoreaque de
jeune atimulent saimement les effarts des enfants.

, Scone:
















SAMEDL1G ET DIMANCHE 11 SEPTEMBRE 1968








s
‘PABA OUNT

medi a 6 b 16 et & h, 35 Samedi & 6 b, eb 8 b,



Nos Mots Croisés



GIC CHUL






















































































PROBLEME No. 288 — TTAQUE A WAUEE NE TIREZ PAS
* Entrée Gdeg 1.20 et 2.56 SUR LE BANDIT
vam £ Entrées Gdes 120 of 2.00
bau WV Vvave mx a fat TAR Ux INDE
CRUG OE fs i Ss
5 CRIC-CAAC CANE Entrée Gdes 2.00 et 4.08
ALEMENT Samedi @ 6 bh et 8 bh, 38 .
4 = DERN SLEE Landi 8 6 h. et @ hb.
. cater Vaud Le DERNIER PISTOLET Le GRID Mad
$ 1 Ne fait pas reculer laude Entrée Gdes 1.20 ex 2,06
6 . vleux — L'ensemtble des contours: .. Enorée Gdea 126 et 2.6
a Wen déme . . BM. Z »
7 — La terreur du jardinier au[ ¢ KIRGHIL Av
& Pronom é
} Char & bancs dent les “
9 deux gont interchangeables a Tm eo Samedi & 6 bot be 15
OL Lod une pléce de char | en BrEche En tare portie +
ar pore en supperte d'autres — de boisson L/Snsemble N, JIn-Bayticte
HORIZON TALEMENT: Langue : 2 tal st ead hoG En Some partie +
“entendn. ta radia bu HAUT COURS DE Feu
dun eompositeur DE GA, TERRASSE DANS LA &
Be powitear Emtrée Gdes 120 et 2.00 Entrée Gde 1.20
‘eta Haute @ Pens. | ~ eee imanehe Q 10 ho AM,
: auton fe la Haute een CLE SR ADIUR tSalle ‘en ideation)
oo —~ sAuguats malgre 6p a a ‘ wo . . .
le tmaita avec clémenco —- . Ph ee On.
as spagnol :| Samedi (En permanence) B46 Hy 48
7 stere abeob op Une posit jon ideale, & Vin JAMES “BOND i. Gdes- 390 eb 200
Note tersection des deux belles rues ag CONTRE Dr, NO ee
couleur Va + Entrée Gde 0.60 Landi 86 Shi
e de fer perpe ALTAR AGO:




flours sont _Sans par.

Dimanche (En permanence) Evtrie Gdes



2 & da verse de Vancre 20 et 2.00 ’






tx ja pache. i LE COLLIER DE FER Teeth
f Entrée Gde EXO
. . i we ey ae
Solution du Prableme précédent | une anlle @etudes CHAR OL T2TA
| , ae Samedi (En parmananes}
HURIZONTALEMENT : VERTICALEMENT ; Len enivine, _ en ‘phy . ett > “ ; TARZAN AUR INDES



Eutrée Gde- L809
Samedi & 6h, ob Bh. 16
¢ ‘1 trie et dans LES: CAVALIERS : Dipaiiche 26 Wo80-et Bh 30
~~ Or; An ce ; - : “ . \ Ls DE' LA THRREUR AL/OUEST DU MONTANA
de BERKENDAEL, sine & Bra valoir ses oe ] Butrée Gde £20 Entite Gde 120
xelles {Ixelles),. Mellie -Elyane

f que eb en ch
naples - 2, age de 4











Dithanche:$ Lh;







BOISETTE se spécialisa ensuite Bu tp de isa, be ee
comme jardintéye denfants on ang a6 a . : Be MERRION SC tere ee won
me temp: je e ‘ b i Entrée Ode "1.20 °





{ che Pe, Samedi 406) bot Boh,
Hanne OnE S : cg (ae
Ee . pum Entrées Gde “0:
° a ARCTAND TAMLLEDR EE LE LE y ee Gy MONTPARNASOR

Ditianche- 0-9 he Goh et Bob.



anes de pile

































































































































Rae Pants He - Samediva 6: hoot Boh. LE DEVI DES FLECHES
res stern: - 2 p SALABIBRO Eateée Cede 180.
Z Se a Entice: Ude 9.66. ‘
Ln sous -vbole de are 4 la piste de gable bien eniretonue, Dinanohe Agen, Gh eb aon: A :
aux volibres © My ath 4% phos jpunes canis Winderga-ten LA BATA GE DE GES Cha
de Pélion - , ‘Bnrde. Gde, 080
: ee
Fante rt, loin du prot ok de : MOd
Uokense. circulation des grandes MI GREG ideg 1:
voien,
Boy Uniderviee de tranaport st Sarnedl @ Ooh 20 eb 6 hotw:
a Qabord an B yf in disposition des parente:de Po] LES: NETGES
es ¢ | : lque, en Suigce, © : Son «Vile coinine dev ceux de | DUO MILIMANDIARO
i ae x arta Prince, qui povirens fal Eatese Glos 180, 260
- z # i des re fouls ningi a leur cpebite de. “
Costumes sty Mesure - Grand Acoriiment de Pantalona — ei Les, fol Jubre Meth las pour Fomieers — Coaluwes arate & parker, 4 zt 1 kowjours ageéuble de: Pétion Vil). (Gimihes “poplars pour eatentay

te QU ATH BALLER POUR JOR
So) Une fantaté enfantine,-die | Eairbe Gde 000 26 120

he wxtre montewsorions, di 1 piganche 4

posant “djnstrumente; epdciale
Dans ta cour Phonnear, des jeux variés font daja lex délices des ie AR - tent-vongns et fabriqués op Ale]. DES OUTLAWS

enfants. . : ne cuvop fen, Jemagne,, hla taille des entanisy | gates Gdos 150 et 2.00

permet Vinitier les “lout <. pebits:
UN: RINDERGA ee _bremiens onients de la mu) Vandi a Gh 80 es 8. 1b

MODERNE. ~~ 5 Wie SHCTIOS
to). ‘Le KINDERGARTEN Fone Entrée Gdos 120 ot 2.06
position sentra tonne dé a4

u dos de tis a, we th -de: 2 te de. Vapres voidl a

E, ia maison’ 4b. ps in, et. prend goin “des en

dane vaste fants quiy paasent toute la jour-} POUR ETRE SUR DE VOUS





































; 9 ne POUR RESHIRER LA
j Le KINDERGARTEN xe FRAICHEUR |
none COO tgalemant ‘lds 2 entanta, qin MU bilises lous Jes jours le déso-
Set daten.du a ne manner. ces “She Je midi dg Borsa: SERGENS: gu meine sous
rriqué
ividée de se grouper, de frate roeb auerailve



aux plans ot de Pcdle. manger A Técole ow ceux gal pren’ ‘Tout le monde @atiapice on foes popleire)









niser powr des fins tiles vt hu rane. imuinelle, Bevken - nent tous leurs “repad ux ‘soli do Meyenig: ann Rie Hak jours. du. ACAPULCO.
i yépond a an pressant Saacecawarvons Vintim Etats: Unis’ de Pétablissement, vantage an ae HO]
i ¢ Phorvame. Li tlaituern o- ction oyue metre cearre ¢ » Belgique a: WAL Goro te. KINDER: VEIN: ussi seuy le: Stick! Lo) Sologne nut imanche f
: Bae + ee kee enche aT i eb Of.
i toujours uanifesté Sains ee ee ceepte' Jes venfanta: quivparlent | de, Stick













; valals. coming cous! qui. s'expri- | Vous permet de toujours aespirers | Candi A be ot Gb.
DERGAR' S omont en allemand. © . oURAICHEUR PARFUMER id NARCIS oA JAUNE :
" ; To} Outre ane aollicitude mater Dn vente dang. tetites las bomidd Wrnicun SCOTLAND. WARD
nelle de-tous! les instants, le ‘cont :
préte couvrant ug valeut eelgn pétence éprouvée de dn Sardinia
ie Oden 5.666,00 eae Lee eh 4 ve VEnfants, Mellel
Li: CAISSE POPE ae SETTE, es tout + pe
MINIQUE SAVIO, . ty
non et de ‘ous, “ 3 2 OU 3 un serviee: médical’ parantl “eh
doers de teas # : an ee nt a

, ela jeunesse
rement ze rend












idée gue es
ula fonder en



















Lape bone je domaine

pération.
i

ment éducati
Autent davantagos qui ne pew
vent que plaire aux parents, vrai
ent soucieux de Pavancement in
ectiel de leurs enfants.





‘panoplies, des jouets



3 frant dex
Denis 57, Rue Rigaud jos
ote Ville, Qu entrez en contact
4 mbres du
tralton, lex meraré
nedis de chaque semat
he et 7h. du soir au to:
ta Coopérative chen les 1
Thy.

FRITZ DENIS,












































YEZ JEUNES,
aa FES COME







sort. des prstnis dn heanta Jorgeg sia Waele
folie. galies, Tells Wile..ateag grhnsin Ahern Vln tere
a Veterans Lattonsnggene pear cle Beeps Jee

Bogen, estan, Ledidoae. sh pay sagen
: SEBEL

|
|
i











ution & s
— WORoeset





















BEES





Lea profissnors. Paes BAR
1%, dents Eater’ Apereecant, ino
Delphin ont le pial annonce
au public 1a réédition de
syars et Exorcices od
de Trigonométries,
eh Bugrounté. Louveage pe
ie BO Baptermbre ga plus tard.

Par ailleurs, M. dean Rober’
Ciermont 6 estime heur:
yor Wivrer au public & le zs
dite son ouvrage «Notions d’Al
gébre Modernes.





Ce qui vend la TAUNYS 12M, version a2 ou a 4 portes, est sen caractere

extramement économique _

ag personnes, @est une heureuse combinaisen de puissance et de

ce, Une yolture bon marehé & Pachat et économique & Pentetien,
Demarész se: gémonstvation chez









uu 28 Septembre



Ca











Les intéressés peavent
etre rorimeandas ae L





ye

f
“pour : 5 canéraue de PAI. dailier” RAE
«ha § Bemneyses, «Flash, bassade, 188 puar |

































-Montres Rolex S.A. Genéve

Elle est blindée. Elle est étanche comme un

sous-marin.

Le boitier est taillé dans un bloc d’acier ou d’or.
La couronne du remontoir est vissée an boltier.
Personne n’a réussi A eopier cette invention

Rolex.

Le mouvement Rotex est unique au point de

4

vue construction. Le Chronométre Rolex est
monté & la main en Suisse par-des experts hor

logers, avec des instruments uniques.

La Relex Oyster a accompagné les célébrités
sur toutes les latitudes.

Passez admirer la collection Rolex chez -

25, Rue Bonne Foi, 26
TEL. : 3294.

‘Les Produits

4, PORT-AU- Ce Mime ‘

Lalee

Coles’ Market

Lalee

LAMPES A KEROSENY.
2tu BOUGIES
350 ET 500 BOUGIES

Plus de Giack-Ont grace aur
Lampes & Kérosdne, en vente 2!
ia TEPCO, Place Geftrard,

STILLMAN’S

POUR LES TAGHED

~Syend la peau
bien plus claire

en seulement 4 semaines
METHODE SURE ET SANG DANGHE
Plus de 75 millions de Pots
ont ee vendus
dans le monde entier

DY SECRET DE BEAUTE den’ mittens’
dda fominies dana touttnn les paxtios du monde
qui deshinnt ving peau plas date of plda
wolouthe reside én la Crome ‘Stilhnad'a:
Zowss'elle- est: applidués hagas tobe 26
Crome SUitinan’s eclaireit le teint ok youd,
danue ane enmplexion belle ot rationss dam:
ievlewant 4 semhainck. Youn sania Grate
Feillie dela transfor estion oplcds ext vation ¢
qneanee Gaaod les parties vombres diapare
aifront pow a peut peat felre plies xan:
pediitollement plus claire of plos Heapldas:

Texeolient Savon Stillman’s
snssed suet In Savon Stillroan’s} Co wsvorm,

tn peat. Heel ideal pourenlever,
+ Ch ont Battal Ba

En vent dans tous lea
miagasing eb pharmacies





















eS BA ae

PCO peuvent Gire achetés

aux adresses suivantes

bert Gaetjens

Boulangerie St-Mare

val et Ma

reas et enfants

ne Paul, Mad

Maitre Félix Thomas et
et enfant, Madera:

le Colonel
_Armees & HR

Janache,

décés de leur tres ree

re, bouwefr

ne y

tion, le 25 Aoue J

Ha étendent Jen

au Clorge, aux. Avtor

Mare, & tou 5

Capitale que

Jes rnarquea:de syr

ont. eté Tobjet-en cette deuloureit

ge cireahstance,

Part-au-Pee, Je 6 Septembre 1066.
etn tnaneytiettintehenalinenene

in

-Remerchouments
Mr-Andre Aittayer-et ses en-
fant chuebe,: Prinigeula, G66
bag, 3 Daniella -Gé-
rard Miétaver et sa fille -adopt-
ve Mave Lucie di-baptiste.
Les fansifies Métayer, J:
Algte, Chanigagne, ~ Poa
Tidus, Pierre-Chavles, Liwcaiyh
iv Ruban, “Blain, Jacques,
Bastien et tous les -antres parents
aevere:
RL Maré
Madhid},
Soeure et le per:
pital de}
drid; My Joann
York,



DANS

MAGIC Cia
e
Diranche a MAGIC UINE
6 hives, & hre « APOs Zh OY Glee,
MUN COLT Fail uA bul,
tn film . Hane-
ramie Gd
Lin a AHACE, 2utk
naa, Peat Horst vis.
Quand on renocontre dang un
film Kod Cameron et Dick bal
mex cela signitie ae vucuion uu
superiatif. kod Cumeron iv cu-
jossa joue ici le réle de Shérit?
dans une petite ville des Etats U
nis, Grice 4.28 farouche bravou
ve et A son énergie ik a au pre
server la ville dp Miver ‘lown uous
jlassants de bandits emérits gui
pullulsient a cette époque, ot le
Colt faisait loi. Mon colt fnic in
loi est. une aventure mouvenen-
tée qui-se déroule dans le Texas
nux confins des Etats Unig dang
lg xégion de le grande riviére da
Rio Grande. C'est pour cetve rai
son que Paction se déroule:-taniot
aux Etats Unis et taniét au Meri
que: Deux fréres bandits ..profl-
tent? d'un. jour de féte pour aeve
ser la. banghe de: River. ‘brown
en tuant le Divectenr- ob le. cals
sier. lg réussisseng Jour ooup et
fuient avec Largent. oni terré slext
caine, Pat Garret.-{ Red. Gameron)
ne xveste pay inactif, Uidécouvre
Hdentité .des bandits ev s¢ ance
a leur “poursitite: sang reliches C3
daventires.. Geugsl. dramdtigaes
que périllouges. Rien ne mangas:
Combat..d' Homme. a: Hommes —
Poursuite “2 Musillade dans a+
né ainblande:tondué ot Je apacta
tetr attend: avec anette toca
nobement: “de. histo Neue: dx
ron ery foule 4° Magic Ciné voir
Jes. épigedes: pilpuant, de MUN
COLT. PRALE LA LOL riche enore-
bondissenients; “ensconpas de iti

é 5) He dais une salle bien cimati-

pe

Sions de ‘Radic Caralins et he

dio? Maiti, le. photographe Le...

tang aint gue fone Jes, autres

arid de la Capitale deca previn,
auger tuiint lew
E 0 a Mos

tes prient te trove io} Teper
sion de ‘lear profonide ~ re

oan,
Port-au-Prince; le Go sept

Parents; Attention ¢

Au Mo, 4 Bots = Verna, 49
Nous vous" reconimindons -hau-
nit pour je-bien'- dire et Je

de vos" enfants, T

SAINTE GROLE:
Je aPeruaunnn’
a bees apens
pup les “nan -zetlement ie‘conls
matériel indispensable: alenr ‘cont
; développement physique,
aussi, aw toujours oveillé
leur harmoni¢use formation. in--
Hectuelle, moralecet “spicitarell
La «Sainte Croix ‘Porsionnats
LeCoie wus ontants fréquen-
tant dantres diablissements cscu
laires de. la. Capitale.
Pour de ‘plus. amples renseigne
metts adressex.~ voug.. aw. 48,
Rois -- Verna, 40, = (institution

}s

STITUTION «PREZEAUs
dant Vélope -n’sst -plus A “faire;
est une écoleprimaive, Supdiieue

,
iustrivez done, dés: avjourd’hul
vos enfants grands et petite o%
Vexesllente «Institution Préssaus.

Toutes les elagsea. - TARDE
IYENPANTS!

poe

Yenfant, Matt, et dete lnieger

ste oll yous" passerez deux leu
res do bonng: détente, Vous as.
terex en meme. temps! pay des at:
tualités) Pathe: Magazine: aucder:-
Het voyage ali Géntral de Goule
jusquien Ethiopie eb sons entrevus
avec Permpercny ee Selasie:
SHounis des 60 et Bi
& heures, 7 Weures et D oewres.
Giese 200 Bast

PARAMOUNT

PARAMOUNT drepente
Pimadche (1 8 8b, Goby et Ok.

‘Un drame parti i ie
wmouvant ot Une star est parage:
entre: Pareur ser la gioire!

VOMBRE DU PASSE

{Pechnivolary

avec: dady Garland: et “Dirk

Begarde

Jouny Bowman.a insert depuis
15 ans’ sononomy ax fivmament,
des gloites dw /Mudo-Hall. AL
cours dame. tournda a Londres,
pretextant- ge'elle: perd. ola voix,
elle demaride une consuliwtion 6
th. erand -chiruirgi¢n britennigas,
Davide Donne,

Jenney. David oe sou abnks:
autrefold A New York. dis etaient
étudiants, Jenny: commengait: &
chanter,. -Jille ent: un: watant de
David mais refusa: de: Vépouser.
pour faire eearritres, Elle lny fie
waset Je‘verment de: Be Bas pags revoir.
par
the er Angleterre avec David aul
Peléverait,,: i

Lgittle ~-® - ete: ae. Jenny et de
David est glacial mats maleré te
sermont fait napnere, alle obbient:

quence

Parpence
Magnifique teers

& Debuny.
Quartier. yo dévelopr, ee Bs pa

et dea Serviettos ‘on:

& foree didsistance, le droit de
revoir Mati. C'est au collége ou
Yenfant poursuit ses études qu’a
lieu la premiére rencontre, Matt
eat Gbloul par cette femme -qui
vintérasse & lui et en dépis dea
ardtes de son pére, la revort piu-
Ses § 20 5.8 ils pagsent
kes ues
£ Matt apprend qug
fre, mais David
i intranable et ne
veut rencuer avec Jenuy... Quad
viendra-t-lj de ces treais tres qui
s’aiment mais que le destin sem-
ole vouloir séparer inexorable -
ment?

LWOMBRE DU PASSE! L'his-
toire dune femme qui voulait re-
conquériy Vhomme qui Pavait ai-
mée et gui lui échappaiti

LOMBRE DU PASSE! C'est
le drame de lx solitude d’une ve-
dette au sommet de sa carriére,
idole du-monde mdix {solée de
tous méme de son enfant et de
Vhormame qu’elle-aime 2:

Entrée Gdes 2.00 et 4.00

DRIVE IN CINE

Dimanche 11, Dundii2: Sept:
u Th, vt, So heures;
LE-NARCISSS JAUNE
INTRIGUE SCOTLAND YABD
avec: Christopher Lae, pebing
Sesselman, Joachim. Pucheburg:
LEONARCISSE: JAUNE oN
TRIGUE SCOTLAND YARD -ext
policier.

a fiim,
rent des. quites:filins dus mame

‘genre,

Tire du vow dBdgard Wal
Jace’, il est réalisé aver beaucoup
de: Soin, Gh meanifiguement inter
‘prete, Scotland Yard n'est pas lo
seul B jnvestiguer, Vattaira du.
ne série de morts snyactricuses
est en pubre: suivie par i. services
de Séeinité des Golbal Ada |
eb par un énigmatique detective
chinois, yonu! spéctalement de
Hong-Kong, car sa propre. fille
Belle ynéme trouvé la mort ag
»COSMOSs, une bot de. nuit
tres en vogue a Londres,

LY NARCISSN JAUNE IN TRY
GUE SCOTLAND YARD, bien

«dolygardem

Amenage cognetianant pout re
cavoir lon qntany da ¥ & 6 ans.
lap tO go me © cor -
seepondont 6 lo classe de UWesne
wheulant mothodiquemant ——
Faites bien suention -— les pla
cee Bonk
deux — Lola oe gurveillanve
constants ~—
Tae inert BL UNCER
oe ie dovre de 8 b. du maua

doijgardcn —— Ba fase ae
Seoure du Saore-Cocur de Tur
wean —~ Avenud Hoyer No. 22.

Vous trouveres des sacs Wécole
cuir, des Sou
Mora Ualien, | Ns Erangnig
‘Bolus, Hollandais, Portugals, des.
Boullers bolte Tchecoslovaque ef
gos Boullers Améreniie de lela
Heuse marque Claston ot dus
pottes pour _garconness. of Uue

Yovidation de hoties cowboys pour)

wotants de 4 & ans;
2 mot
Hon o's
fants.

s dounent
eee sane yopnra:
ives bow pour ies en

Shon Varmana GA

Gott agréable

ebsolament digi | -

IPPIER.
2828 Boulevard i 3. Desselnaa —

fait et bien animé par ses nom ~
breux interprétes: retiendrs touke
votre attention par ga goraplerité
&% le fourmillement dea -pereomna
ges, et pax Je suspense gui com-
mence tout av début atone finit
cu’avec ja dernigre image. C’est
un film policier que les amateurs
du genre aimeront & revoir plas
d'une fois,

CINE GLDOR

Dimanche 11; 8 5 h, 7b, et Ob,
HOLD UP A LONDRES
{Palme dor au Fesdvel de. fan
Sebastian}
- Avec ; Jack. Hawkins, Bryan:
Forbes, Nigel. Patrick

Un suspence inguiétant, impré
gne:toute action de cette formi-
dable superproduction ef le. mou
vement rapide de ce..gupenpoli
eler.

Stratégie militaire, . suspense
terrifiant, hold. ap .-démentiel,
vol audacieux-, se irouvant malés

dans.une aventitre axtraordinai-

rement sccrdchanté.

LL militaives xéformés en. plei
ne verdeur ontalécidé de réahaer
sle hold-up ducelkeie:} an valde d
million: dans‘ uné nienvie: y
HOLD UPA LONDHES :
Un film d'une dudiscutable
gucur, Une cpraddation percutan.
ta, Gilminant dans ainiepentach «
Jaive =p avec tm

minutie irapeccsble,

with et cond dinpose:de tous les
atouts pour plaire ay plus vaste

AvVendre —

‘Bonne Aubzine

A Pancle des rues Capois ot Roy

Matson mestirant 60 x 85
# Chisbres 4 fae pale. de
bain compléte, Galcon au eee
se eet selon, salle
guleric tant sour depen
oe jardin, garage.
resser aa No. 26, Fuels











we Conservation

2
4 _< CODES OLY ef SUA

‘Un policiey d'une, heute inton «

public ... Les acteurs jouent aver
une mangistrale BabOrance et Nn.

juf-saisissant cette frezque no
Heitre brossée d’ailleurs avec ane
rare maitrise,

HOLD UP A LONDRES

Une production d/un tones éton.

nang et. dune viownea naan)
DB woshen'

Te:

sallie aw ton sbreux de we yolk
cler ultra - vigouréux ait & obi
nu lp Palme dor au Festival de
San Sebsasian,

Entrée Gdes 1.60 2.00

CRICCRAC CINE

Café: - Concert

Dimanche 21:86 hye P hy et Boh,
Malgré les guets -h-pens.at des.
fasillades, ‘un“ homme fait triom-
pher “1a* loi!
BON DAMNE (A ETRE PENDU
{En couleurs) =
Aveo Dale: “Robertson, Yvonne
de Carlo, William Bendix.
‘Un événene
sara mis: en eh Mon ting petite
ville 'dotdingira. peisible, An’ +
golsse, sraintes foes, alourdis.
sent Latmosph
be fie dan “ae plus puissant
propritwires du pays wa: thee ane
gé pour tmeurtrs par an jupe in;
traitable, ineoreaptible: dirnom:
eee Au eriere ”
CONDAMNE A ETRE PEND
La heauté eb Ie, douceur 1
Tethine viendront «elles & bout de
gon! Intranst ca) ba justice
du. plus fort 2 Peprenve? Choc
brotal entre Ja unissance de b>
a ee eile ae

t wihlens allent2 ta
Aare Baysance.

Sony. moderr arn tight appeals te
i | geome gare. h-eellacte @ wane
umd charming waloanxn ( .

C. 0
« Be
, Ratmont >
reduction

C.

dele Nation

aC.

ge, da. 3. Dessalines

“laison Rigaud
tue Panaméricaine

Delmas Market

Anteroute Delmas

Luce Chatelain

Bee Toussaint Leaverture

| hague Jeup
| A PETION-VILLE

ae ope
Eabiccage

LUGRESCEME
LABS

1
q

4
: EGOS

eB HOUVELLINTE: ie Forts








sa Jeune: fenmme Trane, institutri-
Seosont-arrivés c6 matin en com
pagnie de Mile Mary Etkin, étu
Mante de . Plainfield, New Jer-
Sey. :
Jg.ont pris logement 4 /Olotf-
son, His y resteront jusqu’a jeu-
ai.
xxx ve

..sSignors Arduino Cianciotta
‘de le OLIVETTY est arrivé ici cu
watin pour une courte visite, I
est venu prendre contact avec le
dynamique Représentant de la
OLIVETTI on Haiti, notre ami,
Gérard Chancy.

KES
«Miles Pauline Lacerte ct
Yvette Rousseau, fonctionnaires
dy PONU & Santo Domitigo ont
pris logement ce matin A PHotel
Sang Souci. Pauline eat francaise
vx Yvette est canadienne francui-
88,
KES
«Herre Karsten Hermann
Windeler, «Representatives allr-
Jemand de Bremen a prix loge-
ment & VHétel Sang Sovci.
2224

+ Hier sont arrtyées a Bo
Prince, Miles Carol Ann Shanley,
«Social Workers Alexandra Hay
Mitchell, employée, Ann Cathe-
rine Scheuermar, ef Carole Fre,
drikeen, «Medical Technicignss de
New Hampshire. Ce sont quatre
jewnes visitenses aménicaines ve-
yes passer Guelques jours aver
des amis & Ia HASCO.

KX
Me. SOLON MIRVILLE
STATISTICIEN DE
LUNESCO, PARMI NOUS

u début de la semaine est
rentré & Port-au-Prinee, Me, So-
jon Mirville, Statisticien de FUN
ESCO au Congo. tery & un Congrés & Paris. Aprés
ce Congrés, Hoa Init gy ndétour
Jusqu‘iel pour voir se. parents
ef arols.

Tl a été accueilll par sa mére,
Mme Charles Mirville, son frére
Hubert Mirville, par son covsin
notre excelent ami, M. Emile Ar-
thur, Assistant Directeur de la
Régie do Tabac et des Allumet-
@2 BORIS.

Nous iui souhaitons ui agrés-
be séjour ici.

“EX
VERS LE CONGO

. L'ingénieur Fritener Alexis ¢
repris Vavion au début de la se-
maine en compagnie de sa char-
mante femmes, née Marie Thérise
Laforest.

ingénieur au Congo, Fritaner
dail venu passer queigites somal
nez de vacaneas ici avec sa fem-
et Ses parents «f amis,

Lilngénieux et Mime Fritzner.
Alexis s'arréteront & New Yoo
et en Europe avant de se rendre
au Congo. Nous leur souhaitons
une agréable traverséa;

xz%
JOSEPH RUSSONIELLG
A EPOUSE Bille ANA
SANGIOVANNI LE 3
PTEMBRE A NEW YORK
Le samedi 3 Seplettibre & 2
de Paprés midl, a 08 oflé-
en VEgize Netrs Dame de
des (4056 W, 114 Se, New
Yirk} le mariexe de notre -aym-
pathique arad, Joseph Oe
nella aver Mle Ana Sanglovan-

th est Je fils do. Vue Pas-
sonielle ef Anu de geo-
fille de M@ Dale” Sangio-
ict de Mme Ana Sturls de
aglovanni.

ous formons das vorux com:
q pour le bonheur de M.. et
Aime Joseph Bugsoniclio,

“HEX

RETOUR DY RB. P.

JEAN HILAIRE

Agu est rentré & Pore
Prince, le RB, PP. Jean Hilsize,
Aamonier du Palais National, le
Pore ire eat vevenu od Buro-
a a && on mission apicie-









et































Toa 44 accueil par sex pa-
4 par Mer. Eeoaanucl



h
‘
c t, Evéque désignd des Go
5

KER

LE BUT DU VOYAGE Dye
LABG: BOK
BURT FENNERTY

_Abingéniours Burt Feanerty
est arrivé Jeadi, Lian dex Direr
tears de la dames F. MacLaren
de Lerento quai four: iex ingé-
nicurs du Consortion travaillant
avec la CAMEP. Th ext vena oui-
acche dea travaug de
i tution gui ext cnargéec
aupprovisiogner . Porl-wa-Prings













ae irecteur
Projet de ln CAMEP, Vingénieur
Russel Ludwig ex pay
Bernard Clement.

“ER
Mile YANICK CELESTIN
BPOUSELA M. CLAUDE STAM
LE ler OCTOBRE
A MEW YORK
~ Mime Philippe Célestin, née
Eanes Lebron a prin Vavien hier
rear Te:
ave!





ile Katia et Bernard et

Desinique Annougl, (le xt fille
de Claude Annoual. Bile s'est ren-
éuc 4 New York en cue dasuis-
tec au mariage de wa Jolie fille

Yanick avec M, Claude Stem,

Le mariage cere céltiri le ler

Detabre,
Mon mellicur: voeux sux fe
tars canjoints,

%

Ee
VERS MONTREAL

wrdovepin edosye. Salgado, dx, x
jeud soar Mon-
Sréol aprie Sagrésbles veranens
vel avec sus parents, eminent
pinleur Jusegh Belgade ot za Tarn
ne, ne Creger ob. sa grail’. nike

yeprix Vavion

Ye, Marge Mare Lveger,



Vingénieur &

Etats-Unis, Bly et partic

AU FIL

Josy est allé reprendre sus
des ay Collage Bourget de M
tréal. IL a éte salué a sun départ
par ses parents, sa grand’ mer.
at son onvle, M. Roger Greger.

xXx .
Mile MYRLANDE THEVENIS
EPOUSE M. FERNAND
POLYNICE A CHICAGO
cE SOIR .
«Notre gentile amie, MRe.
Myrlande Thévenin et M. Fernan:
Polynice uniront leurs destinés:.
par lz mariage ce soiz, au cour.
d'une cévémonie qui se dérouter:
en PEglise Episcopale de Chics
0.
‘ Nous formons des voeux pour
le parfait bonheur de M, et Mae:
Fernand Polynice.

RES

VERS ST. LOUIS, Me. .

. Ca matin, le jeune et bril
Jant cardiologne Dr, Gérard D.
Piene a pris Favion pour Sain
Louis, Mo.

ja Dr. Pierre est aig passe
quelyves jours de vacanees da:
le Missouri, I en profitera poi:
renouveler gon expétienre dan
les hépitaux de St. Louis ot
n falt ses études de spécin’
nen.

BEE
VERS KINGSTON

+ Barie Jessie Gilles, jolie fille
de M. et Mme Adrien Gilles du
Cap est partie ce mati pour la
Jamaique.

Marie Jessie nous dit qu'elle va
@shord étudier le commerce 4 Al
pha Academy de Kingston pour
se rendre ensuite au Manhattan
Collera on vue d’entreprendre des
études de laboratoire. Eo a Ha
secompagnés & Vadropert par ses
parents, par des amis dont Mil:
Sonia Gabriel, Joelle Leys, Ritv
Cartwright et aussi par M.et Mi
dame Gérard Leys, Lamothe I°
sgiion Trmorent, ete,









RX
EN VOYAGE D BTUDES

Raymond Kernisunt, fils de
Mme Périclés Kernisant, a pric
Pavion hier pour New York, De
lei s’embarquers sur le BOEING
@Aly France pour se rendre
Paris. Tl est allé étudier fe géniv
hydrauligue & Grenoble.

wdoeelyne et Denis Villard,
enfants de M. Serge Villard du
Cap sont partis her pour New
York, en voyage d‘itudes.

. Mille Luce Germain est par
tle zecrnatin pour Kingston. Etc
eet allée Stidier le Secrétariat 2
Durham Callege Ele a été su-
inde & Vaéroport par sa’ charman
te souur, Mil, Jeanne Germain,
son frére Carméleau, Me, Antonic
Derayette, emt, ‘

Rez K

DIVERS

Mi. Philippe Clegea cst +
tré lund: matin en compagnie de
sa femme. Us sont revenus du Ca
nadg et de New York, BM. Clese:
Â¥ @ &@ combiner affaires ot vo-
eangess

ia &é secuellli par son frére
at son beau-frore, Ray Ch Ry
rouln et Roger Augustin.

ole Dr, Frangois Dr:
Directeur du SHEM, est rent:
undi revenant de VAmérique L-~
fing 08-21 a G6 prendre part &
une conférence:des Directeur:

a













dv











(Salta)
SNEM.

My
ee

ERX



ne Mer





résidant aux Etats Unis, Me
des est venue passer quel
jours de vacances ici avec
rents et antis et lear p:
He Cyntia, Nous lear «
Ja bienvenue.
x xR
. industriel Pierre Assad est
sentré taardi. 4 oy
suelgues
Unis combinant aff aoe
sultation médicale, TL a été ac
cuelli par une foule d’amis.
KE Xx
. Mie Rose Racine Dyer, re
vente jeudi d'un voyage de six
semaines & New York, & Washing
ton et au Canada, a été accueil-
lie par son mari, Pindustric] Low
E. Dyer, sa file Jocelyne, 6
fils Patrick, Garvey et Louis
Dyer, drm, par sa mer Vve
Edouurd Racine et son frere, Me.
Edouard Racine, ete,




















SAK

. Mi. Max Kerby est rentra jeu
di. TH vient de passer deux semai-
nes de conga aux Etats Unis. Ti
a été aceneilli par sa ferme et
sa jolie fille.

xXx
_ -uliime Max Pierre-Paul, reve
nue du Canada et de New. Yor’
of elle a passé um mols.en voya-
ge dagrément, a ¢té accusillie &
Vaéroport par son mari, le Dé-
puté Max Pierre-Paul, sa mére
Mme Justin Descarbette, sa- belle
sogur Zulmise Pierre-Paul, ete.
RMX

iM. Gabriel Alexandre est
rentré de New York, Je améme
dour, Résident & New York de-
Isis dix huit mois, if eat verre
passer quelques jours de vacat-
ces avec les siens,

waE




Me, Paul Louissaint, avavat-
Conseil de la Régie du Tabac et
des Aflumettes vient. de passer
deux semaines de vacanves A Mew
York Ho a été accueilli par des
purents, par le Directeur Général
de la Régie, M. Henri Siclnit. ot
par des amis.

Kx XxX

w.Mme Antoine -Arceliny név
Buissereth est rentrée de New -
York et de Paris jeudi. Eile vient
de passer une samaine dans Ja
Grande Ville, et dans la Ville-dia
miére, on voyage dagrément. Elle
u 6 accnelllie par sun mari,
Tony Arcelin de la Pan Ameri-
can eb par des parents et amis,

xEX

~.Mme Ladevie Blain, reve-
nue de New York jeudi, a été ac
eneilHe par son mari et par son
fils et belie-fille, M. ef Mune Ar-
saud Blain,

2 zzz

- Mme Lucien Cantave vient
de passer trois mois de vacances
& New York, aver ses infants
Gineth, et Jean-Lou. Ginette qui
tudie la sociolopig A Strasbourg
(fait venue da rejoindre: a New
York porr ses’ vacances. Bile a-
vait bssigté i Ta graduation de



Du Nouveau a

LEcole Technique de Cosmétologie
De retour d'Europe avec de nouvelles acquisi

tions dans le domaine de l’Esthétique féminine,
Mone Germaine PIERRE-LOUIS prend plai -
/ sir a annoncer & ses anciennes éléves, aux da-

mes et demoiselles qui

sy intéressent, gi’elle

inaugure an début du mois d’Octobre prochain
un cours de HAUTE COIFFURE ET D’EN -
TRETIEN DES PERRUQUES Waprés les der
niéres techniques de Paris et d’ Amérique.
Pour de plus araples renseignements, les inté

, ressées sont priées de passer au Bureau de la

dite Ecole, sise au 98 de la Rue Pavée.













aniefow qui vet

a Manhatins (Cot



Lycte
New York.
Mme

Cantave a ae 8
ari, Vagro
de Damien, par te










pris eh pour
via New York, Li y est alle
su femme, née Luce Modé gu y
suit un traitement. L'bigénieur
Cinéas a été conduit A Veéroport



par de nombreux parents dent
ses fréres, le Dr. Fritz Cintas,
Sous-Secrétaire d‘Etat du Tra-



vail er du Bien-Etre Sovial, et
i ur - Cons' ur Ge
Me, Pingéenicur Alix





aux :
. Le rere Lucien Quelette, pre
tre éducateur canadien en Haati,
est rentré jendi de ses vacances
au Canada. I a été acowcilll par
des prétres de sa congrégation.
xxX
«Rime Gérard Simon Louis,
née Gistle Tussier est rentréee par
je Voi 482 de ln Pan Am jevii
RR
» ‘industriel Raymond Nazon
du Cap, est rentré de son voyage
jeudi matin. Hoy a été combiner
affaires et vacances,

ZL
«MM. Reginald et Didier de
Marteis sont rentrés jeudi matin
de Puerto Rica of Us dingent in
Maison
xxXE
«/V¥ve Lélio Sampeur vient de
voir ses sept enfants qui sont 4
New York, Eile a Gé aceusillie
“ par leg deux qui sont ici, Mme
Yves Anglade, de Ja Pan Am et
son mari et par Ti-Lélia.
Zax
Ming Ariane Cazeau a pris
Vavion jewdi pour New York. pie
4a ét@ accompagnée & Vaérapert
par le Préfet de Port-au-Prince,
M, Windsor Bay.

REE

Mme Adrien Zéphyrin, char-
mante femme du Dr, Séphyrin a
pris Yavion jatidi pour New York
et Geneve.

EXE
. Mule Marguerite Guignard a
useotapagné ses deux ‘uiéres aux
Etats-Unis,

2 ER
+ Mime. Nigole Béliard, de la
Délégation Permanente dela Tu
nlsie dux Nations Unies a repris
Pavion jeudi, aprds de tras agréa
bles vaeantes “avec ue. Tamille.
Ele est repartic- aves son fily Git
bert. Berne ‘et satavissante tle
Marie Alice, qui eux. aussi. vier.
nent de passer leure vacances i:1
ZX RR





Mme Charles Menuau, née Cla-
ta Barrau eat retournds & New
York, aprés sés vacances jel. Elle
a &é mise dane Pavion par: son
fréve, M, Lucien Barrau,

Bex

.-Mme Louise de Lespinasse
est partie jeudi: pour ie Cunaila,
EMe viendre. chercher §. New: -
York dans quelques jours ses. pe-
tits enfants, Brigitte de Lespinas
eq et Stephane et Pierre Alex Vi-
tal enfants de Me. Jean-dé Les-
pinasse ef Madame, née. Vital et
de M. Jean’ Vital cf Mone, née de
Lespinasse, yal aurvont. terming
leurs. vacances ivi, Us retourne-
vont & Paris pour Jeurs études.

XE kK

Mme Edeine Giordani Bu-
gene ast partia avec ea fille, Ré-
gine, ENp sest vendue & New +
York en voyage de santé. Elle a
6té salnée par ses parents eb ses
soeurs,



La Ps
Mensuelle
de Courrier (Art

Bier soir le: Courrier d'Art de
la Cité Beanboouf: 2° Martissant
a 98 un trds itram) succts- dans

Je de seavevendredis, chiess,
Le tableaw offert-yar trage
an sort a été gngné par Partiate
Joxeph Jacques, U s'agisnait d’na
tableau de E Gourgues.
Compliments aux organisn-
fours particuliéryment gux artis-
tex Enguerand Gourgues, Paul
Beauvoir et Joseph Raymond.





Profitez dan

A propes des

Ceuyvres ww.
{Suite}

tvanchant 3 Fendroit des repré.
sentanta de Vauthantiqua intel -
lectuallté haitienng, wn opinion,
néanmains, visa de ceux que
jes tenants de la Négritude ap
pellersiont saujourd’bui des aagsi-
milés, sen opinion disons ~ nous
nien n'est pas moins catégorique,

«Mais (en considérant. Vautre
volet du diptyque} nous ne pou
yous nous empécher, avec amer
tune, de songer au dovenir de
eotte phalange, soutien des va -
Seurs spirituelles dans une collec
tivité dont les démarchez; dang
son essence ne vor, pag au delh
du stade de la culture inférieure
primaire, Des types d'une forma
tion scientifique qui voyagent a-
vec tm agglomérat dont ie com
portement' socio paychologique
est en contradis fiagrante e-
yee toutes los démarches des cy
eles modernes. Et ceux-l4 consti
tuent co que Paul Courbon et
Jean Tusgues de la Société Médi
co Peychologique de Paris appel-
leraient des anatopiquea men -
tauxs. (Page 90. Tome 3).

Ainai le critique Wi
vhez le Docteur Prangoln DUVA
LIER, n'est pas subjugué par
Vambiance déiétare dea chapa -
neat pas
entaché de cette partialité qui ca
wactérige lea esprita superficiela
rainement & Wh. credo gcolasuque
Jes écrivains haitiens. ot leuss tra

VEUX.
(Extraits de cle Jours des Ven
dredi 12 o, Samedi 18 Aott 1968)



se -promenent: en plein’ eentra de:

la. ville, dana les. antobus 2a) Et
aprés avoir dénoncé. Veffet perni-
cieux de cette mode sur. cles: hom
mes qui, Mon Diou, ‘aprés tout; ne
sont que des’ trés: humalnss, BL
Bourguiba (a conseillé aux: fem-
mes: tunislenines de. porter. des
jupes pligsées, .combien’: phis /se+
yates»,

Quant 4 la fermeturd duo aZe-
ro de Conduites, le. cluh a la mode.
récutament convert dang: Fancien
palais du Bay: 4: Carthage, elle
donne. satisfaction, indique-t-on,
dh tne partie de Ie pofiilation, qpi
avelt fait cireuler. une -pétition:
Lancé.® grand ‘renfort de publici
té, ce club rivalisait: avec les éta
hlissements du méme genre d'Buy
rope. On y dansalt jusqu’a Vaube
et; selon ‘Vexpreasion méme du
Combattant Supriine, “les clients
étaient’ tenng de rivaliser: pour
inériter lour: Hi s'y passait, selon ‘certaines. ru-
menrs, des cacénes dépasnant Vi-
magination, 2b! Von pouvait tot
acheter, ‘y: comprig les: Tiles, qui
jerkaient an tenus PE ves—-APP.

Pharmacies assurant

Samedi 10 Sept
BAYARD
Rue Paves
PASTEUR

Laine:
Dimanche 11: Septembre
CHEVALIER
Lalua

MONT-CARMEL ab
8, 35, Dessalings “
Landi12: Sept, does
VITAL HEBNE
Rue Paves
DU: PEUPLE
Marché Salomon

grand Rabais
Du ler: Septembre avy 80 Sep-

tembre! 1966,"la TIPCO.affiche’

chaque jour: gn ceertan inorabre
dartides. qu‘elle-vend & an pris
ye Hanidation.
Tel par exemple“:
tadio. Tranzistor 6 bandes
B 1000 84500
Radia Trandistor.6:bandes
60,00: —"$ 40.00.
Accessoires: pour’ sallex de ‘bain.
tous “prixe: |
Médecine cabinets “avec miroir
tous prix ou petite armoire métal
Haue avec miroir, toug prix,
Toutes dimensions,
Chaises. métaltiques:
$ 6.00 —-§ 5.00,
Ball Points,
Apparell.:3.
ete, ete,

pliantes

aly conditions,







taux

la

sent
rae



Cntte année. Au France falt plist encore
on Offtant & bord de sez Jets intercopti-
pertoux Gee distractions Ge cholx

rounls On pilectese & 1D positions aiftu-

MUSIQUE, CINEMA &T. TELEVISION
EN COULEURS SUR LES AVIONS
DAIR FRANCE
re nln hs ee i a
wiusique, cs pein
Dita Ady France ofre ue voyageurs

Lee Roratres vt correnssndances tes mbnux
enudiée pour tow leg "vols tntareonsingn-



Ponjen

eres, 26) en



treique,, Des tcouteurs individoris



ag chalx du panager des pragrom-
de musique wtéréophonigne elasdiqut

feury



Le adm, Des tims xlecuonnta parm
fer mrodurtionis len plus récentcs ct tex
exclusivith: sant projets mur grond ecran,
fe son tent aiffucs om francils ow an
anginis au choix du voyager tpt te xe
nott par dea deouteurs Individuels. Le
Programme tat chargé chaque semaine.

Le Téthuinion on ecaleurs, Dee Bofeng
Ais Feanee sont
magion G2 proyess
slot Te procédé frangals 8.2:

Aint AIR FRANCE, tovlours 4 Vovant-
sorde offre & ta passagert un Drogremme
rumntel de disizaction: ef V6.
























pour ia retrang-
fg T. Ve eh cou
Add.












_SAMEDI 10 ET DIMANCHE 11

‘



Chez les petites ...
(Suite)

presque rien & envier aux autres
de cette espace,

A Riviérg Froide eles ont un
Noviciat, une Ecole primaire, un
Orphelinat, un Asile pour les
viellles ef plusieurs autres em -
bryons d’Institutions qui profi ~-

ten, uniquement aux familles é
paysanes,
La Supérieure, Révérende

Soeur Lohier est trég enthou -
siaste. Elle a des projets et
des projets, Jusqu'ici leg Peti -
ves Soeurs vivant de co que ta
charité publique daigne leur ac-
corder, Elles rappeiient avec émo
gion attention soutenue gu’A tou
jours eve Madame La Présidente
& leur endroit, La Premitre Da
me de la République, a en en
1958 a rendu une visite aux Pe
tites Soeura de Ste, Thértse, vi
site qui ne sortira pas do tout
de lear mémoire. :

La Supérieure spprécie la sol
Heitude toujours gran des
hauts fonetionnaires da Gonver -
nement et de personnes privées
& Pendroit de Yoouvre.

Mais les Petites Sooure sont
encore loin davoir. le minimum
de ce quil leur & % poor

_aemwetirennnnnanannemnrrnetnitasaaigatsanneat
HANOL EY LES ELECTIONS

AU SUD VIETNAM

HANOL (AFP)

Le Gouvernenient de ia Répoe
bEque Dérnocratique du Vietnam
da Nord considérera commie nuts,
Jes résultats des. prochaineséiec-
tions. législatives qui. auront: Neu
le Ti du convent au Vietnam du
Sud-affirmo aujourd’hai uni no-
te officielle -du-Guivernenient:.de
Hanoi qui. considére gic: les slee-
tions 'gont une farce. ot: que | te
PNL est Puniqae représentant. du
penple ‘dui Vietnam’. dit: Sud:

BR
SUR LA: RETRAITE: DES
EVEQUES
CITE DU VATICAN (AED)
Une: mise aucpoint surda ques-
ton de Jacretraite des Evégues A’
Bans sara. faite, erdit-on; andi
prochain par Mer Pericle Felici
Secrétaire de la: Commission Cen
trale Poste - Conciliaire qui 4 con
youue Ia presse pour ice jour.

VE. nowe

Conguete 2 ous
(Suite)

en Hai ou, comme portent ae

Tours, les incendies, les imonda-
Hons, des: vols: audaciuux) enfin



les catastrophes et les méfaits dus

hommes, ence mulfipuant 4 Von:

vis cont nugmenté Vincertitnde eng

las risques au foyer. Quel ext. ce-

kul qui peut @6 vanter de posse. |
der. M00 ou 4 200 Ceeann 7

toled, récompense sonvent de pri-
vations durement accopties par

tonte la petite fayulle, quand i ¢

iilese Gmiprudemment ‘ait argent
ther lui, dans Varmoive ou dans

un coffret quelconque?... Made. Y
ti dé ces necidents repivtables J

gui vientiont d'étre rappelds 6 Vir

aouciandg: des uns oh des gules, 9

a vite fait Wenlever toute ile
sion & notre éparenant in domg.
Pevone-nous, toutelois; comate-

ter que cette verité eat actuelle. J
ment partarés par un ernid nym %
‘bre de personnes de Por-au-Prin Y

ce et de Ses environs, & tells en-

stigne gue la Banguc Populaire Y

Colombo: -THaltianne, la grande

Instituden de Dépsts ct de Cre, J
dit, des vuee Bourjolly ct Des g
touches, dont le sbricux et Ia so- J

Hidité ont &é- totalement aprou-

Nee, apres plus de dix wunéey de %
#et devenue da Y
Banque gardienne de leurs écona J

fonctionnenent,

Bugs,

Cortes, clet 1A ung veritable J

congquéte, notre canguéte & nous,
et tout le pays est appeld a en
dour,

Déposez; tone, vas". éeenomies:
ou autres ‘ayoirg en numéraire, 4.
Ja: Banque: Populaire Colombe =
Hajtionne,: Surtout — at c'est le
aneilieix. consell qui
donné fun epargnant —— surtout,
ne faites aucun. tirage! sui votre
sompte; tant doll n’a pus laree
ment: dépassé' 3 100,-— ou: $ 200—
Ce chiffre de'$ 100, tout pear-
ticulioremunt; maintenezile én por
maanende. {c'est ce que. nous appe-
lons -quelyuefols::¢la chalance per
manente de: $-100.))-atin de te
jours. couvrir la-condition Ia ‘plis
facile-de participation “aw: tira,
au: sort des: magnifiques Primes
iV Epargne: que la: Banque Po-
puigire diitribue de terps: 68
temps, A son. atraable -et-fidele
cHentélg,

Nous croyons, -& ¢o- Sujet, onla
vant longtemps, Ia Balance Per.
manente de $ 100-~ gui facilite
tellement nos .épargnants, pe"!
et grands, rendra preagus $9)
utilité les autres conditions, pour
kagner sans beurse déier, un
jour ou Vautre, the magnifique
Prime comme Ja Limousine Pen
geot <404+, Grand Luse, Moda
le 1966, actuellement ‘exposde
dans le hall de ja Bangue. Popu-

BITCH







cients is

; COSMETO -
LOGIE, DE COMMERGE ET
DARTS MENAGERS (GOSCO
MART) annonce aux intéressés
que les inscriptions sont onvertes
au local méme de Ecole, 01, A«
venue Christophe (4 cfté de K HO
tel Oloffson) tous jes joure ouvra
bles, de 7b. du matin 4 @ h,. du
soir.

ti ntnsneneneennnenet

Avis Professionnel
Le Docteur Gérard D. PIER -

RE Interniste - Cardtolo; avi

se ea blenveillante cHentdle que

«a Clinique sive & Vangie dea
Ruelleg Berne ot Lalue zara fer
mée jusqu‘au 8 Octobre prochain.
Pav-Pee, le 16 Septembre 1964

Pulsse Cire Y











bien s’installer. Aussi nous prions
los ure eb Jes outres de
leur rendre visite ie Mercredi 14
du courant & Poceasion de Ia céré
monie de prise de voile de 11 nou
vellea religienses,
Les religieuses qui seront admises
i professer les voeux sont: Soeurs
Mathier (Cayes}, Marie Cangé,
(Aquin), Mentor (Jérémie), Ma
rie Pierre (Por, au Prince}, dn-
Charles (Bainet}, Jn-Gilles (dn-
Rabel} Cetoute (Miragoiine},
Brutus (Gonaives), Ghaperon
(Camp Perrin), Athis (Cayes ~
dacmel}, Séruphin (Vialet}. (11)

Les postulantes qui seront ad
mises & la vesture sunt

Rose Pierre Louis. (Bainot},
Saintania Jn-Baptiste (Perodin},
Yolande Fabien (Petit Gove},
Delina Derogine (Fonds Verret-
tes} Anesta Nicolas (Grande -
Colline, Mona Jn-Baptiste (Jae
mel}, Eumanio Alcide {Trou du
Nord), Marguerite Brienne (Cap
Higitien}, Cliane Voyard (St. Ra
phadiy, Jeanne Jasmin
{Banguitte}), Charité Toussaint
{Perodin}, Jesuln, Voley (Pero -
din}, Guill, Guite (Laseshobas},
Marie Thérége Honoré (Bassi:
Bleu). :

Allez voir Mercredi prochain
jes Petites Soours. de Ste Théxé
sé, Yous apprendres aur eux bien
plus que Von en puisse vous con
tex. Entoures les, entoures “leur
tlevoné pasteur notre ‘compatiioc
te le -B. Pare Loulg Charles qui
a établi_chey nous le premier or

dra’ religieux reconnu ‘per-le Pape.
_ssaaaareeacnanennvececeemnaeeernaeneseasecenetteteneetC tee EN

Lire Mardi

En reison de: Vabondence des
matieres, nous seportona Ai sio-.
tre prochain numéro, Vintérossan.
te chronique de notre telantusuce
eolishoratrica Mine: Yrouns

ri. Live done: mardi
tions de Mine Mayard.

Cornet Socal

Aujourd’hui 10 Septembre | ras
mone le joyeux anniversaire de
naissance de la charmante Gvor
pee Jacques. Des vyorus: nom:
hreux ot sineeres lui ont ce adres
68 atixquale nous ajoutons | Jee



néices tout Avenl sinceros de hon
“heur, de longue vie eb de sunte,
AS mul Georpette 1

og arings





















































































PHILIPS













































Convient & tous leg syatémes
hydrauliques:









Ne s’évapore pag & usage
















Crest Vhuile idéale porr toug
de véhicules.

LAUTOMOBILISTE OUt





















centimes PUnité, —





“un cadeau Philips bien sir

- SECURITE TOTALE

LHUILE DE FREINS

XAC

Lybrifie les piéces en métal eb protége
leg pitcex en caoutchouc des freins,

tonjoura son efficacité, son point d’ébul
lition étant heaucoup plug dlevé gue ce-
lui des autres huiles de freins.

UTILISH L'HUILE DE FREINS TEXACO

En Vente dans toutes les Stations

PEZAC®

SEPTEMBRE ae



caer.

Dans le Scoutigme -

Les Cours « Conférences dea
caheos continnemt sormelement '&
UIngtitut Haeitiano ~ Amézicain
du Lundi av, Vendredi de 4 hy $0
a 7h. de oir.

Un copreux et intéreasprit
programme qui a 6&4 - élebaré
pour la semaine du 12 aus 16
Septembre; les cours’ concernant
«lg routes, ja sLotvetismer, les premiers going,

iiy 6 done la semaine prochal
me quatre sessions sur-la Pro”
Messe qui, cutre leg chefs, ints
xessont aussi les responspbles re
ligieux chez les Scouts,”

Quant aux trois sessions sur 14.
Route, tous les Routiers ont
grand intérét & y prendre part.

Les Cours sur le LOUVETIS
ME sont donnés par M. Weber
deanty, Abella Leader, Ces eours
sont tréa utiles aux chef ‘ot
cheftaines de la. Branche. Routié
re, ainsi qntaux chefe de groupe.

» Viemnent @arriver

: &@ DON MOHR. 4
SALES Co.

Des machines &, éerire.
UNDERWOOD

portatives et. senn-portatives ;
Des numéroteurs desia
marque...

RATES,

Voyen an plas 466.
DON MOBR SALES 0G,
Rue. Bonne-Hoi
Slo gl BBA LIRR AMD, TALS

& PAMance
Francaise

Aveo la nomination de Madame
Plouriot & la Bibliotheque de VA)
Honee Francaise de Partay-Prin -
oe, il est possible do Prequenter
celta biblistheque pour ave des.
volumes en eniprunt,

Les conditions de pret sont al.
fichées an Jecal de VANisuce, :
Diantve part la Wibliotheque
est ouverte, Trois fois par semal-
ne -—- Je dundi; le mererede et le

vondredt -- de 9 bevres du im











tin & roidi. ee

‘Les wroants dex livres y trouve |
vont leurs auteurs preleres.
















cest plue str.





de freiris

et garde

lea types








TIENT A SA PEAU




















































































*





Full Text
_ QUOTIDIEN
LE PLUS ANCIEN D’HAITI
FONDE EN 1896

seecooteeens hte”
Directeur < Administrateur +
MAX CHAUVET

No 26.993





ia plus brillante et Vune des
pips inrportantes phases du pro
Rramme de-sejour da YEx-Prési
dent ae UEiquateur et de Mme
Galo Piazza Lasso a 64 sans
eontesia ia grandivse réception of
ferte bier goly par S. E. le Pre
sident & Vie'de in Republique et
Mme Frangois Duvalier on Thon
near de nos émineuts visiteurs,
Cet au grand salon vert du

Palais National artistiguement
décoré aux couleurs équatorien-
nes et haitiennes que Son Excel
tence le Président a Vie de le
Republique ey Mme Frangole Da-
vedier ont offert leur briflants
véception en Vhonneur de lEx-
Président de ia République socur
do FEquateur et de Mme tale
Plaza Lasso,

ie Chef da YEtat, sa distin -
guée épouse, leurs charmantes
files oo sumer ue ue
talent entourés des membres du
Corps diplomatique, des dignitsi
reg dua différentes Congréga -
tions religieuses dont nos Sei -
gneurs Agénor, Décosta, Cons -
tant, des officiels du Gouverne -
wrent, des représantanta du Com
merce, de Vindustrie et des prin
cipales branches de Pactivite na
tionsle.
De son coté Péminent howe
Whonneur et Mme Lasso é-

te

Au Palais National

Le Président et Mme Duvalier recoivent
Vex-Président et Mme Gale Plazza Lasse








t aevompagnés de lear gra
use fille Margarita eb du
Chargé d'Affuires de PEquateur
a Pert uu Prince, Liex-Premier
Mandataire équatorien ai té
foljet de toutes les attentions
de is part du Couple Présiden -
tel.

Lratmosphite était pmpreinte
& la fois de diatinetion ef de cor
dialité,

Le Président Davalier ent an -
mot simable pour chacun deg in
vités,

Ce fut une tras belle réception
dont Yinvité d'honneur et toute
Passista: emiporia je plug a-
gréable des sonvenirs.

RX K

Aprés ja réception, Vex-Prési
dent Galo Plazza Lasso était
Vhéte du Chef du Protocole 4 la
soirée da vendredi de YHGtel Tho
Lélé,

Dons la matinée dhier, le Pré
sident & Vie de lg République re
cevait en audience privég lHom
me d'Btat égnatorien. Celui-ci,
vers midi, était regu par le Se
crétaire WEtat. aux Affaires E-
trangéres, Me. René Chalmers, 3
ty Chancel







erie,

Ce matin, Yancien Président
de VEquateur s'est ‘rendu & Ibo
Beach, Demain, il visitera le Cap
Haitien,



A propos des
«Oeuvres Essentielles»

@

SIMPLE COMMENTAIRE
Par Magloire SAINT-AUDE



Dosteur Frangsis DUVALIER
sont une synthése de la penede



doctrinale du Leader. Sons di -
vers aspects, cle vise & libérer
Phorame en pour. des





éalites, et & Pintégrer dans 202.
tailieu. Ele n’est pas une specu
jJation gratuite, un exposé banal,
gymnastique, un jeu Uisérnt
re. Cesk un examen attentif de
nos erreays, de notre mentalite,
de ja paychologle de noize. mi-
Hen, un hommage, aussi, eb émow
vant, aux valeurs haitiennes qui
se sont distinguées dans le do-
ine médical, sur lo plan eplen,
tifique, dans Vordre Uttéraire,
oa dang Wautres disciplines,

e& quel échelon dang la bié-
rareble uthne sociale de Yaumani
i¢ uppartencns nous To se demean
de VSerivain dang le chapitre de
ges ¢Elémente dt rie
intitulé 2 travers jeg génération; contem:
poraings

Et je critique envhaine :

sNotee sociale dans la culture
intérieure (ndo et paléorsatriar-
ly ne sporifie qa'h In vie bi
stive, Le boire, le bien
, fs bien manger ef par
tout reprodulre Vespece,
mut le gouverain bien so-













£2 phis blen +

antl szpiritucles. (Page ti,
wome Ty o4
4+Puimgae Varilete chez nous
Re trouve mime pas dans la com
préhersion de son ambianee un
enevarapernunt, wh vtiowlant
pour ke Ubre épanouissement de
win gotie oa de son twlent per
somnele.

eMulgre quil en sits, Tecon ~
not, je (Dy. DUVALIZR, casus
Te Pot 2 he pas rendre un pu

‘Nouvel ajournement
da lancement de
Gemini ZI









medi rantin,
ring ky

in
elfectucr
aolei dan arrinma
te prerolive orbite des
dex aghronaten.
Le laneare

otficielement Ia NAA

Intéressante
initiative des
Editions Panorama

Les Editions Pang: ¥
nent de ps Pirapertarty “fh
ference ner. Tooientt
ree Oe
fant paraiire proc
Pegalite © des rae
a hntinor Fissin

ea
nernenk < Ty
iysoniness









Les «Oeuvres Essentielless du ic hommage & ses passionnés

de la fittéxature qu'on feit la ma
6 fes eTendances d'une génd
od (Page 177, Tome 1).

Avec la clairvoyance sigue du
soviologue, le Docheur President
disstgue les éléments de ia cul
tare baitiemne, A la lneur de on
téres qui relévent d’une solide
formation seluntifigue e, literal
ve, pou comme, car calle + ci
ves jamais obstruée par des
considerations monotones ou ton
formistes.

L'Gcrivain uous instrul, sane
HOU: BSper, CL quand Ho omet en
lumitre les céfleges de Vhérédi-
Lé oploniale, H le Tait gona lea ré
ticences du pharleniame,

Si Feptimisme du Président
est convaincant, et gan jugement












{Bulte page 4, col By



MEMBRE VE L'ASSOCIATION INTERNATIONALE DE PRESSE





RAPT.

SUeT DA pus
non &

Jn



montre d'un certs

Ss de colle con
on ne zail oi



KOR :

le Président Balaguer au cou
de ea prise de cantact hier av
les jaurnalistes dor ening EXT
snieé plusieurs questions aalicna
les et internationales,

Ha dit que son Gouvernement
wa eneore fait aucune démarche
en ce gui concerna la signature

dun accord commercial avec la Ré
publigue dilalti. Tea amnonicé que
Je premier acverd devra régulari-
ser Fentrée -des travailleurs. hai-
tiens pour lex récoltes de caune
dans les Centrales sucriéres.

xx
LA BIPONE. SERA PAS
REMPLACEE

ST DOMINGUE {APR}

La Force Interaméricaine de
Paix née sera cpas remplacée “par
des omembres:iu: Military. Assis-
tance Advisory: Group,

Tele est la -déctaration faite.
par une-porte parole ‘de lAmbas-
iade dés ' Etats: Unig en réponse
4 une Hote de la-revue dans laquelle on. affirme ‘que des,








Une bibliotheque: qui
Se FeOrg2

Depuis Varrivée on Halt du
professeix Guy Carvarais, la Bi-
bliothéyue de UInstitut Frangais,
Ja plus riche d’Haiti parle nom-
bre et la vuriélé de livres-et re-
vues mis & Ja. disposition da: pu-
bit, organise d’une Fagon plus
rationnelle, d'une fagon scientifi-
gue. ste en cette matirn,
bibliographe de renom, le profds-
sour Varvarais Membre de la Mis
sion Universitaire Frangaise, est
chargé de réorganizer la bibliothd
ane de institut. Un neuvese clas
sement est envisart, ua none!
agenvement des 25.000 volunies
est mis en pratique: .
Quand on pense au nombre croig-
sant d’étudiants, d'élves, de cher
cheurs et de curieux qui fréquen
tent ce sanctuaire de la culture,
on ne pout que se réjoulr de ce re
nouveau qui marque Ubistelre de
cette Biblieth¢que, Vane des plus
importantes et des plus nfiles da
pays.






L’Epargne, notre

conquéte a Nous

Ingtable que les
ste, Hier soir, le
vuyne aver, a Les
ta de choses op-
captibles de retenir
da lecteur el mére

portunes, 2
Vuxtention



noua rendry ulile wu pays. Ge ait
Un, au révell, none v
ee ypetle qu
Leg ewoyag
At




ge, doming
ust



véeriti, un te
& ak
ah de phis er
our, Ib west pas de
ui ne sy intéresse pass’
went I fait objet dex études
érighces de tes ct-
orateives, th fe
asines meétallargiau
comming a PRat, bra
ME ETY , épures quth
























































ence, cele
elf you try
you will try
key again.

“i gotune prétentieu-
ie reporle notre esprit

Fin da Congres
ges Conseils
Commans'

ler a prie fm les wavauxs du
Canyris des. Consella Commrunan
tuires de PONEG, inauga
ai dernier en pr
do PEtat ot du
4e YEducation Nationale.

ag assises da Congrie s’éteient
immaes au local de la Faculté de
Droit. Des apécialistes de YONEC
th de p aes Départements

























rongere: a te questions contr
nant Valphabétisation, lex ¢
ceosions, leg voles de communion
tien, ta polles rurale, 'trovion, le
édit varal, Ja coopération, la mb
J le développement

at rucil











vere ces falts obsédanis de ac-






haltienne, S’o oy a& une
estion qui, depuis pias de deux
res, SOLE la CO Gad,

Jest veerite pour alaoi dive &
Yerdre du jour de bs nation, c‘est
bien, om effet, ja question de FE-
pargne, de VEpargne oy Banque.
kt sil y a une obsessian compa
yable, tunte proportion gardée, &
avants en face da vol
spatial, c'est bien le constant dé-
r, ja volonté chaque jour
eniuég du Nouvellisiv, de por-
ter tout notre petit pays & recor
naitre cette double vérité que:
Ho wy a pas de vie priv&: tant
soil pea quiéte ot le sats le
pratigue de VEpurgtic, et pas CE
parane hors de ja Banque.

Banque est Vingtitulion par
excellence pr dla garde ube
Fargent. Ene jndisycusable hk
Yépargnant, done & la famille,

(Suite page 4, col. &}














Une conférence de
Président Balaguer







Sse

st ts américains sont revits
dans le pays aprés Févacuation
des forces de ia FER.





KXRX

AVENIK SOMBRE POUR
IQUE LATINE

Yd. BOSCH

IL {AFP}

‘ que Latine vit one si-
tualion vévalutionnaire parce que
ses habitants ne supperteront pas
longtemps la faim, la mrizére et
Pignorance a dit Vex Président
Juan Bosch.

Dans une déclaration faite A
Venveyé spécial du journal brési
Hen, Vex mandataire dominicain
tun avenir sombre pour
ique Latine. Paisant sllu-
sion Bn cus particulier de la Ké-
publique Dominicaine, Bosch af
firme que ia sitmation dans son
phys est tris grave parce gue

Généraux américains, hrési
ens sont venus nous sauver. Il
nous ont sauvés du péckd de te vilsation et maintenant. eontine
Rots sommes déjh. sanvés, nowx
alions mouriz da faim,

le Brésil sera le pro-
miet qui ouvrira: le -cherniin,. par.
ce gu'nRne partie de ses 80 nullions
Whabitants se lévent chaque. jour
sans. savoir. sis vont manger.
‘serena ttn nee et

Le Canada porte <

un rade coup a Cuba

MIAME (APP)

La disision: da Gouvernement.
canidien d’établiy des-accords sa
vee Jes douze pays deg, Curaibes
appartenant & la Communanté
britannique ot aver. la Kepubliqae
Dominicaine pour leur acheter da
sucre exempta des droits de Doua,
nes représente un rude coup pour
Véconamie eubaine affirment les
techniciens eubaing en’ exil.

Avec ces. aceords, Hoy a Vassis
tanee éconoraique pour.d ang pour
plus de. 65 ,yiliions, de dollars
pour expansion sueriere.. U/ens
semble des payw sipnataires © de
Yaccord ont donné en 1985 une
production de 1.297.565 tonnes
métriqnes de sucre, Leur consom
wvation étant de 153.085 tonnés,
tis ont un. surplus de 1.198.270
tonnes & exporter, |

Le Conada, de son c8té w une
pradaction interne de 150.003. ton
nes ef pent importer BO0.000 ton-
neg par an.

DERNIZAE WEURE

FOREST HILLS. Bas o.demi-
Hoale des charspicnnats de 'Ten-
nis dew USA ~~ LiAustralien Stol
le bat Emerson par 6-4, 6-1, 6-1.

KEK

Cassius Clay conserve-son titre
en battant par K. 0. technique
au 12 round Mildenberger.
















La Contérence des

Présidents du
Continent

. WASHINGTON (AFP}

VWOKA est parvenuc bier & un
accord de principe sur la prepa:
vation de Ja téunion. des Prézi-
dents du Continent. qui-doit' se te
nir dans les prechaing mois.

On confiera les préperatifs de
la véunion aux Chanceliers ame:
ains et le Conseil de MONA pro
eiderh k la préparation de catte
reunion ministérielle,

Le seul probléme est le r6le que
jounrunt lee organismes interamé
rieains. On avant - projet de ré-
solution rédigé par une Commis-
sion de travail de 10 Nations of
approuvé en principe par bv Cont

ision Générale du Conseil de 'O
A a 6té préparé— :

Hi sera transmis aux Gouverne
ments amdvicalns qui devront ¢n
voyer leurs instructions A eet
égard avant mereredi prochain
jour fixe pour une nouvelle réu
sion de la Commission Générale.













Chez les Petites Seeurs de Ste - Thérese

Lian des nétrez a ou Vagréa-
ble plaisir d’étre rege récem -
men, & ln Maison Centrale des




Peutes Soeurs de Ste. Phértss &
iw: Froide, Son plaisir a-été

immense en conskgtant Vinimagi
nable effort que les Cent Reh
wie: de Ste. Thérdze sont en
wain de déployer pour faire de
Riviere Froide un centre farmeux
grace & leur action éducative.

La Supérieure de ia Congréga
tion, la Dremiare Congupgation
religieuse haitienne In Revéren
de Sueur Lotier se xappelle, i
y 4 dix hnit ans, ces trola pre
mi¢res jeunes filles qui avalent
répondu les premiéres & Vappel
du Pére Louig Charles pour fon
dex, Poeurte, De ces 3 jeunes fil
Jes, i] ne reste aujourd’hul gue le
seule soeur Lohier devenae Supe
rieure de POuuvre, 18 ana ont
past ot Voeuvre du Pare Louis
Charles poursult 40n chemin. Son
but ext Waider les masses dému-
nies des carapagoes, C'est pour-
quol les Cenk coligienses sont af









faites & dea postes trés reculég §








situés effestivement dans Verrla
Te pay .
Lea Petites Sosurs de Bainte
Thérése sont entrainées pour en
selgner aux petite enfants, pour
éduquer les adultes, conseiller lee
paysuns, en préchant d’exeraple.
Ba ol i faut leur rendre. vi
site & Riviére Froide pour voir
cea jeunes religieuses attelées &
des besognes qui seralent péni-
bles méme pour des hommes, A
partir de rien les Petites Sosurs
ont, transformé Is Colline qui sur
qiombe in Hivitve Froide en on
conure dédueation qui ne laisse



iSuite page 4, Col 6)
Paes 2

Pour vox Voyages
HERAUK TOURS
{60, Hue Dantée Deatouchas
Tol. : g871
Georges Héraux
Tirectedy ~ Propristaire
Xeyages Hérauge t
Voyaye Heurcuz



De Gaulle n’a pas tenu
compte de la lettre de Rus

FARIS (AFP)

On confirme dans les milieux
uutorisés que la veille du Depart
dy Général De Gaulle pour son
voyage autour du monde, M. Con
ve de Murville recevait une let-
tré de M. Dean Rusk, par Pinter
médiaire de lAmbassade des E-
tats Unis & Paris. Dans cette let
tre, ajoute-t-on, ie Secrétaire VE
tat Américain exposait le point
de vue bien connn du Gonverne-
ment des Etats Unis sur ic ¢on-
flit vietnamien, notamment que
tes Etats Unis étaient préts & éva
ever leurs - forces. du Vietnam
sous certaines conditions,

On précise dang les’ mieux. au
torisés que ke Général De Gaulle
nest pag allé an Cantbodge ‘pour.
tenter une médiation .guelconque,
ni pour y exposer le-poimt de vue







des Etats Unis sur le conflit viet
namien. Le Président de la Répa
blique tengit egsentiellement & di
re ce quil pensalt de la situation
et & exprimer 20n propre point
de vue A eet égard. Le Général
De Gaulle pense, ajoute-t-on dans
les mémes milieux, que pour dé:
¢lencher une négociation qui puie
se aboutir 3 des résultats ~ con-
crets, i fallait quwintervienne un
fait positif txts important, C’est
précisément ce qu'il a ‘dit. dans te
discours qu'il a prononcd 2: Poom
Penk et dans Jequel ila indiqué
notamment. que. ne. suse! vaste .6t. difficile négo-
elation “dépendrait. : évidemmment,
de ia dézizion et de Pengagement
qusurait auparavant voulu pren
dre PAmérique: de. rapatrier 98%
forces dens un délai ‘ convenable
et détermnés.

ES

Les bombardements av Nerd Vietuam

BAIGON. (AFP)

LGffensive adrienne : américal-
nécan Nord: Vietnam weal: trea
sensiblenient. rapprochés -vendredi
de la frontiére: chinoise dans ta
pégion- aus Nord >< Est de Hanoi
et aw Nord de Haiphong fi: partir
dé: Langson ‘le: long de ‘la ‘route.
qui, par “Dinh Lap, se dire vers
le Sud. - Est: vers. Thien ‘cen’ ot
Mon Clay sar la frontiers ehi-
rigise.

Plusicurs. borabardements ont
M& effectués sur des objectife te
Jobe de la route do. Mord - Eat
Hanor—— bengeon et des camions
ont ot attagues' 4 110 nm 2 Jet
Nord’- Bat de Hanoi, 4 une tren
tajne de kilométres de la Jrontie
ve chinoise. Un chasseur bombar
digr: américain F105 a ie sbat
tupar.da DCA ot west gerasé A
quelques. dizairies de kiloraetres
dy Hew of eat déroulé Je eora-
bat dérien 260 kim na Ged de lo
frontitve ‘chinoiaa entre trois
Migs Wingt nop préciaée et une patrouille de
deux: «Thonderchiviss emiGricuins.
U’aymarel abattu, dont le pilote
eat parte dispare, olappartnalt
pag dla formaton aindricaine at-
taguéc par les «Mipas.

Les 122 missions. effectuces ven
dredi dtalent. tontes dirigées: com
me 4 Paccoutamée, contre dos dé

pots dé carburant (cing auteta:}
des. voles ‘de communications rou-
tiéres, forroviaixes, marifinies: ot
Siaviales, des ponts ‘ete. pias ape
dalement au Nord: eta Est de
Haiphong:

Quatre vedettes’. rapides - ont
éte ntlaquées otau moing deux:
détraites,

lag autres missions ont te
eoncenteées dang da partie sud

du pays. Trois sites de missiled
«Satie, wi convei routior srans:
portant une xempe de lencement

et gen enpins ont 6 altaqués

dans la végion de Thea Hoa.
Ifans des trois bases de sSams
Stat mtud & 62 koe au Nord.
Eeat de Panoi, une autre 2 28
Kis & Pot - Sud Bat de Her
phong, J entre dons la région de
Doug Hui, ob des rempes pour £4
ples Selon. les rapnorts des pilotes,
deux pu moins de ces rampes de
Jancement ont oto nitelntes de

[

eles

jen dégate exunts n'ont pu
aheorvés, En vavenche 22 pont
oe oe cee a
MS Oo
tres endomomagés, Les bombarde-
mients ont déclenché plus de 16
explosions secondaives ef 40 in-
enndies.



Le Président Bourguiba contre les
mini-jupes, tes ehevelus, les Wé - V6.

Stop aux. mini-jupes et Aco da
qode.o.yéeyés ples de -cheveux

long ni-de: , fermeture da.























ET POURTANT A LONORES.

Portant une jupe trés, tres
courte, une jeune fille protes-
fe & Londres devent we salen
Chriation Dior, contre la déei-
sion du prand eaulurier pari-
sien @allonyer lee pipes paur
ga eollvetion Cautomne et ahi
ver, Cotte Jeune fille brandie
sen une pancarte «aMini-jupe
pour toujourss appartient & lb
asackls pow la préaervation
de le mini-iupes.





| Gistoure ‘qu’a Sidi-Bou-Said,

1 au dancing & la. mode, de
grée dans ancien palais du Bey,
& Carthawe, telles sont les déci-
gions annoncées par le ‘President
Bourguiba au cours d'un discours
radio - télévieé, prononee a Tu-
His en Aodt, A Voceasion de Ie

eélébration de te sJournée de la

Fenimes, :

in lancant Vanathome suc cet-
te «damnte maede des mini-jupes?,
et certains dléments dont je vice est Panique raison de
yivrer, le Président Bourguiba 2
toutelois sonligné qu’en. general,
Ja femme tenisienne a accompll:
deg progrés et une maturilé lous
blea depuis Vindependance du
pays, Tl a annoncé qu'une tion d'assainigsement ‘sera. entre-
prise pour rameney au droit che-
ymin Jes eléments dévoyés qui: don.
went le mauyais exemple et one
fausde Image dele jennesse tuni-
sienne.?

Ligiloontion du Chet W’Etat-n’a
pas tardé a faire ‘sentir’ ses 'es-
fete. Ac peine le“eCombattant. Su-
prémes ‘venait ie
Saint-Paul - de.- Vence'tunisien,
an gardién:-de-la ‘paix: priait- wane
jeune fille trop ‘court vétue dal.
jer. se watir décaemment.

.- Dans: Jes milieux. fémining “é&
Svaneipés, cette attaque inatten-
ane lancée par le Pot Bourgii
ba contre un mode de vie que Yon.
agsimilait au progrés, puisqu’it
yenait d'Europe, semble avoir gir
pris. Le champion de Vimnancipa-
tion féminine,

un retowr aux traditions du puri
fanisme islamique 7

On ne le pense généralement
pas, et Ivs observateurs conside
yent que Voeuvre d'émancipation
entreprise par le Président Boux
elon sere menée'% son terme;
matryue Pon veillera & ce qu'elle
soit préservée de tout abus.

Ce sont des cas précis que le
Président Bourguiba a dénoncés,
et plus particuliérement cla Ta-
nisierme gui, se voulant A toute
force adans le vente, risque de
menacer Véquillbre et Pharmonie
Tune société préte & toutes let
imitations ef dont la matarité
west pas achevée.>

Les mini-jupes, a-til dit, sont |

b interdive, Quiest-ee que — c’est
que ees robes, que J’appellerais
plutét dee tricots de corps, que
ces femmes qui, les feases & Pair,

(Suite page 4, ool, &)





REX THEATRE PRES)



PHONES

SAMEDI 16 ET DIMANCHE tt



M. ROBERT BALARD
REVENU SATISFAIT

DE SON VOYAGE

.. Ce matin, est rentré & Port-
au-Prince, M. Robert Balard, Con
aeiler Culturel de YAmbassadg de
France et. dynamique Directeur
de VInstitut Frangais.

Hi vient de prendre une permis-
sion d'un moig pour s9 rendre en
France et soliiciter de Paide pour
Finstitut al

di nous a déclaré, en arrivant,
ee matin, qu’il est tras satisfait
de son voyage, car Ie cas d/Haiti
est ‘toujours examing faverable-
merit ® Paris.

Hi a obtenu du matériel pour lo
‘Faculté des Sciences, Ua déero-~
ehé la promesse de. nombrenses
bourses pour les étudiants.Hai-
tiens, .

M, Rohext Balard; « inauguré
sa Dusdion-en Haiti on Février.
dernier Il 4 été acctellli & Vaéro

port par sa charmante fomme Mag
gy, 38 vavideonte file Michéle, sort
fils “Philippe, ‘par TAmbussgdedr.
de France, Mi: Charlés Le Génis-
gel ct ‘par: toub-le. haut personnel
Fringais de Uinstitut F

Nous. lui: souhaltons: Ia: bienve-
nué et Je remercions de ses -ef-
Sorte pour alder. la ‘vent: universi-
taire Haitierne,

ax x
STEVE BY CAROLE BASS
A BORD DE LA
SANTA PAULA :
. A bord de la Santa Pauls,
gent passés dimanche 6 Port-au-
Prince, la belle artiste france
"se Carole Basa ex son mari, oO

Paula :

Slave ot Oevole :
sous les charmes de Srginue.,
— see) :
RETOUR DE :
Mile JEANNE SYLVAIN

CON SEILLEREE DES
NATIONS UNIES :
Rove avone rev avec oleie
Sir, notre. coipattiows et
‘Mie Joanne Sylvain ot va

vain.
Uons Unies au Beneee Peet

te en formation soci A
ge 8 Daker Vérole d'nasistantes

nous ap

de nos excellegts ans, Mi Max

Bouchereao et de on femme, Me.
Madeloing Sylvain Bouchereau,
Max et: Madeleine sont au To-
go. Madeleine, nous dit Jeanne,
dirige au Voro, comme Conseille-
ve des Natons Unies Vécole d'ay-

ADRESSE : RUE DU CENTRE
0.212

PORT-AUsPRINCE (HAITI)



P.O. BOX : 1316





apie, 2
Jolie (lle adoptive Boselle Syl
deanue est Conseuloce des Na- -

+ 2232 — 2482

SEPTEMBRE 1066

Par Avbelin JOLIQORUR ~ -

Jeanne of Roselle sont, venues
paswer quelques jours de vacances
parm nous, Elles ont été aceveil-
Hes par Mile Solange Dommique
chez gui elles ont pris logement,

Nous Jeur sonhaitong la bién-
venue et un trés agréable séjour
en Haiti.

: mE %
M. BRON A, CANDY
PARMI NOUS
» Jeudi matin. est: rentré. dio
Capitale, notre estimable avi; 51
Brun A. Camly, Représentant 2.
VOffics National du : Tourisme. et
de la Propaganda :’° Puerta Rica.
Bron qui avait occupé pendant

longtemps le. poste. de: Chef: dacs

Service: d'information -4. VOT:
du Toprisiie,-est un -hommné: capy’
ble, et i. fait un formidable tra-
wall de démarchage pour Je: tou-
Tistae Laitlen NN Puerta Rico ob
les touristes arrivent’en flots: in-
interrompus, “Bron est vont pas-
20x quelqties jours ici paur renous
veler son stovk dé matériel de'do.*
cumentation sar Haiti.
REE
BABYGRAM
sy Jé the homme: Katia, Je°auis:
née le Joudi'S Septembre 8 8m
dy stir a VHOpital du: Canapé
Vert; des: éponx, le Dr. Yves Jean
Plérre et de Mme, nés Danielle
Sirois du: Canada, de: porte #
deux je nombre de leurs enfants:
Mes parents sont tres heureux de
mon arrivée eb ma scour singe
in’s fait un chalenreux accucil
Jenvoie un cordial salut & tous
les parents 6b amis de Portau-
Prince ot du ie =
: Lee
VERS DEW YORK. a
Eilers matin, Mile Jocelyne:
eleujous Oriol, vavissante ile
2 fee aed Basset oe ao
ris Vaviog pour la Grane







accompagiiée
yoport por dew parents ot de nom
breuk amis.





kg
po Oiitord

sistantes sociales pour léconamie mise Ge Teaneck, New Jersey el

rurale,

Bike 4 ol 2) |



se demande-t-on-..
dans ces milleux, va-t-il préner

LES MEILLEVRES

METHODES DES

EDUCATEURS D'BUROPE. Y SONT MISES EN PRATIQUE—

Apnoncé en priorité par NOUVELLISTEs, ab trols
mois: le KINDERGARTEN DE
PETION - VILLE. seat ouvert A
Vintersection des Hues Oyo ot
Pevbert; au dos de Cabana Chon-
goune. Fondés par Melle Blyane
POISETTS, ce dardin d'enfants.
‘a été accueil avec tant dintérét
par lea: parents de Port-au-Prin«.
te et (de ePétion-Ville, que: noua
avons tenu 2 -rengeigner. pleine-
mont nog lecteur: % ca: sujet.

Lion wignore d'allleurs pas que
la pélagogie ‘moderne veut: que
Védueation: des ‘tout-petita eom-
mencs: trés t6t,: afin de miewx les.
armeér ‘pour lp ‘vie.

ETUDES: EN-ALLEMAGNE-ET
EN BELGIQUE :
Autetme-de.ses études tlagsi-

quen & Port-an-Prince, Melle Blya
ne BOISETE dixiges, durant un.
ao, le Jardin dootants du. Fen:
sionpat Ste Rose de Lime, b La»
dec Winstitutzice novice prit &
conur idee de formation
initinle des toubjeunes, des d-1
corame. on lea appelle en Fran:
vee formation qul complete, pro
Jonge, perfectionne fa
mille, Aussi, Melle BOISETTE
obtint-elle. de ses. parents, YIn~
génieur Maurice BOISETIE et
‘Mime née Lucianne ST PAR ain-
sique dinstituts de lAncien Mon
dey -des moyens: daller. sé ‘spécia-~
Hiser dahs' ‘ces deux nays | eura-
péens, plonhiers dans le KINDER
GARTEN ¢ V Allemagne et la Bet
RAOe. | .
(Suite page. 2)



Ce «grimpoirs pratique ch anne danger, co kiosque pittoreaque de
jeune atimulent saimement les effarts des enfants.

, Scone:













SAMEDL1G ET DIMANCHE 11 SEPTEMBRE 1968








s
‘PABA OUNT

medi a 6 b 16 et & h, 35 Samedi & 6 b, eb 8 b,



Nos Mots Croisés



GIC CHUL






















































































PROBLEME No. 288 — TTAQUE A WAUEE NE TIREZ PAS
* Entrée Gdeg 1.20 et 2.56 SUR LE BANDIT
vam £ Entrées Gdes 120 of 2.00
bau WV Vvave mx a fat TAR Ux INDE
CRUG OE fs i Ss
5 CRIC-CAAC CANE Entrée Gdes 2.00 et 4.08
ALEMENT Samedi @ 6 bh et 8 bh, 38 .
4 = DERN SLEE Landi 8 6 h. et @ hb.
. cater Vaud Le DERNIER PISTOLET Le GRID Mad
$ 1 Ne fait pas reculer laude Entrée Gdes 1.20 ex 2,06
6 . vleux — L'ensemtble des contours: .. Enorée Gdea 126 et 2.6
a Wen déme . . BM. Z »
7 — La terreur du jardinier au[ ¢ KIRGHIL Av
& Pronom é
} Char & bancs dent les “
9 deux gont interchangeables a Tm eo Samedi & 6 bot be 15
OL Lod une pléce de char | en BrEche En tare portie +
ar pore en supperte d'autres — de boisson L/Snsemble N, JIn-Bayticte
HORIZON TALEMENT: Langue : 2 tal st ead hoG En Some partie +
“entendn. ta radia bu HAUT COURS DE Feu
dun eompositeur DE GA, TERRASSE DANS LA &
Be powitear Emtrée Gdes 120 et 2.00 Entrée Gde 1.20
‘eta Haute @ Pens. | ~ eee imanehe Q 10 ho AM,
: auton fe la Haute een CLE SR ADIUR tSalle ‘en ideation)
oo —~ sAuguats malgre 6p a a ‘ wo . . .
le tmaita avec clémenco —- . Ph ee On.
as spagnol :| Samedi (En permanence) B46 Hy 48
7 stere abeob op Une posit jon ideale, & Vin JAMES “BOND i. Gdes- 390 eb 200
Note tersection des deux belles rues ag CONTRE Dr, NO ee
couleur Va + Entrée Gde 0.60 Landi 86 Shi
e de fer perpe ALTAR AGO:




flours sont _Sans par.

Dimanche (En permanence) Evtrie Gdes



2 & da verse de Vancre 20 et 2.00 ’






tx ja pache. i LE COLLIER DE FER Teeth
f Entrée Gde EXO
. . i we ey ae
Solution du Prableme précédent | une anlle @etudes CHAR OL T2TA
| , ae Samedi (En parmananes}
HURIZONTALEMENT : VERTICALEMENT ; Len enivine, _ en ‘phy . ett > “ ; TARZAN AUR INDES



Eutrée Gde- L809
Samedi & 6h, ob Bh. 16
¢ ‘1 trie et dans LES: CAVALIERS : Dipaiiche 26 Wo80-et Bh 30
~~ Or; An ce ; - : “ . \ Ls DE' LA THRREUR AL/OUEST DU MONTANA
de BERKENDAEL, sine & Bra valoir ses oe ] Butrée Gde £20 Entite Gde 120
xelles {Ixelles),. Mellie -Elyane

f que eb en ch
naples - 2, age de 4











Dithanche:$ Lh;







BOISETTE se spécialisa ensuite Bu tp de isa, be ee
comme jardintéye denfants on ang a6 a . : Be MERRION SC tere ee won
me temp: je e ‘ b i Entrée Ode "1.20 °





{ che Pe, Samedi 406) bot Boh,
Hanne OnE S : cg (ae
Ee . pum Entrées Gde “0:
° a ARCTAND TAMLLEDR EE LE LE y ee Gy MONTPARNASOR

Ditianche- 0-9 he Goh et Bob.



anes de pile

































































































































Rae Pants He - Samediva 6: hoot Boh. LE DEVI DES FLECHES
res stern: - 2 p SALABIBRO Eateée Cede 180.
Z Se a Entice: Ude 9.66. ‘
Ln sous -vbole de are 4 la piste de gable bien eniretonue, Dinanohe Agen, Gh eb aon: A :
aux volibres © My ath 4% phos jpunes canis Winderga-ten LA BATA GE DE GES Cha
de Pélion - , ‘Bnrde. Gde, 080
: ee
Fante rt, loin du prot ok de : MOd
Uokense. circulation des grandes MI GREG ideg 1:
voien,
Boy Uniderviee de tranaport st Sarnedl @ Ooh 20 eb 6 hotw:
a Qabord an B yf in disposition des parente:de Po] LES: NETGES
es ¢ | : lque, en Suigce, © : Son «Vile coinine dev ceux de | DUO MILIMANDIARO
i ae x arta Prince, qui povirens fal Eatese Glos 180, 260
- z # i des re fouls ningi a leur cpebite de. “
Costumes sty Mesure - Grand Acoriiment de Pantalona — ei Les, fol Jubre Meth las pour Fomieers — Coaluwes arate & parker, 4 zt 1 kowjours ageéuble de: Pétion Vil). (Gimihes “poplars pour eatentay

te QU ATH BALLER POUR JOR
So) Une fantaté enfantine,-die | Eairbe Gde 000 26 120

he wxtre montewsorions, di 1 piganche 4

posant “djnstrumente; epdciale
Dans ta cour Phonnear, des jeux variés font daja lex délices des ie AR - tent-vongns et fabriqués op Ale]. DES OUTLAWS

enfants. . : ne cuvop fen, Jemagne,, hla taille des entanisy | gates Gdos 150 et 2.00

permet Vinitier les “lout <. pebits:
UN: RINDERGA ee _bremiens onients de la mu) Vandi a Gh 80 es 8. 1b

MODERNE. ~~ 5 Wie SHCTIOS
to). ‘Le KINDERGARTEN Fone Entrée Gdos 120 ot 2.06
position sentra tonne dé a4

u dos de tis a, we th -de: 2 te de. Vapres voidl a

E, ia maison’ 4b. ps in, et. prend goin “des en

dane vaste fants quiy paasent toute la jour-} POUR ETRE SUR DE VOUS





































; 9 ne POUR RESHIRER LA
j Le KINDERGARTEN xe FRAICHEUR |
none COO tgalemant ‘lds 2 entanta, qin MU bilises lous Jes jours le déso-
Set daten.du a ne manner. ces “She Je midi dg Borsa: SERGENS: gu meine sous
rriqué
ividée de se grouper, de frate roeb auerailve



aux plans ot de Pcdle. manger A Técole ow ceux gal pren’ ‘Tout le monde @atiapice on foes popleire)









niser powr des fins tiles vt hu rane. imuinelle, Bevken - nent tous leurs “repad ux ‘soli do Meyenig: ann Rie Hak jours. du. ACAPULCO.
i yépond a an pressant Saacecawarvons Vintim Etats: Unis’ de Pétablissement, vantage an ae HO]
i ¢ Phorvame. Li tlaituern o- ction oyue metre cearre ¢ » Belgique a: WAL Goro te. KINDER: VEIN: ussi seuy le: Stick! Lo) Sologne nut imanche f
: Bae + ee kee enche aT i eb Of.
i toujours uanifesté Sains ee ee ceepte' Jes venfanta: quivparlent | de, Stick













; valals. coming cous! qui. s'expri- | Vous permet de toujours aespirers | Candi A be ot Gb.
DERGAR' S omont en allemand. © . oURAICHEUR PARFUMER id NARCIS oA JAUNE :
" ; To} Outre ane aollicitude mater Dn vente dang. tetites las bomidd Wrnicun SCOTLAND. WARD
nelle de-tous! les instants, le ‘cont :
préte couvrant ug valeut eelgn pétence éprouvée de dn Sardinia
ie Oden 5.666,00 eae Lee eh 4 ve VEnfants, Mellel
Li: CAISSE POPE ae SETTE, es tout + pe
MINIQUE SAVIO, . ty
non et de ‘ous, “ 3 2 OU 3 un serviee: médical’ parantl “eh
doers de teas # : an ee nt a

, ela jeunesse
rement ze rend












idée gue es
ula fonder en



















Lape bone je domaine

pération.
i

ment éducati
Autent davantagos qui ne pew
vent que plaire aux parents, vrai
ent soucieux de Pavancement in
ectiel de leurs enfants.





‘panoplies, des jouets



3 frant dex
Denis 57, Rue Rigaud jos
ote Ville, Qu entrez en contact
4 mbres du
tralton, lex meraré
nedis de chaque semat
he et 7h. du soir au to:
ta Coopérative chen les 1
Thy.

FRITZ DENIS,












































YEZ JEUNES,
aa FES COME







sort. des prstnis dn heanta Jorgeg sia Waele
folie. galies, Tells Wile..ateag grhnsin Ahern Vln tere
a Veterans Lattonsnggene pear cle Beeps Jee

Bogen, estan, Ledidoae. sh pay sagen
: SEBEL

|
|
i











ution & s
— WORoeset





















BEES





Lea profissnors. Paes BAR
1%, dents Eater’ Apereecant, ino
Delphin ont le pial annonce
au public 1a réédition de
syars et Exorcices od
de Trigonométries,
eh Bugrounté. Louveage pe
ie BO Baptermbre ga plus tard.

Par ailleurs, M. dean Rober’
Ciermont 6 estime heur:
yor Wivrer au public & le zs
dite son ouvrage «Notions d’Al
gébre Modernes.





Ce qui vend la TAUNYS 12M, version a2 ou a 4 portes, est sen caractere

extramement économique _

ag personnes, @est une heureuse combinaisen de puissance et de

ce, Une yolture bon marehé & Pachat et économique & Pentetien,
Demarész se: gémonstvation chez









uu 28 Septembre



Ca











Les intéressés peavent
etre rorimeandas ae L





ye

f
“pour : 5 canéraue de PAI. dailier” RAE
«ha § Bemneyses, «Flash, bassade, 188 puar |






























-Montres Rolex S.A. Genéve

Elle est blindée. Elle est étanche comme un

sous-marin.

Le boitier est taillé dans un bloc d’acier ou d’or.
La couronne du remontoir est vissée an boltier.
Personne n’a réussi A eopier cette invention

Rolex.

Le mouvement Rotex est unique au point de

4

vue construction. Le Chronométre Rolex est
monté & la main en Suisse par-des experts hor

logers, avec des instruments uniques.

La Relex Oyster a accompagné les célébrités
sur toutes les latitudes.

Passez admirer la collection Rolex chez -

25, Rue Bonne Foi, 26
TEL. : 3294.

‘Les Produits

4, PORT-AU- Ce Mime ‘

Lalee

Coles’ Market

Lalee

LAMPES A KEROSENY.
2tu BOUGIES
350 ET 500 BOUGIES

Plus de Giack-Ont grace aur
Lampes & Kérosdne, en vente 2!
ia TEPCO, Place Geftrard,

STILLMAN’S

POUR LES TAGHED

~Syend la peau
bien plus claire

en seulement 4 semaines
METHODE SURE ET SANG DANGHE
Plus de 75 millions de Pots
ont ee vendus
dans le monde entier

DY SECRET DE BEAUTE den’ mittens’
dda fominies dana touttnn les paxtios du monde
qui deshinnt ving peau plas date of plda
wolouthe reside én la Crome ‘Stilhnad'a:
Zowss'elle- est: applidués hagas tobe 26
Crome SUitinan’s eclaireit le teint ok youd,
danue ane enmplexion belle ot rationss dam:
ievlewant 4 semhainck. Youn sania Grate
Feillie dela transfor estion oplcds ext vation ¢
qneanee Gaaod les parties vombres diapare
aifront pow a peut peat felre plies xan:
pediitollement plus claire of plos Heapldas:

Texeolient Savon Stillman’s
snssed suet In Savon Stillroan’s} Co wsvorm,

tn peat. Heel ideal pourenlever,
+ Ch ont Battal Ba

En vent dans tous lea
miagasing eb pharmacies





















eS BA ae

PCO peuvent Gire achetés

aux adresses suivantes

bert Gaetjens

Boulangerie St-Mare

val et Ma

reas et enfants

ne Paul, Mad

Maitre Félix Thomas et
et enfant, Madera:

le Colonel
_Armees & HR

Janache,

décés de leur tres ree

re, bouwefr

ne y

tion, le 25 Aoue J

Ha étendent Jen

au Clorge, aux. Avtor

Mare, & tou 5

Capitale que

Jes rnarquea:de syr

ont. eté Tobjet-en cette deuloureit

ge cireahstance,

Part-au-Pee, Je 6 Septembre 1066.
etn tnaneytiettintehenalinenene

in

-Remerchouments
Mr-Andre Aittayer-et ses en-
fant chuebe,: Prinigeula, G66
bag, 3 Daniella -Gé-
rard Miétaver et sa fille -adopt-
ve Mave Lucie di-baptiste.
Les fansifies Métayer, J:
Algte, Chanigagne, ~ Poa
Tidus, Pierre-Chavles, Liwcaiyh
iv Ruban, “Blain, Jacques,
Bastien et tous les -antres parents
aevere:
RL Maré
Madhid},
Soeure et le per:
pital de}
drid; My Joann
York,



DANS

MAGIC Cia
e
Diranche a MAGIC UINE
6 hives, & hre « APOs Zh OY Glee,
MUN COLT Fail uA bul,
tn film . Hane-
ramie Gd
Lin a AHACE, 2utk
naa, Peat Horst vis.
Quand on renocontre dang un
film Kod Cameron et Dick bal
mex cela signitie ae vucuion uu
superiatif. kod Cumeron iv cu-
jossa joue ici le réle de Shérit?
dans une petite ville des Etats U
nis, Grice 4.28 farouche bravou
ve et A son énergie ik a au pre
server la ville dp Miver ‘lown uous
jlassants de bandits emérits gui
pullulsient a cette époque, ot le
Colt faisait loi. Mon colt fnic in
loi est. une aventure mouvenen-
tée qui-se déroule dans le Texas
nux confins des Etats Unig dang
lg xégion de le grande riviére da
Rio Grande. C'est pour cetve rai
son que Paction se déroule:-taniot
aux Etats Unis et taniét au Meri
que: Deux fréres bandits ..profl-
tent? d'un. jour de féte pour aeve
ser la. banghe de: River. ‘brown
en tuant le Divectenr- ob le. cals
sier. lg réussisseng Jour ooup et
fuient avec Largent. oni terré slext
caine, Pat Garret.-{ Red. Gameron)
ne xveste pay inactif, Uidécouvre
Hdentité .des bandits ev s¢ ance
a leur “poursitite: sang reliches C3
daventires.. Geugsl. dramdtigaes
que périllouges. Rien ne mangas:
Combat..d' Homme. a: Hommes —
Poursuite “2 Musillade dans a+
né ainblande:tondué ot Je apacta
tetr attend: avec anette toca
nobement: “de. histo Neue: dx
ron ery foule 4° Magic Ciné voir
Jes. épigedes: pilpuant, de MUN
COLT. PRALE LA LOL riche enore-
bondissenients; “ensconpas de iti

é 5) He dais une salle bien cimati-

pe

Sions de ‘Radic Caralins et he

dio? Maiti, le. photographe Le...

tang aint gue fone Jes, autres

arid de la Capitale deca previn,
auger tuiint lew
E 0 a Mos

tes prient te trove io} Teper
sion de ‘lear profonide ~ re

oan,
Port-au-Prince; le Go sept

Parents; Attention ¢

Au Mo, 4 Bots = Verna, 49
Nous vous" reconimindons -hau-
nit pour je-bien'- dire et Je

de vos" enfants, T

SAINTE GROLE:
Je aPeruaunnn’
a bees apens
pup les “nan -zetlement ie‘conls
matériel indispensable: alenr ‘cont
; développement physique,
aussi, aw toujours oveillé
leur harmoni¢use formation. in--
Hectuelle, moralecet “spicitarell
La «Sainte Croix ‘Porsionnats
LeCoie wus ontants fréquen-
tant dantres diablissements cscu
laires de. la. Capitale.
Pour de ‘plus. amples renseigne
metts adressex.~ voug.. aw. 48,
Rois -- Verna, 40, = (institution

}s

STITUTION «PREZEAUs
dant Vélope -n’sst -plus A “faire;
est une écoleprimaive, Supdiieue

,
iustrivez done, dés: avjourd’hul
vos enfants grands et petite o%
Vexesllente «Institution Préssaus.

Toutes les elagsea. - TARDE
IYENPANTS!

poe

Yenfant, Matt, et dete lnieger

ste oll yous" passerez deux leu
res do bonng: détente, Vous as.
terex en meme. temps! pay des at:
tualités) Pathe: Magazine: aucder:-
Het voyage ali Géntral de Goule
jusquien Ethiopie eb sons entrevus
avec Permpercny ee Selasie:
SHounis des 60 et Bi
& heures, 7 Weures et D oewres.
Giese 200 Bast

PARAMOUNT

PARAMOUNT drepente
Pimadche (1 8 8b, Goby et Ok.

‘Un drame parti i ie
wmouvant ot Une star est parage:
entre: Pareur ser la gioire!

VOMBRE DU PASSE

{Pechnivolary

avec: dady Garland: et “Dirk

Begarde

Jouny Bowman.a insert depuis
15 ans’ sononomy ax fivmament,
des gloites dw /Mudo-Hall. AL
cours dame. tournda a Londres,
pretextant- ge'elle: perd. ola voix,
elle demaride une consuliwtion 6
th. erand -chiruirgi¢n britennigas,
Davide Donne,

Jenney. David oe sou abnks:
autrefold A New York. dis etaient
étudiants, Jenny: commengait: &
chanter,. -Jille ent: un: watant de
David mais refusa: de: Vépouser.
pour faire eearritres, Elle lny fie
waset Je‘verment de: Be Bas pags revoir.
par
the er Angleterre avec David aul
Peléverait,,: i

Lgittle ~-® - ete: ae. Jenny et de
David est glacial mats maleré te
sermont fait napnere, alle obbient:

quence

Parpence
Magnifique teers

& Debuny.
Quartier. yo dévelopr, ee Bs pa

et dea Serviettos ‘on:

& foree didsistance, le droit de
revoir Mati. C'est au collége ou
Yenfant poursuit ses études qu’a
lieu la premiére rencontre, Matt
eat Gbloul par cette femme -qui
vintérasse & lui et en dépis dea
ardtes de son pére, la revort piu-
Ses § 20 5.8 ils pagsent
kes ues
£ Matt apprend qug
fre, mais David
i intranable et ne
veut rencuer avec Jenuy... Quad
viendra-t-lj de ces treais tres qui
s’aiment mais que le destin sem-
ole vouloir séparer inexorable -
ment?

LWOMBRE DU PASSE! L'his-
toire dune femme qui voulait re-
conquériy Vhomme qui Pavait ai-
mée et gui lui échappaiti

LOMBRE DU PASSE! C'est
le drame de lx solitude d’une ve-
dette au sommet de sa carriére,
idole du-monde mdix {solée de
tous méme de son enfant et de
Vhormame qu’elle-aime 2:

Entrée Gdes 2.00 et 4.00

DRIVE IN CINE

Dimanche 11, Dundii2: Sept:
u Th, vt, So heures;
LE-NARCISSS JAUNE
INTRIGUE SCOTLAND YABD
avec: Christopher Lae, pebing
Sesselman, Joachim. Pucheburg:
LEONARCISSE: JAUNE oN
TRIGUE SCOTLAND YARD -ext
policier.

a fiim,
rent des. quites:filins dus mame

‘genre,

Tire du vow dBdgard Wal
Jace’, il est réalisé aver beaucoup
de: Soin, Gh meanifiguement inter
‘prete, Scotland Yard n'est pas lo
seul B jnvestiguer, Vattaira du.
ne série de morts snyactricuses
est en pubre: suivie par i. services
de Séeinité des Golbal Ada |
eb par un énigmatique detective
chinois, yonu! spéctalement de
Hong-Kong, car sa propre. fille
Belle ynéme trouvé la mort ag
»COSMOSs, une bot de. nuit
tres en vogue a Londres,

LY NARCISSN JAUNE IN TRY
GUE SCOTLAND YARD, bien

«dolygardem

Amenage cognetianant pout re
cavoir lon qntany da ¥ & 6 ans.
lap tO go me © cor -
seepondont 6 lo classe de UWesne
wheulant mothodiquemant ——
Faites bien suention -— les pla
cee Bonk
deux — Lola oe gurveillanve
constants ~—
Tae inert BL UNCER
oe ie dovre de 8 b. du maua

doijgardcn —— Ba fase ae
Seoure du Saore-Cocur de Tur
wean —~ Avenud Hoyer No. 22.

Vous trouveres des sacs Wécole
cuir, des Sou
Mora Ualien, | Ns Erangnig
‘Bolus, Hollandais, Portugals, des.
Boullers bolte Tchecoslovaque ef
gos Boullers Améreniie de lela
Heuse marque Claston ot dus
pottes pour _garconness. of Uue

Yovidation de hoties cowboys pour)

wotants de 4 & ans;
2 mot
Hon o's
fants.

s dounent
eee sane yopnra:
ives bow pour ies en

Shon Varmana GA

Gott agréable

ebsolament digi | -

IPPIER.
2828 Boulevard i 3. Desselnaa —

fait et bien animé par ses nom ~
breux interprétes: retiendrs touke
votre attention par ga goraplerité
&% le fourmillement dea -pereomna
ges, et pax Je suspense gui com-
mence tout av début atone finit
cu’avec ja dernigre image. C’est
un film policier que les amateurs
du genre aimeront & revoir plas
d'une fois,

CINE GLDOR

Dimanche 11; 8 5 h, 7b, et Ob,
HOLD UP A LONDRES
{Palme dor au Fesdvel de. fan
Sebastian}
- Avec ; Jack. Hawkins, Bryan:
Forbes, Nigel. Patrick

Un suspence inguiétant, impré
gne:toute action de cette formi-
dable superproduction ef le. mou
vement rapide de ce..gupenpoli
eler.

Stratégie militaire, . suspense
terrifiant, hold. ap .-démentiel,
vol audacieux-, se irouvant malés

dans.une aventitre axtraordinai-

rement sccrdchanté.

LL militaives xéformés en. plei
ne verdeur ontalécidé de réahaer
sle hold-up ducelkeie:} an valde d
million: dans‘ uné nienvie: y
HOLD UPA LONDHES :
Un film d'une dudiscutable
gucur, Une cpraddation percutan.
ta, Gilminant dans ainiepentach «
Jaive =p avec tm

minutie irapeccsble,

with et cond dinpose:de tous les
atouts pour plaire ay plus vaste

AvVendre —

‘Bonne Aubzine

A Pancle des rues Capois ot Roy

Matson mestirant 60 x 85
# Chisbres 4 fae pale. de
bain compléte, Galcon au eee
se eet selon, salle
guleric tant sour depen
oe jardin, garage.
resser aa No. 26, Fuels











we Conservation

2
4 _< CODES OLY ef SUA

‘Un policiey d'une, heute inton «

public ... Les acteurs jouent aver
une mangistrale BabOrance et Nn.

juf-saisissant cette frezque no
Heitre brossée d’ailleurs avec ane
rare maitrise,

HOLD UP A LONDRES

Une production d/un tones éton.

nang et. dune viownea naan)
DB woshen'

Te:

sallie aw ton sbreux de we yolk
cler ultra - vigouréux ait & obi
nu lp Palme dor au Festival de
San Sebsasian,

Entrée Gdes 1.60 2.00

CRICCRAC CINE

Café: - Concert

Dimanche 21:86 hye P hy et Boh,
Malgré les guets -h-pens.at des.
fasillades, ‘un“ homme fait triom-
pher “1a* loi!
BON DAMNE (A ETRE PENDU
{En couleurs) =
Aveo Dale: “Robertson, Yvonne
de Carlo, William Bendix.
‘Un événene
sara mis: en eh Mon ting petite
ville 'dotdingira. peisible, An’ +
golsse, sraintes foes, alourdis.
sent Latmosph
be fie dan “ae plus puissant
propritwires du pays wa: thee ane
gé pour tmeurtrs par an jupe in;
traitable, ineoreaptible: dirnom:
eee Au eriere ”
CONDAMNE A ETRE PEND
La heauté eb Ie, douceur 1
Tethine viendront «elles & bout de
gon! Intranst ca) ba justice
du. plus fort 2 Peprenve? Choc
brotal entre Ja unissance de b>
a ee eile ae

t wihlens allent2 ta
Aare Baysance.

Sony. moderr arn tight appeals te
i | geome gare. h-eellacte @ wane
umd charming waloanxn ( .

C. 0
« Be
, Ratmont >
reduction

C.

dele Nation

aC.

ge, da. 3. Dessalines

“laison Rigaud
tue Panaméricaine

Delmas Market

Anteroute Delmas

Luce Chatelain

Bee Toussaint Leaverture

| hague Jeup
| A PETION-VILLE

ae ope
Eabiccage

LUGRESCEME
LABS

1
q

4
: EGOS

eB HOUVELLINTE: ie Forts





sa Jeune: fenmme Trane, institutri-
Seosont-arrivés c6 matin en com
pagnie de Mile Mary Etkin, étu
Mante de . Plainfield, New Jer-
Sey. :
Jg.ont pris logement 4 /Olotf-
son, His y resteront jusqu’a jeu-
ai.
xxx ve

..sSignors Arduino Cianciotta
‘de le OLIVETTY est arrivé ici cu
watin pour une courte visite, I
est venu prendre contact avec le
dynamique Représentant de la
OLIVETTI on Haiti, notre ami,
Gérard Chancy.

KES
«Miles Pauline Lacerte ct
Yvette Rousseau, fonctionnaires
dy PONU & Santo Domitigo ont
pris logement ce matin A PHotel
Sang Souci. Pauline eat francaise
vx Yvette est canadienne francui-
88,
KES
«Herre Karsten Hermann
Windeler, «Representatives allr-
Jemand de Bremen a prix loge-
ment & VHétel Sang Sovci.
2224

+ Hier sont arrtyées a Bo
Prince, Miles Carol Ann Shanley,
«Social Workers Alexandra Hay
Mitchell, employée, Ann Cathe-
rine Scheuermar, ef Carole Fre,
drikeen, «Medical Technicignss de
New Hampshire. Ce sont quatre
jewnes visitenses aménicaines ve-
yes passer Guelques jours aver
des amis & Ia HASCO.

KX
Me. SOLON MIRVILLE
STATISTICIEN DE
LUNESCO, PARMI NOUS

u début de la semaine est
rentré & Port-au-Prinee, Me, So-
jon Mirville, Statisticien de FUN
ESCO au Congo. tery & un Congrés & Paris. Aprés
ce Congrés, Hoa Init gy ndétour
Jusqu‘iel pour voir se. parents
ef arols.

Tl a été accueilll par sa mére,
Mme Charles Mirville, son frére
Hubert Mirville, par son covsin
notre excelent ami, M. Emile Ar-
thur, Assistant Directeur de la
Régie do Tabac et des Allumet-
@2 BORIS.

Nous iui souhaitons ui agrés-
be séjour ici.

“EX
VERS LE CONGO

. L'ingénieur Fritener Alexis ¢
repris Vavion au début de la se-
maine en compagnie de sa char-
mante femmes, née Marie Thérise
Laforest.

ingénieur au Congo, Fritaner
dail venu passer queigites somal
nez de vacaneas ici avec sa fem-
et Ses parents «f amis,

Lilngénieux et Mime Fritzner.
Alexis s'arréteront & New Yoo
et en Europe avant de se rendre
au Congo. Nous leur souhaitons
une agréable traverséa;

xz%
JOSEPH RUSSONIELLG
A EPOUSE Bille ANA
SANGIOVANNI LE 3
PTEMBRE A NEW YORK
Le samedi 3 Seplettibre & 2
de Paprés midl, a 08 oflé-
en VEgize Netrs Dame de
des (4056 W, 114 Se, New
Yirk} le mariexe de notre -aym-
pathique arad, Joseph Oe
nella aver Mle Ana Sanglovan-

th est Je fils do. Vue Pas-
sonielle ef Anu de geo-
fille de M@ Dale” Sangio-
ict de Mme Ana Sturls de
aglovanni.

ous formons das vorux com:
q pour le bonheur de M.. et
Aime Joseph Bugsoniclio,

“HEX

RETOUR DY RB. P.

JEAN HILAIRE

Agu est rentré & Pore
Prince, le RB, PP. Jean Hilsize,
Aamonier du Palais National, le
Pore ire eat vevenu od Buro-
a a && on mission apicie-









et































Toa 44 accueil par sex pa-
4 par Mer. Eeoaanucl



h
‘
c t, Evéque désignd des Go
5

KER

LE BUT DU VOYAGE Dye
LABG: BOK
BURT FENNERTY

_Abingéniours Burt Feanerty
est arrivé Jeadi, Lian dex Direr
tears de la dames F. MacLaren
de Lerento quai four: iex ingé-
nicurs du Consortion travaillant
avec la CAMEP. Th ext vena oui-
acche dea travaug de
i tution gui ext cnargéec
aupprovisiogner . Porl-wa-Prings













ae irecteur
Projet de ln CAMEP, Vingénieur
Russel Ludwig ex pay
Bernard Clement.

“ER
Mile YANICK CELESTIN
BPOUSELA M. CLAUDE STAM
LE ler OCTOBRE
A MEW YORK
~ Mime Philippe Célestin, née
Eanes Lebron a prin Vavien hier
rear Te:
ave!





ile Katia et Bernard et

Desinique Annougl, (le xt fille
de Claude Annoual. Bile s'est ren-
éuc 4 New York en cue dasuis-
tec au mariage de wa Jolie fille

Yanick avec M, Claude Stem,

Le mariage cere céltiri le ler

Detabre,
Mon mellicur: voeux sux fe
tars canjoints,

%

Ee
VERS MONTREAL

wrdovepin edosye. Salgado, dx, x
jeud soar Mon-
Sréol aprie Sagrésbles veranens
vel avec sus parents, eminent
pinleur Jusegh Belgade ot za Tarn
ne, ne Creger ob. sa grail’. nike

yeprix Vavion

Ye, Marge Mare Lveger,



Vingénieur &

Etats-Unis, Bly et partic

AU FIL

Josy est allé reprendre sus
des ay Collage Bourget de M
tréal. IL a éte salué a sun départ
par ses parents, sa grand’ mer.
at son onvle, M. Roger Greger.

xXx .
Mile MYRLANDE THEVENIS
EPOUSE M. FERNAND
POLYNICE A CHICAGO
cE SOIR .
«Notre gentile amie, MRe.
Myrlande Thévenin et M. Fernan:
Polynice uniront leurs destinés:.
par lz mariage ce soiz, au cour.
d'une cévémonie qui se dérouter:
en PEglise Episcopale de Chics
0.
‘ Nous formons des voeux pour
le parfait bonheur de M, et Mae:
Fernand Polynice.

RES

VERS ST. LOUIS, Me. .

. Ca matin, le jeune et bril
Jant cardiologne Dr, Gérard D.
Piene a pris Favion pour Sain
Louis, Mo.

ja Dr. Pierre est aig passe
quelyves jours de vacanees da:
le Missouri, I en profitera poi:
renouveler gon expétienre dan
les hépitaux de St. Louis ot
n falt ses études de spécin’
nen.

BEE
VERS KINGSTON

+ Barie Jessie Gilles, jolie fille
de M. et Mme Adrien Gilles du
Cap est partie ce mati pour la
Jamaique.

Marie Jessie nous dit qu'elle va
@shord étudier le commerce 4 Al
pha Academy de Kingston pour
se rendre ensuite au Manhattan
Collera on vue d’entreprendre des
études de laboratoire. Eo a Ha
secompagnés & Vadropert par ses
parents, par des amis dont Mil:
Sonia Gabriel, Joelle Leys, Ritv
Cartwright et aussi par M.et Mi
dame Gérard Leys, Lamothe I°
sgiion Trmorent, ete,









RX
EN VOYAGE D BTUDES

Raymond Kernisunt, fils de
Mme Périclés Kernisant, a pric
Pavion hier pour New York, De
lei s’embarquers sur le BOEING
@Aly France pour se rendre
Paris. Tl est allé étudier fe géniv
hydrauligue & Grenoble.

wdoeelyne et Denis Villard,
enfants de M. Serge Villard du
Cap sont partis her pour New
York, en voyage d‘itudes.

. Mille Luce Germain est par
tle zecrnatin pour Kingston. Etc
eet allée Stidier le Secrétariat 2
Durham Callege Ele a été su-
inde & Vaéroport par sa’ charman
te souur, Mil, Jeanne Germain,
son frére Carméleau, Me, Antonic
Derayette, emt, ‘

Rez K

DIVERS

Mi. Philippe Clegea cst +
tré lund: matin en compagnie de
sa femme. Us sont revenus du Ca
nadg et de New York, BM. Clese:
Â¥ @ &@ combiner affaires ot vo-
eangess

ia &é secuellli par son frére
at son beau-frore, Ray Ch Ry
rouln et Roger Augustin.

ole Dr, Frangois Dr:
Directeur du SHEM, est rent:
undi revenant de VAmérique L-~
fing 08-21 a G6 prendre part &
une conférence:des Directeur:

a













dv











(Salta)
SNEM.

My
ee

ERX



ne Mer





résidant aux Etats Unis, Me
des est venue passer quel
jours de vacances ici avec
rents et antis et lear p:
He Cyntia, Nous lear «
Ja bienvenue.
x xR
. industriel Pierre Assad est
sentré taardi. 4 oy
suelgues
Unis combinant aff aoe
sultation médicale, TL a été ac
cuelli par une foule d’amis.
KE Xx
. Mie Rose Racine Dyer, re
vente jeudi d'un voyage de six
semaines & New York, & Washing
ton et au Canada, a été accueil-
lie par son mari, Pindustric] Low
E. Dyer, sa file Jocelyne, 6
fils Patrick, Garvey et Louis
Dyer, drm, par sa mer Vve
Edouurd Racine et son frere, Me.
Edouard Racine, ete,




















SAK

. Mi. Max Kerby est rentra jeu
di. TH vient de passer deux semai-
nes de conga aux Etats Unis. Ti
a été aceneilli par sa ferme et
sa jolie fille.

xXx
_ -uliime Max Pierre-Paul, reve
nue du Canada et de New. Yor’
of elle a passé um mols.en voya-
ge dagrément, a ¢té accusillie &
Vaéroport par son mari, le Dé-
puté Max Pierre-Paul, sa mére
Mme Justin Descarbette, sa- belle
sogur Zulmise Pierre-Paul, ete.
RMX

iM. Gabriel Alexandre est
rentré de New York, Je améme
dour, Résident & New York de-
Isis dix huit mois, if eat verre
passer quelques jours de vacat-
ces avec les siens,

waE




Me, Paul Louissaint, avavat-
Conseil de la Régie du Tabac et
des Aflumettes vient. de passer
deux semaines de vacanves A Mew
York Ho a été accueilli par des
purents, par le Directeur Général
de la Régie, M. Henri Siclnit. ot
par des amis.

Kx XxX

w.Mme Antoine -Arceliny név
Buissereth est rentrée de New -
York et de Paris jeudi. Eile vient
de passer une samaine dans Ja
Grande Ville, et dans la Ville-dia
miére, on voyage dagrément. Elle
u 6 accnelllie par sun mari,
Tony Arcelin de la Pan Ameri-
can eb par des parents et amis,

xEX

~.Mme Ladevie Blain, reve-
nue de New York jeudi, a été ac
eneilHe par son mari et par son
fils et belie-fille, M. ef Mune Ar-
saud Blain,

2 zzz

- Mme Lucien Cantave vient
de passer trois mois de vacances
& New York, aver ses infants
Gineth, et Jean-Lou. Ginette qui
tudie la sociolopig A Strasbourg
(fait venue da rejoindre: a New
York porr ses’ vacances. Bile a-
vait bssigté i Ta graduation de



Du Nouveau a

LEcole Technique de Cosmétologie
De retour d'Europe avec de nouvelles acquisi

tions dans le domaine de l’Esthétique féminine,
Mone Germaine PIERRE-LOUIS prend plai -
/ sir a annoncer & ses anciennes éléves, aux da-

mes et demoiselles qui

sy intéressent, gi’elle

inaugure an début du mois d’Octobre prochain
un cours de HAUTE COIFFURE ET D’EN -
TRETIEN DES PERRUQUES Waprés les der
niéres techniques de Paris et d’ Amérique.
Pour de plus araples renseignements, les inté

, ressées sont priées de passer au Bureau de la

dite Ecole, sise au 98 de la Rue Pavée.













aniefow qui vet

a Manhatins (Cot



Lycte
New York.
Mme

Cantave a ae 8
ari, Vagro
de Damien, par te










pris eh pour
via New York, Li y est alle
su femme, née Luce Modé gu y
suit un traitement. L'bigénieur
Cinéas a été conduit A Veéroport



par de nombreux parents dent
ses fréres, le Dr. Fritz Cintas,
Sous-Secrétaire d‘Etat du Tra-



vail er du Bien-Etre Sovial, et
i ur - Cons' ur Ge
Me, Pingéenicur Alix





aux :
. Le rere Lucien Quelette, pre
tre éducateur canadien en Haati,
est rentré jendi de ses vacances
au Canada. I a été acowcilll par
des prétres de sa congrégation.
xxX
«Rime Gérard Simon Louis,
née Gistle Tussier est rentréee par
je Voi 482 de ln Pan Am jevii
RR
» ‘industriel Raymond Nazon
du Cap, est rentré de son voyage
jeudi matin. Hoy a été combiner
affaires et vacances,

ZL
«MM. Reginald et Didier de
Marteis sont rentrés jeudi matin
de Puerto Rica of Us dingent in
Maison
xxXE
«/V¥ve Lélio Sampeur vient de
voir ses sept enfants qui sont 4
New York, Eile a Gé aceusillie
“ par leg deux qui sont ici, Mme
Yves Anglade, de Ja Pan Am et
son mari et par Ti-Lélia.
Zax
Ming Ariane Cazeau a pris
Vavion jewdi pour New York. pie
4a ét@ accompagnée & Vaérapert
par le Préfet de Port-au-Prince,
M, Windsor Bay.

REE

Mme Adrien Zéphyrin, char-
mante femme du Dr, Séphyrin a
pris Yavion jatidi pour New York
et Geneve.

EXE
. Mule Marguerite Guignard a
useotapagné ses deux ‘uiéres aux
Etats-Unis,

2 ER
+ Mime. Nigole Béliard, de la
Délégation Permanente dela Tu
nlsie dux Nations Unies a repris
Pavion jeudi, aprds de tras agréa
bles vaeantes “avec ue. Tamille.
Ele est repartic- aves son fily Git
bert. Berne ‘et satavissante tle
Marie Alice, qui eux. aussi. vier.
nent de passer leure vacances i:1
ZX RR





Mme Charles Menuau, née Cla-
ta Barrau eat retournds & New
York, aprés sés vacances jel. Elle
a &é mise dane Pavion par: son
fréve, M, Lucien Barrau,

Bex

.-Mme Louise de Lespinasse
est partie jeudi: pour ie Cunaila,
EMe viendre. chercher §. New: -
York dans quelques jours ses. pe-
tits enfants, Brigitte de Lespinas
eq et Stephane et Pierre Alex Vi-
tal enfants de Me. Jean-dé Les-
pinasse ef Madame, née. Vital et
de M. Jean’ Vital cf Mone, née de
Lespinasse, yal aurvont. terming
leurs. vacances ivi, Us retourne-
vont & Paris pour Jeurs études.

XE kK

Mme Edeine Giordani Bu-
gene ast partia avec ea fille, Ré-
gine, ENp sest vendue & New +
York en voyage de santé. Elle a
6té salnée par ses parents eb ses
soeurs,



La Ps
Mensuelle
de Courrier (Art

Bier soir le: Courrier d'Art de
la Cité Beanboouf: 2° Martissant
a 98 un trds itram) succts- dans

Je de seavevendredis, chiess,
Le tableaw offert-yar trage
an sort a été gngné par Partiate
Joxeph Jacques, U s'agisnait d’na
tableau de E Gourgues.
Compliments aux organisn-
fours particuliéryment gux artis-
tex Enguerand Gourgues, Paul
Beauvoir et Joseph Raymond.





Profitez dan

A propes des

Ceuyvres ww.
{Suite}

tvanchant 3 Fendroit des repré.
sentanta de Vauthantiqua intel -
lectuallté haitienng, wn opinion,
néanmains, visa de ceux que
jes tenants de la Négritude ap
pellersiont saujourd’bui des aagsi-
milés, sen opinion disons ~ nous
nien n'est pas moins catégorique,

«Mais (en considérant. Vautre
volet du diptyque} nous ne pou
yous nous empécher, avec amer
tune, de songer au dovenir de
eotte phalange, soutien des va -
Seurs spirituelles dans une collec
tivité dont les démarchez; dang
son essence ne vor, pag au delh
du stade de la culture inférieure
primaire, Des types d'une forma
tion scientifique qui voyagent a-
vec tm agglomérat dont ie com
portement' socio paychologique
est en contradis fiagrante e-
yee toutes los démarches des cy
eles modernes. Et ceux-l4 consti
tuent co que Paul Courbon et
Jean Tusgues de la Société Médi
co Peychologique de Paris appel-
leraient des anatopiquea men -
tauxs. (Page 90. Tome 3).

Ainai le critique Wi
vhez le Docteur Prangoln DUVA
LIER, n'est pas subjugué par
Vambiance déiétare dea chapa -
neat pas
entaché de cette partialité qui ca
wactérige lea esprita superficiela
rainement & Wh. credo gcolasuque
Jes écrivains haitiens. ot leuss tra

VEUX.
(Extraits de cle Jours des Ven
dredi 12 o, Samedi 18 Aott 1968)



se -promenent: en plein’ eentra de:

la. ville, dana les. antobus 2a) Et
aprés avoir dénoncé. Veffet perni-
cieux de cette mode sur. cles: hom
mes qui, Mon Diou, ‘aprés tout; ne
sont que des’ trés: humalnss, BL
Bourguiba (a conseillé aux: fem-
mes: tunislenines de. porter. des
jupes pligsées, .combien’: phis /se+
yates»,

Quant 4 la fermeturd duo aZe-
ro de Conduites, le. cluh a la mode.
récutament convert dang: Fancien
palais du Bay: 4: Carthage, elle
donne. satisfaction, indique-t-on,
dh tne partie de Ie pofiilation, qpi
avelt fait cireuler. une -pétition:
Lancé.® grand ‘renfort de publici
té, ce club rivalisait: avec les éta
hlissements du méme genre d'Buy
rope. On y dansalt jusqu’a Vaube
et; selon ‘Vexpreasion méme du
Combattant Supriine, “les clients
étaient’ tenng de rivaliser: pour
inériter lour: Hi s'y passait, selon ‘certaines. ru-
menrs, des cacénes dépasnant Vi-
magination, 2b! Von pouvait tot
acheter, ‘y: comprig les: Tiles, qui
jerkaient an tenus PE ves—-APP.

Pharmacies assurant

Samedi 10 Sept
BAYARD
Rue Paves
PASTEUR

Laine:
Dimanche 11: Septembre
CHEVALIER
Lalua

MONT-CARMEL ab
8, 35, Dessalings “
Landi12: Sept, does
VITAL HEBNE
Rue Paves
DU: PEUPLE
Marché Salomon

grand Rabais
Du ler: Septembre avy 80 Sep-

tembre! 1966,"la TIPCO.affiche’

chaque jour: gn ceertan inorabre
dartides. qu‘elle-vend & an pris
ye Hanidation.
Tel par exemple“:
tadio. Tranzistor 6 bandes
B 1000 84500
Radia Trandistor.6:bandes
60,00: —"$ 40.00.
Accessoires: pour’ sallex de ‘bain.
tous “prixe: |
Médecine cabinets “avec miroir
tous prix ou petite armoire métal
Haue avec miroir, toug prix,
Toutes dimensions,
Chaises. métaltiques:
$ 6.00 —-§ 5.00,
Ball Points,
Apparell.:3.
ete, ete,

pliantes

aly conditions,







taux

la

sent
rae



Cntte année. Au France falt plist encore
on Offtant & bord de sez Jets intercopti-
pertoux Gee distractions Ge cholx

rounls On pilectese & 1D positions aiftu-

MUSIQUE, CINEMA &T. TELEVISION
EN COULEURS SUR LES AVIONS
DAIR FRANCE
re nln hs ee i a
wiusique, cs pein
Dita Ady France ofre ue voyageurs

Lee Roratres vt correnssndances tes mbnux
enudiée pour tow leg "vols tntareonsingn-



Ponjen

eres, 26) en



treique,, Des tcouteurs individoris



ag chalx du panager des pragrom-
de musique wtéréophonigne elasdiqut

feury



Le adm, Des tims xlecuonnta parm
fer mrodurtionis len plus récentcs ct tex
exclusivith: sant projets mur grond ecran,
fe son tent aiffucs om francils ow an
anginis au choix du voyager tpt te xe
nott par dea deouteurs Individuels. Le
Programme tat chargé chaque semaine.

Le Téthuinion on ecaleurs, Dee Bofeng
Ais Feanee sont
magion G2 proyess
slot Te procédé frangals 8.2:

Aint AIR FRANCE, tovlours 4 Vovant-
sorde offre & ta passagert un Drogremme
rumntel de disizaction: ef V6.
























pour ia retrang-
fg T. Ve eh cou
Add.












_SAMEDI 10 ET DIMANCHE 11

‘



Chez les petites ...
(Suite)

presque rien & envier aux autres
de cette espace,

A Riviérg Froide eles ont un
Noviciat, une Ecole primaire, un
Orphelinat, un Asile pour les
viellles ef plusieurs autres em -
bryons d’Institutions qui profi ~-

ten, uniquement aux familles é
paysanes,
La Supérieure, Révérende

Soeur Lohier est trég enthou -
siaste. Elle a des projets et
des projets, Jusqu'ici leg Peti -
ves Soeurs vivant de co que ta
charité publique daigne leur ac-
corder, Elles rappeiient avec émo
gion attention soutenue gu’A tou
jours eve Madame La Présidente
& leur endroit, La Premitre Da
me de la République, a en en
1958 a rendu une visite aux Pe
tites Soeura de Ste, Thértse, vi
site qui ne sortira pas do tout
de lear mémoire. :

La Supérieure spprécie la sol
Heitude toujours gran des
hauts fonetionnaires da Gonver -
nement et de personnes privées
& Pendroit de Yoouvre.

Mais les Petites Sooure sont
encore loin davoir. le minimum
de ce quil leur & % poor

_aemwetirennnnnanannemnrrnetnitasaaigatsanneat
HANOL EY LES ELECTIONS

AU SUD VIETNAM

HANOL (AFP)

Le Gouvernenient de ia Répoe
bEque Dérnocratique du Vietnam
da Nord considérera commie nuts,
Jes résultats des. prochaineséiec-
tions. législatives qui. auront: Neu
le Ti du convent au Vietnam du
Sud-affirmo aujourd’hai uni no-
te officielle -du-Guivernenient:.de
Hanoi qui. considére gic: les slee-
tions 'gont une farce. ot: que | te
PNL est Puniqae représentant. du
penple ‘dui Vietnam’. dit: Sud:

BR
SUR LA: RETRAITE: DES
EVEQUES
CITE DU VATICAN (AED)
Une: mise aucpoint surda ques-
ton de Jacretraite des Evégues A’
Bans sara. faite, erdit-on; andi
prochain par Mer Pericle Felici
Secrétaire de la: Commission Cen
trale Poste - Conciliaire qui 4 con
youue Ia presse pour ice jour.

VE. nowe

Conguete 2 ous
(Suite)

en Hai ou, comme portent ae

Tours, les incendies, les imonda-
Hons, des: vols: audaciuux) enfin



les catastrophes et les méfaits dus

hommes, ence mulfipuant 4 Von:

vis cont nugmenté Vincertitnde eng

las risques au foyer. Quel ext. ce-

kul qui peut @6 vanter de posse. |
der. M00 ou 4 200 Ceeann 7

toled, récompense sonvent de pri-
vations durement accopties par

tonte la petite fayulle, quand i ¢

iilese Gmiprudemment ‘ait argent
ther lui, dans Varmoive ou dans

un coffret quelconque?... Made. Y
ti dé ces necidents repivtables J

gui vientiont d'étre rappelds 6 Vir

aouciandg: des uns oh des gules, 9

a vite fait Wenlever toute ile
sion & notre éparenant in domg.
Pevone-nous, toutelois; comate-

ter que cette verité eat actuelle. J
ment partarés par un ernid nym %
‘bre de personnes de Por-au-Prin Y

ce et de Ses environs, & tells en-

stigne gue la Banguc Populaire Y

Colombo: -THaltianne, la grande

Instituden de Dépsts ct de Cre, J
dit, des vuee Bourjolly ct Des g
touches, dont le sbricux et Ia so- J

Hidité ont &é- totalement aprou-

Nee, apres plus de dix wunéey de %
#et devenue da Y
Banque gardienne de leurs écona J

fonctionnenent,

Bugs,

Cortes, clet 1A ung veritable J

congquéte, notre canguéte & nous,
et tout le pays est appeld a en
dour,

Déposez; tone, vas". éeenomies:
ou autres ‘ayoirg en numéraire, 4.
Ja: Banque: Populaire Colombe =
Hajtionne,: Surtout — at c'est le
aneilieix. consell qui
donné fun epargnant —— surtout,
ne faites aucun. tirage! sui votre
sompte; tant doll n’a pus laree
ment: dépassé' 3 100,-— ou: $ 200—
Ce chiffre de'$ 100, tout pear-
ticulioremunt; maintenezile én por
maanende. {c'est ce que. nous appe-
lons -quelyuefols::¢la chalance per
manente de: $-100.))-atin de te
jours. couvrir la-condition Ia ‘plis
facile-de participation “aw: tira,
au: sort des: magnifiques Primes
iV Epargne: que la: Banque Po-
puigire diitribue de terps: 68
temps, A son. atraable -et-fidele
cHentélg,

Nous croyons, -& ¢o- Sujet, onla
vant longtemps, Ia Balance Per.
manente de $ 100-~ gui facilite
tellement nos .épargnants, pe"!
et grands, rendra preagus $9)
utilité les autres conditions, pour
kagner sans beurse déier, un
jour ou Vautre, the magnifique
Prime comme Ja Limousine Pen
geot <404+, Grand Luse, Moda
le 1966, actuellement ‘exposde
dans le hall de ja Bangue. Popu-

BITCH







cients is

; COSMETO -
LOGIE, DE COMMERGE ET
DARTS MENAGERS (GOSCO
MART) annonce aux intéressés
que les inscriptions sont onvertes
au local méme de Ecole, 01, A«
venue Christophe (4 cfté de K HO
tel Oloffson) tous jes joure ouvra
bles, de 7b. du matin 4 @ h,. du
soir.

ti ntnsneneneennnenet

Avis Professionnel
Le Docteur Gérard D. PIER -

RE Interniste - Cardtolo; avi

se ea blenveillante cHentdle que

«a Clinique sive & Vangie dea
Ruelleg Berne ot Lalue zara fer
mée jusqu‘au 8 Octobre prochain.
Pav-Pee, le 16 Septembre 1964

Pulsse Cire Y











bien s’installer. Aussi nous prions
los ure eb Jes outres de
leur rendre visite ie Mercredi 14
du courant & Poceasion de Ia céré
monie de prise de voile de 11 nou
vellea religienses,
Les religieuses qui seront admises
i professer les voeux sont: Soeurs
Mathier (Cayes}, Marie Cangé,
(Aquin), Mentor (Jérémie), Ma
rie Pierre (Por, au Prince}, dn-
Charles (Bainet}, Jn-Gilles (dn-
Rabel} Cetoute (Miragoiine},
Brutus (Gonaives), Ghaperon
(Camp Perrin), Athis (Cayes ~
dacmel}, Séruphin (Vialet}. (11)

Les postulantes qui seront ad
mises & la vesture sunt

Rose Pierre Louis. (Bainot},
Saintania Jn-Baptiste (Perodin},
Yolande Fabien (Petit Gove},
Delina Derogine (Fonds Verret-
tes} Anesta Nicolas (Grande -
Colline, Mona Jn-Baptiste (Jae
mel}, Eumanio Alcide {Trou du
Nord), Marguerite Brienne (Cap
Higitien}, Cliane Voyard (St. Ra
phadiy, Jeanne Jasmin
{Banguitte}), Charité Toussaint
{Perodin}, Jesuln, Voley (Pero -
din}, Guill, Guite (Laseshobas},
Marie Thérége Honoré (Bassi:
Bleu). :

Allez voir Mercredi prochain
jes Petites Soours. de Ste Théxé
sé, Yous apprendres aur eux bien
plus que Von en puisse vous con
tex. Entoures les, entoures “leur
tlevoné pasteur notre ‘compatiioc
te le -B. Pare Loulg Charles qui
a établi_chey nous le premier or

dra’ religieux reconnu ‘per-le Pape.
_ssaaaareeacnanennvececeemnaeeernaeneseasecenetteteneetC tee EN

Lire Mardi

En reison de: Vabondence des
matieres, nous seportona Ai sio-.
tre prochain numéro, Vintérossan.
te chronique de notre telantusuce
eolishoratrica Mine: Yrouns

ri. Live done: mardi
tions de Mine Mayard.

Cornet Socal

Aujourd’hui 10 Septembre | ras
mone le joyeux anniversaire de
naissance de la charmante Gvor
pee Jacques. Des vyorus: nom:
hreux ot sineeres lui ont ce adres
68 atixquale nous ajoutons | Jee



néices tout Avenl sinceros de hon
“heur, de longue vie eb de sunte,
AS mul Georpette 1

og arings





















































































PHILIPS













































Convient & tous leg syatémes
hydrauliques:









Ne s’évapore pag & usage
















Crest Vhuile idéale porr toug
de véhicules.

LAUTOMOBILISTE OUt





















centimes PUnité, —





“un cadeau Philips bien sir

- SECURITE TOTALE

LHUILE DE FREINS

XAC

Lybrifie les piéces en métal eb protége
leg pitcex en caoutchouc des freins,

tonjoura son efficacité, son point d’ébul
lition étant heaucoup plug dlevé gue ce-
lui des autres huiles de freins.

UTILISH L'HUILE DE FREINS TEXACO

En Vente dans toutes les Stations

PEZAC®

SEPTEMBRE ae



caer.

Dans le Scoutigme -

Les Cours « Conférences dea
caheos continnemt sormelement '&
UIngtitut Haeitiano ~ Amézicain
du Lundi av, Vendredi de 4 hy $0
a 7h. de oir.

Un copreux et intéreasprit
programme qui a 6&4 - élebaré
pour la semaine du 12 aus 16
Septembre; les cours’ concernant
«lg routes, ja sLotvetismer, les premiers going,

iiy 6 done la semaine prochal
me quatre sessions sur-la Pro”
Messe qui, cutre leg chefs, ints
xessont aussi les responspbles re
ligieux chez les Scouts,”

Quant aux trois sessions sur 14.
Route, tous les Routiers ont
grand intérét & y prendre part.

Les Cours sur le LOUVETIS
ME sont donnés par M. Weber
deanty, Abella Leader, Ces eours
sont tréa utiles aux chef ‘ot
cheftaines de la. Branche. Routié
re, ainsi qntaux chefe de groupe.

» Viemnent @arriver

: &@ DON MOHR. 4
SALES Co.

Des machines &, éerire.
UNDERWOOD

portatives et. senn-portatives ;
Des numéroteurs desia
marque...

RATES,

Voyen an plas 466.
DON MOBR SALES 0G,
Rue. Bonne-Hoi
Slo gl BBA LIRR AMD, TALS

& PAMance
Francaise

Aveo la nomination de Madame
Plouriot & la Bibliotheque de VA)
Honee Francaise de Partay-Prin -
oe, il est possible do Prequenter
celta biblistheque pour ave des.
volumes en eniprunt,

Les conditions de pret sont al.
fichées an Jecal de VANisuce, :
Diantve part la Wibliotheque
est ouverte, Trois fois par semal-
ne -—- Je dundi; le mererede et le

vondredt -- de 9 bevres du im











tin & roidi. ee

‘Les wroants dex livres y trouve |
vont leurs auteurs preleres.
















cest plue str.





de freiris

et garde

lea types








TIENT A SA PEAU




















































































*






PAGE 1

No.212 PORT-AU•PIUNCE (HAlTI) . PB()NES : 22S2 2482 P.O.:.OOX:131$ MEMBRE i>r: L'ASSOCI.ATION INTERNATIONALE DE PRESSE 7Umo ANNBJI SAMEDI 1 0 ET DIMANCHE 11 SEPTEMBRE l/1166 Au Palais National Une conference de Presse Le President etMme Duvalier rei;oivent du President Balaguer ll ' ex-President et Mme Galo Plazza Lasso BALAG C i:u Aso,JS T blEN l:-: r di::, fotce!i de ia r,~iP. grumme do-a.ejour de l'Ex-PrC si C!mrgi) d'Af :1\i.ites d0 l'Equatour ST DO M INGCE (AF P) d imt n! ;:: . fe r (e bier sofr par S. E. Je J>ro do la part du Ct>uple Pr~s.iden Lt, Chef 1 h l'uJnit if d o ni ;, n1~-~~~ J:n;; ii~E;~;:~::tTii1~ :irta f:S:ehtti:::n -::~r:~: v:::::~ !si1~: 1 "J~{~fi,~:)~r;l 1 , !~(~i~! C'est grund salon vert du dia htC, elle pou1 , ,c wnir. f'alais Nat.ional art.istiquemcnt Le PrC sident Duvalier eut un ~~ o:t h~i~e:~:~!o c~::to~:i ~t!s. aimaule Pour chacun des in u!"'$~:::.:~cr~c 1: _ : ( ~~::;l~r h!:~ l r (;::~:~~leD CC le Pri-:c\idcnt a Vio de l a C .e fut ur.& ttes belle r6cep~on 1,:_ journ~rsr.r. ,1om.1 .:11 n <::. :1 c _ Ropuhlii1ue et, .Mme, fi'rnn~ois Dudont l'invite d'horweur et toute mii~e plm :ic ur ~ 4u~:.-;Lious. i1utit;:1n vnlie.r ont oifert. leur brillantt. "> h 1 ;;;,i ;;.c empon;, h plu~ u~ ks ct in~tn!ltiomtles, rOCeption en l'honne ur de l'Exgt"Ca ble deS sou venirs. Il a ' " NE , SERA PAS gneurii A.gen.or, Decoste, Cona verj midi, i:t.ait rec;u par le Se 1u•;MPLACEE tant , des oiiicicls du Gooverno crHni ro d'Etat. .a.nx Affaires E ST DOMlNGU. (Al<'P) mem, des ropre&nntanta du Com trangC-res, Me. Chalmers. A Ln _ : Fo1ce Jnte _ r:~ in Cri~ a in e J .; ~;;t:~ tri:~~:~~e 1?:ct:i:: la c;n;:~j~ ien President ~:t;.m~~nh~!: : ; : x:-~~rrit~~~c~x~;~: ti~ e.w-n c&te J'Cminent M tio ~c l'~q~a.00:u : a; t.:.\endu A Jbo Lmce AdVt s: ol'YGtoup. te d'hon !'.eur et Mme Lasso &, ff~ ~. emmn, v1Sltera le ap ,m;'eJ~(;f~l , i)a~!r!nd;ti{!~ ;;b!t~ ______________ __ ade d es Etat., i:: Uni!'. : cn T t s. pouse A pr4:,pos des ., <> SIMPLE COMl!ENTAIRE P i,r i\iugioire SAlNT .AUDE L~s 4:0euvr~ Essenticlla> du bite homnwge a $eS pas.sionnfu Docteur Frnn\ ois DUVALIER. de la littk:ratur& qu'on fa.it la ma aont un.e .:.ynth Cs.e de la pen.see tfrre 3Jes.'.l ' endances d'une geDe doctrina le du Leader. Sous di r-atio-rB. (Page '17, Tome 1'). ve.rs asp~cts, t 0 lle l'is:e a liberer Avec la clairv9yan ce aigue du ~ ::;~ ~ ~ ~r,it;Ill~~r~: ~:: !~ ~:~~ 0 iea 1 e e1't:~:ar mllie u. Elle n ' est. pas une sJ)eCU t.urc haitienn.e, a la lueur de en ll:tion gWtuiL e, un cx,PQS.e banaJ., tJres qui rel0vent d'une aolide U!H: g-;mnastique, U!l je.u litt6.rai for mat:on sc.hmt.iiique et btterai :r ~. C'ea-t, un tix1unini attentif do 1c :, l;-t\U c-0mn 1.un e, Nu ealle cl ~~!i :~~of o~ ~a: :~talii!f~ i~~i:J~~ :::~~•tu Heu,. c.n llOmmage, aussi, et emou fom tis~ :n~;;ixdi;~~~~~:ll~~~~i! not ::~:~: 1 c ~ ~o:~u::t~~c~-: f tt~efm:l, it~~?e Ph~= ~ll~~ ~ii! r:, rt~:xf~t ~h~6 ou rum_,. d'aut ret; . Et le critiqo: o eneh.aine : ,;:S:o t re sociHC dan,: la cu1tu:t. (Paf.--e ,, 71 . , _ . ~ Pul.W-iUO l'artuste C"bez nou ~ ?\e t.-r,:.ra~e mf:lm. e _pas d~ la com. r1rl?hen::a vn de &o n .amb1anoo un ,:nco-u:r ageme.,"lt, un stimulan t pour W Utre '1.'-'arn.1 ui~~ mtr.t d f.: !,/.,f l {ii:nre OU Qe ,s()U tal~ri.t pet'~ r,onr, e l~. ~ M.alg-te qu'il en alb, U(.O n r.ait. h.: frr . . 'DUVALIER, U,& ne :w..1. vom• ne paa rf'"Xl-fire un pu Nouvel ajo11rnement du lancemeitt de Gemini XI CAP KENNF ;DY (.-\ .FP; (De l'}Jnvor C Spi : ch tl de l'A FP J id :!~ 1 ~:l~ t:~1 fil~:~:: .\ti!~ :::i:,\: .Jo. wme-il 1100 1 J;:"•i:n~ ,woe, M J't1 r.:~ /~~ n c~{': ~~:!i ntiu• nnd1 1i1 ut.ile au 1>.t)'I.. Ct nrn nn , •u r e'..-cil , nous Y (Jln domi:il• 1,,rr qn'.J!ll e, quu t.!on JH•,1 1, e:t -\ " (1\.11 ! .. Le" vo y,1j1;;. mw1,rl,m fta11 : ~ . Ab . ..,tlri tf , \Ill t~l ;;.ujct. n\ ' : ; t d;1;~~Ll=~ tt 1::: d u _lour. II n'e a t :,a,: oe fiWii b \. qui ne 1 'y intl;lre~• e pl.l .,'i onn,;,. mc-nL J1 fail l'obj~t de1o Had r ,; 1:1 fr,, t:xptlriet 1co(l<.; t(,t,1 ~ hr c<:" JH ,u:;;. labi> rit.tt.c:omrno i1 l'E-, l1avnillunt iolcls ,, ahltm e nt.11nle;. e1,uu 1o cpl k u ,..-11: ,:: ,nf:' . Vn ~ ' g fj a1 1t katn , <: 'u.t l'tn;;.uuc ti i, l~t ('•/i-i JI r {'C ., rn;m,n~ t r . ....;d11 1,1, dG Mrin:r n.:illt, toi• dt.ja, pcut. tro; m ai.';,:pd mpot\.q.! :,.Oi'.;1t.-on p111dit ii trne note de la r e-~i ue i A lfora :t don s _ laqucllc f.m > attirmc q\1C 01."/..; L ;..; AVEN IR SOMB Kt:: POC t: f..'A . ,rnHl . QUE LATlN'~ ~ I'l! l:D !T ,I. BOSCH Hl{J<;!,Jl , (., \FPJ L_ ' _Ami , 1iquu Latln c vit une sif~~1J:~~::%~rr~f~~~;:~i~r~~~;1};; l'igtiOttm e l." a dit l"ex PrC:,idrnt .Jua n HoSC'h. Dn n s o ne dCd11r-at ian fait.c a ~i~i ;(:: ~?I gr.f ,~;~t:~2 ,;wn _ irn ens J>utticuh er de la R{,~ pubh q11e Domink:ainc. Jiosc-h ;if fir-me (Ill e lu situation dims son !~~: G1~t;;u;t~f ~{r.z;~~;: ~m1;~f~~ s:~v !sa~~~ ~~ij d:o:)::n~'! :g~~ s S:l!~~f: : d1e{~i!~~~c~, not1~ rt~,~~ ~~~i-:i~1~~i'~luf i:i d'b . ab it1.. nts sir ICTent . ch11q11c jbifr sans Sf!,Vofr S'ils vont 1nuri1tcr. L~ }fo1,a d,(d o m1ni Xh . qL< t• IA pfl tiene• ~J ai!. ~•.,.,, xiliki n ! --------------.fr, l -'l ;i(• i ii ri<'.'"c ~ I AI pt:.tie nc~. c-•lU1 ,.-i:\or,i,:i: k v rdnen, .... df 1vu tl y witbou t :,n y U: H' Ct>:,>; . ym• will try C'e J. t h: ~~ plu ;;h:U t'liDkpa:d1:m i:nl!~ !n\ nistifriel s ont diseu\•.} av~ cle:,. congt"tH:: ..<;_ ii,t eH de. tp..1u;.tt(i1 1 ~ contl' "?' nitn t _ ralphabetir,.nt _ ion, le.,; ~ u e ct$ . 'll _ iie~ de <: (n nrn un ica ti4 r;, t:a poti(\ t J'tirale, l'!:!ro ~ ion, h! erfdH r:urf.11,.l,11,:.o(,r{)i;r11tim1, la m6 a!tll JQLl(JOJalB M. ROBERT BALAR-D Jeann e -et Roselle son\ ,. enu~s REVENU SATISFAIT passer quelqut:1 jOurs de vAcan"ces PARIS (AFP ) On con.t'irme dan!:i !el;> miltcux uutori~l!:> qu'e la veille du Depar t du Gene rnl De Gaulle l_}our &On \D)'nge uutour du monde, _M, Con VOur PARM! NOUS se aboutir ft de-a resllltatS , con. l'lm1titut Fl'a~ .. ..Jeudi matill est l'.elltri ii Ju ~:i,!~i~an:::!Sq~=~~!i ee 1 ~:ti: :u~:~~{\:1~ a::f!rl:ft ~;~!t1: c::i;:s:en;i~ri~~t"~c preclsett:lent ce qu'il .. a.dit.dana Je de son voyage , car Ieca, d'liniti l'Office National.du .. 'roinistna •. et disoo _ W'S _ qu'il a prononte•i Pnoro est 'toujoura ex.amine : favol'nblede la Propagan(ie i1 :f"llt:rtuvertu _ re _ d'o,11 a obtcnu du mntericl pour ln Iongtemps le -~e de Chef , dti :/'_i',. ne Faculti des Scfence5,-U a decroService_ d•lnfol'J_ll _ ation U 1'0-ffic :; c, ch~ la promene d-o nom.brcoses bourses pour les etud'iant, llai'.'. tiens. M. RoQt!ri . 89.fard/ fl iruluiufe sa :_ mission en HaJij _ . en, FC : rrrer dcl'nfe:1 \ 11 a ite . acc _ ttw)j a l'ael'o port _ ar s n. cbarm:ante _. femrue Mag ~. , ma _ ncil)eS. _ cette; attaque _ hfo,tten due _ }a _ 11cee pat le Pd t Bourgni ba cont _ re un mode de vie quo l'on assimil ai_t .au pt_'pgrCs, puiiqu'il venait d'Europe, semble a,•oir eur l)l'is .. Le ch_innp _ ion de l'lmtineip~ t•on r,:minmc. se demande-~o ,: , ~~:,l;l~2;i•q~fdp~;;;l d~r!~;;; ( On n e le pensie gCn 6 ral e mcn t >\;; _pus, et h•s oh sc rvaWurg constdE.! ront que l'oeu\'fe d'Cmanc:ipu~ion en trcprise par le Prsident Bou ,: !~;:r~o:~ti~:a t~e ~~clJ!; so it pN!set'Vfo dl ~ tout abu s. Pr~:icl:~1t ;oe!r;:ib:r~c~&n~n ce~~ ct plu.s pn rticuliC-reme nt .,Ja Tu nisitmne qui, ae voulunt ii tlutOt de.s tri(:(lb, de corpa ,
PAGE 2

rel\l~ i.a 'rA~N~I HM, vewsi@Ba 3 i @oo ii~ ,@i'tH, c'est s@!l :1&!'1&:tewe ellttrememeint ec@ira@n1~e iJBl1'Mes, c'est He ~Hi'eatse c@m!)iwaisoan fe s,R!11ss1ut:e voittm~ boan mm:die a P.i:~at ~t ec@l!e~i~ooe ~im@i!S~U@~ &~@fill

PAGE 3

. Ell e est b lind ee. Elle est etanche co mm e un Le boitier est taille clans . un bloc cl'acier on d 'or. La couronne clu l'emontoil' es t vissee an hoit i e r P ers6nne n 'a re U S$i a copier cette im•e n tio n Rol e x. Le mou vement Rulex est uniqu e au omt de ' ,l' vu e constr u c tion . Le Chron om et re Rolex est monte a la main en Suisse par cle s experts hor ,. logers , avec cle s in$truments uniques. L~ Rolex Oyster a accompagne Jes celebrites ' sur toutes l es la t itudes . Passez aclmire1 la colll'~tio n Roie x chez : . 25, Rue . Bonne Foi, 25 TEL . : 3294. 1.AM P Es A K ERosEx ,: Reanerdeme11ts 21lfJ BOUGIES O&O El' 600 BOUGIES Plus d" 6iac kn t grilce A U X Ltun:}>t:8 A KOroal:ne, e n vente l tn 1'.lPCO, Place Gefb-ard. LA CREME STILLMAN'S POUR LES TAC~E.fi (Jflpfut , jorliculfrrt:malll / ' --1--.;:,,.. ~,.,-=) ~reff d : ta ; pea11 : bienp1us : elaite e1i aeult ment 4 ,em cinea ?-.n~nom .: ~UR E ET SAN:1 DANOZ!t. Plus de 75 :m illions de poi, o nt etevendus d ande nwnde entier ~, ~;;~ :r..":~~~u;!~:!':! :1~:,~~~~c:~: t::-1~u~ iilll J)exor,llcntS avonS.tilh nit~r~ ~t?i;a{~ 1 !~?1~if;::?:~~!:~v: ~\,~::t!;~ 1 W!~R:t:~< r~i:1~~:~ •;:! ~ ' t.,, ~\l\'\,;nlk-rtt l , J : n vcnto d11 n s tous lea n , ~;g~~~ ,s e~ ph.annaciee V i a wH.:hc i1 MAGJ C t;l.!\l•; J hr cs, 0 hr ! 1o, , fire~ -~ 1., ;.i 1:. c: . .MU:-./ CULT Lu .l' J~A Lvl, Un film de Mike l 't:r,c1;10. Yiwo• ramie Gf,1rH Eusrnuu,color. 1 ls en• !Iser la . hanqu~ de ~iver l,Q wJ1 '. !~~;t~~!t:~~:~~ ~ L"'i1! :~i~!t r;~~;:~!'.,~ 1 h %:,;~~~:i \'tr Al:1-ie .J,1 t1 <' io ,ln -' l:hi"ptf!rt.e. 0 •. cmne . P i,t. Ga!rclUnd Came ron) J.ci; famillt>s l\lCtnycr, Jeun .., lhlp n.~ rcst.e pa 2 10uet~. , H d6couvre ' tfst c, Oh,tm"Pllgm.• , Pott'< f'' As5i\d, ! 1dentite dca _ banth t s Ct. ~c lan~e !fti&h 1 ,',' , P.itrrt-0hur-le!>~ , Lt1eas; _ In a _leur po, 1r s~1 _ to,sana . l'cluchc . acN! nt , Hub..-m, BI~in, J ntqu _ es, ~ 1 donnora beu a _ toute . un~ . 8':rie Bnsticn ~t. tou.s l es , .av.tres , pare:hts d avent.ure s .auas~ _ ctrnmc1.i.1,.. ... ~, fili~1~~~ York, . . .. . te z on :foulo ti Mai'fc Cin:6 Vo.i7 lei; _ Jh' : \ frt~Jld ~ 1'.i :l' ,\;:<: .. IJ6.i~c:•f,~ S m , 1~-L~ . ~ Gnycg, l '{l~d~ , < . f ~<>n,;;::h.i~ fo !i t i/tl: ll> Vid~l l'ttol :..1 ,lil-~,farie , ,i;" , fl:n1Ui, $uu,1r:, C h . my (.) L ' ;/{/~: t ~;;: 11 ~ 1 ~f 1 ~ 11 j\:~~~ ~~\:! 1 ~~~ 1i~t ? tnnlit~s ' PntbC: ' _ Mngnz~no . au ll rutt;6Ui •fJ fl)~pc,:5~ Ii . $("$ I pup .l l es \ non sf:ult>ment ; le" ' co~f rt mat.6riel ind i gpt n !able ii lcur: :c c on~ ; p lc t dl!vcloprx.-ment phys iQut:', :. 1:~; ,;:~:.~o~i:~;. 0 ~t~,;!t : ~~U;~/ 1 , ~, i c ilr~;~:U ~inf:~~i-j~ _ i _ y~:~ttikt} re~<>it . ttu::i a i U:.i$ , c:1tf .t n1;;: _ :(.r YJ!icrt / t.ltnl , d'1n1tr t>s Cta,b l ; &~mc-tib sCi.l 1 11zc s Uc la Cnpit-ale Pou, de ph,a ampleit rei1'30lgne mt,n.tfi } Hh: C!l:sez ,.,.:.. .. yo us a\1 4.9, \ ::~i~c~ u )~crna, 49'. .'i'. (Jmrti tptibn j UINSTl'fUTION . , ntEZEAU, dcint l '6:IC1ge n'ent , plus a fftire { \ m1c Ccole . prima i re Su _ p t!t'l~u~ i . ln!J~rive2 c.hmc dt'S n.ujOu i'd'hui. vo s t nfonts granda et petita /' : A iex~lhmte dn,titution Prkenu,. Tout ~ ., . lea classes. JARDIN -......... _______ .... ,,_._.,.,._ ... .. I D'ENFANTS f I.es Prodbits .AVIS .il..111.A '"--'-'•.&.a. CO a,tu vent eue achetes ., au aliRss e s saivantes A PORT•AU ~PRINCE Mme. Robert Gaetjens Lalue Coles' Market Lalae Boulangerie St-Marc .,1,v e, Jn. J . Dessalin es rt. : . . ;,,1 .:.i. n ll.\! ih pa9 !1. :n t -.,, ,..,t •. •..:"'" at rvt!itleus ,::., . . 1nciaemm1;1;t :~!att apprend qlle . . .,!.1 1. y tc .::;:11. :ni;n1aable et ne v.;ut reno uer avec J i nuy .. . Qu'nd vii:ndrn -t• il de ces trois. itre, qut s ' aiment mais que le desti n aem bll} ouloir separer lnt.XOl'abltmo{,iiMBRE DU PASSE ! L'hi1 t.oire d ' une femme qui voulait r conq ufrir l'homme qui l 'm• ni t ai mee et qu i lui Cchap_ptiitl L 'O MBRE DU PASSE! C'est le drame de la solit.udl! ,l'umi ve dett.e au sornrnet, d.i sa caniOre, idole du mond e mah: isolee de tous mi:'me de , ,On enfil nt.. ct rl c l'hornrie qU'e) fo .. 11imc\!! Entree Gd eS 2.00 c1, 4.0~ DRIVE IN -UNE Diinnnche U, . Lundi 12 Sept 7 _ h; et 9 , heutes. LE NARCISSE J AUNE 1'.nit e t bicn nn"imC -par seg nom bt'Cux interpr?!te:r retlendta. -tonte vo tr o attelnwn par t,ia eomple xi t C et le i'o urmillernent de, ~a gos, EJt pt.r ,e !>Usp ense qui com ... mcnee tout au dfbut el ne fi nlt f! U'a'-'ec Jn dernfore image. C'est un fil m polici~r quc Jes amateurs du geme aimero nt II. revoir p lu!i d 'tine fois. Dimanche ll; a 5 h, 7 h, et O h, HOLD U P A LON DR ES (Palme d.'or au Festiva l do San Seba i; tian) Avec : Jack Hawki ns , B ryan Forbu, Nigel Pat tie~ Un s uspence in_quieunt itnp r i: gno , t.out.e J'.action_, . . de c _ ette :formi dabl G $ u per-p rodactio:n e _ t le mou :i~~ . r~pide de.~ , ~P,Oli St:J:-.a t 6g i e militahet . . suspen i;~ rnre maittise. HOL D UP A LONDRES Uno production d'uli tonu (ri;on nunt ct d ' tmu vi O Jence . 01.h .CWl n!.( H U ne not,e touclwito cl'humoo.r '•Ill• AU ton. aemux de , .. poli ;;:rlaulii;~vig,~r:~~ . F~b~ . San . Seba.iu,.ian, Entl'~ G d es 1 .60 et 2.00 ca1c,cnc CINE Cafe l'.: 011...-t

PAGE 4

,I.BNO ~ . SAMED I 1 0 ET DIMANC H E l la meilleure Cigarette UNE GOUR D E seulem e nt le paquet CINQ centimes runite. dc: 0 :~ C~1:~ ! ~ r: ~ ~~;: ;~d ~u s M ~~~ ; ~ trea t ll !I e . tc suluC i\ so 1; d t p ! i d ; . ij, l ~~ /~,t;:: ~ j! ,~::~l j ,'., '. : ~ ; ;:~ ~ ;\it~;~; ; :~: : x x x . P O LYN J.. Cis A C HICAGO . . C $i.gn onA _ rdu ino Cian cio tt t1 CE SOlR d e . JR O L I VETTI c it arrix e i ci c ,., . . . Not r e g ent.ill e . mnie , Mlh i f ntin pou r un& c o urte vfai t c, II :M yr)an de ThCVenin e t M. F erna n.: es _ t ve n u J)re n d r c c o ntact avec le P o lyn ice u n i ro n t leu rs des t inC i -. dynn.mique R optc i ents.nt d e Jo. par l e rn ariage c e l:l oir, a u co u 1 OL IV . ET'l' I en Haiti , notr e a mi, d ' un ~ ce remi m ie qui .sc d e r oul cn , Ge rard C hancy . en l'E g lii,e Epi scopnle de ChlC<1 XX X . .. . Miles Pauli n e Lttc t' rt tl N ou ~ fo nn o n ,1 de 1. Yoeu:x p o u Y vette ROU$Ml.il U, fonc:ti o nna i r N1 le p a r fa it bonbeu1 de M, et M ni , d~ 1 ' ONU U. Sttnto Domi n g<> ~ ut F-e-r na n d Polyni ~ . -ri i, 1 o gem~ nt ce mati n a t 'H0t cl .x :a: s Sa n, So u c i. Pau lin o elt. irim e,a i'~~ VER S S T. LOU I S , M O. "" ~ Y,•et. te es t eBnndi-enne fr no cu ; . . .ce ma. tin, le J e u ne et br l i lam <".l lrdi ~ logu.e Dr, Gerard t> . j/( x :t Pif'r l"-i . '-l a p ris l ' 11v.ion ;>c, .;r S,') Jl\ . .. c: H.err~ Xo.rstcn l: fo r man n Lou il;, Mo . W indel c r , ., l{ep rf' E-e n t.a tive>a,.Jl r,. l.e D r. P i err e e11. t ali tl pn s11 e. fom nnd teron t a N ew Yo \" , , et e n Eu rope av Jnt de ;Je rendr c t.i u Con g o. Nous le ur :.ouhaiV,n i::. ,m,;; agre able trave.ru:e. XX :.C ,JOS EPH RU SSO N!ELL O A EP OU S E Mlle ANA SA NG !OVANN I LE S S EPTEMBRE A NEW YORK . .. Le fi n medi 3 Septeih b rea 2 ~ r l 0 ei 0 1 ~i u: Woft/t ~m t~ ; ~ ; (d(.. ".. (40 5 W . l1J1 St,~ Ne \' . ' P ?-th i c ~f o ~ e!~~~ ~~ tf! ti s 1: ~ Vfuc !r~ : l e s h 0pit<1ux de S t , Lo uis 0( 1 : ; ~ 11 , : 1 ~ lt. l"t:J 6l . udc 11 d, , :,-, pt'i_ , i1 1li .,.;: 1 g .X , JI: V ERS K INGSTO N . . . Mn ri-e . Jessi e Gill e.. , , j olie fill f' de M. E ( h t Ca p c,t::t partie c e mat iu p ou r 11 1 Jm naiq uc . M ad e J e-1\ sie n ou s d it qn'ell e \.' f\ d'a bord Ct udier le commerc e n A l pba A cu de m y de K i n gston pour se r t'ndre e m ~ u ite a u Mn nha tt tm C olle ge e n vue d 'e ntr e pn ndrc dt ~ _ Hu de s de la b-ora t-:,ir e . Elle a & t tl .a.c<:o mp, 1 ftnf-e a l' aerop!! rt pa r s n ~ pa rents, par d es a m-is de nt M l l Sonia Gabriel , .J oelle Ley s , R H11 ~=~~iff;~~ae:d "};~ ~.Pt ; n!;th ~ ~ 1 ' n1 io-~ T n rwN !nt , d t : . r : N V Oi" AG E o g TUDES ... Ra ym ond .K .:i rn i sur1 t , J ils t k .. . Joc e lyne et He. ni~ Villar d , enfan. t;s de M. S crj;' e Villard du $~ tk .~~ t :;~;!~ ~ ~ fuS:~~ r N e w .. .. Mlle Luc,e Gel'!: :ua in e s t par ttc _ se mat.in pou.r Kin g ston. E th , est :allee 8tu d1er le ~cret a.r lntii Durha tn Coll-eg(l. El!e a et{ i s a luOO A _ 1".e.ro pott par s a charm a u te soo u r, Mlle : Jeann e Germai n, oon !?'e re Carmele11u, M e. An to n i< Dec.ayette, e:~ i:: ~ DIVER S u i'if:!d~W f \~:P;~i ~ ( i ~ s a _ :fehune. 14 sont rev e nu s du C 1 n nda et d e New \ York . .M, Cl e~r ;i y a: et ~ . comb in er af f i1frl' 5 d , :1 c,mi 'i'S~ n a etc tWc ueill -i" _ p a r ,m n fri: t ,, C t so n bt>-au~frCre, Ra ~ C h. R ) A Pl'OPOS des Oeuvres ... {Sui to) (-) S N E M . ll'H nc h,mt a l' endroit d t rep I'O . -o ; : !" h. lt . r : 1 -i. , , ~: U . , l s d ,1 s 1.mhmtJ1 de ~'autbelltique in t-O l _ J -nu l m1hnt n u 1 \ !'t : t 1 . d o h. '<' t u n.l i t:6 hn1 tic u1,.. eon op.i n.i o n, ... ... fmm a 1 n t11 a e w Y o rk , a W ai hin J e s t r c ntr e jc.udi d e se~ v o. can ce, ton (I t e u Cuna d a , a i t i , ac e u eilau Can ada . 11 a t' t il u ccu -.! iU i JHu Pi: . :., n :•r~il~~n j ~ ~ ~ };!e ~ o:;: drs prC t 1 -es d; x c o n grC g a t i o n . ~ii :: : : ;~~:C:~~t :: : :: :Di:: :. : . 'x; ;: nC~ t1~ t r ~ , fu~:r :;{ e~ ~:~t r!: ti = ~ , :(!ouard Re, ('.inc , 1.,1 t o , le Vo l 4a2 d e I! !)~; Am Je t iili x x x .. L'ind u.s t r jel Ru.rmond N,n:on : ! ~J ~i:!~ 1:: ;:e;;::: •::i r~:~:; ; j~u~t ~;a~ . r 1~t; c a Ctl? ac:e ue iH i p.ll' ,a f e J'D r n t et affair e s e t va;u;c~ . 1i a joli• fi ~ ._ x x M ;~ i!1:\o~:~;;i: e ~ e je~Jt~;nt ~ nu~}~'C.~ :ta ~td:•~ :: 1 t;; : ~ ta[~ ~rt -1 ( M! t~:1:i il $ 0 ~i;; ~en t m o U: f'lle paa,~ un m o 4 . ft : .,.ova x x :z c d ' aar, lfle0t, a et4 a c cae ill i ; A .. V v e Ulio Sampeu r vient d e ~ ! 0 Yu~; h ~i {{fi:ri• :r : !ii: ~~ : v Y ~ rk~fE 1i :~1~ q~ ~ e ;~ili ~ 1 o~t lr _ Za l ~j ~ ~i n r .. Pa ~l , et c . , ~~e~ ~f~t1r~ ~}~ i~tJ fo ;~\\! 7 ~ : ~ . .. 1. G l\ _bT i el Al x a nd i' , 1 n :. t x x x R f 1 : id: ~ YN~~ or :~1; .' l' a ;j!;/J ! u.c1~r;~:~ J:! :t! Y~,t~ ~ i pui, d h: h u it moh , ii etil. .nmi a C~ aec ompagn fu) i , l ' afrr-o.,p o1 t paaNr q uolqu .. j~u n dt: n.e anpa r le Pr0fe t de P o rt-itu -Pri n ct."; c ea _ a't' ec I aiem,. M . Windso r ~a ; _ .x x ir: ... Mmt Aric u Z & J>h ,v 1 h 1 ~ c h ;.1 t -: Me. l 'u ul Lo ui~ su i nt, i,Yo [:n_\. . Con s e B de l a RC gi e . du T.abac Ct de s Allumct.tes vi c m de Ji 11s ~e1 deu x. s em n.i ncs de vucn, 1 .,-eil h New Yo }' k. 11 n t'itc ' necueill i par d e : 1 p a.r .:int s , pal.' le D irc e teut G ~ n el'a1 de la Ri-gie , M. llenrl Siclait. . 4t. par d e Jt a m!.s . x x ... Mme A n totne A r..:oli ll / n i! ~• B u i sse .r e th est rentr e-0 de N ew Y or k -0 t d e Pari~ jeudt . Elle Vient de pa sse r unc se maint! . dan s la Grand e Ville, -ct da n a ' la . ViH e;.J.u mit>:re , e. "l voyage. d'a grlS ml!"n t. Ell e a Cte n cc u e J Jlie pur w n t nnri, Tony A-r,:clin d e la P t m Am tr i r at i e t p n r d e ~ t n~n t~ d n n:.i ~ . ;ili~] i r:Jl~;f ~ f f ~;f~ j m rnd Blrii n. , Z X % . Mm e jLuci e-n C am.riv1, v ie . J 1 l r fo p~ _ s ser trots m oii. d e vacanee t pnrti e je udi po ur : le Canat hi. Ell e 'fi _ cnd r a . ch er c he l' 11 Ne w : Y ork daM qu e h 1ii e s j o uu ,es . pe• ti ts enfan ts , Brig i tte d e Le 4 p i n.as !. Son poin t de we n 'eat paa entaehi> d e cette pa?twlt6 qui ca JlaCteri>e } .. -r\ta & U.l)Orficiela r o in emet '. t n un . cndo scok\si.1qt ~ e !es ecrivain.s h aU ieD.1 et leu .. tr• v au.x. ( Extrai ta d o d,o Joun dos Ven d.-edil2 o,. Sa.medi l S~lll68) e ; e us e ~ille de M. L uhL Sa ng:fo. > a nni e t dt M~ A ha Stu r ln d e S::mgi ov ann i. N ou a. fo -rm on ::, d t V O:-\l..X com ;:Jet s pou r le bon ba u.r d e M . (lt :-r fo w Jo ~ r ,t ~~n io l b . L'Ecol f Techniqu e d e Cosni et o l o,:ie ... Mm e E deine Gi o rd ani E\1~ gime es t. J)n rtie ave e ta fille . RC ~ int> . EIJ" s 't ~t l: U l' o !nte, Appa rej L ,. /l e tc,.;t!t c ,;, ' . n it uu du Co _n•o r tiu m t nvailla nt. ;::;;.,.~ .. :;:;;;;; ;:;;;;;;;;;;;: ;;;;;;: ;:;;;;; ;;:;;:;;;;;;;;;;;;;;;:;;;;;;;;;;;;;;;;;;:;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;:;:;;;;;;:;;;;;;;;;;;;:::::: :::;: :::::::::: ::::: ::::::::::~ ::::: :::;:\ lil '-l'ec l a C Al H~P. 11 u-t _ n no aui ;;; : t e . 1 ~ : 111~~~; ~~: !:•, ! . ~ ~: ~c t Ii 1d'a ppro -,. hio l),JW!r . P o rL-au P~ :~s !~!Sit ~ . ~ : 1 : f J; Er{ d: , f'm,; et da la "9A YEP , l 'Io.16n i..-r ' f l ::~ :t ) r;•il :: e : : . JUll l'!.q~ffli ~ \ I" r i 'I: 'lt 'It 1 -,, ~ J ~of ~ f: ;;_KM ~M: fs TA ..1! I LE !e r OC TOB RJ. ; I A :SEW YORK . .. M m e P h ili pp!! Clfk"l-t.in , n <:f" , : !: ! 8 1 ~! k ~~I~ t! t!r~l : ~ a;~pa ~ ~~ ! sv-e c :;a illl e Ka ti11 et Be rnar d et Do m in.i'que Ann o~ n l. fib. ~t fi.ll ~ de Ch :.u de Annoual. EH-e s 'est r en ' due a New Y o rk e n n1 e d '.a n l.!S \: ;n i~k 1: : ~a i!. ~ a : ~ f t'J~~l e I. ' mrrd -1 re ;-; :rra c f:' l fh rt: 1-0 l. (!1 O -.:t<;bt '1, . N os ll:'~ il1u rti. voen:x au:r. fu. t.:u r 1i conjout ;=\e x YU: S k !ON T REAL ' ; ! 0 Y: ! ! 1{j~ w I: Q~;' ~ ::, if~n~ MUS I QUE, CIN E MA ET T E LEVI S ION EN COULEURS SUR L E S AVIONS D' AIR FR AN C E E:;i-~ .: {=~~;iE C e l!e.u,.nf* . A.tr F 1u.f• l' . p ha6UOrc ~::" <1~ ~~ 1 ~~~~ mcooll La nilOUq .a ,, .tlt$ 4-(-o-.,w-,,in in divldu r l ~ m w m 6"1.1r.}'~t. 1 i> P91-1 th m111ll1! 1< uM a11 ch,,,I,. ,:tu p&,a,J-f tt 4c:J prou ,m• ,_. df m~ll:~ l~.Ht lull:q1X O\l~,datow-1~c h.an t1ctt.., . rU.th , t' ~ ~i ffl a k ~,1\-M. le Che z les petites ... (S) Dus le Sc:ou ti $ble an _ l ongtemps . mnno n t e de$ 1 00. te llem_e nt no s J \par et g-rand R , re ndra utili t -C le s autre s co gr.igner im n s hour jo ur ou l'autre , 1 , ~ Prime c<:> m gl>o t <404 , le 1966 , uctu elle1 dan1 le h u ll de l a l a ire.> A V U L'!NSTI TU T DE CO SM ETO L OGIE, DE COM MERCE ET D ' A R'l'S MEN A GERS ( COSCO MA R T) Allno n ce aux l n tfresofu que los inwrl p tfo n s sont ouvertes i m l ooa l m-Omo de l' Eco l e 91 A~ v en ue Ch ri s to phe {A c &t6, do i•H O te l Oloft son) tous l e j o um ouvra ~~f: : de 'l h, du ma tln h e h . _, d u URI~Jf '[()~ALE L' JJ.UIJ) Jil. , 'i)E FRE iN S TEXACO Convi eni ' ii tou s J e s sys teme S d C frciris h ydr a u liques..: L t.tb ri:C i e le a" p iCcea en mt! t a.1 et protege les pl ~oe s en eaou tcb o ll c des reins. N e ~•ev&l)ore p as a !'us.age e t ga.rde t o ujo ur s so n efficad tC 1 son po i n t d' li bul litJ. on Cta.nt b efl. u coup plus Ckv C que ce ~ l ui des autr1.:s huil es de :rohH J, C'est l ' hui fo i clt \a fo r 11 m r toru le a typ e s de v i h ic ul os . L'A UTOM OB! LlSl ' F ; QUI TIEN '.!' A SA PE A U UTILISE L'II U !l ,E DE FREINS T EXACO I En V ent e dan s to utes J es S tation s TE X ACO ; S a in N ut r itif, Ec o no m iqu e .