Citation
Le Nouvelliste

Material Information

Title:
Le Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Place of Publication:
Port-au-Prince
Publisher:
[s.n.]
Publication Date:
Copyright Date:
1963
Frequency:
Daily (except Sunday)
daily
normalized irregular
Language:
French
Physical Description:
v. : ill. ;

Subjects

Subjects / Keywords:
Newspapers -- Haiti ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti) ( lcsh )
Genre:
newspaper ( sobekcm )
newspaper ( marcgt )
Spatial Coverage:
Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince

Notes

Dates or Sequential Designation:
Began publication in May 1896.
General Note:
"Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
ACN6482 ( NOTIS )
0012544054 ( OCLC )
000471641 ( AlephBibNum )
12544054 ( OCLC )

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text



eee

PLUS

wes
S ANCI
BONDE EN ig96

tN
Y DHAITI

Directeur - Administrateur ;
MAX CHAUVET

_ No 26.099















































































MEMBRE UE L'ASSOCIATION INTERNATIONALE DE PRESSE

Tikes SNNEB

















~ ADRESSE : RUE DU
° Ho 212.

PORT
PB

AU-PRINCE (HAITI)
wee se: 2602 |

CENTRE

C

P.0. BOX ; 1816

VENDREDI 9 SEPTEMBRE 1966




We






Liexpression téa ne tradulrait, pas exactoment
Ja cpensée de Vhommed ~ politique,
de Vecarantiste; du: businessman,
di Journaliste, de. Péducateur ot
da peéte quand ils parlent | de
The. Great Sucietys. dirais
ménie que ‘le terme < ivande Sa-
elétés est imprécis; vazae, et n'in
digue rien. de ‘tangible.

«The Greai Societys .représen-
te un-pays de 200 nyillions d'ha-
hitants et dont le Gouvernement
dépense 12 millions de dollars par:
heare pour le vbien-ttre nationnl.
Cast un pays of les families dont
Je revenu annuel ne dépasse pes
la somme de 3.000 dollars sont
eonsidérées comme patvres, et vi-
vent réellement dans la pavvreté
au seir d'une richesse extraardi-
- sire. Cc t an pays aly presque

sous lex efforis se ranalisent vers

le. développement d'une civilise~
tion ulilitaire.
















Mais voyons un peu ce que sm
ra ja Societé Americaine en
1975, suivant étude préparés
par le Département de la Santé,
de VEducation et du Bien Etre,
La riches re onveux (distri-
buée; Ia pauvreté sera réduite. de
20 pour cent 2 10 pour cent :de
ja population; lz moyenne de du
réa. de vie atteindra 73 ans; 1¢5.
personnes de 66 & 85 ans appor-
teront une contribution crolgsan-
te au’ développement de: Vécona-
bénéficieront de.
programmes spéclaux: préprréy
4 jon personnel-
Je; les frais. médicaux relatife: aux:
grandes opérations seront con-
- werts pour tous les aimdéricains
par un arrangement conjoint Vas
suranees du. Gouvernement ef de
Compagnies privées; leg coours et
tes reins artificiela seront “A la
portée de tout le monde; le rou-
geole, Pasthme et ta dipthévie au
ront. été dliminés; la ségrégation
dans Jes écoles aura complétement
disparn; chaque étudiant qnicle
désire pourra aceomplir 15. 6 an-
nées détudes dans les éevtes -et.
s aucune
ements scolal-
ts 7 Jours par
ndant- le ng)
ee
3085, le pativreté aitotalenant
abolie sur Je territeire des Etats
Unis, et chaque farill ‘jouire
us revena mininum. decent.

Le Président Johnson parait. a-
wolr approuvé le plan drdasé por
le Département de la Santé, -de
PEducation et du Bien Etre. 7




OUAY
tains de cea projets de
volent une “Gorte da

tres se rapportent A Vormbelli
veent das autestr:
ressant de note
saembres du © sop pose:

Aoee go'ils appedllent la prépgrd-
ton Mone Socifté esciali




«The Great Saciet:
pendant, des aspe 5 os
Bon rapport . couvrant. Tans
TOS, BP Rdgar Bh

On ¥BY, prézen % § Goes
nour le moins effarantes. Le nom
bre de crimes commis atx: Etats
gis 4 wagments de 4G pour cont
durant Ja ode alent de 1081
& LB whee. chiffre de
pyar Vann

ative,
DB

009
z Las vals
de voltaxes,
imés & plas
‘ i! axe. Dans le
Wie de New York, le nombre de
errors oat pass de 178.400. an
1964 4 487.775 on 1968, ot Pang:
reentation la plus rapide se rap
£

Le Dot @’Etat e¢ .
la visite de Van Dong
a Moscon

WASHINGTON (ABP)

Le Gouvernement dex tate,
whe s'eflorcs de conlirmer. cereal,
nes iunfortaations « jourualiste ‘yougoslave: hi Moscan:;
selon lenquelles au cours, Pan iré-
cent wevage dane ja: Capltale os.
vittique 2 Pham Van: Dong, Pré
siden da Conseil.da Nord Viet
nem gurait demands au Wremlin
imtervenir: pour qu'une nigociy
ton sont ehgagée on vue de ret
fre fin au conilit.

M. Mae Closkey, porte parole
da. Département 0’ Etat, a déclaré
ge ‘pasqu’k present sucane’ ine

‘arimation tendant’ 2 confirmar
celle nouvelle on’ttalt purvenie
aie autoriiés américaines. ~

MM, Me Cloakey a rappel que
le voyane de Mo Pham Van Dong.
a da Genkral Giap 4 Mosca a=
valk 6 senule dans plusieurs dé
pices de prone, moniy av'apmins
guna olbaele navait
oe aulct par le Gouverne.

© enl Sovidnaue



8)
Me fais

De notre: Correspondant: aus Etats Unis.

«THE GREAT SOCIETY»

potts aux pieurtres eb aux viels



eThe Great Societys présente
aussi un arire aspect Tort inquie
tant. De 1945 & 1086, Ja dette na
tionale est passée de 259 millierds
kh 320 milliards de dollars, soit
une augmentation dé 24 poar
cent, dont la moitié s’est aecuri-
lée au cours des 6 derniéres “an-
nées. Il semble que le Gouyerne-
ment deg Etats Unis -considéxe
comme nornigex les déficvits “bud:
gétaires continus, ob a adopté ‘de
puis de longues années ‘une polix
tique W'inflation. Le pouvoir. d'a-
vhat du dollar. continue’ de:-dimi+
nuer, en. suivant ane courbe de
phis en plus rapide. Par alllenrs;
en 1948, le Trésor. public. conte:
nait un stock d'or. évalué: ko 20.8
williards de ‘dollars contre! des 1é
clamations ébrangéreg & court ter:
me de 6.9: milliards, Maintenant,
le Trésor. public ne conticnt que
12.6 milliards de dollars, at les ré
clamations éventuelles s’élévent: 4
20.3 miliaris. Jusqw a: présent,
les Gouvernumerits sétrangers et
les Banques centralées ‘ont -décidé,
dans un intérét commun, de main
tonite prix de Por 2: 36 dollars
Vance. Mais; st demain ils adorn:
tgient une autre “politique Tnan-
titre, une inflaton -galopante von
duirait désastre.

8.0,

Sallons dans le ciel
nord vietnamien

IGON. ARP

porte:-parolé américdain
enalt anjourd’hui la présence an-
tour de certains ‘abjectifs au Nord
Vietnam ‘de ballons wroupés uel
que fois pass “asieura diceines, no
temrent: dans la région a’Hale
phang, Ces ballons: gris’ ou bleus
ont de 4: G mndtres de diamétre
et flottent & une alin. de mil-
je mbtres environ: reteius au sol
pers cables: Salon ite porte:
parole. peal gaeir dtan sysbe~
me défensif pour pr

H rape

par. des pilotes‘-en un. seul
ndroit récemment. Un avion tan
chant Je cfble poursdit ttre gra-
penn sudommare au mame dé-
iuit, '



A la Chambre Législative

important projet de Loi de PExécutift

Le Secrétaire @Btat de le Jus
fice Maitre Rameau Estimé vient
de déposer sur les bureaux de la
Charabre Légialativea un projet,
de loi tendant & -modifier -cortai
nes dispositions du titre IV du
Code de prosédure civile an ce
quia traip & ta voie parée.

Ew égard 3: Timportance: dw
Projet ‘de . joi, le “Bureau: de ia



‘La correction

au Bachot

Pratiquement §:les' corrections
des éprenves du bacctalauréat tou
thent d:leur fins ce Gree, espa
Brel je Lietins les Mathematiques;
da Eb usigue; Vilisto've d’Haltt
50
xe la: correction dey co
Bies de litterature haitienne,

Dans je cas contraire Jundi ov
mardi au plus ‘tard ca serait Vie
dentification! des ‘copies,

Dans Vensomule, des copies ne
sont pas plus manvaises qu’en juil
July bon agmbre de ces: ccandidals
records» -— qui ti sabraical Mus
Sit — ont volontaioment déscrie
les galles dexamens ou bien — ne
setalent pas presented A. la. Sea.
son Extraordinulrn. (est. ainei
qhe plug de Lull senis candidais
eur des B700 funk dofaut Hivant
la semaine darniér<

Dans toutes tea matioves, i] yw
de Tort maoases eb duxcelben-
tes copies: Ein Litttinture Haitien
ne, Wes notes varient entre 80, 85
AG ou ly sur cept, Ka face de
certaines cope

5 + le correctour
demande si qe

andidat eur a sal
wre des cours de Literature Hal
tiene ou mome & ouyrir—nous no
disona pos Ctudier un manuel las
sigue, S

.

Le troncon de
LOUVA amupraticable
Les camioineurs o& autres use
Bere de da route
pays, cclla congigeant Au Cap =
Haitien, nous ont fait part du
Mauvals Stat do cette ros.
Une. rege ca xintin
nous dit: praticable, Alertes: sutoritéas,
Novus nous empreaons d'infor
mer qui de droit dang Jespoir
Won ne tardera pag & faira Jo
nécesssive dans cette région,

Problémes de
Vathlétisme en Haiti

LETTRE AM. ANTOINE COICOU PRESIDENT 0
OLYMPIQUE HAITIEN Si GELEMeES DE DAPHLERGE
CEL

PorLanPrined eit Seplembro
1BBG
Monsieur,
Crest votre: diseours (qui date
de quelques mois} oW J) étals ues
ign da: Baron Pisrre de: Cauber.
gol mia Tinalement aevids a
votes €orirg.

“de me Yappelle qua cece (ot
SiG, VOUS aver fait part du walie
eapair de volt: Haiti participer
aux jogs: Olympigues de Meéxies
Plus récemmont: Mo Antoine ‘a:
8y. Yenduvelait’: cette: capéranch
dans dan. interview accordé | au
«Nonyellistes. Cela mae reheulte
le cosur. de conatater. qu'on! pense
encore 4 VAthetisne on Hlth:

Atexvous; pail Bre, re Brenr
are pour uy Waminé mais name
htoun ont Ga -ceux qui aecusalent
dy, foliw, Je Baron de Conberty

Je pense'donc quit dait yay
aa remede.: Won alr, Tathiey
Me west pas trés ropanda en. Had

ui, rhaig le volley-ball “ne: Petais”

pes non plus. {Lye quelques an-
nice, avant de prendre | feasor
auton ful: connalt, “
, Vous, y aves certainement. pen.
aE, TORIR Je We permets. de vous
faire the supgestion:. Ne “penser
“ods pas que quelques rencautres
tiltisme entice pays des Ca-
jibes et de VAmérique Centrale
aideraient & dquilibrer ed eport:
on Wait Pour eda W faudrait,
series, wae cquipe nationale ath
Wéinme.

Et your obtenir’ cette équipee |

Jane vais rien de mieux que
themplojnita régulicra aux 2
Wie VAG ot Vhiver, outra
competitions - interscalatres.













Jes
Les

mblites pour “ces -champlonnats §

we trogveront certaininent, si on
sonsidére. leo nombre: d'athlates
seolairds Gul, ayant passé leur
xeconde. année junisr, ne savent

panbeg ... avbletigues
10” TAG AG 100 ¥6; Jean Schubert
218" an BOU Wa eb 58" au 400m.
& Gautren vapairs gion. latese
gacpiler:

S prapes, Ho donvient -Poucrir
Pool gor oes compbtitions ‘seolal
wes Gal ite sont plug raduites qa’h
Mine renvontre Saint Louis de-Gon
aga -o Sominalre Bt Martial.

Vaus ven etes pas responsable,
mais que fait de Buresn des
Aporis contre cette deplorable: ‘i-
tnation 2

Permutter moi de yous donner
unvexemple: Je connais un bype
gui s'est entrsing | sévieusement.

pavaitre: jusqu’aprés | les comp:
Hons, Entre lenips, notre coureur
sentraing toujours pour ge voir
ada Din reluser Vinseription aux
Jens, car a) etait’ seal & représen
g Vous petisez quel
a £he, pour lol d@avalr
p on dempe el son snerie.

_ West une Nistolve banale pet
étre. anid wothentique |: je vous

Yai racoutée 4. seul fin de vous

montrer “f guel point-on ‘délaiase
Je: sport. des Anciens | Greva Je
sport de Coubertin, ee sport he,
Ln due NOUS cAlME2 BY8SI Certal-

Naturellement, ‘co nest pag. &
Vous gue jaurais do. derive pour
réclamations, ‘car vous nates pas

Mais Ty a quelque”
doa Jes ronsek

“apprécio Vesprit de collabora

Chambre aprés avoir. douné acts
au representant de IHxécutif dy
dépot du document, a conatitad
Une COMMIssIONn sPcciaie: Charges
Wetadier le prajet.de. loi. .

Bi nog’ rengeignements:” sont’
exacts, leg! discussions autour. da.
projyeg -nuront Hew-en: séance: pa
plique: Tund! prochain jour ‘auquel
ja. commission par: Pintermediai-
ve-de. son porte parole le Dépu
be Lucien, ep ‘présentera

son rapport,

Lavoie parée concerne,: cor
ie onl galt, les différents 6
ments de loi xiglémentant. Vhy-
potneque en géneral printipale -
ment celle des immeubles qui est
pour ains) dire Ja: pias couranta
eheZ 008,

Aussi, nous tichsrons davoir,
fa But de ca projet de tol
if ty ndeousal
vee adin de pouvoir informer nos
et

Le Président Johnson

et P'inflation

WASHINGTON: (AFP)

Le Président Johnson a annun
eé hier une séri¢. de mesures écu-
nomiques pour combattre Uinfla-
tion aux Etats Unis.

_ Dans. ‘un’ ritssage: au Congrés,
i¢ Chef de TExécutif rappoilé que
fés“Yoesures prises au. cébui ale
Pamnée: ont ‘eu: des: ef: bénéfi-
Hues, Les dispusitions’” ¢.onomi-
ques “Bnroneias “parle Président
des Etats Unis ‘se referent -: ax

1) Demander au Congres) du
suspondre de Septembre & Jan-
Vier 1968 les réductions dinipate
de sept pour cent dont béuéti-
clalént les entreprises dans leurs
investissements:

2) Suspension pour. une méme.
pertode de Vamortiszement accélé
ve de toutes lee constructions in
dustriclles.

En ce qui concerne jes program
mes fédbraux Ja Pedueiuan eera




qaatre: points: suivants |:

Mr Josef Kotchuk receit les

repréesentants de laPresse _

Le sympathique chancelier de
ja Républigne Méderale diAlle -
ware notre ami Joseph Kolt-
thos, Nous laisse bieniec, apres
une sm i 6 si 6 n partic *
mont fructueuse en Haiti 11 ax
tretenait tout spécialemen, dex
celeite Tapporia svec im presse
haitienne et hier encore Hi a en
une attention nouvelle a Vendroit
des onembres de la corporauon,

un yrand banguet!

Si atbeindre deus ohjectife « ho
norar la presse haitiwuns, In 1e-
morcier pour ie concours eppré
ciable qu'elle na cmast dappor =

bn succhs comlinu
dans ss carmbre eh lu renouve-
long nos compliments et noe re-
ercemenes Poe =
ie

aux relotions enite is press na
tiemale eb le Legation allcman
de, apportane Wk encore une con
iriouuion appreseble 4 le saups
de Vamis naiiano-aDemande,

for & la cause de Vaults heitia
ae 3 des

journalistes qug lea contents Cla

bis avec lo Legation allemande

SerOnt UssUres, Gvatic In GceieHee

jon de son succersour, par Aix ©

Veronica, bien pounu Vailleurs dé.

yo de tous, Watil pas a
ane notre

Cast dire qua ln plus pends
corbalixé réogng entre Vatnablo
“se -

a

ou: LES BOMBAUDEMENTS

tes. altacutions BEE: PAE
My. Kownuk ep noy ” excelledis
confrores Frédéric jeu

Ouguella et Demayric Charlier,
La prose haitienne a toujours

tion du chancelier de in Léa -
tion dé la ue Fedérale
WAlemagne, Koschuth est um sin
cate umi de notre pays On le
voit partir & regret, main c'est
lo destin du diplomate. Nous iui

CONTRE LE VIETNAM

DU NORD

JAPON (ARP)

a aes

sables a déclaré le Général Me

Vaylor a 6 ae

propse, a

Bi Dous nous relirons du Viet

ee da Sain
uites,

Impasse sur le probleme rhodésien

LONDRES (AFP). -

Tlmpanse aur le problema rho
désien reste tolale a 1a conferen
‘co des. premiera. Minietyes. da
Commonwealth ou le debab conti:
mune de souliiner le protond Jaso¢
qu sépare ja Grande Bretag
VAustralie ¢t la Novvelle. -
londe de la plipart des autees dé |

de Ja mise en place préulable dun
Gye rhodésien - atcicain, Cos do-

Nee beaucoup dinsstance que
Grande Brelagne prenne vongey:
wient de ne pad aceorder inde:
pordance 4 la Khadéste tant-gue
co pays sera dirigé pm des Et

légations, constate-ton ce matin

& Marbovough Hougs,) | :
En marge de la Conférence,
jeg collaborateurs dex: Chefs de
Déelégation et le Scerétariat du
Commanwealth ont déjh entamé
deg eonsultations disecdles on vue
« de rechercher une formula de cont
pious qui permettrais d'eviter
de donner at monde Tunage dun
Commonwealth prayement divisé:
ex consultations, apprend-on,
‘portent surtout: ‘sur le probleme
essenticl: des conditions — d'scirat
de Vindépendance A tn Rhodésie
que les Délégstions africana et
anbillaise! yetlent faire’ dépendre

LLLP SITLL

LES VOYAGES ?

Agent agréé dee compagnics de. “transport aérien, maritime, ¢

reutier gt

i . ferraviaire; nous vendona
QUE CES COMPAGNIBS, les ‘pilkete de’ passage. pour: tou

AUX “MEMES: PRIX.

voyage par ait, mer cterre ay fer,

DE
rely:
srncis de voyage,

Au. service des voyageurs depuis bientét 20 ans.

Gratuitement, nous faivong puir-voue toutes lee. réstpeattons: ¥
neseanives, y compris, 4 voue te
veitures aree on sang chauffeur.
Toujours gratuitement (eecopté pour visa de vésidence}, news

dons dana Vaccompliegement de I
& votre départ et vous débarragons ainsi de tous ice

désirez, hétels, SLCUreIONs

tevtes les formalités




52, Bue Bonne Foi
Phone ; 2204

Dir. : Plerre Chauvet,

présent colle de garantieg pe
stransfert propresat ay
a la majorué sefricaings, comme
préalable A. Vindépendane, Les
pays Gfricains esliment quan
Gouvernement onbslen | -aBro~
pecn ne respectera pay de telles
garanvies une fois quill aura ob-
tena Vindépendance,

ia Grande Bretarne vefose de
donner satisfaction aux pays afri
cpits el antillais car un tel enga.
gement | rendrait pratiquement
sans objel les négociatiors en
roursavec Salisbury qui n’exclut’
thesriquement pas que lIndépen
dance de la Rhodésie gol recan-
mie avant Varcession ay pouvoir.
des Représentants atus de la po-
polation africaine,

é& Pinstitut Francais

_ Gest demain anmedl qu’arrive
&: Port au’ Prince, sprés, une ab-
sence d'un moig ef demi, Mr. Ro
bert Ballard, Directeur ede Pins~
titut. Prangsie “et C Gal
turel & YAmbessade de France.
Aintérimet ‘a #46 azsuré, avec.
déyquetaent et compétenca, par
MMe André Gautier, Membre de
ja Mission : Universitaire -Pran ~
paige ol Porta Prince ag, Gen
ae wn, gpécialiste ‘on aS
Ble et un professour deo dasse.
Vendant Jeg. vacances, i} avait af
fectué ung teurnés. cultarele au
Cap-Haitien, on compagnie de aa
ferme et du profesor Oger.

= s ont
legations préconisent on eifec a-

aux USA

de. Vordre de millions de dollars.

Vinglation mine la puis.ance com
pétitive de Vindustrie américaine
sur les marchés mondiaux a dit le
Président en rappelant in récente
diminution de Pexeédent commer
cial des Etats: Unis, élément vi-
tal de Véguilibre de Ia) Balance
de: paiements,

Le: Président” a fait compren-
cre ‘que durant les deraiers mois
jes investissemente-ont ste exagé
yég en sonlignant ‘gqie maigrd: Jes
restrictions (monélaires | Vexpan-
sion rapide ‘des préts ne s'est: pas
diminuée. Dang cea’). conditions.
a-t-l ajouté il n'est pag désirable
de. continuer: d’accorder ane pri-
me. aux investissements,

in conclusion le
Johnson a renouvelé son appel
aux entreprises pour yo’elies
maintiennent Ja stabilité des pris
et véduisent les projeta d'investis
Bement qui ne sont pas Kecossai-~
res pour le moment et limitent
jeurs demandes de creiit 4 leurs
vrais besoins, :

Ua demande aux syndicuta d'¢
viter les revendications de salai-
tes ot de cospérer avec les direc-
teurs d’entreprises pour augmen-
ber lp productivite,

= ers

La Conférence de
presse de Johnson

Dans une Conterence de preace
tenue bier le Preddent Jokneon
A envisagé lex probleme: do la
Chine, du Vietnam, de YOTAN
el Vintiotion aux Sists Unie,

Ea se cefaranl gu Nietuam Je
President aniciiewn a volves
qui etait: fiver one da
te pour Vévacuation des troupes
americaines quand le Viemiom ju
fee BUCUIL FELG sen propres

OLCOR, :
Le Pres dent a sonligne que ies
Elets Unie sont dispose 6 ente-
‘Pier des névoniations & togt mo-
pent Widia Vo a ayoull yas ne”
pouvait prendre aucune | mesary
comme celle qua préeconists - 2
nernl De Gaulle aang svar

President

ech | en
‘pourtont Gre attointa apres don
consultations entre tous lea alliég
et que toute decision deven etre:
Tone: d'un nccord commun.”
Panant iu probleme de Vintla
Gon aus Etais Unie le President

oe

| BEYROUTH (AEP)
| Le mystire le plus comple!

Bne.

auc ensemble du ferrite
xe ie epanliane Arabe:
ne Le Chef do
Dr. Youssef

: _aelt seulement, par va com
qientaire de la Radio de Damas,
qué leg xtraitres ont les 31

Jes opportunistes et lea ga

de Michel Afiak. de Mounlf Ree-
zac ef dé Salah Bitars.

Vi fant remonter & Ja date du
23 Pavrier 1966 pour troaver l’o-
rigine d’ane crise qui @ atteint
maintenant son patoxisme, Ce
jour Jkvane lutte sanglente met

tait aux prises Ja direction régio -

nale syrienne du Parti Beas et Je
Commandement: interarabe de ce
Parti, Les dirigeants de ce Com-
miandement étaient arrétés, Je
Chef deVEtat, le Général Amine
EY Hafez, emprisonné, et le! Gon
vernement renversa M. Salah Bi-
tax gad présidalt le cabinet était
ania en résidence: surveiliée, ainsi
que: Me Michel: Aflak, 'théoricien
et: fondateur du’ Partijcet le “Dr.
Mounif Ragaz; Seevétaire Génée-

aL

Pendant qué la Leaction -vieto-
yieuse. essayait de consolider seg
asgiges au sein: des manses, nolan
ment parmi les‘ ouvrierg “et lea
paysans, les partisans. des leaders
déghus se regronpaiont, Le princt
pal appal du-Pouvoir devint Ia
Pédération générale des syndi-
vats ouyriers qui, sous Je contrd-
le dul Ganvernement,obtint ~ der-
nitrement la Faculté do procéder
elle aussi 2 Vépuration des mis deja Révolutions, Le régime
état: également: appuyé ‘per ta
presque totalité de Parmée at Jes
commanistes,



| Nous vous Prescrivons pour votre Santé, pour votre bonne nutrition

délicieux, nutritif, sain, le meilleur brevage au lait malté avec la plus fine saveur de chocolat.

Est recommandé pour : les enfants, les adultes et les convalescents.

AU FIL DES JOURS

Yor Aubalin JOLICORUR

LES MINISTRES CONSTANT
ET BLANCHET

SONT PARTIS CE MATIN

~ Nos axcellents. amis, le Se-
erétaire d’'Etat de PAgncultire
et des Resgources © Na: es Je
Député.... Victor: Nevers “Constant.
et le Sous-Secrétaire. a'Blat. du
ménie. Département, “UAgronome
Louis Blanchet... out pris Vavion,
ce: matin pour. Miami.

Le Ministre Consta ab oe Bccomn
pagn aa: ! ee,
néq Murie-Claitic Honorat.

‘Les Ministres Constant et Blan
chet sont alléy prendre part’ a a:
«First. Florida Latin. - Arcuriean
Agricultural Conferences qui se
tiendra A Hotel Carillon dg Bis
mi Beach, du 10 au 14 Sepwm-
bre, jnelusivernent.

importante. conférence
réunira tous les minintres de VA
gricuiture de Vémispnére. Coa
deux sympathiques menibres du
gouvernement et Mine Victor 8,
Constant ont 66 saluée & Vaéro
port ce. at par de Renee
parenia, par les agronomes et 1
ployés du Departement de Agri
pulls et des Ressources: Nz

; RETOUR DE
en M. GEORGE

aves Puppovtan ites Commtgandes
plasées Jes comimergunte: ot
mnaustrien, So

Le RAROL ‘eat attenda “pour
le semaine ‘prochaing, tandis que.
le SOUTHERN “STAR” fait Je
tour des Antilles.

x ze
VERS QUEENS COLLEGE

. Ce matin; ont repris Favion
pour: New York, Miles Josiang et
Carole Drouin, joties filles de Yin
duatricl Drouin, Prési-.
dent du, Rotary Cub: de Port-au-
‘Prince et Mime; :

Josiane et Carole sont allées xe:
pretidrg leurs Mudes an Queens
College, New York, aprés d’a-
gréablés: vacancas ict avec: leurs
patents ob amis: :

‘Elles ont 6t6 accompapnées 4.
Vabroport par leurs parents, par
deur soeur,-Mme Hana Meyer at
son mari, par un grand nombre
Gamis dont le champion de ten-
tig dean Edouard Baker.

xxEx : ‘

NADER
mand Sectles oe reste’ & la

; hi
done tourn

ven
| flats les Antilles aye:

Be
eo matin sor les valeone qui
de 4

Gouvernement, te
agen, # tut hot

can Coup d'Btst. La di :
officielle publiée por la Radio de

Damas atfirmait que les consp'ra -
Soestes a ee

‘tours avalent 66
paiont a.

parent, Vannonce subite du cou-
vreeu vidait les rues de Damas.
On retorba dana la confusion. ‘et
Jéa informations lea plus contra-
dictoives comment GB. eiveiiter
2 Vobranger,

Certain “fails “sont. copendant
& vetenir <¢ le couvre feu a été im
‘post: sans limitation de. durée et
iL west pas encore levé uix sept
jenres apres .son Institution,’ la
lcetiire des: messages dappui. en-
voyés par Jes -organisatiung’ eivi-
265 et fea cunités rallitaires syrien
ses:4 Ia direction da Baas ne com
portaient aucung mention de télé-
grammes en ‘provetianee.de grou-
nements stationnés 3 la frontitre
sud, Ja fermeture des frontiéres,
et. enfin la diffusion & plusieurs
reprises dans la matings d’oujour
@hai per la Radio de Damas d'un
Communiqué affirmant que dra. régie sur Pengethble du: ter-
ritolves

La Tutte pour le pouvoir en Sy
rie -entve lad deux, clans rivaux
du Parl Baas v’ent.pas encore
prés de satin:

Apres trois jours de calmio ap:

* Le eave DU

wNobtre excellent: confrére Pa
norawa, dans sq. rubrique bien
prigée intitulée Problémes de ls
Communauté, a parié’ dang son
_/Sdition du lundi 5 Septembre du

Boom tovristique Caraibe.

Apre’ avoir parlé de Vavalan-
che de touristes: gui déferlent: sur’
Porto-Rico, lea Jles : Vierges, la
Samalgue et Nassau, rendant: ain-
ai les chambres d’hétels: insuffi.
senws pour la pression de le de-
mmande etierdant dn nécesaité pour.
les compagnies “hételives et
gnes. de navigation maritime: d'i-
maginer dee hotels fiattants pour
eomponser le manque de chambres
Whétels,. Panorama serit que les
crolsléres touristiques: s'intensi-
fient et Europe Occidentale. par
Ucipe sau mouvement en fournis.
sant des. visiteurs” gni, suivant
Vexemple américain, apprennent
& dépenser “en terre ‘étranwére.
Les allemands © de lQuest, “sur-
tonk, voyagent, ‘et pour la sai~
son qui. vient, ils seroné ‘en bon-
ne place,

Le confrére contin: Depuis







































trala-ans, le. hoom touristique se

toaintiont, Le revenu qua gagnent
Porto-Rico, ta Jamaiaue, Ni
les Porites Antilles sugmentent
constamment: le flot: srandissant

(Suite ‘Suge 4. Col, 4)

ENERGETIC,

ARSE g












Nos Mots Croisés |

PROBLENE No. “297





HORIZONTALEMENT:

uy de aia Vostales

it équipage —~ Réorgani-

finances de VEspagne sous

a

Symbole chimigge —~ On

~. en change quand on suit une au-
tre condult





3$—






né & le pratique ha-
Ne — Grand, en Tarquie.
Moven de direction — P
sessif — Un est vare
couronne.
Général italien gui se dis
service de PEspagne.

7 Son amour pour ong yn
phe fai valat le trépas:-- Divini
18 chinoise_





. Seletion du Probl








Demandea ta
cluky EU ROP





DES AMIES ET DES AMIS
PARTOUT DANS LE MORDE

La solitude n’est pas bonne
conseillére, votre propre culture
ne peut s‘améliorer que si vous avez
des relations dans les autres pays.

Faites confiance 8 une Organisation
sévleuse, univereellement connue-
foentation complete du ;
DE CORRESPONDANCE
B. P. 59 Aghervilliers — FRANCE, ”
Joindre 3 timbres pour envoi avion.

B — Weux refrain peu proto




Iniligne une Lovey
wy — On y price en pa



de arunition.

Bez
VERTICALEMENT +

] -— Notre carnaval
echo. ,
Ii « Bile fait parfols pier le
scion — L’Oncle Tom an posaee
dait une |
THE — Conjonction ~— Bepace de
tenips — Préfixe. a
Vv Lac africain -- N'a pu
tak échir un patricte guisee,
V — Stipe quand i) s‘agit dian
palmier — ‘Anagranttig du nom
d'un rongeur,
Vi -- Fraude. ;
Vil ~— West pas de famille
quand i} est petit — Dans ie

en est un







Nord de la France.
WHI — Prénon féminin
le en Allemagne. .
1X — Mélange qui atraque Yor.
et le platine — fut ‘son
gardien.

X Dans la Marne — Roi de
fuda —- Ti réglait la danse dea
nymphes.

eecedent

VERTICALEMENT :¢

1 — Essien; Col — — Re-
pos; Arme — Hi — Rinwle; En
ae TV Ag (ag6); Elémi — ¥
ss Est — Vi — Sei Zéés;
Li — Curel; Unig —




















we Séte;* Sente,

Or; Dives — IX — Pler-!















BONN Lever.
le coxps-inilitaire
Republique Fédéra dAtloma-
gne a suscité un se écho dans
le monde entier. C est compre
hensible compte tenu du réle im
portant que la Bundeswehr joue
en tant que plus forse armee eu-
repéenne au sein de POTAN. Les
circonstances aussi gui ent ame:
né la démission du Général T
ner, inapecteur général de la Bun
deawehr, et la. demande:dang le
méme sens da+général. Panitzki,
inepecteur de Varmée de Pair alle
mande, provoquent deg commen:
talras varlés. :

Deg événements semblables se
produisant dang dautres armées
de YOTAN ne retiennent guére
Pattention des amis et adversal-
res du pays concerné; on les con
sidére comme atfdites ptire
ment miltaires gue seus ies ex-
perts imitids peuvent interprétex
et apprécier— Mais quand i} s’a
git de la Bundeswehr, on ne voit
pas seulement militaire ét hon
meg politiques se pencher gur ce
probleme, mais aussi tous les ob
servatenrs de VAllemagne non
spéciatiaés dans ca domaine es -
saient @en degager je sens,

Les interpretations axtensives,
nées plutét de la manuvaise volon

jement dans
eant de ia







' t6 que dlune connsissance appro

fendie du sujet, tendaient méme
& en faire une cerise d’Etats, Co
pendant, len sociaux - démocrates
-~ et Us représentent pobrtant
Vopposition au gouvernement —~
ont contredig une telle interpréta
tion. Car gil ext vrai que cé rema
niement dang ley cvercles | supe-
vieurs de la Bundeswehr exprime
une eritique de certains dliments
divigeants politiques et militaires,
cela ne.veut pas dire que les of-
ficiers.généraux ont vauin protes
ter en démissionnant conize VB
tat Ouest - Allemand. Les deux
ancieng inspectours .Trettner’: of
Panitzki~ont “soutigné. “extressé:
ment ladridttadhement: 4 le eons
ception démocratique dea la Répu
biique Fédérale d'Allemagne.
ne @agissait dene pas, pour Yun
ou Fautre cas. dont les motiva-
tions xont différentes, d’un con-
flit entre. PEtat et Parmée Du
point-de vue des winéraux,.clest
phutot organisation --de Parmée
ouest - allemande qui lest'-visée,
Wane armée ‘qui doit faire face &
des. exigences toujours nouvelles,

Si Yon veut comprendre pour
guellie raison le ministre fédéral
de. da.Défense Hassel, qui a sue
cédé.8.M. Franz Josef Stragas et
eat.depuis trois ans eb demi ie
commaniant en chef de Is Ban
deswebr, n’a-pas démiamonne com
me on le réclamait de différents
cotta, on doit considérer quo ia
République Pédérale a voulu met
tre en avant le primat de ia ‘di-
rection politique. dang -la~ Bundes
webu Car la démission du Minis
tre seek surait pe susclter Ja
fausse impression que Jey -géné-
raux, Galent en tran d’aequerir
une: ples rants Invinence dans
ja-conduite des. forces armées.. Ce
la gurait-été, on effet, une fanese



partl
allemand
de VAllemian
la demande des an

ne bk







versaires et actuels alliés
lemaurag,
Les Ailemands eux mi



talent @abord prononeds, en rail-
son de cet immense appareil mili
taire que. Hitler avait mis en i
vement contre le monde :entier,
Pose Stearmenent Aonie ii fa}
ub beaucoup de logie pour
les wonvadnsre. Gui dereivat ap

orter leur contribution & la dé.
ange COMMBRS & NOD ga-conten
ter de a'en xemettre pour to soin
de celle -cl aux Américains, Aw
giais et Francais:

Loraque Ia guerre de Coréa ot
la menace constante en provenan
ec de VEst rendirent nécessaire
Ja création de POTAN, les puly
sances protectrices de VAllema-
gne at leurg alliés exigdrent une
participation adéquate du pays
vaincy & une importante organi?
ration défonsive. Ensuite, les Al
Jemands insistérent cux mémes
sur le fait quéile one voulaient,
dang. aticun cas, eréet une arnée
nationale, mais préféraient
grer compl&temont ieur eftor: oi
lituire dans une grands orpatic-
tion stratégique . La tentative la
plus radicale dans catte direction,

Communauté de Ditenga.care
péenne qui devait faire disparai-
tre entidrement Jes priviléges na

¢ Honaux, échoua on derniére ming

te & cause des Francais Aw seta

de le cormmunauté. . de MOTAN,
dans laquelle FAtlemagné fut -a-
alora intégrée, lex commanrants
de Varmée allemaniene gont ton
jours .considéré, comme parties
, Wane grandé“aitance détengive
i dont type neuvem,

i : ‘





at





Tree ty
fonet!
chacun mais de ceux de ls co:
munauté toute enne

ton des taches &
le des exigenc
ses membres zy -
ment des divergences G'upinion
quant &-Parmement, limportance
et le stationnement des cifférents
groupes nationaux au sein de ler
ganisation, -- La réferme de YU
TAN qu’on attend depuis long-
temps a d6jh conduit & un confit
avec.la France, Ca felt, le poids
que 1% guerre du Vietnani repré
sente pour les Etats-Unis et ies
diffieultés économiques de FAn*
gloterro.ont anes) .moditié Vim-
portance deg contingents elie +
Taands. fans. l'ainanve derensive.
TL s'y-ajontait que: tes négeciations
entamées par: Amérique: et dau
trea-membres -avec-lUnion. Sevic-
tique ont de plus en phis«affeccd
également le tableau d‘ensemble
dela: stretégic de FOTAN,

Tout cela. a.eu.des: répercus-
sions au-sein da iministére. fad6-
ral. dela Défense.et du.haut-com
mandoment nulitaire-de Varmée
allermande intégrés dans POTAN.
Si le -structure ..des-Forcesalle-
mandes: était 1a méme.quc- celle
des autres armées.intégrées dans
TOTAN, iLest certain.que. les-pro



blémes posés par les nécussaives
adaptations se trouversient réso-

lus sans difficultés ‘par applica.
tion: des. régles “dela. discipline.
“BEaigy selon devoelonte de vex ré-
formatetirs —' ley: comtes Baudis-

tol ot Riglmanosepeaingi que le

général de Maiviére la nouvel
le armde “allcicandé sp lievait dap
procher Je plus possiblede Vidéal

‘renter anette

i



|

|













GP ARE Ve ot ment, MINER GA

19009



Le stylo le plus
aventageux entre vos deigts.
PARKER

SU

at








_ Hachaeggrate
# est “Tingge
Parker SUPER
congy gut le
chlebre Pari
ne sbléga










grigur, yt
Pencre de prensa con
Sitculadte fort. oppr
Hine. je systbhme qui
de TécCulemeat do J'enc

sade,





juste jaz
Aloute:
soigade

yalne Pence
sala ne

at des maré
prepiiore muclié . ef. v:
PRICED SUPER ZI", be
plus avaniogeuz,







.

impression, étant danas que }
afficiors en quesiien, cux
n'ont, pas agpiré A one pi Ot j
puvilegiée ae vailitaire sur % po’
itique. jes 4 mx: de i | Remeron oe
dereet Steinhor om ont aa enar tJ :
yes du nouveau haut - commande Fé
ment de la Bundeswehr, sont con §
widéréd “de mime que leurs predé %
cgneura* comme deg officiers vto- 1%
YORS sonvers Ja aliréchion polti-
ante.

Ui cst de fait que, duns Vécla-
PROVE BAe crise, ont particind
“des"élémonts qui se sitaent on de
tors du champ de tension wormale #

tre palitiques et militaires. Cen J
SlGnents doivent at j
dans Vhiseoire de la @réntion et ¥
du “développement des nonvelles
















Le Tivage extraordin aire annoncé par la
Boulangerie. AU PSURRE CHAUD
aura Neu le Dimanche 25 Décembre
De véritables cadeaux de Neel

Cing Primes, les unes-ausel alléchanics que les:autwes.
lére e Un Réfrigérate
ie Un Appareil de
3éme Prime Un Mixer
4eme Prime Un Ventilateur
seme Prime Un Transistor

Plaisir de manger, Plotetr de -gagner
Conservez les tickets délivrés par AU BEURRE CHAUD
Autant de ticketa, autant de chances de gagner

AU BEURRE CHAUD, Bois Verna No. 29.
Rue Traversiére a cdté de la Pharrnacie Valléres
et a Pétion-Ville, Rue Faubert No. 36.





Zeme



8 sSceNSENS -NANAA SANA IN



NA*PAS APFECTE LA SUBORDINATION DES MILITAIRES A LA DIRECTION POLITIWUE |
|



SPO PETL
se faisait autrefois,
technique. Les anciens o:
devaient apporter leur experien- ,
ve, mais ve familiariser avec Vie,
dée et la conception morale d'une -
nouvelle génération & Vopposé du
netionalisme, ; ‘

Li est compréhensibie que la.
crise de YOTAN devait atfecter!
tét ou tard Varmds ellemande qui
vst al différente der autres trow
pos dg Valliance, tant.par gon or
gine que par son Gvolution, [.+
gouvernement fédéral .qui ec sent
pleinement: respomseble de la col-

laboration dane. .ermée le
moderne et capable aussem dame‘
communauté de défense suprane-!
tionale, a agi-avec xapidité. L
erise de son commandement We
tairg est surmontée, au moins ex.!
térieurement, mais il appartient!
& la‘nature de ce gravid: groces-
gus de remanierent que ls direc-
tion . politique ait & porter In
charge principale da toutes les u-
daptations aux conceptions straté
Biques en . dvotution, qui s’avire
ront nécessnires & Pavenir.

Karl Willy BRER.

ney







LE PROCES
DES. RAVISSRURS.
DE BEN BARKA



PARIS mi ABP.
Le wianque’ d’effectif, dang Ie
du contre. -eaplnnnage

audience ‘procs
exe dw Mader Ben Barks: 20
dienes: quit 18 ‘apporlé -ancun 'é)-
lémont nouveon aur ta digpari
fon di dirigeant margeain.

Leroy. dig Finville ta seul dea
Bix: Accuses en Nbertd a revels
en ga quali) divx chef dos garvi
eas “efrissins de pulltee spion-
mage francais celui ci comp
ta seulement 1200 wands
que VURSS dispose de 20.000 et
leg Bo Unis | 34,006,

Date ce procés qui go déroule
gona le erésidenca da duge Joan
Peres, 5. frangais ae 1 pages
sont ‘soulemens jughs. BAS
tre dé Tintenear Bh Baro le
Génoral Qetkir gore jugh par

COU MTHACE BV OS “Wades person =









tea anuiees ce Yeomier procs.
Moka Win Barks ag6 do 46
Arg OEE enlaye op 7
dane lp venize da 3298 oc
tobre 1260 quand i pe la
contérence “tricominen' ap 1a

Leroy “actusé “de enon dégon- |

cation de crimes a déclacé eprts |

avoir r6véele Je pou Velfectis du
KORE eaplo: S
@ 2

non hommes de ralluer ue tre

Heureugement nous jouenup
la sollaborauon desinuresses d7ho
Roxebles 0) eo

Un de tox demmers Antcine Lo
peu chet deseale % Orly a: contir.
mé que le Ministre marccnin Out:
Kir Gtait diapasé a faire: enlever
Bon Barka, Ceci a: été confixmé
par Leroy.

Antoine Lopes Interrogé de nou
weau nvadmis quiil étalt au con
vant de Ja conspiration. Le jour
neliste francais Philippa Bernier
4. confirmé Vexistence ducom ~
plot. On Vaceuse “davoir tendu
je: pidge A Bou Burka pour

volr eolever eo dornier en plein y

feuboure Germain dex Prés,

Les quires: accueds wont. les
pilisiers Souchan es Vatiot. Ces.
deux: derniexa furent
wWemparer de Bon ‘Barks.

Le. juge o résumé Ala fin de
Vaudienca la gitiation. par. catts
pltrase; "il est

TREVOR BNE | ge.
nogg oubliiang. wun ®:
pour nous perdre”. dang

des: détaila: sang. intéebt,



VENTE AU PLUS FORT
ENCHERISSEUB

{1} Automobile Plymouth Sada
1968 — 4 Portes (Offre Minimum
§ 976.00).
(2) 1 Automobile
1963 -- 4 portes
mam $ 900.00),
Les voitures peuvent atre vues;

Ford Sedan.

de 8:30 & 12:00 et de 2:00 pm. a! ,

4:00 pm., du Lundi.au Venur-c +
& VAmbassada Américaine, Cité”
de PExpogition.

Les offres sous-phi cacheté se-
ront regues au Burean de Admi

nistrateur jusqu‘an 23 Septembre #

1366,

Pour plus amples information:
pritre de s'adresser ay Bureat
des Services Généraux de PAm-
bassade,





Pour le renteée
@’Octobre

Vous trouverez des sacs d’école
ot des Serviettes et cuir, des Sow
Vers Italien, Anglais, Frangais
Belge, Hollundais, Portugais, des
Saulers bette Tehécoslovague et
des Souliors Américning de In fa
meuse marque Claston et des
hoites peux gargonnets. of une
Hgquidation de bottes cowboys pour
enfants de 4 & 9 ans, dis dennent
12 mois de service sans rénara-
tion c'est trés ben powr les ene
fants.

Chez Hermann GAUTIER.
SOB Ronlovard 1. J. Dessalines

A Vendre
UN DELCO DE 4 CYLINDRES
6 KW. Marque: KOHLER,
Sradresser & Lalue Nos, 176
7







ed
Meters cals on demmnia 8”

(Offre Mini- p












ALOT To Be"

Vendredi 9 Sept, 2 6 bh. et & hb
POURQUOL VIENS.TU

SL TARD?
Entrés Gde 126. Rés. Gdes 2.00
Samedi a 6 bh. 15 et 8 bh, 15
ATTAQUE A DAUBE

Sanedi 4 6 bh. ot Bh
Entrée Gdeg 120 et 2,60

NE TIREZ PAS
SUR LE BANDIT
Entrée Gdes 1.20 et 2,00

CRIC-CRAC CANE °
Vendr AW

S bres st
LILE AUX FILLES PERDUES| Vendredi 9 Sept. & 8 koures BU
EST MOL QUBLLE AIML

kntréa Gde L2u Rés, Gidea 2.00
- Entrég Générale Gdeg 2,b¢

Somedi & 6 h. et 8 b, 20 Résorvéo: 00
LE DERNIER PISTOLET feorvée: Geen Oy
Entrée Gdos 1.20 et 200 Samedi b Gh. et Bh. 16



embre & 3h







CENE STADIUM

Vendredi 9 Septembra
(En Permanence)
EMBOSCGADO!
ou

«LE DEFL DES FLECHES:
Entrée: | Gules G80

DANS LA SIERRA
Entrée Gde 1,20



CHINE OL Bie 2A
Vendredi § Septembre
Permanence
LVEPOPEE DANS
Entrée Gde 1.20

Samedi (Ex
JAMES BOND 007
CONTRE Dr, NO -
Entrée Gde 0.60 | Samedi (Bn permanence)
{ : TARZAN AUX INDES. >
Entrée Gde 120

CHAE, PAGACE —
Vendredi: 9 Septenbre& Gch. ot 8 Cie S PZ,

hhreg 5
KINDAR PRINCK DU DESERT. Vendredi 3 Seprembre 4 -6- hres
BD Let 8 hres- 15

Entrée: Gde, 220
he ee MONTE La pseu
Sauredi 86h, ot 45 Entrée Gdes 1.50 et 240
: ALTERS :

VUMBRE





LES CAV. 7
DE LA TREREUR Samedi 6h. SO eb 6 hy 16
Entrée Gdo 120 LES NEIGES :

DU VRILIMANDIARO
Entrée’ Gdes 1.20 et 2.60

- MONTPARUASCE

Vendradi-9 Sept: 4 6: h at S tras
SAMSON ET LE TRESGI
TES INCAS
Einteéer Gil, 80.

Sarenli a 6 be ot: 8 he
SALAMBO
Eniehe de: O50

COE AC

Vendredi 9 Sept ho O- hres: 15 et
& heures 15 : Z

TAIN ER EST MON DESTIN
Entrée Gde 120. Res, Odes: 2.0

Samedi 9 6 4 1b eb 8b. 45
RT



LE SEO!
] DEMONTE CURISTO
ee Entrée Gdes 20 of 2.00

CINE UNION

VondrwlS Sento 6 hres ob S he
CHEF DE REREAU
‘ntrée: Gio 0.60



Dro Bonk So Crave discrenouy
don voyane Cuiudes an Baroy

Semedi a 6 bh. ob 8 b. taux Hie Unig, 4 de: Slaps
CEUX DE CORDURA daimoneer A sau anaotle Cionte
Entrée Gde 0.60 de, qicil 2 vepris aes activités dito

foosionnolion |.
Centre de Dingnostic, Bole Verna.

DRIVE IN CINE

mS

eee



ne ee

Messe de Requiem

Les tamiiles Auyugto, Chores:
tal, Garoute, Arthur, Anhoure,
Miaud, Vervette dont chanter de
samedi 10 Septerabre i960 ao la
Basiligue Notre Dame 26h 30



f

ie

Z






2



SR ees

AMendeodi § Aott 47 et oh.
JOUR De FAMILLE
14, VALLE DE LA COLERE

Somedi 8 7 bh ot 8 b.

Bi pulsing’
bore D ACAPULCO

ee

duits ‘manufacturés

Chancerelles Tels que :
4) Les Bougies



chacun de ces produits,



+4

les meilleurs,

Consommateurs, adressez - vous 4 Elias Cagsis
2ue des Césars, seul distributeur pour Maiti, 4

CARILLON.
Agen Lip Climaticé.

Le digtingué Café. Bar = Ri
endez-vaus de tous ceux qui veulent avoir une
ilnute de détente dans un endre couuet et frais:
Unment varié et de qualité vous attend,

Produits Nationau:

Economisez votre argent en utitisant les. pro-

be, les Usines. les
«PRODUITS NATIONAUX» S. A. établies &

otre Dame
» Jeur résistance surclassent celles qui sont fai-
m tes & lo.main.

2) Le cirage «Marque Royal» dont la qualité
est inégalable, est reconnu le meilleur de par
le-public tant a la Capitale que de la Provines.
§ 3) Le cirage «Wax» pour parquet présenté
dans une boite Jaune-Rouge par sa formule.est
@un fini supérieur. Vous le tronverez jusqu’aé
concurrence de Gdes 3.00 la boite. Ne vous laisse,
pas induire en erreur. En vous servant-de tous
ces articles fapriqués en Haiti, c’est économiser.

Evitez surtout toute contre - facon relative &

yez modernes, en exigeant de vas fournis-
seurs, Jeg bougies Notre Dame, le civage Royal,”
‘indivo Marque «Eeurenils, le cirage liquide
olanc, noir et marron aussi de qualité supérien-
re, les lacets Standards et'bottes dont Pétiquet-
te est une garantie de quantité.

Les Usines PRODUITS NATIONAUX» S.A,
disposent d’une machinerie et d’un équipement
Ultva moderne pouvant leur permcttre dessa:
tisfaire une clientéle qui exige Jes’ -articles.

du Matin, uke mosce’ da Priay de

Deu & JA inomoire de leur pen.

Qrelée “epouse, Mere, “sues, coal

genie Augaste unlevée A tepr
cS
ia:

sing, Mine (Oscar. Chérestal née.

fection Je lundi 29 AsGt dcou

Ce présent. avis’ tent lieu din.

vitation aux: parents et amis d=
je famille:

Port: au. Prince fe 5 Septembre
566, :



Restaurant eat le







x S.A.













our leur £ini-et






Se







ENDEUOT Or

EUEMBEE Tnee









GEC CONS

Mrranche a MAGIC CINE
6 hres, 7 nres et 9 tires.
COLE BALL LA LUL
Un film de Mike Perkius. Pamo~
ant stmancolor,
Hed Cameron, Wick Palmer, An
gel Aranda, Frank Hors: etc.
Quand on renocontxe dans un
fim Rod Cameron et Dick val
mer cela gigmitke de action wu
|. Forces Arméon d'Haitiy Superlati<, Rod Cameron le co-
i interes et le concours au iy} loase jous isl le 28le da 5
: guans une petite ville dep Btuwe U
nis, Grace A aa farouehe braveu
ve et & son énergie ii a au pré
server la wille dg River Town des
assauts de bandits dmérites qui
ltulaient A cette époque, ott le
Colt faisait lui, Mon colt fait la
i est une aventure mouvenen-





B

Plus de $ 350.000 essentieliement saitiens aldant a la
reyalorisation de la vie pays



Mibiane
parents
sincere:
Président & Vie
Colonel Geor
% Danache, le. Colonel Gracia






















es wiliers de bras heltiens gagnent thaque jour
ie bataille dela sreduction

t









ies aris tant de is





« Capt Male que de la Province pour
rave: 8 ie 8Â¥: sympathie dort. Us




S.

Une industrie Netionele au service Je la Nations Caitienne

L ¢.





ye est interme gqu'en
dugemeni rendu par
jo tribunal civil de Port-au-Prin
en date du ld Juiiiet dernier,
divarce dex épeux Lucien Leon |
tot Gouinh Ia femme née dac- |
Ajax, a été prononcé par
Fotficier de I Etat - Civil de Ia
Seetion Est de le Capitale, le SL
Aoat could & la requote de Pépon
Se ef presence des témoina prévas
an tol,
tau-Prince, le 8 Sept. 1066.
Stgné: ‘Bugéne LEGHOS













aacimeics — Bippbeesebesas Re ae

i a a












































































SIROP PECTORAL SEJOURNE

Gelt ageéable — Conservation Parfalta f
& bene dp CODEINE TOLU ey RUCALYPTOL

Toux, Rhames, Berouckites, Euro “its, Batleenza,
Aftestiens- des Poumons

Avis de Diverce



Em vertu d'un jugeme ne Tri
bomd tivil de Port-an 68, 27%
da VT Mars 1966 entre tes
pix FF erick Arnone, 1é
pou. nb rie Carmelle Hippo
lyte, Voffivier de PEtat Civil de
Ja Section Eo de la Capitale, les!
formallés de Ja loi préaluble«
tment remplins, a prononcélear di
voree en présence du sieur Geor
ges. Voley at du -Docteur Ray-
mond Hippolyte, témoins: de 1é-
peuse dumanderesse en divorce.

Le présent avis est -publié en
vorformite de la lai et du iuge-
ment sus dit.

Porta? rin











i, de & Sept. 1966
ne LEGHOS





Remerciements

Myx André Métayer et ses en-
fants: -Michaelle;: breneeula, 0é6-
Hine, Marie Andrée; Daniella -Gé-
vard Metayer. et.sa fille adopt
so. Marie Lucie: In-Bapsiste,

Les familles Métayer, JeancBap |
tste, Champayne, Poux, Assad, !
‘Tndius, Piorre-Chates, Luens, Ty
uocenk, Ruban, Blam, dacques,
Bastien et.tous les autres: parents
remereaent pit sincere |
ite RF. Marcel Fertil de
Lovches (Madrid), kes bonnes
rs et le personnel de YH6-|
de la Croix. Rouge: de Ma-
drid, Mr John KB. Davis de New
York, d
les Révérends Péres: . Déjean,
Srmarth, Gayot, Peters, Laroche,
jea fréres Victor et Antoine de
Vrevle Jn-Marie Guilloas, les Bé
verendes Socurs de St. Joseph de
Uluny et les Filles dy Marie, VAs
ion dev ancigmnes-élaves-de
tarnat, les directeura: deg: Quo
mz. HaitiJdournal et du Nou
velliste, /Entreprise Paret- Pierre
Louis et son «personnel, les-ata-
tions de Radio -Caraibes oe ‘Ra-
dio Haiti, le nhe Le
‘tang ani que ton, tea antres
ana de la Capitale,ale la previn
ce et de Vétranger aul cut Jeur
tomoigné de Aa: symapathie A Voc
vasion de Ia qaert de leay regret-
Mine André: Métager Ané
Be ~Baptiote enlovée. a leur af-
ion A la suite une longue
ehrétiennemest suppor-
manche 14 Agitt 1966 et.
tt de-trouver ici Vexpres
var profonde reconnals-

















C





ABLE, Peebles Spence Mp











~Prince, Je 8 Sept. 1966.

Les Prodelts





'Gdes 2.00 et 5.00

qui se déroule dana le Texas
nux confing des Etats Unis dans
ja région de la grande riviéro da
waa Grande, C'est pour cette ral
son que VPaction se déroule tantot
aux Etats Unis et tontét au Mexi
que. Deux fréres bandite -prefi-

fuent dun jour de féte pour deva

hsey Ia banque de River Town
en thant le Directeur-ot be cale
sier, Ils réussiaveng leur eoup et
auient avec Fargent en-terre imexi
vane. Pat- Garret (Rod Gameron)
ne reste pas inactif, Lf découvre
Hidentité des bandits et sé lance
& leur poursuite sans reliche, Co
ci donnera lieu & toute une série
daventures . aussi dramandues
que périlenses.. Rien ne manque:
Combat d’'Homme A Homme —
Poursuite — Fusillade -—dang-u-
ne ambiance tindua of le specta
tenr attend -avee-anxidté Je: de -
novement de Ihisteire, Vous: i-
rez en fouls & Magic Oind voir
jes épinodes _ palprewnt, de MON
COLT PAIT- LA LOD riche em re«
bondissements, en -coups de théd
tre dang -une -salle: bien climati -
sée olt vous passetez deux ~hen-
res de bonne: détente. “Vous. assis
terez-en mise temps par les. ac-
tualités Pathe Magazine au ‘der '-
vier voyage dul’ Général de Gaole
Jagger Ethiopic et son entrevuc.
avéc Vermpereur Haile Selasic.

3 Heures Gdes 1.50: et -2.80
5 heures, 7 heures et 9 seures.





ONT
PARAMOUNT eo
Eimanehe Ts y Schy Tohpat' 9 be





WmOUvANT cu whe sat-oxt piriages
ontitg Vamovr- et lecgivival
YORBRE DU: RAESE

(Peeknisolor)

wees dady aaeead et Birk
Begurde:

Jonny Bowran a omeritsepuls,
iene son nom au Brmeanent,
deg sgloites ody vos
cours ane bonnes Londres,
pestetant aves eee ped a
@
unuppend Sian bellewalan,
David Donne.

Jdennay abs a David era?
nulidtols Abia York: Vs ciplant:
étudiants denny ccommengaihs 4
chanter. “Wile out aim enfant: d>
David.mmais vefaan de Vepouser
pouriinlee aeacriteay, SMe lut Gr
anal Te Reet ie Ba pas seco

Vontunt, Ghat, obide de) Agar.
titers: Anngotevrecaven: David ud
Délevernit,..

hethte 2h Wiede denny ebale
Davids est: glacial waniainilerd de
sermint fait magubrs, Mleobvent



a force Bunalvtance; te drottade |

revolr Matt. « Coponn- nolleye ot
Veilent: pourstit-ss shades: quis:
leu lacpromiére:rencontro: Matt:
est éblout var eette forme aul
s‘intéresse & ini et.on dénkk des
ordres-de-son“pere;la-revolt: phys
siours foils. “Knwemble ily pagsent
dea houres merveilleusts,..

Anehdewonent Rett apprend que
denny ext ah Mare;-taals David
le von ete eat intraituble-et' ne
vent renouer avec deny. Quad
viendra-t Jp de ces troisétres qui
Sfaiment mais~que le destin sem:
ble veoulohsénarcy Incxeraha’ ~
went?







aux adresses sulvantes
A PORT-AU-PRINCE











rket

we :

halne

ulangerie St-Mare
ave. in, 3. Dessalines

Maison Rigaud
ue Paneméricaine

Delmas Market oe

Autoroute Delmas °

Luce Chatelain
Bue Toussaint Lewverture



A PETION VILLE










«Eile ne sert des produits de
beauts Jergens ou Woodbury,
Aussi quelle galbe, quelle belle
peau grace wux Savons Woodbu-
ry ou Jergens ct la fameuse Lo
tien Jergens pour le corpa et lea
maing. y
Ayer cette fruicheur et co teint
wthee bs +

| “sercEns — woopgury,

ZEart
LZ HOUVELLIOTE:



DOMBRE DU PASSE! Lihb-
teire d'une femme gui voulslt re-
conguérir I i i
mée eb a

dette

an

gar
Thal
e ae 90n enfant
qu'elle aime!!!

Gdes 2,83 et 4.00





et de

meee ecemtis

IN CURE

Dimanche 11, Lundi 12 Sept.

a Th, et @ heures,

LE NARCISSE JAUNE

INTRIGUE SCOTLAND YARD

avec: Christopher Lee, Sabina

Sesselman, Joachim Fuchsburger
LE NARCISSE JAUNE IN -

TRIGUE SCOTLAND YARD est

um film policier absolumont. ditfé

rent des autres films du méme

genre.

Tiré du roman @adgerd Wal
Jace , if est réalisé avee beaucoup
de sein, et magnifiquement mter.
prété, Sestlend. Yard n’ost yas le
yeul A investiguer, faitaire dn.
ne série de morts mystérieuacs
est en outre stlvie parie service
de Sécurité des Golbal Airways 5
et par un énigmatique détective
chinois, .venu spécialument ...de
Hong Kong, car sa propre’ fille
& elie mému. trouvé. fa mort. au
aCOSMOSs,. ung: hoe. dg nuit
trés en-vogne & Londres.

LE -NARCISSE JAUNE. INTRI
GUE SCOTLAND YARD, bien
fait.er bien animé par ses noni
Dreux interprétes retiendra, toute
youre artenuon par sa canplexice
ele fourmilement des persoane
0s, .8t par le: suspense:.qui. corn
mence toutiau début ei ie finit
gnaves ja derniéte image. | C'est
un-film policier que. Jes ammatenrs
duogenre “airseront-4 revoir: plus
dune. fois.

De





CNR?
Diswsche Aa b By toby et Den:
HOLD UP A LONDRES
(Patrow-dor oi Festival. de San.
Sebastian).

Axes 1 dack.Hawkias; Bryan
Forbes, Nigel Patrick

‘Un suspence inquiétant impré
gne toute laction de eotté form
dablg: superproduction et de iow
vematt repide .de.ce’ -auperqeli
cier.

Stratéuie wiltaire,. aeepenee:
tevrifiant; hold --op. dienes,
vol audationx , sg troiventinélés
dena wre: ARE CRUPAGTO BIE
rement wecrochanta:..

DL militaines séformés: cn piel
ne verdouroons -dasilecdi ponies?
ie hold-up du sidwle: 1 aa wol de
million dans une banque tondo' =
niennel
HULD UP 4 LONDRES 4

‘Un. film ‘d'une indiscutoble
gasurs Une production ble,
tay en datigeun Speotach '-
ldive hold + even One
mince inpeceable.

‘Un policier d'une: bante inten
gita cet qui: dispose ‘de. toug Jes.
atouts pour plairé:ay' plus vaste
Public. Les acteurs auene avec
wine dnagistfale assurance: ot an
rellef: agivissant cecta: Presque’ po
Hieltre: brossée: d/aillenrs avec une
yaro matitise,

HOLD. UP A LONDRES

Une" production: Wun tenag Mon
nanbet dane viclines naselan wee

‘Dae note tpuchante:



sallié au tom eézivax deo pall
ler: ultra = vigoureps qui #



ne le Palme d'or au Bestival de
San Sebasuan.

Entréa Gdes 1.55 ef 2.00

CRIC-CRAC CINE

Café - Concert

Dimanehe 11:8 5h, 7h, ef Ob,

Malgré les guste Za-pens at jes
fusillades, un homme thir sriom-
pher la loi!
RONDAMNE A BTRE PENDY
(En coulewrs)
Avec Dale: Robertson, Yvonne
do Carlo, Wiliam Bendix, ;
Un événement se prepare qui
sara mis en ébullition une petite
ville Wordinaire paisible. An +
goisse, erainte, colére, -alourdis-

propritaires da pays va @tre ju-
gé pour meurtre par un juge in-
trastable, incorruptible sUrnomh .
aVimpiteyabler, Qu'arrivera -
ti?



CUNDAMNE A BTRE PENDU

Le beauté et la douceur d'une
ferme viendront + elles & bout de
son intransigeance? La justice
du plus fort & Péprenve? Choc
brutal entre le peissance de ar
gent o.com wopporta ob calle da ln

conscionce “Kespectuense deg lois.
BTR FENDU



CONDAMNE A
Puatlled

norre d'uppercts
de violence: explosive...
vee forts, solide, dure, ert

Un seal contre lea hors
Is loi. Dimanche -11 septempre
& CRIC CRAC CINE & 5 heures,
7 heures et 9 heures,



sent Patmosphére.

Le fils d'un des plus -puiseants Entrée .Gdes 1.50 at 2.00



Ne sonttrez pins
De troubles dige

Dricidite stomacale
Deigreurs, de beities
Dintoxication aegtinale
Grice 3 la eMACGNESIE BIS MUREED,

Une petite poatilie aptbs le repas e le. nant. ast Jougocs: 3
Le plat défendu n’existe plus,

Demandes a votre pharnacien ie eMAGNESTE BISMURE Es pour
wos troubles: digestifa ef inteatinaux.





‘iw ics eaten Wate. sin. om Seat Oo

Davenes votre re an currant wa ‘corapte da chiugy
dla Banque seas cmt République CHa, °

BANQUE DE WETAT HAITIEN AU CAPITAL DE 603.000.



5








os





de tonristes sert d’appoint a Fé.
conamle des Uots disséminés dans
ia mer des Caraibes et de nom-
preux compatriotes y ont trans-
séré leur centre Paffaires: en une
saison, ils réalisent ce qu’ils n’a-
ient pas pa réaliser en trois
daisens chez eux. Un profession-
nel rapporte, Panorama, ne nous
disait- iH pas que les Agences de
voyages ajlemandes \ (Allemagne
Federale} ont loué des bateaux
soviéliques pour des creisiéres
qai touchent les Antilles, L'itine-
iare, les ports, Ja durée du 2é-
jour, tout a été iprévu: mais fort
mathenreusement, lentear ot au-
tre raison, Haiti n'a pas été com
prise. Ce phénoméne de diversi-
fication de la clientéle touristi-
que vient entretenir le boom tou-
ristiqug des Caraibes et cette sai
son sera pour les Caraibes une
saison satisfalsante.» .

Le confrére, dans son analyse
de in situation a fait beaucour
d'autres considérations judiciou-
seg qu'il aut apprécier. .

Pour notre part, nos tenong 4
répondre & un poin$ de gon ans-
lyse. .

Ce point concerne les. naires
soviétiques lonés par les agences
de voyages de ln République Fé
dérale alemanile ir dee ercisid
res qui touchent les Antilles,

Au moment ‘ob nous pardons
tant de navites tals que esux des
lignes:américnines, les navires de
la Transat tele que le Flandres,
ot Awtilles, Jas gens vivant du tow
ivme yoymient dans cea nouvel.













@ Navirw soviitique aval aug
neta Helti-dans son Rinérai-
re nessa Ti paralt que ceux qui ont
porté la chose devant Ja Chef de



V Etat pour approbation ne Vor’. -

pas fait comme pronoteurs du
tourieme mals, cerminement com-
me “eonseiers -polltignss, Car,
romans on seit, on Haiti, tout. un
va se doune pour conseiller
politique. Cela dennera & riflé-



chir & plug @un quand on s0n-
ge

que ees nevites touche-
t tous lee ports américains des
Caraibes at qu'il ne pourront pas
toucher Haiti, parce dhe te oUt
des navires soviétiques, glors
que nous avions un plus grand
besoin des tourlste, enropéens

toutes les autres Hes. Lés a-

2s viennent de moins en
en Haiti et les touristes eu
éeng sont tonjours anxiens de
iter cebte terre d‘enchantemens
Haiti.

eroire que les dirigeanta
wig haities |), euntingent
acser la politiqhe ex xipe-
Féeonemigua, ¢
ont toujours crufdans la pri
de la politique!
t, le Marechal Lyeutey,
r atun grand ad-
a dit en quelque
de probie-
Litiques, iy a dabard des
économiques. Dennez -
gent, je eréerai des
+ je donnerai du travail
monde.
e Gouvernement du
2 Fray Duvalier doit
tre le peys du Bon Dien





































une gytre

a terre de
i eure.

ristes

KNKE
CE ETUDES

a Dearoch z
Trésor, part
Boursier du
piven fangais dang le ¢a-
arreniiin Cnagstenes
ou ASTER, i va se
y dens lee finances

prendre le det PAlr
New York pour Paris.
nudes dursront wie annke a-
ETOIGRE.

222
DIPLOMATES
[TION
ornbe ¢Les Diplomatess,
avant, Cext Hun des meil
de genre dana lequel Bee















tin Marteilly,
Gilela Moire

Dipomutess ost
é pur Soliman Abourich 0
s les mereredia soirs
Montane pour la dilection
dex chents de cet haw, Les gens
¢ fe la récaption de TAmbas
da Brésil ant fort gofité ste
hines sntrainanis, mertredi.
&t le dimanche il mine la danse
& Howl Berg de Kenseoft.
Eimanche prochain, i donnera
le ton & grande fGte qu: sera or-
ganisée & Berg Hotel & Voceszion
de ln clitare des vacances avee
ve on dela Reine VE de veh,
hotel.

Le prowvamine comprendra un
RAUL de marmequins, une préisen
tution de celffures k ln mode, un
show tolkloriquc.

KX
AU CASINO INTERNATIONAL
MERCBREDI SOIR
wa Casing talt comble tae:
oredi soir, Lientrain de Ensen
ble fu Mavetra Reoul Guillaume,
4 a

divig












laurant Aux Fritares Créoles, Ia
oemne dy sen sprctades ont fink
par atcdiver la clentéle ta plas 26
eeke,

dex habitués de . cette

Merevedi “nolt, outre le foule

pac ean ate

























orolgiored wig nource d'espolr, |




























(Salta),
boite de nuit, on y remarguait dc
nombreuses personnes revenart
de la brilante réception offerte
at Sans Soucl & Poccasion de he
féte Nationale da Brésil, Le grou
pe se composait de M. Rober
Bergeron, Assistant Directeur a
Ciment d'Hait, sa charmante fer:
mae Georgette, ses sympathique=
fils Alain et Guy, M. dean-Caud.
Nadal, Directeur de la Maisoi
Nadal & Co, M, Roger Lecle:
Chef des Services Généraux
Ciment d’Haiti et sa graciense
ferome Annick, M. Jean Claud-
Apolion, Représentant des pro-
duits de la Scherring, et sa fem-
me, Miles Evelyn Scott et Nico-
le Gardbre, M. André wwiy,
Consul honoraire de Panama, ete.

Le spectacl, était présenté par
la troupe de Michelet Juré, Ponce
des meillenres actuellement, |

Ce groupe a &t6 enchanté de dé
couvrir une si belle atmosphére
au Casino.

ZuS





NOS VISITEURS /

. La semaine derniére a repris
Yavion pour New York, Mile Mp-
rianne de Pury. De nationalicé
Suisse, Mile Marianne de Pary,
ast journallgte, elle reprévante la
Tribune de‘Gentve & New York.
Elle parle plusieurs . langues en
debors de sas deux langues offi-
tales lo francais ot Vallomaiff

yient'de ‘fnire ‘sa deuxtéme
visite on Haitl.Son meBleur ami,
notice collaborateur Fortand Bo
fuk nous a dit que. son pire est
je Commandant instracteur de
VPAvmés Suisze, le Baron de Pury.

Warionne ext une fille char-
ante qui trouve Haiti bien & son
gout,

aE E

2 Eiier woir sont arrivés.& Por:
au-Prince, M, Stuart Newman McHexold Gardner, de Misr}.
Stunvt Newman est Chargé de la
campagne de public Relations de
YOdiie, National du Tourisme
aux Etts Unis et Harold Gardner
ést directeur de publicité dang ce
moyaa programme.

Tis sent venus discuter du nou
veau de publictté tonristique du
gouvernement aves le Directeur
de YONTP, BM. Gérard do Cata-
logne. Us repartent demaig tma-
tin.

“Ex

Mime Rachel Beota, de_ Brie.
Penna, est urrivée dimanucha avec
va fille Mle Jane Scott, Secrétai
ve & New York. Elles sont: pas-
sées hier du Baau Rivage A El
Rancho, of none ies avions ren-
contrées hier goir, & Yoceasion du
Barbecus dp cet hétel, Biles pas-
sent hult jourt en Hailtt.

RAR

DIVERS

.La# Der, Gérard Paret, éminent
dentiste a repria VYavion diman-
che pour ly Congo avec sa fem-
me. Le Dr, Parer vient de passer
2 mois de vacances ici avec son
frére le Colonel Timoléon Pa-
ret et farniie,

B2e2

- Mme Lihang Alcinder Méhu,
tharmante épouse de notre syro~
pathique ami Curdy Méhu du Con
sulat @Haiti & New York s'est
embarquée dimanche sur le Val
234 de la Pan Am pour New -
York, avec sa fille Carole. Lilia
ne et Cardle viennent de passer





un Invie de vacances ici aver leg
Alcindar et les Méhu
KE

_ M. Justin Pigquion, Assistant

Directeur da le me est parti

dimanche aver oa femme. Us sont
allée passer lewre vacances dans
lan Grande Ville.
“LEE

aM. Gérard dounty eet retenr
ne ine Jour & Mew York ca
Hoa Habli sa résidencs,
Heer Willére a choisi d'al-
} Santo Dumingo en voyag.
aera, Feoest parti diman-
ehs,







KHER

Robert Guy St. Jalen, fils
du Juge Marthyl' St. Julien de la
Cour de Cassation, a vepris Va-
vlon dimanche pour New York
_ He vient de puszer quelques
jours de vacances avec aes pa-



ENTREE

Casino International et

Casino International
DHAIT!

PROGRAMME DE VACANCES
Lundi, Mardi, Jendi, Vendredi et Dimanche
LVENSEMBLE RAOUL GUILLAUME _

MERCREDI «CHIGs AVEC
SHOW FOLKLORIQUE, CHANTS,
BLAGUES, ETC...
ADMISSION DETE : UN DOLLAR
SAMBUL LENSEMBLE «WEBER SiCOT»
UN SHOW FOLKLORIQUE AVEC
CHATS, BLAGUES...

_ ADMISSION DETE : UN DOLLAR
SON DIMANCHE DES AVEC CONCOURS DE DANSE ET
UN PRIX ALLECHANT AU COUPLE
DE MEILLEURS DANSEURS
Participez dane la joie wx svirées de votre

&@ Son Restaurant «Aux Fritures Créolees
Tous les joure de la semaine sauf le Mardi.

e Cigaret






..Mme Liane Moravia et le
petit rabiern ont cnois: ia Pou
f y se rendre




.Mine B :
tle pour New York dimanche.

BNE
wM, et Ming Charles S
revenus tout récemment de
York sont repartis pour la Gran
de Ville dimanche,
RX Xx

. Notre sympathigue am, }ur-
tiste Théo Duval est rentré di-
manche de New York. Théo nous
a déclaré qull est revenu défini-
tivement dans son pays. I a pas-
sé plusieurs années aux Etats-
Unis. Hy a fait son service mi-
litaire et a pratiqué en Califor-
nie deg arts tels que la peinture,
le théatre, le cinema,

Théo Duval a été aceveilli par
son beau-fréve le Dr. Paul Bon-
homme et sa femme.

XzZE

. Mile Yanick Cajuste est ren-
trée dimanche aprés deux mois ¢'
demi a New York. Elle y #
passer seg vacances avec son i
te Alix,

Elle est venue reprendre ses
cours au Collége Bird. Cette jeu-
ne et ravissante compatriote a
été accusillig par ves parents,
V'industriel et Mme Roger Ca-
juste, par son beau-frere et
soenr, M. er Mme Claude Plerre-
Louis et ses niéces Marjorie et
Régine Pierre-Louis.

Â¥xXX

..M. Pierre Dominique, Comp-
table en Chef & la Minoterie est
ventrée dimanche de Californie et
de New York of i a été passer un
mois.





REE

_ Mlle Monique Jeanty, etadran:
& New York University, est yer
trée pour ses vacances dimanche.
Monique, gentilie fille de nos a
wis, M. St, Louis Jeanty et Mme,

a Oté accueillie par ses parent.

Nous tui souhsitons Wagréables

WACANOCSE.

REX
«Notre estimable ami, M.
Georges Deslandes est rentré di-
manche de New York, 1 vient da
passer quelques semaines aux
Exats-Unis en voyage d'affaires,

AuZ
. M Albert Hill, Directeur us
néral de la HASCO et sa char
mante femme sont renirés diman
che par Je Vol direct de la Pan
Am, :
zR2axX
».b'Ambassadeur allemand, M-
Wilhelm Helmut Van Almsick,
transféré de Santo Donringo &
Guatémala City, est passé ici lun
, 0 était venu prendre la San-
ta Maria de la Grace Line pour
we rendre ® gon nonveau poste, J}
w &té aceneilli & Taéropurt par le
Ministre Plénipotentiaire alle
raand & Portau-Prinece, Docteur
Franz Malsy-Mink.
zxY
+ Notre sympathique ami, Lic
nel Toussaint est de retour par-
mi nous. Ul est rentré de New -
York. I vit depuis quelques an
nées aux Etats Unis. Hoa été ae
enellli par des parents dont le
capitaine Alex Toussaint et des
amis, Nous luf souhaitona un -
gréable séjour ict.
REE
. Nous avons revu avec plaisiy
_ notre extirsable ami, ML
Greger, revenu de New York 4-
prés onze ans. Lt a été avcueilli

par sa mére, Mme Max Greger, §

son beau-frére et soeur Vingé-
nisur et Mme Joseph Salgado.
Nous lui souhaitone d'agréables
vacances parmi nous.

xEx

i. Mme Maurice Boifaefil est
revenue lundi de Washington et
de New York ot elle a &é paa-
ver un mols, Blo 9 644 aconeillie
PAT Zon ThaTL #

“ex

Mime In’s Btlenne ext ren.
trée dé la Grande Ville. Bile a 66
aceueillie par dex amis dont Ma
dame Fritz Dominique, charman
te femme da Premier Seerétaire
de VAmbawade d'Haiti § Berne,
et par Mme Ulysse Antoine.

REx
i Par le méme avion sont revi
trées lund! Marie Ange Jean.

_ Adrienne Charles,





LIBRE











déguetez de bons plais

Roger



Preblemes de .
PAtChiétisme em Haiti
(Sulte)






eu

Car si op n'y met pas un peu
dordre. Je ne vois pas comment
Haiti pourra prendre part aux
jeux et présenter une cquipe va
lable, Wict deux ans, alors que la
plopart des équipes étrangéres
ont commenced leur préparation
immédiatement aprés les jeux de
Tokia.

Pour combler ce retard, des me
sures immédiates seraient 1
saires, Un championnat pour
saison Whiver 66 afin de d«cou-
vrir des Gémetts. et entrepre
dre leur préparation; des
sur long cireuit de temps 4 ¢
trea seraient de bons moyens pour
xétablir Péquilibre. Gutre Véquipe
@athlétisme, on ponrrait bien
trouver des équipes dhaltérophi
lie, de volley-bali et méme de bag
ket, sana parler du foot-ball, car
ici, qui dit sport, dit foot-ball oy
haltérophilte.

Le Bureau des Sports a bien or
ganisé, il y a deux ans, des jeux
sportifs pour amatenrs, qui ont
dailleurs réussi. On a aussi enva
yé Lescouflair disputer un cress-
country au Brésil. A ce raoment-
ii, féteis transporté, bien
peu optimiste, quant aux
tals. Et je me suis répéte
«L/important n'est pas de gagner,
mais d'y prendre part...»

Mais tout cela n‘a été qu’an fea
de paille, En 64, Ha été formé
une Fédération Hailienne d’Athié
tisme. Que devientelle 7

de me permets de vous rappe
ler ane fois de plus que je con-
nais plusieurs garcons qui, ayant
dépaasé Vaige des juniors, pour’
suivent malgré tout leur entraing
ment, parce qu’ils siment Fathié-
tisme. Est-ce qu'on va faire quel
que chose pour eux %

Recevez, cher Président
salutations sportives.
Corébos PHILOKINEDE,

PL S. — Si vous voulez 4 minu
tea 5 secondes en Vannée 1967 sur
1606 m, je vous les donnerai.
Pout dtre ivai-je jusqu'au dessons
des 4 minutes ‘on’ 1068.









mes



Succes de Plastieue

Technique Aviron

Lundi dernier 5
par le vol 482 de in PAA. est
paxti & destination de Montréal,
Canadas, notre jeune compatriogs G

Julia, ALCINAY de Desdanes

{Artibonite).
Max. Alcinay va suivre dea courg
dAutomécanique ot de Dissl &

Vinatitut Technique AVIRON da
Montréal, Nous présentons nbs
félicitations & cet intéregzant 36
ment de la jeuneses halite of
sommes sirs qo'll eaura profiter
de VEngelgnoment Techniques don
né par ce, iraportent Institet qui
travaille abricuzament & la for
mation des cadres techniques du
pays,

. Le Malre-potee eorges J.
Figaro a secompagné & Vaéro-
port lund Mme Génia Lauture et
iille Marie Lourde Lautur:
dexnitres sont retournées &
Long Island, New York.

dean Dulmé est allé passer
quelques jokrs de vaegnves & |
damaique. Li est parti lundi.









Pharmacies assurant
assurant le service

Venderdi @ Sept.
VALLIERE

B. JJ, Dessalines
3. BROS

Archive, Nationals

DECES DU JOUR

nie Seintélus















Une ou deux tablatees W. L. a
Vheure da coucher vong appor -
tent Ie lendemain un soulagement
at un blen-ftre incomperable..

Bn econstquence, prenez co aolr
mbme les tablettes W, L, le taxa
tif magique,




















Septembre,




















y. Philippe Lercbours.
Rose Marie est ia fille de nog dis
tingnés amis les époux Paul
Smith et Maurice le fils de M.
Abner Fabre. La cérémonie s'e



concours de parents et d’arcs

Nous présentons aus
Spoux nos meiflears voeux de
heur et d'union parfaite,





DECES

Nous avons appris avee infini
ment de peine la mort de Mme
Vainmise Lespérance, survenuc le
jeudi § Septembre & YHépital Gé
néral, mounie des sacrements de
PEglise.

En cette dovloureuse circons-
tance, nous présentons nos sincé-
res condoléances & sa belle soeur
Mme Vve Augustin Lespérance,
& ses neveux et nitces : M. St Vie
tor Erviins ef Mme née Frances-
e& Lespérance et enfants -~ M.
et Mme Edner Lespérance et en-
fants — M. Gérard Pierre Etien
ne et Mme née Jeanne Lespéran-
te — M. Raymond Lespérance —
M, Je Dr, Joseph Lespérance —
M. René Lespéranee et enfants
Mile Paulette Lespérance, Mile
Marie Claire Calixte,

Les funérailies de la regrettée
défante seront chantées le same
di 10 Septembre & 4 heures de
Paprés midi 4 fa Basilique Notre
Dame.

Le convei partira de i'Entrepri
se Pierre Lopig (Rue du Cenirves
ot le eadavre sera exposé dis 2
heures.



Avis

Les professeurs Franty Paille-
re, dean Robert Clermont, Claude
Delphin ont le plaisir d’annoneér
au public In réédition de eur
«Cours ot Exercices d’Algdbra et
de Trigonométries, revu, eorrigé
et sugmenté. Lrouvrage paraitre
le 80. Septembre au plus tard.

Par ailleurs, M. Jean Robert
Clermont sextime heureux de pow
voir Hvrer att public A ln méme
date gon ouvrage «Notions d'Al.
gibre Modernes,

Les intiressés peuvent placer
leurs commandes aux, Librairies
suivantes : cAux Livres pour
touss, «La Semeusts, «Flashs.



AVIS

LINSTITUT DE -CcosumTO <
LOGIE, DE COMMERCE Zr
DARTS -MENAGERS | (COSCO
MART). snnonce’ aitx Intéreusés
que. les inacriptions sont ouverten
au local méme de lBeole; 91,4
venue Christophe {8 c6té de 186
tel Oloffzon) ‘tous tes jours ouvra.

bles, de.7h, da matin'& 6 hi du
goin,

2
Leg













io}








TRACTEUR DIESEL

POUR TRACTION, LIVRAISON DE CANWE
LABOURAGE
HERSAGE, SILLONNAGE *
SARCLAGE
EXCLUSIVITES
MOTEUR DIESEL BROWN
ROBUSTE — ECONOMIQUE
TRANSMISSION MONOBLOQUE
AMOVIBLE
DISPOSITIF EXCLUSIF « BLOCAGE DE DIFFERENTIEL
CHASSIS UNIFIE
POUR TOUS DETAILS SADRESSER

LE GENERAL DE GAULLE
A TAHITI

PAPEETE

le pourra
cléaire, pré a
di, & la base de Mururos.

MAlain Peyreffite, Ministre
de Ia recher ecientifique a en
effet déclaré quill n’y avait qu’s
ne chance sur quatre p que
eette expérience soit tentée sans
aucun danger de retommbées radio
actives hors de la zone prévue.

La journée de jeudi a été en
grande partie consacrée au touris
me. Le Général et Mme De Gaul-
le, aecompagnés d’une auite d'un
millier de personnes, ont fait, en
voitures, le tour de Vile Au
cours de cette randonnée de 130
km, tous les charmes de Tahiti
ont été mis en valeur par “es
chants, des danses, des courses de
pirogues, et la magnificence: de la
mer, venant se briser avec force
sur les récifs aux abords du La-
gon.

Commencé vers Ouest, partie
vésidentiee de I'ile, le voyage
fot interrompu A Motu Gvidi,
pour le visite du Musée Gauguin
et & Tautira, pour un déjeuner au
pord du Lagon. Ce déjeuacr fut
agrémenté de danses rythmées
par des tambours ov an son des
gaitares,

Fuis le voyage a repris vers le
puste de commandement da cen-
tre Vexpérimentation du Pacifi-
gee, que PAmiral: Guillen, Com-
mandant do Centre a fait -visiter
au Général De. Gaulle. |.”

Aprés cette . visite; Je Présj-
dentle la: République: et: aisuite
se. sont rendus & Pirae; ok: ze. dé:
roule la demniéve “maniléestation
populaire du. voyuat & Tahiti LA,
je. Chef de PELat “récolé an non
veau collier de fletirs qui Jal est
offert par une jolie vahing:

Te. Général De Gaulle godligne
que Je Centre: d’uxpericuces. “du
Pocifique apparte &: Tahiti deg
conditions Wamélisrations -indis.
punsablas.

Pais le cortige rogugne la: rési:
dence de Punaauta otite Udinéral
De Gaulle offre an. diner: officiel

Le Général De Gaulle, Accom
pagné de Mo Pierre: Mésomer cet
de M. Alain’ Peyreffite,: dijteerk
Papeete anjourd hin pars avon
pour VAtoll de Maruroa oli gr
sivera & 1S. U serngeeucdii
par le Capitaine de: Vaisscun te.
aove, Commandant da Base. Ih:
sombarquera ‘sur lé.Urdisevr Grasses, Pol iy asuigtera dent o-
tre & Pexpéiience atomiqes cpri
vue pour. demain.

Kx

LA FICHE TECHNIQUE DU
VOL GEMINI 11

Cap Kennedy, Mloride (APR

Voici-la fiche -technigne du vel
spatial «Gemini-dnges ::

+ Equipage: Capitaine de ré
gate, Charles: Conrad: ¢ mats
dant) et Capitaine de Corvette 14
chard FL Gordon. (Co-Pilutey, taas
deux, 36: ang.

mi: Suppiéants









SNe AL Arnis













ae

-

ie
r

ie





trong (Civil) e¢ Capita:














viation William A. Andera.

~~ Lancement : Samedi 10 Sep
tembre, A 14 bh 25 GMT (% hres
du Cap Kennedy), soit O7 minu-
tes aprés le lancement de Is faste
cible cAgenas.

— Duree du val : 44 révolu-
viens terrestres en Ti heures et
id minutes.

— Amerrissage : Préva pour
jundi 12 Septembre, & 10 h 85
GMT, dans PAtlantique, & envi-
ron 725 milles (1166 kms) & I'Eat
du Cap Kennedy.

~~ Orbite initial : 194 milles ;
280 kms} dtapogée et 106 milles
(160 kms de périgée). A partir
de cette orbite, sera tente un ren
dez-vous avec la fusée - otble a-
vant méme la fin de ia premiére
révelution.

— Autres Exupériences Princi-
pulee :

Ascension & VAltitude record .
de 865 miles (189 kiss -~ deux.
sorties spatiates de Richard Gor
don {au total, environ quatre
heures) — tentative de eréation
de pravité artificielle &
rlenr de «Gemini onzes, relié par
un filin & VeAgenas et effectuant
phisieurs mouvement circulaires
autour de In fesse,

ARK

LOLA, BE VONU.
PARIS (AFP)

bes pays de VOTAN sont una
nimes & regretter iq décision de
M, oat Re pas solliciter Ie
renouveilomen, dp json
de Seceretaire. Général wane
tions. Unies eb ila gont: tous. in.
tervenus auprés de ‘lui des ‘mo
mentg divers et sous des formes
diverses “pour lui exprimer Tour
soubait. quill - accepts. ane. prove:
gation de ‘zon manda, Capen .
dant, cavtaius ‘gouverncmants, no
tanonent celui dep Etats - Unis,
seraient on ‘faveur Wane démar
the Zormelle: ‘soug la forma, par
exemple, dan vote par le Con
seil de Sécurité dune résolution
tai demandant de reveniz sur ax.
decision, Mais sur ce point Vopi
ion t'ed, tl pas unend
me. :

Cesk co gal renaars poten’
ment, des. “deliberations dia Con,
gal Pomanent de VOTAN gui a

Ue séates, co matin
dinlement-@ Vérude dea ue
‘aux problomes qui figurent a
Vordra dn jour dels procbaine
seazion ‘de Vasemblés io LONU

ded indications xecuelilies
dang ten couloica de VOTAN &
Vissue de la séunion,

Tous lee membros du Congall
wont Inbervenua dame lo diene
sion gur le problime de la ropes
genta’ tg le Ching Ue ont
Be Weenord pour consteter qua
je ‘problime 26 pose da Ia mine
fagon que Tun dernier. Stil y o
tor changement, ca sera gate dou
te. dans wi song défavorabla eu
gouvernemmnt de Pékin qui, do
Vavia de phisieuss ordres da Can,
wal de VOTAN, recueillera moins
de votes favorables que Von der

eg Kceutes activités doa yar -
deu-rouges qui ont vefvoidi la

sympathia de cortaines déléga ~
“Wong, naguére favorables. bo la
Chine Populaire,

xx x
BATHAU: RUSSE ATTAQUE

MOSCOU (AFP) —

leg maormsa d'un, CULO

,. yidtique relaten¢ dana Je’ dernier

numéro dane revue “ moscovite
comment leur navite a 64 alta
qué en haute mar por dey hom
bardiers: américaing of. comment:
ip ont aguisté an homberdemant
Wan dépst de combustible dang
de pas enone np %

Ly gnelt une gran
de activité: quand les ‘avieng ont
ap dang ie ciel geulament 2%
800 widtris de hauteur, Quelgues
minutes ‘phis tard De ont anten
du des. explosiong dans Jp dixes:
tion d'un dépdt de combagtibla:&
peu de distance’ du port, Lea ma
ring: ont relate Ja - g) otiassonee
dont ile. ont 46 Pobjet de Ip
part desavions atméxicains qui
ae aurvMs le navire en plusioure

xa x a“
LE MATCER GLAY — ;
MILDENBERGER
FRANCHORT (APP).

A deux jours de Vheure «Hs,
lea observateurs sportifs eb avec
le public allemand tout
waccordent gubre de chances &
leur compatriote, Les chiffres ne
souraiem leur donner tort, Mo
hamet Ali, en effet, eat plus
lourd (90,5. kgs, contre 88° kgs.)
et plus jeune (24 ans contre 29
ans} que eon rival et son allon
He cat tres sonsiblement gupé -
viewra, A son palmarts, Mildea
berger compte denx défaltas,
trois matches mol ab 49 victoires
dont 19 pr k. o, Cassing Clay 3
remporté 25 victoire: dont 20 a-
vant In limite.

Cassius Clay est supéreur a

Grande
Cest



Le clea de

VENDREDI 9 SEPTEMBEE 196:



Aw Rex Vendredi 9 Septembre

ol qu’Elle Aime
La Belle Comédie de
Théodore Besubrun
Champion da Thédtre en Haiti

Mildenberger on technique pure
comme on sapidité. Estco & dire
gue fe champion d’Kurope part
vainci diavance 7? Non. Ly a
une bonne raison 2 eela, la seule
peut-étre, mung elle est de taille:
AMildenberger joue & quitte ow

> dounle devant son public. Li gait

gue ie match de samedi représen
te la chance de ea vie et i tem
tout pour le saisirx.

Les urganisateurs . attendent
80,000 spectateurs dont pius de
80.000 GIS. Autant dire que Pam
biance sera azsurée et que les
deux boxeure waliront sensible -
ment le méme nombre da sup -
porters, Dernier détail pittores-
que : A Vissue de la conferante.
de presse, deux étudiants musul
mans de PUniversité de Bruns
wick ont apporié &@leuwr
eldoies Vhormmage de #23 coreli
gionnaires en hn renietiant nn.
verset du coran sous cadre ef us
plat en argent of le nom d’Allah
est gravé on, ceractéres arabes,
aQwAlish soit avec tole Ini ont
raurmuré les jounes gens, tandis

Pinté- que
des charapions du monde les em
brasseit suc le front. La feevear
yeligieuse ne fera pas non plus
aéfaut le 10 Septembre an soir.

zx xX

DES CHINOIS
ABANDONN.
LIN DONESIE
«DIAKARTA, AFP
4Deux mille chinuis ‘ réaidant
dans Je Nord de Pie de Suma-
tha, ont exprimé le désir’ de xe-
gagner Jeur. pays natal er. alter.
dent Marrivée des “bateans: chix
Reig qui les ramtneront ‘chev ews
sannonee aajourd’ hal VA rence An





ra,

‘Le plapart.. @entre eux sont
dés °° commergants qui... tombent
sons Ié.coap Wung loi, Vieille de
six ans masis . récemment zemist
en vigueur, interdisant: tout négo
€e aux chinois:: dang Jes eampa-

Ose:
Dautre part, une: cantaine de



chinols, - jounes: pour dg -plupart,
Ont dese: apné, par avion, lear

pays d'origine, Z
Enfin, quarante quatre aaciens
rectéurd. d’Eeole Indonésieny da
Nogd-de I'lede: Sumatra, seront,
ételt-on: suveie dang Ja: Gapiialé:
Judonésientic, prochainement dé-
clarés' personsg non: gratac.

— ewe A
SACHS BT B, Bo SONT-ILS
YRETS A DIVORCER

Subwalitnr: (Baviers) .
|) SCUWRINGURT AFP Bri.
pile Bardot restora. ame
Sachs! C'est du moins 2 quiatiir
wae le Troee de Guciither, Waiheln
Sachs Age de 37 ans. ynarle pas pour penser‘au divorce
S semaines “apres. Brigitte :et
Guenther sont des gons bien trop
sérenx pour que cela oil possi<
‘bles.

Guant 61a Gouveviante du De-
maine Hevarois des Sachs elle ext
odndignée: «Guenther at: Brigitte,
divoreer, cast Ja plus grandé stu
pidité. que j'ai jamais .cntendue.
Je my. connals “en hommes: et
Biliy aldeux tres. qui -s'altnens;
est bien Brigitte eb Guenther.
Quand: Guenther se marie jie
fait: pour longtemps. Ce sont des
jaloux ‘qui cht. inventé ces: hiatot-
res’ de divorce.>

ax SE :

SUBANDRIO SERA JUGE
DIAKARTAS APR ane
Le: Docteur Subandrio, -ancion,

Ninistve indonésien des: Agvaires

Ktrangéres, sara la deusiime pet

gonnalite. jugée par. le Tribunal

Millldixe Spécial: pour. aedir par



ticips au ccoup d/ Bide: manque
@Octobre dernier, “unnonee VAY

gence de’ Presse Antara citang le
Général Sutjinto, Ministre Indo<
nésien. de lApricultuie,

Le Docteur. Subandrio avait de
arrété én Marg en compagnie de
plusieurs. autres “Ministres’ eb, ne
tamment, de. MPM. Susut Mura.
Dalam, .ancien Ministre Chargé
do la Banque Centralé, dont-le
proves est en cours.

RK
INCENDIE DANS UN
BATEAU AN, Y:

New York (AFP)

Un. violent incendie qui 4 cork
youneé dang la chambre des ma-

_chines dum navire le. Han-
sentic 2.666 enregistré hier dans
Je port dé New York.

Seulement trois des 425 passa
gers étaient & bord an moment
ott le feu fut découvert 6 7 h 30
am, quatre heures vant le mo-
ment pour le navire de. 36.000
tonnes de lever Pencre & destina
tion de Cherbourg, Southampton
et Cuxhaver. :

Le che? pompier OHagar ao dé
vlaré que In catastrophe aurait
&é& trés séricuse si le feu avait
éclaté en haute mer.

Les frais de réparations des
dégats couteront 35 millions de /
dollars aux Etats Unis et 28 mil -
Hons de dollars en Europe ov ay
Japon.















eprise

la Saison





Full Text

PAGE 1

La ri('heB-:'1-ew.er::t mien• di•tri buiie; la _p11u-nctfl "Sen rt'duit.c dC 2:0 pour cent ~10 pout Ctl)t d• la p
PAGE 2

criae de we DANS NOS CINEMAS N'A PAS AFFECTE LA SUBORDINATION DES MILITAIRES A LA DIRECTION POLITJqCE BONN-.__;;_ Le l'tcrn+ini•ment dan~ le e:01.-11-s tnih~alre diris-eant. de lfl 8-f:pUbHcpit! Fffdi-ru!e d'All•m•5rne a •naritt' un iiu t :(' E<'.hl, du.1~t Al.n t" le mond(: enUer, C,i;i l\:"t com pr~ h1n"'ii:iie eompte Wnu du rOlt; :im port.ant qoe la BundenrU.r joue en tanl quc pln;, 1or~e a,mce cu ropei>nn• "-U 11ein de l'OTAN. Lu circon•tancrg au11,e11 qui ont: tnnc nti la demii.sion do GWnlli-:ral Trett ner, in•pectalr ~n•r..i de la Bua du,..,thr 1 et la, (l•lllt.1'de c da.n1 lv mime aen1 ,uv, , ,.fafll'al J'antt:llki , in•p•ct•ur de; l'.-rm4• d• )'a.it allt l _ N otrc carnaval en est un :i~!e•,.:lit;~\ltl&~ dea eoiom•n ~c~r' -Ille fait parioi1 pUu ~• Ott ,dne;m1nh Nmblablu H eoion L'Oocle Tom en poaH l}rodui11DJ de1 cl'alllr11 annttl '\>rC-Cl'I 11.:-m~e::< nller•oand•i;. H f' -:t ,-.,nn tlHB 'u hun(e. i ;_ or•nil!t~t' mnli{ri'. l'<•;'[l'''i: , ot1 (; . : !c.1 part.It• 1.~ 1dlf.•rnun!fr. ,.. l('HI ,., , riwni d1;1 l'A!lem:i~ne ftit 1;/ltr.: p:'1' ln deman<'t' anc'en~ 1 J vi:ir:rnfre:o. et tietuelfl 11llil';; de l'Al ' -$\'10, Le~ Allemand., eu:x mt'llleb !!'{,, tal\mt d'11tonl prononc.;,, •ll ra.i son de eet. imm~ appa.r•il mill ta.ire que. lhtJei avah n;,1~ en nm~, 'rem•nt;eontr• le 1nonde -.nti2c, pour t1u denrm1n;ent t.otal. 11 fa} i;,tnit dmn, ln •;a' l qu, , h, ~i 1:ct..:C~i ,,t l m<:'!W;i!l De /:l\;Wnt p,, . , Ua. j ~:t!f\~• 3 I~pri=~~t dt=:~ "'""i~u @@ frNIU!ill ~~~-t 11'-•pJ>O•ition (re De vewit~btes ca~eaml!: ~e ~@el lere Prime Un Refrigerateur 2eme Prime Un Appareil de Radio 3eme Prime Un Mixer 4eme Prime Un Ventilateur 5eme Prime Un Transistor Plaieir de~manger, Pluwlr de gagner Oonservez les tiekets delivres par AU BEURRE CH AUD . Autant de tickelB, autant de chances de gagner AUBEURRE CHADD, Bois Verna No. 29. Rue Traversiere a cote de la Phaimaeie Vallieres et a Petion-Ville, Rue Faubert No. 36. :r•:l Diiat11afre!I l l'annir. Kul ' Willy BEER. tl• 8:80 a 12;00 •t de 2:00 4t00 pm,.t du. .Lundi u.u V ( nU a l'Ax:11b;u1ade Atnbrioa.iri.e. de l'hpoai.tlou, Lea o!fre!I 1oua-pli caehet• ront r~~~ta au Bure•n d~ l'A ni,tr•t~ur juaqu'au. 23 Septa:. 196&. Pour plu, amplu intonaati pcritlre de 11'dn11ae:r au Bllr dea Seniws Glit10raux d• l'Am~ t),\!1t1Hde, CINE PAI.ACE •BAMO~T Vendredl 8 Sept, li C b, et 8 h. POUR\}UOl YiENS-n; U T:\.RD; T.ri.tre~ Gd, i 1.20. Ri;:,. Gd~!' 2.00 Sam•di a 6 h. •t 8 h. NE TIREZ PAS SUR u; BANDIT Ent.r,,j.e, Gde .. 1.20 et 2.00 V 1;1ndredi a Sepi •. a 8 ho urea ~u C'.i'.:ST MOI ~U•:t;LLB AH-ih. Entr&& G4niral1 0461 2,BU lt/ioonk, Gdtt t,00 Somedii,6)1.etllh,lo En lt:o ))al'tle: L'E""lble N, Jn.B$l)thte tu~f•n~u• DANS LA SIER.RA Entree Gdo 1.20 CINE OL!l'.iiaA Vendnidi -Septembre Permanence L'EPOPEE DANS L'v:IIBRE EntY~e Gd~ 1.20 Samcdi (En permanonoo) TARZAN AUX INDES Entt"ee Ode 1.20

PAGE 3

S. A* F. L C 0. Un no m. dams . 'Econo mie ~u Pays S. A. F. I. C. 0. Plus c!e $ .uo.ooo ~ssen1:ieilement iaitiens aidut a la t-evalorisa tl@ w de Ra vie g,ay sgmne. So A. Des mime1 1 s de bras haitiens 2a~nent .:Jnaque jc,,ur !a batame de la 1n•oduction ' K A. F. L C. 0. ~rnnmie11 i!e sai.:s de Sisal au service i!e la Nation Hamc:me S~ A. F. t C. 0. l ,c,::,:...,.,,,,,,.r.,;,c:,-o:,:;:ocQO"""""""""';;,;;,a:.:,:,M:>ll>:M:t'1D:lll<; o::,ix;,:! ''.r. <>0:---------1:!il SIR OP PECTORAL SEJOURNE Gt>at a.grub\ e Consen ation ; Parfalte f A bu.> de CODEINE TOLU et EUCALYPTOL Toux, Rhame$, Browehites, , Elfi'ouements, lnHuenza, AHections des ? oumons l!ec11>1mcme===o...~---=-z-==---=~cae,eccooce=C.: DELA CARRUi EAN MILL S ! AVIS Les fll'oduits HA M ; P CO l)euvent etre adietes au ml11•esses swvutes I\ PORT-tdJ-PRfflCE Mme. : Robert Gaetjens Laine Co les' Market ; talue "" ,, :Soulangerie St-Marc Ave. Jn. J. Dessalines 1',fais on Rigau d lliie Panameri eaine Delmas Market Aut1>ronte Delmas Luc e Ch atelain ~ue Toussaint ~ffe riure D8I'I d.l NO UV'ELL!ST!b R T R EPUT E DEP UlS J:~6 2 JRemell'cienumts DANS NOS SALLES DE SPBCIAOLES !.litr anchc ii. 11AG1C Cl!\:!~ ,,. u!'c -< , b hr,;~, 7 nres ct :J 11ni :<. MU~ \ CULT J.•'Alf LA LVl Un . Wm de Mike P erki:I:.. PtHYO ramie G C .:11lt Eus~mnnco i or. no d Cumcron, U:Ck Prunier, An ge} 1\ranatt, r ' nmk H orst etc. Qua.nd on renocontre dans un film .Ro:i Camer on et LJic::. .r'al mer cela ui; nitrc de ~ ., e;uperlati!. Rod Cruneron le co• i.! lo oo ShbU:f .:.t1.na une pe t.1~ viHe dee A't.tH !J nis , Grice A aa tarouch a bravou i:e et 8 &On 0neigie ii n ,u ))rt server !a v ille d~ !U•;er 'l ' ow n des , 1ts.l!ac.is d e ~..ancrits 6:m.frites qui rm!lulai~nt i\ cette epoque, oU le Colt. faba it. la.i. Motl coJ t fait la loi l'St une iwenture mouvcn,il:n ce~ qui se dero ule dans le Texas MX confin$ d,,s Et.ats Unls 1 1due o _ U l e specta teuJ : a.tt1md 0 a\ec -aludete le de noucm..int de 1'hi~toire . Vou, , i1-oz . en: foule a Magic Cine voir i:o L;r~~~t fr J:tr01n;1 c~: e~ ~~ bondisscmen t!i, en coui >s : de : the.a tre dnns , ~me s alle ,bie1I. clirnati 'l'ri u'C oU vou.'ipal'is:ercz _ deux hi:iuL'O:MBR E DU PASSE! L'hh to ire d'tme lt-mrno qui vouluit re co nquir-ir l ' homm, 1 .1 ui i'm •nit nHi e t qui lu i 6c:happ,1i•~: L'Oti1Ha: IJU PASS.! le: drnme dela ,olit.udti d'tma detiau 110Jnmtl.. de •-' .:-~11ri(n• , :J(., _, . d:.. n1u 1d ie iH&i~ i:,olh de ;,o-:,i_, mv ,11e d ,on enfan\. at d• i ! ;t1n.-1,,. qu '•ll ai01,! ! ! L;1tl'i>f' l; dN Z.00 .!l !,,00 Dimi\n~:he H, L undi 12 S(,>pt, il 7 h , ct SJ heurel!i, LE NAHCISS& J..;.U:--;E IJ.TRIGUE SCO'fl.,AND YAIW avcc: Christopher L-c,' , Sabina Sess el mnn, Joachim F;,;thsburger no la Palmo d'or fiU Featinl. de s,rn s,1>a1,rnn . ~ntri ic, Gdea 1.DO 2Jt1) Cafe Co~cel't Dlrnnnche 11: S 5 h, 7 h, et Oh . )lnlgre le is guet-i -i\~p e~a c't. lea iutlllndes, un hommi} fmt triom• p h er l a loii CONDAMNE A l,1Tl\l'l PENDU {En couleun) Avcc Dale Robert1Jon, Yvon ne d• Carlo, Wi lll a m " t!endbt, Un evenement se prepare (Jui nun1 mis en Cbulliti-on une petitl.' ville d'ordi noire -pnisible. An gois~e. c-rainte, c.o1ere, , alourfli~ sent l 'n t .mosp here. Le fil:i d'un des. plu s .. puissnnts p 1n'lht.air as du pays vn ~t-re J_u g e pour ~eur tre par un Jug-e m~ ~,mtHble, mc-orr\lptlble ~ urnomt, " l'impltcyable. ~U'a r:dvera t.-il? ~OAMNE A ETRE PENDU L• beaut.I et la d<>m:eur d'ane femme vien dr ont ellea ii bout de eo n intranaigeance? La j u s ti ce du plu.t fort k l'epre uve7 Choe brutal entre la p uiasa~oo de l'ar sent~ . .,. IIIIPPOffl et C$llo de 111 ~ons:cience J:e!VeotU(! _ use cte& Jois, CONDAMNl!: A ETRI!, l'ENDU 1"ulllllooe, ruats-t,;,i,en,., Ton ncrre d 'upp e rcut ' 'dim~ un climat de vfOlence --. explosive... Une oeu vre /om , solldo, dUN, crtt&lle. Un h<>mm,o . .. n1 contre lea hon la loi. rnmanehe. ~ lll. se ptem ore a C R.IC CRA C CJN E il b -he u re s, 7 heures: ct 9 heures. LE NARCISSE JAUNE IN TRIGUE SCOTLAND YARD m un film polic: ier absolumont. dilfb rent des autT es filw.a du mfune ____ ...__ ________ __ g,,nre. Tire du roman d'l.dgard Wal lace, U est rCalisi> nvec beancoup t i.: \n .. Mnrit• Lucie , Jn-.Bap~iste, :is:~tJt~~~::~~~ti,1~~;,~::aa!,; rntius, Jlim:rc ~C hlldu$~ Lticas, J n u,x:0111, Huban, .Blai n;: Jtl<'.ques, Basti~n_ et . tou, , l es aut. res,.pa.nmts et nluu:; l'Cn'lt' l'ClOHt !)JUI ;,111,.1:rv I rcctit: le 1-t., J,', Marcel I<"e r:t.il et le pe r so nnel rie l'HO~ p;tl de In Croix .Rougc _c dc Ma drid, l\lr .John . K Davis do Ne w York, lt•s RC\.'i-rendi\ P i: re s: . Dejean, Smnrt-h, Guyo t, Pole.r,, Laroche, le,• fl'i'r
PAGE 4

VENDREDI 9 la meilleure Cigarette UNE GOURDE seulement le paquet CINQ centimes l'Uniti. I AU FIL DES JOURS Proltlemes Ile Mariaie a Mew Y@wk I' Atllletisme ea ~am L' Actualite Internationale LE GENERAL DE GAULLE ,\ TAHITI tron~ (Civil) M Capltai111; Mikl.enbtir&e. -ffl t.lcanique pun 1k tuuri1te• Ml't d'appoint a. l'e. ,;onomiv dM Uob diUiiminCI dAns h1 rnn _ de11 Caraib•!li et de no:cn ,_,r•ux. c-0n1patrlotie1 y ol\\ tran, i erj leUr centre d'11.ffair••= en nn• .... 1,on, il• rfaUunt c• q11'ils n'a .. ;:l:~~ 1 :~:s P!u:~\~ 8 ;r:1e,:i~ 0 ~~ nd 1appor1•, Panoramn, n• noua oi.,01ut-1l pu qu• lea A••ncH de voyagu a.l,lem•nde, (.A.llfflll•an• r'edeTa.le} ont 1ou't (>aoin de, touri11-t..t eoropienii q>1tt toot'!:I lo, •utr•.i il•&. Us n~'!l'ittdu.1 viennent d-e moin• t"n mvinl Cn H•il;.i ~tlti.t: \ouritteis. en ropi:en. l'I-Ont toujour• a.nxi•lll df 1,iilit-u cet.t• t-errt d'en~teroant oui est Haiti. ct<,t croire qiH: l~ d:iri&•t. Uu tonr:iN'.Cls .balti•:\ :., tuat:l:atlitilt ''.'_ .. mhra-,,er la. politiqt\e en NPQm;niit-n1.te,01, a dit en goelqu1_. W!"t-e : ll n'y a paa de prob1C m<'i politiquta, il y u d'abord de, p:rnhl\Ymeiiiconomiquu. Donne:; :::.:~;l~:: ~!'~:r:::;~j;.,{d~rt~,~.~i~ i1 ,o,n l!!s mondt. Haiti, ~<>tl1' le Gouverw..'m•J:lt du 1,, ; ;r!::nt J-'nrni;-oi~ Do,-aher doi:1 d'lltre lepayii d""' Bon Di,et1 xxxx \'DYACE IYETUDES '.I. AJfrtd I)tcuoch~j, empfo;::"!~'. ;:i;~~t~; 1 ri~~) J;:r~/2~t , 'J d,n::i•rrwnt !•n,;ai" J.rt .._ ,_b _pn,;;tr•m:tt,e d•--~.., '"h:~ii1u1• nu AS'rEP, il "•. ,t v,,,rfo,~tiotn/X da.m: I~ finana:-~ ;l):\qU,> ll ..irh pnndn, I,,. J~t d' Ah F:-nt:~ f1 N~York po11r l"a-Ti1, .s,,, i:~ude!; du:n:rotJt. "Q:l:l~ a.an.lit .;.1kmiQU.4. X % X ' '.'"S'. UIPL-0"!.!ATES l-.;; ACTION boito de nuit, on y nmar4u11it t 1 ' noonbr•u•,u peraonn•~ rev.n.a.n t d• la brillante rOCeptwn o:tferk au Sana Souci l'oceu.ion de 1H teu. Na.tionale du BrtsU. Le ~ro pe ,e compo~ait de M. Robe, Beriruon, Aairn1tant Diract.eur d,; Cimtnt d'H~iti, J.a. charmante te:' me Georj'ete.. 1u •ympath.iqut"~ fih Alain et Guy, M. Jean.Gaud Nadal, Dirttct•ur d• .l.a Mai101 Nadal & Co, lf. Roger_ L~lt-\t Chd de~ S.-rvicea C'dntraux Oata loi:"nto. D• npartu:t diem.ail tin. X J: X '.lame R-•ehd ,Scott. dit .. Sriec, Peno41, eat al"ri1'N dlmanehl an-c ,. rm .. Jee Soott. s..et:ai r.e i: N.., Tert:.. Jr,:n .. eoat p .. biu ft Bia.1,.u .lt:iv.p 1. El Rane.ho, oi:i. noc l• a.Tian, Nn eontr&!i• kier t,o,lr~ l l'~io• du Bnrb~ d• c-trl ll~l. Ello pa!' ,.,nt bult jOIG.: x~ B•iti. DIVERS . Le Dr. Gfrard P-atet, 1?-i:ninent 2 moi• de Yaeane• ici avec ion frhe le Coloul Ttmolt-on Pa n:t et famille. ..... Mme Lili•n1: Akindor Mehu. ~~t:~~~~~t:r:rc~i:d:M:~~rdu~r:::: ;.uha d'ffaiti a New York 1'fl,t t:rr_barqu~ dimnnche ."-Ur le VI)! 23-1 d Toki,:,,. Pour combler t'e rtitard, dca rne mnnch. dfJ Nww York. ThQo nou, a de,lar6 qll;'il •st Y-enu de-fini tivem•nt dan!' eon paye. U a. pu,. ::;::• ... i~:~ii:~;i~;~:~e;\,:t•e 1 11~ _______ _ N,::i~:i:: :r;:JE ::.!DY: nle de, artl tel.a Q.U,,& la pe1ntuu, lt tbea.trfl, -1. dnfllna. Th&o Duval II iitil aoe\leilli p-ar aon hM.u-trir• le Dr. Panl Bon hom.me et u !emm., % % X tri~' !1~:.::b:ic:p~:j:!~ %tot:, 1 :t demi a New York. :&liti y n t,tf• pa.11•er tM ta.cancu a.voe ~on fri; Te Alix. :Elle e,t venue reprf!ndn aee eou.r• au Colle~e Bird. Cetta jeu ne •lrari11nnte eompa.iri~ a Louip; ei niiieo. Madorfo fort Hill, Dlnoto~r u• ntral dt la HASCO •t aa c&ar numt. f•m.me llOllt re:Rt.rCsdiman che -par 1e Vol dinct de la Pm, Am. XIX ... L'Amba.iudeur allonu.rnd, M. Wi.11:i.ln:i. H,Jmut Van Alni.iek, tran1!e1'tt dto Santo Domingo a Gat .... la Cit7, ~t pa.a:., id lun di. 11 ilJt.ait nnu pnltd.r• la S11ln ta lleria de la Oracec Liu pt1ur r.ndn t .on non-Ycaa po•t1;, JI a. ete acetteiUi a l'al'iropurt pu 1• Jrlinttitr. Pliatpotentia.in i:ill'.!" mand Pon~au*Prince. Doct~u !" Frans llalay-Mink. % X X ... Notre aympatbiqutami, Liu nel Tou.uaint ut de :rf';tour par mi :00111. 11 1entre ,I• Nev. Tork. 11 Tit d.tr_p-gi1 qvt:lquu nn nl't"• aux i:tah Unia. l1 n eti a.~ eueilU par dit, par•nt• dont le ca.pit&ine Alex ToaJtuint et de, a-.i,. Noaa 1ui: liouhaiton~ un ,,_ .ct'enblc t1Cljour ici. "". ... Nou• •vo111 nn,u aYec pl.:1ifjr notr~ uttmablc a.1ni, ll. R-o-2er Uregu, r-ennu d" Ne,r,• York~ pd, on.t:e an1. 11 a &I" aecu•illi vu ia m~rf', llm& Max Orere-r, son beau~tre-re et aoeu-r l'lnd nieur et. .Mme Jonpb Saleado. Nou, lui soub.aiton• d'acrbol• va.cano,e, P4',~ ;o;• . .. lfIOt Maurice Bollnetil rennue lundi d-e W•ehinct,on et et par Mrnt< ~Y;•; A.ntoin& .,,Par le m-im& aTioa: tor,! rf'l1 trliu lundi Jdarit Ang!l ,foim. Adrienne Char-left. Le~ ;:on,ii\.ion>:1 i1Jt1nO!!,}d:t• c;,,,_, i-e;:!tan~ in1.:erlalnt!'!'., on rit! ~ui~ JJliS eneore ;.i ,ie Ur.,n,!1;:11 lJ,! Ca,d la1>ourrn a;;,isttrlil1'e::i.;.aJ c'' rt, prvu pour :em~ r di, a. In ~ar.e de ~~ruro•. M.-.Alam ,Peyretftt.e, Minl~tre do la rechtreb• sdMtifique a. Pn e.fftit dkelarit qu'il n'y a"Ya.it quo 1rn ch~rncr!Ul" quatre poc,r q ue cette experiencfi soit t~nti 111.1Ji. aucun daner de retornbee: radio achve~ bore de la :r;one prnn• La )ourn~e de je'..;di l'I ete ey a-rancte part1e con5acrC-e nu toun• me. Le Gfni!ral et Mnie D• Gaut le, -.ccornp.=1~lila d'une iujte d';m millier de pen-onnee, ont !a.it, en. voitureii, le tour . Mild.Mi.ber&r joo• a qoid.e. oo -Durtcl":l du vol : 41 r(vvlu• do-uo1• c:tevant .o. pobt1e. 11 Nit t.on!! terruitrea en 7i heures. et qo• 1• match di eamQCl:i .niiir~ 10 minute.,. te la c.h&uct de Ti• et ii :I.la Amerrii,!roc•••~ten ~o::~ INCEND!E DANS UN BATEAU AN. Y . York (AFP) L.:..,C,nnho*1..-e, Diplomsteo v,1 de l'<;vant. C't:;;t i'ut:1 mcil le~1r;, du genrt dan• leqo,II J•c ... ,-~n,:s,ntrn h !ameux Com.b-o Ibo de Andre Rorr,ain, le-:Seble-u:t.Szhl•ux d'..' . Dada Ja<:.aman, le11 ~--------------Un. violnt incendig: qui a Corn menee dans la cha.mbn de• ma• chine, d'un navin le . Han• a.eatie a.. ,w; enre.i;;-iat:r{I bier da.n1' l& port di< New York:. Ch~lt.>crt de Jacque-a b-u1rf!ne, l~ t.orr,b? <.i'Aroold c:Tati> Mart-t!ly, l~,-,. ,.b.,rob:;,~dr!lll'-", \f._;;;. G-'il•t• Noin ,fo Frfd<'.,rk C.r-p,entin. Le C'.mib-o < IA Di po:ma.t..:.> est di!"ig-5 p•r Soliman Abourieh_ Il joue t-ou, m,rer91fao jOir.:. a l'Hf,te-1 .Mont..,ma. p,;,ur 1a. dilc-etion du d"i~nt. H,_, RC;;i;;. l Un• ou dtux ta.blaaN W. L. l l'httur• du oouchn YOU.I tppor tent ltt lend•msin on 1onla$rement •i un bi•n-ttre incomp.rab-le . .,. HERSAGE, SILLONN'AGE ,; ' SARCLAGE EXCLUSIVITES MOTEUR DIESEL BROWN ROBUSTE ECONOMIQUE TRANSMISSION MONOBLOQUE AMOVIBLE DISPOSITIF EXCLUSlF IMPLEMATIC BLOCAGE DE DIFFERENTIEL CHASSIS UNIFIE POUR TOUS DETAILS S'ADRESSLH II Charles Fequier~ & Cie. ~U'@iH'f.Mlli En eon,~quenct, pr.nu ce 1olr m~ l•J ta.b-lett.e, W, L. 1• tttmasltzao. 111_..m.....,._. __ _,,....,_,.,....,_..,..._,__,.__.,._ ans) qua eon rival et oona.llon ge est trea -lement supe rieure-. A son pal.mares., Milden bercom,pta doUan aux Et.at~ Unia et 28 mil lione de dollarti en EuTop~ ot1 au Japon. Grande Reprise A11 ~e:x Wew~Oeaii , Se•te•bre C'est Moi qu'Elle Aime La Belle Comedle de Tlletdtre 1~1!~:t'!!W I I; LE Dl~EL OIL ESSO.MICRO-FI





eee

PLUS

wes
S ANCI
BONDE EN ig96

tN
Y DHAITI

Directeur - Administrateur ;
MAX CHAUVET

_ No 26.099















































































MEMBRE UE L'ASSOCIATION INTERNATIONALE DE PRESSE

Tikes SNNEB

















~ ADRESSE : RUE DU
° Ho 212.

PORT
PB

AU-PRINCE (HAITI)
wee se: 2602 |

CENTRE

C

P.0. BOX ; 1816

VENDREDI 9 SEPTEMBRE 1966




We






Liexpression téa ne tradulrait, pas exactoment
Ja cpensée de Vhommed ~ politique,
de Vecarantiste; du: businessman,
di Journaliste, de. Péducateur ot
da peéte quand ils parlent | de
The. Great Sucietys. dirais
ménie que ‘le terme < ivande Sa-
elétés est imprécis; vazae, et n'in
digue rien. de ‘tangible.

«The Greai Societys .représen-
te un-pays de 200 nyillions d'ha-
hitants et dont le Gouvernement
dépense 12 millions de dollars par:
heare pour le vbien-ttre nationnl.
Cast un pays of les families dont
Je revenu annuel ne dépasse pes
la somme de 3.000 dollars sont
eonsidérées comme patvres, et vi-
vent réellement dans la pavvreté
au seir d'une richesse extraardi-
- sire. Cc t an pays aly presque

sous lex efforis se ranalisent vers

le. développement d'une civilise~
tion ulilitaire.
















Mais voyons un peu ce que sm
ra ja Societé Americaine en
1975, suivant étude préparés
par le Département de la Santé,
de VEducation et du Bien Etre,
La riches re onveux (distri-
buée; Ia pauvreté sera réduite. de
20 pour cent 2 10 pour cent :de
ja population; lz moyenne de du
réa. de vie atteindra 73 ans; 1¢5.
personnes de 66 & 85 ans appor-
teront une contribution crolgsan-
te au’ développement de: Vécona-
bénéficieront de.
programmes spéclaux: préprréy
4 jon personnel-
Je; les frais. médicaux relatife: aux:
grandes opérations seront con-
- werts pour tous les aimdéricains
par un arrangement conjoint Vas
suranees du. Gouvernement ef de
Compagnies privées; leg coours et
tes reins artificiela seront “A la
portée de tout le monde; le rou-
geole, Pasthme et ta dipthévie au
ront. été dliminés; la ségrégation
dans Jes écoles aura complétement
disparn; chaque étudiant qnicle
désire pourra aceomplir 15. 6 an-
nées détudes dans les éevtes -et.
s aucune
ements scolal-
ts 7 Jours par
ndant- le ng)
ee
3085, le pativreté aitotalenant
abolie sur Je territeire des Etats
Unis, et chaque farill ‘jouire
us revena mininum. decent.

Le Président Johnson parait. a-
wolr approuvé le plan drdasé por
le Département de la Santé, -de
PEducation et du Bien Etre. 7




OUAY
tains de cea projets de
volent une “Gorte da

tres se rapportent A Vormbelli
veent das autestr:
ressant de note
saembres du © sop pose:

Aoee go'ils appedllent la prépgrd-
ton Mone Socifté esciali




«The Great Saciet:
pendant, des aspe 5 os
Bon rapport . couvrant. Tans
TOS, BP Rdgar Bh

On ¥BY, prézen % § Goes
nour le moins effarantes. Le nom
bre de crimes commis atx: Etats
gis 4 wagments de 4G pour cont
durant Ja ode alent de 1081
& LB whee. chiffre de
pyar Vann

ative,
DB

009
z Las vals
de voltaxes,
imés & plas
‘ i! axe. Dans le
Wie de New York, le nombre de
errors oat pass de 178.400. an
1964 4 487.775 on 1968, ot Pang:
reentation la plus rapide se rap
£

Le Dot @’Etat e¢ .
la visite de Van Dong
a Moscon

WASHINGTON (ABP)

Le Gouvernement dex tate,
whe s'eflorcs de conlirmer. cereal,
nes iunfortaations « jourualiste ‘yougoslave: hi Moscan:;
selon lenquelles au cours, Pan iré-
cent wevage dane ja: Capltale os.
vittique 2 Pham Van: Dong, Pré
siden da Conseil.da Nord Viet
nem gurait demands au Wremlin
imtervenir: pour qu'une nigociy
ton sont ehgagée on vue de ret
fre fin au conilit.

M. Mae Closkey, porte parole
da. Département 0’ Etat, a déclaré
ge ‘pasqu’k present sucane’ ine

‘arimation tendant’ 2 confirmar
celle nouvelle on’ttalt purvenie
aie autoriiés américaines. ~

MM, Me Cloakey a rappel que
le voyane de Mo Pham Van Dong.
a da Genkral Giap 4 Mosca a=
valk 6 senule dans plusieurs dé
pices de prone, moniy av'apmins
guna olbaele navait
oe aulct par le Gouverne.

© enl Sovidnaue



8)
Me fais

De notre: Correspondant: aus Etats Unis.

«THE GREAT SOCIETY»

potts aux pieurtres eb aux viels



eThe Great Societys présente
aussi un arire aspect Tort inquie
tant. De 1945 & 1086, Ja dette na
tionale est passée de 259 millierds
kh 320 milliards de dollars, soit
une augmentation dé 24 poar
cent, dont la moitié s’est aecuri-
lée au cours des 6 derniéres “an-
nées. Il semble que le Gouyerne-
ment deg Etats Unis -considéxe
comme nornigex les déficvits “bud:
gétaires continus, ob a adopté ‘de
puis de longues années ‘une polix
tique W'inflation. Le pouvoir. d'a-
vhat du dollar. continue’ de:-dimi+
nuer, en. suivant ane courbe de
phis en plus rapide. Par alllenrs;
en 1948, le Trésor. public. conte:
nait un stock d'or. évalué: ko 20.8
williards de ‘dollars contre! des 1é
clamations ébrangéreg & court ter:
me de 6.9: milliards, Maintenant,
le Trésor. public ne conticnt que
12.6 milliards de dollars, at les ré
clamations éventuelles s’élévent: 4
20.3 miliaris. Jusqw a: présent,
les Gouvernumerits sétrangers et
les Banques centralées ‘ont -décidé,
dans un intérét commun, de main
tonite prix de Por 2: 36 dollars
Vance. Mais; st demain ils adorn:
tgient une autre “politique Tnan-
titre, une inflaton -galopante von
duirait désastre.

8.0,

Sallons dans le ciel
nord vietnamien

IGON. ARP

porte:-parolé américdain
enalt anjourd’hui la présence an-
tour de certains ‘abjectifs au Nord
Vietnam ‘de ballons wroupés uel
que fois pass “asieura diceines, no
temrent: dans la région a’Hale
phang, Ces ballons: gris’ ou bleus
ont de 4: G mndtres de diamétre
et flottent & une alin. de mil-
je mbtres environ: reteius au sol
pers cables: Salon ite porte:
parole. peal gaeir dtan sysbe~
me défensif pour pr

H rape

par. des pilotes‘-en un. seul
ndroit récemment. Un avion tan
chant Je cfble poursdit ttre gra-
penn sudommare au mame dé-
iuit, '



A la Chambre Législative

important projet de Loi de PExécutift

Le Secrétaire @Btat de le Jus
fice Maitre Rameau Estimé vient
de déposer sur les bureaux de la
Charabre Légialativea un projet,
de loi tendant & -modifier -cortai
nes dispositions du titre IV du
Code de prosédure civile an ce
quia traip & ta voie parée.

Ew égard 3: Timportance: dw
Projet ‘de . joi, le “Bureau: de ia



‘La correction

au Bachot

Pratiquement §:les' corrections
des éprenves du bacctalauréat tou
thent d:leur fins ce Gree, espa
Brel je Lietins les Mathematiques;
da Eb usigue; Vilisto've d’Haltt
50
xe la: correction dey co
Bies de litterature haitienne,

Dans je cas contraire Jundi ov
mardi au plus ‘tard ca serait Vie
dentification! des ‘copies,

Dans Vensomule, des copies ne
sont pas plus manvaises qu’en juil
July bon agmbre de ces: ccandidals
records» -— qui ti sabraical Mus
Sit — ont volontaioment déscrie
les galles dexamens ou bien — ne
setalent pas presented A. la. Sea.
son Extraordinulrn. (est. ainei
qhe plug de Lull senis candidais
eur des B700 funk dofaut Hivant
la semaine darniér<

Dans toutes tea matioves, i] yw
de Tort maoases eb duxcelben-
tes copies: Ein Litttinture Haitien
ne, Wes notes varient entre 80, 85
AG ou ly sur cept, Ka face de
certaines cope

5 + le correctour
demande si qe

andidat eur a sal
wre des cours de Literature Hal
tiene ou mome & ouyrir—nous no
disona pos Ctudier un manuel las
sigue, S

.

Le troncon de
LOUVA amupraticable
Les camioineurs o& autres use
Bere de da route
pays, cclla congigeant Au Cap =
Haitien, nous ont fait part du
Mauvals Stat do cette ros.
Une. rege ca xintin
nous dit: praticable, Alertes: sutoritéas,
Novus nous empreaons d'infor
mer qui de droit dang Jespoir
Won ne tardera pag & faira Jo
nécesssive dans cette région,

Problémes de
Vathlétisme en Haiti

LETTRE AM. ANTOINE COICOU PRESIDENT 0
OLYMPIQUE HAITIEN Si GELEMeES DE DAPHLERGE
CEL

PorLanPrined eit Seplembro
1BBG
Monsieur,
Crest votre: diseours (qui date
de quelques mois} oW J) étals ues
ign da: Baron Pisrre de: Cauber.
gol mia Tinalement aevids a
votes €orirg.

“de me Yappelle qua cece (ot
SiG, VOUS aver fait part du walie
eapair de volt: Haiti participer
aux jogs: Olympigues de Meéxies
Plus récemmont: Mo Antoine ‘a:
8y. Yenduvelait’: cette: capéranch
dans dan. interview accordé | au
«Nonyellistes. Cela mae reheulte
le cosur. de conatater. qu'on! pense
encore 4 VAthetisne on Hlth:

Atexvous; pail Bre, re Brenr
are pour uy Waminé mais name
htoun ont Ga -ceux qui aecusalent
dy, foliw, Je Baron de Conberty

Je pense'donc quit dait yay
aa remede.: Won alr, Tathiey
Me west pas trés ropanda en. Had

ui, rhaig le volley-ball “ne: Petais”

pes non plus. {Lye quelques an-
nice, avant de prendre | feasor
auton ful: connalt, “
, Vous, y aves certainement. pen.
aE, TORIR Je We permets. de vous
faire the supgestion:. Ne “penser
“ods pas que quelques rencautres
tiltisme entice pays des Ca-
jibes et de VAmérique Centrale
aideraient & dquilibrer ed eport:
on Wait Pour eda W faudrait,
series, wae cquipe nationale ath
Wéinme.

Et your obtenir’ cette équipee |

Jane vais rien de mieux que
themplojnita régulicra aux 2
Wie VAG ot Vhiver, outra
competitions - interscalatres.













Jes
Les

mblites pour “ces -champlonnats §

we trogveront certaininent, si on
sonsidére. leo nombre: d'athlates
seolairds Gul, ayant passé leur
xeconde. année junisr, ne savent

panbeg ... avbletigues
10” TAG AG 100 ¥6; Jean Schubert
218" an BOU Wa eb 58" au 400m.
& Gautren vapairs gion. latese
gacpiler:

S prapes, Ho donvient -Poucrir
Pool gor oes compbtitions ‘seolal
wes Gal ite sont plug raduites qa’h
Mine renvontre Saint Louis de-Gon
aga -o Sominalre Bt Martial.

Vaus ven etes pas responsable,
mais que fait de Buresn des
Aporis contre cette deplorable: ‘i-
tnation 2

Permutter moi de yous donner
unvexemple: Je connais un bype
gui s'est entrsing | sévieusement.

pavaitre: jusqu’aprés | les comp:
Hons, Entre lenips, notre coureur
sentraing toujours pour ge voir
ada Din reluser Vinseription aux
Jens, car a) etait’ seal & représen
g Vous petisez quel
a £he, pour lol d@avalr
p on dempe el son snerie.

_ West une Nistolve banale pet
étre. anid wothentique |: je vous

Yai racoutée 4. seul fin de vous

montrer “f guel point-on ‘délaiase
Je: sport. des Anciens | Greva Je
sport de Coubertin, ee sport he,
Ln due NOUS cAlME2 BY8SI Certal-

Naturellement, ‘co nest pag. &
Vous gue jaurais do. derive pour
réclamations, ‘car vous nates pas

Mais Ty a quelque”
doa Jes ronsek

“apprécio Vesprit de collabora

Chambre aprés avoir. douné acts
au representant de IHxécutif dy
dépot du document, a conatitad
Une COMMIssIONn sPcciaie: Charges
Wetadier le prajet.de. loi. .

Bi nog’ rengeignements:” sont’
exacts, leg! discussions autour. da.
projyeg -nuront Hew-en: séance: pa
plique: Tund! prochain jour ‘auquel
ja. commission par: Pintermediai-
ve-de. son porte parole le Dépu
be Lucien, ep ‘présentera

son rapport,

Lavoie parée concerne,: cor
ie onl galt, les différents 6
ments de loi xiglémentant. Vhy-
potneque en géneral printipale -
ment celle des immeubles qui est
pour ains) dire Ja: pias couranta
eheZ 008,

Aussi, nous tichsrons davoir,
fa But de ca projet de tol
if ty ndeousal
vee adin de pouvoir informer nos
et

Le Président Johnson

et P'inflation

WASHINGTON: (AFP)

Le Président Johnson a annun
eé hier une séri¢. de mesures écu-
nomiques pour combattre Uinfla-
tion aux Etats Unis.

_ Dans. ‘un’ ritssage: au Congrés,
i¢ Chef de TExécutif rappoilé que
fés“Yoesures prises au. cébui ale
Pamnée: ont ‘eu: des: ef: bénéfi-
Hues, Les dispusitions’” ¢.onomi-
ques “Bnroneias “parle Président
des Etats Unis ‘se referent -: ax

1) Demander au Congres) du
suspondre de Septembre & Jan-
Vier 1968 les réductions dinipate
de sept pour cent dont béuéti-
clalént les entreprises dans leurs
investissements:

2) Suspension pour. une méme.
pertode de Vamortiszement accélé
ve de toutes lee constructions in
dustriclles.

En ce qui concerne jes program
mes fédbraux Ja Pedueiuan eera




qaatre: points: suivants |:

Mr Josef Kotchuk receit les

repréesentants de laPresse _

Le sympathique chancelier de
ja Républigne Méderale diAlle -
ware notre ami Joseph Kolt-
thos, Nous laisse bieniec, apres
une sm i 6 si 6 n partic *
mont fructueuse en Haiti 11 ax
tretenait tout spécialemen, dex
celeite Tapporia svec im presse
haitienne et hier encore Hi a en
une attention nouvelle a Vendroit
des onembres de la corporauon,

un yrand banguet!

Si atbeindre deus ohjectife « ho
norar la presse haitiwuns, In 1e-
morcier pour ie concours eppré
ciable qu'elle na cmast dappor =

bn succhs comlinu
dans ss carmbre eh lu renouve-
long nos compliments et noe re-
ercemenes Poe =
ie

aux relotions enite is press na
tiemale eb le Legation allcman
de, apportane Wk encore une con
iriouuion appreseble 4 le saups
de Vamis naiiano-aDemande,

for & la cause de Vaults heitia
ae 3 des

journalistes qug lea contents Cla

bis avec lo Legation allemande

SerOnt UssUres, Gvatic In GceieHee

jon de son succersour, par Aix ©

Veronica, bien pounu Vailleurs dé.

yo de tous, Watil pas a
ane notre

Cast dire qua ln plus pends
corbalixé réogng entre Vatnablo
“se -

a

ou: LES BOMBAUDEMENTS

tes. altacutions BEE: PAE
My. Kownuk ep noy ” excelledis
confrores Frédéric jeu

Ouguella et Demayric Charlier,
La prose haitienne a toujours

tion du chancelier de in Léa -
tion dé la ue Fedérale
WAlemagne, Koschuth est um sin
cate umi de notre pays On le
voit partir & regret, main c'est
lo destin du diplomate. Nous iui

CONTRE LE VIETNAM

DU NORD

JAPON (ARP)

a aes

sables a déclaré le Général Me

Vaylor a 6 ae

propse, a

Bi Dous nous relirons du Viet

ee da Sain
uites,

Impasse sur le probleme rhodésien

LONDRES (AFP). -

Tlmpanse aur le problema rho
désien reste tolale a 1a conferen
‘co des. premiera. Minietyes. da
Commonwealth ou le debab conti:
mune de souliiner le protond Jaso¢
qu sépare ja Grande Bretag
VAustralie ¢t la Novvelle. -
londe de la plipart des autees dé |

de Ja mise en place préulable dun
Gye rhodésien - atcicain, Cos do-

Nee beaucoup dinsstance que
Grande Brelagne prenne vongey:
wient de ne pad aceorder inde:
pordance 4 la Khadéste tant-gue
co pays sera dirigé pm des Et

légations, constate-ton ce matin

& Marbovough Hougs,) | :
En marge de la Conférence,
jeg collaborateurs dex: Chefs de
Déelégation et le Scerétariat du
Commanwealth ont déjh entamé
deg eonsultations disecdles on vue
« de rechercher une formula de cont
pious qui permettrais d'eviter
de donner at monde Tunage dun
Commonwealth prayement divisé:
ex consultations, apprend-on,
‘portent surtout: ‘sur le probleme
essenticl: des conditions — d'scirat
de Vindépendance A tn Rhodésie
que les Délégstions africana et
anbillaise! yetlent faire’ dépendre

LLLP SITLL

LES VOYAGES ?

Agent agréé dee compagnics de. “transport aérien, maritime, ¢

reutier gt

i . ferraviaire; nous vendona
QUE CES COMPAGNIBS, les ‘pilkete de’ passage. pour: tou

AUX “MEMES: PRIX.

voyage par ait, mer cterre ay fer,

DE
rely:
srncis de voyage,

Au. service des voyageurs depuis bientét 20 ans.

Gratuitement, nous faivong puir-voue toutes lee. réstpeattons: ¥
neseanives, y compris, 4 voue te
veitures aree on sang chauffeur.
Toujours gratuitement (eecopté pour visa de vésidence}, news

dons dana Vaccompliegement de I
& votre départ et vous débarragons ainsi de tous ice

désirez, hétels, SLCUreIONs

tevtes les formalités




52, Bue Bonne Foi
Phone ; 2204

Dir. : Plerre Chauvet,

présent colle de garantieg pe
stransfert propresat ay
a la majorué sefricaings, comme
préalable A. Vindépendane, Les
pays Gfricains esliment quan
Gouvernement onbslen | -aBro~
pecn ne respectera pay de telles
garanvies une fois quill aura ob-
tena Vindépendance,

ia Grande Bretarne vefose de
donner satisfaction aux pays afri
cpits el antillais car un tel enga.
gement | rendrait pratiquement
sans objel les négociatiors en
roursavec Salisbury qui n’exclut’
thesriquement pas que lIndépen
dance de la Rhodésie gol recan-
mie avant Varcession ay pouvoir.
des Représentants atus de la po-
polation africaine,

é& Pinstitut Francais

_ Gest demain anmedl qu’arrive
&: Port au’ Prince, sprés, une ab-
sence d'un moig ef demi, Mr. Ro
bert Ballard, Directeur ede Pins~
titut. Prangsie “et C Gal
turel & YAmbessade de France.
Aintérimet ‘a #46 azsuré, avec.
déyquetaent et compétenca, par
MMe André Gautier, Membre de
ja Mission : Universitaire -Pran ~
paige ol Porta Prince ag, Gen
ae wn, gpécialiste ‘on aS
Ble et un professour deo dasse.
Vendant Jeg. vacances, i} avait af
fectué ung teurnés. cultarele au
Cap-Haitien, on compagnie de aa
ferme et du profesor Oger.

= s ont
legations préconisent on eifec a-

aux USA

de. Vordre de millions de dollars.

Vinglation mine la puis.ance com
pétitive de Vindustrie américaine
sur les marchés mondiaux a dit le
Président en rappelant in récente
diminution de Pexeédent commer
cial des Etats: Unis, élément vi-
tal de Véguilibre de Ia) Balance
de: paiements,

Le: Président” a fait compren-
cre ‘que durant les deraiers mois
jes investissemente-ont ste exagé
yég en sonlignant ‘gqie maigrd: Jes
restrictions (monélaires | Vexpan-
sion rapide ‘des préts ne s'est: pas
diminuée. Dang cea’). conditions.
a-t-l ajouté il n'est pag désirable
de. continuer: d’accorder ane pri-
me. aux investissements,

in conclusion le
Johnson a renouvelé son appel
aux entreprises pour yo’elies
maintiennent Ja stabilité des pris
et véduisent les projeta d'investis
Bement qui ne sont pas Kecossai-~
res pour le moment et limitent
jeurs demandes de creiit 4 leurs
vrais besoins, :

Ua demande aux syndicuta d'¢
viter les revendications de salai-
tes ot de cospérer avec les direc-
teurs d’entreprises pour augmen-
ber lp productivite,

= ers

La Conférence de
presse de Johnson

Dans une Conterence de preace
tenue bier le Preddent Jokneon
A envisagé lex probleme: do la
Chine, du Vietnam, de YOTAN
el Vintiotion aux Sists Unie,

Ea se cefaranl gu Nietuam Je
President aniciiewn a volves
qui etait: fiver one da
te pour Vévacuation des troupes
americaines quand le Viemiom ju
fee BUCUIL FELG sen propres

OLCOR, :
Le Pres dent a sonligne que ies
Elets Unie sont dispose 6 ente-
‘Pier des névoniations & togt mo-
pent Widia Vo a ayoull yas ne”
pouvait prendre aucune | mesary
comme celle qua préeconists - 2
nernl De Gaulle aang svar

President

ech | en
‘pourtont Gre attointa apres don
consultations entre tous lea alliég
et que toute decision deven etre:
Tone: d'un nccord commun.”
Panant iu probleme de Vintla
Gon aus Etais Unie le President

oe

| BEYROUTH (AEP)
| Le mystire le plus comple!

Bne.

auc ensemble du ferrite
xe ie epanliane Arabe:
ne Le Chef do
Dr. Youssef

: _aelt seulement, par va com
qientaire de la Radio de Damas,
qué leg xtraitres ont les 31

Jes opportunistes et lea ga

de Michel Afiak. de Mounlf Ree-
zac ef dé Salah Bitars.

Vi fant remonter & Ja date du
23 Pavrier 1966 pour troaver l’o-
rigine d’ane crise qui @ atteint
maintenant son patoxisme, Ce
jour Jkvane lutte sanglente met

tait aux prises Ja direction régio -

nale syrienne du Parti Beas et Je
Commandement: interarabe de ce
Parti, Les dirigeants de ce Com-
miandement étaient arrétés, Je
Chef deVEtat, le Général Amine
EY Hafez, emprisonné, et le! Gon
vernement renversa M. Salah Bi-
tax gad présidalt le cabinet était
ania en résidence: surveiliée, ainsi
que: Me Michel: Aflak, 'théoricien
et: fondateur du’ Partijcet le “Dr.
Mounif Ragaz; Seevétaire Génée-

aL

Pendant qué la Leaction -vieto-
yieuse. essayait de consolider seg
asgiges au sein: des manses, nolan
ment parmi les‘ ouvrierg “et lea
paysans, les partisans. des leaders
déghus se regronpaiont, Le princt
pal appal du-Pouvoir devint Ia
Pédération générale des syndi-
vats ouyriers qui, sous Je contrd-
le dul Ganvernement,obtint ~ der-
nitrement la Faculté do procéder
elle aussi 2 Vépuration des mis deja Révolutions, Le régime
état: également: appuyé ‘per ta
presque totalité de Parmée at Jes
commanistes,



| Nous vous Prescrivons pour votre Santé, pour votre bonne nutrition

délicieux, nutritif, sain, le meilleur brevage au lait malté avec la plus fine saveur de chocolat.

Est recommandé pour : les enfants, les adultes et les convalescents.

AU FIL DES JOURS

Yor Aubalin JOLICORUR

LES MINISTRES CONSTANT
ET BLANCHET

SONT PARTIS CE MATIN

~ Nos axcellents. amis, le Se-
erétaire d’'Etat de PAgncultire
et des Resgources © Na: es Je
Député.... Victor: Nevers “Constant.
et le Sous-Secrétaire. a'Blat. du
ménie. Département, “UAgronome
Louis Blanchet... out pris Vavion,
ce: matin pour. Miami.

Le Ministre Consta ab oe Bccomn
pagn aa: ! ee,
néq Murie-Claitic Honorat.

‘Les Ministres Constant et Blan
chet sont alléy prendre part’ a a:
«First. Florida Latin. - Arcuriean
Agricultural Conferences qui se
tiendra A Hotel Carillon dg Bis
mi Beach, du 10 au 14 Sepwm-
bre, jnelusivernent.

importante. conférence
réunira tous les minintres de VA
gricuiture de Vémispnére. Coa
deux sympathiques menibres du
gouvernement et Mine Victor 8,
Constant ont 66 saluée & Vaéro
port ce. at par de Renee
parenia, par les agronomes et 1
ployés du Departement de Agri
pulls et des Ressources: Nz

; RETOUR DE
en M. GEORGE

aves Puppovtan ites Commtgandes
plasées Jes comimergunte: ot
mnaustrien, So

Le RAROL ‘eat attenda “pour
le semaine ‘prochaing, tandis que.
le SOUTHERN “STAR” fait Je
tour des Antilles.

x ze
VERS QUEENS COLLEGE

. Ce matin; ont repris Favion
pour: New York, Miles Josiang et
Carole Drouin, joties filles de Yin
duatricl Drouin, Prési-.
dent du, Rotary Cub: de Port-au-
‘Prince et Mime; :

Josiane et Carole sont allées xe:
pretidrg leurs Mudes an Queens
College, New York, aprés d’a-
gréablés: vacancas ict avec: leurs
patents ob amis: :

‘Elles ont 6t6 accompapnées 4.
Vabroport par leurs parents, par
deur soeur,-Mme Hana Meyer at
son mari, par un grand nombre
Gamis dont le champion de ten-
tig dean Edouard Baker.

xxEx : ‘

NADER
mand Sectles oe reste’ & la

; hi
done tourn

ven
| flats les Antilles aye:

Be
eo matin sor les valeone qui
de 4

Gouvernement, te
agen, # tut hot

can Coup d'Btst. La di :
officielle publiée por la Radio de

Damas atfirmait que les consp'ra -
Soestes a ee

‘tours avalent 66
paiont a.

parent, Vannonce subite du cou-
vreeu vidait les rues de Damas.
On retorba dana la confusion. ‘et
Jéa informations lea plus contra-
dictoives comment GB. eiveiiter
2 Vobranger,

Certain “fails “sont. copendant
& vetenir <¢ le couvre feu a été im
‘post: sans limitation de. durée et
iL west pas encore levé uix sept
jenres apres .son Institution,’ la
lcetiire des: messages dappui. en-
voyés par Jes -organisatiung’ eivi-
265 et fea cunités rallitaires syrien
ses:4 Ia direction da Baas ne com
portaient aucung mention de télé-
grammes en ‘provetianee.de grou-
nements stationnés 3 la frontitre
sud, Ja fermeture des frontiéres,
et. enfin la diffusion & plusieurs
reprises dans la matings d’oujour
@hai per la Radio de Damas d'un
Communiqué affirmant que dra. régie sur Pengethble du: ter-
ritolves

La Tutte pour le pouvoir en Sy
rie -entve lad deux, clans rivaux
du Parl Baas v’ent.pas encore
prés de satin:

Apres trois jours de calmio ap:

* Le eave DU

wNobtre excellent: confrére Pa
norawa, dans sq. rubrique bien
prigée intitulée Problémes de ls
Communauté, a parié’ dang son
_/Sdition du lundi 5 Septembre du

Boom tovristique Caraibe.

Apre’ avoir parlé de Vavalan-
che de touristes: gui déferlent: sur’
Porto-Rico, lea Jles : Vierges, la
Samalgue et Nassau, rendant: ain-
ai les chambres d’hétels: insuffi.
senws pour la pression de le de-
mmande etierdant dn nécesaité pour.
les compagnies “hételives et
gnes. de navigation maritime: d'i-
maginer dee hotels fiattants pour
eomponser le manque de chambres
Whétels,. Panorama serit que les
crolsléres touristiques: s'intensi-
fient et Europe Occidentale. par
Ucipe sau mouvement en fournis.
sant des. visiteurs” gni, suivant
Vexemple américain, apprennent
& dépenser “en terre ‘étranwére.
Les allemands © de lQuest, “sur-
tonk, voyagent, ‘et pour la sai~
son qui. vient, ils seroné ‘en bon-
ne place,

Le confrére contin: Depuis







































trala-ans, le. hoom touristique se

toaintiont, Le revenu qua gagnent
Porto-Rico, ta Jamaiaue, Ni
les Porites Antilles sugmentent
constamment: le flot: srandissant

(Suite ‘Suge 4. Col, 4)

ENERGETIC,

ARSE g









Nos Mots Croisés |

PROBLENE No. “297





HORIZONTALEMENT:

uy de aia Vostales

it équipage —~ Réorgani-

finances de VEspagne sous

a

Symbole chimigge —~ On

~. en change quand on suit une au-
tre condult





3$—






né & le pratique ha-
Ne — Grand, en Tarquie.
Moven de direction — P
sessif — Un est vare
couronne.
Général italien gui se dis
service de PEspagne.

7 Son amour pour ong yn
phe fai valat le trépas:-- Divini
18 chinoise_





. Seletion du Probl








Demandea ta
cluky EU ROP





DES AMIES ET DES AMIS
PARTOUT DANS LE MORDE

La solitude n’est pas bonne
conseillére, votre propre culture
ne peut s‘améliorer que si vous avez
des relations dans les autres pays.

Faites confiance 8 une Organisation
sévleuse, univereellement connue-
foentation complete du ;
DE CORRESPONDANCE
B. P. 59 Aghervilliers — FRANCE, ”
Joindre 3 timbres pour envoi avion.

B — Weux refrain peu proto




Iniligne une Lovey
wy — On y price en pa



de arunition.

Bez
VERTICALEMENT +

] -— Notre carnaval
echo. ,
Ii « Bile fait parfols pier le
scion — L’Oncle Tom an posaee
dait une |
THE — Conjonction ~— Bepace de
tenips — Préfixe. a
Vv Lac africain -- N'a pu
tak échir un patricte guisee,
V — Stipe quand i) s‘agit dian
palmier — ‘Anagranttig du nom
d'un rongeur,
Vi -- Fraude. ;
Vil ~— West pas de famille
quand i} est petit — Dans ie

en est un







Nord de la France.
WHI — Prénon féminin
le en Allemagne. .
1X — Mélange qui atraque Yor.
et le platine — fut ‘son
gardien.

X Dans la Marne — Roi de
fuda —- Ti réglait la danse dea
nymphes.

eecedent

VERTICALEMENT :¢

1 — Essien; Col — — Re-
pos; Arme — Hi — Rinwle; En
ae TV Ag (ag6); Elémi — ¥
ss Est — Vi — Sei Zéés;
Li — Curel; Unig —




















we Séte;* Sente,

Or; Dives — IX — Pler-!















BONN Lever.
le coxps-inilitaire
Republique Fédéra dAtloma-
gne a suscité un se écho dans
le monde entier. C est compre
hensible compte tenu du réle im
portant que la Bundeswehr joue
en tant que plus forse armee eu-
repéenne au sein de POTAN. Les
circonstances aussi gui ent ame:
né la démission du Général T
ner, inapecteur général de la Bun
deawehr, et la. demande:dang le
méme sens da+général. Panitzki,
inepecteur de Varmée de Pair alle
mande, provoquent deg commen:
talras varlés. :

Deg événements semblables se
produisant dang dautres armées
de YOTAN ne retiennent guére
Pattention des amis et adversal-
res du pays concerné; on les con
sidére comme atfdites ptire
ment miltaires gue seus ies ex-
perts imitids peuvent interprétex
et apprécier— Mais quand i} s’a
git de la Bundeswehr, on ne voit
pas seulement militaire ét hon
meg politiques se pencher gur ce
probleme, mais aussi tous les ob
servatenrs de VAllemagne non
spéciatiaés dans ca domaine es -
saient @en degager je sens,

Les interpretations axtensives,
nées plutét de la manuvaise volon

jement dans
eant de ia







' t6 que dlune connsissance appro

fendie du sujet, tendaient méme
& en faire une cerise d’Etats, Co
pendant, len sociaux - démocrates
-~ et Us représentent pobrtant
Vopposition au gouvernement —~
ont contredig une telle interpréta
tion. Car gil ext vrai que cé rema
niement dang ley cvercles | supe-
vieurs de la Bundeswehr exprime
une eritique de certains dliments
divigeants politiques et militaires,
cela ne.veut pas dire que les of-
ficiers.généraux ont vauin protes
ter en démissionnant conize VB
tat Ouest - Allemand. Les deux
ancieng inspectours .Trettner’: of
Panitzki~ont “soutigné. “extressé:
ment ladridttadhement: 4 le eons
ception démocratique dea la Répu
biique Fédérale d'Allemagne.
ne @agissait dene pas, pour Yun
ou Fautre cas. dont les motiva-
tions xont différentes, d’un con-
flit entre. PEtat et Parmée Du
point-de vue des winéraux,.clest
phutot organisation --de Parmée
ouest - allemande qui lest'-visée,
Wane armée ‘qui doit faire face &
des. exigences toujours nouvelles,

Si Yon veut comprendre pour
guellie raison le ministre fédéral
de. da.Défense Hassel, qui a sue
cédé.8.M. Franz Josef Stragas et
eat.depuis trois ans eb demi ie
commaniant en chef de Is Ban
deswebr, n’a-pas démiamonne com
me on le réclamait de différents
cotta, on doit considérer quo ia
République Pédérale a voulu met
tre en avant le primat de ia ‘di-
rection politique. dang -la~ Bundes
webu Car la démission du Minis
tre seek surait pe susclter Ja
fausse impression que Jey -géné-
raux, Galent en tran d’aequerir
une: ples rants Invinence dans
ja-conduite des. forces armées.. Ce
la gurait-été, on effet, une fanese



partl
allemand
de VAllemian
la demande des an

ne bk







versaires et actuels alliés
lemaurag,
Les Ailemands eux mi



talent @abord prononeds, en rail-
son de cet immense appareil mili
taire que. Hitler avait mis en i
vement contre le monde :entier,
Pose Stearmenent Aonie ii fa}
ub beaucoup de logie pour
les wonvadnsre. Gui dereivat ap

orter leur contribution & la dé.
ange COMMBRS & NOD ga-conten
ter de a'en xemettre pour to soin
de celle -cl aux Américains, Aw
giais et Francais:

Loraque Ia guerre de Coréa ot
la menace constante en provenan
ec de VEst rendirent nécessaire
Ja création de POTAN, les puly
sances protectrices de VAllema-
gne at leurg alliés exigdrent une
participation adéquate du pays
vaincy & une importante organi?
ration défonsive. Ensuite, les Al
Jemands insistérent cux mémes
sur le fait quéile one voulaient,
dang. aticun cas, eréet une arnée
nationale, mais préféraient
grer compl&temont ieur eftor: oi
lituire dans une grands orpatic-
tion stratégique . La tentative la
plus radicale dans catte direction,

Communauté de Ditenga.care
péenne qui devait faire disparai-
tre entidrement Jes priviléges na

¢ Honaux, échoua on derniére ming

te & cause des Francais Aw seta

de le cormmunauté. . de MOTAN,
dans laquelle FAtlemagné fut -a-
alora intégrée, lex commanrants
de Varmée allemaniene gont ton
jours .considéré, comme parties
, Wane grandé“aitance détengive
i dont type neuvem,

i : ‘





at





Tree ty
fonet!
chacun mais de ceux de ls co:
munauté toute enne

ton des taches &
le des exigenc
ses membres zy -
ment des divergences G'upinion
quant &-Parmement, limportance
et le stationnement des cifférents
groupes nationaux au sein de ler
ganisation, -- La réferme de YU
TAN qu’on attend depuis long-
temps a d6jh conduit & un confit
avec.la France, Ca felt, le poids
que 1% guerre du Vietnani repré
sente pour les Etats-Unis et ies
diffieultés économiques de FAn*
gloterro.ont anes) .moditié Vim-
portance deg contingents elie +
Taands. fans. l'ainanve derensive.
TL s'y-ajontait que: tes négeciations
entamées par: Amérique: et dau
trea-membres -avec-lUnion. Sevic-
tique ont de plus en phis«affeccd
également le tableau d‘ensemble
dela: stretégic de FOTAN,

Tout cela. a.eu.des: répercus-
sions au-sein da iministére. fad6-
ral. dela Défense.et du.haut-com
mandoment nulitaire-de Varmée
allermande intégrés dans POTAN.
Si le -structure ..des-Forcesalle-
mandes: était 1a méme.quc- celle
des autres armées.intégrées dans
TOTAN, iLest certain.que. les-pro



blémes posés par les nécussaives
adaptations se trouversient réso-

lus sans difficultés ‘par applica.
tion: des. régles “dela. discipline.
“BEaigy selon devoelonte de vex ré-
formatetirs —' ley: comtes Baudis-

tol ot Riglmanosepeaingi que le

général de Maiviére la nouvel
le armde “allcicandé sp lievait dap
procher Je plus possiblede Vidéal

‘renter anette

i



|

|













GP ARE Ve ot ment, MINER GA

19009



Le stylo le plus
aventageux entre vos deigts.
PARKER

SU

at








_ Hachaeggrate
# est “Tingge
Parker SUPER
congy gut le
chlebre Pari
ne sbléga










grigur, yt
Pencre de prensa con
Sitculadte fort. oppr
Hine. je systbhme qui
de TécCulemeat do J'enc

sade,





juste jaz
Aloute:
soigade

yalne Pence
sala ne

at des maré
prepiiore muclié . ef. v:
PRICED SUPER ZI", be
plus avaniogeuz,







.

impression, étant danas que }
afficiors en quesiien, cux
n'ont, pas agpiré A one pi Ot j
puvilegiée ae vailitaire sur % po’
itique. jes 4 mx: de i | Remeron oe
dereet Steinhor om ont aa enar tJ :
yes du nouveau haut - commande Fé
ment de la Bundeswehr, sont con §
widéréd “de mime que leurs predé %
cgneura* comme deg officiers vto- 1%
YORS sonvers Ja aliréchion polti-
ante.

Ui cst de fait que, duns Vécla-
PROVE BAe crise, ont particind
“des"élémonts qui se sitaent on de
tors du champ de tension wormale #

tre palitiques et militaires. Cen J
SlGnents doivent at j
dans Vhiseoire de la @réntion et ¥
du “développement des nonvelles
















Le Tivage extraordin aire annoncé par la
Boulangerie. AU PSURRE CHAUD
aura Neu le Dimanche 25 Décembre
De véritables cadeaux de Neel

Cing Primes, les unes-ausel alléchanics que les:autwes.
lére e Un Réfrigérate
ie Un Appareil de
3éme Prime Un Mixer
4eme Prime Un Ventilateur
seme Prime Un Transistor

Plaisir de manger, Plotetr de -gagner
Conservez les tickets délivrés par AU BEURRE CHAUD
Autant de ticketa, autant de chances de gagner

AU BEURRE CHAUD, Bois Verna No. 29.
Rue Traversiére a cdté de la Pharrnacie Valléres
et a Pétion-Ville, Rue Faubert No. 36.





Zeme



8 sSceNSENS -NANAA SANA IN



NA*PAS APFECTE LA SUBORDINATION DES MILITAIRES A LA DIRECTION POLITIWUE |
|



SPO PETL
se faisait autrefois,
technique. Les anciens o:
devaient apporter leur experien- ,
ve, mais ve familiariser avec Vie,
dée et la conception morale d'une -
nouvelle génération & Vopposé du
netionalisme, ; ‘

Li est compréhensibie que la.
crise de YOTAN devait atfecter!
tét ou tard Varmds ellemande qui
vst al différente der autres trow
pos dg Valliance, tant.par gon or
gine que par son Gvolution, [.+
gouvernement fédéral .qui ec sent
pleinement: respomseble de la col-

laboration dane. .ermée le
moderne et capable aussem dame‘
communauté de défense suprane-!
tionale, a agi-avec xapidité. L
erise de son commandement We
tairg est surmontée, au moins ex.!
térieurement, mais il appartient!
& la‘nature de ce gravid: groces-
gus de remanierent que ls direc-
tion . politique ait & porter In
charge principale da toutes les u-
daptations aux conceptions straté
Biques en . dvotution, qui s’avire
ront nécessnires & Pavenir.

Karl Willy BRER.

ney







LE PROCES
DES. RAVISSRURS.
DE BEN BARKA



PARIS mi ABP.
Le wianque’ d’effectif, dang Ie
du contre. -eaplnnnage

audience ‘procs
exe dw Mader Ben Barks: 20
dienes: quit 18 ‘apporlé -ancun 'é)-
lémont nouveon aur ta digpari
fon di dirigeant margeain.

Leroy. dig Finville ta seul dea
Bix: Accuses en Nbertd a revels
en ga quali) divx chef dos garvi
eas “efrissins de pulltee spion-
mage francais celui ci comp
ta seulement 1200 wands
que VURSS dispose de 20.000 et
leg Bo Unis | 34,006,

Date ce procés qui go déroule
gona le erésidenca da duge Joan
Peres, 5. frangais ae 1 pages
sont ‘soulemens jughs. BAS
tre dé Tintenear Bh Baro le
Génoral Qetkir gore jugh par

COU MTHACE BV OS “Wades person =









tea anuiees ce Yeomier procs.
Moka Win Barks ag6 do 46
Arg OEE enlaye op 7
dane lp venize da 3298 oc
tobre 1260 quand i pe la
contérence “tricominen' ap 1a

Leroy “actusé “de enon dégon- |

cation de crimes a déclacé eprts |

avoir r6véele Je pou Velfectis du
KORE eaplo: S
@ 2

non hommes de ralluer ue tre

Heureugement nous jouenup
la sollaborauon desinuresses d7ho
Roxebles 0) eo

Un de tox demmers Antcine Lo
peu chet deseale % Orly a: contir.
mé que le Ministre marccnin Out:
Kir Gtait diapasé a faire: enlever
Bon Barka, Ceci a: été confixmé
par Leroy.

Antoine Lopes Interrogé de nou
weau nvadmis quiil étalt au con
vant de Ja conspiration. Le jour
neliste francais Philippa Bernier
4. confirmé Vexistence ducom ~
plot. On Vaceuse “davoir tendu
je: pidge A Bou Burka pour

volr eolever eo dornier en plein y

feuboure Germain dex Prés,

Les quires: accueds wont. les
pilisiers Souchan es Vatiot. Ces.
deux: derniexa furent
wWemparer de Bon ‘Barks.

Le. juge o résumé Ala fin de
Vaudienca la gitiation. par. catts
pltrase; "il est

TREVOR BNE | ge.
nogg oubliiang. wun ®:
pour nous perdre”. dang

des: détaila: sang. intéebt,



VENTE AU PLUS FORT
ENCHERISSEUB

{1} Automobile Plymouth Sada
1968 — 4 Portes (Offre Minimum
§ 976.00).
(2) 1 Automobile
1963 -- 4 portes
mam $ 900.00),
Les voitures peuvent atre vues;

Ford Sedan.

de 8:30 & 12:00 et de 2:00 pm. a! ,

4:00 pm., du Lundi.au Venur-c +
& VAmbassada Américaine, Cité”
de PExpogition.

Les offres sous-phi cacheté se-
ront regues au Burean de Admi

nistrateur jusqu‘an 23 Septembre #

1366,

Pour plus amples information:
pritre de s'adresser ay Bureat
des Services Généraux de PAm-
bassade,





Pour le renteée
@’Octobre

Vous trouverez des sacs d’école
ot des Serviettes et cuir, des Sow
Vers Italien, Anglais, Frangais
Belge, Hollundais, Portugais, des
Saulers bette Tehécoslovague et
des Souliors Américning de In fa
meuse marque Claston et des
hoites peux gargonnets. of une
Hgquidation de bottes cowboys pour
enfants de 4 & 9 ans, dis dennent
12 mois de service sans rénara-
tion c'est trés ben powr les ene
fants.

Chez Hermann GAUTIER.
SOB Ronlovard 1. J. Dessalines

A Vendre
UN DELCO DE 4 CYLINDRES
6 KW. Marque: KOHLER,
Sradresser & Lalue Nos, 176
7







ed
Meters cals on demmnia 8”

(Offre Mini- p












ALOT To Be"

Vendredi 9 Sept, 2 6 bh. et & hb
POURQUOL VIENS.TU

SL TARD?
Entrés Gde 126. Rés. Gdes 2.00
Samedi a 6 bh. 15 et 8 bh, 15
ATTAQUE A DAUBE

Sanedi 4 6 bh. ot Bh
Entrée Gdeg 120 et 2,60

NE TIREZ PAS
SUR LE BANDIT
Entrée Gdes 1.20 et 2,00

CRIC-CRAC CANE °
Vendr AW

S bres st
LILE AUX FILLES PERDUES| Vendredi 9 Sept. & 8 koures BU
EST MOL QUBLLE AIML

kntréa Gde L2u Rés, Gidea 2.00
- Entrég Générale Gdeg 2,b¢

Somedi & 6 h. et 8 b, 20 Résorvéo: 00
LE DERNIER PISTOLET feorvée: Geen Oy
Entrée Gdos 1.20 et 200 Samedi b Gh. et Bh. 16



embre & 3h







CENE STADIUM

Vendredi 9 Septembra
(En Permanence)
EMBOSCGADO!
ou

«LE DEFL DES FLECHES:
Entrée: | Gules G80

DANS LA SIERRA
Entrée Gde 1,20



CHINE OL Bie 2A
Vendredi § Septembre
Permanence
LVEPOPEE DANS
Entrée Gde 1.20

Samedi (Ex
JAMES BOND 007
CONTRE Dr, NO -
Entrée Gde 0.60 | Samedi (Bn permanence)
{ : TARZAN AUX INDES. >
Entrée Gde 120

CHAE, PAGACE —
Vendredi: 9 Septenbre& Gch. ot 8 Cie S PZ,

hhreg 5
KINDAR PRINCK DU DESERT. Vendredi 3 Seprembre 4 -6- hres
BD Let 8 hres- 15

Entrée: Gde, 220
he ee MONTE La pseu
Sauredi 86h, ot 45 Entrée Gdes 1.50 et 240
: ALTERS :

VUMBRE





LES CAV. 7
DE LA TREREUR Samedi 6h. SO eb 6 hy 16
Entrée Gdo 120 LES NEIGES :

DU VRILIMANDIARO
Entrée’ Gdes 1.20 et 2.60

- MONTPARUASCE

Vendradi-9 Sept: 4 6: h at S tras
SAMSON ET LE TRESGI
TES INCAS
Einteéer Gil, 80.

Sarenli a 6 be ot: 8 he
SALAMBO
Eniehe de: O50

COE AC

Vendredi 9 Sept ho O- hres: 15 et
& heures 15 : Z

TAIN ER EST MON DESTIN
Entrée Gde 120. Res, Odes: 2.0

Samedi 9 6 4 1b eb 8b. 45
RT



LE SEO!
] DEMONTE CURISTO
ee Entrée Gdes 20 of 2.00

CINE UNION

VondrwlS Sento 6 hres ob S he
CHEF DE REREAU
‘ntrée: Gio 0.60



Dro Bonk So Crave discrenouy
don voyane Cuiudes an Baroy

Semedi a 6 bh. ob 8 b. taux Hie Unig, 4 de: Slaps
CEUX DE CORDURA daimoneer A sau anaotle Cionte
Entrée Gde 0.60 de, qicil 2 vepris aes activités dito

foosionnolion |.
Centre de Dingnostic, Bole Verna.

DRIVE IN CINE

mS

eee



ne ee

Messe de Requiem

Les tamiiles Auyugto, Chores:
tal, Garoute, Arthur, Anhoure,
Miaud, Vervette dont chanter de
samedi 10 Septerabre i960 ao la
Basiligue Notre Dame 26h 30



f

ie

Z






2



SR ees

AMendeodi § Aott 47 et oh.
JOUR De FAMILLE
14, VALLE DE LA COLERE

Somedi 8 7 bh ot 8 b.

Bi pulsing’
bore D ACAPULCO

ee

duits ‘manufacturés

Chancerelles Tels que :
4) Les Bougies



chacun de ces produits,



+4

les meilleurs,

Consommateurs, adressez - vous 4 Elias Cagsis
2ue des Césars, seul distributeur pour Maiti, 4

CARILLON.
Agen Lip Climaticé.

Le digtingué Café. Bar = Ri
endez-vaus de tous ceux qui veulent avoir une
ilnute de détente dans un endre couuet et frais:
Unment varié et de qualité vous attend,

Produits Nationau:

Economisez votre argent en utitisant les. pro-

be, les Usines. les
«PRODUITS NATIONAUX» S. A. établies &

otre Dame
» Jeur résistance surclassent celles qui sont fai-
m tes & lo.main.

2) Le cirage «Marque Royal» dont la qualité
est inégalable, est reconnu le meilleur de par
le-public tant a la Capitale que de la Provines.
§ 3) Le cirage «Wax» pour parquet présenté
dans une boite Jaune-Rouge par sa formule.est
@un fini supérieur. Vous le tronverez jusqu’aé
concurrence de Gdes 3.00 la boite. Ne vous laisse,
pas induire en erreur. En vous servant-de tous
ces articles fapriqués en Haiti, c’est économiser.

Evitez surtout toute contre - facon relative &

yez modernes, en exigeant de vas fournis-
seurs, Jeg bougies Notre Dame, le civage Royal,”
‘indivo Marque «Eeurenils, le cirage liquide
olanc, noir et marron aussi de qualité supérien-
re, les lacets Standards et'bottes dont Pétiquet-
te est une garantie de quantité.

Les Usines PRODUITS NATIONAUX» S.A,
disposent d’une machinerie et d’un équipement
Ultva moderne pouvant leur permcttre dessa:
tisfaire une clientéle qui exige Jes’ -articles.

du Matin, uke mosce’ da Priay de

Deu & JA inomoire de leur pen.

Qrelée “epouse, Mere, “sues, coal

genie Augaste unlevée A tepr
cS
ia:

sing, Mine (Oscar. Chérestal née.

fection Je lundi 29 AsGt dcou

Ce présent. avis’ tent lieu din.

vitation aux: parents et amis d=
je famille:

Port: au. Prince fe 5 Septembre
566, :



Restaurant eat le







x S.A.













our leur £ini-et






Se




ENDEUOT Or

EUEMBEE Tnee









GEC CONS

Mrranche a MAGIC CINE
6 hres, 7 nres et 9 tires.
COLE BALL LA LUL
Un film de Mike Perkius. Pamo~
ant stmancolor,
Hed Cameron, Wick Palmer, An
gel Aranda, Frank Hors: etc.
Quand on renocontxe dans un
fim Rod Cameron et Dick val
mer cela gigmitke de action wu
|. Forces Arméon d'Haitiy Superlati<, Rod Cameron le co-
i interes et le concours au iy} loase jous isl le 28le da 5
: guans une petite ville dep Btuwe U
nis, Grace A aa farouehe braveu
ve et & son énergie ii a au pré
server la wille dg River Town des
assauts de bandits dmérites qui
ltulaient A cette époque, ott le
Colt faisait lui, Mon colt fait la
i est une aventure mouvenen-





B

Plus de $ 350.000 essentieliement saitiens aldant a la
reyalorisation de la vie pays



Mibiane
parents
sincere:
Président & Vie
Colonel Geor
% Danache, le. Colonel Gracia






















es wiliers de bras heltiens gagnent thaque jour
ie bataille dela sreduction

t









ies aris tant de is





« Capt Male que de la Province pour
rave: 8 ie 8Â¥: sympathie dort. Us




S.

Une industrie Netionele au service Je la Nations Caitienne

L ¢.





ye est interme gqu'en
dugemeni rendu par
jo tribunal civil de Port-au-Prin
en date du ld Juiiiet dernier,
divarce dex épeux Lucien Leon |
tot Gouinh Ia femme née dac- |
Ajax, a été prononcé par
Fotficier de I Etat - Civil de Ia
Seetion Est de le Capitale, le SL
Aoat could & la requote de Pépon
Se ef presence des témoina prévas
an tol,
tau-Prince, le 8 Sept. 1066.
Stgné: ‘Bugéne LEGHOS













aacimeics — Bippbeesebesas Re ae

i a a












































































SIROP PECTORAL SEJOURNE

Gelt ageéable — Conservation Parfalta f
& bene dp CODEINE TOLU ey RUCALYPTOL

Toux, Rhames, Berouckites, Euro “its, Batleenza,
Aftestiens- des Poumons

Avis de Diverce



Em vertu d'un jugeme ne Tri
bomd tivil de Port-an 68, 27%
da VT Mars 1966 entre tes
pix FF erick Arnone, 1é
pou. nb rie Carmelle Hippo
lyte, Voffivier de PEtat Civil de
Ja Section Eo de la Capitale, les!
formallés de Ja loi préaluble«
tment remplins, a prononcélear di
voree en présence du sieur Geor
ges. Voley at du -Docteur Ray-
mond Hippolyte, témoins: de 1é-
peuse dumanderesse en divorce.

Le présent avis est -publié en
vorformite de la lai et du iuge-
ment sus dit.

Porta? rin











i, de & Sept. 1966
ne LEGHOS





Remerciements

Myx André Métayer et ses en-
fants: -Michaelle;: breneeula, 0é6-
Hine, Marie Andrée; Daniella -Gé-
vard Metayer. et.sa fille adopt
so. Marie Lucie: In-Bapsiste,

Les familles Métayer, JeancBap |
tste, Champayne, Poux, Assad, !
‘Tndius, Piorre-Chates, Luens, Ty
uocenk, Ruban, Blam, dacques,
Bastien et.tous les autres: parents
remereaent pit sincere |
ite RF. Marcel Fertil de
Lovches (Madrid), kes bonnes
rs et le personnel de YH6-|
de la Croix. Rouge: de Ma-
drid, Mr John KB. Davis de New
York, d
les Révérends Péres: . Déjean,
Srmarth, Gayot, Peters, Laroche,
jea fréres Victor et Antoine de
Vrevle Jn-Marie Guilloas, les Bé
verendes Socurs de St. Joseph de
Uluny et les Filles dy Marie, VAs
ion dev ancigmnes-élaves-de
tarnat, les directeura: deg: Quo
mz. HaitiJdournal et du Nou
velliste, /Entreprise Paret- Pierre
Louis et son «personnel, les-ata-
tions de Radio -Caraibes oe ‘Ra-
dio Haiti, le nhe Le
‘tang ani que ton, tea antres
ana de la Capitale,ale la previn
ce et de Vétranger aul cut Jeur
tomoigné de Aa: symapathie A Voc
vasion de Ia qaert de leay regret-
Mine André: Métager Ané
Be ~Baptiote enlovée. a leur af-
ion A la suite une longue
ehrétiennemest suppor-
manche 14 Agitt 1966 et.
tt de-trouver ici Vexpres
var profonde reconnals-

















C





ABLE, Peebles Spence Mp











~Prince, Je 8 Sept. 1966.

Les Prodelts





'Gdes 2.00 et 5.00

qui se déroule dana le Texas
nux confing des Etats Unis dans
ja région de la grande riviéro da
waa Grande, C'est pour cette ral
son que VPaction se déroule tantot
aux Etats Unis et tontét au Mexi
que. Deux fréres bandite -prefi-

fuent dun jour de féte pour deva

hsey Ia banque de River Town
en thant le Directeur-ot be cale
sier, Ils réussiaveng leur eoup et
auient avec Fargent en-terre imexi
vane. Pat- Garret (Rod Gameron)
ne reste pas inactif, Lf découvre
Hidentité des bandits et sé lance
& leur poursuite sans reliche, Co
ci donnera lieu & toute une série
daventures . aussi dramandues
que périlenses.. Rien ne manque:
Combat d’'Homme A Homme —
Poursuite — Fusillade -—dang-u-
ne ambiance tindua of le specta
tenr attend -avee-anxidté Je: de -
novement de Ihisteire, Vous: i-
rez en fouls & Magic Oind voir
jes épinodes _ palprewnt, de MON
COLT PAIT- LA LOD riche em re«
bondissements, en -coups de théd
tre dang -une -salle: bien climati -
sée olt vous passetez deux ~hen-
res de bonne: détente. “Vous. assis
terez-en mise temps par les. ac-
tualités Pathe Magazine au ‘der '-
vier voyage dul’ Général de Gaole
Jagger Ethiopic et son entrevuc.
avéc Vermpereur Haile Selasic.

3 Heures Gdes 1.50: et -2.80
5 heures, 7 heures et 9 seures.





ONT
PARAMOUNT eo
Eimanehe Ts y Schy Tohpat' 9 be





WmOUvANT cu whe sat-oxt piriages
ontitg Vamovr- et lecgivival
YORBRE DU: RAESE

(Peeknisolor)

wees dady aaeead et Birk
Begurde:

Jonny Bowran a omeritsepuls,
iene son nom au Brmeanent,
deg sgloites ody vos
cours ane bonnes Londres,
pestetant aves eee ped a
@
unuppend Sian bellewalan,
David Donne.

Jdennay abs a David era?
nulidtols Abia York: Vs ciplant:
étudiants denny ccommengaihs 4
chanter. “Wile out aim enfant: d>
David.mmais vefaan de Vepouser
pouriinlee aeacriteay, SMe lut Gr
anal Te Reet ie Ba pas seco

Vontunt, Ghat, obide de) Agar.
titers: Anngotevrecaven: David ud
Délevernit,..

hethte 2h Wiede denny ebale
Davids est: glacial waniainilerd de
sermint fait magubrs, Mleobvent



a force Bunalvtance; te drottade |

revolr Matt. « Coponn- nolleye ot
Veilent: pourstit-ss shades: quis:
leu lacpromiére:rencontro: Matt:
est éblout var eette forme aul
s‘intéresse & ini et.on dénkk des
ordres-de-son“pere;la-revolt: phys
siours foils. “Knwemble ily pagsent
dea houres merveilleusts,..

Anehdewonent Rett apprend que
denny ext ah Mare;-taals David
le von ete eat intraituble-et' ne
vent renouer avec deny. Quad
viendra-t Jp de ces troisétres qui
Sfaiment mais~que le destin sem:
ble veoulohsénarcy Incxeraha’ ~
went?







aux adresses sulvantes
A PORT-AU-PRINCE











rket

we :

halne

ulangerie St-Mare
ave. in, 3. Dessalines

Maison Rigaud
ue Paneméricaine

Delmas Market oe

Autoroute Delmas °

Luce Chatelain
Bue Toussaint Lewverture



A PETION VILLE










«Eile ne sert des produits de
beauts Jergens ou Woodbury,
Aussi quelle galbe, quelle belle
peau grace wux Savons Woodbu-
ry ou Jergens ct la fameuse Lo
tien Jergens pour le corpa et lea
maing. y
Ayer cette fruicheur et co teint
wthee bs +

| “sercEns — woopgury,

ZEart
LZ HOUVELLIOTE:



DOMBRE DU PASSE! Lihb-
teire d'une femme gui voulslt re-
conguérir I i i
mée eb a

dette

an

gar
Thal
e ae 90n enfant
qu'elle aime!!!

Gdes 2,83 et 4.00





et de

meee ecemtis

IN CURE

Dimanche 11, Lundi 12 Sept.

a Th, et @ heures,

LE NARCISSE JAUNE

INTRIGUE SCOTLAND YARD

avec: Christopher Lee, Sabina

Sesselman, Joachim Fuchsburger
LE NARCISSE JAUNE IN -

TRIGUE SCOTLAND YARD est

um film policier absolumont. ditfé

rent des autres films du méme

genre.

Tiré du roman @adgerd Wal
Jace , if est réalisé avee beaucoup
de sein, et magnifiquement mter.
prété, Sestlend. Yard n’ost yas le
yeul A investiguer, faitaire dn.
ne série de morts mystérieuacs
est en outre stlvie parie service
de Sécurité des Golbal Airways 5
et par un énigmatique détective
chinois, .venu spécialument ...de
Hong Kong, car sa propre’ fille
& elie mému. trouvé. fa mort. au
aCOSMOSs,. ung: hoe. dg nuit
trés en-vogne & Londres.

LE -NARCISSE JAUNE. INTRI
GUE SCOTLAND YARD, bien
fait.er bien animé par ses noni
Dreux interprétes retiendra, toute
youre artenuon par sa canplexice
ele fourmilement des persoane
0s, .8t par le: suspense:.qui. corn
mence toutiau début ei ie finit
gnaves ja derniéte image. | C'est
un-film policier que. Jes ammatenrs
duogenre “airseront-4 revoir: plus
dune. fois.

De





CNR?
Diswsche Aa b By toby et Den:
HOLD UP A LONDRES
(Patrow-dor oi Festival. de San.
Sebastian).

Axes 1 dack.Hawkias; Bryan
Forbes, Nigel Patrick

‘Un suspence inquiétant impré
gne toute laction de eotté form
dablg: superproduction et de iow
vematt repide .de.ce’ -auperqeli
cier.

Stratéuie wiltaire,. aeepenee:
tevrifiant; hold --op. dienes,
vol audationx , sg troiventinélés
dena wre: ARE CRUPAGTO BIE
rement wecrochanta:..

DL militaines séformés: cn piel
ne verdouroons -dasilecdi ponies?
ie hold-up du sidwle: 1 aa wol de
million dans une banque tondo' =
niennel
HULD UP 4 LONDRES 4

‘Un. film ‘d'une indiscutoble
gasurs Une production ble,
tay en datigeun Speotach '-
ldive hold + even One
mince inpeceable.

‘Un policier d'une: bante inten
gita cet qui: dispose ‘de. toug Jes.
atouts pour plairé:ay' plus vaste
Public. Les acteurs auene avec
wine dnagistfale assurance: ot an
rellef: agivissant cecta: Presque’ po
Hieltre: brossée: d/aillenrs avec une
yaro matitise,

HOLD. UP A LONDRES

Une" production: Wun tenag Mon
nanbet dane viclines naselan wee

‘Dae note tpuchante:



sallié au tom eézivax deo pall
ler: ultra = vigoureps qui #



ne le Palme d'or au Bestival de
San Sebasuan.

Entréa Gdes 1.55 ef 2.00

CRIC-CRAC CINE

Café - Concert

Dimanehe 11:8 5h, 7h, ef Ob,

Malgré les guste Za-pens at jes
fusillades, un homme thir sriom-
pher la loi!
RONDAMNE A BTRE PENDY
(En coulewrs)
Avec Dale: Robertson, Yvonne
do Carlo, Wiliam Bendix, ;
Un événement se prepare qui
sara mis en ébullition une petite
ville Wordinaire paisible. An +
goisse, erainte, colére, -alourdis-

propritaires da pays va @tre ju-
gé pour meurtre par un juge in-
trastable, incorruptible sUrnomh .
aVimpiteyabler, Qu'arrivera -
ti?



CUNDAMNE A BTRE PENDU

Le beauté et la douceur d'une
ferme viendront + elles & bout de
son intransigeance? La justice
du plus fort & Péprenve? Choc
brutal entre le peissance de ar
gent o.com wopporta ob calle da ln

conscionce “Kespectuense deg lois.
BTR FENDU



CONDAMNE A
Puatlled

norre d'uppercts
de violence: explosive...
vee forts, solide, dure, ert

Un seal contre lea hors
Is loi. Dimanche -11 septempre
& CRIC CRAC CINE & 5 heures,
7 heures et 9 heures,



sent Patmosphére.

Le fils d'un des plus -puiseants Entrée .Gdes 1.50 at 2.00



Ne sonttrez pins
De troubles dige

Dricidite stomacale
Deigreurs, de beities
Dintoxication aegtinale
Grice 3 la eMACGNESIE BIS MUREED,

Une petite poatilie aptbs le repas e le. nant. ast Jougocs: 3
Le plat défendu n’existe plus,

Demandes a votre pharnacien ie eMAGNESTE BISMURE Es pour
wos troubles: digestifa ef inteatinaux.





‘iw ics eaten Wate. sin. om Seat Oo

Davenes votre re an currant wa ‘corapte da chiugy
dla Banque seas cmt République CHa, °

BANQUE DE WETAT HAITIEN AU CAPITAL DE 603.000.



5








os


de tonristes sert d’appoint a Fé.
conamle des Uots disséminés dans
ia mer des Caraibes et de nom-
preux compatriotes y ont trans-
séré leur centre Paffaires: en une
saison, ils réalisent ce qu’ils n’a-
ient pas pa réaliser en trois
daisens chez eux. Un profession-
nel rapporte, Panorama, ne nous
disait- iH pas que les Agences de
voyages ajlemandes \ (Allemagne
Federale} ont loué des bateaux
soviéliques pour des creisiéres
qai touchent les Antilles, L'itine-
iare, les ports, Ja durée du 2é-
jour, tout a été iprévu: mais fort
mathenreusement, lentear ot au-
tre raison, Haiti n'a pas été com
prise. Ce phénoméne de diversi-
fication de la clientéle touristi-
que vient entretenir le boom tou-
ristiqug des Caraibes et cette sai
son sera pour les Caraibes une
saison satisfalsante.» .

Le confrére, dans son analyse
de in situation a fait beaucour
d'autres considérations judiciou-
seg qu'il aut apprécier. .

Pour notre part, nos tenong 4
répondre & un poin$ de gon ans-
lyse. .

Ce point concerne les. naires
soviétiques lonés par les agences
de voyages de ln République Fé
dérale alemanile ir dee ercisid
res qui touchent les Antilles,

Au moment ‘ob nous pardons
tant de navites tals que esux des
lignes:américnines, les navires de
la Transat tele que le Flandres,
ot Awtilles, Jas gens vivant du tow
ivme yoymient dans cea nouvel.













@ Navirw soviitique aval aug
neta Helti-dans son Rinérai-
re nessa Ti paralt que ceux qui ont
porté la chose devant Ja Chef de



V Etat pour approbation ne Vor’. -

pas fait comme pronoteurs du
tourieme mals, cerminement com-
me “eonseiers -polltignss, Car,
romans on seit, on Haiti, tout. un
va se doune pour conseiller
politique. Cela dennera & riflé-



chir & plug @un quand on s0n-
ge

que ees nevites touche-
t tous lee ports américains des
Caraibes at qu'il ne pourront pas
toucher Haiti, parce dhe te oUt
des navires soviétiques, glors
que nous avions un plus grand
besoin des tourlste, enropéens

toutes les autres Hes. Lés a-

2s viennent de moins en
en Haiti et les touristes eu
éeng sont tonjours anxiens de
iter cebte terre d‘enchantemens
Haiti.

eroire que les dirigeanta
wig haities |), euntingent
acser la politiqhe ex xipe-
Féeonemigua, ¢
ont toujours crufdans la pri
de la politique!
t, le Marechal Lyeutey,
r atun grand ad-
a dit en quelque
de probie-
Litiques, iy a dabard des
économiques. Dennez -
gent, je eréerai des
+ je donnerai du travail
monde.
e Gouvernement du
2 Fray Duvalier doit
tre le peys du Bon Dien





































une gytre

a terre de
i eure.

ristes

KNKE
CE ETUDES

a Dearoch z
Trésor, part
Boursier du
piven fangais dang le ¢a-
arreniiin Cnagstenes
ou ASTER, i va se
y dens lee finances

prendre le det PAlr
New York pour Paris.
nudes dursront wie annke a-
ETOIGRE.

222
DIPLOMATES
[TION
ornbe ¢Les Diplomatess,
avant, Cext Hun des meil
de genre dana lequel Bee















tin Marteilly,
Gilela Moire

Dipomutess ost
é pur Soliman Abourich 0
s les mereredia soirs
Montane pour la dilection
dex chents de cet haw, Les gens
¢ fe la récaption de TAmbas
da Brésil ant fort gofité ste
hines sntrainanis, mertredi.
&t le dimanche il mine la danse
& Howl Berg de Kenseoft.
Eimanche prochain, i donnera
le ton & grande fGte qu: sera or-
ganisée & Berg Hotel & Voceszion
de ln clitare des vacances avee
ve on dela Reine VE de veh,
hotel.

Le prowvamine comprendra un
RAUL de marmequins, une préisen
tution de celffures k ln mode, un
show tolkloriquc.

KX
AU CASINO INTERNATIONAL
MERCBREDI SOIR
wa Casing talt comble tae:
oredi soir, Lientrain de Ensen
ble fu Mavetra Reoul Guillaume,
4 a

divig












laurant Aux Fritares Créoles, Ia
oemne dy sen sprctades ont fink
par atcdiver la clentéle ta plas 26
eeke,

dex habitués de . cette

Merevedi “nolt, outre le foule

pac ean ate

























orolgiored wig nource d'espolr, |




























(Salta),
boite de nuit, on y remarguait dc
nombreuses personnes revenart
de la brilante réception offerte
at Sans Soucl & Poccasion de he
féte Nationale da Brésil, Le grou
pe se composait de M. Rober
Bergeron, Assistant Directeur a
Ciment d'Hait, sa charmante fer:
mae Georgette, ses sympathique=
fils Alain et Guy, M. dean-Caud.
Nadal, Directeur de la Maisoi
Nadal & Co, M, Roger Lecle:
Chef des Services Généraux
Ciment d’Haiti et sa graciense
ferome Annick, M. Jean Claud-
Apolion, Représentant des pro-
duits de la Scherring, et sa fem-
me, Miles Evelyn Scott et Nico-
le Gardbre, M. André wwiy,
Consul honoraire de Panama, ete.

Le spectacl, était présenté par
la troupe de Michelet Juré, Ponce
des meillenres actuellement, |

Ce groupe a &t6 enchanté de dé
couvrir une si belle atmosphére
au Casino.

ZuS





NOS VISITEURS /

. La semaine derniére a repris
Yavion pour New York, Mile Mp-
rianne de Pury. De nationalicé
Suisse, Mile Marianne de Pary,
ast journallgte, elle reprévante la
Tribune de‘Gentve & New York.
Elle parle plusieurs . langues en
debors de sas deux langues offi-
tales lo francais ot Vallomaiff

yient'de ‘fnire ‘sa deuxtéme
visite on Haitl.Son meBleur ami,
notice collaborateur Fortand Bo
fuk nous a dit que. son pire est
je Commandant instracteur de
VPAvmés Suisze, le Baron de Pury.

Warionne ext une fille char-
ante qui trouve Haiti bien & son
gout,

aE E

2 Eiier woir sont arrivés.& Por:
au-Prince, M, Stuart Newman McHexold Gardner, de Misr}.
Stunvt Newman est Chargé de la
campagne de public Relations de
YOdiie, National du Tourisme
aux Etts Unis et Harold Gardner
ést directeur de publicité dang ce
moyaa programme.

Tis sent venus discuter du nou
veau de publictté tonristique du
gouvernement aves le Directeur
de YONTP, BM. Gérard do Cata-
logne. Us repartent demaig tma-
tin.

“Ex

Mime Rachel Beota, de_ Brie.
Penna, est urrivée dimanucha avec
va fille Mle Jane Scott, Secrétai
ve & New York. Elles sont: pas-
sées hier du Baau Rivage A El
Rancho, of none ies avions ren-
contrées hier goir, & Yoceasion du
Barbecus dp cet hétel, Biles pas-
sent hult jourt en Hailtt.

RAR

DIVERS

.La# Der, Gérard Paret, éminent
dentiste a repria VYavion diman-
che pour ly Congo avec sa fem-
me. Le Dr, Parer vient de passer
2 mois de vacances ici avec son
frére le Colonel Timoléon Pa-
ret et farniie,

B2e2

- Mme Lihang Alcinder Méhu,
tharmante épouse de notre syro~
pathique ami Curdy Méhu du Con
sulat @Haiti & New York s'est
embarquée dimanche sur le Val
234 de la Pan Am pour New -
York, avec sa fille Carole. Lilia
ne et Cardle viennent de passer





un Invie de vacances ici aver leg
Alcindar et les Méhu
KE

_ M. Justin Pigquion, Assistant

Directeur da le me est parti

dimanche aver oa femme. Us sont
allée passer lewre vacances dans
lan Grande Ville.
“LEE

aM. Gérard dounty eet retenr
ne ine Jour & Mew York ca
Hoa Habli sa résidencs,
Heer Willére a choisi d'al-
} Santo Dumingo en voyag.
aera, Feoest parti diman-
ehs,







KHER

Robert Guy St. Jalen, fils
du Juge Marthyl' St. Julien de la
Cour de Cassation, a vepris Va-
vlon dimanche pour New York
_ He vient de puszer quelques
jours de vacances avec aes pa-



ENTREE

Casino International et

Casino International
DHAIT!

PROGRAMME DE VACANCES
Lundi, Mardi, Jendi, Vendredi et Dimanche
LVENSEMBLE RAOUL GUILLAUME _

MERCREDI «CHIGs AVEC
SHOW FOLKLORIQUE, CHANTS,
BLAGUES, ETC...
ADMISSION DETE : UN DOLLAR
SAMBUL LENSEMBLE «WEBER SiCOT»
UN SHOW FOLKLORIQUE AVEC
CHATS, BLAGUES...

_ ADMISSION DETE : UN DOLLAR
SON DIMANCHE DES AVEC CONCOURS DE DANSE ET
UN PRIX ALLECHANT AU COUPLE
DE MEILLEURS DANSEURS
Participez dane la joie wx svirées de votre

&@ Son Restaurant «Aux Fritures Créolees
Tous les joure de la semaine sauf le Mardi.

e Cigaret






..Mme Liane Moravia et le
petit rabiern ont cnois: ia Pou
f y se rendre




.Mine B :
tle pour New York dimanche.

BNE
wM, et Ming Charles S
revenus tout récemment de
York sont repartis pour la Gran
de Ville dimanche,
RX Xx

. Notre sympathigue am, }ur-
tiste Théo Duval est rentré di-
manche de New York. Théo nous
a déclaré qull est revenu défini-
tivement dans son pays. I a pas-
sé plusieurs années aux Etats-
Unis. Hy a fait son service mi-
litaire et a pratiqué en Califor-
nie deg arts tels que la peinture,
le théatre, le cinema,

Théo Duval a été aceveilli par
son beau-fréve le Dr. Paul Bon-
homme et sa femme.

XzZE

. Mile Yanick Cajuste est ren-
trée dimanche aprés deux mois ¢'
demi a New York. Elle y #
passer seg vacances avec son i
te Alix,

Elle est venue reprendre ses
cours au Collége Bird. Cette jeu-
ne et ravissante compatriote a
été accusillig par ves parents,
V'industriel et Mme Roger Ca-
juste, par son beau-frere et
soenr, M. er Mme Claude Plerre-
Louis et ses niéces Marjorie et
Régine Pierre-Louis.

Â¥xXX

..M. Pierre Dominique, Comp-
table en Chef & la Minoterie est
ventrée dimanche de Californie et
de New York of i a été passer un
mois.





REE

_ Mlle Monique Jeanty, etadran:
& New York University, est yer
trée pour ses vacances dimanche.
Monique, gentilie fille de nos a
wis, M. St, Louis Jeanty et Mme,

a Oté accueillie par ses parent.

Nous tui souhsitons Wagréables

WACANOCSE.

REX
«Notre estimable ami, M.
Georges Deslandes est rentré di-
manche de New York, 1 vient da
passer quelques semaines aux
Exats-Unis en voyage d'affaires,

AuZ
. M Albert Hill, Directeur us
néral de la HASCO et sa char
mante femme sont renirés diman
che par Je Vol direct de la Pan
Am, :
zR2axX
».b'Ambassadeur allemand, M-
Wilhelm Helmut Van Almsick,
transféré de Santo Donringo &
Guatémala City, est passé ici lun
, 0 était venu prendre la San-
ta Maria de la Grace Line pour
we rendre ® gon nonveau poste, J}
w &té aceneilli & Taéropurt par le
Ministre Plénipotentiaire alle
raand & Portau-Prinece, Docteur
Franz Malsy-Mink.
zxY
+ Notre sympathique ami, Lic
nel Toussaint est de retour par-
mi nous. Ul est rentré de New -
York. I vit depuis quelques an
nées aux Etats Unis. Hoa été ae
enellli par des parents dont le
capitaine Alex Toussaint et des
amis, Nous luf souhaitona un -
gréable séjour ict.
REE
. Nous avons revu avec plaisiy
_ notre extirsable ami, ML
Greger, revenu de New York 4-
prés onze ans. Lt a été avcueilli

par sa mére, Mme Max Greger, §

son beau-frére et soeur Vingé-
nisur et Mme Joseph Salgado.
Nous lui souhaitone d'agréables
vacances parmi nous.

xEx

i. Mme Maurice Boifaefil est
revenue lundi de Washington et
de New York ot elle a &é paa-
ver un mols, Blo 9 644 aconeillie
PAT Zon ThaTL #

“ex

Mime In’s Btlenne ext ren.
trée dé la Grande Ville. Bile a 66
aceueillie par dex amis dont Ma
dame Fritz Dominique, charman
te femme da Premier Seerétaire
de VAmbawade d'Haiti § Berne,
et par Mme Ulysse Antoine.

REx
i Par le méme avion sont revi
trées lund! Marie Ange Jean.

_ Adrienne Charles,





LIBRE











déguetez de bons plais

Roger



Preblemes de .
PAtChiétisme em Haiti
(Sulte)






eu

Car si op n'y met pas un peu
dordre. Je ne vois pas comment
Haiti pourra prendre part aux
jeux et présenter une cquipe va
lable, Wict deux ans, alors que la
plopart des équipes étrangéres
ont commenced leur préparation
immédiatement aprés les jeux de
Tokia.

Pour combler ce retard, des me
sures immédiates seraient 1
saires, Un championnat pour
saison Whiver 66 afin de d«cou-
vrir des Gémetts. et entrepre
dre leur préparation; des
sur long cireuit de temps 4 ¢
trea seraient de bons moyens pour
xétablir Péquilibre. Gutre Véquipe
@athlétisme, on ponrrait bien
trouver des équipes dhaltérophi
lie, de volley-bali et méme de bag
ket, sana parler du foot-ball, car
ici, qui dit sport, dit foot-ball oy
haltérophilte.

Le Bureau des Sports a bien or
ganisé, il y a deux ans, des jeux
sportifs pour amatenrs, qui ont
dailleurs réussi. On a aussi enva
yé Lescouflair disputer un cress-
country au Brésil. A ce raoment-
ii, féteis transporté, bien
peu optimiste, quant aux
tals. Et je me suis répéte
«L/important n'est pas de gagner,
mais d'y prendre part...»

Mais tout cela n‘a été qu’an fea
de paille, En 64, Ha été formé
une Fédération Hailienne d’Athié
tisme. Que devientelle 7

de me permets de vous rappe
ler ane fois de plus que je con-
nais plusieurs garcons qui, ayant
dépaasé Vaige des juniors, pour’
suivent malgré tout leur entraing
ment, parce qu’ils siment Fathié-
tisme. Est-ce qu'on va faire quel
que chose pour eux %

Recevez, cher Président
salutations sportives.
Corébos PHILOKINEDE,

PL S. — Si vous voulez 4 minu
tea 5 secondes en Vannée 1967 sur
1606 m, je vous les donnerai.
Pout dtre ivai-je jusqu'au dessons
des 4 minutes ‘on’ 1068.









mes



Succes de Plastieue

Technique Aviron

Lundi dernier 5
par le vol 482 de in PAA. est
paxti & destination de Montréal,
Canadas, notre jeune compatriogs G

Julia, ALCINAY de Desdanes

{Artibonite).
Max. Alcinay va suivre dea courg
dAutomécanique ot de Dissl &

Vinatitut Technique AVIRON da
Montréal, Nous présentons nbs
félicitations & cet intéregzant 36
ment de la jeuneses halite of
sommes sirs qo'll eaura profiter
de VEngelgnoment Techniques don
né par ce, iraportent Institet qui
travaille abricuzament & la for
mation des cadres techniques du
pays,

. Le Malre-potee eorges J.
Figaro a secompagné & Vaéro-
port lund Mme Génia Lauture et
iille Marie Lourde Lautur:
dexnitres sont retournées &
Long Island, New York.

dean Dulmé est allé passer
quelques jokrs de vaegnves & |
damaique. Li est parti lundi.









Pharmacies assurant
assurant le service

Venderdi @ Sept.
VALLIERE

B. JJ, Dessalines
3. BROS

Archive, Nationals

DECES DU JOUR

nie Seintélus















Une ou deux tablatees W. L. a
Vheure da coucher vong appor -
tent Ie lendemain un soulagement
at un blen-ftre incomperable..

Bn econstquence, prenez co aolr
mbme les tablettes W, L, le taxa
tif magique,




















Septembre,




















y. Philippe Lercbours.
Rose Marie est ia fille de nog dis
tingnés amis les époux Paul
Smith et Maurice le fils de M.
Abner Fabre. La cérémonie s'e



concours de parents et d’arcs

Nous présentons aus
Spoux nos meiflears voeux de
heur et d'union parfaite,





DECES

Nous avons appris avee infini
ment de peine la mort de Mme
Vainmise Lespérance, survenuc le
jeudi § Septembre & YHépital Gé
néral, mounie des sacrements de
PEglise.

En cette dovloureuse circons-
tance, nous présentons nos sincé-
res condoléances & sa belle soeur
Mme Vve Augustin Lespérance,
& ses neveux et nitces : M. St Vie
tor Erviins ef Mme née Frances-
e& Lespérance et enfants -~ M.
et Mme Edner Lespérance et en-
fants — M. Gérard Pierre Etien
ne et Mme née Jeanne Lespéran-
te — M. Raymond Lespérance —
M, Je Dr, Joseph Lespérance —
M. René Lespéranee et enfants
Mile Paulette Lespérance, Mile
Marie Claire Calixte,

Les funérailies de la regrettée
défante seront chantées le same
di 10 Septembre & 4 heures de
Paprés midi 4 fa Basilique Notre
Dame.

Le convei partira de i'Entrepri
se Pierre Lopig (Rue du Cenirves
ot le eadavre sera exposé dis 2
heures.



Avis

Les professeurs Franty Paille-
re, dean Robert Clermont, Claude
Delphin ont le plaisir d’annoneér
au public In réédition de eur
«Cours ot Exercices d’Algdbra et
de Trigonométries, revu, eorrigé
et sugmenté. Lrouvrage paraitre
le 80. Septembre au plus tard.

Par ailleurs, M. Jean Robert
Clermont sextime heureux de pow
voir Hvrer att public A ln méme
date gon ouvrage «Notions d'Al.
gibre Modernes,

Les intiressés peuvent placer
leurs commandes aux, Librairies
suivantes : cAux Livres pour
touss, «La Semeusts, «Flashs.



AVIS

LINSTITUT DE -CcosumTO <
LOGIE, DE COMMERCE Zr
DARTS -MENAGERS | (COSCO
MART). snnonce’ aitx Intéreusés
que. les inacriptions sont ouverten
au local méme de lBeole; 91,4
venue Christophe {8 c6té de 186
tel Oloffzon) ‘tous tes jours ouvra.

bles, de.7h, da matin'& 6 hi du
goin,

2
Leg













io}








TRACTEUR DIESEL

POUR TRACTION, LIVRAISON DE CANWE
LABOURAGE
HERSAGE, SILLONNAGE *
SARCLAGE
EXCLUSIVITES
MOTEUR DIESEL BROWN
ROBUSTE — ECONOMIQUE
TRANSMISSION MONOBLOQUE
AMOVIBLE
DISPOSITIF EXCLUSIF « BLOCAGE DE DIFFERENTIEL
CHASSIS UNIFIE
POUR TOUS DETAILS SADRESSER

LE GENERAL DE GAULLE
A TAHITI

PAPEETE

le pourra
cléaire, pré a
di, & la base de Mururos.

MAlain Peyreffite, Ministre
de Ia recher ecientifique a en
effet déclaré quill n’y avait qu’s
ne chance sur quatre p que
eette expérience soit tentée sans
aucun danger de retommbées radio
actives hors de la zone prévue.

La journée de jeudi a été en
grande partie consacrée au touris
me. Le Général et Mme De Gaul-
le, aecompagnés d’une auite d'un
millier de personnes, ont fait, en
voitures, le tour de Vile Au
cours de cette randonnée de 130
km, tous les charmes de Tahiti
ont été mis en valeur par “es
chants, des danses, des courses de
pirogues, et la magnificence: de la
mer, venant se briser avec force
sur les récifs aux abords du La-
gon.

Commencé vers Ouest, partie
vésidentiee de I'ile, le voyage
fot interrompu A Motu Gvidi,
pour le visite du Musée Gauguin
et & Tautira, pour un déjeuner au
pord du Lagon. Ce déjeuacr fut
agrémenté de danses rythmées
par des tambours ov an son des
gaitares,

Fuis le voyage a repris vers le
puste de commandement da cen-
tre Vexpérimentation du Pacifi-
gee, que PAmiral: Guillen, Com-
mandant do Centre a fait -visiter
au Général De. Gaulle. |.”

Aprés cette . visite; Je Présj-
dentle la: République: et: aisuite
se. sont rendus & Pirae; ok: ze. dé:
roule la demniéve “maniléestation
populaire du. voyuat & Tahiti LA,
je. Chef de PELat “récolé an non
veau collier de fletirs qui Jal est
offert par une jolie vahing:

Te. Général De Gaulle godligne
que Je Centre: d’uxpericuces. “du
Pocifique apparte &: Tahiti deg
conditions Wamélisrations -indis.
punsablas.

Pais le cortige rogugne la: rési:
dence de Punaauta otite Udinéral
De Gaulle offre an. diner: officiel

Le Général De Gaulle, Accom
pagné de Mo Pierre: Mésomer cet
de M. Alain’ Peyreffite,: dijteerk
Papeete anjourd hin pars avon
pour VAtoll de Maruroa oli gr
sivera & 1S. U serngeeucdii
par le Capitaine de: Vaisscun te.
aove, Commandant da Base. Ih:
sombarquera ‘sur lé.Urdisevr Grasses, Pol iy asuigtera dent o-
tre & Pexpéiience atomiqes cpri
vue pour. demain.

Kx

LA FICHE TECHNIQUE DU
VOL GEMINI 11

Cap Kennedy, Mloride (APR

Voici-la fiche -technigne du vel
spatial «Gemini-dnges ::

+ Equipage: Capitaine de ré
gate, Charles: Conrad: ¢ mats
dant) et Capitaine de Corvette 14
chard FL Gordon. (Co-Pilutey, taas
deux, 36: ang.

mi: Suppiéants









SNe AL Arnis













ae

-

ie
r

ie





trong (Civil) e¢ Capita:














viation William A. Andera.

~~ Lancement : Samedi 10 Sep
tembre, A 14 bh 25 GMT (% hres
du Cap Kennedy), soit O7 minu-
tes aprés le lancement de Is faste
cible cAgenas.

— Duree du val : 44 révolu-
viens terrestres en Ti heures et
id minutes.

— Amerrissage : Préva pour
jundi 12 Septembre, & 10 h 85
GMT, dans PAtlantique, & envi-
ron 725 milles (1166 kms) & I'Eat
du Cap Kennedy.

~~ Orbite initial : 194 milles ;
280 kms} dtapogée et 106 milles
(160 kms de périgée). A partir
de cette orbite, sera tente un ren
dez-vous avec la fusée - otble a-
vant méme la fin de ia premiére
révelution.

— Autres Exupériences Princi-
pulee :

Ascension & VAltitude record .
de 865 miles (189 kiss -~ deux.
sorties spatiates de Richard Gor
don {au total, environ quatre
heures) — tentative de eréation
de pravité artificielle &
rlenr de «Gemini onzes, relié par
un filin & VeAgenas et effectuant
phisieurs mouvement circulaires
autour de In fesse,

ARK

LOLA, BE VONU.
PARIS (AFP)

bes pays de VOTAN sont una
nimes & regretter iq décision de
M, oat Re pas solliciter Ie
renouveilomen, dp json
de Seceretaire. Général wane
tions. Unies eb ila gont: tous. in.
tervenus auprés de ‘lui des ‘mo
mentg divers et sous des formes
diverses “pour lui exprimer Tour
soubait. quill - accepts. ane. prove:
gation de ‘zon manda, Capen .
dant, cavtaius ‘gouverncmants, no
tanonent celui dep Etats - Unis,
seraient on ‘faveur Wane démar
the Zormelle: ‘soug la forma, par
exemple, dan vote par le Con
seil de Sécurité dune résolution
tai demandant de reveniz sur ax.
decision, Mais sur ce point Vopi
ion t'ed, tl pas unend
me. :

Cesk co gal renaars poten’
ment, des. “deliberations dia Con,
gal Pomanent de VOTAN gui a

Ue séates, co matin
dinlement-@ Vérude dea ue
‘aux problomes qui figurent a
Vordra dn jour dels procbaine
seazion ‘de Vasemblés io LONU

ded indications xecuelilies
dang ten couloica de VOTAN &
Vissue de la séunion,

Tous lee membros du Congall
wont Inbervenua dame lo diene
sion gur le problime de la ropes
genta’ tg le Ching Ue ont
Be Weenord pour consteter qua
je ‘problime 26 pose da Ia mine
fagon que Tun dernier. Stil y o
tor changement, ca sera gate dou
te. dans wi song défavorabla eu
gouvernemmnt de Pékin qui, do
Vavia de phisieuss ordres da Can,
wal de VOTAN, recueillera moins
de votes favorables que Von der

eg Kceutes activités doa yar -
deu-rouges qui ont vefvoidi la

sympathia de cortaines déléga ~
“Wong, naguére favorables. bo la
Chine Populaire,

xx x
BATHAU: RUSSE ATTAQUE

MOSCOU (AFP) —

leg maormsa d'un, CULO

,. yidtique relaten¢ dana Je’ dernier

numéro dane revue “ moscovite
comment leur navite a 64 alta
qué en haute mar por dey hom
bardiers: américaing of. comment:
ip ont aguisté an homberdemant
Wan dépst de combustible dang
de pas enone np %

Ly gnelt une gran
de activité: quand les ‘avieng ont
ap dang ie ciel geulament 2%
800 widtris de hauteur, Quelgues
minutes ‘phis tard De ont anten
du des. explosiong dans Jp dixes:
tion d'un dépdt de combagtibla:&
peu de distance’ du port, Lea ma
ring: ont relate Ja - g) otiassonee
dont ile. ont 46 Pobjet de Ip
part desavions atméxicains qui
ae aurvMs le navire en plusioure

xa x a“
LE MATCER GLAY — ;
MILDENBERGER
FRANCHORT (APP).

A deux jours de Vheure «Hs,
lea observateurs sportifs eb avec
le public allemand tout
waccordent gubre de chances &
leur compatriote, Les chiffres ne
souraiem leur donner tort, Mo
hamet Ali, en effet, eat plus
lourd (90,5. kgs, contre 88° kgs.)
et plus jeune (24 ans contre 29
ans} que eon rival et son allon
He cat tres sonsiblement gupé -
viewra, A son palmarts, Mildea
berger compte denx défaltas,
trois matches mol ab 49 victoires
dont 19 pr k. o, Cassing Clay 3
remporté 25 victoire: dont 20 a-
vant In limite.

Cassius Clay est supéreur a

Grande
Cest



Le clea de

VENDREDI 9 SEPTEMBEE 196:



Aw Rex Vendredi 9 Septembre

ol qu’Elle Aime
La Belle Comédie de
Théodore Besubrun
Champion da Thédtre en Haiti

Mildenberger on technique pure
comme on sapidité. Estco & dire
gue fe champion d’Kurope part
vainci diavance 7? Non. Ly a
une bonne raison 2 eela, la seule
peut-étre, mung elle est de taille:
AMildenberger joue & quitte ow

> dounle devant son public. Li gait

gue ie match de samedi représen
te la chance de ea vie et i tem
tout pour le saisirx.

Les urganisateurs . attendent
80,000 spectateurs dont pius de
80.000 GIS. Autant dire que Pam
biance sera azsurée et que les
deux boxeure waliront sensible -
ment le méme nombre da sup -
porters, Dernier détail pittores-
que : A Vissue de la conferante.
de presse, deux étudiants musul
mans de PUniversité de Bruns
wick ont apporié &@leuwr
eldoies Vhormmage de #23 coreli
gionnaires en hn renietiant nn.
verset du coran sous cadre ef us
plat en argent of le nom d’Allah
est gravé on, ceractéres arabes,
aQwAlish soit avec tole Ini ont
raurmuré les jounes gens, tandis

Pinté- que
des charapions du monde les em
brasseit suc le front. La feevear
yeligieuse ne fera pas non plus
aéfaut le 10 Septembre an soir.

zx xX

DES CHINOIS
ABANDONN.
LIN DONESIE
«DIAKARTA, AFP
4Deux mille chinuis ‘ réaidant
dans Je Nord de Pie de Suma-
tha, ont exprimé le désir’ de xe-
gagner Jeur. pays natal er. alter.
dent Marrivée des “bateans: chix
Reig qui les ramtneront ‘chev ews
sannonee aajourd’ hal VA rence An





ra,

‘Le plapart.. @entre eux sont
dés °° commergants qui... tombent
sons Ié.coap Wung loi, Vieille de
six ans masis . récemment zemist
en vigueur, interdisant: tout négo
€e aux chinois:: dang Jes eampa-

Ose:
Dautre part, une: cantaine de



chinols, - jounes: pour dg -plupart,
Ont dese: apné, par avion, lear

pays d'origine, Z
Enfin, quarante quatre aaciens
rectéurd. d’Eeole Indonésieny da
Nogd-de I'lede: Sumatra, seront,
ételt-on: suveie dang Ja: Gapiialé:
Judonésientic, prochainement dé-
clarés' personsg non: gratac.

— ewe A
SACHS BT B, Bo SONT-ILS
YRETS A DIVORCER

Subwalitnr: (Baviers) .
|) SCUWRINGURT AFP Bri.
pile Bardot restora. ame
Sachs! C'est du moins 2 quiatiir
wae le Troee de Guciither, Waiheln
Sachs Age de 37 ans. ynarle pas pour penser‘au divorce
S semaines “apres. Brigitte :et
Guenther sont des gons bien trop
sérenx pour que cela oil possi<
‘bles.

Guant 61a Gouveviante du De-
maine Hevarois des Sachs elle ext
odndignée: «Guenther at: Brigitte,
divoreer, cast Ja plus grandé stu
pidité. que j'ai jamais .cntendue.
Je my. connals “en hommes: et
Biliy aldeux tres. qui -s'altnens;
est bien Brigitte eb Guenther.
Quand: Guenther se marie jie
fait: pour longtemps. Ce sont des
jaloux ‘qui cht. inventé ces: hiatot-
res’ de divorce.>

ax SE :

SUBANDRIO SERA JUGE
DIAKARTAS APR ane
Le: Docteur Subandrio, -ancion,

Ninistve indonésien des: Agvaires

Ktrangéres, sara la deusiime pet

gonnalite. jugée par. le Tribunal

Millldixe Spécial: pour. aedir par



ticips au ccoup d/ Bide: manque
@Octobre dernier, “unnonee VAY

gence de’ Presse Antara citang le
Général Sutjinto, Ministre Indo<
nésien. de lApricultuie,

Le Docteur. Subandrio avait de
arrété én Marg en compagnie de
plusieurs. autres “Ministres’ eb, ne
tamment, de. MPM. Susut Mura.
Dalam, .ancien Ministre Chargé
do la Banque Centralé, dont-le
proves est en cours.

RK
INCENDIE DANS UN
BATEAU AN, Y:

New York (AFP)

Un. violent incendie qui 4 cork
youneé dang la chambre des ma-

_chines dum navire le. Han-
sentic 2.666 enregistré hier dans
Je port dé New York.

Seulement trois des 425 passa
gers étaient & bord an moment
ott le feu fut découvert 6 7 h 30
am, quatre heures vant le mo-
ment pour le navire de. 36.000
tonnes de lever Pencre & destina
tion de Cherbourg, Southampton
et Cuxhaver. :

Le che? pompier OHagar ao dé
vlaré que In catastrophe aurait
&é& trés séricuse si le feu avait
éclaté en haute mer.

Les frais de réparations des
dégats couteront 35 millions de /
dollars aux Etats Unis et 28 mil -
Hons de dollars en Europe ov ay
Japon.















eprise

la Saison