Citation
Le Nouvelliste

Material Information

Title:
Le Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Place of Publication:
Port-au-Prince
Publisher:
[s.n.]
Publication Date:
Copyright Date:
1963
Frequency:
Daily (except Sunday)
daily
normalized irregular
Language:
French
Physical Description:
v. : ill. ;

Subjects

Subjects / Keywords:
Newspapers -- Haiti ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti) ( lcsh )
Genre:
newspaper ( sobekcm )
newspaper ( marcgt )
Spatial Coverage:
Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince

Notes

Dates or Sequential Designation:
Began publication in May 1896.
General Note:
"Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
ACN6482 ( NOTIS )
0012544054 ( OCLC )
000471641 ( AlephBibNum )
12544054 ( OCLC )

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text






i SHAMPOOING

| RICO

Al huile

a’Avoeae



No 26,925

UBMBBE DE L’ASROCIATION INTERAMERICAINE DE PRRESR





Haiti contribue a la Campagne
Mondiale contre lAnalphabétisme

Une importante lettre de &. E. Mr. le Président a vie de ia



Dans ce rnonde moderne gh



tent les idéologies antagoni
en yue de leur domination ¢-



» debattent contre les m:
sous ~ développement, 1 eat
nfortant de souligner in sré-

ontribution de vembre....

c fet gnondiale contre

















. wolipme,

Cette campagne a va le jour
tongrés de Téhéran, réuni
es auspices de FUNESCO
die & VPindtuative persar-
. dé Sa Majesté Imperiale,
Reta Pahlavi Chahin
La Transcendance
tele démarche et la spon-



oe . de is genérosité du
ho d'lran ont pas &
2 A Vattention de Son

nce fe Président & Vie de
iblique, le Docteur Fran.
JVALIER, ear Pon con-
ia portée patriotique de
ce du Gouvernement du
fent DUVALIER dans le
ne de VEducation Comme-

de VAlphebé
ses rurales d







i Vedifiante ¢
npée & ce su,
neds d'Eitat 2
lence,

que vous le a le Con
mdial de lutte vontre Va-
Yai ea Phan
e 8 Votre
ice dang mon message en
to Octobre 1964, seat
F n du & av 19 Sep-

os les auspless de

pondan-
entre les








Au



Congrés du
Rotary a Deaver





di par le Vol 482 da ta
merican eat para, en com
de ss ferme Lay de
Rachel et de sa niéce Mi
e Giordani, fille de René
re excellant ami Berthony Mo,
dhére, 5
Le Président du Rotary Clnb
de au Prince est ‘pllé pren
an Congrée da Rotary
rhational qui réenira & Den
4u Colorado, lea Prinidente
et d éa des Clobg de 182
prays,

An ecars de cea ageless le Be
crétaine @Etet Amé Deon
RUSK ef Lord CABADON, Am-
deur de Grands - Bretagaa
53 dee Nationa Uniea, s'a -
rent anx Rotarieng te 13
14 Juin.

Notre coupmeriote Barthony
MADHERE profitera da sun sé
Joor aux Etste Unis pour pag-
quelques semeines avec son
RONALD et GUY gui pou,
nt leurs études & Pétran -



dre pert
Trp:

ver,



















soubnitons unm agréable
séjour «t fructueuse besogne &
notre amt BERTHONY.
“ s
Le deuxieme
«Salon - Eeoliers

Sonur Anne Meria, Directrice
Suinte Trinité nous a
a prochaine cuvertare
euxiiane «SALON . ECO -
qui se tiendra & Reale
nité da 12 au 18 Jain
L pacronnage de Son
lg Secrétatre d'Etat
tion Nationale, Le Ba
jon réunira pour la deuxiéme fole
perntures, les céremiques et
vres ertintiques dex é-
a wles épiecopales dei
Les oeuvres deg profezeeura
également expostes.




















Madame Lavinia Wiliame YAR
BORGUGH — parlera du pra -
nor festive: mondial dex Arta
1a Balle




Vexpoaition
5 converte du 18 aa 19 Jaby
de Zh. pm & Bh BO pan,

ve admirer le talemt artietiqne

Les bute da salon sont de fai-
te admirer de talent artiztique
des Jeunes haitienn par ley 46-
vag cixméraes, pay les parents
at par le public et de Zaire com
prendre Vart dans la vie deg ea
Funts.

Les purtcipants ont 646 libres
tle produize suivant leurg inspira
thon,“ Cependant, le comité da Sa
lon Yen a antooragia 2 temvail-
jer auteur de ces deux grands
ptincipes . d’amonr..gui font Ia
fores dun peuple, le, grandeur
Wane nation et qui srt. & la Ba
86.46 ie pate mondiale.

ales planted, lex bétes, et Jes
homines: atment le gréatenr et le
legends.

Que Verma né ath pea on
loan your Vii, mnie un Prt
tee

Powe Je Comlté da Salon +
Somat Anna «Maric
Dirertrive da Ecole
Buinte Trinité.



République dWaiti

Le Cougrés a notamment cons-
taté que Panalphabétisme est un
yn wine urdversel dont ja sohu-
tion depend d'une coupération &
troite entre tous les peuples, I a
également eslimé que les Gouver-
nements devraient affecter des
sommes plus omportantes; A son
. wetse dans te reonde.

Lers de Pinauguration du Con
gres, fai mentionné parmi les
sources possibles de financement,
1a pass: de consaccer & Pal
phabétisation une fraction dea dé
penses militaires; jai également
indiqué que, poor netre part, en
eréant PArmée da Savolr nous a-
wions consenti a un te! effort gur
le plan national et que naus é-
tions préts & Vétendre au cadre
international, pour le béuéfice de
tous les peuples en proie au fléan
di Yanalphabétiame.

dfai maintenant Yhomeur de
vous annoncer quien ce débat
Warmnée iranivnne, oh le budget
vient d’étre voté par Je Parle
ment, faigant suite aux recom-
mandations du Congrés de Té
i ttre & la dis
de PUNESCO Véqu.va-
lent dun jour entier da badget
otHtaire de Viran,.afin daider 4
fa lutte contre VPanalphabétisme
dans le monde. Ceci représente
une somme de Vordre de 760.060



















Btaire Tramien de Yan-
née 1345 (1986-1007).

, Certes Véradication sur Ie plan
international duo mal
représente Vanaiphab: te
du temps et des ressources aulr
ment importants que la modeste.
contribution de mon gouverne-
ment. Mais un cdté, i faut es
pérer que cette décision qui re-
présente pour un pays en vole de
développement comme le mien,
un réel sacrifice, sera suivi par

SCO de fond.
é pour niener &











Lienjew est, en effet, lrumense.
if agit en vérité douvrir agx
deux cingulémes de Vhomamité
qui stagnent dans Pignorance, la
route de la lamiére et du dévelop
pement. deonamique ¢t aocial.

C’est pourquol, je me permets
Wadreszer un appel pressant 2
Votre Excellence afin quiille
prenne en cansidération la possi-
bihté de contribuer A la réalisa-
tion de cette vaste entreprise hu
manitaire,

J'ai la ferme conviction
notre effort cones peur soyte-
nir Vaction de PUNESCO dans
ce domaine constituera- un pas
historique dang in vole du pro-
gris et du bonheur de humani-
te entiére. .

Je prie Votre Extellence Pac.
eepter idssuranee de mon pro-
fond respect ot de toes amitiés
sincbres,

Mohammad Reza PAHLAVL
Fatt an Palois de Marbre
Le & Ordibehecht 1945
{25 Avril 1966)

Sen Excellence Monsieur
Docteur Frangois DUVALIBR.
Préeident & Vie de la République
a aith

que







ie

Port-au-Prince, le 13 Mai 1960
Sa Majesté lnpériale
Mohammad Reza PAHLAVL
Chah d'Tran.

is de Marbre
Iimpériale,



de remercie Votre Mayeste:im-
péxiale de Sa Jetere du 2b Avril

par Jaquelle Bue a bien youlu
avinformer que, conformément
aux recommandations duo :Cone




de Teheran de Septembre
1985, Efle a decidé d'afiecter, Ja
somme de 700.000 dollars & Ja Int
te contre Panalphabétisme. ‘Cette
Haute dévision est vraiment exal
tante et prélude aux temps nov-
veaux ob Pacets 4 la connaissan-
ce deviendra possible Aa toug les
hommes.

Le Congrés de Téhéran, da &
Vinitiative personnele de Votre
Majesté et organisé soux les aus
pices de PUNESCO, a apporté
deg réponses satisfaisantes & des
questions angoissantes pour le

Tiers - Monde, comma celles
de Vobjectif de. VPalphabéti-
sation, de Vinsnffisance des. dis-
ponibilités économiques nationa-
Jes et de Pimportance de la coopé
ration Internationale. Les résul-
tats du Corprés sont’ réconfor-
tants et traduisent, A Véchelle du
monde, le désir dé voir tons! les
peuples tendre verg la cdrcrétisa
Gon des raven des asdoifféy: de
progres. Son ‘caractére hamanis-
te et prapmatique. se manifes!
dans la recherche Mune dynam
que pour fondre, dans le méme
ervuset universe les énergies de
tous Ise henimes, en vue J d’un
reonde pacifié «eb harmonisé:

Ge n'est pas sans raison! que,
sar Finvitation de Votre Majesté
Imptriale, 85 pays,’ des organisa
tions internationles, des arganisa
tions non-- gouveriementales ot
380 déléguds se sont réunis | A Té
héran pour aecorder une _atten-
tion soutenue du 8 au 19 Septem
bre 1965 au problimne de Panal-
phabttisme : Pun ides plus
grands maux qui aifliventolhu-
manité ef Ponce des plus préssan-
tes précecupations des Gonvern
ments.

Les statistiques ont ravelé
gu‘un homme sur deux ne sit ni
Hre ni écrire; que deux suritrois
ont faim. Et ce sont les mémes
hommes dans les mémes pays. La
carte de la fairs coimeide avec
celle de Panalphabétisme. .N’y-a-
til pas lien de croire & une’ rela-
tion de cause A effet 7

A ce sujet, de me souviens op-
portunément des fortes paroles
prononcées par Votre Majesté Tn.
périale & Vouverture du Congris:
eVessenticl, de nos jours, pour te
développement est le capital hu-
main rots en, valeur price 4Pédu
cation Si le capital humain
fait défaut ov sl est insuffisant,
Je foxsé se creuse entre pays dé-
veloppés ef pags en voice de dé-
veloppernents,

Lexpérionce a révélé quil Vi.
gnorance représente le premier
obstacle an développemnt écona-
auque et social, Pour constriire
leur avenix, les peuples du Ti
Monde doivent savoir lire et der}

(Suite page 4, Col. 4}












Le Championnat |
Interearaibéen de Football

Le grand événement sportif do
ja saison, upréa le brillant pré-
jude da championnst pstional
pour la Coupe Frangots Duvalier,
est le championnat insorcaraybéen:
pour la Coupe Frangeig Duvalier
qui oppusera Jamaigue — Antik
les rlandai Trinidad ot To
bugs Sarinam — Guadeloupe
et Haiti

Le championnat débute cat pe
prés midi 4 6 heures avec les

daiseg — Jamalque — Trinidad
wt Tobago — Suriiam,

Voici d’eifleare Ie Caleniriar
One mmkehen 4

Vendredi 16, 6 b. pan. Antilles
Nésrlandsizes — Jamaigna
etintgts Teinidad et, ‘Tobago —~

CTE.

Samedi 11, 7 bh. pan Bath ~
Grasdeloute,

Dimanche 12, 7h. pan, Trin
dad ot Tobago — Antites Née-

ene 18, Gh dezmagpoe
@ y PAR,

A Bh. Bait — Suringn.
Marctedi 15, 6 h, pan, Trinidad
at Tobago — Jaraaique,
& Gh, pan. Guadeloupe — Sa-

xine,
Sea: 38, 7h, pan, Bath —~ Ani
Ullee Néertondalzes,

Ventro8 V7 Te pata. Janel
Goa om Barina

Samed 19,6 b. pan, Caadelon
pe i Antilles bMéeriamiatens,

AB pam, Bald — Trinidad,











_ Effet désinfee

lyadi 20,61 pm, Antilles
Néotlandaizes — Surinam,

Ah. pan. Trinidad ot Tobago
~~ Guadeloupe

Mercredi 22, 7 h. pom. Haiti —~
Jamaique,

A la Dewuane de
Port-au-Prince

Le nouveat Conseil de Direc-
tion de la Douane de Port-au-
Prince étudie avec les techniciens
du Département des Finances ot
dex Affsires Economiques ainsi
anavee le Directeur eb les spécia
Histes de lAdminictration pénérd
le des Dounnes une série dé me-
gures propres & assurer la bone
marche de la Douane ot §aese-
rer pour ainsi dire cette digcipli-
ne, cette eohésion © indiapensable
au mouvement fonctionnel nar-
mal de cet important service de
perception.

Lea employés de la Douane por
teront désormbis un uniforme
qui est, pour les hommes, le pan-
taton bleu eb la. chemise blanche
et pour les fermracg la Supe bleae
et le corsage blanc, |

Comme on le salt selon accord
avec le Gouvarnersent de la Répu
Bligue Je Fonda monétsire inter-
national o délégué un de'ses apt.
clalistes pour, en qualité dé Con.
seller, préter.ges serviers an Dic
partemtnt deg Binanees ot des
Affaires Eeonornigues en ‘ce qui
a tralt aox questions dovaniéres.









Titms AMUEE






L’OPERATION «FIERTE MEDICALE»

1) Deux boursiers haitiens admis 4 Duke University.

2) Le Conseil de Direction de ?Hépital Général auterisé &. acheter 120,
015,65 Gdes de matériel d’équipement.

3) Une école d’anesthésiologie pour Octobre prochain.

4) La résidence en Anesthésiologie également établie,

L’Accord d'assistance technique
intervenu, Vannée derniére, en-
ire Je Département de la Sante
Publique et Duke University 31-
tage en Caroline du Nord est
entré mereredi de cette semaine,
dams sa phase d'exécution-avec je
départ ce jour lA & destination de
Washington et de Durham de nos
compatriotes Legrand Bijoux,
Docteur em Médecine et de Mads
me Alyonne Heérissé, Technicien-
ne médicale, attachée au Service
de Médevne Générale, & PH6pital
Général .

Ds sont promos et heu-
veux bénéficiaires de PAccord
WAssistance technique de cette cb
lébre université américaine au
Département de la Santé Publi.
qua Pendant six (6) mois ces
deux jeunes haititms. vont. rece-
voir, un entrainement.. spécialisé
dang le domaine de la Neurologic
en se famiiarisnnt’ principale-
ment dans la technique de PEnce-
phalographie. sous la diréction du
Dr Patrick Kavanangh, Chef de
ce Département & ¢Duke Univer-
sity hospital, et profesgeur.- de
Neurologic 4 iBeole de Médecine
de cette Université.

Vaccord en question — couvre
Wobjectifs gui serout
pragressivement’ attemty aveo le
temps, Prochainement sora. mals
rialisé le programme de-cominy-
nications radisphoniques-ertie Dit
ke University et PHépital Gine-
tal, pour les présentations + de’
cas, Véchange de diagnostics et te’
thérapentiques.

Dr. Bijoux et Madame Hé-
ri Jouiront des mémes' droits
ek priviléges accordés aux autres
membres da personne! américain
de PH6pital. Ns seront aussi as-
treints aux mérnes obligations. Tan.
dis qu’lis recevront’ eratuiternent
leur entmsinement & Deke, tontas
jeurs dépenses sont & la chargé de
POrganisation : Ponaméricaine “se
la Santé (OPS) (voyage aller -
retour, frais de séjour ot-allocg.
tion pour achats d’ouvrages tich
niques) griice & un arrangement
Spécial interven entre cette. ar-




















Notre pays invité

AU CHALLENGE MONDIAL
1966. DE JEU DE DAMES

Nos jounes. comperiotes Ray .-
mond St. Forl, maitre et ‘cham-
pion intemational de jeu de-Da-
mes. et Pierre Mj challenger
eornmunal de Port au:Prince, a6
tentenr de la Coupe. is.
Duvalier, viennent Wétre invitée
par le Comité dea ta Bédération
Mondiale & participer aux comps
tions de cette année pour le ti-
tre de «Challenger Mondials,-qui

se dévonleront A NICE, en Fratice,
du 17 Aotit au 11 Septembre pro

Ce tournoi extraordinaire quis
Ven régulidrement chaque: 4 ans.
verra le participation. d’une. brit
lante sélection de maitres’ natio-
aux ob tnternationsex dont: Mar
cel Deslauriers du Canada: cham
pion du-monile 1058,:-V,; ‘Tehéke-
ler de PURSS champion du mon
de 1964 et Vactuel challenge: mon.
dial, le Sénégalais Beha--Sy-
Nous souhksitens & Raymond
St, Fort ot Pierre’ Michel de pon

voir 26 ‘rendre-an.” Franca: pour

briguer: le. titre de Challenger.

mondial quills ‘ant Jaré de decro

cher poar naa, :
pie

Georges Dabors ©
iavie parle
Département @Eiat .
Mier 9 Juin, a-pris de vol. 402
de is PANAM’ &: destination de:
Washington notre ani, Me. “Geor
ges DABBAS, Directeur de Lins
thut des ‘Hautes’ Etudes: Commer
ciales ef Economiques: quia. xe-
em une invitation spéciala du Dé
partement d’Etat Américnin poor
visiter les Etats Unis, ‘
La. Directeur. de VEHECE par-
sera M@abord une ‘Semaine oe Wis
Hington,. six semaines enspite A

_ Haward University en vue de‘

participer 4 un. Séminaire sux lé
Marketing et enfin 6 semaines
quideront consacrées & Ja visi
te dex Universitis et Entréoprises
Industrielles Américaines.

Rous avons la: ferme convic:
tien que des contacts trés. frac
tuetx seront étublis aux Etats.
Unis par le Directeur de PIECE
en vue de donner im plus grand
vayonnement §. VTngtitut des Hau
te, Ettides Commarciales ot Een
nomiques, important Centte d’En
seignemment Supériour qui compte
ais cing anntes d'existence st
qui rend. deo services trén impor
tants k ta collectivité haitlenne.

Bogie adressons: nos meilleurs
vooux Chearenx adjour aux Etats
am & notte brillant compatrio-



genisation et le Département de
la Santé Publique.

Nos voeux de fructueuse besv-
gne gccompagnent nog distinguds
compatriotes, Je Docteur Bijoux
ot Ia. technicienne, Mme Hérissé,
en. terre étrangere.

RK



EH nous a &é par ailleurs dotué
de savoir que le Consei) de Direc
Uda de PHopital Général a teau
Jo meferedi'B Juin une réunion &
Voxtraordinaire sous ‘la | présidwi
ce da’ Minigtre. Gérard --Philip-
posux assisté du. Decteur Lowins
ki ‘Fauché, Directeur Général” de
Ja Sante Pabligtte. “Lordre oda.
jour “corapartait” plusieurs points
dont Vexposé: pac. PAdm aiist’a:
teur. Auguste Maingrétte, de la
situation finaneiére (de. i'Ip
tidnms Le “bilan ¢st-opes 1 BREE
lent “Teflort de cupitalisation: dé
ses revenue ‘fait pour Vinstitutian
a permis:au Conseil dese ldnenr
avec assurince dans. de nativelles:
initiatives: et: de franchir: d'impor
tantes étapes ‘dats: Parganisation
dé ce prindpal centre hospitalior:

be Sterétaire d‘Etat de la San
ts: Publique aw. profite. de Voeca-
sion pour atiteriser le Conseil: d
Direction’ 2: plage: ode’
inaigondé | adsdridkines ane Gripe?
tante connmandé- de nintériel We
quipement “s‘elevant a 12h OES 68










Bact





COMMUNIQUE
S B Fain 1966
ba: Direetion Gériéraie® dela

Santé Publiqhe infer des daa-
véates ‘del Beole Nationale d'in-
firmitces «Simone 0. Durabers
(Promotion 2062-1906) "que; cor
formémenl aux: disposilivas de la
joi da’ PAoit 1066 fixant a deus,
(2) aundes cotsécutives Ja durke
de da: sésidence dos. Lechhicions
Widicangs les Yooles: chepaitihies
ont 6: distribués ‘coming sul:
Nom et: Prénon ‘




Posti de hestlencs

Louisemene Geotges: Hopital Gé
féral. (Salle Privée).

Ghislaine Miben!: Hopital Gé-
néral (Chirurgie).

Ginette Magloire: Hopital (Me
decine},

Nara -Philippe- Auguste
tal Général (Pédiatrie)

Marie. Liliane. Daniel:
de Psychiatrie: Ps

Gertrudg “Philogéne:
des Gonaives.

| Hopi
Ceatze
Hopital,



Saint Mare;

Claudette Donamy Hopital ae
Jacmel

Marie. Gladys: Duplans Hop
tal de dacmel,

Denisa: Lallemand s Hopital de
Petit-Goive,

Charlotte Rameau: diGpital de
Belladére,

Yolaine “Broudrds. Dispenssize
Hopital de-VAnse JA -Yeod,

Rita” Bomerand:. Dispénsaire.
Hopital ‘de: Fermathe:
Juiqueling Phaeton y TNapepaaire
‘Hopital -de-Baines, :

‘Alsive Josephs Dispense tre HO:
pital de: Grand-Goave.

Marie: Thérése dn-3uichels: Dis
pensatrerde “Borgne.

Ges: intéresstes.: sont, en eonsé
Guenee, Invitees ose ppdsonter
le “mererédi 15 Jain ‘en “cours |b
MAdmiinistrabon de" ol Etablese-
ment-dont, clos: velevont respect]
Vermont pour tecyvolr Jes ingkrud
Hons. de Service,

Apyiouré:

Gérard PHILIPPEA UX.

: Secrétalre: deat

Dey -Lauvinski: FA UCHER.
Directeur: Général







A VORA
WASHINGTON -(APRY
Un groupe de. travaillears com:
Prenant 12 | paya y- comprig lea
Etats Unis commencera’ demain.
Pétude “dea --xregies! économiques
gui doivent dre incluses -dang ‘la:
fouvelio “Charte. de VORA:
Cotte décision aduptés.au' cours
2 la session du Conseil. Interamd
oni, Economique. “eb... Social
(CIES) & 86 -présidée: dun: dé
bat ganéral suy-tes. 4. problemes
Dy ettort inte
‘effort interne. réalisé par
chaque payg.
2) Daide mutuelie
3) Le Commerce Interamért. -
cab :
A). Lintégration économique ta
Ung américaine.

i) ronheir | Coordinaleur
Adjsima de PAIancs pour le Pro
gerbe ot Chef dela délégation des
Etata Unin a déctiré que’ le dé-
beta G6 tte tructueux-ét qatit
avait la conviction qu’on arrive
valt 2 un accord général’ stron
texte armoptable par tous.

tant et Antiseptique de la Pate Dentifrice
de 70 Années de Recherches et





fella! Charless: Hapital de...

ygouxdes et & tirer ly montant cox
respondant de ses Comptes (Ex-
ploitation et Assurances) & Ja HB.
NORE a

Ce matérel est dusting respec
tivement aux Services. d'Orthopé-
die, dé" Radiologie et principale-
wient h équiper convenablernent
Je Service nouvellement créé d’A-
nesthésiologie confié & la direc.
tion du jeune et brillant spécialis
te haitien, le Docteur: Lucien
lousscau. Ia valeur engagée cou
vre également Pacquisifion. dan
appareil Encephalographe
eGRASS» Modéle 6: qae THépral
Général sera Ia seule institution
du pays & mettre 4 1a disposition
de Ja coninmauté haltienne. A
hd seul) cet apparel et ses neces
soires, colteront’ 20.000 gourdes.

Nous avons: dgalement “appris
‘guia partir d'’Octobre ) prochain.
eaninence 2 -fonclionner une: Bed
led’ Anesthésiologie et quelg “R4-
siderien! Médicale ext -établie er
wyverte: pour ‘cette spécialité,; ‘aux
futures lauréate de: notre: Pacult4
de: Médecines=

Thwa dg soi qii¢ ices démarches,
du. Gouvernement. da Président
Truavalies,. Médecin: ‘consclent dex
bescins: de son peuple, eonbtribue-
vont a rehansser:. davantage le
prestige de notre ‘principal eentre
médical universitaire otva amélio
ror la qoalité de VEnselgnement
angel bien: gine dee! soins gah oy
sone dispenses, :





La Littérature
Maitienne 2 :
Phonneur

La vevue apres plus d'une: aulre publica
Hon dotere-mer, vieut de pu.
Llick un comple-rendu do dervier
bavi de notre and ob collabo.
tales Vance Trowiin.

ia onten, 1 vavent ruler
ie Papy, Doyen de ia Facuité
des Letives at Bolonces Husanincs,
& éerig ane belle etre & Me ihe
nock Trouillot eu caujet dex ent
gives Becialeg de ln: Tdtursture
Taitienne.s
Le savant: professeur, que s'o¢
wipe “narieulléronent: de Tttera:
tire négro-africaine “4 dib entre
autres b Heénock Trowilot < adlat
ey oan tres grand Taisir a rece
volt: ét a lire ee bean livre riche
Cwiselgnements (005) Cer ourre
fe Nous. ouvre: dos horizons: now
venux surie miliel social dlaitien
et gon histoire: Je vous remercie
Deancoup pour tout ce que vous
aves appils.%

LWhistre professeur, qui sist
Laujours Intéressé A notre histol
Ye;.a promis de donner un comp
tesrendu «emtique de “Voouvre
@Hensck Trouillot dans Vone des
Publications de ia ( Fuculté des

Lotices ct des Sciences Uamal- —

HES,



Mort tragique

Du Cap Haitien, on nous infer
ine que Guitene Miguel, file des
bpoux Alphonse: Miguel, bee. de

Ae ana vient. de connaitre | ane.
qnort bragque, .
Guitene Miguel, ex-Reine "de

Reauté pour Ja province du Nord,
participn en deux fois aux fest!
valy Panaméricaing du Departe-
ment dg: Tourisme,

Nous: partageons. le dowleur
doa farnilles sb crvellement: affec-
the, f 2





Aus

SHAMPOOING







co

Oeuts







ssaaroontottet,

JEUDI 9 BT VENDREDI 10 JUIN 1966



Pas dabelin
LA NOUVELLE EXPERYENCE
DE GUY BDUMESLE

.Naetre estimable ami, M
Guy Dumesle, Chef de la Sectidn
du Budget et.dv Ia Comptabiite
publique A VAdmisistration. Gé-
nérale des Dousnes est rentré ie
27 Mai dernier, de Paris.

Boursier du Gouvernement fran
gais daris le cadre du programme
de coopération. technique ou.
ASTEF, il diait parti pour Pa-
ris, H ya Nea? mois pour étadier
Yadministration douanitre, .

Hi a profité de toutes ley faci-
Htés d‘etudes” mista A sa -dispo-
sition par Je: gouvernement fran
gais, & Neuvilly,

Avbitre, il a arbitré plusieurs
roawhes en France et engichi son
expérience. dans ce domaine, éga
lement. <

Nous “sommes certains ‘que ces
nouvelles: oxpériences: da Bh. Guy.
Dumeste yont étrestrés. profita-
bles av pays; -

xe
Unexpert. on drainage des
terrains salée de la FAO
‘pour’ Io projet: des Gonaiwes:

»iMercred?: “matin a. débardaé
& Port-au-Prince, “Mi Peeter | do-
handes. Disleman, Expert en drai
Tige des: terraing : sales deo 38:

FAO, DL est dé igtonalité hol.

lavidaise, i

il est vent mettre comme Can-
sultant des Nationa Uaies ses
ConNRIsRATGRS BL Sereise. du prs
jet des Gonaives patronsé parla
BAG et le Fonds Spécial deg Na-
dons Unies U1 passe six. semai-
fies on Haiti. Liexpert hollandois:
‘Pieter Johannes Telemann a été
secvellll A son. arrivee par My
Gétard Blom, jenne expert hol:
dandais en hydto-eeologic, arri-
Veer depuis butt mois vet My
Hermann Petia, Aduinsteeteur
du Proejt,

S Re

ML ET MME MARCEL VAVAL
FPARTIS EN VOVAGE (05
DE SANT S

Ae apres qldl ioab partic
pour Mow Youk, nox escellente a
wis, Me, Marcel Vaval ob aa
thermante Guoues Caren,

Me. Maro Vaval, ex-Direc
tour Gbneual de da. Dues

Anniversaire de

la Reine Elizabeth 12
Dermain 11 Juin varquera Yau

hiversaire de naisdance de
Reine ENeabeth 1 d'Angleterre:
De belles aweauifestations ” seront,
n





A cette occusion, organistes
Gronde Bretagne en Uhonnear de
da Souveraine: L

A Port-au-Prince. 'Ambases-
deur Anglais et Madame Dalton
‘Murray offrent, dens le cadre co
quet de YHotel Suns Souci 6: Tur
peed une charmarite: “réception:
gal seuniva de 6G kh & 8 bh 30 Jes
qnembres du Corps Diplomatigne

el Consulaire et de nombreux au

Ates lowilés de marque,

Blessace (Erhard
aDdeGagiie

BONN. APPS : |

Le Chancelier Whrard, onvrant
ga Conférence de Presse, a décla.
76 qu'il avail adressé ‘ce! matin
an Message personnel: at Géné-
ral de Gaulle.
glial. Vintention de xremeontrer,
le Président Johnson en Juillet
ou au débat d’Aodt 4) Washing:
tone. a aloutée My: Erhard:

Jal Sait Savoir A Ambassa-
daar de VOURSS” que Je. xornis:
tren déviréyx: dave dea entre-
Heng avec. tes! dirigeants. Sovidti-.
queso) a armoncé Bhrardy:

@Naos souhaitans trouver. un.
wayta: qa permetie aux troupes,
franedisds de. reater.en-territol«
ve allentints,;a affiriné Je Chan
celier.



ie



a. &





Jol

JOLICORVE

nérale des’ Dounnes, Conseilier
in Cour Supéricure des Comptes,
sorti tout ‘récemment de PH6pi-
tal dst alg consolider 2a santé
dans. Fun des grands centres how
pitaliers de New York ob va fem
me, suivra aussi un traiement
pour fey dodleard aigies “qu'elle
éprouye. a. Vépauie,

My et Mme. Marcel Vaval ont
été salués bier a leur départ par
an grand nombre de “parehts, ot
de nombreux ainis. On: remar-
quait, entre autres, autour deux,
le Maire Georges’ J. Figaro, le
Dr Seymour’ Dayle Colonel: Gre
cia Jacques, Commandant. de ia
Garde . Préaidenticlle, f¢. Major
Martial Day, et,

Nous souhaitons un prompt ré-
tablissement: ef wh heaves re-
tour & nog amis Mareel ef Oar-
inen. Yaval :

: LEER
BABYGRAM- DE. NEW. YORK -

«J'ai ouvert meg yeux eur le
miondé &:Flower. & Filth Avenue
Hospital. de New York, le 24
Mai Je. me-nomme Shela Marie

“-Michéle Roe, fille du De Serge.
Bee et Mime: née. Gistig Bayar-

8. : i

“On me dit fort Jolie et Je suis
comblée’: Padratration,

ie: fais le: bonheur de nies on
yonts et la joie de louis proches,

Jenvoie wn cordial salut a mes.
gtands parents.

Sr Shella Marie: Mickle: Roe.

ee ea

ANNIVERSAIBE :
De samedi € Juin rarkenait
te Joyeux anniversaire. da nate
aance dune fervente’ lectrica da
noire journal, Mme. Lena Mom-
‘point, charmante’ Cpouse de notre
estimable “amt: Mingéniour Clau-
de: Monypoint.

les nombreux parents et amis
de Link modiste de talent, ond. *
cathe aceasion. uni leurs yolx
‘pour. ial faire de plus beau ‘con=
‘goet: de vooux.

Nous ¥ aviows wppors la nd-
iro avec sox ncconte les plus sine
cures, :

Ley

Mile MARIN FRANCE
MERCIER DG LA DAN AM.

“-

oe 2
_ Dinanchs est parda your
New York, notre jole competria
te, MUo Maris Fracce Morcier,
fie du Major eb Mae Edwig:
Mercier, 4 a

Marie France, smployée de la
Pan Ara, cst allée faire tin stage:
Su Buresy de cotte compagnia 3.
Rew York:

eRe

LA SBOT EST REN TRER DE
MONTREAL, MARDI on

Neus gvons revu avec plai-
sit, notre cuplivante: corpatrio~
te, la chelliasimes Evelyn Miot;
Heine de Boauié 1902, Ello: est.
tenirée' de Montréni vie New:
York mardi natin. :

Evelyn etait parde le dimen:
che 20 Mai pour Monirtalen voe

de cqopimer le premier-né de ses:
bonn-frere et soenr,: Jes Drs.
ihor et Marie = José Miol Klue-
BVO:

“Wenfant, né je 19 Maly a yeou
Je préndm a’ Eric.

La evacicuse Sertétaire da Bo
peau d'Ain” France @:- Pork-ai~
Prince 5.46 accueillie parses
parents, Véminent: docteur. Anté-
nor Miat et ga-charmante pouse
elo par Men: dantres “parent ¢t :
nrais, L

XK RX. S. &

Le Jouranliste Hat Hendrix:
intervtemé ta Président Duaalion,
i Le Journdliste américaln Ea
yald Howard a té aceamparné aw Pa-
dais “National: itaereredi aprés-
midi ‘parle. diplomate Philippe
Lafontant.

(Buite page 4, Col 1)



La Réforme Agraireen Amérique Latine—
3— Preblémes Economiques :

g- PROBLEMES
ECONOMIQUES

Ge sont lea. plus embarragsants:
‘pote les: Gopvernements “qui! en~’
treprennent, par le canal dex’ ins
titats de. Réforme. Agraire, un
changement .des~ structures “exis:
tantes.. | [

Ces: problimes..se posent +

1b. AU. NIVEAU. DES DECI
SIONS D'ADMINISTRATION

Un Gouvernemett lating -. ainé
tieain qui ze penche sur cette
question de réforme: de trouve on
fee. deg allernatives -saivantes +

a} dommer aux bénéficlaires de
le Réforme..Agraire, la pleine. ini
fiative. dans leurs décisions -d'sad-
nidigtration rerale, Dang-ce cas,
6a jeur. “luigsera’ Vinsprezsion
gwils. produizentcoime ils Pén-
tendent. Le principe 2capitalistes
Liberté dang ta Productivité sera:

-apparomnient préservés

b} contréler les décisions. d’ad-
minletration rural des. bénébicial
roa 7 Dans ce. cas, Mnstitat de



a

DDOL
d’Expériences,

Par Vorvend Ally Bag.

Réforme Agraire conptitue une
sorte de contre de supervision, da
rientation et de coordnation des
décisions. Le principe |. interven-
tlonnigte: 2. Contrdle dang la “Pro-
guctivité sera: préservé;,

e} poursuivre. le latifuriliste
jusqua dang ses. derniers ratran-
vhements.en lui. brisant les reins,
Dang .cecas, on. s'aliene. généra.
Temen’, Pappui’ d'un . propriétaire
qui a-sarement mangné aux prin-
clipes @éqnité, des justice sociale
et dhomanité mais représente
généralement une force non né-
gtigesble d’administration: rarale
pour avoir. tonjonrs. concentré en
txe ges. mailing, le! monapole: de ie
décision. 1

2}) AU NIVEAU. DES”:
ACQUISITIONS. .

Troig cas ce posent F ee sujet:
a) Sagit-il d’expropriation - sans
compensation? Ge! fut Ta politi-
que adoptée b-un certain: moment
par le Mexique gul opéralt des:
restitations de terres.) Une- tele
action né peut: dtre prise sur ane

ens

Be Sale eRe

est Ie Résultat

longue période car elle crée des
tens.ons qui déviernent ‘ bientot
généralizées et paralysent les] dé
cisions politiques et economiques
du’ Gouvernement; i

by S'agit-it' Vexpropriation’ 'a-
veo compensation Gifferée ?-Dans
certains pays latino ~. aniéricains.
on- pratique cette ‘forme. de’ paie-
ments an temetiant aux: proprié-
tairés éxpropriés, des ‘actions: de
participation .atix entreprises. in.
dustrielies du. Gouvernerment ‘et
correspondant au -prix de Ja ter-
re, On remet ates parfois & cea”
anciens propriétaires des bong né
goclables garantis par une Ban-
que “Agricole aver clause’ d‘inter-
diction “Wnvextissements: dang de
nouveaux ‘champs, on. terres: U-
ne Aroleieme facon..dagix consis-
te % -remetire: aux prope dtuires
expropriés des bons non. nécocia-
bles de. fagon Rk tamobilive$ leurs
capitaux-on vue dé les empovher
daopérer: d'autres investigsement s
tant que ‘dire -Vobligation:

(Suite page 2)



















ak NOUVELLIGTZ . JEUDI 2 8/1 VERDREDE10 JUIN i966









QUOTIDIEN





~ LE PLUS ANCIEN D’HAITI
FONDE EN 1696





Directeur - Administrateur
MAK CHAUVET



OF NN Om hw ow

oO









Solution Gu Problame praced

EMER



Colombo -
_ Banque Populaire

AVIS

ANGLE RUE PAV ids kD AMERICAINE
LinUiaIN PAUGBOT 404, GRAND L
ULIsLe 1966
PUPULALBKE COLOMBO --
liALiluN Sm est heureuse Wofirir une nou -
Ri ab bs qui, eile en est certaine, rejoul-
is ses HuIMbreUx et Jideles DEFUSANTS
vain DEPARGNE,
2 ar done le plaigi,

ails, de VOUS i
AUNLE Qui

ae





RS CLIENTS
nyiter a ven ADMIRER
LIMOUSINE PIBUGHOT
URAND LUXL, Muodele 1966, actuellement
see dans lu grande Salle des uichets de la §
VQ CULUMBO.







a

Bike da ta tere yotge)



y








stifs cL recusil
tes dex nou --
m les valenrs

re patent en eft



tation des non-
# i Le nouveau pro
Rant déterminé, il con

permettre d‘effec -

tat fixe (meuchinerie, outillage a-
ricole), du rendement (semence),
TETRIS}

Cette question de credit cons
titue pour les Lastituts de Réfor
nie Agraire en Amérique Letine
deg problernes tres sigus -ot
1 cause de leur échee partiel ou
wal, La solution, nous la recher
cherons phig loin.

4) AU NIVEAU
DE L'RSTIMATION
DES RESSOURCES
ECONOMIQUES

éforrne Agraire doit envi
tude du développement
des ressources économiques Ba -
tionales en gardant sans cesse
comme vbjectifa +

a) Lfaméeration de la produc
tion par la mullipheation des
bieny et services fournis par l'é
conomle agraire, Dans ces cas,
Yindustrie de trasnformation ab
garbe les produits agricoles en
jear dovnaat une nouvelle desti
jon (ex: jus de mangues en















ig nouveau
vendeur Van
wi, le centre! de
j le réle tre













raison d/etre sager }

5, deux types de eré







on:



forte yes pour le commerce d’ex
lems wx Dottatian.}. Dang cette optiqne d’a
et transtd. meélioration, l'Agriculture ef I'In

sig marchent de pair et gent
déji un prolongement de la Ré
forme Agraire au gens étreit du
mot;

b} L'amélioration de la distri
bution des reveats : on y accorde
~ beaucoup dbnpor -

cette amélioration
qa’a trés longue pério
Agraire, dans
mon < ame
s la meill

gouverne -

p b Heures y ar
y par une riforme fiscale
plas sGrement ef plus di
am A, la source, pergoit
t sur les revenua et le redis
tribue,

Le lectour s'on rend, & pré ~-
sem, compte. Les problemes trop
vernent traités plus haut sont
dordre pratique: Jis surgissent
hk partir da la décision et de Ja
pratique de réformer la stru
ye agtaire, Je n'ai fait d'aille
que citer quelques - uss parr
les phia aigus.

M en dehors de Vinfluence
jremidiate de ceux-c] sur we, ne-
tiv agricales, Hoy a d‘antres
problemes plus généranx, & pro
jection économique plus prénérale
et quill ne fant pas sous-eediner,

Ces problémes concernent Pac-
livizé économique générale de

qui réalise Is Réforme A-
re et ils se traduisent en fer
nas @interactions,

Vy Interacti
Agersire

Lion salt que Vinflation est un
phinomtne dseonamique caractér



ei sur
é 2oh
(forme Agrai







BRUSSE A DENTS



que sei: la pate dentifrice

s Vous serves, la blan ~
dants ut leur conser
dependent de la brasse uti









enh

et vous donne

ets oS


























«SHI

EEE CRED ET % BES CRERDE AOL BS HIG WEEN

La Nouvelle Table
de Lots de la
erie de PEtat Haitien



see
a

demand
ky

£

ae



sé par le déséquilibre de 2 fax
vasentiela, production ct consom

mation, suxquele sajoute wav
hausse comulative des prix.
Nous nous tiendrons ici & da



tion populure du phénomeé
Re hausse des prin necompa -
gnée d'une baisse duns ia valeur
de la monnaic.

LAmérique Latine doit proba
blement sa tendance inflation -
niste & une confbingison d'événe
ments mondianx (dont-les plus
Amportants sont les altérations
da systéme commercial et dey in
vestisements internationaux de -
puis la dépression de 1929} ot dé
vénements nationgux (ingtabilité
politique, gabégie administrati -
ve}. +

Dang ces conditions, toute une
série de faits et d’impératifs.
wit en vrac. Linflation appara
compe aiguillon pour la nécessi
44 de réaliser une modification
profonde des relations juridi -
ques, homme - terre. i‘imlation
altére de facon substantielle la
struetare financiére du program
me de réforme agraire, La Ré -
forme Agraire au débul agera -
vera les pressions inflationnis -
tes mais avec Faugmentation de
ta production agricole, son effet
sera détlationnisce, Remarquons
que certaine gouvernements repu



- ynent & ubiliser la Réforme A -

graire comme moyen de relive-
ment, car de leur avis, si ee dé
vie des objectifs fixés, elie donne
ra Heu & une inflation acchlérée
et & une maltitude de problémes,

Problémes qui sont d‘ailleurs
ftadiés et résumés, par les Ins
vituts de Réforme Agraire, en
une série de questions, dont yot
zi leg plus importantes +

s) Quel sont les effets infla-
tionnistes eb déflationnistes des
différenty types de programmes
de distribution de la tere 7 Quel
le est Fampleur de ces feta: 7

by} Quelles sont les mesures po
litiques, économigues, ete, & em-
yloyer pour réduire les possibili
tés Vinflation et éviter la défle
tion ?

¢} Quely soraient lea effets din
vestissements tationaux ow dne~
iernutionaus pour VY Agriculture
latine-américaine, wily 20 pre -
duisaient comme aide sux coopé
rvatives pay oxemple au lieu d’é

tre dirigés vers Je latifundiate. 2

Sg) Interactions entro Réferrie
Agraire cf Dévelappement Gee +
Rennie

Yan pays capitalivies. fe gouver
nement qui entreprend an pro -
grannne de Réforme Agraire coh
sent des sacrifices tres grands
ot it faut aux bénéficinires dos
mesures de la réforme, une cond

ence politique asses solide pour
leur permettre de caniprendre et
Wépuuler le mouvement. C'est
@ailleurs & cette seule condition
gafon peut Gindier Tes interac ~
tons entre Réforme Agraire et
Udveloppement Evonomique,

La Réforme Agracre apparel
généralemiest comme un program
me @aide gouveriementale, En
fait, owen est clon. Tb s’aghralt
pintét d’un progrannne. ‘orienta
tion des activités agricoles. Par
la dixtribution des terres, le! rd
ht supervisé, les. Institute de Ré
forme Agraire se réservent “un
brat devrontrdle ow de. regard:
En travaillant ¢troitement “avec
les bureaux de -planification; iis
peuvent sinsi donner une Forpal
sion nouvelle “au progrég écdnomi
abe national.








dautant plus fort qv



lable de eloppenwnt dcondnd
gus win isvocom elle active celui
social de ta partion.







introduit
repartition,
yaluation, plus
redistribution, A la

: dans la
proprikts

fonction ~ évonomique, Ia réforme



agraire oppose ia prapriety tone
tions deonontique et sociale.

Ce développement: .sorial est

ii ext! acgale

par le fat de Vhomme of rend

pratiquerent impossible, le re «

tour & un étar*de choses Pavan

Ta Réforme, Alnsi, Yon congoit aif

fichement Cuba revonant ay syo
teme foncier d'avant Castro.

En définitive, Pécanoreique
constitue pour ja Réforme Agr
re, & la fois la plaque tourna’
Je pivot et la plerre dangle. Sans
mesures économiques préalables,
ja réforme agraire mourru, car
eile n’aura pas trouvé tes ali -
ments nécesanires & S&@ SUIVIt,
Sans vision globale de la réfor-
me dans le cadre d'une économie
nationale elie avortera car on ny
aera pas prévu les nombreuses
conséquences ch jes divers p
longements. Sans politique éc9-
nomigue, sectoriclle ov générale,
la Réforme Agraire est voute au
chaos & Panarchie et sux pires
diffieultés. Aussi, c'esb pour cet
te raison que tes éeonomistes,
aces praphétes dea temps toder
nesy ont une tele importance ef
une telie wudience dang le proces
sus de développement bast sar ia
Réforme Apraive et Pexpansion
des activités agriccles,

£ —Problinee Soci
















VaAmérigue Latin, quelques
pares pays mis A part, 686, dechi~
rée par ie probleme de Vintexra
ion dds paysans ot indiens ine
do ~ américaing — et elle semble
ne. pas’ pouvoir jusgu'a présent
résoudre cette difficult” avec ie
mycees daoompte .
cette hon - integration est



triple: économique, politique “et 60

dale eb jes) méthodes: proposec*
par les gouvernenient: Jating od.
jnévicaing .qddlaue — bres, walables,
nermbrassent. point Is problemer
dana Jeur ensemble,

Line des méthodes. Jes plus va
lables, Cintépration: di cpayswt
ost justement 14 feforme: Agrat
ee. Mais 2: partiy duc moment, 04





Vy passe a 8a wise en applics-

iio, of st trouve eb fate Hear peo
‘ble BOCTAUX.
Daxch pRUronl do. THOEDEE
wh petit “nombre: :
53] Py pari ities dg ja’ Main’ =
VOeutre Agricites “Lion parte &
tort ot & travery du migration 60
que. Laine ai’ permet
& dey paysard 4 ae
Wola eélonts:
des terres # oxmloiter eb des. p
[lites Vamdlional on ie Hans, i
yea de. vie. Mais Vou aublic
‘Toop gouvent qué le payead ating
amnericany cot attach? at lopine de
terre qui Va vu naitre meme sit
ne iui appartient pas eb: prop?
Si bien quan. ‘ofme cA:
re, qui: voud*ait wiliser: la ccolomd
satian comme. mayen Ge! dbpince= ¥
went de la saan dowdeie ar core,
devrait prendre, 6: un. certain mo y
ment un icaractere @obhication.
Pour combative Pinnmobiine do
pavéan, tes Lustitute deo VaR
forme ‘Agraivedevrozt alors ek
OT, SOUS: peine de sanctions, -0u “ah
we déplace. vers, la terre a al as:



4a







AY
trait
trouver, &
























+ ADRESSE : RUE DU CENTRE
tNo. 242 : oP

‘

PORT-AU-PRINCE (HAITI)
PHONES : 2282 ~ 2482
P.O. BOK : 1816

VYondradi 4.6 bo ib et 8h 15
AU RISQUE DE SE PERDRE
Entrée Gdes 0.95 ef 2.50 .

Samedi a 6 h, 25 et 8h. 15
BUEL AU TEKAS
Entrée Gdes 0,99 et 2,50

AU REA
Vendredi & 6 h. et Boh. 16

LE FROCES DES DOGES
Entrée Gdes 6.99 et 2.00

Samedi & 6 bh, et 8 bh. 15

Tin ere partie :

L’Ensemble N. Jn. Baptiste
Eu 2ime- partie. +

MACISTE DANS. LES MINES
DU ROL SALOMON

Entréd Gde 0.99



Vendredi i 8 h. cf Sh.
LAVETURIER .
MAGNIFIQUE ‘
Entrée Ode 0.50. et 0.95

Samedi & 6 ho et Boh
LES DEUX VIOLENTS
Bntrée Gde 0,50. et 6.95



CRIC-CRAC CINE

Verdiedi A Och, et 8h 30
VANGE DE LA VIOLENCE
Batre Gdes 0.99 ot 2.00:

Sawieds 4 6 -h, et & h. 56
CARREFOUR DE VENPER
Entrée Gdes 0.99 ot, 2,60



Vis
CHEZ HERMANN GAUTIER

"Fea Bagels. trouveront. dex
thausavres dé 6 pays de Tene

po, OTtalig de Francecde Belgians,

Hollande. et VAngleterte cores.
uouples et de qualités supéricu +

yég, dea. chansurea Armericaines |

marge Claston, | Portada ates,
pour. conc qui travalllenk dara
len uelnes,; dani Sen ehanipact le.
conducteurs: de gras: camionn, dé
ieaclotir trowverdnt dég chansda~
ree de. la’ Tehdcoslovagiie: (Cebe
‘ave des Bemolled. dd 1/2 pees dé
palsseur, antiderapant: tres, its
aplides et 8 tris han marcha Les
parents trouveront pour leur
gosses des’ Souliers: coloys, aussi
& bon inarché; des lity de-comps,
deg sacs P@écolé en edin- et. des

sarvieties d’avoeat, dex. hee nylon

blanc: et ¢onleur Lz pa WAG.

pire: ee: dee. Sonliers’ pour indie
ores *

wah







Vendwadie $26 he ot 8 LES HEURES BREVES
Bearén tedes $99 ct L0G

Samedi a 6 bh. ot 6h,
LA JUSTICE

AUX DEUX VISAGES
Entrée Gdex G99 et 2.00

CINE ELDORADS

Yendredi & 6 bet sb,
VANNEE, DU BAC
Entrée Gdes 0.99 ot 2.06
Samedi & @ bh. ef Bb,
LAIN AMPBRICAIN
Entrées Gdes 9.92 ot 2.00

DRIVE Wl CINE









Vendredi aT b.wt & &.
{dour de famille}

LES MO RES

DE LILE PEL

Samedi 8 Fh ab 9 hy,
Cote, populgires
2

+ KONG

CINE OHIOR

Vendrodi a i bet Bob,
HERITAGE DE LA COLBIER
Batrée Gde O58 et O95.





Coit.

POUR HON



Saroedi. 2.6 Week. 8

2 “SURLER
PIQUE.

Prtrée “Gde 0,50 et 0.05





Finirée Gale Qe 4

Samedi & 6 Meet 8 BOWS
LE TOMGEA U- HINDOU
nitrite de DSS

CINE OLYMPIA

Vendred) Cin -perniginetice)
SEUL CONTE TOUS “OU |:
LE FICS DE FESSE JAMES
Entrée Gade 6.09





Samedi (Ha permanener)
COURS DE FEU

DANS DA BHERRA.
Bards “Gd 0.99

ia wagner sans bourse deéhier.

puuve E
CHANCE, Faites frue

Len prenant votre

signée: . Aiais ainsi Ja: Bberte aa















earn BILLETS

A GDES, 20.- 3) Dateragteurs cents Réforime

Agraire- et Développement Social















qe tele mesure: dennerait “Hea



CINE SENEGAL











yos ECONOMIES a votre BANQUE hi 100.001 re tee ee ae noeiel
JOMBO, Maintenez en permanence un e000 La Réforme Agraire. constitue ge : 3 Vendredi @ 60h. 15 et: 8h. 1S
of 9 non seulement une méthodeva Suite: page 3) AVANT LE DELUGE



MINIMUM de C DOLLARS &
(8100.00), a vowre COMPTE D'EPAR - 6
& LA'BANQUE POPULAIRE COLOM - 4
{AITIENNE, et attendez le tirage sans
ceaper outre mesure des conditions
-gon t publiées prochainement, car le
LIVRET DEPARGNE

9.000 Entrée Gde"0.99

Samedi &°6 fiat 8h 15
LA TULIPE NOIRE
Batrée Gde 1.50

oe

170

ro
a



Suivern les cours. de
‘EYOTA: ADAMS BEAUTY COLLEGE

2705 South: Cottage Grove Avenue

Approximations da ler Lot 4 500.

” 2ame
ime
Containes des 2 Gros Lots ” +
Ternminaisone dex 3 Grog Lots Lote 4 40.
Terminaisons P/Tirage da & Bies,



ro

a”



ACMA TISR ACRES SG NNN S SOREN REA TE ETS A

LM PSR

















46.

e
7







2
7
a
a

Sian






SLAG SANS. HG HOA Mew HTT

4
votre 8 A a0 Sr aigoo @ . ; ‘
‘4 AUTOMATIQUEMENT au Tira - 1 Boule DOC DUVALIER.,.... ; t chieago, Uilsols C ARI LLO N
COMPTE n’a jamais été inférieur SORELY NER EE GI NILE NG CEES 60619 Us 8. A. :





Aver Ale Climatisé.



& CENT DOLLARS. — a Sbcinston'en + Coitturce, §
aumoinsce MINIMUM ala LPIA LLSL SY PLIS ES ALLS IA Permanentes, «Defrissgey pee pape
COLOMBO, et attendez avec confian Chimigque, Teintures, { Le-distingué Café - Bar - Restaurant eat le






































7 o @ . Z x z
tivage de cette grande et Superbe Produits Nationaux S. A. Pins de. 22.000 diplimés @ G-Tendez-vous de tous ceux.qui veulent avoir une
5 PEUGEOT 404, GRAND LUXE, . , / . : depuis 1236 minute de détente dans un cadre coquet et frais,
966, : _Economisez votre argent en utilisant les pro- Z Les Etudiants étrabgera Un menu varié et de qualité vous attend.
duits manufacturés par les Usines les : | -sont invitha, :

«PRODUITS NATIONAUX» &. Av établies a]
Chancerelles Tels que : j

1) Les Bougies Notre Dame pour leur fini et
leur résistance surclassent celles qui sont fai-
tes a la main.

2) Le civrage «Marque Royale dont le qualité
est Inégalable, est reconnu je meilleur de par
le public tant Ala Capitale que de la Province.

3) Le cirage «Wax» pour parquet présanté 4
dans une boite jaune-Rouge par sa formule est +
2 d'un fini supérieur. Vous le trouveres jusqu’s
8 concurrence de Gdes 3.00 la bolte. Ne vous laizse,
pas induire en errevr. En vous servant de tous
ces articles fabriqués en Haiti, Cest économiser.

Evitez surtout toute contre - facon relative &
ehacun de ces produits.
vez modernes, en exigeant de vos fournig:

bougies Notre Dame, le cirage Royal,

Approwvé ‘par ule ‘Service
A. dimmigration at de: Netere-
hvation. Sead













Ecrivez pour informations
y spécisien,



La Meilleure Compagnie d’ Assurances
Ettablie en Haitil

JOSEPH NADAL & Cie Représentants


















PUBRRE COLES
MARCHAND TAILLEUR
Rae Pavée No 03





seurs, les
lindigo Marque «Heureuil», le cirage prion

‘ :

anc, nolr et marron aussi de qualité supérien-
re, les lacets Standards et bottes dont Pétiquet-
te est une garantie de quantité.

Les Usines «PRODUITS NATIONAUZS B.A,
disposent d’une machinerie et d'un équipement
Ultra moderne pouvant leur permettre de sa-
tisfaire tne clientéle qui exige les articles
jes meilleurs. : :













































Consommateurs, adressez - vous & Ellas Cassis © e
Rue des:Césare, soul distributeur pour Halt. * : ABs
: . : Contarana nur Megare — Grand. A sortinant: de Pantalons: —~ :
- Gl iddtlibdll ated j ‘Artcles pour Hommes — Costumes préta a -portes: Lape”





oe

_ (UDI 9 8 VENDREDI 10 JUIN 1900








$ 30 DE

C’EST SIMPLE, C'EST FACILE

Pizzas, bates

2ains trancals

Pains Scandimaves
Pains au tromage
22ins pour diabetique
Pains sans sel





PRIMES

FACILES A GAGNER CHAQUE 15 JOURS

DE L'ARGENT EN MANGEANT, BIEN SUR IL VOUS." FAUT

+ ACHETEZ

AU BEURRE CUAUD

Beuchées, gateaum pour réceptions etc .»

RECLAMEZ VOTRE TICKET ET CONSERVEZ-LE. ©

Vous pouvez gagner $ 30 de primes chaque 15 jours.

Et méme aprés ces tirages bi-mensuels vos tickets ont encore de la valeur.
Conservez-les précieusement. Une-surprise plus alléchante vous attend auj

bout de Pannée,

cours du programme AU FIL DES ONDES de 6
AU BEURRE CHAUD : Bois-Vern: No. 29 Ph

Rue du Magasin de Etat No. 58 Phone : 3482.








A ELG

Ge




‘a

2g 8 de 8 332.



F. LC.
hall






Ss. A. FL C.






a bataille de la





@ sisal au service de

S.A. F.C.

dee mausivie Vetenale an

SAF. LC.



















DE LA





fe lg Hatien

Les dates du tirage seront toujours annoncées a Radio Port-aa-Prince au}

h. 304 7h, AM.
one : 6046.

0.

wa dons YEconomile da Page

0.

eas wlidant 2 ia

ravelovisatien de la vite paysanze.

0.

de bras haltiens gaggant cheque jour









ia Hates Bax

0.
0.









GiC CINE

Dimanche & MAGIC CINE
6 hres, 7 hres, et 9 heures
LES NERFS A VIF

(CAPE FEAR)
Grégory Peck, Robert Michum,
Polly Bergen, Lori Martin diar-
tin Balsam, Jack Krushen, Telly
Savalas, Barrie Chase. a
Scénurio de dames RB. Webi,
Réalisation de J. Lee Thompson.
Un film Universal Int...

Le nom donné au film. LES

JNEBFS A VIF a’est pas trop

‘fort, car vos nerfs geront vw
& vif réeNement par cette
re qui sé déroule dans une am
biance ob régnent: langoisse.
quiétude, et la terréur. Liatmos-
phére digne d’Hitchcock est ten-
due créant un climat trouble de
eSuspense equi ne cease de va -
gner en intensité tragique,

Une aucession de séquence du
ne violence croissante met réelle-
ment les nerfs A vif pour finiy en
paroxysime. Dex ueteurs teis:
Grégory Peck, Robert Mulebum.
donnent & cette prodaction revlis
me et logique,

Robert Mitcham est un odieux
individu, un criminel aszoiffé de
vengeance, utilisant les procédé:
jes plus diaboliques, Jey rus
plus subtiles pour abattre
jement puis physiquement aca vi
times, un malfaiteur contre le -
quel mesures. Vintimidation, en
tréle constant des policiers ne
peuvent rien. Grégory Peck. est
un pére de famille :calme, menant
une vie sans histoire, toute em
preinte d'un bonheur. paisible qui
prend soudsinement. fin lorsqu’ll
rencontre Cady (Robart). Mit -
chum) un honune qui avait Gb6
condammé & douse années du ba-
gne gprés son témpignage. In;
quiété malgré.dal par Vapparition
du sinistre individu. qui le -hante
chez lui, & chaque coin de rue,
guette sa filth -eb. sa ferme,
il.devient un vrai. fanve-pour dé-
fondre les siens. Tne tecule’ de-
vant rien, méme le cerime -velon-
talrement prémédité,: pour com-
battre gon. adversaire, C'est &
ee moment qu’on arrive A vine sé
quenee de terreur et de Suge:
telle que d'an divulguer
tails et Paboutissement
nuive 4 son intense: puiszane:
matique. Afin de ne pax. gi
un morceau de cinéysa ‘encvere ja
mais dgalé on intensité de dra-
wmatique horreur, if est demandé
aux spectateurs. ef aux criligues
de ne pag révéler la fin,

Un cauchemar: qui devient’ réa
Hté LES NERES A VIE un
summum de. Saspenge.

LES NERFS A VIF Cun fim




















RESTOGRAL
AVE) RESTOGRAL
PLUS DE CHEVEUX, BLANCS

Ne“pataisses plus’ vicille “on
un “vietx:
La Science a démontré que..les
cheveux “blancs .peuvent repren >
dre leur teinte naturelle grace 4
wertains -produits gai en -nourris
sent.Jés ricines que vos souciy et
rifiexions ont: désyéchtes,
Utilivez “ajourd‘hui meme RES
TOGRAL. gui. restore Jes. cheveux
gris et eur redontie leur teinte:
natorelle, moire, marron ‘ou -chh
tain, détruisant les. pellicules, em

tiftant le-enir chevelu,

Ex yente dans tous Bazats, Ey
piceries et Pharmacies de Port.
au-Priene,

TEPOG -- Place Geffrard — Dis
arxibuteur,

eosin snnmapennnnenienentinnintiennanmeninnit

AVIS DE DIVORCE

Ue est porté Ala cannalasance
du Public ef de tout intéversé
He Pr jugement du. Sribunist.~
Ciyif de Port au Prince, randy.

Mars mil nowt. cont gpixante ‘six,
le” Divorce des... éponx’ Maurice.
Bien-Aimé, ja. fenme née. Anna
Cyril, 3-668 prononeé; af
En -conséquence, Ua 606 procé
dé par devant lOfficior de VE.
tat Civil dela Capltale, Section
Sad 4 la ‘Dissolution du. Maria

neuf cont -soirante six.
B-uu-Pee. de 7) duin! 1966
Joseph CARRE FILS

Ayecst

SOYEZ JEUNES, FORTS
ALERTES COMME

CE COUPLE GRACE A
YIM - VITE

EP









Une teule tablette par “jour
contient 19 Vitamines, 10 Sols
Minérausz, du Yeast, Extrait de
Chloropbile, “des Buayress
lorophiie, dea.
VExtrait-dé.Germe de Bl6, ate;
soffisammient pour donner 2 vo-
‘tte organiama tont Je. dynumbime
am'il lal fount, la force pour tre
voilor sany tetigee et ig feanns
ae gras joule date vie, ae

péchant la chute des cheveux, for | Y

entre les parties, Je twrente ebm y

we, pox Acte du. Sepe dain ail



Extrait de tole, de la lg
ads tG

qui vous serre le coeur corme
dans un étau. .

Un film qui vous glace de peur
et Weffrol, LES NERFS A VIF
la plus terrifiante guerre des
nerfs, Interdit aux meoing de
Dix Huit Ans.

& hres, T hres ct 9 heures
Gdes 2.00 et 3.00



CINE ELDORADO

Dimanche 12: & & h, 7 bh, et Gh.

Le CINE ELDORADO éprou-
ve un grand plusixy d'offrir & sa
elientéle dex grands jours un su-
per policier.

COPLAN PREND
DES RISQUES
Avee Dominique Paturel et Vir
na Lisi.
AVIS Les
courent aucun risque en venant
voir PAs du contre - espionnage,
un champion du Judo, un Boo -
teur es - uppercut, Coplan qui
Whésitera- pas de prendre des cris
ques pour trouver, au péril de

spectateurs. ne



sa vie, les auteurs du vol d’un
Statoréacteur...

AVIS. Les spectateurs ne
eourent aucun risque, en venant
voix COPLAN diriger VPenquéte
contre des adversaires ruség et
malins, de fortes parties...

COPLAN PREND
DES RISQUES.

Avec Je superman, Vagent se-
cret comme darses Bond, OSS
UW, Nick Carter. Le Saint, Co
plan est le personnage préféré
du grnd pubhke. Le héros flegma
tique. décontracté, bien pensant
et toujours réagissant.

COPLAN -- Un film - choc,
explosif, crépitant, fracassant,
brillant, qui-vons voug I méttra
jes nerfs & vif.

COPLAN — le succés du jourt

Entrée Gdes. 1.50 et 2.00

DRIVE TA CINE

Dimanche 12, jLundi. 13, 4 7 hres
Séance Unique
WEST SIDE STORY



inémascope copleury

avec: Natalie Wood, Kass. Tara -
blyn, George Chakiris, Rita: Mo-
reno :

La grands comédie drematiqns
musicale qui vient d’étre-auspen
due au Georges V & Paris. aprta
220 semaines conséeutives je 11
mal dernier! Phig de quatre ans
& Yéeran! “Froig -arifiions ‘de del+
Jara de recettes dana cette: geule
salle et plas d'un million et demi
de spectateurs!

WEST SIDE STORY, on chef-
doeuvre qui m’s pas 4
la galerie des Chefs ~ d’geuvre da
cinéma, 1



wearmncrnerie

CRIC-CRAC CINE

aié ~ Concert,

Dimanche 12; 6.5.8, T hy et. och.
SEDUITE ET ABANDONNEE
Avee Stefania Sandreili , Sara
‘Nerzio, Aldo. .Puplisti, Boece d’Ad
sunts, Lo. Trieste.
Seize ane -t Von .ost encore ton
te. gigi, cerisier rose. at spommier

ite

ee dk pucue, Kehque miamance

Wan pére fou de collxe — toute
temnile

‘une houge. poor ae
yrouneuc, ThOHeNX ByTRO
exclusivement pour . Hintegrité
don. filles,

SEDUITE BP ABANDONNEE
Une Batire orate aes MOCRTs,
aeinehnes et de ce ens de not
nevip. i chatonillenx an tempera
ment. latin, Une realieation Quy
part ke tone PRUIANee examen
ugue du jeu, par le. rythme ob
Vinvention, contére au drame cy
tondnte dune farce tragique,
SHUUITE BE ABANDUNNEE
~ Qui-e wy «Divorce a Vpalien-
aé> voudre bien voir Dimsncne &
Cric «Cra Ciné SEDUITE ET
ABANDONNEE Yautea face
Wun mong. ched-doouvee d'une
YSrecite sOuriante et grave.

Entrée Gdex 1,50 et 2.00



- La Réforme Agraireen Amérique Latine

iV fagt. dire aussi-que si un-gou
vernement diaposant de terres in
wultes; décide de colonizer: Je
{ait généralement. pour. paren oh
ve .Béconid: prabléine,

2) EXPLOSION
DEMOGRAPHIQUE.

Elle dst. yi considérable: que Jes
Ronvernements lating |) ameéreains:
envisagent de: créer des. burcnns.
de planification: et d'édueation Ta
tailiale. quien: controlant lds nals
sknces, mettre entcun frei As Vae
erdisseniont..de Jac population.

fin aerdant, le probleme; voi.
me presque tonteg lea démarches
eh Pays’ sous :- développég avast,
bas examing Ya Base en proton
deur, et le opayser. gai née ‘pad
dutouti intéressé par Jes “diatiati
ques dé la population ouiles taux
Waceroissenent: domographique:;
eonbinkn Aoprocréer:

2 En -peuplant sen voiced 1EPre;
ii augmonte la cprossion: démowra
phique,. Celle a ¢1; ajoutée a Sat
tacheniont. de dacnaase payedine
ala terre; ‘enpendre-un: taanque
de. inobilite -oceunationnelle? ds
peysan latinwaméricaly wea sen
Wautre 2 faire ‘ou plotat. ne salt
rien. faire: d'atitre: qe eultiver 64
forte. “La technologie industrielle

(Suite de: la Zeme: page)

lui-échappe ov Veffraie.et 3b ne. se

gent en. stourité gu'au milled: de

ses. bétes et des: pousses. 11 wit

renfermdé ‘sar’ soi), sur sa famille
et son univers est tellanent limits

Gue desengudétéirg latino ameri -

onina mettent ‘tovjovre en lumie-
OPES 2

3) La Coraplesité des Rapnorta
Sociaux chez ou avec le Paysan.
Celuios ci ne: fale pas: preuve. de.
cette: mobiite ssocinle quivecuse:
leccitadine De pla, dP avost pas:
infégré dang la sacléte meme ok
Vovinol en eonstitge comme ut
phenamene en: dehors ou nou las
‘dapte ae complexe ‘socal:

Ce dernier: problane: est tele
ment: gigu ‘que tout lating amért
tain Wniterrové snr Taveniir de son.
PAYS Vous Topondra que Tobsta-

peiastemacinsnanenine



Grane Maison & Monlamarra
tréa beau pare, avec arores: Trui-
tiers de toutes sortes.

& Ghanibres & coucher

2 salles de lam — Ultie —
Cuisine amiricaine,

Pris tebe avantagons:

Berire Holte Postale $02:

a

ele eapital: reste lao nin’ + ints.
eration da “paysan: et del. Yinds-
américain, (4 ln société, mame ra
tales

Dans lé: but d'y remedier; des
sermindives: sont-organiags an peu
partout. (Panama, Colombie; “Bré-
ml; Pérou!ete) “pour ‘parmetize ty
Vintellectuel et au technicien: lati
RG = americnit: Aupporter. leur
eantribution & -Vamelioration des
Rystimnes de développement: deono.
iigue ot sdcial’ principalement ta
Reforme Agraire.

En: étudiant cette politique ‘de
développement; Je Inline “ameri:
diin, gwil slagioss du Pérovien.
dy. Bolivien; du Brésition on tout



MESSE Dk PRIBE DE DEUEH,
Ges Tamilles Bamlsy Vioeent et
William fonr chanter Je) Lundi
ie Ton) 6 heures am. en PRN
se due Sacre: Cocur de Torgena
unr Messe do Pitsa' de Deu a
Vuntertion de lear tres reprattie:
Mine Vive. Hombre Bartle
eee Lae
enlevie A leur affection le: Mer
eradi 4 Mal dernier.
La présente note tent Ben
Winvitation ‘aux peeente eb ails
dole défunte, :

LES DERNIERS MODELES DES

MAGNIFIQUES CHAUSSURES ITALJENNES -

POUR DAMES

SONT ARRIVES



wer be judd

gutre .citeyen: de. Amérique; . in-
giste “war da complesité. des pro-
blanies'-da notre continent, main
dans. les “uppestions et: xeconinian
dations met: Maecent;.d'une: facor
toute speciale nur Vacuite des pro:
blémes sociaux. *

Pour cea bechnicené, : tne x6.
ferme qui ne siliache pas, nand
diiailance; aux difficultés socia.
los yu’ soulove “on! rencontre,
eet condamnée o disparaitre;. ony.
la véforme doit Stre ane réfornié.
ae sirvelures socialis jaueal bien
“guleprilves, jweidiques eb dcoro-
imniques.

Gweo hols parmette dahon -
der dani le seis du-jugement for”
wile par les techniciens de le 6:
forme Agraiie. Les problemes <
pont non seulement ontlers: mais.
encore ont Lona Un caractire t18
ls iris quel bien gus Thu
main, Véconomigque: angst: bier
que le social, le Teen) auesl blon
que le politique: :

Duos to but de ne udgliger auc
cune deg difiioultés que. souléve
woe Réforme Agraire nous tori
herong celle partic do notre an
de par Vaunlysc dus. problimes
fiscnux et politiques:

{k solvre)







a ea FRR PR Rb, oO RR Ge SO BR RON NN Reng,



2 pone ase RE BS ae CHT ATAGN AIT IHN OLIN GION Segoe





“









tLE HOU VELLSeTs

UNE GOU DE seulement le p



{Buite}









couvrait les
eet de in ma
















Godin, une jeun

UGE COREG énne, f

LOLOL SERA
REPRISE ‘ .

L vpectuche
. mont
Hétal Oloifson
tisie ~ chord

eae


















on du BVe
jobean Travel As





olfert




nnon Yarborough, di. a €t:
ne & son dip ot femme.
la grande
Lavinia Willi
par sa ¢
Yarboroug’








La, Edner
Pigs COM


























Voici le

ee, OF ROPES OS PY HB

~ Leader des
ADIOS





LS pemtntnar teeseemucne













ah %
Port-au-Prince,



















de mode.







voir pou

sée, esy alige B
5 enfants eh a-

ache pour Berlin, Bour-
du Gaavernement fédéral

Bowe jour pour le





New York sa

2 Thomas Déair,

imariage de nos aynipathi

ss fe rendez-vous ‘est au
go Koom ue PHétel bo.
m grewpe de



de Foyer Altes Garau-

fe wufierbe endemble

A vendre
Coguelets et ponlestes Leghorn
peur reproduction. Pondenses Le
g et Res Link de 6 niois de

Ruelle Marcelin



(Suite)




prog 2
n et impliquant ia mobilise-
y ge s forees,. ud n'y
4 PES cloppement tant
betes, dont le nom
ant, ne seront pas
pa: pour leur se-
domination de la natu
tant q@?ils ne eomprendront
pas que in ite ne reléve pas
de ia fatale

Mon Gouvernement & pris was
cience de Furgence du probleme.
Depuis cing ang, une campagne
phabétisation fonctionnelle et
grce est eprise, caTaparne
née d'un programme dalphabéti-
des masses @laboré par ie
ation Lui-méme a-
Giait Ministre du Tra-
de la Santé Publique. Si
Hats obtenus demeurent
concluant. tontefois Hs sent loin
satisfaisunts, compte tens
modicité des moyens finan-





rendus























clers,

Li maura pa:
Majesté lmpériaia que le snecég.
complet d'une campagne dalpha-
bétization réclame des fonds con
sidérabies et implique nécessnire-
ment le développersent parslice
ation pour pare
















gy da tiche para
non impossible, du moing comple-
xe et ddlicate, Mais heureusemer
Hower pas @entrepri

ile, si Ton ajoute & Ja généros:u
ut & ln noblesse de Vobjectif la so
Kdité de In conviction et le fer.
me propos de latteindre.

partir de Pexpér
tienne, de sud
COPVREBEU
tes Che











POnVET Keri
» soucleux de
és présentes oh
et des Organisations
fidtles Bo deer
émerger une yu
ine dhe damm
rechercher Te blew
Jorg ts
umaing, envisage
Proud do progrés culture
mique et social. trlemphe
} v de Vos







de











TRERETE,

Sous le utodfice de res
rations, de pres:
mer Votre Majeste
Je smuseris au projet
d'une calsse epéciale de PU
eSCO pour Ta Intte contre Ha-
nalphabétiarne.

Mon Gouvernement avis
moyens de verser sa modeste con
en fonction des possihi-
ays qui se trouve ence
au Stade de démarrage
que,

de prie Votre Majesté tmpéria
Je de croire & Vassurance de Ma

res haute considération et de
coliments les plas cordiaux,
|, Dovteur Francais DUV oR
Président & Vie de la Républiane

Pati






















COMMUNIQUE

Par suite dincidents regrerta
13 Rus au sein de insti
ton, Yul petrraient m@tere fa.
cheux en tous points, n'éaient-
eG mon Innovence, mes relations
profaney avec certaing Frareq
Maca: { nion frane-parler a.
vee oy ie scussiené :
| NEWTON Ricot
pie tous les Franes-Magons de
PObésdience d’Haiti, toutes les Lo
ges Nationales qui tm’avaient
inandaté, de me considérer pour
DEMIS de ma Fonction do
Saremd Seerétaire “général dy
Geand Orient dHaitl,
Cette. décision miremen é
chie est drrévocable, eae
Je prie en cutre tous ceux qui
je voudraient, de bien vouleir
s'abstenix de me parler de Franc
Magonuerie, va que Pentends ren
trer dans ma vie privée.
P-sa-Peo. le 9 Juin 1858
‘Newton RICOT
Ex-Grind Seerétaire Général
Ex-Grand Chaneolier
du Conselt Supréms
des 383me d’Hait,













Avis Matrimonial

je soussigué CHARLES 1,
BASTIEN imforme le Pablic en
ara et te Commerce on parti:

r aue je ne stile plus respon.
suble des actes et actions de mon
éyoux née Altagrice LACOM +
BE pour causes graves,

Use action en Divorce tul dee
vant (tre Intentée imcessamment,

P-au-Poe. le 10 Juin 1966
CHARLES L BASTIEN
Comprable.

NECROLOGIE

Nuus evens sppris avec infinis
ment de poine le dicts de Mon-
sieur dorcily BONNET surveng
le 7 This & Moron & Vage de 77
ans.
Les funéraillies de Joreily Bon
net ont été chantées mereredi as
pros - midi & 4 heures en Eg
2¢ parolssiale de Moron au mic
Neu Wun grand convoi de pa =
rents eb WVamis,
Le défunt était Tune dez pis
fortes personnalités de la région,
Nous prégentons nog condoléaii
ces Gmuses A ga Vouve née Amé:
He Mayas, & sex enfants Mr.
Georges Bonnet, Mr. Eye Bonnut.
ot Mme née Denise Bourdaau,
My. Lucien Bormet actucllement
an Comads, Mr. Joseph Bonnet
at Mme nés Rita Lucéos, Mr,
Pierre Mary Bounet, Mri Maria
Bonnet, & Mies, Yolande ob Jan
queling Bonnet, & ven petite one
fants. Gino, Myrna et Marthe
Bonnet, et & tous les autres pa-
vente et alliga que ee deuli affK











” ge,









LA SLYUATION POLITIQUE
AU SUD VIETNAM

SAIGON (AFP)

Les contacts entre le Gouverne
brent Sud - Veetnamien et les di-
rigeants beuddhiates continuent
malgre la roenace de derniers
de faire dovénavant une politique
imidépendante & Végard des Géné-





fechivement leur Président
rable Tham Chan et son
t considé: comme les re-
presentants de ia Ligne medérée
houddhiste ont €¢ recus par te
Genéral Ky. .

Cette réonion a eu teu peu a-
prés Ventretien entre l'Ambassa-
dear Lodge et les bouddhistes.

xExXX
RENFORTS AMERICAINS
AU VIETNAM

Les Etats Unis ont Vinton
Paugmenter sensiblernent d'ici &
la fin de Vannée leurs effectifs
militaires au Vietnam du Sud.

Ceux-ei passeront de 260 4 500
G00 hommes du eours des sept
prochaing mais,

Mais le Pentagone — s‘abstient
de tout commentaire officiel. Fi-
dtles 4 nox consignes dit le Pen
tagene, nous ne divulguons pas
nos données jogixtiqnes qui pujs~
sent fournir des informations @
Vormemi.

Lenvoi des renforts massifs de
ja part des Etats. Unig sar le
théhtre des-opérations eat prévn
depuis longtemps. Lies services a-
maricains Wintelligence sont’ ca-
tégoriques : malgré lee bombard.
menst aérieng le trafic nord - sad
a travers lé 17ame parallle @it
tunsifie et attelnt sctucllomest
uu rythme de ‘plus de. 7.000 hom-
mes par mois. t

Bi dea. activités helliqueuses
sont maintenant limitéer tes nie
Houx compétents almdticaing vate
tribuent le fait kee que Feaneiat
proveds- 4 une réorganivation ys
ioumtique de ses forves en. pres)
ston de futures offensives.

REE
ISACTUALITE
INTERNATIONALE
NASHVILLE (ABBY

Le Général. Ben Sternbery.
chef de UDléme division aéromoli
‘nerd américaine a demandé
r dans un digvours prononed
nt Ie Conseil Pédéval Exécut
de Tennessee, un demi-miflion
soldats nord américains - de
pour, conlenir . infiltration
vietnamienne. Toa amiast. dé
6 qu'une défaite était possible
pour lea nord américaing au Viet
ram. Les forces nord. arméricni-
selon te Général se trowvent
ANB UMC position dangerense.

xx x
KINGSTON (AFP)

_L'intervention prépondérante é
tYangere dang Méconormie cine
Menne constitne une menace pote

















ela









Viwlépendance ‘politique du pays
omen innine

DECES

De dérémie, nous svong appris
avec peine-la- triste. nouvelle ds
fa mort de Mite. Gladys Laragie
décédée le # Juin & S heures de
Vaprés midi. °
_ Nous adressons’ nog sincSres
condokanees & ‘son’ fréme x Me
itidalea Laradue, 3. 263. soeurs
Mmo Veuve Raoul Fanini - Le-
meine of famille, A Mme Veuve:
Isnard Vieux, Mie. Tris Dara-
Gia.

‘A 988 geeles eb tantes Ma,
et Mme’ Alsin Laraque ef tamil
Ye, Mme’ Veuve’ Henry Ville =
‘drouin et famille, Mile. Florence
Laraque, Mr-ét- Mme “Emite
Roconre ef fimille, Mme. Veuve
Franck Lavaque ef famille,’ aux
families Laraque,. Panini-Lemob.
Le, Vieux, Roeourt,. Villedrouin,
Woel, Merceron, Clid, ‘st & tous
‘es autres parents, alliée eat amia
we ce devil abflige,

Pein-Pee le 10/6/66.

seen ten nee peek
POUR ETRE BELLE
2 oe



































































Utilisez toujours les produits
de beauté Jergens - Woodbury. <
Lotion pour les mains et le carps,
rame Savon pourie visage, Shan
poing pour Jes eheveux, Déodo -
rant qui parfume agréablement
etc, :

En vents partout.

DECES DU JOUR

Clementine Milfertso7.. 81 cans
Foutue de Mime Frédérique Poti-






CBED seccce nees & mols
Lonis Réyingl . dan
Yolande Joseph 26 ang
Valentine View 86. ans
Laura Pan) .. 4 jours
Whuonde Jean <4 mow
Célia In-Loaigs al ang.
Arann Alouidor . Adulte
Saintéus Cadeau . ~ 44. ans

parle Thérése. Augtstin 28-ans
Actphic Merveille 0... 48 ans

somes 7

(3 Ares bodomardhé pour de “fuuris-





a déclaré Vex-Ministre deg Pinan
cax Walter Gordon,

H oimporte, ajouta-t-il de pro-
mouvnir leg-finances natnonales
afin, de “dindtuer te acficit annudl
de la balaies des. paiement. TL
propase de: eréer “une taxe: spé-
vlale sur les ventes des mdustries
étrangtres opérant au Catiada.

XKRX
PERKIN (AFP)
Les journlistes étrangers one




a P 88)
tien gpéchile, actor
fait savoir cé matin,

AK *K
PHOTOGHAPHIES PRISES
PAR « A WASHINGTON

WASHINGTON, AFP.

L’Union Sevistique # remis: an
Département d’Etat one série de
photographies de la Lune prises
‘par cLuna Go.

Le porte - parole du Départe-
iment d’Btat, M, Robert MeKlos-
key a déelaré que les photogra-
phiee avelent @$ rapportées. de
-Moscou par VAmbassadeur de
YORSS, aux Etats Unis M. Ana-
vtoly Dobrynine qui dtait diate.
porter dn Message nu
Président Johnsen de M, Nikolai
Podgorny, Président du Praesi-
dium du Soviet Supréme.. La
nenr de ce Message n'a pas
Favéléo,
cM, MeCloskey s'est félicité de
Vinitiative soviétique. eb... décla
ré que les photegraphiés -reve-
talent un intérét scientifique cer

PBs









BAX 'X
CONTRE MCNAMARA
NEW YORK AFP.
poUne contahie ..@étadianty -ade
wersaires de da guérre- au. Viet
Yam: ont quitté avjourdthal TAm
phithélitre “de- -\ Universita’ de
Rew York, ait-moment: of le Se-

ptitalre 4 la Défense “Mangient





Deux Ministres
espagnols en A. lL.

ACCORD AVEC UA BANQUE
‘CENTRO-~ AMERICAINE,

La. Conférence des. salusbres:
du Travail de ‘Organisation des
Biats américains a eu Keu-k Ca-
racas... le. Ministre”. Espagnol
desis Ramen Gorrigg a ees
ie soul. pipistre:. n’ayiparienant
pas RYO. BOA. qui: a. assighh:
aus débats Catnie. invité,





AW cours de la Conférence, Me:

Komen Gotta a déclaré © cae
at Espagne. se. sent solidaleg. du
monde ibécatiericain ot “Ga'ette
est’ disposte: a le faire profiter
son: expivienen ef A ovollabdrer.
evee luke, ‘ :
M, Painting Garcia Monica anh:
Higtre-espagnel © du: Cosimiered,
Hest exprimgé &- Costas Mea on:





déx- termes Identytes, © déekie >

vent’: cud cl Bspapnes! etait of
trair C'itudler les’ possipiliies be
participer “Ain ‘Fonds pout Pine
fegtation de VAmérigie .Centra-
ip au moyen dé credits gui point
walent: thre colsbenus. deta
Que. centre ~ amérigaine 1 a) sug
By déclaré, pendant ‘son: sejours®
Worucigalpa, que VEapiene Ues-
Â¥o trouver une fornule: pour inte
Bifier Schanires. compere nx
oBvec je Honduras, ono créant par
da. Riéme. océnsion de nouvemux:
intévéte ‘nlast -quiune ‘alde ‘tecke
mique.cet économique: spoar ee
pays, 3
woe Sislerstion “coumpane de.
+ Garee once. 2 su
Commerce, eb. dex aoe de
da Bangue eentro-américaine pour:
Vintégration cednomique,: dent 4
Blidge esta Togicigalps (6:
Fas}. 4. 6 sigube, Dans: cet



















cord, guiv sera” complésé eb signe

& Madina «ono miais de® Juin;
fig wre Ja ‘collaboration th
pancse: due la Bangie: celitre:
Samiericn: iy: demanded sous fore
me de Tacilités: de-drédits | pour
Vachat dé bichs Moartisles: Industriels, can. appor!
aux fonds propres dé'la: Banga:
ane wide an’ Ponds pour liste
gration qola’h sa charge Varé
© Horation de infrastructure. dela
BODES: ene
2 EEK
2 TOURISME: -
LCESPAGNE, PAYS BON
IMARCHE POUR. LE
TOURISTER
2 Selan une
Grande - Br
résultats vienygnt d'etre publiés,
dEspagne.continne Adtreain days















Je. Leg antares pnt fait, ane..com
‘paraison @ntve les prix “concer--

‘ant Yalimentation, Jes trans 3

ports, kes snectacles, les wte-.
gents et le logement, dang six
Willes-cla pour le tourisae inter-
national, |
“boot, par





ex

a @hange 108 pesetas & dongres,

461 & New Yor
at. & Rome at 67 ido?
yo fauteuil dans 4 cinéma, of
faut dépenser 42 peselas & Ma-
arid, 63 & Berlin, 85 2 Londres
tet A Rome ot parfois plus de 100
hk New York ot & Pats. IL oxis-
te Spulement une différence sen
sible, favorable X Mudyid, ence
“gol concerne les prix des billets
me thédtre, des cigaretics eb des
Araneporis, 1 coxtunies dhom-
jes sont aussi meilleur murché,
dion yue fa difference soit moine
ogrande ck jl on est de mame pour
da prix dex bStals,







' Pharmacies assurant

ie Service cette nuit,
@ Vendredi 10

DU COIN
Rue Gar, Guilloux
NOTRE - DAME

Rue Roux





GRUDE 9 EE VENDREDT 10 dULS ees








Robert Mensmare, recevait un
dipiéine Honoris-Cansa,
Souriant, le Seerétaire Avda

Défense: a ignerétes protestatel
/ ¥es whew Oté Bald pee don peplay

dissemants dee Madiantsy -restés
dans lav ealte.: . ee

Un_ porte-parole dus etomits
des Btadiants ot des Profemeurs
contre la guerre ou Vigtnams a
affirmé que céttte manifestation
était purement spontanée ¢t n’a-
wait en rien &é préparde par
cette organisation.

SMR
n

WONU ET LE PROBLEME
BE CHYPRE

NATIONS UNIES, AFP

Le Conseil de Sécurité se réu-
rira le 16 Jain pour se pronon-
cer suy Ja reconduction du man-
dat de la foree de YONU & Chy-
pre, annon-t-on & PONU:

Le ‘Seerétaire Général
Thant publiera samedi un rap-
porb sur la situation 4 Chypre
et, A cette oceasion, donnera sé
opinion sur la nécessité de cette
reconduction,

AES
REBONDISSEMENT
eDIAMANT MAUDITs.
BRESILIEN

BRASILIA, APP —

Une extraordinaire affaira qui
tient du. Roman d’Aventures et
de Vintrigue ‘policiars, eb h lee
quelle. ne manque pias le
«DIAMANT MAUDIT>, 2 -conna
eujourd’ hui an nouvenu -rebondis
sement. ayee - Vartestation, dans
LEtat de “Goias, du reasortissant,
grec hippocrate Basile’ Takopou
jos,

== Void lea faite:

Uy acsix mois, Pakopoulos fai
saibda connaissince d'un ¢Garitt
pelras ichercheur d'Or) .-brési-
Hien qui veaait de découvrir: dans
les enns. Vane petite reviérs; on.
Diamant. gros-copime usie' balle
deoPing.Pong,. pour lequel: 1 ‘dex
wmandait quatre milinrds do: Gru
geiron: (deux milliond’ de dollars).
Takopaulos, .quicravait-rocornai-
Ge an Mgne da destan “itiand “it
ehvoyalt uty ae porta imimédiate:
men: aegudmurc dd) n'avait: pes
Fargent. sir lui-et e'btait ia. von
died? seis IT signe deux: chogues:
pout de montant de da demande
eb senfull avec la’ pierre,

Came devnit le omstater dae

fund) utio de... ‘shercheur d'or,
Takopoulos navait: en! ceompte
quel 16.000 - Griasitog et, oe qu
tal. pis; al “geates prin: Pavien
pur da Greed, :
LEH ronipe ‘dis policiers brdai-
Lends avec ua mandat dtaterpol,
Seomet ANSEL. be: poUrentte,
‘Takopoulos exqnive: touted lea: re
cherehes ‘et ragagne JecBrasit: of
iotst arréte parle Gomimissaire
Roberto “Avigese qui de Sanit.
hee: savaniments,



On sans: stonnement; one novel
dy fois: ta “dinnerivian: de: Qepnu-
tose unéme temps: due celle da
Commisaaize;

They a quelques: Joura; le’ Com

_ Oilissaive " Asgucas stett arrété.

Ome penis diabord que Takopan
los avait jude spersudders de le

sats i




ie void. qu’apjourd hus

Takopoulos: Iniembrac ost | werdta ©

et due, selon des temolis. iP pac
te. sur tout Ie corps “des margqads
ques: de tortures: atfreveds:
Beancoup “pensent maincenatih;
qual gat le Gommisaaize ogni a
spersnadés Ie Gree de Ini: révé-
Aer da tachette de ‘gon trésor, a-
want do disparaltra avee’ lat
Quai an’ diamant: iE ne pas
ancire repari. et geile des avets:
du: Cobunidsalre on de Takapos-
Jog. ponrront fournik- des indica
Hong aur. pendrokt ae Be trou
ver La police -brésilianne s’y- ere
ploie préskémen’. z

aR
APPEL ‘DU BRESIL “AU
MARCHE COMMU: =

WN) YORK OAR

Le Brésil a adressé un appeal

SO ULL LUNAS LL EIS Ses NCS Sef Tel P Nelle

K. & G. MARTIJIN
IMPORT @ EXPORT COMPANY S. A.

RUE DES MIRACLES — TEL, 2352

SEPARTEMENT ASSURANCES
ROYAL ANSURANCE 00. HED Risuratids INCENDIE

CROWN LIFE INSURANCE to,

ee

ZAR

DEPARTEMENT-VovAaus ;
VENTE DE SIORBTS

PAB AVION. ilies ccna dBUR TOUTES LES LIGNES

VERS TOUS LES PAYS,—

mux

PAR BATEAU 4 TRAVERS LE MONDE :

10us RechmueNDONS

UNITED STATES LINES
HOLLAND AMERICA LINE
GRIMALDI! SIOSA LINES

FURNESS WITHY CO. LTP

SWEDISH AMERICAN LINE
INCRES LINES, INC.

LP & 0. ORYENT LING
CARIBBEAN CRUISE LINE

REX

AMEXUCAN EXPRESS CO,

EXPEDITIONS POUR TOUS LES PAYS. DU MONDE.





Tapt Gt Dies qu'un apprend Pignes Repose an leur demenre:



contre un cadenu nde. |

Assurance ACCIDENT







i nine

es PUnité,

TONA

ay Marché (Commpn Buroplen
pour qu'on dlinane leg gasifs dis —
geimingtoices “ek: tug ~teshrictions
don quotes our 16 cacad et les au
tres produite do base: provenant
de YAmériqns Lating,

Crieppel a ew tien dans le ca
tra de la Conférence: Internatio
nak. di Cacas- gal 6 teat actual
Jemint & FONTS SE Se

Le" gprésentant,. brésilien 4
cette Conférence a souligné qu'un
aceord “Ge stabilisation” sur. le
Cacro sera accueil aver ane
grande -froideur si lek pays con
qoramatenrs de PEurope aceor«
dent an traitement préferentic) &
loura impartations provenant de
cortaing: Btate: producteurs,

Rox X
A PROPOS DES
TROUBLES A PANAMA

PANAMA, AFP

Plus de six mille pexsonnes ont
assisté aux Tunérailes de deux
étudiants et d'un écoliex, taés au
esura des aangiants désordres qui
ont ou Tew Tundi dernicx & Co-
lon. -

Divers oratetire —- tous dea étu
dinnis —~ on} attaqué dens leurs
distgure Te -Gouversicment de
Hurelia Robles, le Departement
des. Resherches et la Cards Natio
nale, Won w’s-antegisié sucw

incident. :

RX
COMMISSION D'ENQUETE

Due Commission Pengubte &
été dormés powr éclaireiz. le mye
tériens anaassinat du’. dirigeant -
communiste Navas Pajach, untre
diant,

Uassassinat. a eu oHew te 2
Juin-en cours, ID 4 proyegné les
sunglants ‘incidents. “gnregistrés
qui ont. dénné un bylan.de & morte
dure containe. de: blesses, de cing
Sdifiers’ endommagéa et de’ pla-
sidurs centainds darrestations,

Leg Gtudiants ont acctisée le dé
tweotive Nopo Cervera’ Mavaix com
mis le erime,

WER
A CARACAS TRIOMPHE DE
LA GAUCHE

QARAGAS. ARP. Daag -Ghuns
dignis: du Mouvement Révelution
niive de Gauche ont: gagnd les
@leetons a VUniversité Centrale
de: Caracas poi lac déstenation -
de da Timte directive de las Fé.
eration des “Centyes Uitiversitat
e08, S :

La dunt eota > coniine prasi-
donb. Vétudiant® xomiauniste:-J
Pulger cet ceomnie View Prasitont
Un démodrate Chrétien. Phag “de.
Sh000 Hadiants donk digerite: 2
Vulversita Centrale ‘de> Caras ©
COE,







Repgosole

Aber 8 occasion de las tthe
Dieu Jes Demoinelles.. Christophe
ont anda bonis c olever vin magni

de Ruello Titus, Le motif était
ea: COME transpires,

Tous nos :compliments Wes de
saviselios,

Remerciements

Ves Membres de’ VASSOCIA-
TION HAITIENNE POUR LA
BENABILITATION DES: HAN:
DICAPES. prennent plaisic Wa
dresser dons ‘plisvils' cemercic:
menty au Pablic en. général et 2%
tous.ceirms, en partitullers -cqei
ont contribué: 4 l'éelatant* euceés
dels Grande Exposition ~ Vente

od Antiquités tenne Ald Capitale

du 28 Mar aul? Jain: éeould;
Crest de ce: térncignage de sol-
licttude ‘ot de: générosite que! Pie.
dée leur: ext venue .dorganiser dé
sormzigeune ( Exposition: -. Verte
Annvelle au.profit des Handica-

Tis saisissent Voseagion. pour
xenouveler. au public ‘eb. aux A: ~
nis Bienveillants de VOowere a6
xureneg de la profonde gratitude
des jemex pupillex de Yieots St.
Vincent:

Agsugance MARITIME

Assurance VOITURES
Axsurance VIE.

Shipping Agents







'f LE DIESEL OIL ESSO MICRO-FILTRE

@



Full Text






i SHAMPOOING

| RICO

Al huile

a’Avoeae



No 26,925

UBMBBE DE L’ASROCIATION INTERAMERICAINE DE PRRESR





Haiti contribue a la Campagne
Mondiale contre lAnalphabétisme

Une importante lettre de &. E. Mr. le Président a vie de ia



Dans ce rnonde moderne gh



tent les idéologies antagoni
en yue de leur domination ¢-



» debattent contre les m:
sous ~ développement, 1 eat
nfortant de souligner in sré-

ontribution de vembre....

c fet gnondiale contre

















. wolipme,

Cette campagne a va le jour
tongrés de Téhéran, réuni
es auspices de FUNESCO
die & VPindtuative persar-
. dé Sa Majesté Imperiale,
Reta Pahlavi Chahin
La Transcendance
tele démarche et la spon-



oe . de is genérosité du
ho d'lran ont pas &
2 A Vattention de Son

nce fe Président & Vie de
iblique, le Docteur Fran.
JVALIER, ear Pon con-
ia portée patriotique de
ce du Gouvernement du
fent DUVALIER dans le
ne de VEducation Comme-

de VAlphebé
ses rurales d







i Vedifiante ¢
npée & ce su,
neds d'Eitat 2
lence,

que vous le a le Con
mdial de lutte vontre Va-
Yai ea Phan
e 8 Votre
ice dang mon message en
to Octobre 1964, seat
F n du & av 19 Sep-

os les auspless de

pondan-
entre les








Au



Congrés du
Rotary a Deaver





di par le Vol 482 da ta
merican eat para, en com
de ss ferme Lay de
Rachel et de sa niéce Mi
e Giordani, fille de René
re excellant ami Berthony Mo,
dhére, 5
Le Président du Rotary Clnb
de au Prince est ‘pllé pren
an Congrée da Rotary
rhational qui réenira & Den
4u Colorado, lea Prinidente
et d éa des Clobg de 182
prays,

An ecars de cea ageless le Be
crétaine @Etet Amé Deon
RUSK ef Lord CABADON, Am-
deur de Grands - Bretagaa
53 dee Nationa Uniea, s'a -
rent anx Rotarieng te 13
14 Juin.

Notre coupmeriote Barthony
MADHERE profitera da sun sé
Joor aux Etste Unis pour pag-
quelques semeines avec son
RONALD et GUY gui pou,
nt leurs études & Pétran -



dre pert
Trp:

ver,



















soubnitons unm agréable
séjour «t fructueuse besogne &
notre amt BERTHONY.
“ s
Le deuxieme
«Salon - Eeoliers

Sonur Anne Meria, Directrice
Suinte Trinité nous a
a prochaine cuvertare
euxiiane «SALON . ECO -
qui se tiendra & Reale
nité da 12 au 18 Jain
L pacronnage de Son
lg Secrétatre d'Etat
tion Nationale, Le Ba
jon réunira pour la deuxiéme fole
perntures, les céremiques et
vres ertintiques dex é-
a wles épiecopales dei
Les oeuvres deg profezeeura
également expostes.




















Madame Lavinia Wiliame YAR
BORGUGH — parlera du pra -
nor festive: mondial dex Arta
1a Balle




Vexpoaition
5 converte du 18 aa 19 Jaby
de Zh. pm & Bh BO pan,

ve admirer le talemt artietiqne

Les bute da salon sont de fai-
te admirer de talent artiztique
des Jeunes haitienn par ley 46-
vag cixméraes, pay les parents
at par le public et de Zaire com
prendre Vart dans la vie deg ea
Funts.

Les purtcipants ont 646 libres
tle produize suivant leurg inspira
thon,“ Cependant, le comité da Sa
lon Yen a antooragia 2 temvail-
jer auteur de ces deux grands
ptincipes . d’amonr..gui font Ia
fores dun peuple, le, grandeur
Wane nation et qui srt. & la Ba
86.46 ie pate mondiale.

ales planted, lex bétes, et Jes
homines: atment le gréatenr et le
legends.

Que Verma né ath pea on
loan your Vii, mnie un Prt
tee

Powe Je Comlté da Salon +
Somat Anna «Maric
Dirertrive da Ecole
Buinte Trinité.



République dWaiti

Le Cougrés a notamment cons-
taté que Panalphabétisme est un
yn wine urdversel dont ja sohu-
tion depend d'une coupération &
troite entre tous les peuples, I a
également eslimé que les Gouver-
nements devraient affecter des
sommes plus omportantes; A son
. wetse dans te reonde.

Lers de Pinauguration du Con
gres, fai mentionné parmi les
sources possibles de financement,
1a pass: de consaccer & Pal
phabétisation une fraction dea dé
penses militaires; jai également
indiqué que, poor netre part, en
eréant PArmée da Savolr nous a-
wions consenti a un te! effort gur
le plan national et que naus é-
tions préts & Vétendre au cadre
international, pour le béuéfice de
tous les peuples en proie au fléan
di Yanalphabétiame.

dfai maintenant Yhomeur de
vous annoncer quien ce débat
Warmnée iranivnne, oh le budget
vient d’étre voté par Je Parle
ment, faigant suite aux recom-
mandations du Congrés de Té
i ttre & la dis
de PUNESCO Véqu.va-
lent dun jour entier da badget
otHtaire de Viran,.afin daider 4
fa lutte contre VPanalphabétisme
dans le monde. Ceci représente
une somme de Vordre de 760.060



















Btaire Tramien de Yan-
née 1345 (1986-1007).

, Certes Véradication sur Ie plan
international duo mal
représente Vanaiphab: te
du temps et des ressources aulr
ment importants que la modeste.
contribution de mon gouverne-
ment. Mais un cdté, i faut es
pérer que cette décision qui re-
présente pour un pays en vole de
développement comme le mien,
un réel sacrifice, sera suivi par

SCO de fond.
é pour niener &











Lienjew est, en effet, lrumense.
if agit en vérité douvrir agx
deux cingulémes de Vhomamité
qui stagnent dans Pignorance, la
route de la lamiére et du dévelop
pement. deonamique ¢t aocial.

C’est pourquol, je me permets
Wadreszer un appel pressant 2
Votre Excellence afin quiille
prenne en cansidération la possi-
bihté de contribuer A la réalisa-
tion de cette vaste entreprise hu
manitaire,

J'ai la ferme conviction
notre effort cones peur soyte-
nir Vaction de PUNESCO dans
ce domaine constituera- un pas
historique dang in vole du pro-
gris et du bonheur de humani-
te entiére. .

Je prie Votre Extellence Pac.
eepter idssuranee de mon pro-
fond respect ot de toes amitiés
sincbres,

Mohammad Reza PAHLAVL
Fatt an Palois de Marbre
Le & Ordibehecht 1945
{25 Avril 1966)

Sen Excellence Monsieur
Docteur Frangois DUVALIBR.
Préeident & Vie de la République
a aith

que







ie

Port-au-Prince, le 13 Mai 1960
Sa Majesté lnpériale
Mohammad Reza PAHLAVL
Chah d'Tran.

is de Marbre
Iimpériale,



de remercie Votre Mayeste:im-
péxiale de Sa Jetere du 2b Avril

par Jaquelle Bue a bien youlu
avinformer que, conformément
aux recommandations duo :Cone




de Teheran de Septembre
1985, Efle a decidé d'afiecter, Ja
somme de 700.000 dollars & Ja Int
te contre Panalphabétisme. ‘Cette
Haute dévision est vraiment exal
tante et prélude aux temps nov-
veaux ob Pacets 4 la connaissan-
ce deviendra possible Aa toug les
hommes.

Le Congrés de Téhéran, da &
Vinitiative personnele de Votre
Majesté et organisé soux les aus
pices de PUNESCO, a apporté
deg réponses satisfaisantes & des
questions angoissantes pour le

Tiers - Monde, comma celles
de Vobjectif de. VPalphabéti-
sation, de Vinsnffisance des. dis-
ponibilités économiques nationa-
Jes et de Pimportance de la coopé
ration Internationale. Les résul-
tats du Corprés sont’ réconfor-
tants et traduisent, A Véchelle du
monde, le désir dé voir tons! les
peuples tendre verg la cdrcrétisa
Gon des raven des asdoifféy: de
progres. Son ‘caractére hamanis-
te et prapmatique. se manifes!
dans la recherche Mune dynam
que pour fondre, dans le méme
ervuset universe les énergies de
tous Ise henimes, en vue J d’un
reonde pacifié «eb harmonisé:

Ge n'est pas sans raison! que,
sar Finvitation de Votre Majesté
Imptriale, 85 pays,’ des organisa
tions internationles, des arganisa
tions non-- gouveriementales ot
380 déléguds se sont réunis | A Té
héran pour aecorder une _atten-
tion soutenue du 8 au 19 Septem
bre 1965 au problimne de Panal-
phabttisme : Pun ides plus
grands maux qui aifliventolhu-
manité ef Ponce des plus préssan-
tes précecupations des Gonvern
ments.

Les statistiques ont ravelé
gu‘un homme sur deux ne sit ni
Hre ni écrire; que deux suritrois
ont faim. Et ce sont les mémes
hommes dans les mémes pays. La
carte de la fairs coimeide avec
celle de Panalphabétisme. .N’y-a-
til pas lien de croire & une’ rela-
tion de cause A effet 7

A ce sujet, de me souviens op-
portunément des fortes paroles
prononcées par Votre Majesté Tn.
périale & Vouverture du Congris:
eVessenticl, de nos jours, pour te
développement est le capital hu-
main rots en, valeur price 4Pédu
cation Si le capital humain
fait défaut ov sl est insuffisant,
Je foxsé se creuse entre pays dé-
veloppés ef pags en voice de dé-
veloppernents,

Lexpérionce a révélé quil Vi.
gnorance représente le premier
obstacle an développemnt écona-
auque et social, Pour constriire
leur avenix, les peuples du Ti
Monde doivent savoir lire et der}

(Suite page 4, Col. 4}












Le Championnat |
Interearaibéen de Football

Le grand événement sportif do
ja saison, upréa le brillant pré-
jude da championnst pstional
pour la Coupe Frangots Duvalier,
est le championnat insorcaraybéen:
pour la Coupe Frangeig Duvalier
qui oppusera Jamaigue — Antik
les rlandai Trinidad ot To
bugs Sarinam — Guadeloupe
et Haiti

Le championnat débute cat pe
prés midi 4 6 heures avec les

daiseg — Jamalque — Trinidad
wt Tobago — Suriiam,

Voici d’eifleare Ie Caleniriar
One mmkehen 4

Vendredi 16, 6 b. pan. Antilles
Nésrlandsizes — Jamaigna
etintgts Teinidad et, ‘Tobago —~

CTE.

Samedi 11, 7 bh. pan Bath ~
Grasdeloute,

Dimanche 12, 7h. pan, Trin
dad ot Tobago — Antites Née-

ene 18, Gh dezmagpoe
@ y PAR,

A Bh. Bait — Suringn.
Marctedi 15, 6 h, pan, Trinidad
at Tobago — Jaraaique,
& Gh, pan. Guadeloupe — Sa-

xine,
Sea: 38, 7h, pan, Bath —~ Ani
Ullee Néertondalzes,

Ventro8 V7 Te pata. Janel
Goa om Barina

Samed 19,6 b. pan, Caadelon
pe i Antilles bMéeriamiatens,

AB pam, Bald — Trinidad,











_ Effet désinfee

lyadi 20,61 pm, Antilles
Néotlandaizes — Surinam,

Ah. pan. Trinidad ot Tobago
~~ Guadeloupe

Mercredi 22, 7 h. pom. Haiti —~
Jamaique,

A la Dewuane de
Port-au-Prince

Le nouveat Conseil de Direc-
tion de la Douane de Port-au-
Prince étudie avec les techniciens
du Département des Finances ot
dex Affsires Economiques ainsi
anavee le Directeur eb les spécia
Histes de lAdminictration pénérd
le des Dounnes une série dé me-
gures propres & assurer la bone
marche de la Douane ot §aese-
rer pour ainsi dire cette digcipli-
ne, cette eohésion © indiapensable
au mouvement fonctionnel nar-
mal de cet important service de
perception.

Lea employés de la Douane por
teront désormbis un uniforme
qui est, pour les hommes, le pan-
taton bleu eb la. chemise blanche
et pour les fermracg la Supe bleae
et le corsage blanc, |

Comme on le salt selon accord
avec le Gouvarnersent de la Répu
Bligue Je Fonda monétsire inter-
national o délégué un de'ses apt.
clalistes pour, en qualité dé Con.
seller, préter.ges serviers an Dic
partemtnt deg Binanees ot des
Affaires Eeonornigues en ‘ce qui
a tralt aox questions dovaniéres.









Titms AMUEE






L’OPERATION «FIERTE MEDICALE»

1) Deux boursiers haitiens admis 4 Duke University.

2) Le Conseil de Direction de ?Hépital Général auterisé &. acheter 120,
015,65 Gdes de matériel d’équipement.

3) Une école d’anesthésiologie pour Octobre prochain.

4) La résidence en Anesthésiologie également établie,

L’Accord d'assistance technique
intervenu, Vannée derniére, en-
ire Je Département de la Sante
Publique et Duke University 31-
tage en Caroline du Nord est
entré mereredi de cette semaine,
dams sa phase d'exécution-avec je
départ ce jour lA & destination de
Washington et de Durham de nos
compatriotes Legrand Bijoux,
Docteur em Médecine et de Mads
me Alyonne Heérissé, Technicien-
ne médicale, attachée au Service
de Médevne Générale, & PH6pital
Général .

Ds sont promos et heu-
veux bénéficiaires de PAccord
WAssistance technique de cette cb
lébre université américaine au
Département de la Santé Publi.
qua Pendant six (6) mois ces
deux jeunes haititms. vont. rece-
voir, un entrainement.. spécialisé
dang le domaine de la Neurologic
en se famiiarisnnt’ principale-
ment dans la technique de PEnce-
phalographie. sous la diréction du
Dr Patrick Kavanangh, Chef de
ce Département & ¢Duke Univer-
sity hospital, et profesgeur.- de
Neurologic 4 iBeole de Médecine
de cette Université.

Vaccord en question — couvre
Wobjectifs gui serout
pragressivement’ attemty aveo le
temps, Prochainement sora. mals
rialisé le programme de-cominy-
nications radisphoniques-ertie Dit
ke University et PHépital Gine-
tal, pour les présentations + de’
cas, Véchange de diagnostics et te’
thérapentiques.

Dr. Bijoux et Madame Hé-
ri Jouiront des mémes' droits
ek priviléges accordés aux autres
membres da personne! américain
de PH6pital. Ns seront aussi as-
treints aux mérnes obligations. Tan.
dis qu’lis recevront’ eratuiternent
leur entmsinement & Deke, tontas
jeurs dépenses sont & la chargé de
POrganisation : Ponaméricaine “se
la Santé (OPS) (voyage aller -
retour, frais de séjour ot-allocg.
tion pour achats d’ouvrages tich
niques) griice & un arrangement
Spécial interven entre cette. ar-




















Notre pays invité

AU CHALLENGE MONDIAL
1966. DE JEU DE DAMES

Nos jounes. comperiotes Ray .-
mond St. Forl, maitre et ‘cham-
pion intemational de jeu de-Da-
mes. et Pierre Mj challenger
eornmunal de Port au:Prince, a6
tentenr de la Coupe. is.
Duvalier, viennent Wétre invitée
par le Comité dea ta Bédération
Mondiale & participer aux comps
tions de cette année pour le ti-
tre de «Challenger Mondials,-qui

se dévonleront A NICE, en Fratice,
du 17 Aotit au 11 Septembre pro

Ce tournoi extraordinaire quis
Ven régulidrement chaque: 4 ans.
verra le participation. d’une. brit
lante sélection de maitres’ natio-
aux ob tnternationsex dont: Mar
cel Deslauriers du Canada: cham
pion du-monile 1058,:-V,; ‘Tehéke-
ler de PURSS champion du mon
de 1964 et Vactuel challenge: mon.
dial, le Sénégalais Beha--Sy-
Nous souhksitens & Raymond
St, Fort ot Pierre’ Michel de pon

voir 26 ‘rendre-an.” Franca: pour

briguer: le. titre de Challenger.

mondial quills ‘ant Jaré de decro

cher poar naa, :
pie

Georges Dabors ©
iavie parle
Département @Eiat .
Mier 9 Juin, a-pris de vol. 402
de is PANAM’ &: destination de:
Washington notre ani, Me. “Geor
ges DABBAS, Directeur de Lins
thut des ‘Hautes’ Etudes: Commer
ciales ef Economiques: quia. xe-
em une invitation spéciala du Dé
partement d’Etat Américnin poor
visiter les Etats Unis, ‘
La. Directeur. de VEHECE par-
sera M@abord une ‘Semaine oe Wis
Hington,. six semaines enspite A

_ Haward University en vue de‘

participer 4 un. Séminaire sux lé
Marketing et enfin 6 semaines
quideront consacrées & Ja visi
te dex Universitis et Entréoprises
Industrielles Américaines.

Rous avons la: ferme convic:
tien que des contacts trés. frac
tuetx seront étublis aux Etats.
Unis par le Directeur de PIECE
en vue de donner im plus grand
vayonnement §. VTngtitut des Hau
te, Ettides Commarciales ot Een
nomiques, important Centte d’En
seignemment Supériour qui compte
ais cing anntes d'existence st
qui rend. deo services trén impor
tants k ta collectivité haitlenne.

Bogie adressons: nos meilleurs
vooux Chearenx adjour aux Etats
am & notte brillant compatrio-



genisation et le Département de
la Santé Publique.

Nos voeux de fructueuse besv-
gne gccompagnent nog distinguds
compatriotes, Je Docteur Bijoux
ot Ia. technicienne, Mme Hérissé,
en. terre étrangere.

RK



EH nous a &é par ailleurs dotué
de savoir que le Consei) de Direc
Uda de PHopital Général a teau
Jo meferedi'B Juin une réunion &
Voxtraordinaire sous ‘la | présidwi
ce da’ Minigtre. Gérard --Philip-
posux assisté du. Decteur Lowins
ki ‘Fauché, Directeur Général” de
Ja Sante Pabligtte. “Lordre oda.
jour “corapartait” plusieurs points
dont Vexposé: pac. PAdm aiist’a:
teur. Auguste Maingrétte, de la
situation finaneiére (de. i'Ip
tidnms Le “bilan ¢st-opes 1 BREE
lent “Teflort de cupitalisation: dé
ses revenue ‘fait pour Vinstitutian
a permis:au Conseil dese ldnenr
avec assurince dans. de nativelles:
initiatives: et: de franchir: d'impor
tantes étapes ‘dats: Parganisation
dé ce prindpal centre hospitalior:

be Sterétaire d‘Etat de la San
ts: Publique aw. profite. de Voeca-
sion pour atiteriser le Conseil: d
Direction’ 2: plage: ode’
inaigondé | adsdridkines ane Gripe?
tante connmandé- de nintériel We
quipement “s‘elevant a 12h OES 68










Bact





COMMUNIQUE
S B Fain 1966
ba: Direetion Gériéraie® dela

Santé Publiqhe infer des daa-
véates ‘del Beole Nationale d'in-
firmitces «Simone 0. Durabers
(Promotion 2062-1906) "que; cor
formémenl aux: disposilivas de la
joi da’ PAoit 1066 fixant a deus,
(2) aundes cotsécutives Ja durke
de da: sésidence dos. Lechhicions
Widicangs les Yooles: chepaitihies
ont 6: distribués ‘coming sul:
Nom et: Prénon ‘




Posti de hestlencs

Louisemene Geotges: Hopital Gé
féral. (Salle Privée).

Ghislaine Miben!: Hopital Gé-
néral (Chirurgie).

Ginette Magloire: Hopital (Me
decine},

Nara -Philippe- Auguste
tal Général (Pédiatrie)

Marie. Liliane. Daniel:
de Psychiatrie: Ps

Gertrudg “Philogéne:
des Gonaives.

| Hopi
Ceatze
Hopital,



Saint Mare;

Claudette Donamy Hopital ae
Jacmel

Marie. Gladys: Duplans Hop
tal de dacmel,

Denisa: Lallemand s Hopital de
Petit-Goive,

Charlotte Rameau: diGpital de
Belladére,

Yolaine “Broudrds. Dispenssize
Hopital de-VAnse JA -Yeod,

Rita” Bomerand:. Dispénsaire.
Hopital ‘de: Fermathe:
Juiqueling Phaeton y TNapepaaire
‘Hopital -de-Baines, :

‘Alsive Josephs Dispense tre HO:
pital de: Grand-Goave.

Marie: Thérése dn-3uichels: Dis
pensatrerde “Borgne.

Ges: intéresstes.: sont, en eonsé
Guenee, Invitees ose ppdsonter
le “mererédi 15 Jain ‘en “cours |b
MAdmiinistrabon de" ol Etablese-
ment-dont, clos: velevont respect]
Vermont pour tecyvolr Jes ingkrud
Hons. de Service,

Apyiouré:

Gérard PHILIPPEA UX.

: Secrétalre: deat

Dey -Lauvinski: FA UCHER.
Directeur: Général







A VORA
WASHINGTON -(APRY
Un groupe de. travaillears com:
Prenant 12 | paya y- comprig lea
Etats Unis commencera’ demain.
Pétude “dea --xregies! économiques
gui doivent dre incluses -dang ‘la:
fouvelio “Charte. de VORA:
Cotte décision aduptés.au' cours
2 la session du Conseil. Interamd
oni, Economique. “eb... Social
(CIES) & 86 -présidée: dun: dé
bat ganéral suy-tes. 4. problemes
Dy ettort inte
‘effort interne. réalisé par
chaque payg.
2) Daide mutuelie
3) Le Commerce Interamért. -
cab :
A). Lintégration économique ta
Ung américaine.

i) ronheir | Coordinaleur
Adjsima de PAIancs pour le Pro
gerbe ot Chef dela délégation des
Etata Unin a déctiré que’ le dé-
beta G6 tte tructueux-ét qatit
avait la conviction qu’on arrive
valt 2 un accord général’ stron
texte armoptable par tous.

tant et Antiseptique de la Pate Dentifrice
de 70 Années de Recherches et





fella! Charless: Hapital de...

ygouxdes et & tirer ly montant cox
respondant de ses Comptes (Ex-
ploitation et Assurances) & Ja HB.
NORE a

Ce matérel est dusting respec
tivement aux Services. d'Orthopé-
die, dé" Radiologie et principale-
wient h équiper convenablernent
Je Service nouvellement créé d’A-
nesthésiologie confié & la direc.
tion du jeune et brillant spécialis
te haitien, le Docteur: Lucien
lousscau. Ia valeur engagée cou
vre également Pacquisifion. dan
appareil Encephalographe
eGRASS» Modéle 6: qae THépral
Général sera Ia seule institution
du pays & mettre 4 1a disposition
de Ja coninmauté haltienne. A
hd seul) cet apparel et ses neces
soires, colteront’ 20.000 gourdes.

Nous avons: dgalement “appris
‘guia partir d'’Octobre ) prochain.
eaninence 2 -fonclionner une: Bed
led’ Anesthésiologie et quelg “R4-
siderien! Médicale ext -établie er
wyverte: pour ‘cette spécialité,; ‘aux
futures lauréate de: notre: Pacult4
de: Médecines=

Thwa dg soi qii¢ ices démarches,
du. Gouvernement. da Président
Truavalies,. Médecin: ‘consclent dex
bescins: de son peuple, eonbtribue-
vont a rehansser:. davantage le
prestige de notre ‘principal eentre
médical universitaire otva amélio
ror la qoalité de VEnselgnement
angel bien: gine dee! soins gah oy
sone dispenses, :





La Littérature
Maitienne 2 :
Phonneur

La vevue apres plus d'une: aulre publica
Hon dotere-mer, vieut de pu.
Llick un comple-rendu do dervier
bavi de notre and ob collabo.
tales Vance Trowiin.

ia onten, 1 vavent ruler
ie Papy, Doyen de ia Facuité
des Letives at Bolonces Husanincs,
& éerig ane belle etre & Me ihe
nock Trouillot eu caujet dex ent
gives Becialeg de ln: Tdtursture
Taitienne.s
Le savant: professeur, que s'o¢
wipe “narieulléronent: de Tttera:
tire négro-africaine “4 dib entre
autres b Heénock Trowilot < adlat
ey oan tres grand Taisir a rece
volt: ét a lire ee bean livre riche
Cwiselgnements (005) Cer ourre
fe Nous. ouvre: dos horizons: now
venux surie miliel social dlaitien
et gon histoire: Je vous remercie
Deancoup pour tout ce que vous
aves appils.%

LWhistre professeur, qui sist
Laujours Intéressé A notre histol
Ye;.a promis de donner un comp
tesrendu «emtique de “Voouvre
@Hensck Trouillot dans Vone des
Publications de ia ( Fuculté des

Lotices ct des Sciences Uamal- —

HES,



Mort tragique

Du Cap Haitien, on nous infer
ine que Guitene Miguel, file des
bpoux Alphonse: Miguel, bee. de

Ae ana vient. de connaitre | ane.
qnort bragque, .
Guitene Miguel, ex-Reine "de

Reauté pour Ja province du Nord,
participn en deux fois aux fest!
valy Panaméricaing du Departe-
ment dg: Tourisme,

Nous: partageons. le dowleur
doa farnilles sb crvellement: affec-
the, f 2





Aus

SHAMPOOING







co

Oeuts







ssaaroontottet,

JEUDI 9 BT VENDREDI 10 JUIN 1966



Pas dabelin
LA NOUVELLE EXPERYENCE
DE GUY BDUMESLE

.Naetre estimable ami, M
Guy Dumesle, Chef de la Sectidn
du Budget et.dv Ia Comptabiite
publique A VAdmisistration. Gé-
nérale des Dousnes est rentré ie
27 Mai dernier, de Paris.

Boursier du Gouvernement fran
gais daris le cadre du programme
de coopération. technique ou.
ASTEF, il diait parti pour Pa-
ris, H ya Nea? mois pour étadier
Yadministration douanitre, .

Hi a profité de toutes ley faci-
Htés d‘etudes” mista A sa -dispo-
sition par Je: gouvernement fran
gais, & Neuvilly,

Avbitre, il a arbitré plusieurs
roawhes en France et engichi son
expérience. dans ce domaine, éga
lement. <

Nous “sommes certains ‘que ces
nouvelles: oxpériences: da Bh. Guy.
Dumeste yont étrestrés. profita-
bles av pays; -

xe
Unexpert. on drainage des
terrains salée de la FAO
‘pour’ Io projet: des Gonaiwes:

»iMercred?: “matin a. débardaé
& Port-au-Prince, “Mi Peeter | do-
handes. Disleman, Expert en drai
Tige des: terraing : sales deo 38:

FAO, DL est dé igtonalité hol.

lavidaise, i

il est vent mettre comme Can-
sultant des Nationa Uaies ses
ConNRIsRATGRS BL Sereise. du prs
jet des Gonaives patronsé parla
BAG et le Fonds Spécial deg Na-
dons Unies U1 passe six. semai-
fies on Haiti. Liexpert hollandois:
‘Pieter Johannes Telemann a été
secvellll A son. arrivee par My
Gétard Blom, jenne expert hol:
dandais en hydto-eeologic, arri-
Veer depuis butt mois vet My
Hermann Petia, Aduinsteeteur
du Proejt,

S Re

ML ET MME MARCEL VAVAL
FPARTIS EN VOVAGE (05
DE SANT S

Ae apres qldl ioab partic
pour Mow Youk, nox escellente a
wis, Me, Marcel Vaval ob aa
thermante Guoues Caren,

Me. Maro Vaval, ex-Direc
tour Gbneual de da. Dues

Anniversaire de

la Reine Elizabeth 12
Dermain 11 Juin varquera Yau

hiversaire de naisdance de
Reine ENeabeth 1 d'Angleterre:
De belles aweauifestations ” seront,
n





A cette occusion, organistes
Gronde Bretagne en Uhonnear de
da Souveraine: L

A Port-au-Prince. 'Ambases-
deur Anglais et Madame Dalton
‘Murray offrent, dens le cadre co
quet de YHotel Suns Souci 6: Tur
peed une charmarite: “réception:
gal seuniva de 6G kh & 8 bh 30 Jes
qnembres du Corps Diplomatigne

el Consulaire et de nombreux au

Ates lowilés de marque,

Blessace (Erhard
aDdeGagiie

BONN. APPS : |

Le Chancelier Whrard, onvrant
ga Conférence de Presse, a décla.
76 qu'il avail adressé ‘ce! matin
an Message personnel: at Géné-
ral de Gaulle.
glial. Vintention de xremeontrer,
le Président Johnson en Juillet
ou au débat d’Aodt 4) Washing:
tone. a aloutée My: Erhard:

Jal Sait Savoir A Ambassa-
daar de VOURSS” que Je. xornis:
tren déviréyx: dave dea entre-
Heng avec. tes! dirigeants. Sovidti-.
queso) a armoncé Bhrardy:

@Naos souhaitans trouver. un.
wayta: qa permetie aux troupes,
franedisds de. reater.en-territol«
ve allentints,;a affiriné Je Chan
celier.



ie



a. &





Jol

JOLICORVE

nérale des’ Dounnes, Conseilier
in Cour Supéricure des Comptes,
sorti tout ‘récemment de PH6pi-
tal dst alg consolider 2a santé
dans. Fun des grands centres how
pitaliers de New York ob va fem
me, suivra aussi un traiement
pour fey dodleard aigies “qu'elle
éprouye. a. Vépauie,

My et Mme. Marcel Vaval ont
été salués bier a leur départ par
an grand nombre de “parehts, ot
de nombreux ainis. On: remar-
quait, entre autres, autour deux,
le Maire Georges’ J. Figaro, le
Dr Seymour’ Dayle Colonel: Gre
cia Jacques, Commandant. de ia
Garde . Préaidenticlle, f¢. Major
Martial Day, et,

Nous souhaitons un prompt ré-
tablissement: ef wh heaves re-
tour & nog amis Mareel ef Oar-
inen. Yaval :

: LEER
BABYGRAM- DE. NEW. YORK -

«J'ai ouvert meg yeux eur le
miondé &:Flower. & Filth Avenue
Hospital. de New York, le 24
Mai Je. me-nomme Shela Marie

“-Michéle Roe, fille du De Serge.
Bee et Mime: née. Gistig Bayar-

8. : i

“On me dit fort Jolie et Je suis
comblée’: Padratration,

ie: fais le: bonheur de nies on
yonts et la joie de louis proches,

Jenvoie wn cordial salut a mes.
gtands parents.

Sr Shella Marie: Mickle: Roe.

ee ea

ANNIVERSAIBE :
De samedi € Juin rarkenait
te Joyeux anniversaire. da nate
aance dune fervente’ lectrica da
noire journal, Mme. Lena Mom-
‘point, charmante’ Cpouse de notre
estimable “amt: Mingéniour Clau-
de: Monypoint.

les nombreux parents et amis
de Link modiste de talent, ond. *
cathe aceasion. uni leurs yolx
‘pour. ial faire de plus beau ‘con=
‘goet: de vooux.

Nous ¥ aviows wppors la nd-
iro avec sox ncconte les plus sine
cures, :

Ley

Mile MARIN FRANCE
MERCIER DG LA DAN AM.

“-

oe 2
_ Dinanchs est parda your
New York, notre jole competria
te, MUo Maris Fracce Morcier,
fie du Major eb Mae Edwig:
Mercier, 4 a

Marie France, smployée de la
Pan Ara, cst allée faire tin stage:
Su Buresy de cotte compagnia 3.
Rew York:

eRe

LA SBOT EST REN TRER DE
MONTREAL, MARDI on

Neus gvons revu avec plai-
sit, notre cuplivante: corpatrio~
te, la chelliasimes Evelyn Miot;
Heine de Boauié 1902, Ello: est.
tenirée' de Montréni vie New:
York mardi natin. :

Evelyn etait parde le dimen:
che 20 Mai pour Monirtalen voe

de cqopimer le premier-né de ses:
bonn-frere et soenr,: Jes Drs.
ihor et Marie = José Miol Klue-
BVO:

“Wenfant, né je 19 Maly a yeou
Je préndm a’ Eric.

La evacicuse Sertétaire da Bo
peau d'Ain” France @:- Pork-ai~
Prince 5.46 accueillie parses
parents, Véminent: docteur. Anté-
nor Miat et ga-charmante pouse
elo par Men: dantres “parent ¢t :
nrais, L

XK RX. S. &

Le Jouranliste Hat Hendrix:
intervtemé ta Président Duaalion,
i Le Journdliste américaln Ea
yald Howard a té aceamparné aw Pa-
dais “National: itaereredi aprés-
midi ‘parle. diplomate Philippe
Lafontant.

(Buite page 4, Col 1)



La Réforme Agraireen Amérique Latine—
3— Preblémes Economiques :

g- PROBLEMES
ECONOMIQUES

Ge sont lea. plus embarragsants:
‘pote les: Gopvernements “qui! en~’
treprennent, par le canal dex’ ins
titats de. Réforme. Agraire, un
changement .des~ structures “exis:
tantes.. | [

Ces: problimes..se posent +

1b. AU. NIVEAU. DES DECI
SIONS D'ADMINISTRATION

Un Gouvernemett lating -. ainé
tieain qui ze penche sur cette
question de réforme: de trouve on
fee. deg allernatives -saivantes +

a} dommer aux bénéficlaires de
le Réforme..Agraire, la pleine. ini
fiative. dans leurs décisions -d'sad-
nidigtration rerale, Dang-ce cas,
6a jeur. “luigsera’ Vinsprezsion
gwils. produizentcoime ils Pén-
tendent. Le principe 2capitalistes
Liberté dang ta Productivité sera:

-apparomnient préservés

b} contréler les décisions. d’ad-
minletration rural des. bénébicial
roa 7 Dans ce. cas, Mnstitat de



a

DDOL
d’Expériences,

Par Vorvend Ally Bag.

Réforme Agraire conptitue une
sorte de contre de supervision, da
rientation et de coordnation des
décisions. Le principe |. interven-
tlonnigte: 2. Contrdle dang la “Pro-
guctivité sera: préservé;,

e} poursuivre. le latifuriliste
jusqua dang ses. derniers ratran-
vhements.en lui. brisant les reins,
Dang .cecas, on. s'aliene. généra.
Temen’, Pappui’ d'un . propriétaire
qui a-sarement mangné aux prin-
clipes @éqnité, des justice sociale
et dhomanité mais représente
généralement une force non né-
gtigesble d’administration: rarale
pour avoir. tonjonrs. concentré en
txe ges. mailing, le! monapole: de ie
décision. 1

2}) AU NIVEAU. DES”:
ACQUISITIONS. .

Troig cas ce posent F ee sujet:
a) Sagit-il d’expropriation - sans
compensation? Ge! fut Ta politi-
que adoptée b-un certain: moment
par le Mexique gul opéralt des:
restitations de terres.) Une- tele
action né peut: dtre prise sur ane

ens

Be Sale eRe

est Ie Résultat

longue période car elle crée des
tens.ons qui déviernent ‘ bientot
généralizées et paralysent les] dé
cisions politiques et economiques
du’ Gouvernement; i

by S'agit-it' Vexpropriation’ 'a-
veo compensation Gifferée ?-Dans
certains pays latino ~. aniéricains.
on- pratique cette ‘forme. de’ paie-
ments an temetiant aux: proprié-
tairés éxpropriés, des ‘actions: de
participation .atix entreprises. in.
dustrielies du. Gouvernerment ‘et
correspondant au -prix de Ja ter-
re, On remet ates parfois & cea”
anciens propriétaires des bong né
goclables garantis par une Ban-
que “Agricole aver clause’ d‘inter-
diction “Wnvextissements: dang de
nouveaux ‘champs, on. terres: U-
ne Aroleieme facon..dagix consis-
te % -remetire: aux prope dtuires
expropriés des bons non. nécocia-
bles de. fagon Rk tamobilive$ leurs
capitaux-on vue dé les empovher
daopérer: d'autres investigsement s
tant que ‘dire -Vobligation:

(Suite page 2)
















ak NOUVELLIGTZ . JEUDI 2 8/1 VERDREDE10 JUIN i966









QUOTIDIEN





~ LE PLUS ANCIEN D’HAITI
FONDE EN 1696





Directeur - Administrateur
MAK CHAUVET



OF NN Om hw ow

oO









Solution Gu Problame praced

EMER



Colombo -
_ Banque Populaire

AVIS

ANGLE RUE PAV ids kD AMERICAINE
LinUiaIN PAUGBOT 404, GRAND L
ULIsLe 1966
PUPULALBKE COLOMBO --
liALiluN Sm est heureuse Wofirir une nou -
Ri ab bs qui, eile en est certaine, rejoul-
is ses HuIMbreUx et Jideles DEFUSANTS
vain DEPARGNE,
2 ar done le plaigi,

ails, de VOUS i
AUNLE Qui

ae





RS CLIENTS
nyiter a ven ADMIRER
LIMOUSINE PIBUGHOT
URAND LUXL, Muodele 1966, actuellement
see dans lu grande Salle des uichets de la §
VQ CULUMBO.







a

Bike da ta tere yotge)



y








stifs cL recusil
tes dex nou --
m les valenrs

re patent en eft



tation des non-
# i Le nouveau pro
Rant déterminé, il con

permettre d‘effec -

tat fixe (meuchinerie, outillage a-
ricole), du rendement (semence),
TETRIS}

Cette question de credit cons
titue pour les Lastituts de Réfor
nie Agraire en Amérique Letine
deg problernes tres sigus -ot
1 cause de leur échee partiel ou
wal, La solution, nous la recher
cherons phig loin.

4) AU NIVEAU
DE L'RSTIMATION
DES RESSOURCES
ECONOMIQUES

éforrne Agraire doit envi
tude du développement
des ressources économiques Ba -
tionales en gardant sans cesse
comme vbjectifa +

a) Lfaméeration de la produc
tion par la mullipheation des
bieny et services fournis par l'é
conomle agraire, Dans ces cas,
Yindustrie de trasnformation ab
garbe les produits agricoles en
jear dovnaat une nouvelle desti
jon (ex: jus de mangues en















ig nouveau
vendeur Van
wi, le centre! de
j le réle tre













raison d/etre sager }

5, deux types de eré







on:



forte yes pour le commerce d’ex
lems wx Dottatian.}. Dang cette optiqne d’a
et transtd. meélioration, l'Agriculture ef I'In

sig marchent de pair et gent
déji un prolongement de la Ré
forme Agraire au gens étreit du
mot;

b} L'amélioration de la distri
bution des reveats : on y accorde
~ beaucoup dbnpor -

cette amélioration
qa’a trés longue pério
Agraire, dans
mon < ame
s la meill

gouverne -

p b Heures y ar
y par une riforme fiscale
plas sGrement ef plus di
am A, la source, pergoit
t sur les revenua et le redis
tribue,

Le lectour s'on rend, & pré ~-
sem, compte. Les problemes trop
vernent traités plus haut sont
dordre pratique: Jis surgissent
hk partir da la décision et de Ja
pratique de réformer la stru
ye agtaire, Je n'ai fait d'aille
que citer quelques - uss parr
les phia aigus.

M en dehors de Vinfluence
jremidiate de ceux-c] sur we, ne-
tiv agricales, Hoy a d‘antres
problemes plus généranx, & pro
jection économique plus prénérale
et quill ne fant pas sous-eediner,

Ces problémes concernent Pac-
livizé économique générale de

qui réalise Is Réforme A-
re et ils se traduisent en fer
nas @interactions,

Vy Interacti
Agersire

Lion salt que Vinflation est un
phinomtne dseonamique caractér



ei sur
é 2oh
(forme Agrai







BRUSSE A DENTS



que sei: la pate dentifrice

s Vous serves, la blan ~
dants ut leur conser
dependent de la brasse uti









enh

et vous donne

ets oS


























«SHI

EEE CRED ET % BES CRERDE AOL BS HIG WEEN

La Nouvelle Table
de Lots de la
erie de PEtat Haitien



see
a

demand
ky

£

ae



sé par le déséquilibre de 2 fax
vasentiela, production ct consom

mation, suxquele sajoute wav
hausse comulative des prix.
Nous nous tiendrons ici & da



tion populure du phénomeé
Re hausse des prin necompa -
gnée d'une baisse duns ia valeur
de la monnaic.

LAmérique Latine doit proba
blement sa tendance inflation -
niste & une confbingison d'événe
ments mondianx (dont-les plus
Amportants sont les altérations
da systéme commercial et dey in
vestisements internationaux de -
puis la dépression de 1929} ot dé
vénements nationgux (ingtabilité
politique, gabégie administrati -
ve}. +

Dang ces conditions, toute une
série de faits et d’impératifs.
wit en vrac. Linflation appara
compe aiguillon pour la nécessi
44 de réaliser une modification
profonde des relations juridi -
ques, homme - terre. i‘imlation
altére de facon substantielle la
struetare financiére du program
me de réforme agraire, La Ré -
forme Agraire au débul agera -
vera les pressions inflationnis -
tes mais avec Faugmentation de
ta production agricole, son effet
sera détlationnisce, Remarquons
que certaine gouvernements repu



- ynent & ubiliser la Réforme A -

graire comme moyen de relive-
ment, car de leur avis, si ee dé
vie des objectifs fixés, elie donne
ra Heu & une inflation acchlérée
et & une maltitude de problémes,

Problémes qui sont d‘ailleurs
ftadiés et résumés, par les Ins
vituts de Réforme Agraire, en
une série de questions, dont yot
zi leg plus importantes +

s) Quel sont les effets infla-
tionnistes eb déflationnistes des
différenty types de programmes
de distribution de la tere 7 Quel
le est Fampleur de ces feta: 7

by} Quelles sont les mesures po
litiques, économigues, ete, & em-
yloyer pour réduire les possibili
tés Vinflation et éviter la défle
tion ?

¢} Quely soraient lea effets din
vestissements tationaux ow dne~
iernutionaus pour VY Agriculture
latine-américaine, wily 20 pre -
duisaient comme aide sux coopé
rvatives pay oxemple au lieu d’é

tre dirigés vers Je latifundiate. 2

Sg) Interactions entro Réferrie
Agraire cf Dévelappement Gee +
Rennie

Yan pays capitalivies. fe gouver
nement qui entreprend an pro -
grannne de Réforme Agraire coh
sent des sacrifices tres grands
ot it faut aux bénéficinires dos
mesures de la réforme, une cond

ence politique asses solide pour
leur permettre de caniprendre et
Wépuuler le mouvement. C'est
@ailleurs & cette seule condition
gafon peut Gindier Tes interac ~
tons entre Réforme Agraire et
Udveloppement Evonomique,

La Réforme Agracre apparel
généralemiest comme un program
me @aide gouveriementale, En
fait, owen est clon. Tb s’aghralt
pintét d’un progrannne. ‘orienta
tion des activités agricoles. Par
la dixtribution des terres, le! rd
ht supervisé, les. Institute de Ré
forme Agraire se réservent “un
brat devrontrdle ow de. regard:
En travaillant ¢troitement “avec
les bureaux de -planification; iis
peuvent sinsi donner une Forpal
sion nouvelle “au progrég écdnomi
abe national.








dautant plus fort qv



lable de eloppenwnt dcondnd
gus win isvocom elle active celui
social de ta partion.







introduit
repartition,
yaluation, plus
redistribution, A la

: dans la
proprikts

fonction ~ évonomique, Ia réforme



agraire oppose ia prapriety tone
tions deonontique et sociale.

Ce développement: .sorial est

ii ext! acgale

par le fat de Vhomme of rend

pratiquerent impossible, le re «

tour & un étar*de choses Pavan

Ta Réforme, Alnsi, Yon congoit aif

fichement Cuba revonant ay syo
teme foncier d'avant Castro.

En définitive, Pécanoreique
constitue pour ja Réforme Agr
re, & la fois la plaque tourna’
Je pivot et la plerre dangle. Sans
mesures économiques préalables,
ja réforme agraire mourru, car
eile n’aura pas trouvé tes ali -
ments nécesanires & S&@ SUIVIt,
Sans vision globale de la réfor-
me dans le cadre d'une économie
nationale elie avortera car on ny
aera pas prévu les nombreuses
conséquences ch jes divers p
longements. Sans politique éc9-
nomigue, sectoriclle ov générale,
la Réforme Agraire est voute au
chaos & Panarchie et sux pires
diffieultés. Aussi, c'esb pour cet
te raison que tes éeonomistes,
aces praphétes dea temps toder
nesy ont une tele importance ef
une telie wudience dang le proces
sus de développement bast sar ia
Réforme Apraive et Pexpansion
des activités agriccles,

£ —Problinee Soci
















VaAmérigue Latin, quelques
pares pays mis A part, 686, dechi~
rée par ie probleme de Vintexra
ion dds paysans ot indiens ine
do ~ américaing — et elle semble
ne. pas’ pouvoir jusgu'a présent
résoudre cette difficult” avec ie
mycees daoompte .
cette hon - integration est



triple: économique, politique “et 60

dale eb jes) méthodes: proposec*
par les gouvernenient: Jating od.
jnévicaing .qddlaue — bres, walables,
nermbrassent. point Is problemer
dana Jeur ensemble,

Line des méthodes. Jes plus va
lables, Cintépration: di cpayswt
ost justement 14 feforme: Agrat
ee. Mais 2: partiy duc moment, 04





Vy passe a 8a wise en applics-

iio, of st trouve eb fate Hear peo
‘ble BOCTAUX.
Daxch pRUronl do. THOEDEE
wh petit “nombre: :
53] Py pari ities dg ja’ Main’ =
VOeutre Agricites “Lion parte &
tort ot & travery du migration 60
que. Laine ai’ permet
& dey paysard 4 ae
Wola eélonts:
des terres # oxmloiter eb des. p
[lites Vamdlional on ie Hans, i
yea de. vie. Mais Vou aublic
‘Toop gouvent qué le payead ating
amnericany cot attach? at lopine de
terre qui Va vu naitre meme sit
ne iui appartient pas eb: prop?
Si bien quan. ‘ofme cA:
re, qui: voud*ait wiliser: la ccolomd
satian comme. mayen Ge! dbpince= ¥
went de la saan dowdeie ar core,
devrait prendre, 6: un. certain mo y
ment un icaractere @obhication.
Pour combative Pinnmobiine do
pavéan, tes Lustitute deo VaR
forme ‘Agraivedevrozt alors ek
OT, SOUS: peine de sanctions, -0u “ah
we déplace. vers, la terre a al as:



4a







AY
trait
trouver, &
























+ ADRESSE : RUE DU CENTRE
tNo. 242 : oP

‘

PORT-AU-PRINCE (HAITI)
PHONES : 2282 ~ 2482
P.O. BOK : 1816

VYondradi 4.6 bo ib et 8h 15
AU RISQUE DE SE PERDRE
Entrée Gdes 0.95 ef 2.50 .

Samedi a 6 h, 25 et 8h. 15
BUEL AU TEKAS
Entrée Gdes 0,99 et 2,50

AU REA
Vendredi & 6 h. et Boh. 16

LE FROCES DES DOGES
Entrée Gdes 6.99 et 2.00

Samedi & 6 bh, et 8 bh. 15

Tin ere partie :

L’Ensemble N. Jn. Baptiste
Eu 2ime- partie. +

MACISTE DANS. LES MINES
DU ROL SALOMON

Entréd Gde 0.99



Vendredi i 8 h. cf Sh.
LAVETURIER .
MAGNIFIQUE ‘
Entrée Ode 0.50. et 0.95

Samedi & 6 ho et Boh
LES DEUX VIOLENTS
Bntrée Gde 0,50. et 6.95



CRIC-CRAC CINE

Verdiedi A Och, et 8h 30
VANGE DE LA VIOLENCE
Batre Gdes 0.99 ot 2.00:

Sawieds 4 6 -h, et & h. 56
CARREFOUR DE VENPER
Entrée Gdes 0.99 ot, 2,60



Vis
CHEZ HERMANN GAUTIER

"Fea Bagels. trouveront. dex
thausavres dé 6 pays de Tene

po, OTtalig de Francecde Belgians,

Hollande. et VAngleterte cores.
uouples et de qualités supéricu +

yég, dea. chansurea Armericaines |

marge Claston, | Portada ates,
pour. conc qui travalllenk dara
len uelnes,; dani Sen ehanipact le.
conducteurs: de gras: camionn, dé
ieaclotir trowverdnt dég chansda~
ree de. la’ Tehdcoslovagiie: (Cebe
‘ave des Bemolled. dd 1/2 pees dé
palsseur, antiderapant: tres, its
aplides et 8 tris han marcha Les
parents trouveront pour leur
gosses des’ Souliers: coloys, aussi
& bon inarché; des lity de-comps,
deg sacs P@écolé en edin- et. des

sarvieties d’avoeat, dex. hee nylon

blanc: et ¢onleur Lz pa WAG.

pire: ee: dee. Sonliers’ pour indie
ores *

wah







Vendwadie $26 he ot 8 LES HEURES BREVES
Bearén tedes $99 ct L0G

Samedi a 6 bh. ot 6h,
LA JUSTICE

AUX DEUX VISAGES
Entrée Gdex G99 et 2.00

CINE ELDORADS

Yendredi & 6 bet sb,
VANNEE, DU BAC
Entrée Gdes 0.99 ot 2.06
Samedi & @ bh. ef Bb,
LAIN AMPBRICAIN
Entrées Gdes 9.92 ot 2.00

DRIVE Wl CINE









Vendredi aT b.wt & &.
{dour de famille}

LES MO RES

DE LILE PEL

Samedi 8 Fh ab 9 hy,
Cote, populgires
2

+ KONG

CINE OHIOR

Vendrodi a i bet Bob,
HERITAGE DE LA COLBIER
Batrée Gde O58 et O95.





Coit.

POUR HON



Saroedi. 2.6 Week. 8

2 “SURLER
PIQUE.

Prtrée “Gde 0,50 et 0.05





Finirée Gale Qe 4

Samedi & 6 Meet 8 BOWS
LE TOMGEA U- HINDOU
nitrite de DSS

CINE OLYMPIA

Vendred) Cin -perniginetice)
SEUL CONTE TOUS “OU |:
LE FICS DE FESSE JAMES
Entrée Gade 6.09





Samedi (Ha permanener)
COURS DE FEU

DANS DA BHERRA.
Bards “Gd 0.99

ia wagner sans bourse deéhier.

puuve E
CHANCE, Faites frue

Len prenant votre

signée: . Aiais ainsi Ja: Bberte aa















earn BILLETS

A GDES, 20.- 3) Dateragteurs cents Réforime

Agraire- et Développement Social















qe tele mesure: dennerait “Hea



CINE SENEGAL











yos ECONOMIES a votre BANQUE hi 100.001 re tee ee ae noeiel
JOMBO, Maintenez en permanence un e000 La Réforme Agraire. constitue ge : 3 Vendredi @ 60h. 15 et: 8h. 1S
of 9 non seulement une méthodeva Suite: page 3) AVANT LE DELUGE



MINIMUM de C DOLLARS &
(8100.00), a vowre COMPTE D'EPAR - 6
& LA'BANQUE POPULAIRE COLOM - 4
{AITIENNE, et attendez le tirage sans
ceaper outre mesure des conditions
-gon t publiées prochainement, car le
LIVRET DEPARGNE

9.000 Entrée Gde"0.99

Samedi &°6 fiat 8h 15
LA TULIPE NOIRE
Batrée Gde 1.50

oe

170

ro
a



Suivern les cours. de
‘EYOTA: ADAMS BEAUTY COLLEGE

2705 South: Cottage Grove Avenue

Approximations da ler Lot 4 500.

” 2ame
ime
Containes des 2 Gros Lots ” +
Ternminaisone dex 3 Grog Lots Lote 4 40.
Terminaisons P/Tirage da & Bies,



ro

a”



ACMA TISR ACRES SG NNN S SOREN REA TE ETS A

LM PSR

















46.

e
7







2
7
a
a

Sian






SLAG SANS. HG HOA Mew HTT

4
votre 8 A a0 Sr aigoo @ . ; ‘
‘4 AUTOMATIQUEMENT au Tira - 1 Boule DOC DUVALIER.,.... ; t chieago, Uilsols C ARI LLO N
COMPTE n’a jamais été inférieur SORELY NER EE GI NILE NG CEES 60619 Us 8. A. :





Aver Ale Climatisé.



& CENT DOLLARS. — a Sbcinston'en + Coitturce, §
aumoinsce MINIMUM ala LPIA LLSL SY PLIS ES ALLS IA Permanentes, «Defrissgey pee pape
COLOMBO, et attendez avec confian Chimigque, Teintures, { Le-distingué Café - Bar - Restaurant eat le






































7 o @ . Z x z
tivage de cette grande et Superbe Produits Nationaux S. A. Pins de. 22.000 diplimés @ G-Tendez-vous de tous ceux.qui veulent avoir une
5 PEUGEOT 404, GRAND LUXE, . , / . : depuis 1236 minute de détente dans un cadre coquet et frais,
966, : _Economisez votre argent en utilisant les pro- Z Les Etudiants étrabgera Un menu varié et de qualité vous attend.
duits manufacturés par les Usines les : | -sont invitha, :

«PRODUITS NATIONAUX» &. Av établies a]
Chancerelles Tels que : j

1) Les Bougies Notre Dame pour leur fini et
leur résistance surclassent celles qui sont fai-
tes a la main.

2) Le civrage «Marque Royale dont le qualité
est Inégalable, est reconnu je meilleur de par
le public tant Ala Capitale que de la Province.

3) Le cirage «Wax» pour parquet présanté 4
dans une boite jaune-Rouge par sa formule est +
2 d'un fini supérieur. Vous le trouveres jusqu’s
8 concurrence de Gdes 3.00 la bolte. Ne vous laizse,
pas induire en errevr. En vous servant de tous
ces articles fabriqués en Haiti, Cest économiser.

Evitez surtout toute contre - facon relative &
ehacun de ces produits.
vez modernes, en exigeant de vos fournig:

bougies Notre Dame, le cirage Royal,

Approwvé ‘par ule ‘Service
A. dimmigration at de: Netere-
hvation. Sead













Ecrivez pour informations
y spécisien,



La Meilleure Compagnie d’ Assurances
Ettablie en Haitil

JOSEPH NADAL & Cie Représentants


















PUBRRE COLES
MARCHAND TAILLEUR
Rae Pavée No 03





seurs, les
lindigo Marque «Heureuil», le cirage prion

‘ :

anc, nolr et marron aussi de qualité supérien-
re, les lacets Standards et bottes dont Pétiquet-
te est une garantie de quantité.

Les Usines «PRODUITS NATIONAUZS B.A,
disposent d’une machinerie et d'un équipement
Ultra moderne pouvant leur permettre de sa-
tisfaire tne clientéle qui exige les articles
jes meilleurs. : :













































Consommateurs, adressez - vous & Ellas Cassis © e
Rue des:Césare, soul distributeur pour Halt. * : ABs
: . : Contarana nur Megare — Grand. A sortinant: de Pantalons: —~ :
- Gl iddtlibdll ated j ‘Artcles pour Hommes — Costumes préta a -portes: Lape”


oe

_ (UDI 9 8 VENDREDI 10 JUIN 1900








$ 30 DE

C’EST SIMPLE, C'EST FACILE

Pizzas, bates

2ains trancals

Pains Scandimaves
Pains au tromage
22ins pour diabetique
Pains sans sel





PRIMES

FACILES A GAGNER CHAQUE 15 JOURS

DE L'ARGENT EN MANGEANT, BIEN SUR IL VOUS." FAUT

+ ACHETEZ

AU BEURRE CUAUD

Beuchées, gateaum pour réceptions etc .»

RECLAMEZ VOTRE TICKET ET CONSERVEZ-LE. ©

Vous pouvez gagner $ 30 de primes chaque 15 jours.

Et méme aprés ces tirages bi-mensuels vos tickets ont encore de la valeur.
Conservez-les précieusement. Une-surprise plus alléchante vous attend auj

bout de Pannée,

cours du programme AU FIL DES ONDES de 6
AU BEURRE CHAUD : Bois-Vern: No. 29 Ph

Rue du Magasin de Etat No. 58 Phone : 3482.








A ELG

Ge




‘a

2g 8 de 8 332.



F. LC.
hall






Ss. A. FL C.






a bataille de la





@ sisal au service de

S.A. F.C.

dee mausivie Vetenale an

SAF. LC.



















DE LA





fe lg Hatien

Les dates du tirage seront toujours annoncées a Radio Port-aa-Prince au}

h. 304 7h, AM.
one : 6046.

0.

wa dons YEconomile da Page

0.

eas wlidant 2 ia

ravelovisatien de la vite paysanze.

0.

de bras haltiens gaggant cheque jour









ia Hates Bax

0.
0.









GiC CINE

Dimanche & MAGIC CINE
6 hres, 7 hres, et 9 heures
LES NERFS A VIF

(CAPE FEAR)
Grégory Peck, Robert Michum,
Polly Bergen, Lori Martin diar-
tin Balsam, Jack Krushen, Telly
Savalas, Barrie Chase. a
Scénurio de dames RB. Webi,
Réalisation de J. Lee Thompson.
Un film Universal Int...

Le nom donné au film. LES

JNEBFS A VIF a’est pas trop

‘fort, car vos nerfs geront vw
& vif réeNement par cette
re qui sé déroule dans une am
biance ob régnent: langoisse.
quiétude, et la terréur. Liatmos-
phére digne d’Hitchcock est ten-
due créant un climat trouble de
eSuspense equi ne cease de va -
gner en intensité tragique,

Une aucession de séquence du
ne violence croissante met réelle-
ment les nerfs A vif pour finiy en
paroxysime. Dex ueteurs teis:
Grégory Peck, Robert Mulebum.
donnent & cette prodaction revlis
me et logique,

Robert Mitcham est un odieux
individu, un criminel aszoiffé de
vengeance, utilisant les procédé:
jes plus diaboliques, Jey rus
plus subtiles pour abattre
jement puis physiquement aca vi
times, un malfaiteur contre le -
quel mesures. Vintimidation, en
tréle constant des policiers ne
peuvent rien. Grégory Peck. est
un pére de famille :calme, menant
une vie sans histoire, toute em
preinte d'un bonheur. paisible qui
prend soudsinement. fin lorsqu’ll
rencontre Cady (Robart). Mit -
chum) un honune qui avait Gb6
condammé & douse années du ba-
gne gprés son témpignage. In;
quiété malgré.dal par Vapparition
du sinistre individu. qui le -hante
chez lui, & chaque coin de rue,
guette sa filth -eb. sa ferme,
il.devient un vrai. fanve-pour dé-
fondre les siens. Tne tecule’ de-
vant rien, méme le cerime -velon-
talrement prémédité,: pour com-
battre gon. adversaire, C'est &
ee moment qu’on arrive A vine sé
quenee de terreur et de Suge:
telle que d'an divulguer
tails et Paboutissement
nuive 4 son intense: puiszane:
matique. Afin de ne pax. gi
un morceau de cinéysa ‘encvere ja
mais dgalé on intensité de dra-
wmatique horreur, if est demandé
aux spectateurs. ef aux criligues
de ne pag révéler la fin,

Un cauchemar: qui devient’ réa
Hté LES NERES A VIE un
summum de. Saspenge.

LES NERFS A VIF Cun fim




















RESTOGRAL
AVE) RESTOGRAL
PLUS DE CHEVEUX, BLANCS

Ne“pataisses plus’ vicille “on
un “vietx:
La Science a démontré que..les
cheveux “blancs .peuvent repren >
dre leur teinte naturelle grace 4
wertains -produits gai en -nourris
sent.Jés ricines que vos souciy et
rifiexions ont: désyéchtes,
Utilivez “ajourd‘hui meme RES
TOGRAL. gui. restore Jes. cheveux
gris et eur redontie leur teinte:
natorelle, moire, marron ‘ou -chh
tain, détruisant les. pellicules, em

tiftant le-enir chevelu,

Ex yente dans tous Bazats, Ey
piceries et Pharmacies de Port.
au-Priene,

TEPOG -- Place Geffrard — Dis
arxibuteur,

eosin snnmapennnnenienentinnintiennanmeninnit

AVIS DE DIVORCE

Ue est porté Ala cannalasance
du Public ef de tout intéversé
He Pr jugement du. Sribunist.~
Ciyif de Port au Prince, randy.

Mars mil nowt. cont gpixante ‘six,
le” Divorce des... éponx’ Maurice.
Bien-Aimé, ja. fenme née. Anna
Cyril, 3-668 prononeé; af
En -conséquence, Ua 606 procé
dé par devant lOfficior de VE.
tat Civil dela Capltale, Section
Sad 4 la ‘Dissolution du. Maria

neuf cont -soirante six.
B-uu-Pee. de 7) duin! 1966
Joseph CARRE FILS

Ayecst

SOYEZ JEUNES, FORTS
ALERTES COMME

CE COUPLE GRACE A
YIM - VITE

EP









Une teule tablette par “jour
contient 19 Vitamines, 10 Sols
Minérausz, du Yeast, Extrait de
Chloropbile, “des Buayress
lorophiie, dea.
VExtrait-dé.Germe de Bl6, ate;
soffisammient pour donner 2 vo-
‘tte organiama tont Je. dynumbime
am'il lal fount, la force pour tre
voilor sany tetigee et ig feanns
ae gras joule date vie, ae

péchant la chute des cheveux, for | Y

entre les parties, Je twrente ebm y

we, pox Acte du. Sepe dain ail



Extrait de tole, de la lg
ads tG

qui vous serre le coeur corme
dans un étau. .

Un film qui vous glace de peur
et Weffrol, LES NERFS A VIF
la plus terrifiante guerre des
nerfs, Interdit aux meoing de
Dix Huit Ans.

& hres, T hres ct 9 heures
Gdes 2.00 et 3.00



CINE ELDORADO

Dimanche 12: & & h, 7 bh, et Gh.

Le CINE ELDORADO éprou-
ve un grand plusixy d'offrir & sa
elientéle dex grands jours un su-
per policier.

COPLAN PREND
DES RISQUES
Avee Dominique Paturel et Vir
na Lisi.
AVIS Les
courent aucun risque en venant
voir PAs du contre - espionnage,
un champion du Judo, un Boo -
teur es - uppercut, Coplan qui
Whésitera- pas de prendre des cris
ques pour trouver, au péril de

spectateurs. ne



sa vie, les auteurs du vol d’un
Statoréacteur...

AVIS. Les spectateurs ne
eourent aucun risque, en venant
voix COPLAN diriger VPenquéte
contre des adversaires ruség et
malins, de fortes parties...

COPLAN PREND
DES RISQUES.

Avec Je superman, Vagent se-
cret comme darses Bond, OSS
UW, Nick Carter. Le Saint, Co
plan est le personnage préféré
du grnd pubhke. Le héros flegma
tique. décontracté, bien pensant
et toujours réagissant.

COPLAN -- Un film - choc,
explosif, crépitant, fracassant,
brillant, qui-vons voug I méttra
jes nerfs & vif.

COPLAN — le succés du jourt

Entrée Gdes. 1.50 et 2.00

DRIVE TA CINE

Dimanche 12, jLundi. 13, 4 7 hres
Séance Unique
WEST SIDE STORY



inémascope copleury

avec: Natalie Wood, Kass. Tara -
blyn, George Chakiris, Rita: Mo-
reno :

La grands comédie drematiqns
musicale qui vient d’étre-auspen
due au Georges V & Paris. aprta
220 semaines conséeutives je 11
mal dernier! Phig de quatre ans
& Yéeran! “Froig -arifiions ‘de del+
Jara de recettes dana cette: geule
salle et plas d'un million et demi
de spectateurs!

WEST SIDE STORY, on chef-
doeuvre qui m’s pas 4
la galerie des Chefs ~ d’geuvre da
cinéma, 1



wearmncrnerie

CRIC-CRAC CINE

aié ~ Concert,

Dimanche 12; 6.5.8, T hy et. och.
SEDUITE ET ABANDONNEE
Avee Stefania Sandreili , Sara
‘Nerzio, Aldo. .Puplisti, Boece d’Ad
sunts, Lo. Trieste.
Seize ane -t Von .ost encore ton
te. gigi, cerisier rose. at spommier

ite

ee dk pucue, Kehque miamance

Wan pére fou de collxe — toute
temnile

‘une houge. poor ae
yrouneuc, ThOHeNX ByTRO
exclusivement pour . Hintegrité
don. filles,

SEDUITE BP ABANDONNEE
Une Batire orate aes MOCRTs,
aeinehnes et de ce ens de not
nevip. i chatonillenx an tempera
ment. latin, Une realieation Quy
part ke tone PRUIANee examen
ugue du jeu, par le. rythme ob
Vinvention, contére au drame cy
tondnte dune farce tragique,
SHUUITE BE ABANDUNNEE
~ Qui-e wy «Divorce a Vpalien-
aé> voudre bien voir Dimsncne &
Cric «Cra Ciné SEDUITE ET
ABANDONNEE Yautea face
Wun mong. ched-doouvee d'une
YSrecite sOuriante et grave.

Entrée Gdex 1,50 et 2.00



- La Réforme Agraireen Amérique Latine

iV fagt. dire aussi-que si un-gou
vernement diaposant de terres in
wultes; décide de colonizer: Je
{ait généralement. pour. paren oh
ve .Béconid: prabléine,

2) EXPLOSION
DEMOGRAPHIQUE.

Elle dst. yi considérable: que Jes
Ronvernements lating |) ameéreains:
envisagent de: créer des. burcnns.
de planification: et d'édueation Ta
tailiale. quien: controlant lds nals
sknces, mettre entcun frei As Vae
erdisseniont..de Jac population.

fin aerdant, le probleme; voi.
me presque tonteg lea démarches
eh Pays’ sous :- développég avast,
bas examing Ya Base en proton
deur, et le opayser. gai née ‘pad
dutouti intéressé par Jes “diatiati
ques dé la population ouiles taux
Waceroissenent: domographique:;
eonbinkn Aoprocréer:

2 En -peuplant sen voiced 1EPre;
ii augmonte la cprossion: démowra
phique,. Celle a ¢1; ajoutée a Sat
tacheniont. de dacnaase payedine
ala terre; ‘enpendre-un: taanque
de. inobilite -oceunationnelle? ds
peysan latinwaméricaly wea sen
Wautre 2 faire ‘ou plotat. ne salt
rien. faire: d'atitre: qe eultiver 64
forte. “La technologie industrielle

(Suite de: la Zeme: page)

lui-échappe ov Veffraie.et 3b ne. se

gent en. stourité gu'au milled: de

ses. bétes et des: pousses. 11 wit

renfermdé ‘sar’ soi), sur sa famille
et son univers est tellanent limits

Gue desengudétéirg latino ameri -

onina mettent ‘tovjovre en lumie-
OPES 2

3) La Coraplesité des Rapnorta
Sociaux chez ou avec le Paysan.
Celuios ci ne: fale pas: preuve. de.
cette: mobiite ssocinle quivecuse:
leccitadine De pla, dP avost pas:
infégré dang la sacléte meme ok
Vovinol en eonstitge comme ut
phenamene en: dehors ou nou las
‘dapte ae complexe ‘socal:

Ce dernier: problane: est tele
ment: gigu ‘que tout lating amért
tain Wniterrové snr Taveniir de son.
PAYS Vous Topondra que Tobsta-

peiastemacinsnanenine



Grane Maison & Monlamarra
tréa beau pare, avec arores: Trui-
tiers de toutes sortes.

& Ghanibres & coucher

2 salles de lam — Ultie —
Cuisine amiricaine,

Pris tebe avantagons:

Berire Holte Postale $02:

a

ele eapital: reste lao nin’ + ints.
eration da “paysan: et del. Yinds-
américain, (4 ln société, mame ra
tales

Dans lé: but d'y remedier; des
sermindives: sont-organiags an peu
partout. (Panama, Colombie; “Bré-
ml; Pérou!ete) “pour ‘parmetize ty
Vintellectuel et au technicien: lati
RG = americnit: Aupporter. leur
eantribution & -Vamelioration des
Rystimnes de développement: deono.
iigue ot sdcial’ principalement ta
Reforme Agraire.

En: étudiant cette politique ‘de
développement; Je Inline “ameri:
diin, gwil slagioss du Pérovien.
dy. Bolivien; du Brésition on tout



MESSE Dk PRIBE DE DEUEH,
Ges Tamilles Bamlsy Vioeent et
William fonr chanter Je) Lundi
ie Ton) 6 heures am. en PRN
se due Sacre: Cocur de Torgena
unr Messe do Pitsa' de Deu a
Vuntertion de lear tres reprattie:
Mine Vive. Hombre Bartle
eee Lae
enlevie A leur affection le: Mer
eradi 4 Mal dernier.
La présente note tent Ben
Winvitation ‘aux peeente eb ails
dole défunte, :

LES DERNIERS MODELES DES

MAGNIFIQUES CHAUSSURES ITALJENNES -

POUR DAMES

SONT ARRIVES



wer be judd

gutre .citeyen: de. Amérique; . in-
giste “war da complesité. des pro-
blanies'-da notre continent, main
dans. les “uppestions et: xeconinian
dations met: Maecent;.d'une: facor
toute speciale nur Vacuite des pro:
blémes sociaux. *

Pour cea bechnicené, : tne x6.
ferme qui ne siliache pas, nand
diiailance; aux difficultés socia.
los yu’ soulove “on! rencontre,
eet condamnée o disparaitre;. ony.
la véforme doit Stre ane réfornié.
ae sirvelures socialis jaueal bien
“guleprilves, jweidiques eb dcoro-
imniques.

Gweo hols parmette dahon -
der dani le seis du-jugement for”
wile par les techniciens de le 6:
forme Agraiie. Les problemes <
pont non seulement ontlers: mais.
encore ont Lona Un caractire t18
ls iris quel bien gus Thu
main, Véconomigque: angst: bier
que le social, le Teen) auesl blon
que le politique: :

Duos to but de ne udgliger auc
cune deg difiioultés que. souléve
woe Réforme Agraire nous tori
herong celle partic do notre an
de par Vaunlysc dus. problimes
fiscnux et politiques:

{k solvre)







a ea FRR PR Rb, oO RR Ge SO BR RON NN Reng,



2 pone ase RE BS ae CHT ATAGN AIT IHN OLIN GION Segoe





“






tLE HOU VELLSeTs

UNE GOU DE seulement le p



{Buite}









couvrait les
eet de in ma
















Godin, une jeun

UGE COREG énne, f

LOLOL SERA
REPRISE ‘ .

L vpectuche
. mont
Hétal Oloifson
tisie ~ chord

eae


















on du BVe
jobean Travel As





olfert




nnon Yarborough, di. a €t:
ne & son dip ot femme.
la grande
Lavinia Willi
par sa ¢
Yarboroug’








La, Edner
Pigs COM


























Voici le

ee, OF ROPES OS PY HB

~ Leader des
ADIOS





LS pemtntnar teeseemucne













ah %
Port-au-Prince,



















de mode.







voir pou

sée, esy alige B
5 enfants eh a-

ache pour Berlin, Bour-
du Gaavernement fédéral

Bowe jour pour le





New York sa

2 Thomas Déair,

imariage de nos aynipathi

ss fe rendez-vous ‘est au
go Koom ue PHétel bo.
m grewpe de



de Foyer Altes Garau-

fe wufierbe endemble

A vendre
Coguelets et ponlestes Leghorn
peur reproduction. Pondenses Le
g et Res Link de 6 niois de

Ruelle Marcelin



(Suite)




prog 2
n et impliquant ia mobilise-
y ge s forees,. ud n'y
4 PES cloppement tant
betes, dont le nom
ant, ne seront pas
pa: pour leur se-
domination de la natu
tant q@?ils ne eomprendront
pas que in ite ne reléve pas
de ia fatale

Mon Gouvernement & pris was
cience de Furgence du probleme.
Depuis cing ang, une campagne
phabétisation fonctionnelle et
grce est eprise, caTaparne
née d'un programme dalphabéti-
des masses @laboré par ie
ation Lui-méme a-
Giait Ministre du Tra-
de la Santé Publique. Si
Hats obtenus demeurent
concluant. tontefois Hs sent loin
satisfaisunts, compte tens
modicité des moyens finan-





rendus























clers,

Li maura pa:
Majesté lmpériaia que le snecég.
complet d'une campagne dalpha-
bétization réclame des fonds con
sidérabies et implique nécessnire-
ment le développersent parslice
ation pour pare
















gy da tiche para
non impossible, du moing comple-
xe et ddlicate, Mais heureusemer
Hower pas @entrepri

ile, si Ton ajoute & Ja généros:u
ut & ln noblesse de Vobjectif la so
Kdité de In conviction et le fer.
me propos de latteindre.

partir de Pexpér
tienne, de sud
COPVREBEU
tes Che











POnVET Keri
» soucleux de
és présentes oh
et des Organisations
fidtles Bo deer
émerger une yu
ine dhe damm
rechercher Te blew
Jorg ts
umaing, envisage
Proud do progrés culture
mique et social. trlemphe
} v de Vos







de











TRERETE,

Sous le utodfice de res
rations, de pres:
mer Votre Majeste
Je smuseris au projet
d'une calsse epéciale de PU
eSCO pour Ta Intte contre Ha-
nalphabétiarne.

Mon Gouvernement avis
moyens de verser sa modeste con
en fonction des possihi-
ays qui se trouve ence
au Stade de démarrage
que,

de prie Votre Majesté tmpéria
Je de croire & Vassurance de Ma

res haute considération et de
coliments les plas cordiaux,
|, Dovteur Francais DUV oR
Président & Vie de la Républiane

Pati






















COMMUNIQUE

Par suite dincidents regrerta
13 Rus au sein de insti
ton, Yul petrraient m@tere fa.
cheux en tous points, n'éaient-
eG mon Innovence, mes relations
profaney avec certaing Frareq
Maca: { nion frane-parler a.
vee oy ie scussiené :
| NEWTON Ricot
pie tous les Franes-Magons de
PObésdience d’Haiti, toutes les Lo
ges Nationales qui tm’avaient
inandaté, de me considérer pour
DEMIS de ma Fonction do
Saremd Seerétaire “général dy
Geand Orient dHaitl,
Cette. décision miremen é
chie est drrévocable, eae
Je prie en cutre tous ceux qui
je voudraient, de bien vouleir
s'abstenix de me parler de Franc
Magonuerie, va que Pentends ren
trer dans ma vie privée.
P-sa-Peo. le 9 Juin 1858
‘Newton RICOT
Ex-Grind Seerétaire Général
Ex-Grand Chaneolier
du Conselt Supréms
des 383me d’Hait,













Avis Matrimonial

je soussigué CHARLES 1,
BASTIEN imforme le Pablic en
ara et te Commerce on parti:

r aue je ne stile plus respon.
suble des actes et actions de mon
éyoux née Altagrice LACOM +
BE pour causes graves,

Use action en Divorce tul dee
vant (tre Intentée imcessamment,

P-au-Poe. le 10 Juin 1966
CHARLES L BASTIEN
Comprable.

NECROLOGIE

Nuus evens sppris avec infinis
ment de poine le dicts de Mon-
sieur dorcily BONNET surveng
le 7 This & Moron & Vage de 77
ans.
Les funéraillies de Joreily Bon
net ont été chantées mereredi as
pros - midi & 4 heures en Eg
2¢ parolssiale de Moron au mic
Neu Wun grand convoi de pa =
rents eb WVamis,
Le défunt était Tune dez pis
fortes personnalités de la région,
Nous prégentons nog condoléaii
ces Gmuses A ga Vouve née Amé:
He Mayas, & sex enfants Mr.
Georges Bonnet, Mr. Eye Bonnut.
ot Mme née Denise Bourdaau,
My. Lucien Bormet actucllement
an Comads, Mr. Joseph Bonnet
at Mme nés Rita Lucéos, Mr,
Pierre Mary Bounet, Mri Maria
Bonnet, & Mies, Yolande ob Jan
queling Bonnet, & ven petite one
fants. Gino, Myrna et Marthe
Bonnet, et & tous les autres pa-
vente et alliga que ee deuli affK











” ge,









LA SLYUATION POLITIQUE
AU SUD VIETNAM

SAIGON (AFP)

Les contacts entre le Gouverne
brent Sud - Veetnamien et les di-
rigeants beuddhiates continuent
malgre la roenace de derniers
de faire dovénavant une politique
imidépendante & Végard des Géné-





fechivement leur Président
rable Tham Chan et son
t considé: comme les re-
presentants de ia Ligne medérée
houddhiste ont €¢ recus par te
Genéral Ky. .

Cette réonion a eu teu peu a-
prés Ventretien entre l'Ambassa-
dear Lodge et les bouddhistes.

xExXX
RENFORTS AMERICAINS
AU VIETNAM

Les Etats Unis ont Vinton
Paugmenter sensiblernent d'ici &
la fin de Vannée leurs effectifs
militaires au Vietnam du Sud.

Ceux-ei passeront de 260 4 500
G00 hommes du eours des sept
prochaing mais,

Mais le Pentagone — s‘abstient
de tout commentaire officiel. Fi-
dtles 4 nox consignes dit le Pen
tagene, nous ne divulguons pas
nos données jogixtiqnes qui pujs~
sent fournir des informations @
Vormemi.

Lenvoi des renforts massifs de
ja part des Etats. Unig sar le
théhtre des-opérations eat prévn
depuis longtemps. Lies services a-
maricains Wintelligence sont’ ca-
tégoriques : malgré lee bombard.
menst aérieng le trafic nord - sad
a travers lé 17ame parallle @it
tunsifie et attelnt sctucllomest
uu rythme de ‘plus de. 7.000 hom-
mes par mois. t

Bi dea. activités helliqueuses
sont maintenant limitéer tes nie
Houx compétents almdticaing vate
tribuent le fait kee que Feaneiat
proveds- 4 une réorganivation ys
ioumtique de ses forves en. pres)
ston de futures offensives.

REE
ISACTUALITE
INTERNATIONALE
NASHVILLE (ABBY

Le Général. Ben Sternbery.
chef de UDléme division aéromoli
‘nerd américaine a demandé
r dans un digvours prononed
nt Ie Conseil Pédéval Exécut
de Tennessee, un demi-miflion
soldats nord américains - de
pour, conlenir . infiltration
vietnamienne. Toa amiast. dé
6 qu'une défaite était possible
pour lea nord américaing au Viet
ram. Les forces nord. arméricni-
selon te Général se trowvent
ANB UMC position dangerense.

xx x
KINGSTON (AFP)

_L'intervention prépondérante é
tYangere dang Méconormie cine
Menne constitne une menace pote

















ela









Viwlépendance ‘politique du pays
omen innine

DECES

De dérémie, nous svong appris
avec peine-la- triste. nouvelle ds
fa mort de Mite. Gladys Laragie
décédée le # Juin & S heures de
Vaprés midi. °
_ Nous adressons’ nog sincSres
condokanees & ‘son’ fréme x Me
itidalea Laradue, 3. 263. soeurs
Mmo Veuve Raoul Fanini - Le-
meine of famille, A Mme Veuve:
Isnard Vieux, Mie. Tris Dara-
Gia.

‘A 988 geeles eb tantes Ma,
et Mme’ Alsin Laraque ef tamil
Ye, Mme’ Veuve’ Henry Ville =
‘drouin et famille, Mile. Florence
Laraque, Mr-ét- Mme “Emite
Roconre ef fimille, Mme. Veuve
Franck Lavaque ef famille,’ aux
families Laraque,. Panini-Lemob.
Le, Vieux, Roeourt,. Villedrouin,
Woel, Merceron, Clid, ‘st & tous
‘es autres parents, alliée eat amia
we ce devil abflige,

Pein-Pee le 10/6/66.

seen ten nee peek
POUR ETRE BELLE
2 oe



































































Utilisez toujours les produits
de beauté Jergens - Woodbury. <
Lotion pour les mains et le carps,
rame Savon pourie visage, Shan
poing pour Jes eheveux, Déodo -
rant qui parfume agréablement
etc, :

En vents partout.

DECES DU JOUR

Clementine Milfertso7.. 81 cans
Foutue de Mime Frédérique Poti-






CBED seccce nees & mols
Lonis Réyingl . dan
Yolande Joseph 26 ang
Valentine View 86. ans
Laura Pan) .. 4 jours
Whuonde Jean <4 mow
Célia In-Loaigs al ang.
Arann Alouidor . Adulte
Saintéus Cadeau . ~ 44. ans

parle Thérése. Augtstin 28-ans
Actphic Merveille 0... 48 ans

somes 7

(3 Ares bodomardhé pour de “fuuris-





a déclaré Vex-Ministre deg Pinan
cax Walter Gordon,

H oimporte, ajouta-t-il de pro-
mouvnir leg-finances natnonales
afin, de “dindtuer te acficit annudl
de la balaies des. paiement. TL
propase de: eréer “une taxe: spé-
vlale sur les ventes des mdustries
étrangtres opérant au Catiada.

XKRX
PERKIN (AFP)
Les journlistes étrangers one




a P 88)
tien gpéchile, actor
fait savoir cé matin,

AK *K
PHOTOGHAPHIES PRISES
PAR « A WASHINGTON

WASHINGTON, AFP.

L’Union Sevistique # remis: an
Département d’Etat one série de
photographies de la Lune prises
‘par cLuna Go.

Le porte - parole du Départe-
iment d’Btat, M, Robert MeKlos-
key a déelaré que les photogra-
phiee avelent @$ rapportées. de
-Moscou par VAmbassadeur de
YORSS, aux Etats Unis M. Ana-
vtoly Dobrynine qui dtait diate.
porter dn Message nu
Président Johnsen de M, Nikolai
Podgorny, Président du Praesi-
dium du Soviet Supréme.. La
nenr de ce Message n'a pas
Favéléo,
cM, MeCloskey s'est félicité de
Vinitiative soviétique. eb... décla
ré que les photegraphiés -reve-
talent un intérét scientifique cer

PBs









BAX 'X
CONTRE MCNAMARA
NEW YORK AFP.
poUne contahie ..@étadianty -ade
wersaires de da guérre- au. Viet
Yam: ont quitté avjourdthal TAm
phithélitre “de- -\ Universita’ de
Rew York, ait-moment: of le Se-

ptitalre 4 la Défense “Mangient





Deux Ministres
espagnols en A. lL.

ACCORD AVEC UA BANQUE
‘CENTRO-~ AMERICAINE,

La. Conférence des. salusbres:
du Travail de ‘Organisation des
Biats américains a eu Keu-k Ca-
racas... le. Ministre”. Espagnol
desis Ramen Gorrigg a ees
ie soul. pipistre:. n’ayiparienant
pas RYO. BOA. qui: a. assighh:
aus débats Catnie. invité,





AW cours de la Conférence, Me:

Komen Gotta a déclaré © cae
at Espagne. se. sent solidaleg. du
monde ibécatiericain ot “Ga'ette
est’ disposte: a le faire profiter
son: expivienen ef A ovollabdrer.
evee luke, ‘ :
M, Painting Garcia Monica anh:
Higtre-espagnel © du: Cosimiered,
Hest exprimgé &- Costas Mea on:





déx- termes Identytes, © déekie >

vent’: cud cl Bspapnes! etait of
trair C'itudler les’ possipiliies be
participer “Ain ‘Fonds pout Pine
fegtation de VAmérigie .Centra-
ip au moyen dé credits gui point
walent: thre colsbenus. deta
Que. centre ~ amérigaine 1 a) sug
By déclaré, pendant ‘son: sejours®
Worucigalpa, que VEapiene Ues-
Â¥o trouver une fornule: pour inte
Bifier Schanires. compere nx
oBvec je Honduras, ono créant par
da. Riéme. océnsion de nouvemux:
intévéte ‘nlast -quiune ‘alde ‘tecke
mique.cet économique: spoar ee
pays, 3
woe Sislerstion “coumpane de.
+ Garee once. 2 su
Commerce, eb. dex aoe de
da Bangue eentro-américaine pour:
Vintégration cednomique,: dent 4
Blidge esta Togicigalps (6:
Fas}. 4. 6 sigube, Dans: cet



















cord, guiv sera” complésé eb signe

& Madina «ono miais de® Juin;
fig wre Ja ‘collaboration th
pancse: due la Bangie: celitre:
Samiericn: iy: demanded sous fore
me de Tacilités: de-drédits | pour
Vachat dé bichs Moartisles: Industriels, can. appor!
aux fonds propres dé'la: Banga:
ane wide an’ Ponds pour liste
gration qola’h sa charge Varé
© Horation de infrastructure. dela
BODES: ene
2 EEK
2 TOURISME: -
LCESPAGNE, PAYS BON
IMARCHE POUR. LE
TOURISTER
2 Selan une
Grande - Br
résultats vienygnt d'etre publiés,
dEspagne.continne Adtreain days















Je. Leg antares pnt fait, ane..com
‘paraison @ntve les prix “concer--

‘ant Yalimentation, Jes trans 3

ports, kes snectacles, les wte-.
gents et le logement, dang six
Willes-cla pour le tourisae inter-
national, |
“boot, par





ex

a @hange 108 pesetas & dongres,

461 & New Yor
at. & Rome at 67 ido?
yo fauteuil dans 4 cinéma, of
faut dépenser 42 peselas & Ma-
arid, 63 & Berlin, 85 2 Londres
tet A Rome ot parfois plus de 100
hk New York ot & Pats. IL oxis-
te Spulement une différence sen
sible, favorable X Mudyid, ence
“gol concerne les prix des billets
me thédtre, des cigaretics eb des
Araneporis, 1 coxtunies dhom-
jes sont aussi meilleur murché,
dion yue fa difference soit moine
ogrande ck jl on est de mame pour
da prix dex bStals,







' Pharmacies assurant

ie Service cette nuit,
@ Vendredi 10

DU COIN
Rue Gar, Guilloux
NOTRE - DAME

Rue Roux





GRUDE 9 EE VENDREDT 10 dULS ees








Robert Mensmare, recevait un
dipiéine Honoris-Cansa,
Souriant, le Seerétaire Avda

Défense: a ignerétes protestatel
/ ¥es whew Oté Bald pee don peplay

dissemants dee Madiantsy -restés
dans lav ealte.: . ee

Un_ porte-parole dus etomits
des Btadiants ot des Profemeurs
contre la guerre ou Vigtnams a
affirmé que céttte manifestation
était purement spontanée ¢t n’a-
wait en rien &é préparde par
cette organisation.

SMR
n

WONU ET LE PROBLEME
BE CHYPRE

NATIONS UNIES, AFP

Le Conseil de Sécurité se réu-
rira le 16 Jain pour se pronon-
cer suy Ja reconduction du man-
dat de la foree de YONU & Chy-
pre, annon-t-on & PONU:

Le ‘Seerétaire Général
Thant publiera samedi un rap-
porb sur la situation 4 Chypre
et, A cette oceasion, donnera sé
opinion sur la nécessité de cette
reconduction,

AES
REBONDISSEMENT
eDIAMANT MAUDITs.
BRESILIEN

BRASILIA, APP —

Une extraordinaire affaira qui
tient du. Roman d’Aventures et
de Vintrigue ‘policiars, eb h lee
quelle. ne manque pias le
«DIAMANT MAUDIT>, 2 -conna
eujourd’ hui an nouvenu -rebondis
sement. ayee - Vartestation, dans
LEtat de “Goias, du reasortissant,
grec hippocrate Basile’ Takopou
jos,

== Void lea faite:

Uy acsix mois, Pakopoulos fai
saibda connaissince d'un ¢Garitt
pelras ichercheur d'Or) .-brési-
Hien qui veaait de découvrir: dans
les enns. Vane petite reviérs; on.
Diamant. gros-copime usie' balle
deoPing.Pong,. pour lequel: 1 ‘dex
wmandait quatre milinrds do: Gru
geiron: (deux milliond’ de dollars).
Takopaulos, .quicravait-rocornai-
Ge an Mgne da destan “itiand “it
ehvoyalt uty ae porta imimédiate:
men: aegudmurc dd) n'avait: pes
Fargent. sir lui-et e'btait ia. von
died? seis IT signe deux: chogues:
pout de montant de da demande
eb senfull avec la’ pierre,

Came devnit le omstater dae

fund) utio de... ‘shercheur d'or,
Takopoulos navait: en! ceompte
quel 16.000 - Griasitog et, oe qu
tal. pis; al “geates prin: Pavien
pur da Greed, :
LEH ronipe ‘dis policiers brdai-
Lends avec ua mandat dtaterpol,
Seomet ANSEL. be: poUrentte,
‘Takopoulos exqnive: touted lea: re
cherehes ‘et ragagne JecBrasit: of
iotst arréte parle Gomimissaire
Roberto “Avigese qui de Sanit.
hee: savaniments,



On sans: stonnement; one novel
dy fois: ta “dinnerivian: de: Qepnu-
tose unéme temps: due celle da
Commisaaize;

They a quelques: Joura; le’ Com

_ Oilissaive " Asgucas stett arrété.

Ome penis diabord que Takopan
los avait jude spersudders de le

sats i




ie void. qu’apjourd hus

Takopoulos: Iniembrac ost | werdta ©

et due, selon des temolis. iP pac
te. sur tout Ie corps “des margqads
ques: de tortures: atfreveds:
Beancoup “pensent maincenatih;
qual gat le Gommisaaize ogni a
spersnadés Ie Gree de Ini: révé-
Aer da tachette de ‘gon trésor, a-
want do disparaltra avee’ lat
Quai an’ diamant: iE ne pas
ancire repari. et geile des avets:
du: Cobunidsalre on de Takapos-
Jog. ponrront fournik- des indica
Hong aur. pendrokt ae Be trou
ver La police -brésilianne s’y- ere
ploie préskémen’. z

aR
APPEL ‘DU BRESIL “AU
MARCHE COMMU: =

WN) YORK OAR

Le Brésil a adressé un appeal

SO ULL LUNAS LL EIS Ses NCS Sef Tel P Nelle

K. & G. MARTIJIN
IMPORT @ EXPORT COMPANY S. A.

RUE DES MIRACLES — TEL, 2352

SEPARTEMENT ASSURANCES
ROYAL ANSURANCE 00. HED Risuratids INCENDIE

CROWN LIFE INSURANCE to,

ee

ZAR

DEPARTEMENT-VovAaus ;
VENTE DE SIORBTS

PAB AVION. ilies ccna dBUR TOUTES LES LIGNES

VERS TOUS LES PAYS,—

mux

PAR BATEAU 4 TRAVERS LE MONDE :

10us RechmueNDONS

UNITED STATES LINES
HOLLAND AMERICA LINE
GRIMALDI! SIOSA LINES

FURNESS WITHY CO. LTP

SWEDISH AMERICAN LINE
INCRES LINES, INC.

LP & 0. ORYENT LING
CARIBBEAN CRUISE LINE

REX

AMEXUCAN EXPRESS CO,

EXPEDITIONS POUR TOUS LES PAYS. DU MONDE.





Tapt Gt Dies qu'un apprend Pignes Repose an leur demenre:



contre un cadenu nde. |

Assurance ACCIDENT







i nine

es PUnité,

TONA

ay Marché (Commpn Buroplen
pour qu'on dlinane leg gasifs dis —
geimingtoices “ek: tug ~teshrictions
don quotes our 16 cacad et les au
tres produite do base: provenant
de YAmériqns Lating,

Crieppel a ew tien dans le ca
tra de la Conférence: Internatio
nak. di Cacas- gal 6 teat actual
Jemint & FONTS SE Se

Le" gprésentant,. brésilien 4
cette Conférence a souligné qu'un
aceord “Ge stabilisation” sur. le
Cacro sera accueil aver ane
grande -froideur si lek pays con
qoramatenrs de PEurope aceor«
dent an traitement préferentic) &
loura impartations provenant de
cortaing: Btate: producteurs,

Rox X
A PROPOS DES
TROUBLES A PANAMA

PANAMA, AFP

Plus de six mille pexsonnes ont
assisté aux Tunérailes de deux
étudiants et d'un écoliex, taés au
esura des aangiants désordres qui
ont ou Tew Tundi dernicx & Co-
lon. -

Divers oratetire —- tous dea étu
dinnis —~ on} attaqué dens leurs
distgure Te -Gouversicment de
Hurelia Robles, le Departement
des. Resherches et la Cards Natio
nale, Won w’s-antegisié sucw

incident. :

RX
COMMISSION D'ENQUETE

Due Commission Pengubte &
été dormés powr éclaireiz. le mye
tériens anaassinat du’. dirigeant -
communiste Navas Pajach, untre
diant,

Uassassinat. a eu oHew te 2
Juin-en cours, ID 4 proyegné les
sunglants ‘incidents. “gnregistrés
qui ont. dénné un bylan.de & morte
dure containe. de: blesses, de cing
Sdifiers’ endommagéa et de’ pla-
sidurs centainds darrestations,

Leg Gtudiants ont acctisée le dé
tweotive Nopo Cervera’ Mavaix com
mis le erime,

WER
A CARACAS TRIOMPHE DE
LA GAUCHE

QARAGAS. ARP. Daag -Ghuns
dignis: du Mouvement Révelution
niive de Gauche ont: gagnd les
@leetons a VUniversité Centrale
de: Caracas poi lac déstenation -
de da Timte directive de las Fé.
eration des “Centyes Uitiversitat
e08, S :

La dunt eota > coniine prasi-
donb. Vétudiant® xomiauniste:-J
Pulger cet ceomnie View Prasitont
Un démodrate Chrétien. Phag “de.
Sh000 Hadiants donk digerite: 2
Vulversita Centrale ‘de> Caras ©
COE,







Repgosole

Aber 8 occasion de las tthe
Dieu Jes Demoinelles.. Christophe
ont anda bonis c olever vin magni

de Ruello Titus, Le motif était
ea: COME transpires,

Tous nos :compliments Wes de
saviselios,

Remerciements

Ves Membres de’ VASSOCIA-
TION HAITIENNE POUR LA
BENABILITATION DES: HAN:
DICAPES. prennent plaisic Wa
dresser dons ‘plisvils' cemercic:
menty au Pablic en. général et 2%
tous.ceirms, en partitullers -cqei
ont contribué: 4 l'éelatant* euceés
dels Grande Exposition ~ Vente

od Antiquités tenne Ald Capitale

du 28 Mar aul? Jain: éeould;
Crest de ce: térncignage de sol-
licttude ‘ot de: générosite que! Pie.
dée leur: ext venue .dorganiser dé
sormzigeune ( Exposition: -. Verte
Annvelle au.profit des Handica-

Tis saisissent Voseagion. pour
xenouveler. au public ‘eb. aux A: ~
nis Bienveillants de VOowere a6
xureneg de la profonde gratitude
des jemex pupillex de Yieots St.
Vincent:

Agsugance MARITIME

Assurance VOITURES
Axsurance VIE.

Shipping Agents







'f LE DIESEL OIL ESSO MICRO-FILTRE

@




PAGE 1

No 26.925 Haiti contribue a la Campagne \fondiale contre I' Analphabetisme U~e nmr,o~te Betue fie s. MR-. Be PR-&icie~t i vie ~e Rel!)Ui>li@iUe ti~aiti 7UAIDID L'OPERATION <pital General autorise iiacheter" 12(), 015,65 Gdes de materiel d'equipement. 3) Une ecole d'anesthesiologie pour O!:tobre proclutin. 4) La residence en Anesthesiologie i:galement etablle. JEUD! 9 ET VENDREDl 10 JUlll 100& Par Aubolln JOLICOEUR nt!rale des Douanea, ConM:Uler ll fa Gour Sup-'r~ure des . Comptta. swti tout reicentro0nt de l'HOpi* tnl est alle conrolider iut i.rant6 d-an.s Yun de, grands oontre.s ho~ pita.liera de New ?[ ork oU , Im fem me .s-uivra aus.si un -~rlinernent pourt;a dottleura aig,ues qu'elW eprouve a l'6ple.i\1. et Mme Marc.el Va.val ont iiW SJU:u{-s Aier A. leur d6part par un grand nombre de. pareb.W, e-t
PAGE 2

Dil'lletellr. Administrat eu r ; MAX CHAUV ET 3 Mots Croises cl.JC NOlJV ~ II a.ire en p;iw11 l t•n ef!t"ctih t ' l reto1il ,,;,t •or)(:• n:,roltNO 1 . .k:-. uou . . ,, .;u:-: Ji ro pr(• win ,i,, 11: . Y11l>ttff• ,, . ~ece, JIOUJ'" C l.IX ! ,, !"'vi.a rxpk,i Lntion do .oo. ,,~~:x. ,h,rn, ,11 -11 : Lo nouuu1 pro ntt.•irt ,1.-inl dit•rinil'l,, il con le11~ cl.lo i p.-rl'lltit.tn, d'cfftc . ,wr l'ami : liora tion de ,on J.,ri il'n. ~ : ft);~~!l (~ .~l~i\ \o; f;,d~~t~W.;:p~ : ,c ol•J! du ren dtmen:t ("XUJ:liOt ), ni'['au ). C:..tt• quot.iun do cr6ciit eon, :i~u .. pou r l H ln1titut• de R6tor m• Apoi1 c en Amartqu• lJac:iJ:lio u,: dt -problfmett ~rta •i&"U• •t > a_ i.:au jll) d• l•~r i cheo part.i•l o o ~vud , La .:olu t. 1 00, n ott• ln rot h e r dw ron~ p l 11, lol: 1, -J ) AU NIVEAU Dt-: L'J<.iSTlMATlON DES RESSOURCES ECONOMIQUES L a ]{,iiforme Agr 1 li n doi~ nTi ,;: a,: er l'etodo du d4 nl op pcm.m.t du ro.1,cn~ .. 6oo no miqt111t t:.a tiona .. h on gardant ,an, ,,vmni vbjet:tif, : ;t} L'amCliorntion Ii• ia produc tioupur lu n::i ulliplit"lltion dtia b ie n, t-t ..-ITic~ l fou.ri:ua par l'e f.~~~ :F 1 :n ~ •s-J:i ~ ... ~o -:m,li~n~ b s1u'he l tJi produit., •rricol . en lt,ur 1.k111na~t un, nounlle d•sti ,. J'.~~ tl ~{{i lt~i~~E~ m o 1; b } Lnm"1.ior ation de la diatri bution JC$ re.venu, : on y accord~ i;intlrafo11:N1t hcaueoup d'i.t:apor . t 1, nc t . foi• c e tte a.miillora L it1n :.'t)~ i} ron~~~! ~;c ~~r:rr:. ~~:: :~ wi J)ar I dt-6Q\..lilibl'O d• 2 f1•:x table (i,. : . ,kHloppul'lvn.t ti, . 11mtin ~ t:..,llt.i~l a , pro d l.l( tion c ; ~ cca11;, n n qu o ma at:ui•ol't' clh~ m;tiv.: eehu m atioll, ti. U.Xquel a s'ojout.e un1.> :i-Ol'. ':Cl:l dt< ln 1w ti(,j1 h11u:. ii1(• ~"mrnl l'ltn e d1 -• J)r~. LI ut .:H h 1 i n ,1t1t pa r a,ou c-0 \.e !'-:011, nu1u, t i2ndrv11 11 ii:i a l a rHor ma t•ur, ,un t(J') proi;rn m me cooc•;it.ion pc,puhi.ire du _pbt0101nS introdlnt pb;.•d<' jm ;.I N;r rr• ~l'l n• : bau,n des utc11npa A rVpnrti t iou, J>iUil d' O quil lt dan• l ' t' :1;i :A:!f ;;:~ :~,~:!~ ,.;;;:: ilg~f ;:;g4~;ii;;:ff rf n 1,w on e c;onib rna.iaon d'h Gt t11)11, tiiecmo nm 1ue e t 1o-;;:~ li i;nenu rao.idi ari. :x (donl. i• p lu tCtt divcloppetncnt . •oaial C't 11 .mporianilJ -wont , i.,~ al~ation, d'a\..ltant piu, fort 1'(111.1 _.-:,&Olfld, d• . 11tbnt oom.rnerel& ~ et dtt in pn \e fa;t d• rhomm• oi. rend n~tiamon\.a i •deraatlonau:x dt pr11tiqa un ant :impoMiblt, le. re .. p uis la d•pr.Hion d t Hl!9) tt _d'' tou1 ft un '~ elt11:,,tet d'&,,...t v1jn~1:"-1ntt• nati on a?lx tir.-e:tabili t -e la R6forme. A ine.i, l' l!Ue t•rt.a.in, a:ouv u11ei:ne11b r ~1ra nomique, ect-o r,ollt 0\1 i 1mi!rH h•, J,(ntn t A uti.U11oer l a Mformt A la 'R6fonnr-, A l{rain f:14J1. \'OU tl e ,rn ~raire eo1ntne moyen de -relhecha.oi, J'anarcbi o e t uu:.. J>i~et1 mt nt, c,,r do lflur avi,, 1 i elfo d6 d1ffieult6;i. A 11ni, o'e,t, pour eet ..-ie det ol>jectif• tid1, elle donne Lt. r,iito.n que 1c, t':cono,aitte~. rl'L li•\l Ii un inflatioa •cc.6\i .ri o ccc11 pr9,phc-t(:1 de1 ttm})s tf;odcr l:'t i uno 1l'lnlt l tud1;1 de problim t . n eu ont une t.elie in\port.a : n c e et l , t:;1:~l•~•~ ~~~~O a~ 0 ~atr~~ et: : ~ 1 :,e J: 1 ~i~! ~t:~: ;ec:1e!~n: .. 1,.\tutt dt Mf,;, f"Dl• Aarairt, e n H11.f i..l' nne Aa rait• etl'~ p•nti CGl une: airit dr qoaatfon 1, dontyoi cki activ.itt. a,-rieolt1'. d n\HQ:~1: . _ ;:: 0 J!:"df.~ in:fla.. 4 -P1"oblimt'8 SodM < :t. ~\f~:~:t~ •t~'P~-:1~:o;~;~~=nio~:: L' Am0riquti latlnl, q1i.lqu•• dIACJ 8-rI, DANS . LE S 1ll!>1 ES DU RO I S A LOi!ON KntTftii. Gd1i 0.99 V r rid r~di 1 1 ti h. ct8 1,. l..'AV ETU RJE R MAGNlF I QUT. E,,tr6e Gdu 0.5(1 . tt. 0.95 Sarncdi A 6 -h; et 8 h ; Uh~ OEUX VIOLENTS i:;ntre-c e,: de 0.60 . et 0 . 9 5 Vi:ndOOdi a oh. et" s , 1 1, L1'/S HEUR ES HRt:ve::; Ent r fo G-des 0.i)t) . ct 2.0 0 ,Sar o. e d i a 6 h. ct 8 h, LA JUSTICE AUX DEUX VISAGES E.ntrCe Gdl' t 0.09 et 2.00 Vthi. f..~• probHm.eJ t.rop !wii,Ytimtn\. traiW. ph a ft&Ut aont ;.E, Modele rnoti, actuellement see ct ans Ja grande Salle des Guicllets de la V :L\ lh. J:, CUL VNiBO . yuu ve z la gagner sans bourse tleh e r. en prena nt vo tre CHA N C B, Fait es fruc uh r rn:; ECO N O MIES a votre BAN Q UE l Lt>.,11:1(), Ma intenez en permanence un :0 <1 ln,, .\ ILNIMUM de CENT D O LLARS & , , u, JU!l " lt~~i~ Qu 'tl;onrn~zk giz c: .: ! HAlTJ EN NE, et aite ndez le tira ge sa ns ; 1 ~'; : 1 c 1 ~"~" '. 1 t \ ,u~j~~!/; ~:~1:h~ee!eci:d~;~~~= , L. ,lr. ltO de voue LIYRLT D ' El' ARGNE pa,' ,LJHla Al: fOi\IATIQUJ< , MhNT au T ir a ," ,] \t,cl e CO M P I E n'a J&. lllalb ete in ferieu r t , , Ci.:. : IJ(!LLAH.S t \ ; ,, . t.:!leZ aumoi n sce ML 1 1 U.M ala 1 : i \ _,qu : C OLOMBO, et attendez avec conf i a n g : :0 ' '. .;au, dul1 rnge d e cette grande et Superbe tilni11 en dchoNI d( , l't n tlat"nro irnu'll'diat. dci t~ u x-c i tntt.,. ae t-i\'itfl-' ;1.rrit:t,le,., Hy 11. d't,tttt<• p r,;,bl~mu plna g enf':-aax, a pn, jh' ti0l1 etonorn ique, pl ot reMn lll" t qoll no taut tt• toll~ r. C e• prohHmu•,,1 eon ct> rnrn t J'ur: ti.ik' i:' c onoTniq uc g~nCrak du Jmy, 1.1ui r~uli1'19 In "Riforroe ,\~ g:-•i'"" l iJ,. 1w t.r11.dui~.:rnt: ,in t ,n•;, d'iut-erndion:i . \) hit(:l'll('ti.on, f'flll'• nMornw A,l' rnir ;;, otlnf lat"i<>H. L ' or~ •icles fahriques en H aiti , c ' e s t econo miser. Ev itez su r t out t,oute contre fa~ n rela tive a ch acun de c es p roduits . :ooyez rnodernes, en ex igea nt d e v o s f ou rni1 r seul's, k s b(>ugies Notre D ame, l e ci r age R o ya l i'indigo Marq u e Ecureu il , l e ci ra g ei'qutd; .!lane, noir e t marron au ssi de quali te su ri eu re, Jes lace ts St andards et bo ttes dont l' i q u e t u , est une ga r antie de q uant ite . Les l 'sines PRODUI'):S NAT ION A U X:o S. A . , ij disposent d'une mach ineri e et d ' un equip e men t \ lJ ltra mode rn e pouvan t Je ur pe rmettr e d e sa g t1o fa1re u ne cli ente l e qui exi.g e lea a r t icl es ,, J J e s m eille u ra , , N Consonunateurs , adress ez v ou a a Elias C as!i is ' , des , C~re , seul dia trihu te u r p our Ha1ti. , 1\C'nHmt. qui ent _ np-r~ml un pro llll:mo;, .r;oci au x. .-r•nmu• de UMontlC' A g-r:1h-t~ <,. _i !i CX:-d .:. 11i."1.lv(inl. . .. e rnmi't 1 W n t.l nL (h 1• 11e:rifi;;e1 ltl'I ~r;uid~ \ 't. ii C..ut au x: b 811Micia.ifttl d.t n w.1t.u a dt1 I"ri }f(H'nl f', u11,i C~ ln 'I ,, :nc• J>olil i q ue 11 ,ao.-: ,o lidt 1>rit'a tit>il dti• ac t i-..;t.H f l C T i eoln. Par !a diatrihnt-ion des terr ii . _ ltt ': ir~ ,lit ,:up,-1....,lli , le:,; In 11tltut.: tie R•S for~lt A~ rnil"ii se rC,:fJi,'l(tlnt n dro ; t d e '' i:"R e sta uran t.est l e }: e!1dez-vous, de tou s ceux q ui ve ul ent a v oi r un e nu nut e QI), dete nte d ans un cadre ~ ue t et frais. : Un m enu va rie et d e qualiw v ous , 3ttend. rwich La Meilleu re XJ o mpa gnie d'Am1wances E mblie en Ha'itl JOSEPH, NADA L & C ie Re p resenta n t.i

PAGE 3

C'EST SIMPLE, C'EST FACILE : ACRETEZ ~:.1:i&ai.,a~rs 'ams tn'M~lll 1~ SQ'l!~MVH Wms a1a tnmage .>ams ~~iru>etique PaillsSMSHi ~@~~~ea, it~ ill~ffl.' r~en,ticms etc ... litUMil V@~ namT ~'f t@~su:m1<-u. V oils pouvez gagner $ 30 de primes chaque 15 jours. Et meme a pres ces ti rages bi-mensuels vos ticlqits ont encore de la val ur. Conservez-les precieusement. Une surprise plus allechante vous a au bout de I' an nee. Le,, dates du tirage seront toujours annoncees a Radio Port-au-Pr du programme AU FIL DES OND.ES de 6 h. 30 a 7 h. A,M. BEURRE CHAUD: Bois-Vern t No. 2H Phone : 6046. !cue du Ivfogasin de l'Etat No. 53 Ph0nc : 3182. l. !Pl& s ~e hi~ NV~~ri~!la. 'eA~ "1'~ &/JU M~. ~NOOI bi~eu I. ~la Ml!'l.Wg. NU .,ig! UJ l. []~ ~'ll!Sffi~ ij~URt n I. En dnCnmsoope coUlel:U:!i ave-c: Natalie Wood. Russ Tam :!:• George Chakiris, ,Rita ]t1o• La grando comedie d;-amatiq.tw musieul-e qui vient d'etre.ausptn due au Georges V a Par1& aprb:i 220 semaines cotvl&utives le 11 mai derni~r! Plus de qU&tre an'> a recran ! Trols ,tmni-ons de 001. 1an de recettcs dam; Cf!t;teooule saUe et plus d'un million et demi de specta~urs! SEDUI'rE BT ABANDONNEE une wMire aes moours s:ti:menne, et;Ue ee se.na. 00 rnon neu.r $1 .batouilleU+AU mentlatm. Uno ~tioll pa.r1et011;etta-~(!l'aDUl tiquoduJeu,pat Jerytbn>Uet l'inven..tlOD:j contoere -au drama 1A to'n&Ute a~unefa.Ne ttagique~ sBUUl'!E .b'T Al!AJ:>IUONNEE Qui " vu .oiV01'00 /i, l'lU>llen m..-e voud:ra bie!l voir A Crk •. Crac Cine SJSDV!l'E ET Al\ANDONNEE faut.ro 1 1.60 et 2.00 Amerique Latine

PAGE 4

MONDE: UNl'fED S'fA'fES LINES HOLLAND AMERICA LINE GRIMALDI S!OSA LINES FURNESS WITHY CO. LTP AN LINE