Citation
Le Nouvelliste

Material Information

Title:
Le Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Place of Publication:
Port-au-Prince
Publisher:
[s.n.]
Publication Date:
Copyright Date:
1963
Frequency:
Daily (except Sunday)
daily
normalized irregular
Language:
French
Physical Description:
v. : ill. ;

Subjects

Subjects / Keywords:
Newspapers -- Haiti ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti) ( lcsh )
Genre:
newspaper ( sobekcm )
newspaper ( marcgt )
Spatial Coverage:
Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince

Notes

Dates or Sequential Designation:
Began publication in May 1896.
General Note:
"Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
ACN6482 ( NOTIS )
0012544054 ( OCLC )
000471641 ( AlephBibNum )
12544054 ( OCLC )

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text




A lhuile

d’Avoent







Ne 26.902



Le Festival aeu une haute portée historique



MEMBRE DE L'ASSOCLATION INTKRAMERICAINE DE PRESSE.

Fitme ANNEB



nous dit Michel L. Honorat

ent de tomber sur
« Arta Neyres de






ane de por

2 admird ¢b
audiec gui fut Fan dere vd
nenewets lex pins extraordimaires
deraulés eur Continent Afri-
cuir gh qui rut powr thédtre Dax




















kur, ia caplicunte capitalr de le
yd Se 1

Me a Arta

yea dott nous r ry de fier

h phe

EP ea paar

Phonnear de le
peur da Sénégal da-
grand rendes-
6 tage at

de

er fut loin
tim dun

trations dea pos-
regres ~ africein, une



# pale





dex valeurs et de la contribution
te Thomme noir a ls Civtieation.

Netre distingud computriote
aly Lamartintére Honeral, conet-
dere & juste titre come Tun de
nosy plas brillunts uthnolognes o-
reit fait partie comme on 8 en
aowyient de la déligation haitien
ve & en Featival. Le delégation
cuncprenalt Céminentee person-
nulités de notre monde politique
of tutelisetael et ansed la Troupe
Folklerigue Nationale, Celle-ct «
woisennnd &@ Dakar de trillants
sneces Gout tes tehos eant par-
venus jusge'd nous. A Madrid
nace? ou la Troune aur le chemin
du retour devuil séjourner quel-
urs, cle sest prodaite oan
Congrés Touristique tenw dans la
Capitale cxpagnole du {8 au 24
Aveil La presse, ibérique a par-
fe en termex Uogteun de ces Am
hassadenurs de Cart haitien qui
aut leur bréve esente ont mon
dex aspects de netre riche


















é chel Leonartinigre Ho-
xara, exterr d'un important or-
" wy LES DANSES HA}-
INES ot Pun de coux qui 6
tnt chargé de le préparation de
sntre troupe nationale a bien vou
in nous dire ec que fut le Pre-
miter Festival des Aris Négres,
ta présence & Daker ct a Madric







La Coupe Dr. Franceis Duvalier

Inauguration

du Championnat




trong et les
ee cham -

soma Veovel dea sou-
g par le Président du Comité



PO:






anisation accompagné du
Président et da Capitaine de chs
gne Club Champion.

Les drapeaux des Clubs Cham-
pions serent hiasés au son de
hymne National en mene tamipe
gue le Drapau Nationa,

dia Message du Secrétaire
tat de i'Education Nationale ¢lo-
tuvera les manifestations

A 6 heures, le ler match op-
posera Gonaives a Lianeourt. A-
vant la partie et sur coup de suf
fiet de Varbine les Capitaines
des tyuipes hissent leurs couleurs
aux mate,

A & hearés-—— Se joucra le
féme match entre Patit - Godve
et Racing Clab Haitlen.













De nembreuses

Personnalités

invitées @ assister aux élections en TD.









aire Ginéral de

utorisant le
‘ormuler de

a && spprov-
a de VOxpraniza-











APPEL DES EVEQU
t. DOMINGUE
Envingas

ine
sendir
ale ler Juin prochain. —
ine letive paxtorale éeri-
mint & Pocarsion des
fques disent que
cohain eat d'etre
le gardien da bien Stre pubtic
a de respacter Voyinion de cha-
igie chayen, . ;

La haine de classes Ciena
conduira & la reine du pays, VE
Gise sowhzite que tous ies cito-
yeas sans distinction de classe
juisseht vivre dignement, en dis
Poaant de quol satisfsire oa fairs
dha tolt de Yinstraction et du
teaval, dats le cadre d'un syste-
me Winativutions Hpres,

kK Bee

LE KETRAIT DE LA FIP

Le Président Godoy a dit. que.
te problime de la présence da le
Forte Interaméricaine de Paix
war le ferriteive “ national doit
Stee rigtian avant le ler Jollet.

Les Gections sont prévuds pout
4 her Jule ch conlormiment &
VAote Uatitationnet le neuen
tenvarngment devia azaurar 67
fymstlons un mole apres,

dae Mantataire. dominicain #

de ja Régrublique
&





dit que son intention est de re-
metive le pouvoir an Président
Constitutionnel, avec la souve-
raineté du pays pleinement récu



Th est logique de ponser que le
Gouvernement réalise des démar
ches en ce sens,



regretié
ites contre rar par pla
aders politiques et an
y de la presse xelative-
& Venvoi d'un éraissaire Se-
suiter jes Gouverne
ains dans vn effort
: Vévacualin des tron
PAD PEres,

a Godoy a été sévérement
ar le Candidat Raphael
eb jeg leaders des par-
o Ornes et Luid Amia~















Revolutionnaire of du Par
i Labéral Evebutionniate.



des dbrilants veprésentants de
Purt haitien.

Aveo san aisance et son Grne-
EINtE eounomidre Ul a répondu ¢
yuclques unex de noe questions.



Premiére question.—

Retour de Dakar ot s'est tend
Je premier Festival Mondial des
Arig Négres, pouvez-vous: aus
duriher vos impresssons cf nous
dire ce qu’a éte ce gue ult ehan-
tre de la Negritude appélie ie
erendez-vous du donner etidu re-
cevoir,

Avant de répendre a vos ques-
tions, permettex-moi d’adreaser
un sincere hommage 4 Sou! Excel
Jence le Dr Francois (DUVA-
LLER, Président A Vie dela Re-
publ.gue, d'avolx consenti dv
grands et lourds sacrifices pour
la participation / d’Haitiy: aves
prestive, #0 Premier Festival
dal dés Arts. Nigres,: Egaic
ment, jadvesse au Président de
la Republique mes remerciements,
Wavolr été choisi comme isembre
de Yimportante délépation hai-
tienne, composée dartistesiet din
teHecluels remarguables, me per
mettant ainsi de servir mk Race
et mon Pays,

Votre premiére: question ren-
ferme tout le contenu idéclogi-
gue et le réglisme:du premier Fes
4ival Mondial deg Arts -Nagres.
Elle pent étre méme le sujet du
ne conférence ou id’ane table ron
». Mais je vais essayer. de syn

tiser, pour donner rapidement
ane idée du Festival qui est, pour
ma part, une action humaniste
fe Yhomme noir, a Ja rétherche
fe sa place, non en demandant
midement sans rien appecter,
sds en donnant ve qviia de
plus merveilleux, pour _receveir
ce qu’ n’a pas au stade: actuel
de la civiisation: technique.

Dabord, le Festival a ane hav-
te pertée historique. Homarque
dans le tempa ot Pespace ine ela
pe decisive dé la marche'de cet
homme noir & la recherche de su
voie dans un monde botleversé
par un déstgnilibre éerasant,

Pour le Président Léopold SE
DAR SENGHOR: : cha: portée
historique du Festival Siondial
de Arts Nbgrey! tient 4! deux
alts,

Le premier est: que le Festival
se déroulera & Dakar. au Siné-
gal, partant en Afrique, bercean
de Uhonnne notr, voire dechomo
asplens. Ce sera phis qulin re«
tour al arees 3: véritablement,
una oenracmement de Vhomme
dans la terre-mére,

Le second faitiest quecla dé.
fense passte, le Festival sera une
Mastration de Négritude. Non
phis une théorisation mais par
ce quvilastration, une action, une
contribution positive & Védifica-
tion de la eivilisstion de: PUni-
versels,
























Monsieur André MALRAUX,
Ministre d’Etat franeais, chargé
des Affaires Culturetles, met ae
cept sur ia prize de conseience
afvicaine concrati par J orga-.
nisation par le Sénégal du pre-
mier
Négres. L'affirmation de) PA i-
que & la fave du mondeda une
grande importance, en ce. siécle,
ati] souligné. Et diclaret-i :
L’Afrique Noire est bien partic.

J'ai vovlu citer: Malraux en si
gue de pratestation énergique






{Suite page 2)



La bombe Chinoise et
les retombées radioactives

WASHINGTON,

Les precipitahons padioattives
provenant de la troigléraa bombe
Rlomiqnue chinoise s’tiendent au-
tour da monde, spécialement dans
la zone terapérée du Nord et les
répiong trés peuplée.

Liexplosion dang Vespace des
deux premiéres bombes chinoines
avait provequeé le méme phéncme
Re,

La wmne de précipitation for-
me une large ceinture aulour dv
globe, entre 20 ef 60 degrés de
latitude Nord. Cette vaste région
comprend une partie de le Chine,
Je nord du Japon, le Canada vt
jos Etata Unis, le nord de PACri



gue, WEurope, Union Soviétique -

et le Moyen Orient.

La radioactivité produite en
suontités que lon ignore retombe
Ta sur terre, gous forme de
philes, durant les 30 prochains
jours quand le nuage nuclésire
aura aceompll un tour complet de
la terre Wich 8 & 16 jours.

En fm de journée, le mardi 10
tai, le nuage atomique recou-
viait le nord du Japon, ot dick
vesdredi, i survolora les Etats
Unig. hE

TE faut sattendre, de Vavis des
experts, que ce nage charrie des
pouselives radicnctives tolles que
Viode 131, le atrontium 69 et le



Dimanche 15 Vial 1966 ah, Sh eto h30





barium 140. Ces particules sont
formées par toute explosion ato-
mique ou thermonuclaire,

Selon les prévisions, lal trajec-
toire que survra le nusyge nucléai
re dépend des conditiong atmos.
phériques et des courants aérions.
Des échantillons de poussiéres
radivactives ont été préleveg au
moment ot le nuage nucléaire se
déplagast au-dessxs de lg! mer.
Soumis & l'anatyse, ces échantil-
jons permettront aux homines de
séience de détermainers ayer préci
sion la nature eb Jignportance de
la bombe chincise.

Dapréa ie communiqué:de Pa-
kin, la bombe contenalt des «<élé-
mentss thermonucléaires TH sta
git, déclare-t-on, dune borbe 3
hydrogéne. Les spécialistes n'ont
pas voulu faire de commentaires
sur le danger provenant ides re
tombées radioactives faute ide ren
seigenments précis. ‘

Les essaiy nuclésires réslisés
par la Chine communiste ‘dans le
pews ont déja donné lien & de
vives protestations contre! cette
menace & la paix du roonde. La
Chine cormrmiuniste a refs de
slner Je tratté sur interdiction
dea vasais atorniques gui ‘conside-
re. les explosiong dans Vespace
eomime Une menace four de genre
hamain. .





Festival Mondial des Arts





ommage des coopérateurs

au Président Duvalier

Nous, soussignés, Coopéra-
teura, interprétes des sentiments
de la Feéderation Nationale des
Coopérateurs,

Considérant que la journée da
Mai 1066 a été placde sous le
able, : La Coopération, base
da Développement Economique:

Conzidérant qu’au seuil méme
de Sa vie publigue le Citeygn Doe
tour Frangois DUVALLER a tou

manifesté un intérét acert
pour le Travail Coopératify

Considérant gu’h Foccasion de
Row passage an Ministére du Tra.
vail sous le Gouvernement de
{iustre Dumearesis ESTIME, le
Careyen Dorteuxy Frangois DUVA
LIER contribua A magnifier Ie
‘Travail Coopératif,’ notamment,
au cours de Pinoubliable Congres
du Travail dont il fat le Promd-
teurs .

Considérant que le Gitoyen Due.
tenr Francoig DUVALIER; dove:
















dent au Mouvement: Coane
en Haiti; :
idérant que, sous le Gau-



er, jes Coopérateurs ont bénéfi<
ce Wavantages exceptionnela de



lu part d'Organismes tant natio~
haax gquiinternationanx;

Considérant qu'il y a lien de
rendre un public hommage a cet
Jufatigable Pionnier du Mouve-
ment Coopératif et de Lui témoi-
gner notre gratitude;

Avons résolu en témoignage
ade notre profonda reconnaissan-
ce de décerner & Son Excellence
FHonorable Docteur Frangois DU
VALIER Président & Vie de Ja
République, Canstructeur Infati-

gable dela Nouvelle Haiti le Ti
tre de:

Grand Protecteur des Coopérati-
VER

Fait & Port-au-Prince, le
Mai. 1066,

‘Pour le Mouvement Coopératif:

MoHire Dorkéaris, Président.
Coopérative.Bon, Repos

Loninue. Saint Fort, Président
Coopérative ‘Santo,

Rosalva Louis, ‘Président Coo-
pévative: Gourrena ~ Tabarre,

Asnald Thélismond, Président
Conperative: La’ Tremblay:

(César Hyppolite, Président Coo
pérative Ceseles,

Mareel Coopérative Drowiard,

ter



La revue de la Presse
Francaise

PAR om

M. Gouve de Murville et Ede
ont fait, mercredi ma
fiysée devant le Conseil

intstres, un bilan de le Ses
sion & laquelle ils avalent parti-
cipé toute la malt A Broxelles, ef
gui a abouti a un accord entre
jes six. M. Conve’ de Murville a
@abord rappeé que eet
est Tahoutis: ent dime longue
affaire qui avait déja été évo-
quée par fe Président de fa le-
suiblidue dang sa Conférence de
presse de Janvier 1063. 2a sou-
ligné qu’apris fe chéminement de
cox négociations, la mise en garé
de dela France on Marg 1966 et
les décisions prises en dain 1965,
jes conclusions auxquelles on e3t
parvenu. aujour@hui singcrivedas
dana les perspectives des arran-
gements de Luxembourg de Fé.
vrier dernier,













M. Pompidou a ensuite pris la
parole pour estimer que Vaceord
était ceonvenable et satisfaisants
et souligner quien definitive,
quand on veut inire Vetfork ni-
cexsaire, of abortit & des réaul-
tats. Ha noté avec ironie que st
fon avait appliqué laoregle .de
ly majorite reclamée nagutre par:
certains, ses partigans “ea ad~
raient été aujourd’hui victimes,
Le réalisme Vemporte dauc sur
latepie. Mais il a ajonté > «Si
Yon se félicite de cet a
faut mesurer les risques gue la
France aceeplie. Hy sont évidents
pour Hindustric, mais ole: peut







aussi en étre bénéficiaire. is
existent égakonent pour VAgri-

cauibure, car nos partensires peu-
vent se manifester dans ce. do-
maine, par exemple en ce qili con
cerne la production des poulets
ou le vin. Le Général De Gaulle
enfin, pris avoir exprimé “sa sa,
tixfaction aux qualités des négo-
cinteurs frangais deppig Ferigiia
des pourpinlers, quil s’agisse des
Ministres ou de fonctionnaes,

UAssemblée Nationgle ..conga-
crera de son cdté-un: débat ven:
dredi aprés midi & da question
areverin agricole et raarché corm.
mans, et, dds mereredi, M. Mar-
jolin est entendu par les Parle-
mentaires européegs réunia &
Strasbourg.

Sous de grands titres eb & Tu-
nanimité, lg pressa pari¢ienne ge
félicite de Yaccord obtenu par les
six 5 Bruxelles,

Jean Lecerf daus le Figaro é-
ert notamment + ves ouyertes par Paceord interve
wu hier A Vaubo 4 Bruxelles sont
franchement européens. Das Juil-
let 1967, toute VAyriculture bas-
ecole dangle. secteur européen. eb
Ses six wen sont midutienseinent
partagé les Tenis. A partie: de
1970, les prélévements::(serte de
droits dé douane agricoles}Tor-
meront les premiérey resseurces
propres & la Communanté. Mal-
gré les craintes des patrons fran
gais, Ia communauté.va former
un seul espace douanier des le
lex Fywillet 1968. C'est un succds
Jongrement et hablement prépa-
ré par M. Couve de Murville ot
M. Pisani et par la Commission.
Hallstin - Mansholt, faciiité par
Vadresse de M, Marjolin et Vopl-
piatreté de WW, Werner qui prési-
dat le Conseil ... Togt laine en.
pérer que notre pays wpils wvolr
ohtanu, & des conditions qu'il ex
time équitables, ce qu'l) céclemait
depuis sf longternps, accocdera k
ae% partenaires, dans un gembla-
ble équilibte dex avantages et

accord

sacrifices, ce'qu’ls attondent eux
ARSRS

Tout: laizan espérer: qud PEuro
Pe va: -comnaliive, capris: accord
Whier, une période: tres: construc
tive ouvrant. sur wi grand ‘ave-
nixé Le few est. vert pour ine Eu
rope. decbonne eompagnies, esti-
me Jenn Leeerf.

(Suite, page 4. Cat 6.)

be BECK CLARE OS
Y Saloons
Permuncgued GES
e cutaway meawnueUe,
Gthenahecesgunen ne

ws da gure au 10 Mat cdconl¢;

Uhe Lportanve -xaunion a étd te
nue & jw. Gtigmbre de Conmmereé

UALS Aa Sekar ies papipbpes de?

cette Unambre . devaient. accuell ~
dir Sop, Juxceience te Ur lepert
JLAN-Pitdiiie, Seeretinre d's ~
tut du Uommerce et de linda
tne et cle Vemie- ixeontad © da
Viexposition Permanente-des Pro:
duits Nationaux.

Par Vorgane ‘de sou” Présidant;

. Clemard Joseph ‘CHARGES.
ia Chambre de Commerce d’Huitt
sounmite- ja cbrenvenue “ay Minis~
ie JGANSPIEE RE, Lo

Envite b entretenir VAssembiée
gur Vobjec.de la réunion; le Secré
tuive wetet da Commarce. ec! de’
Vindustrie, dang un expésé detail
16 et precis mit Vaccent Bur tes
Buis et Jes. Objectifa’ fondemen~



taux: de {Bxpostion! Vermanenis
Ses Produits Nationguy qui goa.)

viive prochainement gous le Hunt
Patronnage : dé ‘Son “Excellence
Ls Kresaent &. Vie de ja Rapybli
que le. Dr. Frangdis DUVALIER..
_Listiort National, la: Cotman:
cialisation rationnelle. et séiéntifi
gna, ia Promotion économigue et
sucIBle, 1a qualita et la variéts
des “Produits “Haitions, .i’Efficion
£e ¢t les avantages de notre tall:
Wosuvec, és” Provechions: accor’ +

as por ld Légigiation Haitienna’:

dé
dans lo domaine. de Jinvestisae-
ment, Vimportunce'des Débouchta
Internationang, la valeur coniiner
tiale du Marché earaibéen. et des
Lies avoisinantey, Eure | kee. pra
sipaux point velopy e
Ministre Lebert JEON-PIEERE
Les débats © qui: wen: suivirent
furent..crés ‘animés, ‘Le projet ‘a
616 acenellll avec: un enthougiss-
me manifeste par tous ‘les partici
pants 26 aucune. note discorndante
we 6t6. onregistrée. A: /unanimi-
1, Vutili.6 et Vimportance de: ce
fe démarcha.° furent roconnses.
La profondenr des’ questiona gou-
levéos par f’ ob Fae
Wéclaircir cortaing aspects: dace
projeta particuliérement- retenu
Vadention dy Beerétaire: od’
ay commerce et. de Vindustrie.. /

fois de plus a fait
prohension, de. Civi we de Yar
triotignic, an secordant son forma
appul 4 es Projet dont YExéeu-
tion donnera une plus vive impul
sion & Economie Nationale.
Au nom du Comité Exécutif de
VExposiiion Permanente des Pro.
duits Nationsux, le Seerdtariat
pYoserite an Président ef ame
mombrez de la Chambre de Com
meres d'Haid: ses: piua chaleureu
seg Péticitatlons “et: les “‘prie de
eroire on aa franche et -Joyale
collaboration pour le plus com -
plet suceés do VExposttion Per -
manente des Produita Nationats,
P-an-Peo, lo 12 Mai 1060
Ulrick DESSAINT. |

COC a BBE
Rauntendad,





















REX » THEATRE PREGENTE :



Echange de Cables



ENTRE SON EXCELLENCE
MK. LE DOCTEUR FRANQOIS
DUVALIER, PRESIDENT A
VIE D'HAITI ET LE
bReSipENT ELU DE
COLOMBIE, SON EXCELLEN-
C® MONSIGUR LE Dr
CARLOS RESTREPO
Port-au-Prince, le 4 Mai 196i,
ETAL
Sen -Excelience
Mr-le Dr, Carlos Restrepo
Président élu de Colombie
Bogota .
J'ai PHonneur de présenter &
Votre Excellence mes pliun vives
félicitations # Voocasion de son
élection & la présidence de la
République soeur de Colombie



Stop,
Tl nest de plus agréable en cet
te hevrense cireonstance de for-
muler le voew qué ac fortifient et
sv développent encore. davantase
a6us Te “Gobvernenient de “Votre
Exeellerice les Relations Cordia-
jes qui ont toujours Bxisth entre
tes République d’ Haiti at da Co
dombie Stap.:

Je suisis cette cecasion de re-
nouvéler .A Votre Excellence les
assurances de me plus hauté con-
sidération. Stop,

Doctour Frangois DUVALIBR
Président 4: Vie de ta République
A Haiti
eee



NNNN.
Aete: DeosssDGA T49 BYTBOTZL
Dogotacdl b2-10 1865

AO Mai 1066

Excelentisimo. Senor
Prangeig DOUVALIER
Preaidenty Vitalicio de Haith
Pyerloprineipe Fiat

Agradereo §° Vusstra Exculen:
the el Mensaje: de felizitacion
Que Me: ha: eyyEdG: b : proposite
de miveleccion “para Ja’ Presiden-
tia de Colombia: yle Renueve mis
sonitiinignios de consideracion oy.
mis vos: por la spresperidad: de
la Republica “de Haitt,

Garlos Lleras RESTREPO:

KG

TRADUCTION
Son Exeshenca
Merle Doctoine Prangeix: Duyatier
President A Vie dalla
Portaa-Prove 2iaiti

de ‘remercie Votre Excellence
du: Mesange' de felieitalons: yu’ed
io bh’a envage-& Voceanion de man
dlechion § la Patuidenss de ia Co
lombie et Gui yenouvelle mes sen

“ thnents db considération et ares

koeux: pour la progudité de da
Republique PVH a
Carlos Llerag RESTREPO.

Un document
acceptable pour les
jaempres de VORA
WASHINGTON CARP
Lobstacle: principal. & Ja: xéfor
mae de la Charte de: VORA est
sor le point: @etre. surmonté, dée-
Gare-ton dang Jeg milieuy offi-’



, tlels nord: américains.

Des négociations ‘sur Jeur coo-
pération.: ‘keonpmigne,:—- theme

gayavell provogué: les plug gran:

des divergences entre Washing-
ton dt lés' paves Latino -Améri
vaing,; viennent 'od’étre’ entameées
eugre Jee deux partion,

i Leo Département (tut et: le:
Commission Sénatoriale | des - Re-
lations Extétewres ge > sont mis
Waccord ja. vemiaine derniére spr
ui dovitment, ecansidéré: accopta-
ble tant -par Je Congres. gue: par:
VAmitrique: Latine.}

Les milieux: officiels nord -amé
‘ricging: sé déclarets : qtant. A Véovalabion dela. situa-
tion set estimugrt que in: Conféren,
ta de Boents: Altres’ pour dare.
forme de ta Charte dé) VORA,
jpourra: avoir liew avant la fin: de:
Vannée.

‘Le Real Madrid

sagne la Coupe.

arepe
BRUXELLES (APY):

En finale de Ia Coupé -d’Earo-
pé-des chubs charnplous. de foot
ball, Je Real Madrid ‘a’ batty Par
tizan’ de Belgrade: par deux buts:
a Tt.

Ala. mi-sempa “le “seare était
de 6-0. Les buts ont.¢t4 obtentis:
pont te Heal & la 72éme minute

par Amancio ef ® la Teme par |

Serena,
Pour Partizan & la 57éme m!-
nute par Vasoviey:

x 2%

Durant la promiére mi-temps.
aucun butcn's été ‘margué. L'équi
pe aindriléne digputsit le trophée

pour la Séme fois: Le Real Ma- -

drid_ est la seule équipe qui ait
participé dans les onze. tournois
enropéens desquels i] a gagné
cing trophées. .
Ui n'y a pas de dottte que ‘eette
équipe jeume, a mérité le viewire
par sa méthode de jen, aa séré-
nité, la classe de ses équiplers.
Crest & la reprise que. les buts
farent. marqués. Le Partizan de
Belgrade onvrit' d’abord je ncore
sur un corner, Maly Vardeur des
madrilines, levy jen excellent,
leur vitesse devalent . submérger.
Jes Yougoslaves. Coup sur coup
le Real Madrid marqua deux bata
Et jusqw’s ja fin de la partie le
seore devalt rester inchanger.









SHAMPOOING.



aie

Aux Geula











JBUDIA2 MAL 1986



Par Aubelin JOLICOBUR

Quaul Jucnel cdlabro
sts Saints Patrons

Tandis que chucune des Villes
da pays a un saint comme Pa-
tron, Jagmel, la «five ct vail-
lante Cité, en a deux: St Jac«
ques, «bt le Mineur et. Saint Phi
Uippe, le Martyr, Lear féte tom-
be je premier Mai, mais la ville
Ja célébre le 11 Mai, .

Nous retrouvons vivace parm
nos souvenirs Venfance celui dew
grandes manifestations religieu-
seniet populaires auxquelles. don
nalt Hou -cotte célébration, La vil
je & répudié bien de nobles. tra«
ditions par Vexode d'une. partie
de so élite mais olle a gardé sa
Fiddlité A ses saints Patrons.

Jactnel acune fois de plus, hier
chlébré Ja féte de St, Jacques et
de St. Philippe. Le Président &
Vie de la: Republique, Dr, -Fran-
gois Duvslier gui. en -1957 enleva
ja ville dans un. assant electoral
méniorable sy était fait reprégen
te? par le Secrétaire ‘Etat do
Travail et du-Bion-Etré: Social
Mu Max “Antoine at par Je: Lien-
teniint Joseph: Laroche, dete Gar
de: Présidentialic, ”

On nous rapporte que. partis de:
ja Capitale, 2-10 hepres du -ma-

tin, dis.” .débarqtérent §. Jacmel.

tronte..-ynitiutes plug) lard “pout
Sire necnalllis par ane fouledva
lnée. & ‘plusieurs Jmillierd de gens
Masses sir le.tervain ‘datterria:
sage ‘cChantant les -louanges’: de
Paps Does Me avaient:&: leur t6-
teycle Maire de da: Villa eo Me.
ovis: Datontant- te Bestel, te
Commandant du District, des: De
putes dels sigion, les principaux
afticiels, tes cammervante “eb in-
dusticls, f

Dé. cortiges ‘quitta’ Yaéraport
pour de diriger vers Venteéa de
14 ville G0 un ‘are ‘de. triomphe
fut dress, Le: Majre Louis: Lae
foneant, dont Veradition n'est, dé
posste que pup sa motestie. ré-
Pi IA ch de la ville gux dintin:
goes Reprosertanta du Président:
Duvalier ot Tit un brillant dis.
cours dane deqael a alt accent
aur la politique de progrés: et de:
bienAire génbraiss du Chet de
Vet. Le Ministre Max Antoine
y tepondtt: avec benucoun VA pro:

co : oe

On ne reat ensuite A VB Ggiise
pride Te Beam: nagquel as
yent toutes led personnadites of-
ficielles et tous les notables: da
Te vile, :

Le contigs ae deforma pour’ ge
diriger vars ‘a Mairie ot Je Mal.
re Ee UH ae ohepnese :

a fut onauite la meoting tana
au weal a0 Syndicat fos Tra.
Naliours: laemol qui grace &
la grands solliciiude da Préddent.
Dueaher vensient de construire:
ja Place dela Concorde qui al-
hat Bire imaugurée: :

A. cette réanion furent prongn
ves de nombreux discours parle
Seeréiaire Général du
les. Depntées de la Region, ete:

Syndicat,

La place de le Concorde; cone.”

truite dans le quartier Ste’ He-
dene, est agrémentéo Pune jolie
fontuine qui fait jouer son Jet.
Weau pour la flerté des gens da
guarder et dela ville toute en-
tibre. Son? inauguration -eut teu.
én présence ‘de phigiours milfiers
de personnes, réecdunalganted. ~~
Toute la ‘ville: était hier on. Hes-





DEBATS BUR

WASHINGTON: (AYP) 8

‘be Chef du. Pentagone: ne. 9'at
tend pas a mobiliser les: réger-
yes cette: année: pony faire “fact
aux expences de Ta guerre: ay
Vietnam.

Maig il n’écarte ‘pas ‘cette pos
@ibiité; si} une nouvelle’ © situa-
tion! Vargencte apparaitéait:dans
ce pays.

Mais, a-fibajouté, le aaintion
de Pinfiltration: d’unités:de-Pare
mée -réguliére nord -vietnamienne
en direction du ‘Sud. Vietnam ‘tra
duit: ig edévision ferme ‘et délibé-
vées du: Gouvernement @&@ Hanoi
de poursuivre: Voffensive au“ Sud
du‘ iféme paralléle,

Le Sénateur : Wayne Morse;
principal adversaire au Congres
desta politique ‘américaltie ‘a pré
conisé. In convocation: du’ Conseil
de sécurité et 4 défaut, la xin-
nion de PAssamblée’ “Générale
pour “instaurer le cegsez. Je Ten
su Vietnam. Tt s’est “prononcé
pour. Varrdt de Veescalude> et
pour. la’ cessation des bombarde-
ments du Nord Vietnam qui, a-
th dit, auront pour canséquerice
une «haine contre-les. Etats: U-
nis qui _durera des ‘dizgines d’an-
neds» Enfin. M. Morse s'est dé-
claré torlié dé M..Thant: «Nous avons
besoin Wun autre Hamniarsk-
jolds, a-te dit,



M. MacNamara a rappeld. que ;

le Nord: Vietnam n’avait’ pas cca
2é de -pourguivre “son ‘offensive
contre 16 Sud Vietnam, en dégit
des appels du Président Johnson
en. Saveur din ‘cexsen le fen, et
des interventions de" plusiours
Nations “ainsi. que ” celles da NM.
Thant. Le Steritaire & Ja défen

se. a indiqué que; sar Ted inetruc- §







LE VIETNAM —









ve pour oflébrer ses adinig Pa-
trons, et rendre hommeage at Pré
sident § Vie dela Répablique, Dr
Frangeis Duvalior.

ex %
Le bus de lo vite de
Liexpert Panl Oriot de la FAO

..6e matin a xeprie Yayion &
destination.de Kingston, M. Paul
Oriol, Expert dela FAO, Hi vient
de. presse trails jours’ en Hoith
pour superviser le projet de
Youteshnie des Cayesat discuter
du-fonetionnement de’ ce projet
el.de aa reprise parle grand pro
jet de développement économique
dur Bud,

Ge projet de Zooterbnie des Oa
yes on cours depuis plusieurs. an
need ext" piacé gous ‘In. direction
de M, Jacques Grison et de TA-
Rronome ‘Alex Tanis,. asvistés
Wane bonne équips dexperts de
ja: FAO ot. dagronomes haitiens,

M. Paul Oriol est repard tras
satisfait de sa mission en Haiti.
Tea &té salnd & Vaéroport par
‘MM. Jacques. Grison, at. sa. femme,
YAgronome Alex Tanig etpar M.
Exile Bulle, Directeur du pro-
jet. das. Gonaives,

BRS
Mie Nelsta Vander Linden
est partie ca matin,

lela! Ce smatiny a pris: Vavion,
& destination de la Mollands, Mlle
Relsie: Vander inden, raviasan
te Sie de? Moet Mine Hendrik
Vander: Linden,

. Nelsie ext: partic: en ‘compagnie
We sa mare, Elle cat aliée: parser’
quelqpes semaines: en ‘Hollande.

En. Juin, elle ee rendra bp Mo
nich: olt elle: doit: éponser. au. dé«
Hat de Septembre; ie: jeune méde:
sin allemand, Dooleur Otte Male
sy-Mink, Sie ning: du. Ministre
Pleniwotentiaize de in: Legation
de la Republique “Fédéralo: d7A1
Jemegne Dr, Frana Maley-Mink
et Madara,

ie départ de Mime «Hendrik
Vun der Lindow ot de 96 captivan
te file ayaient attire a Vudro-
pork leur mari ot piss, et de non
Wygux ania.

Nelnie oul a xencunteé: Otto
eu Haiti nous a dit conbion’ Halk
till restera chive, Q

Nox meilleurs voous Vacmiige,
geenk dans la ode aeolian sae
ui de vivre gvec Ie Jeune at boll
lant curologun allomuod, Dr, Oe ©
to: Maley-Mane <

eae
Vere: Montréal

Ge malin, Mme Piers) Four.
cand a pris Pavion’ en compagnie
de su file, Mme Roxane Pour:
cand Duplesnis, Files se sont ren
dies & Montréal pour aller voir
Jour fils et fxere, le Chor Prore
‘Brangois: Fouscand, de \Wapital
a, Sacré-Cocur, Q

Mine Pierri) Fourcand a été
galnde 4 Vaeronort pay: ges ¢ one
fonts, le Dr. Jacques: Fourcand,
Direstéur de VInstitut da Bieo-
Etre: Soe) at :






hours Vourcand, Dr. Hervé Four
vand st son fils. Mie Robert
Mio, Mo et Mme Vane) Joseph,
Mime" Elie Legagneur,” Arthur
Fouresnd, son gendre, Mo Mareel
Duplessis, ot parcits; Micet Mine
Noe: Vourcand,. fils, Mine’ Serge
Fourcant. Myet Mime Roger Dts

(Suite page: 4,°Cofsa)

tions: du Président Johnson, les
Forces Améncaines s’attaqudient
&: certgins. objectifa et -pranaient
‘dos precautions alin | de limiter
au maxima leg: pertea,

‘Les “objectifx dés: raids’ nériens
sont, également. choigis avec. goin,
intisy B ajoulg: M,-Me Namara,
des erreurs sont. toujours . possi-
bles.

Le” terme «Saigon, maison de
tolérance. américaines, récemment
utilisé par le Sénateur Fulbright,
& été “avoqué: .M. Mac Namare a
protzaté contre le choix de ces
mots, : :
Au ‘sors de sa déposition, le
Seerétaire d’Etat 9 affirmé +¢

ment. préts, & faire face & tous
nos engageménts: politiques)>

Le Seerétaire d'Etat'a Bgale-
ment parlé de ig sitnation dans
le Moyen Orient, Les: fourgitures
@prmea américaines 8 cette orga
nisatién (dix. millions. de dollars
de dons, auxquels s’ajoutent. quel |
ques ventes. récentes} n'ont d’au-
tre objectif que de contrebaian-
cer les arrivages massifs d’ar-
mes soviétiques (deux. milliarde
de dollvas de.1964 8 1965). Cepen
dant a précisé ‘M.. Mac Namara,
«il est extrémement difficile de
maintenir Véquilibre deg. ay ne-
ments ‘an Proche Orient. ;

YRS SLPS



Pour. vos Voyares
HERAUX: TOURS
160, Rue Dantég Destouches
Let. 1 8871.

- Georges Héraux
Directeur ~ Proprittabe
Voyager Heéreaniz.:
Voyage Heureyx

Entrée Gdes 2.00
_ Réservée Gdes 3.00





* @L NOUVELLISTEs



Vous trouverez chez NADER en face de LA BELLE CREOLE les pein-
tures et sculptures de nos artistes haitiens les plus connus et les plus
réputés et également divers autres articles tels que :

‘Cissu haitien 100% coton

Tapis

Couvre-lits

Bijoux .
Articles en écaille et en coquille
Liqueurs assorties

Articles en acajou
Figurines

Sacs 4 main
Services individuels
Poupées haitiennes
Cha peanx

et un bel assortiment d’articles Marie-Jeanne (Sandales, Sacs & main,
ete.)

eee Rog
oulangerie St-Mare

Ave. Jn J Dessalines _

tea’ *

4 PETION-VILIE aison Rigaud

Rue Penaméricainze

Delmas Market
Agtereute Delmas “Egg Bam wo

luce Chatelain
Bee Teussgint cuvert

tread @

meomie du Pays



Hone sagh pas seule
e défendre Vart négre de
tel quill esi exposé aa

an Musée Dynamique,

las enor, de Vitus
weutrand Gab ert, wun)

me sieele, une source

qui ne tarit pas +

1 pay th
eh pour
iinboré,

tous.»
ancora une fois, on
y dakarois, o& gon -
ec 18s jminges eb ies ie
3 i¢3 pollens du monde,
core Vart négre, qui, nous
tL du duespwir, nous gou-
dans notre effort de déve-
ent économique et social,
notre entétement a vivre.
nog pobdtes, nos conteurs
romancders, givils pei -
de vivlentes abstractions
wes 08 la noble Glégance
oure @amour, qudse seulp-
ie hon national ow des mons
# nies, gulls dansent Je
e développernent ou chan-
diversification des culta~
artistes nigro - africains,
ister sénégalnis daujourd’
nous nident & vivre anjour

to en renforg¢ant la hau
m gui caractérisait le fa
ved soudanien de bi civili
négra - africaine, vivre
pour réxeadre les prohlé
rets qui conditionnent

Po uvenlty

2A m’écouter, on pouralt crvi-

© Part negre nest an’une

me oo: un ensemble de

au service une civilisa

tim: de confert en tous cas de Sa

production matérighe, Qu'on m’es

tende bien Pai parlé du dévelop

jement, non de ja seule craissan

ce économique, clest & dire la to

talité correlative et camplémen-

tuire de la-meatiére et de esprit.

de Veconernie et da serial, da

corps et de lame : j’al parlé de

ta production en méme tenips,

des biens matériels et_dex biens

ivtuels, Bo pariant de la négti

je parle duane civilisation

fost, & la fois technique

on, artizanat et prephétic,

rh exprine comme laffir-

mait GOGO T. LEELL,

16 des postes matériels et

ces aphitpoliess :

Et dans la conclusion de son

disoours, Je Président Senghor

«hin vidant A in défen

tration de Part nagre,

yal a xvonrcience d‘sider

ja vonstruction de la vlvilisation
de VUniversel.>

Si je dovais citer tea princl -

paux aratours dane cea- quelques

lignes, j’ousse 6té entbarrassd

dang cette synthése, pour donner

A mes compatriotes le seng et. la

partée du Fostival Mondial des

Arts Nigres et dégager en mime

femps mets impressions persomel-

es.
Mais je ne peux oublier Pérou
vante minute of Ie Président du

for

Pear re
Ke confondeug

{Suite de lo 2ame page)

Colloque, le deuxiéme jour, de -
manda au Dr. Jean Price MARS,
le Précurseur de la Négritude, de

ider la premiére stance dex
d na scientifiques, E’On -
cle agita la olochette ex les dé
bats commencérent .., Cétait do

diait: & Vhonneur. Et la pre
iniere République Noir Indépen
dante du Monde, queiqu’on dise,
quoiqu’on pense, fut dignement
teprésentée et par ses intellec -
tuels et par ges artistes...

Crest Je R. P. MVENG dang o-
ne interview & PAgence de Pres-
se Stnégalaise quia déclaré que
le Colloque a servi Wexplication
aux expositiong ef apectacies qui
se sont déroulés pendant le Festi
val. Voici les propres termes du
ROP. Mveng: 2Le Golaue ger-
vira @axplication aux spectacles,
aux expositions qui ve deroule -
ront & Dakar tout au long du
Promier Festival Mordisi dea
Arts Negres. Ce sera certuine -
ment une conscience métaphysi ~
que bien sir of partant foyer cal
turel. qui se prolongers par les
spectacles sur setnes, les expesi-
tions dans leg Musées, les potres,
ts chant et les dansex.

Crest qyelles sont, ceg manifes
tations, deg moments culturele vé
ous par le peuple et pour Ie peu
ple.

C’sst dire done que le Collogite
sera animé par un euprit de dia
logue avec le monde entier, mais
aussi dialogue de PAfrique avec
sea enfants. Notre dialogue ne
sera cependant pas impdrtaliste.

Nous n'avone pas une école &
imposer, nous fe demancons pug
aux autres de changer ni-de. sty
le, ni_de modo dexpression par
leg ntres. Nous nots adressons
# eux dang le sireple langage de
la culture en terme Vamitié et de
eréativité. Nous chantons pour
nous ef pour eux le triemphe de
ja vie sur Ia mort, de Vamour
sux la haine, de la Hberté sur
Vapposition.

Notre culture qui est hemanis-
me, expriine TAfriqne ef parce
gwelle tend & la sauverarde de
Phorame, ele cst bien de i'Uni -
versels:

Jenlai pas voulu vous donner
mes Inmpressions peorsainclles ot
vous dire te gu’A 66 le vous du Tronner af di iecevairs
par mex shuples propos. C'est
pourquoi jal fait parlor les plus
hantes persunnalités de Festival,
pour illustrer te contenu idéologi
gee des cKtats Généraux da ih
Négritudes. Pai vouku faire reg
sortir qu'h Dakar, Capuate du
Sénégal, (idée sot VAction. de
Vhomme noir au. cour d'un-bemea
tenis nouveau dims un grand
Festival ont donné rendez - vous
4 Homme et & fa Torre.

Et je demande A Paulin JOA
CHIM d'achever ma réponse,

eL*événement donnera gn tout
c8S aux militants-de la Négritu-
de Pooeasion de démontrer. quis
ont jamais vouln faire du-racie
me, jamais pensé & forper pour.
eux seuls of pour leurs peuple

wore Vi
' Le seul veal DUCO
est celui Gabviené par la ¢

un art de vivre par temps de ca-
tastrophe. Leur sonei a toujyure
&é d'etre présenty avee le pards
de leur passé, avec Jey richessus
de leur génie, au sem de ly civi
Hsation universelle, Ce qui impor
te pour ces peuples qui ne veu-
lent plug demeurer uniquement
des consommawers de culture,
mais veulent aussi se révéler ac
monde comme des producteurs de
culture, c'est de ragsembler ieurs
énergiea créatrices et d’apporter
Jeur modeste pierre & Védifica -
tion de ‘la civiligation de Vhom-
me... Le festival qui s’ouvre sere,
comme Va diclaré Senghor lui -
méme, tla défense et illustra -
tion de la Négritudes. Le rideax
va se lever sur des milhers do
thefs-d’oeuvre négro ~ africal

inconnus da grand public, sur
des jeux d’Ames noirg élevén } la
température de poémes et qui
soutiendront parfaitement, sand
jamaig xrougirs, la comparaison
avee jes praductiong artistiques
des autres peuples. L’Burope dé-
cowerira Veasentiel deg éléments
fécondants ‘dela race noire. Et
en regardant vivre, 2008 le grand

soleil, toute nue, one civilization -

qui raypelle encore les premiers
mating du monde, . en baignant

dans In vitalité simple et droite |

de ces peuples afriesins en mar
che vers leur destin soug de fortes
épices, le viewx monde. peut aussi
prentre comme un ‘bain. de jou-
vence, ‘pulser des forces nouvelles
pour la ponratite de na route... A.
lors, selon Je mot.d’Aimé Ulzaire,
un autre chantra de lg Négritude,
le. premier’ Festival des Arts Né
gree de Dakar seta véritablement
aun rendez ~ vous du donner: et
du recavairs.

Conrprenez doneaprds tout ce:
la, meg vives «Irdpreasions, 30
conus doy eranded at historiques
manifestations dela haite eb pro
fonde perzonnalité de“ Viomme
noir gai dit au monde au: milion
du @6e siéclé, A Dakar: jc! suis
présent,

Comprene mia grands ‘cmotion
quand Je ‘Président: Senghor et Je
Ministre Malretix,: lesangode Pi
naugBration des Stands arrives
devant celui d'Haiti, Wardta =
vent longtemps pens Padmirer;
Bi: Malwaux. de | dire’ Glen: haut:
Ces le meilnir.

Les membres dele delégavian
hudtiontio oit-aru nig! wntendre..
Maisole jour bir nowa ravens 6te
newest. audionee privée “pat le
Président Léopold Sédar SBN 4
GHOR, confirma Vapinion de
Malraux en ‘prédigant:

Malraux demanda A Aland Cé-
site, conmont sé Lait-il “que leg
peintres -lisitiens alent ping” de
personnalité que ‘eelix: dea ‘autres
Amtilles?. Césaire véopnndit: Hai-
ti est: indépeidante depug-18t4,

Comprenez mes: vives impres =
siang:e¢ toute. mon. émotion ‘quand

le Président deta délégation. hal-
tienne, Me: Léonee .VIAUD,: Mi-

s

nistre de I'Mducation Natiousle,
remit au Président. Senghor, visi
blement ému, Je don dy Président
de la République d'Haiti, le Dr.
Francois DUVALIGR, ds notre
Acte dindépendance pravé sur dé
Por, : :

Comprenez mes vives impres -
sions aprés le Message fraternal
dy Président @Haiti & sen Colle
gae du Sénégal négalais, iu par le Ministre
Viaud 8 la radio qui retenait Pat
tention des intellerwuels, des étu-
dias de la-belle Cité Universi-
taire de Dakar gui en parlaient
avee beaucoup de sympathie.

Oh! eles farent plus fortes en-
core mes émotions , aprés lez
Brands spectacles de la merveil-
leuse Troupe Folkloriqne d’Hai.
ti... Partouk on sulvait nos artis-
tes pour lex admirer, lex phots-
“gtaphier ét obtenir deux deg an
tographes. C'est en ponsant aux
suceés de nos danseurs que arr
ve & votre deuxiéme question.

{A snivre).

Posen nnntttteemnrmannnesstnnaterermeieieti,

PEMDULES CUGKOU
Des 2Pendules Cuckoos. rian -
Rent @prriver Aula TIPCO, 964
Pe

‘Yue Yves cadennn,
Da plz, len prix. send tebe ahor
dabdds
perninttennentoremnnentstioniyianciibitadinotemre

LOTION ET CREME
BIDAMELIS.: MERCIER

Plua de rides ni coupavong :
Votre Mieege rajeunt do10 ans
Rar.

TIPOD, Plicg Galtrard, Distrt
bateur.

G8. TABLET Ey
dunlsaat: se vote: age fade grt
re -aux GS. TABLETTES,

sof

































B
FARES A La Tieto
DANS-LES ARTICLES bp
WAIBON :

Wieaues J

paGee

AGB

CHEZ HERMANN GADTIER

Lea légants. trativeront dex
shausaures do. paye de VBure
pe, Citehe, de France, de Belgique,
Hollands et d’Angigtarie.” wes
souples 0 de quatitts aupérien -
ren, dea chaussures Ameriainds
marque Glasto, Foxtune ot.
pour ogu% qui tavaiilent. dans
jes uaines, dene lop champs, ler
conductenta de gros camiong, da
traciaur trouverent des chauzse
res de lx Tohenosiovequie (Gabo
aves des seruilies de 1/4 prea. dé
paisesur, anudermpant tres, trea -
eouides et & trea bon marche, Les
parents . trouveront pour feura
gouses dea Souliers eoboys, aussi
& bon marche, des lites de camps,
dep soca d’ecole on cuir of dea
serviating davotat, des bas nylon
Diune.ot cowleur 47% pour yne
puire et den Sonliers pour intir
mitras, :

LO CRETE TED eft

A VENDRE
Occasion. exceprionnalle
Voitzre OPEL, 2 porter
Modéle 1954
Sadressor A ta TRANSWORLD
TRADING -~ Rue du Quai.

Ce produit frangais. dont len
effets thérapentiques sont vral-
ment. remarquabl: jane tous les
dagréx de la Syp! gant en ven
teh ig Pharmacie 8. Gelfrard
% Gang toutes lex Pharmacioz,

_cecenrrroicoaiior room opomentsenniaiominoninit

he ”

able ge sert: des produits de
lexgems: ou: Woodbury Aus
al: quelle -galbe; “quelie belle pear
grace aux Savons.: Woodbury” .o4
dergeng et In fameuse: Lotion Jer
‘wens: pour le corpe at lea niains,

Ayes cette: fraiohour ut. co tant
grbce 2%

JERGENS:
pm leh li Ulam Mili Ll pe sil

P PECTORAL SEJOURNE

° Gott: agréabls: —.. Congarention | Parlalte
A bane de CODEINE “TOLU ef KUCALYPTOL

‘xoux, Baumes, Bronchites. Enroueraents, Influenza.
Aifections des Poumens

FACILES A GAG!

- $30 DE PRIMES

CHAQUE 15 JOURS

DE VARGENT EN MANGBEANY, BIEN. SUR SL VOUS "Yh PAUT

CEST SIMPLE, CEST FACILE.

Pizzas, Pates
Paine francels

Pains au Sromag
Pains pour Gabétique
Pains sans sel

Bouchées, gat
a

bout de Pannée,

Leg dates du tirage seront-toujours annoncées 4 Radio Port-au-Prince au
cours. du-programme AU FIL DES ONDES de 6.9037 1. ALM.
AU BEURRE CHAUD : Bois-Verna No, 29: Phone 1/946,

Rue du Magasin del Etat No. 68 Phone 13482,

pour eécepiions BL an
TUCAET ET COM

Vous pouvez gagner 3 30-de primes chaque-15 jours.

Et méme aprés ces tirages bi-menauels vog tickets ont encore de la- valeur.

Conservez-les précieusément. Une surprise plus alléchante vous attend au

1 ACHETEZ

AU BEUBRE CHAUD

LE.







4LE ROUVELLISTED



QUOTIDIEN

LE PLUS ANGIEN D’HAITI
FONDE EN 1896

Directeur - Administratear :
MAX CHAUVET





mt

PROBLEME Nao 20a












SL ED

GRAC







TOISES |

+ Possessif Adare



xtx x

VERTICALEMENT










seul Service

Hebdomadaire direct
entre New - York et

_ Port-au-Prince

PIERRE COLES
MARCHAND TAILLEUR
Rue Pulse No 28

Costumes sor Mesure - Grand A
Articles r Hommes — Costu

Colombo -




bei UAL












DANGLIS CULUELBO,

CULUMBO.
solte MINIM

val



2 CENT DOLLARS.

MODELE 1966.



iA MAUNIPIQUE LIMUOSING PRUGEUL
sk, UR AND LUA, Modele lyod, actueilement
expose? dans la grande Salle des Wulchets de ia

aitienne

angque Populaire
AVIS

ANULE BUS PAVE bY AMERICAINE

LimuUsiNgs PEUGIEUT 404, GRAND LUA,
MUDD Ly0 ;

LA BANQUE roruuaute COLOMBO -
tiAiling ma esl heureuse doliviy une nou -
vee bo i 1 3b dy Qui, elle en est certaime, rejoul-
VA Ws $e$ NOMMreUx eb Ldeles DEUS AIN I'S
Mein DEYPABGNE, .
nile se yait done le pigigir, CHERS CLIEN
ni AMID, de Yous Inviter 4 vetuy ALUMIKER

Vous pouves ia gayner sans bourse délier.

4OUL en prenant votre CHANUL, Faites fruc
titer yos HUUNCMIES a votre BANQUL
Maimtenez eh permanence
de CENT D ,
vu 100 ($100.U0),@- votre COMPTE DEPAR -
GNE 4 LA BANQUE POPULAIRE COLOM ~
BU -~ HALTIENNDE, eb attendez le lirage sans
yous préocouper dutre mesure des conditions
quiger ont publiées prochainement, car le
NUMERO de votwe LIVRET D'RVARGNE
participera AUTOMATIQUEMENT au Tira -
ge si votre COMPTE na jamais ee inferieur

un
DOLLARS &

4. -Meintenez aumodue ce MINIMUM a la

-BANQUE COLOMBO, et attendez avec confian
cé-lg, date du tirage de cette grande et Superbe
LIMOUSINE PEUGEOT 404, GRAND LUXE,

BASQUE POPULAIRE
. COLOMBO - HAITIENNE
LA BANQUE DU PEUPLE HAITIEN. =
















shygtisies qu: confor
éyritude et | Ractzme: Et
i, par sa philosophic et
, #8h in champ daxpe-
ded isation de
oA wag de direcaux
es hommes de in terre: des
tires races, gue ja neire celle
i, fait partis de Ia terre et de
manite, Quelle & concribua &
xe humaine sur ia plane-
ausel, a droit au cres~
a Ta vie.

wsiear Allounes DIOP, Prési
Association du Festival
de «Présence “Afri-
cclare & Vinauguration
Colloque sur ja vie deg Peupless : «Nous
precisement de fuccer! les
4 torre et c'est [com-
sation eb non eam: in-
que nous enatendong: dé-
présente au mondes,
salve Malraux en jinet-
NL SUE 8B Vie, SOL acy
on oeuvre. CH cat étran-
neti, de volr aver
nee cet homme 9 agur
questions raciaics et) lea
z Walesa...
aururatios du Cullo
Art Négre dans la vie
exp, ob ales wiaty gé
yin Négritudes, eotmme


































Samed: seb, ke Lambi Clab a
sur deniuande! dy public, &
Francais d'Haiti, Ia! St.
He Tonton MEME, Bien
we ne fit pas mvyitee,
arroser da vileco cs
ce gud m’empéche a
MEME de Teter Bee
ag public de répondre i
ation. Moi = méme: je
dans le voisinage efi n’é-
: té, mais comme: tout
chez lui @ porte grande
. Fai di sans difficutté
we méler aux convives a-
de mabriter contre le minu -
temps da dehors eb pur-
eux “ltr sentiment,
ctreintes, leurs: angolsges.






on

dean ot







| Pee vraiment Gmouvante di ~

i e vue. Cest pour la pro

gwen Club angsi Jeane

tar de Franck Fouché, de

S Morissesu Leroy, de Franck

| ou A te soul,
i










sulr alt présenté une pitce
de ce genre éerite ef mise eni scd-
embres, Comme a
ener le présentatenr,
tla St Fean Cuil





le Tonton MEME




























































(Suite de ln Were yiges



a git Yautre, Morsieur. Gomis
Macchods, Directeur da Dégurte
ment de in Culture & TUNES -
co. plant Ml René MA.
HE pres Alioune DIOP, esti
re e cet événement cquui cons
t an de ces moments privilé
giés oh iHumanité entiére ge
sent en quelque sorte engagés,
est & la fois un aboutissement
gl un point de départ pour PA
friques Ex wadressant aux apé-
clalistes : 2Nous attendens de
vos expesés, le clarié- qui nous
permetira de mieux comprendre,
mieux connaitté ét partant wienx
aimer }Afriques.

Alors le Ministre André MAL
RAUX, & la suite de Macchedo,
avec Glégance s’adresse au Prési
dent Senghor et dit (Pour la pre
nfiare fois dans Vhisteire, un
homme d‘Erat prend dans ses
maing périssables le destin d'un
Continent et proclame Vavine -
ment de Vesprit), He définit la
cullure en général comme étant
Yattitude fondamentale d’un peo
ple en face de Univers. Puig it
lance dans sa conclusion le mes
sage de la Franee & la Négritu
de convoguée a Dak; a Putisse
PAfriqne conguévir sa hbertéts

Et maintenant, ’eest le Prési-
dent Léapold SEDAR SEN «













Par Antonio CONSERVE

est une tragédiey. Le lambi a vou
lu ecteindra ia sensibilies du pu
blic car dit Mr Coulanges toutes
les piices préveities an public
Jusqntel, Halent phufét deh co-
médies qui Faisaient rire jus ~
guuux larmes les spretaleurs. Le
lanthi a fait beaucoup de melita
en chatouillant nos cours Jusqua
faire secréver nos glandes laery
males. Et puis, qui donc ne se
laizsersit pas Yatre puisque les
seénes sont tellement émouvan -
C'est la réalité da dehors
porlée sur in seéne, le pé-
ristyle avec sm tomealle fraiche
ment recouverte de feuilles de ba
nanler, ses potite coulis, ses eraix,
le péristyle avee tout eon décor.

Bes le lever du rdeau, la pré
tation duvyait retenir nytre
iffe. Elle nous metinit dans
in, elle nous préparait dé-
damais présentation ne fut
mpeccable, C’est toute la pit
e préseniée on quelques sept
mimited. Lee spectatéurs esnaient
de comprendre dang lenr ceprit,
fulminent des questions, veulent
vite voir le dénouement ef tout









5







Ldcencit en Sciences Secisies

GHOR gui parle. Quelle maritrise
de la langue francaise | Qu’on
ne Noublie pas, e’est un agrégé
da gramimaire,..

Je m’exeuse, si je fais tant de
Tongues citations pour ilustrer
ma réponse & la premiére ques-
tion du rédacteur de vellistes. Tl me faut permetere &
Celui quia organisé le gestival
par la pensée et par Vaction, en
tant gu'éerivain, doctrinalre ot
chef de Gouvernoment, de vous

dive ce que c'est, Et ctest acne com
mentaire one nowe reproduisons
leg principaux passages de son
grand discours,





Oui le Président Senghor dé -
clare : «Nous ressentons trés pro
fondément Vhonneur gui nous é-
choit d’acueliir, avec le Premier
Festival Mondial des Arts Né -
gres, tant de talents, venus des
quatre continents, des quatre ho-
rizons Ge l'esprit, Mais ce qui
noux honore au dela de tout et
qui fait votre plue grand mérite,
c'est que vous aprez participé &
une entreprise bien plus révolu-
tionnaive gqae Vexploration da
cosmos, & Vélaboration Pun not
vel humantsme, qui comprendra,
vette fois ia toteli des hommes
sur te totalité de notre plantte
TERRE,

at

ce qui adviendra de Tonton ME-
ME upiés fe vive de Milani tar
le réve a heancoup d’importance
pour noes paysary surtout quand
i slagit de sacquitter envers pa-
pa Ogoun, Jean Caboitier su su-
tres joas, Le réve de Mélani --
el toute In pitce d’allleurs ~-
neg a tondult vers un mond:
magique, on rmande mervelllews,
va monde de divinités,



La St. Jean eaille Tonton ME-
ME valait la poine détre vue.
Le lambi nous a présenté yn thea
tre paygan, un théatre pour
Yhoremie, un thébtre d'enseigne ~
ment, un thédtre qui. news met
ext contact avec le penple, un thé-
ftve qui refitte in véalité noctile
de nos eampagnes, et de nos
ge, car le théadtra doit pow-
eréer la vie, une vie qui pos
sa beauté par dela le temps







espace. Un thédtre boule -
versé en certains evdroits par ia

coexistence insolubla.da Fran «
‘quis ot du Créole car Milani réve
en Franais bien qu‘analphabote.
Son ignorance du Franeais Yem-






wnvavelt

Le Sénégal voug aeanediia, dgac,

earame des bOWs Insiines, et din
bord DAKAR gui répond ainsi
4 sa vocation, car, socle noir, lat
cé dans ovéan fertile, DAKAR
ge toujours répondu & Vappel des
ALIZES, au salut des visiteurs
de la mer et de Pair, Pour nouer
jes dialogues, d'ch naiszent les
civilisacions, en tout cus in cul
ture, nous voicl, yous volel ras:
semblés, ethnoloyues ef sociole -
gees, historions et Hnguistes, é
erivaing et aytivies>

eN‘pyant done ptt nieY Part né
gre, on 4 voulu en minimiser }'o
riginalité sous le prétexte qu'll
le monopole, ni Pe
motion, ni Prmage analogigue,
pas méme. du rythme.. To est
vrai que tout artiste véritable
egt pourvu de seg dons, quels que
sent son continent, 24 race, 6
nation. Ho nempéche, Uo a {site
gue RIMBAUD se réctarodt de |
fa négritude, que PICASSO fut /
ebranlé par un masque baoulé
gw APPOLINATBIE chantit les
fétiches de bois pour que Vart
de POcvidert eurapéen eonsentit
apres deux mille ans, &h Yeban
don dela Physeos mimesis : de
Vimitation de Is natures



{Suite page 3)



Administratives

pethe Vexpliquer et de “compren
dre ce qu'elle 'a va en donge.. Son
ySve ost un. mauvalé. présige que
seal pouvelt: comprendye. Porton
MEME, “personage = trés luckia
et qui ne. badine pas avec los. end
sex strietes Ba un tour-de
iain, 1 ‘tonnelle cst tnontia: et
vite Id sérvice vst organise, n'y
a pas'de temps.’ perdry Jes:toas
sont Pachés ‘contre. tui,epi. borhb
ee grand’ TH matin, Hi faut apis.
vite... Bien. na manque,
folklore, chante; tovt se fal, avec
art. Lee personages s‘arquitte-
rent trés bien de lent tiche,j/on
peceabie: Reine Roleit tayonnante
de ‘beaut dans tetite. sa -aplon +
deur, dune Gloyuanied “rare. e
ugaleme du Gartgan, maitre: dé “6
remonie, Vexbractdinaire Toutes,
Momé, vou déchnittement . quand
i ose atteint de crise de. posies.+
sion, Le ehoeur a 6h foronvant
dang Vinterprétation.. 26 Palmb-
wh, Vous ave, fait du Bean thea
tee vhefs amis dv Lambi. tra:
vot

Antonie CONSERVE












le Les 3

o ADRESSE:

scmoptinen

PORT-AU-PRINGE HAITI)

RUE DU
No, 212

“ SBUDL AS MAT 4068



CENTRE

7

PHONES : 200 6 2262
_B, 0. BOK +1816




Gie Ce
Jendi-& 6 bIe

LES PARAS ATTAQUENT
Entrée Gdes 6.89 et 2.50

28
déndi & 8 b. 16
Séance da CINE CLUB
Institut Frangais

Vendredi a Gb, 15 et 8 ho 15
QUATRE BALLES POU JO“
Entrée Gdea 0.99 et 2.50

. i UNION

dJendi & 6 h. of Bh.
LE SOUFFLE

DE LA VIOLENCE
Entrée Gde 050 et 0.95

Ventredi & 6. b.

{Salle en loeation)

DAVID CRICKET?

ROL DES. TRAPRURS
Vendredi i 8 bh.

TINTIN VET LA TOISON DOR
Entrée Gde 0,50 et. 0.96

ag

Tendis4 6 be ef Bb 1b
BLAGUE DANS LE COIN
Lintiée ‘Gidea 6.92 eb 3.00

Vendredi & € he et Bh 15
LE TIGRE “AVS

LA CBAIR. FRAICHE
Hintrée -Gdee (28 et 2.00











RAFLE ANNULER
La rafie oarganisée. par. Mr.
Nadim Tevoban, concerning azo
Volure PHU GeO Easy dys
Vail étre basés ‘sur le ler Tira
du mois des Mikdee dintarie we
iEtat Haitlen dst “aniulte,
+P -au-Peos Je: 10/4/66,
Nadim TARARRIN:
Propridtaing,



‘ 3
les taugues comt ~
Gags 1a joie
En effet» lea Tatiguts, len aarme-
nés gor dene dale, car iia
peuvent acheter. le RAL, ui compiles. alimentaire
yeniarquable : qui apporte:) goug
Whe: forme Hovmonisise los. prit
ciples vitaiiities naturelles (A:
B.D.) “indispenssbles Ao te vie
etstes: mindraux: de: bus culelan,;

S NOS



phosphore; fer, onivie ete, Ce
merveilledx : pradait site Liters:
tele: Bordeaus, qui-derviant ‘nae ons =
farts, Gepvellleors, mportits, conve
lenoetite, ‘sont en ‘vante Ala Phat
tnavie Soasthins Celfrard, au prix
deo 160: eawprings: pout Gdas:

li bsisbabie

aphing b eouata
thA MADONNA,

Paral lea - toutes: tagillouran wuz
nee, °

2B
Hin Black aves toutes lex yidees
Bkaek Dour Votre: garen:

ae,
Bo vette bln “TIP:
ie GO,” Pines

3 ‘








Avec Aig Climatisé.

Le distingué Café’ Bay - Restaurant est le
Â¥ehdez-vous de tous ceux gui veulent avolr une
minvte de détente dans un cadre coquet et frais.

Un menu varié et de qualité vous attend,

SENSI TEATS SISTENT RNS ER RI IY
oterie de PEtat Haitien

TABLE Dk LOVE DB 27409 BILLETS DE 10 COUPON,
. A G2) LE BILLET “





PARAMOUNT

deudl sO hoet Boh.
UNE SOURIS

CHEZ LES HOMMES
Enitrés Gdes 6.99 et 2.00

Vendredi & & b. et 8 hb.
LA FURIE. DES 5 .S.
Entrée Giles 0,99 of 2.00

CRIC-CRAC CINK
Café ~ Concert

Jeudl A 6h, ot 8 bh, 46
LEGIONS IMPERIALES
Entrée Gdeg 0.93 et 2.00

Verdredi € Gh. ob Boh. 15
NICK CARTER

VA TOUT. GASSER
Entrée Gdes 099 ot 2.60

CINE ELDO

Jexdi 2 Ob 18 et Bh 16
CELUL PAR QUI

LE SCANDALE ARRIVE
Entrée Gdes 0,00 et 2,00

Vondred? a6 bh, 16 eb 8 bh. U5
LES. LIAISONS
DANGEREVSES

Brtrée Gdes 6.29 at 2.60

vielen nine





OGLVMPIA

dewdl: -(Ea permanence):
MELODIC INTRRROMPUE
Entrée Gde\. 99



Mendredis in perinanence}
RUPIEL A: TOKYO
Pakrte Cae. 90.

CURE PALACE

Jeg OR he et Beh 1h
VOULEZVOUS
DANSER AVEC MOL
Britrée Cds 0.99.

Vendredt & BRS OtS h. 15
LASREVOLTE

DES GLAINA THURS.
Babees Tele Ae

DRIVE DCINE



Saudi FB, eek
PANIGUE AU
MUSIC-HALL

Vendredi: 8-7 he et 9 oh,
(Jour de famille}
LES DEUX: VIOLENTS



MONT? ARNAGEE

Seudik 6h ef Boh.
PAR LEFRR ET PARLE FEU
Entrée Gde 050-08 0.96

Vendred: 46 net: 3h,
PANTONE DE LOPERA
Rnteée Gde “G50 et 6.2%



sFAniOM

Mercredi, (En permanence)
MACISTE DANS LES MINES
DU ROU SALOMON

Entrée Gde 0.50



“Peudi, (Ea permanence}
{En libre pertie) :
L/Ensenthle Weber SICOT
{En 2ime partic):
CAPITAINE PRACASSE
Entrée Gde 0.99













4





LO EDG Ge os, ese inn nek men che sanvencis ens onranssrcatessecusasn ep DME
UGG Qtere en vines sine oxn'inn sox oprsrreccasstarisetactiniibavesican KOEBR
16 Tate Me nsvennnensrnsenten vneasensestettessinie secestrerece BOGE
REO Late te G. 200 ccssuaswenig nincsescnervrerarecierce S600

REO Latte €6-C. BB vccrsenstsinocsngitssnemngercse onesione BAG Y

2 Aggros Brow Lote hOB cvccrecpsaee i
2 Aporocimations de Zo. Grog Lote €.°268.;.. Ch
2 Approgimations du Bo Groz Lot. b G; 20D ececes OB
BUT: Contained Ces: 8 Grea Lee BG. BO cnc, 16888

BOT Torminaloony den @ Grog Lote 8 G, Bisissiacine GRBBO- 9
810: Lerminaleona par We 8 Boules 2 G88. ABB
1 Boule «DOC. BUY, ebb aba de aceen dangeuasseoperess innese AR







poot, Mo et Mme
Milo Jeanne

hank, ute

ge muard)
Une assistant
wo lobby de
in la +







rare
dot



Pour
Adrien Auguste, M. Gérsld Ca-

F

& des diplowms

clels du gouvernyta








1% 2





te
des





“ER
(AFP}

CHELSEA
Vequipe de footbs!

vaince Barcelone



















e@ Foire,



rae

@ ON





mateh aller b
emt gagnd pa
de jouer un
h de revanche.

ta Heu a Lon
titre de champion

gaids lourds
i attendu entre Je bo-
in Cassia
dais Henri





emi-finala da ia coups



da a causé une gran
battant Ecosse

A MAGIC CINE

(Suite)

Roy,
Mrse

La aviree
aChicw du Casino



AU GYMNASIU

po stway s'est d



le

GA RTE
NN



VETE
Bose,

On yous +
on Fale.



silenuh
*



droit,

VA

NDAL,



Besse de Prise
de Deull



{a Messe de Prise do



undi



6 heures 30
: note tent

parente ot

Yotre Balle climatisée





14 Mat & 6h, 90 Entrée Gdes 3.00 et 5,00
a 13, Mecoredi 18 et deudi

3 Mai @ Sh. of 6h. 16
nirée Gdeg 3.00 ef 5.00
t



ey
@



SPARTACUS

line rele eaperernduction de ja Universal Intertintional. time

Cinsranseape

impina.

ake ©

PANTHBRE - CY
COLES
et deux Mathes de










M



TE,

re Lows

s ext publié &



Douit

repos da Vane de ty trés
%

dite BLAUBOEUF,
2 Mai dernier,
2 6h PE gticn Christ.
indon le Samedi 14 Mai

a mm,
Hien
ins,

Diese | Wk Douglas, Laurence Olivier, Jenn Simmons, Charles

| Deoghton, Peter
: Lag:

reslistion





iy
stingy,
Tos es

Bh eek

on

sore
gigeniany

eis
digsrame.
wa du cinta américain,



Jobn Garvin, Tony Curide,) . Herbert














4, Yun ap
Droit,
























tras A la
VEcoie Sa
bere,

3,




ZSRX
BROTALE DE
& ESPA: ULE
ONE (ARP;
Spagnoie a ichurgée
atragae les ranifes
devant le site de
x de Ini police de Bar-
e dianine de prétxes et
ont été Trappeés,
e 150 pritres Réguliers,
lapucing ef Rligieux
du Saint Miguel de
Spaicnt a ceble mae
a charge dadia Po-
# cu Hew at moment 6h une
seation wWapprétait A Cremet-
une note de protestalion au
la Dolce.
part deg
contusions &
mire cax ont également
eaups.
ifestants se sont: réfue















s dang
wape. La police en
pendani plusieurs




& les cata
répaundue
de ‘poadre




nauvelle
une trainee











incident
semeux entre ita po.
ta police.

XXX

LES POLICIERS SERONTT.
OMMUNIES

AGNE (AFP) —~
‘communication dea policiers
3 onk freppés, telle serait ee
i leg rumeurs ka sanction que
préires ont exigée de Monsei
ar Medrage, Archavéque de
Burevlone.

Les prétrea protestaient con -
tro les brutalités dont a 666 vle-
OS EE épadiant syndicalste ar

‘la semihine dernidre pay la po
milicux au courant de
vanonigue rappellent que

ication ost possible con
celul qui Hive la maim ser un















er et manifestalent en

nee devant le quirter géné-
ral de In Police de Barcelona con
tre Vactaque dont ont ét4 vieti-
mes 10 manifestants syndicalis-
tes,




Yautre part le Tribunal a re
la demande présentés ‘contre
Police par la famille da Pétu—
lant délegué du Syndicat! déme
ratique deg Etudlanta, qui avait
regu des coups des policiers,
La violente répregsion de la
station dus prétres pour -
rait fomevier une novrelle agica
tion dea étudiants en Espagne et
particuliivement A Barcelone,
Hier & Madrid 400 étudionts
unt organisé ine manifestation
de solidarité on favour de leurs
cotnpagnons de Barcelona,






de Sévurité se rén

GMT
on officielloment,
x xKX

LES MOTIFS DE LA
PRESENCE DE BREINEY

NUROUMANIB =~

BUCAREST (APP) -

Parmi fea normnreuses Piisons
ancéca pour tenter Vexpliquer
ctuche présence dg Brojney en





Roumunie, il en ext une qui trou 9

ve tn erédit grandizsunt dans les
eux diploratiques deo Buca-






prochain & 1foh 26 Y
la Rhodésie, anrioncer-t- y

Les Mirigeanty sovidtignds dit- 3
on ge seruient emus du tomiet de ¥











2p) Mats GU princapi appui
auliuste qui détient sltges &
nbiée Nationale et qui cons
ut : 37 menibres ielément
Wappoint de la majerité parle
aire et nombre de personas
énéralement cataloguées
comme tgauilistess de gauche,

Lrambition du gaulisme est
évidente: Ei stagit pour lak de
proay aux clecteurs qui ne
itue pas un phénoméne éphé
de la vie politique fran-
Mais le eimenr d'une ma-
arge eb sluble dolée dun
rogremme gui pourra le jour
eh survive eb poursuivre Voew
au Général de Gauile,

Mails, dans un pays of aucu-
ne majoriié n'a jamais pu dura
blement s’affirmer, le probleme
gu'wure & résvadre ie Comité de






















liaison dans la perapective des
élections est double: A droite
tes républicuins indépendants

dont le Jeune leader esf M, Va
lery Giscard d‘Estaing, 40 ans,
ancien Ministre des Finances, en
tend obtenir une représentation
lus large au sein de la future
ge, Hs s¢ considérent com
évitiers de ta tradhtion Li-
Revale et medérée francaise, se
reantrent volontiers plue eure-
péens que jes gaullistes class}-
gues et estiment que de nom-
breux frangais gui ont volé pour
le tiénéral de Gaulte sux élec-
tions présidentielles leur appor-
teront leurs suffrages plntét
aux geullstes — orthodoxes
de la gauche, le paultiame a réus
3, a rallier A lal, depuis quelques
sun certain nombre de per
mnalités, A gauche, plusieurs au
res par :
Hon’y a pas une seule opposi-
fick an France, dit en substance
te communiqué final de la xéu -
nion, mais plusieurs, Si elles ob-
tenaient In majorité aux élec
tons, elles serajent incapables
de constituer un Gouvernement
cohtient et condairaloni ie. pays
h Vanarehie,
XXX
ACTIVITE DE L'AVIATION

DES ETATS UNIS
AU VIETNAM

















SAIGON ~— (ARP) .—

Laviation nord américaine quoi
que tWayant pas effectué da nou
Veaux pas dans eVesculades a dé
veloppé cette semaine au Viet-
ham une activité jamal atteinte,

Cela est arrivé Justement au
moment oh lo Président Johnson
examinalt avec ses conseillers di-
plomatiques ef militaire, parmi
eux, Cabot Lodge Ambassadeur
4& Saigon, tong les aspects du pro
blome vietnamien,

Les avions nord américains ont
effectué au del& du S8ime paral
iéle plus de 88 incursions, Cing
Mige-11> nord américains sont
eutrés en action, Deux avions
des Etats Unis ont été abattus.
Des centaines de mile de dé-
plants ont été lachés par lag a-
vions nord américaing. Des fu -
sées soviétiqnes ont 646 utilisées
contae les avions nord améri -
caing dans les environs du port
de Mu Gia, principale yoie Pin.
filtrstion du Nord vers le Sud.

Une disaine Whélicoptéres ont
été endommagés par les Viet ~
congs au cours dune attaque sur.
prise, En revanche, des éléments
aéroportés nord américaing ont
abtlaqué des groupes ennemis
prés de la frontiére, occasion -
nant quelques

zk x
WASHINGTON ETAIT
AU COURANT DE
UVEXPLOSION CHINOISE
WASHINGTON (AFP) .~

Ce sont des avions do recon-
naissznce <éspionss idasy et qui ont permis aux américains





PORRRESLG EKG HELE KBE NG "

Casino International

sLE NOUVELLISTE>

Wamnoncer pride dun ols & Pa
vance la derniére explosion ou-
eléaire chinoise dans le Sikiany,
indique-ton aujourd'hui dang | les
mieux compstema de Washing~
ton, .

Depuis, deg aviong ¢U-2s pilo-
iés par des chinojs nationalistes
ont recucilli tes premiers débris
ratio-actifs venant de Vexplo -
sion, tandis que des appareils da
méme type, pilotés par des amé-
ricuins, ont prélevé deg poussié-
xes, petueliement analyeées dans
des labovatoires en Corée du
Sud et aux Evats Unis, précise-t-
on de méme sourve.

Les satellites quipés d'appareils photographi -
qres de haute précision et Jez ga-
tellites sSamogs de détectenra 2
rayons infra-rouges.

Geg avions d'espionnage no
sont plus wn secre: depuis slat
faire Powers, ce pilote améri -
eain abuttu au-dessus de 1'U
nion Soviétique en 1961. Les so-
viétiques euxmémes ont reconna
dans use de leurg publications
scientifiques avoir obtenu des in-
formations sur Yesyai nucléaire
atmosphérique américain du 2
Juin 1962 grive & lour satellite
de reconnainsance, .

x Xx xX
L'ANGLETERRE NE VENDRA
PAS DES ARMES AU
VIETNAM DU SUD

LONDRES (AFP) ,

Le Gouvernement Britannryae
na pas Vintention de yendre det
armies au Sud-Vietnari, a décla~
ré cet apres midi aux Commune®
M. Denis-Healey, Ministre de le
Défense. .

Le Ministre répondait a un Dé
puté Travailliste Ge gauche qui
alfiemait que le Gouvernement
de Londres sé proposaly de ven-
dre des artacs aux fruits Unis,
epartie belligéranté dang le con
fit vietnantiens, M. Healey a a-
lors réponde que lex, Etats Unis
figuraient en-effet au ~ nombre
des pays aunquéls la urvands Bre
ingne désirait, vendre des. anmes
en grande quantite malik i a ‘ca-
téporiquement démenti une éven-
Loele vente dvarmes au Goaver-
nernent de Saigon.

x
LE COMMERCE ENTRE LES
ETATS UNIS BT LES PAYS
COMMUNIST ES .
WASHINGTON (AFP) —

Un projet de lol sur Je com -
merce entre leg Etats Unie et
Jes pays . comraunistes européens
& Yexcention de PAllemagne O-
rientale a été soumiy aux Con-
greg amézicain,

Ces secords feront | béndficier
Jes Brats. Usia dela Clauss do la
nation la plus favorisés.

Pour la signature. de con ac-
cords eomniercisux entre Was: ~.
hington et les. capitales de I'Be--
rope it sera précisé que ‘les! tral-
lés coincident avee Tinlérét ‘na-
tional. anréricain,

En ménie temps tes-acconds te
vyone conférer “& PAmérique des
avantages &quivalents & coux: ac-
cordés a. Vautre partia contractan
te,

Les
une période

aegords geront Himitég: &
jnitialle de : trois



£45
Mondanité

Les. époux Miguel Mendes La.
pez, madame née Norma -Coaper
ont ov la joie.de féterda ngissan-
co A PHospice St. Franeois de
Sales le. vendredi 20. Avril 1966
w @ Boines: de. matin Wen all
poupan _prénoremé Miguel

La tnére et Verfant se portent

ben. Celui-ei est ‘partiouliérs-
ment souriant “comme, son pere.
aileurs;

Nous prénongs plaisir: & presen-
ter nos. compliments aux heureux
faronts ot nos meileurs voeuy 8.

Miguel Mendes Lopez Junior.

DHAITL,

PROGRAMME .
Lundi, Mardi, Jeudi, Vendredi: et Dimanche
VENSEMBLE RAOUL GUILLAUME
ENTREE LIBRE

MERCREDI «
ENSEMBLE RAOUL GUILLAUME .

je terrear du récent discounts pro %

Mon du Parti Commauniste’
mata.

Tou





acours gui retrace la lu

te révolutionnaire | et démGers'

yoe du peuple roumein ‘goralt
ate cousidéré ton sang quelque in
guidtude comme une veritable
nrofessio nde fol wationalinte. Ce
gai pourrait porter les “Eutres
DayK A avoly la méme attitude,



Z2SxX
COAT GE LIAISON
FARIS AFP
Lag Uisine un officiellement
see pré-
gagner
élections législa-













tives frangaises ui aurdat Hew
en pring aa printempa pro-
chain, cost & dire pour lenter de
CUUGBATV la tnajorité absolue



dont Hi dispus, & VAwunilée Ma-
Henale depuis (962, Proniex opi
Ee cette préparation da dix
la réanion | sour ta prési-
denon de MG, Pompidou,


‘terete tennant

AVIS
Lie Coralts Oe PAssociation des
‘Angians Eleven deg Kroren invice
les catnarades: ob amide, Ti
Bltven dea Proved de Vinstruction
Crrtiizons 2 a¢ réunir te i
Mal 06 by de wole AY



Aioneague on vie du rensuvelle «
went ay omits. ta téaaton ceva.
gulvin d'ue -cocktall-betiot,

noneé pur Genurcsco, & Foseasion ¥
du iseme amiverssire de la oréa ¥

adie
“om de Vinsdtotion Bt Lonis de

SPECTACLE DE CHOIX
Restaurant «Aux Fritures Créolean

ADMISSION $ 2.00

SAMEDI

LVENSEMBLE «WEBER SICOT»



plus une torvée
ment.



La TROPIGAS vous invite & venir admirer
jes nouveaux Modéles de FOURS 1966 qu’elle
vient-de recevoir. Et si vous cherchez un cadeau
qui enchantera celle qui le recevra, n’éest-ce Pe
le..moment. doffrir un_-magnifique.. FOUR
TROPIGAS pour la Féte des Méres?..

UN FOUR AGAZ TROPIGAS, c'est Je con-
fori-et la jolie dans votre foyer... Cuisiner n'est.
mais unvéritable enchente-.

ADMISBION : $ 2.00









Jeb que: ta question restait: entié-

_ ain. Klang’ 2 Ge" porgue: avec In
© phéoe intensité 4° Moseow. ob oi

a @eportante. changements

He on politique dtrangére sé Te

la meilleure Cigarette UNE GOUR! Ei seulement le p: uet



mois, Us pourrouh ttre suspen

dus ou aunalgs & sah. mozeont.
xe x

OPINION NORD AMERICAIN

SUR VIETNAM DU. SUD

WASHINGTON (AFP} —

Le Front de Libération Natio-
nale du Vietnam du Sud eat on
train de perdre Yappui de la po-
pulation de ce pays, main les dé-
sordres publics enregistrég der -
Ticrement ont eu des effets ad-
yerses dans les opérations milits)
res a dic le Secrdtaira. de la Dé
fense Robert Me-Namara A Is
Commission des Relations Exté -
rieures du Sénat A Yoorazion d'un
débat sur Vaide économique et
militaire des Etats Unis a PE-
trenger,

Namara a affirmé.que Vinten-
sification dea opérations aérie-
nes et terrestres contre les trou-
pes -communisteg anu Sud du
tiéme paralitle avait oczasionné
de graves: dommagus &. Yennami
et a ajouté que les toubles poli
tiques dermicrs étaient des faits *
normaux dang wi-psys en train
de créer des institutions politi -
ques.qui Ini mancupiont.

Namara ne Penge pas qu'il soit
nécessaire. pouy tette. aunts d’att
liser les troupes de réserves pour
faire face aux oxigenees de la
guerre at Vietnam mais n’
pas ta possibilité dfapparition de
Situationg d’urgence



“membres du Gomité “B asvoir

que, ley forean militaives ‘nord “a:
wéricaines. étaient ‘dissémindes &
travers te monde, Namara déels:
re; Nous sommes disposés, mili
toirenient, o-faire Paco a tows
ios engagements politiques

Revue de la Presse
Eragcaise :

(Suites :
elvaccord de Bruxelles, éerit
PEditorialisie de. Combat pyar le
quella Fratice ‘s'est oattut caved
acharnoment, reprégoily Srcontes,
tablement. ane setae: pour de
Général Te Gaulle 3 Cast un sue
eéa sur le-plan national ae mo-
nant of UE varporrait: que: ie Chet
de Etat ne .s’alidneat pas “16. pin
dé paysan franguis.: West un ‘see,
cbs Str leplan international dans
la mesure ob la position: prise re
comnienl par Ja rance & Vogard
de VOTAN ‘semble a’ avoir: pag in
verfbrer, sux de eomportenent. “dé:
tox. partennires du Marche" Cone:
Yon, TH appartient ddsermpia ay
Geavernenent’ d'encairayer ge
dynamikme sung Jequel a pet) de
fait que de graves prablemes se
poseront B notre Industrie, nosds
fuer. lacprlne donnie 4 dn eoneliee
Yanda. etiropéen ne: Ces. eheuura re
ments, on les volt augal blew sang
ig. forine: dinvegtigaoniedts mage
ake, d'allagemuity : facade
Hepoliligne de concentration ‘ete.
oo Uw. pravid: acta: éoqhumayie- a
été aetornpH. Il, est vain. d'espé
YEH GWh court terme il Pelaneera
iibarepe. politique. J) sesh néen-
moins une -sondition de oiled,
eguelut: Comba,

Le: Sevrdtaire d'etat gus Axe
faires Etrangeres wu ait! une tom.
munication devant 16 Conseil des
Ministres. wir les: mesures | priged.
aCAMger, concernant Jai mabional
sation dex nines “et lg! fait con=
naitre: ley “démarchios entreprizer
‘pat le* Gouvernement quent woe
ellets de cette décision, pour au
tant qu'elle touche odes intexéts
francais Mo X-von: Bourges, ren.
dant compte de fa conmmunieation
dee Mo De Broglie, a décisré: .
40’ est par cum: digdours dul Colo!
nel: Roumédienne gta: nous “avons



Seppris la nationalisation des yni-

Res qui met en eanse les intéréte
francais: Mo Pompidou a affirms
devant: le. Conseil In volonté: di
Couvernenient franguis | -dexizer
quele Gduverioment. aleérien in
deninisé les proprittaires de* bien
nationaliséss, La Seerétaire aE
tab 2 Vinfotijation “a ajpute +

4laction “du. Géuvernemen. ale
rien “n'est pag de patna ® Lave
fiser la’ coopération; mais erly

eh next pus: en ‘cause pour! ane

tants. Rnfin, -éyoquant la nathe-

nalleation’.des: Seordtaira’ d' Etat a: déclaré que
ecatte: mesure-n’a. pas été" men=
ionnée dans ges discours par le
Chef: deVEtat aéries, aucune
motifieation-2en: avait Ste faite

TER,

‘Lea dépéches ‘en provenance dit
Ceire relatives. aux. entretiens g0-
wiéto”~ égyntiens indiquent que
eeux-ci se.sont déroulés dang un

climat de-compréhension -rautiet Z

Ye, de confiance’ récipy

profonde.amitiés. Répondsnt au
Président: Nasser“ Jora-Vur - ban-
quet, MM. -Kovsyguine @ résffirin
Vapprobation par VUnion Sovietl
que sdu-plan présenté parle. Uou
vernement do Nord ‘Vigtiain: 64
vue do végler le probltme vieina



taien, ainsi. que le probleme! dag

Nhe ct a prédit aux tagres-

a8eurs américuins un échec irré- ¥

médiables,
La | prégence dé BM. Brejney: a
Bucarest intrigue les . commenta

tours. Robert Lacontre écrit dans _¥

Le Figaro ; «Gudivient deve Fah

1G. M, Brojnev & Bucarest. 7 Rap
:, Beler & Pordre jes roumains, pré- -§
parey une conférence du blac sot-4

vidtique, ‘rechercher une solution
pour le Vietnam, parler. de

hombe chinolse et éventuellement
dé la nouvelle stratégic de Patin?
Sur ce dernier point, JL ne fait
pas de. doutn. Voxplosion. dp

Washington. Ein. autre, les oliscrs,
valeurs ridses comme. leg obsar-
vatenre ovcidentaux estiment foe.
‘gor

eH coua &. Pékin et quinn lutte
dinitlgence lourds de. consequen-

Syereit ootpellement dane lea p>.
Heux dirigeants! chingia:. auton
un Mav. Tas Poung dont Yetat
ae wante a ascité xéednimint: det
Tamenrs - gui yessemblent Wear:

hides acces endo

aa nee adie nao an tne in ae penton is Sdn inte



THe OE.
Nous. vemoréiona pour Vanvol,

Le Cinée Stadium



Rencontre avec. le Maestro R. St Aude | :



Q centimes Unité,

| HOUDT (2 Mar wee

2





par Janet S. LOUIS

ia, Buper-Joze: den Temes ose"
prépare % un grand périple éa%:
Etats-Unis, Pour que Fupinian pu
blique en soit mieux inforniée,
NOUS AYO pensé &. confucrer te
sympathique maestro de cet-Dr
ehestre, M. René St~ Ande:

Q— Dans. quelles conditions
seffectuera le prochain départ
du Jazz des Jeunes?

Re~ Le Soper Jaz, des Jen:
nez qui jouit d'une immense po-
pulurité tant & Vintérlear qu’A
Vextérieur du pays, a regu l'si~
mable uvitation de je.2Haitian
Comraunity Centers présidée par
Mr, Canton Armand, afin de par.
ticiper aux différentes manifes-
tations artistiques et culturelien
qui seront organieées dang le ca~
dra du «Waldorf Astorias, Yun

A Poccasion dun 28e
PRDLUCCGBUES 2

3h. Unsvenot Jean Baptiste,

Praticion on Droit, Présiden: de
4a Commission’ Communale de Pi
late mous a fait le‘ plaisir de
nous envoyer un exémplaire de la
publicsiton de" la Catseris -qu'b
eut 4. prononcer.
Jabiléde la fondation: de VEte.,
blicsemont Scolaiza:de-da-Congré
gation des Filles de. Maric, 16.
vrler 1933-Avril 1958,

Cette brochure comports tele.
wee allocuton dems ae eee
Blémur, avocst, dépuré if
fonseription ge. Pilate & othe me

PEDERATION . HALTIENNE
DE BADMINTON:
Post-aa-Fritica, Haiti
Porteau-Pringe, Jordh Mai 1666
AVIS.

La Fédération: Haitienne ae
Bommintonoa le. plains. daviser
les ‘clas, rallyes: at: groupements
qe Vouverture: du: Béme' Chém«
plontial de Badminton. canmetaar
est Hixée: ay ‘Samedi Ba: Mal a
Loe: da Collere Be Pierre: 404
Aeeares 30 POM.

Le vedigive Ginsrrintion est ou.
vert tous tes joure de 5 Wo} Fok
Pie ala suell Camille Deon: No.

II ngevipton sire: ferméa: le:
Jundi 2a Sad tle: Hage ap sork
aura Hey le snercradi 26 Mai aa
ree 20 °POM Aucun joucur ne ae
ra gdavis & particiger au’ Cham
pineal sony aa carte: dinscrip.
ton dont te sett eet ae 40,60;

3 Pour Je Comité,
Pata DERROUET
oBeurétutre: General

me Gonctionners 25
Ge soir

La’ Direetion da Cine: Stadium
informe sa iienvellante centile
‘que, sfin de nermcttve au Com:
Lede la Coupe. Francois DUV AS
LEER Wajuster Jon prsicctiurs
du Stadium, elle ne. fonctionnerd
BAS 86 SOW e ee

Elle esptre Ja retrouver sa Ci
ne Stadhin le Dinanche 1s Mai
en cours 2 le représentation da

plus: Passionnant fim de Vhistol 4 : :

Pharmacies assurant

ve du Cinta «UR TIGRE DU
RENGALES,
DIRECTION,



DECES



Clarice “Musgeadin:
Ciforte Norm sy peg AG?
Maurice Hayraond Félix 75 ans:



ie

















a NN

Clara Caristroem,
























des Wig venis hotels des Etats

Anis eh o& jonera pour ta -pre-

Wiere Tois, Wi orekeetie haitlen.
Nous animerons.une kermesse et
le Bal des Plourg 4 Manhattan.
Center ubvun brillant destival &
Brooklin Academy of Sitnis:

Notre séjour durerva ‘six semal
nes,

%,—~ Comptesveus visiter: dan
tres pays? Do

Re~ Touchés de ‘notre. arrivée
prochaine, tes: fayoria du Jazz,
vésidant & Porto-Hico, & Chicago
et au Canada, nots ont ccrit pour
expritmer leur’. ardent désir de
fous recevoir, Nous espirots leur
dormer” satisfaction.

G@.— Coniblen de voyages. aves-
yous déjh effectué & fetvanger?

Bem Le dane dex Jeunes guj
comple A son actif quinse men
bres et gui a 28 ans su service
dein musigus. haitienne, est. &
son Segond voyage, Le preraler
qui date de Mars 193];-nous a-
vait permiy. de visiter Washing-
ton, Cuba ef Porto-Rico.

Q-~ Quand lsisseres-vaus fo
pays? .
R.—Probablement te 20 Mai, Car,
Jusqu’h présent, nous W’ avons pas
encode falh. de, réservahoris,

Qi Depuis guelquc temps,
nous. constatons une. coxtaine éva
mon. de. hos foot-ballours, de not
wiusiolene-(Leb-fut Je can dd Si-
cob: ® son dernier yoynye). Pen-
generous que tecdaze “des! Teures
Hous teviendra ‘avec tous sea, wierd
bres?

Ro Cast une question gui mé
rite une réponse relative. Cela



"| dépend de leuk conviction t des

avantages.: qu’on lear offriva,
Mais festime qne- tous ‘les mem
bres ont toujours trmoigné an fi
déle attachement A lout pays et
Tne passion: tréa vive deta aye
sigue quitx dispensent alepulg 23
ans,

Aingi,’ wacheva tres -cordiale-
ment notre hitervlew ‘d’hier avec:
de maeatra St-Aude.
saurire ‘boujonrs: rése’





ayes, rows vemetyln de lin
idréh thie nous manifestons & é-
garddu- dagen des Jouties dont le.
journée servire hb faite connaitire
davantipe THalth & Yextériour et



des lovter® peur aecuellc tows |,

db promouvonistys industria ton:

Yistique,

Nous envoyois, done ned voeue
de fruchieuy -eijour ak Jaan ded
Hounes. tout cen: dewvurane pers
BURG si Bos! Rare Hols -réylan.
cbronteavie los niains charedes de
Laarierg



Seusationnel
Les Produits #99
Da witainine: Foon pénébrant:
dans lan eotiches: tntésieuren
de Vepidioms. -engendrs’ un
renguvedu dastivite: cellulal :
re Adugi, Ia Peau: taieies
eb relachéu. ge: reteads et: ree
tyouve. 80 freicheuriet ga bu.
ratd juveniles. qu'elle garde
¢ Ob Iynguns gimdis, Néclamer
F aujourd’ ha mbme Je Savon

eb Ja Créme nourrissante
8-999 dans touted’ les’ phar~
Waties, Jey bazers st lea. stu-
digg dé Beaute,

le Service cetie unit,

deddh: 12: Mak ©1966
VALLIERE
Box Sd Dessalises
PASTEUR
Lalne

s

Sh

Be,

Distributrice





nT @ ESPORT- COMPANY 6. A,
BUE DES MIRACLES — TEL. aba
DEPARTEMENT ASSURANCES



BOYAL INSURANCE Cu,, LTD. Aganrance INCENDIN
: Axsurance 8

CROWN LIFE. INSURANCE Co.

MARITIME

Agsvranee ACCIDENT
Assurance VOITURES
Assurance VIR

BRE

DEPARTEMENT. VOYAGES:
TE DE TICKETS

PAR. AVION...... sane
S008 LES PALE ««

SUR TOUTES Les LicNES

28B

PAR BATBAU A TRAVERS
NOUS _RECOMMENDONS

UNITED
HOLLAND AMBWICA 1



LE MONDE :
STATES Linus
SIOSA.



: [CAN BXPRESE.CO, Shipphig Agente ;
DIRONS Pour Tolls 18 PAYS DU MONDE. —












































Full Text

PAGE 1

A l'huile d'Ai,,>f:4t ME.'>!Bltl< OE L'ASSOCL\TlON lNTERAMEIUCAlllE DE PRESSE No 26.90::t 7lem,, . ANNE!I Le Festival a eu une haute portee historique Hommage des cooperateurs ~::!::!:N~:x~~~!~!E nous dit Michel L. Honorat au President Duvalier ~t/! i v~fL1~~21;~RuEM~t''.'l'f 1 s AU . FIL La Coupe Dr. Franc;ois Duvalier Inauguration du Championnat et mo n Pnys. la put d'Org .anis mea tant nat io• naux qu'intem.a.tionaux; r,on slderant qu'il y a lieu de rendre un publie . hommage a cet lnintigab le Pionnier du Mouve-. ment CoopC-rotif . et de Lui temoi• gncr notr~ grntitude; A vons rCsolu en tCmoignage de notre 11rofonda. reconna\ssan• ce de dec~rner A SonExcellence rl-Iononble Doc _ teur Fran~is DU VALIER. President b; Vte de ln RCpubliquo , Construc teur Infat i g-nble ch! lA Nouvelle Haiti le Ti• trede: \'otri:. 1we1nic1 : que slio11 re n• ft.,rmc tout le col1.te1Lu i.acri(icca, cC . qu 1 i19 attdent : e . ux titrhonmw noir / a la rC~her cil:: nussi; . . !~ {!e "'" pluee, non cu dentandant !\I. Cou\'Cdo !)Jun-Uh.• ct. L-tlv ToutJaisse csrW're:~ :~ue' -J.7Euro: !:imi d em,enl sans ricn nPtioct -tu, grw Fuute t,r te PrC si dcnl de 1a } .. ..:; rmhlin3.a,, crera d,:; sou cOt4 u . n )le~ : Veil>'. <\r(."(H ~p•l'~ mid i R . fo. _ q\l~tton c. reveritt agric-ole ct ma.rcQ.e com mun>, et, d();:; merc:rcdi, M. Mnt~ ba.r-ium 140. sod .formCe-s J>ftl' t -0u te e xpl~ _ ion nto mique ou thermonucll!iure: Sclon It's prCvii-Jions, la: trnjcc~ toire quu ,:;u , vra fo null;ge nud{:ai re d(;p en3i .,ic, n Permanente de-a . Pro ler Jtrillct HIGS. c•c:,t. un succc.~ dtts Natiouaux. fo S0C?Otarltlt en Jo ngi:u:rrwnt et hnbHcment prti-p<1• pt61!en'te au Pris.idant ot a:m:: rC pa1 .M. Couv(! de MurviHe: _ e _ t membrea d& la. Chaiubro. de' Com )L . P itmnj cl par la Con1misiloti tn~re0 d 1 Huiti . .. ei ': P,i-aa _ ~halWl'ttu HnHstin Mansho l t, faciJtt-' par ses /l-llc.itation i et: les. :prio de l'n dres.se de M. Mt1rJolln ct l'opi• cToiro c,n, i,a. tranche et _.lo-yal o n i atn.-tk de .M. Wct-nei qui pri!li• collaboration pour le ptua com :z~~)\~:l~~!cpa;:tp~f~:v!f; :~=~~~u:1esd . P~~:tto:::-trX~ oht.enu , a d~ conditiong qu'il (!~ P-a.n•Peo-. le l2 Mai lOOC timv 6q11it-ables, ce (fU'i) ;(:(:' l-1ma}t Ulrick DES8.AINT dcpuis si longtenrps, acco.-dern. a Coo:rdonnateu:r IK'f> parttnain'3, dans un itt:mbla• bfo l-quUibl'e d PrC si dentClu deColombit: Dorat&; _ . J'ai l'H
PAGE 2

I BARB Vous trouverez chez NADER en :face de LA BELLE CREOLE lea tures et sculptures de nos artistes haitiens !es plus connus et le8 pl reputes et egalement divers autrea articles tels que : Articles en acajou Figurines Sacs a main Services individuels Poupees haitiennes Chapeaux 't'i,~u ha1lien 100% coton 'fapis Couvre-lits 1>ijoux Articles en ecaille et en coquille Liqueurs assorties et un bel assortiment d'articles Marie-Jeanne (Sandales, Sacs a mai etc.) AVIS Les h'Hoo~ HAMPCO pe1awelfflt t~ .WU INll'e11e1 IIIIYatel h H~T-.1M.1-,mwc~ Mme. Robert Gaetjens s ~*• _,. Coles' Market t~e ,-;-. '-,i-_ Boulangerie St-Marc Ave. Jw .V 'l)euaUaes +,,..-t-•' Maison Rigaud ~@e Paaa6rtcallle Delmas Market Awti>r@11te ~Emms I Juce Chatelain m I DELA CARRIBEAN MILLS S. A. F. t C. 0. ~fill \Hiti tus i~Ulm~ jiJ S. A. F. t C. 0. Pl, 1 t~ $ l~• 11$@Rll!~~naat ~amas ~t ro "V!riA~fill te lite i~J'!I--. S. A. F. L C. 0. A#U r,dll .. n f ~l!'IQ ~as ~-t ';a lffi~ll JfflK~~ ic=•, S. A. F. t C. 0. a~~•~• -.e~numct,em~~ S. A. F. L C. 0. F. I. C. 0. )fol:,, il nt 1'i1git pi.> •euh1T rn1;1m dt def•ndu l'art n~"r'" dn p!k•-~e, tel qu'il e:,i~ t!:0:liOII~ ;rn ,,,;,(l'h\.;i t11i )rft1a}~1 Dynamiqu~, ,,,;t piu, en,;1)1,, de l'ilJu,-, tr,r , , . ;,;,,;,tnut~ q.i.'J ,vt, •Hi m i Ell\bor-t, •nu, lE' poH•nff du monde, <'tst te11con l'art qui, oou, :,:;;;it;nt du d~c etJP'(1r,-+ .l(,ti" ,_ ~ i.tu\111cnt . vivrJ?. (,, '"''t no.s po•t.t':::, !Wj eonteun,; (' '''):' l'Ol'l.111,llcien1, qu'il, pei ,:n,,1;! de-riolaf!at.e1 abttlractiow• n,y,,tin, ca, iuan ce i'.-c:1 ~~t•,. rn•tfai,r,-b et tl;,,!l f<, re••pid~Jet,;.t, EL dan• l• C<>n•hl1io11 d't' i,on di.-wun,, le Prf'lidsnt Seria-ho1 pr,ei••: •i:n. •~ t\. la dtf.-i t: S!11~;:11h;~ti::n::ie~:~;t d 1 .1itr:; la C-o?l1kudion de la civiH,A1ion d11c l'Uni"•tcl1il.t Bi Jr d"l''1is citer le! 1,riad J~•rn..x orat•uMI d~n• qu~qm, h,;n~, j'(iuse flt.li en:ban.tt.•""' d1tn1J ('fl:tt-e "ynthf'1-t-, })0\iT do-nn.-r 1\rne,co-mpAttiot•,;la•en,etl11. po~t:4-r.t dt1 :f.'o~t-ivol .Mondial de• Arh Ne~n!I et dei"Air-'r en rn~me U'n)p~; me,, imp}"e:,sion• peuonnel les. Mai• je ne )}llUx ouhlier l'Cmou vant• tttinut-f'oll ie PrJc.;idC'-nt du cLlil NOUVltLLill'i'E• REPUTE DEPUIS 1862 . .L"fll a ea 1111e OllllZ !IBll:aANN 8.LOTIB 1. a_,..;. ........ '" ... Colloque, l• d•oxie:?ll• Joor, d• .. manda. ati Dr. J•-.:a. Prie• MARS, 1e f:etuneur de la N~,.r1tade, de f\r~~1de~lt. 1>_rf'mih• t,t_:,Jnc• dt~ ~ 1 {1('l~~::;'\t~t:~~:~~~ [;? 1 dt,: c?m~lench•nt .. , c;•etait dO ~;~}:e• 1 ~ti;;~t:~~•uNoirE~1~dJ;: uan,t.e, du Monda, quoiqu'oa di•e, q1w1~o'on penae, :f'-at. di,atm•ut tepteJientee •t par Mtli 1nt.&1l" tueb et par &11 &rtidt1 ... C'est ie R. P, lfVENO d1lllt ne int.Miew l' As-nee d• PNl ae 8i-nri'a.1Aiu qui d4elar• qu le CoUoque_ ..er.-i d'•xpHcat;.Qn •ox expo1itiona •t tpeetac:ltl'I q11i i:lfl: J.ODt dflronl• pe:ada.nt FHti .,al, Voici lH propn1 t.-ensi• du R .P . .Mv.ni': clA c~ :,.qlllO 1ier ....-lra d'e,xpliaation au. qNtlrctiMt aux •xpotion, qui t6 . J'ai -.otdu fair• n, ,ortir qu•:t _ Du:at, Capua.Lt dn senq-a.1, 1'1d9'& t11J' Aation: -• ti l'bouine 1N au coeu-r d~al'l It.am. F 1 t~.1ri~al' 0 1~:t~~,o~,:n;•n~~ -•~~;: a l'ltoou•• et & lo.'to,.., Et Je dam.tinde l PaWin JOA ClUM d'aehQY,er llla :rCp,o-a1,1~.,. , L'h-Cn.a.o,mt donnera •n tont cu aux miHtli-nt•-CMla Ni,..,.;ritu df l'~ui1?11 de .da~r: qitBI n ont J......_,. vo-uln f.aire do i:-•ci~ me, jamal:! 11en1i16-t. for111r•pour •ux 5~l!i -tit. :pw.r ,}~ -peeJIJrrt un art dt 'nTN par tt:m.pJ d, u~ tutroph•, IAur IOU:ci tollJdllfl tte d'etre prOlentw avec lo potdo de J1?ur pu•C, on ruard1e. Les parents tr-Ouvoro.nt pour le.tinl gossoo dea Sotllien eoboy~ a.WJ.si 4 bon 1-t.tA.tC.he-, de# tits do CUUl.1)#, de& saes d'eco.le en cu.tr et. 4-u& Utv.ltit,ea
PAGE 3

IEN N D'HAITI FONDE EN 189G Directenr Admlnbtratenr : :MAX C'llAlJVET aeu le lll!Blllli r t Le distinguh Cafe Bar Restaurant est le rendez:.vous de tollS ceux qui veulent avoir une minute de detente dans un cadre coquet et frais. untnenu varie et de qualite vous attend.

PAGE 4

•LE NOUVELL!l!T.111• PROGRAMME Lundi, Mardi, Jeudi, Vendredi et Dimanche L'ENSEMBLE RAOUL GUILLAUME ENTREE I.IBRE MERCREDI CHIC AVEC l!ENSEMBLE RAOUL GUILLAUME SPECTACLE DE CROIX Restaurant :Aux Fritures Creoles ADMISSION $ 2.00 SAMEVI L'ENSEMBLE WE'.BltR SICOT . ADMISSION : $ 2.00 a ......X~~~~,"'~-• RUE DES :t,t!MCLES . TEL. 21J52 !NC!i:ND!E ~M4RlTIME ACC!DENT VOJTURES V!E






A lhuile

d’Avoent







Ne 26.902



Le Festival aeu une haute portée historique



MEMBRE DE L'ASSOCLATION INTKRAMERICAINE DE PRESSE.

Fitme ANNEB



nous dit Michel L. Honorat

ent de tomber sur
« Arta Neyres de






ane de por

2 admird ¢b
audiec gui fut Fan dere vd
nenewets lex pins extraordimaires
deraulés eur Continent Afri-
cuir gh qui rut powr thédtre Dax




















kur, ia caplicunte capitalr de le
yd Se 1

Me a Arta

yea dott nous r ry de fier

h phe

EP ea paar

Phonnear de le
peur da Sénégal da-
grand rendes-
6 tage at

de

er fut loin
tim dun

trations dea pos-
regres ~ africein, une



# pale





dex valeurs et de la contribution
te Thomme noir a ls Civtieation.

Netre distingud computriote
aly Lamartintére Honeral, conet-
dere & juste titre come Tun de
nosy plas brillunts uthnolognes o-
reit fait partie comme on 8 en
aowyient de la déligation haitien
ve & en Featival. Le delégation
cuncprenalt Céminentee person-
nulités de notre monde politique
of tutelisetael et ansed la Troupe
Folklerigue Nationale, Celle-ct «
woisennnd &@ Dakar de trillants
sneces Gout tes tehos eant par-
venus jusge'd nous. A Madrid
nace? ou la Troune aur le chemin
du retour devuil séjourner quel-
urs, cle sest prodaite oan
Congrés Touristique tenw dans la
Capitale cxpagnole du {8 au 24
Aveil La presse, ibérique a par-
fe en termex Uogteun de ces Am
hassadenurs de Cart haitien qui
aut leur bréve esente ont mon
dex aspects de netre riche


















é chel Leonartinigre Ho-
xara, exterr d'un important or-
" wy LES DANSES HA}-
INES ot Pun de coux qui 6
tnt chargé de le préparation de
sntre troupe nationale a bien vou
in nous dire ec que fut le Pre-
miter Festival des Aris Négres,
ta présence & Daker ct a Madric







La Coupe Dr. Franceis Duvalier

Inauguration

du Championnat




trong et les
ee cham -

soma Veovel dea sou-
g par le Président du Comité



PO:






anisation accompagné du
Président et da Capitaine de chs
gne Club Champion.

Les drapeaux des Clubs Cham-
pions serent hiasés au son de
hymne National en mene tamipe
gue le Drapau Nationa,

dia Message du Secrétaire
tat de i'Education Nationale ¢lo-
tuvera les manifestations

A 6 heures, le ler match op-
posera Gonaives a Lianeourt. A-
vant la partie et sur coup de suf
fiet de Varbine les Capitaines
des tyuipes hissent leurs couleurs
aux mate,

A & hearés-—— Se joucra le
féme match entre Patit - Godve
et Racing Clab Haitlen.













De nembreuses

Personnalités

invitées @ assister aux élections en TD.









aire Ginéral de

utorisant le
‘ormuler de

a && spprov-
a de VOxpraniza-











APPEL DES EVEQU
t. DOMINGUE
Envingas

ine
sendir
ale ler Juin prochain. —
ine letive paxtorale éeri-
mint & Pocarsion des
fques disent que
cohain eat d'etre
le gardien da bien Stre pubtic
a de respacter Voyinion de cha-
igie chayen, . ;

La haine de classes Ciena
conduira & la reine du pays, VE
Gise sowhzite que tous ies cito-
yeas sans distinction de classe
juisseht vivre dignement, en dis
Poaant de quol satisfsire oa fairs
dha tolt de Yinstraction et du
teaval, dats le cadre d'un syste-
me Winativutions Hpres,

kK Bee

LE KETRAIT DE LA FIP

Le Président Godoy a dit. que.
te problime de la présence da le
Forte Interaméricaine de Paix
war le ferriteive “ national doit
Stee rigtian avant le ler Jollet.

Les Gections sont prévuds pout
4 her Jule ch conlormiment &
VAote Uatitationnet le neuen
tenvarngment devia azaurar 67
fymstlons un mole apres,

dae Mantataire. dominicain #

de ja Régrublique
&





dit que son intention est de re-
metive le pouvoir an Président
Constitutionnel, avec la souve-
raineté du pays pleinement récu



Th est logique de ponser que le
Gouvernement réalise des démar
ches en ce sens,



regretié
ites contre rar par pla
aders politiques et an
y de la presse xelative-
& Venvoi d'un éraissaire Se-
suiter jes Gouverne
ains dans vn effort
: Vévacualin des tron
PAD PEres,

a Godoy a été sévérement
ar le Candidat Raphael
eb jeg leaders des par-
o Ornes et Luid Amia~















Revolutionnaire of du Par
i Labéral Evebutionniate.



des dbrilants veprésentants de
Purt haitien.

Aveo san aisance et son Grne-
EINtE eounomidre Ul a répondu ¢
yuclques unex de noe questions.



Premiére question.—

Retour de Dakar ot s'est tend
Je premier Festival Mondial des
Arig Négres, pouvez-vous: aus
duriher vos impresssons cf nous
dire ce qu’a éte ce gue ult ehan-
tre de la Negritude appélie ie
erendez-vous du donner etidu re-
cevoir,

Avant de répendre a vos ques-
tions, permettex-moi d’adreaser
un sincere hommage 4 Sou! Excel
Jence le Dr Francois (DUVA-
LLER, Président A Vie dela Re-
publ.gue, d'avolx consenti dv
grands et lourds sacrifices pour
la participation / d’Haitiy: aves
prestive, #0 Premier Festival
dal dés Arts. Nigres,: Egaic
ment, jadvesse au Président de
la Republique mes remerciements,
Wavolr été choisi comme isembre
de Yimportante délépation hai-
tienne, composée dartistesiet din
teHecluels remarguables, me per
mettant ainsi de servir mk Race
et mon Pays,

Votre premiére: question ren-
ferme tout le contenu idéclogi-
gue et le réglisme:du premier Fes
4ival Mondial deg Arts -Nagres.
Elle pent étre méme le sujet du
ne conférence ou id’ane table ron
». Mais je vais essayer. de syn

tiser, pour donner rapidement
ane idée du Festival qui est, pour
ma part, une action humaniste
fe Yhomme noir, a Ja rétherche
fe sa place, non en demandant
midement sans rien appecter,
sds en donnant ve qviia de
plus merveilleux, pour _receveir
ce qu’ n’a pas au stade: actuel
de la civiisation: technique.

Dabord, le Festival a ane hav-
te pertée historique. Homarque
dans le tempa ot Pespace ine ela
pe decisive dé la marche'de cet
homme noir & la recherche de su
voie dans un monde botleversé
par un déstgnilibre éerasant,

Pour le Président Léopold SE
DAR SENGHOR: : cha: portée
historique du Festival Siondial
de Arts Nbgrey! tient 4! deux
alts,

Le premier est: que le Festival
se déroulera & Dakar. au Siné-
gal, partant en Afrique, bercean
de Uhonnne notr, voire dechomo
asplens. Ce sera phis qulin re«
tour al arees 3: véritablement,
una oenracmement de Vhomme
dans la terre-mére,

Le second faitiest quecla dé.
fense passte, le Festival sera une
Mastration de Négritude. Non
phis une théorisation mais par
ce quvilastration, une action, une
contribution positive & Védifica-
tion de la eivilisstion de: PUni-
versels,
























Monsieur André MALRAUX,
Ministre d’Etat franeais, chargé
des Affaires Culturetles, met ae
cept sur ia prize de conseience
afvicaine concrati par J orga-.
nisation par le Sénégal du pre-
mier
Négres. L'affirmation de) PA i-
que & la fave du mondeda une
grande importance, en ce. siécle,
ati] souligné. Et diclaret-i :
L’Afrique Noire est bien partic.

J'ai vovlu citer: Malraux en si
gue de pratestation énergique






{Suite page 2)



La bombe Chinoise et
les retombées radioactives

WASHINGTON,

Les precipitahons padioattives
provenant de la troigléraa bombe
Rlomiqnue chinoise s’tiendent au-
tour da monde, spécialement dans
la zone terapérée du Nord et les
répiong trés peuplée.

Liexplosion dang Vespace des
deux premiéres bombes chinoines
avait provequeé le méme phéncme
Re,

La wmne de précipitation for-
me une large ceinture aulour dv
globe, entre 20 ef 60 degrés de
latitude Nord. Cette vaste région
comprend une partie de le Chine,
Je nord du Japon, le Canada vt
jos Etata Unis, le nord de PACri



gue, WEurope, Union Soviétique -

et le Moyen Orient.

La radioactivité produite en
suontités que lon ignore retombe
Ta sur terre, gous forme de
philes, durant les 30 prochains
jours quand le nuage nuclésire
aura aceompll un tour complet de
la terre Wich 8 & 16 jours.

En fm de journée, le mardi 10
tai, le nuage atomique recou-
viait le nord du Japon, ot dick
vesdredi, i survolora les Etats
Unig. hE

TE faut sattendre, de Vavis des
experts, que ce nage charrie des
pouselives radicnctives tolles que
Viode 131, le atrontium 69 et le



Dimanche 15 Vial 1966 ah, Sh eto h30





barium 140. Ces particules sont
formées par toute explosion ato-
mique ou thermonuclaire,

Selon les prévisions, lal trajec-
toire que survra le nusyge nucléai
re dépend des conditiong atmos.
phériques et des courants aérions.
Des échantillons de poussiéres
radivactives ont été préleveg au
moment ot le nuage nucléaire se
déplagast au-dessxs de lg! mer.
Soumis & l'anatyse, ces échantil-
jons permettront aux homines de
séience de détermainers ayer préci
sion la nature eb Jignportance de
la bombe chincise.

Dapréa ie communiqué:de Pa-
kin, la bombe contenalt des «<élé-
mentss thermonucléaires TH sta
git, déclare-t-on, dune borbe 3
hydrogéne. Les spécialistes n'ont
pas voulu faire de commentaires
sur le danger provenant ides re
tombées radioactives faute ide ren
seigenments précis. ‘

Les essaiy nuclésires réslisés
par la Chine communiste ‘dans le
pews ont déja donné lien & de
vives protestations contre! cette
menace & la paix du roonde. La
Chine cormrmiuniste a refs de
slner Je tratté sur interdiction
dea vasais atorniques gui ‘conside-
re. les explosiong dans Vespace
eomime Une menace four de genre
hamain. .





Festival Mondial des Arts





ommage des coopérateurs

au Président Duvalier

Nous, soussignés, Coopéra-
teura, interprétes des sentiments
de la Feéderation Nationale des
Coopérateurs,

Considérant que la journée da
Mai 1066 a été placde sous le
able, : La Coopération, base
da Développement Economique:

Conzidérant qu’au seuil méme
de Sa vie publigue le Citeygn Doe
tour Frangois DUVALLER a tou

manifesté un intérét acert
pour le Travail Coopératify

Considérant gu’h Foccasion de
Row passage an Ministére du Tra.
vail sous le Gouvernement de
{iustre Dumearesis ESTIME, le
Careyen Dorteuxy Frangois DUVA
LIER contribua A magnifier Ie
‘Travail Coopératif,’ notamment,
au cours de Pinoubliable Congres
du Travail dont il fat le Promd-
teurs .

Considérant que le Gitoyen Due.
tenr Francoig DUVALIER; dove:
















dent au Mouvement: Coane
en Haiti; :
idérant que, sous le Gau-



er, jes Coopérateurs ont bénéfi<
ce Wavantages exceptionnela de



lu part d'Organismes tant natio~
haax gquiinternationanx;

Considérant qu'il y a lien de
rendre un public hommage a cet
Jufatigable Pionnier du Mouve-
ment Coopératif et de Lui témoi-
gner notre gratitude;

Avons résolu en témoignage
ade notre profonda reconnaissan-
ce de décerner & Son Excellence
FHonorable Docteur Frangois DU
VALIER Président & Vie de Ja
République, Canstructeur Infati-

gable dela Nouvelle Haiti le Ti
tre de:

Grand Protecteur des Coopérati-
VER

Fait & Port-au-Prince, le
Mai. 1066,

‘Pour le Mouvement Coopératif:

MoHire Dorkéaris, Président.
Coopérative.Bon, Repos

Loninue. Saint Fort, Président
Coopérative ‘Santo,

Rosalva Louis, ‘Président Coo-
pévative: Gourrena ~ Tabarre,

Asnald Thélismond, Président
Conperative: La’ Tremblay:

(César Hyppolite, Président Coo
pérative Ceseles,

Mareel Coopérative Drowiard,

ter



La revue de la Presse
Francaise

PAR om

M. Gouve de Murville et Ede
ont fait, mercredi ma
fiysée devant le Conseil

intstres, un bilan de le Ses
sion & laquelle ils avalent parti-
cipé toute la malt A Broxelles, ef
gui a abouti a un accord entre
jes six. M. Conve’ de Murville a
@abord rappeé que eet
est Tahoutis: ent dime longue
affaire qui avait déja été évo-
quée par fe Président de fa le-
suiblidue dang sa Conférence de
presse de Janvier 1063. 2a sou-
ligné qu’apris fe chéminement de
cox négociations, la mise en garé
de dela France on Marg 1966 et
les décisions prises en dain 1965,
jes conclusions auxquelles on e3t
parvenu. aujour@hui singcrivedas
dana les perspectives des arran-
gements de Luxembourg de Fé.
vrier dernier,













M. Pompidou a ensuite pris la
parole pour estimer que Vaceord
était ceonvenable et satisfaisants
et souligner quien definitive,
quand on veut inire Vetfork ni-
cexsaire, of abortit & des réaul-
tats. Ha noté avec ironie que st
fon avait appliqué laoregle .de
ly majorite reclamée nagutre par:
certains, ses partigans “ea ad~
raient été aujourd’hui victimes,
Le réalisme Vemporte dauc sur
latepie. Mais il a ajonté > «Si
Yon se félicite de cet a
faut mesurer les risques gue la
France aceeplie. Hy sont évidents
pour Hindustric, mais ole: peut







aussi en étre bénéficiaire. is
existent égakonent pour VAgri-

cauibure, car nos partensires peu-
vent se manifester dans ce. do-
maine, par exemple en ce qili con
cerne la production des poulets
ou le vin. Le Général De Gaulle
enfin, pris avoir exprimé “sa sa,
tixfaction aux qualités des négo-
cinteurs frangais deppig Ferigiia
des pourpinlers, quil s’agisse des
Ministres ou de fonctionnaes,

UAssemblée Nationgle ..conga-
crera de son cdté-un: débat ven:
dredi aprés midi & da question
areverin agricole et raarché corm.
mans, et, dds mereredi, M. Mar-
jolin est entendu par les Parle-
mentaires européegs réunia &
Strasbourg.

Sous de grands titres eb & Tu-
nanimité, lg pressa pari¢ienne ge
félicite de Yaccord obtenu par les
six 5 Bruxelles,

Jean Lecerf daus le Figaro é-
ert notamment + ves ouyertes par Paceord interve
wu hier A Vaubo 4 Bruxelles sont
franchement européens. Das Juil-
let 1967, toute VAyriculture bas-
ecole dangle. secteur européen. eb
Ses six wen sont midutienseinent
partagé les Tenis. A partie: de
1970, les prélévements::(serte de
droits dé douane agricoles}Tor-
meront les premiérey resseurces
propres & la Communanté. Mal-
gré les craintes des patrons fran
gais, Ia communauté.va former
un seul espace douanier des le
lex Fywillet 1968. C'est un succds
Jongrement et hablement prépa-
ré par M. Couve de Murville ot
M. Pisani et par la Commission.
Hallstin - Mansholt, faciiité par
Vadresse de M, Marjolin et Vopl-
piatreté de WW, Werner qui prési-
dat le Conseil ... Togt laine en.
pérer que notre pays wpils wvolr
ohtanu, & des conditions qu'il ex
time équitables, ce qu'l) céclemait
depuis sf longternps, accocdera k
ae% partenaires, dans un gembla-
ble équilibte dex avantages et

accord

sacrifices, ce'qu’ls attondent eux
ARSRS

Tout: laizan espérer: qud PEuro
Pe va: -comnaliive, capris: accord
Whier, une période: tres: construc
tive ouvrant. sur wi grand ‘ave-
nixé Le few est. vert pour ine Eu
rope. decbonne eompagnies, esti-
me Jenn Leeerf.

(Suite, page 4. Cat 6.)

be BECK CLARE OS
Y Saloons
Permuncgued GES
e cutaway meawnueUe,
Gthenahecesgunen ne

ws da gure au 10 Mat cdconl¢;

Uhe Lportanve -xaunion a étd te
nue & jw. Gtigmbre de Conmmereé

UALS Aa Sekar ies papipbpes de?

cette Unambre . devaient. accuell ~
dir Sop, Juxceience te Ur lepert
JLAN-Pitdiiie, Seeretinre d's ~
tut du Uommerce et de linda
tne et cle Vemie- ixeontad © da
Viexposition Permanente-des Pro:
duits Nationaux.

Par Vorgane ‘de sou” Présidant;

. Clemard Joseph ‘CHARGES.
ia Chambre de Commerce d’Huitt
sounmite- ja cbrenvenue “ay Minis~
ie JGANSPIEE RE, Lo

Envite b entretenir VAssembiée
gur Vobjec.de la réunion; le Secré
tuive wetet da Commarce. ec! de’
Vindustrie, dang un expésé detail
16 et precis mit Vaccent Bur tes
Buis et Jes. Objectifa’ fondemen~



taux: de {Bxpostion! Vermanenis
Ses Produits Nationguy qui goa.)

viive prochainement gous le Hunt
Patronnage : dé ‘Son “Excellence
Ls Kresaent &. Vie de ja Rapybli
que le. Dr. Frangdis DUVALIER..
_Listiort National, la: Cotman:
cialisation rationnelle. et séiéntifi
gna, ia Promotion économigue et
sucIBle, 1a qualita et la variéts
des “Produits “Haitions, .i’Efficion
£e ¢t les avantages de notre tall:
Wosuvec, és” Provechions: accor’ +

as por ld Légigiation Haitienna’:

dé
dans lo domaine. de Jinvestisae-
ment, Vimportunce'des Débouchta
Internationang, la valeur coniiner
tiale du Marché earaibéen. et des
Lies avoisinantey, Eure | kee. pra
sipaux point velopy e
Ministre Lebert JEON-PIEERE
Les débats © qui: wen: suivirent
furent..crés ‘animés, ‘Le projet ‘a
616 acenellll avec: un enthougiss-
me manifeste par tous ‘les partici
pants 26 aucune. note discorndante
we 6t6. onregistrée. A: /unanimi-
1, Vutili.6 et Vimportance de: ce
fe démarcha.° furent roconnses.
La profondenr des’ questiona gou-
levéos par f’ ob Fae
Wéclaircir cortaing aspects: dace
projeta particuliérement- retenu
Vadention dy Beerétaire: od’
ay commerce et. de Vindustrie.. /

fois de plus a fait
prohension, de. Civi we de Yar
triotignic, an secordant son forma
appul 4 es Projet dont YExéeu-
tion donnera une plus vive impul
sion & Economie Nationale.
Au nom du Comité Exécutif de
VExposiiion Permanente des Pro.
duits Nationsux, le Seerdtariat
pYoserite an Président ef ame
mombrez de la Chambre de Com
meres d'Haid: ses: piua chaleureu
seg Péticitatlons “et: les “‘prie de
eroire on aa franche et -Joyale
collaboration pour le plus com -
plet suceés do VExposttion Per -
manente des Produita Nationats,
P-an-Peo, lo 12 Mai 1060
Ulrick DESSAINT. |

COC a BBE
Rauntendad,





















REX » THEATRE PREGENTE :



Echange de Cables



ENTRE SON EXCELLENCE
MK. LE DOCTEUR FRANQOIS
DUVALIER, PRESIDENT A
VIE D'HAITI ET LE
bReSipENT ELU DE
COLOMBIE, SON EXCELLEN-
C® MONSIGUR LE Dr
CARLOS RESTREPO
Port-au-Prince, le 4 Mai 196i,
ETAL
Sen -Excelience
Mr-le Dr, Carlos Restrepo
Président élu de Colombie
Bogota .
J'ai PHonneur de présenter &
Votre Excellence mes pliun vives
félicitations # Voocasion de son
élection & la présidence de la
République soeur de Colombie



Stop,
Tl nest de plus agréable en cet
te hevrense cireonstance de for-
muler le voew qué ac fortifient et
sv développent encore. davantase
a6us Te “Gobvernenient de “Votre
Exeellerice les Relations Cordia-
jes qui ont toujours Bxisth entre
tes République d’ Haiti at da Co
dombie Stap.:

Je suisis cette cecasion de re-
nouvéler .A Votre Excellence les
assurances de me plus hauté con-
sidération. Stop,

Doctour Frangois DUVALIBR
Président 4: Vie de ta République
A Haiti
eee



NNNN.
Aete: DeosssDGA T49 BYTBOTZL
Dogotacdl b2-10 1865

AO Mai 1066

Excelentisimo. Senor
Prangeig DOUVALIER
Preaidenty Vitalicio de Haith
Pyerloprineipe Fiat

Agradereo §° Vusstra Exculen:
the el Mensaje: de felizitacion
Que Me: ha: eyyEdG: b : proposite
de miveleccion “para Ja’ Presiden-
tia de Colombia: yle Renueve mis
sonitiinignios de consideracion oy.
mis vos: por la spresperidad: de
la Republica “de Haitt,

Garlos Lleras RESTREPO:

KG

TRADUCTION
Son Exeshenca
Merle Doctoine Prangeix: Duyatier
President A Vie dalla
Portaa-Prove 2iaiti

de ‘remercie Votre Excellence
du: Mesange' de felieitalons: yu’ed
io bh’a envage-& Voceanion de man
dlechion § la Patuidenss de ia Co
lombie et Gui yenouvelle mes sen

“ thnents db considération et ares

koeux: pour la progudité de da
Republique PVH a
Carlos Llerag RESTREPO.

Un document
acceptable pour les
jaempres de VORA
WASHINGTON CARP
Lobstacle: principal. & Ja: xéfor
mae de la Charte de: VORA est
sor le point: @etre. surmonté, dée-
Gare-ton dang Jeg milieuy offi-’



, tlels nord: américains.

Des négociations ‘sur Jeur coo-
pération.: ‘keonpmigne,:—- theme

gayavell provogué: les plug gran:

des divergences entre Washing-
ton dt lés' paves Latino -Améri
vaing,; viennent 'od’étre’ entameées
eugre Jee deux partion,

i Leo Département (tut et: le:
Commission Sénatoriale | des - Re-
lations Extétewres ge > sont mis
Waccord ja. vemiaine derniére spr
ui dovitment, ecansidéré: accopta-
ble tant -par Je Congres. gue: par:
VAmitrique: Latine.}

Les milieux: officiels nord -amé
‘ricging: sé déclarets : qtant. A Véovalabion dela. situa-
tion set estimugrt que in: Conféren,
ta de Boents: Altres’ pour dare.
forme de ta Charte dé) VORA,
jpourra: avoir liew avant la fin: de:
Vannée.

‘Le Real Madrid

sagne la Coupe.

arepe
BRUXELLES (APY):

En finale de Ia Coupé -d’Earo-
pé-des chubs charnplous. de foot
ball, Je Real Madrid ‘a’ batty Par
tizan’ de Belgrade: par deux buts:
a Tt.

Ala. mi-sempa “le “seare était
de 6-0. Les buts ont.¢t4 obtentis:
pont te Heal & la 72éme minute

par Amancio ef ® la Teme par |

Serena,
Pour Partizan & la 57éme m!-
nute par Vasoviey:

x 2%

Durant la promiére mi-temps.
aucun butcn's été ‘margué. L'équi
pe aindriléne digputsit le trophée

pour la Séme fois: Le Real Ma- -

drid_ est la seule équipe qui ait
participé dans les onze. tournois
enropéens desquels i] a gagné
cing trophées. .
Ui n'y a pas de dottte que ‘eette
équipe jeume, a mérité le viewire
par sa méthode de jen, aa séré-
nité, la classe de ses équiplers.
Crest & la reprise que. les buts
farent. marqués. Le Partizan de
Belgrade onvrit' d’abord je ncore
sur un corner, Maly Vardeur des
madrilines, levy jen excellent,
leur vitesse devalent . submérger.
Jes Yougoslaves. Coup sur coup
le Real Madrid marqua deux bata
Et jusqw’s ja fin de la partie le
seore devalt rester inchanger.









SHAMPOOING.



aie

Aux Geula











JBUDIA2 MAL 1986



Par Aubelin JOLICOBUR

Quaul Jucnel cdlabro
sts Saints Patrons

Tandis que chucune des Villes
da pays a un saint comme Pa-
tron, Jagmel, la «five ct vail-
lante Cité, en a deux: St Jac«
ques, «bt le Mineur et. Saint Phi
Uippe, le Martyr, Lear féte tom-
be je premier Mai, mais la ville
Ja célébre le 11 Mai, .

Nous retrouvons vivace parm
nos souvenirs Venfance celui dew
grandes manifestations religieu-
seniet populaires auxquelles. don
nalt Hou -cotte célébration, La vil
je & répudié bien de nobles. tra«
ditions par Vexode d'une. partie
de so élite mais olle a gardé sa
Fiddlité A ses saints Patrons.

Jactnel acune fois de plus, hier
chlébré Ja féte de St, Jacques et
de St. Philippe. Le Président &
Vie de la: Republique, Dr, -Fran-
gois Duvslier gui. en -1957 enleva
ja ville dans un. assant electoral
méniorable sy était fait reprégen
te? par le Secrétaire ‘Etat do
Travail et du-Bion-Etré: Social
Mu Max “Antoine at par Je: Lien-
teniint Joseph: Laroche, dete Gar
de: Présidentialic, ”

On nous rapporte que. partis de:
ja Capitale, 2-10 hepres du -ma-

tin, dis.” .débarqtérent §. Jacmel.

tronte..-ynitiutes plug) lard “pout
Sire necnalllis par ane fouledva
lnée. & ‘plusieurs Jmillierd de gens
Masses sir le.tervain ‘datterria:
sage ‘cChantant les -louanges’: de
Paps Does Me avaient:&: leur t6-
teycle Maire de da: Villa eo Me.
ovis: Datontant- te Bestel, te
Commandant du District, des: De
putes dels sigion, les principaux
afticiels, tes cammervante “eb in-
dusticls, f

Dé. cortiges ‘quitta’ Yaéraport
pour de diriger vers Venteéa de
14 ville G0 un ‘are ‘de. triomphe
fut dress, Le: Majre Louis: Lae
foneant, dont Veradition n'est, dé
posste que pup sa motestie. ré-
Pi IA ch de la ville gux dintin:
goes Reprosertanta du Président:
Duvalier ot Tit un brillant dis.
cours dane deqael a alt accent
aur la politique de progrés: et de:
bienAire génbraiss du Chet de
Vet. Le Ministre Max Antoine
y tepondtt: avec benucoun VA pro:

co : oe

On ne reat ensuite A VB Ggiise
pride Te Beam: nagquel as
yent toutes led personnadites of-
ficielles et tous les notables: da
Te vile, :

Le contigs ae deforma pour’ ge
diriger vars ‘a Mairie ot Je Mal.
re Ee UH ae ohepnese :

a fut onauite la meoting tana
au weal a0 Syndicat fos Tra.
Naliours: laemol qui grace &
la grands solliciiude da Préddent.
Dueaher vensient de construire:
ja Place dela Concorde qui al-
hat Bire imaugurée: :

A. cette réanion furent prongn
ves de nombreux discours parle
Seeréiaire Général du
les. Depntées de la Region, ete:

Syndicat,

La place de le Concorde; cone.”

truite dans le quartier Ste’ He-
dene, est agrémentéo Pune jolie
fontuine qui fait jouer son Jet.
Weau pour la flerté des gens da
guarder et dela ville toute en-
tibre. Son? inauguration -eut teu.
én présence ‘de phigiours milfiers
de personnes, réecdunalganted. ~~
Toute la ‘ville: était hier on. Hes-





DEBATS BUR

WASHINGTON: (AYP) 8

‘be Chef du. Pentagone: ne. 9'at
tend pas a mobiliser les: réger-
yes cette: année: pony faire “fact
aux expences de Ta guerre: ay
Vietnam.

Maig il n’écarte ‘pas ‘cette pos
@ibiité; si} une nouvelle’ © situa-
tion! Vargencte apparaitéait:dans
ce pays.

Mais, a-fibajouté, le aaintion
de Pinfiltration: d’unités:de-Pare
mée -réguliére nord -vietnamienne
en direction du ‘Sud. Vietnam ‘tra
duit: ig edévision ferme ‘et délibé-
vées du: Gouvernement @&@ Hanoi
de poursuivre: Voffensive au“ Sud
du‘ iféme paralléle,

Le Sénateur : Wayne Morse;
principal adversaire au Congres
desta politique ‘américaltie ‘a pré
conisé. In convocation: du’ Conseil
de sécurité et 4 défaut, la xin-
nion de PAssamblée’ “Générale
pour “instaurer le cegsez. Je Ten
su Vietnam. Tt s’est “prononcé
pour. Varrdt de Veescalude> et
pour. la’ cessation des bombarde-
ments du Nord Vietnam qui, a-
th dit, auront pour canséquerice
une «haine contre-les. Etats: U-
nis qui _durera des ‘dizgines d’an-
neds» Enfin. M. Morse s'est dé-
claré torlié dé M..Thant: «Nous avons
besoin Wun autre Hamniarsk-
jolds, a-te dit,



M. MacNamara a rappeld. que ;

le Nord: Vietnam n’avait’ pas cca
2é de -pourguivre “son ‘offensive
contre 16 Sud Vietnam, en dégit
des appels du Président Johnson
en. Saveur din ‘cexsen le fen, et
des interventions de" plusiours
Nations “ainsi. que ” celles da NM.
Thant. Le Steritaire & Ja défen

se. a indiqué que; sar Ted inetruc- §







LE VIETNAM —









ve pour oflébrer ses adinig Pa-
trons, et rendre hommeage at Pré
sident § Vie dela Répablique, Dr
Frangeis Duvalior.

ex %
Le bus de lo vite de
Liexpert Panl Oriot de la FAO

..6e matin a xeprie Yayion &
destination.de Kingston, M. Paul
Oriol, Expert dela FAO, Hi vient
de. presse trails jours’ en Hoith
pour superviser le projet de
Youteshnie des Cayesat discuter
du-fonetionnement de’ ce projet
el.de aa reprise parle grand pro
jet de développement économique
dur Bud,

Ge projet de Zooterbnie des Oa
yes on cours depuis plusieurs. an
need ext" piacé gous ‘In. direction
de M, Jacques Grison et de TA-
Rronome ‘Alex Tanis,. asvistés
Wane bonne équips dexperts de
ja: FAO ot. dagronomes haitiens,

M. Paul Oriol est repard tras
satisfait de sa mission en Haiti.
Tea &té salnd & Vaéroport par
‘MM. Jacques. Grison, at. sa. femme,
YAgronome Alex Tanig etpar M.
Exile Bulle, Directeur du pro-
jet. das. Gonaives,

BRS
Mie Nelsta Vander Linden
est partie ca matin,

lela! Ce smatiny a pris: Vavion,
& destination de la Mollands, Mlle
Relsie: Vander inden, raviasan
te Sie de? Moet Mine Hendrik
Vander: Linden,

. Nelsie ext: partic: en ‘compagnie
We sa mare, Elle cat aliée: parser’
quelqpes semaines: en ‘Hollande.

En. Juin, elle ee rendra bp Mo
nich: olt elle: doit: éponser. au. dé«
Hat de Septembre; ie: jeune méde:
sin allemand, Dooleur Otte Male
sy-Mink, Sie ning: du. Ministre
Pleniwotentiaize de in: Legation
de la Republique “Fédéralo: d7A1
Jemegne Dr, Frana Maley-Mink
et Madara,

ie départ de Mime «Hendrik
Vun der Lindow ot de 96 captivan
te file ayaient attire a Vudro-
pork leur mari ot piss, et de non
Wygux ania.

Nelnie oul a xencunteé: Otto
eu Haiti nous a dit conbion’ Halk
till restera chive, Q

Nox meilleurs voous Vacmiige,
geenk dans la ode aeolian sae
ui de vivre gvec Ie Jeune at boll
lant curologun allomuod, Dr, Oe ©
to: Maley-Mane <

eae
Vere: Montréal

Ge malin, Mme Piers) Four.
cand a pris Pavion’ en compagnie
de su file, Mme Roxane Pour:
cand Duplesnis, Files se sont ren
dies & Montréal pour aller voir
Jour fils et fxere, le Chor Prore
‘Brangois: Fouscand, de \Wapital
a, Sacré-Cocur, Q

Mine Pierri) Fourcand a été
galnde 4 Vaeronort pay: ges ¢ one
fonts, le Dr. Jacques: Fourcand,
Direstéur de VInstitut da Bieo-
Etre: Soe) at :






hours Vourcand, Dr. Hervé Four
vand st son fils. Mie Robert
Mio, Mo et Mme Vane) Joseph,
Mime" Elie Legagneur,” Arthur
Fouresnd, son gendre, Mo Mareel
Duplessis, ot parcits; Micet Mine
Noe: Vourcand,. fils, Mine’ Serge
Fourcant. Myet Mime Roger Dts

(Suite page: 4,°Cofsa)

tions: du Président Johnson, les
Forces Améncaines s’attaqudient
&: certgins. objectifa et -pranaient
‘dos precautions alin | de limiter
au maxima leg: pertea,

‘Les “objectifx dés: raids’ nériens
sont, également. choigis avec. goin,
intisy B ajoulg: M,-Me Namara,
des erreurs sont. toujours . possi-
bles.

Le” terme «Saigon, maison de
tolérance. américaines, récemment
utilisé par le Sénateur Fulbright,
& été “avoqué: .M. Mac Namare a
protzaté contre le choix de ces
mots, : :
Au ‘sors de sa déposition, le
Seerétaire d’Etat 9 affirmé +¢

ment. préts, & faire face & tous
nos engageménts: politiques)>

Le Seerétaire d'Etat'a Bgale-
ment parlé de ig sitnation dans
le Moyen Orient, Les: fourgitures
@prmea américaines 8 cette orga
nisatién (dix. millions. de dollars
de dons, auxquels s’ajoutent. quel |
ques ventes. récentes} n'ont d’au-
tre objectif que de contrebaian-
cer les arrivages massifs d’ar-
mes soviétiques (deux. milliarde
de dollvas de.1964 8 1965). Cepen
dant a précisé ‘M.. Mac Namara,
«il est extrémement difficile de
maintenir Véquilibre deg. ay ne-
ments ‘an Proche Orient. ;

YRS SLPS



Pour. vos Voyares
HERAUX: TOURS
160, Rue Dantég Destouches
Let. 1 8871.

- Georges Héraux
Directeur ~ Proprittabe
Voyager Heéreaniz.:
Voyage Heureyx

Entrée Gdes 2.00
_ Réservée Gdes 3.00


* @L NOUVELLISTEs



Vous trouverez chez NADER en face de LA BELLE CREOLE les pein-
tures et sculptures de nos artistes haitiens les plus connus et les plus
réputés et également divers autres articles tels que :

‘Cissu haitien 100% coton

Tapis

Couvre-lits

Bijoux .
Articles en écaille et en coquille
Liqueurs assorties

Articles en acajou
Figurines

Sacs 4 main
Services individuels
Poupées haitiennes
Cha peanx

et un bel assortiment d’articles Marie-Jeanne (Sandales, Sacs & main,
ete.)

eee Rog
oulangerie St-Mare

Ave. Jn J Dessalines _

tea’ *

4 PETION-VILIE aison Rigaud

Rue Penaméricainze

Delmas Market
Agtereute Delmas “Egg Bam wo

luce Chatelain
Bee Teussgint cuvert

tread @

meomie du Pays



Hone sagh pas seule
e défendre Vart négre de
tel quill esi exposé aa

an Musée Dynamique,

las enor, de Vitus
weutrand Gab ert, wun)

me sieele, une source

qui ne tarit pas +

1 pay th
eh pour
iinboré,

tous.»
ancora une fois, on
y dakarois, o& gon -
ec 18s jminges eb ies ie
3 i¢3 pollens du monde,
core Vart négre, qui, nous
tL du duespwir, nous gou-
dans notre effort de déve-
ent économique et social,
notre entétement a vivre.
nog pobdtes, nos conteurs
romancders, givils pei -
de vivlentes abstractions
wes 08 la noble Glégance
oure @amour, qudse seulp-
ie hon national ow des mons
# nies, gulls dansent Je
e développernent ou chan-
diversification des culta~
artistes nigro - africains,
ister sénégalnis daujourd’
nous nident & vivre anjour

to en renforg¢ant la hau
m gui caractérisait le fa
ved soudanien de bi civili
négra - africaine, vivre
pour réxeadre les prohlé
rets qui conditionnent

Po uvenlty

2A m’écouter, on pouralt crvi-

© Part negre nest an’une

me oo: un ensemble de

au service une civilisa

tim: de confert en tous cas de Sa

production matérighe, Qu'on m’es

tende bien Pai parlé du dévelop

jement, non de ja seule craissan

ce économique, clest & dire la to

talité correlative et camplémen-

tuire de la-meatiére et de esprit.

de Veconernie et da serial, da

corps et de lame : j’al parlé de

ta production en méme tenips,

des biens matériels et_dex biens

ivtuels, Bo pariant de la négti

je parle duane civilisation

fost, & la fois technique

on, artizanat et prephétic,

rh exprine comme laffir-

mait GOGO T. LEELL,

16 des postes matériels et

ces aphitpoliess :

Et dans la conclusion de son

disoours, Je Président Senghor

«hin vidant A in défen

tration de Part nagre,

yal a xvonrcience d‘sider

ja vonstruction de la vlvilisation
de VUniversel.>

Si je dovais citer tea princl -

paux aratours dane cea- quelques

lignes, j’ousse 6té entbarrassd

dang cette synthése, pour donner

A mes compatriotes le seng et. la

partée du Fostival Mondial des

Arts Nigres et dégager en mime

femps mets impressions persomel-

es.
Mais je ne peux oublier Pérou
vante minute of Ie Président du

for

Pear re
Ke confondeug

{Suite de lo 2ame page)

Colloque, le deuxiéme jour, de -
manda au Dr. Jean Price MARS,
le Précurseur de la Négritude, de

ider la premiére stance dex
d na scientifiques, E’On -
cle agita la olochette ex les dé
bats commencérent .., Cétait do

diait: & Vhonneur. Et la pre
iniere République Noir Indépen
dante du Monde, queiqu’on dise,
quoiqu’on pense, fut dignement
teprésentée et par ses intellec -
tuels et par ges artistes...

Crest Je R. P. MVENG dang o-
ne interview & PAgence de Pres-
se Stnégalaise quia déclaré que
le Colloque a servi Wexplication
aux expositiong ef apectacies qui
se sont déroulés pendant le Festi
val. Voici les propres termes du
ROP. Mveng: 2Le Golaue ger-
vira @axplication aux spectacles,
aux expositions qui ve deroule -
ront & Dakar tout au long du
Promier Festival Mordisi dea
Arts Negres. Ce sera certuine -
ment une conscience métaphysi ~
que bien sir of partant foyer cal
turel. qui se prolongers par les
spectacles sur setnes, les expesi-
tions dans leg Musées, les potres,
ts chant et les dansex.

Crest qyelles sont, ceg manifes
tations, deg moments culturele vé
ous par le peuple et pour Ie peu
ple.

C’sst dire done que le Collogite
sera animé par un euprit de dia
logue avec le monde entier, mais
aussi dialogue de PAfrique avec
sea enfants. Notre dialogue ne
sera cependant pas impdrtaliste.

Nous n'avone pas une école &
imposer, nous fe demancons pug
aux autres de changer ni-de. sty
le, ni_de modo dexpression par
leg ntres. Nous nots adressons
# eux dang le sireple langage de
la culture en terme Vamitié et de
eréativité. Nous chantons pour
nous ef pour eux le triemphe de
ja vie sur Ia mort, de Vamour
sux la haine, de la Hberté sur
Vapposition.

Notre culture qui est hemanis-
me, expriine TAfriqne ef parce
gwelle tend & la sauverarde de
Phorame, ele cst bien de i'Uni -
versels:

Jenlai pas voulu vous donner
mes Inmpressions peorsainclles ot
vous dire te gu’A 66 le vous du Tronner af di iecevairs
par mex shuples propos. C'est
pourquoi jal fait parlor les plus
hantes persunnalités de Festival,
pour illustrer te contenu idéologi
gee des cKtats Généraux da ih
Négritudes. Pai vouku faire reg
sortir qu'h Dakar, Capuate du
Sénégal, (idée sot VAction. de
Vhomme noir au. cour d'un-bemea
tenis nouveau dims un grand
Festival ont donné rendez - vous
4 Homme et & fa Torre.

Et je demande A Paulin JOA
CHIM d'achever ma réponse,

eL*événement donnera gn tout
c8S aux militants-de la Négritu-
de Pooeasion de démontrer. quis
ont jamais vouln faire du-racie
me, jamais pensé & forper pour.
eux seuls of pour leurs peuple

wore Vi
' Le seul veal DUCO
est celui Gabviené par la ¢

un art de vivre par temps de ca-
tastrophe. Leur sonei a toujyure
&é d'etre présenty avee le pards
de leur passé, avec Jey richessus
de leur génie, au sem de ly civi
Hsation universelle, Ce qui impor
te pour ces peuples qui ne veu-
lent plug demeurer uniquement
des consommawers de culture,
mais veulent aussi se révéler ac
monde comme des producteurs de
culture, c'est de ragsembler ieurs
énergiea créatrices et d’apporter
Jeur modeste pierre & Védifica -
tion de ‘la civiligation de Vhom-
me... Le festival qui s’ouvre sere,
comme Va diclaré Senghor lui -
méme, tla défense et illustra -
tion de la Négritudes. Le rideax
va se lever sur des milhers do
thefs-d’oeuvre négro ~ africal

inconnus da grand public, sur
des jeux d’Ames noirg élevén } la
température de poémes et qui
soutiendront parfaitement, sand
jamaig xrougirs, la comparaison
avee jes praductiong artistiques
des autres peuples. L’Burope dé-
cowerira Veasentiel deg éléments
fécondants ‘dela race noire. Et
en regardant vivre, 2008 le grand

soleil, toute nue, one civilization -

qui raypelle encore les premiers
mating du monde, . en baignant

dans In vitalité simple et droite |

de ces peuples afriesins en mar
che vers leur destin soug de fortes
épices, le viewx monde. peut aussi
prentre comme un ‘bain. de jou-
vence, ‘pulser des forces nouvelles
pour la ponratite de na route... A.
lors, selon Je mot.d’Aimé Ulzaire,
un autre chantra de lg Négritude,
le. premier’ Festival des Arts Né
gree de Dakar seta véritablement
aun rendez ~ vous du donner: et
du recavairs.

Conrprenez doneaprds tout ce:
la, meg vives «Irdpreasions, 30
conus doy eranded at historiques
manifestations dela haite eb pro
fonde perzonnalité de“ Viomme
noir gai dit au monde au: milion
du @6e siéclé, A Dakar: jc! suis
présent,

Comprene mia grands ‘cmotion
quand Je ‘Président: Senghor et Je
Ministre Malretix,: lesangode Pi
naugBration des Stands arrives
devant celui d'Haiti, Wardta =
vent longtemps pens Padmirer;
Bi: Malwaux. de | dire’ Glen: haut:
Ces le meilnir.

Les membres dele delégavian
hudtiontio oit-aru nig! wntendre..
Maisole jour bir nowa ravens 6te
newest. audionee privée “pat le
Président Léopold Sédar SBN 4
GHOR, confirma Vapinion de
Malraux en ‘prédigant:

Malraux demanda A Aland Cé-
site, conmont sé Lait-il “que leg
peintres -lisitiens alent ping” de
personnalité que ‘eelix: dea ‘autres
Amtilles?. Césaire véopnndit: Hai-
ti est: indépeidante depug-18t4,

Comprenez mes: vives impres =
siang:e¢ toute. mon. émotion ‘quand

le Président deta délégation. hal-
tienne, Me: Léonee .VIAUD,: Mi-

s

nistre de I'Mducation Natiousle,
remit au Président. Senghor, visi
blement ému, Je don dy Président
de la République d'Haiti, le Dr.
Francois DUVALIGR, ds notre
Acte dindépendance pravé sur dé
Por, : :

Comprenez mes vives impres -
sions aprés le Message fraternal
dy Président @Haiti & sen Colle
gae du Sénégal négalais, iu par le Ministre
Viaud 8 la radio qui retenait Pat
tention des intellerwuels, des étu-
dias de la-belle Cité Universi-
taire de Dakar gui en parlaient
avee beaucoup de sympathie.

Oh! eles farent plus fortes en-
core mes émotions , aprés lez
Brands spectacles de la merveil-
leuse Troupe Folkloriqne d’Hai.
ti... Partouk on sulvait nos artis-
tes pour lex admirer, lex phots-
“gtaphier ét obtenir deux deg an
tographes. C'est en ponsant aux
suceés de nos danseurs que arr
ve & votre deuxiéme question.

{A snivre).

Posen nnntttteemnrmannnesstnnaterermeieieti,

PEMDULES CUGKOU
Des 2Pendules Cuckoos. rian -
Rent @prriver Aula TIPCO, 964
Pe

‘Yue Yves cadennn,
Da plz, len prix. send tebe ahor
dabdds
perninttennentoremnnentstioniyianciibitadinotemre

LOTION ET CREME
BIDAMELIS.: MERCIER

Plua de rides ni coupavong :
Votre Mieege rajeunt do10 ans
Rar.

TIPOD, Plicg Galtrard, Distrt
bateur.

G8. TABLET Ey
dunlsaat: se vote: age fade grt
re -aux GS. TABLETTES,

sof

































B
FARES A La Tieto
DANS-LES ARTICLES bp
WAIBON :

Wieaues J

paGee

AGB

CHEZ HERMANN GADTIER

Lea légants. trativeront dex
shausaures do. paye de VBure
pe, Citehe, de France, de Belgique,
Hollands et d’Angigtarie.” wes
souples 0 de quatitts aupérien -
ren, dea chaussures Ameriainds
marque Glasto, Foxtune ot.
pour ogu% qui tavaiilent. dans
jes uaines, dene lop champs, ler
conductenta de gros camiong, da
traciaur trouverent des chauzse
res de lx Tohenosiovequie (Gabo
aves des seruilies de 1/4 prea. dé
paisesur, anudermpant tres, trea -
eouides et & trea bon marche, Les
parents . trouveront pour feura
gouses dea Souliers eoboys, aussi
& bon marche, des lites de camps,
dep soca d’ecole on cuir of dea
serviating davotat, des bas nylon
Diune.ot cowleur 47% pour yne
puire et den Sonliers pour intir
mitras, :

LO CRETE TED eft

A VENDRE
Occasion. exceprionnalle
Voitzre OPEL, 2 porter
Modéle 1954
Sadressor A ta TRANSWORLD
TRADING -~ Rue du Quai.

Ce produit frangais. dont len
effets thérapentiques sont vral-
ment. remarquabl: jane tous les
dagréx de la Syp! gant en ven
teh ig Pharmacie 8. Gelfrard
% Gang toutes lex Pharmacioz,

_cecenrrroicoaiior room opomentsenniaiominoninit

he ”

able ge sert: des produits de
lexgems: ou: Woodbury Aus
al: quelle -galbe; “quelie belle pear
grace aux Savons.: Woodbury” .o4
dergeng et In fameuse: Lotion Jer
‘wens: pour le corpe at lea niains,

Ayes cette: fraiohour ut. co tant
grbce 2%

JERGENS:
pm leh li Ulam Mili Ll pe sil

P PECTORAL SEJOURNE

° Gott: agréabls: —.. Congarention | Parlalte
A bane de CODEINE “TOLU ef KUCALYPTOL

‘xoux, Baumes, Bronchites. Enroueraents, Influenza.
Aifections des Poumens

FACILES A GAG!

- $30 DE PRIMES

CHAQUE 15 JOURS

DE VARGENT EN MANGBEANY, BIEN. SUR SL VOUS "Yh PAUT

CEST SIMPLE, CEST FACILE.

Pizzas, Pates
Paine francels

Pains au Sromag
Pains pour Gabétique
Pains sans sel

Bouchées, gat
a

bout de Pannée,

Leg dates du tirage seront-toujours annoncées 4 Radio Port-au-Prince au
cours. du-programme AU FIL DES ONDES de 6.9037 1. ALM.
AU BEURRE CHAUD : Bois-Verna No, 29: Phone 1/946,

Rue du Magasin del Etat No. 68 Phone 13482,

pour eécepiions BL an
TUCAET ET COM

Vous pouvez gagner 3 30-de primes chaque-15 jours.

Et méme aprés ces tirages bi-menauels vog tickets ont encore de la- valeur.

Conservez-les précieusément. Une surprise plus alléchante vous attend au

1 ACHETEZ

AU BEUBRE CHAUD

LE.




4LE ROUVELLISTED



QUOTIDIEN

LE PLUS ANGIEN D’HAITI
FONDE EN 1896

Directeur - Administratear :
MAX CHAUVET





mt

PROBLEME Nao 20a












SL ED

GRAC







TOISES |

+ Possessif Adare



xtx x

VERTICALEMENT










seul Service

Hebdomadaire direct
entre New - York et

_ Port-au-Prince

PIERRE COLES
MARCHAND TAILLEUR
Rue Pulse No 28

Costumes sor Mesure - Grand A
Articles r Hommes — Costu

Colombo -




bei UAL












DANGLIS CULUELBO,

CULUMBO.
solte MINIM

val



2 CENT DOLLARS.

MODELE 1966.



iA MAUNIPIQUE LIMUOSING PRUGEUL
sk, UR AND LUA, Modele lyod, actueilement
expose? dans la grande Salle des Wulchets de ia

aitienne

angque Populaire
AVIS

ANULE BUS PAVE bY AMERICAINE

LimuUsiNgs PEUGIEUT 404, GRAND LUA,
MUDD Ly0 ;

LA BANQUE roruuaute COLOMBO -
tiAiling ma esl heureuse doliviy une nou -
vee bo i 1 3b dy Qui, elle en est certaime, rejoul-
VA Ws $e$ NOMMreUx eb Ldeles DEUS AIN I'S
Mein DEYPABGNE, .
nile se yait done le pigigir, CHERS CLIEN
ni AMID, de Yous Inviter 4 vetuy ALUMIKER

Vous pouves ia gayner sans bourse délier.

4OUL en prenant votre CHANUL, Faites fruc
titer yos HUUNCMIES a votre BANQUL
Maimtenez eh permanence
de CENT D ,
vu 100 ($100.U0),@- votre COMPTE DEPAR -
GNE 4 LA BANQUE POPULAIRE COLOM ~
BU -~ HALTIENNDE, eb attendez le lirage sans
yous préocouper dutre mesure des conditions
quiger ont publiées prochainement, car le
NUMERO de votwe LIVRET D'RVARGNE
participera AUTOMATIQUEMENT au Tira -
ge si votre COMPTE na jamais ee inferieur

un
DOLLARS &

4. -Meintenez aumodue ce MINIMUM a la

-BANQUE COLOMBO, et attendez avec confian
cé-lg, date du tirage de cette grande et Superbe
LIMOUSINE PEUGEOT 404, GRAND LUXE,

BASQUE POPULAIRE
. COLOMBO - HAITIENNE
LA BANQUE DU PEUPLE HAITIEN. =
















shygtisies qu: confor
éyritude et | Ractzme: Et
i, par sa philosophic et
, #8h in champ daxpe-
ded isation de
oA wag de direcaux
es hommes de in terre: des
tires races, gue ja neire celle
i, fait partis de Ia terre et de
manite, Quelle & concribua &
xe humaine sur ia plane-
ausel, a droit au cres~
a Ta vie.

wsiear Allounes DIOP, Prési
Association du Festival
de «Présence “Afri-
cclare & Vinauguration
Colloque sur ja vie deg Peupless : «Nous
precisement de fuccer! les
4 torre et c'est [com-
sation eb non eam: in-
que nous enatendong: dé-
présente au mondes,
salve Malraux en jinet-
NL SUE 8B Vie, SOL acy
on oeuvre. CH cat étran-
neti, de volr aver
nee cet homme 9 agur
questions raciaics et) lea
z Walesa...
aururatios du Cullo
Art Négre dans la vie
exp, ob ales wiaty gé
yin Négritudes, eotmme


































Samed: seb, ke Lambi Clab a
sur deniuande! dy public, &
Francais d'Haiti, Ia! St.
He Tonton MEME, Bien
we ne fit pas mvyitee,
arroser da vileco cs
ce gud m’empéche a
MEME de Teter Bee
ag public de répondre i
ation. Moi = méme: je
dans le voisinage efi n’é-
: té, mais comme: tout
chez lui @ porte grande
. Fai di sans difficutté
we méler aux convives a-
de mabriter contre le minu -
temps da dehors eb pur-
eux “ltr sentiment,
ctreintes, leurs: angolsges.






on

dean ot







| Pee vraiment Gmouvante di ~

i e vue. Cest pour la pro

gwen Club angsi Jeane

tar de Franck Fouché, de

S Morissesu Leroy, de Franck

| ou A te soul,
i










sulr alt présenté une pitce
de ce genre éerite ef mise eni scd-
embres, Comme a
ener le présentatenr,
tla St Fean Cuil





le Tonton MEME




























































(Suite de ln Were yiges



a git Yautre, Morsieur. Gomis
Macchods, Directeur da Dégurte
ment de in Culture & TUNES -
co. plant Ml René MA.
HE pres Alioune DIOP, esti
re e cet événement cquui cons
t an de ces moments privilé
giés oh iHumanité entiére ge
sent en quelque sorte engagés,
est & la fois un aboutissement
gl un point de départ pour PA
friques Ex wadressant aux apé-
clalistes : 2Nous attendens de
vos expesés, le clarié- qui nous
permetira de mieux comprendre,
mieux connaitté ét partant wienx
aimer }Afriques.

Alors le Ministre André MAL
RAUX, & la suite de Macchedo,
avec Glégance s’adresse au Prési
dent Senghor et dit (Pour la pre
nfiare fois dans Vhisteire, un
homme d‘Erat prend dans ses
maing périssables le destin d'un
Continent et proclame Vavine -
ment de Vesprit), He définit la
cullure en général comme étant
Yattitude fondamentale d’un peo
ple en face de Univers. Puig it
lance dans sa conclusion le mes
sage de la Franee & la Négritu
de convoguée a Dak; a Putisse
PAfriqne conguévir sa hbertéts

Et maintenant, ’eest le Prési-
dent Léapold SEDAR SEN «













Par Antonio CONSERVE

est une tragédiey. Le lambi a vou
lu ecteindra ia sensibilies du pu
blic car dit Mr Coulanges toutes
les piices préveities an public
Jusqntel, Halent phufét deh co-
médies qui Faisaient rire jus ~
guuux larmes les spretaleurs. Le
lanthi a fait beaucoup de melita
en chatouillant nos cours Jusqua
faire secréver nos glandes laery
males. Et puis, qui donc ne se
laizsersit pas Yatre puisque les
seénes sont tellement émouvan -
C'est la réalité da dehors
porlée sur in seéne, le pé-
ristyle avec sm tomealle fraiche
ment recouverte de feuilles de ba
nanler, ses potite coulis, ses eraix,
le péristyle avee tout eon décor.

Bes le lever du rdeau, la pré
tation duvyait retenir nytre
iffe. Elle nous metinit dans
in, elle nous préparait dé-
damais présentation ne fut
mpeccable, C’est toute la pit
e préseniée on quelques sept
mimited. Lee spectatéurs esnaient
de comprendre dang lenr ceprit,
fulminent des questions, veulent
vite voir le dénouement ef tout









5







Ldcencit en Sciences Secisies

GHOR gui parle. Quelle maritrise
de la langue francaise | Qu’on
ne Noublie pas, e’est un agrégé
da gramimaire,..

Je m’exeuse, si je fais tant de
Tongues citations pour ilustrer
ma réponse & la premiére ques-
tion du rédacteur de vellistes. Tl me faut permetere &
Celui quia organisé le gestival
par la pensée et par Vaction, en
tant gu'éerivain, doctrinalre ot
chef de Gouvernoment, de vous

dive ce que c'est, Et ctest acne com
mentaire one nowe reproduisons
leg principaux passages de son
grand discours,





Oui le Président Senghor dé -
clare : «Nous ressentons trés pro
fondément Vhonneur gui nous é-
choit d’acueliir, avec le Premier
Festival Mondial des Arts Né -
gres, tant de talents, venus des
quatre continents, des quatre ho-
rizons Ge l'esprit, Mais ce qui
noux honore au dela de tout et
qui fait votre plue grand mérite,
c'est que vous aprez participé &
une entreprise bien plus révolu-
tionnaive gqae Vexploration da
cosmos, & Vélaboration Pun not
vel humantsme, qui comprendra,
vette fois ia toteli des hommes
sur te totalité de notre plantte
TERRE,

at

ce qui adviendra de Tonton ME-
ME upiés fe vive de Milani tar
le réve a heancoup d’importance
pour noes paysary surtout quand
i slagit de sacquitter envers pa-
pa Ogoun, Jean Caboitier su su-
tres joas, Le réve de Mélani --
el toute In pitce d’allleurs ~-
neg a tondult vers un mond:
magique, on rmande mervelllews,
va monde de divinités,



La St. Jean eaille Tonton ME-
ME valait la poine détre vue.
Le lambi nous a présenté yn thea
tre paygan, un théatre pour
Yhoremie, un thébtre d'enseigne ~
ment, un thédtre qui. news met
ext contact avec le penple, un thé-
ftve qui refitte in véalité noctile
de nos eampagnes, et de nos
ge, car le théadtra doit pow-
eréer la vie, une vie qui pos
sa beauté par dela le temps







espace. Un thédtre boule -
versé en certains evdroits par ia

coexistence insolubla.da Fran «
‘quis ot du Créole car Milani réve
en Franais bien qu‘analphabote.
Son ignorance du Franeais Yem-






wnvavelt

Le Sénégal voug aeanediia, dgac,

earame des bOWs Insiines, et din
bord DAKAR gui répond ainsi
4 sa vocation, car, socle noir, lat
cé dans ovéan fertile, DAKAR
ge toujours répondu & Vappel des
ALIZES, au salut des visiteurs
de la mer et de Pair, Pour nouer
jes dialogues, d'ch naiszent les
civilisacions, en tout cus in cul
ture, nous voicl, yous volel ras:
semblés, ethnoloyues ef sociole -
gees, historions et Hnguistes, é
erivaing et aytivies>

eN‘pyant done ptt nieY Part né
gre, on 4 voulu en minimiser }'o
riginalité sous le prétexte qu'll
le monopole, ni Pe
motion, ni Prmage analogigue,
pas méme. du rythme.. To est
vrai que tout artiste véritable
egt pourvu de seg dons, quels que
sent son continent, 24 race, 6
nation. Ho nempéche, Uo a {site
gue RIMBAUD se réctarodt de |
fa négritude, que PICASSO fut /
ebranlé par un masque baoulé
gw APPOLINATBIE chantit les
fétiches de bois pour que Vart
de POcvidert eurapéen eonsentit
apres deux mille ans, &h Yeban
don dela Physeos mimesis : de
Vimitation de Is natures



{Suite page 3)



Administratives

pethe Vexpliquer et de “compren
dre ce qu'elle 'a va en donge.. Son
ySve ost un. mauvalé. présige que
seal pouvelt: comprendye. Porton
MEME, “personage = trés luckia
et qui ne. badine pas avec los. end
sex strietes Ba un tour-de
iain, 1 ‘tonnelle cst tnontia: et
vite Id sérvice vst organise, n'y
a pas'de temps.’ perdry Jes:toas
sont Pachés ‘contre. tui,epi. borhb
ee grand’ TH matin, Hi faut apis.
vite... Bien. na manque,
folklore, chante; tovt se fal, avec
art. Lee personages s‘arquitte-
rent trés bien de lent tiche,j/on
peceabie: Reine Roleit tayonnante
de ‘beaut dans tetite. sa -aplon +
deur, dune Gloyuanied “rare. e
ugaleme du Gartgan, maitre: dé “6
remonie, Vexbractdinaire Toutes,
Momé, vou déchnittement . quand
i ose atteint de crise de. posies.+
sion, Le ehoeur a 6h foronvant
dang Vinterprétation.. 26 Palmb-
wh, Vous ave, fait du Bean thea
tee vhefs amis dv Lambi. tra:
vot

Antonie CONSERVE












le Les 3

o ADRESSE:

scmoptinen

PORT-AU-PRINGE HAITI)

RUE DU
No, 212

“ SBUDL AS MAT 4068



CENTRE

7

PHONES : 200 6 2262
_B, 0. BOK +1816




Gie Ce
Jendi-& 6 bIe

LES PARAS ATTAQUENT
Entrée Gdes 6.89 et 2.50

28
déndi & 8 b. 16
Séance da CINE CLUB
Institut Frangais

Vendredi a Gb, 15 et 8 ho 15
QUATRE BALLES POU JO“
Entrée Gdea 0.99 et 2.50

. i UNION

dJendi & 6 h. of Bh.
LE SOUFFLE

DE LA VIOLENCE
Entrée Gde 050 et 0.95

Ventredi & 6. b.

{Salle en loeation)

DAVID CRICKET?

ROL DES. TRAPRURS
Vendredi i 8 bh.

TINTIN VET LA TOISON DOR
Entrée Gde 0,50 et. 0.96

ag

Tendis4 6 be ef Bb 1b
BLAGUE DANS LE COIN
Lintiée ‘Gidea 6.92 eb 3.00

Vendredi & € he et Bh 15
LE TIGRE “AVS

LA CBAIR. FRAICHE
Hintrée -Gdee (28 et 2.00











RAFLE ANNULER
La rafie oarganisée. par. Mr.
Nadim Tevoban, concerning azo
Volure PHU GeO Easy dys
Vail étre basés ‘sur le ler Tira
du mois des Mikdee dintarie we
iEtat Haitlen dst “aniulte,
+P -au-Peos Je: 10/4/66,
Nadim TARARRIN:
Propridtaing,



‘ 3
les taugues comt ~
Gags 1a joie
En effet» lea Tatiguts, len aarme-
nés gor dene dale, car iia
peuvent acheter. le RAL, ui compiles. alimentaire
yeniarquable : qui apporte:) goug
Whe: forme Hovmonisise los. prit
ciples vitaiiities naturelles (A:
B.D.) “indispenssbles Ao te vie
etstes: mindraux: de: bus culelan,;

S NOS



phosphore; fer, onivie ete, Ce
merveilledx : pradait site Liters:
tele: Bordeaus, qui-derviant ‘nae ons =
farts, Gepvellleors, mportits, conve
lenoetite, ‘sont en ‘vante Ala Phat
tnavie Soasthins Celfrard, au prix
deo 160: eawprings: pout Gdas:

li bsisbabie

aphing b eouata
thA MADONNA,

Paral lea - toutes: tagillouran wuz
nee, °

2B
Hin Black aves toutes lex yidees
Bkaek Dour Votre: garen:

ae,
Bo vette bln “TIP:
ie GO,” Pines

3 ‘








Avec Aig Climatisé.

Le distingué Café’ Bay - Restaurant est le
Â¥ehdez-vous de tous ceux gui veulent avolr une
minvte de détente dans un cadre coquet et frais.

Un menu varié et de qualité vous attend,

SENSI TEATS SISTENT RNS ER RI IY
oterie de PEtat Haitien

TABLE Dk LOVE DB 27409 BILLETS DE 10 COUPON,
. A G2) LE BILLET “





PARAMOUNT

deudl sO hoet Boh.
UNE SOURIS

CHEZ LES HOMMES
Enitrés Gdes 6.99 et 2.00

Vendredi & & b. et 8 hb.
LA FURIE. DES 5 .S.
Entrée Giles 0,99 of 2.00

CRIC-CRAC CINK
Café ~ Concert

Jeudl A 6h, ot 8 bh, 46
LEGIONS IMPERIALES
Entrée Gdeg 0.93 et 2.00

Verdredi € Gh. ob Boh. 15
NICK CARTER

VA TOUT. GASSER
Entrée Gdes 099 ot 2.60

CINE ELDO

Jexdi 2 Ob 18 et Bh 16
CELUL PAR QUI

LE SCANDALE ARRIVE
Entrée Gdes 0,00 et 2,00

Vondred? a6 bh, 16 eb 8 bh. U5
LES. LIAISONS
DANGEREVSES

Brtrée Gdes 6.29 at 2.60

vielen nine





OGLVMPIA

dewdl: -(Ea permanence):
MELODIC INTRRROMPUE
Entrée Gde\. 99



Mendredis in perinanence}
RUPIEL A: TOKYO
Pakrte Cae. 90.

CURE PALACE

Jeg OR he et Beh 1h
VOULEZVOUS
DANSER AVEC MOL
Britrée Cds 0.99.

Vendredt & BRS OtS h. 15
LASREVOLTE

DES GLAINA THURS.
Babees Tele Ae

DRIVE DCINE



Saudi FB, eek
PANIGUE AU
MUSIC-HALL

Vendredi: 8-7 he et 9 oh,
(Jour de famille}
LES DEUX: VIOLENTS



MONT? ARNAGEE

Seudik 6h ef Boh.
PAR LEFRR ET PARLE FEU
Entrée Gde 050-08 0.96

Vendred: 46 net: 3h,
PANTONE DE LOPERA
Rnteée Gde “G50 et 6.2%



sFAniOM

Mercredi, (En permanence)
MACISTE DANS LES MINES
DU ROU SALOMON

Entrée Gde 0.50



“Peudi, (Ea permanence}
{En libre pertie) :
L/Ensenthle Weber SICOT
{En 2ime partic):
CAPITAINE PRACASSE
Entrée Gde 0.99













4





LO EDG Ge os, ese inn nek men che sanvencis ens onranssrcatessecusasn ep DME
UGG Qtere en vines sine oxn'inn sox oprsrreccasstarisetactiniibavesican KOEBR
16 Tate Me nsvennnensrnsenten vneasensestettessinie secestrerece BOGE
REO Late te G. 200 ccssuaswenig nincsescnervrerarecierce S600

REO Latte €6-C. BB vccrsenstsinocsngitssnemngercse onesione BAG Y

2 Aggros Brow Lote hOB cvccrecpsaee i
2 Aporocimations de Zo. Grog Lote €.°268.;.. Ch
2 Approgimations du Bo Groz Lot. b G; 20D ececes OB
BUT: Contained Ces: 8 Grea Lee BG. BO cnc, 16888

BOT Torminaloony den @ Grog Lote 8 G, Bisissiacine GRBBO- 9
810: Lerminaleona par We 8 Boules 2 G88. ABB
1 Boule «DOC. BUY, ebb aba de aceen dangeuasseoperess innese AR




poot, Mo et Mme
Milo Jeanne

hank, ute

ge muard)
Une assistant
wo lobby de
in la +







rare
dot



Pour
Adrien Auguste, M. Gérsld Ca-

F

& des diplowms

clels du gouvernyta








1% 2





te
des





“ER
(AFP}

CHELSEA
Vequipe de footbs!

vaince Barcelone



















e@ Foire,



rae

@ ON





mateh aller b
emt gagnd pa
de jouer un
h de revanche.

ta Heu a Lon
titre de champion

gaids lourds
i attendu entre Je bo-
in Cassia
dais Henri





emi-finala da ia coups



da a causé une gran
battant Ecosse

A MAGIC CINE

(Suite)

Roy,
Mrse

La aviree
aChicw du Casino



AU GYMNASIU

po stway s'est d



le

GA RTE
NN



VETE
Bose,

On yous +
on Fale.



silenuh
*



droit,

VA

NDAL,



Besse de Prise
de Deull



{a Messe de Prise do



undi



6 heures 30
: note tent

parente ot

Yotre Balle climatisée





14 Mat & 6h, 90 Entrée Gdes 3.00 et 5,00
a 13, Mecoredi 18 et deudi

3 Mai @ Sh. of 6h. 16
nirée Gdeg 3.00 ef 5.00
t



ey
@



SPARTACUS

line rele eaperernduction de ja Universal Intertintional. time

Cinsranseape

impina.

ake ©

PANTHBRE - CY
COLES
et deux Mathes de










M



TE,

re Lows

s ext publié &



Douit

repos da Vane de ty trés
%

dite BLAUBOEUF,
2 Mai dernier,
2 6h PE gticn Christ.
indon le Samedi 14 Mai

a mm,
Hien
ins,

Diese | Wk Douglas, Laurence Olivier, Jenn Simmons, Charles

| Deoghton, Peter
: Lag:

reslistion





iy
stingy,
Tos es

Bh eek

on

sore
gigeniany

eis
digsrame.
wa du cinta américain,



Jobn Garvin, Tony Curide,) . Herbert














4, Yun ap
Droit,
























tras A la
VEcoie Sa
bere,

3,




ZSRX
BROTALE DE
& ESPA: ULE
ONE (ARP;
Spagnoie a ichurgée
atragae les ranifes
devant le site de
x de Ini police de Bar-
e dianine de prétxes et
ont été Trappeés,
e 150 pritres Réguliers,
lapucing ef Rligieux
du Saint Miguel de
Spaicnt a ceble mae
a charge dadia Po-
# cu Hew at moment 6h une
seation wWapprétait A Cremet-
une note de protestalion au
la Dolce.
part deg
contusions &
mire cax ont également
eaups.
ifestants se sont: réfue















s dang
wape. La police en
pendani plusieurs




& les cata
répaundue
de ‘poadre




nauvelle
une trainee











incident
semeux entre ita po.
ta police.

XXX

LES POLICIERS SERONTT.
OMMUNIES

AGNE (AFP) —~
‘communication dea policiers
3 onk freppés, telle serait ee
i leg rumeurs ka sanction que
préires ont exigée de Monsei
ar Medrage, Archavéque de
Burevlone.

Les prétrea protestaient con -
tro les brutalités dont a 666 vle-
OS EE épadiant syndicalste ar

‘la semihine dernidre pay la po
milicux au courant de
vanonigue rappellent que

ication ost possible con
celul qui Hive la maim ser un















er et manifestalent en

nee devant le quirter géné-
ral de In Police de Barcelona con
tre Vactaque dont ont ét4 vieti-
mes 10 manifestants syndicalis-
tes,




Yautre part le Tribunal a re
la demande présentés ‘contre
Police par la famille da Pétu—
lant délegué du Syndicat! déme
ratique deg Etudlanta, qui avait
regu des coups des policiers,
La violente répregsion de la
station dus prétres pour -
rait fomevier une novrelle agica
tion dea étudiants en Espagne et
particuliivement A Barcelone,
Hier & Madrid 400 étudionts
unt organisé ine manifestation
de solidarité on favour de leurs
cotnpagnons de Barcelona,






de Sévurité se rén

GMT
on officielloment,
x xKX

LES MOTIFS DE LA
PRESENCE DE BREINEY

NUROUMANIB =~

BUCAREST (APP) -

Parmi fea normnreuses Piisons
ancéca pour tenter Vexpliquer
ctuche présence dg Brojney en





Roumunie, il en ext une qui trou 9

ve tn erédit grandizsunt dans les
eux diploratiques deo Buca-






prochain & 1foh 26 Y
la Rhodésie, anrioncer-t- y

Les Mirigeanty sovidtignds dit- 3
on ge seruient emus du tomiet de ¥











2p) Mats GU princapi appui
auliuste qui détient sltges &
nbiée Nationale et qui cons
ut : 37 menibres ielément
Wappoint de la majerité parle
aire et nombre de personas
énéralement cataloguées
comme tgauilistess de gauche,

Lrambition du gaulisme est
évidente: Ei stagit pour lak de
proay aux clecteurs qui ne
itue pas un phénoméne éphé
de la vie politique fran-
Mais le eimenr d'une ma-
arge eb sluble dolée dun
rogremme gui pourra le jour
eh survive eb poursuivre Voew
au Général de Gauile,

Mails, dans un pays of aucu-
ne majoriié n'a jamais pu dura
blement s’affirmer, le probleme
gu'wure & résvadre ie Comité de






















liaison dans la perapective des
élections est double: A droite
tes républicuins indépendants

dont le Jeune leader esf M, Va
lery Giscard d‘Estaing, 40 ans,
ancien Ministre des Finances, en
tend obtenir une représentation
lus large au sein de la future
ge, Hs s¢ considérent com
évitiers de ta tradhtion Li-
Revale et medérée francaise, se
reantrent volontiers plue eure-
péens que jes gaullistes class}-
gues et estiment que de nom-
breux frangais gui ont volé pour
le tiénéral de Gaulte sux élec-
tions présidentielles leur appor-
teront leurs suffrages plntét
aux geullstes — orthodoxes
de la gauche, le paultiame a réus
3, a rallier A lal, depuis quelques
sun certain nombre de per
mnalités, A gauche, plusieurs au
res par :
Hon’y a pas une seule opposi-
fick an France, dit en substance
te communiqué final de la xéu -
nion, mais plusieurs, Si elles ob-
tenaient In majorité aux élec
tons, elles serajent incapables
de constituer un Gouvernement
cohtient et condairaloni ie. pays
h Vanarehie,
XXX
ACTIVITE DE L'AVIATION

DES ETATS UNIS
AU VIETNAM

















SAIGON ~— (ARP) .—

Laviation nord américaine quoi
que tWayant pas effectué da nou
Veaux pas dans eVesculades a dé
veloppé cette semaine au Viet-
ham une activité jamal atteinte,

Cela est arrivé Justement au
moment oh lo Président Johnson
examinalt avec ses conseillers di-
plomatiques ef militaire, parmi
eux, Cabot Lodge Ambassadeur
4& Saigon, tong les aspects du pro
blome vietnamien,

Les avions nord américains ont
effectué au del& du S8ime paral
iéle plus de 88 incursions, Cing
Mige-11> nord américains sont
eutrés en action, Deux avions
des Etats Unis ont été abattus.
Des centaines de mile de dé-
plants ont été lachés par lag a-
vions nord américaing. Des fu -
sées soviétiqnes ont 646 utilisées
contae les avions nord améri -
caing dans les environs du port
de Mu Gia, principale yoie Pin.
filtrstion du Nord vers le Sud.

Une disaine Whélicoptéres ont
été endommagés par les Viet ~
congs au cours dune attaque sur.
prise, En revanche, des éléments
aéroportés nord américaing ont
abtlaqué des groupes ennemis
prés de la frontiére, occasion -
nant quelques

zk x
WASHINGTON ETAIT
AU COURANT DE
UVEXPLOSION CHINOISE
WASHINGTON (AFP) .~

Ce sont des avions do recon-
naissznce <éspionss idasy et qui ont permis aux américains





PORRRESLG EKG HELE KBE NG "

Casino International

sLE NOUVELLISTE>

Wamnoncer pride dun ols & Pa
vance la derniére explosion ou-
eléaire chinoise dans le Sikiany,
indique-ton aujourd'hui dang | les
mieux compstema de Washing~
ton, .

Depuis, deg aviong ¢U-2s pilo-
iés par des chinojs nationalistes
ont recucilli tes premiers débris
ratio-actifs venant de Vexplo -
sion, tandis que des appareils da
méme type, pilotés par des amé-
ricuins, ont prélevé deg poussié-
xes, petueliement analyeées dans
des labovatoires en Corée du
Sud et aux Evats Unis, précise-t-
on de méme sourve.

Les satellites quipés d'appareils photographi -
qres de haute précision et Jez ga-
tellites sSamogs de détectenra 2
rayons infra-rouges.

Geg avions d'espionnage no
sont plus wn secre: depuis slat
faire Powers, ce pilote améri -
eain abuttu au-dessus de 1'U
nion Soviétique en 1961. Les so-
viétiques euxmémes ont reconna
dans use de leurg publications
scientifiques avoir obtenu des in-
formations sur Yesyai nucléaire
atmosphérique américain du 2
Juin 1962 grive & lour satellite
de reconnainsance, .

x Xx xX
L'ANGLETERRE NE VENDRA
PAS DES ARMES AU
VIETNAM DU SUD

LONDRES (AFP) ,

Le Gouvernement Britannryae
na pas Vintention de yendre det
armies au Sud-Vietnari, a décla~
ré cet apres midi aux Commune®
M. Denis-Healey, Ministre de le
Défense. .

Le Ministre répondait a un Dé
puté Travailliste Ge gauche qui
alfiemait que le Gouvernement
de Londres sé proposaly de ven-
dre des artacs aux fruits Unis,
epartie belligéranté dang le con
fit vietnantiens, M. Healey a a-
lors réponde que lex, Etats Unis
figuraient en-effet au ~ nombre
des pays aunquéls la urvands Bre
ingne désirait, vendre des. anmes
en grande quantite malik i a ‘ca-
téporiquement démenti une éven-
Loele vente dvarmes au Goaver-
nernent de Saigon.

x
LE COMMERCE ENTRE LES
ETATS UNIS BT LES PAYS
COMMUNIST ES .
WASHINGTON (AFP) —

Un projet de lol sur Je com -
merce entre leg Etats Unie et
Jes pays . comraunistes européens
& Yexcention de PAllemagne O-
rientale a été soumiy aux Con-
greg amézicain,

Ces secords feront | béndficier
Jes Brats. Usia dela Clauss do la
nation la plus favorisés.

Pour la signature. de con ac-
cords eomniercisux entre Was: ~.
hington et les. capitales de I'Be--
rope it sera précisé que ‘les! tral-
lés coincident avee Tinlérét ‘na-
tional. anréricain,

En ménie temps tes-acconds te
vyone conférer “& PAmérique des
avantages &quivalents & coux: ac-
cordés a. Vautre partia contractan
te,

Les
une période

aegords geront Himitég: &
jnitialle de : trois



£45
Mondanité

Les. époux Miguel Mendes La.
pez, madame née Norma -Coaper
ont ov la joie.de féterda ngissan-
co A PHospice St. Franeois de
Sales le. vendredi 20. Avril 1966
w @ Boines: de. matin Wen all
poupan _prénoremé Miguel

La tnére et Verfant se portent

ben. Celui-ei est ‘partiouliérs-
ment souriant “comme, son pere.
aileurs;

Nous prénongs plaisir: & presen-
ter nos. compliments aux heureux
faronts ot nos meileurs voeuy 8.

Miguel Mendes Lopez Junior.

DHAITL,

PROGRAMME .
Lundi, Mardi, Jeudi, Vendredi: et Dimanche
VENSEMBLE RAOUL GUILLAUME
ENTREE LIBRE

MERCREDI «
ENSEMBLE RAOUL GUILLAUME .

je terrear du récent discounts pro %

Mon du Parti Commauniste’
mata.

Tou





acours gui retrace la lu

te révolutionnaire | et démGers'

yoe du peuple roumein ‘goralt
ate cousidéré ton sang quelque in
guidtude comme une veritable
nrofessio nde fol wationalinte. Ce
gai pourrait porter les “Eutres
DayK A avoly la méme attitude,



Z2SxX
COAT GE LIAISON
FARIS AFP
Lag Uisine un officiellement
see pré-
gagner
élections législa-













tives frangaises ui aurdat Hew
en pring aa printempa pro-
chain, cost & dire pour lenter de
CUUGBATV la tnajorité absolue



dont Hi dispus, & VAwunilée Ma-
Henale depuis (962, Proniex opi
Ee cette préparation da dix
la réanion | sour ta prési-
denon de MG, Pompidou,


‘terete tennant

AVIS
Lie Coralts Oe PAssociation des
‘Angians Eleven deg Kroren invice
les catnarades: ob amide, Ti
Bltven dea Proved de Vinstruction
Crrtiizons 2 a¢ réunir te i
Mal 06 by de wole AY



Aioneague on vie du rensuvelle «
went ay omits. ta téaaton ceva.
gulvin d'ue -cocktall-betiot,

noneé pur Genurcsco, & Foseasion ¥
du iseme amiverssire de la oréa ¥

adie
“om de Vinsdtotion Bt Lonis de

SPECTACLE DE CHOIX
Restaurant «Aux Fritures Créolean

ADMISSION $ 2.00

SAMEDI

LVENSEMBLE «WEBER SICOT»



plus une torvée
ment.



La TROPIGAS vous invite & venir admirer
jes nouveaux Modéles de FOURS 1966 qu’elle
vient-de recevoir. Et si vous cherchez un cadeau
qui enchantera celle qui le recevra, n’éest-ce Pe
le..moment. doffrir un_-magnifique.. FOUR
TROPIGAS pour la Féte des Méres?..

UN FOUR AGAZ TROPIGAS, c'est Je con-
fori-et la jolie dans votre foyer... Cuisiner n'est.
mais unvéritable enchente-.

ADMISBION : $ 2.00









Jeb que: ta question restait: entié-

_ ain. Klang’ 2 Ge" porgue: avec In
© phéoe intensité 4° Moseow. ob oi

a @eportante. changements

He on politique dtrangére sé Te

la meilleure Cigarette UNE GOUR! Ei seulement le p: uet



mois, Us pourrouh ttre suspen

dus ou aunalgs & sah. mozeont.
xe x

OPINION NORD AMERICAIN

SUR VIETNAM DU. SUD

WASHINGTON (AFP} —

Le Front de Libération Natio-
nale du Vietnam du Sud eat on
train de perdre Yappui de la po-
pulation de ce pays, main les dé-
sordres publics enregistrég der -
Ticrement ont eu des effets ad-
yerses dans les opérations milits)
res a dic le Secrdtaira. de la Dé
fense Robert Me-Namara A Is
Commission des Relations Exté -
rieures du Sénat A Yoorazion d'un
débat sur Vaide économique et
militaire des Etats Unis a PE-
trenger,

Namara a affirmé.que Vinten-
sification dea opérations aérie-
nes et terrestres contre les trou-
pes -communisteg anu Sud du
tiéme paralitle avait oczasionné
de graves: dommagus &. Yennami
et a ajouté que les toubles poli
tiques dermicrs étaient des faits *
normaux dang wi-psys en train
de créer des institutions politi -
ques.qui Ini mancupiont.

Namara ne Penge pas qu'il soit
nécessaire. pouy tette. aunts d’att
liser les troupes de réserves pour
faire face aux oxigenees de la
guerre at Vietnam mais n’
pas ta possibilité dfapparition de
Situationg d’urgence



“membres du Gomité “B asvoir

que, ley forean militaives ‘nord “a:
wéricaines. étaient ‘dissémindes &
travers te monde, Namara déels:
re; Nous sommes disposés, mili
toirenient, o-faire Paco a tows
ios engagements politiques

Revue de la Presse
Eragcaise :

(Suites :
elvaccord de Bruxelles, éerit
PEditorialisie de. Combat pyar le
quella Fratice ‘s'est oattut caved
acharnoment, reprégoily Srcontes,
tablement. ane setae: pour de
Général Te Gaulle 3 Cast un sue
eéa sur le-plan national ae mo-
nant of UE varporrait: que: ie Chet
de Etat ne .s’alidneat pas “16. pin
dé paysan franguis.: West un ‘see,
cbs Str leplan international dans
la mesure ob la position: prise re
comnienl par Ja rance & Vogard
de VOTAN ‘semble a’ avoir: pag in
verfbrer, sux de eomportenent. “dé:
tox. partennires du Marche" Cone:
Yon, TH appartient ddsermpia ay
Geavernenent’ d'encairayer ge
dynamikme sung Jequel a pet) de
fait que de graves prablemes se
poseront B notre Industrie, nosds
fuer. lacprlne donnie 4 dn eoneliee
Yanda. etiropéen ne: Ces. eheuura re
ments, on les volt augal blew sang
ig. forine: dinvegtigaoniedts mage
ake, d'allagemuity : facade
Hepoliligne de concentration ‘ete.
oo Uw. pravid: acta: éoqhumayie- a
été aetornpH. Il, est vain. d'espé
YEH GWh court terme il Pelaneera
iibarepe. politique. J) sesh néen-
moins une -sondition de oiled,
eguelut: Comba,

Le: Sevrdtaire d'etat gus Axe
faires Etrangeres wu ait! une tom.
munication devant 16 Conseil des
Ministres. wir les: mesures | priged.
aCAMger, concernant Jai mabional
sation dex nines “et lg! fait con=
naitre: ley “démarchios entreprizer
‘pat le* Gouvernement quent woe
ellets de cette décision, pour au
tant qu'elle touche odes intexéts
francais Mo X-von: Bourges, ren.
dant compte de fa conmmunieation
dee Mo De Broglie, a décisré: .
40’ est par cum: digdours dul Colo!
nel: Roumédienne gta: nous “avons



Seppris la nationalisation des yni-

Res qui met en eanse les intéréte
francais: Mo Pompidou a affirms
devant: le. Conseil In volonté: di
Couvernenient franguis | -dexizer
quele Gduverioment. aleérien in
deninisé les proprittaires de* bien
nationaliséss, La Seerétaire aE
tab 2 Vinfotijation “a ajpute +

4laction “du. Géuvernemen. ale
rien “n'est pag de patna ® Lave
fiser la’ coopération; mais erly

eh next pus: en ‘cause pour! ane

tants. Rnfin, -éyoquant la nathe-

nalleation’.des: Seordtaira’ d' Etat a: déclaré que
ecatte: mesure-n’a. pas été" men=
ionnée dans ges discours par le
Chef: deVEtat aéries, aucune
motifieation-2en: avait Ste faite

TER,

‘Lea dépéches ‘en provenance dit
Ceire relatives. aux. entretiens g0-
wiéto”~ égyntiens indiquent que
eeux-ci se.sont déroulés dang un

climat de-compréhension -rautiet Z

Ye, de confiance’ récipy

profonde.amitiés. Répondsnt au
Président: Nasser“ Jora-Vur - ban-
quet, MM. -Kovsyguine @ résffirin
Vapprobation par VUnion Sovietl
que sdu-plan présenté parle. Uou
vernement do Nord ‘Vigtiain: 64
vue do végler le probltme vieina



taien, ainsi. que le probleme! dag

Nhe ct a prédit aux tagres-

a8eurs américuins un échec irré- ¥

médiables,
La | prégence dé BM. Brejney: a
Bucarest intrigue les . commenta

tours. Robert Lacontre écrit dans _¥

Le Figaro ; «Gudivient deve Fah

1G. M, Brojnev & Bucarest. 7 Rap
:, Beler & Pordre jes roumains, pré- -§
parey une conférence du blac sot-4

vidtique, ‘rechercher une solution
pour le Vietnam, parler. de

hombe chinolse et éventuellement
dé la nouvelle stratégic de Patin?
Sur ce dernier point, JL ne fait
pas de. doutn. Voxplosion. dp

Washington. Ein. autre, les oliscrs,
valeurs ridses comme. leg obsar-
vatenre ovcidentaux estiment foe.
‘gor

eH coua &. Pékin et quinn lutte
dinitlgence lourds de. consequen-

Syereit ootpellement dane lea p>.
Heux dirigeants! chingia:. auton
un Mav. Tas Poung dont Yetat
ae wante a ascité xéednimint: det
Tamenrs - gui yessemblent Wear:

hides acces endo

aa nee adie nao an tne in ae penton is Sdn inte



THe OE.
Nous. vemoréiona pour Vanvol,

Le Cinée Stadium



Rencontre avec. le Maestro R. St Aude | :



Q centimes Unité,

| HOUDT (2 Mar wee

2





par Janet S. LOUIS

ia, Buper-Joze: den Temes ose"
prépare % un grand périple éa%:
Etats-Unis, Pour que Fupinian pu
blique en soit mieux inforniée,
NOUS AYO pensé &. confucrer te
sympathique maestro de cet-Dr
ehestre, M. René St~ Ande:

Q— Dans. quelles conditions
seffectuera le prochain départ
du Jazz des Jeunes?

Re~ Le Soper Jaz, des Jen:
nez qui jouit d'une immense po-
pulurité tant & Vintérlear qu’A
Vextérieur du pays, a regu l'si~
mable uvitation de je.2Haitian
Comraunity Centers présidée par
Mr, Canton Armand, afin de par.
ticiper aux différentes manifes-
tations artistiques et culturelien
qui seront organieées dang le ca~
dra du «Waldorf Astorias, Yun

A Poccasion dun 28e
PRDLUCCGBUES 2

3h. Unsvenot Jean Baptiste,

Praticion on Droit, Présiden: de
4a Commission’ Communale de Pi
late mous a fait le‘ plaisir de
nous envoyer un exémplaire de la
publicsiton de" la Catseris -qu'b
eut 4. prononcer.
Jabiléde la fondation: de VEte.,
blicsemont Scolaiza:de-da-Congré
gation des Filles de. Maric, 16.
vrler 1933-Avril 1958,

Cette brochure comports tele.
wee allocuton dems ae eee
Blémur, avocst, dépuré if
fonseription ge. Pilate & othe me

PEDERATION . HALTIENNE
DE BADMINTON:
Post-aa-Fritica, Haiti
Porteau-Pringe, Jordh Mai 1666
AVIS.

La Fédération: Haitienne ae
Bommintonoa le. plains. daviser
les ‘clas, rallyes: at: groupements
qe Vouverture: du: Béme' Chém«
plontial de Badminton. canmetaar
est Hixée: ay ‘Samedi Ba: Mal a
Loe: da Collere Be Pierre: 404
Aeeares 30 POM.

Le vedigive Ginsrrintion est ou.
vert tous tes joure de 5 Wo} Fok
Pie ala suell Camille Deon: No.

II ngevipton sire: ferméa: le:
Jundi 2a Sad tle: Hage ap sork
aura Hey le snercradi 26 Mai aa
ree 20 °POM Aucun joucur ne ae
ra gdavis & particiger au’ Cham
pineal sony aa carte: dinscrip.
ton dont te sett eet ae 40,60;

3 Pour Je Comité,
Pata DERROUET
oBeurétutre: General

me Gonctionners 25
Ge soir

La’ Direetion da Cine: Stadium
informe sa iienvellante centile
‘que, sfin de nermcttve au Com:
Lede la Coupe. Francois DUV AS
LEER Wajuster Jon prsicctiurs
du Stadium, elle ne. fonctionnerd
BAS 86 SOW e ee

Elle esptre Ja retrouver sa Ci
ne Stadhin le Dinanche 1s Mai
en cours 2 le représentation da

plus: Passionnant fim de Vhistol 4 : :

Pharmacies assurant

ve du Cinta «UR TIGRE DU
RENGALES,
DIRECTION,



DECES



Clarice “Musgeadin:
Ciforte Norm sy peg AG?
Maurice Hayraond Félix 75 ans:



ie

















a NN

Clara Caristroem,
























des Wig venis hotels des Etats

Anis eh o& jonera pour ta -pre-

Wiere Tois, Wi orekeetie haitlen.
Nous animerons.une kermesse et
le Bal des Plourg 4 Manhattan.
Center ubvun brillant destival &
Brooklin Academy of Sitnis:

Notre séjour durerva ‘six semal
nes,

%,—~ Comptesveus visiter: dan
tres pays? Do

Re~ Touchés de ‘notre. arrivée
prochaine, tes: fayoria du Jazz,
vésidant & Porto-Hico, & Chicago
et au Canada, nots ont ccrit pour
expritmer leur’. ardent désir de
fous recevoir, Nous espirots leur
dormer” satisfaction.

G@.— Coniblen de voyages. aves-
yous déjh effectué & fetvanger?

Bem Le dane dex Jeunes guj
comple A son actif quinse men
bres et gui a 28 ans su service
dein musigus. haitienne, est. &
son Segond voyage, Le preraler
qui date de Mars 193];-nous a-
vait permiy. de visiter Washing-
ton, Cuba ef Porto-Rico.

Q-~ Quand lsisseres-vaus fo
pays? .
R.—Probablement te 20 Mai, Car,
Jusqu’h présent, nous W’ avons pas
encode falh. de, réservahoris,

Qi Depuis guelquc temps,
nous. constatons une. coxtaine éva
mon. de. hos foot-ballours, de not
wiusiolene-(Leb-fut Je can dd Si-
cob: ® son dernier yoynye). Pen-
generous que tecdaze “des! Teures
Hous teviendra ‘avec tous sea, wierd
bres?

Ro Cast une question gui mé
rite une réponse relative. Cela



"| dépend de leuk conviction t des

avantages.: qu’on lear offriva,
Mais festime qne- tous ‘les mem
bres ont toujours trmoigné an fi
déle attachement A lout pays et
Tne passion: tréa vive deta aye
sigue quitx dispensent alepulg 23
ans,

Aingi,’ wacheva tres -cordiale-
ment notre hitervlew ‘d’hier avec:
de maeatra St-Aude.
saurire ‘boujonrs: rése’





ayes, rows vemetyln de lin
idréh thie nous manifestons & é-
garddu- dagen des Jouties dont le.
journée servire hb faite connaitire
davantipe THalth & Yextériour et



des lovter® peur aecuellc tows |,

db promouvonistys industria ton:

Yistique,

Nous envoyois, done ned voeue
de fruchieuy -eijour ak Jaan ded
Hounes. tout cen: dewvurane pers
BURG si Bos! Rare Hols -réylan.
cbronteavie los niains charedes de
Laarierg



Seusationnel
Les Produits #99
Da witainine: Foon pénébrant:
dans lan eotiches: tntésieuren
de Vepidioms. -engendrs’ un
renguvedu dastivite: cellulal :
re Adugi, Ia Peau: taieies
eb relachéu. ge: reteads et: ree
tyouve. 80 freicheuriet ga bu.
ratd juveniles. qu'elle garde
¢ Ob Iynguns gimdis, Néclamer
F aujourd’ ha mbme Je Savon

eb Ja Créme nourrissante
8-999 dans touted’ les’ phar~
Waties, Jey bazers st lea. stu-
digg dé Beaute,

le Service cetie unit,

deddh: 12: Mak ©1966
VALLIERE
Box Sd Dessalises
PASTEUR
Lalne

s

Sh

Be,

Distributrice





nT @ ESPORT- COMPANY 6. A,
BUE DES MIRACLES — TEL. aba
DEPARTEMENT ASSURANCES



BOYAL INSURANCE Cu,, LTD. Aganrance INCENDIN
: Axsurance 8

CROWN LIFE. INSURANCE Co.

MARITIME

Agsvranee ACCIDENT
Assurance VOITURES
Assurance VIR

BRE

DEPARTEMENT. VOYAGES:
TE DE TICKETS

PAR. AVION...... sane
S008 LES PALE ««

SUR TOUTES Les LicNES

28B

PAR BATBAU A TRAVERS
NOUS _RECOMMENDONS

UNITED
HOLLAND AMBWICA 1



LE MONDE :
STATES Linus
SIOSA.



: [CAN BXPRESE.CO, Shipphig Agente ;
DIRONS Pour Tolls 18 PAYS DU MONDE. —