Citation
Le Nouvelliste

Material Information

Title:
Le Nouvelliste
Creator:
Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Place of Publication:
Port-au-Prince
Publisher:
[s.n.]
Publication Date:
Copyright Date:
1963
Frequency:
Daily (except Sunday)
daily
normalized irregular
Language:
French
Physical Description:
v. : ill. ;

Subjects

Subjects / Keywords:
Newspapers -- Haiti ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti) ( lcsh )
Genre:
newspaper ( sobekcm )
newspaper ( marcgt )
Spatial Coverage:
Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince

Notes

Dates or Sequential Designation:
Began publication in May 1896.
General Note:
"Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
ACN6482 ( NOTIS )
0012544054 ( OCLC )
000471641 ( AlephBibNum )
12544054 ( OCLC )

Downloads

This item has the following downloads:


Full Text













" QUOTIDIEN
LE PLUS ANCIEN DH.
: FONDE EN i¢06

Directeur - Administraveur «
MAX CHAUVET

Ty
LT





Des négociations secrates entamées
pour la paix au Vietnam |

CARBS on














FON ‘gt



de conv

a sudeur “hedges. et dau
ttites nord
met au









CEREE Gut




volp sit
e de la rencontre

os représentants gréri-
et les nord vietnamiens: (1
@ eit un contact entre








































» VWoetoa-
le contact di
a et Banal,
aucune
i evolt








s citoyens ainer
viennent d’effectuer
a anal, sang Mauter!
partemant d? Etat

ait du profésseuk.
dle Yale, ie uy
«t de YW. Apthekers co
omsidéré comme | an
da ‘Parti > Cormuniste






















i flangi a répondu

solalion néyorid

ne perd pus “ard, le porte
4a de celue x Maison Blanche 's ré
eors inferinations ne



A sayoir
déduive que

les autorite
gress | Ye parte parole a

- parole de
annonce re



Reponse ‘a Prosper Chrisphente
Précisions de Me. -
Antoine Pierre - Paul

No ahi

% HNGTON
AIGON CABPS

s de la conférence de.
Saigon: . le

del. américain

7 ‘dex le sets: des
is entre Hanoi et Washing

(Bulte, velr le








je pouvoir,
une letere
3 1oe7 portant
tig laguell ie ie
fous




rég

npletenient ¢t que
fal étgit ‘indispergable
& guol que gtk







& leur hubitude ont posé jaa
quertion sur les nouvelles con
x dans le Cenrmuniqué Mili-

cs irmpation, .
ee Oe prouvel que ke + i, 200 R
Q e Pare SPECTATEURS





AGUVEBUS |
crnanicmes erées








rien ihe a le pri
Ys Compagis
Pasdater ala re-
z dg
ment le heat
ax Grarticr Latin
nig 10 Ons.
qe nous on di Moni-
¢ Pantet :

Chauves
dément,

gue le lie an-
erations, Jes





ef UPR
sett th de ee Gat



puérll, ininintel x Latin, fétent leer
i ésentation vo Penbrés
la
Ploitation “
tre de La inthe {86 plac

Depuie dix ans, aul pleuve,

i








part par le Car ape
idoyens Ga Conseil de pré
Cancile, cout & fire





curdination, est









MEMBRE DE LASSOCIATION INTERAMERICAINE DE PREZZR°



ntti HO

ohms ANNE

odoy donne un délai de



eures

aux 30 militaires pour laisser le pays

SY. DOMINGUE, AFP.—

Les Officiers Consiiturionnabs

tus nommes A des postes diploma
tiques ent un délai de 24 heures
pour laisser le pays a annoncé te
5 ne Godoy.
s $k. premiére Conférence
de Prosse le Président Godoy 4
dit: «Nous saurons quéi faire
quand Uo sagit de faire respeo
tex ume Mesures.

Le président a dit qu'il s’est
réuni avec le Colonel Caamano
et lec Ambassadeurs Marinho et
Bunker de la Commission Ad-
hoe de TORA pour diseuter de
la garantie & denner aux mili-
tnires vonstitutlonnalistes.

Le Président a affirmé que les
changements opérés dans VParmée
sont conformes & Vadtu Institue
tionnel ot qu'il se probese den
donner ane preuve éerite.

RXR

Les militaires n'ont
pas accepté

Lion confirme que ies milital-
res wont. “pas-accepié les poates

qui lend. ont été offerts par le
Président Godoy,










La gréve générale

Le Gouvernement ‘domini¢ain

affiemé que la greve)-n’éait
pas la gelation” 4. Ya'evive dont.
sooffre le pays, Un. communiqué
tmis paride prégidence..signale
que les, problgmes dr / moment
penvent tre “seulement. réxol us
en reapectant les dispositions: gou
vesnementalén,

Ie document dit. que:fa fin de
ta gréve peat nidgr a é@viter. In
védlisntion d'actes~: extrémintes
aux conséquences imprévisibles.

gpizant dos. fortes. paroles
cantenued daria ld Meseate -Prési
dontidd du-2 Janvier 1966, la Be
erétaheric @Etat des Travaax
i des “Transports: et) Com
munications informe. les contri-
buables du. programine des tra-
vaux gu’elle Initie avec la phase
constructive dela’ Révolution Du
*pursuite des Travairs de
struction, a PAéroport Inter.

de MAIS GATE.
2 — | Reconstruction .du > Pont:
St Géraud eb de'sés voies d'accts

3.— Réparation. des rues asphal-’
téds de la Ville et ntise.en place
dune coche de rovlement:-dans
tes rues A. forte pente,

4 -- Reconditionnement des

ponts de ta Route Nationale 200

(Port-au-Prince Cayes} eb 60

lution’ par remblni &: lanettes: dw

RESENTATIONS, DIX ANS A LA HUCHETTH ET-DE PLUS EN PLUS DE

Les records de la «Ca ntatrice Chauve»

ae "Hl vente, gu'll neige, 86 person
jours fustes, 80 personnes

ereux se. présentent.&

2 du thé&tre de la rueide

ta Hachette, prennent leurs bil-

2 (de $ f. & 20:4). et assistant
aul weligictigement aces mira~
Jes deus premiéres pieces de

Si, depuis leg “créations
Noctanbules, le 46 mai 1950 pave:

ieee; Te 19° foveler

vr eLa Leong; les 'ae~

&-Pexception de Nicalag Ba

taille et de Claude: Mansard, ont

tous ehangs, ceux: dela yveprise:

de février 57 au théftre de-de
Hucheite. sont tonjours’ 16.

Copendant, les chuits... aetenrs:

soins pegeant dix ‘ana les memes
pi Aussi -oumeorganisation
de rouloment a-belle été -préevue



Hinel Arle Gigo-






“Ag
rons

Qu

+ ware deg compagnice te








pau %

dernier orgardame |: Achille Laé-
rm, Francis
ismpiner, Carlo

& Gikvanni Urbant.

silent début de ia
Compagaie



unyage por air,









5 neresaires, y compns, st vous le
Confaionie



Les Présiden ( £ sean Gosselin a jours gratuitement (ex
dents, oh ronmbrey t Searétaires. Ak Wer soir, an & vans aidens dana Vaccomplis
BEKOre, les mimes que odyx dex fs Compagnie i;

soueis dz voyage.





dea experts choi
im peril les experts congiliaires
ab wuninés par chaque caromls
alot wees Vassentimnen:

Bane le ¢Mota Praprias, le Pa
ge contin. dank: non Lonetions
le Bherttarias Goan Punks; qui,
deviant an organs permanent. eb
iia. Tae de Savory le canon
Ba retiir a Vis de tone leg.
cherdiieaa, 2







nea Le public dene Tk ane ave
3 airiiie Ate, interprites da
sayobue Fabrizaly,



gh fi viaire, noua rradons
CES CO. BAGNIES, icx billeta
i mer, terre on fer + "
Gratuitemen!, vova falaons porr vous toutes les ‘réseruations:

eoilures avec én suns char fleur.
Tr

ment de
velntines & votre départ et vows débarrasone ainst de tour Iss

transport aérien;
AUX HEMES "Sane
de passage pour’ taut

désirvez, hdtelé; : excurstons,

COMMUNIQUE

Piga-Prince, Je 10 Janvier 1966.°

pour. les soulager. Chaque person

de_plug en -plug. assidus




ore Se rétaire Général dvs Nations
#osch cen imres dose Mayobre a dév de:
ia greve retourner en Republique Dursini

caine sans préciser la date exuc-
te de son voyage.

Mayebre occape Ggulemeat ia
charge de Seordtaire Gawral de
i i i que pour
jiagey du

Ni Juan Bosch, ni son parti
iwappuyent la gréve gus. a commen
ce hier matin en Rép. Dominicai
ne a éorie le journal viov Tapportant une declaration
de Boesch au joyrnaliste Virgilio
Alcantara,

Bosch a dit que Ja grive a @!
iiclonchée d'une fagon précipi-
ide et inopportune. La gréve ne
fait qu a@jouter Un nouvean pro
blome & celui déja’ cxiaant.








YAmérique Latine & §.
Chil.

Rx K
WASHINGTON CAFP;

Le Dr. Jose A. Mora, Secrétal
ye Garéral de YOBA 4
Washington demain
de Panama pour. des o
vee leg autorités. pangmionnce
chargées de NOrganisuiion.de ia
réunion des experts chargés de.
ta réforme de la Charte de POES

A propos da voyage
do Paul Vi

VARIG? (AFB)

Ti court des raméirs au Vat:
Cah autour “dan vaste: projet de
voyage. du: Pape Paul Vio qal. cont

it plus Ors. BAYS. ‘da B.
slrtont ie bie
Le woyage. consbituerail (ane:
tel deiteur da monde.

Paul Vie so ocproposeraib: de. se
yerndre dabord en frique, pais
pH Asie (eto en An
Ac son retour ey Barope, L Pane
visitoraif . Jes sanctuaires. 3 yen
Hosnis ‘dela ville. Des: sdldats dé pioux forme Fanrdes a Fathos
in forte Interaméricaipe de Pais Ch eNDn Jas Felnene
patcouillant les rues de de Capi- B

tale. 25
: Derniere Veure
DIAKARTA: CAFR).
Leotyesident: souksrug accor:
donne le dopant de WMindunesie de
fous les coprespondaiits de ta
presse nmdiicaina < qecrédivée en










xxx
Wobiectif de

Lobjectif dela gréve annonce
won eat de faire -.pyyesion: pour.
ame: fe Gouvernement . ‘ceviennée
sur sa décision d’envoyus les: mi-
Hitalres.occuper des, postes :diplo-
miatiqnes,

KEE
SUCCES: PARTIBL
DE LA GREVE
La. Greve: Générale. aéerétio
par la. Gonfédération des Traé
vailleurg: a: eu un sadees: partiel,
Gudlqie’ 60 organisations © syndi-
ales. ont-appuyé Vordre de da:
wrove, ‘Dats: Jes. premigres heuw
rea it s'est sroduit quelques d6-
sordres: dans": les Yaes: en: divers













Sts,

Mouvements
Wofficiels de FOEA
e

NATIONS UNIES (AFP)
Be: veprésentant: pursonnel: du bes
TO DOMINGO CARDS

incidents ont eu Jim

problime de Titang de" Miragon
i

aie vaniasiins Out

Roe =
WAST TOD: LAND yo
Aung Tepopse oo AVest ace
parvenie de Hanoi wr dernier
mosbage: de Rusk

Resubatriction prograni<
ve deta chatissée dota Rationale
200. ‘de “Léngans vers des Cayes.

feo Amélioration: par lei Ser
view Sapéeial d’Eintretien des See
tions suivantes de Route: Nationa

Les problemes de

Port-au-Prince Areahaie > —

St-Mare-~ Gonnives + Port-de- la eivewiation :
Paix. Note excellent coufrere 22a

noraas a soulevé, aprés le pro-
spléme Gu Pont St-Géraud déemuli
et non dicors reconstruit, celui
dele cireulation auvomobile 2
Port au Prince, Sous le titre «ha

Port-au-Prince -—~ Mirebalsig—
Hinche.

Tae E
gé. dela Construction de: Cités: po:

belees ede Jogeiments & Bon circulation antomobile devient

3 Awiéiioration de VP Daine danpeceuses, notre confrare ©
Electrigue de Jérémie: et Cons~ ork
truction de: deux Unitas “Nouvel:
jes 4: Mirehalais. eta Thomonde
avec: (firancement de PIDATY

Lackner J CAMBRONNE

ES

4BNie devient dangercuse, pate:
ce que certains’ conducteurs © de
vollures officiclles, privces, pa. =
blidues, et diplomariaues ont
Yair de sé moquer des lois de ta
cireulation, Ts sony alteints du-
ne sorte de frénésie eb Us ope...
rent des virates 4 une. vitesse
vertiginense; us stalionnent im
porte of) la ult, lis’ n'observent
pas les dispositions du regiement
ai sijet du jeu des phares.

Sur da ropte de Pétion-Vile,
sur da. rolite de Carrefour et
dangles pemeipeles prtéres dela
capitale, nos chevaliers du volant
ne connaavent aucune mite &
Jeur ‘mauvaise fol;

est, que; h cbtS. des haut >
feurs profevsionnels eb experh (+
mentés, JI existe depuis peu wc
multitude. de: chauffeurs ama. -
xetirs, cenfants. Odeo moins: do. 16
ans, -impradents: de tots ages:
Cond beLe0Ts | HANS permis, pie.
Certaing erplent: tout permis:
et la veri ost que. la contraven.
‘tion n'est | pag le plus. souvent
sanctionnéb, oh laicsangtion,
fait détant; se révile” tmpuis:
ta ouest Husnire, ih nait me
taation émibrouillée et Ja eireula,
tion “aotamobile..chez. nous. de::-
viet plug difficile.»

BRK

Des grandes. fautes, comme des
patites, Hen est de’ méme, et voi
da -pourgqnot ta. circulation automo
bile. devient -dangervuse’: le. mé-
otis de o-réglements,:. Pétraitesse
des Tacs. pour Vintensité ‘et le
poids cle. trafic. cin certain. rela-
chement.: et puis, la- morgue de
certains conductenrs, -conspirent
contre: le sécurité et. Ia. ari
edu trafic. Si_ nous. crions. dan-
ger, ce Hest point jouer les salar

nage trots -ncteurs, Je eventeur
de las reprise: eb: deux: doublures.
qui se remplacont wu gré de dears
engagements, de learg projets

Diallleurs, cos acteurs, 24 20
fofal (8: POleg multipliés par’ 3)
ont tind par ee sentir ‘tellement
solidnires: de leurs pieces: qu'ils
put fonde wae Bsociébé cooperative
faleant: d’énx des productenrs du
speetade:

/Contrairenint eax autres thes
tres dont Ja ‘recutte ‘baisse a me-
sive -qn'surmente Je nombre: dés
veprésentations, la Huchette a
batiy,. au nels: d'Octobre dernier,
‘ges propres records, 5 millions
250.000 Trance -anciens, pour: tn,
theatre “de. 86 “places, .c’est unex
cellent: Yeridement.

Mais qui sont 2¢4: spectateurs

‘Das’ étudiants, ‘bien sir, des
touristes étrangers qui inserivent
le spectarle. toneséo: sur. la: liste
dea. choses 4 voir & Paris, enfin
dex. Pasisions ‘qat viennent;- qui
reviennent, quelquefois. quatre,
chug: folg,; quicemmonent leurs .2-
cyois, lear famille,

Ce nest plugsun spectacle mais.
ane cétinionie, “quelque chost:.:



















pour visa de résidence},; nope
toutes les fermalités



Gh,

gus Bonne Foi
2BR4

Dir. : Pierre Chauvet §



Phona +

















mistes. Nous crions danger, pat

{Suite page A) ee que fe danger existe.



ADRESSE

: RUE DU CENTRE
Ho.21g : : :
PORT-AU-PRINCE (HAITI).
PHONES : 2222 «20
P.O. BOS: 109% :











MARDI U1 JANVIBE 10%

Par Aubelin JOLICUZUR

ie B SUCCES DE

ARIE-LOUISE ROCHE
2 "STE, CRO

Mme Ginette Locke est xen
trée dimanche des leg Vierges a+
veo la bonne nouvelle 7 Mile Ma
rie-Louis Roche, choisie par FOL
fice National da Tourisme pour
veprisenter Haiti au Festival Ca
ribeen de ip. beauté, -.recusilli
tes plus chalenreuses ovations au
cours dey divers défilés,

Ce festival auquel ont particl
pe vinet quaze beautés des Ca-
tatogs s'est déroulé & Ste. Croix
du 5 au.7 Janvier.

Lo 6 Janvier, ii y evut un bean
défilé en maillots de bain en-cos
tumes nationaux ef en du
soir au Thoitre du Chrintiansted
High School.

Ce défné fot suivi Van grand
wal tenu au Cruzan Moon Night
‘Chab.

Le deuxigme jour, Dy ett.us
defile aw: Stadium de Fredariksted
apets une pitade en -Cadillag
travers les rues de la ville,

Le (défilé! final monira ° les
‘peautés des. Carnibeg-en moillots
de bain, en costumes nationaux.
at en robes -du- soli;

Mmie\. Ginette “Logke. nous” dit
qoe Mile: Marie Louise Roche: a
Béla: plus: olégante de’. toutes.
Bue wins Haiti-sur toutes les 1k
Sree
Bile a eu apres le dete tes.
honnenrs dGa-§ 36 benaté,

Gta Mwitee: par Je Gouverneur de:
Sainte: Croix,

Mile arrive dergainc matin: par
je Vol de Bh, 40 ducmatin de la
Pan Axaerican.:















MORE

Me RAOUL DESORMBEADE
CHEE DU SERVICE |
OB VENTE DE LA PAN AM

« Vondredi est arrivé 2 Port: «
au Prince, M. Raoul Desormesux,

lave supérieur de da Pan Ame

oun World Airways,

M, Desormeaux, eat envoys com
ine Chek da Bervice Vertes
au Bureau do la Pan Aimerican &
Port au Prue apele 16 ans &
Saigon.

ft Gat vera nowa diteil routes +
cor it) le gervice de le Pan Am.
De patlonalité
Dor inane nga 0k at

4a Balgon on
Veo iad a Oeloiee ceric
compagnie iS ea Tere con
yaa dud aime le pays, iL ce
demander gon wenefert iol Nous
laeone rencontre ‘bier en compa
uote de MR. Ma: Eliuennon,
nager: de le Pan Am & Port au
Ene tM, Dick Clapp, du bu-

au de Miaini en tournée dang
lee Caraibes ‘et en Amérique: Le.
dines Tbopart dimanche pour New.
ork ob il va: rencontrer’ sa fem:
me et son fils qui erriverent de
Paris,
famille Desormeaux arrive:
le dimanche 23° Janvier:
m xe
ECLATANT SUCCES
DE LA COMPAGNIE
JESN GOSSELIN
AVEC LB SYSTEME FARRIZZL
o La. Compagnie Jean. Gosee-
Hinoe inatgare Mer Soir ga. quae:
furgieme saison en Haiti avec Le
Systime Fabriggi:
Clest eo qu'on appelle un eons.
pbllosophique, Cola seh est
Clee de. teloraphe de le-bon

£6

KENT CONFERENCE DE,

traction dune églige,



JOU



té,. Ex quand il eat joue par des
artistes qui ls comprennent cette
pitce bien faite pent procurer
des délices car & tout pour
toucher les epectateurs sonsibles
et -intelligents.

Jean Gosselin, d'un narurel
bon, généreux, réveur, sympathi
que, a trouvé dans Le Systeme
Fabrizzi un -réle eréé pour ful,

Antonio Fabrizal vit en sa de-
meure, a propriété, dans un pe-
tit village non loin de Rome. Cet-
te maison a trés peu de meubles,
Deux chaises, une table; un eof-
fre et une peinture représentant
la. multiplication dea pains acero
chée au pannean,
Ui waime pas les maison trop
chargées, ik les aime simplement
comme Ips japonais. Ii a une ser
vania, Anua (Yvette Jourdan),
une Dle vive, inteliigente, Anto-
nio Fabrizd. s‘adonae-h dex opé-
rations financitres qui pourraieat
cauger sa perte. Il preng.& tren
te pour cent des fonds .qu’ll préte
& trois pour cent. H devient vite
populsire.

Tt avance-des fonds & vin jeune
homme, Fauste: Amato Cilaurice
Antoni); dont il refuse toyt rea,
qui Vengagerait. Ti fait de gros
ses -avances de fonds au Curé dé
ja. Pardjese, L/Eyéque Mex, Oc
tavia...(Georges Bruce} sien ~
pout: vient le’ voir,

Une vieille ‘dame, ‘Minie Varella
(Madeleine Ganne) qui'joi avait
contid son “argent ‘devenant zoup
‘eonineuse lo" dui: réclanie,

Ene: recut von ‘zapital.er Jes
interéte de trente pour. cent. Ele
nase te creire) On: lof avais dit
nie Vopération de abrigai’ ta +
chait une “escroqueric.: Bile ne-
trouve confinnee, “elle laisde Var
Henk eb ausaldg: phaweraphie. de:
Sa Wille pensant interesser Pa-
brizgd &: épayscr en fille, Inide,
wails une: suinte cpar: Pappat de:
ge dae UEvegse. est
dans un coin. -sulveni vouter
les seinen, we: queationne,
i guestivone Babrizcl, Ce der-
ner lel propose de Tur avancer
des fonds pour terminer Ja cone:
Te helie.

Mais Pabriggt eat direst, come |
pie Ws Wea gon sabe malice OU
ee Lae de teins & perdre meme
Avec an Evéque, hawlere de tose
peek quill professe pour riche! eb
pauvre, malgie a bonta dont’ on
parle tant et qui provogue: la’ sis:
Dicion do’ cortaines aulorités,
Un inepecteur. dex: affaires fis:
panciere: de Rome Paco (Plerve
Liots); Je: commiesaire: de potiee
Néra © (Roland Bourguignon). et
je: Directeur ‘de le “banque de ha
végion Sardi Wa rendent visite:
‘Une: visite. -canicaler. spour. Ving-
pecteur qui-ié Gt, male pas pour.
le Cothmissaire ot le Directeur
















































& banque qiti désirent sa perte,

La pléce ext derile avec! heau-
soup Vhunonr et Vesprits Le ai
Vortissement est - total,

Comme le. Commdnanizy Nera re

Wient sur-ses pas chez Fabtizzi, cher
qui tout est ouvert, le -coony, les :por.




tes, Jes tiroirg ét les: eofizes, surprend une: petire “daveyée, -A-
mélia (Catherine Almerag) ‘ve ‘>
nue four volers Ti Jul donne: fy
ehoisir entre le malson ‘de correc

{Buits. page’ 4}
ALUSSUR DE DA

Le Premier Ministre
Shastti est mort

PACHKEN TAPP

Lal Bahadur Shastri, premier
Ministre indien, est: mort hier soit
@une crise cardiague, neat hea-
Fes h pene. apis avoir gignd a-
wee-le: Présidentyub.-Khan. du
Pakistan, la Déclaration.de Tach ‘

ont qui tet Jin. au-confli¢ entre

leuk: pays.
name Etat indien qui é-
de GL ans meurat vere
es ures 20 gmt. nualgré: les
saing ih lui furenit administrés.

Son corps sera transporté ‘au-

& New Defbi-ott if sera -
mmdédiatemont incinéré au cours
i allies nationales auzquel
isteront Je ler Ministre
Koasyguine et le Vice.--Président
USA, Huhert Humphrey.
Le. Ministre dé WInterieur G.
anda “qual o¢cupait par. inte
vim ta fonction de Premier Mi-
tre. gardera le poste. jusqa’h
ce que ld Parti du Congrés chot
siaze son feader ot Premier Mi-
mistre de IInda,
Dang les mieux diplomatiques








fut -la..dernitre. “personnalite "4
voir Shastit- en vie, pew d’heures.
ayant sa’ Yaort s'est montré. Bre
Yondément \affligé par la die
yition du ¢grand homme a’Etato,

Le Premier. ministre britanni-
gue. Harald “Wilson gui‘ ee trov-
ve lk ja’ Conférence de Lagos 2
exprimé son. -chagrin® .la . mort
est ressentic par toute la commu
nauté britannique. Cependant, le
Conférence geru inangurée — au
jourd’hui comme préva quoiqgnu’on
ait pensé an. ingtant Ja, ren-
voyer,

Lal Bahadur Shastri stalk nh
en 1904 dans une locaiié du dis-
trict de Benares, dans la vali
de. Gansen dune modeste. famil-
le, U commengn trés t6t one car
vierve politique et 417 ane i était
eraprisanné. par.Jeg. angiais com~
me it en fut cing fois aw cotirs
de sn vie,

Aprés avolr terminé see éta-
des & PUniversité de Benaren,. B
¥inserivit au Parti du Congrés
et devint Seerétaire Général ré -
‘gional dans YBtat.de: Uttar Pra-




































Catastrophe 4 Rio : plus de 130 morits

RIG DE JANEIRO (APP) Quinge personriés ont été ‘ense-

velies a la suite dtu nouvel Shou
Jement sarvenu datis une zone pé
riphérique du quartier Copac
ne.

Lo bilan dee victhes dés inon
dations. ne cesse de s'tlever. au
fur.et & mesure que.se nyyiti
plient les effondregants:de ral
sons. dats Ja zone. Le nombre des
mort. s’élaverait.déja & plus de

338.



Une yaurantgine de personnes
und été. tuées:.ou blessées” dans
Veffondrement ide leurs maison3

a Miteroi, ville qui fait face 4
Rio de Janeiro, de Yantra © cété
dela rive de Guanabara, ap
prend-on, “alors quiune .catdstro-
phe similaire a déji fait une con
tainé de victimes & Ria & Ta suite
de pluie diluviennes,







de Vinde, on.offirme que la mort
Shastri n’affectera pas. Vapplica
tion de ln déclaration “de Tach-
kent. ~
La mort subite du dirigeant
indien a cauké une grande im-
pression dans le monde entier —
Le Président Johnson @ fait 9a
voix son profond regret de la per
fe de Vhorme. d’Btat indien avec
lequel il devalt avoir une entre-
“a orochainement et pour la
premiére fois 4° Washington.
Le chef du govvertiement. so-
viétioue, Alexis


















Nous vous Preserivons pour votre Santé, pone votre bonne nutrition ENER GE TIC,

_ délicieux, nutrit



ommandé pour : les enfants, les adultes et les convalescents,

Kossizuyn qui

desh et ensuite Secrétaire Géne
ral national aprés avoir. &é Mix
nistre de i947 & 1954.
En_1952 i} fut nomné Ministre
des Cheming de Fer dot it dé-
“missionna ‘quatre: ans plas tard.
En 1987, Nehra. ent sin Wie
nistre du Commerce af de TIndus
tele, portefoulle qu'il garda. fus-
aw’ 1962 loraqu’ll passa ay pos-
te dd Ministre de. Mintérlear.
Bn 1963, if abandonna le gow
vernement. pour aller réorganiser.

(Suite page AY




sain, le meilleur brevage au lait malté avec la plus fine saveur de chocolat







ots Croisé



Nos



sLE NOUVELLISTE>







Mardi a6 b. 15.0 & bh. 1B Mardi § 6 be et BORD







i LAIGLE DE GUAM LE TUMULTE :
PROBLEME No. 1u2 Ewhréa Gdea 1.80 ef 2,50 Entrée Gdea 2.50 of 4,00
. MARIN
ne gine Yar Jusn DE DIOS MARIN Mercredi 4 6b. 15 et Ob, 1 Mercredi & Ooh. ot Bh:
LES INTERNEES MELODIE ISTERROMPUE
DE KAMPILL Entrée’ Gdes 1.60 et 2.60



ai

bide.

Pronorn ~~ Gretl



~~ Ba; Calines.





























32
ig + nel
. x ~ F fee
youn ai est alé
pup iglelerre 7
2 auteur ded; :
adios Gury ket.
de potuiqne oe Usd,
re omwendrie park y





a de chose dea jte-
da COTMANIAIE
ee dlotite
4 réeit Ge one
holar

pe





‘Maria, para en 1965
r Digest et guide
brilante actualite



tide gai ae tient
a fa Havene, Votei
ge dar hamme quica
lo premiére dex €oo-

ae





Au mols doctopre i960, Pen~
rome élive dans la premic
sécolwes de

tend







16 heures par jour, sept
jours par semping. Mous ne ton
pas de solde, mais - des
ngeables contre des ci-
des lames de ragoir, da
et auirse artichs cares.
_On nous surveillait gangs errét.
e jour, deux stagiaires qui a













cpa manuel
a en 156 questions, ouvra-
1 par le général Bayo Tui-

Le moyen de fabriquer
es acrtes de bombes incendal
A retardement, de pléwes.
, de bazookas, de torpil-



resort de souriclére}. On nous
enseignalt, pour lee sabot
importants, & voler de la dynami
te cc deg méches; on nous inf -
tiait aux techniques appropriées
y faire gauter un pont, unc
igne Gectrique, une conduite de
pétrole, un poste de police ex mé
ne oun batinent offieiel comme
Parlement, Btant Vénézuélien,
ial ce paragraphe avee an
t particulier; ane bande
déeroeutiers menée par les commu
mistes navait-elle pas tent, le
4 Ait 1059, de deeruire Ye Parle
ment de Caracas?








Pour gaboter les poteanx de té-
joyhones on de télégraphe, 1
nous fallait lancer par + degans





provoquer ainsi Pembardée fete
ke.

Le général Bayo insistalt tout,
particuliérement sur la taetique
du combat de rues eb du terro-
visrne urbain. Nous apprenions
& déclencher une émente, b soule
ver lg towle en nous indignant ae
la ebrutatité policitres. Des sché
mas Hlustraient la maniére de
manceuvrer la populace comme
une unité militaire, On nous ci-
tait des cus conerets d’imsurrec~
tiens dirigées par les communis-
tezs comme le célébre Bogotaze
de 1948, Cetse orgie de meurtres,
dincendies ef Wanarchie avait
duré trois jours, aprés quoi le
centre de Bagots, capitale de Ia
Columbie, a’était plus que ruine



Burrée Gdea 2.50 ex 3.60

CRIC-CRAC CINE
Café-Coweert

Mardi & 6 h. et 8h, 15
CAR SAUVAGE EST
LE VENT

Entrée Gdes 6,99 et 2,60

Mercredi a 6 h. et 8h. 15
«ET SATAN CONDUIT
LE BAL

Entrée Gdea 6.99 ot 2.00



Mardi a 7h.

5 CINE





{Séanee unique)

: ar Fi bangalodres y était expliqué eau des His une ancre } six et deuil; 125 immenbles avaient Av A cause de la longueur da fim
Lowe ha “ ye eee Suarl, aver foree Figures. On hes dont In corde était fixée gg détruite, 4,000 personnes VHOMME DE BORNEO
cee hola £ A construire tout oala ve bout & Yarritre d'un tuées oti s‘en Gait folly dum} Mardi a 6 h, et 8 b, 36 .

a la quer.
nes révoly



He
Le

xara, dans ane propriéte confi











rpaghe, ON se servant pres-
que uniquement de matériaux
simples, faeiles 2 trouver,

Nous faisions des bombex en
tize de canne A gucre ou camon-
léeg on oranges (corome détona-
teur, om prenait des pochebtes



camion gue Yon metisit en mar
he On nous apprenait & placer
vs chevalets au tournant. d/ane
route aprés les aveir équitég de
phures d’auto slimentés par des
accumulatenrs, La. Inanoeuvre
consistalt & éclairer. violemment
Ya chanesée au momerit préeig of





Si} pour que les communistes
prenneat le pouvoir.

Mes deux mois de stage ter-
tainés, je fue admis 4 suivre un
Stage d'un. pivesu supérieur & Mi
nas del Frio, prés de Yancien
quartier général du maquis de
Fidel Castro dans ia Sierra Maes

DIVORCE A_LITALIBNNE
Entrée. Gdex 2.00 et 8.00

Mereredi & 6 b. ot & hh. 16

TERREDR SUR ROME
Entrée Gdex 200 at 3,00

Mereredi & 7b. et 9 h.
LE PIMENT te I LA vii

CINE STADION.

a Mercredi, (En: po t

ase, 3B bord de la mer, & dallumettes ef, comme contac - passait une auto.ennenmie et -h tra, (Sur adi, ( an pmanenes)
aiiies ide La Havane. ig (eur, une épingle & linge ou-un CINE SENEGAL VENGEANCE. DU COLOSSR
eaten ae” wortuvigmes an a. ee Liécole de terroriame de: Mi - Entrés. Gde 0.99

‘



qui fonctionnent a p






pour
Ho Hem sort 6. 2
ebiq et six mille re









iio de 80 hommes: gal dovait
eb Catha en 19:
tohiaqu



abons ve
Sts Bl 24, gromiére +



5 SERS
rétepiuon dex





s aprés a
Merci.

~~ eneeereenennarnnrannantetaiceint



LATTITUDE INTRANSIGEANTE DE. MOSCOU

Francfort, je 21 Bécerabr.

Taus lea efforts et autatives
entrepris dans ta question aie ~
mande ent échoné de Pavis du mi
nistére des Adfaires Etraugére,
& cause dé Vactitude dureiet in-
transigeante de Union Sevidti -
eae.

Le rapport annuel dy mlinistis
re affirme que le: gouvernement
} continuera & essayer de
fin & Ta situation actuei
ley moyens pacllgues du












me, wie fois de plus, xa volonté
de rétabilr les relations diploma
Liqnes avec lea dix pays arabes,
C ependant, Ja République Fedé -
yale nen prendre. pas Vinitiative.
Le rapport rappelle que: Vinvite-
sion par Naseor du Présidene Ul
bricht a pextuxbd Pensemble dea
relations gerinano - arabes.
Liane une introduction sur le
rapport, Vactivite du gouverné -
ment fédéral, qui vient Wétre pu
BH, en partis, par le service d'in





nag del Frio est dixigée pax. uu
ancien. Ionctionnaixe du. gouver-
cement, répuldicain: eapagnol, le
général BEnrigne Lister,

On-Â¥ fait des exercices en. cam
‘pagne “avec. miso. en. cauvrs dé
matériel lourds: chars, ‘canons’
anti. aériens, ere... On apprend
etissh: |B pratiquer: le chantige. poy
litique, & dévalisar wae bangua, a.

yatier 1k paye du perginend, A ga+

boter une: sine, a “détridre cles |
yegsources iiuturelles i’urt yaya:
a fomenter. une grive, x anaassi- |)
ner des policiets, én. an: mot’ A
provoquer fa chute d'un. gouvér-
wetent,




ii ait preva que Je Buivrals
pendunt. quatre. midleg ane Tietruc

tion de cu genre alin’ ditre ci}

Mardi i ¢ bet 8b, 15
(Dernitra. Représentation}
LES 65 JOURS DE PEKIN
Entrée Gdes 0.99 ‘ex 2.00

Mercredi 4°86. h: et 8 h-1S
PAR LS. FER ET PAR LE FEU
Entrée’ Gded 450 et 2.00



MONTPARNASSE

Mardi 86" boat 8 oh.
PSYCHOSE
Entrée Gdo 0.50 et 0.95

}

Mercredi &, 8%,
LA REINE. DES | pinktEs
Bnbrés Gde d.50" et 0,05

cits



Mardi 4 6h, #8 h, 16
INTERPOL CONTRE X
KButrée Gdes 0,99 et’ 2.00

Merercai 2 6h. eb @ bo 1
DU SIUEN

Ce

ET DES OMPRES
Entrée Gdew! 1.50: e¢ 2.50 *



CINE PALACE

Mord #.6-h. et @ hy 16
LA yORTE AUZ. SEPT
SERRURBS

droit, La sdlutioncds propléme formation, Ia: « Secrétaize & Btav pable de prendre is group Boe sve inne Entrée Gda 099

lemand nest passin problome. Von (Hase a déclagé -que le gou cominands te le eNO:

te, mais ane aftaire ap touch? vermament fédéral avait recher - de. terrorriamnes viendo one .déai CIE: OL VIET, ; sored 8G on Bhd

tous les. pays de PEst et de cle on 1905, ume politique de coe xué son lecaighé PALN. (Forens! oe . 4 pred 2 DE fidaenie
YOuest quiv vedlent sinedre ~ ance paetfigue, de coopéra, ~. ddindes de lbératios astoneley. Mardi, (in. pormanonet) 5 Rnteke: Gada 6.9)

mest ime détente de la aluation de enforcement de PAL Casta voulsit iaettee: la aman L/AVENTURIER 4



mondiale. Lea buts de fa politi -
que étrangére de PAHemagne
ent Jes mimes, dit Je rapport :
iffeation dé VANemagne, sav
rie de la sécurité et de la H
unité de VEurope et coke














pport Insiste sur la coops
oo. @traite et confiante avec
is et sur relations
les -avee la Grande Breta-
gre, En co qui concerne la politi
que de défense, le gouvernement
édéval, déclare le rappart, a CDR
enforcer la eeopération
jque et militaire au sein de
AN par tous les movers dont
a0 ea attaché uae
gearue umportance A Vintégration
possille de ja dé















Le ministére des affaires étran-
géres prend ' épalement position,
a son rapport, sur les rela -
germano - arabes, et affir







Atlaytique, Le rudressa -
économique ef Fexpanson
na ie domaine éconotnigne et so
cial ont abouti & dea dépenses
wd font apparaitre Tes limites du
rendenent.








Hards de DM) sont inférieurs de
pris Wun milllard de DM par
rapport & 1964. Cette réduction:«
pu tre possible parce que-les “dé
Ta ‘défense
ont &é inféricures, pendant: fexer
cice 1964, de deux miliards de
DM par rapports aux prévisions

penses effectives de

‘du plan budgétaire,

Néanmoins, ta République Fé ~
dérale -a la contribution: la.plas,
Hevéd de tous les pays européens.
Eue nest dépassée, pour cea qui
est des contributions & Ja. défer

ze. que par Jes. Etats Unis.

Frankfurter Allemeline Zeitung



sux Je. Vénésulln . alin’ dattisinr.
ita shamienses richessesd on TBine:.
yar defer et on ‘pétrole pour da
conquéte. d'autres” républiqadd
WAmérique: Laine,

Duns ta-gusule da loup,

beaucoup. étaisit! dea marzietes':
convaimeus, La plopart. avalent
appurtenu! aux camicalee on ax
egronpes . d’étudess', binationanx
Ws Sux pled par les communis,
tes ens Amérique dating? s Diautrex
avaient fait partie line seallais:

non, Manecaniversicé, dim “syndi
tat, Pune. ‘Sodietén, agricole, aas |
ne amicale dengeignants; on ene!
core. ding la presde,-la ‘radio ¢t¢
Ja. télévision! Tous, ou Dresane, |
étaient avant’ tout: fidties
Russie Soviétique.

Mon ens. Sait different: je wd
tals pas conmiuniste eb, avant de

Ae

erdee an seb dune adiministra- |





:
i
ee

DU RIO GRANDE
Bnleke Ge VOY

Perera Hh hen permanence)

bus VENGEANCE
Lintrés Gde! 6.88



Br ROLAND GUILLAUME
Chirtrgie: Orthopédigne:
ot: Praunatilagié
vous -annonce :Vouverlure de
teu Clinique au Chemm deg Dalles
: Noe 20 FO 8839
Conguitations +
Matin. aur Kendes-tous
Aprtendi PAR me th

AVIS
Particuller désive aeheter vol ~

turd ou Camionnette..raaraue
Ford: Chevrolet ‘etc. @adtegser +



Pacis forts, pila wont et virlia
remnant lee ds agees ad DY WA

: sion du monde libre. Lg réconci- 0: lo résumé du rapport @uc cours dune bréve- permuiesion en- GM vontenant en 2: :
Bien Ja hats france - allemande est du gouvernement 1édéral. fre aes: deux stages Pou -un pea”. corebra proutates avelecithie,
be ve chacon me condiion préx le ministére dey Finances note se ee sepps pour sachs. Be tou- | A Pp . 1 Bola: a ‘dea ‘
& ienre cod jon earogéenne, es fonds accordés pour Ia. défen’ «te evidence, jetuis: dans to guew! if
a guitare d sw civile et militate (19 mil. le dudoup. -Parmy tes ‘stagisizes, | vis Professionne



a wrenir_a) Cabs, Jignorsis tout oe Murat. Boureay du Nouvelliste:
OI wmarsdenie: © Male, conime .
ait Tabrigad eve
wo etiee rn 2 coup. de wes: eam aunts "he i Creat on prod
Derener eo wedonate Comptabie on eta oe de cheaue eonnaissais: Mhogtilitée:: -déel 1 posokt ane Laboratatres Alle
a h, ;

BANQUE DE WETAT GAYTIEN AU CAPITAL DE 599.000













{

Easpyer

CHEMOGLOBINE

dong leprmme rigie

i






























LOTION JERGENS
Adoucissea vos mains et votre:
pean par la Lotion JBRGBNS, |
unique Gn got genre,








ntpurin ses wpe 2
MAL CHEMICAL wipe i
BS ONIION SLOUGH fo



=










































@
aLes melfleurs articles sanitaires auimeilenr prix ala TIPOO,























































des communistes envers. Jes dicta |
teurs. qui. avaient dominé le. Véne|
znéla. jusquien 1958," eb Pavais:
pour eux, eorinia. ‘penucoup a'éta.
diunts, ‘une coptaing atunization: |
de wavais pourtantrien decom?

(Voir: anita: page 2)

AVIS
Les héritiers.de. la demolsalle
Octavie Jacob décédée: le. 43° A:
vril LISh- sana poxtérité. rappel-
lentiatx Notsires:.gu'tis pe dol ~
ventopasser aueny! acle se ‘rappar
tant &-la gucedssion: dela: demelzel
le Octuvie Jacob sans Jeur: parti
eipation;-da dite succesion: 6tant
encore: indivisée.
Pour les-20-héritters
André “PERLONGE,







LES. MEILLEURS Pix SOM.
PAITS A -LA, TIPCO

DANS LES ARTICLES DE
MAISUN :

Des, : Pours, Réchauds, at lam
poy A-Kérozéne, Chalees en fez,
planwws,- Machines & coudre, Fa
ve Aomaing’ pour cadesaux, Chai
aes ‘fHonel, Dodines. Pensex &
voir nos Machines a coudre et
Noy famenees Jampes & Kéroene
sAigar.

Wall Finis

MAGNE

ovseeetieiqewnpiondvetenn incbrtionmrtnnentntertn anny Mime

DYNAMIREN
Sore forks at pulssanta gree
& DYNAMYREN,
MOSAIOQUES.- CERAMIQUES ©
Acheter ila SHEICA o¢
TIPCO.: Moaniques, Céra
jeg plus jolls.

Cosy, modern Bight appecls to

mauds divigés par Ie Dr LABS
CRIN. ia od xajeunkt en’ rengn
welngila- pulesunca des. glantes,



Baceeata dang toutes
aa.
Aegit & 1a Pharwonda VAL





gous guers. Tt rofiects o warm ~
end-charming waleaae , >

pag fe eae







eae si "4



PEVORLSCENT
LAMPS





Georges Sicard, Rue des Fronts-Forts










Ji Ui JANVIER loce

Les amateurs ae
bons Vins
dans io jole

Ey effet, is peuvent acheter
le délicleux Vin_Mousesux 2 la
champencise de Madame VYenve
Amiot, grande et petite bovtellic
bla Pharmacie Geffrerd au prix
déflant toute concurrence.



S.
SS.



S.

SOT S NCADP 7 CEES ENE RT



& PORT-AU-P



Cz









LAMPES A REROSENE
Soudens

Plus de Binckeout grace ate
Lampe & Keroskae, on vente &
TIPOO, Place Geffrard.

FOUR VALOR
Udilizes vient un plaiaix, et les fours VA
LOR sont solide ot durables

A. FLY ¢.

Ua som dans PEcconomie du Pays

A.



I. C.

Plus de $ 350.000 essentiellement haltiens rident ala
revalorisation de la pite paysanne.

ALF. L C.

Des militers de bras haltiens gaenant chaque jour
la bataille de la production.

A. FL 7 C.

On milion de sacs de :isal au service de la Metion Heaitienne

BF. TC.

Une Industrie Netionale au service de la Nation Haitienne



PtP OLA SA Pell A LPB AML NPL ASL LS LLL DAILL ES LVS A ELAS BY

aux adresses suivantes

me. Robert Gaetjens



Lalae

Coles’ Market

Lalue

Boulangerie St-Mare
Ave. dn J. Dessalines

Maison Rigaud
Bue Panaméricaine .

Delmas Market

Anuteroute Delmas

SIROP PECTORAL SEJOURNE .











fei 1s RAINE ta's Brn tatatrareertateeraonads

peuvent étre athetés

Luce Chatelain



PENDULES CUCKOO.

Dep Pend Gackoos vien -
nent Wertiver A ta TIPCO, véri
tables oeuvres dart, Cea Pendu-
jes de fabrication allemanda zone
ai etaplez, el feciles & rementor,
sh préelees et ei davables qu’ elles

votre malzon
ar Vou cadeaus.
ix nant trde ‘abor

eonviemnent poi
et sont idéaies
De ples, lea p

dablea,



























































e

|
















ministére de lHuissier





LES CONTACTS
PROLVERE QUE HagikEn 4
FONCTIONRE





WASHINGTON, — Les
mes de seience des &
ont eapté, cette semiaine, des
gnawx par Tadic émanaut dv 4
vilute Mariner-4, qui se trouve &”
une distance deux fois plus gran
de que celle séparant la Terre du
Sule, soit & environ 46 illic:
de kilométres,

Mariner-4 avait a6ja transiniy j
les premitres images en grov
pian de la planéte Mars, le 1b-
juillet 1965. Les signaux prove‘
nant da transmetteur de ce na-!
vire spatial ont été captés, Ic

rsardi 4 Janvier, par la static
Wéconte de Goldstone, en Cali
fornie i




ASA a révélé gue le con
tact par radio indigue que Mu-
viner - 4 fonetionne toujours, a-”
pres plusieurs meig dans Tespa |
. 2 eontinuera & fournir des
formations scientifiques au mt

-ment de s’approcher de la Terre

en i967, A une distance de 48
Milhons de kms.

Le satellie Mariner-d suit use
trajecteire ayant la forme d'un
cerch: énorme sutour du soleil.
La Nasa n'espere pas recevoir
quant & présent des informations
A caractere selentifique de Ma-
riner &@ cause de ia distance gu: -
ie sépare de notre plantte,

La station de reperage de
Goldstena ebsaiera toutefois de ,
xarder le contact, une fois. par,
mois, avec le satellite, Mariner.
4 avait frdlé la plancte Mars le
15 juillet dernier ét: | avail. re-
transmis 21 photographies mon-/
trant les crateres recouvrant ld:
surface de cette planéte qui res}
gemblerait & la Line.
autres détails fournis par |





are ne-posséde pas de champ
nétique, ni -de ceintare de rai
ditions semblable & cellu qui ea-
toure la Terre. Ces informations
pnt dissipé tont espeir de vie sur
“ _Planéte Mara.

«

AVIE.
VENTE PAR SUITE DE
SAISIE - EXECUTION i

tm fait savair & pous coux qua g
cela intéresge gu’). sera procédé 7
a PAvenve da Chili & Port aug
Prince & la maigon de Madame
Bichara Ieméry, le merered! qui
sera Je douze Janvier ‘1856, &
heures du matin, & le vente an
ecomptant au plus effrant et der
nier enchérissear, dex objets aul
vanits ¢

1 /. Une voiture - automohtieZ
marqee Peugeot couleur grise «
foncds portant la plague No.
4329 et au moteur leq Nog aul-
vaca © 80S) REBITZ2, 1880.

27 ‘Une machine & éerire a
Yétet nenf marque Lexikon 06
ei pe Hekite table.

Quarante - troig bates




vige,
3 4. Neuf tableaux noira,
& / . Une table pllante,

6 / . Us banc simyple,

7 /. Une grande table,
leaquels objetz ont G16 saisiy par
proeés - verbal en date dea 28 &
trente . et - un Décembre 1966,7
Chariéua J
St-Tean du Tribunal Civil de Port
au Prince, conformément anu
gfement du Tribunal de Paix ds
ta Section - Kat de In Capitale,
jugeant en matiére civile (Goyer)
du jeudi 2 Septembre 19650 En

demanderesee et le sleur Richard:
Leconte, déferdeur défaiiiant,

P-au-Pce. le & Janvier 1986

Pour plus amples renseigne -
ments, Voyes le Cabinet de Me:
Jean Centave. Angle: des Rues di
Centre et Bonne Foi No, 7 141
au haut de la Librairie « tion Sveiales,

dean Cantave, Avooat

INSTITUT DU
PONT - MORIN 42.
Divecteur Fondateur
Byasallenns
Profeseur - ‘Tradectear 2 AD
glais - Bapagnal
ot Madame. professet
gnol d’origine Cubsine,’
Cours pratiqued: et. rapids ‘de
‘conversations dia le. “pramier.
Jour, quelles que valent vos: con,
gaigginces, ©


























man avec leg autres stagisires
de Tarara, sivon que j'étais com
me Eax un resentiao, Wh agri.

J’éthis ut algri paree yue jo
m'éigdez mia dans le pétrin, J’a-
vais 24 ans. Ma femme m'avait
quitté, nen sans raisons, dlavais
dégu ma famille et is sienne. Joc
cupais an emploi bien rémanéré,
comme side ~ ghimniste dans une
savonnerie,’ mais Je xm‘ ennyals, &
mourir, Quand Jappris qu’ se
passait 4 Cuba deg Svénements
passionnants, mon réfieke fut d‘é
erire & un de mea computrictes ré
sidant Mi-bas pour me rensvigner
sur les perapectives d'enbauche,

La réponse ne se fit pas atten
dre accompagnée dune lettre de
recommandation auprés du direc:
teur de l’Aasociation dus amis de
Cubn su Véndsuéla, Ce dernier
me garantit un emplol de techni
cien au pays de Fiael Custro, me
donna un billet Pavion des Cuba
na Airlines ct me conseila de
partir sans adioux et sans expli-
cations, Je n'y manquai pas, cay
cela convenait & mon humeur.
Mais e’était une faute, t alle
faillic. me coftter la viv,

A Cuba, mon guide.me condui
sit tout droit & Ia pensiun Rosita,
ob Staient hébergés 2.000 érran-
fers, dJ’aequis, au bout de quel-
gues jours, la certitude qwil n’y
avait uucun emploi technique dis
ponible. En revanche, on me pre
posa une <¢bourse d/études spé -
Gales et pe me trotval- bientét
en route pour Tarara on compa
gale de 15 autres petisonnaires
de Rosita.





Un mur éelabouss? ae “sang.
Pendant nos deux mois du ‘stage
i Taraia, le brait courait: gue



} Castro exergait de brutales’ reprs

sailles envers. les oppusunts et. ies
suspects, Au cours du la permis
Bion que Jobtins entre mes deux
atuges, je vie dé mes propres
yeux que la mistre et la peur rée-
gnuient 4 La Havanese. Pouvais-

j je aidex les hommes qui avaicnt

instauré ee régime policier a fal-
re de rnéme an Venéaidlat Ja -
maiz de Ia viel Mais’ comment
Peviter? Au poitn od fen étals,
si je Yelichars tani soit pou, on
mc henideralt cainme six’ nw
Invins de nies comtpatriotcs,. dont
Jes ues ant ¢bé révéaldg : depuis
por le godvertionment vaiéanslion,
Ma seule chante étais de. ter

miner mies quatre mols dé stage &

i,
tre Madame Bichara Iaméry. de. prone ff

sifs étaient coordomiées jd ine sais

Minas del: Fric, puig de rentrer
Gandvatinementâ„¢ aw Vendiudla on
qualité Vofficier du FALNS da
trouvéerais’ bien le moyen “d'atill-
ser contre ies cotminubistdg “ee
nue Javals appriv dans des: ani
versités du professtur Castros.

Une de nos premitreg tachea,
& Minas'iel Frio. fut de. répan-
dre § uw long questionnaire con
cernank certaiids notabuités ~ de
nos pays respectifa: ‘Pol séna’<
tour aime-vil le Jeut A-til une
maitresse? — Boit-it plus. que “de
vaison? Fait-il.des dettes? “Aves
-vous enténdu ‘dict que, (tel juge
tol chef de police, -soient: ode
nocurs douteudes?. .Est-il. exact ee
que tel chef synidicaliste, tel ind.
dactesr en chef, exiorquant. des
atceptent des potsde-vin t
nses des stagisires sncces






ob; elles permetlaient awn: comic
munistes d'établir am programm:
de chantage ‘qui: ne maenguerait
pas de védwtre:Jes. vietimes A Jew
merci,

" Nous étions prea dan” miller
a& Minas; -Vénézuéliens’ et Colom:



BROOKEAX
Utitiees BROOKLAX. régulice
‘rement poor: la. pureté c+

Gérard ‘vom lignes, ct votre jeunasaa,

y. “a

























Depuih § mole deka Aedaition; 8

dinnombralex: Sucetg gut é:é-xéa?

Hisés, Renscignes-voug at ensuite.”
8% ~ VOU.

t

PONT © MORIN 42; Port eu -'

Princes, Hatt, .



a2
cc

ey

23 Beugtway
Phone 244 - BTI0
Cable Pearnzork

Grete en

New-Tork oftice















on des Conmercants » Importateurs-- Exportateurs.

ULL LINES LT

a votre service

ou



GULL LINES : AGENT GENERAL POUR HATTT

SS Gisela Vennmenn

aneyncippaammtrtacnenenennsamenarerensssniinatias



2

iBulte de In 2ame page) *



Q Corame
Peale destisé en tin de compte

tigate pour Ia plapart.

& opérer en roontagpe ,lang |e
norg da Vénésuéls, on me fib sui
vre un ehtrainement aipin dans
ja région du Pleo Turquino, le
polut culmimant de Cuba, ule
je fus affectS ou groupe de choc
spécialument Mstram en vue” uc
Fassasginat de Komulé Betan
court, le président de ia Republi
que du Vénésudly Us atventyur
contre Jui avails déj& eu Heu le
24 Juillet 1900.0 avait &é
. “rlévement blessé et aon premier
aide de comp, tud.

La nouvelle de ce nouveau com
plot me glaga Peffroi; Jom étais
obsé Aprén plusieurs four:
Wefforta cireenspects, je réuesis
& avertiv le consul du Venévuéla
Aa La Havane, Mais, ce faisant,
déveiai lea noupgons. On me
surveilla de pres. Une nut, alors
que je fouillais le burwau de gé
néral Lister, pour y dicourric ue
plus. amples détails sur le com -
plot, je fus pris sur le fait, battu
et jeté au cachot.

Les cing mois qui suivirent fu-
rent pour mot un enfer. de fus
transféré sana ménugement une
diguitie de fois de prison en pri-
son. Jétais tantat mis au secret,
tantét détena parmi dex mou -
chards probables. Au cours d’in-
wrrogatgires incesaants, . j’étnis
goumis au régime de la, douche
écossaise: traite avec blenveillan
ce par Pun, insulté par l'autre,
Je fus.battu,. privé de nourritu-
re, mis ad Cabanon,

Dang. une de ces: prigans,
je vis 80 stagiaives otiginaires
de la Colonibie, de “VEquateur
et do Peraa, sure pomt d’étre
oxévutés pour avoir, relusd Vopd
ror cone leurs - pays respectifs
pour Je compte da Castro. J’étals
stir. que le mérme: sort inlttadtex6-
survé, An) Vénézuéla;persanne
ne avait ob jo me trouvals: Mon
wel eapoir. 6ball que le ‘consul
agisee ch. ma faveic,

Le Tiaste “de. la. baie ‘des'Co +
chong mit le comble:.A ma détres-
se, Mes pédlierd me croydon? ad
esutant. Pour. eastiyer de nie fn}
ye parler, Ha mid yeitent contr
le mur d'exéeution, cucore écla =
housed desing frei aprés la ten
tative Pinvasion x avait abativ
Vomntibie de. priganniors. Ja fi-
xai du regards six houches' dy.
sil tournées..verd: mol, | Etourdy


















+.



A





Surveillez la
circulation
tle votre
sang.
faites
une cure











Pi
&
avec la
i Wa Hy
re a) ay EA
En Vente. dang “tentes 2 Jer
Pharniacies,



Mia office «.
Per 2
Dade County. Setar
5 Phone + STT -
Cable” t Cortent







































par Ta aalyve, je mis de longues
yecondes & comprendre que le po
joton avait tiré & blanc,

‘On nvelt besoin de mol pour
migserroger anvere,

de m'évade de Cuba, Pour ga-
gner davantage de temps, je me
mis & simuler des crises u'épilep<
sie. Par bonhenr, ia ruse réus-
sit, et je fas envoyé & Vinfirme-
vit de la prison, Je trouwvai ih
un gurdien qi voulut lien télé
phoner de ma part aw congulat.
Une demi - heure plus tard, non
sans @ipres discussions, le -con-
sul, Josefina Hache, et le char-
ué Mafinires, Francives: Quijads
élaient autoriséy' & me faire une
visite de dix minutes.

Leur courage et leur oljstina-
tion me. gauvorent la vie. Non
wang mal, Hs réusslrent & m’é
changer comtre un Cubain déteru
au Vénézuda of & me trouver
une place gur un avion de hi
KLM partant pour Caracas,
Mais je ne me ‘sentais pas pour
stent en séeurité. Naval je
pas en mémoire trap ae détaiis
concernant Ie coraplat ekbain con
tee le Verigzudiat Dane le méme
AVIOA que Tool. montérent “deus
homies dans legquela: je reeon-
nud des espitons. castristes.

Ex coure de vol, j‘ullel voir le
pilote dans.sh-cabine ob jete: por
suadai de faire pagser de-omy
part, War la-teur de. eontréle de
Carachs, on: message demandant
quon. me protégefit & Varxivée,
Quand. noug atterrimes, je: pou
sai un soupir de soulagement yoyant dey -agents de la -streté
vériéeuélierine ontourer. Vappareil,
On. toenail b sauvegarder ima per
sonnd et les Teriseignements que
Papportais,















: Me comfoncous gas '

enchanteur

Nous avong Vavantage Wannoncer qu'une. par
tie de’ notre Hatel «Chateau de la Montagne
Noires, Pimmenble des environs de ~Port-au-
Prince offrant le plus grandiose coup oeil sur
la mer et la plaine, a été amenagé spéciaidinent
en. appartements indépendantsa pouvant. tre
loués par des particuliers.

Ces appartements sont pourvua de tout le con
fort désirable — salle de bain avec eau chaude
et evn froide — et sont luxuensement meublés,
Us sont construits dans un cadre agréable, tla

température y est constamment fraiche.

7 Nous prévoyons deles lover & raison de 100
dollars par mois, petit déjeuner compris, No-
‘treintention est de les mettre a la disposition:
exclusive de personnes célibataires.

Pour tous renselgnemerits s’adresser A Mr.
| Michel Gilbert, Journal «Le Matins, qui pour. ¢
, va organiser la visite des locaux.’

Pour repeindre vote Voltare
selul — par ia arance Gireme



Depais tore, entré dane Ja sa.
rere vendaudiionne Je ma. sere. do
es que Pai apprise i Views de ter
e ne Wok eurmbatire by orenk
ee conmmuniate, “Celle - ch a pre
des dieeliong de





Un mols avant ces alvctions, fa
police déwouvrit trois umnes dar
roe. vovoydes, pur, Jen Gagixiaies
ef aussi le plan d’un nouvean Bo
goraze que ig FALN voulait moa
tex, k Caracis catte fois, 1y com
pronait des cartes eb wie Hste des
objectify clés : ritnistére de ta
Défense, point: te névralrigves aur
Hitalres, contranz ‘rélephonig 2
LE précisait ia mission, ke disps:
tHE et Parmement des forces sub
vergives, Cast en se fondant say
ce document at sur la jongue He
te deg assaasine
wt des eee & la bor
tables au FAGN que POxgunisa
tion des Etats Américain vota,
fe 85 Juillet 1964, dea agnetions
contra Cubs,










Les élections générales fa
rent l'un des événemests les plus
sensationnels de Vhistoive du Ve’
nésnéla,

Chaeun, ou presgue, dea trois
milfions @électeurs imucrits, dut
pour secomplix son devolr Gecto
ral, alfromer carrémeot les com
munistes, gui menagaient Vatta
quer & labombe et & la mitral
lette Jee. files dfartenc ~ devant
les bureaux de vole. Ea permet
tant &.am gonvernemert demoera
tigue de suceéder’ A un aubie,
suns que VPordre. public en “sojt
troublé, chose “inowie wu Véné -



zidla, cette Gertion représente la
défaite Ia: plus ‘radicale aque is
communiona alt jamais’ subi sux
le continent américain,

un cadre





a

te

Le seul vral BUCO

SOCOORSOSH ANS ts

a





SooSoR

ca

WseNRSS eco wang SISOS

SommeionSs ase

Cott Gentil Rigaud
ite Gioia Wore a 2b Serge Bene eae
- Tous, Rimmes, Bronchites, Earonements, , Influenza, 8 hee ee ee





soceemeeosbenonennces

Atfections des Poumons



s
yy












AU FLL



i suite)

tion et un travall d'csponnage
gupris de Fabrizz! Ge devnir
secepty sar Tavis du Commissat-
ve de prendre & son sesvicw Bette
gaming wate powileuse, an’
uorné ye 9a fervante = Ane
vient de ge fouler te
Celie qui dtait venue
voler a maintenant a sa dis
ayartion tout Pargent Gu ia iui
3 Elle a & chalsiy pour ses

eptre fee petits billets
groyses Li
Ren ©
Qui est
























cuperce.
pecan

















aan
‘om vol, .
at propaser & Fa

Madame
f une
en paro-










me ALEBe







prsse
ans §

baby cas,



® IRAISOM,
ut Gh

hep-



Mérageqosrage, agitation bruyania dae enfants...
“ne sieuhan tie tongue pas docasiond Uattraper

ta rigroinal Heareugoment,

“ASPHO cat li pour vous goulagor: Vie!
tun verve d'eau ot votre plaguatia TASPRO’.
(ASPRO’ cet rapidement anaimils

Par Corgan

1a bento ta denuded tore gublide.

*ASPRO Uemjours par dans”
gon omboliige

pagsera quelques fours

devant ¢



y hermiiquel agit pour que
2 vaue paen bre: Gel... mar AMPEG".

ba palle du Rex @aiv plein:
Lauaitore a ete charms par ce
we piece agresgie interpretée Bo.
nitrablement. Ve fat un beaw de
pus pour ia Compagnie Jean Gow
aelinc RRS

DIVERS naa ;

. Lingénieur Eddie uugtat-
Barjésaon, de la CAMEP est pac
ti dimanche pour Wasningwoa, LD
©. Hoa eté saiue & iaeroport pai
Lingerntuur buyene Limousin Di-
recveny de la CAMEP,

RXR

Mine Evelyn Adam MoGuf
» a pre Favion dsmanche, Bue
RN.
ami Roger
seadre Bu

mari E-
y travail.





¢

avec son frere, tee
Pognon avg de se
Core rejomdre son
rd Me Guffie qui
» professeur,
He m éle sande par des pa
retite el apis.
R. PL Jean-Claude Edmood
endarqeé dimanche matin
je Voi 462 de ia Pan Am 4
tination de Boston, Mass. pour
ob de ganté
P











jue & Faéreport par les BR
et Yves Dewan, Jean He
par son frére Roger, pai
av Marie Joseph Eubuoau
et jar on graad nombre d'amtis.

Précisions de Me Antoine Pierre - Paul

(Sante)

Queiques heares aprés is pro-
clamation de Revolution ‘aux
Cayes, uo ami du Dr Edmond By!
ven lui envoys ua billet pour
sul faire part dea dispositions ay
Commandant de Yarrondigssment
den Cétesux contre Ie Revolution,
Le Dr. Sylvain, ari intime ef mé
deein du Général Pazcal, qui, cha















son béte, demanda
volutiomnaire Pate
causer avec le
ai pour eviter une
gang BUX Cétea gx.
it @ peine revenu: des
Génwal Simor
je preniier batailion
aller sonmettre
r aux Cayes
ascal comme
escorte. Mais

ita:
de



ar
e le



8 Sor






évinements & Agquin dans
du samedi 21 Novem-

{hOs.

bre

Professeur de Belles - Lettres
au Lycée National Philippe Guer
i is Cuyes, Pétais en chaire,
SUMi. Wt frie du mois de jaa
y 1204, wi cours! de datin anx

fed . quand le
y Normil Jn Jacques pé
dans la elasse et me tendit
Ja Débigué Extracrdi-
wouvernement dans
















izeme jour dela grave des transports
a Mew York

nH der

2OLR, 32



Were



a

whence
Gert,












SEMAINE
BS, BE





HEEL GES,
quetons,










rend sce
VHAY OWE
CH ae



farhkate Ec

Corsi
@ de la ten
Ba suleead oni
Par 1s BPevstes +t
syrihcahetes devant
New aurK pour she
suntarite avec
naivals eb pons
PuNbranusig@arice
Hikgsice pur le monopdle new
yorsars de, FS POL urbams
ch conmimul gul S'eppoae wax Ye-
vendications ves Show cuploye:
du BeirG ct autobus de la
ae New York.‘ tlette manit





fos



ec eantre














wong
Pharmacies assurant
le service cette mah.
Mardi LE danvi
VITAL HERN

Rue Pavée
DU PEUPLE

Marché Salomon












DU MARDI








DEC

Li JANVIER 1966

Gacher Augustin . 3 ans

Inconna .. . Advhe

2 nde Hebranche ...6 mivir
moots Mare 10... 82 ans
mh. . 30 ans



86 ans







fn So C0



tion de wc aura-tecle une ine






BR CU aucune rt.



aro a
vier (acnera,
Toutefois on
ie confit pout
"On Cor mb conckde

anspart Werkers U-
50 millions de dol













mon
lars 80 réclames au dé
iotahe te iminuer son déficit
la ¢Teansit Authority» a eu re-



cours & une augmentation du tay
f Cetle augmentation pout é
tre considérée comrac un echec
nour fe Maive Jolni Lindsay. qui
affirme au cours dei sit
eanipagne dlectorale qe‘li uly av
rail pus d'augmentation de itarif
Gans #

ion transparts.
Samedi soir a Calfou
LIBRES OPINIONS

Le génie da-lien, voyans-nous,
a dévidement fa bougemiicldh &
In mage de se déplarer ot chan-
ant dadreste, de zune. Nowa a-

xenvontré Sameas sox, &
“oun bout de in galerie Bro

Hepurte. dou
ov, dain, (Ei Pa
Piga ui de: Rene
au fantomesr (Serge,
Kolund..} bien differenty de
eeux dApollinaire pour nous qui
somanes certains de ics rencontrer
uo jour.

Pour un débal, fg a Hewid’au
un bef avepic pour Calfou.
ly speech Weuvertdre de
i, deux “naméros
nis anunaicnt fn
Jo} bmprompte de Poe
Je suis putte de dean de
Ku fimale, Te Parigcavec
vulture babituelie “nous
invilait & danser én pincant sa
guitare, Remercions MM. Landry
Lest. angols Latour deingus
a wurments de
ainelen nous: di-
nes eharmants, Le
fantaisi ade: suis
BaP Ap
lent de otome-
Let decPra
& pag
ekil ds







Bvart
















































Siques dans lenr ry
cheninot et de dar i
ent tous deux «Pay Z
sont tous deus de ie Pauhésie
Aa et en iques,

en aviong ri,
est le tranquil.








de grt B68, Dy
une vieille défro-
le eKemnédisme cuitardls en+
issant. De se garder de dé-
p sur ja tentarion néo-da-
ii sur les murs dé Cal
ig aihilistes ‘l'art
. } débriz, ‘encom
Grioents de muste rebuy sucds
7 és d'une civilisation! épui
usement Lerreriséa par




rajeler cay:
ne

Bee,






















Calfou devrp évi
on de in mode, te
ment, Loxhi-
ex Un for
la joie de-
oh solent conipris “criti
ou transcendés —-
we du national
nivereal — ila Litiévanary
. notre folldere. notre cul
ional,









EUGENE.

Gill Min toe sien oP

eain Pills

Brain 71s

e Hest possi

vaanens gans Jes

: BRAIN PILLS &
Vande ghitemique,

EKAIN PILLS ext en vente









~ MIRACLUET
3 dé Sumit
Vatre enfant a une mérmoi-
Ye paresense ot . Ingrate,
ae vougd on plaignes plite,
Mitvate & Vusage dela mets
Nelieux,. oriparation BRAIN
INELE. i huge. Pacide glite-
; Pidgse.

BHAUN- PILLS oat an-wente
4 Bare toutes lps" pharinacies,

LP Dao ge



D.partement du Sud. Le delégué
me prigit de passer le volr avant
de rentrer chez mol & la fin dp
cours.

A dix heures, Jétals 6 Pb
de in Délégetion, La Général Bl-
mon m'ascualllit aveo 40)
at minvite & monter A Pétage,
dans son appartement privé. A-
pres mavoiy indique un fautenil,
Home dit ; «Mon eher Antoine,
svuich une lettre trés importante
da Général Nord gue j'ai regne
par le courrier de ce matin. Pre
nee en jecture et garde le se-
TED .

Le Président lui avait deman-
dé de prendre des mesures trés

contre les partisans de
Monplaisir et d'expédier &
a-Prmee, de poste en por
to, Marius Jacques, trere de Ma-
sure Jacques chez qui Maxi Mon
plaisir a @é tué la nuit du ler
dunvier 1904, tandis que le Pré
sident Nord était aux Gonaives
pour in eélébration du premier
ventenaire de Pindépendance. Ma
xime Jacques s’étalt cassé la cuis
se, en esgayant denjamber un
mut pour se réfugier chez Ah
renis, sajet allemand, son voisis.
iL a été fusillé sur son Ht de dou
leur chez lui A la Rue Pavée,

Aprés que Jeus achevé la lec-
ture de la lettre du Général Nord
av Delégué Simon, celui-ci me
confia :
  • rius Jacques. Je gals que vous
    pouvez trouver des termes capa-
    bles de fléchir le Général Nord
    en faveur de ce malheureux et
    honnéte pire de faniille et dex-
    primer en méme temps avec gnel
    je ferveor patriotique fa ville des
    Cayes a célbré le centenaire de
    notre Indépendance. Je vous con-
    fie la lettre da Président et vous
    prie de préparer pour moi la ré-
    ponge que vous nvapporterez de-
    main matin a-pereille hearc.>

    Le lendemain, je rémis la ré-
    ponse au Général Simon qui er
    “fat émervelllé. Tome pressa for-
    fement la main, en me disant :
    Yous avez rendu ma ponsée ef ex
    primé, comune je le désire, mon
    sentiment. Désormais, mon cher
    Antoine, jo yous attache A moi
    comme mot seerdtaire privé. Je
    erols que je pulse disposer dex ser
    vices du fils de fen mon grand
    ami et ancien protecteur Ariste
    Pierre Paul.

    Entitvernent & Votre gervi-
    ea, Déléghé, répondis-je.

    Depuia, jal «té le seerétaize
    privé du Délégué Simon, pour de
    venix, sous sa présidence, ‘ealui
    do Président Antyine Simon, et,
    plus tard, le secrétaire intime de
    Vex-Président Simon en exi & la
    Jamaique.









    Dépositaire de la ponsée ot des”

    seoiiments de Phomme d'Btat
    progressiste, honnéte et foncidre
    ment patriote que fut Antome
    Simon, j’ak tena la plume et la
    tiens encare pour défendre sa
    méraire, confondre xes détrac-
    teurs et pllorier les ingrats.

    Antoine PIBRRE-PAUL:

    Coin des Lecteurs

    Yort-au-Prince, $1 Déc. 1965.
    4u Directeur da Journal
    «Le Nouvellistes
    Em Ville





    Monsieur fe Directeur,

    de vous prie de bien. voulvir a
    dey iy commiumnaute comme vous
    lo Yates toupsers, én attirant Pat
    tention sur Vévat du wharf de
    ute.
    La terre



    iranspecige par. lex
    ae Uh iors dog sues pities re-
    cake progresarvarment je rivage,
    se qui anitadé Pespace utilisable
    pour Va age des voiliexs,
    caiste an varnable embouteilage
    uu Whas, de cabotage.

    Nova savons que Ja mer consi{
    ine fa voie de communication la
    ;2u8 amporiante pour Haiti, Car
    wut achat.de Carlene eonstitue
    une peste de devises pour te pays:

    C'est la. vole maritime qu'il
    fant davionper, eonformément
    ramme de rénovalion éeo:
    numagae. de . Son -Exedlence le.
    Préskient, a Vie. de la Répablic.
    phe. Le: transport: wat omoing vcher













    vi 80 pour cenk dea matérians”



    de onstruction dex’ voillerg
    iiouvent dans je pays.

    Ea ce moment use grande par
    ta du wharl de cabotage est na
    Ulisable, co qui get dG & Pensa-
    Ulernent. Les grands voillerg: det
    vent attendre 2 ou 3 jours avant
    de trouver un petit expace pour
    ddbarqner leurs cargaisons ov
    prendre des fréts. Ce qui retarde
    tes & sons de denréex eb ‘des
    produits elimentaires:

    Bh.



    . Fay vug Péviter’ ane augments S
    ton da covil de la vie A Portaw /
    ia nourriture -

    Prince, alors que
    et A en prix exeassivement bag
    certuineg parties da pays,




    nistre Cambronne’ qiti
    réealiser te miracle de ta réfeetion
    de la route dq Léogine — gu

    “at digne du Diwallérisme — réi.
    lisexyn dans le plus bref délai le ¢

    draguage du wharf de cabotuage.
    Travail @importance capitale
    cour Fapprovisionnement de fe
    Canitile et le transport de nos



    | 2 agréer, Monsieur
    Directeur, avec mes venpercie-
    rants, mos meieures salutations

    Jolies GRAND- PIERRE
    Amateur,



    Remerclements

    ‘M Michel ~ Ange VOLTAIRE
    vt Famille profondément touchés
    par nombreuse: marques de
    sympathies Gui leur ont #4 ti
    moéignées lore da déeis de. lene
    Teg 7
    Mme JULIA CHARLES
    et dang Vinepoasibilite de remer-
    cler tone ceux til ae sont unis
    BR leur deully jes nitert de -tran-
    yor ich leary remerciements Gaus,
    Port-au-Prince, e¢ 11: Janv, 1966.



    sommes certain que le Mi.
    vient > de:

    ke,

    ies Records de ia
    eCantatwice Cue2gven

    {Sune} ,
    comme la asnion de lp ‘Pas-
    sion 3 Be Ui faut Vavole va.
    Hi faut le revolr, On ne gon Ipe-
    ga jamale.

    . sLa Gantatrice chauves, ob ele
    Lecons échappont & aon atiteur
    lonesco, Ces grandes filles indé.
    pemdantes ct gui ne se refusent
    rien (ballets, livres d'art, télév:
    sion) intriguent & ce point leur
    eréateur quill se cache dans un
    coin da théatre, lorsque, par ha
    sard, iL vient les voir,

    Si on vefait les décors de Jac
    ques Noel tous les deux ang et
    jes costumes tous les ans, on a-
    chite le journal «Financial Ti-
    mess tous les deux jours afin
    quill n’ait pas Pair défraichi sur
    ja scine,

    Mais depuis quinze ans, ni Ja
    tCantatrices ni la pris une ride. Irrésistibles com-
    me au premier jour, elles décien-
    chest una rire de plus ‘en plus
    franc. Si les acteurs jouent de In
    méme facon, les spectateurs réx-
    yissent ans, ils ont appria & coraprendre
    Toneseo.

    Au Hew de siffler, ils applac-
    dissent,

    Monique PAN YEL.



    Hommage ala
    alture naiticnne

    Monsieur Rebert Cornevinj: An
    cien, Administrateur dela. Pran-
    ce dOutrenier, autour d'un livre
    deverig classique .¢Histoivess: de

    VaAfriques ¢Des Origines A. nos’

    Jourss et d'autves ouvrages’ re-
    marquables ser ce Continent,'a a-
    dressd, en tant que Coordinateur
    di Prix des Caraibés “obtena
    Pannée derni¢re par notre ‘distin
    gues evompatriote Dr- Jean Price
    Mary, ia iettre suivante a notre
    colutarntéue Maurice Al Labin?
    Associntion des Eerivaing
    WExpresgion Francalze deta
    Mer ec de-VOutre = “Mer
    Paris le 18 Décéembre 1965.
    Monsieur M. Lubin
    153 Rue Cap
    Port-au-Prince, Haith
    Cher Monsieur,
    Comnie vous Vavez appaié par
    presae, cest Je Dr. Jean Price
    Mars quia obtéenu Ié. prix: litte
    raire dos Caraibes pour’ Fensem-
    Lie de son avuvere.
    Compte tem de la position &
    , Wihente di laprcat, Ue a’y a pas
    lieu, pour vous, @étre déga par
    cette distinetion, et votre ovuvrd
    a 8té favorablement . coramentéc
    au cours de la rémalon da jery,
    ve Gens 2 vows dire que yal
    parliculiérement apprécié votre
    livre sur VAfrique dats la Podsie
    Haitienne gui est une - contribu.
    tion de valeinr 4 Pétude. littéraire
    da Continent Africain. et de Hai-
    ue 5
    de profite de cette péricde. de
    Vannée pour vous adreaser meg
    meilleurs voeux four 1966 et, en
    attendant le plaisir de faire pro
    chainement votre connaissance.
    Je vous prie Pagréer, . Cher
    Monsieur, Pexpression de mas
    sentiments les plus cordialement,
    dévouds.



    hy
    fa



    _ | Signé . R. CORNEVIN
    Président. de la Commission “des
    Relations Jnterationalés’ de

    TAEFMON.





    DEPUTE ARRETE
    AU CORGO

    LEOPOLDYVILEE, APB yon

    Un député du Parlemant Gen«
    tral congelals, M. Marcel Bum-
    bu, ancien Gouvernyus da ip
    Provines du Sankerd, a 626 mis
    en Stat d'arrestation Soy B quel
    gues jours & Léopoldviiia par lor
    autorités oulitaires, dane la ca-
    pitale congolaise, apprend - on
    aujourd’ hui.

    M. Sumbu qui appartient a la
    Conaco, (parti de M. Tachombe)
    est accusé de détournement dele
    alers publics et comparatiira pro-
    chainement, annonce le quotidign
    «Courrier @Afriques devant ta
    Cour Militaire. Trois cormplices
    de M. Sumbu (un ancien dépuit
    et deux anciens fonctionnair:
    de in méme province ont 2
    également arrétés,

    EXUX
    INCENDIE 4 TOKIO

    TOKIO. AFP.

    Un incendie a éclaté cet aprés
    midi A Misawa tout prés de“Vune
    des plus importantes beses des
    forces sériennes des Etats-Unis
    stationnees au Japon, brulent em
    viron 300 maisons et immeubles.
    Grace & un vent qui éloignait les
    flammes, la base n'a pas Gté at-
    tointe par le sinistre.

    KER
    BANTOS A ABITAN,

    ABMIAN. AFP—

    Aw cours de son match dexbi-
    tion. de foat-ball qui s'est dé-
    roulé hier soir.& Abidjun devant
    prés' de 20,000 persimnes, le FC
    Santos a battu la formation loca
    Je.par 4 buts & 2 {mi%emps 1-1).
    Pélé:a conddis le pubhe abidja-
    naz. Paurant plus gy’en. seconde



    mi-temps if a -joud, aves Abel -
    Orlando e: Mengalvio / seus le

    maiflot ivoirien tandis, que. trols |

    joueurs: locaux s‘alignaient ding
    les yangs: do Santos,

    Kw:
    LOUVERTURE DELS
    CONFERENCE DE. LAGOS...

    LAGOS! APP.

    La” Conférence: du Conmon-
    Wealth Pest couverte. cee malin d
    dix: heures dans une. stmdaphére
    de denil Le sujet de twites: les
    conversations dtait la ctaort sou:
    daime de Mi. Shastri bes /div: deaf

    4 Pattention du
    Drive-Ig

    Les cingpiiles da-<«Diave - In»
    nous demandent .d'bbe leur inter



    préte aupres.de Ja direction pour:

    yuo reprenine iwi ganiedi co fin
    quila et6 trie bien apprécit.
    aCoriaina Velment:-chands; 7
    Nous capdrons.. que cetio watia
    fattion leur sura donnée tres “pro
    chaitement,



    Leehb dicheos aCavahor Noire
    presente ‘see compliments. at sas.
    _remerciements. 4. Mr. le Maire ‘de
    ia, Capitsle Geotpes ‘Figars qui
    hit a -témoigné one’ grande -sollie}
    tude.& Voccasion du dertiley cham
    plonnat bre WEchecs.

    Uo rendavelle’ ses) sympathies 6.
    toug les participants: de-ce “tour
    noi et. prend plaisir... “annancer:

    aux iIntéressés . Vouvertire sd
    grand: toliriol, officiel “fixe yaa

    Mardi di-janvier1966-en:.son ‘lo-
    cal chabituel.
    Poxt-on- Princ’ ste: 10. Janvier Ge.
    Pour le-comitéy ss 5
    Je Secrétuire
    Dr Carl COUTARD.



    Avce +































































































    §
    4
    Aig. Ay
    . {f
    ga aii
    fi l {
    ' +
    }

    DANS LE PLUS €.



    Dimanche 16 Janvier A MAGIC CINE _
    Minconnn de las Veeas (Océan 12)

    UNE SUPERPRODUCTION WARNER BROS
    FRANK SINATRA, DEAN MARTIN, SAMMY DAVIS JR,
    ANGIE .. DICKINSON, [RICH ARD. CONTE,
    PATRICE WYMORE, JOB. BISHOP, AKIM TAMIROFE, HENRY
    SILVA, GEORGE: RAFT, RED SKELTON.

    Rondez-vous & spinnit.-aveo Jes coffresforts
    _des cing plus grands Night-ch
    Cing ot véglés comme ‘un mécantame Whorloreric

    lucounm de

    bat sous lee records de
    Non pes wn. Mais cing hold-ap dans ia
    . villes da Monde t
    Onae Hommes alathaguens wey
    right-clubs i de Las Vegas

    Le champion da easnersa 2
    Ulaconna de las Vedas
    LES PLUS GRANDES VEDETTES

    APTIVANT z
    EL LE PLUS. EXTRAORDINAIRE DES FILMS POLICIERS.
    ENTREE GDES 2.00 ET GDES 400,



    CESAR ROMERO,





















    Ae
    conte a Bo
    faba de Las Vegas {
    las Vetag:
    plus sengaviannelic

    hry plas grawdg

    DE VECRAN AMBRICAIN







    SWRA MASTS +

    drapeaun qui flotent sur le Fo-
    dera Paleea Hotel ont dite mis an
    berne, On i, mame cote
    nuit que Is conf@rence pourrait
    otre sjournde.

    Mois spree des consulentions
    hatives entra M. Arnold Smith,
    lo Becrétnles Général, Is Gouver
    nement nigérien et AL Harold
    Wilson; gut venait @ paine dar-
    river, Hi fut décidé de resperter
    Vhoraire prévu.

    Dex Youvertaré de ig stance
    Sir Aeubakar Tafawa Balewan
    au nom de Vensembl. das deux
    cents délégués du Commonwealth,
    a rendu hommage & ic. mdmeire
    de M, Shastri, Aprés gaci les dé
    Migués réanig pour discuter du
    probléme rhodésen
    deux minutes de silence of bor-
    mage au Premier Ministre du
    plus grand pays du. Common-
    wealth disparu si soudainement
    hier & Achkent.

    Le texte d’un Message a été
    adopté, présentant les condaléan-
    ces de toute Assemblée et des
    Chefy de Gouvernement | présents
    4a Gouvernement indien.

    X XS
    INCIDENTS EN ARGENTINE

    Buenos Aires (APP)

    Doux blesses, 60 manrfestants
    arrétés de nombreux étalages dé
    ixults dans les mugasins tel est
    je bilan des incidents entre Je
    Police ut les employes — munici-
    peux en gréve depuis 21. jours
    & Buenos Aired

    xxx
    DECLARATION DE
    IAN SMITH

    SALISBURY. AFP—

    Le Premier: Ministre
    sie; Ian | Smith 4 déclaxc. aujour
    dhai que Vindépendance “de sont
    pays n'est pas. dirigée contre le
    Commonwealth, ni contre aucun
    de. ses membres mais sculement
    contre ly: communisme,

    xx ®
    SUR UWUNITE ALLEMANDE

    BONN. AFP.

    Tioneat! pas ekace’ Gu'tin “ex-do-
    Jonel dela Wermacht ait pris
    contacto. 9 Décembre. certian &
    Berlin “Est avec un’ ‘eolonet de
    PaArméc Rouge pour néiovier jes
    qodalites Wun rotablissunicat “de
    Unnite allemandé aliaisque Vaa-.
    rail annoneé Je cortespoudant: 4
    Mos¢cou de Vhebdomadaire de V’Al
    lenintne. Occidentale “@Der. Spie-
    Bele,

    KX K
    CONTRIBUTION. D0 BRBSIL
    “= RIO DE FANEIRO, ARP, —-,

    Lé gouvernement brésilion eat
    distosé B fodrnit: das mupitions
    atidy.cpatéeiol milltaine:de bu.
    tigation isenle “aire Force eiqyd:
    ditionngirgs des itate: Uns a

    OMGetnay, stung demande oft.
    eigtle Tih ceabs focmilde oa date de
    Général: Eeeohar “Ministye. de te
    Guerre,



    Rhodd







    Roe
    LONDRES PREN DRA Dis
    NOUVELUES: SER UIGS.

    LAGOS ARPS

    Londres prendra: ds - iuiresiles
    monures: contre dao Rhddéste-" de
    Tan Smith au smoment: oppartan.
    a dit. “Harold. Wilson 4 son cas:
    Hivée Lagos. dans da Capttale
    duo Nigeria.

    Nos ‘avons. bagel: de: Vappui
    de. tous «les pays S du: Common:
    wealth. “C'est ainsi seaiement, qué
    Wes. sanctions. serént..cffierved: a
    wyoute “Harold Wilsou dans. “une
    déeliratian “de: presse.

    SRR
    ATLANTA, ABP



    La: Chambres .dés -Représentants

    de Bitar de: Georgio: s'est: onpo-
    sée hide! 4 Pinvestiture | Pun
    patkrdientalre:. négre:'a: gal ele
    -eproche avoir signé ane décle
    vation qu © quilifie: -d'sgression,
    Paetlan nord ameéricaitie: ap Viet
    nam eb ob i intite: ley jeunes
    nord amdérigaing A résater. a 1a
    inobilisdtion” par des mavens © ié-
    gaits. °



    MK K
    PRISOMNIERS LIBERES
    AD VIETNAM
    HANOI (APP): ic

    A Yocedsion de ia Téa. prochai
    ne'du Tet, ¢Nouvel anian Viet
    nam). Comté du Front Natio-
    hal'de Ja Pravince de Shu, Daw
    Mot: (nd-Vietnam) a récomment

    pris ta décision de. Nbéver 54. sol:

    dats des forces armées de Saigon,
    captarés dank Ja: batalle de Daw
    Tievg, annonce PAgente Nord -
    Vietnamierne de“Presse,

    Ue ‘ler Décombre 1965, le FIN.
    Li avait également Tibéré $6. eol
    dats sud - vietnamiens.

    xX xX

    iLS FRANCHISSENT LA

    FRONTIERE AU GALOP.
    MUNICH (AFP) -.

    Cest au galop yue deux Jeanez

    tchéeoslovagues ont. franchi cetie “

    nuit Ja frontitve, et se sont réfe
    gits. en Allemagne Fédérale of
    Us:ont'“demandé 2. bénéficier “du
    advott d‘asile: Agés de 18 ot 2
    ans. jes" deux jeunes’ gens, méne
    ernst areata ent ne

    Messe de prise
    de deuil

    M. Michel-Anre VOLTAIR?
    fait chanter fe Vendredi 14 Jan-
    vier courant & 6 henrés- 30 a, m.
    a la Cathédrale une masse de pr
    ge de deuil “pour sa. grand’mére
    Mime Julia’ Charles, - pieusemen:



    décédée te ler, Janvier dervier.
    Cette. annones: tient hey dinvi-
    tation sux parents et amis,







    Grande, soirée:



    Internationale —

    ont observe”







    Casino International
    ~ PROGRAMME

    Chaque soir :
    L/Ensemble Raoul! Guillaume :
    Q ‘Entrée L a

    avec ls. brillante participation.
    du Jazz des Jennies:



    bres d'un Cia Hippique, a~
    Yuh tsadspvase sede REV BEE,
    Bans Uh cennOn SHsQU'E prommi«
    ve GG iB Lraniere e% in, leg ee
    vient ehaourente, Du xe que
    Hom BARROS aconsdvkes tineeonlovs,
    Yous BprsOisiens A oneal, AG
    pieurane pes de. aiftionlid, & le
    Ravens UG PURE, Be approaches
    BD. cond BINS IMBOP, OF B PuQued
    Wh gap yoeqa'a autre coud o-
    ia Lagat.

    , RRA
    wit SUCCES KWSSE
    “SACHSBEND. (ARKS

    Leannuive Gune reconciliation
    parhadie entre Vande oy ie Vakis
    wn apres ia gonierpnce Ov kagh
    kent a ets conanierer comme ue
    suideés vovienque-et une detatte
    chi naist,

    Le @remier Ministre
    Vuwasrrn Sot Mawert

    {Suny
    le Parti du Congrés mai
    a noKVeaU appele par
    as plus turd cominte, atu
    perwe femlle puis, kppel a
    déder ay Premier Munistre dest
    la subté étah aélicdic. ba _eftet,
    emelques . xaois pine tard, N
    mournt er Shastri hu suceéda
    ia présidence da. cabinen
    Apres avoir assist. ay Gnive
    A ld Contévence des phys non s-
    lignés, Dhascri TeAHShT we sorte
    de voyages en URSS, aux ‘tate






























    Unis et wileurs. Mais le phis
    grand probleme qu si xonbalt
    etait celui de Cashew qe con

    duisit sof pays & HnE wuerre can
    tre le Pakistan en 00a ef qub
    n'est. pagiencore tent & falt réso-
    At, ®

    : x4 R

    KOSSIGUYN

    AUK FUNERY

    DE SWASTRI

    MOSCUU — AFR
    La’ décision © immudiace





    par le Premiex Ministre «
    que Aloxia. Kossiguyn, vs



    a Wnctnération de Shastri “sans
    avoir: conaulté aucun nietibre dé
    ln dircetion--collégiala vovistique.
    indique. pour. les ~ obsair
    toute Firspertinte qin.
    donne a Vovénement,

    Jamaissatiparivant, un prési -
    dent du’ Conseil Sovidiigua ne st
    Hit déplacé : < persounellement
    pours aggister aux. funérailles
    aun chef de Gut diéanger. 0 est
    ceckuin- gite “lds cireonstances de
    lacmartas, Shastel cont exception.
    nelies ests réort (an TIRSH,
    paw aprhs que Kowigayn yéalies
    Jao prands. prattese diphuiatinue
    Vian eoniooniyye: “marquank un
    pas desl ¥ ja récmiciliation
    dy Vabkistin: etde Piide.

    Les ubservateurs ponent qhe
    Tames ide’ Shastri vie acdifiers
    en ten Te, phat politique comme
    Ben! apis Hea da aeort de
    Neri.’ Les rGlations binds ~#0-
    Widunpies goats pour - de moment.
    das! mnuilloirds; vesserrées .qu’el.-
    Jes. sort par. le suceés de Tadb *
    Kent. “
















    as

    Leo View i Pras. tient -Hanmpbhrey
    grésidera. Ja djavation -araérical
    ne. aux: fonérailles

    KK

    Lic PREMIER INTERN ATE
    DE: LANDE

    PARIS: APP

    Gulgarial Nanda. quis assume
    adjdurd’ hai: les fonetions de Pre
    bier Minlistve: Intérimaire de UT
    de cavalt) etcupé . cotie. - fonerlen
    gne fois dja, & la mart de Nek
    ray lect? mai 1954,

    Tevestné fed Sinner. 1808 is
    Sialkor etext avunt.rout un écone
    miste diplomé- de Université de.
    Lahore;de celles de Ayra ct dat
    Ishabad, . Andian “profzaseir, if
    fit des: cours. & JUniver
    Bombay.

    , Ben: PORR tae ey
    pour sds activités polities
    the indépendant,
    éhamibrabre de
    lative de> Bombay ct sommé Se
    evflelve.. Parlersentaive du. Gou-
    vernement @’ Etat.

    En 1063, tur
    re réorganisade:
    ment de Neh, Nanda
    Sunwieh comme
    vérletr, “rémyp) provisuizemen
    Nehru fore do son altaque o
    diaghe en janvier Hid « & la
    mért de celul’- ch en mal de la
    niéme année il diait Premier Bit
    Yistte intérimairg jasqu’a Ya no-
    mination a: Sik Ui passa &













    tidrat
    fon 1837 Th fut
    Assiisinite Logix







    cekda &
    Bistre de Pie














    dour awl abandense aujourd’ but
    pour la wéme-cange,

    xX 2
    LARRIVEE DE LA
    DEPOUILLE DE M. SHASTRI
    aA LA NOUVELLE DELHI

    La Nouvelle Delhi (AFP)

    Vavion spicial Hyouchine 18
    ramenant de Tachkest la dépo
    le de M. Lal Bahadur Shastr:,
    est errivé & la Noavellé Dathi &
    14 heures 80 locales),

    Une foule immense — attendait
    Je yetour de celui que én appcl
    uy 6h’ Homme de lo Paixe.

    Le Président. Radhakcishnan,
    acsompagné par M. Zubyarilal
    Nanda, Premier Ministre par In
    trim, s’est avaneé vers Vappn-
    veil pour agsister & Ia descents ~
    da cercucil... Devritre, Je pres-
    saient les membres du Gouverns-
    ment, du Parlement, dee Dipin~
    mates.










    PERRABNE EG,








    ibie. ©




    Admission $2.00







  • Full Text













    " QUOTIDIEN
    LE PLUS ANCIEN DH.
    : FONDE EN i¢06

    Directeur - Administraveur «
    MAX CHAUVET

    Ty
    LT





    Des négociations secrates entamées
    pour la paix au Vietnam |

    CARBS on














    FON ‘gt



    de conv

    a sudeur “hedges. et dau
    ttites nord
    met au









    CEREE Gut




    volp sit
    e de la rencontre

    os représentants gréri-
    et les nord vietnamiens: (1
    @ eit un contact entre








































    » VWoetoa-
    le contact di
    a et Banal,
    aucune
    i evolt








    s citoyens ainer
    viennent d’effectuer
    a anal, sang Mauter!
    partemant d? Etat

    ait du profésseuk.
    dle Yale, ie uy
    «t de YW. Apthekers co
    omsidéré comme | an
    da ‘Parti > Cormuniste






















    i flangi a répondu

    solalion néyorid

    ne perd pus “ard, le porte
    4a de celue x Maison Blanche 's ré
    eors inferinations ne



    A sayoir
    déduive que

    les autorite
    gress | Ye parte parole a

    - parole de
    annonce re



    Reponse ‘a Prosper Chrisphente
    Précisions de Me. -
    Antoine Pierre - Paul

    No ahi

    % HNGTON
    AIGON CABPS

    s de la conférence de.
    Saigon: . le

    del. américain

    7 ‘dex le sets: des
    is entre Hanoi et Washing

    (Bulte, velr le








    je pouvoir,
    une letere
    3 1oe7 portant
    tig laguell ie ie
    fous




    rég

    npletenient ¢t que
    fal étgit ‘indispergable
    & guol que gtk







    & leur hubitude ont posé jaa
    quertion sur les nouvelles con
    x dans le Cenrmuniqué Mili-

    cs irmpation, .
    ee Oe prouvel que ke + i, 200 R
    Q e Pare SPECTATEURS





    AGUVEBUS |
    crnanicmes erées








    rien ihe a le pri
    Ys Compagis
    Pasdater ala re-
    z dg
    ment le heat
    ax Grarticr Latin
    nig 10 Ons.
    qe nous on di Moni-
    ¢ Pantet :

    Chauves
    dément,

    gue le lie an-
    erations, Jes





    ef UPR
    sett th de ee Gat



    puérll, ininintel x Latin, fétent leer
    i ésentation vo Penbrés
    la
    Ploitation “
    tre de La inthe {86 plac

    Depuie dix ans, aul pleuve,

    i








    part par le Car ape
    idoyens Ga Conseil de pré
    Cancile, cout & fire





    curdination, est









    MEMBRE DE LASSOCIATION INTERAMERICAINE DE PREZZR°



    ntti HO

    ohms ANNE

    odoy donne un délai de



    eures

    aux 30 militaires pour laisser le pays

    SY. DOMINGUE, AFP.—

    Les Officiers Consiiturionnabs

    tus nommes A des postes diploma
    tiques ent un délai de 24 heures
    pour laisser le pays a annoncé te
    5 ne Godoy.
    s $k. premiére Conférence
    de Prosse le Président Godoy 4
    dit: «Nous saurons quéi faire
    quand Uo sagit de faire respeo
    tex ume Mesures.

    Le président a dit qu'il s’est
    réuni avec le Colonel Caamano
    et lec Ambassadeurs Marinho et
    Bunker de la Commission Ad-
    hoe de TORA pour diseuter de
    la garantie & denner aux mili-
    tnires vonstitutlonnalistes.

    Le Président a affirmé que les
    changements opérés dans VParmée
    sont conformes & Vadtu Institue
    tionnel ot qu'il se probese den
    donner ane preuve éerite.

    RXR

    Les militaires n'ont
    pas accepté

    Lion confirme que ies milital-
    res wont. “pas-accepié les poates

    qui lend. ont été offerts par le
    Président Godoy,










    La gréve générale

    Le Gouvernement ‘domini¢ain

    affiemé que la greve)-n’éait
    pas la gelation” 4. Ya'evive dont.
    sooffre le pays, Un. communiqué
    tmis paride prégidence..signale
    que les, problgmes dr / moment
    penvent tre “seulement. réxol us
    en reapectant les dispositions: gou
    vesnementalén,

    Ie document dit. que:fa fin de
    ta gréve peat nidgr a é@viter. In
    védlisntion d'actes~: extrémintes
    aux conséquences imprévisibles.

    gpizant dos. fortes. paroles
    cantenued daria ld Meseate -Prési
    dontidd du-2 Janvier 1966, la Be
    erétaheric @Etat des Travaax
    i des “Transports: et) Com
    munications informe. les contri-
    buables du. programine des tra-
    vaux gu’elle Initie avec la phase
    constructive dela’ Révolution Du
    *pursuite des Travairs de
    struction, a PAéroport Inter.

    de MAIS GATE.
    2 — | Reconstruction .du > Pont:
    St Géraud eb de'sés voies d'accts

    3.— Réparation. des rues asphal-’
    téds de la Ville et ntise.en place
    dune coche de rovlement:-dans
    tes rues A. forte pente,

    4 -- Reconditionnement des

    ponts de ta Route Nationale 200

    (Port-au-Prince Cayes} eb 60

    lution’ par remblni &: lanettes: dw

    RESENTATIONS, DIX ANS A LA HUCHETTH ET-DE PLUS EN PLUS DE

    Les records de la «Ca ntatrice Chauve»

    ae "Hl vente, gu'll neige, 86 person
    jours fustes, 80 personnes

    ereux se. présentent.&

    2 du thé&tre de la rueide

    ta Hachette, prennent leurs bil-

    2 (de $ f. & 20:4). et assistant
    aul weligictigement aces mira~
    Jes deus premiéres pieces de

    Si, depuis leg “créations
    Noctanbules, le 46 mai 1950 pave:

    ieee; Te 19° foveler

    vr eLa Leong; les 'ae~

    &-Pexception de Nicalag Ba

    taille et de Claude: Mansard, ont

    tous ehangs, ceux: dela yveprise:

    de février 57 au théftre de-de
    Hucheite. sont tonjours’ 16.

    Copendant, les chuits... aetenrs:

    soins pegeant dix ‘ana les memes
    pi Aussi -oumeorganisation
    de rouloment a-belle été -préevue



    Hinel Arle Gigo-






    “Ag
    rons

    Qu

    + ware deg compagnice te








    pau %

    dernier orgardame |: Achille Laé-
    rm, Francis
    ismpiner, Carlo

    & Gikvanni Urbant.

    silent début de ia
    Compagaie



    unyage por air,









    5 neresaires, y compns, st vous le
    Confaionie



    Les Présiden ( £ sean Gosselin a jours gratuitement (ex
    dents, oh ronmbrey t Searétaires. Ak Wer soir, an & vans aidens dana Vaccomplis
    BEKOre, les mimes que odyx dex fs Compagnie i;

    soueis dz voyage.





    dea experts choi
    im peril les experts congiliaires
    ab wuninés par chaque caromls
    alot wees Vassentimnen:

    Bane le ¢Mota Praprias, le Pa
    ge contin. dank: non Lonetions
    le Bherttarias Goan Punks; qui,
    deviant an organs permanent. eb
    iia. Tae de Savory le canon
    Ba retiir a Vis de tone leg.
    cherdiieaa, 2







    nea Le public dene Tk ane ave
    3 airiiie Ate, interprites da
    sayobue Fabrizaly,



    gh fi viaire, noua rradons
    CES CO. BAGNIES, icx billeta
    i mer, terre on fer + "
    Gratuitemen!, vova falaons porr vous toutes les ‘réseruations:

    eoilures avec én suns char fleur.
    Tr

    ment de
    velntines & votre départ et vows débarrasone ainst de tour Iss

    transport aérien;
    AUX HEMES "Sane
    de passage pour’ taut

    désirvez, hdtelé; : excurstons,

    COMMUNIQUE

    Piga-Prince, Je 10 Janvier 1966.°

    pour. les soulager. Chaque person

    de_plug en -plug. assidus




    ore Se rétaire Général dvs Nations
    #osch cen imres dose Mayobre a dév de:
    ia greve retourner en Republique Dursini

    caine sans préciser la date exuc-
    te de son voyage.

    Mayebre occape Ggulemeat ia
    charge de Seordtaire Gawral de
    i i i que pour
    jiagey du

    Ni Juan Bosch, ni son parti
    iwappuyent la gréve gus. a commen
    ce hier matin en Rép. Dominicai
    ne a éorie le journal viov Tapportant une declaration
    de Boesch au joyrnaliste Virgilio
    Alcantara,

    Bosch a dit que Ja grive a @!
    iiclonchée d'une fagon précipi-
    ide et inopportune. La gréve ne
    fait qu a@jouter Un nouvean pro
    blome & celui déja’ cxiaant.








    YAmérique Latine & §.
    Chil.

    Rx K
    WASHINGTON CAFP;

    Le Dr. Jose A. Mora, Secrétal
    ye Garéral de YOBA 4
    Washington demain
    de Panama pour. des o
    vee leg autorités. pangmionnce
    chargées de NOrganisuiion.de ia
    réunion des experts chargés de.
    ta réforme de la Charte de POES

    A propos da voyage
    do Paul Vi

    VARIG? (AFB)

    Ti court des raméirs au Vat:
    Cah autour “dan vaste: projet de
    voyage. du: Pape Paul Vio qal. cont

    it plus Ors. BAYS. ‘da B.
    slrtont ie bie
    Le woyage. consbituerail (ane:
    tel deiteur da monde.

    Paul Vie so ocproposeraib: de. se
    yerndre dabord en frique, pais
    pH Asie (eto en An
    Ac son retour ey Barope, L Pane
    visitoraif . Jes sanctuaires. 3 yen
    Hosnis ‘dela ville. Des: sdldats dé pioux forme Fanrdes a Fathos
    in forte Interaméricaipe de Pais Ch eNDn Jas Felnene
    patcouillant les rues de de Capi- B

    tale. 25
    : Derniere Veure
    DIAKARTA: CAFR).
    Leotyesident: souksrug accor:
    donne le dopant de WMindunesie de
    fous les coprespondaiits de ta
    presse nmdiicaina < qecrédivée en










    xxx
    Wobiectif de

    Lobjectif dela gréve annonce
    won eat de faire -.pyyesion: pour.
    ame: fe Gouvernement . ‘ceviennée
    sur sa décision d’envoyus les: mi-
    Hitalres.occuper des, postes :diplo-
    miatiqnes,

    KEE
    SUCCES: PARTIBL
    DE LA GREVE
    La. Greve: Générale. aéerétio
    par la. Gonfédération des Traé
    vailleurg: a: eu un sadees: partiel,
    Gudlqie’ 60 organisations © syndi-
    ales. ont-appuyé Vordre de da:
    wrove, ‘Dats: Jes. premigres heuw
    rea it s'est sroduit quelques d6-
    sordres: dans": les Yaes: en: divers













    Sts,

    Mouvements
    Wofficiels de FOEA
    e

    NATIONS UNIES (AFP)
    Be: veprésentant: pursonnel: du bes
    TO DOMINGO CARDS

    incidents ont eu Jim

    problime de Titang de" Miragon
    i

    aie vaniasiins Out

    Roe =
    WAST TOD: LAND yo
    Aung Tepopse oo AVest ace
    parvenie de Hanoi wr dernier
    mosbage: de Rusk

    Resubatriction prograni<
    ve deta chatissée dota Rationale
    200. ‘de “Léngans vers des Cayes.

    feo Amélioration: par lei Ser
    view Sapéeial d’Eintretien des See
    tions suivantes de Route: Nationa

    Les problemes de

    Port-au-Prince Areahaie > —

    St-Mare-~ Gonnives + Port-de- la eivewiation :
    Paix. Note excellent coufrere 22a

    noraas a soulevé, aprés le pro-
    spléme Gu Pont St-Géraud déemuli
    et non dicors reconstruit, celui
    dele cireulation auvomobile 2
    Port au Prince, Sous le titre «ha

    Port-au-Prince -—~ Mirebalsig—
    Hinche.

    Tae E
    gé. dela Construction de: Cités: po:

    belees ede Jogeiments & Bon circulation antomobile devient

    3 Awiéiioration de VP Daine danpeceuses, notre confrare ©
    Electrigue de Jérémie: et Cons~ ork
    truction de: deux Unitas “Nouvel:
    jes 4: Mirehalais. eta Thomonde
    avec: (firancement de PIDATY

    Lackner J CAMBRONNE

    ES

    4BNie devient dangercuse, pate:
    ce que certains’ conducteurs © de
    vollures officiclles, privces, pa. =
    blidues, et diplomariaues ont
    Yair de sé moquer des lois de ta
    cireulation, Ts sony alteints du-
    ne sorte de frénésie eb Us ope...
    rent des virates 4 une. vitesse
    vertiginense; us stalionnent im
    porte of) la ult, lis’ n'observent
    pas les dispositions du regiement
    ai sijet du jeu des phares.

    Sur da ropte de Pétion-Vile,
    sur da. rolite de Carrefour et
    dangles pemeipeles prtéres dela
    capitale, nos chevaliers du volant
    ne connaavent aucune mite &
    Jeur ‘mauvaise fol;

    est, que; h cbtS. des haut >
    feurs profevsionnels eb experh (+
    mentés, JI existe depuis peu wc
    multitude. de: chauffeurs ama. -
    xetirs, cenfants. Odeo moins: do. 16
    ans, -impradents: de tots ages:
    Cond beLe0Ts | HANS permis, pie.
    Certaing erplent: tout permis:
    et la veri ost que. la contraven.
    ‘tion n'est | pag le plus. souvent
    sanctionnéb, oh laicsangtion,
    fait détant; se révile” tmpuis:
    ta ouest Husnire, ih nait me
    taation émibrouillée et Ja eireula,
    tion “aotamobile..chez. nous. de::-
    viet plug difficile.»

    BRK

    Des grandes. fautes, comme des
    patites, Hen est de’ méme, et voi
    da -pourgqnot ta. circulation automo
    bile. devient -dangervuse’: le. mé-
    otis de o-réglements,:. Pétraitesse
    des Tacs. pour Vintensité ‘et le
    poids cle. trafic. cin certain. rela-
    chement.: et puis, la- morgue de
    certains conductenrs, -conspirent
    contre: le sécurité et. Ia. ari
    edu trafic. Si_ nous. crions. dan-
    ger, ce Hest point jouer les salar

    nage trots -ncteurs, Je eventeur
    de las reprise: eb: deux: doublures.
    qui se remplacont wu gré de dears
    engagements, de learg projets

    Diallleurs, cos acteurs, 24 20
    fofal (8: POleg multipliés par’ 3)
    ont tind par ee sentir ‘tellement
    solidnires: de leurs pieces: qu'ils
    put fonde wae Bsociébé cooperative
    faleant: d’énx des productenrs du
    speetade:

    /Contrairenint eax autres thes
    tres dont Ja ‘recutte ‘baisse a me-
    sive -qn'surmente Je nombre: dés
    veprésentations, la Huchette a
    batiy,. au nels: d'Octobre dernier,
    ‘ges propres records, 5 millions
    250.000 Trance -anciens, pour: tn,
    theatre “de. 86 “places, .c’est unex
    cellent: Yeridement.

    Mais qui sont 2¢4: spectateurs

    ‘Das’ étudiants, ‘bien sir, des
    touristes étrangers qui inserivent
    le spectarle. toneséo: sur. la: liste
    dea. choses 4 voir & Paris, enfin
    dex. Pasisions ‘qat viennent;- qui
    reviennent, quelquefois. quatre,
    chug: folg,; quicemmonent leurs .2-
    cyois, lear famille,

    Ce nest plugsun spectacle mais.
    ane cétinionie, “quelque chost:.:



















    pour visa de résidence},; nope
    toutes les fermalités



    Gh,

    gus Bonne Foi
    2BR4

    Dir. : Pierre Chauvet §



    Phona +

















    mistes. Nous crions danger, pat

    {Suite page A) ee que fe danger existe.



    ADRESSE

    : RUE DU CENTRE
    Ho.21g : : :
    PORT-AU-PRINCE (HAITI).
    PHONES : 2222 «20
    P.O. BOS: 109% :











    MARDI U1 JANVIBE 10%

    Par Aubelin JOLICUZUR

    ie B SUCCES DE

    ARIE-LOUISE ROCHE
    2 "STE, CRO

    Mme Ginette Locke est xen
    trée dimanche des leg Vierges a+
    veo la bonne nouvelle 7 Mile Ma
    rie-Louis Roche, choisie par FOL
    fice National da Tourisme pour
    veprisenter Haiti au Festival Ca
    ribeen de ip. beauté, -.recusilli
    tes plus chalenreuses ovations au
    cours dey divers défilés,

    Ce festival auquel ont particl
    pe vinet quaze beautés des Ca-
    tatogs s'est déroulé & Ste. Croix
    du 5 au.7 Janvier.

    Lo 6 Janvier, ii y evut un bean
    défilé en maillots de bain en-cos
    tumes nationaux ef en du
    soir au Thoitre du Chrintiansted
    High School.

    Ce défné fot suivi Van grand
    wal tenu au Cruzan Moon Night
    ‘Chab.

    Le deuxigme jour, Dy ett.us
    defile aw: Stadium de Fredariksted
    apets une pitade en -Cadillag
    travers les rues de la ville,

    Le (défilé! final monira ° les
    ‘peautés des. Carnibeg-en moillots
    de bain, en costumes nationaux.
    at en robes -du- soli;

    Mmie\. Ginette “Logke. nous” dit
    qoe Mile: Marie Louise Roche: a
    Béla: plus: olégante de’. toutes.
    Bue wins Haiti-sur toutes les 1k
    Sree
    Bile a eu apres le dete tes.
    honnenrs dGa-§ 36 benaté,

    Gta Mwitee: par Je Gouverneur de:
    Sainte: Croix,

    Mile arrive dergainc matin: par
    je Vol de Bh, 40 ducmatin de la
    Pan Axaerican.:















    MORE

    Me RAOUL DESORMBEADE
    CHEE DU SERVICE |
    OB VENTE DE LA PAN AM

    « Vondredi est arrivé 2 Port: «
    au Prince, M. Raoul Desormesux,

    lave supérieur de da Pan Ame

    oun World Airways,

    M, Desormeaux, eat envoys com
    ine Chek da Bervice Vertes
    au Bureau do la Pan Aimerican &
    Port au Prue apele 16 ans &
    Saigon.

    ft Gat vera nowa diteil routes +
    cor it) le gervice de le Pan Am.
    De patlonalité
    Dor inane nga 0k at

    4a Balgon on
    Veo iad a Oeloiee ceric
    compagnie iS ea Tere con
    yaa dud aime le pays, iL ce
    demander gon wenefert iol Nous
    laeone rencontre ‘bier en compa
    uote de MR. Ma: Eliuennon,
    nager: de le Pan Am & Port au
    Ene tM, Dick Clapp, du bu-

    au de Miaini en tournée dang
    lee Caraibes ‘et en Amérique: Le.
    dines Tbopart dimanche pour New.
    ork ob il va: rencontrer’ sa fem:
    me et son fils qui erriverent de
    Paris,
    famille Desormeaux arrive:
    le dimanche 23° Janvier:
    m xe
    ECLATANT SUCCES
    DE LA COMPAGNIE
    JESN GOSSELIN
    AVEC LB SYSTEME FARRIZZL
    o La. Compagnie Jean. Gosee-
    Hinoe inatgare Mer Soir ga. quae:
    furgieme saison en Haiti avec Le
    Systime Fabriggi:
    Clest eo qu'on appelle un eons.
    pbllosophique, Cola seh est
    Clee de. teloraphe de le-bon

    £6

    KENT CONFERENCE DE,

    traction dune églige,



    JOU



    té,. Ex quand il eat joue par des
    artistes qui ls comprennent cette
    pitce bien faite pent procurer
    des délices car & tout pour
    toucher les epectateurs sonsibles
    et -intelligents.

    Jean Gosselin, d'un narurel
    bon, généreux, réveur, sympathi
    que, a trouvé dans Le Systeme
    Fabrizzi un -réle eréé pour ful,

    Antonio Fabrizal vit en sa de-
    meure, a propriété, dans un pe-
    tit village non loin de Rome. Cet-
    te maison a trés peu de meubles,
    Deux chaises, une table; un eof-
    fre et une peinture représentant
    la. multiplication dea pains acero
    chée au pannean,
    Ui waime pas les maison trop
    chargées, ik les aime simplement
    comme Ips japonais. Ii a une ser
    vania, Anua (Yvette Jourdan),
    une Dle vive, inteliigente, Anto-
    nio Fabrizd. s‘adonae-h dex opé-
    rations financitres qui pourraieat
    cauger sa perte. Il preng.& tren
    te pour cent des fonds .qu’ll préte
    & trois pour cent. H devient vite
    populsire.

    Tt avance-des fonds & vin jeune
    homme, Fauste: Amato Cilaurice
    Antoni); dont il refuse toyt rea,
    qui Vengagerait. Ti fait de gros
    ses -avances de fonds au Curé dé
    ja. Pardjese, L/Eyéque Mex, Oc
    tavia...(Georges Bruce} sien ~
    pout: vient le’ voir,

    Une vieille ‘dame, ‘Minie Varella
    (Madeleine Ganne) qui'joi avait
    contid son “argent ‘devenant zoup
    ‘eonineuse lo" dui: réclanie,

    Ene: recut von ‘zapital.er Jes
    interéte de trente pour. cent. Ele
    nase te creire) On: lof avais dit
    nie Vopération de abrigai’ ta +
    chait une “escroqueric.: Bile ne-
    trouve confinnee, “elle laisde Var
    Henk eb ausaldg: phaweraphie. de:
    Sa Wille pensant interesser Pa-
    brizgd &: épayscr en fille, Inide,
    wails une: suinte cpar: Pappat de:
    ge dae UEvegse. est
    dans un coin. -sulveni vouter
    les seinen, we: queationne,
    i guestivone Babrizcl, Ce der-
    ner lel propose de Tur avancer
    des fonds pour terminer Ja cone:
    Te helie.

    Mais Pabriggt eat direst, come |
    pie Ws Wea gon sabe malice OU
    ee Lae de teins & perdre meme
    Avec an Evéque, hawlere de tose
    peek quill professe pour riche! eb
    pauvre, malgie a bonta dont’ on
    parle tant et qui provogue: la’ sis:
    Dicion do’ cortaines aulorités,
    Un inepecteur. dex: affaires fis:
    panciere: de Rome Paco (Plerve
    Liots); Je: commiesaire: de potiee
    Néra © (Roland Bourguignon). et
    je: Directeur ‘de le “banque de ha
    végion Sardi Wa rendent visite:
    ‘Une: visite. -canicaler. spour. Ving-
    pecteur qui-ié Gt, male pas pour.
    le Cothmissaire ot le Directeur
















































    & banque qiti désirent sa perte,

    La pléce ext derile avec! heau-
    soup Vhunonr et Vesprits Le ai
    Vortissement est - total,

    Comme le. Commdnanizy Nera re

    Wient sur-ses pas chez Fabtizzi, cher
    qui tout est ouvert, le -coony, les :por.




    tes, Jes tiroirg ét les: eofizes, surprend une: petire “daveyée, -A-
    mélia (Catherine Almerag) ‘ve ‘>
    nue four volers Ti Jul donne: fy
    ehoisir entre le malson ‘de correc

    {Buits. page’ 4}
    ALUSSUR DE DA

    Le Premier Ministre
    Shastti est mort

    PACHKEN TAPP

    Lal Bahadur Shastri, premier
    Ministre indien, est: mort hier soit
    @une crise cardiague, neat hea-
    Fes h pene. apis avoir gignd a-
    wee-le: Présidentyub.-Khan. du
    Pakistan, la Déclaration.de Tach ‘

    ont qui tet Jin. au-confli¢ entre

    leuk: pays.
    name Etat indien qui é-
    de GL ans meurat vere
    es ures 20 gmt. nualgré: les
    saing ih lui furenit administrés.

    Son corps sera transporté ‘au-

    & New Defbi-ott if sera -
    mmdédiatemont incinéré au cours
    i allies nationales auzquel
    isteront Je ler Ministre
    Koasyguine et le Vice.--Président
    USA, Huhert Humphrey.
    Le. Ministre dé WInterieur G.
    anda “qual o¢cupait par. inte
    vim ta fonction de Premier Mi-
    tre. gardera le poste. jusqa’h
    ce que ld Parti du Congrés chot
    siaze son feader ot Premier Mi-
    mistre de IInda,
    Dang les mieux diplomatiques








    fut -la..dernitre. “personnalite "4
    voir Shastit- en vie, pew d’heures.
    ayant sa’ Yaort s'est montré. Bre
    Yondément \affligé par la die
    yition du ¢grand homme a’Etato,

    Le Premier. ministre britanni-
    gue. Harald “Wilson gui‘ ee trov-
    ve lk ja’ Conférence de Lagos 2
    exprimé son. -chagrin® .la . mort
    est ressentic par toute la commu
    nauté britannique. Cependant, le
    Conférence geru inangurée — au
    jourd’hui comme préva quoiqgnu’on
    ait pensé an. ingtant Ja, ren-
    voyer,

    Lal Bahadur Shastri stalk nh
    en 1904 dans une locaiié du dis-
    trict de Benares, dans la vali
    de. Gansen dune modeste. famil-
    le, U commengn trés t6t one car
    vierve politique et 417 ane i était
    eraprisanné. par.Jeg. angiais com~
    me it en fut cing fois aw cotirs
    de sn vie,

    Aprés avolr terminé see éta-
    des & PUniversité de Benaren,. B
    ¥inserivit au Parti du Congrés
    et devint Seerétaire Général ré -
    ‘gional dans YBtat.de: Uttar Pra-




































    Catastrophe 4 Rio : plus de 130 morits

    RIG DE JANEIRO (APP) Quinge personriés ont été ‘ense-

    velies a la suite dtu nouvel Shou
    Jement sarvenu datis une zone pé
    riphérique du quartier Copac
    ne.

    Lo bilan dee victhes dés inon
    dations. ne cesse de s'tlever. au
    fur.et & mesure que.se nyyiti
    plient les effondregants:de ral
    sons. dats Ja zone. Le nombre des
    mort. s’élaverait.déja & plus de

    338.



    Une yaurantgine de personnes
    und été. tuées:.ou blessées” dans
    Veffondrement ide leurs maison3

    a Miteroi, ville qui fait face 4
    Rio de Janeiro, de Yantra © cété
    dela rive de Guanabara, ap
    prend-on, “alors quiune .catdstro-
    phe similaire a déji fait une con
    tainé de victimes & Ria & Ta suite
    de pluie diluviennes,







    de Vinde, on.offirme que la mort
    Shastri n’affectera pas. Vapplica
    tion de ln déclaration “de Tach-
    kent. ~
    La mort subite du dirigeant
    indien a cauké une grande im-
    pression dans le monde entier —
    Le Président Johnson @ fait 9a
    voix son profond regret de la per
    fe de Vhorme. d’Btat indien avec
    lequel il devalt avoir une entre-
    “a orochainement et pour la
    premiére fois 4° Washington.
    Le chef du govvertiement. so-
    viétioue, Alexis


















    Nous vous Preserivons pour votre Santé, pone votre bonne nutrition ENER GE TIC,

    _ délicieux, nutrit



    ommandé pour : les enfants, les adultes et les convalescents,

    Kossizuyn qui

    desh et ensuite Secrétaire Géne
    ral national aprés avoir. &é Mix
    nistre de i947 & 1954.
    En_1952 i} fut nomné Ministre
    des Cheming de Fer dot it dé-
    “missionna ‘quatre: ans plas tard.
    En 1987, Nehra. ent sin Wie
    nistre du Commerce af de TIndus
    tele, portefoulle qu'il garda. fus-
    aw’ 1962 loraqu’ll passa ay pos-
    te dd Ministre de. Mintérlear.
    Bn 1963, if abandonna le gow
    vernement. pour aller réorganiser.

    (Suite page AY




    sain, le meilleur brevage au lait malté avec la plus fine saveur de chocolat




    ots Croisé



    Nos



    sLE NOUVELLISTE>







    Mardi a6 b. 15.0 & bh. 1B Mardi § 6 be et BORD







    i LAIGLE DE GUAM LE TUMULTE :
    PROBLEME No. 1u2 Ewhréa Gdea 1.80 ef 2,50 Entrée Gdea 2.50 of 4,00
    . MARIN
    ne gine Yar Jusn DE DIOS MARIN Mercredi 4 6b. 15 et Ob, 1 Mercredi & Ooh. ot Bh:
    LES INTERNEES MELODIE ISTERROMPUE
    DE KAMPILL Entrée’ Gdes 1.60 et 2.60



    ai

    bide.

    Pronorn ~~ Gretl



    ~~ Ba; Calines.





























    32
    ig + nel
    . x ~ F fee
    youn ai est alé
    pup iglelerre 7
    2 auteur ded; :
    adios Gury ket.
    de potuiqne oe Usd,
    re omwendrie park y





    a de chose dea jte-
    da COTMANIAIE
    ee dlotite
    4 réeit Ge one
    holar

    pe





    ‘Maria, para en 1965
    r Digest et guide
    brilante actualite



    tide gai ae tient
    a fa Havene, Votei
    ge dar hamme quica
    lo premiére dex €oo-

    ae





    Au mols doctopre i960, Pen~
    rome élive dans la premic
    sécolwes de

    tend







    16 heures par jour, sept
    jours par semping. Mous ne ton
    pas de solde, mais - des
    ngeables contre des ci-
    des lames de ragoir, da
    et auirse artichs cares.
    _On nous surveillait gangs errét.
    e jour, deux stagiaires qui a













    cpa manuel
    a en 156 questions, ouvra-
    1 par le général Bayo Tui-

    Le moyen de fabriquer
    es acrtes de bombes incendal
    A retardement, de pléwes.
    , de bazookas, de torpil-



    resort de souriclére}. On nous
    enseignalt, pour lee sabot
    importants, & voler de la dynami
    te cc deg méches; on nous inf -
    tiait aux techniques appropriées
    y faire gauter un pont, unc
    igne Gectrique, une conduite de
    pétrole, un poste de police ex mé
    ne oun batinent offieiel comme
    Parlement, Btant Vénézuélien,
    ial ce paragraphe avee an
    t particulier; ane bande
    déeroeutiers menée par les commu
    mistes navait-elle pas tent, le
    4 Ait 1059, de deeruire Ye Parle
    ment de Caracas?








    Pour gaboter les poteanx de té-
    joyhones on de télégraphe, 1
    nous fallait lancer par + degans





    provoquer ainsi Pembardée fete
    ke.

    Le général Bayo insistalt tout,
    particuliérement sur la taetique
    du combat de rues eb du terro-
    visrne urbain. Nous apprenions
    & déclencher une émente, b soule
    ver lg towle en nous indignant ae
    la ebrutatité policitres. Des sché
    mas Hlustraient la maniére de
    manceuvrer la populace comme
    une unité militaire, On nous ci-
    tait des cus conerets d’imsurrec~
    tiens dirigées par les communis-
    tezs comme le célébre Bogotaze
    de 1948, Cetse orgie de meurtres,
    dincendies ef Wanarchie avait
    duré trois jours, aprés quoi le
    centre de Bagots, capitale de Ia
    Columbie, a’était plus que ruine



    Burrée Gdea 2.50 ex 3.60

    CRIC-CRAC CINE
    Café-Coweert

    Mardi & 6 h. et 8h, 15
    CAR SAUVAGE EST
    LE VENT

    Entrée Gdes 6,99 et 2,60

    Mercredi a 6 h. et 8h. 15
    «ET SATAN CONDUIT
    LE BAL

    Entrée Gdea 6.99 ot 2.00



    Mardi a 7h.

    5 CINE





    {Séanee unique)

    : ar Fi bangalodres y était expliqué eau des His une ancre } six et deuil; 125 immenbles avaient Av A cause de la longueur da fim
    Lowe ha “ ye eee Suarl, aver foree Figures. On hes dont In corde était fixée gg détruite, 4,000 personnes VHOMME DE BORNEO
    cee hola £ A construire tout oala ve bout & Yarritre d'un tuées oti s‘en Gait folly dum} Mardi a 6 h, et 8 b, 36 .

    a la quer.
    nes révoly



    He
    Le

    xara, dans ane propriéte confi











    rpaghe, ON se servant pres-
    que uniquement de matériaux
    simples, faeiles 2 trouver,

    Nous faisions des bombex en
    tize de canne A gucre ou camon-
    léeg on oranges (corome détona-
    teur, om prenait des pochebtes



    camion gue Yon metisit en mar
    he On nous apprenait & placer
    vs chevalets au tournant. d/ane
    route aprés les aveir équitég de
    phures d’auto slimentés par des
    accumulatenrs, La. Inanoeuvre
    consistalt & éclairer. violemment
    Ya chanesée au momerit préeig of





    Si} pour que les communistes
    prenneat le pouvoir.

    Mes deux mois de stage ter-
    tainés, je fue admis 4 suivre un
    Stage d'un. pivesu supérieur & Mi
    nas del Frio, prés de Yancien
    quartier général du maquis de
    Fidel Castro dans ia Sierra Maes

    DIVORCE A_LITALIBNNE
    Entrée. Gdex 2.00 et 8.00

    Mereredi & 6 b. ot & hh. 16

    TERREDR SUR ROME
    Entrée Gdex 200 at 3,00

    Mereredi & 7b. et 9 h.
    LE PIMENT te I LA vii

    CINE STADION.

    a Mercredi, (En: po t

    ase, 3B bord de la mer, & dallumettes ef, comme contac - passait une auto.ennenmie et -h tra, (Sur adi, ( an pmanenes)
    aiiies ide La Havane. ig (eur, une épingle & linge ou-un CINE SENEGAL VENGEANCE. DU COLOSSR
    eaten ae” wortuvigmes an a. ee Liécole de terroriame de: Mi - Entrés. Gde 0.99

    ‘



    qui fonctionnent a p






    pour
    Ho Hem sort 6. 2
    ebiq et six mille re









    iio de 80 hommes: gal dovait
    eb Catha en 19:
    tohiaqu



    abons ve
    Sts Bl 24, gromiére +



    5 SERS
    rétepiuon dex





    s aprés a
    Merci.

    ~~ eneeereenennarnnrannantetaiceint



    LATTITUDE INTRANSIGEANTE DE. MOSCOU

    Francfort, je 21 Bécerabr.

    Taus lea efforts et autatives
    entrepris dans ta question aie ~
    mande ent échoné de Pavis du mi
    nistére des Adfaires Etraugére,
    & cause dé Vactitude dureiet in-
    transigeante de Union Sevidti -
    eae.

    Le rapport annuel dy mlinistis
    re affirme que le: gouvernement
    } continuera & essayer de
    fin & Ta situation actuei
    ley moyens pacllgues du












    me, wie fois de plus, xa volonté
    de rétabilr les relations diploma
    Liqnes avec lea dix pays arabes,
    C ependant, Ja République Fedé -
    yale nen prendre. pas Vinitiative.
    Le rapport rappelle que: Vinvite-
    sion par Naseor du Présidene Ul
    bricht a pextuxbd Pensemble dea
    relations gerinano - arabes.
    Liane une introduction sur le
    rapport, Vactivite du gouverné -
    ment fédéral, qui vient Wétre pu
    BH, en partis, par le service d'in





    nag del Frio est dixigée pax. uu
    ancien. Ionctionnaixe du. gouver-
    cement, répuldicain: eapagnol, le
    général BEnrigne Lister,

    On-Â¥ fait des exercices en. cam
    ‘pagne “avec. miso. en. cauvrs dé
    matériel lourds: chars, ‘canons’
    anti. aériens, ere... On apprend
    etissh: |B pratiquer: le chantige. poy
    litique, & dévalisar wae bangua, a.

    yatier 1k paye du perginend, A ga+

    boter une: sine, a “détridre cles |
    yegsources iiuturelles i’urt yaya:
    a fomenter. une grive, x anaassi- |)
    ner des policiets, én. an: mot’ A
    provoquer fa chute d'un. gouvér-
    wetent,




    ii ait preva que Je Buivrals
    pendunt. quatre. midleg ane Tietruc

    tion de cu genre alin’ ditre ci}

    Mardi i ¢ bet 8b, 15
    (Dernitra. Représentation}
    LES 65 JOURS DE PEKIN
    Entrée Gdes 0.99 ‘ex 2.00

    Mercredi 4°86. h: et 8 h-1S
    PAR LS. FER ET PAR LE FEU
    Entrée’ Gded 450 et 2.00



    MONTPARNASSE

    Mardi 86" boat 8 oh.
    PSYCHOSE
    Entrée Gdo 0.50 et 0.95

    }

    Mercredi &, 8%,
    LA REINE. DES | pinktEs
    Bnbrés Gde d.50" et 0,05

    cits



    Mardi 4 6h, #8 h, 16
    INTERPOL CONTRE X
    KButrée Gdes 0,99 et’ 2.00

    Merercai 2 6h. eb @ bo 1
    DU SIUEN

    Ce

    ET DES OMPRES
    Entrée Gdew! 1.50: e¢ 2.50 *



    CINE PALACE

    Mord #.6-h. et @ hy 16
    LA yORTE AUZ. SEPT
    SERRURBS

    droit, La sdlutioncds propléme formation, Ia: « Secrétaize & Btav pable de prendre is group Boe sve inne Entrée Gda 099

    lemand nest passin problome. Von (Hase a déclagé -que le gou cominands te le eNO:

    te, mais ane aftaire ap touch? vermament fédéral avait recher - de. terrorriamnes viendo one .déai CIE: OL VIET, ; sored 8G on Bhd

    tous les. pays de PEst et de cle on 1905, ume politique de coe xué son lecaighé PALN. (Forens! oe . 4 pred 2 DE fidaenie
    YOuest quiv vedlent sinedre ~ ance paetfigue, de coopéra, ~. ddindes de lbératios astoneley. Mardi, (in. pormanonet) 5 Rnteke: Gada 6.9)

    mest ime détente de la aluation de enforcement de PAL Casta voulsit iaettee: la aman L/AVENTURIER 4



    mondiale. Lea buts de fa politi -
    que étrangére de PAHemagne
    ent Jes mimes, dit Je rapport :
    iffeation dé VANemagne, sav
    rie de la sécurité et de la H
    unité de VEurope et coke














    pport Insiste sur la coops
    oo. @traite et confiante avec
    is et sur relations
    les -avee la Grande Breta-
    gre, En co qui concerne la politi
    que de défense, le gouvernement
    édéval, déclare le rappart, a CDR
    enforcer la eeopération
    jque et militaire au sein de
    AN par tous les movers dont
    a0 ea attaché uae
    gearue umportance A Vintégration
    possille de ja dé















    Le ministére des affaires étran-
    géres prend ' épalement position,
    a son rapport, sur les rela -
    germano - arabes, et affir







    Atlaytique, Le rudressa -
    économique ef Fexpanson
    na ie domaine éconotnigne et so
    cial ont abouti & dea dépenses
    wd font apparaitre Tes limites du
    rendenent.








    Hards de DM) sont inférieurs de
    pris Wun milllard de DM par
    rapport & 1964. Cette réduction:«
    pu tre possible parce que-les “dé
    Ta ‘défense
    ont &é inféricures, pendant: fexer
    cice 1964, de deux miliards de
    DM par rapports aux prévisions

    penses effectives de

    ‘du plan budgétaire,

    Néanmoins, ta République Fé ~
    dérale -a la contribution: la.plas,
    Hevéd de tous les pays européens.
    Eue nest dépassée, pour cea qui
    est des contributions & Ja. défer

    ze. que par Jes. Etats Unis.

    Frankfurter Allemeline Zeitung



    sux Je. Vénésulln . alin’ dattisinr.
    ita shamienses richessesd on TBine:.
    yar defer et on ‘pétrole pour da
    conquéte. d'autres” républiqadd
    WAmérique: Laine,

    Duns ta-gusule da loup,

    beaucoup. étaisit! dea marzietes':
    convaimeus, La plopart. avalent
    appurtenu! aux camicalee on ax
    egronpes . d’étudess', binationanx
    Ws Sux pled par les communis,
    tes ens Amérique dating? s Diautrex
    avaient fait partie line seallais:

    non, Manecaniversicé, dim “syndi
    tat, Pune. ‘Sodietén, agricole, aas |
    ne amicale dengeignants; on ene!
    core. ding la presde,-la ‘radio ¢t¢
    Ja. télévision! Tous, ou Dresane, |
    étaient avant’ tout: fidties
    Russie Soviétique.

    Mon ens. Sait different: je wd
    tals pas conmiuniste eb, avant de

    Ae

    erdee an seb dune adiministra- |





    :
    i
    ee

    DU RIO GRANDE
    Bnleke Ge VOY

    Perera Hh hen permanence)

    bus VENGEANCE
    Lintrés Gde! 6.88



    Br ROLAND GUILLAUME
    Chirtrgie: Orthopédigne:
    ot: Praunatilagié
    vous -annonce :Vouverlure de
    teu Clinique au Chemm deg Dalles
    : Noe 20 FO 8839
    Conguitations +
    Matin. aur Kendes-tous
    Aprtendi PAR me th

    AVIS
    Particuller désive aeheter vol ~

    turd ou Camionnette..raaraue
    Ford: Chevrolet ‘etc. @adtegser +



    Pacis forts, pila wont et virlia
    remnant lee ds agees ad DY WA

    : sion du monde libre. Lg réconci- 0: lo résumé du rapport @uc cours dune bréve- permuiesion en- GM vontenant en 2: :
    Bien Ja hats france - allemande est du gouvernement 1édéral. fre aes: deux stages Pou -un pea”. corebra proutates avelecithie,
    be ve chacon me condiion préx le ministére dey Finances note se ee sepps pour sachs. Be tou- | A Pp . 1 Bola: a ‘dea ‘
    & ienre cod jon earogéenne, es fonds accordés pour Ia. défen’ «te evidence, jetuis: dans to guew! if
    a guitare d sw civile et militate (19 mil. le dudoup. -Parmy tes ‘stagisizes, | vis Professionne



    a wrenir_a) Cabs, Jignorsis tout oe Murat. Boureay du Nouvelliste:
    OI wmarsdenie: © Male, conime .
    ait Tabrigad eve
    wo etiee rn 2 coup. de wes: eam aunts "he i Creat on prod
    Derener eo wedonate Comptabie on eta oe de cheaue eonnaissais: Mhogtilitée:: -déel 1 posokt ane Laboratatres Alle
    a h, ;

    BANQUE DE WETAT GAYTIEN AU CAPITAL DE 599.000













    {

    Easpyer

    CHEMOGLOBINE

    dong leprmme rigie

    i






























    LOTION JERGENS
    Adoucissea vos mains et votre:
    pean par la Lotion JBRGBNS, |
    unique Gn got genre,








    ntpurin ses wpe 2
    MAL CHEMICAL wipe i
    BS ONIION SLOUGH fo



    =










































    @
    aLes melfleurs articles sanitaires auimeilenr prix ala TIPOO,























































    des communistes envers. Jes dicta |
    teurs. qui. avaient dominé le. Véne|
    znéla. jusquien 1958," eb Pavais:
    pour eux, eorinia. ‘penucoup a'éta.
    diunts, ‘une coptaing atunization: |
    de wavais pourtantrien decom?

    (Voir: anita: page 2)

    AVIS
    Les héritiers.de. la demolsalle
    Octavie Jacob décédée: le. 43° A:
    vril LISh- sana poxtérité. rappel-
    lentiatx Notsires:.gu'tis pe dol ~
    ventopasser aueny! acle se ‘rappar
    tant &-la gucedssion: dela: demelzel
    le Octuvie Jacob sans Jeur: parti
    eipation;-da dite succesion: 6tant
    encore: indivisée.
    Pour les-20-héritters
    André “PERLONGE,







    LES. MEILLEURS Pix SOM.
    PAITS A -LA, TIPCO

    DANS LES ARTICLES DE
    MAISUN :

    Des, : Pours, Réchauds, at lam
    poy A-Kérozéne, Chalees en fez,
    planwws,- Machines & coudre, Fa
    ve Aomaing’ pour cadesaux, Chai
    aes ‘fHonel, Dodines. Pensex &
    voir nos Machines a coudre et
    Noy famenees Jampes & Kéroene
    sAigar.

    Wall Finis

    MAGNE

    ovseeetieiqewnpiondvetenn incbrtionmrtnnentntertn anny Mime

    DYNAMIREN
    Sore forks at pulssanta gree
    & DYNAMYREN,
    MOSAIOQUES.- CERAMIQUES ©
    Acheter ila SHEICA o¢
    TIPCO.: Moaniques, Céra
    jeg plus jolls.

    Cosy, modern Bight appecls to

    mauds divigés par Ie Dr LABS
    CRIN. ia od xajeunkt en’ rengn
    welngila- pulesunca des. glantes,



    Baceeata dang toutes
    aa.
    Aegit & 1a Pharwonda VAL





    gous guers. Tt rofiects o warm ~
    end-charming waleaae , >

    pag fe eae







    eae si "4



    PEVORLSCENT
    LAMPS





    Georges Sicard, Rue des Fronts-Forts







    Ji Ui JANVIER loce

    Les amateurs ae
    bons Vins
    dans io jole

    Ey effet, is peuvent acheter
    le délicleux Vin_Mousesux 2 la
    champencise de Madame VYenve
    Amiot, grande et petite bovtellic
    bla Pharmacie Geffrerd au prix
    déflant toute concurrence.



    S.
    SS.



    S.

    SOT S NCADP 7 CEES ENE RT



    & PORT-AU-P



    Cz









    LAMPES A REROSENE
    Soudens

    Plus de Binckeout grace ate
    Lampe & Keroskae, on vente &
    TIPOO, Place Geffrard.

    FOUR VALOR
    Udilizes vient un plaiaix, et les fours VA
    LOR sont solide ot durables

    A. FLY ¢.

    Ua som dans PEcconomie du Pays

    A.



    I. C.

    Plus de $ 350.000 essentiellement haltiens rident ala
    revalorisation de la pite paysanne.

    ALF. L C.

    Des militers de bras haltiens gaenant chaque jour
    la bataille de la production.

    A. FL 7 C.

    On milion de sacs de :isal au service de la Metion Heaitienne

    BF. TC.

    Une Industrie Netionale au service de la Nation Haitienne



    PtP OLA SA Pell A LPB AML NPL ASL LS LLL DAILL ES LVS A ELAS BY

    aux adresses suivantes

    me. Robert Gaetjens



    Lalae

    Coles’ Market

    Lalue

    Boulangerie St-Mare
    Ave. dn J. Dessalines

    Maison Rigaud
    Bue Panaméricaine .

    Delmas Market

    Anuteroute Delmas

    SIROP PECTORAL SEJOURNE .











    fei 1s RAINE ta's Brn tatatrareertateeraonads

    peuvent étre athetés

    Luce Chatelain



    PENDULES CUCKOO.

    Dep Pend Gackoos vien -
    nent Wertiver A ta TIPCO, véri
    tables oeuvres dart, Cea Pendu-
    jes de fabrication allemanda zone
    ai etaplez, el feciles & rementor,
    sh préelees et ei davables qu’ elles

    votre malzon
    ar Vou cadeaus.
    ix nant trde ‘abor

    eonviemnent poi
    et sont idéaies
    De ples, lea p

    dablea,



























































    e

    |
















    ministére de lHuissier





    LES CONTACTS
    PROLVERE QUE HagikEn 4
    FONCTIONRE





    WASHINGTON, — Les
    mes de seience des &
    ont eapté, cette semiaine, des
    gnawx par Tadic émanaut dv 4
    vilute Mariner-4, qui se trouve &”
    une distance deux fois plus gran
    de que celle séparant la Terre du
    Sule, soit & environ 46 illic:
    de kilométres,

    Mariner-4 avait a6ja transiniy j
    les premitres images en grov
    pian de la planéte Mars, le 1b-
    juillet 1965. Les signaux prove‘
    nant da transmetteur de ce na-!
    vire spatial ont été captés, Ic

    rsardi 4 Janvier, par la static
    Wéconte de Goldstone, en Cali
    fornie i




    ASA a révélé gue le con
    tact par radio indigue que Mu-
    viner - 4 fonetionne toujours, a-”
    pres plusieurs meig dans Tespa |
    . 2 eontinuera & fournir des
    formations scientifiques au mt

    -ment de s’approcher de la Terre

    en i967, A une distance de 48
    Milhons de kms.

    Le satellie Mariner-d suit use
    trajecteire ayant la forme d'un
    cerch: énorme sutour du soleil.
    La Nasa n'espere pas recevoir
    quant & présent des informations
    A caractere selentifique de Ma-
    riner &@ cause de ia distance gu: -
    ie sépare de notre plantte,

    La station de reperage de
    Goldstena ebsaiera toutefois de ,
    xarder le contact, une fois. par,
    mois, avec le satellite, Mariner.
    4 avait frdlé la plancte Mars le
    15 juillet dernier ét: | avail. re-
    transmis 21 photographies mon-/
    trant les crateres recouvrant ld:
    surface de cette planéte qui res}
    gemblerait & la Line.
    autres détails fournis par |





    are ne-posséde pas de champ
    nétique, ni -de ceintare de rai
    ditions semblable & cellu qui ea-
    toure la Terre. Ces informations
    pnt dissipé tont espeir de vie sur
    “ _Planéte Mara.

    «

    AVIE.
    VENTE PAR SUITE DE
    SAISIE - EXECUTION i

    tm fait savair & pous coux qua g
    cela intéresge gu’). sera procédé 7
    a PAvenve da Chili & Port aug
    Prince & la maigon de Madame
    Bichara Ieméry, le merered! qui
    sera Je douze Janvier ‘1856, &
    heures du matin, & le vente an
    ecomptant au plus effrant et der
    nier enchérissear, dex objets aul
    vanits ¢

    1 /. Une voiture - automohtieZ
    marqee Peugeot couleur grise «
    foncds portant la plague No.
    4329 et au moteur leq Nog aul-
    vaca © 80S) REBITZ2, 1880.

    27 ‘Une machine & éerire a
    Yétet nenf marque Lexikon 06
    ei pe Hekite table.

    Quarante - troig bates




    vige,
    3 4. Neuf tableaux noira,
    & / . Une table pllante,

    6 / . Us banc simyple,

    7 /. Une grande table,
    leaquels objetz ont G16 saisiy par
    proeés - verbal en date dea 28 &
    trente . et - un Décembre 1966,7
    Chariéua J
    St-Tean du Tribunal Civil de Port
    au Prince, conformément anu
    gfement du Tribunal de Paix ds
    ta Section - Kat de In Capitale,
    jugeant en matiére civile (Goyer)
    du jeudi 2 Septembre 19650 En

    demanderesee et le sleur Richard:
    Leconte, déferdeur défaiiiant,

    P-au-Pce. le & Janvier 1986

    Pour plus amples renseigne -
    ments, Voyes le Cabinet de Me:
    Jean Centave. Angle: des Rues di
    Centre et Bonne Foi No, 7 141
    au haut de la Librairie « tion Sveiales,

    dean Cantave, Avooat

    INSTITUT DU
    PONT - MORIN 42.
    Divecteur Fondateur
    Byasallenns
    Profeseur - ‘Tradectear 2 AD
    glais - Bapagnal
    ot Madame. professet
    gnol d’origine Cubsine,’
    Cours pratiqued: et. rapids ‘de
    ‘conversations dia le. “pramier.
    Jour, quelles que valent vos: con,
    gaigginces, ©


























    man avec leg autres stagisires
    de Tarara, sivon que j'étais com
    me Eax un resentiao, Wh agri.

    J’éthis ut algri paree yue jo
    m'éigdez mia dans le pétrin, J’a-
    vais 24 ans. Ma femme m'avait
    quitté, nen sans raisons, dlavais
    dégu ma famille et is sienne. Joc
    cupais an emploi bien rémanéré,
    comme side ~ ghimniste dans une
    savonnerie,’ mais Je xm‘ ennyals, &
    mourir, Quand Jappris qu’ se
    passait 4 Cuba deg Svénements
    passionnants, mon réfieke fut d‘é
    erire & un de mea computrictes ré
    sidant Mi-bas pour me rensvigner
    sur les perapectives d'enbauche,

    La réponse ne se fit pas atten
    dre accompagnée dune lettre de
    recommandation auprés du direc:
    teur de l’Aasociation dus amis de
    Cubn su Véndsuéla, Ce dernier
    me garantit un emplol de techni
    cien au pays de Fiael Custro, me
    donna un billet Pavion des Cuba
    na Airlines ct me conseila de
    partir sans adioux et sans expli-
    cations, Je n'y manquai pas, cay
    cela convenait & mon humeur.
    Mais e’était une faute, t alle
    faillic. me coftter la viv,

    A Cuba, mon guide.me condui
    sit tout droit & Ia pensiun Rosita,
    ob Staient hébergés 2.000 érran-
    fers, dJ’aequis, au bout de quel-
    gues jours, la certitude qwil n’y
    avait uucun emploi technique dis
    ponible. En revanche, on me pre
    posa une <¢bourse d/études spé -
    Gales et pe me trotval- bientét
    en route pour Tarara on compa
    gale de 15 autres petisonnaires
    de Rosita.





    Un mur éelabouss? ae “sang.
    Pendant nos deux mois du ‘stage
    i Taraia, le brait courait: gue



    } Castro exergait de brutales’ reprs

    sailles envers. les oppusunts et. ies
    suspects, Au cours du la permis
    Bion que Jobtins entre mes deux
    atuges, je vie dé mes propres
    yeux que la mistre et la peur rée-
    gnuient 4 La Havanese. Pouvais-

    j je aidex les hommes qui avaicnt

    instauré ee régime policier a fal-
    re de rnéme an Venéaidlat Ja -
    maiz de Ia viel Mais’ comment
    Peviter? Au poitn od fen étals,
    si je Yelichars tani soit pou, on
    mc henideralt cainme six’ nw
    Invins de nies comtpatriotcs,. dont
    Jes ues ant ¢bé révéaldg : depuis
    por le godvertionment vaiéanslion,
    Ma seule chante étais de. ter

    miner mies quatre mols dé stage &

    i,
    tre Madame Bichara Iaméry. de. prone ff

    sifs étaient coordomiées jd ine sais

    Minas del: Fric, puig de rentrer
    Gandvatinementâ„¢ aw Vendiudla on
    qualité Vofficier du FALNS da
    trouvéerais’ bien le moyen “d'atill-
    ser contre ies cotminubistdg “ee
    nue Javals appriv dans des: ani
    versités du professtur Castros.

    Une de nos premitreg tachea,
    & Minas'iel Frio. fut de. répan-
    dre § uw long questionnaire con
    cernank certaiids notabuités ~ de
    nos pays respectifa: ‘Pol séna’<
    tour aime-vil le Jeut A-til une
    maitresse? — Boit-it plus. que “de
    vaison? Fait-il.des dettes? “Aves
    -vous enténdu ‘dict que, (tel juge
    tol chef de police, -soient: ode
    nocurs douteudes?. .Est-il. exact ee
    que tel chef synidicaliste, tel ind.
    dactesr en chef, exiorquant. des
    atceptent des potsde-vin t
    nses des stagisires sncces






    ob; elles permetlaient awn: comic
    munistes d'établir am programm:
    de chantage ‘qui: ne maenguerait
    pas de védwtre:Jes. vietimes A Jew
    merci,

    " Nous étions prea dan” miller
    a& Minas; -Vénézuéliens’ et Colom:



    BROOKEAX
    Utitiees BROOKLAX. régulice
    ‘rement poor: la. pureté c+

    Gérard ‘vom lignes, ct votre jeunasaa,

    y. “a

























    Depuih § mole deka Aedaition; 8

    dinnombralex: Sucetg gut é:é-xéa?

    Hisés, Renscignes-voug at ensuite.”
    8% ~ VOU.

    t

    PONT © MORIN 42; Port eu -'

    Princes, Hatt, .



    a2
    cc

    ey

    23 Beugtway
    Phone 244 - BTI0
    Cable Pearnzork

    Grete en

    New-Tork oftice















    on des Conmercants » Importateurs-- Exportateurs.

    ULL LINES LT

    a votre service

    ou



    GULL LINES : AGENT GENERAL POUR HATTT

    SS Gisela Vennmenn

    aneyncippaammtrtacnenenennsamenarerensssniinatias



    2

    iBulte de In 2ame page) *



    Q Corame
    Peale destisé en tin de compte

    tigate pour Ia plapart.

    & opérer en roontagpe ,lang |e
    norg da Vénésuéls, on me fib sui
    vre un ehtrainement aipin dans
    ja région du Pleo Turquino, le
    polut culmimant de Cuba, ule
    je fus affectS ou groupe de choc
    spécialument Mstram en vue” uc
    Fassasginat de Komulé Betan
    court, le président de ia Republi
    que du Vénésudly Us atventyur
    contre Jui avails déj& eu Heu le
    24 Juillet 1900.0 avait &é
    . “rlévement blessé et aon premier
    aide de comp, tud.

    La nouvelle de ce nouveau com
    plot me glaga Peffroi; Jom étais
    obsé Aprén plusieurs four:
    Wefforta cireenspects, je réuesis
    & avertiv le consul du Venévuéla
    Aa La Havane, Mais, ce faisant,
    déveiai lea noupgons. On me
    surveilla de pres. Une nut, alors
    que je fouillais le burwau de gé
    néral Lister, pour y dicourric ue
    plus. amples détails sur le com -
    plot, je fus pris sur le fait, battu
    et jeté au cachot.

    Les cing mois qui suivirent fu-
    rent pour mot un enfer. de fus
    transféré sana ménugement une
    diguitie de fois de prison en pri-
    son. Jétais tantat mis au secret,
    tantét détena parmi dex mou -
    chards probables. Au cours d’in-
    wrrogatgires incesaants, . j’étnis
    goumis au régime de la, douche
    écossaise: traite avec blenveillan
    ce par Pun, insulté par l'autre,
    Je fus.battu,. privé de nourritu-
    re, mis ad Cabanon,

    Dang. une de ces: prigans,
    je vis 80 stagiaives otiginaires
    de la Colonibie, de “VEquateur
    et do Peraa, sure pomt d’étre
    oxévutés pour avoir, relusd Vopd
    ror cone leurs - pays respectifs
    pour Je compte da Castro. J’étals
    stir. que le mérme: sort inlttadtex6-
    survé, An) Vénézuéla;persanne
    ne avait ob jo me trouvals: Mon
    wel eapoir. 6ball que le ‘consul
    agisee ch. ma faveic,

    Le Tiaste “de. la. baie ‘des'Co +
    chong mit le comble:.A ma détres-
    se, Mes pédlierd me croydon? ad
    esutant. Pour. eastiyer de nie fn}
    ye parler, Ha mid yeitent contr
    le mur d'exéeution, cucore écla =
    housed desing frei aprés la ten
    tative Pinvasion x avait abativ
    Vomntibie de. priganniors. Ja fi-
    xai du regards six houches' dy.
    sil tournées..verd: mol, | Etourdy


















    +.



    A





    Surveillez la
    circulation
    tle votre
    sang.
    faites
    une cure











    Pi
    &
    avec la
    i Wa Hy
    re a) ay EA
    En Vente. dang “tentes 2 Jer
    Pharniacies,



    Mia office «.
    Per 2
    Dade County. Setar
    5 Phone + STT -
    Cable” t Cortent







































    par Ta aalyve, je mis de longues
    yecondes & comprendre que le po
    joton avait tiré & blanc,

    ‘On nvelt besoin de mol pour
    migserroger anvere,

    de m'évade de Cuba, Pour ga-
    gner davantage de temps, je me
    mis & simuler des crises u'épilep<
    sie. Par bonhenr, ia ruse réus-
    sit, et je fas envoyé & Vinfirme-
    vit de la prison, Je trouwvai ih
    un gurdien qi voulut lien télé
    phoner de ma part aw congulat.
    Une demi - heure plus tard, non
    sans @ipres discussions, le -con-
    sul, Josefina Hache, et le char-
    ué Mafinires, Francives: Quijads
    élaient autoriséy' & me faire une
    visite de dix minutes.

    Leur courage et leur oljstina-
    tion me. gauvorent la vie. Non
    wang mal, Hs réusslrent & m’é
    changer comtre un Cubain déteru
    au Vénézuda of & me trouver
    une place gur un avion de hi
    KLM partant pour Caracas,
    Mais je ne me ‘sentais pas pour
    stent en séeurité. Naval je
    pas en mémoire trap ae détaiis
    concernant Ie coraplat ekbain con
    tee le Verigzudiat Dane le méme
    AVIOA que Tool. montérent “deus
    homies dans legquela: je reeon-
    nud des espitons. castristes.

    Ex coure de vol, j‘ullel voir le
    pilote dans.sh-cabine ob jete: por
    suadai de faire pagser de-omy
    part, War la-teur de. eontréle de
    Carachs, on: message demandant
    quon. me protégefit & Varxivée,
    Quand. noug atterrimes, je: pou
    sai un soupir de soulagement yoyant dey -agents de la -streté
    vériéeuélierine ontourer. Vappareil,
    On. toenail b sauvegarder ima per
    sonnd et les Teriseignements que
    Papportais,















    : Me comfoncous gas '

    enchanteur

    Nous avong Vavantage Wannoncer qu'une. par
    tie de’ notre Hatel «Chateau de la Montagne
    Noires, Pimmenble des environs de ~Port-au-
    Prince offrant le plus grandiose coup oeil sur
    la mer et la plaine, a été amenagé spéciaidinent
    en. appartements indépendantsa pouvant. tre
    loués par des particuliers.

    Ces appartements sont pourvua de tout le con
    fort désirable — salle de bain avec eau chaude
    et evn froide — et sont luxuensement meublés,
    Us sont construits dans un cadre agréable, tla

    température y est constamment fraiche.

    7 Nous prévoyons deles lover & raison de 100
    dollars par mois, petit déjeuner compris, No-
    ‘treintention est de les mettre a la disposition:
    exclusive de personnes célibataires.

    Pour tous renselgnemerits s’adresser A Mr.
    | Michel Gilbert, Journal «Le Matins, qui pour. ¢
    , va organiser la visite des locaux.’

    Pour repeindre vote Voltare
    selul — par ia arance Gireme



    Depais tore, entré dane Ja sa.
    rere vendaudiionne Je ma. sere. do
    es que Pai apprise i Views de ter
    e ne Wok eurmbatire by orenk
    ee conmmuniate, “Celle - ch a pre
    des dieeliong de





    Un mols avant ces alvctions, fa
    police déwouvrit trois umnes dar
    roe. vovoydes, pur, Jen Gagixiaies
    ef aussi le plan d’un nouvean Bo
    goraze que ig FALN voulait moa
    tex, k Caracis catte fois, 1y com
    pronait des cartes eb wie Hste des
    objectify clés : ritnistére de ta
    Défense, point: te névralrigves aur
    Hitalres, contranz ‘rélephonig 2
    LE précisait ia mission, ke disps:
    tHE et Parmement des forces sub
    vergives, Cast en se fondant say
    ce document at sur la jongue He
    te deg assaasine
    wt des eee & la bor
    tables au FAGN que POxgunisa
    tion des Etats Américain vota,
    fe 85 Juillet 1964, dea agnetions
    contra Cubs,










    Les élections générales fa
    rent l'un des événemests les plus
    sensationnels de Vhistoive du Ve’
    nésnéla,

    Chaeun, ou presgue, dea trois
    milfions @électeurs imucrits, dut
    pour secomplix son devolr Gecto
    ral, alfromer carrémeot les com
    munistes, gui menagaient Vatta
    quer & labombe et & la mitral
    lette Jee. files dfartenc ~ devant
    les bureaux de vole. Ea permet
    tant &.am gonvernemert demoera
    tigue de suceéder’ A un aubie,
    suns que VPordre. public en “sojt
    troublé, chose “inowie wu Véné -



    zidla, cette Gertion représente la
    défaite Ia: plus ‘radicale aque is
    communiona alt jamais’ subi sux
    le continent américain,

    un cadre





    a

    te

    Le seul vral BUCO

    SOCOORSOSH ANS ts

    a





    SooSoR

    ca

    WseNRSS eco wang SISOS

    SommeionSs ase

    Cott Gentil Rigaud
    ite Gioia Wore a 2b Serge Bene eae
    - Tous, Rimmes, Bronchites, Earonements, , Influenza, 8 hee ee ee





    soceemeeosbenonennces

    Atfections des Poumons



    s
    yy









    AU FLL



    i suite)

    tion et un travall d'csponnage
    gupris de Fabrizz! Ge devnir
    secepty sar Tavis du Commissat-
    ve de prendre & son sesvicw Bette
    gaming wate powileuse, an’
    uorné ye 9a fervante = Ane
    vient de ge fouler te
    Celie qui dtait venue
    voler a maintenant a sa dis
    ayartion tout Pargent Gu ia iui
    3 Elle a & chalsiy pour ses

    eptre fee petits billets
    groyses Li
    Ren ©
    Qui est
























    cuperce.
    pecan

















    aan
    ‘om vol, .
    at propaser & Fa

    Madame
    f une
    en paro-










    me ALEBe







    prsse
    ans §

    baby cas,



    ® IRAISOM,
    ut Gh

    hep-



    Mérageqosrage, agitation bruyania dae enfants...
    “ne sieuhan tie tongue pas docasiond Uattraper

    ta rigroinal Heareugoment,

    “ASPHO cat li pour vous goulagor: Vie!
    tun verve d'eau ot votre plaguatia TASPRO’.
    (ASPRO’ cet rapidement anaimils

    Par Corgan

    1a bento ta denuded tore gublide.

    *ASPRO Uemjours par dans”
    gon omboliige

    pagsera quelques fours

    devant ¢



    y hermiiquel agit pour que
    2 vaue paen bre: Gel... mar AMPEG".

    ba palle du Rex @aiv plein:
    Lauaitore a ete charms par ce
    we piece agresgie interpretée Bo.
    nitrablement. Ve fat un beaw de
    pus pour ia Compagnie Jean Gow
    aelinc RRS

    DIVERS naa ;

    . Lingénieur Eddie uugtat-
    Barjésaon, de la CAMEP est pac
    ti dimanche pour Wasningwoa, LD
    ©. Hoa eté saiue & iaeroport pai
    Lingerntuur buyene Limousin Di-
    recveny de la CAMEP,

    RXR

    Mine Evelyn Adam MoGuf
    » a pre Favion dsmanche, Bue
    RN.
    ami Roger
    seadre Bu

    mari E-
    y travail.





    ¢

    avec son frere, tee
    Pognon avg de se
    Core rejomdre son
    rd Me Guffie qui
    » professeur,
    He m éle sande par des pa
    retite el apis.
    R. PL Jean-Claude Edmood
    endarqeé dimanche matin
    je Voi 462 de ia Pan Am 4
    tination de Boston, Mass. pour
    ob de ganté
    P











    jue & Faéreport par les BR
    et Yves Dewan, Jean He
    par son frére Roger, pai
    av Marie Joseph Eubuoau
    et jar on graad nombre d'amtis.

    Précisions de Me Antoine Pierre - Paul

    (Sante)

    Queiques heares aprés is pro-
    clamation de Revolution ‘aux
    Cayes, uo ami du Dr Edmond By!
    ven lui envoys ua billet pour
    sul faire part dea dispositions ay
    Commandant de Yarrondigssment
    den Cétesux contre Ie Revolution,
    Le Dr. Sylvain, ari intime ef mé
    deein du Général Pazcal, qui, cha















    son béte, demanda
    volutiomnaire Pate
    causer avec le
    ai pour eviter une
    gang BUX Cétea gx.
    it @ peine revenu: des
    Génwal Simor
    je preniier batailion
    aller sonmettre
    r aux Cayes
    ascal comme
    escorte. Mais

    ita:
    de



    ar
    e le



    8 Sor






    évinements & Agquin dans
    du samedi 21 Novem-

    {hOs.

    bre

    Professeur de Belles - Lettres
    au Lycée National Philippe Guer
    i is Cuyes, Pétais en chaire,
    SUMi. Wt frie du mois de jaa
    y 1204, wi cours! de datin anx

    fed . quand le
    y Normil Jn Jacques pé
    dans la elasse et me tendit
    Ja Débigué Extracrdi-
    wouvernement dans
















    izeme jour dela grave des transports
    a Mew York

    nH der

    2OLR, 32



    Were



    a

    whence
    Gert,












    SEMAINE
    BS, BE





    HEEL GES,
    quetons,










    rend sce
    VHAY OWE
    CH ae



    farhkate Ec

    Corsi
    @ de la ten
    Ba suleead oni
    Par 1s BPevstes +t
    syrihcahetes devant
    New aurK pour she
    suntarite avec
    naivals eb pons
    PuNbranusig@arice
    Hikgsice pur le monopdle new
    yorsars de, FS POL urbams
    ch conmimul gul S'eppoae wax Ye-
    vendications ves Show cuploye:
    du BeirG ct autobus de la
    ae New York.‘ tlette manit





    fos



    ec eantre














    wong
    Pharmacies assurant
    le service cette mah.
    Mardi LE danvi
    VITAL HERN

    Rue Pavée
    DU PEUPLE

    Marché Salomon












    DU MARDI








    DEC

    Li JANVIER 1966

    Gacher Augustin . 3 ans

    Inconna .. . Advhe

    2 nde Hebranche ...6 mivir
    moots Mare 10... 82 ans
    mh. . 30 ans



    86 ans







    fn So C0



    tion de wc aura-tecle une ine






    BR CU aucune rt.



    aro a
    vier (acnera,
    Toutefois on
    ie confit pout
    "On Cor mb conckde

    anspart Werkers U-
    50 millions de dol













    mon
    lars 80 réclames au dé
    iotahe te iminuer son déficit
    la ¢Teansit Authority» a eu re-



    cours & une augmentation du tay
    f Cetle augmentation pout é
    tre considérée comrac un echec
    nour fe Maive Jolni Lindsay. qui
    affirme au cours dei sit
    eanipagne dlectorale qe‘li uly av
    rail pus d'augmentation de itarif
    Gans #

    ion transparts.
    Samedi soir a Calfou
    LIBRES OPINIONS

    Le génie da-lien, voyans-nous,
    a dévidement fa bougemiicldh &
    In mage de se déplarer ot chan-
    ant dadreste, de zune. Nowa a-

    xenvontré Sameas sox, &
    “oun bout de in galerie Bro

    Hepurte. dou
    ov, dain, (Ei Pa
    Piga ui de: Rene
    au fantomesr (Serge,
    Kolund..} bien differenty de
    eeux dApollinaire pour nous qui
    somanes certains de ics rencontrer
    uo jour.

    Pour un débal, fg a Hewid’au
    un bef avepic pour Calfou.
    ly speech Weuvertdre de
    i, deux “naméros
    nis anunaicnt fn
    Jo} bmprompte de Poe
    Je suis putte de dean de
    Ku fimale, Te Parigcavec
    vulture babituelie “nous
    invilait & danser én pincant sa
    guitare, Remercions MM. Landry
    Lest. angols Latour deingus
    a wurments de
    ainelen nous: di-
    nes eharmants, Le
    fantaisi ade: suis
    BaP Ap
    lent de otome-
    Let decPra
    & pag
    ekil ds







    Bvart
















































    Siques dans lenr ry
    cheninot et de dar i
    ent tous deux «Pay Z
    sont tous deus de ie Pauhésie
    Aa et en iques,

    en aviong ri,
    est le tranquil.








    de grt B68, Dy
    une vieille défro-
    le eKemnédisme cuitardls en+
    issant. De se garder de dé-
    p sur ja tentarion néo-da-
    ii sur les murs dé Cal
    ig aihilistes ‘l'art
    . } débriz, ‘encom
    Grioents de muste rebuy sucds
    7 és d'une civilisation! épui
    usement Lerreriséa par




    rajeler cay:
    ne

    Bee,






















    Calfou devrp évi
    on de in mode, te
    ment, Loxhi-
    ex Un for
    la joie de-
    oh solent conipris “criti
    ou transcendés —-
    we du national
    nivereal — ila Litiévanary
    . notre folldere. notre cul
    ional,









    EUGENE.

    Gill Min toe sien oP

    eain Pills

    Brain 71s

    e Hest possi

    vaanens gans Jes

    : BRAIN PILLS &
    Vande ghitemique,

    EKAIN PILLS ext en vente









    ~ MIRACLUET
    3 dé Sumit
    Vatre enfant a une mérmoi-
    Ye paresense ot . Ingrate,
    ae vougd on plaignes plite,
    Mitvate & Vusage dela mets
    Nelieux,. oriparation BRAIN
    INELE. i huge. Pacide glite-
    ; Pidgse.

    BHAUN- PILLS oat an-wente
    4 Bare toutes lps" pharinacies,

    LP Dao ge



    D.partement du Sud. Le delégué
    me prigit de passer le volr avant
    de rentrer chez mol & la fin dp
    cours.

    A dix heures, Jétals 6 Pb
    de in Délégetion, La Général Bl-
    mon m'ascualllit aveo 40)
    at minvite & monter A Pétage,
    dans son appartement privé. A-
    pres mavoiy indique un fautenil,
    Home dit ; «Mon eher Antoine,
    svuich une lettre trés importante
    da Général Nord gue j'ai regne
    par le courrier de ce matin. Pre
    nee en jecture et garde le se-
    TED .

    Le Président lui avait deman-
    dé de prendre des mesures trés

    contre les partisans de
    Monplaisir et d'expédier &
    a-Prmee, de poste en por
    to, Marius Jacques, trere de Ma-
    sure Jacques chez qui Maxi Mon
    plaisir a @é tué la nuit du ler
    dunvier 1904, tandis que le Pré
    sident Nord était aux Gonaives
    pour in eélébration du premier
    ventenaire de Pindépendance. Ma
    xime Jacques s’étalt cassé la cuis
    se, en esgayant denjamber un
    mut pour se réfugier chez Ah
    renis, sajet allemand, son voisis.
    iL a été fusillé sur son Ht de dou
    leur chez lui A la Rue Pavée,

    Aprés que Jeus achevé la lec-
    ture de la lettre du Général Nord
    av Delégué Simon, celui-ci me
    confia :
  • rius Jacques. Je gals que vous
    pouvez trouver des termes capa-
    bles de fléchir le Général Nord
    en faveur de ce malheureux et
    honnéte pire de faniille et dex-
    primer en méme temps avec gnel
    je ferveor patriotique fa ville des
    Cayes a célbré le centenaire de
    notre Indépendance. Je vous con-
    fie la lettre da Président et vous
    prie de préparer pour moi la ré-
    ponge que vous nvapporterez de-
    main matin a-pereille hearc.>

    Le lendemain, je rémis la ré-
    ponse au Général Simon qui er
    “fat émervelllé. Tome pressa for-
    fement la main, en me disant :
    Yous avez rendu ma ponsée ef ex
    primé, comune je le désire, mon
    sentiment. Désormais, mon cher
    Antoine, jo yous attache A moi
    comme mot seerdtaire privé. Je
    erols que je pulse disposer dex ser
    vices du fils de fen mon grand
    ami et ancien protecteur Ariste
    Pierre Paul.

    Entitvernent & Votre gervi-
    ea, Déléghé, répondis-je.

    Depuia, jal «té le seerétaize
    privé du Délégué Simon, pour de
    venix, sous sa présidence, ‘ealui
    do Président Antyine Simon, et,
    plus tard, le secrétaire intime de
    Vex-Président Simon en exi & la
    Jamaique.









    Dépositaire de la ponsée ot des”

    seoiiments de Phomme d'Btat
    progressiste, honnéte et foncidre
    ment patriote que fut Antome
    Simon, j’ak tena la plume et la
    tiens encare pour défendre sa
    méraire, confondre xes détrac-
    teurs et pllorier les ingrats.

    Antoine PIBRRE-PAUL:

    Coin des Lecteurs

    Yort-au-Prince, $1 Déc. 1965.
    4u Directeur da Journal
    «Le Nouvellistes
    Em Ville





    Monsieur fe Directeur,

    de vous prie de bien. voulvir a
    dey iy commiumnaute comme vous
    lo Yates toupsers, én attirant Pat
    tention sur Vévat du wharf de
    ute.
    La terre



    iranspecige par. lex
    ae Uh iors dog sues pities re-
    cake progresarvarment je rivage,
    se qui anitadé Pespace utilisable
    pour Va age des voiliexs,
    caiste an varnable embouteilage
    uu Whas, de cabotage.

    Nova savons que Ja mer consi{
    ine fa voie de communication la
    ;2u8 amporiante pour Haiti, Car
    wut achat.de Carlene eonstitue
    une peste de devises pour te pays:

    C'est la. vole maritime qu'il
    fant davionper, eonformément
    ramme de rénovalion éeo:
    numagae. de . Son -Exedlence le.
    Préskient, a Vie. de la Répablic.
    phe. Le: transport: wat omoing vcher













    vi 80 pour cenk dea matérians”



    de onstruction dex’ voillerg
    iiouvent dans je pays.

    Ea ce moment use grande par
    ta du wharl de cabotage est na
    Ulisable, co qui get dG & Pensa-
    Ulernent. Les grands voillerg: det
    vent attendre 2 ou 3 jours avant
    de trouver un petit expace pour
    ddbarqner leurs cargaisons ov
    prendre des fréts. Ce qui retarde
    tes & sons de denréex eb ‘des
    produits elimentaires:

    Bh.



    . Fay vug Péviter’ ane augments S
    ton da covil de la vie A Portaw /
    ia nourriture -

    Prince, alors que
    et A en prix exeassivement bag
    certuineg parties da pays,




    nistre Cambronne’ qiti
    réealiser te miracle de ta réfeetion
    de la route dq Léogine — gu

    “at digne du Diwallérisme — réi.
    lisexyn dans le plus bref délai le ¢

    draguage du wharf de cabotuage.
    Travail @importance capitale
    cour Fapprovisionnement de fe
    Canitile et le transport de nos



    | 2 agréer, Monsieur
    Directeur, avec mes venpercie-
    rants, mos meieures salutations

    Jolies GRAND- PIERRE
    Amateur,



    Remerclements

    ‘M Michel ~ Ange VOLTAIRE
    vt Famille profondément touchés
    par nombreuse: marques de
    sympathies Gui leur ont #4 ti
    moéignées lore da déeis de. lene
    Teg 7
    Mme JULIA CHARLES
    et dang Vinepoasibilite de remer-
    cler tone ceux til ae sont unis
    BR leur deully jes nitert de -tran-
    yor ich leary remerciements Gaus,
    Port-au-Prince, e¢ 11: Janv, 1966.



    sommes certain que le Mi.
    vient > de:

    ke,

    ies Records de ia
    eCantatwice Cue2gven

    {Sune} ,
    comme la asnion de lp ‘Pas-
    sion 3 Be Ui faut Vavole va.
    Hi faut le revolr, On ne gon Ipe-
    ga jamale.

    . sLa Gantatrice chauves, ob ele
    Lecons échappont & aon atiteur
    lonesco, Ces grandes filles indé.
    pemdantes ct gui ne se refusent
    rien (ballets, livres d'art, télév:
    sion) intriguent & ce point leur
    eréateur quill se cache dans un
    coin da théatre, lorsque, par ha
    sard, iL vient les voir,

    Si on vefait les décors de Jac
    ques Noel tous les deux ang et
    jes costumes tous les ans, on a-
    chite le journal «Financial Ti-
    mess tous les deux jours afin
    quill n’ait pas Pair défraichi sur
    ja scine,

    Mais depuis quinze ans, ni Ja
    tCantatrices ni la pris une ride. Irrésistibles com-
    me au premier jour, elles décien-
    chest una rire de plus ‘en plus
    franc. Si les acteurs jouent de In
    méme facon, les spectateurs réx-
    yissent ans, ils ont appria & coraprendre
    Toneseo.

    Au Hew de siffler, ils applac-
    dissent,

    Monique PAN YEL.



    Hommage ala
    alture naiticnne

    Monsieur Rebert Cornevinj: An
    cien, Administrateur dela. Pran-
    ce dOutrenier, autour d'un livre
    deverig classique .¢Histoivess: de

    VaAfriques ¢Des Origines A. nos’

    Jourss et d'autves ouvrages’ re-
    marquables ser ce Continent,'a a-
    dressd, en tant que Coordinateur
    di Prix des Caraibés “obtena
    Pannée derni¢re par notre ‘distin
    gues evompatriote Dr- Jean Price
    Mary, ia iettre suivante a notre
    colutarntéue Maurice Al Labin?
    Associntion des Eerivaing
    WExpresgion Francalze deta
    Mer ec de-VOutre = “Mer
    Paris le 18 Décéembre 1965.
    Monsieur M. Lubin
    153 Rue Cap
    Port-au-Prince, Haith
    Cher Monsieur,
    Comnie vous Vavez appaié par
    presae, cest Je Dr. Jean Price
    Mars quia obtéenu Ié. prix: litte
    raire dos Caraibes pour’ Fensem-
    Lie de son avuvere.
    Compte tem de la position &
    , Wihente di laprcat, Ue a’y a pas
    lieu, pour vous, @étre déga par
    cette distinetion, et votre ovuvrd
    a 8té favorablement . coramentéc
    au cours de la rémalon da jery,
    ve Gens 2 vows dire que yal
    parliculiérement apprécié votre
    livre sur VAfrique dats la Podsie
    Haitienne gui est une - contribu.
    tion de valeinr 4 Pétude. littéraire
    da Continent Africain. et de Hai-
    ue 5
    de profite de cette péricde. de
    Vannée pour vous adreaser meg
    meilleurs voeux four 1966 et, en
    attendant le plaisir de faire pro
    chainement votre connaissance.
    Je vous prie Pagréer, . Cher
    Monsieur, Pexpression de mas
    sentiments les plus cordialement,
    dévouds.



    hy
    fa



    _ | Signé . R. CORNEVIN
    Président. de la Commission “des
    Relations Jnterationalés’ de

    TAEFMON.





    DEPUTE ARRETE
    AU CORGO

    LEOPOLDYVILEE, APB yon

    Un député du Parlemant Gen«
    tral congelals, M. Marcel Bum-
    bu, ancien Gouvernyus da ip
    Provines du Sankerd, a 626 mis
    en Stat d'arrestation Soy B quel
    gues jours & Léopoldviiia par lor
    autorités oulitaires, dane la ca-
    pitale congolaise, apprend - on
    aujourd’ hui.

    M. Sumbu qui appartient a la
    Conaco, (parti de M. Tachombe)
    est accusé de détournement dele
    alers publics et comparatiira pro-
    chainement, annonce le quotidign
    «Courrier @Afriques devant ta
    Cour Militaire. Trois cormplices
    de M. Sumbu (un ancien dépuit
    et deux anciens fonctionnair:
    de in méme province ont 2
    également arrétés,

    EXUX
    INCENDIE 4 TOKIO

    TOKIO. AFP.

    Un incendie a éclaté cet aprés
    midi A Misawa tout prés de“Vune
    des plus importantes beses des
    forces sériennes des Etats-Unis
    stationnees au Japon, brulent em
    viron 300 maisons et immeubles.
    Grace & un vent qui éloignait les
    flammes, la base n'a pas Gté at-
    tointe par le sinistre.

    KER
    BANTOS A ABITAN,

    ABMIAN. AFP—

    Aw cours de son match dexbi-
    tion. de foat-ball qui s'est dé-
    roulé hier soir.& Abidjun devant
    prés' de 20,000 persimnes, le FC
    Santos a battu la formation loca
    Je.par 4 buts & 2 {mi%emps 1-1).
    Pélé:a conddis le pubhe abidja-
    naz. Paurant plus gy’en. seconde



    mi-temps if a -joud, aves Abel -
    Orlando e: Mengalvio / seus le

    maiflot ivoirien tandis, que. trols |

    joueurs: locaux s‘alignaient ding
    les yangs: do Santos,

    Kw:
    LOUVERTURE DELS
    CONFERENCE DE. LAGOS...

    LAGOS! APP.

    La” Conférence: du Conmon-
    Wealth Pest couverte. cee malin d
    dix: heures dans une. stmdaphére
    de denil Le sujet de twites: les
    conversations dtait la ctaort sou:
    daime de Mi. Shastri bes /div: deaf

    4 Pattention du
    Drive-Ig

    Les cingpiiles da-<«Diave - In»
    nous demandent .d'bbe leur inter



    préte aupres.de Ja direction pour:

    yuo reprenine iwi ganiedi co fin
    quila et6 trie bien apprécit.
    aCoriaina Velment:-chands; 7
    Nous capdrons.. que cetio watia
    fattion leur sura donnée tres “pro
    chaitement,



    Leehb dicheos aCavahor Noire
    presente ‘see compliments. at sas.
    _remerciements. 4. Mr. le Maire ‘de
    ia, Capitsle Geotpes ‘Figars qui
    hit a -témoigné one’ grande -sollie}
    tude.& Voccasion du dertiley cham
    plonnat bre WEchecs.

    Uo rendavelle’ ses) sympathies 6.
    toug les participants: de-ce “tour
    noi et. prend plaisir... “annancer:

    aux iIntéressés . Vouvertire sd
    grand: toliriol, officiel “fixe yaa

    Mardi di-janvier1966-en:.son ‘lo-
    cal chabituel.
    Poxt-on- Princ’ ste: 10. Janvier Ge.
    Pour le-comitéy ss 5
    Je Secrétuire
    Dr Carl COUTARD.



    Avce +































































































    §
    4
    Aig. Ay
    . {f
    ga aii
    fi l {
    ' +
    }

    DANS LE PLUS €.



    Dimanche 16 Janvier A MAGIC CINE _
    Minconnn de las Veeas (Océan 12)

    UNE SUPERPRODUCTION WARNER BROS
    FRANK SINATRA, DEAN MARTIN, SAMMY DAVIS JR,
    ANGIE .. DICKINSON, [RICH ARD. CONTE,
    PATRICE WYMORE, JOB. BISHOP, AKIM TAMIROFE, HENRY
    SILVA, GEORGE: RAFT, RED SKELTON.

    Rondez-vous & spinnit.-aveo Jes coffresforts
    _des cing plus grands Night-ch
    Cing ot véglés comme ‘un mécantame Whorloreric

    lucounm de

    bat sous lee records de
    Non pes wn. Mais cing hold-ap dans ia
    . villes da Monde t
    Onae Hommes alathaguens wey
    right-clubs i de Las Vegas

    Le champion da easnersa 2
    Ulaconna de las Vedas
    LES PLUS GRANDES VEDETTES

    APTIVANT z
    EL LE PLUS. EXTRAORDINAIRE DES FILMS POLICIERS.
    ENTREE GDES 2.00 ET GDES 400,



    CESAR ROMERO,





















    Ae
    conte a Bo
    faba de Las Vegas {
    las Vetag:
    plus sengaviannelic

    hry plas grawdg

    DE VECRAN AMBRICAIN







    SWRA MASTS +

    drapeaun qui flotent sur le Fo-
    dera Paleea Hotel ont dite mis an
    berne, On i, mame cote
    nuit que Is conf@rence pourrait
    otre sjournde.

    Mois spree des consulentions
    hatives entra M. Arnold Smith,
    lo Becrétnles Général, Is Gouver
    nement nigérien et AL Harold
    Wilson; gut venait @ paine dar-
    river, Hi fut décidé de resperter
    Vhoraire prévu.

    Dex Youvertaré de ig stance
    Sir Aeubakar Tafawa Balewan
    au nom de Vensembl. das deux
    cents délégués du Commonwealth,
    a rendu hommage & ic. mdmeire
    de M, Shastri, Aprés gaci les dé
    Migués réanig pour discuter du
    probléme rhodésen
    deux minutes de silence of bor-
    mage au Premier Ministre du
    plus grand pays du. Common-
    wealth disparu si soudainement
    hier & Achkent.

    Le texte d’un Message a été
    adopté, présentant les condaléan-
    ces de toute Assemblée et des
    Chefy de Gouvernement | présents
    4a Gouvernement indien.

    X XS
    INCIDENTS EN ARGENTINE

    Buenos Aires (APP)

    Doux blesses, 60 manrfestants
    arrétés de nombreux étalages dé
    ixults dans les mugasins tel est
    je bilan des incidents entre Je
    Police ut les employes — munici-
    peux en gréve depuis 21. jours
    & Buenos Aired

    xxx
    DECLARATION DE
    IAN SMITH

    SALISBURY. AFP—

    Le Premier: Ministre
    sie; Ian | Smith 4 déclaxc. aujour
    dhai que Vindépendance “de sont
    pays n'est pas. dirigée contre le
    Commonwealth, ni contre aucun
    de. ses membres mais sculement
    contre ly: communisme,

    xx ®
    SUR UWUNITE ALLEMANDE

    BONN. AFP.

    Tioneat! pas ekace’ Gu'tin “ex-do-
    Jonel dela Wermacht ait pris
    contacto. 9 Décembre. certian &
    Berlin “Est avec un’ ‘eolonet de
    PaArméc Rouge pour néiovier jes
    qodalites Wun rotablissunicat “de
    Unnite allemandé aliaisque Vaa-.
    rail annoneé Je cortespoudant: 4
    Mos¢cou de Vhebdomadaire de V’Al
    lenintne. Occidentale “@Der. Spie-
    Bele,

    KX K
    CONTRIBUTION. D0 BRBSIL
    “= RIO DE FANEIRO, ARP, —-,

    Lé gouvernement brésilion eat
    distosé B fodrnit: das mupitions
    atidy.cpatéeiol milltaine:de bu.
    tigation isenle “aire Force eiqyd:
    ditionngirgs des itate: Uns a

    OMGetnay, stung demande oft.
    eigtle Tih ceabs focmilde oa date de
    Général: Eeeohar “Ministye. de te
    Guerre,



    Rhodd







    Roe
    LONDRES PREN DRA Dis
    NOUVELUES: SER UIGS.

    LAGOS ARPS

    Londres prendra: ds - iuiresiles
    monures: contre dao Rhddéste-" de
    Tan Smith au smoment: oppartan.
    a dit. “Harold. Wilson 4 son cas:
    Hivée Lagos. dans da Capttale
    duo Nigeria.

    Nos ‘avons. bagel: de: Vappui
    de. tous «les pays S du: Common:
    wealth. “C'est ainsi seaiement, qué
    Wes. sanctions. serént..cffierved: a
    wyoute “Harold Wilsou dans. “une
    déeliratian “de: presse.

    SRR
    ATLANTA, ABP



    La: Chambres .dés -Représentants

    de Bitar de: Georgio: s'est: onpo-
    sée hide! 4 Pinvestiture | Pun
    patkrdientalre:. négre:'a: gal ele
    -eproche avoir signé ane décle
    vation qu © quilifie: -d'sgression,
    Paetlan nord ameéricaitie: ap Viet
    nam eb ob i intite: ley jeunes
    nord amdérigaing A résater. a 1a
    inobilisdtion” par des mavens © ié-
    gaits. °



    MK K
    PRISOMNIERS LIBERES
    AD VIETNAM
    HANOI (APP): ic

    A Yocedsion de ia Téa. prochai
    ne'du Tet, ¢Nouvel anian Viet
    nam). Comté du Front Natio-
    hal'de Ja Pravince de Shu, Daw
    Mot: (nd-Vietnam) a récomment

    pris ta décision de. Nbéver 54. sol:

    dats des forces armées de Saigon,
    captarés dank Ja: batalle de Daw
    Tievg, annonce PAgente Nord -
    Vietnamierne de“Presse,

    Ue ‘ler Décombre 1965, le FIN.
    Li avait également Tibéré $6. eol
    dats sud - vietnamiens.

    xX xX

    iLS FRANCHISSENT LA

    FRONTIERE AU GALOP.
    MUNICH (AFP) -.

    Cest au galop yue deux Jeanez

    tchéeoslovagues ont. franchi cetie “

    nuit Ja frontitve, et se sont réfe
    gits. en Allemagne Fédérale of
    Us:ont'“demandé 2. bénéficier “du
    advott d‘asile: Agés de 18 ot 2
    ans. jes" deux jeunes’ gens, méne
    ernst areata ent ne

    Messe de prise
    de deuil

    M. Michel-Anre VOLTAIR?
    fait chanter fe Vendredi 14 Jan-
    vier courant & 6 henrés- 30 a, m.
    a la Cathédrale une masse de pr
    ge de deuil “pour sa. grand’mére
    Mime Julia’ Charles, - pieusemen:



    décédée te ler, Janvier dervier.
    Cette. annones: tient hey dinvi-
    tation sux parents et amis,







    Grande, soirée:



    Internationale —

    ont observe”







    Casino International
    ~ PROGRAMME

    Chaque soir :
    L/Ensemble Raoul! Guillaume :
    Q ‘Entrée L a

    avec ls. brillante participation.
    du Jazz des Jennies:



    bres d'un Cia Hippique, a~
    Yuh tsadspvase sede REV BEE,
    Bans Uh cennOn SHsQU'E prommi«
    ve GG iB Lraniere e% in, leg ee
    vient ehaourente, Du xe que
    Hom BARROS aconsdvkes tineeonlovs,
    Yous BprsOisiens A oneal, AG
    pieurane pes de. aiftionlid, & le
    Ravens UG PURE, Be approaches
    BD. cond BINS IMBOP, OF B PuQued
    Wh gap yoeqa'a autre coud o-
    ia Lagat.

    , RRA
    wit SUCCES KWSSE
    “SACHSBEND. (ARKS

    Leannuive Gune reconciliation
    parhadie entre Vande oy ie Vakis
    wn apres ia gonierpnce Ov kagh
    kent a ets conanierer comme ue
    suideés vovienque-et une detatte
    chi naist,

    Le @remier Ministre
    Vuwasrrn Sot Mawert

    {Suny
    le Parti du Congrés mai
    a noKVeaU appele par
    as plus turd cominte, atu
    perwe femlle puis, kppel a
    déder ay Premier Munistre dest
    la subté étah aélicdic. ba _eftet,
    emelques . xaois pine tard, N
    mournt er Shastri hu suceéda
    ia présidence da. cabinen
    Apres avoir assist. ay Gnive
    A ld Contévence des phys non s-
    lignés, Dhascri TeAHShT we sorte
    de voyages en URSS, aux ‘tate






























    Unis et wileurs. Mais le phis
    grand probleme qu si xonbalt
    etait celui de Cashew qe con

    duisit sof pays & HnE wuerre can
    tre le Pakistan en 00a ef qub
    n'est. pagiencore tent & falt réso-
    At, ®

    : x4 R

    KOSSIGUYN

    AUK FUNERY

    DE SWASTRI

    MOSCUU — AFR
    La’ décision © immudiace





    par le Premiex Ministre «
    que Aloxia. Kossiguyn, vs



    a Wnctnération de Shastri “sans
    avoir: conaulté aucun nietibre dé
    ln dircetion--collégiala vovistique.
    indique. pour. les ~ obsair
    toute Firspertinte qin.
    donne a Vovénement,

    Jamaissatiparivant, un prési -
    dent du’ Conseil Sovidiigua ne st
    Hit déplacé : < persounellement
    pours aggister aux. funérailles
    aun chef de Gut diéanger. 0 est
    ceckuin- gite “lds cireonstances de
    lacmartas, Shastel cont exception.
    nelies ests réort (an TIRSH,
    paw aprhs que Kowigayn yéalies
    Jao prands. prattese diphuiatinue
    Vian eoniooniyye: “marquank un
    pas desl ¥ ja récmiciliation
    dy Vabkistin: etde Piide.

    Les ubservateurs ponent qhe
    Tames ide’ Shastri vie acdifiers
    en ten Te, phat politique comme
    Ben! apis Hea da aeort de
    Neri.’ Les rGlations binds ~#0-
    Widunpies goats pour - de moment.
    das! mnuilloirds; vesserrées .qu’el.-
    Jes. sort par. le suceés de Tadb *
    Kent. “
















    as

    Leo View i Pras. tient -Hanmpbhrey
    grésidera. Ja djavation -araérical
    ne. aux: fonérailles

    KK

    Lic PREMIER INTERN ATE
    DE: LANDE

    PARIS: APP

    Gulgarial Nanda. quis assume
    adjdurd’ hai: les fonetions de Pre
    bier Minlistve: Intérimaire de UT
    de cavalt) etcupé . cotie. - fonerlen
    gne fois dja, & la mart de Nek
    ray lect? mai 1954,

    Tevestné fed Sinner. 1808 is
    Sialkor etext avunt.rout un écone
    miste diplomé- de Université de.
    Lahore;de celles de Ayra ct dat
    Ishabad, . Andian “profzaseir, if
    fit des: cours. & JUniver
    Bombay.

    , Ben: PORR tae ey
    pour sds activités polities
    the indépendant,
    éhamibrabre de
    lative de> Bombay ct sommé Se
    evflelve.. Parlersentaive du. Gou-
    vernement @’ Etat.

    En 1063, tur
    re réorganisade:
    ment de Neh, Nanda
    Sunwieh comme
    vérletr, “rémyp) provisuizemen
    Nehru fore do son altaque o
    diaghe en janvier Hid « & la
    mért de celul’- ch en mal de la
    niéme année il diait Premier Bit
    Yistte intérimairg jasqu’a Ya no-
    mination a: Sik Ui passa &













    tidrat
    fon 1837 Th fut
    Assiisinite Logix







    cekda &
    Bistre de Pie














    dour awl abandense aujourd’ but
    pour la wéme-cange,

    xX 2
    LARRIVEE DE LA
    DEPOUILLE DE M. SHASTRI
    aA LA NOUVELLE DELHI

    La Nouvelle Delhi (AFP)

    Vavion spicial Hyouchine 18
    ramenant de Tachkest la dépo
    le de M. Lal Bahadur Shastr:,
    est errivé & la Noavellé Dathi &
    14 heures 80 locales),

    Une foule immense — attendait
    Je yetour de celui que én appcl
    uy 6h’ Homme de lo Paixe.

    Le Président. Radhakcishnan,
    acsompagné par M. Zubyarilal
    Nanda, Premier Ministre par In
    trim, s’est avaneé vers Vappn-
    veil pour agsister & Ia descents ~
    da cercucil... Devritre, Je pres-
    saient les membres du Gouverns-
    ment, du Parlement, dee Dipin~
    mates.










    PERRABNE EG,








    ibie. ©




    Admission $2.00








    PAGE 1

    Des negociations secretes entam pour la paix au Vietnam Wl\$:HINGTON (AFPf ,:i.,•iilaat tlebiit de la empaule ~a• Gosselin BriEatii d{;hL, hin M;fr, fitre-B~•x. d'!, ln Co1npa:.,. ;;,tm {>.;,-;,Mlin qni interpr~t• ._,,,_,_.,-'-* p-.,,;\::.,----_ 0111: n ,:, .p'f',~~ -:poi.ttq,;;-= ~t nol:ki{i:r,, I>ari, noir-i! fuJ .. rn.,; l.lll .c1..,. G y donne un delai de 24 heures AU u aux30militairespour laisser le pays Par Aubelin JOLlCOEUlt LE S"!JCCES DE . te.. gt quand H •t jou• par dt1 :MLLE. !.!ARIE-LOUISE ROCH& n.rti•t• qui la compreagvnt oetie A STE. CROIX pi~ce J:deg bite pt1lt procaru ;:[h,~[~1fitff;Jt1~!~~ t:~~~::ua~ 1g:;~f:,!:1ii~b 1 ;{ i]I~;]j ' 1 It> Ni Juan Bo•eh, _ni i;on P•t"t.i •e d• aon -vo7-1.ge ,, )!me GiD•tt.e LOM:11 e,,t 1'1111 t::-1'.le din\&nobe de• Ilea Vier~ a .. vec la. :...onne nounll• : .Y.11• Ma r~e-Loa.i4, Roche, eho.iitie par l'Of :ht"e Nauonnl Chili Jet\.n Go,Nlill, d'i;i;t utur•l bon, a-•nenn.1.11:, rit•eur, :1,pathi que, a trouv"' Le s,..~mf' Fa.brim un r~• cl"N po11r luL Anto.uio Fabri:ui .it.v;a; la dc, m•u:r•~ prori4Ui, dan• tm p,t tit Yilla,-e non loitl de Honie. Cet~ t• mai•ot:1. trb p,tU dt !ineDbl•. D•ux cflaise,, one tablet UR to!• fr• et u~ peiutur. n_pr~M111tant I,, 1;nultiplio.a-tlo1t de• paint acero chllie att Jl&DnMU. tN iinc me.or1t1, Alca.ntara.. Le pr.,.id•nt a dit qu'U ei't"1t Bo.ch.• dit QU• ln gn'.,v~ a. ii~ riiuni anc l, Colontl Caamano ,dteleneheitl d'une !•~on pd,c1pi ,,t lh Ambund•un ?,Lrri11ho .-t tifl et inopportune. La ,.ren n• .Huid,H d• la Commi~fo.n Adi1dt qu'ajo'Qter uu noanan pro hoi.: dti l'Oli:A pour dhicntu dt• bl~me a c.elui 4.4Jl c.xi.1~ani. 111. ;p1ranUe A d(lnnu .a.u,: militniiv• eonttitntiotinaJ\t.te•Le PrCa.id""nt a af1iro1b Q'llv le, ch1'112't'1t1~nb dana l'armgl, :,ont l'l'J1fo1'tl'.lel! i l'nctu ln,tit.u tiMitwl ect qa'il M pn,po,t' ,d'en dn:Hwr uM preuir• ecrit•. X 1 X WASHINGTON (A.FPJ Le Dr. Jo-.e A. lton, Secrdai n Ge'.ne:,al de l'OE . .\ quitterii Wmohini,.tv-u dtmflln ;,,-n, ..;iret"tion d• Panunm pour lltbJ•a D.ane: let mili•ux dipk,m.atiqo.e, cional da:na l'D:-at de lJttar Pr,, df! l'ln
    PAGE 2

    Nos Croises Dist rib u trice rt2~sort de sou.ric ie?"a). On noua enseigna it , J)OUY l ea ~bot.age, i mpo rt.ants, a voler de la dynami k 1:t Ut:, ~Ekh et.; on Uo\15 ihi t i ait au~ techruqne!l appropriCes p<,lll' fatr~ s aute.r un 'J)Ont,. un c lig-:!e flect.riquc, one con dui te de pi:t . rolc, un pol'Jte de polite et mC 1 ne ,m b!t timc nt offici.el comme t~{~~t ! 1 ~i ~ . :~!i:;~1r~~:: d' i:m eutiers menee par le, com.m u mi&tes n'avait-ell& pas ~, le 4 A oUt 1959, de detruire I& Parle mrnt de Caracas? P o ur sab o t e r les po ~ aux de t.e l CJ•h('> 11cs ?U de tkl Ugr aphe, U no ; i, falia1i lancer pllr deu\1.9 le n!:i:c al) de $ . ms une ancre a s.ix bn n c hes dont In corde ~ tait fb:6e p :1r l' ~rntn , ho.it A rnr'r:il're d'nn <-amio n que l'on met tD.it en miu c h ' . On nou& apprenait h placer d..i s e hevfilets a.u toumant -._ d'un e m ute zq1rl-s Jes avo i r fquit.ei d e p h11rc s d'aut o aliment.es . par d es a tci1 mt1fat-Onrs. La .:. n1ftnoouvre c ons istait a C dairor 'O'iolem.m J1 a m1"iQ11e~ d~ coop6Nl tiou , ~ , t de 1--enforcemt'lllt de 1•.A.1. U:1n,:(, Atb1 tLh 1ut:-. k , t.'i!drl:!:s.9'.\ ! TH~11! [•t'un Orri iquv et' J x.p nnsfo n dtlll\11 k• dnmuine eeono mi-,u e . et w C'iul (ml rih ou ti h des dtpen, e11 fpli font n ppn.rlil e lc: s limites du rcndcn,cnt. O irnf> fo !' 61>. um6 du rapi,ort d'llc tl v fd: d u g-omctn emCn t fcdfr;il. le m i nis t i?Ye de, Fina.nee& note ' que lf-.! 1 food11 nr.conlM :pour "lai de!en ' sl:! ch •ile et tnili taire .. (19 mi l. " liardS de DM) sont infl:r-.ieurs de J)Y . ~ d'nn miJlia _ rd de DM _ :cpar rapport a 196,1. Cett c 1 <: duction u pu ,Ctrc po ss . ibfo IJ~rr.: e que foS. d~ p c n .!l c.s eff ec t i ves de . la defe~ se ont rte in ftl"fem es , pendan _ t 1 1 ex er de<' 1964. tie deux milliards d e DN pE1r r.a1 >"po 1'1.s 11ux prCvi"s-io'n !J 'du pla n hudgCtaire. NCan:moins, la Re"pu _ .biiqu e F ~ : ..: d6n1le a tu con tributi, .J'n la _-p]u ,; , t levt'le det O U S' le !i pays euiOpOOns. r~!le n'e.st d 6p a &st' e , .PoU\' _ef! qq \ e st des con tribu tions a la def ('n :-1e. CJ \W pa l' Jes . Eta fa Unis. fu~v oquer ain s i J'emba1dOO Iu.tuLe gfnbrnl Bayo inAitrtait tout p1,rt icu.lit'1'(:mcnt. i' Ur la ta.c tique du comba t d"G r ues et du terro• rism~ u rbai11. Nous apprenioru a d8Clencbel.' une Cmeute, a .10-u.le ver la .toule en nous ino 1gna.n t ac lu ~brutatite poHciere, . De-, ~h& ma , ill u s traient, ln mahi Elre de mano euvrc r la _populace comme une u niW n -.ilitai r e . On no11S ci• tait UC!s c m concreti. d ' i~urrec~ tions . dirigk-es pa1 les: communis~ te:o commc le cl:l.c bre: nogotazo de HHS. Cetu:i O"ri{ie de ru e u.rtres, d 'i n cenditHf et d 'am uch ie ii.rn.it duni l..roi1 jour s , a.l)?O, quoi k centr e de &got & . , caprt.al e de ln Colvmbie, n'Ciait plus quo ruint:" et deuil ; 128 in:uneubloa avwerlt CW dHru l b, 1 .000 personnc s toot>s c t il s-'cn Ct-ai t .fallu d'un fil _pour qu<_;, lut com ru u niste,; JH ' ennc n t. le pou-voir. M ~s d.ou.x mo.it d~ Mage te miu&s. je _ f us uUm .is a su..ivre \In !i:;~tl~/ 1 Frl~:~•~~c:up1!efn!cl!; quartiec ghn&ral du ~quii,; de llidcl Castro dans la Sierra Maes tta. LE S Mf; l !. LE UM; , ,:uc soN r PAJ1'S , A LA . TIPC:o . DA NS 1,F.S ART!CU:s l),E MA IS0:-1 !Jes : J:"'oun, Ricbaude, et lam pf:!. fl, K~n e, Cha.it~ en . fn, plia-Ott!. fi , , M~i:hincs A eoudre, ll'aa ., al at:n s pour cadeu.~x , Ch.tti 4 s.e, ' Thotict, Dod i ne_s. -Pense.z ii voir nos Machine s c 2.00 et 3,?0 M
  • 7 , LAllO~ . rijfl_u~t en :ri11.q1 J ;i. n~" dc?..:. : ~1 . ,v~fu, Wloritoa J,.P.........ieVAL

    PAGE 3

    LAMPES A .!UmOS.l!iNE 3W~~U~foms Plue d-e Bla.c.k--out gtate au.:s Lampw A Kero~. •n vosto Q. b TI'PCO. Pleoo G@ffiud. En e!fflt., ils J.!U"i-ent aehet.er le llcfoux Vin Mou.35aux a la champcnols.e d.e Madame Veuv-e .FOUR V AL-Olt Amiot, g'fflflQ@ et petite boutcllle Uti.l:IMa cVALOR>. Cnire 00 a la .Pharmacl0 Gdfn:rd au pr:t:x vifrnt mi plaiair, et !es fonr~ VA oefia:nt touteeoncu:rrence. LOR i.ont solldea et dmablet. on l la P1m, ~e $ 3~. esi;~1fieUeme~t haitl.e~i; ii~amt la rnal@riisati@!l ~e B~ z,He ~aysruffle. l [}es mmJewi; ~e ~ras !lrutieu ~~ru:ut i:haijwe jom• we Ha pro~~ctl.@~. t I I f;, P~R?•A~Pml't~ I 8 t nl'~~i!M'J~U: 291'1-•y l'htmo \144 fflO C•bfo l"wrnyork OU S S Ph, 2 Dade County Se-a.fort Pl>on<>:37'1! Cnble Ca:rhnnt GULL LINES : AGENT Gl!JNl!lRAL POUR RA!Tt S'ffte ~eitt'i ffll?~~~ P.O.l!o,:.488 41 Rue Muiltt de l'Et.ot Po.llu.1'~11!1111

    PAGE 4

    ~.\.V F"IL DES JOURS ,::; ~ 'I tel LI' gaile du Rex tut.ii; pfoim , L'1 1uaa o1rc " t:t.:: ch a rme pu r Cl.\ ~ ;~~: !:~;1;:r i:J~~;:;:r\, ;: 1eUn, i;. H,,'" a: : :\ e w wll< l"K !)O U! u Jdbr ;;, . •!lll untc a\'l->< ' ,,nts d ,\ :-l ~ ynm<: at:s N po~ ,er ~ ontr1; !'i.J 1tn1:1s,;gb..t,.; d e ia v: ! ,~ vl'k .' 1 .;~ :L h ~ m.:m 1ft• !:> I ~;d~ assur _ _ _ enu :e cene nu1 )la rdi IE ,lanvi~! \"ITAL IH:1!~>; Hu u Pavft' PU PEUP LE Mar c-hf Sal <>rnc,~• r t , tes Records de la Cantatrice c nauve {Sune) D ~ parwmcllt du Sud. Lt dcl tg ut tr.ti priaitde J')a'!so r le vo i r ~nrnt ~:u:~t r er e b M mol il la t in dJJ A di• hcuroi, l 1'!!01<1 de i. 0tl•slon. Lo \l o ner &! Sl• mon m'..c uoill ll &Vi11 col(IIAl!lo ei m'invit a l monter A l 1 0t&ge1 dan~ sou appartemin\ prlv6, '!, ;r:n m: J:VCU:i~:;t dl~a!:1t:: r~~ em;~~oit :t:tdt~~: vv ici une lettre tri'!s inlport u.nte cb Gen i!ra l Nord que j'ai r ~ue 1e r.:ounie t de ce mnt in. P r e en 1ecturo et gardez le se 11 tau \ l rovolr , O n no ,'en ITT! jam~lt, ,La On nt&\rlc,; chiuv .. , ot d.o t.e~o nt 4 chappont 100 auteur Ione sco , Cea gr andee fillea inde. p cr rdnntes d qu i ne ~e refusent :rien {b allel s, livr cs d'art, tt"lh, slon) ilitrjgu:ent a ce Point le ar t:rfateur qu'il ae cn.cli e daus un u 1 ~ !l~c;tf~ l%~ ~e, par ha Si on . n>fai t les d ecors de Jat que s Ne,.cl tous le~ de ux am; c t Jes c ostumes tous I~ nns, on,, _ c h i-le ltjo u rnal < Finan c ia l Ti mi: t::,, t ou~ !es n'ont pr is une ride . Irre s i sti bl es com m e au 9 r cmie r jo ur , cll~s declcn• ~=~~Si 1:~ r:ct:uis 1 j~~:;t a! 1 \ 1 ; m eme fne!'!n, fos s~;;. ~:i i 2f}. ;l:i;:E~' ;~u~~~cnl;~. !: f i(}:; ~'.:1~;l ~~1i:}[: ~;~ {l ._.:;ie i uvo n ible n j ~nt co rn rneri~c nu coun:1 . de l _ a .reun ion uvt-nf ' dams. lc En c,.i mo ment une : g!':rndc J')ir ~ Wi:~b1::h:~\:~t ~=t)~~gt 0 1 ~ !,;; ~~ 1Jlm'!1 cnt. Les _grarids: . vo ili ers dol ~f ~=~~Jf ~es ln ns de derfrt':c t1 ct ' \' r t!.ulis<:• fo m i r-a<:le de 1n rHccUOn ,,~-,. d e l,~ 1 ,n 1 tc d~ Loogiin e qi , ?t ,!Jgne du OuvaUfri s . m.e ..ffil h se1:n dMH1 l e plus b1:ef: . dCla i le drngu ~gc du \Vharf d e cabota ge. Trav ail ( !'iml)?:rtnnce ea pital11 1 <,,.1r l'approvis10 nnc mf:'n t c.idC de resp ect.er .. n , jour d 'hui. l'lu:r:-1\ire pr e\'U. ~M1<1 1S p1:,-.fq;~i -H1;1Hli ll.'Q\St'lm: PM . SW Olo\ lvJJat' lJ flUl, upptWt\ W.' au ... . ~ "' _ , nai.r~ ., ,ttna ,, t1 _ , __ tlp,(iutr U h ~f>Wl' ;mi(1u ' a l" atttn~. -c, ,c ~ u ,, b l l,1f OC, .M. Snmb u qu i ap 1.m n:ent a la DCs l'ouwrt ure dt l:.. ~lanc e ~ir:; ~t~ t~t~:;]~~:di;,! ;1[~ ~~1:~::•~~~ri~i:t~~2 ~~ tH~~;t~e~A:~St: ~~ ~;~;t •d•~;rr~:~~ > le ~e l ' ~f.d~ht;ir 1 1;, J~ 1Hl~; ~:::t~~: tr: ~ ~dL~ c;t•i:ilt !t~ C our j 11 1it,ii re . T f Ol S. c ompll~ _ s 1 eg u ei r-hunis pour di,c u tcr . d u . :;t *r: ci : 0 :i. J~::~~: 0 :~n!~: ~~u~u1!:!~ i~~n {b~~~fo ~ii~ t~ ~;~~lc:;;i~:t~~d~~ e: i l eno~t c~bh!;~ :~~;!:s 1:~v ici1que .. ct une delaite dt! la memc pro vin ce ont muge au Premi er l\11ni stte du _ ______ _ fga lement auetes. p lus gnrnd pu yi; du. Common ~ l NCEN DIE x'foKJ.o ~:~ 1 ! l~Y:k:r~t . ~l !-:o ud ainern~nt TOK IO. AF P .Le texU! d 'un M tiss agc a ~ t C Un m ccndie a Cclnte ce t uprt!s adop lC , p r f!M!ntant l es c,:;ndolfan . mi d ~ h Miaawa tout pre s do ': l'uno c . 1:, de t<> _ u tc l' A&, c mb \Ce t!l. d e3 de::1 plus impo rt ant e 1 hu~es de t C h o!s dC Gouvernenicn t ' prf.r;en b fo:rc e.11 efri ennes de s l!:tat s-0-nis .:i u Gouvcmem en-1 : .indien , .&.Ul.ti l) nu e ~s au Jap on. L rula.ut en• x x ;,,; viron 300 mah.on JJ et im meubh.rn. 1N C IDEN'I'S EN ARG EN'l'IN ' E Grii.co 0. un vent q u i ela ignait les. Buenos Ai res (AI•'P) fla nmr f's , hi bun• ' n'a pns l;tf . atU ou .x b\l'ssi,~, so nmmie st.u ut ~ tcinte t,nile sinist1-c . nr rC tl?':, de. nombnnix U truag'e ~ di truit s daus k.s ma gusi n . s . tel t:st S ANTO S A. ABIJ AN. le bii an des i n ciden t ::< ent r e 1u A BJ,JAN . AFP.1~olicc ,;;t l~s: cmpl<> )'.fs muni ci• Ali cou rs. de wn match. d'exhit,taux en grevo . . dl!p _ u1s 21 jou r s ~ 0 ~ i ii~r ~;tfllb?d} a;' :f!v!!t n 'Bueno s x pr e . , ,le 20,000 pc r~un nes, le F C U EC LARATIO N DE ~a ~!; 4ab~,~ ~tli ~a {;:;:~; ~~ ~~i.;.'t ;~ lA~f~~TJnY. A~F P.PCl e ., .a. conqiiia lo . public ub'ldju. -. Le Pr t mi c :r Ministre de Rhod U n~fr ._. d'E . LA SUR L'UNITE ALLE!,iANDE C~f1i/'b1/i'? 1!]}'~ }(,E , LA GOS, , fl.;'J;~, ~! t~~' L : fi :: con f-ercn c f dil. de , la Wermaeht .nit p:ris we~lth ii' ~rt _. o _ uvCrt.e: e0nttict . le 9 D ourns _ dnil!!i" -_ u:ne B P.r lin -: i:-st : tlv'.l.-C u: n ebiv ti ii l de de dt>uil. : L C aujet de U!i tes. ,. lt, S l' An1'Cti : uoUgc . p ,su.l' nCgOd e.iJe s co11v1Jn > atit 1 n.$ ..'i-tait Iii mort" fSo_u• duinc de )L Shn 8-i.rL 1 , j;',. Ji.:' neu.f X X X . I L ~ l'RANClllSSENT LA F RON'fIER E AU GA LOJ! Le k'U"emier Mwstr e ~ibi3S tl'I! e~l W.U l'( \.=>U~ t.UJ le J> H r ti d~, Cuni:r Cs m~i;c. il fql n no uvea u o ,ppeJ e pa1 :-.:chr U un ill't p!Us t~r~i l.:Oll).m . .!-~ .\ l. 1:.1 .. ;i, t: $Im;; on.: fruil!l' , pUls / ii11111;.'ib ii I.UC cfd er au l'rc mi~ r , .. M ui.;,;uc tl ont Itl. ,-; : ,ht&ct,.ii .: <11'.li c:1 w :, bn c ftH, (1 UC !C \UC!i . moi;, 1i iu .s t. <11'..:i. Ni \ llf"U moun1t e, Shu;JH"i lu : su:.: ct'!tla 1. t Ia pre3idrnt \' du c a bml; t.. Ap t es a\ 0,1 ttS'ii:.Li . ;n (J nh 1: l{ Cont' ' c c ch• !. VJ> non :.l lig-nC ;., l:il:rn :m i .l'c' .i lhi .... ,C. unc .'>1:ric de voyag-c11 l , n u H.$S , ;rn:-. 't>rnt i' Vnis ~t ml1~u1 !i~lab le p l~l:> g rund p:r;.,J,Jt:rn c( J\:J'll ;;;;Jli l' Vl\W.l t c tait c.clui de C.:nsh e m i ~'c 4u 1 c v11 duisi t so n pny ~ n 1F1;; ~ ~ crr,J CMl tre ___ k _ P a1.,,:t.11n U APPl. .1 0 dCCbit >n im.t 1 ll'di ~ : -;.,; i,1rl60 pur fo Pr cmicfr .M . inistr ~ ,..Ovihi t't, i;!irit~~; tift~i1:u :1i1;t! :r 1 ~sa~! nvo fr con~ult e : a u c un me r 11 brc 1fo :~ r if t ~~~tiffur ~!,~?t 4 ~b~~i=~~,~ ~ t o ulft _. rimfJO .l,"1Jtn Ct~ (\"ltt'. . t'Ck::;S cltmnc !" i l'Cv Cnc rnc n t . < d~~ :r:;i 1 ~ !~~~l?i: v1t1:~~ p ~:s~,; ~nit d(vl uck :, .. , ,. pcn ,vwkl kmco t fib'2t