Citation
Le Nouvelliste

Material Information

Title:
Le Nouvelliste
Place of Publication:
Port-au-Prince
Publisher:
[s.n.]
Creation Date:
November 28, 1936
Frequency:
Daily (except Sunday)
daily
normalized irregular
Language:
French
Physical Description:
v. : ill. ;

Subjects

Subjects / Keywords:
Newspapers -- Haiti ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti) ( lcsh )
Genre:
newspaper ( sobekcm )
newspaper ( marcgt )
Spatial Coverage:
Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince

Notes

Dates or Sequential Designation:
Began publication in May 1896.
General Note:
"Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
This item was contributed to the Digital Library of the Caribbean (dLOC) by the source institution listed in the metadata. This item may or may not be protected by copyright in the country where it was produced. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by applicable law, including any applicable international copyright treaty or fair use or fair dealing statutes, which dLOC partners have explicitly supported and endorsed. Any reuse of this item in excess of applicable copyright exceptions may require permission. dLOC would encourage users to contact the source institution directly or dloc@fiu.edu to request more information about copyright status or to provide additional information about the item.
Resource Identifier:
000471641 ( ALEPH )
12544054 ( OCLC )
ACN6482 ( NOTIS )

Full Text


. . . . . . . . . . .L. .V. .
. . . . . . . . . . . . . . . . . . ? ."i . ' . . . . . . . . ? ? . . i.L[ i . L .[. . ? i . j . [i [.i [ .iiiii ii ii ii
.:. . . . . . . . .: . . . . . . '. . . . .: . . . . . . .:. . . . . . . . . . . . . . .: . . . . . . . . .:!k :: :: ." 9 5 . : :5 : . . . . . . . . . . . . . . . ." . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ." . . . . . . . . . . . . . .
.:: . ::. . . :.::::.:::. .::::.:.:. . ::. -.:. : .:: . .- :::.::: .:.:i4 .::::.: .i.4 iii4 :-i. i.iii.:.& ::::i:: .ii . ii . .-.:.:.::.:.:.: ::.i. .- . . .: :::!:-. : ::::: : ::: : : : : : :: : :ii : :' :: i( : - ; :: , ., . :: . . - : . :. . .i ; ,
.: : i i~ i : i : i i . . . . .: . . . . . . . . . . . .: . . . . . . . .: . . .: . . . . [.~i: i i . : " ' : . . . .' " " - " " " " - - " - . . . . .- � " " . . . . ' " - " - . . . . . . . . . . . .' " " . . ." . . . . . - " . . . . - " : ": : : :. : 4 : : : : : : : : : : c : :: : : :. . : : i : :: 4 : :: : : : :: : : :: : : :
. . . . . . . . . . . . P AO: +i+i: ::> ::: :::::::::::::i> i.:i ::+,.:.+::,:::i:: :: :: :: ::::+)::::~, ? :# :ii:,: ::::,i::: :::: ;,::::::::::::::::::::::::::::: : ,:# :::::::::: ,:.::+,:: , :::::::::::::::::::::::ii ii ii i i i i i i ii i i iiiiU~~ ~ i~ i .i ii i i i~ q i ! ii . ::::. . . :
:: :: :: : :::::: ::::: :: : ::: : :: ::::: ::: :::: ::: ::: :: : ::: : ::::: ::: ::: :: : : : : ::: :: ::: ::::::: : ::::: : ::: ::: : : : :.::: :: ::::: : ::: :::.::: ::: : :: : : : ::: : :. . . . . .::: ::: ::: ::::: : ::: : :: : : ::: ::::: : : : : ::: ::: : : : ::: :: : : : : ::: :: : : ::: : : :. : : : : : : : :: : : : : : : ::. . .:: : : : : : : : : : : : : : : : : : : : : :: : : : : : :: :
+++++J /++.++./;+ ++/ .+ +.+:++J +J / U +:/ :+/:J .+./ +/ +/ J +// ++++J +/ .+J ++4 +.? :+ : + . . ' ,U :' ':'":' ,:. ' . . . .++.+:+;++++::+.:::.++.:++++++:+.++++.++++.+.+ +++++.;+.+++ :.+.+.+++ :+:+::+++++++++++:+:+++++:+++++: +.:.:.+ . .++++++++:+.+++++++++:+++++++++.+++:+++++. . . . . . .+;// :+ + :/: :: ::+'< ::? %. . . .< . :U ++


++', i : i :: . : ::: :: ::::: : :: :: ::. . . . . . . . . .: : i ; i ::: :: : , :: . : . . . . . . . . . . . . . . . .: :


. . . . .

i:--------------: : : : : : : : : : :H A M,:: : .2.V.% .1D.
g v o f l bl:::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::f l v i i A ::::::::::::::::::::::: : ::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::. . ::::i t::::::::::::::::::::::::::::::i::::::: :::: ::: ::::.S., W. , .+. . : ,., ,. .

:-+.++ + < + ;+: .-. .+ + ; +:.:: :.:# ::+ # ::::# .:"+# .< +// :.': .+ :.> ::.:" :> # .+ :< 'iii+ ::!% ;i;? " -;:' .(< ;-; :; : : :. .i L ; : :. :- : : i ;::i. i:! .; " % . := :i ) % :++: "i ::/ :;! % ) :I: :./ : .; " . !: . " :;? " :.
I , 4:::::::: P:)) :;: :: ) > . . ::. : .: : :; U iPi ?/ :/ % . ::L .i (:.:l : .4 :.# +:i; .:: :: -: : L . : : : . . : : :. . . . . . . . . . � .
,iiJ:Jii:i r :ii: i":. :. :: :+; . .f. .4 .i ' . . .* .w ; . " . . .: : : J5i. ' " ::. ::- . . :: " i .-". . .
: . - -., . . .�. . � , . . . . : .:. . _._.:._:. . . .;. . .: . . ,2.: . .+. . .- .
!i . :::: +:,: +: QMOTI:.+:tSN: FO /b AN'&9
40flc.6.:: ANNEB. :-. . . .:. .-.: -.1 POUTW.AU.RP�.RINC.E,,, H.-:.-,+-::-+ -,--m -.S-.A-.M-+---


Disons sance est
eat
Penda i~!a in~mi
. . .
Monroe, ijI, mal licate de e1821, d Vicaire connu l'I
ti.
La lea t BomAglia. Fropagan Monsieur uagipubi Ju illet W e6to ti s doiv grattude
Premier,
i de, mis et Icomme K N'oubli





epa
rfarie m fomce Imov .-.Pa. V
td.une r
ne su
l.Commt oa. don

uple qu


S. nos-Ayres, en est lIattestation. Aussi, sa r66lection, ces jours-ci, est-elle salute parv1 adn quaques ues tout avee bonheur.
nouad psins P Cest --comme on dit et e j Strangers: Avemnu crit enEurope - dUne maer, Cr6goire, Aver gnifique victoire qu'il a remL - v :.:: ; ::::: .' . . : : . . .-.: . . . . < , . . . , * * ., .
.ohn rown. Ruec. Colo porter et qul l'honore autant Avne Mgr. Poupard quoe: peuple am6ricain.
. Avenue Geor- <.Le President Roosevelt, e Wue. Mar. Alexis Sn-. represented e droit et Ia civiox, Aveu Lindbergh Rue lisation
( duTAI Magnzin a m o1 constitue une garantie.
~o~a.Ritadu: Matio pour 4a civilization mondiale menacee-par les ba'ionnettes. It dematc 4t Sa 're6ection est & a fois
a ).iOasieur do *oalaw- un espoir et une .ae6 u mi: O-wi:+:i U :i+:+:::ii. !o .u r.:. :.:.:.::::.::.:~::::::,:;::.:::::.;! . .-. 5. . . . . . . .m) +.; v n e +O r :;: +::.:;.-, :,::~ ;. :;:I , ~ , r + . P t , a ,M
-----::::+::':~i_-~:::::~i::.:: :: : " .:-::.: -. -: :: ::':::' i* t :: ,.:+! " ,lt'.,++x- lie ~ ata ~~ '.,v ,t '


: :. . .
: .~i " :::" : " ; ::: : " A.m. . . . . 4,,:.i.i:; :g:


o. 14.035


T JUSTICE.


-as


AI L S TAT S-U IS


(Voir le No. d'hir)


ici que la reconnais- nt administration c Carnegie Foundation e President James < National Research Coun.S. S. le Pape L6on cit.
gr6 da question de- Ces Societs travaillent au expulsion d'Haiti, developpement des Elites [e Mgr. Pierre Glory, dans PUnivers par l'attribuApostolique>>, a re- tion de bourses de voyages,. ndpendanee d'Ha- d'Etudes et d'encouragements
financiers de toutes sortes re du Cardinal de aux euvres educatioinne1les, , pro-prefet de la de bienfaisance, etc., etc. ide, a Son Excellence N'avons-nous pas recu ici Boyer, Prsidlent de les munificences do la F1ondalique d'Haiti, est du tionRocklfeller qui, en Decem1824. bre dernier, possedait un
ns ici que les Hal- fonds de 200.000.000 de doi7ent une ind6fectible lars et fit pendant la men au Vatican qui, le annie des dons s'eievant a au milieu de notre 50.000.000~ h 38 pays d'Anrinous a tendu les que, d'Europe, d'Asie, d'Afri-. a reconnu Haiti que et d'Oc6anie? tat souverain. Toutes ces Societis depenons jamais cet acte sent, au profit d e la civilisane d'amitib frater- tion, des milliards de dollars.
C'est formidable.
e L6on XII fait hon- Voila des faits exacts, cher Iglise. Agathon I.
tout depuis 1860, 1e Avec votre excellente pluous aide a r6pandre me, rappelez-les souvent pour ys FAlphabet et l'E exciter ceux qui posseder, qui constituent des parmi nous venir au secours rales et spirituelles de nos ceuvres de bienfaisante olution d'un peuple d 1s dvrsdt e- ,, .'snt
solution d'un peupe civilisation. en d6tresse. ,ace. XXX
ggestion. Pourquoi Nous avons parl plus hauit ne de Port-au-Prin- des hommes d'affaires mas ne-t-elle pas le nom 1'dalisme de George WasXII 'a notre Rue du hington a trouve d'illustre" ii commence au Cal- reprisentants. Wendell Philips, eet illustre philosophe et inistration de 'ho- orateur, a camp notre Grand, Monsieur Raphael Toussaint-Louverture, un
accomplirait un bel surlwhmme. stice. La philanthropie d'AbraonS toujours ceux ham Lincoln, de Charles Sumont honor notre ner, de John Brown vit encootre race (1). re dans la memoire haitienne,. Et de nos jours, la tradifermons eette trds tion est toujours vivace. r6ponse a Agathon Nous n'oublions pas la noble gant que les Etats- conduite du Snateur King Is ees dernibres an- J'en passe, et des meileurs. out, ount adopt un xxx
ide efficace qui les Et le Prtsident Franklin D. Roosevelt!. Ce grand ' ple riche et puissant President des Etats-Unis esL 00eux, tres rates, qui le r6parateur des erreurs do
5. l'amblioration plusiours de ses pr6dices.e et mat6rielle de seurs. N'est-ce pas lui qui rade pays des deux m&ne la Confiance, la Concorprin de entre les Nations am6rie oeuvre des prinex- caines? II dtruit 'Irap&riaiOZtis suivantes est lisme. deie et atteste le no-. Le Congrbs qui s'ouvre lk do chacun des fonda- vendredi 4 D~cembre, 5 Bue-


FPour volosd str Ia personnel Paul, Antoine


f + a ' . e : .e' e;*.
faith exercees de Paulina. Alidus a t.::t


condramne6 . 8 gourdes damende t 5 j o urs d prison.
. :. . . . . . . . .-: .:.L. . : ~ . . ::. :-r. .: : : : x . . - . . i . . .
Surprise . conduir la vo iture No. 3341, alors qu'il avait .& suspend par Je Bureau de Police, le chauffeur Mardo-


SAALAT R LAX
.6

Comme nous le pirvoyions, notre ami Ernest Sabalat, arret6 dans le courant de cett semaine, n'a pas tard a tre libbrd II a Ate relax5 bier vers midi et demi.
Nous nous en rejouissons a-. vee Jul.
.- ---- - -- -L'AFFAIRE LHERISSON EN COUR MARTIALE

Nous apprenons que la Cour Martial chargee de juger le Lt. Lhrrisson a commence $t singer depus bier matin aux sernes . .uenave. Une quarantaine de temoins V on Kte citeis.
- . -.
Nour ;aisuons son verdict; des qu. infotiS aura ete coi-m ouniu.


(Suite et Fin)


Ayant appris que Mme Emma Anglade, dont elle tait la sous-locataire, comptait ouvrir ute petite boutique avec uin capital de G. 800, M me. Hermann Henry, nee Christiane Rameau, lui suggra de placer plutat son argent Ct gros InterCts, en faisant des prets h divers individu qu'eile lui recommanderait.
Elle uli amena en elfet olusieurs personnel, que la police recherche en ce moment, et de concert avee M. Bernard Nelson, delivra 5 Ia cr&dule
� .' , ,- iI
capitaliste, en ecnange de son arg t- des requs signs Benard Nelson, <,C, Mm. IHer marn>, �imee Hermann rleu
-"' Ci3 t ry , >.Ce dernier, enpa ticulier, june avocat bien connu, ignore. tout de Iaffa.lre.
La justice on a *t4 saise.

Les trlibunaux auron: aussi a. se prononcer bientat sur le cas de F. Fernandez M2onsanto, inmscanicien doe profession, accus de fCaux en &critu prive6e. Muni d'un faux billet signed <, i s'est prsenrte chez M. Frederic Bail-. le et lui a reelame 3 ressorts et 2 cls d'automobile.
e-u,,
41
Pour avcir voi6 une bicyclette C Fritz Lafontant, EIisrm Desir a 6t5 condamn6 'a
6 mois de prison.
*.Y-*
Apre's avoir fait arrtter Estavius Nau, en l'accusanc d'avoir vole son coq qualityte&, D. Domond (encore un homonyme), a renonc6 a sa plainte sur. restitution du dit animal.

Ont 6t6 condamnes a 5 gourdes d'amende pour scandale public, voies de fait rbciproques et injures, Prunilia Francis. Claire Janvier, Jeannine Jean, Servile Dinville, Exant Dosir, Gertrude Brigno:. Edgard Joseph et VaJesse St. Vii, pour des infractions analogues, ont pay6 2 gourdes de plug.

Pour avoir vol 22 gourdes 5. Lafontant Genia, Jules Bernard a &td condamn4 h 3 mois de prison. .


LITTERAIRE


Not'r 1 c'ni. 're capois aLa L" . anise un con0o. a4.OCtadiVe sur lequel
- n ; aisons un plaisir
1. attention. La com.I ip.I. ac, ouvere .A- tous, com-por teo pi),x, respectivement de 30, 20 et , dollars. II s'agit de soumetu-e, le 25 Deem.rbre au plus tard, un conte ou une etude sur un stijet haiien, dont ie texte peut varier entre 10 et 1" pages dactylogrraphies,.
Que nos- . ivains taillent leur-s plumes
" " -- -


Iinrane ':e ." ,,ovenbre 19,._, A 3 heanes 30rcs
,Blatiae Enfantine
D)ocumenta te, Acrobatie et
Un Comique A 5 heures ,,0
ieprise (. 1rand Film LE PETIT JACQUES
j'ouiepar La oro, Constant hoy, >. , Varenne et la Petite .Gab .iquet
A S .:hI-eures . . '
Uno superproduction avee . Joan CraLcdI et, Franchot
.aO ::. . I ' v :::: ::""t . .1 " ." .' " ". .
i~~~~~~~~~~~~i; ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ . . .;.:;<;+:;. ,::!::!":J . e .:+:F a i h . . .ToneVIV- E ET AIMER.
V i. .E. . 4 1 3 1 C R
X -M -M W S lp.' 4r


Port-au-Prince,28 Nov. 198 Monsieur le Directeur du
En Ville,
Monsieur le Directeur,
Sans faire attention saidoute h la port6e contre de Ia lettre de Me. Louis Ra'mond, Chef de Division au D&partement de la Justice, < y a donn public cit. Je vouns demande done, d'inserer, suivant 'usage leY gal, la replique suivante oa je rappelle a l'avocat qu'i ra me mieux suir I'autre galkre.
Avee mes civilites,

pour .ovan Tomas
Mmne. N'. THOM ASK


TIMUISSEM, SI N(N
(:OGNOSCEIBASIGENIS C 0s jE,Bniers m Not eio.

mes vemerciernnts. i '-. A rs. M. Coicou pour sa brav. et �$Centeveu nte rvent ion d ans la questCion de particiPati: le tOrdr'e des AivOcats, Ie d ecem n.b be I)Vo hin, au procequi me sera fait
Aux de'bats je den;ndera en quelques mots de faid ccarter pour defaut de capacte, pour une qualite' qui alors meme qu'elle existerait e-t exclue par ceIe ciu frore U , regretted Henry Adlam NMichel avec Ia mme assurance tu je demanderais de dbb.uter des cousins Il ne noi coilettif voudraient a voir Ie lace A la barre.
Ma non culpabilite ne pelt craindre ceuendant ic vacar me d'un braiement interest dont il faut quoe Ford(re des avocats, dl'ou je tire aussi mon divou6 d fenseur Me A. Acacia, connaisse les vrais mobiles.


Apre's uin beau temps a la prison, j'ai eu connaissance que des basochiens, y speculaient sur une des plus hautes prerogatives du Plr6sident de la Republique. sucr ce no ble mandat qu'Iti tiet de la Socie't6 de gracier ls e tants. Courtiers en griAce, ils prenaient de l'argent de tout condamne pour les faire renvoyer absous.-. Souvent des prisoners ecasquaient sans profit pour oux. A f'un d'eux, Rene' Etienne, cdit qul passe pour avoirN en bonn. place. quarafnte mille dollar: qui me COnlstultait sur les of."Ies d service de Mes. L.oui> Raymnond et consorts je Conseilla'i i6lamez uin ecrit on faites utin dbptt authentique .

(Voir suite en 6emie page)

PARAMNOUNT
SAME )I 28 NOV EM BRE En isoire populaire, a 8:15 h.
-MA.RLENE DIETRICH I Reme de "Ecran
la Femme d~o_$eu
dans
L'IMPERA TRICE ROUGJ .
rane superproduetion
Paramount
. .alisation de Josef Von. . . S-t t ber:


. .


IL Y A SIDE ET SEIDE
Noius avons rapport hier, dans nos . . t Fa>its, qut. Massna Lo, ,L a ete condamne 5. huit gourd.es d'anende. pour avoir exeree des voies de fait sur le nomm6 M. Side.
Monsieur Maurice Sdide nous a fait observer que le prenom de la vietime aurait u Atre Ltiu, en plein, por eviter toUte ntonfusion entree ee ot los mv.ques membres de la famitle S6eide qui oant nori: Marcel, Marc, Marthelly, Martial et enfin Maurice. L'observation est juste et nous I'agrdons volontiers.


UN CONCOURS


Lancer des pierres en pleine rue,;nn e n chion, cons. tiCtu une contravention. La,, 1econ a coute . Dieujuste Milien 2 gourdes d'ancInde et les frais judiciaires, total 5 gourdes.

Pour avoir conduit imprud'emment Ia voiture No. 737, Augus,,te D z est condamn a 8 gourdes d amende.,


LAdr
able




mzar bier, rj. e:t: n
u

ieter,:

a. . .
-. d. .
-. .
:Ir:.: d:.'.


eI
eli
.2.P


* 9 - . - - -


-Y I--


~i::::: : ,


B1OTI AUX L ETTRES

















ia MerI estime


et conduit ,e. en effer, tout 4 ftn speckde
e. j.g. . * *. . t infi imr er4 I super .oure .
ge . . . : i :~ _-: - -: i ii . . -:
. prodvits s tires.
mocies. A rortau-Price: Docold la pi- QUELQUES NUMERODS te isr V. Mothvr~n, Phar See
n.Le tri- ,. . .
. Le J!J PROGRAMMIE./
ten punw
d4pnt at
aim ::;-:I-~l~si~~i-~ ~ ~DX:i :'i-::i:~' i~;~~-iiiiiililiiii : : :11, 1111::1-:1:1111 I: :I:::: i : 1: 11 1~11~1: 1 1:1 ~. : :11111 ~ r~C~rff~~~li-1 : 1 1 :II: II ~ao . . .:


.9.> 1~sUN UIS 0
. - PRODUIT FRP
.sCompi . e 50 r * Tub
.Eti al.Ourd oum de 4 . . . . . . . . . . . . .


Justin Louis, Doitus Sepion sont arr&tes pour avoir: vole quelques ananes an prejudice de C6rilia BIanc.-Le Juge les renvoie.


Pour huit marmites de taches enlevees i la dame ne St. Felix, Olympsie thurin fera un mois de SOil.


piS
An Mapri-


Accuse d'exces de vitesse et de circulation au dbrayage Andr~ Jason est rienvove r_, le Tribunal de Ia Section. Nord. Il en e,_t de m6me dc Clement Auguste, (voiture 3034), accuse d'avoi cGonduit imprudemment, et d'Elie Rouette (voiture .:346. accus. d'avoir fait mal statiomner s:. mach ine.


. PROTEGEONS


L'ENF.4AE 4


ENCOURA GEONS


DES AMES CHARITABILES

Les statistijques faites a he :Maternite de i'H6pital G.nral rel veni. un fort ouvrcevt age de mortality infantile.
La Soci4t6 de Puericulture se proposed rechercher lecauses de la mortality infantile et do trouver les moyen. pratiques qui pe'mett'ront dn saver d es milliers d'enfant que , ignorance et Ie rlan u d',Hygi-nr condamnent cha.eque aie nn Hi une mort pfresiute certain.
Encouraceon. les mnhis do Ia Societ- de Puericultu, qui aurai lieu au Rex le Isamedi 5 dlecembre prochini" a' heures p. m. Prix: Un l)Dollr.


PROGRAMME IV


CONCERT DE Db NCHE

1.-- LiberI - Marche doe

2.- .Ei:ntr'acte et ma rchei nuptiale. de Lohengrin, I a Wagner.
. . Outr, ture fantastiq u-,
par Govaert.
4.- . L d6taissee et ses soupirs, meringue dediee au Magistrat Frederic Duvigneauui par Occide Jeanty.
.-- Jean et Jeannette -polka solo pour cornets,par G. Allier, execute par Jean Mose et Joseph Dartiguena.ve.,
6.- Les Ztphirs, valse d'Occide Jeanty.
7.-- Tiza, fox-trot ('Augustin: Brunot,
8,- M~erci papa Vincent,
hommage de la Masse, parl TheophiIe Salnave.
. . - . . - . . . .:.: . . . :.: . .:: . .

': CONTR IJZ

a la propaganda en faveur du pays en. n'envoyant cette annee que des eartes representant nos jolis paysages, no beaux monuments4 Bel aserimaist I


:A u Ecours deu grand gla d

au. Cin-Tehttre.Rex t sardi 5 D@cembre prochain, vous aurez la joie d applaudit .: .M-- e, Cartken Bt i rolardt'. not re plianiste national qui. eut occasion d accom pa gner en olusieurs circonstanees deI grands artstes dIve ,Il.ota tOn mondiale,
o,--. Ni:i iC io., iiie n"B Bmno. qu! Lint tout r"tu lllc (t-11(00 re it lae a : c ta:t . de -l. o -.
cLu gt n ( : :Af




edt nxt'c r,:n tol


os .-vedetll Ro, t ao u.-I
Iet iax- Ewa . - une



decitas hte d te.a t

Danse. m.r e urt Uodque e

.ue .LI. t < t sars cke dent dus l.: ana t- , mndaIeS (e rt-ZLu2-iayW.
Prix d'Entrt e: I.'n iollar.
tl] i'0 (]@ J.l,'C.


Le VaAeur ()L iA sk BI Voev. 7 t-t' le NewYork 2le Noverb:'e 1%, d reetenen, pour : o.t- Ptr- ince oi [i est ;Vnenan o : N' vemibre 14i, i e O 1
mid JOU 4 l0'0 (0 r11etsto Color:Ja, (:t'ta-c.a H4


Wvemre E 9L.
Writ. DBLEO,


A gent-Gntral


AVIS IMPORTANT

Me. .Fernand Prosper, (10 ans d.enseignement) profes-: seur au Lycee Petion t I 'nstitut Tippenhauer, se tent a la disposition des famiules pour des lemons particulierhes a leurs enfants. Les jeunes gens que les exigences de ha vie ont iloignes trop t&t des centres universteai.es. peuvent (continler leurs etudes en suivant notre course tous les soirs de 7 henaes A 10 heures.
Adresse: Lalue - 1 Tlephone- Cal. '32-08.


Saitiana


D)I AAN C(HI H
Jacqueline FIrarcelI et HtoIt- Trville da uP ne grande d-:,c Ation Fran ".U
ENLE VEZ-MO!
;:. ec Ar lettv et .'iVi x )n.lay

- - ------- - - '------- l A *

Rhum Sans Pareif


FLEURY F EQUIERE
(ANCIENNE MENT S. M. PWERRE & Co.)
RHUM
OEPUIS 33 ANS D'AGE


A VENDRE
Moteu a C"azoline 2HP > 0adre0sv en nl.4 lbur eat:-.


CLINIQUE
DU
DOCTEUR DUCHEINE


Rue du Dr. Aubrnt


Une association de plusieurs midecins. La clinique met ' la disposition des malacds un miedecin pour chaquE

Traitement des maladies par I'flectric"
Pour un cas nressant n'hsitez pas' t 16phoner 2287 a iimporte quelle heure du jour ou de la nuit.-- 11 y a tou~onrs un mdecinm ' la disposi-. tion des malades.
Consultations gratuites mardi et jeudi.: Le samedi tst exdlusivement r6servh ux consultations gratuites
f l *.ri i a fh r'r. n tS n-frt v t , t


' . . . . . . . .
---. .
s : .:.


) g -C-1







.-.-. -.


dto hikque IsaBarqm* : onn- i

-i'F ,,. .


GRATIS! ALLE A (ll CINE REX GRATIS.
En faisant Elanchhi Votre Linge A. 4 A.




Rue Danlti Deasonches, No. 117
Telephone No. 3401
Jtapeletz- vous bien Mesdaesdames et Messieurs qu'en a . tant Ia BLAN\CHISSERIE CENTRALE la durie de vot-e Jinge p~st garantie grace aux procedes modernes suivarits:s tLes:ivusi e ectrique oi le finge n'est trait qu" hn. iKi; -:-. ers it Jrepasser ele triques, don't la chale i c.ulstr t. e ~l-t"i porN ::te'i iser le linge aun ours d: 'ept -"g.e daprcs les essays scientifiques qui Ront da ii a Docecur i errier. � :
La piropete irreprochable dCe a la selection mthodki que U des lirges de m me couleur pour chaque operation . La pom taitude et Iexactitude des livraisons.
L'i n -., ion partieulieve dechaqu piece pour le remontta. r die:. Loutorins cases. Et o-fin la preparation de votre.li ge n Ti h uires ur demand special, denote le soin queit4 tabls~nut ~met a voter seree.
Et F tIgu( tout ce nouis serves la client ile a meille
. ue pa tout aileu r:.
Si .u_ n'&tes pas iun efient de la iBlanchisserie C entrak u i igretterez certainement.
- sez mantenant pour avoir la faculty de possiderle bons primes qui vous donnermnt droit d'assister au CINV' R EX gratuitement.
La Sireies. a
. .- . . .- -- -. .awr.- .,-U-' * *


buml I


par jouris basse s de


Arm


La II c~hoirz

Its enfants ont b.soin dune � a
grande quantit Bde VitaminersfA ede Re . i. r
et: D pour frmcer des os droits
et de Ia rcisstance contre tls . Eiminmer lts aides noeifs
rhumes et, ures makdie.s qui �osren O- t .,00000.0 de .u. . ."u - .und:vouse.:Iv L C.
tros rtW94u14n g DaSr.ut aS.o me ar
aweigt a): euns et. 'e pXUr ige n -t- on pr Fruage d dtruguts bea quni Its tmwJCi dlcin; le monde nV t-t v tltantcs vte antraatS tenr'a
vartier reC(ommnande8V n . .l m v orafco.,e LES dents blanches et bril-, 1cmploient. La savr
SE S I - am : .ae: t .lantes. . .:Ihal:eine pure et Colgate est d:iai
, . . ?. a. .; e ev orsl
Sl-eCO TT4rmIu r. . n a. W u �. c . ." C . inetimable la :bouche pure et .
*4'Hile ct Foic de. Morue. .s .s. Ia.t mt. c.s nm .arm t -.
savnr qhilk conttient les V i- i gtlSia dnaxt"an frts ; eatIActeenstu a
Ri:.-: - M olase v.vemttw1 a M' ' rra419. .w Le Col' i a. Eploylt .
.a.us z . . . a . A . .ga t e.e.


I ma A pflOth dents prfitement cha Colgate soir et
Smcpoyot da 'm utON o fissure, chaque crevasse4 c n
!araczn tne ~ 1. . les embellit parce qul 'il p n 5J*U
g n*I udnr saniaI4 n S eamct apecotient Ia mane p re deesu t
n&tdevitmins qu tobl Titt s . ., e u edrtrates .
. : : . :::- i : A : . :# ;:i~i:::.:. .:. . . . . . . . . . . . . . . . . in:! ~ ~ t , It It M :P : r ,*4 , A : . . : ' . - :L .L - . .-.:: ;:: :* . :i.!! .:i : : : , .!
:iiii~:::!i::ii~i:);: i V V : il i:::i:::;:(;:)iii::: :!ii.:i::: :r~ :i ! y ! ::i. :. Ri & ::::: : : : 3 ::< . .}.:::i.:i::.1.: . : : : :S :I *C-:: : -i:):,ii h ::q :.:f.C =: ;:;ey:ai ):sc ;i').):
: .:::;: .: :::::: : :: .:: :.::; ::.-: :: - :;#.". . . . . . - . . . . . . . . . .-_.H.f: f N :: : . t . r : ~ : u r ~ : .:. ;:: ! Ir . I g l. l - l e : . ::. !. i : ./ --::i :::::
:: u ~b ,:, . - e :.M ~ e . .: ts .:.,,,,::,. .-. It s . ,lm b bd:,: :4, ::,. . ,::: : . l. i.:.:.:::.::::.:.:. .:: .:.:, . ::.p.ir e e .q ui. . :::::::: :::::::::::::::::ii::::::

. :: ::j C.: . U ~': . . :' �:' f m:i:.i.i.i:i:i : i.~ i:.~ :: i::i.ii:~ i.~::.i~ ~~~~.i: ' . . . ' ::i ~ .: i' i:. :i i l ., : ::::: : :: : :: :: :: : ::: :: !.::!!: : !. . . ": :" :: :: ::: :: :::::: :: :::: ::" * . . - . . . ::::.:: :.
-h . . . . . . . . . . . . . . . . . . . m.-. . . . . . . -.====== . . . . . . . . . . . . . . . , : . . . . . . . . . . . . . : - ., . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . : P . . . . .- . . . . . . . . . . . . . . . .�. . . . . . . . . . . .- . . .
: _ . . :. . .: . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . :b t mu.t e . . . , . :: : :: : :: :: . . . . : . , . , ,,
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . g e. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .: . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .d 6. . . .-- .
:. .-.A .�. ::::. . .:.::::. . - . . . . - . .: � . . . . . .:. . . a e .::::t .


i-


� ::: :[::[:2 .::FI :;I
:.:., +:. :::::.:::.: :.: : :':?;?i:: :: :::::.::!.::: . .:.
!i! !:71:)
.
:<;i:iE
i i'i( ?Ji.i : .!.: !)( . ._.
. :.:.:.


::
. I . I::::i: .i-.i::il:i
: : :i -: -~i:9
:'. j::: ii,'
:: -: :i


. Cc:


4pmw-ilfPsl --%,4


Pendant a


.
.i-;
.
.:.:.:[
:.:: :)5:
:::.:.







e tonvcliste
QUOTIDIEN FONDE EN 1896


Page 3 etait absente
du microfilm de cette date


Page 3 missing
from source microfilm of this date







e tonvcliste
QUOTIDIEN FONDE EN 1896


Page 4 etait absente
du microfilm de cette date


Page 4 missing
from source microfilm of this date




. C OLA: :4: :tag�:y.g




Etrnt-n~tternt Codt4 n aoiusm(er q hav
Incrervsenat a aronrapuerreffueItra tEtra
ui met ienseigument : prthEnseouteselenb touts les diectionsdeePort
.ol insress pAsvenuge e R rowne ouse, aricatie e g eiodk Eaureynmn C'lniqwe raModeie (oStionfAnC
G~eolerajenteno^; Cndu a meiGLeuC Itk u xiesd aeluba e.ule 94e o
I'ele pleedea ue t unquemnt plene>LievtraNos aons r oujour e nfdfDctontunaie dnerJn at3 Exerndun13) Yeo qu I nscatac ez v olie edt anvlpprtnju;l quaidiensneerient moddles deca- tsci xEaesd acluds lr t2
ugem ienegnemera: gglkqu sprouvre a eutn e c'orrgde rfeeusne plu GLeACIlitS d mopaleet ie aue Dito 'aainseitien pur P~erae Jo192376er homogaine, pl# s'atacemep~toeountanleerirtet laret de lse u (udJoOco re
do 1'4IM'e. ~~le gaciede e xn airx paiertesprie>e
jugement $ 25.00 ~~~arqet adessPays vedauroe LCo/,SinUtvraiele &rstmwe&
avefclichaidn parI'ne mieqaiiscitospu vousxeserez 1onva1neus.

Motantip dn, ~ElE GACiEGEdeS.BUR RM AU L
j~gfn hnn~te e costrutrie.perlativen pourneeLdessertlion Tous enraffolent lleuLNDISrSePiw il
- @ ::) : ::ii. !~~iii~~ii .y- . F R I G O R I F I Q U E f e b . 3 l b . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . A M , S










_________ mNqos dhambres draie u
uue drcemmqe mies anet n.

LePublic tent pardialernen a

vitus sier cnaincusin a
. .Faites un e grbetirrs

as& 5notre sarile evetpTpor- .232
VTIN ES 'A EI ons fomeA :HOLANDAIg)SUPAUK

quNuncomptadbrprgnefrociress sn pro prietriecemrncnt arnivscsr aarsncombr regardevversrevenvrietndcnrnperre"gu3
rement on vu de quessurruantdependncevianae*
I .ttA~
K-. (V J}8250l$s saiieem0ns. ietto
DU C N D et Probetc.


ObIrsBoho meoter VISmco uVjiC L .
(4tbliau ~melocl u 1'ncinneMaion e4 cr preprocueas
E m h.aei. .-t .-- -aIs- do.vorite I el- -b- -ii -o. 2i-i! ii ~ISilii I O N i i i i VERS�i~ iiiii i iiii L'A V EN IR I Conm m mer do Ia g'ac ___ _ ____ ___ ii___________:- La sensat-kn cit i !i~~~ii i~~~i! i i illlcur~ :_ Jt4 et dG confionce . C C&I ri~ ;ii:( iiiiii (~i!) . . --iiiii"t~~i i~~ire ' Vi i~i! ~~ii~iiennorni~~iiiii:ie. .-. . . .#:?i~~iiiii:iii
i g ii~~~~~i~~~~~~iiiiii~~~~~)!iiiiii~~~~~~ii~!*:q:ii:u'u co m p te. c3 , i~~purgneiii p.oc.e b soi.iiiiiiiiiiiiii~~~l~l~~l~~~~l~l~~ll~l~~ l~iii~~l~~~l ~~ l~~llii~~~ iiii:iiill~l~iiiiii~~~l~~~l~il~ . ~ll~~~~{iiiiiiiii :iiiiiiii i~

!i!!i!iiii~!i~~~ii:~iii~~~iiiii: pr i i :/ uir I;< u:::iidtrzversersct i !i.::i~:: ::.:.: : ii?.i~.iii:.:.l i:.ii e . ~ i . ". .ns. . .i.e.n"ornbre::u:.: i:!?., . :4 :: "i .; : . .� . .


benineleenodneniedifmodlel.s'homrne sage
i;,i', regcri';q de er l' cve nir et .Xonm rcu . :! e e nt vtr ue.e rti e c ror nps dpo e ur e lu


LA' " UPRAIE



pubicUai CANADA'Usne

ar/Pd'irh; rer
(6al nmm oa u 'icin Maise G.C pePrtu-re t oi 3
Emm. huheetetmel)esecrme e 2


Mti.ent 4 Ia disposition de ses aimables et bienveillants
tilnts de la Capitale et de la Province pour satisfaire -. .-.-. Place de la Paix
es besoins en articles suivants, de premiere qualite.
t~z meilleurs prix, articles requs par ie dernier bateau et j A VIS MEDICAL plhenant des plus fortes et meilleures Maisons de BE. CLINIQUE Rue Courbe et RUte du Magasin de l'Etal
ranger (les 6tiquettes sont sur les paquets, boites, etc.) : du
Sapolin, toutes les codeurs courantes. Dr. LOUIS HIPPOLYTE ,-., CT T. ".AILLES DE CARET. VIEii 1h "
Huile pour peinture. ADciennema"soV ELS ET FIERRES PRECIElSES, \
Peinture, toutes les cou.eurs courantes. F. Duvigneaud � .- ARGENT ET OR,MONNAE DE I.'O i
Clouds assortis. (Rue des Casernes TE, ACE S RX AE
Products pour i istes. Consulting :. ES A DES PRIX ABSOLUENTA
Essence de ttrtbenthine. 2 a 4 hs. ,% p. m.
Caleitrine, touted les couleurs courantes. . GRA1NDE LIWUIDATION DE LUNETTES ET VEli
Ligne France on & p&lwh, touted les grosseurs. Lune c. .t Verres de tous nnmros
Hameons, routes les dimensions. Machines a crire Remingarw , Montures en nickel inox!riable 4
Tode 4 voile tourss les Nos.) d machine A calculer Dalto , Verres orates au prix de de S 1.00 la pair.
Quatren f " " .Rubans, rapier earoon La liquidation durra ju qu'au 15 Novenre inelu
Dorure en psudre ot liquide. Faites voa acnats chez ment.
Cadenas. G. GILG A. DE MATTEIS & C
Couplets. pour jalousies et pour meubles.
O e rouge. - -. .-Ocre jaune.
tait 'Espegnales. Le failesti Cntest abie
Artleles maritime.
etc.,etc.,eOS ET DEIL UA


sacino> tc'est la qutnate sencedes
95, Rue dui Quai,
il en face.deP1'H~tel de Ville. Var AS t
{W ttm8 dieouper cet Avis et Le cother queIque part sous





g . aineil leurs ter ruir s

A AS&d 'Vb2AAt. TOL et COa ed .70L U'est cc qui fail son arOnie
INFUENZ, AFFEunONS P GoutozOetPcompare:.
.PORT.AwwxIcPRI HA fat.I ST t*s provincRS
:SZi -Z::i::i::: !:_.::: . : . : . � . "I


List its va ~ete.

~
















f~4t~ 8.7"


(I








siC. o.
,il










IL



es








. . . . - c o 0 :: . . tran g sI

Sonf6ritien aura pour suet ia politiqe prochyme des 80- *




Trocque -aprrd pr
viets vis-vi du Japon.
MOUVEM*NTS
DIPLOMATIQIES T
PARLEM. NTAIRES . ,
PARIS.- Avant-hier, M.






.an. . .n
. . . . . . . . . .
Pouritc h, Ministre yougoslave A Paris, a 6t regu par M. Y. Delbos au Quai d'Orsay. Lt Commission parlementaire de I legislation ecvile criminelle a nomm e M. Ite d6put6 Le Troequer, ra pporteur clu projet de loi sur la presse. Le Chambre a examine l plojete de re~forrnes fiscales.
TOUJOURS LES COfMENTAIRES DE LA PtESSE BRITA NNIQUE
LONDRES.- La presse anglaise continue ses commentaires relatifs A Iacord germano-nippon. Le dclare <
tement suscite a Berlin par ta puissance de Ia Russie Sovie tique et les efforts. faitns pa Bismark, nagubre pour stigmatiser l a Republique Frangaise, et loigner d'elle touted les aminites. Le motif n'a pus change. Ce pacte constitue un nouvel obstacle A la conclusion ('un accord imternatinnab.-- Le memne journal alor to que cot accord et une menace pour la Russie.
EN TRE L'ENCL UM!E
ET LEMAARTEAUl
PARIS.- En Pologue, V presse pol itique s'est abternue do so faire une opinion. Dan Jes milieux inforrmis, on assure quo lors du voyasW de


Goering P Varsovie. ce (cer-nier avait mis M. Beck au courant de cet accord. Les mmemilieux disent qu'il ne pe, etre question pour la PoIognk
di lli n , I IIr 477-rc d f- -


lieu des biruitse de canons et des mitrailleuses. < Ses armes ont 6t le courage, le talent et un infatiga-. ble divouement au bien moral et mnat6riel de sa nation de toute sa nation., <(La r6blection du President Roosevelt est pour POccident tout entier un messagre d'espoir et. de Pax.> Enfin, C'est un spectacle rcoinfortant de voir, selon la belle parole de Paul Claudel <
Par-'ole qui Lait Iholnuv ft

Unis.
(e st at 14

et Abrahams Lincoin. ur un d ses PrdsidentW S'ImoK abKs si brillammt enf

user -on
an


maienf CorCott, I crdet dv no - c man.
A P172dV dsm:J et"'' ;c0I ,aotnt e4 core dergolf u . j Ir:sies et d i e d-spapir$ment persin .>. (; tltv
trermrgaoahequ.


BOlTS AX LRTTRES
.
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .?.?. ." . .?. . " . . .
(suite)

des .valeurs convenues- e garden et tout ensemble le braconnier de la fott penitentiaire veut :done con!:: gr
:.- .~ ~ ~ ~ ~ ~ ~~- . . .A .! . . . .-. -: ".". """.
ment:
< Mme. Y. THOMAS.

N. D. L. R.- Nous nou, sommes crus contraints pat la stricte equity de publier, sans en discuter les termes, la response de Mine. Yovan Thomas, puisque nous avions dejl publi I a lettre d Me. Ramond. Mais pou empdcheu one ne s aide darns ris cotonnes le ond de I'afaire, e aussi pour nous difentre Ce vlouloir influencer la justiCe nous sermons ]a controversO en ce quA nous concern. Nous IUs abstiendrons clone tnc nubiier toute a tte piece siitpUrtant SUno pe1r d'a Ies rien surren. f, no ,,au en la natl0tA. jusquap rick d a nis e q u I ii rev l e
C,
,,_u,. aux Juges poptuatres, a e'lx souls, de (i,e e edernie,

DERNIERES NOUVELLE;
DEt L'ETRA GETR


i. ('. LI-I HVS: O K.


tire 4t


it tS~i'_.v :; ' + d .(( o .t i


H is(. -


iOPS FEtRR+EK AU REYN l)imanche i ._ , . -0. ilt.nee Enantine, c rmpr nan des docum entaies. .e atiet et coni({ieS.
A 5 h. 0,,ern>). tfa histoire de PETIT. .AQFU-f 'ACQ vous fera verse' fi doUe arUMes, et t b ( ue un&ne ce soiree est prepare_; pour le-fideles ellents de nenx. kPath otJofrnlvS u nonu-raI :.e rcgates : De::nville, e retourdes manuiV.re-- (eS !ta!ienw.
fV t _es a .- ( . .ienir et. ireal _mii du
Obsession.?,Cft par (ht Vane Yon'e o Le be
g ige vO a,- to,
ot Joan Cr ax'o.( eF .rI ,ontLh sone se pa a ront iC Uc"Cans ViU1re Ct AlimeC, (il 1I dTynamIque art ste 1maIo. une nonu le is son au talent.


Sir" Basil Z.mis n ds armItemenft, Eh omn .
plus i'iche de YEurop~e. est

Goi& a su pr A,.
pa- (I 4
lemagfne, par d ret 't crei tque theiatrale et litterai" ELles seront remuIacesan4tageusement pour I a4nt -i (!, contemplation t a deCi' tIO n .

Le Gvt. norvegien a ClpOr(u aux representations altmandes ue Ie Comite No e est uine intitutlon )privOe, Ses:le mrnaitre sse de ss decisions.

Le Reent Horthv a t eCu en audience solennelle ale Pape.

L'armbe chinoise de Pe.ping, avant conquis Peillinmrmiao. dans le Suiyuun, on di i que , armee japonaise dh. Kwantunr va marcher contre elle.
J EANr QUI PLEURE Ou JEAN QUI RIT
Lez~ samedi et par exeir


e se za i r I a ni *c xor pa,1 11 ,, V, CX -, 1.reil. La Pologne s'e t dej. r i .e Ie iour de ta mrnauvaise hupronoucee contre la constit - L me. est n ltant )s. vni
tion de blocs en Europe. .I.:: .que ndredi, a & t le jour (11
Presse vennoise est tres 5:- Le 11" (,() -f ,IAj\ l devein avec I'epilogue clatisfaite de 1'accord, taui Vo. 0 prti de New- Yor ie d in me, a la miqu'at Prague oin assure qu, 1 26 NVovembrtIe 19136, diCirecte son, qui prend Ioffensive de c'est une manceuvre de grand mnt p rtuP pr de ne pouvoir se fair,
mnt pou n tr-- nee E d 11
style en vue d'assurer .h gi attendu le 1 Novmb ro4"9ti, pardonner tout ce qu'elo I
'p . mal science, oudu fait
monie et 'expansion de I'A n r st la Con, ou at
en ro(ute lc in=ine mum, a.4 hen o Consctice deou vi lemagne en Occident. On rd- res dl Papr&nidi pour encre pls terrible de savo
clare, en outre, que sous ringston Ja, Puerto Colom- qu'e est sans reproches.
Epubque de Weima, L bia, Cartagna et Cristbal c. Oh le martyre des matcommunisme antait eespoird a. ris dnt la femnrme est sans re. oinsZ., pregnant fret., aa proche! Yen contemplais un
grand capital. 11 est moims ' pe.
menagant qu'avant, puisque Le Vapeur PAST ES N ce mratin ; I] tait en train de
ce sont ces memes milieux qui B Voy. 68 de eTOur S mourir de chagrin et de mistont mis Hitler au pouvoir. - Colombiens, de Cristobar C re, tut lentemient par tant de L'Aflemagno voit le danger Z., de Kingston Ja., est atten- vertu et tant d'ennui! Jo Ie trop tard, done iI neAeut tre Cu le 2 Debe 1 en ai tiejf'g'
m e 1936, en t p.
question de combattre Mos ite m6 jour A hurs nte lui vint a ie]. Ma p
cou, 1'accord cache d'autres de 'aprs idi pour N e- deviant pratique Je ui ofsurprises. p fris une < York via Port-de-Paix et Cap- rte effleura ses Iw'ves .4
ri re eff eu ra ses. levres.
Haitien, prenant frt, passa
UN VOLEUR AU CERCLE gers et malle. � � . '
PORT-AU.PRINCIEN Le Vapeur HAITI S. B
Hier soir, vers 8 heures et Voy. 69 partira de New-York HH V ET H2S f
demie, on surprit au Cercle le 3 D6cembre 1986 directe- La Soei4t6 Haitienne de RaPort-au-Prineien, au Champ- ment pour Port-au-Prinoe ot diodiffusion informe les rade-Mars, un voleur qui, pour il :est attendu le 7 Decembre diophiles qub partir du pre se sauver, se jeta aussitdt 1936 en route le mme jour Aiier D4cembre pirochain l ; dans laravine a. laquelle est ::4 heures de Papres midi pour Stations HHV et HH2S trans
a:s .a . . . . . *- . .: . -.:. : . . . . . .+ . . : . : . . . . . . . . . . . . a.:. .::.t
adose l'Mdifice. 11 a remon Kingston Ja., Puerto Colom mettront chaque jour 2 pro-. ta jusqu'au Pont St. Grault, bia, Cartagena t Cristob al C. grammes.: - I programme de et ne fut prhend4 que dans Z., pregnant fr;t, pas&gers et Mi:di30 I heure 0 et le pro la cour do I ancienne riden- male. gramme ordinaire a so c
ce du Dr. Waag a 4t1 on- Nirvt-oau-Prine 2Z7 No- dro, Toujours II~ ei s lon duit au Bureau de Police. vembre -1936. gueurs d'ond
S iuu Bu '. u Ond


AeWflB PArTRERIE:.


Fqn.l(URHS ELASSIQUES
::ii .: :.ii :i: :i: : � . . . : . i : � : :i :ii " . - : '. : . . ::: . . . ". .".:. :.: :::: :.:::::.::: . . . . .




64;IANDE BIBLIOTHEQUE 1&W LOCATION

Avec les CINQ CENTS nouveaux ivres qu'elle 4
th, LA LIBRAIRIE NOUVELLE met a la disposto public plus de DEUX MILLE volumes repartis en eiN tions:
lo. Litterature, Romans, PoSie, Thiftre, Essais,
20. Hihtoire, Voyages, Reportages.
3o, Romans poptulaires et Cin&-Roman&.
0. umans policiers.
n0. Ouvrages pour Ia jeunesse.
Conditions Ie i'abonnement: on verse ine caution cinu QgOUrd0 ou d caeux gourdes et demie, at une gou seulennt u22mors; on a droit a un livre A Ia fois, a uiln L 1t ccha er chaque ju ou mme matin et so
Apic phus condons parilles pourquoi hIsiterajt venirs'abonUcPer a


LA LIBRAIRIE NOUVELLE.


P 1PiJTIR ,f I5" 1,5KS .


DE CETTE SEMAINE, LES PRIXl D D)ES REVUES ET DES LIVRES 01


AIn
Ai manah Hachette Alun aaach Vro


3.


- -4--' , -4-9:WW-" -.'-. E zs;4-t*4Tr 4*fll t n# Ia r


A RRE DE NOEL 1) ES (CENTRALIERS


( es: Lina ch d~eembor. irm n t' n a 4 h U }u s de l'aPS~~~ - si~ . 1
ir-roi. qIte los marraine 1)4 i Al :S de n . petit: cent ix . s(_ Vcunitont i. n
. nt rv I our prendre des 0 - r er a I

mA ur 0 pou iletour genereu.s ini :: i e oe6 faisons desI lu ' ":L"-,1 1) + g

_.in~, -:ive t isons des Vo(ux .-Ine:OpeS pour la plus ri.-nd9 tiusite de cette fkte.
.


Ac hotez tes
I,'c "s et batteries
f e v l


OPTIQUE


'ORT-A U-PRINCIEN


di Ns
!:.- .

. .-. .N
S.- . .-. .
. .



. . . .--.
Vat






if
N: -- .
d!ii ii! ii~
ra- t W;++;-:+z:s.:,::


3rand assortment de v lt de montures pour uW Je la d'eilteure qualiti&d
Grand'Rue, en face d


John H. Woolley.


ON DEMANDED


Sn moteur S 'adresser Journal.


de % ch
au bure


AVIS
Cabinet de
Me. FERNAND PROE? Licenoi en Droit Avo# I-tue dw Centre No. 1$ T416phone -- Cab. 3208.
'. '1.


DENTS


VOUS pouvez avoir de .harmantes dents blanches. Meme si vos dents se tachent" acilement, Colgate saur leos iettoyer et leur donner une
lancheur superb. Le Colgate nettoje les, dents parfaitement-.chaque . issure, chaque crevasse. Iies embellit pare qui 'ii onlient in mtme poudre dec . . .olissage que les. de tastes
: .+.:. . :.:. . . . . . :. L '. :: . .:- . : : : :. . - . . . :. :. - . . . . . . . . . . .


employment. La saveur Colgate est deliieusms rafratcthissante -lle lasis i bouche pure et pada. Achetts-enluntubeau sm m mm - . . . .: +++.
'huit EmployedeC Colgate sait t matin fid Iement, pend=nt 5 jours Voyez ensnite la beauty nouvefle :


~LLbra,
. . . . . . . . . . .


'


B


~t~thb~h


CHARMANTf
.10L::.:g.m


RE NDEZ.VO


AVEC LE COLGATE


JA vi " an _,.& z9




Full Text
xml record header identifier oai:www.uflib.ufl.edu.ufdc:UF0000008103652datestamp 2008-11-18setSpec [UFDC_OAI_SET]metadata oai_dc:dc xmlns:oai_dc http:www.openarchives.orgOAI2.0oai_dc xmlns:dc http:purl.orgdcelements1.1 xmlns:xsi http:www.w3.org2001XMLSchema-instance xsi:schemaLocation http:www.openarchives.orgOAI2.0oai_dc.xsd dc:title Le NouvellisteNouvelliste.dc:creator Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)dc:subject Newspapers -- Haiti ( lcsh )Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti) ( lcsh )dc:description b Additional Physical Form Electronic reproduction of copy from George A. Smathers Libraries, University of Florida also available."Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."dc:date November 28, 1936dc:type Newspaperdc:format v. ill.dc:identifier http://www.uflib.ufl.edu/ufdc/?b=UF00000081&v=03652000471641 (ALEPH)ACN6482 (LTUF)0012544054 (OCLC)12544054 (OCLC)dc:source University of Floridadc:language Frenchdc:coverage Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince