Citation
Le Nouvelliste

Material Information

Title:
Le Nouvelliste
Place of Publication:
Port-au-Prince
Publisher:
[s.n.]
Creation Date:
December 17, 1938
Frequency:
Daily (except Sunday)
daily
normalized irregular
Language:
French
Physical Description:
v. : ill. ;

Subjects

Subjects / Keywords:
Newspapers -- Haiti ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti) ( lcsh )
Genre:
newspaper ( marcgt )
newspaper ( sobekcm )
Spatial Coverage:
Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince

Notes

Dates or Sequential Designation:
Began publication in May 1896.
General Note:
"Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Holding Location:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
000471641 ( ALEPH )
12544054 ( OCLC )
ACN6482 ( NOTIS )

Full Text


















O A SAM1EDI"17 DECEMBRE 1938 o


le nte ess5



10 Dcembre, les memI'Association du Corps
so sont r6unis ei Gi ndrale.- Ils on* cture du rapport gdn6situation morale at fiI, Ia Soceto.

&t a 6td lu par le Pt'ceuvre, M. L. C. Lhden ouvrant la s~aneto, a sea collogues une miueillement en mnmoire il Ethiart, lun des fon1894 de la Swti6t6. Les a sent: S. Vincent, P. L. C. Lherisson. rt lu eat d'un vif entCt on revue tOUS lIxs cssociation et seie d exsoei:- 4 l'adresse des et maitres de I'EnaeiAprs change de vues, , avec fdlicitations pour omplie.
;6 a ensuite proedd& au tent de son Conseil d'adi. Plusieurs nouveptax ont dtd choisis et Mr. ison a t6 aeclami PrS. gr4 son dsir exprim6 suceosseur.
pportons quelques pasport qui prvoit l'6tai'une salle de Cinma t'Hftel France - Haiti, estouches.-. I1 a parlA plusieurs col.bgues qui pas la modique cotisatie. La cooperation, dit l'osprit d'association partmi nous.
nation constitue cepenrce. N'oublions pas que i a fait des Etats-Unis jue du Nord une belle, issante d~mocratie . port a pariA du probl4iquentation scolaire qui :u amdlior6e. Mais, les s mattresses 6t maitres ants. Le probl6me de phab~tisme eat angoisAis le rapport pr~sent6


tnte e p~j0 LE PRESIDENT "PiOS IT F

DALNS 1E L PRESIDENT VINCENT

Ian dernier au Congr~s de t'Edu. PARLERA DEMAIN
cation de rAlliance franqaise, leo
anaiphabots ne se chiffrent pas Yile d'exp~dition: Cayes. Domain, i 10 hrs, a. in. Le Pr(villes et campagnes) 4 mots de Date: 17-12-38, Heure 9 a. in. sident Vincent prononcera, aux Ca78 oo. Pour lea campagnes se- No. 321 yes, un grand discours qui sera rafes, ii y a 96 ona. Pour les viiles 4:Nouvellisteo diodiffusd.
et bourgq 60 o,,o. environ.,. Port-au-Prince Radiophiles aux 6coutes!
Les r6jouissances publiquEo ont
Le rapport relate 16 cas du Ja- t particuirment impoe n, s AU CERCLE
pn qui a pu rdsoudre It problo- soir apros concert agrmenot de PORT-AU-PRINCIEN
me de t'Ecolo par Ia diffusion de values de joie et de feux d'artidrce r'Enseignement populairo qui a re- h ]a Place d'Armes, plus 'do six Demain, au Cercle Port-au-Prinduit do nos joura le nombre des i- mille personnel ont d6fil]6 A traver cien, A 9 hres. a. m. seront expolettros h moins de 6 o/o.- C' 3t ce les rues des Cayes. Parade ivique s~s les dessins, croquis, etc. du changement qui a product n pet- impressionnante pr~cedde de corps grand peintre haitien, Pierre-Noeli pie vigoureux, courageux, de musique et de flambeauik. L'en- dent la pressed new-yorkais, u
On a pratiq' aso Japon ia poli- thousiasme populaire est i son com cours d'un voye'ge qu'il vient d'ertito,e ddmoeratique et 6mancip6 liqile dnrnttqu F et e dem]ap~ ble, lorsque president r6clam6 par fectuer aux E. U. a 6tA unanirn i poiut queme.t I'enrmble de la p- ia foue parait au balcon. Tonute a I vanter le beau talent, pulation masculine Veil't Ia puts- nuit on a dans4 dans los diffdrents I Le public y e ,t cordialemont insarce de l'Ecole bien organize I I
Lc, ap-ot a appe6 le Ra quat-tiers do ]a viule. Le Pr~sidesnt ,vit6.
Le rapport a rappold leS sage Vincent ira ce matin irmpectar
Conseils de S. E. Vgr. Pichon, tou- chantiers de Ia White routes Camp. I HAITI SERA REPRESENTEE jours soucieux de ns intrets et Perrin-Cayes Warf, etc. et du no- AUX PROCHANES MANEUde notre Avenir. x1l faut, dit 'Ar- vel asile construit grAce A mti pour VRES AERIENNES chevque-Evdque des Cayes, ine les pauvres des Cayes. Ce soir bal AMERICAINES
Coalition de rEcole, de la religion au Club Militaire, rondez-vous d, et du Patriotisme pour noue snu- toute rl'ite cayenne. Domain di- Le Gouvernerent laitien a 6t ver.a Patriotisme? n'est-elle pas ]a manche dans ]a matinee Vincent invite 4 participor aux manouvres vert essentielle? prononcera important discourse qui aeriennes annueles qui se ddrouleLe rapport prie instamment les sera radiodiffus. rout pour Ila doizi~me lois A Miamaitresses et maitres de l'Ensei- 00. mi, Florida, U. S. A., les 6 et 7
gnement d'apprendre aux chars Dans la soire d'hier, beau con- janvier 1939.
enfants confi~s i leur sins rA- cert offert sur la Place par Ia Mu- Nous enregistrons avec plaisir mour de ]a Patrie qui nous man- sique du Palais. R6jouissances p- que c'est notre distingrur ami, lique. C'est 1e ler, 1e principal de- bliques. Retraite aux flambeau- _ g6nieur Charles Fdquire qui a 6tc voir de Ihomme et du citoyen. Enthousiasme indescriptible dans choisi pour ly representer.
Dane leur tache delicate nos pro- Ia ville. E It folicituit poor cotto marfesseurs ne doivent pas oublier que ildttentuu dout ii o. Il'bjft
CORRESPONDANT, de la part du Chef do l'Etat, nous It ddaarroi actuel des id~e if, tl doouhaitons quo sat mission sOlt Tintson relachement de la formation tutonsqe sa miu
morle . . . i frutueo.e qu'agr~able,
morale.
La lecture du rapport et cut,- NOUVELLES SPECIALES CE SOIR
verte d'applaudissements. CE A TRTHE MELODIES.
Enfin, un nouvel change deo A E R EN D E-V U
ues, sur toutes ls affairs tip ii LE RENDEZVOUS
Soeik, La D 1Wgation Argentine Garde DU MONDE ELEGANT
en Suspicion les Etats-Unis,.
A la sortie de Ia reunion, M. L. LIMA. (Dopche sp4ciale).-
.Lh~risson a en an minister un A +:


court entretien avee 'honorable M. Estime, Ministre de I'Tnstruction Publique, sur certaines doldances de sea collgues.


COMMUNICATION DE PIECES
ER-GENERAL DU DISTRICT DU PENtTENCIER NAAL. PORT-AU-PRINCE, REPUBLIQUE DUAITI,
12 DECEMBRE 1938:
BUREAU DE L'OFFiCIER DE SANTE.
'c cliniciuc dus detenu pe lilique Julio Jean-Pierre Auclain_.


San - ftat de ants on apparent ae Porisi st no et qui nt dtormiii notre Jo alade A so oignor par le Dr. Saboos, son compatriotO, Ce doubeurs s tot~reasaiOnt ;tout Ilabdomen et afAn- fetaiont nettenent le carcb.1,'t do wbro erises' subjtranica Aclatnt A a s ido nanie d'un c;ioop de tonnerre at
s calrc'.' onj p00i par lingie


suspicion pour l'avenir sur la politique 6trangeo des Etats-Un . los quest venue aujourd'hui en discussions la declaration commune centre I'agression. Les meiibres de la tdeldgation argentine ort irsiste stir It fait que les Etatsnis pourrient otre on agressewr potentiel ct qu'ils veutlent d'n resolution qui spdcifie que la dfense dolt otre port6e centre lcursion de toute nation. La d lfsc,se commune int6ressait principal". ment los possibilities d'une attaqtie venant d'une nation krang~re A4 CC continent et des d616gus oant avouA qu'ils n'ont dana l'idde qu'una agression que pourrait porter In dictateur do l'Europe,

Un Pr't du MeNique e Favoeur
des Onvrlers
LIMA.- C in la d6l6gation
i dnoadip au sous-.comit (jonomique one proposition ifavorable A la iasse omtre. Ce projet pjaido pour plus do ilbertd oulx Onyriera ot plus de iihert dana o rei d pensks eit des .-


KLRILLLL LA BILL DE VOTRE' FOIESws calomel-et vos santerez du lit le Matio "go"fI a bloc"
nt tat an.l tide O,o obl,, cc,, ua itt, H - Il-t d . ll'tlO , P., Ile nrroe P ,'t
vea atie,t no 110 ,itmti ores t/ so m~otSIt. Vt. re. .9- 0,',n, - R.tnnO at .,O t leFr, 5,1tt1, V tw v-1-oy eu noI
Per is t i t't t t I a, t-.M lih ov ]Ot POtS N Ot, O ,~iur'a~llWF l I tth'i,
ibteat on, rbi rn --- d'ao-4. V.itrh , 1t1--., ( . n nllt-,,poar fa.ir- 1-11 1. bi,1. EatWn ta Pti, pilla Cat I. be5no. fnt ~ou h*rnaaioe 0tc,

E. HAKIME, Distrbuteur,

L'opq6tit 'Vous mss:'.'Achtez ce soir un flacon de Quintonine ur on prix trf
mod6ique. Var.2-z-lo dons u*'litrc de vin do tca e� et vous obtiendrez instanto.i Smet Ie meilleut fortifant qui randro 6 votre estomac fotigua secn activity primitive. TovtesPhormar e. A Port-au-Prince: Docteur V. Moihurin, Phormocie Saint.Francois.


AIls DIVERS


LA FETE DE CE SOIR
Al CLUB PRIVE
DE PAUL FILS-AIbE

Si n*&tait pa. trop tard pour donner un avis aux crganisatrices, je eur aural, conseilld d'ouvrir une onquote avant d'offrir cette attractionn spociale pour ls hommes).
Aprs avoir compile le rdponse la, question: nQu'est-ce qui plait le plus aux hommes?, elles pourraient choisir h bon escient. Ce serait faire preuve de sagese mats belas! e eu bit wCxe ne raisonTIC Soitxct cn C entIt la mtntdre tnic{ sot.
It -.t vrai que le pouvoir tntiu, tif de ce damo est formidable. Lettr petit doigi leur aura tsns doute indiqu6 It chemin d, cette e attraction speiale pour I iito-n.

A ce sooir done clez Polo, ob be sexe fort verra bien cc que Iii ri serve sL'Obole do Pauvre .
A ce soir donc en foule A ce Club de hault goult on routes le garanties morales et sociales s'accordent pour l protection de la fami'le haitienne
(oir suite en 6e. page)


I 01o 1110 t'Is obes " e bad
,iaOantl deuare toot a. lttt.ts det Tiss
doa
Voyez
Mine Vve Bl Sadieh


43je A


g1l MIN rl


PORT-AU-PRINC E


No. 20.142











(Suite et fi


La paix revenue, le soldat de- jour m me de l'fction da nouvient diplomate; ministre des Af- veau president, a sa signification fairies 6trang~res, il conduit leg certain. Une collaboration plus 6nkgociations qui aboutissent an troite va s'tablir entree les Pins.


Traiti de Lausanne et A la joie de pouvoir effacer I'humiliation do Tralit6 de S~vres. La proclamation de Ia Ripublique en faith on chef de gouvernement. Depuis lore, il n'a cess de ouer un r6le trs important dans Ia vie politique, Iconomique et diplomatique de Ia Turquie moderne.
Un des points important de Ia carrilre politiquo d'Isanet Inon'i eat sa sympathies pour 'U. R. S. S. qui lui 'alut, il y a quelques annlos, d'etre carte de la direction de Ia diplomatic turqfe. On lui reprocha alors de 7aisser trop p~netrer influencece de Mocou i Ankara, ce qui n'tait que partlcirlemert exact, Ce qui ie davaitage cc so. adrm.ira. c n pour certain a.IJ ' "- -. I a:, <

IM~'.

agrco,-s I
a-h 2 , ". . .


eo Ira iq: ".;


met, qud H, l! " Euro i6enl aveombinai.,ons: po._:,. .,n

met a qi a du- a Trait de Llauianna ' Ce quia imrte pour Ismt comme puir M. aaradjog'o, le suuc-a 's ae de M. Rustus Aras Cest le r6ie prpondorant de ]a nation torque dai r o Proche-Ora 'a e cn As'e oo 'wvent pr~s de 400 millions d'individus d'origine et do league tmqi;- a de religion musumane.


(C.s -vr,;;f


IA ! ta-i lalI 00 'ta' . a; : t(,r duns a-; iiu Ia tendlanc, a I alen alab, par If paC , li .iaa
X~ci 'aal tata.i' rI. . ,;.-q a ar s e n t, a ia ar alibre i 'r ,
le d l -l, Ara. La i'a -


P11


GRANDE B.AISE sUR 2,000 PAIRES

DE ( 'HA LSfUES

Occasion Unique qui Es ii-ra qA(e le mois de Decembre. Profltez en pour vous achetr dis chauts, rs solides et bien pr~sent(ea A tr6s bon marched,

Voyez VICTOR JH, CASSAGNAL h Ia Rue Pavde en face du Dr. M. Armand.


Berliner Hof


REVEILLON DE NOEL

UNE NOUVELLE QUI REJOUIRA LE (CEUR DES FINSE

GOURMETS:


iAn Soupr Chic





SERA SERVI DES 9 IRS. DU SOIR ET TOUTE LA NUIT

LE BERLINER IOF SUGGERRE A SES TRES AIMABLE6 CLIENTS DE S'INSCRIRE D'AVANCE, AFIN QLUE SATISFACTION PLEINE ET EN'IERE LEUR SOIT DONNEE. IL NY A QU'A SONNLR LE 34.94.



BERLINER HOF


seances signataires du pace asatique, c'est-i-dire l'Iran, I'Irak et l'Afghanistan. I est probable que cette collaboration s'ftendra 6galemeot iN 'Arabie saoudienne.
Du point de vue musulman, on va assister selon touted vraisemblance i un recul de la politique de laicit et A un retour aux croyances religieuses - qui, du rest, n'ont jamais disparu dans !'Am do peule lurlc Le bloc islamique en formation va recevoir. sinon tout de site, I'appui et I'adhlsion de l'arcien pays des Califes, du miins ,a collaboration bienveillante nour la rialisation de se buts dans le Proche-Orient.
E-t-ce a dire que la Turquie va .- ib6romant tourner le dos it I'Eu-, rompre le pacte balkanique,
rairer compatement en Asia at r(,df !e ua u Touran? Cer. hobes plins de fausis -udraient-ils - et un i renvirsement poS 'ar-' ententioi
.s is ina' nics dca
it - aindrainc, h
iia'571 Ct () 'Yae't

, Liiir 21 apha Ko,' pride de
;I : b i,,.,n d "' aid ties
-,. - .roe- . et*' ala' 'il
ar capitaux. 's0.ir
a1.r, c l'Argleterre. I Al Ia France serait se pr&a,'a r a .urs reveils, pour tout dire !a re;{ (ution intorieure et unEI rgression dont M. Isnet Inonu, 6'agljO rg ne veulent cer-incment pus. 'autre part, comment resister a Ia pression allemande qu is fGilt ;entir do plus en plus forte dns cctte partie de I'Asi3 en
-f s'isolant des autres nations kgalemint menaeoa, C'e-t-a-dire toes 4 ' pays baikaniques auxquels Ia TIr.irtoie -t unie par le pacte de 1934 ?
I_ T a ,- ar . ,al lion straa q , i ] a :, est ,T)per ln r t i Lii on en
-u la tioque modite-raI prochc-orientale. Soyun
u s que le succes-ur do (C a , h6ritier d'un des plus audace-t e: des pus anergiques rea- -,'iers 3 notre temps, salr :,r ' ,a'dans la ju.qui eSt la ianne depuis

AndIre CLOT.





,LOT


On v 'r uae is milieures chemiss du Pays, fabnqii c-.e avee les i-suas les plus fir is I: ailus solides et aux prix lea plus roduits.


LES FABIQLUES DE



COULEURS ET VERNIS

LES PLUS ANCIENNES ET LES PLUS

IMPORTANTES EN SCANDINAVIE,

VOUS OFFRENT LES SPECIALITES SUIVANTES:

, EAIAUX sPIONEERs en 15 nuances attrayantes, pour Ia beaut* du home et du mobilier. Sechage tropicaux.

VERNIS aPIONEERa de grande resistance & l'usure, s'emplole pour tous usages.

Peinture pr&par6e AIdkal en 24 nuances varies, spcialement r& comtnandbe pour les Tropiques.

LAQUE SYNTHETIQUE aSAD'OLOIDe en 24 jolies nuances. El. fracitf incontestable pour la raise A neuf des camions et autos usag6is

Laques nitrocellulosiques eSADOS en 48 nuances, employees par Us. fabricants d'automobiles cCitroens, Fabrique Danois, de Camfosterle, Fabriq~es de Montage Willys Overland, La Compagnie d'Au tomobiles cDanakos-Adler, La Ge eral Motors A Copenhague.

Encaustique eSADOS pour teinter lea meubles.
Collo er poudre pour menuisiers.
Tintures A bola Sadoi.

Esoren d'Imprimerie, conistance sp~ciale pour lithographic at ty. 1iporaphIe.

SADOLIN & HOLMBLAD LTD ALPHONSE MAGUET


Avent Ginird pour Hati


Dloef de Requiem narj 20 Drembre 19-m, A, demie du matin, en Y'Eglit " 6isae du Sacr4-Cour de T A Ia mmoire de aneijns riers et des avocas d1e1ds
Les parents des dfunt. menembres et les amis t' 'r 8ent invites A eette pielIs ii nie.
Pri~re d'accepter le pr66aet at comeme tenant liei de fare
Le BAtonnier,
J. L61io JOSEPil
Lt Seeritaire,
A. DONRIULE,

AVIS
La Banque Nationale publique d'Haiti avise les publics qui d~sirent e Zurs cheques d'appointeme.' ! le mois de Janvier 1939 quc le : chets de la Banque seronic ouij A ces fins les 22 et 23 Do.I 1938 h 7:30 A. M. jusqu'i 1,i P.M.
A partir du Lundi 26 Diceeii1 1938 l'escompte des appointe.-a de Janvier sera reprie et contim ra come par Ie passe, lee sam excepts, jusqu'au 15 Janvisr pour ceux qui le dosirent.
En 'ue de nous aider il
vant le 22 D~cembre 19. avee rglernents dks escamptes d1' do Dkcembre 1e in re ss invites it se prsenter le p,;, pidcient possible . nos W les 19, 20 et 21 Dkcembre L'escompte des appointem!i Janvier 1939 ne sora ser qu'aux employs qui auoot pa chevi le r~glement de t'r scosp leurs appointments de D&I)em
1938.
LA DIRECTOR



AVIS MATRIMONIAL

Je, soussigne, Marc D. Gast,
declare au public et au commei en general, n' tre plus respoilm des acts et actions g~naralena quelconques, encore moths deoc gations qu'elie aura contrazt6 de mon pose Madame Mat Gaston, n6e Carmen Nailan. P, abandon du toit conjugal, 6 Mi
balais depuis l'ann~e 1931.
Une action en divorce devra
Itre intentle dans le plus brof
Iai.


LES ITALIENS RECLAMIEW LA SOMALIE FRANAIS.
mais le consommateur soucieui de ses intlrets r6clamera partout IP tubes de pate dentifrices G133 5 75 et one gourde le tube. Le dentifrice GIBBS est A base de savOn et le savon seul dissout les Matie' ros grasses des ailments


Bazar 1dere



Waim E. Handel










QUOTIDIEN FONDE EN 1896


Page


3


etait


absente


du mi


crof


ilm de


cette


date


Page


3


missing


from source microf


m of this


date










QUOTIDIEN FONDE EN 1896


Page


4


etait


absente


du mi


crof


ilm de


cette


date


Page


4


missing


from source microf


m of this


date








Cette page
nWest pas disponible.

This page
is not available.

Esta pagina
no esta disponible.












QUOTIDIAN FONDE





AV
age 6 et

du microfmilm de

















& fire ro d[rciraton
Ia Police pour 'obIs plaque d'immatricupelle sera d6,VItirBl le rdereau communal duo.it14 attestant le paeent ! pr&Vt.u( par l'article 5 do Loi. rs accord un ultiTne d- I lu 15 Janvier 1939, pour declaration. Passed cc d6hien ne pornant pus la lkmentaire sexa capture la fourri~re.
rmment au paragraphe le 390 du Code P~nal en ilatif au tir dec pik4es la Police avise le public que l'explosiou des p&rate de potasse, etc, est ent interdite dans la Ca-


z-quence, tout contrevee paragraphe ser arrZt6 A qui de droil. cc, il est particulirement aux pharmacies et aux mndeurs de produits pharuts do ne pas diluter du de potasSe aux infants. . LAROCH1E, ajor, Garded'Haiti %of de !a Police


ITES ATTENTION BAZAR NATIONAL

UNE FOIS, 9'enorgr.eilLE -PREMIER A offrir A oo et au Public les avanNOUVEAUX PRIX d6d l'Accord FRANCO4, pour sea rayons de: s les plus en vogue de


ISSEUX


IS de la fameuse mat 3risarts.
evez h vous-mgmes do


VOTRE JARDIN ! rm et vot roses out be, coup d'eau par ces temps e8e. C'let facile A faire Tuyan d'Arrosage Goodiou 5o pieds ave Lance Prix raujonnable. En


LL IAM NARR, Rue du Qual


5ur NOEL. Un jell Pot L choisir parmil W 60 moIrents en vente etez me Nord Jn-Joseph, lu Magasin de PlEtat,
. . &
Convpagnie Nationale omaeree Extirleur, Rue Pav~o,
laisir immense soit A v,n, A votre Tante vo le, Les prix sont tr~q r4ernire ertation: Pots h RICORNES, Dernibrc
Pots A Fleors TRICOR,TE THEATRALE

Lndr a Fran oi organise courant. all Coll~sre No. 1,


L1E QUINlIAx
Le remede qui tue le paludisme
On a eonstat6 lee heureux roeultats suivants
1) Le QUINIMAX gu~rit tons lee eca de paludieme, puisqu'il po .sade one action effieace et certain sur l-s Schizonites ct les Ganetes des diverges former de plasmodium.2) Le QUINIMAX gu6rit toues les ceas de paludisme, puisqu'il cd plus abordable qUe a Quinine et qu'un ci(ul tube est un traiternont.
3)-LE QUINMIAX guirit tous les cis de paludisme, puisque, dor6navant il a'y aurait plus de budget pour 1'extinetion du ma: Quinimax seul, suffit.
4) Le QUINIMAX gu~rit tous les eas de paludisme puisque tout 10 monde peut faire un dobours de: Trois Gourdes 75/100 pour se d6barrasser de ce fldau redoutable.
5) Le QUINIMAX agit aussi domnme reconstituant, puisqu'il est un cormplexe d'Alcaloides totaux, renfermant tous les principes actifs du Qoinquina.6) Le QUINIMAX resout dfifnitivement et avantageusement le probtsme de ]a Malaria et ferme ia-porte aux produits de luxe, mals sans action, nous voulons dire curative, car ils ant une action n6faste sur la santo et la bourse . - .
LE QUINIMAX
mt un produit de confianee e de qua2it21 qui tue t paludisme, sans les inconvynients de la Quirine et des produits de synthise (dangereux),
Le produit est enl vente dns totes '-s2 boone. pharmacies et matsons au prix fixd par la Pharm-2I Catera de Trois Gourdes 75,;100, qui est populaire, humanitaire. patriotiqiie2
Formes de presentationst0 Cumprilnt,, Ampaole'Is, GrannbSt Suppoaitoires.Pour tous autrs re''tgrtm( - I 2-a-er 22 Ia Pharmacie Ca;tera A Port-au-PrirCe et 'i -e s1-2 0 2-.


ld4UltIlOi, TAIllI-i'- mm t l. DANS LA LUTTE CENTRE
ONGUlENT, 6eOOmlnla
GOUTTES NAdALES par It rhue4- LE PALUDISMS
Essayez sRUB-MY-TISWs
lo mieilleur Liniment du Monde.
MAR.ELA . La conqule do lair, en prena ,t
L ea drere temp uil developpeCe produit change ja ceultur de meat eoneidrable, nous a d~jA h,. votre chaussure selon la robe ue bitu c it voir employer les avion vous porter ou solon votre cos- poour l transports lea plus ina-2122- To tes les couleurs y com- tendus. N6anmoins. le faith qu'oo
-ris (2r et argent. faith voyager doe poisons par mil11 12 craque pa et laisse un ini liers dane des aions, eat encore maguifiqoe ind~tsbile lais encore tine chose pea commune. I! rend le soulier plus neuf sil 6tait Mais cette m6thode peo banale fatig . s'applique it un but assez ticu.
Demandez MARVELA et voul lier, certainement trts important: vous habillerez avec 61Wgane et har il s'agit des poissons qu'on fait vomemno sans avoir h d4penser pour yager par avio pour soutonir Ia 10 pairs de chaussures. lutte centre une des espcos d
Une sele bonne paire yos suf- mou-tique les phis danger-ses fit, grfice h MARVELA. du monde, l'anophde, I'agent tran.En vente partout. metteur de la malaria. Etant do,HYPOLITE JEUDY, no qu'il ressort des rapports ttaDistributeur. bits par de nombreux mddecin ,U
Aujourd'hui plus que jaimais cette ospoce dangereuse se multiplie d'une facon ceatatrophique en
LE TEXPS EST PRECIEUX donnant lieu a2 un chiffre terr'fiant
no perdez pas le vitre de maladies trI - souvent mnorteli chercher dans les Journaux et leF, ol n o gig rie pour oti2'nir es Revues les articles citant votre (2n rtsultat ausisi efficacy que i,-',rum ou traitant dos questions qui sible dan ]a hltte centre cet inee2ous int~resgent puisque te.
t , LIT TO U T Des espo ec peciales de potsBure2au de Coupurs de Journaux son,;, eonnue comio 6tan: N'


I Fonde en 1889
PEIT LE FAIRE POUR


aLIT TOUT)
renseigne sur tout
ce qui est public duns I
REVUES
JOU1RNAUX,
& PUBLICAT
de toute nature
Paraissant en France et
lEtranger
21, Boulevurd Montmartr Ch. DEMOGEOT, Directe


MONTE UN TRAIN DE NOUVEAUX FNEUS AGENTS GOODYEAR ET VOUS AUREZ LA PREUVE DE LEUR SERVICE ECONOMIQUE


16 TYPES DIFFERENTS 78 DIMENSIONS DtFlERNTES Nul pnen gant ne 9' dalpie A tout genre de travail. Done, Goodyear coilSUtit un p'neu eonvenant oin l r vico que
- ohaque samion on autohu dolt effectuer. It y a, par exemple, le pnei YKL, eontu pour r6sister A la ehatenr intense pro^ voqu& par la vitegse con. tinuo our do long, par11 conrs; le pneu LUC pour le hrlvail le plus p6nible stir toss terralns: sur les res convases&, dans In ioue collante. Ce no sent quo deux partly les pieu Goodyear pour le oer. vices spd~itx,


nmeilleUr.t dest1-1ic tr dr f it mow VOUS -qu. 2 02 1luies d c dI grt di
rk -(2 2ir 02n m)11a2 11)g2r On >-r traii.p-rte ainsi au moy 12c ds aog (i)., spkcialement construits ict
efft et on ls d6barque da.- - 2 r,gn4l 2- arrosces par le gra-l *!efIONS l o rnen Ie Congo. O ' ent 'eWr ansi Line grand( cmrag22 de l,,-t ruction ( ,s rous 2ique2, e n mettant ces oison da, e-2 ,"Ix re, du Congo. Cets appari22 s022 dej
ur d6signts sus le num de avion express pour poisons et des escadrilles complete ont de'jh effottl5
plusieurs ftois le voyage.
C'est Iii un des moyens lei plus
efficaces de letter centre le Pahldisme, mat il y (In 0 un aitr( qui 1e comply etc parfaitement. II s'agit du d6veloppement du remede se.
cifique de lia malaria, la qutii!ne qui- seas .l2 former, d'u2 dose jocuhI titre p'vent.if. oelm'w le prte:2221 e 02 - 2I r ml fIroll I (mp lo
eet enneumi de I a t biqc
It s'agit 1 I d'une -ote ipi C

tection (to 2'humanit .
Pour it, traktemeiI de ',Ia a
ria, la Comm2ss (IL -12lud s ie (d 0 a Soei t6 N2tjt20j22 Nai2 2{( ulte (lose jouIllliere I 0ram0le a I gra me 300 1, qui2n2e, a

prenldrte pendant 5 a 7 just.2'



CHARLES FEQUIERE & Cie
INGENIEURS
Consultations - Projets - Calcus Con1structions -- Agences et
Represenltations Ginrales --mlission,-.Rue lh112ne22Fi No. 54, TOl: 3270
P. 0. BOX: 19$


ECOLE SPECIALE DE
STENO DACTYLOGRAPUR

Reconnue dUtIte PnUiue
Angle Rues
du Centre et Miracles
T l phone 2620
P au-pee
STENO - DACTYLO
COMPTABILITE


ABASE "de COOE,9 TOLU tECAWT
C0O"T AGR, ADL&-CONSEaRVATION PARFPAITE
TURHUME$, BP.ONCHITES, ENROUEMENTS
INFLUENZA, AFFECTIONS DES POUMON5 !
SPORT-AU-PRINCE, HAITI, FT LESPROVINCPS.


I







ale ee musculaire. Le foeet
A ' fe a a t gnrdent res i t k ac e ie
� Juelque tolJ qu'll f as-4o "L leurg limresjc Des pigments 'bitii- hlJJ
qaitte peL le grand ehemin. res som retrouv6s dans guri I 1
tis eaate appareile tosiction.
nent d'une faon satisfaisantp.
(Proverbela espagnal) 8.- En r6sum6 c'est le tableau AgWce du Cap-afitiften
Si la science n'a pas de patrie. clinique d'un sujet qui, dep-uis 12
'lowmme de science en a tine. ans, souffre d'un syndrome dulou- Service de luxe rapide entre CapPASTEUR reux de 'abdomen localisd plus pr6 %laition et New-York.
cisiment au niveau de la region pa- Diparts rdguliers du CAP-HAIra-ombilicale suprieure gauche, TIEN toua lea Jeudis A 4 heures s'accompagnant d'anorexie, rare- p. M et Arriv6es 4 New-York lea COMMU ICATION DE PIECES meant de vomissements, de diges- Lundia matin.
(Suite) tion laborieuse, de constipation opiniatre et qui accuse des pigments PROCI[AINS DEPARTS VU biliaires dans les urines. CAP-HAITIEN
Diagnostic: Ulcre Gastrique
hdmorragie intestinale. Ces acee s Probable. SANTA ROSA 22 Dceoibre
douloureux a allure intermittente 4.- Considrant que l'tar du SANTA PAULA 9 D6cembre
se sont r~pats A quelqu4 Jour8 malade n6cessite un sgjour danL d'intervaile toujours avec le m- un milieu hospitalier, Is soussign6 PRIX DE PASSAGE:
me caractbre. deux heures apres recommande qu'il soit transfer A Ies repas its revenaient puis s'fn I'Hdpital Gn~ral pour examen re- Cap-flaitien-New-York,
allaient sans que rien de srielx dioscopique et traitement. semblait 5tre faith pour e, jug- Llre Classe:
ler. Puls ils ont di-paru tout S Lon COLON , Cabines extrieures,
faith laissant au malade u S. Leut. SS), G. dH. minimum . $ 1300
chancelante et une certain i tp- Approuva: Cabines intirieures,
titude A l'effort physique continue. Louis MAXIMILIEN, minimum . $ 95.00
Depuis lors en effet t'app~tit a dis- Major (SS) G. d'H. Pour tous autres ranselgnements,
parn pour no pis reveir, Li en- sadresser .:
station d i faim u; e ret iconnue, et s'il. si t r a uble i! d-,it
etH. sIAiIi LLI & Co.
se fair h ti , r atr PROPOS ET
manger. Jamli en i-.' 1 a d
gout n'a 6i6 cbez-li flat-i- "' ". 1 FAITS DIVERS Agents,
mes bien appret6. ie p' , .z' d. (Suite) UapHattien Phone 291
ia table ne iui e.f pas ch cornue. commentt en effet p r
c tinl certain plaisr a rn- lustre qui pass s t~e L faire .
l1prnua LE GRAN) BAL DE CE SOIR bier autour dcie ct qii ett une si

ger, I~ 'a p d bc gSen ia- ,I heoreue influence sjr la politiq-";
genc la. ye' men lc ,u Le great event ie cette semaine de son marl, en If portent a puI'ettge a: p&'ier d'abdr,' . , Q_ est le grand bal qu'organise tThtl blier las ordres se'., ii passai piration Melod-- '* )lodiese at qui reunira le tout souvent pour le bi. de la jeunc
enaie irvo'. ' -, , d yPort-au-Prince chic. Uh jazz en- -nation. Quelques '.'s d'histoie
se relxar I . p i s rainant, on cadre enchanteur, a'- assez important qlii mfritaier,
v ieront le succes de cette siree d'Ztre entierement :c!aicis c:t ,syn]tu[nles qui m~ar'qtwi t' i ' erioae che-li. Nitre n: , a qui fira epoque dens les annales 6 egalement souloe6. lore sembe assisted sa dirst ~io es festixitfs haitiennee. Tous nos complmnts au jeunt
Rentre en Haiti quelque temps confiencier.
plus~~~ tad asnAn a t IC LE PASTEUR RUBBEN MARC
plus tard, sa sant6 ni'a pas 6te plus POUR LE FONCTIONNEMENT
brillante. Une consultaion du Dr None annonqons avac plaisir le DE L'ECOLT NULITAIRE
Amand le decide A se fair os oiC
r retour ici du Pasteur Rubben Marc
rer d'appendicite, 11 accepte joytu.
cement rette id6e qui devai lii et de son Apouse, aprs un sour Par arrete pr6sidentiel 'n date
proeurer ye boa itat dc santo .'l de plusieurs mols pass& aux Etats- du 12 D~cembre 1938, fil v er, ooenviait tant. Et vers la m6rne xro- Unis. vert au Departement de l'Int,''ieur
ue, ii rentrait A 'Iipital G,.i Comme nous nous I'avions dit Ia on credit extraordinaire de Deux rat oh il evtait Asubi l apeni. Pasteur Marc avait profit de son cent qtmtre vingt cinq mille trois ral oti ii devait subir ore appeni I.
cictcmic. iits iA encore il a pon s voyage pour prononcer, sur la de- cent soixante-quinze goordes quae p' . Ih h'ireux, et p d lern made de son Evque, une s6rie de tre vingts dix centimes pour lui apt' i0i exeat its rcmes ia. conferences dana plusieurs vilbes permettre damsurer le fonctioinetm(s rbapparai,.(nt, cornpiiml i rie meat de l'Ecole Militaire.
C.itei d at n''. au) g-r{lt ,i fciie'Os tos conmplimnents. taies foii ire .iaurnt, ' us IOB Dompliments. LE CONCERT DE DEMAIN
tarsqui suml'\nal ItLntRlt n
ti r i-t.r. ROBELIN DE RETOUR

atcide elor Pi reastejiij En l'absence de la Musique du
r Ta~p 'cC'et aatc plaisir que nous ivons Palais qui a accompagn6 le Pr6sii 7' dupitrt in otre d1istigu6 ami, Monsieur dent de Ia Rpublique dans -a vimcuents dcoptiar iLe.a "*ole- ug6ne Robelin, Ie Doyen des site aux populations du Sud, le ccnet at a! dairant 3 e ei, de . Commereants de a Place, retour cert de remain sera donned par Ia de France ot ii axait 6t6 pav:sar Fanfare de Ia Centrale. 1936_, il suivait. tin rtSgime strict
fruito-veg6tarien et mi~tgL' i quelques mois de repos bien m-idevait dle imi a atitr comptaa- t. Monsie'ir Robelin eat arrive par DECES
dade f icta autremomper - de donier 11oliandais. .x~e- I Nots lui r atouvelons notre pro- Nous avers appris avec pein, In
IC'ca y -.c. . ii it -r i i o o.m a


te qu~ entrtecolpiteni desi l.q ([~ tie fonde sympa .hic. mieux, ctre relatif 1.-E fa'vrier :,7, nouvc}}' alarie. ri'iescit UN NFNTPRODIGE
marque ts ymt ie . in ' U
laurs re1ata,,t 'o in i'il a AU REX DIMANCIRE
18 "o' aId"sme ',a &ral se resent tie tal d, 'iciblp., Dimanche et grande soirke puisque notre mahde man a 1 -ci- Rex: Une r6vaelation sensation ie, souffre et ne dot't pit la n .i t. I le Un june chanteur prodigy Ltne consultation de' Drz, Wags 10 ans Bobby Breen Ia plus b et Buteau Ie porte it parlir -ur 'oix enfantine des Etats-Unis d New-Yori. Il sc fruit iute'to L on film 6mouvant, passionnant:
l'Hlpital de Ptaltioio .a' ,, i Chant Do Missouri. C'est t'his propose one laparotomi' exi.,ra- re d'un enfant abandonn6 don trice tiu'il n'a pas accepted. 3 moa' voix de rossignol a conquis sa gr plus lard il reveait en Itaili et (ti m6re qui tait riche. Le Chant n l'agtit pas guri. 'outefois en Missouri une production sentie suivant strictement one certain hy tale, imprdgn6e de fraicheur e giene alimentaire, iI n'aait plus fantaiie. A computer a'ec ces grandes cr'ises Samedi A Paramount 4 douloureuses abdominales. grands noms du cin6ma moe
Actueliement il souffre ft pyre- i eFr6dric March et Claudette sis, d'ructations, de constipation berte dans Ia Princesse Nadia. opiniatre et ceci depuis son dernier superbe production 6mouvant voyage de sant&. . Notre malade sentimentale. ne va pas A In selle sans un laxatif quelconque et il accuse toujours A L'INSTITUT DE
cette mine sensation de gie dolu- I JEUNES-FILLES
loureuse A, l'4tpge supAriur de CLAINVILLE-BLONVOU' l'abdomen. L'exai'en Romatiqua ne fournit audune indication bien in- Lundi aprA--midi devant un r tressante. Le v~mtre est souple, Ia breux public, notre ami, douleur semble presenter son ma- Marceau Louis a pronone


mort de
Mr. Alphonse Leon Durand Comptabie A la Maison Aggerholm, strvenue cette nuit en sa rniderce, sise A ia rue Geffrard, en face du an Petit S6minaire Collc~ge Saint eel- Martial.
do Les funMailes auront heu tieie main matin, h la Cath~drale. as Nous prAsentons nos sincres
La condoltances aux parents 6prootoi- vAs, particuli~kement A sa Veuve, t la ses enfants, et A Ia Maison Agrand gerholm qui vient de perdre ei l'a t du personne du dfunt un de ses plus aen- fidles employs. t de
t MAISON VINCENT CREIDY

leux Rue des Fronts-Forts No. 18 dial
Col- La maison Vincent Creidy viert Une de recevoir par le dernier bateau et un assortiment' de tissue pour robe de touted n~tiveaut6.
Consultez toujours lea prix du
dernier rabais Une visited s'impose done A la Maison Vincent Crei-


PAR LA LOTERI

Cantines de Port-a-Prince:
0


Cantine - Cayes Cantine - Cap Pere E. Codada (see couvres paroislisales) Creche de Port-au-Prince Mutalit6 Scolaire du Bel-Air Sr. Ignace (Pensionnat Sainte Rose de Lima) Pupilles Saint Antoine Dames Saint Francois de Sales Association Corps Enseignant Societ6 iEstoire et Geographie Enfants Assist~s - Gonares Ecole Silo6 - Jacmel College Cap - Haitien Cantine Saint Louis du Nord

(G,
Allocation G6nrale de 3000 gourdes, r6parties come a Enfants Assist6s Cap-Haitien Cantine Pitionville
2 Cantines - Gonaives Cantine Grande Rivi re du Nord
2 Cantines Fort-Libert6 Cantine - Port-de-Paix Cantine - Jean Rabel Entretien 5 6ces Ecoie Madame Bourand Secours individuels et autres


Some des Totaux:


Librairie Nouvele
La Librairie Ia aieux assrtio
(Alsaon de Conflanee)
J, E. Hoover (Directeur de la Police Fdd6rale) : Crime aux
Etats - Unis . . .
Dale Carnegie: Comment se faire des amis . . Paul Reboux: Le Nouveau Savoir-Aimer . Robert Brasilach: Corneille . . Nicolas Sdgur: La Chair et le Cceur . Louis Pierrard: Torres des Indiens . L. Daudet- Les lye sangiants. G. Lenotre: Le roi Louis XVII . . G. Lenotre: La Captivit6 et la mort de Marie-Antoinette G. Lenotre: Bleus, Blanes et Rouges . G. Lenotre: Le Drame de Varennes . G. Lenotre: Leas Massacres de Sep tembre . H. Houssaye: 1814 . . .
1815 (Leas cent jours) .
1815 (Waterloo) . Louis M adelin: Napoleon . Saint-Aulaire: Richelieu . Saint-Aulaire: Talleyrand . . . Batardon: Cours pratique de comptabilit6 (2 vol.) cheque vol. fatardon: La Comptabilit6 A la port~e de toa . Desechamps: Cours 6limentaire de commerce et de comptabilitA C. Lejeune: Le Commerce et la Comptabilit . Capon: Nouveau secrdtaire commercial . Me. Laughlin: Nouveau correspondant commercial en anglais
et on fran ais . . D. Bellegarde: La Nation Haitienne . I
1815 (La second abdication), La terreur blanche .
LIVRES DYETRENNES - CARTES DE NOEL
ALMANACH VERMOT - ALM'ANACH HACHETIS77










I N V I T E LA HAUTE SOCIETY PORT-AU

PRINCIENNE A SA GRANDE SOIREE DAN

SANTE DU SAMEDI 17 DECEMBRE A PART11

DE 8 HEURES 30


A VEC LE CONCOURSE ARLES ROTHRERGER !ZMANN (TENOR).




Full Text
xml record header identifier oai:www.uflib.ufl.edu.ufdc:UF0000008103522datestamp 2008-11-10setSpec [UFDC_OAI_SET]metadata oai_dc:dc xmlns:oai_dc http:www.openarchives.orgOAI2.0oai_dc xmlns:dc http:purl.orgdcelements1.1 xmlns:xsi http:www.w3.org2001XMLSchema-instance xsi:schemaLocation http:www.openarchives.orgOAI2.0oai_dc.xsd dc:title Le NouvellisteNouvelliste.dc:creator Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)dc:subject Newspapers -- Haiti ( lcsh )Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti) ( lcsh )dc:description b Additional Physical Form Electronic reproduction of copy from George A. Smathers Libraries, University of Florida also available."Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."dc:date December 17, 1938dc:type Newspaperdc:format v. ill.dc:identifier http://www.uflib.ufl.edu/ufdc/?b=UF00000081&v=03522000471641 (ALEPH)ACN6482 (LTUF)0012544054 (OCLC)12544054 (OCLC)dc:source University of Floridadc:language Frenchdc:coverage Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince