Citation
Le Nouvelliste

Material Information

Title:
Le Nouvelliste
Place of Publication:
Port-au-Prince
Publisher:
[s.n.]
Creation Date:
December 15, 1938
Frequency:
Daily (except Sunday)
daily
normalized irregular
Language:
French
Physical Description:
v. : ill. ;

Subjects

Subjects / Keywords:
Newspapers -- Haiti ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti) ( lcsh )
Genre:
newspaper ( marcgt )
newspaper ( sobekcm )
Spatial Coverage:
Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince

Notes

Dates or Sequential Designation:
Began publication in May 1896.
General Note:
"Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
000471641 ( ALEPH )
12544054 ( OCLC )
ACN6482 ( NOTIS )

Full Text







DitAete
I - --


A-1 Lt ) kf 1

L LE PLUS


PORT-AU-PRINCE


4 FONDE EN 1896 PANDU 'IHAITI


JEUDI 15 DECEMBER 1938


ill THflEPUTIOU DU PALUDISU

prononc6e A la Station HH2S par Mr. Cl6ment Jean-Louis,
sous leas auspices de la Fiondation Castera


puyant sur les donndes irrq fournies par lc Comito imide la Societd des Nations, at Prophylactique d'Haiti, la Lampagne la plus signid lans nos annales contre )yens dangereux de th6rae. La grande sympathie que relation entire a rscammanifeatae a Ia Fondation a eat uo reconfort pour nous indication netted et asre que immes Ocout6s et que notro salutaire, portera d'heureux comme nous avons souvelt tonune on nous a vu agir. c*' as l'int~rdt particutier qu. seat et dirigeant mobile de tivitas Placs pour fair 1c e la population qui s'adretug dans les moments do dnous.,oierions ddrogeor si, instants supremes d'abande confiance absolue, nrius in pour a'exploiter. Nnts , au contraire, que c'os 2 teire qu'il faut user de l'aumorale acquisae pour conseill-fat, salutairement. Tous mm de bonne volond ipa=tt sons doute, cette conJW est n6tre et 6paileaction contre les thiLaws intempestives. Ne hiti )a ta &amedi dana ,Le Nouef que durant la campaign uie, setlement 516 homm.s, t Ia massive arn4e italien ; 6 atteints par le patudisela grice is l'emploi pr~veneuratif de Ia quinine et des 3 du quinquina. Quel triomtir l'id~e scientifique quo mpalmentations concluantes as agfglom6rations enti~res! I par contre, pendant que'Zp9, an n'employait qe ae Its, sur Ia fot de la publiOn tie tarda pas iL constater ug7entation du nombre de's nts et des mortalit~s par 1e sme et parallblement, une Ovation dans le modus de vie tr4Caire. Le jour que le gouneat aut d6crdtO I'usage oDiro de ]a quinine, prophylament et curativement, le U 'a complbtement change en La Quinine a rendu son oomats bien r~el bonhaur h Ia iatibn da Ceylan.


NOUVELL !S SPECIALES



LA JOURNE DAUJOURDHUI
LIMA
UN DELEGUE CUBAIN EVOQUE AVEC ENTHOUSIASME LA
isnrW'TTxV1 T ilt ntJPAl


D'accord avec Ia Doyen de notre
Corps M6dical, qui n'a jamais ac LIMA (15 Dcembre)- Precedd aux prenantes publications in- nant de nouveau ]a parole ce matdressdes sur te traitement du Pa- tin A ]a conference de Lima Ie miludisme, par lea Colorants, ici, nous nistre cubain Ates affairs it avons toujours prone la quinine, res Juan J. Remos a d6pogs* un acomme otant le moyen Ie piu situ' mendement A son projet d'hier conet le plus direct de soigner In Ala. tre l'invasion fasciste des pays alaria. C'e t ainsi que, an cous de mdricains. II a d6clar6 en untre que t'ann6e 1938, la Ligue de Dafene les Amriques na doivent Ias centre lee Epid6mies, que na-cr- craindre une invasion armee car ne l'Institut Prophylactique d-'lai- la doctrine de Monroe vieile de ti, a distribu6 gratuitement I tra- l15ans et encre lb. Et minme Si vers te pays 14.000 tubes de 20 quelqueas d~ltguda croient que cetts comprim6s de quinimax. unm - doctrine est un subterfuge pour ;,s plexe des alcaloides ttaux du qoitr- Etats-Unis de maintenir leur prequina Nous continuerons, dO: qoe dominance en Ani5rique du Sod its lt padudisme laissera ,a former en- doivent admettre que son exister(Itmique actueile pour sevir 6ni-16- ce suffit pour 6loigner leas agremiqueent. la distribution de pro- seurs europeans, La plupart des diduits quiniques.- 1gu~s A Lima ont rdalisd qu'il eat
impossible h une puissance fasciqte
Comme vos t voyez, chars dn- d'effectuer une excursion militaire diteiurs ,its soot nombreu~x tea dis-daal A rqu. positfs du problbme de la ltalaria. Mais avec ]a nouvelle et pule- UN PROJET QUI INTERESSE santo arma qua le Comit6 du Pa- AU PLUS HAUT POINT
tudisme de la Socidt6 des Nations LES ETATS-UNIS


vient de livrer aux organization de bonniee volmtoa dana la lutts contre les fl6aux et particuli~rement celui qui nous intdressi' ce soir, nous somme persuadds darriver 0 des r6sultats certains dana nutre campapne, faite avec cornme objtctif le bien public.


ti
C
t,
g
0


En terminait. nuus vous prioris'1
do retenir que, iA la base de ]a pro- u phylaxie et de Ia th6rapeutique ;ndividuele a social du Paludismi il faut In Quinine, que les copsipetcnces m6dicales lea plus haut s considrent comme l'unique traitement s6rieux du mal, Et ce 3eraiI une coupable l6gret, is I'herei actuelle de dlaisser Ia Quinine, pour retomber dana les aldatoire-, compos6s de synthsa, d6riv6s de I'acridine on do l'optochine et meme dane lea d6riv6a arsnieaux- t1 n'y a pas de cure du paludisme sans la quinine, sous une forme Ol 0n0 autre, Retenez le bien, Chera auditeurs, non setlement pour sotre bien individual, pour le bien collectif, qui eSt to supreme guide de nos demarches scientifiques.

Cl6ment JEAN-LOUIS,

de la 1'ondation Castera.


LA GUM1 SINSiTIO eveilion chez


LIMA (15 D6cembre).- Coe man le plus grand int6rft s'est conentr6 sur le point le plus imporant du travail du comity do Foranisation de )a paix, On troit qu'ue nouvelle declaration sera formue centre la reconnaissance du trtitoire conquis. Le plan consisted s oifier plusieurs accords dans un


(voir suite en 6e. page)


NOS EVEQUES A LA
NONCIATURE
Dimanche dernier, 11 ddcembre, Son Excellence Mgr Silvani, nonce apostolique en Haiti, offrait ii nos Evoques on diner i sa residence de Ia nonciature de Port-au-Prince. On sait que le Congr~s synodal annuel avait appel lea Ev~qnes d'Hiaiti 0 l'Archevch6. Auprts de leur M6.tropolitain Mgr, Le Gouaze, it y avait LL. EE. Mgr Pichon, Evque des Cayes et Mgr Person


ce prend occasion de montrer a sympathie affectueuse au clerg6 d'Haiti represent par sea Fveques, oni Evqut et Reigieux se serrent autour de lui avec plus d'empressement que janais vu ]a gravit6 des 6v6nements en cours qui int~ressent I'Eglise et lea peoples, oii tout fut k la hauteur des invit6s de marque, y compris en bonne place ce fin menu que leur ont servi lea chores Scours de StJoseph de Cluny.


son coadjuteur, Mgr Jan, Evdque DEUX CR XNDES VEDETTES du Cap-Haitien, Mgr. Guiot, 6v- SERONT A PORT-AU-PRINCE que de Port-de-Paix, Mgr Robert, DEMAIN
&veque des Gonnives et a Ia dilte de Igr le Nonce, Mgr Conan, le La vedette Anaballp, surnoncher veteran don't le 35 dme ann!- moo t'Etoile Frangaise 0 Hollywood, v rsaire do cons cration 6piscopa- l tat-se aujourd'hui Rio pour Port le a 6t6 rappel6 hier. of Spain (Trinidad) en pa.osant par
Ce fot one belle r6union it la- San Juan, San Pedro de Macoris. quell Mgr. te Nonce avait ausi Elle sra A Port-au-Prince domain convi6 M. le Chanoine Corno, so- 16 Dembre et repartira le mOrne crhtaire general de t'Archevch6 et jour pour Miami, poursuivra son lea Suporieurs des Congrdgations voyage d'agrfment 6 New-York et religieuses en Haiti. de 1t retournera 0 Hollywood.
Ce fut une occasion heureuse La vedette Tyron Power qvi depour Mgr te Nonce, devant lee 6va- vait nous visitor depuis le 13 du ques de sa juridiction apostotique courant, avait diffr6 son voyage d'Haiti an grand complet, do lever sur li demande d'Anabella qui ason verre A Ia sant6 si chfre do vait manifest le d~sir clttre en sa Sa SaintetO Notre Saint P6re le Pa- compagitie. Les deux vedettes vope Pie XI. Mgr t'Archev~que de agent a board d'un appareil do Ia Port-au-Prince, r~pondit et, par one Pan-American Airways. attention delicate 0 l'endroit do Port-au-Prince aura done le plai. Mgr le Nonce dont ]a sant deman- sir d'accuciltir, malheuruseaaent de elle-mume des m6nagements, pour quequs hleuros, domain, deux invite lo conyises A partager leurs stans de reputation mondiale, auxvcoeux entre le Souverain Pontife qulles nonu- soulitons une cordiaet son Repr6sentant. it bienvenue.
Reunion intire dans la fraternit6 des sentiments oti Igr to Non- LE 'RESID)ENT EXECL'TIF DE


flnnnnmnm.nn.rnnnn -


SMOND CHIC


LA GRACE LINE VISITE
LA CITADELLE
Monsieur Dotalman, Prdsid-nt Lxdctttif de la Grace Line, accont. Yagn de son ipous, a visit jeudi dernior Ia Citadelte Christophe,II ont commme Cicerone 1'&crivain blen conu, Mr Louis Mercie-.
Mr et Mime Dotatman ont emport6 la meilleure impression do cette visited et en out faith part 0 leurs amit du Cap,

Me. D. HIPPOLYTE
NOUS VISITE

Nous avons reot n notre rildaction t'aimable vi.site de notre ami Me. Dominique Hippolyte, Conimiss'ihe du Gouvernement pros le 'u 'otal Civil, ole retour d'un voa nu Canada por reason de

(voir suite en fibme page)

LA SALLE DE LECTURE
MASON DU PEUPLE
OTTAWA, CANADA.


43e ANNEE


'Ii


No. 20.140


PRO?OS TFAM DIVERS














Isa priosaen pouvowr. habitant jusque-lAt is Grace, centre
SDeux ateurs principaux g desa~ Grecs, Armniens et Bulgare4. anient Ia realisation de cc desaemi Constantinople redevint .une citA ~natiornaI: slam d'une part, avec �-ean tonae
son caract~re, de religion araba at . La Tuaquieq anu Turcs, cela si-I qui domine Ia wie morale, pohitique] gn;fiit au si I librtin de Ia et mat~urielle de t'individu; is main- anme . . . .iu d- .uro. ilise des grandes puissances sur le [A- tamps de l'Empire, chainn de territoire turc, d'autre part. C'est. . far, mnes, entreprises de toute esas ces deux obstacles que Remal phee taient aux mains des Ans'est attaqu6. glais, des Fran~ais, des Allemands.
SPeut-on parler de t'anticldricatis- K~mal r~ussit is se libisror dans ume da Kdmal? Il nie le senmble pas. i rs ag euod et u
Le dictateur n'ordonna pas Ia far- te lle" la Turquie est paurre, mdii mature des mosquises, tie chassa . . _oP ." :,

. _ . en . a tuire]leS. Tout en s'adaptant au musulmana cur Ia vie des indlvi- rytin de t'Erope, ella intend dug. 11 fit Ia separation de l'Egli- .err .ggsed ot ina
seea de l'Etat lDun obt, Ia d mue eae d othna
maine spiritual de M'ahomet, de ]'autre, l'Etat turc nac son code La poitique exdrieure de Ia
son code commercial allemand. On iLe but poursoivi par Mustapba
a beaucoup parls aussi danm.t I ra ,ds'ntrainurgpresse europeann , do In suippra - me ripublitcain~ an se rappors sion do fez et de Ia po ygantle, de ve le iui oatoes trangares, fot l'obligation faie aux Lemmas dIc de ~ ,le: de hona rapnports ace" sortir non voilees; tcs measure,, routs ie ut.an , sans jat'uOI
touts exteiiures, ont' rertaie- aicou r P'ino d otdc ni i liberment plus Tait pour Ia aicisation to duaction tic Toa Tu ai. do pays que tous les docrets doe Avec Mo-icou, i rapports d'Anfermelure dos mosgudes 111W Ii. kara qui avaient etc a tn certain Ghazi~rait pu prendre. En o r mmnt assez o tt ,ni - no modonmant aux femmes di' 'ortir, c,- Icn of 0'0 . Is-met Inonu Stait rn'tait tout on pan di a vie t aciae nitn, do Afttaire Ltrangisres . de l'Islam qoi s'crouhol sains -~ a p orthut implement nIrcompter routes Ia- congdquenir ' maux eommo ceux avc Lordrcs. entraintes par leur admission daits Pars et Besrln. Ia vie do pays. L'iid~r ndanet e i l h miique
En contraigtiant les heoi turnque dolt etre soulipn~e au tanporter Ia coiffure europ( enne, l meant oh Londras aussi bian que lear faisait adopter en bloc touta Be~rlin xiannent de cunaluro I'imune s~rie d'innovations, il Laisait pormnts accords isconomiuoes ada tie chiangement vestimentaire Ie vec Ie gouvernament d'Ankara, sytmboie do l'europhanisation qu'il qui a acceptS de collaborer avec lea voulait voir ramplacer Its vieics hommes d'affairas allemarids aitstraditions orientales. si bien qu'anglais, sans pour cola
Sucressivemaitt loa tribonaux s'infgoder a Ia puissance Seonomiralglex Trea aoli, lt- onfS-qua de Pun ou de I'autre paiys.
ties at ordres religieux sopprimes, Aver l'Iialie, lea rappts se ~nt Ia monogamic inotitu@e en mama sitaplement bas: Ia Turquie en cctamps qua Ia nouveau code civil let no peat s'empecher d'Sprouver (17 flrriar 1926): on vii ensuite on iiiamfnced ntox
se manifestar le nationailisme ture pasintaenecasaselet ia lutte contra I'influence arabe p anion itesianueRoersptaitoadang In substiuin de nca~rc r -,l :ct ht- forticmns. d ih' do latins aux caractires ai'abJs, fi Laroes n'ont pa5 ate faits., pour Ia opiracin d lantcinemnt rnpprocehar etroitemant as deux do iParabe, P'appel is I' pare on P0 turc, at anfln In traduction douC", L'acco~rd de joIl at denier a reran en angue torque (1932). tabli avec In Fr~ce Ia corilialitS Tootes c a s mesurcs isan' de i-~'tio-: qM tia*'td uf n muis ri'are uo 'orpic rn- cni toubii)eI ors de l'affaire
voele. ind~pondan' c oe i ta- d'Alaxnorote -- sans. q'i fase dition islantiquc. OY~ an-als r100s our ce~ -e in Tnrqmi a,.r a n:e.
si ?.
La Turquie am. Tn-cs. ocoa -; . .vni)









846i paired de dhauggutes


. P9L1IERItE A~8~I


Chernin des Dalles [e. 5195

Qui se mat A Ia disposition de son aimable clients, at do public fin gourmet en gisniral pour las produits suins at plains de vitamins qu'elle laur afirne sous les variistis suixantes:
pains Blanca (Flutes, pains Sandwiches, rolls, etc.) pains Nouns, Pains aux raisins, Brioches, croissants, coffee cakes, etc.
Elle so recommande 6gaen.ent par sa patisserie fine at ax-


quise:
Tarti's de Vienne (confitun au. ithot). Gateauxa aux anvandes, Angel Cake, (. tao nu ehocolat, nu a


TOURTfEt AU P'OUIr IEIT CIIAMPIGNO> V\tl " \:ENT

grand.sl gateaux ! r t .< gaf, garnK de
fiiaerd i et-t>. s, 0m,! )73. p trSrs

Pour las coninandos do tin 'annne, ieouillez 'coot laanee pour at iler Ieneoin'ramini di - drniesLa Maison do't in devise. a toujoitrs ae: Variate
- Promptitude, dahivr~.e galernent do pain a domic au-Prince at ii Pe tionville.
Estomacs ditricats, manger dto pain at tics gatono


aux fruits, afd, etc.





Sai~tO de ri ts- at da crontuntes



moments.
- Quality
cile, is Port]x Peters.


'too t,'re,, polices d'nssui'rire et autros oat'oer: pretiens no devrnateox Ja tss stre stardes hi ui nlson onl an burea,,. "ane dies risqnles de teu. 'Is rot on de ports. CsI oCume5Ontt, ainsi ijur In; sixtraIS die bapt~me, teatrats de~ mariage, lett. Iesraemst Stre goid~s
ilani s att'e eoffret its suiost un pour g 5.0O par an. Lao pins grands coO� ent on pen plus ah,,r. ,


Pr r d'acceptar Ia
comma tenant ii de La sonniar,
J. LIlio


AVIS


La Banque Nationate de h publique d'Haiti avise lea enq publics qui d~sirant escol leurs ch~ques d'appointement Ia mois da Janvier 1939 qua Ia chats de Ia Banque serone oc Isces fins las 22 at 23- O&a 1938 A 7:30 A. M. jusquA P.M.
A partir do Lundi 26 D~c 1938 t'escompte des appoint, de Janvier sara repris at con ra comma par Ia pass6. las sa excerpts, jusqu'au 15 Janvie pour ceux qui Ia ddsirant,
En vue da nous aider is II vant le 22 D~ecembre 1938 in rbglements des escoinptas da do Discambre, las int~rassil invites A sa presenter e p1 pidement possible A nos ga las 19. 20 at 21 D~cembre 2i L'escompta des appointsniei Janvier 1939 na sara as qu'aux employ~s qui aurna chewA Ia risglemant de l'asa laura appointemaita tde D 1938.


AVIS MATRIMONIL
Je, soussignA, Mare D. (Is declare au public at au coma en g~n~ral, aettra plus raSpbn des sates at actions g~tn1lC quelconques, encore moins 45' gations qu'ella aura rontra de mon 6pouse Madame Ms Gaston, n~e Carmen Nailan, abandon tdu toit conjugal, At balais depuis l'aann~ 1931.
Une action en divorced daew Atre intent~e dana Ie plus bri lai.


AVIS MATRIMONA5
Ja soussignA, AMinor Piers clare an public at au comma!O particulier, qua je ne suis plu ponsabla des aces et aetlo' mon Apouse n s Argentine I at ce, pour cause d'ineompat tde caract~re at abandon tdu *: rital, en attendant qu'une act divorce lot soit intentda.
Hineha, ce 5 IDcembre 191










QUOTIDIEN FONDE EN 1896


Page


3


etait


absente


du mi


crof


ilm de


cette


date


Page


3


missing


from source microf


m of this


date










QUOTIDIEN FONDE EN 1896


Page


4


etait


absente


du mi


crof


ilm de


cette


date


Page


4


missing


from source microf


m of this


date
















rg~7P DACTYLO C0O1pTABILIT1E'

a italis~emnt jusqu'Ii & l , e prescriptioM
es snt rigoureliement al

iductilOI a J0d faite at; taral des Watrs pour tenic d ILI rareti du numdratvider Prospectus.


,IOMME CHIC

e, Malherbe Labissibre rPropritaire de l'atelier ,t do l'Homme Chie sia A iiace, Grand'Rue, No.165, [ connaissance des aimats dit xSecret de 1'Homme 't se tient A lour disposies coupes A Ia mode : .de Ville, Habit, Jaquette, etc., Conditions avantaPromptitude - Et6gnce.
IzREE LABISSIERE,
T illeur.


LERONT;>:"

~ ct,, e . DUN NOVEL
tCi~od LAT . ,ioa .CkhdnTeat

s ,dit set antmz, 11 vow,
*I l k - _c"'w .-t lact' n M Pulba idur iimoffler um n,,t. L% i""Inte odo Dr Rop lb. ut un me-lange 4dhlt-I ent trat6e (n soorisde it et d'hila de Pensylvasne, Ia htl aile, exista t au monde. Ia Ro a rcdoonera At votre ctwveu nplrsn sate ,t natrtelle, un mux, en - l stit les pats ievi u. as v-te partout.
HONSE MAGUET
Agent Gindral


AlY


IEW-YORK


le be Commerce en 6ral qu'elle recomace ses activities r le articles tels

riques videos, teilles en tous gen968 OU non usagds pour Ia intention des den6es A l'int~rieur du ays. Toutes dimen-


Lcz vous


PHILLIPS
LAIT DE MAGNESIL
CS$*U F00*2 11% C# OTABLEYTMI #
Agenut ExeJasir ERNST LUDERS.


BERLINER HOF


D1ECEMBRE


1938


LIS CADEAU1X


13Y NOEL


3:a LrQrabifincfI e OF1ekfll? "QUE POURRAI-JE MIEN OFFRIR? 9


Tra (Lie. Yl rlairagr


Etertriqur


pEnt u nE arlir vinV f acie

ELLE VOUS OFFRZE:


VENTILLATEUR


UNE LAMPE DE TABLE UN FFR A REI'ASSER UN I XSTRE


S4 Tabraux 3i titr


AY k8LE :-_? 043,0C-f CASH

- 2A)Oparmwoi


RL. 2266


-- TWE 1 OD 1- ._ Blanc comme neige-. Fort com-.
LI(ITD EN e &18 un Ture. Ri(ho comine Cr6-Ut miV t.IIRRAQIfl anuL. Ce sert IA des cfjmparaisons qut news entendons empo:ietT . 3~37 yer j oulrn elleme(,nt par le A jeLuIWe
lc,' EST ~ ~ G.C~U Et par -lea viewc, par des ge'i dTC
eRED. DUVIGNAUD |toutes categories. Que n;eait le
" ,,r n Chf langage sans lea comparaisons?
JAX DUVAL "Comment pouriona-nous formuFLaX 1Mdacti. : le r nos iddes, si le not comls,
YVAN JEANNOT r pas?
Loraque nus voulons d6erir' ia C. Bs.aUBRUN beauty ou Ia laideur d'ne choae,
nous 6maillona notre r6cit de com- . paraisons et le mot tcommeA, revient i tout bout de champ.
CTIANGEMENT D'ADRESSE Sir Henry Cidney a eu recoura
lui aussi h une comparaison, quand LOUIS VILMENAY JUNIOR ,il a voulu faire comprendre A sea
Maitre-Tailleur Moderne auditeura a gravity du f1dau quo
Rue du Centre constitne Ie paludisme:
En face de Ia Pharmacie Sejourn I eSi tous les eadavres des %ietim res faites par le paludisme aux Indes anglaises 6taient places les CARTES DE NOEL uns A ct des autres, is couvriraient une distance allant du hord Les plus joties vues du pays au sud de l'tnde.
VsEux en francais, anglais,espagnol C'est IA une comparaison frvpMine. COUBA pante et pourtant exact. Sur
Rue du Centre 117-T61. 5136 3000.000.000 'habitant-, ii (n
meurt Oh-aque annoe 2.000.000 de Dr AURELE JOSEPH Ia malaria et 90.000.000 ,on' 2.Angle des Rues du Centre et des teints. Cv chiffre ne donned putrCasernes 63. tant qu'une id6e insntffiante du
Consultations: 7 h. - 11 h. a. mn. flkau que rvpr6- t nil paludi -m
3 h. - 5 h. p.in. pour le mnnde enter (Ces t'f eatl qui faith plus de %ictimes quo a gur lt plus sangante et
h , k ptslmis ies plus seriemu-e-. Pourquoi doit-on user Et qu n on ant cela, on cotnprn-i
unsovomedicamenteux gah m,,it l'importance que pr
I u svonmeente pou Yt"lhuznanit . la di, cowwert ous leS jours? t i d'un r(ni, de pr6ventif et *-a

La Commission institute pari It
- *Soeitu des Nations pour i'tudv tdes questions concernant le palhdisme, est arrivee h ]a concluAnn qull suffit do 0 gramme 400 d quinine par jour, pris pendant toute Ia saison dea fi'wres, pour se garantir centre cette maladit. a Das les pays chaudL, lei Pour Ce qui ,st du treatment &uptions etIls impuretes de Ia du paludisme, cutle lIeme Compeau surviennent pariculikre- mins.Mojj ricommande do prencire Umeri ts o e d Pair erd micrboe iournire d1 1 'rammrn la powsire . a I (ramm 30 qiiniie pen*-Lisavon ordanaireditodete dant 5 0 7 ,Iours I r'est pas n&deineure inefficace, tandis que 1 to-alre dt fart dt trailitent supcsvonAFRtDOL--rtoi-guifrit-- 'Imti en h rSidiw , to
is maladies de la peau, Ia tend op're e(t k.i rnIIt 1ar0n.
propre ct l'rnjltvr._


* Le savon AFRIDOL a aussi tne action deinfectante, son icure est surtout legire et abon. dante, - it posside en outrc un parfurn tres delicate.
* Protdgez-voos centre les on. tagions par It avon AFRIDOL, qui eot de la plus haute valour mnwdicale.

Servez- ous en,
tou us ours!

Afridol


LE SAVON BIEN-FAISANTI


LE RHIM SARTHE
Pest Ia quintessence


IDIM


meilleures variet!s de cannes


d'un vaste territoire,
i,,uisant les meileurs terroir


QUARTlIER GINERAI DU DISTRI( T DE LA I'OLI(E,
(;ARDE I'HAITI
Port-au-Prince, Republiqu' d'lait,
Ie 14I t)embre 11.S
AVIS

1I V tl 'I dis spo itior tile artile premier de la L, ILI I Aoft 1926, t-. propritaire t: chiefs solt ijvitts il fare leuI Iciaration ill BureauiL dto lIt Poeic our Fobtention dle I,, plaque T'nimatriculation, laqulelle sera dstlvre sur le vu du bordereau communal tulnmont acquitted attestant le poaement de la taxes prVi.vue par 1'et 1lO 5 (10 la sus-tite I.oi
11 le( sera accorded 10 ,iltirne d1ii, j q- aq 10 an 1 Jtirt 1939, P01117 f T! t dkelaratioa, l)ttat Ce dP Illi. tI)lt chit-n ne portan; pas Ia plaque regl.mentaire seta capture et livr6 a Ia fourriere.
xxx
Conformment an paragraph 2 de I'article 390 du Code P6nal en vigueur relatif au tir des pikees d'artifices, In Police avise le public en gdn6ral que l'explosion des p& tards, chlorate de potasse, etc, est formellement interdite dans Ia Capitale.
En cons&luecee, tout contrevenant t ce paragraphe set a arrkrtd et ddffr6 A qui de droit.
En nutre. il est narticulidrement





aLE NOUVELLISTh~


PENSEES

Sans ta digutdes 0 oi, hi tiburt6 ne serait qu'un torrent dvatateutr.
J. Rt SAY.

La v4tritable seience pour nous rendre heureux, c'est d'aimer son devoir et d'y ehercher son plaisir.
Mine. de HOTTEVILLE.


NOUVELLES SPECIALES
(suite)



seul document. Cot accord probablement refusers non seulement Ia reconnaissance de territoire pris par Is force mais ausici do trritoire obtenu par la menace ou !a force.
La dL-g6 atoiw amori(one eS principalement initress6 a ct a. i accord car Washington est a.u(-: lement n face do pusi:crs problames de reconis ance i i do nron reconnaissaynce. Li E'at-Ur. nont pas reconni. t liE pie Lien que :'Angleterre, l'Almagii it France et le ,a1-m I' a"cn fail-.Los Eta 4- nis I'o n, - r "< o r nin le qManch I',magne et0 1 'Ih r
. probl ome du1 . , it soulev. Ii sop ' (IV
sauce que rlouwe itI.) "; noise forge par e JapoJ

LA DELE(GATION DE WASIli'iON h;( tLAME -LABAISSE,11INT IES tAIIRIERES

LT IA.-- 1, '


IL i oiu ion i.,- e
In a rlant I'abaos eni. - ,r I res dou-nicrcs. Lt,
amoylcolys onc a. (btsrr '. 0]n tore de nombreux pays pirola resolution qui no 'ttend pa aux do.clarations dja existan e et it fairo a U C sO'et mait . ilre d, ii a , n
s it 6,'ab, sstlr - brrire


TOUS LES )ELEGUES I)ONT CELt X tYHAtTI ONT ATTAQtI"F ET REPROUVE LE FAI-' I1E
ET LE NY7lIS.NtM


-l mi t . c.It -' I ra ]e i . I K L I'' H lI a .
  • dis, y~)i, -i<' ',u , i .C r
    -~i, :u. -. 10hh L py
    -" (.0['.} ie I T�!{F - - t<[i uFt 1 " sXl' -.


    Lt ., 1 5 c1"' i Ni.


    .: ,Zl FaU
    - v, [ll


    DEPARTS DU AITIEN

    15 Docombre 2i,'_ Doembre 2 Dcembre


    PRIX DE I'ASSA(E: Cap-Haiiicn-.Ne' -York,

    lre Clsse:


    Cabins extejricn es,
    minimum, - . 135
    Cabins intirit un s,
    minimum $ 95.
    Pour ; . erne
    s'adro-cf. a:

    H. (CIA \(' ULI A& Co.


    Lup-floili, .11


    Phone 291





    oUNN E.RY


    (Suite)


    Nousi aons t6 heureux d'apprndre que son etat qui, avant .son de1art ,tait aosez inquitant,
    -,est ensibiment amolioro ct qu'ii pourra reprondre, sous p0, ses importantes et utles activists.
    Nou- , , emercions le son aima1,0 vis'". et en 1renons occasion
    JtiJ -uhiiiter tin prompt et


    t r(tbL set


    - 0,0' I 1 - a LS h fleb it Ott
    lr_ ftnctS 6,_" >;nz.iler, toVttli attaet gri\,(,r ' 0l hemi,. I la Qi' riiest Avenuo de BeI., fiit Do rri rort 0n e ' [i.Ii n est pas raI
    ", ans ce quartier et pal


    iiuan ,in t to 'Iiter Nour si- I< l _. -ln '1-' ' e 0 .

    ;e , fair qui di droit. I l , d.e
    d'ouvremy, ,I , . doqesa
    A LA CITE VINCENT beaul et i ,er le
    publi - mu. , clarA !a Cit6 Vincen, hier apros- mantle t t .ul6e:
    mIdi r Brea Vincent. le Cre du Chas du Sousei rs. 0ett broPys yidcnt d0 Ia R6pubiqe, 45alt, churs - i_ . r Monsieur farl grpi-r let on lntis du quar- , ,1. (X I ' ,. > tler. rtiit a chaclin d'eux ID P1 P- do y . ' iCaiO' Lit loadu on Nsp o os. Naturelle- N .u rnmmnen


    1,1tr I- .0 par





    I'NEi DE(JflO.
    I Y i . tD11 - I.'- f Ti


    [NE DELCL.


    ent s S'invitorent e Ia 0 yc . :ll . il q f -'acheva .a milieu lout - ; . oasme facile a d.viner. 01. 0 ;~s longemps
    i~~l encore s 1teVincent.pou s s PE'IT ES
    .,",,, c on0 na~tssaate. i'.it d'tre sproale NOUVIELLLS

    RATION
    MIb 0 N - 1. r 'ys -organiso SE'NSATONNELLE le 17 d , ,,(Igc No. 1,


    .1 <-r a-r a'ieor-o.1 pr .sidi f- 5ir '. - ion d'une Banqu, ifi ''.1.1 il Wa.thington, a
    -.'1rc~ - . . 1,nque es en train tt'f"e'lr 0," u~r;" r01- 10aux pays
    S.0r0 , , r l as td n le b ut de <+ 0 ,, 51 fl1 4) . r t 51 01114olt


    c Dlc'l utn,-O .m u , ,lo 11 a.i . .o
    - :llmtImC nl ait finuncer I, n. }I'i qui avait b~ecmelllnic' oi . ,.-s ' . 1ayti dl .ia (t I " t t ' l e
    meat. E", nism sq - nl,-ad
    COIlnlt' UVILIN ( o lxs v {i [:i
    ti. dho Cuba,- fit, lak 4.,m .A I
    Chili O . fie ttat - l it -It t parolc- 0s.0.C 1'., l .1'a- I e t p 4 i .a coinarssance (les quer le Fascism, 11 TO1 101 21hmbre, actifs, adherents et viquo les 00entIc.1its i-Ci te < uteurs do Cercb Port-au-Princien Rient got-mi '1 t'01-." 10 01 u Arbre do Noel sera organiriqucs. Do Etat.-Ui. : t gr - s5 I, 28 D6rombre 8 4 heures de de Ropubliqu i tti Haiict [ aiTi , prs-midl dane les salons du Cerparry eIts p 11tit0S r publiqleio cie. Ia roate ost large ouf 00 sentimeint Les membres, qui d~sirent pars'extoriorise co~tlor la pr~jugcs ticiper al tirage des lots, sent pritis raciaux les exc& du nationaligme de sinecriro au plus tt. fascisme. Le Secrtaire:
    On peut juger de la reprobation
    h laquelle leurs peuples vouent le D. HEURTELOU.
    Fascisme et le Nazisme par les d6 declarations publiques faites 8 la conf6erence par les dalaguas des EtatsUais, de l'Argentine, de la R6pu- LES ITALIENS RECLAMENT
    blique de I.aiti, de ]a Rpublique LA SOMALIE FRAN U A]U
    Dominicaine, de Cuba, du Br.il, et des autres pays. II n'y a pa t1ng mais le consommateur soucieux de temps Mr Cordel Hull devant t'As- ses intfr~ts rclamera partout lea sembl6e pli6oire mdttlit lee d0614- tubes de pate dentifrices GIBBS gus en garden centre ales forces 8L 75 et une gourde le tube. Lo dendestructi, es et paralysanes d'un tifrice GIBBS eat A base de savon nationalism 6troit et dclarait * et le savon seul dissout lea natiegrhumanit6 upe fois de plus eat ti- res grasses des ailments .


    ongic I, ropr

    l t:'c L

    vaux (I,, {'t miln di) :

    ble. No. des Sr. corom I[.-',


    r 1 0 Laue, une Fi,ytrae qui pro- si-an0tc. L'en-undi es traA :, do ]a RuelIle Rn1_fis que lamentaldon pas mlobs
    ro~stSli et ies ell
    i - m et,

    1111 Parc Leoo' co,~~ Iji I i, le~f


    i C, tue - ( uc[J i a el ma; l ,.I , plus n 11ne de 'an6e. Violotte-P. .n

    Pour fasre do bonnes emplettes, on ne manquo jamais de passer A l'Epicerie Bailly, situfe 8 ia Rue Bonne-Foi, ol so trouvent lea meilleurs proo.ts alimentaires.

    Le Sous-Secrotaire d'Etat au Foreign Of fie Britannique Mr. Butler a dlar6 hier A la Chambre des Communes que la Grande Eretagne a blame lea hoomes de Franco pour lee 120 incidents de navires battant pavilion anglais depui.i Pouverture deg hostilit6s en Espagne.


    Le Gouvernement de Bareelone, informe-t.-on a pardonn8 los crimes des etrangers et des naturalis6s espagnols depuis In guerre civile. Cette amnistie s'applique A tous les crimes 8 l'exteption de la trahison, de r'espionnage et de IS rebellion.


    0dees, a nos propres theories, qui Lundie martin. menaceront de d6truire la paix moinstaurant la fanatisme politique.s PROCHAINS CAP-H
    SANTA ELENA
    PROPOS ET SANTA ROSA

    FATS DIVERS SANTA PAULA


    The o de


    I N V I T E LA HAUTE SOCIETE PORTAUPRINCIENNE A SA GRANDE SOIREE DANSANTE LE SAMED) 17 DECEMBRE A PARTIAi DE 8 H(ZEURES 30.

    AVECLE CONCOURS DU JAZZ ROUZIER CHARLES ROTHBERGER AU PIANO ET F SALZMANN (TENOR).

    ENTREE LIBRE.


    rail6Le par deoux alternatives la U7.n bert6 ou l'esolavage, l'ordre ou ra. narchie, li progrs ou la regrps,1 sion, la civilization on ]a barbarie.L Et le chancellor de l'Argentine Cautillo n'a pas t8 moins cattgorique quand r~pondant au ,miis- Agence du CapHaitien
    tre pdruvien Mr. Conchs iI disait l'autre jour eles Am6riques sont Service de luxe rapidfe entre Cappr8tes A resister A tout ce qui im- Tiaitien et New-York. plique une menace pour l'ordre a- Ddparts rdguliers du CAP-HAIm6ricain, A touted intrusion d'iddo- *TIEN touL les Jeudis a 4 heures logies qui sont contraires t nos P. Al et arrives A New-York lea


    I


    I


    9?bI - 0 M

    Libraiie Nou velk
    La Libthie la -eux ansortie
    (G.aison de Conflanee)

    J. E. loover (Direct~ur de ]a Police Ftiderale) ICI
    E ta ts - U n is . . . . . , Dale Carnegie: Comment se falire des amis. " .
    Paul Reboux: Le Nouveau Savoir-Aimer Robert Brasilach: Corneille . . Nicolas S6gur: La Chair et le Catur . .2 Louis Pierrard: Terres des Indiens . L. Daudet: Les lys sanglants. .
    G. Lenotre: Lo roi Louis XVII . . G. Lenotre: La Captivit6 et la mort de Marie-Antoi4t G. Lenotre: Bleus, Blancs et Rouges. G. Lenotre: Le Drame de Varennes . .
    G. Lenotre: Les Massacres de Septembre. H. Houssaye: 1814. .
    1815 (Les cent jours) . .

    1815 (Waterloo). .
    Le n Napol .on . . .
    Saint-Aulaire: Richelieu . Saint-Aulaire: Talleyrand . . . . . . Batardon: Cours pratique de comptabilit6 (2 vol.) chaue vol. Batardon: La Comptabilit6 A a portie de tous . . 42
    Deschamps Courts 6lmentaire de commerce et de comptabiliti
    C. Lejeune: Le Commerce et Ia Comptabilite.
    Capon: Nouveau scerutaiie commercial . . . .7
    Me. Laughlin: Nouvcau correpondant commercial en anglais
    et en fyan~ais.
    1) Beiogarde: La Nation Haitienne.
    1815 (La second abdication), La torreur blan.
    eChe
    LIA'ES DYETRtENNES - CARTES DE NOEL
    At X ANA( 11 X E.o ' ALIMANACHII HACHETrE


    M ardi 6 D c m bre ft a f ue D o K aunas capitale d s-,.-, itronale du Lycee C k , rarcd thuanie) on mande que le , 0,naiieo. i.ac omp10 e r ie sa nement amoricain a. lane o ,.,~ pro'e co n (li:.t,.o : testation contre le mauvais C c cv~ y':.: 'C: 1 0 0'- ment don't a ete victimle1 1,r0, l, , e o ',rs-nnl liste americain Robert S,,
    I y iA f nat-ii . ia part do a police de Mfi
    ('iapeic, St, Francois .
    X x Ls connaisseurs, en
    Dane- on discours a 'ooeasIon >tl Ilgants ne portent que Ise-a
    -.me term de sop mandat, le prc- ses LAFAYE't Ee, le. plui siden c2 a L sthuanir, A than s les ot les plus durables d eS ,pjO Smton do'buto par ces mote Faites une visite A ar
    Nous pays faible, nous devons trc LAfayette ou vouS trovev.7e I prudent. Par "illeurs, infurme- lement des pyjamas, des ealeqs,
    -on de Caunas, Smetona faith do- etc., et vous serez satisfats. mander a ttter de lui dre Memel nee pet pas .4e (ltider de
    .d i ma is domandent 8 l'Arl etin e

    Le Doeteur Schah prIdden Ld au Brosil dI soulever Ia questwi ia Banque d'Etat aliemande t Nl de l'octroi des droits de bllitE ee au U&ral France.
    G W. Beyen, president de la Ban quo pour le r~gieLts intend - Si vous vouleo etre bien 101P
    tonaux sent atuellemo-.o Lo- bien nourri, allez 8 Ia aYen dres. O.1 . rot flu iNm Cpc. FayetteI, Champ de Mars, aou M. Monaju Norman, Gour i Prfzeau. no. 5, oi vous tSO
    yeur do Ia Banque d'Angleterre sur chambres fraihes avee it probbmo des refugios juifs. mets choisis, service irrproilll

    Le Dooteur Franck, Ministre de Pour los conditions cui seatT "
    st rrve lUement avantageuses
    la Justice du Reich e. arn - le n t e
    ~oar hula Virsoxo ~ to vous a Mine. Christian Diets, jourd'hui A Varsovie ob i! assiste- VrsAM e hita itP
    ra i !a roiuiion annuelle de lenten- priitore. to juridique polono-allemande. Do Washington, 00 infoose u
    xxx
    On announce Ia mort de Mr, Pier- Eden a et6 regu A Ia maisosBi re Lafitte, Directei- do revues f&- ho par le Prdsident mining et musicales et de It revue encyclopodique Qc siis tout:;., Survonue a Paris. S A V OY




  • Full Text
    xml record header identifier oai:www.uflib.ufl.edu.ufdc:UF0000008103520datestamp 2008-11-10setSpec [UFDC_OAI_SET]metadata oai_dc:dc xmlns:oai_dc http:www.openarchives.orgOAI2.0oai_dc xmlns:dc http:purl.orgdcelements1.1 xmlns:xsi http:www.w3.org2001XMLSchema-instance xsi:schemaLocation http:www.openarchives.orgOAI2.0oai_dc.xsd dc:title Le NouvellisteNouvelliste.dc:creator Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)dc:subject Newspapers -- Haiti ( lcsh )Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti) ( lcsh )dc:description b Additional Physical Form Electronic reproduction of copy from George A. Smathers Libraries, University of Florida also available."Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."dc:date December 15, 1938dc:type Newspaperdc:format v. ill.dc:identifier http://www.uflib.ufl.edu/ufdc/?b=UF00000081&v=03520000471641 (ALEPH)ACN6482 (LTUF)0012544054 (OCLC)12544054 (OCLC)dc:source University of Floridadc:language Frenchdc:coverage Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince