Citation
Le Nouvelliste

Material Information

Title:
Le Nouvelliste
Place of Publication:
Port-au-Prince
Publisher:
[s.n.]
Creation Date:
November 29, 1938
Frequency:
Daily (except Sunday)
daily
normalized irregular
Language:
French
Physical Description:
v. : ill. ;

Subjects

Subjects / Keywords:
Newspapers -- Haiti ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti) ( lcsh )
Genre:
newspaper ( marcgt )
newspaper ( sobekcm )
Spatial Coverage:
Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince

Notes

Dates or Sequential Designation:
Began publication in May 1896.
General Note:
"Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
000471641 ( ALEPH )
12544054 ( OCLC )
ACN6482 ( NOTIS )

Full Text












LE PLUS REPANDU DHAIT I"jNjE7J7AITI


4S~m


41 29 NOVEMBRE tg',S


DOLE SOCI L jJ PETU NS PROPOSE ET FAITS DIVERS
DALO CIPIGNISLLs
_8IMPROMENADE AERIENNE pour Ic plaisir de yos oreilles par
CAUSERIE PRONONCEE A LA HH2" " MM. Baussan, Deschamps, CasCe matin, tne rixe dsopitante L'aviateur Gordon, le fiddle corn- saus, Gerd~s, etc., Le Bat de Pu&
PAR LE DR. MARTIAL PAUYO mit aux prises, A la rue Dantts Des- pagnon du Lieutenant Edouard riculture: le Great Event die ]a Sattouches, en face de i, Press-, Roy, a eu l'heureusa Wde d met- son des Fates. (Vo le NOd i ersuie ifi) une femme et un homme. Le tear- tre son appareil an service des parnoi dura un quart d'heure et se ticuliers qui d6sirent fire leur POUR LA RADIODIFFUSION termin, A l'ahurissement gVnir,.l, baptme de lair.
par Ia fuite du flemari qui Wen 1I leur accorde un quart d'hezi- Une Rafle Intiressante: C'est
maisonnettes d'Habitation sans lesquelles lea conseils de rI'y. pouvait plus, re de promenade sur Port-au- cello qui vient d'ttre lance au proet toutes lea conditions gifniste ne pcit'aient etre appli. I Prince et ses environs pour ]a aom- fit de ]a Chapelle Ste. Th&rse a
ion et de propret6 contras- qu6ts. A ce suje, iisi singulierernent avee les beaucoup A fair pour ce qu'I] s'a- voir abatto un acajou, !a section tre point de vue est magnfiqua en 15 lots gagnants. Tous des Lots auxquels le paysan a tu- git de la Prophylaxie de Is mala it rural de St. Martin, a t6'dc dfMr ce sens qu'elle permet ai public de Choix et de Prcmisre Qualit& t6 habit. dont souffre une grande partie des par devant ta Section Nrd et con- de s'habituer A tin genre de sport Ne tardez Pas h vous procurer
port, ce grand facteur d'4- R6gnicoles. I incombe d'entre- damned -A I'amende. ddlicieux au dire des covnas-eurs votre Billot car vous nen trouverez
r, en honneur dans tons les prendre des travaux d'assai- t*** et de ceux qui oat d6ji tent6 lex- paS
vilis6s a eu aussi sa part nissement (Drainage des eaux de As-ti remarqu6 avec quelle pr6- ptrience dimanche et hier apr - Le ffi .i, It Jo ir de
tin. plirae, dsinfection des mar.ci) cipitation l'ami B se dUshabillait midi. Noel. ir I- Plar. Stniti Vincent
terrains de jeu pour le pour garantir cette classes laborien- pour prendre part an dernier con- Noes croyons savoir qu, I i. T' Jltiville et sera agr6mnite
le baseball ontt deja se d'un mal qui entame conskfra- cours de notation? Exhibition d'un teor Gordon poursuivra ses balla- dunc BU'kV Fote Sportive, Musicagas dispensant ainsi des so- blement son 6nergie. des jolis caleons qu'il a achetds A des avec un effectif de I pase- It e (I'atres surprises.
distraction aux impotents, L'(Euvre de Rnovation entre- Ia Chemiserie Lafayette. gers par eel, les lundi, jeudi at 1- Une union de dames patronese temps qu'ils aldent Pais- Prise, pour n'6tre qu'A ses debut:, manche de cheque semaine, sS aUra lieu ao Presbyt&re tie P&
th rer q'Esprit de corps offre n6amoins de belles pd.ipt. Leconte Alcide, Duvilma Jobseph, Comme on le constate, ce nest tionvillV le mercredi 30 novembre

discipline parrot leas jeunes. tires. ont expcdis au Parquet on pas dana un but de profit person- 3 4 heures dc I'aprs-midi pou," ;es
-itfilant l'organisme par u- Tribunal Civil pour s'6tre servi du ne que l'aviateur rdalise ces vels decisions ncessaires.
Noes epprons rdire d ba- nom de Me. Donalvo Ihppolyte pour puisque la bagatelle some de 2 deol
tie former des iments coup le hombre des syphilitiques toucher one valour de 6 gourdes., lars par tdte lui permet A peine L'ANNIVERSAIRE DE LA
vigoureux, capable s d'op grace i un service de Vni6reologie of de fire son plein d'essence, mris CATHEDRALE
Smillureo, rcsistan ie d o las malades puissent ctre so- Yvonne Richard prevenu Tavoir, plut6t pour falire plaisir et prno. et par suite, raeox p i- mis A on traitement rationnel. Des Ia Croix-des-Bossales, Is 21 No- rer quelques minutes de distrac- Le 13 D ecembre marquera VanIIa lute c iae emain - injections de Bismosol pratiquecs vembre, vers leas 2 heures p. m., tions aux admirateurs de l'avia- niversilire de Is Cathdrale. Cet anntt dc h airs , deux fois par semaine at d tya- exerc des voles de felts crovies de tion, niversaire sera ce16br du rite douer qil it W traditionel- nure ia mrercae alternies avre blessures sur la nommee Suzanne ble If, e ClaSe iou tout 14 Clarer Xploit6 par le %Hougan2- l'administraion per as cie 'tSliro- Louis a k6t arrt-&t et expkdle ai I MM. STEPHEN ALEXIS ET g6 sculier et rplou er di I'Archie pa r Wa gaai cides oat permis de limiter l'ex- Parquet. LEON NAU A LA 1HH3W diochsv,
ce psysan n'a jamai i eu a tension du Pian dana cos rIglos.
*,c C t m a dan cas regffor . -- L'Emission tie co soir it Ia s(a- LA ItNrE t}U PAIE EST
peroCnnel dtre ichux 1 a te aol qua Paffort theapco. KRien no vaut le Spkcialiste>), I de LA SATSFA AN T
aire on Education. tique et prophylactique se con eo- Pour ys soulirs ne vous adressez tion tde radiadiffusion t-13VW.e- SATISFAISAN1T
at naturellement trera particulicrement sur le en- pas A lbpicerie, otre jambon vois Monsier Stehen Alexis, sit. 1 t
4it ~~~~~~~~~~ ~ ~ Ilq nauel m n ts uui o sc rSmhn A ei,1j rnatin Sa s i, t p Iapp
lea organisateurs, grace 'a fants d1ige scolaire, plus acces- ie l'achetez pas it ]a quincaillerie. servateor ti Munco National. c,. Pit NI u i i t ix pi-res. ourees p~ccniaire stifli- rsible ii la suggestion hygi iqeI De mbme pour la toile cia P11 trate public t u Doctnt 1e- iae. X a (i art aup Si oi a
mats par centre plus; exposes it la ne vous adh-essez pas aitleurs qu'A. salv Robo et ciae. Lanon Nali 'c t 1,icq ,oi a6 tanpuuiscent intensifier I--s ma- aelvo Bobo et Lkn Nn p r I fttttit
contagion que a'adulte. Des exeor la Ciaafoin de Confiance lhez Mada- Cc P) porti oi oat cii. T! cp
propagande par la ration pe rtipitis, aid a besoin lera d Soi n nos. Co 2 ca- Por r un chaise chapel
s clsrrls e l-pe ~~dadsa eond eSimon ii Iaru des Frontsseisrmett(lreas a-.[0iiipiienciici isCr
coles rurales, des Eta- monstrations par las films cin4.ma- Forts. Le plus bel assortment en seriIes promettent i-tre a e ijns. or. i l a pri en c pagnir des Carmnts' Sanitairas ca plus an tographiques coneourronutb rat-ox Port-au-Prince derant s qui-sates 'Ihrn- di x t d awrc., Pr6ats pnnbraux capablas dfagir dns leur esprit leas prinilac Madae Simd vlant de racevoird brillantes quality d'homme doI dbant d i hea e. Bind que le
rnent-sur I'esprit dca la mas- letters des erateurs et du ran ue j u ur
salutaires l'Hygifne seuls capaibles un lot de toiles en pur Fitpla plitique haltienne par Ie rout. i emaii i sti eonsa re
mmdecinepcher Ia ddginrescence tie la Nappes, Serviettes et Robes ' silhouettes it 6%soquer.
race. Or 045 I'aan. aux exercices n ii uels. les autoPour doner son plein ren- raadophilas aux routess itd Vatic' 1 ennto nt quC Sa
dolt done -ciessai'ement Lam6lioration progressive de as "** e Saintet6 a 11.11Maif ICe l i de n
icours A la mthnde dite condition sociale et saritair an Surpris en flagrant dclit. d con- LES DRAPEAUX DE ina resI Io Il. 1 stis * idt( de
antique : cellar qui kise it la nero cette classes A prendre cons- trebande Ie 16 Novembre an whaf L'ADMINISTRATON LOCALE recetr u gr de taveaux ic des maladies aont leir science d'elle-mcime et ompren- 00 il rant te dcbarquar lo stea- SONT EN BERNE mar-ls It 30 rrthiii. Le PoIe t
lement chez t'indivitu, a- dre le rfle de premier plan qli lui mer gSovengenb des marchio cdi. ted desentiu du lit apres que 1e
tr extension dans la pop- chet dens Peffort actual de Sta- ses, Elie Remy a 6td arrtd par la Depuis ce mating, I'Administra- I . . . D. 1.lit it et cu t e
bilisation 6conomique de ca pays. Police et conduit an Parquet, tion Locale a mis en berne sas dra- vD Milani ]at-if;atet
aura jamais trop Ie bo- Uine re nouvelle s'ouvriha Pour .x h l'ocasion de la mort de110cr
ntts dens ce &}maine. Il'homme des campagnes: il n gar- Lhotel poir tomriates itabl h tneor Cyrille Lieotaud, anciei
P qui por prodirto l'ancienne maison d'habitation du Magistrat Communal Port-a-ECES
. nequipou produ dora plus la p~nible imopression "~ad Comua dee du morne
t dolt pooir s'appuyr tre lenA Icart ciatnesea Dr. habaud no pied du mama Prince, Nous avions appri avec paine Ie
its dolt po ir 5d'etretenu artde toutes 0e A 0P-6I


bonne organisation des ie pftectiort et d'aide


manifestations font ia joie du cit


IIQUE Ce fut alor ui
qui prit des prop DE dues, Le succi&s
fut RKtilscal avfc preds chaque dalms ments cr6pitaient lbiss qui ne tom Prides oreilleas dea les improve so pour


le Progrs qui , --I . - I I-- .
tadin. Deembre prochain sous le nun REX ET PARAMOUNT
6vocateur de cCitadelle*. La pro-- pridtaire de PftHtel, Mme. Elisa- Domain soir au Rex: ]a Revue
beth Moore, est actuellement a'r- satirique, humoristique, musicale ne f6te splendide Etats-Uhiis en vue de s'assurer aa- -uMaacaradec ce res(i- ent e par portions inatten- pros des agencies de navigation me- t Troupe PfIle-Mle. Mascarade du nouveau jazz ritime ou adrienne la clientele par- eat un long Lclat de rie. C'est un on grand K: A- manente des touristes. Nous hi hif-d'olnvre de gait6, de bon-ne
e lea appla,,dssa- souhaitons du suctes. humeur at de fantaisie, Avec C.
stri6is par des ** Laharns, Pom6ro, Day, De Pradines,
nbaent p a d na Mais ou, Monsieur, il vo s faut ec., o0urds; at la fdte un nouvCu costume . Voyes aujoar- Cet soir h Paramount eLady Of siovit dana un fol d'hui mame Louis Vilmenay J1-,CSrets*. ux Ieures; do is nior, maitre-tailleur moderne, instalid au Bois-Verna, I t'angle des' LE BAL DE PUERICULTURE
0 pour fire dan- Avenues Lamartinitre at du Tra- I
vail. Coupe franqaise on am,;ricai- N'oubliaa pas qua c'ast Ia 10 dciDynamirqu Jazz ne 't volot. gance gara cambre prchain I o'rcanoiea local cIa
la rallatin d irbatabl? .Sea Side 1 In qa ar organiad I
Ia tiaiatio- ie ri imatabl.piu grand bal dJo I' saisonl, le 1hal I ,~,,~ le pl0us chlic, le plus entrainan a


Clecu~i Ct
Mine. ionato Latorraca
n6e Concerta Maglio survenu ia 1 heIure do matin.
L'Enterrement aura lieu cet aprs-midi, it 3 houres.
Le convoi partira. de a maison mortuaire sise Grand'Rue No. 30, poor ce randre t la Cathddrale
Nous prsentons nos sincres eondoleancas aux parents c6prouv~s, tarticulidirement b, Mr. Don-. to Latorraca, A Mr et Mme. Joseph Maglio.
(Vole suite eni OUwe. page)


No. 20.128


die
ian Mei if
'alt


r r


tl Ju pOt us I f Ser
tea rlca



cei


'HE DE D'YNAA CLUB PRIVE


Kl- -


Cm0W)CWS it e oLI 11


k1forsu e,













La p6dagogie, ftyrnologiqu ement, est un ensemble de principee et de proc6des, relatifs A 1'Sducation des enfants, C'est A la fois une science et un art; et elle puise sa raison d'dtre dans l'aptitude de l'enfant h s'am~liorer, dans la perfectibilite humaine. Comme science, cue repoe principalement sur la psychologie et la morale, Cornme art, ells comprend des proc~d4s d'application qui varient n6cessairement avec le professeur et les dispositions du sujet sur sequel it experiments. La pddagogie arrive A ses 1ins par Lne double action: tine action negative, qui s'oppose an doveloppenent des defauts de I'enfart ue action positive, cui se done pour ifche d'extirper ces defaut ot de travai]ler h l'Apanouisscnent des qualit~s latentes. Mais cette double action, pour tre efficace, doit s'exercer simultan6ment
La p~dagugie, avons-nous (lit, repose a In fois our Ia psychologie et Iia iorae. La 1,ychologie est Lne tiec (pCxls ntiilei ello perInet df, aonn itre Pnfant tel qe'il est. La motace, science normative do bin, fixe un ideal et monte dats qei sons il fau orienter le'ducat de l'enfant. La morale qif 1 :I' crp iei ne peut etre
.chroienne, de touS 'sa pns sieves, la


Pout rieax adet

& EVITER BIEN des RHUMES


Cne Mdication Slenliflque
So R6pand
,K7OUS a e. dans Ie nez et l'arV rr&e-gorge, unc grande rt km dangrcctnc-l ls tois-quarts de, rhuru" d6butent
Le Vick, Va-tro-nol est prtpar6 spkialemcnt pour etinulor lt dtfensces de a Nature dens cette r4ion. Lertiqu vot mottez du Va-tro- n
-4 tlques g rovs dans chaque nartne-vous sentez It plicemit quo Iroduit ,vtte ml cati0n suentiflque, nesure qu'efle se rkpand dam la eSne dangerous.
Ernployk r ps (au nindre me* ,lfltincnt, ktenoenm*4 oU Irritation .Su nor), le Va-tro-nol vow aide A rviter bien des shurms, et A w s dbaraser des rhumes de cerveau damle ers phases de dabut
Ogage Rapidement In Til Lorsque lrtittiorn a k6 n ligf,et Sn ers tw, l ve -m-nol
l'nflure des nuqueusa, dtadhe ka nucoit s accumul&es et vOis peTrt de respire" de nouveaL


V
- Pq-a

~v~s~o~st SW hio


v ,itable nature lhumaine. Je sais bien que pour ktre it la mode, pour 6iter le qualificatif d'attard&, it faut rejeter ou feindre de rejeter toutes lee disciplines traditionnelles, affecter un gofit morbide de nouveautes, pi~tiner les pr~ceptes leejplus respectables;.mais un simpie coup dkeil jetk Sur l'ftat du monde suffit pour nous montrer Ia perversity de ces maximes: I'arbre se faith connaitre par ses fruits. Dieu doit rAgner dans nos 6coles. Lenfant apprendra A respecter partout sa presence et A pratiquer ses pr6ceptes. D'ailleurs que vaut l'instruction sans la morality? C'est une armed dangereuse, ine immense capacit6 de nuire.
L'cole, pour tre A la hauteur de sa tAche, diveloppera l'intelligence de l'enfant, cette lumi~re qui, demain, dans la vie, dolt &clairer ses moindres actes. L'6cole developpera aussi sa volont6, cet instrumeht d'actfon, cette force qui lui permettra de tirer le meilleur parti do son intelligence. Mais .retont 1'6cole do t travailler A fairt de son nourrisson un homre de bien. L'homme de bien, pour touti collectivit., est un 6I6ment de force et de beaut& morale.
Ren6 CARRE,
Sous-Direeteur du College de
Port-au-Prince


MA GESTIC


42.00 dntistes conviennent qua lo Magnsic est le pu I efficace njoyen de cornbottre les dngereux ocides de 1. 17
boucrhe, qui cause la carie dantaire. PHILLIPS MvAGNISIE PATE DENTIFRICE content plus de 75% du Yroi
_PHILLIPS;, LAIT DE MAGNESIE.




Arent lftekSif; I;]RNSI LUDEW.


SOTRE PROPRE 1 OFFRE-FORT


BANQUET ROYALE1
DU CANADA BERLINER HOF


-'4


A X wAE


Quell. est ga femme qui no souffre Pas de temps ' autre de migraine,
nivralgies, maux de tfte
I suffit de prendre I & 2 comprimes de Cafiaspirine pour quo ces douleur$ disparalssent plus vi;e encore
qu'ollos n'oint surgil


Un grand piano (ma caine) en parfait 6tat.
S'adresser A Lync pAre, Ruelle Michel C Peu-de-Chose.


FATES AT]


LE BAZAR NATION

Encore UNE FOIS, ,e lit d'Atre LE PREMIER 4 sa Clientle et au Public 1 ages de NOUVEAtJX p] coulant de l'Accord Ft RAITIEN, pour ses rayem
Parfums lee plus en vo FRANCE
VINS FINS
VINS MOUSSEUX
CHAMPAGNES
LIQUkURS de la fameu que Marie.,_3risartD.
Vous le devez b vousmj VISITER nos RIayons.



CHARLES FEQUI
& Cie
INGENIEURS
Consultations - Projets cuts Constructions - Ag Repr6sentations Gk6ralesmissionsRue Bonne-Foi No. 5
Tl: 3270
P. 0. BOX: 18 Port-au-Prine, Haiti (W. L)



CORDONNERIE
MONT CARIM
HYPPOLITE P. JUI
Grand'Rue No. 09
Annonce I sa bienveillalt tAle qu'k l'occasion d9 Is des classes en 0ctobr3 Pr elle trouvora des ohats5ur gargonnets et fillette3.
Avant d'aller alleurs, L, slimpose A ]a CordonneriO CanMel oi vous sortires o
Demandez toujours le3 des Nu-Nlle et Lao -untr


flflfl#fl flflflflnflflflflfl. flOe. flfl.flfl#fl4.flfltfl










QUOTIDIEN FONDE EN 1896


Page


3


etait


absente


du mi


crof


ilm de


cette


date


Page


3


missing


from source microf


m of this


date










QUOTIDIEN FONDE EN 1896


Page


4


etait


absente


du mi


crof


ilm de


cette


date


Page


4


missing


from source microf


m of this


date







on d!


H'nstructlofl ruuea1jus. aiivelle Edition revue et 6st en vente depuis Ia re chez Robelin, A 4'A Librairie NoC, elle, etc,


Iez A votre Cordonnier


MARVELA


profit change la ceuleur de bhaussure saelon la robe qua
, ousp t ou salon votre Costi, Totes les couleurs y cornor et argelt.
ne craque pts et laisse un fini ,lnfique inddlbile mais encore, %mrd le soulier plua neuf 3'il 6tait

Lemandez MARVELA et vous ,Osehabillierez avec 616gance et bar menie sans avoir A d6penser pour ip*aires de chaussures. tUne seule bonne paired vous sufLe grAce a MARVELA. En vente partout.
HYPOLIl F JEUDY,
i.-iributoer.



POUR V6)TRE SANTE
Si vous solfl'c!rz de lapopareil dijptif, ou si %ois sentez une d& itt quelconque dana l'organisme
-eratez pas Yccasion de VoUs mettre i 'usage (i aI Farina sQuispeya (quintf.ssence de la banana Tmglodytiq -) ou banane Grand Viatiet.
Madame. i. 1,bvez pas qua Itafain QUISQWE'YA eat un agent actif q 'i excte to croisance des os tbes let b


F -. . . . . . .


ous Lruverez partout le ci dentifrices
GIBBS


I.- {;de le tube Les pt 1ita frangais


snt Its milleura


ClIN'IQUE
du
Dr. P. c. DESMANGLES R1hiane Maison F. Duvigneaud
(Rue des Casernes)
Consultations :
4 bros h 5 hreg. 30



RENDEZ-VOUS EST AU
S A V O Y


4'es ctntifluel- jJIJH NULUfLL soupfrir VoSt.,,,tj,{ : lavages, d6.I'; p
MIS Pen. CLAT
cs1, per'sana~r. L, 0teil 6u vent evie nt
flee 0 -tIcalant. te~sr edtsttt5ste Se 40sildrit itS Sout an tis. I v s mIttlr teur Ir, 5a , actiCve Vatiids stbacies, Wur inzmffler uxo 55Ut6, lat D llati-e do Dr Rois.


r~S I


INDIAN'


LIGNE REMARQUABLE PUISSANCE EXTRA )RDINAIRE PUNCTURE PROOF FUBES DETENTRICE DES RECORDS DES 5,10, 25, 100 M ILLE S. _^

COMFORTABLE ET SOUPLE. IFAITES-NOUS LE PLAISIR DE VOTRE VISITE. PRIX SPECIAUX P09UR LES OFFICIERS DE LA GARDE DIJAITI.

ABEL411 LACIq MX

}"ul Deeler


tistributeur pour HRati


Grand'Rue. Phone 3134


Connais sez-vous I la Biere ZHB?


Delicieuse et heg re



c'est la meilleure



'heure actuelle.

I GOUTEZ UNE BOUTEILLE DE BIERE


Z.HaB.
ET VOUS EN DONNEREZ DES NOUVELLES A VOS AMIS


La BlE Dl MALT agriablement sucrue contenant toutes les vitamines est un TONIC PUISSANT, convenant tous, spicialement pour lathoatu s1 ls diprits et, les nourrices


11ENVENTECHEZ: SIMON VIEUX, AU BON SMARCHEETDANS TOUTES LES B0NNES


. . . PAGE 5


AVIS
Service National de la Production Agricole et de VFERegnem t Rural,

Section de Mdeeine Vtkinaire
Vaccination centre le Charbon Bactirldiea.
Le Service National de Is Production Agricole (Section de M decine Vt~rinaire) se met ?t Ia disposition des 6leveurs et propri~taires de laiterti pour la vaccination preventive de leur; boaufs centre le Charbon bact~ridien.
La- vaccination eat gratulte.
S'adresser an Chef de la Section de MWdecine VWtfrinalre.
Tot6phone; Damien No. 2965
T616phone: Rasidence No. 5310





Pourquoi doit-on user
un savon mWicamenteux
tous les jours?


* Dam 1es pays chauds, Ie &'uptions et let impurets ie Ia peau survinnent partulitvtment des microbes de Par e t d
IS potsmlite.
* Le savon ordsaire de toilette demeure inefcace. tandis que ie savon AFRIDOL netroie, guerit le malacdies tie la peau, Ia rend
propre et l'enjolive.
a Le savon AFRIDOL a ausi une action desinfectante, son &ru e est turtour legire et abon.
dwnte, - il possaid en outrr un
parfum ea ilt
* Protegez-vous centre Its contagions par lt savon AFRID01, qui eat de ia plus haute valour
m dicale,

serevowj en, tow sh jours.



Afridol
* Li SAVON BIEN-FAISANTI


A L'ECOLE NATIONAL

DES ARTS ET METIERS
(Salisiens)
On peut voir expogne: une chanhre A cotcher acajou,- style to-


derne, executee aux Atelit'- do I l'Ecole.
Visited: matin, de 9 h. At 12Soir: de h, it 6 h.


REX
CINE-THEATRE




POUR LE CONCOURS

IYELEGANCE

(Dames) i

Je, sousignd, d6sire que



* 155300 .a.u.-"Jw. .


dirigera les elections au prochain concourse d'616gance du REX.
Pt-au-Pce, le . 1938

Signeae'r,

N.B.- Remplissez Io ball. tln, dttachet-le. It dolt ftro d& gsea dane la bolta diapo .&a s l'entre do ta sells sl; dana Io lobby do bleen.


UTILITY DES
STATISTIQUES



trons dana, les journaux des statistiques plus ou moins officieltes qui mettent sous nos yeux, sons former de chiffres, tellc ou telle question, Nous nous sommes peut-etre demand6 quel pouvait kotre l'int~rt de ces chiffres align&s et nous noUs sommes fait la r~flexion in!-rieurement quo lea personnes ayant; stabli cet statistiques avait iwt coup de temps a perdre.
Pourtant le statistiques, c -iiches cettmerations de chiffre. artdes, sont ,ttilcs. Elles at' .ent notre attention sur des qdtest ,n.; auxquelies nou n'anrion:i pai autrement song.
Chacun sait jitr txeino, 1.it le4 rat, sent ties 'ogeur' - - 1111!ei; mn66 Vf'tendue du lomma _e caus6 par ces petit, antmttatx V ltlarue cairemert Wax 1-omTn,-' (ti'en moen '0 be i, tt - ont
chiffr6 ce dommage. On apprend aetutellne da s
ftc colts Qt1e le palutisi et transmis a i'hOmme par les t res des mustiqus de la n.t ;ria. Mats quand nctt . !inc z f! Liu o tzltistique qi,14 h,. n lq ,,a1 {:: ilt m t (1a ') 1 }P:"(e, e


initpr i m. n ii'1L- ( ,- ({,S ' . , I- 'P P i



n ptour hum : , n

r.'

yCn pernlvttint d'ext'i I rtout lea, agents, trllkIS~v'" (lu Ics at- C' a
*,\is on a trc hi , leremde C IrmttPant the trnk r n ]t it 'tat S t'tr c r la l I . a
i'.,: ' rA 1- a ( t in 5:/ r!% a I ,cg i o g n { Sirt ',' I. a, L Bv~'gant i, in 'a .
it R







'pp



"in s

I . 1., " !I 1,c1 fl o Mi'lt
R'10 1Ao( 1' Matil" !n am.- i 1ramnne 100


RIEMER(1"MIFENTS
I 0:t l"m Itt ttt.B lg~es. , r(Ire"', e{ to ns Is Uutres parents et elltin .mercitcit Son Excellence le Ptrsa- it t'liaiti ,t tours les amis, rant d e (a Capitale que de la PoVince, de la vive sympathie temotgn~e a f 'occasion de la mort de leur regrett5
MaiAllon IDesmangleet Icur retouvellent ici Iar Senlfiment de profondle reconnaissittce.
Port-au.Prinec, le 26 Nov. 1938.


A STE-ROSE DE LIMA

L'Association des Anciennes El6ves eat en pleins a-tivit6; ia grande journey annuelle de vente aura lieu le dimanche, 4 Deembre prochain. A cot effet l Comitd do Direction se dsm~ne pour assurer le plain succs de cette f te dent le produit est affectd A soulager ls tnis~res des anciennes 6t6ves iniortunies.
A l'Oeuvre done, Mesdemoisellec, Mesdames !

La S-cr6taire Gdndra,

Mme. Eug~pe DECATRH,


GOFUTN AFFABECNETIONo. PRFAONS

@ PORT-AU-PRINCE, 1-1-T, VT PE PROVINCES


t











I FENELON.


parence. E1t ces jours-ci C es aVec AUX CAYES, ON SIGNALE DE le plus grand enthousiasme que les NOMBREUX CAS DE GRIPPE sportifs do ces r6gions tentent d'organiser loc iquipes qui prendront On signale, ces jours-ci, aux Capart hcc ehampionnat. Aux Cayes, yes de nombreux cas de grippe. On pluaieurs dons ont t6 dkja fits s'en souvient, sans doute, A PcnZpar qulIques commerqants et no- au-Prince aussi la gripe a sevi cos tabilits de l'endroit, Nous lee en ternps derniers et a une allure qui comcplimentons viveont. devenait prfois inquidtante. Cependant, dan- I( Sud, le mal est enP''BLICATION RECUE core dane ,* a orme bfnigne e ie's
mesuir( s de( pr,rt;ntion son t, (roLa Lcjgntioii Domni ccce a cit yons-noas, eoxagc,-s Par le S Ia grind e amabilit6 de nous envo- vice c i. yer u'i Album richemcnt relic et
inthi 6: tluit Annce' de Recons- A SAINTE ROSE DE LIMA truS4i,6'6 Nati'male-6 Ao ii 193016 Aoiit 1938. Dimance 4. D6cenbr - GranCet Al urcm qi es- ' hO".Magc e Jode " dc',e V' a, wi Pensionnat du c Listin Diari, it ex -lt sidt t 11"t , (l de Limnia par l'Association Dominicafin gA aeci role- cA(iennes Eices, iau profit dc
te, comme Ie ttrf 1'inc iq' u (i n r e- f te, routes le rdaliatin- de r Die 3 m.c a. vo i crouveGoucxrnei ent. fez ,r- M . ies. tut cc qi peat
Ncii ri rc,,s '. 'A L.,ire '. a"'r' abl: TrnDoinicaine k! cette marque d'tt- da e B , rodie,. de P .intore en tentio tou; genres, R. , 'gf C
tllfles Ic:G ~ !?'s l ] , il
UNE ENTREPRISE eris d't a c pri x rmodiD'ELECTRICITE cice.
A 2 leures I,. c , la Kerme,-._La Maison de commerce de M. fIcra les d1ice ticccs grand et de' Ecluard Math o, sise a ,ai s petite: T'Iaboli-, azar, a'ic rue. dcc Centre et Bonne-FI' an- Attractionr clix c'- Comntoi' de t cien local de Don Zclohr, n'o '.pera I Iix t- ;ae c plis emp i,
de toIlt c ILf a trait '4 clItri-,. no -Ur -' ir a ciar.
cie , I . -Eli C f.ii fort ie i tc a
disposii d c a tintn, , ' -it !es. r-c f,-" lima I
cot-tructeurs ct ti, dc ctrs,, - 4 Iun )ec ,c aier a rialser
materiel c ectrique complet, dfi- nolle iut de notre Association. d cient, a bon larci. La Secrtaire Gcncrale, d
La Maison qui comprend or ite 'Ime. Eg ne DECATREL iL une oCptipe cl'expert' so p:'.c;
egalertint c'tuder Ics d -evi d- , installations et dccorations elctriques. EIle dispose d6jcc dc'- telier pour in r formatition du tt -1 appareils 6lecriques.
onsie cEdouard llMcathon eat
de pits )'Agent exchsif pour Haiti do cotte fameuse marque de rClio fectionne jusqu'a present. Nou
lui soulaitons le plus de suc 3Li possibks clans son utile entre-pri o.


MR CORDEL HULL A LAISSE
NEW-YORK POUR LIMA

On ride de New-York que M. Cordel Hull, prieident de la d616gation am6ricaine it la Confdrencc de Lima a laissO New York vendredi matin A destination de !Amdrique du Sud. I a eu une longue entrevue avant son d6part avec M. H. Wilson ambassadeur h Berlin.
La d616gation Mexicaine conduite par CastilloneNajera a voyage A bord du mrnme bateau que M. Cordel Hull.
A Washington, on diment formellement le bruit qu'il est dane lea intentions du Prisident Roosevelt de faire une tvisite surprises A la Confdrence de Lima.

ORDINATION

Le 17 Dd&embre courant, Son Exc. Monseigneur tArchevqque, fera it six heures du matin, une 6rdination dans l'ancienne Cathidrale.
Son Excellence Mgr Legouawe recommrande cette ordination aux prires des fiddles,


L'examen des jeunes pr~t '(s aura lieu A I'Archev~ch6, le lundi 9 janvier 1_039, et cormencera v, 3 heures du matin.
Devront s'y pr&senter laus les pr~tres qui n'ont pas encore pass leur cinq examens r~glementaires.
La mature fix~e pour ceoto ann6e est le programme de la trotsime annie des Statuts Synodaux.

LA RECOLTE DE CAFE
DANS LE SUD

Dans Ie Sud, il se confirmed de plus en plus que la r6ecolte de cafe gera, cette ann6e, des plus abondantes. On estime i 60.000 le nombre do sacs susceptible d'ftre exportis. Cependant, les livraisons se font A un rythme assez lent. Et jusqu'ici seulement 10.000 sacs ont 6t vendus.


CAP-HAITIEN


Agence da Cap-Haitien


Service de luxe rapide entre Cap11aitien et New-York. Departs r~guliers du CAP-HAlTIEN tons los Jeudis A 4 heures P. M. et arrives A New-York le Lundis matin.

PROCHAINS DEPARTS DU


SA N TA R OSA ler! D deem br e i Jago .: L 'Itypnotism e h. dista ce . . ;. SANTA PAULA S Dceembre COLLECTION LIVRE MODERNE ILLuSTRE, (G. 1
SANTA ELENA 15 Dcembre 3inet-Valmer: Le Dfisir
SANTA ROSA 22 Dcce ibre Claude Anet: L'amour n Russie
SANTA PAULA 29 D cembre Carce: Le roman de Franois V lion
Carco: Perversit6
PRIX DL P'ASSAGE: C61ine: Voyage au bout do Ia nuit (2 vol.)

Cap-IHaitien-New-York, Chardonne: Les Varais
Cliardonne: Eva
l~re Clas': Chardonne: L'Epithalame
Chevallier: Clochemerle
Cabines extrieurts, Delteil: Jeanne d'Arc
minimum . $ 135,00 Rostand: L'homme que j'ai tu4
Cabines intrieurcs, Prt'cvost. L'homme viergeminininim . . . 95.00 Mora-.d: Magie noire .
Morazld: Boudha Nivant
Poor toI a ullo rt .eg erments, Macc s: Ari ou Ia x ie do Shelley s'adresser a: Ayron 2 vol.)
Etc_ Ete.
H. ('IAIXCII'LLI & C'o. u XA,.NAIHl VERMOT 939. G. 2.00.


Ag-H1i,, Cap-Hai tie n


Phone 291"


PETITES NI NELLES


Le 2i'J7, erd invite a a -,a di '


production ca reci s millci ns de Victoria-> e itres ';. fr e pr x d




e for -' e Port-- ,
-S Sot V


'Tf ra a
i-ect at't


.ifc 'a Rex

, or .a ate 1eIe qui u i le phsde I00 rs Lii Reillk:


;, & btc' ,


iS. chape-.ux de p c' extension 4-nsib Le on I


JOUETS JOUETS JOULTS

A-SS-RTiSIENT COMPLETE DE JOrETS POUR ENIW~

PASSFZ A L'ANCIENNE .MAISON FRANCOIS FREDA, G)

RUE ET VOUS AUREZ L'EMBARRAS DU CHO



L' deie de grippe s'est ralei- le fiddles ii ne manquerl
tP. On enregistre moins de cas et cices pr~paratoires A Ia romIbre de no. enfants ne g'r-jent Ridempteur. plus la maison.
.to C'est cc matin h dlx h
On sent Ii n venir )a Not, car Palais de Justice qu'aui cJia dan- saints quartiers oc on- section du B'Aonniel et d tenod fri downer allegrement t sMi- do li'Ordre des Avocats. L nuit Chrciiens- circonscrit entre Moes. 11
* * et Louis Raymond.


iJours-ci. on en it I Dimanehe, ont commence h )a nant dCe Bainet tI Cathdra'e le- Sermons de I'Acra aillc-. .xec -.ill, vent. C'est le R. Piro. Cuvelier, qui
- e .-x ici faitles eniretiens. Nous 0o iions


BERLINER 1101


LE REFRIGERATEUR A ('ONDITIONNEMENT D'AIR.


PRIX REDUITS CONDITIONS



DE



PAIEMENT



AVANTAGEUSES


LE REFRIGERATEUR LE PLUS MODERNE,



LE PLUS



SCIENTIFIQUEMENT


CONQU:


~Malaen de Conflanc.)


Robert Brasillach: Corneille . Hitler: Nla Doctrine . . .
Pierre Lyautey: Rivolte al Mexique . . . Henri Bordeaux: Premiers romans. .
Zweig: Marie-Antoinette . .
Vercel: Croislitre blanche . Amet: Comment on apprend a parlor en public .i. Footballeur entraine-toi . Ruffier: Soyons forts . Jagot: Magnitisme, hypnotisme, Suggestion .-1. Abbe Julio: Petits secrets merveilleux . Abb6 Julio: Grands secrets merveilieux .


11 ne faut s'ocuper du ma! que pour en tier le bien
LA HARPE.


PROPOSE ET


FAITS DIVERS


(Suita)


LE FOOTBALL DANS LE SUD

La sorte d'indiffirence qu'on avait note dane le Sud au sujet du Championnat de ]a Coupe Vincent n'6tait, heureusement, qu'une ap-


USINE A GLACE DE PORT-AU-PRINCE.

Distributrice


s

s


& [c
u




Full Text
xml record header identifier oai:www.uflib.ufl.edu.ufdc:UF0000008103506datestamp 2008-11-10setSpec [UFDC_OAI_SET]metadata oai_dc:dc xmlns:oai_dc http:www.openarchives.orgOAI2.0oai_dc xmlns:dc http:purl.orgdcelements1.1 xmlns:xsi http:www.w3.org2001XMLSchema-instance xsi:schemaLocation http:www.openarchives.orgOAI2.0oai_dc.xsd dc:title Le NouvellisteNouvelliste.dc:creator Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)dc:subject Newspapers -- Haiti ( lcsh )Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti) ( lcsh )dc:description b Additional Physical Form Electronic reproduction of copy from George A. Smathers Libraries, University of Florida also available."Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."dc:date November 29, 1938dc:type Newspaperdc:format v. ill.dc:identifier http://www.uflib.ufl.edu/ufdc/?b=UF00000081&v=03506000471641 (ALEPH)ACN6482 (LTUF)0012544054 (OCLC)12544054 (OCLC)dc:source University of Floridadc:language Frenchdc:coverage Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince