Citation
Le Nouvelliste

Material Information

Title:
Le Nouvelliste
Place of Publication:
Port-au-Prince
Publisher:
[s.n.]
Creation Date:
November 28, 1938
Frequency:
Daily (except Sunday)
daily
normalized irregular
Language:
French
Physical Description:
v. : ill. ;

Subjects

Subjects / Keywords:
Newspapers -- Haiti ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti) ( lcsh )
Genre:
newspaper ( sobekcm )
newspaper ( marcgt )
Spatial Coverage:
Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince

Notes

Dates or Sequential Designation:
Began publication in May 1896.
General Note:
"Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Rights Management:
This item was contributed to the Digital Library of the Caribbean (dLOC) by the source institution listed in the metadata. This item may or may not be protected by copyright in the country where it was produced. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by applicable law, including any applicable international copyright treaty or fair use or fair dealing statutes, which dLOC partners have explicitly supported and endorsed. Any reuse of this item in excess of applicable copyright exceptions may require permission. dLOC would encourage users to contact the source institution directly or dloc@fiu.edu to request more information about copyright status or to provide additional information about the item.
Resource Identifier:
000471641 ( ALEPH )
12544054 ( OCLC )
ACN6482 ( NOTIS )

Full Text



ERNE'T G. C[AUV'Kt DA r- tet-Pr"ropiitaoo FRED. DIVIGNEAUD


QUOTIDIEN FONDE EN 1896 LE PLUS REPANDU D'HAITI. Wme. ANN PORT-AU-P NC, HAMT ILUNDI 28 NOVEMBRE 198 No 20A25

-. ~ ~ -- - -.---------------W

rL7FITrES

NOUV~LLEs


PROPOS ET FITS DIVERS


At MAri1~ThAT IUffSIIARfl LA gAI1TE Tilt DEPlITh


CAUSERIE PRONONCEE A LA HH12S Ce matin ont cornmene6, aux ca. NOUS VISITE THEARD
sernes Dartiguenave, les examers
PAR LE* DR. MARTIAL PAIJYO d'admission i I'Ecole Militaire. Un Nous anvs regu, ce mating, avec II nous cst parvenu Is nouvelle de
fort contingent de candidates s'L- plaisir t'aimable visite do distin- la maladie du DAput6 William talent presents A ces &preqves qui gu6 Maire de Port-au-Prince, 'Mr. Thard, souffrant depuis quelques Comme on le salt, sont physiques Raphaail Brouard, revenue yen- ours. Nous souhaiton un prompt Aesditeurs, La conception du devoir m edicaI t intellectuelles, dredi de la Havane ofb ii avait rtabtissement au sympathique D&
a 6volu6 depuis quelques annies. A Ic tt repriseter notre pays au C ur pA des Cayc.
ci population Urbaine jouit -0a 6t6 durene sidle payser aun seu- lt, e Cl
Inndu s'c dernier, son sels Vendredi matin, il y put grand gris des Municipalits amiricai- ,MICHANT JAZZ
hombre relativement pro- souci etait, semble-t-il tie premcrire ifmoi A Ia rue Motseigneur Guil. nee. to de medecins, parmi lea- une m6dication ad6quate et corn- loux. Le ptvenu Joseph Dte s'4- Nous avans 6t heureux tie le relea Spcialistes, le tableau plkte. Aujourd'hui, i1 doit penser tant 6vad6 de l'Wipital Gnrai ou voir en parfaite sant6 et toujours g'omme nous Ide aouh-iitions, Ic
rna-rant pour elui socialemet, concevoir le Patient ii ttait interns sons Ia surveian- animi de ce bel enthousiasme i grand fatari ie domain do Port-autle trop~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~~~~Pic nvatpu eu enfrcind miiudn euli ti nen oAI uvi -II u Picequi s'amuse, le D~ynamique
joun, ta t suit peu da en fontion d milieu dan o du garde Jn, Mary Anscime lui a inspire d6ji taut d'initiatives Jazz, puisqu'l faut Iappeler par
pagnes en ce qui a trait aux tet coffre. longeaiit tonte ximess' Ia rue heureuses.
Le Dispensaire a surtout on but quand cc dernier fit eu dane Nous le remercions vivem ent de o u no r ora s i, bl act~t te es beon d nclser- sonri protiatii viit ei ri renoilveet
besos de a classes ru-Prophylactic1ue qui vise ih diminue sa direction, Le privenu n'a pa son ainablc visited et lui renotuve- plub r a riv d( Paul
eu l'oecasion de tougher a le Pourcentage clew i de Malaria. t6 tteint Ions touted notre sympathie, desPuil aC ru
a de Pian et de Syphilis diagnosti- *F
0 doist au cours des quatre Ic Vt o z-Vtus ax ir ds aujouroques chez es malades. Cette der- Peter on voyage, Roger, as-tu UNE VUE )E LEON AUDAIN [e je viens de passer co- ibr a do rotenir particuirement penr.6 A tout? - Out, papa, mome EN 1909 d'hui cne tilts xat-e tin potent
mudecsn des coloniesjazAgricn
Grand Basin It d'Ossmond otre attetion tant a cause des au pyjama ditjh i c dane ]a vitri- dez-vous te soir a sept hcures prnin tient ecmpte des condi- graves dsordres organiques dnt ne de Ia Chemiserie Lafayette, rue Sur lea facteurs cosmique- dane Svie tout h faith primitives elk est responsable qu'en raison du Magasin de l'Etat No, 95. lea maladies infectieuses. cise- a C ob Prii dIe Piat File'sen, do 1' i cistenee dan er diverse, Infirmites que Ie pa- At-ate- Dynamiq Jazz fe sa
ctien lgue a sa Progniture. Le 23 du courant, t a Ira, So s- La ondation Castera fern lire Irauid r -pctitio is. Pharmacipls off p.e Ce soat !a phipart du temps des District de L6ogitne, il a 6t4 cxp- cc soir a 8 heures pr6cises A 1 n ie dIno ire qon ler
r les prodoit, de pr -;.r tar~s dont !a dificience physique di oar un des bateaux de h. Ste.- Station IIS, I'importante corn- b e d d t e
t, on conqoit aisfmen; qu1 et intelectuelle contribute pour dard Fruit Co, Ia quantity I 6 munication sctentifirue faie par e 1 litf ait etit a tcsid 10e - tc un grande part A retarder ie pro- r igime de figues-bananes Docter Cl ent L nir, a c - l .NT O UN J. ors de enfant. oh* stu du 4e, ariversaire de son ia-PO N


relations et de maladies: tlat Je a dos ici rendre un homage mditmionn6 par one n- Ior- sincere au dvouement du Person%w &s prineipes &i?- mntai- nel Agricole et enseignant qui prcnd de rygne et Ia confiance L- ecur de preparer ces jeunes iile qml a clans le qHoulgan) lIments en vue d'une utilization qa11 ln affection a t6jA at- plus rationnelle, partant plus elt l phase -rese ficace de eurs bras.
4n, Des conseils et des prineipe,
-i dane Ie programme des dflygirte leur sont dispenss tant llliee Agricoies>> on n'a pist k I'6eole qoe sur les champs d'exI cc cot4 social de premier or- p6rimentation, et en provision d'utl'atif i la sant6 de. nora- ne amelioration durable de la t mena 1reapits recemment verus talite du paysan, il a fallu le porDominicanie. ter ic prendre in contact permaVOdxais, ce soir, vas di, nent avec le Personnel In crant M anerpu de a - . ,;,,t aa chez lui Line cot fiance justifiee par


vet-des resources ilnanci - Ia bonne foi et le si6ricux de ceux iMes, pour amiliorer leur qui sont appeals a l'instruire. de vie et leur fair I.- I1 eat evident que ces demorqdeg maenY0- thirapectiques trations repbt�-s finiront par prospose Ia M6decine actuclle voquer en lai des rflexes qui prolAtte centre leg maladies. gressivement I'6loigneront de ses indispensable, l'Hygiine anciennes habitudes em I'achemin des plus grands facteurs nant dens Ia voie du Progrs. e civilisation, que la contri- MalheurCuisement, les multiples du Mfidecin sait inttgrte besbins de ces qDish~ritis relared'doution do aaes- tifs A leur Ilygiene alimentaire
dent ]'ignorance totale et surtout ledacine sociale s'achemiie l'extrme pauvret des moyens ment vers des solutions lea conduit fatalement l'AvitaIt s'attaquant aux prob- minose : itat connu, vous le deSoIrtiigine, dang leurs cau- vinez bien, qui prepare le terrain meitres, it la Tuberculose, ces multiples beiogrN de ette mtdecino 6- goins nicessitaient, dis-je, des mt Iii A ceux de l'6tat, so- fonds de secours capables d'assuitdteloppement moral et rer A ces enfants une ration alique des peoples n'est qsu- mentaire raisonnable pour leur manifestations de Ia utte plein d6veloppement physique. mI Pour le bonheu-, un En face de, problmes au u91 irstls de Ia defense control gents, l'initiative prive ne s'est T, hostiles qui asi fgent pes dclarte vaincue: Par des ruI de tontes parts et A tous nions hebdomadaires auxtiucles 'at5: forces mrtorola)gi- prennent part lea meilleurs des al'aeites varies, erreura a- rescapes: nous avons pu obenir, er- l Vices xirditeiras : Ia creation d'une caisse d'tpargne ttis individuels ou natio- en prilevant une certaine part de lenur alire. Ces cotisations Ejou-. i agglom6ration de SO ties A cells du Personnel, quol . alliess dana on village, qu'insuffisRnte., il est vrai, contri(ulln in Dispensaire Ru- bueront dang une certain measure lI'mitit do l'tcole s it. i diminoer lea rtgueurse d la faim, iaa5t ainai one U Ilab',ra- ches lea roieessiteux et A fire r4T~ite de l'Edclucteur et du pandlre ainsi parmti aunt lee ts
n or leolu grand blent d'entaid6*sociale. "lecig{ t . .:: , (A: suivre)


Sur !a route de Mariani, V. -0 ture mmatriculoe an No, 909 ct-ndulite par ,on ptopitic ira Legrand Pierre, a heurt le piston Justin Ee. La victiot- a 6t trar'rco Ilt-pial getra.

Mas c i Monsieur, i vous faut in nolive uwnme, Vo'ye/ aiI'rchui memc Lous Vilmenay Jo nior, maitre-taillcUr moderne, irtaile au Boi-Verna, a angle d-s Axen is Lamartnirt et du Travail,. Coupe fanttise ou amtl'iceane it re]lentl EiOganC2 9aVant.le-Prix imba ttable.

Le 19 du w.rant, 84 rapatz'ics hatiens (l. de Barahona sonr
arrivs t Lascialhobas,.

Des deu x c6ts de Ia route asphallte Port-a u-Prince-Ption vil c-, Ia D. G, T, P, aminage une pite pour cavaier et pitons tout e creunsant de pctits canaux pour Pcoulement des eaux.

Dans ls milieux informs il so dit que le Pr6sident Roosevelt a eu hier et aujourd'hui avec l'Ambassadeur Hugh Wilson ds conversations sluir la situation en Allemagne.

Quelle deception en achetant le bon march pour votre trousseau. Ce oinge dont la rLsistance a dit nulle raconte lui-m6me son histoire. Dans un langage trits clair; on voit le jour it travers. A chaque


guration. )1 CAPl
Il est projet6 'a creation i'r
Comite Ilaitien de Cosmobioogic, Comme i.s anautoa derdont Ia reunion inaugural aora niiement, i'emprunt commnal du lieu dans les premiers jours de 1ic- Cap-l1a1tien a t& knt t~ement Coo cembre al ticge ,ocial de hi vCrt oici comment s'e t ritalis6e tut P1r ccphylatq dq u abti. i I ii, ( i Cat'' gr', 5000
r 0lat - dt i arI ell w ' i InaL.A CHAPELLE DE 6riaux pat rla2 t 'it
ALA CHARI'TE S. V P,i 1(00 doila pai a iMit , A'tieComme eoii -onc oijst 1000 dollai"-i p- r ortaio
Comme~ ~ nou I'noeosdr Maizo!n do cnlni erc di a Caipinicrement, -La Charitc S. V. P,, I a faith co truire un Ci.eool,,
. Ai ds Pauvres des Cayf-' C. -EI i aTicnifique petit 6difice et i u tcmoigne. 0u seil, du dvoti- I . avpc ifilin.meit Ce peine meant qui anmce l'ani matrice it 'r ,t annon.on i .a mort dle
vre, Alme. Bermingham. Si ne i- lionsieur ('rtile t.iautaud
formation, sot exactest, Ia sttut sum-nue ce nmtn i I h (l t d cette chapelle arrivera le 2 D I m e, n o r t i i i de
cembre prochain. La bentlicti- Turgea. on aura lieu dans la premi-rc qiln- Li, funiraill a. ron li i dzaine du mme mol. ma.in aprc-tod, ,t Ier ai
Sacr-(tour i Turgeau.
LE BAL DE PUERICULTURE I. defuni qi se fai-ait aimci
Qui ouvrira la saison des fetes de tout It iotli iii par Ae manit'e-i aura lieu le 10 Diembre prochain affablS, a 6 1 aucoup de
a I'ancien local de Sea Side In. grets, Concours d'e6gance feminine. Jazz Noit onvoymyr noi pi l sinciChancy. creondolinces aux parents 6I1rou
v's, particul{.rement it %a veuve, NAISSANCE t $s enfants, h son frre Me. Lkin
Liautaud et it son nevcu ' .' Pieri.ea 6noux Stuart Cambronne re Liatitaud


ont fet6 le vendredi 25 N-wcmbra, la naissance d'un parqon p'Lnomm6 Wilfrid.
Compliments A tIlr et Mine Cambronne et meilteurs vmoux au b&.


lessive ii eLdait u peu plus; pul TROISIEME VENDREDI CHIC il finira par craquer et le voitA AU REX
maintenant hours d'usage. I1 promet- Confinuant Ia srie de se ventait pourtant, mais il n'a pes te- ci-ois chics le REX prita yennu. I1 n'a pas tenu peree qua son dredi 2 Dtcembre prochain une prix intirieur camouflait ingtnieu- magistrate production qui a ddjh sement une quality mpdiocre Lar recueilli lee suffrages die 100 Milgument Prix A emport6 en quelque M in eSetterqiaotn
lions do Spectalours. qoi a obteno
sort votre decision avant meme Ile prix du meilleur film de l'annte que vous ayez rifitchi sur lee ga- A In Bionnale de Xrinise cLa Reirantiag oftertes par Ia qualitt-. ne VictorS's en version anglaise
sous titres franamis.- C'est Is re(Vole SUltO E pame4 ) production Ia plus grandiose de Ia
Evie intime, amouroose do celle qui
,fut In, plus gran do Reine d'AngleLA SALLE DR LEICTURE terre. IC,'st un drame d'amour gsion-,
OTTAWA, CANADA.
AIAISQN 1), E PE nant.


Nous aones appris hier par tdl& gramme la triste nouvelle de Ia mort de Madame Ci6danor Bien Aimct -trvenue it Port-de-Paix.
Nous envoyons nos since res condolt6ancet, a M, Clddanor Bien-Aim6 et A sa famille frappe par ce deuil.

(Voir suite en 86me. page)



ARTIRITISSIE, ACIDE URIQUE Douleurs Crises 1hflrmitis
gu6ris 6vites par la cure d'
ATOQUINOL CIBA
Non Di6poad
Dissolvant 6liminateur de
l'acide urique-.
CACHETS - GRANLES
PAUL COUPAUD,
Diqtributeur pour Haiti
Port- 8u-1rin ,


TS ANCGIN

EN AM


dx





SdI


mer it
all


a'

lain Ittdl as eel
a
limit am


n|r,/ll ii tl Pp t) .1. I- ]" pill yt . qf t y o.R


I


pl 1 lT
SUCHLA l HDM ;A ID41NS Lis WIPT'ife-)












5~ 11


ianma, qui partage ie i'oeuveau- sance y~ses pat 1.1 c. Iu e ox Monde en deux parties, l'Ambrique aa rno'na limiter s~rieusement da Nord et t'Amdrique du Sud, en tears ravages avant de peuvoir re. admire crete crdation de Ia techni- prendre lea tra aux, les Amdrique, mals it n'y a qu'un petit nora- rains d~eid~rent de recourir A des bre de personnes qui songent aux savants experts dana lea questions . iftficultSs consid~rables qu'ent eu m~dicales. Les mares et lea maA aurmen ter lea ing~nicurs, lea rais oA se ddveleppent lea incus�m~decins et lea milliera d'ouvriers, tiques -furent ass~ches ausi comnavant (tue l'leuvro gigantesque nit placement qua possible. La fi~vrc 4te renlisee. . jaune fut cempehteront aupprime
Loraque Magtllan eut effectue et l'on put r~doire h un faible sen c ]lbre voyage on deublant Ia pourcentage le nombre, doo peraonpeinte and do Ia Patagenie, en se nes atteintas par te palodisme. rendit compte que l'isthme de Pa. GrAce AlIa Commiasion do Panarna ron. tiuait on adrioulx obsta- ludisme do Ia Sei6 des Nations, tie p.'u h. re vs: ontre 'Je5 lion savoli rna'ntrnant Cloe le rereuteso- 1u n.p-r atex quo ee!- made proxventif rr eons contra la les do V'A o :tiquo o di Pacifi- malaria, en dehors do la lotte conque. On no,ordla "ac a1 ablir des tro los moustique.', conriste/a prenprojeot: u v' onrv'oonnt d'on dre one dn~e jomi'OalbrC. de 0 canal dor u e.: rogi on. Ferdi- grame 400 do quinine pendant nand (Ie o.-! , oe grand heroin tet la s0 C ito I'ZI f, ros et penqui 'I e ":-''ic't10 ,:a1 do' Supz, dant Cioeciqoc ue~: o ~l ." : Pour le fut I .'i~ : Io nu~hiro la ira- te mitoment 0 de Ia"d n eem'.'u'. MaD: to po' di temp , 10 meade on I o.t( nt t:ar In CjObocict .a xtc-n: dot cinal (IC Pn- nine de coon"e d ir' (1 gramme nama p rmin de'o. mil'rds' e ii 1 grn, '100) , -:n~ par jour francs dunt o 'uerre Cet' 6ehec pedant 5 5 n,. II nest pa" alt di au moun-tipie do In 10011.[fait do Cri 40 - ( - .r.mentair'e via etU ui de1 h1 I fi, vro mano, 0ni mats u: c:. do -r::'~ n op'r 11V ail'T.3 10H. 5,000 ouvrers, comqle pric~n. rn.0 I to l " 's , Eta Is-ULai rs- Pendaont I. , ' r ~Ci iCI I, .~v Itdroite et tons capaieont dc .P e
it~m:�u- a 0o i('t6 et plIyoi mouIiquO(' . I - ':t�i.0 100rqreot trpI. wv CI oe do cc- dlrent com0II "p. t- " ia monte
nl~.1 ,'3 .' Crm> dn'aV- d1 te'rra11 .0' o.l' I Ia' :o
gIery'I I l-(p liq 1e ,- 11)1 Inbt a . 11:'{:iP dI'un canal
PIll, ?: ' ' , .::(: 1r 01t1- 1)'lrO' I .�(hsc :1 c-- i i liso nr

ln-. t : (It l11','IIvo - t'lli lI ('1 .'. ,. [ I; c Ie I a'0

100. l ,.1t'' 'ol': Ct. 01 tlosK Cll'l' 1 0011 (1in I'.i. . , 0 1 *. .;r lrl iifTor.tF' . . t '1 I l I-(t 1)11i - Cer ' 011 1ana doC 1.01r. 0 ! 'q .i' d Cl~iCJ t ii :: i:: i . tt : h 1lfit5 preo- de 10 10C 'Is 'iu-li~ :: .1 ,.i501 .' 'i:E '-. rul'I : 00001CC CpI U']vto (del III100'.




D.,~na Ion pays chauci's
1 1a' Iti'.'
''.o21 0~5.v5~51 . altoS
101 seouvegarda dL' I '~


(LIXIQUL
dlI
l)r. I', t'. IDE-d\l NII,!-S

(I IC. CII f~:I'r((Co
('onaoul.atius :
4 hoep ii 5I bros I


Apre.s Ic. Sprrtacbea
IZC'Ildi'11 seus no i(l:IILINIClt IJOF


REX
(IN E-THEATRE



POUR LE CONCOURS DYELEGANCE
(Dam,.es)
Je, s-ousignd, d~aire que



fase partie du t~omit4 qul dirigera lea dl~ctions au
prochain cenceura d' l&genre do REX.


Aidez vos Reins
00
Irifi iii~'. Si'. it 1'' ISiCIS par 1& rigIllo. 0 ii-' I I I) Ill ei-ag.lea hem nor Ill it I I ' 'iS Ii' I', ii, 1,11 reIns
V al.> ri ird~fldirhr~iIIt5r'iir,~ ii 'SI .1.- Ia irasle, nuallil.i' 101. 1' Ii' hilTS i'USi1' 1' it sUnlIt0 Ofl 45 lilt" 'iii"' 1 0' iliipriuillliifl Sm ia0 Illil. Cl ii ' ' .~ Vi .13 gii5rltt Cpa ni lax 01')' '. '.10 lifi. r.fli'Ci le ~rI5
111 00'S Oil.'. IA CI'.' I'i' 'P3' ii 110 IlIICliiASS ACA 5 .railIlt 113 ott li 1 0' '.i.C' GCnleaIa S Pa Ill, I) 11011 Ia' I \ll~IL2C OlUjaUie'Ill1I.' fl.Cti~o & 'irlit pliarnixc,0i1. - 1 is


GALABLES?
OiW TROUYE-T-ON L'ACCUEIL LE PLUS Ct . -MAN'T?
AU

Berliner Hof


CHAMP DE MARS


PHONE 3494.


LB MOTOCYCLETTES















IJGNE REMARQUABLE :.

PUISSANCE EXTRA )RDINAIRE PUNCTURE PROOF PUBES DETENTRICE DES RECORDS DES 5, 10, 25, 100 M ILLES.

CONFORTABLE ET SOUPLE.

*fAITES-NOUS LE PLAISIR DEi VOTRE VISITE. PRIX SPECIAUX P0OOUR LES OFFICIERS DR


tA GARDE DYHA ITI.


ABEL LACROIX
Ford Deeler


Distributeur pour Haiti Grand'Rue. Phone 3134


PARFLUMS MAGESTIC


~CADEAUX DE NOEL D'IIOLLYWOOD


% Jamais acrd MAX FACTOR, H 0 L L Y
r '.W 00 D n'a pr~1.ent un assortment si vsari
t� . "e SCADEAUX DR N0ELa. 11 e8*e8 formaidtlea vari~ie.o qu ehaque lemma amera. DEMANDEZ A LES VOJR AUJOURDTHUl


flemandea A votreC
MARVEL
Oe preduit change Ih
votre chaussare selon vous pertca o selon tame. Toutes lea coolh pris or et argent. IID ne craqe pus et I magnifique ind41gbile fi rend le soutier plus in fatigue.
Demanded M ARVE voos habilterez avec 41 monte sans aveir A d 10 paires de ehauaasur U~ne sele boone pal lit, grace A MARVEL En yente percent.
ttYPOLITE JE
Distribus


POUR VOTRE
Si vous souffraz de gestif, ou si vous se3 bilit6 quelenque Ilns
-de ratez p1a 'ccson tre A l'usnge de In F queyas (quintessence Trog~odytiqn'.) ou ba Vincent.
Madame,. n'oubliez p " mne QUJTSQUEYA eat
tif qul excite ta creia( ehes lea Deb~s.


Vous trouveres I lea cel bres dent

G IBI

&t 1.- Gle le Lea produits fin
cGJIBS
sent lea mcdl


I










QUOTIDIEN FONDE EN 1896


Page


3


etait


absente


du mi


crof


ilm de


cette


date


Page


3


missing


from source microf


m of this


date










QUOTIDIEN FONDE EN 1896


Page


4


etait


absente


du mi


crof


ilm de


cette


date


Page


4


missing


from source microf


m of this


date





PAGE 6


CHARLES FEQUIERE & Cie
l NG i-NlEURS
Consultation - Projets - Calals Canstructiois - Agences et ?eprisentations Generales - LomiRue Bon-Foi No. 54,
TA7 : 3270
P. 0, tOX: 198
Por t-au-Prince, Halli tW. I,)




MORONT RMEL
MONT CARMEL

HYPPOLITE R. JEUDY

Grand'Itue No. 1.19
Annonra A 8a bienveiitante clien. ittle qu'% l'occasion da la rentr e 45 Class en Octobre procbaln, trouvera des ehaussures pour fZ'annets et fillettes, Avant d'aller ailleurs, t ie visite iimpoe A la Cordonnerie Monta*mel oh vous sortirez satisfait. l Nmandez toujours les pommadb Nu-Nile et La-Em-Strait


JAi~o


LBANQUE ROYALE
DU CANADA



COLLEGE SIMO.N BOLIVAR

82, A venwl J)hn Browin

T!phone: 2.1 1

LE COI;LEGE SIMON E(LI t\Pi l I.n ol ques jo rs sa
rnepti~me anne scolaire. Au CoE de s'n ox st*ci grace h I'im-sense bon voaloir qui anime i i, dirig at , ' l 1i touted use'
moisson de succs, Maintenai.t pIus r ,z tolls los 11aires qui ont-conieacro sa sp:.t cir sif-ce, leur d(voue.
nent et leur probity, cest 1, feiiii voro .6 a ler 1 s oin et d prouderr, par les faits. les po:ii jhtfs de origment national ,
Adaptation complete aux exigencies Cie a vic niderne et do nouveau conditionnement de l'Ensei iemert. enIaic
Pires et Mras de famille, z: ,ous voo assurer it Vos enfant3 Un avenir certain, inserivez-ies wu COLLEGE SIS!ON BOLIVAt,
82, Avene oi.n i Browi, 82





MAGESTIC


Rulletln d'Hygante

LE CHARBON OU PUSTILE

MALIGNE


Le charbon est originairement one maladie de pertains animaux: mouton, bmeuf, cheval, chivre, etc. 11 eat extremement contagleux, et transmissible a l'homme. Le simple contact du poil de la bWte malade on more suffit quequefois I no s contaminer, de mme que sa chair, son sang, son lait, son urine, ses excrements, lea mucosittA de sa bouche ou de son nez. MC-me cuite, sa viande reste nocive, puisquo le microbe de cette maledie. la bactridie charbonneuse, s'enveloppe d'une coque apr~s la mort do animal et devient une spore capable de vivre des dizaines d'annoes sous terre, et de r6sister romentandment a Ia chaleur skche ou humide.
Les mouches et les poussi~res infect6cs jouent aussi un r6le dana la dissemination du bacille. C'est gn6ralement sous la forme d'un bouton indolore et indurA, sans pus et A fond noiritre quo le mal se manifesto chez l'homme,


PETITES ANNOUNCE



La rnthode employee par Ia Blanchisserie aNew China Rue Rigaud A Pdtionville, pour IW prparation du linge, des robes et costumes, donne entire satisfaction aux aimables clients.

Pour atre chic et 616gant, hapullez-vous chez Maurice Flambert, tailleur moderne A ]a Rue des Casernes No. 28.

Pour faire de bonnie emplettes, on ne manque jamaisl de passer A I'Epicerie Bailly, situke A Ia Rue Bonne-Foi, oO se trouvnt les moilleurs pro(.dts alimentaires.

Pour avoir unt bone chemise, rdunissant routes lea conditions d'6 1gance, de solidity et le fint d6sirable, une visite au Bazar Moderne, 91 Rue du Magaatn de l'Etat, s,'impose.

Avee les derniera arrivages, la maison Paul AUXILA sest pourvue des varies des toileries des plus fines de la place,
Ue visite s'impose.


sur une parie d6couverte: Cou, fa- i *.
ce, main. Les plus exposs snt lea La bicyclette AR MSTRONG a personnes en contact habitual avec dent le reprLsoiltant 'st Mr. Frank les hltes sus-ld6sign6as oil avec W. W I L s 0 N , Admi r -ratiur loura produits: gardeurs, vltttri- de ia Exidl Stoage Btatery S. S. naires, bouchers, ouvriers d'abat- est bien e ,I. 1C mnIde entoir, tanneurs, etc. tier pour cu solididt, et s(n moderEn quelques heures ie point in- nisme.
fet6 s'entoure dun cercle roUge Nous aons en stock toiiS ls soci'oed ne, la fi re s'allime bien- des : de course, A homnmc, , 1.31nt6t tre lxev6e, il y a nausees, re- me, et pour enfants, Le prix est missements, sueurs, affaiblisse- essetiteiioment has, ment progressif, respiration g~nco 000
ruts asphyxie et mort, aprs uu Oi Voulez-Vous r6tussir ,i affaicos 6 jours. I1 y a aus i la forme pul- (jlnt 'e nionde? S 1, ie habilmonaire ou intestinal du charbon, 1L Allez a tourd'hui roe c faire sans ]a pustule cutanke. prniru %.yers meurcs pr Limis
Mais ]a gu~rison se faith rite, Vilmenay Junior, It, ire-'.,.eur dans les 4/5 ces as, gra ce au trai- moderneqli garniit ie i e t et tement opportun par le srum spa- acapLe is o a e i petocifique; ot le mial a presque dispa- naiit6 le aacus, ru du monde depuis Pasteur, gri- Adressf: Ange ,'d Avnue
ce a la vaccination anti-harbon Lamirtie ( t du Tiravaila, au ne(use, .~i I' la
En cas d'6pid mie, oil recom- L*i
mande !a quarantainc dans la zo- Lea O'git n gen c l ceux qui
ne i f ti, 'iolement et It trai- ve iii I' , 14 1 t r 0ut- ; ttment dc iid id, s ot des at - temp 0- g o I t juati It, m iux attints, la vaccination del drill ftn la. i lez \ M ,de! ('hie. cujets indemnos, lincineration ou ancictei Mi.s Jiian Talams (t ' nf-ouis ent profound sous ter- vous aerz satisfait. re avc de la chaux des bktes mor- 69teI, le renforcmintnt du controle MachinP f &rira 1tomingin sanitaire de atn riaux de bouch- Machine d calculer Dalton tie et de lur viandes, le renfor- Rubane, papier carbon cement do.l mesursc prophylacti- Faile roe achatb chez quf.m dan- c familes t dans G y GILG,
otablissemonts intoresss et enfin
une inten-o propaganda d'itygi6.
ne dans lea populations. ('ie gte TIINSTIANTtQL'E


CLINIQUE
du
Dr LOUIS HIPPOLYTE
Mdecine G~ndrale
Phone. 3373
CONSULTATIONS:
2 1/2 A 5 pn.
Chemin des Dallas - 7 A 8 a.m.


Lefait est incontestable



LE, RHUM SARTIH

'est la quintessence



meilleures varit s de cannes


d'unvaste territoire


r1"missant les nieileurs terrors.

equi faith son ar6me



GOUTEZ ET COMPAREZ


Le s S . loc rirgile,, v
naint dig, PoIq Ohl N,,, ,nit tuduia Poit-au-Pt nc, 'tIi 29 Novembi-e,
II reltartiri l, , j. it-, mrm pour Santiago de C eus' Ports do
Sud, pre n ra nt-"'-uti-4 , massager,; pour l'Europe, en transbordement A Pointe a Pi're.
Port-au-Prince, It 21 Nov. 1938.

J. U. VITAL, Agent.


COLE SPECJALE
DE
STENO - DACTYLOGRAPHIE

Reconnue d'Utiliti Publique
Angle Rues
du Centre et Miracles
Tliphone 2620
P-au.Pee
STENO - DACTYLO
COMPTABILITE

Le seel 6tablissement jusqe'icl A Port-au-Prince od lea prescaptiona tesoniques sont rigoureusement appliqu&is.
Une reduction a 6t0 faite an tarif gdniral des course pour tenir compte de In rarett dunum4ral. re Demander Propeo.

La CHESTERFIELD ee la sew. le Cigarette dont les fomenr4 di, sent: tELLRS AISPONT,.











lpenaant ne pros na Mne. de SEVIGNE.


La morale ne West pas fate d'un
*up, elte s'est faite de routes lea
-etites victoires que l'homme a reImport es sur la brute qui eat en

F. BUISSON.


PROPOS ET FAITS DIVERS

(Suite)

LE COMBAT LOUIS-LEWIS


NEW-YORK.-Joe-Louis, champion poids lourd du monde, et John Henri Lewis, qui est reconnu partout comme champion semi-lourd A exception de New-York, se sont rencontrHs au bureau du promoteur Mike Jacobs afin de r gler les derniers d-tails au sujet de leur bataille de 15 rounds, pour le titre, qui aura lieu le 27 Janvier au Garden,
Les de,-ux boxeurs on' tolt atcepte, mais ils n'ont pas sign Ic central Officiel, 11S Sigrecrli Ce curtrat ae 25 Novembre. Louis rulitvT l te ". recetto q11
, -, r 0liI(.000 t( -, i 1 r r, ' 17 1,,, o . En ' , i Ju!M Lewis serait v:l.1 , i rrmberalt sous ]a jilridietion de- Jacnbe poul Lime
t ,r d { - ,s

,NIAS(CAR AI)E

Mercrdi 3t No vem ia Rex la -'mq,, Pai-Me prm- en'era u.tASt ,AIADE rise salire des m -url d milieu. Revue Musicale, llunuritiq 1 animec par de sal'uieses l chinsons (ie salons et de rue Avec C. Lahens, Pom6ro Day,

AU COLIA.E' DE NOTRE-DAME
1)U P'tWETUEI. SECOURS
A U IP - la direction ie Son rExoI i - Nigr Jan. des ouvrier trasail :nt aetivement a Ia propa-ati n dli l iirall SCil eaI\Ol, b ltot, la Ch,-' llhi (duollge de No,re-)ame di tp6t el Secours
!Isl o'ffr''O s al cet[e Oczlsioni. to n_ eor1100rimert, au dvotuS e' t du Cap,

lIH)ItE !t',,, I'AUVRES

,L'OboiL 6!i lFau1vrC dot il 11istin I C I tiife - ,it M dame ]l P~ aros i : re are o r ;an is , le 10 D'Cembrc, all Club Priv6 de Paul Sil--An -IUr grand bal don C, ;rli 'rll ConsacrC' a l'Ho;picce NosirolIAri.o
(Ce st-rt urel a oCus'oD pour c l icain id ( tout e'Dll faisan' tlrt
bonne a' uI rt1.


INCENDIES


Le 19 Novembre vers midi, sur l'habitation Bel-Air, 8dme See1:on Rurale des Platens (Commune de Petit Gofive, Ie nomm6 Hyppilito Milord mit le feu volontairement a la maison de Endoph~ne Bijo. Le criminal ost aux ordres de la Justice.

Le meme jour, vers midi, stir l'habitation Piller, section rurale de Boucassin (Commune de i'Arcahaie) a brQid accidentellement une chaumi~re appartenant A Mine Altida Louis. Dans la nuit, ot la Petite Rividre des Bayonnais, commune des Gonsives, on a enregistr6 Ia porte- de 5'chatumires aptarijenart A Mme. Dinette Narcisse.

L lendemain, sur l'habitation Lacroix, Odme section rurale, de Dessalines, dux chaumires, propri6t6 de Vime. Sdnat C6sor ont 6t6 la proie des flammes. L'enqubte menue a eonit & Lin accident.


AVIS


Service Naticiali d1 4. Production Agricol- t de F'Enseignement Rural.

Section de Mt6decine Veterinaire
Vaccination centre le Charbon Mlactiridicn.

Le Sers NatonatiI de Ia Productio Agricol- ,Seci n di Modecine t6rinnaire) se ne a la disposition des xiieveur et pI oprietaires de laiterie pour Ia vaccination pr6ventive tie hours bceufs centre Ie Charbon bactdridien.
La vacinatltn est gratuite.
S'adresser an Chef de Ia Section de Mdecine Vdtrinaire.
T616phone: Damien No. 2965
Te6lphone: R6sidence No. 5310


REMERCIEMENTS

Les Familles Desmangles, Serres, et tous lee autres parents et allies remercient Son Excellence le President d'Halti et tous lea amis, tant de Ia Capitale que de Ia Province, de Ia-vive sympathie tdmoign6e it 'occasion de la mort de leur regrett6
Massilon Desmangles
et teur reiIouvellent ici leur sentiment de profonde reconnaissance.
Port-au-Prinee, le 26 Nov. 1938.


LE RENDEZ-VOUS EST AU
SAVOY


Pour vos robes de Vile, Ia maison Vve El Saleh et
Noustas est bien pourvue dee tissue de routes nuancee et de quality supdrieure.

Rue duhbga n
de Et


TULP1164 : 3780


Sie)L u airwii Is sieygaeni
L hbrrice La ine_ avurter

Agency d c'est ne grave erreur; car (Malwid Oaflance)
A e e d u C p H i i n e a m a t f~ r e d e in g e a q u a lit 6 p r i - 0 1
-metu.C'et elle qui assure Ia conm � -,.-.,.
reistnce t done a l Robert Brasillach: Corneille . f .
r~sitaice, oneILL ur~. Lebon R - Ma Doctrine . . . Service de luxe rapide entre Cap- march eat um Jtere qui cofite tou- 'Hitler- Ma Doctre r3aitien et New-York. jours cher. Achetez toujours chez Pierre Lyautey: R6volte an Mexique .
D6parts rOguliers du CAP-HA- le Sp6cialiste, cheap Madame Simon. Henri Bordeaux: Premiers rom s . . TIEN tous lea Jeudis A 4 heures *** Zweig: Marie-Antoinette . . .
P. k et arrives A New-York lee Notre confrere La-Garde informe Vercel: Croisi4re blanche . Lundis rnatin. qu'auk'CayVes on attend l'arriv6e Amet: Comment on apprend . parlor en public .
d'un grand nombre d'haitiens qui Footballeur entraine-toi . PROCHAINS DEPARTS DU avaient 6migr6 A Cuba. Ruffler: Soyons forts .
CAP-HAITIEN 0.0 Jagot: Magn6tisme, hypnotimie, Suggestion .
CAP-HAITIEN On annonce la nomination de M. Abbd Julio: Petits secrets merveilleux .
SLermann D~sir comme Agent A- Abb6 Julio: Grands secrets mervlilleux. SANTA ROSA Ser D6cembre gnle A Ldegfne et A Grand- Jagot" L'Hypnotisme A distance. .
SANTA PAULA G Dvembre oae. COLLECTION tLIVRE MODERNE ILLUBTRE, (G, 1.)
SANTA ELENA 15 Ddcembre *06 Binet-Valmer: Le D~sir
SANTA ROSA 22 Dietobre C'est le Dr. A. Gamier, croyons. Claude Anet: L'amour n Russlo
SANTA PAULA 29 Ddcembre nous savoir qui remplace, le Dr.'-. Carco: Le roman de Fran~oia Vlion
Fthiere, ancien Admnn:strateur Cameo: Perversit6 PRIX DE PASSAGE: de 1'Hpital des Cayes, nomm6 S6_ C(ine: Voyage au bout de la nuit (2 vol.)
nateur. Le Dr. Miot remplace lk- Chardonne: Les Varais Cap-Haitien-New-York, Dr. Garnier b Jdr6mie et le Dr. Chardonne: Eva
I re Classe: Pierre-Louis rentre A Port-au- Chardonne: L'Epithalame
Prince Nos compliments A tous. Chevallier: Clochemerle Cabines exlrieures, Delteil: Jeanne d'Arc
minimum . 135.00 On informed que le Gouverne- Rostand: L'homme que j'ai tu6
Cabinets intiiieures, ma' 'ChCCO v-sq tent6 ne Prvost: L'homme vierge
minimum $. 95.00 dumareu, e rnportante auprts du Morand: Magie noire .
P tl u 'u r(oC britanniqfte. Dans Morand: Boudha vivant Pour toS ah - ie ree gr.emrts,re par le .Ministre Maurois: Ariel ou la vie de Shelley
scadreer . C e Ma aryk z, Feign Of- Byron (2 vol.)
H. (ANC LU & Co. ice le g ore men de Prague a I Etc. Etcdr.&. , . 1, idre garantie ALMANACH VERMOT 1939. . G, 200.
[vr~i::: p ror~ - Munich,
Ag nts, - 1 '' : !MAnie-
(ap-Hailienl Phone 291 1ray. . I re i' r ngr e en

fro' 1 'i r ' ' r n Ces garantie -. iiu es dc_,. I annexe de
PI ~ ~ ~ ~ d BI(AiO Rt'E ]acin3], ~ icih t-vie-nnent I
a it c r Oi'el o}I U ;t re ,

BuethI FOCet ra , . C npa- Ur? ' C~ t d' ne grifnde gravi-mot rrnaii-r C ~ tcC' . hier sr 'a fron- ~ A VZV~ TU
;o mrter -a ult o, no i r r, ma 1 1,_ I r tchIco-polonai>,. L .s Polorahes des oe paquebots et 1- d' vc"e I ]es mobrdates tch&Cargos et e, tabIeau ,e h c rai-l
I T ., t t a r i f s C1 i g i , r ud e , a r d o d l i m i t a t i o n p
rers e m ;Ir .e tfrritoire c6d6 dans
N srercior-s la Traisat de aS taaPlgeU cma 1I rC8Z )
-on graciux la ilUfie a memo pa ar chet
m(ffit. ()s plu per ps rieoi qan
UN GISEMENT A-rt On oAPt ms preevoirPour cela :
a c r- e 't , -equen ,i qui d-P

Oil in' rfornt qii*; a e I deii l 'inedent
dhins ]es enlvironls (ILI Cz un glee- o?L k, Cnrnemet tie Prague a nere de mineral ayes5 ,Rac INDIRECT
ila - i-, 'irr - Ca ngio rd(,n'. ri t oroemont des trouilions sounis ax EUitanal. - peS Ieh, ii Iuthenie pour pai-ire r x -- n pelono-hongroi- insta116 par
,se se son rjv n s slaifa isnh On
croit que SOiS p(C. oi r C-c) LA
menCer l'exploitation,
. -- . . . INP IIg IQ[ iIA[


HON 11 0tIC


C 011111CI IE $lll




Full Text
xml record header identifier oai:www.uflib.ufl.edu.ufdc:UF0000008103505datestamp 2008-11-10setSpec [UFDC_OAI_SET]metadata oai_dc:dc xmlns:oai_dc http:www.openarchives.orgOAI2.0oai_dc xmlns:dc http:purl.orgdcelements1.1 xmlns:xsi http:www.w3.org2001XMLSchema-instance xsi:schemaLocation http:www.openarchives.orgOAI2.0oai_dc.xsd dc:title Le NouvellisteNouvelliste.dc:creator Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)dc:subject Newspapers -- Haiti ( lcsh )Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti) ( lcsh )dc:description b Additional Physical Form Electronic reproduction of copy from George A. Smathers Libraries, University of Florida also available."Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."dc:date November 28, 1938dc:type Newspaperdc:format v. ill.dc:identifier http://www.uflib.ufl.edu/ufdc/?b=UF00000081&v=03505000471641 (ALEPH)ACN6482 (LTUF)0012544054 (OCLC)12544054 (OCLC)dc:source University of Floridadc:language Frenchdc:coverage Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince