Citation
Le Nouvelliste

Material Information

Title:
Le Nouvelliste
Place of Publication:
Port-au-Prince
Publisher:
[s.n.]
Creation Date:
November 8, 1938
Frequency:
Daily (except Sunday)
daily
normalized irregular
Language:
French
Physical Description:
v. : ill. ;

Subjects

Subjects / Keywords:
Newspapers -- Haiti ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti) ( lcsh )
Genre:
newspaper ( marcgt )
newspaper ( sobekcm )
Spatial Coverage:
Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince

Notes

Dates or Sequential Designation:
Began publication in May 1896.
General Note:
"Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."

Record Information

Source Institution:
University of Florida
Rights Management:
The University of Florida George A. Smathers Libraries respect the intellectual property rights of others and do not claim any copyright interest in this item. This item may be protected by copyright but is made available here under a claim of fair use (17 U.S.C. §107) for non-profit research and educational purposes. Users of this work have responsibility for determining copyright status prior to reusing, publishing or reproducing this item for purposes other than what is allowed by fair use or other copyright exemptions. Any reuse of this item in excess of fair use or other copyright exemptions requires permission of the copyright holder. The Smathers Libraries would like to learn more about this item and invite individuals or organizations to contact Digital Services (UFDC@uflib.ufl.edu) with any additional information they can provide.
Resource Identifier:
000471641 ( ALEPH )
12544054 ( OCLC )
ACN6482 ( NOTIS )

Full Text






,FUEL). DUWGtEAt


O4nttw


F-OND- EN 18


TOIlS PARLE


td iun, certain

Sd'6tiid0,ppr

"tdrent dans li rvi b Tomannque do docum enous leur rendrons don't 45nalant que la Biblio If'::iEcole de Lettre 9:teur. Le et en leur parlant auIa quelques ouvrages pen Haiti qui no constituent. tdu, qu'une petite partie tions, r6unies A eur in-


occidentale


aus -evons Ia collection qui enw t'Afrique occidentale au klgoU verneur general de PAp occidentale franpaise, S.
K.teCoppet, qui s'est d~ijh Ut*puis sa rkeente, noininap un protecteur actif des
jrieains et comPte pari 'borateurs un homine doi e t 6galement un ami fM. Bernard Maupoil. WInux de nous pourvoir d'un itelide pour tote tude ultk;tiioes distinguds amis nous Ii service regulier des belles Mons officielles dditees par rigireaux: he zJournal OffiIle bulletin d'Informations luxeux. ,Bulletin du Conitnt 1itoriques et ScintifiK Ge n'est pas tout, afin qu,itien-s dsireux d'6tudier ,kweaient toujours sous les Ie domaine de leurs 6tudez, ifnt joint tine grande carte en couleurs englobant4 hla TPArique occidentale et rAA4quatoriale et raise A jour is.Ites:toutes dernires innoM Plolitiques et 6conomiques.

MeU d'hier et savants
tauiourd'hui

'volumes dejh parus de la .t.ue du Comnit6 d'Etudes i C. F. constituent une mine ithe, de documents de 1lreI Main, rLAfriqiae noire ccalfe permit de jeter un co&p utr Pensemble de la qutstsr,. SVoUs onnaitre l elimat qui 1I6 peuples africains7 Voici )Iane 'Etudes m6torologiE.t-ce Ia nature primitive 01 attire? Choisissez vrtre t de la Cte d'Ivoi6e.> et atafre It plus recent deseE
5 'delAfrique. Enfin, des d&ha la capitake constituent Ia
RIfee i lacCarfl ge'oo-. de Dakar.�
fl piedant ne peut �tous rep i longuoment que my10 SPasselde6d ce continent: d'oA:. t6 4rach'"s tant :deselJaves e M SSSncr A peino con-T
00nI art priitif. W4.ns k(0 Snos atnis seo3sont vra iss.Voyez Cette gran~W~RAI'IunSotunncentrals
' ntlea grand empires~

It.*en co ntacts avec .,les


:Africains so .soient imposes i 'at. tention du monde plus e.tinpltement que dans rart. Ceat avec un I respect presque religieux quo-4'cx feuileIte lea magnifiques ;daiwAhiilustr6es qui ornent des coltkecvAms .offertes cette fois par un ani de Belgique.
Depuis des anntes deja, tonctionnaires, missionnaires et memc simples colons du Congo belge, ap.portent leur part au db&valppement de 'art et de Iscience c-n envoyant au Muse du Congo 5ps 6chantillons de I'activit des pcu ples o t ils exercent leur activit&C'est ainsi qu'on a pu reum ( es series uniques de chefs-d'ow-re qui illustrent des recucils en crurs do publication mais dent nous avons ddjik re~u 'Les Fktichest,
*Les Allume-Feu;>, Les Tr6piedsa, eLes Appuis-ttet, les Statues-mendiantesz, Ie tout en anfolio de uxe. Une autre collecton et 6galement on cours, intitule tArtes africanae. On y trouve un choix plus &lectique de documents allant- des gLggendes historiques des Balamba i' Ia cVannerie* ,A,tii Poterie au lac L6opold lb.


Ie Mus de Tervueren


C'est le moment de dire un rn'i de la source de tous ces documents d'art congolais. I existe prts 'de Bruxelles, tin ms unique en son genre, install! i' la lisi6re de in fordt, au village de Tervueren. Co n'est pus simplement un enseinble de alles oh he public pout so p:-omoner, ctst ug-si tn centre tie -echercbe ohf quelques savant;.3 se consacrent hleur travail au mideu de documents innombrables ena>a-.s6s dans lea greniers et leascaves.
Parmi eux se trouve le Dr Jues Maaes, chef de Ia section ethn-)graphique. Sea richeseos sent con stitue'es par d'hallucinants batajilon-, de fdtiches, de masques, d'ar-, et de fi6chos, de chaises, etc., tous aolgneusement ranges et 6itiquet6s. Chest lui qui a accueili avec tent de g6n6rosit6 notre appel en faveur deg 6tudiants haitiens. Pour ,mntrer tout le prix qu'il faut accorderit son jugement, nous sigoalerona' que te Dr Maes avant de so consacrer i I'6tudo de leurs arts et de former des disciples-pariitleaquels se distingue Mile Olga Bo ne, avait acquis experienced pratique de cos questions,
Avant la guerre mondiale, il a explore en effect lune des r6toean I."s plus primitives du globe et nqus .en poss6dons.le butin dana son ouvrage tPopulations des bassins du Kasai, do is Lukenie etdu lac Leopold Ib. PFaisant derniremer le point, en compagnie de s tolaboratrico, iI a publi' *Los Peupladc da Congo Betge*, Wuvre. de syuth esoV.e yslaquelle lea africanistes haitions pourrent coroner ielrs 6tiudpigcoflflflOnouw tenninoons cot article4Jean COM.AI.



CoRtAMINE CIBA
-njarpt w6si erglqu o n mtoxiqttt soutient Ie cwur ties vieltlartis, diesm eeaevlecft


W SURE DE

SMUT PUBLIC


--,-. - I


Nous Pubilone i-dessous Pinportant Arrt fpris par Son Excellence he Pr6sident de I Rpublique Pour renwlacer les eInq S& nateurs r toqus tde leurs fonctiobs pour nwn s subversives de l'ord.re public :


ARRETE


STENIO VINCENT


President de ks R publiquc
Vu lee articles 35 et19 c ia Constitution;
Considerant quil y a lieu de pourvoir au remplaceinent des (CSq S6nateurs r6voqugs par Arrd4 en date du 31 Octobre dernier;
ARRETE:


Art. ler.- Le Cityomn NEMOURS, ancien Ministre Plenipotentiaire difaiti a Paris, Coner. vateur du Muse National de Portau-Prince, est nommn S6nateur de Ia RWgublique pour le D6parte.nwnt du Nord;
Le citoyen Barnave CRAFT, ancien D6put, Prdfet de B'Arrondissement de Jacmel, est nommi Sdnateur pour le D~partoment die l'0uest ;
Le citoyen Dr. Antoine FETIItERE, Administrateur du Sot ice d'Hygine aux Cayes, est nommt4 S6nateur pour le D6partemcnt du Sud;
Leg citoyens Francois KERN!SAN, ancien Directeur du Lycie des Gonaive.q et Estilus E. ESTIME, grand planteur, Magi.st:at Communal dos Verrettes, sent -noMrds Sdnateurs pour be D6psr mont dei 'Artibonite. Art. 2,-- Lo present Ard> >cra ex6cut6" ia Indiligence di .erdtaire d'Etat de P'lnt6rieur.
Dun au Palais National, A Portau-Prince, le 5 Novembre 1933, an 135&me de Indcpendance et Vtme de la Lib&ration et do la Restauration.
St&nio VINCENT
Par Il Pr6sident:
hac Secr6taire d'Etat de 'Iotdrieur:
Ch, LANOUT.


LA SITUATION EN ESPAGNE
-Les depches de source rebelle rapportent que lee troupes de Prance ont encercl4 Morn de .Ebro, ville strategique qui a &4t r6duilte en ruins par P'artillerie. La prise deeott yifle strait d'una grande importance pour lea rebelles.
- Lea depvches de source loya. liste admettent seuletnent: 43"n, nemi a du AucCs on faisant d, l6gbres avances sur un front triS r~duit.'
. Les insurges � maintiennent qu en dpit des contre-attaque, lei: rpublicains� iontpas :pfi empche r! '0cupation:ompl ptede Be-o riianet au Sud ie Mora :d :Ebrc, ." armeea gouvernef ltaIeS out
canent6 brnattaqtt*$s Urtir front central .de Moni Corberal, . C'eatian dtugede bombed i: soiti abattus tir .a vile (Cet Un coai. bajt doe corps a corps ,,que do~iet ,,e lyvrer Jes soldt pouirchqc po uce tie terrain.



[,A SALLE DE LECTURE
sA ltDV IPrI


.

BRE 193?, No,20-A08

OPO . IT. FAI. DIVERS


RECITAL DE PIANO


('est le mererodi 16 Novembr proehain, A S heures du soir, au Cerele Portau-Princien, que Partiate Willy Bartsch offrira son dernier concert au public haitien.
Comme nous P'avons d6j jdit. Monsieur Willy Bartsch eat un pianiste de clause qui m4rite td'tre entendu.
L'entre est fixte & trois gourdes 30.


UNE NOUVELLE


SENSATIONNELLE


Le 2 Novembr, vers 5 heores p. in., sur I'habitation Babon, 7. section rurale de la Commune d Grand Gofive, une maisonnette en chaume appurtenant h Madame Mdsilia Moise a brti6 accidenteitment.
Lea formalit6s 16gales ont 6t,remplies par t chef de la sect-on. Et le 4 ovembre, 4 Ia Petite Riviere, commune de Ldogfine, tine
,autre ehaumi~re appartenant A Jules Pdard a 6t' l'objet des flamGRAVE ACCIDENT


A la 2e. section rural duti Bvgne, une maison bitie A flane de montagne s'ost effondre, le 3 Novembre, par suite d'un dhoulme-lt de terrain, Deux de sea habitants, Ies nomm s Dossous Codio et Eniiius Pierre ont 6. emportks par les eaux en f urie.

L'INAUGURATION DE LA

IMtSON lYE REEDUCATION
'eat dimanche18t du courant jqu'aura ieu PIinauguration: oftKI de IaI mason national de r4 6duaion.K: Gomme: oin: to; s-it coi�t:
atabliisementoi hlogep t plus u'une cenjta.ino Wonfants abs ndonnz eat Ia erdation du Presidetnt Vincent et consRtitue Funl dc- s npeeta -des Plus attachaLn ielaoI hllo creuvre ~ea


OA: T'IPA V'S',T T.Ai. V Y . . .Ii


le du Chef de FEta.LIA, sous 'cvl vigilant et paterneli du dvou Direeteur de ce centre deo rkduc , tlon, notre ami Fernand Crepiac, tes petits quet lmisare t le vice se disputaient, regoivent Vinstrrction primaire et un rmier qui eu' permettront domain de gagner hnorablement leur vie, L'absence, chcz nouA, de ca centre tait une lacune regrettable et il faut faire homage au Pr6sident de la Rtpublique de 'avoir si heureusement comabt~e.


LA RELEVE
Notre confre're ata Rel?,vc vient de paraitr en m1ne edition do 56 pages sign!cs d queiqucs-uxs des meilleurs drivains.de ]a Jeune Gnuration,
En voici Ie sommaire:
1- Le nouvelies tendances de note Iitt6rature.
Jules BLANCHET.
II.-La function culturelle du roman.
Yvan JEANNOT.
III, L'apport de la jeunz gondration au Roman l-aitien.
A ITL DORSINVIhLE.
V.- Glose sur Ia question du vers livre.
Jean FOUCIIARD.
V, anifsePo&iqLIe.
F. Morisseau LEROY.
V\r En marge du tht",Atro hal-


Edner BRUTUS.
VI- Pocmes. Ie livre des
boissons.
Carl BROUAFD.


M. HIWrard Roy prononcera samedi prochain, 12 Novembre, A 7 hb 40 p. m,, au Club priv6 de P-ol Fils-Aim6 une conference qui fein lee d6lices de nos intellectuels, Aprbs la causerie, on dansera. Et h danse sera conduite par un Jazz formidable qui n'a pas son parc il A Port-au-Prince.
Qui vivra saura.

COLLISIONS
Vendredi de la semaine paste, los camilons denommes: L'H6rame et 1mmaculkoe, sent entries en collision str la route de L6ogAn . lieureusement, le choc n'a occasionn6 aucun accident de personne. Toujours au cours de la mnme smaine, mais cette fois-ci, A Jacme), te camion public iLavoisy. conduit par le chauffeur Gdrard Dussee, non muni de licence, heulta ot brisa in pylone dlectrique , angle des rues li6pital et GrandRue. Le chauffeur a dt arrEt6 et ep&di au Tribunal pour violat.ioo1 des riglements sur la circulati.i des vehicules et pour reparation des prdjudiees cau6s par 7sa faute.

INCENDIES


.|.'.'. ".


La mer est triste.
Vincent E, VILAIR E.
VI1. Cmrs mon ;iguilte.
Marthe ILEMARIC,
IX.- Contribution (it la Jeun G6n6ration aux Sciences en Haiti.
Ren& VICTOR.
X.- L [n-titution matrimoniale en face do iA rd'alitc haitienne.
Alix MATHON.
XI.- En marge du Mariage blanc de Jules Lemaitre.
Nen,a LATAILLADE.

ECHOS DE MIREBALAIS
Le dimanche 30 octobre derni ;t, quelgues notabilit i des deux sexes de Mirebalais so sent re'unica chez Mr V. Cherry, sur Ia dmarwndo do Mr. L., C. Lhdrisson pour conatituer une illate du Comitt haitien do I'Allianco, ffanaise,. I y a incrit 49 personnes des dux sexes,-commemembres actif.
Apr .4 teeture dt-s statuts et in. diAtribution des bulletins, le Can. soil administration d lia Stnion a 6W6 ainsi form6d President, Mr. Louis Cherry, Agricuoteur :." Industriel, Vice-President: Mr. Gtadlaume Joseph, trdsorire, IM11i Irmea Chevry, Sccrdtaire:;� MM, Mit-. lien,.bibltioth~eaire: Mr. Leon Char.-" leg. Les Cons-eillers: sent:
L. JoachimDr, A. antve #4 A, Yap ert. instructions reue,: Ia

fl roa dsruin itri

Dinx, metbros, Whoneur, at bWetfaite ursont @6 'ansi noinin Lea Curds tide Mirchalais #a die'Vib

(voi r 4uite en Game -paMe)








K,:. .::::


Aen Orieutiaes outsvjutxaa yliu5 in �iols IngtempsaBandouinjjg
Pour inn pat yai toujours en impression que Bandoung devalt tre' considWtcoum eIccntre da; Indes N6erlandaisaes, ] ,vi.l Oi tout oe rmode. so trouvte bien,d Perl dee Indes O rnt a
Nenquoert ri doats comme Batavia et Sourabaysn u t beaucotip pius import itcs et ifiliment rd potUPls, Bandoung i es-t to la vile des vacances. Ctla quon retrouve, sans ,' y att, ndrsiA, d vieitx cainarades apr~s des ann~es de dur travail dans In brousso, c'est ia qu'on pout eIc hiux S' retablir, grace au magnifique CD%mat de montage parfaitetner.t saim qui est la caracterist .que de Ia r6gence de Preang, la plus belle region de Java.


NECROLOGIF4


Mardi do 4a semaine tiernitro ,'It &t6 chants A I'Eglise parointle de Sainte-Amnn los f ndraille; dI
MINme Charlestin I)orcilus nde Philomnno Antoine.
Condoliances a sa Lamie, parit1 culremons A M. Charlestin Dorclus (dit Chry) son hpoux.


VENTE PAR


AUTORITE I)E JUSTICE


On1 fait savoir a tus ceux qui' appartiendra qu'cn vertu lo. d'unc ddibration du conseil de famul>e du mineur Marcel.Pasquot, on date du vingt quatre octobre ridl Jf cent trente hit, e (it mincur orOpridaire demeurant ct domicile% A Port-au-Prince. 2o. um .jugemerL du tribunal civil de Port-au-Prioce en date du vingt sept octobre mil neuf cent trente huit. homologu-i-t Ia dite ddiittb-ration de conseil de fam iIle.


Ii sea prockdu le Mardi qui sira quinze Tiovt mbru do cote t ie a dix heures dW mating, c-n1 U'Et~tdc et par le ministre hu notaire Manrice Avin de la residence de Prc.:au-Princec, i la vente au plus offrant et drier cnchdrit:.aur des droits et prtentionsa du (ft min.eur Marcei l-"asquet sur une proprikt, Londs ot i)& scs sisse en cette vil:v, rue, dos , ronut-Forts, ayant dessus ule halle (P maon�erie et Lo maison basse, born au nord pnr Iadvt'. ru _.deso. .ron ts-ForL-., n-.
Sad. p"r Pascal Vitiello it I'Est pr S'( dame Leitn a Vilmenay, ct L 'Otuest lSr E. mi i et Edouard G:,odenborg et inetiurant vingt pid.
oizw pouce6 do facade sur cm.
pieds d profondeur,
. Aux requfwte poursuite et diligence de la dame Armi de Fery, identified au nos. 19191, propri>,taire demurant et domiciti 4 Port.au-Prince, agissant en sa quaJit do tutrice dative de son en;rant mineur, Ic dit Marcel Pasqnt, ayant pour avocat Me, Franjoia Jean Louis patent au no. 233, au .cabinet duquel sis a Port-au-Prince rue Pavee no, 80 elle faith abction de domicii4
En presence du sieur Charles De.
nize, muni.do sa cate d idenlit'&
subrog: tuteur du- dit miner, .
La dite vente aura lieu. sur 12.
wise A prix :de: six centdollars. fil
x& par le jugement ss: :noncD.
Pour plus .:.amples rentigw ements: S'ad resser A -Me. Franqois Jean u s avot orsuivant on Au z*taire. :dflosltair'e du cahier


Port-au-Prince, to I


Ign : F.


>v. 1 . .


ecf! t ~ 'guttout s uminea
dent ]a Culture a Pu ,Ae deblpper de faqon intensive, gr-,ie Ait a Y n-are du .wsotot au rimat tout"A talt apprope6.
La niotoridt6 de Bandoung At~
conlidk6ablement accrue .Ade". .ce. fait, car Cest du quinqiun io C .Xtaiti]a quinine,: rem. de devena :indiepaisable.: En: ettet, ltemploi deIa quinine ne se imite pas &" a ltte preventive coptrQ I palbdime (400 Mg. par- 6ur) oud' a gu&risen de cette maladic (1-1,3 kanimes par jour pexitant 5 A 7 jmurs); l'efficacit6 de,-e produit dans l't lutte/reventive centre Ia grippe ost 6galement remarquab . iti
-.uffit pour cela den absorber journellement 200 milligrammes.

BERLINER HOF


IMiJLSION

SCOTT


MARV ELA


Demandez a vote Cordonnier


FOUR UVNi


MEzILLEURE HYGIENE : ::::.
PLUS DE SUIrT
PLUS. DECON tORT


Sorvez-vous du KOTEX reconnu dans le monde elltier comme offrant la meIlleure protection.


DON N. MOHR


Rue Roux


Distributeur pour Haiti


VTEPROPRE I


('OFFRE-FORT


MARVELA


Ce product ch tiige I a couleur de voLre chaussure selon la robe que vous port z ou solon votre costume. Toutes les coulours y compris or et argent. t. 11no.acraque.pas.--et-.laisso un.fini magnifique ind4dbile mais encore, il rend le soulier plus neuf a'l 6tait fatigue.
Demandez MARVELA et vous vous habillerez avee d61gance et har monte sans avoir A d6penser pour 10 paires de chaussures.
Ulne seule bone pair vous suffit, grace a MARVELA.


En vente partout.


HYPOLITE JEUDY,


Distributour.


FAITES ATTENTION LE IAZAR NATIONAL


Encore UNE FOI$, s'onorgeillit:-detre.LE PREMIER A offrir.A su Clien We t p ubliclee nAantages de NOUVEAUX PRIX d6coulant deo FAccord PRANCOflAITIEN, pour s, rayomi de', Pawfuxns lee plus en vogue de


BANQUE ROYALE
DU CANADA


- b ::


*E1t leedouleurs qui, en r-sultent sent souveza la cause d& trop aIdes$dns Iestomac, Facilhtz a digestion eno4hninant teescie.urezvu micux en Dttflaft:


MYIAFRWttL
Its maladest"t

,ptot ci e~ .
*Lecsay&aAFkRt

ecumte nmtlq


m&. 234:
*ProdgeCz-ouscc*
tagiens parkli. aven) qui at &.19. P6u


tous It joins !


Afri~d
LESAVON M


- -----------GEOG tAPHIE CIIM La 66e Edition :deI&i] phie de la Republique dl H. Chauvet, adoptee par 12 tement de 'Instruction P Cette nouvelle Edition : compltLte est en venta . ler *Dctobre chez Robelt beifle, A a Librairie Nouvo


Aprk lea Spectacle s
le rendez-vous est. a
BERLINER HO


QUARTIER GENE DISTRICT DE LA.
Port-au-Prince, le 4
AV . .
AVIS:.:

Le Bureau de la Pot intress's queo st des voitures i tIAvent Trujillo se fera dSon. par le passe, c'.est-h-d voitures.tationneront ear le et4 droit elot, ries.


R. I.tLA


Major, .Gairde

Chef do Ila


"SAVO


CAFE4RESTA


Demanded i VII 118 vous confirm, �nul part &, Port on pent mienl


::.


I










QUOTIDIEN FONDE EN 1896




Page 3 etait absente
du microfilm de cette date



Page 3 missing
from source microfilm of this date










QUOTIDIEN FONDE EN 1896




Page 4 eta it absente
du microfilm de cette date



Page 4 missing
from source microfilm of this date





. .-.:. ."'t. ". . . . . . . .r.n. . . . . . . . ." : .


(Voltle No. thie)

(Suite et .fil)


ie rhume banal attaque aussi frquem.ment Ie fort et 16 robuste dbs qu'ils 'exposent A la contamb. .nation.
A instar de Il dipht~ie, It se contracte par contagion avec dautres personnes atteintes du mal Dans ce mvime ordre d'ides, i-reste un faith indubitable qu'une campagne intensive qui serait menr6 en vue d'enrayer l'extenslon du rhume banal viendrait collatkaklment en aide A celle visant & la Sip,. pression de la tuberculose et op&rerait en mme tenpa une dirminution de a pneumonie et autres ir s sections. Ce rhume mnat i r#tat 6pid&mique et posste routes lea earacteri;iques dune maladie contagieuse.
Bien qu'iI ne soit jamais fatal, ses complications et soquelle3, ccpendant sont graves. Ce snt: .a figvre rhumatismale aigue, la pneaironie, la sinusite, Ia n6phrith. or un certain abattement caus6 par une vitalit6 d6primante qui favorise d'autres infections et active lea progr~s des maladies organiques.
Le rhume banal est peut.tre plus contagieux au d6but de son apparition qu'ii tout autre moment. De sort que, si ia personne attintc voulait bien s'isoler en restant Wu lit lJs trois premiers jours ap umaladie, ce fait non seue, mnet l'avantagerait personne:lement mais encore il emp~eherait ( in.idterablement l'extension da real.
Sa contagiosi et sa gravit6dvarient grandement avec lea diverses 6pid6mies et saisons de l'annie, eeci dipendant des microoga'ismes qui entrant en jeu et d'autr. s facteurs non encore d6celIls.
Measures Pr6ventives.-- Klles consistent, d'abord, A 'lviter l'infeetioi et, enswite, i se garder dos yaue .:rkiisposantes.
Fuir les agglomerations, le. icux n:aI adr6s, o6i I4 risque de .n,4aminaton par Ies personnel. malades toussant ou oternuart di. rectement L votre face est imm-


I.' contact avec, i'infection p,11t cFSrO c. te 6vite par I'observano. (Q-,; principezs do l'hygione .t , d rA'J. rtet las . sirU ne concepti n nnele rne do ce.s princiles, ear, a aInstar des autres maladies vhicnt ,os par le.- sbcrtions du ne? t d, la bouche. le rhume est &ganwment propage par Ie contact direct on indirect. Le baiser, lea godets on vcrres A boire conunurs, .!es servitttes,. iea.pipes,.lea joues , los crayon, les doigts, Ia nouiriTure et autres objets souilll de Socrdtlons fraiches transmetten0 ;a maladie.
Le; principaux facteurs pr6di.irosants favorisant I rhurme sont: F'air viciP, ]a poussihro, lea conr'ants '4ir, les changements de ,empdrature brusque, I'expositon


Lefait est incontestable



cLEs.t. Ia u InTet
c' la quintessence


meilleures varidks de cannes,


dui vaste territoie


rrtles meilleurs terroirs.


Uec qui it: son arbme


eTMI TEZ ET COMPAREZ.


au fliid t A Fhumii l le su.n n

a l) a mauvuise nouritur e t SI tres conditions d primantes poar r'organisne;
Un mot particulier relatif aux courants Pair est let, nkessalre:
Jes courants dair par euzXmt mnca ne peuvent produire autun rhuine infectieux, Le premier sympt6me :du malaise eat I friason qui Wat pains a caused nais tPftot do infection.
Bien. qulls n'aient aucune aeo tion nuisible appr~ciabie-star Jes personnel de constitution physiquenert saine, is deviennent, cpendant, nuisibles aux enfants, au vieitlards et aux individus d6prim4s.
Les autres facteurs pr~disi.osants 6galement importants snt lea d~fauts imanique. de la rspiration ou du pouvoir filtrarit os voies respiratoires quprieures oinsi que lea conditions polypes, lea d6viations du septuar, lea conditions catarrhales ehroniqu,., tesquelles exigent un traitement appropri6.
Considrant enfin Jo fait qute bact6ries produisant I& zhumo aiegent fr6quemnent dana sla bouche, le nez, Ia gorge et lea denlts des personnes en parfaite san'!', la propret6 et les soins donn6s particulrement A chacun, de ces ;.tvties du corps doivent, J)ar consdquent tre 1V plus grand souci de chacun las Ia prevention du rnume banal.


66W


Gu6rit les rhumes, la fi"evrc et las


LIQUIDE, TABLETTE maux de t~te ONGUENT, occasionnds
GOUTTES NASALES par le rhumo.
Ewayez KRU'B-MY-TISM*
le meiReur Liniment du Mende.



REM ERCIEMENTS
Mie. Vv . James E. Benjamin. Mr. le Prefet de Salitrou, Ma:lae et enfants, Mr. 'et Mine Joseph Abraham Gay et enfant, M. et Mie. Georges Benjamin et enfant, Mrs Edouard, Marc, Andrt' Benjamir, t tot s os ie .parent> et alh , remercient bien sincerement Son Excellence Mu. Jo Pr.Ad1%t le Ia Republique. le person8ei d,-I 10'l,pi'-etal G -n6ra], Mr ' e1)octu Flix Coicou, le; Prffets de Port-at. Prince et de Jacmel, les Rtv6rend. Peres du St. Esprit, les Loges de fa Republique et principalemenl la LogeEtoile d'Haiti No. 5 et tous les amis de ia Capitalo et do a Province qui Jour not manifest des temoigiage. do isympathie a 'occasion de a perto cruelle do teur regrett6 i.poux pfre et beau-pre, d6c4d A Port-au-Prince, le 18 Octobre dernier.
.i Ls es prient.detrouveriC1--i'i.-expression de teurs profonds remorciements.
xxx
M. et Mie Lamoriei&re Dambreville et leurs enfants, MN. et Mie. Frank Dambreville et leurs onfants, M. et Mie. F ix Alyliger et tous les autres parents, remercient bien sincraoment lea religieses de Ste Rose de Lima et tous les autres ams qui leur ont donn6 des preuves de sympathies et de d6vouemcnt A l'occasion de la perte de teur regretttt Mine Vve Lanmriciere Dam breville,
n~e Miss Daguerro,
m're, belle-mre et cousins, enlevW$e aleurs affections le mardi 25 oct. 1938. et tes print de croire A tour profonde gratitude.
Port-au-Prince, 4 Nov. 1938.


AU NOUVELLISTE
ET A
LA MAISON ROBELIN On trouvera.
Le Brevet simple deCapacit.
Le Brevdt Sup6rieur de Capaith.
Et le Certifleat defin dEtudes Serndaires classiques (2Ume part) Dip ine do Licenei6 en DroiL


:- iA VENDRE.::* :i:

Une: :voiture Limousin,, dx C.outchouc.at neut.
Pour les cundi t'ons 'adressng zu lieutenant tMivNe ~ l-N
olss, No4 04.


. .otur AQRfADLk-CONSSRVATION PAFAITE
TOUX, RHUMES, BPONCHITES, ENROUEMENIS
INFLUENZA, AFFECTIONS DES POUMONS
PORT-AU-PRINCE. HAITI. ET L"3 PROVINCES-















!.n'a


.


aeft itieg


VERE.I


(suite)

Ie.Bonhour, MM, Voltaire Obarlat, Magiottat Communal, Horclle Montas , dput& leCommandantdu t .Sosion-Dtrct, Viliars Jeannot, Juge d t'aix, Camille Monto, Officier de l'Etat Civil de SavanettoA, Dieudonnt Duperval,Magistrat C.m munal de Grand Bois, S. DoreIer, Georges Hyppolite Juge de Paix ide Mirebalais,
F'licitations et fructueusn, besogne.

A L'ARCAHAIE
On a enregistr& en Octobre dernier 25 naissances ' I'Arcahair' don't 12 files et 13 garcons. II y a eu 12 dc . e n mariago.

DISTRIBUTION DES PRIX
On s'occupe activement do ifstj ion des Prix do l'Alliance franeaise qui aura Iieu dirr-he prochain, sos. Ia Pr idenc .t'ineur do M. A. do Lens, ministry de France.
Le discours d.sagcs' a prunone par M, le Dr. (%. Lao ir oresideni dc ia Section du Cornit6 Haition d i"Alliance fra-caisn do St. Mare.
A cette solennit6, on remettra Ie diplbine d'honneur envov.) par 'Alliance franqaise do Pare au S. minaire St. Martial qui s'est sigmort par sa cumptence et sin divouement A 'Enseignement de Ia langue et. de Ia litttratur. francise. Le dipi6me est magnifiueC. On n'a pas oubli Ie professeur de rh6torique, Ie I ( Pre Foissot. PlusiOurs laurtats du Contours de diction diront de mr(eux C litttrature francaise et Iaitfe,,ne. Ce sora ne bello matif'e.


A LA CATHEDRALE


Avant-hier, a Ia Messe, !e p'dicateur a parl, i ?duespect quo nous devons aux morts.11 a pri au vif les scenes de chz non. dan. leo vini es surtout qui. d ordinaire, fournissent occasion A plui d'un stir la n e du mort -C do O ' r-ner
Aes6bats 4vilains. .
. .'.& . . . .d e - a . .-. + . i. . � ----------------:::::::::::::
Nqus eperons que Ies c,nseils
. Cur6 soront tMis en pratiquo et que lis habituos front w4 retour
sutr oux-mbmes.


RACING CLUB HAITIEN


Convocation


Les joueurs et les membres actifs du Racing Club Haitich s nf pris de se r6unir le mereredi qui sera 9 Novembre dans les salons de Mr Edoard Esper (Champ-de.
Mars) a-6 heuros 30 P. M.
Ordre du jour:
-Questiont d'int&hret g&ral
Le Secretaire,
William R B .


A LE NOU VELLISTE i "+;!+::i: . Rue dhu Contro Ne, 2*7'
Bots Postale No. 135. TMlApO.e 2
QUOTIDIEN FONDE EN tIM
-i::;:: :::P ar"
HENRI CHAUVET * CHEMAQUIT

ERN4EST G, CUAUVCT

PRE.B+ P U4.O.EAUD
Rtdctflr on Chef:,
MAX DUVAL
Seordtdrs doe la Rilaetiew
YVAN JrnAINOt
kdm.i*I.atrs!:" :. .:. :.:: . .: : �� }.: : ::::-.: . ,. :::@ : .wi . ;-.
a ":::71 -i:::"". . "n l. ; : . :.�I u V NU"::: : .:.:. .


Mr. Thorez, Secrttaire GnLral, a reconnu dans <
Ceotte anne marque Ie cent:naire de Ia naissance de M1. CK,,' lea Bourseul, linventeur tin.(phone mis au point par le G6nitJ Amtricain Edison. Du moins c'est ce qu'avancent les <

-La m6thode mploye par Ia Blanchisserie tNew China* Rue Rigaud h Pttionville, pour I prtparation du linge, des robes et cos. tumes, donne entire satisfaction aux aimables clients.
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . :. '. . .

Le plus puissant phare in monde va ktre construit ih Ouessant, A 25 miles de Brest. Son 'intensitti lumineusec atteindra 500 million dog bugles oe.ttotes les dix seeso des son faisceau de lumnitre traecra 1a niit sir 80 kms.

II a (6 dtc idt que la prochaine conference du sure se tiendra A Londres te 1.2 Dtoembre 1939.

Pour fair de bonnes emplettes, on n ianque jamais de psser i VEpierie Baitly, site a Ia Rue Bonne-Foi, oft se trouvent les meil-. leurs produits alimentaires.

Le Dputd Lucien Besset leader du parti radical ind6pendant a d& cl ar que la ligne Maginot dolt Atre renforc6e par une 2:nleet maine une 3rne chain:de fortification et que .le autostrades doivent6t re construites. 11 a aussi redam6iI �re~nent Ae !'armrefrn.e
quete on :dolt ajouter 150.00 homes; ce qui contrebalancera les advantages ilitaires tir s par l'Allemnagne A&]I-;uite de Pocapation dune parties tie In ]aTche'coslovaqule et tie IAutriche, Lo,'do'pute, ijul parlait RUangr~s dui parti a aussi fait ressortir lea co-i. s0qqenees inilitaires'de IfAccr' die Munich.


Age �neel::;. ::::i::;ii.:: +:ii::.:; i:."ii): : d:u: id +iCap4Iuutkf.l:V


Service ie luxe rapid entre Cap.Raitien.et New-York.
PWparts rOguliers:d& GAP-R1AI TIEN tous.les Jeudis h 4 heures p. McatarivesANew-York--l-eaLundl atin. .PROCHAINS DEPARTS DU


Monsieur Max (Gd~on qont rious avons annonc6, bier, la dt'missian)" eomme Surve fliant Gflt&M alau Lycee Fktion, a eta tomm6 pro! esear au m~me 6tabliissement. Com-" :pliments.
:.ea


Deux cents :eatholiques fra&ai53 viennent d'accomplir- t-rtr; 1Espagne Nationale tin voyage r tentissant. Ces catholiques ot vouu rendre A 'Espagne Nati OLPle homageae que lui doit lunwive,, catholique.
ass
Comme tu es' chic cc matin, Polo, dans ton pyjamas ray6? - Pa.se aujourdthui It la Chemisare LAFAYETTE et domain tu serts. aussi chic que moi.
*4.
Dans un petit village de France, Douve're, se rcunissaient l'a tre jour, en un banquet amical los "iavriers d'une fabrique de choco)at. Is se sont r6umis, ces ouvriers, pour c~ltbrer les ann6es de ;ervce que vingt-six d'entre eux unT consacres A Pientreprise qui-:x emploie.
Et les ann6es de service c'bres par ces 2,6 ouvriers alegnent I1 total "pressitinna le o 1.210! Tous sont litulaires k' !ih m6daille d vermeil, Quatorze tries ouvriers de Ktablis.:enw
Pour avoir une bonne chemise, rkunissant toutes ls conditions d'6 Idganee, de solidit et e fini (6sirable.uW vIs.i-.e au Bazar Moderne. 91 i UMagasi do "il etat ,�impo Si'.


SANTA SANTA
SANTA SANTA SANTA SANTA SANTA SANTA


ROSA PAULA
ELENA ROSA PAULA ELENA ROSA PAULA


10
.1
24
ler


Novembre Novembre Novembre Dcembre D~cembre Dacenbre Dkeinbre Dembre


PRIX DE PASSAGE: Cap-Haitien-New-York.

lire Classe:


Cabines exterieures,
minimum. $ 135.00 Cabines int'ricures,
minimum . $ 95.00

Pour tous autres renseignements, s'adresser A:

H. CIANCIULLI & Co.


I Agents,
I Cap-Haitien


Ph


tone 291


Domain soir passera pour la 2Pmne fois sur t6cran du Rex, le plus grand 6vnement de ia saison gSamsono avec Harry Baur et Gaby Morlay. La direction arise quo ce film ne sera jamais project -zsqu'h son retour en France it un prix moindre que 1 gourde 50.
Dimanche en grande soireo 'xParise avec Harry Baur et Rene StCyr. Un beau film, un film admirable, d'un nature, d'un pittoresquc ravissant, un drame social fai doe dttres e de confidences, d'humour et d'amour.


La bicyclette, ARMSTRONG dont le reprtsentant est Mr. Frank W. W i LS0 N, Administrateur de la Exide Storage Battery S. S.
est bien concue dans Ie monde entier pour 9a solidity et son modernisme.
Nous avons en stock tous les modules : de course, a homme, A fernme, et pour enfants. Le prix eat essen tie~tement bas .

Au Pare Leconte dimanche apit;midi pour ie match le plus passionnant du ti-os: la rencontre VelaxViolet to.

Ce martin it a t('l proc&l6 an 94'mne tirage rdiodiffus6 de la Lo terie Nationale, en presence d'u public nombreux et enthousiasw., Le paiement des lots gagnnt s leffeetuera des domain matin.

La trillantine Ricinie Roja est arrivee et s'enltve chex Paul E. AUXWLA, Rue Traversibre.
Le Bakerfix fixe et iisse les theVeux sans les graissed.

C'est aujourd'hui qu'ont lieu aux Etats-Unis les 6ections-den Gouverneurs, Dans certain Etgte, la lutte eat trts ardue. Probaoie-a meant demain, Ia radio annoncera les r6sultats di tes sections.

Le steamer Masayav a pris hier &Jaen.01:tin charg .efilentd6:20"55r6gimes tie figues-bananes A'desti. nation des Etfat's"Unis,

LeS 614gants en gOn~ral osux, qul veuleut plaire, no Portent par tee t~mnps de grandes ehaleura quo l drill fin. Passez cAu Mond. Chinj anclenfe Maison Jean TUlm" at %ouusorer satisfait,


; PORT


La LI brtIfle


Stkiio Vincent (President d'Haiti) Effrts, t& ut1G. Suarez:
flanel-ops LaMaladie des Sentimients
.~ ~ ~ ~ ~ ~~. :j v o ----------a--------------.------------------i ;i# + i~~ +i ii ++ ++ +++ ,:+,, + +,+,

Thierry Mauer : Ra.ine .
A. Thibaudet: flistoire de In litt. franq,, de 1791189 & w" Madelin: De Brumaire A Marengo: 4 1 1 0 .
V. Pauchet: Le Chemin du Bnheur .
J. des Vignes Rouges: Deviens un chef . . C, Rivet: Pais ta vie. - . . . . . . . . . . . . . . . . ,. .
POUR LESETUD-ANTS E. Faguet: XV1Ime, XVTIhme,. XVIUMne"XIXhMe sIads
Teste: La dissertation littkraire.
,AClouard: La composition frangaisea.prpar.e. IMornet: La littirature frangaise enseignee par la tdiset C Fleury: Reeueil de compositions litt6raires.i.
Hervier: Compositions litt6raires.
Jasisky: La composition littraire au baccalaureat
Bouviolle : La dissertation franvaise (R6sum86 aide,mTmOi
Dugas: Philosophie (Resum aide-mfmoire)
Dugas: Vocabulaire de psychologie.
Leblond: La dissertation philosophique au baccalaurkat,
Doucy: L'apprentissage de la dissertation philosophique.m
Sueur: Dissertations philosophiques
Claude Bernard: Introduction a la M&ecine expeimentale
. . . . .� .


Aux Gona'ives, des etudes et do-T i'
vis ont WIP fails pour l'installation

d'un nouveau conduit reliant le r6servoir d'eau' a) aville, soit ine .
distance d'onviron 4 kilomrute. ag&M

Actueltcment se trouveA tveil
dce Ia construction d'un nouveau. point A Cavaillon. sans


� ""Apporence
A la Pharmacie Camille on trouvera ]a creme dentifrice Squib, 'lAaquiII66 fanieux fortifiant Glycolixir et toute une varit des parfums Majestic.


a% * U
Un projet de fabriquer plusieurs milliers de tamis Acafe de divcrs models est sur le point d'ttre ra-I lis6. Ses tamis seront employ6s auj skchage convenable du cafe. 500 tamis en maille m6tallique on AW d~jA ei s et 500 autres presqu achovts.
S.,


I


'P


Strla ligne Corridon-Terre-Neu-& + ve 18 poteaux ont et6 place - sur la ligne Jtr6mie-Moron 20 poteaux ont 6t6 reraplacds. INVISIBL


Pour 6tre chic et 61l'gat, habillez-vous chez Maurice Flambert, tailleur moderne A Ia Rue des Casornes No 28.

Pres de Vign6, la ravine Thoman a creus6 de profonds sillons. Ce cui a nces-it6 utilisationn dtune route priv~e de 1 km.


p1111


Ceiwi qui ne porter Pas les chaossures PILLOT West pas: A IaI mode.
Qult .dit PILLOT.;;dit solidit xet ben mareh,
Mageisin deVntie:

Rue POP&~


en (ace due Dr. Armand.

Apr& leaS pectacles
Radez--tous au


NOUV


B SUR LA F


Un charm frais etf% rien qui rappellee ieM Poudre de riz si fine e qu'elle eat rkelleiefnt I Ia peau - personnel neP mais supposed quo Vol nlest pas entibrem e .nt secret nconsistt ennn
c6de 6tonnant td' a14 vant lequel la Poudre I prtpar6e. Dix lois PlusI 16g~re.qu'on ne I'auraitJ possible. EssayezrAuJOU rn )a Nouvelle pudr cAfrse. Travaille teiu n6e au bureau, au agw
-maison -- votre v isagO mais l'Ir congestof ll6 Dansez toute ]a ""it retera frais et:Chart* rezvous aujourd'hui mil d'une beaut captivatt, quo setule i Poudre TO donner.
PAUL E.AlI


Distributeur Port-au-pb


CAP-HAITIEN


I




Full Text
xml record header identifier oai:www.uflib.ufl.edu.ufdc:UF0000008103488datestamp 2008-11-10setSpec [UFDC_OAI_SET]metadata oai_dc:dc xmlns:oai_dc http:www.openarchives.orgOAI2.0oai_dc xmlns:dc http:purl.orgdcelements1.1 xmlns:xsi http:www.w3.org2001XMLSchema-instance xsi:schemaLocation http:www.openarchives.orgOAI2.0oai_dc.xsd dc:title Le NouvellisteNouvelliste.dc:creator Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)dc:subject Newspapers -- Haiti ( lcsh )Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti) ( lcsh )dc:description b Additional Physical Form Electronic reproduction of copy from George A. Smathers Libraries, University of Florida also available."Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."dc:date November 8, 1938dc:type Newspaperdc:format v. ill.dc:identifier http://www.uflib.ufl.edu/ufdc/?b=UF00000081&v=03488000471641 (ALEPH)ACN6482 (LTUF)0012544054 (OCLC)12544054 (OCLC)dc:source University of Floridadc:language Frenchdc:coverage Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince